mardi 29 mai 2007

Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Cela fait 40 jours que le nouveau président a été investi, un mois que le nouveau gouvernement est en place et nous attendons !

Les premiers jours portaient en eux l’espoir du changement. On se disait qu’il est inéluctable.

Depuis chaque jour amène son lot de misère et de désolation, de faim et de soif.

La réponse du gouvernement tient en deux mots « commission interministérielle » !

Et des scandales en veux tu en voilà, de la gabegie à la criminalité en passant par la drogue et autres blanchiments, l’ère nouvelle commence décidément mal, tout cela accompagné d’un silence assourdissant.

Le président est trop occupé pour mettre en œuvre son programme, il y a plus urgent : le président reçoit, un défilé interminable d’invités de marque.

Mais aucune décision, et nous attendons toujours !

Le PM travaille 20 heures sur 24 ! mais les organigrammes ne sont toujours pas mis en place et la déclaration de politique générale du gouvernement se fait attendre, elle est même régulièrement reculée, et nous continuons d’attendre !

« Il y a quelque chose de pourri au royaume du Danemark »

D’aucuns disent que les caisses de l’état seraient vides, et le pays paralysé par le manque de moyens financiers . pourtant à l’issue de la transition les autorités sortantes nous disaient que le Trésor était « plein ».

A leur décharge reconnaissons que cette affirmation a été faite par le fameux quatuor des faux chiffres, menteurs chevronnés, ils ne s’attendaient sûrement pas à ce qu’on les croit.

Aujourd’hui il faut agir, et pour débuter il faut tirer les choses au clair !

Ce gouvernement, s’il ne veut pas être complice de la saignée à blanc du pays, doit demander un audit général de l’état .nous devons pour notre part et comme l’ont dit nombre de bloggers aider ce gouvernement à prendre les bonnes décisions.

Appelons à un sit-in pour exiger cet audit nécessaire, un sit-in ici à Nouakchott mais aussi à Nouadhibou et partout de part le monde où il y a des mauritaniens inquiets de la situation de leur pays.

Ce gouvernement devra apprendre à rendre compte à ses concitoyens.

Exigeons de notre président élu de tenir ses engagements, de mettre en œuvre son programme.

L’heure de la sieste est passée. Il est temps de se réveiller.

RIM

57 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci RIM pour ce commentaire O combien important. C'est le statut quo en ce moment, et on assiste a notre agonie en direct. Je precise les prix des denrees de premieres necessites ont atteint un record inegalable et il y a une penurie sur le marche tant sur le plnan des denrees de premiere necessite que les autres, Nous sommes envahis de produits etrangers qui ne valent rien et qui coute peu cher genre produit chinois. Il est temps que l'on agisse avant que les choses ne tournent mal

Anonyme a dit…

Mais qui pilote le pays en ce moment. Rien ne bouge. On nous parle de caisse vide de l'etat mais les caisses de l'etat comment peut on dire qu'elles sont vides il faudrait des le depart savoir ce qu'il y avait dedans avant de dire qu'elles sont vides. C'est facile a dire pour argumenter le Chaos qui regne en ce moment. De grace SIDIOCA ou es tu, que fais tu et ou vis tu. Es tu sur une autre planete ou est ce d'autres personnes qui tirent les ficelles a ta place. Pour reprendre le titre d'un film celebre: Y a t il un pilote dans L'avion MAURITANIE?

Anonyme a dit…

A+ walla sahbou,

La decision d'investissement a ete faite sur la base de $50 par baril et non $20 (avec des previsions à $60). Nktt-Info s'est trompé et est tombé sur annonce "mediatique" faite par woodside pour faire augmenter ses actions en ce moment (2004/2005).

Note mon cher A+ walla sahbou:

- production baisse de 75.000 à 20.000, c'est -73%;

- prix augmente de 50 a 70,75 (aujourd'hui meme), c'est plus 42%. Le prix was baisser vers les $50-$60

Si tu connait un peu d'algebre, on perd en termes de pourcentage et de revenus. 2006= +-326 millions $ et previsions pour 2007 = +-80 millions (c'est www.tresor.mr). Reflechis un peu.

Secundo, je te renvoie au Country Report d'avril 2007 de l'Economist Intelligence Unit (page 19) qui titre ceci: les partenaires vendent leurs parts (Partners sell their stakes) sous le chapitre Oil and Gas: fin jannvier British gas a vendu ses actions dans tout l'offshore à Kufpec avec une perte de 4 millions de $ US + Premier Oil annonce le 22 mars 2007 la vente des ses 8,1% de sa participaton dans Chinguitti.Woodside a annoncé en mars aussi son intention de vendre ses parts dans Chinguitti. Hardman a vendu tout a Tullow qui ne vient pas encore. Dis-moi donc pourquoi ils partent. J'ai bien lu l'article de Cridem et refere-toi aux deux derniers paragraphes et ce que j'ai dit n'est pas en contradiction avec le sommaire de l'article. Merci de relire encore.

A-

Ton ecrit comme dit Coulibaly:
==================
A-
Il faut bien lire l'article qui dit que même si le niveau de la production a chuté (et c'est provisoire!),la recette,elle n'a pas diminué d'autant,car les prix du baril ont augmenté de plus 300% par rapport aux prévisions initiales(20$ us,pour une production de 75.000bl/jour)...
MEHESHLEK,YE MESLEM MOULANé.

29 mai 2007 17:02

Anonyme a dit…

Il est tres tot de juger l'action du gouvernement Mauritanien. Les grandes democraties du monde font une premiere evaluation apres une periode de 100 jours.

Le travail de Mr. Sidi Ould Cheikh Abdallahi ne sera pas facile. Plusieurs personnes veulent son echec pour diferentes raisons.
Il doit savoir que les meilleurs allie's qu'il a, sont les dirigeants du Mithaq.
Les autres peuvent pretendre l'aimer et/ou aider mais tout ce qu'ils voient en lui, est un president qu'il faut affaiblir afin de l'obliger a' executer leur plan.

La nommination de Mr. Messaoud Ould Boulkher a' la tete de l'Assemble'e Nationale Mauritanienne, est une preuve que le nouveau president de la republique est un homme pieux qui tient ses promesses. Je suis presque convaincu que le vieux et certains membres du CMJD se sont dits quelques choses avant, durant et apres l'election presidentielle. Seuls eux peuvent nous dire la nature exacte de leurs conversations, sinon il faut attendre 30 a' 40 ans pour les lire dans les archives de la Presidence. Pour le moment, les uns et les autres doivent savoir que les promesses les plus importantes sont celles tenues a' l'endroit du peuple Mauritanien.

Pour accomplir la mission que le peuple Mauritanien vient de lui confier, le President de la republique doit faire les choses suivantes:
1- Assurer les membres de l'ancien CMJD qu'il n'y aura pas de reglement de comptes contre eux tout en leur demandant de se faire discrets.
2- Developper des relations avec d'autres officiers superieurs qui peuvent l'aider a' ancrer son regime.
3- Contacter son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya pour demander conseil aupres de lui.
4- Nommer les poids lourds du Mithaq dans le gouvernement.
5- Ne pas avoir peur de la confrontation. HE MUST STAND HIS GROUND!

Avoir les hommes qu'il faut a' la place qu'il faut est une condition necessaire pour executer les programmes economiques.

Anonyme a dit…

ano 18:52

tu es l'incarnation de la mauritanie de 12-12-1984 à 29 mai 2007.
mseykine mauritanie

ouistiti a dit…

Rim écrit:

"Appelons à un sit-in pour exiger cet audit nécessaire, un sit-in ici à Nouakchott mais aussi à Nouadhibou et partout de part le monde où il y a des mauritaniens inquiets de la situation de leur pays."


ma soeur, en Mauritanie le sit-in ne vaut rien, il a été remplacé depuis Taya par le lay-in.

on ne s'assied plus on se couche!

On a même développé des variantes locales:

le lay-on (couche-toi dessus):valable unqiuement pour le PM et le président.

- le lay-inside (couche-toi-dedans): valable pour les membres du CMSN, du CMRN et du CMJD uniquement.

- le lay-beside (couche-toi à côté), valable pour le ministre qui attend la fin de "l'entrevue" de sa femme avec le PM ou le Président.

-le lay-outside: valable pour les virées du Président uniquement.




Depuis Taya tout se monnaye et la moitié de ceux qui sont arrivés au pouvoir l'on fait par un "lay-in"

Couche-toi et je te donne ce que tu veux.

C'est un pays de prostitution intellectuelle et morale.

Même SIDIOCA a été ministre de Taya. Sit-in il ne connaît pas.

Donc chère Rim tu es trop innocente pour croire que ton "sit-in" servira à quelque chose.

C'est le lay-in qui servira à se faire entendre. Déjà beaucoup de monde s'y met déjà.

Un peuple d'allongés sous Taya, d'étirés sous ELY et d'applatis sous SIDIOCA.

Ton sit-in RIM, fera rire aux éclats plus d'un de ces caciques du Mithaq qui tiennent avec Aziz le pouvoir et qui en te lisant se diront:

"Miracle, on n' y croyait plus: une âme vierge dans notre pays foutu"

Et donc surtout ne revèle pas ton identité tu seras classée patrimoine national et vite consommée.

Sit-in?

Empêchez-moi de mourir de rire!

Merci Rim tu es la dernière Jeanne D'arc.

Mais attention avec les ogres du Mithaq et leur grand prêtre Aziz on te brûlera pas on t'enverra à l'école... du lay-in, du lay-on etc.

ouistiti a dit…

Le président à l'hôpital


Dans un pays riche le président visite les marchés,

Dans un pays pauvre, le président visite les paysans,

Dans un pays malade le président viste les hôpitaux,


Dans un pays mourrant le président les mourroirs.

Et un mourroir c'est la première sortie de Sidioca.

Quelles leçon en tirer?

- Soit que le vieux s'inquiète pour sa retraite.

- soit qu'il pense recueillir les dernières volontés des mourrants pour s'en inspirer pour la déclaration de politique générale de son gouvernement

- soit qu'il a des tendances suicidaires inspirées par Aziz et espère attraper un virus lors de sa visite.

- soit qu'il veut démontrer à la nation que les mourrants sont plus importants que les vivants. Ils sont plus faciles à gérer politiquement. Et que donc il ne visitera que ceux qui feront le mort. L'économie est déjà dans la liste.

- soit il n'a rien à faire et visiter des gens qui parlent avec les doigts c'est bien plus reposant que le piaillement financier de Khatou

Les hypothèses sont nombreuses.
Mais cherchez dans toute l'histoire politique des Etats modernes, un chef d'Etat nouvellement élu qui inaugure son mandat par une visite à l'hôpital ( à moins que ce soit lui-même le patient ou le mort - le cas d'Allende)

En Mauritanie cette première sortie du président de la République est un signe fort qui peut être interprété de trois manières:

- soit le Président a été affecté par ceux qui le contrôlent aux tâches honorifiques et d'inauguration pour l'occuper.

- soit le président ne peut pas parler et comme un prisonnier veut envoyer un signe discret au peuple en visitant l'hôpital national. Il veut lui dire: "Sauvez-moi , ils veulent ma peau et si vous ne faîtes rien je viendrai définitivement ici".

-Soit cette visite veut tout dire. C'est un message aux mithaq, aziz et les autres: " je vous emmerde. Vous voyez bien que j'ai le courage d'affronter même les virus à l'hôpital-mourroir et donc ce sera votre tour!"

Notre président est à l'hôpital, vive la vie!.

maatala a dit…

Salam

Vous parler d'une visite au CHN, je crois plutôt que c'était une tentative de coup d'état soft.

Car faire visiter au vieux l'anti-chambre de la mort est en soit une idée bigrement morbide.

Il a du voir et entendre des complaintes et des récriminations à vous fendre l'âme.

Et si on transformer (le palais) ce fameux lieu de séquestration qu'est le bunker de taya en hôpital, nos malades auraient au moins la clim et un peu de verdure avant de faire le voyage sans retour.

Après les avoir racketter et affamés , la tentative de république leur doit bien cela.

Cela réglerai aussi le cas AZZIZ dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Ould Cheikh Abdellahi visite l'hôpital national de Nouakchott

Le président de la république M. Sidi Ould Cheikh Abdellahi a effectué ce mardi le 29 mai, dans l'après midi, une visite « surprise » à l'hôpital national de Nouakchott. Le président a pu voire de près la situation dramatique des infrastructures et services sanitaires du pays.

Le chef de l'Etat a visité plusieurs services du centre hospitalier national, considéré par certains observateurs comme le plus médiocre dans le Maghreb, voire dans l'Afrique de l'Ouest. M. Ould Cheikh Abdellahi s'est entretenu durant la visite avec plusieurs patients. Ces derniers ont exprimé leur mécontentement face à la manière dont est gérée le secteur de la santé dans le pays.

Des cadres de l'hôpital et des patients ont exprime à Al-Akhbar leurs désarrois face aux manques de médicaments, de places et de matériels dont souffrent le CHN.


Ils ont cité des exemples de patients qui sont décédés après que les médecins n'ont pas pu leurs donnés les soins nécessaires, faute de moyens".

-----------------------------------

SIDIOCA j'espere pour toi que t'es pas cardiaque ,car la suite dépasse l'entendement le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

Chère RIM,

Dans ce sujet aussi de tragédie d’un autre pays, la Mauritanie, comme dans Hamlet que tu as si bien cité, la réponse reste la même :
« Le ciel y pourvoira ».
Et notre avion est toujours sans pilote, en plein ciel…

Excellente idée celle du sit-in. J’y souscris totalement.
Pour répondre à notre cher ami Ouistiti, je propose la position en lotus…
Par ailleurs, c’est l’occasion de relancer notre idée d’une ONG pour la transparence de la gestion des deniers publics.

Yan

maatala a dit…

Salam

Les amis

Ceux qui ont cru que Sidioca est là pour faire un début de commencement de changement commence à avoir un début d ULCERE CEREBRAL.

Vouloir le changement et élire un marabout c'est une sacré putain de trouvail à labelliser et breveter.

A ceux qui disent qu'il faut lui donner du temps , je réponds que ceux qu'il a entre perçus aujourd'hui n'ont pas malheureusement le temps d'attendre qu'il se décide .

Par contre au baromètre de la fabrique de cocus mécontents notre SIDIOCA est hors concours.

Voila au moins une chose à son actif dit le FOU.

maatala

ouistiti a dit…

Notre cher ami Yan a dit:

"Excellente idée celle du sit-in. J’y souscris totalement.
Pour répondre à notre cher ami Ouistiti, je propose la position en lotus…"

Bien dit.


d'accord pour la position (;-) mais le lotus ne vit que sur l'eau.
Il ne souffre pas les coupures d'eau.
A moins que tu parles de la position du jujubier.

le jujubier fait (ô curiosité) de la famile des lotus, c'est le Lotus africanus.

Alors d'accord pour la position du jujubier.

Reste à définir comment cette position sera quand le sit-in jujubien aura comencé.

Anonyme a dit…

Le Président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi a remis cet après midi une lettre de mission au Premier ministre, M. Zein Ould Zeidane.

La mission ainsi définie, s'articulera principalement sur les points suivants :

- la consolidation de l'unité nationale;
- la refondation de l'Etat;
- l'ancrage de la culture démocratique;
- la moralisation de la vie publique;
- la croissance économique et la lutte contre la pauvreté et, enfin,
- l'accès aux services de base ainsi que le développement des ressources humaines.


Quel programme!

C'est le premier aveu d'échec.

Yanis le R. a dit…

Ouistiti,

Tu dis si bien:
"[...] mais le lotus ne vit que sur l'eau.
Il ne souffre pas les coupures d'eau."

C'est aussi la seule plante aquatique qui garde "la tête" au dessus de l'eau...

Et puis c'est aussi un signe pour dépasser nos problèmes particuliers et regarder autour de nous.

Bouddha a appelé à l'éveil, à la reflexion sur la condition de l'homme sur une feuille de lotus...

Au sujet de l'audit de la Transition, je veux bien savoir, par exemple, ce qu'est devenu le parc automobile tout neuf de la CENI qui a été dissoute.
Je n'espère pas que les dizaines de 4x4 flambant neufs ont été ou seront par exemple "reformés" et revendus à des responsables ou à leurs prête-noms à des prix modiques sans enchères publiques...
C'est un exemple, parmi tant d'autres, qui ne peut pas nous laisser indifférents quand au même moment des enfants, des femmes et des hommes meurent dans nos centres de santé et nos hôpitaux par manque de moyens, dit-on...
J'ai parfois la rage parce que je sais qu'on peut sauver de nombreux cas et facilement.
Mais c'est un autre sujet important qu'il faut aborder à part et sérieusement, à mon avis.

Amicalement, Yan

Yanis le R. a dit…

Chers amis

J'ai l'impression que notre ami ZZ est entrain de confondre la fonction de PM et celle de consultant pour le gouvernement.

Je m'explique.
Je crois qu'un PM doit impulser une politique, celle du candidat Président donc Sidioca, et jouer le rôle de coordonnateur des différents chantiers et des missions du gouvernement.

L'organigramme des différents départements ministériels a été fait normalement dans ce sens et c'est à des conseillers de s'en occuper. S'il n'a pas assez, il doit en recruter. Nous avons des hommes et femmes compétents en droit, en économie et en science politique (et qui n'ont fait que ça, sans allusion) pour ce travail d'expert.

Pour moi, un PM qui travaille depuis 40 jours 20 H/24H (dixit RIM et d'autres sources) et qui n'a pas encore présenté son programme de politique générale, me laisse perplexe.
Vouloir tout contrôler et tout régir, on finit par tout rater et ne rien réussir.

Cela me rappelle ces directeurs de départements ministériels qui étaient informés des pannes de véhicules de leur direction en mission à l'intérieur du pays même le W-E et qui seuls pouvaient régler le problème alors qu'ils devaient déléguer normalement cette fonction à un subordonné (même pas un chef de service) pour pouvoir faire leur vrai travail, celui de la direction. Mais en fait, c'était plus important de s'occuper de tout ce qui a trait aux sous que de faire autre chose, moins lucratif...

Tout ce que je constate, comme bcp de citoyens, c'est qu'il n'y a pas apparemment d'urgences pour nos gouvernants à l'heure actuelle...
J'espère me tromper.

Anonyme a dit…


Vouloir le changement et élire un marabout c'est une sacré putain de trouvail à labelliser et breveter.



Maata,

CARTON ROUGE.

Un peu de respect s'il te plait pour les marabouts.
Evite de géneraliser et de susciter les provocations.
En tout cas et asi necessaire, les marabouts ont de quoi se defendre.

ouistiti a dit…

Ano précédent, tu écris:

"Maata,
CARTON ROUGE.

Un peu de respect s'il te plait pour les marabouts.
Evite de géneraliser et de susciter les provocations.
En tout cas et asi necessaire, les marabouts ont de quoi se defendre. "

Un peu de respect toi-mêmme pour ce pays. Marabout ou pas marabout c'est tous des vendus.

Et qu'est-ce qu'ils nous apportent tes marabouts?

Ils doivent être en train d'ensigner dans les mahadhras.

On ne veut ni d'eux comme intermédiaire entre nous et Dieu ou entre nous et l'Etat.

Ce sont des citoyens comme les autres et surtout qu'ils n'usent pas de cette qualité pour confisuqer notre laïcité ou notre liberté de penser et d'agir!

Surtout que tes marabouts, sous leurs aspects paisible ont pillé l'Etat et ont emprisonné et déporté des citoyens.

Les chiens aboient et Maatala s'en fout!

Anonyme a dit…

Nous sommes en train de récolter Le fruits de notre négligence. N'incriminez pas ZZ : il n' a jamais rien caché (homme de Taya,homme des hommes de taya,homme de la femme de taya).
N'incriminez pas SIDIOCA : il n' a rien fait le pauvre (il est victime comme nous tous) victime de la mafia qui a toujours su manipuler les éléctions (tribalisme,régionalisme, l'achat des carte par les moyens de l'état : l'état n' a plus un sous).
Sidioca se demande ou est passé l'argent (Elle vem) il a servi à ton éléction Mr le président.
Ou tu veux avoir le beurre et l'argent du beurre.

ouistiti a dit…

Le journal "la tribune" titre:

"Mondialisation : La Mauritanie face à l’instabilité internationale"

Quel culot!

La Mauritanie n'est face à rien du tout!

Elle ne fait partie de rien.

C'est un pays ignoré du monde.
Un pays pillé et que tous les pays du monde considèrent comme pays parmi les plus pauvres du monde!

Alors titrer "Mauritanie face à la mondialistéion" c'est pompeux et c'est ridicule.

Soyons réaliste.

Soyons d'abord quelque chose.

Et torchons nos culs avant de péter plus haut que notre nez!

ouistiti a dit…

ano tu écris:

"Sidioca se demande ou est passé l'argent (Elle vem) il a servi à ton éléction Mr le président.
Ou tu veux avoir le beurre et l'argent du beurre. "

Très très juste!

Bien dit et bien résumé. Merci.

Anonyme a dit…

Bien dit Ouistiti. Y en a marre de la langue de bois et des religieux qui veulent gerer meme les poubelles chez nous. Un fervent laic qui en a marre de ces barbus.

==================


Ano précédent, tu écris:

"Maata,
CARTON ROUGE.

Un peu de respect s'il te plait pour les marabouts.
Evite de géneraliser et de susciter les provocations.
En tout cas et asi necessaire, les marabouts ont de quoi se defendre. "

Un peu de respect toi-mêmme pour ce pays. Marabout ou pas marabout c'est tous des vendus.

Et qu'est-ce qu'ils nous apportent tes marabouts?

Ils doivent être en train d'ensigner dans les mahadhras.

On ne veut ni d'eux comme intermédiaire entre nous et Dieu ou entre nous et l'Etat.

Ce sont des citoyens comme les autres et surtout qu'ils n'usent pas de cette qualité pour confisuqer notre laïcité ou notre liberté de penser et d'agir!

Surtout que tes marabouts, sous leurs aspects paisible ont pillé l'Etat et ont emprisonné et déporté des citoyens.

Les chiens aboient et Maatala s'en fout!

LM® a dit…

salut

cher ouistiti
tu as bouffe du lion au petit dej ou quoi ?

cela dit

je trouve ridicule que la classe politique se mobilise pour des questions comme:
le conflit militaire entre l’armée libanaise et la branche armée du Fatah al’Islaam,la guerre civile en Irak ou l'oppression des palestiniens alors que personne ne se mobilise pour les problèmes internes.la mondialisation c'est le problème des autres on y réfléchira quand on aura dépasse certaines bassesses de ce monde comme manger a sa faim

Anonyme a dit…

La visite du president hier au CNH est une bonne chose,en soi.En revanche,pour que ce genre de visites ait un sens,il faut qu'elles soient inoppinées,car autrement,le président ne verra pas la réalité de ce qui se passe dans l'institution visitée,car les responsables feront tout pour qu'il soit satisfait de ce qu'il voit et dès qu'il sort les choses reviennent à leur état avant la visite du président.Tout le monde s'évertue à tromper le président,au point où certains "responsables" mettent une couche de peinture sur les murs entourant l'iténeraire du président,alors que les murs à côté sont laissés à la poussière et aux araignées.J'ai eu à voir ce genre de tromperie au CNORF,visité chaque année par le président à l'occasion de la vaccination des enfants.C'est la honte!!!.C'est ce qu'on a fait à Taya durant 20 ans de règne,lors de ses visites à l'intérieur du pays et dans la capitale.Si le président désire avoir une idée de ce qui se passe réellement à l'hopital,à l'école,aux ministères,dans nos régions,etc,il doit faire des visites inoppinés et prendre des sanctions sévères,sinon,il vaut mieux pour lui de rester terré dans son palais.Aussi,je trouve incohérent de la part de SIDIOCA qui a entendu les malades dire qu'ils sont dans la merde et de déclarer,juste après aux journalistes qu'il a constaté une amélioration du CNH.Bizarre,bizarre!!!

Anonyme a dit…

marabout,féticheur,guerrier,dealeur,esclave,déporté,tous nous avons besoin de la mauritanie pour :
x y habiter dignement :
x manger à sa fain
x boire (de l'eau c simple)
x scolariser nos gosses
x soigner nos malade.
Une fois ce minima réalisé, on peut penser aux autres priorités.

Anonyme a dit…

Mr le président : personne d'autre n' a vu l'amélioration que vous avez constaté au CNH. Dans quel domaine avez vous vu une amélioration? dites le moi.

Anonyme a dit…

Sidioca a réalisé son programme : des améliorations ont été constatées partout par le president lui même.

Anonyme a dit…

ouistiti a dit:

Le président est myope et ceux qui l'accompagnent, on les sait, sont des presse-bites!(la sienne bien entendu)

Anonyme a dit…

petition pour le retour de xouldy

-les 2 fous du carrefour

Anonyme a dit…

petition pour le retour de xouldy

-les 2 fous du carrefour

Anonyme a dit…

Marabout ou pas, nous avons besoin d'un homme de poigne qui peut bien être le Président Sidi car je me méfie des apparances, surtout des marabouts.
Mais je m'attendais à une nouvelle fougue au parlement que je ne vois pas encore venir, des mesures fortes, une commission palementaire pour enquêter sur l'affaire de la drogue, par exemple et pour commencer.
Les prochaines semaines nous réservent, peut être, des paradoxes que je saluerai d'un côté et regretterai de l'autre.

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

sur cridem un certain Jnaininké a écrit:

"Sidi a montré le visage d'un vrai président élu"

Mias..mais.. ce n'est ni le visage ni le postérieur qui nous interesse!

Ce sont les actes! les actes!

Vous avez compris ça?!

Mais qu'est-ce qu'il sont consces écrivaillons en herbe!



Bon moi je m'en vais. Sinon j'éclate.

Anonyme a dit…

Oui ils ont idiots...

Anonyme a dit…

il y a des articles Que cridem doit éviter de publier..c'est du n'importe quoi!


La campagne de cridem pour Sidioca, n'est pas encore finie?

Anonyme a dit…

Le nouveau site WEB du premier ministre est:

www.primature.gov.mr

Vous pouvez écrire à ZZ!.Alors n'hésitez pas

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:


mais..mais...
Ecrire au PM d'accord. Mais aux dires de certains le site n'accuse même pas réception de votre message!

vous écrivez, vous envoyez et pouf le site revient comme si vous n'avez rien écrit!

C'est le début du silence radio!
les mauvaises pratiques remontent le web.

Essayez pour voir.

Anonyme a dit…

les amis,
le webmaster du site premature passe la plupart de son temps à lire canalh et kreyddam (pardon cridem).

donc c'est normal que son site soit fait à moitié, il ne trouve pas le temps

mais mettre vos mots pour le PM ici ou ailleurs c'est kif-kif.

j'ai envoyé un mot sur le site pour dire au PM que lui aussi il peut nous ecrire sur canalh la3adet ella oum dhik ! etveugrich 7ag 7ag

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:


C'est vrai que ce silence du site de la primature quand on envoie un message est assez révélateur de la haute diligence de notre administration et sa sollicitude à l'égard du citoyen.

Moi je proposerai que l'on personnalise un peu l'interface de l' accusé de réception quand quelqu'un envoie un message au PM.

Cela est facile avec un simple script php de détection de l'adresse IP de provenance du message et de lui afficher un commentaire en fonction... justement de son adresse IP.

Ainsi:

- si l'adresse IP est de l'étranger l'accusé de réception sera:

"Toi, Diaspora, toi rester là ou tu es! Merci pour le message mais on ne rapatrie pas encore les réfugiés"

Si l'adresse Ip correspond à un agent de la primature ou d'un autre ministère en Mauritanie, réponse:

" Fumiste va!"


Si l'adresse IP est celle du serveur de la présidence:

"Aziz cese de jouer avec le joujou de sidioca. On t'as répéré"


Si l'adresse IP est celle d'un serveur au Niger:

"Monsieur ELY la transition c'est terminée...et 2012 c'est pas cette année."

Si l'adresse IP est celle d'un serveur du qatar:


" Feili, merci de...de..de.. vo..tre..messssaaage...maiiisss..nous sommes complet..rappelez ultérieurement...meeeerci.."


N'est-ce pas plus éloquent que de laisser l'expéditeur sans accusé de réception.

Anonyme a dit…

Ouistitiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

t'es formidable!

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

le site que l'on attend le plus à vrai dire est celui de Khatou.

http://www.khatou.com

ce nom de domaine n'a pas encore été acheté (avis aux amateurs).

Anonyme a dit…

Message aux 2 fous du carrefour: le email de x ould y est xouldy@gmail.com.
=========
petition pour le retour de xouldy

-les 2 fous du carrefour

30 mai 2007 11:39

Anonyme a dit…

ALERTE !

Le site de X Ould Y a ete pris par le GSPC.

Anonyme a dit…

C'EST SERIEUX ÇA


30 mai 2007 : Halte aux insultes à l’intelligence des Mauritaniens !

Messieurs Choumad, Mazo et consort, nous émergeons à peine des abîmes de l’inconnu, les prophètes de malheur de votre acabit ont prostitué la mentalité de ce grand peuple que nous étions, de grâce, arrêtez le carnage.

Ce monsieur en qui la très grande majorité des mauritaniens s’est reconnue suite à une transition salvatrice dont nous saluons au passage les initiateurs et les acteurs, ce monsieur donc disais-je a droit à notre soutien pour la lourde mission dont nous l’avons volontairement investi.

Au lieu de cela, et à peine le président Sidi installé, nous voilà repartis pour les campagnes de dénigrements et de mensonges grossiers tissés de toutes pièces. Nous savons aujourd’hui où nous a mené ce jeu tout aussi vicieux que dangereux. Les temps ont beaucoup changé, messieurs, nous sommes en droit d’exiger de vous des preuves à l’appui de vos lourdes et graves accusations contre notre première dame, Khatou mint Boukhary, nous ne vous lâcherons tant que vous n’aurez pas fourni ces preuves.



Votre silence équivaudra, sachez-le, à l’impossibilité pour vous de soutenir le bien fondé de vos propos tenus sur ce site. De plus rassurez-vous, nous avons pris le soin de vous tracer et de vous identifier avant de vous faire l’injonction que voici.

Pour votre information, du moins pour celle de vos lecteurs, la première dame se donne corps et âmes pour la mise sur pieds d’une ONG ayant pour vocation la lutte contre la pauvreté en Mauritanie. Vous n’ignoriez pas cela et nous le savons bien, loin de déstabiliser qui que ce soit ou de le détourner de ses objectifs, elle n’en sera que d’autant plus volontaire dans ses convictions. Khatou que tous connaissons, restera cette grande dame ayant toutes les qualités qu’exigent les charges de première Dame de la République Islamique de Mauritanie.

Nous sommes certes en démocratie, Dieu en soit loué mais justement, une des règles fondamentales dans une société dite démocratique c’est le respect scrupuleux de la dignité de la personne humaine, de son intégrité physique et morale. Dans une société civilisée nul n’a le droit de se laisser aller à la calomnie ou à la médisance sur la base de simples caprices d’humeur, voire de jalousie.

C’est précisément cette culture dont on doit faire l’apprentissage, je vous concède que ce n’est pas facile pour une société qui avait perdu tous ses repères et le très grand capital de valeurs morales qu’elle avait cultivé des siècles durant. Avec la volonté et la persévérance dont nous savons faire montre nous y parviendrons, même s’il faut abandonner au bord du chemin quelques canards boiteux.

Vous êtes hélas de ceux que la marche sereine de la Mauritanie vers un mieux être dérange, vous allez souffrir, cher ami car nous entendons rattraper le temps que vos semblables nous ont fait perdre pendant toutes ces années, et si Dieu le veut, nous y mettrons le cœur et irons vite et bien.

Calomniez, messieurs, diffamez, mesdames, cela ne nous fait ni chaud ni froid nous vous donnons rendez-vous à l’objectif : une Mauritanie unie prospère et fière. Nous serons toujours aux côtés des vaillants fils et filles élus par le peuple, mais également aux trousses et au collet de leurs détracteurs.


Un simple citoyen mauritanien, mais un citoyen blessé



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté.
Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org




Note: Info source : mousmalk

Anonyme a dit…

Le gars qui defend Khatou,

Et toi, si tu es conveincu du bien fondé de ta cause, pourquoi te cahe-tu derrière un pseudonyme ?

Quand ceux que tu pointe, ils doivent ce cacher par peur, et vu tes menaces de pistages et vengance, je trouve qu'ils ont bien raison, car à mon avis si tu n'est pas Khatou tu es quelqu'un de la famille présidentielle.

Anonyme a dit…

Je voulait dire : quand à ceux que tu pointe ...

Anonyme a dit…

quand meme elle exagère la khatou; acheter des insecticides alors que l'on manque d'eau et d'éléctricité faut pas charier; quant à ses défendeurs sachez que c'est un personnage publique et donc qu'elle n'echapera pas a des attaques qu'elles soient justifiées ou pas.
le fou de tevrag zeina

Anonyme a dit…

ould mauritanie revient tu nous manque!

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Nouakchott est-elle une ville dangereuse ? Crimes, châtiments et meurtres


Dans les populeux départements de la capitale, des bandes sèment la terreur. De véritables bandes de «Junks» (jeunes délinquants), qui, une fois drogués, écument la ville, provoquant vols, viols, braquages et assassinats pour rien. C’est une véritable psychose qui s’empare des habitants de la ville.

Il ne se passe plus un jour sans que l’on enregistre des vols à main armée, des agressions et des homicides dans l’un des quartiers populaires de la capitale. Devant la multiplication des cas d’agressions, de vols et d’homicides, les populations préfèrent s’enfermer chez elles pour éviter ces bandes organisées armées de gourdins et d’armes blanches qui sèment la terreur, le plus souvent dans un état d’ébriété ou de «défonce» avancé.

Sans stigmatiser, il est à noter tout de même que deux départements (Sebkha et El Mina) défraient la chronique en détenant le record des crimes enregistrés dans la ville. Pourquoi cette recrudescence d’insécurité dans une capitale de nature plutôt paisible?



En dépit de leur dénuement parfois extrême, les habitants des quartiers périphériques sont les principales victimes des vols et des actes d’agressions. Leur désarroi est d’autant plus grand que les déclarations de vols faites par dizaine ne sont, en fait, que la partie visible de l’iceberg. «Ça ne sert à rien de déclarer les vols à la police car elle est trop indulgente à l’égard des voleurs. Tout ce qu’elle pourra faire, si toutefois elle les arrête, c’est de les envoyer en prison d’où ils ressortiront», expliquent les victimes. «

La certitude qu’ils ne seront pas punis comme il se doit (par exemple leur amputer une main) explique sans nul doute la violence avec laquelle les voleurs pris en flagrant délit sont traités par des foules de plus en plus hystériques. Au commissariat comme en prison, les criminels sont à l’aise. Alors la seule solution pour les populations, c’est de les punir sévèrement elles-mêmes.

Il suffit par exemple d’en lyncher un ou deux, ou de leur faire subir le supplice du collier (mettre un pneu autour du cou, les arroser d’essence avant de mettre le feu), ou encore les fusiller pour qu’ils nous collent la paix pour toujours», tonne cet habitant d’ElMina.

Les vols revêtent de plus en plus la forme de holdup de gangsters. Les portes des boutiques et des magasins ne disposant pas de rideaux de fer pour les protéger sont vite cambriolées. Chez les particuliers, le mépris pour les normes de sécurité est total. Ce qui facilite la tâche aux voleurs, c’est surtout le fait que dans la plupart des cas, les fenêtres des maisons qui donnent directement sur la rue n’ont pas de protection. Il ne faut pas perdre de vue que dans bien des cas, des négligences et des comportements de la vie nomade sont à l’origine de beaucoup de vols, même si ces deux paramètres ne sauraient à eux seuls expliquer tout.


Crimes à répétition

Autre phénomène enregistré à Nouakchott, la nette augmentation du taux de criminalité. Outre les règlements de comptes entre des bandes ou les crimes passionnels, on note des crimes plus ou moins difficiles à qualifier et auxquels on pourrait attribuer l’expression de «crimes pour rien», qui font généralement suite à de petites disputes ou à des duels entre de petits copains.

La psychose a gagné la ville de Nouakchott le 16 mai dernier avec la découverte d'un mort à El Mina et d'un cadavre - dont l’identité reste toujours inconnue - rejeté par les vagues près d'El Ahmédy. L’autre, Alassane Ndongo dit Alassane Pémpin (33 ans) a été tué dans la nuit du mardi au mercredi dernier aux environs de 3 heures du matin, non loin de l’agence SOMELEC d’ElMina. Il a été découvert par des gens qui se rendaient à la mosquée, mort et gisant dans une mare de sang dans une place publique.

Alassane avait un couteau de 35 centimètres dans sa poche et un morceau de sandwich entre les mains. Repris de justice, Alassane (notre photo) a reçu trois coups de couteau dont un sur la clavicule et les deux autres sur la cheville et sur le cou. Le Coup mortel aura été sans doute assené sur la clavicule qui était très ouverte. Originaire de Maghama, Alassane, qui habitait avec ses parents à la Kebba du sixième arrondissement dans la zone du commissariat 2 du département, avait dîné chez sa sœur non loin du lieu du drame. Il prendra congé d’elle vers minuit.

Entre cette heure et celle de son assassinat, persiste le flou. A-t-il été tué ailleurs et ramené plus tard par ses meurtriers qui lui ont sans doute tendu un piège? A-t-il été tué pour une transaction mal réussie ou un butin mal réparti? Beaucoup de zones d’ombre planent sur ce meurtre. Alassane Ndongo appartenait à la petite pègre locale. Il avait été arrêté et déféré par plusieurs commissariats de police de Nouakchott.

Après les constats d’usage du procureur de la République, de la police technique et de celle d’ElMina, les services de la protection civile évacuent le cadavre à la morgue du CHN où un médecin légiste procéda à l’autopsie. Le corps sera remis plus tard aux parents qui l’ont enterré à 11 heures. L’enquête n’a jusqu’à présent pas abouti. Les meurtriers de Alassane Pémpin courent toujours.

C’est le deuxième meurtre commis à Nouakchott en l’espace de quelques semaines après celui d’Ahmed Salem Ould Ghadour (26 ans), retrouvé mort le 1er mai à son domicile situé à deux pas de l’hôpital militaire. Le présumé meurtrier a été appréhendé, le 9 mai dernier et arrêté dans la localité de Damam (70 Kms de Boutilimitt, en compagnie de quatre compères et en possession du véhicule du défunt, un Hilux immatriculé 7821 AK 00.

Trois jours plus tard, une découverte macabre d'ossements de deux jumelles (Adama Diallo et Hawa Diallo) est faite à Teyarett dans la zone de «M'Gueizira». Après huit mois de disparition et de multiples recherches vaines à travers toute la ville de Nouakchott et sa banlieue, le père des jumelles et certains proches - la mère et les autres femmes qui étaient tenues à distance - ont été amenés à constater l’horreur.

Adama Diallo et Hawa Diallo (4 ans) portaient encore les habits et les chaussures qu’elles avaient le jour de leur disparition, le 18 septembre 2006.


Que fait la Police?

En matière de sécurité publique, tout est à refaire ou presque. Certes et comme les policiers ne manquent pas de le rappeler, les résultats obtenus sont proportionnels aux moyens qui leur sont alloués. Les auteurs de crimes, surtout les meurtres et les vols importants, ont toujours été incarcérés en un temps record.

En effet, les policiers connaissent pratiquement tous les délinquants et repris de justice du pays et leurs méthodes et peuvent facilement reconnaître la «signature» de tel ou tel autre bandit du «milieu» Nouakchottois. Mais ces résultats ne doivent pas cacher la réalité. Les méthodes et, surtout, les moyens de la police restent à la limite de l’artisanal.

Outre les problèmes de salaires (13.000 UM en moyenne pour les agents), le budget de fonctionnement est inexistant. Il serait de 10.000 UM par mois et par commissariat. On se rabat finalement sur le service payé généré par les cérémonies de baptêmes, mariages, réceptions ou autres manifestations culturelles pour se procurer le thé et la ration alimentaire, et le souhait que l’on soit à Riyad, Sebkha ou ElMina (plus de 100.000 habitants).

Les effectifs par commissariat restent en outre très faibles. Travaillant 24 heures sur 24, sans indemnités et sans paiement des heures supplémentaires, les policiers cherchent par tous les moyens à être affectés à la voie publique; dans les zones frontalières ou à l’aéroport. La création d’un groupement spécial pour le maintien de l’ordre au début des années 90 - les fameuses compagnies qui en relèvent, et qui disposent d’un matériel relativement performant, n’interviennent qu’en cas d’émeutes ou de manifestations - n’a pas permis d’améliorer la sécurité publique.

Malgré l’émergence de bandes criminelles de plus en plus agressives, la priorité est donnée par nos décideurs à ce qu’ils appellent la «sécurité de la rue» au détriment de celle du citoyen. Si la police fait ce qu’elle peut, il n’en demeure pas moins vrai que les forces de sécurité demeurent bien inférieures en nombre et trop mal équipées pour quadriller et surveiller tous les quartiers de Nouakchott, en raison de leur étendue. La mise en place, en 1997 de deux commissariats de police par département n’a pas résolu le problème"
-----------------------------------

Quand un pays clochardise sa population et garantie l'impunité à la voyoucratie, il ne faut pas s'étonnait que le pays se transforme en coupe gorge.

Les 95 % d'exclus se manifesteront d'une manière ou d'une autre, car ils ont compris que dans cette vaste escroquerie ,ils sont les dindons de la farce.

Bienvenu en Somalie dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

A chaque fois que quelqu'un prend le pouvoir ,la tipi-family prend toue critique pour une agression,pour leur gouverne qu'ils sachent que:

"Katthou en tant que citoyenne Lamda ne nous intéresse pas, mais quand elle agit en tant que première Dame, voir la présidente ,elle rentre dans l'arène publique et nous ne raterons pas l'occasion de lui montrer le chemin de la cuisine, puisque qu'elle ne possède aucunes qualifications pour faire autre chose".

Depuis quand une première dame signe des contrats, pourquoi une telle confusion dans les rôles?

Khattou ou la menace fantôme dit le FOU.

maatala

Lambda a dit…

voila un nouveau defi lancé au gouvernement .. d'ordre communicatif cette fois.
Ely dans son entretien avec le journal Quatari Raya rapporté par Al Akhbar dit que la transition a été geré en toute transparence et qu'il n'y a pas eu de detournements pendant cette periode.
à propos des dires recents sur les caisses de l'Etat vidées pendant la transition, Ely rajouté en termes claires "je defie quiconque economiste ou journaliste soit-il d'apporter des preuves tangibles"

la balle est dans le camps de l'actuel gouvernement, il est temps de sortir de son calme ..
il faut apporter les preuves pour demontrer la veracité des rumeurs que l'actuel gouvernement a laisser propager sans jamais les assumer.

si on est sûr de ce qu'on dit pour justifier ce grand retard de prise de service du gouvernement à cause des sois-disant caisses vides, on doit l'assumer en le demontrant par un audit.
à moins que c'etait une blague pour se donner encore des faux justificatifs pour encore ne rien foutre ..

Lambda

Anonyme a dit…

Nom: Ablay l'opposant permanent
Prenom: Il voit le monde a' l'envers


Ablay est un opposant premanent. Permanent opposant un est Ablay. Je ne me trompe pas. C'est bien de cette maniere qu'il faut voir les choses. PERMANENT OPPOSANT UN EST ABLAY. Il fait tout a' l'envers l'opposant Ablay. Il proclame les resultats des elections avant la tenue desdites elections.il demande
au president des resultats
immediats avant que ce dernier ne commence son travail. Pour l'opposant Ablay, le mandat presidentiel termine avant de debuter. L'opposant Ablay voit les choses a' l'envers. Il met le feu sur sa marmite. Il soigne son enfant avant qu'il ne soit malade. L'opposant Ablay voit toujours les choses a' l'envers. Il fait une analyse detaille'e de la situation politique avant de lire les journaux et/ou ecouter l'information a' la radio/TV.
L'opposant Ablay n'a toujours rien compris et il continue a' faire les choses a' l'envers. Il lave ses habits puis il achete le savon. Il construit sa maison sur un terrain qu'il n'a pas encore achete'. L'opposant Ablay fait toujours les choeses a' l'envers. Il repond a' toutes les questions avant de les lire et/ou entendre. Tous ses ecrits commencent avec une conclusion et se terminent avec une introduction. Pauvre Ablay qui voit toujours les choses a' l'envers. Lorsqu'il a vu que les mouvements des droits de l'Homme s'interessaient aux camps des refugie's, il ne voulait plus commettre de betise.
Un journaliste lui demanda le nom du departement Senegalais qui continue a' abriter plusieurs refugie's Mauritaniens, son epouse lui chuchota le mot Matam. Pauvre Ablay qui fait toujours les choses a' l'envers, s'est mis a' epeler le mot Matam a' l'envers. A sa grande surprise, il etait tres content d'avoir les lettres dans le correct ordre. Malheureusement pour lui, il ne savait toujours pas qu'il continuait a' voir les choses a' l'envers!

PS.
Nous avons plusieurs Ablay dans ce forum!

maatala a dit…

Salam

Notre premiere Citoyenne-présidente fait du tourisme à Paris, Style entre autre de placer les commissions.

Un shooping bien entendu au frais
Des cocus que nous sommes dit le FOU

Anonyme a dit…

Ouistiti a lu:

"Le Conseil Constitutionnel a décrété aujourd'hui, mercredi, le président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD), M. Ahmed Ould daddah, "leader de l'opposition démocratique dans le pays".

Ouistiti a dit:

Et après?

Espérons qu'il ne va pas encore faire l'opportuniste et négocier le poste de vice-président du conseil constitutionnel...

Anonyme a dit…

Le fils de sidi Ould Cheikh Abdallahi est en train de vendre son père.


"le jeune MOHAMED fils aine de sidi a été vite accapare par certains milieux d’affaires et sur qui ils commencent a miser pour faire fleurir leurs affaires relativement en panne, et ce dans le cadre d’un trafic d’influence vulgaire et qui commence a prendre une dimension internationale.
Aussitôt son père élu a la tête de la magistrature suprême et en compagnie d’un certain Abdelgkoudousse ould Ebeidna le fils du président s’envole pour l’Asie ou il est présente aux différents milieux asiatiques comme étant un partenaire fiable capable de faire écouler toutes les marchandises et prescrire toutes les garanties possibles et imaginables sous couvert de son père président.
Une fois cette mission réussie Ould Ebeidna et son nouveau cheval gagnant Ould cheikh abdellahi s’envolent pour Marrakech dans le cadre d’une mission similaires ;affaires et trafic d’influence.
Que reproche-t-on à l’ancien régime et aux anciennes pratiques ? "

maatala a dit…

Salam

Le machin constitutionnel a décrète que Kennedy-Daddah est chef de l'opposition.

C'est la preuve que nous sommes en Médiocratie, car le chef de l'opposition doit être désigné par l'opposition légale représentait au parlement et non par le pouvoir.

Si les autres ne sont pas d'accord avec cette nomination ,on fait quoi?

La base de la démocratie c'est l'élection bande de NAZES

Sommes nous condamner a avoir comme principaux hommes politiques deux ex-ministres de Moctar o Daddah.

Il semblerait que oui ,car ils incarnent le futur dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

c'est un con-futur!

Anonyme a dit…

Ne soyez pas cons et manipulables.

Croyez vous que si l'etat était vraiment en galère financières, les banques accepterait d'acheter des bons du trésor.

Il ne faut pas nous prendre pour des cons.

Mberty

Anonyme a dit…

Mberty a dit:


"Ne soyez pas cons et manipulables.

Croyez vous que si l'etat était vraiment en galère financières, les banques accepterait d'acheter des bons du trésor.

Il ne faut pas nous prendre pour des cons."



Ce n'est pas un argument. L'Etat est toujours solvable. Et il n ya jamais eu d'Etats en faillite.

Il peut émettre ce q u'il veut.