jeudi 7 août 2008

coup d'état et après?

le haut conseil d'État a déclaré qu'il y aurait très bientôt des élections libres et transparentes. comme les précédentes? entendez par là qu'ils vont miser sur un cheval mais s'il s'avère après coup qu'il n'est pas le bon "azizement" parlant tant pis rebelote, on corrige le processus démocratique.
une seule assurance dans tout cet imbroglio, le prochain président ne sera pas le chef des armées, car il saura dorénavant qu'un poste est intouchable car au-delà de ses prérogatives, un seul car tous les autres ont été mutés à un moment ou un autre mais dès que aziz est touché direct coup d'état.

les pro-putsch nous disent qu'il y a eu dérive et que le président bloquait le travail du parlement, ne devrait on pas alors parler d'une nouvelle constitution avant des présidentielles qui nous garantirait d'éviter dorénavant une telle dérive?

depuis hier soir à la télévision et à la radio un seul son de cloche, aucune voix dissidente, on nous répète que c'est un processus de correction, quand est ce que aziz, en sommité de démocratie, nous délivrera un certificat nous garantissant que nous sommes enfin en démocratie?

enfin pour nos valeureux politiques qui ont eu le courage de comprendre ce coup d'état, cette compréhension durera-t-elle quand il s'avérera que c'est sur un autre cheval que le maitre de céans mise?

LM ( azizement incompatible)

99 commentaires:

Anonyme a dit…

ahmed ould daddah était prêt à faire parti du conseil mais les putshistes lui ont signifier qu'il ne pourrait plus se présenter aux élections présidentielles. il a donc reculer à la dernière minute tandis que messoud et mbaré ont refusé catégoriquement.
source taquadoumy.
vous pouvez juger le très démocrates ahmed!!!!

Anonyme a dit…

une suggestion pour tous les démocrates et fonctionnaires mauritaniens:
Démissionnez!!!
ce sera la meilleure façon de dire non au putsh et d'attirer l'attention de la communauté internationale.
en effet si des ministres, des walis, des hauts fonctionnaires, des ambassadeurs...,annoncent leur demission le nouveau conseil aura vraiment des problèmes.
la liberté, la démocratie,le developpement sont des valeurs et des aquis qu'il faut défendre et non des petits intérêts matériels que de toute façon les militaires reserveront à la meute qui les suit.
entrez dans l'histoire de ce pays

Anonyme a dit…

أيها الموقع الكريم ما يجمع أمن وكيان البلد أهم
كفى تكالبا على السلطة دعواالأجانب خارج الصراع.
من المحزن أن كثيرا من الطبقة السياسية تنظر إلى الأمور بزاوية ضيقة عاطفية وتبني خياراتها على حب هذا أو بغض هذا أو مدى قرب هذا أو بعد هذا والبعض يحاول جاهدا الأستعانة بالخارج وانتظار بيانات السفارات الأجنبية والدول الأجنبية ويحسب لها الحساب ويحاول الاستنجاد بالخارج ضد القوى المحلية.
إن رفضنا للانقلاب أو تأييدنا له لا ينبغي أبدا أن يكون على حساب استقلالنا وكرامتنا وسيادتنا وليس من حق أي دولة أجنبية أو منظمة خارجية التدخل في شؤوننا الداخلية بالرفض أو التأييد ونحن لا نتظر مساعدات أو هبات نخشى قطعها فأرضنا أرض ثروات وهم من ينهبون ثرواتنا السمكية و المعدنية ولو امتلك أي نظام وطني السيطرة على ثروات البلد بحق لعاش الموريتانيون في رفاهية حقيقية.
إن السياسيين الموريتانيين والأحزاب المخلصة الحرة لا تستنجد بالخارج والأجانب ضد مواطنيها/ آكل لحمي ولا أتركه لآكل/ ولقد أبيت على الطوى وأظله حتى أنال به كريم المأكل/
بل تقاوم الظلم والانحراف بجهود داخلية محلية خالصة وترفض بكل حزم أي تدخل خارجي في شؤون بلدها.
إنه ليس أول انقلاب عسكري رغم رفضنا لكل عمل غير عادل وأخلاقي ولا ينبغي النظر إليه وكأنه نهاية التاريخ و الابتعاد عن الدخول بالبلد في معارك داخلية وخارجية وإرهاقه بالتكالب على السلطة فالعمل السياسي والنضال المحلي مفتوح ومتاح بجهود محلية.
وأي بيان أو تدخل خارجي مرفوض ومدان ولن يزيد المشهد السياسي إلا تازما وسيرا إلى المجهول.
عبدالله ولد عبد الرحمن

maatala a dit…

Salam*

Lu sur taqadoumy

Ould Daddah pose des conditions ; M'baré et Ould Boulkheïr refusent
07-08-2008
La composition du Haut Conseil d'État a été finalement rendu public hier, tard dans la soirée, selon des sources proches des nouvelles autorité, que Taqadoumy a pu contacter, les négociations avec les civiles, afin de les associer au Conseil, n'ont pas abouti.

Selon les mêmes sources, Ahmed Ould Daddah, leader de l'opposition démocratique, aurait voulu obtenir la garantie qu'aucun membre de l'équipe militaire au pouvoir ne se portera candidat à la prochaine présidentielle, ce qui lui a été refusé.

Quand à Bâ M'baré et Messaoud Ould Boulkheïr, respectivement président du Sénat et de l'Assemblée National, ils auraient refusés catégoriquement de prendre part au Conseil.

-----------------------------------

Daddah commence à comprendre sa douleur et à payer le prix de la félonie en vers les institutions démocratiques.

Il croyait que les élections se dérouleront dans moins de deux mois et en tant que chef du principal parti d'opposition, il avait toute les chances de l'emportait.

C'est que AZZIZ aurait un autre projet: à la BOZZIZE (centrafrique): je fais mon coup d'état, je me fais élire et le tour est joué.

La seul inconnu c'est Ely dont le STAFF de campagne est déjà prêt.

Les cocus que nous sommes ne vous dirons jamais assez merci dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

lu sur cridem
Pour ceux, incrédules, qui doutaient encore de la mainmise des militaires sur les institutions de l'Etat, le coup de force du mercredi 06 août vient d’apporter la preuve que, le seul pouvoir qui vaille encore en Mauritanie, c'est celui de l'armée.

Les généraux, Ould Abdel Aziz et Ould Ghazwani qui viennent de sortir de l'ombre ont démontré à la face du monde, qu’ils sont les seuls maîtres à bord.Le désormais ex Président de la République, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, n’était qu’un homme de paille qu’ils manipulaient à leur guise.

D’ailleurs, il était connu de tous, que ces généraux n’attendaient que la première occasion pour se débarrasser de leur homme, devenu avec le temps, encombrant et imprévisible.

Encombrant, parce que de l’aveu des parlementaires frondeurs et de leurs commanditaires qui viennent de tomber les masques, Ould Cheikh Abdallahi avait fini par coopter parents et amis pour se façonner un entourage acquis à sa cause. Il avait également donné toute latitude à des proches pour s’interférer dans sa gestion des affaires du pays. Il avait cherché enfin à s’entourer d’homme de poigne dont l’incompatibilité d’humeur avec les généraux était connue de tous.

Imprévisible, il l’était devenu surtout aux yeux des généraux, qui ne pouvaient pas cautionner que l’homme qu’ils ont conduit au pouvoir les marginalise et prête plus d’attention à des « arrivistes » de dernière minute. Imprévisible enfin, parce que ces derniers temps, nos généraux n’arrivaient plus à contrôler les mouvements de l’ex président qui avait transformé la présidence en lieu de rencontre avec certains parlementaires fondeurs pour les convaincre à changer de position.

La décision prise par l’ex président de les limoger était donc une aubaine pour ces véritables détenteurs des rênes du pouvoir de le débarquer en toute bonne conscience.Mais ce faisant, nos généraux doivent se rendre compte qu’ils sont désormais au découvert. Qu’ils ne peuvent plus jouer au jeu du tacticien qui profite de l’effet de surprise pour aller de conquête en conquête infligeant chaque fois, des coups déroutant parce qu’imprévisibles.

Nos généraux assoiffés de pouvoir doivent désormais comprendre qu’ils ne peuvent plus retourner dans l’ombre pour continuer à tirer les ficelles. Le Président qui sera élu après celui qui vient d’être destitué, ne pourrait plus, faute d’être victime d’un désaveu populaire, tirer sa «légitimité » d’une main invisible. Après Sidioca, la Démocratie en Mauritanie, sera ou ne sera pas.

D’ailleurs, même si on doit regretter qu’une action anticonstitutionnelle soit venue mettre fin au processus démocratique enclenché chez nous depuis la révolution du 03 août 2005, le coup de force perpétré contre Ould Cheikh Abdallahi a toutefois, ceci de bienfaisant : Il permet de mettre un terme au machiavélisme vulgaire et déroutant d’une partie de notre classe politique mue principalement par l’appât du gain mais, également, au double jeu de nos généraux qui, fort de leur force de frappe, n’ont pas hésité à en user et en abuser.

Plus jamais, aucun homme politique ne devrait accepter de se positionner en mouton de panurge aux mains manipulatrices et promptes à se retourner contre l’objet qu’elles ont façonné. Les candidats à la prochaine élection présidentielle devraient méditer l’exemple de Sidioca pour éviter de s’enticher de l’amitié suspecte des généraux de l’ombre.
Khalil Sow

Anonyme a dit…

الجبهة الوطنية للدفاع عن الديمقراطية تعلن تمسكها بولد الشيخ عبد الله رئيسا لموريتانيا

أعلنت الجبهة الوطنية للدفاع عن الديمقراطية التي تضم أربعة أحزاب موريتانية هي "التحالف الشعبي التقدمي" و"اتحاد قوى التقدم"، وحزب "تواصل" الاسلامي، وحزب "عادل" عن تمسكها بسيدي محمد ولد الشيخ عبد الله رئيسا شرعيا لموريتانيا، و"ادانتها وشجبها الشديدين للانقلاب العسكري الذي قامت به مجموعة من الضباط المعزولين"؛ على حد وصفها.

وأدانت الجبهة في بيان تلقت "صحراء ميديا" نسخة منه "الاعتقالات التعسفية التي قام بها العسكر لمجموعة من المواطنين على رأسهم رئيس الجمهورية سيدي ولد الشيخ عبد الله".

ودعت الجبهة "الأحزاب السياسية والمنتخبين ومؤسسات المجتمع المدني وعموم الشعب الموريتاني وقواه الحية إلى الوقوف صفا واحدا لحماية الشرعية الدستورية والحفاظ على المكاسب الديمقراطية وعدم الانجرار وراء حملات الترغيب والترهيب التي سيقوم بها الانقلابيون وأعوانهم" على حد وصف البيان.



وفي ما يلي نص البيان:

أيها الموريتانيون أيتها الموريتانيات، لقد كانت بلادنا تعيش منذ بعض الوقت حالة من التدافع السياسي بين مؤسسة البرلمان ومؤسسة الرئاسة،وبغض النظر عن خلفيات الصراع ورغم بعض تداعياته السلبية فقد ترجم ديناميكية سياسية تنم عن نضج التجربة الديمقراطية في البلاد حيث التحاكم إلى الصلاحيات الدستورية والرجوع إلى القوانين المعمول بها والمغالبة المنطقية بقوة الرأي لا بقوة السلاح وبينما الأمر كذلك إذ قامت مجموعة من الضباط بالاستيلاء على السلطة بالقوة عبر انقلاب عسكري سافر لم يجدوا له من مبرر سوى ما ورد في بيانهم الأول من إبطال لمفعول المرسوم الذي كان أصدره رئيس الجمهورية عملا بصلاحياته الدستورية والقاضي بعزلهم وتعيين ضباط آخرين مكانهم .

أيها الموريتانيون أيتها الموريتانيات، إن العودة إلى دوامة الانقلابات العسكرية وتوفير الأسباب الموضوعية للاضطرابات والقلاقل سيشوه صورة البلاد ويفقدها المصداقية التي حازتها بامتياز بفعل مؤسساتها الشرعية وخاصة مؤسسة الرئاسة مما سيزيد من حدة الأوضاع المعيشية الصعبة في البلاد ويدفع إلى مزيد من تردي الظروف الاقتصادية والاجتماعية للمواطن.

ان تعهدات العسكر بتنظيم انتخابات رئاسية جديدة ليس أكثر من حيلة مفضوحة للالتفاف على إرادة الشعب، أليسوا هم أنفسهم من تعهد بالأمس ولما استكمل الشعب الموريتاني صرحه الديمقراطي أرادوه دمية في أيديهم وإلا انقلبوا عليه فكيف يكون التعهد الجديد أفضل من الماضي وكيف لهم أن يكونوا موضع ثقة من الشعب والعالم بعد الذي قاموا به.

أيها الموريتانيون أيتها الموريتانيات، بناء على ما سبق ووفاء لذمة الوطن والشعب والدولة واحتراما لدستور الجمهورية الإسلامية الموريتانية ، وتقديرا للمصالح العليا للبلاد، فإننا نحن الأحزاب الموقعين أسفله والمشكلين للجبهة الوطنية للدفاع عن الديمقراطية لنعلن ما يلي :

1- إدانتنا وشجبنا الشديدين للانقلاب العسكري الذي قامت به مجموعة من الضباط المعزولين يوم 06-08-2008

2- تمسكنا بالسيد سيدي محمد ولد الشيخ عبد الله رئيسا شرعيا للجمهورية الإسلامية الموريتانية.

3- إدانتنا للاعتقالات التعسفية التي قام بها العسكر لمجموعة من المواطنين على رأسهم السيد رئيس الجمهورية والوزير الأول ومن بينهم السيدان أحمد ولد سيدي باب وموسى افال. ونطالب بالإطلاق الفوري لسراحهم.

4- إدانتنا لاقتحام الشرطة لمقر حزب عادل وإغلاقه ونفرض فتحه فورا.

5- دعوتنا الأحزاب السياسية والمنتخبين ومؤسسات المجتمع المدني وعموم الشعب الموريتاني وقواه الحية إلى الوقوف صفا واحدا لحماية الشرعية الدستورية والحفاظ على المكاسب الديمقراطية وعدم الانجرار وراء حملات الترغيب والترهيب التي سيقوم بها الانقلابيون وأعوانهم.

- رفضنا للعنف والقلاقل وكل ما من شأنه أن يهدد السلم والوئام الاجتماعيين.

7- مناشدتنا جميع الأطراف للتداعي إلى حوار وطني ينزع فتيل الأزمة ويفضي إلى الاستقرار.

8- مناشدتنا القوات المسلحة التحلي بروح الجيش الجمهوري والعودة إلى ثكناتها.

9- دعوتنا الدول الصديقة و الشقيقة و المؤسسات الدولية التدخل لفرض عودة الشرعية إلى البلاد.



نواكشوط بتاريخ |06-08-2008

الموقعون:

- التحالف الشعبي التقدمي

- التجمع الوطني للإصلاح والتنمية "تواصل".

- العهد الوطني للديمقراطية والتنمية "عادل"

- اتحاد قوى التقدم
ena n'chiife

Anonyme a dit…

salut,

- Deuxième APPEL !

Je fais un appel aux mauritaniens résidants en France et désirants faire une manifestation pour dénoncer ce coup d'état pour une coordination en vue de se mettre d'accord sur les modalités.
La placce des militaires est dans les casernes.

Anonyme a dit…

Naissance d’un front de défense de la démocratie contre le coup d’Etat

le président déchu Sid Ould Cheikh Abdellahi

Tard dans la soirée d’hier, un nouveau regroupement de partis politiques, pour contrecarrer le coup d’Etat, a été constitué, sous la dénomination de « Front National pour la Défense de la Démocratie », regroupant les partis Adil, Tewassoul, UFP et l’APP.


Selon une source proche de ce front, cette nouvelle mouvance devra organiser des activités, comprenant des marches, des sit-in et des conférences de presse pour marquer sa protestation contre le coup d’Etat. Dans ce cadre un regroupement de protestation est prévu, aujourd’hui aux environs de 12heures devant le parlement, cependant qu’ne conférence de presse sera animée dans l’après-midi au siége de l'APP.
Une déclaration du FNDD, expliquant sa position par rapport aux derniers développements, devrait être rendue publique dans les 24 heures.

ena n'chiife we mon pays ichiife

Anonyme a dit…

Relâchez le Président Sidi Ould cheikh Abdallahi !

On exige instamment des militaires putschistes en Mauritanie, de relâcher immédiatement le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi ainsi que tous les membres de sa famille. Et cela sans contraintes et sans conditions.

La détention de Sidi ould Cheikh abdallahi décrédibilise tout le pays à l’échelle nationale et internationale. Cette détention est un affront à tout un peuple qui l’a élu et constitue une violation manifeste de toute la légalité institutionnelle.

On lance cet appel urgent pour libérer le Président et nous demandons de même à toutes les forces vives à l’intérieur et à l’extérieur du pays de le répercuter.

Pr ELY Mustapha

Anonyme a dit…

les safagas
ould maham
ould zamel
ould beta
hamoud vibreur
it's enough t'sfague sur ajazeera n' be sure that we’ll remember your t'sfague for a long time

ena n'chiife

Anonyme a dit…

les banderoles RFD ont ete majoritaires dans la marche de soutien aux putshistes

Anonyme a dit…

les premiers actes du démocrate en chef
la marche de soutien est reçue par lui au palais avec un discours à l'appui.
par contre pour les marcheurs contre le coup d'état ils ont eu droit à la police à coup de matraques et de gaz lacrymogène.

nous sommes dans un pays de droit où nous avons tous le droit d'être d'accord avec aziz.

Anonyme a dit…

مسيرة تتحول إلى مهرجان مؤيد للانقلابيين الجدد

جانب من المسيرة المؤيدة للإنقلاب اليوم 07-08-2008

انطلقت قبل قليل بنواكشوط مسيرة حاشدة شارك فيها مئات الأشخاص من المساندين للانقلاب العسكري الذي نفذه يوم أمس الأربعاء، الجنرال محمد ولد عبد العزيز، وأعلن إثره تشكيل مجلس أعلى للدولة يضم قادة الأجهزة العسكرية والأمنية، ووعد بتنظيم انتخابات شفافة دون تحديد موعد زمني لها.
وحسب مندوب وكالة أنباء الأخبار المستقلة، فقد انطلقت المسيرة من ملتقى الطرق المحاذي لمطار نواكشوط الدولي، حوالي الساعة العاشرة صباح اليوم الأربعاء، 07ـ08ـ2008 وتوجهت صوب قلب المدينة، حيث توقف أمام مبنى مجلس الشيوخ المقابل للقصر الرئاسي، وسط هتافات تطالب بمساندة المجلس الأعلى للدولة، الذي يعتبره المتظاهرون حركة تصحيحية للمسار الديمقراطي.




وشهدت المسيرة حضورا بارزا للبرلمانيين، كما كان للافتات حزب تكتل القوى الديمقراطية، الذي يقوده زعيم المعارضة أحمد ولد داداه ظهورا لافتا أيضا وكان حزب المعارضة الرئيسي أعلن تفهمه للانقلاب.
وقد شاركت في المظاهرة لافتات للحزب الجمهوري للديمقراطية والتجديد الذي أعلن موقفه المتفهم للانقلاب الذي نفذه المجلس الأعلى للدولة أمس.
وقد شارك في المسيرة العديد من الوزراء السابقين في حكومة المرحلة الانتقالية التي أشرف عليها المجلس العسكري السابق.
وقد منعت قوات من الشرطة والجيش المسيرة من دخول القصر الرئاسي الذي توقفت أمامه كما لم تقم منصة خطابية للمسيرة لحد الساعة مع أن المناصرين للانقلاب يتحدثون عن إطلالة سيقوم بها الحاكم الجديد على المتظاهرين الذين ينتظرونها.
it's not only me
ena n'chiiiiiiiiiiife!!!!

Lambda a dit…

Tout citoyen mauritanien ainsi que la classe politique doit exiger sans reserve et sans tarder la libération des personnes suivantes :
- l'ex président Sidi ould cheikh abdallahi.
- l'ex premier ministre Ould elweghf.
- Ahmed ould Sidi baba.
- mohamed ould erzeyzim.

Il ne faut pas oublier que les militaires au pouvoir seront tenus pour responsables directs de toute eventuelle dégradation de la santé de ces personnes qui croupissent actuellement soit dans les geoles soit sous résidences surveillée.

Independemment que l'on soit politiquement avec ou contre, leurs integrité à la fois physique et morale doit etre preservée.

Lambda (Ahmed Vall Ould Mohameden)

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,
nous soumettons à votre signature la pétition suivante. Pour la signer, vous pouvez envoyer un message contenant vos nom, prénom, fonction et pays de résidence à l'une ou l'autre des adresses suivantes:
;
Isselmou dellahy

Avec nos amitiés

____________ _________ _________ _________ _________ ________
Restaurons la Démocratie

Les généraux Ould Abdelaziz et Ould Elghazouani viennent d’opérer un coup d’Etat militaire en Mauritanie. Intervenant après une longue période de blocage politique, ce coup d’Etat vient entamer considérablement les espoirs des Mauritaniens en l’instauration sur leur territoire d’un Etat de Droit.

Nous, soussignés, démocrates et citoyens soucieux de la sauvegarde des institutions de notre jeune République :

1-Dénonçons avec la plus grande fermeté le coup d’Etat militaire qui vient de renverser un président démocratiquement élu ;

2-Exigeons le retour définitif des militaires dans leurs cantonnements et leur maintien dans leurs fonctions, en dehors du jeu politique et des institutions civiles républicaines ;

3-Exigeons la libération et la réintégration dans leur fonctions du Président de la République et du Premier Ministre ;

4-Exhortons les partenaires de la Mauritanie, les pays amis et l’ensemble des gouvernements à s’abstenir d’envoyer quelque signe que ce soit en direction de la junte militaire pouvant être interprété comme une quelconque reconnaissance ;

5-Engageons l’ensemble des forces patriotiques de l’intérieur et de l’extérieur du pays, partis politiques, société civile, syndicats, organes de presse et personnalités indépendantes à se joindre à nous dans la lutte pour le retour à la démocratie ;

6-Engageons l'ensemble de ces mêmes forces, une fois le retour à la légalité républicaine assuré, à ouvrir, sans plus tarder, un débat national large et serein tendant à redéfinir le statut et le rôle des forces armées et de sécurité dans notre pays, y compris les rapports de celles-ci avec les institutions et le citoyen ordinaire.

Le 06-Août-2008

Les signataires (liste fréquemment mise à jour)

Bâ, Bocar Amadou, Professeur enseignement secondaire, Mauritanie
Ba, Mamoudou Bocar, Docteur en Météorologie, USA
BABA, Mohamed, Professeur Univ., France
Baro, Mamadou, Professeur Univ, USA
Cheikh Ahmed, Mohamed-El-Moustaph a (Ould), Docteur en génie mécanique, Suisse
DELLAHY Maloum, Isselmou (Ould), Docteur en Informatique, USA
DIAGANA, Toka, Profeseur Univ., USA
ELY, Mustapha, Professeur univ., Tunisie
JIDDOU, Baba (Ould), France
KABER, Sidi Mahmoud, Professeur univ., France
LOULY, Mohamed Aly(Ould), Docteur en Informatique, Arabie Seoudite
MOUSTAPHA, Ahmed Amou (Ould), Docteur en Medecine, France
N’Diaye, Boubacar, Professeur Univ., USA

Anonyme a dit…

zz sur Aljazeera

Anonyme a dit…

he has nothing to say

Anonyme a dit…

فرقت قوات الشرطة مسيرة شعبية مناوئة للانقلاب العسكري نظمتها الجبهة الوطنية للدفاع عن الديمقراطية التي تضم أربعة أحزاب موريتانية من أبرزها "التحالف الشعبي التقدمي" و"اتحاد قوى التقدم"، وحزب "تواصل" الاسلامي، وحزب "عادل".

وأطلقت الشرطة الغازات المسيلة للدموع على المتظاهرين الذين من بينهم نواب في البرلمان ووزراء في حكومة ولد الشيخ عبد الله المطاح بها أمس. ومنعت الشرطة التجمع في محيط مقر الجمعية الوطنية حيث كانت من المفترض أن تنتظم المسيرة.
ena n'chiife

Anonyme a dit…

أعلن حزب تكتل القوى الديمقراطية، الذي يرأسه أحمد ولد داداه، دعمه "للحركة التصحيحية وكل عمل سياسي أو تحرك وطني لصالح الديمقراطية وتعزيز عمل مؤسسات الدولة وحماية الدستور، ويصون استقرار البلد وأمنه".

واعتبر الحزب، في بيان تلقت صحراء ميديا نسخة منه، أن الانقلاب الذي حصل هو "نتيجة حتمية لما أوصل إليه الرئيس المخلوع وسياساته الارتجالية البلد من تعطيل لعمل المؤسسات الدستورية وانفراد بالسلطة دون اعتبار للأكثرية أو أساليب التشاور التي أسست لتجربتنا الديمقراطية الوليدة وانبنت عليها".

كما دعا، المجلس الأعلى للدولة إلى "إعادة الحياة الدستورية الطبيعية في أقرب وقت وعلى أسس صلبة و قوية تضمن استمرارها و حيويتها".
ena n'chiife and zz et aod

Anonyme a dit…

La France refuse l’asile au Président mauritanien
Le régime de Sidi Ould Cheikh Abdallahi a toujours été considéré comme celui des terroristes. A cause des nombreuses faveurs dont les islamistes bénéficient depuis qu’il est aux commandes, notamment l’implantation d’un parti politique pour les islamistes.

Il s’y ajoute que la France a beaucoup souffert depuis le départ de Mohamed Ould Vall. Et, pour preuve, c’est sous le règne de Sidi Ould Cheikh Abdallahi que quatre touristes français ont été tués sans oublier l’annulation du rallye Paris-Dakar. Des raisons qui font que la France ne compte pas accorder l’asile politique au Président déchu comme il l’avait fait à Mohamed Ould Taya, confient des sources diplomatiques basées à Dakar.

Le mutisme de l’Hexagone dans ce coup d’Etat illustre que les autorités françaises n’étaient pas d’accord avec le régime déchu qu’elles ont toujours accusé d’accorder des faveurs aux islamistes. Ces derniers ont même réussi à implanter un parti politique sur le sol mauritanien. La réaction mesurée des autorités mauritaniennes, après l’assassinat des quatre touristes français, avait heurté le Quai d’Orsay.



Et l’annulation du Dakar par la France, après réception des rapports de leurs services de renseignements, démontre la méfiance que les Français avaient a l’egard du régime de Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Et l’ex-Président mauritanien, Maouiya Ould Taya, a eu raison sur son bienfaiteur, l’Emir du Qatar. Car il lui avait déconseillé de séjourner en terre mauritanienne. L’histoire lui a donné raison.

L’Emir du Qatar, en visite officielle en Mauritanie, avait écourté son voyage avant de prendre ses jambes à son cou pour rallier l’Aéroport de Nouakchott. Il n’a même pas été accompagné par le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Toutefois, la France, qui avait refusé diplomatiquement l’asile au Président Ould Taya, ne va pas tendre la perche à Sidi. C’est ce que confient des sources diplomatiques.

Les mêmes informateurs de préciser que «même s’il a les mains moins tachetées de sang que Ould Taya qui était un dictateur». Contrairement à l’ex-Président Taya, à qui on avait annoncé le coup d’Etat en plein vol dans l’avion, de commandement de retour des obsèques de l’Emir du Koweït, Sidi Ould Cheikh Abdallahi a vécu directement le putsch.

Car, c’est dans sa résidence qu’il a été arrêté par des membres de la garde présidentielle. Quant à son Premier ministre, Yahya Ould Ahmed Waghf, il a été arrêté dans son bureau.




Et, jusqu’au moment où, nous mettions sous presse cette information, le lieu où se trouve le président déchu était méconnu par le peuple mauritanien. Alors qu’on savait que le Premier ministre est gardé dans une caserne près de la présidence.




Selon le porte-parole de la présidence mauritanienne, le coup d’Etat mené par le chef de la garde présidentielle, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, «s’est fait sans violence». Et de poursuivre «qu’il est une réaction immédiate au limogeage de Mohamed Ould Abdel Aziz et du chef d'état-major de l'armée, Ould Cheikh Mohamed Ahmed, annoncé le matin même (Ndlr : hier), par un décret présidentiel lu à la radio nationale».
www.cridem.org

ENA N'CHIIFE

Anonyme a dit…

I'll give up
E7na e7hl mouuritane ma reina yekoune eli nesta7ghou
ena n'chiife!!

Anonyme a dit…

اعتقال صحفى حاول تصوير مظاهرات مناوئة للجيش

الزميل أحمد ولد الندى الموجود حاليا رهن الاعتقال بمفوضية الشرطة رقم (2) بلكصر

اعتقلت السلطات الموريتانية اليوم الخميس 6-8-2008 الصحفي أحمد ولد الندى من وكالة أنباء الأخبار المستقلة بينما كان يلتقط صورا من مظاهرة مناوئة للمجلس الحاكم في موريتانيا نظمتها أحزاب المعارضة أمام البرلمان الموريتاني تنديدا بالانقلاب الذي أطاح بالرئيس سيدي محمد ولد الشيخ عبد الله.
وقد اعتقلت السلطات الأمنية الصحفي أحمد ولد الندى وصادرت مصورته ووفق مصادر بوكالة أنباء الأخبار فإن الزميل أحمد ولد الندى يوجد حاليا رهن الاحتجاز بمفوضة الشرطة (2) بمقاطعة لكصر وقد أغلق هاتفه النقال دون تقديم توضيحات من قبل الأجهزة الأمنية التى تولت توقيفه زوال اليوم الخميس.
من جهة ثانية دان رئيس تحرير وكالة أنباء الأخبار المستقلة الاعتقال واعتبره إجراء تعسفيا بحق أحد محرري الوكالة دون مبرر مطالبا بالإفراج الفوري عن الزميل أحمد ولد الندى دون شرط أو قيد .
ena n'chiife

Anonyme a dit…

peut on avoir le dernier dernier du président Sidi portant nommination des hauts gradés de l'armée?
Quelqu'un a-t-il la liste des personnes arrêtées avec le président?

Anonyme a dit…

cela fait deux jours que cet article traîne chez cridem, c'est mon ami, et je viens de lui dire que je trouve regrettable qu'à cette heure terrible pour le pays, à force de communiqué et autres langue de bois, plus rien se lit ni se dit sur cridem

je le regrette

" En ce jour de deuil pour la démocratie naissante : A.O.D nous a tuer !

Laissons tomber la communauté internationale, c’est fini, la communauté internationale n’agit qu’après les cris , les larmes et les deuils par cimetières entiers, que Dieu nous en préserve, mais c’est fini il faut maintenant oublier, c’est fini. Qu’est-ce qui a pris Sidioca de s’attaquer aux généraux quand il pouvait encore dissoudre ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Sans doute en a-t-il eu marre de ce pays où l’hypocrisie règne en maître, il a commis des erreurs terribles surtout s’entourer des RV, l’ont-ils suffisamment encerclés et ont-ils voulu se servir de lui contre les généraux, qui peut le savoir ?

Je n’ose croire que dans cette affaire c’était sidioca contre les généraux, il manque dans cette bataille un troisième front celui de l’ancien régime pur et dur qui en veut à aziz et autres de les avoir privé de Taya

Sans la fondation K.B , sidioca y serait-il encore et autrement ? Nous saurons un jour peut-être la vérité, passons

Mais plus grave que tout c’est cette déclaration du RFD

En ce jour, de deuil pour la démocratie naissante, A.O.D vient de prouver à ceux qui ne le connaissaient pas qu’il est un ennemi de la démocratie quand elle ne sert pas sa soif de pouvoir

je respecte infiniment les militants du RFD , et je me bats avec mes pauvres moyens toujours du côté de l’opposition historique même si je montre du doigt leurs faiblesses, mais là c’est trop, plus jamais tant que monsieur sera le président du RFD, je ne saurais le respecter au-delà du respect dû à l’âge, car il donne ici toutes les armes à l’illégalité ! la communauté internationale pourra dire : « voyez même le chef de l’opposition est pour le coup ! et le peuple est silencieux » . Trahison !

C’est honteux, gratuit, et tous les mots jusqu’aux front cinglant de la trahison !

Ce monsieur est d’une génération perdue pour la démocratie, ce monsieur a peut-être trop souffert trop combattu en vain, le voilà ennemi de la démocratie par ce syndrome bien connu c’est celui de Stockholm, c’est clinique, il en est atteint : la preuve ! Il cautionne les bourreaux de toute sa vie !

Comment peut-il aujourd'hui en ce jour de deuil pour la démocratie ne même pas faire un communiqué "d'honneur", lisez ce communiqué on y lit la satisfaction des « gens qui restent derrière « comme dit le coran, les gens qui jubilent de voir leur ennemi politique quitter la scène démocratique et l'emporter avec lui !

On y lit la toute l’infâme satisfaction qui n'ayant jamais pu donner à l'opinion de quoi prendre "acte" de bravoure, du moins depuis qu'il a réalisé qu'il ne serait plus président, il n’y a donc que cela qui compte, il prend acte !

De quoi donc prend-t-il acte ! Nous pouvons remplir des bibliothèques entières de « prendre acte » de son impuissance et de sa connivence avec le système . Le statut l’a tuer, selon la formule consacrée ! Il étouffe l’opposition , insulte le sens de la responsabilité politique, le tout pour sa soif de pouvoir, qui après lui avoir fait perdre la raison , lui fait perdre aujourd’hui le sens de l’honneur quand on est un homme qui se dit se battre pour la démocratie et la légalité ! Le voilà au sommet de l’intrigue pour la justifier et la cautionner du haut de son statut de chef de l’opposition !

Faux ! Chef de son propre chef ! chef pour soi et contre la démocratie s’il le faut ! la preuve ! C’est petit ! petit ! tellement petit ! c’est une honte pour l’opposition entière des déclarations pareilles : une honte ! infâme trahison ! Ce monsieur est assoiffé de pouvoir c’est donc vrai, monsieur est une graine de dictateur c’est aussi vrai car pour perdre son sang , surtout quand on est à l’abri, et faire de pareille déclaration, il faut une dose d’aveuglement dans le cœur qui n’est plus compatible avec un quelconque souci de justice et de sens des responsabilités en pareille circonstances

Ne pouvait-il pas au moins dans sa déclaration trouver des mots pour faire passer la pilule aux amis de la démocratie

lui dit non non non à la démocratie et oui oui oui à l'armée, puisse dieu le faire un jour président et le jeter aussi dehors pour qu'il goûte un peu ce qu'il justifie car il oublie au passage que Daddah le grand en est sorti de la même manière et depuis nous connaissons la suite

Rien ne te coûtait de jouer la carte de la légalité, tu as un carnet d'adresse, tu pouvais trouver là une occasion de te battre ou à défaut de vous taire ne pas salir tous les opposants embarqués dans la honte avec cette déclaration, non tu préfères rester derrière les baïonnettes , les pousser à fond et crier " assassin hier, héro aujourd’hui" . Trahison ! Tu assassines la seule cause reste ! Tu cautionnes ce que tu as toujours combattu ! Tu justifies ce qui fait honte à tous les démocrates de ce pays !

Vive la démocratie ! Vive les opposants de toujours ! Vive Sidioca pour avoir eu le courage délirant d’oser prendre une décision suicidaire qui prouve que dans ce pays le faible c e n’est pas lui, les impuissants ce n’est pas lui, les faibles c’est ceux qui se taisent, les faibles c’est tous ceux qui se cachent quand ce pauvre pays continue de sombrer ! les faibles c’est tous ceux qui tremblent derrière leur trou et passent leur temps à agiter le peuple comme s’ils étaient des exemples, les faibles c’est toute cette classe politique vieillissante qui se dit l’élite et qui toujours se cache aux heures sombres de l’histoire, le faible ce n’est plus sidioca , c’est nous tous , la trahison vient comme toujours de la société civile et notre chef c’est lui A.O.D chef de l’opposition qui cautionne les coups d’états ! Trahison !

Honte à toi! tu payes déjà et tu le payeras, tu resteras dans l'histoire, même président demain , tu resteras Daddah tout court et quand au ciel tu retrouvas Daddah le grand, là encore vous ne serez pas tout à fait du même côté


Ce jour, 06 Août 2008, la haute hiérarchie militaire a pris les leviers du Pouvoir Exécutif, sous la dénomination « Conseil d’Etat », suite à la grave crise institutionnelle que vit le pays depuis plusieurs mois.

Le refus obstiné du Président de la République de voir les problèmes politiques trouver leurs solutions dans un cadre constitutionnel régulier, la conception patrimoniale qu’il avait de la chose publique, l’incurie et la gabegie de son administration face aux graves défis qui interpellent le pays ont, parmi d’autres facteurs-,eu raison de l’espoir du Peuple mauritanien de voir s’instaurer le changement dont le pays avait besoin et qui était tant attendu au lendemain des dernières élections présidentielles, besoin de changement sur lequel s’accorde l’unanimité de la classe politique.

Le Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) avait, à plusieurs reprises, tiré la sonnette d’alarme au sujet de cette attitude et de l’engrenage négatif qu’elle pouvait engendrer pour le pays tout entier. Mais en vain.
Aujourd’hui, le RFD prend acte de la nouvelle situation tout en lançant un appel pressant à toutes les forces politiques et à toutes les bonnes volontés afin que s’instaure rapidement un débat national responsable, franc et sincère dans le but d’assurer un retour rapide à une vie constitutionnelle normale, en évitant tous les dérapages préjudiciables à l’unité de notre pays et à la pérennité de l’Etat.

Nouakchott, le 06 août 2008
Le Comité Permanent

Anonyme a dit…

Nous exigeons la liberation immediate du President Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, du Premier Ministre Yahya Ould Waghef, du Ministre de l'Interieur Mohamed Ould R'zeyzim et du Ministre Ahmed Ould Sidi Baba.
La volonte' du peuple, exprime'e a' travers la deniere election presidentielle doit etre respecte'e. Le president doit etre retabli dans ses fonctions.
NOUS NE POUVONS PLUS ACCEPTER A' CE QUE TOUT NOTRE PEUPLE SOIT PRIS EN OTAGE.


Vive la Mauritanie!
Vive le peuple Mauritanien!

Seydou Coulibaly
Professeur
Philadelphia, Pa
USA

Mballal a dit…

Cher LM,
Mahouvalek, tu apparteniens à l`élite je crois, de mauritaniens cultivés, qui savent s`éxprimer
intellectuellement bien.

"Azizablement incompatible", n`est pas, de mon point de vue, la formule appropriée de convenances, qui te sied, ai-je raison?

D`autre part, je réaffirme que je ne suis pas déçu de ce coup, que vous appellez contraire à la constitution.
Je trouve tout à fait normal, et c`est ma ferme conviction, de reprendre s`il le faut, ce procéssus entier, sans avoir honte de nous même, en vue de le rééquilibrer sur des régles démocratiques sans équivoques, en tenant compte dûment, de certains rapports et réalités spécifiques au pays.
Pourquoi nier à l`institution militaire, un rôle politique, alors qu`elle l`a toujours joué de fait.
Si la politique par définition, est bien l`art du possible, autant admettre que dissocier l`armée du
procéssus politique engagé, ne semble pas non plus répondre de facto, dis- moins pour l`instant, au real politique du pays.

Mieux vaut réformer à temps, notre procéssus démocratique en cour,en vue d`une meilleur performance future, que de se laisser emporter par l`anthousiasme et l`euphorie d`un tableau de démocratie en trompe-l`oeil.


Cher LM, vous posez la question, coup d`état et aprés, la réponse a été donné à cette question, par le nouvel - ancien homme fort, Mr.Mohamed Ould Abdel Aziz, devant le meeting de soutien au changement survenu le mercredi passé.
Le retour à la démocratie sera prompt, a-t-il dit,par l`élection d`un nouveau président capable d`assumer ses tâches constitutionnelles, et les institutions démocratiques seront préservées et renforcées.

Gardons l`éspoir.

Anonyme a dit…

le dernier decret de Sidi s'il vous plait ainsi que la liste des detenus. Merci encore.

Anonyme a dit…

merci pour le decret il est sur ani.
Mais les detenus?

grizzly a dit…

Oui M'Ballal ,GARDONS L'ESPOIR et ce sera toujours celà pour rêver et ne pas sombrer dans le renoncement coupable et honteux!
Mais M'ballal le rêve ou plutôt le mirage vient de s'estomper et pour très, très longtemps encore ,je le crains hélas pour les quadras et quinquas que nous sommes en majorité!

Oui M'ballal "gardons l'espoir" que nos enfants voire nos petits enfants seront plus fortunés que nous et ce au propre comme au figuré!

"Gardons l'espoir" que ces militaires frais et repus des deniers publics nous rendront enfin notre démocratie et notre liberté kidappées dans 5 ,10 ans voire après le"bazardage"de toute une génération (25 ans)et le bradage de toute une Nation!

"Gardons l'espoir" qu'après leur passage, il puisse encore être possible de réagencer et de réassembler convenablement les differentes pièces déchiquetées de notre Nation violentée et meurtrie par 30 ans de dictature militaires!

"Gardons l'espoir" que nous n'attendrions point "l'effondrement de nos institutions démocratiques qui plongera le pays dans les abîmes sombres de la regression ou notre abdication devant la misère et la prostration pour sauver d'abord la démocratie acculée dans ses derniers retranchements !"dixit mon dernier article!

En somme M'Ballal "gardons l'espoir" de ne pas NE PAS PERDRE ESPOIR!!
Et ce sera toujours celà pour souffrir l'acrimonie et la démesure d'un combat et des engagements dont nous espérerions en voir l'heureuse issue de notre vivant!

Oui tu as raison Mballal "GARDONS L'ESPOIR"!!
Khalil Balla Gaye- Consultant- Düsseldorf

Anonyme a dit…

Je viens de lire une declaration de la Commission de la Coordination du Groupe pour la Defense et la Consolidation de la Democratie. J'ai reconnu les noms de plusieurs des signataires. Je n'ai que respect et admiration pour certains parmi eux mais je suis oblige' de leur dire qu'un coup n'est pas un moyen acceptable pour changer un pouvoir qui a ete' democratiquement elu.
Nous demandons un respect pour le peuple Mauritanien, sa constitution, ses lois et les institutions de sa republique.

Vive la republique Islamique de Mauritanie!
Vive le peuple Mauritanien!

maatala a dit…

Salam


-----------------------------------
"Une pensée pour Monsieur le président de la république SIDIOCA"
-----------------------------------

Lu sur creidem

"L’amateurisme politique d’Amed Ould Daddah.

Depuis qu’il fait de la politique, il y a plus de cela 15 ans, Ahmed Ould Daddah, le leader de l’opposition mauritanienne, semble encore aujourd’hui plus novice que jamais, tellement le sens de discernement lui fait défaut.

À tel point qu’à chaque fois, ses ambitions semblent se concrétiser, ses maladresses et son manque de prévoyance renvoient aux calendes grecques son obsession à accéder à la magistrature suprême de son pays.

Il a bien à l’œil ce qu’il veut et auquel il tient par-dessus tout – devenir président de la République Islamique de Mauritanie – mais il est tellement obnubilé par cet objectif qu’il néglige naïvement les moyens par lesquels il peut y parvenir.



C’est très dommage pour cet homme qui possède beaucoup d’atouts (expérience, charisme, base politique, etc.) pour atteindre son but mais qui chaque fois commet des erreurs fatales qui le ramènent plusieurs années en arrière, à peu près comme le coup d’état qui vient d’avoir lieu en Mauritanie fait régresser ce pays de plusieurs années.

Après son investiture, le Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi a perdu beaucoup de temps à hésiter, à tergiverser, à voyager – il parait qu’il devait voyager aujourd’hui en Chine pour assister à l’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin - et à « s’immobiliser » laissant son pays se débattre dans les crises alimentaire, économique et politique.

Sans vouloir gouverner réellement avec ceux qui l’ont élu, et sans vouloir gouverner tout court, il se complaisait dans un jeu stérile avec le temps, ce temps qui, irrémédiablement, jouait contre lui : alors que ses tombeurs s’activaient au grand jour à réaliser leur plan diabolique de le destituer, il se vautrait, lui et son encombrante famille, sans inquiétude apparente, dans les palaces de Charm Cheikh, Paris et Madrid…

Ce triste tableau de la gestion chaotique des affaire du pays par Sidi Ould Cheikh Abdallahi était en fait un inestimable cadeau fait à Ahmed Ould Daddah qui, aux élections présidentielles de 2007 avait obtenu, haut la main, plus de 47 % des suffrages.

Mais au lieu de profiter de cette situation extrêmement favorable pour lui en se positionnant comme une réelle alternative démocratique à Sidi qui s’emmêlait maladroitement les pieds, il a fait, comme à son habitude, une double mauvaise appréciation de la situation : il a surestimé les capacité de Sidi à manœuvrer pour rester au pouvoir et, corollaire de quoi, il en a conclu qu’il fallait s’allier avec ses adversaires pour le pousser vers la sortie et… prendre sa place.

Or ce qui s’est passé a prouvé que les putschistes et leur fer de lance parlementaire qui a été activement soutenue par Ahmed Ould Daddah et ses députés et sénateurs, tenaient coûte que coûte a destituer Sidi avec ou sans le soutien de l’opposition, puisque, même sans le malheureux décret destituant les généraux, ceux-ci avaient planifié pour ce dimanche de susciter une manifestation qui devait marcher sur la présidence et créer suffisamment de bruits et dégâts pour justifier l’intervention de l’armée et la destitution du président de la République démocratiquement élu, dans « l’intérêt de la stabilité du pays » comme l’a suggéré le communiqué laconique du Quai d’Orsay.

En se fourvoyant dans la combine des militaires et de leurs parlementaires, Ahmed Ould Daddah a préféré jouer au putschiste au lieu d’utiliser la carte démocratique du suffrage. Il s’est maladroitement rangé dans un camp qui n’est pas le sien. Dans un camp dont les décideurs ont prouvé qu’ils ne l’aiment pas et qui ne lui permettront jamais de présider aux destinées de la Mauritanie.

Car les tous prochains jours montreront que les militaires ont repris le pouvoir pour le garder et non le remettre aux civils et surtout pas à Ahmed Ould Daddah.

Au pire, et c’est l’hypothèse la plus probable, ce sera Mohamed Ould Abdel Aziz qui sera leur candidat et fera tout pour se faire élire. Au « mieux » ce sera un civil docile – bien que plus docile que Sidi tu meurs ! – qui sera à leurs ordres et qui, à la moindre incartade sera destitué sans ménagement comme ce fut le cas de son malheureux prédécesseur.

Abdel Karim,
Chercheur
Paris - France

Maatala

Anonyme a dit…

Depuis le 3 août 2005 et l’apparition du putschistes j’étais persuader que BDM ( Bob Denard Mauritanien ) AZIZ ne lâchera plus le pouvoir , il a fait sa transition avec sa bande , il a soutenu LE PRESIDENT SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDELLAHI pour gouverner a travers lui , il l’a renversé et il gouverne aujourd’hui et il ne lâchera plus le pouvoir .

Pendant la transition il a fait un apprentissage politique et il a rempli son agenda d’adresse de pourritures, la transition et la période du PRESIDENT SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDELLAHI n’était qu’un gain de temps pour se préparer à l’Ultime Action.

Le vieux HAYKEL avait raison quand il a dit que l’expérience démocratique mauritanienne ne va pas très loin et KHADDAFFI aussi avait raison.

Pauvre Mauritanie gouverné par Aziz et sa bande de mafieux.

Non a cet absurde coup d’état.
Non au minable Aziz ( BDM) et sa bande
Oui au retour à la légalité constitutionnelle

Libre Voix

Livoix

Anonyme a dit…

j'écris que plus rien ne se lit sur cridem à 16h03 et j'ai je met ici mon article sur aod et hop une demi heure plus tard, sur cridem un article sur aod

rires

Anonyme a dit…

Quelle Honte

Personne ne bouge à Nouakchott pour dire non cet injustice dont la premiere victime et le peuple mauritanien a part quelques partis et quelques personne rara .

Où est le défenseur de la démocratie , la justice et la légalité OULD DADAH ?
R _ il est derrière le Bob Denard mauritanien Aziz

Où jemal ould yassaa et son Agence de service spécialisée dans les renseignement et la politique (CR)
Il attend encore pour conclure avec le plus offrant

Où est Mokhtar SARR IBRAHIMA

Où est et où ….

Notre classe politique dans sa quasi-totalité est pourrie
Notre armée est dans sa quasi-totalité et pourrie
Notre citoyen est ignorant affamé

Pauvre Mauritanie

Non a cet absurde coup d’état.
Non au minable Aziz ( BDM) et sa bande
Oui au retour à la légalité constitutionnelle

Libre Voix

Livoix

Anonyme a dit…

Où sont ils les patriotes qui veulent du bien pour la Mauritanie ?

L’organisation mafieuse diriger par le Bob Denard mauritanien vient de prendre le pouvoir..
Un coup d’état est fait sur notre président démocratiquement élu par le peuple.
Mais où est ce peuple
Où sont ces gens qui ont voté pour ce président.

BDM ( Bob Denard Mauritanien ) a compris que la volonté de peuple mauritanien n’est pas du tout importante qu’elle a était bafoué a maintes reprises et personne ne dit un mot et qu’il faut s’appuyer sur des mercenaires civils tels que OULD BNEIJARA , OULD BREDEILIL, OULD AHMED MISKA , GHRINY , OULD MAHAM ,OULD DIEH , OULD ZAMEL , OULD NENNI, BA HOUDOU LA LISTE EST LONGUE .

Mais en réalité qui est ce BDM (Bob Denard Mauritanien) , Aziz tout ce que je peux dire ici qu’il est mauvais en tout .

Pourquoi tout ce silence, alors que le peuple doit obligatoirement défendre sa constitution et ses acquis démocratiques, je me dis que c’est le silence qui précède la tempête , mais je rêve ….

Hier j’ai pensé que les défenseurs de ce pauvre pays et de sa constitution prends le temps et s’organise pour monter leurs visage et dire NON NON NON NON NON et NOOOONN .
Je me suis couché hier en pensant qu’il y’aura beaucoup d’événements qu’il rendra au peuple ce qu’il on lui a volé.

Le Président SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDELLAHI n’est pas parfait , mais il est élu démocratiquement a l’issu d’un suffrage universel direct .

Notre BDM ( Bob Denard Mauritanien ) , pense qu’il peut faire comme KHALID NEZAR en Algérie , mettre et destituer des présidents comme si la Mauritanie lui appartient
Mais il n’a rien avoir avec ce KHALID sauf qu’ils sont tout les deux militaires.

Apres la mascarade d’hier.
Plus d’espoir pour la Mauritanien et la porte est ouverte pour le règlement de comptes , les coup d’état et les conflits entre les mafias et mafiosi comme BDM ( Bob Denard Mauritanien ) et ELY …

PAUVRE MAURITANIE

Les mauritaniens n’ont plus de dignité rien du tout que dalle
Du moment au des supposés hommes politiques déclarent des choses contre la vérité et surtout dire des choses qui n’existe pas (maya7echmou)

La honte c’est honteux


Et Ould DADDAH le leader de l’opposition encourage un coup d’état mené par un mafiosi en solo avec sa bande de bâtards constitué de son Félix Negri et de sa garde présidentielle (vous savez que la quasi-totalité des éléments de la grande présidentielle n’ont pas de père ni de famille , ce des bâtards qui n’ont aucun repères ni social , ni religieux , ni national ,ni culturel.. …

La honte

Où sont ils les patriotes qui veulent du bien pour la Mauritanie.
Ce coup d’Etat coûtera cher pour la Mauritanie et son peuple.

Et La facture ce nous qui la payera.

Quelle décadence….

Non a cet absurde coup d’état.
Non au minable Aziz ( BDM) et sa bande
Oui au retour à la légalité constitutionnelle

Libre Voix
Livoix

Anonyme a dit…

appel sollenel pour le retour de X-OULD-Y.

X, TON PAYS EST EN DANGER, TU DOIS REVENIR AU COMBAT.

j'espere que tous les historiques du canal fassent comme moi en demandant a x de rouvrir son bloc.

a bientot

ERC.

Anonyme a dit…

appel sollenel pour le retour de X-OULD-Y.

X, TON PAYS EST EN DANGER, TU DOIS REVENIR AU COMBAT.

j'espere que tous les historiques du canal fassent comme moi en demandant a x de rouvrir son bloc.

a bientot

ERC.

Anonyme a dit…

Le President Senegalais Abdoulay Wade " s'est charge' de saisir la Commission de l'Union Africaine de la teneur de son entretien telephonique avec le General Mohamed Abdel Aziz."
Notre voisin Senegalais ne doit point du tout jouer un role d'avocat pour ceux qui ont arrache' du peuple Mauritanien sa constitution, ses lois et les institutions de sa republique.

Durant le coup d'etat du 3 Aout 2005, Mr. Wade a joue' le meme role au detriment des interets superieurs du peuple Mauritanien.
Si Abdoulay Wade est un vrai voisin, un frere et un ami du peuple Mauritanien, il doit convaincre le General et ses amis de liberer immediatement le President de la republique, le Premier Ministre, le Ministre de l'Interieur et tous ceux qui sont arrete's et les retablir dans leurs fonctions respectives.

Le Senegal n'a jamais connu de coup d'etat reussi. Nous Mauritaniennes et Mauritaniens sommes a' notre cinquieme coup d'etat reussi. Je ne compte pas les nombreuses tentatives qui ont echoue'. Nous savons qu'est-ce qu'un coup d'etat et nous savons ses consequences negatives sur notre peuple.

Le dirigeant Senegalais Abdoulay Wade doit imperativement cesser de jouer le role de supporter aux faiseurs de coup d'etat en Mauritanie. Il doit nous souhaiter le bien qu'il souhaite pour son propre pays. Il doit tout simplement prendre quelques minutes pour reflechir sur une situation ou' son chef d'Etat Major particulier le renverse parce que tout simplement il a decide' de nommer un autre officier pour le remplacer.
Nous ne vivons pas dans une jungle et ce n'est pas la raison du plus fort qui doit gouverner nos peuples!
Nous demandons aux faiseurs de coup d'etat de permettre au president qu'il ont chasse' le 3 Aout 2005 de revenir dans sa patrie, de liberer le president qu'ils ont arrete' le 6 Aout 2008 et de RETABLIR TOUTES LES INSTITUTIONS DE NOTRE REPUBLIQUE!!!

Vive la republique Islamique de Mauritanie!
Vive le peuple Mauritanien!

Seydou Coulibaly
Professeur
Philadelphia, Pa
USA

Anonyme a dit…

y a-t-il des officiers courageux dans l'armée républicaine?
le président a limogé offciellement leur chef, qu'attend-t-ils pour sauver à leur le pays et jouer leur rôle?
ont-ils aussi peur que le peuple?
quel pays!

Anonyme a dit…

La France "rejette le principe de nouvelles élections présidentielles en Mauritanie qui seraient illégitimes au regard du cadre institutionnel établi en 2007 à l'issue de la période de transition", et souligne que le président Abdallahi, "élu démocratiquement en mars 2007", est "le président légitime de la Mauritanie".

grizzly a dit…

Auriez vous remarqué le changement subit d'appellation non contrôlée et incontrôlable bien sûr de notre "savantissime , docte et érudit Conseil d'Etat" d'hier comme devrait l'être tout "Conseil d'Etat" qui se respecte dans l'aire et la tradition francophones auxquelles nous appartenons toujours!La preuve vos très bien écrits et ciselés commentaires en français ici même sur Canalh!
Eh bien notre supposé très instruit et versé "Conseil d'Etat" s'est mué en quelques heures seulement (au 2ème communiqué) en "Haut Conseil d'Etat" ce qui ne veut plus dire la même chose et serait moins sujet à "dérision ou persiflage" comme je m'y suis exercé avec délectation hier soir!
Et KBG s'en voit tout à fait éploré d'avoir perdu une aussi facile et désarmée(sic) proie à larder de ses"piques et dards indiscernables parcequ'étouffés subtilement!"!
Peut être que notre junte alertée aurait voulu éviter ce genre de "mauvaises plaisanteries" très prisées de Grizzly voire de tous les Canalheurs aussi!
N'en déplaise donc à Damir ou Samir cet anonyme m'ayant violemment et déraisonnablement pris à partie sur Taqadoumy avant hier soir!(cf mon article).Je le dis maintenant car je sais qu'il nous lit dans le confort douillet de sa case qui n'a rien à voir avec nos rustiques et dépouillées tentes!

Ceci n'était pas le clou de mon intervention ,la première partie étant à mes yeux plus digne d'interêt.
Les histoires de case de l'oncle Tom ou de tentes de Haidalla n'étaient donc qu'un effet colatéral comme on aurait pu le faire dire au bidasse et trouffion Aziz!
"Elli wassahe lâ yenssahe" surtout avec certains fauves à fourure et griffes acérés entre autre potentiel saccageur et mémoire à rétorsion!

grizzly a dit…

Correction
fauves à FOURRURE et griffes AcéréEs entre autre potentiel saccageur et mémoire à rétorsion

LM® a dit…

Salut

cher Mballal

je te remercie mais je dois t'avouer que ce mot "intellectuel" me pose problème car je n'arrive pas à savoir ce qu'il veut dire

je voudrais aussi te signaler que le nouvel - ancien homme fort comme tu dis nous a déjà fait avaler un sidioca à la sauce qui rassure et qui a fini par nous donner une indigestion institutionnelle et économique grave pour le pays pourquoi devrons le laisser choisir pour nous le remède (qui lui peut être mortel).

nous avons voulu jouer un jeu qui s'appelle démocratie or ce jeu a ses règles qui disent que le président est élu par le peuple et seul le peuple peut le démettre de ses fonctions.
je sais que nous mauritaniens nous sommes réfractaires aux règles et nous nous imposons rarement une rigueur dans ce que nous faisons.
le coup d'état que nous vivons en ce moment est le résultat de ce manque de rigueur;
comme l'avais dit yan ce matin
-il fallait voter contre la constitution de juin 2006
-voter contre le candidat des militaires.
mais nous étions tellement ravi du changement qu'on ne voyait plus venir que avons sauté sur ce que nous proposait la bidasserie(un autre mot qui ne me sied pas trouves tu ?)et notre classe politique en se frottant les mains se voyait à tour de rôle adoubée par le CMJD.

tu dis et je cite:"Je trouve tout à fait normal, et c'est ma ferme conviction, de reprendre s'il le faut, ce processus entier, sans avoir honte de nous même,"

je suis entièrement d'accord avec toi mais pour moi ce "nous même" n'inclut pas ould abdel Azziz car dans les règles du jeu démocratique il doit être de corvée de patates dans sa caserne pour nous avoir dupé la première fois.

permets moi de ne plus croire sur parole Azziz car la dernière fois durant la transition nous avait déjà fait un sidi dans le dos.

Anonyme a dit…

Je désire etre aussi signataire de la pétition réclamant le retour du président légitime de ma mauritanie. Je m'appelle Momme Ducros et je suis étudiant en 2ème en journalisme et communication au maroc.

grizzly a dit…

Voici un commentaire que je viens juste d'envoyer à Cridem

SUJET:Les Verts (France) : Communiqué de Presse

En tant que militant écologiste en Mauritanie déjà et là où je suis maintenant également je joins ma voix à celle des Verts de France en disant que, comme pour Attila le chef des hordes Huns, "là où passe un coup d'état l'herbe ne repousse jamais"!
Manifestement notre déjà très désertique pays n'a que faire de ce genre d'intempéries desséchantes et de nature donc à mettre à SEC sinon à SAC ce qui ne l'a pas été encore!
Pourvu donc que la vallée , ses habitants et le fleuve ne subissent le même sort en étant emportés par cette perilleuse voire mortelle tempête de sable!!(sic)
ballag@web.de

Yanis le R. a dit…

La démocratie assassinée!

Merci à vous,
Merci à vous

Assassinée, ma bien aimée, la Démocratie !

Vous pourrez dès lors
Sur la tombe de la martyre
Porter votre funèbre toast

Assassinée la Démocratie !
Est-il un peuple au monde,
Qui assassine l'espoir ?

Ils t'ont tuée, Démocratie !
Quel peuple celui-là qui assassine
Le chant des rossignols !

Il n'y a plus que des meutes tuant des meutes,
Des renards tuant des renards,
Et des araignées tuant d'autres araignées

Démocratie, toi la martyre, toi le poème,
Toi la toute-pure, toi la toute-sainte
Le peuple de Mauritanie cherche sa reine des yeux,
Rends donc au peuple son salut !

Démocratie !
Sommes-nous une fois encore
Retournés à l'époque de la Jahilia ?
Voilà que nous revenons à l'ère de la dictature

Ils t'ont tuée à la Présidence
Comme n'importe quelle autre biche,
Après avoir tué le verbe

Au cours de l'instruction je dirai :
Le voleur s'est déguisé en général,

Je dirai au cours de l'instruction
Que je connais les noms, les choses, les prisonniers,
Les martyrs, les pauvres, les démunis

Je dirai que je connais les bourreaux qui ont tué ma bien aimée
Je reconnais les figures de tous les traîtres

Je dirai que leur vertu n'est que prostitution
Que leur piété n'est que souillure

Je dirai que notre combat pour toi est pur mensonge
Et qu'il n'existe aucune différence
Entre politique et prostitution

Je dirai au cours de l'instruction
Que je connais les assassins

Je dirai que notre siècle mauritanien
Est spécialisé dans l'égorgement du jasmin,
Dans l'assassinat de tous les prophètes,
Dans l'assassinat de tous les messagers

Même les yeux noirs
Les Généraux les dévorent
Même les tresses, mêmes les bagues,
Même les bracelets, les miroirs, les jouets

Même les étoiles ont peur de ma patrie
Et je ne sais pourquoi

Même les oiseaux fuient ma patrie
Et je ne sais pourquoi

Même les étoiles, les vaisseaux et les nuages,
Même les cahiers et les livres,
Et toutes choses belles
Sont contre mon pays

Je dirai au cours de l'instruction
Comment ma biche fut tuée
Par l'épée des Généraux

Tous les bandits, de l’Azawad à l'Atlantique
Détruisent, incendient, volent,
Se corrompent, agressent, violent les lois
Comme le veulent les Généraux

Tous les chiens sont des agents
Ils mangent, se soûlent,
Sur le compte des Généraux

Pas un enfant qui naisse chez nous
Sans que sa mère un jour
N'ait visité la couche d’un enfant des Généraux,
Pas une tête ne tombe sans ordre des Généraux

Les faux prophètes sautillent
Et montent sur le dos des peuples,
Mais n'ont aucun message !

Les traitres Généraux sauront un jour
Qu'ils ont tué notre bien aimée,
la Démocratie...


NB: Il s'agit d'une parodie du poème de Nizar Ghabani, "Bilqis"

Dr kleib ahmed salem a dit…

LM
je te félicite pour ta déclaration honorable et pour ton attachement à la démocratie.
Cette mascarade ne doit pas perdurer. Ould abdelaziz est un traître .il est désormais considérer comme l'ennemi public numéro un à abattre ou à juger de haute trahison lui et sa bande de loups communément appelé les frondeurs.
Une élection dans deux mois ou dans deux jours on n’en veut pas.
Il ne faut pas se voiler la face. Ce minable de général qui a mis le président ould cheikh abdallahy sous écoutes et qui lisait son courrier n'est pas digne de notre confiance.
L’avenir de vos enfants " le notre malheureusement a été accaparé par les militaires depuis 1978. » est entre nos mains.
Nous vrais mauritaniens et quelque soit les reproches que nous faisions à ould cheikh abdallahy" DIEU est témoin que je n'avais aucune sympathie ni pour lui ni pour son entourage " doit revenir au pouvoir.
Et notre rôle ne doit pas se limiter à nous cacher pour écrire mais à se dévouer pour faire de ce moment le combat de notre vie.
Dr kleib
PS: à ceux qui veulent faire des bonnes actions
je me joint à vous car depuis ce matin du 6 aout je n'ai plus de pays . "le mien est sous occupation
mail"
tel 0033.6.13.14.82.14
remyk@yahoo.fr

Anonyme a dit…

Je crois qu'il est temps qu'on jette l'anonymat à l'eau et qu'on se solidarise tous avec le retour de l'ordre consitutionnel.

On n'a marre des mensoges. Protègeons notre démocratie et la renommée de notre pays contre ceux qui préfèrent leurs intérêts personnels à ceux de la patrie.

Nous remercions la France pour sa position de plus en plus claire ainsi que les Etats unis et demandons à tous les autres de nous aider à trouver une issue de cul de sac où nous sommes.

Il faut surtout que ces amis de la Mauritanie expriment leur refus systématique des pratiques d'emprisonnement intempestifs et d'usage de la force à l'encontre de l'opinion.

Nous ne devrons plus accepter d'être muselés.

Mohamed Said Ould Ahmed,
Mauritanie

vlane a dit…

les gars qui sont à l'abri de l'autre côté des mers, allez y molo avec vos expressions, depuis que lm a donné son identité il ne faudrait pas qu'il paye pour vous

on peut dire les choses sans délirer
nous sommes tous d'accord pour dire que ce coup est d'un autre temps et qu'il faut tout faire pour trouver une solution, une chose est claire: refuser toute forme d'élection tant que le vieux n'est pas de retour où? c'est la question

peut-il revenir tranquillement à la présidence, je l'espère, mais le rêve n'est plus permis à mon niveau en tout cas car jen'ai pas les moyens de me battre à niveau plus élevé d'autres ont cette légitimité pour faiblesse de part est une trahison

au moins , une chose est claire: déjà toutes les forces vives d ela nation doivent refuser tout dialogue avec les hommes forts tant que le vieux est séquestré

que peuvent-ils en faire? le faire sortir? oui mais le laissé où? qu'ils trouvent une solution

mais il faut trouver un moyen pour que chacun ne soit pas détruit: j'entend les généraux et le vieux

que croyez-vous? qu'ils vont rester là tranquillement et se faire virer et ne rien faire? la réalité veut de prendre ne considération notre réalité quotidienne

comment les généraux peuvent faire machine arrière sans perdre la face? peut-on trouver une solution? avec l'aide d ela communauté internationale et surtout Ely ould mohamed vall où est-il? N'a-t-il pas en ce moment des choses à dire ou à faire? le vieux n'est-il pas d'avoir son chouchou

le vieux en prenant cette décision terrible, a tout de même mis chacun face à ses responsabilités, c'est terrible , il eut pu faire autrement, mais c ainsi

chacun n'a qu'à prendre ses responsabilité , le plus dangereux actuellement c'est l'éclatement de l'armée car d'un point de vue purement légal, les généraux ont été remercié et d'autres noms sont sorti de la plume du président via les ondes partout jusqu'au peuple

c de ce côté qu'il faut craindre et éviter le pire

faisons tout pour participer au retour du vieux mais de grâce ne mettons pas de l'huile sur le feu

ceux qui ont le droit d emettre d el'huile surle feu ce sont les partis polituqes qu'ils prennent leur responsabilités et en assument les conséquences

pour ma pauvre part, je condamne sans réserve la réaction de AOD, pou rles raisons que l'on sait dont la moindre est de cautionner l'infamie

j'ajoute pour finir que dans cette affaire il ne faudrait pas oublier les gens de l'ombre les pur et durs de l'ancien régime qui veulent la peau de aziz et qui avaient le vieux entre leur mains

il ne faudrait pas qu'agitant le pays , nous perdions ceux qui nous ont libéré de taya c tout ce que je sais d'eux et je ne suis pa sle seul, le reste on le dit et l'entend dans les salons auquels je n'ai pas accès comme le peuple

ne sachant plus où est la vérité et le mensonge, je ne sais qu'un chose donc, ilne faudrait pas que les ennemis de aziz s'emparent du pouvoir, ces ennemis polymorphes, toujours à l'abri

ne nous trompons pas de cible

et enfin une chose est sûre la décision que sidi à prise est une décision qui dépasse l'entendement: il avait mille façons de faire, y at-il toujours une solution à toute crise? pas toujours , des fois il n'y a pas de solution d'apaisement c'est hélas ce que nous vivons

je le crains car de partout chacun a franchit le rubicon sauf les traîtres et les hypocrites qui comme toujours applaudissent aziz aujourd'hui et l'insulteront demain, c eux les ennemis du pays, chacun les connaît, ils osnt partout dans les média, dans les rouages de l'état, tout change sauf eux ,ils sont éternellement là, comment s'en débarrasser, ce sont eux la meute des RV, leur chiens, leurs bras et leurs dents

pour une fois je trouve que l'ufp, app parlent dignement, je regrette la position du chef de l'oppostion qui est suicidaire politiquement et humainement déplacée

voilà la simple position d'un citoyen lambda qui en sait plus que le peuple et moins que vous

Anonyme a dit…

Vlane,

tu semble menacer LM ou vouloir lui faire peur. t'as pas honte de vouloir manipuler sous un langage désintéressé les gens?

Pour les amis de ce blog que tu dis à l'abris au-delà des mers ils sont plus courageux que toi qui te cire tes tableaux médiocres et les traitres sur place avec.

Je crois que celui qui t'a bousillé ta bagnole n'a ps vraiment terminé le boulot. Mais à ce rythme de pensée sournoise, cela ne va pas tarder.

vlane a dit…

ps: nous entrons dans l'aire de la dictature, ce n'est certainement le moment de quitter l'anonymat au contraire, que ceux y sont encore y reste et que les autres y retournent s'ils le peuvent encore

pour ma part je suis condamné car ayant déjà trop écrit, on me reconnait facilement, mais les autres qui peuvent rester caché restez y , ce qui importe c vos idées, car demain si il vous arrive n'importe quoi, jamais rien de grave mais toujours mille petites saloperies, personne ne vous défendra et vous finirez tout seul

plus personne ne vous approchera de peur d'être suelement vu avec vous et vous ne saurez plus rien de c equi se passe

garder l'anonymat c tout

vlane a dit…

ano 22h19

quelle langue tu parles? d'où j'ai menacé lm au contraire c toi que ça arrange que les gens sortent de l'anonymat pour les perdre

chacun son camp

Anonyme a dit…

PS: ARANI ELA NEDHAK(lol.lol.lol.)
les maudits sont parti a jamme
wel hamdou lilahi
vive azziz
vive azziz encore et encore et tjr.

Anonyme a dit…

Restaurons la Democratie

Les généraux Ould Abdelaziz et Ould Elghazouani viennent d’opérer un coup d’Etat militaire en Mauritanie. Intervenant après une longue période de blocage politique, ce coup d’Etat vient entamer considérablement les espoirs des Mauritaniens en l’instauration sur leur territoire d’un Etat de Droit.

Nous, soussignés, démocrates et citoyens soucieux de la sauvegarde des institutions de notre jeune République :

1- Dénonçons avec la plus grande fermeté le coup d’Etat militaire qui vient de renverser un président démocratiquement élu,

2- Exigeons le retour définitif des militaires dans leurs cantonnements et leur maintien dans leurs fonctions, en dehors du jeu politique et des institutions civiles républicaines.

3- Exigeons la libération et la réintégration dans leur fonctions du Président de la République et du Premier Ministre

4- Exhortons les partenaires de la Mauritanie, les pays amis et l’ensemble des gouvernements à s’abstenir d’envoyer quelque signe que ce soit en direction de la junte militaire pouvant être interprété comme une quelconque reconnaissance.

5- Engageons l’ensemble des forces patriotiques de l’intérieur et de l’extérieur du pays, partis politiques, société civile, syndicats, organes de presse et personnalités indépendantes à se joindre à nous dans la lutte pour le retour à la démocratie.

6- Engageons l'ensemble de ces mêmes forces, une fois le retour à la légalité républicaine assuré, à ouvrir, sans plus tarder, un débat national large et serein tendant à redéfinir le statut et le rôle des forces armées et de sécurité dans notre pays, y compris les rapports de celles-ci avec les institutions et le citoyen ordinaire.

Le 06-Août-2008

Pour Signer envoyer "nom,prenom,titre ou fonction,pays de residence" a save.mauritania@gmail.com

Les signataires (liste frequemment mise-a-jour sur ce lien):

1. Bâ, Bocar Amadou, Professeur enseignement secondaire, Mauritanie
2. Ba, Mamoudou Bocar, Docteur en Météorologie, USA
3. BABA, Mohamed, Professeur Univ., France
4. Baro, Mamadou, Professeur Univ, USA
5. Cheikh Ahmed, Mohamed-El-Moustapha (Ould), Docteur en génie mécanique, Suisse
6. DELLAHY Maloum, Isselmou (Ould), Docteur en Informatique, USA
7. DIAGANA, Toka, Profeseur Univ., USA
8. DIKO hanoune, Association des Haratine en Europe, France
9. DOGUI, Mohamed, Militant des Droits de l'Homme, Mauritanie
10. ELY, Mustapha, Professeur univ., Tunisie
11. JIDDOU, Baba (Ould), France
12. ISSELMOU, Sidi(Ould),Professeur en Gynecologie, Mauritanie
13. KABER, Sidi Mahmoud, Professeur univ., France
14. LOULY, Mohamed Aly(Ould), Docteur en Informatique, Arabie Seoudite
15. MAALOUM, Md Mahmoud (Ould), Militant des Droits de l'Homme, Mauritanie
16. MAIGA, Harouna, Project Manager, Suede
17. MOUSTAPHA, Ahmed Amou (Ould), Docteur en Medecine, France
18. N’Diaye, Boubacar, Professeur Univ., USA
19. N'GAIDE, Abderrahman , Enseignant-chercheur, Sénégal
20. ZEIN, Horma(Ould), Professeur agrégé en médecine, France
21. BA, moussa batchily
22. Med Mahmoud, Med Abdallah(Ould), Doctorant, Tunisie
23. Sakho, Birane, cadre ds le secteur prive, Mauritanie
24. Ahmed, Mohamed Said(Ould), Directeur de Bureau d'études, Mauritanie
25. N'DIAYE, Ibrahima Souleymane, Animateur Socio-Culturel, France
26. Sidi, Mohamed Mahmoud(Ould), Docteur en Automatique INRA, France
27. DIOP, Mamadou, Etudiant-chercheur, France
28. Gueye, Khalil Balla, Consultant, Allemagne
29. AHMED-KHALIFA, Mohamdi, Docteur Biologiste, France
30. SY, Souleymane, Agent d'Exploitation, France
31. NDIAYE, Bala Moussa, Financier, Mauritanie
32. KHARCHY, Mohamed Mahmoud(Ould) Juriste-consultant, Mauritanie
33. ELALEM, Mohamed Lemine, Mauritanie
34. KLEIB, Ahmed Salem, Docteur en Medecine, France

Anonyme a dit…

Démocrates de ce pays,
Nous devons demander au conseil de sécurité de voter une résolution pour interdire les coups d'etat et d'utiliser la force si nécessaire pour déloger les putschistes. C'est la seule façon d'éviter la prise du pouvoir par la force.

Anonyme a dit…

Les députés et sénateues des partis qui sont contre le coup d'Etat et qui ont montré qu'ils sont de vrais partis par leurs positions courageuses doivent aller jusqu'au bout et démissionner du parlement.

Anonyme a dit…

Tout à l'heure j'ai vu un défilé de soutien d'Aziz 3/4 des voitures des 4x4 toutes neuves. Une bande de voleurs.

Anonyme a dit…

Comment peut-on accepter qu'un mercenaire, parce qu'il a été limogé, prenne tout seul le pouvoir puis cherche à le légaliser par des voleurs des biens publics qui le soutiennent en organisant des marches qui ne reflete même pas 1% du peuple?

Anonyme a dit…

Les vrais Roumouz El Vessad:
Les généraux et les connels qui acceptent d'être avec eux;
les députés et sénateurs de paille dits frondeurs;
le groupe de Ould Ahmed Deya qui se disent pour El Islah mais plutôt El Vessad;
Tous les hypocrites et Mounavighines qui soutient le coup d'Etat y compris les partis politiques
Tous ceux qui soutiennent les militaires espérant être leur candidat à la présidence (AOD, ZZ...)

Anonyme a dit…

Voici la nouvelle démocratie:
Marches de soutien pour Aziz autorisées; Marches contre le coup d'Etat réprimées
Débat hier soir à la radio: seuls les soutiens du coup d'Etat sont invités
ça c'est la vraie dictature militaire d'une mercenaire
Où est Bob Denard on le paie pour le déloger?

Anonyme a dit…

MANIFESTATION CONTRE LE PUTSCH EN MAURITANIE



APPEL A MOBILISATION



Suite aux événements qui consacrent la confiscation de la démocratie en Mauritanie et le retour des militaires au pouvoir, nous, organisations signataires du présent appel, invitons démocrates et républicains de Mauritanie, de France, d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs à se joindre à la manifestation que nous organisons ce dimanche 10 août 2008 à 14 HEURES.



Lieu de rassemblement : PARVIS DES DROITS DE L’HOMME



Nous, organisations signataires de cet appel exprimons notre vive réprobation et condamnons sans réserves un acte qui signe l’arrêt de mort d’une expérience exemplaire qui représentait l’espoir de tout un continent et qui fut saluée en son temps par l’ensemble de la classe politique, la société civile, les partenaires au développement et les amis de l’Afrique.

Nous demandons le rétablissement immédiat et sans conditions de l’ordre constitutionnel.





SIGNATAIRES



AVOMM

OCVIDH

CAMME

CSDM

AFMAF





CONTACTS :

0650639300

0616192222



--------------------------------------------------------------------------------
Envoyé avec Yahoo! Mail.
Une boite mail plus intelligente.

Abdoulaye DIAGANA a dit…

APPEL A MOBILISATION

Suite aux événements qui consacrent la confiscation de la démocratie en Mauritanie et le retour des militaires au pouvoir, nous, organisations signataires du présent appel, invitons démocrates et républicains de Mauritanie, de France, d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs à se joindre à la manifestation que nous organisons ce dimanche 10 août 2008 à 14 HEURES.

Lieu de rassemblement : PARVIS DES DROITS DE L’HOMME

Nous, organisations signataires de cet appel exprimons notre vive réprobation et condamnons sans réserves un acte qui signe l’arrêt de mort d’une expérience exemplaire qui représentait l’espoir de tout un continent et qui fut saluée en son temps par l’ensemble de la classe politique, la société civile, les partenaires au développement et les amis de l’Afrique.
Nous demandons le rétablissement immédiat et sans conditions de l’ordre constitutionnel.


SIGNATAIRES

AVOMM
OCVIDH
CAMME
CSDM
AFMAF


CONTACTS :
0650639300
0616192222

Abdoulaye DIAGANA a dit…

A lire sur www.souslatente.blogspot.com

L'HEURE DE AHMED OULD DADDAH.

Anonyme a dit…

Couleur politique

Dans le parc du Diawling, une tortue se dorait au soleil, passe alors un caméléon.

La Tortue : Cher Caméléon, ou vas-tu comme ça ?
Le Caméléon : Je vais à la capitale faire de la politique. Les gens là-bas peuvent militer sous toutes les couleurs.
La tortue : Et tu penses, à cette vitesse, arriver là-bas avant 2012 ?
Le caméléon : Mais le Diawling, c’est plus proche que le Niger !

Passe alors en se tortillant un lézard qui dit alors de sa voix aigrette :

- Caméléon , combien de fois je t’ai dit de renoncer à la politique. Tu sais prendre toutes les couleurs sauf le kaki.

Anonyme a dit…

Ano , je crois que celle de daddah est encore meilleure!

Le lapin-gagnant

Du côté de Koubenni, une troupe de lapins organisait chaque année une course où un lapin arrivait tout le temps à la deuxième place.

Le grand lapin, organisateur de la Course de lapins, lui demanda :

- Dis moi, ça fait des années que tu participes à cette course et tu arrives toujours deuxième. Qui est ton entraineur ?

- AOD

Anonyme a dit…

Bojour,

J'aimerais avoir le résumé de l'intervention de ould zeidane sur aljazeera.
D'avance merci

Yanis le R. a dit…

Diagana,

L'heure de AOD apparemment n'est pas arrivée, comme tu le dis très bien.
L'homme politique de façon générale, c'est celui des rendez-vous, l'expérience ne vient qu'après...
La déclaration ce jour à Paris de ZZ, par exemple, est tout sauf politique, il a définitivement enterré le peu de crédit qu'il pouvait encore avoir...
Comme je l'ai dit sur le blog du Pr ELY, les militaires vont présenter Ould Abdel Aziz comme candidat à l'élection présidentielle dans quelques mois. C'est une évidence. Il aura les dits "frondeurs", comme future majorité au sein d'un nouveau parti qui verra sans doute d'autres adhésions d'opportunistes de toutes parts...
L'attitude actuelle réitérée des USA et celle rectifiée de la France (!), ce jour, vont pousser les généraux à ne pas rester longtemps, sans plus, mais en suivant leur programme d'élire Aziz, président de la République.
Ainsi, il y aura toujours une certaine continuité entre le pouvoir exécutif et celui de la grande muette (donc la sécurité dans la région).
Un changement constitutionnel (qui demandera un referendum) avec installation d'un conseil de sécurité, indépendant du pouvoir politique, comme en Turquie, sera long à faire et peu probable dans ce contexte de tensions et de pressions internationales unanimes.

vlane a dit…

mon cher yanis

tu me fais la gueule! j'ai vu chez ma�tre diagana que tu n'as pas voulu �crire apr�s mon comentaire et que tu as pr�f�r� le mettre ici

tu as bien raison de me faire la gueule, je le m�rite bien car tu es bien le seul � qui je dois beaucoup...passons

que veux-tu que je fasse, je ne sers pas dire merci sauf en chatiant bien car il est des moment o� le mot est court

voil� c dit

salut

voil� mon comentaire apr�s le tien, pas f�ch� tout rouge promis?


" mon cher diagana

Je crains de que ta derni�re r�flexion arrive � l�heure o� A.O.D a d�j� pactis� avec le CMJD �re nouvelle

C fait, il a estim� tiens-toi bien qu�il � prend acte � ! tu connais la suite�la communaut� internationale peut dire : apr�s le silence de la rue, et les d�fil�s, m�me le chef de l�opposition historique prend acte et n�gocie m�me ici et l� pour savoir si les membres du conseils � haut conseil � auront le droit de se pr�senter aux futures �lections
Tu te rends comptes

Cet homme comme tu l�as si bien bross� n�avais plus aucune chance de devenir pr�sident et aujourd�hui le destin le place � un carrefour qui pouvait lui permettre d�ameuter tout le pays, m�me l�opinion internationale ect il est le chef de l�opposition bon dieu ! il pouvait tout bloqu� oblig� les g�n�raux a cherch� une autre issue, rassembler le peuple bern� derri�re lui, sauver m�me le vieux, peut-�tre pas jusqu�� le remettre � la pr�sidence mais enfin tout bloquer, il a toutes les grandes villes en que chef de l�opposition, il pouvait tout

Au lieu de �a, que fait-il, bon dieu, que fait-il ? il donne au coup d��tat une l�gitimit� inesp�r�e, tu te rends compte, et s�en va tranquillement discuter avec eux, j�ai d�j� �crit � ce sujet , j�arr�te l� , mais diable quelle folie s�empare de tous ces gens : ils ont tout pour r�ussir et il saute dans le vide sans que quiconque les pousse

J�arr�te l� on a plus qu�� attendre la d�claration de conscience et r�sistance pour savoir , s�il reste un peu de raison quelque part

salut








Cher ami

Je crains de que ta derni�re r�flexion arrive � l�heure o� A.O.D a d�j� pactis� avec le CMJD �re nouvelle

C fait, il a estim� tiens-toi bien qu�il � prend acte � ! tu connais la suite�la communaut� internationale peut dire : apr�s le silence de la rue, et les d�fil�s, m�me le chef de l�opposition historique prend acte et n�gocie m�me ici et l� pour savoir si les membres du conseils � haut conseil � auront le droit de se pr�senter aux futures �lections
Tu te rends comptes

Cet homme comme tu l�as si bien bross� n�avais plus aucune chance de devenir pr�sident et aujourd�hui le destin le place � un carrefour qui pouvait lui permettre d�ameuter tout le pays, m�me l�opinion internationale ect il est le chef de l�opposition bon dieu ! il pouvait tout bloqu� oblig� les g�n�raux a cherch� une autre issue, rassembler le peuple bern� derri�re lui, sauver m�me le vieux, peut-�tre pas jusqu�� le remettre � la pr�sidence mais enfin tout bloquer, il a toutes les grandes villes en que chef de l�opposition, il pouvait tout

Au lieu de �a, que fait-il, bon dieu, que fait-il ? il donne au coup d��tat une l�gitimit� inesp�r�e, tu te rends compte, et s�en va tranquillement discuter avec eux, j�ai d�j� �crit � ce sujet , j�arr�te l� , mais diable quelle folie s�empare de tous ces gens : ils ont tout pour r�ussir et il saute dans le vide sans que quiconque les pousse

J�arr�te l� on a plus qu�� attendre la d�claration de conscience et r�sistance pour savoir , s�il reste un peu de raison quelque part

salut "

Anonyme a dit…

LM.

Ce serai bien si tu fais figurer sur ton blog le sigle de protestation disponible sur le blog du professeur ELY est qui actuellemnt le signe de ralliement contre la confiscation de la Démocratie en Mauritanie.


Le blog du prof:

http://haut-et-fort.blogspot.com

Le sigle est déjà adopté par des sites comme

http://disselmou.googlepages.com/restaurer_la_democratie

ou le site des communautés mauritaniennes en espagne:

http://www.alwifaq.es/1.html

etc.

Yanis le R. a dit…

Cher Vlane,

Désolé, je n'avais pas lu les commentaires sur le blog de notre ami Diagana.

Je ne te fais nullement la gueule, ce n'est pas dans mes habitudes même avec ceux que je n'aime pas et toi, je te l'ai toujours dit, je t'apprécie et tes remarques à mes posting sont les bienvenues car me permettent de faire mon autocritique. C'est toujours utile.

Comme je te tiens et avant que j'aille dans les bras de Morphée, j'ai une question à te poser à toi et à tous les amis:
Est-ce que Sidioca a vraiment signé le décret destituant les 4 officiers supérieurs?
C'est une question qui n'a pas encore été posée car le principal concerné n'a pas eu le temps de s'exprimer...
Pourquoi Ahmed Sidi Baba et Moussa Fall sont aux arrêts avec le Président, le PM et le ministre de l'intérieur? Ceci en sachant que ces 2 personnes par exemple ne constituent pas un danger pour la sécurité du coup d'état?

яimσ a dit…

salut tous ,

Qui pouvait penser que aziz le morveux trisomique, serait un jour à la présidence ,lui et sa femme des valets chez taya et mint tolba autre fois.

Aujourd'hui depuis le palais ,il bavait comme un crapaud avec son charabia qui dépasse de loin celle de son ancien chef elycom .

Il paraissait ridicule , obèse essoufflé comme un bœuf .Sa tronche d'agressif et sournois en disait long sur ses ambitions mercantiles .


Dans cette période bonus et jusqu'aux elections , il a prévu d'amasser le max d'argent pour mener à bien sa retraite comme son maitre elycom .


ps1 : des vidéos du putch je m'y refuse !

ps2 : la campagne présidentielle c'est votre délire!!?

vlane a dit…

cher yanis

pour ma part, ne regardant plus la télé depuis des années, ni même la radio, même le coup, par le saint coran je le jure, je l'ai appris par le net à 11h du mat, c dire...

on m'a certifié en tout cas , qu'un communiqué provenant de la présidence a bien été lu à la radio
avant la suite des événements, c donc qu'il a été bien signé

le marabout semble avoir respecter à la ligne la procédure: quatre cavalier sont partis chacun à la destination de son poste avec le communiqué, c'est ce que raconte les gardiens, les chaffeurs de taxi, les vendeurs de cartes ect mes sources enfin

tu en sauras plus demain quand tes amis seront réveillés

bonne nuit

vlane a dit…

pardon , j'avais pas compris , tu penses qu'il n'y a jamais eu de vrai communiqué et que le communiqué lui-même était faux! Amal devrait savoir au moins cela

ce serait un comble en effet!

tes amis te répondront

salut

vlane a dit…

une pensée avant dormir pour le marabout: toute sa vie doit actuellement défiler dans son esprit

ça doit être dur, dans mon texte je lui disais à la fin :

Ils s'attendent à tout sauf à vous voir bondir
On prie que Dieu qui les aida à vous choisir
Ne vous laisse pas seul avec le mot trahir

j'ajoute pour finir l'acrostiche:

Puisse le ciel qui ne vous laissa pas si seul
Apaiser ce courage autrement seul à seul
Rassurez-vous, dehors, vous n'êtes plus si seul
De vous reste d'avoir oser et ce, tout seul
On se lève partout pour un homme bien seul
Nul sauf A.O.D ne rit de vous voir si seul

Anonyme a dit…

Les generaux et leurs amis doivent revenir a' la raison en liberant immediatement le president de la republique et tous les detenus et en retablissant les institutions de notre republique.

maatala a dit…

Salam

-----------------------------------
Une pensée pour notre Président de la république: Monsieur SIDIOCA
----------------------------------

Azziz sera candidat à la prochaine élection présidentielle, Ely y pense et si il y va , DADDAH (le félon)risque de rafler la mise.

La peste ou le choléra dit le FOU.

maatala

maatala a dit…

Salam


---------------------------
Une pensée pour SIDIOCA
---------------------------

Lu pour vous

Putsch. Le président déchu était contesté de toutes parts, y compris dans son propre parti.


Protégée par un important service d’ordre, une petite foule de manifestants défile au centre de la capitale mauritanienne, brandissant des portraits en couleur du général Ould Abdel Aziz, le nouveau président du Haut Conseil d’Etat des forces armées et de sécurité, qui a pris le pouvoir mercredi par un coup d’Etat. «Le président Sidi devait partir ! En un an, il n’a rien fait pour les citoyens, on n’a pas d’eau, pas d’électricité, pas de santé ! Les militaires ne pouvaient laisser passer cela ! Maintenant, on espère un vote légal et démocratique pour que la Mauritanie aille vraiment de l’avant !» explique Omar. Vêtu d’un boubou bleu nuit, El Meimoune se félicite lui aussi de la tournure des événements : «La démocratie est un moyen et non une fin en soi ! A quoi sert la démocratie si le peuple a faim ? Les militaires vont redresser le pays et après ils vont partir, c’est tout !» Ils saluent le retour des militaires dans la sphère politique, puisque, pour eux, ces derniers sont justement les garants de la Constitution et de l’ordre public, et ils veulent croire aux engagements de la junte, qui a promis de maintenir les institutions démocratiques et d’organiser un nouveau scrutin présidentiel dans les plus brefs délais. Sur le trottoir d’en face, certains arborent des mines fermées, à l’image de Salem, petit homme trapu : «Je suis très déçu ! Pour avoir une démocratie saine, les militaires doivent laisser le pouvoir aux civils et retourner dans leurs casernes !»


Sur le même sujet
L’Europe et l’Afrique s’inquiètent


«Erreurs politiques». Le coup d’Etat divise l’opinion publique. Il y a ceux qui s’inquiètent pour les libertés démocratiques et l’avenir de la Mauritanie sur la scène internationale, et ceux qui estiment que le Président, renversé mercredi matin, mettait le pays en danger. Les détracteurs de Sidi Ould Cheikh Abdallahi dressent ainsi la liste des «erreurs politiques» commises par le premier président mauritanien démocratiquement élu, tout au long de cette première année d’exercice du pouvoir. Il a sous-estimé la menace terroriste, après les attentats d’Aleg et de Nouakchott, qui ont tué et blessé des ressortissants français, cet hiver. «Lorsque notre pays a été frappé par ces attaques, le Président a été mou, il n’a pas su réagir avec fermeté pour rassurer les Mauritaniens et les expatriés», estime Salem, un guide touristique qui a souffert de la subite psychose sécuritaire qui s’est emparée des étrangers après ces deux attaques.

Autre reproche fréquemment adressé au président déchu par les élites et la classe politique mauritanienne : sa main tendue aux islamistes. «En autorisant le parti Tawassoul [islamistes ndlr], en construisant une mosquée dans l’enceinte de la présidence, ou encore en changeant les jours du week-end au vendredi et samedi, l’ex-président ne s’est pas fait que des amis, admet un journaliste local.Les militaires n’ont pas du tout apprécié ce repli de Sidi Ould Cheikh Abdallahi sur la sphère religieuse.»

«Institutions». Ces derniers mois, une crise institutionnelle a contribué à encore durcir les tensions. Face au refus du Président de convoquer une session extraordinaire du Parlement, la majorité des députés et sénateurs de son parti, le Pacte national pour la démocratie et le développement (PNDD), avaient claqué la porte. «Le parlement voulait travailler mais le Président l’en a empêché. En s’opposant au fonctionnement normal des institutions, il n’a fait qu’attiser la crise», estime Abderrahmane Ould Mini, président du groupe parlementaire du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), grand parti d’opposition qui a soutenu la fronde des députés de la majorité.

Résister collectivement. Le putsch est loin toutefois de faire l’unanimité. Quatre partis - deux «progressistes», les islamistes et des sympathisants du PNDD restés fidèles au président déchu - ont décidé de former une coalition afin de résister collectivement au coup d’Etat, qu’ils jugent «anticonstitutionnel». Mais ces voix discordantes peinent à se faire entendre, notamment dans la rue. Leur sit-in prévu hier midi devant l’Assemblée nationale a été dispersé à coup de matraques par les forces de l’ordre. «On nous empêche de nous exprimer, on nous menace, on nous frappe si on ne pense pas comme eux», s’exclame un manifestant, sympathisant de l’Union des forces de progrès (UFP). «Un coup d’Etat contre un président démocratiquement élu est une mauvaise chose», reconnaît pour sa part Jemil Ould Mansour, le leader du parti islamiste Tawassoul. Ces opposants en appellent à l’opinion publique nationale et internationale. Dia, un de leurs sympathisants, lance : «Toutes les bonnes volontés doivent nous aider à résister à cette confiscation de la démocratie en Mauritanie !»

Correspondance à Nouakchott MANON RIVIÈRE
QUOTIDIEN : vendredi 8 août 2008

maatala

ouldmauritanie a dit…

Petite purge entre amis

Ouldmauritanie (l'anti traitre)

Anonyme a dit…

LM,

T'as inventé un joli adverbe : azizement qui est très significatif.

LM® a dit…

salut

cher yan

le communique a été signé la première fois le 10 juillet passé mais c'était sans compter sur les espions de Azziz et surtout un certain mouhamedou o Tijani directeur adjoint du cabinet qui est allé immédiatement avertir Azziz et a refusé de suivre la procédure normale. il a été limogé par sidi juste après
quand à Ahmed Sidi Baba et Moussa Fall, ils sont aux arrêts pour avoir été consultés par Sidi avant la signature du communiqué. Azziz avait mit le président sur écoute ce qui lui a permis d'intercepter les coups de fil entre sidi et Ahmed Sidi Baba et Moussa Fall

Anonyme a dit…

On ne peut jamais comparer un coup d'etat qui a mis fin à plus de 2 decenies de dictature, d'assassinant, d'emprisonnement de force politique, de detournement des biens public, de facification des urnes - à un coup d'etat sur un president elu democratiquement, et qui a été disponible pour toutes les procédures constitutionnelles menant à sa destitution ou son jugement, coup d'etat, suite à un saut d'humeur d'un general limogé.
Mais cette fois, le nombre de partis, d'organisations civiles, de pays et d'organisations internationales qui reprouve ce putch est très elevé. On ne sait pas s'ils vont tenir longuement (surtout la France, les USA), mais c'est déjà une bonne chose.
Il reste maintenant que ce peuple se definisse un role dans ce qui se passe sur sa terre. On ne doit plus compter sur les RVs, les generaux et le RFD, ils sont tous pourris et c'est maintenant la responsabilité de ce peuple devant son destin.

Anonyme a dit…

A maatala,

Aujourd'hui je reconnais que tu avais raison quand tu parlais de AOD.
Moi qui etais au aguets pour répondre sur cet espace à toutes tes intervention, allant parfois jusqu'à t'accuser que tu etais agent de Messoud, principal rival de AOD à l'epoque.
Mais ces jours nous apprennet que le RFD est en train remettre à zero tout ce solde de combat qu'il avait mené depuis 92.
Mais, rassurez vous, AOD ne sera jamais president, les militaires certes ont capté son message, mais connaissant déjà son caractère, ils ne s'aventureront pas de mettre en place qqu'un pour le destituer dans moins d'une année.
Les militaires sauront eviter les putchs inutiles.

Finalement, je presente à Maatala toutes mes excuses.

LM® a dit…

salut

cher yan

le communique a été signé la première fois le 10 juillet passé mais c'était sans compter sur les espions de Azziz et surtout un certain mouhamedou o Tijani directeur adjoint du cabinet qui est allé immédiatement avertir Azziz et a refusé de suivre la procédure normale. il a été limogé par sidi juste après
quand à Ahmed Sidi Baba et Moussa Fall, ils sont aux arrêts pour avoir été consultés par Sidi avant la signature du communiqué. Azziz avait mit le président sur écoute ce qui lui a permis d'intercepter les coups de fil entre sidi et Ahmed Sidi Baba et Moussa Fall

grizzly a dit…

Le même quidam anonyme SAMIR qui s'en était pris à moi très violemment et déraisonnablement aussi sur Taqadoumy semble continuer à faire des siennes ,cette fois en s'en prenant à Diagana !
Mais j'avoue qu'il semble avoir pris des gants pour le faire avec Diagana alors qu'avec moi il a donné libre cours à ses déjections verbales outrancières et outrageantes!J'en suis presque blême d'envie!Jugez en plutôt:

4. 08-08-2008 09:21
Correction
"Une pensée à peu près dense ,un français pas laborieux mais qui reste complet.les expressions ne sont pas souvent inappropriées ,ni redondantes;les tournures ne manquent pas de naturel et la maîtrise de l'expression écrite ne ferait manifestement pas défaut;quant au contenu ,il ne s'assimilerait pas à un rabachage de louanges et de dénigrement et serait une analyse sérieuse;pour tout celà on ne ressent pas de la gêne en s'imposant de lire le texte.
Mais il n'y aurait point lieu de se décourager les prochains essais seront encore plus lumineux.Bonne chance."

NB:En mettant le paragraphe à la forme affirmative vous comprendrez mieux pourquoi Mr Diagana promène allègrement son encensoir d'un extrême à l'autre.
Il y a seulement une semaine ,il faisait les louanges des meneurs de la fronde ,âmes damnées et sbires des généraux ici même et sur son blog!Et celà à renfort de flatteries et de dithyrambes gratuits, du moins je l'espère pour lui!Jugez en de vous même c'est sidérant:

"Si nous connaissons (de réputation) le Mohsen Ould Elhadj opposant irréductible vivant à la lisière du dénuement pour rester en accord avec ses convictions, sous la dictature de Ould Taya, et si nous connaissons (de réputation) Me Sidi Mohamed Ould Maham, défenseur des persécutés sous le même dictateur (il a notamment défendu notre ami militant invétéré des droits de l’hommes, El Hacen Ould Lebatt, le bon),...etc" Dixit Diagana « Sidi et les quarante... »

On ne peut être au four et au moulin Mr Diagana ,avec les putschistes et contre les putschistes!On ne peut même pas "parer" votre consternante attitude des atours du contorsionnisme politico-intellectuel car manquant de souplesse ,de dexterité et d'élégance!Et avec cet article tout le monde aura aisément compris quelle camelote vous vous proposez de nous refourguer avec des arguments de courtier!Mais ,rassurez vous ,et au risque de vous décevoir:les bons produits se vendent tout seuls et la pacotille est toujours difficile à écouler quelque soient le talent et l'inventivité du démarcheur!
Toutes qualités que tout le monde vous reconnaîtra volontiers sans vous les disputer pour autant Mr Diagana!
Sans rancune et amitiés.
SAMIREcrit par SAMIR (Visiteur)

grizzly a dit…

Mon article-réaction au putsch mis en ligne hier par Cridem vers 9H du soir.

20:57 07-08-08
Solution finale:les militaires jettent « le bébé avec l'eau du bain»!
Libre Expression

Avec cet énième coup d'état (le 10ème du genre), les militaires viennent de jeter, je le crains pour longtemps encore, «le bébé avec l'eau du bain»! Et, comme nous ne le voyions que trop bien venir hélas, nous aurions vécu cette parenthèse démocratique comme un rêve ou une hallucination collective ! C'eût été trop beau pour être VRAI ! Le mirage s'est estompé pour céder la place à l'affligeante, décevante et humiliante réalité !

Même si notre rêve euphorisant des débuts avait très vite pris des allures cauchemardesques avec Sidioca, ce président venu de nulle part ou plutôt si, sorti de la « cuisse de Jupiter » qui semble l'avoir rappelé à lui définitivement ! Il n'en reste pas moins vrai que ce président conspué et étrillé pour maintes raisons valables n'en était pas moins devenu aussi, même à son corps défendant, le dernier rempart de la culture démocratique face à l'adulation béate de la dictature et de tous les totalitarismes, culte privilégié de notre irresponsable et irréfléchie classe politique !

Je n'en voudrais pour preuve que ses exultations obscènes et révoltantes à l'annonce de la chute d'un président démocratiquement élu et ce sans ambages ! Comment se peut-il faire que des politiques soi disant démocrates jubilent, en se frottant les mains sûrement aussi, devant le spectacle attristant et pénible de la RUINE DES ESPOIRS de tout un peuple et de sa Nation meurtris par plus de 45 ans de pouvoir personnel, voire de dictature et d'arbitraire ?

Pourquoi serions nous donc toujours acculés à collectionner les dernières places en tout quitte à passer pour les derniers de la « classe démocratique » sur le plan continental voire mondial aussi sûrement?

La démocratie serait-elle donc un de ces luxes qui nous seraient irrémédiablement inaccessibles ? Il n'y en aurait donc que pour les autres, pas pour nous ! Serions nous donc à jamais privés et sevrés de ces « fruits interdits » auxquels nous venions à peine de mordre?

Pourquoi serions nous donc astreints à toujours trembler et frémir devant des militaires insubordonnés et irrespectueux des institutions démocratiques et de la République ?

Ceux qui auraient espéré que cette fois ci les militaires vont nous « dénicher » ou nous « re fourguer » un bon président ayant enfin la «gueule du job » se trompent lourdement, à moins que les qualités requises n'aient quelque rapport avec la reptation, la soumission et la prévarication !

Toutes « qualités » dont Sidioca était pourtant plutôt bien servi par mère nature ! C'est à croire que, dans le meilleur des cas, les généraux ne nous sortiront de leur képi qu'un Sidioca bis encore plus rampant, plus soumis, corrompu et effacé !

Comme si Sidioca et sa coterie délétère ne l'étaient pas assez à leurs yeux ! « Etfou bi edhemb elli istâwedh minnou bliss » « au diable vauvert le péché censuré par Satan » ! Attendons nous donc au pire, même au cas de nouvelles élections générales pour la restauration des institutions démocratiques parties en fumée.

En quoi donc ces militaires peu prédisposés et entraînés pour administrer les affaires de la cité pourraient-ils être d'une quelconque utilité pour gérer toute une Nation a fortiori la remettre sur de bon rails? Avoir appris à trucider le maximum d'ennemis voire d'amis et de frères aussi ne prédispose en rien pour gouverner un pays et le redresser éventuellement !

Rien qu'à voir leurs partisans, prosélytes et autres suppôts, l'on conjecturerait facilement qu'ils ne feront qu'une bouchée de la Mauritanie exsangue par leurs œuvres, 29 ans de dictature durant (78-2007) !

Il suffirait de consulter les pédigrées des thuriféraires et autres encenseurs qui leur ont fait écho pour se convaincre qu'il n'y a vraiment rien à tirer ni à cirer ou à attendre de ce coté là !

Et ce serait pourtant sur cette brocante RV antédiluvienne qui n'aurait même pas sa place au marché aux puces de Sebkha à fortiori dans une démocratie responsable, propre et convenable qu'ils se reposeraient avec assurance ! C'est d'ailleurs à cause et pour elle qu'ils ont orchestré leur « Golpe bananier » !

Je conclurai en martelant cet extrait de mon dernier article écrit il y a deux jours : «N'attendons point l'effondrement de nos institutions démocratiques qui plongera le pays dans les abîmes sombres de la régression ou notre abdication devant la misère et la prostration pour sauver d'abord la démocratie acculée dans ses derniers retranchements !»

Golpe =putsch ou coup d'état en espagnol.

Khalil Balla Gueye
Consultant-Düsseldorf

LM® a dit…

Salut

anonyme 8 août 2008 01:09

merci pour la remarque j'ai Adopté le sigle de notre ami prof Ely Moustapha

Anonyme a dit…

LM ton discours n'est pas cohérent hier tu disais tout le mal que tu pesais de sidi et maintenant tu nous dit qu'il faut qu'il revient president emn ezzble moyna hateh

Anonyme a dit…

pris sur taqadoum sous l'article de diagana:

" je vois que l'influence de canalh se propage comme un péril que dis-je un cancer qui monte au cerveau de la toile mauritanienne .

ce groupe de personnes se nommant canlh sous prétexte qu'il sont constant sur le net mauritanienne depuis très long temps on fait de la destruction de l'image du chef de l'opposition leur raison d'être. méfiez vous de ces manipulateurs Daddah est le seul homme en mauritanie qui peut la sauver "

grizzly a dit…

DIAGANA OU SAMIR (PSEUDO) A DIT AU SUJET DE L’ARTICLE :
Remettre la démocratie et Sidioca en selle / Khalil Balla Gueye

05-08-2008
« 2. 05-08-2008 13:41
Une pensée à peu près vide,; un français laborieux mais qui reste très approximatif; les expressions sont souvent inappropriées et redondantes; les tournures manquent de naturel et la maîtrise de l'expression écrite fait manifestemment défaut; quant au contenu, il s'assimile davantage à un rabachage de LOUANGES et de dénigrements qu'à une analyse sérieuse; pour tout cela,on ressent de la gêne en s'imposant de lire le texte. Mais il ne faut pas se décourager pour autant; le prochain essai sera certainement plus probant; en tout cas bonne chance
Ecrit par samir (Visiteur)

FAISONS DONC LE BILAN DE CES LOUANGES DONT PARLENT Mr DIAGANA!

BILAN COMPARATIF DES LOUANGES ,FLATTERIES ET AUTRES GLORIFICATIONS PRODIGUEES PAR KBG ET DIAGANA EN UNE SEMAINE SEULEMENT (31-07-08 au 08-08-08)

BILAN DE DIAGANA

1) « Si nous connaissons (de réputation) le Mohsen Ould Elhadj opposant irréductible vivant à la lisière du dénuement pour rester en accord avec ses convictions, sous la dictature de Ould Taya,(sic) »

2) « et si nous connaissons (de réputation) Me Sidi Mohamed Ould Maham, défenseur des persécutés sous le même dictateur (il a notamment défendu notre ami militant invétéré des droits de l’hommes, El Hacen Ould Lebatt, le bon) »,(sic), pas pour Lebatt mais Maham

3) « nous avons plus de difficultés à les (Mohssen et Maham) voir mener une fronde au nom de la transparence et du droit, aux côtés de certains de leurs compagnons d’aujourd’hui. »

NB*(Comme si ses 2 commis aux basses oeuvres n’étaient pas dans leur élément ou comme s’ils évoluaient en milieu inconnu ,anormal et insolite pour les vertueux qu’ils n’ont jamais céssé d’être ,grâce à la magie verbale de Diagana) Ref art :Sidi et les 40....

4) L'heure d'Ahmed Ould Daddah / Abdoulaye Diagana

NB*Un titre qui à lui tout seul résume tout :la texture quasi messianique d’AOD se dressant devant les 4 « Cavaliers de l’Apocalypse » pour empêcher la fin de la Mauritanie à défaut de la fin du Monde !! Et celà Mr Diagana le dit avec une si ardente conviction qu’il en a fait le titre de son dernier article : L'heure d'Ahmed Ould Daddah ! Il le dit quand même , sachant très bien que son Messie est plutôt perçu comme l’Antéchrist par la plupart des mauritaniens et que cette impression aura gagné en popularité depuis qu’AOD le Messie de Diagana a béni la mort de la démocratie à défaut de celle de Sidioca !Et tout celà pour des raisons que Diagana l’Apôtre du Nouveau Testament d’AOD n’ignore pourtant point !

5) « Plus que tout autre ! »dixit Diag

NB*(Superlatif de supériorité=l’accessoire élémentaire , obligatoire et absolu tiré du « Manuel du parfait encenseur » !

6) « il sait quel prix payer pour accéder au club fermé des pays jouissant du privilège de désigner librement et démocratiquement leurs représentants ».

NB*(AOD omniscient et au dessus de la mêlée des politiciens bigots et roturiers !)

7) « C’est donc tout naturellement que les regards se tournent vers lui (AOD) quand l’avenir de la nation est tout entier hypothéqué par la gravité des moments que vit notre chère Mauritanie. »
* APOTHEOSE EXUBERANTE !!! AOD l’imantation cardinale vers laquelle tous nos regards sonnés ,terrifiés et désespérés se tourneront forcément quand la Nation est en peril !Comme maintenant quoi !Manque plus pour finir de le caricaturer en De Gaulle du désert qu’un « Appel du 18 Août » faute du 18 Juin impossible pour des raisons de calendrier évidentes !Rendez-vous dans 10 jours donc (18-08) !Ref art

TOTAL DE DIAGANA = 7 ELOGES ET LOUANGES EN 7 JOURS SOIT 1 A CHAQUE LEVER OU COUCHER DU SOLEIL , C’EST SELON !

BILAN DE KBG
1)Remettre la démocratie et Sidioca en selle (s’agirait-il ici d’une éloge comparable à celle de Diagana ?)

2)Le seul mérite que je reconnaîssais volontiers à AOD était peut être celui de la constance dans les idées et les fondamentaux ... (s’agirait-il ici d’une éloge comparable à celle de Diagana ?)
(...il semble hélas avoir tout perdu ,ne lui reste plus qu'une dérisoire suite dans les idées aveuglée par une appétence démesurée pour un pouvoir assurément plus que jamais hors de portée !)

3)Pour le reste on verra après avec ce «MOINDRE MAL» qu'est Sidioca...
...et qui n'aurait certainement pas la mémoire si courte que celà au point de ne pas comprendre enfin qui l'a fait ROI ! (s’agirait-il ici d’une éloge comparable à celle de Diagana ?)
TOTAL DE KBG = 3 AU PLUS EN CAS DE REPONSE POSITIVE A LA QUESTION ET 0 EN CAS DE REPONSE NEGATIVE !

C’est clair ,net et précis !Celà se passe également de commentaires !RIEN QU’A LIRE SON HARGNEUX ,GRATUIT ,INFONDE , DERAISONNABLE COMMENTAIRE L’ON CONJECTURERAIT FACILEMENT OU IL ALLAIT ECHOUER

NB:Mr Diagana a bien essayé avec un 2ème commentaire de rattraper le boulet mais le mal était déjà fait et j'ai dû battailler jusqu'2 h du matin pour convaincre les lecteurs de Taqadoumy que je n'étais point le SAFFAG annoncé par Diagana (louanges cf Diag)!Surtout que la plupart de ces personnes RFD ne me connaîssaient pas encore et le commentaire très précoce et se voulant concassant de notre ami (2ème commentaire sur la liste) Diagana ,un de leurs familiers aussi, aura fini de les convaincre que je n'étais qu'une plume soudoyée de plus à débiter des LOUANGES comme l'a très clairement et sans équivoque laissé entendre Diagana.Quand je les ai quitté ils étaient tous convaincu du contraire et après ma dernière mise mise au point personne n'a plus fait d'objections à mon encontre jusqu'au jour d'aujourd'hui!
Et c'est pourtant le même Diagana sur le blog duquel j'ai fait publier mon "APPEL A TEMOIN ET A CONTRIBUTION CONTRE L'IMPUNITE" il y a 3 à 4 mois de celà!
C'est vraiment A N'Y RIEN COMPRENDRE!OU PLUTÔT SI!!

grizzly a dit…

Correction
ELOGE est du genre masculin donc:

(s’agirait-il ici d’UN éloge comparable à celui de Diagana ?)

7)* APOTHEOSE EXUBERANTE !!! AOD l’Aimantation

Anonyme a dit…

Bonjour les gars. Du courage. A-

Anonyme a dit…

Exclusif : interview de Mohamed Ould Abdelaziz
MAURITANIE - 8 août 2008 - WEB
Pourquoi avez-vous pris le pouvoir ?

Nous n’avons pas voulu le prendre, nous y avons été contraints. La situation économique est terrible. Les institutions sont bloquées. L’ex-président a essayé de monter les parlementaires les uns contre les autres. Par son dernier acte - le limogeage, par décret, des commandants des quatre corps de l’armée, ndlr -, il a voulu diviser l’armée, la dernière institution à fonctionner normalement. En réalité, c’est Sidi Ould Cheikh Abdallahi qui a tenté de faire un coup d’Etat contre la démocratie. Nous, nous n’avons fait que sauver la Mauritanie.


La sauver de quoi ? Le président que vous venez de renverser a été légitimement élu et les libertés individuelles n’ont jamais été aussi grandes.

Les libertés sont là, c’est vrai. Mais ce n’est pas Sidi Ould Cheikh Abdallahi qui les a instaurées, ce sont les militaires qui ont pris le pouvoir le 3 août 2005 et organisé des élections démocratiques. Ce président a été pris en otage par des lobbies affairistes et tribaux qui voulaient le démantèlement du pays. Nous avons voulu empêcher la dérive.


Vous vous portez garant de la démocratie mais, le 7 août, des manifestants soutenant Sidi Ould Cheikh Abdallahi ont été dispersés par des gaz lacrymogènes…

Ce n’est pas une contradiction. Cette manifestation n’était pas autorisée. Nous sommes dans un Etat de droit, il faut le respecter.


L’arrestation de Sidi Ould Cheikh Abdallahi, que vous avez organisée, contrevient précisément à l’Etat de droit…

Non, elle le protège, car en nous limogeant, le président allait mettre le pays à feu et à sang.


Quel sort réservez-vous à Sidi Ould Cheikh Abdallahi ?

Il est pour l’instant enfermé dans la résidence d’accueil du palais des congrès, dans de bonnes conditions, et ne se plaint de rien. Nous le libérerons dans les prochains jours ou les prochaines semaines. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de le contraindre à l’exil. S’il veut participer à la vie politique du pays, pourquoi pas. Mais je ne pense pas qu’il en ait envie.


Marianne Meunier




Retrouvez la suite de l'interview de Mohamed Ould Abdelaziz dans le numéro 2483-2484 de Jeune Afrique, à paraître le 10 août 2008.

grizzly a dit…

J'ai négligé de préciser que cette revue comparative ne tient d'aucun réglement de comptes au sens trivial!
Et si de réglement de comptes on tiendrait à parler quand même ,il serait d'ordre politico-intellectuel sans plus à mon sens en tout cas!
Ce faisant j'ai voulu défendre mon intégrité intellectuelle et politique que certains ,pas très nombreux ,s'échinent à saper par des procédés pour le moins originaux!
Et si l'on ne supporterait pas de s'exposer à des mesures d'auto-défense politico-intellectuelles le meilleure moyen de s'y soustraire serait tout simplement de ne pas y prêter le flanc :en critiquant à tort ou à raison les autres et si quand même on s'y aventurerait s'assurer de ses arrières ,autrement dit être irréprochable!
Et comme la perfection n'est pas de ce monde à fortiori celui de l'intelligentsia natle...
Je serais beaucoup plus enclin à passer l'éponge sur des attaques du genre "nazillonnes" qui commencent vraiment à m'amuser que sur celles portant sur mes idées et opinions politiques!Là dessus je ne transigirai point car il y va de mes convictions tout simplement!
Et le ton de mes "rétorsions" les plus virulentes restera toujours ,comme d'accoutumée, dans les règles de la bienséance!
Alors ,BOIRE ou CONDUIRE ,il faut CHOISIR avec KBG en tout cas!

Anonyme a dit…

Bob Denare (Aziz) est très arrogant.
La petite marge de liberté que Ely et Sidiok nous ont donné est en train d'etre baffouée.
La police revient à ses ancienne habitudes sous Taya/Deddahi, les debats sur les medias sont très filtrés, les marches anti-putches sont interdites.

Anonyme a dit…

Merci cher LM
Merci Dr Kleib
Merci PR ELY Moustapha
Merci PR Coulibaly
Merci a tous les patriotes soucieux du devenir de la mauritanie.
Je sais que vous avez mal au coeur ,vous avez les larmes aux yeux , vous étés désespérés ,déçus par bob Denard (Aziz) , par notre peuple faible , mais je pense qu’on peut resiter chacun a sa façon et dans sans position 7ta yalou el7agh

Comme docteur Kleib je n’ai plus de pays depuis le 6 août et j’ai perdu espoir ..


On savait depuis le putsch du 3 Août, que les choses se passeront mal que le processus de démocratisation n’aboutira à rien de concret et d’utile et que cette pièce théâtrale terminera avec une catastrophe.
Mais on ne savait pas au juste quelle couleur et quelle ampleur prendra cette fin catastrophique.

Aziz et Ely ne laisseront pas le pouvoir à la main d’un civil et surtout ne laisseront pas la Maudite Mauritanie et son Idiot peuple tranquille.

Mais le jour au le sénateur Mohsin OULD EL HAJ a déclaré publiquement que l’armée et la seule capable a réprimer le Président (c’est honteux de la part d’un législateur) que les ces gens là prépare ouvertement une sédition.

On s’est dit on doit choisir un homme pour en finir avec dans les plus brefs délais :
Une mort au début de son mandat.
Une démission …
Une destitution par des voies légales.
Où un coup d’état.
Le choix se portait sur le Président Sidi Mohamed OULD CHEIKH ABDELLAHI, il est faible, naïf, malléable, sa femme est une cousine et surtout sa communauté ne compte pas des officiers supérieurs.

Donc on le prend sous la tutelle.

Il est vrai que le PRESIDENT Sidi Mohamed OULD CHEIKH ABDELLAHI n’est pas très fort, mais pas au point qu’il estimait, il est sortit complètement de leur tutelle, en prenant des grandes décisions dont notamment le règlement du passif humanitaire et la question de l’esclavage ce qui ne plait pas tout le monde.

Lorsque le Président Sidi Mohamed OULD CHEIKH ABDELLAHI a compris que sa fin est très proche il a pris la décision fatale et courageuse pour en finir avec eux une fois pour toute où sortir par la grande porte.

La suite est connue un lâche et absurde coup d’état …
Mais malheureusement c’est pas la fin du feuilleton les jours et mois avenir vous diront …. Des événements et événements….

Le choix de l’interview du Président Sidi Mohamed OULD CHEIKH ABDELLAHI accordé à eljezira n’est pas inopiné , il a bien choisit le taming et le fait de dire qu’il a était soutenu par Aziz et ghazouny et bien calculé c’était pour dire que la transition n’était pas nette, il aussi dit qu’ il s’était débarrasser de tout les problèmes de la sécurité et militaires en les confiant a ces faux généraux pour dire que si y’a problèmes ces eux les responsables.
Le Président Sidi Mohamed OULD CHEIKH ABDELLAHI savait qu’on aller se débarrasser de lui a tout prix il a donc choisit le temps et la méthode.
le Président Sidi Mohamed OULD CHEIKH ABDELLAHI , est parti la tête haute comme un père de la démocratie mauritanienne .
Aziz (BDM) a fait son deuxième coup d’état comme un BOB DENARD MAURITANIEN


On ne veut que la paix et la démocratie.
Notre peuple est ignorant, désintéressé, peureux et affamé.
Notre pays est pauvre et fragile
Foutez nous la paix
On a marre de vos histoires.

Non a cet absurde coup d’état.
Non au minable Aziz (BDM) et sa bande
Oui au retour à la légalité constitutionnelle

libre voix

livoix

Mballal a dit…

Je suis ému par certains commentaires émanant de personnes, que je juge cultivées, réfusant à Ahmed O.Daddah son droit à la différence, quand il décide de soutenir les changement survenus.

Ahmed O. Daddah part du constat simple, que la démocratie est en voie d`édification en Mauritanie, et que par conséquent,le procéssus entamé demeure inachevé.

Maata el- hachman,Grizzly, Yanis, LM, Vlane et d`autres, pourquoi cette haine anti- daddah, alors que l`homme, tout le long du parcour, le seul resté de la classe politique mauritanienne, fidéle, trés fidéle à ses principes de conduite politique.


Vous étonnez chers amis, de cette haine que la personne de Mr. Ahmed Daddah ne mérite pourtant pas.

Ahmed Daddah, est certainement un homme pas du genre ordinaire.

Anonyme a dit…

Mballal ,

ou tu es un con ou tu es un tarén comme Ahmed Dadah.

Si c'était ton Ahmed Dadah, qui avait les dernières elections et qui est l'objet du coup d'Etat, tu aura eu un autre langage.

Plus hypocrite que toi tu meurs.

Mais on ne peut reprocher à un discipline de la honte Daddahn de bna pas être hypocrite. C'est une évidence.

Connard va!

Anonyme a dit…

Heureusement nous sommes pas tous opportunistes

La démission de 12 ministres prouve qu’il y a des gens ya7chmou chouey

قال وزير اللامركزية والاستصلاح الترابي يحي ولد الكبد ان 12 وزير اعلنت اليوم استقالتها من الحكومة احتجاجا على الانقلاب العسكري.
وقال ولد الكبد في تصريح لقناة العربية ان الوزراء المستقيلين هم اعضاء في حزب "عادل"، مضيفا ان المجلس الذي حكم البلاد غير شرعي"






On ne veut que la paix et la démocratie.
Notre peuple est ignorant, désintéressé, peureux et affamé.
Notre pays est pauvre et fragile
Foutez nous la paix
On a marre de vos histoires.

Non a cet absurde coup d’état.
Non au minable Aziz (BDM) et sa bande
Oui au retour à la légalité constitutionnelle

Libre voix
livoix

Anonyme a dit…

Proposition pour sortir de la crise cre'ee par le coup d'etat du 6 Aout 2008


Il est toujours important d'etre guide' par sa tete et non son coeur! Ceux qui ont fait le coup d'etat n'ont pas pense' a' l'ampleur de la reaction declenche'e par leur action illegale et illegitime. Aujourd'hui la Mauritanie est dans une situation tragique. il faut d'abord et avant tout resoudre la crise immediate qui s'est presente'e a' nos portes depuis le 6 Aout 2008 avant de parler des responsabilite's des uns et des autres.

Je pense qu'il serait preferable de donner une porte de sortie pour Le General Mohamed Abdel Aziz et ses amis du nouveau comite' militaire. Je propose la solution suivante:
1- Liberation immediate du president de la republique son Excellence Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et tous les detenus et leur retablissement dans leurs fonctions respectives.
2- Le president de la republique convoque une session extraordinaire du parlement et du senat.
3- Le gouvernement propose un projet de loi accordant une amnestie totale au General Mohamed Abdel Aziz et ses amis du Comite' militaire.
4- Le parlement et le Senat votent La loi qui donne une amnestie totale au General Mohamed Abdel Aziz et ses amis du comite' militaire.
5- Le General Mohamed Abdel Aziz et ses amis du comite' militaire se retirent definitivement de la politique. Ils conservent leurs grades mais ils seront tous appele's a' d'autres fonctions.
S'ils veulent faire de la politique, ils doivent demissionner des Forces Arme'es.

6- Il n'y aura aucun reglement de comptes contre qui que ce soit!

C'est extremement important d'eviter la fuite en avant! Ce coup d'etat a completement terni l'image de notre pays. Nous avons l'obligation morale envers notre peuple de refaire ladite image.
Je conseille a' tout le monde de s'eloigner de ce qu'on appelle en Anglais " Confirmation Bios." When people suspect something, they tend to believe it as soon as they hear it from someone else. En d'autres termes, si on soupconne quelque chose, on a la croit des qu'on l'entend de la part d'une autre personne. Ne diabolisons pas nos Forces Arme'es. La tres grande majorite' de nos officiers, sous-officiers, caporaux et soldats est tres bien. Ces hommes et femmes sont professionnels, republicains et Ils ne font pas de coup d'etat. Il faut les saluer!

Le peuple Mauritanien nous est tres cher. Abandonnons nos fausses fierte's et travaillons ensemble pour la defense de la constitution, de nos lois et des institutions de notre republique.

Seydou Coulibaly
Professeur
Philadelphia, Pa
USA