vendredi 24 août 2007

tintane connection

Tintane est sinistrée et les aides affluent plus d’une dizaine d’avions avec des tonnes de médicaments, des milliers de tentes et de couvertures et des tonnes de produits alimentaires…pourtant les sinistrés attendent.

Que manque-t-il alors ? une administration, c’est peut être ce que nos généreux donateurs auraient dû nous envoyer d’urgence.

En effet la nôtre est complètement absente, aucun recensement digne de ce nom, n’a été effectué depuis les inondations.

Comment dans ce cas peut on faire une distribution équitable des aides ? et recenser les besoins des sinistrés ?

Eh bien c’est très simple on ne le fait pas !! on se contente d’installer un campement au dessus de la colline et on fait préparer du riz chaque jour, c’est bien suffisant !

Pour le reste ? devinez !

Il paraît que les tentes libyennes se négocient actuellement à près de 200.000 ouguiyas l’une…et les sinistrés attendent.

D’ailleurs il n’y a pas que l’administration qui profite de la situation, il paraît qu’un grand nombre de commerçants qui ne savent même pas où se trouve Tintane, se sont fait lister comme étant propriétaires de boutiques au marché de Tintane

Dire que l’on nous avait promis le changement, à la place nous avons eu un gouvernement de flemmards, mendiants de surcroît.

Le comble étant que même en s’abaissant à mendier à tout va, ils ne font rien.

Ou bien si, une chose Sidioca va construire une mosquée VIP dans la présidence : coût de l’opération 300 millions d’ouguiyas.

Et c’est qui les dindons de la farce ??

LM

173 commentaires:

Anonyme a dit…

dommage

Anonyme a dit…

Dommage
En effet, c'était une bonne occasion aux services de l'Etat (donc du nouveau gvmt) pour montrer que les choses ont réellement changé.
Malheureusement le déplacement du président n'a servi à rien :l'élan éscompté de la part des hommes d'affaires eyt des citoyens ordinaires n'a pas eu lieu
et ce sont nos "frère" arabes qui se sont sentis "obligés" de faire "quelques chose" mais qui apparement n'est relié par aucune structure opérationnelle.
DOUBLEMENT DOMMAGE

Anonyme a dit…

lm, mon cher ami

je vois que tu continue le combat. sais tu quelque chose de notre x national?
reponds moi ici s'il te plait
erc.

LM® a dit…

salut
cher ERC
merci de passe, heureux de revoir ta signature de nouveau sur un blog.
quand a notre ami x il a promis de passe de temps a autre nous voir je pense qu'il le fait il a tj tenu ses promesses.

Anonyme a dit…

quand on ne sait rien faire, tout devient problematique. il y'a quelques semaine le probleme etait qu'il n'y"aurait pas de pluie, maintenant que la pluie est venue ça pose , encore,probleme.
le mal est dans nos cerveaux infectés par la paresse, la mediocrité, la cupudité..c'est pour les cerveaux que nous avons besoin d'un deluge qui laverait toutes les taches qui nous immobilisent

maatala a dit…

Salam

Mon cher frére LM a dit:

"Un pays où la corruption, le vol du bien public, le clientélisme seront ce qu'ils sont ailleurs : des délits et des crimes"

Tintane ou le nouveau far-west des chercheurs d'or dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

LM,

merci mon ami, je suis certain que notre x le fait, je parie meme qu'il le fait dans un autre "espace",
du courage et a bientot
ERC.

Anonyme a dit…

le Far East

qui peut nous informer de maniere precise de la situation des populations de tintane ?
loin des medias, des ONG, de canalh, de Maatalla et de son fou, la discretion est de rigueur

Anonyme a dit…

Mes chers ami(es) Bonjour,

Vous verrez Inch'Allah que tout le fric de Tintane est viré dans les differents Comptes Bancaires en Suisse et en France ouverts par la Fonation Khattou. Et c'est "légal" mais il servira à promener Abdelly sur les "Chanzélizé" et compléter le paiement del'appartement Neuf de 213 Métres Carrés que Khattou vient d'acheter à Issy-les Moulineaux prés de Versaille sur conseil de son confident Ahmed Babbe ould El mamy. Et entre temps Zein ould Zeidane se plait à faire sa propre Politique dans les deux hodhs avec l'argent destiné aux sinistrés de Tintane. Donc il ya trois clans
-le Clan Aziz qui s'occuppe à armer le BASEP et en faire une milice indépendante des Forces armées nationales.
- Le Clan Zeine ould Zeidane qui profite pour etablir sa crédibilié et placer ses pions dans la petite et moyenne Adminstration épaulé par Nouakchott-info du CON que tout le monde désormais qualifie du "Quotidien de la Primature".
-le Clan de Khattou et ses Hommes d'affaires qui savent que le Vieux est là pour Maxi deux à trois mois (Démission programmée ou Coup d'Etat de l'armée Nationale dirigé surtout contre Aziz et son BASEP)et qui raflent tout,vraiment tout ce qu'elle peut mettre de côté,elle sait qu'elle n'a plus le temps.
- Le Clan de Sidi et l'imam de sa fûture mosquée dans laquelle il ne fera aucune priére.

Anonyme a dit…

les chantiers acctuels à titre de rappel

-retour des deportés ( promesse electorale)
- lutte contre la drogue ( affaire qui a pris de l'ampleur aprés les elections)
- la reconstruction de Tintane, une catastrophe post electorale
- chinguitel ou Ely com, une connerie qui represente le prix de la transition

Anonyme a dit…

A lire:

"GSM : Le Grand Siphonnage de la Mauritanie."

Les télécoms en Mauritanie ou comment on confisque le développement.

http://haut-et-fort.blogspot.com

Anonyme a dit…

Zeine o. Zeidane aurait donné consigne a ses partisans de rentrer massivement dans le Nouveau Parti de SIDIOCA et surtout d'etre displinés. Bravo ZZ,il sait prévoir,surtout que ce qui compte pour lui c'est de se positionner et positionner ses amis pour trés bientot. Le vent en poupe . Bonne chance ZZ

Anonyme a dit…

Lu sur le blog du prof Ely.
A méditer: ne dit on pas que le developpement passe l'emploi et l'emploi n'est créé que par l'encouragement de création d'entreprises nationales: bonne lecture:
BRAVO PROF
Voila une analyse parfaite et qui tombe à point nommé pour "reveiller" nos "décideurs" qui sont complices de ces "chèques en blancs" octroyés à des sociétés étrangères sous pretexte qu'elles investissent dans notre pays.
Ce qui se passe dans les telkecoms est scandaleux et reflete le cambriolage à ciel ouvert de nos ressources: imaginez un peu combien de milliards d'ouguiyas sont transférés illégalement du pays au détriment de nos interets
-MATTEL: 300 000 ABONNES X 500 UM/J SOIT 150 MILIIONS PAR JOUR
-MAURITEL: 800 000 AB X 300 UM SOIT 240 MILLIONS PAR JOUR
-CHINGUITEL: 8000 AB X 10000 UM SOIT 80 MILLIONS PAR JOUR
-AIR FRANCE: 150 PASSAGERS X 200 000 UM SOIT 30 MILLIONS PAR JOUR
-ROYAL AIR MAROC:150 PASSAGERS X 150 000 SOIT 22,5 MILLIONS PAR JOUR
-MAERSK: 200 000 X 100 CLIENTS SOIT 20 MILLIONS PAR JOUR
-NOVOTEL:50 000 UM X 200 CLIENTS SOIT 10 MILLIONS UM PAR JOUR
-MERCURE:40 000 UM X 150 CLIENTS SOIT 6 MILLIONS UM PAR JOUR
-DHL: 20 000 UM X 500 COLIS SOIT DIX MILLIONS PAR JOUR
-UPS: 20 000 UM X 400 COLIS PAR JOUR SOIT 8 MILLIONS PAR JOUR
-AIR FRANCE
VOICI LE TOP 10 des entreprises étrangéres installées dans le pays et qui font un pillage systématique de nos maigres ressources et sans aucune contrepartie
IMAGINEZ LE GAIN DE CES 10 VAUTOURS FAIT 576,5 MILLIONS D'OUGUIYAS PAR JOUR
SOIT 210 MILLIARDS 422 MILLIONS OUGUIYAS PAR AN VOLATILISE SANS AUCUNE INCIDENCE SUR LA NATION
Alors que toutes ces entreprises pouvaient etre très facilement remplacées par des entreprises nationales mais bien gérées.
Il est temps d'ouvrir les yeux et de comprendre que NOUS MAURITANIENS SOMMES CAPABLES DE TRAVAILLER ET DE RENTRER EN CONCURRENCE AVEC LES AUTRES
Pour cela il faut commencer par bien gerer nos ressources et ne pas laisser nos ENTREPRISES NATIONALES MOURIR A PETITS FEUX
Regardez AIR MAURITANIE ce symbole qui est entrain de mourir devant nos yeux sans aucune réaction de l'Etat.
Combien de familles mauritaniennes vivent autour de cette entreprise?
Pourquoi les prets monstrueux que l'Etat contracte pour des projets bidons ne sont pas dirigés vers cette entreprise? Pourquoi les tunisiens, les marocains, les ethipiens reussissent ils et pas nous?

ouldsaleck a dit…

Les amis,

Le gouvernement a annule le fond dit des generations futures sans coup ferir et dans le silence general. Qu'est il arrive a cet argent?

Anonyme a dit…

la telephonite: une catastrophe nationale

on ne peut arreter le progrés et il bien de savoir que tous les coins de ce grand desert sont desormais accessibles grace à l'impressionnant developpement de la telephonie.
mais l'etat doit imposer des charges à ce secteur qui affiche une gabegie destructrice pour l'economie nationale.
outre le cout exhorbitant que nous payons aux etrangers en leur versant de l'argent facile, il faut remarquer que ce service n'est pas asapté à la situation des usagers à qui tout manque: soins, instruction, eau, electricité, assainissement..
nous avons perdu le sens des priorités et c'est là où reside notre probleme

Anonyme a dit…

L'analyse du professeur sur son blog est très pertinante.J'ai retenu de son requisitoire une phrase qui doit nous avertir avant qu'il ne soit trop tard:

"Une confiscation des ressources qui met à mal le développement d’un pays dans lequel la détention d’un GSM est devenue plus importante qu’une assurance maladie."

Et la photo sur le blog elle fait mal au coeur !

C'est cruel et malheureux ce qui arrive à notre peuple.
Je vous invite tous à lire cet article parmis les excellent auquel le prof ELY nous a habitué.

Anonyme a dit…

Embassy Of the United States of America in Nouakchott Mauritania

To Whom It May Concern:

I was surfing the State Department website when I stumbled on Bureau of African Affairs May 2007 Background Note: Mauritania.
Under Principal Government Officials, Mr. Sidi Mohamed Ould Boubacar is listed as the Prime Minister. As you know, the current Prime Minister is Mr. Zein Ould Zeidane.

I hope that you will contact the people in charge of the editing and/or the State Department website to correct the mistake, so that the information will be accurate.

Sincerly yours,
Citizen John Doe

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...Sincerely yours."

Anonyme a dit…

Ano a dit:

- chinguitel ou Ely com, une connerie qui represente le prix de la transition

C'est wissayet Ely

Anonyme a dit…

Ould Saleck a dit:

Les amis,

Le gouvernement a annule le fond dit des generations futures sans coup ferir et dans le silence general. Qu'est il arrive a cet argent?
26 août 2007 19:08

Bravo Ould Saleck: Ely & Co ont laissé un peu moins des 30% pour les generations futures et Sidioca/ZZ ont utilise le reste comme les caisses etaient vides (Ely & Co ont avalé les clés). Visitez www.tresor.mr et vous vous rendrez compte de dilemne ... Espere qu'ils rembourseront dès que la production de Chinguetti et autres sites se retalira vers 2012 ... Certain qu'Ely utilisera ce arguument en 2012, s'il se sort indemne des quelques casseroles qu'il traine (ElyCom, attaque surnoise de Haidallah sur l'origine de sa richesse, le chantage probable des americains sur des choses que lui seul connait, etc..).Bravo encore Ould Saleck. Soyez vigilants

Anonyme a dit…

C'est Khattou et Zeine qui gouvernent la Mauritanie. C'est eux aussi qui vont veiller à mettre leurs pions dans le nouveau parti qu'ils veulent créer. Quant au Colonel Aziz,il ne fait désormais que le Renseignement Militaire à son profit personnel,pour eviter toute surprise !! que la plupart des observateurs de la scène nationale trouvent IMMINENTE !!! Le Pays est dans une situation CRITIQUE.
BRAVO KHATTOU , BRAVO ZEINE, Bonne Chance COLONEL!!

Anonyme a dit…

Lm
Bravo pour ton message et surtout pour le mot "Tintane-connexion".Mais,il ne faut pas oublier que les habitants de Tintane,à l'instar des autres localités de la mauritanie ont voté SIDIOCA,malgré les craintes averées qu'il ne soit qu'un clone du regime précédent(et encore!).Alors,notre peuple n'a eu que ce qu'il merite et ce qu'il a voulu,en suivant Ely et Aziz dans leur stratégie criminelle du maintien du statuquo...
A+

Anonyme a dit…

Le retour de x est prevu si tout continue à aller trés mal , et le marabout cree son prds avant la fin des six mois

Anonyme a dit…

Un très bel article(par les vérités qu'il renferme) paru ce matin sur CRIDEM(Matalla,ente vem).
----------------------------------
27 août 2007 : Regard d'un ami de la Mauritanie

Je viens de séjourner récemment en Mauritanie. C'est avec beaucoup d'amertune et de tristesse que j'ai quitté ce trés beau pays, qui m'a fait souvent réver. En effet j'avais gardé en souvenir ces trés magnifiques dunes de sable tres propres entre le ksar et le palais présidentiel, ces grands seigneurs du desert, très élegants, d'une bonté et d'une générosité légendaire, ces belles dames discretes et tres pudiques.
Que reste-t-il de tout ce beau tableau? Absolument rien du tout; mes chers hôtes, je suis désolé de le dire, mais votre beau pays est devenu hideux, très sale, le sable, naguère fin et doré, est tapissé de mouches dans une sauce d'eau usée où surnagent des plastiques et autres.
Une promenade aux différents marchés vous donnent envie de vomir, on retrouve à la station des taxis urbains des voitures (plutôt des pièces détachées ambulantes) datant du precambrien. Et que dire du citoyen mauritanéen, il est devenu cupide, tres peu raffiné pressé de s'enrichir.
Il est ce policier de Rosso qui me dépouille de 3000um sans honte, il est ce gendarme qui me brutalise car ne pouvant rien lui donner, il est ce commerçant verreux qui me vend des articles avariés, il est ce fonctionnaire pourri qui travaille pour son propre compte en rackettant ses concitoyens, elle est aussi cette jeune fille prête à tout pour s'offrir un portable "crédité" dernier cri et revant de se marier avec un riche dealer, etc... .
Refusez ce changement,l'urbanisation sauvage, la crise, etc, ne doivent pas être des prétexes pour vivre comme vous le faites en ce moment. Ressaisissez-vous mes amis. Vous êtes riches, car étant de bons musulmans. Cela veut tout dire.
C 'est parce que je vous aime que je vous le dis sans être méchant, bien sûr tous les mauritanéens ne sont pas pareils.
Note: Info source : ilybaba

Anonyme a dit…

Ano precedent

x est déja sur le net
x = prof ELY

Lambda a dit…

Salut les ami(e)s,

depuis un moment j'observe l'evolution de l'actualité ..
mais un fait m'a particulierement attiré l'attention.
ça merite de faire là dessus un arret sur image pour peut etre comprendre ses significations.

vous avez sans doute lu cette depeche apportée par les cyber medias qui dit que le president est allé prendre des vacances parmi les membres de sa tribu pres de Lemden ?

pourquoi un president en excercice doit afficher son attachement à sa tribu jusqu'à aller sejourner parmi eux ? n'est il pas supposé etre le president de tout les mauritaniens ?
ne serait il pas plus judicieux de sa part en tant que president en excercise d'eviter ce genre de vacances que l'on peut facilement prendre pour regression ou retour au temps de elvergane ?

le fonctionnaire des années 60 qui travaille à Nouakchott et qui part en vacance dans levrig de ses cousins.

sauf que l'on n'est plus dans les années 60 et le fonctionnaire en l'occurence n'est pas n'importe qui : c'est le president.

et l'esprit du modernisme, de la civilisation et de la republique ?
ou bien devons-nous faire la priere de al-içtiç9a'a pour cela aussi ?

Lambda

Anonyme a dit…

Ano a dit:

Ano precedent

x est déja sur le net
x = prof ELY

27 août 2007 17:08

Reponse: du n'importe quoi. x c'etait Maatalla, une fois c'etait le fils de Ould Amar, une fois c'etait Jemal, une fois c'etait Ould Taya. Du n'importe quoi. Please !

Anonyme a dit…

Choumad,

Tu es ou? Mint ewnene a été acceptée comme Ambassadeur à Paris? On attend toujours des news sur notre Ambassadeur (espere qu'elle ne se dit pas Ambassadrice)

Anonyme a dit…

à Mr
quant on est du trarza et on voie que ce que nous avons fait pendant quarante ans (depuis 1960 tout developpement est destiné au trarza) est entrain de s'equilibrer avec les autres wilaya on se sent un peu fou, on imagine les clans, on raconte les histoires et on se mastirbe l'esprit espérant qu'il y aura un coup d'état Ou ....
du courage mon petit con du trarza.

Anonyme a dit…

Je suis du Trarza et en suis fier. Ano d'en haut: c'est quoi au juste ton message?

Anonyme a dit…

LM soitseriex,ne fait des a ffrimations gratuites.
si vraiment tu es anime par une bonne volonté.

Anonyme a dit…

Je remarque que nos grands "penseurs" sont de plus en plus silencieux. Les grandes theories politiques du genre C...est un connard, ont disparu depuis quelques jours. Ils sont silencieux parce qu'ils sont des experts en... "SILENCE NOUS DETRUISONS". Ils n' ecrivent que pour faire taire les verite's. Si l'air a horreur du vide, eux ils ont horreur de la verite'.

Ils ont lu des petits livres qu'ils n'ont jamais compris mais ils sont determine's a' appliquer ces fausses theories au peuple Mauritanien. C'est ainsi que nous constatons dans leurs ecrits qu'il faut sacrifier les hommes et les femmes pour sauver l'argent. Ils se vantent de travailler pour avoir un taux de croissance de 6 a' 12% mais a' QUOI SERT UN TAUX DE CROISSANCE DE 100% SI NOS MARMITES FAMILIALES SONT TOUJOURS VIDES?
Ils ont fait embarquer la Mauritanie dans une mondialisation qui n'est pas faite pour les pays pauvres. N'oublions pas de souligner au passage que cette mondialisation est egalement mauvaise pour les classes moyennes et pauvres des pays developpe's. C'est facile de constater les consequences negatives que certaines couches sociales des pays developpe's vivent a' cause des transferts de plusieurs usines et services de leurs pays vers pays en voie de...DESTRUCTION.

Ces faux intellectuels se croient plus malins que les autres. Ils ont cre'e de faux partis politiques qui n'ont rien gagne' et maintenant, ils disent aux gagnants de ne pas se regrouper dans un parti politique. Ils sont contre une nouvelle creation du...PRDS qui les a battus mais ils osent se declarer...democrates.

L'une des nouveaute's qu'ils ont, est de dire que le vieux ne doit pas aller passer les vacances parmi les siens. Pour eux, un president est toujours tombe' du ciel, il n'a pas de parents.
Ils s'attaquent a' la premiere dame et ils veulent lui nier ses droits de citoyenne Mauritanienne mais ils sont toujours prets a' dire la "dictature" a fait ceci, la "dictaure" a fait cela et ils reclament le droit et la justice pour les chevres et les moutons.
Comme disait George Sand: "Je ne suis pas de ces ames qui accueillent l'injustice avec un visage serein." Mais je tiens egalement a' rappeler a' nos vagabonds nationaux une autre citation de George Sand: "...Il etait dans son droit, comme disent les paysans avec tant de finesse, lorsqu'ils peuvent mettre l'appui des lois au-dessus de leur conscience...L'intolerance empoisonne les rapports sociaux...Il faudrait pouvoir retrancher de nos moeurs politiques la prevention, l'impatience et la colere. Les idees que nous poursuivons ne trouveront leur triomphe que dans des consciences equitables et genereuses...Disons une bonne foi qu'aucun parti...ne gouvernera longtemps par la haine, la violence et l'insulte. N'admettons plus que les republiques doivent etre ombrageuses et les dictatures vindicatives. Ne revons plus le progres a' la condition d'y marcher en nous soupconnant, en nous flagellant les uns les autres".

Anonyme a dit…

بلغني أن الأطفال الذين يدرسون اللغة الفرنسية على كوليبالي قد أطلقوا عليه مؤخرا تسمية خبيثة : الأستاذ "مرجل فارغ"ـ

بدأ الهمس منذ مدة وجيزة في مدرسة مالكوم إكس للبنين بمدينة شيكاغو حول الاستاذ القادم من بلد المرجل الفارغ وانتهى الامر بأن أطلقت التسمية على كوليبالي ذاته

جاء الحدث على خلفية محاضرة ألقاها كوليبالي عن الاقتصاد الموريتاني ، ركز خلالها على الأزمات الاجتماعية التي يمكن أن يتسبب فيها المرجل العائلي الفارغ وكان من بين الحضور تلميذ ظريف من سلالة مارك توين ، أقسم لزملائه فيما بعد أن كوليبالي قد ذكر عبارة "مرجل فارغ" أكثر من مائة وتسع وتسعين مرة وأنه قد لاحظ أن كوليبالي في كل مرة يذكر فيها العبارة كان يتلمظ بصوت مسموع وعندما سئل في نهاية المحاضرة عما يقصده بالعبارة أصر أنه لا يعني المدلول المجازي للكلمة وإنما يرمي إلى الصورة المباشرة لمرجل فارغ ومرمي مؤكدا أنها تشكل بالنسبة له كابوسا مؤرقا وفظيعا

ومنذ ذلك اليوم عمد تلاميذ مدرسة مالكوم إكس أستاذ اللغة الفرنسية باسم جديد:الأستاذ مرجل فارغ!ـ

Anonyme a dit…

Couli la marmite: be quiet. This is vacation period. A-

Anonyme a dit…

Couli,

Tu as lu beaucoup de livres sur des sujets que tu ne maitrise pas. Tu n'a meme pas ete capable de poursuivre un PhD en range Management et en anglais. So, les connaissances avec toi c'est comme ma mère avec les comets ..

Anonyme a dit…

Ge retour de vaccances, je viens de visiter canalh, j'ai tout de suite remarqué l'absence de mmaatalla à qui je dediais les billets de solé lequel etait, lui aussi, en vacances
ce billet de la rentrée est dedié à maatalla et au faqih md cheikh qui est, parait il, absent

Chronique
Dans le doute, par Robert Solé
LE MONDE | 28.08.07 | 14h02 •

Les lettres, publiées dix ans après sa mort, l'attestent : Mère Teresa n'a cessé, tout au long de sa vie, de douter de l'existence de Dieu. En matière de foi, celle qui est considérée comme une sainte a surtout connu, selon ses propres termes, le silence, le vide et l'obscurité. Sa nuit spirituelle a dépassé, en constance et en longueur, celle d'une Thérèse de Lisieux ou d'un Jean de la Croix.



La voilà plus grande subitement. Son action inlassable en faveur des pauvres à Calcutta, sans espoir de paradis, prend une autre dimension. Et sa foi elle-même apparaît paradoxalement plus convaincante.

La religieuse albanaise au visage chiffonné et au sourire crispé nous console de ces millions d'individus de par le monde, sans aucune expérience mystique, qui semblent n'avoir jamais douté de l'existence de Dieu et sont prêts à tuer leur prochain au nom de ce postulat. On aimerait tant les voir s'interroger, ne serait-ce qu'un peu, de temps en temps ! "Une foi qui ne doute pas est une foi morte", disait l'Espagnol Miguel de Unamuno.

Robert Solé

maatala a dit…

Salam

Cher frére

Merci pour le billet de Solé, j'éspére que tu as passé de bonne vacances et que toute la famille se porte bien.

Fraternellement

maatala

Anonyme a dit…

quand le ciel dès le matin
se promene avec son manteau de lin,
quand les rues mouillees donnent à mon quartier la melancolie et la couleur des villes anglaises ,
je sort de mon lit et puis je bondis sur mon telephone pour me compser le chiffre 16 ,
moi j'appel le soleil du trarza de rosso ou de boutilimitt il me repond ,
alors je me revil pour de bon.
AH notre trarza que tu es belle,intello,cultivee,civilisee,aucune autre wilaya ne peut t'atteindre la cheville.

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous

"« Continuez, monsieur le président...!»

--------------------------------------------
Une pensée pour nos frères déportés
--------------------------------------------

«Ce sont là ces quelques idées que je voulais lancer pour contribuer à l'éclaircissement de certains problèmes du pays. Mes chers compatriotes, si cela vous semble utile pour ouvrir un débat constructif pour l'avenir du pays, je peux continuer… ». C’est ainsi que se conclut la récente contribution publique d’un homme qui dirigea la Mauritanie d’une main de fer en 1980-84.
« Continuez, monsieur le président » se doit-on de répondre à la supplique d’un père intimement touché par un Etat des choses qui ne fait plus d’exception dans le pays. Les plus chauvins d’entre nous diraient même plus: « chiche, monsieur le président, dites-nous tout… ! ».

Etat narcotrafiquant

Tant le trafic de drogue en Mauritanie surprend par une démesure qui n’a d’égales que l’implication suspecte de l’état et l’impunité dont cette criminalité a pu bénéficier. Aussi l’expression d’un ancien président est-elle en soi une inestimable plus value pour la parole publique. Un renfort de poids dans la quête de vérité en ces temps de liberté surveillée pour la presse et les journalistes.


Son expérience au sommet de l’état et sa proximité paternelle avec l’enquête- son fils étant donné pour l’accusé central dans ce trafic- ne peuvent qu’accréditer la gravité de son propos:« le trafic de drogue a commencé dans notre pays depuis les années 90. Beaucoup d'observateurs pensent que le pouvoir d'alors avait décidé de fermer les yeux sur ce trafic en s'appuyant sur la philosophie que la drogue n'est pas consommée dans notre pays et que nous ne constituons qu'une zone de passage ».

Certes, il faut assortir de réserves le jugement d’un ex--président sur la politique du régime qui l’a déchu. Tout comme il faut se méfier de la subjectivité d’un père éprouvé. Mais quel mauritanien intègre peut le contredire quand il dit : « Nous avons vu des marchands ambulants, des hauts fonctionnaires de l'Etat, des officiers supérieurs, des hauts cadres des forces de sécurité et de la douane devenir des richards. Certains même ont dépassé de très loin les fortunes traditionnelles connues dans le pays » ? Même l’observateur le moins averti pourrait contresigner cet éloquent constat : « cette prospérité qui ne touche qu'une minorité de la population ne pouvait en aucun cas provenir des circuits de l'économie nationale ».

« Mano pulite »

De leur côté, les autorités « dirigeantes » n’ont pas perdu de temps lors de l’arrestation du premier suspect au maroc. En missionnant dans ce royaume les plus «hauts fonctionnaires » et « officiers supérieurs » d’hier et d’aujourd’hui. Histoire de se prémunir contre les suites d’une enquête souveraine et en prévenir les dégâts sur l’establishment national, selon Maroc hebdo international (N° 754 du 20 au 26 juillet 2007) : «les autorités mauritaniennes ont vite fait de dépêcher des officiels à Rabat… Il s'agit du directeur de la sécurité de l'Etat et du directeur de la sûreté national. Arrivés mardi 17 juillet, les autorités mauritaniennes veulent limiter les dégâts, sachant que des militaires et responsables de ce pays encore en service, voire même l'ancien chef d'Etat[…] seraient impliqués dans un vaste réseau de trafic de drogue et d'armes ».

Sûr et jaloux de la qualité de son information, l’hebdomadaire indépendant n’hésite pas à citer nommément l’ex-chef de l’état et président du CMJD parmi les éventuelles cibles de l’enquête.

Jusque-là, aucun démenti public ni droit de réponse n’est venu relativiser ces informations accablantes. Et les principaux concernés semblent opter pour une politique de l’autruche qui n’est pas sans alourdir les charges contre une génération d’officiers putschistes et de prédateurs publics rattrapés par leurs crimes publics.

C’est dire que les autorités publiques (???), les partis politiques (???) et la société civile (???) seraient bien inspirés de répondre à la question que leur pose leur ex-président éprouvé: « pourquoi les mutations survenues ces dernières années dans le pays n'ont pas attiré l'attention des dirigeants [ ?]». Autrement dit : pas moins qu’une opération « mano pulite » de grande envergure pour désintoxiquer l’administration paramilitaire du pays. A moins de concevoir pour la Mauritanie un avenir noir d’état narcotrafiquant ...

A l’heure où le système mafieux des années 90 tente de se reconstruire dans l’urgence… A travers la résurrection d’un parti musée, PPM ou PRDS-bis, où se retrouveront tous les symboles des périodes honteuses de notre courte histoire. Sous le haut patronage d’un « insaisissable » ministre secrétaire général de la présidence (du parti ?) de la république !!! Rien que pour cela, la patrie reconnaissante aura besoin de la parole franche et directe d’un président… !

Cheikh Touré
http://contre-x.blogspot.com/

-----------------------------------

Qui a intérêt à cacher les cadavres et pourquoi Ely menace quiconque attenterai à l'honneur de la BIDASSERIE en parlant de lui dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

28 Aout 19:06

J'ai deja explique' cette situation dans plusieurs interviews. Tu es tres malhonnete c'est la raison pour laquelle tu n'as pas indique' dans ton ecrit que j'ai bien fini le programme du PHD et je suis admis a' l'examen ecrit et a' l'examen oral du PHD. Je suis donc ce qu'on appelle an ABD. En d'autres termes, All But the Dissertation. Je suis tres fier du travail que j'ai accompli a' l'Universite' d'Arizona. J'ai obtenu un autre diplome de troisieme cycle a' la meme universite' que tu as oublie' de signaler. De toutes les manieres, il faut tout simplement dire que tu es toujours fige' dans une situation qui date de 1996. Mon cher, il est temps de te reveiller, nous sommes en l'an 2007. Entre 1996 et aujourd'hui, j'ai fait des etudes qui ont ete' sanctionne'es par des diplomes academiques et professionnels de trois differentes universite'. Durant la meme periode j'ai enseigne' a' Villanova qui est l'une des meilleures universite's Americaines.

I moved on with my life. I believe that it's time for you too to move on with yours. Mes etudes, mes diplomes et les professions que j'exerce, ne concernent que moi.

Comme tu ne peux absolument pas t'attaquer a' mes ecrits, tu t'attaques a' ma personne.
Tu es completement faux. Tu fais tout pour changer de sujet.

Je dis bonjour a' ta mere. Il faut savoir que je suis fier d'etre dans sa categorie. JE NE SUIS PAS UN COMPLEXE'! LES DIPLOMES NE ME DISENT ABSOLUMENT RIEN! DANS TRES PEU DE TEMPS, J'AURAI UN AUTRE DIPLOME EN LEADERSHIP QUI ME DONNERA DROIT A' L'ADMINISTRATION DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Je resterai toujours humble et je ne me considererai superieur a' personne.

C'EST LA MAURITANIE QUI EST LE SUJET DE DISCUSSION DE CE FORUM. JE NE LE SUIS PAS!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

les amis,

j'ai toujours pense que X avait commis une erreur de decrocher. mais il meritait quand meme un repos sur ce front là. il reviendra bientot.
mais pour ceux qui veulent le lire entre temps, allez sur cridem, ou il a entrepris une "lutte" de tout autre genre, pleine de d'incongruite et qui blaserait plus d'un historique. mais que voulez-vous? c'est x on ne peut rien lui reporcher, car on lui "doit" presque tout...

erc.

Anonyme a dit…

Couli, le PhD il est où? C'est quoi un ABD? Relis-toi ci dessous. You are making a great dent in the reputation of a fine University. They should not have accepted you in the first place.Certainly you barely passed your exams.

Your education and carreer are funny:

(i)Geography (no practice)

(ii)Range management (no practice)

(iii)French for pupils (part-time like @ McDo)

(iv) Tesfag for Ould Taya (as VP of DSF with a title of Professor that you are not)

(v) War against Ely (for no reason)

(vi)Peace with Ely (for no reason)

(vii) Tesfag for Sidioca (for no reason), and finally

(viii)War against economists (of which you understand zilch).

So, Couli: you have no specialty, no experience in anything, no intellectual clout, a beggar for recognition that you do not deserve, and worse of all: undiscret avec ta vie, même la plus intime. Je t'avais demandé de te cacher pendant quelques années pour te faire oublier. Tu insultes quelqu'un une fois de plus sur cet espace and I will be on your neck. Personne n'a à cirer avec tes cours de PhD que tu as completé, mais tu n'as pas pu faire ta dissertation (c'est normal comme beaucoup de gens qui ne sont pas du PHD-type comme ma mère). A bon entendeur, salut !
A-
=========
J'ai deja explique' cette situation dans plusieurs interviews. Tu es tres malhonnete c'est la raison pour laquelle tu n'as pas indique' dans ton ecrit que j'ai bien fini le programme du PHD et je suis admis a' l'examen ecrit et a' l'examen oral du PHD. Je suis donc ce qu'on appelle an ABD. En d'autres termes, All But the Dissertation. Je suis tres fier du travail que j'ai accompli a' l'Universite' d'Arizona. J'ai obtenu un autre diplome de troisieme cycle a' la meme universite' que tu as oublie' de signaler. De toutes les manieres, il faut tout simplement dire que tu es toujours fige' dans une situation qui date de 1996. Mon cher, il est temps de te reveiller, nous sommes en l'an 2007. Entre 1996 et aujourd'hui, j'ai fait des etudes qui ont ete' sanctionne'es par des diplomes academiques et professionnels de trois differentes universite'. Durant la meme periode j'ai enseigne' a' Villanova qui est l'une des meilleures universite's Americaines.

Anonyme a dit…

Couli a dit:
DANS TRES PEU DE TEMPS, J'AURAI UN AUTRE DIPLOME EN LEADERSHIP QUI ME DONNERA DROIT A' L'ADMINISTRATION DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES.

Bienvenue en RIM. Le lycée de Teyarett a besoin de ton expertise. C'est ton droit le plus absolu. Il ne faut pas entendre A-, car il est jaloux

rimo a dit…

salut tous ,


une chose m'intriguait beaucoup sur sidi et son parti politique .après une longue reflexion très très aprofondie (|0|),j'ai découvert la répose
(bon entre temps j'ai eu un peu d'elmejebneu )

en fait si sidi veut créer un parti politique c'est bien pour les prochaines présidentielles!!
donc on imagine déjà un premier tour entre sidi et zz .

alors comme on sait que sidi ne va rien foutre durant ce mandat (lui même il vous l'a dit) , comment peut il avoir le culot de se présenter prochainement?
soit il pense qu'il aura un deuxième mandat et ça franchement c'est possible car après tout on est rien!!!
soit il veut se classer dans le camps de l'opposition pour aider zz dans son prochain mandat( comme daddah est sensé le faire aujoud'hui pourtant il touche 2millions pour ça) et ça je ne pense pas.

franchement on est au bout de l'horreur !!!!!



blog rimo

Anonyme a dit…

Rimo,

Merci de nous reveiller sur ce sujet de creation du parti et des elections futures. C'est le PRDS qui revient avec ses independants. Tu as oublié Ely qui peut juste voler ces independants a Sidioca et ZZ en 2012. AOD et Sidioca auront moins de 75 ans en 2012 et je vois deja un embouteillage aux elections, avec le "jeune" ZZ qui voudrait ne plus quitter la scene politique jusqu'à 75 ans. On a cru se liberer des barons du PRDS et les voila qui reviennent par la grande porte. Interessants developpement a suivre. Merci. A-

Anonyme a dit…

A-

Je ne t'insulterai pas parce que tout indique que c'est ce que tu veux.
Je suis entierement d'accord avec toi pour dire que l'Universite' d'Arizona est une excellente ecole. Mon probleme n'a jamais ete' avec l'institution mais elle a ete' avec quelques individus qui ont pense' pouvoir l'utiliser pour faire des reglements de comptes POLITIQUES. Je suis tres fier de tout ce que j'ai fait dans cette institution. Tu es probablement lie' a'ceux qui ont joue' un sale role dans cette situation de 1996 que j'ai connue. ES-TU PARMI CES SALES FLAMISTES D'ESPIONS QUI PARTAIENT DIRE a' MARTIN LUTHER KING CENTER QUE JE N'AIMAIS PAS LES NOIRS?

J'ai bien un Master de l'Universite' d'Arizona et j'ai bien fini tout le programme du PHD et je suis admis a' tous les examens du PHD. Pour ton information j'ai egalement fini la recherche pour la these d'Etat. J'ai ma these d'Etat avec moi. J'ai fait une declaration politique un jeudi. Le vendredi ma photo etait sur la premiere page du journal. Le lundi on m'a nie' la defense d'une these d'etat que j'ai finie. Personne ne m'a accuse' de tricher. La raison avance'e etait rejete'e par plusieurs professeurs de l'Universite' D'Arizona. Pour ton information, a' cause de ma situation, les regles qui regissent l'autorisation de la defense d'une these d'Etat, ont ete' change'es. Avant un seul parmi les cinq membre du comite' pouvait empecher la defense d'une these d'etat. Ce qui n'est plus le cas depuis ma situation. Tu dois egalement savoir que les autres membres du comite' n'etaient pas contents de ma situation parce qu'ils voyaient que j'etais la victime de mes opinions politiques.
J'ai meme demande' a' la personne qui s'opposait a' moi de me permettre de defendre ma these et de voter contre mais de permettre aux autres 4 membres du comite' de voter pour ou contre. Il suffisait de deux votes contre pour rejeter la these d'etat mais il n'a pas voulu prendre le risque parce qu'il savait bien que les autres membres allait voter en ma faveur.
Lorsque j'ai ecrit une lettre au president de l'Universite', on m'a envoye' des hauts cadres pour me convaincre de rester pour regler le probleme. C'est moi qui ai refuse' parce qu'il ne s'agissait pas du travail academique. Il s'agissait plutot de mes opinions politiques. On voulait me faire taire et je ne suis pas pret pour me taire sur des situations qui ne sont pas acceptables.

De toutes les manieres, vous etes fache's parce que vous n'avez pas pu me briser. J'ai quitte' l'Universite' d'Arizona avec la tete haute. JE TE DIS TOUT SIMPLEMENT QUE LE PROBLEME N'EST PAS DE TOMBER. SI TU TOMBES, IL FAUT POUVOIR TE RELEVER POUR MARCHER ENCORE. Je me suis releve' de cette situation pour faire des etudes dans trois autres universite's Americaines. Ces etudes ont ete' sanctionne'es par plusieurs diplomes academiques et professionnels. Comme je l'ai souligne' dans l'ecrit precedant, j'ai meme enseigne' dans l'une des meilleures universite's Americaines.

La qualite' de ton Anglais me dit que tu es parmi ces imbeciles d'espions qui sont frustre's parce qu'ils ne savent toujours pas comment me faire taire.

Tout ce que j'ai ecrit a' propos des hommes politiques Mauritaniens, de la mondialisation et des institutions financieres internationales, vient de mes convictions profondes. Je ne les change pas et je ne presenterai mes excuses a' personne.

Rien n'est tabou chez moi. SI TU AS UN AUTRE SUJET a' propos de ma personne, tu peux l'ecrire. Les personnes comme toi ne me derangent point! IL NE FAUT SEULEMENT PAS OUBLIER QUE C'EST LA MAURITANIE LE SUJET DE DISCUSSION DE CE FORUM. JE NE LE SUIS PAS!!!!

PS.
Je te comprends, tu ne peux pas attaquer mes messages, tu t'attaques donc a' ma personne pour changer de sujet.
TU ES COMPLETEMENT FAUX!

WHAT ELSE DO YOU HAVE TO SAY ABOUT ME? YOU ARE NOTHING BUT A MOTHER FUCKER!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Couli,

J'ai dit ce que j'ai dit. J'espere que tu n'as insulté personne. Je vais lire ton message à tête reposée. IL NE FAUT JAMAIS INSULTER LES BONNES GENS. A-

Anonyme a dit…

Couli,

Tu insultes encore !. Tu es un menteur: les questions politiques ne rentrent pas dans la defense des theses ou des dissertations dans les universités américaines. Quel était le sujet de ta thèse ? gestion des pâturages: aucun lien avec la politique. Le français ou l'anglais: ditto. Tu as fait quoi au juste?

Ton histoire ci-dessous ne tiens pas la route. De quelle declaration politique tu parles? Quels cours de PhD tu as faites en Arizona? Ton histoire ne tient pas la route avec ton interview que j'ai lue. Tu risques même d'être de-naturalisé parceque tu as certainement menti dans ton application pour la citoyennete US. Je ne te connais ni d'Adam, ni d'Eve et cesse de faire l'amalgame. Personne ne te veut du mal. Cesse d'insulter les gens à longueur de ja journée et retourne étudier. Tu as des années-lumières devant toi pour avoir un savoir sur un sujeet quelconque. Allez. Du vent
=========


J'ai fait une declaration politique un jeudi. Le vendredi ma photo etait sur la premiere page du journal. Le lundi on m'a nie' la defense d'une these d'etat que j'ai finie. Personne ne m'a accuse' de tricher. La raison avance'e etait rejete'e par plusieurs professeurs de l'Universite' D'Arizona. Pour ton information, a' cause de ma situation, les regles qui regissent l'autorisation de la defense d'une these d'Etat, ont ete' change'es. Avant un seul parmi les cinq membre du comite' pouvait empecher la defense d'une these d'etat. Ce qui n'est plus le cas depuis ma situation. Tu dois egalement savoir que les autres membres du comite' n'etaient pas contents de ma situation parce qu'ils voyaient que j'etais la victime de mes opinions politiques.
J'ai meme demande' a' la personne qui s'opposait a' moi de me permettre de defendre ma these et de voter contre mais de permettre aux autres 4 membres du comite' de voter pour ou contre. Il suffisait de deux votes contre pour rejeter la these d'etat mais il n'a pas voulu prendre le risque parce qu'il savait bien que les autres membres allait voter en ma faveur.
Lorsque j'ai ecrit une lettre au president de l'Universite', on m'a envoye' des hauts cadres pour me convaincre de rester pour regler le probleme. C'est moi qui ai refuse' parce qu'il ne s'agissait pas du travail academique. Il s'agissait plutot de mes opinions politiques. On voulait me faire taire et je ne suis pas pret pour me taire sur des situations qui ne sont pas acceptables.

Yanis le R. a dit…

LM,

Bravo pour "Tintane Connexion"!
J'espère qu'on aura bientôt, de la part d'un de nos amis, un reportage, sur le terrain, loin de la langue de bois des politiques ou de nos journalistes.


ERC,

Heureux de te lire.
Je ne crois pas à ton information que X est sur un autre espace avec un pseudo du siècle des lumières...
Il y a peut être un point commun celui de la provocation, mais X n'a jamais proféré de propos pouvant être pris pour racistes ou xénophobes dans ces milliers de messages sur la toile et qui sont toujours consultables.
Nous lui avons toujours reproché par contre ses généralisations parfois contre certaines tribus dont des membres, népotistes par ailleurs, étaient arrivés au sommet du pouvoir par la force et ont sévi, sans plus.
Pour un ancien de CanalH, tu en sais quelque chose...

Amicalement

Anonyme a dit…

En tout cas le retour de x devrait etre pour bientot.

Anonyme a dit…

aon a ecrit:
quand le ciel dès le matin
se promene avec son manteau de lin,
quand les rues mouillees donnent à mon quartier la melancolie et la couleur des villes anglaises ,
je sort de mon lit et puis je bondis sur mon telephone pour me compser le chiffre 16 ,
moi j'appel le soleil du trarza de rosso ou de boutilimitt il me repond ,
alors je me revil pour de bon.
AH notre trarza que tu es belle,intello,cultivee,civilisee,aucune autre wilaya ne peut t'atteindre la cheville.

c'est vrai qu'il fait trop chaud au trarza mais pas au point de les comparer au sud de la france.

Anonyme a dit…

A-

Tu es un tres mauvais espion.Ta technique a pour but de me faire parler. pour satisfaire ta curiosite', ma these d'etat avait pour titre SOIL MOISTURE RELATIONSHIPS AMONG THREE PLANTS SPECIES: BLUE GRAMMA,BORROWEED AND LEHMAN LOVEGRASS. Je sais que c'est du Chinois pour toi. Tu n'as probablement rien compris de ce qui est ecrit plus haut.

Je suis entrain de rire a'propos de tes declarations bidon sur mes documents. TU ES FAUX,TU ES ENTOURE'DE FAUX ET TOUT CE QUE TU AS CONNU DANS TA VIE, EST FAUX.

Il ne te sert a'rien de persister dans ma situation de 1996.I MOVED ON WITH MY LIFE! Je me suis bien releve' de la situation pour avoir plusieurs diplomes academiques et professionnels. J'ai egalement eu l'honneur de rencontrer plusieurs hauts responsables Americains dont le President des USA a'deux reprises. J'ai rencontre'des personnes que tu ne vois que sur l'ecran de ta television.

Si ton but est de me faire facher contre l'Universite' d'Arizona,je te dis tout simplement que tu te trompes. Cette institution est mon ecole. Je l'aime et je vais toujours l'aimer. Elle m'a eduque',j'y ai enseigne' et j'ai eu un Master of Science de ladite ecole. Je suis un ALUMNI de UOFA et j'en suis fier. On m'a certes empeche' de defendre ma these d'etat,AND SO WHAT? CE N'EST PAS LA FIN DU MONDE! UN DIPLOME NE DETERMINE JAMAIS QUI JE SUIS! JE NE SUIS PAS UN COMPLEXE'!

Il faut tout de meme reconnaitre que tu es tres interessant et tu me fais rire.
Tu dis: Geography and Range Management with no practice. Mon petit espion, j'utilise mes connaissances tire'es de ces deux matieres et d'autres specialite's pour enseigner.

Tu dis que j'enseigne le Francais,ce qui est faux.J'ai deja ecrit a'plusieurs reprises que je n'enseigne pas cette matiere MAIS JE L'UTILISE POUR COMMUNIQUER AVEC DE BONNES PERSONNES ET DES IMBECILES COMME...TOI!

Tu dis: TESFAG FOR TAYA
Je defends ce Mr. et j'en suis tres fier. Son excellence Ould Taya est un grand dirigeant qui a beaucoup travaille' pour la Mauritanie. Je continuerai a' l'aimer jusqu'a' ma mort parce que tout simplement je ne suis pas un ingrat!

Tu dis que je ne suis pas professeur,je ne vois aucune raison de m'inquieter pour cette declaration. ALWAYS REMEMBER THAT YOU DO NOT PAY for MY SALARY AND I DO NOT WORK FOR YOU. JE SUIS GARAY si cela va te satisfaire.JE NE SUIS PAS UN COMPLEXE',LES TITRES NE ME DISENT ABSOLUMENT RIEN!

Quand tu dis peace and war against Ely,cela veut tout simplement dire que tu n'as absolument rien compris de mes prises de position. Je n'ai jamais ete'contre Ely et les autres membres du CMJD. Mon opposition a toujours ete' contre une action, a' savoir le coup d'etat du 3 Aout 2005. Je suis contre les coups d'etat pour des raisons qui ont ete' explique'es dans plusieurs de mes ecrits.
Lorsque president Ely a eu le courage de remettre le pouvoir aux elus du peuple,je ne pouvais que constater cette action avec satisfaction. La raison de mon opposition a' Ely a cesse' d'exister depuis le jour ou' le vieux a prete'serment comme president de la republique.

Je supporte le vieux parce que malgre' son age et la situation paisible qu'il vivait, il a accepte' de prendre des risques pour sauver notre peuple. Je suis entrain de suivre attentivement toutes ses actions,je trouve qu'il est tres bien,tres humain, tres honnete et il tient ses promesses. IL EST SURTOUT DETERMINE' A' RECONCILIER LE PEUPLE MAURITANIEN AVEC LUI MEME.

Je te trouve tres ridicule lorsque tu dis que je suis en guerre contre les economistes. JE SUIS PLUTOT EN GUERRE CONTRE CEUX QUI SONT DETERMINE'S A' AFFAMER NOTRE PEUPLE. NOS MARMITES FAMILIALES SONT VIDES pour des raisons bien connues. SI ECONOMIE SIGNIFIE VIDER LES MARMITES FAMILIALES,METTRE 15000 JEUNES MAURITANIENS AU CHOMAGE,PROCEDER A' UNE PRIVATISATION SAUVAGE QUI NE SUIT AUCUNE REGLE,VENDRE ET OU METTRE EN CONCESSION LES GRANDES SOCIETE'S ET LES GRANDES INFRASTRUCTURES NATIONALES,DONNER AUX TRAVAILLEURS DES SALAIRES QUI NE LEUR PERMETTENT PAS DE VIVRE DIGNEMENT,je n'en veux pas!

Mon petit,espion, il va falloir qu'on parle de toi. J'accepterais de continuer ce dialogue avec toi si tu me dis ton nom et les etudes que tu as faites.




P.S.

Ne t'inquiete pas pour moi. La crise de 1996 ne m'a pas brise'. Elle m'a rendu plus fort et plus determine' a'dire la verite'. J'ai eu plusieurs autres diplomes. Aujourd'hui,je suis professeur et chef de departement dans un etablissement scolaire.
DON'T WORRY ABOUT ME.I AM FINE!
I MOVED ON WITH MY LIFE,IT'S TIME FOR YOU TOO TO MOVE ON WITH YOURS.

AND MORE IMPORTANTLY LET'S NEVER FORGET THAT MAURITANIA IS THE FOCUS OF THIS FORUM,I AM NOT!

Si tu peux pas participer a' un debat qui est strictement intellectuel,tu peux toujours continuer a' lire et rester silencieux! IL NE FAUT SURTOUT PAS OUBLIER QUE TU N'ES PAS OBLIGE' D'ECRIRE!

Anonyme a dit…

Ilfaut lire: "...Si tu NE peux pas..."

Anonyme a dit…

A-

J'ai oublie' de te conseiller de lire le dernier message a'tete......fatigue'e!

ENTE' FOYSSIDE WOULANAKE WAHILE VI CHI!!

rimo a dit…

salut tous ,


A- ,

pour ce qui de Ely et sa candidature , je ne pense pas qu'il le fera car il n'a plus rien à craidre dans le futur.
côté argent c'est nikkel !!
côté poursuites ,qui le fera? l'occident ou les arabes!!!
pourquoi il va donc le faire

il faut surtout penser que ELy et azziz ne pourront pas jouer en même temps lors des prochaines.


daddah n'aura pas la force d'hurler au micro lors des prochaines , il est cuit.et avec son salaire de 2millions je pense qu'il va plutôt se consacrer à sa femme et aux bricolages de la maison.

bon sans doute le prds sera necessaire car c'est lui qui apporte les finances et fait la promo.
sais-tu que 90% de nos intellectuels son chez le prds.
si si j'ai lu ça dans une lettre adressée à messoud .




blog rimo

Anonyme a dit…

A mon cher ami Maatalla, ce billet chaud de solé, pour chauffer le corps et l'esprit
Chronique
Laïcité, par Robert Solé
LE MONDE | 29.08.07 | 14h05 • Mis à jour le 29.08.07

Dotée de pouvoirs surnaturels, la princesse Märtha Louise de Norvège a l'élégance de ne pas les garder jalousement pour elle. La fille du roi Harald et de la reine Sonya propose des formations, à 12 000 couronnes le semestre (environ 1 500 euros), pour pouvoir "entrer en contact avec les anges". Une technique que cette cavalière émérite a acquise, paraît-il, en fréquentant les chevaux.

Ce n'est pas très étonnant : armées d'un balai, les sorcières ont toujours galopé dans les cieux... Mais que la princesse le sache : elle a peu de chances de recruter des élèves en France. Ici, on préfère s'adresser à Dieu qu'à ses saints. "Dieu" était déjà le surnom de François Mitterrand au temps du "Bébête Show". Que dire alors de Nicolas Sarkozy ? A lui seul, le premier cavalier de France incarne les trois personnes de la Trinité, les douze apôtres et tous les membres du Sacré Collège réunis.

De toute manière, Altesse, nous n'avons rien de commun avec la Norvège. Nous sommes une République, pas une monarchie ; et un pays laïque, qui pratique la séparation de l'Ange et de l'Etat.

Robert Solé
Article paru dans l'édition du 30.08.07.

Anonyme a dit…

Quel intellectuels nous restent-ils?

C'est honteux!

rimo a dit…

salut tous ,


nouakchott ,akjoujt des nominations

par si par là , sidi ali


bref y en a mare de tout ça ...



blog rimo

maatala a dit…

Salam

Pire que la Tintane connection "La ZZ connection"

ZZ lentement mais sûrement noyaute l'administration en casant ses fidèles à des postes stratégiques, de plus il a bloqué plusieurs nominations( Achour, Nagi.......).

Il a un projet pour nous dit le FOU

A suivre...........

maatala

Ps: Couly carton rouge pour les insultes.

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous sur cridem

" Crime organisé : Recrudescence des viols

Actuellement, dans presque tous les quartiers de Nouakchott, il ne se passe pas un jour sans qu'un crime lié au viol ne soit déclaré. Les commissariats de police reçoivent quotidiennement des plaintes de femmes ou de filles qui ont été victimes de viol.

Tout dernièrement ce genre de crimes a pris un tournant particulièrement dangereux. Des bandes de garçons s'organisent pou commettre des viols. Ces groupes qui comprennent souvent des fils à papa se situent dans la frange d'âge de 20 et 25 ans. Dans leur entreprise, ces jeunes as du crime font évoluer les choses de mal en pis.

C'est ainsi qu'ils ont commencé à inaugurer une nouvelle dimension du crime ; il s'agit du viol collectif. Il n'y a pas si longtemps, une bande de jeunes a commis un forfait du genre sur l'axe du port autonome. Apparemment, cette bande dispose de tous les moyens financiers et matériels nécessaires pour commettre le crime organisé dont elle fait depuis quelques temps sa spécialité.


L'affaire a commencé quand l'un des membres du groupe a pris comme cible deux jeunes filles. Le criminel a utilisé l'argent pour attirer les deux petites innocentes dans sa nasse. Après plusieurs sorties galantes et des invitations dans des restaurants de marque de la ville, la confiance est née entre les deux jeunes filles et le chacal au cheveux longs particulièrement sournois. La dernière invitation s'était faite en compagnie de quelques amis membres de la bande.

Après un repas copieux partagé dans une ambiance de joie et de confiance, le tombeur proposa une sortie sur la plage pour " prendre de l'air ", tous étaient d'accord pour y aller. D'ailleurs l'une des deux filles en avait exprimé le souhait auparavant. Embarqués à bord de deux grosses cylindrées, le groupe mit le cap sur l'océan en suivant la direction du port

Après avoir dépassé le wharf, les deux voitures virèrent vers les dunes. L'air maritime a chassé tous les soucis. Bientôt, cette détente va être écourtée quand le premier garçon sauta sur l'une des filles. Tous les autres suivront sauvagement et les filles seront violées par tous les membres du groupe.

Après avoir assouvi leur animosité, les criminels abandonnèrent leurs victimes dans un piteux état. Ces dénièrent prirent la direction de l'axe. Pendant qu'elles progressaient difficilement, elles furent remarquées par un automobiliste qui vient de quitter le port pour rentrer en ville après une journée de travail. Il s'arrêta et courut pour rencontrer les deux femmes presque nues ; tellement leurs habits ont été tirés par leurs agresseur jusqu'à les réduire en lambeaux.

Notre automobiliste fit embarquer les jeunes femmes éhontées et molestées. Elles étaient au bout de leur force parce qu'elles avaient tenté de résister à l'agression. Arrivé en ville, l'automobiliste déposa, sur leur demande, chacune des deux infortunées chez elle et repartit pour alerter la police.

La prolifération de ce genre de crimes dénote de la déperdition de la société où les valeurs morales ne cessent d'aller en décadence. Une action urgente serait nécessaire pour contrecarrer ce genre de pratiques qui constitue une menace sérieuse pour nitre morale.

PAR ELY OULD MAGHLAH
-----------------------------------

Aucun respect pour les anges(Mon ami ente vem)

Vous avez aimés les requins ,vous adoreraient les bébés-requins dit Fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu aussi sur cridem pour vous

"Vers la renaissance du parti/Etat : Le retour des zombies

Depuis quelques jours, les tractations et contacts vont bon train dans les milieux proches du pouvoir. En ligne de mire, la création d’une formation politique qui ne serait pas dirigée par le président de la République, mais à laquelle s’identifie tout de même celui- ci. La coordination des actions « prénatales » de cette formation est confiée au ministre secrétaire général de la présidence.

Et parmi les figures déjà contactées à cet effet, les anciens du régime déchu et des personnalités politiques indépendantes. Ses premières réunions ressemblent d’ailleurs à s’y méprendre à celles de l’ancien parti de Ould Taya avec des fonctionnaires, jaloux de leurs privilèges et qui ont accouru dès l’annonce de la nouvelle, des notables, des ‘’indépendants d’Ely’’ et des professionnels de la politique.

Faut- il avoir peur de cette formation qui risque de provoquer une ruée dans un pays d’opportunistes et de devenir un néo-PRDS ou lui accorder la présomption de passer pour un parti comme les autres ? Quelques pistes de lecture.


La création d’un parti politique de la majorité apparait à première vue (et sous un angle caricatural) comme une simple concession accordée par le chef de l’Etat aux différentes forces politiques, notamment les indépendants, qui ont soutenu sa candidature et qui, depuis sa victoire, réclament la création d’un cadre politique qui soit en mesure de fédérer justement les forces en présence et à terme de soutenir conséquemment l’action du gouvernement.

Mais à y regarder de près, ‘’la création d’une structure politique dans laquelle se reconnaît le chef de l’Etat servira avant tout à donner à l’actuelle majorité une âme’’, selon ses initiateurs. Ce qui devrait permettre une certaine réactivation de la scène politique actuelle, où l’opposition brille par son absence face à un pouvoir central, lui aussi, inerte. Un constat qui semble réduire le jeu politique à son expression la plus simple, à savoir quelques joutes verbales au niveau des deux chambres du parlement.

Malgré l’existence d’une majorité « orthodoxe » - qui ne se retrouve pas dans le gouvernement- mais qui se revendique directement du président de la République, la scène offre une lecture. Majorité comme opposition applaudissent, du moins publiquement, les décisions du gouvernement, dont les propositions, en dehors de la loi incriminant l’esclavage (qui est passée in extremis au sénat) sont approuvées presque à l’unanimité.

Exigence politique

De manière plus profonde, la décision de monter un parti à consonance « présidentielle » répond à une exigence politique indéniable. Le chef de l’Etat doit pouvoir choisir entre le camp qui le soutient et celui qui s’oppose à son programme politique. L’approche adoptée jusqu’ici par Sidi Ould Cheikh Abdellahi consistant à observer une situation d’indifférence à l’égard de l’évolution du paysage politique ne peut plus perdurer.

Les décisions fondamentales qui engagent l’avenir du pays, tels que l’unité nationale, le retour des réfugiés, le passif humanitaire et l’incrimination de l’esclavage supposent l’existence d’une structure forte et unie (quelles que soient par ailleurs les divergences internes des forces la composant) en mesure de débattre de manière objective et conformément à l’intérêt supérieur de la nation, avant leur soumission au gouvernement et aux chambres du parlement. Autrement dit, un débat interne s’impose avant toute décision fondamentale à soumettre à l’appréciation des élus.

L’absence d’un tel débat ayant conduit certains députés qui se réclament de « la majorité » à voter ou à tenir des discours contre des propositions du gouvernement au cours de la dernière session parlementaire.

La création d’une telle formation ne peut en elle-même être préjudiciable à la sauvegarde des acquis démocratiques du pays, dès lors que dans son mode de fonctionnement et de financement, la structure ne reproduit pas les pratiques de l’ancien parti au pouvoir et ne se confond donc pas avec l’Etat. A ce niveau, l’on est a priori prémuni contre une première inquiétude, celle de voir le président de la République lui- même prendre les commandes du parti. Une fonction que lui interdit la loi fondamentale du pays.

Qui engloutira qui

Les observateurs de la scène politique envisagent deux scénarii possibles dans le cadre de l’évolution de la future formation politique. Une première hypothèse synonyme de retour à l’ancien système, où le président de la République serait l’otage de forces obscurantistes qui vont reproduire le même système que celui connu sous Ould Taya et le défunt PRDS, où les promotions aux postes de l’Etat se feront au niveau du parti et en fonction d’un clientélisme érigé en règle. Les tenants de cette hypothèse véhiculent un discours pessimiste et annoncent déjà la dérive de l’Etat.

Les autres estiment qu’en aucun cas, il ne peut y avoir un retour en arrière et surtout excluent toute possibilité de reproduction des méthodes de gestion passées. Pour eux, le fait que le président de la République écarte déjà toute hypothèse de financement de la future formation à partir des caisses de l’Etat constitue un gage de bonne foi et une garantie certaine de transparence autour du fonctionnement de « sa formation ».

De sources sûres, les futurs membres du parti doivent débloquer l’argent nécessaire pour le démarrage de la formation. Mais quel argent ? Et d’où viendra-t-il ? A cela s’ajoute le fait que le président de la République en confiant au ministre secrétaire général de la présidence la coordination des activités, lui a signifié de tenir « ses réunions loin des cercles de la présidence et surtout en dehors des heures du travail ». C’est pourquoi, le ministre a loué pendant trois jours la salle de conférence de l’hôtel Emira, où il a organisé ses premières consultations. La confusion des genres est malgré tout nette.

Confiée à Ahmed Baba Miské dans un premier temps, la coordination n’avait pas suscité un grand engouement. L’entrée en lice du ministre a fini de convaincre les plus sceptiques que l’Etat s’est engagé et qu’il faut prendre le train en marche. C’est pourquoi, lors des trois jours qu’ont duré les réunions, plus de 90% des voitures stationnées devant l’hôtel étaient immatriculées SG. Yahya Ould El Waghef a essayé de lever l’équivoque mais l’assistance savait à quoi s’en tenir.

Désormais, il apparaît clairement que le président de la République s’est résolu à avoir sa propre formation politique qui ne manquera pas d’adhérents. Il compte déjà comme éventuels militants les indépendants, les notables, les fonctionnaires, les initiatives de soutien au président, les partisans du Premier ministre et le RDU, dont le président serait déterminé à saborder pour intégrer la nouvelle formation.

Dans quelle mesure le président pourra- t- il gérer des ambitions aussi diverses et des appétits tout aussi insatiables? Saura- t-il tenir tête à un futur entourage aux reflexes aussi durs ?

Lorsqu’il a pris le pouvoir en 2005, le CMJD avait une occasion unique de débarrasser le pays du PRDS et de ceux qui le composent. Il ne l’a pas saisi. Au fil du temps, il s’est même rendu compte qu’il pouvait tirer du profit du système qu’il a délogé. D’où l’idée des indépendants qui constitueront le noyau de cette formation.

Avec le retour au point de départ et la renaissance du parti/Etat, la Mauritanie aura-t-elle perdu deux ans pour rien ?

Bâ Adama Moussa

-----------------------------------

Il ne leur manquera que TAYA pour compléter la galerie de HIDEUX dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

A-

J'attends toujours a' ce que tu devoiles ton education et tes nombreux diplomes!
IL EST TEMPS QUE TU NOUS PARLES DE TOI!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Notre pays, la republique Islamique de Mauritanie vient d'ecrire une nouvelle page de son histoire en nommant Madame Khadijetou Mint Boubou et Lemina Mint El Ghotob Ould Moma aux postes de gouverneur de region.
Mes sinceres felicitations aux deux dames. Je leur souhaite une tres bonne chance dans leurs missions respectives!

Anonyme a dit…

Couli a dit:
A-

J'attends toujours a' ce que tu devoiles ton education et tes nombreux diplomes!
IL EST TEMPS QUE TU NOUS PARLES DE TOI!!!!!!!!
29 août 2007 23:33

A- lui reponds: Pourquoi Couli tu ne fais pas comme les autres, c'est à dire, débattre de sujets courants du pays et proposer des solutions, sans insulter et sans accuser de mauvaise intentions a ou b ou c et même les FLAM. Côté education, je n'ai pas depassé le CM2 et les études supérueures c'est trop tard pour moi et je n'ai aucun probleme la-dessus. N'insulte plus, please

Anonyme a dit…

Rimo,

Entierement d'accord avec toi qu'Ely est plein aux as et n'a plus besoin de se presenter aux elections (si j'etais lui, je ne le ferai pas). Mais le probleme c'est le pouvoir et il suffit de quelques gars pour lui faire croire que sans lui le pays ira en enfer. Meme technique avec Ould Taya

Merci de la confirmation que 90% de nos intellectuels sont chez le PRDS (celui de Ould Taya ou celui que Sidioca et ZZ sont entrain de mettre en place). J'espere que les nouveaux partisants auraient appris quelques leçons du passé, sinon on pourra toujours revenir a la case de depart. Allah Yaalem

A-

Anonyme a dit…

Couli,

Tu m'as encore insulté. Je laisse passer cette fois-ci. Please stop insulting people. You can argue without insulting.

N.B: you forgot to add the latin names in parentheses after the names of the plants you indicated in the title of your thesis as science is science (will read it as it is available for the public through the University of Michigan Library) and I hope you did the statistics right in assessing the relationships between the three species). If I were you, I would have returned to work at the Direction de l'Elevage and you would then have better served Ould Taya. You see, I have not insulted you.
Take care. A-

rimo a dit…

salut tous ,


A- ,

merci de m'avoir reveillé sur la candidature d'Ely .
il y avait combien de candidats les dernières elections : 30 ou 32 ?

----------
chinguittel pose problème avec son revoi d'appel.
en fait si vous êtes chez chinguittel , les appels vers votre ancien numéro son automatiquement redrigés vers votre nouveau numéro.
ce qui va tuer les concurents.

nous attendons que mattel et mauritel nous montrent ce qu'ils ont dans le ventre.


blog rimo

Anonyme a dit…

A propos de l'article principal :

N'écrire svp sur ce bolg que des choses correctes, car la construction de la mosquée coute 130 ML ALD 300 ML (voir cite CCM), marché attribué aux chinois.

N'importe quoi!

Anonyme a dit…

Rimo a dit:
A- ,
merci de m'avoir reveillé sur la candidature d'Ely .
il y avait combien de candidats les dernières elections : 30 ou 32 ?

ma reponse: wallahi je ne me souviens pas. J'ai l'impression que 2012 sera encore plus "embouteillagé" que 2007. Certainement quelques partis se formeront d'ici là et nous aurons de nouveaux visages en 2012. L'essentiel est que la leçon des elections de 2007 servent de bonnes leçons pour 2012. Tu ne peux pas remettre les pendules à zéro et ramener le PRDS dès que les choses se calment. Prière pluvieuse ou pas prière pluvieuse ...Il a commencé avec les "gouverneuses", toutes de l'ex-PRDS. Sidioca nous prend pour des demeurés.
A-

Anonyme a dit…

Chers amis de canalh

je suis desole d avoir à balancer les billets de Solé sur canalh sur lequel il on se bouscule pas ces jours ci, je ne comprends pas d'ailleurs pour quelle raison? vaccances? rien à dire? lassitude? peu importe, je dedie ce billet qui donne matiere à reflexion à mon ami maatalla, il saura nous decrire avec son style quelque peu sarcastique les effets negatifs et positifs de la revoultion du telephone ''portable"" en Mauritanie

Chronique
Athlètes, par Robert Solé
LE MONDE | 30.08.07 | 14h06

Le Mondial d'athlétisme d'Osaka a éclipsé un autre événement sportif : le championnat du monde de lancer de téléphone portable, organisé à Nyslott (Finlande). Le pays hôte a raflé les médailles d'or, avec un jet de Tommi Huotari à 89,62 m, tandis que sa compatriote Eija Laakso réalisait un joli 44,49 m.
On a du mal à imaginer que des téléphones portables, même usagés, soient lancés comme de vulgaires boules de métal. Ni le geste ni le mobile ne peuvent être les mêmes. Le championnat de Nyslott, qui en est à sa huitième édition, doit cacher une noble mission. Les organisateurs sont certainement des philosophes, et les athlètes des militants.
Lancer des portables... Sans doute s'agit-il de se débarrasser symboliquement de cet appareil diabolique qui permet, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, d'être relié en permanence aux autres, tout en gardant ses distances. Un formidable outil, et une prison... Mais le mauvais goût étant sans limite, on peut craindre que le Mondial de Nyslott ne soit qu'un moyen stupide d'enrichir Le Livre des records.
Robert Solé

Anonyme a dit…

A-

J'ai lu ton dernier message.
Lorsque vous parlez de "...statistics in assessing the relationships between the three species", je ne peux que conclure que vous avez mal compris et/ou vous possedez une information qui est loin de la verite'.

La recherche a ete' faite, les donne'es ont ete'analyse'es et la these d'etat a ete' ecrite.
Il s'agissait tout simplement de faire une etude de verification avant la soutenance. Ladite etude de verification a ete'faite conformement a' la methode propose'e par le directeur de la these et ses resultats ont ete' analyse's et un ecrit final a ete' fait et accepte' par le meme professeur. La reunion du lundi avait pour but de discuter de la strategie a' adopter pendant la soutenance. C'etait durant cette reunion qu'on m'a fait savoir que le travail etait humainement impossible parce qu'il n'y avait pas de NATURAL VARIABILITY IN THE FIELD DATA. J'ai demande' au professeur de me dire s'il m'accusait d'avoir triche'. Il a dit non mais de lui fournir des explications sur les resultats que nous avions entre nos mains. J'ai contacte' deux professeurs qui sont connus pour leurs connaissances respectives en statistiques et en sciences des sols. Apres avoir explique' la methode utilise'e, ils m'ont dit que meme si on repetait l'etude de verification a' 1000 reprises en utilisant la meme methode, qu'on arriverait aux memes resultats. Ils ont ajoute' qu'on ne peut parler de natural variability in field data que si les differents echantillons de sol ont ete' pris a' differents endroits qui sont eloigne's les uns des autres. Par exemple, un echantillon de sol pris a' TEYARET est probablement different d'un echantillon de sol pris a' Sebkha. Tous mes echantillons ont ete' pris du meme trou d'un metre de diametre. Il n'etait donc pas possible d'avoir a natural variability in the field data. Non seulement le professeur a eu ces explications,je lui ai egalement dit que les etudiants qui m'ont aide' a' mesurer les echantillons etaient tous dans le meme programme que moi et ils etaient prets pour temoigner en ma faveur. Les machines utilise'es etaient toujours dans le laboratoire et l'endroit ou' les echantillons ont ete' pris, est connu. J'ai propose' une deuxieme etude de verification mais il a refuse'. Je te surprendrai en te disant que le professeur lui meme a aide' a' prendre et a' mesurer plusieurs des echantillons en question.
De toutes les manieres il etait devenu evident qu'il ne s'agissait pas de la qualite'du travail. Il s'agissait plutot d'un etudiant qu'on punissait pour ses opinions POLITIQUES. Il fallait donc me briser. Malheureusement pour eux,je me suis releve' de cette situation pour faire d'autres etudes qui ont ete' sanctionne'es par plusieurs diplomes academiques et professionnels. J'AI TOUJOURS LA TETE HAUTE ET LA CONSCIENCE TRANQUILLE!

Comme on dit aux USA, everything happens for a reason. Je ne garde de rancune contre personne MAIS JE N'ACCEPTERAIS JAMAIS A CE QUE QUI QUE CE SOIT ME CENSURE.
La crise de 1996 est derriere moi. I moved on with my life.



PS.
Tu n'es pas du CM2 et j'attends toujours ton nom!

Anonyme a dit…

Couli,

Je vois qu'on va devenir des amis.Je ne suis pas agronome, mais je connais assez les statistiques et j'ai compris ton explication. Le probleme est que " Tous mes echantillons ont ete' pris du meme trou d'un metre de diametre. Il n'etait donc pas possible d'avoir a natural variability in the field data". Tu as raison sur ce point. Pourquoi ne pas avoir choisi pusieurs trous pour respecter les tests de variabilité? Pas possible d'avoir des champs temoins? On en parlera. I have to rush.

B.S. C'est vrai que je n'ai fait que le CM2. Mais le CM2 d'avant c'est comme une classe de PhD. Take care.

Anonyme a dit…

A-

Les protocoles de l'etude de verification nous interdisait de sortir de l'endroit ou' la recherche a ete' conduite. Il etait donc imperatif de prendre les echantillons d'un endroit situe' sur un petit terrain de quelques 20 metres sur 15. Notre accent etait mis sur l'humidite' a' differentes profondeurs et sur le developpement des racines des plantes qui etaient l'objet de la recherche.

LE TOUT A ETE' FAIT CONFORMEMENT AUX PROTOCOLES DE LA RECHERCHE!

Let's move on from this topic because I have put it hehind me for more than 10 years now. Many wonderful things have taken place in my life since then.

maatala a dit…

Salam

Cher ami merci pour le billet de SOLE.

Quant au portable c'est une nouvelle forme d'addiction.

Par contre contrairement à SOLE ,j'estime que le portable chez nous, à liberer nos soeurs de l'emprise familiale: au temps du fixe ,c'était le paternel qui répondait au téléphone et il filtrait les appels.

Dans le genre: T'es qui toi, tu es le fils de qui, tu cherches qui?.
Comme d'hab, on cherche toujours MOMO pour aller au cinéma.

Les mecs ont des agenda indéchiffrables et des messageries toujours vide ,car pendant qu'il se douche Madame écoute la messagerie.

C'est bizarre comme Madame s'intéresse au appel de Monsieur : c'était qui? il a dit quoi......
Ou pourquoi tu ne consultes pas ta messagerie......

Le portable c'est privé et on ne donne pas les numéros des portables des autres sans leur consentement.

Le numéro de SIDIOCA c'est 632/../...

Bizarre c'est toujours Khattou qui décroche dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous sur cridem

"Déçu par Sidi Ould Cheikh Abdallahi!!

Apres le putsch qui renversa l’homme fort Taya et l’amorce de la démocratie dans ces terres réfractaire de Mauritanie, j’ai pris mon courage à deux mains pour donner ma voix à un homme que j’estimais neuf de toute influence et étranger aux sérails politiques mauritanien.

Dans cette Mauritanie où la vérité rejoint incessamment la rumeur j’apprends que l’homme indépendant Sidi Ould Cheikh Abdallahi pour qui des milliers de mauritaniens las des batailles politiciennes avaient donnés leurs voix s’apprête à fondre sur la masse avec un nouveau parti politique.

L’homme qui fut élu sans étiquette politique, une des raisons de son élection in extremis face à Ahmed Ould Daddah trahit avec ce parti qui naitra l’aspiration de tout un peuple qui pensait finir avec les partis états pour voir le jeu démocratique s’éclaircir et la Mauritanie s’affranchir du monopole. L’homme pour qui nous avons donnés nos voix et aurions si besoin donné notre sang nous ramène à l’âge de pierre des années sombres de notre histoire. Un parti qui règne pour toujours car présent à tous les niveaux de l’Etat.



Qu’attendre de ce parti qui verra le jour ? Peut être une révision de la constitution qui verra le mandat présidentiel limité à deux mandats de cinq ans amandé à une candidature illimitée et l’âge des postulants illimité pour permettre au plus vieux des mauritaniens de se présenter et du coup maintenir se pays dans l’archaïsme primaire.

Ce parti sera comme tous les parti dont le chef est président. Un parti omniscient et omnipotent qui s’arrogera l’exclusivité de toute décision en Mauritanie. Un parti qui voudra régner éternellement car se considérant légitime face aux autres formations politiques. Un parti unique en somme.

Monsieur le président que voulez-vous en vous lançant dans cette aventure ? Vous avez droit à un seul mandat car dans cinq votre âge avancé ne vous permettra pas d’être candidat ! Donc j’ose penser que ce parti dont je suis sûr Zein et Abdel Aziz sont derrière s’il ne vise pas à modifier la constitution, il vise à mettre sur la sellette votre premier ministre dont il parait que vous êtes devenus comme père et fils.

Ce parti que vous appelez de toutes vos forces est une déception pour l’humble mauritanien et surtout pour nous qui se sommes battus pour vous élire. Il n’y a aucune raison pour que vous concrétisiez ce « Machin » qui en fait ne sera qu’un monstre de plus pour resserrer l’étau sur la Mauritanie.

La constitution nous dit dans son article 27 (Nouveau) « Le mandat de président de la république est incompatible avec l’exercice de toute fonction publique ou privée et avec l’appartenance aux instances dirigeantes d’un parti ». Vous devez être au dessus des partis et pas contribuer à la création d’un parti.

Je vous rappelle monsieur le président que vous avez juré selon les modalités énumérées par l’article 29 (nouveau) de la constitution de respecter celle-ci. Et il parait que vous un bon musulman Tijane qui à peur de sont Créateur. Sachez que dés que vous donner votre avis sur la création d’un parti qui sera à votre service vous réduisez Allah à une montgolfière, plus on lâche de lest plus ca vole haut et là vous savez ce qui vous attend au maximum dans vingt quand vous lui ferrait face.

Nous sommes déçu par ce parti unique qui verra le jour.

Montesquieu


maatala

maatala a dit…

Salam

"La présidence de la république a rendu public jeudi après-midi un communiqué nommant le médiateur de la république, le chef d'Etat-major particulier du président de la république, les conseillers principaux, les chargés de mission et les conseillers à la présidence de la république.

Chef d'Etat-major particulier du Président de la République : Colonel Mohamed Ould Abdel Aziz.

Tiens donc,voila Le Basep qui devient un état major dit le fou.

Maatala

Anonyme a dit…

Mes felicitations a' mes amis Mohamed el Heyba Ould Lemrabott, Idoumou Ould Mohamed Lemine et Brahim Ould Bah. Je vous souhaite une tres bonne chance dans vos fonctions respectives.

Anonyme a dit…

M�diateur de la R�publique : Sghair Ould M'Bareck
Chef d'Etat-major particulier du Pr�sident de la R�publique : Colonel Mohamed Ould Abdel Aziz

etvoil� la m�diocratie sui reprend ses droits!

un m�diateur qui a prouv� sa nullit� � tous les postes o� il a �t� et un chef d'etat major qui fait redondance avec les autres chefs d'etat major..

bient�t ce pays va entrer en conflit et se sera la faute � sidioca.

Anonyme a dit…

Du n'importe quoi. des nominations qui reveillent des sentiments que l'on croyait disparus avec l'ere Taya.

Que se passe -t-il et a quoi joue sidioca? Esce vraiment lui qui mene la danse?

H.

Anonyme a dit…

Quel est le role du mediateur de la republique dans une democratie comme la notre avec visiblement une assemblee qui n'avale pas tout ce que le gouvernement lui sert.

H.

Anonyme a dit…

AJIL

Suite aux nominations d'hier,quelqu'un pourrait-il repondre à ces deux questions;
1/Quel est le sort du BASEP?A-t-il été confié à quelqu'un d'autre ou c'est AZIZ qui le dirige toujours?;
2/Que sont devenus les conseillers qui étaient à la présidence?Sont-ils limogés et remplacés par les nouveaux ou...?
Merci de repondre et d'édifier les blogueurs....
A+

Anonyme a dit…

nouveau blog: apolitique, il parle de la vie publique des gens
www.rupublik.blogspot.com

Anonyme a dit…

anonyme qui parle de ces etudes de haut niveau aux etats unis et qui a rencontré des gens qu'on ne voient que sur le pitiscule ecran telvese
et toi autre anonyme qui se rajoute modeste mais ps petit bchkhsiytek: arreter de vs bouffer entre vs,gardez votre fierte pour vous, votre orgueil a genoux c'est ce que la mauritanie fait de vs, tesfgkoum lel7ag bush ou taya laissez les mauritaniens en dehors de ça.
m3a salam

Anonyme a dit…

yanis, frere et ami,

tres heureux de te lire. pour notre ami x, je crois que c'est toi qui fait l'interpretation du pseudo du siècle des lumières sur cridem. yanis, on se connait...
x represente beaucoup pour nous...

mais on se connait...

c'est tout ce que je voulais te dire, esperant lire bientot x ici ou ailleurs peu importe.

heureux de savoir que tu vas bien.

erc.

Anonyme a dit…

A celui qui demande qu'est devenu le BASEP? Alors la réponse est simple depuis hier SIDIOCA a divisé officiellement l'armée. Il ya desormais une MILICE avec un Etat Major "particulier" independante de l'armée Mauritanienne réguliére. Cette MILICE reste sous la Chefferie de ould Abdel Aziz et Khattou

Anonyme a dit…

Air du temps; tu chasses un sbai (Ely)et tu en attrape 2 (Aziz et Khattou).

Un smacide malheureux

Anonyme a dit…

Anonyme du 31 Aout 2007 16:49

Tu n'est pas de cette noble tribu. Quelqu'un de cette tribu sait que Smacide est le pluriel de Semsdi.
Comme tu dis "un Smacide", tu dois etre un K'WEYRI qui a besoin d'apprendre l'Arabe.

rimo a dit…

salut tous ,

le basep est une petite armée montée dans le but de sécuriser la présidence (surtout la nuit) d'un éventuel coup d'état .je pense qu'ils sont au nombre de 300 ou + .

mais ce n'est pas tout , en effet après 2003 c'est le basep qui garde toutes les munitions et l'artillerie des états majours de nouakchott.

en gros si vous tuez sidi ou kidnapez khattou ou vous faites sauter le palai présidentiel
(wama vihi) votre conspiration n'aura pas de succès.

simpliez vous la vie et achetez vous un bombardier F16 .
Avec la promo de l'été , 3 missiles balistiques sont offets!!!


blog rimo

Anonyme a dit…

Anonyme du 31 12:45

Tu n'as absolument rien a' ajouter au debat!



Aux lecteurs de canalh:

Il faut lire: "...Tu n'ES pas..."

Anonyme a dit…

Témoignage émouvant de Irabiha Mint
Abdel Wedoud sur la situation des populations à Tintane, à lire sur Cridem

Anonyme a dit…

L’enfer de Tintane

La catastrophe de Tintane et les terribles images que j’ai vues à la télévision m’ont convaincue qu’il fallait que j’aille moi-même me rendre compte de la réalité, sur le terrain des opérations humanitaires. Je voulais avoir les témoignages des victimes, vivre l’ambiance des camps des sinistrés, rencontrer les autorités….bref, je me suis rendue à Tintane et pendant quatre jours, j’ai été plongée dans un autre monde, un enfer.


Avec mon amie et consoeur Fatma Abdoullah, de l’ONG El Karamat et grâce à l’appui du Secours Populaire français, nous avons pu mobiliser vingt tonnes d’équipements d’urgence et notre convoi de 4 véhicules a mis cap sur le Hodh le 25 Août à l’aube.


A quinze kilomètres de la ville de Tintane, mon attention a été attirée par un long cordon de minuscules tentes dressées sur la route, ce sont les premiers sinistrés qui s’agglutinent à la vue de notre convoi ; une femme nous déclare : « ici, les populations de Nezahe et El Bouchra ont été dévastées par les torrents ravageurs de la Montagne El Aguer, et pourtant les autorités administratives de Tintane refusent de nous assister car nous dépendons de la Commune de Devaa, qui elle n’a pas subi de dégat, alors que faire ? »




Un notable de Nezahe, Mohamed Mahmoud Ould Saleh nous affirme « je suis attristé que tous les sinistrés n’ont pas les mêmes traitement, alors que plusieurs villages de l’Afollé ont été détruits comme les Adwabas de Bargattani, Mreymide, Attila, Ehel Eleyatte, Amzeya, Guerj , bref la catastrophe due aux passages des torrents de El Aguer a pris naissance à Tintane et a tout ravagé sur son passage ; il n’existe donc aucune raison que nous soyons exclus de l’assistance humanitaire pour la seule raison que nous votons dans la Commune de Devaa et non à Tintane ! » .


Plus loin, à huit kilomètres de la ville de Tintane au niveau de Oum Nour, nous apercevons un campement de malades avec un camion hôpital de l’ONG Association mauritanienne des malades indigents AMAMI. Le responsable nous explique qu’il accueille plus de cinquante malades par jour, mais qu’il n’existe pas encore de cas épidémique.


L’UNICEF a fourni des citernes d’eau potable tout le long de la route et construit des centaines de latrines.


A l’entrée de la vile de Tintane, nous apercevons un paysage surréaliste : sur le coté sud situé sur les hauteurs le quartier Seif est resté intact alors qu’au nord de la ville, sur le contre bas de la vallée, situé en plein talweg, le quartier de Tweimirette a été rasé et remplacé par une immense marre, d’où se dégagent des odeurs nauséabondes .


Les flots qui viennent des hauteurs de la montagne El Aguer ont dévasté Tintane nord au niveau de Tweymirette et se sont donc propagé sur plus de vingt kilomètres, rasant tout sur leur passage.


Dés notre entrée dans la ville, plusieurs personnes se sont agglutinées pour recevoir des dons, mais des policiers nous guident rapidement vers le camp de la coordination du programme d’urgence.


Notre premier contact avec les autorités a été fait avec le coordinateur du Commissariat à la Protection sociale et à la sécurité alimentaire, Monsieur Deyah Ould Day, qui nous explique rapidement la démarche à suivre pour procéder aux dons des équipements aux sinistrés, sans heurts et sans dangers pour nous ;


Le Wali adjoint et le maire de Tintane nous reçoivent rapidement et nous présentent la situation des dégâts et le nombre exact des sinistrés : « La médiatisation de la catastrophe aurait fait doubler la population de Tintane et seul la partie Nord de la ville qui a été détruite compte 3500 familles toutes recensées et connues des autorités.


A ce jour, les donateurs ont été le gouvernement mauritanien, la Fondation Khattou Mint El Boukhari, Oxfam Gb, UNICEF, PAM, la Commune de Nouadhibou, la BNM, les parlementaires, la Fédération de FootBall, le Croissant rouge mauritanien, la société Tiviski, le Cyber Forum de la Société civile, la Libye, le Maroc, le Koweït, l’Arabie Saoudite et l’Egypte, l'Algérie, le Qatar, le Koweit... ».


Les autorités administratives nous sont apparues surchargées, stressées à l’image du préfet Limam Ould Lehene et du Wali qui ont été tous les deux évacués à Nouakchott ;


On dénote d’un manque évident de coordination, et le Maire, Sadna Ould Jidou nous déclare : « nos bureaux ont été détruits et nous ne sommes pas du tout préparés à cette épreuve, chaque jour nous amène son lot de détresse avec plusieurs morts et aujourd’hui même les eaux maudites de El Aguer nous ont rendus les corps de deux habitants : Mbark le boucher qui s’était attaché les pieds sous un arbre et notre artiste Khadija qui avait disparu dans la nuit du 9 août » .


Le Wali adjoint et le maire nous conseillent de nous protéger par des policiers ou de faire recourir à l’armée, depuis que la mission de Qatar s’est soldée par des blessés et que les soldats du Qatar ont failli être écrasés par les sinistrés qui ont pillé les convois humanitaires de ce pays ami.


Tweymirtte qui a disparu sous les eaux de El Aguer a été divisée en 16 quartiers avec 3500 familles qui ont été réparties dans plusieurs camps, et chaque groupe est dirigé par un coordinateur qui procède à la distribution équitable des vivres et équipements.


Notre convoi a donc bénéficié au quartier de la PMI et ce, au profil de 240 familles dont la majorité sont des femmes et des enfants. Mais, à chaque distribution, un autre groupe se révolte et les pillages sont fréquents ; La catastrophe de Tintane a transformé les paysages, englouti les infrastructures, mais aussi a enterré l’esprit de solidarité et d’hospitalité.


De ce périple humanitaire, je suis revenue bien triste d’avoir été témoin de tant de désordre, de mendicité, d’égoïsme, malgré que les autorités administratives ont entrepris un travail titanesque qui mérite d’être salué et encouragé .


Mais mon esprit est encore tourmenté par la situation d’extrême détresse vécue par les Adwabas de l’Afollé ainsi que les localité de Nezaha et El Bouchra.


Des exclus du programme d’urgence de Tintane. Des victimes que personne ne veut reconnaître.
















Irabiha Mint Abdel Wedoud

Presidente du forum national pour les droits de la femme et de l'enfant



irabdel@yahoo.fr

Mteyrich a dit…

Le poste de médiateur de la république est une fausse et mauvaise imitation de l'ancien systeme francais. En effet, l'encombrement de tribinaux et la laneteur de la justice en France a necessité la création d'un mediateur permettant de regler certains dossiers avant qu'il rentre dans le cycle long, couteux de la procedure judiciaire.

Mteyrich

J'aimerais comme vous savoir si l'ancien médiateur de la république, Ould Bneijar, a deja eu a faire quoi que ca soit ? C'est sans mauvaise foi de ma parti, c'est vraiment une question !

Une derniere chose, Sidi O Cheikh Abdallahi aurait pu nous epargniez Sghair O Mbareck, Mr le plus grand scandale dans le systeme éducatif mauritanien. C'est quand meme incroyable, le gars était premier ministre dans un systme que tout le monde reconnait pourri jusqu'a la moile. Il nous revient tel un boomrang aujourd'hui et on ose nous parler de CHANGEMENT...

Anonyme a dit…

Sghair Ould M'bareck est tres bien!!!
Certaines personnes ne savent toujours pas que "je n'aime pas Ould Taya" ne peut jamais etre une politique de developpement pour notre pays.

Son Excellence Ould Taya a dignement dirige' la Mauritanie. Nous lui en sommes reconnaissants!

Mteyrich a dit…

Continue a aimer Ould Taya, a le vénerer meme, c'est ton plein droit. Mais ceci ne change rien au fait que Sghair O Mbareck était le pire des ministres de l'éducation et que son nom est lié a jamais aux annees noires de la vente du Bac.

Anonyme a dit…

M'teyrich:

Quelles sont tes preuves ?
Qui ont achete' les epreuves du baccalaureat et pour combien?

maatala a dit…

salam

Sidioca est en train de porter le costume de Taya,afin de lui voler son parti, car ce dernier compte sur notre amnésie et ingratitude légendaire pour faire son comback.

2012: Sidioca/Taya/Ely/Daddah

Les paris sont ouverts dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Le President qui rassure ...
========

01 septembre 2007 : Le président mauritanien rend hommage à l’armée et s’engage à lui apporter un soutien matériel et moral

Au cours d’une rencontre jeudi soir, la première du genre depuis son arrivée au pouvoirs en avril, dernier, avec une élite des officiers des forces armées nationales (militaires et gendarmes le président mauritanien, M. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi a rappelé les nobles missions qu’assument les forces armées, a constaté l’APA à Nouakchott.


Il a qualifié celles-ci de « bouclier protecteur de la nation et de garant de son unité nationale et de ses acquis démocratiques ». Ould Cheikh Abdallahi a exhorté une soixantaine d’officiers supérieurs dans son mot d’orientation à faire de l’armée nationale un modèle et un exemple à suivre dans tous les domaines, s’engageant à déployer tous les efforts matériels et moraux pour permettre à l’institution d’atteindre le niveau escompté.


Le chef de l’Etat a aussi rendu hommage au « rôle héroïque que l’armée ne cesse de jouer en matière de défense de la patrie, pour la préservation de son intégrité territoriale, sa sécurité et sa stabilité ».




Cela s’est manifesté tout dernièrement à travers l’intervention efficace, décisive et rapide des unités militaires pour secourir les populations victimes des inondations à Tintane. Il a, enfin, rappelé les grands espoirs fondés sur les forces armées nationales.


Cette réunion, qui s’est déroulée en présence du ministre de la défense nationale, constitue le premier contact direct entre Ould Cheikh Abdallahi et ceux qui dirigeaient, avant le 19 avril. Elle intervient après le limogeage du chef d’Etat major de l’armée, son adjoint et celui de la garde nationale, tous les trois des anciens membres du CMJD.


M.Ould Cheikh Abdallahi a procédé le même jour à la nomination par décrets présidentiel du colonel Mohamed Ould Abdel Aziz, pour certains l’homme fort du coup d’Etat du 3 août 2005, au poste de Chef d’Etat major particulier de la République, poste laissée vacant après la nomination d’El Hadi Ould Sidgh, chef d’Etat major de la garde nationale.


Egalement, il a nommé Sghair Ould M’Bareck ex-premier ministre au temps de Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya, au poste de médiateur de la République.


Ould Cheikh Abdallahi a aussi remercié tous les conseillers qui étaient avec le président du CMJD et nommé une équipe de son entourage pendant sa campagne pour les présidentielle

APA


Note: Info source : Agence de Presse Africaine

Anonyme a dit…

Maatalla a dit:
2012: Sidioca/Taya/Ely/Daddah

Ce sera Ely ou Taya après les elections de 2012. On appelle ça El welaya. Aziz enta vem?

Anonyme a dit…

Cette "Irabiha Mint Abdel Wedoud" est dans toutes les sauces. Impact zéro jusqu'à présent !

Irabiha: où en sommes-nous avec Publish What You Pay en Mauritanie? On ne t'a jamais entendu sur les rapports ITIE 2005 et 2006. Ni sur aucun sujet sur les ressources minières (pétrole, gaz, uranium, or et poisson). Les compagnies petrolières exploratrices ont payé des bonus de signature (c'est toujours inscrit dans le famaux article 13 des contrats), cela a disparu dans les méandres de la transition I et il y a des possibilités que les mêmes procédures puissent continuer sous une forme ou une autre si tu ne fais pas ressentir ta présence et ton poids. Tu es membre de la commission transparence sur les industries extractives et on ne te lit meme pas. Je t'ai envoyé une fois un document général sur la corruption pétrolière via ton email. Pas d'accusé de reception, pas de merci. Fais ton boulot ou bien retire-toi de la commisssion de l'ITIE. C'est bon d'aller à Tintane, mais essaie de faire les choses sans toujours suivre les maîtres du moment .... Tu as besoin d'indépendance et les gens te suivent du regard

Anonyme a dit…

Ano a dit:

Anonyme du 31 Aout 2007 16:49

Tu n'est pas de cette noble tribu. Quelqu'un de cette tribu sait que Smacide est le pluriel de Semsdi.
Comme tu dis "un Smacide", tu dois etre un K'WEYRI qui a besoin d'apprendre l'Arabe.
31 août 2007 18:11

--
Je m'en fous de ta noblesse. J'ai écrit en français et moi c'est smacide (sans majiscule). Tu pourras écrire comme tu le voudras

Un smacide malheureux

Anonyme a dit…

Anonyme du 1 Septembre 2007 11:02

Je te conseillerais de signer tes messages avec les mots suivants: UN KWEYRI FOYSSIDE

Anonyme a dit…

La signature sera un smacide malheureux

Anonyme a dit…

Anonyme du 1 Septembre 2007 13:57

Ton insistance a' rester dans le faux (on dit un Semsdi et non un Smacide), me fait penser que l'etat Mauritanien doit faire passer une loi sur les noms utilise's chez nous. En d'autres termes, les noms comme Amadou, Mamadou, Mamoudou, Lamini, Birama...etc, doivent disparaitre des actes de naissances. Tout le monde sait que Amadou est une deformation d'Ahmedou, Mamadou de Mouhamadou, Mamoudou de Mahmoud, Lamini d' Al Amin et Birama d'Ibrahim.
Les noms de famille ne doivent plus figurer sur les actes de naissance, sur les certificats de nationalite', sur les diplomes et/ou sur d'autres pieces d'identification. Les N'gaide', Ba, Diop, Niang, Sy, Gandega, Camara, Soumare', Diarra,Traore' Diallo, Coulibaly, Wane, Fall, Wone, Anne, Sall, Sakho et autres n'existeront plus sur les documents officiels. Les Maures le font deja. Les Idewali ont pour nom de famille Haidara, les Ould Nacer sont des Diko et les Djeydjba (la tribu du vieux) sont des Sy et pourtant on ne verra jamais ces noms dans les documents officiels des Maures. Seuls ceux parmi eux qui vivent dans les pays comme le Senegal, le Mali, le Burkina et la Cote d'Ivoire...etc, utilisent leurs noms de famille pour se faire de....l'argent. Par example, un Hartani de la tribu des Idawali qui est installe' au Mali ou au Senegal, utilise le nom Haidara pour dire qu'il est un petit fils du prophete Mohamed, cela lui apporte gros parce que c'est important de faire tout pour les enfants du prophete pour aller au...paradis. Il y a plusieurs personnes qui deviennent Haidara et faux marabouts des qu'ils quittent le territoire Mauritanien.
(comme vous pouvez le remarquer, je suis entrain de divaguer.)

Je sais que les FLAMISTES SONT MECONTENTS de ma proposition, ils m'accusent deja de vouloir...ARABISER leurs noms. Mon intention est plutot de nous faire eloigner de plusieurs de ces problemes qui sont ancre's dans les noms que nous portons. Un N'gaide' Oumar qui a pour pere N'gaide' Alassane, portera le nom de OUMAR OULD AL HACEN. Pour ne pas trop bouleverser les extremistes du FLAM, on donnera au vieux le nom de SIDI SY pour une semaine. (rire)

Anonyme a dit…

Oon parle à Nouakchott cet aprés midi d'une folle rumeure de tentative de Coup d'Etat dont les auteurs auraient envisagés de passer à l'acte le premier jour de RAMADAN et seraient d'inspiration ANTI-BASEP. Si qq peut nous donner davantage d'infos. SVP

rimo a dit…

salut tous ,

avec toutes ces nminations on perdra le peu de sous qui nous rested'ici quelques mois .
si le fonctionnaire sait que d'ici quelques mois il sera mis à la porte , alors sans doute il profitera au maximum possible.

mais ce que je ne comprends pas c'est l'ong de khattou qui vient de voir le jour.
au début je me suis dit qu'elle aura pour tache de sensibiliser les femmes sur les rapports sexuels non protogés , distribuer des pillules ...
et là on aura pas été surpris .

mais elle est allée audelà de l'imagination .Sans doute elle veut faire bonne impression genre elle donne tout ce qu'elle possède pour aider les sinistrés de tintane ..

et là on se pose la question qui peut paraitre stupide.
Avec quel argent khattou démarre son ONG ?

peut être qu'elle a fait beaucoup d'économies pendant qu'elle habitait à medina bouch.

soit c'est sidi qui la finance avec l'argent de l'état et là c'est encore pire.

franchement la famille de sidi est entrain de foutre complètment le bordel!!!!!





blog rimo

Anonyme a dit…

Bismillahi rahmani rahim. Déjà ! J'espère bien que c'est une rumeur. Sinon une autre manipulation des services secrets. Sidioca joue avec le feu en voulant re-instaurer le PRDS. Nous autres idiots et naifs l'avons voté pour des changements et non pour revenir en arrière. J'espère que c'est une rumeur et rien n'est à exclure avec les disentions entre les intouchables de la grande muette. Dans tous les cas de figure (Sidioca bon ou pas bon), y en a marre de la bidasserie. Aziz enta vem? Tu sauve le soldat Sidioca et on t'absout. Mais ne prends pas le pouvoir s'il te plaît car cela ne vaut pas la peine. Laisse la RIM aux civils
==========

Oon parle à Nouakchott cet aprés midi d'une folle rumeure de tentative de Coup d'Etat dont les auteurs auraient envisagés de passer à l'acte le premier jour de RAMADAN et seraient d'inspiration ANTI-BASEP. Si qq peut nous donner davantage d'infos. SVP

1 septembre 2007 17:17

Anonyme a dit…

Rimo,

Je vais chercher si la Fondation Khattou Mint El Boukhary a un site web. Tu as raison: la fondation aurait dû s'occuper de choses pour avancer le statut de la femme, au lieu d'amerrir a Tintane avec les gouvernements amis et l'ONG de Irrabiha. A toutes ..

Anonyme a dit…

Coulibaly Seydou: c'est toi qui fait la croisade des smacides?

Un smacide malheureux

Anonyme a dit…

La fondation KB a bien un site. J'aimerai bien lire son discours d'Accra qui manque. Comment trouver un boulot dans cette fondation? Ce n'est pas du lahlih
========

http://fondation-kb.org/?

rimo a dit…

salut tous ,


à propos de la conspiration :


je crois que c'est une intox , car personnes à nouakchott n'a entendu parler.

et rien que le fait d'appeler les gens pour avoir une confirmation rend les choses plus graves.

n'oublions pas que ce genre de scoop ne fait qu'aggraver la situation

dhelli vineu kavineu

blog rimo

Anonyme a dit…

Merci Rimo. J'ai bien eu l'impression que c'st peut-être de l'intox. Je me suis gardé de demander à qui que ce soit. Merci pour les blogeurs de faire de même. A-

Anonyme a dit…

A-

J'attends toujours ton nom.

Anonyme a dit…

Khattou travaille ces derniers temps avec Ahmed Baba O/ Ezizi ould El Mamy qui est son bras droit qu'elle recommande aux Ministres et Grands fonctionnaires de l'Etat. Le Ministre des Pèches en sait quelques chose,le Pauvre n'en parlons pas des autres . ZZ est rusé,des qu'il a vu que c'est la lune de Miel,ils recommandent aux Ministres de recevoir ould Ezizi et lui faire des promesses sans suite.... Mais Khattou est derrière et son appartement à Paris est en cours de finition payée rubis sur Ongle par ould EL Mamy et selon Khattou sera remboursé bientot juste aprés le vote par le sénat du Budget repond elle a ses soeurs. Le Représentant d'Air Mauritanie à Paris y a déja livré une dizaine de Colis en Provenance de Nouakchott contenant des Tapis Mauritaniens et Kallouha la soeur de la N°1 supervise avec Mint Ebnou la femme d'Ahmed Babe ould el mami la decoration de l'Appartement dont elle a acheté ll'essentiel des Meubles a Dubai en marge de sa participation a l'emission consacré a l'election de Amir Achouara prince des Poétes. Mint Ebnou et sa Suite logait à l'Hotel Bourg El Arab a raison de 9000 Dollards par jour pour elle seule alors que ses invitös et domestiques ont cghacun une chambre "Simple" coutant 3000 USD chacune. Mais c'est pas un Probléme c'est Khattou qui paye. Mais la Bagarre va eclater parceque Tekeyber mint Ennour la femme du Colonel Ould Abdel Aziz fraichement nommé chef d'Etat Major de la nouvelle Milice veut acheter une Maison à la Mécque et lorsque Ahmed Babe ould ezizi l'a appris il a sauté sur l'occasion mais Mint Ennour lui a dit betement
"occuppe toi de Emnat el boukharry d'abord,Evssal houma Evhad" j'ai un Samsar a Mequa qui m'a déja trouvé une maison. Khattou en apprenant que Ahmed Baba oul elmamy a fait cette proposition à Tekeyber explose de colére et l'a insulté. Mais Ould Ezizi peut tout supporter si il trouve son "compte".

Anonyme a dit…

Cher ano,
Pas necessaire de donner mon nom, comme je ne demande pas le tien. C'est bon comme ça.

C'est couli? How are you man? Hope you are fine and kicking. I am kicking too and life is on the bright side. Just praying that the politicians home do not mess up the party. You should be somehow happy virtually as the PRDS guys are taking over slowly. Don't count on Ould Taya's coming back: it is over. The comeback did not work for Ould Daddah, Ould Wellati, Ould Haidallah. Why it should work for him? Let's look forward. Take care. A-
==========

A-

J'attends toujours ton nom.

1 septembre 2007 22:32

Anonyme a dit…

Choumad,

On laisse Mint Ewnene traquille. Mais dis-nous ce qui se passe avec la nouvelle mouvance presidentielle.

Anonyme a dit…

A l'Ano qui a ecrit sur l'Homme d'Affaires de Khattou grand merci si ces infos sont justes. le probléme c'est qu'aujourdhui on sait plus qui croire,tellement le mensonge et les reglements de compte se sont erigés en systéme.
Oud el mamy est le mari de la fille de ould bneijara qui vient d'etre evincé, il n'a pas pu sauver son beau pére !!! ou quoi???

Anonyme a dit…

La démocratie c'eest pas bon pour ma Mauritanie

Anonyme a dit…

Anonyme 2 Septembre 9:29

Tu dois penser que nous sommes a' Boychiche et sans ordinateur. Il suffit d'aller a' Google et verifier les prix de Borg El Arab a' Dubai et ailleurs pour savoir que ton histoire de 9000 et/ou 3000 dollars par nuit, ne tient pas.



A-

I am happy to know that life is treating you well.
Mauritania has a new president who has been in office for less than 5 months. I believe that it is very irresponsible to talk about replacing him. The old man deserves a chance to try to better things for the Mauritanian people. I certainly wish him well and hope to see him finish his term.

President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya is a good leader who has done many wonderful things for Mauritania. I thank him for the job well done, I wish him the very best and hope to see him back in Mauritania. Once he is back home, it will be up to him to decide what he would like to do. Whatever his options are, I am convinced that they will be good because he is a good man who wishes nothing but the very best for our beloved Mauritania.

PS.
Our people are being appointed to important positions because they won the elections. President Sidi Ould Cheikh Abdallahi is a wise man who recognizes who the winners and his true supporters are!

Anonyme a dit…

My dear Coulbaly,

I fully agree with your statement below:
"I believe that it is very irresponsible to talk about replacing him".
It is certainly a statement from someone pissed off with something big that happened or is happening. The rest of your statements supporting this or that, I am not with you. No agreeing on things is good for the health and the brain (ying yang). However, Sidioca should play it right and move forward to tackle the problems people are facing. He did well with Tintane, but people are still looking for employment,affordable food and shelter, rule of law, less corruption, less patronage, and peace. For sure I don't want to be in his shoes as the challenges before him are tremendous and need courage and luck. Take care my brother. A-

Couli: les gens nommés c'est qui au juste? Les conseillers doivent-ils avoir leurs CV quelque part (site AMI)? Je n'ai vu que des PRDS. Qu'est ce qui se passe?

Anonyme a dit…

OUSSAYET ELY. HEUREUSEMENT RIEN SUR LES RICHESSES PETROLIERES DANS LE COMMUNIQUÉ, MAIS CHINGUITEL A LA FIN. ON LIT TOUT DU DEBUT A LA FIN.
=========

02 septembre 2007 : Nouakchott et Khartoum signent huit conventions de coopération

La Mauritanie et le Soudan ont signé samedi, au terme des travaux de la première session de la grande commission mixte de coopération, huit convention de coopération couvrant les domaines des Awghafs (bienfaisance en arabe), des affaires islamiques, des richesses animales et agricole, l’enseignement supérieur, la recherche scientifique et la technologie.

Les travaux supervisée par les deux ministres des affaires étrangères Saleck Ould Mohamed Lemine (Mauritaine) et Dr Lam Akoul, pour le Soudan ont également débouché sur la signature d’une convention portant création d’un Conseil commun aux hommes d’affaires des deux pays.

Selon les deux ministres s’exprimant à la clôture de la session, celle-ci a permis de "franchir une nouvelle étape sur la voie du raffermissement de la coopération soudano-mauritanienne". La grande commission mixte de coopération avait été mise en place par les autorités de transition démocratique ( août 2005-avril 2007).

Depuis cette date, les relations entre Nouakchott et Khartoum ont connu un dynamisme nouveau, marqué par l’échange de visites entre chefs d’Etat et l’ouverture d’ambassades dans les deux capitales.
Au plan économique, le Soudan et la Mauritanie ont mis en place une société des télécommunications dénommé Chinguitel.

APA


Note: Info source : Agence de Presse Africaine

Anonyme a dit…

A-

Un president de la republique a le droit de choisir ses conseillers.
Le nomadisme politique qui existe en Mauritanie fait qu'etre PRDS ou non n'est pas aussi important que tu le penses. l'essentiel est de trouver des femmes et des hommes competents qui peuvent aider a' faire sortir notre pays des nombreuses crises qu'il connait.

Un conseiller n'est pas oblige' d'avoir un CV bien garni ou un diplome. Un conseiller est quelqu'un a' qui tu fais confiance pour t'aider a' prendre des decisions importantes. Il va sans dire qu'il est conseille' d'avoir un conseiller qui connait le sujet sur lequel il va te conseiller.

Je ne suis pas d'accord avec toi lorsque tu dis qu'ils sont tous PRDS, a' mes connaissances, Mr. Ahmed Baba Miske n'est pas PRDS. Je n'ai pas besoin de presenter ce grand intellectuel. Nous savons tous qui il est. Il a un proche parent du nom de Mohamed Lemine Ould Hadramy qui a fait son PHD en Mathematiques a' l'Universite' d'Arizona. Ce jeune est excellent, je souhaiterais le voir a' un poste de responsabilite' en Mauritanie.

Anonyme a dit…

Merci Ano au dessus. Je crois qu'un conseiller est plus que quelqu'un à qui tu as confiance, mais quelqu'un qui peut te conseiller sur un sujet de manière professionnele et informée. Tserwi (second guess)n'a pas de place dans l'entourage d'un Président. Si tu es mon ami Coulibaly, tu es certainement d'accord avec moi que Bush ou Clinton ne peut pas avoir des "politiques" dans le Council of Economic Advisors. Y font partie des veterans de l'économie, avec un prix nobel ou presque à la tête. Sans commentaires sur Ahmed Baba Miske qui me semble rejoindre un clan auquel il n'a jamais soutenu quand il était patron de Afrique Asie ou un des "portes paroles" de la RASD. C'est son choix et je le respecte.
==========
Un conseiller n'est pas oblige' d'avoir un CV bien garni ou un diplome. Un conseiller est quelqu'un a' qui tu fais confiance pour t'aider a' prendre des decisions importantes. Il va sans dire qu'il est conseille' d'avoir un conseiller qui connait le sujet sur lequel il va te conseiller.

Je souhaite vivement que ton Dr. Mohamed Lemine Ould Hadrami reste danbs l'enseignement ou travailler dans une entité qui produirait quelque chose d'utile à la société humaine. Joindre les rangs de l'administration où la politique "boleticienne" se joue actuellement ne me semble pas être souhaitable pour ce scientifique. Je lui conseille de poursuivre sa carrière académique de peur de le voir deçu et t'accuser de l'avoir poussé dans la bouche du lion. C'est juste aussi un conseil à toi parceque je t'aime bien. Veux-tu te joindre au Gouvernement ou rester là où tu es? Ne souhaite pas à ton prochain ce que tu ne te souhaite pas. Un PhD en mahématiques ce n'est pas un diplôme de gestion et il est facile de se casser la figure quand on choisit un metier qui ne sied pas à sa formation et son experience. Il y a tellement d'autre opportunités que de travailler dans l'administration ... A- (un mathématicien)

Anonyme a dit…

il ne faut jamais faire confiance à un PRDS.

Anonyme a dit…

Anonyme du 3 Septembre 7:15

Aux USA, nous avons une separation des pouvoirs. Le president Americain peut choisir qui il veut comme ses conseillers. Les hommes et les femmes choisis n'ont pas besoin d'etre confirme's par le senat. Les membres du gouvernement, les juges de la cour supreme, les ambassadeurs et les patrons des grandes agences sont choisis par le president mais ils doivent etre confirme's par le senat. Le president Americain peut utiliser certaines regles pour maintenir certains de ses choix a' leurs postes contre l'avis du senat.

L'Amerique s'est declare'e independante le 4 Juillet 1776. Elle n'a eu son premier president qu'en 1789 (13 ans apres la declaration de l'independance.) Ce pays ne voulait meme pas avoir un president parce que les dirigeants politiques Americains de l'epoque avaient toujours a' l'esprit les nombreux forfaits du Roi Georges d'Angleterre qui etait egalement le roi de l'Amerique.

Pour revenir a' ton exemple, je te dis tout simplement que tu te trompes. Les presidents Americains ont tendance a' nommer les personnes qui partagent leurs philosophies politiques respectives. Les membres du conseil d'Administration de Federal Reserve qui est l'equivalente de la Banque Centrale des USA, sont choisis par le president mais ils doivent etre confirme's par le senat. Ils ont des mandats bien definis. Ils sont completement libres de prendre les decisions qu'ils jugent bonnes et personne ne peut les inquieter dans l'exercice de leurs fonctions.

Je te disais plus haut que tu te trompais parce qu'il y a une difference entre la politique economique d'un republicain et celle d'un democrate et meme au sein de chacune de ces philosophies politiques economiques, il y a des nuances qu'il ne faut pas negliger. Si je prends comme exemple, l'aide economique du gouvernement federal aux 50 etats Americains, un Democrate dira qu'il faut etre tres specifique sur la maniere d'utiliser les fonds donne's par le gouvernement federal aux etats. Un clinton dira: On vous donnera deux milliards a' conditions de les utiliser pour faire ceci et cela. Un Republicain dira qu'il faut donner aux etats les fonds tout en leur laissant la liberte' de faire desdits fonds ce qu'ils veulent. Un bush n'a nullement l'intention de dire aux populations locales comment gerer leurs communes. LES CONSEILLERS SONT CHOISIS PARMI LES PERSONNES QUI PARTAGENT LA VISION POLITIQUE ET ECONOMIQUE DU PRESIDENT.

L'economie n'a jamais existe' dans le vide. On trouve toujours des hommes et des femmes politiques au debut et a' la fin de chaque economie.


Pour changer de sujet et repondre a' un autre de tes points, il faut tout simplement saluer Mr. Ahmed Baba Miske pour avoir eu le courage de mettre a' cote' sa retraite pour accepter d'aider le vieux. Le Mr. a une experience qui est tres riche (Afrique Asie, UNESCO, patron des pays les moins avance's, Ministre des Affaires Etrangeres du Sahara Occidental...etc.). Je pense qu'il faut sortir de cette mentalite' de "IL A TOUJOURS LUTTE' CONTRE CES PERSONNES.THEREFORE, IL NE DOIT PAS TRAVAILLER AVEC EUX." IL FAUT PLUTOT VOIR SON GESTE SOUS L'ANGLE DE QUELQU'UN QUI VEUT AIDER NOTRE MAURITANIE BIEN AIME'E.
Sa contribution doit etre la bienvenue par toute la classe politique Mauritanienne.

Anonyme a dit…

A mon ami Maatalla


Pour nous autres qui n'avons, jusqu'à présent, connu que la grande nuit, il serait dommage de cesser de rever au Grand soir mais au lieu de l'internationale, je pense que le chant risque de nous rappeler '' al kitab..elli dhak yohal fi ktabou ..
comme toujours c'est à toi Maatalla que je dedie ce billet de Solé


Chronique
Grand Soir, par Robert Solé
LE MONDE | 03.09.07 | 13h55 •

Cessons de rêver, ne jouons plus à la révolution. François Hollande l'a annoncé au Mouvement des jeunes socialistes (MJS), réuni en université d'été à La Rochelle : "Le Grand Soir, c'est fini."
Dommage ! Il ne sera plus possible de demander la lune, de se payer de mots et de se sentir toujours du bon côté. Plus possible d'attribuer tous ses malheurs aux vilenies de ceux d'en face, et tous ses échecs à une mauvaise communication. Il ne sera plus permis de réduire le chômage à une conspiration, l'insécurité à un sentiment, et l'immigration à l'antiracisme. Il va falloir composer avec la réalité, faire la part des choses, nuancer, apprendre à dire "je ne sais pas". Peut-être même faudra-t-il changer un peu soi-même pour tenter de changer le monde...
Après l'intervention - très applaudie - de François Hollande, les jeunes socialistes ont joyeusement entonné L'Internationale. Car c'est la lutte finale, debout les damnés de la terre, du passé faisons table rase, décrétons le salut commun, éliminons "les corbeaux, les vautours", et "le soleil brillera toujours".
Robert Solé

Anonyme a dit…

moi je ne suis pas de votre avis, ahmed baba ould miske n'est pas mauritanien et n'a pas à s'occuper de nos problemes.
avoir des parents mauritaniens, ne confere pas à la personne la nationalite mauritanienne, sinon beaucoup de nos confreres negroafricains eux aussi ont des parents senegalais ce qui d'ailleurs a ete toujours avance pour renier leur appartenance à ce pays.
miske est un sahraoui ou marocain et le restera pour beaucoup de mauritaniens. d'ailleurs il a toujours manifeste plus d'alienations aux sahraouis, que de sentiments d'appartenance à la mauritanie.
toute fois monsieur sidioca peut bien nommer des conseillers etrangers pour faire profiter le pays de leurs competences.

Anonyme a dit…

Anonyme du 3 Septembre 19:14

Ahmed Baba Miske est UN MAURITANIEN! Sa prise de position en faveur des Sahraoui etait conforme a' ses engagements en faveur des peuples qui luttent pour leur independance.

La guerre du Sahara etait une mauvaise affaire pour notre pays. Plusieurs Mauritaniennes et Mauritaniens y ont perdu leurs vies et les fonds qui devraient servir pour developper la Mauritanie, ont ete' detourne's vers cette guerre. Le regime militaire a fait sortir la Mauritanie de ladite guerre pour des raisons evidentes.

L'autre chose qu'il ne faut jamais perdre de vue, est qu'il n'y a aucune difference entre un Maure Mauritanien et un Maure Sahraoui. C'est le meme peuple avec la meme langue et la meme culture. Je vais un peu plus loin en disant que les Sahraouis sont des Mauritaniens et ils ont droit a' la nationalite' Mauritanienne.



PS.

Je vois une tres grande contradiction entre ta premiere et ta derniere phrase.

maatala a dit…

Salam

Cher ami merci pour ce billet de SOLE

Nous n'avons, nous autres que le choix entre:

- la nuit incarnée par TAYA et ELY
- les bébés requins :Azziz et ZZ
- les Naïfs: Sidioca et Daddah.

La roulette belge dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

C 'est qui RFD? AOD ou Maouloud? Qu'est ce qu'ils attendent pour aller voir les sinistrés. C'est facile de faire des declaration
========

03 septembre 2007 : Rassemblement des Forces Démocratiques - R.F.D : Communiqué


De sources concordantes, plusieurs Moughataa : Barkéol, Boumdeid, Kaédi, Maghama sont sinistrées.

Destructions de plusieurs centaines de maisons, des villages et hameaux totalement isolés et sans moyens de survie, suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur ces Moughataa, ces dernières 72 heures.

Le Rassemblement des Forces Démocratiques, en cette douloureuse circonstance :


- Tient à exprimer sa solidarité et toute sa compassion pour tous les habitants victimes de ces Moughataa ;


- Demande aux autorités nationales de prendre en urgence toutes les mesures pratiques pour apporter l’aide nécessaire aux populations sinistrées :




- Engage le Gouvernement à mettre en place rapidement une structure technique de réflexion, dans le cadre de l’aménagement du territoire, afin d’éviter de pareilles catastrophes ;


- Appelle la Communauté Internationale, les Organisations Internationales, les pays amis à apporter une aide d’urgence aux populations victimes de ces catastrophes.


Nouakchott, le 02/09/2007


Le Comité Permanent


Tél. : 00 (222) 524 01 02 Fax : 00 (222) 525 67 51
Site : www.rfd-mauritanie.org
R.I. Mauritanie




Note: Info source : RFD

Anonyme a dit…

Anonyme du 3 Septembre 22:11

Il faut certes aider les sinistre's de la nature mais n'oublions pas les centaines de milliers de Mauritaniennes et de Mauritaniens qui sont des sinistre's a' cause de la corruption et de la mauvaise gouvernance. Il suffit de tourner vos regards vers les KEBATE pour les voir. Eux aussi ont besoin d'etre aide's!

Anonyme a dit…

Absolument d'accord avec toi. Mais le gouvernement n'a pas de sous comme la transition est partie avec. On utilise maintenant des sinistrés environnementaux comme Tintane pour avoir de l'aide. La transition a utilisé quelques 200 millions de dollars des ressources petrolières (resources extra) pour des choses que personne ne connaît. Ont-ils réalisé quelque chose? Non, sauf augmenter les salaires de fioonctionnaire (ils en font partie) qui ne constituent m^meme pas 1% de la population totale du pays. S'il n'étaient pas fonctionnaires, ils n'auraient pas augmenté les salaires. Les Kebate n'etaient pas leur priorité comme ils parlaient d'abord de transformer les îlots A en Manhattan de Nouakchott. Si tu regarde de près, quelques personnes de la transition et/ou leur entourage avaient des interêts dans cette opération. Il faut 40 ans pour créer un nouveau homo mauritanicus. C'est la réalité telle que je la voie. Les islamistes sont pires

Anonyme a dit…

ya t-il espoir de creer un nouveau homo mauritanicus. Chaque jour amene son lot de desillusion, de farce polirique,de mensonges electoraux,de strategie communautaire, de clientelisme tribal et de mepris pour la majorite qui subit en silence un sort qu'elle ne merite pas.

Un pessimiste lucide

maatala a dit…

Salam

Lu sur Cridem

Dans la serie plus laudateur que moi tu meurs:

"Instituer les bonnes traditions d’œuvres caritatives: Telle est la volonté de la première dame du pays


La fondation KB est une Ong de bienfaisance créé pour la 1ere fois dans l’histoire du pays par l’épouse d’un président de la république en exercice de ses fonctions. C’est un exemple d’association caritative notoirement singulier.

La fondation de Khattou m/ Boukhari s’est beaucoup fait parlée d’elle suite aux inondations qui ont ravagé la ville de Tintane et l’ont transformé en une zone sinistrée. C’est sans nul doute la première Ong nationale qui a intervenu à Tintane.

Sur instruction de Mme la présidente de la fondation, des dizaines de véhicules transportant des vivres et secours primaires ont immédiatement fait le déplacement pour la ville de Tintane. Plusieurs équipes d’urgence ont été implanté dans la zone et le travail d’arrache pieds des bénévoles de l’association KB a été beaucoup plus distingué sur le terrain.



A rappeler que de nombreuses personnes de bonne volonté ont apporté un soutien moral et matériel a la KB. A titre d’exemple le président de la république lui a cédé le ¼ de son salaire ; Mohamed Ould Bouamatou lui a fourni des véhicules tout terrain ; Ahmed Ould Megueye et Abdel Ghoudouss Ould Abeidna ont aussi apporté leur lot d’appui.

Ainsi, l’épouse du président de la république Mme Khattou M/ Boukhari vient de montrer le bon exemple en instituant une excellente tradition d’actions caritatives au sein de la vie associative du pays. Elle a démystifiée le rôle de la première dame du pays en se lançant dans le domaine du bénévolat en s’épaulant

Avant, on pensait que l’épouse d’un président de la république en exercice ne pouvait descendre- dit-on- du haut de son trône pour diriger une ONG comme n’importe qu’elle autre femme ordinaire et s’emmêler avec la plèbe. C’était inimaginable que la première dame du pays se mette aux côtés des populations désoeuvrées d’une façon délibérée et découlant d’un programme d’action bien pensé.

Eh bien c’est fait Mme Khattou m/ Boukhari vient de prouver qu’elle émane du peuple et qu’elle milite pour lui. Aujourd’hui l’actuelle première dame du pays s’était battue à cor et cri pour démontrer fidèlement qu’une femme patriote et responsable, quelque soit son rang ou statut social doit nécessairement assister les plus démunis parmi ses siens. C’est ce qui, en fait ressort de toutes les interventions humanitaires et caritatives déjà menées par la fondation de Khattou m/ Boukhari.

Cependant, juste après une campagne de dénigrement menée par quelques confrères de la presse écrites semble s’inscrire dans l’interminable opposition entre le bien et le mal.


Entre ceux qui veulent maintenir le pays dans les conflits anodins animés par les intérêts personnelles et ceux qui veulent inscrire le pays dans le concert des nations civilisées. Dans ce registre s’inscrit les allégations mensongères qu’a publié un journal local. Lequel journal vient a peine de publier ses premières livraisons c'est a dire qu’il est naissant.

Peut-on concevoir qu’un journaliste digne de ce nom pouvait fonder son analyse sur le recyclage de rumeurs incertaines ? Est-il obligé de s’empresser à diffuser des informations mensongères pour faire plaire à ses maîtres fossoyeurs ?

Evidement rien ne pousse un journaliste libre à s’emporter sans ambages sur l’épouse d’un président de la république par des faux moyens si ce n’est pas pour des raisons pour le moins étrangères au devoir d’informer.

De toutes les façons, la chance qu’ a eu le pays depuis le déroulement des élections transparentes de mars dernier ne fait que sourire de plus belle. Aucun trouble –fête de quelque nature qu’il soit ne doit affecter notre enthousiasme et notre confiance en une Mauritanie conciliée, démocratique et prospère.

S’attaquer à des personnalités de grosse pointure comme madame la présidente devra faire l’objet d’une sanction si les propos s’avèrent incertains et calomnieux. Il est temps que nous journalistes, qui pouvons influencer sur le cours des événements, soyons à la hauteur de la noble et pénible tâche qui nous incombe. La certitude et la fiabilité des faits devront être les bases de tous nos propos. A bon entendeur, salut !


Bouh Ould Moulaye Oumar

-----------------------------------


Il aurait été plus simple de publier la liste de tous les donateurs car ,il semblerait que toutes nos entreprises aurait cracher dans le bassinet.

Elles n'ont pas intérêt à déplaire à la présidente.

Chassez le naturel, il revient par la fenêtre (ely ente vem)dit le FOU.

maatala

maatala a dit…

Salam

Une pensée pour nos frères et soeurs : X, Abou Zayd, cheikh, XOM,Azawane, la crevette , Bison, Houdousylva,Mint Derwich ,Chebiba,Et tant d'autres qui nous manquent tant.

Lu pour vous sur cridem

"Non à la démocrature paramilitaire!

--------------------------------------------
Une pensée pour nos frères déportés
--------------------------------------------

Rien ne va plus… ! Les bienheureux de la désolation publique ne déchantent plus. L’ère du faux et faire semblant est bien révolue. Tant la réalité institutionnelle consacre les flagrants délires qu’une transition tendue aura promus. A force de gymnastiques partisanes pour caserner ses interdépendances et coalitions conclues. A coup de folles nominations et dénominations pour abouter l’armée et l’administration au retour gagnant de leur régime déchu.

Serial Courtisans
En décrétant que l’armée est le « garant des acquis démocratiques », le chef de l’état s’autorise une liberté liberticide avec la constitution et l’opinion publique qui l’a élu. En même temps qu’il confirme des soupçons qui pesaient déjà sur la sincérité de sa candidature indépendante dépendante pour services publics rendus. Notamment ces bruits de bottes et clameurs de couloirs qui encourageaient en lui la future « marionnette » d’un règne militaire sous-entendu.

Mais c’est surtout une consécration officielle du concubinage stratégique entre un homme bien sous tous rapports et un officier rebelle et tordu. Un cacique éprouvé et couvant sa retraite bienvenue. Un colonel sans gloriole et insatisfait d’une carrière bien pourvue.


Un ticket gagnant pour une démocrature paramilitaire où les légions civiles servent de serials courtisans pour tout putschisme échu. Ce même système militaro- financier qui, selon son précurseur averti, aurait sciemment transformé le pays en passoire pour la drogue en quantités cossues.

A point nommé pour fixer ce militarisme de mission ou de conviction, un « état-major particulier du président de la république » tout dévolu. A la tête de ses puissantes milices, le chef de l’état reconduit le même caïd surarmé qu’il maintient abusivement au seul poste stratégique qui lui est légitimement défendu. Pour l’avoir déjà trahi en déposant lui-même l’homme qui l’y avait promu. Avant de forcer toute sa hiérarchie à une retraite décousue. Et décapiter en le piégeant le commandement d’une armée bien vermoulue. Sans égards pour les amitiés qui l’ont secouru.

Légions Civiles
Les battues civiles du complot ne furent pas moins entendues. Après une furtive humeur fratricide, les légions mercenaires de l’ancien régime ont accompli leur mutation convenue. En bons soldats du pouvoir, elles se sont déployées sous la coupe de leurs commanditaires reconnus. En se partagent l’espace public entre indépendants dépendants et gardiens du temple perdu. En délestant l’opposition des idées et structures qu’elles avaient tant combattues : et vas-y que je te pourlèche le ciel avec un bout de coton, que je te criminalise ton esclavage et rapatrie tes déportés, comme de bien entendu… ! Tout en forçant le même goût pour les femmes soumises et les cadres parvenus.

Sans peine aucune, ces bataillons mafieux vont imposer leur candidat militairement soutenu. Et ils sont en passe de se concocter un parti-état tout fraîchement revu et moulu. Pour discipliner et arbitrer le partage d’un butin fort couru. Et rationner les concessions inévitables aux ralliés d’un deuxième tour imprévu. Par delà les nominations symboliques et garanties encourues.

Comble d’audace, c’est la présidence de la république qui abrite ces mouvements sans vertus. Son ultime plaidoyer étrange pour une démocratie- où c’est la soldatesque putschiste qui garantit les acquis- relève d’une constitution mal lue. Qui trahit au grand jour les arrière-pensées et les traîtrises d’une transition irrésolue. Le président en oublie même l’inquiétude des partis politiques que la colère de son prédécesseur n’avait pas convaincus.

Loin de l’oubli, les démocrates doivent s’affranchir des non dits pour astreindre l’armée postcoloniale au rang qui lui est du. A l’heure où le lynchage de journalistes devient une réalité entretenue, sans peine ni retenue, il faut dire : non à la démocrature paramilitaire tant vécue et revécue…

Cheikh Touré

Banzaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii cheikh , marre d'être pris pour des cons dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Mea-culpa

j'ai oublier de souhaiter la bienvenu à notre ami et frère ERC.

Bienvenu à la casa dit le FOu

maatala

Yanis le R. a dit…

Je rejoins Maatala pour faire un petit coucou à tous nos amis devenus de plus en plus rares sur la toile.

Notre Cheikh a bien brossé la situation de notre "démocrature" en otage que se partagent et se léguent comme trophée de guerre "indépendants dépendants et gardiens du temple perdu".

Si cela continue comme ça, il n'y a plus rien à attendre de ce pouvoir qui ne rassure pas seulement la mafia mais aussi, après l'avoir blanchie, l'honnore et la recompense...

On ne pourra plus prendre bientôt de gants pour dénoncer cet état de fait, il faut à mon avis tirer à boulets rouges jusqu'à ce que le Président et son pouvoir se ressaisissent car ils sont entrain surnoisement et doucement de mener le pays à la catastrophe.
Mais l'espoir est encore permis...

Anonyme a dit…

Scie moi ces cypres si ces six scies scient.
Nostalgie quand tu nous tiens, on allait avec plaisir a l'ecole, on se pressait pour ne pas rater le cours, c'etait un plaisir et un devoir comme le soldat defendant sa patrie.
Des noms qui resonnent comme M.Habott, Fall Thierno ou Chabarnou et plus tard M. Suc,mme Charge jack,Oyez,mme hamdi

Comme il est loin le temps des cerises.

hamid

Yanis le R. a dit…

Depuis quelques semaines, un programme télévisé satellitaire arabe fait tabac en Mauritanie, de type star académie, c'est l'émission de la chaîne émiratie "le prince des poêtes".
La finale est prévue demain avec 6 finalistes dont un mauritanien.
Le vote du public compte pour beaucoup.
Jusque là tout va bien, c'est le public qui doit juger les poêtes sur leurs poésies.
Mais, car il y a un mais, c'est que notre fameuse télévision nationale dans une minable émission spéciale sur le sujet exhorte le public mauritanien à voter pour...le mauritanien. A aucun moment parmi la grande assemblée réunie (je ne sais pas pourquoi certaines personnes sont restées, par courtoisie peut être?), aucune voix ne vient dire qu'il faut voter pour la meilleure poésie ou au moins faire une critique des poésies ou des poêtes!
Et le comble c'est qu'on invite des ambassadeurs du Maghreb pour amplifier le vote (ou la connerie de vote) à la sous région...
Et la poésie, et par delà la culture, dans tout ça ?
Elle a pris la même voie de la déliquescence des valeurs du travail et du mérite.
On parle toujours de sous (les appels téléphoniques sont payants) et de nationalisme à deux sous sans plus...
Ce n'est pas rassurant tout ça...

rimo a dit…

salut tout

vous avez lu sur cridem le gars qui réclame plus de droits aux homosexuels à une semaine du mois béni (allahou akbar dira mohamed cheikh).

je pense qu'il voulait légaliser le mariage des homos c'est tout.
moi je suis d'accord mais attendons d'abord qu'on règle le problème de AZIZ et les autres .
puis après on traitera aussi celui des travestis
euuh.. oui il y en a en mauritanie.
en fait je ne connais qu'un seul qui actuellement en france et que je préfère ne pas citer le nom.


blog rimo

Anonyme a dit…

Etre homo, n'es-ce pas un choix?
pourquoi s'acharner contre eux, il ya bien des lesbiennes dont on ne bipe mot.
bonjour la tolerance.

Anonyme a dit…

Yanis le R.

Sache que le poete mauritanien restant n'est autre que Mohamed ould Taleb Essoubaii (c'est comme ca qu'on l'a nommé sur son diwan) et donc ce ci peut t'aider à comprendre le but de l'émission tvm

Anonyme a dit…

On apprend sur alakhbar (pourvu que ce soit une rumeur) que le week-end mauritanien sera le Vendredi et le samedi.
Par ce, on est en train d'annuler l'une des decisions les plus importantes que Taya avais prises.
Ce ci se traduira par un manque de productivité et par des délais très longs. On n'est pas seul et isolé dans cette planète et 99.99% des produits et des services qu'on consomme nous vient de l'etranger et precisement de l'occident. Donc, il faudra tabler sur un decalage de 3 jours qui viendra s'ajouter aux délais d'analyses medicales, des inscriptions, des commandes, des demandes d'assistance techniques et j'en passe.
En Arabie Saoudite, l'économie souffre réellement de ce phenomène, car ils ne travaillent en commun avec leurs partenaires que 3 jours.
Je pense que l'interet supprème doit primer sur le émotions religieuses, d'autant plus que nos religieux avaient bien avalisé le passage au week-end international textes à l'appui.
Ce qui est très inquietant avec ce gouvernement est que chaque jour on fait un pas (si ce n'est deux) en arrière et de manière soutenue et qu'avec cette équipe on n'a meme pas eu droit à l'effervescence du début (tarbit rrai comme disent les Maures, c à d l'enthousiasme du berger)
J'invite tous les membres de ce forum d'enrichir ce débat en essayant de mettre au clair l'option week-end la plus adaptée à notre pays.
Merci.

MYGR

Anonyme a dit…

Yan

Le poete mauritanien eliminé a fait dernierement un poeme chantant les louanges postumes de Saddam pour te donner une idée de son engagement....
Son nom est Cheikh dit Ebou Cheja ou le balafré ou scarface.

rimo a dit…

salut tous ,

MYGR,

En fait on ne sait pas si nous travaillons réellement le vendredi.
car dès 12h00 , il n'y a plus personnes au bureau ; tout le monde se prépare pour aller à la prière.A noter que la majorité d'entre eux ne reviendra que le lundi.

quand à nos échanges avec le monde extérieur , celà n'aura pas d'influence
car le vendredi par exemple vous pouvez passer des appels à l'étranger envoyer du courrier (DHL ou UPS) prendre l'avion ....

si sidi décide de prendre le vendredi pour ses répétitions de secte , nous ne sommes pas concernés.Et puis celui qui n'a rien foutu pendant les jours ouvrables il en sera de même pour les jours ouvrés.



ano ,
des lesbiennes chez nous , tu parles(|0|)
en fait ce cas de société n'est observé que dans des pays où les femmes seraient plus nombreuses que les hommes.
bon chez nous pour le moment elles sont des policières et gendarmes.Mais qui c'est d'ici une vingtaine d'année elles peuvent se déchainer et passer à l'acte
rappelons quand même qu'il existe un sexshop à nouakchott.Où on trouve pas mal de godmichets et sextoys.


bon ça fait rien si une dame s'envoie de temps en temps un godmichet quand il n'y a personnes à la maison.

de mon côté je suis contre le fait que notre compatriote qui a choisi de changer biologiquement soit nié par sa famille et toute la société.
si quelqu'un décide d'être une transexuelle ou un travesti ,c'est un choix personnel qu'on devra respecter.

le pauvre ne peut plus revenir en mauritanie , on dit qu'il a fondé une famille en france et semble oublier sa réelle identité.



blog rimo

Anonyme a dit…

Avant c'était 3 millions pour la plus jeune bacheliere qui n'en avait pas besoin car il suffirait de lui assurer une bourse et maintenant c'est le telephone gratuit pour un poete. Reflechissez. C'est comme il n y a rien d'autre de plus urgent. De surprise en surprise.On a cherché un Sarkozi et on tombe sur une .... Soyez vigilants !!!


============

06 septembre 2007 : En vue du soutien au poète Mohamed Ould Taleb,
les communications téléphoniques sont gratuites pendant les journées du jeudi 6 et vendredi 7 septembre
Sur instructions du président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi les communications téléphoniques, en vue du soutien au poète Mohamed Ould Taleb, sont gratuites pendant les journées du jeudi 6 et vendredi 7 septembre courant. C'est ce qu'indique un communique du ministère de la Culture et de la communication, rendu public jeudi en fin de matinée.



Le ministère appelle, à cet effet, tous les mauritaniens, à l'intérieur et à l'extérieur, les ressortissants des pays frères et amis ainsi que les amoureux de la poésie pure de voter massivement en faveur de cet illustre poète sur les numéros suivants :

Chinguitel 20 20
Mauritel Mobiles 22 22
Mattel 11 11




Il est à rappeler que le numéro du poète, Mohamed Ould Taleb est le 29 et qu'il faut confirmer le vote par le chiffre 1.


AMI



Note: Inf osource : Agence Mauritanienne d'Information

rimo a dit…

salut tous ,

je prends mon congès de ramadan en attendant la rentrée officielle du canalh

espérons qu'au moins durant ce mois béni les gens arrêtront de voler ce pays.


j'ai mis deux vidéos sur mon blog


à très bientôt


blog rimo

Anonyme a dit…

rimo

أول ما يتبادر إلى أذهاننا حين نسمع كلمة شاطئ هو : الرمال والشمس ثم بعد ذلك وبدرجة أقل الأمواج

وعليه فما قمت بتصويره كان شيئا آخر غير شاطئ انواكشوط : إنه عاصفة بحرية تم تصويرها من شاطئ انواكشوط

إذا قررت في المرات القادمة أن تصور شاطئ انواكشوط فاذهب إليه في الأيام المشمسة وإذا أردت أن تضفي لمسة حالمة على لقطاتك فافعل ذلك قبل الغروب بقليل كي تقبض على أمواج بلون الذهب ثم ابدأ تصويرك دائما من الكثبان الرملية وبلقطة شاملة قبل أن تستخدم الزوم واحذر أن تصور السفن المهجورة والصدئة لأنها تشتت انتباه المشاهد

Anonyme a dit…

pour les nostalgiques de canalh voila des souvenirs gratos


La voix des sans voix, numéro : 1, avril 2007

On vient de prendre connaissance de la composition du nouveau gouvernement, il s'agit majoritairement de membres du parti majoritaire au Parlement, le C.H.
Voici sa composition :

Président : Pr Ely O. Moustapha
PM : Cheikh Touré
Intérieur : Trojan
Défense : X O. Mauritanie
Economie et Finances : Le modéré
Justice et Technologies nouvelles : X O. Y
Affaires étrangères : Yanis
Enseignement supérieur et recherche : Azzawane
Enseignement secondaire, primaire et maternel: Maatala
Information et porte parole du gouvernement: LM
Culture et affaires religieuses : Abou Zaid
Ecologie et condition féminine : G. Sand
Développement rural et pêche : ERC
Pétrole et industries: Lembda
Santé et affaires sociales : Alchimiste
Sport, jeunesse et tourisme : La crevette
Equipement et hydraulique: MMS
Commerce et transport: Ouldmauritanie
Relations avec le parlement : Alioune O. Ahmed
Mauritaniens à l'Etranger et l'Insertion : O. ElBou
La coopération et le développement durable : Rim
Sécretariat Général du gouvernement : Nana

Au cours de la premiere réunion de prise de contact du gouvernement le 16 avril 2007, Mohamed Cheikh a été nommé chargé d'affaires au Vanuatu avec résidence à Port-Vila, la capitale sur proposition du ministre des Affaires Etrangères malgré les réserves du PM et de quelques ministres.

La prochaine réunion prévues la semaine prochaine est réservée exclusivement au problème des déportés et à leur insertion.
Le ministre de la Justice doit faire une communication dans ce sens avant la prochaine réunion sur les question économiques prévue après l'adoption la loi sur la saisie des biens des prédateurs de la République.

7/16/2006 12:28:44 PM

Anonyme a dit…

Oui, c'était le gouvernement dont on rêve.
Merci ano.

Anonyme a dit…

communique de la presidence:
par decret du 09/09/2007
ont ete nomme sur proposition du PM
mr cheikh toure:
directeur du cabinet du president mr sanhaji
directrice adjointe du cabinet du president chebiba.

09/09/07 19H50:PM

Anonyme a dit…

Irabiha,

Quand on fait la griote et qu'on ecrit bien, c'est un cocktail molotov redoutable qui risque de vous sauter au visage. Vous semblez etre partout et vous parlez de tout.On a lu avec interet votre article sur Tintane et on a lu entre les lignes.

Ou en etes vous avec la campagne Publish What you Pay? Vous devenez de plus en plus une griote des plus incroyables. Comparer une nouvelle pemiere dame pour qui on fait bastonner des journalistes ( a son insu peut-etre, mais n'a pas fait inquieter les bastonneurs) avec Hilary Clinton, c'est un peu fort de café ...Tkaysi yakhti bit thak lahlih
=============
08 septembre 2007 : La Fondation Khattou Mint El Boukhary : Une Première Dame enfin engagée !

Le rôle de première dame d’une démocratie est en pleine mutation. En Mauritanie, on est très loin du temps d’une Première Dame effacée comme l’était Yvonne de Gaulle, dans l’ombre de son imposant mari.

Actuellement, la Première Dame Mme Khattou Mint El Boukhary, présidente de la Fondation de Bienfaisance du même nom, a complètement dynamisé la fonction en étant engagée dans la lutte contre la pauvreté, et l’assistance aux plus démunis. En témoigne son rôle dans le secours d’urgence aux populations sinistrées de Tintane et du Gorgol, suite aux catastrophes qui se sont abattues sur ces contrées.

Les organisations féminines sont aujourd’hui fières de l’action humanitaire de la Fondation Khattou Mint El Boukhary, qui rehausse le militantisme des femmes et augmentent l’impact parmi les populations défavorisées, qui, pendant de longues années n’ont jamais eu de contact direct avec les premières Dames qui se sont succédées depuis l’indépendance de la Mauritanie.

Khattou Mint El Boukhary, par son engagement militant au service des plus démunis, vient de rentrer dans le cercles des grandes Dames de l’Histoire : de Cécilia Sarkozy, en passant par Evita Perron, Jackie Kennedy, Hillary Clinton ou encore Cristina Kirchner, la femme du président argentin, le rôle de première dame n’a jamais fait l’objet d’attributions précises et a ondulé au fil des personnalités, des présidents ou chefs de gouvernement en exercice, comme, bien sûr, de celles de leurs épouses.

La mise en place de la Fondation Khattou Mint El Boukhary démontre que son action de tant que première dame bouscule d’ores et déjà les codes préétablis.



Le débat est donc plus que jamais ouvert sur la reconnaissance par la Nation du rôle primordial de la femme du président, en Mauritanie comme ailleurs….



Irabiha Mint Abdel Wedoud

Présidente du Forum National pour la Promotion des Droits de la Femme et de l’Enfant



FNPDFE

Email : irabdel@yahoo.fr

Anonyme a dit…

Irabiha est la nouvelle Meimouna Mint Taghi. X enta vem?

Anonyme a dit…

Irabiha: vous ferez mieux de lire les conseils de ce hamoud 1993 concernant la fondation khattou. Lui au moins n'est pas aveugle par une possibilite de retour de l'ascenseur $$$ come toi. Sois serieuse, sinon j'ecris a Global Witness et Transparency International. Les manquements aux devoirs ne sont plus permis. A-
=========
Re: La Première dame de Mauritanie se rend à Bamako (Score: 1)
par Hamoud1993 (cmoi@yahho.com) le 10 September 2007 à 01:28:13 CEST

(Profil Utilisateur | Envoyer un message)
Ce péronisme à la sauce Mauritanie 2007 me gêne beaucoup. Une fondation, qui de surcroît porte le nom de sa fondatrice n'a de sens que dans quelques cas bien précis (voir le lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_%28institution%29 [fr.wikipedia.org] ) :
1) Le fondateur est un bienfaiteur qui, ayant fait fortune dans son secteur d'activité, entend léguer ses biens, de manière irrévocable, à des causes bien détérminées, mais qui peuvent être de diverses natures : c'est le cas des fondations Ford, Rockfeller, Guetty, Mellon, Carnegie, ou encore Gates.
2) Les fondations d'utilité publique, reconnues par le Ministère de l'Interieur.
Dans le cas d'espèce, il n'y a rien de tel, et il existe un risque réel à ce que cette fondation utillise la proximité de sa présidente avec le Président de la République pour organiser, faire appuyer ses actions par l'administration, voire recueillir des fonds pour financer ses activités.
Tout cela est malsain, et peut avoir des conséquences désastreuses pour le Président dans le déroulement de son mandat actuel.
Il faut cesser de l'encourager, et lui indiquer qu'elle fait fausse route.
Pour faire de l'action et du soutien social, une fondation ad hoc à la Présidence est inutile, il y'a des organismes comme le Croissant Rouge, des ONG nationales et inernationales dont c'est le métier et la spécialité, la Première Dame peut les soutenir, sans se mettre elle-même en première ligne.
C'est le meilleur conseil qui puisse lui être donné.
Espérons qu'elle se ressaisisse et abandonne ce projet inopportun.

Anonyme a dit…

Mr. hamoud 1993

Tu ne crains pas que tu sois jugé pour "diffamation" et accusations sans preuve!
Affaire Elbedil 3 n'est pas encore cloturée, ne surchargez pas notre justice déjà trop lente.

Yanis le R. a dit…

Je pense que les bonnes actions quelles qu'elles soient ne peuvent qu'être encouragées.

La Fondation KB m'a laissé au début perplexe puis je me suis dit calme toi et attends de voir avant de débiter tes critiques ou peut être tes louanges (vous croyez vous à ces dernières?)...

"Et ce n'est point la charité ici qui me tourmente. C'est quelque chose comme l'espèce humaine et non l'individu qui est blessé ici, qui est lésé", comme disait St Exupéry dans Terre des hommes.

A voir les donnateurs, si genéreux et surtout si rapides, qui n'ont jamais donné au Croissant Rouge par exemple, on peut être édifié sur ce qu'ils attendent en retour du pouvoir, connaissant leurs antécédents...

Dans le fameux papier, Le Véridique (celui qui est sensé ne dire que des vérités!), on peut lire:

---------------
Pour mener à bien ses missions, cette Fondation caritative a déjà reçu le soutien de plusieurs personnalités. Il s’agit de :

- Mohamed ould Bouamatou, président du Groupe Bouamatou,
- Isselmou ould Tajedine, président du Conseil d’administration de la BCI,
- Bahaye ould Ghadda, du groupe Ehl Ghadda,
- Ahmed Baba ould Azizi, du groupe Ehl Azizi ould El Mamy,
- Ahmed ould Mogueya, PDG de la BACIM,
- Dy ould Zeine de IDS,
- Mohamed Salem ould Dahi de la Nosomaci,
- Mariem Fall de la SAPAD, Yaye Diaw Mbengue de Styles Boutique et
-Abdel Ghouddous ould Abeidna de la Sogeco.
----------------

Anonyme a dit…

La sagesse Americaine dit: "It takes courage to stand up and tell the truth and it also takes courage to sit down and listen."
En d'autres termes, il faut etre courageux pour se mettre debout et dire la verite'. Tout comme il faut etre courageux pour s'asseoir et ecouter.

Malheureusement, le cote' "sit down and listen" n'existe presque pas chez plusieurs des participants des blogs Mauritaniens. Leur cote' "stand up and talk" est bien vivant mais il est rarement accompagne' de tell the truth.

Si le but de la societe' Mauritanienne est de mettre sur place un systeme politique, economique et social qui travail pour la paix civile, la consolidation des valeurs democratiques, la reduction de la pauvrete' et le plein epanouissement de notre pays sur tous les plans, je ne vois pas comment la Fondation de la premiere dame peut jouer ce but. Si la fondation de Mariam Dadah nous permet de mieux connaitre le pere de la nation, celle de Khattou Mint Boukhari permet d'alleger les souffrances des pauvres. L'une et l'autre sont bonnes et ont de nobles missions. Je les encourage vivement a' travailler avec ceux qui sont concerne's, le gouvernement, le secteur prive', la societe' civile, les ambassades et les agences onusiennes a' Nouakchott afin d'atteindre leurs objectifs respectifs.

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...qui travaiLLE..."

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...Je ne vois pas comment la fondation de la premiere dame peut jouer CONTRE ce but..."


PS.
Comme vous pouvez le remarquer, je suis fatigue'!

N'BATOU VIL KHEYRE!!!!!!

Anonyme a dit…

عاجل !!!!!!!!
رمضان فرصة عظيمة عسى أن يمحو الله تعالى بصيامه وقيامه ذنوب سنة ماضية ...فالشقي من تفوته مواسم الخير دائما ...فالتوبة الصادقة تمحو كل الذنوب مهما عظمت فلا تيأس أبدا أبدا أبدا فربك هو أكرم الأكرمين والتائب من أي ذنب مهما عظم الذنب فالله تعالى بفضله إن شاء مجازيه خير الجزاء على توبته ففضل الله ورحمته وكرمه فوق كل تصور وعقابه لمن أبى أليم شديد.

rimo a dit…

salut tous ,


voici quelques blog à visiter :


newxouldy

ould moustapha

ouldmauritania
c'est une version beta-test



blog rimo

Anonyme a dit…

Un chiffre à méditer par les dindons de la farce que sont nos citoyens et nos décideurs.Le chiffre est:"au cours du premier trimestre 2007,la MAURITEL a réalisé 26 Milliards d'UM de chiffre d'affaires,soit 8,5 Milliards par mois!!!"(source:rapport de Maroc telecom,maison mère),échangés sur le marché noir et rappatriés presqu'entièrement...
et la MATTEL,et CHINGUITEL...

Anonyme a dit…

A lire sur le site du professeur ELY


"Bienvenue sous la tente ocre: le Marabout-président"

http://haut-et-fort.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Ça y est. La pegre s'organise.
==============
10 septembre 2007 : Les donateurs de la Fondations KB


Comme nous l’avions mentionné dans notre dernière édition, la Fondation KB que préside la première Dame du pays madame Khattou mint El Boukhari malgré son jeune âge a déjà volé au secours à bon nombre de nécessiteux comme ces familles victimes d’incendie dans un quartier périphérique de Nouakchott ou encore les sinistrés de Tintane et récemment encore ceux du Gorgol.


Pour mener à bien ses missions, cette Fondation caritative a déjà reçu le soutien de plusieurs personnalités. Il s’agit de :

- Mohamed ould Bouamatou, président du Groupe Bouamatou,
- Isselmou ould Tajedine, président du Conseil d’administration de la BCI,
- Bahaye ould Ghadda, du groupe Ehl Ghadda,
- Ahmed Baba ould Azizi, du groupe Ehl Azizi ould El Mamy,
- Ahmed ould Mogueya, PDG de la BACIM,
- Dy ould Zeine de IDS,
- Mohamed Salem ould Dahi de la Nosomaci,
- Mariem Fall de la SAPAD, Yaye Diaw Mbengue de Styles Boutique et
-Abdel Ghouddous ould Abeidna de la Sogeco.

Autant dire que cette Fondation jouit d’une bonne crédibilité pour avoir bénéficié du soutien de toutes ces femmes et de tous ces hommes.

Note: Info source : Le Véridique (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Dtrompez vous chers compatriotes, les donateurs de la Fondation Khattou mint Elboukhary ne sont que les personnes qui recoivent à l'etranger une partie des "dons" du Golfe Arabique et les transfére à Khattou via des procédés de ce type. Le taux de la BCM est faible alors BSA et oul ezizi oul el mamy specialiste de la courtisanerie et du Tayyiisme. Ezeizi jweississ comme l'appèllent ses cousins offre à Khattou un taux de change intéréssant surtout depuis que son fils Ahmed babe a demmenagé pour habiter désormais à Paris (pour la scolarité de mes enfants dit il)pauvre Med VI roi du Maroc,il n'avait jamais eu ce privilége!!
Donc khattou a désormais un representant à paris en l'occurrence Ahmed babe et son frere sidi. ould Ghadde je n'en parle pas un pauvre weggaf du marché. Ould Bouamatou,khattou le connait,il l'a dèja giflé dans son bureau (avant le 19 Avril) pour chéque sans provisions!! ould Abeidna abdel ghoudouss c'est mme tijani al housseini qui le pistonne. Vous le savez yaye et ehel elboukhary c'est "la même chose". Sidioca n'existe pas. Bonne nuit Mbayangue !!!!

Anonyme a dit…

Salut les terriens
notre president ne sùoccupe que de son bien etre et celui de sa famille; il construit une mosquée dans l'enceinte de la presidence, et ceci au moment ou nos villes et villages sont sous leseaux,les populations crevent la dalle et pour couronner son incompetence ainsi que celle de son gouvernement ils veulent revenir au week end de Haidalla, vielle habitude chez nos gouvernants dès qu'ilssont dans la merde ils prennent comme slogan la réligion, mais je leur dit ceci ne rapporte plus et le peuple a besoin du pain et nos de vos prière messieurs le président et le premier ministre.aussi raser vos barbuchettes à la con, .
savez vous chers terriens que le président appartient à une secte et que son premier est un islamiste dormant; c'estourquoi ils ont permi la création de partie islamiste.
Le terrien

Anonyme a dit…

A lire sur le site du professeur ELY


"Pour une Mauritanie plurilingue: Esquisse d'une solution"

http://haut-et-fort.blogspot.com/

Anonyme a dit…

la femme du nouveau wali de nouadhibou vient de deceder dans un accident atroce sur le tronçon nktt ndb

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous sur cridem

"Quelque chose en nous d’Air mauritanien

------------------------------------------
Une pensée pour nos frères déportés
------------------------------------------

Pendant l’élection présidentielle, la Mauritanie fut souvent comparée à un bateau ivre que tout candidat promet de ramener à bon port. Sans préjudice pour cette formule heureuse, on peut risquer la métaphore- tout aussi mécanique- d’un avion otage sur sa piste d’atterrissage. Pour détournements et endettements toxiques de la compagnie étatique qui le pilote.

Etoile filante
A l’instar du régime étatique qu’elle supporte, Air Mauritanie est une entreprise multirécidiviste de l’atterrissage contraint et forcé. Mais la mobilité réduite de ses avions tient surtout de la paralysie générale du pays dont elle colporte les couleurs. Si haut. Si loin. Si bas, en l’occurrence. Comme les bateaux qui peuplent nos cimetières sous marins, son avion otage exprime ce quelque chose en nous de mauritanien que l’on retrouve encore dans le parlement et le gouvernement.

Tant l’albatros d’acier se corrodant dans la solitude d’une piste hostile révèle ce petit bout de nous qui dit un peu tout de chacun. « Ses ailes de géant » qui l’empêchent de marcher, c’est notre poésie organique qui ne nous permet plus de rêver.


Comme le peuple se compose une principauté poétique sur des lignes téléphoniques gratuites, la compagnie attend des huissiers l’échéancier de son avenir coûteux. Partout le même nationalisme déficitaire d’un état (d’âme) mauvais payeur. Au mieux, un sursis chronométré pour l’entreprise. Au pire, la victoire téléphonée d’une inspiration par décret. Dans tous les cas, une étoile filante dans le ciel patriotique. C’est ainsi que, pour solde de tout compte, le train de l’histoire humaine affiche ses avis de tempêtes.

Dans son envol, la firme infirme se crashe sous les hangars. Comme elle, la transition démocratique débouche sur un labyrinthe institutionnel. Un faux départ pour l’appareil de la compagnie nationale. Un retour en arrière pour celui de l’état. Dans son plan de vol, Air Mauritanie se fait une routine des fréquences budgétivores. A bord de son parti-état, le régime paramilitaire consolide les passe-droits de ses paroisses.

Ministère tous risques
Force est de reconnaître que Air Mauritanie est une compagnie aérienne qui nous rend le ciel terre à terre. En cela, elle est l’expression mécanique du pouvoir mafieux qui l’exploite. Elle incarne notre croisière postcoloniale sous la bannière d’une république bananière. La même souveraineté affectée sous domination étrangère. Fournisseurs et actionnaires pour étouffer l’entreprise. Parrains putschistes et leurs commanditaires pour asservir la nation. Une suite de périodes rouges et de zones de turbulences en plein sous régime arbitraire. Dans une similarité de condition entre la compagnie et le peuple de passagers qu’elle transporte.

Cette communauté de destin atteint son paroxysme quand, au sommet de l’état, se retrouve un ancien pilote général de l’entreprise qui périclite. En l’occurrence, le ministre secrétaire général de la présidence. Un poste ambigu de vice-président de la république. Voire un premier ministre bis occulte. A la tête d’une chefferie interministérielle chargée du transport et rapatriement urgent de nos frères déportés hors frontières. Tout en patronnant un parti-état où, sans risque, leurs bourreaux pourront aggraver leurs dettes morales et politiques.

Pour rappel, il y a moins d’un an, c’est sous ce même « ministère tous risques » que la compagnie moribonde a connu ses saisies les plus fantastiques. En déportant sur les pistes des milliers de pèlerins nécessiteux.

Débarqué dans l’urgence, rien ne le prédisposait à retrouver si vite les sommets de la bonne gouvernance. A moins de vouloir pénaliser le retour des déportés. Notamment, en réhabilitant les causes et auteurs de leur errance. En tout cas, le chef du gouvernement en place ne se le fait pas dire qui appelle à son cabinet un ami et collaborateur fidèle. Pour se prémunir contre l’activisme expansionniste d’un « insaisissable » ministre secrétaire général de la présidence ?

Cheikh Touré
http://contre-x.blogspot.com/

maatala

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Dans la peau du president Taya
Montesquieu : Puis-je vous appeler Mr le président ?
Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya :(Rire) J’ai pas à prouver que je fus président par conséquent si vous m’appelez Mr le président ce n’est que normal. Vous pouvez aussi m’appeler citoyen Taya, compatriote Taya. Je ne me formalise pas sur des formulations de phrases.
M : Et si je vous appelle Mr Maaouiya ou Mr Taya tout court…
MOSAT : Je m’appelle ainsi depuis que j’ai vu le jour, président est apparu après. Donc Maaouiya qui est mon prénom et Taya mon nom c’est du pareil au même. Vous avez le choix.




M : Il parait que vous êtes solitaire vous lisez beaucoup, les journées sont trop longues et…
MOSAT : Je vis comme j’ai toujours vécu et vois les personnes que je veux voir, mes loisirs sont toujours les mêmes…
M : Mais quand même il ya un grand changement dans votre vie depuis que vous avez quitté le pouvoir et du coup la Mauritanie?
MOSAT : Il n’ya aucun changement dans ma vie. Je suis toujours le même et je resterai quoi qu’il arrive le même. Le seul changement dans ma vie est que j’avais en charge la responsabilité d’un pays et la loi des contraires se faisant il se trouve que je ne suis plus à la tète de ce pays, mon pays. Mais…
M : N’êtes vous pas devenu philosophe avec le temps ?
MOST : Avant d’intégrera l’armée j’ai toujours voulu être prof de philo ou même philosophe, pourquoi pas. L’ambition n’est l’apanage de personne. Et puis la Mauritanie pays des poètes peut aussi être celui des philosophes…
M : Seulement là vous avez été plus que philosophe. Président de la République Islamique de Mauritanie, vous avez eu largement le temps de développer une théorie philosophique.
MOST : Etre président est un métier comme les autres à la différence que vos actes n’engagent non plus une usine, une entreprise, une caserne militaire ou une PME mais un pays. J’ai mis ce pays sur les rails. J’ai consacré un partie de vie à bâtir une nation et à permettre à tous les mauritaniens d’avoir une vie descente. D’avoir le minimum vital, un toit et une marmite à peu près remplie. Nous sommes arrivés à la tête de ce pays alors que nous prédécesseurs étaient sur le point de l’aligner au monde socialiste et à l’économie planifiée voyant ce qui est advenu au monde socialiste, je dirai que nous l’avons échappé belle. Pendant vingt ans je me suis battu contre l’analphabétisme, contre la misère, contre l’injustice et impulsé le développement de ce pays. Je ne dis pas avoir tout réussi d’ailleurs quel est le dirigeant qui peut affirmer avoir tout réussi mais j’ai fais de mon mieux et ne regrette rien de ce que j’ai fais pour ce pays. Cependant je vous confirme que je suis un homme la preuve vous assis à coté de moi à me poser des questions et même à partage mon hospitalité…
M : Merci pour l’hospitalité. Justement à propos de réussir ou pas, certains affirment que vous n’avez jamais rien réussi et même…
MOST : C’est aux mauritaniens dans leurs ensembles de juger ce que j’ai entrepris pour le pays et pas certains. J’ai pas travaillé pour certains pour la Mauritanie dans son ensemble. Faites le bilan de la Mauritanie de 1985 à nos jours. J’ai même pas besoin d’ergoter dessus. Mon œuvre plaide pour moi et je l’ai partagé avec tous les Mauritaniens car il leur était destinée.
M : Certains affirment que vous fûtes un bon président pour les Maures et un mauvais président pour la Mauritanie.
MOSAT : Ca veut dire qu’au moins j’ai agis pour la majorité qui est quand même arabe ! Mais non j’ai travaillé pour toute la Mauritanie sans préjugés ni favoritisme. J’ai mis en place un Etat qui a eu ses forces et ses faiblesses. Comme tout Etat d’ailleurs a ses forces et ses faiblesses. Les fameux « Certains » qui affirment ce que vous dites, ce sont comme ces chiens qui aboient au passage de la caravane…
M : Considérez vous la minorité nègre comme un avantage ou un inconvenant ?
MOSAT : Je considère cette minorité comme une partie intégrante de la Mauritanie. J’ai jamais fais de différence entre les mauritaniens. C’est un peuple dont j’ai eu la charge pendant plus de vingt ans, un peuple dont je me suis donné sans repu, un peuple courageux, un peuple digne. Cependant la composante africaine ne change en rien le caractère arabe et islamique de la Mauritanie. J’ai travaillé dans le cadre de l’héritage colonial qui faisait de la Mauritanie une nation arabe.
M : Et cela à fait des victimes aussi. On vous accuse d’avoir perpétrer un génocide sur les nègres et de les avoir déportés.
MOSAT : Personnellement je ne suis pas adepte de l’instrumentalisation. J’ai eu la charge de plus de deux millions de personnes à qui j’ai apporté le bonheur et la confidence en soi. S’il y’a des âmes sensibles pour mettre en cause l’action d’un règne de vingt ans, je les tolère et même je les comprends. Ce qui compte pour moi et qui plaide pour moi c’est mon action à la tête de ce pays qui a fait reculer l’analphabétisme, qui a luttée contre le chômage, qui rendue ce pays apte aux préceptes de la mondialisation etc.…
M : On reproche surtout la liquidation de plusieurs militaires nègres et de quelques intellectuels là aussi nègres et finalement de la déportation toujours encore des négros. Comme c’est la coutume dans notre rédaction nous sélections des questions d’internautes que nous vous poserons. La première question est de Samba Tchilo Walo Demba Oumar Dierry Hammet qui dit : « Maaouya vous êtes le plus grand raciste de l’humanité et le plus grand criminel de l’histoire votre place est en enfer »
MOSAT : Je disais tout au début que si je n’étais pas militaire j’aurai été philosophe ma réponse sera philosophique à ce genres d’allégations. J’ai mené une politique ferme pour mettre ce pays sur les rails. La fermeté a toujours bousculée les habitudes dés lors il ne serait pas étonnant qu’elle déconcerte certains, comme vous dites. Ce que je retiens est que la Mauritanie est maintenant un grand pays capable de rivaliser avec tous ces voisins. Me traiter de raciste ou de criminel est une question topologique. C’est une question d’angle. J’aurai été très inquiet si toute la Mauritanie me traitait de raciste mais heureusement que la pathologie est limitée voir contrôlée et donc s’auto-guérira par elle même. Ma politique comme toutes les politiques du monde en construisant de nouvelles structures forcement en détruit d’autres plus vétustes qui faisaient le bonheur de toujours de certains. Louis XIV disait quand je fais une action je contente une parte de mon peuple et en mecontente d’autres. Vu que j’ai fais plusieurs choses en Mauritanie c’est n’est que normal qu’il y’est des mecontents. J’ai travaillé durant toutes ces années avec tous les mauritaniens de bonnes fois. J’ai impulsé des politiques à l’échelle nationale, je me suis déplacé dans les moindres localités pour inciter les mauritaniens au travail, j’ai été à l’écoute de toute les doléances, j’ai mis les modestes moyens de ce pays au service du peuple. J’étais à la tête d’un système qui peut être n’était pas infaillible. Mais j’avoue ne rien regretter de tout ce que j’ai fais car c’était au nom de l’intérêt supérieur de la nation.
M : Elle a plus détruit quand même chez les uns plutôt que chez les autres ?
MOSAT : J’ai essayé de trouver une voie spécifique à la Mauritanie. Une voix qui mettrait en valeur le caractère multiethnique de ce pays tout en incitant sur caractère arabe de la Mauritanie. On m’a accusé d’avoir tourner la Mauritanie vers le monde arabe. La Mauritanie n’a pas besoin de se tourner vers le monde arabe car elle est arabe et fait partie intégrante de ce monde. Contre l’avis de tous les arabes j’ai établi des relations fraternelles avec l’Etat hébreux ! Je pense que si les autres pays arabes avaient le monopole de l’arabité sur notre pays jamais cette chose ne serait arrivée ? J’ai eu une seule stratégie politique durant ces années c’est celle d’aller là où se trouvait l’intérêt de mon pays et de mon peuple. Toutes les bonne volontés ont été accueillies pour aider notre pays. J’ai envoyé mes ministres partout pour porter les doléances de notre pays au plus haut de l’international…
M : Pourquoi avoir quitter la CEDEAO, n’est ce pas pour isoler les nègres ?
MOSAT : La CEDEAO est une coquille vide qui coutait chère à la Mauritanie. Le principe de cette organisation est simple : Vous nous ouvrez les portes de votre pays nos ressortissants vont venir travailler et gagner sur le dos de vos compatriotes sans aucune contrepartie. Cette situation est désavantageuse pour la Mauritanie dont le cycle migratoire et celui sud-nord et pas sud-sud. La CEDEAO faisait de la Mauritanie un passoir. Une fois ses principes appliqués nous aurions eu tous les clandestins de l’Afrique en partance pour l’Europe à nos portes. Et puis nous n’allions pas participer au financement d’une choses qui ne nous apporte rien. La Mauritanie n’a pas besoin de la CEDEAO. Nous avons jugé que le nombre de mauritaniens qui investissaient au sud est de loin inferieur à celui que nous recevions chez nous. La décision fut vite prise. Si des gens voient dans cela un acte raciste ca les regarde.
M : Une autre question d’un internaute qui s’appelle Abdoul Yéro Mbarodi Mignél Bolli « Je suis dans un camps de refugié au Mali, Maaouiya a gâché ma vie ». Excusez moi Mr le président mais ce sont là des questions d’internautes que…
MOSAT : Mais bien sûr… Si j’ai accepté que vous veniez me voir c’est pour répondre aux questions que vous aimeriez bien me poser même les plus fantaisistes comme ce genres.
M : La question de ce Mr se rapporte aux événements de 1989, événements dont on vous accuse d’être le seul instigateur pour liquider les population négro-africaines.
MOSAT : Je ne rentre pas dans la manipulation. J’ai face à un conflit qui est parti d’une simple querelle de voisinage entre un éleveur et un agriculteur. Il y’a toujours eu des querelles de voisinage de ce type entre des populations voisines, sans problèmes et qui se réglaient à l’amiable. Les choses auraient pues en rester là si derrière il n’y avait pas des gens animées de mauvaises intentions pour mettre en danger l’unité de ce pays, leur pays disent-ils. Mon rôle était en tant que président de me montrer intraitable sur la question de la sécurité nationale. J’allais pas laisser une bande de délinquants sous couvert de je ne sais quel principe remettre en cause l’unité du pays dont j’avais la charge. Avant avec mon collègue sénégalais de l’époque par souci de régler ce malheureux différend nous avons ouvert entre nous une sorte de téléphone rouge pour prévenir tout imprévu. Nous avons dépêcher nos ministres pour expliquer aux populations ce qui se passe. Malheureusement tout cet effort fut saboté par des bandits de grands chemins qui agissaient sur le territoire sénégalais avec des relais sur le sol national. Ils ont su mettre à profit la solidarité villageoise, les liens parentaux pour infiltrer leurs cousins sur le sol national. J’ai réagi comme le ferrait tout chef d’état contre des attaques incessantes dirigées sur les civils par ces bandes. J’ai toujours eu une devise personnelle, je ne recule devant rien et suis prêt à tout si l’intérêt de mon pays et en jeu. Je serai même prêt à m’allier avec le diable pour protéger mon pays. Et c’est ce que j’ai fais. J’ai pas à rougir de cela.
M : Ces bandits de grands chemins comme vous dites monsieur le président, sont devenus bandits pour dénoncer l’injustice contre leur communauté, disent t-ils.
MOSAT : Il n’ya eu aucune injustice à ma connaissance qui exigeait de mettre en danger la sécurité de son pays. Une poignée de personnes ne répondant qu’à leurs noms ont voulu jouer avec le feu et elles se sont brulées. Elles ont combattu soit disant et elles ont piteusement perdu. Comme tout président africain en activité jadis dans un monde bipolaire je fus victime de tentatives de coups d’états. Quelle est la réaction d’un président qui échappe à une tentative ou à un coup d’état ? J’ai agis comme l’exigeait ma fonction. Après le coup d’état car ce fut un coup d’état, les comploteurs étaient à une heure d’exécuter leur larcin. Nous avons étaient informés par nos services et on a pu remonter toute la filière. Ce fut un coup d’état de sous développés. Naturellement il y’a eu des arrestations dans les milieux d’où le coup d’état prenait ses racines. Nos services qui ont fait un travail remarquable ont mis à jour toutes les complicités et j’ai agis en conséquence, sans vaciller .
M : Certains veulent vous traduire en justice pour avoir perpétrer un génocide contre les populations africaines ?
MOSAT : Je ne suis pas le genre d’hommes qui ouvrent un lexique pour y chercher des gros mots. Parler de génocide c’est quand même… Mais bon c’est comme je vous disais tout est une question de topologie. Les résultats nous les obtenons en fonction de l’angle d’observation. J’ai travaillé pour une grande Mauritanie et j’ai travaillé avec tous les mauritaniens et dans toutes les communautés. Si dans tout ca certains ont la manie des gros mots, comme génocide, déportation, je dirai que la langue française est vaste et ils pourront toujours y récolter encore de gros mots avec des grosses phrases. Ce qui compte c’est mon action dans ce pays. J’ai un bilan honorable qui me met à l’abri de toute critique voyez vous Mr Montesquieu. J’ai pas à me languir de tel ou tel situation. Cependant je suis un homme avec ses qualités et ses défauts pour ne pas dire que l’homme n’est pas parfait. Certes il y’a eu des dommages collatéraux mais qui sont loin de peser sur le travail fait…
M : Mais que dites vous à ceux qui veulent vous traduire en justice ?
MOSAT : Tout ceci est le jeu des gros mots qui peut souvent égailler les petites têtes. Il y’a plus de 200.000 mots dans le dictionnaire française et il parait qu’il y’a même le mot justice…
M : Estimez vous aujourd’hui avoir été trahi en voyant tous ceux qui étaient avec vous continuer à occuper le terrain sous d’autres couleurs ?
MOSAT : (Rire) C’est humain la trahison. On doit faire avec. Du moment qu’on peut pas lire dans la pensée de ses collaborateurs il y’aura toujours la trahison dans l’air. Le pouvoir est un jeu dangereux peut être mais un jeu. Je l’ai conquis et je m’étais fixé comme objectif de jamais le perdre de face et Allah a entendu mes prières. Je l’ai perdu de dos. Quand à ceux qui travaillent sous d’autres couleurs comme vous soulignez, ils sont animés par l’intérêt suprême de leur pays.
M : Donc vous voulez dire que jamais vous ne l’auriez perdu si vous étiez à Nouakchott ?
MOSAT : Jamais. Le coup d’état le plus structurer que j’ai eu à affronter fut celui de 2004 et j’ai l’intime conviction que si je n’étais pas à Nouakchott ce jour là, j’aurai perdu. Je suis avant tout un chef militaire, un colonel de l’armée mauritanienne qui se défend et qui a défendu son peuple. J’ai fais échouer le putsch par ma seule présence. J’ai pris les choses en main contre même l’avis de mes collaborateurs. Je devais cela à mon uniforme de l’armée mauritanienne.
M : Avez-vous de la haine pour ceux qui vous ont renversé ?
MOSAT : J’ai joué et j’ai marqué des buts à mon tour on m’a marqué un but à la différence que moi mon gardien de but n’est pas présent au moment du but. Donc la cage était vide.
M : Donc pas de haine ?
MOSAT : Vous insistez pour savoir. J’ai de la haine pour personne mais par endroit je peux manifester une indifférence face à certaines situations.
M : Vous avez vu, il y’a un nouveau président élu il s’appelle Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Ne vous vous êtes pas dis, Ah que la démocratie est belle ?
MOSAT : J’ai moi-même initier cette démocratie même si il y’avait certaines incompréhensions. La preuve c’est toujours la constitution que j’avais soumis au peuple qui fonctionne.
M : Il y’a aussi Messoud Ould Boulkheir qui est devenu président de l’assemblée nationale, le monde change. Est-ce que vous en voulez à la démocratie qui consacre nos ennemis ?
MOSAT : Ma fonction ne me permettait pas de classer un tel ou un tel en ennemi même si quelques gens pouvaient me considérer comme leur ennemi. J’étais président de tous les mauritaniens et j’ai travaillé pour tous les mauritaniens.
M : La Mauritanie vous manque t- elle ?
MOSAT : La Mauritanie elle est en moi et elle ne m’a jamais quittée.
M : Que diriez vous aux mauritaniens ?
MOSAT : Qu’on est un grand peuple et ont à un grand avenir dans le concert des nations. Les mauritaniens doivent être fière de leur pays et de leur culture arabe musulmane et africaine. Ils doivent être mieux que tous les peuples. Comme je disais l’ambition n’est l’apanage de personne.
Propos recueillis par Montesquieu


PS : « Toute ressemblance avec des personnes qui existent , ayant existées ou des événements s’étant produits n’est que le fruit hasard et de la pure coïncidence ».

maatala

Anonyme a dit…

Sur Saharamedia, on nous apprend que Babbah o sidi Abdella a été nommé à la tete d'une direction nouvellement créée au ministères des affires etrangères (Direction communication bla bla)
Il détaille le parcours de ce journalise pour conclure qu'il maitrise trois langues : l'arabe, le francais et l'anglais, là, ils ont omis une quatrième langue que Babbah maitrise plus : la langue de bois.

a+

Anonyme a dit…

Aux dirigeants du Ministere de l'Education


Je viens de lire un article intitule' " Les professeurs defient le minitre de l'education"
(Cridem du 13 Septembre 2007).
Il n'y a aucun doute dans mon esprit que Madame Nebghouha Mint Mohamed Vall et Mr. Aly Fall, respectivement ministre et secretaire general de ce departement, sont determine's a' faire bouger les choses dans la bonne direction mais je tends a' croire qu'ils doivent revoir certains aspects de la strategie qu'ils ont.

Si on demande aux professeurs d'interrompre leurs vacances pour participer a' un seminaire quelconque, il faut mettre de l'argent sur la table. Les professeurs sont deja tres mal paye's, en leur demandant de sacrifier des heures ou des jours de plus sans aucune forme de compensation financiere, equivaudrait a' leur dire de faire de l'impossible.

Je sais que la Mauritanie a des problemes financiers et le ministere de l'education nationale n'est pas l'exception a' la regle.
Pour resoudre le probleme qui a ete' pose' par les professeurs de Rosso, le ministere doit consacrer quelques jours de l'anne'e scolaire a' la formation des enseignants/professeurs. Je ne parle pas de jours supplementaires. J'ai plutot en tete, l'ide'e de consacrer quelques jours qui etaient initialement prevus pour l'education des enfants a' la formation du personnel enseignant. Pendant ces jours, les enfants resteront a' la maison et les professeurs/enseignants viendront dans un endroit indique' (de preference un etablissement scolaire) pour etre expose's aux nouvelles methodes ou techniques de l'enseignement.
Ici, il n'y aura aucune violation des droits des enseignants/professeurs. Ils travailleront toujours le meme nombre d'heures. La seule difference est que certaines des heures sont consacre'es a' leur propre formation.

Un autre element que le gouvernement Mauritanien doit explorer, est de faire de la formation continue une exigence pour ne pas perdre sa license pour enseigner. Un professeur doit etre au courant des nouvelles techniques. On ne peut pas continuer a' utiliser les vieilles methodes de 100 ans pour enseigner les enfants d'aujourd'hui. Le monde evolue et la Mauritanie est embarque'e dans une mondialisation qu'elle ne controle pas. La competition est mondiale et les enfants Mauritaniens doivent etre prepare's.

Je conseillerais vivement aux dirigeants Mauritaniens les deux elements suivants:

1- N'acceptez jamais "The one size fits all approach." En d'autres termes, ne pensez jamais qu'il y a une methode qui est bonne pour toutes les ecoles Mauritaniennes.
2- Explorez "the instruction by design approach." Cette technique est relativement nouvelle. Elle a trois phases principales. La premiere consiste a' definir ce que les enfants doivent savoir a' la fin de leur formation scolaire. Ici, nous definissons les objectifs.
La deuxieme phase est a' propos des criteres qui permettent de savoir ce que les enfants ont maitrise' ou n'ont pas maitrise'. La troisieme phase est a' propos des plans, matieres, sujets, stages et formations...etc qui doivent etre enseigne's, mis en place et/ou execute's afin d'atteindre les objectifs definis dans la premiere phase.

Anonyme a dit…

Maata:

LAHGAGUE TIKBIRE!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Je souhaite un tres bon mois de Ramadan aux musulmans et une tres bonne fete de RUSHASHANA aux Juifs.