samedi 17 mars 2007

Pourquoi il faut voter CFCD

Le 3 août 2005, la chute d’Ould Taya n’a pas été que celle d’une dictature sanguinaire de prédateurs avides, de larbins, de pilleurs en tous genres. C’était, le premier tour de la présidentielle l’a montré, une occasion historique donnée aux citoyens mauritaniens, en particulier l’élite – ou ceux qui s’en réclament et auxquels nous ferons ici la concession de leur accorder ce privilège comme une hypothèse d’école – de prendre en main leur avenir et de prendre ce tournant avec dignité et responsabilité. Force est de constater que la course au pouvoir, ou au simple portefeuille pour la majorité d’entre elle, nous a révélé une classe politique pitoyable, peu courageuse et avec une vision très étriquée de ce que pouvait être l’avenir.

Il suffit aujourd’hui de l’imaginer ayant adopté une plateforme de gouvernement basée sur ses revendications passées et rassemblée autour d’un homme non pas providentiel mais leader d’opinion investi de la mission d’assurer sa cohésion pendant cinq ans le temps de mettre le pays sur les bons rails pour mesurer l’ampleur du désastre.

Au contraire qu’avons-nous eu ? Des femmes et hommes bercés de l’illusion d’un pouvoir qui leur serait offert par des soldats du système ayant éjecté leur chef pour sauver leur peau et qui probablement à ce moment étaient prêts à tout pourvu que leur acte héroïque soit désormais l’unique prisme au travers duquel ils seraient jugés. A quelques exceptions près, cette concession ne nous semblait pas surhumaine malgré le passif très lourd de nombre de ces nouveaux samaritains qui promis juré, n’agissaient que contraints par leur haute conscience de l’intérêt national. Soit. Mais eu égard à l’attitude molle pour ne pas dire la larbinerie des opposants d’hier, la junte reprit du poil de la bête et commença les basses manœuvres pour continuer de contrôler le processus de façon à éviter « toute dérive », c’est-à-dire la stricte application des principes de morale et de justice. Ainsi furent évitées toutes les questions de fond au cours d’une mascarade de concertation qui fut une caisse d’enregistrement des quatre volontés de la soldatesque pseudo rebelle et qui reporta aux calendes grecques des solutions évidentes à des problèmes somme toute réglables en un coup de cuillère comme le retour des déportés ou l’audit des comptes de la nation sans parler de la mise en place d’une structure permanente de concertation qui superviserait les grandes étapes de la transition. Cette situation de quasi-monopole du CMJD pourtant mis en selle par les efforts au niveau international des ex-opposants a conduit au cirque des indépendants et à des pratiques et mensonges dignes d’une cour de récréation de maternelle. La manipulation a donc été une composante essentielle de toutes les étapes de ce processus y compris lors des inscriptions sur les listes électorales, en particulier pour les populations de la vallée auxquelles une administration encore engoncée dans pratiques de zélateurs.

Le seul point positif, loin d’être négligeable, a été la transparence de l’opération technique du vote. Nous voici parvenu à un temps critique de l’histoire, celui du courage de la décision et de la responsabilité avec pour seule alternative la lâcheté dans la démission. Le choix va au-delà d’un simple vote pour Ahmed ou pour Sidi, il est systémique. Avec la question sous-jacente, quelle Mauritanie sortira de cette véritable transition qui commence avec les cinq premières années de la première magistrature démocratique ?

Sidi est en général présenté comme un homme de qualité, loué pour son humanisme, la sympathie dont il jouit dans toutes les communautés nationales. C’est important mais pas décisif pour les besoins actuels du pays. Parce qu’il est aussi perçu par un certain nombre comme un opportuniste qui a été ministre sous différents gouvernements et qui était bien planqué quand ses compatriotes souffraient le martyr. Même si peu de gens l’évoquent dans cette période pourtant propice aux dénonciations vraies ou fausses une affaire de corruption entache sa carrière politique. Il traîne également une image d’indécis, de personnalité faible, sous influence et manipulable, il est vrai bien véhiculé par ses adversaires, surtout depuis qu’il bénéficie du soutien notoire des ténors du CMJD.

A l’inverse, Ahmed jouit sans conteste d’une aura d’opposant courageux et irréductible au système déchu, et n’en déplaise à certains de ses adversaires pas toujours de bonne foi, cela reste que retiennent bon nombre de nos compatriotes, en particulier parmi les plus modestes qui lui sont reconnaissants d’avoir partagé leur misère lui qui a goûté aux geôles de Taya – et Ely. C’est important mais pas décisif pour les besoins actuels du pays. Parce qu’il est également souvent présenté comme le représentant exclusif d’une région, pétri de féodalisme à la limite psychorigide. Son image est également brouillée par les relations difficiles qu’il entretient avec ses alliés qui lui reprochent une certaine hégémonie.

Mais nous le répétons, au-delà des hommes ce sont les systèmes de gouvernement sur lesquels ils s’appuient qui seront décisifs. Sans passion mais ne craignant pas le parti pris, on peut en faire une petite analyse.

Système contre système, Sidi se présente devant les électeurs avec un handicap certain. Convenons tous que ce postulant à la magistrature suprême a bénéficié de l’opération « indépendants dépendants » du CMJD (acceptons qu’ici la partie se confond avec le tout, si tant est que ce qui se dit soit vrai, c’est dire que si certains membres du CMJD n’étaient pas d’accord avec cette approche, ils n’ont rien fait pour s’y opposer). Les faits sont têtus comme dirait l’autre. Examinons-en quelques-uns :

1. des députés et sénateurs ont été mis en selle à travers cette initiative et ont apporté leur soutien EN BLOC à Sidi, rejoints en cela par le PRDR, l’UDP et le RDU, soit très exactement la majorité présidentielle de Taya ; s’entendre dire que Sidi ne leur a rien promis et que cela ne présage en rien les orientations de son éventuel gouvernement relève d’une mauvaise foi ou au mieux d’une inculture politique criante. Il a en face de lui, organisés en système et animés de l’énergie du désespoir, des femmes et des hommes qui ont prouvé qu’ils sont prêts à sacrifier les intérêts du pays si jamais ils entraient en contradiction avec les leurs propres, ce qui malheureusement en terme de gestion des fonds publics est pratiquement toujours le cas. Il n’y a aucune chance dans la configuration qui se dessine qu’il puisse les contenir. Ce qui s’est passé lors de la formation de l’ersatz du PRDS, entendez le PRDR, est à ce titre éloquent. Un groupe de jeunes, pas « casseroliers », compétents, animés d’une réelle conscience nationale, avaient alors décidé, au nom de la realpolitik de constituer un bloc pour nettoyer le parti de ses vieux dinosaures malpropres tout en évitant « d’inutiles règlements de comptes ». Ils ont réussi à en virer les plus représentatifs des instances dirigeantes lors d’élection internes démocratiques avec la bénédiction du CMJD auquel il a cependant été demandé un non objection pour la désignation du SG. A la première vraie escarmouche, la désignation des candidats aux élections municipales et législatives, toute illusion d’émancipation fut vite reléguée aux oubliettes, ceux qui n’avaient pas déserté suite à l’appel du pied de « l’indépendance dépendante » sot restés en service commandé pour éviter que quelques fougueux rêveurs ne songent à boycotter. Le même procédé a été reproduit pour la désignation du candidat à la présidentielle, tout le monde a suivi, qui volontairement, qui à marche forcée et à reculons, la consigne du soutien à Sidi. Cette ligne pragmatique, soi-disant pour la sauvegarde du pays au bord de la guerre civile, s’explique plus par la sauvegarde de la quiétude d’une racaille mafieuse qui a méthodiquement détruit ce pays en gestation. Peut-on dès lors raisonnablement penser que cette brigade du pire puisse s’amender alors qu’elle se retrouverait en position de force en cas de victoire de Sidi, avec le contrôle intégral du parlement et du sénat ? Il est permis d’en douter.
2. la réprobation de Sidi des pratiques du régime déchu, y compris aux pires moments quand des innocents ont été sommairement exécutés ou que des prisonniers d’opinion, toutes tendances et ethnies confondues, ont été torturés, cette réprobation, si elle a existé (allahou yaalem) n’a jamais été traduite en opposition, c’est-à-dire, n’a jamais été à aucun moment et où que ce soit manifestée même de la plus timide des manières ; c’est d’autant plus étrange si son arrestation précédente est à placer dans le même cadre, on aurait pu attendre une empathie solidaire, rien, rien de rien alors qu’à ce moment il ne devait rien à ce régime et pouvait parfaitement sans passer. Il est permis de douter que le même homme puisse résister contre le système qui l’aura porté au pouvoir et surtout sans lequel il ne peut l’exercer.
3. le droit à l’inventaire, nécessaire à tout nouveau départ sur de nouvelles bases, est passé à la trappe (approche il est vrai, grandement partagée avec son adversaire), sous prétexte de préserver une unité nationale dont on ne se met à parler réellement qu’entre les deux tours, forcés par les évènements et le bon score du candidat négro-africain qui n’avait que ce seul thème à son programme. Et cela sans esquisser le moindre contour de la méthodologie, c’est-à-dire en faisant l’impasse sur les voies et moyens d’y parvenir. Faites-moi confiance, je suis sage, honnête et j’ai les connexions suffisantes pour résoudre cette question. Pour quelque qui s’est acoquiné sans réserve avec une bande de malfrats, c’est demander le bon dieu sans confession.

Ahmed Ould Daddah a, dans sa vie politique, deux constantes qui en troublent la lisibilité. Opposant irréductible, il a pourtant réussi le tour de force à faire place nette autour de lui, faisant fuir tout ceux qui ont fait de lui un leader incontestable. Force est de reconnaître qu’il ne reste guère d’anciens combattants à ses côtés et les griefs qui lui sont faits sont suffisamment graves pour mettre en doute son choix contre un système vil reconstitué. Que lui reproche-t-on au juste ?

1. incontestablement, il traîne un défaut rédhibitoire pour qui veut diriger les destinées d’un pays, il est massivement rejeté par des régions entières du pays (score faible dans la vallée et dans les deux hodhs, très moyen dans le nord à quelques exceptions près) considéré à tort ou à raison comme représentant exclusif du Trarza – étendu à Nouakchott qui n’en est pas si loin ; il devra surmonter cette tare s’il veut rassurer. En effet, force est de constater que pour un pays comme le nôtre, encore à l’âge de pierre politique, dans lequel prédomine le vote ethnicisé, tribaliste, régionaliste, pour être entendu dans son combat pour l’unité nationale, le président doit rassembler au-delà de son propre groupe, qu’il sera toujours soupçonné de vouloir favoriser. Ahmed ne semble définitivement pas être celui-ci : majoritairement entouré de natifs du Trarza, il traîne en plus une réputation de raciste (injuste pour qui connaît l’homme mais dans ces cas l’impression vaut souvent plus que la réalité) qui lui vaut ses petits scores dans la vallée, trop petits pour espérer gagner s’il ne redresse pas la barre ;
2. le manque de souplesse manifeste chez cet homme volontaire pour ne pas dire autoritaire excède souvent ses alliés qui finissent par le fuir (les salons politiques ironisent sur le « syndrome d’Ahmed »), ce qui est très inquiétant dans cette période obligatoirement consensuelle. Sans tomber dans la soupe indigeste d’une union nationale fourre-tout, il est en effet évident qu’une large coalition sera nécessaire pour gouverner ce pays avec deux candidats ayant obtenu moins de 25 et 21% des électeurs au premier tour et un morcellement qui ne respecte pas les lignes de fracture politique habituelles. Si le schéma qui se dessine d’une alliance entre quatre recalés totalisant 37% au premier tour se confirme, la capacité de synthèse des politiques du RFD rompus à ce genre d’exercice sera un atout en face de ceux des partisans de Sidi dont le plus capé politiquement est le PRDS plus habitué à l’hégémonie qu’à la négociation. Par contre le fait de se retrouver face à d’ex-alliés qui n’ont pas jugé utile d’honorer le pacte du CFCD n’est pas forcément rassurant pour Ahmed (encore le fameux syndrome) : cela veut dire qu’il faudra concrètement qu’il fasse beaucoup plus de concession, notamment par une prise en compte des facteurs nouveaux Sarr et Zein.

En conclusion, sûrement provisoire, on peut dire que :

* la bataille système contre système est favorable à Ahmed beaucoup mieux perçu par les pauvres, c’est-à-dire l’écrasante majorité des électeurs mauritaniens, l’aura de l’opposant irréductible n’est pas à négliger et n’est que peu écorné par le ralliement d’individus peu recommandables qui est surtout retenu par les plus instruits ; s’il arrive à convaincre ce nouveau bloc, si tant est qu’il existe vraiment, son régionalisme en sera considérablement atténué.
* la bataille du rassemblement de la nation est favorable à Sidi, eu égard à son implantation nationale, qui ici veut dire son implantation dans plus de tribus, régions, ethnies, la majorité de l’électorat là aussi ; s’il arrive à convaincre le bloc des quatre, les tares de son entourage de brigands en seront considérablement atténuées.

En toute rigueur, on ne peut qu’espérer passer le plus vite possible ce stade juvénile où les politiques, même les plus progressistes, n’ont pas eu honte d’exhiber les ralliements tribaux et claniques au nom du pragmatisme. L’histoire enseigne pourtant que le courage politique, à terme n’est jamais suicidaire et que les grands hommes ont tous à des moments historiques critiques navigué à contre-courant avant de rallier les masses. De toute évidence, aujourd’hui, est-ce illusoire pour nous d’espérer cet homme ou cette femme visionnaire. L’essentiel dans le temps national qui n’est pas le temps humain, la génération en est l’unité et non l’année, est de préparer l’avenir et pour cela on fera avec ce qu’on a. Sidi ou Ahmed, au fond, ce qui compte c’est de s’assurer que la graine est plantée et de l’arroser consciencieusement.

Je vais être honnête, pour moi c’est « virer la racaille » et malgré ma proximité avec Sidi, je voterai pour l’alternance, donc pour Ahmed.

Cependant il lui revient d'accepter une plateforme commune des forces du changement, et notamment Messaoud, Maouloud, Sarr, avec notamment un partage du pouvoir, un gouvernement d'unité nationale, des reformes rapides, précises et fortes, etc. » (Zayd ente vem).

Voter Ahmed Daddah par défaut dit le FOU

Maatala

178 commentaires:

Anonyme a dit…

belle analyse et conclusion logique
bravo

Anonyme a dit…

masoud et maouloud pour sidioca;
aod est dictator!

LM® a dit…

salut

Maatala

très bonne lecture que j'espère va aider les indécis a voir plus claire.

Anonyme a dit…

felicitations cher maatalla pour cette analyse qui est à la fois, profonde, objective et pertinente.

je souhaite que AoD et Sidioca font un petit tour, pour lire notre debat sur ce forum,c'est un veritable brainstorming.
c'est vraiment enrichissant.
Sans avoir quoique ce soit contre sidioca, je trouve que la probabilité d'avoir un changement minime soit il, plaide en faveur de Aod.

moi également le jour j je voterai AoD.

KANGOUROU

ouldmauritanie a dit…

Maatala,

franchement banzaiiiiiiiii une chose dont je suis sure ce que ta demarche est sincere sans aucun interet perso merci mon ami et mon frere et banzaiiiiiiii du font du coeur
voici les amis le nouveau slogan de daddah

Rancunier par nature, avec moi le ménage est plus sure

By mat.

Anonyme a dit…

cher Maatalla
nouveau lecteur assidu de canalh, j'ai été , d'emblée,fasciné par votre questionnement. j'ai compris que quelque part il faudrait plaider la raison du plus fou pour faire face à l'ambiguité qui caracterise le paysage politique d'aujourdhui. Avec ce blog vous vous etes surpassé en expliquant avec vos tripes des raisons d'un choix , forcément, douloureux. j'avoue qu'etant moi méme un allié naturel des ''forces du changement''je ne peux m'empecher de carresser l'espoir de voir les mauritaniens porter à leur tete les anciens opposants qui devraient, à leur tour, avoir la chance d'exercer le pouvoir en vue de réaliser leurs idéaux mais quand je pense qu'il serait suicidaire pour le pays d'etre dirrigé par un despote qui l'a dejà prouvé par son bilan desastreux pour l'opposition, je me dis qu'il serait mieux de composer avec l'autre camps et de lui imposer des conditions et de contribuer ainsi à la naissance d'un nouveau paysage sans le sectarisme de AOd, j'ai abouti à la conclusion que l'election decet homme avide du pouvoir serait une catastrophe pour le pays. elle ne peut aboutir qu'à la guerre civile ou à la rebellion armée, c'est pour cette raison, qu'à contre coeur je voterai sidioca

Anonyme a dit…

zeine rallit sidioca mon dieu qu'il est stupide!maintyenant c'est lemrabott sm boidel bellal et les autres qui vont revenir encre + puissant et ce messoud qu'i n'arrive ps a se decider...ca va mal pour la cfcd et pr aod!plus loins encoe la guerre du sahar!au faite je felicite ton fou maatalla!il est pas si fou que ca

mamis a dit…

le ralliement de zeine ould zeidane a sidioca prouve qu'il n'a aucun sens de technocratie et que c'est un richisme ancien chef de banque qui veut goutter au caprice du pouvoir laissant tomber ses ideologies de bonne gouvernance et tout ce blabla!il m'a decu,voir sidioca accepter tout le monde,ceux là meme qui l'insulter hier exemeple,ould jiyed,ghoulam et toute ces petitesse,reunis autourt d'une même table,montre que tout est bon pour lui,a la condition de devenir president!c incontestablement facile de rassembler quadt on tient à aucun background et que l'on accepte tout le monde

Anonyme a dit…

الزين يقول ان كتلته السياسية (شيخنا ولد النني ..محمد الشيخ انتوم
فم )تتقارب في الطرح السياسي مع
برنامج الاصلاح الذي يحمله سيدي..


ذيك بعد ماه ش

le vétèran a dit…

sacandaleux!!!!!!!!
toutes la classe politique penche vers sidioca...atention au retourt des tayistes en nouvau visage!ahmed le roi machiavelique serai plus juducuieux que lemrabott sidi mahmoud le voleur inculte ignard et plus melefique.

Anonyme a dit…

bravo maatalla...au faite quelqu'un aurait croisé x il me manque mucho mucho...????

signé le vétèran.

Anonyme a dit…

ano 00h14,

pour info, cheikhna ould nenni n'a pas accompagné zz chez sidioca.

il a preferé mettre son journal au service de ould daddah.

tu peux verifier.

Yanis le R. a dit…

Brillante analyse de Maatala!

La conclusion est pertinente et ouvre le débat de fond.

Je reviendrai prochainement sur le sujet plus longuement.

A+

Anonyme a dit…

avec Mokhtar Ould Daddah le drame c'était la guerre du Sahara et on a pu un peu se rattraper. Avec Ould Taya le drame fut l'épuration ethnique et la Mauritanie s'en est sortie, même meurtrie. Avec Ahmed Ould Daddah on aura les deux drames en même temps, c'est à dire l'apocalypse vraiment pour la Mauritanie, et là plus moyen de s'en sortir.
Le choix est vraiment difficile pour la Mauritanie le 25 Mars. Heureusement que je suis à l'étranger et que je ne vote pas. Pauvres mauritaniens.: faire un coup d'état et toute une transitions, puis finir obligés de choisir entre sidi et ahmed; entre mourrir et être tué.

le moderé a dit…

Mon ami Maatala

ttres bonne analyse de la situation. Rien à ajouter ni à retrancher.

Merci mon frere

Salam

Anonyme a dit…

le 25 mars on va voter pour l'opportunisme pour la gabegie el vessad etc on va voter sidi ould cheikh abdallahi

Anonyme a dit…

salut
j'ai assisté à une première mi-temps, entre le psv endhoven et l'ajax,d'une grande classe, le football total, histoire d'oublier un peu les elections.
ça fait plaisir de voir le but de sneider.
khroujou ma ykhassar chi

Anonyme a dit…

Salam,

Cher frère Maatala,
bien que je partage certains points de ton analyse, que j'ai eu l'occasion de développer par ailleurs, je n'en partage pas les conclusions.
La différence fondamentale entre nos deux analyses est celle-ci:
Je crois fermement que le soutien à O.Daddah ne doit se faire que s'il s'engage publiquement, et par écrit, à appliquer une plateforme de réformes et à faire un gouvernement d'union et d'unité nationale. Pour le moment il n'a rien fait, et il s'est contenté à faire tourner à fond sa machine de propagande (réelle, avec certains journaux, et virtuelle avec les sites alhadath.info et affiliés).
Cette platefome est un préalable nécessaire : 1/ connaissant l'homme qui peut tout promettre et faire l'exact contraire 2/ connaissant la fragilité de la situation politique du pays.
Tu penses, à mon avis à tort, qu'il faut quand même le soutenirpar défaut en espérant qu'il tiendra compte de ce soutien pour faire le vrai changement. Il n'en fera rien, et on peut s'attendre hélàs à des lendemains de désillusion.

Une info: O.Daddah est passé voir Maouloud, qui ne lui a rien promis, et pourtant en sortant de chez lui il a annoncé à ses proches que Maouloud lui a fait allégeance. Info reprise immédiatement par ses organes de propagande, alhadath.info entre autres.
Maouloud peut lui aussi apporter un soutien par défaut. Mais ça sera une erreur.
Je répète que le seul moyen pour O.Daddah de mériter un soutien est d'accepter d'associer toutes les forces du changement au... changement. Sachant qu'une victoire étriquée et très fortement régionaliste, fera courir au pays des risques. Et qu'a contrario, une victoire associant toutes les bonnes volontés, nous permettra d'amorcer le véritable changement.

Abou Zayd

Anonyme a dit…

VOTER SIDIOCA UN CHOIX POUR LA MAURITANIE

Anonyme a dit…

18 mars 2007 14:36
si khroujou gouli weu gouleu k lkhei r
shneider asslen bittay!c le best des orengers les hollandais!

salut

Anonyme a dit…

voter sidioca c'est perpetuer un système qui a ruiner notre pays

Anonyme a dit…

cette contribution qui a le merite de la clarté renseigne sur les problemes de AOd

le candidat du tribalisme et de l'intoxication
Contribution par Ould_Elvarwi le 18 March 2007 à 15:54:37 CET

18 mars 2007 : Le candidat du tribalisme et de l'intoxication

Le Rfd est devenu une machine de fabrication du faux et de l’intoxication. Après les tractes où le Rfd entourait Zeine Ould Zeidane de figures Smassides (Ahmed Ould Taya, Abdou Maham, Abdallahi Ould Noueiguette, etc.), les fausses rumeurs de ralliement et d’alliances imaginaires, le Rfd vient de nous livrer à chaud la composition du futur gouvernement de Sidi Ould Cheikh Abdallahi pourtant encore en discussion avec la plupart des leaders politiques dont il sollicite le soutien (Messoud, Maouloud, Sarre Ibrahima). Dans son dernier tracte, le Rfd est-il revenu à des sentiments plus réalistes ?

En tout cas, le fait qu’il s’est donné à la confection pure et simple de la composition du gouvernement de Ould Cheikh Abdallahi suppose, au moins, qu’il reconnaît la victoire de ce dernier.

En effet, de la victoire de Ould Cheikh Abdallahi personne ne doute aujourd’hui. Au sein du Rfd, on sait que la différence entre Ould Daddah et Ould Cheikh Abdallahi est si grande qu’elle ne permet plus le doute. D’ailleurs au premier tour de l’élection, cette différence a réduit Ould Daddah à sa vraie dimension, une dimension purement régionale.



Pour s’en convaincre, voyons un peu les chiffres reconnus par Ould Daddah lui-même. A l’est du pays où Ahmed Ould Daddah avait pris son bâton de pèlerin dès le début de la période de transition, les chiffres prouvent qu’il n’a pas d’assise populaire. A Nema, capitale du Hodh Echargui, Ould Daddah a obtenu 1717 voix contre 6592 pour Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Ce résultat est édifiant pour, au moins, deux raisons : Ahmed Ould Daddah qui n’a épargné aucun effort pour séduire les habitants de l’Est n’est pas parvenu à son objectif. Le résultat qu’il obtenu à Nema n’est que le fruit de marchandages politiques qui s’inscrivent dans une très courte durée. Passé le délai du contrat, ceux qui ont voté Daddah auront toute latitude de revenir à leur terroir politique. Les habitants de l’est du pays ont prouvé qu’ils ne sont pas régionalistes ni tribalistes. S’ils l’étaient, ils se seraient rué vers Zeine Ould Zeine et Ould Cheikh Abdallahi n’aurait pas recueilli un score aussi honorable.

Donc, les habitants de l’est que Ould Daddah traite de benêts et ’’d’handicapés politiquement parlant’’ sont mûrs. Ils ont voté suivant leur conviction politique. Les habitants de la vallée ont également voté suivant leur vision et leur conviction politiques.

Prenons l’exemple de Kaédi, souvent considéré à tort ou à raison, comme la ville la plus négro africaine de Mauritanie. Là, les électeurs n’ont pas voté Sarre Ibrahima car sur 9033 voix exprimées il n’avait obtenu que 3675 contre 489 pour Ould Daddah, 709 pour Zeine Ould Zeidane, 1141 pour Sidi Ould Cheikh Abdallahi et 1551 pour Messoud Ould Boulkhaïr, soit au total 3890 voix éparpillées entre ces quatre candidats.

Au moment où les habitants de l’est et du sud du pays votaient conformément à leurs opinions politiques, la plupart des habitants du Trarza votaient suivant des critères purement régionalistes ou tribalises. Là encore, ce sont les chiffres issus des urnes qui le disent.

A Boutilimitte considéré par Ould Daddah et les siens comme la véritable capitale du Trarza, le candidat du Rfd a obtenu 13.961 voix contre 5 voix seulement pour Bâ Amadou Alassane et 57 pour Sarre Ibrahima!

Dans une contrée où Ahmed Ould Dadda, aidé par ses acolytes dont Abdallahi Ould Cheikh Sidya et Sidi Mohamed Ould Boubacar, a pu ériger en système le tribaliste en moins de 19 mois de transition, le score de Zeine Ould Zeidane et de Sidi Ould Cheikh Abdallahi ne mérite pas d’être cité.

Dans ce contexte où Ahmed Ould Daddah ne compte que sur les voix de sa région, tout le monde s’attend avec conviction à ce que Ould Cheikh Abdallahi remporte demain une victoire éclatante à laquelle, seule une grande partie des habitants du Traza n’auraient pas contribué.

Ahmed Ould Elvarwi.





"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté.
Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Anonyme a dit…

Dommage que le deuxieme tour sera aussi ethnique/identitaire. Ça ne présage pas une bonne gouvernance. Déjà une levee de boucliers pour denoncer l'affectation et/ou la nomination de quelques fonctionnaires dans les ambassades, dont la majeure partie est bidhane (lea aigris ont peut-etre raison si ces nominations n'ont pas ete faites sur une base de competence - tu chasses le naturel et il revient au galop). Est-ce des nominations a caractere ethnique ou c'est pour remercier d'avance les gens qui voteront Sidioca? Les negro-africains commencent a protester. Tout ça ne nous menera pas loin. J'ai bien l'impression que c'est Sidioca qui gagnera: apres la prolongation et le vote blanc, il y aura bien une troisieme arme. Les militaires donneront difficilement le pouvoir. Portez-vous bien. Je ne vote pas

Anonyme a dit…

Futur des membres du CMJD
===================
Je me suis amuse a relire le blog de El Hilla de 2006(http://el7illa.blogspot.com/2006/07/quel-future-pour-le-cmjd.html) concernant le futur de la junte. Il a ete le premier a le soulever. Avez-vous reflechi a ce qui va leur arriver apres l'election du 25 mars? Les deux candidats en lice semblent leur promettre une retraite tres doree, mais sans rien dire de plus. Sommes-nous en droit de savoir? J'espere que ce sera l'une question qu'un auditeur posera le mardi durant le debat (ne vous fatiguez pas: les journalistes ne le feront pas).Pourrons-nous en debattre avant le mardi soir?

Anonyme a dit…

Par votre vote, vous pouvez rendre des mères Heureuses ou très Malheureuses.
Par votre vote, vous pouvez rendre des enfants avec un avenir certain ou sans avenir.
Par votre vote, vous pouvez rendre l’espoir à nos forces vives ou les laisser dans leur désespoir.
Pour une fois, le choix vous est donné de nous sortir de cette situation sans lendemain, alors profitez-en.
Ne laissez pas l’esprit du mal éternellement choisir à notre place. Sortons de cette torpeur et votons massivement pour l’honneur, la fraternité la justice, la liberté, la dignité et barrons la route par notre vote au clientélisme, à l’injustice, à l’insécurité, à l’incurie et à l’incompétence.
Abou Zaid et comparses, pourquoi, voulez vous priver les mauritaniens d’accéder au bonheur. Il n’est écrit nulle part qu’il est prescrit à ce brave peuple, peuple émérite la privation eternelle.
Soyons sérieux, ne nous faites pas avaler une pilulle sachant à l'avance qu'elle nous guérirait point.
Honte à vous smasside de rallier votre tombeur, de rallier ceux qui on trahi votre confiance.

Anonyme a dit…

merci maatala pour l'analyse pertinente ceci dit nous avons 2 hommes mauvais et parmis ces 2 il faut choisir le moins mauvais.
Message reçu cpdt il faut exigeait la signature par aod d'un pacte qui l'engage à respecter la coabitation et la concertation. tout ceci pour bloquer le chemin à roumouz el vessad et à ceux du cmjd qui veulent rester sous un autre visage(ould abdelaziz ente vem).

Anonyme a dit…

A l'ano du 18 mars 2007 21:46 - Je ne vote pas parceque je suis a l'etranger et Ely ne veut pas du vote des compatriotes residant a l'etranger.Si j'avais la possibilite, chkeum je l'aurai fait. Je ne suis pas smacide. Vous devez donc demander pardon aux smacides et eviter lees amalgames. Les smacides sont comme tout le monde. Le probleme est Taya et il est parti.

Anonyme a dit…

Il a dit: honte à vous Smacides de rallier votre tombeur

le pauvre s'il savait que ni les smacides ni les oulad ebery ni les oulad bousba, ni toutes les tribus''ne sont pas tombées'' il aurait parlé d'une autre maniere, cette provocation gratuite qui préte aux autres( on ne prete que ce qu'on a) une obssession tribaliste du pouvoir fondée sur l'honneur de la tribu est une arme de destruction massive aux mains des laches qui dans les dédales néséabondes ( President Ely Ente Vem) de leur anonymat soufflent sur les baises pour bruler la maison mauritanie et s'immoler au feu de l'incendie qu'ils auraient provoqué, ils sont , en general, condamnés à rester les damnés de la terre et les charbons de l'enfer

Anonyme a dit…

Je crois qu'il faut arreter les attaques tribales/communautaires. Cela ne paie pas et laissons ce blog un espace d'echanges entre gens serieux. Je crois que mon lecteur avait mal compris quand j'avais dit que je ne vote pas. C'est parceque je ne suis pas permi etant a l'etranger (a deux pas de notre Ambassade) et parceque Ely n'a jamais voulu cela. pourquoi? kham. Bonne journee

Anonyme a dit…

Voter la mauritanie c'est voter sidioca.
Arreter de vous preoccupe seulement des apparences!
Pourquoi messaoud,ould mouloud, sarr n'ont pas encore rejoint daddah?
Pourquoi daddah malgre toute ces annees de combat n'a pas convaincu(score tres faible un peu partout en rim)?

Anonyme a dit…

votez par défaut Ahmed daddah
Oui, on est mieux ici, qu'en face.
Je ne cautionnerai jamais le retour de la gabegie dans mon pays. Aussi, je ne particieprai pas à l'autodestruction de mon pays par mes propores moyens.
ZZ, a malgré lui choisi le camp de l'incurie et de la destruction. Il semble qu'on lui a brandi sous le nez "UN DOSSIER". Alors, par défaut, nous choisissons le moindre mal: DADDAH et sa phobie pour la présidence.

x, tu ne devrais à l'instar de Ely, quitter le bateau qu'après avoir installé le nouveau Président. Tu nous a laché au moment où on avait le + besoin de ta perspicacité . C'est lâche de ta part.

Anonyme a dit…

Probleme avec AOD: il n'est pas un bon polemiste et il risque de se retrouver a court d'arguments durant le debat televise. Merci les Daddahistes de le conseiller de revoir les dossiers majeurs du pays, sinon il vase faire ecraser par Sidioca.

Probleme avec Sidioca: il donne l'impression qu'il est ne avec une cuillere en or a la bouche et n'a pas besoin de faire des efforts, le CMJD et le gouvernement de transituion aidant. Il aurait besoin d'etre precis, car les gens on marre des non-dits et il a interet a etre concret. Les gens n'ont rien a cirer de son age ou de ses appuis et il n y aura pas de cheque blanc. Il doit nous dire ce qu'il va faire et pas nous dire d'attendre qu'il ait le pouvoir. Bonne chance aux deux.

Anonyme a dit…

"La coordination des associations des réfugiés mauritaniens au Sénégal et au Mali réitère son refus de reconnaître la légitimité des institutions qui seront issues du processus de transition politique, en cours dans notre pays."

il ne reconnaissent pas la légitimité du CMJD(comme DSF couly ente vem)

comment peut on demande a un gouvernement que l'on reconnaît pas de résoudre ses problèmes ?

comment vont ils négocier leur retour et surtout avec qui vu que le seul gouvernement qu'il reconnaissent c'est celui qui les a mit hors du pays.
si on attend le retour de taya pour règle ce problème c'est pas demain la veille

Anonyme a dit…

anonyme 19 mars 2007 09:58 la réponse a tes questions sont dans le même communique ils ont choisit leurs interlocuteurs

" si nous devons avoir d' éventuels interlocuteurs ; ces interlocuteurs seront seulement Ibrahima Moctar Sarr et Messoud ould Boulkeire en tant qu' il incarnent le combat des négro-mauritaniens et haratines "

Anonyme a dit…

la jamaa de oulad ebeiry est partie voir chrif ould abdallahi pour le convaincre de rejoindre daddah mais il leur a dit que il avait déjà pris une autre position (informations vérifiables).ils veulent aussi silloner toute la mauritanie pour faire la campagne et surtout veulent envoyer les leurs comme représentants de bureaux dans le charg puisqu'ils pensent que il y aura la fraude comme ils sont absents et n'ont pas confiance dans les gens de l'est.
tout ceci pour vous montrer le coté tribaliste de ces élections présidentielles.
pourquoi les oulad ebeiry prennent les choses en main pourquoi ce n'est pas le parti? pourquoi on ne parle que de boutilimitt et du trarza?
j'ai voté pour daddah au premier tour et j'ai beaucoup fait mais depuis qu'un ami m'a parlé de tout ce que ces parents font, depuis qu'ils s'approprient tout je vais plutot m'abstenir.mieux vaut voter blanc ou s'abstenir.

Lambda a dit…

Maatala, tu as resumé la pensée de la nébuleuse (ça fait peur ce mot!) canalh sur cette question.

pour avoir appeler à voter ton choix .. de raison (bien raisonné, je le confirme), Merci au FOU que tu es lol.

je pense comme toi, que à un moment il faut faire un bond en avant et casser les idées réçues.

le changement est plus que necessaire, il ne faut pas laisser l'occasion filer.
ce changement tant attendu ne peut intervenir que si on barre la route contre la reconstitution du système Taya.

une question que l'on peut se poser : de quoi nous avons peur et qu'est ce qui nous empeche de rendre ce changement possible ? reponse : pas grand chose, vraiment.

Lambda.

Anonyme a dit…

Je ne comprends plus rien. Ils veulent la prolongation du CMJD ou le retour de Ould Taya? Ni l'un ni l'autre ne veut en entendre parler. La confusion quand tu nous tient dirait le fou de Maatala

==================
"La coordination des associations des réfugiés mauritaniens au Sénégal et au Mali réitère son refus de reconnaître la légitimité des institutions qui seront issues du processus de transition politique, en cours dans notre pays."

Anonyme a dit…

Salam,

-------------

Lambda a dit...

Maatala, tu as resumé la pensée de la nébuleuse (ça fait peur ce mot!) canalh sur cette question.

--------------
Toute la "nébuleuse" ? Non, pas toute... :-) Notre frère Maatala a résumé sa position. En ce qui me concerne j'ai de sérieuses réserves que j'ai exprimé, et c'est peut-être aussi le cas d'autres.

Pour le moment O.Daddah n'a pas donné le moindre signe qu'il accepte une plateforme commune discutée entre les forces du changement. Je ne vois donc pas pourquoi à se stade les forces du changement le soutiendrait.

L'UFP a publié une plateforme de 13 points (http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=8013)
sur laquelle O.Daddah doit s'engager solennellement et par écrit.
De même pour les autres acteurs politiques du changement.

Abou Zayd

jammer a dit…

Au sujet de l'analyse du fou (celui qui a tout perdu sauf la raison)

L'idée d'Abou Zayd est le prolongement du vote par défaut: il faut bien montrer à daddah que c'est un vote par défaut mais que nous ne sommes pas dupes, il faut qu'il signe une plateforme qui le lie, seule garantie à même de nous épargner ses impulsions caractérielles et son manque de fiabilité.

Il ne doit cette sollicitude qu'à la nullité et à l'extrême dangerosité des roumouz el vessad, ces vampires qui sucent le pays depuis deux décennies et qui ne sont jamais repus

jammer

Anonyme a dit…

Deni pour level la confusion. Quelques personnes entraion de manipuler les choses? Des nouvelles de Kaedi?
=================

MISE AU POINT DES RÉFUGIÉS MAURITANIENS AU SÉNÉGAL


Nous avons lu, encore une deuxième fois sur le net une déclaration signée par une virtuelle et fictive " coordination des associations des réfugiés mauritaniens au Sénégal et au Mali ", une coordination inconnue en tout cas ici dans nos sites et constitués de quelques individus et qui déclare : " si nous devons avoir d' éventuels interlocuteurs ; ces interlocuteurs seront seulement Ibrahima Moctar Sarr et Messoud ould Boulkeire en tant qu' ils incarnent le combat des négro-mauritaniens et haratines "" .(dixit Moustapha Touré)< /DIV>


Nous Collectifs des Associations des Réfugiés Mauritaniens au Sénégal ( CAREMS ) et délégués des sites déclarons que cette élucubration intellectuelle ou ces propos tout court n' engagent aucunement les associations dignes des réfugiés que nous sommes et que si nous devons discuter , un jour , sur notre rapatriement dans notre cher pays, nos seuls interlocuteurs seront les autorités élues démocratiquement et qui acceptent nos conditions de retour digne.


Nos délégués et responsables politiques en exil qui vivent et connaissent nos conditions sauront bien défendre notre cause sans intermédiaires ou procuration.


LA LUTTE CONTINUE.


POUR LE CAREMS
LE PRESIDENT
MAMADOU TRAORÉ


LE SITE OFFICIEL DE L'AVOMM
http://www.avomm.com
avommav...@yahoo.fr
tel fixe :0130332080
tel mobile:0650639300

Anonyme a dit…

il a dit:
ZZ, a malgré lui choisi le camp de l'incurie et de la destruction. Il semble qu'on lui a brandi sous le nez "UN DOSSIER".
Pourquoi alors ne peut brandir un dossier à Dah o Abdi? A ould MEiyne, à Cheikh o Baha, à Mahfoug o brahim, à Mint Ahmed Aicha ectc
je ne comprend cette logique à deux vitesse, le systeme de Taya dont vous craignez la reproduction est exactement celui que Aod est en train de faire pour se faire elire, avec le sectarisme tribalo regional en plus, donc soyez objectifs

Anonyme a dit…

Si les gens du CFCD voulaient vraiment être crédibles comme instrument du changement, il aurait dès le départ préparé ce fait par une destitution pure et simple Monsieur Ahmed Ould Daddah. Ce Monsieur pour lequel j'ai un grand respect, n'est pas suffisamment flexible et intuitif pour manoeuvrer et gagner.

Le sens de manoeuvre est extrêmement capital pour n'importe quel politique.

L'occasion d'or pour le changement était le 04 Août, maintenant c'est râté.

Anonyme a dit…

ano 11:11
vous avez raison dans ce débat il faut avoir une logique.

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas pourquoi les gens sont apres AOD. Leur critique ne tient pas la route

Anonyme a dit…

1. Mettre en place un gouvernement de large union nationale, responsable de la conduite et de la réalisation de la plateforme suivante :

2. Assurer la stabilité et l’unité de la Mauritanie, par la mise en œuvre de réformes allant dans le sens du progrès ;

3. Rétablir l’unité et la confiance entre les communautés par la pratique de la vérité et de la réconciliation. Cela suppose l’organisation d’une concertation nationale pour tirer les leçons des événements de 1989-1991, résoudre le passif humanitaire, organiser le retour des déportés et procéder aux réparations pour l’ensemble des victimes ;

4. Jeter les bases de l’éradication de l’esclavage et assurer la promotion des catégories les plus démunies, en s’appuyant sur un programme volontaire et hardi de lutte contre la pauvreté ;


5. Restaurer l’État de droit, redresser l’administration et la justice, réformer les institutions et jeter les fondements d’une démocratie pluraliste, viable et durable ;

6. Concevoir une politique de défense nationale et d’édification de forces armées républicaines, dotées de l’ensemble de leurs attributs et des moyens indispensables à l’exercice de leurs responsabilités et à la promotion de leurs membres ;

7. Lutter contre la corruption, le détournement des deniers publics et l’enrichissement illicite ;

Anonyme a dit…

;

8. Assurer une répartition équitable des ressources et un développement équilibré de l’ensemble des régions du pays ;

9. Élaborer et mettre en œuvre une politique de promotion des cadres, ayant comme critères fondamentaux la compétence, l’expérience et la probité ;

10. Accorder une attention prioritaire à la santé, à l’éducation, à l’accès à l’eau potabl e, en particulier au bénéfice des couches les plus démunies ;

11. Garantir un avenir prometteur et confiant pour les jeunes, promouvoir la place et le rôle des femmes en tant que citoyennes à part entière ;

12. Relever les défis qui se posent au monde du travail et au secteur privé par l’adoption d’un compromis national entre l’ensemble des acteurs, sous la supervision et l’arbitrage de l’État ;

13. Établir des relations de paix et d’amitié avec les peuples d’Afrique et du Moyen-Orient, avec une attention de tout premier plan au soutien à la juste lutte du peuple palestinien.

Anonyme a dit…

voter ahmed ould daddah pour le changement.

Anonyme a dit…

Plate forme de l'ufp
generalités et embaras, avez vous entendu de wahlet moula Zeit, les gens de l'Ufp savent que AOD ne leur pardonnera jamais de l'avoir trahi au temps de Taya, souvenez vous quand il traitait de UFD el Houkouma, eux ont toujours dit qui voulait les entendre que AOd est un dictateur pire que Taya, mais d'autre par leur orgeuil de combattant ne leur permet pas de se desavouer en quittant ceux qui ont la legitimité de l'opposition, mais reste la grande question: où est l'interet du pays dans ce jeu d'enfants?

Lambda a dit…

je corrige :
la nébuleuse canalh est plus diverse et variée (heureusement d'aillaurs!) qu'une seule position aussi raisonné soit-elle ne puisse la résumer.

Mon frere Abu zayd et ceux qui s'identifient au meme point de vue que toi, que vous m'en excusez.

Lambda.

Anonyme a dit…

L'UFP vient de soutenir Daddah.
Maouloud a choisi le camps de la minorité(surtout les négro africains qui n'ont pas voter pour lui) qui voulait daddah.
on lui souhaite bonne chance et demandons aux électeurs de pas le suivre

Anonyme a dit…

Lambda,

Le depart de x est la cause de la diversité de vues sur ce blog. Et cela ira en grandissant. Mieux de se preparer en consequence pour aussi les vues contradictoires et c'est très healthy. Les vues s'unifieront apres cette election, j'en suis certain. Amicalement

Lambda said:
je corrige :
la nébuleuse canalh est plus diverse et variée (heureusement d'aillaurs!) qu'une seule position aussi raisonné soit-elle ne puisse la résumer.

Anonyme a dit…

le faux calcul de l'ufp
tiraillés entre leur haine viscerale de dadah et leur desir d'incarner ''un changement'' dans lequel ils ne pesent en tout que 4% les dirrigeant de l'ufp s'accrochent à une coaltion qui n'a jamais eu le temps d'elaborer un programme et qui les unira , de nouveau avec des islamistes qui revendiquent ''un reformisme centriste'' assez obscur, aussi bien au niveau des idées que des methodes et un putchisme aventurier, Dans le ca ou ce camps axé sur une forte allégeance tribalo-regionale gagne les elections , l'ufp pourrait ainsi participer à un gouvernement d'union nationale de quelques heures, car il sera certainnement limogé par AOd qui aura suffisament de soutiens à La PRDS pour se debarasser des ses Ennemis d'armes;
En cas d'echec d'AOD, l'ufp va essayer d'etre le moteur de la nouvelle oppsition, mais là aussi rien n'est moins sur car les mauritaniens auront marre du dedoublement de ces politicard indecis et chercheront , peut etre, de nouveaux visages
Dans les deux cas l'ufp est morte, vive le MND

hamid a dit…

je ne veux pas etre pessimiste, mais ces elections ne sentent pas bon.

quelque chose de pourri et de manugance a fait que sidioca est aujourd'hui en bonne position pour remporter le siege presidentiel.

Et si tout cela n'etait qu'un puzzle?

J'aurai souhaoite voir d'autres candidats, plus independants et moins lies au systeme, de vrais independants qui veulent le changement et non pas de revanche.

hamid

hamid a dit…

La volonte populaire, me direz vous?
Elle est manipulee, je vous repondrai, pour le grand bonheur de la continuite.

Hamid

hamid a dit…

Notre cheikh national, a juste titre ecrivait:

"Le cmjd:Rien a change, circulez y a rien a voir"

de la prophetie je dirais.

hamid

hamid a dit…

Inauguration au tiris zemour avec louanges et photos de ely a volonte, tout le monde fait la courbette y compris les medias, c'est le meme discours d'avant, meme scenario.

le systeme continue de nous diriger car ely EST du systeme, un produit , voire un des fabricants (le plus subtile ) de ce produits.

cela n'est pas la democratie, cela s'appele une systemocratie ( dans le dico c'est: systeme tribalo-mafieux bien enracine en mauritanie ).

hamid

Anonyme a dit…

Ce que le president del'ufp a oublié avant de prendre sa decision, c'est que l'electorat de la valléé l'a sanctionné avec AOD et que cet electorat sait peut que Sidioca est mieux placé pour aborder les vrais problemes que cet electorat souleve que AOD qui a été par ses voltes faces , dans son desir de se venger celui ci a toujours dit à ce sujet des choses et leur contraires, il a fini par perdre en serinité, la majorite de bidanes ne voient que son cote tribalo regional, la majorité de negroafricains le trouvent comme un menteur assoifé du pouvoir et qui pourra donc les trahir ,une fois elu, Sidioca se presente lui comme quelqu'un qui n'est pas lié par le systeme taya qui le soutient et peut donc , au moins, ecouter les autres et essayer de resoudre leurs problemes,
L'ufp a donc dejà perdu la vallée et avec cette elle perdra le Tagant et les orignaires du Tagant,

Aleya a dit…

Anonyme du 19 mars 2007 12:52

J'ai entendu dire chez une commerçante du marché de la capitale qui se rend parfois à Paris que notre X n'était autre que Mr Jemal Ould Yessa et elle expliquait la fermeture de son blog par le ralliement de Jemal du côté de SIDIOCA.

En tout cas merci X pour tout ce que tu as fait indépendemment de ton identité.

Salam

Aleya

Anonyme a dit…

Jemal ne se raliera jamais a Sidioca. Les commerçantes qui vont à Paris seules ...

Anonyme a dit…

aleya x n'est autre que LM le modérateur de ce blog qui veut brouille les pistes,il veux nous faire oublie x en apparaissant sous une nouvelle identité

Anonyme a dit…

Non ! LM est serieux. Aleya ça fait un peu sbaii non? En tout cas avec cette histoire de commerçante, c'est suspect car proche a tout ce qui interesse Ely; les sous.

Anonyme a dit…

Matalla a presente une analyse tres lucide , pertinente , notamment en rappellant qu'au dela des 2 candidats , il y'a le choix entre 2 systemes qui se profile et s'impose a nous .
la certitude de la quasi absence de marge de manoeuvre de SIDIOCA , s'il etait elu , constituerait un veritable handicap pour lui et une catasrophe nationale pour nous que l'on pourrait pleurer mais plus corriger ; la trappe des noyaus durs du CMJD se sera refermè sur nous , on sera alors fait comme des 'Rats ' pris au piege qu(ils ont contribue a mettre en place .
On se transformera en laudateurs , les plus zeles parmis nous seront probalement recompenses , pas pour pour eux meme , mais pour que le reste du troupeau suive ........
cette partition là nous l'avons suffisamment joué , nous en connaissons les limites , les aleas et les incertitudes , d'ailleurs ses dignes representants ont acquis leurs lettres de noblesse dans le serail ;
le 25 Mars , on doit donner une chance pour la MAURITANIE , pour les generations a venir , pour notre Nation ' povoir etre fier de pouvoir dire dans cinq ans , dans vingt ans , "j'y etais mes enfants , et j'ai contribué modestement par mon vote a ce changement .
donnons une chance pour le candidat AOD ' corsons le par une plateforme precise avec les autres membres de CFCD comme le suggere A.ZAID, pour eviter toute forme de deviance 'caracterielle 'mais force est de constater que dans le menu qui nous est presenté aujourdhui , il incarne le plus les veritables espoirs et chances du retablissement de la Nation sur le chemin du progres et de la bonne gestion devenus indispensable .

Un Visiteur assidu de la "nebuleuse"

Anonyme a dit…

salut
ould maouloud vien de trancher, il a decidé de soutenir AOD pour le 2eme tour.saissisez cette chance et votez pour le changement.

Anonyme a dit…

je viens de lire le communiqué de l'UFP par lequel ould Mouloud apporte son soutien a AOD en ces termes:
J’appelle les militants et les cadres de l’UFP, les élus de l’UFP, mes amis, mes proches et l’ensemble des personnes qui ont soutenu ma candidature à se mobiliser dans le même élan pour le succès de notre choix.
cet appel lancé à un electrorat qui n'est pas forcement MND, a peu de chances d'etre entendu, le MNd c'est moins d'une centaine de cadres , syndicalistes et autre acrivistes qui ont toujours milité, essentiellement, à Nouakcott, Kiffa et Boghé
je respecte le choix de ould Mouloud mais je crains qu'il n'aie opté de nouveau pour une fossilisation de son parti
Puis quand il dit j'ai convenu avec AOD, je crois qu'il ne parle pas serieusement, car AOD ne peut pas , une fois arrivé au pouvoir,respecter une telle convention, c'est Mouloud lui meme qui a toujours dit à ''ses proches'' que AOD est un dictateur incapable de partager, qu'est ce qui a changé? quelle mouche a piqué ould Mouloud

Anonyme a dit…

Au visiteur assidu de la Nébuleuse
je ne mets pas en doute ta sincerité ni ton desir ardent de contribuer, pour les generations futures, au changement, je me permets juste de te signaler que le scenario catastrophe pour le pays resulterait d'un gouvernement d'union nationale dirrigé par AOd et comprenant des courants opposés qui n'ont jamais pris le soin de se mettre d'accord sur un programme commun, ce n'est pas la plate forme demagogique redigée en hate par l'ufp qui peut tenir lieu de programme, et saches que les manoeuvres de AOD pour arriver au pouvoir, c'est une chose, ce qu'il en fera en est une autre, il faut donc laisser une place au remords dans tes recommandations

Anonyme a dit…

Ils sont malins ces SIDICALISTES qui,pour avoir l'electorat maure,font circuler dans les quartiers peripheriques et à l'interieur qu'une fois élu,AOD va "permettre le retour des FLAM",expression qui ne veut rien dire,mais qui semble avoir déjà eu son effet.Une autre rumeur qu'ils ont lancée est qu'avec AOD,"le risque de guerre civile est très grand!",enrendez,"les Roumouz el vessad ne seront pas contents!".Tout ça,vous vous en doutez n'est qu'un avant goût des méthodes de Taya,qui utilisait la peur et la division pour regner....

Anonyme a dit…

Je me suis souvent oppose aux idées de M. Maatala et je continue a rejeter certaines de ses idées que je trouve excessives voire racistes .Je lui concède cependant que cette analyse est sur plus d un point pertinente et tente de dépasser les choix sentimentaux pour un choix objectif dans l intérêt de la Mauritanie. Sidi est certes un homme acceptable qui rassure mais malheureusement , son entourage personnel et ses allies politiques et tous ceux qui rodent autour de lui donnent la frousse. J ai beaucoup de raisons personnelles et sociales de pencher pour Sidi mais en mon âme et conscience la présence a ses cotes de mêmes voyous qui étaient les bras droits de Taya me fait peur pour lui et pour la Mauritanie. Ahmed a certes beaucoup de défauts et a besoin de rassurer ses allies en s engageant publiquement a partager sur la base d une plateforme claire, le pouvoir avec les autres membres de la CFCD .Ahmed devrait tirer les leçons de son expérience de l UFD. Ahmed et même Sidi se doivent de considérer le prochain mandat comme la véritable transition qui mettra le pays réellement sur la voie de la démocratie et des reformes structurelles garantissant la sauvegarde de la démocratie et de la stabilité.
.Salam

Anonyme a dit…

Entierement d'accord avec ano du 19 mars 2007 14:13. C'est même honteux de suggerer de créer un gouverneement d'union nationale juste pour avoir un poste de ministre. Kif-kif pour Sarr et les autres. Par exemple qui va être fou pour confier un ministère de la justice à un islamiste, en l'occurence Jemil Ould Manssour?.Une fois c'est la ligne Gannouchi et une fois c'est la ligne freres musulmans ! AOD peut lui creer un ministere des mosquees, peut-etre et le confiner dans une mosquée d'Arafat. C'est un peu fort de café. Qui ne se ressemble pas ne s'assemble pas.

==================
Au visiteur assidu de la Nébuleuse
je ne mets pas en doute ta sincerité ni ton desir ardent de contribuer, pour les generations futures, au changement, je me permets juste de te signaler que le scenario catastrophe pour le pays resulterait d'un gouvernement d'union nationale dirrigé par AOd et comprenant des courants opposés qui n'ont jamais pris le soin de se mettre d'accord sur un programme commun, ce n'est pas la plate forme demagogique redigée en hate par l'ufp qui peut tenir lieu de programme, et saches que les manoeuvres de AOD pour arriver au pouvoir, c'est une chose, ce qu'il en fera en est une autre, il faut donc laisser une place au remords dans tes recommandations

19 mars 2007 14:13

Anonyme a dit…

Ils ont raison les sidiocalistes, les Flam peuvent venir pour soutenir AOD dans la guerre civile, au vu des alliances que celui ci peut contracter en vue d'arriver au pouvoir tout est possible, mais cher monsier tout c'est ton imagination, pour l'instant ceux qui mentent, propagent de fausses informations, utilisent les rumeurs les plus folles sont plutot, les partisans de AOD

jammer a dit…

A propos de tout cela:

- Quels sont les arguments, signaux, indications, qui permettent à certains de prédire une guerre civile en cas de victoire d'Ahmed ? Qui a intérêt à faire croire que l'élection, somme toute démocratique, d'un candidat peut aujourd'hui dans cette Mauritanie plutôt appaisée (dans laquelle, rappelons-le un candidat négro-africain à 8% et faiseur de rois n'a pas plus choqué ou affolé que cela, dans laquelle la tragédie de Kaédi, coïncidence ou manipulation, n'a provoqué aucune panique, dans laquelle le caillasse de ZZ à Boutilimit si n'a provoqué aucune représaille, etc...), que cette élection donc peut ouvrir sur la tragédie d'une guerre civile ? Avouons que nous avons connu d'autres situations plus catastrophiques et que de guerre cvile, point. Je sais bien que la politique prolonge la guerre par d'autres moyens mais ne jouons pas avec des concepts dangereux et mal maîtrisés sous l'aveuglement passionnel, soyons démocrates tout simplement

- Objectivement, même dans le pire des cas, Ahmed c'est de toute façon le changement parce qu'au pire il remplace une mafia par une autre et donc on n'a rien à perdre (nous autres volontairement hors système), il faudra combattre une nouvelle mafia pas encore arrivée à maturité ce qui est de toute façon une meilleure situation

- Si c'est sidioca, c'est reparti pour un tour et acceptons de ne pas baisser les armes et de continuer à ferrailer contre la bande de brigands que son élection ne manquera pas de remettre en selle. Il faut juste qu'ils comprennent qu'il faudra tôt (c'est l'occasion de les virer, profitez-en) ou tard (si leur poulain est investi par le peuple, ce que nous reconnaîtrons malgré nos états d'âme) qu'il devront se soumettent aux lois de la république, de gré ou par la force de la justice

Quoi qu'il arrive, quelque chose a changé en terre de Mauritanie, et si ce n'est pas suffisant, loin de là, c'est tout de même encourageant

Pour moi, c'est "virer la racaille" donc pour Ahmed et en toute lucidité et vigileance

Pour les amis Maatala et Abou Zayd: You can fool some people some time but you can't fool all the people all the time

jammer

Anonyme a dit…

Sidioca aurait promis de resoudre le probleme des refugies en leur accordant leur "du" et en sanctionnant les responsables.

c'est fort cafe, de sa part. Il oublie que trois mois avant, il etait un inconnu

Anonyme a dit…

Salam,
O.Maouloud a apporté son soutien à AOD, et parallèlement il a publié une "plateforme de gouvernement", sans qu'on sache si AOD a exprimé clairement et par écrit son accord sur cette plateforme... J'ai l'impression qu'on revient à la politique politicienne, et au "soutien par défaut", sans garanties.

Le scénario idéal en ce qui concerne notre pays aurait été celui-ci:
tous les leaders du changement se réunissent et se mettent d'accord sur un programme commun précis n'ayant qu'un seul objectif : l'intérêt des mauritaniens, de tous les mauritaniens.
Ensuite, et uniquement sur la base de ce programme, ils soutiennent celui d'entre eux qui est le mieux placé pour gagner l'élection et appliquer ce programme.
Aujourd'hui ce sont les calculs mesquins et partisans qui l'ont emporté et "on" a encore raté une occasion de sauver notre pays.
Maintenant concernant O.Daddah, s'il dirige seul, sans les autres leaders du changement, s'il s'accaparer le pouvoir, on peut être certain que le pays vivra des moments difficiles, dont les conséquences pourront échapper à tout contrôle.

Jammer:
tu dis:
---------------

Objectivement, même dans le pire des cas, Ahmed c'est de toute façon le changement parce qu'au pire il remplace une mafia par une autre et donc on n'a rien à perdre (nous autres volontairement hors système), il faudra combattre une nouvelle mafia pas encore arrivée à maturité ce qui est de toute façon une meilleure situation

--------------
Tu sais on peut aussi retourner ce raisonnement et dire qu'une mafia qui a déjà tout détourné, sera moins "gourmande" qu'une nouvelle mafia qui a du temps à rattraper (et qui peut accélérer la cadence)... Et de toutes les façons les mafia sont les mêmes : ceux qui hier gravitaient autour de Taya, grviteront demain autour de n'importe qui d'autre pourvu qu'il les laisse faire leur business sans trop ouvrir les yeux...
Ils n'ont pas d'états d'âme... Et Taya pour eux c'était simplement la clé du coffre.

Abou Zayd

jammer a dit…

Abou Zayd a dit:
----------------------------
Tu sais on peut aussi retourner ce raisonnement et dire qu'une mafia qui a déjà tout détourné, sera moins "gourmande" qu'une nouvelle mafia qui a du temps à rattraper (et qui peut accélérer la cadence)... Et de toutes les façons les mafia sont les mêmes : ceux qui hier gravitaient autour de Taya, grviteront demain autour de n'importe qui d'autre pourvu qu'il les laisse faire leur business sans trop ouvrir les yeux...
Ils n'ont pas d'états d'âme... Et Taya pour eux c'était simplement la clé du coffre.
------------------------------

Tout à fait d'accord même si j'ai précisé que c'était le pire scénario, sous-entendu tous les autres, également probables ou non, sont meilleurs que l'autre hypothèse. Bénéfice du doute plutôt que vote par défaut donc.

En effet, pour Ahmed, l'institution d'une nouvelle mafia c'est encore à l'état d'hypothèse, rien ne permet de dire que lui et ses alliés (sans lesquels pas de victoire) vont tomber dans cette fange et de toute façon la plus grande vigilance s'impose, c'est de notre responsabilité commune

Par contre, l'autre camp, qui même s'il s'est grandement servi n'a laissé voir aucun signe qu'il avait un tant soit peu réduit ses appêtits, au contraire cette période de transition a été l'occasion pour lui d'amasser plus et plus vite, sans doute soumis à l'urgence de lendemains incertains. Et en tout état de cause ce clan a hélàs montré qu'il ne sait rien faire d'autre.

Anonyme a dit…

maatala,

toi tu votes aod, mais peux-tu laisser le fou voter sidioca ?

lol

Anonyme a dit…

Apparemment, Jammer connait bien la mafia et ses deux clans qui gravitent autour des deux candidats, c'est pourquoi il aboutit , avec un raisonnement par l'absurde, à choisir AOD pout un changement mafiosi

Anonyme a dit…

Apparemment, Jammer connait bien la mafia et ses deux clans qui gravitent autour des deux candidats, c'est pourquoi il aboutit , avec un raisonnement par l'absurde, à choisir AOD pout un changement mafiosi

Anonyme a dit…

Quand on balote en 2eme tour avec moins de 21% du suffrage, on n'a pas milles choix pour gouverner!
Quand on a besoin de 30% à glaner chez tous les partis, on ne peut que tendre la main à ces partis et former avec eux un gouvernement et une politique pour conduire le pays!
De ce fait, je pense que AOD n'aura pas la main libre pour faire ses propres choix une fois élu.

Anonyme a dit…

Le chaos avec AOD

Jammer pose une question pertinente:
Quels sont les arguments, signaux, indications, qui permettent à certains de prédire une guerre civile en cas de victoire d'Ahmed ?
les memes arguments qu'une certaine opposition animée par la haine et la vengeance aveugle et irresponsable utilisait contre taya, tu dois savoir mon cher jammer que AOD a tout fait pour federer des passions contre lui et tu ne peux jamais exclure que ce rejet qui s'est manifesté à travers le territoire de la reublique paisible et precairement apaiséé ne degenere en situation chaotique, quand on sait qu'en plus qu'AOD a beneficié d'un vote sectaire et que son caractere fougeux a deja divisé l'opposition, il bien permis de dire qu'il peut diviser, non democratiquement, ce qui est normaal, mais tragiquement la Mauritanie, Contrairement au fou de Maatala qui se contente de narguer, le fou du pouvoir peut bien declencher une guerre.

Anonyme a dit…

ahmed daddah est un despote, on ne veut pas de lui. finis la tyranie, plus jamais.
c est pour cela que nous appelons a voter sidi ould cheikh abdallahi pour Vivre sereinement

Anonyme a dit…

je viens de lire le temoignage sur le CRIDEM , le temoignage que Mohamed o Baba a fait en faveur de SIDIOCA, ce militant de l'ufp qui a annoncé son soutien à AOD bien avant la decision de son parti, apporte des eclairages sur la conduite integre de sidioca et sur l'interet que celui ci a toujours porté sur les questions nationales en ces termes elogieux:
''Je connais Sidi Ould Cheikh Abdallahi personnellement et pas seulement par affinité de terroir. Je me rappelle son appel téléphonique depuis sa résidence de Niamey, en 2002, pour m’assurer de sa solidarité alors que je venais de sortir des geôles de Deddahi et déposer une plainte contre ce bourreau mais aussi contre l’une des plus grosses pointures de l’actuel entourage de campagne de Ould Cheikh Abdallahi.

Je me rappelle aussi que Sidi nous avait fait l’honneur de venir nous écouter, Abderrahmane N’Gaïdé et moi-même, lors de la présentation de mon livre-témoignage sur la torture et l’esclavage en Mauritanie (Bilal) en janvier 2006. C’est un homme intègre, honnête et doté d’un grand sens de l’Etat''

Baba devrait dire aux petits fanatiques de AOD de respecter SIDIOCA

BBA a dit…

Votre Attention SVP


APP vient de rejoindre SIDIOCA.
Coup de grâce pour AOD, qui n'a pas su convaincre ses ex-compagnons



BBA

Anonyme a dit…

le president du MND pratique la democratie à l'envers
le bureau politique de l'UFP a deliberé sur la position à prendre vis à vis des deux candidats en lice
sur les 28 membres
18 ont voté en faveur du raliment de sidioca
6 pour AOD
4 abstentions
Mohamed ould Mouloud a tranché en faveur des pro dadah, en raison dit il d'une dette qu'il devait payer pour l'ancienne opposition qu'est ce que cela peut signifier à votre avis? une trahison gardée secrete ou quoi? c'est quand meme bizarre de voir que la democratie n'est meme appliquée au sein de ces partis qui revendiquent le changement, voila donc Ould Mouloud prefere legitimer une entreprise sectariste faite de regionalisme (AOD) d'integrisme islamiste (Dedew) et de putshisme aventurier (Hanena), le dirrigeant du MND ould Mouloud a besoin de toutes ses capacités demagogiques pour expliquer tant de contradictions anti democratiques et anti nationales

Yanis le R. a dit…

Un visiteur assidu de "la nébuleuse", comme il se nomme, a dit:

----------------------
Matalla a presente une analyse tres lucide , pertinente , notamment en rappellant qu'au dela des 2 candidats , il y'a le choix entre 2 systemes qui se profile et s'impose a nous .
-----------------------

Il n'y a pas plus limpide que cette conclusion!
Merci de nous donner souvent ton avis nous les fous, les cinglés de la Mauritanie...

Par ailleurs, le dernier communiqué de RSF (Reporters sans frontière) est très interessant et nous apprend beaucoup de choses.
Ainsi les candidats-epsilon qui défilent à la radio et TVM doivent savoir que c'est fini la campagne-cadeau du premier tour et que toute déclaration entre les 2 tours vaut pour l'un des 2 derniers candidats. Ils doivent donc être comptablisés dans les temps d'antennes de leur candidat favori qui doit être consulté au préalable car l'appui de certains est peut être une perte de temps d'antenne...
Mais bon, on fait encore l'apprentissage de la démocratie.
Pourtant un sérieux directeur de campagne, dernièrement, nous avez raconté des bobards, dans une lettre officielle à laquelle Hindou Mint Ainina a repondu d'une façon on ne peut plus claire mais le ridicule ne tue plus en Mauritanie...

PS:
Attention à la désinformation, et de tout bord.
J'espère que les sites mauritaniens vérifient les informations qui sont diffusés sur leurs espaces même s'ils n'engagent que leurs auteurs.
L'opinion est libre mais l'information engage bien le site sur lequel elle est lue et surtout en cette courte période de campagne où le temps de faire un démenti et c'est déjà trop tard.
C'est juste mon opinion...

Anonyme a dit…

Salam,
------------

PS:
Attention à la désinformation, et de tout bord.
J'espère que les sites mauritaniens vérifient les informations qui sont diffusés sur leurs espaces même s'ils n'engagent que leurs auteurs.
L'opinion est libre mais l'information engage bien le site sur lequel elle est lue et surtout en cette courte période de campagne où le temps de faire un démenti et c'est déjà trop tard.
C'est juste mon opinion...

-----------

C'est tout à fait juste.

Un exemple de sites qui pratiquent actuellement une désinformation effrénée est le site alhadath.info et , dans une moindre mesure, le site alakhbar.info.
Alhadath.info par exemple termine maintenant ses "infos" par le rappel de l'arrestation par Taya de Sidi.O.C.A. il y a vingt ans, en laissant entendre que c'est pour "corruption"...
Taya, dans les années 80, avait nommé et limogé à tour de bras, et il n'a jamais limogé un ministre pour "simple" corruption, sinon son conseil de ministres aurait désert. Pour rappel, Messaoud lui aussi a été nommé par Taya avant de quitter définitivement son gouvernement. Et à l'époque les proches de Taya avaient accusé Messaoud de corruption.
AOD a laché ses proches, Ben Ali et consorts, à l'attaque personnelle et au dénigrement indigne du combat politique serein et respectable.
La désinformation, la propagande sont les pires ennemis de la démocratie. Et le pire c'est que Ben Ali prétend à l'"indépendance"...


Abou Zayd

Anonyme a dit…

Erratum: .. sinon son conseil de ministres aurait été désert...

Abou Zayd

le moderé a dit…

APP est parti du coté de SIDIOCA

Quel gachis ¡¡¡¡¡¡¡


Salam

Anonyme a dit…

Salam,
Messaoud vient d'annoncer le ralliement de son parti l'APP au candidat Sidi O.C.A.
O.Daddah n'a fait aucun effort pour convaincre Messaoud, un acteur politique majeur de notre pays, et a attendu que celui-ci vienne lui signifier son soutien inconditionnel. A défaut d'un soutien... par défaut.

Abou Zayd

Yanis le R. a dit…

Je voudrai bien savoir, et je ne suis pas le seul, quelle mouche a piqué Messaoud pour se retrouver avec ses adversaires politique d'hier.

C'est quoi alors un engagement politique pendant 20 ans (depuis les municipales de 1986) si c'est pour se retrouver dans cette posture?

Quelle est belle la défaite à la compromission !

A suivre, car je n'y crois toujours pas...

Anonyme a dit…

Salam,

Source : alakhbar.info
http://www.alakhbar.info/page1.php?id=7125&catid=2
---------------------
وكان المكتب التنفيذي لحزب التحالف الشعبي التقدمي الحاصل على نسبة 10% من أصوات الناخبين قد دخل في الساعة العاشرة من صباح اليوم في اجتماع لتدارس قرار اللجنة التي شكلت بعد اقتراع الشوط الأول لمفاوضة المرشحين.

وبإعلان ولد بلخير موقفه تنتهي حالة من الجدل والسخونة عاشتها البلاد طيلة الأيام الماضية في انتظار إعلان حزبين من أكبر أحزاب المعارضة في السابق هما التحالف الشعبي واتحاد قوى التقدم عن مواقفهما.
---------------------

Source saharamedia.net
http://www.saharamedia.net/?ArtID=786&alles=1&ArtCat=1
---------------------
وكان المكتب التنفيذي لحزب التحالف الشعبي التقدمي الحاصل على نسبة 10% من أصوات الناخبين قد دخل في الساعة العاشرة من صباح اليوم في اجتماع لتدارس قرار اللجنة التي شكلت بعد اقتراع الشوط الأول لمفاوضة المرشحين.
وبإعلان ولد بلخير موقفه تنتهي حالة من الجدل والسخونة عاشتها البلاد طيلة الأيام الماضية في انتظار إعلان حزبا التحالف الشعبي واتحاد قوى التقدم عن مواقفهما.
-------------------

Abou Zayd

le moderé a dit…

La decision de APP n'est pas un coup de grace pour AOD.

La base de APP qui est essentiellement l'ancien EL HOR ne reportera pas majoritairement ses voix sur SIDIOCA qui a avec lui tout les tenors et caimans du PRDS. C'est plutot le contraire, cette base votera majoritairement pour le changement qu'incarne à ses yeux AOD. Le delai est trop court pour convaincre que SIDIOCA incarne le changement.

La seule chose chose qu'apporte veritablement APP est une sorte de caution morale. Est elle suffisante pour retourner la lame de fonds qui veut le changement? J'en doute fort.

Salam

Anonyme a dit…

Eh oui le moderé,Yanis et autes Ben ali, Massoud a le courage de ces decisions, il sait que les choses ont changé et qu'il pourait mieux faire triompher son combat pour la justice avec ceux qui ont, politiquement, besoin de lui comme Sidioca
IL ne pouvait plus rester sous la houlette d'un prince heritier nostaligique qui se croit etre le nombril du monde (AOd) lequel a par son sale caractere fait eclater l'ufd et qui ne songe qu'à recuperer un pouvoir pour se venger

Anonyme a dit…

le probleme du moderé est qu'il fait partie de la secte qui prend ses fantasmes pour des réalités
AOD est foutu, demandez au fou de Maatalla, sans la présence de celui ci, il vous le confirmera

Anonyme a dit…

Salam,
D'abord on salut le jeste des centristes qui ont d'emblée apporté leur soutien au candidat ahmed ould daddah, et ns somme tellement decus du geste de Messoud qui ne peut être justifié dans un aucun cas et qui contredit ce qu'il prônait comme principe.Cela ne voudrait pas dire que Ahmed ould daddah était le meilleur, on avoue que son soutien est un choix doulereux et mauvais mais quand même il était moins mauvais que son rival sidi ould cheikh abdalla le nouvelle façade de l'ancien-actuel régime pourru.
On revient au soutien indigne de Messoud au candidat Sidi, si la raison est que les nacerristes voulaient rejoindre le camp de sidi pourquoi il ne les a pas laissés partir et c'était aussi l'occasion pour lui de s'en debarrasser.

daddahiste ca fai mal a dit…

les daddahistes ca vous a fait mal tres mal le magnifique , le sublicime choix du grand messaoud.

ha ha ha ha

le moderé a dit…

Les seules formations politiques qui sont logiques avec elles mêmes et leurs passés sont HATEM et le PRDS. Chacune a vertitablement choisi son camp sans hesitation (HATEM au second tour et le PRDS dés le 1er tour.

Les hesitations de l'UFP lui feront perdre beaucoup de credibilité.

L'APP y laissera aussi des plumes que SIDIOCA gagne ou perde.

Salam

Anonyme a dit…

bonsoir (MAATALA.LE REGIONALISTE)tu vas me dire rien ne jouez ENCOR c la derinier cartouche de sidioca(messoud)reste zen on et au debit de la semaine........les jour avenir ns reserve des sirprise RDV 26mars des REVE SERONT BRISE..esperont que c ne sera pas les notre DIT LE FOU QUI ET PLUS FOU QUE LE FOU D(MAAtala.le regionalise)

jammer a dit…

Donc APP soutient Sidi

Mathématiquement, la messe est dite, Sidi a aujourd'hui potentiellement, sans les voix de Sarr, autour de 55% contre 33% pour Ahmed.

Le ralliement de Messoud à Sidi et à son entourage PRDS est autant un échec de Ahmed qu'une victoire de la force de persuasion de Sidi.
Il n'est ni digne ni juste de ramener cela à une simple pression des nassériens, Messoud est en connaissance de cause avec cette obédience et lors de la campagne 2003 le thème principal de sa campagne a été son arabité et pas uniquement pour effacer son image de raciste, c'est un tournant qu'il a pris progressivement.
Aujourd'hui, ce qu'on peut retenir malheureusement est que l'animosité entre lui et Ahmed est plus forte que son aversion pour le système PRDS, qui soyons honnête, semble sincère.
Toutefois, sans l'accabler, il a fait un choix d'où l'opportunisme n'est pas absent parce que comme le certifiait son entourage il y a quelques jours, au début des négociations avec Sidi, le plus dur ce sera de faire campagne à côté de ceux qu'ils continuent de considérer comme des ennemis, dont il vrai certains ont été leurs tortionnaires. Pour cela il convient encore plus sans doute de respecter ce choix qui n'a pas dû être facile.

Partisan convaincu du "virer la racaille", continuons d'espérer que le "one man, one vote" fera basculer la balance en faveur du changement. A ce niveau ça relèverait presque du miracle, si ce n'était de la politique.

Fermes et fiers, défendons notre point de vue dans le respect de l'adversaire mais sans concession pour les brigands qui l'entourent, il faut continuer la pression pour qu'ils occupent le moins d'espace possible. A quelque chose malheur est bon, Messoud est un contre-poids possible, qui malheureusement ne pèse que 10% et 6 députés, c'est loin d'être suffisant

Quoi qu'il en soit, bon vent à la Mauritanie et il s'agit de redoubler d'effort pour assainir le paysage poltique national, ça prendra juste un peu plus de temps si le système PRDS est remis en selle (5 ans c'est pas très long, il y a beaucoup à faire)

Anonyme a dit…

vive messaoud

Anonyme a dit…

salut

la dernier blague a nktt : Daddah s'apprête a rejoindre sidi il ne reste que lui.

Anonyme a dit…

messaoud vien de demontrer qu'on ne peu pas esperer grand chose de lui, il a trahi sa base contre une promesse d'un poste de ministre.
quel con!

Anonyme a dit…

Merci Jammer pour ton objectivité vis à vis de la decision de Massoud et je suis de ceux qui pensent que Sidioca a besoin de Messoud et des gens propres pour faire contre poids à la racaille, il est d'autant plus à l'aise qu'il a eté avare en engagements vis à vis des budgetivores pressés de le soutenir
Ceux qui reprochent à Messoud son ralliement à Sidioca oublient que Aod n'a rien pour conserver l'unité de l'opposition et que sa strategie fondée sur l'agressivité vis à vis de taya n'est plus de mise, on ne peut pas quand reprocher à un homme politique comme Massoud d'analyser la situation et de prendre la decision qui lui semble s'inscire dans l'interet de son pays, il a dejà prouvé qu'il sait combattre, aujourdhui on decouvre en lui un politique habile contrairement à Mouloud qui fait figure d'un sombre incompris.
contrairement à ce que prévoit le modere, l'APP est plus que jamais un incontournable maitre du jeu

Anonyme a dit…

Bonjour tout le monde:
Méditons ensemble,sans rancune cette interview que Messoud Ould Boulkheir a donné quelques semaines avant les élections présidentielles.

messaoud ould boulkheir bonjour,
- bonjour,

- le président ely ould mohamed vall affirme que la classe politique mauritanienne est fossilisée, est ce que vous vous considerez comme un fossile ?
- pas du tout, mais j'ai bien peur que ce sont plutôt les militaires qui ce soient fossilisé, et qu'apparament ils ont l'air de s'incruster, ce que je trouve tout à fait regrettable et inacceptable et inadmissible.

- alors, vous accusez les militaires de suciter des defections dans vos partis, pour encourager un maximum de candidatures independantes, mais est ce que vous avez des preuves ?


- nous ne les accusons pas, nous constatons : des personnalités qui appartiennent à la coalition qui regroupe des partis de l'ancienne opposition, donc nombres de militants ou de personnalités de ses partis ont étaient approchés ou convoqués directement par le president de la junte du CMJD, qui leur a recommendé de quitter ses formations politiques et de se presenter en independant, ou de constituer des listes independantes, ceci est en porte à faux avec l'engagement de neutralité du CMJD.

- qu'il y'est des candidatures independantes ou non, est ce que l'essentiel n'est pas tout de même que les membres de la junte au pouvoir ne soient pas candidats eux-même ?

- non, ce n'est pas suffisant, parce qu'on peux être candidat directement, comme on peux l'être indirectement, dès lors que les militaires s'ingèrent à influencer les votes, ce n'est pas gratuitement. on a bien pensé un certain moment, ce qui était un peu naïf de notre part, que la junte est venue pour sauver la mauritanie, mais en fait ce n'était pas le cas, la junte était venue pour elle-même, pour ce goût du pouvoir auquel elle parait vouloir s'accrocher.

mais, pour parler franchement, est ce que vous soupçonnez la junte au pouvoir de préparer, pour la présidentielle de mars prochain, la candidature d'un independant, qui serais proche de cette junte ?

- absolument, c'est ça qu'elle prépare : faire elire quelqu'un qui serais à sa botte, ce serais un homme de paille, et les hommes de paille on les brule facillement, et on les ecarte facillement.
-----------
fin de citation!!!!
Quand Messoud traite Houwessmou (comme disait bouhnouk)d'homme de paille et quelques semaines aprés il "décide" de le soutenir!!!!!!!!!!
j'ai perdu le nord,éclairez ma lanterne s'il vous plait!!!

Anonyme a dit…

Au début des années 90 les objectifs des forces de progrès étaient clairs et
soutenus par la majorités des mauritaniens engagés contre les forces rétrogrades symbolisées par
le régime de Ould Taya . A la suite des résultats des élections présidentielles du 11 mars 07, les
orientations semblent les mêmes, imprévisibles, inadmissibles certes et la régression sensible, mais
ne remettent pas en cause la bataille rangée des deux camps.

Depuis l’indépandence, notre peuple et les Forces du Changement, sont engagés
dans des luttes gigantesques contre les anciens systèmes, l’obscurantisme qui l’anime et
l’organise et le système rentier bureaucratique qui le nourrit . Il en paie le prix le plus fort, celui
du sang, du deuil, et de la régression sur tous les fronts .

Au delà des sacrifices qu’ils consentent et des souffrances qu’ils endurent, ils
ne cessent de renforcer leurs combats en gardant fermement l’espoir de vaincre les monstres et
de dépasser le système actuel et de s’ouvrir des perspectives de démocratie véritable, de
liberté, de progrès et de justice sociale.

Il faut signaler que la transition véritable en Mauritanie ne commencera
qu’après le deuxième tour de l’élection présidentielle du 25 mars 2007.

Dans une conjoncture comme la nôtre, la gestion du facteur temps est décisive et
vitale. Une marche vers un rassemblement de l’ancienne opposition à l’exemple de la CFCD
doit être attendue et espérée pour bouleverser l’ordre des choses. Une mise à l’heure des grands
rendez-vous de l’histoire pour la libération d’un formidable potentiel d’énergie et de forces
nouvelles, mobiles et mobilisables est envisageables.

Ce mouvement doit être appelé à formuler l’exigence d’une recomposition du champ
politique autour d’enjeux cette fois-ci réels avec le rejet viscéral des pratiques peu glorieuses
de notre société ainsi que les tergiversations politiciennes.

Le candidat du RFD arrivé en deuxième position des élections présidentielles en
Mauritanie fait parti de nos compatriotes et de leurs organisations politiques et sociales qui
ce sont illustrés sous le régime de Ould Taya dans le combat des rangs de l’ancienne opposition à
l’intérieur du pays et soutenu à l’extérieur par des mouvements politiques et des organisations
des droits humains.

Nous ne devrions pas perdre de temps dans les palabres stériles et dans les
procès d’intention qui ont souvent les méfiances tenaces d’une guerre de position. La solution à la
crise que nous traversons n’est pas réalisable sans la participation effective du candidat Sarr
Ibrahima, d’autres candidats semblables peu importe leurs scores et de la CFCD.

Il s’agit désormais, d’ouvrir un dialogue face aux données nouvelles de la
situation, aux exigences et défis importants et décisifs qui sont imposés à notre peuple, de
prolonger et de consolider ce combat en lui donnant des organisations politiques et sociales
dynamiques, moralement crédibles et puissantes, dotées de stratégies et de tactiques lucides
et cohérentes correspondant mieux aux enjeux véritables de la transition prochaine, capable de
conduire intelligemment ces luttes et de les faire progresser.

Il s’agira d’aboutir à l’irréversible rupture avec les immondes pratiques, qui
ont transformé notre société en un nid ou cohabitent la mafiocratie, la traîtrise, l’indigence
intellectuelle, le populisme et la médiocratie avec la complicité d’une administration gérées
paradoxalement par les promus du système que représente EL MITHAQ et les hommes qui se parent
aujourd’hui, d’une certaine virginité et se proclament comme incontournables dans l’opération de
sauvetage du pays. Or lorsqu’ils avaient eu l’occasion de servir la nation, ils n’avaient fait que
se servir ou se taire sur toutes les ignominies.

Ahmed Ould Daddah et tous les patriotes doivent lancer un appel au candidat Sarr
Ibrahima, à d’autres candidats indépendants peu importe leurs scores (de Dahane au PLEJ) et
de la CFCD pour la formation d’un renouveau politique qui aura à cristalliser encore davantage la
montée quantitative et qualitative des forces de la démocratie et du progrès, et à être un maillon
et un jalon important dans la voie du rassemblement de toutes les forces patriotiques et
démocratiques, condition sine qua non pour sortir la Mauritanie de la crise et à l’engager dans
la voie du progrès.

L’APP, Sarr Ibrahima, HATEM, UFP, Dahane, Ould Cheikhna, PLEJ sont les composantes qui décideront aujourd’hui de notre avenir démocratique. C’est aussi, celles des jeunes dont les revendications sont à la mesure du drame qu’ils vivent, des femmes qui demeurent la source principale de survie des populations restées dans les campagnes, par le travail acharné qu’elles fournissent pour survivre dans les quartiers taudis. Et des bras que l’on retrouve dans les activités informelles, les entreprises, les administrations, les ateliers, les chantiers et les champs.Ceux à qui on a confisqué l’espoir. Il ne sera plus possible de maintenir leur exclusion de la gestion de la cité.

L’espoir est dans les différends projets de société des forces du changement et
dans l’expression multiple des opinions mauritaniennes tant à l’intérieur qu’à extérieur du pays.
En un mot, l’espoir réside dans le combat des forces du changement pour la
victoire le 25 Mars 2007.

Dés que la majorité des acteurs précités, aura senti une ferme prise en charge
des problèmes du pays sur la base d’un consensus national, elles s’impliqueront.



Baba Ould Jiddou, militant du mouvement « EL HOR »

Anonyme a dit…

Soutenons Ould Daddah, par Mohamed Aly Ould Louly


Il revient de droit à Ahmed O. Daddah de bénéficier du soutien inconditionnel
des forces du changement. Il s'agit d'une question de principe que ne sauraient
trahir les faibles mésententes qui existent au sein du pole du changement.
Nous avons, dans une dizaine de jours, la possibilité, inespérée il y a
seulement deux ans, de propulser à la tête du pays l'un des principaux
opposants du régime déchu. Cela serait un énorme gâchis de laisser filer cette
chance historique. Elle risque, si elle est perdue, de ne plus jamais se
présenter.


S'il n'est pas achevé à cette rare occasion, le régime déchu aura alors
effectivement tout le temps nécessaire pour être reconstruit, et même
démocratiquement ragaillardi, par ses éléments aujourd'hui regroupés derrière
la candidature de Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Ce dernier, pour qui j'ai
personnellement un grand respect, n'y est peut être pour rien, mais son
entourage est aujourd'hui principalement formé d'éléments de l'ancien régime,
téléguidés par certains membres du CMJD, qui s'accrochent toujours au pouvoir.

Qu'Ahmed Ould Daddah ait eu quelques maladresses dans certaines déclarations de
campagne et que son parti soit rejoint par d'anciens éléments du régime, sont
autant d'équivoques qui ne constituent pas une raison suffisante pour
développer et entretenir un avis exagérément négatif sur lui et son parti.
Il faut même reconnaître que la migration du PRDS vers le RFD est un phénomène
qui a contribué à la division et la destruction, encore inachevée, de l'ancien
régime. Le RFD avait su, lors des élections municipales et législatives, battre
l'ancien régime en retournant contre lui quelques uns de ses propres éléments.
Le recyclage de ces nouveaux éléments n'est par ailleurs pas un danger
insurmontable pour un parti politique vieux d'une quinzaine d'années.
Il y a donc finalement une seule attente qui est à la hauteur de nos actuelles
chances de gagner au deuxième tour. C'est celle d'exiger de Ould Daddah de
demeurer le véritablement candidat du changement et de la reforme qu'il était
et qu'il est toujours. Il lui incombera donc de conduire les grandes et
nécessaires réformes dont le pays a tant besoin.


Ahmed avait déjà appelé à un gouvernement d'union nationale après les élections
législatives et municipales. Apres les Réformistes qui l'ont déjà fait, c'est à
Massoud, Sarr, Hananna, Maouloud, Dahane, Chaikhna, Ba et Haidallah, de lui
tendre aujourd'hui la main pour porter aux affaires les forces du changement et
de la reforme (islah wat-taghyir) qu'ils dirigent ensemble.

Anonyme a dit…

Des nouvelles de Sarr? Si Sarr rejoint Sidioca, AOD est foutu et il faudra attendre après 2012 pour rapatrier les refugiés. Avec Messaoud allant à Sidioca, ce dernier risquerait bien de gagner. Je n'espere pas beaucoup du debat televise de ce soir, comme AOD sera un pietre orateur et ne maitrisant aucun dossier. ZZ va aider Sidioca sur les dossiers economiques et cela est un grand avantage pour Sidioca. Les opportunistes de tous les bords: allez Sidioca. Moi je reste AOD. Finalement la junte a gagné et c'est eux qu'on mérite.Rendez-vous en 2012.

le moderé a dit…

Que AOD perde ou gagne, l'UFP, HATEM et les ISLAMISTES sortiront vainqueurs sur le plan moral de cette joute électorale.

Alors qu'il est prévisible que l'APP se déchire que SIDIOCA gagne ou perde.
En cas de défaite c'est clair pas besoin d'explications.
En cas de victoire et comme on ne peut pas contenter les attentes de tout le monde après des années d'opposition, ceux qui se sentiront frustrés ou exclus de la nouvelle donne abandonneront le parti dans 6 ou 12 mois.

Note : Que pensez vous du principal argument utilisé pour emporter la décision du Bureau Politique de l'APP, à savoir qu'allié au RFD le parti ne peut se développer car en cas de victoire de AOD le RFD deviendra hégémonique, alors que de l'autre coté l'APP deviendra la principal formation politique, et donc que son influence sur les événements se fera plus sentir?????
A mon avis c'est peut être juste, mais c'est de la politique politicienne. Et je ne sais pas s'ils ont pris en compte le fait que LEMRABOTT a déjà les statuts de son parti (auquel se joindront quasi tous les indépendants) fin fret et qu'il n'attend que le résultat pour les déposer.

le moderé a dit…

La donne restera ouverte et jouable pour les 2 finalistes quelle que soit la configuration et le jeu des alliances.

On ne peut préjuger de rien. Souvenez vous de l'alliance contre nature entre Hatem et Rachid Ould Salah à Aioun et Kobeni lors du deuxième tour des élections législatives. Les reports de voix de HATEM à Aioun sur Rachid Ould Saleh étaient très faibles, comme d'ailleurs celles de KADIMA sur HATEM à KOBENI.

Salam

Anonyme a dit…

Messoud : Assassinat et Suicide

Par cet acte Messoud a assassiné l'espoir de ses amis de forces de changement et s'est donné la mort politique.
Mais heureusement, Messoud n'est qu'une seule personne et sa base comptait beaucoup sur cette lueur de changement qui commance à se retrecir comme un peau de chagrin.
Oui pour le CHANGEMENT

Anonyme a dit…

Avec cet acte, on sait maintenant que Messaoud s'en fout de sa base comme en l'an 40. Ce qui l'interesse maintenant c'est un poste ministeriel sous le gouvernement Sidioca. Le reste, il nous semble maintenant, il n'a rien en a cirer ..

Anonyme a dit…

messoud a cassé l'image ancienne opposition, ancien pouvoir pour montrer que la mauritanie entre dans une nouvelle ère ,l'ere du changement de la réconciliation et de la vraie démocratie.

Anonyme a dit…

salut,
massoud, je ne doute pas que ce monsieur est l'un de plus grand politicien qu'a connu ce pays, il s'agit de lather king mauritanien mais son pb ce que pendant toute ces années il a été toujours trahie par les haratin de trarza qui n'ont jamais voté pour lui pourtant le monsieur defends tous les haratin de ce pays, son electorat à trarza est insignifiant par arraport au nombre des haratin à trarza, donc un pure réjionalisme a été pratique sur des idées de ce fait il a voulu que ce pays ne rentre pas dans les pbs de rejionalisme de ce fait il n'a pas voulu suivre daddah, donc je 'en suis certain qu'il a bien pris le temps pour prendre sa decision, j'espére qu'il fera un changement dans l'administration demain car si daddah va recycler les gens de prdr qui l'ont rallié d'apres loly messoud et zz vont faie le changement dans le camp sidi car ce dernier est un personne qui n'est pas pour el vassad d'aprés toujours ould loly, donc mssoud +zz =25,0xx% donc une majourité dans le camp de sidi cela veut dire qu'on aura un changement pratique et non un changement théorique.

Anonyme a dit…

Ano du 20 mars 2007 11:12

Ce que vous dites ne tient pas la route. Il parait qu'il s'est fait acheter avec 150 millions d'um + certainement un poste de ministre demain. Le son du ventre a eu raison du son de la tete. Le reste c'est du flan

Anonyme a dit…

Ano du 20 mars 2007 11:12
ce que vous dites je l'ai reçu aujourd'hui sur mon mail de la part de aicha mint hermet alla donc c'est normale il s'agit d'une cousine de daddah, donc je ne peux pas prendre cette source au serieux.

Anonyme a dit…

20 mars 2007 11:12

C'est injuste, les haratines du Trarza votent Messoud massivement, il a fait le plein à Trarza (5000 quand meme).
Il y'a des militants à Rosso, mederdra, Kermaceine et Rkiz qui travaillent pour Messoud que tu es en train d'insulter.
Sidiok part favoris, alors arretez vos mauvaises methodes pour attirer les voix.

Anonyme a dit…

amhed c'est la justice

Anonyme a dit…

ahmed c'est le fruit de deux familles le plus noble dans la mauritanie, (ehel daddah, ehle sidiya) donc voter ahmed c'est plus digne, taya n' a pas de tribue connu.

Anonyme a dit…

20 mars 2007 11:12
alors ahmed a eu 52000 à trarzaz bien les haratin sont plus nobereux que les mours

alioune a dit…

Messoud rejoint l'homme de paille sidioca et bientot sarr ibrahima.
qui gagne dans tout ce meli- melo?

reponse: Elycom, le cmjd et la systemocratie...

Anonyme a dit…

في البدء كان مسعود من أجل القضاء علي العبودية وبيع العبيد وتهميشهم فكان الهدف نبيلا والمعركة عادلا

ختاما قرر مسعود أن يبيع نفسه ويأكل ثمنه وثمن شعبه

اللهم لا شماتة

سبحان من أزال القناع عن مسعود

houwesmou

Anonyme a dit…

arrêter de dire que massoud a vendu ses principes, si il rejoint daddah vous allez dire qu'il a bien choisit bien que la famille daddah a ses toujours des esclaves pure que elle a refuse dans le temps leur propre fils de méré hartaniya pour une simple raison que sa mére est hartaniya aprés, comment voulez vous que massoud rallie qulq'un qui a des esclaves pure que ça, un dictateur des idées, c'est ce lui qui a marché avec les millitaire, parce que il l'ont rassure au poste président tandisque massoud et moulod ont toujours refusé.
on sait que alem, boubacar, beker gendarmerie et ely sont pro daddah.
il a tout fait pour avoir le pouvoir il s'en fou de la cfcd il a toujour cherché ces propres intêtet, c'est le faux candidat de la cfcd.

Anonyme a dit…

Ano de 20 mars 2007 13:27

Chhal El Marbatt?

Anonyme a dit…

Entierement d'accord avec Alioune. C'est clair comme l'eau de source.
====================
Messoud rejoint l'homme de paille sidioca et bientot sarr ibrahima.
qui gagne dans tout ce meli- melo?

reponse: Elycom, le cmjd et la systemocratie...

20 mars 2007 12:56

Lambda a dit…

Sarr appelle à un vote massif pour le changement et rallie ahmed ould Daddah.

Alioune,

je suis bien tenté de tirer la meme conclusion que toi mais je prefere rester optimiste pour l'instant lol.

Lambda.

alioune a dit…

j'ai bien apprecie le comedien Bout mag3our dans son role de candidat qui harangue les foules en les insultant..

la foule continue a applaudir et faire la courbette, la consigne est donnee d'avance, pas la peine d'ecouter , ni d'essayer de comprendre, le peuple doit applaudir le chef.

cette scene traduit a merveille la realite de la systemocratie dans laquelle nous vivons.

Connaissant depuis les legislatives la force de l'UFP, il fallait l'affaiblir en sortant le cheval ibrahima sarr en jouant sur le vote identitaire et rafler ainsi toutes les voix de mouloud qui, fidele a ses principes,restera dans la coalition avec son maigre score de 4%.

Tout un programme depuis le debut.

alioune

alioune a dit…

Oui Sarr vient de rallier Daddah.

Lambda, j'envie ton optimisme,lol!
de coincidence en coincidence, j'avoue etre assex confus pour ne pas dire pessimiste.
Bon, toujours est-il que le depart (fictif ou reel ) des bidasses fera plaisir a tout le monde.

alioune

Anonyme a dit…

LE NOUVAU SENARIO D'ELY.(mahou khalig)LE REGIONALISTE MAATALA ton (il vas bien ou bien ad aqile?????????

Anonyme a dit…

Hier, ce sont les conseillers de Massoud qui ont trahi le CFCD à Nouadhbou.
Aujourd'hui c'est Massoud lui meme qui trahit la CFCD et toute la nation.
bref: Massoud a fait de lui un Emsey3idd lache botte d'un HOMME DE PAILLE.
conseil à Massoud : l'argent ne fait pas le bonheur
conseil pour Sidioca: a tu déjà lu quelques choses de Elmoutenebbi ??

we elvehmou

INSANN CONSCIENT

Anonyme a dit…

messaoud a réçu plus de 5000 vote des haratins du trarza ce qui represente la tranche qui est concernée par son combat ( qui l'était plutot), la majeur partie des haratine du trarza son plus éveillés et plus cultivés que les bidhane des autres regions donc ils n'ont rien à branler du discour de messaoud qui veint de montrer son vrai visage.

alioune a dit…

Message a la TVM pour le debat prevu ce soir entre les 2 candidats:

-Priere rehausser le debat par des questions dignes d'interet, ne pas faire de cadeaux a ces messieurs, reformuler la question si la reponse n'est pas claire et peremettre aux citoyens d'intervenir egalement.

-permettre aux francophones de suivre le debat par une traduction ou au mieux poser certaines questions en francais.

Enfin, eviter les questions commentaires qui prennent trop de temps et eviter si possible le solennel et pathetique Ledhem, lol!

Alioune

Anonyme a dit…

Bonjour X.
Vous avez décide rapidement de quitter le débat, les choses commençaient a être sérieuses, des choix difficiles qui interpellent les positions et la conscience de chacun. Je n ai pas toujours partage tes choix ,j ai souvent critique tes méthodes mais je pense sérieusement que ta présence dans ce débat lui donnerait un sel ou un piment nécessaires pour assaisonner cette grande bouillabaisse qui se fabrique.

En lisant la presse Arabe et Africaine particulièrement le courrier des lecteurs on réalise
L engouement des intellectuels pour notre expérience mais aussi les craintes et les soucis de son échec.
C est dans cet esprit que j ai pense a vous et je me suis dit que seul X aurait pu faire le zèle que nos politiciens s abstiennent de faire pour protéger notre démocratie naissante même en en faisant de la surenchère et en colportant des rumeurs parfois fantaisistes ; l enjeu est important.la nebuleuse du Canlh font un bon travail mais ton tlahlih et ton audace font defaut .JEsuis un lecteur assidu du canalh et j apprecie leurs efforts et surtoutleur diversite d opinions sans zizanie.
un lecteur de X et du canalh

le moderé a dit…

Souvenez vous du syndrome de M Djibo Ka pres de chez nous au Senegal.
Lors de l'election de 2000 il avait obtenu 12% des voix lors du 1er tour si mes souvenirs sont exacts. Il avait fait attendre tout le monde jusqu'à 3 o 4 jours du 2eme tour et a fini par rejoindre Abdou Diouf, alors qu'il avait fait campagne surtout contre lui et pour le changement.

Avec se ralliement le camp de M Diouf totalisait plus de 55% des voix.

Resultat final : Mauvais report des voix de M Djibo Ka et defaite de M Diouf.

Salam

rim a dit…

salam
alioune
il me semble que le débat a été reporté à jeudi soir

Aleya a dit…

Le modéré,

Amiiiin.

Ainsi Messaoud rallie Sidioca

Resultat final : Mauvais report des voix de Messaoud et defaite de Sidioca.

Aleya

alioune a dit…

Peux tu confirmer Rim?

Ps:je n'oublie pas de saluer mon grand ami

alioune

LM® a dit…

salut
Alioune ton grand ami te salut aussi.

oui d'apres Sahara media le debat sera pour le jeudi 21h

Anonyme a dit…

20 mars 2007 15:11

Je pense que ce senario senegalais n'est pas loin d'etre vecu en RIM.
Sachant que ce raliement contre nature qui donne sidiok vainqueur arithmetiquement par 55% n'a pas influencé fort heureusement ni le morale des candidats (Ibrahim Sarr vient de rallier) ni les troupes (le travail sur le terrain a été renforcé depuis la tombée de la nouvelle).
S'il y'a dans ce pays une majorité de simpliste qui se mettent du coté du fort, il y'a heureusement certains qui travaillent et aspirent pour le changement.
Le changement est imminent, on le fetera inchallah, mais hélas, cette fois ci sans notre ami du sentier Messoud.

Anonyme a dit…

NE VOUS FIEZ PAS A SAHARA MEDIA !!!

IL M'A ETE CONFIRME QUE LE DEBAT EST CE SOIR A PARTIR DE 21 HEURES !!! QUELQU'UN AURAIT-IL UNE AUTRE CONFIRMATION QUE SAHARA MEDIA? BEAUCOUP PARMI NOUS SONT A L'ETRANGER ET ILS DOIVENT S'ARRANGER POUR AVOIR ACCES A LA TVM. MERCI DE NOUS AIDER A CONFIRMER SI LE DEBAT TV C'EST CE SOIR. UN AMI DE CANALH

EST CE QUE TVM A UN SITE? JUSTE UNE BANDE D'INCOMPETENTS. INCAPABLES DE FAIRE LA PUB AUTOUR D'UN SI IMPORTANT SUJET. YAATHIHOUM EL KHAZOU

Anonyme a dit…

20 mars 2007 15:11
il faut pa rêver, le pb n'est pas dans le changement des visages car on sait trés bien que sur les 20 % qu'a eu daddah il y a 18 % etait avec taya donc peu importe qu'il soit sidi ou ahmed le changement va être obligatoire car c'est le peuple qui le veut abstraction faite des résultat, c'est ça qu'il faut dire et non le contraire, je voie que beaucoup des gens malgré le ralliment qu'eu sidi on continue à minimiser son score ça va être grave de gonfler le score d'ahmed si demain ce dérnier ne depasse pas 26%, un conseil pour tout le monde,il faut pousser les deux candidat à faire un changement car le peuple n'est pas ahmed ou sidi, le peuple est plus grnat que ces deux hommes qui sont insignifiant, orienté votre discours votre debat à une demande adresse au deux candidta que ce pays veux un changement abstraction faite de celui qui va gagné, la vie continuera pour la mauritanie même si ahmed et sidi meurtent dans les heures qui viennent.

LM® a dit…

salut
anonyme 20 mars 2007 15:40 voici le site de la TVM



http://www.tvm.mr/fr/index.php

Anonyme a dit…

le site de TVM est :
www.tvm.mr
mais c'est pas du tout à jours!!!!!

alioune a dit…

LM,

desole d'avoir souleve la colere de anonyme 15:40

je viens d'apprendre que des habitants de sebkha font leur valises a cause du petit tsunami annonce pour ce soir. Aurais-tu des nouvelles?

alioune

Anonyme a dit…

lu pour vous sur cridem

Quelques plumes de la presse et non des moindres ont pris l'habitude de faire des raccourcis qui ne trompent plus l'opinion, ils disent que Ould Cheikh Abdallahi est le candidat du système de Ould Taya, contre Ould Daddah le candidat de l'opposition.

Pour mémoire, il faut se rappeler que le dernier souvenir que Ould Cheikh Abdallahi garde de Ould Taya, c'est un limogeage suivi d'un séjour en prison pour une affaire qui n'a jamais été présentée devant les juges. C'est dire combien ceux qui pensent que Sidi est l'ami de Ould Taya se trompent.

Ils se trompent aussi en présentant Ould Daddah comme le chevalier blanc de la lutte contre la tyrannie. De mémoire, voici la liste non exhaustive des personnes qui étaient du côté de Ould Taya avant le coup d’état et qui, aujourd’hui, soutiennent Ould Daddah, entre parenthèse vous trouvez leurs qualité sous Ould Taya :

● Ahmed Ould Taya (homme d’affaire, frère de l’ex président Ould Taya)
● Cheikh Ould Baha (ancien ambassadeur en Egypte et auprès de la Ligue Arabe)
● Mohamed Ould Mohamed Ali (ancien ambassadeur à l’Unesco)
● Mohamed Ould Abdallahi Ould Noueigeud (PDG de la BNM)
● Cheikhna Ould Nenni (directeur de Nouakchott Info)
● Dah Ould Abdi (ancien ministre des affaires étrangères)



● Moktar Ould Haye (ancien ministre de l'éducation nationale)
● Mohamed Abdarahmane Ould Moïne (ancien ministre des affaires étrangères)
● Kaba Ould Eleiwa (ancien ministre de l’intérieur)
● Yahya Ould Atigh (ancien gouverneur de la BCM)
● Marième Mint Ahmed Aïcha (ancien ministre de la condition féminine)
● Abdallahi Salem Ould Ahmedoua (ancient fédéral du PRDS à Rosso)
● Mahfoudh Ould Brahim (ancien directeur de Mauritel)
● Cheikh Ould Hamdi Ould Cheikh Mohamed El Mami (député RFD de Nouadhibou)
● Mohamed Abderrahman Ould Tolba (député RFD de Rkiz)
● Mohamed Lemine Ould Cheikh (député RFD de Rkiz)
● Ahmedou Ould Abdel Kader (député RFD de Boutilimit)
● Mohamed Ould Boillil (député RFD de Keur Macène)
● Sid’ahmed Ould Mohamed (député RFD de Moudjeria)
● Mohamed Ould Bebana (député RFD de Barkéouél)
● Jemal Ould Mohamed (député RFD de Ouad Naga)
● Mohamed Ould Tolba (actuel ambassadeur de la Mauritanie à l’ONU)
● Moktar Ould Bouceif (ancien fédéral du PRDS en Assaba)
● Abdallahi Ould Moktar (homme d'affaire)
● Abdellahi Ould Nem (ancien ministre des affaires étrangères)
● Cheikh Ahmed Ould Zahaf (ancien ministre de la santé)
● Jiddou ould mini (wali de l'Assaba le 3 aout 2005)
● Brahim ould sneiba (ancien officier de l'armée, militant du PRDS au côté de Ould Meimou à Koubenni)

Pour la petite histoire, Messoud Ould Boulkheir a annoncé son soutien à Sidi Ould Cheikh Abdallahi, hier, lors d’une conférence de presse.

Au même moment, au moins 3 députés de l'UFP annoncent qu'ils se désolidarisent de la décision de Ould Maouloud, ralliant de facto le candidat Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Ould Elvarwi

Anonyme a dit…

Dommage pour le Tsunami. Merci pour le site de TVM

Anonyme a dit…

L’équation « le bien contre le mal » ne tient plus

Anonyme a dit…

Le site de TVM n'est pas à jour! Mamma mia ! Merci quand même pour l'info.

Au cas où l'un de vous aurait confirmation du debat a la TV ce soir par un ami quelconque, merci de le mettre ici. Il n y a que le reseau qui marche a Nouakchott. Et pourtant nous votons ! J'espere qu'Ahmed a bien prepare ses dossiers cette fois-ci.

LM® a dit…

salut
Alioune

les tsunami c'est dans les zones sismiques ce qui n'est pas le cas de notre cote atlantique. Depuis 20ans cette rumeur revient régulièrement.

Anonyme a dit…

Merci Imr pour nous appaiser au sujet du Tsunami. J'espere que les autorites ont dit aux gens de la Sebkha que c'est une fausse rumeur. Salutations toutes distinguees.Tidinit

Anonyme a dit…

Svp, quelqu un doit enregistrer le debat de ce soir entre les deux candidats et le publier sur youtube.com ou autre site pour qu on puisse le regarder, nous qui vivons a l etranger. la qualité de tvm sur internet est tres tres tres mauvaise. merci

Anonyme a dit…

DEBAT TELEVISE LE VENDREDI SELON PANA SUR LA BASE D'INFO DONNEE PAR MOHAMED OULD BAHDA, CHARGE DE COMMUNICATION DU CAMP DADDAH. C'ETAIT MARDI, APRES C'ETAIT JEUDI ET MAINTENANT C'EST VENDREDI. PEUT-ETRE CE DEBAT N'AURA PASS LIEU. QUELQU'UN CONNAIT-IL MOHAMED OULD BAHDA POUR DEMANDER CONFIRMATION ET NOUS DONNER L'INFO. LE CAMP SIDIOCA NE LE FERA PAS/NE VOUDRA PAS COMME IL ONT REFUSE D'ETRE INTERVIEWE PAR JA COMME AOD.
====================



Débat télévisé entre les deux candidats en lice pour le 2nd tour en Mauritanie
(AngolaPress 20/03/2007)

Nouakchott, 20/03 - Un débat sur les antennes de la télévision d`Etat mauritanienne va opposer vendredi soir Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et Ahmed Ould Daddah, les deux candidats en lice pour le second tour de l`élection présidentielle fixée à dimanche prochain, a appris lundi la PANA de sources autorisées.

Les questions à poser à l`occasion de ce débat en direct seront préparées par des organismes indépendants et spécialisés et porteront sur le programme des candidats, leurs visions sur les questions de l`unité nationale, de l`éducation, de la santé et de l`économie.

Le débat portera également sur les affaires internationales notamment la question du Sahara occidental, les relations avec Israël et l`environnement sous régional.

Mohamed Ould Bahda, chargé de communication du candidat Ahmed Ould Daddah, a précisé à la PANA que l`engagement de son camp est ferme et qu`en principe tout est fin prêt pour que la télévision nationale organise cet événement.



© Copyright AngolaPress

Aleya a dit…

Anonyme du 20 mars 2007 15:40,

Vous pouvez voir la télévision mauritanienne sur CRIDEM au lien suivant :
http://www.cridem.org/modules.php?name=NukeradioTV&file=cadena&cadena=288&hl=yes

Vous pouvez aussi voir d'autres radio et Télé

Salam
Aleya

Anonyme a dit…

sidioca est le futur président de la RIM maintenant c'est évident.
comment pouvons nous, en tant que personnes averties, contribuer au changement véritable de notre pays.
dépassons les entourages de chaque candidat et aidons les l'un a être un bon président et l'autre à mieux diriger l'opposition et à bien la gérer (le statut de l'opposition doit être amélioré et efficace pour l'interet de chacun)

Anonyme a dit…

Monsieur l'anti-forgeron. Vos remarques mettent beaucoup de gens mal a l'aise. Ce n'est pas serieux d'insulter les gens sur la base de leurs conditions d'origine. Et l'argent anoblit ces jours-ci. S'il a des idees personnelles sur la democratie, c'est son plein droit. Attaquez-vous a ses idees et non a son origine. Toute origine est noble. Avec des idees pareilles comme les votre, on ne se sortira pas de l'esclavage, de la discrimination et de l'exclusion. Vous devez avoir honte Monsieur/Madame

Anonyme a dit…

le debat est pour jeudi soir...

Anonyme a dit…

Merci pour la precision sur le debat TV ...

Lambda a dit…

Le debat a été reporté.
question : à cause de qui ?
un nouveau couac de la TVM ?.
un candidat a besoin de reviser d'avantage ses papiers ?

cher lecteur de x et de canalh,
X avait un don pour ce qu'il faisait.
au niveau du canalh, personne n'essaye de jouer le role de personne d'autre. à chacun son truc.
c'est vrai que l'un -à un certain degré - etait complementaire à l'autre.
L engouement des intellectuels pour notre expérience n'est pas forcement une bonne chose en soi car ça fait baisser la vigilence. notre experience n'a encore aboutit sur RIEN ! alors que Fahmi houidi ou/et nos amis militant du mouvements kifaya (assez !) demandent deja la generalisation de "lexperience Mauritanienne".
ce n'est pas un peu trop tôt pour tirer des conclusions?

concernant X,
X yewenni ella 7ajjab ourah !! il reviendra plus jamais !
entre nous, connaissant son caractere et sachant qu'il aime faire el3akeç, peut etre que ces mots lui donnent du fil à retordre lol. sans y mettre la volonté de le faire revenir sur sa decision bien sûr ..

INSANN CONSCIENT,
t'a pas honte ! raciste.

franchemnt INSANN CONSCIENT, le minable morceau "latechtariyanneu el3abdeu .." c'est le pire racisme clairement exprimé et transmis que la poesie arabe a produit de tout les temps. ce qui etonne tjs c'est que les grand nou9kad ecchi3r n'ont jamais critiqué ce racisme explicite de ce poete Elmoutenebbi.

A tous,
rien n'est deja gagné, les alliances aux sommets (et uniquement aux sommets) dans un pays comme le notre n'ont pas beaucoup de significations.

les forses de changements ont encore des tres belles chances pour remproté les elections haut la main inchallah.
enfin, selon des indicateurs fiables, le changement à la tete de l'Etat aura lieu à l'issue de ces elections. le peuple choisira et ce malgré l'inetansification des efforts des militaires ces derniers jours pour faire passer leur candidat "qui les rassure".

ano 20 mars 2007 16:58
sidi O c a ne sera jamais pressident.
j'espere que tu m'a compris lol.
je veux dire meme s'il est elu lol ..

une anecdote : savez vous pourquoi le choix s'est arreté le 12/12/84 sur un certain Moauiya pour le designer president ? lui et pas un autre membres du comité ?
L'histoire (de placer l'homme que tout un chacun peut manier aisément) est-elle entrain de se reproduire avec tjs un candidat des militaires ?

Lambda.

Anonyme a dit…

LAMBDA,

Ton mot: Le debat a été reporté.
question : à cause de qui ?
un nouveau couac de la TVM ?.
un candidat a besoin de reviser d'avantage ses papiers ?

Ma reponse: il serait interessant de savoir qui des deux camps a reporte le debat. Une preuve supplementaire que l'entourage des deux candidats sont incapables de preparer quoi que ce soit. Si j'etais le candidat pret, j'aurai crié sur les toits que mon adversaire refuse de debattre. Il parait que c'est maintenant vendredi selon le camp Daddah. Pour le camp Sidioca, c'est bouche cousue

Ton mot: franchemnt INSANN CONSCIENT, le minable morceau "latechtariyanneu el3abdeu .." c'est le pire racisme clairement exprimé et transmis que la poesie arabe a produit de tout les temps. ce qui etonne tjs c'est que les grand nou9kad ecchi3r n'ont jamais critiqué ce racisme explicite de ce poete Elmoutenebbi.
Ma reponse: merci d'avoir attire notre attention sur cette remarque tres raciste et mal placee, meme si Messaoud a trahi beaucoup de monde

Ton mot: ano 20 mars 2007 16:58
sidi O c a ne sera jamais pressident.
j'espere que tu m'a compris lol.
je veux dire meme s'il est elu lol ..

Ma reponse: carton rouge comme aime le dire Maatala. Ceci risque de faire cabrer le CMJD. Tu verras: ils font gagner leur candidat et le lendemain l'armee est dans la rue pour enteriner la triche.

Anonyme a dit…

SEYDOU KOULIBALY TOUJOURS EGAL A LUI MEME:
Je vous felicite pour cette courageuse prise de position! Elle favorise l'unite' nationale et nous eloigne de cette constante division entre le pouvoir et l'opposition. Notre destin commun nous oblige a' travailler ensemble. J'aimerais toujours voir Mr. Ahmed Ould Dadah associer a' la gestion du pouvoir.


VOTONS POUR MR. SIDI OULD CHEIKH ABDALLAH!


Vive la Mauritanie!
Vive le peuple Mauritanien!


Seydou Coulibaly
Philadelphia, Pa. USA

Anonyme a dit…

ould alrwavi est un fou mentalement car il dit n'importe quoi

Anonyme a dit…

Salut les Gars
d'abord je voudrai signaler à lambda que le morceau ''la tachetary Al Abde'' evoqué par ce minable Insann inconscient, n'implique pas une idée forcement raciste, dans la litereature arabe classique, l'Abd n'est pas forcement noir, il est vrai, cependant, qu'Al moutanabby parlait, je crois, de Kaffour qui etait noir, mais l'esclavagime est, néamoins pire que le racisme et Cet inconscient INSSAN est un animal qui n'a pas sa place dans ce debat
D'autre part, j'ai l'impression que certains ont perdu leur faculté de discenement, le changement ne pas etre le synonyme de l'election de AOD, personne ne peut obliger les mauritaniens à ne pas considerer que Sidioca incarne le changement, et puis Massoud peut bien soutenir sidioca en vue de faire aboutir ses idées et avec zein et de nombreux cadres propres, il est bien possible que tout ce monde aide Sidioca, qui est un independant et n'a jamais eté PRDS à agir dans le sens du changement

Anonyme a dit…

Messaoud Ould Boulkher est le seul dirigeant politique Mauritanien qui a une veritable assise populaire. Cette popularite' n'est pas tombe'e du ciel. Elle est le fruit de plus de 40 ans de lutte pour ameliorer les conditions de vie de la couche Haratine.
Comme je l'ai dit dans plusieurs de mes ecrits sur le blog de notre vagabond national XOULDY, j'ai toujours eu des sentiments mitige's a' propos de Mr. Messaoud mais il faut reconnaitre que le Mr. est d'une tres grande sincerite'. Il a cette emotion de EHEL CHARGUE qui nous permet de dire les choses telles que nous les voyons. Messaoud Ould Boulkher sait que cette fictive coalition appele'e CFDC n'est qu'une farce. Il suffit de regarder le nombre de candidats qu'elle a presente' au premier tour pour savoir que le mot serieux n'appartient pas a' leur vocabulaire.
L'histoire est tetue, elle ne ment pas. La Mauritanie a attendu son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya pour voir un Hartani devenir ministre. Messaoud sait qu'il y avait un autre Ould Dadah au pouvoir de 1960 a' 1978 qui n'a jamais fait d'un Hartani ministre de la republique. Messaoud Ould Boulkher sait que plusieurs des dirigeants de CFCD n'ont aucun respect pour lui. Ils aiment les milliers de votes qu'ils peut leur apporter mais pour le reste, ils ne voient en lui qu'un HREYTANI ou ABEYDE, MJAMBAR WA MABLOUGUE.
Les fils des "grandes tentes" avec leurs "bons sangs" n'ont jamais accepte' un quelconque leadership role pour un M'SEY IDE qui vient d'un "mauvais" sang.

Les methodes Messaoud sont douloureuses mais remplies de verite'.

Il ne sert a' rien de mentir a' propos du Mr.. Il a fait une prise de position qui est tres logique.
Mr. Sidi Ould Cheikh Abdallahi est le meilleur candidat. Ceci etant dit Mr. Dadah qui ne sera pas elu, doit etre associe' a' la gestion du pouvoir.
Le victorieux ne doit pas tout prendre, tout comme le perdant ne doit pas tout perdre.
Nous sommes oblige's de travailler ensemble pour faire sortir la Mauritanie de la crise qu'elle traverse.

Mr. Messaoud Ould Boulkher tend sa main pour l'entente, la concorde et la reconciliation nationale. Pour avoir ose' faire ce geste pour la Mauritanie, je lui dis FELICITATIONS!

Anonyme a dit…

Le changement c'est pour les constipés

Anonyme a dit…

Saar rallit dadah

bravo saar ..bravo

Anonyme a dit…

Messaoud est à féliciter de sortir de cette CFCD dogmatique qui veut obliger une victoire, qui ne peut logiquement être la sienne de nos temps.

A ceux qui prônent le changement, je recommande de mieux tenir compte des réalités de leur pays qui n'est pas encore prêt pour certaines réformes.

De ces réformes j'exclue naturellement la lutte contre l'esclavage et ses sequelles qui doit être la priorité de tout gouvernement qui se respecte dans ce pays.

Quant aux chansons de la transparence et de la bonne gouvernance, je crois que les appliquer en Mauritanie aujourd'hui est suicidaire pour le pays, sachant qu'elles ne sont pas nécessairement synonyme de développement.

Un conservateur, non raciste et non esclavagiste.

Anonyme a dit…

Sarr a choisi son camp, bravo! et Messaoud a choisi le sien, bravo aussi!

Cessez d'être borgne.

Anonyme a dit…

انضمامات جديدة لولد هذا المساء:

1/ المناضل الكبير ابراهيما صار

2 / عبد الرحمن ولد ميني ومجموعة كبيرة من رفاقه(اصحاب ولد شيخنا) يلتحقون
بولد داداه

3- مجموعة اخرى من اصحاب الزين سابقا

Anonyme a dit…

Salam,

Extrait de la déclaration de l'APP de Messaoud :
---------------
وذلك بعد لاتفاق معه على برنامج حكومي مشترك يستجيب لكبريات القضايا التي ظل حزبنا يناضل من أجل تحقيقها طيلة العقود الماضية ( تعزيز الوحدة الوطنية، إرساء ديمقراطية سليمة، تحقيق عدالة اجتماعية، إقامة دولة القانون، تحسين الظروف المعيشة للمواطنين، ضمان التسيير المحكم للشؤون العمومية).
و قد تضمن الاتفاق كذلك ضمان مشاركة التحالف الشعبي التقدمي في تسيير شؤون البلاد في المرحلة القادمة بصفة فعلية وذلك في إطار حكومة وطنية نظيفة وذات كفاءات حقيقية.
--------------
Trad. partielle :
Le communiqué indique que l'APP a signé un accord avec Sidi.O.C.A. avec un règlement des questions prioritaires pour l'APP et une participation au futur gouvernement.
Or c'est exactement ce que AOD a refusé à Messaoud! Messaoud a posé ses conditions à AOD pour un ralliement car il estimait qu'un soutien inconditionnel n'a aucun sens.
Ceux qui renvoient la balle à Messaoud doivent enlever leurs oeillères et regarder la réalité en face : AOD, par son intransigeance et son incapacité au dialogue, a perdu le soutien d'un homme politique majeur. Il en est le seul responsable.

Abou Zayd

Anonyme a dit…

J'ai bien aime ce message (armee souterraine de Daddah). C'est bien ecrit en tout cas

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=8046

Anonyme a dit…

Salut les amis,
Oui pour le slogan : "votez AOD par défaut"
Même si Daddah ne gagne pas- et ça sera triste- je pense que le changement est aujourd'hui inévitable.
Un conseil à tous les opportuniste: sachez que le peuple mauritanien n'acceptera jamais le recule en arrière, après avoir gouté et apprécié la démocratie. Ça c’est sûr.
Méfiez vous donc Mr le prochain président!
D- R

Anonyme a dit…

Messoud n'a pas seulement une assise populaire considérable mais aussi à mon avis, il est le seul leader politique crédible. Il est responsable quant il parle, sage quand il prend sa décision et franc dans son raisonnement
Malgré tt, je regrette son ralliement avec SIDIOCA
D - Rabat

Anonyme a dit…

bravo messoud:
messoud weiss dass aod ein diktator
ist;
also sidioca ist besser; weil er ein freund von cmjd ist.
zz + messoud = 25%
sidioca = 25%
die anderen dahane, o. cheikhna..
10%
gesamt =55%
vive messoud vive zz;

Anonyme a dit…

aod makan iychawir messoud me7adhoum if ufd; messoud ye3raf issiyase
bravo messoud
bilal ould sabar

Anonyme a dit…

tfou kelmit ilmeghloub
vive messoud

Anonyme a dit…

bonne nouvelle: le débat du jeudi 9h le soir sera diffusé en directe et en integralité sur al jazeera !!!!!!!!!!!!!

youpiiiiii

Anonyme a dit…

Pourquoi il faut voter CFCD
Maatalla doit reviser son titre
et ecrire pourquoi voter CFCD moins APP
donc pour Maatalla il faut voter AOD+ JAMIL+ HANENA + MOULOUD
SArr est il CFCD?, moi je ne sais pas mais je sais que le genyco candidat (o, ?%) et TOMY (O, ooo?%) ne sont pas CFCD

le moderé a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
le moderé a dit…

Pour de ce 2eme tour, seuls seront convaincus que c’est meilleur choix, les 180.000 qui ont voté pour Sidioca au 1er tour et les 150.000 de AOD.

Le reste des électeurs devraient voter pour un candidat par défaut pour le moins mauvais, à cause ceux qui le soutiennent ou pour d'autres raisons.

Ou voteront contre un candidat, à cause ceux qui le soutiennent ou pour d'autres raisons.

A ce jeu AOD et le changement qu’il est le plus même d’incarner parmi les 2 finalistes, et qui est tant souhaité et attendu par les mauritaniens, ne sont pas perdants d'avance.

Salam

Anonyme a dit…

bonjour il faut voter blanc
merci

Anonyme a dit…

Le 12 mars dernier, sur la rive droite du fleuve, un soldat mauritanien a été froidement abattu, et un autre blessé, par une bande armée qui a traversé le fleuve dans le seul but de commettre cet odieux crime, avant de rebrousser chemin sans être inquiétée. Les acteurs politiques, plus préoccupés à faire le plein d'électeurs semblent peu se soucier de la vie et la sécurité de nos citoyens, ou même l'intégrité de nos frontières. Le CMJD et son gouvernement quant à eux ne se soucient que de récolter les félicitations de part le monde. Dans le communiqué du conseil des ministres du 14/02/2007 aucune condamnation n'a été faite de cet acte criminel d'une extrême gravité, comme du reste aucune condamnation n'a été faite, ni par le CMJD et son gouvernement, ni par la classe politique qui brigue le suffrage des mauritaniens, sur le détournement d'avion de Las Palmas ou les actes de violence lors des campagnes électorales. Le CMJD et son gouvernement, plus préoccupés de nominations, de contrats de partage pétroliers, et autres prébendes, n'ont annoncé aucune mesure pour sécuriser nos citoyens et les membres de nos force armées.

Aujourd'hui 15 mars 2007 un mystérieux mouvement armé a revendiqué cet acte criminel, au nom du retour des réfugiés du Sénégal. Là encore ni le CMJD et son gouvernement, ni aucun parti ou mouvement politique mauritanien(y compris ceux qui font traditionnellement de cette question des réfugiés un lucratif fonds de commerce), ni aucun gouvernement voisin, ambassade étrangère, ou organisation de droits de l'homme, n'a condamné cette violence proclamée, cette agression caractérisée contre nos paisibles citoyens, les membres de nos forces armées et de sécurité.

DSF dénonce ce silence coupable qui confine à la complicité voire le complot de ceux qui briguent les suffrages de nos populations, et dont certains ont toujours fait de cette question des réfugiés leur cheval de bataille sans pour autant condamner la violence qui vient de se commettre, au nom d'une question que certains continuent a poser en enjeu pour le scrutin du 25 mars prochain.

DSF condamne avec la plus extrême fermeté cet assassinat barbare de paisibles soldats qui n'ont d'autres crimes que servir dignement leur pays. DSF présente ses condoléances les plus affligées aux familles de nos vaillants soldats, morts dans l'honneur au service de leur patrie.

NOUAKCHOTT LE 15 MARS 2007

MAILCONTACT : SALECK@LAPOSTE.NET