lundi 3 décembre 2007

un an déjà

ImageChef.com - Custom comment codes for MySpace, Hi5, Friendster and more






canalh souffle sa première bougie aujourd'hui .

une année ou 76 sujets différents qui ont traité de la transition à la liberté d'expression en passant par les inondations à tintan de l'augmentation des prix, le retour des réfugiés en fin tous les sujets de préoccupations de nos concitoyens .
canalh c'est avant tout 8417 commentaires que vous avez bien voulu y laisser

je remercie les membres fondateurs, les différents contributeurs, les "personnages" incontournables, les commentateurs fidèles je ne veux pas cite de nom pour ne pas oublie personne.
et enfin je remercie un ami à qui ce blog doit beaucoup, pas seulement ce blog mais la liberté d'expression en mauritanie toute entière j'ai nommé X.

rappelez vous que ce blog ne sera que ce que vous en ferez, merci d'en faire un lieu paisible et serein, un lieu de dialogue et de débat, enfin un sas de décompression qui permet le passage à une mauritanie apaisée et tolérante.


LM

81 commentaires:

Anonyme a dit…

LM tu commences à dérailler, tu écris comme un webmaster qui nous vend son bébé et qui va peut-être bientôt nous glisser une pub ou deux

participe de temps en temps, la dernière fois, juste en bas, sur 106 commentaires, tu en as pondu un et encore ce n'était pas un commentaire c'était comme maintenant le coup d'envoi d'une partie où désormais tu joues l'arbitre "des élégances" ce qui te va à ravir mais enfin

qu'est-ce que cela signifie? N'as-tu donc rien à dire ou préfères-tu lire les fameuses contributions des autres sans jamais y joindre un peu de LM la morale

je t'assure qu'on s'en fout pas mal, nous autres les nouveaux de passage mais par affection, on te dit " eh l'ami, salamaleikoum participe ou laisse le fond de commerce à maata" car à ce rythme bientôt on aura l'impression que nous sommes les bouffons du roi

c'est désagréable! alors participe plus souvent sinon on fait une pétition pour te réclamer et te sauver de la distance que tu prends vis-à-vis des canalhistrions

salut et merci à canalh

Anonyme a dit…

P.S: puisque ce blog est le nôtre, pouvez-vous y glisser un peu de transparence: combien y a-t-il eu de visiteurs an un an et si c'est pas indélicat combien dans les bons jours pour ne pas dire les bonnes feuilles?

à quand le seuil critique où cette transparence démocratique saura s'afficher sans complexe?

peu importe

joyeux anniversaire: le bébé a un an pourvu qu'il ne perde pas ses dents

amin.

Anonyme a dit…

C'est la meme boutique du vagabond national xouldy. Il n'a fait que changer de WEGAVE!

Anonyme a dit…

Ano veut faire revenir xouldy. C'est clair à travers ton message.

Merci milles fois LM pour ton effort derriere le rideau pour maintenir ce truc indispensable que toute la Mauritanie qui peut lire, lit. Merci aussi pour tes quelques ciseaux pour eviter qu'on ne deborde du vase (tu m'a coupé les les choses une fois en me refusant de copier/coller Choumad ici, que je crois etre xouldy). Continues le combat car nous te sommes tous redevables.

Un grand merci à Maatala et à Couli - les deux contraires d'une Mauritanie unique - et nous apprenons beaucoup a travers les repliques toutes einsteiniennes de Maatala comment combattre es Couli (que j'aime beaucoup, mais suis pas d'accord avec lui sur tout). Que Dieu vous donne longue vie à vous deux.

Yanis: je te respecte beaucoup et lis attentivement tes blogs et je ne te contredis jamais, mais tes analyses sont toujours pertinentes.

A+: mon tres cher ami et c'est un plaisir de te lire de temps a autre. Je vais veiller avec toi pour que personne ne te vole ton sigle A+ (marque deposée). C'est grace a moi que tu as garde ce nom et c'est grace a toi que j'ai choisi le mien. L'histoire m'as quand meme donne raison quand je t'avais dis a la fin de la transition que les caisses etaient vides et que l'aventure petroliere c'etait fini avant 2012, en attendant le retour d'Ely. Ce cher Ely a tout contracte avant de remettre les cles a Sidioca. Et Sidioca fait exactement ce que Ely lui dit: Soudan, pas touche l'exploration petroliere, pas de suivi sur le cas de la drogue, pas d'audit de la transition, pas touche Aziz, donner seulement maintenant un os aux smacides avec la signature cette semaine d'un contrat d'exploration avec AON et des russes introduits par Dahi qui etait ambassadeur a Moscou, faire semblant d'aller au fond avec l'histoire du passé humanitaire, mais s'arreter a la repatriation d'ici 2012 car apres 2012 personne ne pourra parler du passe humanitaire car Ely sera de retour, creer un Parti-Etat pour le Mithaq pour leur permettre de tourner la veste en 2012 et acceuiller Ely en vainqueur, une fois de plus, etc

Les autres: merci, felicitations et bonne continuation. Respectez Khattou, SVP

Jemal et C&R: felicitations pour nous avoir aidé a nous debarasser de MOST, avec xouldy. Ely n'a bougé que pour sauver les meubles et le systeme n'a pas bougé d'un iota. On a bien pris note de vos appels du pied a Sidioca et vous devez vous estimer heureux qu'il ne vous a pas accepte, car vous aurez demissionne le lendemain. Du courage avec les hassada et ce n'est pas leur probleme si vous devenez les Che Guevara de la sous-region en reponse a la publication mal intentionnee de l'article sur le Niger. Les photos ressemblent a du collage (lol) et c'est probablement un coup des services de renseignements, vos ennemis de toujours.Je vous croit incapable de faire du mal a une mouche, mais eloignez vous des libyens ...

ould Mouritanie: continue sur ta lancee. Tu apprendra en faisant. Traduis-nous la partie sur les sous de la Presidence parue dans Tagadoumy. Un de nos freres francisants se plaint de negligence et c'est pas bon. Je compte sur toi.

A-

Anonyme a dit…

a-, je ne suis pas francisant, je suis franc c'est tout

Aleya a dit…

Bon anniversaire Canalh.

Un an seulement!!!
Moi j'ai l'impression que nous nous connaissons depuis une éternité, parce que les idées véhiculées ici sont des idées universelles qui sont de tous les combats et de toutes les époques.

Merci LM de tenir la boutique.

PS:
LM tu dis: "canalh c'est avant tout 8417 commentaires" si tu intervertis les chiffres tu as les quelques cheveux de thé 8147 que tu as demandé un jour à Bouhnouk.

Salut

maatala a dit…

Salam

Cher Lm

Merci pour cet espace de liberté qui nous sert de divan pour faire notre psychanalyse.

A l'heure ou s'ouvre la rencontre de la Mauri-mendicité, nous leurs seront en plus des pépettes (de quoi acheter les sacs louis vuitton,montres chopards etc..) très reconnaissants de nous envoyer un bataillon de psy pour faire notre "comming out" national, ainsi nous permettre de nous regarder dans un miroir sans nous cracher dessus.

Respect fraternel

maatala (pigiste chez Mac-Do LM)

Ps: je profite de l'occasion pour présenter mes excuses à tous ceux qui furent choqués par mes propos.

bison du ksar a dit…

Un an deja mes amis
Je n'etais pas sur que tu allais tenir longtemps la baraque LM, mais tu as persevere malgre que les anciens ont lache du test laissant la place a de nouveaux blogueurs non moins intrepides.

Au non de mon ksar toujours meurtri et au nom de notre chere mauritanie, je rend hommage a tout le travail que tu fais, a tous les sujets "chauds" que tu traites, aux analyses pertinentes des participants et a l'esprit d'ouverture, de respect des idees des autres.
CanalH est devenu, par la force des choses, une reference sur la toile que tout Nouakchott consulte.

Comme d'autres je suis toujours present, mais le temps (notre principal ennemi )me fait souvent defaut.

Bison du ksar

Anonyme a dit…

Bon et joyeux anniversaire CANALH qui par la qualité de ses commentaires et de ses infos souvent réels même si ils sont dits parfois "sans chapeaux" est consulté par le Tout Nouakchott et par les Mauritaniens de l'Etranger. C'est un lien au début méconnu mais qui s'est imposé petit à petit. Un conseil:Evitons les insultes et les rumeurs infondées,je dis bien infondéés. Parceque il ya des rumeurs bien fondées. Donc bon vent à CANALH et une pensée bien particuliére à notre X National,qui continue selon lui à nous visiter sur CANALH . Bonne année à tous

Anonyme a dit…

Khatou&Sidi vont à la Mécque:
Tintin va sur la Lune !
Khatou pour s'acheter des Biljoux et rencontrer les Emirs du Golfe,remettre des requêtes pour la Fondation KB quant a Sidi,voyant la Retraite venir à Grands Pas,souhaite faire un vrai pélérinage. Depuis la Nuit des temps Sidi et Khatou ne se ressemblent pas. Khatou est une femme est joyeuse,insouciante... méchante. Sidi est doux,naîf,calme.
Khatou&Sidi c'est Max&Lilli

Anonyme a dit…

A l'ano précédent/ Ton analyse est juste,tes infos aussi. Le Président et son épouse partent officiellement en pélérinage a compter du 13 Décembre. Un avion spécial est affrêté pour l'occasion 53210 USD par Jour equipage inclus soit 9 Jours. Le couple prévoit de revenir à Nouakchott le 23 Decembre. Sidi n'etait pas chaux pour l'affrêtement mais la Présidente l' a convaincue de louer mais qu'elle trouvera les moyzens de financer la location une fois qu'elle aura rencontré des saoudiens. Mais est ce qu'un pélérinage comme ça est valide? Ya t-il un Fakih sur le Blog?

Anonyme a dit…

Le seul fakih qu'on a c'est Mohamed Cheikh et il nous manque.

Mohamed Cheikh enta mneine?

A-

Anonyme a dit…

Est-il besoin de s'endetter pour aller a la mecque? Et s'endetter sur le dos du contribuable en plus,lol!.

Si par contre l'argent est disponible pour cette aventure (au sens noble du terme), le probleme ne se pose pas.

Mais faire le pelerinage a credit, j'emet des doutes quand a la validite de ce haj.

On n'a pas besoin d'etre faquih pour discuter de cela

Anonyme a dit…

bonjour LM
c'est vrai on a l'impression que c'est une eternité, étant à l'étranger je te remercie pour cet espace de liberté qui me permet et à tant d'autres, une fois venu au bureau le matin de se connecté "au pays" pour avoir quelques nouvelles.
bon anniverssaire et il faut surtout tenir tu permet à beuacoup de le faire.
Le manque de temp et parfois de pertinence ne permet pas toujour d'intervenir mais je suis tout ce qui s'écrit dans ce blog et je le lis, c'est un plaisir...
un clin d'oeil particulier à X
b+

LM® a dit…

Salut
à l'anonyme à qui je manque
je sais qu'on a du mal à se passer, ce que je trouve par ailleurs tout à fait compréhensible vu que moi aussi j'ai du mal à me passer de moi. (tu vois ce que c'est quand je déraille)

je disais donc que vu que je n'ai pas l'intention de mettre des pubs sur le blog et ce malgré l'instance embarrassante de google, il faut que je cherche ailleurs mon gagne pain, ce qui explique mon absence ces derniers temps, pic de boulot.
(mais si on bosse chez nous)
et puis je te signale que chez macdo le patron c'est Maatala.

à Aleya
je vois que rien ne t'échappe serait ce toi qui aurais piqué la tassoufra avec les quelques cheveux de 8147.

à Maatala
le patron du macdo, ce blog te doit tout.

à Bison du ksar
Hug à la sqaw, tout va bien sous ton tipi?
de telles pirouettes ne changeront rien, tu as une amende à payer pour nous avoir lâchés dont le montant te sera communiqué ultérieurement.

Yanis le R. a dit…

LM et chers amis,

Je n'ai pas vu le temps passé et pourtant ça fait un an déjà que le blog est ouvert!
Il y a eu l'éphémère blog CH qui s'est refermé de lui-même, ses clés disparues dans l'espace cybernétique...
Si le blog est né il y a un an, Canalh (à prononcer Canal-H pour les nouveaux venus) a plus de 2 ans.
C'est sur le blog de X que tout le monde s'est rencontré après l'attaque de Lemgheity en juin 2005 et une complicité et des amitiés se sont créées dans la partie commentaires des blogs.
Les blogs (messages) étaient pour le public et les commentaires pour nous. On n'y allait sans regarder les blogs pour poursuivre la discussion sur tout et rien...
Canalh était né là et comme tout bon sujet mauritanien sa date de naissance exacte reste floue...
On ne peut pas parler de Canalh sans parler d'un ami, commentateur hors pair, celui qui a attiré tout le monde sur l'espace "commentaires", j'ai nommé notre Cheikh National, Cheikh Touré de son nom de plume.
Le blog Contre-X est l'exemple de la continuité de nos discussions en dehors des pollueurs envoyés par le système qui n'avait pas changé après le 05/08 pour s'attaquer aux petites "citadelles" qui résistaient encore à l'appel de la reddition...
X était là aussi sur cet espace en commentateur et contradicteur, un visage que ne lui connaissent pas les visiteurs de son blog à la recherche de nouvelles croustillantes mais que les blogueurs connaissent bien, art où il excellait et c'est un euphémisme...
Canalh, c'est aussi des amis, certains toujours là autour de LM, quelques uns qui passent de temps en temps discrètement, d'autres dans l'ombre de la toile qui ne se montrent pas et enfin les perdus de vue qui manquent terriblement à l'espace (et qui se reconnaissent).
Quoi dire encore?
J'ai eu personnellement le plaisir d'être toujours là malgré les préoccupations du quotidien et je comprends bien les difficultés à être toujours présent.
Merci à LM, merci à vous tous, amis, commentateurs et lecteurs anonymes!


PS: Merci à A- pour les mots gentils. Un coucou amical pour Bison du Ksar et Eleya.

Anonyme a dit…

La mosquée de Sidioca dans des problemes. Une precipitation d'un coyote qui a profité d'un moment d'inattention pour fourguer et la mosquée non necessaire et le cousin constructeur en sus? Lu sur le site de l'IGE. A-

=======

Monsieur l'Inspecteur Général d'Etat,

J'ai lu dans une reponse qui vous a été adressée par la Direction Générale des Impots que l'entreprise Générale Mauritanienne de Construction n'est à jour vis-à-vis des impots et ne figure pas dans le fichier des contribuables connus par les services de ladite Direction

La meme entreprise n'est immatriculée auprés des services de la CNSS, ce nous permet de dire que qu'elle a bénéficié du marché de la construction de la mosquée de la Présidence sans présenter l'attestation de régularité établie par la CNSS prévue par la reglementation en vigueur.

Par ailleurs, je porte à votre connaissance que les services de la CNSS ont à plusieurs repises demander au responsable de cette entreprise de proceder l'affiliation de sa société et celle de son personnel parmi lesquels des étrangers qui possedent pas des permis d'autorisation délivrés par la Direction de l'Emploi.

Au cas ou cette entreprise sera poursuivie pour violation de la reglementation en vigueur concernant les d'attribution des marchés publics et celle relative aux lois de la sécurité sociale, je vous demande de bien vouloir prendre en considération la situation des travailleurs engagés par cette entreprise et qui ne bénéficient d'aucune protection et leurs droits sont confisqués par le Directeur de cette société qui se considere au dessus de la loi.

Salutations
Votre frere

bentleksar a dit…

Bonjour et joyeux annivairsaire...aux corses Mauritaniens ...c'est la premiere fois que je poste sur cette "ile"...du net mauritanien...bien que je sois ...une habituée...(lecture quotidienne..)
Salutations speciales à ceux qui se reclament du Ksar...de l'ecole 1...du college (epoque Fall Thierno...)

Anonyme a dit…

http://ouldemauritanie.blogspot.com/

bentleksar a dit…

IGE fait de la diversion !!!!!!!!c'est courageux de fouiller les affaires du cote de la presidence ...mais pas ...cette broutille ! allez dites nous a propos de la fameuse caisse noire de la presidence ...des dossiers de la grande arnaque ..."peche...mine de l'inchiri...les 13 villes...les gros projets du developpent rural...hydraulique ..de la santé "le fameux Pass"...le projet education 1 2 3 etc.........tant que ces dossiers ne sont pas eclercis...on ne croira pas à la sincerité de votre demarche ...dont la cible jusque là n'a ete que les petits detaillants de la gestion des biens publics...

Anonyme a dit…

bravo e3lik Bentleksar!!!

la prochaine fois l'IGE sera chez les vendeuses de couscous à ce rythme...

il ne faut pas hesiter peut etre à les prevenir...

Anonyme a dit…

LM®

لقد اكتشفت قاسما مشتركا بينك وبين المسؤولين الموريتانيين الذين ننتقدهم باستمرار على صفحات هذه المدونة الغراء ، فأنت مثلهم تماما تضخم الانجازات السابقة ولا تعد مطلقا برؤية مستقبلية

بعد عام من النجاح لا بأس أن يشعر المرء ببعض الزهو ويعدد المكاسب المتحققة لكن عليه أيضا أن يعلن عن إضافات جديدة ينوي تحقيقها في المستقبل القريب حتى لا يحكم على نفسه بالتكرار والعود الأبدي

كان بإمكانك ،مثلا، أن تعلن ،بمناسبة مرور عام على انطلاقة المدونة ، عن نيتك في اعتماد اللغة العربية وترجمة بعض المقالات ، وكان بإمكانك ،أيضا، وهذا أسهل ، أن تهيئنا نفسيا بتغيير لون واجهة المدونة فنشعر ببداية عهد جديد

مبروك وعقبال مائة سنة

Anonyme a dit…

ould mauritanie
Ufp s'en mêle par la voix de son Directeur de communication,il dit:
"
Le Rénovateur :: comment voyez vous la suite de ce dossier ?

Oumar Tall : plantons le décor ! l’Ufp considère que le contexte actuel est caractérisé par deux faits marquants :

1. d’un coté nous avons le président, toujours permanent dans son attachement à régler définitivement ce dossier, qui est soutenu par un petit groupe de collaborateurs partageant sa conviction. Cependant, il est entouré de sa majorité politique qui en grande partie est silencieuse et passive et de quelques activistes récalcitrants. L’équation est que ce sont ces personnes qui contrôlent et gèrent encore les affaires publiques


2. d’un autre coté, nous avons une opposition qui partage la même volonté et les mêmes objectifs que le président dans le traitement de ce dossier et qui constitue à l’heure actuelle son soutien le plus constant et le plus large. Cependant, elle n’est pas associée au pouvoir.
Comment dès lors, les bonnes résolutions prises lors des journées nationales de concertation, pourront être appliquées par une administration ayant la charge de la gestion des affaires publiques du pays mais ne partageant pas la même conviction que le président. Comment son cercle de collaborateurs convaincus de la position du président pourra t-il surmonter la réticence de la grande majorité de la majorité présidentielle. Deux questions qui ne peuvent être résolues que par le président

Le Rénovateur :: Comment voyez vous alors la solution ?

Oumar Tall : le plus simplement possible. Le président a deux voies possibles à suivre:

1. Associer pleinement les partis de l’opposition qui le soutiennent par leur désignation de manière significative dans les structures opérationnelles à mettre en place ou la nomination de certains de leurs cadres à la tête des organes en charge de l’exécution des résolutions adoptées


2. constituer un gouvernement d’union nationale qui durant une certaine période (2 à 3 ans ou plus) va s’atteler à régler les grands problèmes actuels (cherté de la vie, redémarrage de l’économie, la drogue, la cohésion nationale… parmi lesquels ce présent dossier qui bénéficie d’un large consensus sans précédent
Il existe aussi le non choix, c'est-à-dire le maintien de la voie actuelle caractérisée par des concertations épisodiques avec l’opposition et de gestion directe des affaires publiques par la seule majorité présidentielle peu volontaire dans sa grande partie.

Dans ce cas, l’opposition tout comme par ailleurs les représentants des déportés et ceux de la société civile, sera vigilante et usera de tous les moyens de pression démocratique pour une application effective des résolutions par une administration encore largement marquée par des habitudes passées d’arbitraire

Le choix que nous, Ufp, continuerons de suggérer au président est le choix de l’ouverture pour associer le plus grand nombre d’opinions et de compétence à la gestion des affaires publiques et en particulier au présent dossier qui est au cœur de l’unité nationale."



constituer un gouvernement d’union nationale (ouldmauritanie ente vem)

Anonyme a dit…

La Mauritanie pourrait payer ses dettes en octroyant des terrains






Le journal Koweitien « Al-Ray » (L'opinion), dans son édition du mardi le 04/12/2007, a rapporté de source dans l'autorité d'investissement Koweitien (Koweit Investment Authority) que cette dernière cherche à ce que le gouvernement Mauritanien lui rembourse ses dettes. Les sources ont ajouté que parmi les solutions étudiées actuellement, il y a la possibilité que le gouvernement Mauritanien offre des facilités d'investissement en octroyant à l'autorité Koweitienne des terrains pour y mettre en place des projets d'investissement.

Selon le journal Koweitien, les sources n'ont pas voulu le chiffre exacte de la dette Mauritanienne envers le Koweit. Toujours selon le journal, des responsables de l'autorité Koweitienne ont rencontré durant la rencontre du « Club de Paris » une délégation Mauritanienne présidée par le ministre des finances Mauritanien. Le sources du journal n'ont pas donné de détails sur les résultats de cette rencontre.

Ajoutée le 2007-12-04 20:51:29 Lectures :6

bentleksar a dit…

apres ...le sel ...le sable ...genial comme idée de payer nos dettes avec des terrains...vi ...les caisses de l'tat sont vides...
Nouvele monnaie de change...est ce que les europeens accepteront d'etre payé de la sorte ...eux qui preferaient le poisson et ...euh le petrole...

Anonyme a dit…

bentleksar tu es la bienvenue, la majorite sont tes promotionnaires de l'ecole 1 du ksar, epoque de monsieur cheikh, lehouiej et madame rchough.

Anonyme a dit…

je pensais que c'etait depuis des siecles ou un peu plus de 365 annees qu'on s'eghangent les commentaires sur cet espace.
merci lm, merci X;

Anonyme a dit…

Aucun centimetre carre' du territoire national ne peut etre cede' de maniere definitive.
La Mauritanie n'est pas a' vendre.
Les Koweitiens peuvent investir dans plusieurs domaines en Mauritanie mais ils doivent comprendre qu'aucun gouvernement Mauritanien ne peut vendre la patrie pour payer les dettes.

Les investisseurs Koweitiens qui veulent etre proprietaires de terrains en Mauritanie, peuvent le faire en devenant citoyens Mauritaniens. Je ne suis point du tout oppose' a' ce qu'on leur octroie la nationalite' Mauritanienne s'ils desirent etre citoyens de notre pays. Au cas contraire, on peut leur ceder des terrains pour une periode allant de 5 a' 20 ans.

Anonyme a dit…

Couli,

es-tu toujours vice president de DSF? Lire cette declaration qui te contredit, avec une gueguerre tribale entre les lignes. Espere qu'en bon bambara, tu vas t'eloigner de ce jeu

http://www.mail-archive.com/m-net@mauritanie-net.com/msg03576.html

Bison du ksar a dit…

C'est une idee originale que de payer nos dettes avec des terrains, donc du..sable,lol! l'espace ne manque pas chez nous et il serait interessant de faire venir des investiteurs pour rendre cette contree habitable, vu qu'on ne parvient pas a le faire nous meme.

Min na7iyetin oukhra, l'idee d'une monnaie unique au maghreb arabe semble germer dans les esprtits certains economistes. il ya lieu d'approfondir cette question pour faire ressortir les avantages et inconvenients.

Deja que notre monnaie se porte mal et si le salut est ailleurs, why not!

ouldmauritanie a dit…

Un mepris sans reserve a AL-AKHBAR.INFO

Anonyme a dit…

Joyeux anniversaire à tous les canalheurs et bon courage à l'infatiguable LM pour avoir souflé 365 bougies(c'est en jours que la vie de canalh doit se compter!).Un coucou spécial:
- "au chien et chien" du blog(Maata et Couli),sans lesquels,le blog serait monotone;
- au sage-medecin(pas sage femme) du blog(YANIS),dont les interventions sont toujours utiles,ne serait-ce que pour "adoucir les moeurs",dans la maison,contrairement à ce qu'en pense notre faghih perdu(Med Cheikh)(lol);
- à mon ami A-,notre expert petrolier,que,au début,j'avais "taxé" de Sidiocaliste et qui,aujourd'hui,le moins que l'on puisse dire est qu'il ne l'est plus.Tu as raison de changer,car ce sont les imbéciles qui ne changent pas...Tu me dis que Sidioca et ZZ ont trouvé les caisses vides.Pas étonnant,après Ely,mais ce je disais,c'est que pour un citoyen lambda,comme moi,il fallait le prouver et dire haut et fort (enta vem,ye Pr Ely).Concernant le pétrole,nos opinions ont convergé,lorsque,tous les deux,nous sommes d'accord,sur l'opacité de toutes les opérations liées à cette maudite ressource(prix,quantité,bonus,woodside,SMH,etc).
- à notre X national,considéré en abandon de poste dépuis le 19 Ocobre 2007(a près 6 mois de SIDIOCA);
-aux autres (B+,Ouldmauritanie,Rimo,aleya,bison-Ksaretc) et tous les anonymes,sans exception(si,avec l'exception des "semeurs de troubles et de haine";ils se reconnaîtront!)...
A+

Anonyme a dit…

a+, c'est moi que tu taxe d'etc ou de semeur de trouble, vilain, vu que personne ne reconnaît mes contributions émérites, merci à moi-même

ingrat! jaloux! hassade! au secours! à l'aide! on m'oublie!

Anonyme a dit…

Erratum;Lire "au chat et chien" au lieu de "chien et chien"!!!

Anonyme a dit…

Anonyme du 5 decembre 7:52

Je continue a' croire que le vieux doit etre soutenu. Tout comme je pense que la presence du Colonel Mohamed Abdel Aziz et celle du colonel Ghazouani sont encore necessaires pour eviter certains reglements de comptes. J'ai ecrit avant l'election presidentielle que certains membres du CMJD doivent accompagner les premiers pas de la personne qui sera elue pour une periode d'un ou deux ans. J'ai ecrit que colonel Mohamed Abdel Aziz doit rester au BSP pour cette periode.

Je tente toujours d'eloigner les emotions de mes analyses. Ce qui n'est pas facile pour un Aiounois. (rire)
Les proches du pere de la democratie en Mauritanie ont fait un coup d'etat que nous avons condamne' avec la derniere energie. Nous avons evoque' les raisons pour lesquelles ledit coup d'etat est mauvais et nous avons parle' des tres grandes qualite's de son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya. Malgre' tout ce que nous avons ecrit et/ou ce que nous pouvons penser des acteurs du 3 Aout 2005, il faut reconnaitre qu'ils sont meilleurs que les loups qui sont a' la porte. En d'autres termes, l'alternative au CMJD est plus mauvaise.

Sur un tout autre plan, le peuple Mauritanien a elu le vieux au vu et au su du monde entier. C'est important de respecter la decision qui est sortie des urnes.

Le changement prend toujours du temps. Nous ne pouvons pas changer les mentalite's Mauritaniennes et la mauvaise situation economique de la Mauritanie du jour au lendemain. Il faut etre patient! Le vieux n'a pas encore fait un an de pouvoir. Il faut lui donner un minimum de deux ans avant de faire un premier bilan de ses actions a' la tete de l'etat.

Les uns et les autres peuvent ne pas aimer sa maniere de gouverner mais il faut reconnaitre que nous avons differentes personalite's et nous faisons les choses en fonction de la maniere dont nous les voyons. AND MORE IMPORTANTLY, C'EST LUI QUI A ETE' ELU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE!!!!!

Je pense qu'il faut etre tres prudent, il ne faut pas croire aux betises qu'on raconte ici et la' a' propos de la premiere dame.
Khatou doit etre encourage'e et soutenue dans le cadre du travail qu'elle fait au sein de sa fondation.

To make a long story short, je continue a' croire aux points suivants:
1- le vieux doit etre soutenu dans sa mission.
2- Je continue a' croire que son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya est un grand dirigeant qui a fait d'excellentes choses pour la Mauritanie.
3- La presence du colonel Mohamed Abdel Aziz et celle du colonel Ghazouani sont encore necessaire pour eviter les reglements de comptes et aider le vieux dans ses premiers pas.

N'oublions pas la sagesse Maure qui dit: KHEYRE M'JANINENA MINE M'JANINEKOUM!

PS.
Je n'ai que respect et admiration pour le president de DSF Mr. Ahmed Ould Saleck et Mr. Ould Limam. Ils sont tous deux de grands patriotes qui aiment ce qui est bon pour notre chere Mauritanie.

Anonyme a dit…

Couli

est-tu toujours VP de ceux qui ont pondu cette merde ?


Declaration DSF


Déclaration

Depuis la prise de fonction le 19 avril 2007 du nouveau président élu (auquel nous avions implicitement apporté soutien), DSF s’était unilatéralement imposée un moratoire, s’abstenant de tout commentaire ou déclaration. Notre espoir était que les nouveaux pouvoirs élus s’attèlent sans tarder à redonner confiance à notre peuple, oublié, meurtri, et vandalisé, par une junte militaro-civile sans scrupule. Six mois après la transition carnavalesque et pillarde du 03 Août 2005, la situation aujourd’hui ne souffre équivoque :

- La réalité du pouvoir aux mains d’un omnipotent et inamovible vigile CMJDEEN, qui a fait élire une cousine à la présidence, lui conférant de fait les pleins pouvoirs présidentiels, en lieu et place de son mari.
- Un gouvernement de dilettantes, sans éclat ni envergure, se réunissant à la manière d’un comité de rédaction de journal, et dont les décrets n’influent pas plus sur le quotidien des citoyens.
- Une assemblée nationale élue pour créer un parti, comme si celui dont elle est issue n’était suffisant.
- Une opposition encamisolée dans un statut indigne, légué par des colonels, et qui, mieux qu’une prison, la réduit au silence et l’inaction.
- Une justice plus que jamais aux ordres du puissant, condamnant lourdement des innocents pour une parole ou une opinion, et disculpant allégrement des meurtriers avérés.
- Une armée sans moyens, démoralisée, trahie et sacrifiée sur l’autel d’une prétendue réconciliation nationale.
- Des services de sécurité à la gâchette prompte, commandés par un colonel CMJDEEN, squatter indélogeable des lieux, qu’aucune décision administrative officielle n’a, à ce jour, désigné à la fonction.
- Une administration aux abonnés absents, sans alternative autre que s’éclipser à la première confrontation d’envergure.
- Une liberté de la presse et une liberté politique qui semblent se réduire à la liberté de créer un journal ou celle de fonder parti.
- Des audiences châtelaines derrière les blockhaus, des conseils forains somptuaires de pure apparat, des journées de concertations sous palais vouté, des meetings sur herbe fraiche et aire close pour faire semblant, des interviews, des allocutions, exclusivement sur petit écran : tout est fait pour soigneusement tenir le peuple au loin, dans la plus pure tradition CMJDEENNE, signe s’il en faut que ce sont toujours les mêmes qui gouvernent depuis le 3 août 2005.
- Des organisations subversives, syndicat hétéroclite regroupant : des Mollah ayant amassé fortune dans le commerce d’enfants écuyers mauritaniens, des colleurs d’affiches pour démocratie en tax-free, des poseurs de tags politiques faciles et racoleurs, des souffleurs de cristal au discours lambrissé et vide, tous sans assise ou légitimité autres que celles que leur a arbitrairement reconnues, avec une extraordinaire légèreté, le nouveau président ; tous gens peu recommandables, qui ont désormais pignon sur rue, et tout loisir pour œuvrer à leurs desseins de transformer la Mauritanie en un autre Afghanistan, un nouveau Darfour, ou leur Baie des cochons.
- Un isolement diplomatique sans précédent : aucun des ambassadeurs mauritaniens récemment nommés auprès de nos principaux partenaires n’a été à ce jour accrédité, et aucun des principaux pays occidentaux ne dispose d’un ambassadeur plénipotentiaire en place aujourd’hui à Nouakchott, si l’on excepte la France, dont l’ambassadeur est de toute manière en fin de mission.
- Un gouvernement impotent, qui, face à l’urgence, n’a que des chiffres et des statistiques à brandir. Des chiffres et statistiques sans aucun secours pour nos populations, et ne semblent pas convaincre outre mesure nos bailleurs de fonds, qui malgré les déclarations de bonnes intentions, les professions de foi, et les conventions sur papier, restent pour le moins distants.
- Un gouvernement sans imagination, qui ne trouve d’autres alternatives pour maintenir son train de vie, que vendre en solde des symboles de souveraineté et d’indépendance, sous l’instigation de banquiers et homme d’affaires mafieux.
- Un territoire ouvert aux quatre vents à toute sorte de trafics, à l’influence et convoitise de voisins hégémoniques.

Face à cette impasse, dont les dernières émeutes sanglantes n’auront été que la moindre des conséquences si celà perdurait, et face aux souffrances non ajournables de notre peuple, DSF somme le nouveau président à recouvrer sans délai les prérogatives qui sont les siennes, prérogatives pour l’exercice plein et entier desquels le peuple l’a élu, et à agir promptement pour mettre fin à cette situation, afin de remettre le pays sur le chemin de l’espoir.
Les mesures suivantes nous semblent en ce sens plus qu’ impératives :

- L’éloignement des colonels Mohammed Ould Abdelaziz, et Mohammed Ould Ghazouani, en proximité desquels il sera impossible de convaincre d’une démocratie véritablement affranchie.
- Un changement gouvernemental pour intégrer des hommes d’expérience, bénéficiant d’une réelle assise populaire.
- La réhabilitation de départements qui étaient directement en charge des problèmes des populations, tels le commissariat à la sécurité alimentaire, le Commissariat à la lutte contre la pauvreté, La SONIMEX, l’observatoire à la sécurité alimentaire, puis y désigner des hommes et des femmes issus des couches les plus défavorisées.
- La nomination de commandements militaires et de sécurité connus pour leurs compétences au grade, leur patriotisme, leur professionalisme, et leur indépendance par rapport aux putschistes de tous acabits, ainsi que leur non appartenance à toute idéologie ou courant politique.
- Soustraire officiellement et sans équivoque les membres de nos forces armées et de sécurité de toute manœuvre politicienne tendant à les impliquer dans de quelconques exactions, pour leur permettre de se consacrer sereinement à leur mission de défense de l’intégrité territoriale, d’unité nationale, dont elles sont en définitives les seules garantes.
- Constituer un stock de sécurité en produits énergétiques et alimentaires de 12 mois au moins, pour éviter que les contre-coups des aléas sur les marchés internationaux ne se répercutent directement sur le pouvoir d’achat de nos populations. Les fonds des générations futures doivent être rapatriés de la Banque de France, où elles avaient été placées comme caution du soutien chiraquien aux hommes du 03 Août, afin d’aider à la constitution de ces stocks de sécurité, en sus bien entendu d’autres fonds qui doivent être prélevés sur les grandes entreprises et les grandes banques du pays.
- La refonte entière et totale du système bancaire pour mettre fin à la main mise et la chasse gardée d’empires politoco-tribalo-mafieux, et mettre le crédit bancaire au service de l’économie et d’entrepreneurs réellement créatifs.
- La soumission à référendum de toute décision touchant à l’intégrité ou l’unité nationale, notamment d’éventuelles conclusions issues des journées de concertations sur le retour des réfugiés et la consolidation de l’unité nationale.
- Mettre plus de fermeté et de poids dans l’exercice de la fonction présidentielle, et redonner plus de considération et respectabilité à la Mauritanie en rappelant tout ambassadeur national qui ne serait pas accrédité dans les trois mois, en éconduisant sans ménagement toute tentative d’ingérence dans nos affaires intérieures, en évitant tout misérabilisme face à nos partenaires au développement, et en ne recevant officiellement à l’étranger que les seuls homologues étrangers.

En l’absence de telles mesures, ou d’action de même nature, et dans de très brefs délais, DSF considérera ce pouvoir sans plus de légitimité que celui du CMJD dont il n’aura été que la perpétuation. DSF se réserve, le cas échéant le droit de proroger ou non son soutien au nouveau président, ainsi que d’envisager toute action conforme à ses principes fondateurs et aux intérêts supérieurs de notre pays.
DSF salue la bravoure et la vaillance du peuple mauritanien, et fait sienne toutes les revendications populaires, tout en appelant au calme et la retenue.

Nouakchott le 29 novembre 2007.

Anonyme a dit…

Vive Sidi,il vient de geler le projet PRDSien de sa majorité. C'est un excéllent point Sidi,en Avant, ne cède pas aux forces du mal.

Anonyme a dit…

que projet prds? le parti? plus de détails! vite qu'on l'entoure et l'accame!

maatala a dit…

Salam

Chers amis :

je vous conseille de lire le communiqué de la secte Tayiste(DSF).

Ils viennent de faire un réquisitoire implacable du Système Taya.

Deux passages ont retenus mon attention :

"Un isolement diplomatique sans précédent : aucun des ambassadeurs mauritaniens récemment nommés auprès de nos principaux partenaires n’a été à ce jour accrédité"

Mensonge ; notre ambassadeur aux Etats-Unis a présenté ses lettres de créances.

Ils disent:

"La refonte entière et totale du système bancaire pour mettre fin à la main mise et la chasse gardée d’empires politoco-tribalo-mafieux"

Ce système est né et à prospérer sous l'ére Taya. Ces créatures mafieuses sont en majorité ses cousins.Que je sache AOM et Noueguid ne sont pas des Kurdes.

Dans le genre manipulateur et cynique, on ne fait pas mieux.

DSF tente de nous faire croire que nos problèmes datent de l'avènement du CMDJ.

Je vous rappelle que Ely a racketté ce pays durant 22 ans avec la bénédiction de Taya.

Le CMDJ était composé de potes et gardiens de TAYA, il les a choisis,dorlotés, engraissés et couverts au frais de la princesse.

Merci pour l'audit de la TAYIE dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

Anonyme du 5 decembre 16:12

Ma position a' l'endroit du vieux est connue. Je continue a' le soutenir.

Je ne suis pas le genre de personne qui nie ses prises de position et ses amitie's du jour au lendemain. Au sein d'un meme mouvement politique des personnes raisonables peuvent avoir des lectures diffrentes de la situations politique du moment. Ce qui n'est pas necessairement une mauvaise chose.
Le president de DSF Mr Ahmed Ould Saleck et Mr. Ould Limam sont de grands patriotes qui aiment bien notre patrie la Mauritanie. Je n'ai que respect et admiration pour eux!

bentleksar a dit…

les mendiants....c'est un metiers qui rapporte....parrait que nos mendients VIP ont la promesse d'une aumone de 2 milliards huit cent...( source nouakchott info)n'a t on pas dit que l'aumone humilie celui qui la recoit...pourquoi ces you you...le ridicule ne tue plus.

maatala a dit…

Salam

Lu sur Cridem

" Mission accomplie ! Retourner, les valises pleines"

"Fin des travaux du Groupe Consultatif pour la Mauritanie à Paris : 2,18 milliards de dollars".

Attention à l'emballement, car ce ne sont là que des promesses et elles ne sont valables que pour ceux qui y croient.

Le plus marrant c'est qu'il ont omis de dire aux bailleurs,que cet argent sera géré par R-Vessad.

C'est comme confier "les poumons au chat".

Pour espérer voir la couleur des billets, il ne reste plus à sidoca qu'à avancé le remaniement prévu pour janvier dit le FOU.


maatala

Anonyme a dit…

Mes felicitations a' mon ami Mohamed Ould Birou pour le grand travail qu'il vient de faire.

J'attends ma part de l'argent. (rire)

Anonyme a dit…

quelqu'un peut-il nous dire, où les blancs en sont depuis qu'ils ont réussi la téléportation d'un photon?

Anonyme a dit…

LM soit gentil, je vais vous faire une confidence, ne lâche pas mon IP, j'écris toujours chez "moi":

je connais x ould y, je l'ai découvert grâce à certain posting "spontané" où le style c'est-à-dire l'âme s'exprime et certaines structures du ton m'ont rappellé quelqu'un, quelques recoupements ont suffit pour me rendre compte que je connais x

ce qui m'étonne le plus chez x c'est ses amis car il en a et peu très peu de mauritaniens peuvent se targuer d'avoir de tels amis car franchement je vous salue, je salue une telle confiance!

comment avez-vous pu garder un tel secret! comment avez vous pu ne rien lâcher, pas un piste ? c'est tout simplement incroyable. Le fait que vous soyez tous mouillé à la vie à la mort peut certes vous faire taire, mais enfin chers amis, si vous êtes si soudés pourquoi ne pas passer au mode action?

certes action signifie erreur potentielle donc piège contre vous mais enfin votre amitié me laisse rêveur! car si tous les mauritaniens et toutes les mauritaniennes avaient de tels amis, le système est foutu, car rien ne pourrait vous arrêter

même si on en met quelques uns sous les verrous, mêmes si on en tue, d'autres dans l'ombre partout dans les rouages du système sauront sinon les secourir du moins les remplacer, voilà la vrai puissance contre le système: une armée de l'ombre irant dans la même direction et quasiment personne ne connaissant l'autre, quel rêve! le système battu par ses propres armes cad par une armée de parano contre un système parano

mais un truc me dérange dans cet affaire? De quel camp est x et ses amis? certainement pas le camp de daddah, ni de personne d'ailleurs, le camp d'une certaine mauritanie sûrement, mais une mauritanie que vous savez impossible de naître sous vos yeux alors le camp de x et ses amis c'est le camp du moins pire dans une certaine lucidité

x et ses amis c'est du Ely pur sang anti-version sauf que vous n'avez pas l'armée, vous voyez par ses yeux mais vous n'avez pas l'assisse dans le systme ni dans la population

il y a dans le combat de x et ses amis quelque chose de perdu d'avance mais qui a voulu rendre les coups comme on frappe pour ne pas mourir à genou en sachant qu'on reste malgré tout impuissant après l'orgasme de l'instant vainqueur

alors je dis tout simplement à x et ses amis , méfiez vous du syndrôme de stockhlom! il y a une jubilation de l'anonymat qui fait perdre le sens de la réalité au seul profit de la toute puissance du trait, vain d'ailleurs bien que les coups furent terribles

alors si au fond de vous vous sentez une terrible distance entre vous et le peuple et que cette distance vous laisse croire que le peuple c'est des ânes et des moutons, pensez à vous détromper, ce peuple c'est le votre et vous pouvez l'agiter en attaquant tous les seconds couteaux, laisser les barons,

attaquez-vous aux seconds- couteaux c'est eux les bras du système et un système sans bras ou avec des bras agités et perdu , c'est un système qui ne tient plus rien, il s'effondrera tout seul quand ils se dévoreront entre eux car au fond ils ne valent rien c'est des petits pourris dangereux mais petits mais soyez prêts vous ou ceux qui peuvent par la légalité agir à remplacer ses bras là sinon vous auriez comme avec l'urss, un poutine, et il arrive vous le connaissez...

Anonyme a dit…

Ouldmauritanie,
Bravo pour ton blog,il est sur technorati
tec

avec un classement de visiteur de 8,911,336

Anonyme a dit…

conscience et résistance

Les journées nationales de concertation viennent de s'achever, le 22 novembre 2007, par l'adoption d'une synthèse où la tentation de l'amnistie s'équilibre à l'exigence de justice. La liberté d'expression et le concours des associations de victimes accordent entière légitimité aux assises. Hélas, les instigateurs et exécutants des crimes restaient absents. Conscience et Résistance félicite ses orateurs d'avoir pris part aux travaux, parfois tard la nuit, afin de tenir, haut, le verbe des Justes.

Il est évident que le consensus, quoique parfois vague et par trop empreint du souci de rassurer les coupables, met l'accent sur les défis, sans censure ni omission. Il y a, cependant lieu de déplorer l'impair étonnant que constitue la présidence de ce moment historique par Monsieur Ahmed Ould Sidi Baba, l'un des plus zélés tenants des thèses de la négation, par ailleurs proche parent et collaborateur du Colonel Ould Sid'Ahmed Taya, sous l'autorité duquel la Mauritanie faillit perdre, définitivement, sa continuité.

De même, l'on déplore l'extraordinaire provocation de confier l'atelier du passif humanitaire à Monsieur Amadou Tidjane Bal, lequel, en 1999, à Durban, lors de la Conférence Mondiale contre le Racisme, plaidait au profit de la dictature du Colonel Ould Sid'Ahmed Taya. Nombre de participants repartent avec l'amertume d'avoir enduré la double provocation.


Sur les tueries et leur impunité, nœud complexe du litige, la rupture a été frôlée, de justesse tant les partisans du pardon forcé et de la paix dans l'amnésie volontaire avaient réussi à neutraliser, de l'intérieur, le Comité Interministériel où ils disposent de complicités décisives. Finalement, la formule retenue diffère la solution et la soumet à plus ample examen au lieu de l'imposer, dans la précipitation du retour des réfugiés.

En conséquence, il importe d'observer la plus sourcilleuse vigilance, dans les étapes à venir, notamment la composition et les prérogatives de l'instance en charge de l'enquête, de la publication et des ébauches de sanction à l'endroit des présumés responsables.

Au moment où le processus semble connaître un début de mise en œuvre, des forces hostiles intriguent à l'ombre de la légalité, du centre même de la décision, pour saboter les résolutions prises le 22 novembre 2007.

Ainsi, le Ministre des Affaires Etrangères - ex représentant de la Mauritanie à Genève, position d'où il justifiait, sinon niait les forfaitures de Ould Taya – venait d'entreprendre une démarche d'une rare gravité, auprès du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), pour exiger qu'aucun ressortissant de l'Afrique Noire ne soit impliqué, dans l'opération de rapatriement ; par la même occasion, il tente d'obtenir le remplacement, par un européen, de Madame Roselyne Idowu, citoyenne du Nigéria qui dirige, en intérim, le Bureau Régional du HCR, depuis Dakar.

Dans ses efforts, le promoteur principal de notre diplomatie compte sur l'appui discret de deux collègues, dont le crypto racisme agit en sourdine. A des échelons plus subalternes, totalement hors de contrôle du Président de la République, des administrateurs, officiers de policiers et de l'armée s'emploient, par des procédés dilatoires, des tracasseries et des complications toutes obliques, à retarder, sinon compliquer le processus de réconciliation. Le chef de l'Etat, que sa modération et sa patience monomaniaques déconnectent des défis du moment, se berce, encore, de l'illusion du rachat, en vertu de quoi tout un peuple et ses élites, longtemps dressés à la contrefaçon et au recel, s'amenderaient, avec le temps. Non, le temps n'agit pas, en l'occurrence ; laisser le temps au temps résume la supercherie au service de l'immobilisme. Les tortionnaires y puisent une raison.

En publiant cette mise en garde urgente, CR tient à prévenir de nouvelles erreurs dans la conduite concrète des opérations ; toute personne présumée responsable, complice ou même zélateur de discriminations commise entre 1986 et 1991 - meurtres, tortures, déportations – ne saurait se voir confier la moindre part à l'effort public de la réparation. Au-delà de l'impératif moral, c'est la réussite du projet qui est en cause.

Enfin, Conscience et Résistance appelle le Président de la République, le Premier Ministre, l'ensemble des élus au Parlement et les partenaires extérieurs à réévaluer leur ambition pour la Mauritanie ; s'agit-il de gérer, au jour le jour, en négociant d'improbables modus vivendi avec le système de domination ou, à l'inverse, de défaire celui-ci ? Nous combattrons le premier choix, comme, sans doute, une majorité de nos compatriotes. Les récentes émeutes démontrent combien la ferveur civique reconquiert ses droits sur la peur. Un mauvais gouvernement n'excuse pas un bon président ; il peut l'entraîner dans sa chute.

Le Porte-Parole,
Elarby Ould Saleck

Le 5 décembre 2007

www.conscienceresistance.org

Anonyme a dit…

merci au cmjd de la liberté d'expression

quant à CR et particulièrement monsieur Ould Saleck et vos proches, que Dieu vous protège car ils siffiront par avoir votre peau par un moyen ou un autre

quelle folie vraiment d'être sorti de la clandestinité!

notre seul espoir désormais est que Sidioca sente que les forces vives de la nation éclairent le peuple et l'aide à le soutenir de sorte que peut-être lorsqu'il se sentira vraiment aimé , poussé et protégé par le peuple prêt à bondir pour le soutenir et soutenu par l'élite, de sorte donc qu'il puisse , à sa manière, retourné le système contre le système, cela est bien possible, tout le monde n'est pas pourri comme on a bien voulu nous le faire croire.

Il suffit à Sidioca de faire un pacte tacite avec l'opposition et que certains parti de la majorité comprennent qu'ils ont tout à perdre avec le système veillissant , inutile de se parler pour en arriver à un pareil accord, il suffit de regarder dans la même direction, n'est-ce pas ainsi que Taya a été mis hors circuit sans un coup de feu

inch'allah donc

vlane

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 décembre 2007 02:59

Posting très pertinent!!!

Anonyme a dit…

J'ai lu avec une tres grande attention la declaration faite par CR. J'ai l'impression qu'il n'ont toujours pas compris que notre pays n'a pas besoin de reglement de compte. LET'S FORGIVE, BUT NOT FORGET! Optons pour la reconciliation nationale!

Il ne sert a rien de continuer a' attaquer des personnes parce que tout simplement elles ne sont pas d'accord avec vos positions politiques. Je n'ai pas besoin de defendre Mr. Ahmed Ould Sidi Baba mais n'ayons pas peur de souligner que toute la Mauritanie connait l'esprit de moderation qui l'a toujours caracterise'.
Je ne connais pas Mr. Bal mais je peux conclure a' travers la lecture de votre ecrit, qu'il est attaque' parce qu'il n'est pas un extremiste FLAMISTE. Si tel est le cas, je l'encourage vivement a' ne pas changer de position. Ceux qui l'attaquent n'arrivent toujours pas a' voir les nombreuses destructions que les FLAMISTES ont impose'es sur les vaillantes populations de la valle'e.

Votre attaque contre le ministre des Affaires Etrangeres n'a aucun sens. Je crois fermement que c'est un mensonge. Je ne vois aucun responsable Mauritanien demander l'exclusion des noirs Africains des operations qui visent a' rapatrier nos compatriotes des camps.

Vous ne pouvez pas dire que vous supportez le vieux tout en exigeant des reglements de compte qui ne feront que plonger le pays dans une guerre civile.
Le vieux est certes le president de la republique mais il faut comprendre qu'il N'EST PAS UN DICTATEUR. IL N'OPERE PAS DANS LE VIDE. IL A DES FORCES AUTOUR DE LUI QU'IL DOIT TOUJOURS PRENDRE EN CONSIDERATION. La confrontation ne servira jamais les interets superieurs de la Mauritanie. La demarche sage est celle du vieux, a' savoir: RECONCILIER LES MAURITANIENS AVEC EUX MEMES!

VIVE LA MAURITANIE!
VIVE LE PEUPLE MAURITANIEN!

Anonyme a dit…

couli a bien parlé comme d'hab et comme d'hab il n'a rien dit sinon qu'il est pour la paix dans le monde

bentleksar a dit…

2milliards 104 millions d'euro de promesses...un montant s'il se concretise....fait deja saliver bq de monde ...mais si les modes de gestion ...les gestionnaires d'une part...et les modalités de decaissement d'autre part...ne changent pas ...le mieux est de rendre cette cagnotte...c'est notre droit de refuser d'endetter le pays une fois encore pour engraiser des verreux...

bentleksar a dit…

Zut j'ai oublié de parler du taux de decaissement ...qui est souvent en deca du seuil prevu ...parceque les estimations budgetaires prennent en compte ..la part du ministre -du Sg-du directeur -les representants de la primature et de la presidence ...ce partage de ressources affecte souvent l'execution et la qualité des projets de developpement...

Anonyme a dit…

Couli,

You need to come back home. You are missing the point

Anonyme a dit…

Histoires de clubs privés …


Le team auquel échut la gérance de la «boutique» Mauritanie, est parti négocier nos arriérés avec le Club de Paris. Ne vous fiez pas au nom, il ne s’agit ni d’un club sportif, ni d’un club d’alcooliques anonymes, mais d’un syndicat de globe-trotter de la créance mondiale ; des pays cherchant n’importe quel zig mégalo, ayant un drapeau, un hymne national, un compte en banque et sachant organiser une mascarade d’élection, pour l’enlacer dans la spirale de l’endettement.
Mais comparés à leur comparses du club de Londres (club des créanciers privées), les «joueurs» de Paris sont plutôt fair-play.
Vous pleurnichez sur le sort de votre populace en ébullition, ils vous passent un coup d’éponge éclair sur votre ardoise. Vous faites mine de pourchasser les «terroristes barbus», ils vous ouvrent une ligne de crédit éternelle et sans intérêts. Vous faites un petit snif (pas la coke hein…) ils vous rééchelonnent votre dette ; et va pour payer dans 999 ans, avec un taux d’intérêt de 99, 99 % sur la tranche allant de Zéro à 99 ans, 9 mois, trois semaines et quatre jours ouvrables, la seconde tranche payable entre l’an de grâce 100 et 199, avec un taux indexe sur la valeur monétaire de l’ouguiya et en fonction du ratio PNB-dette extérieure, quant a la troisième et dernière tranche, elle est payable juste avant l’accès à la porte de l’enfer… Je conseille à notre équipe de bien la jouer misérable devant ce club, nous étions misérables, nous sommes misérables, nous souhaitons le rester.
Passé ce cap, un autre «club» de joueurs pro attendra notre équipe nationale, le passage devant le club de Londres est coriace. La chance de ZZ et son équipe de gagner équivaut à peu près à celle des mourabitounes en face du Brésil au Maracaٌa. Ces joueurs-là ne jurent que par les obligations, les taux directeurs, et autres bons du trésor, ne sachant jouer dans le registre des sentiments, à la place du cœur ils ont un Pacemaker tournant au dollar. C’est vous dire que le monde de la dette et des «endetteurs» est un méandre digne des voix du Seigneur.
Au cas où le boutiquier vide les étagères et prend la poudre d’escampette en pleine nuit, on met en gage son fer, son poisson, son or noir, jaune, blanc et celui dont on n’a jamais vu la couleur.
Au Sein du club, les réunions commencent à huit heures tapantes; les toubab sont là au complet bien rasés, ayant dormi tôt, ils eurent le temps de potasser un coup le dossier Mauritanie, ils en ont en masse des dossiers de créanciers miséreux. Une discussion s’engage entre deux d’entre eux:
-c’est déjà où ça la Maurétanie ? D’ailleurs c’est de la tingitane ou de la césarienne qu’il s’agit ?
-c’est une petite boutique créée artificiellement et qu’on tient sous perfusion depuis longtemps.
-47 ans qu’ils sont sous perfusion ?
-Eh oui, nous avons essayé tous les plans d’ajustement structurel, du PAS au PREF en passant par la dévaluation, la réévaluation des capacités, rien n’y a fait. Nous les avons mis sous tous les programmes possibles et imaginables; programme d’appui aux capacités locales, programme d’appui à la délocalisation, programme d’appui à la décentralisation, appui à l’agriculture, à l’élevage, au mariage, au brassage, au passage et au passage à niveau, nous les avons assistés jusqu'à épuisement de tous nos modèles économiques des labo de Harvard et MIT.
Mais là, plus question de PREF, de PAS, D’imPASSE, il faut se résoudre à l’évidence, la fatalité à l’africaine. Il faut une la solution locale, plus question d’expertise à coup de millions pour des recettes harvardiennes inapplicables sur ces nomades, nous l’avons enfin compris, il faut LUTTER CONTRE LA PAUVRETE
-Et c’est quoi lutter contre la pauvreté ?
-L’acces à l’eau, l’électricité, la sante, l’éducation, la bouffe, des choses basiques quoi.
Le modèle économique qu’on veut leur inculquer basé sur la sacro-sainte CROISSANCE n’est peut être pas adapté à leur mode de pensée, n’est pas la solution idoine pour ces nomades, et tout ce qu’on a injecté dans leur sable mouvant s’est transformé en béton et bétail. A quoi bon continuer à endetter ces pauvres pour 999 ans, notre diagnostic est faux et le remède ne l’est pas moins .
-Que faire alors ?
-Et si on essayait un autre modèle économique : la DECROISSANCE?
Au lieu du PNB (produit national brut) on essayera le BNB (le Bonheur National Brut).
Chez nous trois siècles après la révolution industrielle et le culte du PNB, à force de course à la CROISSANCE, nos populations sont menacées de disparition par le suicide, la dépression et les psychotropes.
Tandis que le paysan Burkinabé, si on lui assure une bonne prise en charge médicale, on le laisse vendre son coton sans subventionner les nôtres, il atteindra très vite son BNB…
-Revenons a nos moutons ou nos chameaux du désert, nous n’avons qu’une seule et unique recette, la seule à même de nous assurer le recouvrement de nos dettes: L’AJUSTEMENT STRUCTUREL, unique chemin pour atteindre la croissance et le développement d’une économie mondialisée et dont nous serons l’unique maitre…

bentleksar a dit…

quoi faire alors...............

Anonyme a dit…

Lu pour vous :


http://lequotidien.sn/articles/article.CFM?article_id=49056

Anonyme a dit…

ould maloum professeur a l'université
de Nktt laissez moi rire ...

Anonyme a dit…

ne soyons pas envieux Maaloum fait du bon travail qui nous honore tous .
les journalistes peuvent se tromper de présentation ce n'est pas un drame

Anonyme a dit…

A l'ano de 18 H 23

ne soyons pas négatif, Maaloum fait du bon travail qui nous honore tous .
les journalistes peuvent se tromper de présentation ce n'est pas un drame

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 decembre 17:06

Home is with me wherever I go. I never left it. It is in my heart.
As we say in America, you can take the boy out of the country, but you cannot take the country out of the boy.

When it comes to your point that I am... "missing", just let me know about it. This forum is for productive discussions.

You take a good care of yourself!

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Ainsi, le Ministre des Affaires Etrangères - ex représentant de la Mauritanie à Genève, position d'où il justifiait, sinon niait les forfaitures de Ould Taya – venait d'entreprendre une démarche d'une rare gravité, auprès du Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR), pour exiger qu'aucun ressortissant de l'Afrique Noire ne soit impliqué, dans l'opération de rapatriement ; par la même occasion, il tente d'obtenir le remplacement, par un européen, de Madame Roselyne Idowu, citoyenne du Nigéria qui dirige, en intérim, le Bureau Régional du HCR, depuis Dakar"


Le MAE est un reptile, c'est le prototype de l'anti-mauritanie, un nostalgique du Tayisme dont il fut un fervent laudateur, un partisan de la mauritanie exclusivement blanche.

Un ennemi de l'intérieur qui fera tout son possible pour saper les tentatives de SIDIOCA pour ramener les victimes de l'épuration.

Mépris profond pour ce rat dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Nous avons un probleme: on essaie de sauver le soldat Sidioca et il nous fait des impairs. Toujours avec la Tayie.

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 decembre 21:33

Si vous voulez vraiment aider le vieux, il faut suivre ses pas qui vont dans le sens de la paix civile et de la reconciliation nationale. Ce n'est pas en lui creant des problemes que vous allez l'aider.

Maata:

Il ne faut pas croire a' toutes les betises que tu vois sur CRIDEM.
Don't get me wrong, CRIDEM donne plusieurs informations interessantes sur la Mauritanie mais il faut savoir lire entre les lignes.

Anonyme a dit…

couli a dit en anglais: " là où on est bien, là est la patrie"

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 decembre 23:25

C'est malhonnete de me faire dire ce que je n'ai pas dit.
Je sais la' ou' tu veux en venir mais sache tout simplement que l'Amerique aussi est bel et bien mon pays et j'en suis tres fier!
What can you do about it?

Anonyme a dit…

cher amis
j'avais vraiement pour l'avenir de la Mie avant d'entendtre les déclaration de la 1ere dame elle rassure elle aussi n'est ce pas ? à bon entendeur salut

Anonyme a dit…

cher amis
j'avais vraiement peur pour l'avenir de la Mie avant d'entendtre les déclaration de la 1ere dame elle rassure elle aussi n'est ce pas ? à bon entendeur salut

Anonyme a dit…

bonjour LM
je te propose de transferer le commentaire du 6 décembre 2007 17:52 et d'en faire un nouveau blog, lit le bien et dit moi qu'est ce que tu en pense, n'est ce pas une bonne idéee ....
c'st bien cool et ca coule bien
b+

LM® a dit…

salut

b+ c'est une bonne idée mais il me faut l'autorisation de l'auteur si c'est un pote a toi demandes le lui

Anonyme a dit…

http://ouldemauritanie.blogspot.com/

Anonyme a dit…

"Et ce petit monde sera bien traité, les réservations ont été confirmées. Du 10 au soir au 11 décembre, escale à l’hôtel Mercure Marhaba de Nouakchott. Puis, petit halte au Sofitel Téranga de Dakar du 11 au 13. Et enfin, deux petites journées au Sofitel L’amitié de Bamako.

En route mauvaise troupe !"


merci ould mauritanie por l'information et bravo!

Anonyme a dit…

Maata,

"...Placing blame is among the most comforting cognitive acts, for it allows one to cast away responsibility."
Robert B. Reich

C'est toujours une autre personne qui est responsable de vos problemes. Vous refusez de reconnaitre les consequences de vos propres actions. C'est extremement important d'avoir le courage de vous poser la question suivante:
Qu'est-ce que vous avez fait pour etre dans la situation dans laquelle vous etes?

Je vous vois repondre par: C'est la "Tayie" qu'il faut blamer. Cette activite' mentale a' laquelle vous vous livrez de maniere quotidienne a pour but de refuser de reconnaitre les consequences facheuses de vos mauvaises actions. Depuis le 3 Aout 2005 son Excellence Ould Taya n'est pas au pouvoir mais vous continuez a' le blamer pour l'existence des moutons, des chevres, des vaches et des anes a' Wompou. C'est egalement a' cause de Moawiya que la MAJABAT AL KOUBRA n'est pas verte. C'est lui qui a cre'e les noms Ouweynat Z'bile et Gleib Z'bile pour se moquer de nous.
Maata est..."bien" et il ne s'est jamais trompe'. Depuis quand avez vous vu et/ou entendu ce Mr. reconnaitre ses erreurs. Ce n'est pas necessaire de creuser dans vos cerveaux. Un tel cas n'existe pas. C'est l'autre qui est mauvais. Il persiste dans la betise parce qu'il ne veut pas reconnaitre que ce sont les "pense'es comme la sienne qui detruisent la Mauritanie..

Anonyme a dit…

si moctar fut le père de la nation, taya en fut la marâtre et couli son rejeton

Anonyme a dit…

Ould Mouritanie,

Tu me rends jaloux. Ton site est beau.

Anonyme a dit…

Les participants a la journnee du Secteur Privee n'en reviennent pas¨! qu'elle fut la surprise d'entendre Mohamed ould noueigedh proposer de reprendre le nouvel Aeroport de nouakchott en BOT et financer sa construction. Mohamed ould noueigued fait des Cauchemars depuis que Mint Ahmed letolba et Dweidahy son frere ne sont plus au commande du Pays depuis le 3 Aout 2005 AAAAAAAAAHHHHHH YEKHOUTI GOULOU AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH ELLA EMCHAT AWEICHA WE EHEL TAYA WE HEL NOUEIGUEDH ,YENASS HOOOOOHHHH

Anonyme a dit…

Sachez que EHEL NOUEIGEDH viennent de signer la semaine derniere un Contrat de Gestion des Cimetieres et morgues de Nouakchott pour un montant annuel de 344 Millions d'Ouguiyas. Ce contrat d'une validite de deux ans est financé par la Mairie de Nouakchott et le Ministere des Affaires Islamiques.
EHEL NOUEIGUEDH vont acheter 5 Vehicules pompes funébres et creuser les tombes moyennant 34000 UM par Homme et 52000 par femme.
Cette affaire va succiter beaucoup de bruit la semaine prochaine

maatala a dit…

Salam

Couly

Je croyais que tu avais constaté que je ne faisais plus attention à ta prose : les éloges de la Tayie.

La bêtise fatigue

Néanmoins je suis heureux que ce blog t'ai servi à quelque chose : être moins vulgaire comme tes compatriotes américains.

Devenir enfin adulte dit le FOU.

Maatala

maatala a dit…

Salam

a mon ami, je dédie ce billet de Solé

Tristesse

ELU triomphalement à la tête du MoDem par 96,8 % des votants, François Bayrou a salué les « citoyens démocrates », qu'il n'appellera plus centristes. « J'ai toujours trouvé que centriste, ça rimait avec triste », a affirmé le candidat permanent à la présidence de la République. L'un de ses derniers amis, le député béarnais Jean Lassalle, toujours prêt à pousser la chansonnette, aurait pu paraphraser Sardou, sur l'air de « Ne m'appelez plus jamais France » :

Le centrisme, je l'ai laissé tomber.

Ne m'appelez plus jamais centriste.

C'est ma dernière volonté.

Cela dit, il faut se méfier aussi du mot démocrate, qui rime avec bureaucrate et technocrate, mais aussi pirate et autocrate. Sans compter des sonorités désagréables : psychopathe, névropathe...

M. Bayrou ne devrait pas s'engager sur cette voie sans rime ni raison. A vouloir batailler contre les sons, il risque de s'aliéner les trois quarts des électeurs. Ne pas oublier que « triste » rime aussi avec gaulliste, généraliste, spécialiste, cycliste, libre-échangiste, demi-finaliste, fumiste, lampiste et billettiste.

Robert Solé

Fraternellement

maatala

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Cette promesse d'argent (de dette) faite à la Mauritanie ne profitera réellement au pays que si on met un frein au vol au détournement et en mettant les hommes qu'il faut à la place qu'il faut pour gérer et décider pour l'intérêt bien compris de notre vaillant peuple meurtri et affamé.


Pendant le régne de MST, il n'y a presque jamais eu de détourneurs traduits en justice. Pire, plus on volait, plus on était récompensé par de meilleurs postes. Les responsables travaillaient pour leur propres poches et pour leur famille ou leur tribu. C'était un systeme de gouvernance. Celui qui gérait honnêtement les deniers de l'Etat était ridiculisé parce que considéré comme naif ou con. La devise était de se servir et non de servir.

Voilà pourquoi plus de la moitié de notre peuple s'est embourbé dans la misére, pendant qu'une infime minorité nage dans opulence honteuse. Alors si les 2 milliards devaient servir à construire des 4x4 et des villas aux hauts fonctionnaires de l'Etat, que l'on arrête tout de suite la plaisanterie. Stop ! et ce n'est pas la peine de s'endetter pour plus tard le faire payer au peuple qui ne sent même pas pas l'odeur de cet argent.

Traduire en justice tous les voleurs, mais éviter dés le départ de leur confier des charges et des responsabilités. Voilà ce qu'il faut faire. Il y' a d'honnêtes hommes compétents et soucieux du bien être de leurs compatriotes les plus vulnérables et faibles".


Que dire des vulnérables et faibles qui élisent leurs fossoyeurs.

Plus maso que moi tu meurs dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

donc N affame et enterre, c'est le cercle vertueux de notre enfer quotidien, ils veulent donc tout même les corps!