vendredi 8 juin 2007

Petit Mauritanien

Je ne sais si, dans vingt ans, tu liras cette lettre mais je ne souhaite qu’une chose : que tu la lises dans une Mauritanie prospère et fière de son passé et sûre de son avenir.

Petit Mauritanien,

Aujourd’hui , tu as quatre ans je te regarde gambader sur tes frèles jambes et je m’interroge.

Je m’interroge sur ce que te laisseront les générations d’aujourd’hui et sur le poids que déjà te font supporter celles d’hier.

Que vont-t-elles te laisser en héritage ?

De quelque côté que je me retourne je ne vois que la désolation d’un sous-développement orchestré.

Tes airs de jeux sont des dépotoirs à ciel ouvert .Une capitale en ruine noyée dans les immondices où les routes sont des nids de mort où rugissent des tacots branlants à tombeau ouvert. Des nids de desespoirs producteurs de l’handicap et pourvoyeurs des gémissiments des accidentés qui peuplent les lits à descente de nos hôpitaux insalubres.

Ton univers d’écolier est une aire de non-savoir . Une école où l’instituteur, prophète de jadis, est dévenu dans une société sans repères, l’icône de l’ignorance et le pôle de l’irrespect. Vivant en dessous du seuil de subsistance et s’accrochant à qui mieux mieux aux haillons d’une société qui a rangé le savoir aux rayon de l’inutile. Qu’aurais-tu appris, mon enfant, dans ce miasme éducationnel sinon à prendre les chemins de la déliquance ?

Qu’auras-tu reçu en héritage de tes pères ?

Ils ont pillé le pays et ses ressources. Ils ont laissé un pays exangue où des miliers de citoyens végétent dans une pauvreté criante dans des bidons-villes aux relents de misère instituée. Des familles entières vivant de vent et d’espoir et que déciment en silence la soif, la faim et la maladie.

Petit Mauritanien,

Je sais que tu ne comprendras pas pourquoi sur une terre d’Islam tant d’hommes et de femmes ont pillé les ressources de la communauté . Comment ils ont appauvri leur pays et hypothéqué ton avenir. Comment ils ont crée la ségrégation entre toi et ton frère au nom de leur désir de pérennité. Te laissant ainsi supporter le schisme social de leur bétise raciale. Tu te demanderas si les préceptes spirituel s et moraux de l’Islam furent l’une des préoccupations de nos gouvrnants et tu n’auras pas tort.

Que vont-t-ils te laisser en héritage ?

Un Etat fragilisé par la culure de l’intérêt personnel , du clanisme et la corruption dans lequel demain tu ne seras peut-être qu’un maillon qui perpétuera la chaine.

Tu ouvriras les yeux sur un pays aux ressources naturelles épuisées où le sable, aux pieds nus, est une braise et le soleil, sans toit, enfer. Car ils auront tout emporté dans leur voracité jusqu’à la dernière sardine des côtes jadis prospères de ton pays.

Depuis des dizaines d’années que les richesses de ton pays sont exploitées, elles n’ont jamais contribué à un développement durable.

Tu ne pourras compter ni sur un tissu industriel d’envergure, ni sur une production nationale compétitive sur les marchés internationaux, ni sur une technologie exportée , ni sur un savoir faire qui aurait fait notre fierté nationale ou internationale. Rien.

On ne t’aura laissé, en pillant tes richesses, que du vent. Un pays comptant parmi les pays les plus pauvres du monde ayant un indice de développement plus bas que le niveau d’une mer qu’ils auront exploitée à outrance et pollué à satiété.

Aujourd’hui je te regarde et le sourire innocent que tu m’adresses fait mal et j’y mesure toute l’ampleur de l’injustice que l’on te fait.

Je ne sais si en lisant dans vingt ans cette lettre, au moment où peut-être je ne serai plus là , tu aurais eu droit, toi et tes enfants , à une école studieuse, à un cadre de vie sain à un travail épanouissant et à une vie heureuse dans un pays développé .

Je ne le sais pas. Mais je le souhaite vivement. Bien qu’au moment où j’écris cette lettre, j’ai un doute profond en celà.

Non pas un doute en ce que notre pays puisse se redresser un jour et t’offrir une vie heureuse à laquelle tu auras généreusement contribué par ton savoir, tes efforts et ton travail, mais un doute quand à l’ampleur du sacrifice qu’il faille consentir par une société minées par les non-valeurs.

Certes nous inaugurons aujourd’hui une ère démocratique mais elle sera ce qu’en feront ses acteurs. Soit le catalyseur d’un changement qui te bénéficiera dans vingt ans, soit le début d’un changement dans la continuité dont tu souffriras encore dans vingt ans et au-delà.

Petit Mauritanien,

L’espoir est permis que demain soit meilleur qu’aujourd’hui ; et toutes les bonnes volontés de ce peuple oeuvrent à cela.

Mais si cela n’était pas le cas, sache au moins dans ta misère future, dont nous sommes responsables, que nous étions dans le passé plus misérables que toi. Et que si nous ne t’avons rien laissé en héritage, c’est que nous étions encore moralement plus méprisables. Un épisode à gommer de l’histoire des peuples.

Récrée-toi une Nation nouvelle. Et ne te retourne pas.

Pr ELY Mustapha

199 commentaires:

maatala a dit…

Salam

Merci Professeur

Il faut aussi que tu saches Petit Mauritanien que tout ce que fait cette bande d'idéaliste est surtout pour que tu vives dans un monde meilleur.

Car nous autres sommes la génération:

-Chômage
-Sida
-Exil
-Dictaure
-No futur
-hypocrisie
-Reniements
-Paraître
-Sodome et gomorrhe
-Dealers
-Mafia
-Lâcheté
-Traîtrise
-Adoration du grisbi(le fric)
-ETC.......................

Car celui qui n'a pas eu une éducation sous M Daddah mourra idiot

Celui qui ne s'est pas enrichi sous taya mourra pauvre

Celui qui y crois encore ne devient pas Fou il ne le sera jamais.

Maatala

maatala a dit…

Salam
Lu sur le blog précédent:

Verdict

On considère - par defaut - Maatala objectif tant qu'il n'écrit pas d'AOD, là il perd la raison et devient malade.

Cher ami je suis tout fait d'accord avec ce que tu dis.

Je n'arrive pas à comprendre comment Daddah a pu créer un boulevard pour le Régent.

Face à cette bérézina deux attitude sont possibles:

-Jouer au courtisant et attendre que Daddah soit au pouvoir ,pour avoir sa part du gâteau, donc fermer son clapet

-Dire à Daddah de prendre sa retraite et écrire ses mémoires de looseur pleutre.

Par ailleurs tant qu'il ne fera pas l'auto-critique de sa défaite ,je serai s'il plaît à Dieu là pour lui rappeler la "BRANLEE".

Il faut sortir de l'esprit de courtisanerie et savoir dire à un autocrate, auto-désigné chef de l'opposition les choses qui fâchent.

Je ne serai jamais plus cinglant que Messaoud à propos de Daddah.

Pour Daddah aussi l'heure de la repentance a sonnée dit le FOU.

Maatala

maatala a dit…

Salam

Notre ami a compris que dés qu'on me parle de Daddah, je me lache.

N'est pas cocu qui veut dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Qu'est ce qui se passe? Le vol c'est pas fini?

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=9570

Anonyme a dit…

Professeur, cher frère,

je lisais votre article et j'entends mon enfant jouait pas loin et j'étais mal à l'aise..

C'est vrai le problème des générations futures on leur laisse rien.c'est pitoyable.

nous avoir attirer l'attention sur ces pauvres petits demain sans rien, c'est noble de votre part et c'est triste. salutations.

maatala a dit…

Salam

Sogho a été limogé en soit c'est une bonne chose et d'autres devraient suivre (azziz ente vem).

Cependant nous sommes en droit de demander les raisons de ce limogeage.

Car il serait tant que nous sortames du règne des humeurs et fait du prince.

Quant'à Sogho

Qu'il sache qu'il n'y aura pas de compassion de notre part car il fut un élément servile et zélé de l'assassin de Ten youssouf Gueye (parrain de Sadia et témoin de son mariage)

Qui a dit transparence dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

3Petit Mauritanien,

Je sais que tu ne comprendras pas pourquoi sur une terre d’Islam tant d’hommes et de femmes ont pillé les ressources de la communauté . Comment ils ont appauvri leur pays et hypothéqué ton avenir. Comment ils ont crée la ségrégation entre toi et ton frère au nom de leur désir de pérennité. Te laissant ainsi supporter le schisme social de leur bétise raciale. Tu te demanderas si les préceptes spirituel s et moraux de l’Islam furent l’une des préoccupations de nos gouvrnants et tu n’auras pas tort."


Yahrag beyathoum kamlin, bla din we bla mouroua!

Houkoumat letvetar!
Chemen ellaguague khalaw hadhe echaab! KOUFAR! Moulane ihassebhoum ve eddenya wa evlakhra!

Anonyme a dit…

cher ami Maatalla
il y'a ceux qui te reprochent ta hargne contre AOD et il y'a ceux qui adorent ton style à la fois provocateur et stoique, je fais partie de ces derniers et j'ai appris contrarement aux dadahistes à m'accomader avec la haine ( que tu appelle colére) que tu voue à c Taya..
sur ce je te dedie , comme d'habitude, le billet de Solé

Chronique
Sans papiers, par Robert Solé
LE MONDE | 08.06.07 | 12h58 • Mis à jour le 08.06.07 | 12h58

Selon le quotidien O Globo, les autorités brésiliennes ont infligé une amende à la compagnie Alitalia pour avoir transporté deux voyageurs sans papiers, arrivés à Sao Paolo le 9 mai dernier. Le premier, connu sous le nom de Benoît XVI, s'appelle Joseph Ratzinger. Le second, Tarcisio Bertone, est secrétaire d'Etat du Vatican. Ni l'un ni l'autre n'avait songé à emporter son passeport.
O Globo ne précise pas si les deux clients d'Alitalia avaient subi le contrôle de sécurité au départ de Rome. Les photos montrent pourtant, très distinctement, un objet métallique assez volumineux, en forme de croix, sur la poitrine de l'un et de l'autre. Il serait étonnant qu'à leur passage le portique n'ait pas sonné. A-t-on procédé alors à une fouille manuelle ? Les longues robes des deux voyageurs - blanche pour le premier, noire avec une ceinture rouge pour le deuxième - devaient bien cacher quelque livre subversif. Peut-être même le plus subversif de tous : celui qui invite à aimer ses ennemis, tendre l'autre joue et accueillir l'étranger, même sans papiers.

Robert Solé

Anonyme a dit…

Ano précédent tu écrit:

"KOUFAR! Moulane ihassebhoum ve eddenya wa evlakhra! "

Evlakhra je ne sais pas, mais vi eddenia, il se foutent de notre gueule..démocratiquement.

Anonyme a dit…

Il faut que zein ould zeidane démissionne!

il a montré au grand jour sa médiocrité et sa voracité..comme quand il avait participé à falsifier les rapports au FMI en 2003 et 2004..pour les dénoncer ensuite en 2006!

ZZ est un sournois et il a entrepris d'enrichir son entourage . Il faut l'arrêter avant qu'il ne soit trop tard

maatala a dit…

Salam

Cher ami

Merci pour ce billet de Solé

Au rythme ou vont les choses chez nous, Taya risque d'ici peu d'être accueilli en héros et ils lui offriront Ely et Azziz en guise de cadeau de retour.

Est-il possible de changer le peuple, quand celui-ci s'est trompé de président.

Surtout pas un marabout à la place d'un autre dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Cher ami

ZZ est en train de préparer un butin de guerre pour 2012.Il sera candidat, car il a compris que chez nous il était facile d'acheter les consciences.

Il profite de la précarité de son bail dit le FOU

maatala

maatala a dit…

salam

Lu dans calam

"Ahmed Ould Daddah, président du RFD et chef de file de l’opposition
06-06-2007 (33 lectures)
‘Il est essentiel que les éléments du conseil militaire qui ne se sont pas départis de leur rôle sous la transition quittent ce rôle et redeviennent soit des militaires avec les réserves et les contraintes qui accompagnent ce statut ou quittent l’uniforme pour redevenir des civils.’’

Le Calame : Maintenant que l’élection présidentielle est passée, considérez-vous que vous avez été battu à la loyale?
Ahmed Ould Daddah : Non

Pourquoi?
Parce que depuis le début, le conseil militaire s’est impliqué, au moins à travers ses éléments les plus actifs, à tous les échelons, au niveau politique, administratif, diplomatique et financier et a basculé dans un camp, mettant tous les moyens à sa disposition.

Lors de votre dernière conférence de presse, vous avez fait un mea culpa, reconnaissant que vous n’avez pas été vigilant notamment sur l’intervention des militaires dans le jeu politique. Cela veut-il dire quoi en plus clair?

En réalité, je ne regrette pas une grande partie de ce que j’ai fait. J’estime qu’au moment où le changement a eu lieu, il était attendu et espéré par l’écrasante majorité des Mauritaniens. Notre parti a donc soutenu sans arrière pensée, sans hésitation non plus, ce changement. Il était déjà en soi un objectif que nous avons salué et naturellement accompagné. Il y avait une promesse de démocratie qui était également un objectif mais aussi un espoir pour nous comme pour beaucoup de nos concitoyens. Cet objectif n’a pas été tenu malheureusement. Pour ma part, beaucoup de faits divers, d’initiatives, de décisions avaient bien attiré mon attention. Le fait, par exemple, que le premier gouvernement soit entièrement tourné vers le passé, comprenant des gens qui étaient peu ou prou dans l’ancien régime. J’ai été interpellé aussi par toutes les nominations qui ont suivi qui évitaient systématiquement l’ancienne opposition. Mais au fond je me disais que tout cela n’était pas fondamental, l’essentiel étant que les Mauritaniens aient l’opportunité de choisir librement leurs représentants à tous les niveaux. Les choses ont été parfaitement claires pour moi à partir du moment où le chef de l’Etat a commencé à contacter des gens, prôner des listes indépendantes, attaquer les partis politiques, mettre sur la même balance ceux qui soutenaient l’ancien régime et ceux de l’opposition. Il y avait dans ce cadre une question qui posait problème, notamment dans les zones rurales où les choix du chef de l’exécutif sont très importants et où il y a cette idée ancrée dans les esprits des gens qu’on ne peut pas faire face à l’administration. De ce point de vue et comme l’ancien chef de l’Etat disait de jour comme de nuit qu’il était neutre, nous faisions valoir cette neutralité au niveau des gens que nous rencontrons pour ne pas les effaroucher mais nous étions totalement fixés sur son positionnement et sur son jeu, lui et les gens qui lui étaient proches. Effectivement, tout cela avait été quand même insuffisant pour remporter la victoire. Il fallait l’entrée en force de capitaux massifs pour l’achat des cartes et des consciences. Il a été également établi que dans certaines zones rurales, il ya eu bourrage des urnes. On m’objectera ici qu’il y avait des observateurs. Je rappelle simplement qu’ils n’étaient pas partout même dans les régions où ils se trouvaient. Ils reconnaissent d’ailleurs eux-mêmes qu’ils n’ont couvert que 26% des bureaux de vote. J’ajoute que c’est une couverture partielle.

Pourtant vous avez pris rapidement la décision de reconnaître les résultats de l’élection…

Je l’ai fait parce que, formellement, nous n’avons pas refusé d’aller à l’élection. Ce que certains d’entre nous demandaient. Ceux qui prônaient la participation leur rétorquaient que ce serait trop facile de laisser la voie libre aux autres candidats et accepter la défaite sans combattre. En plus, j’avais d’autres objectifs, que les militaires rentrent dans leurs casernes parce que je savais que toute confrontation pouvait donner prétexte à leur maintien. De mon point de vue, ils ne demandaient que cela et je n’ai pas voulu leur donner cette chance parce que ce n’était pas dans l’intérêt de la Mauritanie. Deuxièmement, je voulais donner sa chance à la démocratie. Même si elle est imparfaite, c’est la première fois depuis 29 ans qu’un civil arrive à la tête de l’Etat. En soi, c’est un résultat appréciable.

Malgré toutes ces appréhensions et ces réserves, vous avez continué à jouer le jeu, vous avez participé aux élections et contribué à crédibiliser le processus. Les militaires se sont-ils retirés pour autant?

C’est une grosse question. C’est pourquoi, cet objectif me parait toujours majeur. Tous les sacrifices que nous avons consentis avant et après le 03 août n’avaient qu’un seul objectif, que les militaires rentrent dans leurs casernes pour qu’il puisse y avoir un jeu démocratique. Il est entendu que tout militaire qui quitte l’uniforme et redevient civil est un citoyen comme un autre et il lui est parfaitement loisible d’avoir son parti, de se présenter à n’importe quelle élection. Mais pour nous, il est inacceptable que les choses se fassent d’une façon cachée, que des militaires, en violation de la Constitution et des lois de la République, continuent à tirer les ficelles, à gérer les nominations, les promotions, les destitutions, à régner sur le champ politique en quelque sorte.

Est-ce que vous en avez parlé avec le Président?

Bien sûr. J’en ai parlé aussi dans une conférence de presse organisée par l’ensemble des partis politiques. Nous avions dit que nous sommes prêts à appuyer le Président dans l’application de son programme. Pour nous, il subissait de grandes pressions de deux sources principales, l’ancien parti au pouvoir et certains éléments du Cmjd qui continuent à s’immiscer dans les affaires et à jouer le chef d’orchestre. C’est une question majeure qui doit être réglée conformément à la Constitution et aux usages démocratiques. Il est essentiel que les éléments du conseil militaire qui ne se sont pas départis de leur rôle sous la transition quittent ce rôle et redeviennent soit des militaires avec les réserves et les contraintes qui accompagnent ce statut ou quittent l’uniforme pour redevenir des civils. C’est un point essentiel pour lequel nous continuerons à nous battre jusqu’à ce que satisfaction nous soit donnée.


Les derniers mois de la transition ont donné lieu à un véritable pillage de l’Etat. Le premier ministre a même reconnu devant les chefs de partis que la situation des finances publiques est ‘’dramatique’’. Pourquoi ne pas demander l’institution d’une commission parlementaire ou d’un audit pour avoir une idée un peu plus clair de l’ampleur du problème?

Nous avons demandé, et je profite de l’occasion pour le réitérer, que soit établi un audit sérieux avec des experts indépendants dont les compétences soient avérées. Il ne s’agit pas d’une chasse aux sorcières puisque nous n’en voulons ni Amr ou à Zayd mais nous voulons que la vérité soit établie, qu’on sache aussi quelle est la situation réelle à la veille de la prise de fonctions du nouveau président. Il est très important de savoir où nous en sommes en ce moment. D’abord pour établir les responsabilités des uns et des autres mais aussi pour pouvoir juger ultérieurement quelles sont les performances futures qu’on ne peut connaître si nous ne précisons pas quel est le point de départ. Si on nous dit, le taux de croissance est de tant, ou on a atteint l’équilibre budgétaire, comment on peut savoir à partir de quoi. On ne peut pas juger si on ne connaît pas les déséquilibres qui existaient. Il est essentiel, à la fois pour établir les responsabilités de ceux qui étaient en charge de l’Etat et pour mesurer quantitativement les progrès éventuels qui seraient réalisés, de faire un audit professionnel et neutre.

Avez-vous conclu lors de vos entretiens avec le Président qu’il est réellement conscient des problèmes que vit le pays et comment il compte s’y prendre pour les régler ? Pensez-vous qu’avec les tiraillements et les pressions dont il fait l’objet, il a une marge de manœuvre suffisante pour travailler?

Je pense qu’il est très conscient de la situation. Pour le reste, je crois que c’est à lui qu’il faut poser la question.

Pour en revenir à la présidentielle, Messaoud a déclaré récemment dans une interview à Jeune Afrique, pour justifier son départ du camp de l’opposition traditionnelle, que vous ne l’avez jamais traité comme votre égal. Que lui répondez-vous?

Je ne veux pas de polémique sur cette question. Messaoud a pris une position avec son parti. Il est responsable de cette position. Ce n’est pas à moi de le juger mais c’est à l’Histoire de nous juger tous, et d’évaluer nos parcours, la cohérence ou non de ce que nous avons fait.


Ne craignez-vous pas qu’à l’image des militaires, le Président essaie de vous endormir, en vous recevant et en faisant preuve de bonne volonté à votre égard pour vous empêcher de jouer votre rôle d’opposition classique et éviter ainsi que vous soyez trop regardant sur la gestion de la transition, notamment son volet financier?

Parce que vous pensez qu’ils m’ont endormi? J’ai essayé de vous expliquer tout à l’heure le fin mot de mon comportement. Je pense que j’avais agi en toute conscience. J’ai fait ce que j’ai fait les yeux ouverts et je n’ai pas le sentiment d’avoir été endormi. J’ai agi d’une certaine façon, on peut la juger positive ou non. Je ne suis pas a priori putschiste mais je pensais que la situation était bloquée et il fallait la débloquer. J’ai pris l’initiative seul de soutenir le changement et ma position a été décisive étant donné l’importance de mon parti et son enracinement dans l’opposition. J’ai expliqué par la suite la logique de mon comportement. J’aurai pu me démarquer et déclarer mon opposition au Conseil militaire. Selon moi, cela aurait simplement créé des conditions psychologiques plus défavorables pour les élections mais je peux me tromper. Je vois d’ailleurs que personne ne l’a fait. Ceux qui me font le reproche aujourd’hui d’avoir trop cédé n’ont pas pris eux-mêmes des positions contraires aux miennes. Ceci étant, jusqu’à présent, j’ai des positions qui restent très fermes, par rapport à la nature du régime qui doit être civil et tendre vers la démocratie. Deuxièmement, sur les problèmes qui se sont posés, qu’ils soient conjoncturels comme l’eau, l’électricité, la hausse des prix, la sécurité dans les villes ou ceux de la drogue, ma position a toujours été claire. Je ne confonds pas du tout les principes et le stratégique avec le conjoncturel et le personnel. Pour moi, la ligne de partage est parfaitement nette et je ne crois pas avoir fait de confusion à cet égard. Sur la politique du nouveau régime, nous jugerons son programme lorsqu’il sera rendu public, les procédures utilisées et nous évaluerons les résultats. La ligne d’appréciation et de formulation des jugements est parfaitement claire pour moi.

Le conseil constitutionnel vient de vous proclamer chef de file de l’opposition. Pensez-vous que ce statut va changer quelque chose ou qu’il ne sera qu’un texte de plus?

Comme vous le savez certainement, ce statut a fait l’objet d’une ordonnance qui a déjà été promulguée. Il nécessite un certain nombre de décrets d’application qui sont, semble-t-il, en cours d’élaboration. Nous aurons, une fois promulgués tous les textes et à l’occasion de la mise en place effective de ce statut, une appréciation concrète de ses effets supposés et de son impact. Je voudrai profiter de cette occasion pour dire que pour moi l’important, ce sont surtout les questions de principe, autrement dit les relations qui doivent exister entre un régime qui n’est pas éternel et qui n’a pas le monopole de la vérité et l’opposition qui, pour être ferme dan ses prises de positions, doit être patriote et chercher le meilleur apport à la collectivité nationale, lutter contre le népotisme, la gabegie et pout un Etat de droit. De ce point de vue, il y a une question à laquelle je suis attaché, tout comme mes amis de l’opposition. Il n’ s’agit pas d’avoir des relations apaisées entre pouvoir et opposition. Il faut que les éléments, vrais ou supposés de l’opposition, ne soient pas systématiquement marginalisés, exclus des fonctions dans l’administration ou dans les sociétés publiques ou des marchés publics. L’opposition doit être traitée comme une composante nationale et ses éléments comme des citoyens et non comme des parias. C’est en fonction de cela que nous pourrons juger la politique vis-à-vis de l’opposition et non par un statut particulier.
Propos recueillis par AOC et ABH

‘’Il est inacceptable que des militaires, en violation de la Constitution et des lois de la République, continuent à tirer les ficelles, à gérer les nominations, les promotions, les destitutions, à régner sur le champ politique en quelque sorte’’.

‘’ C’est à l’Histoire de nous juger, Messaoud et moi, et d’évaluer nos parcours et la cohérence ou non de ce que nous avons fait.’’
-----------------------------------

Il a demandé un D'audit et dénoncer la main mise de la bidasserie.

Il n'oublie pas aussi son juda Messaoud, la rancune etant une seconde nature chez lui.

Le lait de requin commence à faire de l'effet.

Dites à notre soeur Danoise de doubler la dose dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Maata:

"...It is a good idea to be ambitiuos, to have goals, to want to be good at what you do, but it is a terrible mistake to let drive and ambition get in the way of treating people with kindness and decency.
The point is not that they will then be nice to you. It is that you will feel better about yourself."

Robert Solow

Je te prie de mediter sur les mots cite's plus haut et de revenir a' la raison.

Le vieux a gagne' et Mr. Ahmed Ould Dadah a ete' tres sage avant, durant et apres l'election presidentielle. Aujourd'hui il a sa place sur la scene politique nationale. Il ne sert a' rien de continuer a' l'attaquer.

Malgre' les quelques difficulte's que toi et moi avons eues, j'ai l'impression que tu es une bonne personne qui doit etre sincere. Cependant, permettez-moi de vous conseiller d'eviter les positions extremistes!

PS.
C'est tres premature' de parler de 2012. Le vieux vient tout juste de commencer son mandat. ENCOURAGEONS LE! SUPPORTONS LE! CONTINUONS A' FAIRE DU PEUPLE MAURITANIEN NOTRE PRIORITE'! OUBLIONS LES PETITS CALCULS PERSONNELS!

Anonyme a dit…

Il parait qu'il y'aura un Conseil economique et social,un machin de plus comme le parlzment ou le Sénat, Les Mauritaniens sont fatigués des Conseils et des elections/ Ils ont soif,ils sont dans l'obscurité,ils sont massacrés par la hausse du coût de la vie et les maladies. Un Conseil de plus c'est du fric volé,du temps perdu, des nominations bidons etc etc Sidi et ZZ donnez nous du concrêt!!!!

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...ambitious..."

maatala a dit…

Salam

Couly mon frére d'amérique

J'ai tord defoncer le clou , mais ce qui me gêne encore chez lui, c'est qu'il est accepter sa nomination comme chef de l'opposition.

On ne peut pas se proclamer démocrate et en bafouer les principes, surtout le plus important celui de l'élection.

Ce Monsieur voudrait être pris comme modèle et se comporte en donneur de leçons , qu'il commence par donner l'exemple.

Qu'il demande un Audit (aprés nous ), c'est son job après tout ,sinon il va enseigner la sainte parole à Boutilimit.

Qu'il dénonce maintenant , la forfaiture des bidasses ,c'est le marchand après la mort et chacun à son cocufieur de service (lol).

Il avait pourtant tout le loisir de le faire pendant la campagne au lieu de les caresser dans le sens du poil.

Du cynisme politique que Ely et les boys ont vite compris , on connaît la suite.

Qu'il fasse son auto-critique et son job d'opposant ,car le pouvoir n'a pas besoin de sa caution morale.

Si un d'entre vous s'est senti offensé par mes propos à son sujet je lui présente mes excuses.

Critique constructive : oui, courtisanerie :non dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

Savoir critiquer est un Don de Dieu.


Les coups de gueule de Maatala sont légitimes.

AOD est un homme public et en tant que tel il a le droit de le critiquer. Chacun a sa façon, Maatala a la sienne (et quelle verve!)
C'est tout.

Moi je trouve que les Mauritaniens ne savent pas critiquer.

En effet, au lieu de critiquer l'homme politique que l'on critique,ils s'acharnent à critiquer celui qui critique l'homme politique. Curieux n'est-ce pas?

ils se trompent de cible. Il faut dire que c'est un comportement qui est cousin du fameux tesfag, mais en plus intellectuel.

Chers bloggers, si quelqu'un critique un homme politique NE VOUS ATTAQUEZ PAS A CELUI QUI CRITIQUE DANS SA PERSONNE!

APPORTEZ OBJECTIVEMENT DES CONTRE-ARGUMENTS PROUVANT LE CONTRAIRE.

Et si vous n'en avez pas, gardez le silence!
Ce n'est pas en essayant d'insulter que vous argumentez; au contraire vous vous discrétez et confortez la position de celui qui a critiqué.

Exemple de critque et de contre-critique positives:


- Mohamed-critique: AOD a failli a sa mission car il a crédibilisé les militaires et a été faible avec eux..

- Ahmed-contre-critique positive: Ce n'est pas mon avis. AOD a voulu éviter le pire pour la Mauritanie en essayant de ménager les militaires pour qu'ils quittent le pouvoir et mèner à bien leur mission vers la démocratie. C'est un comportement sage et qui a abouti à la démocratie.

Ahmed a été respectuex de Mohamed et le lecteur saura trancher dans le respect des idées de chacun.

PAR CONTRE A EVITER:

Ahmed-contre-critique: Mohamed tu es guidé par la haine à l'égard d'AOD etc..etc..

Et ici lecteur n' y vera que des luttes de personnes et n'y accordera pas de l'importance.

Alors dîtes-nous que restera-t-il du débat? Un mauvais goût d'incivisme et d'irrespect. Stérilité.


Voilà.


Pour terminer juste en passant, je vous prie pour ceux qui écrivent en arabe de ne pas écrire le nom de Maatala comme ceci:

معطلة

ce qui est, en fonction des accents toniques ajoutés pourrait signifier (obstacle ou problème: MOUTILATOUN)

mais écrire:

معط الله

ce qui est la vraie transcription de son prénom et qui signifie à juste titre en arabe "Don de Dieu"

(ou en ancien français(Donnedieu).


Alors comment osez-vous mal transcrire un prénom qui apporte la Baraka!

Anonyme a dit…

couli: lis bien le message de Ouistiti sur la critique et contre critique. Bravo pour le mot de Robert Solow (ai corrigé ambitious) et il dit:

"...It is a good idea to be ambitious, to have goals, to want to be good at what you do, but it is a terrible mistake to let drive and ambition get in the way of treating people with kindness and decency.
The point is not that they will then be nice to you. It is that you will feel better about yourself."

Robert Solow

Anonyme a dit…

08 juin 2007 : Zeine pris la main dans le sac.

Depuis le jeudi 31 mai, tout ce que Nouakchott compte de personnes informées ou du moins qui peuvent lire les pages d’Horizons ne parlent que du premier marché de gré à gré octroyé par Zeine ould Zeidane à sa belle famille les Boukhreiss par lequel leur agence de voyage SORECI engrange près de 300 millions d’ouguiyas.

Il faut dire que l’agence de voyage de la famille Boukhreiss dirigée par Najat, la nièce du Colonel Moulaye Ould Boukhreiss, avait connu des jours fastes lorsque celui-ci, alors Chef d’Etat Major, donnait l’exclusivité des billets de l’armée à SORECI. Le départ de Moulaye Ould Boukhreiss et l’arrivée du CMJD furent synonymes de vaches maigres. L’arrivée de leur beau-fils Zeine à la primature fut donc accueillie par un ouf de soulagement.

Dès que l’information de l’attribution du marché de gré à gré a atteint internet et a attiré l’attention du Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le tandem Zeine et Nebghouha mint Haba se sont empressés de démentir maladroitement. Le communiqué laborieux et peu convaincant du Ministère de l'Education Nationale ressemble fort à une tentative de noyer le poisson.



On y apprend entre autres qu’en moins de temps qu’il ne faut pour le dire douze agences de voyages plus Air Mauritanie auraient été consultées et que le marché des billets des étudiants aurait été donné sous le sceau de l’urgence à cause… des Jeux Panafricains tenus à Alger (qui soit dit en passant ne constitue qu’une destination sur les 24 prévues pour les étudiants mauritaniens cette année).

En dehors du fait qu’aucun étudiant ne soit jamais rentré au mois de mai, la plupart des examens universitaires s’achevant au minimum en fin juin et les résultats souvent annoncés début Juillet, sans compter que la moitié de ces étudiant n’ont pas droit à un titre de transport cette année, c’est surtout la gravité du camouflage qui choque.

La réalité scabreuse que veulent cacher Zeine et mint Haba est que ce marché du transport des étudiants étrangers boursiers a bien été octroyé de gré à gré à une agence de voyage (SORECI-VOYAGES) dans des conditions de non transparence et d’opacité manifeste.

Cela suppose que la prétendue «consultation » a été faite à la va vite sur la base de devis fictifs ou de complaisance. La confusion est entretenue sous le label d’une procédure moins choquante dite de « consultation simplifiée ». Or, c’est bien d’une procédure de gré à gré qu’il s’agit: l’administration présente un contrat clef en mains taillé sur mesures qui est approuvé sans discussion par la Commission Centrale des Marchés en moins de 24h.

Or les procédures de consultations simplifiées et de gré à gré sont prévues par le code des marchés publics dans les cas exceptionnels. Elles doivent être autorisées au préalable et non a posteriori par la Commission Centrale des Marchés suivant des modalités précises dont les étapes indispensables sont les suivantes :

Etape 1 - L’administration demande l’autorisation de recours à la consultation simplifiée en invoquant des raisons techniques, d’Etat, d’urgence ou de technicité extrême des prestations concernées. Elle dresse une liste de fournisseurs potentiels qui doivent être sélectionnés non pas au hasard mais pour leur savoir-faire spécifique ou leur qualification. Parfois même, il faut faire un appel à manifestation d’intérêt afin de dresser cette liste de fournisseurs à consulter. Un exemplaire de la demande de proposition qui sera envoyée aux prestataires doit être comprise dans cette première correspondance à la Commission Centrale des Marchés afin qu’elle l’approuve.

Etape 2 – La demande de recours à la consultation simplifiée est examinée et autorisée par la Commission Centrale qui cite dans son PV les entreprises à consulter. Cette liste est en général large et n’est plus modifiable.

Etape 3 – L’administration adresse la demande de proposition aux entreprises concernées.

Etape 4 – Les offres techniques et financières sont reçues à la commission qui les ouvre en présence des soumissionnaires qui le souhaitent. Les prix sont annoncés pour bien faire apparaître le moins disant. En même temps, la Commission Centrale désigne, parfois sur proposition de l’administration, une sous-commission dite d’évaluation qui fera un classement des offres techniques et financières et une proposition d’attribution du marché.

Etape 5 - Le rapport de la commission d’évaluation est envoyé à la Commission Centrale qui l’examine et l’approuve ou le rejette. Si le rapport est approuvé, un projet de contrat ou de marché est soumis à la Commission dans un délai par elle fixé et l’on procède alors au circuit de la signature.

Or pour la première fois à notre connaissance depuis le 3 aout 2005, toutes les étapes indispensables à la transparence de la procédure ont été compressées en une seule et expédiées en moins de 24h.

Jugez-en plutôt :

• la lettre du SG du Ministère de l’Education Nationale date du mardi 29 mai 07,
• le marché est octroyé le mercredi 30 mai 07
• le PV de la Commission Centrale des Marchés est publié le 31 mai 07 dans Horizons N°4492.
Le Président sortant de la Commission Centrale des Marchés ne peut faire ce genre d’exception éclair que s’il en est explicitement instruit par sa plus haute hiérarchie (en l’occurrence le PM Zeine ould Zeidane).

La Commission Centrale des Marchés est un élément clé dans tous les processus d’attribution des marchés publics de l’Etat et ceux des bailleurs de fonds. Zeine le sait et c’est pour cela qu’il vient de nommer de manière flagrante l’un de ses hommes à ce poste névralgique.

En effet, Ahmed Ould Moulaye Ahmed, qui vient d'être nommé par le Conseil des Ministres du mercredi 6 juin au poste de Président de Commission Centrale des Marchés n’est autre que l'un des meilleurs amis de Zeine dont il avait fait son DAF à la BCM et qui fut récemment membre du directoire de la campagne du candidat malheureux Zeine.

Par ailleurs, le Président de la Commission Centrale des Marchés doit logiquement être intègre, impartial et apolitique. Ahmed Ould Moulaye Ahmed est tout sauf cela, non seulement il a « démissionné » de la BCM pour faire de la Politique dans le camp de Zeine mais, plus grave encore: il est aujourd'hui en position d'incompatibilité flagrante pour exercer sa fonction de Président de la Commission Centrale des Marchés puisque la même CCM qu’il préside aujourd’hui vient de lui octroyer le lundi 4 juin (deux jours avant sa nomination par Zeine) un marché d’étude pour le Ministère de l’Education Nationale (encore lui) d’un montant de 400 000 dollars au profit de son propre bureau d’étude le tristement célèbre BUMEC. Juge et arbitre vous dites … Pauvre Mauritanie.

Avec Ahmed Ould Moulaye Ahmed, Zeine vient de nommer à la Commission Centrale des Marchés le parfait complice qu’il avait par le passé fait venir à la BCM afin de l’y aider dans ses magouilles. Ce spécialiste des réformes inutiles et couteuses avait par exemple co-piloté avec Zeine, en 2004, la désastreuse compression du personnel de la BCM. Pour ce faire, ils avaient poussé au départ volontaire près de 70 personnes parmi les plus expérimentées et les plus qualifiées, cela couta à l’Etat pas moins de 2 milliards d’ouguiyas en indemnités de départ et fera perdre à l’institution un véritable capital de ressources humaines dont certains cadres étaient à moins de 3 ans de la retraite.

Les deux complices qui complotent souvent ensemble dans le domicile de Zeine jusqu’à deux heures du matin, ont désormais la main mise sur plusieurs dizaines de milliards d’ouguiyas et peuvent désormais enrichir et appauvrir qui ils veulent et avoir enfin les ressources qui leur manquent pour se faire une clientèle politiques et asseoir leur pouvoir financier.

Monsieur le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, réveillez-vous… Le vers est dans le fruit et les loups dans la bergerie.


"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté. Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Note: Info source : Sidi Aly

maatala a dit…

salam

Cher Ouistiti

J'ajoute à tes propos que je partage entierement, que je ne me suis jamais attaquer à ma connaissance à la personne de Monsieur Daddad.

je profite de l'occasion, pour faire savoir à mon regret à certains de nos fréres ,que je ne lis pas l'arabe.

Par contre le Hassaiya,le poular , le Wolof, c'est quand ils veulent.

Je me mets au banbara pour notre frere Couly dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Notre ami Maatalla a dit:

''je profite de l'occasion, pour faire savoir à mon regret à certains de nos fréres ,que je ne lis pas l'arabe.

Par contre le Hassaiya,le poular , le Wolof, c'est quand ils veulent.''

je me demande si le fait qu'il ne
lise pas l'arabe decoule d'un mepris , d'une volonté deliberée ou d'un refus de cette langue symbole inscrite dans la constitution..
Pourquoi Maatalla qui a eu le temps d'apprendre tous les dialectes du pays ne s'est pas soucié d'apprendre cette belle langue dont la portée poetique colle bien à son beau dtyle?
Et puis le Hassanya, c'est l'arabe à l'etat pur, saches le Maatalla

Anonyme a dit…

Abdelly nommé directeur de cabinet à la présidence de la république


Hier, dans le journal télévisé de la TVM, les téléspectateurs ont vu le président mauritanien à Bamako, accompagné par la délégations officielle, en particuliers trois personnes qui étaient assis juste derrière le président, il s’agit de :

- Khatou Mint El Boukhary, première dame,

- Abdelly, confident de la première dame,

- Ghallouha Mint El Boukhary, sœur de la première dame.

Les deux derniers étaient placés au même niveau protocolaire que l’épouse du président, c’est à dire avant le reste de la délégation officielle. Si, protocolairement parlant, la présence de la première dame lors des voyages présidentiels est normale, aucune disposition officielle n’existe ni pour la sœur, et encore moins pour le très sulfureux confident, et pourtant c’est le trésor public qui supporte le coût de ce voyage, y compris les frais de séjour (hôtel, restaurant … ), et les fameux per diem qui sont, de toute évidence, l’objectif de la sœur et du confident.

Si Monsieur (ou Madame) Abdelly possède des compétences certaines en matière de calomnie, de diffamation et de proxénétisme, il est indéniable que ses capacités dans le domaine diplomatiques restent sujettes à caution, quand à Madame Ghalouha, son casier judiciaire parle pour elle ...

Lire la suite :

http://www.click4mauritania.com/component/option,com_jambook/Itemid,41/task,list/

Anonyme a dit…

La consultation simplifiée a permis a l'état mauritanien de bénéficier 80 Millions d'um.

Y'a t'il un dementi du communiqué de presse du MEN par l'une des agences de voyages?!!!!!!!!!!!!

Pouvons nous dire que l'état perdait toutes ces années environs 80 Ml d'um, si vous la multiplier par le nbre des années dépuis 84, vous trouverez une perte de l'état d'environ 2 millirds d'un au moins.

2 milliards donnée gratuitement sur le dos de ce peuple pauvre!

Pourquoi, vous n'avez pas dit ça? alors que le rapport est trés claire : pour 1140 étudiants et 22 destinations le pays à débloquer 299 Ml d'um, alors que pour ce année pour 1596 étudiants et 24 destinations le pays débloquera 260 ML d'um!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.

Je crois que Mr le PM est entain de mener le changement approprié, mais le peuple et citoyens sont conduits en erreur par la propagande de l'opposition à l'encontre de sa personne.

Cette opposition, voudrais l'honneur de porter le changement qu'il est entrain de le porter, mais la chance n'était pas de son coté.

Par ailleurs, je voudrais de tous les bloggueurs, d'éviter le soupçon des personnes jusqu'à preuve du contraire.

Pour que tout cela soit objectif, il faut apporter les preuves et documents appropriés.

Circuler une rumeur, ou une information quelconque ce n'est pas difficile (tout le monde peut le faire). Mais soyons concrêts.

Notre cher PM a demandé bien sûr aux parlementaires aucune excuse concernant la gestion des affaires, ni pour lui ni pour ces ministres. Donc donnez les élements concrêts à nos chers députés et senateurs pour lui soustraire la confiance dès la prochaine séance.

Demandez aux palementaires, de votre coté, ne pas donné des excuses pour le gouvenement.

Notre pays a besoin de nous tous et a besoin des gens qui vont le conduire à la vérité seulement la vérité.

En ce qui concerne la BCM, nous avons vu des réformes dans le temps du PM, mais nous avons vu le recrutement abusive dans le temps du nouveau patron de la BCM et personne n'a parlé de ça. Avec quel couteau vous tranchez chers bloggueurs?!!!!!!!!!!!!!!!

A l'attention des opposants de vie, rapprochez vous de votre pays et ne croyez pas que vous pouvez contribuer dans le développement de ce pays ou même avoir des fonctions superieures (en court-circuitant les anciens ) si vous n'êtes pas dans ce pays et vous agissez dans le bon sens. Il y a lieu de faire un débat sur ça.

bye

Anonyme a dit…

le lien n'étai pas complet, le voila :

http://www.click4mauritania.com/com
ponent/option,com_jambook/Itemid,41
/task,list/

Anonyme a dit…

Ouistiti:

I have a very good understanding of what you wrote. I have taught persuasive writing and I know what it takes to be a good writer who can defend his/her point of view.

Once you have decided to take a particular stand on a given political issue, the probability is high that people of the opposite side will attack you.

Tout le monde sait que "si tu ne peux pas attaquer le message, il faut attaquer le messager."
Je ne suis pas un homme public et je n'ai jamais exerce' une fonction importante en Mauritanie et pourtant il n'y a pas une betise qu'on n'a pas ecrite a' propos de moi. On m'a meme accuse' de participer a' une tentative de coup d'etat. Les personnes qui sont derriere ces declarations n'ont qu'un seul objectif, a' savoir me faire taire.
J'ai toujours compris leur jeu!
Une fois que tu t'aventures sur certains terrains, tu seras critique'!

Sur un tout autre plan, je crois fermement que c'est tres legitime pour les uns et les autres de tenter de savoir les motivations de celle ou celui qui ecrit. Comme vous le savez, en litterature si on n'arrive pas a' trouver une explication rationnelle a' ce qu'un auteur ecrit, on dit que c'est son INCONSCIENT qui parle.

Anonyme a dit…

Deux sénateurs sur trois représentants les citoyens mauritaniens résidants à l'étranger viennent d'être élus, il s'agit de :

1-Sénateur de l'afrique:

- Aïnina Ould Eyih, Anciennenent Directeur des services de renseignement, Wali, Chef d'état major de la garde nationale.

2- Sénateur du monde arabe:

- Cheikh Ould Dedde: Secretaire général adjoint du PRDR et ancien wali,


Un Jassouss et un safag roumouz el vessad , voilà qui représente désormais les mauritaniens à l'étranger!

C'est ce que vous mauritaniens à l'étranger vous méritez!
Car vous n'êtes rien! Et ils le savent!

Bien fait pour vous!
Réagissez. Unissez-vous!
Créeez une délégation et allez en MAURITANIE.. Protestez devant les autorités et à l'étranger devant les ambassades.

rimo a dit…

salut tous ,

lundi 7h30 tout le monde sera convoqué pour le bac.
je souhaite à tout le monde une bonne chance ,que dieu soit de votre côté.
oulatençaw et7jbou m3açba7 (comptez pas sur moi...)


ano
sur quel critère ont été nommés sénateurs ces faux cul.


blog rimo

Anonyme a dit…

La confession de M.Maatala de ne pas lire l'arabe a trahi l'hypocrisie de ce monsieur qui pretend defendre de grands principes.il est clair que Maatala a choisi un pseudonyme qui donne l'impression que c'est un hartani pour attaquer avec aise et immunite les maures.on peut poser a MAATALA LA QUESTION POURQUOI CE DETOUR, n'est cepas de la premiditation pour des desseins inavoues mais evidents atravers des ecrits qui ont au moins des relents racistes pour ne pas dire Famistezs.Disons a M.Maatala que les haratines qui sont alles a l'ecole lisent l'arabe ,reforme oblige et que meme si l'enseignement est mediocre a plus d'un egard ,quelqu'un de la trempe de Maatala s'en tirera.
attitude a mediter

Yanis le R. a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Yanis le R. a dit…

PARODIE DE NIZAR AU SUJET D'UNE AUTRE PARODIE DE DÉMOCRATIE, L'ÉLECTION DES SÉNATEURS MAURITANIENS DE L'ÉTRANGER.

AUX SÉNATEURS DE l'INTÉRIEUR, DE LA PART D'UN MAURITANIEN VIVANT A L'ÉTRANGER.


Merci à vous,
Merci à vous,

Assassinée, ma bien aimée, la Démocratie !
Vous pourrez dès lors
Sur la tombe de la martyre
Porter votre funèbre toast.

Assassinée la Démocratie !
Est-il un peuple au monde,
-Excepté nous-
Qui assassine l'espoir ?

Ils t'ont tuée, Démocratie !
Quel peuple africain et arabe
Celui-là qui assassine
Le chant des rossignols !

Il n'y a plus que des meutes tuant des meutes,
Des renards tuant des renards,
Et des araignées tuant d'autres araignées.

Au cours de l'instruction je dirai :
Le voleur s'est déguisé en sénateur,
Au cours de l'instruction je dirai :
Le guide bien doué n'est qu'un vilain courtier.

Démocratie, toi la martyre, toi le poème,
Toi la toute-pure, toi la toute-sainte.
Le peuple de Mauritanie à l'extérieur
cherche sa reine des yeux,
Rends donc au peuple son salut !

Avons nous été injustes à ton égard
En s'éloignant de nos contrées chères ?
Nouakchott chasse chaque jour l'un de nous,
Nouakchott chaque jour court après sa victime.

Démocratie ! sommes-nous une fois encore
Retournés à l'époque de la Jahilia ?
Voilà que nous retournons dans l'ère de la dictature,

Ils t'ont tuée au Sénat
Comme n'importe quelle autre biche,
Après avoir tué le verbe

Je dirai au cours de l'instruction
Que je connais les noms, les choses, les prisonniers,
Les martyrs, les pauvres, les démunis.

Je dirai que je connais les bourreaux qui ont tué ma bien aimée
Je reconnais les figures de tous les traîtres.

Je dirai que votre vertu n'est que prostitution
Que votre piété n'est que souillure,
Je dirai que notre combat est pur mensonge
Et que n'existe aucune différence
Entre politique et prostitution.

Je dirai au cours de l'instruction
Que je connais les assassins,
Je dirai que notre siècle mauritanien
Est spécialisé dans l'égorgement du jasmin,
Dans l'assassinat de tous les prophètes,
Dans l'assassinat de tous les messagers.

Même les yeux marrons
Les sénateurs les dévorent,
Même les tresses, mêmes les bagues,
Même les bracelets, les miroirs, les jouets,
Même les étoiles ont peur de ma patrie.
Et je ne sais pourquoi,
Même les oiseaux fuient ma patrie.

Et je ne sais pourquoi,
Même les étoiles, les vaisseaux et les nuages,
Même les cahiers et les livres,
Et toutes choses belles
Sont contre les mauritaniens.

Je dirai au cours de l'instruction
Comment ma biche fut tuée
Par l'épée des Roumouz El Vessad,

Tous les bandits, de l’Azawad à l'Atlantique
Détruisent, incendient, volent,
Se corrompent, agressent les lois
Comme le veut les Roumouz El Vessad,

Tous les chiens sont des agents
Ils mangent, se soûlent,
Sur le compte des Roumouz El Vessad,
Aucun grain sous terre ne pousse
Sans l'avis des Roumouz El Vessad

Pas un enfant qui naisse chez nous
Sans que sa mère un jour
N'ait visité la couche d’un des Roumouz El Vessad,
Pas une tête n'est décapitée sans ordre des Roumouz El Vessad

Les faux prophètes sautillent
Et montent sur le dos des peuples,
Mais n'ont aucun message !

Les vilains sénateurs sauront un jour
Qu'ils ont tué la démocratie...

Anonyme a dit…

Yanis

un texte emouvant, mais j'ai bien impression que ta bien aimée avait tort de se laisser faire courtiser par des salauds.
je dirai dans l'insruction que le 3 aout etait un viol d'une prostituée consentente, que la transition etait un peché de fornication ( zina) que ,comme dirait maatalla ,les amoureux de la charmante dame ''Democratie'' sont des cocus, qu'elle prefere les gars de l'armée , grands baiseurs devant l'eternel, aux impuissants civils ..
je dirai dans l'instruction que nous avons eu , comme toujours,le pouvoir qu'on merite..
je dirai dans l'instruction que nous somme des cannibales qui se bouffent entre eux et que nous ne connaissons pas le jasmin , que le seul chant que nous avons coutume d'entendre est celui des moustiques et que le charme de la belle dame, ta bien aimée nous sert comme cache sexe pour notre laideur tyranique inée..
je dirai dans l'instruction que notre honneur est un papier hygenique que nous empressons de jetter dans les ordures qui submergent nos cités.

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:


Superbe ce poème Yanis!

Bravo et encore Bravo.

On sent vraiment qu'il vient du fond du coeur! J'ai vraiment apprécié.

Merci encore.

Anonyme a dit…

Rien n'a été laissé au hasard dans cette fausse démocratie.

Même ceux qui sont loin , qu'on a oublié et qui veulent qu'on leur foute la paix, on a nommé des sénateurs pour les représenter!

Oui, c'est incroyable.

On va faire représenter la diaspora malgré elle!

Come l'a dit l'anonyme, il faut se révolter et il faut une pétition pour rénier ces sénateurs et demander qu'ils soient nommés parmi la disapora.

Nul ne doit avoir mandat pour réprésenter les mauritaniens à l'étranger si ce n'est les mauritaniens eux-mêmes!

Assez de gabégie! Assez de je m'en-foutisme!

Demandes vos droits! et obtenez les par la protestation et la force!

maatala a dit…

Salam

Confession, vite dit........

Confession, certains apparemment ne doutent de rien.

Ma confession, je là réserve à mon créateur.

Que je ne sache ne pas lire l'arabe classique n'est pas un crime.

Combien de Mauritanien lisent l'arabe classique?

A les lire ,il semblerait que pour nos apprentis constitutionnalistes ne peut étre Mauritanien que celui qui lit l'arabe classique.

Bonjour l'exclusion, l'étroitesse d'ésprit et le nationalisme à deux balles.

Je parle trois langues nationales, je serai ravi que vous puissiez vous en prévaloir.

Hypocrite, voir flamiste etc , pourriez vous avoir la courtoisie de faire là preuve de ce que vous avancés.

Il aurait été plus simple au lieu d'être scandalisé par mon propos de me demander qu'elle en est la cause.

Au lieu d'en tirer des conclusions puérilles.

A force de diaboliser ,on finit par devenir le diable lui même dit le FOU.

Au plaisir de vous lire

maatala(trilingue)

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Supplique à notre Ahmed national : " Il faut savoir quitter la table quand le dîner est desservi "

Jusqu'aux élections présidentielles, le colonel Mohamed Ould Abdel Aziz n'a fait l'objet que de louanges en raison du rôle déterminant qu'il a joué dans le changement du 03 août 2005, et dans le respect des engagements du CMJD.

Paradoxalement, une campagne de diabolisation tous azimuts est depuis lors savamment orchestrée pour le " liquider ". Le Colonel Mohamed Ould Abdel Aziz est, de fait, devenu la victime d'un acharnement injuste et de l'hystérie d'individus dépourvus du moindre argument crédible.

Il est vrai que, contrairement à d'autres, il n'a pas soutenu notre Ahmed national qui, mauvais perdant devant l'éternel, plus enragé que jamais, est définitivement inconsolable. Mais de là à débiter des insanités sur lui, procède du délire.



Décidément les sbires de notre Ahmed national, profondément frustrés, ne veulent toujours pas se rendre à l'évidence : pourtant la campagne électorale pour les présidentielles de 2007 est finie. Un Président de la République a été élu pour 05 ans au terme d'une consultation libre, transparente et démocratique qui a honoré tous les Mauritaniens mais aussi l'Afrique et le Monde Arabe. Notre Ahmed national y est même allé de son couplet dans le concert des félicitations au Président Sidioca.

Si la transition s'est achevée dans les délais et les conditions annoncées par le CMJD, tout le monde sait que des officiers supérieurs valeureux ayant le sens de l'honneur et de la parole donnée, se sont vaillamment illustrés pour barrer la route aux ambitions de ceux qui au mépris des principes démocratiques dont ils se réclamaient, n'ont rien ménagé pour se maintenir ou pour se positionner. Tout le monde sait que les Colonels Ould Abdel Aziz et Ould Ghazouani en sont les figures de proue.

Tout le monde sait aussi pour qui, les membres du CMJD principaux porteurs du projet de prolongation de la transition, ont roulé à tombeau ouvert jusqu'à mordre la poussière.

Naivement, faisant feu de tout bois pour assouvir ses desseins personnels et égoistes, pour tenter d'affaiblir Sidioca, il le presse de " se débarasser de Ould abdel Aziz et de Ould Ghazouani ". Il oublie qu'on serait en droit de se demander quel serait le sort de ces derniers si par malheur notre Ahmed national était proclamé vainqueur le 26 mars 2007. Seraient ils choyés pour les services rendus à la patrie ? seraient ils remisés dans d'obscures placards ou accusés de tous les maux et sévèrement chatiés pour n'avoir répondu à ses avances pressantes ? Aurions nous légitimement parlé de chasse aux sorcières et de népotisme ?

Impatient de récupérer ce qu'il considère comme étant son bien, incapable d'attendre et de préparer sereinement 2012, notre Ahmed national joue son va-tout pour précipiter les événements en prenant le risque inconsidéré de créer une grave crise institutionnelle et politique, et faire courir à la maison commune des dangers incalculables :

- En s'acharnant sur certains membres de l'ex-CMJD il veut susciter des dissensions internes à la grande muette et inviter d'éventuels aventuriers à tenter une reécriture de l'histoire récente ;

- En multipliant les déclarations incendiaires et les intrigues dont il a le secret, il espère déclencher à l'Assemblée Nationale un coup à la nigérienne en faisant connaitre à Zeine Ould Zeidane le sort de Hama Amadou.

Ainsi, l'inévitable dissolution de la Chambre basse avec des législatives anticipées à la clé, scelleront son retour en scène à la faveur d'une cohabitaion Sidi-Ahmed façon Chirac-Jospin. Il ne s'agit là, heureusement, que politique fiction.

Qui disait que : " les chiens aboient et la caravane passe " ?

Le mot de la fin revient cependant à Charles Aznavour quand il dit dans un de ses chefs-d'oeuvre : " Il faut savoir quitter la table quand le dîner est desservi .... ".

-----------------------------------

Plus fort que maatala dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Il faut trouver un cadre pour réunir la diaspora epour faire entendre sa voix!

Anonyme a dit…

Après l'élection du sénateur pour d'un jassous pour l'Afrique et d'un roumouz elvesad pour le monde arabe voici le Sénateur de l'Europe de l'Amérique et du reste du monde:

- Eslemhoum Mint Abdelmalick, cadre à la Banque Centrale de Mauritanie,


De son bureau à la BCM elle s'occupera de l'amérique et ..du reste du monde..car depuis le temps qu'elle vit en Amérique (et dans le reste du monde) c'est une excellente sénatrice.

Diaspora, cocue.

Anonyme a dit…

En tout cas je ne parle pas l'arabe classique et je suis mauritanien. Je parle les langues suivantes: hassaniya, wolof, pulhar, français, anglais. C'est suffisant pour moi

Anonyme a dit…

M.Maatala
Je suis content que vous soyez trilingue, ce n ‘est pas chose facile, je vous felicite mais avez vous vraiment lu mon comentaire. Je n’ai pas parle de Mauritanien ou de nationalite ou de droit constitutionnel ou de droit international prive qui est plus pertinant en matiere de nationalite.
J’ai souleve un probleme de credibilite qui ne sied pas a un intelectuel et a un militant de votre calibre,essayer de se faire passer pour un Hartani par quelqu’un qui a un parti pris evident pour donner l »mpression que ses idees qui au moins ne sont pas loin des idees du Flam sont defendues par un Hartani. Autre point de credibilite intrigante quand on veut se faire passer pour un Hartani on est suppose connaitre que l ‘arabe en vertu de la reforme qui etait en vigueur jusqu’a tres recemment faisait obligation aux arabes noirs et blancs de prendre leurs cours en arabe ,votre reponse confirme l’essence de mon propos aller aux accusations de nationalisme etroit et autre releve de preocupations qui ne sont pas les miennes
Je tenais surtout a clarifier ce point qui est a mon avis important dans un debat decomplexe, il est de ton droit de defendre et d’epouser toutes les opinions mais fais le sans manipulation de ce genre. Enfin je crois qu’apprendre l’arabe literaire n’est pas une obligation penale , cependant elle n’est pas une tare ou un peche pour un musulman et ne srait pas un handicap pour un citoyen dans un pays multinational , je te souhaite bonne chance dans ta conquete des langues et peut etre que la connaissance te fera apprecier certains aspects de la culture de tes cocityens.

Anonyme a dit…

Maatala: ne perd pas ton temps avec ce nazi. Il divague et c'est un gars a ne pas ecouter. Je suis maure et je ne lis pas l'arabe. Où est le problème? Ça veut dire quoi "l ‘arabe en vertu de la reforme qui etait en vigueur jusqu’a tres recemment faisait obligation aux arabes noirs et blancs de prendre leurs cours en arabe".

Quelle merde Taya tu nous a enfonce dedans !!
===========
L'idiot a dit:
Autre point de credibilite intrigante quand on veut se faire passer pour un Hartani on est suppose connaitre que l ‘arabe en vertu de la reforme qui etait en vigueur jusqu’a tres recemment faisait obligation aux arabes noirs et blancs de prendre leurs cours en arabe ,votre reponse confirme l’essence de mon propos aller aux accusations de nationalisme etroit et autre releve de preocupations qui ne sont pas les miennes

Anonyme a dit…

Comment faire pour réunir la diapora pour prendre position contre ce scandale.

Anonyme a dit…

Ano,
il faut une forte personnalité de l'extérieur de ce pays qui lance un appel à la diaspora et qui la motive.

Anonyme a dit…

Monsieur le maure qui ne connait pas l 'arabe et qui ne conait pas non plus la langue de Moliere sans parler des regles elementaires de dialogue civilise, laisse Maatala repondre il serait plus pertinent meme si nous ne partageons pas les memes idees quant a toi si la parole est argeant le silence serait or, je ne suis pas dans le business des insultes did you get it

Anonyme a dit…

Info:
Aujourd hui une citerne d'eau de 5 tonnes se négocie à 25.000um.A ce ryhme,il plus interessant de remplir sa reserve d'eau minérale (Benechab,evian,...) que d'acheter l'eau "douteuse" d'Idini...

maatala a dit…

Salam

Cher ami

je ne me suis jamais fait passer pour un hartani, je suis Mauritanien et pour moi c'est une question individuelle comme la foi.

J'ai fait une réponse globale au deux écrits sur "mon regret de ne pas savoir lire l'arabe classique".

Car je sais aussi que certains de nos frères ne comprennent pas que l'on ne maîtrisa pas l'arabe classique et en tirent des conclusions hâtives.

je suis d'une génération d' avant l'arabisation.

Quant'à mes concitoyens, je suis plus préocupé par de leur survie, que par leur niveau d'instruction car:

"la littérature aussi noble soit-elle ne nourrit pas le peuple"dit le FOU.

Fraternellement

maatala

maatala a dit…

Salam

il a dit:

"laisse Maatala repondre il serait plus pertinent meme si nous ne partageons pas les memes idees"

Heureusement car le but ici est de s'enrichir de nos différences dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

A propos de l'arabe

j'ai pris note de la précision apportée par Maatalla sur les raisons de sa méconaissace de l'arabe classique, et je respecte son argument
c'est moi qui ai évoqué le statut constitutionnel de cette langue auquel s'accrochent de nombreux mauritaniens
Mais je n'ai pas dit que c'est un crime que de pas la parler. En fait, je n'avais pas compris pourquoi Maatalla qui aligne les quatres dialectes du pays n'a pas fait l'effort d'apprendre ''cette belle langue poétique qui sied à son style'' , c'etait juste une remarque sans arriere pensée ''nationaliste'' J'ai dit aussi que le hassanya est , à l'exception de quelques emprunts segondaires, de l'arabe et constitue, pour les linguistes, un immense resevoir de l'arabe classique.
Les ano qui semblent s'offusquer de ces verités perdent leur temps.

Anonyme a dit…

Anonyme du 9 Juin 22:40

Ton attaque contre Son excellence Ould Taya n'a aucun sens. L'arabisation a commence' sous le regime de Dadah. Je suis parmi ceux qui etaient les premiers a' faire le CP1 en Arabe. Le Francais a ete' introduit a' partir de notre deuxieme anne'e de l'enseignement fondamental.

C'est tres important de savoir lire et ecrire en Arabe. Je dirai a' Maata que ce n'est pas tard, il peut toujours apprendre a' lire et a' ecrire la langue d'AL MOUTENABI. Ce serait une excellente chose pour lui. La literature Arabe est tres riche. La maitrise de cette langue lui permettra egalement d'etre expose' a' plusieurs importants aspects ecrits de l'Islam.



Cette histoire de Maata MAWE MIDEMKI me fait penser a' mon professeur d'IMCR au lycee d'Aioun. Il s'appelait Ould Gweyite. Il se moquait regulierement de ceux qui ne pouvaient pas lire l'Arabe. Ils disait "YA VOULANE OULD VOULANE ENTE' TA ARAVE TEGRA WALA MA TA AVARE NEGRA!" Il va sans dire que la structure de la phrase n'est pas bonne mais c'etait sa maniere de se moquer d'eux.

PS.
Je suis tres content de l'election de Ainina comme senateur. Je lui souhaite une tres bonne chance dans sa nouvelle mission.

Anonyme a dit…

LM

أعتقد أنك مدين لي بتوضيح الأسباب التي دفعتك لحذف تعليقي على معطله . هذا ، على الأقل ، إذا لم أكن مخطئا ، ما تستوجبه بروتوكولات الكياسة المتبعة في إدارة المدونات.ه

حين بدأت ، منذ فترة وجيزة ، بالتردد على مدونتكم ، كنت ، في الحقيقة ، أهدف إلى تحقيق طموحين ، أولهما : رفع مستوى لغتي الفرنسية و ثانيهما : المشاركة في النقاش الدائر حول وطني الحبيب ضمن الحدود التي يسمح بها فهمي المتواضع ، حقا ، للغة راسين . ولم يدر بخلدي ، لحظة واحدة ، أني ، بذلك ، سأكون منتهكا لخلوة "شلة" من الأصدقاء أو دخيلا على عائلة مشككة بالغرباء لدرجة يصبح معها الكلام عن انفتاح آل "كورليوني" أمرا أكثر من وارد .ه

إذا كنت بحذفك تعليقي تريد أن تذكرني بالمثل الحساني القائل : "لا يمكن الإعتداء على من له أخوة في المضارب" فأنا ، أيضا ، بودي أن أؤكد لك أني لن أترك قضية الحذف تمر ، ببساطة ، كحادثة الرجل الظريف : " يتم الإعتداء عليه ويتجنب ذكر الأمر".ه

لم يكن تصرفك صائبا وإذا أردت أن تبرره بنعوتي لمعطله : عليك ، أولا ، أن تنظر في أي سلة مهملات رميت تعليقي لتواجهني بعباراتي الخاصة غير منتزعة من سياقها.ه

إنه لأمر لافت أن تبقي على التعليق الأول بعد حذفك الثاني و كأن الأمر خاضع للإستنساب و المزاجية أو أنكما شخصان اثنان تتناوبان على إدارة المدونة ، أحدكما يؤمن بحرية التعبير والآخر يرى أن الناس خلقوا لتكمم أفواههم.ه

لم أستخدم عبارات تخدش الحياء العام ، وكل ما في الأمر أن اللغة تحتوي أوصافا وجدت أصلا لتطلق على موصوفها ، وأعتقد أن لديّ كامل الحق في توظيفها لدى الكلام عن معطله مادمت أجدها مناسبة لوصفه و مادمت ، أيضا ، وخصوصا ، غير متأكد أنه أكبر مني سنا.ه

أقترح عليك مادمت مصرا على لعب دور الرقيب أن تتزود بمقص صغير ولطيف من النوع الذي بحوزة " كلود .ك " لتتخلص من الكلمات التي لا تعجبك دون أن تقوم بحذف التعليق برمته.ه

-----------------------


ouistiti


درج الناس في موريتانيا على كتابة اسم العلم " معطى الله " كما ينطقوه مدغما على الشكل التالي : " معطلة "، وحتى في المشرق العربي يتم ، إلى الآن ، استخدامه في مصدره غير الميمي " عطاء الله " كاسم عائلي وينطق بادغام خفيف ويكتب هكذا :" عطا الله".ه

رغم تعلقي بالقاعدة التي تقول : "خطأ مشهور خير من صواب مهجور " فإني أشكرك على التصويب.ه

إذا لم أكن مخطئا فإن ملاحظاتك حول الطريقة المثلى للحوار كانت موجهة لدحض تعليقي الذي قام " أل أم " بحذفه !؛ كنت سأشعر بامتنان كبير لو أنك أبديت رأيك في الحجج التي سقتها في تعليقي قبل أن يصبح أثرا بعد عين.ه

ليس لديّ اعتراض على الدراسة الايتمولوجية التي قمت بها لتثبت أن معطله اسم على مسمى رغم أنها جلبت تداعيات ولدت عندي مشروع مزحة خفيفة حول اسمك ، عدلت عن كتابتها لأنه ليس من الحكمة أن يمزح المرء مع شخص حانق عليه.ه

على كل حال ، كلنا عطاء من الله ، أو نحن ، بالتحديد ، عطاء الله المرتجع .ه

بقي أن أختم بأمر آخر نتفق عليه كلانا : أنت قلت بنفسك إن " معطله اسم مبارك " ، و أنا ، من جهتي ، أوافقك الرأي : فمعطلة " ألا يعطين بركتو ".ه

Anonyme a dit…

LM

أعتقد أنك مدين لي بتوضيح الأسباب التي دفعتك لحذف تعليقي على معطله . هذا ، على الأقل ، إذا لم أكن مخطئا ، ما تستوجبه بروتوكولات الكياسة المتبعة في إدارة المدونات.ه

حين بدأت ، منذ فترة وجيزة ، بالتردد على مدونتكم ، كنت ، في الحقيقة ، أهدف إلى تحقيق طموحين ، أولهما : رفع مستوى لغتي الفرنسية و ثانيهما : المشاركة في النقاش الدائر حول وطني الحبيب ضمن الحدود التي يسمح بها فهمي المتواضع ، حقا ، للغة راسين . ولم يدر بخلدي ، لحظة واحدة ، أني ، بذلك ، سأكون منتهكا لخلوة "شلة" من الأصدقاء أو دخيلا على عائلة مشككة بالغرباء لدرجة يصبح معها الكلام عن انفتاح آل "كورليوني" أمرا أكثر من وارد .ه

إذا كنت بحذفك تعليقي تريد أن تذكرني بالمثل الحساني القائل : "لا يمكن الإعتداء على من له أخوة في المضارب" فأنا ، أيضا ، بودي أن أؤكد لك أني لن أترك قضية الحذف تمر ، ببساطة ، كحادثة الرجل الظريف : " يتم الإعتداء عليه ويتجنب ذكر الأمر".ه

لم يكن تصرفك صائبا وإذا أردت أن تبرره بنعوتي لمعطله : عليك ، أولا ، أن تنظر في أي سلة مهملات رميت تعليقي لتواجهني بعباراتي الخاصة غير منتزعة من سياقها.ه

إنه لأمر لافت أن تبقي على التعليق الأول بعد حذفك الثاني و كأن الأمر خاضع للإستنساب و المزاجية أو أنكما شخصان اثنان تتناوبان على إدارة المدونة ، أحدكما يؤمن بحرية التعبير والآخر يرى أن الناس خلقوا لتكمم أفواههم.ه

لم أستخدم عبارات تخدش الحياء العام ، وكل ما في الأمر أن اللغة تحتوي أوصافا وجدت أصلا لتطلق على موصوفها ، وأعتقد أن لديّ كامل الحق في توظيفها لدى الكلام عن معطله مادمت أجدها مناسبة لوصفه و مادمت ، أيضا ، وخصوصا ، غير متأكد أنه أكبر مني سنا.ه

أقترح عليك مادمت مصرا على لعب دور الرقيب أن تتزود بمقص صغير ولطيف من النوع الذي بحوزة " كلود .ك " لتتخلص من الكلمات التي لا تعجبك دون أن تقوم بحذف التعليق برمته.ه

-----------------------


ouistiti


درج الناس في موريتانيا على كتابة اسم العلم " معطى الله " كما ينطقوه مدغما على الشكل التالي : " معطلة "، وحتى في المشرق العربي يتم ، إلى الآن ، استخدامه في مصدره غير الميمي " عطاء الله " كاسم عائلي وينطق بادغام خفيف ويكتب هكذا :" عطا الله".ه

رغم تعلقي بالقاعدة التي تقول : "خطأ مشهور خير من صواب مهجور " فإني أشكرك على التصويب.ه

إذا لم أكن مخطئا فإن ملاحظاتك حول الطريقة المثلى للحوار كانت موجهة لدحض تعليقي الذي قام " أل أم " بحذفه !؛ كنت سأشعر بامتنان كبير لو أنك أبديت رأيك في الحجج التي سقتها في تعليقي قبل أن يصبح أثرا بعد عين.ه

ليس لديّ اعتراض على الدراسة الايتمولوجية التي قمت بها لتثبت أن معطله اسم على مسمى رغم أنها جلبت تداعيات ولدت عندي مشروع مزحة خفيفة حول اسمك ، عدلت عن كتابتها لأنه ليس من الحكمة أن يمزح المرء مع شخص حانق عليه.ه

على كل حال ، كلنا عطاء من الله ، أو نحن ، بالتحديد ، عطاء الله المرتجع .ه

بقي أن أختم بأمر آخر نتفق عليه كلانا : أنت قلت بنفسك إن " معطله اسم مبارك " ، و أنا ، من جهتي ، أوافقك الرأي : فمعطلة " ألا يعطين بركتو ".ه

Anonyme a dit…

Ano du 10 juin 2007 00:52

Tu est linguiste ou quoi? Bravo pour ta maitrise de la langue de Moliere. By the way on ecrit secondaire et non segondaire.

Je me refere a ton "ecrit" comme aime a le direCouli: C'est le Hassaniya qui est un immense reservoir pour l'arabe ou vice-versa ? Pourquoi ne pas laisser notre Hassaniya ou il est, au lieu de tout lier a l'Arabe pour laver plus blanc. Saches que le Hassaniya a puise dans la langue arabe, la langue berbre, la langue bambara, la langue wolof et la langue peuhl. Je ne sais pas si la langue sarakolle y a contribue. A ce que je saches le boubou est bambara et non arabe.

Ton ecrit ci-dessous 9je crois que tu a mal agence une ou deux virgules, ce qui rend ton ecrit difficile a saisir:

"J'ai dit aussi que le hassanya est , à l'exception de quelques emprunts segondaires, de l'arabe et constitue, pour les linguistes, un immense resevoir de l'arabe classique".

Nota Bene: j'ai bien pris note de ta tentative de diviser le pays entre maures noirs et blancs (tu as inverse l'ordre pour je ne sais quelle raison) et le reste dont tu sembles ne rien en cirer. Ton approche est logique: il n faut pas melanger les genres ....

Un maure blanc qui n'a pas pu profiter de l'arabisation parceque justement il avait compris que la tentative etait de denigrifier le bled. Sais-tu que le Baathisme puise sa philosophie dans le nazisme? Je sais que tu ne sais pas ...

Anonyme a dit…

Couli: je suis etonne. Tu lis l'arabe

Anonyme a dit…

Il y'a un type qui écrit en arabe (il a écrit par exemple le commentaire de 9h22 aujourd'hui) et qui se plaint d'avoir été censuré par LM,

Je prie le modérateur de canalh de ne plus touché ses articles, j'ai rarement vu un arabe d'une qualité aussi unique, aussi moderne et aussi drôle à la fois, je ne suis pas du même bord que lui (c'est un defenseur achargé de Ould Daddah alors que moi je suis un ancien du RFD qui as fait campagne pour Sidioca) mais cela ne m'empeche pas d'apprecier ses commentaires.

S'il te plait, LM, ne lui donne pas une raison pour partir d'autant plus qu'il donne à ton blog une touche bilingue dont il en a rudement besoin.

Il y'a quand même une injustice : comme sa cible privilegié, Maatala, ne lui répond jamais, je craint que c'est parce qu'il ne le comprend pas, et là c'est dommage puisque, connaissant les deux depuis le blog de XOY, je trouve qu'un débat entre eux aurait était des plus interessants, d'autant plus qu'ils sont du même bord puisque, si ma mémoire est bonne, Maatala avait appelé à voter pour Ould Daddah.

Anonyme a dit…

ça y'est le cerveau de couli s'es reveillé:

"Ton attaque contre Son excellence Ould Taya n'a aucun sens."

??????????????????????????

Couli, son excellence Ould Taya t'informe qu'il n'est plus président, que c'est un vieux retenu dans un hôtel au Qatar et donc que tu le laisses en paix roupiller...

LM® a dit…

Salut
l'ano qui écrit en arabe j'aurais préféré te répondre en Arabe mais mon clavier ne le permet malheureusement pas.
mais enfin malgré le fait que j'aime beaucoup ton style, et que j'ai laissé passé tes attaques à maatala tant qu'elles n'étaient pas insultantes.
mais ici sur canalh toutes les insultes sont bannies, mais quand elles sont dirigées contre un membre fondateur c'est inacceptable.

PS je peux te remettre ton commentaire si tu m'autorises à supprimer la dernière phrase qui comporte les fameuses insultes.

Anonyme a dit…

M.IM
Salam oui a la supression des insules cependant pas d'exceptions
sur un autre plan etre membre fodateur ou un nouvau venu n'altere ou ne devrait pas alterer cette sage ligne redactionnelle d'eviter au blog les derives des insultes et autres bassesses
je vous remercie

LM® a dit…

Salut
tout le monde
j'ai bien dit:" TOUTES les insultes sont bannies"
donc elles seront bannies qu'elles concernent un ano nouveau venu ou un membre fondateur.
mais il est normal que dans le cas de Maatala je m'insurge car c'est une plus value inestimable du blog.

Yanis le R. a dit…

Au sujet des élections d'un sénateur pour la circonscription Europe-Amérique-Autres, voilà ce qui est dit:

------------------------
A l'issue du premier tour, un second tour a été organisé entre M. Mohamed Ghali Ould Khtour et Madame Esslemhoum Mint Abdel Malek qui ont respectivement obtenu 13 et 17 voix, soit les plus grands nombres de suffrages.

A l'issue du second tour, et compte tenu de l'égalité des voix entre les deux candidats qui ont obtenu chacun 26 voix, Madame Esslemhoum Mint Abdel Malek a été proclamée élue, ayant comme suppléante Madame Hawa Malal Dia".

AMI
---------------------

Alors comment on a pu départager les 2 candidats?
Tout est possible chez nous car nos juristes ont démissionné depuis belle lurette.
Alors on ne peut que faire des suppositions:
- On a tenu compte du 1er tour!
- Le monsieur a laissé sa place par galanterie (et on parle de projet politique pour la diaspora!)
- Le monsieur à égalité avec une femme a fait hara kiri en pleine séance.
- Les vieux sénateurs ont trouvé logique qu'à égalité la femme l'emporte! (et à 1 ou 2 voix en moins, elle est à égalité peut être?).

Merci encore à eux
Merci...

Anonyme a dit…

Maata WAWE MIDEMKI!
Le clavier de LMr ne comprend pas l'arabe! (rire)
Ma voiture aussi ne parle pas cette langue!

Nanonyme du 10 juin 10:39

IYA DOURIBA Maata KHAVA LMr.

Qui peut me dire pourquoi DOURIBA MABNI ALA AL VATAHE?


Reponse:
LILE MEJHOULE!!!!!


IYA JA A RABOUKA WAL MALAKOU SAFANE SAFANE,

Qui peut me donner I'ARAABE
SAFANE SAFANE?

Reponse:
SAFANE SAFANE est ce qu'on appelle HALE!


(RIRE, RIRE, RIRE, RIRE et RIRE)

Comme vous le voyez, je SUIS TRES FORT en Arabe. Yemehlou, Eby Ould Telmoudi, Mouslah Ould Hamoud, Sidi Ould Dah, Sidi Mohamed Ould Kreikiba, Mohamed Yahya Ould Mohamed El Hacen, Moustapha Ould Abdallah (le docteur) et tous les autres savent que j'etais toujours le premier en Arabe! (IL FAUT BIEN RIRE)

Je me moque de Maata.Mon Arabe a toujours ete' CE QU'IL EST!!!!

Il faut cesser de regarder la langue Arabe sous un angle purement politique. Toutes les langues sont bonnes a' comprendre. Savoir une langue permet toujours de mieux saisir les ide'es de ceux et celles qui la parlent.

Je pense que les dirigeants Mauritaniens ont echoue' parce qu'ils ont permis ces choix de Francisants, Arabisants et Bilingues. ILS DEVRAIENT IMPOSER L'ARABE SUR TOUT LE MONDE ET ENCOURAGER ET/OU RENFORCER L'ENSEIGNEMENT DU FRANCAIS ET DE L'ANGLAIS!

Je sais que je vais decevoir plusieurs personnes en vous disant que je crois fermement qu'enseigner le Pular,le Soninke' et le Wolof dans nos ecoles, est une perte de temps pour nos enfants. LES COLONIES DE VACANCES ETAIENT LARGEMENT SUFFISANTES POUR EXPOSER LES ENFANTS MAURITANIENS A' TOUTES LES LANGUES NATIONALES DE NOTRE PAYS. Les enfants Negro Africains qui ont vecu dans les villes Beidane parlent Hassanya. Les enfants Maures qui ont vecu a' Nouakchott et/ou dans la valle'e parlent Wolof et Pular.

Pour la petite histoire, je n'aimais point du tout nos boutiquiers Maures de Nouakchott qui ne cessaient de me repondre en Wolof. C'est le baccalaureat qui m'a balance' dans notre MELGA que vous voulez appeler Nouakchott. Le plus souvent, je partais faire mes achats aupres de nos boutiquiers. Toutes mes questions etaient toujours pose'es en Hassanya et nos fameux boutiquiers Maures me repondaient toujours en Wolof. Comme je ne parlais pas Wolof, j'ai toujours insiste' a' ce qu'on me donne la reponse en Hassanya.

Je m'arrete parce que je suis entrain de divaguer! (rire)

NOS DIRIGEANTS ERAIENT CONFUS SUR CETTE QUESTION DE L'ARABISATION PARCE QUE PLUSIEURS PARMI EUX MEMES NE POUVAIENT PAS LIRE L'ARABE!

PS.

LE GRAND PEUPLE MAURITANIEN ATTEND TOUJOURS LE RETOUR DE SON EXCELLENCE MOAWIYA OULD SID'AHMED TAYA CHEZ NOUS EN MAURITANIE!

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...Anonyne du 10 Juin...."

Anonyme a dit…

Pour fermer cette parenthese de MAATA MAWE MIDEMKI, je tiens a' saluer le Doyen de la Faculte' des Lettres et Sciences Humaines Mr. Diallo. IL EST ARABISANT. Durant l'anne'e scolaire 1982-1983, on avait l'habitude de lui rendre la vie difficile. Le plus souvent nous etions dans son bureau a' la recherche de quelque chose. Je me rappelle toujours de ces scenes ou' le Doyen nous bloquait a' la porte de son bureau pour nous dire "...AUJOURD'HUI QUAND MEME JE NE RENTRE PAS DANS MON BUREAU." Mon ami Niang Souleymane Amadou n'hesitait pas de dire a' Mr. Diallo " ALA...Vous etes deja dans votre bureau....Il faut dire: JE NE VAIS PAS VOUS RECEVOIR AUJOURD'HUI."

Je suis convaincu que le Francais de notre Doyen doit etre excellent by now!

Anonyme a dit…

Ano:10 juin 2007 10:36

merci pour les fautes ''secondaires'' que tu a signalées. comme tu le dis si bien le dialecte hassaniya s'est enrichi des autres dialectes ( langues nationales pour etre politiquement correct) mais quand je dis que le hassaniya est un resevoir pour l'arabe classique, je fais allusion aux multiples expressions disparues dans le parler arabe d'aujourdhui et qui ont eté conservées dans ce desert qui s'apprete au langage des Muallaqat- les suspendues- developpé par des grands poetes comme Imrou'u Al ghais, Zouheir bnou Abu Salma, Labid, Omar ben Kelthoum, Tarfata ben Al Abd...langage sublime qui favorise l'inspiration, l'imagination et qui à mon humble avis pourrait ''enrichir'' le genie dejà riche de Maatalla.
l'origine social nationaliste ( ou nazie si tu veux) du baathisme n'affecte en rien la beauté de l'arabe - comme d'ailleurs l'Allemand- et ne met pas en question la necessité pour tous les Mauritaniens d'apprendre cette belle langue tout en apprenant les autres langues utiles..
Au sujet des langues nationales - Arabe hassaniya,pular, sonniké et wolof, j'estime qu'il faut les introduire dans les enseignements specialisés, continuer leur promotion et en faire (à l'université)l'instrument d'une recherche ciblée en matiere de sciences sociales..j'estime aussi que les administrateurs, les infrimiers, les enseignants etc du pays- et pas seulement les boutiquiers maures- doivent apprendre les langues nationales pour pouvoir vivre au sein des des populations ''comme le poisson dans l'eau''( Mao ente vem)

Anonyme a dit…

Ano du 10 juin 2007 13:34

Je crois qu'on va être de grands amis et j'apprecie vivement ce que tu as souleve. Mes excuses si j'ai mal interprete quoi que ce soit, avant. Mon probleme: je suis laic et je ne veux pas qu'on prenne les wolof et les sarakolle dans cette tentative d'arabisation a outrance - par certains - au risque de denaturer la fabrique sociale de ce pays que je considere comme un trait d'union entre l'Afrique "blanche" et l'Afrique "noire". Pour le reste je respecte les vues des uns et des autres a condition que le gouvernement ne vienne pas imposer une culture qui effacerait celles des autres. Je re-discute avec toi ce sujet des que je me libere.

Maatala est un heros historique de ce pays - je ne le connais pas du tout - et je crois qu'il ne faut pas l'attaquer parcequ'il n'a pas vote AOD ou bien il nous demande tous de resoudre les problemes de l'esclavage et des deportes. C'est honnete de sa part et Sidioca et ZZ suivent le meme pas parceque c'est la seule façon de nous en sortir si on ne veut pas un mouvement de liberation arme des negro-africains au sud (il y a une limite a tout). Les gens ont souffert, tu sais, et il y a lieu de regarder les choses de près. A bientot. Je cours a la mosque

Anonyme a dit…

Merci ano:10 juin 2007 14:45

je suis ravi par l'amitié que tu m'offres et je pense que malgré nos divergences nous devons apprendre à se decouvrir meme dans l'anonymat.
j'aime bien avoir affaire à un laic qui court à la mosquée, j'ai cru au moment où je te lisais qu'il s'agissait de moi méme...
pour ce qui est de Maatalla, je l'aime bien, son style me plait, il a du genie, pas plus tard qu'hier je lisais le petit essai de Nadine le Moy intitulé ''Matallah, esclave de Karakour'' et j'en suis sorti avec l'idée que notre ami Maatalla est bien utile pour secouer le royaume des ''gens de la caverne'' que nous sommes..
cela dit l'histoire, le posisionnement politique (et qui sait?) social et economique ( roumouz al fessad) ont fait que je me situe, acctuellement, à l'opposé du camps de Maatalla, en plus pour etre plus précis, je trouve qu'il est, parfois , mechant ( surtout quand il parle de Taya) ,je sais que de nombreux mauritaniens et pas seulement Maatalla ont des raisons légitimes de ne pas porter dans leur coeur l'exilé du Qatar mais j'estime, justement, que pour l'interet de la mauritanie,la haine doit etre chassée de nos coeurs..
Pour le reste, j'adore mon ami Maatalla et je lui envoie souvent les billets de solé en guise de cadeaux.

Anonyme a dit…

Ano,

MOST va revenir donc !

Anonyme a dit…

M.IM
Merci pour votre decion reiteree de supprimer les insultes,
en ce qui concerne M.Maatala je pense comme vous qu’i lest une plus value pour le blog meme sii je ne partage pas toujours certaines de ses idees particulerement sur la question nationale ;je precise que je suis pour le retour digne des deportes, la solution definitive du passif humanitaire. Mon probleme avec M.Maatala c’est sa vision dogmatique de la question nationale ou au moins tel que je percois ses ecrits que je considere sectaires , les positions de principe sont excellentes mais les exces conduisent au dogmatisme et a la xenephobie en croyant qu’on est seul et que nous avons le monopole de la justice ou de la persecution.LA MAURITANIE BOUGE SUR LE PLAN POLITIQUE, j’espere que M.Maatala dont j’aprecie les ecrits fera son bout de chemin et ne sera pas la caisse de resonance de certans totalement coupes des realites du pays et qui font de nos malheurs un fonds de commerce, c’est leur affaire.Mais pour M.MAATALA qui s’est beaucoup investi pour le changement et pour un debat national consequent j’aurai espere une autre approche plus inclusive.
merci

Anonyme a dit…

Ano,

Tu n'as pas gagné le débat. Les gens se reposent encore. Vas-y et profite-en

maatala a dit…

Salam

Je regrette une fois de plus de ne pas lire l'arabe classique, au mois j'aurai pu débattre avec notre talentueux ami arabisant fervent défenseur de Daddah.

Qu'il sache que je lui pardonne ces insultes à mon égard.

A mon ami qui me dédie les billets de Solé , merci de me permettre de tant à autre de m'échapper d'un état de nausée et de déprime du à ce désastre.

Merci et merci encore

A l'ami qui me traite de dogmatique , je pense que celui qui reconnaît ses erreurs n'est pas dogmatique.

J'ai appellé aussi à voté pour Daddah ,certes par défaut.

Dogmatique sur certains principes:

-Les libertés
-la trensparence
-L'audit


Ma principale préoccupation est que laisseront nous à nos enfants, pour qu'ils soient fiers de nous.


A mon ami qui me reproche d'attaquer Taya je dis ceci:

-Taya c'est un homme publique
-Taya a eu notre destin en main
-Taya après 20 ans de pouvoir nous laisse dans un état désastreux : Faim, soif, quasi-analphabétique, utilisant du "TEJMAKHT" pour se soigner(lol).

Les fondamentaux cher ami, les fondamentaux après 45 ans d'indépendance.

Nous avons le choix entre la honte qui tue ou jouer aux passe muraille.

je lui reproche aussi sa réaction démesurée face à la tentative de coups d'état des négo-africains et les différentes purges qui suivirent et d'avoir mis en place un état mafieu.

Un chef se doit de garder la raison et son sang froid en toute circonstance , car c'est le chef et toutes ses décisions doivent être mesurées, car lourdes de conséquences.

Obnubilé par sa sécurité ,il a mis en place un système de sécurité digne de la corée du nord, un jour nous devrions savoir le coût de cette folie, car elle n'a pas empêchée Hannana et ses amis de faire parler les armes.

je reste convaincu que l'on nous cache l'ampleur du désastre, sinon ils n'auraient jamais baissé leur salaires de 25%.

Une conjuration de la honte

Habib ould Mahfoud avait écrit "Taya est le plus grand criminel de l'histoire de Mauritanie"(cf que sont devenus les membres du CMSN).

Taya a de la chance , car il sait qu'il peut compter sur notre amnésie congénitale dit le FOU.

maatala

Ps: j'ai lu avec plaisir vos postings et avant tout merci pour tous vos commentaires car, ils sont la preuve que "nous nous enrichissons de nos différence" tout en préservant l'estime et le respect mutuel.

Anonyme a dit…

Maatalla a dit:
''Habib ould Mahfoud avait écrit "Taya est le plus grand criminel de l'histoire de Mauritanie"(cf que sont devenus les membres du CMSN).''

l'histoire de la Mauritanie dira aussi que c'est sous Taya que habib a pu ecrire cette affirmation dans un journal, sous Moctar ould dadah, il ne pouvait pour dennoncer le massacre de Zouerate et la torture des kadihine que se contenter d'une inscription , en pleinne nuit,sur les murs, sous haidalla , il n'avait pas la possibilité de chuchoter sa desappropbation de la repression generalisée,car le secretaire à la vigilance du quartier l'aurait embastillé..
cela dit je respecte les arguments de Maatalla et je pense que le bilan de taya a été , effectivement,assombri par son obsession securitaire qui a fini d'ailleurs par se retourner contre lui...

Anonyme a dit…

Bien dit Maatala

Anonyme a dit…

Ano du 10 juin 2007 20:33

Habib a dit ce mot apres 1992 .....

maatala a dit…

Salam

Made in Mauritanie:

Gouverner c'est prendre le risque d'être impopulaire.

Mais être impopulaire grâce à son inaction ,il fallait le faire.

ZZ est type bien de chez nous dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Puisqu'ils y tiennent tant à devenir sénateurs:

J'invite les sénateurs des Mauritaniens à l'étranger à se fixer comme seul mission de tout faire pour que leurs compatriotes, qu'ils sont censés représentés puissent voter aux prochaines échéances électorales.

Cinq ans pour réaliser un objectif .

Fastoche dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

maatala,

on ne lance pas un appel à roumouz el vessad!

les sénateurs des mauritaniens à l'étranger sont des mouvssidines.

Personne n'attend rien d'eux.Il faut les dénoncer.

Anonyme a dit…

Quand à moi, je vois le peuple se retourner un beau jour contre tous ces laudateurs d'après le 3 août, les pseudo intellos qui ne maîtrisent que la critique ascerbe contre tout ce qui bouge.

Je vois venir le jour où dès que l'un de ces faux prophète dise un tout petit mot, il est systématiquement écrasé par le peuple.

Ce peuple vivait bien avant le 3 août 2005. Il est vrai que l'espace de liberté était restreint, mais le citoyen avait de quoi manger, il pouvait voir à sa soif. Aujourd'hui on est vraiment dans une impasse et personne ne voit le bout du tunnel.

Croyez moi, le peuple ne va pas toujours rester muet à toutes ces provocations qui consistent à dire tout le mal d'avant sans qu'il ne sente une quelconque amélioration.

un parmi les nombreux nostalgiques de Taya le Grand.

Anonyme a dit…

Ano du 10 juin 2007 21:54 a dit:

"un parmi les nombreux nostalgiques de Taya le Grand"

C'est le President de DSF et le complice de Couli.

Mon ami: ceux contre lesquels tu te plaint, c'est les bagayas de Ould Taya et il faut du temps pour nettoyer ces charognards. Tu as quand meme raison: rien ne bouge et la der des der c'est cette histoire de SORECI. Ça te rapelles les AON & Co?

maatala a dit…

Salam

Dans cette république immobile, il faut bien que des idéalistes indiquent la voix à suivre

La feuille de route des "cooptés" comme ils disent dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Le site CRIDEM est sérieusement devenu un site de desinformation. Ces articles publiés sous des noms inexistants visent à manipuler l'opinion.
faire attention à ce site.

Anonyme a dit…

Interview de Ould Mini. Interessant et revelateur de l'implication de deux pays dans le coup d'etat

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=9611

Anonyme a dit…

Ano du 10 juin 2007 22:36

Donc l'interview de Ould Mini, publie par CRIDEM c'est du flan quoi

Anonyme a dit…

Maata:

Mon intention etait de t'enseigner a' lire l'Arabe classique. Tout indique que tu as une autre priorite'. Cependant permettez-moi de vous dire "LIVE MA YINGUITE CHI." (rire)

Nous avons fait plusieurs ecrits dans ce forum, sur le blog d'xouldy, sur Mauritanie-net.com et ailleurs pour demontrer que tout ce que vous dites a' propos de son Excellence Ould Taya n'est que mensonge.
Toutes les betises possibles et imaginables ont ete' ecrites a' propos de lui. Vous n'avez toujours pas de preuve! Comme on dit aux USA, you put up or you shut up! QUELLES SONT VOS PREUVES?

La Mauritanie a connu plusieurs progres sous son excellence Ould Taya. Le peuple Mauritanien l'aime bien! Il ne sert a' rien de persister dans cette mauvaise philosophie politique du "je n'aime pas Moawiya." Les Mauritaniennes et les Mauritaniens ont d'autres priorite's.


PS.
Vous etes les seuls responsables de l'existence des camps de refufigie's!

Les officiers Negro Africains n'etaient pas les seuls a' etre execute's a' la suite d'une tentative de coup d'etat. Je vous prie de ne pas oublier Colonel Ahmed Salem Ould Sidi et Colonel Kader.

Vous vous dites defenseurs des droits de l'Homme et vous etes mecontents parce que Saleh Ould Hanena, Abderrahmane Ould Minih et les autres n'ont pas ete' execute's. FRANCHEMENT JE NE COMPRENDS PAS CETTE TRES GRANDE MECHANCETE' A' L'ENDROIT DE VOS COMPATRIOTES!

Le cas de Saleh et compagnie est une preuve concrete que son Excellence Ould Taya est profondement HUMAIN! IL A EU L'OCCASION D'EXECUTER CEUX QUI ONT TENTE' DE L'ELIMINER PHYSIQUEMENT ET IL A REFUSE' D'AGIR DANS CE SENS. Il a opte' pour le pardon et la reconciliation.

PS du PS (RIRE)
N'oublions pas le vieux! Supportons et encourageons le!

Anonyme a dit…

Couli

enta Feilih
je t'invite à Atar, nous irons à Kenewal, pour ecouter les tezegua chanter ''watet hanbel''et nous allons faire une bonne guetna, tiens ils vont aussi nous chanter leur celebre tube ''Maouiya we chirac yak alla chavou emnat Aheimedda''
Nous allons assister, ensuite, à une seance de Tir organisée par Zeidane qui ne doit plus sentir le petrole...
tu seras acceuilli en heros et tu amenera avec toi des colis ( pas couli) de dattes succulantes mais faut pas oublier d'en envoyer à Maatalla ( il faut etre genereux meme avec ceux qui n'aiment pas Twil lemar Maouiya)

rimo a dit…

salut tous ,

ano dhak malabouddalak mennou

teyzgue mahoum aznagueu

tu peux inviter couli pour "un jerikane" ou un soirée chez mnat a7aymedeu sans les insulter autrement c'est ingras.

blog rimo

maatala a dit…

Salam

Une pensée pour X, Cheikh,Abou Zayd, houdou silva ,XOM, Et tat d'autres "Journalistes,malgré eux"

Au quel je dédis ce posting de Montesquieu

"Journaux mauritaniens, source de désinformation

« Le premier service que Le Monde doit rendre, c’est informer le plus honnêtement, le plus rigoureusement et le plus complètement possible ses lecteurs. C’est seulement dans l’accomplissement collectif de cette mission que peuvent s’épanouir les talents, sensibilités et originalité individuelle.» C’est en ces termes que l’un des plus grands journaliste politique contemporain Edwy Plenel qualifiait la démarche de son journal.

Un coup d’œil rapide sur les journaux mauritaniens et les sujets politiques traités ne nous permet pas d’en penser autant. Elle nous pousse même à se poser une question. Ya-t-il des journalistes en Mauritanie ?

La première réponse qui tombe après un survol rapide de la palette d’articles qu’offre Cridem sur la presse nationale la réponse est sans appel. Les journaux mauritaniens nous offre une retranscription directe des événements sans analyses ! En lisant la presse nous assistons à la chroniques de l’actualité sans commune mesures. La chronique tue l’information. On ne sent pas la hargne du journaliste en feuilletant un journal mauritanien.



La recherche de l’information est pareille que la recherche du Graal. C’est un combat contre la société. Le journaliste est un espion. Il doit se coltiner les préjugés défroquer les idées arrêtées. Nos chers journalistes en RIM n’ont visiblement pas compris encore le sens de leur mission et de leur tâche ?

Un journaliste est un « Chien » comme les appelait François Mitterrand. Il doit puer la vérité de loin et être si possible dans le secret des Dieux. La presse mauritanienne est loin de jouer le contre pouvoir qui est le sien. Elle n’informe pas, mais désinforme en déroutant les lecteurs sur les faits divers.

Récemment le premier ministre Zein Ould Zeidane a "offert" à sa belle famille un marché très controversé. Tout Nouakchott en a parlé dans les salons, à l’université. Seule la presse nationale n’en a pas parlée ! Je me trompe peut être ? Il a fallut lire la rubrique Libre Expression sur Cridem pour être au diapason de ce scandale.

Nos journaux n’ont pas encore le sens du scoop. Il est plus tentant de lire la Libre expression de Cridem que de s’attarder sur la presse nationale. C’est le scoop qui fait vivre un journal. Il n’y a jamais de scoop dans les journaux mauritaniens. Le peuple de Nouakchott est même plus renseigné que nos journalistes !!! Il n’est pas alors étonnant de voir le marché de la presse dégringoler.

Celui qui passe devant le siège de la BMCI à Nouakchott aura du mal à marcher tellement les quotidiens sont éparpillés par terre. Les gens déambulant jettent à peine un regard sur ce colportage de l’information sensé les informer ! Il n’y a aucune originalité dans les publications nationales et certainement pas dans les nouvelles politiques qui intéressent la majeure partie des citoyens.

L’information politique, celle qui retient l’attention est vulgarisée de manière tatillonne avec la plus haute attention! Est-ce là les qualités d’un journaliste ? Un journaliste ne doit pas avoir l’obsession de la diffamation et de la présomption d’innocence. Ces deux notions ont été inventée par le législateur de la loi 29 juillet 1881 pour contrecarrer la liberté de la pensée.

Le journalistes est un « chien » enragé qui transmet sa rage. Un homme qui doit être à la limite de la provocation et du scandale. Pointer du doigt les non-dits de la société. Ramer à contre courant. Il doit jeter un coup d’œil dans toutes cuisines politiques pour apprendre le concoctage des plats que les politiciens veulent bien lui servir. Ses narines doivent être toujours humides pour percevoir l’odeur des œufs pourris et à pourrir dans les cages politiques.

Le lecteur mauritanien a besoin de scandale, de provocation, comme ca se passe dans tous les pays. Il est de la responsabilité de nos journalistes de nous déballer les vrais problèmes, que ca plaise ou pas.

N’ayez pas peur chers journalistes. Le journalisme est le corps professionnel le plus protégé sur terre. Dés qu’un journaliste est malmené on tire à boulet rouge sur l’Etat qui finalement est obligé de laisser couler la pensée. Le journaliste n’est pas celui qui tend l’oreille, mais à qui on tend l’oreille pour entendre ce que sa dangereuse plume a accouchée."

-----------------------------------

La nature a horreur du vide dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

svp, soyez concrêts :

Toute la presse a réçu le communiqué du MEN concernant l'attribution du marché de billets retour des étudiants.

Comment voulez-vous que cette presse agie de votre façon ou ceux des salons de Nktt!! du moins jusqu'à preuve contraire de ce qui a été communiqué est faux.

Il ne faut pas semer le climat. Le semer par des choses vraies Ok, mais de la manipulation c'est honteux.....................

A bon entendeur

Anonyme a dit…

Conscience et résistance, inconscience et clientélisme.

Lorqu'on lit la déclaration du porte-parole de Conscience et résistance sur Cridem, on voit que comme d'habitude, il utilise cette organisation pour souffler le chaud et le froid. Et il en profite pour se présenter en moralisateur déguisé en opportuniste.

C'est le style: " il y a des défaut mais surtout il ya des qualités."

Mais ce jeu là ne trompe personne chacun sait ou conscience et résistance veut en venir: "caresser les nouvelles autorités dans le sens du poil"

Lorsque jemal écrit: "Contrairement à la rumeur, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi gouverne, en toute autonomie. La souveraineté de la Mauritanie ne se trouve ni en danger ni sous tutelle militaire"? il ne fait pas dans l'analyse mais les appels du pied aux autorités et perd ainsi le peu de crédibilité qui lui restait. D'ailleurs pour l'information de Jemal le fameux "mot" qu'il a laissé entendre à Zein Ould Zeidane lors de sa visite nous est connu....

Avoir renccontré un tel ou une telle personne n'autorise pas à avoir ce genre de jugement.

C'est pas de la conscience mais de l'inconscience de vouloir tromper le peuple qui lui fait fait la vraie résistance devant cet argumentaire clientéliste.

Conscience et résistance est devenue une organisation qui ne joue plus son rôle libre mais est devenue un instrument pour manipuler le pouvoir.

Mais ni Sidi mohamed ould cheikh abadllahi, ni Zein ould zeidane ni nos indépendants nre sont trompés par ce jeu. Et au sein de notre gouvernement démocratiquement élu ce n'est pas conscience et résistance qui fera souffler le chaud et le froid. Son jeu est déjà bien compris. A bon entendeur salut!

Anonyme a dit…

Moratoire de CR

un delai de 6 mois accordé à sidioca
ça rappelle le delai accordé par xould y

Anonyme a dit…

Paru ce jour sur CRIDEM:
A une question posée par le journal TAHALIL HEBDO,Abderrahmane O.Mini-l'un des putchistes du 8 juin a repondu:
---------------------------------
TH : Vous avez été sauvagement torturé durant votre détention. Souhaitez-vous que vos tortionnaires soient jugés ? Eprouvez-vous de la haine vis-à-vis d’eux ?



AOM : Jamais ! Je n’éprouve aucune haine vis-à-vis de quiconque. J’étais engagé pour une cause nationale et j’étais prêt à tout supporter, surtout, de la part de ceux qui n’acceptaient pas le changement. Mais j’estime que ce genre de pratiques dont j’ai souffert, dont certains en ont souffert avant moi et d’autres y goutteront après, doit être proscrit. Il faut qu’il y ait de la prévention à l’avenir contre la torture et que les enquêtes ne se basent plus sur la tortures et l’extraction des aveux sous la contrainte et la peur. J’ai été effectivement sauvagement torturé. Et je me rappelle qu’au cours d’une séance de torture, j’ai été surpris par l’un de mes tortionnaires en train de pleurer ! Je me suis mis à le rassurer pour lui dire que je ne le prends pas pour responsable de ce qui m’arrive. Ces gens là, étaient contraints et non convaincus de ce qu’ils font. Aujourd’hui, ce dont la Mauritanie a besoin c’est le pardon.
----------------------------------
TRES BELLE LECON DE PARDON!!!

Anonyme a dit…

ce b'est pas une leçon de pardon, c'est du défaitisme!

Il faut que les bourreaux soient jugés!

Non seulement au nom de ceux qu('ils ont torturé maias au nom de tout le peuple!

Oould mini n'a pas le droit de pardonner ce qui lui échappe!

et ça suffit de ce 'je pardonne"..c'est un égoisme à l'égard des autres torturés.

Il faut que chacun paye pour ses actes et c'est tout!

Anonyme a dit…

Ano du 12:47
Pour quelqu'un qui a connu les pires tortures et qui parle ainsi,on ne peut pas appeler ça du défaitisme,mais il s'agit bien du pardon,qui est le contraire de la haine et du refus d'assumer...
On peut ne pas pardonner,mais on ne peut pas refuser aux autres de pardonner!!!

Anonyme a dit…

Qui faut-il juger et sanctionner ? les tortionnaires (contraints a le faire ) ou leur commanditaires?

alioune
et bien le bonjour a tous!

Anonyme a dit…

Cher Alioune.
J'ai remarqué que tu ne nous parles plus de Nktt et du Ksar,en particulier.As-tu trouvé une solution pour les ordures et la soif qui menace notre cité?.Si oui,n'hésites pas à les partager...

Min jiheteen oukhréé,je pense que la torture ne peut,en aucun cas être justifiée,dans un Etat de droit,mais il faut quand même reconnaître que les commanditaires et les tortionnaires"contraints à le faire",ne doivent pas avoir la même peine,car ces derniers ont des "circonstances attenuantes" (cas du tortionnaire de O/ Mini,qui pleurait...),même s'ils meritent d'être punis.Sur un autre registe,le torturé doit atténuer sa haine,en se disant qu'il a pris ce risque en défendant une cause donnée et qu'il doit assumer(comme a fait O/ Mini):ceci s'applique aux Kadihines,aux nasséristes,aux baassistes,à tous les putchistes,sous Daddah,sous Haidalla et sous Taya.Evidemment,je tiens à le préciser,cela n'empêche personne de demander que justice soit rendue,en jugeant les tortionnaires...

Anonyme a dit…

Bonjour,

Merehba bi Alioune, ça fait longtemps!!!

Maatala, comment tu lis le Coran si tu ne sais pas lire l'Arabe?

Si tu le lis traduit, une très grande partie de ses précepts t'a malheureusement échappé, mais comme dit Coulibaly, il n'est pas tard pour apprendre cette belle langue.

Couli, L'Arabe n'est pas la langue de EL MOUTENNABI, ce poète raciste, mais c'est plutôt la langue du Coran et de notre prophète bien-aimé : Mohamed (Paix et saluts sur Lui)

l'apprenti poète a dit…

Ouistiti (en réponse à ton commentaire sur l'apprenti)

A toi qui aimes bien la gymnastique de l’esprit, je dédie cette citation de Mark TWAIN:

« Je choisirai le paradis pour le climat, et l’enfer pour la compagnie »

A méditer

PS : apprenti toi même

Anonyme a dit…

Anonyme du 11 Juin 12:47

Ne perdons jamais de vue que c'est son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya qui etait le premier a' franchir le pas vers le pardon en refusant de faire passer par les armes ceux qui ont tente' de l'eliminer physiquement en bombardant sa residence. Plusieurs personnes dont le Chef d'Eta Major de l'Arme'e Colonel Mohamed Lemine Ould N'djeyane ont trouve' la mort.
Colonel Mohamed Abdel et ses hommes aussi n'oublierons jamais ce qui est arrive'. Ils ont vu la mort de tres pres et certains d'entre eux ont ete' tue's.

Les dirigeants du coup avorte' ont ete' arrete's et son Excellence Ould Taya a decide' de ne pas laisser plus de sang Mauritanien couler. C'est grace a' cette tres grande sagesse du president Moawiya que Saleh Ould Hanena et Abderahmane Ould Minih sont vivants et membres du parlement Mauritanien.

En tant qu'intellectuel, je condamne avec la derniere energie toutes les formes de tortures.
Je ne peux que saluer le courage de Mr. Abderahmane Ould Minih pour avoir eu le courage de pardonner ceux qui l'ont torture'. Il ne fait que se mettre dans le noble camp de son excellence Ould Taya. Ce camp croit fermement aux mots suivants d'un poete Arabe: "...WA LA AHMILOU AL HAKHDA KHADIMOU ALAYHOUM WA LAYSSA KARIMOU AL KHAWMOU MENE YAHMILOU AL HIKHDA..."


Je ne peux pas terminer cet ecrit sans remercier mon frere Colonel Misgharou Ould Sidi pour des raisons que je n'evoquerai pas dans ce forum. La Mauritanie et Aioun l'aiment bien!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Le ksar, ah! notre ksar meurtri dont les routes bitumees sont recouvertes de sable.. Quand on ne prend pas la peine d'enlever ce sable alors ne parlez pas d'ordures qui jonchent les ecoles de nos enfants ou les tas de ferailles rouillees aux portes de nos maisons, ne me parlez pas de la soif par ces jours de chaleur (j'ai personnelement achete un fut d'eau a 600 UM), ne me parlez pas de l'envolee des prix des denrees de premiere necessite. Et comme pour nous punir davantage (de je ne sais quel crime), on nous passe le soir a la TVM des feuilletons egytiens a la con..

Mine na7iyetine oukhra,le tortionnaire (que je ne defend point) a l'image de celui qui pleurait pour O.Minnih est charge d'une mission "pour l'interet superieur de la nation" et meme s'il n'y croit pas,il n'a pas interet a se defiler au risque de subir lui aussi le meme sort. les vrais coupables sont assis dans un fauteuil moelleux, bien en cuir, achete tres cher sur le dos de ceux qu'on torture et qui donne les ordres, les moyens et la maniere de torturer.

J'espere vivement que Petit Mauritanien, vivra reellement dans un etat de droit.

alioune

Anonyme a dit…

Anonyme du 11 Juin 14:09

Qui t'a dit que Maata prie? (rire)

Il est probablement parmi ces LIKWAR qui lisent quelque chose que personne ne comprend et ils se fachent parce qu'on refuse de faire d'eux IMAM de nos mosque'e.
Ils ne peuvent meme pas prononcer WALADALINA correctement. (rire)

L'IMAM de la grande mosque'e de la Mecque a visite' le Mali. Il a participe' a' la priere du vendredi qui etait dirige'e par ElHadj Balla Kalle' qui etait l'IMAM de la grande mosque'e de Bamako. Apres la priere, les journalistes ont demande' a' l'Imam de la grande Mosque'e de la Mecque son impression de la priere a' laquelle il venait d'assister. Tout le monde etait surpris d'entendre l'IMAM Saoudien dire que "...les Maliens sont tres forts parce qu'ils peuvent lire le Coran en Bambara." Notre fameux IMAM de la Mecque ne savait pas que l'IMAM Malien lisait le Coran en Arabe.(rire)


Sur un tout autre plan, Al Moutanabi etait excellent. On vient de m'informer que mon epouse Lalle' vient de donner a' notre HARNOS NATIONAL une copie de tous les ecrits du pere de la langue Arabe.

PS.
Hamete' m'excusera de cette mauvaise farce. Nous savons tous que Lalle' est folle de Messaoud Ould Boulkher. Durant ma prochaine visite a' Nouakchott, Lalle' ne me donnera pas a' manger, ce qui est deja tres triste! (rire)

maatala a dit…

Salam

Il a dit:

"Maatala, comment tu lis le Coran si tu ne sais pas lire l'Arabe?"

Encore un frère qui veut nous faire croire qu'il ne sait pas comment est enseigné le coran chez nous.

Réciter et lire cela fait deux verbe dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

L'apprenti poète a écrit:

"Son problème était le détail de ses appels téléphoniques. Je compris donc que j’allais recevoir son mari propriétaire de la ligne téléphonique et qu’il allait me demander le détail de ses appels et qu’il ne fallait pas que je le lui donne parce qu’elle a souvent appelé son amant en chine et que cela allait lui poser un problème. J’ai mis bien sur du temps à lui faire comprendre que je ne pouvais réaliser ce qu’elle me demandais et la voila qui sort de son sac une liasse de billets (vous savez les anciens billets de mille ouguiya, les billets bleus) et essaye de me le mettre dans la poche ...

Peut être Yanis que si j’étais ce jour là dans le besoin, et si j’avais un enfant malade à la maison et que ma femme mourrait de jalousie tellement ses voisines s’habillent bien et pas elle, j’aurais peut être pris cet argent."
--------------------

Cher apprenti-poète, tu as perdu sur toute la ligne (télecom) car bien des années encore tu te rappelles cet épisode de la chinoise c'est que tu regrettes quelques chose ;-)

Alors de ton écrit on ne peut avoir que deux attitudes à ton égard (et que tu ne veux pas avouer):

1. - soit tu t'es tapé la chinoise et tu as empoché l'argent (le beurre et l'argent du beurre et au mari tu as dit (toujours cravaté): " entre la Mauritanie et la chine on n'a pas de traducteur de relEvé téléphonique or la convention de l'UIT exige et bla..bla...."

- Ou tu t'es tapé la chinoise mais tu n'as pas empoché l'argent ce qui fait de toi un vrai poète ..mais pas corrompu...;-)

2. - Ou tu as tout livré au mari et tu t'es comporté comme un bon stagiaire télécom d'ou ton nom d'apprenti..télécom.

Alors forcément tu as certainement eu l'une de ces attitudes (1 ou 2)..allez dis-nous!

Ou mieux encore tu t'es comporté en vrai Mauritanien d'aujourd'hui imbu de valeurs républicaines et tu as cumulé les deux attitude (1+2) et donc t'as empoché l'argent, tu t'es tapé la chinoise et tu a tout dit au mari avec le relévé téléphonique bien tamponné!

D'ou ton nom d'apprenti-poète! ;-)

Allez l'apprenti-pôète dis-nous ce que tu as fait!

Mais c'est juré sur la tête de Deng Xiao Ping (et son successeur)que c'est pour rire et qu'on ne dira rien à personne.

7 juin 2007 11:57

--------------------------------

Apprenti-poète tu as réagi aux propos de Ouistiti , aujourd'hui 11 juin 2007

soit plus de quatre jours de retard!

On comprend que les télécom ont accusé du retard en Mauritanie..

Allo, je vous appelle hier.

l'apprenti poète a dit…

Anonyme 11 juin 2007 14:46

a dit

Il est probablement parmi ces LIKWAR qui lisent quelque chose que personne ne comprend et ils se fachent parce qu'on refuse de faire d'eux IMAM de nos mosque'e.

prière de nous dire le ON c'est qui.

PS: carton jaune

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit

Aprenti poète a écrit:

"Ouistiti (en réponse à ton commentaire sur l'apprenti)

A toi qui aimes bien la gymnastique de l’esprit, je dédie cette citation de Mark TWAIN:

« Je choisirai le paradis pour le climat, et l’enfer pour la compagnie »

A méditer

PS : apprenti toi même"

-----------------

Sûr que je savais que tu as pris le beurre et l'argent du beurre!

Mais ce Mark TWAIN, ESMOU MOUWHOU TAYEB!

Encore une manifestation "coté chaleur" de l'apprenti-poète. ,-)

Amitiés.

maatala a dit…

Salam

il a dit:

"Qui t'a dit que Maata prie?"

Dieu est seul témoin et c'est à lui seul que j'aurai des comptes à rendre.

Laissons le perso au perso dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

petition pour le retour de xouldy

-les 2 fous du carrefour
-mbeyit 10

Anonyme a dit…

Ouistiti adit:

Maatala, ne pas lire l'arabe n'est pas un crime.

Et d'ailleurs le seul mot valable en Mauritanie et le plus utilisé partout est "VOLER"

Donc c'est le seul mot qu'il faut savoir conjuguer et tu connaîtras toute la langue arabe en Mauritanie.

Alors que toi Maatala le seul mot qui te va c'est "HONNEUR" or ce mot est encore à l'étude. Tu es une espèce encore dans la file d'attente sociale.Patience.



Tu vois tu ne perds rien en attendant que le retour de nos valeurs sociales enrichisse notre langue.



Moi je prèfère quelqu'un qui ne lit aucune langue et qui aime son pays et ne le vole pas!

l'apprenti poète a dit…

Ouistiti

tu sais je n'ai pas pu faire de vieux os dans les télécoms. J'étais pas à la hauteur et j'ai du garder quelques mauvaises habitudes de mon ancienne vie. seulement voila, j'avais gardé ce message en un coin de ma mémoire t'attendant au virage mais je ne t'ai pas vu venir alors j'ai décidé d'attaquer.
Ce que j'ai omis du texte et que je te dis en confidence, c'est que durant ma préparation pour le premier jour, un de mes ainés me disait ""et souviens toi, si quelqu'un essaie de te glisser quelque chose dans la main, comporte toi en homme intègre etc.""
tu peux ne pas comprendre, ou ne pas croire mais c'est la vérité.

alors dis moi, toi et Marc TWAIN qu'est ce que vous avez décidé

Le paradis ou l'enfer

l'apprenti poète a dit…

Ouistiti

merci pour ce break, je suis plié en deux.

et dire que le nom de Marc machin n'a pas attiré mon attention

PS: calumet de paix

Anonyme a dit…

Ousititi a dit:

Apprenti-poàte vraiment j'apprécie vivement ta haute moralité.
Surout quand tu écris:

"Ce que j'ai omis du texte et que je te dis en confidence, c'est que durant ma préparation pour le premier jour, un de mes ainés me disait ""et souviens toi, si quelqu'un essaie de te glisser quelque chose dans la main, comporte toi en homme intègre etc.""


Moi ce qui m'intrigue c'est ce "quelque chose?"

Qu'est-ce qu'il voulait dire par là l'ainé?

Il anticipait la chinoise? ;-)
ou son mari? ;;;;-))


Donc Apprenti-poète puisque j'ai tout compris je crois que je n'étais pas loin j'ai vu toute la scène.

scénario: un type maigrichon un peu nerveux au comptoir discutant avec avec uen personne de type asiatique.

Apprenti-poète: "Madame vous êtes en train de me glisser quelque chose dans la main!

l'asiatique: Vous êtes sûr?

L'apprenti-poète: c'est quoi? C'est mou...

l'asiatique: C'est...c'est...

L'apprenti-poète: laissez-moi déviner..vous savez je suis intégre..

(après avoir bien taté la chose) l'apprenti-poète se rendit à l'évidence! L'asiatique était un asiatique!


Morale de l'histoire:

Un asiatique peut en cacher un autre surtout quand il va aux télécom...et qu'il rencontre un homme intégre.

PS: LM est autorisé à effacer ce posting...inspiré par Mark TWAIN.

Anonyme a dit…

ouiti, mort de rire!!!

il est chanceux l'apprent-poête...
pour le dialogue.

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

Lu sur cridem:

"Woodside poursuivie pour corruption de l'Etat mauritanien"

Quelle leçon en tirer?
La voilà:

L'Etat mauritanien étant corrompu, ne peut pas se poursuivre lui-même, sinon il se mordrait la queue, alors c'est l'Etat australien qui pousruit ceux qui l'ont corrompu pour que l'Etat Mauritanien n'ait pas à se poursuivre lui-même!

Voilà vous avez tout compris. La corruption mene à tout à condition d'en sortir!
Et on est tous dans le ventre du serpent à plumes.

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

Bon , il faut dire la vérité on a reçu une lettre de l'ambassade de chine qui nous demande de rétablir la vérité quant à la chinoise qui a visité un jour un centre des télécoms et qui a rencontré un mauritanien intégre.

Et come vous le savez dans ce blog on ne dit que la vérité rien que la vérité (hélas je ne peux lever la main droite et dire je le jure car elle est occupée)on a décidé de rendre cette justice aux chinois car après tout ils nous ont construit une maison des jeunes (actuellement en ruine), un palais ocre telement vilain que seul un vieil homme a accepté d'y habiter etc..

Donc devant l'insitance des chinois nous vous livrons la version de la chinoise:

"moi, xian vai dong tao etc, née à la troisième lune de la sixième décade de la quatrième equinoxe de l'année du chien au moment du brèment de la biche à l'est, j'ai été visiter les télécoms à Nouakchott..Selon le calendrier chinois c'était l'année du sanglier, année de l'intégrité.

Arrivée devant les télecoms j'allais y entrer quand "quelque chose" me dit que j'allais renconter un homme intégre (un sanglier).

Je le vis à la réception et je savais que c'était lui, il faisait semblant d'être un apprenti mais je savais qu'il était mieux que ça: un poète.

Lorsqu'il me vit: il me dit, madame, je suis un homme intégre, mon ainé vient de me le dire.

Moi je le savais déjà . Il fallait que je lui avoue la vérité. Jelui dis.: mon amant etc..ma facture ...ne pas montrer à mon mari etc..


Il me regarda de travers, je plongeais aussitôt ma main dans mon sac...aussitôt il tendit la sienne..je tirais mon mouchoir..et il sembla déçu..

Nous nous parlâmes avec ferveur et volupté. D'ailleurs depuis ce jour, les télécoms ne sont plus les mêmes pour moi!

J'attends avec impatience ma facture de téléphone et chaque fois que je reçois ma facture de téléphone je me précipite aux télécoms c'est télément agréable...de payer sa facture à un employé intégre!"

l'apprenti poète a dit…

Ouistiti

j'ai dis calumet de paix pas la moquette

Anonyme a dit…

Ouistiti, tu es genial avec cette histoire de chinoise amante et du mauritanien integre. Un vrai roman

je te rappelle au passage que 'l'avion n'a pas atteri ou il fallai et les passagers ont besoin d'oxygene"

alioune

Anonyme a dit…

le ministre charge de la protection sociale vient d'etre remercie.
Contrairement a ses declarations, le responsable du PAM a declare que la situation etait grave mais pas deseperee, preocupante certes mais normale suite a une mauvaise recolte mais pas au point de demander l'aide internationale.

Min nayiyetin oukhra, on pourrait se passer de cette aide et faire face a un besoin estime a plus ou moins 40.000 tonnes de cereales. N'esce pas la une miette pour les Ets AON ou MAOA ou ehel ghada et j'en passe. Si nos hommes d'affaires avaient une seule fois injecter un peu de leurs sous pour des projets de developpement au lieu de donner des montants faramineux aux candidats des campagnes electorales.

Peut etre que si les autres voient que nous balayons devant nos portes, ils nous donneraient certainement des outils mieux adaptes.

alioune

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

Alioune a dit:

je te rappelle au passage que 'l'avion n'a pas atteri ou il fallai et les passagers ont besoin d'oxygene"

Alioune, C'est quoi ça? tu parles de la fumée de la moquette? Rassures-toi, je ne fume pas dans l'avion.

Anonyme a dit…

Ouistiti,Apprenti-poète

Votre histoire de chinois m'inspire celle qui suit:

Au cours des années de la construction du port de l'amitié,Nktt abritait une importante population chinoise.Dans la Kebba avoisinante,il y avait une grosse dame mauritanienne soit disant mariée à un chinois appelé Xi Tao(ou quelque chose comme ça).Les amis de ce dernier,ayant compris que notre brave dame était incapable de les distinguer de "son mari",faisaient le rang tous les soirs pour "s'en servir" et elle,n'avait qu'un seul mot à repeter:"Xi tao,ente ma etmel?"(Xi tao,tu es insatiable?)...

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Un premier remaniement après la confiance du Parlement

Le Gouvernement du Premier ministre Zeine Ould Zeidane connaîtra vraisemblablement son premier remaniement dans les heures qui viennent alors qu’il venait de bénéficier de la confiance de deux chambres du Parlement à l’issue de la présentation de la Politique Générale du Gouvernement.

Ce chambardement non encore opéré serait consécutif aux mauvaises prestations de certains membres du gouvernement et leur incapacité de se départir de la mission ministérielle dont ils sont chargées.

Selon des premières informations, le ministre délégué chargé de la Protection Sociale serait le premier à rendre son portefeuille ministériel. Le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage serait lui aussi concerné par ce remaniement.


Ces deux ministres se seraient empressés dans l'appel au secours et ont donné une image du pays comme s'il vivait sa pire des périodes et ce au moment où tous les partenaires étrangers témoignent du développement notoire réalisé pendant la période de transition.

Aussi l'appel a-t-il produit un choc dans les milieux populaires qui attendaient beaucoup du nouveau gouvernement qui a commencé son boulot par un appel à l'étranger avant même qu'il ne présente sa nouvelle loi de finances.

-----------------------------------

Dans la série un régent qui rassure:

Le vieux estime que ces deux ministres auraient fait des déclarations alarmistes .

Alors qu'ils auraient du dire qu'il y a des cas de malnutrition.

Sachant que la pluviométrie a été faible ,on serait en droit de poser la question qui fâche:

-Y-a-il famine?
-Si oui pourquoi là cache-t-on?

Ils aurait été souhaitable aussi de donner des fiches process aux ministres sur la communication,pour leur éviter de dire la vérité (lol).

"Apprenti ministre Avant de causer tu téléphonera à la présidence" rassurer le "Rassureur" (lol).

A ce que je sache ZZ a fait une déclaration plus alarmiste en disant que les caisses de l'état étaient vides, on attend la suite.

Il semblerai que l'homme qui rassure serait dépasser par l'ampleur de la crise et qu'il chercherai par tous les moyens à là cacher.

Il redoute l'explosion sociale, sachant par ailleurs que le système Mafieux est en train de saboter son immobilisme (lol).

Nous voila avec des amateurs (pris en otage) à la barre voulant gérer le désastre.

Mer agitée , avis de tempête dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Couly, mon frére d'amérique:

tu dis:

"Taya a decide' de ne pas laisser plus de sang Mauritanien couler"

Il ya ceux qu'on tue

-les négo-africains

et ceux que l'on épargne:

-Les baathistes
-Les hannana boys

Ceci en contradiction avec les principes de notre Sainte Religion qui fixe les conditions dans lesquels le sang doit couler.

La magnanimité de Taya; il faut la faire à d'autres dit le FOU

maatala

Ps: un cocu qui déteste être pris pour un idiot

Anonyme a dit…

A mon ami Maatalla,
pendant, et si le peuple decide de manifester nu?
bonne lecture du billet de solé qui suit et au plaisir de te lire

Chronique
Tout nus, par Robert Solé
LE MONDE | 11.06.07 | 12h06 • Mis à jour le 11.06.07 | 12h06


Les cyclo-nudistes, qui manifestaient contre les automobiles le week-end dernier, ont du mérite. Il n'est pas facile de défier la maréchaussée les fesses à l'air. Et ce n'est pas la tenue la plus confortable pour faire de la bicyclette.

Ces "vélorutionnaires" vont sans doute être copiés. Eux au moins attirent les caméras, contrairement aux manifestants habituels, drapés dans leurs banderoles, qui s'époumonent en vain. Si l'habit ne fait pas le moine, l'absence d'habit peut faire l'actualité.
Que le gouvernement prenne garde. Une politique pour les riches qui consisterait à déshabiller Pierre pour habiller Paul ferait descendre les gens dans la rue. On verrait alors des foules immenses défiler de la République à la Bastille en tenue d'Eve ou d'Adam. De quoi auraient l'air des policiers bottés et casqués, armés de boucliers et de matraques, face à une multitude de citoyens dans le plus simple appareil ?

Après tout, ce serait un juste retour des choses. Ouvrez le dictionnaire. Cherchez le verbe défiler. Vous verrez qu'il signifie défaire fil à fil.

Robert Solé
Article paru dans l'édition du 12.06.07.

Anonyme a dit…

La Radio nationale fait des efforts.Hier soir autour du club de la presse, beaucoup de sujets d'actualites ont ete abordes par des journalistes de nkt info, la tribune et l'authentique.
Sans langue de bois.

Bavo , continuez a informer objectivement et donner des analyses pertinentes meme si elles sont divergentes.

alioune

maatala a dit…

Salam

Couly my brother from america

Tu soutien Taya, puis Ely son tombeur puis le régent:

Jamais à une contradiction prés, cependant c'est ton droit absolu.

Ton Taya qu'attend-t-il pour féliciter le VIEUX et souhaiter au peuple qu'il a clochardiser bonne chance.

Ou ce prend -il pour le proprio du bled comme feu AHIDJO qui se réveillait en pleine nuit pour dire " Rendez -moi mon cameroun"

Minable et rancunier dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Cher ami

Merci pour le billet de Solé

Il ont vraiment de l'imagination ces nudistes.

Que dire d'un pays drapé dans l'hypocrisie congénital et qui limoge ceux qui osent brisés l'omerta.

Bienvenu au pays des nudistes dépressifs dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Remarquer que defiler nu sur un velo n'est pas chose aisee et si nous mauritaniens, nous devions nous inspirer de cette demarche, o combien originale, nous ne saurions trouver autre monture que les anes.. position encore non moins confortable a cause des poils de la bete (laquelle, faut savoir.)

Si ce defile, a dos d'ane a lieu, laissez moi vous dire que ce sera la parade du siecle, un show qui pourrait rapporter beaucoup en cette periode de soudure et de soif...

alioune

Anonyme a dit…

Merci Maatala. Bien dit
============


Salam

Couly, mon frére d'amérique:

tu dis:

"Taya a decide' de ne pas laisser plus de sang Mauritanien couler"

Il ya ceux qu'on tue

-les négo-africains

et ceux que l'on épargne:

-Les baathistes
-Les hannana boys

Ceci en contradiction avec les principes de notre Sainte Religion qui fixe les conditions dans lesquels le sang doit couler.

La magnanimité de Taya; il faut la faire à d'autres dit le FOU

maatala

Ps: un cocu qui déteste être pris pour un idiot

11 juin 2007 18:23

Yanis le R. a dit…

Maatala,

Il faut savoir que depuis des décennies le CSA et le ministère du département dit "développement rural" montent au créneau au mois de mai-juin chaque année, qu'il pleut ou qu'il ne pleut pas, pour crier à la famine. D'ailleurs c'est toujours juste avant la saison des pluies.

C'est la première chose qu'un responsable de ces départements apprend, en arrivant, des conseillers-fossiles qu'il trouve devant lui. C'est devenu même pavlovien...
Et nos conseillers ne conseillent que de faire la mendicité pour qu'ils puissent se remplir eux aussi les poches.
Le comble c'est qu'ils appellent les donnateurs nos "partenaires économiques"...

Pour la petite histoire, le dernier commissaire du CSA pendant la Transition a été le plus vorace de l'histoire de la Mauritanie en partant, sans aucun contrôle, avec quelques milliards d'UM dans les poches et les replis, aussi.
Un mois après son départ, les conseillers ne pouvait que relancer la machine du SOS qui marche si bien.

Je suis sûr que si demain nous avons la manne d'argent de tout le Golf arabe, au mois de mai qui suivra, tu entendras le même discours de SOS famine de la part de nos responsables qui prendront le lendemain, comme toujours, un vol Air France pour l'Europe en classe affaires...

C'est cet esprit d'assistés perpétuels qu'il faut essayer de gommer pour qu'enfin on se mettre au travail en gérant nos ressources de façon conséquente et en luttant contre le gaspillage et le vol des déniers publics.

Et si on réfusait tout simplement l'aide alimentaire internationale?

La révolution des mentalités et le vrai changement passent par des actions fortes seules à même de rassurer...

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"En plus de ces préjudices, l'Etat mauritanien devait au nom de ses avenants prendre tous les frais ultérieurs d'exploration. Mais au terme des mois de négociations secrètes, un nouveau accord fut signé amenant "Woodside" a versé 100 millions de dollars au gouvernement et consacré 200 millions de dollars pour la couverture des dangers d'exploitation du pétrole sur l'environnement.

Et à la surprise générale, les présumés signataires des (fameux) contrats de préjudice aux intérêts de l'Etat, furent amnistiés par le colonel Ely Mohamed. Alors, que s'est-il réellement passé? Y a-t-il vraiment eu de corruption de l'Etat par Woodside ? Pourquoi, et après la résolution à " l'amiable " de l'affaire, la compagnie pétrolière Woodside est encore poursuivie par la justice de son pays, qui demande à ce que la lumière soit faite sur cette affaire qui ne semble plus préoccupé les autorités nationales ?"

-----------------------------------

Nous attendons des réponses à ces interrogations

Pour l'histoire dit le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

A Al Akhbar, on est scandalisé par le fait que la police espagnole ait arrêté un mauritanien qui s'est marié avec une fillette de 13 ans l'année dernière (c'est à dire à l'âge de 12 ans)!

On peut lire:

"Il est à noter que malgré les bonnes relations mauritano-espagnoles et malgré que les journaux locaux sortis la semaine dernière aient publié le sujet, la Mauritanie n’a toujours pas intervenu pour protéger ses ressortissants ni même demander à l’Espagne de respecter les mœurs et coutumes d’autres peuples."

Respecter les us et coutumes des autres, c'est aussi tolérer l'esclavage, l'excision des fillettes, le gavage des fillettes (toujours), les mariages forcés, le vol des deniers publics (car c'est devenu aussi une coutume mauritanienne)...

Ce qu'il faut respecter c'est l'humain, c'est l'humanité, c'est cette fillette innocente qui n'a rien demandé, qu'on a "vendue" comme une esclave sexuelle, qui est passée de l'âge des jouets à l'âge de femme, de femme soumise...

Est-ce vous comprenez tout ça ?

Est-ce que vous avez une âme?

Est-ce vous êtes butés ou avez vous une carapace, confectionnée depuis des siècles, à la place de la peau?

maatala a dit…

Salam

Cher yan

Il n'y a que l'homme qui rassure qui croit qu'il peut faire du neuf avec du vieux mafieu arrogant est revigorer par l'amnésie garantie.

A chacun ses illusion dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous sur cridem

"La Première chose à faire : donner la priorité aux gens pauvres qui ont beaucoup souffert et pour longtemps . Ils ont besoins d’un plan d’urgence pour leurs garantir un habitat capable de les abriter contre la chaleur, le froid, la poussière et la pluie, ils ont besoin de denrées alimentaires à bon prix, ils ont besoin de soins médicaux gratuits, de l’eau potable courante dans leurs maisons , ils ont besoin d'écoles dans leurs villages, ils ont besoin de moyens de transport garantissant le minimum de sécurité de confort conformément aux normes internationaux et respectant les normes de la religion pour les transporter entre les villages, d’une ville à une autre ou d’un quartier à un autre.
Ces pauvres ne peuvent plus attendre les fausses promesses des « plans de développement», ni les mirages trompeurs de « l’insertion et de la ré-insersion ».


Donc je t’invite à faire du cas de ces nécessiteux ta priorité fondamental durant ton mandat. Monsieur le président veille à ce que les rentes pétrolières, les revenus de l’exportation de l’or soient au profit des pauvres et des nécessiteux afin qu’Allah nous fasse profiter pleinement et avec la baraka des autres ressources. Le prophète dit que la Oumma gagne au combat et s’enrichit à travers l’attention accordée aux nécessiteux et aux couches les plus vulnérables : il ne dit que la vérité.



Deuxième chose à faire aux pauvres est de les donner les tonnes de vivres et de secours envoyés par les donateurs et les organisations de secours et de bienfaisance à travers le monde.


Je t’invite à limoger tous les escroc , les gourmands, avides des biens d’ici bas et qui font fi de l’au-delà qui ont l’odieuse habitude de manger les biens des orphelins et des veuves avec méchanceté et injustice. Ces personnes là ne doivent jamais être nommé dans des postes de responsabilités. Il est claire que toute personne qui prend comme collaborateur un traître, un malhonnête , partage avec lui les mêmes vices. Toute collaboration avec les malhonnêtes est en soi une malhonnêteté. Le comble de la traîtrise est de prendre un traître pour un homme de confiance.



Troisième service à rendre aux pauvres est d’utiliser ton poids tes prérogatives et tes pouvoirs dont tu disposes selon la constitution pour donner les avantages aux pauvres et non aux riches. C’est ça la justice ordonné par Allah le tout puissant.


Prend l’exemple du calife éclairé Omar qui avait ordonné l’interdiction de zones de pâturages pour des raisons d’intérêt général. Les directives du calife Omar était pourtant claires: « Oh, jeune homme ne sois pas arrogant avec les petits gens, évites d’affronter le mécontentement des victimes de l’injustice car s’ils évoquent le secours d’Allah , tu sera perdu ; laisse passer l’homme qui n’a qu’un petit troupeau de chèvre ou de chameaux mais bloque le passage aux grand troupeaux, de Ben Affan et Ben Awf car s’ils perdaient les troupeaux, ils auront de quoi vivre en exploitant leurs jardins, leurs palmeraies, mais l’homme qui n’a qu’un petit troupeau s’il le perdait, il se dirigera vers Omar avec ses enfants affamés. Penses-tu, crétin, que je vais les laisser mourir de faim !».



Le quatrième service a rendre aux pauvres est d’essayer de garantir un salaire pour chaque famille Mauritanienne. Ce projet ne doit pas coûter plus de 2 milliards de dollars (d’ouguiyas).


Le cinquième point en faveur des pauvres est de profiter des expériences des nations dans l’améliorations des conditions de vies des couches les plus démunies et l’exemple le plus proche médiatiquement est l’exemple appliqué par Chavez au Venezuela.

Je rappel au passage que la sagesse est recherchée par le croyant, s’il la trouve, il doit en profiter quelque soit sa source. Si vous acceptez de prendre des mesures, je pense qu’il sera possible de fêter dans cinq ans un exploit Mauritanien qui consisterait a éradiquer à jamais le fléau de la pauvreté et cette cérémonie luxueuse sera l’occasion d’annoncer au monde que la RIM est le premier pays Africain, dans les temps moderne, à éliminer la pauvreté de son territoire pour avoir bien gérer ses ressources, combattu le gaspillage de la gestion des biens publics ; en un mot pour avoir obéi a Allah le tout puissant qui nous dit dans le saint coran « ne laissez pas vos biens entre les mains des imbéciles et des idiots, il faut les faire manger et subvenir à leur besoins et dites leurs de bonnes paroles (que Dieu a laissé entre vos mains pour votre confort ».


Cher président tu a une constitution que ton ancien prédécesseur a fait voter pour régner avec tyrannie et prendre toutes les responsabilités loin de tout contrôle.


Je t’invite a profiter des pouvoirs dont tu disposes pour faire régner la justice et le droit détruire les bastions de l'injustice et de la tyrannie.

Essaies de consacrer tout ton temps à ce programme, essaie de faire de ton planning quotidien : faire revivre une bonne habitude et de tuer une mauvaise pratique. Ainsi tu fera partie des chefs ayant laissé un bon souvenir dans l’histoire car ils étaient juste et intègre et tu t’éloigne de la caravane des chefs maudits par l’histoire et à travers le temps car injustes et tyranniques ami du diable et des méchants.


Que Dieu t’aide dans l’accomplissement idéale de ta noble mission et te porte secours pour supporter convenablement le fardeau de la religion.



Louange à Allah, l’Eternel , le Dieu des mondes


Docteur Mohamed Lemine O. Cheikh O. Mezid
-----------------------------------

Cher doc bienvenu au club des idéalistes

maatala

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

yanis a écrit:

"Est-ce vous êtes butés ou avez vous une carapace, confectionnée depuis des siècles, à la place de la peau? "

Exact..pile poil!

Les mauritaniens sont des limaces en armures.

Il savent ramper et supportent les coups sur la tête.

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

Lu sur Cridem:

"Le commissariat chargé de la protection sociale a réceptionné ce lundi dans ses magasins à El Mina un appui de l'Arabie Saoudite à travers le Programme Alimentaire Mondial (PAM) consistant en 29 voitures tout terrain. "


Rapport de l'IGE:

2007-------29 voitures
2008------0 voitures

Réponse de l'IGE en 2008 à la question "où sont passées les voitures?":

- Quelles voitures?


Et voilà: vive l'arabie séoudite!

Anonyme a dit…

Maata:

Je n'accepterai pas de te laisser me pousser a' parler au nom de qui que ce soit. Si tu as une question pour une personne, je te conseillerais de la contacter directement.

En ce qui me concerne, j'ai non seulement soutenu le VIEUX, je lui ai egalement presente' mes felicitations. Ce que les autres font ou ne font pas, ne m'engage pas.

Tu as demande' au peuple Mauritanien de voter pour Ould Dadah par...defaut et tu as perdu. Cela ne veut nullement dire que Maata est une mauvaise personne. (Il ne sait pas lire le Coran. rire)

J'ai ecrit a' plusieurs reprises que la contradiction n'existe que dans votre esprit. J'ai milite' en faveur du retour a' l'ordre constitutionnel. Mon engagement a toujours ete' pour le peuple Mauritanien! Il n' y a jamais eu de conflit personnel entre le president Ely et moi. Mon mecontentement etait une consequence de l'action du 3 Aout 2005. Des le jour ou' il a remis le pouvoir a' un gouvernement democratiquement elu par le peuple Mauritanien, ce mecontentement a pris fin.

Je continuerai a supporter son excellence Ould Taya parce que son bilan a' la tete de notre pays, est globalement positif et je suis convaincu qu'il est la victime dans cette situation. On n'a pas ete' reconnaissant a' son endroit!

J'ai deja explique' la raison de mon soutien pour le VIEUX. JE TE RENVOIE A' MES ECRITS.

Ce qui nous unit est plus important que ce qui nous divise!

Yanis le R. a dit…

Ouistiti,

Est-ce que tu sais ce que sont devenus les 4x4 flambant neufs de la CENI qui n'existe plus ?

Pour ce qui est des 29 voitures, dons de l'Arabie Saoudite, je crois que le nouveau commissaire attendu qui n'est pas un saint, d'après des informations sûres que je viens d'avoir et qui seront bientôt publiques, en fera ce qu'ils ont toujours été, des voitures de villégiature le plus souvent et de temps à autre des voitures de parade de circonstance pour une distribution rarissime, en présence de la Radio et de la TVM...

Moi, je propose qu'on les affecte (avec la cinquantaine de tout-terrain de la défunte CENI) aux déportés mauritaniens de l'autre rive comme dons à leurs associations dans le cadre du retour organisé au pays.

Puis, je reste convaincu qu'il faut suprimé tout simplement le Commissariat à la protection sociale. C'est la meilleure décision qu'on peut prendre pour les pauvres...

Est-ce quelqu'un sait, par exemple, où on trouve SEVETI, le fameux lait écrémé du CSA ?
Réponse: chez les riches à Tevragh Zeina car il est pauvre en matières grasses, le régime quand tu nous tiens...
On comprend ainsi facilement la destination de ce qui devait revenir de droit au petit peuple...

Anonyme a dit…

ouistiti a dit:

Yanis, ce qui est certain c'est que deux des tous terrains de la CENI sont utilisés par les militaires du BASEP et stationnent dans l'arrière parc de la présidence.

Il semblerait aussi que le décompte des voitures de la CENI est faux puisque la CENI n'a pas reçu toutes les voitures qui lui était destinées. deux voitures destinées au transport de deux observateurs étrangers ne sont plus signalées nulle part.
Un membre de la CENI serait resté en possession de l'un des véhicules...
Pour le reste il faut regarder du côté de l'ancienne primature.

Anonyme a dit…

Rimo
j'ai lu ton commentaire à propos des Teyzgua dont un ano a parlé en termes legers et qui, t'ont, apparamment, choqué.. Cependant,je pense que tu as mal réagi en précisant, maladroitement, que les teyzeguas ne sont pas des ''Aznaguas''.
Sans le vouloir tu as ,peut etre, blessé d'autres lecteurs..
D'abord, je dois souligner que les teyzeguas sont des gens honorables, braves, decomplexés qui font la fierté d'Atar...
le fait que la plupart des membres des talentueuses troupes artistiques soit issu de cette colectivité...est un honneur pour les gens d'Atar et pour la Mauritanie entiere..
Mais saches que le terme Aznaga,que tu emploies dans un sens retrograde n'a rien d'infamant, ce terme se disait des sanhaja.
cette appelation a été utilisée, dans un sens pejoratif , pour designer les vaincus, arabes ou sanhaja qui sont, à un moment ou un autre, devenus tributaires ..
Les teyzegua sont les vrais autochtones de l'Adrar, certains disent qu'ils seraient d'origine bafour mais la thése la plus probable fait d'eux des Lamta qui ont justement vaincu les bafours.. Les Lamta Teyzegua et les lemtouna akhcham auquels ,il faut ajouter la confederation tribale ideyshilli sont les vrais heritiers des Almoravides dans l'Adrar qui s'appelait la montagne des lemtouna..
voir Histoire de la Mauritanie
http://www.journaltahalil.com/article.php?categ=17

Cela dit les origines n'ont aucune espece d'importance ce qui compte c'est la valeur des gens
or sur ce plan , les teyzegua sont reputés travailleurs, honetes et ne manquent pas de talent artististique et, aussi, d'humour...
Au sujet des origines , ils avaient averti que si l'origine cherifienne de leurs voisins , les smacides se confirme, ils deviendraient, eux, smacides!

choumad a dit…

Choumad lance son blog :

http://choumad.blogspot.com/

Aujourd’hui vous y apprenez les dessous de la présence de Abdelly (proxène de son état) et Ghallouha (sœur de la première dame) dans la délégation officielle qui était à Bamako, pour féliciter ATT après son élection.

Vous y apprenez aussi quelques détails sur le casier judiciaire garnie de la sœur de la première dame : son séjour en prison, son ancien métier d’appât pour les escroc du golf ...

Choumad

Anonyme a dit…

Bravo Choumad

Mais il faut ouvrir les commentaires sur ton blog!

Anonyme a dit…

Drogue : Interpol demande l'audition de Ould Abdelaziz

à lire sur le blog de Choumad

http://choumad.blogspot.com/

choumad a dit…

Ano 9h09,

Je n'ai pas le temps pour gérer les commentaires mais mon blog est une antichambre de canalh, donc tu peux commenter ici et je te répondrais selon mes disposition.

Choumad

Anonyme a dit…

Ce que raconte Choumade ne m'étonne pas, Gallouha Mint Boukhary a déjà fait de la prison à Bangkok (Thaïlande) pour une affaire de trafic d’héroïne, elle a été libérée grâce à une caution versée par Cheikh Mohamed El Houssein.

Anonyme a dit…

Choumad,
ce n'est pâs érieux de faire du blog d'un autre le lieu de ses commentaires, lui laissant le boulot de gestion déjà assez pénible pour lui je supppose.

Donc ouvre ton blog aux commentaires sinon publie ici même tes messages tu nous évitera l'aller et le retour.

Va jusqu'au bout de ta logique d'information et de critqiue sinon ferme ton blog et publie dans les journaux ou sur Cridem comme tu le faisais déjà.

choumad a dit…

Ano 11h03,

C’est aux animateurs de canalh de dire si c’est pénible pour eux ou pas, quand à toi je te trouve bien paresseux de parler d’aller retour, je ne te demande pas de faire Boutilimitt-Lemden à pied, ça te coûte juste un clic !

Si j’avait le temps je l’aurais fait bien volontiers, malheureusement mes occupations m’empêchent de le faire bien, je préfère donc informer les visiteurs de canalh et les laisser commenter.

Je cible en priorité les visiteurs de canalh parce que je suit régulièrement les débats qui s’y passent, et je trouve qu’ils sont de haute qualité, ce qui me fait penser que les gens qui sont derrière ce blog et les gens qui le visitent sont l’élite mauritanienne.

Il y’a une autre solution : je ferme mon blog et je soumet mes textes aux animateurs de canalh, par mail, pour les publier en tant que blog.

Choumad

Anonyme a dit…

Choumad tu écris:
"Je cible en priorité les visiteurs de canalh parce que je suit régulièrement les débats qui s’y passent, et je trouve qu’ils sont de haute qualité, ce qui me fait penser que les gens qui sont derrière ce blog et les gens qui le visitent sont l’élite mauritanienne."

Choumad,
merci pour ces précisions mais à la différence des messages que publient les auteurs de ce blog, les tiens tiennent davantage du style de xouldy (informations nommant directement des personnes et impliquant une prise de position très directe accusatoire), ce qui a travers les commentaires qu'ils peuvent générer entrainer une réaction épidermique noyant ce blog dans ce qui a justemenyt bloqué le site de xouldy à son époque: les réactions vives , inconsidérés et inconsciente (insultes, calomnies, blocages des discussions etc.).

Donc les réactions à tes écrits risquent de saturer ce blog et son gérant.Le voudrait-il?

A lui de le dire puisqu'il est le premier concerné (premier-nettooyeur, premier modérateur etc)


donc Choumad, assume ton blog (quitte à activer la fonction commentaires "après apporobation" commme le blog de cheikh touré ou en filtrant les motsnon désiré...)

En tout cas il est de bonne moralité de ne pas faire supporter à autrui une chose que l'on peut soi-même.

Enfin, je ne peux que te féliciter pour la très intéressante information que tu nous fournis et qui réeelement contribue à la prise de conscience de nos concitoyens...Et si ton blog arrivait à accepter les commentaires, on t'en dira bien plus.

choumad a dit…

Pour l’instant on va profiter de la généreuse hospitalité de nos amis du canalh, ils ne se sont pas encore plaint de notre présence envahissante.

Pour ma part dès qu’ils me dirons qu’ils me trouve de trop, je prendrais mes cliques et mes claques et j’irais débattre ailleurs.

Je ne pense pas leurs donner une raison de me chasser vu que je ne leurs impose rien qui soit en contradiction avec leurs ligne éditoriale.

Choumad

Anonyme a dit…

Choumad
Tu es le bienvenu,d'autant plus que tu nous donnes de précieuses informartions,mais attention,il ne faut donner que des informations verifiées et sûres,sinon bonjour la calomnie et la manipulation.Saches surtout que dès que l'une des informations que tu fournis s'avère fausse,tu perdras la crédibilité pour de bon auprès de tes lecteurs.

Anonyme a dit…

Choumad,

c'est moi qui te demandais d'ouvrir ton blog aux commentaires, ceci dit, au contraire tu ne gènes personne et tu es le bienvenu.

amitiés

Lambda a dit…

Salut,

Ouistit,
ne sois pas aussi male7 que ça7eb apprenti-poete MARK keudhach qui hésite entre le paradais et l'enfer ..

pour le conseil de ministres de demain (desolé d'evoquer les sujets qui fachent);

dificile de donner des scoop apres ce que tout le monde sais maintenant : la routine quoi.

il parait qu'il y a tjs un gars qui arrive parfois enturbané et qui s'assoit à coté de la porte sans dire un mot pendant la reunion.

en mauritanie, on developpe le culte de l'acte de presence.

ce qui manquait à la scene politique c'est ce "soutien franc" dont dispose le president desormais et pandant 6 mois (renouvelable ? il faut demander au fou de maatala)

Lemberti,

eheih, les vancances sur le lac Rkiz de l'europe, le camion-car et l'assurance tout risques.
emberti yegheir emcha3cha3

Yanis,
tu dis "Est-ce quelqu'un sait, par exemple, où on trouve SEVETI, le fameux lait écrémé du CSA ?
Réponse: chez les riches à Tevragh Zeina car il est pauvre en matières grasses"

ça rappelle encore la fameuse citation:
l'aide internationale est le don des plus pauvres des pays riches aux plus riches des pays pauvres.

a bientot,
Lambda.

Lambda a dit…

un petit mot de bienvenue à Choummad.

un autre pour tous les anonymes qui rejoignent le blog, particulierement à l'anonyme qui ecrit en arabe (Pygmalion ?).

tes tecrits en arabe et tes echanges avec maatala loin des insultes sont evidement les bienvenues.

quand à maatala, je salue son caractere d'intraitable lorsqu'il s'agit d'exprimer son point de vue.

Lambda.

Anonyme a dit…

LE NOYAUTAGE DU POISSION COMMENCE


12 juin 2007 : Affaire de la drogue : Trois preuves innocentant Sidi Mohamed Ould Haidalla et le chapitre des accusations est ouvert sur tous battants



Quand le Parquet a transmis le dossier de l'affaire de la drogue de Nouadhibou au juge d'insruction, tout le monde a convenu que l'affaire cachait plusieurs points d'ombre qui ont poussé l'opinion publique naionale et internationale à vouloir connaître la vérité, toute la vérité.

Cette affaire qui a été expulsée dernièrement par le procès des islamistes, qui vient de s'achever par leur acquitttement, et le Discours de Politique Générale du Premier Ministre, fera certainement des vagues dans les prochains jours. Nous vous livrons ici quelques informations de dernières mains.



Pourquoi Sidi Mohamed Ould Haidalla ?



Quand la police a échoué à mettre la main sur les occupants de l'avion qui a atteri à l'aéroport de Nouadhbou, quand on n'a pas pu expliquer le comment et le pourquoi de cette fuite rocambolesque, on a sorti pour la consommation médiatique le nom de Sidi Mohamed Ould Haidalla.


Les autorités policières sont allées plus loin en présentant le fils de l'ancien président Haidalla comme le personnage-clé de cette affaire de la drogue qui, incontestablement, a des ramifications internationales en Europe et en Amérique et des soutiens en très hauts lieux en Mauritanie.

Aucune preuve palpable de nature à montrer l'implication irréfutable de Sidi Mohamed Ould Haidalla dans cette affaire n'a été présentée. C'est dans ce contexte douteux et ombrageux que certains se demandent : pourquoi Sidi Mohamed Ould Haidalla et pas quelqu'un d'autre ?

Une telle affaire a conduit la Présidence de la République a entrer directement en scène en mettant en place une Commission d'enquête conduite par le commissaire Deddahi Ould Abdallahi.


Cherchant nous aussi à connaître la vérité, nous avons mené nos propres invesigations, ce qui nous a permis d'obtenir des documents précisant la source des biens de Sidi Mohamed Ould Haidalla, en plus d'une copie du procès-verbal de police de l'interrogatoire des Français, Vivenot Jean-Pierre, né le 20/04/956 à Paris et Patrice Eddy, impliqués dans cette affaire comme étant le lien entre Sidi Mohamed Ould Haidalla et la mafia de la drogue.



Pour pouvoir impliquer une personne dans une affaire aussi sérieuse que celle de la drogue et ternir ainsi son nom et celui de sa famille, nous pensons que les preuves doiven êre solides. A cet effet, la question est : qu'a-t-on trouvé en possession de Sidi Mohamed Ould Haidalla quand la police de Nouadhibou est venue perquisionner à son domcile ? Drogue, documents compromettants, argent dont la provenance est douteuse ? De tout cela rien !



Les 19 millions 800 mille Ouguiyas que la police dit avoir récupéré au domicile proviennent de transacitions commerciales provenant des activités de Sidi Mohamed Ould Haidalla. A noter que l'intéressé possède une société de pêche, SMH PECHE, agréée par le ministère des Pêches sous le numéro 287/02/ du 11 mai 2002 qui a obtenu quatre licences de pêche de fond attribuées par l'ex-Président Ould Taya.

Tout comme il mène des activités commerciales avec plusieurs sociétés internationales dont on peut citer : KWOGENG-TRAINING (Afrique du Sud), poisson, GBC ALI MANTOS (Brésil), 150 à 180 contenairs de poissons, tous les trois mois, RADATIVE BARADA (Palestine) et SEDAVA MINE (Maroc). Une personne qui a des activités d'une telle ampleur peut bien avoir en sa possession Millions d'UM.


Pour ces raisons et parce que les deux Français ont nié tout lien avec Sidi Mohamed Ould Haidalla avec l'affaire de la drogue, toute allusion à son nom dans cette affaire est un non-sens.



Donc pourquoi lui ? S'agit-il dans règlement de compte entre clans politiques rivaux, quand on sait que la famille Haidalla a choisi, lors de la dernière élection présidentielle, le camp de Ould Daddah opposé à celui de la Majorité présidentielle de Ould Taya rangée derrière le candidat Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi ?

Cette piste est d'autant plausible que le leader du Front Populaire, Chbih Ould Cheikh Maalaînine a été arrêté dans les mêmes circonstances avant d'être relâché parce que son implication dans une telle affaire passe, aux yeux de tous, comme une inconséquence dont l'Etat, notamment la police, doit s'excuser.

Ajoutons à ce sombre tableau les photos du candidat et ex-Président Mohamed Khouna Ould Haidalla pour avoir le tableau complet de la manipulation possible de ce dossier à une fin purement politicienne.



De la à penser que l'on a cherché à " noyer " Sidi Mohamed Ould Haidalla pour écarter l'enquête de la piste pouvant mener à des VIP (personnalités très importantes), il y a un pas que certains observateurs n'ont pas hésité à franchir allégrement.


Des données de l'enquête


L'enquête préliminaire a été menée, le 11/05/2007, par le commissaire Weddad Ould Lebchir du Commissariat de police de Jedida I secondé par Hennoune Ould Sidelemine, Mohamed Ould Sidi Ould Didi, Mohamed El Moustapha Ould Hafed, Abdallahi Ould Ahmedou, Ahmed ould Khaled, Be Ould Mohamed lebeid et Barikalla Ould Dah sous le numéro 058/07.



Dans le procès-verbal, l'un des inculpés, le Français Vivenot Jean-Pierre déclare : " je suis connu des autorités sénégalaises parce que je travaille comme pilote avec une ONG de santé de ce pays depuis trois ans. Quand j'ai quitté Dakar à destination de Nouakchott, j'ai communiqué à la tour de contrôle le trajet de mon vol 30 minutes avant mon décollage. J'ai fait de même quand j'ai quitté Nouakchott pour Nouadhibou. Le pilote déclare avoir connu Sidi Mohamed Ould Haidalla depuis peu lors d'un séjour de trois jours à Nouadhibou. "

Et le pilote d'ajouter ; " c'est un jeune homme que j'ai trouvé tout à fait naturel, agréable. Je sais seulement qu'il a manifesté un grand désir de savoir piloter. J'ai refusé de lui servir de moniteur à cause de son handicap au pied. Il m'a alors parlé de son projet de créer à Nouadhibou une entreprise qui apprendrait le pilotage et m'a demandé de collaborer à ce projet. Il venait à l'aéroport pour se renseigner sur mon arrivée parce que je lui ai pas communiqué mon arrivée que je situai seulement dans deux à trois jours. Il est fort probable que c'est uniquement dans cet objectif qu'il s'est trouvé à l'aéroport ce jour-là.


Pagis Eddy devait confirmer lui aussi les dires de son compatriotes en précisant qu'il connaît Sidi Mohamed Ould Haidalla à travers seulement son ami. A l'aéroport de Nouakchott, il déclare n'avoir rencontré personne, à part les agents de l'ASECNA et les sapeurs-pompiers. Il ne m'a jamais parlé d'un quelconque avion devant arrivé à son compte.

Journal Houmoum Ennass






Note: Info source : Journal Houmoum Ennass (Mauritanie)

Anonyme a dit…

MOHAMED OULD EL KORY BIS (CHOUMAD ENTA VEM?)


12 juin 2007 : Dr. Ahmed Ould Moulay Ahmed

En réponse à l’article du 8 juin 2007 d’un certain Sidi Aly sur Mr le premier ministre Zeine ould Zeidane, voici quelques points que je voulais rappeler :

Je ne suis pas un visiteur assidu du site CRIDEM, mais parfois ça m’arrive de jeter un coup d’œil sur certains articles de ce site. En effet, ce site est connu par la perspicacité de ses articles et l’objectivité de leurs contenus.

C’est avec une grande surprise que je découvre un nouveau type d’intervenant. Des intervenants qui sont animés par une haine viscérale, cachant des idées malsaines, avec comme seul intention de nuire au maximum. Je parle bien d’un certain Sidi Aly. Mr Sidi Aly a l’aire d’avoir un problème personnel avec Mr le premier Ministre.

Mr le premier ministre qui représente la nouvelle jeunesse compétente et qualifiée de la Mauritanie est l’espoir d’un avenir prospère et fleurissant pour notre pays. Une autre personne cible de ces infamies est le Docteur Ahmed Ould Moulay Ahmed le nouveau présidant de la Commission Centrale des Marchés.



Mr Ahmed Ould Moulay Ahmed est l’un des plus grands qualifiés en gestion et finance de notre pays. L’homme que tout le monde a reconnu son intégrité, sa piété et son honnêteté.

Sidi Aly, fait un effort et vas te renseigner chez les personnelles de l’Air Mauritanie et de la BCM qui ont eu la chance de connaître Mr Ould Moulay Ahmed. Ils vont surement te faire part des empreintes positives et la gestion de qualité qu’il a laissé dans chacune de ces institutions.

D’ailleurs, laisses moi te faire une brève rappelle historique. Mr Ahmed Ould Moulay Ahmed c’est n’est que le fils du notre guide et martyre national le chérif Sidi Ould Moulay Zeine qui en 1905 était le premier à sacrifier sa vie en mettant un terme à l’avancée de Xavier Cappolani.

Cappolani s’apprêtait à la conquête du dernier émirat, l’ADRAR. Lorsque dans la nuit du 12 mai 1905 il fût abattu à TIDJIKJA par le martyre Sidi Ould Moulay Zeine. Et quel jolie coïncidence que demain est l’anniversaire de l’opération MEYNANE le 13 juin 1908 à midi où un deuxième membre de la famille de Moulay Zeine a sacrifié sa vie pour notre nation je parle bien de Abderahmane ElKassem dit LELLA ould Moulay Zeine qui a abattu le capitaine Manjean.

Juin 2007, voila un troisième héro de la famille Moulay Zeine Mr Ahmed Ould Moulay Ahmed Ould Sidi Ould Moulay Zeine qui vient pour sauver la Commission centrale des marchés qu’on connait tous son état agonisant.

Pour ton information, Sidi Aly, je ne suis qu’un jeune cadre soucieux de l’intérêt de notre cher pays et qui sait bien distinguer les compétences. Sidi Aly il y a d’autre moyen d’arriver au pouvoir que la lâcheté et la bassesse.

Moctar
fils d’un martyre d’Oum Tounssi.

Note: Info source : Moctar

Anonyme a dit…

XOULDY dit Choumad:

Je viens de lire ta betise!
Tu avais bien dit SIX MOIS!

Dans les anne'es 70, on avait un fou du nom de...CHOUMAD. Les enfants d'Aioun avaient l'habitude de le provoquer avec les mots suivants:

CHOUMADOU MALOU
WAKILE MINE MAROU
GASSE KABINA WA HARE VI SIRWALOU!

PS.
Je te prie d'avoir un certain respect pour le Vieux. Tes attaques contre nos femmes ne sont point du tout dignes!
LAHGAGUE TITOUBE!

Anonyme a dit…

choumad la boite mail du moderateur de canalh est LMPRIVE@MSN.COM tu peux lui faire tes propositions

Anonyme a dit…

Choumade,
bon courage .
Ouvre ton blog au commentaires et laisse à canalh leur espace.
c'est vrai qu'il est pas au 300commentaires du blog xouly mais ça progresse lentement.
woz

Anonyme a dit…

Couli,

X c'est maintenant Choumad et non plus Maatala?

x

Anonyme a dit…

A mon ami Maatalla

je te dedie le billet de solé consacré, aujourdhui, à la philo en me demandant si nous autres mauritaniens nous sommes pas condamnés à philosopher?
au plaisir de te lire

Chronique
Philo, par Robert Solé
LE MONDE | 12.06.07 | 14h43 • Mis à jour le 12.06.07 | 14h43

Les sujets de philo du bac ne sont pas pour moi. Trop compliqués. Seul un adolescent de 17 ans a les moyens de savoir si "toute prise de conscience est libératrice", si "l'on peut en finir avec les préjugés" ou si "le désir peut se satisfaire de la réalité".
A la rigueur, j'aurais pu me rabattre sur ce sujet de la série L : "Les oeuvres d'art sont-elles des réalités comme les autres ?" Mon petit doigt me dit qu'il fallait répondre non. Mais ce n'était peut-être pas suffisant. Contrairement aux jeux télévisés, il ne suffit pas ici de cliquer sur A ou sur B : il faut argumenter, problématiser, utiliser les principes d'identité, de causalité et de contradiction. Le grand cérémonial est exigé, avec introduction, développement et conclusion.
Finalement, ce qu'il y a de mieux dans le bac, ce sont les garnitures. Cette année, en Aquitaine, les candidats pouvaient choisir l'option surf. Une manière de rester à la surface et de jouir de l'écume, sans trop se prendre la tête. Mais, pour ça, il faut être sacrément philosophe.

Robert Solé

Anonyme a dit…

A Moctar
fils d’un martyre d’Oum Tounssi.

tu exageres quand meme, sauver la commission centrale des marchés de quoi
Ould el ghady qui a eté remplacé par ton heros est il donc l'equivalent du capitaine Manjean tué à Nimlane?
tes arguments sont boiteux , c'est quoi ce pays? du n'importe quoi!

Anonyme a dit…

Ce Moctar est une catastrophe. Il n'aide meme pas les supposés detourneurs. Tlahlih seulement. Qu'est ce que nous avons a foutre d'un soit disant cherif qui a tue Copolani? Cela ne justifie pas le mal qui a ete fait ...

Anonyme a dit…

Il a dit:

Les 19 millions 800 mille Ouguiyas que la police dit avoir récupéré au domicile proviennent de transacitions commerciales provenant des activités de Sidi Mohamed Ould Haidalla. A noter que l'intéressé possède une société de pêche, SMH PECHE, agréée par le ministère des Pêches sous le numéro 287/02/ du 11 mai 2002 qui a obtenu quatre licences de pêche de fond attribuées par l'ex-Président Ould Taya.
=======
D'abord detenir 20 millions sous la natte est contre la loi. Puis on sait que la societe de peche c'etait pour empaqueter la cocaine et vendre en europe. Puis les 4 licences de peches reçus de Ould Taya c'est du vol. Pourquoi lui et pas moi pour les licences de peche ?. On vole avec les voleurs et on cherche les voleurs avec les gendarmes.

Espere que cette bidasserie ne reviendra plus au pouvoir. Y en a marre d'eux et de leurs familles (regardez le cas SORECI et le lien avec Ould Boukhreiss). Quel pays !

Anonyme a dit…

Au fils d’un martyre d’Oum Tounssi.

Le peuple mauritanien meurtri par la famine,la soif et la maladie,imputables à la gabegie et aux detournements n'a rien à foutre de Moulaye Zeine,Moulaye Cheine,ou Moulaye Boukhreiss!!!
Cette affaire est d'une extrême gravité.Le PM a nommé à un poste aussi sensble un ancien collaborateur,qui travallait dans l'ombre avec lui à la BCM et cela ne peut passer inaperçu et doit être dénoncé avec vigueur...

Anonyme a dit…

XOULDY a toujours signe' sous differents noms. De temps a' autre, il signe Maata!

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Tenue correcte exigée !

----------------------------------------------
Une pensée pour nos frères déportés
----------------------------------------------

Telle l’Amérique reconduisant son néo-conservatisme belligérant ou la France qui plonge volontiers dans une vague bleue dont elle n’ignore pas les tourments, la Mauritanie continue de subir les rafales d’un régime qu’elle n’aime pas forcément. Est-il si insignifiant qu’une communauté entière se ligue à son propre détriment ? En votant contre elle-même ou en s’abstenant massivement.

Gymnastique alphabétique

Pourtant le citoyen américain connaissait le jusqu’au-boutisme belliciste de son administration. La guerre d’Irak lui ayant remis à jour le fantôme du Vietnam qui peuplait Hollywood et ses créations. De même, l’électeur français pouvait anticiper le second quinquennat de son gouvernement sortant. Tout comme en Mauritanie, le putsch militaire cachait mal ses attendus conservateurs et évidents.
A l’arrivée, et par delà la gymnastique alphabétique des sigles partisans, le changement raté ou relatif ne trompe pas vraiment. La même nomenclature systémique qui «ressuscite» de son vivant. En ramenant aux affaires des hommes et femmes dont le pays n’ignore pas les passifs et agissements.


Au final, la même armée sans exploit qui harcèle un pouvoir civil et un peuple qui ne parviennent pas à la mettre au pas. Tandis que les partis politiques continuent de se disputer les faveurs colonelles. Au lieu d’incarner un idéal qui mobilise et fédère leurs forces citoyennes et plurielles.

Pour enraciner la gouvernance démocratique et civile, d’aucuns voudraient doper le pouvoir du président. A sa prépondérance constitutionnelle, ils voudraient annexer les foules poussives d’un parti dédié aux applaudissements. Sans renforcer pour autant la légitimité et l’action de son gouvernement. Et tout en sachant qu’un tel labyrinthe politique est fortement compromis dans l’histoire du pays et du moment.

Fédération des contraires

Au mieux, cette créature idéologique ne serait qu’une réponse partielle à la question du véritable changement. Avec l’autre circonstance accablante des inévitables contorsions que sa formation sous-entend. Comme l’indésirable fédération des contraires liant le gouvernement à certains partisans du sacro-saint président.

Non, le président et son chef de gouvernement doivent rester indépendants. Tels qu’ils se sont présentés au suffrage des votants. Quitte à tout miser sur la solidarité démocratique de leurs opposants ou éventuels concurrents. Pour donner à la démocratie une perspective réelle de changement, ils peuvent ensemble «forcer» la domiciliation constitutionnelle de l’armée en domptant son expansionnisme permanent.

D’autant plus que le chef institutionnel de cette opposition ne cache plus son déploiement contre l’interventionnisme militaire récurrent. Il vient de rappeler, à juste titre, que le soldat doit d’abord quitter ses accoutrements et obligations. Avant de prendre une allure civile et citoyenne que son statut lui défend. En démocratie, la tenue correcte est exigée pour le bataillon. Autrement, l’armée se met hors-la loi en transgressant la constitution. Tout en menaçant la démocratisation du pays et son développement.

Cheikh Touré


maatala

maatala a dit…

Salam

Meri pour le billet e solet

Quant 'à j'aurai proposé les sujets suivants au Bac:

-L'intérêt du bled passe-t-il nécessairement par l'intérêt du L'individu?

-Le roseau Sidioca peut-il cacher la foret Mafieuse

-Selon vous quel sera la fin de cette Farce

-Des islamistes poursuivent en justice des tortionnaires est ce un signe de la fin des temps?

- Pour le fun, que vous inspire le règne de Taya?

-Les raisons de la défaite de Daddah?


A vos plumes dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Bienvenu à l'ami choumad

si j'ai bien compris son posting, il semble vouloir nous dire:

"Si vous avez aimé les TOLBA, vous adorerez les BOUKHARI"

Néanmoins qu'il sache que les erreurs de jeunesse forge la maturation de l'adulte.

Sauf les attardés du bulbe comme Taya le funeste dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Autres sujet du Bac

Dans la serie commentaire du texte:

"Limogés, pourquoi ?


Promus, pour qui ?



Mohamed Ould Mohamedou est le premier limogé de la nouvelle République. Choisi pour diriger le tout nouveau ministère délégué chargé de la solidarité sociale, cet ancien cadre du CSA avait pour mission de faire converger toutes les actions sociales : celles qui relevaient du commissariat à la sécurité alimentaire (CSA), du commissariat à la lutte contre la pauvreté et celles qui relevaient du ministère de la santé et des affaires sociales. Lui qui n’avait pas de prédispositions particulières pour mener à bien cette mission. Sa première sortie a été réservée à l’annonce du déficit céréalier de 47000 tonnes. ‘Une honte’, selon les détracteurs du régime. C’est au moins un empressement à vouloir monter un programme d’urgence que rien ne justifie apparemment. On sait ce qu’un programme d’urgence signifie chez nous : l’enrichissement de hauts responsables, marchés juteux, détournements et fraudes. Le dernier plan d’urgence est celui de 2003 qui a occasionné l’endettement de l’Etat à hauteur d’une quarantaine de milliards. Une note salée que le Trésor a continué à payer. Ould Mohamedou a été remplacé par Jiddou Ould Abderrahmane. Ce dernier occupait un poste de directeur à l’Etat civil. Pendant la transition, il avait été promu secrétaire général du ministère de l’hydraulique. Son ministre l’avait accusé d’incompétence notoire. Ce que l’inspecteur des finances a confirmé. C’est pour cela qu’il aurait été limogé après quelques mois d’exercice. Il revient à la haute sphère de l’administration vraisemblablement pour des raisons d’équilibrages. Un Laghlal remplace un Mechdhouf. Cela peut désormais arriver…

Autres limogeages : celui de Mohamed Ould Mohamedou des Douanes et de Abdallahi Ould Qadhi de la Commission Centrale des Marchés. C’était au cours du dernier conseil des ministres. A la direction des Douanes, c’est un colonel en stage au Maroc qui a été nommé. Comme si le départ supposé des militaires de l’exercice politique devait signifier leur retour aux affaires. Le colonel Dah Ould Mamy trouvera devant lui une situation relativement assainie. Depuis sa confirmation, son prédécesseur a réussi à multiplier les recettes. Rien que pour les quatre premiers mois de l’année, les douanes ont réalisé 50% de l’objectif annuel initialement défini. Quant à Ould Qadhi, tout le pays s’accorde sur son intégrité et son efficacité. A la tête d’une institution des plus corrompues, il a instauré un climat de transparence qui a commencé par la publication par voie de presse des délibérations de la commission. Ce qui lui a valu toutes les rancoeurs et même la haine du système maffieux. Même si son remplaçant, Ahmed Ould Moulaye Ahmed, est reconnu pour ses compétences et ses qualités, on s’attardera encore et encore sur les raisons du limogeage de Ould Qadhi. Ces raisons ne peuvent être ni professionnelles ni morales.

Autre limogeage inexpliqué : celui du colonel Sogo Alassane. Le commandant de la Garde – qui était une inspection – laisse sa place au colonel El Hady Ould Sidiq. Un autre aspect du retour des militaires aux affaires. En effet depuis une vingtaine d’années, le chef de la Garde a toujours été issu de ce corps. La rancœur des officiers a dû être atténuée par la nomination du colonel Mesqaru Ould Leghweizi comme adjoint à Ould Sidiq. Issu du corps, Ould Leghweizi a souffert ces dernières années du délit de parenté. Quand il a été envoyé en prison pour être le cousin de Saleh Ould Hanenna. Il a été envoyé comme inspecteur au ministère de l’intérieur. Sa notoriété parmi ses paires et son expérience seront d’une grande utilité pour Ould Sidiq, officier ouvert, calme et intelligent.

Autre nomination, significative, celle de Moctar Fall Ould Mohamedou, à la tête de la direction générale de la législation, de la traduction et de l’édition. Une direction qui se remettait peu à peu de ses (premiers) mauvais pas. Docteur en droit, Moctar Fall enseigne à l’université et occupait le poste de conseiller juridique au ministère de la santé.

Dans la conjoncture actuelle, tout tourne autour des nominations. Qui nomme ? qui dénomme ? Qui fait ? qui défait ? Les Mauritaniens sont friands de ‘supposés’. Alors on suppose que ceux qui sont nommés le sont pour leurs relations, réelles ou imaginaires, avec le colonel Ould Abdel Aziz, le colonel Ould Ghazwani, le Premier ministre Zeine Ould Zeidane. L’essentiel étant de laisser entendre que le Président Ould Cheikh Abdallahi n’a pas la réalité du pouvoir. En attendant, les nominations font beaucoup de mécontents. Mais plus grave pour les nouvelles autorités, ce sont les départs injustifiés – parfois injustifiables – qui font le plus de mal à l’aura du nouveau gouvernement.

Source la tribune

Maatala

Anonyme a dit…

Sujet choisi:
Les raisons de la défaite de Daddah?
anti thése
Pour les partisans de AOd la defaite serait due à trois facteurs: appui du CMJD à sidioca, achat des cartes d'electeurs censés voter AOD et trahison de l' ancien esclave Massoud
Thése
En fait cette defaite est due au fait que AOD a tellement cru les miltaires et surtout leur chef Elycom , dés le 3 aout il s'est vu comme le remplaçant naturel de ould Taya et tout ce qu'il souhaitait c'est de prendre possession du PRDS, il voulait, comme l'autre, immiter la demarche du corbeau et a fini par oublier sa propre demarche. il s'est fait avoir.
Syhthése
AOd s'est toujours trompé, il a eté piegé en 1992 par les emissaires de ould Taya. il a legitimé les elections et s'est transformé en aiguri malgré son statut féodal et princier, il vient d'etre roulé dans la farine par le méme systeme de son ex adversaire ould taya avec la benediction de son ex allié Massoud.
il aura par sa maladresse contribuer à perpetuer le systeme qu'il a longtemps combattu. il doit presenter des excuses à ould taya et lui demander pardon

7amdouch a dit…

un 8 juin pas comme les autres ...

je me presente d'abord pour ceux qui me connaisse pas encore et c'est normal , je suis le representant du fameux "pot troué" sur le net ( be6 meg3our pour les arabisants ... )

j'ecris ce commentaire en pensant a cette date que je ne pourrais oublier qui est le 8 juin 2003 car elle a marqué ma vie pour toujours et quand j'aurais des enfants je leurs raconterais ca tout les 8 juin , genre pour faire le heros , il faut quand meme avouer que j'ai assisté mais de l'autre coté des arenes lol

bref bref , il etait une fois .... non je vais pas vous prendre pour mes enfants non plus lol ils sont meme pas encore nés pour ceux qui s'interessent a la vie privé de Be6 meG3our' ( le ' c'est pour les matheux lol )

alors je disais , un 8 juin 2003 alors que je dormais paisiblement et je revais que je serais president de mon pays et que j'allais enfin etre riche et independant et donner des ordres par ci des ordres par la ... je vous assure c'est vraiment "fun" comme on dit en langage jeune lol , bon , et au bon milieu de ce reve vraiment bizarre , je me suis reveillé et en ouvrant le frigo pour boire un verre de lait , ya un gars qui vient en courant ( il est 2h 30 du matin ) et criant "C'EST LA GUERRRRRRRRRRE " et moi en buvant tranquillement mon verre de lait je le regarde d'un air suspect et je lui dit " tu voit je te l'avait dit , faut lire elmou3awithate avant de dormir , sinon apres tu va faire des cauchemars ..." lol
mais en voyant le gars transpirer je commencais a le prendre un peu au serieux et je lui dit " tu es sur que c'est la guerre , parceque si c'est la guerre , moi be6 meg3our je suis pacifique a 100% et je suis entierement pour les solutions a l'amiable .... bref je commencais a delirer en lui disant de se calmer et en voyant que mon style d'humour n'etait pas tres apprecié a ce moment par mon entourage je decide de me rendormir , au moins je me fait pas engueuler lol


Et a 9h du matin comme tous les jours je me reveille pour prendre tranquillement mon ptit dejeuner et la je vois que je suis le seul a penser a ca et tout le monde stressaient autours de moi et moi pour calmer l'ambiance je disais "imaginez la vie de ces pauvres gens qui vivent ca tous les jours ..." lol

alors vers 10h 3O alors que j'etais debout faisant l'un de mes discours "pseudo-droles" car ce jour la personne ne voulait rire a part moi bien sur car je voulais pas montrer ma peur mais plus pour longtemps je vous rassure ... lol
juste quelques minutes apres je leur dit : " bon les gars , ca a l'air serieux tout ca , je crois que la seule solution c'est de rester calme , comme si je disais un truc nouveau , et tout le monde me regardait du coin de l'oeil comme pour me dire " TOI TU LA FERMES CONNARD !!!!" lol en voyant que personne ne m'ecoutait et regardait la fameuse aljazeera ou yavait mr ould ebnou qui criaiiiiiit et hurlaaaaait la victoire disait-il , enfiiiiin nous nous sommes debarrassés de ould taya , moi je me disais il doit vraiment y avoir des gens idiots pour rigoler des malheurs des autres , c'est vraiment ignoble !!! je vous assure que s'il etait a nktt il n'oserait meme pas faire un soupire lol

bref, vers 12h mr be6 meg3our commencait a avoir faim et pensait a ses intestins qui commencaient a se plaindre et a me traiter de tortionnaire mais je n'y etais pour rien si personne ne voulait faire a manger dans cette foutue maison , en meme temps je les comprends , c'est vraiment pas le meilleur moment d'avoir l'appetit ... lol une heure apres on nous dit que le coup d'etat est fini et que tout est sous les mains des putschistes et maitrisés ... moi je me dit "la on est mal!!!" et d'un seul coup mes intestins font moins de bruit lol je crois que ca doit etre du a une munition de 12-7 ( eh oui be6 meg3our s'y connait en arme Smile ) qui est tombé pas loin et je commencais a transpirer et a vraiment comprendre pourquoi on donnent des salaires importants et droits au fonctionnaires de l'ONU lol


en conclusion apres 2 jours de sueurs et de peurs inouies que je vous epargne les details car je considere que ca fait partie de la vie privé de be6 meg3our donc ca ne regarde que lui lol non attendez une derniere blague , yavait un mec qui etait avec nous et qui se vantait d'avoir participé a la guerre du sahara et etait parachutiste et nous disait " mais c'est rien ca , c'est juste des armes legeres , nous a l'epoque .... " lol et a un moment il ya eu un coup mais vraiment un vrai de chez vrai , et le gars a sursauté et nous dit " ebdéééy hatheeu 3ade emtiiiiiine matlate jew9a" ( pour les non arabisants " noooo ca devient serieux la !!! ) et nous on etait mort de rire , fallait le voir en live pour comprendre la blague loll


donc au lendemain du 8 juin et apres avoir vu l'emission sur aljazeera de saleh ould hanane , moi be6 meg3our j'ai juste une chose a dire a cet ex-commandant que certains appelle "remz nidhal" , je vous assure que vous etiez tout sauf courageux le 8 juin , c'est bien trop facile d'avoir tout les chars d'un pays pauvre comme le notre et de faire un putsch aussi sanguinaire , mais il faut penser aux consequances avant d'agir et la je suis serieux pour une fois !!!!! ils sont partis sans meme avertir les pauvres "gobies" qui se faisaient choper un a un sans scrupule et parfois meme se faisaient descendre ... et des milliers sont mort dans le fameux affrontement a la presidence et ceux la personne n'en parle et la c'est vraiment dommage .... oufff rien que d'en parler ca me rend triste ... eh oui be6 meg3our est sensible et aime sa nation comme tout bon citoyen ...


Sur ce je crois qu'on doit et c'est la moindre des choses reconnaitre ces jeunes soldats morts inutilement et injustement et les reconnaitre comme "heros" ne me demandez pas pourquoi je ne saurais vous repondre lol

bref bref , je vais finir par une blague comme ce sera le cas toujours pour mes futurs "articles" ( bah oui ne me dites pas que c'est pas un article quand meme ...lol) .
la blague : un gars assis a coté d'un sonninké dans un avion allant en france , veut imperativement s'asseoir a sa place pour etre a coté du hublot lui dit " mr je crois que juste les gens assis au mileu "andaga paris" " lol (pour les non soninké andaga = partir , enfin je crois lol )

et c'est comme ca que j'encouragerais les gens a lire mes articles jusqu'au bout parcequ'il y'aura toujours une blague a la fin ... et pour les tricheurs ya une blague aussi au mileu lol

allez adios amigos et ayez le sourire , la vie est trop courte pour etre triste ...

be6 meg3our

Anonyme a dit…

Bout Mag'our

issak min toul el karra

7amdouch a dit…

merci compatriote mais c'est fait expres ca fait parti de mon style d'humour qui n'est biensur pas irreprochable bien au contraire ... mais ca me fait marrer donc je vous en fait part mon cher !!!

allez go !!!

choumad a dit…

à lire aujourd'hui sur le blog de Choumad :

- Pourquoi Zein a limogé Ould Kadhi le président de la commission centrale des marchés ?

- Quel est le rapport avec le marché octroyé à Soreci-voyage ?

- Pourquoi Ould Abdelaziz a donné le marché Aftout-Sahli à son cousin Ould Azizi ?

...

http://choumad.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Choumad
L'entretien entre Abdelly et Etienne, c'est la rencontre entre le ciel et la terre, le soleil et la mer.

Anonyme a dit…

pauvre mauritanie

si cette info relative à la présence de abdelly dans la delegation presidentielle est vrai, il faut s'attendre au sort qui a réservé par Dieu au peuple de lout ( ghoumou loutin)

Anonyme a dit…

Qui est Abdelly ?

C'est quoi son vrai nom ?

Anonyme a dit…

Choumad,

merci pour les nouvelles.

Vous rendez un grand service à ce pauvre peuple aveugle.

Anonyme a dit…

Comme le message de CHOUMAD n'est pas trop long et tres interessant,je vous le livre ci-après pour éviter aux paresseux le "voyage" entre les deux blogs(lol).J'espère que notre ami Lm ne m'en voudra pas.
-----------------------------------
Ould Kadhi, le président de la commission centrale des marchés (CCM), a été limogé, il a été remplacé par Ahmed Ould Moulay Ahmed, voici pourquoi :
Dans le cadre du lancement de l'appel d'offres international pour l'exécution du projet Aftout-Sahli, Zein a demandé à Ould Kadhi, de vive voix, d'accorder ce marché à Ahmed Baba Ould Azizi et son partenaire français. Zein agissait sur instruction directe du colonel Ould Abdelaziz.
Le président de la CCM a signifié à Zein que c'est impossible puisque les chinois sont les moins disant et qu'ils sont les seuls à avoir prouvé des références démontrant leur capacité à exécuter les travaux.La CCM étant l'autorité compétente en la matière, Zein décide de la contourner et d'envoyer le dossier devant l'autorité de régulation dont le président, Ahmed Salem Ould Lekhal, est de la tribu Oulad Bousba (Comme Ould Azizi et Ould Abdelaziz).Ould Lekhal décide de former une commission spéciale paritaire pour le dossier, dans laquelle il ne peux pas éviter que le président de la CCM siège, vu qu'il est membre de droit.Conformément à la volonté azizienne, la nouvelle commission hybride a décidé d'octroyer le marché à Ahmed Baba Ould Azizi et son partenaire français, seulement, le président de la CCM refuse de signer le procès verbal, or celui-ci, pour être valide, doit être signé par tous les membres de la commission paritaire.
Quelques jours plus tard, Zein fait savoir au président de la CCM que le ministère de l'éducation nationale, sous le sceau de l'urgence, aurait besoin de son accord pour octroyer le marché des billets des étudiants par gré à gré. Ould Kadhi réplique qu'il ne peut pas le faire puisque la nouvelle réglementation lui interdit formellement de procéder de la sorte.Zein, furieux, ordonne à Nebghouha Mint Haba, la ministre de l'éducation nationale, de procéder à l'attribution par la voie de ce qu'il appelle "procédure d'appel simplifié" sous la couverture de son aval direct et de l'accorder à Soreci-voyages, "unique agence capable d'honorer ce dossier" selon Zein.Zein ne pouvant plus supporter la présence d'un fonctionnaire qui refuse systématiquement de se plier à sa volonté, profite du comportement du président de la CCM par rapport aux instructions de Auld Abdelaziz et décroche de ce dernier l'autorisation de limoger le président de la commission.
Pour le remplacé, il choisi son ami Ahmed Ould Moulay Ahmed, qu'il avait déjà nommé DAF de la BCM et qui avait été actif dans la campagne présidentielle du candidat Zein Ould Zeidane.
Publié par Choumad à l'adresse 00:36

Anonyme a dit…

reponse à l'epreuve de philo proposée par Maatalla:

Sujet: Selon vous quel sera la fin de cette Farce?


Dis: ''Si vos péres, vos fréres, vos épouses, votre clan , des biens que vous vous seriez acquis, un négoce que vous craindriez de compromettre,des demeures qui vous plaisent, si tout cela compte plus pour vous que Dieu , son Envoyé et l'effort sur le juste chemin, alors morfondez vous jusqu'à que Dieu fasse intervenir son decret''
-Dieu ne guide pas le peuple des scélérats

Coran - sourate Attowba ( le repentir) IX - 24

Anonyme a dit…

Ce Choumad est un menteur !

Qu'est ce qui nous prouve que Abdelly était à Bamako avec Sidioca ?

Anonyme a dit…

Choumad

vraiment merci.

Tu nous montre ici que nous vivons tous dans des illusions d'un avenir meilleur.


zine ould zidane, un corrompu qui veut s'enrichir pour emporter par la corruption 2012 et qui ne cache pas son jeu.

La nomination de Nebghouha à l'éeucation nationa, faible et sans personnalité fait partie des plans de zein de la manipuler et je puis t'assurer que beaucoup de scandales sont encore a veni et certains sont déjà arrivé.


merci pour ces informations qui nous dégoutent de notre pays et de ses hommes mais qui sont hélas la triste réalité.

Anonyme a dit…

فكروا معي في المفارقة "الزينونية" التالية:ه

مستعرب يريد أن يعتذر باللغة الفرنسية

فهو إذا أراد أن يعتذر بالفرنسية فلا بد أن يرتكب " أخطاء ".ه

وإذا ارتكب " أخطاء " فلا بد أن يعتذر من جديد ..وهكذا إلى ما لانهاية!.ه

إذا كنتم قد فهمتم قصدي فلا بد أنكم قد عرفتم ، أيضا ، ما عليكم فعله : فقط أخبروا معطلة أني قد كتبت ذلك.ه

Anonyme a dit…

Quelqu'un avait écrit sur ce blog,il y'a quelques semaines que AZIZ occupait le bureau de l'ex ministre-secretaire général(Dah Abd'el jelil)à la présidence.Moi personnellement,je n'avais pas trop cru à cette histoire,mais mon doute fut entièrement levé lorsque des amis réçus par SIDIOCA me l'ont confirmée.Pire encore,ils m'ont affirmé qu'ils ont été reçus également par AZIZ,dans ce fameux bureau et que les négociations pour la désignation des instances du parlement ont été ménées de A à Z par AZIZ.En conclusion la Mauritanie est dirigée par AZIZ&compagnie avec un habillage civil.Le problème,c'est que l'habit ne fait pas l'imam et la prière du vendredi à la mosquée ne resoud pas nos problèmes quotidiens de famine,de soif et de santé...

l'apprenti poète a dit…

Ouistiti

""Un seul être vous manque et tout est dépeuplé""

Anonyme a dit…

Anonyme du 13 juin 2007 12:26

Pour ton information:
AZIZ = Président effectif de la République

SIDIOCA = Agent chargé d'accueil

Sinon comment expliquer le fait que le président, malgré les tas de dossiers brûlants qu'il a trouvé devant lui, puisse avoir le temps pour tant d'audiences

Anonyme a dit…

Aziz prend les décisions, et Sidioca se charge de les transmettre aux acteurs de la société mauritanienne : hommes politiques, syndicats, journalistes ...

Voila pourquoi Aziz est rare vu qu'il est occupé à la conception, et voila pourquoi Sidioca est toujours en audience vu que son travail est d'éxpliquer les décisions de son boss !

Anonyme a dit…

Ano du 13 juin 2007 11:45

Choumad est peut-etre x. Aussi, n'apprends pas au singe comment lancer les mangues. Choumad est très informé.

==============
Ce Choumad est un menteur !

Qu'est ce qui nous prouve que Abdelly était à Bamako avec Sidioca ?

13 juin 2007 11:45




Ce Choumad est un menteur !

Qu'est ce qui nous prouve que Abdelly était à Bamako avec Sidioca ?

13 juin 2007 11:45

Anonyme a dit…

Certains ne peuvent jamais survivre en dehors de la negativite'. Toutes leurs vies respectives tournent autour des commentaires negatifs. Ces hommes et femmes oublient que c'est bien le VIEUX que le peuple Mauritanien a elu a' la magistrature supreme du pays. Ils agissent comme si le president est oblige' de faire ce qu'ils veulent. Des qu'ils constatent que leurs conseils bidon ne sont pas suivis par qui que ce soit, ils attaquent. Le vieux, son premier ministre et son gouvernement sont qualifie's par ces "strateges" d'incompetents. Ils voient l'image du colonel Abdel Aziz derriere tout ce qui bouge.

Je prie les champions de la negativite' de laisser le peuple Mauritanien vivre en paix.

LE VIEUX EST SUR LE BON CHEMIN. ENCOURAGEONS ET SUPPORTONS LE!

PS.
SEUL LE TOUT PUISSANT ALLAH EST AZIZ. Le colonel de la BSP est Abdel Aziz!

Anonyme a dit…

Couli,
Si tu es aux Etats Unis,tu ne sais rien de ce qui se passe actuellement dans notre pays et STP,ne sois pas naîf au point de chercher à nous convaincre du contraire de ce que nous pensons et surtout vivons;ce serait peine perdue,je t'assure,cher ami...
Nous sommes entrain de te(vous) rapporter,ce qui se dit-et se confirme-actuellement à Nktt,quant au détenteur réel du pouvoir en Mauritanie.Nous sommes guidés par le seul interêt de notre pays et sommes contre tous ceux qui,de près ou de loin peuvent nuire à son unité sociale et à son développement économique...
Sans rancune aucune

Anonyme a dit…

article la tribune:

c'est normal qualt la tribune pluere pour le limogea du directeur de la douane, depuis quant ce Mr a réalisé un objectif dans la vie pour plus forte raison dans un service publique sauf qu'il de boutilimit, ould oumer veut nous dire que ces deux bonhommes boutilimitois son intégres? je suis vraiment désole quant un journaliste defend un dir de la douanes : tu connais pas sa fortune demande là, et demandé sa fortune il y a 20 ans et de son péré tu constatera la différience ould oumer je t'ne prie de ne jamais defendre qulqu'un qui a créer une fortune enorme alors qu'il n'est un simle fonctionnaire.
je me souviens aussi lors de la limogea du PDG snim( youcef) et smcp(hermet allah) AOD a perdu les pedales c'est ici qu'il a crieé c'est tout a fait normal que ould oumer crie aujourd'hui apres le limogea du celui de la douanes et CCM, sache aussi que l'autre de la socogim va aussi souter, donc l'équipe qui a rassurer AOD lors du coup de etat 2005 va disparaitre donc AOD va commencer à hulrer pleurer dire n'importe quoi et à travers tout les journaliste du trarza, certainement.

Anonyme a dit…

La Mauritanie que je connais tres bien ne peut jamais etre controle'e par colonel Abdel Aziz seul!
Le vieux a bel et bien ete' elu president de la republique. Tout le monde sait que certains membres influents du CMJD ne voulaient pas de lui a' la magistrature supreme.
Il a gagne' parce qu'il etait non seulement le plus qualifie' mais egalement parce qu'il avait pu conclure des accords avec quelques hommes politiques avant l'election presidentielle. Tout indique que le vieux respecte ses engagements. Ce sont ces engagements qui ont permis au parti politique qui n'a obtenu que 4 ou 5 depute's d'obtenir la presidence de l'assemble'e nationale. Ce sont ces memes engagements qui ont donne' le poste de premier ministre a' Mr. Zeine Ould Zeidane.
Nous savons qu'il y a eu un accord entre le vieux et les militaires mais je ne sais pas la nature de ces accords et je tiens a' eviter toutes les speculations.

Je ne vous apprend absolument rien en vous disant que les militaires du 3 Aout 2005 tiennent a' leur securite'. Ils savent les consequences de leur action. Il est tres normanl de leur donner quelques assurances qu'il n'y aura pas de reglements de compte contre eux. Si avoir Colonel Abdel AZIZ et les autres membres a' la tete des regions militaires, est le prix a' payer pour retrouver les institutions de notre republique, SO BE IT!

GARDEZ VOS CRITIQUES POUR at least 100 JOURS!

LAISSEZ LE VIEUX TRAVAILLER!

PS.
J'ATTENDS TOUJOURS LE RETOUR DE SON EXCELLENCE MOAWIYA OULD SID'AHMED TAYA EN MAURITANIE POUR ETRE SATISFAIT A' 100%


a' suivre....

Anonyme a dit…

Cher Couli
Les accords conclus avec Messoud et Zein,dont tu parles l'ont été par Aziz(O/ Abdel Aziz,si tu veux!) et le vieux n'a été qu'une façade,comme aujourd'hui...
Pour ce qui est des 100 jours,OK,pour les résultats énonomiques et sociaux du gouvernement,mais ceci ne doit pas nous empêcher de dénoncer les actes et comportements criticables des hommes publics qui nous dirigent(digèrent!).
Enfin pour ton P.S relatif à son(ton) excellence,n'es-tu pas le "fameux aveugle qui attend sa vue"!!! (LAMAA....).
Amicalement

Anonyme a dit…

A mon ami Maatalla

et dire qu'en Mauritanie, les fils du vent ont failli voter blanc..le pays d'un million de girouettes a besoin d'un seul homme brise vent

C'est pour toi Maatalla, ce billet de solé, tu saura, j'en suis sur, t'en servir..


Chronique
Vox populi, par Robert Solé
LE MONDE | 13.06.07 | 12h54 •

Il n'y a pas que Paris et les grands partis ! Sait-on qu'au premier tour des législatives Lutte ouvrière a nettement dominé le scrutin à Chémery-lès-Faulquemont (7e circonscription de Moselle) ? L'ensemble des suffrages exprimés - à savoir une voix - s'est porté sur le candidat d'extrême gauche. Les 133 autres électeurs ont boycotté les urnes pour protester contre l'implantation d'éoliennes, susceptibles de "défigurer" leur village. Soit un taux d'abstention de 98,92 %, record de France.
On imagine la scène. L'unique votant s'approche de la table, prend soigneusement un exemplaire de chaque bulletin, puis se dirige vers l'isoloir, tandis que le président et ses assesseurs se tiennent les côtes. "A voté !" Le dépouillement s'est déroulé, paraît-il, en présence de la quasi-totalité des habitants de Chémery.
L'analyse du scrutin appelle une certaine prudence. Si le suffrage exprimé plébiscite indiscutablement l'extrême gauche, quelle est sa signification énergétique ? On ne peut pas accuser le non-abstentionniste de suivre le sens du vent. Partisan de l'éolienne, peut-être, mais pas girouette.

Robert Solé

Anonyme a dit…

C'est extremement important de laisser a' vos hommes politiques une portie de sortie! L'Afrique a connu plusieurs dictatures parce que tout simplement le pouvoir est devenu une question de vie ou de mort dans plusieurs de nos etats.
PERSONNE NE VEUT QUITTER LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE POUR SE RETROUVER DANS UNE PRISON.
C'est donc a' vous de decider de ce que vous voulez.
Tant que vous continuez a' diaboliser directement ou indirectement ceux qui sont au pouvoir, vous ne faites que compliquer la transition pacique dudit pouvoir.
Ai-je besoin de repeter que pendant que DSF condamnait le coup du 3 Aout 2005, vous envoyait des delegations un peu partout dans le monde pour justifie' ce qui est arrive'. Des lors, il etait tres clair que l'interet du peuple Mauritanien n'etait point du tout votre priorite'. Vous voulez le pouvoir a' tout prix. Vous avez meme developpe' des liens avec ceux que vous consideriez comme etant les elements qui vous DONNERONT ce pouvoir. Vos plan n'ont pas abouti. Il y a eu election et le peuple Mauritanien a vu toutes les alliances contre nature prendre place.

a' suivre (Je dois faire quelque chose!)

Anonyme a dit…

Chaque dirigeant de l'ancienne opposition voulait la presidence. Le vieux a gagne' grace a' ses qualite's et au Mithaq.
Maintenant, les perdants sont determine's a' imposer leur agenda aux victorieux. Si vous croyez vraiment a' la democratie, vous etes oblige's d'attendre les prochaines elections. Si vous gagnez (I DOUBT IT), vous pouvez imposer votre agenda. Pour le moment, il faut reconnaitre que vous n'avez pas gagne'. THEREFORE, nous vous prions de laisser notre peuple vivre en paix!

Don't get me wrong, il y a plusieurs problemes mais les solutions ne viendront pas du jour au lendemain.

"QUI VA DOUCEMENT VA SUREMENT ET QUI VA SUREMENT VA LOIN."

Vous voulez forcer le vieux a' abandonner la demarche prudente qui est la sienne pour adopter votre demarche qui sent l'odeur de la confrontation et des reglements de compte!

POUR VOUS, IL N'Y A DEMOCRATIE ET PROGRES QUE LORSQUE VOUS OCCUPEZ TOUS LES POSTES IMPORTANTS DU PAYS POUR ECRASER, DETRUIRE ET TUER SON EXCELLENCE MOAWIYA OULD SID'AHMED TAYA ET TOUS CEUX QUI LUI SONT ET/OU ONT ETE' PROCHES DE PRES OU DE LOIN.

QU'ALLAH PROTEGE LA MAURITANIE DE VOTRE HAINE!!!!!!

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...le pouvoir est devenu une question de vie ou de mort pour plusieurs de nos presidents..."

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...pacifique.....vous envoyiez..."

Tout indique que je suis fatigue'!

Anonyme a dit…

تماما مثلما قال كوليبالي ، يجب أن نراعي التوازن الدقيق بين تحدينا للسلطة و دعمنا لها ، وعلينا دائما أن نرفع الشعار الأنجلوسكسوني: " عدم المبلغة في كل الشيء أول مرة"

نحن في مرحلة "التعود" وهي ثاني أطوار التحول الديمقراطي وأهمها لذلك علينا أن نكون حذرين إزاء التقاليد التي سنرسيها لديمقراطيتنا الفتية

لم نصدق ، بعد ، أننا اجتزنا انتخابات نزيهة لذلك لا تحطموا النظام الذي حلمتم به وناضلتم من أجله

لا أحد يستطيع أن يحدد مراكز الثقل والنفوذ في نظام سياسي ، وإذا كان الرئيس الجديد يدار من العسكريين فهو الذي ارتضى ذلك لنفسه لأن الشعب الموريتاني الذي انتخبه كان سيقف دون شك في خندقه لو أنه تمرد على تلك الوصاية

ليس مطلوبا منا أن نتتبع الخيوط التي تحرك إرادة الرئيس لننظر في عيون من يشدها ويرخيها

المهم أن نقف بالمرصاد لما ليس دستوريا و نرفضه بشدة

لو كانت الإنتخابات تأتي بالأفضل لكان ماريو فارجاس يوسا تسلم الحكم في البيرو عام 1999

إن عظمة الديموقراطية لا تكمن في ضمان أن يتسلم الأفضل الحكم بل ، بالأحرى ، في كونها صمام أمان يضمن ألا يبقى الأسوء مخلدا في الحكم

إذن ، اعطوا "للختيار" فرصته الدستورية وإذا لم يوفق انتخبوا في المرة القادمة ............ا

Anonyme a dit…

Ano 19h53,

Mario Vargas Llosa était candidat à la présidentielle de 1990 et non à celle de 1999.

Anonyme a dit…

Ouistiti e dit:

Apprenti-poète a écrit:
Ouistiti

"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé""


Oui c'est vrai....
Je suis d'accord avec toi, surtout les seuls être qui nous manquent maintenant ce sont des extraterrestre pour sauver notre pays du désastre, vu que les enfants de ce pays sont en train de le détruire.

D'accord avec toi:

"Un seul extraterrestre vous manque et tout est détourné"

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:


Au niveau de l'immeuble Afarco ce matin,, une jeune femme pressée trainait son enfant par le bras, il ne pouvait marcher car il boitait dans des sandales attachées avec des ficelles. Il est tombé à la renverse de tout son long sur le trottoir et tout ce que ces connards de vendeur de journaux et autres passants on trouvé de mieux à faire c'est d'en rire..

Notre peuple n'a plus d'âme ou il l'a vendue... et je crois vraiment à regarder les comportements de nos concitoyens pourris par tant d'années de merde, qu'ils ne méritent que ce qui leur arrive.

Désolé, mais à ce moment là c'est vraiement ce que j'ai pensé.

Anonyme a dit…

Declaration
L’Election des sénateurs représentant les Mauritaniens établis à l’étranger du 9 Juin dernier, à laquelle j’ai pris part en ma qualité de candidat indépendant pour la zone Afrique, s’est déroulée dans des conditions démocratiques acceptables dans la forme, mais pas dans le fond, malgré la volonté clairement révélée du Chef de l’Etat de laisser cette élection suivre son cours normal, sans aucune ingérence partisane.

Cependant, à l’intérieur de l’un des groupes parlementaires du Sénat, le «groupe des indépendants», des pressions ont été exercées par quelques sénateurs afin d’amener les autres à voter en faveur du candidat de leur choix, faisant fi de la cohésion du dit groupe et des autres considérations politiques nationales actuellement à l’ordre du jour.

De fait, le tribalisme et le régionalisme ont été malheureusement les critères dominants dans cette compétition et les candidats élus l’ont été, pour la plupart, sur la base d’alliances sectaires.



En conséquence, je dénonce vivement ces agissements d’un autre âge, contraintes aux lois en vigueur et à l’esprit de la constitution du pays, et je demande avec insistance l’introduction urgente de nouvelles reformes et mesures réglementaires capables de contrecarrer ces pratiques qui risquent à terme de dévoyer notre démocratie naissante et nous faire retomber sous le règne de clans sectaires et particularistes, ce qui menacerait dangereusement la cohésion sociale dans notre pays et partant, les intérêts supérieurs de la nation toute entière.


Nouakchott, le 10 juin 2007
Abdallahi Ould El Hadj Brahim
Candidat indépendant aux élections sénatoriales
du 9 juin 2007, zone Afrique Subsaharienne
-------------------------------


COMME QUOI DANS CE PAYS TOUT EST TRAFIQUE!

Anonyme a dit…

Je felicite Mr. Mohamed Saleck Ould Heyine et lui souhaite une tres bonne chance dans sa nouvelle mission. Que le tout puissant Allah continue a' guider ses pas!

J'aime bien les decisions du Vieux!
Qu'Allah le protege!