dimanche 11 novembre 2007

le gouvernement dans la tourmente.

Salut les amis,

Les circonstances actuelles et le moment critique que nous traversons, ne laisse plus l'occasion de faire d'analyse détaillée ni abandonner dans l'argumentation.

Les armes à feu ont parlé. Le sang a coulé dans ce pays jadis à population "pacifiste".

Deux points avant d’aller plus loin:

1 - l'augmentation des prix à l'échelle internationale ne doit pas se refléter immédiatement sur nos marché, pourquoi ?

Le stock actuellement disponible dans les magasins a été acheter il y a six mois donc avec les anciens tarifs appliqués il y a six mois. Donc, les autorités auraient exiger que la hausse des prix n’intervienne qu’apres six mois.

2 - l'État, au lieu de jouer son rôle de régulateur pour amortir le choc et alléger la pression sur le citoyen, au lieu de faire cela, les autorités représentées par le président et son PM et les ministres impliqués se mettent au service des quelques gros commerçants qui président au destinées de l'économie nationale. Cette économie continue à se faire gérer comme on gère une boutique.

En réalité, tout est importé en Mauritanie mais allez savoir les produits importé par le biais de l'État lui même.

A ma connaissance tout est laissé aux mains de etteujjar chevronnés dans l'import-export en toute illégalité à commencer par les jus (aux gouts bizarre) et à finir par les médicaments.

Franchement, nous méritons mieux.

S’il y a conclusion à tirer de cette leçon ça serait que l’Etat rationalise l’importation des produits alimentaires.

Cette rationalisation passera inévitablement par neutraliser les gros importateurs malfrats détourneurs et mauvais payeurs des taxes et autres. Et donner à SONIMEX son vrai rôle mais la contrôler d’avantage et punir à chaque fois qu’il y a détournements.

A propos de punition de détournements, hier j’écoutais la Radio, un intervenant qui semble bien connaitre l’historique de l’administration mauritanienne s’exclamait : « depuis nombreuses années on entend parler des ‘Projets’ de toute sorte de budgets MAIS mis à part la villa à Tevragh zeina et le troupeaux d’animaux », je le cite.

De la plupart de ces innombrables projets de l’Etat … lutte contre la pauvreté, accès universel, CSA, projet de décentralisation, PROJET D’APPUI AU PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DU SYSTEME EDUCATIF (l’ancien pas le nouveau pour lequel le Mauritanie a reçu un prêt du Fond africain de développement , etc, Il n’y a absolument aucun petit rien comme résultats.

Le dernier exemple flagrant en date de détournement non puni non réprimé n’est autre que les 14 milliards d’Air Mauritanie.

Quelle serait La conséquence logique de cette hausse des prix non justifiée, de cette impasse, de ces manifestations et de ce sang innocent qui a coulé si ça ne serait pas le départ de zeine ould zeidane ?

En réalité Zeine a ramé à contre sens quand il s'est obstiné à faire sa conférence de presse dans une tentative misérable et triste pour servir encore des chiffres sur la croissance.

Par sa conférence il avait peut etre cru qu’il pouvait démotiver le peuple à aller manifester.

Ça arrive que l’on calcule mal. Là nous avons un cas d’école.

Son staff a prouvé son amateurisme. Maintenant que le pays s'enflamme, Ils ne savent plus quoi faire.

Seraient-ils complètement dépassés par les évènements ?... le risque c’est qu’ils soient en mesure de contrôler plus rien.

La démission de Zeine ne doit nullement profiter à Sidi ni à son clan qui bouillonne en ce moment.

Sidi a maintenant le bilan soldé par les mains entachées par le sang des innocents. Avant de répondre de ça dans l'Aude-Là, lui et son caporal d’imam de la grande mosquée, il doit répondre de ça ici bas. Rien ne sera oublié, tous est enregistré, chacun payera …

L’imam Ahmedou Ould Lemrabot a donné la fatwa que les manifestations pour réclamer une vie meilleur est contraire à la Chari3a et à l’islam, ce qu’il ne sait pas c’est qu’en lançant cette fatwa, il légitime par voie de déduction le fait que les force de l’ordre peuvent tuer en toute impunité.

Dans les temps modernes, et à travers tous ce que j’ai vu, lu ou entendu, c’est l’utilisation de la religion la plus abjecte.

Notez que cette fatwa a été lancé en présence de Sidi qui effectue la prière du vendredi dans cette mosquée présidé par le plus grand anti démocratique de la Mauritanie.

‘La démocratie est une chose importé de l’occident mécréant, elle est dangereuse pour la société mauritanienne’.. ‘Seul le dialogue avec le pouvoir est permis’, je le cite.

Si Sidi était honnête comme on peut en avoir l’impression –il ne rate pas une occasion pour se montrer conciliant et gentil- s’il était honnête et intègre, il serait entrain de :

- soit purifier son entourage pour pouvoir respecter ses engagements en période électorale - soit préparer sa démission et quitter ce milieu pourri dans lequel il est trempé jusqu'à la gorge.

Pour conclure : le risque majeur actuel c'est l'effondrement de l’Etat Mauritanien.

A tout prix, il faut éviter à la mauritanie un effondrement précipité qui balaye tout à son passage. L’unité nationale est déjà fragilisée à mort.

L'autre jour, le Hakem de Djiguenni était parti en fuyant de chez lui, devant la prolifération des mouvements des masses populaires, je ne souhaiterai pas le même sort à ZZ ni à Sidi lui même.

Parfois il faut être lucide. Devant ce qui ce passe là actuellement il faut doubler le niveau de lucidité et surtout ne pas prendre en compte que l'aspect purement sécuritaire du Pb.

Comme a dit Maatala, à Canalh nous n’avons pas arrêter un instant pour attirer l’attention des autorités sur les conséquences d’une telle stagnation dû au non réalisation des engagements.

A des moments, on a même cru pouvoir aider les autorités à aller rapidement dans la concrétisation du changement.

Souvenez vous de la période post élection où chacun de nous tous avançait des propositions concrètes dans un élan de positivisme et d’esprit constructif?

Sept mois après, le bilan est édifiant : même tribalisme, même corruption, mêmes têtes roumouz elvessad qui contrôlent les points clés du « système ».

Bref le « système » par une succession de mutations a réussi à surmonter ses problèmes jadis internes, et maintenant à travers le projet de son parti, le « système » essaye de se projeter dans le futur.

Aujourd’hui, ces graves évènements se déroulent dans un climat de confusion et d'absence totale de visibilité et où nos acquis les plus chers sont exposés à la vente internationale.

Mais sachez une chose que le jour où ce gouvernement (ou le prochain, je ne mise pas beaucoup sur la longévité de l'actuel), décide d'ouvrir le capital de la SNIM, ça sera une autre histoire d’autre nature. Les hommes prêts à défendre leurs intérêts par eux-mêmes (si besoin) sont toujours là. Vendre SNIM serait la plus grosse bêtise que l’Histoire Mauritanienne n’aura jamais enregistré. On pourra jamais évaluer suffisamment les dégâts collatéraux d’un tel acte.

Le proverbe hassaniya dit : elli 3chak we3chah veg’da7 ….

Une prière pour le compagnon et frère le défunt Cheikhna ould taleb naveu3 que Dieu l’accueille dans son vaste paradis wa innalillahi wa inna ileyhi raji3oun.

الیہ راجعون انّا للہ و انا

Lambda.

296 commentaires:

1 – 200 sur 296   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

bravo monsieur

Anonyme a dit…

Un panier de crabes face à un mort de faim

Abdel Aziz devrait donner quelques coups de fils pour calmer les serpents du Prds à la manoeuvre sur les prix et autres coups de pieds directs dans la marmite du peuple. car tout le monde manipulant tout le monde : Dieu seul sait ce qui suivra

Le prds et les élysants veulent que Sidioca ne soit jamais indépendant d'eux or Sidioca a là l'occasion de se rappeler que le peuple est de son côté et de celui de l'opposition plurielle. Il peut berner le système et asseoir sa légitimité, c’est un marabout, il connaît donc l’art de tenir les esprits sans prendre une arme ou risquer de périr avec lui comme le Taya car le système ne le laissera pas longtemps propre, le système saura le mouiller et ce jour-là nous serons tous un peu plus foutus, c’est-à-dire pour de bon.

Les ennemis de tous c'est le prds de retour et leurs satellites toujours actifs notamment les terribles réseaux du R.D.U et autres où se retrouvent bien des anciens tous bords confondus et d'autant plus puissants qu'ils sont dans l'ombre de tout et à la lumière de rien.

je dis à ceux là: " chers amis, vous les anciens, ayez pitié de nous, restez chez vous, voyez personne ne vous poursuit, personne ne vous en veut au point d'aller vous débusquer, alors franchement vous êtes riches, prenez votre retraite et laissez nous en paix et demandez donc aux grands patrons et autres grands commerçants de ne pas rater cette occase historique d’aider le gouvernement en montrant leur cœur au peuple qui a rempli leurs poches directement ou indirectement. Ce bleuf peut vous servir plus tard, en ne vous coûtant rien qui soit à vous, c’est le pari pascalien au sens « ancien billet du terme ! »

et si ensemble vous pouviez aussi nous débarrasser des disciples que vous laissez derrière vous, Nenni et autres compromettants, ce serait pas mal, car ces jeunes et un peu moins jeunes loups, sont plus voraces que vous , ils sont comme la nouvelle mafia celle de nos jours sans pitié ni foi ni loi, à tout prendre nous préférons les bandits à l'ancienne avec un minimum de code de l'honneur voilà c'est tout"

Quant à l'opposition plurielle, son malheur est de devoir combattre le pouvoir et protéger Sidioca en même temps! Jugez vous-même de la terrible épreuve! on appelle ça le mérite, le courage et l'avenir inch’allah

Vlane

яimσ a dit…

salut tous ,


Tous ce que peut faire l'opposition dans ce pays ce sont des réunions à la con et des propositions absurdes et complètement stupides avec toujours les mêmes visages et le même look :boubou blan et turban noir enroulé sur le cou on dirait un mariage à l'encienne .

c'est marant par exemple maintenant il y a beaucoup de réunions entre les opposant qui débouchera sans doute sur une prise de décision du style on est contre

Au lieu d'appler au calme ils préferent que ça dégénére , pour recuperer politiquement la situation .
C'est pas pour rien qu'on les appelle elmou3arada .

Quoi qu'il en soit feylili restera opposant ...

Anonyme a dit…

Les commerçants sont hyper-contents
ce matin: Ils ne payeront plus de droits de douanes sur tout ce qu'ils importeront sous prétéxte de baisser les prix en Mauritanie. Alors Mohamed ould Nouéguéd à appélé hier soir deux principaux distributeurs de blé et sucre malien pour leur annoncer que AON a décidé de "réouvrir" sa representation de BAMAKO: Ould nouéguéd va désormais importer "pour la Mauritanie" en payant hors douane et vendre au Mali et au Sénégal. Au frais du Trésor public Mauritanien. C'etait la fête hier soir chez ehl noueigedh,toute la nuit on révéillait les réseaux de trafic et de contrabande avec à la clé une commande de 25 Land cruiser chez Teyvayet Codimex pour assurer la contrebande sur les zones frontaliéres. C'est la chance du Consomateur Sénégalais et Malien qui verra l'Etat Mauritanien lui subventionner ses produits alimentaires par la tricherie de Ould nouégéd. Le député de Bir-Moghrein Béguine qui est bien connu et recherché par la Justice Française pour trafic de cigarettes est depuis ce matin à BAMAKO sur ordre de Mohamed et Abdallahi ould nouégéd en vue de louer des Entrepots. C'est vraiment la KERMESSE avec cette décision de notre gouvernement.

Anonyme a dit…

المبادرة الطلابية لمناهضة الاختراق الصهيوني و للدفاع عن القضايا العادلة
حق ـ نضال ـ حرية

لن تهزموا ثورة الجياع

مشهد وحشي ، وإكليل من العار يكلل هامة الحكومة والنظام القائمين، ويزيد من انهيارها على كل الأصعدة،ذلك الذي سقط ضحية له الزميل الطالب شيخنا ولد الطالب النافع على يد احد جلادي حرس حاكم مقاطعة كنكوصه،وبدم بارد ورصاصة سوف تورث كثيرا من الأحقاد والأضغان سقط الشهيد المغفور له بإذن الله. لالشيئ إلا لأنه خرج مع زملائه وإخوته مطالبين بلجم جنون الأسعار وتوقيف وتيرة القضاء الممنهج على المواطن تغطية على فشل سياسي واقتصادي واجتماعي ماتزال حكومة الزين ولد زيدان تتخبط فيه منذ أيامها الأولى.
إننا في المبادرة الطلابية لمناهضة الاختراق الصهيوني وللدفاع عن القضايا العادلة إّذ نأسف وبكل حزن وأسى لسقوط زميلنا الشهيد شيخنا ولد الطالب النافع ونتقدم بخالص تعازي لأسرته وزملائه لنؤكد مايلي.
- مطالبنا بفتح تحقيق فوري لمعرفة المتسبب في هذه العملية الوحشية، وإنزال أقسى العقوبات الشرعية على الفاعل.
- نستنكر وبكل شدة التصريح غير الموفق لرئيس الدولة سيدي ولد الشيخ عبد الله الذي طالب فيه بإنصاف الحكومة،متسائلين متى أنصفت الحكومة نفسها، ومتى سعت في خدمة المواطن الذي جاءت من أجله،بل على العكس عملت هذه الحكومة على التضييق الاقتصادي وعلى تشجيع عمليات التوزيع العادل للفقر والبؤس والتخلف.
- نؤكد للحكومة أن صبر الشعب قد نفد وانه لن يكون بمقدورها أن توقف ثورة الجياع والمحرومين بمثل هذه الأساليب الوحشية.
- نؤكد مطالبتنا للحكومة إلى اتخاذ موقف عاجل وفوري لحل الأزمة الاقتصادية أو الاستقالة فورا مادامت عاجزة عن تقديم حلول مرضية للمشكلات الخانقة.
- ندعو جميع المواطنين وجميع قوى المجتمع الحي إلى الوقوف الصارم مع ثورة الجياع وإلى إلزام الحكومة بالتراجع عن سياسات الخصخصة والتفليس الممنهج،حتى لاتتطور الأوضاع إلى أٍسوء مما هو كائن.


- عاشت موريتانيا حرة مزدهرة ليسقط القمع والجلادون


- المكتب التنفيذي
8/11/2007

Anonyme a dit…

l'impunité c'est tout et dieu sait pourtant que c'est des froussards, c'est la guerre économique, du tir au pigeon, et personne en face pour répondre comme il se doit

choumad a dit…

à lire aujourd'hui sur le blog de choumad :

- quel est le coût exacte du conseil des ministres tenu à nouadhibou ?

- est ce que ce conseil à servi à quelque chose ?

- quelles ont étaient les mesures prises à nouadhibou ?

...

et d'autres choses encore :

http://choumad.blogspot.com/

Lambda a dit…

Salut les amis,

A propos de la réaction du gouvernement, deux questions :
- à combien sont-ils estimés les foyers mauritaniens ne contenant pas de fonctionnaire de l'Etat, et donc non beneficiaires de la réduction de ITS ?

- la réduction de l'ITS prendra effet début 2008, comment garantir que cette augmentation ne sera pas engloutie par une nouvelle hausse des prix ? comme ça été l'habitude des gros commerçants.

Lambda.
PS :

Impôt sur le revenu :
---------------------

Taux de l'impôt sur le revenu.

Il existe, en Mauritanie, deux types d’impôt sur les revenus.
L’impôt sur les traitements et les salaires (ITS) et l’impôt général sur les revenus.
L’impôt sur les traitements et les salaires (ITS) s’applique aux revenus provenant de l’exercice d’une activité salariée publique ou privée, ainsi qu’aux pensions publiques ou privées et aux rentes viagères. Il est retenu à la source par l’employeur ou le débirentier. Le taux d'imposition est progressif ; il est de 15% entre 10 000 MRO et 32 500 MRO et de 40% au-delà de 32 500 MRO.
L’impôt général sur les revenus concerne les personnes physiques qui résident en Mauritanie ou qui y ont le centre principal de leurs intérêts. Il porte sur le montant total des revenus de toute nature perçus par les membres du foyer fiscal diminué des charges déductibles et tient compte de la situation familiale du contribuable. Son taux est progressif : 5% entre 180 001 et 380 000 MRO, 10% entre 380 001 et 700 000MRO, 20% entre 700 001 et 1 350 000 MRO, 30% entre 1 350 001 et 2 500 000 MRO et 40% au-delà. Sont exonérés : les traitements, salaires, pensions et rentes viagères qui supportent l’ITS et les revenus imposables qui une fois divisés par le nombre de parts n’excèdent pas 180 000 MRO.

source : http://www.interex.fr/fr/fiches-pays/mauritanie/fiscalite-comptabilite

Anonyme a dit…

Les raisons d'une catastrophe annonce'e:

LA MARMITE FAMILIALE EST VIDE! MEME L'AIR N'Y EST PLUS!
Malgre' cette realite' qui n'echappe a' personne, on veut nous faire croire que l'economie natioanle se porte bien. L' economie Mauritanienne va mal et le vieux n'en est pour rien. Le clientelisme d'une classe intellectuelle pourrie face aux gouvernants et celui des gouvernants face aux institutions financieres internationales en sont les principales causes.

Notre peuple a perdu tous ses droits et devoirs. Les ressources nationales du pays sont concentre'es entre les mains des gouvernants et celles de leurs partenaires prive's. Face a' cette triste situation, les Mauritaniennes et les Mauritaniens ont developpe' LA STRATEGIE DU SANS DEFENSE FACE AU GROS CANON. Ils applaudissent toujours celui qui est au pouvoir. YIL MINEKOUM KH'LEB HOUWA SAAHBI! On adore le plus fort, le plus puissant et le plus mechant. On decrit de maniere romantique tous les aspects d'un coup d'etat tout en refusant de reconnaitre les consequences negatives d'une telle action. Si quelqu'un peut s'autoproclemer proprietaire de ton pays sans ton consentement, IL PEUT TRES BIEN TE DEMANDER DE PAYER PLUS POUR... MANGER!
Nous avons la mauvaise habitude d'applaudir tout ce qui est mauvais.

Les gouvernants et leurs conseillers(les intellectuels) qui ont trop compris le jeu qu'ils ont cre'e, continuent a' recruter des hommes et des femmes qui ne travaillent pas. Comme le ridicule ne tue plus chez nous, on te donne un boulot avec un salaire qui ne te permet pas de joindre les deux bouts pour...applaudir.
Ceux qui ne savent pas applaudir et/ou n'ont pas de relations "solides", sont tout simplement jete's dans la rue parce qu'on "n'a pas" de fiche budgetaire pour eux. QUELQUES 15000 JEUNES MAURITANIENS SE TROUVENT DANS CETTE SITUATION.

Ceux qui disent qu'il faut laisser la competion determiner les prix, oublient qu'en Mauritanie, la competition n'existe pas. Ce sont toujours les memes acteurs qui monopolisent tout ce qui bouge.
Lorsque vous entendez la Banque Mondiale et le FMI dire qu'il faut tout privatiser et encourager la competition, n'hesitez pas de leur demander: COMPETITION ENTRE QUI ET QUI? Qu'ils cessent de nous bombarder avec des programmes qui ne reussiront jamais. Les gouvernants savent que ces programmes n'iront nulle part mais ils les acceptent pour pouvoir...VOLER. Les bailleurs de fonds egalement savent que leurs projets echoueront mais ils les imposent pour mieux controler notre pays et le faire foutre dans le petrin. THAT'S WHAT I CALL THE FLEECING OF THE POOR!

Aux USA, nous avons l'habitude de dire: "...Markets are an important part of economic life. They need to be regulated on behalf of the broader society and social citizenship. A healthy political democracy requires economic democracy."

Revendiquer la democratie et la justice sociale ne signifie nullement qu'on est communiste ou socialiste. Il veut tout simplement dire: Proteger notre peuple contre les gouvernants, leurs partenaires prive's et les grandes multinationales qui n'ont aucune pitie' du pauvre. SI DEMOCRATIE SIGNIFIE VOTER PUIS PILLER LES RESSOURCES NATIONALES, VOUS POUVEZ L'AVALER. ON N'EN VEUT PAS! La democratie ne peut jamais se limiter au domaine politique. Elle doit imperativement couvrir le domaine economique et social.

PS.
Je n'ai pas propose' de solutions parce que je pense que les propositions faites par le gouvernement du vieux vont dans la bonne direction.

maatala a dit…

Salam

Couly tu dis

"Notre peuple a perdu tous ses droits et devoirs. Les ressources nationales du pays sont concentre'es entre les mains des gouvernants et celles de leurs partenaires prive's"

Quels gouvernants ?
Quels partenaires privés ?

Car la réalité, la vrai, celle que tu nous as toujours reprochée de dénoncer , celle qu'ils se tuent à nier, à vouloir camoufler (dixit l'appel à la FAO), est sortie des "stades" pour crier son désarroi.

tu dis :

" L' economie Mauritanienne va mal et le vieux n'en est pour rien".

Qui est responsable de cette situation ?

Le FMI et La banque mondial ne nous dédouanent pas de nos responsabilités, ils ne peuvent être tenues responsables de notre incurie notoire et notre seul réussite: l'extension de Tevragh Zeina et ces fameux palaces à cuisines climatisées (on se refuse rien).

Quant à SIDIOCA il n'y est pour rien:

Simplement parce qu'il fait parti des rares mauritaniens qui peuvent se targuer d'avoir payer leurs baraques avec l'argent de leur front.


Certains à tevragh Zeina ,ce fameux arrodissement islamiste (lol)n'est pas madame le Maire pensent encore que les événement de 1789 et 1917 c'était sur mars.

Ne sommes nous pas cette terre d'Islam ou certains laissent leurs frères mourir de faim

De quoi éprouver la honte, la nausée et le dégoût.

Qui était Oumar ibn Khattab

Un martien dit le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

Lambda,

Tu as bien analysé la question dans toute sa dimension notamment politique.
Je voudrai pour ma part juste revenir sur les réponses apportées par le gouvernement à la crise actuelle.

Le gouvernement sous la pression de la rue a enfin compris qu’il y avait urgence et que ce n’était pas des manipulations… Il y a évidemment une grande contradiction dans le discours actuel!
L’important c’est que le pouvoir a enfin compris qu’il faut agir et vite.
Le conseil des ministres de Nouadhibou qu’il aurait fallu reporté est maintenant oublié, j’espère qu’on n'a pas aussi oublié les mesures annoncées pour l’avenir du développement de notre 2ème ville.

Voilà ce que j’ai retenu des mesures prises, c’est pas facile car on saute du coq à l’âne avec des mesures vagues (microprojets, insertion, logement ?). Je n’ai pas compris par exemple pourquoi on parle de la main d’oeuvre étrangère, sauf si c’est un autre bouc émissaire encore trouvé…

LES 3 MESURES D’URGENCE :
1- Distribution gratuite de 6000 T de blé aux populations nécessiteuses.
2- Approvisionnement des SAVS (stocks alimentaires villageois) : 6000 T de blé à raison de 100 UM le kg pour la population.
3- Prêt de 2,4 milliard d’UM à la SONOMEX pour stabiliser les prix (prêt à 0%).

LES 7 MESURES 2008 :
1- Baisse de l’ITS pour 10 000 fonctionnaires.
2- Microprojets (AGR).
3- Fonds de 800 millions d’UM pour l’insertion.
4- Soutien de la prochaine campagne agricole (semences…).
5- Soutien au logement des fonctionnaires (1 milliard d’UM).
6- Appui aux centrales syndicales (30 millions d’UM).
7- Contrôle de la main d’oeuvre étrangère.

POUR FINANCER CES MESURES il est décidé une diminution de 10% du « train de vie » de l’Etat (biens et services) ce qui permet d’avoir 1,6 milliards d’UM pour les 2 mois de 2007 et 7,3 milliards d’UM pour l’année 2008. Ca paraît tellement facile et les calculs déjà faits aussi rapidement ! Je veux bien y croire…
A noter déjà qu'avant la fin de l'année le FNRH (fonds national des ressources des hydrocarbures) doit recevoir plus de ressources avec le 16ème chargement prévu début décembre si le baril de pétrole se vend toujours à près de 100 USD.

Si j’ai bien compris car je comprend de moins en moins ces derniers temps, toutes ces mesures n’étaient pas prévues alors qu’on savait qu’il y avait des économies possibles à faire sur le budget et notamment sa partie dépenses de fonctionnement !
Heureusement que la rue est là, ces gueux qu'on veut affubler de tous les noms, après leur avoir tirer dessus, avec l'aide des imams-pantins de la cour, pour réveiller nos décideurs et responsables.
Et puis, on remarque qu’il y a un petit pactole pour les syndicats qui ont été d’une absence remarquée. Y a-t-il là aussi comme pour le statut du chef de file de l’opposition une façon d’acheter leur silence démocratiquement (ou plutôt la poursuite de leur silence)…

Anonyme a dit…

Maata:

Ma position n'a pas change'! Je te prie de revoir tous mes ecrits pour mieux comprendre ce que je pense. Je suis consistant au point ou' ceux qui ne m'ont jamais compris, pensent que je suis tetu.
L'heure n'est pas au " I got you!"
Il y a une crise qui risque de detruire la stabilite' de notre pays, il faut vite trouver des solutions.

J'etais tres surpris de constater que tu joues le role d'avocat pour le FMI et la Banque Mondiale. Pour ton information, le president Senegalais, Mr. Abdoulay Wade vient de decider de resoudre la derniere crise qui frappe le Senegal sans passer par la Banque Mondiale. Comme je l'ai souligne' dans mon ecrit precedant, les deux principales causes de la crise Mauritanienne sont les suivantes:
1- Le clientelisme des gouvernants face aux institutions financieres internationales.
2- Le clientelisme d'une classe intellectuelle pourrie face aux gouvernants.
LE PEUPLE QUI EST EXPLOITE', MEURTRI ET LAISSE' A' LUI MEME, JOUE LA STRATEGIE DU SANS DEFENSE FACE AU GROS CANON!
Certains des propres fils de la Mauritanie n'ont aucune pitie' d'elle. Ils sont pires que les colons.
WE ARE IN THE STAGE OF EXTREME GREED!
Le seul soulagement vient lorsqu'on pense a' ce poete Mauritanien qui a dit: "VIL JAMAHIRI TOUKMELOU AL MOUAJIZATE WA MINA WOULOUMATE TOULEDOU AL HOURYA."

L'heure n'est plus de plaire aux bailleurs de fonds. Il faut d'abord et avant tout donner au peuple de quoi vivre!
Les institutions financieres internationales ne peuvent pas dire qu'elles ne voyaient pas ces grandes villas surgir des sables. Tout comme elles ne peuvent dire a' personne qu'elles ne savent pas QUI SONT LES RICHES DE...FAIM!
Elles ont bel et bien une part de responsabilite' dans les crises qui secouent les pays pauvres.

Anonyme a dit…

Yanis,

Merci pour le sommaire des actions dans note du 12 novembre a 00:51. Beaucoup etaient confus car les infos sont venues de trois sources: Ould Dahi de laFonction Publique , le PM et l'autre ministre Chbih. Le PM ou Ould Dahi aurait suffit.

Les questions que tu as soulevees sont pertnentes et je pensais sur la meme ligne.Pour les syndicats c'est 40 millions et non 30. Pourquoi une telle largesse en ce moment? C'est l'esprit typique du PRDS de soudoyer a ou b pour faire taire.

Wade a ete plus intelligent: reduire le nombre de ministres et les salaires de ceux qui restent.

Houma Il vont utiliser la planche a billet pour encore augmenter l' inflation? Espere que les manifs vont stopper.
A-

Anonyme a dit…

Couli,

J'ai cru que c'etait de toi qu'on parlait. Salues notre compatriote et transmets les felicitations d'usage. A-

http://www.berkshireeagle.com/localnews/ci_7431535

Anonyme a dit…

Mr. Coulibaly,

Heureusement que vous êtes allé aux USA. Imaginez un instant que vous fassiez partie de ce gouvernement et ce serait la catastrophe. Ce que vous dites do not made sens.

Anonyme a dit…

La crise des prix:
1) Les manifestations(Normales).
2) La reprimade (normale mais sans balle réelle).
3) Le discour sidioca et zz(normal : ils défendent leur bilan et leur complice les comerçants)
4)L'inaction(et silence) des députés(anormal car ce sont les représentants de ce peuple affamé : sous d'autres cieux ils auraient fait les marches avec les démunis et les élèves).
5)Ba M'baré n' a pas comenté les évenements ni pris position(anormal)
6)Messoud n'a pas présenté ses condoléances ni demandé une enquête ni en tant qu' APP ni en tant que président de l'assemblée(anormal)
7)Usage des balle réelles (qui en a donné l'ordre).
8)Remède très ponctuels.
9) L'Imam de la mosqué n' a pas appris qu'il y a eu mort d'homme(sidioca doit le destituer)
On peut tirer les conclusions:
1) Les deux chambres sont bidon et ne représente que ceux qui y siègent.
2) L'opposition évite la confrontation
3)On ne peut conter sur la ferveur islamique de nos responsables(sidioca et L'imam sont des fervants qui n'ont pas du tout été sensibles à la misère ni la mort des citoyens).

Anonyme a dit…

Anonyme du 12 novembre 9:06

Peux-tu me dire une catastrophe qui est plus grave qu'affamer son propre peuple?

PS.
On ne dit pas "...ce que vous dites do not made sens." On dit ce que vous dites does not make sense. Vous pouvez egalement dire: Ce que vous avez dit did not make sense. In other words, you can say:
What you said did not make sense and/or what you say does not make sense.
There are other ways to make the same statement, but you must follow the rule of sequence of tense.

Il faut dire a' tes maitres de la Banque Mondiale de t'enseigner the RULE OF SEQUENCE OF TENSE! You also need to know what is a dependent clause and what is an independent clause.

Anonyme a dit…

Eski Mr. Coulibaly

Anonyme a dit…

ATTENTION

C.D.P.S: Clique Dangeureuse des Prédateurs de la Société

Eloignez vous de Bodiel , non seulement il porte malheur, mais son comportement est vulgaire comme l'impunité dont il est fier d'avoir appartenu et dont il ose encore manifester toute la brutalité

Anonyme a dit…

En tout cas Boidiel est increvable. A la lecture de l'article de Cridem sur la bagarre, le gars me semble difficile. Le nouvau parti c'est le retour du PRDS.

Anonyme a dit…

Mohamed Cheikh enta mneine? A-

maatala a dit…

salam

Couly

La B-M et Le FMI est un l'alibi de tous ceux qui veulent se défausser de leurs responsabilités.

Je te croyais plus imaginatif, ce disque est périmé

tu dis

"Les institutions financières internationales ne peuvent pas dire qu'elles ne voyaient pas ces grandes villas surgir des sables"

Taya non plus dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Maata:

Je te croyais plus intelligent.

Anonyme a dit…

bodiel est increuvable car d'une part c'est zombie du prds , d'autre part parce qu'en face c'est des dégonflés

si un jour, on le met face à un tribunal réolutionnaire: vous verrez que ce monsieur est vide, c'est une monstruosité physique mais dedans il n' y a plus rien, il est mort depuis des années et depuis il survit , ce qui peut être respectable sauf que sa survie tue et le peuple et grandit l'impunité

Anonyme a dit…



Maata:

Je te croyais plus intelligent.

12 novembre 2007 16:00



Tu la decouvre seulement aujourd'hui!

Anonyme a dit…

Couli,

Cherche la paix. Comme tous tes disques ont ete joues et tu ne peux plus passer a travers. Comme tu coupes et tu colles "tes" écrits, Maatala coupe et colle aussi ses "reponses". Tu n'est pas un peu fatigué avec ce jeu futile mon ami?

Anonyme a dit…

la bande des 4 maitres
Maitre Brahim ould Ebetty
Maitre Yarba ould ahmed Saleh
Maitre Mouhamedden ould Ichidou
Maitre Mihamed Yahya ould Oumar

ils ne sont pas contant du jugement du pauvre journaliste Abeidna et son journal feuille de choux comme leur piètre et mediocre plédoirie, ces pauvres avocats ils sont liés par une chose leur haine viscérale pour les gens d'Atar.

comme si un an de d'emprisonnement ne suffiser pas pour eux et les 300 millions c'est le trou de caisse de GBM,
non chers maitres vous ne faites pas honneur au metier et votre comuniquer est un boumerang car tout le monde vous deteste depuis sos reporters jusqu'à vos familles.
misére quant tu nous tient

яimσ a dit…

salut tous ,


Lambda ,

en réponse à ta question :

A propos du plan "vigi-mpôt" et foyers beneficiaires , honnêtement c'est du sur papier comme le reste des beaux textes rangés dans le bureau de sidi et zz .Alors certainement pour faire une procedure paraille déja il faut que tout soit comptabilisé ce qui n'est pas le cas .
Dailleurs zz n'est pas un bon exemple en la matière .

Sans dout cette procedure devra certainement s'accompagner d'une hausse des prix (mais horrible! )

exemple :

Quand la baguette coûtait 20um le smic était vers les 10.000um
Maintenant que le salaire minimum est de 22.500um la baguette coûte 140um , couli te dira que c'est lié au dowjones et au cac40 |O|.

En gros ce ne sont pas les procedures qui manquent mais la mise en action .Alors certainement les mesures d'urgence que yan a élaborées sont tout a fait concrètes et simples à appliquer seulment voilà il leur faut un espace non ambigu .


blog rimo

Anonyme a dit…

Ano du 12 novembre 2007 17:03,

Personne ne croira que tes 4 maitres ont une haine viscerales contre les gens de l'Adrar. Ce n'est pas le moment de tirer sur des avocats qui ont fait leur boulot.

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

" Vives altercations verbales au cours de la réunion préparatoire du futur parti de la majorité"

pendant que certains manifestent leur désarroi ; les vautours se disputes la bête agonisante dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

http://ouldemauritanie.blogspot.com/

Anonyme a dit…

lm tu devrais faire payer les annonces ici, les démocrates ne doivent pas négliger le pouvoir de l'argent

Anonyme a dit…

Je suis entierement d'accord avec ce brave Monsieur "Homme" sur la genèse du pourquoi ça ne va pas. Je vous conseille de lire. Lien ci-dessous. A-

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=13067

Anonyme a dit…

Laissez mon jeune frère Ould Mouritanie tranquille. Il fait sa lutte à côté et c'est bien qu'il nous rapelle de temps à autre de l'existence de son site de temps à autre. Moi je l'aime bien et il fait sa part de lutte. A-

Anonyme a dit…

Demande de renseignement:

Quelqu'un peut-il m'informer de la date de clôture des formalités du Hajj de cette année?

J'aurais entendu que ce sera le 15 novembre.
Est-ce vrai?

Jezakoum Allahou Khayran

Anonyme a dit…

Merci de me répondre

Anonyme a dit…

demande plutôt le geubleu, on te répondra plus vite j'espère

Anonyme a dit…

hamoud ould hadi n'est plus

Anonyme a dit…

désolé pour oulmauritanie, c'était juste une plaisanterie au rabais qui visait plutôt le choufélé, mais le larron faisant: lm peux-tu mettre sur le blog des liens utiles et recommandés

merci

Yanis le R. a dit…

Chers amis,

N'oublions pas l'accord tripartite signé hier au palais des congrès en vue du rappatriement de nos compatriotes déportés au Sénégal.

C'est un évenement historique qui risque de passer inapperçu pour certains compte tenu de l'actualité nationale, notamment des manifestations spontanées et combien légitimes des élèves du secondaire contre la cherté de la vie.
A ce propos, pour l'agence Al Akhbar de nos amis islamistes, il ne s'agit pas d'étudiants de Bassiknou, Aleg, Rosso ou Zouérat etc. mais d'élèves de ces localités, on a pas malheureusement tant d'universités et d'écoles supérieures encore...

Pour les 2000 compatriotes attendus en 2007 (sur les 24 000 au Sénégal), on ne peut leur souhaiter que la bienvenue chez eux et tout l'accueil et la disponibilité de toute la population, de l'administration, de la société civile et des organisations et partis politiques.

maatala a dit…

Salam

Une pensée à mon frére Abou zayd

Nous ne pouvons que nous réjouir du retour de nos frères chez eux.

Je m'interroge sur la capacité de nos amateurs à faire face à ce retour, car ce sont des bouches à nourrir, à vêtir et à soigner.

Espérons qu'ils ne regretterons pas d'ou ils viennent dit le FOU.

maatala (l'emmerdeur de service)

Anonyme a dit…

Maata:

"...des bouches a'...vetir..."
You are losing it! Il faut te reposer pour quelques semaines.

hamid a dit…

Maatala,

Ce n'est que bien dit, deja ceux qui sont surplace font des pieds et des mains ( en face ..on tire a balles reelles )pour joindre les deux bouts alors imagine que d'autres compatriotes viennent pour s'installer donc ( encore des bouches a nourrir,loger,soigner et inserer dans la vie de tous les jours).
J'espere vivement que l'etat a pris les dispositions qui s'imposent. Ce n'est pas facile, c'est vrai et Sidioca a ete courageux d'avoir amorce ce processus de rapatriement. S'il ajoute a cette volonte les moyens et la forme necessaires, il aura gagne des points.

Reste a gagner les autres points necessaires pour retrouver une credibilte,largement entachee.

maatala a dit…

Salam

Les enseignements que l'on peut tirer de cette "pré-jacquerie":

- Sortir dans les rues est inhabituel, c'est vous dire que
si les Mauritaniens le font, c'est qu'il y a un sérieux problème.

-Pour contrer les manifestants, les forces de l'ordre n'y sont pas allé de mains morte.Leur façon de nous rappeler qu'il ne faut pas confondre démocratie et illusion démocratique.

- Les autorités ont sorties leurs vieux réflexes: la matraque et la théorie de la manipulation, car ils pensait toujours avoir affaire à une population docile et disciplinée.

-A les écouter les mauritaniens n'ont aucune raison de manifester.

Au niveau politique:

Sidioca est contrarié, car il ne veux pas donner une telle image de sa régence, il a tout intérêt à présenter la réalité du pays et lui faire savoir que Ely a vidé les caisses avant de partir.

L'opposition s'est retrouvée hors jeu, n'ayant rien vu venir car dépasser dans ses analyses sur la réalité du pays.


On ne peut pas toujours tout imposer aux cocus, car même ceux-ci ont des limites dit le FOU.

maatala

Yahya a dit…

Cher Mataala,

Je te cite “L'opposition s'est retrouvée hors jeu, n'ayant rien vu venir car dépasser dans ses analyses sur la réalité du pays ».

Mais comment peux-tu avancer cette assertion alors que le dernier meeting organisé par l’opposition avait justement pour premier objectif de parler du problème des prix qui est l’élément déclencheur de ces événements ? Pourquoi Ould Hamma Vezzaz et Ould Rayis ont accusé l’opposition de mensonge ? Par ce que celle justement a parlé des problèmes de prix, ZZ est sorti après pour dire que la situation est EXCELLENTE et que tout va bien dans le meilleur de mondes.

Il ne faut pas être injuste et effacer d’un coup de clavier le rôle d’information, de sensibilisation que l’opposition a joué durant les dernières semaines sur de dossiers tels que les prix ou encore la privatisation de la SNIM.

Maintenant, les « mesurettes » prises pour calmer les populations ne semblent pas stopper ce mouvement, et pour cause, la population ne fait aucunement confiance aux personnes qui vont exécuter ces mesures. Quand on pense au plan d’urgence de 2003 et ce qu’on en a fait, ça fout effectivement les jetons.

Juste un petit rappel, vous savez qui était le Commissaire a la Sécurité Sociale de l’époque ?....... Un certain Sidi Mohamed (Didi) Ould Biyé. Actuel conseilleur –principal- économique de Sidi.

Et on nous demande avec ça de leur faire confiance !!

Yahya.

maatala a dit…

salam

Cher yahya

Le pouvoir et l'opposition ont étés surpris par l'ampleur du désarroi des mauritaniens.

Le meeting de l'opposition est un compromis entre les mous et les durs.

Daddah a préféré le meeting ,car il n'était sur de pouvoir mobiliser les troupes.L'honneur et le sens de la responsabilité aurait voulu que dans ces moments pénibles qu'il renonça à ses indemnités voir les donner à une ONG qui lutte contre la faim.

Il préfère se faire un fond de guerre pour 2012, d'où la méfiance du reste de l'opposition à son égard et la suspicion qui entoure ces décisions

Si les manifestants c'étaient reconnus dans les méthodes et style de l'opposition, ils seraient restés chez eux au-lieu d'affronter les forces du mal.

Qui s'est couchée devant les injonctions du Wali zélé?

Opposant en chef ,ne se décrète pas mais se mérite dit le fou.

Toujours un plaisir de te lire

maatala (daddahologue autoproclamé)

Anonyme a dit…

J'ai suivi hier le débat entre sidi baba - lemmat et vous assure que je n'est rien compris!!
sidi baba comme allié au pouvoir et defend avec tous les arguments qui dispose et qui ne les dispose pas!!
lemmat joue le rôle d'opposant sage et noble en incitant en même temps à la sortie des manifestants!!!

Ce qu'il faut retenir, a mon avis, tout d'abord les choses suivantes :

1. Le gouvernants avaient les moyens financiers pour intervenir avant cette période?
Ici, je crois que NON et le PM avait exprimé à son arrivée devant les élus du peuple et la confirmée de nouveau sur la chaîne EL JEZIRA deux mois plus tard le déficit constaté.
2. Quelle est la situation réelle des Mauritaniens?
Les pouvoirs précedents, et beaucoup des gens ne l'ont pas dit et même l'opposition,
- distribuaient les vivres et moyens de l'état aux notables et ces derniers font calmer la population qui les concernes afin d'appaiser les tensions au moment opportun,
- Les élus du peuple trouvent aussi les avantages énormes avec l'administration et sont toujours présents dans les bureaux que pour intrêts personnels,
- La faible catégorie des popultaion trouve son compte aussi de ce désordre ETAT pour des petits marchés de fourniture, des tickets de carburant, ...de poursuite des ministres, directeurs, chef des projets, ... afin de satisfaire le besoin quotidien des leurs foyers..!

Alors tous ce actes sont disparus où sont largement diminués, et donc un manque des ressources qui se répercutera directement sur la vie des popultaions.

3. Qu'est ce l'état pourrait faire afin d'éviter une crise sociale?
Je crois que depuis longtemps, les décisions prises pour ce pays ne se basaient pas sur les critères réels pour un développement durable à pour objectif le citoyen et non l'intrêt étroit d'un groupe ou une catégorie,...
A cet effet, nous considérons que certains dispositifs prisent par la nouvelle loi de finance 2008 vont amélioré sans doute le pouvoir d'achat des populations, mais dependera ça des mécanismes à mettre en oeuvre et méfions nous des détourneurs et les non compétents....!
C'est vrai que les ressources prévues pour 2007 ont été orientées suivant le budget (adaptées par le rectificatif), néamoins le risque était là si le gouvernement ne se conforme pas avec ce qu'il avait prévu en 2006 (FMI et BM). Il faut (ou peut dans l'intérêt actuellement) garder notre rélation avec ces institutions.
Alors, l'état est lié par contrat avec ces institutions et avec ces citoyens et il faut éviter que l'un ou l'autre au moins pour cette année qu'il y a une dérrive..!!

4. L'opposition est elle piègée ou pas?
C'est vrai qu'une opposition cherchera toujours a gouvernée. Le fait qu'elle ne pas été participé ne veut pas dire qu'elle doit comprendre la chose élementaire d'une vie gouvernementale et les contrats, conditions, ...Je n'essayerai pas de dire qu'elle est fautive, mais elle doit être responsable et doit toujours exprimer ces idées dans les débats qui ont toujours eu lieux et seront prochainement..
Ne pas comprendre et concevoir l'état de lieu pour notre pays en soit n'est pas explicable du fait des différents paramètres et la conjoncture nationale et internationale.

Mais, attention à la dérrive et méfions des ROUMOUZ EL VESSAD de revenir au pouvoir. quelqu'un disait qu'ils sont forts, c'est une raison de plus......

Dans l'attente dans espoir meilleure, veuillez concentrer sur ce texte.

Sidi ali Ould Youssef
Maroc

Yanis le R. a dit…

A lire l'article de Ould Ewah sur CRIDEM:

14 novembre 2007 : Hausse de prix : ce que le gouvernement peut faire - Par Dr. Abdellahi Ould Mohamed Awah, Professeur d’Economie à l’Université de Nouakchott.

Mon cher ami Abdellahi a certes perdu des cheveux mais pas la pertinence de l'exposé (depuis déjà le lycée) quand il reste dans son domaine, l'économie qu'il connaît mieux que tous nos décideurs actuels...

Anonyme a dit…

La declaration faite par le vieux est plus qu'honnete. Il a dit la verite'.
Prions ensemble pourque le tout puissant Allah continue a' guider ses pas.

Le temps est certes difficile mais le peuple Mauritanien sortira victorieux Inchallah.

VIVE LA MAURITANIE!
VIVE LA STABILITE' ET LA PAIX SOCIALE!

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Le Président de la République :
«Les manifestations sont dues au fait que les gens ne supportent pas la cherté de la vie»
Le Président Ould Cheikh Abdallahi a déclaré, ce soir, au cours d’une conférence de presse qu’il a tenu conjointement le Président allemand en visite dans notre pays qu’il pense que les manifestations qui se sont déclenchés ces derniers jours dans certaines wilaya et à Nouakchott, sont «la réaction de citoyens qui ont été surpris par la hausse vertigineuses des prix alors que leurs conditions de vie ne se sont pas améliorées et qu’ils ne pouvaient supporter, c’est pourquoi, ils sont sortis protester dans les rues».

«J’ai dit auparavant que ce qui menace le plus la démocratie dans nos pays, c’est la pauvreté, la démocratie et la faim étant incompatibles. Tout comme j’ai dit et répété que l’opération démocratique est constituée de deux aspects dont le premier, que nous avons réussi de façon satisfaisante, c’est les élections et elles nous ont permis de mettre en place des institutions démocratiques. Le second aspect, c’est qu’à un certain moment les populations doivent constater et sentir l’amélioration de leurs conditions de vie», a ajouté le Président Ould Cheikh Abdallahi.



Et de poursuivre : «Ce qui s’est passé aujourd’hui, dans notre pays c’est que la hausse des prix a été au-dessus des capacités des citoyens, dont les revenus n’ont pas augmenté et leurs conditions de vie ne se sont pas améliorées, d’où les manifestations qui sont tout simplement dues au fait que les gens ne supportent pas la cherté de la vie et c’est quelque chose de très clair pour moi».


«C’est dire combien je les comprends, je saisis leur situation et cela me fais beaucoup mal. D’ailleurs, j’ai davantage plus mal que ceux qui le prétendent et nous essayons de faire de notre mieux. J’en ai discuté avec le Président allemand et je lui ai dit qu’il y a des protestations dans les rues à cause des conjonctures actuelles.

Mais ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y ait des gens responsables et évolués, qui savent la réalité et comprennent ce qui se passent et qui voient les citoyens se tortiller de douleurs mais ne leur disent pas la vérité, ne leur disent pas ce qui est possible de ce qui ne l’est pas.

C’est quelque chose que néglige notre classe politique qui se comporte toujours dans un seul sens et ne voie que d’un point de vue», insiste le Président de la République"

-----------------------------------

Il a dit:

"Mais ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y ait des gens responsables et évolués, qui savent la réalité et comprennent ce qui se passent et qui voient les citoyens se tortiller de douleurs mais ne leur disent pas la vérité, ne leur disent pas ce qui est possible de ce qui ne l’est pas"

Qui savent le réalité : Qui?

Quelle est cette réalité ?

Qui est responsabilité de celle-ci?

Pourquoi refuse t-il de faire une Audit?

S'il sait quelque chose pourquoi il ne le dit pas? Cette vérité nous là voulons tous.

C'est à lui de de nous dire la vérité,"le possible et l'impossible" car c'est sa responsabilité.

Mister président vous avez voulu la place, vous devez en assumer le passif, la responsabilité pour ne pas apparaître comme un complice.

Les actes parlent plus que les intentions.

Il y a comme un trouble dans la marabout attitude dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

LA GRANDE ARNAQUE DES SOCIETES PUBLIQUES
Au moment où les citoyens croupissent sous le poids des augmentations vertigineuses des prix,la SOMELEC et la SNDE,dont les tarifs ont connu les mêmes augmentations arnaquent les consommateurs,en leur facturant la hausse des tarifs applicable,à partir de Novembre sur leurs consommations antérieures à cette date.Pour les pétits malins qui ont constaté l'arnaque de ces institutions et qui reclament le redressement de leurs factures,on leur repond;"les nouveaux tarifs sont dans la machine et on ne peut rien pour vous!".Convaincant,non!

maatala a dit…

Salam

Couly a dit:

"VIVE LA STABILITE' ET LA PAIX SOCIALE!"


les slogans ne calment pas la faim dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Souviens-toi de te méfier. '' : Le coup d’Etat rampant, l’ultime phase

Plus de 6 mois après, le pouvoir issu du 19 avril avait le choix entre le titre glorieux de l'an un de la démocratie ou celui, aux conséquences imprévisibles, de l'an 22 du système de gabegie. Je crois qu'il a opté, malgré lui, pour le second choix, ainsi, il sera comptable des déboires des vingt ans passés.

La relation de causes à effets aidant, les mêmes hommes aux commandes réitéreront les mêmes erreurs et nous récolteront les même conséquences : manifestations, blocage politique et sûrement l’emprisonnement, si nécessaire, des leaders politiques (les propos du ministre de l’Intérieur laissent ouverte cette option.

L’actualité nous fournit les prémices de ce capharnaüm politico social. La révolte dite des affamés est certes déclenchée par la hausse des prix mais ses ressorts profondes sont purement politiques : le désespoir et la peur de voir l’ancien système revenir aux commandes et saper tout espoir de changement pacifique. Il ne suffit pas de prendre des ‘’mesurettes’’ pour calmer la faim des gueux, il faut barrer la route à ceux qui sont la cause de cette situation.



Cette crise nécessite d’agir sur deux plans : économique et politique.


Certes, la hausse du prix du brut fragilise davantage les pays dont la trésorerie est structurellement déficitaire. Cependant avec un peu de volontarisme, les gouvernements les plus préoccupés par le sort de leurs populations réussirent à trouver des solutions. En voici quelques unes que je soumets à l’esprit critique du lecteur:
Créer un fond de stabilisation des prix qui subventionnera les produits de première nécessité en étroite collaboration avec la SONIMEX qui doit reprendre son rôle de stabilisateur des prix. Et ne me dites pas que c est contradictoire avec l’économie libérale. Les Etats-Unis subventionnement à volonté leurs exportations agricoles.

Poutine vient de réunir les hommes d’affaires pour leur signifier le gel des prix des produits de premières nécessite. Le roi du Maroc vient de créer un fond de stabilisation des prix dans lequel il a injecté une partie de la fortune familiale.

L’exonération totale de toutes taxes ou droits de douanes des produits tels : le sucre, le riz, la farine, le thé.

Création d’une brigade spéciale pour traquer les commerçants qui ne manqueront pas de verser dans la spéculation, du genre réexporter les produits subventionnés au Mali ou au Sénégal.

Mettre sur pied un gouvernement de large union nationale seul à même d’appliquer ces mesures et ainsi mettre un terme de manière pérenne à cette crise à forts relents politiques et qui risque de donner l’alibi aux protagonistes du chaos qui n’attendent qu’une étincelle pour rallumer le feu.
Ces mesures sont d’autant plus urgentes que le système est en train d’intégrer cette nouvelle donne dans sa stratégie de reconquête de ses privilèges : dire au vieux que si la rue à l’Est a bouge alors qu’ elle est d’habitude plutôt calme, c’est parce que les notables n’ont plus le pouvoir et les moyens qu’il procure pour canaliser la populace. Autrement rendez nous nos privilèges et on vous garantit votre palais des risques d’une révolte de gueux aux conséquences incalculables.

C’est ainsi que le coup d’Etat rampant risque de déposséder le vieux de toute capacité d’agir et nous serons avec lui les otages d’un système dont la fin ne pourra plus être autrement que sanglante…

PS : La plus violente douleur qu'on puisse éprouver, certes, est la perte d'un enfant pour une mère, et la perte de la mère pour un homme. Qu’Allah atténue les douleurs de la mère de ce jeune adolescent, Taleb, tombé à la porte de son école, sous les balles de la soldatesque.
-----------------------------------

maatala

Anonyme a dit…

Maatallah,

qui est l'auteur de cet excellent rticle: "souviens toi de te mefier"??

Yahya a dit…

Cher Mataala,


Tu sais bien que mon objectif n’est pas de changer ta position vis a vis de l’opposition ou de AOD, je ne prétend avoir ce talent ni cette force de conviction. Mais juste de pouvoir débattre par rapport a des faits et surtout sur des choses acceptées mutuellement. Difficile de débattre si son se met pas d’accord sur un minimum des choses.

Maintenant quand j’essaie d’argumenter tu attaques de plus belle, et si je t’avance un fait tu me répliques par un jugement d’intention. Pourtant il y a tellement des choses a dire sur AOD pour le taxer de vénalité, je me répète peut être, mais meme de l’époque de Taya, ce défaut n’a jamais été ajoutée a la longue liste de AOD. Et puis, je paraphrase un vieux politique de la place qui a dit a certains de ses amis du PRDS « Vous faites la politique pour de l’argent, lui utilise son argent pour la politique ». Il parlait de AOD.


Sinon, pour te répondre sur la peur qu’avait Daddah de ne pas pouvoir mobiliser du monde, je pense que Nouakchott a toujours été acquis a l’opposition, il n’y avait aucune espèce de peur a ce niveau la. J'aurais partagé ton opinion bien volontier si c'était un autre lieu. Autre chose, l’opposition n’a pas été si surprise que cela, car elle appelait depuis un certain moment pour tirer l’attention du gouvernement sur l’importance de trouver une solution a ce problème avant que ça soit trop tard.

Tu dis : « Qui s'est couchée devant les injonctions du Wali zélé? », c’est un coup sous la ceinture, et puis c’est vraiment facile du haut d’un clavier de balancer de telles assertions. Ressaisi-toi Matalla, n’oubli pas que ce gars s’est opposer au pur de régimes qu’on a connu. Il s’est opposé à un moment ou dire « NON » était un luxe que peu de personnes peuvent se le permettre. Ce n’est quand meme pas un coup de file reçu de Ould Moulay Zeine qui va l’empêcher de dormir.

Sinon, je partage complètement avec toi ta conclusion « opposant en chef se mérite » meme si j’imagine que nous partageons pas la meme conception de la notion du mérite.

Bien des choses a toi,
Yahya.

Anonyme a dit…

Cridem:
au happy few qui ont déjà lu " phrases clandestines 3ème partie" , désolé, toute la matinée c'est la mauvaise version qui était en ligne

nous venons juste de mettre en ligne la bonne version avec la démonstration psychanalyse foi

lisez la bonne version, lm envoie la note pour la pub cad un mauvais commentaire

salut

Vlane

Anonyme a dit…

les gars de l'oppostion devraient s'inspirer des ecrits de Yahya qui sont agreables a lire aussi bien par la forme que la pertinence des arguments.

Bravo.

Anonyme a dit…

« Vous faites la politique pour de l’argent, lui utilise son argent pour la politique ».


encore bravo Yahya

plein de lucidité et de pertinence.

l'opposition MA VIHE EL AIBE dit la para...

Anonyme a dit…

On ne fait de la Politique avec de l'argent mais avec des idees.

Anonyme a dit…

Mohamed ould noueigued grillé par la Jalousie de voir les banques occidentales s'installer et prendre la clientèle commerciale sérieuse de Nktt et NDB ne cache plus sa haine combien forte contre Sidi et le Colonel Aziz qu'il qualifie tous les deux à la solde de Mint elboukhari. Mohamed ould noueigued a demandé à Boumzebra de Mauritel d'offrir à Ould Elgazouani DGSN deux Puces Mauritel a consomation gratuite ce que Boumzoubra n'a pas encore fait de crainte que les écoutes que ould noueigued souhaite mettre en lace ne soit détécté ce qui le grillerait et passerait par être une démarche des services marocains. Boumzebra étant bien connu ici comme un Agent (lol) des services de Dakhiliya el Maghribiya. Revenons à ould noueigued, il parait qu'il a appélé l'ensemble des invités à la rencontre des hommes d'affaires Mauritano-Allemands à la Chambre de Commerce pour leur demander de boycotter le meeting qui n'est autre qu'un meeting de Aoulad Bousbaa. Depuis que Aweicha mint Ahmel Tolba et son frére Dweidahi ne sont plus aux commandes du Pays Ould nouegued n'aime surtout pas oulad Bousbaa (tribu de Aziz et Ely). Donc cet ordre de Boycot a été confié par Ould Noueigued à deux de ses copains: Taki ould Twere Jéne et Ould Oudaa . Ils ont téléphoné la veille à tous les invités et visités durant la nuit la plupart à leurs domiciles pour leur demander d'eviter d'être utilisé par oulad Bousbaa en faveur des Allemands. Tellement ehel noueigued n'aime pas oulad Bousbaa qu'il n'aime même plus l'Allemagne et ses hommes d'affaires même les vendeurs de Bazin allemands.
Mohamed ould noueigued prêche partout que le voyage du president en Libye est téléguidé par Aziz qui veut en profiter pour avoir de l'armement Libyen pour son BASEP. Mohamed ould nouegued a chargé Abdou à travers le réseau de son ancien chef d'etat major de diffuser ceci au sein des officiers et sous officiers. Mohamed ould noueigued est devenu fou ces derniers de temps,sa salive comme ses cheveux sont taris de rage et de haine contre aziz et khattou mint elboukhary dont il qualifie la fille Amal de chargéé désormais du renseignement au Cabinet de son pére Sidi à la Présdence de la République. Mohamed ould noueigued lance la même campagne de bOYCOTT contre l'inauguration de la BNP semaine prochaine à Nouakchott ; pour lui la BNP c'est la Banque de "Tweijani le Touarèg".

maatala a dit…

Salam

Mon ami yahya

je reconnais volontiers que je suis ultra sévère avec AOD.

Un cocu reste un cocu, on se refait pas

Je n'arrive pas à digérer la défaite, car toi, moi et tant d'autres avons mis de l'espoir dans celui qui incarna l'alternance.

je suis d'autant plus sévère avec AOD, ce dernier refusant de faire son méa-culpa.

tu dis:

"Vous faites la politique pour de l’argent, lui utilise son argent pour la politique ». Il parlait de AOD.

Cela ne l'a pas empêchait d'acceuillir en grande pompe ceux qui font la politique pour l'argent (son passage à TVM).

Je ne permettrait jamais de l'accuser d'être vénal, car il ne l'est pas, néanmoins il aurait été souhaitable qu'il renonça au titre pompeux et aux deux millions d'UM par mois.

Il mérite le respect lui et d'autres pour avoir lutter contre le plus grand fléau de mauritanie : le caporal Taya.

Mais l'enjeu est ailleurs:2012

Incarne-il le futur?

je pense que non (avis perso).

Une chose est sur, c'est que le Monsieur ne laisse pas indifférent.

Mais il n'est pas condamner à être un éternel candidat dit le Fou.

maatala

ps: au plaisir de te lire,car malgré nos divergences, tu nous offres à chaque fois un pur moment de bonheur par ta pertinence, ta retenue et ton fair-play(couly ente vem).

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

Questions à Abdel Nasser Ould Yessa

"La Nouvelle Expression : Partagez-vous la crainte de l'opposition par rapport au parti en gestation qui aurait la bénédiction de Sidi et constitué en grande partie des amis de Taya et principaux acteurs de l'ex-PRDS ?

Jemal o Yessa

Cette inquiétude est empiriquement fondée ; le parti en gestation ressemble, par l'essentiel de ses promoteurs et animateurs locaux, à un syndicat du crime. Je ne souhaite pas me retrouver au milieu de tant d'indélicatesse. Cependant, en démocratie, tant que le Président de la République n'y siège, nul ne peut dénier, à ses partisans, de se constituer. Personne n'est obligé d'y adhérer et si la majorité des cadres et des notables de Mauritanie courent après le pain de la honte, c'est à l'ensemble du pays d'assumer son indignité morale.

Néanmoins nous notons que plusieurs hauts fonctionnaires abandonnent les bureaux, sans préavis de congé, pour implanter le parti dans leurs fiefs. Certains s'y servent de leurs fonctions et du nom du Chef de l’Etat, afin de soumettre les adhérents éventuels au chantage des représailles. Le fait s'est renouvelé à plusieurs reprises, suscitant des protestations récurrentes. Je ne puis admettre que le Chef de l'Etat y reste sourd.


La Nouvelle Expression : Quelle est votre analyse de la situation économique du pays ? Êtes-vous d'accord avec l'analyse faite par le PM quand il dit que la situation financière du pays est excellente ?

Jemal o Yessa


De ce que j'ai vu et entendu, en quelques jours, je ne retiens que ruine, insalubrité, laisser-aller, découragement généralisé, grise mine et lendemains sombres. Evidement, les mauritaniens s'étaient accoutumés à l'argent facile de la redistribution par le clientélisme. S'ils ne souffrent, aujourd'hui, que du tarissement de cette ressource illicite, ils l'auraient bien mérité et je ne me sentirais solidaire de leur épreuve.
-----------------------------------

Sublimissime dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Atar :"Des graffitis sur les murs menaçant d’une «révolte des affamés»

Appel from little TIKRIT dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

c'est vrai, j'ai lu l'intervention de Jemal, ça m'a touché, il y avait quelque chose de sage et de résigné au sens " nous sommes trop peu nombreux" , c'est vrai

je l'ai eu une fois au tel, sans le connaître, j'étais à bordeaux et lui a paris je crois, je me souviens encore de la voix, c'est définitivement quelqu'un de bien, trop en avance sur le temps de ce pays d'ensablés intellectuellement disons

trop en avance sur ce pays où on préserve les apparances car chacun sait que chacun maou shi gbal

merci jemal de nous montrer qu'un mauritanien peut être jeune encore et si propre quand on sait le parcours

merci yeu khouyeu, la mauritanie est le pays par exellence des hassades et la haine du style comme dirait sollers et dans le milieu intello plus aiguisée qu'un langue de pute bien éduquée

bravo à toi! que Dieu te garde et te préserve de nos hassades d'intello

amin

Anonyme a dit…

maata:

au lieu de faire des compliments à jemal ici, tu ferais mieux d'utiliser ton pseudo au cridem pour le défendre sur place et descendre dans l'arène là-bas

pas même foutu de défendre ton ami

finalement nte deni tov

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"En bas les vieux dinosaures"

Il y'avait déjà 7 années que j'ai quitté ce pays pour poursuivre mes études supérieures. Après une maîtrise plutôt réussie en sociologie, j'ai bouclé ma valise par un master en gestion des ressources humaines.

Aujourd'hui, disons plus exactement depuis deux mois, me revoilà de retour auprès des miens, après de longues années de pérégrinations à la quête d'un savoir que j'espère mettre un jour à profit en vue d'améliorer les conditions existentielles de mes concitoyens.

Paradoxalement après autant d'années passées si rapidement ailleurs, je ne suis pas revenu dépaysé. Non, loin s'en faut. Cette Mauritanie que j'avais laissée, c'est elle que j'ai retrouvée, celle-là même d'alors que je m'impatientais de quitter pour fouler un sol nouveau, enfin celle-là où le passé, le présent et le futur se suivent et se confondent sans que les lendemains n'apportent aucune nouveauté, me revoilà toujours dans cette "Maurimorte".



Malheureusement pour moi, qui avais osé de croire si naivement en monts et merveilles, je dois accepter ce triste sort que je partage désormais avec les miens, celui de voir l'espoir s'envoler en éclats.

Le premier constat que j'ai dû faire dans ce que je ne saurai exactement nommer (parce qu'en réalité il ne faudrait pas abuser d'usiter le terme "pays" qui a une signification et un contenu autres, différents de ce que nous avons), c'est l'inamovibilité de son cadre spacio-temporel, l'immobilisme de ces institutions, de ces hommes, en un mot son statisme.

Je m'explique plus clairement. Chez nous, pardon ma langue a fourché, je voulais dire chez "eux" on a l'impression que le temps s'est arrêté et ne suis plus son cours normal.
Toujours les mêmes hommes, ceux-là même qui ont fondé cette Mauritanie et l'ont mal dirigé, ceux là qui ont presqu'hypothéqué l'avenir de leurs progéniture, toujours ceux là qui s'éternisent dans l'administration comme des vieux dinosaures sans manifester le désir d'être remplacé un jour.

Dans ce pays, à l'exception des autres, les vieux ne partent jamais en retraite. Dans le privé comme dans le public, les structures restent la chasse gardée des septuagénaires.
Tout récemment je faisais remarquer à une de nos autorités que la modernisation de l'administration ne passe pas essentiellement par de beaux discours et la construction de nouveaux bâtiments, mais par le délogement de ces vieux "caïmans" qui encombrent nos bureaux.

Aujourd'hui, tout le monde est unanime du ralenti des activités dans nos entreprises, de leur baisse de productivité et le manque de réactivité et de diligence des personnels d'éxécution (employés). Ces difficultés ne sont pas exclusivement engendrées par la conjoncture économique, mais aussi accentuées par un personnel usé, non qualifié et aux connaissances obsolètes ne répondant plus à l'air du temps.

C'est pourquoi, il est vital pour notre pays, de tendre la main aux jeunes qui constituent la force motrice d'un lendemain assuré. La grandeur d'un pays se mesure par la force physique, morale et intellectuelle des hommes et des femmes qui le composent.
Il est temps pour nos gouvernants de changer de stratégie et de miser sur la jeunesse qui en réalité, a beaucoup à démontrer.
----------------------------------

A méditer dit le FOU

maatala(le "deni tov" de service)

Anonyme a dit…

maata suffit ( pas de pléonasme)

Yanis le R. a dit…

Maatala,

Je n'ai pas compris le titre: "en bas les dinosaures".
Il ne sont pas en bas mais partout, bien visibles, nos dinosaures à nous, pas ceux des temps anciens qui sont bien en bas, engloutis sous terre...
Et si c'était tout simplement, "à bas les dinosaures !"…
C'est juste une petite remarque sans importance (je l'avoue) car j'ai l'impression que le terme "à bas!" a été oublié depuis quelques temps, depuis que "nasran!" a pris le relais devenant le cri de ralliement à tout celui qui est au pouvoir, au "Zému" du moment.
"Je suis ému..." ainsi commença-t-il son discours du haut de l'estrade de la place principale qui portera son nom. Et la foule en un seul cri: "vive Zému!"
C'est de ce temps là que nous gardons peut être au coeur une plaie ouverte, en attendant "le temps des cerises"...

Anonyme a dit…

Maata:

Je me demande toujours si cette interview est de Jemal Ould Yessa.
Si tel est le cas, je dirais tout simplement que ma deception est tres grande. Mon amour pour le peuple Mauritanien est sans condition. LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS NE MERITENT PAS LA SOUFFRANCE!
Le vieux a dit la cause de la crise. Il n'est pas alle' par 4 chemins. CE N'EST PAS UNE QUESTION DE "...souffrir du tarissement d'une source illicite". C'est plutot une question de chomage et de salaires qui sont tres loin de joindre les deux bouts. UNE MONTE'E VERTIGINEUSE DES PRIX DES DENRE'ES DE PREMIERE NECESSITE' NE SE JUSTIFIE PAS! Il faut toujours penser au pouvoir d'achat des citoyennes et des citoyens ordinaires.

la sante' de l'economie se mesure par la qualite et la quantite' de ce qui sort de la marmite familiale!

Mon cher Maata, j'ai l'impression que tu oublies cette sagesse Arabe qui dit "ANSOURE EKHAKE WALIMENE AW MAWLOUMENE"

Anonyme a dit…

Maata Bonjour,

AOD et son épouse assis aux côtés de Mme la Présidente Allemande au Diner officiel , c'est un geste bien aimé par Mme Daddah qui reste nostalgique des Cérémonies officielles. ça plait tout ça a Mme Daddah et à AOD aussi ! il oubliera comme il commence à le faire l'Opposition et ses tracasseries et son Monde Fauché et sentant mauvais. Vive Sidioca dirait AOD en catimini. Elle était contente Mme AOD en tailleur maron clair et echarpe rouge: des couleurs du Danemark à la Khatou mint elboukhary.

maatala a dit…

Salam

Couly

Lu pour toi sur cridem

Appliquer la tolérance zéro

Extrait:

"Dans l’esprit du Président de la République, il s’agit de respecter sans faille les engagements qu’il a pris pour manifester l’intérêt qu’il accorde aux préoccupations du peuple. Un peuple qui a longtemps pâti de paroles jamais tenues par les gouvernants. A l’Etat actuel et au rythme où évolue le pays, il urge de joindre l’acte à la parole. Pour ce faire, nos responsables doivent bannir les anciennes pratiques dans leur gestion de la chose publique. Ils doivent cesser de bâtir leurs fortunes sur le dos des pauvres".
--------------------------------

A chacun ses illusions (lol)

Banir les anciennes pratiques ?

A-t-on avis elles datent de l'époque de Taya ou celles des pharaons?

Bâtir les fortunes sur le dos des pauvres?

Le comble est que ces mêmes pauvres ont votés pour leurs voleurs.Comme dirait Jemal il est tant de passer à la caisse (lol)

Les voleurs telsques :Heyine, Ndiaga,nagi,Didi ould biyé, ould deh et d'autres reptiles, que tu soutient.

Ceux là même qui ont viré l'incontrôlable qui les aurait menés à leurs perte, pour le remplacer par le "contrôlable".

Sidioca se fait une fausse idée des Mauritaniens, il faudra commencer par soigner les tètes avant le ventre dit le FOU.

maatala

Ps: c'est Jemal ce n'est pas jemal de toute façon il n'y a que la vérité sur ces 20 années de forfaitures qui te dérangent, tu peux t'assoir sur ta déception (lol).

Anonyme a dit…

Bonjour
Personnellement je commence à m'inquiéter pour l'avenir de "mon pays" la mauritanie. J'ai suivi les dernières intervention de "notre" président qui "rassure" l'impression qu'il m'a laissé – le moins qu'on puisse dire - n'est pas rassurante.
"Il comprend que les populations manifestent", est ce qu'il a été élu pour comprendre et enregistrer, je pense que non il est élu pour agir non pour donner des "recommandations" un président donne des directives, des orientations et pas des recommandations (il n'est plus conseiller au Niger).
Il fait des constats comme s'il était un observateur extérieur, non Monsieur le Président nous voulons des actions et des actions rapides et concrètes. A quoi sert la démocratie si nous devons mourir de faim. J'ai comme l'impression qu'il n'est pas convaincu qu'il est président
b+

Anonyme a dit…

a voir oul Biye superviser les operations d'urgence ont est pas rassure n'est pas matalla?

maatala a dit…

Salma

Cher ami

La seul chose que ould Biyé sait faire à merveille c'est se servir au lieu de servir.

Impunité et arrogance quand tu nous tiens dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Matalla
se sont la les vraies raisons des manifestations
b+

Yahya a dit…

J’adhère complètement aux propos de Mataala et de l’ano d’après. Confier un second plan d’urgence a Didi Ould Biye c’est un peu choisir Hitler comme juge lors du procès de Nuremberg. Je sais que Sidi O Cheikh Abdallahi est tout sauf un naïf, et je me demande quel message a-t-il voulu nous envoyer par ce type de choix ? Il a beau visiter le CSA-ere nouvelle et la Sonimex, des qu’il tournera le dos, le partage commencera entre les responsables et le pauvre citoyen de Adel Begrou, Mbalal ou Kenkousa n’aura que les petite quantités destinées a la cérémonie télévisée.

Pauvre Mauritanie !!

Yahya

Anonyme a dit…

XOULDY dit Maata:

"Ventre vide n'a point d'oreille."
Ce n'est pas en affamant le peuple Mauritanien qu'on trouvera une solution a' la crise. Le vieux n'est pas ne' hier. Il a une tres bonne ide'e des causes de la crise et des solutions qu'il faut. Son expertise ne se limite pas au Niger. Il connait tres bien la Mauritanie. Je n'ai pas besoin de repeter ce que tout le monde connait. Je te conseille d'avoir une copie de son CV a' cote' de ton clavier.

Tu agis comme si tu savais que signifie etre un president.
As-tu une ide'e des rapports qu'on depose sur son bureau chaque jour?
As-tu le genre d'information qu'il detient?
Sa mission n'est pas facile. Il est oblige' de composer avec des hommes et des femmes qui n'ont pas toujours les interets superieurs de la Mauritanie dans leurs coeurs. Il a sur les bras d'autres hommes et femmes qui pensent que la campagne pour l'election presidentielle n'a pas pris fin. Il a en face de lui des personnes qui ne sont point du tout patientes et qui oublient qu'il n'a pas encore fait un an de pouvoir. Il gere ce qui reste a' gerer avec des bailleurs de fonds qui ne comprennent pas qu'ils sont entrain d'etrangler le pays. IL A EN FACE DE LUI DES HOMMES ET DES FEMMES QUI FONT TOUT POURQU'IL ECHOUE...etc.

Je le supporte parce que je suis convaincu qu'il aime le peuple Mauritanien et il fera tout pour le faire sortir de la crise.

PS.
C'est triste de constater que plusieurs "intellectuels" n'ont aucune ide'e de la maniere dont les compagnies de petrole font les affaires.
To make a long story short, ce n'est pas parce que le prix du petrole est a' 91 dollars/b qu'il faut multiplier par 2 ou 3 l'argent que la Mauritanie trouve de la vente de "son petrole". Ceci serait vrai si la Mauritanie etait proprietaire de la compagnie qui exploite son petrole. Nous savons que la Mauritanie n'est pas proprietaire de Woodside et/ou de la societe' qui exploite quelques uns de blocs que Woodside exploitait. La Mauritanie ne trouve que ce qu'on appelle royalties. Le gros de l'argent ira a' la compagnie qui exploite.

Tu es libre d'ecrire tes betises a' propos de son Excellence Ould Taya. Sache que ces betises ne me feront pas changer de position.
Durant le regime de Taya, l'argent circulait et chacun avait quelque chose.
SI VOTRE CROISSANCE DE L'ECONOMIE SIGNIFIE AFFAMER LE PEUPLE, ON N'EN VEUT PAS!
Vous avez lu de fausses theories que vous n'avez pas comprises. ALLEZ-Y VOUS FAIRE FOUTRE AVEC VOS THEORIES ECONOMIQUES DANS LES WC!

SHAME ON YOU! YOU ARE STARVING YOUR OWN PEOPLE!
Si vous voulez que les travailleurs ne fassent pas la corruption, IL FAUT LEUR DONNER DES SALAIRES QUI LEURS PERMETTRONT DE JOINDRE LES DEUX BOUTS!

LA MARMITE FAMILIALE EST VIDE!!!!!!!

Anonyme a dit…

doucement anonyme de la marmite et anglais de l'europe

tu as raison au sujet du vieux comme vous dîtes, mais tu délires au sujet de taya

taya n'est pour rien en ce qui concerne la circulation de l'argent comme tu dis

mets-toi au rond point de la vérité au lieu d'être en plan sur le feu rouge du coin, et tu verras que ceux qui font circuler l'argent et tenaient à taya, c'est eux qui ferment les robinet pour que des gens raisonne le peuple au nom de taya

ou tu ne comprends rien, ou tu ne comprendras jamais rien

salut

Yanis le R. a dit…

Le Président de la République vient de reconnaître publiquement le bien fondé des manifestations.
Le conseil des ministres aussi.
Le con d'imam (à virer et on l'avait déjà dit ici) de la grande mosquée également.
Alors pourquoi chercher des boucs émissaires sinon dans le sérail de l'actuel pouvoir même, des mêmes hommes de l'ancien régime qui sont toujours là (rassurés, en plus!), ceux qui s'expriment ou ont les moyens légaux de s'exprimer au nom de tous!
Qui avait raison depuis le début?
Qui avait tort aussi?
A ces questions, on ne retrouve pas de réponses!
Est-ce qu'il y a eu une seule démission depuis les évènements?
On pense apparemment que les responsables en place ont pris les bonnes dicisions, c'est ce qui est extraordinaire!
Certaines voix politiques, même de l'ancienne opposition, tardives, commencent ces derniers temps à parler de Sidioca otage d'un système alors que sur Canalh nous le disons depuis le début (cf messages sur ce blog notamment)...
Merci de le constater maintenant après presque 7 mois et des émeutes, un mort et des centaines de blessés et de personnes sous les verrous dans tout le pays, du nord au sud, de l'est à l'ouest...

maatala a dit…

Salam

Lu sur Cridem

"Enjeux

En dépit des signes annonciateurs et de nos alertes, adressées à divers décideurs au sommet de l’Etat, les erreurs d’appréciation expliquent la dégradation subite du contexte :
Il y a peu, le Premier Ministre, dans une conférence de presse fameuse, le mardi 30 octobre, au Palais des Congrès de Nouakchott, infirmait les alarmes sur la crise sociale et dressait un bilan assez positif de son gouvernement, malgré les carences et l’immobilisme de celui-ci.

Coupé du pays, comme le révèle son intervention, le 7 novembre 2007, devant les cadres de la Wilaya - soit le jour même de la flambée de violence - le Chef de l’Etat semble devoir être compté parmi les victimes, à cette singularité près qu’il est aussi l’auteur de sa propre perte ; entouré des symboles les plus décriés de la corruption, du tribalisme et de l’incompétence, il croit parvenir au changement dans le consensus, comme si, par le miracle de l’exhortation, les serviteurs zélés d’une dictature deux fois décennale pouvaient se convertir à la citoyenneté et, surtout, en convaincre la multitude.

Par préjugé religieux et prédisposition sociale, son tempérament d’homme de pardon et de modération anesthésie le noyau de la décision, le fige dans l’immobilisme. L’attitude ne correspond pas aux nécessités du moment quand la Mauritanie réclame la rupture d’avec le clientélisme et l’impunité. Tant que Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi s’entoure de conseillers au minimum coupables, tant d’années durant, de complicité de crimes, vol et recel, il peinera à convaincre les mauritaniens de ses facultés réformatrices.

Le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi a tellement banalisé et déprécié la charge présidentielle – mystère, spectacle et mise en scène réduits à néant - que se pose désormais un problème de perception de l’autorité par le peuple. Autour de lui, il ne dispose pas d’une cellule d’analyse, de prospective et de veille, complément et auxiliaires indispensables à la souveraineté de sa fonction; le bulletin quotidien de renseignements lui parvient tronqué selon les intérêts de ses porteurs, mal conçu, sans perspective. Ses ministres, quand ils commettent des fautes graves ou s’abstiennent d’assainir leurs départements, ne subissent aucune sanction. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi délègue toujours, pardonne le plus grave et renvoie, systématiquement, à demain, après-demain, un autre jour.
Recommandations

Au-delà de la gravité des épisodes rapportés ici et dont la reprise demeure d’actualité, la menace provient, avant tout, de la façon de gouverner. Voici les urgences, pour le Président de la République ; les solutions s’avèrent politiques, d’abord:


Accepter, mentalement, qu’il ne peut parvenir au mieux être des mauritaniens, avec le concours d’un personnel longtemps dressé à servir, justifier et applaudir le mensonge, la rapine et le meurtre. Ni lui ni la Mauritanie n’ont besoin de tels hommes aux commandes du pays.

Procéder, en conséquence, à une réaffectation des tâches selon les requis les critères requis par un renversement total de tendance dans le recrutement, au profit du droit, de l’utilité publique et du savoir-faire. Le constat suppose qu’il s’affranchisse de sa « majorité parlementaire ».

Redonner, à sa responsabilité, les ressources intellectuelles et le décorum qui en permettront l’exercice optimal, notamment en matière de communication, de collecte de renseignements et de traitement de l’information. Les services et le Cabinet méritent une refonte sur la base de conditions techniques, non de la notoriété ou de la proximité subjective.

Conscience et Résistance,

-----------------------------------

Couly


je te laisse apprécié ce délicieux passage:

"le Chef de l’Etat semble devoir être compté parmi les victimes, à cette singularité près qu’il est aussi l’auteur de sa propre perte ; entouré des symboles les plus décriés de la corruption, du tribalisme et de l’incompétence, il croit parvenir au changement dans le consensus, comme si, par le miracle de l’exhortation, les serviteurs zélés d’une dictature deux fois décennale pouvaient se convertir à la citoyenneté et, surtout, en convaincre la multitude"


Mon respect pour ce génie politique qui a convaincu le CMDJ de choisir Sidioca.

Les cocus ne te dirons jamais assez merci dit le FOU

maatala

Lambda a dit…

Yanis,

tu as vu le revirement de nos amis CR ? je savais qu'ils ne vont pas aller trop loin dans leur "diner" présidentiel.

on dirait qu'ils ont fait un cauchemar et un reveil en sursaut.

en tout cas, bravo pour la lucidité dans le constat et la pertinence dans le diagnostic de leur dernier communiqué.

au fait, que s'est-il passé pour l'organisation à cactere politique qu'ils comptaient créer ?

Maatala,
le "génie" qui a "convaincu" le CMJD, n'est autre que Med ould Abd elaziz.

il s'est "enteté" sur Sidi malgré l'opposition de ely et ould el3alem.
jusqu'à présent et sauf miracle, ould abd alaziz ne s'est pas trompé dans son calcul pour son propre compte.
"le président qui rassureé" n'etait pas choisi au hasard.

ce que je reproche à Sidi c'est d'accepter de jouer le mur contre le changement souhaité par les mauritaniens.
s'il n'avait pas accepté de jouer ce sale role, pourquoi il s'est donc presenté aux éléctions ?

le changement ne peut pas venir de l'interieur du "systeme", or le 3 aout et plus tard "sidi" sont venu de l'interieur du "systeme".

pour eviter au pays de perdre encore deux autres decenies: comment faire parvenir le changement de l'Etat de l'exterieur du "systeme" ? sans passer par un coup d'Etat.
That's the question.

Lambda

Anonyme a dit…

je ne crois pas une seconde que sidi fera autre chose que de naviguer à vue pour ne blesser personne et continuer sa retraite dorée:

rencontrer les "grands" de son monde, avoir accès au renseignement, être courtisé gentiment, en somme profiter du peu qu'il lui reste à vivre, c'est tout

s'il avait un minimun de cran pour ne pas dire de volonté, il aurait laissé des traces plus claires dans l'histoire politque de pays

je crois qu'il n'y a encore à espèrer que de son entourage immédiat qui peut-être en voudra toujours plus ce qui obligera le système à sortir de son trou pour rectifier le tir

il faut aussi espérer que la guerre entre les patrons destabilisent le système et surtout que tous les intellos de tous bords s'affontent partout en s'exprimant de sorte que les échos descende vers le peuple

enfin peut-être dieu peut-il guider ahmmed sidi baba qui dans un dernier élan avant la mort peut être pris de remords et surtout d'envie de laisser une trace dans l'histoire du pays après avoir participer au creux dans tous les ventres jusqu'au sol et mer du pays

peut-être pourra-t-il convaincre un ou deux blindés comme lui d'agir maintenant qu'ils ont à l'abri de tout sauf de l'histoire

enfin il faut que toutes les forces vives de la nations, ces personnes humbles et exploités partout dans le pays de l'adminastration au privé sachent qu'ils peuvent faire quelque chose chacun de son côté, restés vigilant tout noté et retenir et surtout ne rater aucune occasion sur le net d'attaquer ce qui doit l'être de sorte que ceux qui ont le net: les jeunes surtout qui ne vont pas dans les salons entendent la voix de leur élite

beaucoup d'espoir en effet à espérer mais aujord'hui plus que jamais tout est encore possible: construire la mauritanie nouvelle ou définitivement celle de toujours

ps: il faut aussi s'attaquer dans le smeilleurs délais à tous les seconds couteaux qui polluent le pays, laisser les barons, ils sont intouchables mais de grâce, faites si vous le pouvez que le système se débarasse lui-même de cette vermine qui vit de l'impunité et de l'arrogance

salut

Anonyme a dit…

Maata:

Je n'ai rien trouve' de credible dans ton passage. Comme disent les enfants que j'enseigne: "You have some issues."
Je sais que vous n'avez absolument rien a' offrir au peuple Mauritanien. Votre plan de developpement peut se resumer aux 4 mots suivants: "Nous haissons Ould Taya." Comme vous n'avez rien d'autre a' dire, vous saisissez toutes les occasions qui se presentent devant vous pour ridiculiser le pere de la democratie Mauritanienne. Vous avez menti au point ou' vous croyez a' vos propres mensonges.
Que n'avez-vous pas dit de son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya? Malgre' les betises que vous ne cessez de raconter, vous ne pouvez pas montrer une villa quelconque a' Nouakchott ou ailleurs qui appartient a' Moawiya. Tout comme vous ne pouvez pas indiquer un compte bancaire bien garni au nom du president Ould Taya. Ce que vous faites, est une propagande qui a comme source le...mensonge.
LAKHADARA ALLAH, s'il y a un tremblement de terre en Mauiritanie aujourd'hui ou demain, je suis convaincu que vous direz que c'est Moawiya qui l'a provoque'. You have no credibility and no one believes your lies.


Sur un tout autre plan, je sais que tu voulais qu'on vote pour Ould Dadah par...DEFAUT. (Je suis entrain de rire.) Les choses ne sont pas alle'es dans ta direction. Ce que je vous demande, est de comprendre que le vieux n'opere pas dans le vide. Il y a plusieurs facteurs qu'il doit imperativement prendre en consideration. Il y a probablement eu de serieuses discussions entre les militaires et lui avant la passassion du pouvoir. Je ne sais pas la nature de ces dicussions tout comme je ne sais pas ce qu'ils se sont dits mais je suis convaincu que c'est dans l'interet superieur de la Mauritanie que les uns et les autres respectent la parole donne'e.


Anonyme du 17 novembre 12:21

Si j'ai des conseils a' donner aux jeunes qui lisent canalh, ils se limiteront aux mots suivants:
Soyez tolerants!
Soyez ouverts a' de nouvelles ide'es!
Aimez vos compatriotes!
Ayez un amour sans condition pour la Mauritanie!
Respectez les institutions de la republique!
Reconnaissez, acceptez et respectez la difference qui peut exister entre vous et les autres!
Respectez vos aine's!
Continuez a' apprendre! Ne pensez surtout pas que votre education prend fin le jour ou' vous obtenez vos diplomes!
Ayez un esprit d'independance et pensez pour vous memes!
Respectez la chose publique!
Aidez les pauvres!
Soyez toujours fiers de qui vous etes!

Le vieux a accepte' de quitter sa paisible retraite pour travailler pour la Mauritanie. De ce fait, supportez le!

Anonyme a dit…

puisqu'enfin, il faut toujours préciser l'évidence: quand j'écris " attaquez tous les seconds couteaux..", il ne s'agit pas de violence physique, je parlais de les combattre par les arguments , la vérité car la simple vérité peut les faire disparaître comme le jour chasse la nuit jusqu'à la nuit suivante le plus tard possible inch'allah

jeunes gens qui peut-être passaient par ici: inscrivez vous dans tous les sites valables, prenez autant de pseudo nécessaires, et battez vous arguments contre arguments que vous saurez cueillir chez les uns et les autres le temps de mûrir les vôtres

salut

Anonyme a dit…

Mohamed ould Noueigued et Taki ould Tweir Génné n'ont pas quitté un seul instant le Résidance de l'Ambassadeur du Qatar à Dakar. Arrivés tous les deux la veille à Yoff ils ont été aperçus au Portail de la Résidance en pourparlers avec des Agents de la Sécurité,puis sont arrivés à y accéder. Les services de Sécurité parait il n'avait que le nom de Mr Ould Noueigued (Cousin de Taya l'ancien Président Mauritanien)mais aparammant Mohamed insistait pour faire rentrer Taki aussi. Instruction a été donné à la Sécurité de faire rentrer Taki mais de récupérer les deux passeports des Visiteurs qui y sont réstés jusqu'a tard la nuit.
Selon des sources crédibles à Dakar il y'avait remise de Fonds déstinés à la famille de l'ancien Chef d'Etat Taya . Bizzare que Ehel Taya ne trouve de répondant que Mohamed ould noueigued. Affaire qui passe sous le nez des Services Mauritaniens mais qui confirment un réchaufement de la filiére anti Aziz et Sidioca.
Des amis de ould noueigued ont répliqué en niant cette info et rétorquant que Mohamed n'est pas allé à Dakar depuis le Ramadan.

Anonyme a dit…

Sur le blog du professeur ELY:

"Roumouz El Vessad:
Essai d'une définition"


Deux sondages.

Http://haut-et-fort.blogspot.com

Anonyme a dit…

Anonyme du 17 novembre 18:31

N'es-tu pas par hasard un faux espion qui ne sait pas de quoi il parle. Personne n'a besoin de ton sale jeu du vieux et Mohamed Abdel Aziz d'un cote' et son excellence Ould Taya de l'autre. Ton souhait est de maintenir la haine et la division entre les fils de la Mauritanie. Tu ne veux pas d'une Mauritanie unie, prospere et reconcilie'e avec elle meme.

Colonel Mohamed Abdel AZIZ sait qu'il est ce qu'il est a' cause de la confiance illimite'e que le president Moawiya avait place'e en lui. Il faut egalement ajouter que Moawiya a reconnu le grand talent du vieux, c'est la raison pour laquelle il lui avait confie' le poste strategique de Ministre de la peche.

Si le president Ould Taya a besoin d'argent, c'est toute la Mauritanie qui doit se deplacer pour le lui donner. Il a passe' toute sa vie professionnelle au service de notre pays. Penser a' Moawiya c'est egalement penser a' un grand dirigeant qui a toujours aime' et qui continue a' aimer la Mauritanie.

Je n'ai aucune idee de l'information que tu avances mais si nous l'acceptons comme etant vraie, tu seras oblige' d'etre d'accord avec moi pour dire que son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'a pas detourne' l'argent du peuple.

maatala a dit…

Salam

Couly tu dis:

"

"Taya n'a pas detourne' l'argent du peuple"

As tu les preuves de ce que tu avances

" vous ne pouvez pas montrer une villa quelconque a' Nouakchott ou ailleurs qui appartient a' Moawiya"

Tu n'as aucune preuve du contraire.

Par ailleurs Taya a hérité d'un partie du butin de Zawi qui est mort sans enfant , tu peux peut faire confiance à Mint Tolba la vorace.

Prouve moi, qu'il ai renoncé à sa part d'héritage.


Quand tu me traites de XOULDY , tu me fais un grand honneur

Tu dis:

"Colonel Mohamed Abdel AZIZ sait qu'il est ce qu'il est a' cause de la confiance illimite'e que le president Moawiya avait place'e en lui"

On connaît la suite

tu dis:

"Moawiya a reconnu le grand talent du vieux, c'est la raison pour laquelle il lui avait confie' le poste strategique de Ministre de la peche"

Un talent qui là conduit en prison.


Ton caporal n'a laissé derrière lui que ruine,misére, traîtres, voleurs et ex-taulard(Sidioca ente vem).

Tu dis:

"Il y a probablement eu de serieuses discussions entre les militaires et lui avant la passassion du pouvoir. Je ne sais pas la nature de ces dicussions tout comme je ne sais pas ce qu'ils se sont dits mais je suis convaincu que c'est dans l'interet superieur de la Mauritanie que les uns et les autres respectent la parole donne'e."

Quand on ne sait pas on ne là ramène pas (lol).

Ils lui ont certainement dit: on t'a a l'oeil, toi et tous ces cocus qui y croient.

Azziz n'a jamais fait ni écoles de guerre ni stages militaires pour mériter sa nomination.

Pourquoi garder le putschiste en chef au coeur du pouvoir?

Drôle de démocratie dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

On peut admettre que le president de la "5eme puissance mondiale" n'ait pas le temps d'acueillir sidioca, mais de la part de kadafi, ce ci est intolerable : pays du tiers monde comme nous, arabe, africain, du magreb arabe. sidioca etait trop "gentil" pour ne pas provoquer une crise diplomatique et exiger un acueil respectable. Là je pense qu'on a été humilié par un pays frere, c'est lourd à supporter.

MYGR

Anonyme a dit…

Maata:

Cesar, Chaka, Georges Washington Tarikh Ibn Zayad et bien d'autres chefs militaires n'ont jamais fait les ecoles de guerre dont tu parles.
Je ne me vois pas faire les eloges du colonel Mohamed Abdel Aziz mais tu serais d'accord avec moi pour reconnaitre qu'il a pu neutraliser ceux qui ont fait tes "grandes" ecoles militaires. En termes de strategie militaire, Colonel Aziz a demontre' ce dont il est capable.
On peut ne pas aimer sa politique mais il faut dire qu'il est un grand stratege militaire. La personne qui l'a enseigne', s'appelle Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya.

C'est toi qui dis que Moawiya a vole' l'argent du peuple. C'est donc a' toi de mettre tes preuves sur la table. C'est egalement toi qui dis qu'il a herite' de son frere Zawi, c'est donc a' toi de mettre ces preuves aussi sur la table. YOU PUT UP OR YOU SHUT UP!
TES LEGENDES NE MARCHENT PAS CHEZ MOI!

La prison du vieux dont tu parles, n'etait qu'une petite parenthese de sa vie. C'est sur ordre d'Ould Taya qu'il a ete' libere'. Il a pu continuer sa vie professionnelle et aujourd'hui, il est le president de la republique.
Si Moawiya etait le dictateur, le mechant et le monstre dont tu ne cesses de decrire, il aurait pu tuer toutes ces personnes qui veulent nous faire croire qu'elles ont sauve' la Mauritanie. Memes ceux qui ont tente' de l'eliminer physiquement, n'ont pas ete' condamne's a' mort.
PRESIDENT MOAWIYA EST UN HOMME QUI EST TRES HUMAIN, TRES HONNETE, TRES BIEN ET TRES SAGE!

AL MARHOUM ZAWI a quitte' ce monde. Notre tradition nous interdit de dire du mal des morts.

PS.
Je sais que tu es un complexe', c'est la raison pour laquelle tu ne peux jamais voir L'EMIA COMME ETANT UNE GRANDE ECOLE MILITAIRE!!!!!!!

MON CHER MAATA, L'EMIA EST UNE TRES GRANDE ECOLE MILITAIRE!!!!!!!

Anonyme a dit…

MYGR:

Il faut d'abord savoir les raisons avant d'arriver a' une conclusion.
La priorite' du vieux est de trouver l'argent necessaire pour faire sortir le pays de la crise.
Si Kadafi peut aider dans ce sens, nous ne pouvons que le remercier.
Tout le reste est secondaire!


De la part d'un citoyen de la premiere puissance mondiale. (rire)

PS.
J'avais meme oublie' que la France est toujours une puissance mondiale.(rire)
J'aime bien Sarko mais je pense qu'il doit faire doucement. Il doit savoir que son pays ne peut pas devenir les USA du jour au lendemain. Tout changement prend du temps. (Ce que Maata et ses amis n'ont jamais compris.) Je le conseille de lire a' propos du capitalisme de la Russie sous Yelsine et de la transition Chinoise vers une economie capitaliste.

maatala a dit…

Salam

tu dis:

"MON CHER MAATA, L'EMIA EST UNE TRES GRANDE ECOLE MILITAIRE!!!!!!!"

Plutot une fabrique de putchiste dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

vous verrez...sarko est givré, c'est un bushiste, complétement dingue du pouvoir et comment le tenir, il se trouvera un saddam africain pour en finir peut-être avec la françafric

il peut même engager la france dans un guerre pour entretenir la peur et so agitation qui l'a mis au pouvoir

il nous sauvezra peut-être ainsi de tous ces fumiers de l'élite africaine plus blancs que les blancs et qui mouillent à seule idée de leur ressembler mais ne pouvant y arriver ils agitent leur peuple contre les français!!!

c'est ces même misérables qui sont contre la double-nationalité qui existe de fait, car eux-même en rêvent jour et nuit et ils en veulent à ceux qui ont ce droit et pas eux

ces c'est même fumiers de l'élite africaine qui sont les seuls responsables du malheur de l'afrique et qui sont présents dans tous les engrenages de la nation et ils argu-mentent que pour servir le statu quo et les laisser entre le pouvoir etle peuple berné et condamné par eux à vivre dans les fantasmes, le mensonge et l'obscurantisme

c'est même misérables qui en vérité méprisent les leurs et se haïssent eux-même au point d'atteindre ce degré de cynisme ou tout dans leur parole souffle l'aura de la vérité en cachant la puanteur d'une âme servile et haineuse, morte et inutile à tout sauf à l'expression de cette haine latente qui met tout leur génie à maintenir leur statu "d'élite"

la france est un grand pays et le pouvoir français n'est la france! on ne parle que des délires de sarko comme on ne parle que des folies des juifs sans jamais parler de tous ceux qui oeuvre contre ces délires

misère de ce monde infâme où la commication et ses moyens sont aux mains des infâmes

nous vous battrons en temps voulu misérables et ratés: tant de connaissance, tant d'intelligence au seul service de l'intrigue infâme et de la satisfaction perso qui va avec comme le ver dans le fruit

infâmes! soyez maudits puisque vous l'êtes! notre seule satisfaction de croyants, c'est que nous sauvont ce qui vous agite et ce qui vous attend dans l'au-delà et dont ici-bas vous en payez déjà le prix: voyez entre nous, seul à seul face à votre miroir ce que vous êtes: des parasites avec la verve bien grasse et le sang pourri qui va avec

alloumouna le woirkharsst!!!! oi tfou be no'e'kkoum

Anonyme a dit…

p;s: on oublie trop souvent que "le peuple" français et aussi malheureux que le peuple mauritanien, toute proportion gardée.

les français souffrent aussi de cette élite infâme entre eux et le pouvoir, ils sont les plus grands consommateurs d'anti-dépresseurs en europe et ils vivent en pauvres dans leur majorité à lècher les vitrines et prendre que les produits dégriffés dans les supers marchés, la viande de mouton c'est del'or pour eux et s'ils bouffent du porc c'est que c'est le moins cher, la francophonie a hérité du système qui tue même la maison mère

maata le patriote: dis nous : peux-tu stp nous écrire sur cridem comme avec sarko un petit article pour t'indigner que sarko ne se soit pas déplacé

vas-tu le faire l'ami ou prendras-tu cette proposition pour un bon prétexte de rester un peu plus ...tov!

regardez-moi ça : notre prési va jouer au mendiant sans même respecter les apparances, que de sacrifice de jouer au pauvre pour le pays, il aurait bien pu aller voir les marocains, ils sont des leurs ou nôtres n'est-ce pas la tribut n'a pas de frontière et le roi a de l'argent

allez maata sois gentil juste un petit mot sur cridem pour dire que ça ne se fait pas, ça humilie les fanatiques maures face aux fanatiques négro-africains, et en plus c'est une humiliation gratuite, entre deux séniles, quel malheur, le peuple des poètes représentés par un marabout sans inspiration et sans prière car il aurait pu au mmoins en douce , expliquez au guide qu'il faut au moins faire semblant de le respecter car dans la vie l'argent ce n'est pas tout, il y a aussi l'apparence qui fait vivre et profiter de la vie

quelle misère! il ont réussi à tout brisé de la génération Daddah premier, tout brisé même le sens de l'honneur

snif

maatala a dit…

Salam

Ano de 14:09

Le guide du vent et du sables(khadafi) ne s'est pas déplacer pour accueillir SIDIOCA.

Nous ne sommes plus à une humiliations prés.

Kadafi reproche aux gueux leurs liens avec Israel et d'avoir organiser des élections transparentes.

Sidioca (le jésus du sable)s'écrase car il sait que:

La mendicité ne s'accommode pas de la fierté dit le FOU.


maatala

ps: Cridem c'est l'AFP et Canalh c'est le monde diplomatique.

Anonyme a dit…

Sur le Périple Ouest Africain de Mohamed ould Nouéguédh il faut ajouter son Stop à Abidjan pour rencontrer Ould Limam Chav'i. Ce dernier qualifie Mohamed d'ête "le Fils d'un vieil ami à mon pére" allusion à Abdallahi ould noueiguédh. Ould Limam Chav'i n'a pas pu résté avec son Visiteur en raison de son voyage programmé pour Tripoli ou il doit acueillir Sidi ould Cheikh Abdallahi. Ould Noueiguédh prépare quelque chose dont vous entendrez parler bientôt. Un autre détail important Mohamed à demandé à tous ses Directeurs de la BNM et aux principaux responsables du Groupe AON d'acheter quotidiennement des Puces avec des numéros pour communiquer entre eux. Il les a informé qu'il etait selon lui "sur ecoutes de Aweiziz et ould elghazouani 24sur 24". A suivre...

Anonyme a dit…

Couly,

Je suis surpris de ta démarche de défendre l'indéfendable même Ehel Noueigedh que tout le monde VOMIT !
Qu'est ce que tu partage avec eux! je ne vois pas. Abdallahi,centenaire, une vie pleine de Trafics de Devises et de fraudes douaniers. Abdallahi quand il est à l'aise chez lui aime raconter ses exploits avec les douaniers. "Tel chef de bureau,tel chef de visite ,je l'ai arnaqué de KAT SA Melliounes (400 Millions) etc . Donc Couly repose toi et boit le thé calmement de là ou tu es ! On te connait bien tout de même; Sur CANALH on se connait bien même les flics se connaissent entre eux !!

Anonyme a dit…

J'etais à Koumassi lorsque des Commerçants m'ont informé qu'un certain Mohamed ould nweygéd prépare une invitation de réconciliation avec ould chavi à Cocody. Je n'ai pas eu beaucoup de temps et quand je suis arrigvé sur les lieux on m'a dit que Chavi est parti à Ouagadougou et que Ould nweygéd est reparti à son hotel et qu'il cherche des revendeurs de Café Nescafé pour l'ecouler en Mauritanie et au Mali.
Sur un autre Site j'ai lu que Ould nwegéd s'active beaucoup en ce moment pour ouvrir une Banque en Afrique avec l'argent de Maaouiya;

Anonyme a dit…

Anonyme du 18 novembre 16:09

"Pauvrete' n'est pas vice!" J'ai toujours ecrit dans ce blog et ailleurs que je suis ne' et j'ai grandi dans la pauvrete' et je ne m'en cache pas.Je suis fier de qui je suis.Je ne me laisse jamais determiner par ce que les autres pensent de moi. Le debat n'est pas a' propos de moi. Il est a' propos de la Mauritanie. Je ne te laisserai pas changer de sujet. Ta tactique est connue. Si tu ne peux pas attaquer le message, il faut attaquer le messager.

Mohamed Ould Noueiguedh et son pere ont cre'e des milliers d'emplois en Mauritanie. Grace aux multiples societe's que cette famille detient, des Mauritaniennes et des Mauritaniens peuvent travailler pour supporter leurs familles.

L'etat doit tout deployer pour encourager et supporter l'initiative prive'e. Le vieux Abdallahi Ould Noueiguedh est un pionnier et une inspiration pour les jeunes entrepreneurs Mauritaniens. LES JALOUX COMME TOI NE PEUVENT JAMAIS VOIR CET ASPECT.

Anonyme a dit…

A mon ami Chouaib Ould Abdallahi:

Je viens de lire quelque chose a' propos de toi sur cridem. Je pensais que tu avais cesse' de faire la politique. (rire)
Bien de choses aux membres de ta famille!

maatala a dit…

salam

l'ami te dis que:

"Qu'est ce que tu partage avec eux!les nweygéd".

Couly pratique le culte et le tahlil des tyrans (bush,taya...) et celui de la pègre style nweygéd ( affameurs et corrupteurs) qu'il considère comme de brillants chefs d'entreprise (lol).

Ceux-la même qui clament partout que le peuple commence à regretter Taya, ces ténardiers n'hésiteront pas de plonger le bled dans la crise pour reprendre le pouvoir.

Qui a soutenu ZZ, qui a financé sa campagne oubliant que sa seule qualité c'est l'ingratitude et le népotisme.

Il a oublié tout ceux qui l'ont soutenus au profit de sa famille et de ces amis et ses laudateurs (neni ente vem).

Ces ténardiers avait décidé de s'approprier tout le bled, grâce à l'aide de Taya et qui ont compris que leur concurrents Bousba'a vont leur faire ni plus ni moins que la peau aidé en cela par Khattou et SIDIOCA.

Ce dernier leur devant son séjour en prison.

La rancune est tenace chez les marabouts dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Couly

Je te mets au défi de sortir un écrit de moi ou je dis que taya a volé de l'argent.

A toi de me prouvais, par contre qu'il a renoncer à sa part du butin immobilier de Zawi, car en droit musulman etc.......

Surtout ne te dérobe pas dit le FOU.

maatala

maatala a dit…

Salam

Petite perle tirée de Cridem

Remous au sein des ex-soutiens de Zein Ould Zeidane : Quand Nani s’en mêle



"Ce comportement du directeur de cabinet du Premier ministre inspirera d’ailleurs à une personnalité de la mouvance la réplique suivante : «Il vaut mieux pour Nani de s’occuper des aménagements des bureaux de la Primature, des marchés d’ameublement attribués de façon opaque par ses soins et son co-équipier, le SG du Gouvernement, d’inspirer confiance à son cabinet, car on ne s’improvise pas, en l’espace de quelques mois, en homme politique.»

A chacun ces problémes de marmites dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Couly a dit:

" Le vieux Abdallahi Ould Noueiguedh est un pionnier et une inspiration pour les jeunes entrepreneurs Mauritaniens"

mensonge, contre vérité et falsification de l'histoire

Le Vieux ténardier a achetés et fait fabriquer les Tampons officiels, il a spéculé contre l'ouguiya, il a vendu nos denrées alimentaires subventionnées au mali et au sénégal.

Il a utilisé tous les moyens frauduleux pour couler ses concurrents avec l'aide de fonctionnaires serviles et corrompus.

Il a arnaquer l'état mauritanien, il ne paye jamais ses impôts.

Il est le second fléau de ce pays âpres Taya.C'est un ratqui se nourrit du malheur des autres; Bouamatou lui au moins a crée une fondation, pour sauver son âme.

Nouéguid ne s'intéresse qu'à ce qui lui rapporte, peu importe la manière.

SHAME on you Couly dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Bravo!

Anonyme a dit…

encore bravo!

Anonyme a dit…

brave enfin! et haut et fort! un dernier pour la route: bravo

Anonyme a dit…

Maata:

Je n'ai pas besoin de te renvoyer a' tes ecrits. Si tu recconais avec moi que son excellence Ould Taya n'a jamais vole', j'oublie toutes les betises que tu as ecrites.

Plusieurs Mauritaniens donnent la charite' sans creer une fondation.
La famille Noueiguedh est connue pour les nombreuse charite's qu'elle donne quotidiennement. Allez-y te presenter devant les etablissements Noueguedh et/ou devant leur maison pour avoir une ide'e de ce que je te dis.

Abdallahi Ould Noueiguedh a toujours paye' ses impots. Tout comme il a cre'e des milliers d'emplois en Mauritanie.
Mon cher Maata, Peux-tu me dire les emplois que tu as cre'es en Mauritanie? Il ne faut pas me parler du pauvre boy que tu exploites pour 5000 UM par mois.

Payer ses impots est un devoir patriotique mais pourquoi donner son argent a' des fonctionnaires corrompus qui iront le gaspiller dans les casinos en Europe?
Pourquoi donner son argent a' des faiseurs de coup d'etat qui n'ont aucune legitimite' populaire?
Quand tu fais face a' un groupe de SAALIKE, tu dois developper des strategies pour survivre.

C'est facile de parler des 400 millions d'UM de Jean ou Paul MAIS ON OUBLIE VITE LES 30 MILLIARDS D'UM QUI ONT DISPARU DURANT 19 MOIS DE TRANSITION.

MAATA, LAHGAKE T'KHAMEME!

Anonyme a dit…

nuguets ne fait pas la charité: il jette juste la monnaie

Anonyme a dit…

En attendant la définition de monsieur mustapha, en voici une :
Roumouz El Vessad = impuniteux, frères et associés auxquels épouses et enfants disent à longueur de journée:

- éwa, yac le ma khalaite chi?
- chkeum!
- khalicli!
- gouli machallah!
- akh! le aïne mate lhagneu
- hamdoullah
- éwa chtari?
- akh ma tari maou ane chab ade vateun chi
- veyavi ssa

Anonyme a dit…

par souci et coquille de clarté c'est "vaheum" et non "vateum"

Anonyme a dit…

"...JE TE METS AU DEFI DE SORTIR UN ECRIT DE MOI OU' JE DIS QUE TAYA A VOLE' L'ARGENT."

Les mots cite's plus haut viennent de MAATA. C'est tellement beau a' lire que je vais les repeter une seconde fois: "...JE TE METS AU DEFI DE SORTIR UN ECRIT DE MOI OU' JE DIS QUE TAYA A VOLE' L'ARGENT."
Maata reconnait que son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'est pas un voleur.

Il y a progres "dit le fou".
Just keep on reading me, you will see light.

Mon cher Maata, les etablissements Noueiguedh creent des milliers d'emplois en Mauritanie. Le vieux Abdallahi n'a pas un doctorat en Economie mais il sait comment batir un empire economique et comment creer des emploi. Je dis tout simplement qu'il est le meilleur economiste et le meilleur chef d'entreprise que la Mauritanie a connu. Il est une inspiration et une fierte' nationale!
Nous n'avons pas besoin du FMI et de la Banque Mondiale mais nous avons besoin des hommes d'affaires comme Abdallahi Ould Noueiguedh, qui peuvent creer des emplois et developper l'economie d'un pays.

Anonyme a dit…

on a surtout besoin que des gens comme toi soient anesthésiés

Anonyme a dit…

Maata
tu es complexé ou payé par d'autres pour t'acharner sur Taya et les Noueiguid(que tu appelles susseur de sang), ceci est une reflexion de fénaigant et d'assister eternel, tu crois pauvre diable que Noueiguid a fait sa fortune avec un cachet du trésor il était riche avant que tu soit ce que tu es(in te vem), alors par de chose serieuses et laisse nous des attaques personnelles, elles ne mènent à, rien et un jour tu peux être confronter à ces gens, et tu veras que tous ce que tu as ecrit jusqu'à là sont des mensonges comme disent les autres à leur fou.

Anonyme a dit…

ce qui est au moins charmant avec les défenseurs de nuguets, c'est qu'ils sont de bonne compagnie, réservé et piquants comme une bonne foi bien payée et pas du tout ingrate

les amis, vous avez vendu votre âme sinon au diable du moins à la nécessité de survie, taisez-vous, il y a du vrai dans ce que vous dîtes, mais n'éxagérez pas svp, on vous plaint, on sent un remords latent, une envie de propreté mais hélas vous savez que maata a raison

n'en parlons plus

Anonyme a dit…

MAATALLA et COULY,mefiez-vous:ne soyez pas les dindons de la farce des Nouegued et Bouamatou qui ne manquent aucune occasion de se livrer à une guerre by Net.Qu'ils aillent au diable et nous laissent tranquilles avec leur folie de grandeur...

Anonyme a dit…

maata et couly les deux font la paire

Anonyme a dit…

Une magnifique polémique sur CANALH sur le Portrait de Abeidallahi ould Meinatou mint Bleila. Moi je n'ai d'autre qualif pour lui que cette identité que lui a collé notre X National et qu'on inscrira sur sa tombe à côté de Zawi.Abeidallahi il faut l'attacher à Ould Bouamatou par une seule corde dans une Zriba fermée au Soleil et les laisser régler leur comptes. Quant à Mohamed de la BNM il est trés occuppé ces derniers temps par la préparation en secret de Taya la ville des prochaines éléctions Présidentielles pour l'élire par l'Argent, c'est le seul rêve de Mohamed mainenant "réélire Maaouya et mourir" mais par "mon Argent" lui réplique Abeidallahi son pére,un Pingre. Mohamed tente une opération via Fonds qatari;

Anonyme a dit…

Hacéne ould Mouknass aurait été le médiateur entre Mohamed ould noueigédh et ould Limam Echaffii à Abidjan mais pour faire quoi? Mohamed ould noueigedh s'active beaucoup ces derniers temps. On parle même de possibilité qu'il aille en exil volontaire de haine contre les Auteurs du Coup du 3 Août 2005. Ses proches le trouve ces derniers temps trés aigri contre ce qu'il appèle lui même "Issaba men oulad Bousbaa" Une bande de Oulad Besbaa.

Anonyme a dit…

dans cette guerre pour l'instant le grand vaincu c'est bouamatou, son nom est à jamais poudré, quand nuguets a encore un nom qui n'a pas franchit la ligne blanche

vivement que bouamatou se venge sérieusement. cette guerre nous dépasse, mais ne ménageons pas notre plaisir de voir les coups rendus, car le peuple a défaut d'y participer ne peut que sortir vainqueur de cette lutte

nous attendons donc que bouamatou réplique aussi terriblement et finement que son ennemi

Anonyme a dit…

Anonyme du 19 novembre 9:00

Tu es bien fache', ce qui n'est point du tout grave. Tu vas jusqu'a' me souhaiter la mort, La', tu debordes tout en me faisant rire.

Anonyme du 19 novembre 11:01

Il faut me meconnaitre pour penser qu'on peut m'imposer des ide'es. PERSONNE NE ME PAIE POUR MES ECRITS! J'ECRIS POUR LE PEUPLE MAURITANIEN.

Je n'ai absolument rien contre Mr. Ould Bouamatou. Je te surprendrai en te disant que je l'encourage vivement a' continuer ses activite's qui ont deja cre'e des centaines d'emplois en Mauritanie.
Les Oulad Bousba, les Smasside et les Idawali sont connus comme etant de grands entreprenneurs. TOUT DOIT ETRE DEPLOYE' POUR LES ENCOURAGER AFIN QU'ILS CONTINUENT A' CREER DES EMPLOIS EN MAURITANIE.

La richesse du DOCTEUR ABDALLAHI OULD NOUEIGUEDH a precede' la prise du pouvoir de son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya. Dites ce que vous voulez mais cela ne changera pas la realite'. DOCTEUR ABDALLAHI OULD NOUEIGUEDH EST UNE INSPIRATION. IL EST NOTRE FIERTE' NATIONALE!

PS.
Il est desormais DOCTEUR ABDALLAHI OULD NOUEGUEDH parce qu'il est meilleur que tous les docteurs en economie que nous avons en Mauritanie.
CEUX QUI ONT LU DE FAUSSES THEORIES, DOIVENT ALLER APPRENDRE AUPRES DU DOCTEUR ABDALLAHI OULD NOUEGUEDH L'ART DE DEVELOPPER L'ECONOMIE D'UN PAYS TOUT EN CREANT DES EMPLOIS.

hamid a dit…

J'aimerai revenir sur la visite de notre Sidioca en Lybie.
Khaddafi n'a pas juge utile de se deplacer pour acceuillir un president du maghreb arabe, africain de surcroit et legitement elu par son peuple. N'esce pas la un claque au visage de tous les mauritaniens.

On se souvient que lors de son investiture le president lybien ne s'est meme pas deplace et avit envoye un emissaire. Pourquoi Sidioca accepte-t-il de s'humilier ainsi.

On se souvient de ce jeune president africain en visite en France qui avait ordonne a son pilote de decoller quand on vint lui annoncer que son homologue avait envoye une autre personne l'accuillir. C'etait Thomas Sankara...

On abien besoin aujourdh'hui pour notre pays d'un Sankara..

Anonyme a dit…

Sacré Couli,

Il a fumé un full carpet, avec le caca du chien avec. What a character!

Anonyme a dit…

Ça y est. Le Dr. Ould Noueigued a donné des sous à Couli

Anonyme a dit…

C'est triste de constater qu'au moment ou' la marmite familiale est toujours VIDE, on prefere parler de qui est venu accueillir le vieux a' l'aeroport de Tripoli.
Les vieux n'est pas alle' chez Kadafi pour le tapis rouge et les 21 coups de canon. Il est la' bas pour resoudre les problemes Mauritaniens et developper les relations entre les deux pays.

Anonyme a dit…

la leçon qu'on puisse retenir de dr nuguets, c'est que l'occasion fait le larron

quant au doctarat en économie politique c'est très loin de ses comptétence, il est plutôt garnd maître de l'ordre du phénix, dont la dernière flamme prdsienne ne lui a pas coûté une plume

Anonyme a dit…

Anonyme du 19 novembre 14:56 et 14:57

Je ne roule pour personne et on ne me paie pas pour faire mes ecrits.
Dr. Abdallahi Ould Noueiguedh a cre'e des milliers d'emplois. Il a donne' de l'espoir a' ceux qui n'en avaient pas. Il leur a permis de nourrir leurs familles et d'eduquer leurs enfants. Les nombreuses societe's du Dr. Abdallahi Ould Noueiguedh on recrute' plusieurs jeunes diplome's qui n'avaient pas pu etre embauche's par la fonction publique.
Tu es libre de continuer a' dire tes betises mais cela ne changera pas la realite'.

TU N'ES QU'UN JALOUX ET UN COMMUNISTE QUI N'A JAMAIS CRE'E UN EMPLOI.

hamid a dit…

Dernier ano a dit:
--------------------
Il est la' bas pour resoudre les problemes Mauritaniens et developper les relations entre les deux pays.
--------------------
Parceque la resolution de nos problemes passe par khadafi?
Et en plus accepter d'etre humilie!

Les vrais mendiants que je connais refusent toujours ce qu'on leur donne par degout, comme des animaux. Ils n'en sont pas, ils restent dignes malgre leur denuement.
On a vu ce que khadaffi a fait dans la region et je ne crois qu'il ait aide ces pays a se developper, ni a regler leurs problemes,lol!
Enfin a chacun sa vision.

Anonyme a dit…

Anonyme du 19 novembre 15:23

Peux-tu nous dire le nombre d'emplois que tu as cre'es?

Nous avons plusieurs docteurs en economie chez nous. Qu'est-ce qu'ils ont fait a' part detruire l'economie nationale Mauritanienne, vendre le pays au premier venu, nous soumettre a' la dictature du FMI et de la Banque Mondiale et appliquer de FAUSSES theories economiques qui n'ont rien a' voir avec les realite's nationales Mauritaniennes.

ILS DOIVENT ALLER APPRENDRE CHEZ DOCTEUR ABDALLAHI OULD NOUEIGUEDH L'ART DE CREER DES EMPLOIS ET DE DEVELOPPER L'ECONOMIE MAURITANIENNE!

Anonyme a dit…

Anonyme du 19 novembre 15:31

TU N'AS RIEN COMPRIS DES RELATIONS INTERNATIONALES!

UTILISE TA TETE ET NON TON COEUR!

Anonyme a dit…

écoutez le fmi et la banque mondiale sont aussi diplômés que dr nuguets, voyez ce que leur science fait au tiers-monde

diplôme est sans doute compétence mais compétence n'est pas toujours morale

Anonyme a dit…

d'ailleurs rien de plus compétent que celui qui n'a ni foi ni loi

vous pouvez être l'homme le plus sympathique, le plus généreux, faire autant d'emploi que vous voudrez, si votre fortune est sérieusement poussée et complétée par la fraude , l'entente illicite, traffic d'initiés, abus de position dominante ect ect, votre générosité n'est plus alors que la monnaie de ce que vous prenez à ceux qui souffrent votre générosité

Anonyme a dit…

Couli,
Tu dois respecter la connaissance et ne pas la traiter avec autant de mépris.Dire qu'un illétré,même pas un autididacte,est meilleur qu'un docteur en économie,ça revient à dire à tes jeunes compatriotes:"inutile de faire des études,apprenez le commerce sur le terrain!".Tu peux dire ce que tu veux de bien de Nouegued et de mal des mauvais docteurs qui ont mal acquis leur diplôme;mais les autres,vrais diplomés en économie,marginalisés par les régimes successifs,meritent respect et encouragements,surtout de la part de quelqu'un,comme notre Couli national.

Yanis le R. a dit…

Hamid,

Kaddafi accueille toujours ses invités Présidents, à ma connaissance, au Palais de Bab Azizia.
C'était le cas de la visite officielle de Sarkozy en juillet dernier en Libye où le Président français n'a pas trouvé Kaddafi à la passerelle, ce qui est tout à fait normal.
Dans la plupart des pays maintenant les accueils se font au Palais présidentiel sauf encore dans certains pays africains et arabes dont le notre qui sont restés aux anciennes traditions d'hospitalité qui sont respectables mais faisant perdre du temps surtout dans les capitales actuelles qui sont devenues de gigantesques villes.
Sidioca doit rester la prochaine fois dans son Palais s'il a un illustre hôte sauf s'il n'a rien à faire et c'est vrai qu'il est aussi à 2 pas de l'aéroport actuel. Mais le jour où l'aéroport de Nktt sera sur son site prévu à 20 km sur la route de Nouadhibou, il faut le retenir sauf bien sûr s'il n'a rien à faire...
Au sujet des visites, il faut que la Télévision et la Radio se mettent enfin à la page et nous évitent les receptions et audiences à la con de la Présidence et des autres ministères qui ne sont pas des nouvelles ou alors s'il faut juste meubler le journal, les mettre à la fin juste avant le championnat national...
Le comble c'était au départ du Président allemend, la semaine dernière, le communiqué lu aux différents journaux de la soirée (arabe, français, langues nationales!) à la TVM et à la Radio convoquant une dizaines de personnalités dont le PM à être à l'aéroprt à 6 H du matin!
On se croie encore au temps des messages de fumée des braves indiens ou plus recemment à la fameuse émission populaire "Elbalaghat"...
Pourtant on a un ministère des TIC (sic)...

Anonyme a dit…

Les mesurettes prise par l'état ne sont pas suffisantes pour régler le problème. Le problème présente plusieurs aspects :
1) Le comportement du gouvernement:
a)Nomination douteuses.
b)Détournements.
c)absence de l'état.
2)Laisser aller dont profitent:
a) Les responsables corrompus
b) les grands comerçants.
C)les trafiquants (drogue).
3) Le nouveau parti qui :
a)symbolise l'état
b)occupe les fonctionnaires
c)marche avec les biens publics
d)Les voiture de l'état.
e)assure la nomination des siens
Tout cela ne peut conduire loin.
Il faut que sidioca prenne ses responsabilités et arrête le système de Taya sinon ça peut marcher (même 20 ans) mais comme par le passé (avec un prds, des victimes des détournement, de la misère ...) Tout sauf un état de droit et un système démocratique.

maatala a dit…

Salam

couly a dit :le 18 nov 12h03

"C'est toi qui dis que Moawiya a vole' l'argent du peuple. C'est donc a' toi de mettre tes preuves sur la table".

Je le mets au défi d'en apporter la preuve.

En guise de preuve, il écrit:

" "...JE TE METS AU DEFI DE SORTIR UN ECRIT DE MOI OU' JE DIS QUE TAYA A VOLE' L'ARGENT."
Maata reconnait que son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya n'est pas un voleur.

-----------------------------------

Quelle malhonnêteté intellectuelle dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Maata:

Ce n'est pas necessaire de revenir sur ton progres qui a ete' decrete' par le fou.
Les Maures disent: "MA ANDE AL MAKHLOUB YE KOUNE YISSAMIHE"

Anonyme du 19 novembre 16:18

J'ai lu ton ecrit. Je suis sensible a' ce que tu dis mais je te prie de retirer les mots deplace's que tu as utilise's a' l'endroit de Dr. Abdallahi Ould Noueiguedh.

Anonyme a dit…

Couli,

C'est pas etonnant que tu sois docteur si tu appelle Nouegued docteur. mais au vu de ce que tu avances, je me permettrai de te conseiller de voir un docteur (un vrai ) et de choisir un bon psychanalyste. Ton cas n'est peut etre pas desespere, mais grave quand meme,lol!

Anonyme a dit…

salut les terriens
Quelqu'un peut il expliquer les communiquer de presses de nos 4 avocats en herbe? déjà ils sont devenus des griots en chantant les louanges de Bouamatou d'ailleurs leur plaidorie resseble plus a une recommandation, et en fustigeant Abeidna comme un moins que rien, ceci n'est pas serieux et je crois que ces avocats doivent être radier du bareau

Anonyme a dit…

Anonyme du 20 novembre 10:48

Tes docteurs en economie ont donne' a' la Mauritanie les choses suivantes:

1- Pauvrete'
2- Chomage
3- Misere
4- Dictature de la Banque Mondiale et du FMI
5- DES DETTES QUE LA MAURITANIE NE PEUT PAS PAYER

Ils continuent a' nous bombarber avec de mauvaises theories qu'ils n'ont jamais comprises.
Ils utilisent leurs mauvaises "connaissances" pour justifier la souffrance qu'ils imposent sur notre peuple.
Ils veulent nous faire oublier que l'economie n'est pas une science exacte. Elle n'est rien d'autre que de la speculation pure et simple.

Mon economiste a pour nom Dr. Abdallahi Ould Noueiguedh.
- Il a cre'e des milliers d'emplois.
- Il donne la charite'.
- Il a pitie' des pauvres.
- En creant les emplois, il permet aux milliers de Mauritaniennes et de Mauritaniens de nourrir leurs familles et d'eduquer leurs enfants.
- DOCTEUR ABDALLAHI OULD NOUEIGUED PAIE SES IMPOTS.

PS.
Je sais que les petits communistes de ta categorie sont contre les entreprises prive'es MAIS SACHE QUE LE PEUPLE Mauritanien aime DR. ABDALLAHI OULD NOUEIGUEDH POUR TOUTES LES RAISONS CITE'ES PLUS HAUT!

PS du PS. (rire)
Je sais que tous ceux qui ne sont pas d'accord avec toi, doivent etre "deregle's."
YOU ARE FULL OF IT!

Anonyme a dit…

Une nouvelle Chaire est née à l'Université de Nouakchott sous la direction du Dr Abdallahi Ould Nweigeéd avec les Spécialités Suivantes: Emploi des jeunes dans la falsification des tampons des Douanes, du Trésor Public,du Cadastre foncier et la Spéculation sur les Prduits de prmiére nécéssité déstinées aux couches déshérités du peuple Mauritanien. Abdallahi est incontestablement Docteur par excéllence dans ces domaines tandis que Mohamed son fils lui ne manque pas de "Spécialités".

Anonyme a dit…

Couli,
Tu dis:
----------------------
Tes docteurs en economie ont donne' a' la Mauritanie les choses suivantes:

1- Pauvrete'
2- Chomage
3- Misere
4- Dictature de la Banque Mondiale et du FMI
5- DES DETTES QUE LA MAURITANIE NE PEUT PAS PAYER

Ils continuent a' nous bombarber avec de mauvaises theories qu'ils n'ont jamais comprises.
Ils utilisent leurs mauvaises "connaissances" pour justifier la souffrance qu'ils imposent sur notre peuple.
--------------------------

Tu as oublie de dire que cela s'est deroule sous la periode "lumineuse" de son excellence le docteur Taya,le "danube" de la pensee,qui a sorti des tenebres ce peuple, le genie du "livre" (el Kitab).

Tu as besoin vraiment d'un bon docteur, un vrai, specialise dans les cas rares de ta categorie, le summum de la folie douce.

Anonyme a dit…

Maata/ couli arretez votre miserable guerre ???????
Un bagareur

Anonyme a dit…

Anonyme du 20 novembre 16:07 et 16:33

Tu es parmi ces faux economistes qui n'ont absolument rien fait de bon pour la Mauritanie. Vous etes jaloux de Docteur Abdallahi Ould Noueiguedh parce qu'il cree des emplois et donne de l'espoir a' ceux qui n'en avaient pas. En d'autres termes, il fait ce que vous ne pouvez pas faire malgre' vos faux diplomes.
Je vous conseille d'aller apprendre aupres du Dr. Abdallahi Ould Noueiguedh l'ART DE CREER DES EMPLOIS ET DE DEVELOPPER L'ECONOMIE DE LA MAURITANIE.

Ou' sont les 30 milliards qui ont disparu durant les 19 moi de la transition? QUI SONT LES VOLEURS?

Son Excellence Ould Taya a donne' a' la Mauritanie la democratie et la liberte' de la presse.

KATILKOUM LIVSEYIDE WAL HASSIDE!

maatala a dit…

Salam

Il a dit:

"Maata/ couli arretez votre miserable guerre ???????"

Merci du conseil

Quand je lit Couly, j'ai le choix entre zapper ou m'insurger contre ces contre-vérités, ce que je fais car:

Couly est un manipulateur,un révisionniste, il ne faut pas lui laisser la place.

Il faut lui répondre sur son terrain, argument contre argument. C'est chiant ( car il est malhonnête intellectuellement), c'est fatigant (aucune idée à retenir, ni arguments pour soutenir ses propos): rien que des slogans et de la provocation, voir des accusations sans le moindre fondements.

Mais cela est nécessaire dit le FOU

maatala

Ps: je signe toujours mes écrits

Anonyme a dit…

Maata:

J'ai l'impression que tu es bien fache'. Ce qui n'est pas du tout mauvais. I know that I am getting under your skin.

Ce n'est pas aimable de ta part de me qualifier de manipulateur, revisionniste et malhonnete. (rire)
Cependant, je te conseille d'arreter de...chier parce que H'RARAKE MOUKHNIZE!!!!!

Je suis entrain de te faire sortir de ton...LIT fait de mensonges.

ALLAH YAVTAHE ELIKE!

maatala a dit…

Salam

"Quand l'amateurisme le dispute à la naïveté ou l'inverse"

J'en connais un qui devait être fou de joie de rencontrer une de ses idoles kadafi :

Notre Ministre des Affaires Étrangères,le prototype de l'erreur flagrante de casting

Notre constitution donne de large pouvoir au Président notamment ce que l'on appelle le domaine réservé(défense,affaires étrangéres) ,comment SIDIOCA a-t-il pu se laisser imposer par le PM un garde de corps (MAE), qu'il ne connaît pas et avec lequel il ne partage aucune vision sur ce que doit être notre politique étrangère.

Le MAE est pour la rupture de nos relations avec d'israel,c'est un farouche partisan du Polisario.

Deux attitudes apparemment non compatible avec la marabout attitude(SIDIOCA ente vem).

Sidioca ne supporte plus ce dernier et ses prises de positions.

A force de vouloir plaisr à tous SIDIOCA,en oublie que c'est lui le boss.

Pour mémoire voila ce que disais X de notre MAE:

" la serie des pires diplomates de la mauritanie"


mohamed salack ould mohamed lemine était un jeune qui croit beaucoup aux idées progressistes qui veulent faire de la mauritanie un pays modèle, ce sont les idées des kadihines. il partageait ses belles idées avec ses amis, notament isselmou ould abdelkader.

tout le monde connaissait le jeune mohamed saleck ould mohamed lemine avec son roman qu'il trainait avec lui partout, c'etait un jeune modèle.

après une grande galère après les études, le chomage, mohamed saleck decroche un poste de conseiller à l'ambassade de mauritanie à madrid, aprèes avoir passé par le ''garage'' du minstère des affaires étrangères.
il faisait son travail avec une volonté de fer et tous les mauritaniens de madrid diront que c'etait l'un des meilleurs diplomates de la mauritanie.

après son passage à madrid, mohamed saleck fut transféré à new york, la grande ville ou il a continue à brillé par sa compétance et l'amour de son travail, il a même mérité sa promotion de poste d'ambassadeur de mauritanie à genève, un poste qu'il exerce jusqu'à maintenant. mais depuis génève (Mission Permanente auprès des Nation Unies ) , mohamed saleck a completement changé, on dit que si une personne change, il faudrait voir avec quels amis ils commence à trainer, mais voila mohamed saleck est devenu l'ami de sidi mohamed ould boubacar qui lui a donné des leçons de detournement de deniers publics. Alors mohamed saleck, le jeune ambassadeur très competant, commence à ratrapper tout ce qu'il a perdu toutes ces années la, il passes tous les week end à paris avec
sidi mohamed ould boubaca prendre des cours intensifs de detournement, et les il a vite appris ses leçons, mohamed saleck a collecter une fortune enorme en quelques années, aujourd'hui il detient :

- deux grandes maisons àa tevragh zeina, construites en l'epace de quelques mois,
- plusieurs locaux à louer comme boutiques à nouakchott,
- un centre informatique au nom de sa femme, que sa soeur dirige,
-une grande maison à kiffa, construite selon l'architecture coloniale de E-nord,
- deux grandes boutiques à kiffa.

au moment ou deich (le ministres des affaires etranger, l'ex intime de allbright) est en train de preparer son grand mouvement au seins de la
diplomatie, mohamed saleck a été à nouakchott trios fois depuis le 3 aout, d'ailleurs je l'ai croisé la semaine derniere dans les cloires du ministère, il est
vraiment chic et distribue ses sourires à toutes les pauvres secretaires du minstère, qui rêvent de denicher un jeune homme comme lui ambassadeur un
suisse (le pays des montres).

mohamed saleck etait un tres bon ambassadeur, mais ould boubacar l'a rendu un grand voleur de premiere division.

SIDIOCA choisit son entourage parmi ceux qui ont déja fait leurs preuves.

Comme lui dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

Selon vous Sidioca a nommé personnellement combien de ministres ? lesquels? à quels postes?

Maatala

Yanis le R. a dit…

Chers amis,

Il est important que sur Canalh on participe à la reflexion actuelle sur le retour dans la dignité des nos compatriotes déportés au Sénégal et au Mali.

Le discours de Sidioca a été un appel à la paix et au pardon pour tous. La Mauritanie, selon lui, est un seul corps, ce qui fait mal à une partie de son corps fait mal à tout le corps...

A nous tous d'exprimer nos avis et opinions.
Moi pour ma part, en voyant certaines personnes dans l'assemblée et bien mis en avant, je me dis qu'il y a bien des gens et bien placés encore qui ont des faciès de "Tenguerde" (faciès d'acier, c'est je crois une traduction acceptable)...

L'important dans tout ça, c'est l'avis des victimes et de leurs ayant droit, le reste n'est que bonne intention même si c'est respectable.

J'espère de tout coeur que ces journées de concertation débouchent sur des actions sur le terrain et un programme d'envergure au niveau administratif et de sympathie populaire comme c'était le cas pour les mauritaniens et les maures sénégalais rapatriés du Sénégal en 1989 (ceux qui ont porté si longtemps le nom de "moussafrin").

Anonyme a dit…

Maata:

QUEL EST TON PROBLEME?

pourquoi toutes ces attaques?

Tous les ministres sont propose's par le Premier Ministre et nomme's par un decret presidentiel.

Pourquoi tout cet acharnement contre le Ministre des Affaires Etrangeres?

Kadafi n'est plus sur la liste noire. Il a fait un virage de 180 degre's, c'est la raison pour laquelle les USA et le Royaume Uni ont retabli les relations diplomatiques avec son pays.

hamid a dit…

Maata, tu es entrain de foutre en l'air ce blog. Tu es paye pour cela combien?
hamid

hamid a dit…

A la place de maata, il faut lire, bien evidemment, Couli. C;est une grosse erreur de ma part.

Mes amities Maata

Hamid

Anonyme a dit…

Sidi perd son temps et largement,la consigne de ZZ à ses collabos et de "faire semblant au vieux qu'on est avec lui en attendant de l'user" son odeur commence à se sentir,sa fumée est dégagé. Le reste c'est une question de mois pas d'annéés. C'est ce qui a permis à Ould noueiged de garder éspoir de voir un Militaire prendre la palce de Aziz.

Anonyme a dit…

Hamid
ZEBBAK CHEIKH COULI!!!

Anonyme a dit…

Anonyme du 21 novembre 16:02

Ould Noueiguedh ne veut du mal a' personne. On ne te laissera pas opposer les fils de la Mauritanie. Colonel Mohamed Abdel Aziz a toujours ete' aime' par son Excellence Ould Taya et par les Smasside et il ne l'ignore pas.
Il a certes fait une grosse erreur le 3 Aout 2005 mais comme on dit: "SOUHANEHOU MENE LA YAKHTA!"

Cette haine et cette division que vous voulez creer entre les Smassides et les Ould Bousbaa, n'iront nulle part. Le peuple Mauritanien n'est pas bete.

En ce qui concerne le vieux, je n'ai pas peur. Je place une confiance totale en lui. Il est tres intelligent et tres methodique et personne ne peut le rouler. IL A UNE PARFAITE CONNAISSANCE DU MONDE QUI L'ENTOURE.

ZZ a raison de demander a' ses amis de participer a' la formation du nouveau parti politique. Il comprend que lui et le vieux ARE ON THE SAME BOAT! Ils ont interet a' travailler ensemble pour le peuple Mauritanien. Plusieurs personnes veulent qu'ils echouent. THEY CANNOT AFFORD TO LOSE. THEY ARE IN THIS TOGETHER FOR THE BENEFIT OF THE MAURITANIAN PEOPLE!

Anonyme a dit…

my tailor is not rich, but may y say to your soul that you are some thing like deep and dark shit

Anonyme a dit…

Anonyme du 21 novembre 17:20

LITTLE MOTHER FUCKER, all you did was to describe yourself!!!!!!!!

ALLEZ-Y AU DIABLE! FILS DE CHIEN, TU PENSES QUE TU PEUX FAIRE TAIRE LES PERSONNES.

GO TRY YOUR OPPRESSIVE THOUGHTS ON SOMEONE ELSE! Aucune tolerance et aucune paix dans ton coeur. Tu n'es que haine! Les fils de batards de la categorie n'ont pas de place en Mauritanie!

YENSAKH CH'VEYGAKE! YELIVREYIKH!

Tu n'as rien a' dire. tes ide'es sont tres limite'es!

Tu n'est rien d'autre qu'un ane de premiere classe. Tu ne sais meme pas comment ecrire "I" qui signifie JE.

maatala a dit…

Salam

j'avais eu la prétention de croire, que couly avait arrêté d'être vulgaire(insultes).

En lui répondant, nous lui faisons beaucoup d'honneur.

La quarantaine pour ce "Zombi" (virus) dit le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

Selon le site de nos amis mauritaniens du Canada, www.click4mauritania.com, rapportant une dépêche de l'AMI du 21/11/2007 (qui n'est pas encore sur le site de cette dernière qui est tjs en retard d'un train...), on peut lire au sujet des travaux actuels des journées de concertation :

-----------------

Répartition des participants en 4 ateliers de travail

Les participants aux journées de concertation sur le retour des réfugiés et le règlement du passif humanitaire ont poursuivi leurs travaux dans le cadre de 4 ateliers.

Le 1er, présidé par M. Sarr Mamadou, est chargé d'examiner les structures nationales et locales devant être créées pour encadrer et gérer toutes les opérations liées au retour des réfugiés, à leur accueil et à leur insertion en plus de l'orientation des programmes d'insertion en leur faveur.

Le 2ème atelier, conduit par M. Cheikh Saad Bouh Camara, se charge de la discussion des mesures pratiques d'organisation du retour. Il planchera en particulier sur les mécanismes déterminant la vocation des réfugiés, leur retour et les questions qui sont liées à la mise en oeuvre sur le terrain de ces mesures.

Le 3ème, présidé par M. Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Radhi, s'occupera des questions intéressant l'insertion durable de ces réfugiés et les mesures de rétablissement de leurs droits ainsi que leur accès aux services de base en plus du financement des activités génératrices de revenus au profit de tous les intéressés.

Quant au quatrième atelier, présidé par le Pr. Ball Amadou Tidjane, il aura à s'atteler à l'examen du passif humanitaire et du cadre institutionnel pour traiter ce dossier et présenter des propositions pour déterminer la vocation des victimes et des ayant droit.

Les participants avaient, mardi après midi, assisté à une séance plénière sous la présidence de M. Ahmed Ould Sidi Baba, président du bureau des séances de ces journées de concertation, consacrée à la présentation du programme de travail et l'exposé des documents présentés aux ateliers.

Ainsi, il est prévu que ces journées se poursuivent au cours des deux prochains jours au niveau des groupes de travail pour être closes le jeudi prochain à la mi-journée à l'issue de l'adoption de la mouture définitive des documents objet de discussions présentés aux participants.

Source: AMI

Anonyme a dit…

the dog wow wow and the cavarane ciao ciao

maatala a dit…

Salam

Cher yan

Le retour des déportés sera aussi:

- Retour sur un passé honteux

- Un retour nécessaire qui risque de faire des dégâts, car cette fois ci ce sont nous les vilains.

- nous devrions affronter nos démons et prendre nos responsabilités.

- Affronter des récits qui font mal à l'âme; car les victimes vont décrire l'horreur subie.

- Savoir comment répondre à ceux qui réclament justice et leurs droits(24 000 victimes)

-Il va falloir enfin soutenir Sidioca que beaucoup commence à prendre pour un fou.

Avoir en plus de la faim, le mal de tète dit le FOU

maatala

Yanis le R. a dit…

Cher Maatala,

Ce passé comme tu dis il faut qu'on le visite sinon le mal ne sera jamais guéri.
C'est l'occasion de permettre aux langues de se delier et les ateliers doivent permettre aux victimes prochainement dans leurs recommandations de raconter leurs calvaires et de donner des noms de bourreaux et de relater les faits qu'ils ont vécus.
Cela c'est déjà passé en Afrique du Sud, au Maroc, en Algérie et a pris des mois mais en définitive chacun a évacué ce qu'il avait à dire publiquement avec des retransmissions directes à la Télévision et à la Radio nationales.
C'est un grand pas qu'il faut franchir et à nous tous d'attendre l'impact et ce que les victimes ou leurs ayants droit décident en définitive.
Notre réligion, l'Islam, et nos traditions de tolérance mais aussi de justice ne me laissent aucun doute que nous ne serons pas à la dimension des autres pays déjà cités.
Il faut savoir prendre ses problèmes à bras le corps et les affronter en face au lieu de les fuir.
La Mauritanie attend de nous tous et mérite plus que ça...

Anonyme a dit…

ils sont fous ils prennent les senegalais pour des mauritaniens. ceux qui ont peri ou desappropries lors des evenements sont tous des senegalais. depuis quand les negro mauritaniens possedent des commerces. puis ceux qui etaient victimes, ils l'etaient parcequ'ils etaient attaques par des hartanis et non pas des beydanes. c'est vrai que le raciste balas detenait un commerce important, mais ce n'est que lui seulement parmi toute sa communauté. demander des indemnisations qui se chiffrent par des milliards, c'est de la folie.
demander à ce que nos officiers soient jugés c'est de l'amalgame.
ne pas parler des atrocites subies et perpetrees par les flam en connivance avec les autorites senegalaises c'est de l'amnesie.

cher yanis, je pense que tu etais à l'ambassade de la mauritanie lors des evenements. zz y etait aussi. vous vous souvenez des atrocites qu'ont vecu les hartanis, qualifies de narr.

je pense qu'il ne faut deterrer les braises, qu'il faut tourner sans la lire, car sa lecture risque de nous amener en arriere.
sidioca avait demande pardon au nom de tous ses compatriotes. ce pardon est un devoir des negroafricains envers l'autre composante negroafricaine. les beydanes dans ce problemes sont victimes et innocents.


j'etais à la mosquée ce vendredi qui restera gravée dans ma memoire. j'ai pensé beaucoup de plaies corporelles, mais qui pensera les sequelles morales et psychiques.

Anonyme a dit…

souvenir souvenir de l'autre côté du fleuve

en 89, j'avais 14 ans et en débarquant dans mon pays, je vous ne dirais qu'une chose, c'est que je tremblais même en mauritanie car je suis métis et je craignais que l'on me prenne pour un sénégalais, je n'osais pas sortir acheter un pain beurre chocolat et coca

dans le stade où je me souviens juste de ce monsieur, je ne l'oublierai jamais, je l'ai vu arriver de profil et quand il s'est retourné pour me rendre mon regard, j'ai vu que la moitié de son visage n'avais plus de chaire, on voyait toutes ses dents

pour le reste, ce qui s'est passé ici, préparez-vous à tout, trop de gens encore vivants mouillés jusqu'au coup savent de les corollaires de ce retour est dangeureux pour eux, croyiez-vous qu'ils vont restés les bras croisés à attendre qu'on les accusent

tout le monde manipule tout le monde sauf que cette fois-ci les dés sont jetés, alors préparez-vous à tout: le blanc qui manipule le blanc , le noir qui manipule le noir en sachant que tous ça peut peter une bonne foi et les extrêmes sont gagnant ils en sortent renforcés

qui peut arrêter ces gens-là? peut-être que l'heure des haratines a sonnée, mais quelle heure d'ailleurs? L'heure de quoi?

tout ça est trop précipité, Sidioca ne peut pas assumer, il faut un dictateur éclairé pour cela. Nous en sommes au carrefour de tout et ne tient à rien et tous les bords s'affrontent indirectement,

avec toute la bonne volonté du monde , tout ce qui reste à faire c'est assumer et prier

Anonyme a dit…

Tout doit etre deploye' pour accueillir nos compatriotes des camps.
Je suis tres encourage' d'apprendre que le vieux professeur Cheikh Saad Bouh Camara preside l'une des commissions. Le Mr. est tres bien!

C'est extremement important de leur expliquer que les choses ne seront pas faciles mais ils se readapteront avec le temps.

Maata:

Je sais que tu n'as pas vu l'insulte qui a precede' mon ecrit.
Ente' MATIHCHIM!
Je suis desole' d'exposer les lecteurs a' certaines insultes mais je suis oblige' de me rabaisser au niveau des personnes qui m'insultent parce que c'est le seul langage qu'ils comprennent.

Anonyme a dit…

Couli

pour une fois je suis de ton coté

quand tu a trouvé l'expession exacte pour qualifier notre "virus" national Maata:

"maata ENTA MA TEHCHEM"
Bravo
medaille canalh bien meritée dit la para...

Anonyme a dit…

il y a insulte et insulte, quand le verrou lâche est que le petit language spontané du lascar se libére, on comprend alors que la façade peut se rattraper mais que le coeur est déjà dévoilé

c'estle language du p'tit boy sénégalais qui sait faire genre mais au fond c'est le petit misérable avec une vernis culture qui gratte toujours toujours à la porte de la bonne foi tout en demeurant plus digne du palier

Anonyme a dit…

what about Mauritanian victimes in senegal
what about LIBZOUGA those who were born in SENEGAL and use to have the nationality of SENEGAL
why nobody talk about them
what will sidioca do for ELMOUSSAFRINE
who did kill 750 mauritanian in SENEGAL

Anonyme a dit…

en 89, souvenez-vous, tout le monde du riche au plus pauvre fit un don pour accueillir les mauritaniens de retour du sinigal, à la radio on disait tel a donné tant, tel aussi ect

mais ces millions furent pillés par des domou klab passons

que cela ne se reproduise plus inchallah pour les autres qui reviennent

Anonyme a dit…

Yanis
Je suis d'avis qu'il faut bien donner l'occasion aux victimes d'""évacuer,de se libérer" en disant tout ce qu'ils ont sur le coeur.Mais ça devra être fait à une autre occasion,car il ne faut pas oublier que les journées de concertation sont destinées à organiser un retour digne des réfugiés.Cet objectif fondemental doit être atteint le plus rapidement possible,afin d'éviter les obstacles que ne manquent et ne manqueront pas de constituer les extrémistes des deux côtés.Par ailleurs,je pense que le gouvernement doit mener avec fermeté ces journées de concertation et tous les débâts ultérieurs sur la question du passif humanitaire,en excluant systématiquement tous ceux qui en profitent pour remuer le coûteau dans la plaie et d'inciter à la violence.Je dis,AVEC FERMETE,car démocratie ne veut pas dire désordre et certains n'hésiteront jamais à mettre de l'huile sur le feu,comme ils l'ont toujours fait,car ce qui les guide est loin d'être l'interêt du pays,ni celui des veritables victimes.N'oublions surtout pas la responsabilité évidente de ces extrémistes dans les événements de 1989 et n'acceptons pas qu'ils se présentent aujourd'hui en donneurs de léçons ou,pire qu'ils recidivent,en éloignant les composantes du pays,les unes des autres.
A+

Anonyme a dit…

Couli,

Please don`t play into the game of ano of 17:20 or so. The time is tense and you will see more people insulting. Don`t help them. Take care. A-

Anonyme a dit…

A-

Merci pour le conseil!

Hava a happy Thanksgiving!

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"JNC: Réaction de Diallo Mamadou, avocat au barreau de Paris, représentant de la Diaspora, ex-Flam-Rénovation, fondue dans l’AJD/MR

«Au début, nous avons contribué à l’élaboration d’un document sur le règlement du passif humanitaire et le retour des réfugiés. C’est un document fait par un comité où sont représentés toutes les organisations politiques en France et les associations de défense des droits de l’homme et qui a été remis à l’ambassade et eu consulat en France, au Sénat et à l’Assemblée Nationale.

Quand il y a eu l’organisation de ces journées, j’ai tenu personnellement à y participer car pour moi, c’est le couronnement d’une longue lutte, la fin d’un calvaire pour beaucoup de gens et un nouveau départ pour une Mauritanie réconciliée avec elle-même.

De même, l’AJD/MR qui compte beaucoup d’adhérents dans la Diaspora, a souhaité qu’un représentant du Parti en Europe participe à ces journées. L’autre raison fondamentale c’est que c’est un rêve qui se réalise pour l’exilé depuis 20 ans que je suis et que ce n’est pas à rater.


Ma première impression est qu’il y avait une disponibilité, une écoute de part et d’autre et une volonté de parvenir à une solution consensuelle qui tienne compte des intérêts des victimes et de l’unité dans le cadre du passif humanitaire. C’est un sujet délicat et sensible même si par moment nous avons eu des interventions assez fortes notamment de gens qui ont perdu qui des maris, qui des proches, et qui voulaient qu’une justice totale soit rendue.

D’autre part on a vu quelques intervenants qui ont essayé de limiter les demandes des victimes à des réparations pécuniaires compte tenu du caractère sacré de l’institution mise en cause, à savoir l’Armée. Mais en dehors de ces cas, l’essentiel des intervenants ont privilégié la réconciliation nationale sur toutes les considérations par des réparations de préjudices subis, la lumière sur les évènements et enfin le pardon de la part des victimes.

Une chose a été partagée par tout le monde, c’est que ce n’est pas un problème entre communautés mais plutôt un problème entre les victimes et les auteurs et chacun semblait faire la différence entre les personnes qui peuvent être mises en cause et l’Armée. Je dis enfin qu’on n’a pas le droit d’échouer et donc qu’il faut s’attendre à ce que des solutions consensuelles soient arrêtées.»

maatala

Yanis le R. a dit…

A+

Tu as bien raison de dire qu'il ne s'agit là encore que de journées de concertation sur le retour des refugiés (le terme "déportés" n'a pas été retenu officiellement, je crois).

Mais on lit bien que "le 4ème atelier, présidé par le Pr. Ball Amadou Tidjane, aura à s'atteler à l'examen du passif humanitaire et du cadre institutionnel pour traiter ce dossier et présenter des propositions pour déterminer la vocation des victimes et des ayant droit", dixit l'AMI.

Les conclusions de ces journées seront publiées ce jour (si ce n'est déjà fait). On verra bien les recommandations formulées notamment au sujet de la question du passif humanitaire. Il semble de prime abord qu'il y a un consensus et pas de grande surprise.

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Journées Nationales de Concertation: Texte intégral du rapport de synthèse adopté par acclamation !

Rapport de synthèse des journées nationales de concertation et de mobilisation sur le retour des réfugiés et le règlement du passif humanitaire.



Les 20, 21 et 22 novembre 2007, se sont tenues, à Nouakchott, au Centre International des Conférences, les Journées nationales de concertation et de mobilisation sur le retour des réfugiés et le règlement du passif humanitaire, sous le haut patronage du Président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

1. Considérations générales

Les participants ont unanimement salué la volonté politique du Président de la République qui a placé au premier rang de ses priorités la consolidation de l’unité nationale et le raffermissement de la cohésion sociale.



Dans ce cadre, dans son discours solennel du 29 juin, il a exprimé, au nom de tous les Mauritaniens, sa compassion à l’égard de toutes les victimes de ces années sombres et a réaffirmé la disposition de l’Etat à assurer un retour digne pour l’ensemble de nos concitoyens qui en exprimeraient le désir et le règlement définitif du passif humanitaire.

Les participants ont tenu à rappeler que notre histoire commune et le partage des mêmes valeurs islamiques, constituent le ciment de notre unité nationale. Cette histoire partagée et ces valeurs islamiques communes constituent le terreau fertile dans lequel nous devrons puiser les ressources nécessaires pour dépasser ces douloureux évènements.

Les participants enregistrent avec satisfaction, les directives données au Gouvernement par le Président de la République pour que l’Etat prenne toutes dispositions utiles pour le dépassement définitif de ce drame.

Les participants ont exprimé leur satisfaction pour l’organisation de ces journées nationales de concertation et de mobilisation. Ils ont par ailleurs loué la qualité du travail accompli par le Comité interministériel.

Les participants ont salué l’engagement du Président de la République en faveur de l’examen et du traitement du dossier des citoyens rapatriés du Sénégal lors des évènements de 1989 et de la nécessité d’accorder à cette question tout l’intérêt qu’elle mérite.

Les participants ont été unanimes à saluer la sérénité, la tolérance, l’ouverture d’esprit, la compassion et la responsabilité qui ont caractérisé les débats.


2. Quintessence des débats

Les documents de travail préparés par le Comité Interministériel ont fait l’objet de discussions approfondies au sein de quatre ateliers prévus à cet effet. Le premier atelier a discuté des structures organisationnelles d’encadrement et de gestion du retour des réfugiés. Le second a traité des questions relatives à l’organisation matérielle du retour. Les questions liées à l’insertion des réfugiés ont été abordées au sein du troisième atelier. Enfin, le quatrième s’est penché sur les questions liées au règlement du passif humanitaire.

Après des débats libres, riches et contradictoires au sein de l’ensemble des ateliers et en plénière, il est ressorti les éléments ci-après :

1°) Concernant les structures en charge de l’encadrement et de la gestion du retour des réfugiés.

Le document de travail propose le dispositif suivant : un comité interministériel de pilotage, une commission nationale de concertation, une commission nationale d’identification, des commissions régionales, départementales et locales et enfin une Agence autonome d’Appui et d’insertion.

Les débats ont fait ressortir les points de convergence suivants :

1. Les structures qui seront mises en place doivent disposer d’organes de pilotage et de concertation au sein desquelles seront représentées les réfugiés, être managés par les meilleures compétences nationales reconnues pour leur moralité et intégrité, s’appuyer sur des systèmes efficaces de contrôle, d’évaluation et de suivi, appliquer des procédures de gestion transparentes respectant les principes basiques d’une bonne gouvernance.

2. Rechercher les meilleures formes organisationnelles pour éviter les lourdeurs et les enchevêtrements des structures.

3. Elargir le Comité Interministériel aux Ministres en charge de l’Education, de la santé, de l’Orientation Islamique et de la Promotion de la Femme.

4. Ouvrir la commission nationale d’identification aux représentants des réfugiés et aux organisations de défense des droits de l’homme et les faire présider par des magistrats.

5. Associer les notables et les personnes ressources aux commissions locales des sages et élargir leurs compétences en matière d’identification.

6. Instituer un organe indépendant chargé de la supervision des différentes étapes du processus.

7. Mettre en place un dispositif adapté de communication et d’information décentralisé

8. Compléter le dispositif des répondants locaux de la Commission nationale d’identification par la création de commissions au niveau des arrondissements des Moughataa concernées.


3. Concernant l’organisation matérielle des opérations de retour :

Le document de travail a évoqué les questions liées à l’identification, le transport, l’accueil et l’installation des réfugiés.

Les débats ont fait ressortir les points de convergences suivants :

1. Les réfugiés peuvent être classés selon les profils suivants : éleveurs, agriculteurs, populations déplacées à l’intérieur du pays, fonctionnaires réfugiés, fonctionnaires radiés et resté au pays, élèves, étudiants, professions libérales, opérateurs économiques, employés du secteur privé, femmes, jeunes en déperdition scolaire, personnes âgées, handicapés …

2. L’identification des candidats au retour doit être effectuée sur la base de toutes les sources d’information disponibles (recensements administratifs, RANVEC, registre du HCR, recensement effectué par les autorités sénégalaises ainsi que tout autre document établi par tout service mauritanien compétent). Ces renseignements pourraient être complétés, au besoin, à travers les témoignages établis par les commissions locales des sages.

3. L’Administration devra mettre en place un dispositif adéquat permettant aux citoyens concernés de disposer d’états civils, pour eux et leurs descendants nés en exil.

4. Les zones d’accueil doivent être déterminées en fonction des lieux d’origine des populations cibles (pastorale, agricole, fleuve, rural, hors fleuve, urbaine –Nouakchott et Nouadhibou notamment-…), mais également en fonction de leur choix.

5. Pour assurer une bonne fluidité des déplacements des réfugiés, un nombre suffisant de points de passage doivent être ouverts.

6. Le démarrage de l’opération de retour doit être précédé par la mise en place d’installations décentes de logement.


4. Concernant l’insertion

Le document de travail précise les bénéficiaires des programmes et projets d’insertion, notamment les réfugiés désireux de rentrer au pays, ceux rentrés dans le cadre du PSIR ou de façon spontanée, les «moussafirines» installés le long de la vallée et plus généralement les populations des zones concernées. Les domaines d’insertion prioritairement ciblées sont l’agriculture, l’élevage, la pêche, les services de proximité, la micro finance et les activités génératrices de revenus.

Les participants ont fait ressortir les points de convergences suivants :

1. Notre pays jouit d’une expérience dans les domaines de l’insertion relative au retour des rapatriés en 1989 et aux programmes ambitieux mis en œuvre ces dernières années, devant être valorisée, face à ce nouveau défi.

2. Les programmes d’insertion devraient être conçus en fonction de la classification et des profils dégagés. Les propositions d’insertion devraient tenir compte de la volonté et des compétences des bénéficiaires. Elles pourraient s’inscrire dans le cadre des axes ci-après :

A. Les Programmes d’urgence :

Ils sont relatifs à l’accueil, à l’habitat et à l’alimentation.


B. Les Programmes à moyen et long terme :

Ils doivent permettre une insertion durable à travers des projets structurants dans les domaines de l’élevage, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de l’approvisionnement en eau potable, des activités génératrices de revenus, de la micro finance, de l’emploi des jeunes, de programmes spécifiques au profit des femmes, de la réintégration des fonctionnaires, de la promotion du secteur privé et industriel … Les programmes spécifiques peuvent se décliner comme suit :

= Programme spécifique de restitutions et/ou compensations des habitations et des terres agricoles spoliées sans préjudice des droits légitimes des propriétaires et de ceux des attributaires actuels.

= Programme spécifique au profit des étudiants et des élèves en année scolaire à travers l’octroi de bourses et la formation professionnelle

= Programme spécifique devant être mis en œuvre au profit des éleveurs qui ont particulièrement été affectés

= Programme spécifique en faveur des personnes vulnérables ou handicapées.

= Programmes culturels et sociaux bâtis selon des concepts permettant un accompagnement culturel, social et psychologique des réfugiés, mais également des populations d’accueil.

= Programmes de communication à travers les médias, les mosquées, des réunions de quartiers, des représentations artistiques favorisant un accueil fraternel et chaleureux et garantissant une insertion une insertion durable, digne, juste et équitable.


5. Concernant le règlement du passif humanitaire

A la suite de débats contradictoires francs, ouverts et parfois passionnés mais toujours empreints de sérénité et de responsabilité, les participants ont unanimement convenu :

= La nécessité d’apurer ce dossier en ayant toujours en vue la restauration et le renforcement de l’unité nationale et la stabilité du pays.

= La volonté de puiser dans nos valeurs profondes, les meilleures solutions pour le règlement de cette question en tenant compte des droits légitimes de toutes les victimes et de leurs ayant droits.

= La particularité et la sensibilité de la question exigent qu’un temps suffisant soit donné et que les concertations soient poursuivies, afin de trouver une issue consensuelle pour un règlement définitif

= La solution à envisager devra tenir compte des devoirs de mémoire et de pardon pour la Nation, de justice et de réparation pour les victimes.

= L’acquis positif pour le pays traduit à travers la qualité des débats qui sont venus illustrer de manière remarquable la conversion de nos citoyens à la pratique démocratique, à la convivialité et à l’acceptation de l’autre.


Par ailleurs, les participants ont suggéré, pour le dispositif à mettre en place pour la gestion de ce dossier trois scénarii :


1. Création d’une Commission Indépendante composée de personnalités d’envergure nationale, reconnue pour leur compétence, leur probité, leur intégrité et leur patriotisme.

2. Création d’une Commission Nationale telle que proposée par le document du Comité Interministériel.

3. Elargissement de la commission proposée par le document de travail aux représentants des victimes, aux organisations de défense des droits de l’homme et à des personnalités indépendantes.


Dans tous les cas de figure, la structure qui sera retenue, de concert avec toutes les parties et en particulier les victimes et ayant droits, devra permettre à partir de ces journées, d’amorcer un processus concerté devant aboutir au règlement définitif de ces douloureux évènements par la mise en place des mécanismes les plus appropriés.


4. Recommandations d’ordre général

Les participants ont formulé des recommandations suivantes :

1. Adoption d’une loi d’orientation qui encadre le retour des déportés et le règlement du passif humanitaire

2. Prolongation du mandat de la commission nationale d’identification au-delà du retour des réfugiés du Sénégal et du Mali, afin de permettre la prise en charge des réfugiés établis ou travaillant actuellement dans d’autres régions du monde.

3. Prolongation du mandat de la nouvelle agence au-delà des 3 ans pour une plus grande durabilité des actions permettant aux bénéficiaires une intégration effective à terme.

4. Création d’un fonds de solidarité citoyenne pouvant recevoir les contributions volontaires et des personnalités morales.


Fait à Nouakchott, le 22 novembre 2007
Les participants.


maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Journées Nationales de Concertation: Texte intégral du rapport de synthèse adopté par acclamation !

Rapport de synthèse des journées nationales de concertation et de mobilisation sur le retour des réfugiés et le règlement du passif humanitaire.



Les 20, 21 et 22 novembre 2007, se sont tenues, à Nouakchott, au Centre International des Conférences, les Journées nationales de concertation et de mobilisation sur le retour des réfugiés et le règlement du passif humanitaire, sous le haut patronage du Président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

1. Considérations générales

Les participants ont unanimement salué la volonté politique du Président de la République qui a placé au premier rang de ses priorités la consolidation de l’unité nationale et le raffermissement de la cohésion sociale.



Dans ce cadre, dans son discours solennel du 29 juin, il a exprimé, au nom de tous les Mauritaniens, sa compassion à l’égard de toutes les victimes de ces années sombres et a réaffirmé la disposition de l’Etat à assurer un retour digne pour l’ensemble de nos concitoyens qui en exprimeraient le désir et le règlement définitif du passif humanitaire.

Les participants ont tenu à rappeler que notre histoire commune et le partage des mêmes valeurs islamiques, constituent le ciment de notre unité nationale. Cette histoire partagée et ces valeurs islamiques communes constituent le terreau fertile dans lequel nous devrons puiser les ressources nécessaires pour dépasser ces douloureux évènements.

Les participants enregistrent avec satisfaction, les directives données au Gouvernement par le Président de la République pour que l’Etat prenne toutes dispositions utiles pour le dépassement définitif de ce drame.

Les participants ont exprimé leur satisfaction pour l’organisation de ces journées nationales de concertation et de mobilisation. Ils ont par ailleurs loué la qualité du travail accompli par le Comité interministériel.

Les participants ont salué l’engagement du Président de la République en faveur de l’examen et du traitement du dossier des citoyens rapatriés du Sénégal lors des évènements de 1989 et de la nécessité d’accorder à cette question tout l’intérêt qu’elle mérite.

Les participants ont été unanimes à saluer la sérénité, la tolérance, l’ouverture d’esprit, la compassion et la responsabilité qui ont caractérisé les débats.


2. Quintessence des débats

Les documents de travail préparés par le Comité Interministériel ont fait l’objet de discussions approfondies au sein de quatre ateliers prévus à cet effet. Le premier atelier a discuté des structures organisationnelles d’encadrement et de gestion du retour des réfugiés. Le second a traité des questions relatives à l’organisation matérielle du retour. Les questions liées à l’insertion des réfugiés ont été abordées au sein du troisième atelier. Enfin, le quatrième s’est penché sur les questions liées au règlement du passif humanitaire.

Après des débats libres, riches et contradictoires au sein de l’ensemble des ateliers et en plénière, il est ressorti les éléments ci-après :

1°) Concernant les structures en charge de l’encadrement et de la gestion du retour des réfugiés.

Le document de travail propose le dispositif suivant : un comité interministériel de pilotage, une commission nationale de concertation, une commission nationale d’identification, des commissions régionales, départementales et locales et enfin une Agence autonome d’Appui et d’insertion.

Les débats ont fait ressortir les points de convergence suivants :

1. Les structures qui seront mises en place doivent disposer d’organes de pilotage et de concertation au sein desquelles seront représentées les réfugiés, être managés par les meilleures compétences nationales reconnues pour leur moralité et intégrité, s’appuyer sur des systèmes efficaces de contrôle, d’évaluation et de suivi, appliquer des procédures de gestion transparentes respectant les principes basiques d’une bonne gouvernance.

2. Rechercher les meilleures formes organisationnelles pour éviter les lourdeurs et les enchevêtrements des structures.

3. Elargir le Comité Interministériel aux Ministres en charge de l’Education, de la santé, de l’Orientation Islamique et de la Promotion de la Femme.

4. Ouvrir la commission nationale d’identification aux représentants des réfugiés et aux organisations de défense des droits de l’homme et les faire présider par des magistrats.

5. Associer les notables et les personnes ressources aux commissions locales des sages et élargir leurs compétences en matière d’identification.

6. Instituer un organe indépendant chargé de la supervision des différentes étapes du processus.

7. Mettre en place un dispositif adapté de communication et d’information décentralisé

8. Compléter le dispositif des répondants locaux de la Commission nationale d’identification par la création de commissions au niveau des arrondissements des Moughataa concernées.


3. Concernant l’organisation matérielle des opérations de retour :

Le document de travail a évoqué les questions liées à l’identification, le transport, l’accueil et l’installation des réfugiés.

Les débats ont fait ressortir les points de convergences suivants :

1. Les réfugiés peuvent être classés selon les profils suivants : éleveurs, agriculteurs, populations déplacées à l’intérieur du pays, fonctionnaires réfugiés, fonctionnaires radiés et resté au pays, élèves, étudiants, professions libérales, opérateurs économiques, employés du secteur privé, femmes, jeunes en déperdition scolaire, personnes âgées, handicapés …

2. L’identification des candidats au retour doit être effectuée sur la base de toutes les sources d’information disponibles (recensements administratifs, RANVEC, registre du HCR, recensement effectué par les autorités sénégalaises ainsi que tout autre document établi par tout service mauritanien compétent). Ces renseignements pourraient être complétés, au besoin, à travers les témoignages établis par les commissions locales des sages.

3. L’Administration devra mettre en place un dispositif adéquat permettant aux citoyens concernés de disposer d’états civils, pour eux et leurs descendants nés en exil.

4. Les zones d’accueil doivent être déterminées en fonction des lieux d’origine des populations cibles (pastorale, agricole, fleuve, rural, hors fleuve, urbaine –Nouakchott et Nouadhibou notamment-…), mais également en fonction de leur choix.

5. Pour assurer une bonne fluidité des déplacements des réfugiés, un nombre suffisant de points de passage doivent être ouverts.

6. Le démarrage de l’opération de retour doit être précédé par la mise en place d’installations décentes de logement.


4. Concernant l’insertion

Le document de travail précise les bénéficiaires des programmes et projets d’insertion, notamment les réfugiés désireux de rentrer au pays, ceux rentrés dans le cadre du PSIR ou de façon spontanée, les «moussafirines» installés le long de la vallée et plus généralement les populations des zones concernées. Les domaines d’insertion prioritairement ciblées sont l’agriculture, l’élevage, la pêche, les services de proximité, la micro finance et les activités génératrices de revenus.

Les participants ont fait ressortir les points de convergences suivants :

1. Notre pays jouit d’une expérience dans les domaines de l’insertion relative au retour des rapatriés en 1989 et aux programmes ambitieux mis en œuvre ces dernières années, devant être valorisée, face à ce nouveau défi.

2. Les programmes d’insertion devraient être conçus en fonction de la classification et des profils dégagés. Les propositions d’insertion devraient tenir compte de la volonté et des compétences des bénéficiaires. Elles pourraient s’inscrire dans le cadre des axes ci-après :

A. Les Programmes d’urgence :

Ils sont relatifs à l’accueil, à l’habitat et à l’alimentation.


B. Les Programmes à moyen et long terme :

Ils doivent permettre une insertion durable à travers des projets structurants dans les domaines de l’élevage, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de l’approvisionnement en eau potable, des activités génératrices de revenus, de la micro finance, de l’emploi des jeunes, de programmes spécifiques au profit des femmes, de la réintégration des fonctionnaires, de la promotion du secteur privé et industriel … Les programmes spécifiques peuvent se décliner comme suit :

= Programme spécifique de restitutions et/ou compensations des habitations et des terres agricoles spoliées sans préjudice des droits légitimes des propriétaires et de ceux des attributaires actuels.

= Programme spécifique au profit des étudiants et des élèves en année scolaire à travers l’octroi de bourses et la formation professionnelle

= Programme spécifique devant être mis en œuvre au profit des éleveurs qui ont particulièrement été affectés

= Programme spécifique en faveur des personnes vulnérables ou handicapées.

= Programmes culturels et sociaux bâtis selon des concepts permettant un accompagnement culturel, social et psychologique des réfugiés, mais également des populations d’accueil.

= Programmes de communication à travers les médias, les mosquées, des réunions de quartiers, des représentations artistiques favorisant un accueil fraternel et chaleureux et garantissant une insertion une insertion durable, digne, juste et équitable.


5. Concernant le règlement du passif humanitaire

A la suite de débats contradictoires francs, ouverts et parfois passionnés mais toujours empreints de sérénité et de responsabilité, les participants ont unanimement convenu :

= La nécessité d’apurer ce dossier en ayant toujours en vue la restauration et le renforcement de l’unité nationale et la stabilité du pays.

= La volonté de puiser dans nos valeurs profondes, les meilleures solutions pour le règlement de cette question en tenant compte des droits légitimes de toutes les victimes et de leurs ayant droits.

= La particularité et la sensibilité de la question exigent qu’un temps suffisant soit donné et que les concertations soient poursuivies, afin de trouver une issue consensuelle pour un règlement définitif

= La solution à envisager devra tenir compte des devoirs de mémoire et de pardon pour la Nation, de justice et de réparation pour les victimes.

= L’acquis positif pour le pays traduit à travers la qualité des débats qui sont venus illustrer de manière remarquable la conversion de nos citoyens à la pratique démocratique, à la convivialité et à l’acceptation de l’autre.


Par ailleurs, les participants ont suggéré, pour le dispositif à mettre en place pour la gestion de ce dossier trois scénarii :


1. Création d’une Commission Indépendante composée de personnalités d’envergure nationale, reconnue pour leur compétence, leur probité, leur intégrité et leur patriotisme.

2. Création d’une Commission Nationale telle que proposée par le document du Comité Interministériel.

3. Elargissement de la commission proposée par le document de travail aux représentants des victimes, aux organisations de défense des droits de l’homme et à des personnalités indépendantes.


Dans tous les cas de figure, la structure qui sera retenue, de concert avec toutes les parties et en particulier les victimes et ayant droits, devra permettre à partir de ces journées, d’amorcer un processus concerté devant aboutir au règlement définitif de ces douloureux évènements par la mise en place des mécanismes les plus appropriés.


4. Recommandations d’ordre général

Les participants ont formulé des recommandations suivantes :

1. Adoption d’une loi d’orientation qui encadre le retour des déportés et le règlement du passif humanitaire

2. Prolongation du mandat de la commission nationale d’identification au-delà du retour des réfugiés du Sénégal et du Mali, afin de permettre la prise en charge des réfugiés établis ou travaillant actuellement dans d’autres régions du monde.

3. Prolongation du mandat de la nouvelle agence au-delà des 3 ans pour une plus grande durabilité des actions permettant aux bénéficiaires une intégration effective à terme.

4. Création d’un fonds de solidarité citoyenne pouvant recevoir les contributions volontaires et des personnalités morales.


Fait à Nouakchott, le 22 novembre 2007
Les participants.


maatala

maatala a dit…

Salam

Petite perle tirée du communiqué

"1. Création d’une Commission Indépendante composée de:

personnalités d’envergure nationale, reconnue pour leur compétence, leur probité, leur intégrité et leur patriotisme".

Patriotisme; même la corée du Nord a abandonnée cette loghoré.

je remplacerais patriotisme par "courage"

Ils ont la liste de ceux qui ne le sont pas: ceux qui ont pillés le Bled et conduit à la faillite.

Pour moi un patriote c'est celui qui est prêt à verser son sang pour son bled, que je sache nous ne sommes pas en guerre, ni envahie.

Le reste c'est du FLAN.



je leur propose pour diriger cette commission: Jemal O Yessa, car c'est le seul arabo-bérbére qui a la confiance totale des négros-africains et le seul capable d'interpeller un tortionnaire,voir un néo-con pour le remettre à sa place et lui dire les quatre vérités.

Il incarnera à merveille le DESMOND TUTU local, pour cette tentative de vérité et de réconciliation.

je propose aussi que cette commission s'appelle "Habib Ould Mahfoud" dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

le texte sur le ministre des affaires étrangères est de Jemal ould yessa qui est mort de jalousie de ce mec. ils sont de la même génération sauf que Miohamed saleck était MND, est devenu diplomate et parle quatre langues. Notre jemal international ne parle que le français. lors d'une conférence à Genéve en 1997 mohamed salek a fait chasser jemal par la commission des droits de l'homme des nations unies. Jemal à la haine tenace, on dirait un marabout de iguidi. Mohamed salek l'avait ridiculisé devant tout le monde en disant dans un anglais parfait ''ce monsieur n'est pas un militant des droits de l'homme c'est un acteur politique, c'est le porte-pariole de maître moctar ould daddah et militant de l'opposition'' alors les gens l'ont chassé. Depuis la formation du gouvernement Zeine, jemal ne rate aucune occasion pour signer des articles avec des pseudonymes sur cridem en se faisant passer pour un négro dénigrant le ministre. Il mobilise tous ceux qu'il peut encore tromper pour faire la même chose. dommage jemal, Taya c'est fini. maintenant il ne suffit plus d'écrire des âneries sur quelqu'un pour le faire virer. t'as vu que même les associations des réfugiés l'ont remercié dans leur derbnier communiqué. alors adapte-toi, avance, change et accepte ta défaite.
tu ne nuiras jamais à un mec aussi compétent et honnête.

Anonyme a dit…

ce qui est ridicule chez jemal c'est qu'il se prend pour une république à lui tout seul. il a fait un congrès de el veyavi de son groupe de pieds nickelés à nouakchott et avait proposé que CR ''apporte un appui au gouvernement dans les domaines de la diplomatie régionale''!!!!! jemal t'es con ou quoi?? c'est qui le pays qui vas sous-traiter sa diplomatie d'abord, et la sous-traiter à des bras cassés comme toi. arrête de prendre les gens pour des cons. c'est foutu pour toi et essaie une autre planque.

Anonyme a dit…

laissez jemal délirer tout seul. maintenant il est comme kaddafi, il n'a pas de position officiel dans l'organigramme des pieds nickelés (CR). y'a quand même une différence avec kaddafi c'est que ce dernier dirige un pays alors que jemal dirige du vent

Anonyme a dit…

jemal arrête ton délire sur mohamed saleck sinon tu le payeras trop cher. je t'aurai averti

Anonyme a dit…

avez-vous remarqué que ce type qui fait sa pub autour de la démocratie et de machin truc ne pipe mot sur l'emprise de aziz sur le pouvoir. jemal quand on a pas le courage de ses convistions on se la boucle.

Anonyme a dit…

les courageux anamymes qui parle de jemal pour donner des leçon de courage, même pour attaquer quelqu'un qui n'a que le pouvoir de on intelligence, vous ne pouvez pas l'attaquer en signant de votre nom, qu'il puisse vérifier l'identité et vous répondre

alors si vous n'avez pas ce courage faites ce que vous lui proposez: fermez là

Anonyme a dit…

écoutez l'ano qui dit en se pamant: " monsieur saleck ...a répondu dans un anglais parfait"

il a peut-être ridiculisé jemal à vos yeux, mais que valent vos yeux?

ils valent ce que vaut du zirco face à du diamant

jalousie et imposture quand elles vous tiennent, c'est dnc vous les défenseur du saleck, pauv homme qui n'a trouvé que vous

Anonyme a dit…

"...Give me your tired, your poor, your huddled masses yearning to braethe free, the wretched refuse of your teeming shore. Send these, the homeless, tempest-tost to me..."
Lire et relire cette inscription de la Statue de la Liberte' doit aider durant toute la phase du retour de nos compatriotes des camps. Il y aura de la compagnie, "dit le fou de Maata."

Anonyme a dit…

Jemal,

Du courage. N'a d'ennemis que celui qui vaut quelque chose. Te remercie d'avoir contribue a nous debarasser de la pegre. A-

Anonyme a dit…

c'est du pur jemal. il fait ses propres louanges sur les blogs. je ne suis pas sûr que vous soyez le mieux placé pour parler de courage quand on a émargé si longtemps dans les services de deddahi et joué l'informateur de abderrahmane ould lekwar. mais demasque toi, avoue que tu écris comme ano et je décline mon identité...espéce de pourriture

Anonyme a dit…

au même con, mes yeux valent certainement assez cher pour s'attarder sur tes débilités. ferme la et continue à jouer à l'ano moralisateur jemal

Anonyme a dit…

cette intelligence qui n'a produit que le blog x ould y et le renseigneùênt de ould lekwar non merci

Anonyme a dit…

j'ai failli oublié, surtout continue à étaler ta frustration en attaquant ould maaloum à chaque fois qu'il publie un papuier dans le calame ça te fera une occupation

Anonyme a dit…

écoutez celui-là qui dit " c'est du pur jemal", t'es amoureux de lui , ah ah , assume au lieu lieu de gratter toujours sur son nom, vous n'êtes que les morpions de saleck, quels hommes! dirait jack

Anonyme a dit…

au fait les morpions, du courage, donner vos noms, que craignez vous ? le pouvoir c'est vous! ou craignez vous que le fameux x ne nous fasse découvrir votre petite vie de jassouss

allez du courage ou fermez la

Anonyme a dit…

Hé,les cons,Jemalistes et anti-Jemal,on n'a rien à foutre de vos querelles et reglements de compte.Le peuple souffre de la misère et le pays traverse une période on ne peut plus difficile à tous égards et ce ne sont pas vos caprices sur le Net qui vont venir à boût de toutes ces difficultés...

Anonyme a dit…

d'ailleurs pendant qu'on y est , c'est peut-être saleck qui se lâche! pas besoin de sbires

c'est à l'oeuvre qu'on reconnait l'ouvrier: morpions pour les uns, lâche pour l'autre

Anonyme a dit…

eh con toi -même, tu crois que le peuple souffre depuis ce matin ou les derniers événements, le peuple crève depuis toujours et la classe moyenne sue sang et eau pour bouffer alors la connerie qui se réveille aujourd'hui c'est la tienne

c'est bien un intello de salon ça qui découvre la misère du peuple que lorqu'on l atue dans la rue

Anonyme a dit…

Ano 10.37
C'était mon objectif,petit voyou,que tu reviennes à l'esssentiel et que tu nous laisses tranquille avec ton Jemal,ou plutôt avec ta VILAINERIE (c'est pour toi,pas pour Jemal,mon con)....

Anonyme a dit…

LU SUR CRIDEM

http://www.cridem.org/modules.php?name=News&file=article&sid=13340

Anonyme a dit…

Je ne me suis jamais trompe' en parlant d'une classe intellectuelle pourrie.
Il suffit de lire les derniers messages pour comprendre de quoi je parle.

Le peuple Mauritanien vient de descendre dans la rue pour protester contre la cherete' des denre'es de premieres necessite'. Le pays vient de terminer ses premieres journe'es de concertation sur le retour de nos compatriotes des camps. Au lieu de continuer a' mettre l'accent sur les problemes nationaux Mauritaniens afin de leur trouver des solutions, on prefere parler des affaires personnelles.

RETOURNONS a' l'essentiel. Vous avez deja vos travaux, vos salons climatise's, vos televisions a' ecran geant, vos ordinateurs pour communiquer vos...betises et vos marmites bien remplies. Franchement, personne ne veut entendre de vos petits conflits.
CE DEBAT EST a' PROPOS DE LA MAURITANIE!

LA MARMITE FAMILIALE MAURITANIENNE EST TOUJOURS VIDE!

VIVE LA MAURITANIE!
VIVE LE PEUPLE MAURITANIEN!

PS.
Gemal Ould Yessa est un homme de principe et un garnd intellectuel. Il a la confiance de la majorite' des Halpular. Je conseillerais au vieux de l'impliquer dans les operations de retour de nos compatriotes des camps.
Il faut oublier les emotions et faire ce qui est bon pour le peuple Mauritanien.

Anonyme a dit…

’Les amitiés renouées demandent plus de soins que celles qui n'ont jamais été rompues." - La Rochefoucauld
Au moment ou se tiennent les journées de concertation pour établir un document cadre régissant les grandes lignes du retour des réfugies, les FLAM rendent public, par communiqué, leur nouvelle position sur le sujet.

Désormais, et c’est appréciable, ils s’alignent sur la position consensuelle de l’opposition démocratique, à savoir : Le retour et la réintégration dans leurs droits de tous les réfugiés qui le désirent. Autrement dit, le règlement de l’aspect purement humanitaire de l’épineux dossier de la question nationale, et le renvoi sine die, des deux autres aspects ultra sensibles : l’aspect pénal et celui du partage du pouvoir.


Je suis fondé à croire que cette évolution, si jamais elle reflète une position refondatrice de ce mouvement, est une avancée historique dans la décrispation du climat intercommunautaire depuis … 1966.

Les dirigeants ayant poussé dans le sens de ce consensus doivent aussi procéder au changement du nom du mouvement, car il est fortement connoté et désormais caduc.
le climat d’apaisement intercommunautaire actuel ne justifie plus l’existence d’un «Front de libération», mais plutôt d’hommes politiques apaisés et apaisants capables d’influer dans le sens d’un consensus historique que recommande la nouvelle donne sociopolitique du pays.

Cependant ce rapprochement entre les FLAM et le reste de la classée politique provoquera aussi bien des remous internes au mouvement mais et surtout donnera du grain à moudre aux tenants du nationalisme de l’autre bord. Il risque une énième scission, tant quelques protagonistes du chaos dans ce mouvement n’accepteront de s’accommoder d’une situation où ils seront dans l’obligation de trancher entre l’exercice politique sur le terrain ou l’exil éternel, synonyme de disparition faute de leitmotiv politique crédible.

Le boycott par les partis peshmergas du nationaliste chauvin arabe est révélateur d’une volonté au mieux de saboter le consensus autour du retour des réfugies, au pire, troubler ce climat propice à la réconciliation nationale.

Tenez-vous bien, leur argument, sans rire est: nous ne participerons pas à ces journées car nous jugeons que la vision de la partie sénégalaise a primé sur les intérêts suprêmes de la Mauritanie, cela se passe de commentaire…

LE FORCING DU VIEUX

Coincé entre un entourage de prédateurs génétiques et une opposition qui réapprend petit à petit à jouer son rôle, le vieux voit sa marge de manœuvre, déjà très limitée par le régent, se réduire telle une peau de chagrin. Il est désormais appelé à résoudre une équation à plusieurs inconnus : Exister politiquement lorsque vous êtes coincé entre ceux que vous respectiez mais qui s’opposent à vous violemment et ceux que vous abhorrez et qui vous «soutiennent» mordicus.

Ses dernières visites sur les sites d’application des mesures d’urgences sociales et ses propos prouvent qu’il n’accorde aucune confiance à ceux là mêmes qu’il désigna pour gérer et apaiser ce dossier.

Capable de déclarer qu’il comprend les raisons des manifestations tout en nommant des gens décriés par tous, j’avoue que les ressorts de cette stratégie déconcertent. Ménager tout le monde et tout le temps, est-ce une stratégie tenable sur le long terme ou tel un funambule en déséquilibre permanent, elle risque à tout moment de vous plonger dans le précipice.

Parti en Libye chercher un souffle à sa trésorerie asphyxiée, il étala au grand jour devant un despote digne des mille et une nuit, médusé, les raisons des dernières manifestations dans son pays, le «guide vert» ne manquera pas de lui donner des recettes plus expéditives pour régler ce genre de problèmes de «jardins secrets».

J’avoue qu’il y a du Moctar en ce vieux sage, cette humilité doublée d’une volonté d’aller demander de l’aide à tous les bienfaiteurs sur cette terre, est louable. Mais dispose-t-il d’assez de marge de manœuvres pour exercer son volontarisme de mécène, acceptera-t-il d’être un président à inaugurer les chrysanthèmes, ou se révélera-t-il un véritable Bouteflika? Seul le temps nous le dira.

Anonyme a dit…

je propose que cette commission soit présidé par Ould maaloum .il est maure et maitrise la culture et la langue poular. au moins celui la ne se fera jamais berner par les extremistes

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 296   Suivant› Les plus récents»