samedi 6 janvier 2007

Sidioca ou l'art de l'interview

l'interview est un exercice dont on sort rarement indemne, cela demande un savoir faire qui n'est pas donné à tout le monde. Dans son interview accordée au journal le calame du 05 janvier, le candidat Sidioca la relève au rang d'art.

Dès le début le ton est donné: « vous êtes cité comme l'un des favoris pour une opinion pour laquelle de fortes rumeurs vous présentent comme l'homme d'une bonne frange des militaires au pouvoir qui veulent ainsi assurer leurs arrières. »

je vous concède que la question est tarabiscotée et aurait gagné à être formulée plus simplement, mais franchement ce n'est comme même pas une raison pour dire n'importe quoi, car Sidioca répond: « je n'ai rien de plus que vous à ce sujet » qu'est ce que cela peut bien vouloir dire?? et ça continue : « Je n'ai rien à rétorquer. Sur cette question je tiens à être très précis »faudrait savoir!

Il nous cite les deux points principaux de son programme et dit « je souhaite que le maximum de mes compatriotes viennent m'apporter leur soutien pour ce programme », ça c'est pour se démarquer clairement des candidats qui recherchent le minimum d'adhésion à leur programme!(...) « je ne vois pas pourquoi on considère que c'est un problème si l'institution militaire ne parte pas opposée à ma candidature. »

faudrait revoir la question le journaliste a parlé de militaires au pouvoir donc du CMJD et là ce ne serait pas seulement un problème, ce serait la trahison du sacro-saint principe de neutralité du CMJD sur lequel est basé toute la transition, mais n'allons pas trop vite en besogne M. Sidioca. Pour le moment rien ne confirme cela.

« Vous êtes le candidat de qui? » Bon là à sa décharge je dois reconnaître que la question déjà était stupide, mais notre Sidioca a fait mieux :"je suis le candidat de moi-même." sans commentaires, n'insistez pas ce serait trop facile, je ne tire pas sur les ambulances.

Après il nous dit que c'est une candidature réfléchie « à la suite d'une longue période d'écoute de mes concitoyens »(...) « j'ai pensé que je pouvais être utile dans la recherche de solutions et pour gouverner autrement. »

Moi qui croyait que dans un programme électoral on est sensé proposer des solutions, ça doit être dépassé, maintenant vous êtes élu pour chercher des solutions, dans cinq ans on les aura c'est sûr, après encore cinq ans pour rechercher les méthodes pour les appliquer mais pas de bol la loi ne permet que deux mandats et M....

la valse des questions vaseuses continue « vous êtes le candidat de la continuité ou celui de l'alternance? »

la réponse est radicale « Je n'appartiens pas à ce qu'il y a ici. » ça a le mérite d'être clair et il nous dit qu'il s'est éloigné pendant 14 ans et surtout « je me suis bien gardé de me mêler de ce qui s'est passé ici. »

Et j’ai envie de répondre tu sais quoi Sidioca (au point où on en est on peut bien se tutoyer) vu que ça t’as si bien réussi pourquoi ne continues-tu pas à ne pas te mêler de ce qui se passe ici ?

et le journaliste de dire : « sur le plan de la gestion, il y a beaucoup de choses à faire » c’est que c’est contagieux cette histoire de lapalissades

Sidioca nous dit : « ce que je peux assurer c’est que je veillerai personnellement à ce que le pouvoir exécutif c.a.d. moi ou ceux qui travailleront avec moi n’empêchent pas que la justice suive son cours. »

C’est comme même rassurant de penser que la garantie d’une justice indépendante est que Sidioca surveillera Sidioca. Ouf on a eu chaud.

En ce qui concerne le passif humanitaire et là trêve de plaisanteries Sidioca nous dit et je cite : « En ce qui concerne les déportés, n’importe quelle personne dont la mauritanité est prouvée doit revenir dans son pays si elle veut »

Ah bon la longue période d’écoute ne voua a pas réussi M. le candidat, je vous proposerai bien d’en prendre une autre et de nous revenir dans cinq ans mais je ne suis pas sûr que d’ici là l’âge vous permette de vous présenter encore ( serait-ce un secret d’état ? car sur le site du candidat on se garde bien de dévoiler cette fameuse date.)

Alors pour finir de deux choses l’une ou vous décidez de ne plus solliciter le suffrage de vos concitoyens ou alors au moins arrêtez les interviews.

Vous remarquerez que j’ai soigneusement évité de relever les quelques fautes de syntaxe la cause en étant que je ne sais pas si elles sont l’œuvre du journaliste ou du candidat.

A l’approche de l’ouverture de la campagne présidentielle, je me ferai un plaisir de partager avec vous mes réflexions sur les différentes sorties des candidats.

RIM.

59 commentaires:

LM® a dit…

salut

Il est vrai que la communication n'est pas le point fort de nos hommes politiques.
il faut dire qu'ils ne sont pas habitués à rendre des comptes donc ils ne travaillent pas leurs sorties.

il faut dire que celui-là n'est pas forcément le pire de tous nous avons déjà eu droit par exemple au fils perdu de Chavez et Ahmadinajad.

Moi qui commençais à en avoir marre des campagnes, je vais changer d'avis ça promet d'être marrant cette campagne présidentielle.

MMS a dit…

Bonjour
Bravo RIM
A y voir d'un peu plus près, nos politicards parlent d'abord et refléchissent en différé.
J'ai bien peur qu'ils commencent par nous gouverner et gardent l'élaboration des programmes politiques pour la retraite (à Doha ou ailleurs).
Faut bien qu'on laisse une partie du boulot pour la retraite non ?

MMS

Yanis le R. a dit…

Rim

Tu as bien analysé l'interview de notre probable futur président, Sidioca comme on l’appelle, (je crois que j'ai été méchant en l'appelant une fois Sidioccaz, en faisant référence à ces bagnoles tant prisées chez nous de l’occasion).
La communication, effectivement, de nos hommes dits présidentiables et ceux autoproclamés surtout, n'a jamais été leur fort. Ne parlons pas des questions des journalistes, il y a matière à engorger l’imprimerie de l’ancienne Pravda...
Le problème en ce début d'année 2007, c'est que nous devons élire un président dans 2 mois et on ne voit pas encore ce président tant espéré et sur lequel tous nos espoirs sont mis, celui qui redressera la barre et remettra les choses (et aussi chacun) à leur (sa) place .
Faut-il se satisfaire de ceux qui sont là et faire le bon tri dans cette liste de vieilles "occaz" et autres nouveaux "arrivages", fils de Chavez ou Ahmedinajad (au passage, je préfère 1000 fois Chavez à Ahmedinajad, la marionnette des mollah)?
Et puis une question me gène à chaque fois: l’absence de neutralité du CMJD.
On parle de l'absence de neutralité d'Ely et de sa clique, ce qui est une évidence pour tous et on oublie le peuple et donc les électeurs qui sont les seuls à faire le choix.
En un mot, on ne donne aucune confiance aux électeurs qui sont pris pour des moutons de Panurge et tout est décidé avec les chefs ou notabilités traditionnels et les groupes tribaux ou ethniques de l’intérieur du pays par l’intermédiaire d’anciens responsables de l’Etat pour la plupart devenus riches par le détournement direct ou indirect des deniers publics.
La question qui peut se poser est la suivante : comment alors réveiller chez nos concitoyens le sentiment qu’ils sont enfin capables au niveau individuel de changer les choses sans passer par des intermédiaires ?
Je sais que ce n’est pas évident et que tant que l’Etat de droit est inexistant, le simple citoyen se sent obligé de passer par ces personnes, ce qui explique la force de ces derniers au cours des élections municipales et législatives pourtant assez transparentes et libres.
Devons nous accepter le fait accompli et enterrer le rêve si fort d’une Mauritanie démocratique, unie et où il fera bon vivre ? Sûrement pas.
Est-ce qu’une seconde transition est nécessaire avant de rentrer véritablement dans l’ère de la démocratie ? C’est très probable.
Faisons alors le bon choix et surtout dénonçons et continuons à dénoncer toutes les connivences et les actes anti-démocratiques pour ne laisser aucun répit aux forces rétrogrades qui sévissent encore dans notre pays.
C’est le meilleur garant de leur déroute progressive et leur disparition dans les décennies à venir pour laisser place à l’Etat de droit et à l’expression du suffrage véritable du peuple.

Lambda a dit…

c'est un salut chaleureux que j'adresse ici à tous les membres du canalh !

merci RIM de m'avoir offert cette occasion pour poster ce comment qui va marquer mon retour à ma famille "virtuelle".

un dernier mot pour LM : touche pas au blog ! "Dieu s'en charge de sa ration et son poid est supporté par la terre".

Lambda.
PS: quand au sujet des candidatures, je vous avoue qu'il ya de quoi s'engoisser si la transision echoue !
le sujet est serieux !

Lambda a dit…

je vous demande pardon ! demain que je voyage.

les discussions entre LM et MMS à l'autre bout du salon (anecdotes sur les methodes et astuces pour occuper le premier rang à la mosquée), ne m'ont pas laissé concentré!
et l'autre qui enleve son serwoil à l'interier de la mosquée ?

Lambda.

Lambda a dit…

pardon elli houwa çima7.

Maatala a dit…

Bonsoir

Daddah / Sidioca : forces et faiblesses


Tout semble s’être mis en ordre de bataille pour faire de Sidioca le futur DG de l'ANPE local. Son voyage sur Dakar fait partie d’une stratégie de ratissage, car il veut le soutien des Talibé et des Oulad Niassen.

Les forces de Sidioca

-Au niveau du pouvoir, la chasse au Daddahistes et autres chosistes est ouverte ; les vieux réflexes sont de retour et la machine à excommunier tourne à plein régime.

-Sidi a ciblé son discours et drague tout azimuts, il installe ses réseaux et va à la pêche, ceci pendant que d’autres font de la petite stratégie.

-Il surfe aussi sur le morcellement de la CFCD et du sentiment de certain de ces membres qui sont pour le "tout sauf Daddah".

-Sidi en fin observateur a pris Daddah de vitesse sur des thèmes porteurs (déportation, ministres propres…..) en somme rien à voir avec le consensus mou.

-Il sait faire preuve de courage lui.

-Il a un atout de taille La Damitude Khattou elle connaît beaucoup de monde.

-C' est un intellectuel qui a une vision du pays et surtout une capacité de réflexion.

- Savoir faire la révolution sans violence


Ses faiblesses

-Ses parrains et les réseaux Mafieux

-Pourra-t-il résister aux pressions des bidasses

-Préciser le contenu de son programme avec des résultats à atteindre et un timming précis.



Recommandations

-Etre lui même
-Créer un contre pouvoir
-Faire un audit du pays
-Ramener les déportés




Daddah (notre candidat pathologique)

Ses Forces

-Un vielle opposant ; ce qui le rend sympathique au yeux des anti PRDS-R

-La CFCD qui a tendance a volé en éclat

-La vallée du fleuve ceci malgré l’élection d’un seul député Négro-africain

- Le cynique de service qui bouffe dans toutes les râteliers : le premier des nuls (O Boubacar)

-Sa haine des bidasses (il bave de rage en parlant d’eux).

-Le nettoyeur en embuscade : c’est le seul qui fera le ménage sans état d’âme (la rancune est une seconde nature chez lui).



Ses faiblesses

-Un électorat démobilisé

-Le pouvoir le considère comme l’ennemi a abattre car très rancunier et incontrôlable.

-Il ne réagit pas, sachant que le CMDJ lui préparer un mauvais coup, il n’a pas su réagir et faire le coup de poing comme le lui suggérait Messaoud (toujours la tactique attitude) et surtout il s’est fait embobiner par ses nouveau amis (ex-PRDS) qui lui expliquèrent que le Cmdj voulait démanteler le PRDS (la bonne blague).

-Un véritable autocrate pleutre de surcroît (Son attitude face à Taya).


Recommandations

-Durcir son discours et arrêter de faire de la strétégie à deux sous
-Faire son coming out.
-Monter sur le ring
-Préciser ses intentions (quoi, quand, comment et avec qui).
-Faire un Audit du pays (il est banquier ou Notaire)



Deux faces de la MARABOUT ATTITUDE dit le FOU


Maatala

alioune a dit…

Mes amis,

Au point ou on en est, il vaut mieux croiser les doigts et esperer que l'election prsidentielle se passe bien. N'hesitez pas a faire appel a vos "hajabas", consulter periodiquement les astrologues sans oublier evidemment le fameux dou3a avant et apres la priere.

RIM

superbe analyse de l'interview de la star montante, cependant tu as laisse passer celle la quand Sidioca dit:

« En ce qui concerne les déportés, n’importe quelle personne dont la mauritanité est prouvée doit revenir dans son pays si elle veut »

Ne trouve-tu pas aise de dire "peut revenir au pays si elle veut" et non pas "doit", synonyme de devoir sans autre possibilte de choisir.
Ou l'une ou l'autre.Les deux sont incompatibles, a mon sens.

j'espere ne pas avoir tort.

Alioune

rim a dit…

Cher alioune
comment peux tu croire que j'aie pu rater une perle pareille, mais c'était tellement gros que j'ai dû lui répondre que: "Ah bon la longue période d’écoute ne vous a pas réussi M. le candidat"

Car à vrai dire si l'on commence par dire "déportés" et que leur reconnaisse qu'ils ont été déporté, le "si elle veut" devient carrément insultant.

Maatala a dit…

Bonsoir

Lu sur Cridem

" Nous avons le regret de porter à votre connaissance que les autorités militaires de transition reviennent encore aujourd’hui à la charge, en menant désormais une campagne ouverte en faveur d’un candidat à l’élection présidentielle.". Cet extrait de la lettre du 04 janvier signé Ahmed Ould Daddah


Tiens donc :

C'est pourtant le méme qui dans une conférence de presse tenue à l'hotel Halima félicitait ce méme CMDJ pour la bonne tenue des élections surtout sa trensparence et sa neutralité (cf l'hebdo n 658 du 22 novembre 2006).

De la à dire que le resultat de la prochaine élection présidentiel sera en cas de defaite entachée d'illégalité ,il n'y a qu'un pas .

Panique quand tu nous tiens dit le FOU

maatala

ahmed a dit…

Maatalla

ca c'est quand la rumeur disait que le CMJD est du cote de sa "presidence " ahmed.

alioune a dit…

Mes amis,

Quel scenario voyez vous en cas de boycott de daddah et Messoud des futures elections?

Parceque voyez vous, comment expliquer que ould daddah continue sa campagne de l'ingerence du CMJD dans le processus et y participer quand meme.

Peut-on aussi lister les candidats deja declares et voir a quoi ils ressemblent:

1-Sidioca, tres celebre a cause justement du cmjd

2-Haidalla, n'aurait pas du se presenter: Les temps ont change

3-Zein ould Zeidane, nouveau venu,jeune cadre competent certes, mais poursuivi par l'histoire, les faux chiffres

4-La toute nouvelle dame Emira quelquechose, inconnue au bataillon (peut-etre qu'elle a des references..)

5-Ould Mouloud, grande figure de l'opposition, a dans sa derniere conference de presse denonce les propos qui lui ont ete attribues par le journal Horizon sur la neutralite des militaires. A cependant compose aussi avec des "roumouz el vessad".

Alioune

rim a dit…

Salut Alioune
6- Dahane ould Ahmed Mahmoud
7- Brahim Ould Abdellahi
8- Mint jeddane
pour le moment c'est ce qui me vient à l'esprit.

Anonyme a dit…

Mise à jour de la liste des candidats à la presidentielle:

1-Sidioca, très celebre à cause justement du cmjd

2-Haidalla, n'aurait pas du se presenter: Les temps ont changé

3-Zein ould Zeidane, nouveau venu,jeune cadre compétent certes, mais poursuivi par l'histoire, les faux chiffres

4-La toute nouvelle dame Emira quelquechose, inconnue au bataillon (peut-etre qu'elle a des références..)

5-Ould Mouloud, grande figure de l'opposition, a dans sa dernière conference de presse dénoncé les propos qui lui ont été attribués par le journal Horizon sur la neutralité des militaires. A cependant composé aussi avec des "roumouz el vessad".

6- Dahane ould Ahmed Mahmoud

7- Brahim Ould Abdellahi dont l'idole est, parait-il Nasrallah et le president iranien

8- Mint jeddane ?

9-Isselmou ould moustapha, inconnu jusque là

10-Mohamed ould chekhna, indépendant depuis son divorce avec les cavaliers du changement.

11-le candidat inconnu encore du MRN

prière completer au fur et à mesure

Alioune

Anonyme a dit…

Bureau du candidat Dahane Ahmed Mahmoud

Une ère nouvelle s'est ouverte le 3 Août 2005 devant notre pays caractérisé par un esprit positif de concertation entre le CMJD et les forces politiques.
Notre peuple s'est convaincu, grâce aux engagements du CMJD, de l'avènement de l'ère de la démocratie et des libertés. Cependant malgré l'engagement du CMJD maintes fois réitèrés Nous avons assisté ces derniers jours à des rumeurs persistantes selon lesquelles le CMJD ou bien certains de ces piliers appuierait un certain candidat pour les présidentielles et que cet appui se traduisait par des contacts avec certaines personnes en vue de les attirer vers lui.
Cette atmosphère malsaine des rumeurs a conduit une partie de nos concitoyens a douter du processus en cours, qui pourtant jusqu'à ce jour s'est déroulé dans des bonnes conditions de transparence et neutralité.
Ces citoyens commencent a s'adonner à la fatalité de la reddition au candidat soutenu par l'autorité renoncent ainsi au droit, que leur accorde la constitution et qui a été plusieurs fois garantie par le CMJD et par son président, de choisir librement leurs élus. Cette état de fait inquiète une partie de forces politiques et leur fait craindre l'avortement des espoirs de changement et de démocratie engendres par le mouvement de 3 Août 2005 en vue de ce qui précède.
Nous pensons que les rumeurs en question constituent une attaque malsaine contre le CMJD en mettant en doute la véracité de ses engagements, ils constituent aussi une attaque contre tous les candidats y compris le candidat objet des rumeurs et nous souhaitons que le CMJD et son président y mettent fin comme cela a déjà été fait par le passe.
Nous affirmons notre conviction et notre attachement aux positions publiques de CMJD à maintes fois répétées concernant la transparence et la neutralité entre les différents candids Nous appelons les forces politiques et les citoyens à ne pas croire les rumeurs et à ne pas privilégier les conversations privées sur les engagements officiels pris devant la nation toute entière et la communauté internationale.
Nous encourageons les forces politiques et les citoyens à profiter de l'occasion pour exercer souverainement leur opinion afin d'ouvrir une ère de démocratie et de progrès devant notre pays.

Anonyme a dit…

Mise a jour de la liste des candidats:

1-Sidioca, très celebre à cause justement du cmjd

2-Haidalla, n'aurait pas du se presenter: Les temps ont changé

3-Zein ould Zeidane, nouveau venu,jeune cadre compétent certes, mais poursuivi par l'histoire, les faux chiffres

4-La toute nouvelle dame Emira quelquechose, inconnue au bataillon (peut-etre qu'elle a des références..)

5-Ould Mouloud, grande figure de l'opposition, a dans sa dernière conference de presse dénoncé les propos qui lui ont été attribués par le journal Horizon sur la neutralité des militaires. A cependant composé aussi avec des "roumouz el vessad".

6- Dahane ould Ahmed Mahmoud

7- Brahim Ould Abdellahi dont l'idole est, parait-il Nasrallah et le president iranien

8- Mint jeddane ?

9-Isselmou ould moustapha, inconnu jusque là

10-Mohamed ould chekhna, indépendant depuis son divorce avec les cavaliers du changement.

11-le candidat inconnu encore du MRN

12-Ould Hanena de Hatem

prière completer au fur et à mesure

Alioune

Anonyme a dit…

Merci et félicitation pour cette lecture passionnante et de qualité. On ne
peut être que touché par la passion de son auteur. Ses prises de conscience,
son enthousiasme..

Un culte ridicule de la personnalité pour un président dépasse par les
événements dans son propre pays
Un mauvais candidat ne deviendra jamais bon par la magie du marketing des
militaires et leur mafia, toujours au pouvoir depuis plus de 20ans, et qui
cherche la continuité à travers ce pseudo candidat, c'est vers le blocage
total de la Mauritanie que l'on ce dirige .
Yaacoub Ould AHmed Salem

LM® a dit…

salut

alioune

chbih lui aussi viens de se déclarer candidat a la présidence . il y avait un journaliste du nom de islemou o salihi je sais plus s'il est toujours candidat .

LM® a dit…

ca nous donne

1-Sidiocaz
2-Haidalla
3-Zein ould Zeidane
4-Emira el alya
5-Ould Mouloud
6-Dahane ould Ahmed Mahmoud
7- Brahim Ould Abdellahi
8- Mint jeddane
9-Isselmou ould moustapha
10-Mohamed ould chekhna
11-le candidat inconnu du MRN
12-Ould Hanena de Hatem
13-chbih o cheikh melainin
14-messoud o belkher
15-ahmed o dadah


pourquoi j'ai l'impression de melanger les torchons et les serviettes?

LM® a dit…

merci de m'aider à séparer les torchons des serviettes

LM® a dit…

la blague du jour

Le vice-président du RFD, Monsieur Mohamed Mahmoud Ould Lammatt, a affirmé aujourd’hui mardi, 09/01/2007, lors d’une interview avec l’Agence d’Information Indépendante Al-Akhbar, que le bureau exécutif du Parti étudie sérieusement la possibilité d’une candidature d’Ahmed Ould Dadah aux prochaines élections présidentielles.


il y a un suspense hitchcockien

Anonyme a dit…

lu sur Cridem
tentative de déstabilisation de Sidioca.

la bonne nouvelle de l'année apparemment il est stable.

Anonyme a dit…

le tout est de savoir que ferions nous de le cas alarmant où Daddah ne se présenterait finalement pas.

un de moins, bientôt la danse de la joie, dirait le fou de Maata

Anonyme a dit…

salut

haidalla est parti en brousse le lendemain de sa déclaration de candidature.
Il a fui Nouakchott parce que vous comprenez c'était juste une blague et les gens ont commencé à la prendre un peu trop au sérieux.

LM® a dit…

apparemment c'est une soirée spéciale préparatifs des élections.
j'espère les gars qu'on aura droit à vos brèves régulièrement. vous n'êtes pas lavés (mankoum emgheyssilin)

Anonyme a dit…

LM, mon ami

J'ai du mal a separer les serviettes des torchons, ce n'est pas un exercice facile today.

es-tu sur que Daddah est candidat du RFD a la presidence vu que son dossier est encore a l'etude lol!

par ailleurs, je ne serais pas surpris si le nombre de candidats depasse la vingtaine et la crois moi on aura encore beaucoup de mal a separer les serviettes des torchons...

Alioune

Lambda a dit…

LM,

apres la galere du week-end à l'aéroport apres que notre avion ait été kidnappé (malheureusement au sens propre du terme) par le president him-self, je suis arrivé à destination en retard mais indem quand meme (comme dit l'autre apres avoir entednu que son frere ainé est mort de soif apres qu'il est parti deyareu : aneu khoyé mahou meuwwatt !)

tu m'a fait beaucoup rire par ta blague du jour : "le suspense hitchcockien" ! la dhly3a etta7taniya souffre encore !
c'est vrai que la dite candidature n'est qu'au stade d'etude et qu'il serait possible de ... lorsque toutes les conditions .. et que pour l'instant rien n'est ..

Alioune,

quelq un sait il en est où LM dans son entreprise pour separer "lezziaf" de "chrawit" ?

Lambda.

LM® a dit…

la CFCD est très très très fâchée
(c'est pas nouveau me direz vous)

Passez l'effet d'annonce, vous allez me demander la raison de cette colère ??

Mithaq un groupe de dix huit(18) partis et de surcroit, ils prétendent détenir une majorité parlementaire.

le syndrome koubeny a t il encore frappé?

il faut dire qu'en matière de manipulation des chiffres le prdr et les indépendants de Lemrabot
ont une solide expérience.

bref revenons a l'ire(ça fait intello) de la CFCD, selon les acolytes de Dadah, Mithaq
1-pas le droit de leurrer les citoyens en parlant de 18 partis car disent ils "le poids électoral de la majorité de ces formations s’est révélé insignifiant".

"EMBIBE" dira certainement Mithaq
Ne cherchez pas EMBIBE dans le dicco c'est un mot hassaniya qui veut dire " non mais tu t'es vu ?"

2-députés étiquetés ‘‘indépendants’sont en pourparlers avancés avec des partis de la CFCD

Là aussi re-EMBIBE!

3-le nouveau regroupement n’est autre qu’une mise en scène politico-médiatique

re-re-EMBIBE

enfin tous mes veux de guérison a la dhly3a etta7taniya de Lambda.
j'ai le plaisir de t'annonce que air mauritanie t'offre gratuitement un "tampon choinois" pour ta dhly3a

HATMEN a dit…

Saleh Ould Hanenna, candidat à la présidentielle mauritanienne du 11 mars après avoir échoue a acquerir la présidence avec les blindes il s'est dit et si je tente d'y entre avec les urnes ?
encore une tentative vouée a l'echec

bah a dit…

la cfcd touche le fond mais continue à creuser , une reconversion réussie après la politique, la spéléologie

Anonyme a dit…

Pour paraphraser elycom, les partis de "chrawit" sont dans l'impasse, pieges comme des rats, ils n'ont d'autre iniative que de se lancer dans la course, vu qu'ils ont durant les municipales et legislatives, reconnu le bon deroulement du processus democratique.

Pendant ce temps, "Leziaf" font la pluie (sans se mouiller..),renouent avec les chiffres et,depuis l'estrade, jettent de temps en temps un regard malin pour recuperer les moins convaincus a la cause.

Une maniere, comme une autre, de separer leziaf des chrawit...

Alioune

Anonyme a dit…

Le commissaire adjoint CDHLPCI vient d'etre limoge.
En tous, cheikh ould sid el moctar avait apporte son soutient a Sidioca, donc le probleme n'est pas de ce cote .

Alioune

bah a dit…

Salut
Alioune tu es sûr??

eh les gars de El mithaq heureusement que vous n'avez pas encore officialisé votre soutien à Sidioca, z'avez failli vous faire avoir, remarquez on aurait bien rigolé.

et pof retour à la case départ, mais qui peut bien être le candidat du CMJD?
rassurez vous j'ai un RV ce soir avec une guezana officiant dans la gazra de sixième connue pour ses pronostics redoutables, promis je vous apporterez la réponse dans quelques heures.
vous vous moquez de moi? lemchaguar chi idir chi evbalou, moi j'ai pas trouvé mieux.

Sidioca désolé, tu n'y avais comme même pas cru, si?

l'apprenti poète a dit…

esselamou aleikoum,

Rim

j'aimerais bien avoir ton avis sur la pub qui passe à la télé faite par la CENI.
A mon avis elle est surtout de très mauvaise qualité et les messages passent avec difficulté. Il est grand temps pour eux de s'inspirer de ce qui se fait ailleurs!

Anonyme a dit…

Salam,
Un amical et fraternel salam à tous les amis du CH et tous mes voeux de santé, de bonheur pour vous et vos proches. Et bien entendu tous mes voeux à tous les autres internautes.
Et un grand merci à notre ami LM.
Je n'ai pas pu, hélas, être des vôtres pendant quelques semaines.
Et bien évidemment j'ai dû rater certaines évolutions de la blogosphère mauritanienne. Ne m'en veuillez donc pas.

Depuis quelques semaines on assiste à une guéguerre entre les partis et les "indépendants" et de façon quasiment directe, entre certains partis (le RFD essentiellement) et le CMJD.
Si on résume, ces partis reprochent au CMJD de soutenir un candidat à la présidence, Sidi O.C.A. en l'occurrence, par le biais des "notabilités" tribales/ethniques.
Le RFD (puisque c'est de lui qu'il s'agit) a même écrit à l'Europe pour se plaindre de l’ingérence, selon lui, du CMJD dans la course à la président. Autant le dire tout de suite : c’est une démarche vouée à l’échec.
Quelle est objectivement la situation sur le terrain?
D'un côté des partis politiques qui se sont regroupé pour… pourquoi au fait ? Les élections municipales et législatives ont montré qu'ils ne respectent pas leurs engagements, si ces engagements vont à l'encontre de leurs intérêts particuliers. Ils ont aussi utilisé les recettes tribales/ethniques pour élire leurs députés et maires. Ils ont conclu des alliances avec les pires corrompus du pays, parce qu’à un moment donné ça servait leurs intérêts.
Et aujourd'hui ils ont montré qu'ils sont incapables de présenter un candidat unique à la présidence, ce qui est pourtant le meilleur moyen de barrer la route aux indépendants. Alors je repose ma question : que font-il ensemble ? Ils font comme les autres : ils travaillent pour eux, pour leurs ambitions personnelles et leurs intérêts.

Et de l'autre côté nous avons les "indépendants". Nous les connaissons tous. Il s'agit pour la plupart de personnes qui ont travaillé avec et pour le régime de Taya, et qui travailleront avec n'importe quel autre régime, pourvu que celui-ci ne contrarie pas leurs desseins. Ils n'ont que faire des étiquettes politiques ou des programmes ou de l'avenir du pays. Si demain le pays sombre dans l'anarchie et la misère, ils seront suffisamment loin et suffisamment armés (financièrement j’entends…) pour y assister en spectateur distrait.

Les partis leur reprochent de soutenir Sidi.O.C.A....
En clamant cela, les partis se placent au degré zéro de la politique. C'est vieux comme le monde : pour prévenir les conséquences d'un échec, on annonce a priori que le succès nous sera volé. De qui se moque-t-on ? Le RFD parle des limogeages abusifs, mais on sait que des hauts fonctionnaires, dont certains limogés, soutiennent publiquement (et financièrement) Ahmed... L’ex-DG de la SNIM n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres. On ne peut pas déplorer des méthodes que l'on utilise de façon aussi évidente.
La cohérence aurait voulu que l'on ait des principes, une ligne de conduite, une morale qu'on incarne et qu'on défend quel qu’en soit le prix. Lorsqu'on accepte toutes les semaines que des chefs de tribu viennent apporter leur soutien, on est très mal placé pour parler de principes républicains. Lorsque la majorité des ses députés et maires ont été élus grâce aux vieilles méthodes tribales/ethniques/régionales, on est très mal placé pour parler de principes républicains. Lorsque soi-même on a bénéficié et fait bénéficier des avantages liés à l'appartenance communautaire, on est très mal placé pour parler de principes républicains.
Aujourd'hui les partis n'ont qu'une seule carte de "légitimité", celle de s'être opposé à Taya. Et bien évidemment il s'agit d’une pure chimère, que cette légitimité puisque seule, c'est une coquille vide.

Aujourd'hui, aucun homme, aucun parti et aucun rassemblement n'est en mesure de créer une Nation mauritanienne unie, forte et prospère. Tous ceux qui crient aujourd’hui sont dans une logique d’intérêts, et n’ont ni les capacités, ni le courage politique, ni les épaules pour construire enfin le pays viable qu’on attend depuis 47 ans. Sans parler de ceux qui attendent patiemment le moment où le pays sombrera dans l’anarchie pour venir le dépecer.

Abou Zayd

LM® a dit…

salut
cher ami Abou Zayd

bienvenu chez toi

"La cohérence aurait voulu que l'on ait des principes, une ligne de conduite, une morale qu'on incarne et qu'on défend quel qu’en soit le prix. Lorsqu'on accepte toutes les semaines que des chefs de tribu viennent apporter leur soutien, on est très mal placé pour parler de principes républicains. Lorsque la majorité des ses députés et maires ont été élus grâce aux vieilles méthodes tribales/ethniques/régionales, on est très mal placé pour parler de principes républicains. Lorsque soi-même on a bénéficié et fait bénéficier des avantages liés à l'appartenance communautaire, on est très mal placé pour parler de principes républicains.
Aujourd'hui les partis n'ont qu'une seule carte de "légitimité", celle de s'être opposé à Taya. Et bien évidemment il s'agit d’une pure chimère, que cette légitimité puisque seule, c'est une coquille vide."

que dire de plus

merci et bravo

alioune a dit…

Abu Zayd,

Heureux de te lire après une longue pause.

Selon ton analyse, le salut ne viendrait ni de l'ex opposition (echrawitt) ni des indépendants sous la conduite de sidioca et Lemrabet SM (Leziav).

Nous sommes donc mal barrés et contraints de voter pour les torchons ou les serviettes, ou ne pas voter... de toutes les manières on trouvera le moyen de bourrer les urnes avec la bénédiction de la CENI.

A moins de trouver une autre candidature,réellement indépendante, soutenue par une base populaire solide, nous allons encore faire du surplace..

Alioune

Lambda a dit…

Abu Zayd,

"Aujourd'hui, aucun homme, aucun parti et aucun rassemblement n'est en mesure de créer une Nation mauritanienne unie, forte et prospère. Tous ceux qui crient aujourd’hui sont dans une logique d’intérêts, et n’ont ni les capacités, ni le courage politique, ni les épaules pour construire enfin le pays viable qu’on attend depuis 47 ans." je te cite.

j'ai le triste sentiment car je partage profondement avec toi ce constat extremmement amer mais profondement veridique.

sincerement, Merci pour ce retour.

Lambda.

MMS a dit…

Selam les amis

Abou Zayd:
Une bienvenue fraternelle, tout en espérant te relire fréquemment dans notre espace. Ton constat est très amer. Espérons une issue salutaire pour le pays

LAMDA:
Le piratage de l'avion n'était surement pas le meilleur "Amssivatt", mais qu'est ce que tu veux, mais le pays baigne dans l'illogique, ALORS PRIONS.

le snimois a dit…

les langues commencent a se délier a la SNIM après le limogeage de leur directeur oud abdel jelil.

l'audit aurait relevé un dépassement dans le budget de fonctionnement 1 milliard et poussière(le genre de poussière qui assure votre avenir).

le directeur ne se refusait rien je dirais même qu'il se la coule douce.

Déplacement fréquent en avion prive, la scolarité de tavilat a coûtée 30 000 000 l'année a l'École américaine de nouackchott.
Location d'un des appartements a l'immeuble el Khayma malgré que la SNIM a ses bureaux et un hôtel a nouackchott et que le directeur ne passe que très brièvement a nouackchott.
le nombre de directeurs a double depuis son arrive a la tête de la SNIM.
les primes et gratifications en veux tu en voila, résultat des course un trou énorme.

Et Dadah se plaint d'être prive d'un soutien aussi généreux.

Anonyme a dit…

ImR j'espère que tu sais que tu es un minable et que Sidioca s'en fiche un peu de toi.
Au fait Sidioca maîtrise plus la langue de Molière que toi et tous tes minables ensemble.
Ne l'attaquez pas sur ses points forts, vous en sortez plus que ridicule.
ImR franchement je savais qu'on pouvait être con mais toi t'es le champion.
Au fond de toi, tu sais que t'es un menteur, tu veux destabiliser Sidi mais ce que tu dis ne fait que le renforcer car seul la vérité blesse.
Adieu misérable, au fait je suis tombé sur ton blog par hasard en allant sur le cridem et en lisant un de tes nulissimes articles,le bouche à oreille ne marche pas on dirait.

Maatala a dit…

bonsoir

Les amis

Cette journée est pour moi un AID,car j'ai enfin les nouvelles de mon frére Abou ZIYAD.

Merci pour la joie immense que tu nous procures.

Fraternellement

Maatala

LM® a dit…

cher anonyme

moi je n'ai jamais attaqué sidi ni ,un autre candidat bien que ce soit mon droit d'électeur et de citoyen mauritanien dont on sollicite le suffrage.

je ne suis que l'administrateur de ce blog.
saches que c'est toi qui viens d'attaquer Mr sidi en insultant ses détracteurs,tu ne donnes pas une bonne image des partisans de sidi

si sidi s'en fiche un peu de tous ses opposants où va t-on? ça promet pour l'avenir de l'opposition sous son éventuel mandat.

reviens et participes au débat avec tes frères sereinement.
pour ce qui est de la connerie je ne pense pas être con, tu gagnerais beaucoup à me connaitre.
ekhssartek viha el maye3ervek yejehlak.

amicalement

Anonyme a dit…

Imr tu te fous de qui. moi j'insult pas mes frer mauritaniens, moi ce que je dis c que tu dis des choses fausse, tu n'as pas d'éthique en faisant celà.
ne me dis pas que tu te moques pas de
sidi dans ton écrit et se moquer c même pire qu'insulter à mes yeux.
c un grand homme tu le sais, tu le juges sans le connaitre et si tu le connais tu ne peux qu'être malhonnêtre car toutes les personnes qui le connaissent sont d'accord pour dire que c'est un homme bien, digne et que c'est un bon musulman qu'il ne donne pas d'importance au matériel et c'est un homme cultivé dc stp arrêtes de dire des faussetés surtou pour ceusx qui le connaisse pas car moi ça me passe au dessu de la téte
parce que je sais que c fau! mêm toi tu sais.
Jure sur le Coran que Sidi n'est pas l'homme que je dis, fais le.
Dieu c'est lui le juge.
Vive tous les mauritaniens, vive même les opposants car il en faut dans une démocrati mais non au mensonge non à la calomnie ni aux petitesses.
a bon entendeur, salu

rim a dit…

Bonsoir
l'apprenti poète
j'ai malheureusement raté ce qui a dû être un chef d'oeuvre.
car après tout on ne juge une oeuvre que sur ce pourquoi elle était destinée, tout le monde sait évidemment que ce spot n'est pas sensé informer les éventuels électeurs mais plutôt donner une impression de travail bien fait (là c'est raté) et surtout justifier un budget rondelet et là crois moi c'est suffisant.

à l'anonyme défendant sidioca
je tiens à préciser que je suis l'auteur de l'article minable, et donc par là même les petitesses et autres ..esses.
je tiens à dire que je ne connais pas Sidi mais je n'ai fait qu'analyser une interview publiée par le calame.
et je serais très intéressée par les fameux points forts que j'ai dû rater lors de cette interview merci de les préciser dans un prochain posting.
amicalement

ouldmauritanie a dit…

Avant toute chose permetez moi de dire BanZaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii pour un revenant encore une fois BanZaiiiiiiiiiiiiiiii pour qui pour Abou Zayd.

Au passage je t‘informe de ma nouvelle fonction jassouce de elycom cette fonction ma ete offerte par un ami donc mefiez vous et sa me fait pas rire des menaces a peine voilé mais bon j’ai apris une chose, rendre la monnaie s’ il le faut dans la boue ce n’est pas moi le perdant

Maatala a dit…

bonsoir

L’académie de Aouénat Zbel présidé par le FOU a déclaré : Pour le FUN et le Mauvais goût


-L’homme de l’année : le député qui a battu Zeidane (un qu’ils ont certainement oublier de déporté)
-Femme de l’année : Magnana
-Les cocus de l’année : nous
-Rancunier de l’année : celui qui en veut à J o YESSA (sur le blog de x)
-l’homme du clan :ZZ
-Le messie de l’année : Ahmedou o abdallâh
-Notre Jospin à nous : Haiddalla
-Les disparus de l’année : Abou Ziyad et Cheikh
-Les futurs chômeurs : le CMDJ
-Nos futurs retraités : les Ministres (l’académie des nuls)
-Les princes de la duplicité : les BOURKATORS
-Les connards de l’année : les bébés requins violeurs
-Les figurants de l’année : les négro-africains
-le fait le plus marquant de l’année : Maalouma au parlement
-L’enragée de l’année : Mint TOLBA (organisatrice de putch)
-la farce de l’année : le pétrole
-le bon plan de l’année : métier de voyant
-la blague de l’année : la transparence


C’est pour rire dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Vive Sidioca

Anonyme a dit…

RIM il y a pa de koi etr fier de ton articl à 2 bal.
j'auré hont à te place pour dir des choses com ça sur kelkun k'on ne connai pas.
je ne suis pas avec Sidi mais je le respect car c un gran homme.
on peu etr contr kelkun et le respecté ce ki né pa ton cas!

Maatala a dit…

bonsoir

Lu sur Cridem : interview de A O Daddah

Je vous propose la version OFF


AOD : Ce consensus national, nous l’avons soutenu, nous y tenons et nous avons tout fait pour le préserver.

Il oublie de dire qu il fut l’avocat du CMDJ et qu’il a toujours cru être leur candidat.
(L’ambition est mauvaise conseillère)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------
A O D :nous respectons les points de vue de nos partenaires et nous pensons que chacun a non seulement le droit, mais aussi une certaine logique à aller pendant le premier tour tester ses forces.

Pourquoi alors dire que le résultat des ces élections est une primaire pour la CFDC.
Il y a comme une contradiction dans les propos ou découvre-t-il enfin les vertus de la Démocratie
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
A O D : ce que les gens feraient sans même demander l’avis de personne

C’est une menace (le lait de requin fait enfin effet)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A O D : Maintenant, si les choses étaient bousculées et qu’elles basculaient, on ne peut pas répondre des réactions des gens.

Daddah c’est le nouveau CHAVISTE (attention car un GRAB est toujours au frais au cas ou)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
A O D : En tout cas, ce déclic suppose qu’on parle clair et vrai aux gens, qu’on dise ce qu’on va faire et qu’on fasse ce qu’on dit.


Depuis le temps qu’on te le demande, enfin tu te décides à monter sur le ring

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A O D : Nous sommes un pays bi ethnique, où il y a des différences trop grandes entre ceux qui ont beaucoup et ceux qui n’ont rien.

TU sais ce que la bi-éthnique attende de toi ; encore un effort et tu y es.

Ceux qui ont beaucoup, comment ont-ils faits, cesse de blanchir l’argent sale, ce sont tes adversaires, leur promettre la rigueur de la justice n’est que justice.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


A O D : Enfin il y a un processus très long mais décisif de changement dans nos méthodes d’administration, de gouvernement, de prise en charge sociale, de redistribution des revenus et c’est cela qui va faire que les Mauritaniens se sentent des citoyens pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

Rassure nous tu ne sera pas candidat en 2012, car c’est la volonté qui compte non le temps.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------


A O D :! De la manière avec laquelle l’élection présidentielle va se passer découle tout le reste. Si elle se déroule normalement, toutes les options seraient ouvertes.

Langue de bois, en sommes, tu n’exclus pas d’être premier ministre de SIDIOCA, je comprends que tu ne peux le dire car ainsi ta candidature n’aura plus de sens.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

A O D : S’il y a transparence, honnêteté, personne ne refusera à apporter sa pierre à l’édifice.

Cette phrase le confirme

Grand frére:

L’heure n’est plus à la courtoisie mais à la confrontation des idées, des programmes et de la GNAC et surtout sache que ton meilleur atout est notre désir d’alternance.


Encore du lait de requin dit le FOU

Maatala

LM® a dit…

cher anonyme

je me félicite du changement de ton dans ton dernier commentaire.
c'est très simple tu as des arguments pour défendre sidi fait le et ne t'occupes pas des autres.

je te signale que RIM n'a fait que analyser l'interview elle n'a pas besoin de connaitre sidi pour critiquer sa vision pour la mauritanie.

rim a dit…

salut l'anonyme
désolée de te décevoir mais non je n'ai pas honte de mon article à deux balles eh oui la crise est passée par là, j'ai pas pu faire mieux.
saches que je n'aurai pas parlé de Sidi s'il ne s'était présenté aux élections et par là même sollicité mon vote ainsi que celui de mes concitoyens.
je n'ai pas besoin de le connaitre, je connais la vision qu'il a de la Mauritanie, et ça ne me parle pas.

tu me dis que c'est quelqu'un de bien, tant mieux. pour moi c'est insuffisant.
j'espère pour lui que ce sera suffisant pour d'autres parce que et je persiste et signe au vu de cette interview il ne propose pas grand chose d'autres.

l'apprenti poète a dit…

bonjour à tous,

RIM,

tu sais pour le spot ce qui m'a un peu déranger c'est que quelques jours avant j'en ai vu un qui passe sur une télé emiratie (je crois) et celle là était bien pensée et crois moi rien avoir avec le budget qui y a été mis. juste des gens qui ont pris le temps de penser et bien penser. Ce qui me dérange RIM c'est que je n'arrive plus à avoir cette fierté de voir un produit à la hauteur depuis quelques mois, on dirait que personne ne fait plus d'effort que tout le monde attend!!
et ceci a toujours été ma vision des choses: si nous nous mettons tous à la politique tout cessera de fonctionner.

mon frère l'Anonyme,

si chaque candidat à un poste quelconque voyait ses amis ou famille le défendre sur chaque mot qui se dit sur lui on devrait se préparer pour une guerre civile. un candidat qui se présente pour l'élection présidentielle est un candidat pour tous les mauritaniens, certains diront du bien d'autres diront du "mal" ou critiqueront et c'est leur droit d'en parler. un candidat qui se présente à des élections devient automatiquement une cible et sache mon frère qu'il s'est fait cible lui même et cela ne doit pas déranger ses partisants mais plutôt les inviter à parler, justifier leur choix et ceci dans un débat serein qui amènera peut être de nouveaux partisants, pourquoi pas.

amicalement

Anonyme a dit…

JE saisis cette occaze(nsp yanis?) pour annocer l'ouverture de l"INSTITUT DE L'ART DE LA DISSECTION DES INTERWIEW".
un institut créé spécialement pour ce pauvre LM marque déposée, mauvaise foi exigée.

Anonyme a dit…

What's going on? Can anybody tell me why there's no one single voice of dissent on this blog. It's boring, this yes-saying attitude that you look determined to preserve in you exchange is mind-boggling. To be honest with you, When I went through the debate I felt like this was one of those faked talkshows where our public officials keep congratulating each other, most of the time for the wrong issues.

As far I can tell from your takes on the debate, you all look sincere in your adversarial stance from the government. But your complacency and unanimity leave no room for serious exchange and difference of opinion. Keep this in mind: where there is unanimity there is ideology, no truth.

LM® a dit…

à l'anonyme anglophone
sorry that you found this blog boring , with what seemed for you to be a "yes-saying" attitude.
this blog is not closed to the no-saying people but then again we can't force people to express their point of view here.

thanks to you and the guy that came yesterday, here we go, welcome guys.

à l'anonyme de
on vous avait dit que les machins (instituts et autres) créés spécialement pour embaucher qqn on en voulait plus vous avez toujours pas compris??
vu l'incertitude vers laquelle se dirige le pays c'est difficile de faire la fine bouche; dis il est de combien le budget?

Anonyme a dit…

Salam,
Merci à tous, les amis. C'est une grande joie de vous retrouver.

LM, tu dis :
-----------
moi je n'ai jamais attaqué sidi ni ,un autre candidat bien que ce soit mon droit d'électeur et de citoyen mauritanien dont on sollicite le suffrage.
----------------
Cet anonyme qui fait ce reproche doit apprendre les rudiments de la démocratie... C'est un réflexe typique de chez nous : à chaque fois qu'un homme politique est critiqué, ses supporters s'empressent de crier à l'attaque personnelle injustifiée... Qu'il comprennent ceci : si Sidi ou Ahmed ou un autre reste chez lui, s'il n'a pas l'intention de décider de notre avenir, alors il sera hors d'atteinte de toute critique publique. Mais étant donné qu'il croit être en mesure de nous gouverner, on est en droit (c'est même un devoir) de le critiquer. Qui confiera l'avenir de ses enfants à quelqu'un en qui il n'a pas une totale confiance ?
Concernant Sidi.O.C.A., peu de gens le connaissaient il y a encore un an. Le fait qu'il soit issue d'une grande famille respectée, etc. est en soi très bien, mais n'est-on pas en droit de se poser les questions suivantes :
1/ Ou était M. Sidi O.C.A. durant les années Taya ? Quelle a été son action politique durant ces années ?
2/ Concernant l'homme : quelle indépendance vis-à-vis de l'establishment, quels atouts, quelle force de caractère, quel avenir, quels idéaux, quel programme, quelle ambition ?
3/ Durant les années Daddah, il a servi comme haut fonctionnaire, et comme ministre. Cela est présenté par ses supporters comme une atout positif. Mais certains pensent, à raison, que cela fait de lui un acteur des fautes de ce régime, qui pendant 20 ans a gouverné seul la pays. Le parti unique. La répression des opposants. L'arabisation non concertée et non réflechie qui a déclenché les tensions inter-communautaires encore présentes aujourd'hui. La guerre du Sahara, qui a saigné à blanc le pays, pour rien. Le clientélisme et la corruption que Taya, plus tard, a élevé au rang de valeurs morales.
Tirer de cette période une fierté particulière relève de l'irrationnel.


Alioune, tu dis :
-------------------
Selon ton analyse, le salut ne viendrait ni de l'ex opposition (echrawitt) ni des indépendants sous la conduite de sidioca et Lemrabet SM (Leziav).
-------------------
C'est exactement ça. Le salut ne vient de nulle part au jour d'aujourd'hui. C'est triste comme constat mais réel.
Demain un président sera élu (je suis certain que l'élection sera transparente). Il gouvernera le pays dans le statu quo, en composant avec les intérêts des uns et des autres. Le mauritanien lambda sera toujours aussi miséreux, et le pays toujours aussi faible. Ajoute à cela le fait que ce pays est devenu, avec le pétrole, au centre d'intérêts qui le dépassent, et tu en concluera que l'issue n'en sera que plus incertaine.

Abou Zayd

Anonyme a dit…

Salam,
----------------
What's going on? Can anybody tell me why there's no one single voice of dissent on this blog. It's boring, this yes-saying attitude that you look determined to preserve in you exchange is mind-boggling. To be honest with you, When I went through the debate I felt like this was one of those faked talkshows where our public officials keep congratulating each other, most of the time for the wrong issues.
-----------------
May be you can be this voice :-) You're welcome.

Abou Zayd

Yanis le R. a dit…

Mes salutations à notre ami Abou Zayd.
Bienvenue et bon retour.

Yan