jeudi 28 août 2008

SIDIOCA, AZZIZ, U-A et SORTIE de CRISE

SIDIOCA




Quelque soit son incompétence, on doit lui reconnaître, qu’il a été l'homme:

- Qu'il n'a pas remis en cause les libertés.

- Il n'a pas empêché le fonctionnement des institutions, mais joué sur les procédures, ce qui est fréquent dans toutes les démocraties dignes de ce nom.

- Il a fait revenir les déportés et refuser de comparer les déportés aux Mousafirounes comme le lui demandait WAGF, car pour lui les mousfirounes sont des expatriés alors que les déportés le furent par la contrainte.

L’idée de juger SIDIOCA, alors qu’on n'a pas jugé TAYA, même par contumace est en soi un déni de justice et une conception partisane de la priorité.



AZZIZ a dit pour justifier le putsch :


- La situation économique est mauvaise, est-ce que cela justifie-t-il un coup d’état ? pourquoi donc, il n’y a pas de coup d’état en France, ni aux Etats-Unis.

- la menace terroriste : elle est plus forte en Algérie que chez nous et pourtant.

- Trafic de drogue : Pas plus qu’en Guinée Bissau et ce trafic avait commencé avant l’avènement de Sidioca et a certainement bénéficié de leur complaisance ou passivité active.

- Il a dit, je vais construire des infrastructures, je vais régler la fracture sociale, pour cela y arriver il serait selon lui nécessaire de faire un coup d’état.

En somme, rien de déterminant pour justifier le coup d’état, qui s'avére etre en réalité le résultat d'un coup de sang, d'ou leur difficulté à le justifier et le faire accepter.

A l’écouter un coup d’état serait tout sauf :

- La loi du plus fort, la violence à répétition

- La porte ouverte à d’autres à faire un coup d’état

- Le recul de la démocratie

- Le risque de tensions

Sommes-nous condamner à revivre et revivre la même histoire sans fin.



La position de L’UA


La position de L’UA est depuis le coup d’état des Comores la suivante : « nous sommes contre tous les coups d’état » cette décision a été prise à la demande de Président de la Zambie Tchilouba.

L’UA a élaboré à Lomé, une doctrine sur les changements anticonstitutionnels : coups d’état, mercenaires, refus de remettre le pouvoir à un président élu.

Les condamnations suivies de sanctions sont des réactions mécaniques ou le SG de L’UA a une compétence lié.

Néanmoins, comment expliqué que les interlocuteurs étrangers après avoir discutés avec les putschistes ont eus des réactions le plus souvent mitigés et cherchent toujours désespérément à comprendre les intentions et les attentes des mauritaniens.



La sortie de crise



La recherche d’une solution gagnant- gagnant semble être privilégiée par les différents émissaires. Pour y arriver, ils souhaitent que les protagonistes dépassent leur amour propre, leur orgueil, la dignité blessé de tout un chacun pour chercher une solution pour le bien de la Mauritanie.

J’espère pour eux, qu’ils auront remarqué aussi, que le Mauritanien quand il est du mauvais coté, fait appel à la communauté international, à l’opinion internationale et aux institutions internationales, par contre quand il est du bon coté, il fait toujours appel au patriotisme, à l’union sacré et crie à l’ingérence.

Un pays doit apprendre, qu’il ne faut jamais se donner à un homme quel que soit cet homme et quelles que soient les circonstances (Adolphe Thiers).

Assez trinqué, il faut agir dit le fou.


Maatala

206 commentaires:

1 – 200 sur 206   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

1- Le President de la republique son Excellence Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi doit etre libere' et retabli dans ses fonctions.
2- La volonte' du peuple doit etre respecte'e.
3- On doit donner une porte de sortie au General Mohamed Abdel Aziz et ses amis du comite' militaire.

IL N'Y A ABSOLUMENT AUCUNE BONNE JUSTIFICATION A' UN COUP D'ETAT QUELCONQUE!!!!!

LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS ONT ELU LEUR PRESIDENT POUR UN MANDAT DE 5 ANS! SEULS EUX ONT LE DROIT DE LE FAIRE PARTIR A LA FIN DE SON PREMIER MANDAT (S'ILS NE SONT PAS SATISFAITS DE SA PERFORMANCE) OU LE RECONDUIRE POUR UN SECOND ET DERNIER MANDAT (S'ILS SONT SATISFAITS DU TRAVAIL QU'IL A ACCOMPLI PENDANT LE PREMIER MANDAT.)

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Affaire « Fondation KB » : le peuple réclame justice !

Ce soir à la Télévision nationale, nous avons été nombreux à condamner en notre fort intérieur Mme Khatou Mint Boukhary pour les agissements qu’elle a entrepris dans une dynamique « spoliatrice »...

Vous avez pu vous rendre aisément compte que mes révélations sur la scabreuse Fondation KB étaient justes et justifiées par l’ampleur et la magnitude du séisme produit par les pratiques financières de la Fondation KB.

En effet, Mme Khattou Mint Boukbary, ex première Dame de la République Islamique de Mauritanie, s’est accaparée de façon systémique de tout un ensemble de terrains, et de concessions dont l’usage initial était destiné à des écoles, des postes de santé, des dispensaires, des aires récréatives de jeux …

A l’ombre du populations mauritaniennes en pleurs, dont les espoirs sont partis en fumée depuis l’avènement de Sidioaca, la Fondation KB ne doit plus savoir à quels saints se vouer, elle qui a acquis de la manière la plus éhontée qui soit, les concessions initialement destinées au services sociaux de base.

Même la Grande Muette n’a pas été épargnée par le massacre à la tronçonneuse de la Fondation KB qui a annexé, en violation flagrante des règles du droit en la matière, un grand terrain appartenant à la 6eme Région militaire.

Comme le ridicule ne tue point dans l’esprit de la famille SidiocaKB et que la présidente KB en voulait, avec la hargne de ceux qui veulent arriver coute que coute, un immense terrain du secteur F Nord, domaine classé depuis l’indépendance dans le répertoire de la Ceinture Verte, a été octroyé en catimini à cette ONG décidément doué d’un grand pouvoir discrétionnaire.

On pourrait aisément continuer la longue litanie des pratiques peu scrupuleuses de la Fondation KB qui démontrent, si besoin est, que l’ex première Dame nageait en eau trouble dans ses rêves de gloire, tel un croisement entre Cléopâtre et Mme de Pompadour.

Cette affaire KB, a occasionné un grand préjudice moral, politique et social de tout un peuple qui a soif de justice et de développement humain durable.

A chacun de mes postings, je vous livrerai des indications précises sur les pièces à convictions. Ce soir, honneur aux domaines sociaux dans les différentes Moughataas de la Capitale, Nouakchott, que la tristement célèbre KB, a spolié, usurpé du peuple.

Khatou Mint El Boukhary aurai t –elle vendu son âme à Faust ?

----------------------------------


• Parcelle lotie d’une contenance de 120 m x 70 m soit 8400m² sise dans le secteur3 Ext. d’El Mina, initialement prévue pour abriter une PMI + Ecole + jardin d’enfants est affectée à la Fondation Khattou Mint El Boukhary (KB), pour les œuvres de bienfaisance


• Parcelle lotie d’une contenance de 120 m x 120 m = 1,44 ha sise dans Secteur K Ext. Phase2 de la Moughata de Sebkha, initialement prévue pour abriter des équipements collectifs, est affectée à la Fondation Khattou Mint El Boukhary (KB), pour les œuvres de bienfaisance

• Parcelles loties d’une contenance d’ (70 m x 35 m) + (60 m x 35 m) initialement prévue pour deux école fondamentales + (40 m x 35 m) initialement prévue pour abriter une PMI, soit une superficie cumulée de 5950 m², sises dans le Secteur PK11 de la Moughataâ de Riyad, sont affectées à la Fondation Khattou Mint El Boukhary (KB) pour les œuvres de Bienfaisance.


• Parcelles loties d’une contenance de (60 m x 55 m) + (60 m x 45 m) initialement prévue pour abriter une école et un dispensaire, soit une superficie cumulée de 6000 m², sises dans le Secteur SOCOGIM – Dar El Barka de la Moughataâ de Teyarett, sont affectées à la Fondation Khattou Mint El Boukhary (KB), pour les œuvres de bienfaisance

Info source : leglaive
-----------------------------------

Jusqu'à preuve du contraire un terrain à une valeur monétaire, comment expliquer,si ces accusations étayées et précises s'avèrent exactes, que SIDIOCA ait dit que la FKB , a reçue aucune subventions.

A suivre dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Très bien Maata,

tu reviens à la raison. Je sais que tu n'avais jamais soutenu ce coup, mais il faut reconnaîtr quand même que tu as essayé de le justifier par analogie avec le 3 août, sans y arriver.

sans rancune aucune.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Je crois qu'en dehors de la horde a la solde de la junte, personne n'etait pour le coup. J'ai relu le fameux memorandum du FNDD et a part passer le beurre sur Sidioca, il y a une part de verité dans ce document. La seule option que je vois est de faire revenir Sidioca, le faire assoir sur son trone et les parlementaires et autres elus du peuple de changer la constitution et donner assez de pouvoirs au nouvel PM (Ould Laghdaf n'a pas l'experience, ni l'envergure et cela est prouve avec son premier interview avec RFI - Il est incapable de conseiller a la junte comment gerer la crise diplomatiquement car il n'a pas d'experience poliltique ayant toujours travaillé au niveau technique et il etait tres engage $$ avec le CMJD, d'aptres ce que j'apprends).

Il y a lieu de pardonneer aux generaux, leur permettre d'aller en exile, tout en guarantissant que personne ne toucherait a leurs biens bien ou mal acquis. Autrement, nous ne pourront pas laisser les militaires la ou ils sont car ils referont la meme chose en 2012: tripatouiller les elections encore et faire partir celui que nous auront elu.

Si la situation se degrade, alors il faut envisager de faire partir les generaux par la force comme a Tahiti (ref: general Cedras), ramener Sidi par la force, mettre le pays sous administration internationale (ONU/AU) jusqu'en 2013, c'est-a-dire accompagner le processus de changement ou d'amelioration de l'administration qui est completement par terre (lire l'excellent livre de Isselmou Ould Abdel Kader " où va la mauritanie", malgre que je ne ssois pas d'accord avec tout ce qu'ildit), preparer des elections transparentes pour 2012 et remettre tout a l'heureux elu en 2013. Le systeme est tellement pourri que meme l'ex-opposition interieure et exterieure manipule les choses a leur avantage et ne joueraient pas le jeu de la transparence des qu'ils auraient les coudees franches.

Merci Maatala pour le blog et cela permettra de debattre et "ils"n ous lisent.

N.B: pas d'insultes SVP. Ou on est d'accord ou on est pas d'accord et on fait une contre proposition. Si cela ddonne une crise cardiaque (lol), on saute au message suivant.

Je ne signe pas pour ne pas donner de munitions aux quelques "bullies" ici

Anonyme a dit…

Amusant ce site qui me faisait rire. Je n'avais jamais compris qu'il faisait partie du groupe des frondeurs anti-sidioca. Interessant et a lire avec moderation. A-

http://www.ltvidar.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Merci Maatala pour l'article de leglaive sur la predation de l'ex premiere dame concernant les terrains. Si cela s'avere, suis heureux qu'il y ait eu un arret a cela (je condamne le coup, mais cc'est leur faute d'avoir donne le pouvoir aux Sidioca)), sinon cette bonne dame aurait tout bouffe. Elle a fait certainement des jaloux parmi ses proches parents et la raison qu'ils se ssont tous tournés contre elle.

Je crois que seul Ould Horma serait honnete pour demeler tout ça, meme s'il ne touche pas a ses parents. Une solutiion serait pour la junte dde le prendre de ANAIR et lui re-confier l'IGE. L'actuel IGE est mou et faible. Visitez son site et vous vous en rendrez compte.

grizzly a dit…

Enfin la voix de la raison!Félicitations Maata!
Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ,comme tu aimes souvent à le dire ,m'a-t-il semblé !
Les choses sérieuses peuvent commencer!

Anonyme a dit…

maatalla tu peux mieux faire ce blog n'est pas a ta hauteur une description detaille doit suivre chaque sous-theme!

sidi

Anonyme a dit…

A un ami, grand supporter de Aziz, j'avais demande comment ils comptent sortir de cette crise, vu que la mauritanie est isolee a cause d'eux.
Il m'a repondu en riant: Comme a la Tunisienne, on va faire signer par Sidioca un document medical justifiant son incapacite a remplir ses fonctions.
Je lui ai repondu que dans ce cas precis, c'est Mbare qui devrait presider en attendant des elections.
Mon ami rit en dit: nous en allons nous en occuper...
Comme un scenario du deja vu?

hamid

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

C'est grâce aux critiques constructives, que nous nous remettons en cause, modérons nos jugements et nous nous souvenons que le miroir a toujours deux faces.

Il n'y aura jamais de la place pour la rancune entre nous et nous devons toujours nous réjouir et nous enrichir de la diversités de nos opinions.

le respect mutuel est notre notre devise, car tel est le prix de notre crédibilité dit le FOU.


maatala

maatala a dit…

Salam

Sidi

je suis de ton avis,j 'ai eu l'impression en le relisant sur le blog que "MARROU MAHOU TAAYEB".

merci pour tes remarques pertinentes.

Amitié

maatala

maatala a dit…

Salam

lu sur Taqadoumy

"Nomination du chef d’état major particulier du président du HCE.

Par communiqué présidentiel, le colonel Dia Adama Oumar a été nommé chef d’Etat major particulier du Président du haut Conseil d’Etat.
Aujourd’hui membre du HCE, le colonel Dia Adama Oumar a été intendant de l’Armée nationale.
Voici le texte intégral de ce communiqué :


Nomination d'un Chef d'Etat Major particulier du président du Haut Conseil d'Etat
La Présidence du Haut Conseil d'Etat communique:
Par décret en date de ce jour est nommé:
Chef d'Etat Major Particulier du Président du Haut Conseil d'Etat, Chef de l'Etat:
Le Colonel Dia Adama Oumar.

----------------------------------

Un maître étalon du Vessad, qui ne doit sa présence au HCE et sa nomination que grâce à son amitié avec AZZIZ.

Drôle de manière de lutter contre la corruption (azziz ente vem).

Pauvre de nous dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Le passage du discours de Nicolas Sarkozy relatif à la Mauritanie:

"C’est la coopération avec l’ONU, l’Union Africaine et les organisations
sous-régionales pour le règlement des conflits, comme pour la défense et la promotion des principes
que les Africains eux-mêmes ont adoptés : refus des coups d’Etat, affirmation de la démocratie et des
droits de l’Homme. Notre rôle récent en Mauritanie en offre une parfaite illustration."

Anonyme a dit…

Voici l'intégralité du discours prononcé, lundi 27 août, par Nicolas Sarkozy devant la conférence des ambassadeurs.

Monsieur le Premier ministre,
Monsieur le Président du Sénat,
Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,
Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Le débat international n'est pas abstrait ou lointain: les menaces d'aujourd'hui -terrorisme, prolifération, criminalité- ignorent les frontières ; les évolutions de l'environnement et de l'économie mondiale affectent nos vies quotidiennes ; les droits de l'homme sont bafoués sous nos yeux. Guidée par nos valeurs, notre politique étrangère doit s'appuyer sur une vision claire du monde et des intérêts que nous défendons. A travers elle, c'est notre identité en tant que nation que nous exprimons.

Or, les Français jettent sur l'état du monde, le rôle de l'Europe et la place de la France un regard inquiet. Ils avaient accueilli avec espoir la chute du mur de Berlin et l'effondrement de l'ordre injuste de Yalta ; les progrès des droits de l'Homme et de la démocratie ; les promesses d'une globalisation qui, depuis 1990, a permis de multiplier par deux le PIB mondial et d'augmenter de 50% le niveau de vie moyen.

Ils constatent aujourd'hui qu'à la différence des années qui ont suivi la seconde guerre mondiale, les dirigeants de ces vingt dernières années n'ont pas réussi à créer un nouvel ordre planétaire, ni même à adapter efficacement le précédent. Si l'on excepte les rares moments d'unité de la première guerre du Golfe ou du 11 septembre 2001, c'est un sentiment, général et justifié, de division et de perte de contrôle qui domine, dans un monde à la fois global et émietté, fait d'interdépendances non maîtrisées.

Alors que les Etats restent au cœur du système international, leur capacité d'action se trouve désormais confrontée à la puissance des acteurs économiques, des médias ou, pour le pire, des réseaux criminels et terroristes ; confrontée aussi aux risques de ce début de XXIe siècle : des flux migratoires de moins en moins maîtrisés ; un bouleversement des équilibres économiques mondiaux qui accroît la méfiance à l'égard de la globalisation à mesure que les délocalisations gagnent, de proche en proche, tous les secteurs d'activité ; ou encore des crises financières, comme celle que nous venons d'essuyer et qui pourraient se reproduire si les dirigeants des grands pays ne choisissaient pas de mener une action résolue et concertée en faveur de la transparence et de la régulation des marchés internationaux.

Face à des crises internationales telles que celle de l'Irak, il est aujourd'hui établi que le recours unilatéral à la force conduit à l'échec ; mais les institutions multilatérales, qu'elles soient universelles, comme l'ONU, ou régionales, comme l'OTAN, peinent à convaincre de leur efficacité, du Darfour à l'Afghanistan.

En Europe même, les interrogations sont fortes, notamment après le dernier élargissement : où sont les frontières de l'Union ? De nouveaux élargissements sont-ils compatibles avec la poursuite nécessaire de l'intégration ? Plus largement, l'Europe n'est-elle pas devenue la courroie de transmission des excès de la mondialisation, alors qu'elle devrait, au contraire, en amortir les chocs et permettre à nos peuples d'en saisir toutes les opportunités ?

Sur ce fond d'inquiétude et de désillusion, les Français se demandent ce que la France peut faire face aux principaux défis auxquels le monde est confronté en ce début de XXIème siècle. J'en vois trois, dont tout le reste dépend :
- Premier défi : comment prévenir une confrontation entre l'Islam et l'Occident, voulue par les groupes extrémistes tels qu'Al Qaeda qui rêvent d'instaurer, de l'Indonésie au Nigéria, un khalifat rejetant toute ouverture, toute modernité, toute idée même de diversité. Si ces forces devaient atteindre leur sinistre objectif, nul doute que ce siècle serait pire encore que le précédent, pourtant marqué par un affrontement sans merci entre idéologies.
- Deuxième défi : comment intégrer dans le nouvel ordre global les géants émergents que sont la Chine, l'Inde ou le Brésil ? Moteurs de la croissance mondiale, ils sont aussi facteurs de graves déséquilibres ; géants de demain, ils veulent que leur nouveau statut soit reconnu, sans être toujours prêts à respecter des règles qui sont pourtant dans l'intérêt de tous.
- Troisième défi : comment faire face à des risques majeurs que nous sommes, dans l'histoire de l'humanité, la première génération à identifier scientifiquement et à pouvoir traiter globalement, qu'il s'agisse du réchauffement climatique, des nouvelles pandémies ou de la pérennité des approvisionnements énergétiques ?

A ces questions, permettez-moi d'apporter ma réponse, au nom de la France, et d'abord, de vous dire quelle est mon approche des dossiers internationaux.

Je suis de ceux qui pensent que la marque d'un homme d'Etat, c'est la volonté de changer le cours des choses. Pour cela, il faut une volonté inébranlable ; il faut aussi faire partager ses rêves, ses ambitions et ses objectifs.

Je suis de ceux qui pensent que la France a encore beaucoup à apporter au monde, parce qu'elle a l'un des peuples les plus dynamiques et les mieux formés, l'une des économies les plus performantes, une diplomatie et des forces armées parmi les meilleures. Mais notre pays n'est pas le seul à avoir de tels atouts et il ne les conservera que s'il réussit à mener des réformes nombreuses et ambitieuses. J'ai proposé ces réformes au peuple français ; elles seront toutes mises en œuvre avec détermination, dans un esprit de concertation et d'ouverture.

Je suis aussi de ceux qui pensent que la France est grande et écoutée quand elle est rassemblée derrière une vision et une volonté. Les Français m'ont élu sur un programme clair et détaillé. Ils veulent un Président qui agisse et obtienne des résultats. C'est vrai à l'intérieur. C'est vrai en politique étrangère. Ces deux dimensions de mon action sont d'ailleurs inséparables : la France, pas plus que toute autre nation, n'a de droits acquis à son statut international ; son message dans le monde ne restera entendu que s'il est porté par un peuple ambitieux et confiant, une société réconciliée avec elle-même et une économie performante. Les réformes que je veux conduire à l'intérieur pour rendre aux Français foi en l'avenir, moderniser notre économie et adapter nos institutions, participent de ma vision de la France dans le monde. Je veux une France plus forte chez elle, car c'est la condition de son influence au-delà de nos frontières. C'est là, aussi, que réside la cohérence de mon projet.

Je suis de ceux qui pensent qu'il n'y a pas de France forte sans l'Europe, comme il n'y a pas d'Europe forte sans la France.

Je suis de ceux qui pensent que l'émergence d'une Europe forte, acteur majeur sur la scène internationale, peut contribuer de façon décisive à la reconstruction de cet ordre mondial plus efficace, plus juste, plus harmonieux, que réclament nos peuples.

Je suis de ceux qui pensent que l'amitié entre les Etats-Unis et la France est aussi importante aujourd'hui qu'elle l'a été au cours des deux siècles passés. Alliés ne veut pas dire alignés et je me sens parfaitement libre d'exprimer nos accords comme nos désaccords, sans complaisance ni tabou.

Je suis de ceux qui pensent que les liens anciens et de tous ordres qui nous unissent aux peuples de la Méditerranée et, au-delà, de l'Afrique sont un atout, une chance pour peu que nous ayons l'ambition et la volonté de les organiser et de les renforcer, en rompant définitivement avec d'anciennes pratiques.

Je suis de ceux qui pensent que notre langue est au cœur de notre identité et une partie de notre âme ; que la Francophonie et ses solidarités sont un atout majeur pour tous ceux qui ont le français en partage.

Je suis enfin de ceux qui pensent que la France demeure porteuse d'un message et de valeurs qui résonnent à travers le monde, ceux de la déclaration des droits de l'Homme et du citoyen, de l'humanisme, mais aussi, plus récemment, de l'humanitaire et du devoir de protéger incarnés par des hommes tels que Bernard Kouchner, que j'ai été heureux d'accueillir au gouvernement et de placer à la tête de notre diplomatie.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
La construction de l'Europe restera la priorité absolue de notre politique étrangère. Sans Union européenne forte et active, la France ne pourrait apporter de réponse efficace aux trois défis de notre temps. Sans Europe assumant son rôle de puissance, le monde serait privé d'un pôle d'équilibre nécessaire.

C'est pourquoi j'ai voulu, en toute priorité, remettre l'Europe en marche en proposant le traité simplifié ; le succès était loin d'être acquis d'avance ; il a été obtenu grâce à une parfaite entente franco-allemande, moteur essentiel de l'Union européenne. Je veux ici rendre un hommage tout particulier à mon amie Angela Merkel. Le succès doit aussi beaucoup à la Commission et à son remarquable Président José Manuel Barroso. En réalité, les bonnes volontés de tous se sont rejointes, car nous avions proposé un scenario de sortie de crise suffisamment clair et fédérateur. C'est une leçon pour l'avenir.

L'adoption par le Conseil européen de juin d'un mandat politique très précis a ouvert la voie à une conférence intergouvernementale technique, qui se bornera à transcrire en forme juridique notre accord politique, ce qui ne diminue en rien l'ampleur de la tâche de la Présidence portugaise en qui nous avons toute confiance. Notre souhait est qu'elle achève ses travaux pour le Conseil européen d'octobre, afin de permettre une entrée en vigueur du nouveau traité avant les élections européennes du printemps 2009.

L'Europe étant désormais sortie du blocage du chantier institutionnel qui durait depuis 10 ans, le moment est venu de poser la question de l'avenir du projet européen. Je souhaite que, d'ici la fin de l'année, soit créé par les 27 un comité de dix à douze sages de très haut niveau, à l'image de ceux présidés par Werner, Davignon et Westendorp ou du comité Delors, pour réfléchir à cette question simple mais essentielle : " quelle Europe en 2020-2030 et pour quelles missions ? ". Les sages devraient remettre leurs conclusions et leurs propositions avant les élections européennes de juin 2009, pour permettre au Parlement nouvellement élu et à la prochaine Commission de disposer du fruit de leurs travaux, en complément du traité simplifié et du travail de rénovation des politiques de l'Union et de son cadre financier.

Si cette réflexion essentielle sur l'avenir de notre Union est lancée par les 27, la France ne s'opposera pas à ce que de nouveaux chapitres de la négociation entre l'Union et la Turquie soient ouverts dans les mois et les années qui viennent, à condition que ces chapitres soient compatibles avec les deux visions possibles de l'avenir de leurs relations : soit l'adhésion, soit une association aussi étroite que possible sans aller jusqu'à l'adhésion. Chacun sait que cette seconde formule est celle que j'ai prônée pendant toute ma campagne électorale. Je n'ai pas changé d'avis et je pense qu'elle sera un jour reconnue par tous comme la plus raisonnable. En attendant, comme le Premier Ministre Erdogan, je souhaite que la Turquie et la France renouent les liens privilégiés qu'elles ont tissés au fil d'une longue histoire partagée.

La présidence française de l'Union, dans dix mois seulement, doit dès à présent mobiliser toutes nos énergies. Pour la réussir, nous devrons jouer collectif, nous mettre à l'écoute de nos partenaires, tous nos partenaires. Chacune des capitales de l'Union recevra, avant le 1er juillet, ma visite ou celle du Premier Ministre. Nous aurons, bien sûr, des priorités à leur proposer pour faire progresser l'Europe dans les domaines clés de l'immigration, de l'énergie et de l'environnement. Trois domaines où les attentes des Européens sont fortes et sur lesquels j'aurai l'occasion de revenir.

Je souhaite aujourd'hui mettre l'accent sur le dossier de l'Europe de la Défense. Bientôt dix ans après l'accord de Saint-Malo, le moment est venu de lui donner un nouvel élan.

Ce qui a été accompli ces dernières années est loin d'être négligeable puisque l'Union a conduit une quinzaine d'opérations sur notre continent, en Afrique, au Proche-Orient, en Asie. Ces interventions démontrent, s'il en était besoin, qu'il n'y a pas compétition, mais bien complémentarité, entre l'OTAN et l'Union. Face à la multiplication des crises, il n'y a pas trop plein, mais bien déficit de capacités en Europe.

Je souhaite que les Européens assument pleinement leur responsabilité et leur rôle au service de leur sécurité et de celle du monde. Pour cela, nous avons besoin en priorité de renforcer nos capacités de planification et de conduite des opérations; de développer l'Europe de l'armement avec de nouveaux programmes et de rationnaliser ceux qui existent; d'assurer l'interopérabilité de nos forces; et que chacun en Europe prenne sa part de la sécurité commune. Mais au delà des instruments, nous avons aussi besoin d'une vision commune des menaces qui pèsent sur nous et des moyens d'y répondre : il nous faut élaborer ensemble une nouvelle "stratégie européenne de sécurité", prolongeant celle adoptée en 2003 sous l'égide de Javier Solana. Nous pourrions approuver ce nouveau texte sous présidence française en 2008. Notre Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, dont j'ai demandé l'élaboration dans les prochains mois, sera la contribution de la France à ce travail nécessaire.

Dans cette démarche européenne, la France et l'Allemagne ont mis en place les fondations : la brigade franco-allemande, puis le Corps européen. A Saint-Malo, la France et le Royaume-Uni ont poursuivi cette construction, comme il est naturel puisqu'ensemble, nos deux budgets de défense représentent les deux tiers du total de ceux des 25 autres pays de l'Union, et nos budgets de recherche de défense, le double. Mais l'Italie, l'Espagne, la Pologne, les Pays-Bas, et tous nos autres partenaires ont vocation à participer à cet effort commun qui nous permettra de valoriser au mieux nos atouts : l'Union dispose de toute la palette des instruments d'intervention dans les crises : militaires, humanitaires, financiers. Elle doit s'affirmer progressivement comme un acteur de premier rang de la paix et de la sécurité dans le monde, en coopération avec les Nations-Unies, l'Alliance atlantique, l'Union africaine. Elle devrait aussi avoir la volonté de lancer une véritable politique de coopération et d'assistance en matière de sécurité avec les pays tiers, notamment en Afrique.

Ces progrès de l'Europe de la défense ne s'inscrivent en aucun cas dans une compétition avec l'Otan. Cette Alliance atlantique, faut-il le rappeler, elle est la nôtre: nous l'avons fondée, nous en sommes aujourd'hui un des principaux contributeurs. Sur 26 membres, 21 sont aussi membres de l'Union. Opposer l'Union à l'Otan n'a pas de sens : nous avons besoin des deux. Mieux : je suis convaincu qu'il est dans l'intérêt bien compris des Etats-Unis que l'Union européenne rassemble ses forces, rationalise ses capacités, bref organise sa défense. Nous devons progresser avec pragmatisme, avec ambition, sans a priori idéologique, avec pour principal souci la sécurité du monde occidental. Parce que les deux mouvements sont complémentaires, je souhaite que dans les prochains mois nous avancions de front vers le renforcement de l'Europe de la défense et vers la rénovation de l'Otan et de sa relation avec la France.

C'est du reste ce qui se passe déjà sur le terrain : en Afghanistan, sous mandat de l'ONU, la force de l'OTAN était naguère dirigée par le Corps européen de l'Union, sous les ordres d'un général français.
Le Kosovo offre une autre illustration de cette complémentarité puisque l'Union et l'OTAN, sous mandat de l'ONU, y coopèrent étroitement. Cette coopération revêtira une importance cruciale au cours des prochains mois. A l'initiative de la France, le Groupe de Contact poursuit ses efforts pour renouer le dialogue entre Serbes et Kosovars. Nous soutenons le principe d'une indépendance supervisée par la communauté internationale, garante des droits des minorités et accompagnée par l'Union européenne. La France soutiendra toute solution acceptée par les deux parties. Je souhaite aujourd'hui lancer un triple appel : aux Serbes et aux Kosovars pour qu'ils fassent preuve de réalisme et se prêtent de bonne foi à cet effort ultime pour parvenir à une solution mutuellement acceptée ; aux Russes et aux Américains, pour qu'ils comprennent que ce dossier très difficile est d'abord un dossier européen ; et aux Européens, qui doivent afficher leur unité puisque ce sont les pays de l'Union qui devront assumer l'essentiel des responsabilités et des coûts et que c'est dans l'Union que se situe l'avenir à long terme de l'espace balkanique.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Bientôt dotée d'institutions efficaces, d'un président stable du Conseil européen, d'un Haut Représentant en charge de la politique étrangère qui remplacera les trois responsables actuels, et d'un véritable service diplomatique européen, l'Union sera en mesure de mieux affirmer sur la scène mondiale la vision et les valeurs que nous partageons. Pour la France, cette émergence de l'Europe en tant qu'acteur politique global correspond à une nécessité, face aux trois défis du XXIème siècle que j'évoquais tout à l'heure : quelles réponses sommes-nous, ensemble, capables de leur apporter ?

La menace d'une confrontation, entre l'Islam et l'Occident, d'abord. Nous aurions tort d'en sous-estimer la possibilité : l'affaire des caricatures en a été un signe avant-coureur.

Nos pays, tous nos pays y compris ceux du monde musulman, sont aujourd'hui sous la menace d'attentats criminels comme ceux qui ont frappé New York, Bali, Madrid, Bombay, Istanbul, Londres ou Casablanca. Pensons à ce qui se passerait demain si les terroristes utilisaient des moyens nucléaires, biologiques ou chimiques. Le premier devoir de nos Etats est d'organiser une coopération totale entre services de sécurité de tous les pays concernés.

Notre devoir, celui de l'Alliance atlantique, est aussi d'accentuer nos efforts en Afghanistan. J'ai décidé de renforcer la présence de nos formateurs au sein de l'armée afghane car c'est elle qui doit, au premier chef, livrer et gagner le combat contre les Talibans. J'ai décidé d'accentuer notre action d'aide à la reconstruction, car il n'y aura pas de succès durable si le peuple afghan ne recueille pas les fruits tangibles d'un retour de la sécurité et de la paix. Il n'y aura pas non plus de succès dans la lutte contre la drogue. Le moment est sans doute venu de nommer, sous l'autorité du Président Karzaï, une personnalité de premier plan capable d'assurer une meilleure coordination entre actions militaires et initiatives civiles.

Mais nos actions en Afghanistan seraient vaines si, de l'autre côté de la frontière, le Pakistan demeurait le refuge des Talibans et d'Al Qaeda, avant d'en devenir, peut-être, la victime. Je suis convaincu qu'une politique plus déterminée de la part de toutes les autorités pakistanaises est possible et qu'elle est dans leur intérêt à long terme. Nous sommes prêts à les y aider.

Prévenir une confrontation entre l'Islam et l'Occident, c'est aussi encourager, aider, dans chaque pays musulman les forces de modération et de modernité à faire prévaloir un Islam ouvert et tolérant, acceptant la diversité comme un enrichissement. Dans ce domaine, il n'est pas de recette miracle, unique. Mais l'évolution de pays comme le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Jordanie, l'Indonésie témoigne, malgré des différences importantes, de l'existence d'un mouvement des sociétés, encouragé par les gouvernements. Je souhaite que notre coopération renforce les programmes tournés vers l'ouverture et le dialogue des sociétés, en lien, pourquoi pas, avec les représentants de l'Islam de France.
Prévenir une confrontation entre l'Islam et l'Occident, c'est encore aider, comme la France le propose, les pays musulmans à accéder à l'énergie du futur : l'électricité nucléaire, dans le respect des traités et en pleine coopération avec les pays qui maîtrisent déjà cette technologie.

Prévenir une confrontation entre l'Islam et l'Occident, c'est enfin traiter les crises du Moyen-Orient. Il y a cinq ans seulement, la région ne connaissait qu'une crise. Aujourd'hui, elle en subit quatre, très différentes mais chaque jour davantage liées entre elles.

Tout a été dit, beaucoup a été tenté à propos du conflit israélo-palestinien. Le paradoxe de la situation est que nous savons quelle sera sa solution, deux Etats -ou peut-être devrait-on mieux dire : deux Etats-Nations- vivant côte à côte dans la paix et la sécurité à l'intérieur de frontières sûres et reconnues. Nous connaissons le contenu détaillé de cette solution à travers les paramètres Clinton et le legs de Taba. Nous avions une idée du chemin à parcourir : la feuille de route, qu'il faut certainement revisiter. Nous connaissons enfin les parrains de la paix : les membres du Quartet, désormais représentés par une personnalité de premier plan : Tony Blair, et les pays arabes modérés.

Malgré tout cela, chacun a le sentiment désespérant que la paix ne progresse pas. Pire : qu'elle recule dans les esprits et les cœurs. J'ai la réputation d'être l'ami d'Israël et c'est vrai. Je ne transigerai jamais sur la sécurité d'Israël. Mais tous les dirigeants des pays arabes, à commencer par le président Mahmoud Abbas, qui sont venus nombreux à Paris depuis mon élection, connaissent mes sentiments d'amitié et de respect envers leurs peuples. Que cette amitié m'autorise à dire aux dirigeants israéliens et palestiniens que la France est déterminée à prendre ou à soutenir toute initiative utile. Mais elle a une conviction : la paix se négociera d'abord entre Israéliens et Palestiniens.

Dans l'immédiat, nos efforts, ceux du Quartet et des pays arabes modérés, doivent aller à la reconstruction de l'Autorité palestinienne, sous l'autorité de son Président. Mais il est tout aussi indispensable de relancer sans délai une authentique dynamique de paix conduisant à la création d'un Etat palestinien. Que les parties et la communauté internationale se dérobent à nouveau à cette ambition, et la création d'un " Hamastan " dans la bande de Gaza risque d'apparaître rétrospectivement comme la première étape de la prise de contrôle de tous les territoires palestiniens par les islamistes radicaux. Nous ne pouvons pas nous résigner à cette perspective. La France ne s'y résigne pas.

Le Liban, depuis des siècles, est cher au cœur des Français. Cette amitié n'est pas dirigée vers un groupe ou un clan : la France est l'amie de tous les Libanais. Elle est passionnément attachée à la pleine liberté, à l'indépendance, à la souveraineté du Liban, telles qu'exigées dans les résolutions 1559 et 1701 du Conseil de Sécurité. C'est cette amitié qui a encouragé Bernard Kouchner à convier à la Celle Saint-Cloud puis à rencontrer à Beyrouth tous les acteurs de la vie politique. Le dialogue qui y a repris doit se poursuivre pour aboutir à une sortie de crise par le haut : un Président élu dans les délais et selon la constitution, en qui tous les Libanais se reconnaîtront et capable de travailler avec tous ; à l'intérieur avec toutes les communautés, comme à l'extérieur avec tous les grands partenaires du Liban. Tous les acteurs régionaux, dont la Syrie, doivent agir pour favoriser une telle solution. Si Damas s'engageait clairement dans cette voie, alors les conditions d'un dialogue franco-syrien seraient réunies.

La tragédie irakienne ne peut pas nous laisser indifférents. La France était et demeure hostile à cette guerre. Que l'histoire nous ait donné raison ne nous dispense pas d'en mesurer les conséquences : une nation qui se défait dans une guerre civile sans merci ; un affrontement entre chiites et sunnites qui peut embraser tout le Moyen-Orient ; des groupes terroristes qui s'installent durablement, s'aguerrissent avant d'attaquer de nouvelles cibles à travers le monde entier ; une économie mondiale à la merci de la moindre étincelle sur les champs pétroliers.

Il n'y aura de solution que politique : elle implique la marginalisation des groupes extrémistes et un processus sincère de réconciliation nationale, au terme duquel chaque segment de la société irakienne, chaque Irakien, devra être assuré d'un accès équitable aux institutions et aux ressources de son pays ; elle implique aussi que soit défini un horizon clair concernant le retrait des troupes étrangères. Car c'est la décision attendue sur ce sujet qui contraindra tous les acteurs à mesurer leurs responsabilités et à s'organiser en conséquence. C'est alors, et alors seulement, que la communauté internationale, à commencer par les pays de la région, pourra agir le plus utilement. La France, pour sa part, y sera disposée. C'est le message que Bernard Kouchner vient d'apporter à Bagdad, message de solidarité et de disponibilité.
Quatrième crise, au confluent des trois autres : l'Iran. La France maintient avec ses dirigeants un dialogue sans complaisance, qui s'est avéré utile en plusieurs occasions. Elle a pris l'initiative, avec l'Allemagne et le Royaume-Uni, d'une négociation où l'Europe joue un rôle central, rejointe par les Etats-Unis, la Russie et la Chine. Les paramètres en sont connus ; je n'y reviens pas, sinon pour réaffirmer qu'un Iran doté de l'arme nucléaire est pour moi inacceptable, et souligner l'entière détermination de la France dans la démarche actuelle alliant sanctions croissantes mais aussi ouverture si l'Iran fait le choix de respecter ses obligations. Cette démarche est la seule qui puisse nous permettre d'échapper à une alternative catastrophique : la bombe iranienne ou le bombardement de l'Iran. Cette quatrième crise est sans doute la plus grave qui pèse aujourd'hui sur l'ordre international.

Les solutions qui émergent lentement de l'autre processus de négociation " à six ", et qui ont conduit la Corée du Nord à accepter, sous le contrôle de l'AIEA, la renonciation au nucléaire militaire et la fermeture du réacteur de Yongbyon, montrent, après le renoncement de la Libye aux armes de destruction massive, qu'il existe un chemin pour peu qu'il y ait une volonté. Le peuple iranien, qui est un grand peuple et mérite le respect, n'aspire ni à l'isolement, ni à la confrontation.

La France n'épargnera aucun effort pour convaincre l'Iran qu'il aurait beaucoup à gagner en s'engageant dans une négociation sérieuse avec les Européens, les Américains, les Chinois et les Russes.

Dans un espace précis, mais combien emblématique, j'ai souhaité apporter ma réponse au risque de confrontation entre l'Islam et l'Occident : je veux parler du projet d'Union de la Méditerranée.
De même que l'histoire de l'Europe est faite de siècles d'affrontements et de guerres, de même l'histoire des peuples de la Méditerranée est faite de conquêtes et d'invasions. Comme en Europe, des liens très forts se sont tissés, nos cultures se sont mutuellement enrichies. C'est le cas notamment entre la France et les pays du Maghreb. Le moment est venu de franchir un pas supplémentaire, qui peut être décisif, et de démontrer par nos actes plutôt que par nos discours, la force de cette amitié.

Il ne s'agit pas d'ignorer ce qui a déjà été accompli : le processus de Barcelone, le 5 + 5 ou le Forum Méditerranéen. Il s'agit au contraire d'aller au-delà, entre pays riverains de notre mer commune, en partant de la démarche qui fut celle de Jean Monnet à propos de l'Europe : celle des solidarités concrètes. Bâtissons autour de quatre piliers : l'environnement et le développement durable ; le dialogue des cultures ; la croissance économique et le développement social ; l'espace de sécurité méditerranéen. Imaginons ensemble, dans chacun de ces domaines, quelques projets ambitieux mais réalistes, mobilisant des Etats, les entreprises, les associations, tous ceux qui souhaiteront participer à ce grand projet. Montrons ainsi à nos peuples que nous pouvons ensemble bâtir pour nos enfants un avenir partagé de prospérité et de sécurité !
Naturellement, l'Union européenne, à travers ses institutions, en particulier la Commission, devrait être acteur de plein droit de l'Union méditerranéenne. Un dialogue informel a déjà été engagé avec les pays riverains, y compris la Libye que je souhaite, maintenant que le dossier de l'équipe médicale est réglé, encourager à rejoindre le concert des nations.

Il faut maintenant préparer une première réunion de Chefs d'Etat et de gouvernement qui devrait se tenir au premier semestre 2008.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Les deux derniers défis auxquels notre monde est aujourd'hui confronté ne peuvent être traités séparément : de notre capacité à bâtir avec les géants émergents un ordre mondial efficace et juste dépendra directement notre capacité à répondre aux menaces du XXIème siècle que sont, notamment, le réchauffement climatique, les nouvelles pandémies et les menaces sur la pérennité de notre approvisionnement énergétique.
Jusqu'à présent, reconnaissons-le, la réponse de la communauté internationale aux bouleversements engagés voici 17 ans n'a pas été à la hauteur des enjeux.

Depuis 1990, l'affrontement bipolaire a disparu ; les notions mêmes de Tiers Monde et de Non-alignement n'ont plus de sens. La libéralisation économique, commerciale, financière, la révolution des technologies de l'information et de la communication et son extension fulgurante au monde entier, les progrès des transports ont créé une planète où règne l'interdépendance, mutualisant les opportunités, les risques et les crises.
Dans le même temps, et en réaction à ce qui a été bien souvent vécu comme une occidentalisation du monde, sont apparus des réactions de refus, des réflexes identitaires, des tentations nationales ou religieuses de retours, par la violence, vers la pureté de mythiques âges d'or. Ces réactions à la globalisation pourraient conduire à un monde déstructuré et déstabilisé.

Ces évolutions s'accompagnent d'une seconde réalité, qui n'est pas moins préoccupante : le monde est devenu multipolaire mais cette multipolarité, qui pourrait annoncer un nouveau concert des grandes puissances, dérive plutôt vers le choc de politiques de puissance.
Les Etats-Unis n'ont pas su résister à la tentation du recours unilatéral à la force et ne démontrent malheureusement pas, dans la protection de l'environnement, cette capacité de " leadership " qu'ils revendiquent ailleurs.

La Russie impose son retour sur la scène mondiale en jouant avec une certaine brutalité de ses atouts, notamment pétroliers et gaziers, alors que le monde, l'Europe en particulier, espèrent d'elle une contribution importante et positive au règlement des problèmes de notre temps que son statut retrouvé justifie.

La Chine, engagée dans la plus impressionnante renaissance de l'histoire de l'humanité, transforme sa quête insatiable de matières premières en stratégie de contrôle, notamment en Afrique.
La monnaie elle-même, loin des lois du marché, devient un instrument au service de politiques de puissance. Les règles progressivement négociées et adoptées par les Etats sont trop souvent bafouées, qu'il s'agisse des normes sociales, de la propriété intellectuelle ou de l'environnement.
Face aux excès d'une mondialisation mal maîtrisée, face aux risques d'un monde multipolaire antagoniste, je suis convaincu que l'Union européenne peut apporter une contribution importante à l'émergence d'un multilatéralisme efficace fondé sur le respect par tous de règles communes et la réciprocité.
Depuis 1990, l'Europe rassemblée a retrouvé, après cinq décennies de division et de dépendance, la responsabilité pleine et entière de son destin et la capacité de peser, à nouveau, de façon décisive sur les affaires du monde. Elle seule a accumulé, à travers le long processus de sa construction communautaire, l'expérience pratique d'une souveraineté partagée qui correspond bien aux exigences de notre temps.
En ce début de XXIème siècle, le monde n'a pas besoin d'une table rase. Les institutions nécessaires existent. Les réformes engagées en 2005 dans le système des Nations-Unies vont dans le bon sens. Ce qui a manqué jusqu'à présent est la volonté politique de les mener à terme, notamment l'élargissement nécessaire du Conseil de Sécurité, dans les deux catégories de membres, avec comme nouveaux membres permanents l'Allemagne, le Japon, l'Inde, le Brésil et une juste représentation de l'Afrique.

Le Fonds Monétaire International, lui aussi, doit conduire d'indispensables réformes pour mieux refléter et agir sur les réalités d'aujourd'hui : c'est précisément ce que propose Dominique Strauss-Kahn, candidat de l'Union européenne au poste de directeur général.

Enfin, le G8 doit poursuivre sa lente transformation. Le dialogue conduit, lors des récents sommets, avec les plus hauts dirigeants de la Chine, de l'Inde, du Brésil, du Mexique et de l'Afrique du Sud, devrait être institutionnalisé et durer une journée pleine. Peu à peu, le G8 doit devenir le G13. Autant que la concertation économique, la nécessité d'une coopération étroite entre les pays les plus industrialisés et les grands pays émergents pour lutter contre le changement climatique justifie cette évolution. La protection de notre planète rend en effet indispensable la reconnaissance de responsabilités communes, mais différenciées, par les principales puissances de ce monde nouveau. La France sera au cœur de ce grand débat, qui revêtira un caractère structurant pour les relations internationales.

Ce nouveau concert des grandes puissances, du Conseil de Sécurité élargi au G8 transformé, ne saurait laisser de côté la défense et la promotion des droits de l'Homme et de la démocratie. Bien au contraire : la globalisation a contribué, et je m'en félicite, à l'émergence d'une opinion mondiale de mieux en mieux informée, de plus en plus réactive. A travers les médias et les mouvements associatifs, elle s'affirme comme un acteur à part entière de la vie internationale. Dans ce combat pour la promotion des valeurs fondatrices de notre République, un combat plus soucieux de résultats tangibles que d'effets déclaratoires, je compte maintenir un dialogue régulier avec nos principales ONG. Une première séance s'est tenue à l'Elysée en juin ; d'autres suivront, notamment sur la problématique du développement de l'Afrique.

A l'écoute de nos associations, je souhaite aussi être à l'écoute des peuples africains : qu'attendent-ils aujourd'hui de la France ? Je vous demande, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, d'aller à la rencontre des forces vives du continent et notamment de sa jeunesse. Je lui ai présenté, de Dakar, avec amitié et franchise, mon analyse. Je souhaite prendre connaissance, dans le même esprit d'amitié et de franchise, des attentes de la jeunesse d'Afrique à l'égard de notre pays avant mon prochain voyage sur le continent.

L'Afrique restera une priorité essentielle de notre politique étrangère et un axe central de la politique de coopération de l'Union européenne. Elle n'est pas l'homme malade du monde d'aujourd'hui. Elle n'a pas besoin de notre charité. Depuis plusieurs années, elle connaît une croissance moyenne de 5% et pourrait faire mieux encore si les producteurs locaux de certains produits de base tels que le coton étaient rétribués au juste prix.
L'Afrique a tout pour réussir dans la mondialisation et la France veut l'y aider.
Il s'agit d'accélérer son développement. Malgré ses progrès, l'Afrique reste encore à l'écart de la prospérité mondiale. Elle ne peut tirer le meilleur parti de ses immenses richesses naturelles, trop souvent menacées de pillage, et souffre plus que d'autres des conséquences des changements climatiques. A mi-chemin du calendrier des objectifs du millénaire, il convient donc de poursuivre notre effort d'aide.

Ce n'est pas seulement affaire de montants financiers, même s'il ne fait pas de doute que notre engagement doive être maintenu en dépit des difficultés qui pèseront sur le budget de 2008. Il faut aussi viser à de meilleurs résultats. Plus d'aide doit signifier plus d'efficacité, et donc une gestion en progrès constant.
Mais il ne peut y avoir de développement ni de prospérité sans sécurité. A cet égard aussi, l'Afrique progresse. Des nombreuses crises qui handicapaient le continent, beaucoup sont en voie de résorption, dans la région des Grands Lacs comme en Afrique de l'Ouest.

La plus tragique reste aujourd'hui celle du Darfour. La souffrance des populations nous oblige. C'est pourquoi j'ai souhaité que la France s'implique pleinement. Il est réconfortant qu'à la suite de la réunion du groupe de contact élargi, à Paris le 25 juin, la communauté internationale ait démontré sa volonté d'agir. L'adoption de la résolution créant l'opération hybride des Nations Unies et de l'Union Africaine, est un premier succès. La force doit maintenant se déployer au plus vite. La rencontre d'Arusha entre les factions rebelles, au début de ce mois, ouvre les perspectives d'une solution politique qui, seule, permettra un règlement durable de la crise.

Pour mobiliser davantage encore la communauté internationale face aux défis de la paix et de la sécurité en Afrique, j'ai pris l'initiative d'une réunion du Conseil de Sécurité qui se tiendra le 25 septembre à New York, au niveau des Chefs d'Etat ou de gouvernement et que je présiderai.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Vous l'aurez compris : je me fais une très haute idée de la France et de son rôle dans le monde d'aujourd'hui ; j'ai de grandes ambitions pour l'Union européenne, sa place naturelle au cœur d'un système multilatéral efficace et juste.

Pour mettre en œuvre cette politique étrangère ambitieuse, la France a la chance d'avoir à la tête du Ministère des Affaires étrangères et européennes quatre personnalités remarquables : Bernard Kouchner, et à ses côtés Jean-Pierre Jouyet, Jean-Marie Bockel et Rama Yade. Elle a la chance de disposer d'un corps diplomatique de très grande qualité. En vous recevant aujourd'hui pour la première fois, je veux vous dire combien le travail que vous accomplissez, avec compétence et talent, parfois au péril de votre vie comme à Beyrouth ou à Bagdad, fait honneur à notre République.

Encore faut-il que votre ministère ait les moyens de sa mission et voie reconnu son rôle interministériel au cœur de notre stratégie nationale pour le succès de la France dans la mondialisation. Le moment est donc venu d'engager une nouvelle étape de sa modernisation. C'est le sens de la lettre qu'avec le Premier Ministre, j'ai adressée ce matin même au Ministre des Affaires étrangères et européennes. Il pourra notamment s'appuyer, pour conduire sa réflexion et préparer son " Livre Blanc ", sur le rapport que me remettra dans quelques jours Hubert Védrine, ainsi que sur une large concertation. Je sais pouvoir compter sur Bernard Kouchner, et sur vous tous, pour conduire ces réformes et mettre en œuvre notre politique étrangère avec détermination et imagination. Merci de porter haut et loin le message de la France !
----------

je ne vois nulle part une allusion a la mauritanie.

Il ne faut pas que le peuple reve, la solution a notre probleme reside en nous. Il faut qu'on ait le culot de dire haut et fort a General putschistes et a ses amis qu nous refusons categoriquement son acte.

Ne me chantez pas Sidi a fait ou n'a pas fait, ce n'est pas le vif du sujet. Le sujet c'est d'apprendre les bonnes maniere aux elements de nos forces armees pourqu'enfin le pays puisse decoller. Le sujet est d'aussi mettre definitivement fin a l'influences des laudateurs unanimement condamne par le peuple.

Mohamed Said Ould Ahmed

Anonyme a dit…

Meme si nous supposons que les fausses accusations contre la Premiere Dame sont...vraies, cela ne justifie pas un coup d'etat. Si je ne me trompe pas, nous avons une Justice et un controle General d'Etat qui fonctionnent toujours.
nous savons tous que la realite' est ailleurs.

Je ne suis pas a' Nouakchott et je ne peux pas dire qui a detourne' quoi MAIS NOUS SAVONS TOUS QUE CE QUE LES FRONDEURS ET AUTRES NOUVEAUX SUPPORTERS DU COUP D'ETAT REPROCHENT A LA FONDATION, N'EST RIEN PAR RAPPORT AUX CENTAINES DE MILLIARDS DETOURNE'S PAR DES PERSONNES BIEN CONNUES A NOUAKCHOTT!
IL NE FAUT EGALEMENT JAMAIS PERDRE DE VUE QUE LE COMITE' MILITAIRE EST AU POUVOIR DEPUIS MOINS D'UN MOIS. IL A DEJA COUTE' A' LA MAURITANIE PLUS DE 100 MILLIARDS D'UM EN SANCTIONS ECONOMIQUES. ABDEL AZIZ ET SES AMIS SONT BEAUCOUP PLUS DEVASTATEURS QUE LA FONDATION KHATTOU!

SOYONS REALISTES ET PRAGMATIQUES! FAISONS CE QUI EST BON POUR LA MAURITANIE!

sha3er a dit…

oh mauritanie comme tu souffre
oh mauritanie comme on te tire vers le gouffre
le sang de tes enfante sucé jour aprés jour
et il parle des milliars de khatou qu'a tu fais en 365 jour
qui peut sauver tintan et inchiri et walata et la mauritanie entiere des rumeur
non non c'est pas de mon humeur
mais ma patience en a assez des voleur!
en a assez des coups d'etat
et du pays sans etat
je veux rire oh cher mauritanie de ton avenir je veux d'en bas te tire'r et du sang de tes enfant te laver allez matalla alez lm et encore xoy allez voir mourir votre pays sous le flot incessane de cadavre de petite democratie

et qui veut sauver la rim?
ne me dites pas aziz

Anonyme a dit…

en fait de révélations mon cher maata nous n'avions que des supputations, des accusations sans fondements. Et à ce jour il n y a toujours rien d'ailleurs; faut donc pas aller trop vite en besogne.
De plus, comme quelqu'un l'a ecrit ici, à supposer qu'il y ait eu prédation de cette nature, on est dans un pays supposé être de droit, les juridictions n'ont qu'a faire leur travail.
Enfin, méfie toi quand c'est le grand gourou égocentrique MOI et MOI-MÊME qui te félicite et et se félicite de te voir "revenir" à la raison

Anonyme a dit…

maatalla
depuis x ould y on sait que toi tu deteste sidi et tu es pro daddah et tu le cache mais sur la tribune de canalh tu as un certain respet envers sidi d'ailleur on le sent tous des que un president est dechu on de la sympatie comme exactement lorseque taya est tombe et comme exactement lorseque quelqu'un perd son boulot
d'ailleurs tu peux me dire, ce que tu travaille ou seulement tu enrichi les blogs de tes ecrits et commentaires pertinent

Anonyme a dit…

les pro-putsch regardez ce link

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/europe_828/presidence-francaise-du-conseil-union-europeenne-juillet-decembre-2008_19010/pesc_19034/mauritanie-declaration-presidence-du-conseil-ue-28.08.08_65616.html

sanhaji

Anonyme a dit…

Chers amis

Ne vous fatiguez pas à repeter que le putch est injustifiable.Ceci est une évidence,en tout cas pour tout démocrate digne de ce nom,mais les faits sont là:les militaires n'ont pas demandé notre avis pour faire leur coup(lol) et il est certain qu'ils n'accepteront jamais le retour de SIDIOCA;toute autre solution pour sortir de la crise pouvant être acceptable pour eux,si les pressions sur eux continuent!.Alors,je pense que la seule solution est que chaque partie fasse un pas vers l'autre:les militaires quittent le pouvoir,avec des garanties et SIDIOCA renonce au sien,avec des garanties,aussi.Sinon,on assistera à un long bras de fer qui finira par hypothéquer l'avenir de notre pays,déjà fragilisé par 50 années de gabegie...
A+

Anonyme a dit…

Publié le 28-08-08 à 13:32

Communiqué de la Présidence de la République concernant la situation en Mauritanie

La France constate que le Président ABDALLAHI n’a pas été libéré et que l’ordre constitutionnel issu des élections de mars 2007 n’a toujours pas été rétabli en Mauritanie, comme l’exigent l’Union africaine, l’Union européenne, le Conseil de sécurité des Nations Unies et l’ensemble de la communauté internationale.

Dans ces conditions, la France se tient prête à prendre des mesures de sanctions individuelles contre les principaux responsables de la junte.

La France réitère avec force son plein appui à l’Union africaine et l’encourage à poursuivre ses efforts.

Anonyme a dit…

A+
tu es un sage,

je suis d'accord avec ta proposition

un mauritanien preoccupé

Anonyme a dit…

je ne comprends plus rien. le site de jemal ould yessa taqadoumy dit que CR était à la manif contre le HCE à washington. mais jemal (CR) ne demande pas le retour de sidioca et est d'accord pour l'organisation de nouvelles élection!!! c'est quoi ce jeu d'équilibriste?

Anonyme a dit…

Excusez moi, je mes suis planté de discours celui que j'ai publié est le discours a la meme occasion de l'annee derniere soit 2007.

Sanhaji

Anonyme a dit…

A-

لم تكتب شيئا عن
الأسباب "الجيوبوليتيكية" لانقلاب الثامن من أغسطس ، أرجوك يا "آ" الناقص ! أتحفنا بمقال حول هذا الموضوع ولا تبخل علينا بعلمك

Anonyme a dit…

Maata

L’organisation panafricaine a changé de appellation et d’organigramme il y’a plus de l’OUA comme t’avait signalé un blogeur l’autre jours , maintenant il y’’a l’UA et a l’Union africaine. ya pas de SG , il y’a maintenant un président de Commission.

SG finitoch amigo

En plus j’ai remarqué que tu as bien lu le mémorandum du front, tous ce que tu a dit dans ton blog y figure …( couli entehem ). Surtout le paragraphe concernant SIDIOCA ;

Sans rancune

MB

Anonyme a dit…

Maata


Si le mémorandum ta rendu a la raison, tu peux toujours joindre à nous dans la coalition qui défend la vérité.

Sans rancune

MB

Anonyme a dit…

copiarpegar a dit:
---------
A+
Tu veux dire la tenue d'une élection présidentielle anticipée et l'anti-démocrate ..... President (mour medeina tekhmamek)
----------
Merci pour ta "courtoisie"!!
Apparemment,tu es allergique à tout propos qui fait allusion au non retour de sidioca.Si tu es si pressé que ça,fais un tour au palais et descends aziz.Si tu n'as pas le courage,il te reste,au moins la patience et surtout l'écoûte de l'autre,car l'insulte est l'arme des faibles...
A+

Anonyme a dit…

ce mémo est sympathoche sauf qu'il ne dit pas pourquoi le vieux à préféré s'attaquer aux généraux au lieu de jouer la carte "dissolution" qui nous aurait évité toute ses galères

dans le mémo il insiste encore sur l'argument " pas le droit de faire passer le courrier sans facteur" argument de lo depuis longtemps réduit à néant

on mous explque dans le mémo que pour tintane le fric n'a pas été touché qu'il dort encore dans la banue centrale? un an après il faut oser

50 millins de dollars pour la utte de je-nesais quoi dorment encore dans la bcm, pourquoi les réclamer? si on peut s'en passer

quant aux aides qu'on nous coupent c'est toujours moins d'argent pour les rv, le peuple vit sans depuis toujours

j'ai lu avec beaucoup d'intérêt ce mémo d'amateur, ça sent l'UFP de partout jusqu'à l'aveuglement pour défendre l'indéfendable là aussi

on défend le vieux et la légalité, mais ne nous racontez pas des sornettes: il a fait venir tous les barons de tayas, il a passé son temps à se ballader lui et sa suite pendnat que la misère ici, il est aux mains des pires intriguant de l'ère taya, oui son entourage s'est enrichi à une vitesse lumière, oui quatre avec lui et s ameute et on serait tous foutus

on le défend, pour l'idéal mais faut pas se foutre de notre gueule non plus car aziz et le dernier homme qui résiste encore aux barons de tayas, qu'on aura sa peau et que le vieux restera dans les mains des salauds faudra dire merci la démocratie

ça commence à bien faire

Anonyme a dit…

copiar ould pegar

Sidoica n'est plus une solutuion et AZIZ doit s'en aller, pour la democratie c'est le prix à payer

Anonyme a dit…

Ano du 28 août 2008 15:41

Incha Allhaou dès que j'ai 2 minutes. Mon clavier est en anglais, mais je vais m'efforcer de l' ecrire en français avec les accents où il le faut. Merci dde la confiance et c'est un honneur

Par où commencer une note sur les raisons géopolittiques du coup d'etat?. Notre ano wahalni.

A-

Anonyme a dit…

Copiarpegar est un virus dans notre 'Blogosphere', il faut s'il vous plait ignorer ses messages il ne merite aucune attention de notre part du fait qu'il denigre tout le monde.
Une anonyme pour le bien etre du blog.

Anonyme a dit…

S'il est court dans ses messages, pas de probleme. Utilisons-le comme notre mascotte. Moi il ne me gene plus.

Anonyme a dit…

Communiqué:

Nous, cadres et intellectuels Mauritaniens résidents en France, après trois semaines d'observations et d'analyses de la situation en Mauritanie, annonçons la création de La « Coordination pour le Retour à la Légalité en Mauritanie (CRM) ».

La CRM condamne avec vigueur le coup d’Etat militaire qui a renversé le 6 août 2008 le Président légitime Sidi Ould Cheikh Abdellahi porté au pouvoir par les mauritaniens à l’issue d’un processus électoral considéré comme transparent par tous les acteurs politiques et les observateurs nationaux et internationaux.

La CRM considère que le coup d’Etat du 6 août a jeté en pâture les acquis démocratiques et constitutionnels du peuple Mauritanien et compromet l’avenir et la stabilité de la Mauritanie.

La CRM œuvrera pour :

- La libération immédiate et inconditionnelle du Président légitimement élu et celle de son Premier Ministre (actuellement assigné à résidence par la junte militaire dans sa province natale)..
- Le retour à la légalité en Mauritanie avec le rétablissement dans ses fonctions du président de la république en exercice Monsieur Sidi Ould Cheikh Abdellahi.
- La préservation de toutes les institutions démocratiques Mauritaniennes.
- La réouverture des organes de presses et médias publiques à tous les acteurs politiques et la cessation immédiate de la propagande unilatérale qui prend en otages ces organes depuis le 6 août 2008.

La CRM appelle toutes les forces vives Mauritaniennes à joindre leurs efforts aux siens pour le retour à la légalité constitutionnelle et contre l’arbitraire que représentent les coups d’Etat et l’ingérence des forces armées dans la vie politique.

La CRM lance un appel à la France et à travers elle à l’Union Européenne, pour demander le maintien et l’accentuation de la pression sur la junte, seule remède pour la faire plier. Nous sommes convaincus qu'une telle action, constructive et immédiate, saura promptement rétablir la légalité constitutionnelle en Mauritanie.

Comité directeur :
- Le Coordinateur : Abdoullah Ould El Mounir (Docteur en Mathématiques)

- Membres :
o Amadou Danfaga (Chef d'entreprise en France)
o Mohamed Ould Bamba (Ingénieur Expert)
o Nouredine ould Mohamedou (Enseignent-chercheur en informatique)
o Abou Oumar DIA (professeur de sciences physiques)


Contact:
Email: cmr.france@gmail.com
Blog : http://sites.google.com/site/mauritaniecrm/
Tel : 06 24 02 29 18

Anonyme a dit…

vous avez la mémoire courte ehel mouritane, you have short memory.
am I short

copiarpegar

LM® a dit…

salut

copiarpegar

pas aussi coute pour oublie tes insultes plus haut alors svp arrêtez de polluer ce blog

nono a dit…

excuse lm je mets le message correcte:

copiar pegar you re not , on the wrong side you're the wrong by it self
and you're short of mind waiting for a contructing respond from your side

repete stp ce que tu pense de sidioca et aziz

Anonyme a dit…

copiarpegar a dit:
vous avez la mémoire courte ehel mouritane, you have short memory.
am I short

copiarpegar

28 août 2008 17:50
===
Cher copiarpegar,

Quel est ton probleme? es-tu le fameux CopierColler? de quelle memoire tu parles? As-tu des problemes avec la société mauritanienne? Nous ne la representons pas. Nous essayons juste de suivre l'evolution des choses au pays et d'emettre des avis. Be specific. A-

Anonyme a dit…

please LM delete all my comments.
I am out.

copiarpegar

Anonyme a dit…

Laissons notre mascotte copiarpegar ou copiecoller et retournons aux choses importantes.

Il parait que la junte fait de la resistance. A la Noriega. En depit des messages de plus en plus clairs sur les consequences d'un tel entetement. Les occidentaux sachant tout, peuvent bien faire sortir des documents et inventer des choses a mettre sur le dos des putshistes. J'ai eu froid au dos quand j'ai appris que les US avaient secretement fait liberer Charles Taylor pour faire deguerpir Samuel Doe. Et vous savez la suite: ce meme Taylor se faire coiffer au poteau par les memes US pour trafic de tous genres et genocide. Noriega a fait quelques 19 ans dans les geoles US en Floride pour etre passe aux français pour faire encore une autre prison pour je ne sais combien de temps.

Alors mon Général on fait quoi? On quitte ou on vout met tout sur le dos? Les 4 touristes français, un peu de trafic, les investissement immobiliers difficilement justifiables avec votre salaire de colonel et certainement d'autres affaires douteuses car vous n'etiez pas assis a vous ggratter les fesses. Votre choix mon Général: la prison à vie ou l'exile.

Anonyme a dit…

urgent:sidi ould cheikh abdallahi va etre relacher ainsi que son premier ministre sidi va revenir au pouvoir et aziz va donner sa demission de son poste de chef de la BASEP et les choses vont revenir comme avant le 6 aout

Anonyme a dit…

Merci de la bonne nouvelle.

Click4 a ferme et c'etait peut-etre un site commandite par Aziz et Co. C'est la seule explication pour eviter des commentaires negatifs contre le coup

Anonyme a dit…

click4mauritania n'est pas a une grande echelle d'importance pour etre commandite par quiquonque sidi c'est une page tourné arreter de rever qu'il va un jour revenir au pouvoir le vieu est assez vieu et il est satisfait de l'argent de sa femme il a signé dans un communiqué qu'il n'assure plus le role de chef d'etat il faut maintenant savoir rever et rever de l'aprés oazis

Anonyme a dit…

Chers netteurs
excusez moi mais je ne comprend plus rien à ce qui ce passe, des anciens anti-sidioca; qui viennent à son secours et des anciens amis devenus contre lui aujourd'hui. laa conclusion que j'en tire est que le mauritanien qu'il soit hors du pays ou dans le pays est le même hésitant équilibriste, girouette.
une question à laquelle je veux une réponse si vous pouvez? Sidioca est il un menteur? il nous disait 2js avant le putsch que les généraux ont sa confiance! n'était il pas plus simple de dissoudre le parlement que de s'attaquer aux hauts grader de l'armée; et si ces derniers se sont confrontés il y aura eu une Somalisation du^pays et qui est le responsable c'est bien sûr les deux parties et en premier Sidioca qui à plus d'experience et plus agé. sinon à quoi ça sert l'expérience? qui gouvernait notre pays les généraux ou KB et ses enfants?
Darrius

Anonyme a dit…

Une reponse a ta derniere question: c'est le generaux qui gouvernaient et faisaient tout pour le faire demissionner. Merci de lire le memorandum du FNDD. Sidioca ne va quand meme pas dire a une chaine etrangere qu'il a des prolemes avec ses generaux. Il leur preparait ce qu'il a fait le 6aout a 7 heures et ils l'ont depose a 8 heures. Je crois que Sidioca n'a pas menti, mais il a fait 1 faute tres grave: etre complice ddes colonels/generaux pour tripatouiller les elections et se faire elire. le reste est clair: Aziz et Ghazwani ont continue comme si un President n'existait pas. Au dessus de tout cela le facteur Khattou s'y est ajoute: se faire financer et insulter Aziz et Ghazwani.

Les militaires n'ont jamais voulu lacher le pouvoir et Sidioca a ete tres idiot de rentrer dans ce jeu. Il a cru qu'il pouvait les amadouer en les laissant faire ce qu'ils voulaient, tout en mettant sa main dans la jarre avec Khattou. C'est un sommaire de la situation.

La solution a la crise depend de quel cote on est: anti-coup car voulant la democratie ou pro-coup voulant la gabegie.

Anonyme a dit…

jemal ton cas devent vraiment pathologique. tu es décidement incapable de vivre dans le monde réel. laisse tomber , oublie tes pseudo maata, yanis et j'en passe. redescned sur terre et khalli annak kethrett lakhbar.

couli ente ech7alak??

MOHAMED CHEIKH a dit…

Maatala,

Notre Religion nous commande ceci :
« WA LA TANABAZOU… ».
ياأيُّها الَّذين آمنوا لا يَسخَرْ قومٌ من قومٍ عسى أن يكونوا خيراً منهم ولا نساءٌ من نساءٍ عسى أن يَكُنَّ خيراً منهنَّ ولا تَلْمِزوا أنفُسَكُم ولا تنابَزوا بالألقابِ بئْسَ الاسْمُ الفسوقُ بعد الإيمانِ ومن لم يتُبْ فأولئك همُ الظَّالمون.

(Cet accueil en dit long sur ton esprit «démocratique ». Mes opinions ne te plaisant pas, tu souhaitais mon absence sur le net et tu accueilles avec amertume ma contribution aujourd’hui, que tu attribues à un « revenant », apparemment considéré par toi comme cauchemardesque. Je trouve tout cela bien normal.)

J’assume pleinement et m’enorgueillis de ce surnom ("le BOURKATOR") dont tu m’affubles dans l’intention de ternir mon image. Tu devras ruminer toute la déception de celui qui épuise toutes ses armes sans jamais atteindre l’ennemi : car, je ne m’en offusque nullement. Sur ce même Blog, j’ai déjà dit à certains congénères de la laïcité que je suis fier de tous les surnoms dont l’Occident (et ses suppôts) accablent les musulmans qui ne sont pas à son service. Par ce surnom ("le BOURKATOR"), tu condamnes la Foi et la position de tout musulman (et aussi de tout non musulman normal et non déshumanisé) qui opte pour un comportement vestimentaire féminin décent. Et en même temps, tu déclares sans vergogne un choix malheureux et une guerre perdue d’avance pour la chosification, la marchandisation, la déshumanisation et la bestialisation de la femme. Et puisque toute chose a un contraire, l’opposé de BOURKATOR est, malheureusement, DEYYOUTH. La signification et la portée de ce terme pourraient bien, hélas, t’échapper. Car, et comme je te l’ai déjà signifié dans un posting, l’année dernière, ton bagage intellectuel dans ce qui fait la fierté du musulman est très en deçà de ce que j’aurais pu imaginer, au point qu’une valeur monothéiste est pour toi une tare et même un vice et que tu places, en choix délibéré, face à toutes nos valeurs des vices et des tares acquis dans le monde vicieux du paganisme et de l’aliénation. Ayant fait ce constat, à ce moment là et convaincu qu’il n’existe pas de terrain d’entente entre moi et les Almoudos débutants de la laïcité qui se cachent derrière des slogans fallacieux (« démocratie, liberté, progressisme, droit et émancipation de la femme… »), j’ai cessé ma participation à tout débat avec des bloggueurs dont les seuls arguments se résument en des insultes vulgaires et des vieilleries longtemps ressassées en Occident et dont les tenants là-bas ont, depuis belles lurettes, adopté d’autres discours. Ce n’est point faute d’arguments, ni par défaitisme que j’ai cessé tout débat avec ces Almoudos qui, au nom de leurs Cheikhfs (contraction de cheikh et de chef due à moi) mènent une guerre sans merci contre l’Islam et les musulmans, faisant par les mots ce que les américains et leurs alliés font par le feu des armes. J’ai voulu répondre à ton propos me concernant sur le Blog de notre cher frère et ami Cheikh pour qu’aucun de mes amis, très nombreux et pourtant silencieux, ne puisse croire à une démission de ma part et qu’aucun des tiens, tout aussi nombreux et prolixes – wa chattana ma beine elkethreteine- ne puisse se réjouir d’une possible abdication de la part d’un militant de l’Islam.
Le PROBLEME est que nous sommes semblables aux parallèles qui ne se rejoignent jamais. Parce que nous ne possédons pas de références communes. Moi je vois tout à travers la Lumière du Coran et de la Sunna. Les autres voient tout à travers les ténèbres des déchets toxiques et fétides de la culture décadente et malsaine de l’Occident. Un musulman ne doit pas se lancer dans une aventure inutile.
فذكر إن نفعت الذكرى
On demanda à l’Imam Malik : « Pourquoi ne parles-tu presque jamais ». Il répondit : « Parce que je comptabilise auprès de Dieu chaque mot que je prononce ».
Quant au sobriquet, qu’il ne te vienne guerre à l’idée que je suis à court d’imagination. Car, je peux t’en donner autant que je veux et de ceux qui peuvent t’accompagner jusque dans ton avant-dernière demeure. Je souhaite ne pas en arriver là.

Anonyme a dit…

MOHAMED CHEIKH vous avez tout commente sauf ces deux phrases de Maatala
pourquoi?


Tu représente un courant dont le point nous intéresse.

Surtout, on aimerais bien connaître ton opinion au sujet des crimes de tes potes Salafistes dit le FOU

attendons votre réponse divine inchaallah le plus tôt possible

Anonyme a dit…

il a dit MOHAMED CHEIKH

Quant au sobriquet, qu’il ne te vienne guerre à l’idée que je suis à court d’imagination. Car, je peux t’en donner autant que je veux et de ceux qui peuvent t’accompagner jusque dans ton avant-dernière demeure. Je souhaite ne pas en arriver là.

n'oublies pas WA LA TANABAZOU

Anonyme a dit…

Les auteurs du coup d’état du 6 août dernier et leurs Safagas ne cessent de nous expliquer qu’il s’agit d’un « mouvement rectificatif » en ce sens que, à l’exception de l’institution de la Présidence de la république (la tête), toutes les autres institutions démocratiques fonctionnent normalement. C’est ce qu’il convient d’appeler DEMOCRATIE MARGOUILLAT.
Même décapité le reste du corps de margouillat continue à donner un semblant de vie en remuant particulièrement la queue.

Anonyme a dit…

Mme Khattou Mint Boukhary, Résidence Place Vendôme ???

Décidément, la munificence de certains est sans limite. Je viens de rentrer de France et la diaspora mauritanienne à Paris parle de plus en plus de multiples résidences que notre anti- Eva Perone nationale aurait acquise non pas en banlieue mais plutôt, tenez vous bien Place Vendôme à Paris !

La place Vendôme, en plein cœur de Paris dans le 1er arrondissement à proximité de l’Opéra, est typique de l’urbanisme classique français. Notre ex Première Dame n’aurait pas lésiné sur les moyens, en s’offrant, selon les sources de la diaspora parisienne, un superbe duplex acheté à un prix avoisinant la modique somme de 8 millions d’euros, dit-on. Excusez du peu !

Imaginez-vous notre Khattou Mint Boukhary, arpentant les célèbrissimes allées de la Place Vendôme, dont les façades illuminées sont classées monuments historique ? Cela me donne la chaire de poule, moi qui ne suis qu’un humble employé.



Pour la chic Khattou Mint Boukhary, qui est dans le vent, on pourrait aisément imaginer que ce ne serait certainement pas pour visiter le Ministère de la Justice, qui est à proximité mais plutôt, pour faire les emplettes du dernier chic avec les plus célèbres bijoutiers bijoutiers Frédéric Boucheron, Alfred, Louis Cartier, Joseph Chaumet, Mauboussin, Aldebert, Alfred Van Cleef.

Plusieurs fois à la Télévision, j’avais remarqué l’immense sac Chanel au design du nec plus ultra et je comprends à présent où Khattou Mint Boukhary a pu l’acheter.

Les rumeurs à Paris font état d’un diplomate mauritanien en poste à Paris qui aurait servi d’intermédiaire dans cette affaire d’acquisition du duplex de la KB.

Après le scandale des terrains sociaux qui ont affectés la Fondation KB, nous voici plongés au cœur d’un autre scandale financier qui nous donne le tournis. Si cette information qui est relayée par plusieurs personnes proches de la famille s’avérait juste, comment expliquer que Mme Khattou Mint Boukhary puisse s’offrir le super luxe d’une résidence secondaire de cette nature ?

Comment imaginer qu’un diplomate puisse accepter de jouer un rôle d’intermédiaire dans cette affaire scabreuse, qui démontre un degré d’arrivisme et de cupidité inégalé ?

Ce duplex de Mme Khattou Mint Boukhary ne serait pas le seul qui serait cité en sa possession, mais comme les langues semblent s’être déliées, on parle aussi, en plus, d’une splendide résidence à Las Palmas, en Espagne.

Décidément, Khattou Mint Boukhary et sa Fondation du même nom, très controversée, nous donnent le tournis et le peuple mauritanien, dont plus de la moitié vit en dessous du seuil de pauvreté est en droit de demander des comptes.

Camara T.

m mint d a dit…

salut maatala!
ça fait un bail, non?
Ravie de te voir toujours aussi en forme...
m mint d

m mint d a dit…

y'a personne?

m mint d a dit…

apparemment il y a un couvre feu sur ce blog. Va donc me falloir aller "dorlire"!

Anonyme a dit…

BOB DENARD s’est rendu compte des le premier jour que son coup de tête a échoué et ce cirque qui est entrain de nous jouer n’est qu’une manière de se distraire pour gagner du temps et trouver une solution prêt-à-porter pour sortir de cet embarras et sauver sa peau .

Ses partisans ou plutôt les partisans de tous les changements ne sont en mesure de confectionner une issue et lui proposer pour multiples raisons dont notamment ils n’ont pas encore passé à la caisse surtout le minable boumedienne ould batta et autres ….

Et aussi veulent plus voir Sidioca au pouvoir … c’est accablant …

Donc on persiste dans l’impossible et l’inacceptable jusqu’au jour J.

Des révoltes populaires sont en train de se produire pour un retour triomphal à la légalité constitutionnelle , mais aussi une forte pression internationale se manifeste.

Je suis parmi les combattants tiers-mondistes qui comptent plus sur les mouvements intérieurs plus que extérieurs, dans leur lutte pour la démocratie et pour un ordre social juste.

Mais je neglige pas les efforts louables de la communauté internationale.

Amel Sidioca a declaré deux jours apres le coup de tete de BD Aziz à l’AFP que « Nous sommes optimistes et comptons sur le soutien de nombreux démocrates dans ce pays ».

Au contraire de son frère de con Ahmed ( Billy Billy) qui déclare « la récupération mon père de son fauteuil et question de jours ou semaines la Mauritanie ne peut pas passer de l’aide internationale » .

Pauvre con … il ignore les efforts de citoyens qui répètent « mane rgoud oula ne n3asse sebg marje3 sidi leriasse »et qui travaillent pour ça .

Il pense que la Mauritanie est comme lui qui ne peut pas s’en passer de la nourriture , il faut qu’il remplit son ventre sinon ..

Amel conseille à ton con de frère de soigner ses propos sinon il doit se taire . pauvre con Ahmed fils de khatou ….



Mataa

je t’ai connu polémique tu m’as pas répondu ça veut dire que j’ai raison tu me fait pitié

salut couli



MB

Anonyme a dit…

m mint d

j'ai vu tes chroniques d'ailleurs

tu es inteligente

tu as tout mon estime et ma consideration

salut

grizzly a dit…

J’ai rarement lu un français et des idées aussi limpides et sereins que ceux de Med Cheikh !Sans fioritures ni bagout !Sans doute s’est-il inspiré de la cohérence et de l’unicité de notre saint Coran !Je tâcherai d'en faire mon modèle dans la mesure du possible.Vraiment impressionnant!
28 août 2008 21:50-"C’est ce qu’il convient d’appeler DEMOCRATIE DU MARGOUILLAT" +DANS LE MARGOUILLIS (mélange d’ordures) oserais-je ajouter !

Anonyme a dit…

Allah Seul sait ce qu'Il fait et pourquoi Il le fait. Imaginez un peu: grizli sortant de ENA France (pas la pâle copie), de MIT, de Colombia, Sorbonne (pas comme Khattou), de Dauphine, de Yale, Oxford, Harward, Cambridge, Polytechnique, HEC, Supelec, Centrale...Je n'ose même pas imaginer la suite. En tout cas il n'aurait pas écrit "Tout celà pour dire que chacun de nous quelque soient ses aptitudes ou inaptitudes cache un talent qui lui est propre!" mais "cela" et "quelles que soient...". Pourtant, je vous garantis qu'ici même il y en a qui sortent de ces prestigieuses écoles et universités et c'est pour ça qu'ils ne s'en vantent pas parce que n'ayant rien à prouver et cultivant l'efficacité dans la discrétion comme ils l'ont appris.

Anonyme a dit…

lu sur cridem:
http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=21711&tx_ttnews[backPid]=36&cHash=60df26ab90

Anonyme a dit…

le commentateur de 21.50, you were great. "Democratie Margouillat" BIKH BIIKH BIIIKH, BAKH BAKH HEH

Anonyme a dit…

Contrairement a ce que le commun des mortel peut penser, l’armée dans sa globalité en a plus que mare d’un pouvoir auquel elle accéda en 1978 sans y être préparée et qui l’a mené de dérives en dérives amenant dans son errance , ce pauvre pays trente ans durant. Durant ces trente ans elle passait par trois stratégies :

- la stratégie du pouvoir « kaki pure et dure » : elle s’étend de 1978 à 1992 avec tout ce que ce vocable renferme de navigation a vue et de destruction de tout ce que Si Mokhtar avait mis comme énergie a bâtir un embryon d’Etat nation .

- la stratégie du pouvoir « kaki au à masque démocratique », qui s'étend de 1992 à 2005, qui à force d’élections truqués, de fausses manifestations de soutiens populaires, finit par se discréditer et imploser de l’intérieur



- la stratégie du pouvoir « kaki par procuration » : c’est a mon avis la plus géniale de toutes les trois. Elle commença un certain 03 août 2005, avait pour objectif stratégique : le pouvoir presque éternel. elle réussit a berner presque toute la classe politique et faillit aboutir si ce vieux sage et d’apparence faible n’eu raison d’elle ce 6 août 2008 tard dans la nuit et presque dans la clandestinité.

Ceux, étrangers, qui avaient cru avoir trouver la parade pour pérenniser une partie de l’armée au pouvoir a la seule fin de leur garantir leur dessins sur le pays et ses richesses prometteuses, n’avait pas prévu ce scénario du 6 out, ils aurait aimer destituer le vieux par des voies plus zen .

Ils voulait le pouvoir sans les les risques qui vont avec : ni sa vie ni son autorité n’étaient danger. Plus, ils avait prévu de profiter éternellement des dividendes du pouvoir sans en avoir ni la charge ni les inconvéniants et encore moins en être comptable devant le peuple ; c’est ce qu’ont peut appeler gagner au tirage et au grattage …

Je suis fondé a croire et l’histoire le dira, que par sa décision, d’apparence hâtive, de démettre le puissant général en provoquant sa sortie du maquis donc sa vulnérabilité et a travers lui tout le dispositif politico –militaire de mis sous tutelle de la démocratie, le vieux a laissé ses « tombeurs » dans le « pétrin ».

Que son règne dure deux mois, six, un an, deux ou même plus, le général sera, je n’en doute pas un instant LE DERNIER MILITAIRE AU POUVOIR EN MAURITANIE.

Le vieux dans sa chute quasi inéluctable entraîna avec lui la puissante mainmise des militaires sur le pouvoir politique.

Quant a la question de sortie de crise, je n’en vois que deux :

1- valider le putsch en acceptant de passer par pertes et profits le retour de Sidi au pouvoir. Cela suppose que la troisième phase de la stratégie militaire aura triomphé et que d’autres présidents civils et démocratiquement élus seront déposés si les galonnés le jugent utile. je ne crois pas cette option acceptable car elle nous ramène en arrière .

2- refuser catégoriquement de tergiverser sur le retour de sidi ( qui est devenu grâce au général un symbole de la démocratie) en continuant la lutte pacifique et simultanée sur les deux terrains, national et international

Ce putsch la, est celui de trop. Autant celui de 1978 malgré son iniquité, s’inscrivait dans la logique et l’air du temps, autant celui-ci est une bataille d’arrière garde, dont l’issue, même tardive, est sans surprise, l’épilogue de la tutelle avilissante exercée sur notre démocratie. J’en suis convaincu, c’est seulement a ce prix qu’une « amitié » du général viendra l’aider a réaliser ce que son ego refuse refuse jusque la d’accepter …

PS : je suis stupéfait que tout un Etat mette en branle ses médias officiels pour s’attaquer à une dame seule, fut elle épouse d’un président dont l’état cherche a discréditer le retour.

Ce n’est pas devant un écran de Télévision qu’un magistrat doit plaider mais devant un prétoire. C’est tout simplement HONTEUX.

Anonyme a dit…

Ma nom c'est aziz, je veni de Louga. che jouis grand mecanicien de vetirs mark democrachie. che po meme faire democrachie normal a democrachi turbo - c est turbo marguiollat

grizzly a dit…

Je t’ai reconnu et je te répondrai sur ton email pour te le prouver!Entre temps voici ci bas un extrait d’un message que tu m’avais adressé il y a plus de 5 mois. Et j’en profiterai aussi pour te donner le nom de l’auteur du roman « Le tunnel » que tu disais avoir «oublié ».TU ES DESORMAIS NU COMME UN VERS !Arrête donc ton vain cinoche stp !

EXTRAIT DE TON MESSAGE
« Oui, en effet, c'est assez ressemblant et plutôt bien vu, malgré la distance désabusée de l'auteur. Lol
Je me réjouis de savoir que nous partageons le même intérêt pour la littérature de la Shoah.... Le Tunnel dont j'oublie l'auteur….etc»
Datum: 14.02.08 14:54:49 Uhr

Eh bien "Le tunnel" que j’ai lu et que tu n’as sans doute pas encore lu pour en avoir « oublié » l’auteur, sache qu’il est de de William Howard Gass et qu’il coûte relativement cher..Je pourrai toujours t’envoyer mon exemplaire pour lecture à condition de me le renvoyer après usage !

grizzly a dit…

PARDON "VER" sans "S" DE LA MËME RACINE QUE "VERMINE"!

Anonyme a dit…

Grizzly,

Pour le moment, BOURDELI ET BOUROUTOU ne nous concernent pas.(rires si on peut rire avec la situation actuelle de notre pays.) Les Mauritaniennes et les Mauritaniens ont d'autres priorite's beaucoup plus importantes, a' savoir: La liberation du president et le retablissement de toutes les institutions de la republique.

Anonyme du 28 Aout 20:44

KOUL CHI KHEYR AL HAMDOU LILAHI!



M.B.

Mes sinceres salutations a' vous!

Le combat que nous menons est pour le peuple Mauritanien. Notre espoir est de voir le General Mohamed Abdel Aziz et ses amis revenir a' la raison. Il ne sert a' rien de persister dans l'erreur!
Les interets superieurs de la Mauritanie sont en jeu.Il est important pour eux, d'etre pragmatiques et realistes. Ce n'est pas une question de bravoure mais c'est faire ce qui est bon et acceptable pour les Mauritaniennes, les Mauritaniens et la communaute' internationale.
Ils ne sont pas sense's ignorer que les mouvements de "soutien" qui defilent quotidiennement pour les "soutenir", sont ce qu'ils sont.(HOT AIR AND NOTHING ELSE!) I WILL NOT LOSE ANY SLEEP OVER THEM!

Pour terminer, j'aimerais que le General et ses amis meditent sur la citation suivante: " Quand on n'a pas les moyens de sa politique, on fait la politique de ceux qui ont les moyens."

maatala a dit…

Salam


Chére M mint D

"EHLNE WE SEHLEN" WE "MARHBE BIK" et surtout bienvenue chez toi.

Fraternellement

Ton frère Maatala

maatala a dit…

Salam

Cher Mohamed cheikh

tu ne peux pas imaginer comme je fus content de savoir que tu vas bien, je constate aussi que tu es toujours en forme, prêt pour la castagne, rien que pour cela,
j'éprouve à ton égard du respect et de l'admiration.

Tu seras toujours à mes yeux Le prototype du dernier Samourai "bourkator".

Je regrette seulement que tu n'es pas compris que l'humour et la dérision sont les dernières choses choses, que l'on ne peut pas retirer aux cocus que nous sommes.

Il est vrai que les BOURKATORS ne sont réputés pour leur sens de l'humour dit le FOU.

Si tu nous lis, je tiens à l'avance à te souhaiter "BON RAMADAN".

Respect

maatala

Ps: "Seul DIEU connaît les siens".

Anonyme a dit…

kbg, apprentis espion! C'est malheureusement raté encore! kbg est bien l'anagramme de kgb c'est pour ça que tu es aussi mauvais. L'empire soviétique s'est effondré aussi parce que ses renseignements étaient mauvais.
Un an de silence=un an de paix= occasion de faire avancer la cause de la Mauritanie et non le nombril d'un mégalomane.

Anonyme a dit…

Welcome ya Mohamed Cheikh et Ramadan Mubarak. Et simah de ma part. Je te soumets encore la meme question il y a plus d'un an et a laquelle tu n'as pas repondu. Welcome hatta et tu nous a manque.

Un autre laic

=======

Mohamed Cheikh;

Merci de me lire cette anecdote de Laraoui. Elle s’adresse aux juifs intégristes. Tu pourras peut-être nous édifier s’il faut suivre à la lettre les prescriptions d’il y a 1.400 ans ou plus (juste curieux) :


Laura Schlessinger est une vedette radio américaine qui donne des conseils à ceux qui participent à son émission. Récemment, cette juive de stricte observance a déclaré que « selon le Lévitique (18,22), l’homosexualité est une abomination et ne peux être pardonnée en aucune circonstance ».

L’important ici n’st pas que cette dame condamne l’homosexualité, mais qu’elle le fasse au nom du Texte sacré. Dans ce cas, on peut conclure que tous les interdits du texte sont encore d’actualité. La réaction ne s’est pas fait attendre. Voici une lettre ouverte au Dr Laura écrite et diffusée sur Internet par une personne résidant aux Etats-Unis.


Chère Madame Laura,

Merci de vous donner tant de mal pour éduquer les gens selon la loi de Dieu. Votre émission m’a beaucoup appris, et j’essaie de partager ces connaissances avec le maximum de gens. Par exemple, quand quelqu’un essaie de défendre l’homosexualité, je lui rappelle que le Lévitique 18,22 dit clairement que c’est abominable. Fin du débat.

J’ai besoin de vos conseils, toutefois, sur d’autres points précis de la loi, et sur la façon de les appliquer.

Quand je brule le un taureau sur l’autel du sacrifice, je sais que l’odeur qui se dégage est apaisante pour le Seigneur (Lévitique 1, 9). Le problème, c’est mes voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas apaisante pour eux. Dois-je les châtier en les frappant ?

J’aimerais vendre ma sœur comme esclave, come l’Exode (21,7) m’y autorise. Quel prix puis-je raisonnablement en demander ?
Le Lévitique 25,4 affirme que je peux posséder des esclaves, mâles ou femelles, a condition qu’ils soient achetés dans les pays alentour. Un de mes amis affirme que ceci s’applique aux Mexicains, mais pas aux Canadiens. Pouvez-vous m’éclairer sur ce point ? Pourquoi ne puis-je pas posséder des Canadiens ?

J’ai un voisin qui s’obstine à travailler le jour du Sabbat. L’Exode 35,2 dit clairement qu’il devrait être mis à mort. Suis-je dans l’obligation morale de le tuer moi-même ?

Le Lévitique 21,20 affirme que je ne dois pas approcher l’autel de Dieu si ma vue est déficiente. Je dois admettre que je porte des lunettes pour lire. Est-ce que ma vision doit être 20/20, ou est-il possible de trouver un arrangement ?

La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par le Lévitique 19,27. Comment doivent-ils mourir ?

Je sais (Lévitique 11, 6-8) que toucher la peau d’un cochon mort rend impur. Puis-je quand même jouer au foot si je porte des gants ?

Mon oncle a une ferme. Il viole le Lévitique 19, 19 en semant deux espèces différentes dans un même champ, et sa femme en fait autant en portant des vêtements de deux fibres différentes (coton et polyester mélangés). Il a également tendance à beaucoup jurer et blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’à alerter toute la ville afin qu’il soit lapidé ? (Lévitique 24, 10-20). Ne pourrions-nous pas tout simplement le mettre à mort par le feu et en privé, comme nous le faisons avec ceux d’entre nous qui couchent avec les membres de leur belle-famille ?

Je sais que vous avez étudié à fond tous ces cas, aussi ai-je confiance en votre aide. Merci encore de nous rappeler que la loi de Dieu est éternelle et inaltérable.

Votre disciple dévoué et fan admiratif.

Jim.

Et Laraoui de conclure : tout cela est bien amusant, mais il faut noter que plus personne, ou presque, ne prétend aujourd’hui vivre selon les prescriptions du Lévitique. Ce qui rend d’autant plus anachronique les intégristes musulmans. Jim s’adresse aussi à eux …

Yanis le R. a dit…

Mes salutations à notre amie M Mint D qui cette nuit n'a pas trouvé compagnie sur le blog comme au bon vieux temps...
Ce sera pour la prochaine fois.

Bienvenue aussi à Mohamed Cheikh qui malgré nos désaccords sur bien des sujets a toujours été traité avec tous les égards et le respect par "certains congénères de la laïcité"...
Ce qui était critiqué, ce sont les idées et les positions sur des questions politiques et de société et non la personne elle-même, bien évidemment...

grizzly a dit…

Tu as le culot de parler de la cause de la Mie toi l’agent de filature dont les contributions sur ce blog se résument à « nan nan nan Grizzly tralala » ou à singer la typographie de mon clavier voire à écrire des âneries en mon nom avec differents pseudos que tu me prêtes ! Tu oses seulement parler de cause toi dont la cause et l’unique occupation semblent consister en :COLLER AUX BASQUES DE KBG !Manifestement à ne faire que celà round-the-clock ,non stop ,day and night tu dois en avoir de bien bonnes et ce genre de « zèle et de ressentiment conscencieux » ne pourrait s’expliquer que par une perte sèche qu’auraient occasionnée les thèses et autres RUADES dans la RUCHE de Grizzly, l’empêcheur de tourner en rond !Rien que ton acharnement excessif prouve ,si besoin en était encore, que tes motivations sont d’ordre crucial ,vital en somme DE VIE ou de MORT !Suis-je donc en train de t’affamer à mon insu ?Vois m’en tout à fait délecté et régalé d’avoir foutu le bordel dans votre ECHOPPE ou EPICERIE et sois sûr que vous n’êtes pas encore au bout de vos peines ni des SURPRISES à venir !Et tu l’as appris à tes dépens ,je ne fais jamais de promesses en l’air ,je tiens toujours les miennes !
Et pour ton information l’espionnage soviétique aura été le meilleur au monde avec Sorge ,Philby l’anglais ,le couple US des Rosenberg ,Abel ,l’Orchestre rouge etc..
Mais bien sûr l’insignifiant agent double doublé d’un agent provocateur et d’un informateur que tu es ne connait pas ces choses !Alors un conseil Mr l’agent pénétrant vas plutôt rendre compte à ton officier traitant de la maigre moisson que tu auras colectée sur moi et les autres !
Pauvre de toi ,tu n’auras même pas réussi à être un honorable correspondant !Triste et attristant , je vous plains tous , »mâni emâyrkoum » !

grizzly a dit…

PARDON "COLLECTEE" avec 2 "L" comme la fois passée "VER" sans "S" DE LA MËME RACINE QUE "VERMINE"!

29 août 2008 01:55

Anonyme a dit…

Pathétique ce bouffon! Tu crois faire peur! T'as pas honte d'accuser quelqu'un d'usurper des pseudos?! mor hashmak! L'usurpation est ta seconde nature et ton nom est copiercoller à la gloire de ton nombril et de ta mégalomanie outrancière!
Tu as pu connaître l'URSS, le KGB, l'Orchestre Rouge et tu t'imagines personne d'autre ne le pourrait? Tu prends tes rêves et tes prétentions mégalomaniaques pour des réalités. Encore la preuve que tu souffres d'un mal profond mon gars. Continue à faire la guerre au monde entier, pour ta perte. Tu ouvres des fronts partout et contre tous et tu veux avoir la paix?! Sois conséquent. Un an de silence avec obligation de soins.

Anonyme a dit…

"VER" de la même racine que VERgogne?

grizzly a dit…

Il est manifeste que j´ai mis les PIEDS DANS LE PLAT et je ne les retirerai que quand j´en aurai rendu indigeste l´infect contenu déjà et ce en l´écrabouillant!Je te réponds d´une autre adresse IP ,il te sera toujours loisible de savoir laquelle ,question de faire des heures sups en ce vendredi et de te rendre "utile"!
Signé: l´AFFAMEUR DES COMPLICES DES AFFAMEURS DU PEUPLE

Pour changer de sujet !
D’aucuns disent que la démocratie aurait périclité par la faute à Sidioca et que ce faisant il se serait politiquement suicidé !En fait Sidioca en décapitant l’armée ne faisait que jouer son va-tout, le tout pour le tout, à quitte ou double !D’ailleurs avait-il seulement d’autres choix ?Au lieu d’agoniser effroyablement ou de toujours avoir à passer sous les fourches caudines d’un Aziz invivable dans la promiscuité de la présidence il a choisi de s’euthanasier sur l’autel de la démocratie : son kit d’euthanasie étant le decret limogeant les 4 chefs d’etat-major simultanément !
Sidioca ne se faisait guère de doute quant à l’issue de l’épreuve de force !Il aurait voulu tenter seulement un dernier baroud d’honneur à pile ou face et ce en parfaite connaîssance de ses minces chances de succés et des risques de rétorsion auxquels il s’exposerait! C’en est à croire que Sidioca aurait fait exprès de se faire « descendre et vider » par Aziz abrégeant ainsi le solde interminable de son mandat et de son agonie presidentielle en mettant fin du coUp à l’ombrelle tutélaire des généraux !Juste pour l'honneur ou pour expiation ,sait-on jamais!
Et dans les deux cas le VIEUX S’EST LARGEMENT RACHETE en faisant don de sa personne à la cause de notre démoc et ce en débusquant le loup Aziz de sa tanière ,nu comme un ver ! A la grande surprise d’un général et de son camp qui n’en attendaient pas tant ,se retrouvant ainsi avec une BIEN ENCOMBRANTE ET BRULANTE PATATE CHAUDE !
En fait l’objectif d’Aziz et de ses parlementaires putschistes était de "démissionner" Sidioca et de mettre à sa place un homme de paille ,en prenant les devants Sidioca les aurait mis devant une situation impromptue et imprévisible d’où ce coup d’Etat improvisé et tiré par les cheveux! Aziz et ses acolytes n’avaient manifestement pas de « plan B » et seraient donc complétement pris au dépourvu et les a forcé à s’emparer d’un «impossible pouvoir » !
SIDIOCA en S’IMMOLANT A FAIT CE QU’IL FALLAIT A NOUS DE FAIRE LE RESTE !Pour ce faire l’UNION SACREE sera de mise et nous aurions devant nous toute l’éternité et la sérénité démocratiques pour régler nos diverses dissensions !

Anonyme a dit…

VER" de la même racine que vergogne
verves,verbe,verdâtre,vertical,verge,
verdain,vernie,vergeture,vers,vertebre
versant et vergan (pluriel de vrigue campement en hassania)

Anonyme a dit…

Les responsables de notre nouvelle DEMOCRATIE MARGOUILLAT* n’ont pas encore réagit aux menaces européennes et américaines. Nous avons tout de même remarqué un petit signe en guise de « fléchette » à l’adresse des occidentaux qui s’est traduit par la décoration de la médaille de Commandeur du Mérite National, M. Victor Rovitch Rokov, ambassadeur de la Fédération de Russie en Mauritanie à l'occasion de la fin de sa mission. Les militaires veulent ils tirer profit du retour de la guerre froide qui semble se profiler à l’horizon. Si c’est le cas la prochaine étape sera la reconnaissance officiel de l’independance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud. Bonne chance à notre BOBE DENARD national qui aura au moins l’occasion d’obtenir facilement un visa pour ces pays du futur bloc russe.


* Voir Anonyme du 28 Août 2008
à 21H50

Anonyme a dit…

"Défenseur du peuple affamé" rien que ça pour le mégalomane usurpateur d'identité et manipulateur.

Yanis le R. a dit…

Grizzly,

Très pertinente comme reflexion:

"SIDIOCA en S’IMMOLANT A FAIT CE QU’IL FALLAIT A NOUS DE FAIRE LE RESTE !Pour ce faire l’UNION SACREE sera de mise et nous aurions devant nous toute l’éternité et la sérénité démocratiques pour régler nos diverses dissensions !"

C'est un sujet grave et je demande à tous les amis du blog de dépasser les petites inimitiés occasionnelles (les anciens bloggueurs vous diront tous qu'on est tous passé par là) pour aller à l'essentiel, l'avenir de notre cher pays, la Mauritanie.

Anonyme a dit…

Bien dit yanis,
ykhair el vowda y a ke le grizli qui l'a amené. Il faut qu'il se calme gah et arrête de tout ramener à lui. Tout le monde remarque comment il attaque tout le monde ici. Nous on veut seulement la paix ici; qu'il nous laisse discuter tranquillement de la situation du pays.

Anonyme a dit…

Merci Yanis et l'ano au dessus. Faisons de cet espace un espace serein. A-

MMS a dit…

Mohamed Cheikh
Très heureux de savoir que tu est aussi combatif qu'avant.

Je voudrai quand même te lire sur la situation actuelle du pays.

MMS

PS: Salutations tous les anciens du CH + le FOU

Anonyme a dit…

Mohamed Cheikh,

Je serai interesse de lire tton opinion sur les evennements concernant les terroristes chez nous. j'ai des doutes que se soit des islamistes et ils pourraient bien etre manipules. Une petite evidence de ça dans le memorandum du FNDD, page 13 sous "du terrorisme salafiste". Il est dit que "le meurtrier principal dans l'attenttat d'Aleg n'avait meme pas ete defere au tribunal par les services de securite suite a l'intervention d'une haute autorite militaire". Pourqoui? Je sais ccertainement que ttu n'est pas au courant de ces choses, mais je suis intrigue par ce point dans le rapport. L'attaque dde l'Ambassade d'Israel ressemble a du montage et mettre tout sur le ddos des gens pris me semble trop commode pour etre vrai. Canalh est un espace de liberte, alors n'hesite pas a partagert avec nous ce que tu penses.

Welcome encore. A-

grizzly a dit…

YANIS
Je fais ta suggestion mienne mais tu auras remarqué que mes ripostes sont toujours justifiées car ne venant qu'après des attaques en règle outrageuses et outrancières !Il m'arrive bien souvent de faire la sourde oreille!Comme maintenant avec le nazillon de service ressorti pour l'occasion en renfort par le camp de ceux que tu connais et que tout le monde connait aussi!
Est-il concevable que sur un blog qui se voudrait décent et civilisé, il y ait certaines personnes afféctées uniquement à insulter KBG ,leur seule contribution aux débats sur la Nation en peril!Est-il concevable que je m'épuise en dénégations diverses de médisances ,mensonges et détractions de tous genres?Tous temps et énergie que j'aurais pu consacrer à oeuvres plus utiles!Croit-on pouvoir me baillonner ,me museler ,ce serait très présomptueux et futile!Comment se fait-il que personne sur ce blog ne se soit jamais aventuré à demander à ces gens d'arrêter leur interminable manège commandité par qui vous savez tous!Ou à s'en offusquer simplement, oui je le reconnais volontiers ,je suis seul et bien seul!Je dois tout faire par et pour moi même, je ne dispose pas de Pit bull ou de bouledogues à lâcher derrière mes adversaires!Ma seule arme est ma plume et QUOI DE PLUS PACIFIQUE QU'UNE PLUME QUI NE DEMANDE QU'A NE PAS ÊTRE TREMPEE AU VITRIOL?Veut-on ce faisant me pousser à la sortie ?Pour faire bonne mesure il eût été plus équilibré de demander aussi à ces personnes d'en faire de même!Je sais qu'en t'adressant à moi Yanis,tu t'adresses tacitement aussi à eux!Pourquoi devrais-je prendre des gants avec des gens qui n'en prennent pas avec moi?!A force de me disperser en vains efforts à défendre mon intégrité et mon honneur je n'arrive plus à placer la moindre contribution et d'ailleurs c'est à en faire passer l'envie!Et c’est peut être celà l’objectif recherché ce qui expliquerait toute cette hargne et agressivité concertées et planifiées !Je crois que malgré tous mes efforts, mon endurance physique et intellectuelle a ses limites humaines auxquelles je ne déroge pas !Et je crains hélas que je ne sois arrivé au bout du rouleau ,ma résistance et ma vitalité n’étant pas illimitées !Participer aux débats sur ce blog aura été pour moi l’équivalent des épreuves de l’IRONMAN DE HAWAII et ce day by day ,6 mois durant !J’ai presque honte d’avouer mon fléchissement surtout qu’il ne fera qu’enhardir ceux d’en face pour achever l’mmonde bête Grizzly sur le point de rendre l ‘âme croirait-on !Et tu verras « elli midarrag bil eyam(ici « bi essaât ») aryan !!Je n'ai vraiment plus le coeur à l'ouvrage sur ce blog qui ne m'a procuré que des déceptions à la chaîne et à la pelle!
Pour faire preuve de bonne volonté ,je range au placard une cinglante réponse que j'avais écrite ;elle y sommeillera le plus lontemps possible si celà ne dépendait que de moi!Mais mon petit doigt me dit déjà que son somme ne sera que courte durée ,à Dieu ne plaise!

Yanis le R. a dit…

Grizzly,

Tu fais partie de l'élite de notre pays par ton parcours, ta riche expérience et la force de ton verbe.
Il suffit de te lire pour le savoir.
C'est pourquoi, nous te voulons entier (comme tous les autres amis) pour la cause de notre pays et loin de toute autre diversion qui t'amène sur un autre terrain qui ne doit pas être le tien...
Pour ma part, je n'interviens pas si le débat est transporté ailleurs que là où il me semble être dans l'interêt de tous.
C'est dans ce cadre que je ne suis pas intervenu dans tes échanges avec certains amis et autres anonymes du blog.
Ce n'est pas utile, je crois et ce n'ai que mon avis.
Il y a comme tu l'as si bien dit en ce moment des sujets d'intérêt national qui méritent toute notre attention et nos discussions dans un cadre convivial d'échanges permettant à tous les points de vue de s'exprimer dans le respect mutuel.
Nous devons à la Mauritanie cela, au moins, en cette période d'incertitude de son histoire.

Anonyme a dit…

Grizli, c'est dommage! Il y a une heure j'avais commencé la rédaction d'un commentaire pour me désolidariser des attaques contre toi. C'était avant ton dernier posting. Du coup, si je l'écrivais maintenant, cela risque d'être perçu comme une réaction à ton message: wollahi, billahi tallahi ce n'est pas le cas.
Anyway, grizli: je suis de ceux qui n'ont fait que réagir à ton attitude, ton manque de modestie, ton agressivité envers et contre tous. Mais maintenant que tu es victime d'attaques racistes, je ne peux que m'engager à cesser séance tenant mes écrits contre toi. Je ne peux rien et ne souhaite rien mais absolument rien partager avec des racistes. Ce que je reproche à Khalil Balla Guèye c'est son manque de modestie et de simplicité, son goût pour le m'astuvu mais c'est tout. khalil, c'est toi qui avais déclenché les hostilités; pour ma part je te pardonne et je cesse les hostilités parce que de même que je n'ai pas pu défendre Sidi aux côtés de Boïdiel, je ne peux être dans le camps de tes adversaires racistes. Mais je ne te donne un conseil de nouvel ami: sois simple et modeste, moins agressif et quand tu écris ne pense pas à ce que les lecteurs pourraient en penser. Je te présente mes excuses et te demande pardon.

Anonyme a dit…

Cher grizzly,

En répondant à ceux qui t'insultent injustement, tu les honores.Je te demande de les ignorer car cela nous fait autres de la peine de voir notre grizzli se rabaisser à leur minable niveau.

Anonyme a dit…

grissly,

la meilleure réponse à cette espèce c'est de l'ignorer.

filsdubled

grizzly a dit…

C'est OK Yanis et l'autre fidèle compagnon de ces derniers jours ,merci et je me casse!
POUR LES AUTRES NON MOINS LOYAUX ET RESPECTUEUX COMPAGNONS LE BOULEVARD JADIS HANTE PAR KHALIL BALLA GUEYE EST GRAND OUVERT DEVANT VOUS !
Libre à vous de l'emprunter dans tous les sens mais je jure par ALLAH de ne plus laisser passer la moindre INSINUATION CALOMNIEUSE me concernant sans ouvrir un feu roulant verbal de rétorsion d'une puissance et d'une VIRULENCE ciblée encore inédite durant mes 6 mois de CASSE-PIPE DEFENSIF sur ce blog!
Et j'ai de bonnes raisons de croire que vous penseriez que j'ai été ,comme toujours ,plus que SERIEUX!
A la bonne heure!!!

grizzly a dit…

Merci à tous les gars que je n'avais pas lu tout occupé à rédiger mon DERNIER COMMENTAIRE!
Je fais une seule exception à mon SERMENT :le NAZILLON !
Merci à tous !

Anonyme a dit…

Ano du 19:36

Reprends-toi et n'accepte pas de verser dans le racisme et la vulgarité.Nous devons contenir et surmonter nos bassesses et faiblesses cachées ou affichées.

abd. a dit…

lm, si ce site devient un repère de nazis je te jure qu'il risque de rester désert. Il faut choisir. La liberté d'expression ne signifie pas laisser la voie aux insultes racistes. Ce n'est pas conforme à la Mauritanie que nous voulons créer.

clapclap a dit…

Bonjour a tous,

La Mauritanie, crève sous les saffagas.

Voici un blog qui dénonce ces saffagas, prière de m'envoyer sur mon adresse mail que voici tous les saffagas (et leurs articles) que vous découvrez, vous rendrez service à votre pays (il faut que la mémoire reste pour qu'ils soient mis devant leurs responsqabilités):

clapclap.clapclap@ymail.com


et visitez le blog:

http://roumouz-ettessfag.blogspot.com/

m mint d a dit…

salut,
comme d'hab j'arrive encore en période réfrigérante de couvre feu.
y aurait il des "parenthèses de temps" dans la galaxie Canalh?

maatala a dit…

Salam

Hello sister MD

maatala

m mint d a dit…

hello cher maatala

m mint d a dit…

enfin un extraterrestre!

maatala a dit…

Salam

Les sanctions seront parait-il douloureuses pour le peuple d'en bas.

J'aimerais bien que l'on m'expliquât en cas de retour de la légalité constitutionnelle, qu'est ce qui nous prouve, qu'enfin les pauvres verront la couleur des aides ou des prêts faits en leur nom.

Dire que ce sont ceux qui ont pillés ce pays qui sonnent l'alerte dit le FOU.

maatala

m mint d a dit…

j'aime beaucoup le "m'explicâââââââât"!
Et en quoi le fait d'avoir renversé le régime LEGAL rendra t'il le peuple plus heureux?

maatala a dit…

Salam

Chere MD

Le bref passage de Mohamed cheikh dit le "Bourkator" a entraîné le retour de nos frères et soeurs: toi, mms que je salue au passage.


Question perso: Comment va notre soeur Bébé DEM.

maatala

grizzly a dit…

Je regrette il n'y aura pas de passe-droit pour le "nazillon" ,donc je reviens sur l'exception que j'ai concédée ,tout en maintenant strictement et fermement les termes de mon serment!
Bonne chance et merci d'avance!

m mint d a dit…

en ce qui concerne les aides "suspendues" je pense que des sanctions internationales doivent être appliquées. Même en sachant que ceux qui en paieront les pots cassés en premier ce seront les plus pauvres. Mais s'abriter derrière le compassionnel a ses limites en ceci que continuer à perfuser les putschistes ce serait entériner la situation de fait et donner un blanc seing à tous les apprentis sorciers que notre continent connaît bien.
Ce dilemne douloureux est le centre de tout.
On ne peut vouloir la laitière et la soeur de la laitière!

m mint d a dit…

en ce qui concerne la magnifique bébé deme, je n'ai pas de nouvelles depuis très longtemps ( et par ma faute)

maatala a dit…

Salam

Cher MD

La notion du bonheur a disparue chez la majorité du peuple Mauritanien depuis, l'arrivée des bidasses au pouvoir.

Légalité ou pas, une chose est certaine, le peuple n'a jamais bénéficié de quelques miettes que se soit.

Il va falloir cependant lui expliquer ce que c'est que la légalité.

Puisque il semblerait qu'il n'y ait que le crime qui paye à SALAFLAND

maatala

m mint d a dit…

bien dit maatala.
Au fait c'est qui le fou furieux qui pique une crise d'hystérie raciste?

m mint d a dit…

je ne sais pas s'il faut a"apprendre" au peuple la légalité.
Mais on ne peut applaudir une naissance à la démocratie, si imparfaite soit elle, et applaudir ensuite au vol en bande organisée auquel on vient d'assister.
La place des militaires est dans les casernes, sous les ordres de la Nation et du Président de la République, légalement et constitutionnellement élu.

MMS a dit…

Maatala
Je n'ai jamais quitté cet espace, simplement j'économise mes doigts par paresse, mais je lis tout.
J'ai suivi ta manière de "remuer" notre frère Md Cheikh et j'ai voulu t'aider.
MD, Maatala, KBG, prière ignorer simplement les commentaires déplacés en attendant le balai de LM.

BIG QUESTION :
Quelqu'un aurait vu un petit bout du tunnel où le pay s'est engouffré ???

MMS

maatala a dit…

Salam

Cher MD

Je ne suis pas sur que le peuple, quelque soit sont "attachement supposé" à un principe, qu'il ne comprend pas et pour lequel, il n'est pas prêt à se battre soit
dans ces "circonstances"
et au vu des révélations futures soit pour le retour de SIDIOCA affublé de BOIDIEL, WAGF voir l'incontournable et omniprésents KB.

Je ne ferais pas de pari, car notre peuple à des tendances MASO.

Il apparaît de plus en plus que le principe du retour à la légalité soit plus perçu, comme étant l'organisation de nouvelles élections, que le retour de SIDIOCA.

Une subtilité locale dit le FOU

maatala

MMS a dit…

Y a t il une possibilité de forcer Sidioca à lancer des élections anticipées ? Sinon les mauritaniens doivent le laisser tomber sans pour autant accepter les bidasses, et chercher une 3 ème alternative, autre que Charybde et Scylla (Prof Ely).

Cherchons, cherchons, ne soyons pas fataliste, il doit y avoir une solution


MMS (triste)

grizzly a dit…

Anonyme m mint d a dit...

bien dit maatala.
Au fait c'est qui le fou furieux qui pique une crise d'hystérie raciste?
29 août 2008 23:15

QUOI!!Je n'ai pas bien compris s'agirait-il là d'une insinuation calomnieuse à mon intention?
Il va falloir que je relise tout celà plus attentivement!!
Mais d'ores et déjà l'hysterie est plutôt une pathologie de femme encore qu'on ne sait jamais!
jE ME DECIDERAI DANS 10 MINUTES INCHALLAH!

maatala a dit…

Salam

Cher MMS

je ne te cache pas que Mohamed Cheikh m'a foutu la trouille (lol), j'éprouve un réel plaisir à le lire et j'aurai aimé lui poser des questions sur l'ISLAM et les soubresauts du monde musulman.

Il semble aussi oublier que nous avions eus des échanges courtois, mais cela a dégénérer dés qu'il a attaqué l'épouse de Ahmed Daddah le FELON.

Défendre notre soeur fut pour lui un acte hérétique.

Vos réactions devraient au moins lui prouver l'intérêt que nous portons au courant d'opinion, qu'il est sensé défendre sur cet espace.

Je respecte sa décision et il nous manquera.

Merci de ton soutien et un peu de sport ferait du bien à tes doigts et nous comblera de joie, surtout par ces temps de doute et de morosité.

fraternellement

maatala

MMS a dit…

Grizly
Relax + calmos, t'as raté un commentaire (l'aspirateur de LM est passé), et compte pas sur moi pour te dire son contenu lol.

C'est de ce commentaire que M mint D parlait.

C'est à rendre fou, on passe maintenant plus de temps à distribuer doliprane !!

MMS

grizzly a dit…

TOP CHRONO C'EST PARTI!

maatala a dit…

Salam

MMS

Il y a peut etre une solution:

Si Sidioca démissionne de son propre gré, il mettra AZZIZ au pied du mur.

Daddah en profitera pour éxiger qu'il y ait des élections dans les 40 jours conformément à la constitution qui n'a pas été suspendue.

La chance de AZZIZ, c'est que DADDAH défend le putsch, il faut briser ce front de la honte et les pousser à la confrontation.

Car la seule chose qui prime chez Daddah, c'est son ambition présidentielle et il acculera AZZIZ comme GBAGBO là fait à GEUI en cote d'ivoire.

Sauf que par crainte de KB Sidioca, qui a mon avis doit regretter l'époque nigérenne ne démissionnera jamais.

maatala (chercheur en "hypothèses")

maatala a dit…

Salam

Ce fut un réel plaisir de discuter avec vous, mais comme il se fait tard, je vous dit, bien le bonsoir chez vous.

Que Dieu vous protège contre le connu et l'inconnu comme disait ma grand mère maternelle.

maatala

MMS a dit…

Maatala, voilà j'ai compris, t'as sommeil.

Nous cherchons des solutions pas des rêves en couleurs : Sidioca démissionner ? avec KB dans les parages ?

Bonne Nuit

MMS

grizzly a dit…

Moi aussi ,je suis un fan de Med Cheikh et je l’ai fait savoir hier soir et notre Dieu à lui et moi est témoin de la sincèrité des compliments que je lui ai adressés et je ne les accorde qu’avec parcimonie ,vous le savez tous !
Et comme la spécialité de ce blog semble être les « Macdo » et autres sortes de « fast food » aux origines douteuses , LOUCHES et sujette à caution j’aimerais avoir son avis sur la HALALITE de ce genre de bouffe dont la nociveté diététique est établie par ailleurs sans l’ombre d’un doute !
Il y a donc un quidam sur ce blog dont je daignerai même pas prononcer le nom qui bombarde cet espace et ses visiteurs ,moi en 1èr de produits dits Macdo à la traçabilité plus que suspecte et souvent funeste !Et il semble veiller si jalousement et maladivement à sa position monopolistique sur ce marché qu’il ne recule devant rien ,absolument rien pour écouler sa boustifaille de merde sur le marché quitte à casser les prix ,avec lui c’est la solderie non stop , la FNAC ,le TATI voire le marché aux puces des idées,quand il en a ! .En somme ce péquenaud fait du DUMPING politico-intellectuel en se bazardant (son niveau est nul ,nous y reviendrons) comme d’autres font du DUMPING monétaire !
Ma question donc à Med Cheikh qui m’a-t-il semblé est plus versé dans le FIQ’H que le commun des bloggueurs est la suivante :
1) « A son avis est ce que les Macdo proposés sur ce marché monopolistique sont HALAL vu que leur traçabilité hautement ambivalente et sibillyne conduirait à des « élévages » pas très musulmans ni chretiens ni juifs d’ailleurs !
Ce zèbre propose une camelote qui n’est pas d’origine de Ehel el Kitab ,juive ou Cachère ,chretienne ou musulmane !
Donc ce zigoto et ses ouailles s’empiffrent et font s’empiffrer les honnêtes gens à leur insu de produits illicites et prohibés et celà depuis des années ,en vase clos avec un marché captif réfractaire à toute concurrence fusse celle de mes HOT DOG maison et de mon cru donc forcément Halal puisque je suis un bon croyant !
2)YA FQUIH CHEIKH, est ce que les revenus générés par cette activité illicite voire licencieuse à bien d’autres aspects m’a-t-on assuré aussi sont HALAL ?
3)Ya FQUIH CHEIKH ,quelle devrait être l’attitude des croyants dont je suis vis à vis de ses marchands de JIVA ? Leur administrer le châtiment qu’il méritent extra-judiciairement serait donc aussi permis car ces bouchers de charogne s’appuient sur un réseau de charognards soudés et entrainés !Voilà telles étaient Mr le Fquih quelques interrogations spirituelles que le croyant que je suis voulaient vous poser pour atténuer ses attermoiements scrupuleux plutôt excessifs à l’égard de ces marchands de déjections JIVEUSES !

To be continued as soon as possible inchallah!

grizzly a dit…

La prochaine fois que l'on me signalera un commentaire douteux ce sera:TOP CHRONO C'EST PARTI!
et ce genre de litterature demande une petite heure voire moins!
Les témoignages des bons musulmans me suffiront!
N'est ce pas Med Cheikh? "dirhe eêle ragbet âlem we emrighe sâlem"!

NB:L'intensité du ton rhétorique ira crescendo ou empruntera certains paliers qui seront fonction de mon humeur du jour ou de la "suspiscion de violence" de l'insuniation directe ou indirecte que j'aurai constatée de visu ou qu'un témoin certifié comme mms aura attestée!Comme avec le croissant ,Ramadan Said au fait à tous!

grizzly a dit…

LM ,veuillez svp effacer la 1ère version si vous le voulez bien.Merci
VERSION CORRIGEE , en pensée à mes équipées avec notre Hmara "Oum serssara" en compagnie de mon desormais hétéro ,fidèle et puriste ami (ex-zoophile par la volonté du LAHLAH KBG).Eh Kouz tu me signaleras mes fautes pendant que je m'occupe de celle de l'article de "LA UNE" (sic)!

Moi aussi ,je suis un fan de Med Cheikh et je l’ai fait savoir hier soir et notre Dieu à lui et moi est témoin de la sincèrité des compliments que je lui ai adressés et je ne les accorde qu’avec parcimonie ,vous le savez tous !
Et comme la spécialité de ce blog semble être les « Macdo » et autres sortes de « fast food » aux origines douteuses , LOUCHES et sujettes à caution j’aimerais avoir son avis sur la HALALITE de ce genre de bouffe dont la nociveté diététique est établie par ailleurs sans l’ombre d’un doute !
Il y a donc un quidam sur ce blog dont je ne daignerai même pas prononcer le nom qui bombarde cet espace et ses visiteurs ,moi en 1èr de produits dits Macdo à la traçabilité plus que suspecte et souvent funestes !Et il semble veiller si jalousement et maladivement à sa position monopolistique sur ce marché qu’il ne recule devant rien ,absolument rien pour écouler sa boustifaille de merde sur le marché quitte à casser les prix ,avec lui c’est la solderie non stop , la FNAC ,le TATI voire le marché aux puces des idées,quand il en a ! .En somme ce péquenaud fait du DUMPING politico-intellectuel en se bazardant (son niveau est nul ,nous y reviendrons) comme d’autres font du DUMPING monétaire !
Ma question donc à Med Cheikh qui m’a-t-il semblé est plus versé dans le FIQ’H que le commun des bloggueurs est la suivante :
1) « A son avis est ce que les Macdo proposés sur ce marché monopolistique sont HALAL vu que leur traçabilité hautement ambivalente et sibillyne conduirait à des « élévages » pas très musulmans ni chretiens ni juifs d’ailleurs !
Ce zèbre propose une camelote qui n’est pas d’origine de Ehel el Kitab ,juive ou Cachère ,chretienne ou musulmane !
Donc ce zigoto et ses ouailles s’empiffrent et font s’empiffrer les honnêtes gens à leur insu de produits illicites et prohibés et celà depuis des années ,en vase clos avec un marché captif réfractaire à toute concurrence fusse celle de mes HOT DOG maison et de mon cru donc forcément Halal puisque je suis un bon croyant !
2)YA FQUIH CHEIKH, est ce que les revenus générés par cette activité illicite voire licencieuse à bien d’autres aspects m’a-t-on assuré aussi sont HALAL ?
3)Ya FQUIH CHEIKH ,quelle devrait être l’attitude des croyants dont je suis vis à vis de ses marchands de JIVA ? Leur administrer le châtiment qu’ils méritent extra-judiciairement serait donc aussi permis car ces bouchers de charogne s’appuient sur un réseau de charognards soudés et entrainés !Voilà telles étaient Mr le Fquih quelques interrogations spirituelles que le croyant que je suis voulait vous poser pour atténuer ses atermoiements scrupuleux plutôt excessifs à l’égard de ces marchands de déjections JIVEUSES

grizzly a dit…

ARTICLE DE LA UNE DU BLOG SOMMAIREMENT CORRIGE ,TANT QUE FAIRE SE PEUT, ET COMMENTE!!

SIDIOCA, AZZIZ,*l’ U-A et la* SORTIE de CRISE
SIDIOCA

Quelque soit son incompétence, on doit lui reconnaître, qu’il a été l'homme:
- *Qu'il n'a pas remis en cause les libertés.(qui n’a pas remis en cause les libertés.) (s’accorde avec homme)
Qui- (*Il) n'a pas empêché le fonctionnement des institutions, mais joué sur les procédures, ce qui est fréquent dans toutes les démocraties dignes de ce nom.
Qui- (*Il) a fait revenir les déportés et refuser*(é) de comparer les déportés aux Mousafirounes comme le lui demandait WAGF, car pour *lui (ce dernier )les mousfirounes sont des expatriés alors que les déportés le furent par la contrainte.(*sic ,mais passons)
L’idée de juger SIDIOCA, alors qu’on n'a pas jugé TAYA, même par contumace est en soi un déni de justice et une conception partisane de la priorité.(*sic mais passons)
*AZZIZ a dit pour justifier le putsch :(Justifications du putsch selon Aziz)
- La situation économique est*(serait mauvaise que celà ne justifierait un coup d’Etat !Pourquoi donc il n’y a pas eu de putsch en France ou aux Etats Unis ? corrigé mais sic aussi) mauvaise, est-ce que cela justifie-t-il un coup d’état ? pourquoi donc, il n’y a pas de coup d’état en France, ni aux Etats-Unis.
- la menace terroriste *elle (san * »selle » pléonasme) est plus forte en Algérie que chez nous et pourtant (à achever par le lecteur , « pourtant » quoi ?)
- Trafic de drogue : Pas plus qu’en Guinée Bissau et ce trafic avait commencé avant l’avènement de Sidioca et a certainement bénéficié de leur complaisance ou passivité active.(*ce passage est irréparable, jy passerai la nuit !)
- Il a dit, je vais construire des infrastructures, je vais régler la fracture sociale, pour cela y arriver il serait selon lui nécessaire de faire un coup d’état.*(Point n’est besoin d’un coup d’Etat pour construire des infrastructures et réduire la fracture sociale comme il l’a promis.)
En somme, rien de déterminant pour justifier le coup d’état, qui s'avére etre en réalité le résultat d'un coup de sang, d'ou leur difficulté à le justifier et le faire accepter.*( En somme rien de décisif pouvant justifier la commission d’un coup d’Etat d’où les difficultés de le fonder (ou légitimer) et de le faire accepter).
A l’écouter*(A l’entendre ou à l’en croire) un coup d’état serait tout sauf :
- La loi du plus fort, la violence à répétition *(sic mais passons)
- La porte ouverte à d’autres à faire un coup d’état*(la porte ouverte aux putschs)
- Le recul de la démocratie (la régression démocratique)
- Le risque de tensions
Sommes-nous condamner à revivre et revivre*(à toujours revivre ou alors vivre et revivre) la même histoire sans fin.

La position de L’UA
La position de L’UA est depuis le coup d’état des Comores la suivante : « nous sommes contre tous les coups d’état » cette décision a été prise à la demande de Président de la Zambie Tchilouba.(*La position de l’UA :depuis le coup d’Etat survenu aux Comores et à l’initiative du président Zambien Tchilouba l’UA « condamne et rejette tous les putschs ».
*L’UA a élaboré à Lomé, une doctrine sur les changements anticonstitutionnels : coups d’état, mercenaires, refus de remettre le pouvoir à un président élu.*(partie greffée et pompée ,mauvaise greffe mais passons !)
Les condamnations suivies de sanctions sont des réactions mécaniques ou*(où)le SG de L’UA a une compétence lié.*(liée)( (partie greffée et pompée mais passons !)
Néanmoins, comment expliqué*(er) que les interlocuteurs étrangers après avoir discutés*(sans S) avec les putschistes ont eus*(aient eu) des réactions le plus souvent mitigés*(ées) et cherchent toujours désespérément à comprendre*(appréhender) les intentions et les attentes des mauritaniens.

La sortie de crise

La recherche d’une solution gagnant- gagnant semble être privilégiée par les différents émissaires. Pour y arriver, ils souhaitent que les protagonistes dépassent leur amour propre, leur orgueil, la*(leur) dignité blessé*(ée) (*de tout un chacun * surcharge ,appendice de trop !) pour chercher une solution pour le bien*(appropriée au bien) de la Mauritanie.
J’espère pour eux, qu’ils auront remarqué aussi, que le Mauritanien quand il est du mauvais coté, fait appel à la communauté international, à l’opinion internationale et aux institutions internationales, par contre quand il est du bon coté, il fait toujours appel au patriotisme, à l’union sacré et crie à l’ingérence.
Un pays doit apprendre, qu’il ne faut jamais se donner à un homme quel que soit cet homme et quelles que soient les circonstances (Adolphe Thiers).
Assez trinqué, il faut agir dit le fou.
Maatala
Publié par LM® à l'adresse

« J’espère pour eux, qu’ils auront remarqué aussi, que le Mauritanien quand il est du mauvais coté, fait appel à la communauté international, à l’opinion internationale et aux institutions internationales, par contre quand il est du bon coté, il fait toujours appel au patriotisme, à l’union sacré et crie à l’ingérence »
COMMENTAIRE
NB :Je ne corrige pas ce DERNIER passage qui résume bien la pensée rétorse de notre lascar :
« le Mauritanien quand il est du mauvais coté, fait appel à la communauté international, à l’opinion internationale et aux institutions internationales »
Donc le camp des mauritaniens oeuvrant de concert avec la communauté intle pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel est le mauvais !Donc être anti-putschiste comme la com intle est un acte anti-patriotique !En somme vous et moi ,le FNDD et tous les légalistes serions des traitres aux yeux de ce zouave !
« par contre quand il est du bon coté, il fait toujours appel au patriotisme, à l’union sacré et crie à l’ingérence ».
Les moutons patriotiques seraient de l’avis de notre « intello » ceux qui feraient rempart contre l’ingérence étrangère de la com intle indignée !En somme les pro-putchistes !
Pour tout résumer ,KBG ,le Pr Ely ,Yanis ,Couly, etc...et tous ceux qui penseraient comme eux seraient anti-patriotiques donc des traitres!
En revanche ,le Nazillon ,notre zoulou et tous les guignols qui pointent au nouveau site de Tesshih et émargent au clapclap.clapclap@ymail.com et au http://roumouz-ettessfag.blogspot.com/ ,ceux là sont des patriotes devoués !DEFENDRE LA LEGALITE EQUIVAUDRAIT A TRAHIR selon notre champion de l’embrouille !Et avec ces sornettes il a dû couillonner et berner des tas d’honnêtes gens !!INCROYABLE CE QUE LES GENS PEUVENT SE PERVERTIR ET PERVERTIR CEUX QUI LES ECOUTENT !

Anonyme a dit…

grizli, certains lecteurs et contributeurs commencent à te protéger mais ne te fais pas d'illusions la-dessus: si c'est pour que tu continues à agresser ton monde tu seras seul dans ta galère et ta retraite. A peine a-t-on assaini la situation (hier soir) que tu t'en prends coup sur coup à mlle et à maata?! Tkayse chouey we beurreud ra'ssak!!!

Anonyme a dit…

Grizzly,

Tu écrit trop. Ecrit court et bien. Personne ne lira tes commentaires sous ceux de Maatala. Concernant l ' avis que tu demandes a Mohamed Cheikh, c' est non: le McDo n' est pas halal. Cesses d' essayer de faire peur, car personne n' a peur. Tu sautes sur un nouvel internaute qui te defend contre l' attaque raciste dont tu étais objet et hop tu commences a insulter presque la personne.Tu dis que tu quittes le blog et tu reviens immediatement avec 5 messages qui se suivent. Ton français prete a confusion en essayant d' impressionner les gens ici. Saches que la majeure partie des bloggers ici ont un QI de plus de 120 et polyglottes.

Get your acts together so that people respect you. Merci

Anonyme a dit…

Rafraichissant . A lire .


www.ltvidar.blogspot.com

Anonyme a dit…

à voir et à revoir ceux qui ont soutenu le putsch du 6 aout les roumouz ettesfag
http://roumouz-ettessfag.blogspot.com

Anonyme a dit…

Ne vous amusez pas avec ces mensoges ils risquent d etre tres dangereux.

Allah Itawwal Imr Sidi

Anonyme a dit…

Bonsoir

Maata, au moins fait l'effort de proposer un Mac-do en français facile (lol).

Zouber

Anonyme a dit…

Changement du 06 août et l’OUA : Sékou Touré ne disait-il pas que « l’OUA n’est qu’un petit syndicat de chefs d’Etats, eux-mêmes issus de coups d’Etat.


La position actuelle de la communauté internationale face au mouvement rectificatif, du 06 août dernier, n’est que du déjà vu : condamnation de principe qui sera suivie de la reconnaissance progressive selon les intérêts dans le pays considéré.
Churchil disait que « nous n’avons pas d’amis permanents, nous n’avons pas d’ennemis permanents, mais nous avons des intérêts permanents. »
L’ancien régime déchu de Ould El Waghef et de Sidioca est déjà presque oublié. On ne trouve ses traces que dans l’inconscient de Messoud Ould Boulkhair et dans les archives de la Fondation KB ou du scandale du PSI (Programme Spécial d’Intervention), détourné par Koréra Issagha, ex ministre de l’agriculture, fourni par Messoud Ould Boulkhair.
Seuls Bedredine ou Bedre Elweil, Jemil Ould Mansour le griot raté, recyclé en islamiste et Ba M’baré, pleurent encore Sidioca.
Les nouveaux maîtres de Nouakchott volent la vedette partout à l’intérieur du pays (marches de soutien).
les occidentaux, contrairement à ce qu’on pense, ont déjà des intérêts en Mauritanie et font actuellement appel à des spécialistes pour les éclairer sur le passé et surtout les intentions du nouvel homme fort, le général Mohamed Abel Aziz, chef de l’Etat.
Les puissances étrangères considèrent toujours, que les militaires ne tiennent pas souvent les promesses de la première heure, selon lesquelles ils ne restent pas au pouvoir, et vont organiser des élections présidentielles, le plutôt possible.
Mais l’actuel Haut Conseil d’Etat semble vouloir éviter de tomber dans les engagements hâtifs, genre 03 août 2005 (CMJD), qui ont conduit le pays dans la situation et le chaotique actuel, parce que le pouvoir a été très vite remis par le CMJD à des irresponsables sous la pression irresponsable de la communauté internationale, friande de démocraties des chimères.
Le Haut Conseil d’Etat ne veut pas en effet donner à cette communauté là, des gages réels pour un retour imminent à ce qu’on appelle "une vie constitutionnelle".
L’exemple catastrophique, mais heureusement éphémère de Sidioca, à la tête de l’Etat a en effet, créé une véritable crise de confiance entre les généraux et les hommes politiques mauritaniens, toutes tendances confondues.
Et l’establishment politique actuel est malheureusement incapable de secréter un homme présidentiable. On n’invente pas un président. Il se situe lui-même et s’impose par la compétence, le discours et les qualités politiques rationnelles.
Messoud Ould Boulkhair, le Mandela contre façon, a déçu toute la république durant l’ère Sidioca, qui, à toute chose malheur est bon, lui a servi de test non concluant.
En effet, de Mbarka la vendeuse du couscous, en passant par Mahmoud le boucher d’El Mina, jusqu’à Bilal le planton du Ministère des Finances, tout le monde sait aujourd’hui que Messoud ne cherche que son propre confort personnel.
Dès son installation au perchoir, il s’est complètement métamorphosé en changeant de milieu et de clientèle. Il ne comprend aujourd’hui que le langage de l’argent et les deux ministres qui ont pillé le pays sont des ministres messoudiens, en l’occurrence Koréra Issagha et Ould Yali respectivement ex ministres de l’Agriculture et de l’Hydraulique et Energie. Ils se sont enrichis à une vitesse lumière, en achetant des villas dans les quatre coins de Nouakchott. Quand Sidioca en a parlé à Messoud, ce dernier lui a répondu tout simplement que ses ministres font comme tous les autres ministres, en pillant les deniers publics. Quel sens de l’irresponsabilité !
Pour la petite histoire, Koréré Issagha vient d’acquérir des appartements jumelés à Nouakchott à 100 millions d’ouguiya prélevés sur les fonds du PSI (Programme Spécial d’Intervention) dont l’exécution est un crime et un scandale retentissant. L’histoire vous en dira plus. Waghef, ente vem. Ley.
Messoud, le vieillard quant à lui, a utilisé le budget de fonctionnement de l’Assemblée Nationale, pour épouser des mineures haratines, à raison d’une vierge par mois. Quand il était récemment en vacance au Hodh, Mandela-arrivage, distribuait des centaines de mille ouguiyas aux griots et aux macros. Un homme comme ça, peut-il diriger la Mauritanie ? Ley.
Quand à Ould Maouloud, Bedre Elweil, Ould Waghef, Jemil Ould Mansour, le griot en rupture d’instruments, Ahmed Ould Sidi Baba et tous les autres badauds de ce qu’on appelle aujourd’hui le Front National pour la Défense de la Démocratie (et quelle démocratie !), y’a-t-il parmi eux, un seul qui soit présidentiable ? Ils traînent tous des casseroles sur lesquelles, il est inutile de revenir ici.
S’ils étaient des hommes patriotes, sincères et honnêtes, ils n’auraient pas demandé aux bailleurs de fonds de mettre le peuple mauritanien sous embargo ! Ça se voit alors qu’ils ne sont que des minables politicards.
Une question à la communauté internationale : pour qui alors fixer un calendrier électoral ? Y’a-t-il en Mauritanie, un jeu politique possible à l’horizon non lointain ? La Mauritanie est sous développée, sa classe politique aussi, cruellement !
Ou bien la Mauritanie n’est pas encore mûre pour la démocratie, et dans ce cas, nos partenaires au développement (la communauté internationale) doivent d’abord nous financer un projet de "maturité politique", projet qui sera surtout non accompagné de PPF et d’experts étrangers, qui prennent d’une main ce qu’on nous donne de l’autre. Ley.
L’Armée mauritanienne a désormais une légitimité devenue historique, grâce au rôle républicain de redressement et de stabilisation du pays, qu’elle a toujours joué pour sauver le pays plusieurs fois menacé de dérives (1978, 1984, 2005 et 2008).
Lakhbaar tebgue vi dar, ne défend aucune thèse militariste et ne cherche pas non plus à légitimer les coups de force, mais nous avons un credo constant : reconnaître et dire la vérité, n’en déplaise à Bedre Elweil et compagnie.
La Mauritanie est assise sur une braise aux trublions ethniques dangereux.
Si on livre le pays à un chef de secte religieuse, ayant des ramifications partout en Afrique, on ira droit dans le mur, comme c’était le cas avant le 06 août 2008.
Si, les urnes des mauritaniens ignorants ou inconscients (donc la majorité analphabète), nous mènent par contre, vers un président guerrier ou produit de l’aristocratie classique, il nous conduira inéluctablement vers la guerre avec les voisins. A quel saint alors se vouer ?
Et si un islamiste prend le pouvoir, il engagera la Mauritanie aux cotés d’Al Qaida, dans une guerre sainte, genre talibans afghans, pour faire des embuscades contre les soldats de nos amis français et autres. Ley.
La situation actuelle de la Mauritanie pluriethnique, multi tribale, régionaliste, islamiste, flamiste et tous les istes du monde, ne prête le flanc à aucune forme de démocratie viable ou acceptable.
Ce dont la Mauritanie a besoin, c’est surtout un président éclairé qui allie la forte personnalité, à l’intégrité, au patriotisme et l’intransigeance sur les questions qui touchent à la souveraineté nationale et à l’intégrité territoriale. Jean Ping, ente vem !
Cet homme là, on ne voit pas encore son ombre, du moins dans la classe politique actuelle qui est déjà partie en campagne à l’étranger, pour avoir l’embargo et faire souffrir le peuple mauritanien. Quels traîtres !
Nos voisins, la Tunisie, l’Algérie et le Mali, ont déjà secrété un président ayant un tel profil et ils font actuellement régner chez eux, la tranquillité dans la prospérité, malgré tout, et sans l’ingérence de l’Union Africaine. D’ailleurs l’UA, incapable de résoudre un seul problème en Afrique, croit que la Mauritanie est le "petit mur", qu’on peut sauter pour faire des miracles. Jean Ping, occupes-toi d’abord de la Somalie et du Kenya. Quant à la France et aux USA, ils doivent s’occuper de l’Irak, de l’Afghanistan et de la question palestinienne. Avant d’être pris en tourmente dans la nouvelle guerre froide qui reprend et qui va certainement occuper tout le monde.

Anonyme a dit…

أََبَاتْ امْرِيكْ عَنْ لَنِْقــــــــَلاَبْ
أُلاَرَالُ لَفْرَيْـــــــــــــــقِي بَابْ
أُلاَفَاهَمْ سَرْكـــــــُوزِي لَسْبَابْ
يَعَزِيزْ أُلاَ تــــــــــــــــــَرْزِينَ
سَابَكْ مَا عَمَّمْتْ الخَـــــــرَابْ
مَنْذَ مَـــــــــــَنْ لَكْذَيْبْ أَعْفِينَ
سَكْرِ سِيدِ عَــــنْ لَنْقِـــــــلاَبْ
أٌرَدْ الدَّسْتُورْ لْيَحْــــــــــــمِينَ
أُلَوَّدْعَاكََبْ ذَاكْ لْحَــــــــجَّابْ
مَنْ مُورِيتـــــــــــَانْ وَلَّ كِينَ
وَاطْفَكْ صَالَحْ وَأَحْمَدْوَاسْرَابْ
صَفَّاقَتْنَ ذُلِّفِيــــــــــــــــــــــنَ
أَتْرَكْ سِيدِ هَوْنَ يَتْكـــــــــَابْ
دَ مْعَ الْفَقْرْ لِّخَــــــــــــــالِينَ
وَنْوَلُّ بْهَذَا لَلصَّـــــــــــوَابْ
بْعِيدْ مْــــــــــــــــنَ السَّيِّئِينَ

محمد س. و. أ
sanhaji

clapclap a dit…

De nouveaux entrés sur:

http://roumouz-ettessfag.blogspot.com

Allez voir leurs têtes ça vaut la peine.

maatala a dit…

Salam

KBG a dit:

COMMENTAIRE
NB :Je ne corrige pas ce DERNIER passage qui résume bien la pensée rétorse de notre lascar :
« le Mauritanien quand il est du mauvais coté, fait appel à la communauté international, à l’opinion internationale et aux institutions internationales »
Donc le camp des mauritaniens oeuvrant de concert avec la communauté intle pour le rétablissement de l’ordre constitutionnel est le mauvais !Donc être anti-putschiste comme la com intle est un acte anti-patriotique !En somme vous et moi ,le FNDD et tous les légalistes serions des traitres aux yeux de ce zouave !
« par contre quand il est du bon coté, il fait toujours appel au patriotisme, à l’union sacré et crie à l’ingérence ».
Les moutons patriotiques seraient de l’avis de notre « intello » ceux qui feraient rempart contre l’ingérence étrangère de la com intle indignée !En somme les pro-putchistes !
Pour tout résumer ,KBG ,le Pr Ely ,Yanis ,Couly, etc...et tous ceux qui penseraient comme eux seraient anti-patriotiques donc des traitres!
En revanche ,le Nazillon ,notre zoulou et tous les guignols qui pointent au nouveau site de Tesshih et émargent au clapclap.clapclap@ymail.com et au http://roumouz-ettessfag.blogspot.com/ ,ceux là sont des patriotes devoués !DEFENDRE LA LEGALITE EQUIVAUDRAIT A TRAHIR selon notre champion de l’embrouille !Et avec ces sornettes il a dû couillonner et berner des tas d’honnêtes gens !!INCROYABLE CE QUE LES GENS PEUVENT SE PERVERTIR ET PERVERTIR CEUX QUI LES ECOUTENT !

30 août 2008 05:19

----------------------------------


J’ai été choqué par la contribution de KBG :

Non pas par les positions qui sont les siennes sur la situation qui prévaut dont notre pays, mais par les mots inacceptables qu’il a utilisés à mon endroit. Il est pour le moins surprenant pour un partisan proclamé du retour à la légalité de recourir à une forme de terreur intellectuelle pour disqualifier ceux qui ne pensent pas comme lui. Franchement, pense t-il que les mots de nazillon, lascar, de zoulou et qu’en sais-je encore ont leurs places dans ce débat.

Pour le reste, qu’il me suffise de souligner qu’en me classant parmi les adversaires du retour à la légalité, KBG est carrément à coté de la plaque.

Je n’irai pas plus loin, pour ne pas plonger dans une plus grande indignité un débat qui n’en avait point besoin.

maatala

Anonyme a dit…

Le cadeau de Ramadan du Haut Conseil d’Etat :

Le fait est tellement rare dans notre pays qu’il mérite d’être signalé. En effet, les prix de certains produits alimentaires ont nettement baissé sur le marché.

Cette bonne nouvelle qui plus intervient à la veille du mis béni de Ramadan où la demande est très forte, a été favorablement accueillie par les chefs de ménages rudement éprouvés, jusque-là, par la hausse vertigineuse des prix.

Cette baisse des prix a déjà touché le riz, le sucre, l’huile et les pâtes alimentaires.

Par ailleurs, des sources généralement bien informées ont indiqué au journal Le Véridique que le Premier ministre aurait eu un long entretien au cours de la soirée du vendredi dernier, avec certains commerçants à qui il aurait demandé d’aider les nouvelles autorités du pays à juguler la hausse des prix.

Les mêmes sources indiquent que les interlocuteurs du Premier ministre se sont montrés réceptifs à son message et ont promis de faire tout ce qui possible pour d’une part assurer l’approvisionnement régulier du marché en produits de tous genres et d’autre part, maitriser la hausse des prix. Comme cadeau aux consommateurs la veille de ce mois béni, instruction a été donné par les nouvelles autorités du pays afin de supprimer toutes les taxes sur les légumes importées. Ce qui, au mois de Ramadan où la demande est très forte sur ces produits nutritifs, aura des répercussions positives sur le panier de la ménagère. A rappeler que l’un des principaux casses têtes pour les chefs de famille était de joindre les bouts face à la flambée continue des prix des denrées de première nécessité. Conscient de ce problème, le chef de l’Etat le général Mohamed ould Abdel Aziz avait dans son discours adressé à la Nation indiqué que l’une de ses priorités, est d’améliorer les conditions de vie des populations.Casser les prix, ce ne sont pas des promesses, c’est du concret !

Le fait est tellement rare dans notre pays qu’il mérite d’être signalé. En effet, les prix de certains produits alimentaires ont nettement baissé sur le marché.

Cette bonne nouvelle qui plus intervient à la veille du mis béni de Ramadan où la demande est très forte, a été favorablement accueillie par les chefs de ménages rudement éprouvés, jusque-là, par la hausse vertigineuse des prix.

Cette baisse des prix a déjà touché le riz, le sucre, l’huile et les pâtes alimentaires.

Par ailleurs, des sources généralement bien informées ont indiqué au journal Le Véridique que le Premier ministre aurait eu un long entretien au cours de la soirée du vendredi dernier, avec certains commerçants à qui il aurait demandé d’aider les nouvelles autorités du pays à juguler la hausse des prix.

Les mêmes sources indiquent que les interlocuteurs du Premier ministre se sont montrés réceptifs à son message et ont promis de faire tout ce qui possible pour d’une part assurer l’approvisionnement régulier du marché en produits de tous genres et d’autre part, maitriser la hausse des prix. Comme cadeau aux consommateurs la veille de ce mois béni, instruction a été donné par les nouvelles autorités du pays afin de supprimer toutes les taxes sur les légumes importées. Ce qui, au mois de Ramadan où la demande est très forte sur ces produits nutritifs, aura des répercussions positives sur le panier de la ménagère. A rappeler que l’un des principaux casses têtes pour les chefs de famille était de joindre les bouts face à la flambée continue des prix des denrées de première nécessité. Conscient de ce problème, le chef de l’Etat le général Mohamed ould Abdel Aziz avait dans son discours adressé à la Nation indiqué que l’une de ses priorités, est d’améliorer les conditions de vie des populations.Casser les prix, ce ne sont pas des promesses, c’est du concret !

Le Veridique(Mauritanie).

La vrai légitimité c'est celle gagné sur le terrain de l'amélioration de la condition de vie du citoyen ET NON pas celle donnée par Sarkozy ou Kadhaffi.

Anonyme a dit…

Le colonel ELY ould Mohamed Vall, vient de débarquer à l'aéroport de Nouakchott.

La lettre du professeur ELY Moustapha adressée au colonel sur son blog était donc bien lue.

Anonyme a dit…

Cette baisse de prix (si elle se confirme) est artificielle. C'est un coup de solidarité tribale (Bouamatou & Ghadda & Co)
Ils reduisentleurs marges sur ces produits (en rim, le commercant ne vend jamais à perte) et is recupereront la difference sous d'autres formes (marchés publiques, prestations surfacturées, ou prestation imaginaire facturée)
Ce a pour but d'améliorer la popularité de Bob Denard à l'interieur pour essayer de contreblalancer la pression exterieur qui a atteint un point culminent.
Chers citoyens, mefiez vous de cette dimunition des prix!

Anonyme a dit…

Maatala,

Il n y a que toi qui lit Grizzly. Le gars est une catastrophe et Couli avait raison sur toute la ligne le concernant. Rien qu' a lire son message ce matin ou hier soir a Mohamed Cheikh lui demandant si le McDo etait halal ou non te donne une idée de cet individu. Ce gars s' est fait virer de la Chine ( so, premier poste diplomatique) parcequ' il avait pris une verre de trop et avait cassé des vases dans un restaurant chinois a Pekin. La nature de ses messages sans queue, ni tete, demontre que Grizzly ecrit quand il a pris une bouteille de trop Mes excuses LM, ce gars est fou et violent et il n y a rien a faire pour le redresser.

Il ne fallait meme pas lire Maatala.

Grizzly: tu laches ce que tu as. Je vais te montrer que tes menaces, personne n' en a cirer. Wahaye

Anonyme a dit…

Baisse des prix !!! Cendre aux yeux des mauritaniens?

De tout temps les gouvernements mauritaniens tendent toujours à faire pression sur les distributeurs des denrées de première nécessité pour faire baisser les prix au mois béni du Ramadan. Cette mesure qui intervient aujourd’hui ne constitue en soi donc pas de nouveauté.

Le nouveau c’est le fait que les laudateurs veulent faire un coup d’éclat au profit de la junte dont l’image ne cesse de se ternir aux yeux du citoyen compte tenu des pressions internes et externes qu’elle subit et qu’elle continuera de subir tant que ne cesse pas les confiscations de la volonté du peuple et de la constitution.

Il s’agit là donc du genre de corruption appuyé par des hommes d’affaires très douteux qui a d’ailleurs déjà servi aux dernières élections législatives à nous remplir le parlement de gens qui n’ont de fidélité que pour les putschistes.

Les manipulations ne servent à rien, les applaudissements ne servent à rien, il faut restaurer l’ordre constitutionnel de mars 2007 sinon vous allez embourber notre pays dans un fiasco duquel il ne ressortirait pas indemne.

Mohamed Said Ould Ahmed

Anonyme a dit…

Des deputés Aziz s'impatientent pour l"agenda du conseil.
et menacent de quiter le pole Aziz sinon.
C'est reporté par Taqadoumt, kham hag? kham kidhb?

Anonyme a dit…

Aziz (Notre Bob national) c'est le début de la fin d'un coup d'etat improvisé le 6/08 san justification réelle.
On va exiger le jugement de Bob

Anonyme a dit…

KBG sur le divan de TAH

Je sais que tu as une très haute estime de toi mais là tu vas trop loin en nous prenant pour des idiots. Sois modeste monsieur et reviens sur terre. Ici les gens se battent comme ils peuvent quand ils se rangent dans la catégorie des « penseurs » sans plus. Toi tu viens avec ton dictionnaire Le Robert pour te la raconter et faire croire qu’à part toi tout le monde est nul. Pour qui tu te prends ? En plus tu n’as même pas honte : tu proposes sans la moindre pudeur tes services à Khattou Bent Boukhary en essayant après coup de te justifier, gnangnan, ce n’est pas une plaidoirie mais un plaidoyer ; ma bible-que-je-ne-peux-pas-vivre-sans c’est-à-dire Le Robert me dit que le plaidoyer c’est nanani nanana, ma thora que-elle-m’accompagne-partout c’est-à-dire Le Littré ajoute que patati patata… Plaidoirie ou plaidoyer son auteur est lui une véritable plaie qui gangrène notre quotidien avec ses copiercollés à la con et ses renvois insuportables à des articles que personne ne lis plus. Tu manques tellement de scrupules et d’altruisme que tu n’as pas hésité à donner ton numero de téléphone direct sur CRIDEM en commentaire d’un article sur Dah ould Abdi en lui demandant de t’appeler (oui oui, on n’a rien oublié). Yhachmak inchallah !
Un conseil pour finir : oublie ton nombril et soigne ton narcissisme. Casse ce miroir qui te fait tant souffrir. Quand tu écris, fais le pour tes idées et oublies les statistiques (« on ne me lis plus beaucoup » te plaignais-tu récemment sur canalh, pourquoi à ton avis ?). Demande toi pourquoi tu as le don d’énerver tout le monde et pourquoi tu es si antipathique ? Sois naturel, profond, moins artificiel et superficiel. Tu n’es pas le centre du monde, arrête de te comparer aux autres et trace ton chemin. Tu es loin d’être le soleil pour lequel l’univers a été créé et devant lequel doivent s’agenouiller tous les minus que nous sommes. Oui oui, le soleil brille aussi en ton absence. Sois modeste : les militaires même s’ils sont cons, n’ont pas besoin de te lire pour trouver un nom à leur structure morbide. Hleufte ane il y a en Mauritanie et parmi les mauritaniens de la diaspora des gens qui s’ils sortaient leurs diplômes te relégueraient au fin fond de l’oubli et tu ne sauras plus ni où te mettre ni où cacher tes diplômes. Qu’Allah nous donne ilmane naaviane à la place de ce savoir que nous recherchons juste pour pouvoir se la raconter et gonfler des muscles. A quoi sera rime-t-il par exemple d’employer des mots dans tes écrits pour en expliquer la signification tout de suite après ? Si tu es conscient qu’il s’agit de mots peu courants pourquoi ne les remplaces-tu pas par d’autres plus accessibles ? Si tu crois être si savant pourquoi ne peux-tu exprimer simplement ce que tu sais si complexe ?
Prends des vacances et va aérer d’autres terres. Tout le monde t’en sera reconnaissant.


ZOUBER

Anonyme a dit…

Bien dit Zouber. Grizzly doit se reposer et revenir avec un nouvel pseudo. Il doit se jurer de ne jamais plus attaquer personne. Il n' a qu' a lire la reaction responsable de Maatala et de A- quand il les a attaqués. Qui ne se fait pas attaquer de temps a autre?

Abdoulaye DIAGANA a dit…

Bonjour, ehel Vesoul
Si tu es qui je crois, sache que j'appelle en vain sur les trois numéros que j'avais de toi mais tous ne sont plus en service. Tu as peut être toujours mon numéro qui n'a pas changé. Maintenant que le pays est sens dessous-dessus j'aimerais échanger avec toi comme au bon vieux temps.
abdouldiagana@yahoo.fr

Anonyme a dit…

http://contre-ou-pour.blogspot.com/
دون رقابة وبحرية تامة e-mail:againstorwith@gmail.com تحليلكم ، ردكم ، والتعليقات والمعلومات الخاصة بك هي دائما موضع ترحيب . sans censure et en toute liberté e-mail:againstorwith@gmail.com
vos analyses, vos réactions, vos commentaires et vos informations sont toujours bienvenus. without censorship and in full freedom e-mail:againstorwith@gmail.com your analysis, your reactions, your comments and information are always welcome.

Anonyme a dit…

Plaisir de te lire Diagana et je ne suis pas Ehl Vesoul, donc ton message reste toujours addresse a la personne.

Comme effectivement le pays est sens dessus-dessous, nous avons besoin de votre pouvoir d' analyse pour clarifier ce qui se passe. Je visite "sous-la tente-tiswit. A-

Ehl Vesoul: telefonatekoum !. Ne faites pas attendre Diagana

Abdoulaye DIAGANA a dit…

Historique sur RFI,

Messoud vient de tacler Ahmed ould Daddah avec des révélations hot hot. La suite juste après le journal. C'est saignant.

Anonyme a dit…

Peut-on avoir un resume de ce qui s'est dit par Messaoud?
Merci d'avance

Ps:10/10 pour la reponse de Zouber, du positivisme pur, frais...cela fait plaisir

Anonyme a dit…

Blogger grizzly a dit...

Et puisque donc vous aimez ressortir les vieux copier-coller et autres MacDo très souvent piochés sur Cridem, Ani ...et autres sources ,voici mon « copier-coller ou Hot dog », de ma facture celui là, réponse à votre Tah.Les propos de Tah ,si ce n’est toi ,ont été si peu crédibles et consistants que Taqadoumy les a quand même éffacés malgré la légèreté de leur caractère offensant.On en a vu de pire !Il ne serait donc reproché à cette litanie récitée par Tah que son manque d’objectivité et sa vénalité orientée et mensongère manifeste!Et pourtant ,je ne connaîs même pas le nom du directeur de publication de Taqadoumy ,site sur lequel je n’ai écrit qu’un seul article et que je n’ai découvert que très récemment encore grâce à ma femme qui ,elle, le visite régulièrement !!
10-08-2008 15:45

REPONSE DE KBG A TAH SUR TAQADOUMY
Ce Tah est un sacré déconneur avec son commentaire à la con et à la Dr Couet :il fabule ,fabule et divague prenant ses affirmations tranchées et orientées pour des réalités !
Je l’ai toujours dit :je suis un pragmatique au service de son pays.Et si j’étais opportuniste ou arriviste comme 99% de l’intelligentsia ,mon sport favori n’aurait pas été de cogner à gauche , à droite , au centre et aux extrêmes !En somme à la difference de ceux qui jouent sur tous les tableaux et s’empifrent à tous les rateliers , moi je MATRAQUE sur tous les tableaux renvoyant toutes les « tendances politico-intellectuelles dans leurs camps respectifs » comme l’ont dit un directeur de publication d’un grand journal de la place ainsi que nombre de mes lecteurs !Et celà jamais inconsidérément ou à tort ni à « travers »(sic) ,enfin presque !Donc ,comme tu le vois Tah le pragmatique que je suis n’est pas forcément opportuniste !Oui je le reconnaîtrais volontiers :je suis un empêcheur de tourner en rond car je m’astreins à l’exigence de résultats et de perfomances dans mes engagements (Winfield ,mon appel ...) !Je n’aime pas jouer au Sysiphe ,au répétiteur inutile encore moins au disque rayé !D’autres dont Tah sûrement aimeraient celà ,moi pas !L’opposition fanfaronne ,interessée et vénale n’a jamais été ma tasse de café !Jacasser et devisser pour ne rien dire de consistant ,comme toi ,j’aime pas non plus ! Le MAEC a été tenu en mains pour plus d’un an par mes amis et potes ,d’ailleurs il l’est toujours ,donc je n’ai pas besoin de Dah o Abdi pour m’ouvrir quelque porte que soit !Le contraire eût été plus juste pour le MAEC en tout cas !L’actuel MAEC qui à n’en pas douter sera reconduit dans ses fonctions est un ami personnel ,lui et moi avions servi comme conseillers d’amb à Bonn (RFA) ensemble il y a près de 20ans !
Quelqu’un a soutenu que je serais en train de « tuer » le blog en le vidant : mais voyez m’en tout à fait satisfait d’être assimilé à une « machine à faire le vide » des malpropres et autres faux opposants du net !C’est même mon objectif déclaré de « cleaner » !
Pour ce qui est de ma personne ,je ne vois vraiment pas de raisons valables pour que je me haisse moi même !Je suis bien dans ma peau!S’agissant de mon expression ,comme je l’ai déjà dit ,j’ai horreur de rester au niveau du plancher des vaches car je n’aime pas jouer au goujat de ferme comme Boidiel voire Aziz à en croire sa piètre interview d’hier!Par ailleurs Tah ,toi et tes 6 potes du WE ,je vous croyais un peu plus nombreux que celà ,mais 6 ce sera toujours une équipe de basket à défaut de foot !Alors si vous ne tenez pas à m’accrocher à vos baskets ,fichez moi la paix !Je commence vraiment à en avoir plein les baskets de toutes ces charges inaugurées par la « Corporation des faux opposants » à laquelle je ne souhaiterai pas vous voir adhérer ,ce serait vraiment dommage et regrettable !!
J’ajouterai aussi que je n’ai pas besoin de dico pour te « clouer le caquet en te renvoyant dans tes penates ,ta jactance de chienlit en attaché » !Mais toi si !(rires)
Toi et tes prédecesseurs vous m’empêchez de travailler et de me concentrer sur l’essentiel!
Pour conclure je citerai la fameuse alliteration en « S » (Vlane ente vem) « Veuillez cesser incessamment vos sottises insensées » sinon ce serait la chienlit(re-sic) sur le net des opposants !Quel gâchis !

PS :Je n’ai jamais donné mon Nr de Tel à Dah o Abdi .
Sans rancune et amitiés !
PS :Quant à Diagana ,qu’il soit Samir ou pas ,celà ne changerait rien aux griefs que je lui impute.Après m’être imposé de le soutenir par mes commentaires sur Cridem ,son blog et Canalh ,je lui dis maintenant ce que je pense de ses « nouvelles » analyses et du cap qu’elles sembleraient prendre !Point c’est tout , juste retour des choses !Ce ne serait pas juste que je me taise ,pensez à ce qu’en diraient les autres « étrillés » de tous bords !
PS et NB :Pour le style et l’expression tu as raison de dire que j’ai tendance à faire compliqué en lieu et place de simple !J’en ai déjà tenu compte dans mes derniers articles et commentaires.La preuve celui ci qui est dépouillé de toute « boursouflure » à part celle ci destinée à te piquer toi aussi comme dirait Samir ,le vrai : « J’ajouterai aussi que je n’ai pas besoin de dico pour te clouer le caquet en te renvoyant dans tes penates ,ta jactance de chienlit en attaché !Mais toi si ! »
Amicalement à tous et sans rancune!
KHALIL BALLA GUEYE
17 août 2008 14:18

Anonyme a dit…

j'ai du mal a respirer en lisant KBG, pas vous?

Anonyme a dit…

kbg,

j'avais dit l'autre jour que je ne t'attaquerai plus sauf... et je respecte ma promesse. Je te demande juste de considérer tes agissements et de prendre de la hauteur. Je t'en prie, s'il te plait, sois relax et ris un bon coup, participe aux discussions sur le fond si tu peux, sans agresser les gens et sans animosité, je te demande vraiment sincèrement, sans arrière-pensée, parce que vraiment, ici ça devient de plus en plus lourd et c'est insupportable.
Vraiment merci de comprendre ça.

Anonyme a dit…

De source sure, Ely a debarque a Nktt. D'aucuns obervateurs avertis pensent qu'il a la solution dans ses valises,sinon pourquoi viendrait-il maintenant?
Wait and see.

Anonyme a dit…

Merci TAH et ZOUBER de dire haut ce que tous les visiteurs et amis du BLOG disent tout bas!!!

Je sais que LM et les historiques de CANALH resteront "polis" (medeïmnin) mais il y a des limites.

A bon entendeur salut!

grizzly a dit…

MARCHE CONCLU !
SOUS RESERVE DE:
"PACTA SUNT SERVANDA!"
Et d'ailleurs je n'ai ABSOLUMENT plus rien à faire ici ,ni l'envie et ni le temps aussi!
"ellâ enti KAREH we âna mâ ANDI ESSEDAGH"!(pour mes cousins black:"Tu as dédaigné ma proposition de MARIAGE et d'ailleurs ,je n'avais point de DOT à t'offrir"

Alors il ne me reste plus qu'à fermer les portes du temple de Janus ,le passé ne m'intersse plus ,seul l'avenir est au centre de mes interêts!Et je ne vois plus vraiment aucun interêt à m'attarder ici outre mesure!

NB:Je supporte mal les supplices de Tantale et je n'aime PAS servir de tête de Turc!Celà ne me ressemble tout simplement pas!
ADIEU DONC SI VOUS LE VOULEZ BIEN!!

Anonyme a dit…

ELY ould med vall peut avoir une sortie pour la crise acctuelle mais elle ne sera pas dans l'interet nationale mais dans son interet a lui

maatala a dit…

Salam

A propos du débat sur RFI

Sur la forme:

- Le ministre de la justice n'avait pas sa place dan ce débat, car c'est essentiellement, un débat entre les représentants de partis. Par ailleurs, il doit faire honte à sa profession, il me semble qu'un avocat doit toujours défendre la légalité, surtout dans ces circonstances.

- Messaoud est allé droit au but en traitant Daddah de "légitimateur Universel", on sent qu'il y a une animosité entre ces deux là , le moins que l'on puisse dire ce qu'ils ne sont pas prêts a aller ensemble en vacances.

- Le représentant de l'UFP a été trop respectueux de ses adversaires, style on joue la prudence-légalité.

- Daddah: a sotie une perle digne de lui en déclarant le RFD est le seul parti dont le sigle fait référence à la Démocratie qu'il piétine en ce moment

Sur le fond:

Il me semble (avis perso)que tous étaient plus ou moins d'accord sur une formule du type : le rétablissement de la légalité-Démission(aucune porte n'est fermé).

Je suis par contre convaincu que les positions bougent et il suffirait de faire appel à un eu l'imagination pour sortir de la crise.

Je constate aussi avec beaucoup de plaisir à travers ce débat et en général, que la société est hautement politisée.

Ce sera ça au moins cela de gagner dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Je viens de lire avec une tres grande attention l'interview du Maire de Nouakchott Mr. Ahmed Hamza.

President Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi n'est pas a' l'origine du probleme auquel le peuple Mauritanien fait face. Le fait accompli n'est pas...accompli et je ne vois aucune raison de l'accepter meme s'il est...accompli. Le coup d'etat du 6 Aout 2008 est une violation flagrante de la constitution et de toutes les lois en vigueur dans notre pays. Je ne comprends pas qu'on puisse demander aux victimes (le peuple Mauritanien qui fait face aux sanctions et le president de la republique et le premier Ministre qui sont toujours prisonniers des usurpateurs), d'accepter les faits illegaux et illegitimes et d'ignorer nos lois et la volonte' de notre peuple. SI LES GENERAL MOHAMED ABDEL AZIZ ET SES AMIS AIMENT LA MAURITANIE, ILS DOIVENT TOUT SIMPLEMENT SE RETIRER TOUT EN RETABLISSANT LES INSTITUTIONS DE NOTRE REPUBLIQUE.
Les mesures prises par le president de la republique sont legales. Les uns et les autres sont libres de l'aimer ou ne pas l'aimer mais il n'y a eu aucune violation des lois de la part du president qui n'a fait que signer un decret pour limoger quelques officiers superieurs et les faire remplacer par d'autres officiers supreieurs qui sont tres competents. Vous n'allez quand meme pas nous dire que sans le General Mohamed Abdel Aziz et ses amis du comite' que la securite' de la Mauritanie ne peut pas etre assure'e. SI TEL EST LE CAS, CELA VEUT DIRE QUE NOUS AVONS DE TRES SERIEUX PROBLEMES!!!!

Les marches de soutien ne signifient absolument rien en Mauritanie. C'EST LA STRATEGIE DES SANS DEFENSE FACE AU GROS CANON. Apres la liberation du president Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et son retablissement dans ses fonctions, les memes personnes defilerront dans les rues de Nouakchott pour le supporter et pour declarer que le General Mohamed Abdel Aziz et ses amis ne sont rien d'autres que des..."traitres."

Il y a des moyens legaux pour se debarasser d'un president qui ne fait pas son travail et qu'on ne veut pas MAIS LE COUP D'ETAT N'EN FAIT PAS PARTIE! LE VIEUX A FAIT SON TRAVAIL CORRECTEMENT ET IL ETAIT AIME' PAR LE PEUPLE!

L'Union Africaine, l'Union Europeenne, les USA, la France et d'autres organisations internationales ne nous veulent que du bien. Ces pays/organisations internationales ne peuvent donner et/ou preter leur argent qu'aux representants legitimes du peuple Mauritanien. Mohamed Abdel Aziz est certes un Mauritanien MAIS IL N'A JAMAIS ETE' ELU A' UN POSTE QUELCONQUE. IL N'Y A DONC AUCUNE LEGITIMITE' DERRIERE L'ACTION DU 6 AOUT 2008 ET CELLE DU 3 AOUT 2005!

Personnellement, je ne veux voir aucune intervention militaire etrangere en Mauritanie et je ne veux nullement voir le vaillant peuple Mauritanien soumis aux consequences desastreuses des sanctions economiques MAIS J'AIMERAIS QU'ON ME DISE QUE FAIRE FACE AUX MILITAIRES QUI REFUSENT LES PORTES DE SORTIE QU'ON LEUR OFFRE?
CE COUP D'ETAT NE PASSERA PAS! POURQUOI DONC S'ENTETER?


PS.

SI DEFENDRE LES INTERETS SUPERIEURS DU PEUPLE MAURITANIEN SIGNIFIE QUE JE SUIS TRAITRE, JE LE SUIS ET J'EN SUIS FIER!

Sellami a dit…

Vous savez la dernière?
Il paraît que Ely est en résidence surveillée chez lui depuis son retour. C'est en tout cas ce que colporte la rumeur nouakchottoise par ces journées torrides d'ivernage mal arrosé.
Vous y croyez vous?

Yahya a dit…

Cher Matala,

J’ai écouté avec beaucoup d’intérêt le débat qui met en face, il faut le dire, deux poids lourds de la politique locale (Ahmed et Messoud).

Messoud semble très convaincu par son positionnement, il s’est attaqué frontalement a Ahmed, ce dernier, curieusement, a gardé son sang froid et n’a pas répliqué sur les piques de Messoud. Ahmed a défendu la position de son parti, soutien conditionnel, et Ba Bocar Moussa était très bon et plus modéré que Messoud (du MND tout craché). Bal était le moins convaincant des quatre (il faut dire que défendre le HCE sans condition n’est pas évident).

Aussi, je suis d’accord avec toi pour dire qu’une solution semble trouvable. Il suffit d’un peu d’imagination et quelques efforts de part et d’autres. Mais une solution, pour que les militaires l’acceptent, ne doit pas comporter un retour de Sidi (inacceptable pour eux et pour être honnête posera plus de problèmes qu’apportera de solutions).

En gros, Sidi accepter de partir, les militaires aussi, et la classe politique trouve une solution pour la transition et le reste (je dis pas que c’est simple, mais c’est nécessaire).


Yahya.

Anonyme a dit…

Matalla,yahya
Comme vous,j'ai écouté le débât sur RFI et je dois dire que ce qui a attiré mon attention,c'est 3 choses essentiellement:
1/La violence verbale de Messoud à l'encontre de son "ami" de parcours,AOD.Messoud parlait aussi comme s'il n'a aucune responsabilité dans tout ce qui s'est passé du début à la fin.SIDIOCA,faut-il le rappeler ne serait président et ce qui s'est passé par la suite ne serait jamais arrivé si Messoud n'avait pas "marché" avec les militaire en Mars 2005...
2/Le sang froid de AOD,que l'on qualifie souvent de dictateur et de nerveux face aux attaques de Messoud.En dépit de celà sa position reste indéfendable pour un homme politique démocrate,car je crois qu'il aurait dû condamner sans ambage le putsch et dire par la suite ce qu'il veut du président déchu...
3/L'opportunisme et la traitrise du ministre de la justice.Hier,nommé par SIDIOCA à des postes juteux et aujourd'hui contre lui,puisqu'il n'est plus là!La honte...
Pour ce qui est de la sortie de la crise,je pense comme Yahya,qu'une solution qui ne permette pas aux militaires des sauver la face n'a aucune chance d'être acceptée par eux et cette solution exclut à mon avis le retour de sidioca....
A+

Anonyme a dit…

أرهط واحد..أم تسعة رهط؟..لعقر ناقتك يا صالح..

محمد محمود ولد شياخ cheyaaaakh@yahoo.fr

لا تبتئس أخي إن جردك أحد يوما ما في هذا الوطن ليس فقط من أوراقك الثبوتية وإنسايتك وإنما من إيمانك وكينونتك فكل ذلك ممكن وأكثر من متاح يكفيك ان تلتفت الي جهة لا تروق من يحتكرون العقل والإيمان ليشطب اسمك من لائحة القيم والأخلاق المتغيرة حسب المصلحة والطلب ......
فأنت موجود لأنهم أوجدوك ولهم الفضل في صناعتك وتكوينك ولهم الحق في تمزيق كل هالة وتاج يدعون أنهم وضعوه علي رأسك .....
نعتت قريش كفرا وجحودا أكرم الخلق صلي الله عليه وسلم بالجنون والسحر وغيرها من الأوصاف التي لا تخطر علي بال لا لشيء سوي أنه لم ينصع لكلام سادتهم وكبرائهم .....
فتلك سنة الحياة ومواقف الناس ممن حاول تغيير حياتهم الرتيبة فاقدة المعني والحياة ..........
أكتب هذه الكلمات وأنا أطالع كلمات كتبها أحد زوار الأخبار معاتبا للفارس صالح الذي رفع رأسه عندما انحنت الرؤوس واستمرأ الرجال .........
مستنكرا عليه عدم وقوفه مع أقطاب الصلاح وحماة الوطن والمواطــن الذين نعد منهم علي سبيل المثال لا الحصر:
الرئيس السابق الذي تلاحقه فضيحة أحميده ولد بشراي وآلاف الفضائح الأخرى التي لا تتسع الأبجدية لحصرها.....
رئيس الوزراء السابق الذي أفلس كل شركات الوطن التي تولي إدارتها {صوماغاز الخطوط الجوية الموريتانية المغفور لها ......الخ}
أما بيجل ولد حميد فربع قرن من الزمن لا يكفي لمحو تاريخه الطويل من الفساد أيام الراحل ولد الطايع ......
هل تتصور أخي الكاتب أنه هؤلاء ومن لف لفهم دعاة إصلاح وجبهة حقيقية للديموقراطية أين كانوا عندما داستها أقدامهم وأقدام حاشيتهم ......
أيكون صالح عبدا صالحا إذا سار في ركب من يتباكون علي وطن قسموه ومزقوه .....
وهـــل ستسحب منه شهادة حسن السلوك والسيرة والمواطنة والإيمان إذا لم يسجل نفسه بين أبواق ماوتسي تونغ وكارل ماركس ....

كل إنسان له الحق في أن يكون هو نفسه وليس هناك أي قوة تجبره ليتقمص شخصية غيره أو أن يري برأيه ويستضيء بعقله ............
الأقلية التي تقود هذه الجبهة وهم العقلاء طبعا عليهم أن يتذكروا أن الأغلبية { الغوغاء} مكتفية بعقولها الناقصة وبالتالي فهي لن تتراجع عن إدراكها من أجل ما عجزت قلوبها إن كانت موجودة عن الإحاطة به .......
الديموقرطية أخي هي حكم الأغلبية من أي نوع كانت شئنا أم أبينا وأنت تدري أيها الكاتب مع من هي .....
أما إذا أردت توجيهها فعليك إقناعها أولا قبل أن تقنع البحار وما وراء البحار بصدق نظريتك ........
أما إذا استوردت كل جيوش الغرب وأسلحته ومواقفه وحصاره فإن ذلك لن يغير من الأمر شيء....
تذكر ديموقراطية العراق وديموقراطية أفغانستان وكل ما يمكنك تخيله من الديموقراطيات المصنوعة بالموت والدمار والدم والدموع ....
تذكر ذلك وتذكر بلدك هل تريد وسام الخراب ذلك من أجل صراع بينك وفخامة الرئيس ولد عبد العزيز .
لست وحدك ياسيدي في موقفك الرافض لرأي الغير فحتي مواقعنا الالكترونية للأسف ترفض الرأي الآخر وأغلبها ما زال يبكي أطلال الرئيس السابق ودمنه.
صالح سيبقي صالحا ......
فالنخيل في الصحراء والصفصاف في الثلج.....
والقافلة تسير والكلاب تنبح ...

Anonyme a dit…

cheyakh ta place de vilain est ailleurs.

Anonyme a dit…

grizzly please give me any e-mail I want send you an e-mail.

Anonyme a dit…

Il faut eviter de generaliser. Nous n'avons pas d'un cote' les militaires et de l'autre les civils. 99.99% des militaires des bons et loyaux. Il y a parmi eux quelques elements isole's qui qui ne respectent pas les lois et qui continuent a' faire les coups d'etat. On a l'obligation de ramener la derniere categorie a' la raison tout en lui donnant une porte de sortie. Nous n'oublions jamais de feliciter la premiere categorie pour les nobles services qu'elle ne cesse de rendre a' notre pays.


En ce qui concerne la solution a' la crise, il faut tout simplement dire qu'elle passe par le respect des resultats qui sont sortis des urnes durant la derniere election presidentielle. En d'autres termes, la constitution et la les lois du pays doivent imperativement etre respecte'es en liberant le president de la republique et en retablissant toutes les institutions de la republique. L'autre element important qu'on doit toujours avoir a' l'esprit, est de donner une porte de sortie aux militaires du comite'. Il ne sert a' rien de tenter d'humilier qui que ce soit.
PERSONNE N'A INTERET A' VOIR LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS SOUMIS AUX SANCTIONS. IL FAUT DONC TROUVER DES SOLUTIONS. SEULES LES DEUX SOLUTIONS SUIVANTES NE SERONT PAS ACCEPTABLES:
1- REFUSER LE RETOUR DU VIEUX AU POUVOIR
2- PUNIR LES USURPATEURS.

grizzly a dit…

ballag@web.de SVP

Anonyme a dit…

Bonsoir,

"Le RFD est le seul parti démocratique"

alire sur "www.souslatente.blogspot.com"

Anonyme a dit…

Grizzly i send you an e-mail titled please.
please confirm the reception via e-mail

Anonyme a dit…

tout le monde qu'il est quelqu'un d'incapable.
A peine moins de 2 ans sur sa grande trahison de la Mauritanie (Messoud est libre de voter à qui il veut, il est aussi libere de se vendre la cause des siens et de detourner à grandes bouchées l'argent du parlement)
Son point fort etait tj ces discours enflamés qui sort souvent du minimum de courtoisie exigée pour les hommes politiques.
Messoud profite de son apartenance à une couche sociale qui a été victime d'une injustice historique et il utilise cette faiblesse de la societé rimienne moderne qui se sent incriminée.
Je respecte ts les intervenants, mais je pense que nous les arabes, on exagere dans la veneration des hommes politiques: Ahmed est un dieu pour ses fans, Messoud est un profete qu'on qualifie de courareux (en oubliant qu'il percevait un salaire d'Ehel Abdellahi pour insulter le regime MOST, mon oeil!), Ould Hanenna saleh , l'assassin, le naif est un hero national.
Arretons de diaboliser ces hommes et jugez objectiement leurs actions.
Par cette itervention, Messoud a porté un grand prejudice à sa capacité d'etre un homme poitique normal (que des impulsions, je pense qu'il a des risidus q'il n'arrive pas à s'en liberer)
Moi personnellement, j'ai pris mes distance d'AOD poursoutenir le FNDD, mais, si ce FNDD comporte parmis ses leader un diable aussi desinvolte, c'est qu'on ne peut pas compter bcp sur eux

Anonyme a dit…

salam

lu sur cridem

Mauritanie: Ni Ould Cheikh Abdallahi, ni Ould Abdel Aziz...

Sidioca s'est bel et bien laissé manipuler par KB et par des groupouscules politiques ayant toujours lutté pour avoir un leadership et une mainmise sur l'Etat (MNDiste, ISLAMiste). C'est bien celà la cause du bras de fer engagé entre lui et les militaires, qu'il aurait pu éviter s'il avait écouté sa conscience et pris ses responsabilités d'arbitre et de père de famille. Aussi, il a fait preuve d'une légèreté blamable et surtout d'une malhonnêteté manifeste vis-à-vis de son peuple:

1- En ayant joué le jeu des militaires et accepté leurs conditions au début pour être leur candidat favori et prendre l'avantage sur les autres candidats qui, depuis plus de 20 ans étaient sur le terrain, à la tête de formations politiques solidement implantées dans le Pays( APP, RFD...). Tous les Mauritaniens savent que c'est ça qui a été à l'origine de son élection, lui qui était inconnu et sans parti politique.

2- En tournant la veste par la suite, décidant de se placer définitivement sous le joug des groupouscules cités plus haut en compétition permanente pour le contrôle de l'Etat.



3- En affirmant des choses et en faisant leur contraire: "non pas seulement je suis pour une enquête sur la Fondation KB, mais j'en serai trés heureux" et le blocage de la commission démandée à cet effet par le Sénat.

"Je suis saisfait de mes Généraux, ils ont toute ma confiance" et leur limogeage en règle 3 jours plus tard.

"La Fondation n'a reçu aucune ouguiya de l'argent public" et ses attributions de terrains en cascade en Conseil des Ministres et par les autorités administratives.

Quant aux Militaires,je n'ai pas besoin de démontrer leurs manoeuvres de destabilisation du pouvoir de Sidoica dés lors qu'il ne fesait plus l'affaire;et surtout le caractére anti démocratique de leur régime puisque eux memes y sont d'accord.

En vérité, l'Occident lui-même ne semble pas bien comprendre les vrais enjeux actuels en Mauritanie. Les vrais enjeux, c'est la lutte pour le contrôle de l'Etat entre les MNDistes, les ISLAMistes et les autres.

Or l'Occident n'a pas intétret à ce que l'Etat Mauritanien soit contrôlé, ni par le courant islamiste, ni par le courant gauchisant. C'est pouquoi l'Occident, la Communauté Internationale doivent se ressaisir et, au lieu de sanctionner, par l'embargo le peuple Mauritanien déjà trés éprouvé ; devrait sanctionner les Militaires, Sidioca et leurs faux amis et permettre aux Mauritaniens de faire un autre choix, un vrai choix, libre et démocratique cette fois.

Info source : abdoulqadr

maatala

Anonyme a dit…

Le president de CR , o Dadde , fait partie du nouveau gouvernement

Anonyme a dit…



III- Les mesures urgentes à prendre : protéger le Trésor public

Tous ceux qui dénoncent le coup d’Etat que cela soit des personnes physiques ou des organisations politiques, civiles ou syndicales, ont oublié un pan important de la dénonciation à savoir dénoncer la prise en otage du trésor public.

En effet, les putschistes disposent aujourd’hui des ressources publiques, qu’ils peuvent utiliser comme bon leur semble. Et ce n’est ni le trésorier général de Mauritanie, ni le gouverneur de la Banque Centrale, ni le ministre des finances qui pourront s’ y opposer. Ils sont au service des autorités en place et leur « bonne conscience » est confortée par le fait qu’ils sont couverts par les autorités de la transition.

Ainsi ce que doivent demander immédiatement ceux qui constituent un front pour la défense de la démocratie et la dénonciation du coup d’Etat, c’est une commission internationale financière pour la surveillance des opérations réalisées sur le compte du Trésor public, et sur le compte des hydrocarbures. Cette commission de surveillance devra siéger de façon permanente, déterminer les ordonnateurs publics des différents budgets inscrits dans la loi de finances, les ordonnateurs publics inscrits de tous les projets inscrits au Budget consolidé d’investissement (BCI) qui regroupe les financement internes et externes de ces projets et réaliser un contrôle sur les ordonnancements et les mandatements des dépenses publiques durant la période en cours. Enfin, effectuer un audit permettant de fixer les responsabilités en fin de gestion.

Si une telle commission n’est pas instituée, il ya de fortes chances que les finances publiques de l’Etat soient mises au service d’un coup d’Etat et de ses objectifs avec ce que cela comporte comme conséquences sur la dilapidation des biens publics et l’impunité de ceux qui les dilapideront.

L’urgence d’une telle surveillance du Trésor public est telle que face à la suppression de l’aide publique européenne, à la suspension du financement de la Banque mondiale, de la rupture de l’aide américaine, le Trésor public sera dans la pire des situations. Situations que risquent d’aggraver sérieusement les autorités issues du putsch militaire.

Et depuis bien longtemps dans la gestion des finances publiques mauritaniennes, la bonne foi ne se présume plus.

Pr ELY Mustapha


Nous implorons le FNDD pour qu'il integre cette suggession dans son programme de lutte pour la restauration de la democratie.
Salut au Prf. Ely Moustapha.

Anonyme a dit…

VISITER ET PARTICIPER

http://contre-ou-pour.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Urgent.


Oui, il faut faire rapidement un échos sur tous les blogs et dans tous les journaux et les organisations sur la nécessité de protéger le trésor public.

C'est urgent, très urgent.

Voir le blog du professeur qui est vraiment au service de son pays et sans concessions.


http://haut-et-fort.blogspot.com

Anonyme a dit…

Ano a dit:
Le president de CR , o Dadde , fait partie du nouveau gouvernement

Reponse: Ah bon. Le CR et AOD veulent coute que coute faire partie d'un gouvernement.

Anonyme a dit…

No du 31 août 2008 20:08,

Merci dde laisser tomber s'il te plait. C'est fini. A-

Anonyme a dit…

ould guig ministre secretaire generale de la presidense du HCE

OULD MOHAMEDOU MINISTRE DES AF ETRANG

SIDI OULD SAMBA 9A SENT OULD DADAH MONISTRE DE LA JEUNESSE

DI OULD ZEIN PETROLE

MINT BAHAM MESOUDA AU DEV RURAL

BA HOUDOU

OULD DADDA CR

OULD TAH ECO
OULD RAIS FINANCES


CE DU N4INMPORTE QUOI

Anonyme a dit…

Ce Mohamed mahmoud, saffag outre-atlantique des oulad bessbaa, vient d'être nommé par son cousin le général, minitre des affaires étrangères.

Mais qu'est-ce qu'il y connait en diplomatie.

bon dieu le pays va à la catastrophe.
Il a un écrit un article d'applaudissement le premier jour du coup d'Etat et le voilà récompensé...mais il va le payer cher.

voir:
http://roumouz-ettessfag.blogspot.com/

Un blog qui recense à jamais les indignes de ces "intellectuels" qui vendent leur pays.

Anonyme a dit…

J'espere que je ne ssuis pas dans la liste. Je suis incapable de voler un khoums, comme Khattou n'a jamais reçu un khoums de l'etat (lol). Merci pour le site et je vais visiter avec plaisir. A-

Anonyme a dit…

Roumouz ettessfag!

Beau titre et grand service à notre pays.
Bravo continuez!

Anonyme a dit…

Chers netteurs
Pourquoi à chaque fois nos présidents nous deçoivent par leur nommination au haut poste de gens parfois de la rue et souvent connu par leur penchant au vol.
prenons quelques uns:
Di ould Zein voleur notoire et menteur sans scrupule à la solde de la BCI, ould Oudaa vénard il a mis à genoux l'entreprise de forage des AON, Ould Dada CR enfant de la rue aussi nul que ses pattes gigoulot de Anne Marie Begine.
ould Mouhamedou un fils à Papa à un ministère qui à tjs était occupé par d'ancien premiers ministres ou ambassadeurs, ce gamin on va l'envoyé discuter avec Kouchner, Rice, Lavrov!lol.
pourqu'oi ould Raiss reste ainsi que ould Tah?
des Roumouz Safaga.
A demain

Yanis le R. a dit…

Bon Ramadan à tous.

Essimah (le pardon) doit être le mot d'ordre en ce mois béni.

Espérons que tout le monde sera au rendez-vous à la fin du mois et que la justice et le consensus prennent le dessus sur le non droit et l'improvisation...

Mes amitiés à tous et bon Ramadan.

Yan

Anonyme a dit…

Le nouveau gvt en partie, je n'ai pas eu le courage de continuer à m'informer - il est d'ailleurs très étrange qu'aucun communiqué ne soit passé alors que tous les lauréats de la dernière loterie ont été appelés et confirmés par les mongoliens galonnés:

- Ministre SG du Gvt : Bâ Ousmane, ex-SG Commerce et Industrie
- Ministre Finances : Sid'Ahmed Ould Raïss, reconduit
Ministre de l'Economie : Sidi Ould Tah, reconduit
- Ministre de l'Energie et du Pétrole : Dy Ould Zeïn, ex-DG Patrimoine de l'Etat
- Ministre de l'Hydraulique et Assainissement : Med Lemine Ould Aboye, ex-SG ADIL et ex-SE Environnement de la transition
- Ministre Urbanisme et Amènagement Territoire : Sy Adama, UDP précédemment Pêche
- Ministre Industrie et Mines : Med Abdallahi Ould Oudaa, homme des Nouegued, tribu Sidi clan opposé, militant RFD
- Ministre Modernisation Administration, etc. : Sidi Ould Maayouf, ex-ANAPEJ, Mauritel, CFED

les autres suivront, si j'ai la force de farcer

salam

Ouistiti a dit…

Une remarque et une question:

Si le HCE nomme un gouvernement, ce la veut dire qu'il va gérer pendant un bon bout de temps. Et donc, le général n'a pas l'intention de quitter.

La question est donc: Quel est le meilleur moyen de le jeter dehors?

Allez à vos plumes!

Ouistiti a dit…

Première solution:

Un général ayant déjà les étoiles sur les épaules , espérons que la lune lui tombera sur la tête.

Anonyme a dit…

Gouvernement Monopoly

On peut se poser la question quelle liaison y a-t-il entre le Gouvernement que la Junta (Khounta) vient de designer et Monopoly eh bien Monopoly c’est un jeux à faux jetons et ce gouvernement n’est composé que de faux jetons. Comment peut on se respecter et siéger dans un Gouvernement constitué par des putchistes recidivistes ?

Pas étonnant pourtant quand on voit les noms

Ould Mohamedou on le dit professeur à Haravard, en lisant son article d’applaudissement sans sa photo je posais la question comment un professeur de quoi que ça soit à Harvard peut il cautionner un putsch des plus clairs, après avoir vu la photo j’ai automatiquement compris qu’il est professeur d’Education physique là et il fait parfois le Security Guy pour arrondir les fins de mois.

Ould Dadde de CR (Comité de Renseignement) c’est l’héritier direct Lucky Luke, d’ailleurs pendant notre jeunesse il sortait avec une fille que je connais, une fois il s’est fâché parceque la gonzesse n’en voulait plus et à notre grande surprise il débarque avec une vieux Khoumassia (flingue). Imaginez vous bien il voulait sérieusement la flinguer. Bien plus tard notre Lucky Luke national par ses prouesses a tissé des relations avec tous les services secrets du monde, de l’Abkhasie aux Etats-Unis en passant par Deddahi et les Français. Lucky Luke du Far West est l’homme qui tire plus vite que son ombre, le Lucky Luke national est l’homme qui renseigne plus vite que son chef Jemal Ould Yelsa3.

Messouda Mint Ba ham, elle c’est une mignone Joker c’est une mauresque blanche Ghallawiya à dents non sorties (espèce rare), son nom est celui d’une mauresque noire Messouda (Messoud et développement rural Ente Hem). Son père est presque négro-africain (Ba) et les Laghlal sont d’origine Soninké. Vous voyer comme notre Ghanziz Aw Aziz national est politicien. Il sait dénicher des ces Jokers politiques.

Mohamed Lemine Ould Guig, je crois que le communiqué comporte des erreurs car celui là a été effectivement identifié par Aziz comme son gardien personnel. C’est pas facile hein d’être gardien d’un professionnel de gardiennage. Non non pas d’erreurs dans le communiqué car d’ailleurs le Secrétariat du Haut Comité des Egarés (HCE) ça doit uniquement servir la pièce rare de Aziz en attendant son recrutement par la garde royale.

Eddy Ould Zeine ça c’est un dalton qui est passé d’Averell le plus con à joe le plus intelligent. Le type tellement qu’il a syphoné le budget de l’Etat que le FMI a demandé son affectation afin d’éviter une crise monétaire mondiale.

Je me suffit de ces quatre pas des moindre pour ce soir.

Je le trouve marrant ce Aziz.

Sanhaji

Anonyme a dit…

cr fait comme d'habitude, la manipulation "ould dadde'' sera du gouvernement!!!! même des géénraux cernés ne nommeront jamais ce soulard ignorant. CR crévez, vous ne serez rien du tout.

Anonyme a dit…

le rfd est très représenté dans le nouveau gouvernement.
on ne va pas nous faire avaler encore que c'est pas concerté.
si c'était une seule personne d'accord mais quatre et des plus proches. ould moine, ould bah....

Anonyme a dit…

le gouvernement de Vichy
ou de Benichab

Quel rapport? me diriez vous- eh bien c'est
1- la honte d'un gouvernement illegal fait sous les bottes des allemends en france et sous celles du BASEP en Mauritanie
2- l'eau minerale de Vichy a son equivalent c'est l'eau minerale de Benichab commercialisée pat AZIZ grace a celui qui est devenu son PM lequel avait creusé des puits pour le futur general ;; il vient de le recompenser
3- ces ministres mercenaires dont certains sont des arruvages de belgique et des badeauds menteurs comme ould DADE et Hassana o Ely
c'est vraiment un gouvernement de vichy

Click4mauritania de retour a dit…

L'équipe de Click4mauritania tient à vous informer du retour du site après quelques semaines d'absence à cause de problèmes techniques et logisitique.

Le site revient avec une nouvelle énergie de faire rayonner la culture mauritanienne à travers le monde. Dans ce cadre, une nouvelle banque de données est en cours d'élaboration sur les artistes mauritaniens.

Nous prions nos aimables visiteurs de bien vouloir nous aider par leurs suggestions et nous fournir toutes les informations ( biographies, photos et chansons) sur les chanteurs mauritaniens de toutes les regions.

Nos sincères remerciement vont aux centaines de fidèles amis du site qui nous ont écrit pour avoir des nouvelles de cette fermeture indépendante de notre volonté. Des folles rumeurs sont alleés sur toutes les raisons possibles sur la fermeture du site intervenue le 5 août 2008, comble du hasard.

Merci de votre fidélité.



L'Équipe de Click4mauritania

Anonyme a dit…

Welcome back Click 4. Tidinit

Anonyme a dit…

VISITER ET PARTICIPER

Anonyme a dit…

Cocasse. Un ou deux saffagas de chez nous y ont certainement participe. C'est une autre aubaine, a cote de celle de la junte. Sacré Kadafi !. A-


=====
Des tribus africaines nomment Kaddafi "Roi des rois d'Afrique"
LIBYE - 29 août 2008 - AFP
Le dirigeant libyen Mouammar Kaddafi s'est vu décerner le titre de "Roi des rois d'Afrique" lors d'une rencontre inédite regroupant plusieurs dizaines de chefs de tribus africaines, jeudi soir à Benghazi, dans l'est de la Libye.

"Nous décidons la reconnaissance du frère leader comme le "roi des rois, des sultans, des princes, des cheikhs et des maires d'Afrique" et sa désignation à partir de cette date "roi des rois d'Afrique", a indiqué un communiqué final d'un "forum" regroupant plus de deux cents chefs de tribus africaines, à l'initiative du numéro un libyen.

"Le Forum (inédit) des rois, princes, sultans et cheikhs des tribus traditionnelles en Afrique" qui se réunira désormais chaque année, a décidé par ailleurs la création d'un secrétariat général permanent dont le siège sera à Syrte en Libye.

Le numéro un libyen a appelé de son côté les chefs de tribus à assumer leur responsabilité en tant que leaders locaux, "pour faire la pression sur les gouvernements de leurs pays en vue de l'unification de l'Afrique et la création des Etats-Unis d'Afrique", dont il est l'architecte.

"J'incite les tribus à bouger rapidement et à faire pression pour la création des Etats-Unis d'Afrique", a-t-il dit dans un discours, affirmant qu'il mettrait des moyens à disposition de tous ceux qui oeuvreront à cette fin.

Coiffés de couronnes en or massif, de peaux d'animaux ou de plumes, des chefs de tribus se sont succédé sur la tribune avec leurs habits traditionnels hauts en couleur pour "louer les efforts du Guide" de la révolution libyenne pour l'unification de l'Afrique et pour le féliciter à l'occasion du 39e anniversaire de la révolution du 1er septembre 1969 qui l'a porté au pouvoir.

"Une chaise royale", un coran du 18e siècle, des oeufs d'autriche, des habits traditionnels et des produits locaux d'artisanat ont été remis au dirigeant libyen en guise de cadeaux.

Anonyme a dit…

A-
Je crois que Kadafi devient fou avec l'âge;rien qu'à voir sa tête,l'on s'en rend compte(lol)!.Un de ces jours,il commetra une grosse bétise(Allah ya3tina khairou,au propre et au figuré!)...

A+

Anonyme a dit…

CRIDEM est bloqué ou quoi?

Anonyme a dit…

A+,

En fait Kadafi a une tete de soulard depuis 2 ans au moins. Tu as raison: Allah yaatina kair thak kamel.

Ano au dessus: Cridem est bloque depuis ce matin. c'est certain que ce n'est pas pour cause de Ramadan. Espere que les generaux 'ne ll'ont pas ferme. Je suis content de Cridem car il donne de l'info qu'AMI ne donne jamais. Cela vaut le pesant d'or de Claude K. Heureusement qu'ils ont maintenant un ministre des droits de l'homme pour ne pas faire faire ce que les juntes font (Ould Dadde enta vem?). Allah yaatik kheir thik eddakhla.

A-

Anonyme a dit…

Est ce que quelqu'un peut confirmer que des canalheurs sont devenus ministres???!!!

Anonyme a dit…

saharamedia doit arreter le monsonge et la confusion expres :

il disent :



وكان نواب برلمانيون أعلنوا الليلة قبل البارحة عن تشكيل مبادرة لمطالبة العسكر بتحديد موعد للانتخابات وهو مطلب تبنته جبهة الدفاع عن الديمقراطية منذ إنشائها بعد الانقلاب الذي أطاح بالرئيس السابق سيدي محمد ولد الشيخ عبد الله في السادس من أغسطس الجاري.وفي سياق آخر توقعت مصادر قريبة من أسرة الرئيس المعزول أن يتم إطلاق سراحه في غضون الأيام القليلة المقبلة.ويأتي الإفراج عن ولد الشيخ عبد الله تلبية لمطالب المجتمع الدولي الذي شدد على ضرورة هذه الخطوة كمبدأ لإيجاد حل للأزمة القائمة على خلفية الانقلاب. وكان رئيس المجلس الأعلى للدولة استبعد الإفراج عن الرئيس المعزول لأسباب أمنية وحمله مسؤولية تردي الأوضاع السياسية والاقتصادية التي شهدها البلد في فترة حكمه.

le FNDD n'a jamais demander un agende et une organisation des elections ...

par contre il exige le retour a la legalite constitutionnelle et le retablissement du PRESIDENT SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDELLAHI DANS SES FONCTIONS ET BASTA

ils n'ont jamais negocier un agenda ou des elelections

je demande au blogeurs d'informer saharamedia si quelq'un a en les moyens et leur demander de corriger cette fausse information

ze3lan

Anonyme a dit…

Ano du 1 septembre 2008, 13:46 a demandé:

Est ce que quelqu'un peut confirmer que des canalheurs sont devenus ministres???!!!

Reponse de A-: pas moi en tout cas qui continue de travailler dans un Burger King. Tu bosses au au McDo ce soir? Aussi, celui ou ceux qui ont saute dans le tain en marche ne le diront jamais. Ils sont en principe anti-coup d'etat et je suis certain que leur acceptance de faire partie du gouvernement c'est pour saboter la junte de l'interieur.

A-

Anonyme a dit…

Abdellahi o Oudaa ministre des mines etait RFD lors des dernières elections.
En tt cas, le connaissant parfaitement, je sais que le RFD n'est pas son genre, militant PRDS jusqu'au cou et opportuniste de première catégorie.
On pourra dire que c'est plutot ds le quotat d'Ehel Nouaghedh.

Yanis le R. a dit…

Le gouvernement qui vient d'être mis en place n'a aucune légitimité.
Quelless que soient les personnes qui en font partie, quelle que soit leur compétence ou leur probité, ce n'est pas là le fond du problème.
Le problème est d'ordre constitutionnel.
En entrant au gouvernement, ils acceptent l'usurpation du pouvoir par la force et deviennent les complices des putschistes.
Les marches et les motions de soutien suscitées ne donnent aucune légitimité, la légitimité en démocratie se gagne aux élections.
Et à ce que je sache les membres du HCE n'ont pas été élus et ils ne sont pas les gardiens constitutionnels de la constitution...

maatala a dit…

Salam

Bon ramadan à tous et une pensée pour SIDIOCA.

Le cuisto est toujours à son poste derrière les fourneaux (lol).

Par ailleurs, le seul poste qui m'intéresse par défaut, c'est celui de président de la république, avec comme unique programme:

Tirer la chasse d'eau dit le FOU.

maatala

maatala a dit…

salam

Pour mémoire

il était une fois CR

----------------------------------

NEPOTISME ET POTENTIELS DE DESORDRE EN MAURITANIE

De l’architecture de la spoliation aux espaces de violence

Le 12 décembre 1984, le Colonel Ould Taya renverse son prédécesseur le Colonel Ould Haidalla, invité alors, non sans insistance, par le Président François Mitterrand, au sommet franco-africain de Bujumbura, capitale du Burundi. Le putsch réussit, sans effusion de sang, grâce à la " bienveillance " des Services français. Depuis, le nouveau pouvoir s’identifie à la très minoritaire tribu du Chef de l’Etat, les Smassid* .

Exception retenue des deux premières années (1985-1986), l’ère Taya se distingue par une dégradation irrépressible du sens civique , des finances, de l’enseignement et de la santé. Au chapitre des libertés et malgré un récent replâtrage institutionnel (1992), la fraude, lors des scrutins, s’impose en règle quasi mécanique. Pire, le bilan se solde par des centaines d’ exécutions extra judiciaires, des déportations massives et de nombreux assassinats d’ opposants durant leur détention.

En ce début de 1999 , le procès de déclin moral et physique de la Mauritanie entre dans sa phase interactive : les espaces classiques de la cohésion nationale - administration, armée, justice - s’atomisent sous l’effet d’ une dynamique de privatisation d’ autant moins rémissible que le népotisme, au sommet, la rend exemplaire. Cette situation, définitivement inadéquate aux réformes ,caractérise les fuites en avant qui préparent la discorde armée. Les conditions objectives de celle-ci se présentent désormais avec une visibilité et une concentration telles que l’alternance du personnel politique ne suffirait à rétablir, par elle-même, le substrat d’une communauté de destin.

Cependant, la profonde corruption de l’élite et la dénaturation conséquente des rapports sociaux n’ auraient atteint le paroxysme actuel sans l’intervention d’une causalité dominante : la prébende des financements extérieurs ; par cette prime à l’échec - récompense toujours revalorisée à mesure que s’accentue la paupérisation et s’intensifie la pression des prédateurs sur le bien collectif - le système se structure, se rode, et se conforme au partage du butin. A travers l’aide et l’endettement, l’économie générale de la cité vit d’une ressource exogène dont la finalité pervertie devient l’entretien, au sens alimentaire et primitif, d’une voyoucratie en circuit fermé.

Les principaux bailleurs de fonds - France1 Union européenne, Banque mondiale - ne sauraient, à l’épreuve, se soustraire au verdict des faits : leur responsabilité directe est dorénavant en cause dans la marche forcée de la République Islamique de Mauritanie vers le démembrement. Leurs erreurs, aujourd’hui irréparables, puisent un alibi dans la quincaillerie de l’apolitisme intéressé que cultive la doctrine de la coopération multilatérale : l’investisseur ignore les pesanteurs anthropologiques du pays hôte, considère la corruption comme une composante du patrimoine exotique, se retranche derrière la façade de légalité et évite, surtout, d’affronter le questionnement de fond :à qui profite, sur place, la mise en œuvre des projets ? Pourquoi le cercle restreint des bénéficiaires ne s’élargit jamais? Par quelle coïncidence, le capital privé national, ainsi érigé, ne déborde l’entourage du Chef de l’Etat ? En vertu de quel paradoxe, l’afflux des millions en devises (dons, quasi dons, subventions, crédits) n’endigue, dans un pays aussi peu peuplé (2,5 M d’habitants), la dévaluation de la monnaie et l’extension de la misère ?

Et, lorsqu’en toute évidence ces interrogations paraissent incontournables, les chancelleries des Etats et organismes contributeurs découvrent, avec effroi, à quel point les 20 milliards FF d’aide au développement , reçus par la Mauritanie depuis une quinzaine d’années, furent mis au service d’une stratégie d’accumulation, d’abord discriminatoire même si elle marginalise aujourd’hui une majorité indistincte de la population : les Negro-africains, les Haratines2 puis la plupart des Maures blancs demeurent à l’écart de la dévolution autoritaire des richesses ; suivant un dessein, altruiste à l’origine , les " amis " de la Mauritanie s’improvisent déjà belligérants d’une guerre civile en puissance.

Après divers avertissements, aussi publics qu’officieux, le présent texte, sur la foi d’indications précises, tend à conjurer le silence où s’auto absout l’indifférence cynique des complices : ceci est l’entrée en matière d’un acte d’accusation global qui ne sacrifiera ni aux complaisances diplomatiques encore moins à la raison d’Etat. Réquisitoire ouvert, il s’enrichira de compléments de preuve et traquera tous les concussionnaires, jusque dans le prétoire, au jour du jugement.

La tribu des Smassid ne servira pas de bouc émissaire aux turpitudes du système d’alliances plus large sur lequel elle s’appuie. Que nul ne se leurre, chacun, le moment venu, endossera sa part d’infamie. L’impunité a ses limites ;depuis longtemps elles sont outrepassées.

Quant, à ce stade de gravité, la faillite atteint au coeur de l’édifice social, prétendre reconstruire sans assainir relèverait, soit de l’infantilisme, sinon d’une suicidaire ingénuité.


I - LE VERROUILLAGE DE L’APPAREIL MILITAIRE ET DE SECURITE


1) SERVICES OFFICIELS DE SECURITE


DEDDAHI OULD ABDALLAHI3
commissaire, Directeur de la sûreté de l’Etat (DSE, police politique).


MOHAMED OULD EL HADI
colonel, Directeur du Bureau d’études et de documentation (BED , espionnage et contre-espionnage).

ABDAT OULD SENNY
commissaire, Directeur du personnel de la police, chargé de filtrer les recrutements dans ce corps.



2) RESEAUX PRIVES PARALLELES


Sans existence visible et opérant en dehors des structures conventionnelles, ces services occultes sont cependant financés par l’argent public. Ils visent surtout, grâce aux collectes de renseignements et désinformation, à capter la confiance du Colonel Ould Taya et s’attacher ses faveurs. D’une efficacité généralement faible, ils peuvent, en temps de trêve politique à la périphérie du système, se retourner les uns contre les autres dans d’impitoyables luttes de préséance, pour gagner la bienveillance présidentielle et accéder alors à la manne des crédits et financements extérieurs. Ici, au sein même de l’hégémonie Smassid dont la conformation budgétivore exclut toute autre rationalité - surtout idéologique - le moindre degré de parenté surdétermine des sous alliances, voire des arrangements plus ou moins ponctuels, en vue de prendre le contrôle d’une part des dépouilles. Lorsque celles-ci se rétrécissent, les rivalités fratricides s’aiguisent. La Tribu ne retrouve son unité qu’afin de faire valoir ses " droits naturels " face au clan du Directeur de cabinet du chef de l’Etat, Monsieur Louleid Ould Weddad4, second protagoniste de ce duel de nantis où la Mauritanie se dissout.

A L’INTERIEUR

AHMED OULD TAYA5

frère aîné du chef de l’Etat, cité infra III et IV, a.

DIDI OULD SOUEIDI6
entrepreneur, neveu et conseiller privé du chef de l’Etat, en charge des dossiers ultra sensibles.

SEJAD OULD ABEIDNA
Président de la Fédération nationale des transports (FNT), maire d’Atar.

ABDOU MAHAM
homme d’affaires, proche du milieu islamiste traditionnel.


MOHAMED OULD KHLIL
ancien administrateur, père du gendre du chef de l’Etat.


SIDI MOHAMED OULD MOHAMED LEMINE7
premier PDG de la Banque mauritanienne islamique(BAMIS) Al Baraka après 1984, entrepreneur sans domaine de compétence défini.

El BEIDAWI OULD ABEID
Directeur général adjoint de la Chinguitti bank, à capital public majoritaire.

MOHAMED MENNA OULD CHEIBANY
Conseiller tout puissant du Ministre des pêches, gardien des intérêts de la Tribu dans ce secteur vital de l’économie.

MOHAMED ABDALLAHI OULD JILY
véritable patron du Crédit Agricole-Uncacem8, institution publique alimentée par les bailleurs de fonds internationaux. Il est l’artisan de la politique de détournement des crédits et subventions au profit de la Tribu.

KHADDAD OULD MOKTAR
entrepreneur prospère, " nommé " député de F’derick

VERS L’EXTERIEUR

ISMAEL OULD ABEIDNA9
homme d’affaires au Maroc.


MOHAMED OULD MOHAMED ALI10
Consul général à Dakar.


CHEIKH OULD BAHA11
Ambassadeur au Caire et à la Ligue Arabe.


ABDOU OULD AHMED SEVIR12
Consul général à Las Palmas.


KAMIL MAJID
beau-frère du Chef de l’Etat et ambassadeur au Canada.


JEMILA MINT TAYA
cousine du Chef de l’Etat et consul honoraire du Canada13.


ABDALLAHI OULD MOKTAR
Consul honoraire du Japon14.


MOHAMED SAID OULD SELMANE
homme d’affaires en Afrique noire et en France.


AHMED OULD SALEM
homme d’affaires en Afrique noire et en France.

SID’AHMED OULD ZEIN
maire du Ksar, fief de la Tribu dans la capitale. Affecté, avec une petite équipe de journalistes informateurs, à l’intoxication sur le Net. Riche entrepreneur.

3) FORCES ARMEES


Le chapitre se passe de commentaire : c’est ici que se vérifie, dans sa vérité primaire , la nature exclusive et prétorienne du régime. Le handicap démographique de la Tribu trouve son exutoire dans la constitution de troupes d’élite suréquipées, face à une armée mauritanienne que le manque de matériel, la suspicion, le dénuement des soldats et la neutralisation du commandement plongent dans l’impuissance structurelle. Comme l’ont récemment expérimenté à leur portefeuille défendant, les compétiteurs du Paris-Dakar, des bandes en armes se livrent au racket, sans encourir une infime dissuasion de la force publique. D’ailleurs, la contrebande des armes et munitions destinées aux troupes mauritaniennes constitue une précieuse source de revenus pour les privilégiés du Commandement. Après la rébellion touareg du Mali, ce trafic se restructure en direction du POLISARIO et du maquis casamançais, via la Gambie. La Mauritanie n’a donc plus les moyens de défendre l’intégrité du territoire. La préservation du statu quo interne mobilise l’essentiel des moyens militaires


EYOUB OULD JID , commandant
Commandant du Bataillon de sécurité Présidentielle. (BASEP)

MOHAMED OULD OUDAA, lieutenant
(BASEP)


MOHAMED OULD GALAY, lieutenant
(BASEP)


MOHAMED LEHBIB OULD MAAZOUZ, commandant
Commandant du Bataillon de commandement et de sécurité (BCS)



SID’AHMED OULD BOILIL15, colonel

Chef du Bureau des renseignements militaires (B2)


OULD CHEIBANY, commandant
Directeur des Armes et munitions.


SID’AHMED OULD TAYA16, capitaine
Commandant adjoint du Bataillon des blindés basé à Nouakchott (BB)

AHMED SALEM OULD ZEIN, capitaine
(BB)

SIDI MOHAMED OULD VAIDE17, commandant
Commandant de la Base d’appui de Jreida, située à 40 km de Nouakchott.


ABDERRAHMANE OULD YAHYA alias OULD LEKWAR18, commandant de vaisseau
Commandant de la Marine nationale.


AHMED OULD BEN AOUF, lieutenant de vaisseau
Directeur de la Base marine de Nouadhibou .


AHMED OULD TAYA19, lieutenant de gendarmerie
Sécurité rapprochée du chef de l’Etat .


II - CONTROLE DE L’ADMINISTRATION


Par un ingénieux artifice statutaire, les fonctions de prestige, jugées trop voyantes et inutiles, reviennent, dans le cadre du clientélisme, à des acteurs de seconde catégorie. La Tribu, elle, garde la maîtrise des postes juteux, ceux où échoue l’argent des concours extérieurs et des recettes de l’Etat. Les supérieurs hiérarchiques qui en assurent la tutelle servent, seulement, à couvrir le pillage organisé et reçoivent les miettes comme rémunération de leur silence. Ici, les ministres tremblent devant leurs subalternes Smassid.


AHMED OULD SIDI BABA20,
Chef général de la tribu Smassid, Ministre-conseiller du Chef de l’Etat.

MOHAMED SALECK OULD HEYINE21
P.D.G. de la Société nationale industrielle et minière (SNIM) depuis 14 ans, pressenti par certains segments de la Tribu afin d’occuper la succession civile du Chef de l’Etat.


HADRAMI OULD AHMED22
Secrétaire général du Ministère de l’hydraulique et de l’énergie.

ABDERRAHMANE OULD ABEID23
Secrétaire général du Ministère des finances.


SIDI OULD BAKHA
Directeur des financements au Ministère du développement économique.

AHMED OULD DEDDAHI
Chef du service des dépenses au Trésor public.


AHMED MAHMOUD OULD AHMED
Gouverneur de la région du Trarza.


HACENE OULD MAOULOUD
Gouverneur de la région du Brakna24.



MOHAMED OULD ABEIDNA
Directeur général adjoint de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et chef réel de cette institution

MOHAMED OULD TAYA
agent de la BCM en 1984, devenu, en fait, le véritable patron de celle-ci. Directeur du contrôle des changes, cet homme d’affaires très fortuné est le pivot du transfert des devises au service de la famille proche et de la Tribu ;cité infra IV, a

ABBE OULD AHMED TOLBA25
Directeur du Projet d’appui au secteur de la pêche.

NASSER OULD MOKTAR NECH26
Directeur de la Cellule de coordination des programmes financés par l’union européenne.

MOHAMED MAHMOUD OULD MOHAMED alias JEMAL27
Conseiller financier de l’Ambassade de Mauritanie à Paris


III - LE HOLD UP ECONOMIQUE


Ces trois personnes contrôlent à elles seules 80 % (quatre vingt pour cent) de l’agriculture, de la pêche et de l’importation. Ils sont propriétaires ou grands actionnaires de cinq banques sur les six que compte le pays (BNM, BAMIS, GBM28, BHM et BMCI). Ils détiennent le monopole total des assurances à travers la NASR et monopolisent les transports et le trafic routier, sur l’ensemble du territoire, par la toute puissante Fédération nationale des transports (FNT) qui ne souffre aucune concurrence.

MOHAMED ABDALLAHI OULD ABDALLAHI (M.A.O.A.)29
premier groupe privé du pays.

ABDALLAHI OULD NOUEIGUED (AON)30
second groupe privé du pays.

AHMED OULD TAYA
frère du chef de l’Etat, concurrent sérieux des deux précédents.

IV - LE CERCLE RESTREINT : LE NOYAU OULD TAYA


Dès la prise du pouvoir en 1984, les différents éléments de la famille, quoique limités en nombre, se fixèrent, pour objectif, l’enrichissement rapide par le trafic d’influence et la rentabilisation du patronyme. Contrairement à d’autres membres de la Tribu, lesquels exerçaient le commerce, ceux-là ont été nourris, depuis le putsch du 12 décembre 1984, au lait dopant de l’arrivisme le plus outrancier.

- Les frères

ZAWI OULD TAYA31
planton du fisc en 1984, devenu, aujourd’hui, le plus grand propriétaire foncier du pays.

AHMED OULD TAYA
agent de la Banque centrale de Mauritanie (BCM) en 1984, devenu aujourd’hui l’une des plus grandes fortunes du pays ; cité supra I,2 ; III et note 28 .



MOHAMED OULD TAYA
cité supra II .

- Les oncles et gendre


SIDI MOHAMED OULD OUMAR32
" nommé " Député d’Atar, la ville natale du chef de l’Etat ; devenu riche entrepreneur.

ABDERRAHMANE OULD OUMAR

nommé à la tête du parti au pouvoir (PRDS) dans la l’Adrar, région natale du chef de l’Etat, devenu riche entrepreneur.

MOHAMED LEMINE OULD KHLIL
Directeur administratif et financier de l’Agence mauritanienne d’exécution des travaux d’intérêt public et économique (AMEXTIPE). 33

c) - Les beaux-frères34


MAJID KAMIL
en 1984, Conseiller au Ministère des pêches, devenu Ambassadeur au Canada.


ABDEL KADER KAMIL
en1984, employé à la Compagnie mauritanienne de navigation maritime (COMAUNAM), devenu Directeur général de cette société d’Etat, aujourd’hui en cessation d’activité.

AHMED SALEM OULD KAMIL
en 1984,employé de bureau, devenu Directeur général de la Mauritanienne d’entreposage des produits pétroliers (M.E.P.P) 35

WEDOUD KAMIL36
en 1984,étudiant, devenu Directeur du Projet éducation au Ministère du développement économique.

UNE CONCLUSION AVERTISSEMENT

L’Etat-boutique franco-smassid arrivant désormais à un stade décisif de sa décomposition, laquelle peut s’étendre sur une période imprécise, le temps est venu d’en exposer les mécanismes régulateurs, au regard profane. Avant qu’aboutisse une collecte, en cours, des données sur ses connexions à Paris37 , voire chez d’autres " amis " moins visibles, il importait d’abord de définir le fonctionnement intime du système, la logique sans quoi il n’aurait acquis autant de cohérence et de longévité. Il s’agit d’une subjectivité de groupe qui se cristallise sur une conscience aiguë de son intérêt collectif : sauvegarde, extension et continuité des privilèges acquis se conjuguent à la nécessaire neutralisation de toute adversité d’envergure. Cette mentalité qu’organise le réflexe de la panique comme principe même du lien social, s’ordonne dans un espace-temps où la perte du pouvoir est perçue en termes identiques à la perte de vie.

Au même titre que toutes les minorités dont la domination se maintient par un effort continu de ruse et de violence (suscitant ainsi une contestation exponentielle) celle-là fait corps, de façon exclusive, autour d’un chef. Le Colonel Ould Taya, bouclier et garant d’un monopole dont les bénéficiaires ont fini par intérioriser le caractère légitime et immuable, se coupe ainsi de toute influence de nature à le " désorienter " de son orient primordial : s’appuyer sur le groupe et servir le salut du groupe, sinon eux et lui périraient, ensemble.

On le constate, selon les avatars actuels de ce règne, une telle perception de la vie induit un recours concret à la dramatisation : il faut que l’adversaire devienne l’ennemi, que le sang coule, que les représailles dépassent toujours la proportion prévisible. L’objectif est de durer, de gagner du temps, de bricoler des stabilités trimestrielles afin de poursuivre l’accumulation des biens et leur transfert vers les zones pacifiées de l’économie-monde.

Donc, à mesure que diminuent les ressources et se précisent, de visu, les ferments de l’instabilité, le mouvement de sécurisation du capital tribal s’accélère sous forme d’expatriations massives de devises38 . Nous en sommes aujourd’hui à cette phase où seuls les experts de la Banque mondiale feignent encore de croire que le processus de dépréciation de la monnaie nationale, l’ouguiya, reste réversible. En attendant que se réalise la fameuse " lutte contre la pauvreté ", le groupe dirigeant vide le pays de ses dernières ressources39 .

Pour le moment, nous ouvrons au public la page de garde dans le registre de l’Etat-boutique franco-smassid. Les personnalités citées ici vivent, sans exception, d’avantages indus que procure le statut de leur affiliation parentale au Colonel Ould Taya. A ce titre même, le jour venu, ils devront, sans excès ni complaisance de la justice, répondre, chacun, de sa forfaiture. Le devenir de la Mauritanie ne s’accommode plus des amnisties.

Aussi, la présente méthode d’investigation sera-t-elle systématiquement appliquée aux dépens de toute entreprise de type particulariste (ethnie, tribu, clan, famille) qui se confondrait, de facto, avec la puissance publique. Aujourd’hui les Smassid, demain une autre cible, nul dorénavant ne sera à l’abri de l’impératif de droiture, en dehors de quoi, le désir d’équité n’est plus qu’intention velléitaire ou méta-discours pour une transition sans rupture.

Conscience et résistance, en vertu de sa ligne humaniste et de son éthique de conviction, entend rompre, au moins sur le chapitre des crimes et délits économiques, d’avec la manie conservatrice du compromis où s’ancre l’habitude nuisible de l’inachèvement. Promouvoir la responsabilité collective et l’aptitude de tous à se projeter dans un avenir sain requiert de la rigueur morale. Quels que soient les changements de pouvoir, nous nous conformerons à cet engagement. Nous sommes la génération du témoignage en actes, le facteur des audaces lucides.


Conscience et Résistance : cellule de liaison et de prospective pour une transition radicale. Nouakchott, Paris, Bruxelles, février 1999

maatala

Anonyme a dit…

Ehel noueigued s'en sortent avec DEUX MINSITRES , Ould Oudaa aux Mines(Taki ould tweir Jenne et Lehah ould khairy vont obtenir les dizaines de demandes de permis miniers en instance en faveur de AON Mining (sic) et Ahmedna ould Ebbah devenu Minsitre de l'Education (c'est le Marché de la craie et des Appros des Cantines scolaires que AON va retrouver).
Ould Ebbah s'occuppait chez AON des inventaires louches et de la fraude fiscale. Son patron Mohamed ould noueigued l'envoyait faire les Comptes avec Ideyboussat d'avant le 3 Aout 2005 et les teyvalla du tissu Chegga au Marché de la capitale. Tandis que ould oudaa "Ingénieur" qui a fuit la SNIM par incompétence s'occuppait de la Boutique piéces détachéés de AON dont la branche moderne est la Société de travaux hydraulique et éléctrique. Son compte à la BNM est débiteur de 248000 UM comme quoi ould noueigued est pingre comme le sait tout le monde,en le félicitant il parait qu'il a dit avant de prendre service au Minsitére passe d'abord par Zamel le dirécteur déjlégué du Pédégé.

Anonyme a dit…

AON abien troi ministres dans ce gouvernement bidon tu as oublié le petit Bamba Ould Daramane lèche bottes de Mohcen, il était agent à la BNM avant sa nommination

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 206   Suivant› Les plus récents»