mercredi 8 août 2007

NOS PARTIS POLITIQUES ET NOUS

Nous avions 34 partis politiques qui ne faisaient qu'attendre les prochaines élections ou de la figuration au parlement.

Mais comme ils étaient si peu nombreux pour un travail aussi fastidieux,notre président dans son grand souci de liberté et de clémence en a autorisé 18 sur 24 qui avaient déposé un dossier au ministère de l'intérieur(les 6 restant doivent être des Nazis ou des Bouddhistes c'est la seule explication que j'ai trouvé pour qu'ils soient recalés).

il fallait bien ça pour...... ne rien faire.

Eh oui ! car après tout on ne peut pas dire qu'ils croulent sous le boulot, ou que le bien-être du peuple soit un souci majeur pour eux.

d'ailleurs l'une des premières réclamation de nos chers députés était une augmentation de leurs salaires. vous me direz que charité bien ordonnée commence par soi même, mais tout de même vu la conjoncture actuelle, c'était un tantinet déplacé.

On aurait pu croire que dans une situation comme celle d'aujourd'hui avec le retour prochain des déportés, ils auraient pu s'engager davantage dans cette tache primordiale pour notre pays.

c'est mal les connaitre je les entend d'ici dire "le gouvernement ne nous a pas associé" entendez "il (le gouvernement) n'avait qu'à nous donner de l'argent pour ça."
comme si c'était au gouvernement de faciliter le travail de son opposition.

ce gouvernement qui d'ailleurs n'a pas leur temps, occupé qu'il est à sa campagne d'auto promotion déguisée, pour essayer de faire oublier son inefficacité pathologique, une campagne soit disant de sensibilisation au retour des déportes avec des airs de déjà-vu et des relents de campagne d'El kitab.

On revient à des discours de promotion du guide éclairé (en période de délestage)
et des "selon les engagements du chef de l'État lors de sa campagne électorale" à tout va .

C'est à croire que cela reste son seul engagement .Ou alors peut-être est ce le seul qu'il compte tenir, cela mériterait alors tant d'égards!!!

Monsieur le président qui semble oublier que la campagne électorale est finie, et continue à recevoir à tout va comme aux temps glorieux de sa campgne(Merci ould Amajjar de le lui rappelle manak ersoul).

Surtout enfin n'oubliez pas (pas Monsieur Amajjar mais plutôt vous les hommes politiques) que le parti du président est en cours de constitution, cela présage une grande vagues de migration très prochainement................ à suivre

LM

317 commentaires:

1 – 200 sur 317   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

Les partis politiques en Mauritanie

expression d'un mimetisme societal, les partis c'est un peu comme les boutiques. la tendance est à la creation des partis liés à des individus qui aspirent à se faire une place dans l'echiquier. cette individualisation se fait au detriment des idées, du projet de societé et des traditions politiques appelées à se propager
Certes le Parti etat est mort mais les micro partis ont envahi le cadavre de l'Etat..
Il faudrait peut etre encourager une nouvelle bipolorisation pour eviter l'eclatement d'une entité dejà fragile

Anonyme a dit…

Il faudrait revoir la politique de financement despartis politiques par l'etat.

ouldmauritanie a dit…

yan a dit:

Nous avons une visite de marque, celle du Dr Kleib auquel on souhaite la bienvenue.

alors j'egorge le mouton non sa merite un chameau un big up pour le doc



PS:
nouveau blog

Yanis le R. a dit…

Après la ruée vers la pêche dans les années 80 avec des licences de complaisance, les faux projets agricoles fortement subventionnés dans les oasis (parfois imaginaires) et dans la vallée du fleuve, les journaux-tribunes des peshmergas qui paraissent quand il faut faire l'éloge d'un voleur de biens publics, les pharmacies-boutiques empoisonneuses etc., c'est le tour maintenant des partis politiques d’être la destination de prédilection de certains...
Le dénominateur commun entre toutes ces « destinations », c'est l'argent facile, entre autres.
Les responsables de ces formations politiques sur papier ont la possibilité, par ailleurs, d'être conviés aux cérémonies du Prince, aux frais de la princesse...
Mais le problème c'est que la princesse, c'est la Mauritanie, c'est nous tous, ce sont les pauvres et les orphelins!
Pensez-vous une seconde que nous avons une cinquantaine de types de projets politiques et de visions de l’avenir de la Mauritanie ?
Quand est-ce que notre pays arrêtera d’être la vache laitière des fourbes et des voyous en col (ou turban) blanc ?
J’ai failli dire le mot de Cambronne si ce n’était le respect que j’ai pour les visiteurs de Canalh…

Anonyme a dit…

Ouldmauritanie a écrit:

"Nous avons une visite de marque, celle du Dr Kleib auquel on souhaite la bienvenue.

alors j'egorge le mouton non sa merite un chameau un big up pour le doc "


Ouldmauritanie ya saffag!
Taya est parti et tu es son résidu. tu es minable.

ouldmauritanie a dit…

ano,
tu dis:

Ouldmauritanie ya saffag!
Taya est parti et tu es son résidu. tu es minable.

voici ma reponse:

Tous les ingredients pour une bonnee recettes sont la ,il manquait juste l’invitation officielles des americains et les islamistes pour attirer les investisseurs européen sans oublier le retour des deportés accueillies dans la dignité evidement par Ould breideleile et son nouveau parti tout sa pendant l'ete... âtre de nos rues viol,drogue, assassinat, blanchiment d’argents, blanchiment de Ould taya et ses Hommes,sans eau sans electricité et tant mieux car L'eau et l'électricité ne font pas bon ménage


blog de ould mauritanie

Anonyme a dit…

Ouldmauritanie,

ta réponse est encore plus minable!

Anonyme a dit…

Ould Mouritanie,

Ne te gene pas avec les gens qui te critiquent. J'ai vu ton blog et felicitations

Anonyme a dit…

Ouldmauritanie,

SORECI a eu le marché par une procedure d’urgence et particuliere et donc sans appel d'offre, avant de mentir tu dois verifier tes informations

Sans rancune

ouldmauritanie a dit…

ano,

j'ai l'appel d'offre devant mes yeux mais on dit tout les deux la meme chose,ils ont donné le marché a NEJATE Mint Boukhreisse sans qu'ils font jouer la concurrence dans l'interet general et donc tu me donne raison que la parenté de ZZ et Mint Boukhreisse a joué un role determinant

ouldmauritanie a dit…

ano 8 août 2007 13:48,

merci pour tes encouragement la lutte continuer contre ces minables

Dr kleib ahmed salem a dit…

j'ai toujours survolé tous le blogs et sites qui parlent de mon pays, depuis que j'ai quitté l mauritanie.
j'ai toujours lu avec interet et "parfois desinteret pour certains" tout ce qui s'ecrit sur ce blog et d'autres. je ne suis pas canalheur car je suis legerement plus jeune, les années yéyés et woodstok moi je n'etais pas encore né."c'est de l'humour".
mais n'empeche j'ai beaucoup d'affection pour certains personnages dommage que l'anonymat les deshumanise..

Anonyme a dit…

Ano a dit:

Ouldmauritanie,

SORECI a eu le marché par une procedure d’urgence et particuliere et donc sans appel d'offre, avant de mentir tu dois verifier tes informations . Sans rancune


Reponse: la procedure d'urgence n'est pas normale. C'est la pratique qui se poursuit: quelqu'un a t il entendu parler de la procedure par laquelle le chemin de fer Nouakchott-Kaedi a ete adjugé?

ouldmauritanie a dit…

ano 4:14 PM,
merci et je suis absolument d'accord avec toi quand tu dis:

ZZ depuis son accession a son poste a fait toujours le favori de ses relations parentales et partisanes au detriment des interets de la nation.

en plus il ne sait pas ce qu'il fait ben oui pour attirer les investisseur européen,il autorise une mission militaire américaine en Mauritanie pour lutter contre les islamistes et en meme temp il autorise un parti politique islamiste je suis pas contre le parti mais la il y a une contraduction dans sa politique general.
Ould breideleile soutenait ZZ pendant l'élection présidentielle or tout le monde sais que celui ci est le defensseur de l'arabité de la mauritanie en autorisant un parti pro arabe,il oublie l'autre partie de la mauritanie

Anonyme a dit…

chers amis,
je me réjouis de commenter sur canalh..c'est toujours un tel plaisir vu l'importance des sujets débattus. les partis politiques....beaucoup de tapage médiatique est fait sur le parti islamiste ou dit islamiste qui a été accepté...nous avons tellement de partis sans aucun intérêt ( la majorité des partis se disent de gauche, presque tous sont à peu près islamisé, presque tous sont dmocrtaique et républicain, on dirait des vrais jumeaux...), au moins celui là peut en avoir ..bénéfique je ne sais pas, mais des adeptes et des fans a la mansour mania il y en a pas mal...

tout de même,je ne comprend pas l'importance d'accepter ces partis maintenant...n'y a til pas des urgences, des priorités dramatiques auquelles monsieur le président doit faire face...c'est bien joli de donner liberté d'expression, liberté de penser, liberté de l'absolu et du néant, mais ca ne nourrit pas l'individu et surtout, ca ne lui sert à rien d'être membre de tel ou tel parti parce que de toute facon tel ou tel parti va finir par apporter son soutien à un parti sur le point de se créer, le parti du pouvoir, le parti des intérêts, le parti bénéfique..rare sont ceux qui créent des partis par idéal politique.

d'un autre angle, min na7iyetin oukhra comme dirait x, je dois être la seule à penser cela,mais j'ai l'impression que quelqu'un, tous les jours, met 3 comprimés d'atarax dans le café de notre président ( si il boit du café..sinon, dans zrigtou erayebe le matin), il fonctionne au ralenti...son gouvernement lui ne fonctionne pas du tout...c'est triste à dire, mais c'est véridique, quelques mois déjà et à part un hotel sofitel dans plusieurs années, une médiatisation à outrance du retour des réfugiés ( il reste beaucoup de points d'interrogations...), des paris politiques inutiles, le jugement presqu'équitable des prsumés islamistes...je ne vois rien. toutes ces belles promesses, la Mauritanie a un président élu, un gouvernement nommé, mais toujours autant de problèmes, dont les solutions existent pourtant et qui ne sont résolus..alors je demande solennelement à cette personne, qui fait ingurgiter de l'atarax ou autre somnifère au président, cette personne, si haute soit elle, d'essayer la vitamine C...

mint_b_mariem

ouldmauritanie a dit…

mon ami

merci pour ce lien franchement la honte alors que sous ould taya cette pratique le gré à gré a ete interdite

si sa ce n'est pas une preuve

Jugez-en plutôt :

* la lettre du SG du Ministère de l’Education Nationale date du mardi 29 mai 07,
* le marché est octroyé le mercredi 30 mai 07
* le PV de la Commission Centrale des Marchés est publié le 31 mai 07 dans Horizons N°4492.


cridem

LM® a dit…

Salut
Merci a mint_b_mariem et Dr kleib pour les mots gentils.
mint_b_mariem la vitamine C ,moi je pencherais plutôt pour un dopage digne du tour de France
Cher Dr vous n'allez pas vous y mettre vous aussi, cette histoire d'anonymat a fait couler bcp d'encre sur ce blog. les « canalheurs » ne sont pas des anonymes entre eux pour la plus part et
pour vous rassure sur leur l’age certains sont des collègues a toi et exercent aussi dans des hôpitaux français.
enfin une pensée aux habitants de Tintan et Nema que dieu les protege

Yanis le R. a dit…

Toutes nos pensées et notre solidarité doivent être actuellement avec les habitants de l'Est du pays notamment les habitants de Tintan dont les habitations sont inondées.
Les pluies ont été les bonnes nouvelles des derniers jours mais les dégats de la nature doivent faire réflechir les pouvoirs publics sur la prévention et la politique de l'habitat dans des zones inondables.
On se rappelle toujours des inondations d'Atar et d'Akjoujt et des crues saisonnières du fleuve à Rosso (Sattara), entre autres.
C'est bien de prier pour la pluie mais c'est bien aussi d'avoir une politique de prévention des catastrophes parfois prévisibles et d'accompagnement des populations sinistrées.
Si les dunes protectrices du littoral de Nouakchott, par exemple, disparaissent progressivement au vu et au su de tout le monde, il ne faut pas être surpris de voir un jour des quartiers de la Capitale sous l'eau...

Anonyme a dit…

Ouldmauritanie,

Laisse ZZ tranquille, tu t'attaque aux gens pour rien par ce que tu es plus que minable.

Yanis le R. a dit…

Pour revenir au sujet du blog, parmi les chefs des nouveaux partis, on trouve des journalistes directeurs de publications dites indépendantes.
J'espère qu'ils vont savoir qu'il n'est pas possible de diriger un journal indépendant d'information et un parti politique, en même temps.
On voit bien que certains avaient compris très tôt le jeu...
Le nom de l'un de ces partis ne vous dit pas quelque chose, le PMJD ?
Mais il faut dire que ce n'est pas facile de choisir des initiales si toutes les combinaisons des lettres de l'alphabet sont déjà prises...

Bienvenue par ailleurs à notre amie Mariem qui nous rejoint sur Canalh.

Anonyme a dit…

Maata salue a' partir de sa cachette. XOULDY ne peut plus attendre les six mois qu'il a promis. Il revient sous le nom de Ouldmauritanie avec un blog qui n'est rien d'autre que celui qu'il avait. Ce meme xouldy MOULAKHABE Ouldmauritanie n'arrive toujours pas digerer la defaite electorale. le capitaine Sid'Ahmed est sincere mais sa methode n'est pas prudente. 53 partis politiques pour bavarder de rien. les esclaves/Hartani et les lois Mauritaniennes qui n'ont jamais protege' les citoyens Mauritaniens. Le vieux, ZZ et ceux qui n'ont pas gagne' aux elections. Les lettres ouvertes, ferme'es, assises ou debout qu'on continue a' envoyer au president. A force de lutter contre la pauvrete', les chomeurs sont redevenus chomeurs. la priere pour la pluie et les...eaux qui envahissent quelques localite's du Sud-Est. On continue a' reclamer la liberte'de ceci et la liberte' de cela tout en oubliant les nombreuses liberte's enumere'es par... Cheikh Toure'( ESSOULE WARKHASSE (rire)). Ces marche's qui sont bien des marche's selon les definitions de ceux qui font et executent les lois....etc.

Franchement,Je ne sais meme pas par ou' commencer. La tragedie du pays du million de partis politiques et des faux penseurs continuent. je tends a' croire qu'il serait preferable de joindre le fou de Maata dans sa cage.
Cependant, avant de vous quitter,permettez-moi de reprendre la citation suivante d'un acteur Ghanaen dans "Princess Tyra": "...It's only a cow that considers the foolishness of life as a pride!"

Anonyme a dit…

OuldMauritanie,
Manak wahel evchi.
Khali annak ennass wa elha vi rouhak.

Anonyme a dit…

OuldMauritanie, c'est un avertissement ne provoque pas les gens.

Anonyme a dit…

Cher Yanis le R.

T'as parfaitement raison, il faut interdire la construction dans les zones inondables et si on verifie, il se paut qu'il y'aient des lois ou textes l'interdisant, mais ici la difficulté est dans l'application des lois.
Tout ce qu'on sait est que ce n'est pas la première inondation du pays et que l'état ne sera pas à la hauteur de sa mission. On sait également que ce sera une grande opportunité sur laquelle vont sauter le gouvernement et les ONG pour drainer les aides des organismes etrangers et Dieu seul sait ca ira ou, en tout cas pas chez les sinistrés.
Qui vivra verra.

Anonyme a dit…

Toutes mes pensées aux habitants de Tintane.

Quelqu'un a-t-il entendu parler de Cheikh Sid'Ahmed Ould Babe?

Yanis le R. a dit…

Cheikh Sid’Ahmed O. Babe est bien protégé des inondations. Il a un palais perché sur la montagne à l’entrée de Tintane, telle la forteresse d’Alamut…
Il pourrait entonner en voyant les hameaux des pauvres et courageux paysans sous l’eau : « que la montagne est belle ! »…

Anonyme a dit…

Eh oui, c'est le nouveau visage de la secte des Assassins!
les gens d'Alamout avaient un ideal sanguinaire pour lequel ils se sont barricadés.
celui là avait eu l'idée calamiteuse de construire , avec de l'argent sale, un chateau qui, se situe sur une montagne et fonctionne comme un observatoire de la misére des ses concitoyens
Sur la meme route avant d'arriver à Kiffa, un autre baron de l'argent volé , Mouloud ould sidi Abdullah expose son insolent chateau au milieu de la misére des siens.
Tous les deux sont des ''pauvres'' riches.

Anonyme a dit…

entendre:
sur la meme route en venant de Tintane

Anonyme a dit…

En tout cas Cheikh Sid'Ahmed aujourd'hui n'est pas parmi les premiers concernés : Wali, Hakem, Maire, Députe, Senateur etC.
Il est juste un cadre de cette localité!
C'est pa pour le defendre, l'histoire ne me verra jamais le defenre, mais pour qu'on attaque les responsables et laisser les autres tranquilles.

Anonyme a dit…

lu pour vous sur CRIDEM et LE CALAME
Interview exclusive avec Le Capitaine Sid Ahmed Ould Sidha
‘’J’ai tenu à court-circuiter mes supérieurs pour alerter le chef de l’Etat et l’opinion publique sur la situation catastrophique de l’armée’’.
L’événement est assez rare pour susciter l’intérêt de l'opinion publique. Un officier de l'armée qui prend le risque et la peine d'écrire au chef de l'Etat mauritanien témoigne d'un profond malaise au sein de l’Armée. La corruption et les détournements qui y ont cours depuis des années et qui se poursuivent actuellement sont la goutte qui a fait déborder le vase, selon lui.‘’Des soldats affamés, mal soignés qui vivent dans des zones désertes risquent à tout moment de se rebeller’’, écrit-il. Pour y voir plus clair, Le Calame a interrogé Sid’ Ahmed Ould Sidha


Le Calame : C’est la première fois qu’un officier en exercice écrit une lettre au président de la République pour dénoncer la situation de l’Armée. Qu’est ce qui vous a poussé à le faire?

Sid’ Ahmed Ould Sidha : Je suis capitaine de l’Armée nationale recruté en 1992 et formé à l’EMIA. J’ai été major de ma promotion. J’ai ensuite effectué une formation d’ingénieur à l’école militaire polytechnique en Algérie et j’ai encore fini major.



J’ai fait une année à l’état major national. Puis une année à la direction de la marine nationale. Je suis titulaire du DEA en architecture et technologie des ordinateurs de l’université de la Laguna en Espagne, où je suis actuellement doctorant en interaction homme-machine. Depuis janvier 2007, je suis à la direction de la Marine nationale. Mon souci premier est la situation des militaires, le processus politique, je laisse le soin aux politiciens de s’en occuper. Je suis un militaire de carrière qui ne veut pas choisir le chemin des armes pour faire entendre sa voix

Mais pourquoi cette lettre ouverte au président?

Vu son statut de chef suprême des forces armées et vu la situation dramatique que vivent nos militaires qui n’est pas transmise au chef de l’Etat, et afin d’éviter tout dérapage qui pourrait rappeler les douloureux événements de 2003 et 2004, j’ai tenu à court-circuiter mes supérieurs pour alerter le chef de l’Etat et l’opinion publique. Auparavant et à maintes reprises, j’ai interpelé mes supérieurs sur l’état de notre armée en vain.

Est-ce que votre attitude est dictée par votre lien de parenté avec l’ancien président Ould Taya?

C’est ce qui pourrait paraitre à première vue et c’est ce que certains, afin de discréditer mon attitude saine et sincère, essaieront de véhiculer. Au contraire, la situation de l’armée ne date pas d’aujourd’hui, c’est pour cela que j’ai décidé de démissionner en 2000-2001. Démission qui fut refusée sous plusieurs prétextes et désorientée de sa cause principale. Juste après, il y a eu l’arrivé du chef d’état major, feu le colonel Ould N’diayane qui a suscité beaucoup d’espoirs au sein de l’armée, mais il s’est avéré que la machine de la mafia militaire était plus forte que ses ambitions. Même cas que pour le dernier, le colonel Ould Boubakar. A mon avis, la solution n’est pas de changer un chef d’état major mais de réformer profondément l’Armée et mettre à l’écart certains de ses dignitaires qui lui portent préjudice.

De quoi souffre actuellement l’armée selon vous?

Notre armée souffre principalement d’une mauvaise gestion de ces ressources d’une part, à travers la vente de carburant de servitude, la vente des munitions d’instruction, le détournement des fonds d’alimentation, d’habillement et de santé. Et, d’autre part, du mauvais encadrement par la mauvaise planification des formations, le manque de préparation opérationnelle, l’emploi des militaires dans d’autre fonctions comme celles de bergers de colonels, chauffeurs et le plus souvent comme domestiques et surtout l’injustice au recrutement, à l’avancement et aux promotions. Tous ces points réunis ont eu un impact négatif sur le moral des troupes sur le terrain.

Est-ce que vous savez ce que vous risquez en écrivant cette lettre au chef de l’Etat?

Tout militaire est supposé être prêt à sacrifier sa vie pour l’intérêt de son pays. Alors je ne peux donner plus dans ce sens.

Pensez-vous que notre armée est assez préparée pour défendre le pays?

Actuellement non, à cause d’une forte dégradation de son état opérationnel, du manque d’entrainement et le bas moral de nos troupes.

Est-ce que vous pouvez nous donner des renseignements plus précis?

Je ne pourrais vous divulguer plus pour la sécurité des mes collègues sur le terrain qui souffrent de froid, de la famine et du manque d’équipement à Ghalaouiya, Lemgheyti, Cheggatt etc.

Existe-t-il des conflits au sein du commandement de l’armée?

Effectivement, des conflits de différentes causes existent au sein de la chaine de commandement de notre armée. Ils sont d’ordre politique, idéologique et surtout économique. Les dernières années en témoignent, précisément les arrestations de 1990 et 1991, les événements de 2003 et 2004, les coups d’Etat de 2005, l’enrichissement insolent et exagéré de certains chefs militaires ainsi que leur implication dans les différents processus politiques toutes tendances confondues.

Comment s’exprime ce conflit dont vous parlez et quelle sont ses répercussions?

Il s’exprime à travers des affectations qui n’obéissent qu’au critère de fidélité, de serviabilité et corvéabilité à l’un des clans militaires influents à un moment précis et non sur des bases de compétences ou loyauté envers la patrie. Ce qui a entrainé une frustration au sein d’une armée désorganisée et fragilisée.

Quelle solution proposez-vous pour améliorer la situation des militaires?

Les militaires ont toujours reçu des promesses sans suites. Ce qui fait que toute solution envisagée dans ce sens doit être appliquée dans l’immédiat. Ils ne demandent pas l’impossible sinon tout simplement une bonne gestion des fonds destinés à l’armée, une justice et un bon encadrement.

Selon vos dires si la situation perdure, il y aurait un risque de soulèvement militaire?

Avec toutes les fausses assurances données par les chefs militaires sur la situation de l’armée, le passé à démontré que tous les événements douloureux que notre pays à connus ont eu pour origine une fraction ou une autre de notre armée. Il est temps que le chef de l’Etat dûment élu prenne les choses en main afin de nous éviter un retour en arrière ou une insurrection incontrôlable.

Propos recueillis par Dr Kleib



Note: Info source : Le Calame (Mauritanie)

Anonyme a dit…

est-il vrai que RFI en evoquant les innondations de Tintane ont dit que les mauritaniens n'avaient qu a prier moins fort?

hamid

Anonyme a dit…

Il Faut Reconnaitre l'Humanite' Africaine!


"...Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme Africain n'est pas assez entre' dans l'histoire. Le paysan Africain...dont l'ideal dans la vie est d'etre en harmonie avec la nature, ne connait que l'eternel recommencement du temps. Rythme' par la repetition sans fin des memes gestes et des memes paroles...dans cet imaginaire ou' tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine ni pour l'idee de progres. Dans cet univers ou' la nature commande tout, il reste immobile au milieu d'un ordre immuable ou' tout semble ecrit d'avance. Jamais l'homme ne s'elance vers l'avenir. Jamais il ne lui revient a' l'idee de sortir de la repetion pour s'inventer un destin."

Ai-je besoin de vous dire que ces mots n'honorent pas la France. L'Afrique en tant que berceau de l'humanite', est le lieu de naissance de l'histoire. Les peuples Africains avec leurs riches cultures, leurs coutumes et leurs traditions, n'ont pas besoin d'entrer dans l'histoire, ils y sont!

Si les Africaines et les Africains ne peuvent plus assurer leur auto-suffisance alimentaire, c'est parce qu'ils etaient force's par les pays comme la France d'abandonner une agriculture vivriere qui les nourrissait au profit d'une agriculture commerciale qui est d'abord et avant tout destine'e a' la consommation des anciennes puissances coloniales. Les grandes superficies de terrain reserve'es a' la culture du cotton, du cafe', du cacao et de l'arachide au Senegal, au Mali, en Cote d'Ivoire, au Burkina et au Tchad, ne profitent pas aux peuples des pays cite's plus haut. Tout comme la MIFERMA n'a pas ete' cree'e pour profiter aux Mauritaniennes et aux Mauritaniens.

Le president Francais ne doit jamais oublie' le role...HISTORIQUE que les fils d'Afrique ont joue' dans la liberation de la France. Certains de ces vaillants hommes Africains sont morts dans le theatre des operations et d'autres ont ete' physiquement et mentalement mutile's pour le reste de leurs vies respectives. Ils etaient les premiers sur les lignes de la morts. Ils se sont battus comme des lions pour liberer la terre de nos ancetres les..."GAULOIS". 62 ans Apres la Deuxieme Guerre Mondiale, les anciens combattants Africains continuent a' revendiquer leurs droits.
Qu'est-ce que la France attend pour leur octroyer la meme pension donne'e aux anciens combattants qui ont la nationalite' Francaise?

Si "histoire" dans votre "... l'homme Africain n'est pas assez entre' dans l'histoire", signifie la cour des grands, l'Africaine et l'Africain n'y entreront pas parce que la porte leur est ferme'e.
Le probleme Africain ne reside pas dans "la repetion sans fin des memes gestes." Il se trouve dans la repetion sans fin de la meme exploitation de l'Afrique. Il reside dans les consequences de la colonisation. Il est ne' a' partir de la mauvaise gouvernance dont les peuples Africains sont les victimes. Il est dans cette mondialisation qui ne prend nullement en consideration les realite's Africaines. Il a pour origine les politiques d'ajustement, de reajustement ou de rereajustement structurel de la Banque Mondiale, du Club de Paris, du FMI et d'autres institutions financieres. Ces politiques ont pour but de maintenir le continent Africain dans une situation de dependance et de sous developpement. Pour accelerer la destruction et/ou l'exploitation des economies Africaines, on s'oriente de plus en plus vers la vente des grandes infrastructures nationales des pays Africains. Les ports, les chemins de fer et les grandes compagnies nationales ne sont plus a' l'abri des marchands de la pauvrete'.

Les Oceans et le desert du Sahara tuent quotidiennement un nombre indetermine' d' enfants Africains qui ont comme unique tort de tenter l'aventure afin d'eviter a' la misere impose'e sur eux. Mr. Sarkosi, LES MARMITES AFRICAINES SONT VIDES!!!!!!!!!

Certains parmi Les Africaines et les Africains qui ont eu "l'idee de sortir de la repetion pour s'inventer un destin" en...France, ont ete' tout simplement attache's et jete's dans les AVIONS DU RETOUR VERS LA MISERE par les Services de la Securite'du Ministre de l'Interieur puis President... Sarkosi.

Les problemes Africains sont connus. Leurs solutions peuvent etre resume'es aux six mots suivants: LA RECONNAISSANCE DE L'HUMANITE' AFRICAINE! En d'autres termes, il faut reconnaitre que les Africaines et les Africains sont des ETRES HUMAINS! Tout le reste n'est que foutaise.

Anonyme a dit…

la derniere nouvelle. On dit que les Oulad boussb3, specialiste de l'occasion', n'ont pas hesiter a nous refourguer....un president!

hamid

Anonyme a dit…

Ould Sidha, est ce les sidha de Smacide? là on aura un troisième Simicidi qui pleurniche le trone de la tribue (Abdelfettah o Ebeidané et Salka m Sidahmed entoumé vem? ca sent la concurence!)

Anonyme a dit…

Couli,

Arrete tes messages a MARMITES VIDES. C'est nul ce que tu dis et tu nous pollue le blog

Anonyme a dit…

Couli,

Relis encore. Cela s'applique exactement a toi, c'est a dire les memes chansons ad infinitum (Ould Taya, Ould Taya ..):

"...Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme Africain n'est pas assez entre' dans l'histoire. Le paysan Africain...dont l'ideal dans la vie est d'etre en harmonie avec la nature, ne connait que l'eternel recommencement du temps. Rythme' par la repetition sans fin des memes gestes et des memes paroles...dans cet imaginaire ou' tout recommence toujours, il n'y a de place ni pour l'aventure humaine ni pour l'idee de progres. Dans cet univers ou' la nature commande tout, il reste immobile au milieu d'un ordre immuable ou' tout semble ecrit d'avance. Jamais l'homme ne s'elance vers l'avenir. Jamais il ne lui revient a' l'idee de sortir de la repetion pour s'inventer un destin."

Anonyme a dit…

Ne trouvez-vous pas ridicule et très éloigné de la modestie légendaire des mauritaniens d'afficher ostensiblment son diplôme dans un forum?
En discutant c'est la qualité des idées qui est prise en compte par les interlociteurs. Ceux qui signent ici Dr tel ou tel veulement-ils faire intervenir le papier officiel pour que l'on ferme les yeux sur les lacunes et les asserions non convaicantes pour les beaux yeux d'une référence universitaire?

Dr kleib ahmed salem a dit…

excusez moi je ne resiste pas et avec fierté à vous faire partager la liste "
Les trente éminentes matières
grise de la Mauritanie à l'étranger"

1-Isselmou Ould-Dellahy O Maloum, PhD. Informatique, Ingénieur chercheur wireless technologies. Chicago-USA
Pays de Résidence-USA
2-Toka Diagana , Ph.D - Pure Mathematics Pays de Residence-Washington DC, USA, professeur, et prix
Chinguiti
3- Aboubakr Ould MAROINI - Dr Ing. (Centrale Paris, Sup de Co, CEDS) / Manager Consulting, Paris Pays de
Residence-France
4-Mohameden Ould Ahmedou Habilite à diriger les recherches en Mathématiques
de l'Université de Paris VII.
5- Ibrahima BA MBAKellogg, Ing. Ecole des Mines St-Etienne. Consultant, Directeur Stratégie telecom/IT
& High-tech. Denver CO USA Pays de Résidence USA
6-Mohamed Billy Ould Sidi, M.Sc.A Génie Civil, Université de Sherbrooke, Canada Pays
de Résidence- Canada
7-Mohamed Vall Ould Mohamed-Salem Ould Zein PhD Computer Science,
Université de Montréal, Canada Pays de Résidence - Dubaï (United Arab Emirates)
8-Sidi O. Soueina Ph D Informatique / Computer Science/ Avicenne Laboratoires, pays de résidence
Chicago, USA.
9- Mohamed-Saadbouh MOHAMED-AHMED -Ph.D Informatique Pays de
Résidence -France
10 Ahmed Salem Ould Moustapha Dr Ingénieur (Ingénieur ENSTA - Paris, Dr
de l'Université Pierre et Marie Curie - Paris VI) / Consultant
Senior SAP R/3 Pays de Residence-France
11-Mohamed Ould Khaled Executive MBA-HEC, France; Ing. Tech Uni Ulm,RFA. European Business
Development Manager at a Semiconductor Multinational Pays de Residence- RFA
12-Mustapha ELY Professeur d'université, Juriste consultant international et
auteur Pays de Résidence -Tunisie
13-Mohamed Baba, maître de Conférences, Habilite a Diriger la Recherche en Chimie physique (Matériaux) Pays de
Résidence- France
14 Ousmane WAGUE, Docteur en Sociologie du Développement, Professeur d'Université, Journaliste et
Chercheur, co-auteur du Dictionnaire International des politiques du Développement Culturel, Pays de Résidence-
Tunisie
15 Abderrahmane Mohamed Lemine KHIDDY - Ingénieur, consultant senior SAP, EAI, chef de projets,
France - Europe Pays de Résidence- France
16 Mahfoudh Ould Ahmed Taleb PhD in Computer Sciences, Institute of Engineering Cybernetics, Academy of Sciences of Byelorussia Pays de Residence-Canada
17 -Ebou Yazid-Ould Sidi DSP Systems Design Engineer Pays de Residence-USA
18-Aminetou Mint El Hassen, Dip. Ing en Télécommunications de l'école technique supérieure - Mannheim (RFA) Pays de Résidence -Allemagne
18- Mohamed Aly OULD LOULY -Maître de Conférences Pays de Residence-France
19-OULD BAH Med Elmoktar, Ingénieur en Informatique, Master- DESS Pays de Résidence- France - Mauritanie
20 Ismail Ould Mohamed Sidiya Senior Software Architect, Mobile & Interactive, STAR Group Ltd Pays de Residence-Hong Kong
21-Ahmed Ould El Moctar Maître de Conférences, Habilite a Diriger des Recherches Pays de Résidence- France
22-Hassena Ould ELY –DEA d'Analyse Economique (Publié) Pays de Residence -France
23 -Aboubacar – SOUMARE Doctorant, ingénieur chercheur en Informatique à l'université de Picardie Jules
Verne, Ingénieur - Ponts & Chaussées spécialisé en systèmes d'information, Pays de Résidence- Mexique/France
24--Nouredine OULD MOHAMEDOU Doctorant, ingénieur chercheur en Informatique à l'université de Picardie Jules
Verne Pays de Résidence France
25 Ibra Touré, Docteur en géographie physique, spécialiste en géomantique (Télédétection et SIG), Pays de
Résidence- France, expatrie au Sénégal depuis 1999
26-Khalil El Mehdi Ejiyed -Habilté à Diriger des Recherches en Mathématiques Pays de Résidence- Mauritanie
27Saad Bouh OULD ISSELMOU Ingénieur en Télécommunications, Pays de Résidence -Mauritanie
28AW Abdellahi Bechir, - Ph.D en Mathématiques Appliquées Pays de Residence- USA
29--Yarba Ahmed Taleb, Assistant Professor Dept. of Computer Sciences Pays de Résidence- Arabie Saoudite
30 -Mohamed Ould Hamady Docteur en Informatique appliquée à la Gestion industrielle, SAP AG,
Walldorf/Allemagne Pays de Résidence -Allemagne


que vous pouvez lire sur le lien suivant:
http://www.akhbarnouakchott.com/imagesprg/zeit_750_1.pdf

maatala a dit…

Salam

Une pensée pour nos frères de TINTANE

"09 août 2007 : Le Président de la République :

"Ma visite à Tintane m'a permis de constater ce que je ne pouvais connaître si j'étais resté à Nouakchott".


il s'adresse à qui ? des noms ?

Qui ne fait plus son boulot ?

Ils ne font plus de BR ?

A qui s'adresse cette maraboutique sortie ?

Il va y avoir du limogeage et des promus dans les Moukhabarat.

Mister président, vous avez air mauritanie à votre disposition pour faire la tournée présidentielle, surtout remplacer les conseillers par des "PACKS D'EAU", c'est plus utile (lol).

Tintane sur n'est pas sur une autre galaxie.

Sauf pour les courtisans dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Dommage, il parait que ould Marouany dont le nom figure dans ce top, a eté vulgaire dans la gestion de la SMH

maatala a dit…

salam

Sidioca est allé au KOWEIT

il est allé demander de l'argent pour indemniser les déportés entre autre

De quel montant fut le chèque ?

Ou est passé le chéque?

Il aurait servi à alimenter la fondation de KHATTOU

Qui a parlé de changement dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Reconnaitre 34 partis, comme si cela était prioritaire.

Sacrée SIDIOCA, il noie les loosers dans un océan d'ambitieux pour créer sa nébuleuse (lol).

Il aurait été souhaitable que la reconnaissance des dits partis soit conditionner par le mode de désignation de leur dirigeants : Ceux-ci doivent être élus et non auto proclamés.

Reconnaître aussi les ennemis de la démocratie (les islamistes) est en soi joué au pompier-pyromane

Sidioca ou l'ALCHIMISTE SYMPA dit le FOU

maatala(cyber-déjanté)

Anonyme a dit…

Merci Dr Kleib.

J'ai même retrouvé dans ces eminentes matières grises mauritaniennes à l'étranger un ancien ami de collège.Comme quoi le monde est bien fait.Et je suis fier pour lui.


voici le lien du journal en PDF

http://www.akhbarnouakchott.com
/imagesprg/zeit_750_1.pdf

maatala a dit…

Salam

bienvenu au Doc

Pourquoi ces matières grises ne reviennent-elles pas au pays mettre la main à la pâte.

Pas assez fous dit le FOU

maatala (inquisiteur en chef chez Mac do)

Anonyme a dit…

Anonyme du 9 Aout 17:19 & 17:24

Tout indique que mon message t'a choque' parce que tu n'es rien d'autre qu'un sale espion au service de la France. L'ecrit du 9 Aout 16:38, n'est pas pour les debiles comme toi. Il est destine' a' defendre ces millions d'Africaines et d'Africains qui sont ecrase's par une pauvrete' qu'ils ne controlent pas et qui ont ete' insulte's en terre Africaine par le president de la France. Mr. Nicolas Sarkosi ne peut pas venir chez nous et tenir des propos insultants a' l'endroit des nos vaillants peuples.

Tu es un imbecile qui pense pouvoir marquer des points en defendant Mr. Sarkosi.
Deja en 1884 lors de la conference de Berlin, Bismark disait "...Au nom du dieu tout puissant, nous Blancs reunis, declarons l'Afrique continent vacant et sans maitre. Par consequent, nous nous arrangeons le droit de la coloniser et d'y repandre la civilisation Occidentale."
123 ans plutard, le President de la France dit que nous ne sommes pas "entre's" dans l'histoire. En d'autres termes, nous sommes des sauvages non "civilise's" qu'il faut recoloniser pour mieux "reciviliser"?

Aucun dirigeant Europeen n'a le droit de porter atteinte a' l'honneur et a' la dignite' des peuples Africains. La colonisation est en grande partie responsable des nombreux problemes qui continuent a' ravager le continent Africain.

Mr. Sarkosi doit retirer ses propos et presenter ses excuses aux peuples Africains!

PS.
Il peut toujours aider l'Afrique en mettant fin aux AVIONS DU RETOUR VERS LA MISERE et en encourageant le tranfer de la technologie qui permettra aux agriculteurs Africains d'atteindre l'auto-suffisance alimentaire!

maatala a dit…

salam

je profite de l'absence de la patronne pour me livrer à mon sport cérébral favori (lol).

Les amis

jamais vu une ville aussi sale que little Bagdad (nouakchott).

Il fait quoi le danseur de salsa de Maire .

Ou faut-il faire appel à plus de civisme pour :

-Arrêter de pisser sur les roues des voitures, ils se prennent pour des chiens ou quoi(lol).

-Cesser de jeter les sacs plastiques.

-Arrêter de jeter les poubelles en face de l'océan

-arrêter de vider les fosses septiques sur les plages.

-Faire des canalisations dans les quartiers populaires.

-Ramasser les ordures de tous les quartiers.

il faut impérativement karcheriser les marchés, surtout celui du cinquième, c'est une infection de l'esprit, de la vue et de l'odorat.

-Arrêter de brûler les ordures à TZ

-Réserver le cinquième et le sixième ou aux voitures ou aux charrettes.

-Nos routes sont-ils un circuit de formule 1 ou le paris dakar; il faut choisir.

- Il faut imposer une harmonisation des peintures des maisons, sinon NKTT ne sera jamais inscrite au patrimoine de l'unesco dit le FOU.


maatala

Anonyme a dit…

Je connais quelques uns de la liste qui sont vraiment nuls. Rien que des titres.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji,

On obtient pas un doctorat en étant nul.

Tu dois être terriblement jaloux et en plus tu es certainement un roumouz el vessad ou un fonctionnaire corrompu et incompétent qui a peur pour sa place, ou les deux à la fois.

Ces gens qui sont sur la liste sont supérieurs à toi pas parce qu'ils ont des diplômes mais parce qu'ils sont éduqués puisqu'ils ne feront jamais un commentaire pareil au tiens.Car tu es pourri.

Alors pour toi EL KEJ wa LEVRI6

maatala a dit…

Salam

Chapeau bien bas à Monsieur Jemeil o Mansour qui est l'un des rares opposant à faire son job et dire tout haut les vérités qui fâchent.

Un au moins qui a des convictions du courage et des C......dit le FOU

maatala (musulman laic)

ouldmauritanie a dit…

Sanhaji quand tu dis

Je connais quelques uns de la liste qui sont vraiment nuls. Rien que des titres.


tu ne parles pas de moi j'espere?

LM® a dit…

salut

bon retour a mon inquisiteur en chef et son cyber-fou

mes hommages a la patronne

mac do est en fête ce soir

Anonyme a dit…

Ano a dit:
Dommage, il parait que ould Marouany dont le nom figure dans ce top, a eté vulgaire dans la gestion de la SMH

Reponse a Ano: la liste de Ould Kleib est selective. Je crois qu'il fait de la propagande pour ses bloggeurs. Il a même oublié de citer son propre nom parcequ'il ne veut pas rentrer. Le diplôme ne fait pas l'affaire, sinon Ould Marouani aurait fait marcher la SMH sans tous ces scandales. Ah la jeunesse et les conclusions rapides

Anonyme a dit…

Couli a dit:

Tout indique que mon message t'a choque' parce que tu n'es rien d'autre qu'un sale espion au service de la France. L'ecrit du 9 Aout 16:38, n'est pas pour les debiles comme toi. Il est destine' a' defendre ces millions d'Africaines et d'Africains qui sont ecrase's par une pauvrete' qu'ils ne controlent pas et qui ont ete' insulte's en terre Africaine par le president de la France. Mr. Nicolas Sarkosi ne peut pas venir chez nous et tenir des propos insultants a' l'endroit des nos vaillants peuples.

Reponse: Tu n'es plus Africain depuis belle lurette et tu ne dois pas parler en leur nom. Ta cointribution a l'avancement de la situation des Africains (ta marmite vide comme tu dis) est nulle. Les insultes n'avancent rien. Yah rag Choueiklat bouk elli mahou khaleg ya el vreikh

Anonyme a dit…

AH, la jalousie qaund tu nous tue!

En tout cas moi j'aimerai bien être parmi ces 30 matières grises!

Bravo les gars vous nous honorez!

mariem

Anonyme a dit…

Couli,

Sur le discours de Sarko, tu aurai dû écrire comme ce lien ci-dessous. It makes sense et does not bother people: it is smooth, logic and elegant. Ne me sors pas du Soldé bama, soldé youma car ça ne marche pas

http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN05087undissserps0

Anonyme a dit…

Je ne vois aucune raison de citer ledit lien. J'ai lu le discours dans un journal Senegalais. La reaction est a' 100% de moi.
J'ai bien mis toute la declaration de Sarko entre guillemets. Pour ton information, ma derniere lecture de Jeune Afrique remonte a' 6 semaines.

De toutes les manieres tu n'es rien d'autre qu'un complexe' a' la recherche des papiers pour rester en France.
J'ai confiance en moi meme! Mes ecrits sont sinceres et ils viennent de moi.
Tu es un imbecile et tu as une haine contre ma personne. Tu fais pour me definir et me discrediter mais tu ne sais pas comment le faire parce que tu es tres bete.

Il faut publier l'ecrit de Jeune Afrique (que je n'ai toujours pas lu). Tu laisseras les lecteurs faire la comparaison entre ledit ecrit et le mien.
Ente' MATIHE CHIME!
COTOU YOUMA!
SOLDE' BAMA!


Anonyme du 9 Aout 2007 23:32

Je suis entrain de rire parce que je n'ai pas entendu le mot CHOUWEYKLATE depuis plus de 15 ans.
Pour revenir a' ton ecrit, je te dis tout simplement YAHRAGUE CHOUWEYKLATE BEYAKE YELIVREYIKHE!
DREYJETIMAKE!!!!!

Comme tu le vois, je peux faire le con comme toi!
YAHRAGUE HAZAME TABLEMAKE!

Anonyme a dit…

Anynyme du 10 Aout 1:49

Il n'y a que ton nom dans mon cerveau! J'espere que cette reponse est tres satisfaisante pour toi.

Je suis tres content d'etre sur la liste des paysans qui ne sont pas "entre's" dans l'histoire.
Je ne suis pas un complexe'!!!!

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...Tu fais TOUT pour me definir et me discrediter..."

Anonyme a dit…

Bienvenu Maatalla

Tu nous a manqué ( TWahachtnak)
peux tu nous fournir les listes suivantes pour les besoins de la discussion?
1- liste des partis politiques mauritaniens
2- liste des 30 personnes les plus nulles de la Mauritanie ( parcequ'il semble que Doc nous a livré les 30 meilleures)
si pour des raisons d'espace tu ne peux pas fournir toutes ces info, je te propose de consacrer dans chacune de tes sorties une ligne à un parti politique ou un nul..
Les prochaines vacances, je t'offrirai en guise de vacances, une guetna en compagnie de ton fou et , peut etre , d'un certain maouiya ould Taya

Anonyme a dit…

Couli a dit: Il faut publier l'ecrit de Jeune Afrique (que je n'ai toujours pas lu). Tu laisseras les lecteurs faire la comparaison entre ledit ecrit et le mien.
Ente' MATIHE CHIME!
COTOU YOUMA!
SOLDE' BAMA!

Reponse a Couli: le verdict a déjà été fait.

Une question a Couli: quelle est la difference entre SOLDE et COTOU?

maatala a dit…

Salam

Merci les amis

Les vacances avec Taya : rien que du bonheur, car nous attaquerons ensemble l'encyclopédie(lol).

j'ai lu les trois tomes de la décennie mitterrand (de P Favier-M M ROLAND au Ed SEUIL), cela nous informes sur le fonctionnement politique d'un pays et surtout les conditions dans lesquelles certaines décisions ont étés prises.

Taya se doit d'écrire ses mémoires et nous dire sa part de vérité et d'ombre.

Sauf si souhaite revenir au pouvoir, car 20 ans ne lui suffisent pas.

Pauvre de nous dit le FOU.

Maatala

Ps : ano de 2:43 je répondrais à tes demandes INCHA ALLAH

Anonyme a dit…

Etzaghrita ! pour les 30 cerveaux de la Mauritanie!

WALLAH ELLE SKI!

Vraiment fier.Toute la Mauritanie est fière de ses fils et filles qui montrent que nous avons quoi dire à l'étranger.
Merci, merci!

SDC

Anonyme a dit…

لم ارى في حياتي رجلا متناقضا أكثر من المدعو حنفي ولد دهاه هذا الرجل الذي يملا الصحافة ضجيجا مدعيا التقدمية والديمقراطية وازبيل لحمر هو أكثر المواقع الموريتانية مصادرة للتعاليق
التعليق علي أنشطة وزارة التهذيب ممنوع لان الوزيرة من قبيلته وهو مع ذلك تقدمي يساري ....وقبلي أليس كذلك ؟
يدعي انه يدافع عن المبعدين ويمحو كل تعليق يتكلم عن المسفرين الموريتانيين والمبعدين السنغاليين من أصول موريتانية الي موريتانيا أنهنا أعني لبزوكه.
ويتهم البظان بالعنصرية ويرفض تسمية ممارسات الزنوج ضد بعض بني جلدتهم بالعنصرية ويصفها بالتعددية التي تدل علي ثراء مجتمع البولار غريب فعلا هذا الرجل

Anonyme a dit…

les toubabes commencent à tomber à leur tour dans l'extremisme.
un depute hollandais a demandé d'interdire notre saint livre dans les bibliotheques universitaires, ainsi que la fermeture pure et simple des lieux de culte musulman, alors qu'ils font un bon 6% des habitants des pays bas.
entre autre il a blaspheme l'islam et son prophete.


liberte d'expression dira le fou?

Anonyme a dit…

Est-ce que vous savez que Mr. Boubacar Ould Messaoud ressewmble a' l'ancien president Centrafricain Ange Felix Patasse'?

Anonyme a dit…

Ano a dit:

les toubabes commencent à tomber à leur tour dans l'extremisme.
un depute hollandais a demandé d'interdire notre saint livre dans les bibliotheques universitaires, ainsi que la fermeture pure et simple des lieux de culte musulman, alors qu'ils font un bon 6% des habitants des pays bas.
entre autre il a blaspheme l'islam et son prophete.

liberte d'expression dira le fou?
10 août 2007 14:07

Reponse: dès qu'il y aura possibilité d'ouvrir une église à la mecque on sera d'accord avec toi. Tu as des mosquées à Rome. Tu as oublié le gars qui a egorgé le cinéaste, juste pour un documentaire sur la situation des femmes dans les pays islamiques. 6% d'immigrés ne doivent pas imposer la charia dans un pays chretien. Ils n'ont qu'a rentrer chez nous ... Il fait raisonner mon frère

Anonyme a dit…

Selon le site Al Akhbar , le chef de l'opposition AOD a fait une declaration pour soutenir les sinistrés de Tintane, mais la Photo qui accompagne l'element d'info est mal inspirée, cette photo montre un AOD ,au telephone ,eclatant de rire comme s'il se rejouissait du sort que le destin à reservé aux fameux ''handicapés''..les gens de l'akhbar sont ils cyniques? ou idiots?
زعيم المعارضة، رئيس التكتل
أصدر حزب "تكتل القوى الديمقراطية" أمس الأربعاء (07/08/2007) بيانا أعرب فيه عن تضامنه مع المواطنين في مدينة "الطينطان"

Anonyme a dit…

Dr kleib ahmed salem

أريد أن أنافس لائحتك التي تنقصها المادة الرمادية بلائحة تضم اسما واحدا : الدكتور محمد محمود ولد محمدو، الأستاذ المشارك ببرنامج السياسة الانسانية والأبحاث حول النزاعات في جامعة هارفرد الأمريكية

هنا رابط لأحد مقالاته في لوموند ديبلوماتيك:ه

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/11/OULD_MOHAMEDOU/12890

وهنا رابط آخر يعرف بكتابه عن القاعدة ، إصدار منشورات جامعة ميتشيغان:ه

http://www.press.umich.edu/titleDetailDesc.do?id=288514

Anonyme a dit…

ta comparaison est bete, moi j'ai dit qu'ils sont entrain de tomber dans l'extremisme exactement parcequ'ils veulent interdire aux autres ce que les autres leurs interdisaient.

Dr kleib ahmed salem a dit…

Que les blogueurs me pardonnent j’ai juste copié la liste "Les trente éminentes matières
grise de la Mauritanie à l'étranger" que j’ai trouvé dans le journal Nouakchott info d’avant-hier je pense
Dont voici le lien du journal en PDF

http://www.akhbarnouakchott.com/imagesprg/zeit_750_1.pdf "
Je ne suis pas responsable d’une omission ou d’une nomination. Il se trouve que je suis fière de cette liste !

Anonyme a dit…

Sanhaji,

Vous vous attaquez à moi pourquoi? J'ai déjà fait les bancs avec quelques uns et ils n'étaient pas si brillants. Quant aux docteurs, tout le monde sait bien que les meilleurs ingénieurs, ou autres n'échappent pas à l'industrie dès la fin de leur second cycle. C'est le deuxième groupe qui généralement à défaut d'avoir un emploi se décide de continuer en troisième cycle.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji écrit:

"Vous vous attaquez à moi pourquoi? J'ai déjà fait les bancs avec quelques uns et ils n'étaient pas si brillants. "

SANHAJI KETLAK EL HASSED!

Tu es le type même du mauritanien qui a détruit ce pays.

Ils sont diplômés à merveille, ils ont la notoriété dans le pays où ils se trouvent et dans leur propre pays. Ils sont une fierté pour nous . Ils méritent qu'on les applaudissent et qu'on les encourage.

Au moins Docteur Kleib est un homme de grande qualité quand il reconnaît qu'il en est fier. Et je suis sûre que ceux qui ont lu Docteur Kleib sont aussi fier de lui et de sa franchise.



Alors que toi petit hassad tu ne trouves rien d'autre à dire. Alors tais-toi, tu te rends ridicule.

Si tu avais au moins un 100ème de l'humlilité de Docteur r Kleib!

C'est d'ailleurs pourquoi , je crois il a quitté la Mauritanie, c'est à cause de la mentalité pourrie que toi et tes semblabes ont en Mauritanie et qui détruit ce pays.

Anonyme a dit…

il ne faut pas trop t'acharner contre sanhaji, il a dit tout sipmlement ce qu'il pense d'eux.
d'autrepart ils ne sont pas plus diplomé que lui, qui en plus d'un doctorat decroché avec mention tres bien, felicitations du jury et qui a été retenu pour echanges entres universite, il est encore laureat de la centrale de paris.

il faut avoir l'esprit tolerent et savoir accepter les critiques sans passions.

un ami de Sanhaji

Anonyme a dit…

A un ami de Sanhaji,

dis à ton ami sanhaji que ses diplômes sont faux et que un vrai diplômé ne parle pas ainsi des autres.

lekweyri

Anonyme a dit…

tu es un raciste pourquoi tu signes avec ce pseudo, c'est toi qui est tonneau vide fait trop de bruits.



ami de sanhaji.

Anonyme a dit…

du calme, chers amis, discutez, prennez du recul,avancez des arguments, evitez les insultes, votre pays, qui est en passe de devenir le pays d'un million de partis ,a besoin de vous..

Anonyme a dit…

Sanhaji:

Les complexe's ne comprendront jamais votre raisonnement. Vous avez parfaitement raison de dire que les meilleurs sont generalement recrute's apres le second cycle. Je donne l'exemple de l'ingenieur SaadEby qui est un cadre superieur au niveau de l'hydraulique. Il a decline' l'offre d'aller faire un troisieme cycle aux USA parce qu'il voulait rester a' Nouakchott pour travailler.

Nous avons des diplome's qui sont plus que betes! Ce sont eux qui font foutre notre pays dans le petrin. Ils applaudissent les coups d'etat et ils sont prets pour vendre notre pays au premier venu.

J'ai plusieurs diplomes superieurs des universite's Americaines et je suis specialise' pour enseigner cinq differentes matieres mais je n'aime nullement etre de la compagnie de certains faux intellectuels. Franchement quelqu'un qui n'est pas alle' a' l'ecole est meilleur qu'eux!
Il suffit de lire leurs ecrits pour comprendre qu'ils ne sont pas intellectuels.


Le president de DSF Mr. Ahmed Ould Saleck et Ould Limam sont de grands intellectuels Mauritaniens. Ils ne figureront jamais sur la liste des 30 parce qu'ils osent dire la verite'.

Il ne faut jamais oublier que l'expertise est plus importante que le diplome! C'est en forgeant que l'on devient forgeront. Les 21 ans de pouvoir de son Excellence Ould Taya, lui ont donne' l'experience et l'expertise pour etre classe' parmi les meilleurs dirigeants du monde!

Anonyme a dit…

Tu vois Couli the dirty pourquoi tu ne feras jamais partie des 30 meilleurs élus c'est parce que tes diplômes comme ceux de Sanhaji sont faux et acquis à bas prix.

Rien qu'à te voir défendre Taya tu es à plaindre.
Un vrai in tellectuel ne s'accroche pas à la bétise et n'insulte pas les autes en étalant ses faux diplômes.

Vive nos 30 super meilleurs à l'étranger et que les jaloux piaillent.

Il faut accepter la réalité Couly , il sont meilleurs que toi et sanhaji (qui se fait passer pour son ami), vous ête à plaindre.

Les chiens aboient et la caravane des (30 meilleurs) passe!

Anonyme a dit…

Sanhaji

Vous savez les diplômes ne font pas les hommes. Comme Couli l'a si bien dit son Excellence Ould Taya, bien que non truffé de diplômes a pu réaliser dans ce pays ce que nos vaillants diplômes actuellement au pouvoir (Sidi et Zeine) ne pourront pas réaliser.

Vous savez Albert Einstein, qui demeure le plus grand physicien de tout les temps, n'était pas diplômé.

La valeur intellectuel d'un être humain, se mesure par l'apport effectif qu'il réalise, pas avec les qualificatifs Docteur, PHD ou des sornettes comme ça.

Cette approche élitiste et diplômiste est hérité du dogmatisme Français, qu'il faut nécessairement bannir dans notre pays pour avancer.

Ceux qui me traitent de Hassad, ont le droit de le faire, mais ce que je dis à mons sens n'a rien avoir avec El Hassad, car tout ce que j'ai fait est une réaction par rapport à une information balancée par un Docteur dont la santé mentale n'est pas des mailleures.

Salutations

Anonyme a dit…

lisez ce texte sur cridem écrit par Mr Mohamed Fouad Barrada de la trubine:http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=11093

essayez de deviner sous l'influence de quelle substance psychotrope était ce gars là en écrivant l'article.

Anonyme a dit…

Vive nos trente meilleurs mauritaniens à l'étranger
C'est pas facile de réussir à l'étranger. Bravo.
Un congrès en Mauritanie pour les réunir et faire des conférences, c'est une bonne idéee à voir.Beaucoup d'entre nous bénéficieront de leur grande expérience.

Oui, on est fiers de ces personnes là. Et vive la Mauritanie pour tous ses enafants!

Anonyme a dit…

ANONYME DU 11 AOUT 8:42

Je constate que plusieurs de vos meilleurs n'ont pas de Phd. J'ai egalement remarque' que Mr. Mohamed Lemine Ould Hadramy qui a fait un PHD en Mathematiques a' l'Universite' d'Arizona, Mr. Kebe' Ibrahima qui a fait un PHD en Agriculture a' la meme Universite' et Mr. Sidina Ould Dedah qui a fait un PHD a' LSU aux USA, ne figurent pas sur la liste des "meilleurs."

J'ai quelques difficulte's avec les positions politiques de Mr. Gemal Ould Yessa mais j'ai le courage de reconnaitre qu'il est un grand intellectuel. J'aimerais bien savoir la raison pour laquelle il n'est pas sur la liste.

IL FAUT QUAND MEME ETRE TRES CON ET NE RIEN SAVOIR DE LA SITUATION MONDIALE POUR PARLER DE MEILLEURS MAURITANIENS A' L'ETRANGER SANS EVOQUER LE NOM DE MR. AHMEDOU OULD ABDALLAH QUI EST AUJOURD'HUI LE REPRESENTANT SPECIAL DU SECRETAIRE GENERAL DES NATIONS UNIES POUR L'AFRIQUE DE L'OUEST!

Tu es un ignorant de premiere classe!

PS.

Mr. Messaoud Ould Boulkhere n'a pas un PHD mais il est parmi les meilleurs administrateurs Mauritaniens.
Je ne terminerai pas sans souligner que c'est l'experience et non le diplome qui fait du vieux, l'un des meilleurs economistes Africains!

Anonyme a dit…

mr couli Jamal n'a pas de phd c'est un PD tout cour

Anonyme a dit…

cette liste n´est pas compléte, je ne vois qu ún seul flamiste sur la liste docteur Touré mais ils sont plus d´une centaine de cadres de haut niveau universitaire et membres des flam et qui sont professeurs dans des grandes universités occidentales ou dans des institutions internationales mais qui ne se figurent pas sur la liste. A la dernière AG de la section européenne des flam il y avait pas moins de 50 docteurs dans la salle sans parler des doctorants. L´exil c´est dur mais il nous a aidé à se former et à s´imposer.Merci Taya.lol.

Anonyme a dit…

jemal ould yassaa a certe plusieurs phd mais il a eu l'intelligence de decomposer cet achronyme en pd qu'il a conservé pour se qualifier et il a pris le h qu'il a transformé en homme pour l'aimer.
c'est un pd qui aime le h.
c'est tres simple et je pense que couli se rappelle de djainabe djicko

Anonyme a dit…

Lu sur flamnet et sur cridem:

Halte aux soldeurs!



Nous avons revendiqué la démocratie en Mauritanie en exigeant , depuis des décennies, une égalité de droits et de devoirs pour tous les citoyens. La Dénonciation des oppressions culturelles, économiques et politiques nous a valu d´être la cible de la plus grande répression dans l´histoire politique de la Mauritanie. Et nous avons toujours continué de revendiquer une Mauritanie de tous les Mauritaniens. On ne peut douter de notre volonté. Mais à quelles conditions?

A écouter certains de nos compatriotes, on est frappé par leur volonté à vouloir solder nos souffrances, nos morts et nos droits. Comme certains marchands, ils veulent vider l´abcès comme on vide les stocks.

Nous voulons bien sûr une démocratie en Mauritanie, mais est-elle possible sans s´attaquer aux véritables obstacles?
Elle est en effet impossible, à moins de s´arrêter, juste à un problème de coloration, si l´on a pris le soin de lever certaines ambiguïtés.

Tout d´abord la structure de l´Etat Mauritanien. Est-elle en mesure de répondre à la volonté de chaque composante à vivre en tant que citoyens libres dans une Mauritanie démocratique.

C´est le problème de l´Etat unitaire centralisé ou l´Etat unitaire largement décentralisé(l´autonomie). Il ne faut jamais oublier que parmi les causes de la marginalisation des négro-africains, la structure étatique a joué un rôle important. Notamment par le peu de contrôle qu´elle permet au citoyen en plus du pouvoir excessif que cette structure reconnait aux "décideurs". Mais, dans la marginalisation des négro-africains, il ne faut pas occulter la responsabilité de ceux qui étaient censés, en premier lieu, défendre leurs droits spécifiques. Nous pensons que la structure de l´Etat unitaire centralisé, par le mode de désignation de certains gouvernants, fût-on dans une démocratie, peut entraîner l´impuissance de citoyens devant certaines trahisons. Nous devons arriver à l´éviter dans une Mauritanie démocratique. Et les solutions sont loin d´être simples. Le caractére pluriculturel de la Mauritanie rend plus complexes les choses, si l´on veut sincérement éviter une concentration du pouvoir dans les mains de "petits" fascistes en puissance.

Nous avons également constaté que la marginalisation était aussi économique. En effet, pendant des décennies, tout un processus insidieux a permis une paupérisation des négro-africains notamment par le contrôle de certaines institutions. Il ne s´agit plus aujourd´hui de le reconnaitre, ni d´accepter d´y mettre fin, il faut surtout remédier à cette paupérisation en reconnaissant des droits nouveaux et temporaires aux victimes. Sinon les jeux sont truqués. Il s´agit d´une sorte d´inégalités compensatrices en faveur des victimes. Il est impossible à une démocratie de s´élever sur des situations qui n´ont pu exister que par la "légalisation" de l´injustice.

De même le problème foncier reste entier, le "oui à une réforme, non à une réforme raciste" ne peut suffire. Même s´il est lié au problème précedent, en tant que niveau économique, il en demeure autant distinct. Et la particularité que les terres cultivables appartiennent aux Négro-mauritaniens rend encore plus complexe la formulation d´une législation foncière. Encore faut-il ajouter que ces terres se trouvent dans une zone frontalière où les droits de propriété des paysans Sénégalais demeurent un fait ancestral et réciproquement pour les paysans Mauritaniens sur l´autre rive.

On ne peut démocratiser sans parler de cette réforme foncière, et poser le problème de la terre dans le Sud c´est aussi poser un problème culturel vu le lien entre les terres du Waalo et les populations concernées.
Il faut lever l´ambiguïté en posant l´idée de base qui est celle-ci: la réforme sera avant tout l´oeuvre et la volonté des paysans. Aucun technocrate quel qu´il soit ne doit décider à leur place.

Enfin la question culturelle, qui est le noeud du problème Mauritanien, ne sera pas résolue par la simple présence dans tel gouvernement des représentants de toutes les communautés. Il s´agit plutôt de savoir qui doit dire la norme culturelle? C´est à chaque communauté. Et ce droit est un leurre si la réalité du pouvoir politique et économique n´est pas modifiée. Il s´agit d´une égalité dans la libre expression de sa culture à tous les niveaux. Le droit d´exister et de vivre en tant que, Mauritaniens ne peut passer avant celui d´être Soninké, Pulaar, Wolof, Arabe, Bambara. Et tout ce qui concerne cette question doit-être constitutionnellement reconnu. La Mauritanie n´est pas un Etat arabe si elle ne veut plus être un Etat raciste, comme elle n´est pas aussi un Etat Négro-africain. La Mauritanie est un Etat arabe et Négro-africain. Alors se pose le problème de certains traités dans lesquels la Mauritanie est partie.

Toutes les revendications peuvent trouver une solution si l´on veut bien se donner la peine. Il ne s´agit pas de récuser toute synthèse, mais une synthèse ne s´obtient pas en soldant ses revendications surtout essentielles. Nous demandons seulement à nos potentiels soldeurs de ne pas céder à la mode sinon les Mauritaniens risquent d´être les sacrifiés. Car en politique le soldeur est un traître, un petit traitre en ce sens qu´il ne pense qu´à ses petits intérêts individuels que seule la trahison lui permet de satisfaire.

Halte aux soldeurs pour une Mauritanie de tous les Mauritaniens.

La lutte continue!


Mawndou Ba le déporté.

mawndu_gaale@yahoo.fr
http://mawndu.blog4ever.com/

Anonyme a dit…

bonjour,

je voudrai correspondre avec ceux des trente mauritaniens les plus éminents de notre pays.
voici mon mail:

khad_med@yahoo.com

MERCI

Anonyme a dit…

salam,
vous avez dit les 30 intellectuels scientifiques, bravo. et les autres: philosophes, sociologues, économistes, medecins ...il faut trouver le best 30 dans ces domaines.

Anonyme a dit…

lu sur le site Al Akhbar

la formation du Parti du pouvoir serait imminente, le porte parole de cette formation en gestation serait Baba Midké, une epave qui a bouffé sa bosse dans l'exil et qui est completement detaché du pays réel, la preuve c'est qu'au dernerieres elections legislative il n'a pas pu réaliser 1% de suffrages, cet avanturier incompris chez l'intelligensia et inxonnu du grand public ferait mieux de se consacrer à une oeuvre culturelle jusqu'à la fin de ses jours, certains lui reprochent son engagement dans les rangs du Front polisario par lequel il avait rennoncé à sa patrie, d'autres plus simplistes le presentent comme un guignard qui ne peut pas reussir mais dans ce qui est sur c'est qu'il appartient à une vielle generation qui n'est plus à jour
الإعلان عن تشكيل حزب السلطة الجديد الأخبار
أعلن أحمد باب ولد أحمد مسكه منسق مؤسسي حزب السلطة الجديد أنه سيودع أوراق حزب سياسي خلال الأيام القادمة مؤكدا تلقيه إشارة من رئيس الجمهورية سيدي محمد ولد الشيخ عبد الله تترجم عن موافقته على المشروع

Anonyme a dit…

Au sujet des 30 BEST, je crois qu'il vaut mieux , pour le pays, recenser les 30 betes en activité ou autrement sit les 30 nuls qui exercent, injustement, des acrivités d'interet public, on aura ainsi contribué à demasquer les mediores

Anonyme a dit…

En belgique où je vis j'ai rencontré une de nos 30 sommités mauritaniennes il y a deux ans (elle se reconnaîtra) et je peux dire que j'ai été très touché par son savoir et sa modestie.

m.o (Limburg)

Anonyme a dit…

Il y a les 30 best et les 30 beasts (bêtes).

Voici la liste des 30 beasts:

1. Coulibaly (exequo avec Taya)
2.....
3.....
.
.
.

A compléter

Anonyme a dit…

ANO:11 août 2007 20:11

Ta liste est biaisée au depart car
Couly se contente d'exprimer ses opinions il n'execre pas, indument, une activité d'interet public en Mauritanie
Taya n'exerce plus des activités publiques
il faut chercher parmi ceux qui sont acctuellement en exercice et dont la presence dans des hautes fonctions est une honte pour la collectivité

maatala a dit…

Salam

Lu sur Cridem

"Peut-on être mauritanien originaire de Nouakchott?

Que représente Nouakchott dans le mental du mauritanien? Certains diront que c’est la capitale pourrie, sale, désordonnée de la République Islamique de Mauritanie. D’autres diront c’est la Sicile de la Mauritanie. Là où se trouve toute la mafia, la Cosa Nostras. Certains radicaux islamistes avancent que c’est le seul endroit de la Mauritanie où Allah est absent (Astagh Firoullah ! Allah est partout… mais quand même) tellement qu’il ya des pécher, de la drogue etc.

Un jeune frère musulman avait même une fois oser lâcher un jour de 2001 dans une mosquée au Ksar derrière l’école I, que les rétributions d’une prière effectuée à Nouakchott étaient 40 fois moins qu’une même prière effectuée en province (A l’intérieur du pays) ! La raison évoquée était que cette ville concentre les 80% de mauvais personnes de la Mauritanie qui souillent les bonnes actions des 20% de bonnes personnes.

Et puis ? C’est une ville plate morte où il n’ya rien à faire. On ne peut pas boire un coup, on ne peut pas serrer une meuf. Et puis quoi encore ? Ya pas de KFC, pas de Mc Do, pas de Lidl, pas de Leader Price… T’as fini ou quoi ? Ya pas de cinéma, pas de Disneyland, pas de Fnac… C’est bon là ? Non, ya pas de…..



Même mon cousin de 6 ans né à Madrid m’a dit, il n’y a pas de crème au chocolat à la pistache à Nouakchott ! Ah ces chérubins. Les moins critiques diront : « Bof ca va ; tranquille on voit de la famille ». Bof, quand même !

Nouakchott qui concentre pas moins de 40% de la population mauritanienne est une ville seule. Personne ne se revendique de Nouakchott ! Il ya des atarois, des kiffistes, des stephanois, des Mboutois, des boghéens, des kaediens et pas de Nouakchottois. Ceux qui osent se dirent Nouakchottois c’est pour signifier qu’ils y habitent. Personne n’est de Nouakchott ! Nouakchott n’est finalement qu’une ville étrangère pour les mauritaniens. Comme s’ils étaient à Paris, Washington ou Rabat.

Pendant les fêtes quand on fait un tour dans les garages tout le monde ou presque prend la poudre d’escampette. On a l’impression d’être dans une ville frappée par la peste tellement la cohue des voyageurs est frappante. On se rend compte que la plus grande ville de Mauritanie est en fait la plus petite ville.

Pourtant il y’a belle est bien des nouakchottois. Il ya des familles dont le père, la mère , les enfants sont nés à Nouakchott. Toute une génération de Nouakchottois. Ces personnes sont-elles de Nouakchott ? Selon le Jus Soli (Droit du sol) toute personne physique née sur un territoire peut acquérir la nationalité du territoire indépendamment de celle de ses parents.

Par extension nous pouvons dire qu’une personne physique de père atarois, né à Nouakchott n’est pas atarois. Et surtout pas si papa et maman sont nés à Nouakchott comme on en voit de plus en plus. Donc il existe bel et bien des nouakchottois qui ne sont pas forcement boghéens, atarois, kiffistes ou kaediens. On doit accepter qu’il ya des nouakchottois comme il existe des rossossois ou mboutois.

Jusqu’à présent certains mauritaniens, la majorité refusent l’idées qu’un mauritanien soit de Nouakchott. Pour la plus part Nouakchott est un point chute, un but et pas un fin. Cette vision de Nouakchott est erronée. D’ailleurs le fait que les gens acceptent qu’il y’ait des personnes originaire de Nouakchott nous permettraient de juguler à la longue un grand fléau.

Il est claire que le jour où les mauritaniens accepteraient qu’il puisse exister des nouakchottois nous aurions fait un grand pas dans la décentralisation humaine. C'est-à-dire qu’on aura lutté contre un grand phénomène dans notre pays, le REGIONALISME.

Dans les concours, les recrutement et autres en Mauritanie où on a souvent tendance à favoriser sa région ou ses parent, les examinateurs véreux, les responsables corrompus sont dans la merde quand ils tombent sur un dossier « né à Nouakchott ». Abdoul Hamet Sy Né à Nouakchott ou Khady Mint Sidi Ali Né à Nouakchott ? On n'arrivera jamais à déterminer si l’un est de Tèkane ou de Nyoly, l’autre de Akjoujt ou Jedreul Mohguen. Cependant dés que l’on voit Né à Aleg on se dit qu’il est alégois.

Les esprits investigateurs me diront est si l’examinateur est Nouakchottois, un type qui reconnait qu’il y’a des Nouakchottois d’origine ? Il favorisera alors les Nouakchottois mais Il se dira que personne n’est de Nouakchott et que ce mauritanien peut être de partout donc un mauritanien tout simplement. Etant donné que Nouakchott est la ville de tous. Cette équation à multiple inconnue méditer.

Tout ca pour dire que moi dont les parents sont nés à plus de 600 KM de Nouakchott, je suis nouakchottois originaire de Nouakchott. Oui il ya des mauritaniens originaire de Nouakchott.

Note: Info source : montesquieu

Pour l'instant le prof Ely et moi sommes Nouakchottois.

A force d'acceuillir les immigrés, ils ont finis par nous virer dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Rappelez-vous ce que notre éminent professeur ELY Moustapha écrivait ici (Un Nouakchottois, fier!):

Salut Yanis, Mattala, LM et tous les amis,

Nouakchott, quand les souvenirs remontent à la surface, ce sont les images de notre tendre enfance qui nous pincent le coeur.

Plus loin que remontent mes souvenirs , j’avais quatre ans et ma famille habitait au ksar c’était en 1962, nous y étions déjà depuis 1959. J’ouvris les yeux sur ces maisons en brique d’argile que les habitants construisaient par eux-mêmes puis ce fut la migration vers le centre-ville de Nouakchott.
Et l’on habitait , les maisons qui étaient juste derrière les blocs rouges. La famille de mohameden ould sidi brahim habitait, en ce temps, là dans ces blocs et dans l’un de ceux attenant à la grand-avenue , habitait notre chère maitresse à l’école du marché madam Hassan, une vieille martiniquaise qui nous offrait à la récré ces petits pains beurrés qui faisait le délice de nos jeunes palais. Il y avait aussi la petite colonie libanaise (les kochman, les lehaf...) et ce jeune instituteur monsieur Ly qui au CM2 nous jouait si bien de la guitare en nous apprenant ce « katouchka, les pommiers fleurissent la clairière » qui résonne encore dans nos oreille. Et du dernier et unique étage du bloc de l’école du marché nous jétions par les fenêtres nos regards sur un nouakchott silencieux ,ou les rares automobiles faisaient notre emerveillement..

Et nos virées sur les dunes de nouakchott derrière la médina « R » ou nous passions nos crépuscules à squatter les dunes et à culbuter sur les pneux ou les plus belles figures étaient applaudies .

En ces temps là, c’était, au cinéma, Elmouna, la « kaikouta « de Hammam, puis nos idôles des films de gladiateurs (ou un certain curioss faisait fureur) puis « qunad les colts chantèrent la mort et ce fut le temps du massacre », on se massacrait dans la rue à coup d’index et de majeurs pointés et nous nous « course-pouruivions » avec nos petites voitures faites de fil de fer et de boites de « gloria » vides en guise de carrosserie.
On parcourait parfois des distances énormes avec nos bolides que l’ion pousssait inlassablement devant nous. Et notre destination favorite était la plage dont nous prenions le dimanche le cap qui commençait ou finissait à la clôture de l’hôpital national qui signalait le début de la « terra nullius » l’inconnu. La ville, et la civilisation s’arrétant à ce point là. Au-delà c’était l’aventure.

«On « tapait à pied » (comme on disait) jusqu’à la plage aux refrainS de « zendegui »...quand Hema malini hantait nos coeurs innocents et où nos gestes mimaient ceux des « cowboys », ces justiciers qui s’en allaient après avoir rendu justice..Et nous on s’en allait aussi comme eux , le coeur léger. C’était le temps de l’innocence, ou tout nous emerveillait ou l’on portait pour tout habit que le boubou léger et le fameux short à la boucle 007 .On s’atttachait beaucoup plus à nos rêves et nos réalités étaient celles d’une nation en construction qui ne nous imposait rien. Sinon de respecter certaines valeurs immuables : l’amitié, le savoir et l’honneur.

Voilà quelques images éparses qui me sont restées mais qui ne sont que quelques unes d’une mosaique que je saurai retrouver. Car plus on grandit on se rend compte que bien des choses ne reviendront plus. Hélas !

Et quand de l’étranger, on se retourne vers ce pays qui porte tant de souvenirs et bien que différent aujourd’hui,l’on se dit que peut-être un jour on y retrouvera, quelque part, sur une dune une trace de nos pas d’enfants, ou que le vent nous ramenera l’un de nos rires heureux d’autrefois...Et l’on se prend à chanter. Zindegui..

Pr ELY Mustapha

25 juillet 2007 01:09

-----------------------

Superbe! Et vrai!

Yanis le R. a dit…

Salut chers amis

Certains de nos compatriotes, notamment à l'Etranger, veulent bien envoyer des sous directement aux sinistrés des inondations de Tintane, à titre anonyme, mais veulent savoir quelle association, non gouvernementale de préférence, est la plus sérieuse et la plus impliquée actuellement sur le terrain.
Merci à toute personne bien informée sur place de communiquer les coordonnées complètes de cette association ou fondation sur cet espace que beaucoup de nos compatriotes qui aiment leur pays, sans exclusive, visitent régulièrement.
La solidarité nationale doit être cultivée car c'est le primum movens de l'indépendance sans laquelle il n'existe pas d'Etat ni de Nation.

Anonyme a dit…

Djeneba Dicko (Allah Yarhamha)etait une grande dame. Elle etait plus qu'une mere a' moi. Pour la petite histoire, elle est la premiere personne a' m'accueillir dans ce monde! Elle etait presente a' ma naissance. Elle a fait la meme chose pour des centaines d'enfants Aiounois. N'oublions surtout pas de souligner que son petit fils a servi la Mauritanie comme Gouverneur de la BCM, Ambassadeur, ministre et commissaire aux droits de l'homme et a' la lutte contre la pauvrete'.
Le tout puissant Allah nous avait donne' Djeneba Dicko pour aider Aioun et la Mauritanie.

PS.

Elle avait plusieurs pintades.
J'avais l'habitude de me moquer de mon ami Nafe' Ould Baba en lui donnant le surnom de H'BEYCHITTE DJEYNABE LEGUEYRAA! (RIRE)
J'aimerais bien savoir ce que mes freres Nafe' et Adame' dit Platini sont devenus.


PS. du PS.

Maata, MAWVALAKE! J'espere que tu n'appelles pas les Mauritaniennes et les Mauritaniens qui sont a' Nouakchott comme etant des etrangers!


a' l'IMBECILE QUI S'ATTAQUE a' Gemal Ould Yessa:

C'est tres important de respecter les orientations sexuelles des personnes. Ce que Gemal fait ou ne fait pas dans sa vie prive'e ne m'interesse pas. Ce sont ses pense'es qui m'interessent. Je te prie de me croire si je te dis qu'il est un grand intellectuel qui est toujours egal a' lui meme et qui reste' fidele a' ses principes. Gemal Ould Yessa a le capital social qui est necessaire pour rester et mener une belle vie en Mauritanie. Il a tout decline' pour continuer ce qu'il croit etre un bon combat pour son pays.
J'ai certes des problemes avec certaines de ses positions politiques mais je le RESPECTE!

Anonyme a dit…

donc je suis un frere à toi, car moi aussi djainabe djicko m'a recueuilli le moment de ma naissance.

maatalla

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...Un grand intellectuel qui est toujours egal a' lui meme et qui EST reste' fidele a' ses principes..."

Anonyme a dit…

celui ki ecrit ça : on dirait nous sommes dans une SECTE

"Rappelez-vous ce que notre éminent professeur ELY Moustapha écrivait ici (Un Nouakchottois, fier!):

Salut Yanis, Mattala, LM et tous les amis,"

Anonyme a dit…

Declaration de Democrates Sans Frontieres


Democrates Sans Frontieres suit avec une tres grande attention les actions du gouvernement Mauritanien pour venir en aide aux Mauritaniennes et aux Mauritaniens qui sont victimes des inondations.

DSF constate avec satisfaction la visite effectue'e par le President de la republique Mr. Sidi Ould Cheikh Abdallahi a' Tintane.

DSF encourage vivement le gouvernement Mauritanien, le secteur prive' national et la communaute' internationale a' continuer a' oeuvrer ensemble pour mobiliser les fonds necessaires pour la reconstruction des zones sinistre'es.

Vive la republique Islamique de Mauritanie!
Vive le peuple Mauritanien!

DSF

Anonyme a dit…

Declaration de Democrates Sans Frontieres????????

C'est quoi ce machin?

DSF? Tous des américains.
Rien à foutre de leur déclaration.

Deux personnes qui forment une association!Ha ha ha ha!

Allez du vent!

maatala a dit…

Salam

il a dit

"donc je suis un frere à toi, car moi aussi djainabe djicko m'a recueuilli le moment de ma naissance.

maatalla "

Priére de ne pas écrire à ma plus.

Merci dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

DSF n ' existe plus. A part ce connard de Couli

Anonyme a dit…

Ano a dit:
ta comparaison est bete, moi j'ai dit qu'ils sont entrain de tomber dans l'extremisme exactement parcequ'ils veulent interdire aux autres ce que les autres leurs interdisaient.

10 août 2007 20:06

Ma reponse: rien de plus bete que ce que tu as dit. Tu essaie de faire passer un commentaire idiot au profit des islamistes et ça ne passe pas. P?as contents? qu' il rentrent au bercail

Anonyme a dit…

Collez à DSF la paix. Ce sont des gens extrêmement honorables que vous ne pouvez souiller.

Ils ont défendu ce pays avec becs et ongles et continueront à le défendre. Ils appuient toutes les lignes conductrices qui mènent la Mauritanie vers le bien être. Ils ne connaissent pas les sentiments de haîne et de jalousie qui désintègrent les pseudo-intellos fréquents sur les différents podiums.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Anonyme du 12 Aout 2007 17:00

Tu n'es rien d'autre qu'un fils de chien et un batard!
Tu n'es absolument pas un Mauritanien. Tu ne veux absolument rien de bon pour la Mauritanie. Tout ce qui t'interesse c'est de maintenir une situation de tension dans notre pays. Meme si notre peuple souffre a' cause d'une inondation, tu tentes de recuperer une simple declaration pour insulter les personnes qui ne veulent que du bien pour le peuple Mauritanien! Tu es un FLAMISTE SENEGALAIS QUI N'EST POINT DU TOUT UN MAURITANIEN!
YAHRAGUE CHOUWEYKLATE BEYAKE YELIVREYIKHE!

TU ES FACHE' PARCE QUE NOUS OSONS PARLER POUR EXPRIMER NOS IDEES A' PROPOS DE NOTRE PAYS! Tu peux ecraser ta vilaine tete contre le mur qui est a' cote' de toi!
ABSOLUMENT RIEN AU MONDE NE NOUS EMPECHERA DE PARLER DE TOUT CE QUI TOUCHE DE PRES OU DE LOIN LE PEUPLE MAURITANIEN!
AS FAR AS I AM CONCERNED, YOU ARE NOTHING BUT A MOTHER FUCKER!
Tu crois vraiment que tes propos stupides peuvent nous faire taire?
M'CHATTE M'MAKE YE LIVREKHE!
La Mauritanie n'est pas une propriete' prive'e de ton pere!
ALLEZ-Y TE FAIRE VOIR AILLEURS!
TU N'ES QU'UN BATARD, UN FILS DE CHIEN, UN MERCENAIRE ET UN IGNORANT!

MEME DANS UNE SITUATION DIFFICILE OU' NOUS AVONS DES MILLIERS DE MAURITANIENNES ET DE MAURITANIENS QUI ONT TOUT PERDU A' CAUSE D'UNE INONDATION, TU TIENS A' CENSURER NOS SENTIMENTS! TU ES UN ANIMAL!
ETFOU ALA CH'FEYGUE M'MAKE! FILS DE CHIEN!

Peux-tu indiquer un seul mot dans la declaration de DSF que tu n'aimes pas?

Tu dois avoir honte de t'attaquer aux Americains. Je suis citoyen Americain et j'en suis TRES FIER!!!!! What can you do about it?
L'Amerique est la premiere et l'unique puissance du monde qui est toujours venue en aide aux pays pauvres. Il n' y a pas de doute dans mon esprit qu'elle viendra en aide aux sinistre's de Tintane! L'argent des contribuables Americains comme moi, vous aide dans plusieurs secteurs. L'Amerique controle la Banque Mondiale a' hauteur de 16%, elle finance 25% du budget de l'ONU, elle finance une bonne partie des aides du PAM, elle donne annuellement des milliards de dollars aux pays pauvres!
TU N'ES RIEN D'AUTRE QU'UN INGRAT DE PREMIERE CLASSE!!!!!!!!!!!!

TOUTE TA SALE VIE TOURNE AUTOUR DE VOIR COMMENT TU PEUX IMPOSER LA TERREUR SUR LES ESPRITS DES PERSONNES!

ZIKE BOUKE!
TWENTI M'MAKE!
SBEYIBE BOUKE!

IL FAUT VENIR ME FAIRE TAIRE, FILS DE CHIEN!!!!!

Anonyme a dit…

Chers canalheurs
Message pour la rentrée

Merci à LM , tenir en permenance une tribune ouverte est un précieux sacrifice pour la Patrie
je constate que depuis le retour du grand Maatalla, il n'y'a pas encore eu un echange de tirs avec le resistant couli et l'irreductible sanhadji..
Il se peut que maatalla a, au cours de ses vacances, mis de l'eau dans son vin.
Par ailleurs,s'Il y'a en a un qui semble avoir pris des vacances chez le Pere Eternel, c'est bien le faqih Mohamed cheikh... les gosses lui ont, peut etre, cloué le bec.
De tous les Intervenants, Yanis me parait le plus serieux , voilà un mec qui croit à un combat , je ne suis pas, souvent, d'accord avec ce qu'il dit mais j' apprecie son endurance et son sens du debat
je ne fais pas du hik bein enass mais les vives discussions ont parfois un coté séduisant, c'est pourquoi j'estime que le charme du blog reside dans ce langage cru ( Klam Mgall'a Ghvavirou) auquels les ano s'adonnent.. c'est, toujours, bien de choisir les mots qui peuvent faire chier.. mais je saisis ,quand méme , cette occasion pour demander au respectable Monsieur LEHRAR de changer de pseudo..

Anonyme a dit…

Couli,

Chi tayeb men vadlak !

Anonyme a dit…

C'est vrai couly
je suis l'un des tes supporters, j'aime bien ta tenacité sincere mais parfois je suis gené par la facilité avec laquelle tu succombes aux gros mots, tu n'as n'en pas besoin surtout qu'en tant que pur Aiounois tu dois avoir un capital de lefleyih dont tu peux te servir contre tes detracteurs
je te conseille de changer de strategie et ne pas comprendre ce que disent les autres à la maniere des gens d'Aioun ( Vahm ahl Layoune)
un ancien ami qui te tient à l'oeil
cordialement

Anonyme a dit…

Voici ce que l'Amérique a appris à Couli le yankee à insulter:

M'CHATTE M'MAKE YE LIVREKHE!
ZIKE BOUKE!
TWENTI M'MAKE!
SBEYIBE BOUKE!

Est-ce un professeur? Une personne de ce niveau ne dit jamais des mots pareils à ses semblables.

Honte à toi Couli!
Cesse ce langage et va te laver la bouche.

Tu déshonores la Mauritanie et les mauritaniens.

maatala a dit…

salam

il a dit:

"Il se peut que maatalla a, au cours de ses vacances, mis de l'eau dans son vin."

Tant que Couly n'arrêtera pas d'insulter ces contradicteurs je l'ignorerai, car son attitude est puéril et indigne.

Va pour les sottises, mais qu'il garde son dictionnaires d'insultes pour les réunions de la secte DSF.

je demande à mon frère LM de lui adresser une mise en demeure et une invitation à plus de retenue, sinon il n'est pas le bienvenu sur cet espace de liberté qu'il déshonore par son attitude

Y a n'a marre de se laisser chier sur les babouches dit le FOU

maatala (vénère)

Anonyme a dit…

Anonyme du 12 Aout 21:24 & 21:33

Quand quelqu'un cherche toutes les occasions pour insulter et ridiculiser d'autres personnes, IL FAUT IMPERATIVEMENT le forcer a' changer de comportement! S'il refuse de changer de comportement, il devient necessaire de se rabaisser pour parler le langage qu'il comprend.

Appeler un homme de 45 ans, un connard MAW CHI TAYIB!

LIVLEYIHE et les expressions du genre LATE VEHMOUNI VEHEME EHEL LE AYOUNE ne sont pas la solution!
Ces personnes qui sont determine'es a' insulter, ridiculiser et faire taire d'autres personnes, sont extremement haineuses et mechantes. Elles se croient tres importantes et detentrices de la verite'. Elles ne croient pas qu'on puisse les insulter. En les insultant, je ne fais que les ramener sur terre. Il va sans dire que je ne suis jamais content d'exposer les lecteurs du canalh a' certains mots mais si quelqu'un se permet de t'insulter sans aucune raison, tu ne peux pas etre silencieux devant un tel agissement!

Je suis un professeur. I always teach my students the following items:
"1- Think and talk positively about themselves and others
2- Notice similarities and appreciate differences
3- Work together
4- Treat each other with kindness and respect
5- Give each other support and encouragement
6- Respond to bullying in ways that work
7- Resolve conflicts appropriately and effectively
8- BUILD EMPATHY AND REALIZE THAT OTHER PEOPLE HAVE FEELINGS, WANTS, AND NEEDS THAT ARE JUST AS REAL AND VALID AS THEIR OWN."

I will never allow bullying in my classroom. By the same token, I will never allow anyone to bully me over the internet. In case you don't know, let me give you some of the behaviors of a bully as pointed out by experts.

BULLIES
"...- Act like they rule the world
- Act mean
- Act rude
- Attack people
- Boss people around
- Brag about being tough
- Embarass people
- Frighten people
- Gossip
- Harass people
- Hit
- Humiliate People
- Hurt people's feeling
- Ignore people
- Make fun of people
- Make racist and sexist comments
- Make people feel helpless
- Make people feel inferior
- Make people feel invisible
- Lie
- Make people do things they dont want to do
- Make people feel uncomfortable
- Name-call
- Pick on or attack people because of their race, religion, gender, family background, culture, etc.
- Pick on or attack people because they are different in some way
- Put down people
- Reject people
- Say nasty things about people
- Say sarcastic things to people
- Scare people
- Spread rumors
- Swear
- Tell mean jokes
- Threaten
- Use physical violence
- WRITE NASTY THINGS ABOUT PEOPLE...etc."

Les personnes haineuses et mechantes doivent savoir que j'ai une tres bonne connaissance de leurs comportements.

PS.
Tintane est dans ma region, le Hodh El Gharbi. Je suis ne' a' Aioun qui est a' 70 Km de ladite localite'. J'ai des amis et des connaissances qui vivent a' Tintane. Je n'arrive toujours pas a' comprendre qu'on puisse m'attaquer, m'insulter et me ridiculiser parce qu'une declaration a ete' faite pour exprimer nos sentiments envers les victimes des inondations.

Je suis tres fache' parce que je me dis si on ose tenter d'imposer certaines choses sur moi qui suis a' plus de 15 000 Km de la Mauritanie, que faut-il penser de la situation des Mauritaniennes et des Mauritaniens sans defense, qui sont a' la porte'e de ces imbeciles?

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous:

"LES NOIRS NE LISENT PAS ET RESTERONT TOUJOURS NOS
ESCLAVES. Nous pouvons encore continuer à récolter des
profits des Noirs sans effort physique de notre part.

Regardez les méthodes actuelles de maintien dans
l'esclavage qu'ils s'imposent eux-mêmes: IGNORANCE,
AVIDITÉ et ÉGOÏSME


1. Leur IGNORANCE constitue la première arme de ce
maintien en esclavage. Un grand homme une fois déclara
« la meilleure façon de cacher quelque chose à un Noir
est de la mettre dans un livre ». Nous vivons
actuellement à l'Age de l'Information. Ils ont
l'opportunité de lire n'importe quel livre sur quelque
soit le sujet en rapport avec leurs efforts de lutte
pour la liberté, mais ils refusent de lire. Il y a
d'innombrables livres facilement disponibles à
Borders, à Barnes & Noble, à Amazon.com sans
mentionner les librairies spécialisées pour Noirs qui
fournissent des oeuvres de grande valeur susceptibles
de leur permettre d'atteindre une certaine équité
économique (qui devrait être en fait intégrée à leur
lutte) mais peu d'entre eux lisent de façon soutenue,
si jamais ils lisent, ils gardent les informations
pour eux-mêmes et ensuite ils n'écrivent pas pour leur
progéniture {ceux d'Afrique cachent les recettes de
leurs ancêtres à leurs descendants préférant mourir
avec}.


2. L'AVIDITÉ est une autre puissante arme de
contention. Les Noirs, depuis l'abolition de
l'esclavage, ont eu de grandes sommes d'argent à leur
disposition. L'an dernier, seulement pour la période
des fêtes de Noël et de fin d'année, ils ont dépensé
10 milliards de dollars des 450 milliards de dollars
qui représentent leur revenu annuel (2,22%). N'importe
qui d'entre nous peut les (noirs) utiliser comme un
marché cible pour quelle que soit l'entreprise. Ils
viendront toujours y consommer. Étant principalement
des consommateurs ils agissent par avidité, poussés
par le plaisir et le désir de toujours posséder. Ils
veulent toujours en posséder davantage sans penser le
moins du monde à épargner pour la progéniture ou à
investir pour les générations suivantes. Au lieu de
démarrer une entreprise ils penseront de préférence à
s'acheter de nouvelles paires de chaussures très
chères. Certains d'entre eux vont jusqu'à négliger
leurs propres enfants pour se procurer les tout
derniers modèles... TOMMY ou FUBU. Ils pensent jusqu'à
présent que rouler en Mercedes et vivre dans une
grande maison leur octroie un certain «statut» ou
qu'ils ont réalisé le Rêve Américain. Ils sont fous !
De l'Europe, des USA, d'Afrique ...ils sont tous les
mêmes ! La majorité de leurs frères croupissent
encore dans la misères parce que leur avidité les
empêche collectivement de constituer un lobby
financier pour une meilleure communauté. Avec l'aide
de BET, Black Entertainment Tonight, une chaîne de
télévision pour Noirs (ndlt), et d'autres media
télévisés du même genre qui leur apportent des images
destructives dans leurs propres foyers, nous
continuerons à tirer d'eux d'immenses profits comme
ceux gagnés par TOMMY et NIKE. (Tommy Hillfiger les a
même insultés, déclarant qu'il ne voulait pas de leur
argent. Voyez cependant combien ils dépensent encore
plus dans ses produits comme jamais ils ne l'ont fait
auparavant !) Ils continueront de s'exhiber ainsi les
uns devant les autres pendant que nous autres (blancs) nous
construirons une communauté plus forte à partir des
profits que nous réalisons d'eux.


3. L'ÉGOÏSME est enraciné en eux depuis les temps
de l'esclavage et l'époque coloniale et c'est l'une
des principales manières à travers lesquelles nous
continuons à les y maintenir. L'un des leurs, Dubois,
disait dans un livre, « le Dixième des Talents »
(1/10), qu'il existait une désunion viscérale dans
leur culture. Il était précis dans ses déductions qui
stipulent qu'il y avait des éléments épars de leur
culture qui avaient atteint une certaine forme de
succès. Cependant cette partie n'a pas bénéficié de
l'amplitude de son oeuvre. Ils n'ont pas lu que « le
Dixième des Talents » se donnait pour mission de leur
permettre d'aider les 90% sans talents d'atteindre une
meilleure qualité de vie. Au contraire ces éléments
ont crée une nouvelle catégorie de classe, la classe
Buppie (que nous traduirions par parvenus) et ils
regardent de haut les leurs ou bien les aident avec
condescendance. La seule culture qui prend l'ascension
chez eux c'est la culture de ramassage et de
cueillette qui est nourrie par la semence de Caen,
frère dAbel « le nivellement vers le bas ». Leur
ÉGOÏSME ne leur permet pas de travailler ensemble sur
des projets pour atteindre des réalisations communes.
Ils ne réaliseront jamais ce que nous avons accompli.
Quand ils se mettent ensemble ils laissent leur ego
dominer leurs objectifs communs. Donc leurs prétendues
organisations d'aide et de charité (...) semblent
seulement promouvoir leurs noms sans apporter de réels
changements au sein de la communauté. Ils sont heureux
de siéger dans des conférences ou des conventions dans
nos hôtels (Sheraton, Intercontinental, ..., discutant
>au sujet de ce qu'ils projettent de faire tout en
>récompensant par des plaques d'honneur et des titres
les meilleurs orateurs mais non les meilleurs
réalisateurs (ceux qui en fait agissent). Y aura-t-il
une fin à leur ÉGOÏSME? Ils refusent obstinément de
se rendre compte que unis ils pourraient accomplir
beaucoup plus : TOGETHER EACH ACHIEVES MORE (TEAM) Ils
ne comprennent pas qu'il n'y a pas mieux que des
entités individuelles mises ensemble pour contribuer à
une oeuvre commune. En réalité beaucoup de ces Buppies
{des parvenus} ne se rendent pas compte que « une
seule signature suffit pour qu'ils redeviennent
pauvres » et que deux chèques de paie les séparent de
la pauvreté (ils sont à deux mois de salaire de la
pauvreté). Et que tout cela est contrôlé par les
plumes des blancs et leurs bureaux. Une simple
signature suffit !! (ndlt) Ainsi donc nous
continuerons à les maintenir dans cet état

a. aussi longtemps qu'ils refuseront de lire et
partager l'information,

b. aussi longtemps qu'ils continueront d'acheter
tout ce qu'ils veulent pour satisfaire leur avidité de
>posséder,

c. et aussi longtemps qu'ils continueront de
penser qu'ils «aident» leurs communautés en payant des
cotisations à des organisations qui ne font pas plus
que tenir d'extravagantes conventions dans nos hôtels
En passant, ne vous inquiétez pas qu'ils puissent lire
cet article. Rappelez vous : ILS NE LISENT PAS, s'ils
lisaient ça ne fait rien, ils sont amnésiques,
c'est-à-dire ils oublient vite (pour eux le bourreau
et la victime ont la même fausse)
-----------------------------------

Chaque opinion, chaque vue est necessairement partielle, tronquée, insuffisante dit CIORAN.

Un autre fou comme moi dit le FOU

Maatala

Anonyme a dit…

Un blog politique intéressant d´un compatriote déporté à visiter:
http://mawndu.blog4ever.com/

Anonyme a dit…

Maata:

C'est extremement honteux pour un intellectuel comme toi de reprendre cet ecrit haineux et raciste contre les Noirs Americains. J'ai eu l'honneur d'etre avec les Noirs Americains de toutes les categories sociales, croyez-moi si je vous dit que l'ecrit que tu viens de reproduire, ne montre aucun respect pour la communaute' Noire Americaine. Il faut te mefier des generalisations. Les Noirs Americains sont intelligents, ils lisent et ils savent tres bien ce qui se passe autour d'eux! Cette race a donne' a' l'Amerique des generaux, des journalistes, des hommes d'affaire, des defenseurs des droits de l'homme, des politiciens de premiere classe, des artistes connus a' travers le monde, des sportifs de renomme'e internationale, des avocats, des scientifiques, des ecrivains, des professeurs et des inventeurs...etc. Pour ton information, Martin Luther King, General Colin Powell, Condy Rice, Jesse Jackson, Oprah, Suzan Rice, Obama, Andrew Young, Tiger Wood, Mike Jordan, Mohamed Aly, Bill Cosby, Denzel Washington, Tony Morisson qui a gagne' le prix Nobel de Litterature et bien d'autres importantes personnalite's Americaines viennent de ce groupe qui a ete' denigre' par l'ecrit que tu viens de reproduire. Il va sans dire que certains segments de la population Noire Americaine souffre de la pauvrete'. Ce cas est valable pour tous les groupes ethniques qui existent aux USA!

Nos jeunes portent les chaussures Nike, ils ecoutent la musique qu'ils aiment et ils se defoulent comme ils veulent mais cela ne signifie point qu'eux et leurs familles ignorent la situation qui les entoure! J'ai eu une epouse de cette communaute', j'ai vecu dans ladite communaute', j'ai enseigne' aea enfants et j'ai cause' avec ses adultes, il faut me croire lorsque je te dis que cet ecrit que tu as reproduit est raciste et haineux! Il n'a fait que prendre les difficulte's d'un segment de la population Noire Americaine pour la generaliser a' tous les membres de ce groupe ethnique.

Mon cher Maata, je te prie de...LIRE plusieurs opinions avant de balancer des betises sur l'internet.

Anonyme a dit…

iL FAUT LIRE: "...J'ai enseigne' SES enfants..."

Anonyme a dit…

Couli,

C'est A- qui t'a traité de connard. Le second message est de quelqu'un d'autre. Tu deranges par tes insultes et on veut te ramener a la raison. Si tu as 45 ans, saches que certains lecteurs de ce blog on plus de 55 ans+. Donc, du respect. Meme si tu estimes que quelqu'un t'insulté, tu ne dois pas lui repondre de la maniere crue comme tu nous a habitue. Saches qu'il y a des gens plus eduqués que toi et ont plus d'experience sur les plans social, academique et professionnel.

Aussi dès que quelqu'un (je dirai un idoit) fait une attaque personnelle contre quelqu'un, au lieu de laisser passer, tu defends la personne insultée sachant pertinamment que tu cherche a donner de la publicite a cette insulte. Aussi, si tu as des amis auxquels tu voudrais envoyer des salutations, fais le de maniere privee et non a travers un medium public tel que ce blog. If they are your friends, you should have their personal emails. Prof ou pas prof, personne n'a rien a cirer de tout cela.

Je te conseille de creer un pseudonyme, car tu as gaté ton nom et ta reputation. Caches-toi pendant quelques années pour que les gens t'oublient

Anonyme a dit…

couli,

Ton message du 12 août 2007 20:18 fait déborder le vase. C'est unexcusable.

Anonyme a dit…

أن تكون زنجيا فهذه العبقرية تكفي!ـ

توني موريسون

maatala a dit…

Salam

Trés cher Couly

Revenons à l'essentiel, que tu sembles vouloir éluder :
tes frères (nous autres) te demandons de ne plus insulter, car cela n'apporte rien, de plus ternie ta réputation et la crédibilité de tes propos.

Nous attendons de toi un engagement.


maatala

Ps: l'idée d'un pseudo est recommandé aussi afin d'eviter les confusions.

LM® a dit…

salut

cher Maatala

ça ne fera que la 152eme fois que je demanderais a couly de bien se comporte. a force de vouloir être américain, il perd ses repères d'Aiounois.
tout le monde sait que les américains sont le peuple le plus vulgaire sur cette terre

Anonyme a dit…

maata c'est honteux de reproduire un ecrit aussi raciste.

Anonyme a dit…

Maatala n'a fait que vous faire lire ce qui choque. On le fait tous ici. Soit Maatala est un flamiste de la pire espece ou c'est un raciste de la pire espece. Choississez comme ça on saura comment le pendre

Anonyme a dit…

LMr:

Les Americaines et les Americains sont excellents!



Maata:

J'ecris pour les Mauritaniennes et les Mauritaniens. Je ne vois aucune raison de prendre un pseudonyme, C'EST LA MAURITANIE QUI EST LE SUJET DE CE DEBAT JE NE LE SUIS PAS!
Je suis entrain de vous eduquer and it's free!(RIRE)



Anonyme du 13 Aout 9:08 et 9:16

Tu es la meme personne!

M'BGHAJE! Comme tu le vois, je ne suis pas pret pour presenter des excuses a' qui que ce soit!
Je n'ai que respect et admiration pour les lecteurs de canalh qui sont polis et qui n'insultent pas.
Je sais comment lire entre les lignes et j'ai une tres bonne ide'e des participants au forum.

Ma "reputation" et mon nom peuvent aller au diable!
Si reputation signifie etre silencieux pendant qu'on impose la misere et la destruction sur mon peuple, je N'EN VEUX PAS! Si reputation veut dire mentir a' mon peuple pour le maintenir dans une situation de pauvrete' permanente, le dominer et l'exploiter, JE N'EN VEUX PAS! Si reputation est synonyme de collaborer avec quelques criminels etrangers pour vendre les grandes compagnies et les grandes infrastructures nationales du pays et mettre nos jeunes diplome's dans les rues, JE N'EN VEUX PAS. Si reputation signifie applaudir les coups d'etat, detourner les fonds destine's a' ameliorer les conditions de vie du peuple Mauritanien, JE N'EN VEUX PAS. Si reputation veut dire maintenir des marmites vides, JE N'EN VEUX PAS. Si reputation signifie applaudir ceux qui refusent a' mon peuple ses droits fondamentaux, JE N'EN VEUX PAS! Si reputation signifie applaudir le faux, supporter le faux, encourager le faux tout en sachant les ravages que ce faux fait dans mon pays, JE N'EN VEUX PAS! Si reputation signifie maintenir une situation de tension dans mon pays pour provoquer une guerre civile, JE N'EN VEUX PAS. Si reputation signifie forcer l'homme qui a dirige' notre pays pendant 21 ans a' vivre a' l'exterieur, JE N'EN VEUX PAS!

Si j'evoque ma profession c'est pour dire que j'ai l'expertise necessaire pour comprendre certains comportements. Ce n'est nullement pour me vanter! D'ailleurs je ne sais pas comment je peux me vanter sachant que plus de 2 millions de mes compatriotes vivent dans la pauvrete' la plus absolue! Comment peux-je me vanter sachant que mon pays a des problemes pour debloquer 4 millions de dollars pour venir en aide aux sinistre's des inondations?

Je n'ai certes ni l'age ni l'experience de certains participants de ce blog mais croyez-moi lorsque je vous dis que mon seul soulagement est de savoir que je n'ai pas l'experience de detruire tout un pays!

maatala a dit…

Salam

il a dit :

"Maatala n'a fait que vous faire lire ce qui choque"

En effet car j'estime,qu'il faut tout lire pour ne pas mourir idiot(lol).


"Longtemps tabou, l'esclavage est enfin criminalisé en Mauritanie

La loi criminalisant l'esclavage en Mauritanie, votée le 9 août, a été saluée par des ONG comme un geste historique, mettant en lumière la persistance de cette pratique d'un autre temps qui se raréfiait toutefois dans le pays.

Selon l'ONG mauritanienne SOS-Esclaves, qui a récemment publié un rapport sur l'esclavage en Mauritanie, la pratique "persiste dans le pays du fait d'un lourd legs de mentalités anachroniques, d'un héritage mental et culturel encore vivace à la fois chez les esclaves et chez les descendants d'esclaves". Cette étude relève que l'esclavage est pratiqué dans toutes les communautés nationales (arabes et négro-mauritaniennes) avec quelques différences".


chez nous l'esclavagisme n'a pas de couleur.

Vos réactions que je respecte prouvent une fois de plus que notre culture du "MASLAHA" a toujours servi à éviter les sujets qui fâchent, voir qui amené à la réflexion.



Pour moi l'esclavagisme est un état d'esprit qui peut prendre des formes multiples et ce texte abject est une de ces formes.

Les lois de la république aussi louables qu'elle soient n'éviteront pas un raciste,esclavagiste de dire : ABD, MATCHODO,etc............. ceci à la moindre altercation, car il est certain d'avoir, l'appui et le soutien des autorités car il appartient à la caste des maitres (cf cridem).

J'ai aussi l'intime convictions que 90 % de nos sénateurs et députés ne donneront jamais leurs filles en mariage à ceux qu'ils considèrent comme étant des esclaves ou leurs descendants.

Bannir l'esclavagisme en 2007 est la preuve que l'anti-esclavagisme ne se décrète pas et nous jugerons sur piéce.

il a dit:

"Soit Maatala est un flamiste de la pire espece ou c'est un raciste de la pire espece".

Quel intérêt dit le fou.

maatala dit la baïonnette

Anonyme a dit…

maatala a dit que Ano a dit:

"Soit Maatala est un flamiste de la pire espece ou c'est un raciste de la pire espece".

Quel intérêt dit le fou.

maatala dit la baïonnette

13 août 2007 14:28


reponse: c'est pour savoir s'il faut te pendre haut ou te pendre court. Les combattants de le liberté, ils faut les pendre decemment. Porte-toi bien

LM® a dit…

salut

maatala dit la baïonnette

je vous rappelle a toute fin utile qu'on peut tout faire avec une baïonnette sauf s'asseoir dessus.

il a dit l'autre
LMr:
Les Americaines et les Americains sont excellents!

couly c'est ce que je disais ils sont excellent en vulguarité

maatala a dit…

Salam

Dear couly

Tes motivations ne sont pas en cause de plus elles n'engagent que toi.

La seul chose qui nous attendons de toi c'est un engagement de ne plus insulter.

Si cela semble te poser un problème, dit le .

Nous aurions souhaité que tu échappasses à La vulgarité légendaire de tes compatriotes dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Maatala a dit a Couli:
Nous aurions souhaité que tu échappasses à La vulgarité légendaire de tes compatriotes dit le FOU.

Reponse: Pas les compatriotes d'Aioun El Atrouss. Wel vehmou. C'est juste pour eviter une guerre civile avec baionnettes. Le pauvre Maatala a tout vu

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Devenir riche en Mauritanie : Les richesses invisibles Drogue, terrains et contrebande.

"Le monde caché des affaires ou le monde des affaires cachées"

Il y a, incontestablement, une question qui creuse les méninges, un paradoxe en Mauritanie : d’où vient tout cet argent qui fait pousser, comme des champignons, des villas cossues sur un océan de sable, qui inonde nos marchés de produits de toutes sortes, venant de tous les coins du monde, qui obstrue les avenues et les rues de Nouakchott par des dizaines de milliers de voitures de plus en plus luxueuses ?

Comment se fait-il que dans un pays réputé pauvre parmi les pauvres (46% des Mauritaniens vivraient avec moins d’un dollars US par jour), une nomenklatura économique, une classe de nouveaux riches se met, subitement, à disputer le leadership des affaires avec les vieilles fortunes du pays alors qu’elle n’a pas de « capital » visible ?

Ni usines, ni fermes à l’américaine, ni sociétés de services ! Ces questions, personne ne se l’est posées vraiment jusqu’à l’éclatement - vraiment pas de saison - de cette ténébreuse affaire de drogue qui alimente, actuellement, les discussions de salons et qui tarde à livrer (tous) ses secrets, malgré l’arrestation de sept personnes et un début de piste qui s’avère être un véritable dédale.


Jusqu’au milieu des années 80, on expliquait certaines richesses en Mauritanie par l’exploitation, qui profitaient à certains privilégiés, des richesses halieutiques du pays. Nouadhibou, mis au devant de la scène aujourd’hui par l’affaire de la drogue, était alors réputé pour ses armateurs qui ramassaient l’argent à la pelle, ses matelots prodigues et son luxe qui ne se retrouvait nulle part ailleurs, même pas à Nouakchott.

A 470 kilomètres de la Capitale, Nouadhibou était alors une ville féerique, une sorte d’ « île au Trésor », difficile d’accès pour les Mauritaniens vivant dans les autres « cités » du pays, et « ignorée », superbement, par ceux qui répugnaient à aller tenter Dame Fortune grâce à un poisson qu’ils n’ont jamais vu de leurs yeux ! Mais aujourd’hui, Nouadhibou n’est plus ce qu’elle était hier.

Le secteur halieutique connaît une déprime que d’aucuns considèrent comme le résultat d’une surexploitation de nos ressources maritimes, elles-mêmes une conséquence négative d’une politique des pêches irréfléchie menée par des pouvoirs qui n’avaient devant les yeux que le profit immédiat qu’ils tiraient d’Accords de pêche avec l’Union européenne, de la vente de licences « licencieuses » autorisant tous les agissements répréhensibles, au niveau de l’exploitation de produits à forte valeur commerciale, et de complicité avec des bateaux-pirates qui écumaient nos mers sans scrupules.

Alors d’où provient l’argent qui continue à faire vivre, sur le même rythme, quelques nababs de Nouadhibou ? Personne n’a semblé remarquer que les répercussions négatives de l’épuisement des ressources halieutiques du pays n’ont touché de plein fouet que les populations. La high, évidemment pas toute, semble avoir opéré une reconversion. Mais dans quel domaine ? La présente affaire de la drogue constitue-t-elle un élément de réponse ? Il est difficile de penser, comme le suggère l’ancien président Mohamed Khouna Ould Haidalla dont l’un des fils serait impliqué dans cette affaire, qu’il s’agit-là d’une « première ».

Même si les histoires de drogue, connues jusqu’à ce jour, ont porté sur un commerce interne artisanal, une consommation qui gagne du terrain certes mais ne faisant l’objet d’aucune ramification extérieure. On se rappelle, à ce sujet, l’histoire de ce Am qui a conduit à l’arrestation et à l’emprisonnement de plusieurs cadres et agents de la police nationale dont certains ont été réhabilités depuis. Quand on parle de la drogue en Mauritanie, on imaginait les trafiquants en Sénégalais, Gambiens, Nigérians ou Ghanéens, pas en Français et Belges.

C’est cette dernière réalité qui fait frémir aujourd’hui les Mauritaniens : ce commerce qui rapporte gros n’est plus une affaire sous-régionale mais internationale. Surgit alors cette autre question : peut-il se faire sans complicités en très hauts lieux ? Quand on pense à la manière dont ceux censés garantir notre sécurité effectuent les « contrôles » sur les routes nationales, à l’entrée de nos frontières, on ne peut qu’émettre de sérieuses réserves sur la fiabilité de notre système de protection. Alors de là à penser que le trafic courait depuis plusieurs années et que c’est un pur hasard qui nous a fait découvir cette « mauritanian connexion », il y a un pas que certains n’hésitent pas à franchir allégrement.

Nous ne disons pas que nous sommes devenus un pays comparable à la Colombie où les narcotrafiquants règnent en maîtres, défiant l’autorité de l’Etat tous les jours, inondant le marché nord-américain et européen avec leur marchandise de la mort, mais il est nécessaire que l’enquête en cours tire au clair les fils emmêlés de cette douloureuse affaire ; non seulement pour nous prémunir contre les « Fleurs du Mal » mais pour préserver à la Mauritanie sa virginité de pays propre.

La richesse par l’octroi de terrains à Tevragh-Zeina

Commençons par cette anecdote : Un ami de la direction du Domaine, de l’Enregistrement et des Timbres m’a raconté un jour qu’une femme « politique », comme on en rencontre de plus en plus chez nous, lui avait demandé de lui montrer (sortir, dans le jargon des topographes-maison) un terrain qu’un ministre des Finances, « ami politique » de la dame, lui avait octroyé dans l’espace vital de Tevragh-Zeïna. Le terrain aussitôt « répéré » fut aussitôt vendu à quelques millions. L’ami en question me dit qu’avec un tel procédé, les autorités auraient pu faire de nos 46% de pauvres, vraiment pauvres, une classe moyenne, capable de se prendre en charge mais ça c’est une autre histoire !

A côté du terrain de cette « dame politique », qui est loin d’être une simple femme cherchant un terrain à usage d’habitation, il y avait 20 lots appartenant au frère d’une ex-Première Dame du pays ! Un domaine réservé qui valait, à l’époque, des dizaines de millions d’Ouguiyas et dont la valeur foncière monte au gré de la bourse immobilière de Nouakchott.

Tous les ministres des Finances – je dis bien tous – ont usé et abusé de ce (non) droit de vendre, à un montant souvent symbolique, le patrimoine foncier de l’Etat, permettant ainsi à des privilégiés du pouvoir d’amasser des fortunes colossales sans aucun effort. Le Ministre des Finances de la Transition n’a pas échappé à cette règle. Il en a fait profité un cercle de puissants, de parents et d’amis connus de tout le monde. Dans le milieu de la presse, ceux qui ont profité de ces « attributions », inconséquentes parce que faites à la fin d’une période où tout est mis sur le compte du « tieb-tieb » et des allégeances politiques, ne sont certes pas nombreux mais ils ont suscité une levée de boucliers dans le milieu.

Imaginez un peu l’injustice d’un tel acte quand on sait qu’à Nouakchott, il y a des dizaines de milliers de familles pauvres qui courent derrière la légalisation d’espaces moins « recherchés » qu’elles occupent depuis plusieurs décennies ! Le phénomène des « gazras » et des « kebbas » (littéralement, squats et décharges) interpelle aujourd’hui les nouvelles autorités et les somme de mettre fin au favoritisme criard de la distribution des terrains à Nouakchott. Surtout que, alors que certains courent derrière des terrains qui rapportent de plus en plus, d’autres cherchent une « solution finale » à leurs soucis d’éternels sans abris.

La contrebande : l’Etat y perd énormément

« Le monde caché des affaires ou le monde des affaires cachées » (Gérard Verna). On ne peut qualifier plus justement l’immense activité de contrebande à laquelle s’adonnerait, depuis plusieurs années, beaucoup de commerçants mauritaniens. L’étonnement de nos concitoyens à voir nos marchés inondés par des produits à l’origine douteuse n’a d’égal que l’empressement des autorités nationales à saluer les résultats du libéralisme économique adopté au milieu des années 80.

Ainsi, en Mauritanie, la partie cachée du monde des affaires, dans laquelle l’imagination des hommes n’est même plus limitée par les contraintes créées par la loi, grouille d’initiatives et d’interventions de tous ordres. Produits alimentaires périmés ou en voie de l’être, tissus de mauvaise facture, radios, télévisions, pièces de rechange, ordinateurs, tout y passe.

Très souvent, les commerçants avaient l’habitude, dit-on, de déclarer des produits pour d’autres, bénéficiants des commodités de l’importation du « vrac ». Une complaisance douanière qui aurait cessé aujourd’hui. Le monde des affaires internationales bénéficie donc de degrés de libertés supplémentaires. Ceci d’autant plus que les législations nationales ne sont pas toujours marquées par le plus grand réalisme : ainsi des taxes très élevées sur les cigarettes sont une incitation directe à la contrebande.

Fraudeurs et autorités, corrupteurs et corrompus, entrepreneurs négligents ou indélicats et leurs victimes, sont liés dans des situations où il y a eu, à un moment au moins, convergence d'intérêt. Un bon exemple historique, de très grande dimension, est celui de la prohibition de l'alcool aux Etats-Unis dans les années trente. Au lieu d'aboutir à une société tempérante, cette mesure parfaitement radicale eut pour effet d'offrir un extraordinaire terrain de développement pour les activités de la pègre.

Les contrebandes sont pour beaucoup l'histoire de ces zones floues où la réglementation crée l'opportunité de la triche, sans pour autant que le contrebandier fasse l'objet d'une forte désapprobation des honnêtes citoyens... qui d'ailleurs lui achètent parfois ses marchandises. Faisant perdre à l’Etat une part importante de ses recettes fiscales, la contrebande est citée aujourd’hui comme l’un des moyens les plus usités pour devenir un nouveau riche.

Sneiba Mohamed

-----------------------------------

Un autre héritage de celui qui a fuit son pays pour cela couler douce au QATar.

Les néo-révisionnistes ne nous feront pas croire que cet apôtre du sécuritaire n'a pas fermé les yeux sur toute ces dérives mafieuses, sinon à quoi servir toutes ces officines de renseignement payés au frais de la princesse .

Ely ente vem dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Sidioca rempile pour 2012, avec l'aide de Khattou. Quelqu'un va tout bouffer et ils vont perdre les elections. C'est comme s'ils font comme Ould Taya: se focaliser sur le vivier electoral le pls important et laisser tomber ddans l'oubli ces affaires de drogue/detournements/audits.


http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=11119

Yanis le R. a dit…

Cher Maatala

Tu as dit:
"J'ai aussi l'intime conviction que 90 % de nos sénateurs et députés ne donneront jamais leurs filles en mariage à ceux qu'ils considèrent comme étant des esclaves ou leurs descendants."

Je dirais plutôt: "ne donneront pas leur consentement pour le mariage de leurs filles avec..."
S'ils donnent toujours leurs filles en mariage c'est qu'ils sont bien des esclavagistes ou alors ils tiennent les femmes pour des prunes...

C'était bien sûr une expression ("donner sa fille en mariage") mais certaines expressions sont tirées d'un passé parfois récent dont notre société ne doit garder que la mémoire (et aussi la leçon): la stratification sociale ancestrale qui était la norme mais de temps revolus, l'abominable esclavage et ses séquelles, la place reduite de la femme qui est toujours sous tutelle même à l'âge adulte etc.

On comprend que le quota des 20%, ce n'est pas une mince affaire et que ça traîne...

Anonyme a dit…

Maatala,

Ely assel houwa vem. Il connait tout et ses memoires, s'il decidait d'en faire avant 2012, s'arracheraient comme de petits pains (lol)

Anonyme a dit…

Cet Ahmed Ould Bettar ecrit beaucoup. Meme les reves y passent. L'opinion serait-elle en ptesence d'un Ould El kory in the making?
=========
13 août 2007 : L’ex-président Ould Taya se solidarise avec les sinistrés

Le Président mauritanien déposé, Maaouiya ould Sid’Ahmed ould Taya vient d’exprimer sa solidarité avec les sinistrés de Tintane au cours d’une très longue conversation téléphonique avec HTPTZF. Cette source inconnue affirme qu’il a souhaité que le CSA et le CNAM conjuguent leurs efforts pour venir en aide au habitants de Tintane « Tintane a toujours été l’un de mes fiefs électoraux préférés ».

A une question concernant le retour à une constitution normale, son proche nous a répondu que Ould Taya a certes initié des reformes économiques dés son premier mandat. D’ailleurs, additionne cette source, Chirac a été très élogieux à son égard et le qualifiait même de Sage. Le président déposé a, poursuit cette source, su rallier ses opposants à tel point qu’ils avaient oubliés qu’il a pris le pouvoir par la force avant d’être un président démocratiquement élu.

Seulement poursuit son proche, Ould Taya a perdu le soutien de ses amis sur lequel reposait l’armée et qui parmi eux certains se sont ralliés à lui sans jamais accepter ni sa politique ni sa personne. Aujourd’hui, il prend sa retraite comme d’ailleurs tous ses compagnons d’armes qui ont mis la baraque à feu à tort ou à raison.



Extenué, je me réveille en sursaut. Tout d’un coup je constate que là vraiment je méditais sur la situation urgente des inondés et l’image de deux cargos qui viennent d’atterrir en provenance de la Libye s’extériorise joyeusement sur mes lèvres.

Ahmed Ould Bettar

Note: Info source : Ahmed Ould Bettar

Anonyme a dit…

Cet après-midi sur la Chaine de télévision EL ALAM, le professeur ELY ould moustapha s'en est pris à la mauvaise gestion du budget de l'Etat et des problèmes du citoyen et des secours aux inondations.

Ce type n'a pas la langue de bois.
Très intéressant.

Yanis le R. a dit…

Selon l'AMI rapportée par CRIDEM, on apprend:

-------------------
[...] compte spécial 811182 ouvert à la BNM au profit des sinistrés de la ville de Tintane.
-------------------

C'est très interessant comme nouvelle mais on n'aurait pas par hasard un autre n° de compte ailleurs?

Et puis qui s'occupe de recueillir les sous car nous avons encore en mémoire la dernière contribution nationale lancée (il y a belle lurette déjà) pour la construction du Palais du peuple. Chat échaudé...

J'espère que la reconstruction de Tintane ne sera pas comme le chantier du Palais qui ressemblait plus à une fouille archéologique tant les travaux n'ont jamais dépassé le niveau du sol...

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Drogue : Le Cartel de Nouakchott

Les autorités mauritaniennes sont surpassées par l’ampleur des découvertes qui se succèdent en forme des cellules dormantes avec le même mode opérationnel de la fameuse nébuleuse terroriste El Qaida. De 500 Kg on passe à 800 kg et ceci en pleine levée du bouclier contre le trafique de ce fléau.

Seulement, il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Le cartel de drogue à ses moyens de fonctionnement qui sont connus maintenant de tous. Il commence toujours par corrompre le milieu sécuritaire et en suite le milieu des affaires et c’est justement dans ces deux classes sociales qu’on a vu les richesses les plus démesurées en Mauritanie ces dernières décennies.

Croire une seconde que le cartel de Bogota a envoyé un avion avec une si importante quantité de drogue pour un jeune homme sans pouvoir réel, comme Ould Haidalla, est une insulte pour l’intelligence des citoyens mauritaniens.

Monsieur les enquêteurs, un peu de courage. Regardez les palais de certain quartier de Tvrag Zeina dont les occupants déclarent, pour ceux qui déclarent leurs revenus, le salaire d’un cadre moyen en Mauritanie, c’est-a-dire 70 000 UM.

Ayez le courage d’auditionner des officiers, des anciens ministres et des hommes d’affaires influents. Cette chasse aux petits sorciers devient ridicule. Soyez à la hauteur du danger et de la responsabilité qui vous incombe et qui est grande.


Mauritanie: saisie de 830 kg de cocaïne, cinq arrestations à Nouakchott

La justice mauritanienne a annoncé lundi avoir saisi 830 kg de cocaïne, et arrêté cinq personnes - deux Mauritaniens, deux Marocains et un Sénégalais - lors d`une "opération de routine" dimanche soir dans le quartier populaire El-Mina de Nouakchott, a annoncé l`AFP.

L`opération a été menée par le juge d`instruction en charge du dossier de l`arrestation, en juillet dernier, de plusieurs personnes accusées d`appartenir à un réseau de trafic de drogue, a indiqué lors d`une conférence de presse le procureur de la République, Ben Amar Ould Veten.

Au cours de cette "opération de routine dans le cadre de son enquête, le juge a soupçonné un mini-bus en déplacement qu`il a aussitôt fait arrêter pour découvrir le chargement et procéder à l`interpellation de ses occupants", a expliqué le chef du parquet de Nouakchott.


Le véhicule contenait quelque 830 kg de cocaïne dont la valeur est estimée à plus de 37 millions d`euros, ont affirmé à l`AFP des sources judiciaires, précisant qu`il s`agit de la plus importante saisie dans l`histoire du pays.
-----------------------------------

Mister president:

La nature ayant horreur du vide:

la "merde finit toujours par remonter par les égouts en cas d'overdose(lol)"

Putain d'héritage dit le FOU

Anonyme a dit…

il a fallu pour taya d'etre depose pour se rendre compte, que dans les situations desastreuses il faut etre solidaires de ses compatriotes et venir à leur secours, meme si ce n'est que pour leur dire que tu as senti autant qu'eux leurs douleurs.

en 1994 un avion d'air mauritanie s'est ecrasé faisant plus de quatre vingt morts et jusqu'a ce moment taya ne leur a meme presente ses condeleances.


zaki

Yanis le R. a dit…

C'est ahurissant! On dirait qu'il suffit d'arrêter un "minibus", comme on dit chez nous, en fait une camionnette transformée en minibus, dans un quartier populaire pour trouver près d'une tonne de cocaïne d'une valeur 10 fois supérieure à tout ce que l'état mauritanien cherche à collecter pour les sinistrés de Tintane!
Décidément on est devenu une annexe du Cartel de Medellin sans qu'on s'en rende compte!
Qui pensait qu'on était tombé si bas pour que les narco-trafiquants déversent des tonnes et des tonnes de leur poudre blanche sur notre territoire?
Depuis quand se livrent-ils à ce marché hyper lucratif ?
Combien de nos fonctionnaires et de nos hommes d'affaires sont mouillés dans ces affaires et depuis quand ?
Un journal marocain recemment a cité le nom d'un ancien chef d'état dans ce dossier sans fournir de preuve. Mais cela montre au moins que des personnes importantes sont suspectées dans ce dossier. N'oublions pas que le Maroc est un des pays de transit de ce trafic de cocaîne et donc en sait quelque chose. C'est par ailleurs hypocrytement le plus grand producteur de cannabis, une drogue dite douce, dans le monde (champs à perte de vue au nord du pays, dans le Rif), cannabis qui inonde l'Europe mais dont la qualité reste tout de même inférieure à celui produit par les talibans, en Afganistan, pendant la recré...

maatala a dit…

Salam

Cher Yan

Aprés les faux chiffres de ZZ à la banque mondiale voila les "chnouffards".

je ne résiste pas au plaisirs de vous faire relire le texte du prof Ely :

"Valeurs et contre-valeurs"

Dans certains pays, la corruption est passible de la radiation à vie de la profession, dans d’autres, elle entraîne la mise au ban de la société indéfiniment, et dans tous les cas elle déclenche de lourdes peines de prison, la restitution des montants reçus aggravés d’amendes et autres pénalités financières.

Dans notre pays la corruption fait vivre publiquement, dans l’indécence. Une indécence-insolence, gifle parmi d’autres qu’un peuple usurpé de sa dignité reçoit des mains de ses enfants.

Le Mauritanien est-il né corrompu ?
La corruption fait-elle partie de nos valeurs ?
Notre religion fait-elle honneur à la corruption ?
Notre éducation fait-elle place à la corruption ?
A ces questions la réponse est fondamentalement : non.

Mais à la question : notre société prône-t-elle la corruption ? la réponse est, sans aucun doute, oui.

Une société peut-elle être en contradiction avec ses valeurs ? Indubitablement la réponse est encore oui. Le cas de notre pays l’exprime bien.

La société mauritanienne, n’est plus réductible à la somme de ses valeurs.

Cela nous ramène à nos vieux livres où déjà le père de l’analyse systémique nous montrait que parmi les propriétés d’un système, celle de la non réductibilité de ce système à l’ensemble de ses éléments est fondamentale.
Un système est perceptible indépendamment des éléments qui le composent. Ainsi un être humain n’est pas un amas d’os et de muscles mais une entité indépendante ayant une dimension socio-culturelle qui renvoie son image à l’autre.

La société mauritanienne a, durant ces longues années d’un pouvoir omnipotent, réduit le champ de ses valeurs fondamentales sous la contrainte.

Ses hommes, imbus pourtant des préceptes de leurs pères ( « Tu ne voleras pas, tu ne tueras pas, tu seras digne et humble tu respecteras le bien et la dignité de ton prochain »), se sont transformés en voleurs, en criminels, en escrocs et en bandits.

Les valeurs fondamentales qui, jusque-là, retenaient de tout manquement à une ligne de conduite, qu’encadrent notre religion et notre culture se sont vues réduites à leur plus simple expression.

L’origine de cela est à rechercher dans la cassure qu’à ressenti le Mauritanien face à ce que les valeurs prônent et ce que ceux qui dirigent la société en font.

Le modèle social bâti sur les valeurs traditionnelles, s’est brisé face à celui qui a été imposé par la superstructure politico-économique.

Pour arriver à ses fins et détruire chez le citoyen ce qui lui reste encore de conviction en ses valeurs ancestrales, l’Etat corrompu, allié aux argentiers et aux commerçants a utilisé l’arme absolu : la soumission.

Une soumission qu’il a obtenue par la corruption de tous et de chacun à tous les niveaux de la société, de l’économie, de l’administration et de l’intelligentsia.

Une soumission qu’il a réalisée par les moyens les plus inhumains allant des emprisonnements arbitraires, à la torture en passant par la déportation.
Une soumission qu’il a insidieusement infiltrée dans les couches sociales par la désinformation, l’ignorance et l’atrophie du système éducatif. Une soumission par le besoin et le manque créant des seigneurs nageant dans l’opulence et des serfs crevant d’une misère chaque jour plus grande.

La valeur, originellement, bouclier contre la dérive sociale, devient alors un frein pour la survie. Tel ce père de famille qui regarde son enfant mourir sous ses yeux faute de médicaments et qui brise son carcan de valeurs pour aller faire la manche, voler ou accepter la corruption.

Difficile arbitrage entre la valeur socio-culturelle et le besoin de survie.

Hélas ! Cette lutte pour la survie, développant le vice, a érigé le vice en vertu.. Et on le sait depuis les auteurs dramatiques, que « tous les vices à la mode passent pour des vertus ». Or les valeurs sont des vertus. Nouvelles « valeurs », contre-valeurs, d’autant mieux acceptées que l’Etat les prône et les pratique.

C’’est ainsi que durant ces longues années de misère économique, sociale et culturelle, la spiritualité a disparu, la confiance en l’avenir s’est émoussée et les valeurs ancestrales sont devenus des freins à la survie.

Elles furent rejetées par une classe, pauvre qui n’a plus d’autres moyens que d’obtenir son pain de tous les jours, elle fut rejetée par la classe aisée dont l’existence même trouve sa source dans un Etat de non-valeurs.

Le plus effroyable dans la destruction des valeurs de notre société c’est que ceux qui sont nés durant cette période et dont les plus agés ont aujourd’hui vingt ans, ont ouvert les yeux dans une société où le vice est érigé en vertu , où leurs aînés en ont fait des valeurs.

Autant dire que ceux qui construiront la Mauritanie de demain n’ont plus de repères sinon ceux que leur fournit une société avilie soumise à un Etat corrompu. Un Etat qui a troqué dans une société de valeurs, des contre-valeurs pour mieux l’assujettir.

Les journalistes, comme tous ceux que le système de valeurs a laissé pour compte monnayent ( à l’image de tout ce qui bouge, rampe, vole ou saute en Mauritanie et détenant un semblant de pouvoir), leur influence.

Faudrait-il leur en vouloir quand des ministres corrompus représentant l’image de l’Etat et sa respectabilité traînent dans (et hors) de prison.

Quand des responsables, chargés des droits de l’homme et de la lutte contre la pauvreté, n’ont aucun scrupule à les financer avec l’argent des pauvres et des démunis....
Qui est le plus criminel d’entre tous?

Est-ce certains journalistes qui ont pris le pli de la misère et de la corruption ?

Est-ce le responsable de la structure humanitaire qui utilise l’argent du pauvre pour son rayonnement personnel?

Est-ce les autorités de tutelle qui ne réagissent pas pour sanctionner et punir sévèrement le crime et la corruption de leurs agents ?

Est-ce nous qui n’entrons pas en dissidence contre tout cela et n’entrons pas en révolution ?

Au-delà des personnes et de leur misère, qui trouveront tôt ou tard leur sanction, la crise est bien plus grave car elle touche l’essence même de notre société, de notre devenir, de l’avenir de notre nation et de ceux qui la continueront, nos enfants.

Les valeurs de notre société sont en crise. Et une société sans valeurs développe des hommes sans principes. Or un homme sans principes est moins qu’un homme.Fut-il homme d’Etat, futile.

Pr. ELY Mustapha


Overdose dit le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

Merci Maatala de nous rappeller fort bien ce texte de notre ami le Pr ELY Mustapha dans ce contexte.

Par ailleurs, le Fou ne doit pas être loin le jour où toute cette quantité de poudre sera brulée...

Anonyme a dit…

Maatala
Quel beau texte du professeur!
Il l'a écrit où?
C'est vraiment un sujet de thèse!

Anonyme a dit…

Sur son blog certainement.voir son blog.

maatala a dit…

Salam

Au sujet du texte de notre cher prof ELY

C'était une contribution du prof qu'il nous avez adressé sur le blog de X.

Un texte digne de figurer parmi les textes issus du siècle des lumières.

Encore merci prof

maatala

Yanis le R. a dit…

Mataala,

On ne se rend pas compte mais en regardant en arrière, je me dis qu'on s'est échanger des milliers et des milliers de messages sur le blog de X (et de Contre-X, plutard), parmi eux de bons textes dont celui actuellement sur le blog du Pr. ELy Mustapha parmi une floraison, dirai-je. Il y a bien matière à publication, un jour!
Je n'oublie pas nos autres amis dont notre Cheikh National et tant d'autres qui se reconnaissent ici.
Un blog spécial doit être dédié à cette "épopée" autour de notre ami, initiateur et hôte de la première heure, X Ould Y, que certains veulent oublier mais qui ne pourra jamais être oublié...
LM est le mieux à même de faire aux visiteurs le point car portant actuellemnt le flambeau qui ne doit jamais s'éteindre...
Une colle enfin à tous: quand est-ce que le terme Canal Historique a été la première fois utilisé ?
X peut intervenir en anonyme bien sûr comme tous nos autres amis.

Un brin de nostalgie dirait le Fou, n'est-ce pas?

Anonyme a dit…

une tempête frappe nouakchott mettez vous a l'abri restez chez vous elle risque de dure quelques heurs

Anonyme a dit…

fausse alerte c'etait qu'une matinée pluvieuse

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Priére éloquente d'un malade

J'avais demandé à Dieu la santé pour faire de grandes choses...
Dieu m'a donné l'infirmité pour pouvoir faire des choses meilleures.

J'avais demandé la richesse pour être heureux...
Dieu m'a donné la pauvreté pour être sage.

J'avais demandé la puissance pour être loué des hommes et pouvoir compter sur leur appréciation...
Dieu m'a donné la faiblesse pour que je sente que j'ai besoin de lui.



J'avais demandé une compagne afin de ne pas vivre seul...
Dieu m'a donné un coeur afin que je puisse aimer tous mes frères.

J'avais demandé toutes choses pour pouvoir jouir de la vie...
Dieu m'a donné la vie afin que je puisse jouir de toutes choses.

Je n'ai rien obtenu de ce que j'avais demandé, mais j'ai tout eu de ce que j'avais espéré !
Je suis parmi les hommes les plus richement comblés

Amine

maatala

Tidinit a dit…

Quelle est la situation de la pluie a Nktt? Forte? Faible. Merci de l'info

Anonyme a dit…

Au Vice -president du Senat Mauritanien Mr. Mohamed El Hacen Ould El Hadj dit Mohsen

J'ai lu votre intervieux avec une tres grande attention. Je laisse aux lecteurs le soin de decider de sa qualite'. Cependant, permettez-moi de vous dire que vous vous trompez lorsque vous dites que "...En Mauritanie ou'nous avons un regime presidentiel a' suffrage universel direct comme en France ou aux USA." Cette declaration est vraie pour la France et la Mauritanie mais ELLE NE L'EST PAS pour les USA. Le president Americain est elu par le college des grands electeurs.

Anonyme a dit…

la plus belle video du you tube :
a voir et à revoir on s'en lasse pas. l'ecole de fans version Pr Moustapha ould ELY

http://fr.youtube.com/watch?v=bNeL_YnGAsw&mode=related&search=

Anonyme a dit…

J'ai essayé de voir la vidéo du professeur mais j'ai ce message "Cette vidéo est privée. Si vous avez reçu cette vidéo, assurez-vous que vous souhaitez bien faire partie des amis de l'expéditeur."

Comment faire pour faire partie de ses amis?

Yanis le R. a dit…

Excellent éditorial de Ould Oumer dans la tribune (source CRIDEM).

Voilà quelques extraits:

-------------------------
Après 47 ans d’existence, la Mauritanie ne peut pas prendre en charge les malheurs de quelques soixante mille personnes.
Après 47 ans d’existence, il n’y a pas une ville mauritanienne qui a un plan ORSEC.
Après 47 ans d’existence, nous en sommes réduits à demander l’aide des autres quand l’une de nos plus ‘petites’ villes est sinistrée.
Après 47 ans d’existence…

[...]

Mais point d’hôpitaux. Les seuls hôpitaux créés en trente ans sont des donations de princes arabes (Zayed des Emirats, Mowza du Qatar…) ou de coopération bilatérale (Espagne, France). Les financements d’origine ont été détournés à plus de la moitié. C’est ainsi que l’Hôpital Zayed ne ressemble en rien au projet originel. Tout comme celui de Nouadhibou ou de Boutilimitt.

Point de grandes écoles. A part les classes construites sur dons japonais, l’Etat ‘a pas pris en charge la construction d’écoles depuis longtemps. D’ailleurs l’une des trouvailles des programmes de la Banque Mondiale est de faire supporter la construction des écoles aux populations bénéficiaires. En partie. En grande partie.

Des routes ? Où ? Des barrages ? Plutôt des diguettes.

[...]

Pourquoi il n’y a pas d’écoles là-bas ? pas de dispensaires ? pas de routes ? pas de barrages ? Pourquoi il n’y a pas d’enseignants dans des écoles ici ? pas de médicaments ici ? pas de tracteurs ici ? pas de terres cultivées ici ?

Il n’y en a pas parce que les présidents, les membres du CMRN, du CMSN, du CMJD, les ministres, les secrétaires généraux, les directeurs, les conseillers… n’ont pas voulu. Ou ont voulu que les fonds destinés à cela servent à construire châteaux et fiefs politiques.

Tevraq Zeina est née sur la misère des populations. Les richesses des hommes les plus en vue aujourd’hui sont nées du sang de ces populations dont la dignité n’a d’égal que la cupidité de ceux qui les ont pressées. Pressées comme des oranges.

Ces hommes sont autrement plus coupables que tous ceux que nous avons chargé ces derniers temps (politiques, salafistes…), que tous ceux que la justice semble vouloir décharger (mêlés aux affaires liées à la drogue).

Ces gens sont des criminels. Ils doivent se sentir coupables. Coupables d’avoir compromis définitivement notre devenir. Coupables de nous avoir volés nos biens, notre bonheur possible, notre santé physique et morale, notre dignité, notre fraternité…

------------------------

Bravo O. Oumer!
C'est ce que nous disons tout le temps ici et que nous continuerons toujours à dire...

Anonyme a dit…

il y'a quelque temps, je me souviens avoir lu sous la plume de oumere qui parlait des membres des comités militaires en disant qu'ils ont tous eté mouillés par le detournement à l'exeption de Ely ould Mohamed Val qui est selon ould Oumere un saint homme detaché de l'argent et des choses de ce bas monde, c'etait avant le 3 aout
oui il y'a des criminels qui ont appauvri le peuple mais il y'a aussi des hypocrites qui n'ont aucune cerdibilité..

Anonyme a dit…

notre malheur c'est que beaucoup de nos journalistes, hommes politiques, imams de mosquées ont tres vite appris des leçons et qu'ils ont bien assimulees chez le professeur cameleon.

zaki

Anonyme a dit…

Houmoum Ennass fait du tlahlih au plus grand corrompu de la RIM . Saisissante l'implication de la nomenklatura Tayaenne. Ils se connaissent tous et se baisent tous. C'est eux les responsables ..
========

14 août 2007 : N’Diaga Dieng, l’homme par qui les trafiquants sont arrêtés !

Personne ne vous le dira, mais c’est grâce au colonel de Gendarmerie, ancien directeur général de la Douane, que les dernières arrestations dans le milieu des trafiquants de la drogue ont été opérées. Parce que son fils gérant ses appartements s’est trouvé mêlé, malgré lui, à cette affaire, le colonel qui n’a pas perdu la main, a mené ses propres investigations pour faire éclater la lumière.

Les enquêteurs ont trouvé la résidence d’un ressortissant français dans l’un des appartements gérés par le fils du colonel N’Diaga Dieng. Le fils de N’Daiga est arrêté alors qu’au même moment le Français recherché par la police contact quelqu’un, en utilisant un numéro caché pour tenter de récupérer sa résidence.

L’homme contacte alors le Procureur de la République et lui raconte le deal. On lui recommande d’accepter pour tenter de faire avancer l’enquête. Contacté une nouvelle fois, l’homme affirme détenir le précieux document mais le Français voulant s’assurer du fait, lui demande de le lui lire.


C’est après qu’il lui demande d’aller voir le gardien des Appartements pour que ce dernier lui remettent le montant dû (600.000 UM). Voyant que son fils risque d’avoir de sérieux problèmes puisque, le colonel N’Daiga mène alors sa propre enquête. Il arrive à entrer en contact avec un Sénégalais qui avait introduit le Français en Mauritanie et l’avait dirigé vers les appartements de son fils.

Patiemment, et en utilisant toutes les ressources connues par l’un des plus brillants colonels de notre gendarmerie nationale, il arrive à faire venir le Sénégalais complice du Français à Nouakchott. Tout le reste ne fut que du beurre pour les enquêteurs : arrestation du nommé Lemsaver Ould Atigh et du neveu de Deddahi, l’ex-Directeur de la Sûreté de l’Etat, un certain Mohamed, ex-lieutenant.

Dans cette histoire, le colonel N’Diaga Dieng a prouvé qu’il est un vrai patriote mais aussi que pour faire aboutir l’enquête en cours sur la drogue, le pouvoir doit recourir à des hommes comme lui. D’aucuns disent que la place de Directeur général de la Sûreté sied bien à ce colonel de la Gendarmerie.

Houmoum-Ennass



Note: Info source : Houmoum-Ennass (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Un ano a dit:
"Ely ould Mohamed Val qui est selon ould Oumere un saint homme detaché de l'argent et des choses de ce bas monde".

Mr Ould Oumère doit s'expliquer sur cette phrase s'il veut qu'il reste crédible.

Les canalheurs attendent la réponse.

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Etats du discours et discours de l'Etat

------------------------------------------
Une pensée pour nos frères déportés
------------------------------------------

« Ma visite à Tintane m'a permis de constater ce que je ne pouvais connaître si j'étais resté à Nouakchott ». Telle sophistique présidentielle appelle les honneurs exégétiques au titre de sacro-sainte parole d’omniprésidence providentielle. Vivement le baptême d’un parti présidentiel pour rendre au verbe étatique ses rondeurs et son sens politiques. Pour que le peuple n’aille pas imaginer que son président élu est vraiment à l’ouest de tout ce qui se passe… à l’est de son palais. Y compris dans les gazras si proches où ses services pyromanes expérimentent les autodafés publics.

Commettant au passage le premier crime de l’état démocratique : en immolant un enfant dans son abri de mauvaise fortune (1). Qui doit répondre d’un tel crime ? Le président élu? Son gouvernement trié sur le volet? Leur armée kamikaze? Leur police brutale? Leur administration impitoyable? A suivre…ici-bas et au-delà !

Dictionnaire philosophique
Toujours est-il qu’après un discours télégraphique sur les déportés et l’esclavage, et une interview verte et décalée, cette déclaration présidentielle de Tintane trahit les limites du changement démocratique. Sorti d’une transition militaire dont les putschistes l’accablent encore de leurs soins intensifs, il s’avère purement formel. Plutôt folklorique que réel. Ses manques et approximations sont de plus en plus parlants.


A commencer par le discours présidentiel qui fit événement. Tout en accaparant l’agenda du gouvernement, il mobilise exclusivement un sur-ministre secrétaire général de la présidence (du gouvernement ?) et son inséparable ministre de l’intérieur. Le zèle de ce dernier l’empêche même de précéder son président «fétiche» au chevet des sinistrés de Tintane. Son action étant dédiée à l’assommante paraphrase de ce discours auprès des locomotives serviles de l’opinion étatique.

Pourtant de l’aveu même de son auteur, cette allocution ne fut qu’un appel préliminaire à l’unité nationale. On est bien loin des lumières occultes d’un dictionnaire philosophique. Pour ne pas dire que la rhétorique chétive du propos en piège les idéaux déclarés. Tant le locuteur présidentiel limite la portée de son message : en amnistiant l’état pour ses exactions avérées.

De même, il ajourne les conditions d’une justice réparatrice et réconciliatrice: en dissociant les déportations massives du passif humanitaire du régime déchu. Quand il ne prend pas le risque de parasiter les canaux d’information et de sensibilisation populaires : en associant dans son discours le drame des déportés et l’ancestral crime d’esclavage. Quant à son interview cathodique et sa déclaration de Tintane, elles en signent les aveux officiels d’impuissance.

Dictature parlementaire
Quand une démocratie se limite à un tel discours, c’est qu’elle n’a rien à dire et s’enferme dans les demi-mesures bricolées par le système militaire qui la parraine et harcèle impunément. Elle en reconduit les pontes pour mieux en servir les intérêts. Elle en fonctionnarise les suppôts impénitents pour couvrir les complicités diverses qui minent son apparente retraite.

L’opinion marocaine n’en revient pas qui voit débarquer la sûreté de l’état pour exfiltrer les aveux du rejeton d’un ex-président écroué dans son royaume. Là où la mission d’un simple juge est plus habituelle. La presse n’hésite pas à citer le nom de l’ancien chef de l’état et du CMJD parmi les clients éventuels d’une enquête policière sur le réseau impliquant déjà le fils de l’un de ses prédécesseurs (2). Lequel est aussi signalé en villégiature judiciaire dans ce pays. Et jusque-là, aucun démenti ou relais n’est venu relativiser de si graves accusations. A croire que des palais de Nouakchott, la vue n’est pas meilleure sur ce qui se passe aux frontières du pays.

Pour autant, cette démocratie quasi- mort-née doit être éprouvée et secourue de toute urgence. Par l’opposition politique et la société civile, entre autres. Avant que la tyrannie ne recharge ses armes de destruction massive pour toute opinion publique. Calibrées à l’instar du futur et déjà ultra propagandiste parti du président. Cette créature idéologique qui, au mieux, sonne le retour de la dictature parlementaire. Le pluralisme pervers qui prétexte le « renforcement de la vie parlementaire » pour enrichir et asseoir ses élites mercenaires. Par le détournement légal des fonds dédiés à la promotion de la société civile. Au profit des seuls « indépendants dépendants » qui doivent leur légitimité électorale à un diktat militaire et putschiste. D’ici-là, à tout bon entendeur, un salut démocratique !

Cheikh Touré

maatala

maatala a dit…

Salam

Nos futurs ambassadeurs se préparent à rejoindre leurs ambassades sans qu'aucun communiqué officiel portant sur leur nomination n'est été publié.

Opacité quand tu nous tiens dit le Fou

Médaille de la khaima d'or à notre ministre des affaires étrangères qui a karchériser la majorité de nos ambassades:

-A DJEDAH plus de 40 contractuels ont été virés, le plus marrant c'est que la majorité d'entre eux ne là fréquentaient que pour toucher leurs émoluments.

-A paris 30 contractuels ont subis le même sort.

Des emplois fictifs dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Une pensée pour Couly

En lutte avec ses démons dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Un ami ma fait la refléxion suivante : j'ai épousé une femme du bled et j étais heureux d'avoir recréer un bout de Mauritanie à moi.

Cependant à chaque fois que mon épouse aller en vacances au bled , elle revenait avec le discours suivant : Ils sont à l'aise au bled, ils ont de belles maisons,voitures et beaucoup de boys; la belle vie en somme.

Elle decretait que nous devons tous rentrer au bled.

Cependant depuis qu'elle a appris que cette richesse est du en partie au trafic de drogue elle crie aux loups.

Le détournement des deniers publics ne là choque pas en somme dit le FOU

maatala

rimo a dit…

salut tous ,

les vacances ça se passe !!!

partis politiques bof ça ressemble à rien chez nous .
franchement ça se résume en deux mots:

dadahistes ,antidaddahistes sinon des intégristes (ouf)

et dans tous ça nous perdons temps et agrent .... no comment!!

bref j'ai mis une autre vidéo sur mon blog .


à très bientôt


blog rimo

Yanis le R. a dit…

Au sujet des ambassades, moi j'avoue que je ne comprend rien.
On ouvre une ambassade au Soudan, pays à 10 000 km de chez nous, et on ferme celle au Canada et au Japon, 2 pays parmi les plus riches du monde et qui nous donnent des aides pour les populations que nous avons, nous-mêmes, volées...
Comment vous voulez qu'on nous présente le sieur des affaires étrangères comme le redresseur et un homme neuf en sachant que c'est un ancien ambassadeur comme les autres (arrivé on ne sait comment, gestion sans doute qui laisse à désirer et recrutement anarchique). Et puis c'est le Monsieur avec un M majuscule qui a défendu le régime précédent devant les orgainismes des droits de l'Homme! C'est pour avoir bien, dit-on, défendu l'indéfendable qu'il a la récompense de l'ère démocratique, tenez vous bien, de la République! Moi, je croyais au début que c'était un défenseur acharné des droits de l'Homme par ses publications et ses prises de position qui lui ont valu des années notamment dans les geôles de la dictature militaire...
Non! Il disait à Genève que Taya devrait postuler au prix Nobel de la paix comme Mandela...
Un message sans doute en "code-barre"...

Anonyme a dit…

En Tunisie,

5 employés fictifs ont été radiés:

- 2 jardiniers qui exerçaient pour le compte de l'ambassadeur en Mauritanie!

- 1 chauffeur pour le compatble (fictif)

- 1 employé d'ambassade qui venait tous les trois mois de Mauritanie pôur toucher ses salaires en euros s'il vous plait! Pour re partir aussitôt après avoir goûté aux délices de la Tunisie.

- 1 employé qui était supposé être un aide comptable qui avait été recruté par l'un des anciesn comptables de l'ambassade et qui était son propre frère. Qui lui aussi habitait en Mauritanie et venait toucher périodiquement son salaire. Il ne savait ni lire ni écrire.

Et tenez-vous bien: tout ce beau monde de voleurs a été recruté sous les deux ambassadeurs-voleurs de l'ambassade de Mauritanie à Tunis:

-Ould Bah (qui avait terminé sa mission en 2003)

- et l'actuel ambassadeur Ould Salek qui lui a succédé depuis cette date et qui toujours en poste!

Comme quoi les voleurs sont toujours là.


Deux informations pour vous donner un exemple du vol réalisé par ces deux ambassadeurs.

Ould Bah a reçu en 2002, 19 000 dollars pour acheter une voiture pour l'ambassade. Il a fait la commande, il a transmis la facture aux affaires etrangères à Nouakchott. Il a décommandé la voiture et a tout simplement empoché les 19 000 dollars au vu et au su de tous!

Ould Salek trafique l'alcool et les achats au duty free (marché libre), avec les tunisiens (des mal famés) et il a reçu plusieurs avertissements informels des autorités tunisienne.
Il touche des "commissions" sur chaque malade qui vient se soigner en Tunise et pris en charge par l'Etat Mauritanien. Il a un accord entre lui et la clinique EL Manar de Tunis pour cela. Tous les employés dans notre ambassade le savent.
Pour avoir une idée de ce qui se passe dans cette ambassade, il faut savoir que cet ambassadeur a payé une dizaine de billets d'avion pour ses amis pour venir de Nouakchott jouer à la belotte chez lui à Tunis.

Enfin, c'est chez lui qu'un trafiquant de drogue mauritanien (son cousin)a été arrêté par la police Tunisienne en 2005. Affaire racontée par xouldy dans un de ses blogs.

Anonyme a dit…

Yanis a dit:

On ouvre une ambassade au Soudan, pays à 10 000 km de chez nous, et on ferme celle au Canada et au Japon, 2 pays parmi les plus riches du monde et qui nous donnent des aides pour les populations que nous avons, nous-mêmes, volées...

la reponse: l'Ambassade du Soudan c'est woussayet Ely elli ma tentse

maatala a dit…

Salam

Drogues

Pour le commun des mortels tant que la drogue est à destinations et l'usage des consommateurs étrangers, il n'ya pas de quoi fouetter un chat.

A nous les bénéfices et aux autres l'accoutumance dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Non la drogue est bien consommée par la jeunesse, les étudiants, ...etc

C'est inimaginable, quand vous trouvez des baraques dans les zones limitrophes de la capitale, où les enfants et jeunes, viennent cachés pour utilisation.

Après sa commercialisation, viendra sa consommation à grande échelle.

Méfiez vous.

A+/-

Anonyme a dit…

Un Commentaire d'un Internaute sur un Article sur CRIDEM.
Je le partage avec vous:

Bonjour,
Merci Bibi.
Encore un Mauritanien digne et clairvoyant dans cette étonnante ruée de haine et de calomnie.
Il y a effectivement des extrêmistes de tout bord dans ce pays. Il y a des maures qui ne reconnaissent point ou peu de droits de citoyenneté à leurs frères halpular (Wolof et Sononké ne sont pas aussi mal vus que ça par ceux-ci - à tort ou à raison?).
J'étais au Sénégal (à Dakar pendant les années 1987-88-89). J'étais témoin de cette période de folie qui s'était emparé de certains ambitieux (de Nationalité Mauritanienne mais aussi Sénégalaise). Les informations qu'on laissait circuler alors était aussi folles que fausses et surtout extrêmistes. Je rappelle à cet égard, une réunion qui s'était tenue à l'époque et qui n'a regroupé que les Toucouleurs (Cadres, Hommes de Réligions, Etudiants, etc). Ils l'avaient appelée alors REUNION DES CADRES DE LA VALLEE DU FLEUVE SENEGAL. Cette réunion a été sanctionné par une Déclaration aussi extrêmiste que raciste. Mais aussi ignorante et irréaliste malgré son français impec.
Je me rappelle qu'ils disaient dans cette déclaration: LA FRONTIERE ENTRE LE SENEGAL ET LA MAURITANIE CE N'EST PAS LE FLEUVE. ELLE EST AU-DELA. ELLE COMMENCE LA OU COMMENCENT LES PREMIERES DUNES DE SABLE. LA OU S'ARRETENT LES TERRES FERTILES (NOIRES). C'EST UNE FRONTIERE ETHNIQUE, CULTURELLE, ETC.
Au nom d'Allah, dites moi que pensez vous d'un mauritanien qui signe une telle déclarartion? Ou qui assiste même à une telle assemblée. Et pourtant Dieu sait qu'ils étaient là et nombnreux.
Je me rappelle aussi qu'il y avait une rumeur qui circulait à l'époque. Sa teneur est très simple: l'Etat Mauritanien est très fragile. Il suffit d'un rien et les TOUCOULEURS s'emparent sans problème du Pouvoir, et bienvenue à nos aliés (Djouf, Wade, Miterrand). Et la Mauritanie peut alors retrouver sa place en afrique Noire Francophone.
Tout ceci est vérifiable en fouillant dans les archives de la presse Sénégalaise de cette époque, (Officielle: LE SOLEIL et Privée: L'HEVEIL HEBDO), entre autres.
Ceci étant, la Mauritanie a été toujours protégée par la Baraka de ses Nobles et Pieux fils du calibre de Cheikh Oumar Elvoutiou, Cheikh Med Elhafed, Cheihk Saad Bouh, et autres Radhia Allahou Anhoum wa Anna Bihoum. Amin.
Les extrêmistes Maures ou Toucouleurs n'y peuvent rien.

Anonyme a dit…

Ces ambassadeurs actuels ou anciens voleurs doivent etre punis.

On nous fatigue avec la justice mais les voleurs on les connait, ils sont la!

la honte pour la rim.

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"La première Dame de Mauritanie poursuit un journal en justice

La plainte intervient en première du journal d’une information selon laquelle l’épouse du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi aurait « convoqué ces derniers jours, deux ou trois personnes au moins, pour leur proposer la nomination au poste de directeur général de la Télévision ».


Selon l’auteur de l’article, Mme Mint El Boukhary a « entrepris cette démarche suite à un différend l’ayant opposée à l’actuel directeur de la Télévision, Hammoud Ould M’hamed » mais, ajoute « El Bedil Ethalith », le président Ould Cheikh Abdellahi serait intervenu à temps, en rejetant les motifs avancés par son épouse à ce sujet.
-----------------------------------

Depuis quand La présidente se permet -elle d'avancer des motifs pour la nomination ou le renvoi d'un tel ou un tel?

Quelles furent les motifs avancés?

Porter plaint s'est s'exposer, viendra -t-elle à la barre pour témoigner?

Les juges feront-ils une perquisition de la présidence, à la recherche des preuves ?

Dans cette affaire une chose est sur c'est que SIDIOCA n'a pas pu empêcher son épouse de porter plainte?

Depuis quand KHATTOU est-elle outragés par les "ON DIT"?

Qu'est ce qu'ils ont à tous se prendre pour des saints dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

affaire Khattou contre presse est vraiment ridicule.
elle aurait du commencer par traiter son image d'abord et ce n'est pas abdelly qui le fera.
elle aurait du s'entourer de personnes dignes de confiance qui lui apprendrait le savoir vivre , une éducation qu'elle n'a jamais reçu.Sidioca s'il vous plait réagisser vite avant que votre épouse ne vous entraine plus loin qu'elle ne l'a déjà fait au paravent. Mr Taya n'a jamis atteint ce stade de médiocricité.les premières dames étaient tjs à l'ombre.
tout le monde est d'accord sur les nominations de Khattou: entre autre elle a nommé la fille de Yacine mbengue(son intime amie) au poste de directrice adjointe de l'aviation civile alors que d'autres postes de directeurs adjoints sont ouverts à candidature.un peu de cohérence dans votre politique ou c'est khattou qui vous en empèche.vous confirmez donc la thèse de vos adversaires:vous êtes faible, trop faible pour gouverner...

Anonyme a dit…

Ouistiti a dit:

S'il vous plait, comprenez Khatou, c'est une dame mariée à un vieux.

Au Mois de mars dernier , elle n'en croyait pas ses yeux, son mari est devenu président! Celui qu'elle appelait "l'inutile" est devenu président.

Ni lui ni elle n'avaient aucun sou. Et voilà tout-à-coup qu'elle devient présidente!

Elle a l'argent, elle a le pouvoir et surtout elle a toujours sa mauviette de mari!

Le bonheur quoi!

Le beurre et l'argent du beurre surtout que la vache ne peut pas dire non.

Elle commence (comme elle le faisait à la maison) par choisir ses hommes, puis elle créee une association (pour camoufler l'origine de l'argent ) aux fins de s'enrichir (vous avez-vus les tout-terrains flambant neufs de son association venus à Tintane!).

Enfin, une ONG au sens "d'Organisation Née de la gabégie"

Bref, laissez-là nager dans le bonheur et le mari dans la torpeur.

Moralité de l'affaire:

Quand on a un mari président qui ne bande plus c'est sa femme qui fait sa bande à la présidence.

Au foyer de Sidi c'est toujours Khatou qui portait la culotte, au palais de Sidi, Khatou ne l'enlèvera pas (enfin pas presque.)

Anonyme a dit…

un blog sur MEN stp.

Anonyme a dit…

Vous etes des animaux, c'est la raison pour laquelle vous vous attaquez a' Madame la presidente.
Vous etes aigris, mechants, haineux et malhonnetes et vous refusez toujours de digerer la defaite que le mari de Khatou vous a inflige'e.

Quelles sont ces animosite's et ces manques de respect du genre "...ne bande pas...", "...choisit ses hommes...", "...porte la culotte..."...etc?

Vous n'avez aucun respect pour vos propres meres,peres, epoux et epouses! C'est l'une des raisons vous ne respectez pas le vieux et son epouse.

Il vous est facile de compter a' combien de reprises je vous ai qualifie's d'imbeciles, de VROUKHA et de fils de chiens mais vous ne comptez jamais a' combien de reprises vous insultez, ridiculisez et portez atteinte a' la dignite' des personnes.

Khatou est une citoyenne Mauritanienne , elle a le plein droit de porter plainte contre ceux qui font une campagne de diffamation contre sa personne.

Anonyme a dit…

lu sur le site de Tahalil hebdo

15/08/2007 Mise au point : Par Hamahou Allah Ould Salem

Dans un entretien publié par le journal Tahalil Hebdo et qui a été relayé par le site CRIDEM , j’ai abordé avec bâtons rompus mais aussi, il est vrai, quelque peu pointus, un éventail de thèmes qui fâchent.
Traduire c’est Trahir

Je comprends les réactions, parfois, violentes des lecteurs qui ont été choqués par la virulence de certains propos que j’ai tenus ou qui m’ont été attribués et je dois, d’emblée, reconnaître, qu’à la relecture de cette interview, je ne me suis pas retrouvé dans certaines formulations qui ont complètement déformé la nature exacte du message véhiculé.
Sur ce point, je tiens, en particulier , à signaler qu’en aucun moment je n’ai soutenu l’idée qu’une fonction publique , si élevée soit elle , doit être l’apanage d’une communauté déterminée. Le rappel relatif à la présence d’un ministre négro africain au département de l’intérieur à la veille des douloureux événements de 1989 n’est nullement dirigé contre le principe fondamental de l’égalité entre les citoyens, indépendamment de leur race ou de leur ethnie, dans l’accès aux emplois publics. De ce point de vue, je n’ai, contrairement à ce qui a pu ressortir d’une traduction imparfaite, aucune susceptibilité à l’égard de la nomination de l’actuel ministre de l’intérieur dont le cursus administratif correspond, parfaitement, à la fonction concernée.
De même, en parlant du journal la Tribune, je me suis contenté d’évoquer une vive discussion qui m’avait, il y’a quelques mois, opposé à deux journalistes, dont l’un se réclame du dit journal, qui m’avaient, sur le ton de l’arrogance, reproché mes idées. Il n’y’ avait,de ma part,aucune intention de s’attaquer à tout un journal qui, malgré des opinions divergentes avec les miennes, constitue, à mes yeux, un valeureux instrument pour la libre expression.
Pour l’essentiel, j’ai voulu contribuer, à ma manière, avec mes sentiments et avec mes appréhensions, au contradictoire et vital débat d’idées sans lequel notre pays ne saurait avancer.
Dans ce cadre, j’exprime mes vifs regrets pour le manque de compréhension qui sépare, à cause d’un obstacle d’ordre linguistique, des élites qui sont, logiquement, unies par un destin commun.
Il va de soi que de l’usage, dans le débat en cours, de l’une des deux langues de formation (l’Arabe pour les uns, le Français pour les autres) dépend le tempérament, le style et même le fond de la pensée de tous ceux qui s’efforcent, aujourd’hui, de s’exprimer sur des questions bien difficiles . En ce qui me concerne, j’ai bien l’impression de faire, malgré la précieuse traduction de certains amis, figure d’un illustre incompris chez certains de mes frères francophones qui n’ont pas la possibilité de lire mes écrits en arabe.
Je déplore, néanmoins, la cynique exploitation de cette incompréhension structurelle par ceux qui ne veulent pas, forcement, du bien pour notre pays, par ceux qui ne veulent pas que des solutions soient trouvées pour les problèmes évoqués ou par tous ceux qui tirent des avantages d’ un immobilisme désuet.
Je saisis cette occasion pour dire à ceux qui cherchent à me confiner dans le rôle d’une star du racisme et qui me présentent comme étant le péril des générations, que depuis quelques années, j’assure un cours universitaire consacré à la guerre sainte et aux mouvements de reforme en Afrique de l’Ouest dans lequel j’enseigne la singularité du rôle des Foulbé ainsi que celui de leurs vénérés dirigeants tels que : Al Hadj Omar, Ahmed Lebou, Ousmane Fodié, dans la propagation de l’Islam et dans la résistance à la conquête européenne. Le motif principal qui m’a conduit à la conception de ce cours est d’affirmer, d’une part, l’incontournable vérité qui tient à la place centrale des Hal Poular dans la civilisation musulmane ainsi que dans la promotion de la culture arabe et d’autre part, l’inexistence d’un conflit racial qui opposerait, fatalement, les Arabes et les Négro Africains.

Provoquer le Débat
Cela dit, je n’ai pas à présenter des excuses ni à un gouvernement ni à un quelconque groupe ethnique mauritanien car je suis dans mon rôle qui consiste à provoquer le débat. Dans cette perspective, je n’ai fait qu’exprimer une certaine conviction laquelle pourrait être contredite par une pensée similaire. A la différence de ceux qui sont guidés par un rigide esprit partisan, je me fonde, essentiellement, sur des termes de référence conceptuels et culturels qui sont, par nature, bien discutables.
Mon objectif est, avant tout, de susciter une discussion intellectuelle, politique et conceptuelle sur les problématiques contemporaines de L’Etat mauritanien et, en premier lieu, sur celles qui concernent la question des réfugiés et autres rapatriés.
Dans un contexte qui me parait, particulièrement, troublé j’ai exprimé, à titre personnel, des craintes légitimes liées au désordre qui marque l’organisation de l’état civil et à la régression de l’usage de la langue arabe au niveau de l’Administration mais cela ne signifie, nullement, que je cherche à alimenter la discorde ou à offenser, qu’à Dieu ne plaise, les Mauritaniens d’origine négro africaine. Il importe, d’ailleurs, de faire savoir, à ce sujet, que je ne suis pas de ceux qui trouvent un plaisir dans la haine de l’autre lequel se trouve, en définitive, être un compatriote qui partage avec moi, en toute fierté, l’appartenance à la même communauté de destin.
Mon discours, parfois volontairement acerbe, est destiné à une certaine élite négro africaine francophile qui croit pouvoir construire des intérêts, légitimes ou non, sur les cendres de l’arabité majoritaire.
Majorité et minorité.
La plupart des pays du monde font face à la diversité ethnique laquelle implique une difficile gestion des rapports entre des majorités et des minorités. C’est une réalité socio politique que l’on ne saurait, sous peine de soumettre la vie publique à la complaisance voire à l’hypocrisie, feindre d’ignorer. Il reste entendu que la citoyenneté constitue la finalité de l’Etat, son fondement même et, naturellement, le critère qui détermine les droits et les obligations des citoyens.
Je suis, cependant, convaincu qu’il n’y’ a pas de lien entre l’Histoire (le Passé) et l’Etat national (le présent). De ce fait, il y’a, en vertu des valeurs citoyennes, une égalité absolue entre les citoyens quelque soient leur origines. L’acquisition de la nationalité mauritanienne, si récente soit elle, confère aux nouveaux venus des droits similaires à ceux des autochtones.
C’est pour cette raison que j’estime que la protection de l’Etat civil doit faire l’objet d’un consensus national, il s’agit d’une exigence liée à l’existence du pays et à ses intérêts nationaux. Ceux qui ont des susceptibilités vis-à-vis du discours qui porte sur une telle exigence ne représentent qu’eux même, et, dans tous les cas, se trompent.
Au centre de la gestion de la diversité ethnique, se trouve un problème culturel irrésolu. Ce problème qui est une conséquence de la naissance de l’Etat national doit, au plus vite, faire l’objet du plus large consensus possible.
Dans sa dimension linguistique, cette question a été, jusqu’à présent, traitée par les pouvoirs publics avec improvisation et amateurisme. Il est temps de trouver une solution fondée sur la transparence qui consacrerait de manière définitive, l’adoption d’une langue de travail en tenant comptes des spécificités culturelles et en poursuivant le but ultime de la cohésion nationale. D’ores et déjà, il faut trouver le moyen de sortir du labyrinthe dans lequel le conflit entre Arabisants et Francisants nous a enfoncés.

Arabisants et Francisants.
J’ai été présenté comme étant une figure montante du nationalisme arabe. Cette louable qualité ne me gêne pas, outre mesure. Mais elle a l’inconvénient d’être imprécise. En réalité, je suis plutôt un Arabisant patriote, je me réclame de la mouvance des intellectuels arabisants qui s’accrochent, avec fierté, à la culture arabo islamique.
Dans cette filiation spirituelle, je me fonde sur des convictions d’ordre national qui prennent en considération les valeurs de la Démocratie, du Dialogue et du respect de celui qui pense autrement. En effet, je respecte l’autre, quelque soit sa pensée, sa nationalité et même sa religion parce que je suis contre l’anathématisation (Takfir), l’accusation de traîtrise ( Takhouin) et la calomnie ( Al Issa’ a ).
Je dois souligner que dans mon combat pour l’arabité, je n’éprouve aucun scrupule de défendre la langue arabe qui est ma langue maternelle et qui est, constitutionnellement et en vertu des droits de la majorité, la langue officielle de mon pays.
Dans le même ordre d’idées, je m’intéresse avec une ferveur patriotique assumée à l’histoire des Maures (Tarikh Al Bidhane) qui correspond à la genèse de ma communauté d’origine et je respecte ceux des intellectuels négro africains qui s’attachent à l’histoire de leurs communautés et à leurs spécificités culturelles. Je pense, cependant, que toutes ces opinions libres qui relèvent d’un intéressant débat culturel doivent répondre aux exigences de l’honnêteté intellectuelle et aux valeurs morales de l’humanisme.
Il est temps que nos frères intellectuels négro africains sachent que la défense acharnée de la langue arabe n’est, nullement destinée à violer leurs droits. Cette défense légitime équivaut, plutôt, à un refus de la domination de la langue française dont la connaissance échappe à la quasi-totalité des négro africains mauritaniens.
Ces intellectuels doivent, en outre, afficher clairement leur position vis-à-vis de la question de la langue arabe aussi bien en ce qui concerne l’officialisation qu’en ce qui concerne l’enseignement de cette langue. .
A ce sujet, je pense qu’il serait, néanmoins, injuste de faire porter aux Négro africains, la responsabilité de l’état de précarité dans lequel se trouve la langue arabe. Cet état est, plutôt, dù à l’inconsistance des Arabes (Peuples et gouvernements) qui n’ont pas réussi, dans le contexte de la modernité, à donner à leur langue les moyens d’une compétitivité.
Notre amie la France.
Il appartient à l’Etat d’assurer les conditions d’une telle compétitivité. Et il serait, quelque part, injuste de reprocher à la France de mener une politique active en faveur de la francophonie. Mais je ne peux pas admettre qu’on me reproche de m’opposer à une domination de la langue française au détriment de la langue arabe. Le combat des intellectuels arabisants vise, justement, à mettre en garde contre cette emprise culturelle à laquelle s’attache une minorité d’intellectuels francophiles soucieux de préserver leurs intérêts.
Je dirai même que cette domination serait incompatible avec les intérêts nationaux de la Mauritanie.
Je ne fais pas, cependant, porter à la France, la responsabilité des problèmes contemporains de notre pays. C’est à nous et, notamment, à nos gouvernements de défendre nos intérêts. Mais je constate, tout simplement, que la France qui est le premier partenaire économique et qui est aussi un pays ami, a eu, lors du conflit avec le Sénégal, à adopter des positions qui ne sont pas favorables à la Mauritanie. Je ne cherche pas à mettre en cause l’amitié avec ces deux pays mais je me dois de rappeler que dans le conflit précité, les Mauritaniens d’origine arabe ont été victime d’un carnage et d’un pillage systématiques dans lesquels des extrémistes sectaires ont joué un rôle prépondérant et dont on ne parle pas suffisamment.
J’estime que le préjudice national que notre pays à subi aux plans humain et matériel devrait fait l’objet d’un élan de solidarité qui dépasse les frontières ethniques et dans ce cadre, je pense qu’il est du devoir de nos frères intellectuels négro africains de se solidariser avec leurs concitoyens qui ont été tués, pillés et expulsés du Sénégal.
Cette solidarité n’exclut, nullement, la défense des droits des Mauritaniens négro africains qui ont souffert des conséquences tragiques de ce conflit et qui méritent toute la compassion nationale. C’est au prix de cette cohésion qu’il faudrait susciter par un débat franc et sans la moindre complaisance que notre pays pourrait affronter les périls qui menacent sa sécurité stratégique.
Périls en la demeure.
Il y’a bien lieu de fonder le débat sur un devoir de vérité car nous savons que la complaisance et les faux semblants nous conduisent à des compromis précaires dictés par le souci des uns et des autres de tirer un profit immédiat des rapports des forces circonstanciels.
A cet effet, il faudrait que les intellectuels sortent des sentiers bâtis. Il faudrait, notamment, qu’ils abordent, en toute transparence, les périls qui menacent la démocratie laquelle ne doit pas rester prisonnière du système informel des quotas sectaires.
Il serait regrettable que nous nous contenterions d’une représentation archaïque imposée par des considérations tribales et ethniques. Il serait, également, dangereux de ne pas trouver, dans cet indispensable débat, les moyens d’éviter un effondrement du système éducatif qui souffre d’une dualité ambiguë pouvant affecter, considérablement, l’appareil administratif de l’Etat.
En outre, il faut bien que le débat prenne en charge les graves déséquilibres sociologiques, aiguisés par des revendications identitaires de toute sorte qui entravent l’ancrage des valeurs de citoyenneté.

Hamahou Allah Ould Salem

Anonyme a dit…

Hamahou Allah,

c'est long et c'est pire à la fin que ton interview. Il est essentiel que tu nous explique les raisons financieres et economiques derriere la soit disante action des extremistes senegalais au gouvernement pour rapatrier les mauritaniens et les senegalais. j'ai vu que Zamel avaait dit la meme chose durant une interview a la TVM. On aimerait bien tomber sur ton texte dont tu as fais mention dans l'interview. Dans tous les cas de figure, felicitations pour le couyrage de tes idees, mais saches que beaucoup ne te suivent pas. Le degat est deja fait et quelqu'un pourrait bien demonter tes arguments un par un. C'est du pur nazisme et tu dois savoir que le nationalisme arabe prends sa source dans l'ideologie nazie (lire l'historien Bernard Lewis, qui est aussi historien comme toi). tu as beau dire que le journal a changé le contexte de tes dires, mais de tous ces mots il y a quand meme celles que tu as dites ... Tu n'es pas honnete.

Anonyme a dit…

Hamahoula Ould Salem:

Je suis tres satisfait des explications que vous avez donne'es. Il n' y a absolument rien de raciste dans cet ecrit. J'avoue que j'etais parmi ceux qui s'etaient inquiete's des propos que CRIDEM vous a attribue's. La lecture de cet excellent ecrit a fait disparaitre les raisons de mon inquietude. Je vous conseille de continuer a' oeuvrer dans le sens du renforcement de l'unite' nationale en Mauritanie.

Anonyme a dit…

Je trouve ça pas serieux de la part. On bouffe tout et quand on donne a une societe etrengere pour faire le boulot, on fait appel a un griot
===

16 août 2007 : 8 Millions de dollars pour nettoyer Nouakchott

Très peu parmi les habitants de Nouakchott sont au courant du contrat faramineux attribué à une société étrangère, sur le dos des contribuables mauritaniens, pour s'occuper du nettoyage de la capitale.

Cela sans compter le préjudice subi par des centaines de citoyens qui font vivre autant de familles, à travers les opportunités de travail que leur offraient les sociétés nationales qui s'occupaient des ordures de Nouakchott pour des miettes, l'équivalent de 10% du montant actuellement alloué à une société étrangère qui s'occupera dorénavant de ce boulot pour la somme faramineuse de 8 Millions de dollars par an.

Jusque-là, les sociétés nationales prises ensemble, trois au total, s'occupaient de ce volet réservé à la propreté de Nouakchott pour des montants prévus pour cela et qui étaient très souvent payés avec des retards. Actuellement, ces sociétés réclament auprès des autorités nationales des arriérés de l'ordre de 60 Millions d'ouguiyas.


Face à cette situation, les sociétés locales ont exprimé leur voeu de voir l'Etat rompre ce contrat pour faire profiter aux nationaux les retombées économiques d'un tel contrat. Mais malgré leurs tentatives, le voeu des sociétés nationales reste bloqué par l'Agence de Développement Urbain (ADU), d'où la légitimité de se demander pourquoi attribuer à une société étrangère le soin de veiller à la propreté de notre capitale ?

Il s'agit d'une question de souveraineté et l'Etat ne doit l'aliéner qu'au profit de ses citoyens, si l'aliénation doit avoir lieu, et non à des étrangers qui appréhendent peu le poids de cette souveraineté.

D'autre part, le patriotisme dont font preuve les nationaux pour l'image de leur ville n'est en aucune mesure comparable aux motivations purement pécuniaires des étrangers. Où sont nos honorables parlementaires et nos honorables maires par rapport à cet élan patriotique ? Mieux, où est leur statut de représentant des intérêts des intérêts du peuple alors que des centaines de citoyens restent lésés pendant que d'autres se réservent le gros morceau avec les ressources de ce pauvre petit peuple ? Tout n'est pas encore dit…

YAHYA OULD ABDI



Note: Info source : Nouakchott Info

Anonyme a dit…

Note: Info source : Nouakchott Info

16 août 2007 10:33


On ne finit pa avec cette problematique.
Donner la priorité aux entrepreneurs nationaux dans les contrats et les prestations, c'est un reflexe banal de tout novice en politique, surtout quand ces nationaux sont très influents.
Mais le pb est que ces nationaux qui "créent des emplois" ne remplissent pas 15% des termes du contrat et empochent l'argent. Et consequence : budget des mairies consommés et la capitale reste plus salle que jamais.
Voulez vous que cette siutation perdure infiniment? ou on doit attendre qu'un bon jour, ces entrepreneurs, habitués à l'argent facile, viennent eux meme se redresser?
De manière général, on pretexte à nkt la pauvreté des citoyens pour perdurer des pratiques inacceptables : les gazras, les charrettes dans les axes de la capitale etc.
Il est urgent de trouver un compromis pour solutionner ces problèmes et je sollicite la contribution de tout le monde.
Merci.

Yanis le R. a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec l'anonyme de 11H17 qui repond au texte publié sur Nouakchtt-Info.

Je retiens cette phrase d'un vocabulaire tant ressassé d'un nationalisme débile dans Nouakchott-Info:

"D'autre part, le patriotisme dont font preuve les nationaux pour l'image de leur ville n'est en aucune mesure comparable aux motivations purement pécuniaires des étrangers."

De quel patriotisme parle ce monsieur O. Abdi?
Le patriotisme qui rend la capitale mauritanienne un vrai dépotoire!
Et puis les sociétés étrangères sont appelées parce que nos sociétés ne faisaient qu'empocher les sous avec des commissions aux élus sans plus.
On veut que cela continue indéfiniment!
Le jour où des sociétés nationales sérieuses seront sur place et non les 3 "fausses sociétés" existantes, on peut se poser la question, ce qui n'est pas le cas.
Et puis toute société étrangère emploie des nationaux voire plus que nos sociètés nationales héritées de l'ère de dilapidation des biens publics.
Je ne parle pas des "motivations pécuniaires" car nos nationaux sont à ce niveau d'un désinteressement extraordinaire, prêts à donner de leurs poches... (lol)
C'est donc un faux problème et c'est une excellente chose de confier enfin la question des ordures à d'autres sociétés plus compétentes et ayant la qualification nécessaire parce que ayant fait leurs preuves ailleurs.

Anonyme a dit…

Peut être que vous n'avez pas compris chers amis :
Je suis entièrement d'accord pour une société étrangère, mais avec quelles conditions?
Comment peut-on payer à une sté étrangère 8ML de dollars? n'est il pas un montant important?!!
Pensez vous bien, si ce montant a été donné à des nationaux!
Sincèrement, si la prestation est en fonction de ce qu'on va mettre comme moyens, nous pouvons dire que les nationaus ne disposent que les moyens traditionnels.

Dans tous les cas, il est bien de s'intéroger comment peut éviter de payer de l'argent en dévise, puis comment peut créer la conccurence pour amener les nationaux à utiliser des moyens adaptés et éxiger leurs conditions.

Anonyme a dit…

Ano: laisse nous tranquille avec tes arguments qui ne tiennent pas la route. Combien de fois Salka a bouffe plus de 8 millions d'euros. Et la FNT qui a englouti des milliards. Assez ...

Anonyme a dit…

Le pédé Hamza, va se faire graisser la patte par des virements à l'étranger.

Anonyme a dit…

Bien sur comme il a ete elu sans opposition a cause de l'ombre de Ely. Mais cela n'excuse pas Salka et la FNT ...

Anonyme a dit…

Yanis le Roi:


C'est quand meme interessant de constater qu'au moment ou' notre pays fait appel a' la communaute' internationale pour mobiliser 4 millions de dollars en faveur des sinistre's des inondations, il a 8 millions de dollars pour les ordures de Nouakchott. Ou' sont nos priorite's?
Il va sans dire que quelqu'un me dira que cette depense etait prevue avant les inondations. Je dirai oui mais comme il y a eu inondations, il faut changer de priorite's.
NOUAKCHOTT SERA PROPRE LE JOUR OU' LES NOUAKCHOTTOISES ET LES NOUAKCHOTTOIS CHANGENT DE MENTALITE'!

Pour revenir a' l'attribution du marche' a' une societe' etrangere, je dis tout simplement que ta logique ne tient pas. Sinon
qu'est-ce que nous attendons pour confier la gestion de nos mairies, Wilayate, ministeres et grandes societe's nationales aux societe's etrangeres?
IL FAUT CERTES LUTTER CONTRE LA CORRUPTION MAIS IL NE FAUT PAS PENALISER LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS PARCE QUE QUELQUES UNS PARMI EUX ONT ETE' DE MAUVAIS EXEMPLES.

Je ne suis pas familier avec le dossier mais je tends a' croire que les 8 millions de dollars viennent des bailleurs de fonds. Ce sont eux qui ont, peut etre, exige' a' ce que le marche' soit attribue' a' la societe' nationale ou internationale qui remplit toutes les conditions. ( C'est la maniere polie d'eliminer les societe's Mauritaniennes qui se sont montre'es incapabables de faire le travail.)

N'oublions pas que nous avons quelques 15 000 jeunes au chomage. Pourquoi ne pas prendre quelques uns parmi eux, les former et leur donner les materiels et les financement necessaires pour debuter leurs compagnies prive'es charge'es de la collecte des ordures. Cette strategie permettra de faire d'une pierre deux coups. On cree des emplois et Nouakchott devient propre.

IL FAUT FAIRE TRES ATTENTION SINON VOUS FINIREZ PAR TOUT VENDRE ET/OU METTRE EN CONCESSION SANS LE SAVOIR!

Anonyme a dit…

Couli,

Les 8 millions sont financés de l'exterieur comme don (grant).

Anonyme a dit…

En tout cas, en Afrique, avec toute la pauvreté que ce continenet traine on a des capitales propores et organisées(Tunis, Rabat etc.), mais aussi, on a d'autres qui sont lamantables, surtout en afrique occidentale.
A nous de choisir notre ou plutot à nos maires de nkt de nous choisir notre camp.
Recapitulons pour M. le maire :
1. Sans egout publique (chaque maison a ses propres foses sceptiques, qui consituent un veritable danger et des nids de moustique
2. Il n'y a pa de système d'adressage
3. Les ordures et le sables occupent pleinement les rues.
4. Quand il pleut, des zones retiennent les eaux de pluies et ce pour quelques semaines voire mois.
5. Les ordures sont entassées à l'entrée de nkt, sur la route de ndb (notre porte sur le monde!)
6. Les charrettes perturbent la circulation dans les princippaux acces de la capitale.
7. Les chevres se baladent tranquillement lynchent par ci et par là.
8. Les gazra!!!, un citoyen peut par la "force" s'approprier une parcelle de notre capitale
9, 10, etc..

Yanis le R. a dit…

Coulibaly,

S'il faut attendre le changement de mentalité pour voir Nouakchott propre, ce sera pour le prochain millénaire!
Non, c'est un aveu de faiblesse et c'est occulter des questions tout simplement de bonne gestion en laissant le temps au temps...
Les mentalités ne sont pas nées du néant mais du passé et du présent, du passé par la mauvaise gestion et le laissez-aller et par le présent en ne prenant pas de leçon du passé.
Si nous avions attendu le changement de mentalités pour acceder à l'indépendance, reclamer plus de liberté, vouloir vivre en démocratie, nous en serions encore à attendre...

Au sujet des déchets médicaux par exemple, est-ce que tu sais comment ils sont collectés, triés (aiguilles, bistouris, produits biologiques etc.), incinerés etc.? Tu n'as pas peur pour le citoyen lambda qui en marchant peut être piquer par une aiguille souillée de sang?
Dans ce cas ce n'est pas une question de mentalité du citoyen (en ayant des chaussures non fermés!) mais bien la responsabilité des directeurs et chefs d'établissements de soins et par delà le ministère de la santé et le gouvernement (conférer affaire du sang contaminé dans un autre pays par exemple).

Tu sais bien par ailleurs que les sociétés étrangères ne viennent pas avec leurs ouvriers mais avec leur organisation, leur technicité avec des normes admises internationalement et quelques cadres sans plus. Les employés et les autres cadres sont recrutés sur place.
L'Etat n'a pas à financer la création de sociétés privées, c'est aux promoteurs privés de montrer ce qu'ils sont capables de faire.
C'est le cas dans beaucoup de domaines (bâtiment, pêche, argriculture, commerce etc) et on ne fait pas appel aux sociétés étrangères dans ces domaines. Mais quand rien ne marche pendant des années et des années, il faut savoir prendre des décisions pour le bien des citoyens ce qui est après tout l'objectif, c'est ça la responsabilité.
J'espère que cela va permettre à de vraies sociétés privées de voierie de voir le jour, c'est déjà ça de gagner avec ... la propreté de notre Capitale.

Pour ce qui est des 4 (ridicules)millions de dollars nécessaires aux habitants de Tintane, avant de penser aux petits 8 millions des déchets de Nktt dont l'air devient irrespirable, pourquoi ne pas savoir où sont partis, pour les reclamer, les 100 millions de dollars de Woodside et les autres 100 millons de dollars de Chinguetty-Tel, rien que ceux là...

Anonyme a dit…

dès que le petit frère coulibaly reponds, il y a lieu pour LM de faire un fresh blog. Je suis intrigué par la fondation de la Premiere Dame. Cette fondation a-t-elle une adresse web? Sinon, c'est suspect

Anonyme a dit…

monsieur couli, nous sommes a l'ere de la mondialisation et il n'est pas concevable que des entreprises continuent à nous arnaquer et en se faisant de l'argent sans contrepartie pretextant qu'elles sont nationales.
pour vous ces arguments tiennent suffisamment pourque notre capitale continue à etre un depotoire d'ordures à ciel ouvert.

monsieur couli moi j'etais conseiller dans une mairie de nouakchott et je connais parfaitement ce dont je te parle. ces societes ne font rien que d'encaisser les budgets prevus pour l'enlevement des ordures et pourtant c'est pas percequ'elles n'ont les moyens pour le faire mais c'est parceque ça leur coute une part du pognon.

en octroyant les operations d'enlevement des ordures nous donnons à ces entreprises qui ne sont pas patriotiques meme si elles sont nationales. nous allons eveuiller en elles les reflexes de la concurrence qu'elles ont perdu au fil des annees beneficiant ainsi d'un protectionnisme de complicite.

la ville de nouakchott sera propre, des jeunes cadres et employers mauritaniens seront recrutes, formes tout en beneficiant de renumerations cinq ou six fois plus importantes.


le faucon

maatala a dit…

Salam

Nettoyuage de NKTT

Je pense qu'il fallait confier cette tache à la BIDASSERIE (lol).

Ils sont dans l'incapacité de surveiller nos frontiéres,ils pourront après avoir pillés le pays le nettoyer (lol).

La propreté est une question de mentalité dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Yanis le Roi

Je comprends tres bien ce que vous dites. Il faut seulement reconnaitre que ce n'est pas bon pour la Mauritanie d'embaucher des compagnies etrangeres pour faire des boulots que les nationaux peuvent faire.

Si j'ai bien compris, la question n'est pas de savoir si les Mauritaniennes et les Mauritaniens peuvent faire ce trvail. C'est plutot un probleme de corruption qui se pose. Il faut donc eliminer les corrompus et donner le marche' aux personnes qui sont honnetes et qui peuvent faire le travail.

Nous avons 15 000 jeunes chomeurs en Mauritanie. Pourquoi ne pas donner a' quelques uns parmi eux la chance de creer des compagnies prive'es charge'es de la collecte des ordures?

Je ne suis pas d'accord avec vous lorsque vous dites que "...L'etat n'a pas a' financer la creation de societe's prive'es. C'est aux promoteurs prive's de montrer ce qu'ils sont capables de faire."
Vous savez tres bien que les promoteurs prive's tendent a' financer les membres de leurs familles et/ou ceux de leurs tribus/regions. L'intervention de l'etat est donc necessaire pour mettre a' la disposition de certaines personnes, les fonds qui leur sont necessaires pour debuter leurs compagnies prive'es. Meme aux USA, le gouvernement federal prete de l'argent aux Americaines et aux Americains pour creer leurs entreprises. La Mauritanie egalement faisait la meme chose avec le FIRVA (Fonds d'insertion et de reinsertion a' la vie active.) Si je ne me trompe pas c'etait M'RABIH RABOU OULD CHEIKH BOUNENA le patron de ce fonds.

L'etat Mauritanien doit appliquer la discrimination positive pour ouvrir plusieurs secteurs a' certains de nos compatriotes. Je pense notamment a' la couche Haratine. Le gouvernement Mauritanien doit leur preter l'argent necessaire pour creer des entreprises prive'es.

Pour revenir a' nos ordures, j'aurais appris que quelques jeunes s'etaient organise's a' la SOCOGIM pour ramasser les ordures. Nous avons ici une initiative prive'e qu'il faut supporter et encourager. Pourquoi ne pas leur preter des millions d'UM pour que leur travail soit etendu a' d'autres zones de Nouakchott? Personne ne peut me dire que ces jeunes ne sont pas motive's et personne ne peut me dire qu'ils n'ont pas un esprit d'entrepreneur. Ce sont les moyens qui leur manquent.
PLUSIEURS DE NOS CHOMEURS ONT BESOIN DE L'ETAT POUR FAIRE LEURS PREMIERS PAS!

Je sais tres bien que les compagnies etrangeres viennent avec leur "organisation, leurs normes et leur technicite'." J'aimerais bien savoir la raison pour laquelle nous refusons de commencer a' enseigner aux nationaux Mauritaniens cette organisation, cette technicite' et ces normes. C'EST EN FORGEANT QUE L'ON DEVIENT UN FORGERON!

Je n'ignore pas qu'il y'aura un recrutement local mais il ne faut pas oublier que le salaire du directeur etranger peut facilement avaler 10 a' 20% des 8 millions de dollars. Plusieurs etudes ont demontre' que des fois, 35% des fonds destine's au developpement des pays pauvres, sont utilise's pour payer les salaires des experts etrangers.

Les 100 millions de Woodside et les 100 millions de Chinguetty-Tel sont des preuves concretes qu'il ne faut jamais applaudir un coup d'etat!!!

Anonyme a dit…

A l'ano du 16 août 2007 à 14:29, Salka est une femme honorable, qui a dit haut et fort ce qu'elle pense de la farce du 03 Août, pendant que des véritables budgétivores dont tu fais certainement partie se sont cachés.

Si cette brave femme avait quelque chose à se reprocher, elle n'aurait pas parler pendant que les autres temblaient.

Je t'informe par l'occasion qu'elle n' a jamais été active dans la collecte des ordures.

Donc bloque ton bec

Anonyme a dit…

Re: Boye Alassane Harouna : Droit de réponse (Score: 1)
par catomatravihme le 17 August 2007 à 03:47:18 CEST


Monsieur Claude.k,je vous remercie d'avoir pris part pour l'un des criminels qui sont la cause par essence et esprit de tous les maux de la comunauté noire de mauritanie.
Vous aviez traité mon comentaire de "lamentables injures",vous m'aviez accusé d'avoir insulté son pére et sa famille,vous etes meme permis de traiter mes propos de lacheté.
J'ai toujours pensé que quelqu'un en votre nom,derrière lui aussi un rideau,parle en votre nom et censure ce qu'il comprend trés bien,mais ne désir pas etre lu par les autres ,car ils y a des verites blèssantes.Bref.Cest une intuition.
J'ai dit mon cher claude.k,que le commandant Boy harouna,ex officier de la garde nationale,avait permis à beaucoup de sénégalais de rentrer en mauritanie,les aidants à etre mauritaniens et en les intégrant parmis les éléments des forces armées,ce n'est pas une insulte c'est une verité et si Alassane le désir je vous envoie la liste la prochaine fois.
Pour le conseil relatif à la famille ,Alassana sait que je suis de ceux qui souhaitent sa mort,car c'est un VIRUS ENTRE AUTRES.
MON CHER CLAUDE.K,cet hommes et une poignée de ses amis,avaient tenté un coup d'etat qui allait faire de la mauritanie,le pays le plus sanglant de toute l'afrique.
Par la suite ,eu egard à l'indulgence de son exellence le président TAYA,que je ne lui pardonne pas du reste,ils avaient été libérés,et avant que les portes des prisons ne souvrent en totalité,ils se sont volatilisés au sénégal ami et frère,pour y organiser avec les opposants de son exellence DIOUF et TAYA,les regretables evennements de 1989,dont les causes ne sont plus ignrés par qui que se soit.
Ils vont continuer par la suite à grignotter les biens des ONG jusqu'en 1995,année au cour de laquelle certains de leurs soutien sénégalais,vont les abandonner.
Ce fut alors la dispertion,vers la FRANCE,la BELGIQUE,le BOURKINA FASSO,L'AMERIQUE ou des jalons avaient été placés depuis belle lurette.
Et mon chér Claude,pendant tout le temps(16ans) qu'ils etaient dans le vent,fumant ,dansant,buvant,injurantles autorités,NOUS LES INNOCENTS,quel a été notre sort?
Mon cher Claude,j'aurais voulu te répondre en pular,pour ces chiens errants comprennent,qu'ils ont beaucoup interet à ne pas revenir ,ils ne sont plus des notres,ils nous ont rendus malhereux pendant plus d'une decennie,je te jure claude que certains de mes amis ont changé leur noms à la justice ,d'autres se déclaraient haratines de'une tribu donnée,mes cousines ne portaient plus que le voil,car appartenir à la communaauté HALPULAR,signifiat APPARTENIR AU RACISME,et c'etait JUSTE.
Claude comment voulez vous TRAHIR,et etre embrassé par la suite.
Claude comment voulez vous TUER,et etre bien traité par la suite
CLAUDE,nous sommes des noirs comme ses FUYARDS,et nous n'avons que la mauritanie comme refuge,ceux d'entre nous qui ont de la dignité se sont resignés,recorquevillés sur eux memes,confiant,que c'est le doigt de leur propre main qui a crevé leurs yeux,à qui vont t-ils se plaindre?
NON CLAUDE,les maures NE SONT PAS RACISTES,LES TOUCOULEURS AUSSI EN SONT LOIN.
CE SONT LES FLAM ET LEUR FRERE BATHISTE QUI SONT LE MAL ET ALLAH LE SAIT.
CLAUDE,il y a des cadres en mauritanie dont le DESTIN a été HYPOTEQUE par les flam,et je ne sais pas par quel poids vous allez mesurer UN DESTIN?
Claude,il y a des noirs,qui pensent,parcequ'ils accusent un grand savant,qu'un jour ils auront autour du fleuve sénégal,un "PAYS" nommé "FOUTA",ils travaillent pour cette raison avec d'autres forces car le fleuve ne traverse pas seulement la mauritanie.
Claude,il ya des maures,si je te disait ARABES,ils vont de nouveau sauter sur moi,qui considèrent que les noirs doivent etre transportés dans des pirogues et renversés au lieu de reverser de l'autre coté de la rive.
Claude,moi je ne suis pas victime de l'injustice que tu défend,NON,je suis victime d'un peu plus,de l'inique.
CLAUDE,se sont les noirs qui sont restés au pays qui avaient été torturés,mal traités,marginalisés,céest à dire sans droits ni devoirs dans leur propre pays,leur dignité humaine,leur avaient été otée,et tout cela,à cause et seulement à cause DES FLAM.
CLAUDE,SI,en 1987,il avaient associer,comme dans les coutumes,les autres franges de notre société,crois-tu que seuls les TOUCOULEURS ALLAIENT ETRE PERSECUTES?
CLAUDE,en1989,c'est un soninké et un peulh qui avaient été sujets d'une rixe,et crois-moi c'est l'étincelle que les FLAM vont utliser LACHEMENT pour en faire la goutte d'eau qui va déborder le vase.
Claude,moi je suis un NOIR,ET EN SUIS TRES FIER,mais comment voulez-vous que je respecte des "freres"RACISTES ET CRIMINELS.
CLAUDE,tout ce que ma comunauté avait connu de méchant n'etait qu'une conséquence non méritée d'actes irrésponsables,ignobles,arbitraires,de jeunes rénégats,surtout zelés et engloutis par une alliénation puisant sa source de leur voisinage.
CLAUDE,les noirs avaient été sauvés par le fait qu'ils sont des musulmans de haute echelle.Il n'y a pas un village ou un patelin,dont on n'observe pas de loin LA MOSQUEE avant toute chose.
CLAUDE,BOY que je connait que toi tu ne connais qu'a travrers les petits recits fumustes ,est de la mouvance qui avait importer le YAMBA dans les lycée et collège.Il fait partie des jaunes qui ont débuter à sisoler avec les jeunes filles dans les pioles,je peus aussi lui envoyer des photos s'il le dèsir.
Claude,saches que nous te prenons comme témoin,pour t'informer que nous n'avons rien contre son exellence MAAOUYA OULD SIDAHMED TAYA,nous considérons qu'il s'en est bien sorti dés l'instant qu'il pu éviter la guerre civile aux nationnaux et la GUERRE avec le sénégal
TAYA n'a jamais détésté un NOIR.Il est loin d'etre RACISTE:
-Il avait un ministre de l'intérieur NOIR
-Il avait un chef d'etat-major des armées NOIR
-il avait un gouverneur de banque centrale NOIR
-Il avait un président du sénat NOIR(remplaçant légitime)
-Il fut le premier à OSER nommer UN HARATINE au poste de ministre,puis il les avaient rendus nombreux et en a fait premier ministre.
CEUX QUI TRAITENT LE PERE DE LA NATION COMME RACISTES MECONNAISSENT L'HOMME OU SONT TOUT SIMPLEMENT HYPOCRITES.
-PIRE,CERTAINS NOIRS ONT CHERCHE SA TETE,IL A FINI PAR LES LIBERES,IL N'A JAMAIS ETE MECHANT.
IL A TOUJOURS ETE MAL INFORME PAR UN ENTOURAGE AUQUEL IL AVAIT FAIT CONFIANCE ,AU RISQUE DE NE MEME PLUS VOULOIR ECOUTER LES PILLIERS QUI CONDUISAIT AVEC LUI LE BATEAU.
CLAUDE,CA TO MA TRA VI H ME,trouve son sens dans les principes fondamentaux de la création de ton web,et les initiales de mon sobriqué,ce qui fait que je suis contraint de te demander pardon,pour les termes indéscents que j'ai adressé dans ton cite,tout en te confirmant,que quand je m'adrèsse à ce que considère pour mes raisons ,qui ne sont pas les tiennes,etre le DIABLE,LE MAL,L'HORREUR,LE MALHEUR,je perd un peu de mon equilibre par le fait que je me pose continuellement la question:COMMENT PEUVENT T-ILS NOUS FAIRE SUBIR ,CE QUE NOUS AVONS LES SEULS VECUS,ET REVENIR EN HEROS,BRANDANT LEUR LANGUES COMME DRAPEAUX?COMMENT?COMMENT?ETCOMMENT ENCORE?ILS NE PEUVENT PAS AVOIR CE COURAGE.A MOINS QU'ILS NE RECONNAISSENT TOUTES LEURS BETISES ET DEMANDENT A TOUS LES NOIRS DE MAURITANIE PARDON,CAR EN FIN DE COMPTE ILS SONT PARVENUS A MELER TOUT LE MONDE NOIR,
PUIS S'ADRESSER A TOUT LE PEUPLE MAURITANIEN.
-VIVE LA MAURITANIE ARABE ET AFRICAINE
-VIVE LA LANGUE ARABE,LANGUE DE TOUS LES MAURITANIENS,LANGUE DE LA CONSTITUTION,DE L'ISLAM,DU CORAN,DU PROPHETE,DE L'AU DELA
-VIVES TOUTES NOS LANGUES NATIONALES(PULAR,SONINKE,WOLOF)
-VIVE LA RIM SANS LES FLAM ET LES BATHISTES
CLAUDE,je te promet comme je l'avais souhaité dans mes premières intrventions ,de ne plus etre grossier,néamoins,tu voudras bien comprendre que FLAM,LEWLEWNDU,c'est le secret qu'ils utilisent,en MAURITANIE,ne represente RIEN,les quelques éléments qui ont fini par créer FLAM/RENOUVEAU ne represente eux aussi RIEN et si tu n'es pas convaincu,tu connais mon MAIL,écris-moi,nous allons fixer un rendez-vous et je te promet de te convaicre de telle sorte que tu n'admettra plus que des TIGRES EN PAPIER,se permettent de désinformer tes VISITEURS.

Anonyme a dit…

cher CATOMATRVIHME, je souscris parfaitement à tout ce que tu as dit.

Franchement notre pays est en danger car le pouvoir en place ne fait que donner raison et renforcer les extrêmistes tels que les FLAMS.

Les gens modérés comme toi et moi, se voient menacés par ces extrêmistes qui ne cherchent que la destruction du pays et sa mise à feu et à sang, comme ils ont déjà suscités les évènements douloureux de la fin des années 80.

j'aimerai aussi confirmer ta thèse que son Excellence Maaouiya Ould Taya est et restera le président mauritanien le moins raciste et le plus enclin à la lutte contre l'oppression des couches sociales déshérités.



Bien cher frère

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji:

Son Excellence Ould Taya a toujours ete' un homme digne et honorable. Ce sont les ennemis de la Mauritanie qui font tout pour le diaboliser. Plusieurs preuves existent pour dire qu'il n'est ni raciste ni rancunier. Il a beaucoup travailler pour maintenir l'unite' nationale Mauritanienne au moment ou' les ennemis de la Mauritanie et les vendeurs d'armes faisaient tout pour faire plonger notre pays dans une guerre civile.
LE PRESIDENT MOAWIYA OULD SID'AHMED TAYA EST UN GRAND DIRIGEANT QUI A BIEN SERVI LE PEUPLE MAURITANIEN!

Anonyme a dit…

iL FAUT LIRE" "...Il a beaucoup travaillE'..."

maatala a dit…

Salam

Une pensée pour notre X national

Qui a dit:

"A la mémoire de zawy
Premièrement, nous n’avons aucun devoir de mémoire vis-à-vis de zawy (putain,voilà un nom qui coute cher, au scrabble !).Ce planton devenu multimilliardaire par la grâce du 12/12 a toujours était uneépée de Damoclès suspendu sur la tête de toute pauvre famille possédant un accèssur une place publique.Pour lui, rien à foutre si ces maisons brulent dans un quelconque incendie, etque les pompiers n’arrives pas à y accéder, car ladite place à était octroyer augrand frère du président.Deuxièmement, le proxénétisme, monsieur le maire, on peux en parler si vous levoulez, mais après, une fois que vous vous serez suffisamment calmé pourapprécier mes blagues. Oui, en effet, en tapant les mots « smassid » et «proxénète » dans le moteur de recherche « tlahlih des salons noikchottois » onobtient pas mal d’anecdotes véridiques.Mais bon, ça ce sera pour une prochaine fois, en attendant, voici une autresanecdotes, véridiques aussi comme les autres, d’ailleurs tout ce que je racontesur cette pègre est véridique, et c’est ce qui vous met, vous monsieur le maire,dans tout vos états !Ah, j’ai failli oublier, toute les qualités que vous m’attribués sont exactes :je suis méchant proxénète obscène tout ce que vous voulez, et même davantage.Je récuse un seul adjectif : je ne suis pas du tout menteur, et vous le savezbien, tout ce que je dit est la stricte vérité, ni plus ni moins, en plus c’estvérifiable, tout les acteurs sont encore parmi nous, sauf ce cher et nonregretté zawy.Bon, lisez plutot l’anecdote :Il est de notoriété publique que feu zawy était un grand amateur de biensimmobiliers de toute sorte : titres fonciers, terrains, ... etc.Chaque nouveau directeur des domaines avait droit, au soir de sa nomination, àla visite de félicitation de zawy, façon de lui rappeler qu'il doit concéderquelques terrains bien choisis, s'il veut conserver son poste.Seulement voila, le président venait de nommer un negro-africain à ce poste, etzawy ne parle pas un mot de français, tant pis, il ira quand même le féliciter.Et au moment de prendre congé, il lui lance sa phrase habituelle.Et le pauvre directeur de téléphoner à tout ses amis maures pour leurs demander: mais que veut dire le frère du président, quand il me dit "ne m'oublie pasdans le sable" !


posted by X Ould Y at 3:31 PM 0 comments.

Encore trois mois à attendre dit le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

Je pense que TAYA doit rester au moins une année encore au QATAR.
Pour ce qui de ses enfants qui n'ont pas à pâtir des actions de leur père, je pense qu'une nouvelle année au lycée français de DOHA, la capitale, n'est pas préjudiciable à leur avenir vu la bonne réputation du dit lycée (émission récente sur une châine française montre ce lycée et la demande présente pour s'y s'incrire)...

Pourquoi je dis un an ?
Je crois que c'est le delai permettant d'accueillir dignement et avec tous les honneurs nos compatriotes déplacés ou ayant fuis la dictature sans qu'il y ait de cacophonie ou de polémique inutile sur tout ce qui s'est passé en ce temps.
Dans un an, il sera temps de désigner une commission d'enquête ouverte à tous les courants politiques mais ne comprenant que des personnes non impliquées des 2 cotés (les supposés bourreaux et leurs alliés d'un coté et les victimes, leurs ayants droit et les anciens opposants irreductibles d'un autre coté) sur les évenements douloureux des années de braises et de tirer des conclusions nécessaires et utiles dans l'intérêt général dans le respect de la mémoire des victimes, de toutes les victimes.

Une résidence surveillée dans sa ville natale, à son retour, en attendant la fin des conclusions de la commission d'enquête et des décisions qui seront retenues avec l'approbation en dernier lieu des représentants du peuple, en l'occurrence les parlementaires (même si ces 2 assemblées sont les séquelles récentes de l'ancien régime, mais bon on ne va pas attendre 5 ans encore!), c'est la bonne attitude à proposer et à adopter pour refonder l'état de droit dans l'avenir, état de droit qui doit être le garant de la démocratie et des libertés de chaque citoyen.
Notre système politque copié sur celui de la Vème République française (merci, au passage, à nos brillants juristes qui n'ont fait aucun effort!) doit suivre la même démarche: le chef d'état après son mandat répond devant la justice si elle le juge nécessaire.

C'est juste un commentaire lié aux dernieres interventions sur le blog qui louent l'action de cet homme que je considère et je ne suis pas le seul (c'est même un euphémisme) comme responsable en grande partie de tout ce qui s'est passé notamment du passif humanitaire et de notre retard dans tous les domaines à ce jour.
A ce sujet, le problème actuel des ordures de Nouakchott n'en est qu'un petit exemple. Les poubelles jonchaient toutes les rues et les mendiants pullulaient quand dans le même temps le Locataire à vie de la Maison Ocre (dont les rideaux ne laissent pas passer la lumière) voulait que le paysan cachectique de l'Aoukar apprenne la Peste de Camus (histoire vraie que j'ai relatée il y a 2 ans dans le blog de X), c'était du temps de la fameuse et débile campagne du livre...
Il vivait dans une bulle qui devait inévitablement éclater pour le bien de la Mauritanie toute entière.

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 317   Suivant› Les plus récents»