vendredi 10 avril 2009

Lettre au HCE de la part d’un citoyen inquiet

Messieurs les maîtres du pays

Le général Abdel Aziz s’apprête à démissionner de l’armée pour être élu président de la république des généraux. A la seconde où il démissionnera, il devient à la merci de la volonté du HCE qui peut à cette seconde en disposer à sa guise. Nous en sommes là.

Jamais dans l’histoire de ce pays, un homme à peine mal installé au pouvoir et entouré de toutes parts d’ennemis n’osa se livrer ainsi à la confiance en son équipe. C’est un geste terriblement audacieux qui prouve toute la confiance que cet homme met en son équipe.

Hélas, dans la vie, une telle confiance remise les yeux fermées en pareilles circonstances ne laisse que peu de chance aux illusions ; que dire donc d’une pareille confiance remise sur une scène politique si troublée où les appétits des uns et les craintes des autres ne laissent aucune place à la sérénité.

Tout le pays et bien au-delà attend cette démission en rêvant ou en tremblant car tout le monde c’est ce qui peut bien se passer ensuite. Disons-le donc haut-et-fort puisqu’enfin nous ne sommes pas à l’abri du retour aux pouvoirs des ennemis du général qui sont aussi pour la plupart les ennemis de la nation et les ennemis durables de toute tentative de changement.

Ainsi, dès l’instant que le général aura démissionné, le HCE sera totalement maitre de l’armée car plus aucun officier plus aucun soldat ne pourra répondre aux appels de monsieur Abdel Aziz quels qu’ils soient.

A ce moment-là, dans vos esprits sans même dire un mot , se présentera la furtive envie de trouver une sortie de crise sans monsieur Abdel Aziz. Nous savons très bien toute la facilité et tous les bénéfices que le HCE pourrait croire bénéficier d’une pareille partie.

On imagine qu’il prendrait ses dispositions afin de n’avoir pas besoin de se manifester pour déclencher la riposte .

Quelles que soient les manifestations des forces favorables à monsieur Abdel Aziz, elles relèveraient de la mutinerie étant entendu que monsieur Abdel Aziz ne serait plus, au regard des lois de l’armée, qu’un citoyen lambda. Il vous appartiendrait alors de faire respecter vos lois et la sécurité du pays quel qu’en soit le prix.

Mais , dieu merci, nous n’en sommes pas encore là.

Le H.C.E sait qu’une sortie de crise sans monsieur Abdel Aziz serait vivement applaudie par la communauté internationale, l’état hébreu en tête, sans parler du FNDD, sans parler du RFD, sans parler de tous ce que pays comptes d’idéalistes inconscients ou de restes ayant vécu des miettes de Taya et qui rêvent encore de ronger les os, sans compter tous les réseaux de la tayie qui depuis le départ de monsieur Taya n’ont pas encore trouvé un autre homme à aveugler, à balader et ce pour vider toujours un peu plus ce pays de son sang et ses richesses

Le H.C.E sait qu’une sortie de crise sans monsieur Abdel Aziz permettrait au HCE/ère nouvelle d’être présenté en Héros définitifs, sauveur de la nation, républicains ect.

Le H.C.E n’aurait qu’à promettre des élections libres et transparentes dans les meilleurs délais pour se voir porté aux chnénivates par la classe politique jusqu’à Obama bien qu’il ait d’autres chats à fouetter. Le reste serait une formalité pour faire élire quelqu’un selon les techniques habituelles du système et bientôt nous verrions l’homme de la transition légendaire reprendre les rênes pour réussir l’éternel changement impossible dans l’éternel stabilité écœurante .

Tout cela est tentant pour le H.C.E, sans doute assez fatigué et assez inquiet de voir ce pays prendre une direction inhabituelle pour ce pays, c’est-à-dire être dirigé par un homme audacieux auquel le pays doit la fin d’une terrible tyrannie ect mais qui est bien seul aujourd’hui face aux événements douteux qui ne demandent qu’à être affrontés avec patience, ténacité et sang froid pour être transformés en victoire éclatante.

Tout cela peut être tentant pour un homme comme Ghazouani ou un autre. C’est humain.

Tout cela peut même paraître parfait : voir l’armée à laquelle nous devons trente ans de malheurs promettre de devenir l’ami de l’opposition historique et permettre à un homme comme A.O.D de rejoindre son destin.

Hélas, une sortie de crise sans monsieur Abdel Aziz serait non seulement terriblement injuste envers cet homme qui n’a commis aucun crime à ce jour et qui aurait l’audace de démissionner en vous faisant totalement confiance , mais en plus cette sortie de crise ne permettrait jamais à l’opposition historique de prendre le pouvoir.

Bien au contraire, nous assisterions alors aux mêmes évènements que les dernières élections avec des candidats fantômes puis des alliances contre nature pour aboutir finalement à l’homme du système débarrassé du tombeur du maître.

Le H.C.E peut toujours estimer que ce résultat vaut mieux pour le H.C.E et pour le pays que de continuer l’aventure à l’ombre de monsieur Abdel Aziz en restant toujours aux aguets , en craignant toujours un renversement de situation due à n’importe quel ennemi puissant , comme par exemple une petite manigance géo-stratégique de telle ou telle puissance qui peut du jour au lendemain décider d’abandonner son poulain pour un autre, comme toujours.

C’est en effet tentant.

Mais dîtes-vous bien que jamais le fameux système, celui des ennemis d’Aziz, ne vous pardonnera de l’avoir suivi dans cette aventure et tôt ou tard d’autres hommes avanceront dans votre dos et le système de retour vous le fera payer .

En effet, si vous abandonnez monsieur Aziz, vous deviendrez certainement pour un temps des héros fictifs d’un jeu de dupe, mais bientôt vous devrez affronter d’autres conséquences encore moins calculables : Vous ne serez vous-même jamais à l’abri de voir un autre coup d’état car votre équipe sera plus fragile sans Aziz ou un de ses mouvements chaotiques ingénérables déclenché pour vous présenter la facture du renversement d’un président démocratiquement élu.

Vous ne serez jamais ni tranquilles ni à l’abri et surtout sachez bien une chose que vous savez déjà : le peuple aujourd’hui est avec Aziz pour bien des raisons dont la moindre est que Aziz a prouvé qu’il est un homme audacieux qui osa l’impensable en demandant à l’état d’hébreu de partir.

Vous aurez le choix bientôt entre succomber à une terrible tentation de trahir ou de montrer enfin aux politicards que l’armée sait être enfin loyale. Vous aurez le choix entre trahir un homme seul pour des rêves de sorties de crises détestables ou montrer que le H.C.E représente une force de confiance et de changement.

Aziz ne pourra pas seul affronter les défis qui l’attendent et qui vous attendent. Ces défis sont simples : redresser ce pays ou continuer comme avant et risquer immanquablement de sombrer avec.

Aziz ne pourra pas seul affronter le système or il faudra bien l’affronter ou il aura votre peau.
Au-delà du H.C.E, Aziz aura besoin d’autres forces avec lui que le seul entourage que l’on voit.

Seul le soutien d’un grand parti comme le RFD peut à terme lui permettre d’avancer sur des bases solides et saines sans lesquelles il ne pourra rien changer du tout car son entourage immédiat est celui de Taya.

Le RFD a soutenu le mouvement rectificatif , il doit affronter Aziz aux présidentielles ou rejoindre ses rangs ou faire tout sauf boycotter les élections à venir. Le boycotte, monsieur Daddah est bien placé pour le savoir est contreproductif.

Rien ne peut justifier une alliance avec le front. Rien. On ne trouve au front que les amis de Taya ou ceux de ceux qui ont trahi l’opposition au pire moment qui fut, celui où la victoire était à deux pas. Le dernier pas n’a pu être franchi car un pas avait trahi et cela ne se pardonne jamais.

Que le front boycotte, c’est leur affaire et c’est d’ailleurs leur devoir au nom de Sidioca qui a tout de même refusé d’accepter une retraite dorée d’ancien chef de l’état pour rester le premier frontiste. Le boycotte est une affaire du front.

Le devoir du H.C.E est de ne pas répondre à l’appel silencieux à la traîtrise car sans un homme et des hommes audacieux qui auraient des suites dans les idées rien jamais n’avancera dans ce pays.

Le H.C.E est là, Aziz est là et le RFD est là. Ensemble tout peut devenir possible car pour la première fois de notre histoire : l’armée et l’opposition historique seraient du même camp celui pour la mauritanie debout.

En prenant acte, le RFD n’a été que le dernier parti à rejoindre l’armée. Les autres partis ayant depuis longtemps soit fait élire le candidat des militaires ou l’ayant ensuite rejoint avant d’être chassés de la table comme des intrus.

Il n’y a donc plus de honte à franchir le pas vers l’armée, tout le monde l’a franchi sauf la majorité silencieuse qui ne veut pas plonger dans la fange où tout se joue.

Le dernier pas à franchir pour tous, c’est de regarder notre terrible réalité en face et d’essayer enfin de ne pas éloigner définitivement les forces saines du pays du général Abdel Aziz.

Le dernier pas et le plus déterminant sera aussi de voir le H.C.E clore le chapitre des trahisons qui font et défont notre vie politique lamentablement écœurante

Vlane

( mon cher LM, peux-tu mettre cela en ligne dès que tu peux , qui sait ce qui se trame , sinon tant pis

Ces mots sont mes derniers sur canal le temps qu’on m’oublie et que je puisse retrouver l’anonymat impossible actuellement. D’ailleurs , il est temps que j’aille mettre un peu d’ordre dans ma vie qui est dans le même état que ce pays : charité bien ordonnée ect .

Merci à tous et à canal qui m’a permis d’assumer la liberté d’expression et merci à tous les lecteurs silencieux qui sont passés sans nous servir des insultes qui font toujours mal gratuitement même si on s’en tape

Je regrette qu’une seule chose c’est que le net mauritanien soit bien pauvre. A cause de notre culture et l’art de la discrétion qui va avec ou peut-être tout simplement l’envie de ne rien partager hors de son cercle amical et familial. C’est triste.

La mauritanie est aujourd’hui un pays vieillissant qui tourne en rond, il faut bien jour que l’élite nous donne l’exemple en brisant les barrières et les portes des salons pour dédramatiser la liberté d’expression et peut-être verrons-nous alors des blogs intéressants d’anonymes pour parler de tout et de rien pour montrer le vrai visage de ce pays multiple où derrière les visages se cache partout des univers incroyables qui gagneraient à être partagés

Ce silence, cette pensée unique qui fait que qui connaît un mauritanien les connaît tous car nous souffrons de la pensée unique cette terrible pensée qui formate et ne laisse rien dépasser or il faut bien un jour que quelque chose dépasse pour montrer aux autres qu’il est possible de relever la tête et de vivre sa vie sans devoir toujours penser au qu’en dira-t-on surtout que les donneurs de leçons sont indignes d’en donner, ici tout se sait

A quand ce jour où nous verrons enfin les voleurs baisser les yeux et les volés marcher fièrement conscients qu’ils seraient de leur nature si différente de ces incapables qui tiennent leur destin entre leur mains ?

A quand ce jour où nos dirigeants de l’armée aux patrons en passant par les leaders politiques arrêteront de se la jouer et prendront leur responsabilité car ce pays fait pitié au sortir des trente dernières années .

J’ai eu 34 ans l’autre jour , je n’ai pas connu les années 70 en mauritanie, on me parle d’une époque qui me fait croire qu’en ce temps-là ce pays était vivant.

Quand j’entends ce qu’on me raconte et quand je vois dans quoi nous vivons, c’est vraiment terrible : les mêmes acteurs sont quasiment encore-là à se haïr les uns les autres enfermés très loin de la mauritanie d’aujourd’hui à genoux à cause de la vie certes mais aussi de ce cercle vicieux des bourreaux et des éternelles victimes qui elles-mêmes deviennent bourreaux de leur propre vie

Peut-être me suis-je dit est-ce parce qu’à l’époque les gens était éduqué et vivaient dans un milieu qui dès l’enfance leur donnait une certaine liberté de pensée mais aussi un certain devoir de se lever quand il faut face à la réalité , tandis qu’aujourd’hui quand on entend ceux qui ont 20 ans aujourd’hui ou même 25 ans qui n’ont connu que l’époque de Taya , on se rend compte des ravages sur le cœur et l’esprit que peut produire le mauvais l’exemple

L’exemple qui vous montre tout jeune que dans ce pays la seule manière de faire et d’avancer pour survivre ou bien vivre c’est tout sauf ce qu’il faut faire pour rester propre et digne.

Bien sûr , la majorité de ce pays n’est pas coupable des errances d’une minorité délirante, inconsciente et surtout coupable de nous faire vivre dans un environnement où l’humiliation et l’appel au « tveugrich « est partout.

Cette majorité silencieuse existe c’est vous. Comment faire pour prendre son destin en main au lieu de le subir ? J’en sais rien car ce n’est pas au simple citoyen d’aller se jeter dans la gueule du loup pour rien , nous avons une élite pour ça, c’est à elle d’éclairer , de guider et de se battre car c’est elle l’élite, c’est l’élite qui doit être un phare pour le peuple qui navigue à vue.

Que peut-il bien se passer quand l’élite est de toutes les connivences ? Que se passe-t-il quand l’élite est formatée par le système qu’elle est censé combattre et ce à force de le côtoyer comme si elle était sous hypnose ? Que se passe-t-il quand l’élite importe des systèmes qu’elle ne saurait encaisser car sa culture l’empêche de pouvoir adopter les règles de combats politiques sans lesquels ces systèmes deviennent des instruments de tyrannie ?

Il ne se passe rien et ce rien a atteint chez nous des sommets inégalés. Il se passe une sorte de folie collective coupée du monde avec ses histoires interminables et ses guerres stériles sans fin et sans but. Il se passe une lassitude générale agrémentée ici et là par des pics d’enthousiasme ou de haine riches en promesses toutes aussi délirantes.

Tout se passe comme si chaque fois nous revivions les mêmes scènes avec les mêmes acteurs sous d’autres costumes mais la pièce est la même : la mauritanie en péril et à chaque représentation le peuple chahute, lance des tomates puis retourne à sa place pour finir en applaudissant comme s’il était sous l’emprise de chauffeurs de salle : l’élite.

Cette manière de revivre les mêmes scènes indéfiniment est la marque d’un grand traumatisme.

Le pays est traumatisé par trente années d’armée et le malheur c’est que cette classe politique ne peut rien y changer car elle souffre elle-même de ce traumatisme, seuls les bourreaux peuvent quelque chose : essayer d’avoir pitié de la victime, la consoler , essayer de se racheter alors seulement demain une nouvelle élite pourra guider ce peuple.

Sinon on peut continuer ainsi encore pendant très longtemps et rien ne changera jamais pour tous mais toujours ici et là quelques uns tireront leur épingle de ce jeu de dupes

C’est peut-être notre destin et peut-être bien que ceux qui pensent au nom du bien collectif et de l’avenir commun ne sont que des singularités désaxées coupées de notre intime réalité culturelle où tout se joue comme vivaient nos ancêtres : vie de clan, le coup de feu, le pillage avec autour des esclaves qui payent les impôts dociles et philosophes…

C’est la faute à Voltaire…

Bien sûr

232 commentaires:

1 – 200 sur 232   Suivant›   Les plus récents»
Khalil Balla Gueye a dit…

Pourquoi aucune andouille putschiste raciste ne m'a prévenu du fait que mes feeds ou flux RSS déconnaient?Soit http://feeds2.feedburner.com/blogspot/Jgeg OU ALORS
http://vindicte.blogspot.com/feeds/posts/default

Bon, vous pouvez y aller , j'ai résolu tous les petits désagréments de format et de typologie (caractères alphabet)!

c'est pas juste encore une fois cet OSTRACISME voire ce racisme!
INCORRIGIBLES ces PUTSCHISTES RACISTES!

Khalil Gaye pas SOW!

http://vindicte.blogspot.com/

Anonyme a dit…

le syndrome sankara peut se reproduire.

Entre un sidi qui dit haut et fort qu'il reviendra au pouvoir et des officiers du HCE imprévisibles et un chef pressé de troquer sa tenue kaki tous les ingrédients sont reunis pour une énième rectification.

Attention, général un bon militaire doit couvrir son retrait.

un conseil d'un mouton
fils du bled

Anonyme a dit…

merci

Anonyme a dit…

merci...LM
j'ai fait un commentaire requete ...pour ce blog...au moment certainement ou tu le mettait en ligne...
Cet etat d'ame ...cette tourmente ...face à tant d'incertitudes ...d'inconnues...tant...de deceptions...
nos reponses sont differentes....mais se rejoignent ..dans cette quete de solutions....qui tardent malheureusement ...à emerger de cette indescriptible...cacaphonie...
bl

Anonyme a dit…

...faut lire nous sommes tous sensibles à...cet etat d'ame ...
bl

Anonyme a dit…

salut lu pour vous sur ...Ani

"URGENT / Le président du RFD organise une conférence de presse samedi

La Direction de la Communication du RFD a rendu public un communiqué dans lequel elle convie la presse «à un important point de presse que Monsieur Ahmed Ould Daddah, Président du RFD, organisera dès son
arrivée de Paris le Samedi 11 Avril 2009, à 19 heures au siège du Parti à Tavregh Zeina.»

Il est à noter que le RFD reste très divisé quant à une participation ou non aux élections présidentielles prochaines."

Ca commence mal...apres la conference de Kane Hamidou Baba...voila celui du president du RFD...kheir inchalla...
PS...Bien signe fils du bled...lol
bl

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sur cridem:

Visite du général Ould Abdel Aziz dans les deux Hodhs: «Nouveaux temps, mêmes pratiques»

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz vient d’effectuer une visite dans les deux Hodhs. Objectifs déclarés : informer les populations sur la situation générale du pays; prendre contact pour s’enquérir des problèmes et préoccupations, en vue de leur trouver des solutions, dans les meilleurs délais.

Au cours de cette visite, il a procédé, à Aioun, à la pose de la première pierre d’un projet national d’adduction d’eau potable, pour 23 agglomérations, dont huit du Hodh Elgharbi. À Néma, il a donné lancement aux travaux d’exploitation de la nappe phréatique de Dhhar, qui permettra, si les prévisions se révèlent exactes, d’alimenter en eau potable plusieurs villes et agglomérations, dans les deux Hodhs.Mais notre général, comme d’habitude, n’a pas raté cette sortie, pour fustiger la gabegie.

Au cours du meeting qu’il a présidé à Aioun, Ould Abdel Aziz est allé, vite, en besogne, en s’attaquant à ceux qu’il a qualifiés de prédateurs, invitant les Mauritaniens à leur barrer le chemin à tout retour à la gestion des affaires publiques : «vous êtes protégés par vos forces armées», a martelé le patron, devant l’immense foule venue l’écouter ou le voir.



Mais les discours véhiculés, par le président du HCE, sur la lutte contre la gabegie et les propos, lénifiants, des autorités, laissant entendre que les charges de la visite étaient supportées par l’Etat, ont été, un tantinet, limités par des pratiques peu orthodoxes, que les plus crédules croyaient bannies, pour toujours, et qui ont marqué, honteusement, l’étape d’Aioun, probablement toutes les autres.

Collecte d’argent

En effet, à la veille de l’arrivée du président du HCE à Aioun, le député de la moughataa s’est mis en devoir de collecter une importante somme d’argent, auprès des cadres, des élus et des hommes d’affaires de la wilaya du Hodh Elgharbi.

Ceux qui ont manifesté quelque réticence, croyant à la sincérité du discours officiel, estimant que les 19 millions d’ouguiyas débloqués, par l’Etat, pour la visite, suffiraient, largement, à couvrir les dépenses, ont fini par mettre la main à la poche, après avoir reçu, nous dit-on, des «appels» de personnalités «influentes et écoutées», les «invitant à contribuer».

Le député d’Aioun a-t-il agi seul ou en coordination avec d’autres élus et hauts responsables de ce pays? Où est passée la manne collectée? En plus de la probable cagnotte du député, les autorités ont reçu, également, d’importantes quantités de boissons, de fruits, de dattes et, même, encore de billets bleus ou verts, généreusement octroyés par des cadres actifs au sein de l’Administration.

Relations Etat-tribus

Elles vont bien, al hamdou lillahi. Lors de la visite, proprement dite, du président du HCE, des voitures de service ont été utilisées pour déplacer les populations, au nom de très tribales considérations, de leur terroir, pour participer à l’accueil et au meeting.

Des cadres de chaque tribu ont mobilisé «des» moyens pour le transport et la prise en charge des leurs, chaque tribu fournissant, lors de l’accueil, son lot de méharistes et de cavaliers. De grosses cylindrées, non-immatriculées, ont été également remarquées, dans les défilés qui ont sillonné la principale artère de la ville. Gaspillage de vivres

Le chef spirituel Mohammedou Ould Cheikh Hamahoullah, installé à Nioro (Mali) mais très présent en Mauritanie, a participé à l’accueil du général, par l’envoi de 200 chevaux qui ont été transportés, depuis Kobenni, et acheminés, à Aioun, dans des remorques. Mais le grand marabout Hamalite a exigé, des autorités, la nourriture des chevaux, le temps de leur séjour.

A défaut de leur acheter de l’aliment de bétail, ce qui supposait une dépense supplémentaire, donc un prélèvement sur la cagnotte, il a été (mal) convenu de leur offrir le blé du CSA destiné, pourtant, à la consommation humaine. Mais chut! On apprend que le vote des équidés pourraient être, prochainement, sollicité, au cas où, on ne sait jamais…

Lourde facture

La location des services de Mauricom (installation, ameublement et la sonorisation de la tribune) et de Saharamédias, pour la retransmission, en direct, de la visite du président du HCE, coûtera une petite fortune au Trésor public, au moment où l’on diffuse un discours invitant à l’austérité et appelant les Mauritaniens à compter sur leurs propres moyens pour relever les défis.

Moustapha Ould Bechir
Cp Hodhs


Info source : Le Calame (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Lire ...apres la conference de presse annoncée de kane....
pardon suis etourdie de nature ... un peu mouton ...aussi...et par les temps qui courent les moutons ca ne se concentrent pas bq...
bl

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sur Ani:

URGENT / Le président du RFD organise une conférence de presse samedi

La Direction de la Communication du RFD a rendu public un communiqué dans lequel elle convie la presse «à un important point de presse que Monsieur Ahmed Ould Daddah, Président du RFD, organisera dès son
arrivée de Paris le Samedi 11 Avril 2009, à 19 heures au siège du Parti à Tavregh Zeina.»

Il est à noter que le RFD reste très divisé quant à une participation ou non aux élections présidentielles prochaines.

Anonyme a dit…

Maatala, hiya La Case mneine? I wanna go there le 12 avril à midi pile n'chof le deguig elmet7atet 3le AOD

copiarpegar

Bebe BA a dit…

Copiarpegar,

Qu'est ce que tu vas faire à la case?
J'ai rien compris à ce que tu écris sauf que tu vas aller voir je ne sais quoi, lol

Anonyme a dit…

Bebe,

pour voir la tendance RFD favorable à la participation f la mascarade de el khenzeral

copiarpegar

Bebe BA a dit…

Alors A-,qu'est ce que t-en dit?

L’UIP maintient ses liens avec la Mauritanie et suspend Madagascar et la Guinée

L’Union Interparlementaire (UIP) a décidé de suspendre de ses instances Madagascar et la Guinée pour cause de "coups d’etat", mais maintient ses liens avec la Mauritanie, a annoncé le 10 avril à Addis abeba cette organisation qui réunit les parlements de 154 etats membres.

"L’UIP a suspendu ce (vendredi) matin de participation la Guinée et Madagascar parce qu’ils n’ont plus de parlement", a déclaré à l’Afp, le secrétaire général de l’organisation, le suédois Anders Johnsson, lors d’un point de presse.

"Parce qu’il y a eu des coups d’etat dans ces pays, ils ont décidé de suspendre leur parlement, et nous ne pouvons accepter cela", a-t-il expliqué. M. Johnsson a en revanche estimé qu’en Mauritanie, la situation (était) différente". "Il y a encore un parlement qui fonctionne, et l’UIP travaille avec le parlement mauritanien pour les aider à revenir à l’ordre constitutionnel", a-t-il poursuivi.



Une junte militaire s’est emparée du pouvoir fin 2008 en guinée après la mort du président Lansana Conté. A Madagascar, une grave crise politique a abouti à un changement de régime jugé anticonstitutionnel par la communauté internationale et notamment l’Union africaine (UA). En Mauritanie, une junte militaire a pris le pouvoir le 6 août 2008 après avoir renversé le président élu, Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

La 120e assemblée de l’UIP, qui avait ouvert ses travaux à Addis abeba le 5 avril, les a achevés le 10 avril après avoir rassemblé plus de 500 parlementaires du monde entier.


Info source : Tahalil Hebdo (Mauritanie)

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

Les raisons pour lesquels je suis contre le retour de SIDIOCA ont étés décrites par notre chér prof dans sa "lettre au président".

Un réquisitoire implacable des 15 mois d'inertie et de reculades.

Compléter par le mot de Bara Ba sur sidoca.

Puis par toi, quand tu dis:

"Tout ce qu j'ai dit de Taya c'est qu'il a mis en place un systeme democratique taille sur mesure pour le niveau d'eveil du peuple. Un systeme qui evoluait en fonction de l'evolution de cet eveil".

Sidioca n'a pas compris , puisqu'il était absent l'évolution de cet éveil.

SIDIOCA est un démocrate mais un chouilla "népostiste" comme tous bon mauritanien, il est surtout en avance sur son pays, je pense qu'il aurait fait un bon président du conseil constitutionnel ou du sénat.

Le militairement élu s'est révélé inapte pour la fonction.

Je peux au moins souhaiter le moins pire pour son pays dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Lu pour Maatala,

mercredi 18 février 2009
Un tribunal pour juger le général ould Abdel Aziz
-

L’impunité des putschistes, le génocide lent de tout un peuple.

Il balaie d’un revers de baïonnette tous les espoirs d’un peuple, il avilit toute une nation, il mine l’administration, crée la zizanie et la division au sein de la population, il pille les ressources publiques, vide les caisses de l’Etat, soumet le pays aux pires sanctions internationales, souille son image à l’échelle nationale et internationale, confisque le développement du pays, arrête son développement, hypothèque ses relations économiques, corrompt ses cadres, spolie ses valeurs et réduit ses enfants à la misère courtisane… Et voilà qu’il annonce son retrait à la face du monde en présentant son départ à la communauté internationale comme une concession ! Et il l’accompagne même de conditions. Ce n’est pas le culot qui manque à ce mécanicien d’infanterie qui a si bien tripoté la machine-Etat qu’à défaut de pouvoir la faire démarrer décide de l’abandonner sur la pente de ses méfaits.

Le général limogé Ould AbdelAziz ne partira pas sans rendre compte de tout le mal qui rien qu’en sept mois, il a causé au pays . En sept mois, il a mis le pays au banc du monde, il en a fait le pays de ceux qui ne méritent pas la démocratie. Des berbéro-arabo-négro-africains qui sont la risée de toute la planète. Il en a fait un pays que les dictatures arabes et autres veulent récupérer en en faisant l’exemple même de ce qui pourrait le mieux arriver à ceux qui aspireraient à la Démocratie.

Le général limogé Ould Abdel Aziz doit rendre compte des crimes sociaux et économiques qu’il a commis. Il doit rendre compte pénalement et martialement de ses actes de trahison à l’égard de la nation et de ses dirigeants élus.

Pour les crimes économiques , ould Abdel Aziz laisse un pays exsangue dont les populations se démènent dans le dénuement le plus absolu, dont les hôpitaux sont des mouroirs et les enfants étalés dans les rues entre mendicité, drogue, prostitution et criminalité. Il est accusé d’avoir vidé les caisses de l’Etat et les maigres ressources de la nation dans son ambition personnelle, démesurée et sa soif d’un pouvoir qu’il a voulu conserver au mépris de l’intérêt de tout un peuple.

ll a encouragé une mafia de fonctionnaires et de politiques, issus tant du législatif, de l’exécutif que du judicaire par lesquels il s’est assuré l’assujettissement de franges entières de la population. Il a exploité les tribus, les oulémas, et même les étrangers pour s’allier à sa cause. Il a usé pour cela du trésor public, de ses ministres qui négocient des contrats déséquilibrés et qui bradent les ressources nationales pour une reconnaissance du général et de sa junte. Il a muselé les médias transformé la presse officielle en ondes et papiers de mensonges ridiculisant jusque l’Etat lui-même

Ould Abdel Aziz doit être accusé d’avoir dilapidé les biens publics et reconnu coupable de détournement de biens publics et tous ceux qui ont soufferts de sa mégalomanie sont invités à se constituer partie civile, en somme tout le peuple.

Un mandat national ou international doit être lancé contre lui pour avoir durant sept mois embrigadé et mis tout un peuple dans un camp de concentration en usant de la peur et de la menace et en emprisonnant à tour de bras en manipulant, à travers des magistrats véreux, le système judiciaire.

D’avoir privé des populations entières de leurs maigres ressources entrainant leur mort dans les hôpitaux faute de soins, en les privant des infrastructures qui assurent leur protection et leurs survies, en les réduisant à la mendicité quotidienne sans espoir de relèvement. Le taux de mortalité infantile n a fait que croitre, l’espérance de vie s’est détériorée, l’éducation bat de l’aile, et aucune réalisation ni sociale ni économique ne s’est faite. Tirant le pays encore davantage dans les affres des pays les plus sous développéss et les plus endettés.

Ould Abdel Aziz doit rendre compte de ses actes devant la justice. Tant à l’échelle nationale qu’internationale.

A l’échelle nationale, il doit subir des sanctions que tout putschiste se doit de subir. L’application des dispositions répressives du code pénal .


Le général Abdelaziz s’étant opposé au décret du Président de la République le limogeant voici ce qu’il devrait encourir :

ART. 182. - Tout fonctionnaire public, agent ou préposé du gouvernement, de quelque état et grade qu'il soit, qui aura requis ou ordonné, fait requérir l'action ou l'emploi de la force publique contre l'exécution d'une loi ou contre la perception d'une contribution légale, ou contre l'exécution soit d'une ordonnance ou d'un mandat de justice, soit de tout autre ordre émané de l'autorité légitime, sera puni de la réclusion.

ART. 183. - Si cette réquisition ou cet ordre ont été suivis de leur effet, la peine sera le maximum de la réclusion.

ART. 189. - Tout fonctionnaire public révoqué, destitué, suspendu ou interdit légalement qui, après en avoir eu connaissance officielle, aura continué l'exercice de ses fonctions, ou qui, étant électif ou temporaire, les aura exercées après avoir été remplacé, sera puni d'un emprisonnement de six mois au moins et de deux ans au plus, et d'une amende de 5.000 à 40.000 UM. Il sera interdit de l'exercice de toute fonction publique, pour cinq ans au moins et pour dix ans au plus à compter du jour où il aura subi sa peine, le tout sans préjudice de plus fortes peines portées contre les officiers ou les commandants militaires par l'article 87 du présent code.

Et voici les articles 87 et suivants:

ART. 87. - Ceux qui, sans droit ou motif légitime, auront pris un. commandement militaire quelconque, ceux qui, contre l'avis du gouvernement, auront retenu un tel commandement, les commandants qui auront tenu leur armée ou troupe rassemblée après que le licenciement ou la séparation en auront été ordonnés seront punis des travaux forcés à perpétuité.

ART. 88. - Lorsque l'une des infractions prévues aux articles 83, 85, 86 et 87 aura été exécutée ou simplement tentée avec usage d'armes, la peine sera la mort.
A ces dispositions s’ajoutent celles prévues par le code militaire pour la trahison, la rébellion et la prise des armes contre les autorités de commandement.
Ould Abdel Aziz se devrait de passer en justice et ce n’est pas en quittant son siège usurpé de chef de l’Etat qu’il échappera à la sanction.
En effet, c’est bien plus l’impunité dans laquelle baignent les putschistes depuis 1978 qui motive les coups d’Etat que la soif de pouvoir elle-même.
Tous ceux qui ont fait des coups d’Etat avaient calculé d’avance leurs « intérêts », dont le moindre est de s’enrichir et de partir rejoindre la vie civile sans être inquiétés.
Pourquoi refait-on les coups d’Etat ? Parce que ceux qui les réalisent reprennent le plus normalement du monde leur vie militaire ou regagnent la vie civile avec en prime les poches pleines et l’avenir assuré par le pillage.
Tous ceux qui ont mis à genou le pays durant des dizaines d’années de putsch ont donné l’exemple de cette impunité qui motive les putschistes d’aujourd’hui et qui motivera davantage ceux de demain.
Il faut que chacun rende compte de ses actes. Les militaires putschistes aussi bien que leurs sbires et autres malfrats civils qui les ont soutenus dans leurs forfaits devront être jugés.


Si l’on ne jugule pas cette impunité, la Mauritanie ne se relèvera jamais.
Qu’il parte ou qu’il reste Ould Abdel Aziz ne doit pas échapper à un procès en bonne et due forme, que toutes les forces vives de la nation se doivent de réclamer aux juridictions nationales et internationales. Et ce ne sera que justice pour le présent et pour l’avenir.
A l’échelle de la criminalité punie par les juridictions internationales, ould Abdel Aziz est passible de crimes graves.
En effet, lorsque l’on prive des populations entières durant des mois et des années de leurs moyens de subsistance et qu’on la réduise à vivre dans la misère et la maladie, n’est-ce pas l’équivalent d’un génocide à moyen terme. Dont les conséquences sont aussi désastreuses sur la vie des pauvres gens qu’un génocide froidement exécuté par les armes.


Si l’on devait de comptabiliser combien d’individus , hommes, femmes et enfants sont morts trop tôt ou de maladies, de malnutrition ou de manque de soins et de médicaments du fait des politiques prédatrices des régimes militaires précédents et actuels , le nombre équivaudrait bien au pire des génocides, en Europe, en Asie et en Afrique.
Les putschistes ont causé des « génocides » lents. Une mort lente de milliers de personnes dont les instruments ne sont pas des armes mais dont les conséquences sont les mêmes : la mort et le désarroi des populations.


C’est ainsi que les crimes économiques commis par ces juntes, constituent des crimes contre l’humanité et se doivent d’y être, par leurs effets similaires, assimilés. Une vie assassinée par une balle, et une autre morte de privation des ressources élémentaires de survie, n’est-ce pas toujours une vie que l’on a tué?
Ould Abdel Aziz, en partant, laissera les caisses de l’Etat vides, il laissera des concessions de ressources naturelles bradées aux compagnies étrangères pour une vile reconnaissance non obtenue. Il laissera une administration paralysée par des mois de gestion par des fonctionnaires véreux nommés à la faveur d’un soutien à la junte.


Ould Abdel Aziz en partant, aura creusé davantage le sous-développement du pays, réduit encore pour plusieurs années les chances d’un quelconque développement, et a fait du pays l’otage future des grands argentiers de la planète qui ne manqueront pas, vus ses besoins en ressources, à le mettre à genou sous l’endettement qu’il se devra de contracter pour survivre.
En effet durant tout ce temps passé par les juntes, le taux de croissance effectif du pays est largement négatif, un pays dont le revenu national (provenant d’une rente minière et halieutique) a fondu comme neige au soleil (voir mon article sur ce blog " croissance quelle croissance ?" ), dont les réserves en devises rivalisent avec le niveau de la mer et dont les entreprises ne produisent plus rien et où le chômage toutes catégories confondues est une catastrophe et une menace pour le lendemain. La crise frappant toute la planète, la Mauritanie a été plongée dans les abysses de la mendicité à venir et de la dépendance perpétuelle.
Ould Abdel Aziz devra-t-il au nom d’une quelconque manœuvre politique partir comme il est venu ?


Non. Ni notre conscience d'humain , ni celle de tout Mauritanien ne permettra une telle impunité.
Et ce n’est pas en faisant jouer des concessions pour sortir de la crise, et dont notamment son départ, qui fera oublier qu’il est responsable depuis plusieurs années et notamment depuis l’exécrable putsch qu’il a commis le 6 Août 2008 des malheurs que vit notre pays.
Le général limogé Ould Abdel Aziz devra rendre compte devant le peuple et la justice du gouffre dans lequel il a jeté, avec ses compagnons le pays. Et à travers lui tous les putschistes qui ont détruit le pays.
Car si Ould Abdel Aziz quitte en toute impunité, on ne résoudra pas la véritable crise qui est celle de tout un pays pris aujourd’hui en otage et qui le restera encore et toujours.
L’impunité est et restera toujours le gage des putschistes d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
-
Pr ELY Mustapha

copiarpegar

bilkiss a dit…

Bonjour!

Merci BL pourles mots gentils!!!

c bon pour le Moral.....lol

Amicalement,
Bilkiss

Bilkiss a dit…

Chér Maata,

ravie que tu sois là!!!

Affectueusement,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Copiar,

Cesse stp d'appeler ton président par EL KHENZERAL!!!

C une superbe trouvaille de Maata et c EL KHENERAL

Amitiés,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Fils du Bled,

ne fait l'oiseau de mauvaise augure!!

mana ev falak!!!

c pas le Burkina, et AZZIZ ne sera JAMAIS Sankara!!!

il passera la transition sans problèmes

il sortira des élections vainqueur, indemne, sain et sauf!!!!

VIVA EL KHENERAL

Amitiés,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Vlane,

"...Republique des...Generaux....L'Arme'e sait enfin etre...loyale....l'Arme'e...devenir ...ami de l'opposition historique...et permettre...a' AOD de joindre son destin..."

Plusieurs contradictions dans ton ecrit. IL FAUT BIEN VOUS RETIRER POUR DE BON! TOUT INDIQUE QUE VOUS ETES FATIGUE'!!!!!!!!!
TU ES UN PARTISAN D'AHMED OULD DADAH. SEUL LE POUVOIR VOUS INTERESSE. LE RESTE N'EST PAS IMPORTANT!!!

"...L'Arme'e sait enfin etre loyale..." ENVERS QUI????
EST-CE QUE LE GENERAL ABDEL AZIZ A ETE' LOYAL ENVERS SON EXCELLENCE MOAWIYA OULD SID'AHMED TAYA QUI L'A FABRIQUE' ET/OU ENVERS LE PRESIDENT SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDALLAHI QUI A FAIT DE LUI UN GENERAL?
Il va sans dire que pour des raisons de principes, je suis oppose' a' tous les coups d'etat! MAIS DE GRACE IL NE FAUT PAS NOUS CASSER LES OREILLES AVEC... ETRE LOYAL ENVERS QUELQU'UN QUI A TRAHI SON SERMENT D'OFFICIER A' DEUX REPRISES ET QUI N'A PAS ETE' LOYAL ENVERS DEUX PRESIDENTS!!!!!!

Je souhaite au General un bon retrait parmi les siens! IL DOIT TOUT SIMPLEMENT COMPRENDRE QUE NOUS AVONS UN PRESIDENT LEGITIME QUI A ETE' DEMOCRATIQUEMENT ELU ET QUI DOIT CONTINUER SA MISSION.

PS.

Franchement je ne sais pas que faire de cette information qui fait etat d'un plan criminel pour assassiner le President legitime Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et attribuer l'acte BARBARE et INHUMAIN a' un accident. SI UN TEL PLAN EST EN PREPARATION, IL DOIT IMPERATIVEMENT ETRE ANNULE'!!!!
UNE TELLE ACTION CRIMINELLE NE SERA JAMAIS TOLERE'E PAR LE VAILLANT PEUPLE MAURITANIEN.
JE SUIS PERSUADE' QU'ABDEL AZIZ N'EST PAS NECESSAIREMENT POUR UNE TELLE ACTION MAIS ON LE CONSEILLERAIT DANS CETTE DIRECTION. IL NE DOIT JAMAIS ACCEPTER DE FRANCHIR CE PAS QUI PLONGERAIT NOTRE PAYS DANS UN CYCLE INFERNAL DE VIOLENCE!!!!!!!!

Je conseillerais vivement au President legitime Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi des faire tres attention!!!! Il serait preferable pour lui de ne se deplacer que lorsqu'il est accompagne' d'une delegation du FRONT,de diplomates Americains, Onusiens et ou ceux de l'Union Africaine.

Bebe BA a dit…

Ma chère Bilkiss,

Ton optimisme fait plaisir!
C'est toujours un pur délice de te lire!

Anonyme a dit…

vlane

ou veux tu en venir?
c'est du n'importe quoi ce blog ..
je vous conseille gnagnagna....
50 0000 lignes pour ne rien dire; si, tu t'es aptoyé sur toi même comme tu le fais toujours d'ailleurs
quelques mots auraient suffit:
les gars pitiés ne faites rien en attendant que mon héro revienne. c'était facile non

carabina

Anonyme a dit…

Bilkiss, perdón mon clavier fais que E est remplacé par ZE


copiarpegar(eneu mon PREZI c Denis Sassou Nguesso)

maatala a dit…

Salam


Sanhaji

Kimporte a dit:

"La mauritanie nonchalantes, des voleurs et volés heureux, la mauritanie dirigés par et pour une vieille classe politique dépassée, usée et corrompue jusqu'à la moelle, la mauritanie des barons, des requins, de l'hypocrisie qui dit " allahou akbar" pour berné des musulmans, la mauritanie de la connivence, la mauritanie du vol apaisé et de l'apaisement éternel qui tient un poignard encore tout sanglant de ses crimes passés et à venir"


Cette mauritanie éternelle, Sidioca ne peut pas l'a géré dit le Fou.

maatala

Bebe BA a dit…

copiarpegar, tu soutiens les putchiste, now?????????

"(eneu mon PREZI c Denis Sassou Nguesso"

C'est ancien putchiste!

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

t'as lu mes postings d'hier?

snif..snif!!!

tu m'as faussée compagnie....lol

je me suis installée à même le sol,
pour le rituel Thé de chez nous, avec de la menthe et de la bonne musique de chez nous aussi tout était importer de la Chère Mauritanie...nostalgie quand tu nous tiens!!!

t'étais plus là.....lol

tu sais, nous sommes en vacances de petites pâques, jusqu'à Mardi!!!

Mardi le Jour J!!!

PS
n'oublie pas de me réciter la FATIHA Mardi Matin

Affectueusement,
Bilkiss

Bebe BA a dit…

Ma chère Bilkiss,

Le vendrédi, c'est le WK à NKTT, et j'étais sorti un peu!

Mais ne t'en fais, on priera force pour toi (tt le monde içi, sans exeption).

Cependant, tout ira bien, inchallah

maatala a dit…

salam

Copiar

La case n'est pas très loin du ministère du pétrole.

maatala

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

Si AOD décide de participer, de ne pas boycotter les élections comme prévu, ce sera dur dur pour le FNDD et tant mieux.....looooooool

un sacré coup à la dernière minute pour tous les partis anti-putsch!!!

un KO pourle FNDD, dernier ROUND
fin du Match!!!

donc tout est perdu, l'Opposition
fera de l'Opposition rien que pour le NOM, pour garder la face, silen reste!!!

il les a bien eu AOD......lol

reste les questions, pourquoi AOD accepte-t-il de participer au dernier moment et juste aprés son retour de Paris!!!
à quel Prix?

Anonyme a dit…

Bebe, I'll never support les putschistes even in another planet

copiarpegar

Anonyme a dit…

Le Ministère de la Défense dépense 37 millions d'ouguyas pour équiper le siège du parti de Louleide Ould Weddad


Une source interne au Minsitère de la Défense rapporte à For-Mauritania que le Secrétaire Général de ce ministère, Monsieur N'Diaga Dieng, vient de signer une commande d'un montant de 37 millions d'ouguyas pour équiper en mobilier le siège du nouveau parti de Louleide Ould Weddad, le Parti du Rassemblement du Peuple (PRP). La commande est adressée à une société répondant à l'acronyme KMK appartenant à Monsieur Abdallahi Ould Hmeiade, cadre chez l'opérateur de téléphonie mauritano-tunisien, Mauritel. KMK, qui serait une société fictive, se fournit pour cette commande en Tunisie.

D'après la même source, la commande comprend: un bureau de type "Ministre", une salle de réunion, une salle d'attente et quelques fauteuils. Un ordre verbal aurait été donné à Ould Hmeiade pour faire livrer le mobilier directement au siège du PRP.

Abdallahi Ould Hmeiade, ne serait pas à son premier coup d'essai dans le domaine du montage de sociétés fictives et ad hoc. Ce genre de montage est le moyen le plus direct pour toucher des commissions, surfacturer des prestations, détourner les deniers publics et financer des activités politiques au frais de l'Etat. Il y a quelques mois, Ould Hmeiade aurait procédé à un autre montage pour "honorer" le juteux marché des uniformes des pompiers de Mauritanie. Ce marché a été accordé sans appel d'offre, évidemment.

Le Ministère de la Défense qui passe une commande pour équiper le siège d'un parti politique, cette commande passée à une société fictive montée par un cadre de Mauritel qui se fournit en Tunisie...cela sent le détournement des deniers publics à plein nez. Et pendant ce temps, le Limogé continue à lutter contre la gabegie!
for-mauritania.org

copiarpegar

bilkiss a dit…

Chér Maata,

ton avis sur le Futur du FNDD!!!

résistera-t-il à la pivotante de AOD?

Affectueusement,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Copiar,

où est ce que tu déniches tous ces articles ultra secrets???

y'a-t il des espions au sein de tous nos ministères?

qui nourrissent tous les sites à potins et journaux électroniques...etc
en infos top secret, c grave ça!!!

nos ministères sont-ils des passoires?

pas que les ministères, toute l'ADMINISTRATION !!!!

il faut y remedier et le plus tôt possible sinon c plus un état!!!

AZZIZ si tu nous lis tu dois en faire une priorité!!!

Amitiés

Anonyme a dit…

Bilkiss, Aziz mneine? houwa wa7il f la campagne électorale

vive el khenEral

Anonyme a dit…

Bilkiss,perdón une nouvelle fois ensyet de signer copiarpegar

Khalil Balla Gueye a dit…

L'auteur de ce blog a, comme d'hab en tout, AFFABULé concernant son âge réel prétendument de 34 ans!

Il en aurait 20 de plus au bas mot et serait plus vieux que moi et aussi vieux qu'Aziz son héros putschiste!

Les années 70, mon oeil, il connait comme sa poche point trouée mais plutôt pleine aux as, putschisme engagé aidant!!

le putschisme tous azimuts serait son métier et il n'est pas près de décrocher comme d'annoncer dans le posting!

PFISST que tout cela!

Anonyme a dit…

salut...

la vielle garde ppmiste du FNDD....
a dit :

" La commande est adressée à une société répondant à l'acronyme KMK appartenant à Monsieur Abdallahi Ould Hmeiade, cadre chez l'opérateur de téléphonie mauritano-tunisien, Mauritel."

depuis quand la Mauritel est mautano-tunisienne....pas alertes les ppmistes...c'est pourquoi ils ont ete virés...deyssane...
bl

Anonyme a dit…

bl, Mauritel ou Mattel c kif-kif comme Taqadoumy et for-mauritanie

copiarpegar

bilkiss a dit…

Bl,

c peut-être un lapsus!!!

ce Hmeyda voulait pas dire KMT ou je sais plus Meeeeeeeeerde!!!

je me rappelle que les ABDALLAHI avaient une societé proche de ce nom.....lol

sorry, BL je trouverais le nom!!!

Amitiés,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Copiar,

tu écris du n'importe quoi!!!

Mauritel et Mattel cpas kif-kif du tout!!!

la première est mauritano-marocaine,
la seconde et mauritano-tunisienne!!!

Compris!!!!

Amitiés

Anonyme a dit…

يا للعجب !!ه

بليندا محمد تؤلف في أسرار الدين وتكتب على موقعها أنها سليلة الفاطميين من جهة أمها

الآن فقط بدأت أفهم المشاهد التي نقلت لي الصيف الماضي من دمشق: بليندا في عاصمة الأمويين رفقة بعض المشايخ الإيرانيين

لم أتوقف ،يومها،عند قصة الإيرانيين رغم غرابتها ، ويبدو أني ضيعت جل وقتي في الصراخ كي أستفسر الأصدقاء على الطرف الآخر من الخط عن أمور بدت لي حينها أكثر إثارة للإهتمام من قبيل هل ما زالت بليندا جميلة وكيف بدت في شيراتون دمشق؟

الآن فهمت كل شيء ، لقد دمر إكس ولد إغرغ بالأمس القريب روح بليندا وهاهي اليوم تبحث عن الخلاص في التشيع

bilkiss a dit…

Chér Maata ente emneyn?

tu nous manques.......lol

t'es pas malade au moins?

Fraternellement,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Mauritel ou Mattel, el kheneral wella el khenzeral ....... thak edh3if

copiarpegar

bilkiss a dit…

Copiar,

c quoi dh3if?

tu sais moi le langage des chiffres,
j'y comprends que dalle!!!

Anonyme a dit…

Bilkiss,

edh3if c 37 millions d'ouguiyas pour équiper le siège d'un parti

copiarpegar

bilkiss a dit…

Merci Copiar, pas besoin être sournois, j'ai tout compris!!!

etteksah mahou beyna....ok

sans rancunes,
Bilkiss

Bebe BA a dit…

Pour ma chère Bilkiss,

Aziz plébiscité par les rapatriés du Brakna [Reportage Photos]

Ils étaient venus par milliers des différents sites de rapatriés du Brakna pour souhaiter la bienvenue au Président Mohamed Ould Abdel Aziz et le remercier pour tout ce qu’il entreprend dans son œuvre de reconstruction nationale.

Et les rapatriés de Houdallaye ont accueilli Aziz en héros : cris de joie, chants, danses du Yéla, roses jetées par des jeunes rapatriés sublimes sur le Président comme autant des illustres rois du Walo, écoliers habillés aux couleurs nationales et en « Aziz Président », posters géants de l’instigateur de cette Mauritanie nouvelle, trophée en or remis par les jeunes rapatriés au Président en reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour améliorer leur conditions d’insertions et celles de leurs parents…

Le Président était rayonnant et prenait de longs bains de foule. Et quand il a parlé aux ex-réfugiés, il y ‘a eu des tonnerres d’applaudissements. Oui, les rapatriés de Houdallaye ont réservé au Président Aziz le meilleur des accueils.

Anonyme a dit…

Bilkiss,

comment peut-on défendre l’indéfendable?
etkssa7 ekhbarou ga3 manalla mahou beina


copiarpegar

Anonyme a dit…

Copiar, ping ella yepingui vles noms de la liste.

La semaine prochaine sera l'une des plus difficiles de l'histoire de notre pays.

A mon avis les partis politiques doivent mobiliser tout le monde pour occuper la rue et eviter les debordements.

Nos putschistes se regardent maintenant en chiens de faillances, pour cela il est necessaire que le peuple occupe la rue pour eviter les debordements armees.

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Chére Bilkiss

Le FNDD c'est le radeau de la méduse (lol).

Ils subissent les événements par manque d'initiative, à force de vouloir faire du jeune avec du vieux.

Iils sont d'accord que sur :

- le retour symbolique de SIDIOCA au pouvoir

- La libération des prisonniers dits Bolitique

- L'organisation éventuelle d’une élection selon leurs conditions et rythme.

Leur sport favori est de faire semblant que l'on cherche une solution, comme avec KADDAFOU.

Par contre là ou, ils peuvent avoir raison c'est au sujet des points suivant:

- Azziz n'offre aucune garantie pour le contrôle des élections

- Il ne peut être juge et parti

- Comment azziz peut organiser une élection et accepter de les perdre

-Avec ses salves de nominations, azziz est en train de verrouiller l'administration.

A la place de Azziz, je lance un appel à la C I pour venir contrôler la transparence et le bon déroulement cette élection.


Le FNDD a une seule motivation: ou nous ou le chaos dit le Fou.

maatala

Anonyme a dit…

LES MENSONGES DE BILKISS:

Je vous prie de comparer les deux ecrits suivants de Bilkiss pour comprendre qu'elle n'est qu'UNE MENTEUSE DE PREMIERE CLASSE:

"...Moi c mon president-General, JE LE VOIS TOUS LES JOURS!!!!
Suis sure, que toi a' chaque fois que tu le vois, meme au ptit ecran t'as la trouille..."

Signe' Bilkiss,
3 AVRIL 20:11


"...Azziz SI TU NOUS LIS tu dois en faire une priorite'..."

Signe' Bilkiss,
10 AVRIL 18:38

Ma petite menteuse de Bilkiss dit IBLISS, si tu vois ton General- "president" tous les jours, il faut lui dire directement ce que tu penses. POURQUOI..."...Azziz si tu nous lis..."
TU N'AS MEME PAS HONTE DE MENTIR!

Je suis convaincu que les mots suivants de ton ecrit du 29 mars 21:34 resument bien ton etat actuel: "...Je deviens completement IDIOTE!!! Je ne me controle plus."

Anonyme a dit…

Salut...copiar...
Si for mauritania et taqadoumy c'est kif kif ...Mauritel et Mattel c'est chien et chat...un front de defense de la democratie doit verifier et ses sources et ses info/intox...un ministere qui finance l'ammeublement d'un parti...!...meme au temps du prds on maquillait ...on ne comettait pas ce genre de gaffe à plus forte raison ...now...chercher plus interessant ...si votre la cause du fndd est juste ...le front lui est une crapule...pur sang...c'est pour cette raison que l'on vous suit pas ...
bl

Anonyme a dit…

Le FNDD meme s'il est compose d'anciens gabegistes s'est caracterisee par une lutte efficace contre l'arbitraire et pour la democratie.
Rien que cet engagement suffit largement pour faire oublier le passe de certains du Front.

Le sacrifice qu'ils font au jour le jour est simplement inestimable.

Leurs enfants pourront un jour se vanter du brillant passe de leurs parents.

Nous ne perdons pas espoir qu'Aziz avant d'enfoncer defintivement le clou vienne grossir les rangs du front.

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

Compter sur les querelles du HCE pour renverser la vapeur est illusoire, car ils savent à qui ils doivent leurs présence au HCE.

Azziz a été à bonne école, celle de Taya, il a appris de lui, qu'il ne faut pas avoir confiance à son ombre.

Les membres du HCE sont dans le même navire ou ils gagnent ensemble, ou ils s'exilent ensemble, car la maréchale une fois de retour ne fera pas de quartier.

Rien que pour l'exemple dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Salut...
Sanhaji ...tu es boosté par le canular de dame taqadoumy...j'ai l'impression que tu sautes de joie à lire ton message ...du chaos ...qui nous guette...mais rassures les mauritaniens n'est pas un peuple violent ...et pour des revoltes....il faut commencer par de sacrifice ...il faut que les leaders montrent l'exemple ...pas la debandade au premier jet de bombe lacrymogene...personne n'ira au feu ...pour Sidi...sidi baba ...waghef...boidiel...sidney...plus non plus pour messoud ...jemil...et jamais pour mouwloud...ni pour khattou...toi peut etre...couly...?..non ...je ne vois personne d'autre...quand à ping...bof
bl

Anonyme a dit…

Salam...

Lu pour vous sur cridem...les journalistes n'ont pas donné leur impression de SIDIOCA...sauf que l'opulence continue...un mouton pour le mechoui

"Taoufik Mjaied et James Andre sont allés en Mauritanie pour interviewer le chef de la junte militaire, le général Mohamed Ould Abdelaziz. Lisez leur carnet de route.


Mercredi 8 avril.


À peine arrivé en Mauritanie, on se rend compte que ce n’est pas seulement le pays du million de poètes. C'est un brassage étrange, oscillant entre arrogance arabe et sagesse africaine. Les gens disent oui à tout. Ils ne tentent même pas de mettre des bâtons dans les roues. En tout cas, aucun obstacle dans notre travail.

L’entretien avec le général Mohamed Ould Abdelaziz a été réalisé dès le lendemain de notre arrivée. En attendant l’arrivée du général mon collègue, James André, a vite sympathisé avec le responsable de la sécurité. Cet homme charmant lui a offert le thé et l’a même laissé se balader librement à l’intérieur du palais tant convoité.



Nous assistons à un évènement que nous ne risquons pas de voir dans d’autres pays maghrébins : une grande manifestation de l'opposition organisée le jour même, au stade de Nouakchott pour protester contre la candidature du général. Nous avons a été ébahis par la liberté d’expression des participants et la passivité de la police qui ne surveillait même pas l’entrée du stade. Pendant la manifestation, tout le monde commentait le contenu de l’entretien diffusé par FRANCE 24.

La femme mauritanienne est très active en politique, une autre différence avec les autres nations arabes. Nous avons pu le constater durant le meeting, composé pour moitié de femmes. Plusieurs d'entre elles ont pris la parole sur le podium.

Pour autant, tout n'est pas permis. Au restaurant, James André a tendu la main à une mauritanienne pour la saluer. Elle a répondu qu’on ne tendait pas la main à une femme en Mauritanie. Dont acte.


Jeudi 9 avril


Direction : Lemden, le village natal du président renversé Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Le village est situé à 300 km de la capitale - 260 km de route et 40 km de piste. Un petit village de 300 habitants, où il n’y a ni château ni villa de prestige. Nous avons été bien reçu. Pour le déjeuner, les habitants nous ont proposé un mouton entier en méchoui. Nous avons répliqués qu’un mouton nous ferait un trimestre en France.

En route vers Lemden, nous avons traversé le village de Boutilimit. Le président fondateur de la Mauritanie, Moktar Ould Dadah est né ici. C’est aussi le lieu du collège le plus prestigieux du pays. Les habitants du village bloquent la route et marchent sur l'unique voie de passage des voitures. En leur faisant la remarque, ils répondent simplement : "Cette route a été construite par notre fils Ould Dadah. Elle nous appartient. Donc nous en faisons ce que nous voulons."

Le nombre d’ânes en Mauritanie est remarquable. Ces ânes errants n’ont pas de propriétaires. Ils sont néanmoins utilisés à volonté par tout le monde : par les fermiers ou par toute personne des quartiers pauvres souhaitant transporter des biens. On apprend que ces ânes causent du tort et provoquent de nombreux accidents de la route. À la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal ces animaux sont chassés par un grand producteur de sucre car ils dévastent les champs.

Un grand cheptel de dromadaires très disciplinés est aussi présent. Question de James : "comment retrouve-t-on ces dromadaires qui se baladent seuls en plein désert ?" Réponse : ils sont immatriculés, comme les voitures. Nous apprenons que le dromadaire coûte 1000 dollars en moyenne.

Autre fait marquant en Mauritanie : pour les amateurs du divorce cet acte est très facile. Il suffit au mari de demander à l’épouse de rentrer chez ses parents et le divorce est consommé. La femme est répudiée, sans indemnités.

La Mauritanienne est la seule femme au monde qui s’habille en noir la nuit du mariage, estimant le blanc réservé à la mise en terre, le jour de la mort.

Il y a en Mauritanie quatre dialectes. Le wolof, le sonoké, le polar, et le hassania - c’est à dire l’arabe."


bl

bilkiss a dit…

Copiar,

essaie d'être plus sportif.........lol

je ne fais que défendre, mon opinion, mes principes
mon CHOIX qui se résume en EL KHENERAL et c pas RIEN pour moi!!!

j'y crois dur comme fer!!!

alors respecte mon droit le plus absolu, c de ne pas partager les mêmes idées ni le même CHOIX avec toi!!!

nous sommes en démocratie, la liberté d'expression qu'est ce que tu en fais!!!

je t'ai jamais dis de ne pas défendre ton Homme de paille Sidioca l'incapable!!!

Alors calmos...calmos!!!

un brin d'indulgeance ne te fera que du bien!!!

sans rancunes,
Bilkiss

Khalil Balla Gueye a dit…

Moi je préfère MA BALQISS Yeménite avec grand "Q" sic pas K !Mais alors là, une vraie de vrai mâcheuse de qat et fonctionnaire internationale au PNUD!Du solide et explosif!
Les autres Belkiss ou Belghiss sans "Q" sic ne n'interessent point le Womaniser que je serais avec un grand W et tout le bataclan!

Anonyme a dit…

Belkiss,

je ne suis pas un oiseau de mauvaise augure et je suis loin de prédir l'avenir.
mais ce qu'on constate ces jours de tractations et de manoeuvres ne m'inspire pas confiance sur l'avenir politique du général.

le temps joue contre le général et qui va voyager loin ménage sa monture.

Fils du bled

bilkiss a dit…

Chér Maata,

t'as tout compris....lol Chér Ami!!!

"le FNDD ou nous ou le CHAOS"

avec tout ce qu'il peut entrainer comme séquelles........ils s'en foutent!!!

et vous voulez qu'ils dirigent le Pays?

Affectueusement,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Fils du Bled,

Merci de ne pas nous prédire l'avenir
(toute façon tu peux pas)!!!

moi,je crois en AZZIZ!!!

le temps nous dira!!!

wait and see

sans rancunes,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Pensées Amicales à Mon Chér M'Ballal!!!

Khalil Balla Gueye a dit…

Coucou M'allal comme mon "fameux" coucou à Dr Kleib dit dit Dr Jekill!

Khalil Balla Gueye a dit…

Coucou M'BALLAL comme mon "fameux" coucou à Dr Kleib dit dit Dr Jekill!

Khalil Balla Gueye a dit…

Et je ne serais pas jaloux à cause de ta Belkiss sans grand Q!De toutes façons une BaQUISS sans un grand Q n'aurait aucune chance avec moi , alors tu vois, quel ennui...!

C'est autrement plus sérieux et grave que ne le penserait une Belghiss avec ou sans grand Q, mon cher!!
cela dit re-coucou ou rififi!

Khalil Balla Gueye a dit…

Bon, je m'en vais voir un bon film s'il y en aurait un au programme!

Pour le rififi ou le re-coucou, cela pourrait bien attendre, il n'y aurait pas le feu aux trousses avec ou sans un grand sans Q!Ah ma Balqiss va se marrer quand je lui raconterai tout çà!

Mballal a dit…

Mon cher Couli, you shoud be cool!

Quand on est homme on ne doit, selon les régles d`honneur régissant trowjil, et je sais que tu n`ignores pas ces régles, s`attaquer aux femmes. Tes oncles du coté maternel t`ont appris par éducation, qu`on ne ramasse pas une femme, ni chercher dans ses contradictions, même quand elle est votre propre épouse.

Je sais que ce n`est pas par méchanceté que tu le dis, mais plutôt peut être, par déficit de galanterie tout court, à la black american way of live.

Please Couli, don`t use to say such a words to any woman again !

Votre niveau d`éducation doit être doublé d`un goût exquis de convenances, qui doit vous empêcher de dire des choses qui auraient déplu aux femmes en général,et à nos femmes mauritaniennes en particulier. Cher Couli, nos vaillantes femmes mauritaniennes, toutes races confondues, méritent nos respects et notre admiration sans limite.
Savez vous qu`en moyenne, 15 mauritaniens sur 20, sont élévés et éduqués par des femmes, assez souvent souvent sans l`aide de celui qui est censé être leur support, l`homme.

maatala a dit…

SALAM

M BALLAL

MERCI POUR LA PETITE LECON DE SAVOIR VIVRE A LA MAURITANIENNE.

LA VULGARITE EST UNE SECONDE NATURE CHEZ LES RICAINS DIT LE FOU

MAATALA

Anonyme a dit…

A- ente mnein ?

Bebe BA a dit…

Pensée à notre cher A-!

Anonyme a dit…

Bilkiss = Maata = M'ballal = KBG

Bilkiss a menti!!!!!!!



J'ai un tres grand respect pour toutes les femmes du monde et je crois fermement a' la lutte pour leur emancipation totale. Vous ne pouvez pas m'indiquer un ecrit ou' j'ai insulte' Bebe Ba et/ou la...soon to be...idiote BL (RIRE).


M'ballal

Les Noirs Americains sont tres respecteux,intelligents et sages!!!

KGB,

Je suis entrain de rire parce que tu es a' la recherche d'un grand Q chez....


PS.

Les vacances sont presque finies. Je dois donc retourner a' mes rapports.

Bebe BA a dit…

Lu pour Yanis:

Le Syndicat des Médecins appelle à la grève

Le syndicat des médecins, pharmaciens et dentistes mauritaniens a tenu avant hier un point de presse au sujet du décret portant nouveau statut des médecins spécialistes mauritaniens qui leur offre des indemnités importantes équivalentes à celles des professeurs universitaires.

Mais avec une négligence totale des autres corps de la santé, y compris des centaines de médecins généralistes, pharmaciens et dentistes à côté de milliers de paramédicaux (infirmiers et sages-femmes). Pourtant un statut de tous les fonctionnaires du secteur sanitaire est en voie de soumission au Conseil des Ministres.

Le syndicat appelle les autorités au dialogue urgent sinon un préavis de grève de tous les médecins (sauf les spécialistes) serait lancé au milieu de la semaine prochaine et aura lieu de nouveau en pleine campagne présidentielle.



La médecine générale est à la base de toute santé publique forte et efficace. Sa négligence ne peut qu'aggraver la situation sanitaire du pays déjà précaire, alors que nos médecins spécialistes opèrent surtout en privé et accumulent des fonctions administratives et veulent - avec tout cela - enseigner à la toute nouvelle Faculté de Médecine de Nouakchott.

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sur Taqadoumy:

Le plan secret de la junte pour se débarrasser de Ould Daddah

Sur demande expresse du Général, le groupe parlementaire qui avait fait tomber le premier gouvernement Ould Waghf a proposé son expertise, à Hamidou Baba Kane, afin de lui permettre de destituer Ahmed Ould Daddah de la présidence du Rassemblement des forces démocratiques (RFD). Le navire prend l'eau et le commandant, absent, se trouve devant un choix cornélien : Abandonner le Parti qu’il incarne ou en céder la présidence à son n°2.


Mais Ould Daddah n'a pas encore dit son dernier mot ; il possède une dernière carte et compte sur l'une des rares qualités que lui accordent, à la fois, ses alliés et ses rivaux : La persévérance.

Il y a dix semaines, Taqadoumy révélait l'existence d'un accord confidentiel, en vertu duquel Hamidou Baba Kane, vice-président du RFD et de l'Assemblée nationale s'engage à soutenir la junte, en contre parti du perchoir de la Chambre basse du Parlement.

Le Génétal Ould Abdel Aziz, chef de la junte est parvenu à la conclusion que le soutien du RFD à la junte, remis en cause ces dernières semaines, se muera en hostilité frontale dès l’annonce de la candidature du Général à l’élection présidentielle du 6 juin 2009.

Ould Abdel Aziz savait qu'un pan du RFD, notamment celui rallié après la chute de la dictature en août 2005 ne résisterait aux offres alléchantes de haut poste dans l'administration ; un second s'écroulerait sous la générosité des financements de projets et autres avantages en nature ; à la différence des deux cas somme toute classiques dans la politique du ventre, l'entente avec Kane présentait un avantage autrement plus appréciable : Elle permet, au Général, de créer une brèche dans le cercle le plus proche de Ould Daddah, celui des opposants irréductibles à Ould Taya, fidèles de la première heure.

C'est ainsi qu'un groupe très homogène s'est constitué autour de Hamidou Baba Kane. Il compte le député Mohamed Ould Boïlil et les anciens ministres Cheikh Ahmed Ould Zahav et Abdallahi Ould Nem. Les trois font partie de la vague des anciens collaborateurs de Ould Taya qui avaient rejoint le RFD, après l’éviction de ce dernier. Ould Daddah recevait, la semaine dernière, un courrier de ce groupe en forme d'ultimatum. C’était la première alerte.

La première phase du plan consiste a s'assurer la majorité du Bureau Exécutif - "gouvernement" du RFD - pour mettre Ould Daddah en minorité et le remplacer par le vice-président, d’ici la tenue d'un Congrès extraordinaire où, comme le stipule le règlement intérieur, les militants auront la possibilité de se choisir un nouveau dirigeant.

Dans la foulée, le titulaire de l’intérim, en l'occurrence Hamidou Baba Kane, annonce sa candidature à la Présidence de la République.

La manouvre, d'une efficacité empirique, avait déjà fait ses preuves lors de la première fronde parlementaire, dans le régime du président déchu Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi.

Hamidou Baba Kane passe, déjà, à la vitesse supérieure : Toutes les rédactions reçoivent, ce matin, une invitation à une conférence de presse dimanche. Conscient enfin du danger, Ould Daddah interrompt son voyage et annonce une conférence de presse, la veille, c'est à dire juste après l'atterrissage du vol Air France qui l'amènera de Paris.

Selon des indiscrétions glanées dans l'entourage immédiat du Président du RFD, ce dernier compte abattre sa dernière carte : Il réclamerait le rétablissement de Ould Cheikh Abdellahi dans la plénitude de ses fonctions.

Et pendant ce temps, à Lemden, un homme se frotte les mains et compte les points. Décidément, son avenir politique s'annonce nettement moins sombre que prévue.

Anonyme a dit…

Salut...
BebeBa...tu sais avec dame taqadoumy....c'est comme leg'zane...( les cauries)....ces femmes qui le plus serieusement du monde pretendent...lire l'avenir...
c'est vrai que l'adage maure ....à propos de leg'zana...."ma kethebnaha ...ewou lassadegh'naha..."...alors....en tout cas moi je penses ...de la progande plutot....que l'information...
bl

maatala a dit…

Salam

Ils ont dit:

"Selon des indiscrétions glanées dans l'entourage immédiat du Président du RFD, ce dernier compte abattre sa dernière carte : Il réclamerait le rétablissement de Ould Cheikh Abdellahi dans la plénitude de ses fonctions"

---------------------------------

Pourquoi tant d'humiliation dit le fou


maatala

bilkiss a dit…

Chérs Amis M'Ballal et Maata,

merci pour tout, ça valait pas vraiment le Coup!!!!

une simple mise au point:

je suis pas menteuse!!!

j'ai jamais menti, trop spontanée, trop franche, trop innocente à mon avis pour mentir!!!

d'ailleurs pourquoi mentir, si on ne craint que son CREATEUR ALLAH!!!

en tant que musulmane sûnnite pratiquante, j'aime pas le mensonge!!!

j'ai pas menti en disant que "je vois AZZIZ tous les jours"!!!

oui je le vois sur le ptit écran, dans tous les journaux électroniques genre Cridem, Taquadoumy, Alakhbar...etc etc!!!

mes excuses d'abord à LM, aux Canalheurs, ensuite les lecteurs de Canalh!!!

je me suis jurée de ne plus répondre aux provocations de certains individus, qui n'existent pas pour moi, mais là c'etait trop, trop,vous etes tous témoins ici sur Canalh, que je suis depuis 3 ou 4 semaines sujette de la part de ces individus de bcp de méchancetés, de haine et de maltraitance à qui j'ai jamais répondu!!!

il fallait une explication de ma part sinon vous les croiraient au mot!!!

désolée encore une fois pour cet incident indépendant de ma volonté!!!

c trop trop bas, ce genre d'incident ne doit plus se répeter
sur un Blog aussi respectueux que le notre!!!!

merci encore Chérs M'Ballal et Maata je ne vous oublierais jamais ça!!!

MEN ANNANI WE MEN ANNA ALEYA!!!

toute mon Affetion,
Bilkiss émue par tant d'injustice

PS
suis même pas en RIM pour voir AZZIZ de prés ni de loin!!!

Anonyme a dit…

Salut..
bilkiss...il va sans dire que je suis solidaire ...avec ...toi...c'est le moins que je puisse faire ......ces insultes , ces accusations ...là ne t'affectent en rien ...( Kimporte et Maatala...y ont passés...à tort...)tu es ce que tu es...notre gentille petite soeur...on n'est tous chez nous ici...perso personne ne m'a invité à m'incruster ...je me suis invitée...c'est chez moi...personne ne me poussera dehors...quand je deciderais de partir ...je ne demanderai pas la permission ...just ciao...les amis....pas meme merci à lm...canalh...est ce que nous en ferons ..notre ambission doit etre en faire...un espace unique ...de respect...mutuel...de debats d'idées....tu es chez toi ...bilkiss...relax
bl

maatala a dit…

Salam

Chére bilkiss

BL a dit:"on n'est tous chez nous ici...perso personne ne m'a invité à m'incruster ...je me suis invitée...c'est chez moi".

Il n'y a rien à ajouter dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Daddah va vivre des moments difficiles:

- Son soutien tardif et intéressé à Sidioca est la preuve du cynisme dont il a toujours fait preuve.

Daddah a soutenu le coup, il est contre le retour de SIDIOCA, voila qu'il change d'avis non par soutien au principe de légalité , mais parce qu'il y a le feu dans la case (lol).

- Son parti est au bordl'explosion à cause de ses méthodes d'autochrates, s'il réagit brutalement sans consulter les militants, la preuve sera faite que ce parti n'a pas un fonctionnement démocratique.

- Enfin il payera cash, son fric frac avec la bidasserie.

Son cynisme peut aussi le pousser à annoncer sa candidature, puisqu'il ne pourra pas se présenter à la prochaine.

Si c'est le cas , surtout ne pas y voir la main de la France, d'où il reviens en catastrophe pour sauver ce qui reste de son bien dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Bilkiss,

assl hag innek innocente, sinon tu ne soutiendrais pas un General putschiste.

Sanhaji

Khalil Balla Gueye a dit…

Cher ami ou plutôt ex ami de Dagana M'ballal=
faute de mieux, je n'aurais malgré toute ma bonne volonté réussi à te soustraire à ton rôle de RACISTE-PUTSCHISTE dans lequel tu semblerais te complaire voire t'épanouir sans gêne!

En ma connaissance tu ne devrais pas trop te plaindre car à la suite d'un bref séjour que j'ai fait à Dagana il y a 8 ans, renseignements pris tu n'as pas tellement pati des évènements de 89 au point de te transformer si RADICALEMENT et MECHAMMENT!

Bon, voilà , pour faire bonne mesure, je commencerais bien par te trouver de la compagnie parmi certains racistes pervers de ma connaissance et surtout de la TIENNE!et bien du plaisir!Concernant ton nom véritable, il va de soi que tu béficierais aussi de l'amnestie unilatérale par moi GENEREUSEMENT ACCORDEE à tous les RACISTES PUTSCHISTES!Et tu ne serais pas le "Mal3oug el miye"!Bon vents racistes mon cher ex ami!
SIGNE: CHEIKH KHALIL GAYE!
******************************
Objet:AJOUT DE M'BALLAL à la liste des RACISTES PUTSCHISTES!

lundi 23 février 2009
Un coup de pied dans la ruche de l’essaim nazillon.

(Cet article n'est pas destiné à la publication en dehors du blog!Merci)

Je vais m’exercer à essayer de comprendre les raisons et les ressorts quasi incompréhensibles voire inconcevables même qui feraient d'un quarteron voire d'un QUINTETTE de Mauritaniens d’un niveau intellectuel et professionnel fort convenable pour être au dessus de la moyenne, de triviaux et sommaires racistes épidermiques tout banalement.Il s’agit de l'écrivain, ex ministre et actuel président putschiste du CA de la CNAM Mr Mohamed yehdhih ould breidleil, du médecin le Dr Kleib, du Pr Ely Moustapha, de M'BALLAL et du journaliste de renom Mr Ahmed Ould Cheikh directeur du journal «Le Calame», legs de mon regretté ami et condisciple feu Habib Ould Mahfoudh .Il serait utile de souligner que ces trois individus sont loin d’avoir le monopole des "nazillonnades" racistes, autant dire qu’ils feraient partie de tout un essaim bourdonnant dédié au culte de la haine raciale......

Khalil Balla Gueye a dit…

D'AILLEURS REVOICI L'ARTICLE DANS SON INT2GRALIT2, M'BALLAL EN PLUS!Seul changement de QUARTERON le club select de racistes-putschistes s'est élargi pour devenir un QUINTETTE comme au JAZZ!cette musique noire qu'ils ne devraient point priser et pour CAUSE!
******************************
lundi 23 février 2009
Un coup de pied dans la ruche de l’essaim nazillon.
(Cet article n'est pas destiné à la publication en dehors du blog!Merci)

Je vais m’exercer à essayer de comprendre les raisons et les ressorts quasi incompréhensibles voire inconcevables même qui feraient d'un quarteron voire d'un QUINTETTE de Mauritaniens d’un niveau intellectuel et professionnel fort convenable pour être au dessus de la moyenne, de triviaux et sommaires racistes épidermiques tout banalement.Il s’agit de l'écrivain, ex ministre et actuel président putschiste du CA de la CNAM Mr Mohamed yehdhih ould breidleil, du médecin le Dr Kleib, du Pr Ely Moustapha, de M'ballal et du journaliste de renom Mr Ahmed Ould Cheikh directeur du journal «Le Calame», legs de mon regretté ami et condisciple feu Habib Ould Mahfoudh .Il serait utile de souligner que ces trois individus sont loin d’avoir le monopole des "nazillonnades" racistes, autant dire qu’ils feraient partie de tout un essaim bourdonnant dédié au culte de la haine raciale.

Rationnellement, nos quatre infortunés nazillons anachroniques et surannés auront beau se triturer et se torturer les méninges qu’ils n’en trouveraient pour autant des raisons ou même des excuses, fussent-elles fallacieuses, à même d’expliquer et encore moins de justifier une si monstrueuse profession de foi dans une Nation multiraciale et islamique comme notre pays la Mauritanie.Exit donc toute rationalité éventuelle et cela d’autant plus que notre Constitution est d’une rigueur sans appel à ce sujet : «Article 1:La Mauritanie est une République Islamique, indivisible, démocratique et sociale. La République assure à tous les citoyens sans distinction d’origine, de race, de sexe ou de condition sociale, l’égalité devant la loi. Toute propagande particulariste de caractère racial ou ethnique est punie par la loi.»

Penchons nous cette fois ci du côté de l’éducation et de la culture de nos «patients» racistes, peut être que l’explication de leurs comportements déviants résiderait bien dans ce background quasi sédimentaire?Vérifications faites, il s’avère que tous les nazillons-racistes de ma liste sont des citadins cosmopolites depuis leur plus jeune âge ou presque et ont par conséquent appris à commercer, comme moi, avec un environnement multiracial!Et ce qui serait valable pour KBG l’antiraciste et égalitariste invétéré partageant quasiment les mêmes cursus scolaire et académique avec nombre de ces fous du pigment, le serait forcément pour ces derniers aussi, pourquoi pas.Là également, nous n’aurions guère été plus avancés dans nos essais d’explication de l’inexplicable.

De guerre lasse et faute d’avoir pu identifier des «facteurs prédisposants», nous mettrions bien cet "état d’esprit" sur le compte des contingences de la tentation tout banalement .La tentation, le maître-mot vient d’être lâché!Par conséquent, il serait permis d’admettre que ces esprits cosmopolites auraient été affriandés puis ferrés de quelque façon que ce soit, mais laquelle donc, bon Dieu?Par imprudence ou naïveté?Improbable compte tenu de leur âge et de leur expérience de la vie.Par séduction?Sûrement pas eu égard aussi à tout ce qui précède et de la mentalité qui en découlerait forcément!

Mais qui, que, quoi diantre aurait bien pu amener des personnes douées de raison et d’un minimum d’instruction et de discernement, à fortiori des intellectuels à la tête bien pleine, à basculer pieds et poings liés dans cette infamie perverse d’un autre âge et surtout passée de mode partout même pour les accros de la frime et du snobisme suffisant parmi eux! ?Ne nous resterait guère qu’une seule explication qui s’imposerait d’elle-même : l’appât du gain, l’argent facile face à l’impécuniosité, la cupidité etc...Soit donc, va pour la finance, mais là aussi se poserait une question de taille :comment une «industrie» dont l’unique capital et outil de production à la fois ne serait rien moins que le crétinisme de la haine raciale pourrait rapporter si gros au point de drainer tant de bels esprits?

Il y aurait aussi une autre question plus déroutante et troublante encore :comment se peut-il faire que ces nazillons-racistes si virulents et loquaces en «liberté» et pour de vrai dans la vie se transforment systématiquement en vulnérables cibles voire punching-balls prêtant le flanc stoïquement au châtiment une fois confondus?J’en ai connu qui passent effectivement dans le quotidien pour être de véritables furies écervelées agressives et hargneuses à tout va mais qui se transformeraient invariablement en doux agneaux voire en sages écoliers soumis aux flagellations du «cruel instit KBG»(sic) dès qu’il leur met le grappin dessus!

Comme qui dirait qu’ils seraient liés par une omerta transcendante capable de leur faire avaler toutes les couleuvres de la terre pourvu qu’ils gardent «motus et bouche cousue».On aurait l’impression qu’ils seraient garrottés par un mystérieux serment qu’ils auraient contracté vis-à-vis de quelque ésotérique société sécrète régentée par un occulte et impitoyable «Grand-maître» qui ne priserait guère les sectateurs causants dans ses rangs.En clair, nos nazillons-racistes sembleraient penser :autant affronter sans broncher les foudres justifiées de KBG que d’avoir à affronter l’ire de l’impitoyable Hiérarchie de «l’Opus dei du racisme» .

Manifestement, nous aurions à faire à une structure sécrète bien charpentée et que régirait une discipline de fer fondée sur l’application de punitions si sévères à en dissuader les adeptes de briser l’Omerta fusse pour esquisser la moindre velléité de défense personnelle.Enfin, c’en serait aussi à se demander :quel Grand Druide, Parrain ou Godfather «capo di tutti capi» couvrirait-on quitte à ce que les « soldats » fassent invariablement rempart de leur corps pour esquiver toute traçabilité risquant de mener à l’antre du loup ?!

J’inviterais bien tout le monde à y réfléchir avec moi, même si je crois avoir un début de réponse plausible malgré les écrans de fumée systématiquement déployés par les nazillons-soldats-fourmis pour soustraire la reine-mère-fourmi-nazillonne à la clarté du grand jour.Un sacré coup de pied dans la fourmilière s’imposerait donc !

Email this
Publié par Khalil Balla Gueye à 07:35 5 Commentaires

Khalil Balla Gueye a dit…

Pendant ma pause cinéma, j'ai regardé le dernier "TERMINATOR 4" et cela m'a donné des idées quant à la TERMINATION de certains RACISTES PUTSCHISTES fussent-ils mes amis depuis plusieurs décennies!

En fait aussi longtemps que remontent mes souvenirs de marmot!

"Boum boum, you are terminated" comme aurait Schwarzeneger!

Khalil Balla Gueye a dit…

Pour le RESTE, bon prince et musulman, je dirais bien "3ave ellahou 3an mâ SELEV!"

Anonyme a dit…

Les amis,

J' ai pris repos aujourd' hui. Mais je vous ai envoye un gros commentaire sur les decisions du dernier conseil des ministres de mon telephone, mais je vois qu' il n' est pas passe: j' etais dans une sorte de soute dans un cafe d' un supermarket et le message s' est certainement perdu (heureusemt, car j' y avais copieusement insulté le Keneral de Bilkiss). Quelques remarques ces 24 heures:

- thak le conseil vous dit que Aziz est comme Ely. Aziz a tout vendu ces derniers temps pour ses supports: les blocs a une partie de ses cousins a travers des societes ecrans. BSA a tout eu dans l' inchiri avec les permis d' exploration de l' uranien (de meche avec Areva) et les nominations qui ne trompent personne.Aziz est un mafiosi et il ne doit pas gagner, sinon c' est la catastrophe.

- AOD se fait trahir par Kane Hamidou Baba. Ces kane de tekane c' est la lie des judas: le frere qui baisse la culotte entre la BCM et la SNIM et l' autre frere qui trahit l' opposition. AOD gagnera a ce jeu .. et Messaoud va l' avoir.

- le Kheneral demissionne et en 2 seconde ses couilles partent. Il est qui?

A-

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Je t'aime bien et je te trouve tres INNOCENTE! Franchement, tu ne sais pas de quoi tu parles.
Je n'ai rien invente'. Je n'ai fait que te renvoyer tes ecrits.

Je vous conseille de tenter d'apprendre quelque chose a' partir de mes ecrits. Cette Universite' Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya Pour la Defense Des Interets Superieurs de la Mauritanie est charge'e d'eduquer Maata et compagnie. Moi qui suis le PDG N'UTILISE QUE 1% de mes capacite's mentales. (Comme vous le voyez, je suis tres humble.) PROFITEZ EN! IT'S FREE! NO TUITION TO BE PAID!
PLUS VOUS LISEZ LE PDG DE L'UNIVERSITE' MOAWIYA, PLUS VOUS VOUS ELOIGNEZ DE L'IGNORANCE!!!

La phrase du jour appartient a' KBG qui est a' la recherche du grands Q de....

KBG, JE SUIS TOUJOURS ENTRAIN DE RIRE! TU DOIS ETRE TRES MAUVAIS!!!

Maata,

Seuls les imbeciles ne changent pas!!!!

Anonyme a dit…

il a dit:

Le nombre d’ânes en Mauritanie est remarquable. Ces ânes errants n’ont pas de propriétaires.


La Mauritanie, le pays d'un million d'anes!

A vos plumes Maata et autres canalheurs

Anonyme a dit…

Coulibali qui fait du KBG,

Waddaatlak les fils de nos filles! Aucun d' eux n' a réussi ses études correctement rt ils essaient de se compenser en montrant leur intelligence ici. A croire qu' ils sont cousins les 2.

Couli a dit: " Moi qui suis le PDG N'UTILISE QUE 1% de mes capacite's mentales. (Comme vous le voyez, je suis tres humble.)".

Anonyme a dit…

from Anbaa.info,


حصل موقع "أنباء" صباح اليوم السبت على معلومات لم يتأكد حتى الآن من قوة مصادرها ، أفادت أن زعيم المعارضة السابق رئيس حزب "تكتل" السيد أحمد ولد داداه الذى من المقرر ان يعود إلى نواكشوط اليوم السبت من زيارة خاصة قام بها للعاصمة الفرنسية باريس دامت عدة أيام ، يعتقد أنه أجرى خلالها مباحثات مع أطراف فرنسية مهتمة بتطورات الوضع السياسي فى موريتانيا ، سيعلن فو ر وصوله موريتانيا عن قرار الترشح فى الإنتخابات الرئاسية المقررة فى السادس يونيو القادم وذلك خلال مؤتمر صحفي سيعقده ساعات قليلة بعد وصوله.
المصادر التى سربت الخبر ذهبت إلى أن فرنسا أقنعت ولد داداه الذي ظهر مؤخرا أمام حشود مناصريه ناقما ومتمردا على الأجندة السياسية التى وضعها العسكريون بل وأكثر من ذلك مصمما على إفشال الإنتخابات الرئاسية المقررة من قبل العسكريين ، وقدمت له من الضمانات وإغراءات الدعم المادي والسياسي ما جعله يعتقد بامكانية الفوز على مرشح العسكريين .
وحسب نفس المصادر فإن الفرنسيين ربما أسروا إلى ولد داداه كذلك الحصول على دعم العقيد ولد فال فور إستقالة الجنرال عزيز !.
"أنباء" وهو ينشر هذه المعلومات يشير إلى أنها حتى الآن تبقى حبيسة المصادر التى سربتها ، وحتى يرد ما يؤكدها أو ينفيها من الجهات المعنية أو مصادر أخرى فإنها تظل أقرب إلى رتبة الشائعات .

**** Sanhaji ente vem*******

Mowaten

Bebe BA a dit…

Chronique du passé présent: 6 avril 1979 & 15 avril 1991. Le pouvoir confié au Lt-colonel...

...Ahmed O/Bouceïf & Annonce par le colonel O/ Taya d’un régime constitutionnel




Le 6 avril 1979, un «Comité militaire de salut national» (CMSN) remplace la junte qui avait renversé l’été précédent le président-fondateur du pays, Moktar Ould Daddah. Il est reproché au colonel Mustapha Ould Mohamed Saleck son «indécision» et son «manque d’autorité». Se substituant au «Comité militaire de redressement national» (chronique anniversaire Le Calame 8 avril 2008), il nomme le lieutenant-colonel Ahmed Ould Bouceif, Premier ministre.

Décisivement, son collègue, Mohamed Khouna Ould Haïdalla contribue à cette nomination, il devient ministre de la Défense. Ahmedou Ould Abdallah est nommé chef d’état-major, il aurait dû être la cheville ouvrière du coup de 1978, mais indisposé au dernier moment il n’en a rien été.

Le lieutenant-colonel Mohamed Ould Bah Ould Abdelkader est chargé de la permanence du CMSN. A la tête des forces aériennes, il était – en fait – loyal au Président et n’a pas initialement fait partie du comité militaire (entretien avec Mustapha Ould Mohamed Saleck publié par Le Calame les 8, 15 et 22 juillet 2008). La suite montrera qu’il n’en a jamais été de cœur, et que le changement qui s’opère est tout proche d’un retour à la légitimité.



C’est le retour à la collégialité. Le dualisme à la tête de l’Etat n’est qu’une apparence. Le colonel Mustapha Ould Mohamed Saleck reste «Chef de l’Etat». Le 10, il pose la première pierre du port en eau profonde réalisé et financé par la Chine (100 millions de dollars, ouvrage en cinq ans : passerelle de 732 mètres, quai de 585 mètres, jetée protectrice de 810 mètres, trafic prévisible de 500.000 tonnes/an).

C’est l’œuvre des gouvernements de Moktar Ould Daddah et le fruit de l’amitié sino-mauritanienne qu’il a fondée depuis 1965, c’est l’exploitation pour le bénéfice de tout l’est mauritanien, mais aussi des régions de la boucle du Niger, de la spectaculaire «route de l’Espoir». La veille, le président Léopold Sedar Senghor est accouru en visite de travail. On lui donne le change.

Une nouvelle Charte des militaires est publiée le 11 : celle du CMSN. Il y est écrit que le président du Comité est Chef de l’Etat – titre qui n’était plus porté depuis le putsch de 1978 – et qu’il est le chef suprême des armées, mais aucune décision ni nomination ne peuvent plus se faire sans accord du CMSN. C’est l’annulation des pouvoirs d’urgence que quinze jours auparavant Mustapha avait tenté de s’attribuer discrétionnairement.

Le Premier ministre «conduit la politique intérieure et extérieure du pays, conformément aux orientations et aux options du CMSN. Le chef du gouvernement ne peut cumuler plus de sept jours ses fonctions avec celles du Chef de l’Etat». Quant au Conseil consultatif et à la tentative de démocratisation, ils passent à la trappe…

Le 13 avril, Ahmed Ould Bouceif expose la position mauritanienne sur le vif du sujet : le Sahara. Il soutient les résolutions des Nations unies, l’autodétermination mais ne remet pas en cause l’alliance avec le Maroc. Toutefois, il est prêt à recevoir une délégation algérienne. L’homme est fort, sa personnalité est incontestée. C’est un homme d’Etat, le premier sans doute parmi les militaires, et pour longtemps, s’il avait plu à Dieu…

Le lendemain, le Polisario tente de répondre et fait du retrait des «troupes d’occupation» un préalable à la négociation. La Mauritanie, dès le 16, se déclare prête «en accord avec le Maroc à entamer des pourparlers officiels avec l’Algérie et le Front Polisario pour parvenir à un règlement négocié du conflit du Sahara occidental», mais en comité militaire est adopté, le 18, un document secret – interne – sur la paix au Sahara. Il est signé de Bouceif et d’Abdel Kader : la paix au Sahara ne peut être que «globale».

Dès lors, le nouvel homme fort, le Premier ministre Ahmed Ould Bouceif, déploie une intense activité diplomatique. Les 28 et 29 avril, il préside le deuxième conseil des ministres de «l’accord de non agression et d’assistance en matière de défense» (l’ANAD créé en 1977 à Abidjan), qui est suivi du conseil des ministres de la CEAO.

Il inspire du 1er au 5 mai, la navette du sous-comité de l’OUA sur le Sahara : les présidents Obasanjo et Traoré du Nigéria et du Mali en compagnie de Edem Kodjo, secrétaire général de l’organisation continentale sont à Nouakchott le 1er, à Alger les 3 et 4, à Fès les 4 et 5 mai. Le lieutenant-colonel Ould Bouceif excelle à ces tête-à-tête, avec les présidents nigérian et malien, puis avec le roi Hassan II.

Enfin, les 3 et 4 mai, il est à Paris, accompagné du ministre des Affaires étrangères Ahmedou Ould Abdallah (homonyme civil du chef d’état-major) ; à son retour, il fait escale à Madrid. La Mauritanie est décidée et crédible : pas de cession pure et simple de la partie mauritanienne du Sahara occidental, au préalable l’auto-détermination. Ses pairs militaires, au sein de la junte, en sont d’accord.

Le 7 mai, un éditorial de Chaab conclut : référendum au Sahara. Entretemps, le Polisario détruit la station n° 2 du tapis convoyeur de phosphates de Bou Craa. Paradoxe ? Aucune entrevue entre le Premier ministre et Moktar Ould Daddah, qui n’a été visité que par Mohamed Khouna Ould Haïdalla. Il l’aurait sûrement libéré, l’aurait-il rétabli ?

La chaîne des événements de 1978 à 2008 aurait été autre, si un avion, dans le vent de sable, ne s’était peu après écrasé. Le lundi 15 avril 1991, comme le pays s’en est donné la tradition sous les régimes autoritaires, mais pas selon Moktar Ould Daddah, l’homme fort du moment – Maaouya Ould Sid’ Ahmed Taya – s’adresse au pays : c’est l’Aïd el Fitr. La fin du Ramadan à deux heures du matin. Le président du comité militaire depuis six ans et demi, s’engage vers le multipartisme et une Constitution.

Surprise générale. Il semble qu’il exécute des promesses faites à Roland Dumas, ministre des Affaires étrangères de François Mitterrand, et avocat de grand renom. Le conflit avec le Sénégal, le passif humanitaire ont rendu le régime peu fréquentable. «Conformément au désir d’un grand nombre de nos compatriotes, un referendum sera organisé pour l’adoption d’une Constitution et ce avant la fin de l’année en cours. Après l’adoption de cette Constitution, des élections libres seront organisées pour choisir une Assemblée nationale et un Sénat. L’autorisation de la création de partis politiques sans limitation de nombre constituera la toile de fond de toute cette action».

C’est l’annonce d’un prochain Conseil économique et social, l’évocation d’une assemblée constituante, la perspective d’une libération de tous les détenus qu’on appelle alors «négro-africains» (1) (censément soixante-quatorze personnes). Il n’y a pas unanimité dans l’entourage présidentiel et les «baassistes» crient au «complot français».

C’est le programme de La Baule – l’année précédente – le président français, réunissant ses pairs africains les a exhortés à un peu plus de démocratie. L’Histoire dit que l’Abbé Pierre, lui-même inspiré par l’opposition guinéenne, l’en a supplié et que Danielle Mitterrand n’y a pas été étrangère.

La réalité est que le colonel Ould Taya a été impressionné par la chute de son homologue malien, le général Moussa Traoré et de son immédiate traduction en justice, notamment pour corruption. Et dans le pays, la pression est vive. L’ouverture à Idini – le 9 avril – devant un tribunal d’exception et à huis clos, du procès de soixante-quatre Mauritaniens originaires de la vallée du Fleuve (quatre-vingt-treize selon l’AFP à Dakar) a confirmé un profond malaise : quelques quinze cents originaires de la vallée du Fleuve, détenus depuis trois mois.

Abdoulaye Baro, secrétaire général de la présidence, décisif émissaire mauritanien auprès du pouvoir sénégalais pendant les événements d'avril-mai 1989, a démissionné : trop de morts et d’exécutions à l’insu de tout le gouvernement, et a écrit – très explicitement – vers quoi va le régime et son chef? Le 1er avril, a circulé un tract de El Hor : «notre conscience individuelle et collective est profondément choquée».

Le 4, lettre ouverte de l’UTM (45.000 adhérents alors) demandant la constitution d’une commission d’enquête et le procès public des responsables. Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Rhady, le secrétaire général de la centrale syndicale, demande l’ouverture d’une conférence nationale sur le sujet : les droits de l’homme et la démocratisation.

C’est le schéma de La Baule que bon gré mal gré plusieurs régimes autoritaires de l’ancienne Afrique d’expression française ont commencé de mettre en œuvre depuis quelques mois. Les Etats-Unis ne sont pas en reste qui viennent d’affecter à Nouakchott, un «poids lourd» de leur diplomatie : Gordon Brown (rien à voir avec l’actuel Premier ministre britannique…), conseiller politique de l’US central command à Tampa, auprès du général Schwarzkopf dans la guerre du Golfe, qui vient juste de se terminer.

Surtout, une cinquantaine de cadres, dont un ancien secrétaire général de la présidence de la République (Abdoulaye Baro), trois anciens ministres (dont Messaoud Ould Boulkheir), le président de la Ligue mauritanienne des droits de l’homme (Ghali Ould Abdelhamid) réclament en lettre ouverte «l’avènement d’un véritable Etat de droit, la liberté d’opinion, d’expression et d’association» et se réfèrent aux engagements du 12 décembre 1984 : la restauration d’un Etat de droit.

Ils écrivent au président du «Comité militaire de salut national» que «notre pays s’enfonce dans la dictature et le désordre. Votre régime a, en effet, imposé une politique de terreur sans précédent à l’ensemble de notre peuple et de discrimination raciste et chauvine à sa composante négro-africaine, tout particulièrement aux Hal-Pular’en… Aujourd’hui, les plus graves incertitudes pèsent sur l’existence même et la survie de notre patrie. La poursuite de la politique actuelle, en alimentant le cycle infernal répression-rébellion, ne peut que conduire à son éclatement au seul profit de puissances étrangères expansionnistes».

L’avant-veille un remaniement ministériel «à caractère technique a opéré deux permutations : Ahmed Ould Khalifa Ould Jiddou, ancien ministre des Pêches est devenu ministre de l’Information, et Mohamed Lemine Ould Ahmed, le remplace, tandis que Mohamed Ould Heimeir, Fonction publique, Jeunesse et Sports devient ministre de la Santé, remplacé par Mohamed Abderrahmane Ould Moine.

En fait, la question de régime est posée. La démission, préalable à tout processus de démocratisation, du chef de la junte est réclamée. Le directeur de son cabinet Louleïd Ould Waddad fait l’unanimité contre lui, omnipotent et solitaire. Très en flèche, les mouvements d’originaires de la vallée du Fleuve : FLAM, FRUIDEM et FURAM, mais aussi une coalition de mouvements «intercommunautaires» fédérés dans le Mouvement national démocratique. Une lettre ouverte des femmes de disparus réclame une commission d’enquête. C’est dans cette ambiance que Maaouya Ould Sid Ahmed Taya – non sans habileté – commence une seconde phase de sa carrière politique.

Il a contre lui le Comité militaire et l’opinion publique, mais imagine le scenario et dans un quasi-secret va faire rédiger une Constitution et gagner, à l’arraché, inconditionnellement un référendum adoptant son texte.

Prodromes : Deidar Ould Sidi Mohamed, précédemment professeur à l’Ecole normale de Nouakchott, est nommé président du Conseil économique et social, et Sow Abou Samba, est nommé secrétaire général du gouvernement mauritanien, en remplacement d’Abdoulaye Baro, «admis à la retraite». La «démocratie de façade» monte les tréteaux de son spectacle qui donnera le change à l’étranger. Le régime autoritaire va obtenir quatorze ans de répit…

Ould Kaïge

Preneur de tous documents ou témoignages sur ces événements qu’il n’a pas vécus sur place et dont il n’a que quelques récits – Le Calame lui transmettra.

(1) Moktar Ould Daddah n’aurait jamais employé ces termes, inconnus dans les années 1960-1970. Il disait : compatriotes du Fleuve.

Bebe BA a dit…

Ma chère Bilkiss, "en amour comme en guerre, tous les coups sont permis":
- Soit tu les rends et vous devenez égales!
- Soit tu te mets au dessus et tu dis "laisser mouton pisser, etc."!

Si chaque fois qu'on donne un coup, tu montres que tu atteins, la personne aura désormais une arme contre toi!

Surtout que certains tiennent plus que tout à avoir le dernier mot, ce qui est un complexe en soi

Moi, je suis la toute dernière de Canalh, mais même LM censure mes commentaires, cela, ne me fera pas partir, lol!!

Don ma chère, tu es déja sous pression à cause de ton RV chez le toubib et tu viens içi pour décompresser, alors ne lis que les comments qui ne stressent pas davantage.

Anonyme a dit…

Bilkiss,


by the way tu n'as pas compris mon last comment mais te fatigues pas ça sert à quoi ga3 eklam copiarlehmar ejweyhil

don't worry ena ekhlagui was'3aa tu peux m'insulter comme tu veux we et'kas7hini quand tu veux aneu very sportif...(yassir ga3 ivoutni)

copiarpegar

Anonyme a dit…

Sanhaji,

eçoul on va sortir hag no way jamais cette mascarade matji 3la rouçna

copiarpegar

Anonyme a dit…

Les pressions pèsent sur les conseillers municipaux à la veille de la candidature d’O/Abdel Aziz

Avec le compte à rebours de la mascarade des élections du 06 juin, unilatéralement fixées par le chef de la junte putschiste, Mohamed Ould Abdel Aziz, les conseillers municipaux, entre autres ceux de Rosso, subissent de plus en plus d’harcèlement et de pression de toute sorte à cause du refus de beaucoup d’entre eux de prendre part à l’agrément des candidatures des participants à cette farce.

Mohamed Ould Abdel Aziz et ses soutiens n’en sont décidément pas au bout de leurs peines. En effet, après leur cinglant échec à convaincre tant l’opinion nationale et internationale et après leur tentative désespérée visant à obliger les employés d’Etat à s’inscrire sur les listes électorales, voilà que la junte essuie un nouveau revers sérieux et riche d’enseignements.

Ceci est la preuve que les mauritaniens rejettent massivement et totalement le putsch du 06 Août et, particulièrement cette parodie organisée pour maintenir illégalement le général limogé au pouvoir.

Il est maintenant sûr que si Mohamed Ould Abdel Aziz paraît déterminé à défier la volonté du peuple mauritanien, les populations sont, à leur tour, jusqu’au bout, engagées dans le combat pour faire échouer le coup d’Etat du 06 Août 2008 par tous les moyens dont elles disposent afin de restaurer la légalité constitutionnelle incarnée par son Excellence Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.
cridem.org

copiarpegar(info ou intox mana3raf)

maatala a dit…

Salam

Qui est ahmed ould daddah ?


gouverneur de la BCM puis ministre des finances sous moctar ould daddah
(Allah yarehmou), ahmed finira en residence surveillé après le coup d'état
de 1978, et après sa liberation il ira travailler à la banque mondiale.
en 1990, son contrat avec la banque mondiale arrivai à expiration, il était
un peu dans un carrefour quand une proposition inattandu vient jusqu'à lui.
à l'epoque, et à l'instar de la plupart des pays africains, la mauritanie
avait decidée de se lancer dans la democratie, alors qu'un mois à peine
avant le discour de mitterrand à la baule (celui ou il dira, en gros, que
desormais pour beneficier de l'aide bilatéralle il faudra faire des efforts
concernant la democratisation de la vie politique), le quotidien châab
titrai "democratie et l'heresie : les deux faces d'une même monnaie", et
donc face à la machine électorale que ould taya avait lancer, le PRDS,
l'opposition avait du mal à trouver un semblant de consencus, afin de savoir
qui portera ses couleurs lors des presidentielles, et pourtant ce n'est pas
les candidats qui manquent, il y'a là du beau monde : messaoud ould
boulkheir, mohamed ould maouloud, feu hamdi ould mouknass (Allah yarehmou),
hadrami ould khatry ...etc.
c'est à ce moment que deux intriguants notoires, bebaha ould ahmed youra et
son alter ego moussa fall, deciderent d'aller secretement à bangui, capitale
de la republique du centrafrique, ou ahmed ould daddah y occupait le poste
de representant de la banque mondiale, il n'eurent aucun mal à le conveincre
de venir à nouakchott car, disait-ils, si ahmed réussi à unifier
l'opposition, son chemin vers la présidence sera une promenade de santé.
ahmed decida alors de venir à nouakchott ou il constitua une sorte de modus
vivendi, car si les leaders du FDUC (front democratique uni des forces du
changement) ne voulait ceder la place à aucun d'entre eux, il trouvai
qu'ahmed est un moindre mal et une manière honorable de garder la face, et
comme ça personne n'est battu et tout le monde est content.
ahmed se presenta donc en face de ould taya, la suite est connue.
depuis il y'a eu le boycott des presidentielles de 1997, puis la
participation aux legislatives de 2002, puis aux presidentielles de 2003, il
y'a eu aussi l'interdiction de l'UFD, puis l'acceptation du RFD avec à sa
tête mohamed mahmoud ould lemmat, qui s'ecartera pour laisser la place à
ahmed.
il y'a eu surtout des départs, enormément de départs, et pas toujours pour
rejoindre le camps adverse, messaoud est parti pour crée son propre parti,
tout comme ould bedredine, ould maouloud et le groupe du MND, hamdi a fait
pareil, pour finir par se dissoudre dans la majorité presidentielle, khalil
ould teyib a rejoint messaoud, abdel kader ould hammad est parti sans
rejoindre personne et sans rien creer, jemil ould mansour est parti avec les
islamistes rejoindre haidalla, ahmed ould lefdal est parti rejoindre le
PRDS, tout comme el bitrika mint kaber et diop amadou mamadou, ... etc. les
exemples des départs ne manquent pas, et ils ne sont pas tous motivées par
des raisons mercantiles, bizarement, ils ont tous contre lui le même grieffe
: ahmed est trop dictatorial dans ses manières de prendre les decisions, il
ne consulte presque jamais, il ne fait confiance qu'aux membres de sa tribu,
les oulad ebiyeri ou, dans une moindre mesure, aux originaires de
boutilimitt, sa ville natale.
bon, c'est vrai, il conserve quelques alibis regioneaux : el alem ould ahmed
yacoub et ould lemmat pour le nord, kane amidou baba pour la vallée, en plus
de l'alibi de l'est cheikhna ould mohamed lagdaf.
quelques mois avant le coup d'état d'ely ould mohamed vall, ahmed n'avait
plus de quoi payer le loyer du local que son parti occupe, il n'avait même
plus de voiture, et ould taya tardait à repondre à ses demandes repetées
d'audience, malgré la bonne volonté dont il a fait preuve durant le forum
des valeurs democratiques initié par ahmed ould sidi baba.
dès que réussite du coup d'état fut acquise, la consigne au siège du RFD
était clair : soutenir, sans la moindre reserve, ce coup d'état.
et depuis lors, toutes les questions de fond sont éludées : déportées,
esclavages, crimes economiques ...etc, même les islamistes emprisonnés ne
beneficient même pas du moindre communiqué de condamnation, on dit rien,
motus, il ne faut pas contrarier les militaires, il faut rassurer les
militants du PRDS, c'est notre seule chance de gagner, chuttt !!!
aujourd'hui, ahmed se comporte comme s'il était déja au palait presidentiel
: il est très difficil à rencontrer, il salut du bout des doigts, il tire la
tronche ... etc.
tenez, par exemple, pendant les 15 années qu'il a passée dans l'opposition,
à chaque fois qu'il était en deplacement à l'etranger, que ce soit en syrie,
aux états unis ou en france, il tenait toujours à rencontrer les comunautés
mauritaniennes dans toutes les villes ou il passe, alors que lors de la
visite qu'il éffectu actuellement en france, en sa qualité de socialiste
(ahmed socialiste ? la blague !) ou il était venu pour assister aux traveaux
du congrès du parti socialiste qui se tenai au mans, si vous n'avez pas la
chance d'avoir dans votre repertoire téléphonique le numéro d'un "cousin",
il est impossible de rencontrer ahmed.
il se deplace entourée de sa garde raprochée, qui est constituée uniquement
de cousins : abdallahi ould hormatallah (je ne sait pas ce qu'il fait dans
la vie), mohamed ould boihy (pilote de ligne), ahmed a même son propre
françois soudan, abdallah ben ali (journaliste à jeune afrique, il parait
que les cousins d'el qacem ould bellali le cherchent pour lui casser la
figure parce qu'il a dit dans son dernier article qu'el qacem a quitter le
PRDS pour fonder un parti avec ould abeidarahmane, alors que el qacem,
d'après eux, n'a pas attendu la chute de ould taya pour quitter le PRDS, il
l'avait quitter en 2003, pour soutenir la candidature de haidalla, mais ceci
est une autre histoire).
à chaque fois que vous croisez un boutilimitois, il vous dit que n'sara
(entendez : les europpéens et les américains) soutiennent la candidature
d'ahmed car c'est le seul gage contre l'instabilité, que les hommes
d'affaires le soutiennent vu qu'il a rencontrer ould bouammatou, que les
institutions financières, BM et FMI, le soutiennent car c'est leur ami et
ancien employé, que les sénégalais et les marocains s'entendent bien avec
lui ... etc. s'il arrive à obtenir le soutien des habitants de la planète
mars ainsi que celui des journalistes de la lune, se sera le premier
consensus de l'univers !!!
en réalité ce que veux ahmed c'est prendre une double revanche : d'abord sur
l'armée qui, selon lui, est constituée de gens de l'est et du nord (ehl
sahel et ehl charg), qui ont trahi son frère en faisant le coup d'état de
1978, ensuite sur tout ceux qui l'ont humilié lui même durant les 15 ans ou
il était à l'opposition : hommes d'affaires, hommes politiques ...
son défis de l'heure : réunir boutilimitt autour de son nom, mais il semble
que ce n'est pas facile, notament avec ses deux "oncles" de ehl cheikh
sidiya, ahmed kelly (qui veux se presenter) et abdallahi ould souleimane
(qui ne peux soutenir personne, vu qu'il est ministre). mais il a un atout,
l'ordre national des avocats, il peux compter sur le soutient actif de
quelques unes des grandes figures du barraux mauritanien : brahim ould
ebety, yarba ould ahmed saleh, yacoub diallo et, peut être l'actuel batonier
ahmed ould youssouf ould cheikh sidiya.
quel est le point commun entre tout ses avocats ? ils sont tous de
boutilimitt !!!
ahmed peut donc compter sur leurs soutient, qui lui ramenera quelques autres
avocats, même si le batonier ould cheikh sidiya semble hesiter entre son
cousin germain ahmed kelly ould cheikh sidiya, et son son cousin germain, et
ahmed ould daddah le fils de sa tente (la mère d'ahmed est havsatou mint
cheikh sidiya, Allah yarhamha).
on dirai qu'ahmed, depuis qu'il a le vent en poupe, a trouver de nouveaux
mecènes car d'un coup il muntiplie les aquisitions (ordinateurs, bureaux
...etc) et les locatios (maisons, vehicules ...etc), en plus de son dernier
voyage en france ou il semble plus qu'à l'aise materiellement.
ce qui nous ramène à une question : comment ahmed a réussi à financer son
parti 15 ans durant ? avec un siège plus que decent et des salaires versés
aux employés permanents, en plus des campagnes ?
il est vrai que, chaque année au mois de ramadan, ahmed effectu el oumra en
arabie saoudite, sur invitation du protocole royale, le fameux "diwan", qui
lui remet, à chaque visite, un chèque d'un montant de 100.000 dollars, ceci
en plus des financements qu'il a réussi à obtenir de saddam houssein, du
temps ou le petrole irakien coulait à flot, ou par les genereaux syriens,
par l'intermediaire de son frère mohamed, l'ex ambassadeur.
il est de notorièté publique que tous les autres parti d'oppositions se
débattaient, du temps de ould taya, dans des problèmes financiers
inextrecables, à titre d'exemple le siège de l'UFP est en face du camps de
la garde nationale, dans un quartier populaire, tout comme celui de
messaoud, l'APP, qui à l'ilot L derrière l'école privée "najah", alors que
le RFD était situé en face de l'ambassade de france, avant de demenager à
l'ilot K, un quartier habité principalement par des éxpatriés européens.
en tout cas sa traversée du desert n'aura pas durer longtemps puisque, entre
le moment ou il commençait serieusement à souffrir de la deche au point de
demander audience à ould taya, et le moment ou le coup d'état salvateur
d'ely est arrivée, il ne s'est ecoulé que quelques mois.
la baraka ? pendant plus de 20 ans on a eu celle de ould taya.

X Ould Y
----------------------------------


Daddah c’est :


Une pensée molle, une absence de fulgurance, un déficit d'idées neuves ou fortes, la sainte horreur de formule effervescente à retenir. En somme rien de choquant, un style plat (Danois) une pensée rassurante (pas à la hauteur de l'enjeu) des positions modérées, voir indolores, parfois sympas, toujours convenables et convenus: le parfait marabout.

maatala

---------------------------

Qu’est ce qui motive l’attitude de Ahmed o Daddah

Le CYNISME en politique

Pour arriver, quel recours à l’hypocrisie, à la bassesse, que de complaisances envers des soutiens supposés efficaces.A ces yeux, la conquête et l’exercice du pouvoir justifient TOUT : dissimulation, appétit de paraître, absence de conviction durable, pratique quotidienne d’une comédie qu’on ose pas avouer à soi même, opportunisme impitoyable.
Finalement quel mépris pour le peuple qu’on veut séduire, pour les puissants qu’on veut s’attacher.

Tristesse quand tu nous tiens

Maatala

----------------------------------

Ould Daddah a-t-il déjà seulement postulé à un poste électif local ? Une mairie ? La députation ? une sénatoriale ? Jamais. Il ne se sent digne que du fauteuil présidentiel avec de vilains relents régionalistes...et familiaux. A ses yeux, tout autre poste électif est pour les manants-sous-fifres.


Combattre Taya, le faire juger pour ses crimes, rompre les relations diplomatiques avec Israel, juger les criminels à l'origine des évènements des années 89/90/91, l'égalité des races, faire rentrer dignement les déportés au Sénégal et au Mali, etc.

Ca, c'était ce que Daddah prônait il y a 2 ans, et j'étais parmi ses fidèles.

Aujourd'hui, j'estime qu'il m'a trahi, tout comme il a trahi ses sympathisants et partenaires. Pourquoi ? C'est simple. Aujourd'hui il prône le contraire de ce qu'il disait.

Pour Taya, je ne souhaite pas qu'il soit jugé pour ses CRIMES, il peut revenir quand il le souhaite, il sera accueilli avec les honneurs dus à un ancien d'état, tapis rouge..., etc
MAIS C'EST EXACTEMENT LE CONTRAIRE DE SA POSITION D'AVANT AOUT 2005 !!!!! Dis moi le contraire

Pour Israël, avant aout 2005 : "C'est une honte pour la Mauritanie d'entretenir des relations diplomatiques avec l'était sioniste". Aujourd'hui, ce ne l'est plus, on verra, on va y réfléchir. MAIS C'EST EXACTEMENT LE CONTRAIRE DE CE QU'IL DISAIT AVANT AOUT 2005

Pour les criminels à l'origine des évènements avant aout 2005, il faut les juger. Aujourd'hui, il faut pardonner. MAIS C'EST EXACTEMENT LE CONTRAIRE DE CE QU'IL DISAIT AVANT AOUT 2005

Un militant du RFD
---------------------------------

L'ennemi public numéro I dit le FOU

maatala

Anonyme a dit…

----
L’impunité des putschistes, le génocide lent de tout un peuple.

-------
le Prof a tout dit. Le reste c du bla bla.
Lemtouni.

Anonyme a dit…

اعلم يا ولد عبد العزيز أن الحرس الرئاسي ليس ميليشيا تركها لك أبوك و إنما مجموعة من ضباط وجنود الدولة الموريتانية و لا يد لك عليه إلا باسم القانون الموريتاني، أم أن ما قاله الوزير و السجين الخارج بحرية مؤقتة إيسلمو ولد عبد القادر صحيح !؟ كيف لك يا أخي أن تقنع ضابطا أو حتى جنديا بسيطا أن يتلقى الأوامر منك و أنت مجرد مدني؟ أم أنه أصبح باستطاعة أي مدني أن يقود كتيبة أو حتى منطقة عسكرية بعد 22/04/2009 لأنك أنت أصبحت مدنيا؟ إذا كان الأمر كذلك فلا بأس سيأخذ كل واحد منا نصيبه من الجيش. و لكن لماذا كل هذا التعب و وجع الرأس أصلا؟ و لماذا كل هذا الخوف يا ولد عبد العزيز؟ ألست واثقا من نفسك و من حب الشعب لك؟ ألست رئيس الفقراء و المحرومين ؟
يا ولد عبد العزيز من فضلك اتركننا وشأننا، و لا تحمل نفسك ولا أصدقاءك ما لا ستطيعون. يا أخي خذ راحة مستحقة واتق الله فينا وفي نفسك و اعلم أن العافية لا يعدلها شيء.

Anonyme a dit…

Chére sœur, Bilkiss il est temps de te réveiller et de voir la réalité claire telle quelle est loin des illusions et de l'imagination. Ton Général n'est pas Chef d'État ni ciba wehda. Il n'est qu'un simple putschiste assoiffé par le pouvoir et prêt à jeter tout un pays dans la misère et l'enfer. Bilkiss yekhty Alma3louma cemi we certiha, gouly yabaridou, yabaridou dix fois avant de dormir. Chère sœur Repose-toi bien, tu es jeune, intelligente et consciente et je refuse que tu sois l'avocate du diable.
Ta grande Sœur...

Citoyenne

Anonyme a dit…

Petite sœur, Bilkiss
Sois joyeuse et tranquille toute la ville de Nktt est sortie accueillir le Président de la République, Sidi Mohamed Oul Cheikh Abdellahi.
Quel beau jour! Nous les militants pour la légalité et la démocratie somme fiers de notre grand peuple mauritanien. Mille fois merci, population de Nouakchott pour cette grande et merveilleuse sortie. Al haghou ya3lou wela you3la 3aleyhi.
Chers frères Couli, A-, Sanhaji,Muet, Carabina, Rimo et tous les autres, levez vos têtes jus qu' au ciel la démocratie a gagné dans votre pays. Ce grand vendredi 06/Mars/ 2009, jour de la liberté et de la démocratie a mis fin au 06/08/2008, jour de la force aveugle et de la violation de la légalité.

Ctoyenne

Anonyme a dit…

Petite sœur, bilkiss
Dis-moi qu'elle est ton problème avec la légalité et le président
Sidioka?
Je n'arrive pas à comprendre une telle attitude d'une jeune fille que je trouve intelligente et intellectuelle!
Ma chére sœur, la mascarade c'est ce que fait ton général limogé et ses applaudissais. Ould Cheikh Abdellahi est bien le Président de la République, par la force de la constitution mauritanienne, que tu l'aime ou pas, ça c'est la réalité qu'il faut essayer de digérer.
Yakhty al ghaliya hejbi 3la ton général et dis-lui que personne ne l'a élu ni demander son intervention, yevtçalle m’3ana yekhty lahi yekhlina.
Wed3tek lilli yehvedhek..

Citoyenne

Anonyme a dit…

Bilkiss a dit:
"AZZIZ n'a jamais été compter parmi les RV, même au temps de X il n'y figuré pas!!!"
Petite sœur, je suis vraiment désolée que tu atteignes un tel niveau de hamass et de tesfagh, même vibreur et Ould Haimassou allah yarehmou, n'osent pas dire que ton général limogé ne fait parti des roumouz al vassad. Pour ton information, Ould Abdel Aziz figure bien sur la liste des RV et il vous suffit de consulter l'archive de X Ould Y pour être plus sûre.
Petite Sœur si tu veux vraiment rendre service pour le général, tu lui conseilles de rendre les clefs du palais, que le jeu est plus complexe et qu’il ne peut pas gagner la bataille avec une armée aussi vulnérable, comme il l’a bien reconnue lui-même dans son discours d’hier à Ajoujt. Il ne va pas du tout gagner cette bataille avec les applaudissais et les saffagas, qui seront les premiers à fuir du champ de bataille. Tu lui décrives la situation telle qu’elle est loin de l’imagination et des illusions. Si tu arrive à le convaincre, tu auras le mérite de porter le nom de la Grande Bilkiss, Reine de Saba, si non…....

Citoyenne

maatala a dit…

Salam

Cher soeur citoyenne

Comme tu es dure avec la benjamine (lol).

A-t-on avis ceux qui vont à la rencontre du Azziz dans les régions c'est quoi?

Comment peux-tu raisonner en faisant abstraction deux deux tiers de ce pays.

La manif du FNDD a été un échec (sanhaji ente vem), ils nous inventent l'intifada des stades.

Si sidioca revenait demain, que comptes-tu faire des supporters de AZZIZ.


Pour mettre fin à la crise, il aurait fallu que SIDIOCA se présente à l'élection présidentielle, afin que le peuple souverain le confirme.

Au lieu de dire merde aux bidasses, SIDIOCA les a promu généraux par le seul fait du prince.

Par ailleurs le retour de SIDIOCA à NKTT est le résultat d'une concession faite à KHADAFFOU et non une victoire du FNDD.

Notre soeur a besoin de votre soutien morale pour son opération et non de servir de défouloir pour faire passer votre désarroi du à la banalisation de votre poulain.

Pourquoi s'accrocher à cet incompétent que les militaires ont choisi pour vous.

Comme si le salut Mauritanie passait obligatoirement par l'inutile (dixit la maréchale).

Si le peuple croyait à la démocratie, il serait sorti l'imposer aux bidasses dits le fou

maatala

Anonyme a dit…

maatala,
Tu as plus qu'une dent contre AOD.
Je te donne une petite leçon en politique:
les promesses en politique n'engagent que ceux qu'ils les ont cru.

AOD continuera à se contredire, comme tous les mauritaniens.

Bolitik de chez repose sur l'idée et son contraire et entre les deux un espace qu'on aisement placer : Maata, belkiss, lm,bebe ba kimporte,fils du bled, sanhaji, bl et kbg

fils du bled

Anonyme a dit…

lire...
Bolitik de chez nous repose sur l'idée et son contraire et entre les deux un espace qu'on peut aisement placer : Maata, belkiss, lm,bebe ba kimporte,fils du bled, sanhaji, bl et kbg
fils du bled

Anonyme a dit…

Ahmed Ould Daddah est grand patriote de ce pays. Il a commis des erreurs, qui n'en commet pas ?
Aujourd'hui il retourne à la raison en rejoignant le camp qui est le sien. Celui des democrates, qui s'opposent à l'arbitraire et la loi de la force. Il est la bienvenue.

Maintenant ceux de son parti qui l'ont initialement rejoins pour l'exploiter vont s'en aller et ils ne seront pas regrettés. Les autres militants du RFD vont rester et le parti restera toujours un grand parti de ce pays.


Sanhaji

Khalil Balla Gueye a dit…

Qu'est ce vous attendez pour reprendre vos frivolités usuelles?

Mon dernier client de la "racist galaxy" aura eu sa claque et trône déjà en bad compagnie avec ses alter ego et autres émules non moins pervers racistes!Oubien trouveriez vous qu'il n'a pas été suffisamment châtié pour la monstruosité de ses actes??

En tout cas moi, je serais vraiment curieux de savoir qui serait le "Grand Manitou" que tout le monde raciste (toutes tendances confondues)protégerait quitte à faire littéralement rempart de son corps!

J'avoue n'en avoir aucune idée moi qui pensais , tout au début qu'il pourrait s'agir de la "nappe fossile Mésopotamienne"!Mais , réflexion et recoupements faits, celle-ci ne serait que du menu fretin au même titre que toutes les fourmis-soldats faisant écran unanimement pour brouiller les pistes menant au "grand gourou" ou Grand maître de la LOGE RACISTE!

Je jette l'éponge , à l'impossible nul n'est tenu, manifestement le démantellement de cette Organisation ne serait pas réalisable à l'échelle d'un seul homme fut-il SURMOTIVE comme moi!

Quels seraient donc ce ou ces MYSTERIEUX GRANDS MANITOU si jalousement et presque "chevaleresquement et épiquement" défendus et protégés par la chair à canon livrée à la vindicte de KBG!?
Question à 1000 euros!

Khalil Balla Gueye a dit…

Je ne suis pas sans savoir que je n'aurais pas dû "tactiquement" faire cet "aveu" de nature à mettre relativement à l'aise le camp des "kamikazes racistes" peu au fait de l'état de mes connaissances réelles ou supposées sur l'ORGANIGRAMME!

Mais c'est de bonne foi que j'ai lâché ce morceau ci en espérant susciter un autre niveau de complicités plus au fait et de préférence au coeur même de l'oeil du cyclone raciste!

Wait and see see si quelqu'un mordra à l'hameçon!Mais d'ores et déjà, je ne me fais guère beaucoup d'illusions à ce niveau élevé de la SPHERE RACISTE!
ENCORE QUE, sait-on jamais?!une bouteille à la mer...!

Anonyme a dit…

kbg tu n'es pas sans savoir que tu es lâche tu veux t'attaquer à LM mais tu n'oses pas le faire a découvert. tu insinuais quoi en disant maître de la LOGE RACISTE ?

vas y sois pas lâche

Khalil Balla Gueye a dit…

Mes coordonnées:

khalilballa@gmail.com et

ballag@web.de

CONFIDENTIALITE GARANTIE comme d'hab!

maatala a dit…

Salam

sanhaji

Il est des erreurs impardonnables et qui ne mérite si on a le sens de l'honneur que de rendre son tablier.

Quand on accepte le statut pompeux et "lucratif" de chef de l'opposition, on ne soutient pas un coup d'état.

Daddah ne croit qu'à un seul idéal, le sien qui est et restera toujours le pouvoir pour le pouvoir.

Peu importe les moyens d'y arriver dit le Fou.

maatala

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

Démenti de Kaba Ould Alewa

Dans une note manuscrite qu’il a signée et dont copie est parvenue à l’ANI, le député Kaba Ould Alewa dément formellement l’information relative à la candidature aux élections présidentielles.

Voici le texte intégral de ce démenti :


"Suite à l’information parue dans le site Internet «ANI» relative à la candidature aux élections présidentielles de M. Kaba Ould Alewa et les écarts de langues envers les membres du HCE lors d’une réunion tenue à Kankossa, le député Kaba Ould Alewa dément formellement ces informations et les considère de la pure intoxication orchestrée par ses déprédateurs politiques locaux.
Signé Kaba Ould Alewa"

Anonyme a dit…

Salut...

Nouveau du lexique de canalh..."l'intifada des stades"

bl

Anonyme a dit…

..Salut ...
Dites moi les amis...qu'est ce qui peut bien "innocenter" Kaba...le blanchir....???..si j'avais un partillon ...je ne l'aurais pas accepte son adhesion......pour rien au monde...

PS: A-...Kane hamidou....Baba...n'est pas le frere de l'adg de la SNIM...une intox encore de for mauritania....

bl

Khalil Balla Gueye a dit…

pure intoxication orchestrée par ses ***déprédateurs politiques locaux.
Signé Kaba Ould Alewa"
*************
l'emploi de DEPREDATEUR est impropre ici, on dirait plutôt dans ce cas ci DEPRECIATEUR!

DEPREDATEUR c'est autre chose et tire sa racine du substantif DEPREDATION comme font les RV!

Anonyme a dit…

Maata a dit:
"Par ailleurs le retour de SIDIOCA à NKTT est le résultat d'une concession faite à KHADAFFOU et non une victoire du FNDD".

Cher Maata
Si l'accueil chaleureux du président Sidioka est grâce à Khaddafi, c'est quoi, le dernier meeting du mercredi 08/04/2009, pour ne citez que cette dernière activité, qui a rassemblé des milliers et des milliers de mauritaniens venus de tous les coins de la capitale pour dire haut et fort , non et mille non pour la violation de la constitution, non et mille fois non pour le général limogé. Cher frère si vous ne voilez le ciel ou le soleil, on ne peut pas vous les montrer.
……………………



Maata a dit
« Notre sœur a besoin de votre soutien morale pour son opération et non de servir de défouloir pour faire passer votre désarroi du à la banalisation de votre poulain »

Cher Maata
Je souhaite bonne guérison et longue vie pour ma petite sœur, mais comme elle continue son combat acharné contre tout ce qui bouge pour le retour à l'ordre constitutionnel et le respect du choix du peuple mauritanien, je me suis trouvée obliger à lui faire un petit rappel.
………………….
Maata a dit :
« Pourquoi s'accrocher à cet incompétent que les militaires ont choisi pour vous.
Comme si le salut Mauritanie passait obligatoirement par l'inutile (dixit la maréchale).
Si le peuple croyait à la démocratie, il serait sorti l'imposer aux bidasses dits le fou"
...................

Cher frère, Maata
Si vous et Bilkiss avaient des problèmes personnels avec Sidioka et sa famille, ça ne concerne que vous. Nous, mauritaniens militants pour la légalité et le respect de la constitution mauritanienne, voyons qu’il est de notre devoir de se souder et mettre barrage devant les coups d’état et les ambitions illégales et folles du général limogé, qui est prêt à mettre tout le pays en feu pour rester au pouvoir. En fin, je voudrai simplement savoir qui a élu le général à la présidence de la république, qui a demandé son intervention ?
Désolée de vous rappeler, cher frère, que le ridicule ne tue plus.

Citoyenne

Bebe BA a dit…

Citoyenne,

Vous dites "mais comme elle continue son combat acharné contre tout ce qui bouge pour le retour à l'ordre constitutionnel et le respect du choix du peuple mauritanien, je me suis trouvée obliger à lui faire un petit rappel."
-----

C'est qu'elle continue à mener son combat acharné, mais elle n'a jamais tiré pas sur tt ce qui bouge.
Elle soutient Aziz parce qu'elle y croit contrairement à certains Içi!
Elle ne s'est jamais acharnée sur qui que soit içi. Elle a toujours été poli, ellle!

Par ailleurs,si pour elle le retour à l'ordre constitutionnel passe par Aziz, on peut comprendre que vous essayez de lui faire changer d'avis. Mais ce n'est pas en l'agressant que vous ariverez à qq chose!

Pour ce qui est de votre petit rappel, il laisse à désirer, lol

Bizarre, cette agressivité qu'on observe chez les supporters du FNDD, Qu'est qui se passe? vous doutez de vous?

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

URGENT: LE PRESIDENT DU HAUT CONSEIL D’ETAT A TIDJIKJA; "DES MILLIARDS D’OUGUIYAS ONT ETE ALLOUES AU PROGRAMME D'INTERVENTION, ET PAS LE MOINDRE IMPACT POSITIF SUR LA VIE DES CITOYENS".

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du Haut Conseil d'État, Chef de l’Etat, a dirigé il y a peu un meeting populaire dans la ville de Tidjikja, où il est arrivé ce samedi matin. Le Chef de l’Etat a remercié les habitants du Tagant, et en particulier ceux de Tidjikja qui lui ont réservé un accueil chaleureux. Il a ensuite rendu hommage au rôle historique de la région, avant de s'adresser à la foule, en disant; "Vos problèmes sont ceux du pays en général, tels que la santé, l'éducation, l'électricité, les routes, et ils sont restés les mêmes et la raison en est la corruption qui a prévalu et qui a régné, et le détournement de fonds, par les mêmes personnes qui ont détruit le pays sur le plan administratif, financier et moral, comme vous le savez et le savent les étrangers». Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, a ensuite insisté; "ce qui est nécessaire aujourd'hui, c'est le changement, auquel aspire toute la population du pays", a-t-il dit. Il ajoute que "le problème de notre pays comme il est bien connu depuis des décennies est la persistance de la corruption, et l’entêtement des corrompus auteurs de toute la gabegie à continuer leur injustice, en exigeant la des sanctions contre le pays". "Aujourd'hui, ils ne veulent pas le changement dans notre pays et ne veulent pas changer parce que ce sont eux qui ont enraciné la corruption et la gabegie dans le pays, en raison de leur intérêts égoïstes qui constitue leur unique souci, tandis que le peuple mauritanien, importe peu pour eux [... ] Notre pays et notre peuples doivent à tout prix surmonter la tragédie dans laquelle ils ont été précipités par la corruption de quelques-uns."
Le président du Haut Conseil d’Etat a ensuite parlé du Programme spécial d'intervention, en disant que; "des milliards, ont été mobilisés en sa faveur mais ils n’ont pas profité aux citoyens, mais qu’ils ont rentré dans les poches de quelques corrompus, et je n’ai trouvé dans toutes les zones visitées j'ai visité le moindre impact positif de ce programme sur la vie des citoyens."
Il a déclaré que "l'Armée n'est pas intervenue, mais a jugé qu’il fallait sauver la Mauritanie de la mainmise de personnes qui ont terni le pays et l’ont laissé en ruine, en ajoutant que: l'intérêt suprême de notre pays requiert de se positionner avec le changement, car ajoute-t-il le ourbillon de la gabegie nous a pris en otage, pendant des décennies et que la corruption doit disparaître à jamais. La triste réalité de notre pays ne résulte pas de la colonisation, mais de cadres corrupus qui ont siphonné toutes les ressources du pays et qui aujourd'hui et s'opposent à toute réforme."
Il a rappelé que "la réforme en cours pas pour le peuple et de la tribu, mais pour le peuple et de consolider la démocratie loin de cibler n'importe quel changement a été Ngjerkm, a déclaré au nom du peuple mauritanien et doit être Taatmsqua et Tsonoh afin de ne pas répéter l'expérience de 2007 et que votre devoir Tantboa honnête, qui va servir le peuple."
«Compte tenu de la correction n'est pas du Sultan de la justice est un problème avec elle, la défense de la même preuve irréfutable".

Anonyme a dit…

أفاد مراسل "تقدمي" المتواجد في تجكجة أن الجنرال محمد ولد عبد العزيز وصل صباح اليوم السبت إلى تجكجة وسط ترتيبات استقبالية من قبل أنصاره في المنطقة. وحسب المراسل فإن منسقية الجبهة الوطنية للدفاع عن الديمقراطية بتكانت قامت بتعبئة الجماهير لمنعها من استقبال الجنرال.
وقد قام أنصار الجنرال باستخدام آليات الدولة في حشد المواطنين إذ تم الطلب من موظفي الدولة العمل على التعبئة فيما تم تنبيه التلاميذ والطلاب على إلزامية الحضور وتهديدهم بالطرد من قبل مدراء التعليم، حسب المصدر.
وحسب المصدر فإن الدي ولد الزين قد أجر أربعمائة جمل لإستقبال الجنرال تكلف فيها ما قيمته سبعة ملايين أوقية وتم رصفها في طريق استقبال الجنرال.
كما أفاد المصدر أن المستقبلين كانوا قليلين وخصوصا من قلب المدينة حيث اضطر أنصار الجنرال لجلب الجماهير من الضواحي والبوادي البعيدة وأن منظمي الإستقبال اضطروا إلى تغيير منبر الجنرال من أجل تغطية الجموع الضئيلة.
وكانت منسقية الجبهة بتكانت قد قامت بتوزيع البيانات واللافتات المعارضة للجنرال مساء الأمس وصباح اليوم فيما عمل ناشطو الجبهة على التعبئة المضادة.
ولم يقم المنتخبون باستقبال الجنرال عدا العمدة الرابع للمدينة، حسب المراسل.

وقد قامت مسقية الجبهة في تكانت بتوزيع بيات تلقت تقدمي نسخة منهم هذا نصها:

بسم الله الرحمن الرحيم
ولا عدوان إلا على الظالمين

أيها الموريتانيون، أيها الموريتانيات !

- هل يعتقد الجنرال المفسد محمد ولد عبد العزيز أننا أغبياء حتى نصدق أكاذيبه؟
- هل يعتقد أننا مغفلون حتى نصدق وعوده الخادعة وتدشيناته الخيالية؟
- هل يحسب أنا جبناء حتى نسكت عن إجرامه في حق الوطن؟
- هل يمكن أن ينسى الموريتانيون أن هذا الجنرال المفسد قد عبث بأمن البلاد وأرواح جنودها عندما حول ميزانية الجيش إلى ميليشيا "بازب" التابعة له، ثم حول ميزانية "بازب" إلى جيبه، حتى أصبح من أكبر الأثرياء ؟
- هل يمكن أن ينسى الموريتانيون أن الجنرال المفسد قد خان أمانته عندما غدر بجميع الرؤساء الذين وثقوا به؟
- هل يمكن أن يتجاهل الموريتانيون أن هذا الجنرال المفسد يقود بلادنا اليوم إلى الهاوية؟ فبعد أن كنا مفخرة العرب بفضل الديمقراطية أصبحنا اليوم فضيحة إفريقيا ومصدرا للعدوى بمرض الانقلابات، بحيث قرر العالم وضع بلادنا في العزلة حتى تبرأ من داء الانقلاب !
- وبعد أن كان المستثمرون يتسابقون نحو بلادنا أصبحنا اليوم عرضة للحصار !
- لماذا كل هذا ؟ فقط ليصبح الجنرال المفسد رئيسا ! فهل نضحي ببلدنا إرضاء لطموحات ضابط متهور؟

- يا أبناء تكانت العظيمة، قلعة مقاومة الطغاة عبر التاريخ !
- يا أبناء تيجكجة الأبية !
- يا أبناء العلماء العاملين، والأبطال المقاومين !

- هل يمكن أن ننسى إجرام هذا الجنرال المفسد في حق الموريتانيين عموما، وفي حق أبناء تكانت وتيجكجة خصوصا؟
- إننا في تكانت فخورون بوقفة أبنائنا الكرام أبناء الكرام، الشجعان أبناء الشجعان، في وجه الانقلاب المشئوم، ورفضهم الأبي لمحاولات الجنرال الرخيصة بترغيبهم في مناصبه وترهيبهم من بطشه وظلمه. ولما يئس من استمالتهم قرر ظلما وعدوانا أن يزج بهم في السجون.
- غير أن السجن فيما يبدو لم يكن كافيا لإطفاء نار حقده! فبدأ حملة من الأكاذيب لتشويه سمعة أبنائنا الأبطال، ولم يعد له من برنامج ولا خطاب باستثناء شتم أبناء تكانت الكرام أبناء الكرام، وذلك على امتداد ولايات الوطن التي كانت تستقبله كرها وتودعه كرها!
- عرض على أبنائنا أن يقبلوا انقلابه الغادر ليصبحوا له وزراء، فلما رفضوا الغدر أخذ يشتمهم في غيابهم كما هي عادة الجبناء !
- فبأي وجه يستطيع هذا الجنرال المفسد مخاطبتنا اليوم ؟ وبأي وجه يطلع هضبة تكانت؟ وبأي وجه يدخل تيجكجة؟
- لا شك أن الجنرال لا يعرف شيئا عن تكانت ولا عن تيجكجة، ولا شك أنه يجهل قول الشاعر:
تيجكج لم تعد تحني الجبينا....#....ولن ترضى بظلم الظالمينا

تيجكجة، بتاريخ 11 ابريل 2009

الجبهة الوطنية للدفاع عن الديمقراطية
منسقية تكانت

Anonyme a dit…

شكرا لتكانت الصامدة في وجه الظلم والطغيان. شكرا لتجكجة الأبية بالدرس الذي أعطت للجنرال اليوم. لو كان هذا الضابط المتمرد يملك قليلا من النباهة و الحس الاجتماعي او الأخلاقي ما حاول مجرد التفكير في زيارة هذه القلعة المعروفة بصمودها و قدرتها على مقارعة الطغاة والمتسلطين. جربت أيها المعزول فحصدت ما زرعت. ألف شكرا مرة أخرى يا سكان تجكجة الأبية، و كل زيارة و صفعة جديدة للجنرال المعزول.

Anonyme a dit…

Anonyme du 11 avril 2:17

Je ne sais pas comment vous definissez "...reussi ses etudes correctement." Je me limiterais a' mes etudes primaires et secondaires a' Aioun plus mes etudes superieures a' l'Universite' de Nouakchott. Les premieres ont ete' sanctionne'es par un Baccalaureat et les dernieres par une Maitrise en Geographie (premiere promotion.)
Je n'aime pas te donner des vertiges, c'est la raison pour laquelle je ne parlerai pas de mes nombreuses etudes universitaires et professionnelles aux USA.

De toutes les manieres, je te felicite pour avoir reussi tes...etudes correctement. BRAVO ELIKE!!!!!!!

Pour ton information, il y a certes plusieurs divergences politiques entre KBG et moi mais ne vous trompez point, il reste un frere et un compatriote. Si tu apprends a' lire ce Mr. attentivement, tu tireras quelque chose de ce qu'il ecrit. YOU MUST BE WILLING TO OPEN YOUR MIND AND LISTEN TO OPINIONS WHICH ARE DIFFERENT FROM YOURS!

J'ai ecoute' tous les discours de la tortue fache'e et j'ai lu les ecrits de ceux qui defendent sa position mais je n'ai pas ete' convaincu par ce que j'ai lu et/ou entendu.

KBG veut dire KHALIL BALA GUEY!!!
MOI JE SUIS PDG = President Directeur General de L'Universite' Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya Pour la Defense des Interets Superieurs de la Mauritanie. NO TUITION! THE COURSES ARE FREE!
Plus vous lisez le PDG qui n'utilse que 0.000001% de ses capacite's mentales, plus vous vous eloignez de l'ignorance.
Cette Universite' est ouverte pour eduquer Maata, Kimporte, Vlane, Bilkiss, le grand vagabond national xouldy et leurs amis.


Maata,

J'ai l'impression que tu n'es plus " DADDDDDDDALOGUE AUTOPROCLAME'" !!!!!!

Bilkiss,

Occupez-vous de votre sante'!!!
Nous t'aimons bien mais nous combattrons la publicite' de la tortue fache'e. Nous n'avons rien contre ta personne. Ce sont les mauvaises ide'es que nous sommes entrain de combattre.


Bebe Ba

LM est sage.
Tu m'as trahi! Tu passeras mon bonjour a' mon rival. Whenver you are looking for a divorce lawyer, let me know. I will even pay for the fees to...have you.(rire)

BL,

Tu n'as toujours pas merite' le titre.

Bebe BA a dit…

Mister Couli,

Je comprend maintenant pouquoi on que "les hommes sont égoïstes", lol

Depuis Combien de tps je suis sur ce blog?
J'ai jamais eu une parole gentille de ta part et now que qq s'interesse à moi dans la Khaïma de Ablaye, tu dis que "je t'ai trahi", ah les hommes!!!!
Mon fiancé, je resterais avec lui, contre vents et marées

De toute façon, une peulh et un bambara, ça va pas ensemble, cela date depuis des siècle, lol

Juste la mise en échec de ce coup d'état et on se mari! tu es invité, bien sur

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Nous n'avons ni...CANON...ni grenade...pour tirer sur quoi que ce soit. Tu dois penser que nous sommes des...militaires et/ou des policiers de la categorie de la tortue fache'e. NOTRE COMBAT EST DIRIGE' PAR NOS IDEAUX DEMOCRATIQUES ET IL SE LIMITE SUR LE TERRAIN DES IDE'ES!!!!!

Citoyenne,

Je suis tres fier de vous!
Bebe Ba, BL, Maata, Bilkiss, Kimporte just don't know any better. YOU CANNOT WORRY ABOUT THEM!!!!!!!!!
EUX MEMES NE CROIENT PAS A' CE QU'ILS ECRIVENT!!!!!
Il suffit de comparer ce que Maata ecrivait a' propos de Mr. Ahmed Ould Daddah chez xouldy et ce qu'il ecrit aujourd'hui a' propos de la meme personne pour comprendre ce que je dis!!!!

Bebe BA a dit…

Mister Couli,

Peut être vous n'avez ni grénaden ni canon mais vous avez plus dangeraux:

Vos langues venimeuses ou plutôt devrais je dire vos écrits qui ne ratent pas vos cibles!

Vous vous en servez saper le moral des autres et distiller votre venin!

Comme cela ne marche pas avec Maatala et les autres (qui vous connaissent bien), vous avez choisi la plus vulnérables et malheureusement cela à marché!

A voir vos méthodes et si tt le monde au Front est comme vous, je me demande où on va entre le FNDD et Aziz!

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Vous avez certes detruit le Royaume Bambara de Segou et vous avez fait une ...fausse revolution maraboutique au Fouta pour voler le pouvoir des peuls. Les Torodo sont toujours a' la recherche de qui ils...sont! C'EST CETTE RECHERCHE DE QUI ILS SONT, QUI LES A POUSSE'S A' OUVRIR LA COUCHE TORODO A' DES ETHNIES QUI N'ETAIENT MEMES PAS HALPULAR. ALLEZ-Y SAVOIR POURQUOI NOUS AVONS DES N'DJAY ET DES SARR et d'autres ethnies DANS CETTE COUCHE. Tu penses que c'est par hasard que Kane Hamidou Baba ne sait plus sur quel pied danser. (rire) L'autre Kane de la SNIM est toujours a' la recherche d'El Hadj Oumar Tall mais son seul probleme est de confondre les falaises de Badjangra avec les montagnes que la SNIM est entrain de detruire pour faire quelques dollars au compte de la tortue fache'e.

Anonyme a dit…

slaut ,

invités sur france24 , le porte parle de for-mauritania à ses côtés l'apôtre du Satan

rimo

Anonyme a dit…

Chère Sœur, Bébé Ba
Comment osez vous dire que j'ai agressé ma petite sœur Bilkiss, non et mille fois non chère Bébé, ce n'est pas de ma nature, ni de mes convictions d'agresser ou de blesser quelqu'un quelque soit les motifs et si vous pensez que je l'ai fait, je présente toutes mes excuses et mes regrets pour ma petite sœur.
En fin, si vous pensez que ce que j'ai écrit représente une agression, dans quel cage pouvez vous placé, ce petit exemple des propos de notre chère, Bilkiss, qui dit: "Sous Sidioca, la Maréchale et cendrillon faisait trois fois le sale Boulot de ment tolba et ces Acolytes!!!"


Citoyenne

Bebe BA a dit…

Citoyenne,

Sidioca et sa famille sont des personnalités publiques ce qui n'est pas le cas de Bilkiss ou votre cas et je ne crois pas qu'elle s"est attaquée à leur vie privée!

Bizarre, ce trait commun que vous avez avec Mister Couli, vous vous excusez puis vous attaquez! le souci d'avoir le "dernier mot"

La difference entre vous est que si lui tape (parfois très mal)quant on n'est pas de son avis, vous le faites de manière trés douce, mais cela revient au même, lol

C'est quoi ces democrates qui n'acceptent la contradiction?

maatala a dit…

Salam

Chére soeur Citoyenne

Tes excuses t'honorent et devrait servir d'exemple à d'autres.

SIDIOCA, la maréchale et Cendrillon sont des personnalités publiques, donc soumis à la critiques et au mauvaises humeurs, ce qui n'est pas le cas de bilkiss .

Qui est une simple citoyenne comme toi et moi dit le Fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Soeur citoyenne

je n'est pas de problème avec la famille Sidioca, je n'ai jamais vu un de ses membres physiquement.

Perso, je trouve que c'est une famille indigne, car je ne comprend toujours pas comment SIDIOCA a pu accepter que la maréchale interrompent leurs études pour jouer au fils du prince.

Après cela vouloir une fois de plus lui confier notre destin, c'est vraiment nous prendre pour des cons dit le fou.

maatala

Ps: couly avait trouvé comme réponse à cet acte inqualifiable, ce sont leurs enfants , ils en font ce qu'ils veulent(sic).

maatala a dit…

Salam

Chere Soeur Citoyenne tu dis:

"le respect du choix du peuple mauritanien".

C'est au peuple de faire respecter son choix, il attend quoi........

Souviens-toi de la Cote d'IVOIRE, la rue est sortie pour balayer GUEYI.

Seule la révolte du peuple peut virer les tyrans.........

Les alliés etranagers du FNDD et Sorkozy leurs ont expliqués qu'ils étaient inexistants.


Chère citoyenne pour compter et peser, il faut créer un rapport de force.


La peur de la prison, voila la seule crainte des leaders du FNDD(Bodiel ente vem).


Azziz sait qu'il a en face de lui, une bande de poltron, incapable de se sacrifier pour la moindre cause.

Voila son unique force dit le FOU.

maatala

Bebe BA a dit…

A-, comment cela se fait-il que tu sois pas au courant?

L’Algérie, puissance nucléaire ?

Des documents classés SECRET DEFENSE récemment déclassifiés par le National Security Council (NSC) Américain, et faisant l'objet d'un dossier complet par le site "National Security Archive" révèlent que des inquiétudes profondes ont traversé les services américains quand aux ambitions nucléaires du régime algérien au début des années 90, notamment à cause de la taille des tours de refroidissement de la centrale d'Aïn Oussera, à 200 km au sud d'Alger.

Cette dernière était censée accueillir un programme nucléaire civil, avant que de fortes présomptions, accentuées par l'imagerie satellitaire et les liens étroits entre Alger et Pékin sur ce dossier, n'aient poussé les américains à s'interroger sur les objectifs réels du programme nucléaire algérien.

Les présomptions ont été assez fortes pour que l’oncle Sam fasse pression sur la Suisse, via son ambassade, pour l’empêcher de vendre une presse isostatique à Alger, estimant que le régime Algérien n’offre pas assez de garanties quand à l’innocuité de son programme nucléaire. Le fond du problème, selon ces documents exceptionnels, semble être la taille des tours de refroidissement, qui semblent beaucoup trop grandes pour un réacteur de 15MW, mais plutôt adaptées à un réacteur pouvant aller jusqu’à 50 Mégawatt, ce qui représente un risque de prolifération selon les experts américains.

C’est néanmoins d’un point de vue purement stratégique que cette ambition nucléaire algérienne pose le plus de questions. Quelles ont pu être les raisons véritables qui auraient poussé l’Algérie à vouloir se doter d’un arsenal nucléaire ? N’ayant pas d’ennemi avéré parmi ses voisins, pourquoi Alger aurait-elle cherché à se doter d’une technologie nucléaire militaire ?

Il semble que la réponse se trouve en partie dans les difficultés internes que traversait l’Algérie au début des années 90, mais a également des ramifications dans la stratégie de puissance qu’une partie des militaires algériens voulaient voir mise en pratique pour s’assurer qu’aucun autre pays du Maghreb ne puisse avoir le rôle de moteur de l’Union du Maghreb Arabe, une initiative lancée à Marrakech en 1987 par les chefs d’Etats du Maroc, de Tunisie, de Libye, d’Algérie et de Mauritanie, et censée promouvoir l’intégration régionale, sur le modèle de l’Union européenne.

Depuis plusieurs semaines, l’Algérie semble avoir un regain d’attention pour la question nucléaire, avec comme point d’orgue la visite de Hans Blix, l’ancien inspecteur en chef en Irak, à Abdelaziz Bouteflika, pour discuter des questions de prolifération. Tous les observateurs ont été interpellés par cette visite imprévue de l’ancien diplomate suédois au Palais de la Mouradia "sur demande du président de la République algérienne" et qui semblait comporter des volets qui auraient été passés sous silence par la presse officielle algérienne...

Anonyme a dit…

Maatala a dit:
Quand on accepte le statut pompeux et "lucratif" de chef de l'opposition, on ne soutient pas un coup d'état.
---------
Vous avez parfaitement raison, cher Maat. Seulement, vous semblez oublier, malheureusement bien souvent depuis le 06/08, qu'en fait, quand on est démocrate, et j'espère que vous l'êtes sincèrement, on ne doit absolument pas soutenir de coups d'état. Même si on n'est chef de rien. On est chef de soi quand même. Soyez lucide mon cher Maat.

La lucidité il en faut pour que nous puissions ensemble aider notre chère Belkiss à vaincre ses accès de putschemania que je souhaite passagers. Voici un cas symptomatique de ces accès putschemaniaques:
---------------
mon CHOIX qui se résume en EL KHENERAL et c pas RIEN pour moi!!!

j'y crois dur comme fer!!!
--------------

Vivement la guérison inchaallah.

Fa3il khair.

Anonyme a dit…

اطار على غرار تجكجه، تستقبل الجنرال بالفتور و بعض اللافتات غير المرحبة بيه والشرطة تتدخل لنزعها، يبدو أن الجنرال اليوم امش ما سم

وصل رئيس المجلس العسكري الجنرال محمدولد عبد العزيز مساء اليوم السبت 11-4-2009 إلي مدينة أطار وسط إجراءات أمنية مشددة.
وقد وصل الجنرال محمد ولد عبد العزيز المدينة وسط استقبالات شعبية توصف بالعادية كما يقول مراسل "الأخبار" بالمدينة.

وقال المراسل إن السلطات العسكرية التي ترافق رئيس المجلس العسكري الجنرال محمد ولد عبد العزيز قد كثفت من حراستها الأمنية بشكل كبير حيث منعت الصحفيين من الوصول إلي ساحة المطار، باستثناء الصحافة التي ترافق الوفد الرسمي.
كما انتزعت السلطات المرافقة للجنرال الشجائر المحترقة من بعض المدخنين.

Khalil Balla Gueye a dit…

Bizarre, comme c'est bizarre en effet!

A chaque fois que vous en épinglez un en lui mettant le grappin dessus:il se laisse faire tout résigné et soumis à son sort!De quoi me fendre le coeur souvent au vu de tant de résignation et de docilité quasi impuissante de prime abord!

De quoi rester pantois devant une discipline si spartiate!OMERTA,la loi du silence semblerait être le maître mot au sein de cette camarilla raciste putschiste ou PAS soudée et bien entrainée!

Et dieu sait que presque tous ceux que j'ai zigouillé et refroidi seraient, rien que la veille, des bêtes et des furies féroces et agressives avec comme qui dirait un COMMUN talon d'Achile que seul KBG semblerait invariablement toucher à chaque assaut ciblé!

Vraiment impressionnant et de plus en plus INTRIGANT que tout cela!

Anonyme a dit…

Maata,

Ce n'est pas a' toi de dire au vieux ce qui est bon et ce qui est mauvais pour ses enfants. La jeune femme en question est majeure, il faut donc que tu respectes ses choix!!!

Citoyenne,

Il ne faut pas laisser Bebe Ba te mettre sur la defensive. Il ne faut surtout pas perdre de vue que la meme personne joue plusieurs roles.

Bebe Ba,

Tout indique que tu nous laisses le titre...democrates! QUEL EST LE TITRE ET/OU L'ADJECTIF POUR LES MEMBRES DE VOTRE GROUPE? Bilkiss a deja son titre, je suis a' la recherche d'un titre pour vous autres.
Mes salutations a' ma fille Mariem. Prochainement, je compte voir sa photo avec un mouchoir de poche sur sa... tete. (rire, Zouber ente' vem? yitayrake manake wahile vichi.)

Anonyme a dit…

yanis ente mein?

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Le truc nucléaire de l'algerie, je suis au courant. Vous l ái balancé une fois ici et vous ai dit que le Maroc ne va plus dormier. Mais personne n'a remarque. La taille du programme comme indique par Taqadoumy m'intrigue. Vais aire des recherches la-dessus. A-

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba. Ça bouge au Maroc aussi sur le nucleaire. Areva est dans la zone. Pour la RIM, tout l'uranium a ete donne à BSA (Bouamatou) par Ely et Aziz. Plus sur ce sujet dans quelques jours. A-

=========

Après la signature de l’accord avec la France

Le nucléaire algérien dans le collimateur
Par : Salim KOUDIL, Liberté, 8 décembre 2007

Les pays qui se montrent réticents par rapport à l’ambition nucléaire de notre pays mettent
surtout en évidence l’aspect global de l’accord signé avec la France.

Les “ambitions” nucléaires de l’Algérie suscitent de plus en plus de réactions de la part de plusieurs pays. Considéré comme le plus gros des contrats conclu par Paris avec un pays arabo-musulman, l’accord signé il y a quelques jours à Alger est venu remettre sur selle les promoteurs du “danger nucléaire algérien”. C’est surtout l’aspect global de cet accord qui a été mis en relief.
En touchant à la recherche, à la production d'électricité, à la prospection de gisements d'uranium, à la sûreté et au transfert de technologie et surtout à la formation, il met en avant l’importance que compte donner l’Algérie à ce secteur. Du coup, notre pays se retrouve dans le collimateur de ceux qui crient au danger d’une prolifération nucléaire dans les pays arabes pour contrecarrer le programme iranien. Une “dualité” dont les conséquences font craindre le pire pour les Européens et les Américains. Du coup, on met en exergue le fait que notre pays n’ait pas encore signé le protocole additionnel de vérification de l'Agence internationale de l'énergie atomique et on parle même d’autres conditions à exiger avant toute concrétisation d’un quelconque accord.
D’ailleurs, celui que vient de signer Sarkozy à Alger ne peut entrer en vigueur qu’après avoir eu le OK de la Commission européenne. Cependant, l’Algérie est dans une position confortable et peut se permettre de mettre de côté toutes les pressions possibles. Nonobstant l’aspect de souveraineté nationale, il y a aussi cette politique de diversification des partenaires. La France n’est pas le seul pays qui propose ses services. Il y a aussi les Américains, les Russes, les Chinois et même les Sud-Africains. D’ailleurs, les centrales proposées par la France, les EPR, sont considérées comme les plus chères du marché. Certes, leurs atouts sont indéniables (entre autres une capacité de 1 650 méga Watts ou encore des systèmes de sûreté fiables), mais la concurrence est rude. Il y a ainsi l’américain Toshiba-Westinghouse qui propose l’AP1000 comme alternative au produit de Areva (la société française spécialiste du cycle du combustible nucléaire). Moins cher et moins complexe, ce produit US peut aisément prétendre à devancer son concurrent. D’ailleurs, lors de l’accord signé le 9 juin dernier entre l’Algérie et les États-Unis, l’objectif premier était de réaliser un troisième réacteur qui viendra se joindre à Es Salam et Nour.
On n’omettra pas de rappeler que jusqu’à maintenant, ni l’EPR ni l’AP1000 n’ont été… construits. Le premier exemplaire du produit français est encore en “gestation” en Finlande alors que l’américain n’est toujours pas “palpable”. Aussi, ce “tapage” autour d’une possible utilisation militaire ne trouve aucun sens devant les garde-fous qu’établissent les fournisseurs. Ces derniers s’occupent de l’enrichissement de l'uranium, de la récupération des combustibles usés et du recyclage tout en conservant l’uranium et le plutonium, produits susceptibles d'être utilisés à des fins militaires. Ajoutant que l’Algérie n’est pas le seul pays arabe intéressé par le nucléaire civil. Déjà il y a quelques semaines, l’Égypte a relancé son programme nucléaire civil qui était à l’arrêt depuis 20 ans. Nos voisins aussi ne sont pas restés les bras croisés. Le Maroc a signé en octobre dernier un protocole d’accord avec Areva pour la recherche et le développement de l’extraction de l’uranium ; la Libye a signé un mémorandum d’accord avec la France sur le nucléaire civil et les deux pays se sont mis d’accord pour la fourniture d’un réacteur. Ce dernier devrait permette la fourniture d’eau potable en dessalinisant l’eau de mer. La Tunisie, de son côté, a signé depuis plusieurs années un accord-cadre de coopération dans le nucléaire civil avec la France.
Ne pas rater le “train” nucléaire est en conséquence très important pour l’avenir du pays même si l’urgence est dans le développement des énergies renouvelables. Que ce soit l’énergie solaire, l’éolienne, l’hydraulique, ou encore la géothermie ou la biomasse, toutes ont leur place en Algérie et l’embellie financière actuelle est une excellente occasion pour le pays de les exploiter. L’après-pétrole n’est pas aussi loin que ça et s’y préparer commence dès maintenant.

Salim KOUDIL

Bebe BA a dit…

Merçi A-, je me souviens now que tu en avais parlé!

Mister Couli,

Je ne vous ai pas donné le statut de "démocrates", mais j'ai dit que vous vouliez passer pour des démocrates. Donc, il y'a une ceraine diffèrence que j'esperais qu'en tant que PR vous la saisirez mais je me suis trompée!

Quant à ma soeur Citoyenne, je ne l'ai pas mis sur la défensive et elle le sait!

Pour ce qui est des rôles que vous m'attribuez, je n'en joue aucun: je suis contre le Coup d'Etat et ferais tout pour le voir échouer, tout en étant pas pour le ramassis qu'est le FNDD!

quant à vous, votre manie de vouloir de diriger le monde, d'imposer vos façons de penser et de blesser les autres volontairement démontrent en l'homme cynique et aigri que vous étes!

PS: Le jour où vous verrez Mariam, vous ne pourrez même pas aligner une phrase!!!

Anonyme a dit…

quelqu'un a-t-il des infos sur la conférence de presse à l'arrivée de paris?

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sous la Khaïma de Ablaye:

Le président du RFD : « Nous utiliserons tous les moyens pour nous opposer à la mascarade du 6 juin »

Sitôt arrivée de Paris où il était en visite, le président du RFD Ahmed Ould Daddah a tenu une conférence de presse au siège de son parti à Tevragh Zeina pour dire que sa formation utilisera tous les moyens pour s’opposer à ce qu’il a appelé « la pièce de théâtre du 6 juin »(élections ndlr) que le général Ould Abdel Aziz est entrain de jouer.

Ould Daddah s’est dit particulièrement touché par la campagne visant l'utilisation des moyens de l'Etat pour l’achat des consciences de certains militants du RFD et de bien d'autres partis démocratiques pour légitimer la participation aux élections du 6 juin prochain, indiquant que le RFD ne ménagera aucun effort pour faire échouer la « mascarade du général Ould AZbdel Aziz ».

Il a également indiqué que le pays traverse, actuellement, une phase des plus dangereuses de son histoire et que le général Ould Abdel Aziz méne une campagne anticipée pour détruire les partis politiques et les acquis de la démocratie en Mauritanie.

Anonyme a dit…

La guerre est ouverte entre AOD et les militaires.

Conclusion de la conférence de presse :

*les militaires conduisent le pays vers le gouffre. nous ferons tout pour s'opposer.

*Aziz fait la campagne avec les moyens de l'Etat.

*Des taupes existe au sein du RFD et travaillent pour les militaires.

Ceux qui pensent qu'Ahmed peut un jour être au gouvernement doivent atttendre.

fils du bled

Anonyme a dit…

Bravo Monsieur Ahmed Ould Daddah. C'est là où vous devez être, non derrière une poignée d'opportunistes qui empoisonnent le pays depuis de longues années.

Tous ensemble nous allons définitivement nous débarasser de cette tutelle injuste de nos militaires. Tous ensemble, nous allons braver cette alliance inculte qu'il y a entre les prédateurs, les militaires et certains pays qui veulent maintenir la Mauritanie sous leur emprise.

Je suis fier de vous et de votre noble combat.

Le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi sait certainement apprécier ces gestes.

Nous allons ainsi rétablir l'ordre constitutionnel et organiser dans les brefs délais des vraies élections sans l'intervention de l'armée dont vous sortirez vainqueurs.

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Sanhaji tu dis:

"Bravo Monsieur Ahmed Ould Daddah. C'est là où vous devez être, non derrière une poignée d'opportunistes qui empoisonnent le pays depuis de longues années"

-----------------------------

Daddah se positionne toujours en fonction de ses intérêts.

Au vu de son parcours, si en plus, il ne savait pas ou être, c'est tout simplement lamentable.

Tu dis : "une poignée de minable qui empoisonnent le pays" , tu ne penses certainement pas au militant originel du RFD qui furent pourchassés par la Tayie, mais plutôt à cette racaille du PRDS qui a été adoubé par Daddah et pour le remercier est en train de le trahir.

Il fera tout pour faire échouer le coup d'état, ceci après l'avoir soutenu, il n'est plus à une contradiction prés, cependant je constate qu'il ne parle pas du retour de SIDIOCA.

Pourquoi ne va-t-il pas à Lemden demander pardon pour sa forfaiture?

Peux-tu seulement nous dire sur quoi, lui et le FNDD sont d'accord?

Avec l'anti-républicain Daddah à bord le radeau du FNDD est maintenant en perdition dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Ahmed Ould Daddah vient de prononcer la suspension de Kane Hamidou Baba.
Il démontre par cet acte dictatorial, qu'il vit sur une autre planète.
C'est un despote, aigri, hautain et irreflechi qui vient de démontrer à la face du monde qu'il ne mérite aucun respect pour ses plus proches collaborateurs.
Quelle que soit la faute commise par Kane, elle ne doit pas faire oublier tous les sacrifices qu'il a consenti pour servir son parti.
Mais apparemment c'est crime de lèse majesté que de contredire le ROI AHMED.
Quelle triste fin pour ce grand parti qu'était le RFD.
Victime de la folie des grandeurs d'un homme.

maatala a dit…

Salam

Il a dit

"Soyez lucide mon cher Maat.

Puisque , je ne suis candidat à rien, on ne peut exiger de moi d'être lucide (lol), contrairement à daddah.

je pense que nous ne sommes pas mur pour la démocratie, car nous sommes incapables de la défendre.

C'est tout simplement donner de la confiture aux cochons dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Décision no /09 portant La suspension de qualité de membre de M. Kane Hamidou Baba

Le Président du Rassemblement des Forces Démocratiques,

- Vu l’Article 66, denier alinéa, du règlement intérieur du Parti ;
- Vu les Articles 63, 64, 65 et 69 du Règlement intérieur relatifs aux obligations des adhérents, aux manquements à la discipline et aux sanctions y afférentes ;

- Après avoir constaté les agissements de M. Kane Hamidou Baba, Vice-président du Parti, notamment :

- Ses propos contraires à la ligne du Parti ainsi que les critiques de cette même ligne du parti, en dehors des instances, rendus publics à travers les médias écrits et audio-visuels ;



- La campagne menée par M. Kane Hamidou Baba au niveau des instances de base pour faire obstacle aux décisions du Parti et semer la division dans ses rangs en collaboration avec l’autorité militaire en place ;

- L’action diligentée par M. Kane Hamidou Baba visant à pérenniser un ordre hors-la-loi et anticonstitutionnel dans le pays, basé sur la gestion unilatérale du processus électoral, l’exclusion et l’acceptation du fait accompli, contrairement aux intérêts de la Nation et aux décisions de la Communauté Internationale ;

- Compte-tenu de ce qui précède et de la persistance de l’intéressé dans ses actes contraires aux textes du Parti et aux décisions de ses instances dirigeantes ;

- Conformément aux textes en vigueur visés ci-dessus auxquels l’intéressé a contrevenu ;

Décide :

Article1 : La suspension de qualité de membre de Monsieur Kane Hamidou Baba du Parti, Rassemblement des Forces Démocratiques, pour compter de la date de la présente décision ;

Article2 : Le Secrétaire Permanent du Parti est chargé de la diffusion et de l’exécution de la présente Décision.

Le Président

Ahmed Ould Daddah

--------------------------------

No comment dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

"Candidature d'un Négro-mauritanien pro-putsch
11-04-2009
Le président d'un parti politique ayant soutenu le coup d'Etat du 6 août en Mauritanie, Sarr Ibrahima, a annoncé samedi sa candidature à la présidentielle anticipée du 6 juin voulue par la junte. M. Sarr, Négro-mauritanien, était arrivé en quatrième position au premier tour du scrutin présidentiel de 2007, en recueillant 8% des suffrages.

"J'annonce officiellement ma candidature aux élections présidentielles du 6 juin, notre objectif est d'arriver au pouvoir, je crois que toutes les conditions sont là pour un scrutin libre", a déclaré M. Sarr, président de l'Alliance pour la justice et la démocratie/mouvement de la rénovation (AJD/MR), au cours d'une conférence de presse à la fin d'un congrès.

Ce scrutin doit être organisé dix mois après le coup d'Etat qui a renversé le président civil Sidi Ould Cheikh Abdellahi, qui avait été élu en 2007 après 30 ans de régimes militaires.

Un ensemble de partis anti-putsch boycotteront cette élection.

De son côté, M. Sarr a dit avoir reçu "les assurances" du chef de la junte, le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, pour que l'élection soit "transparente et crédible". Il "n'y avait pas de démocratie sous Sidi : ce sont les militaires qui l'avaient imposé, ce sont eux qui l'ont déposé", a-t-il dit.

Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, qui dirige la Mauritanie depuis le coup d'état, doit prochainement annoncer sa démission de l'armée et de la présidence du Haut Conseil d'Etat (junte) en vue de se présenter à la présidence.


maatala

maatala a dit…

Salam

"Le président du RFD : « Nous utiliserons tous les moyens pour nous opposer à la mascarade du 6 juin »

-----------------------------

Taya lui avait volé sa victoire et on connait la suite..........

Rien que des incantations dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Le RFD et le FNDD sont entrain de se décrédibiliser entièrement.
Où sont vos slogans, vos promesses électorales, votre ambition pour ce pays.
La politique de boycott n'a jamais apporté du bien.
Elle a permis seulement au Général de cavaler seul en prenant à bout de bras tous les problèmes que ces partis revendiquaient (RFD APP UFP TAWASSOUL):
-Lutte contre la gabégie
-Règlement du passif humanitaire
-Lutte contre la pauvreté
-Appui pour l'insertion des descendants d'esclaves
-Rupture des relations avec Israel
-Réhabilitation des secteurs agricole, minier et de la peche

Je pense que ces partis politiques doivent saisir l'opportunité afin de se débarasser des roumouz el vessad et de se lancer dans la bataille du developpement engagée par les militaires à leurs place.

Certes nous concedons que les militaires ne doivent pas etre concernés par ces activités mais vu la démission et l'incompétence de nos politiques, nous ne pouvons que les remercier d'avoir repris le flambeau.
La nature a horreur du vide dirait le fou de Maata

Anonyme a dit…

Tu as tout compris Maatala, la poignee d'imbeciles c'est la racaille qui cours toujours derriere chaque regime en lui faisant comettre toutes les inepties et se retourne systematiquement contre ce regime le traitant de n'importe quoi.

C'est bien fait pour ce Kane Ali Baba, c'est un menteur, corrompu et il doit etre interdit de politique.

Les chose commencent a rentrer dans l'ordre et les camps se preciser.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Floués par les organisateurs de la réception du Général à Tidjikja, les chameliers portent plainte


Près de 20 millions d'ougyas dépensés pour louer les services de chameliers pour parader devant le Général limogé lors de sa visite populiste à Tidjikja. Vous avez dit gabegie?

Au lieu d'abreuver les Mauritaniens de promesses qu'ils ne sauraient et ne voudraient tenir, le Général limogé et son administration seraient mieux inspirés de payer les chameliers de Edbelgui et de Ettensigh, villages situés respectivement à 30 et 55 Km de Tidjikja! For-Mauritania apprend, en effet, que les monteurs de dromadaires, originaires de ces deux localités, ont porté plainte, auprès de la Gendarmerie de Tidjikja, contre l'Administration afin de recouvrer leur honoraire à la suite de leur participation à l'onéreuse réception du Général limogé.

En tout 400 dromadaires ont été mobilisés par l'Administration. Un contrat a été passé avec les propriétaires des camélidés qui prévoit le versement de 20000 ouguyas par bête, la fourniture d'un boubou pour le chamelier et une ration de blé en guise de fourrage, soit l’équivalent de 20 millions d'ouguyas juste pour le défilé de dromadaires.

Cet argent, en plus de celui prévu pour les nombreux autres postes de dépense a sûrement dû être sorti des caisses de l'Etat. Mais, visiblement, il y eu des pertes en ligne, tout le monde n'a pas été payé.

Sûrement pas Messieurs Ahmed Ould Ellem et Sidi Ould Ebbah tous deux originaires de Ettensigh (55 km de Tidjikja) d'une part et Elmeymoun Ould Sabbar et Yakoub ould Mohamed de la localité de Edbelgui (30 Km de Tidjikja).

Les plaignants de Edbelgui réclament la rémunération des services des 63 dromadaires qu'ils ont mobilisés (14 vaisseaux du désert, rien que pour Ould Sabbar) alors que les représentants de Ettensigh comptent bien recouvrer ce que l'Administration leur doit pour leurs 96 bêtes de course.

For-Mauritania dénonce la gabegie occasionnée par ces visites carnavalesques du Limogé et se sent un devoir moral de soutenir les monteurs de dromadaires. Le Général limogé doit tenir ses promesses immédiates avant de faire miroiter monts et merveilles aux habitants de la Mauritanie des profondeurs.
for-mauritania.org

copiarpegar

Anonyme a dit…

Barack Obama: le Coup d'Etat en Mauritanie est préoccupant.


D'après l'Agence d'Information Saoudienne, relayée par le site d'information électronique Al Akhbar, le président américain, Barack Obama, a exprimé sa vive préoccupation à propos du Coup d'Etat en Mauritanie. Cette prise de position du président de la nouvelle administration américaine a été adoptée à l'occasion d'un entretien téléphonique avec le président ghanéen. Obama félicitait le président du Ghana à l'occasion de son investiture à la tête du pays après avoir remporté les élections présidentielles au second tour.

Le président américain a également exprimé à son homologue ghanéen son espoir de voir le Ghana tirer l'Afrique vers la Démocratie "spécialement après les préoccupants coups d'Etat en Mauritanie, en Guinée et à Madagascar", précisera-t-il.

Il convient de rappeler que la précédente administration américaine, dirigée par le Président Bush, avait condamné très fermement le Coup d’Etat en Mauritanie et avait obstinément refusé toute forme de coopération avec la Junte militaire qui a usurpé le pouvoir. La nouvelle administration a, sans varier, demandé le retour du Président élu dans ses fonctions constitutionnelles.

Cette prise de position du Président Obama, intervient à la suite des déclarations d’autres hauts responsables américains et vient confirmer la continuité dans la fermeté de la position des Etats- Unis vis-à-vis des coups d’Etat en Afrique. Elle vise particulièrement celui perpétré par Général limogé. Elle vient surtout ruiner le secret espoir de la Junte et de ses soutiens de voir un assouplissement de la position des Etats-Unis à l’occasion du changement d’administration consécutif aux dernières élections présidentielles. Ce sera non ! La liste noire est toujours active et englobe les noms de tous les membres de la Junte qui montrent un zèle appuyé. Sont particulièrement visés, ceux de son gouvernement et ceux de ses principaux soutiens politiques et financiers. Ces sanctions individuelles, prises par l’Administration américaine dès les premiers mois suivant le Coup d’Etat, vont s’enrichir, à partir du 24 avril courant, de celles de l’Union Africaine décidées par son Conseil de Paix et de Sécurité.

La recrudescence des coups d’Etat donne pleinement raison à l’Administration américaine dans sa fermeté à condamner celui perpétré par Ould Abdel Aziz en Mauritanie.
mara ekhra for mauritania

copiarpegar

Anonyme a dit…

AOD thakou belak

copiarpegar

Anonyme a dit…

el kheneral démissionni enta wekhlass le reste khalih 3lina e7na.

copiarpegar le futur putschiste

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

CHI TAYIBE YEKHTY!
ENTI MALIKE?
On ne m'a jamais qualifie' d'aigri et cynique.(rire)Meme si Maata utilise ces mots de temps a' autre pour son...frere de...l'Amerique, c'est pour dire son amour pour ma personne. (rire). Je suis entrain de rire because I know that I am getting under your skin and I am enjoying every minute of it!
ANE ALA HORE'!!!!!
Tu passeras mon bonjour a' ma fille Mariam. (rire) J'espere que tu seras en mesure de la regarder dans les yeux au moment de transmettre ce message. Il ne faut surtout pas oublier de terminer ledit message avec les mots suivants: "TRES HAUTES ET FRATERNELLES CONSIDERATION."
ESSOULE ENTI KWOYRYA QUI SE FACHE RAPIDEMENT!

Sanhaji,

Nous sommes fiers de tous ceux qui finissent par comprendre que la defense des interets superieurs de la Mauritanie, passe avant leurs petits interets personnels et egoistes. Mon tonton Ahmed Ould Daddah s'etait trompe' de camp et de...militants. Maintenant qu'il retourne a' la raison, nous ne pouvons que l'applaudir.


Maata,

Vous vous trompez lourdement. le combat noble que Sanhaji et les membres du Front sont entrain de mener, est d'abord et avant tout pour la defense des institutions democratiques de notre pays. Ce combat va au-dela des personnes Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya, Sidi Ould Cheikh Abdallahi et Mohamed Ould Abdel Aziz. LE NOBLE COMBAT QUE NOUS MENONS EST POUR NOTRE PAYS ET SON AVENIR.

Nous insistons sur le retour au pouvoir de son Excellence Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi parce qu'il est le choix legitime de notre peuple.

Vous etes libre de dire tout ce que vous voulez mais personne n'est dupe pour comprendre qu'Abel Aziz s'est impose' par la violence du canon. PERSONNE NE L'A ELU. IL DOIT TOUT SIMPLEMENT QUITTER!!!!
S'IL VEUT ETRE NOTRE PRESIDENT, IL DOIT LE FAIRE CONFORMEMENT A' NOTRE CONSTITUTION ET AUX LOIS EN VIGUEUR DANS NOTRE PAYS!!!!!!!!

Anonyme a dit…

lu pour Bilkiss et bl


Tidjikja accueille le général avec les portraits du Président de la République et les photographies des détenus politiques


La ville de Tidjikja a accueilli ce matin le général limogé Mohamed Ould Abdel Aziz par des slogans et des affiches hostiles à la junte.

Les murs de la ville étaient couverts de portraits du Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, de photographies des détenus politiques notamment celles du Premier ministre, Yahya Ould Ahmed Waghf, de ministre Moustpaha Ould Hamoud, du Conseiller principal Didi Ould Biya et du Directeur Isselmou Ould Khattry. Des citoyens agitaient les mêmes affiches et scandaient des slogans hostiles à la Junte militaire au grand dam des organisateurs et des forces de police.


Potrait du Président de la République placardé sur les murs de la ville de Tijikja pour accueillir le Général limogé dans cette enième sortie carnavalesque.

La ville, unique étape de cette comédie, a été slitérallement envahie ces dernières 48heures par une meute d’applaudisseurs déplacés des wilayas voisines- Gorgol, Assaba, Hodh Gharbi- et même très lointaines lointaines, Dakhlet Nouadhibou !

La population de la ville a été quasiment multipliée par deux pour couvrir le boycott ferme de cette visite par les habitants de la ville et la majorité des riverains.

Amusés par la vanité de cette pratique qui ne trompe même pas le général limogé, les Tidjikjois observent la profanation de leur vaillante position en vaquant stoïquement à leurs occupations. Les applaudisseurs déplacés passent, Tidjikja restera imprenable pour le général Ould Abdel Abdel Aziz !
FOR MAURITANIA

copiarpegar

BOUMOUZOUNA a dit…

Pourquoi Les larmes du caïman en Mauritanie ?

Je ne suis pas de ceux qui tournent autour du pot pour embellir ou pour détester. Je voudras tout juste être juste et dire clairement et franchement ce que je pense sans détour et sans fanfaronnade. Je laisse les pseudo analyses tarabiscotées aux faussaires de la langues aux intellectuels qui se cachent derrière des théories surannées pour montrer des faciès vieillies des idées de gauche soixante huitarde.

Actuellement nous sommes au confluent de l’histoire pour être ou ne pas être . Ceux qui nagent à contre courant sauront à leur dépens que l’histoire ne pardonne pas. Pourquoi j’avance cette idée en dehors de toute idée revancharde, c’est que loin de moi l’idée de condamner de marginaliser ou de cultiver la démagogie ou le culte de la personnalité.

J’avais hésité comme chacun le fait pour repenser la conjoncture, complexe il faut le dire dans laquelle nous ont mis ceux qui galvaudent des idées on ne sait d’où importées. Le paradoxe est que le Front et ceux qui s’y greffent veulent ce qu’ils appellent le retour à l’ordre institutionnel ou ce qui chez eux semble l’être. Mais de quel ordre parlent-ils ? Que nous cachent ils ?



Nous savons tous, et personne ne peut nous contredire, qu’en réalité le gouvernement de Sidioca et ses ouailles n’ont rien fait en 15 mois de règne absolu. Et d’ailleurs que peut réaliser un président touriste universel. Car a-t-on jamais vu un chef d’état et un aérophages de vizirs et de courtisans convoler perpétuellement …en d’inutiles escapades autour du monde. Or nous savons qu’à travers le monde les chefs d’état sont avares quand il s’agit du temps et de l’argent du moins à gaspiller.

C’est étonnant qu’une cour d’intellectuels d’ex ministres ,d’ambassadeurs de directeurs d’administrateurs d’experts, s’unissent autour d’idées indéfendables ,à moins qu’ils veuillent, comme on le dit, défendre la cause du diable et c’est, nous parait-il, bien le cas. Revenons aux derniers, puisque nous avons à notre avis dégonflé les baudruches des gouvernants de ce régime, heureusement éphémère qu’est la république sideo-waghfienne, le régime le plus malheureux qu’ait jamais connu cet pays, et ce depuis l’instauration du règne sanhaja.

Alors que font ces caïmans, ces croco, ces éléphants ces hases dans cette mare nauséabonde de commerçants des choses et des idées, Ou veulent ils nous tromper en chantant le discours stéréotypées de jeunes étudiants en mal de vivre. A vrai dire ils ont perduré et s’ils avaient de bonnes intentions ils auraient mis à profit les idées qu’ils arboraient pendant leur interminable omniprésence continue, sous sept régimes de manière ininterrompue, pour la plupart des leaders de ce courant pleurnichard

Quelle imposture amène des nationaux à être antinationalistes, à supplier les bailleurs et les partenaires, les pays frères et les pays amis, à sanctionner le peuple tout entier, sous le fallacieux prétexte de la restauration de la démocratie, pour défendre en réalité des acquis personnels gagnés effrontément au dépens de ce peuple brave et sincère.

Or ce peuple a dit son mot lors de la tournée du Général Mohamed Ould Abdel Aziz, Président du HCE, Chef de l’Etat au cours de ses tournées appuyée par des réalisations vitales concrètes au profit des populations les plus vulnérables.

Ce peuple ,tant déçu par ceux, présidents et responsables dont il reconnaît grand nombre au sein de la fronde revancharde qui galope contre le courant de l’histoire, ne choisira, pour la prochaine échéance qu’un homme digne de foie, nationaliste et sincère. Le peuple ne veut plus être trompé.

BOUMOUZOUNA

Anonyme a dit…

Boumouzouna,

Le HCE est une institution illegitime et illegale. Mohamed Abdel Aziz s'est impose' a' la tete de notre etat en utilisant la violence du canon. PERSONNE NE L'A ELU PRESIDENT DE LA MAURITANIE!
Les seuls developpements qui ont eu lieu durant les mois d'usurpation que notre peuple est entrain de vivre, ont pour nom,la corruption, la fougue de la communaute' internationale, la suspension des milliards destine's aux projets de developpement et une dangereuse situation que la Mauritanie n'a jamais connue depuis son independance.

Tu es libre de dire ce que tu veux mais la realite' est tetue.

Anonyme a dit…

Bonne decision AOD. Tu l'a fabriqué et il t'a trahi. A-

========

Décision n° /09 portant La suspension de qualité de membre de M. Kane Hamidou Baba

Le Président du Rassemblement des Forces Démocratiques,

- Vu l’Article 66, denier alinéa, du règlement intérieur du Parti ;
- Vu les Articles 63, 64, 65 et 69 du Règlement intérieur relatifs aux obligations des adhérents, aux manquements à la discipline et aux sanctions y afférentes ;

- Après avoir constaté les agissements de M. Kane Hamidou Baba, Vice-président du Parti, notamment :

- Ses propos contraires à la ligne du Parti ainsi que les critiques de cette même ligne du parti, en dehors des instances, rendus publics à travers les médias écrits et audio-visuels ;



- La campagne menée par M. Kane Hamidou Baba au niveau des instances de base pour faire obstacle aux décisions du Parti et semer la division dans ses rangs en collaboration avec l’autorité militaire en place ;

- L’action diligentée par M. Kane Hamidou Baba visant à pérenniser un ordre hors-la-loi et anticonstitutionnel dans le pays, basé sur la gestion unilatérale du processus électoral, l’exclusion et l’acceptation du fait accompli, contrairement aux intérêts de la Nation et aux décisions de la Communauté Internationale ;

- Compte-tenu de ce qui précède et de la persistance de l’intéressé dans ses actes contraires aux textes du Parti et aux décisions de ses instances dirigeantes ;

- Conformément aux textes en vigueur visés ci-dessus auxquels l’intéressé a contrevenu ;

Décide :

Article1 : La suspension de qualité de membre de Monsieur Kane Hamidou Baba du Parti, Rassemblement des Forces Démocratiques, pour compter de la date de la présente décision ;

Article2 : Le Secrétaire Permanent du Parti est chargé de la diffusion et de l’exécution de la présente Décision.

Le Président

Ahmed Ould Daddah




Note Cridem : Décision parue sur le site du RFD le 11 avril 2009








Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Rassemblement des Forces Démocratiques

Anonyme a dit…

Un vrai connard, ce Abdallah Ould ABOUBECKRINE, Conseiller Juridique ANAPEJ.

A-
=======
Il n'y aura pas de sanctions contre la Mauritanie

L’entêtement du FNDD reste l’expression, toute naturelle, du « deuil d’un prestige ». On le comprendra mieux en jetant quelque lumière sur la configuration du paysage politique et en identifiant les parcours des hommes, leurs bords idéologiques (s’ils en ont), leurs affinités et leurs compagnons militants.

L’Union des Forces du Progrès est une énième renaissance des « sphinx », à savoir les grandes figures de la vieille gauche. Il s’agit d’hommes qui parcourent le temps en approchant le Souverain avec des logiques d’allégeance, chaque fois approuvées par des militants trop disciplinés.

L’APP est une structure de tabous où le panarabisme déconcerté serre dans ses bras une négritude toute gênée : il s’agit de deux courants qui opèrent dans le même cadre juridique (le parti), sous le régime insolite de la séparation des idées et des objectifs.



A travers les évolutions de la scène politique nationale, M. Sidi Ould Cheikh Abdallahi n’a jamais été connu, à l’égard de l’APP, de l’ancien AC, du RFD ou de l’UFP, par une fréquentation idéologique, un engagement militant ou une sympathie déclarée. D’ailleurs, au deuxième tour des élections présidentielles, il sera farouchement combattu par l’UFP, décrié par HATEM et rejeté par les mouvements islamistes.

Le ralliement de l’APP lui a été concédé à la dernière minute, suite à des marchandages souterrains. L’homme était un véritable inconnu. Une fois Président, Ould Cheikh Abdallahi n’hésita pas à apprivoiser ceux qui ne l’ont jamais soutenu : M. Messoud Ould Boulkher, au nom de l’APP, est élu Président de l’Assemblée Nationale.

Sans la majorité requise, cela semble être le prix de quelque chose. M. Mohamed Ould Mouloud, extirpé de son gîte à l’opposition, reçut des portefeuilles ministériels pour son Parti. Les islamistes crachent leur allégeance et gagnent une représentation au Gouvernement.

Après le six août 2008, les américains se distinguent comme les protecteurs acharnés de M. Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Et le retour de ce dernier, par le jeu de la reconnaissance et de la dépendance, mettra notre pays dans le sillage exclusif des Etats-Unis. Or, la Mauritanie est avant tout une ancienne colonie française, un allié de l’hexagone, une contrée antisioniste et une terre des hommes.

La France, très embarrassée, ne cautionne pas d’embargo et le Président Sarkozy, au titre des élections du 6 juin 2009, vient d’inviter le monde à se plier au verdict des urnes.

De toute façon, s’il devrait y avoir un blocus, un embargo ou des sanctions contre la Mauritanie, je suis certain que les Etats-Unis d’Amérique et l’Union Européenne prendront soin de parachuter des vivres et des liasses de dollars devant les maisons des militants et des leaders du FNDD.

Abdallah Ould ABOUBECKRINE
Conseiller Juridique ANAPEJ

Anonyme a dit…

tout sur Bouf, au cas ou vous serez interessés. Lu sur Bakchich. A-

========

Bouteflika, l’apprenti dictateur

Portrait / jeudi 9 avril par Catherine Graciet




Abdelaziz Bouteflika sera réélu président de la République algérienne aujourd’hui. Portrait d’un grand diplomate et fin stratège politique qui a viré apprenti dictateur en cours de route.

Abdelaziz Bouteflika, 72 ans au compteur et la santé flageolante, sera élu jeudi 9 avril président de la République pour la troisième fois consécutive. Peu lui importe que son élection soit acquise d’avance faute de challenger sérieux et que le scrutin s’apparente à une farce démocratique. Formé à l’école du parti unique-FLN, « Si Abdelaziz », exige d’être bien élu. « Les scores électoraux à la soviétique ne le dérangent pas le moins du monde. C’est culturel », susurre une vipère qui a eu maille à partir avec lui dans le passé. « L’Algérie ne mérite-t-elle pas un président jeune, en bonne santé qui se soucie d’avantage de l’intérêt de ses citoyens que de son pouvoir personnel ? », s’insurge un autre opposant.

Abdelaziz Bouteflika bientôt réélu président de la République algérienne…© Khalid
Déjà lors de sa première élection, en 1999, Abdelaziz Bouteflika réclamait à ses parrains militaires tirant alors les ficelles du théâtre politique algérien d’être élu au premier tour avec un score écrasant.

Une petite réécriture de l’Histoire au passage
Ses lois sur la Concorde civile (1999) et la Réconciliation nationale (2005) – qui ont permis de faire descendre du maquis bon nombre de djihadistes mais les amnistient, tout comme les responsables militaires de la lutte anti-terroriste – sont massivement validées par des référendums populaires. Le président n’hésite d’ailleurs pas à se présenter comme l’homme qui a ramené la paix après la folie terroriste des années 90 qui a coûté la vie à 150 000 Algériens. Quitte à réécrire un peu l’Histoire puisqu’il s’attribue des lauriers qui devraient revenir au général-président Liamine Zéroual (1994-1998). Ce dernier a en effet ouvert le premier la voie du repentir pour les islamistes avec sa loi de la Rahma (miséricorde) votée en 1995.

Plus récemment, Bouteflika voulait que la révision de la Constitution lui ouvrant les portes d’une présidence à vie soit actée par référendum populaire avant de devoir se rabattre sur un vote à main levée au Parlement le 12 novembre 2008. Selon les initiés, de longs mois de tractations avec le seul homme encore capable de lui tenir tête et d’équilibrer les rapports de force – le général Mohamed Médiène, alias Tewfic, patron de la Sécurité militaire (DRS) – n’avaient pas abouties. Mais, en contrepartie, Bouteflika avait gagné une levée de la limitation du nombre de mandats présidentiels dans le temps. Je te tiens, tu me tiens par la barbichette… Les problèmes économiques et la grogne sociale avaient fait le reste. Pas la peine d’appeler aux urnes dans une Algérie officiellement riche de 140 milliards de dollars mais où, mal vie oblige, deux à trois émeutes par jour éclatent en moyenne.

Rares bains de foule
Au cours de ses deux premiers mandats, le président a-t-il pris la juste mesure de la catastrophe sociale qui se profile en raison de l’incapacité du système à se rénover et plombe méchamment sa popularité ? On peut sincèrement en douter.

Ses allusions savamment distillées lors de sa campagne électorale au sujet d’une « amnistie générale des islamistes » montrent qu’il devrait consacrer le début de son troisième mandat à perpétuer la Réconciliation nationale et à tenter de neutraliser politiquement et financièrement le général Médiène et le DRS. Plutôt que de se consacrer aux chantiers économiques dont a pourtant urgemment besoin l’Algérie.

De toutes les façons, en dehors des campagnes électorales et de bains de foule qu’il, paraît-il, affectionne, le président sillonne peu le pays depuis l’attentat qui l’a visé en septembre 2007 à Batna, en pays chaoui.

Radio moquette sur sa vie privée
La raréfaction des apparitions publiques de Bouteflika fait régulièrement jaser sur son état de santé depuis, qu’en novembre 2005, il est arrivé en piètre état à Paris (officiellement il souffrait d’un ulcère hémorragique) et a été hospitalisé en catastrophe au Val de Grâce.

Autre sujet alimentant les conversations des beaux salons algérois : sa vie privée. Abdelaziz Bouteflika est un célibataire endurci qui ne s’est jamais marié. Et ce n’est pas faute d’avoir fait chavirer les cœurs comme celui de l’actrice américaine Jean Seberg (A bout de souffle). « Peu après l’indépendance, on pouvait souvent le voir à La Madrague [1] Il alignait les conquêtes et, avec ses beaux costards et ses yeux bleus, remportait un succès fou avec la gent féminine… », se souvient amusé l’un de ses compagnons de route de l’époque.

Si Abdelaziz Bouteflika n’a pas fondé une famille, il est en revanche resté très lié à la sienne, notamment à sa mère qui a élevé seule ses enfants dans la ville marocaine d’Oujda où elle était gérante de hammam, et à son frère Saïd. Sans oublier l’une de ses sœurs qui lui préparerait de bons petits plats. Saïd Bouteflika occupe même un poste clé de conseiller spécial à la présidence et sert en particulier de courroie de transmission avec la société civile et le secteur convoité des entreprises privées, ce qui ne manque pas d’attiser les jalousies.

« Sournois et rancunier » pour ses détracteurs
« Sournois et vicieux », « caractériel et imprévisible », « mégalomane et autosuffisant », « un homme de pouvoir à défaut d’être un homme d’Etat ». Les détracteurs d’Abdelaziz Bouteflika au sein du système ruminent leur colère et leur déception à voix haute. Et dénoncent ses penchants dictatoriaux avant d’énumérer ses défaillances présidentielles : ne pas lutter contre le chômage des jeunes qui oscille entre 30 et 40 %, ne pas favoriser l’émergence d’un tissu de PME et de TPE, bloquer l’émergence d’espaces d’expression citoyenne comme la création de syndicats indépendants…

A l’opposé, les amis du président parlent de « fidélité en amitié », d’un « diplomate hors pair », d’un « fin stratège politique ». Une chose est sûre, Bouteflika est un coriace qui a dû ronger son frein et su attendre son heure.

De chouchou du système à paria du FLN
Après avoir été le chouchou du président Boumédiène et son brillant ministre des Affaires étrangères (il a été nommé à 26 ans), il a fait les frais de la « déboumédiènisation » de l’Algérie entreprise par le remplaçant de Houari Boumediène décédé en 1978, Chadli Bendjedid.

Bouteflika est exclu du comité central du FLN en 1981 avec une poignée de camarades dont certains seront rappelés à ses côtés une fois qu’il sera président. S’ensuivent six années d’exil. Genève, l’Arabie Saoudite, Abou Dhabi… Abdelaziz Bouteflika voyage, sert de conseiller spécial à des émirs du Golfe mais cette traversée du désert lui pèse. Avec du recul, il la jugera « longue et douloureuse ».

Bouteflika se fait désirer
Toujours est-il que s’il rentre en Algérie en 1987, il prend son temps avant de donner suite aux sollicitations des « décideurs » galonnés. Selon sa biographie officielle, « pressenti pour occuper les fonctions de ministre-conseiller du Haut Comité d’Etat, instance présidentielle transitoire mise en place entre 1992 et 1994, puis de représentant permanent auprès de l’ONU, Abdelaziz Bouteflika décline ces propositions, comme il ne donnera pas suite, en 1994, aux sollicitations dont il est l’objet en vue de son accession aux fonctions de chef de l’Etat ». C’est Liamine Zéroual qui héritera du fardeau, en pleine guerre civile.

Le prix du baril de pétrole n’était pas assez élevé à l’époque et Bouteflika ne voulait pas mettre les mains dans le cambouis, pas plus qu’il ne voulait être associé aux méthodes éradicatrices employées par l’armée et les services secrets pour mater les maquis islamistes. La guerre civile ne sera pas éternelle et bientôt viendra le jour l’Algérie aura besoin d’un homme providentiel aux mains qui n’ont pas trempé dans le sang…

Mourir président
C’est ainsi que quatre ans plus tard, au dernier trimestre 1998, il ne dira pas non au général Larbi Belkheir, parrain en chef de l’Algérie des années 90, lorsque ce dernier lui téléphone pour lui dire de se « tenir prêt ». Selon certains, le président Zéroual n’avait même pas encore donné sa démission… Un tel schéma ne devrait pas se produire avec Bouteflika : il a prévu de mourir président et, puisqu’il l’a fait amender dans ce sens, la Constitution le lui permet.

Anonyme a dit…

Boumouzouna,

je ne voulais pas repondre a un pseudo imprononçable comme celui là, mais ce passage m'interpella:

"la république sideo-waghfienne, le régime le plus malheureux qu’ait jamais connu cet pays, et ce depuis l’instauration du règne sanhaja"

Ce passage signifie en sourdine que le pourvoir des Mourabitounes etait lui aussi malheureux comme celui de Sidim hors que tout le monde peut confirmer que la seule veritable entree dans l'histoire de la Mauritanie, c'est bien la periode des Mourabitounes. Cette dynastie nee dans les desert mauritanien etait la seule qui a pratiquement untifie tout le Maghreb, c'est elle qui a reussi a prolonger la presence musulmane en Andalousie pour plus de 350 ans.

Si ta verite consiste a dire que les Mourabitounes constituent une tache sombre dans l'histoire de NOTRE PAYS, ca veut dire que ton jugement de la periode de Sidi ne vaut strictement rien.

Tu sais les belles proses et les dissertations ne changent rien aux realites tetues comme l'a si bien dit un commentateur.

Aziz a lamentablement echoue dans son entreprise prcequ'entre autre il s'est base sur des analyse comme celle qui dit que le pouvoir des Mourabitounes etait defaillant.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Aboubcrine,

ca ne m'etonne pas que l'Anapej, action ambitieuse initiee par Maaouiya, s'est transformee en un echec lamentable.

Si tu conclues que la France peut empecher les Etats Unis de faire quoi que ce soit, c'est que tu n'a pas compris grand chose des rapports de force existant dans le monde.

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"O. Daddah suspend Hamidou Baba Kane et durcis le ton vis à vis de la junte
12-04-2009
A peine son vol a touché le tarmac de l'aéroport de Nouakchott, Ahmed Ould Daddah s'est engouffré dans un véhicule qui l'attendait et s'est rendu, directement, au siège du Rassemblement des forces démocratique (RFD), pour une brève réunion avec son état-major avant de sortir vers 21h, suivi de Smaïl Ould Amar,vice-président du parti, Abdarahmane Ould Mini, chef du groupe RFD à l'assemblée nationale, les députées Nane Mint cheikhna et Lematt Mint Mogeuya ainsi qu'une pléthore d'élus et de militants.

Dans la grande salle du siège où les journalistes attendaient depuis deux heures, Il prononce une véritable charge à l'intention de la junte, avant d'aborder le cas Hamidou Baba Kane, en disant regretter regretter que, devant "les pressions matérielles et l’usage abusif des moyens de la puissance publique, des cadres renoncent à leurs engagements de respecter les positions politiques du Parti".

Et de constate que "certains n’hésitent pas à se livrer des actes de félonie".

En effet, une information publiée hier sur la page arabe de Taqadoumy évoque l'existence d'une officine constituée du Général Mohamed Ould Hadi, Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN), de Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil, conseiller à la Présidence chargée de la communication et de deux membres du RFD. Celle cellule oeuvre afin de provoquer l'implosion du parti, à défaut de l'amener à soutenir la candidature de Hamidou Baba Kane à la présidentielle de juin 2009.

Comme Ould Daddah rentre de Paris, un journaliste lui demande s'il a eu des échanges avec les autorités française et il dira qu'il a rencontré plusieurs responsables dont certains du Quai d'Orsay et ces derniers lui ont assuré leurs condamnations du putsch.

A l'issu de la conférence de presse, le parti a distribué deux déclarations, la première s'inscrit dans le cadre de l'escalade du discours du RFD par rapport à la junte et la seconde est une décision numérotée, signé Ahmed Ould Daddah et portant suspension de Hamidou Baba Kane qui n'est plus, désormais menbre du parti
-------------------------------

Daddah ( l'homme sans convictions et paroles)croit qu'il suffit d'une signature pour régler cette crise.

Si Kane hamidou Baba se met à table, il va y avoir un retour de flamme dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Chers amis

Attendez-vous à voir surgir les jours prochains , une cassette sur les entretien entre HOLLOW-MAN (Daddah) et EL KHENERAL.

SIDIOCA risque d'avoir mal aux oreilles dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

je vous apprends qu'il y a eu une baisse du prix des hydrocarbures à la pompe.
La presse dort encore

Anonyme a dit…

ce vlane, n'est il pas Kane Hamidou Baba?

Anonyme a dit…

thak dy les hydrocarbures indour n'kebouh on va pisser dessus

Anonyme a dit…

lu pour Maatala

DOCUMENT SONORE : Quand une proche de Khatou déballent les détails privés
12-04-2009
Dans le document que Taqadoumy propose cette semaine, un officier proche du Général tente de convaincre Nadia Mint Ahmed Youra de l'aider à écorner l'image de Khatou Mint El Boukhary. Nadia Mint Ahmed Youra, employée à la Présidence, était chargée du protocole de la première dame et elle balance tout, y compris les détails privés.

Nadia est la fille de Baba Ould Ahmed Youra, ancien Haut Commissaire de Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) traduit par Ould Taya, devant la justice pou haute trahison, dans le dossier dit des "vallées fossiles". Il a été blanchi grâce notamment à la défense de Maître Jacques Vergès, onéreux avocat français dont les émoluments furent réglés par le milliardaire mauritanien Mohamed Ould Bouamatou.

C'est, justement, sur proposition de ce dernier, mécène de la campagne présidentielle de Ould Cheikh Abdellahi, que Nadia a été recrutée au poste très convoité de responsable du protocole de la première dame.

Le document, réalisée peu après le putsch du 6 août 2008, démontre sa disponibilité à livrer tout ce qu'elle sais sur Khatou Mint El Boukhary, pourvu qu'elle garde son poste à la Présidence.

Nadia livre tout, y compris des détails privées auxquels elle a eu accès, de part sa position privilégiée, dans l'entourage immédiat de l'ex-première dame de Mauritanie.

Pour l'écoute ou le téléchargement, cliquer dessous :

L'ex-responsable du protocole de Khatou Mint El Boukhary balance tout
taqadoumy.com

copiarpegar

Anonyme a dit…

le lien erra3ih

copiarpegar

Anonyme a dit…

Maatala a dit:
---------
je pense que nous ne sommes pas mur pour la démocratie, car nous sommes incapables de la défendre.
---------

Mais non mon cher Maat. Vous êtes (nous sommes) bien mur(s) pour la démocratie. Les femmes qui, l'autre jour, bravaient les matraques et les gaz lacrymo l'on héroiquement prouvé.
La démocratie, vous êtes bel et bien capable d'en faire la défense et l'illustration.
1- Votre (notre) problème, cher Maat., n'est pas là. c'est un problème bien plus simple: c'est de reconnaitre que vous vous êtes trompé de camp. Comme AOD, aurait dit votre Fou. AOD ne fait aujourd'hui que se rendre à l'évidence.
2- Votre (notre) second problème c'est de reconnaitre que des gens que nous croyons sans couilles ont prouvé que les apparences sont toujours trompeuses (tara arrajoula annahifa fa tazdarihi), que des hommes que nous pensions indignes ont démontré d'un sens élévé de l'honneur, que ceux que nous voudrions tous voir aux premières loges du combat démocratique ont brillé un moment par leur absence. Bref, que l'histoire s'écrivait hors de Canalh.
3- En somme, votre (notre) problème est plutôt de reconnaitre la plus grave erreur de tout intellectuel. Celle de la perspective. On peut toujours se tromper un moment. Mais j'ose croire que les choses sont aujourd'hui suffisamment claires, pour vous également. Votre camp naturel vous appelle. Venez-y, cher Maat!

Fa3il khair

Anonyme a dit…

Floués par les organisateurs de la réception du Général à Tidjikja, les chameliers portent plainte

Près de 20 millions d'ougyas dépensés pour louer les services de chameliers pour parader devant le Général limogé lors de sa visite populiste à Tidjikja. Vous avez dit gabegie?


Au lieu d'abreuver les Mauritaniens de promesses qu'ils ne sauraient et ne voudraient tenir, le Général limogé et son administration seraient mieux inspirés de payer les chameliers de Edbelgui et de Ettensigh, villages situés respectivement à 30 et 55 Km de Tidjikja! For-Mauritania apprend, en effet, que les monteurs de dromadaires, originaires de ces deux localités, ont porté plainte, auprès de la Gendarmerie de Tidjikja, contre l'Administration afin de recouvrer leur honoraire à la suite de leur participation à l'onéreuse réception du Général limogé.

En tout 400 dromadaires ont été mobilisés par l'Administration. Un contrat a été passé avec les propriétaires des camélidés qui prévoit le versement de 20000 ouguyas par bête, la fourniture d'un boubou pour le chamelier et une ration de blé en guise de fourrage, soit l’équivalent de 20 millions d'ouguyas juste pour le défilé de dromadaires.

Cet argent, en plus de celui prévu pour les nombreux autres postes de dépense a sûrement dû être sorti des caisses de l'Etat. Mais, visiblement, il y eu des pertes en ligne, tout le monde n'a pas été payé.

Sûrement pas Messieurs Ahmed Ould Ellem et Sidi Ould Ebbah tous deux originaires de Ettensigh (55 km de Tidjikja) d'une part et Elmeymoun Ould Sabbar et Yakoub ould Mohamed de la localité de Edbelgui (30 Km de Tidjikja).

Les plaignants de Edbelgui réclament la rémunération des services des 63 dromadaires qu'ils ont mobilisés (14 vaisseaux du désert, rien que pour Ould Sabbar) alors que les représentants de Ettensigh comptent bien recouvrer ce que l'Administration leur doit pour leurs 96 bêtes de course.

For-Mauritania dénonce la gabegie occasionnée par ces visites carnavalesques du Limogé et se sent un devoir moral de soutenir les monteurs de dromadaires. Le Général limogé doit tenir ses promesses immédiates avant de faire miroiter monts et merveilles aux habitants de la Mauritanie des profondeurs.

Anonyme a dit…

Les prévaricateurs, les dévastateurs et budgétivores, c'est qui donc?

Quand le Général continue à travers sa grande campagne électorale de clamer haut et fort que la gabégie n'est plus qu'un vilain souvenir, alors qu'il est entouré de partout par ces mêmes prévaricateurs et crocodiles, comment peut-on croire à sa sincérité et à son honnêté que d'autres lui reconnaissent ?

Pour ma part, je ne peux pas comprendre ce que le général dit et fait si son intention est de construire une Mauritanie juste où tous les citoyens vivent égaux devant la loi et où, chacun peut jouir ce qui lui revient de droit sans entrave aucune.

En d'autres termes, vivre dans une Mauritanie où l'égalité des chances est bien une réalité. Si tel est le crédo du général, il serait bien inspiré de se débarasser vite des crocodiles qui l'assaillent de partout.



Ou alors Aziz peut-il nous dire que la plupart des membres de son cabinet ainsi que bien d'autres qu'il a placés à la tête d'importantes Institutions n'ont pas appartenu au "parc zoologique" de Taya jadis remplis de "bêtes féroces" qui croquent tout sur leur passage.

Bien nombreux sont ceux qui ont ruiné ce pays et continuent à jouir de la confiance de Aziz, alors qu'il est trés facile de mettre ces gens au KO, rien qu'en obligeant à chacun de justifier sa fortune. Ceci est d'autant plus aisé ,que personne d'entre eux n'est né avec une cuillére en or dans la bouche.

La plupart sont des fils de paysans, de bergers ou tout au plus de "Téfaya". Quelque fut la carriére d'un simple fonctionnaire et les avantages que confére celle-ci, on est en droit de se poser des questions quand il se construit plus d'une maison qui coute une centaine de millions au bas mot et ce sans parler du train de vie royal qu'il méne.

Ceci est d'autant plus vrai ,que cetrains d'entre eux sont capables de mener le même train de vie même vingt ans aprés la fin de leur carriére. Pour être crédible, le Général se doit de bouter ces gens dehors et tout de suite.

Bebe BA a dit…

Lu pour vous:

AHMED OULD DADDAH S’OPPOSE AU HCE : «NOUS ORGANISERONS DES MEETINGS, DES MARCHES ET AUTRES MOYENS LEGAUX POUR EXPRIMER NOTRE REJET DE CETTE ELECTION ».

Le chef de file de l’opposition, et président du Rassemblement des forces démocratiques Ahmed Ould Daddah a organisé une conférence de presse samedi 11 avril au siège de son parti pour fustiger ce qu’il a appelé « un abus des moyens de l’Etat auquel s’adonne le Général Mohamed Ould Abde Aziz et son Conseil d’Etat.. » Condamnant ce qu’il estime être « un comportement unilatéral visant la prise et la conservation du pouvoir par la force du Général », le président du RFD a indiqué que « cette campagne se fait sur le compte de l’Etat et qu’elle est rejetée » par son parti. « C’est une gabegie, une mauvaise gestion souligne-t-il tout en jugeant « les nominations effectuées sur aucune base de compétence ni d’exigence administratives, de clientélisme visant à réaliser les objectifs du Général. » Ahmede Ould Daddah a en même temps déploré ce qu’il a qualifié d’agression contre les partis politiques te les institutions démocratiques. Ce qui est « une menace de la stabilité du ays a-t-il argumenté.
D’un autre pays, le Président du RFD a dit regretter que certains membre set cadres de son parti aient pour des raisons matérielles choisi de se laisser influencer pour participer à « une parodie électorale au moment où toutes les instances du parti, dans leur grande majorité ont à l’unanimité rejeté le calendrier électoral du HCE. » Une allusion certaine au choix d’un groupe du RFD dirigé par Kane Hamidou Baba de participer aux élections du 06/806/809.
Pour Ahlmed Ould Daddah, toute participation de son parti à un scrutin doit nécessairement être basée sur une garantie de transparence et de liberté.
Quant à savoir quelles stratégies et mesures concrètes seront prises pour empêcher la tenue des élections selon le calendrier déjà proposé par les autorités, Ahmed Ould Daddah a dit : « C’est au Bureau exécutif du parti de prendre les décisions et le boycott sera actif car nous organiserons des meetings, des marches et autres moyens légaux pour exprimer notre rejet de cette élection ».
Le RFD est le premier parti à avoir soutenu le coup du 06/08/9, l’ayant considéré comme un mouvement de rectification. Ahmed Ould Daddah, n’ayant pu dissuader le Général à se porter candidat à l’élection présidentiel son parti est visiblement en train de se scinder en deux tendances : une qui serait disposer à aller à un scrutin contre la volonté du chef et une autre qui considère que le moment n’est pas favorable à une telle participation. Il est attendu que le premier groupe clarifie sa position dimanche. Reste alors à savoir quel sera l’avenir du parti du chef de file de l’opposition après une possible dispersion de ses forces que pourrait causer de nouvelles alliances

voici le texte de la déclaration du RFD

Declaration

Notre pays traverse l’une des crises les plus graves qu’il ait connue depuis son indépendance.
Sa cohésion nationale est mise à rude epreuve .Son économie est exsanguë .L’extérieur fait une immixion ouverte dans son mode de gouvernement .Son isolement sur la scène internationale est de plus en plus grand.
Pour faire face à cette situation, le Général Mohamed Ould Abdel Aziz et son Conseil d’Etat réeditent simplement les mêmes procédés qui ont conduit le pays à l’impasse :
- application d’une conception patrimoniale primaire de la chose publique ;
- campagne électorale tous azimuths engagée aux frais de l’Etat ;
- nomination de ses partisans aux emplois publics ;
- octroi de prébendes à ses soutiens ;
- instrumentalisation à sa guise de la justice contre ses adversaires ;
- acaparement des médias publics
- tentatives de destabilisation des formations politiques nationales hostiles à sa dangereuse politique.
C’est à cette fin qu’il a été mis en place une véritable officine pour susciter les dissidences au sein du RFD appelant à participer à la parodie électororale que le H.C.E envisage organiser le 6 Juin prochain et que toutes les instances du parti ont rejetée à l’ecrasante majorité de leurs membres.
Le Parti regrette que devant les pressions matérielles et l’usage abusif des moyens de la puissance publique, des cadres renoncent à leurs engagements de respecter les positions politiques du Parti et en particulier celles contenues dans la declaration du 03 fevrier 2009.
Il constate que certains n’hésitent pas à se livrer des actes de félonie.
Le RFD rappelle que toute sortie de crise – et c’est là la question qui intepèlle aujourd’hui les mauritaniens-, doit prendre en compte trois impératifs majeurs :
- l’engagement d’un dialogue national inclusif ouvert à toutes les forces politiques ;
- le retour, à l’issue de ce dialogue, au régime constitutionnel normal à travers des élections libres et transparentes organisées dans le respect de la loi et des conventions internationales librement souscrites par la Mauritanie ;
- l’assentiment de la communauté internationale et notamment du groupe du contact sur la Mauritanie, pour une telle solution.

Le RFD rappelle que la conduite unilatérale du processus électoral, le rejet des décisions des partenaires et amis de la Mauritanie, les prommesses électorales sans lendemains, le dementelement de l’Etat et des Partis politiques ne pourront mener le pays que vers des perspeives incertaines.
Il lance un appel à tous les mauritaniens pour faire face au péril grave qui menace le pays, ses institutions, son unité et sa sécurité.
Nouakchott le 11 Avril 2009
Le RFD

Anonyme a dit…

Ce Vane+KIMPORTE est AHMED OULD SOUEIDI

maatala a dit…

Salam

Fa3il khair

Je suis convaincu que si les BIDASSES avaient accepter les conditions de Hollow-Daddah à savoir

- Aucun bidasse ne se présente y compris Ely
- Le non retour de l'UNITILE (sidioca)

Voir faire de lui leur poulain, l'aigri ne serait pas au coté du FNDD.

Dans sa déclaration du 11 Avril 2009 Le RFD dit:

"- le retour, à l’issue de ce dialogue, au régime constitutionnel normal à travers des élections libres et transparentes organisées dans le respect de la loi et des conventions internationales librement souscrites par la Mauritanie "

Pourquoi exiger des élection puisque jusqu'à preuve du contraire, SIDIOCA est l'incarnation de l'ordre constitutionnel.

Daddah ne s'est faire que du Daddah et le FNDD l'apprendra à ses dépends.

SIDI BABA a déclaré que Daddah était un opportuniste, il sait de quoi il parle (lol).


En ce qui concerne la Démocratie:

Je te rappelle que toutes les Démocraties ont soutenus les militaires Algériens qui ont empêché le FIS de prendre le pouvoir qui les urnes lui ont donné.

Pour moi les deux personnes les plus dangereuses pour notre bled sont SIDIOCA et DADDAH

le parc "zoologique du PPM" dit LE fOU

MAATALA

Khalil Balla Gueye a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Khalil Balla Gueye a dit…

Se refait-on jamais blanc et anti putschiste par exp?fautes d'orthog corrigées!
Blogger Khalil Balla Gueye a dit...

Je viens d'écouter la cassette de la demoiselle du protocole qui m'aura inspiré cette unique,méprisante et lapidaire observation:"la FAIM (pas la FIN) justifie les moyens" (cf Machiavel)!

Même si je n'ai jamais accepté de tendre la main si bassement de mon temps au pays et tout victime d'injustice que j'ai été , j'en suis presque à remercier le groupe AON de m'avoir fait rappeler pour des raisons commerciales qui lui sont propres!Dieu merci!

Rappel qui m'aura servi de déclic et permis de m'extraire de ce margouillis fangeux dans lequel baignent tous ceux qui n'auraient vraiment pas ou plus le choix!Hélas!Et je réalise tout le luxe qui serait mien:celui de pouvoir exprimer et vivre sans appréhension mes idées!

SOMPTUOSITE très peu partagée y compris chez ceux de la diaspora!
Comme certains racistes putschistes de canalh et d'ailleurs, suivez mon regard!Les PAUVRES!

12 avril 2009 12:37

Khalil Balla Gueye a dit…

SAURIEZ VOUS A QUELS 2 INDIVIDUS, JE FERAIS ALLUSION avec mon "interrogation fétiche" ci dessous?

"Se refait-on jamais blanc et anti putschiste par exp?fautes d'orthog corrigées!"

Khalil Balla Gueye a dit…

Et je remercierais bien aussi mon désormais compagnon d'infortune ou de combat BOIDIEL, c'est au choix sic , pour le rôle très actif qu'il a eu à jouer dans la machination de mon HEUREUX RAPPEL!

Khalil Balla Gueye a dit…

C'était en CHINE pour ceux qui ne le sauraient pas encore!

Khalil Balla Gueye a dit…

Mes rares amis et promos ont toujours soutenu, entre autres petites qualités, que je serais de surcroît un VEINARD!

Khalil Balla Gueye a dit…

Trêve "d'épanchements et d'effusions nostalgiques", dernière précision cependant:BOIDIEL était alors le puissant ministre des finances du non moins puissant dictateur TAYA!

D'ailleurs à l'en croire, il n'en rougirait point de ce passé, à juste titre sans doute, sa raison ayant des raisons que la raison ignorerait!

et dire que les aléas de la politique nous auront réunis dans le même camp!comme quoi en politique comme dans la vie tout serait possible, y compris KBG côtoyant BOIDIEL dans la promiscuité de l'opposition multipartisane du FNDD!

C'en serait donc à croire qu'une solution à la crise ne serait pas de l'ordre de l'insurmontable!

Anonyme a dit…

Maata,

Tu n'es pas un democrate!

Franchement je n'ai aucun conseil a' donner au parti de Mr. Ahmed Ould Daddah mais je pense que la suspension de Mr. Kane Hamidou Baba s'imposait. Je remarque que mon frere Cheikh Ahmed Ould Zahaf n'a pas ete' touche' par la mesure. Il y a probablement des choses internes au RFD que seul le RFD connait.

J'ai toujours trouve' une certaine sagesse dans les position de Mr. Kane. Ce n'est qu'au dernier coup d'etat du 6 aout 2008 que je me suis rendu compte que quelque chose n'allait pas chez lui. Il a force' son parti a' assister a' presque toutes les etapes des Etats generaux des... GENERAUX, il a activement soutenu le coup d'etat et il continue a' le soutenir et il est alle' accueillir l'usurpateur en chef durant l'un des deplacements de ce dernier.

Kane aurait tout simplement pu demissionner, aller rejoindre un autre parti et ou creer son propre parti. Comme l'a si bien dit notre...tortue fache'e, nous avons des proprietaires de parti politique en Mauritanie. Un proprietaire de plus (Kane)aurait ete' preferable a' la crise que traverse le RFD aujourd'hui.

La discipline au sein d'un parti est tres importante.
To make a long story short, dans cette affaire, C'EST BIEN KANE HAMIDOU BABA QUI A TORT ET NON MR. AHMED OULD DADDAH!!!!!!!!!!!!

Sanhaji,

Nous sommes contents de constater qu'Ahmed Ould Daddah se rapproche de ceux qui defendent la democratie. Cependant, il doit laisser tomber cette ide'e d'election presidentielle pour le moment. Une fois que le President legitime est au pouvoir et qu'il decide d'organiser des elections anticipe'es, nous pouvons parler de transparence electorale. IL FAUT FAIRE LES CHOSES PAR ETAPES.

Bebe Ba,

Comment allez-vous aujourd'hui?
J'espere que je n'aurais plus droit aux adjectifs "aigri" et "cynique".
Dites a' Kane Hamidou Baba qu'il s'est lourdement trompe'!!! Il peut etre candidat a' cette fausse election presidentielle mais les extremistes Halpular voteront pour Ibrahim Sarr. Therefore, What is his point in creating all this mess for his political party????

Bebe BA a dit…

Pas de problème, Mister Couli, je lui transmettrai votre commission le jour où je le verrai (je ne l'ai jamais vu, sauf sur le net)!

Quant à Sarr, cela m'étonnerait que même sa femme vote pour lui, mais bon, on sait jamais!

Anonyme a dit…

KBG,

Je vous conseillerais de vous reposer. Bodiel est connu pour ses nombreuses grandes qualite's. C'est toi qui des problemes avec les autres et non le contraire. Tu es libre d'exprimer tes opinions. Tu peux meme creer ton propre parti politique et devenir proprietaire d'un parti politique.

PS.

"PROPRIETAIRES DE PARTI POLITIQUE."

Naha Mint Mouknass est PROPRIETAIRE/HERITIERE de parti politique!!!

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

J'ai comme epouse la fille d'un Colonel, ancien Chef d'Etat Major, ancien Ministre de la Securite' et ancien...faiseur de coup d'etat. Je suis sure qu'elle aussi ne voterait jamais pour moi. (rire)
Comme vous le voyez, Sarr Ibrahim n'est pas seul quand il s'agit du vote des epouses.

Anonyme a dit…

...Salut...

Hé les frontistes cessez de vous attaquer à Kane Hamidou Baba...s'il y'a un self made man...(bien que diplomes à l'appui)...c'est bien lui...il ne doit rien à personne...
En revenant en Mauritanie...avec son epouse francaise ....les choses n'ont pas ete faciles pour ....(dans les annés 80) ce jeune halpoular...avec des idees de gauche.!....bien que des occasions lui ont ete offertes...pour integrer...le systeme ....il les refusa....amorca ....son opposition à la tayie....AMN...puis....UFD...( RFD...)qu'il rejoingna en grande pompe ...et y resta par acquis de conscience...mais egalement...par conviction ....en une opposition multiethniques....avec des idéaux de gauche....Kane...fut victime de plusieurs coups bas ...de deceptions ...il tenu bon....malgré tout....ce n'est pas un felon...!!!....c'est un fils de ce pays qui a des ambitions ...dotés de moyens intellectuels de ces dernieres....vos insuniations ne feront ...que renforcer ...l'estime que ceux qui le connaissent ...ont..de lui...les autres le decouvriront ...ils ne seront pas decus...
Maatala...voici...mon candidat....
Bilkiss....la camagne est ouverte si jamais ...Baba...se presente...
bl

Anonyme a dit…

Le Journal Libération: Le gros bobard diplomatique de Sarkozy


Dans sa livraison d'hier, samedi 11 avril (n° 8687), libération revient sur les déclarations malheureuses du président français lors de sa mini-tournée africaine. En effet, lors de la conférence de presse qu'il avait donnée à Niamey, le 27 mars dernier, Nicolas Sarkozy minimisait la résistance des Mauritaniens face au coup d'Etat du 6 août 2008. Cela avait fait l'objet d'un précédent article dans le même journal. Aujourd'hui, Libération dénonce ce qu'elle qualifie de "gros bobard diplomatique de Sarkozy" quand le président français prétendait avoir appelé le Président de la République alors qu'il n'en fut rien. Cédrice Mathiot pointe, encore une fois, le rôle calamiteux des réseaux de la Françafrique dans la conduite de la diplomatie française envers le continent africain.

Voici le texte de l'article:

Monde 11/04/2009 à 06h51
Le gros bobard diplomatique de Sarkozy
DESINTOX
Le 27 mars, lors d'une conférence de presse, Nicolas Sarkozy s'est rendu coupable d'un étonnant mensonge d'Etat. Interrogé sur l'attitude de la France face au putsch qui a renversé le Président mauritanien en août, Sarkozy a prétendu avoir passé à ce dernier un coup de téléphone. Intox.

Intox

C’est une affaire qui n’arrangera pas l’image déjà controversée de Nicolas Sarkozy en Afrique. Mercredi, la rubrique Désintox montrait comment Sarkozy a dérapé lors d’une conférence de presse au Niger, le 27 mars, en présentant le putsch en Mauritanie comme un quasi non-évènement. Le président français avait occulté aussi bien les condamnations internationales unanimes que les protestations locales, politiques ou populaires. Une vision très accommodante avec les putschistes qui avait suscité de vives réactions et dont certains observateurs suggéraient qu’elle a été soufflée par la bonne vieille Françafrique, décidée à frayer avec le nouveau pouvoir. Mais Sarkozy ne pourra seulement arguer la désinformation. Car lors de la même conférence de presse, pour réfuter toute ambiguïté de la position française, il a ajouté un énorme mensonge : «Quand le président démocratiquement désigné a été retenu, moi-même je l’ai appelé.» Sauf que…

Désintox

Nicolas Sarkozy a reçu un message, trois jours après ses déclarations à Niamey. Il émane d’un diplomate français, fin connaisseur de la Mauritanie, qui lui dit ceci : «Permettez-moi de vous rappeler que vous n’avez jamais parlé au téléphone avec le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, ni pendant qu’il était au secret au palais des Congrès de Nouakchott depuis le putsch du 6 août, ni ensuite dans son village de Lemden, où il est assigné à résidence.» Et le correspondant de Sarkozy de lui donner, à toutes fins utiles, le numéro de téléphone de son homologue mauritanien. Ce n’était pas une blague.

Contactée par Libération, la fille du président déchu, Amal Mint Cheikh Abdallahi, confirme ce qui ressemble à un étonnant bobard d’Etat : «Le président Sarkozy n’a jamais appelé le président Abdallahi. On est tombé des nues l’en écoutant dire le contraire lors de la conférence de presse.» La surprise a dû être d’autant plus saumâtre qu’Abdallahi, premier président démocratiquement élu du pays, en mars 2007, avait sollicité un tel échange. En vain. «Après le putsch, le Président a reçu l’ambassadeur de France en Mauritanie et lui a fait savoir qu’il souhaitait s’entretenir avec le chef de l’Etat français. Il ne s’est rien passé depuis», affirme la fille du dirigeant renversé. C’est elle qui a eu les seuls contacts directs avec Paris, via des conseillers de l’Elysée en charge des questions africaines. La junte n’a pas été moins bien traitée : ses dirigeants ont été reçus par le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant.

Les services de l’Elysée, que nous avons joints pour avoir une explication sur ce coup de fil «fantôme», nous ont affirmé n’avoir pas d’«éléments d’information» à donner sur le sujet, ajoutant seulement : «La position de la France n’a pas changé, elle est toujours en faveur d’un retour à l’ordre constitutionnel en Mauritanie.»

Il faudra plus que ces déclarations de principe pour lever les ambiguïtés nées des mensonges d’un président qui nie les résistances au putsch et invente un coup de fil de soutien imaginaire au chef d’Etat déchu. Dans la même conférence de presse de Niamey, le 27 mars, Nicolas Sarkozy appelait de ses vœux la «transparence» comme base de la nouvelle relation entre la France et l’Afrique. Il reste à l’évidence du chemin à parcourir.

CÉDRIC MATHIOT

Source: Libération.fr
for-mauritania.org

copiarpegar

Anonyme a dit…

KANE HAMIDOU ET SA BANDE DE TRAITRES REJOINT L'AUTRE BANDE DE TRAITRES DIRIGE PAR AZIZ.
DECIDEMENT CE QUI CE RASSAMBLES S’ASSEMBLE

Bebe BA a dit…

Ca commence:

DES CADRES, DES NOTABLES ET DES MILITANTS DU RFD ANNONCENT LEUR REGROUPEMENT DANS UN COURANT NATIONAL SOUTENANT LE CHANGEMENT

Un groupe de membres du Bureau exécutif et du Conseil national du Rassemblement des forces démocratique (RFD) et de conseillers municipaux du même parti a annoncé son son retrait du RFD, et son regroupement dans un cadre dénommé "Courant national soutenant le changement".
Dans un mot prononcé au cours d'une conférence de presse organisée par le groupe, samedi soir dans l'hôtel "El Khater" à Nouakchott, l'ancien député de la moughataa de Riyadh, M. Cheikh Ould Ahmedou, membre du bureau national du RFD a indiqué que ce groupe politique "a travaillé au sein du RFD depuis 2006 et a accompagné tous les développement politiques intervenus dans le pays".
Il a annoncé, au nom du groupe, qui comprend aussi des cadres, des notables et des militants qui étaient membres au RFD au niveau de la fédération du Trarza (moughataa de keur Macène) et de la fédération N° 3 de Nouakchott (Riyadh, El Mina, Sebkha), son appui au mouvement de rectification initié par le Président du Haut Conseil d'Etat, Chef de l'Etat, le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, étant donné les besoins urgents du pays à la rectification.
Pour sa part, M. Saad Bouh Ould El Moctar, adjoint du maire de la commune de Keur Macène a indiqué que cette initiative est venue en reponse à la déclaration du président du RFD portant sur son boycotte des élections présidentielles prévues le 06/06/2009, d'une part et la coordination avec
"Le front du refus de la rectification", d'autre part.
Il a ajouté que le groupe refuse totalement le boycotte des élections présidentielles, déclare son retrait du RFD et apporte son soutien à l'action de rectification menée par le président du Haut Conseil d'Etat, chef de l'Etat.
Il exprime enfin sa volonté de rallier tout parti politique soutenant ces orientations.

Khalil Balla Gueye a dit…

Serait-ce une qualité que de s'allier avec des commerçants pour faire remplacer un CONSEILLER DES AFFAIRES ETRANGERES par un TEYVAY en Chine?

Là vraiment tu me surprends avec les critères avec lesquels tu octroies les pseudos qualités!

Et puis derniére précision appartenance au FNDD n'est pas égale à ABSOLUTION du PASSE !

On est TOUS et toujours comptables de nos ACTES et PAROLES!Tu pourras le rapporter à BOIDIEL de ma part, moi KBG!
Et au GALOP, Couly!

Khalil Balla Gueye a dit…

ET REVOICI ce que j'ai écrit sur for-mauritania même au sujet de certains MAUVAIS VOISINAGES au FNDD!je ne m'en suis jamais CACHE du reste!
**************************

En temps normal et conformément aux "affinités politiques et idéologiques sélectives de chacun ou de chaque tendance" , il est certes , certaines compagnies auxquelles on préférerait la sérénité et l'ennui de la solitude !Il y va en politique comme dans la vie ou presque .Les goûts et les couleurs ne se discutent pas , c'est bien connu!

Mais seul , on est impuissant , désarmé et de surcroît, la "mélancolie et l'ennui de la solitude" pourraient s'avérer «mortels» politiquement.Et après tout , la démocratie et le pays ont besoin de toutes les bonnes bonnes volontés .Les coureurs de fond en sauraient un bout justement au sujet de l'ennui de la solitude.Donc , tout logiquement:l'union sacrée s'imposerait d'elle même indubitablement. ................

Oui , je le concéderais volontiers , il serait illusoire et naif aussi de prétendre qu’au FNDD , nous serions un bloc monochrome comme la phalange d’Aziz le BASEP qui lui obéit au doigt et à l'oeil.Nous ne nous en cacherions point : pour moi et pour bien d’autres encore , il s’agirait bien d’une alliance patriotique tactique et conjoncturelle!Car pour prétendre venir à bout de la dictature l'union sacrée est vraiment de rigueur et nous aurions ensuite toute l'éternité et la sérénité démocratiques devant nous pour régler nos diverses dissensions.grandes ou petites Inchâllah , comme je l’ai déjà écrit dans un article précédent !
Et s’il s’avérerait que Sidioca voire bien d'autres encore devraient rendre des comptes , nous ne manquerions pas le moment venu de leur présenter la ou les "factures" ! Mais «step by step» !Et le tout dans un cadre démocratique , j'allais presque dire , civilisé ............

Khalil Balla Gueye a dit…

VOICI le titre et le lien dudit article sur For-Mauritania!

Le faux dilemme:la démocratie prend toujours le dessus!

(réponse à un compatriote scrupuleux et troublé)

http://www.fr.for-mauritania.org/507-0-Le-faux-dilemmela-dmocratie-prend-toujours-le-dessus.html
*********************
MON INTERPELLATION PAR UN COMPATRIOTE point de départ de l'article!
****************

Cher compatriote,
Je te salue toi et toute la famille bénie.
« .....Un détail (et un gros) m'intrigue cependant : ta position à l'égard du régime déchu. Comment un intellectuel aussi averti que toi peut-il se permettre un instant de penser, même lors d'un songe cauchemardesque, que ce régime avait un soupçon de démocratie ! Sidi, n'a-t-il pas été installé par le tandem militaire Ely/Ould Abdel Aziz et pour des raisons bien évidentes qui n'ont rien à voir avec le consentement du peuple? »

http://www.fr.for-mauritania.org/507-0-Le-faux-dilemmela-dmocratie-prend-toujours-le-dessus.html

Anonyme a dit…

BL,

Qui est ton candidat a' la fausse election?

Kane Hamidou Baba ou l'un des nombreux points dans ton ecrit?
Kane a trahi ses amis!!!! Le reste ce sont des histoires.

Tu as raison en parlant d'ambitions personnelles pour Mr. Kane. Je sais que les ambitions de nos faux politiciens sont toujours personnelles et...EGOISTES! Elles ne sont jamais pour la Mauritanie!!!

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"DOCUMENT SONORE : Quand une proche de Khatou déballe des détails privés
12-04-2009
Dans le document que Taqadoumy propose cette semaine, un officier proche du Général tente de convaincre Nadia Mint Ahmed Youra de l'aider à écorner l'image de Khatou Mint El Boukhary. Nadia Mint Ahmed Youra, employée à la Présidence, assurait le protocole de la première dame ; ici, elle "balance" tout, y compris les détails privés de la vie dans le Palais. Nadia est la fille de Baba Ould Ahmed Youra, ancien Haut Commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) traduit par Ould Taya, devant la justice pou haute trahison, dans le dossier dit des "vallées fossiles" et acquitté lors d’un procès houleux.

Il a été blanchi grâce notamment à la défense de Maître Jacques Vergès, onéreux avocat français dont le milliardaire mauritanien Mohamed Ould Bouamatou règlera les émoluments.

C'est, justement, sur proposition de ce dernier, mécène de la campagne présidentielle de Ould Cheikh Abdellahi, que Nadia aurait recrutée, au poste très convoité de responsable du protocole de la première dame. Tous les protagonistes de ce processus, y compris, les deux femmes, l’homme d’affaires et le Général Ould Abdel Aziz chef de la junte, appartiennent à la même tribu. C’est un peu une histoire de linge Sali en famille et lavé sur les toits par temps d’affluence dans les rues.

Le document, réalisé peu après le putsch du 6 août 2008, démontre la disponibilité de Nadia à livrer tout ce qu'elle sait sur Khattou Mint El Boukhary, pourvu qu'elle garde son poste à la Présidence.

Nadia livre tout, sans omettre des détails prives auxquels elle accédait, de part sa position privilégiée, dans l'entourage immédiat de l'ex-première dame de Mauritanie.

L'enregistrement dure 20 minutes. Pour l'écoute ou le téléchargement, cliquer dessous :

L'ex-responsable du protocole de Khatou Mint El Boukhary balance tout


maatala

maatala a dit…

Salam

Sanahaji

Que penses-tu de cette phrase de Couly sur l'attitude de Daddah

"Sanhaji,

Nous sommes contents de constater qu'Ahmed Ould Daddah se rapproche de ceux qui defendent la democratie. Cependant, il doit laisser tomber cette ide'e d'election presidentielle pour le moment. Une fois que le President legitime est au pouvoir et qu'il decide d'organiser des elections anticipe'es, nous pouvons parler de transparence electorale. IL FAUT FAIRE LES CHOSES PAR ETAPES.

-------------------------------

Pour une fois que cet esprit retord sort une réflexion intéressante; celle-ci mérite votre attention.

Couly aurait pu dire:

Sanhiji, il ne faut jamais perdre son sens critique et se faire un devoir de poser les questions qui fâchent.

Daddah est-il pour le retour de SIDIOCA ou contre dit le Fou.

Maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"élections du 6 juin prochain

Conférence de presse de la nouvelle tendance du RFD

Ils étaient 71 membres du bureau exécutif, 7 parlementaires et 25 maires du RFD à avoir déclaré, dimanche à Nouakchott, se constituer en un ensemble, se démarquant de « la gestion unilatérale du parti auquel, il demeurent attachés ».


En outres ces nouveaux frondeurs du RFD se sont définis comme étant « l’aile de ce parti favorable aux élections du 6 juin prochain ».
Dans une déclaration rendue publique en marge du rassemblement organisé à cette occasion, la nouvelle tendance du RFD présidée par le député et vice président de l’assemblée national et du RFD M Kane Hamidou Baba a invité le RFD à « faire preuve de dépassement dans l’intérêt national en révisant son exigence sur la non candidature des militaires en service au 6 août 2008 ... »

--------------------------------

Le retour de Flammme dit le fou


maatala

Anonyme a dit…

A-, Couly,
Je pense que Kane Hamidou Baba a été le seul à rester cohérent avec la position initiale de son parti. Elle vaut ce qu'elle vaut, vu qu'il a assassiné l'instrument qui le justifie (la démocratie pluraliste)et a enterré l'outil qui le fait vivre (le vote et les urnes) en soutenant une alternance forcée.
Le RFD a soutenu sans réserve le 6 aout et sa rectification. Il fallait pousser la logique jusqu'au bout, et mettre ses conditions, pas jouer à la femme fâchée (moughtadha) C'est donc après, faute stratégique énorme, qu'il a commencé à négocier. puis lorsque Aziz a tout accepté de leur céder sauf le premier mandat, que Oul Daddah a expressément revendiqué à la place d'un gouvernement d'union nationale où il aurait le ministère de l'Intérieur, une CENI indépendante à la formation de laquelle ils sera associé lui et son parti et la garantie par cconséquent d'une élection transparente contre Aziz, il a refusé.
Vous me direz qu'il ne pouvait faire confiance à cette promesse, certes, mais elle est bien plus concrète et sûre que de se voir saborder par des partisans qui ont déjà commencé à préparer l'après Ahmed depuis l'arrivée de Sidioca au pouvoir et depuis qu'ils se sont rendus compte que pour le "système", AOD n'est pas une carte jouable et que pour AOD, c'est la présidence ou rien d'autre. Et puisque Aziz n'a pas voulu faire un remake de Sidi avec lui, il a revu sa position et s'est rendu compte qu'il a été fait une énième fois, poussé par un Ould Moine qui est le seul a avoir bénéfécié de son alliance avec lui en plaçant ses fils avec Aziz. MAis c'était trop tard.
Il retire la "crédibilité" qu'il aurait pu octroyer à Aziz le 6 juin, et Aziz lui retire la masse qui donnera du poids à sa position politique deux mois avant.
Un looser est un looser, rien à faire.
Et comme notre looser ne vise qu'un seul objectif, la présidence, il en est encore plus looser car ses chances de gagner s'amoindrissent de plus en plus.

Et la démocratie dans tout ça, me direz vous? Eh bien elle attendra car elle ne sera pas donnée les amis, il faut la mériter. Avoir des citoyens conscients et une élite responsable ne se décrète pas comme l'indépendance!

Le peuple veut le pain, lui, pas plus.... en tout cas jusqu'à présent.

Mestour Haal

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 232   Suivant› Les plus récents»