mardi 10 février 2009

REMAKE

je vous propose ce blog publie mai 2007 mais toujours d'actualité .nous vivons actuellement un mauvais remake de la transition d'ELY

LM



Bonjour chères et chers,

Le spectacle que donne à voir l'équipe aux affaires n'est pas des plus rassurants. Ai-je la berlue ou avez-vous comme moi l'impression que la flamme faiblit, la fleur se fane, l'espoir (s'il a jamais existé) commence à s'envoler ? Le gouvernement fait du surplace, le président prend son temps, pour les mauritaniens, c'est chronique du temps qui ne passe pas. Tout ça pour ça ?! serait-on tenté de dire. On nous a vendu des élections. Tout va changer, vous allez voir, faites nous confiance, vous ne vous occupez de rien on s'occupe de tout. Et ils se sont d'abord occupé de rien, c'était urgent. Pour amuser la galerie et occuper les esprits, va que je t'organise une petite visite à l'hôpital ! Pendant ce temps, le bruit court de plus en plus assourdissant, que les militaires ne sont jamais partis, que le président ne contrôle rien, que les caisses sont vides. Les militaires ne sont pas partis mais ils ont emporté la caisse. Le président et le premier ministre (j'y ajoute le président de l'Assemblée Nationale) sont les voix du peuple. Ils n'ont pas été investis par les militaires mais bien par un président ou des députés qui tiennent leur mandat du peuple. Alors qu'ils prennent leurs responsabilités : un audit et des sanctions le cas échéant, la démission ou endosser le chèque et être comptable des abus de la soldatesque. Sidi doit prendre son courage (sait-on jamais, il peut bien en avoir) et se départir de son manteau de marabout transi de peur pour affronter directement les militaires et les accompagner dans leurs casernes. Qu'y pourrait-il perdre ? Les militaires auront-ils le courage d'affronter la communauté internationale quelques semaines seulement après des élections saluées par le monde entier, y compris par les principaux protagonistes défaits ? Rappelons juste qu'après nous avoir débarrassés de la dictature Ely et la junte avaient supplié les civiles d'aller plaider la levée de l'embargo imposé par la communauté internationale. J'aurais aimé ajouter que le peuple sera aussi du côté du président pour préserver les acquis démocratiques mais là je risquerais de passer pour un blaireau ou un grand naïf.

Jojobel

46 commentaires:

Bebe BA a dit…

Alchimiste reprend son con combat contre AOD

http://www.taqadoumy.com/fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1156&ac=0&Itemid=30

Anonyme a dit…

Merci LM pour ce remake et cela est utile. Je vais personnellement lire et réagir.

copiarpegar: je suis certain que l'américain qui a visité Sidi à Lemden c'est pour essayer de le convaincre de ne pas accepter la solution france-libye-espagne-qatar. Beaucoup de coincidences ces jours-ci. C'est du ni Sidi, ni Aziz. Mais en fin de journee c'est Aziz qui gagnera comme il a les sous et ceux qui l'ont n'auront d'autre option que de gagner avec lui. J'espere qu'ils se rendent compte que des qu'un compte est bloque, il est impossible de le debloquer. Je crois avoir partager un article du Monde la-dessus.

Les amis: des nouvelles du jugement Khattou-Tandian? On les a oubliés ces deux-là! Cette condamnation de l'UA arrrange beaucoup de gens.

Mestour Haal: ça va Madagascar?

A-

Anonyme a dit…

Excuse LM pour un sujet qui n'a rien à voir. Je crois qu'ils ont decouvert du gaz et du petrole dans le Taoudeni et bonjour les degats. Aziz ne voudra plus bouger et Sidioca/AOD ne sont même pas au courant de ce news.

C'est une info importante, car elle peut-etre source de problemes ente nous, les algériens, la France et les US. Je vous laisse le temps de lire (en anglais malheureusement).

Yanis: tu te souviens du fameux gazoduc qui ira du Nigeria via le Niger aux terminaux algeriens? 1400km et coût estimé à 13 milliards de dollars à payer par le Nigéria, le Niger et l'Algerie. Sur ce pipeline, les Mauritaniens et les maliens sont supposés se brancher pour ventre en EUROPE.

Maintenant arrive Max de Vietri avec l'excellente isee d'en faire une de Taoudeni vers Nema-Noualckott-Zouerate et collecter les frais pour lesquels les autres ont investi dans les 13 milliards de $. Si ce que j'ai toujours dit est reel, n'esperez pas l'arret du terrorisme, cal il va continuer pour casser cette idee de rendre la RIM un hub petrolier/gazier et tourne vers LE MARCHE AMERICAIN.

Lisez tout doucement et reflechissez. Peut-etre une explication sur le pourquoi de la visite de l'americain chez Sidioca. Y a grosse competition ente la France et les US sur la RIM.

Je n'invente rien. C'est du Oil and Gas journal.

Bilkiss: how is your English? Demande à Pa Couli de traduire.

A-
===========

Oil & Gas Journal - 09/02/09

Baraka Petroleum proposes Mali-Mauritania pipeline
mardi 10 février 2009

MELBOURNE - Mauritania is considering a proposal submitted by Baraka Petroleum Ltd., Perth, to assist in the development of a proposed Mauritanian oil and gas pipeline system. Such a transportation system would accelerate the development of the country’s oil and gas reserves, Baraka said.

The pipeline system envisaged includes a pipeline link from the Taoudeni region in the east to the town of Zouerate in the northwest and another link extending south to Nema and from there, west to the capital Nouakschott on the coast. Spurs could be built to feed other settlements along the route. Nema also could become a hub for a southern link to neighboring Mali.

The proposal was first presented to Mauritanian authorities in 2006 and 2007 and was most recently presented to the current government last November. The proposal is in the form of a memorandum of understanding (MOU) to develop regulations for transporting hydrocarbons in Mauritania and for the development of the oil and gas pipeline system in the country.

The MOU proposes that a new company, sponsored by Baraka in conjunction with the government, would plan, organize, and manage the formulation of suitable regulatory laws and regulations to make it possible for Mauritania to develop the Taoudeni reserves (still to be delineated) through the construction of a pipeline system. The system would benefit Mauritanians and enable them to negotiate development and transit agreements for gas and oil from bordering countries, including Mali, Algeria, and Senegal.

In exchange Mauritania would grant the new company the exclusive right to the hydrocarbon corridors within the country as well as the right to construct a pipeline system in the country on open access principles.

Other details that were reported included :

— The new company will be a dedicated Mauritanian company with significant local ownership and Baraka as the founding shareholder.

— The company will be independent and not associated with any national oil company.

— The codes will set out a transparent tariff structure for transporting oil and gas in Mauritania and will ensure that tariff charges are not excessive.

The pipeline company is the brainchild of Baraka Chairman Max de Vietri, who has long been a pioneer of the oil and gas industry in Mauritania. He says the proposal complements Baraka’s longstanding efforts to promote the onshore Taoudeni basin and the Mauritanian petroleum industry. Baraka has exploration interests in the Taoudeni basin adjacent to Mali’ eastern border.

De Vietri said the project would greatly benefit Mauritania both as a major source of employment and as a catalyst for the exchange of technology and knowledge. It would also be a source of income through transit fees, royalties, and taxes quite apart from revenue gained from the sale of oil and gas produced from the region.

Anonyme a dit…

A-
Ce qui arrive à Madagascar peut arriver à tout le monde si on continue à faire du j'y suis j'y reste, ou encore si ce n'est pas moi le déluge (Sidi a bien dit après moi le déluge, en limogeant les militaires au lieu de dissoudre l'Assemblée et d'appeler à des législatives anticipées). Quand l'éteau de la crise économique se resserrera sur un pays pauvre sans ossature économique et sociale, sans administration et sans identité, et que les renards se mettront à déchiqueter son corps malade pour en tirer le peu de ressources qui y restent, et que la débandade sera semée au sein de populations nomades opportunistes par essence, donc qui n'ont aucun problème de conscience à aller chercher la paturage ailleurs, on comprendra alors trop tard que le jeu ne valait pas la chandelle et que finalement, toute la fragilité de la Mauritanie, qui constituait sa force, va devenir une source de déstabilité pour toute la région.
A qui cela peut profiter? cherchez, vous trouverez.

Mestour Haal,
en dép.

Anonyme a dit…

URGENT
décès de l'ex président mauritanien sidi ould cheikh abdallahi ina lilahi we ina ileyhi raji3oun.

Anonyme a dit…

J'ai relu l'article de Oil and Gas Journal. C'est du gros les amis.

Copiarpegar: un anz pour la traduction. Promis.C'est pour rendre AOD et quelques personnes du FNDD fous et tout faire pour renvoyer la junte a la caserne ou en exile au ..Maroc.

La visite du President chinois au Mali cette semaine et le rapprochement avec Nouakchott ces deniers temps seraient-ils expliques par la decouverte du gaz et du petrole dans le Taoudeni?

Hchouma a la SMH de ne rien dire.

A-

Anonyme a dit…

A-, Maata,LM...

La nouvelle propositiond de sortie de crise, je n'y crois pas, car elle suppose trop d'ingéniosité que nos deux chefs en question et nos hommes politiques n'ont pas, et une carrure d'homme d'Etat, que sidi en tout cas n'a pas eue.

Nous sommes en train de revivre un remake de Ould Taya en plus soft, espérons-le, car nous n'arrivons toujours pas à imaginer mieux que le chef qui détient le pouvoir absolu par la triche, le clientélisme et le favoritisme. Essayez de demander autre chose à nos intellectuels concepteurs, ils ne vous le donneront pas. Essayez de leur demander d'imaginer une sortie de crise qui permettra de rehausser l'image de la Mauritanie et pas le niveau de leurs comptes en banque et vous allez vous fourrer le doigt dans l'oeil.

Mê^me si Aziz est animé de toute la bonne volonté du monde, il faudra qu'il s'invente une autre intelligentsia pour gouverner.

A-,
si le pétrole et le gaz s'en mêlent, nous sommes fichus!!

Mestour Haal

Anonyme a dit…

Mestour Haal a raison. Par ailleurs, je vois un parallele entre ce qui arrive a Madagascar et ce qui nous arrive.

Je crois que tu lis anglais. Ne loupe pas l'article de Oil and Gas Journal que j'ai balance.Donnes-nous ton avis la-dessus et surtout les risques securitaires, please.

A-

Anonyme a dit…

Anonyme du 10 fevrier 12:52

TU N'ES QU'UN IMBECILE!!!!
CE GENRE DE BETISE N'INTERESSE PERSONNE!
Nous savons tres bien que vous lui souhaitez la mort MAIS LAKHADARA ALLAH, SI QUOI QUE CE SOIT DE MAL ARRIVERAIT AU PRESIDENT LEGITIME DE LA MAURITANIE, VOUS ET VOTRE BANDE DE CRIMINELS SEREZ TENUS PERSONNELLEMENT RESPONSABLES!!!!!
JE SAIS QU'Abdel Aziz lui meme ne pense pas comme vous mais vous voulez faitre foutre toutes vos ide'es criminelles dans sa tete.


SHAME ON YOU!!!!!!

VOUS N'AVEZ AUCUNE BONNE IDE'E A' DEFENDRE. CE SONT LES ACTIONS CRIMINELLES QUI VOUS INTERESSENT!!!

Anonyme a dit…

Mestour Haal,

Viens de lire ton dernier message et merci. Que faire avec ces connards qui entourent le prince, chaque fois qu'il y a un idiot qui se pretend comme un tel? Si tu vois Ould Miske faire la pipe au jeune general Aziz (Kimporte enta vem? et trahir Sidi, il y a de quoi a etre degoute de notre classe politique et de nos intellectuels. Ce n'est un pays, notre foutu bled.

A-

Anonyme a dit…

Message lu sur le blog précédent, cet ano avraiment raison!

A-
on connait ta valeur sur ce blog et ce que tu nous donnes comme informations intéressantes, ne te laisse pas occuper par cet alcoolique qui s appelle khalil ou kbg ou harry ou n'importe quoi.
C'est un putain de type malade réfugié.
Tout le monde sait qui il est.

Quelqu'un a dit ici qu'il a infiltré le FNDD pour se faire une nouvelle virginité et avoir un poste quelque part.

Mais il ne trompe personne ni en Mauritanie (on l'appelle d'ailleurs ici en Mauritanie dans les cybercafés, "essakran", tu peux te renseigner.) ni à l'étranger et si tu es à l'étranger tu dois savoir ce qu'on dit de lui là-bas.

Ce type est malade, sa famille doit certainement beaucoup souffrir avec lui là ou il est.
Ce sont les seules personnes vraiment à plaindre.
Pour le reste du monde, c'est un alcoolique dont l'avenir est déjà très sombre en Mauritanie et ailleurs.

Il s'est fait beaucoup d'ennemis et on ne récolte que ce que l'on sème.
Son jeu est simple: il veut se faire une place sur internet et il cherche à détruire tout le monde. Son arme favorite, à défaut d'autre chose, c'est l'insulte.
Et donc il ne faut pas s'occuper de lui.
Au moins une chose qu'il sait mais qui lui fera très mal tôt ou tard c'est que tout le monde sait qui il est. Et il aura pour certains à le payer. Il n y a pas sur ce blog que des enfants de choeur.

Et pour l'internet il est déjà grillé. Définitivement.

Yanis le R. a dit…

A-,

Merci pour l'info sur Taoudeni.
Il faut attendre maintenant une confirmation des autorités ou plutôt de nos amis qui sont dans le domaine.
Je vais voir, de mon coté, au niveau des sources mêmes, car c'est plus sûr.
Des pipelines et autres gazoducs vers l'Océan atlantique sont sans doute plus intéressants que ceux vers la Méditerranée qui est déjà saturée...
Les états n'ont-ils pas que des intérêts?
A suivre.

Anonyme a dit…

Message lu sur le blog précédent, ce KBG (ano) avraiment raison!

Khalil Balla Gueye a dit...
« La France ne peut accueillir toute la misère du monde », je crois que ce serait bien Rocard qui l’aurait dit !Et KBG, non plus,ne peut écraser toute la vermine coalisée raciste nazillonne AIGRIE de la Mauritanie, c’est tout simplement une tâche démesurée à l’échelle d’un seul homme, !Khalil n’a jamais prétendu pouvoir accomplir les 12 travaux d’Hercule !Encore qu’il y aurait l’une de ses tâches qui ne serait pas pour me déplaire :celle du nettoyage des Ecuries d’Augias encrassées par 30 de fumier et sûrement aussi de vermine nazillonne pourquoi pas ?!
Mais ils sont vraiment incorrigibles , obstinés et hargneux ces nazillons racistes de 7 à 77 ans connus, moins connus voire anonymes !Ils auront tout mis en œuvre dès la 1ère semaine pour, croyaient-ils naivement les pauvres, abattre un seul homme, KBG qu’ils connaissaient pourtant à peine ! Tout y sera passé :trafiquant de drogue d’alcool et proxénète en Chine où j’ai passé moins de 2 semaines !Alcoolique titubant incapable d’articuler 2 mots ou d’écrire 2 mots cohérents ou de faire une quelconque cogitation valable, usurpateur (winfield), n’ayant jamais bénéficié d’affectation dans les missions diplos, espion de Taya, d’AZIZ et j’en passe !
Une seule question donc !Si tel serait mon cas pourquoi donc vous donner autant de peine à essayer ,vainement du reste, à écraser ce minus cumulant tous les défauts de la terre ?
Réponse pour les rares personnes qui ne le sauraient pas encore et j’en doute :PARCE QUE KBG VOUS ECRASE LITTERALEMENT (au sens premier du mot) DE SON POIDS MORAL ET INTELLECTUEL, pas moins que cela !
Et ceci serait tellement vrai que j’AI effectivement ECRASE ET DEMOLI « ad eterneum » quelques unes des figures de proue de la nazillonnerie les plus emblématiques ! J’ai détruit leur MISERABLE VIE de mystification et il ne tiendrait qu’à moi pour en aligner et refroidir un bon PAQUET encore ! Pourquoi donc avoir pris AUTANT DE RISQUES suicidaires littéralement pour venir à bout d’1 SEUL HOMME EL KHALIL , et cela continue?
De mémoire du net, et on me l’a assuré, jamais un intello n’aura cristallisé autour de sa modeste personne tant de haine, d’envie et de forces conjuguées et convergentes dont la finalité ultime ne serait rien d’autre que de lui faire la PEAU , quitte à mobiliser toute une batterie de procédés et de créatures tous plus IGNOBLES, OBSCENE ET INQUALIFIABLES les uns que les autres et cela sur 4 continents sur les 5 que compte la terre !
Je vais vous souffler quelques pistes de calomnie et de diffamation plus crédibles auxquelles vos cervelles d’oiseaux n’auraient pu pensé tout banalement, et pour cause: faites de moi un Henri de Monfreid transplanté de la Mer rouge au Sahara ou alors une espèce de François Villon du desert banni à jamais de la maurit !
Pour tout vous dire voilà le nœud du problème : Tous les nazillons racistes ignorants vont se ruer sur google pour savoir qui seraient donc Monfreid et Villon cités de mémoire par KBG !?
AUSSI BETE QUE CELA et que les nazillons fanatisés, imbéciles et racistes « Das ist einfach die Sache », n’allez surtout pas chercher très loin parlant des motivations aigries, racistes et profondes de cette vermine par moi écrasée !
WE EN3AM, NEFSSOUN TESSTE7IGHOU EL HELÂK!! Sans regrets , le coeur léger!!
7 février 2009 18:07

Bebe BA a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

A-,
L'histoire du pipeline est confortée par la demande des marocains de s'approprier le port de Nouadhibou, ce que les mauritaniens avaient refusé en 2008 préférant à toute fin utile faire un contrat avec Bubaï Ports qui était intéressé pour en faire un hub transatlantique; et la volonté des mauritaniens, en tout cas sous Sidi,de créer un nouveau port pas loin de Tanit, tu sais, l'île en dessous du Bang d'Arguin, pour alléger celui de Naoudhinou, qui devrait devenir un port pétrolier et gazier, surtout si des centrales et des usines de traitement du gaz seront faite dans al zone côtière (Gaz de France et Petronas et Barak Mauritania limited sont là pour ça).

CE sont des informations en vrac, retrouvées dans la presse de l'année dernière. A recouper avec le reste et vous aurez une bonne partie du puszzle

MEstour Haal

Anonyme a dit…

Désolé,
Elle s'appelle Baraka Mauritanian Ventures Limited (“BMV”)

MEstour Haal

Anonyme a dit…

Ah bon, maintenant on comprend mieux pourquoi tout le monde t'en veut à mort.
tu as commis un delit impardonnable:le délit d'excellence.
dommage pour toi ici c'est la mauritanie des médiocres.va te faire voir ailleurs en europe ou au diable, pas ici en tout cas/

Anonyme a dit…

Merci Yanis et Mestour. A defaut d'infos de notre chere SMH, il faut chercher ailleurs. Je suis certain que la nouvelle societe de Baraka a un "cousin" comme partenaire, raison de cacher ces infos. Y a des sous dedans en tout cas. Malin cet australien!.

Sur un autre sujet, je tombe sur cet article de ANI sur le djihadisme. Cette fois-ci les services securitaires parlent vrai.

J'ai lu ce passage et je me suis tapé dans le dos: j'acvais raison depuis le debut et ils sont mainenant conscients des tripatouillages par services secrets interposés. Maintenant je colle la paix à Aziz, Ghazwani et Felix sur ce sujet et je n'en parlerai plus. Bonne chance les Généraux.
"Un observateur militaire a affirmé que ces combattants auraient le double objectif de porter atteinte à l’armée et de troubler les prospections minières et pétrolifères prometteuses menées par des multinationales dans le nord du pays, sans pour autant exclure que certains services de renseignement seraient à l’origine de ce harcèlement".

A-
==========
Lutte antiterroriste : Les combattants de l'AQMI ont quitt

Des combattant de l'AQMI observ

Un responsable militaires qui a requis l’anonymat, a confirmé l’information publiée lundi par l’ANI recueillie auprès de guides touristiques, relative à la présence de combattants d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique dans la zone de Ouadane, il ya de cela deux jours.


Ces combattants de l’AQMI, à bord de deux véhicules 4X4 avaient débarqué chez une famille de bédouins aux environs de Tennouchert, 25 km au sud d’Ouadane.
Le chef de ménage, assez âgé, répondant au nom de Salek Ould Beibou a affirmé que ces hommes avaient demandé à sa femme de leur préparer un repas en lui proposant de la viande qu’ils avaient à bord de leurs véhicules.
Au cours de leur bref séjour, ces hommes ont affirmé à la famille qu’ils appartiennent à l’organisation Al-Qaïda au Maghreb Islamique(AQMI) et qu’ils recherchent, particulièrement, les colonnes militaires et les ressortissants occidentaux.
Cette même source militaire a affirmé que des unités de l’armée se sont lancées à la poursuite de ces présumés terroristes en suivant leurs traces jusqu’à leur sortie du territoire de compétence de la troisième région militaire (3RM). Ce qui pourrait indiquer qu’ils seraient rentrés en territoire malien au moment ou plusieurs unités de l’armée mauritanienne continuent à quadriller la zone aussi bien par les unités motorisées que par la surveillance aérienne.
Un observateur militaire a affirmé que ces combattants auraient le double objectif de porter atteinte à l’armée et de troubler les prospections minières et pétrolifères prometteuses menées par des multinationales dans le nord du pays, sans pour autant exclure que certains services de renseignement seraient à l’origine de ce harcèlement.
Par ailleurs, cette même source militaire a largement critiqué ce qu’elle a qualifié de « rôle négatif de la presse électronique » mauritanienne, notamment en ce qui concerne la couverture d’événements ayant trait à des domaines aussi sensibles que la sécurité et à la défense nationales, invitant les médias à éviter de divulguer des informations qui pourraient être mise à profit par « l’ennemi » pour mener ses activités subversives contre la pays auquel appartient cette même presse, au même titre que les militaires.



Date publication : 10-02-2009 11:20:11 Lecture N°: 258

Anonyme a dit…

Qui va l'ecouter celui-la?

A-
-----

Sanctions internationales :

Réaction de Hatem

Le Parti mauritanien pour l'union et le changement (HATEM) a indiqué avoir "reçu avec un grand étonnement la décision du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine qui impose des sanctions à la Mauritanie empêchant ses dirigeants militaires et civils de voyager et qui cherche à internationaliser ces sanctions". Dans un communiqué rendu public samedi, le parti HATEM déclare son "rejet absolu de toute internationalisation de nos questions et de nos choix nationaux" et de "toute sanction, partielle ou complète soit elle, imposée de l'extérieur". Hatem a exprimé son soutien au "Haut conseil d'Etat et à ses orientations et réformes qui ont eu " un impact clairement positif sur les citoyens et sur leurs aspirations". Le parti de Ould Hannane a reitéré son "attachement à l'option de la solution nationale issue des états généraux de la démocratie et consistant à organiser des élections présidentielles transparentes le 6 juin prochain, et ce, jusqu'au parachèvement de nos institutions constitutionnelles". Le communiqué a précisé que cette position du parti découle de sa conviction que "les problèmes de la Mauritanie doivent trouver leurs solutions chez les Mauritaniens d'abord et que toute ingérence extérieure dans les affaires internes de notre pays constitue une atteinte à sa souveraineté et un affront à son indépendance". 

Anonyme a dit…

Chacun ses haratines nouveau arrivage (lol). Ceux-ci ne sont pas mes amis.

A-
---

Une initiative de cadres Haratines s’active pour soutenir le général Aziz

Une initiative de cadres Haratines s’active depuis le coup d’Etat du 6 août pour apporter son «soutien indéfectible» au général Mohamed Ould Abdel Aziz et au «Mouvement de la Rectification» qu’il incarne aux yeux des animateurs de cette initiative. «Le Mouvement de la Rectification constitue un tournant historique en termes de justice sociale et d’équité et nous n’entendons plus que les masses haratines continuent à être instrumentalisées par des barons politiques ou des groupuscules extrémistes» indique l’un des animateurs de cette initiative.L’initiative organise un meeting le 14 février à Nouakchott et à l’intérieur du pays . Une source proche de cette initiative précise qu’elle s’inscrit dans le cadre du soutien au changement en cours et du renouvellement de la classe politique avec l’émergence d’une nouvelle force politique haratine attachée à l’arabité et à l’islam des haratines et leur ancrage dans leur milieu arabe. « Nous avons assez d’être trimballés entre Messaoud et Boidiel ou des opportunistes. Nous avons trouvé avec le général Ould Abdel Aziz un leader nationaliste apte à prendre en charge nos préoccupations et nous le soutenons ». L’ initiative citée comprend entre autres, des cadres comme Elmoudir Ould Bouna , Mohamed Ould Tijani, Sidi Mohamed Ould Beidy Sidi Maouloud Ould Brahim et Mohamed Ould Keihel. Les membres de cette initiative sont présentement sous les tirs nourris des leaderships classiques des haratines toutes tendances confondues. «Il s’agit d’une bataille de positionnement mais aussi d’un conflit de génération et d’orientation politique », estime un politologue mauritanien. Tout

KBG a dit…

La "VEN'AZILLONNE" = Marième mint Ahmedou faisant office de 1ère conseillère près notre Amb à ROME!
HELAS!!

Anonyme a dit…

A-,
Je suis convaincu de cette histoire de conflit de génération, et elle est pour moi le moteur principal de tout ce qui se passe en Afrique aujourd'hui, tant comme guerres que comme révoltes et coups d'état.
La vielle garde des haratines comme celle des maures doit céder la place, on ne doit pas être chef à vie ou se présenter comme porte parole à vie ou comme leader politique à vie, puisqu'on demande à nos présidents de ne pas l'être à vie et puisque nous nous insurgeons contre toutes les formes de confiscation des possibilités d'alternance au pouvoir, ou même au titre de leader haratiine ou de symbole ou tout ce que vous voulez. Il n'y a pas de marque déposée et la jeune garde haratine comme toutes les autres dans ce pays doit avoir droit de cité. Et ceci indépendamment du fait qu'on soit pour ou contre la prolifération (et par conséquent la consacration dela politique des initiatives caractéristique de Maaouya, perpétuant la pratique de la Bey'aa - l'allégence) pour ou contre Aziz

MEstour Haal

KHALIL BALLA GUEYE a dit…

La "VEN'AZILLONNE" = Marième mint Ahmedou faisant office de 1ère conseillère près notre Amb à ROME!
HELAS!!
-----------------
NB:l'intéressée avait servi par le passé quelques années dans notre amb à Tunis avant d'être rappelée à la centrale il y a 12 ans!!
Et pour ceux qui n'auraient toujours pas vu le rapprochement, je rappellerais calmement que Tunis est la ville où se terre Méphisto le troglodyte depuis que je l'ai confondu comme l'espion et agent double nazillon raciste qu'il n'a jamais cessé d'être sa GUEUSE VIE DURANT!
Maintenant, j'espère que les non avertis ou initiés y VERRONT UN PEU PLUS CLAIR!L'histoire du PC n'est pas une vue de l'esprit ni une salade, il s'agit là d'un énième cambriolage , larcin voire rapine de plus à mettre sur le compte de ce MALFAITEUR DANS L'ÂME ET SA COMPARSE qui s'entendraient justement comme LARRONS EN FOIRE!!et c'est le cas de le dire vraiment!
Quand j'ai dit larcin , rapine cambriolage, j'ai bien pesé mes mots:dans le PC se trouvaient les moyens de vider mon compte en banque si je n'avais eu la présence d'esprit de réagir promptement!Sans compter l'espionnage tout aussi lucratif et monnayable aussi!
En somme le JACKPOT et la NOUBA d'enfer pour nos 2 chapardeurs endurcis :vider le compte de KBG et vendre les infos glanées sur son PC au meilleur offrant!
"Minhe el 7ajje we ezziyare!"
En somme le parfait duo nazillon "Bonnie and clyde"!
MERROU IY7ACHEMKOUM LETHNEIN YE EL GHECHACH!
Je n'utilise pas nom en bleu pour des raisons de messagerie évidentes!je n'ai pas encore fini de nettoyer les spywares qui se montrent bien tenaces encore!

Khalil Balla Gueye-Dûsseldorf

Anonyme a dit…

Une cellule à l'hôpital des fous pour ce kbg.
Quelle honte pour les mauritaniens.

Anonyme a dit…

ولد عبد العزيز يواصل زيارته للجامعة والاحتجاجات تتصاعد

افاد مندول وكالة أنباء الأخبار المستقلة في جامعة نواكشوط أن عددا من الطلاب رشقوا رئيس المجلس الأعلى الجنرال محمد ولد عبد العزيز بالحجارة أثناء تجوله بكلية العلوم والتقنيات بالجامعة في إطار زيارة يقوم بها اليوم 10 فبراير 2009 رفقة عدد من المعنيين بالتعليم العالي.
ويحيط عدد من الطلاب الغاضبين هذه اللحظات بموكب الجنرال وهم يهتفون بشعارات منددة بوجوده في السلطة، ويصفونه بالجنرال المقال والمنقلب على الشرعية، ويطالبون بمغادرته الحرم الجامعي.
وقد تدخلت وحدة من الشرطة بزي مدني وحالت دون وصول الطلاب الغاصبين إلى موكب رئيس المجلس العسكري الحاكم.
ويبذل عناصر الحرس الرئاسي جهودا مضنية لإخراج الجنرال محمد ولد عبد العزيز من كلية العلوم والتقنيات وإدخاله إلى مباني رئاسة الجامعة في ظل إزدحام كبير للطلاب في أرقة الجامعة.

Anonyme a dit…

Les étudiants de l'université ont accueilli le général avec les pierres et les chaussures.

Anonyme a dit…

Mestour Haal,

J'ai reagi seulement a la division pronee par la junte dans le moouvement haratine. Cela s'apparente aux manifestants anti-retour de Sidi a Nktt. Ils etaient payes et ne savaient pour quoi en fait.

KBG,

Tu as fini avec ta nazillonne Marieme? Morr.

A-

Anonyme a dit…

A-,

Cesse de t'adresser à KBG , tu ne récoltes que des insultes.

Ce fou plus tu l'ignore plus il se mord les couilles. S'il en a. lol.

Anonyme a dit…

ano,
haha, c'est drole!
il se mord les couilles!

Tu es un génie!
c'est ça kbg n'a pas de couilles.

KHALIL BALLA GUEYE a dit…

ET JE CROIS POUVOIR AVANCER SANS RISQUE DE ME TROMPER QUE LEUR AMITIé OU COMPLICITé SE SERAIT NOUéE au départ sur une AFFAIRE DE FAUX DIPLOMES!
Car Marième à une panoplie de faux diplomes aussi faux que ceux de notre cambrioleur de prof à la noix!
Je le sais pour lui avoir donné le STAGE DE SA VIE A Génève dans un institut de HAUT NIVEAU d'enseignement du droit international et des pratiques diplomatiques qui m'avait proposé une bourse d'étude trop bien garnie presque le salaire d'un conseiller d'amb pendant 10 mois ou presque une année! offre que j'ai naturellement déclinée n'ayant ni le temps ni l'envie d'aller faire une énième formation qui ne m'avancerait en rien!
Je m'en suis ouvert à marième en lui disant que ce serait bien pour elle mais que malheureusement elle ne me semblait pas réunir les conditions de haute qualification et de diplômes requises!
Que ne fut ma surprise quand elle me déroula une batterie de diplômes à faire pâlir d'envie Jaques Attali le surdoué:diplômes tunisiens des DEA en tous genre,l'ENA de Tunis même je crois bien aussi, de L'ENA du Maroc où elle n'a jamais mis les pieds pendant la période de scolarité mentionnée sur le diplôme!Et pour cause, elle était en fonction à tunis, à moins d'avoir le don d'ubiquité!vraiment epoustoufflant et impressionnant!devant ma stupéfaction elle m'a répondu ironniquement que je serais "ghayer" tout en me laissant entendre que tout peut s'acheter en Tunisie en CONCLUSION!Et je suis que leur complicité se serait noué autour de cette 1ère ARNAQUE ou SOUDOIEMENT du très corruptible faux prof qui lui aurait montrer comment il a pu lui aussi acheter ou voler ses "diplômes à la con"! Arnaque qui aura fait beaucoup de bébé et sera suivie de bien d'autres et la BANDE S'EST ELARGIE aussi pour prendre ses proportions d'aujourd'hui!Et moi j'aurais été tout banalement le grain de sable qui fera grincer voire s'enrayer carrément la "machine à sous" à mon insu du reste!
Revenons donc au stage, je lui ai dit le stage sera le tien tu as ma parole puisque tu "remplirais les conditions presque mieux que moi" en souriant!Et je tins parole en le lui remettant non sans avoir préparé le terrain avec le SG pour lui faire avaler la candidature rocambolesque de notre "surdouée surdiplômée"!
J'eus d'ailleurs maille à partir avec mon ami à Génève auprès duquel l'institut s'était plaint en invoquant la disparité des diplomes avec le niveau réel de la stagiaire!Cet ami m'a tenu responsable pour la GAFFE et me l'a rappelé souvent!
Et c'est comme celà qu'elle me remercie!

Anonyme a dit…

Je vous invite à lire cet article (la Liberté) et surtout la réaction des maliens. Ça va mal entre l'Algérie et le Mali. Ça ne va pas du tout. Quand vous finissez les commentaires, cliquez sur 2 pour les finir. Marappelle la période x ould y. Là le citoyen lambda malien sort ses griffes. A-

============

http://www.maliweb.net/category.php?NID=40477&from=cat&page=1#comm

Anonyme a dit…

TÂZEBET KEHLÂT LE3RAB!!

Anonyme a dit…

salut....
Mestout Haal...je te remercie...pour tes interventions ...pointues...souvent neutres...
Seulement...je une reserve concernant ton pseudo...qui ecorche mon ego de femme maure....devinez pourquoi?...question à 1000 points....
bl

KBG a dit…

Avez vous remarqué le langage du "silence" des habitués de canalh de tous bords (nazillon et antinazillons confondus!) au delà de l'omerta:
soit, dès que vous frappez en plein dans le mille, pas à côté, ni à gauche, ni à droite, mais vraiment AU BUT, ils ont qd même la décence, je le reconnaitrais bien volontiers, de FAIRE MONTRE D'UN SILENCE ASSOURDISSANT qui vaut tout son pesant de preuves et de témoignages MUETS mais tout aussi PARLANTS aussi!
Comme pour vous dire en hassania:"SA3DI, VEM LÂ E3MEYT!
BEYEK, ME 7ARREK!!

NB:merci l'ano au nom de el kehle!

Anonyme a dit…

La sortie du Général démis de ses fonction aujourd'hui à l'Université est alarmante.

Le Monsieur n'a apparement pas compris les dangers aux quels il s'expose et expose le pays.

Il croit que le CENSAD, chouchou du Maroc et Ersatz de l'UA pour ce pays peut plus que ne le peut l'Union Africaine.

Aziz, le processus de sanctions n'a fait que commencer et le dossier est entre les mains du Conseil de Sécurité des Nations Unis. Là tu verras que les Etats Unis vont lui donner une autre impulsion et le chapitre 7 n'est pas exclu.

Arrêts d'écouter les mensonges des quelques singes qui t'entourent. Ils seront les premiers qui crieront Harro sur la baudet dès que l'étau va se reserrer sur toi.

Sanhaji

Anonyme a dit…

شكرا لأمريكا على هذا الموقف الحازم من الانقلاب على الشرعية، وشكرا للمجموعة الدولية و شكرا للرئيس سيدي محمد ولد الشيخ عبد الله على صموده و تحمله للمسؤولية رغم ما لاقاه من سجن و إقامة جبرية و مضايقات بل وإهانات متكررة له شخصيا و لأسرته. لقد برهنت أيها الرئيس المنتخب على نبلك وترفعك عن صغائر الأمور، فلم ترد على الاستفزاز و التعنت و الأساليب المنحطة والمتخلفة إلا بالتي هي أحسن. و لم يعميك الحقد أو الكراهية عن تقديم مبادرة تستعد فيها للتشاور بقلب مفتوح ويد ممدودة لكل أبناء الوطن، بعيدا عن تصفية الحسابات من أجل تجاوز هذه الأزمة الخطيرة التي نعيشها بسبب الانقلاب على الشرعية، بل أعربت فيها عن استعدادك للقيام بانتخابات رئاسية سابقة لأوانها مؤكدا بذلك عدم أنانيتك في التشبث بفترتك كاملة، وحرصك في الوقت نفسه على إفشال الانقلاب و بقاء المؤسسة العسكرية بعيدة عن التجاذبات السياسية و تفرغها للمهمة النبيلة الملقاة على عاتقها و هي حماية البلد و المحافظة على أمنه و استقراره، خصوصا و أن التجربة أثبتت أن انشغال القادة العسكريين بالسياسة كان سببا مباشرا للاعتداءات الآثمة في كل من المغيطي، و الغلاوية و تورين ، و على السياح الفرنسيين في ألاك، و على انتشار أنواع الجريمة المنظمة.
شكرا مسبقا للجنرال و رفاقه في القرار الشجاع المتمثل في إرجاع الشرعية ممثلة في عودة الرئيس المنتخب الذي لا شك أنهم الآن في التحضير له، و عودتهم الميمونة إلى ثكناتهم. شكرا لكم أيها الضباط الأعزاء، لتلبية نداء العقل و الحكمة، الرجوع إلى الحق حق، إن اتخاذكم لهذا القرار الصعب سيدخلكم التاريخ من الباب الذي كنتم ستخرجونه منه بفعل المنافقين والمتزلفين الذين يدفعونكم بكل قواهم إلى المجهول و إلى ما لا تحمد عقباه عليكم أنتم و أسركم أولا و الوطن كله ثانيا. صدقوني أيها الضباط الأعزاء إن مثل هذا القرار التاريخي سيجعل منكم أبطالا حقيقيين و سيرفع رؤوسكم و يريحكم من لعنة ستظل تلاحقكم إن تماديتم في التعنت وجر البلد إلى الدمار والمآسي. ثقتنا في تضحيتكم عظيمة و أملنا فيكم كبير فلا تردونا خائبين، أرجوكم و أستعطفكم و استنجد بكم، فلا تخذلوني لا تخذلوني.لا تخذلوني.

Anonyme a dit…

Sanhaji,

Enta emmalak. Yakhouya il faut lire pour tout savoir. CENSAD c'est le bras financier de la Libye dans la petite sous-region Sahara-Afrique de l'ouest. Pourquoi le CENSAD au Maroc? C'est Kadafi qui fait la nique (pardon Kimporte) à l'Algérie pour cause de competition sur le Touaregs au Mali. La Mauritanie ne peut qu'aller au Maroc pour le moment comme les sanctions sont sorties et Kadafi ne veut pas avoir son CENSAD avec Ould Mohammeddou se voir refuser un visa disont ... au Bénin. C'est aussi pour contrer l'Algérie qui est soeur ennemie.

Le reste, je n'ai pas de commentaire.

A-

Anonyme a dit…

Khalil,

Bravo ! Et après?

Anonyme a dit…

Rude chemin, crevé d’ornières... par: Ahmed Ould Cheikh

Apparemment, cette année 2009 commence de la plus mauvaise des manières. Comme a fini 2008. Avec un régime militaire qui a conquis le pouvoir, par la force, et s’y accroche. Obstinément. Malgré la forte opposition intérieure, les mises en garde extérieures, les sanctions qui commencent à pleuvoir et qui feront de nous, bientôt, un pays pestiféré, les appels à la raison, lancés, tous azimuts, au général.

Rien n’y a fait. Lors du dernier conseil des ministres, dans ce qui s’apparente à une comédie ubuesque, un ministre interpelle Ould Abdel Aziz sur ses intentions réelles. Et le général de répondre : «Oui, je serai candidat». S’en suit une longue dissertation, sur l’échec de la première transition et du gouvernement qui l’a suivie, les problèmes qu’affronte la Mauritanie, Ould Daddah, «qui ne pense qu’à être président», la dernière proposition de sortie de crise du RFD, «qui ne contient rien de nouveau». Ovation des ministres, inquiétés par les rumeurs d’un probable désistement du chef de l’Etat mais, surtout, par leur propre avenir, leur sort étant lié à celui des putschistes.

Ce qu’on craignait, donc, au soir du 6 août dernier, a désormais toutes les chances de se produire. Sans véritablement mesurer la portée de son acte, Ould Abdel Aziz va briguer la magistrature suprême, le 6 juin prochain. Que la communauté internationale brandisse ses menaces ou les applique, que le FNDD continue sa résistance, que le RFD claque la porte, que le pays souffre, il n’en a cure. Il a pris sa décision. Et plus rien ne l’arrêtera. Il a ses parlementaires, ses maires, ses partis politiques et ses chefs de tribus qui le soutiennent. Exactement comme un certain Maaouya Ould Taya. Et la ressemblance ne s’arrête pas là. Les appels du pied pour la candidature de notre nouveau guide «éclairé», les initiatives de soutien, les réunions à caractère tribal ou régional, ont fait, font encore florès, depuis le départ de Sidioca. On croyait, pourtant, avoir rompu avec ce genre de pratiques. Et, effectivement, elles avaient disparu, depuis 2005. Mais elles furent tellement ancrées dans les mémoires, pendant les années de plomb et la démocratie de façade, qu’elles ne demandaient qu’un seul geste du pouvoir, pour ressurgir, encore plus fortes.

Du coup, nous assistons, depuis quelques semaines, à un fourmillement d’invitations dans le seul but de prêter allégeance au général. C’est la course à qui ameutera le plus grand monde, afin d’apparaître, proportionnellement, détenteur du plus gros paquet de voix, le jour du vote. Avec, évidemment à la clé, un poste, un marché, des «facilités», que sais-je encore? Jeu malsain qui a déjà fait dévier notre démocratie du chemin qu’elle devait normalement emprunter et qui a permis à Ould Taya d’asseoir son illusion. Avec les résultats qu’on sait. Dérive autocratique, digne de la Roumanie de Ceausescu ou de Cuba de Fidel Castro. Mais, paradoxalement, ce pouvoir clientéliste, sans fondements solides, s’est écroulé, comme un château de cartes, sitôt décapité. S’achemine-t-on vers un remake de cette ineptie, la reconnaissance internationale et l’abondance en moins?

J’entends dire : Ah ! On va retrouver, enfin, les vaches grasses! N’a-t-on pas compris que le prix à payer de celles-ci fut nos problèmes d’aujourd’hui? L’argent si complaisamment détourné aurait dû financer les infrastructures, leur qualité, leur entretien, qui assureraient, maintenant, notre développement. Un exemple : si l’on avait, depuis 1992, réellement investi l’argent des bailleurs, à son propos d’urbanisme, Nouakchott ne ressemblerait pas, ce matin, à un monceau d’ordures, embouteillé, sous-équipé, dont le coût de rénovation grimpe, chaque jour, de façon exponentielle… En la matière, le temps perdu ne se rattrape jamais, sinon à un prix démentiel. Il va falloir faire des choix, draconiens. Déjà, les fontaines des financements acquis sous les précédents gouvernements se tarissent. Attendez-vous, messieurs-dames, à une nouvelle ascendance, dans la spirale des coûts de la survie. On veut bien croire, certes, qu’il y aura quelques vaches grasses. Pour quelques heureux élus, rares et se raréfiant. On comprend, dès lors, qu’en prévision de ces lendemains très sélectifs, on se rue à l’allégeance…

Sinon quoi? Quelle stature, assez forte, assez stable, assez audacieuse, assez républicaine, peut se dresser, sereinement, dans la caricature guignolesque du plébiscite annoncé? Le «chef-de-file-institutionnel-de-l’opposition»? Voilà des mois qu’il a perdu sa couronne. Tel ou tel leader du FNDD, espérant rallier, en quelques mois, les bataillons écartelés des démocrates? Le président d’un défunt CMJD passablement mouillé dans la dérive actuelle? On se posera, plutôt, la question subsidiaire : la classe politique mauritanienne a-t-elle, enfin, atteint le terme de sa corruption, si aimablement aidée, en cela, par les artisans du 6 août? «Du mort, Il fait sortir le vivant.», nous rappelle le Saint Coran. Cette renaissance est-elle envisageable avant le 6 juin. Faudrait-il, alors, parier sur les lendemains «déchanteurs» et l’écroulement rapide d’un système Taya-bis, héritier souffreteux, miné par les incohérences du premier? Rude chemin, crevé d’ornières...


Ahmed Ould Cheikh
Le Calame du Mardi 10 férvier 2009

Ɔopiarpegar a dit…

Dernières retouches au parti de la junte
10-02-2009
Le groupe des parlementaires pro-putsch tiendra une réunion l’après-midi du 10 février à l’assemblée nationale, pour discuter du projet d’un parti politique favorable au Haut Conseil d’Etat (HCE), la junte au pouvoir.

Selon nos sources, il s'agit de la dernière réunion du processus de création de ce parti, marqué par plusieurs réunions préparatoires. Les mêmes sources ajoutent que l'idée résulte d'une demande, faite aux parlementaires pro-putsch, par le Général Mohamed Ould Abdel Aziz.
taqadoumy.com

Ɔopiarpegar a dit…

la traduction akhbarha c'est quoi ba3d ga3 le pipeline? can somebody help me please latewkhazhni lem3eiza.

Ɔopiarpegar a dit…

Putsch 2008 : Les trois principales erreurs stratégiques de Dadah / Alchimiste
10-02-2009
Après avoir sauté de joie dans les bras ouverts d’Aziz, dès les premiers jours du coup d’Etat, Dadah va depuis quelques semaines à reculons à la recherche d’une sortie de secours ! Aziz, l’a invité à diner le jeudi passé, pour lui administrer l’extrême onction. Ce n’était pas un diner ordinaire… C’était La Cène… Cependant, Dadah, n’était pas Jésus et les généraux, n’étaient pas Les Apôtres…

Lâché par son mentor, il ne sait plus quoi faire, ou quoi « inventer », pour ne pas paraître hors jeu. Telle la queue coupée d’un lézard, il tourne en rond. N’est plus le bienvenu ni chez les militaires, encore moins chez les défenseurs de la démocratie, il invente une « troisième voie » !

Cette idée n’a pas de eu de succès et n’a fait que l’écarter encore plus du ring où ne figure désormais que les putschistes et les anti-putschistes.

De ce fait, il est devenu la risée des militaires, des membres du front et des observateurs de la scène politique.

Constatant, que pour exister politiquement, il faut se frayer un chemin pour monter sur le ring. Il a donc, multiplié ces derniers jours les « rencontres » avec les membres du front des défenseurs de la démocratie. Histoire « d’exister » et de ne pas paraître out. Revenu les mains vides de son « long voyage chez les militaires », en position de faiblesse, ses élucubrations, ne sont que du vent. Ses interlocuteurs en sont bien conscients.

Il me rappelle ce Mahmoud Abas, qui ayant perdu face au Hamas, dissout leur gouvernement. S’allie aux Israéliens et aux occidentaux pour les mettre en difficulté et les isoler sur le plan international. Participe au blocus de Gaza qui affame cette population.

Après la guerre meurtrière (plus de 5000 morts et blessés), qu’il « organise avec ses alliés Israéliens », participe à la campagne de justification de cette guerre en rejetant la faute sur le Hamas … Actuellement, aucun palestinien ou arabe n’a de considération pour lui. Il est devenu désormais Le traitre de la cause palestinienne.

Comme quoi la haine, la vengeance, l’égoïsme, l’avidité du pouvoir et l’opportunisme, peuvent être fatals en politique.

Revenons à la genèse du putsch et les événements qui l’ont suivi, pour comprendre ce qui est arrivé à Dadah.

Première erreur de Dadah :

Aziz, ayant de plus en plus de problèmes « à cohabiter » avec sidoca, cherche à le destituer avant qu’il soit lui-même mis out. Il finance « une mini rébellion » au sein des assemblées, pour préparer le terrain. Approche Dadah partant du principe : l’ennemi de mon ennemi est mon ami. Dadah remarquant les manœuvres d’Aziz et pensant en tirer un bénéfice, lui prête main forte dans son projet de déstabilisation de sidoca. Voulant toujours apparaître face à ses interlocuteurs comme un homme d’initiative, incite Aziz, à passer à l’acte (faire un putsch). Aziz fin stratège, prit Dadah à son jeu. Les manœuvres de déstabilisation avaient pour buts principaux : pousser sidoca à dissoudre l’assemblée, à démettre les généraux de leurs fonctions ou démissionner. Dans les deux premiers cas, le coup d’Etat était mis à exécution. Obtenant de Dadah son soutien. Soutien indispensable pour mettre à exécution d’un tel acte. En effet, dans les plans de Aziz, Dadah, avec son statut de « chef de l’opposition » : faisant de lui le second personnage du paysage politique, son soutien au coup d’Etat, est indispensable face aux réactions extérieurs et intérieurs, durant la période critique des premiers jours et même plus. En passant le putsch, pour un acte « de défense de la démocratie face aux dérives d’un chef d’Etat ». Il pourrait être considéré comme « un acte de sauvegarde des institutions ».

Sidoca, ayant un premier temps menacé de dissoudre l’Assemblée, décide de traiter le mal à la racine en limogeant les généraux. Ce fut, le feu vert pour le lancement de l’opération PREMAUVAB (Président de la REpublique Moi AUssi je le VAut Bien). Daddah saute de joie, croyant que c’était son plan, que les militaires ont exécuté, alors qu’il était programmé avant qu’il « soit recruté » par les putschistes. Il a été manipulé par les putschistes.

Seconde erreur de Dadah :

Il se lance, comme prévu, dans la campagne pro-putsch, le justifiant aux yeux de la communauté internationale (en ce moment là le peuple compte pour du beurre). Il a émis le souhait (et non condition au soutien comme il dit : car il a manifeste son soutien dès la première heure sans contrepartie) que les militaires organisent le plus rapidement des élections présidentielles, auxquelles ils ne se présenteront pas. Stratégie l’imposant, de fait comme leur principal poulain. Les militaires ne satisferont pas « le souhait » de Dadah en n’excluant pas de se présenter. Ce qu’ils confirmeront ses derniers jours.

Troisième erreur de Dadah :

N’ayant plus de cartes à jouer, face aux militaires, et n’ayant rien obtenu d’eux, Dadah, devait dans les semaines qui suivirent, retirer son soutien (il faut battre le fer pendant qu’il est chaud). En effet, il avait encore une autre carte à jouer : rejoindre le front anti-putsch. Le front en ce moment là l’aurait accueilli à bras ouverts. En effet, aussi bien le front que les putschistes étaient encore dans l’incertitude totale quant à l’évolution des réactions internationales. Ces puissances vont-elles finir par accepter le putsch comme un fait accompli ou vont-elles maintenir leurs positions voir les durcir. Il était claire, qu’en ce temps là, une défection de Dadah aurait précipité les choses du coté des putschistes, ayant perdu un allié de taille. En s’associant au front anti-putsch, Dadah, gardait, son pouvoir d’initiative et de proposition, car était en position de force, non seulement vis-à-vis des militaires mais aussi face au reste des membres du front. Son rôle de « chef de l’opposition » avait encore un sens. En outre, les militaires, ayant perdu leur principal soutien, auraient été mis à nu, acculés et condamnés à négocier en position de faiblesse face au front et à la communauté internationale. Là les choses auraient été plus intéressantes. Ils n’avaient que trois choix :

Appeler à un gouvernement d’union nationale de transition qui préparera des élections anticipées : avec la proposition de sidoca qui accepte de démissionner. On pouvait obtenir de sidoca, de ne pas diriger ce gouvernement de transition qu’une personnalité « neutre » non candidate aux présidentielles (le président du Senat) aurait dirigé.

Second choix, la fuite en avant : qui ne peut durer face aux sanctions internationales et une opinion publique hostile.

Les militaires, mis en minorité dans les deux chambres, ne peuvent plus faire « prétexter » que les institutions fonctionnent « normalement »… ils se résoudront à partir la tête basse.

Troisième choix : après une courte fuite en avant, l’issue pourrait être favorable au front car il ne reste plus aux militaires qu’une seule carte à jouer : faire appel à Ely qui « protégera la sortie des militaires » … Ely dirigeant un gouvernement de transition, est de cet fait, empêché de se présenter ce qui arrangera tout le monde.

Encore un énième rendez-vous raté avec l’histoire. Dans un prochain article je vous parlerai de ces rendez-vous manqués….

Salam


Abdallah Ould Mohamed Salem (Alchimiste)
taqadoumy.com

Ɔopiarpegar a dit…

Les Etats-Unis d’Amérique renouvellent leur soutien actif et déterminé aux autorités légitimes de la Mauritanie


Le Président de la République Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi a reçu en audience, ce matin, M. David Henkins, chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Nouakchott, porteur d’un message de soutien et solidarité du Président américain Barack Obama.

Lors de cette audience, qui a duré deux heures, le Président de la République et son hôte ont passé en revue les dernières évolutions de la situation politique du pays. Le chargé d’affaires américain a assuré le Président du soutien actif et déterminé de son pays et son attachement à voir les autorités démocratiquement élues rétablies dans les fonctions pour lesquelles elles ont été élues par le peuple mauritanien.

Cette audience intervient cinq jours après l’adoption, par l’Union Africaine, de sanctions individuelles à l’encontre de la junte putschiste et de ses soutiens civils. Elle intervient également quelques jours avant la réunion du groupe consultatif sur la Mauritanie qui doit regrouper, à Paris, le vendredi 20 février, l’Union Européenne, l’Union Africaine, l’Organisation Intergouvernementale de la Francophonie, l’OCI et la Ligue Arabe. Ces organisations avaient délégué à l’Union Africaine la gestion de la crise mauritanienne et s’étaient engagées à s’aligner sur sa position. Les sanctions à l’encontre de la junte putschistes et de ses soutiens civils sont, donc, appelées à s’intensifier et à s’internationaliser dans les jours à venir.
for-mauritania.org

Ɔopiarpegar a dit…

m'che lairedou copiar we bonne nuit.

Bebe BA a dit…

17 partis politiques en Mauritanie rejettent les sanctions décidées par l’UA
La Coordination nationale de sauvegarde de la démocratie en Mauritanie a rejeté les sanctions décidées par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA) à l’encontre des militaires qui ont pris le pouvoir le 6 août dernier.

« Nous rejetons les sanctions contre notre pays qui s’oriente vers le retour à la vie constitutionnelle normale », a déclaré cette coordination qui regroupe 17 partis politiques dans un communiqué publié mardi à Nouakchott.

« Le principe de sanctions est contraire à celui du dialogue comme voie unique de règlement des problèmes, notamment dans le cas de la crise politique en Mauritanie », explique la même source.



Les 17 partis politiques ont aussi appelé l’UA à « revoir sa décision et à intervenir de façon positive pour parvenir au règlement de la crise ».

La Coordination a par ailleurs interpellé « tous les acteurs politiques sur la gravité de l’internationalisation de cette crise et la nécessité de s’asseoir autour d’une même table et d’accorder la primauté à l’intérêt national

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure

-----------------------------------

BONNE CHANCE!!!!espérons que léUnion Africaine, tiendra compte de mecontentement!

Si j'ai bien compris les sanctions ne concernent que la junte et ses alliés; Alors pourquoi ce beau monde crie autant?

Anonyme a dit…

C'est toujours un plaisir de lire Alchimiste.
Les coups ne peuvent plus passer. IL FAUT RESPECTER LA VOLONTE' DU PEUPLE. Les petits complots n'ont plus de place. IL FAUT RESPECTER LE VAILLANT PEUPLE MAURITANIEN.
Le General et ses supporters doivent comprendre que le temps joue contre eux. LE PLUTOT ILS REVIENNENT A' LA RAISON EN RETABLISSANT LE PRESIDENT LEGITIME SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDALLAHI DANS SES FONCTIONS, LE MIEUX CA SERA POUR EUX.
CONTINUER A' DEFIER LA COMMUNAUTE' INTERNATIONALE, N'EST ABSOLUMENT PAS UNE BONNE CHOSE POUR EUX!!!!!
ILS DOIVENT S'ECARTER DE CETTE ATTITUDE SUICIDAIRE!!!JE LEUR DEMANDE DE LE FAIRE POUR LEURS ENFANTS, LEURS EPOUSES ET POUR LE VAILLANT PEUPLE MAURITANIEN.