lundi 10 mars 2008

Que valent les ministres SIDIOCA

Le Premier ministre : Bosseur, volontaire, mais limité car sans gouvernement, il manque d’expérience et de savoir faire en matière de management des hommes. Il a les mains liées par ses ambitions présidentielles, qui l’empêchent de prendre le moindre risque (Ministre acceptable)

Le MEAC : Pas au niveau, il fut désavoué à plusieurs reprises, il fait le dos rond, un vrai Gaston lagaff plombé par son idéologie (Ministre à virer).

L’intérieur : son seul mérite c’est d’être négro-africain (il n’a pas la carrure).

La Défense : il ne sait même pas là ou il habite, il ne comprend rien à rien et refuse de lire tout texte écrits en français (ministre à virer)

La Justice : Inexistant, car il a brillé par sa discrétion dans les dossiers chauds du moment : drogue, assassinat de touristes, esclavages et scandales immobiliers…… (Ministre à virer).

L’économie : Celui qui rêve tous les soirs du fauteuil du PM, son ministère fonctionne comme un club. Il est souvent présenté comme l’homme de SIDI, de KB ou de AZZIZ. Il est arrogant, il n’a fait preuve d’aucune fulgurante efficacité à la tête du mammouth (il n’a pas la carrure).

Le MHETIC (Yali) : ou l’instit retraité devenu ministre, le fauteuil est trop large pour lui. Malgré sa sympathie, il ignore tout des secteurs qui lui sont confiés et cela se voit (licence de la raffinerie, villas) (Ministre à virer).

Education nationale : Elle l’une des rares membres de ce gouvernement à avoir du courage et surtout de prendre des décisions pas très heureuse. Malgré ses origines « LEBOU », elle semble ignorer l’existence de Négros dans ce pays. Son sort est lié à celui du PM (Ministre acceptable).

La Santé : Nul de chez nul, il a échoué sur toute la ligne et il s’est surtout entouré d’incompétents (Ministre à virer).

L’Equipement : Un manque patenté d’expérience et d’ambition pour un pays démuni d’infrastructures, il semble ne pas avoir les épaules pour faire un bon ministre, il aurait fait un bon SG, car c’est un bosseur honnête (il n’a pas la carrure).

Transport : Une tête brulée, il a hérité d’un ministère trop grand pour lui, il manque de vision compte tenu des besoins du secteur (il n’a pas la carrure).

Pêches : Un bosseur très frileux, il fait preuve d’une vision ambitieuse pour le secteur mais il souffre d’un manque d’initiative (ministre acceptable).

Commerces et Industries : un secteur habituellement pris en otage par la bande des quatres, il fait ce qu’il peut, mais il ne peut pas beaucoup (hausse des prix) (il n’a pas la carrure).

Aménagement du territoire : il ne doit sa place qu’à la sympathie qu’il inspire à ZZ et c’est la seul qualité de ce ministre souvent à la limite de la vulgarité (ministre à virer).

Modernisation de l’Etat : Il brille par son absence, car l’état est toujours loin d’être modernisé pourtant ce n’est pas le travail qui manque (ministre à virer).

Ministre de l’information : Le secteur semble avoir évolué positivement, il faut dire qu’il vient de loin (il n’a pas la carrure).

Promotion féminine : On se demande encore pourquoi elle est encore là, car elle inefficace et insignifiante (ministre à virer).

Environnement : Cette biberonneuse est à elle seule un contresens : insuffisamment formée, inexpérimentée, elle gère les dossiers aussi mal qu’elle gère ses troupes (elle insulte ces collaborateurs) (ministre à virer).

Pétrole : Qui est donc aller chercher ce linguiste dans cette galère ? .Ce Monsieur n’est manifestement pas fait pour gérer ces deux secteurs stratégiques. Il ne maitrise aucun de ses dossiers, il n’a aucune vision (ministre à virer).

Tourisme : Uniquement à ce poste pour remplir le quota de négros –africains, les salafistes lui ont semble –t-il facilité la tache .Personne ne se souviendra de lui (ministre à virer).

Relation avec le parlement : vivement qu’il se casse, on dirait qu’il fait exprès d’être à contre temps ou hors sujet (ministre à virer).

Agriculture et élevage : Depuis son fameux appel à l’aide international, il semble avoir retenu la leçon, discret, bosseur, il fait preuve d’une réelle ambition pour redresser son secteur en faillite (ministre acceptable).

Jeunesse et sport : un ministre qui bluffe par sa transparence (ministre à virer).

Maghreb : Il est à l’image du MAEC, son départ rapide sera une aubaine pour le pays (ministre à virer).

Culture et orientation islamique : un ministère qui brille par son absence (ministre à virer).

Après un an prés d’existence, le moins que l’on puisse dire c’est que ce gouvernement n’a pas fait d’étincelle dit le FOU.

Maatala de maata Moulana

PS : « Ces propos n’engagent que moi ; le jugement porté concerne l’homme ou la femme publique chargée d’une mission d’utilité nationale et à ce titre est comptable de ces résultats devant le citoyen. »





221 commentaires:

1 – 200 sur 221   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

A part quelques réserves je suis tout à fait d'accord avec vous.
c'est une équipe perdante et donc à virer.
merci si c'est possible de nous rafraichir la mémoire avec tous les dossiers scandaleux de cette première année de SIDIOCA(raffinerie...).
merci aussi de vous penchez sur la gestion des grands projets (taux d'exécution, gestion...),les société d'Etat où règnent encore les vautours de la transition telque l'ENER, la SONADER...pourquoi il n'y pas eu de changement.
qui est derère qui?qui gouverne réellement, on ne sait plus où on en est.

Anonyme a dit…

Maata,

Je te trouve tres mechant a' l'endroit de ma petite soeur d'Aioun. La dame est bien! Il faut lui laisser le temps pour demontrer ce qu'elle peut faire. N'oubliez surtout pas que c'est en forgeant que l'on devient forgeron.

Les Aiounois et les Aiounois insultent ceux qui ne veulent rien faire et qui ne font que profiter du systeme. Ce qui est plus que...bon!!!!!!

Pour terminer, j'aimerais avoir une reponse a' la question suivante:

Quelle est ton experience et/ou sur quoi tu te bases pour dire si un ministre est bon ou mauvais?
Did you take any course related to supervision and performance evaluation?

Je dis a' Mint Sidi Bouna qu'elle est tres bien. Elle doit tout simplement savoir que certaines attaques sont lie'es au fait qu'elle soit....AIOUNOISE!!!

Anonyme a dit…

Maata, merci de noos faire part de tes réflexions sur les nominations et le dosage tribal. voir MEF.

Anonyme a dit…

je sais par avance que le gouvernement est nul sur tous les bords, mais ma question est la suivante: Comment peut-on faire pour virer Sidioca? car tout le mal vient de là. On aurait eu un president a la hauteur, le gouvernement lui ressemblerait, enfin presque.....
Hamid

Anonyme a dit…

Hamid,

Tu fais virer Sidioca et tu as Ely. Tu veux qui?

Anonyme a dit…

Ce Posting est evident "HACHOU" en Hassaniya. Le seul point que partage tous les Mauritaniens aujourd'hui c'est la DECEPTION.
Entre temps Khattou et son homme d'affaires ould ezizi ould elmamy sont au top du succés. Permis minier sur Permis minier, Bloc petrolier sur l'autre,Hotellerie de luxe,Projets immobiliers à DUBAI et Paris. Pour eux c'est la fête et l'Argent qui coule à flots. Bonne chance Ahmed Babbe !

Anonyme a dit…

Maatala, tu as complétement raison et nous partageons avec toi cette excellente analyse , sincère et très vraie.

Ces bons -à-rien , il faut les virer, nous avons meilleurs qu'eux!!

Anonyme a dit…

bonjour la pravda/el bouchra!

Anonyme a dit…

questions à Ely ould el moustave:
1 avez-vous vraiment le titre de prof? si oui d'où est-ce que l'avez-vous obtenu? sinon, vous qui enseignez dans un institut supérieur et savez que les titres académiques correspondent à des choses précises pourquoi usurpez-vous ce titre?
2- pouvez-vous publier un liste de vos travaux scientifiques?? parce qu'on connait trop vos articles fleuves sur les blogs mais pas vos travaux scientifiques à part le manuel de la dernière fois
3 pourquoi n'avez-vous pas parlé de la démocratie en Tunisie dans votre missive au chef de l'Etat? vous auriez été plus objectifs
4 ça rime à quoi d'ouvrir une page sur wikipédia en- votre nom??

Anonyme a dit…

Maata
D'ac avec toi sauf sur le maintien de ZZ et Nebghouha,comme ministres,car ces deux personnes ont en commun le népotisme érigé en système de gestion et rien que pour ça,ils doivent être débarqués.Si tu doutes de ce que je te dis,fais une petite enquête et tu verras qu'en dix mois,ils n'ont fait que placer les cousins et les proches et à leur accorder tous les avantages...

Anonyme a dit…

salut Maata...
...Quelle la grille d'appreciation sur laquelle tu t'es basé pour juger ces ministres ( et pas le gouvernement???car PM acceptable...).
Elaire moi sur la methodologie que tu as adopte ...on conclut de cette analyse que la majorité de ces ministres est à virer ...par ou veux tu qu'on commence ?...par les "acceptables"....la tete en premier...
amitiés
bentleksar

Anonyme a dit…

C'est tout de meme inquietant de voir les "grands democrates" parler de virer un president qui a ete' democratiquement elu.
Le vieux a un mandat du peuple. A la fin dudit mandat seul ce meme peuple Mauritanien a le droit de dire, a' travers les... URNES, s'il doit rester pour un autre mandat ou partir.

Il faut mettre fin a' cette campagne permanente. Ca ne fait pas un an que le Mr. est au pouvoir! IL FAUT LE LAISSER TRAVAILLER! Il a herite' un tres lourd bilan. Les caisses de l'etat etaient completement vides et le pays etait et est toujours endette' jusqu'au coup. Les choses ne changent pas du jour au lendemain. Il faut etre patient!

Je reconnais que le gouvernement peut faire mieux mais n'oublions pas les facteurs suivants:
1- La conjoncture internationale est difficile!
2- La Mauritanie a au moins deux tetes et chacune d'elles veut tirer la couverture de son cote'.
3- le vieux est tres sage et tres aimable. J'ai l'impression qu'on abuse de sa gentillesse. Je pense egalement qu'il est victime de certaines promesses electorales.
Je sais tres bien ce proverbe Maure qui dit que " La parole d'un homme libre est une dette a' sa charge" mais il faut regarder la realite' en face et utiliser ce proverbe Francais qui dit "qu'a' l'impossible nul n'est tenu."
Les promesses sont ce qu'elles sont. LE PEUPLE MAURITANIEN D'ABORD!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...endette' jusqu'au COU."

Je suis entrain de rire parce que je devrais dire "endette' jusqu'au "RAGBA" ou jusqu'au "NECK."

Je prie ma fille Bilkiss de garder le...P. Je l'utiliserai dans mes prochains ecrits. (rire)

Anonyme a dit…

Entre Sidioca et Ely, je prefere le 2eme ne serait ce que pour la poigne qu'il a .Dire que lesmafieux et hauts responsables sont des voleurs (meme s'il ne fait partie ) est caracteriel d'un homme qui ne se laisse pas faire.

Sidioca est elu mais on peut toujoirs le virer. Comment? Un desaveu populaire, une marche du peuple vers le palais pour lui demander de partir ( c'est deja arrive ailleurs, pourquoi pas chez nous).
Le gouvernement est nul est je prefere ne pas en parler car la cause est sidioca. Si aujourd'hui on assiste a des scandales financiers, a des detournement e fonds, a des politiques steriles, a des montees des prix, a des nominations bidons, c'est sidioca qui est le premier et le SEUL responsable, c'est lui qu'on a elit pas le gouvernement.

le fameux ould derwich qui s'en est alle faire allegence au royaume du maroc a dit etre decu part tant d'incompetence et de nullite, apres 48 ans d'existence, il n'ya aucune infrastructure digne de ce nom.

On a inculque au mauritanien l'amour de la poche (chi mavih chi mahou mouhim ), aucun sentiment national et personne (sidioca en 1er, c'est son job ) ne veut changer cela.

Hamid

Anonyme a dit…

Sidioca a recu le reseau femmes parlementaires et leur a dit qu'il est desole que le prix du riz va encore monter et que c'est la conjonture internationale.

Bravo monsieur le president, c'est encourageant de votre part.

Hamid

Anonyme a dit…

arretons les quotas et les histoires tribales et on pourra s'en sortir sinon y'aura rien.
Chacun pensera à sa poche si on ne donne pas de garanties aux ministres qu'ils pourront toucher une indemnité qui pourra les faire vivre decemment aprés leur mandat.
C'est à mon avis la seule maniere de STOPER un peu la corruption dans ce pays gangrené

Anonyme a dit…

Ano 13:40

En quoi ca te derange que Ely ait le titre de professeur. Il s'agit d'un frere a toi qui, comme toi, s'exprime sur des blogs sur la situation inquietante de notre pays, dans le respect de tous.

Si tu n'es pas d'accord avec ce qu'il ecrit, alors ne le lit pas et ignore le, mais pas le calomnier de cette maniere. Il ne represente ni le pouvoir et encore moins l'oppsition, mais si tu as des choses personnelles a lui reprocher, ecris lui directement et il te repondra. Epargne a cet espace de liberte et de paix (d'humour aussi..), la calomnie des autres.

Parle nous de sidioca et de son gouvernement par exemple, et c'est en plus le sujet du blog....

Avec mes amities

hamid

Anonyme a dit…

Mes amis, que peut faire Sidioca?

-Au moins dans un premier remercier son gouvernement pour montrer sa credibilte (largement entachee) et redonner confiance a ceux qui l'ont elit.

-faire un discours, reconnaitre ses faiblesses, afficher sa volonte de vouloir reussir sa mission

-S'entourer d'une equipe nouvelle, competente, dynamique.

Sinon, il restera cet otage dans une tour, aveugle et sourd face a son devoir.

Ou alors, il ny a rien a en tirer et desavouons notre president. Oui le desaveu populaire semble etre la derniere solution.

Hamid

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Les news concernant l'armee americaine et française en RIM. Entiya tu les cherche a Nouakchott entre l'aeroport et le garage d'akjoujt we houma ils sont deja au Nord apres Atar gaa. Il y a du petrole qui vient d'etre decouvert certainement, sinon ils n'auraient pas pris la peine d'aller si loin. Peut-etre une explication sur le pourquoi des attaques terroristes, l'arret du Paris-Dakar, Ely qui bouge, Sidioca et ZZ qui ne pipent pas un mot, l'attaque de l'Ambassade d'Israel qui est au moins manipulee (Yanis enta vem?). Le texte ci-dessous est de ANI pour eviter de me faire trainer au tribunal. A-
===========

Un flux de militaires Français et Américains en Adrar Le: 10.3.2008 à: 14:26 (ANI)
Selon le correspondant de l’ANI en Atar, depuis le début de cette année les missions militaires Françaises et Américaines sont très présentes en Adrar, des hommes en tenues militaires ou civiles débarquant presque chaque semaine des avions Transall si ce n’est par hélicoptères ou par avion charter hebdomadaire pour touristes.

Les grands hôtels de la capitale régionale, Atar, affichent le plein. Les Français, premiers venus ont occupé l’hôtel Almoravides, les Américains ont réservé MKT pour les neuf mois prochains. A l'hôtel Waha, les missionnaires se bousculent, évitant autant que faire se peut, les hôtels du centre ville, peu discrets.

Aujourd'hui les Américains dont les responsables en place dépassent une trentaine d'éléments et les Français la quarantaine, semblent polariser leurs actions dans la zone Nord-Est de Choum, rapporte notre correspondant qui indique que la plupart des Atarois sont attentifs à cette double présence et se demandent s’ils ne sont pas entrain de chercher à circonscrire les éléments Al Qaida dans la grande zone désertique frontalière Mali-Niger-Algérie-Mauritanie?

Anonyme a dit…

C 'est une invasion à l'irakienne

bilkiss a dit…

merci maata,
un travail parfait, des descriptions vraies, excellent comme tout ce que tu fais d'ailleurs ...(lol)

il manque les noms au complet des ministres moi par exemple je n'ai en tete que deux ou trois noms puisque tu t'adresses aux lecteurs!!!

un an dèjà et rien de concret, (les prix flambent, l'insécurité totale, le chomage est au plus haut, la ville devient de plus en plus sale, l'enseignement au plus bas niveau)
par contre les scandales,les pots aux roses (et les pots de vin) se succedent!!!!!!!!!!!!!

qu'attendez vous de ce gouvernement
nul après un an?
rien ne bouge, rien ne bougera.

tel président, tel gouvernement!
et sidioca n'est -il pas à virer?

amitiés

Anonyme a dit…

Allez-y. Diabolisez Sidioca et vous aurez Ely. A-

Anonyme a dit…

...Perso ...je ne parle pas du president quand j'ai evoque le fait de commencer par la tete ..."la tete du gouvernement"...un elu ne peut etre viré...que par les urnes...
bentleksar

bilkiss a dit…

merci A moins,pour toutes les informations.
me voilà rassurée, je veux dire inquiète par l'histoire des avions américains,et les français (houma li ach) sont de la partie.
maata a fait la sourde oreille sur toutes mes supplications......(lol)
sur cette histoire d'avions.

alors y'a du petrole dans cette zone?
l'or noir porte la poisse (pas plus que sidioca).
là, ou ça coule, le sang coule!!!

on n'en veut pas de ce petrole.
le pays et assez riche, mais assez mal géré aussi.

qu'ALLAH nous en garde!

p.s
je voulais pas écrire A moins, j'ai pas le choix.
un problème avec mon nouveau clavier, je m'y retrouve pas encore, (les accents , les plus ,les moins...etc)
je compte sur a compréhension.

amitiés

bilkiss a dit…

s'il ne peut etre virer que par les urnes, c'est pas pour demain.

vivemment, un coup de balai à la façon Ely pourquoi pas!!!!

Mballal a dit…

Cher Maatta,
C`est toujours un plaisir pour moi, de lire certaines de tes interventions, bien empreintes du tempérement guerrier des Oulads Benioug. j`avoue que j`en étais parfois victime, mais c`est des bonnes guerres.
Ce qui me complique la compréhension de l`article reproduit de cridem, consacré aux Idaoualis et leur poucentage dans le gouvernement, ou tout autre publication du genre, c`est le fait qu`il soit choisi par tes soins, toi, Maatala aux idéaux progressistes et non tribales, je crois.
Alors, me suis je trompé sur ton compte?
ou s`agit-t-il d`une érreur de… sebghou ghalam?
Je souhaite franchement ne pas te voir méler ou servir de rets, pour ce genre de thémes de réglement de compte infructueux, que certains individus anonymes, à l`imaginaire stérile, traitent comme débat à caractére national d`interêt public.
Tout en appréciant ton talent retentissant, et la démesure parfois de tes propos rhétoriques, que j`apprecie pour le reste, je souhaite te voir te démarquer de ce genre de publications, au buts diffamatoires tribaux, qui n`ont d`autres motifs, que la haine, la haine, la haine, et non le souci réel d`une cohésion nationale.
Évoquer comme critéres d`analyse, les personnes publiques, mises en cause, pour leur mauvaise gestion de la chose publique, oui, par leurs noms et par leurs actes, et non par leur appartenance tribale ou éthnique.
cher Maatala,
vous convenez avec moi enfin, qu`insulter les oulads Bousbaa ou les Idaoualis ou tout autre composante tribale ou éthnique de la société mauritanienne, que nous cherchons aujourd`hui à redresser sur des fondements justes, n`est certainement pas le meilleur gage rassurant pour nous ici, sur le canal, et loin d`être compatibles aux objectifs de l`unité de notre ensemble.Il doit aussi être contraires aux buts et objectifs, découlant de la charte, regissant l`action du canalh.
Je vous demande l`analyse judicieuse, des articles choisis pour leur reprise ici, et surtout de ce qu`ils comportent d`instructif et d`éducatif pour nous, les fidéles du canal historique, de Maatala elhachman.

Yours Faithfully . M`ballal.

Mballal a dit…

Je vais donner l`ordre de cesser toute activité de recherches militaire à Atar,parce que celà fait peur à Belghiss.

Anonyme a dit…

la réponse du prof au zig , pourquoi lui a-t-il répondu c dommage

https://www.blogger.com/comment.g?blogID=173982892730992982&postID=6586625541775063751

Anonyme a dit…

Bilkiss,

N'ai pas peur. Tu as moi et M'ballal. Fais attention comme tu as l'air de vouloir balayer Sidioca et le faire remplacer par Ely. Je crois que cette visite de l'armee ricaine et french doit etre quelque chose de pas catholique prepare par Ely. Comme tu l'as dit, Ely est toujours en avance sur tout le monde. Il a trompe Ould Taya pendant 20 ans, ils nous a trompe pendant 2 ans, et avant cela il a trompe la prytanee militaire en france et les marocains au maroc. Apres avoir lache le pouvoir, il a essaye de tromper les gens de tombouctou avec son histoire de ses aieuls qui sont venus la. C'est de la pure invention, car ses parent n'ont jamais bouge de la ligne Akjoujoujt-Louga. Toumbouctou akhbarou ! Il essaie juste de mettre la main sur taoudenni.

Anonyme a dit…

On a lue la reponse du prof au pollueur, elle est polie et respectée comme dab. au moins il va cesser de nous polluer ici.

bilkiss a dit…

chér m'ballal
arrete ce jeu, sinon je finirais par te croire au mot......(lol)

un grain de fantaisie sur ce site ne fait pas de mal (vieux ente vem)

passons aux choses sérieuses.
qu'est ce que cette histoire de tribalisme (idawalis wlad besba'a),
t'es sur que c'est signé maata?
c pas son style...(etawari)
c'est pas une de tes farces.

j'ai pas vu ni lu cet article!
ou-est ce que tu l'as déniché m'ballal!

vite,vite des réponses...

amitiés

bilkiss a dit…

à l'ano de 19h:43

je serais plus jamais inquiète dorénavant, car y'a m'ballal et toi....(lol)

mais j'ai jamais dis que je voulais Ely, c de la pure folie.

Ely et Taya c'est la meme sauce (marjenhoum wahed) et sidioca les suit de prés!!!!!!!!

j'ai dis "à la façon Ely" un coup d'etat par exemple, nous les africains sommes habitués, ça ne géne plus personne.

c d'ailleurs recommandé dans certains cas, ou plus de solutions à l'horizon, l'impasse totale.

amitiés

maatala a dit…

Salam

Ma soeur BL a dit:

"salut Maata...
...Quelle la grille d'appreciation sur laquelle tu t'es basé pour juger ces ministres ( et pas le gouvernement???car PM acceptable...)."


----------------------------------

Ma soeur

Un de nos soit disant slogans nationaux fut et reste: "l'homme qu'il faut, à la place qu'il faut", sauf que ce beau principe ne résiste pas au dosage politique,au clientélisme, à la parentéle et aux fous de la reine etc...........

J'aurai bien aimé envoyé à chaque ministre un questionnaire sur leurs actions et visions d'avenir, ce qui aurait permis d'avoir une évaluation de leur action(lol).

Néanmoins chaque ministre a reçu sa lettre de mission, celle-ci a-t-elle étée seulement comprise?

Depuis 11 mois, les ministres ont-ils montrés des qualités quelconque prouvant qu'ils peuvent remplir cette mission.

C'est comme une équipe de foot, elle est nulle parce qu'elle perd souvent, mais cela ne veut pas dire que tous les joueurs sont nuls.

Il y a de la ressource chez certains membres de ce gouvernement, malheureusement, ils sont par leur petit nombre l'exception qui confirme la règle.

Admettons même que tous les membres de ce gouvernement soient bons, ils leur manque l'essentiel :

- La cohésion
- la solidarité
- Un arbitre

Sachant aussi que Sidioca n' aurait fait qu'un excellent président du conseil constitutionnel dit le FOU.

maatala

Ely Ould Mohamed Vall a dit…

…..La situation à laquelle nous sommes arrivés et que vous avez vécue ne suscite plus d'interrogations car celui qui commet la plus grande trahison, bien que cela soit connu de tous, se transforme en héros. Il fait l'objet du respect et de l'admiration de tous, recevant les tribus et les responsables. C'est aussi valable pour le détourneur des derniers publics connu pour avoir commis le forfait et même pris en flagrant délit et traduit devant la justice pour des faits avérés.
En réalité, une nation qui arrive à ce degré de déclin, entretient ces comportements répréhensibles, va infailliblement à sa disparition.


Nous ne savons pas comment les autres nations nous regardent. Car il est inadmissible que les voleurs soient pris pour des héros, la trahison pour une victoire. Nos valeurs sont ainsi inversées et nous ne pouvons à cet égard aspirer à l'avenir et à l'histoire….


….Notre pays a besoin des investisseurs étrangers et ces investissements ne peuvent intervenir dans un pays de brigands. Pour sortir de cette situation, nous devons prendre les mesures qui s'imposent, surtout qu'à plusieurs reprises, j'ai rencontré des hommes d'affaires étrangers pour leur parler des opportunités d'investissement offertes en Mauritanie mais ils m'ont toujours exprimé leur déception suite à des expériences amères qu'ils ont vécues avec des mauritaniens. Ceux qui sont responsables de tels agissements ne se rendent pas compte du préjudice qu'ils se sont causés et qu'ils ont causé au pays..ect ect


Tout le texte sur ce lien http://www.mauritania.mr/fr/index.php?service=5&id=2071

Anonyme a dit…

Yanis,

Merci de me donner ton impression demain apres lecture de cet article, demain. C'est le seul qui te manquait sur cette histoire de manip. Amitiés. A-

http://www.algeria-watch.org/fr/article/analyse/attentats_110407.htm

Anonyme a dit…

Ano de 21:19,

Et Elycom?
Et la villa?
Et les contrats faits en douce?


Maatala va continuer sur ça ce soir

Anonyme a dit…

Ano d'en haut,

Nous avons lu le lien. Le probleme c'est la photo. C'est celle de Zardari ou d'Ely?

Anonyme a dit…

Merci ...Maata... pour ta reponse ...t'as raison faut pas rever...
bl

bilkiss a dit…

chér maata,
ou-est passé l'article cité par m'ballal?

amitiés

maatala a dit…

Salam

Chére Bilkiss

j'aurai repris sur cridem un article sur le tribalisme

J'ai l'impression d'avoir un trou de mémoire, car sauf erreur de ma part, je ne vois pas de quoi il parle.

J'attends, qu'il me rafraîchisse la mémoire (lol).

Amitié

maatala

bilkiss a dit…

chér maata,
l'interieur: son seul merite c'est d'etre negro-africain,

j'ai pas compris, peux-tu nous expliquer?

amitiés

maatala a dit…

Salam

Cher Bilkiss

il y'a en effet sur les commentaires du précédents blog, un article sur le tribalisme en date du 8 mars 2008 19:43.

Sauf que cette reprise n'est pas de moi, de plus je signe toujours avec la mention "lu pour vous sur cridem".

Mballal à toi dit le FOU

maatala

bilkiss a dit…

alors, m'ballal
c de la pure calomnie, tu dois des excuses à maata et moi aussi, d'avoir douter de ton intégralité.

mes excuses les plus amicales

maatala a dit…

Salam

Chére Bilkiss

Sidioca a plus confiance dans les négros -africains que dans les Maures, partant de ce fait il a confié ce poste stratégique à un négro-beydano-maraboutor(dixit ses proches).

Car Yall est considéré dans sa communauté comme un arabo-bérbére car n'ayant servi que dans le pays dit Maure.

Sidioca a décider de ramener nos frères négros-africains, quoi de plus judicieux, que de confier le dossier à quelqu'un dans lequel ils peuvent s'identifier et éventuellement avoir confiance.

Penses-tu un instant, qu'il ai eu son mot à dire dans les nominations des cadres de la police et de commissaires de NKTT.

Qui lui a demandé son avis?
Fait-il le poids devant Ghazouani?
Pourquoi nos flic-haillons ,nous rançonnent-ils toujours?
Que fait-il pour juguler la criminalité galopante?
A-t-il accès aux renseignements dits sensibles?

Il aurait fait un bon imam de la mosquée de sidioca dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

bravo maata pour c efforts de pédagogie, il n' y a plus rien à espérer de la génération Taya séniors, occupez-vous de ladite génération junior dont je fais partie aussi merci

bilkiss a dit…

chér maata,
j'ai arreté de penser, mais je rève tjs c permis!!!!

je suis pas aussi bète que ça,
malgré mon age (26 ans, le 15 avril prochain) et mon manque d'expérience et mon handicap (scolarité en arabe).

je sais que tous nos ministres plus le pm et meme sidioca ne font pas le poids devant azziz et ghazzouani (les minables).

cause de tous nos malheurs
comment peut-on les déloger?
meme Ely a fait semblant de partir
des vacances de cinq ans, qu'il trouve dèjà trés longues!!!!

azziz lui n'a pas voulu prendre ce risque,meme pour l'honneur!

de quoi je parle bon dieu, c un mot qu'il ignore.
ghazzouani c le disciple de azziz

pauvre mauritanie!!!!!

Anonyme a dit…

ah avril! c donc ça!

vive les avrilois! Pas gauchère par hasard?

moi si ! et alors?

alors rien

c tout

Anonyme a dit…

message aux joasssisses! si vous voulez perdre canalh envoyez leur une mignonne à la ronsard, c la technique mossad, ils iront tous voir ailleurs si la rose y est

pendant ce temps et petit à petit les visiteurs prendront la fuite! et ce sera gagné

parlons peu, parlons bien:
j'ai fait comme j'ai pu , j'espère donc qu'à ce mot: c fait

pourvu que cela le fasse

amin.

Ouistiti a dit…

cher maatala, yanis le R, Lm, et autres canalheurs historiques sérieux, je vous informe que canalh fait l'objet d'une infiltration de la part d'individus mal intentionnés qui cherchent la sympathie des canalheurs pour leur soutirer des informations permettant de découvrir leur identité.
La relation actuellement en cours est déclanchée par une certaine belkiss (qui joue la gentille mais qui cache son jeu) à l'encopntre de maatala (pas si fou, quand même ) avec l'aide "chetan errajim" (qui sont en fait la même personne).
Ne vous laissez donc pas prendre par leur jeu car ils cherchent à vous identifier. Ne donnez donc ni publiquement, ni à titre privé à ces personnes une information sur vous.

Alors attention.

Anonyme a dit…

Ano,

Personne n'est fou pour donner son identité via un blog. Bilkiss qui dit ne pas connaire Prof Ely me semble bizarre pour quelqu'un qui sait taper sur un clavier et cliquer sur un lien. Elle prend meme l'initiative de deniger Sidioca directement et demander de le faire partir pour faire revenir Ely. Tu la dirige vers un lien pour lui donner l'info qu'elle ne semble pas avoir et elle ne réagit pas. C'est evident qu'elle joue la comedie et elle est plus de 15 heures sur canalh entrain dde taper des messages attrape-nigauds. Elle a l'air d'etre une mata hari et Maatala se disant Oulag Begnoug est deja beaucoup. Elle enverra un message a LM qui tombera dans le piege et lui donnera celui de Maatala. Belgiss c'est peut-etre un homme ...

Anonyme a dit…

Bilkiss a dit:

je suis pas aussi bète que ça,
malgré mon age (26 ans, le 15 avril prochain) et mon manque d'expérience et mon handicap (scolarité en arabe).

Tu parles connait pas l'arabe! L'age 26 ans et l'innocence avec est un piege.

LM tu peux effacer si tu veux, mais tu es averti.

Yanis laisse mouton pisser. Le message de Ouistititi est pour proteger canalh

Anonyme a dit…

est le massage de l'ano avant le wouisti qu'est-ce ? du flan?

ingrat!

Anonyme a dit…

MBALAL
Je ne suis pas d'accord.Tu ne dois pas culpabiliser Maata pour avoir dénoncé le tribalisme,en nous balançant un article de cridem qui parle du partage inégal du gâteau national",en faveur d'une tribu connue.C'est bien une réalité qu'il faudra continuer à dénoncer pour plus de justice dans ce pays...d'injustices.
Merci
AMAT'HANNé

Anonyme a dit…

prof ely ould moustapha, tu es des oulad nacer et quel que soit tes competences, les edawaali ne te laisseront jamais passer.Ils ont peur de toi et des gens fiers comme toi et cultiv�s.

Ce sont eux qui sont � l'origine de tout ce comp�rtement pas s�rieux du tout sur ce blog. C'est la v�rit� et beaucoup des anos ici le savent.

Anonyme a dit…

Par: La mauritanienne

L’autre soir, avant de dormir, les idées déferlaient sur mon esprit. Comme chaque soir avant mon sommeil, elles surgissent, les idées. Aussi différentes, les unes des autres, ces idées comptaient, tout de même, parmi elles, une, qui arborait une image quelque peu bizarre. Les autres sont quasiment les mêmes auxquelles je me suis habituées depuis quelque temps. Je les reconnais, une à une, ce sont des idées plaisantes qui venaient pour marquer ce rendez-vous nocturne.

Je me suis tellement familiarisée avec elles que nous sommes devenues, à la longue, de véritables copines. Chacune tente d’exprimer son intimité avec moi, qui en me donnant un bisou sur la joue, qui en me souriant de travers, qui en me chantant une jolie berceuse, qui en me câlinant. C’est pour dire qu’elles sont sympathiques. Sympathiques quoiqu’elles osent parfois me suggérer des inepties, des scénarii qui m’horripilent ! Mais, avec les idées c’est toujours comme ça, on ne négocie jamais. On accepte ou n’accepte pas !

Libre à quiconque d’épouser une idée ou de tenter de la chasser de sa demeure d’esprit. Mais, il n’est pas dit qu’elle accepte la répudiation. Il ne faut surtout pas l’assimiler à une femme mauritanienne. C’est, tomber dans l’erreur de vouloir la prendre pour telle. Car, une Mauritanienne peut bien se contenter de quelques avantages matériels, ce qui révolte une idée de bonne famille. Parce qu’il en existe, aussi des idées de la mauvaise race, qui sont nées dans la fange. Il faut avouer que je m’accommode assez bien de cet univers idéel.


Mais, cette nuit-là, j’étais contrariée par cette idée qui s’imposait à moi. Saisissante idée qui remorquait avec elle un cirque à la fois pathétique et terrifiant. Cette idée-là, qui s’est assise sur l’un des divans de mon esprit, faisait défiler des scènes, qui me plongeaient dans un moment de commisération. Certes les idées qui ont eu à siéger dans mon misérable territoire spirituel depuis, n’étaient pas faites toutes que de bonnes choses. Elles disaient la vie avec toutes ses facettes, sa joie, son honneur, sa gloire… ; mais également elles relataient son horreur, son obscénité et son ignominie….etc. Mais, celle-là, suscita chez moi un profond sentiment à la fois de mansuétude et de résignation. Pourtant la scène était quelque part ordinaire et n’invitait à première vue à aucun effet. Mais, cette impression, ou non impression, serais-je, tentée de dire, ne tardât à se dissiper d’aussitôt. Oui, la banalité de l’image a cédé la place à la singularité.


La scène, qu’étalait cette idée dans la chambre à coucher de mon esprit, montrait un septuagénaire et un quadragénaire qui étaient comme damnés à une course. La course telle présentée par l’idée était étrange. Aussi insolite, était-elle, que l’étaient ses concurrents. Les deux sprinteurs n’étaient autres que Sidi Ould Cheikh Abdallahi et Zeine Ould Zeidane. Ils faisaient équipe en quelque sorte. Leurs rivaux dans cette course étaient les évènements.. Les deux hommes couraient derrière des évènements qu’ils n’arrivaient pas à rattraper. Ils étaient éternellement devancés. Quant aux évènements coureurs, ils avaient étrangement un point de départ propre à eux. Ils sortaient de quelques lieux qui ressemblaient plutôt à des repaires. D’où parvenaient une cacophonie de voix où s’entremêlaient jérémiades, lamentations et cris de détresses. Ces endroits étaient peuplés d’hommes de femmes et d’enfants de physiques squelettiques, visages émaciés et qui portaient tous un regard de désespoir d’une désolation insupportable. Les habitations qui leur servaient de demeures étaient des taudis mal foutus dépourvus d’eau et d’éclairage. Ces coins relataient un quotidien de misère de marginalisation et de privation. C’est ce quotidien qui marque le point départ de ces sprinteurs.


Ces lieux donnaient aux évènements coureurs le point de départ idéal. C’est quand la souffrance dans ces espaces atteignait son paroxysme que les évènements se produisaient. La situation intérieure de ces ghettos devenait tellement insoutenable que les évènements filaient à toutes allures quittant cet enfer. Ils jaillissaient, comme propulsés par une force qui leur servait d’énergie leur permettant de dépasser tous les obstacles humains. Ces évènements coureurs sortaient tels des vaincus, en quelque sorte, habités par une fureur haineuse fuyant le dénuement et promettant la géhenne à un ordre qui ne réserve, à eux, ni aux leurs un infime grain de clémence. C’est pourquoi, nos deux pauvres coureurs, qui surgissaient chacun tout parfumé d’un somptueux palais étaient déjà battus d’avance, parce que n’étaient motivés par aucune force. L’épineux handicap qui était à l’origine de la débâcle de ces deux coureurs, était qu’ils ne savaient pas situer le point de départ de leurs concurrents. Cette misère quotidienne qui constitue une usine à évènements, ils ne la voyaient pas, ou la négligeaient. Sourds étaient-ils aux geignements et aux soupirs plaintifs qui enfantaient des évènements courroucés bien préparés à produire la pire des catastrophes.


La course finissait toujours par le triomphe des évènements coureurs. Ce qui était d’évidence conclut cette idée. Car, dans une course il faut toujours avoir un même point de départ pour tous les compétiteurs. L’avantage, dans une course, revient toujours à ceux qui ont négocié le bon départ. Sinon, c’est une vaine course ! Sans fournir plus d’explications, cette idée prit congé de mon esprit. Elle me laissa avec mon aimable univers idéel. Un univers fait des mes propres idées. Des idées avec lesquelles je m’entendais bien. Car, avec celle-là, je peux bien me permettre de m’endormir et les laisser en toute confiance dans les méandres de mon esprit. Ce que, j’ai essayé pourtant avec mon assaillante de ce soir, mais à chaque fois elle me sortit un lot d’horreur que je ne puis supporter.

bonne plume...lu sur clik4mauritania
bl

Anonyme a dit…

D’après un sondage effectuer par Mauritaniscopique sur une frange de la population nouakchottoises, la ville de Nouakchott est favorable à 65% à une femme premier ministre. Nous avons posé la question « Etes vous favorable à une femme premier ministre de Mauritanie ? » à des hommes et femmes par téléphone et de bouche à oreille. La question fut posée en Peul, Hassaniya, Wolof, Soninké. Au total des centaines de personnes et de profils différents ont bien voulu répondre à nos questions. En Hassaniya la palme d’or revient aux mauresques qui sont se sont déclarées à 100% favorables contrairement au maures où seulement 52% se déclarent favorables et 30% indifférents. Dans la communauté peulh seulement 40% de femmes jugent la femme capable d’être premier ministre. 50% des hommes se déclarent indifférents et seulement 15% favorables. En Wolof 100% des hommes et femmes se déclarent être favorables à une femme premier ministre. Même ordre d’idées chez les soninké qui sont 95% á être favorables.Ce sondage fut inspiré par le Centre d’étude sociologique de l’université du Maine qui dans une étude affirme que la corruption est inexistante dans les services dirigés par des femmes et si elle existe elle est l’œuvre des collaborateurs masculins.

Mauritaniscopique

La course est ouverte les filles ...je suis partante...
bl

Anonyme a dit…

Bilkiss a comme disparu par enchantement... Bizarre.

bilkiss a dit…

mais non!!! mon chér ano de 16:07
j'ai pas disparue, seuls les imbéciles, les laches qui disparaissent.

alors, c mon tour chez le coiffeur.

vous me traitez de tous les noms, toutes les méchancités.........ect
espionne, commedienne en herbe, un homme dans la peau d'une nana....

merci c gentil, mais je resterais sur canalh!!!
mefiez-vous, prenez vos précautions,

vous etes avertis, autre chose
je prendrais meme pas la peine de vous répondre vous ne valez pas un mot ni meme une virgule.
vous resterez avec votre doute ou verité, moi je m'en tape!!!!!

salutations

bilkiss a dit…

chére bl
sommes nous pas au 21 siècle?
il est grand temps que les mentalités changent...(lol).

je suis sure qu'une femme honnete
ferais un bon PM en RIM.

pourquoi ne pas essayer?

comme toute citoyenne qui se respecte, je suis partante!!!!!!!!!

amitiés

Mballal a dit…

Chére Belghiss,
cher Maatala,

Voilà l`article reproduit par les soins de Maatala. Non, diffamer n`est pas de mon éducation.

maatala a dit...
Lu sur cridem

"République bananière et citoyens trop calés !

Après avoir appuyé stratégiquement et efficacement le régime déchu de Maaouya, les Idawali contrôlent à présent l’Etat.

C’est ainsi qu’au lendemain de l’investiture du Président Sidi Mohamed Ould Cheilkh Abdallahi, ils comptabilisent 5 conseillers du Président (dont Ould Biye, Ould Enahwi, Idoumou, Ould Bah, etc.), en plus du DIRCAB, Ould Amejar (membre du Collectif du Niger). La tribu compte également 3 ministres (Nebghouha la controversée, Mohamed Elmoktar l’ex traducteur de Woodside et le célébrissime Hamma Vezzaz, leader spirituel du Collectif du Niger.

Au niveau de la Primature, ils sont 4 conseillers chez le Premier Ministre. Il y’a une semaine atterrissait à la Primature Driss Ould Horma l’homme qui a soutenu un DEA en Droit en Tunisie et qui a obtenu de la Fonction Publique son équivalence en doctorat. Depuis, les étudiants en droit en Tunisie s’arrêtent au stade de DEA pour rentrer au bled et plus docteurs qu’eux, tu meurs ! Le gars est maintenant DG de la Législation de ce pays, s’il vous plait !

Au Ministère de l’Economie et des Finances, ils maîtrisent la situation avec, pour toutes les directions générales, les directeurs généraux ou les directeurs généraux adjoints. Au Ministère des Pêches, ils maîtrisent totalement la situation avec 5 directeurs de l’administration centrale (Toueileb, Ijiwen, Ould Mahjoub, Ould Alioune, étc.) et trois conseillers.

Au Ministère du Pétrole, ils font la pluie et le beau temps, avec notamment 2 conseillers, 2 directeurs et le DGA de la SMH.

Selon des sources dignes de foi à l’Education Nationale, Nebghouha ne veut pas entendre parler de cadres non alaouites dans des postes importants. Il y’a un mois, en Conseil des Ministres, elle a nommé 4 responsables le même jour, tous cousins : Ould Elhadj Brahim, Moulaye Brahim, Mint Sidoumou, etc..

Un mois auparavant, son cousin Elkhalil a été positionné DG de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Selon des sources concordantes, Nebghouha aurait également envoyé un « déséquilibré » au Ministère de l’environnement. Aux dernières nouvelles, le cousin dit à qui veut l’entendre que Nebghouha et Amejar est derrière sa nomination et il continue à faire ce qui lui semble bon.

Dy Ould Zeine, après avoir refusé le poste de DG du Patrimoine de l’Etat a finit par transiger et c’est « heureusement pour le pays » comme l’a dit Oumère dans son tout dernier brillant édito. Où va-t-on ?

Au niveau des grands projets, la règle serait simple : être Idawali ou se casser dans le mur. Aftout Essaheli maîtrisé au mépris du MHETIC, le tristement célèbre PDIAIM maîtrisé et utilisé pour assurer la solvabilité des transactions d’une banque de la place, le PAGEP « adjugé » sans aucun appel à candidatures par Ould Abed à M. Abderrahim O. Didi.

Le Projet SIDA, dont la gestion financière est on ne peut plus controversée avec des situations de cessation de paiement en 2005 et avec des résultats insignifiants, maîtrisé et séronégatif, car aucun auditeur, aucun contrôleur n’a osé y déceler que la fameuse mention « rien à signaler » (RAS) ! Le PGRNP est parti dans les poches des cousins et autres camaraderies et n’a strictement rien fait après 10 ans d’exercice.

A cela, certains observateurs trouvent que Ould Horma (ex. IGE) n’a jamais inquiété un cousin, au moment où il a compliqué la vie à des centaines de responsables.

Au niveau des ambassades, les membres de la communauté contrôlent la situation avec la dernière recrue Mint Ewnen sans parler des dizaines de diplomates.

Dans toutes les administrations, le népotisme et le favoritisme est devenu la norme et la règle. Les communautés tribales se serrent les coudes et s’assurent le maximum de services rendus mutuels, car on vient se servir d’abord, servir ce sera pour plus tard.

La question que je me pose est la suivante : comment la Mauritanie pourra être construite alors que le népotisme est érigé en règle et que cela se fait dans l’indifférence totale ? Où sont les institutions démocratiques ? Où sont les media ? Où sont les associations ? Quelles sont les raisons qui ont fait que ces gens soient prioritaires et passent avant les autres mauritaniens ? Auraient-ils un QI plus élevé que les autres fils de ce pays ? Pauvre Mauritanie et bravo Idawali !

Le débat sur le népotisme doit être ouvert. On doit se dire qu’il est temps de choisir le chemin de la gouvernance et du développement ou de sombrer dans l’injustice et le chaos.

J’appelle de ce forum à créer des ONGs de lutte contre le népotisme et le tribalisme, car ces deux fléaux représentent à eux seuls, les germes d’une instabilité sans précédent en Mauritanie et c’est hélas, la vérité amère.

Ayons du courage pour dire les choses auxquelles tout le monde pense et qui créent tous les jours que Dieu fait, des frustrés, des déçus, des lésés, des persécutés, c'est-à-dire des malheurs et de véritables galères, exactement comme celles que la Mauritanie vit depuis son indépendance.

Prochaine contribution : Nominations du Président et du Premier Ministre : analyse des critères et constats choquants.

Prochainement sur CRIDEM : "Institution tribale", évolution comparative sous 6 Présidents de la République.

le débat est lancé.

Captainred

Mballal a dit…

Belghiss,
tu te rappelles certainement,de mon avertissement de jadis, que tu n`étais pas ici chez toi.
Alors, tu as compris maitenant que j`avais raison.
J`ai oublié hier de te souhaiter bonne et heureuse fête du 8 mars.

satan a dit…

allez vs faire foutre bande con.

bilkiss a dit…

chér m'ballal,
mes excuses d'abord, maata ou est tu?
j'espère, que t'as pas cru ces calomnies!!!!

m'ballal, chér ami, j'ai pas du tout compris ton avertissement, tu sais des fois je me sens naive!!!!!

que veut dire" t'es pas chez toi"

amitiés

Mballal a dit…

Monsieur Amathanné,
Je culpabilise Maata, pour avoir pris l`initiative de republier un article bourré d`insultes et de haine, contre tout un ensemble tribal, auquel n`appartient ni le président de la République, ni le premier ministre.
De quel genre de gateau à partager, s`agit-t-il ici?
Je ne vois que le gateau de la haine, dans cet écrit et je ne le partage pas, par principe.
Dites moi, si vous êtes quelqu1un de serieux, quel genre de solutions aux problémes politiques et socio-économiques de la Mauritanie, ce genre d`écrit peut-t-il bien resoudre, rien, strictement rien.
A juger ce passage ridicule, fort gratuit du même auteur:
Après avoir appuyé stratégiquement et efficacement le régime déchu de Maaouya, les Idawali contrôlent à présent l’Etat.
Je suis contre ce genre d`écrits, pare qu`il ne se refére au critére de compétence, mais plutôt celui de la haine...la haine tribale, contre les Idaoualis, les Oulads Besbaa, ou contre Ahel guebla, Ahel charg, Ahel Sahelect...
Une analyse

A juger ce passage aussi, et comment les personnes cibles, sont qualifés:

C’est ainsi qu’au lendemain de l’investiture du Président Sidi Mohamed Ould Cheilkh Abdallahi, ils comptabilisent 5 conseillers du Président (dont Ould Biye, Ould Enahwi, Idoumou, Ould Bah, etc.), en plus du DIRCAB, Ould Amejar (membre du Collectif du Niger). La tribu compte également 3 ministres (Nebghouha la controversée, Mohamed Elmoktar l’ex traducteur de Woodside et le célébrissime Hamma Vezzaz, leader spirituel du Collectif du Niger.

Without comments.

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Change de nom d'ano et reviens. Ta couverture a ete dechiree.

Anonyme a dit…

satan a dit:
"allez vs faire foutre bande con."

Satan est d'idewaali, car c'est lui qui a pollué le site d'insultes la dernière fois.

ouistiti a dit…

Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, président de la république et son épouse sont arrivés lundi matin à Abou Dhabi pour une visite officielle de 3 jours pour les émirats arabes unis...aux frais du peuple mauritanien affamé!!!


Après la france, la libye, la gambie, le koweit, le mali, la tunisie, le qatar, l'arabie séoudite et que sais-je encore le président a vraiment dilapidé dans ses voyages, l'argent du pauvre mauritanien.

Et il va continuer si rien ne l'arrête, suivi de khattou qui s'enrichit de jour en jour en emplettes précieuses aux frais de notre image cassée!!!

Vraiment pourquoi un président qui vient d'être élu ne s'occupe pas des problèmes de ses citoyens au lieu de voyager chaque semaine!!!

Ya nass ekhleitou goulou waw!!!
Ce vieux et sa cupide femme sont là pour s'enrichir et disparaître!!!

Réagissons avant qu'il soit trop tard!!!

Anonyme a dit…

Kif Kif Ely. Voyons voir le benefice des visites:

France (les sous et la paix), la libye (la paix), la gambie (remerciements pour l'investiture), le koweit (argent), le mali (remerciements pour l'investiture), la tunisie (conseils et allegeance), le qatar (argent), l'arabie séoudite (argent). Donnons lui jusqu'a son retour pour voir ce qu'il va annoncer. Ça coute en tout cas de trimballer la premiere dame chaque fois. Serai curieux de savoir combien de personnes (parasites)vont avec lui.

Anonyme a dit…

La clé de bilkiss a ete avalee?

bilkiss a dit…

lkhelta, dha lwahlin vih asswaka guordiguenatt!!!!!!!!

laissez tomber c trop bas c petit.

je suis encore là, mais vos commentaires sont nuls, ils m'interressent pas.

no comment

Anonyme a dit…

Vouz voyez je l'ai dit bilkiss est un espion à la solde de khattou, si c'est pas sa fille amal!

Car avec tout le temps qu'elle a elle peut rester des heures sur le net à vous tromper.

Anonyme a dit…

Elle vient certainement d'une famille riche. Elle ne fait aucune faute de français et elle connait ecrire en anglais. Elle est dextre en informatique et connait tout, y compris lol.

bilkiss a dit…

lm,
toutes mes excuses, je voulais pas encombrer votre site par des commentaires steriles, insultants et pleins de haine.

t'as remarqué l'acharnement et l'injustice avec lesquels je suis traitée par des anos à qui je n'ai rien dit ni fait...dhlamtouni surtout l'ano du 10 mars 23:58 c lui qui a lancé la polémique!!!
j'espère qu'il aura tout çà sur la conscience (s'il en n'a) pour toute la vie.

par respect, a toi lm en premier et au blog, je me retire un moment juste le temps, que les esprits malsains, tordus et les mauvaises langues se calment.

je le fait rien que pour vous mes amis de tjs( lm, yanis, m'ballal, maata, vieux, bl, et quelques anos sympas...)

bien que je n'ai rien à cacher,ni à me reprocher je le fait quand meme et comme je suis pas lache j'irais pas sur un autre site et ne changerais jamais de nom ni utilisée l'anonymat.

une simple remarque:
si c'est comme ça que sont traités les jeunes, l'avenir de ce pays à chaque fois qu'ils s'expriment,
ou va donc la mauritanie?

amitiés

Anonyme a dit…

larmes de crocodiles

Anonyme a dit…

"Lu sur cridem"
11 mars 2008 : Chronique d’une société qui laisse le temps passer :
Je refuse le progrès, je crains le changement et je ne crois pas à l’Histoire
Je suis donc quelque part en 2001, à Paris où je suis en visite qui mélange les genres : occasion de tourisme, de consultation médicale, de contacts politiques et de travail. J’avais rendez-vous avec quelqu’un du Quai d’Orsay, quelqu’un qui avait demandé à me voir pour discuter de la situation en Mauritanie.

Ce genre de rencontre sert beaucoup les journalistes comme moi. D’abord pour faire le point sur les relations politiques entre les deux pays. Ensuite une manière de me faire connaître et de me protéger, moi qui travaille dans des conditions particulièrement risquées (surveillance policière, censure…).

Le rendez-vous était fixé à 18 heures, sur ma demande. Il était encore 12 heures et j’étais en compagnie d’amis, mauritaniens que je n’ai pas vu depuis longtemps. Ils me proposaient d’aller dans un lieu autre et traçaient un programme qui devait nous prendre la journée et le lendemain.



Je pris vite la décision d’annuler le rendez-vous pour ne pas avoir à quitter le groupe de compatriotes. Je pouvais bien dire à la secrétaire du responsable français que j’étais malade, ou que j’étais pris par une quelconque obligation sociale. A l’époque je venais d’acquérir mon premier téléphone portable. Je sortis pour acheter une carte et pour téléphoner. C’est au moment de gratter la carte que je vis une affiche sur un bus. Elle invitait les fans de Johnny Hallyday à réserver dès à présent leurs places pour le concert du 23 juin …2003. Déjà !

Vertige. Une sorte de choc. Je renonçais alors à ma vulgaire entreprise. Une culture comme celle-là, ne met pas en perspective les aléas. Ils n’entrent pas en compte. On ne tombe pas malade quand on a pris rendez-vous avec un responsable de la République. Autant supporter. Depuis ce jour, je suis obnubilé par cette relation ambiguë que nous avons avec le temps.

Cette relation qui couvre différents champs, marque notre vie et pétrit notre être. Si bien que nombre de nos comportements ne peuvent être expliqués que par la perception et la relation que nous avons du temps. Sans paraître trop se poser de questions, notre société exprime de mille manières l’intensité de la problématique, véritable drame pour les hommes du désert.

Même si en certains de ses aspects la problématique appartient au registre de l’humaine condition, le monde nomade du Sahara vit pleinement sa relation avec le temps. D’abord parce qu’il a cru avoir trouvé la ‘parade’ en s’installant dans l’illusion d’un temps qui ne bouge pas. Ensuite parce que s’il est pris à défaut quant à cette conviction, il y a toujours ce refuge dans un temps qui ‘coule pour lui-même’, au pire ‘qui coule pour les autres’.

Depuis toujours, philosophes et scientifiques se sont posés la question, jamais éludée : «le temps accueille-t-il les événements ou en émane-t-il ?» Pour nous la question n’est pas posée en ces termes, parce qu’elle fait partie de la vie de tous les jours, finalement de la condition humaine qui est la nôtre. Nous n’avons pas la notion du ‘temps qui avance’. Nous en avons une vision qui est circulaire, et non linéaire. C’est probablement notre manière à nous de tromper la vigilance d’un temps qui avance inexorablement et qui nous emporte avec lui dans sa fuite infinie. Nous aurions bien souhaité qu’il nous laisse au bord de sa route. Nous aurions au moins voulu que l’un ou l’autre – le temps ou l’homme – puisse s’arrêter… le temps d’apprécier un instant, un instant qu’on croit avoir arraché à l’Eternité.

«meçaab eddinya tenthna
billiili na’raf fiiha
min tarbi uttam essna
viblad’ha layn injiiha» (fasse le monde {le Temps} revenir sur lui-même/sur tout ce que j’y ai connu/de plaisirs et fasse que cette année/reste telle quelle le temps de revenir vers elle)

La traduction – approximative certes – de ce ‘gaav’ de l’Emir Ahmed Salem Ould Mohamd Lehbib nous permet de comprendre la démarche du poète maure qui ne fait ici qu’exprimer toute une attitude mentale sociale. Si le mouvement est obligatoire, l’auteur souhaite fixer le temps et laisser l’homme libre de son mouvement. Aller et revenir retrouver les moments de plaisir qu’on sait condamnés par le mouvement du temps. C’est cela qui fait la spécificité de la société saharienne. Ici, plus qu’ailleurs, le ‘temps qui file’ fait plus de dégâts sur l’homme et sur son environnement. D’où cette constante recherche de la maîtrise du temps. Toute occasion étant bonne pour exprimer une quelconque victoire contre cet ennemi qui s’impose à soi.

«Kel hamd illi ya waad
lemrayvig wakten raad
’liik Allah ib’aad
dahrak dhaak ilghallaak
u khissrit haalit lablaad
u ‘idt inta lilli jaak
maah inta dhaak u ‘aad
dha maahu dahr ighlaak
’idt aana maani zaad
Sidi Mohamed dhaak»

(heureusement ô Wad Lemrayvig/qu’à présent que Allah a de toi éloigné/le temps qui t’a fait aimé/et que le pays a perdu de son statut/et que désormais pour celui qui viens à toi/tu n’es plus celui qui était/et que le temps qui t’a fait aimé n’est pas celui-là/(heureusement aussi) je ne suis plus le Sidi Mohamed d’alors)

Cette «tal’a» de Sidi Mohamed Ould Gaçri essaye de lier le changement du temps, à celui de l’espace et (heureusement) à celui de l’homme. Ici on invoque le moment qui a fait l’espace (Wad Lemrayvig). Ou le contraire, c’est-à-dire l’espace qui a fait le temps. Ou encore plus simplement l’homme qui les a fabriqués tous les deux. Sans lui, ni le temps ni l’espace n’existeraient. Et comme disent les exégètes d’autres cultures : «Le temps s’arrête ou disparaît quand plus rien ne se passe, comme si sa dynamique était liée aux êtres et aux objets qui s’y déplacent, qui évoluent».

C’est de cette évolution que nous avons le plus peur. Et depuis toujours. Et vraisemblablement pour toujours. Alors le ‘cours du temps’ n’est finalement pour nous que le renouvellement constant de l’instant présent. Certains diront ‘renouvellement irréversible’. C’est ce caractère irréversible qui fonde le drame de l’existence chez nous. Mais c’est lui aussi qui fonde la perpétuelle recherche de la négation du devenir. Pire, il peut justifier une idéologie basée sur l’annulation sinon la négation de l’Histoire. Des chercheurs qui étudient la question préfèrent parler de «l’annulation de l’Histoire» (Catherine Taine-Cheikh, in ‘La rencontre du Temps et de l’Espace, Approches linguistiques et anthropologiques’, SELAF N°433).

Dans cet essai de moins de trente pages, cette grande spécialiste de la langue et de la culture maure en général, précise : «Dans la poésie maure, on a plus affaire à une thématique de l’itinéraire qu’à de véritables thématiques du voyage ou de l’errance, si souvent traitées, à certaines époques, dans d’autres cultures». Pour elle, «l’itinéraire peut prendre la forme d’un balisage territorial, soit pour se réjouir de l’étendue des contrées soumises. Il peut être plus simplement le reflet d’une expérience individuelle (…).

L’itinéraire mêle en général le vécu et le rêvé, comme il unit indéfectiblement le passé et le présent-futur. Il joue à les confondre en passant de l’un à l’autre, en faisant de l’expérience spatiale une négation du temps».

Dans notre société, la préoccupation essentielle, c’est bien celle de vouloir tuer le temps. Au propre et au figuré. C’est l’attitude la plus négative vis-à-vis du progrès. Et c’est certainement ici qu’il faille chercher notre tendance naturelle au conservatisme et notre peur viscérale du changement. Je disais bien tantôt que c’est la perception que nous avons du temps, le rapport que nous avons au temps qui nous expliquent à ceux qui veulent bien nous comprendre. Il en découle toute une panoplie d’attitudes qui sont à l’origine de choix économiques, politiques et culturels.

Je me souviens qu’en discutant de la question avec un expert du FMI en visite en Mauritanie, il m’avait dit comprendre alors la célérité avec laquelle les négociateurs mauritaniens signent les accords – parfois très contraignants – quand ces accords touchent à des périodes de plus de cinq ans. Dans la tête du négociateur mauritanien, cela appartient au domaine de demain qui reste inconnu, certainement improbable. Ce n’est pas ici le propre de la société maure ou Peule (les deux ensembles ayant la même perception du temps, les mêmes aversions pour le temps qui avance, pour ne pas dire plus).

Les Soninkés, pourtant vieille société sédentaire et descendant du premier Etat noir d’Afrique (Ghana), disent : «xumbani na xumbani kama ñada» (demain appartient au propriétaire de demain». Une manière de s’en remettre à la volonté du Tout-Puissant, qui est, par quelques aspects, un refus de prétendre à une possibilité pour l’homme d’agir sur son temps. Une manière de refuser de croire que ton lendemain sera en grande partie dû à ce que tu fais aujourd’hui. Dans nos sociétés traditionnelles, seuls les Wolofs ont fait ‘la révolution’ sur le temps. Pour eux, «elleg, elleg dou diex» (demain, demain ne finit jamais). Alors «yalla, yalla, bay sa tool» (n’invoque pas tout le temps, cultive ton jardin).

Pour en revenir au temps, à l’espace et à l’homme, dans la poésie maure, nous avons vu que les poètes ne font que refléter la vision sociale du temps. Certains ont voulu s’en libérer. Avec plus ou moins de réussite.

«dahr issighr u dahr istatfiil
vaat u vaat ezmaan etnahwiil
wakhbaar ellahwu dhiik il hiil
vaatit ulgivaane evlashwaar
ya lattiif illutf il jamiil
villi ‘agib dha min lakhbaar
seyr iddahr igallab lahwaal
layla layla u nhaar nhaar
lestiqbaal alla lestiqbaal
u lestidbaar alla lestidbaar»

(le temps de la jeunesse et de l’ambiance/est passé, tout comme le temps de l’amour de la musique/et les choses qui meublaient le temps/sont passés les poèmes/ô Miséricordieux, belle miséricorde/dans tout ce qui suivra cet état/la marche du temps change les états/nuit après nuit, jour après jour/le devenir n’est rien d’autre que le devenir/la déchéance n’est rien d’autre que la déchéance)

La culture profonde de Chemad Ould Ahmed Youra, tout comme sa parfaite connaissance des textes (sacrés et profanes), lui permettent de faire le tour de la question sans bousculer les croyances et sans surtout oublier d’‘instrumentaliser’ le thème du devenir perpétuel pour ranimer la ferveur de l’homme soumis à la Toute-Puissance divine.

«msha yaamis maa ‘adhamnaah
e’la Llaah el hamdu liLlaah
wulyuum uura yaamis shifnaah
wuddahr ellaa dhakiivu taam
u dhaak issub’h ishviih u shuraah
wajnaabu dhuuk ishviihum laam
had il yuum u haadha mahtuum
viddahr ilaa zirg ittikhmaam
eddahr ella yaamis wu lyuum
wussub’h eddahr ethlet eyaam»

(hier est parti sans en exagérer/devant Dieu son départ, Dieu merci/aujourd’hui après hier on le voit/et le Temps est comme cela/et demain est là-bas, qu’y a-t-il et quoi après/que réserve-t-il dans ses entrailles/si quelqu’un, et c’est fatal/médite le Temps aujourd’hui/le Temps, c’est juste hier, aujourd’hui/et demain, le Temps c’est trois jours)
Vous aurez compris que l’auteur est un poète des temps d’aujourd’hui.

En fait il s’agit d’un poème composé par Baba Ould Heddar, un virtuose du Verbe, issu d’une école particulièrement riche du sud-ouest mauritanien. Il s’agit là d’un esprit déjà gagné par la mondialisation et qui exprime – merveilleusement il est vrai – toute la problématique du Temps. Il exprime aussi toute l’universalité du poète maure. Mais pose le problème de savoir si après «demain», nous revenons à «hier»…

Ce poème nous rappelle quand même que nous aurions dû commencer par quelques remarques préliminaires. En fait comment appelle-t-on le Temps en Hassaniya qui est la langue parlée de l’espace Bidhâne ? Plusieurs mots : «eddahr», «ezzaman» sont certes les termes les plus usités. Des termes arabes qu’on a fini par étendre, altérer, circonscrire… Ils ne sont jamais simples à prononcer et sont toujours utilisés avec d’intenses sous-entendus. A telle enseigne que certains puristes religieux n’hésitent pas à les sanctifier, considérant que l’aspect ‘Eternité’ en ces mots en fait des attributs divins. Ou presque. Ils vont jusqu’à en interdire la stigmatisation comme dans «hadha eddahr etfu biih…» (maudit soit ce Temps…).

Au contraire, d’autres n’hésitent pas à trouver au temps une ‘largeur’ qui peut être plus… ‘longue que sa longueur’. On dit alors de quelqu’un qui a su remplir une vie : «umru a’radh min atwal» (sa vie est plus large que longue). Autre remarque qui se rapporte au refus du futur donc du temps qui avance. Si en Arabe classique, nous avons un temps qui correspond à un présent progressif, en Hassaniya le futur est à construire autour de la locution «laahi» qui donne «je vais». On croît aussi avoir reçu l’instruction de «travailler pour notre vie ici-bas comme si on devait vivre éternellement, et pour l’Au-delà comme si on devait mourir demain». Rien de tout ça ne nous dicte justement une autre perception du temps que celle qui en fait un ennemi avec lequel il ne faut pas compter.

La haine du temps n’est pas cependant systématique chez les poètes maures. Certains poètes – et pas n’importe lesquels - ont entretenu des relations plutôt ‘cordiales’ avec le temps qui passe. Ils ont plutôt exprimé de la joie à le voir changer.

«kelhamd illi manzal la’laab
dahru vaat u gafaat shaab
likhriiv u taavi ‘aad ish haab
il harr u varqet yaajoura
u vraq baass ilkhayl illarkaab
ilmin ha kaanit ma’dhuura
u khlat bard ellayl u lemdhal
waryaah issehwa mahruura
u khlat zaad igiliiw u dhal
ilkhayma hiya waamur»

(heureusement que le temps de l’occupation des grandes dunes/est passé et que la saison des pluies hivernale recule/que les fortes chaleurs/ont baissé comme le souffle de l’harmattan/qui empêchait de monter les chevaux/prétexte pour les mauvais cavaliers/et s’est mélangé la fraîcheur de nuit et de jour/le vent du nord ouest a soufflé/et s’est mélangé l’air humide des marigots asséchés, l’ombre des tentes et celle des accacias). Le génie inégalé de Erebaane, un poète de l’Aftout, nous place dans une perspective, jamais explorée – du moins à ma connaissance – par les poètes de l’espace Bidhâne.

En général, on chante un lieu pour le moment qu’on y a passé, souvent aux côtés de la bien-aimée. Le lieu incarne alors l’amour impossible, le bonheur éphémère, le souvenir fugace… Il est, dans la lutte avec le temps, le prétexte de fixer un temps. De faire du temps un lieu. Une manière de le matérialiser de façon définitive. Chez Erebaane, c’est un temps qui est en lui-même la muse. Un temps qui n’est pas celui d’un homme du désert habituel. Le nomade maure ne trouve sa plénitude que pendant l’hivernage, période de pluies et de faste. Moment dans ce «temps cyclique» de bonheur : abondance (lait, viande…), abandon provisoire des grands déplacements, retrouvailles des campements, période d’amours par excellence…

Le Maure adore planter sa tente au-dessus de la plus grande et de la plus imposante des dunes. Il a une aversion naturelle pour les cuvettes, et surtout le fond des cuvettes. Notre poète Erebaane qui fait partie des génies du Trab el Bidhâne, chante justement le moment qui correspond au cycle qui voit les campements abandonner les dunes pour les cuvettes, à la fin de la période hivernale et au tout début de cet «automne» local où nous avons les prémisses d’une saison froide qui mettra du temps à s’installer. L’entre-deux saisons est un idéal pour le poète. Pas pour les beaux yeux d’une quelconque dulcinée, même pas pour un souvenir.

Pour le temps lui-même. Ailleurs, Erebaane ne manque jamais de s’en prendre violemment au «temps maudit qui te donne certes de beaux jours, mais te fais souffrir en d’autres jours» (…ghayr eddahr tfu biih/maa yahsan bayaam ‘la had/maa bayaam khra saa’ ‘liih).

Si la tendance des poètes du monde a été celle de pleurer hier, d’ignorer ou de mal supporter aujourd’hui et de craindre demain, le poète saharien y a ajouté une recherche constante d’amalgame et de mélange d’époques et de dates. Perdant la notion du temps. Refusant de se plier aux lois du temps qui avance. Campant définitivement dans le temps dont il a finalement fait un lieu, un espace.

Je répète donc que notre poète – de tous temps – n’a fait que traduire une conscience sociale qui nous façonne. Cette conscience est faite de négation du progrès (le temps n’avance pas), de refus du changement (le temps est la répétition du présent), et «d’annulation» de l’Histoire (le temps ne permet pas l’accumulation des expériences humaines).

En l’absence de notion de progrès, de changement et d’Histoire, la dynamique sociale est annihilée. Ne nous étonnons point de voir que l’espace est occupé par les mêmes personnes depuis plus d’un demi-siècle. Que ces personnes n’entendent pas se démettre. Que l’alternance est donc impossible. Nous dirons toujours que la demande social de changement n’existe pas parce qu’elle commence par l’exigence de renouvellement des acteurs, par la rénovation dans les lois du jeu (égalité, équité, transparence) et par la capitalisation effective de nos expériences passées. Autrement dit et avec plus de trivialité, nous dirons que ce dont nous souffrons aujourd’hui est d’abord cette relation avec le temps.

Mohamed Fall Ould Oumeïr


bentleksar

Yanis le R. a dit…

A-,

J'étais un peu occupé mais je viens de voir ton message et j'ai pu lire le texte d'avril 2007 sur Algéria-Watch.
Effectivement, la thèse avancée est pertinente avec des points d'interrogation qui laissent perplexes.
Ce qui me gène c'est que les 2 auteurs sont un français établi hors d'Algérie et une journaliste algérienne qui vit depuis de longues années à Berlin!
C'est un peu la Mauritanie et les intrigues du pouvoir vues par exemple par un éditeur belge et une mauritanienne vivant à Stockholm, pour garder les mêmes distances...
Déjà en lisant l'histoire de la guerre de libération d'Algérie qui m'avait passionnée il y a plus d'une decennie en lisant Yves Courrière et Mohammed Harbi puis à travers les "porteurs de valises" du FLN avec la gauche parisienne et tiers-mondiste représentées par Francis Jeanson et Henri Curiel entre autres, on ne pouvait qu'être entre admiration et deception dans ces guerres intestines incompréhensibles mais parfois nécessaires, entre ce que tout le monde connaît et ce qui se trame dans l'ombre...
Pour la petite histoire, j'avais déjà raconté sur le Blog de X ma rencontre par hasard avec Francis Jeanson, l'ami de Sartres, le philosophe et journaliste engagé de Temps Modernes, il y a quelques années à Paris. J'ai pu lui parlé de son engagement au coté du FLN dans les années 50 et de son réseau (le réseau Jeanson), lui devenu le vieux pestiféré d'Arcachon, et c'était un pur bonheur. De tels hommes, engagés jusqu'à risquer de perdre leur vie pour des étrangers et désinterressés, n'existent plus ne disais-je en l'écoutant parler...

Anonyme a dit…

désolé bilkiss c moi qui est lancé l'alerte mais ce n'étais pas pour que tu partes, juste pour dire que on continue à remplir l'espace avec du meetic à la longue les visiteurs prendraient la fuite c tout

pour ma part, je suis persuadé te connaître: ce ton, cette disponibilité et cette espiéglerie à jouer l'innocence, si c toi eh bien il reste les autres sites

désolé c tout

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Les bloggers veulent que tu contribue au debat sur la société et ce qui se passe. Lis bien ce que Maatala ecrit pour le debat ici. Ceci nous avance. Tout recemment A- essaie de travailler avec Yanis pour voir si notre terrorisme n'est pas manipule. Couli a essaye la même ligne pendant des années et il a ete rejete par tous les blogs. Change d'identite et reviens faire un debat sain avec nous.

Anonyme a dit…

Mbalal,
c ton droit de penser ce que tu veux.Notre opinion sur ce sujet est inverse que la tienne et c'est aussi notre droit...
Amitiés
AMAT'HANNé

Anonyme a dit…

lire sur cridem " quand les mauritaniens renoncent à leur nationalité"

paru sur blogcourrier international

on en est là, ce qui est grave c'est que le bouche à oreille va arriver au oreille du peuple et la question sera dnc débattue et donc il faudra bien parler de bilan

que peuvent alors nos "nationalistes" face à la machine infernale marocaine?

Que c malheureux d'être mauritaniens aujourd'hui quoique bientôt cett enationalité sera un épisode de l'histoire du maroc

Anonyme a dit…

Le debat autour de l'election Obama-Clinton tourne maintenant vers le noir-blanc.

Surpris par le racisme de quelques commentaires dans le Monde, en france. Very worrying. A-

http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-829254,36-1021809,0.html

Mballal a dit…

Mr.Amat`hanné,
En luttant contre le tribalisme, c`est à dire, écarter les considérations tribales, au niveau des prises de décisions au sommet de l`Etat, ne peut se faire que par le renforcement de celui-ci.
Or la méthodologie suivie, par l`auteur de l`article,visant à dénigrer des cadres appartenant à un ensemble tribal, tout simplement parce qu`ils y appartiennent et non pour un défaut de compétence ou de mauvaise gestion de la chose publique, ne peut avoir de justification autre que la haine.
Si vous cherchez à operer le changement en Mauritanie, par le biais de la propagation du moyen de la haine, alors, bonjour les dégats. Et à ce titre les éxemples
de méthodes similaires du culte de la haine tribale, vécus au
Ruanda, au Libéria, en Cote d`Ivoire et dans bien d`autres pays,sont là pour nous alerter.

Mballal a dit…

La couverture est neceessaire pour les misérables,les faibles et les sans-abris.
Moi je n`y suis pas un habitué, elle me suffoque.
Alors, Belghiss si tu quittes ce bled, je le quitte. Et crois moi,celà ne sera certainement pas viraghou el habibi maalhabibi.

Anonyme a dit…

quelle perte!

Anonyme a dit…

quelqu'un a-t-il des nouveles de notre maata national ?

yac le la kheir?

Anonyme a dit…

lu dans CRIDEM et AFP :
Des diplomates mauritaniens mis en cause, en France, dans une escroquerie
.........
au cours des 15 dernières années la haute société en mauritanie allait se soigner en France et c'était un signe , pour eux,de richesse...
en réalité tout le monde avait par le biais de assistantes sociales et organisations non gouvernementale la carte de l'aide médicale et ils les utilisent jusqu'à présent pour acheter gratuitement les médicaments.

Anonyme a dit…

ces assistantes sociales étaient payées 1000 à 2000 euro (ou avec des cadeaux précieux Fatma enti vem ) pour cette carte et elles facilitaient aussi la prise en charge (en urgence tout le temps car les rendez vous étaient trop long) du malade par l'hôpital(Cochin, Salpétrières..)

Anonyme a dit…

Les communiqués de l'IGE qui se suivent avec le meme style. Lers rapports sont maintenant confidentiels et personne, en dehors du serail, ne pourrait influencer les mises en oeuvre des recommandations de l'OGE. Vous vous souvez au depart de Ould Horma, il y avait un tableau de mesures concretes diligentees a travers le PM, qui n'etaient pas mis en oeuvre. Celui-là doit jouer un peu le jeu de la transparence, sinon les barons vont le bouffer et le jeter. A-

============
L’IGE a transmis aux autorités compétentes, le 28 février 2008, son rapport de contrôle des dépenses et recettes du PANPA pour la période allant du 1er janvier au 30 juin 2007. Les diligences qui s’imposent ont été entreprises pour l’exécution des recommandations de ce rapport.

Anonyme a dit…

visitez ce blog,dont "on" dit qu'il serait de x:

http://www.ltvidar.blogspot.com/

Anonyme a dit…

c'est un blog de marabout

Anonyme a dit…

blog de x? tu parles! ce blog sent la manip à deux sous

Anonyme a dit…

C'est bien x ou Choumad transformé. Ce n'est pas la manip. C'est les salons comme x. Moi je le lirai.

Choumad enta mneine?

Anonyme a dit…

ano de 15h31 d'abord ezzalgue ma tetwasse. ensuite il faut appeler les gens par leurs noms, par exemple au lieu de dire maatalla t'aurais pu dire jemal simplement. au lieu de traiter l'honorable et brillantissime prof de ''faux prof'' t'aurais dû l'appeler comme il se doit ''professeur tournesol''.

Anonyme a dit…

13 mars 2008 : Mint Awa n’est plus !

La Mauritanie vient de perdre l'un des quelques derniers lambeaux de son âme - déjà largement entamée - et elle ne semble même pas s'en rendre compte. Vatma Mint ‘Awa n’est plus ! elle s’est éteinte vendredi matin à Nouakchott. Encore dans l’indifférence presque totale.

Deux tristes décennies de maladies et d'affaiblissement physique viennent d'arriver à bout de ce monument de sensibilité et de génie, nous privant pour toujours de ce prodige que nous n'avons pas réussi à suffisamment reconnaître, apprécier et honorer.

Virtuose de l’ardine, de la voie. Mythe vivant. ‘Vatma Khti’, comme l'appelait (parfois) son illustre frère Sid'Ahmed El Bekkay Ould ‘Awa, faisait partie des dernières incarnations de l'âme Bidhâne par sa piété, sa pureté et son ancrage séculaire dans le tissu artistique et culturel qui a fait de nous ce que nous avons longtemps été et que -malheureusement- nous ne serons plus jamais...


Son physique menu, sa grande humilité, son esprit plutôt simple, son angélisme et sa douce voix ne l'ont jamais empêchée d'être redoutable en duo et en challenge, même pour Ould ‘Awa, son redoutable frère... encore moins pour son défunt mari El Bâne Ould Nanne.

Qui a eu le plaisir d'écouter Youmakhti ou Boyba (ses enfants) ne peut que réaliser la profondeur de son art et l'éternité de son empreinte. Pourrons-nous encore rêver d'un Knou, d'un Jarr, d'une Bleida ou de quelque Terwah aux relents de Mint Awa ? Quelqu'un se souvient-il de sa réplique en basse à Ould Awa et Aicha Garmi qu'accompagnait l'Ardin de Mint Bignou: "ye youmma yewja'ni raçi guel'i anni hadhi 'jimbe"?... qui se souvient encore de cet art fait de simplicité et de profondeur, de mélancolie et d’espoir, d’honneur et de plaisir…

A ceux de Tneyba, aux habitants du Hodh et, au-delà, aux habitants du Trab el Bidhâne, mais aussi à un fan et un connaisseur de cet art séculaire, Michel Guignard qui a été inspiré par le couple El Bâne-Mint ‘Awa, à tous nous présentons nos sincères condoléances.

Inna liLlahi wa inna ilayhi raji’oune

Djibah & Ould Oumeïr

Djibah & Ould Oumeïr via www.barrada.unblog.fr

via cridem
bl

Anonyme a dit…

Salut tou le monde ...
c'est rapla...plat par ici ...les Djeuns ...laissez nous cete parcelle du net ou on ne s'insulte pas encore ...Sans vouloir donner de lecons ...je vous prie de vous
defoulez vous mais sans insulter ni calomnier les autres ...
amicalement ...
bentleksar

Anonyme a dit…

NEBGHIOUHA MINT HABA SGOULD BE EXECUTED.
SHE IS THE WORST.

Anonyme a dit…

Mon Dieu que se passe-t-il sur ce blog. bon je commence par des statistiques :

- journées du 10 mars 2008 : 54 commentaires sur le blog Canalh.

- Aujourd'hui : uniquement 11 commentaires et il est déjà pratiquement 22h00 GMT passée.

ce qui fait une diminution des commentaires sur le blog de 80% (les mathematiciens vériefieront).

Alors je repose ma qustion : QUE SE PASSE-T-IL SUR CE BLOG?

Lm, Maata, Couli, Mbalal, Belghiss et les autres, en suivant et analysant de près les commentaires du blog ainsi que votre absence qui s'en est suivie vous donneriez presque l'impression de dégonflés qui se sont eclipsés à la première escarmouche.

J'admire votre blog et j'y contribue régulièrement sous couvert d'anonymat et le moins que je puisse dire est que cette retraite me pince le coeur et je ne trouve plus de goût à naviguer sur le net.

Alors les gars ne vous laissez pas intimider et continuer de nous éclairer avec vos débats et échanges toujours fructueux et delectables.

Belghiss, nouvelle venue qui m'a tout de suite capté par sa pureté d'esprit, le pertinence de ses remarques et la façon naive (je dirai presque mignonne) dont elle lance les débat sur des sujets toujours primordiaux, ne te laisse pas abattre par des oisifs qui ne font que végeter sur la toile en cherchant où cracher leur venin pour ne pas en mourir.
Mon amie, je solliciterai de ta part une seule réaction à ceux là, c'est de les laisser s'auto détruire par leur ignorance et leur cupidité, ignore les et continue à nous abreuver de tes commentaires que nous attendons avec toujours impatience et désir.

un fan des canalheur.

PS : désolé si mes propos sont un peu rude, cela ne fait que refleter le degrès d'amertume que j'éprouve de ne plus voir le blog comme il était.

Anonyme a dit…

Anonyme du 13 Mars 22:26

J'espere que Maata, Bilkiss et tous les autres du blog vont bien.
J'avais jury duty et d'autres facteurs qui m'ont pris enormement de temps.
I am enjoying being a reader for a while.

Salutations a' ma fille Bilkiss.

A-

j'ai lu ton ecrit. Hillary Clinton est la meilleure candidate. Mac Cain est deuxieme. Obama vient en troisieme position.
You need to do what we call a reality check.

maatala a dit…

Salam


Chers amis

Le cuisto est de retour, je vous promet un Mac -Do sur l'administration Mauritanienne.

Un millésime dit le FOU

Maatala

maatala a dit…

Salam

Elections en IRAN

A travers cette élection nos bourkators "Grands démocrates" devant l'éternel, nous livre une version de leur conception de la démocratie voilée.

Ne serons autorisés à se présenter aux élections législatives que ceux qui auront eus le "Quitus" des gardiens de la révolution.

Il gagneraient du temps et de l'argent en les nommant par "ordonnance" (Daddah ente vem).

Pourquoi faire compliquer , alors qu'on peut faire simple dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

hamdoullilah

Anonyme a dit…

Je suis entrain de rire parce que tout simplement je viens de lire un article intitule' "Interdiction de la Double Nationalite'"
Je ris parce que le vaillant peuple Mauritanien est toujours a' la recherche de Mauritaniennes et de Mauritaniens pour aider le President de la republique. Tous les Presidents que la Mauritanie a connus sont Mauritaniens MAIS ILS ONT TOUS EU LA MAUVAISE CHANCE D'ETRE ENTOURE'S PAR DES SENEGALAIS, DES MALIENS, DES PALESTINIENS, DES IRAKIENS, DES IRANIENS et DES SYRIENS...ETC.
Le vieux, Moawiya, Ely, Haidallah, Moustapha et Moctar sont les victimes d'un entourage qui est plus interese' a' defendre les interets des pays etrangers qu'a' defendre les interets nationaux Mauritaniens.

PS.
J'AI BIEN PRIS LA NATIONALITE' AMERICAINE, J'EN SUIS FIER ET JE N'AI D'EXPLICATION A' DONNER A' PERSONNE!

JE N'AI BESOIN D'AUCUN DOCUMENT POUR DEMONTRER L'AMOUR SANS CONDITION QUE J'AI POUR LA MAURITANIE!
Je suis ne' Aiounois et je le resterai pour le reste de ma vie!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Lu sur clicforMauritania

2. 12-03-2008 16:04
Ould Oumer, c'est vrai, que les fossoyeurs de l'Etat, d'hier, s'évertuent aujourd'hui et s'érigent en donneurs de leçon. Nombreux, sont-ils, ceux qui tentent ces jours-ci, d'acquérir une nouvelle virginité et une douceur d'agneau en essayant de chevaucher le désespoir qui a prévalu depuis l'installation des nouvelles autorités. Ils sont des démons, certes, mais de l'autre côté l'espoir est perdu. Si, le message de ces promoteurs de la chienlit est, de nos jours, entendu, c'est que ceux-là mêmes qui sont en charge des affaires n'arrivent pas occuper la scène publique. Les nouvelles autorités, je suis désolée, n'ont aucun mérite. Ils ont réceptionné une démocratie clé à mains des militaires, mais ils ont prouvé leur incompétence...Sidi Ould Cheikh Abdalla a beau être l'ange même, le Deus Ex Machina de la fin des temps, mais avec lui la Mauritanie a sombré dans le désespoir, dans le recrudescences du banditisme du terrorisme et j'en passe...Le gouvernement lui non plus, et son chef en premier, ne rassurent pas...! Ces gens-là, sont à leur dixième mois...et les perspectives sont bouchées. Les Mauritaniens ne rêvent même plus pour demain...leur rêve est dans le présent...Ce présent qui se précarise et qui les empêches des rêver des lendemains meilleurs. Comment peut-on caresser un beau rêve,pour demain, si nous sommes dans la merde quotidienne? La souveraineté de l'État est fort bien entamée, ce n'est un secret pour personne! Sidi n'arrive pas à faire sentir son autorité! Zein se cantonne dans les théories et passe son temps à ''mailer'' et de se faire ''mailer'' de ses collaborateurs. Il est déphasé et déconnecté en tout cas de la réalité du pays. Pour, le PM les mauritaniens sont des chiffres. C'est ainsi qu'il nous perçoit une peuplade de chiffres.
Somme toute normale que dans pareille situation de déliquescence de l'État que les chacals repeuplent l'arène!

Member de Wuro
Rapporter
lamauritanienne
....Tristes tropiques...
bl

Anonyme a dit…

Le requiem "prosaique" de Djibah et Ould Oumer annonçant la perte de notre Fatma Khti nationale, au delà de sa qualité et de sa pertinence, est la moindre reconnaissance qu'on peut témoigner à une personne de l'espèce de la défunte.
Il me rapelle un autre de Feu Habib O/ Mahfoudh à la mémoire d'un autre monument de l'histoire du pays à savoir le propre frère de la regetée, Sid'Ahmed El bekkaye.

Une reconnaissance nationale systématique pour nos symboles qui se font de plus en plus rares est-elle pour demain ?

PS : Djebah, STP, pourras-tu me poster l'écrit de Habib cité plus haut, en guise de commentaire sur ce même site. Je te le payerai en avril prochain, InCHAA LLAH.

Bidhani en mal du pays.

Anonyme a dit…

Mes condoleances a' la famille Ehel Awa. Vatma etait une tres grande dame. Elle etait egalement une grande Ambassadrice de la culture Mauritanienne.

Que la terre lui soit legere et que le tout puissant Allah l'accueille dans son paradis.

Ina lilahi wa ina ileyhi raji oune!

PS.
J'espere de tout mon coeur que les Ministere de la Culture va deployer tous les moyens qu'il faut pour preserver la grande oeuvre que Vatma nous laisse pour les generations futures.

satan a dit…

URGENT URGENT URGENT URGENT. la fermetir de la frontier entre la mauritanie et le mali apres l'attaque de un poste millitaire ala frontier avec le mali.par environ 50 des hommes bien armee abord de 4 veiculle tout teraine celon un premier billan il ya 14 mort et 5 disparu. qelq1 sait qlq chose?

Anonyme a dit…

Salut ....MFO ...est bien inspiré ces derniers jours...ses edito nous rappellent ceux de "Mauritanie demain"...d'Albayane ....habib ...de bons souvenirs ....

PS: disparition de la grande artiste mauritanienne Nasserhalla mint N'ghaymish...lundi passé inalilahi wa ina ileihi rajioune... temoin d'une epoque ...qui se meurt...en laissant peu de traces...car le "systeme culturel de conservation" est malheureusement defaillant...notre pays à ce rythme est en passe d'etre amnésique...
bl

Anonyme a dit…

je veux partager avec vous ce post que j'ai apprecié, d'un certain bienfaisant sur "justice sociale"

Entre « Gouverner, c’est prévoir » de l’écrivain français De Girardin et « Gouverner, c'est faire croire » de Machiavel, le gouvernement Zeine Ould Zeidane a choisi la facilité de l’illusion au dépend de la très difficile juste gouvernance qui est basée sur la stratégie à long terme.

Ce choix machiavélique c’est révélé devant l’opinion publique mauritanienne aujourd’hui dans l’assemblée nationale durant une réunion extraordinaire convoquée par le président Sidioca pour discuter les projets les plus urgents comme le projet du budget de l’année 2007 ainsi que le projet de loi sur la criminalisation de l’esclavagisme en Mauritanie.

Le président Massoud n’avait pas devant lui que de lever la séance après quelques minutes du début de celle-ci. Et pour cause : les ministres du gouvernement Zeine, dont les dossiers traités dépendent de leur juridiction, sont venus pour marquer leur présence et non pour participer. La raison est que les discussions prévues portent sur les solutions qu’ils proposent et, malheureusement, ils n’en ont pas.

Ce grave retard, pour un gouvernement d’urgence, contraste avec les attentes et les promesses de ce gouvernement qui nous impressionne, il n’y a même pas une semaine, par sa vision de la Mauritanie en 2030. Une vision très futuriste qui, apparemment, ne prend pas en compte ni le proche future ni même le présent.

Ce gouvernement dont la crédibilité est largement entamée, comme étant un gouvernement de connivence électorale, doit mettre les bouchons doubles pour garder le peu de confiance que les Mauritaniens peuvent bien lui accorder.

« Le meilleur gouvernement est celui où il y a le moins d'hommes inutiles », disait Voltaire.

Dans ce gouvernement, le peuple mauritanien ne voit pas encore un qui ne l’est pas. Que dieu nous vienne en aide. Amine.
bl

maatala a dit…

Salam

Dear Couly

Dans le livre entretien entre Bernard Pons et Jean Marie TChibaou le leader Kanak (Nouvelle Calédonie):

B Pons dit à J M T : vous avez bien la nationalité française.

Ce dernier lui répond : le passeport français est un excellent outil pour voyager, je suis Calédonien mais pas français.

Le terroir n'est pas une question de papelard, nous sommes tous issus d'un terroir et nous n'avons besoin de personne pour dire ce que nous sommes.

Brother, i will always stand by your side too ensure you remain free.

Take car dit le fou

Maatala

Anonyme a dit…

Yanis,

Une idee sur les otages autrichiens? Ressemble a de la manip. Comment traverser 2 ou 3 pays sans se faire prendre? Quelque millier de kilometres avec communication par Thuraya captes certainement les servces securitaires. Raison avancee de ce kidnapping: besoin d'argent pour le GSPC/AQMI en faisant comme El Para en 2003.Silence rideau des 4 pays concernes:Tunisie dit qu'ils ont ete kidnappes en territoire algerien, Algerie dit qu'ils sont passes par la Libye. Mali, Mauritanie et Maroc c'estbouche cousue de peur d'etre accuses de mentir une fois la vraie histoire derrière ce rapt est connue. Quelques journeaux lies aux services de renseignements citent des sources sans indiquer lequelles. Les autrichiens disent niet pas de negociations parceq'ils savent que c'est peut-etre une autre manipulation et n'accepent pas de tomber dans le piege dans lequel sont tombes les allemands et les suisses. Les allemands ont paye la rancon de 5 millions d'euros et se sont tus pour ne pas perdre des possibilites de contrats petroliers et les suisses ont poursuivi l'affaire jusqu'en janvier 2008 et seraient sur le point d'abandonner quelques clarifications qui leur sont refusees par les algeriens. Ce qui s'est fait en Tunisie est exactement ce qui a ete tente en RIM avec les francais et qui a mal tourne. C' est bien ecrit dans les PV de Chabarnou et Ould Sidna. J'ai relu ton message a ce sujet, suis reparti relire et faire quelques recherches supplementaires et je suis encore plus convaincu que c'est de la manipulation des services securitaoires d'au moins 4 pays: les US, l'Algerie, la RIM et la France. Le Mali et le Maroc, je ne parviens pas a trouver une raison de leur silence, mais ce n'est pas tres loin de tout cela. Je suis un musulman laic entierement en desaccord avec les mouvances islamistes moderees ou radicales. Je souhaite un debat ici sur cette question pendantqu'il est temps. Maatala enta vem?. Il faut prendre cela au serieux. Ce que je dis la beaucoup le pensent bas. Ne comptez pas sur Sidioca. Il prendrait cette affaire comme l'affaire de la drogue et les scandales que nous connaissons. Pourquoi Ould Horma s'est fait virer? Le nouveau IGE ne fait pas l'affaire et pour s'en rendre compte, visitez le site de l'IGE: il rassure plus que Sidioca. Waiting to hear from you. A-

Anonyme a dit…

Yanis,

L'article de Swissinfo. A-
---
Le mystère subsiste sur le rapt des Suisses au Sahara11 février 2008 http://www.swissinfo.ch/fre/a_la_une/detail/Le_mystere_subsiste_sur_le_rapt_des_ Suisses_au_Sahara.html?siteSect=105&sid=8715236&cKey=1202671171000&ty=st

Liés par un accord d'entraide judiciaire, la Suisse et l'Algérie peinent à le concrétiser dans les faits, comme en témoigne l'enquête suisse lancée après l'enlèvement en 2003 dans le Sahara algérien de 32 touristes, dont 4 Suisses.Confronté au refus de coopérer de l'Algérie, Ernst Roduner, juge suisse chargé de l'enquête préliminaire, demande son classement. Décryptage.Ernst Roduner a du mal à encaisser le coup. «Nous avons tout essayé, dit-il. Mais l'Algérie refuse l'entraide judiciaire à la Suisse comme du reste aux autres pays concernés par ces enlèvements. C'est pitoyable».L'enquête suisse sur l'enlèvement dans le sud de l'Algérie de 32 touristes européens au printemps 2003 (4 Suisses, 10 Autrichiens, 1 Suédois, 1 Néerlandais et 16 Allemands) est donc en passe d'être close.Comme l'a récemment révélé l'agence Associated Press, le juge fédéral en charge de l'instruction a en effet demandé au Ministère public de la confédération de classer la procédure. Une décision qui doit tomber prochainement.Cette impasse surprend. La Suisse et l'Algérie entretiennent en effet d'excellentes relations politiques et économiques depuis la fin des années 90 à l'issue d'une guerre civile sanglante. Un accord de coopération judiciaire, entré en vigueur le 16 décembre 2007, a même été signé. «L'Algérie coopère»!«Dès son entrée en vigueur, les Etats sont obligés de coopérer, si les conditions de l'entraide sont réunies», souligne Folco Galli, porte-parole de l'Office fédéral de la justice.Kamel Houhou, ambassadeur d'Algérie en Suisse, dément les propos du juge. «Ce qui est certain c'est que dans ce dossier comme dans d'autres, nous avons coopéré et nous coopérons pleinement avec les autorités suisses, en particulier dans le domaine judiciaire », assure-t-il. Avant d'ajouter: «Je ne peux pas commenter des déclarations qu'auraient faites des magistrats suisses.»Pourtant, Ernst Roduner assure n'avoir même pas pu éclaircir la situation du chef des ravisseurs connu sous le nom d' «Abderrazak el Para».Le mystérieux Abderrazak el Para«On nous dit qu'il est emprisonné en Algérie. Mais la justice algérienne l'a jugé par contumace. C'est pour le moins contradictoire!», s'étonne Ernst Roduner qui lâche en guise d'explication: «Cette affaire a une dimension politique».Pour l'heure, le Ministère public de la Confédération et l'Office fédéral de la justice gardent le silence sur les motifs de ce blocage ainsi que ses conséquences sur la collaboration judiciaire entre Berne et Alger.Un silence partagé par le ministère suisse des affaires étrangères. «Tant que la procédure suit son cours au Ministère public de la Confédération, nous ne nous prononçons pas sur cette affaire», déclare son porte-parole Jean-Philippe Jeannerat.Des GI's américains dans les dunesSous couvert d'anonymat, une source proche du dossier avance une première explication au refus algérien. «Après sa capture par des rebelles tchadiens, Amari Saïfi alias Abderrazak el Para a été livré en 2004 aux autorités algériennes à la condition qu'il ne soit pas déférer devant un tribunal. Raison pour laquelle les Algériens ont finit par le juger par contumace, alors qu'ils le détenaient prisonnier», affirme notre source.Et d'ajouter que le GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) affaibli et en quête de légitimité a justifié son affiliation à la nébuleuse Al-Qaïda par l'intervention dès 2003 de GI's américains sur le sol algérien au nom de la lutte contre le terrorisme. Et c'est justement cette présence que l'Algérie cherche à garder la plus secrète possible.Ménager AlgerUn dossier complexe et ultra sensible. Raison pour laquelle Hasni Abidi – directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen – n'imagine pas la Suisse en train de faire le forcing dans cette affaire.«Il s'agit d'éviter de braquer les Algériens, d'autant que l'Allemagne a renoncé à une telle procédure en janvier 2007 déjà», souligne le chercheur genevois.Hasni Abidi rappelle également qu'une partie de la population algérienne est convaincue que les attentats revendiqués par le GSPC – comme ceux commis le 11 décembre dernier contre la Cour constitutionnelle algérienne et les locaux de l'ONU - sont une conséquence de la guerre des clans au sein du pouvoir algérien.Selon cette thèse, le GSPC serait instrumentalisé par les services secrets algériens actuellement opposés au président Abdelaziz Bouteflika et à sa réélection pour un 3e mandat.Sans valider cette explication, Hasni Abidi rappelle que le GSPC est une organisation particulièrement opaque. «Et comme toutes les organisations opaques, elle peut être sujette à des manipulations et à des infiltrations», souligne le chercheur genevois.La piste des services secretsUne infiltration dont est convaincu le français François Gèze, directeur des Editions La Découverte et membre de l'association de défense des droits de l'homme Algeria-Watch.«Nous avons mené une enquête en profondeur sur l'affaire des otages européens au Sahara. Une étude attentive des faits montre qu'il n'y a pas d'autre explication pour cette opération qu'un pilotage de l'enlèvement par le Département de renseignement et de sécurité (DRS), les services secrets de l'armée algérienne», affirme François Gèze.Et de pointer le rôle joué par Amari Saïfi alias Abderrazak el Para: «Il était le chef des ravisseurs et a été présenté comme un des responsables du GSPC. Mais ce groupe n'a jamais revendiqué cette prise d'otage. De plus, emprisonné en Algérie, il a néanmoins été jugé par contumace.»«L'enlèvement des touristes européens a permis de crédibiliser la thèse rocambolesque d'un Sahel devenu base de replis pour Al-Qaïda et de renforcer la légitimité du pouvoir algérien terni par les années de guerre civile auprès des Occidentaux», avance enfin François Gèze pour étayer la thèse de l'instrumentalisation du GSPC par le DRS.Une explication totalement farfelue, affirme pour conclure Kamel Houhou, l'ambassadeur d'Algérie à Berne.swissinfo: Frédéric Burnand, Genève

Anonyme a dit…

Maata,

Je te remercie pour ton ecrit. Sachons tout simplement que je ne suis pas le probleme. J'ai prete' serment pour devenir un citoyen Americain, je prends ledit serment au serieux et j'assume toutes les consequences qui y decoulent. I love both America and Mauritania with all my heart. Je remercie le tout puissant Allah de ne m'avoir jamais mis dans une situation ou' je dois trancher pour l'un des pays au detriment de l'autre.

Tous ceux qui ont change' de nationalite' vous diront que les choses ne sont pas aussi simples. La tres grande majorite' des citoyens de notre pays d'adoption, continue a' nous regarder sous l'angle de notre pays d'origine. En d'autres termes, malgre' ma citoyennete' Americaine et tous les droits qui viennent avec, plusieurs personnes ont du mal a' reconnaitre que je suis devenu citoyen Americain comme eux. J'ai des difficulte's pour utiliser
L'expression African American qu'on utilise pour les Noirs Americains. African American signifie citoyen Americain ayant une origine Africaine. On me refuse l'expression parce que je ne suis pas descendant de quelqu'un dont les ancetres sont pas venus aux USA comme esclaves pendant la periode connue sous le nom de Middle Passage. Je suis donc Mauritanian American, je suis a US citizen, je suis African mais je ne suis pas African American. J'aimerais bien utilise' cette expression parce que je suis bel et bien un citoyen Americain originaire de l'Afrique mais mes amis Noirs Americains n'ont jamais hesite' de me rappeler que je ne suis pas African American mais que je suis...AFRICAN. (rire) Il va sans dire que je suis fier d'etre appele' un Africain. Je n'oublie egalement pas que ceux qui persistent a' m'appeler ceci ou cela ont d'autres intentions dans leurs tetes. Their intentions are heavily towards disfranchizing me and denying me my rights as an American citizen. They do it because of my race and/or national origin.
Heureusement que tout est base' sur le droit aux USA. Les uns et les autres peuvent toujours faire leurs mauvaises tentatives ici et la' mais les LOIS AMERICAINES et les droits que je tire desdites lois,finissent toujours par triompher.

Pour revenir a' la declaration a' propos de la double nationalite', je pense que le moment n'etait pas bien choisi. Maintenant que nos compatriotes des camps sont entrain de revenir en Mauritanie, je ne vois aucune raisaon de leur faire revivre leur calvaire en leur parlant de double nationalite', triple nationalite', qui est Mauritanien et qui ne l'est pas. L'accent doit etre mis sur la reconciliation nationale.

Nous sommes tous d'accord pour dire que les compatriotes des camps ont ete' force's a' quitter le pays. Ils n'avaient pas le choix. Ils ont vecu en terre etrangere contre leurs propres gres depuis pres de 20 ans. Il va sans dire que leurs enfants qui sont ne's a' l'etranger, ont tous les papiers de leurs pays de naissance. Leurs peres, leurs meres et les autres adultes egalement ont cherche' par tous les moyens a' regulariser leurs situations respectives dans lesdits pays d'accueille. CE N'EST QUE TRES HUMAIN!!!!!!!!!!!!!!!
ON NE DOIT JAMAIS DIRE A' NOS COMPATRIOTES DES CAMPS QUI SONT LES VRAIES VICTIMES DE CETTE SITUATION, QU'ILS N'ONT PLUS DROIT A' LA NATIONALITE' MAURITANIENNE PARCE QU'ILS ONT ACQUIS LES DOCUMENTS D'UN AUTRE PAYS.
Cette loi de la double nationalite' peut bien s'appliquer a' moi parce que ce sont principalement les conditions economiques qui m'ont pousse' a' quitter le pays. J'ai volontairement pris la nationalite' de mon pays d'adoption. Personne ne m'a force'. J'AVAIS LE CHOIX. CE QUI N'ETAIT POINT DU TOUT LE CAS POUR NOS COMPATRIOTES DES CAMPS.
IL FAUT BIEN QU'IL Y AIT UNE EXCEPTION DANS LEURS CAS RESPECTIFS.

KHALOU ANKOUME LIKWAR!

PS.
Je n'ai besoin d'aucun document pour montrer que je suis Aiounois. Il suffit de dire que je suis Hemod Ould Bacar pourqu'on me laisse en paix.(rire) Je peux egalement dire que je suis le premier fils a' Kardidy. (rire)
Mon ami Hadramy Bocoum MAJROUH parce qu'il a le sang d'AL VOULANE. La meme chose est vraie pour mon ami Abdallahi Sao mais ils me laisseront dire que je suis le premier fils a' Houweyja, Bonda est ma tante, Aicha est ma grand mere et KH'yaroum Ould Bleyla est un oncle lointain. Les Mouhamdi Ould Aghob, Kharchi, Mohamed el Hacen, Dah, Sidi Mohamed Hamady et les autres vieux Maures d'Aioun ne seront pas utilise's parce qu'ils sont....trop blancs pour moi. (rire)Ils seront tous remplace's par le vieux Mohamed Moussa qui sera presente' comme etant le petit frere a' mon grand pere.
J'allais ajouter le nom du vieux Hacen N'djay aussi mais je prefere l'oublier parce que je n'aime pas entendre "pourquoi tu nous amenes ce con?" (rire) (Hamette' ente' vem)Seuls les jeunes de mon groupe savent d'ou' viennent les mots entre guillets et l'occasion pour laquelle ils ont ete' utilise's.

Comme vous pouvez le remarquer, je suis entrain de divaguer. J'arrete donc tout en vous disant ILLA LIKAH MARATENE OUKHRA!!!!!

Anonyme a dit…

Couli,

Tu n'apportes rien. Toujours les memes platitures. As-tu lu les messages au dessus du sien? Non.

bilkiss a dit…

euye dha naw'eu ibid e'lih
edahrr w hamed lil kayoum
illi ma dayem tarbi vih
la'alla hazmi vih idoum....

m'ballal ente vem?

merci m'ballal pour ton élan de solidarité clamé haut et fort.

merci pour tous ceux qui l'ont fait en silence.

si nous pouvons etre aussi solidaires,
nous ferons des miracles!!
surmonterons tous les obstacles!!

dis, je deviens poetesse malgré moi...(lol)

amitiés

bilkiss a dit…

chér sommelier,
on attend tjs ton millésime avec impatience (nous sommes dèjà à moitié ivres).....(lol)

amitiés

Anonyme a dit…

Bilkiss a dit: merci pour tous ceux qui l'ont fait en silence.

Personne ne l'a fait en silence

bilkiss a dit…

à l'occasion de la fète (id el mawloud) arana messamhin.......

w ndewna ella men el aviya, si c possible.

pouquoi voulez vous etre si méchants, si aigris vous prenez là un grand risque en vous entrainant
à faire les méchants sans le savoir, vous pouvez le rester pour toute votre vie!!!

dés que je pointe le nez vous etes là pour me souhaiter la bienvenue à votre manière bien-sur!!!!!!!

laissez ces pauvres canalheurs s'exprimer librement, dans l'humour et le réspect de tous.

une ambiance bon enfant qui fait la différence.

amitiés

Anonyme a dit…

Anonyme du 15 Mars 15:23

On ne dit pas platituRes. On dit platituDes.
Je ne suis pas comme toi, je ne suis pas obsede' avec ces affaires de terrorisme, tout comme je suis persuade' que c'est intellectuellement malhonnete de tout faire pour transformer des societe's entieres en des terroristes puis tout faire pour gagner une partie des sommes colossales destine'es a' combattre le terrorisme.
Don't get me wrong, il y a bel et bien des terroristes dans le monde qu'il faut combattre avec la derniere energie mais nous devons faire attention avec les methodes que nous utilisons.

Comme tu le vois, c'est toujours les memes...platitudes.
Je te conseille d'habiter a' Boychiche pour une semaine pour comprendre ce que j'ecris.

Je suis fier de ma mediocrite'.
Je sais que tu es excellent et tres intelligent. MACHALLAH! YA ATI LILE MITE AYENE LA AMA!

PS.
J'ecris ce que je pense et/ou veux en fonction de la.....betise du jour.

PS. du PS.

La personne qui continue a' attaquer professeur Ely Moustapha doit cesser parce qu'elle ne fait que se ridiculiser. Seuls les complexe's ont besoin des autres pour dire s'ils sont bien ou mauvais. Les qualite's du Mr. sont connues et ce ne sont pas quelques ecrits d'un anonyme qui vont nous pousser a' changer d'avis a' propos du prof.

Anonyme a dit…

Anonyme du 15 mars 18:34

Tu es tres impoli. Nous savons tous que cet ecrit ne vient pas de Maata! Ton but est de blesser Bilkiss dans sa dignite' pour la faire taire. ELLE NE DOIT PAS SE LAISSER FAIRE!

LM® a dit…

Salut

Chère bilkiss

Je te présente mes plus sincères excuses, saches que se sont toujours les plus intéressants qui font l'objet de ce genre d'acharnement, c’est aussi le cas pour le prof Ely.
Malheureusement on ne peut rien contre ce genre d’impolitesse.
Tous les amis de canalh ont connus ce genre d'acharnement particulièrement les femmes.
Merci a toi d’être là avec nous sur cet espace de reveurs

bilkiss a dit…

excuse mon retard, j'etais sous le choc!!!!!!!!!!!!

merci lm, pour le reconfort.

dorénavant, je preterais plus attention à ce qu'ils écrivent,comme s'ils n'existaient pas.

c'etait vraiment trop, je suis dégoutée akh!!!

ils veulent m'ecarter à tout prix je ne sais pas pourquoi, mais ils m'auront pas cette fois-çi.

amitiés

Anonyme a dit…

Bilgiss,

Tu ne peux pas nous tromper. Ta feminite ne nous interresse pas. Ni tes "mes amities". Ou tu parles d' un debat qui avance le pays ou tu te casses. Ne fais pas confiance a Couly car c'est un fou et c'est connu partout dans les blogs de chez nous. Personne ne lui reponds sauf Maatala pour se masturber intellectuellement et on le suit dans la masturbation collective. Couli eff, et eff. Je te conseille de changer de nom et revenir et ne parler que quand tu as quelque chose a dire. Les filles ne nous interessent pas et ti ne peux pas faire de competition avec nos Bresiliennes avex leur bikins qui divisent leur clitoris en deux. Tu vois ce que je veux dire. Tu as des prix nobels d' intelligence ici et fais attention. Un avis de frere. Ne suit pas Couli. Juste regarde ses messages. C'est des foutaises et il ne contribue en rien.

LM,

On t'aime bien. Faut pas laisser des idiots foutre la merde ici. Tu as des gens de bonne tenue et il ne faut pas laisser sew nous prendre notre precieux temps

bilkiss a dit…

la mauritanie interdit la double nationalité.

c'est à mourir de rire!!!!
ils nous prennent pour des vrais cons.
c'est bien les gouvernants de ce pauvre bled qui ont "mauritanisés" tous ce qui est pas mauritaniens.

haidalla n'a-t-il pas "mauritanisé" tous les sahraouis qui grace au passeports mauritaniens sont en éspagne donc triple nationalité.

taya n'a-t-il pas lui aussi "mauritanisé" les touaregs, les ghanaens, les palestiniens, les guinéens....etc rien que pour voter taya, les veinards les voilà munis de deux cartes, une mauritanienne et l'autre de leur pays d'origine.

ely n'a rien fait pour arreter ce traffic, il est complice depuis taya (DG de la sureté nationale)

pire, la carte nationale d'identité (cni)etait à dix mille ouguiyas comme quoi c pas chér du tout d'etre mauritanien à qui voulait l'etre (plus de nos jours c l'exode des cerveaux et des bras).

et les deux tiers des maures sont mauritano-marocains, ils jouent sur les deux (rihlata chita'i w essayvi)citoyens marocains à par entière (retour à la mère patrie)
jouissants de tous les droits, villa, salaire, soins tout en résidents en RIM

alors arreter svp ce cirque personne n'est dupe.

les vrais mauritaniens n'ont d'ailleurs plus envie de l'etre.

p.s
vieux, tu peux dormir sur tes deux oreilles, nul ne peut te soutirer ton identité.

amitiées

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Tu est une nullité. Comment tu peux dire des choses pareiiles sur les gens? 2/3 des mauritaniens sont des maroco-mauritaniens. Ton petit "c" te trahit.Tu es ano saitan parfois, ano echaitan parfois et c'est toi qui insulte Prof Ely. Tu viens ici sous differents. Ni Maatala, ni LM ne te repondront. C'est des specialistes du net et il connaissent les saboteurs. Tout le monde t'observe. Il faut quitter, car tes idees il faut les vendre ailleurs.

Anonyme a dit…

Du calme les amis!!!
Et si chacun s'exprime sans s'attaquer à l'autre...

Anonyme a dit…

Cest vrai ce "c" de bilkiss, il l'a trahi. bien vu ano precédent.
Lm doit etre présent sur son blog pour eviter ça.

Anonyme a dit…

Merci. Bien sur. Ce bilkiss est une catastrophe. Meilleur manipulateur ou trice y a pas mieux. J'ai remarque le petit c il y a quelques temps. Comme l'apostrphe de Couli qui vient apres une lettre. Bonne nuit

Anonyme a dit…

faudrait arrêter un peu, le " c" en question tout le monde l'utilise, moi le premier

lm qui voit les ip peut vous dire si vous le réclamez que le " c" c rien du tout

salut

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Tu es entrain de voir tous les commissaires...Colombo de Canalh a' l'oeuvre. Ils n'ont absolument rien a' faire. Ils ont les deux specialite's suivantes:
1- denigrer
2- Mentir
They are bullies!

Tu as tres bien raison de dire que certaines personnes pensent que nous sommes des cons.
J'ai un tres grand respect pour Mr. Ahmed Baba Miske' mais je suis oblige' d'utiliser son exemple. Qui en Mauritanie ne sait pas qu'il a quitte' la Mauritanie pour etre membre du gouvernement Sahraoui? Si je ne me trompe pas, il etait leur Ministre des Affaires Etrangeres. AUJOURD'HUI IL EST CONSEILLER A' LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE. Plusieurs cadres Mauritaniens ont acquis des nationalite's etrangeres. Certains des dirigeants politiques aussi n'echappent pas a' cette situation.

KHALOU ANEKOUM LIKWARE avec vos betises de double ou triple nationalite'. Il faut reconcilier la Mauritanie avec elle meme. On ne doit jamais donner a' nos compatriotes des camps qui sont entrain de retourner, le sentiment qu'ils ne sont pas des Mauritaniens et/ou qu'ils ont des nationalite's douteuses.
LAHIGUE KOUME TITOUBOU LIMOULANA!

Anonyme a dit…

surtout de la plupart ont aussi la double nationalité comme ceux qui ont fui le sénégal en 89

cette histoire de double nationalité doit être revue sérieusement , ce n'est pas un jeu, et dire à un enfant métis qu'il doit choisir entre son père ou sa mère n'est-ce pas de la barbarie

c n'importe quoi ce pays, le taya décide un jour de virer les "ould" des cartes d'identités et pourtant on ocntnue à dire et écrire Sidi Ould cheikh abdallahi

c écrit en toute lettre dans le coran que les bédouins sont les plus hypocrites de la création, c notre côté juif

assumons la malédiction

Amin.

Anonyme a dit…

تحية خاصة إلى كل من وزيرة التهذيب ووزيرة المرأة والبيئة والمستشارة إن امتناعكن من مصافحة الأجانب هو عمل مشرف وفاضل ستجدنّ إن شاء الله خيرها وكل الاشراف في هذه البلاد معكن فلا تلتفتن إلى ارجاف المرجفين كثّ الله من أمثالكن

Anonyme a dit…

يجب أن يكون معلوما بالضرورة التي لا تقبل أي مساومة أن المسلمين يحكمهم القرآن وصحيح السنة وأن الميثاق الحقيقي لحقوق الإنسان هو ماجاء به الإسلام منذ أكثر من 1400سنة وأن هذا الميثاق العالمي الحالى فيه ما يخالف الإسلام وهو تحت قدمي كل مسلم صادق فالله تعالى أغنى الشركاء إما أن يقبل حكمه كما جاء كاملا أو يكون المرء مشركا وأن بين الدنيا والآخرة طريقا واحدا( بين كل نقطتين خط مستقيم واحد مسلمة رياضية) ومالا ينتهي من الخطوط المعوجة وكل ماخالف القرآن وصحيح السنة باطل والتعامل مع أهل الباطل يكون بالعدل والبر ما لم يكن ذلك مؤديا إلى ضياع الدين أما من حاد عن هذا الطريق بأي حجة أو دعوى فشقي هالك بلا قضية وسيعلم ساعة موته أن الدين كله لله والحق واحد وتلك هي ساعة الخسران والموت قادم وغدا لناظره قريب .

Anonyme a dit…

1-المهم أولا وأخيرا هو التقيد مظهرا وسلوكا بالسنة الصحيحة ومعرفة أن ما يجمعنا هو شيء واضح ومحدد بدقة هو القرآن وصحيح السنة والتقوى بحسب الامتثال وأن نجمع كلمتنا ونبتعد عن الفرقة فنحن في الأخير إخوة في الدين وأهل وأحبة.
2-تحية خاصة إلى كل من وزيرة التهذيب ووزيرة المرأة والبيئة والمستشارة إن امتناعكن من مصافحة الأجانب هو عمل مشرف وفاضل ستجدنّ إن شاء الله خيرها وكل الاشراف في هذه البلاد معكن فلا تلتفتن إلى ارجاف المرجفين كثّ الله من أمثالكن

Anonyme a dit…

في موريتانيا لا نريد تدريبات عسكرية مشبوهة مصلحة موريتانيا أن تبتعد كل البعد عن معارك أمريكا العدوانية وأن نكون أحرارا في قرارنا

Anonyme a dit…

لا لعودة أهل الفساد لا لإقالة سيد ولد أمجاد

هناك من يحاول الالتفات على ما يجري في البلاد وأن يروج لعودة أهل الاختلاس وكبت الصحفيين وطردهم وعودة البلاد إلى ما كانت فيه صحيح هناك أخطاء واقحام غير حكيم للمرأة أثر على حيوية أداء الدولة ربّما و ضغوط صندوق النقد والبنك الدولي واستثمار أجنبي هدفه نهب الثروات وعدم سيادة اقتصادية ومازال في كل مجلس وزراء تعطى التراخيص فيه للأجانب كي ينهبوا الدولة تحت ستار الاستثمار وهناك تخبط تسييري ربما لكن كل ذلك لا يبرر عودة أهل الفساد وأكلة المال الذين أوصلوا البلدفي الماضي إلى حافة الضياع ولا لفصل أي صحفي أو مضايقته في عمله لا سيد ولد أمجاد أو غيره وعلى الأحرار والشرفاء أن لا يسمحوا تحت أي ذريعة بعودتهم أو تضييع ما تمّ فما تمّ يمكن البناء عليه حتى ننشئ بلدا مسلما عادلا مزدهرا ونبرهن للعالم أنه يمكن قيام بلد مسلم عادل رئيسه منتخب وحر في صحافته وثرواته وقراره السياسي و الاقتصادي وينهض بالأمة وهو ما لا يدركه أهل الفساد الذين لا يهمهم إلا مصالحهم الضيّقة

Anonyme a dit…

quelqu'un peut-il nous traduire ce charabia? est-ce utile d'ailleurs?

Anonyme a dit…

!!!!!الخطر الحقيقي
محاصرة منظمات التنصير واجب ديني مؤكد فتلك المنظمات تعمل على هدم الدين واستغلال فقر الناس وحاجتهم لصدهم عن دينهم ونشر الفرقة والحقد في المجتمع

Anonyme a dit…

قدلا يكون البعض يحب أسلوب سيد ولدأمجاد لكن أسلوب طرد الصحفيين خطر و مدان حتى لايصدق في الصحافة مثل أكلت يوم أكل الثور الأبيض
هذه قضيةتستحق النضال

Anonyme a dit…

avez vous suivi le débat de TVM avec ould Mah.
malgré qu'il soit un peu farfelu, je touve qu'il a dit tout ce que les mauritaniens ressentent aujourd'hui:
- le gouvernement ne parle que des déportés et des esclaves et laisse des priorités importantes aussi (comme l'économie, le pouvoir d'achat... )de côté
- l'opposition n'a plus de discours et est tout le temps d'accord avec le président ( il faut aller chercher pourquoi)
-la majorité critique le gouvernement et l'opposition se tait
- les pratiques de l'ancien régime continue: nominations, passation de marché, mauvaise gestion

en d'autre termes rien ne marche tout est à refaire.
et les gens regrette de plus en plus Maawiya

Yanis le R. a dit…

A l'anonyme de 9H42

Le fait que certaines femmes ministres ne tendent pas la main aux hommes étrangers visiteurs n'est pas un exploit à saluer, à ce que je sache!
Ce qu'on doit saluer en parlant de personnalités politiques dans des postes de responsabilité, ce sont les résultats de leurs actions dans leurs départements respectifs et qui ont un impact positif sur les populations, et je dois avouer que ces résultats jusqu'ici sont presque inexistants...
Ne pas oublier l'essentiel, c'est bien là le vrai message de l'histoire du Veau d'or...

Anonyme a dit…

إن الربا أكبر معوق اقتصادي في الدول المسلمة فكثير من المدّخرين والمستثمرين المسلمين يمتنعون بسبب الأنظمة الربوية عن توظيف أموالهم داخل النطاق الاقتصادي الفعلي للدولة ويسعون في المقابل إلى العقارات وغيرها من الأصول الثابتة غير الموظفة من ما يُعوّق الأداء المصرفي و الاقتصادي عموما،ويهدم النسيج الاجتماعي.
كما أن الربا ظلم اجتماعي كبير فهو يركز الثروة لدى حفنة قليلة من أصحاب رأس المال آخذين بذلك حق غيرهم من منتجي القيمة المضافة داخل المجتمع...، كما أن الدول الغربية عندما يشتد الاختلال في اقتصادها تحاول جعل نسبة الجائحة أو الفائدة كما يسمونها صفرا حتى تعيد التوازن إلى توزيع دخول عوامل الإنتاج كما اتضح من خلال متابعة عن قرب للعاملين في القطاع الربوي أنهم يعيشون حسرة وألم الشعور الديني داخلهم مهما كان ضعيفا في البداية و يكبر مع مرور الزمن لتصبح حياتهم جحيما لا يضاق فلا ينخدع أحد بمظاهر الثراء والنعيم فتحته آلام عظيمة وحسرات حقوق فئات المجتمع الضعيف فالربا أكل بشع وصامت لحقوق وجهود الآخرين وتنتهي الأمور بعاملي وأهل الربا إلى نوبات هستيرية وعصبية ونهايات والعياذ بالله مأساوية وفظيعة يعلمها من عرفهم عن قرب والبعيد منهم قد لا يلاحظ ،ذلك بعض مصير من توعده الله بالحرب خاب إذن وخسر إلا من تاب عليه ورحمه ناهيك قبل كل ذلك عن العقاب والحرب التى توعّد الله سبحانه أهل الربا بها في القرآن الكريم واللعنة الواردة في الحديث الصحيح كما أن الربا من موانع استجابة الدعاء فكيف يستجاب لمن أكل من الحرام ولبس من الحرام ونبت لحم جسده من حرام ،كما أن فتاوي الضرورة التي يقول بها بعض الفقهاء تفقد حجتها في وجود البديل غير الربوي والذي لا يثبط الناس عنه إلا غافل أو جاهل أو متواطئ نسأ ل الله الخير للجميع.
إن القضاء على الأنظمة الربوية في مجتمعنا لا يتطلب سوى رغبة سياسية وجهد قليل فالأنظمة الإسلامية دخلت سوق العمل والإقبال عليها في تزايد فعلى النخب السياسية من مسؤولين ونواب وشيوخ وغيرهم الضغط المستمر في كل محفل وجعل هذه المعركة معركتهم الأولى والأهم والعمل أن تأخذ كل المصارف العاملة في موريتانيا بالأنظمة غير الربوية وأن لا نقول هذا مصرف ربوي وهذا آخر غير ربوي بل على كل المصارف أن تكون غير ربوية فالله تعالى أغنى الشركاء ودينه أعزّ ولا ينبغي في دولة مسلمة أن يكون اقتصادها ربويا وأهلها صامتون... إنه ليس إعلانا لصالح طرف خاص بل الهدف أن تكون كل المصارف العاملة الآن كلها في موريتانيا غير ربوية إرضاء لله تعالى إصلاحا جذريا للنظام الاقتصادي إحقاقا للعدل الاجتماعي استفادة من الثروات المعطلة في المجتمع وصولا للرفاهية والازدهار الحقيقي.
إن الربا لعنة وظلم ومعوق اقتصادي واجتماعي لنسهم جميعا ضمن إطار حملة رسمية شعبية في القضاء الحكيم والمدروس عليه.

Anonyme a dit…

merci yanis de cette traduction, c'était donc ça! ah! ces arabisants dès qu'ils l'ouvrent on fait un bon d'un millénaire en arrière!

Anonyme a dit…

Seuls les malades mentaux ne savent toujours pas que son Excellence Moawiya ould Sid'Ahmed Taya est un GRAND LEADER!



Les Juifs ne sont pas maudits!!!!!
C'est extremement important de comprendre que c'est haineux de dire du mal a' tout un peuple a' cause de sa religion et/ou race.
Good and bad people come from all colors and religions.
Ce que nous sommes entrain de nous infliger, est pire que ce que les autres nous infligent. Il suffit d'ouvrir les yeux pour constater que plusieurs dirigeants des pays musulmans n'ont absolument aucune pitie' de leurs peuples. Ils nagent dans des milliards et font tout ce qui est contraire a' l'Islam pendant ce temps leurs peuples crevent de faim et nos jeunes diplome's sont au chomage.

S'il y a malediction, elle existe d'abord et avant tout dans nos pays et elle vient de nos dirigeants. Ce sont ces memes dirigeants qui complotent avec les institutions financieres criminelles pour faire foutre l'avenir de nos pays dans l'air et hypothequer tout ce qui peut etre hypothequer. Ils nous bombardent avec leur constante haine contre Israel et les Juifs afin de nous faire oublier les multiples forfaits et miseres qu'ils imposent sur leur propres peuple.
Quand Arafat volent plus de 735 millions de dollars des caisses Palestiniennes, personne ne parle! quand Sadam Hussein fait tuer plus 1.5 million de musulman dans la guerre Iran-Irak puis dans l'occupation du Koweit et fait perdre des dizaines de milliards de dollars au monde Arabo-Musulaman, personne ne dit un mot. On continue a' parler d'Israel et des Juifs.

SHOW ME WHERE THE BLESSINGS ARE avec des marmites familiales toujours vides!

maatala a dit…

Salam

Lu sur Cridem

"Diner en l'honneur du Président Mahmoud Abbas en visite en Mauritanie"

Comme je l'avais dit un précédent commentaire : la position de la Mauritanie sur le drame Israélo-palestinien doit être calquée sur celle de l'autorité palestinienne.
Cette visite est la preuve que l'autorité palestinienne ne désapprouve pas celle-ci.

Tout le reste n'est que basse manoeuvre politicienne pour faire oublier le manquement à ses obligations dit le FOU.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

Révélations scandaleuses

Faux dossiers, mauvaise gestion des fonds, effectifs fictifs, pratiques frauduleuses,,, tels sont les informations scandaleuses qui circulent dans les milieux de l’Etat-major de la Garde Nationale.

Ces révélations graves, si elles se confirment risquent de jeter un sévère discrédit sur la moralité des hommes aux commandes. Des enquêtes sont actuellement en cours pour mettre la lumière sur cette affaire. Depuis quelques jours, de hauts gradés de l’Etat-major de la Garde Nationale sont au centre de malversations financières et autres usages de faux.

Selon des sources proches des milieux sécuritaires, des centaines de millions d’Um se volatilisent toujours après des opérations de retrait faites en bonne et due forme auprès de la Banque Centrale de Mauritanie par les services de la comptabilité de l’Etat-major.


Cet argent dit-on qui se chiffre chaque mois à 200 millions d’Um représenterait les salaires d’un personnel fictif de la garde nationale qui n’existe que pour ces genres de pratiques frauduleuses.

Ces révélations interviennent à la suite d’une correspondance adressée par le Ministre de l’intérieur à l’actuel chef d’Etat-major de la Garde nationale, le Colonel El Hadi Ould Sedigh, lui demandant de fournir un chiffre complet des effectifs réels dans toutes les unités du pays.


Arguant que l’obligation de confidentialité n’autorise pas de répondre à cette requête, le Chef d’Etat-major appose une fin de non recevoir aux autorités de tutelle.

Le Ministre de l’Intérieur réitérera de nouveau cette exigence l’argumentant par le fait que la tutelle est en droit de procéder à une vérification des effectifs relevant de ses services pour établir un inventaire précis du personnel.

Cela ne remet nullement en cause les règles de la confidentialité qui doivent s’appliquer dans d’autres domaines. Sur cette question, les dispositions réglementaires sont très explicites, précisera l’autorité de tutelle.

C’est alors que le Ministère de la Défense et le Ministère de l’Intérieur décident d’envoyer des missions d’enquêtes pour faire un état des lieux tant à Nouakchott qu’à l’intérieur du pays en vue de mettre la lumière sur certaines zones d’ombre.

Les enquêtes porteront sur les effectifs opérationnels, les recrutements, la gestion financière, la masse salariale, la falsification des diplômes…Les limiers chargés de diligenter les opérations doivent rendre dans les meilleurs délais les résultats des enquêtes à l’issue desquelles beaucoup de têtes peuvent tomber.

A l’Etat-major, ces informations font trembler les sphères affairistes bénéficiant d’une certaine « immunité sécuritaire » pour agir en dehors de tout contrôle. Cet exemple s’il produit des résultants probants doit inévitablement s’étendre à toutes les administrations militaires du pays.

Car, faut-il le rappeler depuis l’arrivée des militaires au pouvoir en 1978 jusqu’à la chute de Ould Taya, la gestion des finances dans les Etat-major semble relever de la seule volonté de ceux qui sont aux commandes.

Disposant du budget de l’armée comme ils veulent, ils ont la clé de la répartition du magot. Par cette voie sordide, beaucoup d’officiers supérieurs ont réussi à se bâtir une fortune énorme.

Certains sont cités aujourd’hui parmi les plus nantis. A leur retraite, d’anciens dignitaires du régime de Ould Taya se sont reconvertis dans les affaires comme actionnaires de banques, concessionnaires de véhicules…entrepreneurs dans un secteur du bâtiment…

On prête à d’ex chef d’Etat-major une cinquantaine de villas dans les plus beaux quartiers de la capitale. D’autres auraient même des maisons à l’étranger. Ce train de vie loin de s’estomper continue d’être mené par les gradés bénéficiant de grands privilèges.


Cheikh Tidiane Dia

-----------------------------------

Bienvenu à Salafland,le pays des cocus émerveillés dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

il a dit:

"Ne fais pas confiance a Couly car c'est un fou et c'est connu partout dans les blogs de chez nous. Personne ne lui reponds sauf Maatala pour se masturber intellectuellement et on le suit dans la masturbation collective"

Cher ami

Ne dite pas du mal de la masturbation. Après tout, c'est une façon de faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime bien dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Viens de lire (ANI) que l'armee malienne est entrain d'en decoudre avec les Touaregs dans le Nord en même temps que les Autriciens sont entrain de negocier avec le GSPC pour liberer les otages. J'ai peur que cette violence ne soit exportee chez nous.

Suis tombe par hasard sur un article de Jeremy Keernan, un "touarologue" de grande renommee sous le titre "The Collapse of the Second Front", septembre 2006 (www.fpif.org/fpiftxt/3544). Pour ceux qui lisent anglais et c'est 5 pages.C'etait Keenan le premier qui avait dit que Lemgheity n'etait pas l'ouvre du GSPC, mais des algeriens et des americains et cette these est mieux developpee dans cet article.

Bizarre que les preneurs d'otages demandent la liberation d'El Para qui est une agent inflitre des services de renseignement de l'Algerie.

Cette prise d'otages peut bien etre fabriquee par les algeriens qui veulent se debarasser d'El Para parcequ'il est devenu ambarrassant pour les US et l'algerie qui se sont fait pieger dans leurs manipulations de la nebuleuse terroriste. A-

N'B: La manipulation continue encore chez nous avec l'organisation d'assises financees par l'ambassade US au profit de la presse arabe a Nouakchott sous les auspices de point chaud.Je lis tout de Oumere et j'espere qu' il est sorti de ces assises plus determine que jamais a dire la vraie veritee sue les attentats qui se sont passes chez nous.

bilkiss a dit…

vieux couli,
moi je te répond meme si on me prend pour une folle (les insultes, c mon pain quotidien)

pour ce qui est de l'illustre A.Baba Miské, il ne fut jamais ministre des affaires étrangères du Front Polisario, il est avec El Wely fondateurs de ce meme Front Polisario et il avait ces raisons.
c une longue et triste histoire que je te raconterais un jour.....

alors, les dirigeants arabes ahhhh
ces dirigeants....une vraie catastrophe pour leurs peuples et pour le monde arabe.
je suis tout à fait d'ac avec toi qu'ils croulent sous l'or (picsou dans sa piscine remplie des pieces d'or)pendant que leurs peuples croulent-crévent de faim!!!!!!

mais c toutefois pas une raison pour déculpabiliser les juifs ni chanter leurs louanges c les pires génocidaires que l'histoire de l'humanité ait connu.
aleyhoum ela'na.

p.s
grosses bises à mes soeurs et surtout la jolie fati.
ma candidae favorite Hillary ou est elle dans les sondages?

Mballal a dit…

Dédié au retour triomphal de mon amie Belhgiss

Yoguib-Belghiss oudha yingal

Yehel Lekhbarel-Jewassis

ouyoguib-belghiss bla-canal

webla Maata webla yanis.

Je répondrai au gav, un peu plus tard.

Mballal a dit…

maatala a dit...
Salam

il a dit:

Couli... Personne ne lui reponds sauf Maatala pour se masturber intellectuellement et on le suit dans la masturbation collective"

Cher ami

Ne dite pas du mal de la masturbation. Après tout, c'est une façon de faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime bien dit le FOU.

maatala
---------------------------

Maatala, c`est quoi ce style,
Hadha mahou tayeb.
J`espére que tu n`es pas un pervers,je veux dire minel moukhanethine, communément appelés gordigaine?
Tu es sur le net, il y`a lieu de choisir le langage sociable et courtois.
Akhokh! tu es en train de perdre mon estime.

Mballal a dit…

anonyme de 10:49,

L`Arabe n`est pas du charabya.
C`est toi, en chair et en os le charabya.
Elle est notre langue nationale et à ce titre, tu dois t`abstenir de l`attaquer ainsi.
Ton ignorance de cette belle langue aux trésors multiples, n`engage que toi, l`gnorant de la langue arabe, l`ignorant des valeurs qui sont les nôtres.
Alors, casse toi! idiot.Allah Yekhzik! Wektenha Mahimehtaja!

bilkiss a dit…

chér ami m'ballal,
merci encore, pour le guav mais surtout pour ton soutien qui me donne le courage de continuer.

bien que je boude un peu maata, tiens yanis aussi pour non assistance de personne en danger!!!!!
ils n'ont pas daignés lever le petit doigt pour comdamner le comportement de certains anos-virus
envers moi, ni me souhaiter bon retour sur canalh, alors comme tjs
mon naturel, et ma spontanéité l'emportent sur la raison, moi qui les prenez pour des amis "acquis",
ils ont du croire les calomnies et pris leurs précautions. comme si j'ai jamais existée, malgré mon mot à maata (chér sommelier).
les anos-virus m'avaient prévenue, ils avaient vus juste (pour une fois).
lghardha ila ma hakett, tkhali chi ev lakhlag!!!!!!!!!!!!!!!!!!

revenons à mon chér ami m'ballal,
revise ton language, ne soit pas discourtois envers maata ni quiconque d'ac..... c une mauvaise habitude.

amitiés

bilkiss a dit…

chér m'ballal,

les mauvaises habitudes c comme le rhume ça s'attrappe facilemment.

à bon entendeur...............

amitiés

Anonyme a dit…

LM/Maatala/Yanis,

Je crois qu'il est temps pour un autre sujet pour tourner la page sur les gueguerres entre participants engages.

Sur un autre sujet, la garde nationale recupererait 200 millions mensuellement pour leurs besoins. Je me demande combien l'armee,la gendarmerie et la police prenaient chaque mois pour payer leurs chefd et leurs tres competents jewassisses. C'est une catastrophes et je ne sais pas si les armees du monde font la même chose - le Pakistan c'est pire. A-

Anonyme a dit…

Je souhaite partager avec vous cet article qui a retenu mon attention. Espere qu'il n'est pas long and il nous concerne.

PardonLM. S'il n'etait pas interrsant je ne l'aurait pas mis ici. A-
___
La Qaïda et le savoir rater par Mohamed Zaâf, Le Jeune Indépendant, 6 février 200

Une attaque bizarre, médiatisée comme s’il s’était agi d’un autre Pearl Harbour en zone sahélienne, était menée le week-end dernier et faisait, à Nouakchott, trois blessés, tous français. Des fêtards aussi inoffensifs que leurs quatre compatriotes tués quelques jours auparavant pour délit de… tourisme.Ils ne s’y attendaient probablement pas. Les Maghrébins aux qualités hospitalières brevetées, non plus ! Evidemment, l’attaque a été revendiquée, même si avec quelque retard, par la Qaïda-GSPC, organisation qui finit quand même par avoir le monopole de la revendication.Plus présent à Nouakchott qu’à Haifa, le Mossad cautionne la revendication ! Son patron, Meir Daga, affirmait sans hésitation à la Knesset qu’à Nouakchott c’est bien la représentation de l’Etat sioniste qui a été attaquée. Les Israéliens doivent, comme tout le monde, lire les journaux, écouter la radio, voir la télévision et colporter entre eux les nouvelles.Ils ont donc dû apprendre, comme le reste de l’humanité, que compte tenu de l’heure tardive il n’y avait personne à l’ambassade et que ses locaux étaient vides. A cette heure, il n’y a généralement que les fêtards, les brigands ou les fonctionnaires de permanence qui ne sont pas encore au lit.Le Mossad veut-il dire que les assaillants ont attaqué du vide, qu’ils ont tiré sur des murs et qu’en visant l’ambassade ils ont touché le VIP ? «Qui aime croit déjà à moitié», dit l’adage. La Knesset aime, la Knesset est donc prête à croire et même à aider les autres à croire.«Normal», comme diraient nos jeunes. Mais, nous autres, qui encaissons bien comme il faut les coups depuis déjà longtemps, pourrions-nous avaler de bon appétit de telles couleuvres et croire un instant qu’une telle erreur sur la cible puisse se produire ? Pouvons-nous croire qu’il s’agit du même GSPC qui pulvérisait presque, lors d’un raid surprenant en juin 2005, l’inaccessible garnison de Lemgheiti ? Dans une région où il n’y a pas âme qui vive mais dont le sous-sol très prometteur recèlerait de l’uranium ? Une attaque qui fit 15 morts parmi les soldats mauritaniens et fit réagir tout le pays.Mobilisées, les populations mauritaniennes manifestèrent leur rejet de la violence terroriste. La voie était libre au Pan Sahel. Deux mois après la visite de Lemgheiti, le président putschiste Mouawiya Ould Taya, était déposé. Ses protecteurs attitrés du Mossad étaient étrangement absents.Pour l’instant, dans notre bel espace maghrébin, il n’existe de représentation sioniste qu’en Mauritanie, l’unique… République islamique que compte le monde arabe. Un pays ou l’on œuvrerait, selon les informations en provenance de Nouakchott, à pousser l’actuel président à la démission dans l’objectif d’organiser une élection présidentielle anticipée qui verrait la candidature du colonel Ould Mohamed Val.Des développements qui surviennent à un moment où le Parlement mauritanien met sur le tapis la revendication nationale : la rupture avec Israël. Aux dernières nouvelles, Tel-Aviv compte envoyer une équipe d’enquêteurs à Nouakchott sur les ratages de la Qaïda.Qui sait, peut-être serions-nous plus éclairés sur ceux concernant le Rallye ? M. Z.  

яimσ a dit…

salut tous ,



Pour ceux qui continuent à contribuer , essayez s'il vous plait de structurer vos commentaires avec un titre et des paragraphes .

Au sujet de l'actualité :

Rien à dire à part que le regret me ronge voyant le sort de ce pays entre les main de cette bande de sauvages difficile à déloger .

j'ai vu l'intervew de ould wakef et jemil avec le pseudo journalist aux questions très subjectives, c'est vrai qu'il est impoli ! mais passons.

qu'y a t-il de vrai dans ce qui se dit dans ces interviews?

Par exmple pour ould wakef qui disait n'avoir aucune responsabilité en ce qui concerne sa faillite .
Cependant pour la raffinerie c'était clair qu'il est impliqué dans cette minipulation à stade réculé .

Mais après tout ,comme disait un anonyme il n'y a pas de scandale quand le coupable ne risquent pas la punition [...].

une vidéo

Anonyme a dit…

J'espere que tout ce bruit a' la Garde Nationale, n'est pas cre'e parceque certaines personnes veulent eliminer colonel Sedigh.

Wait and see.

Salutations a' Bilkiss!

Les sondages ne signifient rien a' ce point ci. Novembre est encore tres loin et plusieurs choses peuvent se passer d'ici la'.

Je ne suis pas sure de ce qu'Ahmed Baba Miske faisait avec le Polisario. Since he is alive and very active, maybe he should help us get a better understanding of his activities with the Polisario.

Mes salutations a' mon ami Mohamed Lemine Ould Hadramy.

maatala a dit…

Salam

Chère Bilkiss

Tu te défends bien et tu n'as besoin d'aucune aide.

Tu peux compter sur mon amitié et mon soutien indéfectible.

On n'a pas encore inventé le vaccin contre la connerie, il va falloir donc faire avec dit le FOU.

Mballal

Un ami m'accuse de M.......intellectuelle, je lui renvoi cette citation en guise de réponse.

Tu dis : serais-tu un "GORDIGENE"

Je suis et serai, ce que j'ai envie d'être et je l'assumerai

Arrête de jouer à la vierge dit le FOU


maatalla

Anonyme a dit…

M'Ballal,

Je suis un peu touche par ton insulte contre un francisant qui dit que des que LES ARABISANTS ouvrent la bouche c'estpour nous ramener a 1000 ans en arrieres. Il n'a pas attaque l'ARABE.Si tu es au pays, regarde autour de toi. Tout arabisant ne va pas avec le temps. Notre ministre ne touche rien si ce n'est pas en arabe.Comment un ministre qui occupe une si haute fonction ne peut pas lire Jane's. ou le monde diplomatique ou bien foreign policy? Il lui faut se faire traduire par un arabisant qui ne maitrise pas le francais ou l'anglais.

Aussi,chez les bidhanes toucher un homme avec lequel on n'a pas partage le lait maternel est interdit.

Chez Lekwar ce problème ne se pose pas.La Mauritanie est une société multiculturelle et une femme peut bien toucher un homme si elle le desire. Aussi cette femme est ministre, je crois et il est normal qu'elle tend la main.La RIM n'est pas l'Iran, ni l'afghanistan. Comme Maatala t'a dit, cesse de jouer a la vierge. Ceci me rappelle un gars qui est parti checher de l'emotion (son libido. montait) dans une pays du golfe et voit une @rostituee mauritanienne sortir avec un chinois. Click4 a eu droit a un article de protestation de ce Monsieur ou il citait le nom de la dame. Met un peu d'eau dans ton vin yakhoua. Ce n'est pas une honte ou un crime de ne pas lire l'arabe. Bonne nuit

Anonyme a dit…

Je parle du minstre de la defense.

Anonyme a dit…

ce m'balla a la langue dans la vaseline, s'il parle arabe , on lui conseille d'abord de se brosser la gorge avant de prier

workharsst beno'ac, wotfou

beurk

Anonyme a dit…

SVP lire sur cridem cet article

Reportage dans les Jardins de Sebkha

«Voilà comment l’Etat mauritanien a écrasé ses propres producteurs pour faire place nette aux produits venus des pays voisins »

un jour j'ai rencontré un être au coeur noir au-delà de l'expression, ce type est tellement mauvais que je me suis demandé quel sort peut rendre justice à ce genre de créature

j'ai alors imaginé toutes formes de tortures mais môn imagination fertile n'a pu me servir quelque chose digne de ce type, c vraiment là que j'ai compris que l'enfer éternen doit exister car c la seule issue possible pour ce genre de type

Mballal a dit…

Anonyme de 20:23,

Ma réaction est destinée à un anonyme, qualifiant l`arabe, ma langue maternelle de charabya.
A ton avis ce n`est pas là une insulte?
imagine que quelqu`un d`autre réagit, par simillitude à un texte redigé en langue Harpular, wolof ou soninké, ne serait-t-il pas traité de salop raciste, et de vulgaire?
Quant au reste de ton raisonnement, je n`ai pas de réponse, pour la raison simple que c`est du khroujou- hors sujet.

Mballal a dit…

Error:
Ma réponse est destinée à l`anonyme de 20:13 instead of 20:23Merci pour l`attention.

bilkiss a dit…

ano de 18:14
voilà la page est tournée, c la paix plus de "gueguerre".

dis-moi donc depuis quand sommes nous scandalisés par ce genre de pratiques (vol, "revol" pillage, escroquerie... et j'en passe) tous les plans mafieux, toute occaz est bonne pour soutirer du pognon à l'etat.

depuis quand le peuple mauritanien, le plus cocu, le plus naif et le peuple le plus paresseux au monde a-t-il été consulté ?ou s'est -il soulevé contre telle ou telle manoeuvre?

ce qui est sur c que ould sedigh n'est pas le premier et certainemment pas le dernier.
t'en fait pas c une histoire qui sera vie réglée (entre les bidasses)ils sont aux commandes depuis 1978 et le peuple n'en saura rien comme tjs!!!!!!!

Mballal a dit…

Anonyme 20:28,

Va chercher tes semblables, je ne suis pas ton égal.
Sans rancune aucune.

Mballal a dit…

Si dans l`armée mauritanienne, un officier militaire, au sens propre du terme, c`est bien le colonel el hadi ould sedigh.
J`assume ce que je dis, parce que connaissant bien l`homme, je sais qu`il ne se trempera jamais dans des histoires de ce genre.
C`est certainement des pratiques de détournement, datant de l`époque de ses prédecesseurs, bien connus, et qui ont longtemps dirigé la garde, sans compte à rendre, du type wellad ould haimdoune, pour ne citer que celui-ci, par éxemple.
Evitons les amalgames.
Wait and see.

Yanis le R. a dit…

A-

L'histoire des 2 touristes autrichiens qui étaient en Tunisie et qui seraient aux mains de l'ancien GSPC au nord de Kidal au Mali(!) et la demande d'échange avec des prisonniers pour le moins encombrants en Algérie n'arrange pas le grand flou ambiant.
Pour ce qui est de la Mauritanie, on peut se poser la question suivante: à qui profite le crime?
On sait que dans le grand desert mauritanien (et par delà tout le Sahara) il y a des indices interessants qui disent qu'il recèle du pétrole, du gaz et de l'uranium.
Mais où est le rapport avec le fait qu'on veut présenter la région comme dangereuse en manipulant des groupes d'illuminés salafistes?
Lemgheity pour faire tomber Taya et le meurtre des touristes français pour faire revenir Ely (ou un de ses mentors à la main de fer) semble être un scenario tiré par les cheveux...
Plus à l'Est au Niger, le gouvernement est devenu autiste (comme celui de Taya) et inculpe tout journaliste qui cherche à mettre son nez dans les affaires du Nord où le groupe Areva ne veut pas perdre son monopole sur l'uranium que les américains notamment convoitent...
Quoi dire là aussi?
Pour le moment tout ce qu'on sait de façon certaine c'est que les dits salafistes sont des assassins, brigants et voleurs.
En discutant hier avec des amis libanais de différentes confession, j'ai appris des choses et fini par modérer mes certitudes que les assassinats d'hommes politiques et de journalistes depuis le 14 fevrier 2005 à Beyrouth sont l'oeuvre de la Syrie par les services de renseignements et ses suppots.
Ce qui paraît évident n'est peut être pas si simple que ça...
Je pense qu'il faut garder en définitive, nous autres citoyens, une logique et des reperes dans tout ça et ne pas tomber facilement dans la culture du doute à chaque fois, doute qui ne fait que renforcer les vraies forces du mal d'ici et d'ailleurs, c'est ça à mon avis le plus important.

bilkiss a dit…

rimo,
stp, pas les titres ni les paragraphes, c le retour aux bancs!

je suis d'ac avec toi sur l'interview de waghef, il a sa part dans le scandale de la raffinerie (ehnech ment estayli).
par contre celle de jemil mansour etait bonne, il sait ce qu'il veut, à réponse à tout, meme le journaliste, que je trouve minable,
opportuniste, le plus corrompu de toute la planète n'a su l'intimider.

j'ai tout compris, sauf la vidéo, son role, à quoi sert -elle? pourquoi elle est là?

completemment hors sujet!!!!!!!!

amitiés

bilkiss a dit…

la langue arabe est la langue (pléonasme) la plus riche, la plus belle et la plus noble.

qu'on le veuille ou non.

loin de moi les idées racistes ou les rancunes.

amitiés

Yanis le R. a dit…

Bilkiss, tu as dit:

"ils n'ont pas daignés lever le petit doigt pour comdamner le comportement de certains anos-virus envers moi, ni me souhaiter bon retour sur canalh, alors comme tjs mon naturel, et ma spontanéité l'emportent sur la raison, moi qui les prenez pour des amis "acquis", ils ont du croire les calomnies et pris leurs précautions."

Nous avons toujours condamné les commentaires pollueurs. Nous le faisons tous, regulièrement et pour tous les intervenants anonymes ou pas et LM prend toute la peine pour effacer les messages qu'il faut effacer.
Pour ce qui est de la calomnie, tu peux reconnaître au moins notre honneteté de ne pas rentrer dans un échange d'amabilités dont on ne connaît pas les protagonistes anonymes...
Pour ton retour, je suis désolé, je ne pensais pas que tu étais partie (lol)...
Certains veulent te faire peut être un bizutage, il faut le prendre pour un compliment car, n'est-ce pas, c'est la tradition des "grandes écoles" dont l'X et ... Canalh (lol)...

Amicalement

bilkiss a dit…

ano de 19:08,
je m'excuse pour la confusion, pour moi t'etais mon pa (vieux couli), bilkiss revient sur terre, arrete de rever...meme en tapant sur le clavier!!!!!!!!!!!!!!!!

tout mauritanien digne de ce nom, sait ce que A.Baba Miské faisait au Front Polisario et pourquoi il l'a fait.

il est l'un des principaux fondateurs de ce Front, il a milité
pdt des années pour la cause de ce peuple martyre.

il a meme écrit un bouquin ( le Front Polisario "l'ame d'un peuple").

juste pour te rafraichir la memoire
sauf si tu veux tout ignorer, c ton plein droit.

ou que t'as quelque chose contre la personne A.Baba Miské, dans ce cas tu pourras régler ce différent avec lui, je suis sure qu'il sera à l'écoute et à la hauteur.

amitiés

bilkiss a dit…

merci yanis, merci maata, vous etes alors des amis "acquis" avec m'ballal, sur qui je peux dorénavant compter.

je continue ma lutte sur ce site que j'ai adopté et que j'aime bien.

je saurais comment me forger une place sur ce blog avec respect et dignité.

vos encouragements me font l'effet d'un baume sur le coeur.

amitiés

Anonyme a dit…

mb'alla tu dis " je ne suis pas ton égal", tu es l'égal de qui? de ta vulgarité sans doute

tu dis à maata " tu perds mon estime"? que vaut-elle surtout dans la bouche de quelqu'un qui veux faire de l'humour avec du gras et quand ça lui colle à la peau : là il se braque est dit " je ne suis pas ton égal"

1- il n'y a que les homo refoulés qui ont une telle haine, tu connaîs le droit à l'indifférence? eh bien apprends

2- tu te crois pouvoir défendre l'arabe! mon pauvre cette langue n'a pas besoin d'être défendue avec la rhétorique un talibé ignorant pour la simple raison que le saint coran étant le premier livre écrit en arabe c divin qu'il puisse ainsi atteindre un tel dégré de nuance jusqu'à contenir les derniers cercles de toute métaphysique pure

si tu parles arabes, tu ne le mérites pas

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Je n'ai que respect et admiration pour notre grand intellectuel Ahmed Baba Miske'. Je suis au courant de ses ecrits.
Je sais qu'il avait quitte' la Mauritanie pour le Front Polisario et je tends toujours a' croire qu'il etait membre de la direction et/ou du gouvernement Sahraoui.
Maybe he can tell us what he did there.

El Ouali Mustapha Sayed a ete' tue' a' la suite d'une attaque contre Nouakchott.
J'aimerais bien savoir ce que Ahmed Baba Miske pense des deux attaques du Front Polisario contre notre capitale Nationale.

PS.
Maintenant qu'il est au crepuscule de sa vie, il doit ecrire une derniere lettre aux elites du...DERNIER MONDE!
Le tiers monde n'existe plus. il y a le premier qui controle tout et qui fait tout ce qu'il veut et le dernier monde qui cherche a' respirer!

Anonyme a dit…

Il faut lire "...il y a le PREMIER MONDE qui controle..."

Anonyme a dit…

Merci Yanis pour ta reaction et point de vue sur cette question de nebuleuse islamiste radicale qui nous prend par surprise. J'esper qu'elle va s'arreter. Je continue mes recherches la-dessus et si j'ai du nouveau, je le partagerai volontier pour avis contraire.Bonne nuit. A-

Bilkiss: il ne faut pas te battre sur tous les fronts. Concentre-toi sur l'essentiel. Tout le monde se fait attaquer ici et ailleurs. L'autre soir un illustre participant d'ici m'a attaque pour le plaisir. Je reconnais son style et il se connaît (ano yaca yaca enta hay?)

Anonyme a dit…

l'arbi! mon ami!

bilkiss a dit…

le grand intellectuel A.Baba Miské
merite notre respect et notre plus grande estime.
A.Baba Miské et le Front Polisario c une vieille histoire d'amour!!!

il avance dans l'age alors laissons -le tranquille hors du débat stp.

pour tes questions, je pourrais pas répondre à sa place.

c'est un personnage connu, puisque tu dis qu'il est conseiller à la présidence tu pourras facilemment avoir ces coordonnées, si t'es vraiment interréssé.

y'a un proverbe maure qui dit:
sawlan elkerh kiv sawlan el ezz'a
j'espère que c pas le cas.

amitiés

Anonyme a dit…

My dear Coulibaly,

Il n'est pas elegant de dire premier monde dans un milieu francophone/arabophone., car cela n'existe pas. C'est derive du mot de tiers-monde a la suite de la notion de tier-etat par Alfred Sauvy. Les economistes d'amerique ont utilise premier monde (OECD), second world (pays communistes) et tiers monde ou third world pour nous autres les affames de la marmite comme toi anciennement et moidepuis ma naissance et pour toujours. La Chine qui etait classee par les gars de Chicago dans le deuxieme monde se retrouve maintenant dans le premier monde et dans 5-10 ans sera en tete de ce monde.Tu as oublie ta formation initiale de geographe yakhouya. L'amerique t'a vraiment nettoye le cerveau. Tu dois revenir a Aioun pour un petit sejour et ressourcer dans le tiers monde. By the way Aioun a change en mieux. Il y a le lait, la viande et le couscous pleny. Please come.

Yanis le R. a dit…

Je me permets de revenir sur deux sujets déjà évoqués ou débattus plus haut:

1- Le sujet de la double nationalité.

La loi mauritanienne actuelle est claire sur le sujet et ne reconnaît pas la double nationalité.
C'est vrai que c'est une loi de 1961 qui n'a jamais été revue mais c'est la loi en vigueur.
La question qu'il faut se poser est la suivante à mon avis: est-ce qu'il faut la modifier ou pas et comment?
On a l'impression que c'est un sujet tabou et qu'il faut éviter d'en parler.
Je pense par exemple que la proposition de CR est intéressante (un aménagement en attendant la reconnaissance de la double nationalité): l'interdiction de la double nationalité ne doit concernée que les pays frontaliers, en sachant d'ailleurs qu'avec ces pays nous allons inéluctablement vers des ensembles économiques et politiques, seuls viables.
Je n'ai pas entendu des partis politiques en parler au risque peut être d'être taxer de rouler pour certaines personnes (parfois elles-mêmes) ou les anciens réfugiés, en Occident notamment...
Ceux qui veulent la modification de la loi doivent donc interpeller les parlementaires à ce sujet notamment les 3 sénateurs des mauritaniens de l'etranger (élus illégalement au passage! Il ne faut pas l'oublier).
La loi actuelle en attendant est effectivement débile et surannée dans sa forme actuelle car ne pose que des problèmes et ne résout aucun mais elle reste la loi, la loi à respecter.

2- Le scandale de l'aide médicale d'état en France.

Il est très connu que certaines personnalités du pays et leurs familles ainsi que des hommes d'affaires se soignent en France avec l'aide médicale d'état qui est reservée aux sans papiers et SDF!
La filière est connue utilisant des associations dont Emmaus notamment et des assistantes sociales.
Les mauritaniens ne représentent rien en nombre de bénéficiaires mais c'est le fait que des intermédiaires de l'ambassade soient impliqués qui fait scandale. Et si c'est au nom de tels ministres ou anciens ministres, c'est humiliant pour tout un pays.
Que dire alors des populations dont ils ont la charge qd eux mêmes ailleurs font le rang avec les SDF?
Je comprend bien par ailleurs que certains cas sociaux bénéficient d'un soutien du Consulat (au lieu de l'Ambassade) ainsi que des dossiers de maladies chroniques non soignables en Mauritanie (transplantations et autres).
Mais arnaquer un système de santé étranger par l'intermédiaire de fonctionnaires de la représentation diplomatique, ça rend pas très fier.
Et puis qu'est qui nous empêche de demander officiellement de l'aide pour la prise en charge d'une centaine de dossiers lourds par an? Une goutte d'eau dans les dépenses de la Sécu en France!
En fait, ce ne sont pas ces dossiers documentés et qui peuvent passer par une commission mais plutôt la fameuse assurance gratuite renouvelable qu'on peut offrir en échange d'un passe-droit ou d'une faveur qui est le vrai sujet des ces magouilles...

bilkiss a dit…

A-,

merci pour le conseil, j'en prend note.

bonne nuit à tous

Anonyme a dit…

Quand ils sont tout neufs
Qu'ils sortent de l'œuf
Du cocon
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons
Quand ils sont d'venus
Des têtes chenues
Des grisons
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons
Moi, qui balance entre deux âges
J'leur adresse à tous un message

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan

Vous, les cons naissants
Les cons innocents
Les jeun's cons
Qui n'le niez pas
Prenez les papas
Pour des cons
Vous, les cons âgés
Les cons usagés
Les vieux cons
Qui, confessez-le
Prenez les p'tits bleus
Pour des cons
Méditez l'impartial message
D'un type qui balance entre deux âges

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan

Anonyme a dit…

Anonyme du 16 Mars 23:56

Mes amis de la premiere promotion Histoire et Geographie de l'Universite' de Nouakchott vous diront que notre professeur Vernet etait charge' de nous enseigner le ...Tiers-Monde. Alfred Sauvy a utilise' cette expression en comparaison avec le Tiers-Etat en France.( Je ne vois aucune necessite' de vous harceler avec ces expressions.)

La Chine est certes entrain de progresser mais l'Amerique est la premiere puissance mondiale et elle restera dans cette position pour une periode d'au moins 40 a' 50 ans.

Ce qu'on dit de la Chine
d'aujourd'hui, a ete' dit a' propos du Japon dans les anne'es
80.

PS.

C'est bien de savoir que tout va bien dans la republique d'Aioun.

Anonyme a dit…

Vieux cons
Petits Cons
Grands cons
Jolis cons
Vilains cons
Cons naissants
Cons mourants
Adultes cons
poemes cons
poetes cons
Seuls les cons
Qualifient les autres de cons
Ils sont nombreux ces cons
avec l'intelligence de cons
qui ne supportent pas la contradiction dans un debat de cons
un intelligent con
n'existe que dans un monde de cons
Ces cons qui croient tout savoir
Ces cons qui pensent que notre role est de les suivre dans leurs conneries
Mon petit con
Ton con de poeme n'est pas interessant
Nous avons besoins d'un bon debat qui respecte les participants
Les insultes appartiennent aux cons
Il n'est point du tout agreable de participer a' un debat de cons

PS.
Cet ecrit est une reponse. Il n'est point du tout un poeme!

Anonyme a dit…

Pour moi qui est inculte en tout et en partiiculier en poesie, c'est un beau poeme. Et il tiend la route.Vous ne vous etes pas oublié comme vous faites aussi appel aux poetes cons.

яimσ a dit…

salut tous ,

belkiss,
c'est mieux pour les gens de lire un commentaire stricturé .Car on peut se faire facilement une idée (s'il y en a ) .

un titre pour chaque commentaire , c'est pour éviter aux gens de lire chaque fois la même chose mais de différents commentateurs .

Ceci dit , libre à ceux qui ne souhaitent pas respecter ce canal d'y verser leurs commentaires sous forme dégénérée pour ennuiyer les gens .


Concernant l'interview de jemil :

Tout a été préparé à l'avance .
de ce fait il n'a pas abordé le sujet de l'ambassade d'israél à nouakchott .Pourquoi ne pas expliquer aux gens les conséquences d'une telle relation .
Il savait qu'il derait dans ce cas répondre aux questions de ould lemjad ....


La vidéo :

je ne sais pas si tu l'as vue ou non , mais je crois que le reste des gens sauront aprécier lol
Bof le but c'était juste de montrer que les femmes chez nous cachent leurs visages quand elles se déchaînnent , les coutumes quoi.

have a nice day !

Anonyme a dit…

ano o2ho4 le premier texte est une chanson de Brassens, ta réponse est digne de lui bravo, toi au moins tu n'es pas con, tu l'as prouvé bravo! mais contrairement à l'auteur tu n'es pas tendre avec les cons et ça c'est vraiment con

Anonyme a dit…

moi par contre je suis parmi ceux qui pensent que A.Baba Miske n'a pas sa place dans le gouvernement de la RIM contre laquelle il a porté un jour les armes et a participé à l'endeuillement de familles qui ont perdu leurs fils dans un conflit qui n'a pas sa raison d'etre.


Diop Housseinou

Anonyme a dit…

Ahmed Baba Miske a bel et bien sa place dans n'importe quel gouvernement Mauritanien. Le Mr. est reste' fidele a' ses ideaux. Il a toujours lutte' pour la justice sociale, la paix et le respect de la dignite' humaine.

La guerre impose'e sur les freres et soeurs du Sahara n'a aucun sens. La question Sahraoui est une question de decolonisation rate'e.
J'ai toujours aime' le royaume Cherifien mais je demeure convaincu que le peuple Sahraoui doit avoir droit a' l'autodetermination.

PS.
Je ne vois aucune difference entre un Maure Sahraoui et un Maure Mauritanien. Al Marhoum President Moctar Ould Dadah ne devrait jamais accepter d'entrer dans cette guerre contre une peuple qui partage tout avec le peuple Mauritanien.

Anonyme a dit…

Sur le blog du prof:

"Ce que nous coûtent nos ambassades.

Pour une comptabilité diplomatique fiable"

Anonyme a dit…

La declaration faite par Mahmoud Abass a' propos des relation entre la Mauritanie et Israel, est tres sage. Le President Palestinien comprend que seuls le dialogue, paix, la securite'et les relations base'es sur le bon voisinage et le respect mutuel entre les Arabes et les Israelien, peuvent resoudre le probleme qui existe entre les Palestiniens et les Israeliens.
La confrontation et la haine ne servent et ne serviront a' rien!

La vision strategique du President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya ne doit jamais etre mise a' cote'. Elle sert bien la Mauritanie! Le vieux doit continuer a' l'utiliser.

Anonyme a dit…

Sur le blog du prof:

"La double nationalité :

Nationalité en double ou doublement national (sondage)"

Mballal a dit…

Hi! everybody!

Maatala,

Peux tu s`il te plait, nous éclairer sur ce cas de double nationalité, et pourquoi tout ce bruit à propos de ce cas.

Mballal a dit…

Belghiss,


n`oublie pas le conseil de Maatala elhachmane, à propos de la necéssité de faire usage, chaque fois que c`est utile, de la tapette.

Anonyme a dit…

P.S: à faire avec doigté!

Anonyme a dit…

M,Ballal,

C'est quoi tapette? C'est tefkhagh? Tu es un vrai salaud d'en parler a Bilkiss. Tu n'a pas dormi la nuit et tu fais comme Aicha Rakhma:kharar!

Comme tu es un gueblawi (M'ballal c'est chez nous), tu connais khdem soubak? Bilkiss n'est pas des khdem soubak. Les bresiliennes tu as vu?

Anonyme a dit…

La plus grande faiblesse du pouvoir actuel, c’est d’avoir traîné avec lui les zizanies du système dont il ne devait absolument pas être l’émanation, ni l’incarnation, même pas le souvenir.

Le régime des années 90 et 2000 – appelons-le comme ça parce qu’on ne doit pas le lier à la seule personne de Ould Taya qui en a été, il est vrai, le chef d’orchestre – ce régime a connu multiples soubresauts à cause de ses divisions internes.

La lutte pour le pouvoir a d’abord épousé les contours des groupuscules politiques – Nassériens contre kadihines, Baaths contre nationalistes négro-africains, Islamistes contre tout le monde – puis ceux des régions – Ehl Echarg contre Ehl Elguebla – en passant par la confrontation ethnique et en finissant au niveau des tribus et des clans.


En dehors de la fonction quelque peu ‘cathartique’ pour le régime qui avait besoin d’occuper les populations, ces querelles reflétaient les divisions de l’Appareil qui tenait le pays au nom de Moawiya Ould Sid’Ahmed Taya.

Compositeurs, solistes, bassistes, flûtistes, batteurs de tam-tams et des mains… tous les artistes composant l’orchestre jouaient la symphonie des divisions, avec plus ou moins de réussite : Dr Louleid Ould Wedad vis-à-vis du colonel Eli Ould Mohamed Val, celui-ci contre Deddahi Ould Abdallahi, le commandant de la Garde contre celui de la Gendarmerie, tous deux contre le Chef d’Etat Major de l’Armée, le chef de la Marine contre le CSA, le Président de la fédération nationale des transports contre le citoyen…

Au service de chacun, des sous-fifres qui ont pour rôles de colporter les rumeurs sur le compte de l’adversaire, de collecter les informations pour le compte du commanditaire, de surveiller qui ‘aime’ et qui ‘n’aime pas’ ce commanditaire… Ce sont les ‘marginaux’ et les ‘marginaux des marginaux’ dont je parlais dans un précédent billet.

L’intoxication, les commérages constituaient l’essence même de la gestion de l’Etat. Ce qui favorisait encore plus l’instauration de la corruption et de l’usage du faux comme méthodologie dans l’exercice du pouvoir. Les coups les plus bas étaient la règle.
C’est ce qu’on est en train de reproduire aujourd’hui. Les collaborateurs du Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi sont en guerre. A peine installés dans leurs fonctions, leurs vieux réflexes ont repris le dessus.

Abderrahmane Ould Hamma Vezaz, ministre des finances, n’aime pas Zeine Ould Zeidane, Premier ministre, qui n’aime pas Yahya Ould Ahmed Waghf, ministre secrétaire général de la présidence, qui n’aime pas les conseillers du Premier ministre qui n’aiment pas les conseillers principaux du Président qui n’aiment pas les conseillers (tout court) du Président qui n’aiment pas les secrétaires généraux qui n’aiment pas les directeurs centraux qui n’aiment pas les chefs de services…

Vous pouvez faire le tour. Vous sentirez chez chacun – même s’il ne vous le dit pas – qu’il supporte (mal) la présence de l’autre. C’est à peine si on ne revient pas à la situation d’avant, avec cependant moins d’élégance dans l’expression de ces dissensions.

D’aucuns vous diront que la deuxième différence c’est la présence au temps passé d’un chef qui a finalement l’œil (et la main) sur tout, un chef qui laisse sa cour s’animer et claque les doigts pour remettre les choses dans l’ordre.

Je suis quant à moi très optimiste. Je crois que le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi n’avait pas d’autre choix que de composer avec ceux qui ne sont finalement ni sa famille politique ‘normale’, ni sa famille morale naturelle. C’est-à-dire la majorité de l’élite mauritanienne qui a été pourrie par les exercices passés.

Sa patience et sa capacité d’endurance lui permettent aujourd’hui de supporter voir évoluer ces déchirements. «El hamdu iLlah illi maahi bayn ilmissilmiine», semble-t-il se dire. Ces déchirements sont alors une sorte de prophylaxie : les méchants – ou ce qui en reste - vont se bouffer entre eux, le temps pour les moins méchants de se retrouver et de se réorganiser.

Cette thérapie est peut-être la bonne pour la situation où nous nous trouvons. Le pays n’a pas su produire une élite politique au-dessus de la mêlée, véritable incarnation de l’intérêt général. Il n’a pas pu non plus couver une révolution porteuse de déchirements géniteurs d’un nouvel ordre social, culturel, économique et politique. Il n’a même pas voulu évoluer vers une rupture douce menant à des rivages plus cléments pour les démunis (matériellement et moralement).

Espérons que l’attentisme actuel découle d’une profonde réflexion sur cette situation, et non d’une incapacité ou d’un refus d’agir. Il n’y a aucune raison de penser autrement. Le pouvoir est effectivement dans les mains du seul Président de la République. Le seul – de tous ! – qui a la légitimité nécessaire pour l’incarner. Donc qui a la latitude d’en faire ce qu’il veut.

Bientôt un an que Ould Cheikh Abdallahi a accédé au pouvoir. Même si le pouvoir né de cet avènement déçoit et répond peu aux (très) grands espoirs placés en lui, le préjugé reste favorable : Ould Cheikh Abdallahi fera avancer la Mauritanie. Pour cela nous avons besoin de convergence des efforts. Pas de divisions stériles. Surtout dans l’entourage du Président.

Anonyme a dit…

salut
c'est quoi le lien de pro ely. svp

Anonyme a dit…

Le bog du Pr ELY:

www.haut-et-fort.blogspot.com

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 221   Suivant› Les plus récents»