vendredi 12 janvier 2007

Petite fillette à 47 ans appelée Mauritanie


-Allô ! tour de contrôle vous m'entendez ?
ici la cabine de pilote.
puis-je m'engager sur la piste pour décollage ?

-oui ! vite, car l'avion présidentiel est deja dans les airs de l'aéroport et a deja demandé l'atterissage. il est de retour de Khartoum.

nous etions deja à bord, l'avion suisse etait neuf et quand les moteurs super puissants ont commencé à tourner à fond, j'entendait à peine un bruit silencieux qui m'a rapelé le vent du désert quand il vient se jeter contre les feuilles des quelque rares arbres de teumate sur la region désertique de l'inchiri .. en ayant l'oreille proche de la branche, on entend un sifflement fort mais insidieux en meme temps.

c'est quand l'avion a commencé à prendre de la hauteur, et en regardant par le hublot, que je me suis dit ça y est j'y crois maintenant ! on est bien parti et rien au monde ne pourra plus nous arrêter avant la destination finale (je dis ça pour ceux qui hésitent au moment où il faut croire !).
en jetant un regard par la fenetre alors que l'apareil continue son ascension victorieuse vers les cieux, j'ai vu sur le tarmac, quelque soldats (certains d'entre eux etaient tres maigres) de l'infanterie nationale (chargés de presenter les honneurs au président à l'aéroport), ces soldats etaient entrain de prendre position et s'aligner sur le tarmac avec leurs matériels :
tambours, batons et clarinettes en vue de recevoir le president à son retour (le moment est au wel daddah gaç n'dar). les images qu'on allait certainement passer à la télé nationale montrant la troupe chantant l'hymne national pendant que le president se défile en affichant sa fierté et en serrant la main aux diferents membres du gouvernement (de la place) m'ont vite traversé l'esprit.
rien n'est plus normale :
le president qui part en visite à l'etranger, c'est normale qu'on lui presente les honneurs à son retour. sauf qu'il y un hic dans l'histoire. là dedans, il y a qlq chose d'exceptionnel qui s'est produit pour que cette visite ait leiu. j'en suis une victime parmi autre ...
Ômar lui aurait hurlé sur la gueule son fameux : min eyné laka hadha ! dhé mahou lak !
pour retourner aux affaires de la place, le simple citoyen que je suis, ne peut que se mettre à méditer la situation dans laquelle nous nous sommes embarqué aujourd'hui.
j'ai l'impression d'avoir laissé deriere moi un chantier où les gens qui y travaillent sont en plein bousculade pour vendaliser et piller ce qui leur reste de ce chantier pour s'eclipser apres avoir entendu que la venue du chef de chantier (futur honnete president peut etre ?) et de l'inspection du travail est imminente.
Pendant que les petites constructions de Nouakchott-Nord disparaissent au fur et à mesure que l'avion s'enfonce doucement mais sereinement vers le haut, et en pensant à l'etat général de mon pays à la veille de ces elections presidentielle de 2007 apres 47 ans d'independance, c'est un sentiment à la foi amer et degoutant qui m'a secoué le corps.
dans mon siege tout seul, les genoux collé à la poitrine, c'est comme si on m'avait administré une forte charge electrique sur la nuque puis une autre sur les cotes.
Nous prions depuis tres longtemps, et je ne sais pas s'il faut continuer à prier pour avoir un president pieux et qui va avoir pitié de l'etat et corriger les maux qui gangrennent l'ossature de l'appareil etatique Mauritanien.
je m'incline religieusement devant l'enormité de la tache !
le phénomene des hauts parleurs des « standards » qui hurlent et crachent des sonorités extrêmement désagréables m'a attiré l'attention l'année dernière.
cette années c'est au tour de l'état de circulation à Nouakchott.
mes amis, avez vous constaté que ce n'est plus un plaisir de prendre le volan de sa voiture et aller faire un tour dans la capitale ?

L'etat actuel de la circulation dans notre capitale ne reflète-il pas l'etat mentale et politique dans laquelle nous nous retrouvons ?
voici un exemple :
autour du point rond, carrefour Madrid par ex. (qu'on peut assimiler si vous voulez, à un rdv électoral ou à une échéance politique), à ce rendez-vous, je constate que nous n'avançons que par grignotage.
la notion de priorité à disparu et au croisement, l'usager passe en filant, il avance jusqu'à ce que l'autre n'ait plus de choix que s'arrêter ou bien lui rentrer dedans. s'il s'arrête, tant mieux, l'usager file droit vers sa destination sans jeter un regard, sinon c'est lui (celui qu'on l'a contraint) le fautif car il lui est rentré dedans.
un autre phénomene tjs au chapitre de circulation, plus ta voiture est pourrie, plus tes chances pour passer en priorité sont grandes.
d'où le nombre assez elevé de caracasses poubelles qui traînent devant toi pendant les heures de flots sur les axes principales de la capitale.
pour passer en priorité dans un carrefour ou sur un point de croisement, le jeu ressemble plus à un jeux de force : celui qui impressionne (voir fait peur) le plus passe en premier.
je connais certains (majoritairement des femmes) qui preferent garer leurs voitures et ne pas s'aventurer dans cette folle course à la mort.
sans parler de l'absence de procès verbaux pour infractions ni de systèmes d'assurances complètement inopérationnels en cas de demandes de remboursements apres avoir été victime d'un accident dont on est pas le responsable.
à cause de ce désordre sur nos routes, la perte humaine et matérielle n'a jamais cessé d'augmenter pendant ces dernieres années où la Mauritanie a vu son parc automobilier s'exploser.
A ce sujet à caractère urgent, s'ajoute l'etat de routes (non butimées et trouées lorsqu'elles le sont) et les saletés qui trainent toujours dans les rues de Nouakchott.
je ne sais pas si on a encore un souvenir (aussi petit qu'il soit) des promesses avancées par les maires locaux et deputés quand ils n'etaient que pretendant à leurs postes actuels.
allons nous aussi oublier les futures promesses des futurs candidats à la presidence aussi rapidement ?
ce qui me mene directement sur le sujet le plus abordé en ce moment dans les salons de Nouakchott à savoir les candidatures présidentielles.
malheureusement, notre pays ne dispose pas encore de forces politiques comme on l'entend aillaurs.
les forces capables d'agir sur la rue et de preserver les acquis (s'il y en a) tout en empechant les hommes au pouvoir de tourner en rond, ces forces n'ont pas encore fait leurs apparition chez nous.
nous avons beau repeter que l'appartenance de l'individu Mauritanien est plutot tribale, regionale ensuite vient la notion du groupe d'interet. l'appartenance politique au sens idéologique du terme n'est presente que dans des cas tres rares.
Cette réalité est en train de laisser la place à une autre réalité. celle d'émancipation et de prise en main.
J'avoue que je suis tres mal à l'aise quand il s'agit des candidatures des vieux (les candidats ayant depassé l'age de 60 ans).
je crains que ces personnes -à travers leurs éducations reçu pendant leur enfance et pendant leurs jeunesses d'il y plus de 50 ans et à travers leurs outils cognitifs souvent traditionnels pour voir la gravité des choses- n'aient pas été faconné à etre adaptable avec l'ère dans laquelle nous vivons et nous esperons vivre aujourd'hui.
donc : si vous etes content de l'actuelle situation et que vous n'etes pas gené (je crois que vous n'etes pas peu), votez l'un de ces trois candidats ou equivalent.
si vous avez la conviction pour changer vers le meilleurs, allez voir plutot du coté d'un candidat jeune porteur d'idées rénovateur.
le fait que le choix du CMJD s'est deja arreté sur un candidat designé, certes, représente un danger, mais ne représente pas une garantie à 100% pour que ce dernier soit porté à coup sur à la présidence.


Les maux de la Mauritanie contemporaine sont aujourd'hui bien diagnostiqués, les solutions le sont aussi.
reste à trouver le courage pour bousculer les esprits. la fausse tranquillité régnante doit etre bousculée pour laisser la place à l'esprit du changement.
pour ça il va falloir cravacher !

Lambda

71 commentaires:

LM® a dit…

salut Lambda

merci d'avoir partage avec nous cette aventure.

niac a dit…

il a dit

J'avoue que je suis tres mal à l'aise quand il s'agit des candidatures des vieux (les candidats ayant depassé l'age de 60 ans).
je crains que ces personnes -à travers leurs éducations reçu pendant leur enfance et pendant leurs jeunesses d'il y plus de 50 ans et à travers leurs outils cognitifs souvent traditionnels pour voir la gravité des choses- n'aient pas été faconné à etre adaptable avec l'ère dans laquelle nous vivons et nous espérons vivre aujourd'hui.

le changement avec du vieux est impossible si on veux que la mauritanie change il faut une dynamique nouvelle c'est ta croire que les politiciens ne savent pas ce que veux dire retraite.

Anonyme a dit…

on a eu deja le changement dans la stabilite avec Taya on c'est ce que ca donne.la place de ces vieux c'est la mosquée place aux jeunes

rim a dit…

Bonsoir,
je vois très bien les raisons qui vous font dire non aux candidatures des plus de 60 ans.

mais je vous rappelle que d'abord c'est une discrimination ça devrait normalement être illégal
ensuite partant du principe qui m'a déjà fait dire qu'être quelqu'un de bien est insuffisant donc par là même être jeune est également insuffisant.

alors svp citons des critères plus pertinents.

Hugo Chavez a dit…

Mon nom est Hugo Chavez j'ai lu vos articles, sérieusement je vous conseille d'aller vous renseigner sur Sidioca.
Je vous rappelle, en passant, que ce n'est pas l'art de l'interview qui gouverne un pays.
Sidi n' a pas été interviewé pas le Washington Post donc posez vous aussi des questions sur le tavail des journalistes ( que je respecte ).


http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=6687

J'espère que ces informations vous permettront de mieux cerner le personnage ainsi que pour les
mauritaniens qui voudraient en connaître plus sur l'homme qu'est Sidioca.
Salut
ps:
Au fait si vous voulez me parler je suis sur le blog de x ould y et si non alors Adieu mademoiselle.

Anonyme a dit…

Salam,
Pour notre ami X :
d'abord, cher frère, j'espère que tu vas bien et koul 'aam wa anta bi khair.

J'ai lu ce commentaire dont tu nous as gratifié (en t'adressant à ERC que je salue au passage):
---------------

je ne parlait pas spécialement de toi quand je disait que certains m'ont abandonné en cours de chemin, d'ailleurs toi je t'avait nommément adressé mes remerciements dans un blog précédent, quand j'avait remercié ceux qui sont resté ici avec moi.

--------------
Je voudrais te faire remarquer que personne n'a abandonné personne. Il est absolument évident qu'un espace virtuel sans modération risque de ressembler tôt ou tard à une cour de récré. Je n'ai rien contre les cours de recré, mais j'ai passé l'âge (hélas... (rire)).
Je pense qu'il est possible de trouver un compromis entre liberté d'expression et modération.

Un des commentateurs a écrit :
----------------------

correcteur a dit...
Quant au Canal Historique, j'arrive toujours pas à comprendre
leur intention. Qu'est ce qu'ils veulent exactement ces gens là? Est ce qu'ils veulent nous imposer leur point de vue sur les questions nationales de la mauritanie?

Ou on est d'accord avec vous Ch et on est amis et frere ou on est en leger desaccord avec vous et c'est la rupture, ? y a pas d'autres alternative?
En plus sur votre espace CH, y a pas assez de monde,donc vous etes cas isolé, vous allez me dire que vous preferez etre tout seul que mal accompagné?
En tout cas quoique vous reprochez à cet espace de X, il sera toujours le lieu où monsieur tout le monde mauritanien vient se defouler, prendre des nouvelles, decouvrir de nouveaux secrets top secrets...

---------------------
Je vais tenter quelques réponses, parlant en mon nom :
"Que veulent-ils" et d'abord "qui sont-ils" ? Un groupe d'amis qui partagent certaines idées. C'est aussi simple que ça. Ces idées sont assez utopiques : croire en la possibilité d'avoir un pays libre, démocratique, prospère, uni dans lequel chacun, d'où qu'il vienne, aura droit de cité. Un pays où la corruption, le vol du bien public, le clientélisme seront ce qu'ils sont ailleurs : des délits et des crimes.
Personne ne cherche à imposer ses points de vue, mais personne n'accepte de céder la moindre parcelle de sa liberté.
D'ailleurs c'est dans la contradiction et la polémique que les choses se construisent.
Et pour en revenir au blog de X, vous dites :
--------------

C'est une petite parcelle de la terre mauritanie habitée pas un echatillon representatif toute categorie confondue, il y a le con, l'insolent, l'intello, le mytho, la bimbo, ely...

--------------
Personne n'a reproché à cet espace d'être représentatif de la société mauritanienne. Soit dit en passant dans l'"échantillon représentatif", il manque quelques pluriels :-). C'est un détail certes mais lorsque vous avez lu sur dix commentaires, six ou sept qui répertorient méthodiquement tous les noms d'oiseux, cela ne vous donne pas forcément envie de lire le huitième... et encore moins d'y répondre.
Sans que cela soit un abandon, mais une simple volonté de gagner du temps.

Abou Zayd

ouldmauritanie a dit…


Ce qui est sûr c’est qu’aucune concertation n’a eu lieu entre les membres du CH pour bouder tel ou tel espace et surtout pas ce blog. D'ailleurs ce serait le comble!


merci YAN et encore merci pour cette precision car cetains pensent que jassouce de elycom qui est evidement moi j’ai monté les uns contre les autres au lieu de regarder le probleme en face ils preferent accuser alors je rappelle au passage une parole d’un autre temp d’un maure qui est mort (allah yarehmou) et qui est bon pour certains (ERC ente vem toi qui n’aimes pas trop les racistes et la division)
il a dit :

Digne celui qui reconnait ses torps


alors sur sa Bon vent car jassouce de elycom que je suis a une autre mission celle de vous laisser tranquille.

LM® a dit…

ouldmauritanie
pourquoi tu veux nous quitté?

Si j'ai bien compris x a mit ton nom dans sa liste de jawassis ?

reviens stp on discutera avec toi avec plaisir mon ami .
je t'avoue que j'ai du mal a comprendre ton commentaire

Yanis le R. a dit…

Voilà mon message sur le blog de X-Ould-Y au sujet du CH et de notre autre blog pour clarifier certains propos écrits ces derniers temps ici et là :


Cher X, chers amis du CH,

Je me permets quelques petites remarques au sujet de l’absence de certains d’entre nous depuis un certain temps sur cet espace auquel nous sommes tous très attachés.
Nous avons, il y a bien un an déjà, adopté une espèce de charte de respect en bannissant les insultes et les propos racistes. C’était pour permettre un débat ouvert et contradictoire entre tous les visiteurs.
X a magistralement souscrit à ces principes après un houleux débat dont je me rappelle bien. Ce fut un acquis qui a permis à tous de se retrouver malgré les divergences d’opinion.
L’important c’était d’asseoir un dialogue autour des messages de X et des contributions de tous les amis du Canal Historique et des chers visiteurs.
L’absence de modération instantanée a créé quelques accros entre les membres du CH mais tout était assez rapidement corrigé par X aussitôt qu’il prenait connaissance des messages dits « pollueurs ».

Puis ce fut la fausse disparition de X et la vraie naissance du Canal Historique, une autre façon de pérenniser le blog et son message de contestation sans parti pris et sans concession, en cas de nécessité ou force majeure.
Le blog Contre-X, avec Cheikh, était un signe aux pourfendeurs de la libre opinion, aux prédateurs que les sans-voix ne se tairont jamais…
Le blog Canalh, avec LM, a été dressé aussi comme un autre arbre à palabres pour ceux qui abhorrent les motions de soutien et les youyous d’ambiance.

Il était vrai que nos espoirs étaient grands à la chute du petit roitelet et on nous miroitait l’avènement d’une ère nouvelle, celle de l’expression libre et démocratique, celle du rétablissement du droit et de la justice avec tous ses corollaires.
Mais la déception fut grande…
Des élections ont été organisées et d’autres seront pour bientôt, mais on semble prendre en compte que l’avis de la clique du CMJD et de la bande de dizaines de voleurs qui tournent tout autour comme des vautours.
La population est ainsi prise en otage par le retour des archaïsmes et des forces de l’argent et rien ne changera, en profondeur, malheureusement pour si tôt.
Pour paraphraser Saint-Ex., je dirais que : « Ce qui me tourmente [et ce qui nous tourmente tous], ce ne sont ni ces creux, ni ces bosses, ni cette laideur. C'est un peu, dans chacun de ces hommes, [L’ELECTEUR] ASSASSINÉ ».

Notre blog, nos blogs doivent rester actifs et vivants pour dénoncer, pour discuter, pour échanger.
Un effort de « salubrité » des messages est nécessaire sur le blog X-Ould-Y, à la manière de Contre-X, pour ne pas se voir écrire entre des propos racistes et autres insultes ignobles, ce qui donne l’impression de les trouver normales et donc les banaliser, ce qui est encore plus grave.

Par ailleurs, il n’existe aucun problème entre le Canal Historique et X, comme l’a dit LM.
La participation est un choix individuel qui est lié aussi à d’autres considérations privées ou professionnelles.
Ce qui est sûr c’est qu’aucune concertation n’a eu lieu entre les membres du CH pour bouder tel ou tel espace et surtout pas ce blog. D'ailleurs ce serait le comble!

C’est l’occasion pour moi d’appeler tous nos amis à contribuer, même par un petit coucou ou un bonjour, pour faire taire toute rumeur.
A X aussi de faire quelques petits aménagements pour l’intérêt de l’espace et du message qu’il porte.

Avec mes salutations à tous et surtout à ceux d’entre nous qui ont laisser « tomber le calame » comme on dit parfois, mais moi j’aurai préféré « tomber la chemise » :
« Et c'est ainsi chez nous et c'est pareil ailleurs
Tout ce que ce vilain monde a fait de meilleur
Se trouvait là juste pour le plaisir
Ce jour là je peux dire qu'on s'est fait plaisir »

Yan

12 janvier, 2007 21:00

Yanis le R. a dit…

Lambda,

Merci pour ce blog.

J'ai une certitude surtout après l'épisode de l'avion, c'est que Ely est devenu autiste.
Il paraît que c'est le premier stade de la dictature. Mais heureusement que c'est la première et la dernière étape pour lui pour le moment sauf si la transition perdure encore 5 ans sous une autre forme...

Au sujet de la circulation à Nouakchott, il y a matière à sortir de ses gonds vu la médiocrité des services en charge de cette question.
On ne dira jamais assez que la priorité dans l'écrasante majorité des ronds points dans le monde est à gauche et non à droite et ceci pour une simple question de bon sens...
Et ce n'est là qu'une infime partie des aberrations du système nullissime actuel.

Par contre, au sujet de l'âge des candidats à la présidence, je n'ai pas de commentaire à faire car je trouve que la vraie question est ailleurs que dans l'âge.
C'est juste mon opinion.

Maatala a dit…

bonsoir

Notre Ely dit "LEMKHEZI"

-Il a carotté Taya rien que pour cela au pays des cocus cela mérite un prix Nobel pour"Assistance à peuple en Danger".
-Car c'est la créature de ce dernier ; il lui doit tout (sa créature)

- il fut les oreilles de ce dernier et son bras armé.

-Il ne prononce jamais le nom de Taya et surtout ne répond pas à ceux qui viennent critiquer ce dernier dans son palais, car plus que quiconque il sait que c'est circonstanciel et que demain le vilain se sera lui.

-Il connait individuellement tous ces compatriotes, car il a une fiche sur chacun

-Ce qui lui permet de savoir comment il vont réagir, et fait de lui le maître du jeu.

Dire qu'il risque de le prendre pour un Saint dit le FOU


maatala

Anonyme a dit…

I don't keep track of politics if it means who plans to stand in the upcoming polls or who doesn't. Much less, if it has to do with rallying behind this or that political party. Tribal or ethnic affiliation, no way. To me, this is politics as it is practiced by the winners, those whose eyes are set on power. Period. No doubt there many of them and from all walks of life. They never stop talking politics and discussing theories of how to rule the country, trying to win everybody over to their side. But once you're onboard, you are treated either as surplus or you negotiate your way up the hierarchy through graft and kickbacks. Insiders who run the political show are from all back grounds. Some are from the same old corrupt ruling class, others from the intellectual elite. During elections, it takes them only to learn your mind to start figuring out ways to meet your political expectations. This involves speaking about modernizing the country, if you happens to be modern looking, very rare these times. You'll seem them twisting facts and go tribal once they are certain your background is traditional and tribal. If you think you are a victim of racial and ethnic injustice, expect them to come over to see you and to exploit you. Everything and everybody is within the reach of these politicians, from both the "ruling majority" and the opposition, and every thing is for sale.

But we the victims, the millions who lost the battle for careless rulers and narrow-minded elites, are no more obliged to buy their rhetoric and scheming. I think the first step that should be taken to win on the long run is to figure out another way of how to do politics in this country, and that means reordering our priorities. We should prioritize the issues that weigh on our lives, important details like employment, education, infrastructure, decent housing, and health insurance. Interest in who wins seat in parliament or who plans to run for the next elections are matters at the bottom of the priorities of the average Mauritanian, and up on the priorities of those who control the country and their clients from the elite and the opposition.

Unless we know our enemies and identify clearly our wants and needs we will always be at the mercy of scavengers who are wreaking havoc in the country. When it comes to civil rights, like the one cited above, issues like tribalism, racism, elitism and dictatorship fade away in the background. When we cease to talk the language of the winners and start to speak loud our own worries and concerns, then history will start to creep in alive and kicking. But to keep discussing the concerns of our enemies instead of ours, we will seal our fate by our own hands. God forbid.

So thank you for the segment of this blog about traffic crisis. It is the real staff.

mom

Anonyme a dit…

Salam,

mon, I'm quite convinced that the situation will bring us to chaos, without a dramatic change in our behavior/mentality/.... The last year elections show that nothing has really change : every tribe/community support their own candidate, including parties and the so-called independants.
Even the more educated people has the same behavior, if their community is concerned.
Today, as a lot of people, I'm not concerned by the Sidi/Ahmed dispute as it's only a matter of interests. The "corrupt ruling class" will be more or less different, but the result will be the same.


Concernant l'âge la nouvelle constitution exige qu'un candidat à la présidentielle ait moins de 70 ans, me semble-t-il...
Ce qui implique que probablement le prochain président ne pourra pas se représenter...
On se rassure comme on peut (rire).

Abou Zayd

LM® a dit…

Salut
nous avons de plus en plus l'impression d'être le tremplin qui permettra au prochain président d'accéder au "graal", utilisés et jetés comme de vieilles chaussettes les besoins du mauritanien lambda importent peu, il n'est qu'un outil.
et le malheureux dans l'histoire c'est que ce n'est pas qu'une question de génération, car les jeunes ont également le même comportement.
si nous partons du principe que le cmjd peut imposer un candidat, le prochain même s'il n'est là que pour un mandat, redonnera alors d'autres consignes de vote et rebelote.
on n'est pas sorti de l'auberge!!

Anonyme a dit…

lu sur cridem là ou ils passent les sidioca insultent a tel point que le webmaster c'est vu oblige d'intervenir on a connu ca aussi des adepte de ould dadah a une époque ce qui lui a valu cette image d'enragé du pouvoir.
a ce qui vous disent sidioca est président que vous le voulez ou pas
sachez qu'on est tj réfractere a ce qu'on nous impose.


Re: Le Candidat qui fait trembler la CFCD (Score: 1)
par Mohamed0625 le 12 janvier 2007 à 10:28:18 CET
(Profil Utilisateur | Envoyer un message)
personne ne croit a cette histoire. Sidi est un voleur et il etait en prison pour ca. Tous les Mauritaniens savent qu'il est voleur. On dit sauvant pour savoir la qualite d'un homme il suffit de voir ses amis et les amis de Sidi sont Ould Bouna Mokhtar, Ely ould Mohamed vall, Ould Abdel Aziz. Pas Commentaire.



* l'hypocrisie partisane par Constant le 12 janvier 2007 à 14:18:51 CET
* Re: Le Candidat qui fait trembler la CFCD par diallou le 12 janvier 2007 à 20:41:52 CET


l'hypocrisie partisane (Score: 1)
par Constant le 12 janvier 2007 à 14:41:05 CET
(Profil Utilisateur | Envoyer un message)
Mohamed0625,
Désole c’est toi le menteur car tout le monde, sauf toi, sait que Sidi Ould Cheikh Abdallahi est un homme intègre. Même ceux qui disent le contraire savent la vérité mais mentent parce qu’ils supportent un autre candidat. Sinon comment sait tu de quoi il a été coupable s’il n’a jamais été jugé ? As-tu vu les preuves ? En démocratie (système auquel apparemment tu ne crois pas) un homme est considéré innocent jusqu'à preuve du contraire. Maaouiya était un dictateur qui a tué beaucoup de monde et mis beaucoup d’innocents en prison. De Hamdi Ould Moukanass, passant par Chib Ould Cheikh Malainine, à Ahmed Daddah, tous ont été emprisonnés sous Taya. Avoir été en prison sous Taya n’est pas une honte mais un badge d’honneur. Donc tu veux nous faire croire que seul dans le cas de Sidi, Maaouya a-t-il agit justement ? Ah, l’hypocrisie…



Re: Le Candidat qui fait trembler la CFCD (Score: 1)
par diallou le 12 janvier 2007 à 20:40:49 CET
(Profil Utilisateur | Envoyer un message)
Mohamed le nul, on dit que pour connaître une personne il faut écouter ce qu'elle dit, en écoutant ce que tu dis je n'ai pas de commentaires à faire tellement tu atteints le paroxysme de l'imbécilité.
ps: va cherche le sens du mot "paroxysme" dans le dico car vu ta manière de t'exprimer, tu ne dois pas être une lumière et tant mieux car seul un idiot, un moins que rien, peut s'exprimer de telle manière sur le grand homme qu'est Sidi!



Re: Le Candidat qui fait trembler la CFCD (Score: 1)
par webmaster (webmaster@cridem.org) le 13 janvier 2007 à 16:47:20 CET
(Profil Utilisateur | Envoyer un message) http://www.cridem.org
Note à ceux qui déposent des commentaires

S'il vous plait, soyez respectueux l'un de l'autre. Les insultes ne font en aucun cas avancer ni le débat, ni les échanges d'idées et de points de vue.

Dialoguer, c'est avant tout se respecter pour se comprendre.

Merci de votre compréhension

Le webmaster Cridem
Claude K.

Lambda a dit…

la question de l'age est une question bien constitutionnelle.
sinon, la sonstitution n' aurait pas limiter l'age.

un autre element ne doit pas nous echapper : les actes de naissances tres tolérents sur la question.

les vieux "mamouths" de la politique en Mauritanie connaissent bien les rouages pour eviter un simple piege lié à un chiffre sur un papier de l'etat civil Mauritanien.

l'apprenti poète a dit…

Respecter le président de la république (abstraction faite de sa personne) est aussi une autre manière de nationalisme qu’on a souvent tendance à oublier. Le contraire serait un non respect pour la Mauritanie et donc se renier soi-même.
Partant de ce principe, la raison d’état devient au dessus de tout, elle peut paraître sous forme de la destruction de la demeure d’un citoyen en vue de bâtir un pont comme elle peut paraître sous forme de l’annulation de son voyage si les raisons d’état le requièrent.

La réaction normale du citoyen serait d’engager un avocat pour être dédommagé et peut être gagner plus que ce qu’il n’avait.

Mais dans notre cas, et connaissant la situation de notre pays, le sentiment que nous devrions avoir ne peut être qu’un sentiment de sacrifice pour ce pauvre pays qui visiblement a besoin de nous.

J’aurais été des plus heureux si mon vol avait été retardé pour qu’un président Mauritanien se déplace quelles que soient les raisons de son voyage !

Clovis Ould Méchri a dit…

La république est une institution bien fragile pour la confier aux colonels, l’histoire la plus récente nous l’a montré.
Néanmoins avouons-le, la force c’est ce que nous préférons, nous les pauvres ignorants de tout, et même on approuve !
De Sénèque à Rousseau, jusqu’à George- W- Bush on mesure qu’à travers les aléas de son histoire, la république n’a guère amené qu’injustice, misère et ce qu’on appelle le progrès, une part infime de l’humanité en profite vraiment !
Au mieux une représentation du bonheur « un peu paillette » et au pire quelques beaux slogans accrochés au fronton des bâtiments publics : Egalité – Fraternité – Justice, vite transformés par d’autres plus proche de la nature profonde de l’homme : Egoïsme – Corruption – Violence. Toutes les institutions humaines sont bâties sur des malentendus, des mensonges répétés par tous, métamorphosés en vérité, car le temps use les esprits critiques jusqu’à les intégrer.

La Mauritanie n’échappe pas à ce phénomène, dès qu’on accède au pouvoir, le mauvais génie humain se réveille et crie « J’ai tué papa et j’en suis fier ! » En tuant le père on se donne une nouvelle nature, un stature de chef et nous les pauvres ignorants de tout, on approuve !
La peur est le terreau des masses qui habituées à courber l’échine au quotidien ne se redressent qu’à la faveur d’un nouvel héros qui surgit de l’histoire.
Manier l’espérance est l’arme fatale des apprentis dictateurs. La nouvelle pantomime est en marche, la grande toge républicaine sied à tous les bons comédiens qui dans les grandioses manifestations de réconciliation savent construire de fragiles châteaux de cartes de mots sur les maux qui finissent toujours dans un cul de basse fosse et nous les pauvres ignorants de tout on les connaît !

Les faux démocrates, ceux qui ont grimé leur visage patibulaire de l’époque d’avant commencent à se consulter, les vrais réfugiés politiques, ceux qui ont souffert à l’étranger, légitiment leurs années de disgrâce, les opportunistes de toutes parts commencent à espérer que des miettes tomberont forcément de la table, car après tant d’années de disette on devient moins ambitieux !
Explose alors dans les bouches des tribuns un nouveau vocabulaire fait de « gros mots » : Convergence, éthique, équité, bonne gouvernance, consensus, esprit participatif, réduction de la fracture sociale et consort mais derrière tout ce charabia, nous les pauvres ignorants de tout, on doute !

Clovis Ould Méchri hadj Adjémi

Lambda a dit…

Apprenti poete,

ton cemmentaire c'est du 2eme ° ? sans blague.

Lambda.

l'apprenti poète a dit…

lambda,
merci, c'est aussi mon sentiment.

LM® a dit…

salut

lambda

je pense pas qu'il faut voir le commentaire de l'apprenti poète comme du second degré.

un président c'est pas monsieur tt le monde. tu imagines un président bloque dans un embouteillage ou en retard a un sommet international par manque d'avion.l'image de marque de la mauritanie s'en sortira pas grandit

Lambda a dit…

le president ne doit pas se mettre au-dessu de la loi sinon il a les mains libres pour faire ce qu'il veut en pretendant que c'est l'interet general du pays.

ce qui s'est passé la semaine derniere, ne verse pas certainement dans l'interet generale de la Mauritanie.
certes, le president a pu se rendre au sommet (je ne sais plus si c'etait un sommet) à temps mais, c'est notre compagnie aérienne qui en a pris un double coup:
son image qui en sort ternie + son budget affaibli par la gestion des crises survenues tjs à la derniere minute.

la Air Mauritanie c'est aussi l'image de notre pays.

là où je n'ai pas compris apprenti poete c'est quand tu dis :
"J’aurais été des plus heureux si mon vol avait été retardé pour qu’un président Mauritanien se déplace quelles que soient les raisons de son voyage !" je te cite.

c'est le "quelles que soient les raisons de son voyage" qui m'a fait douter que c'est peut etre du second ° (rire).

Lambda.

LM® a dit…

salut
lambda
Ely n'est pas au dessus de la loi, ce sont des privilèges dûs à sa fonction et si les autorités réquisitionnent l'avion c'est pas la faute à air mauritanie.
Bien que Air Mauritanie président ou pas elle est toujours en retard.

l'apprenti poète a dit…

lambda,

je pensais que ce point était clos vu que nous l'avons tous les deux qualifié de second.
je ne pense pas qu'il faut continuer à y perdre du temps cela ne mènera à rien.

Anonyme a dit…

A qui le tour ? La désignation d'un nouvel ambassadeur de Mauritanie en France est imminente. Alors que les règles diplomatiques d'usage donnent des mandats de quatre ou cinq ans pour un représentant, la Mauritanie en use plus d'un en ce laps de temps. Depuis cinq ans, pas moins de quatre ambassadeurs se sont succédés à Paris. Deyna, Ould Nagi, Ould Boubacar, Ould Sidi, des profils tellement différents qu'ils est impossible de donner lecture à une politique de coopération avec la France. Et ce n'est pas propre à notre représentation parisienne.

Partout dans le monde, il est envoyé des fonctionnaires sans relief, des représentants de telle ou telle tribu, de tel ou tel groupe de pression. Pas un diplomate ne peut prétendre à la maîtrise de son "sujet", de la situation du pays de ses lettres de créances ! Pis, il est souvent perçu comme une sanction - l'éloignement - l'envoi à Moscou, à Tokyo ou à Amman de hauts représentants mauritaniens. Tiens, Amman par exemple a été le point de chute d'un "Ambassadeur" insignifiant, connaissant à peine les sérails de la diplomatie. Il n'avait même pas eu le temps de se faire la main dans notre représentation à l'Unesco.

Quels intérêts, quelle politique et quels critères sont pris en considération par le Président, son Premier ministre et son ministre des Affaires étrangères pour choisir nos diplomates ? Nous voulons bien le savoir. A moins qu'il n'y en ait pas. Et là, nous prions, comme dans un avion incertain, que le rabibochage et l'amateurisme de ceux qui nous représentent à l'étranger, emmène à bon aéroport, une diplomatie mauritanienne sans vision, sans conviction, sans savoir-faire et sans faire savoir.
Ne l'a-t-on pas déjà payé cher ? Souvenez-vous, lors des événements de 1989, la Mauritanie a été débordée par le Sénégal voisin, usant d'une redoutable arme : la diplomatie et ses réseaux tissés de longue date par de vrais professionnels de la communication.

Lu sur :www.mauritanie-xouldy.blogspot.com

Yanis le R. a dit…

Je suis de l'avis de Lambda que le Chef de l'Etat dans cette affaire de l'avion d'Air Mauritanie a commis une grosse bourde.
En effet quelle est l'urgence de cette visite au... Soudan, la nouvelle peut être superpuissance qui nous donne des aides pour nos populations démunies (l'autre Darfour...) ou l'exemple de la reconvertion démocratique (El Bachir, l'ancien militaire...) ?
Pourquoi les services de la Présidence n'ont pas programmé cette visite pour que les passagers soient prévenus d'avance et prennent leurs dispositions ?
Pourquoi ce coup fourré de plus à une compagnie en dépot de bilan par la plus Haute Autorité du pays, celle qui est sensée donner l'exemple ?
Bcp de questions qui laissent perplexes plus d'un sur la gestion des biens du pays en cette periode de transition.
Il n'y avait aucune urgence, aucun sommet, d'une quelconque utilité pour le pays.
Par contre, il y avait de l'incompétence caractérisée, de l'irresponsabilité et de l'amateurisme politique.
Si les 100 millions de dollards ou d'euros obtenus par l'Etat de la 3ème société de télécommunication avaient acheté un avion (même d'occaz) pour le Président et ses voyages, j'aurais dit que c'était une bonne décision. Mais de là à ne voir aucun sou (ou aucune action financée par cette manne ponctuelle d'argent) et puis voir agoniser la compagnie nationale qui était il y a quelques années notre fierté en Afrique de l'Ouest, c'est dur à accepter sans rechigner.
Vivement l'audit de la transition !
J'espère qu'il n'y aura pas une autre enième amnistie du nouveau locataire de la Maison Ocre...

Anonyme a dit…

Salam,

-----------------

Mais de là à ne voir aucun sou (ou aucune action financée par cette manne ponctuelle d'argent) et puis voir agoniser la compagnie nationale qui était il y a quelques années notre fierté en Afrique de l'Ouest

------------------
Tu es sûr que AM était notre fierté il y a quelques années ? :-)
Cette compagnie a toujours été un gouffre financier qui n'a servi qu'à enrichir quelques suppots du régime de Taya.
Elle a tenu quelques années avec quelques zincs qui avait l'air d'être passés entre les mains d'un "mécanicien" du Ksar. Comme lorsqu'on prenait un taxi "504 familiale" pour l'intérieur du pays, on se demandait toujours, en prenant un avion d'AM, si on arrivera à destination... en un seul morceau.

Concernant la requisition en question j'avoue ne pas avoir de version complète, et le légendaire manque d'organisation des autorités, couplé à l'incompétence tout aussi légendaire d'Air Mauritanie expliquent probablement cet épisode.

Abou Zayd

Yanis le R. a dit…

Cher Abou Zayd

Je sais une chose c'est que pendant quelques années (2000, 2001 et 2002 entre autres je crois), la Compagnie Air Mie était très prisée par les africains en France: maliens, guinéens etc.
La réalité de la gestion c'est autre chose et il nous est difficile à nous citoyens et passagers qui payons de notre poche les billets (et non les administrations ou autres organismes qui passaient par Air France) de savoir autre chose.
On avait l'impression en prenant l'avion à Orly qu'il y avait un air de changement par rapport au passé, une petite fierté réelle que tous les mauritaniens ont eu à un certain moment avant de déchanter.
A partir de 2003, 2004, c'était autre chose, les bagages dans l'avion sur les sièges non occupés(donc un danger en cas de turbulences), les bagages qui n'arrivaient jamais, les reservations non pris en charge, les retards non prévus etc.
Tout ça c'est du vécu, ce qui m'a enfin obligé de ne plus prendre notre compagnie nationale à partir de 2004 après un retard de 3 jours à Nktt alors que j'avais bien ma reservation. Nous étions d'ailleurs 6 mauritaniens avec nos reservations et qui m'avaient pu prendre l'avion car des pontes et leurs femmes et marmots avaient déjà pris place pour aller passer des vacances (ou plutôt du temps dans des hotels pour achats divers et soins). Au siège d'Air Mie où je suis allé pour chercher une explication, j'ai vite compris que ce n'était pas le bon endroit pour venir après qu'un de mes amis d'infortune apparemment plus au fait des réalités m'a dit: "heureusement que nous ne sommes pas encore en prison"...
C'était l'été 2004.
Par la suite tout est parti lentement et inexorablement en miettes comme bcp de sociétés mauritaniennes à majorité aux mains encore de l'Etat.

Anonyme a dit…

Salam,

---------------

Tout ça c'est du vécu, ce qui m'a enfin obligé de ne plus prendre notre compagnie nationale à partir de 2004 après un retard de 3 jours à Nktt alors que j'avais bien ma reservation.

---------------
Le pire c'est qu'on a dû t'annoncer ça avec le sourire :-)
Personnellement, je ne pense pas qu'il soit du ressort de l'Etat de faire du transport . Au moins les citoyens ne payeront pas les fautes commerciales de quelques uns, parce que l'Etat veut maintenir artificiellement en vie une compagnie.

Concernant la présidentielle, la phrase de la semaine, dite par l'ex-futur président qu'il nous faut (source: cridem.org):
-------------------

S’il y a transparence, honnêteté, personne ne refusera à apporter sa pierre à l’édifice. Si par contre il y a un ‘tripatouillage’, magouille ou volonté aveugle de piétiner celle du peuple, on risque de se retrouver devant une situation bloquée dont on ne peut pas mesurer, a priori, les développements, encore moins les conséquences.

-------------------
Traduction en français : si je gagne c'est que transparence il y a eu, et si je perds, alors bourrage des urnes et fraude, et par conséquent attendez-vous à des "conséquences"...
Le journaliste n'a pas eu le réflexe de lui faire préciser les "conséquences" en question... On voudrait bien savoir, simple curiosité :-)

Abou Zayd

Lambda a dit…

Une question à propos des electiones:
y aurait-il la possibilité de mettre en place un moyen efficace pour empecher le phenomene d'achats de voix largement pratiqué lors des dernieres elections municipales ?

L'Etat pourrait-il prendre des mesures serieuses juridiques et donc repressives contre ce fléau ?

S'il n'y avait pas achat de voix de conseillers (en toute absence de repressions pénales), les maires actuels de certaines villes (Nouadhibou, Akjoujt, Aleg, et ailleurs) auraient-ils passé ?.

Une question plus generale :
peut-on mettre sur pied la democratie et eduquer les bienfaits de la liberté d'expression là où -pour la majorité de la population - le citoyen ne dispose pas de sa ration alimentaire journaliere ?

là où le fonctionnaire de l'Etat doit quemender (pour la plupars des cas) pour arrondir ses fin de mois ? en mettant en jeu sa dignité et son independance morale et materielle.

avez-vous deja été arreté sur la route par un groupe de policiers tres mal habillé et encore plus mal chaussé (la faute à qui ?) pour vous demender gentiment et avec le sourire qui sollicite la pitié; pour vous demander si vous avez qulques billets; car ils n'ont pas encore bu le thé depuis le matin ?

ça n'est pas dans mon intention de brosser un tableau noir de ce pays, mais il vaut mieux se poser ces questions pour mieux soigner le mal qui nous gangrene jusqu'aux profondeurs.

s'agissant de la face lumineuse, la mauritanie comptent des cadres integres et compétents qui operent dans l'ombre sans qu'ils fassent parler d'eux.
sans ces hommes droits, efficaces et patriotiques, nos administrations et par dessus notre societé auraient connu un effondrement precipité à coup sûr.

Lambda.

Maatala a dit…

Bonsoir

Condoléances à nos fréres de la communauté tidjani qui vient de perdre deux de ces plus illustres guides spirituels :

-Thiérno Montagua Tall
-Thiérno Mansour Baro

INA LILLAHI WE INNA ILEYHI RAJIOUN

Maatala

Anonyme a dit…

visitez le site de ZZ
http://www.zeine2007.mr

Lambda a dit…

Bon anniversaire !
te souhaite plein de reussites en ce debut d'année 2007 !

et que la Mauritanie entiere vive en peace and love !

we aaaaaare the woorld, we aaare the chiiildren ...

ton ami Lambda.

Anonyme a dit…

May be it's about time for another blog, don't you see!

alioune a dit…

Mes amis,

LM je suis toujours dans les parages... meme si je n'interviens pas souvent.

Je suis très inquiet par rapport à ce qu'a dit Lambda, que nous ne sommes pas prets pour la démocratie.

Une question d'interet et qui mérite debat.

Dans les pays developpés et democrates, le probleme du "quotidien" ne se pose pas ou tres peu car la majorité n'a pas un probleme de subsistance. Cela laisse bien sur le loisir de s'occuper d'autres choses pour encore améliorer le cadre de vie.c'est ainsi que la loi protege le citoyen contre tout ce qui va a l'encontre de son épanouissement.

Dans les pays sous-devloppés et particulièrement chez nous, la fin (à cause de la faim) justifie les moyens. Peut-on demander aux pauvres villageois de refuser l'argent, si vital pour leur survie, contre une voix?

Peut-on demander aux policiers (dont c'est le role) d'assurer notre protection alors que la leur est en danger?

Peut-on demander aux medecins de nous soigner quand ils volent les medicaments pour soigner les leurs, faute de moyens?

J'ai rencontré beaucoup de gens qui ne croient pas à cette democratie et qui me rétorquent:
" De toutes les façons,on n'a pas le temps, on a autre chose à faire".

J'ai compris en lisant le commentaire de Lambda, que cet "autre chose à faire " c'est simplement ..survivre.

Alioune

LM® a dit…

Salut

Lambda merci a toi

t'as pas honte d'inquieter alioune comme ça.

regardes dans quel état tu as laisser notre ami alioune?

Alioune rassures toi avec le temps les choses iront bcp mieux la démocratie est une chose
qui s'acquiert par la pratique qui avait dit ça? je me souviens plus sinon vous pouvez considérer que c'est une des nombreuses maximes du grand sage LM.

LM® a dit…

salut
selon le site Al Akhbar qui lui même cite des sources obscures: Ely chercherait à se présenter aux élections présidentielles; alors pour tout le petit monde qui court derrière Sidi en disant que ce serait le candidat du CMJD; là au moins on sera sûr que ce serait réellement le cas.
il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints.

http://www.alakhbar.info/page1.php?id=6669&catid=2

Anonyme a dit…

Salam,
Vous cherchez le programme électroral de Zeine ? (Je sais, vous n'avez pas que ça à faire, et moi non plus (rire)).
Alors allez sur son site et cliquez sur "programme électroral"... Et qu'est-ce que vous y trouverez ? "En construction"!
Bien sûr, comme chacun le sait, le programme électroral c'est ce qu'on fait en dernier, si on a le temps... Et puis Zeine est en lui-même tout un programme...

Abou Zayd

Lambda a dit…

Le rêve Mauritanien par terre .. en fracas : le Choc !
------------------------------

Voici l'un des scenarios les plus noirs de l'Histoire conptemporaine de notre Mauritanie :
le colonel sous pression des manifestations dans les rues de Nouakchott, sous la pression des multiplication d'initiatives de soutien demandant son maintien au pouvoir, devant l'incapacité des dirigeant politique à rassembler, devant l'emmiettement des forces politiques, face à cette situation à couper le souffle, la Qiyada elwataniya se trouve dans "l'obligation morale" d'adresser un discours à la nation leur annoncant l'issue imminent de la crise et en leur disant son intention de se presenter aux elections pour preserver l'integrité territoriale menacée et pour continuer la marche victorieuse qu'il a commencé.

une question : et si ce scenario se concretise demain devant nos yeux, qu'allons-nous faire de concret ?

.. "Nous allons descendre dans les rues" ?, ... "Ecrire dans les journaux" ? walla bat6 "ne pas voter le jour du vote" ?...

une seule reponse nous tente le plus : ne rien faire !. la plus veridique des reponses.

3indaha ya9oulou errabbou jalla jalalouhou : inna allaha layoughayirou ..

Mon ami Alioune,
merci de m'avoir compris.
l'essentiel dans ce que nous ecrivons, c'est de maintenir la lucidité au plus haut niveau.

nous venons d'emprunter un chemain long et périlleux : vouloir changer sans passer par le changement des mentalités.

je me moque des "realités actuelles" des pays dits developpés. les gens dans ces pays connaissent l'esclavagisme mais sous une autre forme.

Dans un pays comme la France, pour en sortir de la crise (j'allais dire deS criseS) , peuple mecontent qui rale tjs, périfs bouchonné, salires de misére, logements insalubres, jeunes en chomage, administration sclerosée, fonctionnaires tjs en greves, transports en commun tjs saturé.
les specialistes en futur (futurologues) disent qu'il en faut pas moins d'une revolutions qui emporte tout.

la difference c'est que personne en France n'attend que la revolution vienne de Chirac !

tandis que nous, nous avons tendence - par notre héritage culturel pas tres incitant à la rebellion- à etre plus receptifs aux dires de "Elmehdi Elmountadhar" qu'il soit medecin ou militaire !

LM,
Tu es encore dans les vapeurs ?
Ne me dis pas que tu as encore fumé !

Bon, je vous laisse, je dois aller voir le mecano pour reparer ma caisse (quoi ? ça vous arrive jamais de galerer ?).

Lambda.

rim a dit…

lambda
le problème chez nous n'est pas un esclavagisme des électeurs mais bien plutôt leur opportunisme, hélas!!

un des candidats à la présidentielle m'a dit que quand il reçoit des gens qui cherchent le plus offrant (pour l'achat des votes) il leur dit de ne pas perdre leur temps avec lui parce que ce ne sera surement pas lui.

alors tu vois Ely peut bien se présenter s'il veut, moi je te dis que la révolution est en route ça prendra une bonne dizaine d'années mais le changement se fera doucement mais surement.

LM® a dit…

Salut
à l'origine de cette folle rumeur à propos d'une éventuelle candidature de Ely, une initiative du nom de: "initiative pour le consensus national."
avec à sa tête Sidi ould Ahmed Deya, ce dernier aurait eu l'accord de certains partis politiques pour proposer à Ely de prendre la tête de l'état (s'il pouvait partir et l'emporter avec lui moi je ne serai pas contre) tout en gardant le parlement actuel et former un gouvernement d'union nationale.
cette idée "lumineuse" aurait déjà suscité une marche de soutien à Kiffa.

vous remarquerez que j'ai tout mis au conditionnel parce que moi, mes sources ne sont ni sures, ni bien informées.

Yanis le R. a dit…

A 7 ou 8 jours de la fin du depôt des candidatures à la présidence, il est illogique qu'Ely et le CMJD fassent une aussi grosse bévue.
C'est impensable dans la situation actuelles sauf à une seule condition: créer un faux coup d'Etat (ou un faux attentat) et repousser l'échéance électorale avec par la suite des manifestations de soutien (à la Haimassou) à travers tout le pays suscitées par des acolytes et des indépendants-dépendants reclamant "le Messie" (pas l'autre con de Saharamedia...).
Et le coup est joué!
C'est comme cela que bien des chefs militaires qui étaient venus "redresser" une situation sont restés bien longtemps (Nasser et "l'attentat" d'Alexandrie, Kaddafi, Pinochet et bien d'autres toutes dimensions gardées).
Je n'y crois pas mais c'est le seul scénario qui me semble possible et jouable.

Anonyme a dit…

Salam,
La Mauritanie, le pays ou la rumeur a acquis ses lettres de noblesse...
Il y a un peu plus d'un an, rappellez-vous, un groupe a lancé l'idée d'une prolongation de la transition et ils ont même constitué une sorte de comité... Et certains, pour ne pas dire la plupart, y ont vu une manipulation des militaires.
Cette dernière rumeur a été lancée dans la presse par O. Nenni et son ex-comparse Isselmou O. Moustapha (IOM pour les intimes, red-chef de "Tahalil", ex-"journaliste" de Nouakchott-Info). Pour info, rappellez-vous ses écrits d'avant le 03 août.
N'ayons pas la mémoire courte, et souvenons-nous que I.O.M., C.O.N., O. Saleck, et autres supporters, en son temps, de Taya, sont de l'autre côté de la barrière (pas des barreaux, hélas). Ce sont les pires ennemis de ce pays. Lorsque O. Saleck, ardent défenseur de Taya, se met aujourd'hui à faire ami-ami avec les FLAMs, n'y a-t-il pas là quelque chose d'absurde ? Pas si absurde que ça lorsqu'on sait que l'objectif de cette mafia est de créer une situation de chaos politique et sécuritaire, évidemment.
Cette clique a mis à genoux le pays, et jamais elle ne s'arrêtera. Le peuple, bien malgré lui, a pardonné, mais les vautours ne quittent jamais une proie mourante.
Que gagnent Ely et les militaires, à deux mois de la fin de la transition, à ne pas respecter les engagements qu'ils ne cessent de marteler ? Ils savent mieux que quiconque qu'une prolongation de la transition n'a aucun intérêt pour eux et pour le pays.
Le plus hilarant, c'est que cette "presse" dont les porte-étendards sont I.O.M. et C.O.N., a même imaginé que le CMJD a mis sur pied une commission de juristes pour prouver qu'Ely, étant président du CMJD, peut se présenter, puisque l'ordonnance mentionne l'interdiction aux membres du CMJD (ce qui excluerait donc le président)... Là on atteint le fond.
Maintenant qu'il y ait des groupes de saffaga qui passent leur temps à constituer des comités pour soutenir le pouvoir, et donc lui demander de perdurer, c'est évident. On est en Mauritanie :-)

Abou Zayd

alioune a dit…

Mes amis,

C'est un cauchemar cette rumeur qui ne pourrait se transformer en realite.

IMPOSSIBLE scénario, sinon c'est le chaos, le black out et Ely, tout rusé qu'il soit, sait que nous ne pouvons supporter ce genre de situation dramatique et n'oubions pas que ses interets financiers seront mis en jeu..( à moins qu'il n'ait déja tout transferé à l'etranger..)

En plus de cela, sa credibilté sera entachée sur le plan international ( il a beaucoup voyagé pour soigner son image), il faudra convaincre du non respect des engagements du cmjd.

Non, je pense que ce scenario-rumeur est quelque peu exageré.

Alioune

Lambda a dit…

Une rumeur reste une rumeur meme apres avoir été relayé par un journal (Nktt-Info).

mais une rumeur pareille vaut ce qu'elle vaut.
ce dernier temps on assiste à une lachée de ballons d'essai.

je me demande si ça n'etait pas fait expres de lancer ce ballon ?

l'objectif serait peut etre de montrer au public à quel point l'electorat Mauritanien n'est pas consistant.

apres avoir assisté à une ruée vers Ould Daddah (le 1er à avoir le label), on a assisté à une autre ruée vers l'autre candidat.
avec cette rumeur, la foule s'arrete une second avant de rebrousser chemin et affluer vers "Dieu" lui meme.

la scene ressemle plutot à Youm elma7char où les gens ne savent plus vers quel prophete aller pour solliciter Ennajat (ne pas etre du coté perdant lors d'elections) et Elvowz (mettre la main sur une part de l'argent destiné à l'achat des voix).

Serieusement, je ne pense pas que Ely - par sa volonté d'eviter à la Mauritanie une guerre civile qui l'emporterait lui meme - soit aussi naif pour entamer une telle entreprise.

par sa fonction precedente, et par son entourage, il a suffisement de visibilité pour ne pas se laisser séduire par les saffaga qui pilullent partout.

seulement, Ely et certains de ses amis, ont la profonde conviction que l'ensemble de Mauritaniens ne savent pas où se trouvent leurs interets ou au mieux sont tous "achetables" donc "ils n'ont pas de principes".

et c'est par là que le denger peut venir !

Lambda.

alioune a dit…

Oui c'est juste un ballon d'essai pour mesurer le degre de consistance de l'electorat.

Mais qui a en eu l'idee? Ely lui meme, ses acolytes ou ses ennemis?

On sait deja que :

-les pauvres vendent leur voix pour de l'argent conptant
-les cadres votent suivant les orientations du departement, donc par peur d'etre vires
-les opprtunistes pour des interets strategiques (postes juteux, affectations etc..)
-les saffagas pour continuer a bien jouer leur role

Seuls les mauritaniens de l'etranger pourraient voter suivant leurs idee et conviction, mais eux ne sont pas pris en consideration, bien volontairement d'ailleurs lol!

Ainsi va la mauritanie, mais quand c'est gros a avaler, on risque l'etouffement.

Alioune

Lambda a dit…

Alioune,
es-tu sûr que "Seuls les mauritaniens de l'etranger pourraient voter suivant leurs idee et conviction" ?

je pense que les expatriés ( pour reprendre le language des Francais) sont à l'image de tous les autres Mauritaniens.

ils comptent parmi eux les pires des opportunistes comme ils comptent parmi eux des gens integres, raisonables et qui aiment leur pays malgré leur eloignement.

Une idée qui me demange depuis un certain temps, mais jusqu'a present je n'avais pas lui trouvé Elmoujeub.
ce passage m'en offre un, donc j'en profite pour rappeler (pas à toi Alioune ! quand meme) que l'actuelle situation ne devra en aucun cas nous pousser à appeler à une exode, ou à appeler à prendre les armes comme j'ai vu qlq part.

Donc, Vigilence, Vigilence !

d'un autre coté, l'eloignement de certains ne doivent pas les faire oublier que la Mauritanie reste le pays ou vivent leurs familles, leurs amis, et probablement le pays où ils retourneront prochainement.

les divergences politiques ponctuelles, ne doivent pas les pousser à la minimisation de tout un pays !

Nous sommes à moins de deux mois d'elections. le passage par l'etape d'elections presidentielle est l'un des passages les plus dengereux pour les pays de la sous region.

le deroulement des evenements pendant les deux semaines qui suivent l'annonce des resultats finaux, chez certains, ça a debouché sur des catastrophes, il suffit d'etudier l'histoire proche de certains pays africains qui nous ressamble.

Donc, Vigilence, Vigilence !

Nos autorités ainsi que les citoyens doivent prendre cette echeance avec la plus grande précaution.

Lambda.

alioune a dit…

Lambda,

Si le scénario en question est mis en pratique (quoique je persiste à croire que c'est du bluff pour détourner l'attention du cas Sidioca), il est à craindre, hélas, un mécontentement qui aboutirait à l'exode et des troubles.

Convient avec moi que LA PLUPART des milliers de mauritaniens de l'étranger ne votera que dans le sens d'une amélioration de leurs conditions (surtout les étudiants..) et d'une représentation plus digne (consulat, etc...).

Ils sont aussi nos ambassadeurs .

Alioune

Ps: As-tu remarqué que je n'ai pas utilisé le mot Expatrie? A mon avis, il représente ceux qui sont délégués par leur pays pour une assistance technique, culturelle ou militaire. je ne sais pas si on peut l'appliquer à nos ressortissants lol! Enfin....

Lambda a dit…

Alioune,
d'accord avec toi que certains parmi ceux qui vivent à l'etranger sont plus ou moins "debarassés" des ataches qui font que l'opinion individuelle doit etre façonné par l'interet du "groupe" et ses "alliances".

Sur un autre registre tout a fait à caractère urgent, d'apres ce que Alakhbar.info (version arabe) vient de rapporter, la machine s'est apparemment mise en route.

on ignore pour l'instant les vrai raisons qui ont poussé le CMJD a entamer cette entreprise.

on verra ce qui en sortira aujourd'hui de la rencontre du president avec les representants de l'ancienne opposition.

Wait and See ...

Lambda.

LM® a dit…

Salut
lambda
à ta place je prendrai les dires de Al Akhbar avec les plus grandes précautions, rappelles toi le cas Magnana

Anonyme a dit…

A votre place,j'éviterai de tomber dans le piège des manipulateurs de l'opinion et des ennemis de la nation(en gros ceux qui ont interêts à ce que le pays ne connaisse jamais la democratie)...
Cette rumeur reste une rumeur et donc ne merite pas d'être commentée.
A+

alioune a dit…

On a vu des initiatives demander la prolongation de la transition, qu'à cela ne tienne, ils sont libres de s'organiser et de faire des petitions et cela n'engage qu'eux.

Que des manifestations (orchestrées) voient le jour pour demander à Ely de rester, qu'à cela ne tienne encore, c'est l'EXPRESSION d'une partie des citoyens.

Mais quand les autorités en transition (et illegitimes par ailleurs ) tentent de transgresser les lois de la transition au vu et au su de toute la communauté nationale et internationale, cela est innaceptable.

Je persiste à croire que le président et membre du cmjd ne ferait jamais une chose pareille.

Alioune

LM® a dit…

Salut
alioune
je suis d'accord avec toi ce n'est qu'une rumeur infondée, je suis d'ailleurs sûr que Ely se réunit avec les partis politiques aujourd'hui pour mettre les points sur les i.
Après khaled ould Abbass, sidi ould ahmed deya se surpasse.

Anonyme a dit…

No one call tell for sure whether Ely has any plans to run in the next polls, which means that the fast circulating rumors can not be defended. I would even go further to say that the on record statements by the president about the subject confirm his intention to live up to his promises to the nation. Topping these promises is his reiterated commitment not to run or let any member of the CMJD to stand in the elections. We have also to remember his recurrent assertion to do what can to allow a smooth handover of power to an elected cabinet.

All this being said, and after giving the incumbent the benefit of the doubt, we have to keep in mind that there's no smoke without fire. The rumors and the initiative calling Ely to stay in power are steps in a scenario that is quite familiar to us to miss it. Mauritanians don't take to the streets on their own, the invisible hand of power is always there in the backdrop.

mom

LM® a dit…

mom

"il n'y a pas fumée sans feu"

cette phrase était valable a l'âge de la pierre,de nos jours en Mauritanie, la fumée on en fait de toute les couleurs sans aucun feu.Chez nous certains ont fait de la rumeur leur spécialité,une fonction sociale tres lucrative.

Anonyme a dit…

And yet there's no smoke without fire. For someone who learned to cope with the tactics of Taya for two long decades, skepticism for me has become a vital means for survival.

And yet again, I hope the rumors will turn out to be wrong and make it safely to March 11. It's up to Ely, he has started this and he alone can decide the outcome.

mom

Anonyme a dit…

Salam,

Source Al-Akhbar:
-------------

Par ailleurs, une source bien placée dans la coalition des indépendants a déclaré à Al-Akhbar, qu'une réunion s'est tenue la nuit dernière entre le président du CMJD et des dirigeants de la coalition « la Convention ». Selon la même source, le président du CMJD a présenté au dirigeants de la « Convention » un projet complet, comportant la prolongation de la phase de transition avec la formation d'un gouvernement d'union nationale dans lequel toutes les forces politiques du pays seront représentées et dont la présidence pourra être attribuée à un des principaux partis politiques du pays. Le projet comporte aussi la réduction des pouvoirs du CMJD, particulièrement ceux concernant la législation.

----------------
De la part d'un site sérieux : relayer des rumeurs sans prendre le moindre recul c'est fort de café... Et le coup de la "source bien placée" il est usé :-)

Cela s'ajoute à l'épisode concernant Mme Magnana Sow Deina, où le même site a relayé une information personnelle qui s'est avéré être infondée... sans mot d'excuse a posteriori.
Même si l'info était fondée, c'est indigne d'un media sérieux de la relayer.

Soit dit en passant, le site cridem fait du bon boulot. Même si je suis en complet désaccord avec certaines des idées de ses initiateurs, et de leurs orientations.

Abou Zayd

Anonyme a dit…

J'allais oublier :
Source: Al-Akhbar
----------------

Le président du CMJD avait annoncé, dans son célèbre discours à Akjoujt en juin 2005, son intention de remettre le pouvoir aux civiles et de respecter les délais fixés pour cela.


----------------
Vous êtes au courant de ce "célèbre discours à Akjoujt en juin 2005" ?!
Il me semblait qu'en juin 2005 Taya était encore au palais ocre, pour deux mois encore... :-)

Abou Zayd

Anonyme a dit…

I think we're beyond the stage where we question the legitimacy of the source which published the rumors. Now, the debate centers around the demons these rumors have unleashed. A Pandora's box is opened on all parties, and some kind strategy is needed to clean the mess and put some order in the Mauritanian upside down house. I mean, Ely has to address the public to confirm or to refute the rumors, or order some of his high-ranking officials to do it on his behalf.

mom

Anonyme a dit…

Gentlemen, I kiss you good night. I leave.

mom

LM® a dit…

salut

mom

la dernière fois que notre colonel a démenti la rumeur elle a repris de plus belle, son manque d'éloquence n'a pas arrangé les choses.

Chaque fois que le président ouvre la bouche les spéculations,les interprétations reprennent de plus belle.

le problème n'est pas uniquement dû au CMJD mais bien à l'incompétence de la classe politique qui au lieu de se consacrer à préparer un projet de société pour la mauritanie et se détournant du soutien d'un peuple auquel elle ne propose rien, cherche celui du pouvoir en place.
c'était bien la peine de faire un coup d'état pour ça.

Anonyme a dit…

Mes chers,

Vont-ils accepté ce changement de position pour la gestion des affaires du pays?

Nous pouvons dire que la vieille classe politique qui entourée TAYA a réussie sa mission : Faire tourner le pays vers l'inconnu!

Possible marchandage des hommes politiques de la CFCD, signifie la mort subite de chacun et son avenir.
Il sera bien jugé sur l'avenir de son pays.

Croyez-moi, c'est vraiment la véritable trahison!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Clovis Ould Méchri a dit…

Mais qu’ont ils ces hommes à vouloir se faire élire ?

Quel élan irrépressible les conduit au pouvoir ultime à diriger la destiné d’autrui, d’un pays ?
Mais regardez donc du haut de votre terrasse Ataroise, le ciel s’enflammer. L’ouest n’est qu’un gigantesque incendie qui bientôt s’éteindra !

Rien ne dure, même les plus belles œuvres et déjà vous comploter pour votre investiture ? Cessez donc ces complaintes lancinantes qui appellent à la glorification d’un pauvre humain ! Le brouhaha n’a jamais donné de titre de gloire à quiconque !
Taisez-vous devant ce spectacle, rien ne vaut d’interrompre l’œuvre divine qui se déplie tous les soirs pour notre plaisir !
Hélas préféreriez-vous les portraits figés dans un sourire forcé, emboubouté d’amidon et les slogans absurdes : « Le changement dans la continuité »

La faiblesse de l’homme est la peur et le désir profond d’être dirigé, conduit vers son destin ! Il cherche en vain l’homme providentiel qui le sauvera ! Mais de quoi avons-nous peur qui nécessite un chef ? D’autres préféraient un guide c’est plus sur, un Salomon, un Moïse, un saint Louis, un Gandhi, un Mandela, mais ceux la ont été laminés par leur incorrigible bonté à se donner aux autres !
Regardons l’histoire, comment les grands de ce monde, encore une formule usée, ont dirigé le destin de l’humanité.

« Mais Clovis , pourquoi en Mauritanie tous les candidats sont ils dévorés par l’ambition, l’égoïsme leur ronge t’il le cœur, l’intrigue comme une seconde nature ? »

Mais parce qu’ils n’ont devant eux que des faibles qui veulent bien croire à leur boniments, applaudissent aux promesses qu’ils veulent bien entendre et ferment les yeux aux incompétences notoires de leur chouchou !
Devant tant de misère humaine, servir serait trop facile. Alors on force la porte de la démocratie et on foule la Loi ! Connaissez-vous un peuple prêt à suivre un « guide » qui lui dirais : « Fuyons nos exploiteurs, prenons des risques et reconstruisons à neuf ! »
Moïse, sans le secours de Dieu, aurait péri, lâchement abattu par celui qui déçu, encore hier était son plus fidèle allié.
Tu ne mentiras pas aux foules en leur servant des promesses infantiles, tu ne porteras pas de faux témoignages contre ton adversaire, tu ne voleras pas la voix des pauvres en les gratifiant de2000 ouguiyas.Ouldahdah, Haidallah, Maouya et consorts n’ont qu’à revenir en deuxième semaine plus pauvres et plus humbles.

Anonyme a dit…

Hi Gentlemen

Hi IMR

"le problème n'est pas uniquement dû au CMJD mais bien à l'incompétence de la classe politique".

Well said. I can't agree more. Yet a small but highly significant nuance has to be straightened out here. The finger of blame is pointed at CMJD precisely because it's in position of power and therefore should be held accountable for wrongdoing. The political class or the intellectual elite, on the other hand, is a symbolic entity and a moral power with no real authority. No one can blame you or me for what goes on around in the country. I mean we can not be brought to court for it, unlike the CMJD. The political class has a moral responsibility, the ruling class a political one.

mom

LM® a dit…

salut mom

je suis d'accord avec le partage de la responsabilité y compris celle du mauritanien Lambda

Yanis le R. a dit…

Salut à tous

Vous ne pensez pas que nos candidats présidents doivent faire une déclaration de patrimoine pour une meilleure transparence ?
Est-ce que c'est une question incongrue dans notre contexte mauritanien ?
Pourtant le candidat président demande le suffrage des citoyens, c'est logique qu'on veuille savoir plus sur lui et surtout ce qu'il a comme biens (lui et bien sûr tout son foyer) avant sa prise de fonction.
Et puis si ça peut dissuader certains de se présenter, c'est pas mal pour reduire le nombre de candidatures, et d'autres de revenir dans quelques années...

Anonyme a dit…

Salam,

Cher ami Yanis:
---------------

Salut à tous

Vous ne pensez pas que nos candidats présidents doivent faire une déclaration de patrimoine pour une meilleure transparence ?
Est-ce que c'est une question incongrue dans notre contexte mauritanien ?
Pourtant le candidat président demande le suffrage des citoyens, c'est logique qu'on veuille savoir plus sur lui et surtout ce qu'il a comme biens (lui et bien sûr tout son foyer) avant sa prise de fonction.

----------------

Une question lancinante me taraude : comment se fait-il que la plupart des "hommes politiques" de ce pays (et j'y inclus les expatriés) ne travaillent pas pour subvenir aux besoins de leur famille ?
Et pourtant ils n'ont de toute évidence aucun problème de trésorerie...
D'où viennent ces fonds ?
En supposant bien entendu qu'il y ait une ligne de séparation entre trésorerie des partie et porte-monnaie des homme politiques. Ligne imaginaire, je le concède volontiers.

Tu dis :
---------------

Et puis si ça peut dissuader certains de se présenter, c'est pas mal pour reduire le nombre de candidatures, et d'autres de revenir dans quelques années...

----------------
Je le dis en pesant mes mots : si tous les candidats font des déclarations précises, complètes et honnêtes de tout le patrimoine et trésorerie à leur disposition et à la disposition de leurs proches, aucun d'eux ne se présentera. Aucun.

Abou Zayd

LM® a dit…

salut
yan et s'ils déclarent leurs programme pour commencer?

la vérité rien que la vérité!!! a dit…

Depuis quelques temps, une rumeur se fait persistante.
Laquelle ? Ely Ould Mohamed Vall a l’intention de se présenter à la présidentielle.
Ses instigateurs ? : Les partisans d’Ahmed Ould Daddah.

Tout à commencé lorsque le Rassemblement National des Indépendants a décidé, il y a quelques jours, de s’unir avec 18 partis politiques, dont la plupart appartenait à l’ex-majorité présidentielle, de créer une grande coalition nommée le « Mithagh » décidée à soutenir une seule candidature à la magistrature suprême. D’aucuns s’accordent qu’il s’agirait très vraisemblablement du candidat indépendant Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Quand les indépendants et les anciens partis proches de l’ex-majorité présidentielle, qui détiennent désormais une majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale décident de s’unir derrière un seul homme, la CFCD, elle, se brise comme un éclat de rire : 8 candidats pour 8 partis.
Dans cette configuration, il semble clair, hélas, que les chances de l’ex-opposition de voir un de leur candidat accéder au siège présidentiel, se réduisent à peau de chagrin.


Le futur président de la Mauritanie ne sera très probablement pas issu du camp de l’ex-opposition. Le RFD n’a donc rien trouvé de mieux comme procédé démocratique à cette situation inextricable que d’alimenter la rumeur et caresser la calomnie. Lorsque les arguments présentant le candidat Sidi Ould Cheikh Abdallahi comme un homme de paille au service du CMJD ne sont plus vendables, on passe à la vitesse supérieure.


« Ely serait entrain de faire réviser les textes relatifs à l’inéligibilité des membres du CMJD aux futures échéances électorales. Les mauritaniens ne veulent pas de Ould Cheikh Abdallahi, ils préfèrent Ould Mohamed Vall ».

A l’origine de cette faribole : Ahmed Ould Daddah et ses partisans.


Cette attitude de la part du plus grand opposant de Ould Taya est irresponsable et dangereuse. Elle démontre parfaitement les fâcheuses conséquences de la seule ambition de s’installer dans la maison brune. Désormais, la devise de Ould Daddah est « sans moi, le déluge ». Cet homme est prêt à mettre le pays à feu et à sang s’il n’est pas élu. Ce sadisme politique devient exagéré.

Qu’Ahmed cesse ses manipulations cavalières. Lui qui fait penser paradoxalement à Caton l’Ancien et son obsession pour Carthage "carthago delanda" (il faut détruire Carthage), s’est trompé de combat. Caton défendait Rome, Ahmed va détruire la Mauritanie

Et qu’il médite longuement cette pensée de Benjamin Constant :


« Ne soyez ni obstinés dans le maintien de ce qui s’écroule,
ni trop pressé dans l’établissement de ce qui semble s’annoncer »

Yanis le R. a dit…

Abou Zayd,

Tu a tout à fait raison. Nous avons des professionnels de la politique auxquels nous ne connaissons aucune activité remunérée et pourtant ils ne sont pas dans la rue...
C'est bien de savoir car on parle souvent que des voleurs de deniers publics. J'ai peur que nous ayons affaire à des receleurs...
J'avais posé la question des ressources d'Ahmed Daddah une fois à un sympathisant de son parti en me disant comment il fait pour boucler les fins de mois, gerer ses déplacements etc. depuis plus de 15 ans d'opposition alors qu'il ne travaille pas à ma connaissance. Il m'a repondu qu'il possede la villa ancienne résidence du parti, louée maintenant à une ambassade, je crois, puis il reçoit parfois des aides de ses amis Koweitiens. Mais bon, il faut sans doute d'autres explications car c'est maigre comme patrimoine et puis il y a une main étrangère qui risque bien de demander un retour de toutes ses largesses.
Et Messoud, et les autres...
Et Ely dans 5 ans peut être, doit bien trouver une grotte à la Ali Baba pour tout dissimuler...

LM,
Il n'y a de programme que: "c'est moi, votez pour moi" ou des phrases de généralités que toute personne peut débiter.
On confond objectifs et programme et on nous sert, si ce n'est pas encore "en construction", 1 à 2 pages indigestes de ligne de politique générale dignes du petit livre vert (ou rouge) avec une mini-biographie faite pour la circonstance...

Yanis le R. a dit…

A lire ce texte de Al-Akhbar sur notre Arlette Laguiller nationale:

---------------------------
Ould Jeyed a affirmé aux journalistes, lors de sa quatrième candidature aux présidentielles, qu’il est le candidat le plus favori [sic] et que tous les indices le montrent au premier rang. En 1997, Ould Jeyed avait enregistré un score de 0.9 % lors de présidentielles pour connaître un recul en 2003, ce qui est dû à des difficultés financières et techniques, affirme un des dirigeants de son parti.
----------------------------

Le recul après 0,9% ?
Difficultés financières...
Le journaliste est plus ridicule que le candidat.
Et tout est dit là: le journaliste qui ne fait que rapporter et le politique et l'argent...