mercredi 22 juillet 2009

chronique d'une retraite annoncée

Vu que notre classe politique est incapable d'analyser sereinement leur défaite, je vais le faire à leur place car il semblent préferer trouver des explications abracadabrantes de produits chimiques ultra secrets et autres sorcelleries:

le 6 Aout le ciel nous est tombé sur la tête Aiziz a fait un puscht.
nous voilà retournés à la caserne de départ.

la classe politique est unie pour faire front commun face aux putscistes ainsi que la communauté internationale rejoint à la dernière seconde par Ahmed Daddah, celui là même qui cautionna le putsch en le désignant comme étant un mouvement rectificatif et qui s'est décidé à la toute fin que non finalement c'était bien un putsch mais entre temps il s'était écoulé neuf mois.

neuf mois qui permirent à Aziz de dévenir populaire et populiste, avec des tournées dans les quartiers les plus défavorisés de Nouakchott, les contrées les plus reculées de Mauritanie.

neuf mois que Aziz utilisa à baisser les prix des denrées de première nécessité, à faire des routes, à ouvrir des hôpitaux.
Oui avec l'argent avec l'argent du contribuable, mais le citoyen lambda s'en fout des agrégats, du fait que les comptes soient tous au rouge, l'essentiel est le résultat.
et le résultat leur plaisait au borom boutique, au moula lehmar, à moulat kiskis.

finalemnet la classe politique y compris le president Sidi o Cheikh Abdellahi décident qu'il faut trouver un compromis et organiser des élections en un temps record.
mais là où le front a perdu ces élections c'était le moment où ils sont passés de "faisons échouer le putsch" à "faisons échouer le calendrier unilatéral du général".
parce qu'entre temps il s'est passé un truc extraordianaire: le front a accepté l'idée incongrue qu'un putschiste pouvait se présenter légalement à des élections.

comme garantie l'opposition demande les ministres chargés d'organise les elections ce qui lui fut accorde.
La campagne est lancée avec dix candidats.
mais à ce moment-là elle est déjà perdue pour neuf d'entre eux.

pendant cette dernière campagne son discours était révolutionnaire, les leurs étaient très conservateurs ; lui promettait des choses, eux se contentaient d'exister, comme si leur seule présence leur donnait droit aux suffrages des mauritaniens.
lui était putschiste, eux des démocrates, donc y a pas photo.

voilà aujourd'hui que le verdict des urnes est tombé, il faut revoir les choses calmement , aziz a fait campagne pendant dix mois , eux quinze jours mais ça c'était un postulet de départ accepté par tous dès lors qu'ils ont légitimé sa candidature.

le reste aziz l'a joué à la loyale.

et si jamais il eut pendant l'organisation de ces élections un cafouillage genre des noms qui n'apparaissent pas ou autres, ceci serait la faute du ministère de l'intérieur tombé dans le giron du fndd.

et ce n'est pas un hasard que les plus vieux des candidats aient été les plus réticents à accepter ce vote sanction.
car les conclusions à en tirer sont sans appel.

et puis surtout n'oublions pas que de mémoire de mauritanien Ahmed n'a jamais reconnu une défaite de sa vie.
donc rien de neuf sous le soleil de Mauritanie.

Qu'on le veuille ou non Aziz a révolutionné le discours politique en Mauritanie, populiste il est vrai, mais qui permit au citoyen lambda de comprendre que c'est lui qui décide.
aujourd'hui la tribu est politiquement morte voir les résultats de Aziz à Tijikja, et à Ouadane de grands fiefs du fndd, les directeurs d'Air mauritanie ont fait campagne chez eux pour le fndd et le rfd, Louleid faisant également campagne à Ouadane pour le rfd.
et l'argent ne décide plus de tout voir son résultat à Atar.

le peuple a parlé et le peuple est souverain.
aujourd'hui le rôle de tout mauritanien est de surveiller de près Aziz et son futur nouveau gouvernement.
attention au retour du boomerang.
LM

74 commentaires:

Anonyme a dit…

En tout cas personnellement, j'avouerais bien qu'AOD serait bien un homme déconcertant, imprévisible voire incohérent parfois de mon avis!

Comment donc comprendre en les mettant ensemble dans un même schéma logique l'empressement qu'il aura mis à "prendre acte" sans état d'âme ni tergiversations d'un putsch illégal d'une part et d'autre part sa dérisoire manière de traîner du pied en renaclant avec force arguties pour reconnaître des élections qui toutes imparfaites voire viciées qu'elles soient n'en seraient pourtant que plus légales et acceptables qu'un grossier putsch d'un autre âge pérpétré contre une DEMOCRATIE?

Je suis sûr que même le "renard à l'est de Oualata" connaîtrait la réponse à cette apparente quadrature du cercle qui n'en est pas une en fait!Pour ce faire, il suffirait slmt de tenir compte de la texture du personnage et de ses dévorantes et obsessionnelles ambitions pour lui même, à défaut de la Mie

Anonyme a dit…

salut ,

lm

d'accord que daddah a fait une faute grave .

mais aussi n'oublies pas l'oppostions était obliger de signer un contrat sinon c'était un embargo .


aziz a bel et bien triché ,par exemple les gens de mon village et alentours se demandent comment ça se fait qu'ils ont tous voté aziz alors que maygueddou bih !! ?


je les connais un à un .
là ils sont sidérés les pauvres,comment va t on leur rendre justice de cette tricherie chimique .

heureusement que le net est là pour exhiber tout ça .

rimo

Anonyme a dit…

Mon commentaire ci dessus même s'il rejoint quelque part le blog de LM sur certaines ambiguités et incohérences d'AOD aura été écrit cependant avant ma prise de connaissance du présent blog.
Et pour cause donc, car ledit commentaire est le dernier du blog précédent et aura été posté 5 minutes slmt avant le présent blog.Le trouvant pas hors sujet et pas encore lu, je l'ai banalement copié et rebalancer 5 0 7 minutes plus tard.
Donc, je serais bien d'avis à partager quelques unes des explications avancées dans ce posting à défaut de toutes.

Anonyme a dit…

slamslam

regardez moi ça, on aura tout vu et entendu de la part des frontistes mais là les mauvais perdants font encore plus faux et fort

je conseille à bouamatou de prêter ses redoutables avocats à aziz afin de traîner en justice quiconque insulte sa victoire sans preuve aucune contre lui

voilà donc que aziz aurait inventé une technique de fraude indétectable! tout y passe même la magie, " pour l'ignorant vraiment tout est possible"

admettons même que aziz ait débusqué le fameux b magique, ainsi donc vous votez et votre b dispataît pour laisser apparaître le b vainqueur plus haut , mais ce n'est pas tout il faudrait que ce b vainqueur soit aussi doué une autonomie de chute, passant d'ici et là pour finir par nous donner les résultats que l'on sait comme la fameuse balle magique censé avoir abattu kennedy

aziz serait-il si impopulaire pour avoir besoin de trafiquer, on a vu les meetings et on a vu surtout ce que vaut le front qui fit démissioner sidioca , le voilà qui vaut 16% machin c déjà beaucoup

AOD se plaint de ce résultat, comment ose-t-il ne pas y voir le salaire de ses virages de son inconstance ect ect

ely dieu quelle surprise que ce 3 %, il espérait des trahisons du camp de aziz , il n'y en a pas eu

que valent les campagne de AOD messoud et ELY face à celle de AZiz? Aziz a sillonné tous les coins du pays , sué sang et eau sans compter l'actif de son discours et les gestes de son action

c'est dur pour ces mauvais perdants de voir le général les battre de cette façon, le premier tour victorieux n'est une surprise pour personne de canal, il suffit d elire plus bas, ce n'est pas les démonstrations qui manquent

tout cela est lamentable, vous allez me dire que ely et les autres n'ont pas réfléchi eux aussi à frauder quand on voit le raliement des maîtres rv chez aod et messoud sans compter tous ceux qui tremblaient de voir sa victoire...

Anonyme a dit…

...je les soupçonne m^^eme d'avoir dans ccertains bureaux fait voter personne pour eux juste pour crier à la fraude

ils sont capables de tout , mais voyez dans les rues les discussions à ce sujet pour un messoudien ou aodiste qui se plaint ils trouve 5 azizien qui lui répondent de se reposer

là est la vérité aziz vous a battu,maintenant si de zélés partisans ont voulu essayer de frauder pour leur candidat pour justifier le pouvoir de leur clan cela est possible mais cela ne change en rien cette victoire éclatante

d'ailleurs mes calculs ont été justifiés, je vois ici un miracle, tout simplement de là cette victoire sans tâche , aziz fut touché par la grâce vous n'y pouvez rien, je lui conseille de mériter rapidement cette chance car si jamais il ne s'en montre pas digne la chute sera terrible voir à ce sujet l'hommme du 19 et le retour des grand rv

tout cela est bien triste mais enfin même fraude hypothétique indétectable, voir ely battu par la fraude est-ce si triste, voir messoud battu après sa grande trahisn est-c si triste, voir AOD payé le prix de ses virages est-ce si triste

oui c'est triste mais c mieux ainsi

il ne faut pas badiner avec cette intox , s'ils ont des preuves qu'ils les sortent sinon ils faut les attaquer en justice pour diffamation, atteinte à l'honneur d'un candidat ect

comment voulez vous qu'il acceptent que aziz a eu la majorité du voix et que le peuple l'espère ? c'est trop leur demander

on veut mettre cela sur le compte de l'âge et le désespoir mais enfin on ne peut pardonner à de plus jeunes voix de continuer à véhiculer ces histoires de magiciens

et puis si aziz peut ainsi faire une fraude indétectable alors même qu'il n'en a pas besoin c qu'il est plus fin que vous et qu'il vous a berné avec beaucoup de class

en tous cas jamais un résultat ne fut plus proche de la justice absolues dûe à chaque candidat, on aimerait avoir des fraudes pareilles plus souvent

quand à cette histoire de bureau où l'un n'a eu qu'une voix alors que toute la famille a voté là-bas?

cela ne nous regarde pas , mais nous savons que le processus démocratique faisant , l'une des première particuliarité de ce vote c'est que toute les familles ne votent plus de façon dogmatique et conditionnnée, non chacun vote pour son candidat sans haine juste dans un esprit démocratique afin que le meilleur gagne et il a gagné

enfin passons, les fronstistes n'ont jamais été ni de bonne foi, pourquoi changer une équipe qui perd

on vous la laisse

Anonyme a dit…

...je les soupçonne m^^eme d'avoir dans ccertains bureaux fait voter personne pour eux juste pour crier à la fraude

ils sont capables de tout , mais voyez dans les rues les discussions à ce sujet pour un messoudien ou aodiste qui se plaint ils trouve 5 azizien qui lui répondent de se reposer

là est la vérité aziz vous a battu,maintenant si de zélés partisans ont voulu essayer de frauder pour leur candidat pour justifier le pouvoir de leur clan cela est possible mais cela ne change en rien cette victoire éclatante

d'ailleurs mes calculs ont été justifiés, je vois ici un miracle, tout simplement de là cette victoire sans tâche , aziz fut touché par la grâce vous n'y pouvez rien, je lui conseille de mériter rapidement cette chance car si jamais il ne s'en montre pas digne la chute sera terrible voir à ce sujet l'hommme du 19 et le retour des grand rv

tout cela est bien triste mais enfin même fraude hypothétique indétectable, voir ely battu par la fraude est-ce si triste, voir messoud battu après sa grande trahisn est-c si triste, voir AOD payé le prix de ses virages est-ce si triste

oui c'est triste mais c mieux ainsi

il ne faut pas badiner avec cette intox , s'ils ont des preuves qu'ils les sortent sinon ils faut les attaquer en justice pour diffamation, atteinte à l'honneur d'un candidat ect

comment voulez vous qu'il acceptent que aziz a eu la majorité du voix et que le peuple l'espère ? c'est trop leur demander

on veut mettre cela sur le compte de l'âge et le désespoir mais enfin on ne peut pardonner à de plus jeunes voix de continuer à véhiculer ces histoires de magiciens

et puis si aziz peut ainsi faire une fraude indétectable alors même qu'il n'en a pas besoin c qu'il est plus fin que vous et qu'il vous a berné avec beaucoup de class

en tous cas jamais un résultat ne fut plus proche de la justice absolues dûe à chaque candidat, on aimerait avoir des fraudes pareilles plus souvent

quand à cette histoire de bureau où l'un n'a eu qu'une voix alors que toute la famille a voté là-bas?

cela ne nous regarde pas , mais nous savons que le processus démocratique faisant , l'une des première particuliarité de ce vote c'est que toute les familles ne votent plus de façon dogmatique et conditionnnée, non chacun vote pour son candidat sans haine juste dans un esprit démocratique afin que le meilleur gagne et il a gagné

enfin passons, les fronstistes n'ont jamais été ni de bonne foi, pourquoi changer une équipe qui perd

on vous la laisse

Anonyme a dit…

Depuis 2 ou 3 jours les saffagas se font du mourron et de la mauvaise bile croyant qu'avec mon dernier article et mes récents commentaires que je serais en passe de leur faire de l'ombre dans l'arène des hourrahs et des vivas assourdissants à tout va.
Qu'ils se rassurent donc je ne mange pas de ce blé là (dans les 2 sens de blé), en fait mes nouvelles orientations correspondent tout banalement à un nouveau nouvel infléchissement que je voudrais imprimer à mon combat pour me rendre plus utile CONJONCTURELLEMENT et CHRONIQUEMENT sur le long terme pour mon pays quitte à jouer plus au CONCILIATEUR qu'au VINDICATIF anti-putschiste.Autres temps, autres moeurs.Et c'est bien que j'ai annoncé déjà dans l'article inaugural et introductif de Vox populi avec les mots suivants in extenso.RASSUREZ VOUS DONC, je n'ai pas changé d'un IOTA!

EXTRAITS dudit article:
"Après 9 mois de « vindictes » volontairement tonitruantes et acerbes mais jamais outrancières ni outrageuses pour les besoins de « la Cause » serait, de mon avis, enfin venu le temps de passer à un autre stade du pugilat qui m'opposera jusqu'à mon dernier souffle à l'arbitraire régentant mon pays depuis près d'un demi-siècle.Ce faisant je me conformerai à une profession de foi, une mission assumée presque un sacerdoce que je me serais assignés depuis que j'ai décidé de sortir de mon mutisme coupable, il y a 15 mois, tout écoeuré que je fus, ma vie durant, devant tant de gabegie, d'injustice et de misère infligées indûment à mon peuple.Il va de soi que l'orientation du blog accusera les infléchissements requis pour faire face utilement aux nouveaux défis découlant de la nouvelle donne politique qui, quoique sensiblement améliorée, n'en requièrerait pas moins pour autant une attention plus soutenue et un accompagnement de tous les jours de la part de l'intelligentsia nationale, entre autres acteurs.Qu'en serait-il bien de la Mauritanie si les voix de la dénonciation au sens noble venaient à se taire ou à se faire rares dans un concert national qui tiendrait bien de l'omerta collective ou de la conspiration du silence organisées?Mieux vaudrait ne pas y penser pour ne pas sombrer dans la prostration coupable et l'abdication résignée!"

KBG

ouldmauritanie a dit…

salam,

salopard de "ET maison" je savais qu'il a aidé azzizzo franchement c pas juste meme les ovnis ne veulent pas de notre opposition.

j'ai une question AOD il a dit "si je suis pâs elu je prendrais ma retraite" Est-ce qu'il est elu?

Anonyme a dit…

mon cher LM

tu sembles avoir mangé du lion!

bravo!

lm se réveille!

gare aux frontistes!

tu ne seras de trop; bienvenu au club!

Anonyme a dit…

Bizarre, Bizarre !!!

Vlane et BebeBa nous reprochent d'avoir poussé Sidi à la démission alors qu'hier ils traitaient cet honorable Monsieur de tous les noms d'oiseaux.

Vous venez de découvrir qu'il ne fallait pas laisser Sidi démissionner, je suis parfaitement d'accord avec cet avis, mais il se trouve ne voulait plus diriger des gens comme ceux qui n'ont cessé de le traiter d'incompétent, de sénile de soumis à son épouse etc..., et là je lui donne parfaitement raison.

Pour revenir à l'opération électochimique, nous n'acceptons et accepterons plus de fraude dans ce pays. Le nombre de Lemdjembrin est suffisant pour remettre un trait sous ce passé douloureux où le mensonge, la calomnie et la flagronnerie étaient la religion.

J'ai analysé les séries des résultats par Mougataa d'Ahmed, Aziz et Messaoud confromément à la loi Benford, elles sont frauduleuses.

Allez savoir ce que c'est que la loi Benford. Allez savoir c'est quoi cette loi.

J'enverrai même un projet de blog à LM là dessus.

Sanhaji

ouldmauritanie a dit…

il dit :

Qu'on le veuille ou non Aziz a révolutionné le discours politique en Mauritanie,


et comment!!!!!!!!!!!

il dit :

le peuple a parlé et le peuple est souverain.




les ovnis aussi ...

j'ai encore une question avez vous l'adresse du fournisseur d'aod, je cherche le meme bedo franchement c de la bonnee non, il est KO .

Anonyme a dit…

LM

aziz maygued bih moul lehmar ew lamoulat kiskis ew lamoul mbourou ew labeya3 cartat (maygued bih 7ad).comment peut-il gagner dans ces conditions?

toutes les techniques de triche ont ete utilises ev Tidjikja ef Ouadane vAtar v ardh el guibla vi echargue ew sa7il...

copiarpegar

Anonyme a dit…

Sanhaji, il faut faire. Le gars a triché et aucun doute la-dessus. Il perdait ses appuis les derniers jours et soudain, c ést le jackpot. J'avais toujours dit que sidi ne devait pas demissionner et si j'etais lui, j'aurai envoyé balader Dakar. C'est anti-constitutionnel de laisser concourir un putshiste.Personne n'a ecouter. J éspere que tu lis anglais: va visiter le site "The Moor next Door". Les compatriotes intelligents lisent ce genre d'analyses. Les autres se comportent comme des tourniquets: on tourne où le vent souffle. 99% de ceux qui appuient le putshiste font partie de sa parentele ou payés rubis sur ongle. Je soutiens ton combat Sanhaji.

A-

Anonyme a dit…

Ould Mauritanie,

Toujours un sous-fiffre. Il faut grandir. A-

Anonyme a dit…

Lu encore pour les applaudisseurs. A-

===

Quitus au putschiste
par K. Selim, Le Quotidien d'Oran, 21 juillet 2009

Le général putschiste Mohamed Ould Abdelaziz a été «élu» au premier tour d'une élection présidentielle qualifiée par l'opposition mauritanienne de «coup d'Etat électoral». Les courageux opposants au putsch, qui réclamaient un retour à la légalité constitutionnelle, ont été pratiquement contraints d'entrer dans une opération électorale dont le déroulement et le contrôle ne pouvaient que leur échapper. Cette opposition a dû composer avec une «communauté internationale», Union africaine en tête, qui, après avoir fait preuve d'une intransigeance démocratique, a exigé que l'opposition compose avec les putschistes pour une sortie «électorale» de la crise.

Autant dire que les dés étaient pipés dès le départ et que le général Abdelaziz, adoubé de manière ostentatoire par le président en exercice de l'UA, Mouammar Kadhafi, avait reçu les «quitus» nécessaires. L'Union africaine a accepté de facto que le colonel Kadhafi «révise» le principe de non-reconnaissance des gouvernements putschistes. Elle vient d'offrir un nouveau moyen opératoire aux futurs coups d'Etat. Il y a eu le modèle Vall de transmission du pouvoir des militaires aux civils, on a désormais le modèle Abdelaziz de prise du pouvoir par les militaires.

Ceux qui en Afrique croyaient que les coups d'Etat étaient passés de mode doivent déchanter. La méthode Abdelaziz est désormais diffusible : on prend le pouvoir par la force, on fait le dos rond devant les dénonciations internationales, on négocie et on se prépare une élection qui légitime le coup d'Etat. Si cela marche pour la Mauritanie, pourquoi cela ne marcherait-il pas ailleurs ?

Une nouvelle recette est donc offerte aux apprentis putschistes d'Afrique : le coup d'Etat confirmé par le « vote». Tous les principes démocratiques laborieusement mis en place par l'Union africaine s'effritent. L'organisation continentale n'en finit pas d'avaler les couleuvres et d'être toujours en retard dans la prévention des crises.

Les opposants mauritaniens sont amers et on les comprend. Des observateurs, qui ne voient pas grand-chose, vont affirmer que le scrutin s'est déroulé normalement, alors que tout le processus est anormal et vicié à la base. Ely Ould Mohammed Vall, le putschiste qui a renversé Ould Tayaa et organisé une transition démocratique exemplaire, a parlé de «vastes opérations de fraude». Mais que pèse une opposition mauritanienne, il est vrai dispersée, devant les arrangements extérieurs destinés à favoriser une sortie de la crise en veillant sur les «formes» ? Le général putschiste n'avait qu'à donner une élection à ceux qui, à l'extérieur, faisaient mine de défendre la démocratie et le respect de l'ordre constitutionnel. Il le leur donne.

Suffisant pour que le ministère des Affaires étrangères français, sans attendre que l'on statue sur les accusations de fraude de l'opposition, décrète que l'élection a été correcte et «n'a pas donné lieu à des anomalies majeures». Donner sans attendre le «quitus» démocratique à un putschiste est plus qu'une anomalie, surtout de la part d'un gouvernement qui s'est retrouvé en pointe dans la dénonciation de la «fraude» en Iran.

Anonyme a dit…

Salut,
lu pour rimo, Sanhaji et A-

LM a dit,
"le peuple a parlé et le peuple est souverain.
aujourd'hui le rôle de tout mauritanien est de surveiller de près Aziz et son futur nouveau gouvernement.
attention au retour du boomerang."

bl

Anonyme a dit…

Cher ami, cousin et authentique prof,

J'ai remarqué que tu as supprimé tes très "précis et infaillibles" compteurs sans doute pour cacher à juste titre le désert de Gobi ou celui du Kalahari.Et je trouve que tu as bien fait car les gars commencent à te déserter et à te boycotter comme un pestiféré.Ou comme moi plus flatteusement.
Et puisque mon expérience en matière de "blog-repoussoirs" serait plus ancienne et riche que celle que tu t'apprêtes à entamer stoiquement, je me permettrais bien de te filer quelques tuyaux à propos du métier de blogger déserté, ta nouvelle carrière et la mienne depuis depuis le big bang déjà:

1)Ouvre grand les feed-rss pour que tes boycotteurs consentent à te lire en cachette sous le manteau ou la dar'a

2)Arme toi de patience et essber ine allah ma'a essâbirin même si tu es laic athée.

3)Tourne toi du côté des sites négro-africains malgré le fait que je t'aurais grillé chez eux ou plutôt ton racisme aura fait que tu serais dans leur liste noire en bonne compagnie avec qui tu sais.Mais sait-on jamais, avec un peu de chance çà se tenterait.

4)pour t'occuper en guettant le moindre visiteur toute la journée tu pourras tjrs faire du baby sitting à la place de Mme.

5)Je te conseillerais bien d'arrêter d'écrire ou d'émigrer à Londres où tu pourras tjrs déclamer tes articles désertés à Hyde Park devant un auditoire garanti et nombreux.Même si pas plus que tes boycotteurs Mauritaniens ils n'y comprendraient pas grand chose à ton charabia de détraqué méga mégalo.

6)Et si rien de tout çà ne fonctionne, je pourrais tjrs te reserver une consultation gratuite chez le Dr Guillotin par le biais de mon ami Sanson l'Executeur des hautes oeuvres pour te raccourcir d'une tête, même si tu n'es pas un grand homme, mettant fin du coup radicalement à tes misères.

7)Tu me feras signe donc, KBG desert-blogger à succés lu sous la dara'a pour te servir.

Anonyme a dit…

LM;

petite coquille louleid faisait la campagne pour le RFD à ouadane le directeur de la campagne de AOD était Louleid junior.

D'ailleurs dans cette campagne et il faut qu'on en parle des juniors prennent la réleve décidement à défaut du fauteuil présidentiel, les vieux politiciens veulent introduire leurs progénitures en politique.

filsdubled

LM® a dit…

merci filsdubled

désolé,je corrige la petite coquille

Anonyme a dit…

A- tu es digne d'Ely

Anonyme a dit…

l'enigme du b volant ou votant reste insoluble !

Aucune explication plausible à présent.

Mon voisin du couloir parle de la magie indienne.

Mais le plus impressionnant dans tout ceci c'est que j'ai associé le b avec le 52 obtenu vous trouvez un b52 c'est normale que les gars de l'opposition sont sonnés ils peuvent demander les viets ça rend sourd et ko ce genre d'engin.

filsdubled

Anonyme a dit…

L'Organisation des Nations Unies déclare ne reconnaître les élections présidentielles en Mauritanie, avant que le conseil constitutionnel ne s'exprime sur celle là.

Ils déclarent aussi avoir pris note des dénonciations de fraude déposées par 3 candidats majeurs à ces élections.

Ils ne sont aussi pas exprimées sur la transparence de ces élections auxquelles ils n'ont pas envoyés d'observateurs, ne reconnaîssant ainsi pas le jugement des observateurs Kouzou Nouzou (Beghin, Bou3reiv entouma vem).

Les dès sont pipés et les USA sont au courant. Ces élections constitueront une très bonne leçons pour tous ceux qui se croient plus rusés et essaieront de triquer nos élections.

Sanhaji

LM® a dit…

cher ami sanhaji
ces obszrvateurs se sont le rfd et le fnnd qui les reclamaient à Dakar.
j'attend ton blog et mon café le plutôt possible.

Anonyme a dit…

Je me suis rendu compte que j'aurai écrit dans le blog précédent de mfo 2 fois le mot "osTracisé" comme cela "osracisé" en sautant le T à 2 reprises.Sûrement mon clavier qui aura fait des caprices et je n'aime pas cela du tout , çà me donne des insomnies.

Cela dit, dis donc prof tu es partant pour Hyde park ou tu lui préfèrerais un court séjour du côté du Dr Guillotin et de son inséparable ami Sanson depuis la Terreur des comités du salut de Robespierre et les tribunaux révolutionnaires de Fouquier-Tinvile?
Décide toi donc, il va bien falloir que tu réagisses, parbleu!

Anonyme a dit…

Le President elu doit preter serment afin que le travail puisse commencer.
Je conseillerais contre la dissolution du parlement. Ceci permettra a' Messaoud Ould Boulkher de rester President de l'Assemble'e Nationale pour la dure'e prevue par les lois Mauritaniennes en vigueur.Nous n'avons egalement pas besoin d'entrer dans une autre periode electorale. Il serait preferable d'attendre la date qui etait prevue pour les elections legislatives. Sghair Ould M'bareck peut retrouver son boulot de mediateur de la republique. Ahmed Ould Daddah aussi peut conserver son poste de chef de file de l'opposition. Il y a de la place pour tout le monde. IT'S TIME TO MOVE ON!!!!!!

Pour survivre politiquement et gagner des elections, le IQ seul n'est pas suffisant. il faut egalement le EQ. En d'autres termes, l'INTELLIGENCE EMOTIONNELLE EST EXTREMEMENT IMPORTANTE EN POLITIQUE!!!!

Je demande au president elu Mohamed Abdel Aziz les choses suivantes:
1- Restez modere' dans vos decisions.
2- Ne faites jamais de reglement de comptes.
3- Tentez de mettre en place un gouvernement d'Union nationale.
4-Developpez de bons rapports avec tous les pays du monde et plus particulierement les pays occidentaux.
5- Retablissez les relations diplomatiques avec l'etat d'Israel.
6- Trvaillez avec toutes les organisations internationales qui peuvent aider notre pays.
7- Luttez contre le chomage et le sous-developpement.
8- reconciliez-vous avec les Presidents Moawiya, Sidi et Ely.
9- Sachez que vous n'avez pas un parti politique derriere vous. Vous etes le parti et vous avez quelques amis militaires qui vous soutiennent.
10-Soyez prudent dans toutes vos actions qui engagent notre pays. Toutes vos decisions doivent etre guide'es par la reponse a' la question suivantes: Ou' se trouvent les interets de la Mauritanie?

Bonne chance au vaillant peuple Mauritanien et a' vous!!!

Vive la republique Islamique de Mauritanie!!!!!

Anonyme a dit…

OK brother LM, je suis fiers de toi.
le blog est tres avance, il sera pret demain matin.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Ah bon? A-

===
ano a dit:
A- tu es digne d'Ely

Anonyme a dit…

Sanhaji,

Je ne savais pas que l'ONU n'avait pas envoyé d'observateurs. Le PNUD aurait au mons dû en faire partie. Tu nous balances la declaration, si tu la trouve.

Redige bien ts données statistiques car tout le monde sur canalh va lire et beaucoup vont chercher la petite bête dans l'écrit.

A-

Anonyme a dit…

J'ai lu le billet de LM (chronique d'une defaite annoncee) et bravo. Après quelque mure reflexion, peut-être que très peu de gens veulent en fait Messaoud et Ahmed. Ely est hors du jeu, dans tous les cas de figure.

En depit du fait que je suis contre les putsh et Aziz qui est un putshiste, c'est peut-être que le peuple a parlé et decidé ainsi. Sauf si on prouve que trichage il y a eu, nous n'avons d'autre option que d coller la paix à azzizzo.


Le gain de azzizzo est l'erreur du FNDD comme l'a si bien dit LM:

"mais là où le front a perdu ces élections c'était le moment où ils sont passés de "faisons échouer le putsch" à "faisons échouer le calendrier unilatéral du général".
parce qu'entre temps il s'est passé un truc extraordianaire: le front a accepté l'idée incongrue qu'un putschiste pouvait se présenter légalement à des élections".

Si aucune triche n'est prouvée et trouvée dans le delai legal, laissons azzizzo tranquille et mettons la faute sur le RFD et le FNDD pour avoir accepté l'inacceptable. L'histoire dira qu'ils ont fait une erreur qui nous imposera azzizzo pour les prochaines 25 ans. On sait qu'il va changer la constitution dans une annee au plus.

A-

Anonyme a dit…

Sur le blog de notre prof national lisez:

"Le jour où les extraterrestres ont bouffé les bulletins de vote"

Anonyme a dit…

salut ,

lisez le rapport de la céni ,les pauvres ils ne veulent pas de problèmes avec aziz alors ils disent peu de choses .

céni,

à cause de gens comme vous ,les voix de pauvres gens ont été volées devant vos yeux sans que vous ne puissiez piper un mot ,vous le savez très bien .

mais il faut que quelqu'un enquête sur ce que vous avez reçu en contre partie car c'est pas normal
que vous ne prenez pas de sous .

la céni du cmjd ils ont été bien payés je les vois rouler dans de beaux 4x4 ils ont pris plein de fric .

vous aussi vous allez y arriver bientôt .


rimo

Anonyme a dit…

LM,

je t'ai posté le truc.

Salut

Sanhaji

Anonyme a dit…

LM,

je t'ai posté le truc.

Salut

Sanhaji

Anonyme a dit…

Rimo,

tous ces gens ne conçoivent pas les élections comme chose sacrée, comme la religion, le foyer, la mosquée.

Pour la majeure partie de nos irresponsables responsables, c'est là juste un petit jeu où l'homme du moment, le plus fort, le plus musclé au coup le plus épais doit être confirmé.

Les 3 candidats majeurs de cette élections la conçoivent comme fraudée, qu'est ce qui empêcherait nos béni oui oui, d'intier une expertise indépendante, sachant qu'ils sont incompétents dans l'analyse et la détection de ce genre de fraude.

Sanhaji

Anonyme a dit…

A-,

j'ai lu sur Saharamedias. J'ai cherché sur le site des nations unies et je n'ai rien trouvé.

Peut être que c'est sur le site du PNUD ici que je ne connais pas.

Sanhaji

Anonyme a dit…

salut ,

sanhaji ,

si tu pouvais mettre des noms dans ton article afin que le moteur google les detecte .
t'as vu France24 ils n'ont pas trouvé canalh ,ils sont allés sur twitter pourtant ça blog bien par là lol .



si seulement la presse faisait son boulot , on aurait gagné du temps et de l'énergie .

si quelqu'un savait qu'il allait être harcelé par une horde de journalistes falsh en l'air au moindre soupçon , tout le monde allez marcher correctement .

il me semble que la moitié de nos problèmes c'est la presse qui est responsable .

rimo

Bebe BA a dit…

Sanhaji,

J'ai jamais tiré sur le vieux et ne n'a jamais traité l'"honorable Monsieur de tous les noms d'oiseaux".
Je le respecte trop pour cela!

Pour ce qui est des 02 larrons,
AOD et Messouad, je ne me suis jamais gené et les faits m'a donné raison.

Ils ont commencé par crier au nom de la démocratie (en manipulant des jeunes sincères) avant de le vendre Sidioca à dakar au nom de leurs intérêts, comme on l'avait prevu!

Bebe BA a dit…

RECOURS CONTRE LES FRAUDES EN MAURITANIE: le mince espoir des opposants
(Le Pays 23/07/2009)

Ahmed Ould Daddah, Messaoud Ould Boulkheir et l’ancien chef de l’Etat mauritanien Ely Ould Mohamed Vall ont saisi l’autorité compétente en matière électorale à propos des fraudes massives qui auraient entaché le scrutin présidentiel du 19 juillet dernier. Une requête déposée in extremis au dernier jour.

Les récriminations ne manquent pas : résultats fabriqués à l’avance, listes électorales falsifiées, utilisation de fausses cartes d’identité, le tout au bénéfice du général Mohamed Ould Abdel Aziz. Comme on le voit, il faudrait faire preuve de patience pour voir définitivement tourner la page de cette transition ouverte un certain 6 août 2008 par le général Abdel Aziz, lorsqu’il a débarqué par un coup d’Etat, le président démocratiquement élu, Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Les recours introduits par les opposants paraissent comme un baroud d’honneur de démocrates convaincus, de légalistes qui, pendant cette année de transition mouvementée, n’ont laissé aucun répit au général putschiste. Ils ont joué à fond toutes les cartes à leur disposition sans être arrivés à ébranler la sérénité du chef de la junte. Celui-ci a fait des concessions allant jusqu’au report de l’élection, prévue initialement le 6 juin 2009, et à la composition d’un gouvernement de transition avec des membres de l’opposition à des postes-clés pour contrôler un tant soit peu le scrutin. Comme un roseau, le général a plié mais n’a jamais rompu. Il était sûr de sa victoire. Elle est désormais totale avec le score de 52, 6% dont il est accrédité pour le moment et on imagine mal la Cour constitutionnelle remettre radicalement en cause les résultats de ce scrutin que tous les observateurs présents ont plébiscité.

L’opposition s’accroche à cet espoir, bien mince cependant. Car si tant est que la fraude qu’elle dénonce aura été si massive, elle ne serait pas passée inaperçue aux yeux de tous, surtout pas à ceux des opposants. Tout se jouera sur l’ampleur de la fraude dénoncée par l’opposition et surtout les preuves qu’elle va fournir pour appuyer sa requête.

Elle a donc tout intérêt à veiller à la qualité de ses preuves et à la pertinence des cas de fraudes. C’est seulement ainsi qu’elle pourra convaincre les juges de l’annulation de tout ou partie des résultats. C’est un scénario pour le moins invraisemblable dans le contexte mauritanien. Il y a tellement de risques à annuler le scrutin, que l’on peut considérer ce recours en annulation comme de la gesticulation.

En attendant la décision des juges, il est temps que l’opposition commence à tirer les premiers enseignements de son échec. On se demande si elle n’a pas surestimé ses forces face à un officier supérieur de l’armée qui a toujours été dans l’antichambre du pouvoir. L’homme qui s’est imposé par les armes, va désormais régner grâce aux urnes : ainsi va la démocratie en Afrique.

Par Abdoulaye TAO

Anonyme a dit…

bebe ba ,

tu accuses à tort l'opposition , ils ont signé dakar pour éviter un embargo sur le pays .



rimo

Anonyme a dit…

Merci Sanhaji. Je vais chercher le communique de l'ONU et vous le balancer.

J'espere que tout le monde a lu et relu le quitus au putshiste du Quotidien d' Oran. Ce n'est pas au sujet de azzizzo, mais la connerie de Ping. Le resultat d'avoir un france-africain a la te d'une institution comme l'UA. Partie la periode ou Obasanjo et Konare avaient la commande de ce machin.

A-

Bebe BA a dit…

Rimo,ne me prends pas pour plus conne que je le suis, please

En aucun cas, ils n'ont voulu empecher ces sanctions, qui d'ailleurs ne visaient la population mais les auteurs du putsch et leurs soutiens (AOD, compris)!!

Quand l'UE a décidé de susprendre son aide à la mnie pour 2ans, ils l'ont salué à coup de déclaration.

et quand ils ont vu que le général allait se tenir à son calendrier électoral malgré tout, ils ont accepté de negocier alors qu'ils avaient + 06 mois pour le faire.

Rimo,
L'avenir d'un pays, ne doit dependre du bon vouloir de 04 personnes, surtout quant on sait ces personnes là ne roulent pas pour l'intérêt du pays mais pour leurs propres intérêts.

Anonyme a dit…

bebe ba ,

il y avait aussi le conseil de sécurité de l'onu qui menaçait et pas l'UE seulement .

juste une question :

si l'opposition n'avait pas signé qu'est ce qui allait se passer ?!!

l'avenir du pays dépend biensure de l'opposition sans elle ça devient un royaume ou une dynastie dans lesquelles on exécute les opposants .

on est une république !!

rimo

LM® a dit…

Salut

Sanhaji j'ai pas eu ton mail vérifies bien l'adresse mail
LM

Anonyme a dit…

Radio couly n'emet plus. Comme radio Bilikss.

Entouma mneine?

Biliss: n'acceptes pas thak le poste ministeriel

Couli: te fatigues pas. Tu as tellement traine la tortue fachee par terre qu'il te donnera gnal.Continue avec moi jusqu'a ce qu'il soit declare president. Apres on va l'applaudir comme tout le monde:

Sanhaji: sors le papier vite avant que le CC ne statue pour azzizzo ce soir, car ils savent qu'il va y avoir du grabuge samedi. Le decapiteur du FNDD is on the loose.

Copiarpegar, Maatala et Esseghnas: temps de partir a la guetna. On confie les affaire a Ould Mouritanie, car I'll n y a plus rien a sauv er. Azzizzo pour 25 ans et 25 de plus a la demande de Bilkiss.

Ould Mouritanie: gere bien la baraque et ne t'attaques pas a ehl tidjigjeu.

A-

Bebe BA a dit…

Rimo,

L'ONU n'a jamais ménacé de mettre le pays sous ambargo!

Par contre, quand tu dis "l'avenir du pays dépend biensure de l'opposition sans elle ça devient un royaume ou une dynastie dans lesquelles on exécute les opposants ",

si c'était une opposition sincère et désinteressée;
Ce qui n'est pas le cas!
pour commencer, ils auraient dû exiger le rétablissement incondiditionnel du président élu, mais:
* AOD a été le premier à qualifier le putsch de " rectification",

* Messouad, le premier à sortir une solution de sortie de crise impliquant " le retour ( de Sidioca pour former un GUN) et la demission" du président élu.

Dis moi slp ou est l'intérêt de la mnie?

Bien sur qu'ils auraient dû aller à Dakar mais au lieu de vendre le vieux comme ils l'ont fait, ils auraient dû le choisir comme candidat unique du FNDD puisqu'ils pretendaient lutter au de la démocratie depuis le 06 août!!!!

Bebe BA a dit…

Vite un docteur pour le Dr Kleib

Pour vous:

Démocratie : Aziz m’a tuer

Il est de notoriété publique – plus exactement, républicaine – que seules les urnes sont l’arbitre final pour une solution, sereine, aux problèmes auxquels doivent faire face les hommes politiques, les hommes d’État et, dans notre cas, les putschs à répétition. Faut-il reconnaître à l’ex-général le résultat de l’élection du 18 juillet? La réponse me paraît évidente: La Mauritanie ne supporterait pas de voir la crise se prolonger. Il faut, par contre, continuer à jouer le jeu de la démocratie et faire face aux dérives dictatoriales, prévisibles, en renforçant l'opposition ; ne pas laisser le vide s’installer, ni la moindre brèche s’élargir, dans laquelle de faux-opposants peuvent se faufiler, comme c’est le cas en Tunisie ou au Maroc. En clair, il ne faut, en aucune manière, boycotter les futurs scrutins. L’expérience de 1992 a laissé un goût amer dans l’esprit et la mémoire d’un certain Ahmed Ould Daddah, quand il a adopté la politique de la chaise vide, face au dictateur de l’époque.
Cette victoire a, certes, l’odeur, la saveur et la couleur de la fraude. Le peuple mauritanien et les observateurs ont été bernés, une fois de plus. Sur le Tour de France cycliste, tous les experts sont unanimes : les coureurs ne carburent pas uniquement à l’eau minérale. Malgré tous les tests inopinés, voire programmés, à la recherche des substances illicites, il ya toujours des petits malins qui échappent au contrôle antidopage et qui gagnent. Le général-mécanicien a été plus intelligent que les ténors de notre politique, et les templiers du FNDD. Il a travaillé à son sacre, depuis le 6 aout, après s’être employé, obscurément pendant quinze ans, à en assurer sa base martiale. Il a fait disparaitre, comme par enchantement, 400.000 électeurs dans un cadre de «non-participation». Etrange, non? Quand on sait que le vote, en Mauritanie, est le deuxième sport national, après la gazra des biens publics. Il a sillonné le pays, trois fois : à dos de chameau, dans un hélicoptère militaire, en 4 x4. Il a placé, à tous les niveaux de l'administration, ses partisans et il n'a pas encore fini de nous surprendre. Hé! Ne nous a-t-il pas épargné un deuxième tour coûteux et douteux?
Un vrai défi à l’arithmétique. Désormais et depuis le 18 juillet, jamais plus 1 plus 1 ne feront 2; en Mauritanie, du moins. A ce stade, on reste partagé entre la raison et le désagréable sentiment de s’être fait avoir. L’intérêt du pays, d’un côté, et notre orgueil personnel, de l’autre. Allons! Faisons, donc, le choix, sage et rationnel, du bien commun! L’opinion internationale en a marre d’entendre parler de ce petit pays, pauvre et très endetté, qui ne vit qu’au rythme des élections et des campagnes post-putsch. La crise a trop duré et il est temps de clore ce dossier, sans attendre qu’un autre militaire surgisse, de nulle part, pour nous annoncer qu’il va rectifier la rectification ou quelque chose de ce genre.

Bebe BA a dit…

Suite et fin:

L’arbitraire, donc, au pouvoir. Cela n’a rien d’original. Bien avant Aziz, Hitler, à la tête du parti nazi, fut élu chancelier de l’Allemagne; Milosevic, à la tête de l’ex-Yougoslavie, Taylor Charles, au Liberia, et, plus près de nous encore, Ould Taya. Tous au suffrage universel direct, comme Ould Abdel Aziz.
D’autres questions restent en suspens : va-t-il dissoudre le parlement? Aura-t-il la capacité et le courage de refuser les transfuges des autres partis perdants? Mènera-t-il, à terme, son unique promesse électorale: lutter contre la gabegie? Que fera-t-il de certains de ses soutiens, pour le moins encombrants? Rebelote, en tout cas : nous voilà revenu à la case-départ, Ould Taya bis, son parti-Etat, sa campagne du livre et de l’obésité. Et probablement encore, la déstabilisation de ce nouveau pouvoir viendra de là où l’on s’y attendra le moins. Car, enfin, qu'est ce qui immunisera la réincarnation politique du colonel Ould Taya contre un autre coup d'Etat? Tôt ou tard, le général commencera à se séparer de ses compagnons d'armes: retraites anticipées, nominations en ambassades, conseils militaires, et autres directions de sociétés publiques. Les liens s’effilocheront, jusqu’à ce que… Une chose est sûre : ce jour là, personne ne sortira dans la rue, pour défendre «sa» démocratie et surtout pas moi.

Docteur Kleib Ahmed Salem
Neurochirugien
LE CALAME DU 23 JUILLET 2009

Bebe BA a dit…

A-, du nouveau dans l'affaire de moines sacrifiés, au je ne sais quelle raison d'état?

Lu pour toi:

Tibéhirine: "Bouteflika devrait lever le secret-défense"
(Le JDD.fr 23/07/2009)

Abdelkader Thiga, 41 ans, est un ancien des services de renseignement algériens. Aujourd'hui réfugié aux Pays-Bas, il a vécu en première ligne "la sale guerre" contre le GIA, avant de fuir son pays. Alors qu'il doit prochainement être entendu par le juge antiterroriste Marc Trévidic, en charge de l'enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine, le sergent Thiga s'explique.


Un ancien des services de renseignements algériens livre sa

Allez-vous répondre aux questions du juge Trévidic?
Je suis tout à fait disposé à répondre à la justice française - j'ai même fui mon pays pour cela -, mais je veux d'abord discuter avec le juge. Il faut me protéger. Ma femme et mes deux enfants sont encore en Algérie, où je peux être extradé du jour au lendemain par les autorités néerlandaises.

Quelle est votre réaction après les déclarations du général Buchwalter, un ancien de la DGSE, évoquant une bavure de l'armée algérienne pour expliquer la mort des moines français?
Je ne connais pas ce général. Mais ça ne me surprend pas. Je sais de quoi sont capables les services de renseignement. Pour moi, ce témoignage constitue une étape préparatoire pour amener l'opinion à croire qu'il s'agit d'une bavure. Une bavure, ça peut arriver tous les jours en temps de guerre. Voyez ce qui se passe en Afghanistan. C'est la guerre, il n'y a pas de responsable, on s'excuse et voilà... J'aurais espéré que ce général en dise plus sur la nature des relations entre mes anciens chefs de la sécurité militaire et les responsables du GIA.

Le président Sarkozy a promis la levée du secret-défense...
C'est un geste positif. Je remarque que c'est Sarkozy qui a franchi le pas et non Chirac... Mais le problème, c'est qu'ils ne vont rien trouver. C'est une affaire algérienne. Tout s'est passé là-bas. A l'ambassade de France à Alger, ils n'avaient que les informations que leur transmettaient mes chefs. Ce serait au président Bouteflika de lever le secret-défense en Algérie si l'on voulait trouver des choses. A condition que les archives soient encore là...

"Il n'y a pas eu de bavure!

Qui a tué les moines, selon vous?
Je l'ai déjà dit et écrit (*): celui qui a tué les moines, c'est Hocine Besiou, alias Abou Mossab, le chef de la zone 2 du GIA. Mais ceux qui ont téléguidé l'enlèvement des moines viennent du DRS (Département du renseignement et de la sécurité, ex-Sécurité militaire, ndlr), dont le chef était Smaïn Lamari.

Vous êtes formel?
Oui. Je n'ai pas vu physiquement les moines mais j'en suis sûr à 100%. Ils ont même passé au moins une nuit au CTRI (Centre territorial de recherche et d'investigation, ndlr) de Blida, où j'étais en poste.

Bebe BA a dit…

Suite:

Pourquoi kidnapper ces moines?
L'idée était de les libérer peu après. Mes chefs avaient fait pression sur le préfet de Médéa pour faire partir les moines. Sans succès. Alors ils les ont fait enlever par un groupe du GIA qu'ils avaient infiltré. Ils devaient ensuite les libérer avec le double objectif d'obliger les moines à partir et de décrédibiliser le GIA tout en s'attirant la sympathie de Paris. Mais entre-temps les moines sont tombés entre les mains d'un autre groupe du GIA qui, celui-là, n'était pas infiltré.

Ce scénario n'est-il pas incompatible avec celui d'une bavure aérienne
de l'armée?
Je suis un homme de terrain. Les opérations par hélicoptère dans cette zone de maquis, où il n'y avait pas de populations civiles, ne se déroulaient pas de cette manière. Les hélicoptères pointaient la cible à viser avec des fumigènes et c'étaient des Mig ou des Sukoy qui bombardaient. Je peux aussi affirmer que nous avons recueilli, en 1997 et 1998, des témoignages de repentis de la zone 2 du GIA qui nous ont détaillé comment les moines avaient été égorgés. Il n'y a pas eu de bavure!

Que savez-vous de l'infiltration du GIA par les services algériens par rapport aux attentats qui ont frappé Paris en 1995?
En Algérie, il n'y a pas de magasin d'armes. C'est pour cela qu'à l'époque, il fallait faire tomber à tout prix les réseaux logistiques d'approvisionnement, particulièrement en Europe. Pour y parvenir, il nous fallait un maximum d'informations. Et des informations, mes chefs en avaient. Mais ils préféraient les donner après les attentats...

(*) Contre-Espionnage algérien: notre guerre contre les islamistes, Abdelkader Tigha avec Philippe Lobjois, Nouveau Monde éditions, 192 p. 19 euros.

Propos recueillis par Stéphane JOAHNY

Anonyme a dit…

Je conseille à Monsieur le Président après sa triomphante victoire, de sanctionner tous ceux qui ont contribué à la faiblesse de notre Etat pendant le 10 derniers mois de zizanie. Et il doit commencer par les professeurs de l’enseignement supérieur qui n’ont pas manqué d’occasion sans qu’ils réclament l’augmentation de salaires, la distribution des terrains …etc. Et à chaque fois que leurs doléances sont satisfaites, ils vendent les terrains et rentrent dans une nouvelle grève avec les même doléances(les terrains, la terre, le sable comme disent certains arabisants d’entre eux). Et puis vous voyez qu’au moment où le Gouvernement était fragilisé par les derniers événements fâcheux, ces moins de riens viennent d’obtenir encore des terrains et des augmentations de leurs salaires de 70 000UM (pour arriver à un traitement mensuel de 350 000 UM au moment où les la majorité des salariés de l’état n’avaient qu’un maigre traitement mensuel de 21 000 UM . Ces professeurs ont éprouvé un sens inégalé d’irresponsabilité comme ils éprouvaient toujours l’incompétence dans les classes.
Ces dernières semaines, lorsque l’Etat était en pleine crise politique, ces professeurs ont déclenché une grève illimitée en bafouant l’avenir de leurs étudiants en fin d’année, la crédibilité de tout un système et les souffrances des parents d’élèves, tous cela en échange de quoi? D’un sac de pommes de terre, une poignée d’argent, voilà une avidité inégalée chez les ras les plus affamés!
Pour nous les étudiants, nous demandons au Président Mohamed Ould Abdel Aziz d’assumer sa responsabilité à l’égard de ses broussards en infligeant une sanction appropriée qui aurait à mettre fin à cette mascarade d’infinité de grèves.
On a raté les vacances dans nos villages natales et les inscriptions à l’étranger pour ceux qui devaient finir cette année et continuer leurs études à l’étranger. Nous sommes victimes de la cupidité de ces soi-disant professeurs chiffons.
Par contre, nous sollicitons également à ce que le Président incite les enseignants du primaire qui étaient toujours responsables dans les moments difficiles car ils auraient dû réclamer eux aussi l’augmentation de leurs maigres salaires, mais ils étaient responsables et savaient bien que l’Etat était dans une crise politique dangereuse et qu’on cherchait à trouver coûte que coûte une issue.

Anonyme a dit…

Je proteste lm a le droit de s exprimer , pourquoo cet impoli sanhaji veut changer de blog si vite, un peu de respect pour les commentaires laissez nous le temps de les lire

Bebe BA a dit…

A-, tu y crois toi, à cette histoire?

Un Américain accusé d'avoir fourni à Al-Qaïda des informations sur le métro de New York et d'avoir participé à l'attaque contre une base américaine en Afghanistan a été un témoin secret dans la guerre contre le terrorisme aussi bien aux Etats-Unis qu'en Europe, ont révélé les autorités américaines, mercredi.

Selon des sources proches du dossier, les révélations de Bryant Neal Vinas aux enquêteurs des renseignements précieux sur les opérations au jour le jour de la nébuleuse terroriste d'Oussama ben Laden -des rencontres avec ses plus hauts responsables à l'entraînement avec explosifs- dans la région très poreuse et sans loi de la frontière entre l'Afghanistan et le Pakistan et où l'armée américaine a récemment lancé une offensive d'envergure.

Vinas a également révélé des discussions au sein d'Al-Qaïda sur des cibles civiles potentielles en Europe. Un avocat de la défense dans un procès pour terrorisme en Belgique, Me Christophe Marchand, affirme qu'à l'occasion de procureurs belges à New York, Vinas avait fait une déclaration à charge contre les prévenus belges et français accusés de s'être rendus au Pakistan pour combattre avec Al-Qaïda.

Me Marchand a démenti que son client ait été terroriste ou qu'il connaissait Vinas. "Il n'a jamais mentionné avoir rencontré un Américain, jamais", a souligné l'avocat.

L'avocat de Vinas, Len Kamdang, s'est refusé à tout commentaire.

Des documents rendus publics par un tribunal fédéral de Brooklyn identifient le prévenu comme étant Bryant Neal Vinas. Surnommé "Ibrahim" ou "Bachir al-Ameriki", cet homme a grandi à Long Island.

Mercredi, les procureurs fédéraux ont refusé de donner des détails sur la vie de Vinas et aucune comparution n'est programmée. Mais un policier qui a requis l'anonymat a souligné que Vinas avait fourni à Al-Qaïda des informations très sensibles sur le métro de New York ce qui avait conduit les autorités à déclencher une alerte à la fin 2008.

A l'occasion de Thanksgiving, la police avait émis une alerte, précisant simplement que le FBI avait reçu des informations "plausibles mais non corroborées" selon lesquelles des hommes d'Al-Qaïda pourraient, à la fin septembre, avoir discuté d'un attentat contre le métro new-yorkais aux alentours des traditionnels congés de Thanksgiving. Selon un responsable de la lutte antiterroriste, Bryant Vinas était à l'origine de ces informations.

Ce même responsable présente Vinas comme un converti à l'Islam très actif capturé en 2008 au Pakistan.

Bebe BA a dit…

Suite:

Les procureurs fédéraux l'accusent d'avoir participé à une attaque à la roquette sur des forces américaines en Afghanistan en septembre 2008. L'accusation souligne également qu'il a fourni "des conseils d'expert et une assistance (...) sur l'infrastructure du métro de New York et sur le réseau ferré de Long Island".

Dans un communiqué publié mercredi, la direction du métro new-yorkais (Metropolitan Transit Authority, MTA) a tenu à souligner qu'il n'y a jamais eu de menace imminente sur le métro.

Selon des sources proches du dossier, Vinas a déclaré aux hommes chargés de la lutte contre le terrorisme qu'il avait rencontré de hauts responsables d'Al-Qaïda alors qu'il séjournait dans un réseau de caches situé à la frontière pakistano-afghane et où il a subi un entraînement "de type militaire" entre mars et août 2008.

Selon ces mêmes sources s'exprimant sous couvert de l'anonymat, Vinas a donné le nom de plusieurs responsables d'Al-Qaïda et donné en détails leurs activités y compris des frappes à la roquette et au mortier contre les forces américaines dans le secteur.

A Patchogue, une ville de Long Island située à quelque 90km à l'est de New York, une femme interrogée au téléphone par l'Associated Press s'est présentée comme la mère de Bryant Vinas. Elle affirme ne plus avoir aucune nouvelle depuis dix ans et qu'il a quitté le domicile familial à l'âge dfe 18 ans. "C'est devenu un étranger", a-t-elle dit avant de raccrocher en refusant de décliner son identité.

Juan Vinas, le père d'origine péruvienne de Bryant Vinas, a déclaré dans une récente interview au quotidien "Newsday" que des agents fédéraux étaient venus l'interroger. Il avait ajouté qu'il ignorait où se trouvait son fils. AP

Anonyme a dit…

salut ,

le président de la céni a démissionné vous savez pourquoi ?




rimo

Anonyme a dit…

Oui Rimo. Je viens de voir cette info dans Taqa. Qu'est ce qui se passe? S'il a demissionné, c'est qu'il y a anguille sous roche et cela pourrait donner de la plausibilité à la these de la triche. Ou bien le gars n'accepte pas qu'un PM putshiste le gere. On verra. A-

==========

URGENT : démission du président de la CENI
23-07-2009
Sid'Ahmed Ould Dey, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) aurait déposé sa démission auprès du premier ministre Moulaye Ould Mohamed Lagdhaf, selon une source à Nouakchott.

La CENI avait déclaré ce matin avoir relevé des "imperfections" dans le déroulement du scrutin présidentiel du 18 juillet mais qui n’ont pas eu "d’influence quelconque sur les résultats obtenus".



Pages vues: 387

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Scrutin présidentiel: Le film du RFD montre-t-il la fraude?

Le lundi 20 Juillet vers 16 heures, un message est tombé dans les boites mails des journalistes disant ceci : « Révélations sur la fraude industrielle qui a entaché le scrutin du 18 juillet. Nous disposons d’un enregistrement vidéo prouvant l’existence d’une industrie de la fraude électorale mise en place par les partisans du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz. Ce document vidéo sera diffusé sous peu sur le site du candidat Ahmed Ould Daddah. »

Evidemment tout le monde était impatient de découvrir cette preuve irréfutable. Et le soir un lien avec Daily motion permettait- à travers divers sites mauritaniens- d’accéder à cette très attendue vidéo.

Très vite, ce fut un Buzz, toutes proportions gardées plus de 7000 internautes visionnent la vidéo. Bien sûr nous l’avons fait nous aussi, et après l’avoir revu et fait une enquête sommaire nous sommes en mesure de livrer le fin mot de l’affaire. Lorsque l’on regarde le film, on y voit des personnes qui semblent manipuler des dizaines de cartes nationales d’identité.



Pour le RFD il s’agit là d’une fabrique clandestine de cartes nationales d’identité. Pourtant il était très facile de remonter ‘’la filière’’. En effet, sur certaines fiches on pouvait aisément lire des inscriptions avec des noms et des numéros de téléphone. Nous en avons composé certains pour voir et, surprise, l’un d’eux sonnait.

Un homme à la voix grave décroche et nous nous présentons à lui en lui disant que nous avons découvert son numéro sur une vidéo diffusée sur Internet et qui montre ce qui peut être interprété comme une opération de fraude électorale. Il nous répondit qu’il s’appelle Mahmoud L’alla Ould Cheikh, qu’il n’avait pas vu le film mais qu’il était prêt à venir nous voir pour répondre à nos questions. Nous l’y invitâmes sans hésiter. Et il vint nous voir portant l’une des fiches que l’on voit dans le film.

A l’examen, il s’agit de la photocopie en couleur d’une dizaine de pièces d’identité sur une seule page A4. D’emblée il nous déclara qu’il n’avait rien à cacher et qu’il appartenait à une initiative dénommée : « Initiative Tichit pour le soutien du général Mohamed Ould Abdel Aziz » dont le président est Mohamedou Ould Balle Cherif ancien directeur de la représentation de l’ASECNA à Nouakchott et dont le siège se trouve à Tevragh Zeina sur la route de Nouadhibou.

maatala a dit…

suite

« Notre travail consiste à recenser nos soutiens où qu’ils se trouvent, comme nous nous refusons de prendre la carte d’identité de qui que ça soit nous en faisons une photocopie. A chaque groupe de personnes nous affectons un responsable et son adjoint. Nous écrivons les noms et numéros de téléphone sur la marge de la feuille. Notre objectif est d’aider les électeurs à trouver leur noms et numéros sur la liste électorale, à leur indiquer leur bureau de vote et le cas échéant à les transporter le jour du scrutin».

Selon lui ce travail a été fait dans les neufs Moughataa de Nouakchott. A la question de savoir est ce qu’il connaît l’auteur du film, il nous répondit sans hésiter par l’affirmative. « Il venait nous voir en nous proposant ses services. Il nous a amené une trentaine de carte d’identité pour lesquelles nous lui avons donné tous les renseignements, souvent il nous demandait des frais de transport et subitement il disparut. Et c’est en entendant parler du film que nous avons fait le rapprochement ».

En conclusion il nous dit qu’il n’avait rien à cacher qu’il était prêt à répondre à toutes les questions. Ainsi donc en moins de 24 heures cette énigme a été résolue et bien sûr le RFD aurait pu sans effort prendre la peine de faire les vérifications nécessaires avant de se prévaloir de preuves qui s’avèrent si volatiles.

Mais le mal est fait, la Mauritanie qui pour la seconde fois organise des élections irréprochables, se voit affublée d’un sobriquet peu glorieux. Il suffit de taper, Mauritanie, élections sur un moteur de recherche, pour tomber sur, Fraude.

Rien qu’une observation sommaire des images aurait pu éviter à ce grand parti cette bévue. On y voit des cartes d’identité usées, des duplicata, ce qui montre qu’il ne peut s’agir de fabrique de pièces d’identité. Mais comme à notre habitude, nous mauritaniens, nous cherchons toujours un bouc émissaire là ou il ne faut pas.

MSS







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Le Quotidien de Nouakchott
maatala

Anonyme a dit…

Je viens de me taper stoiquement le brûlot de dr kleib parue sur le Calame transformée en feuille de choux (soupome) et en planche à billets par son cupide et indigne gérant ou superintendant aoc à cause de ses goûts immodérés du luxe qui l'amènent souvent à tendre sa soupière à tout va, à tout venant et à tout vent.

J'ai trouvé que le dr kleib membre de la tunisian connection écrivaillerait presque bien et penserait presque aussi bien et juste que le maître et bête noire sic de la tunisian connection que je serais.Il écrirait même mieux que ses 2 autres compères livides et ternes plagiaires de leur tête de turc et modèle envié mais hors de portée KBG.
Enfin j'ai remarqué qu'il a signé "neurochirurgien" comme pour dire qu'il n'aurait pas volé ses diplômes et sa qualité de médecin comme ses autres compères bardés de faux diplômes convoyés par le faux prof maître faussaire.

Il ne serait pas à exclure qu'aoc, dans un de ses fréquents accès d'avidité et de dèche ne demandât au faussaire méphisto de faire tourner la planche à faux billets pour assouvir ses boulimiques et insatiables appétits pour l'argent facile et sale.si ce n'est déjà fait connaissant le manque total de scrupules caractéristique des sectateurs de la tunisian connection du faux et de l'usage du faux en TOUT!

Pas étonnant alors que cette mini mafia de la médiocrité en ait après KBG le prototype parfait de l'authenticité et de l'orignalité en tout, toutes qualités qui font si cruellement défaut à ses misèrables mistyficateurs tous azimuts.RACISTES DE SURCROIT toutes tribus, races et orientations sexuelles confondues!

Anonyme a dit…

Se refait-on jamais sectateur de tunisian connection du FAUX et de l'usage du FAUX?
**paru et **transformé

Je viens de me taper stoiquement le brûlot de dr kleib **paru(e) sur le Calame **transformé(e) en feuille de choux (soupome) et en planche à billets par son cupide et indigne gérant ou superintendant aoc à cause de ses goûts immodérés du luxe qui l'amènent souvent à tendre sa soupière à tout va, à tout venant et à tout vent......

Anonyme a dit…

A-, Sanahaji et autres sceptiques

CON vient de réagir à la demission du President de la CENI et aux soupçons que celui ci a emis vis à vis du scrutin, ce qui intrigue dans cette affaire, c'est le manque de serinité dans le camps de Aziz, ou bien il y'a eu fraude et ceci demande un minumum d'enquete ou il n'y'en a pas eu et dans ce cas il faut traduire les accusateurs en justice pour diffamation..
Et puis quand CON monte au creneau ce n'est pas bon signe..

andalousse a dit…

Sid`ahmed Ould Dey, venu à la tête de Ceni en remplacement du trés honorable prof. Cheikh Saad Bouh Ould cheikh Touradou Kamara, n`etait pas la personne appropriée pour la présidence de cette institution.

Il est notoire, que sid`ahmed O. Dey, qui est un homme de grande culture, un littéraire et grand poête, n`a jamais été politiquement neutre.

Il fut membre fondateur du parti de Ahmed O.Sidi Baba RDU, avant de le quitter pour rallier lui et certains membres de sa famille dont notamment sa fille la jouranaliste Amal, Mr. Ahmed O.Daddah.

Voilà, il n`a pu être de grande utilité à son ami, il décide de démissionner pour renforcer le sentiment de suspicion en sa faveur.

Anonyme a dit…

Les amis,

Et si on refaisait l'election avec la demission du president de la CENI? Wade enta vem?

Anonyme a dit…

Ano sur la demission de Ould Dey,

Merci de l'hypothese. Il n y a pas lieu de traduire qui que ce soit en justice parcequ' il a emis des doutes sur le vote d'un putshiste professionnel.La technique bouamatou/khattou/sarr a des limites.

Tu as vu comme Alchimiste mange maintenant dans la main du clan aziz?

LM® a dit…

Salut tout le monde
voilà en bref ce que nous dit le gars de la ceni:
le travail abattu par toutes les commissions de la ceni n'a pas pu faire ressortir des indices ou preuves ou quoi que ce soit d'autres qui puisse faire penser à une fraude, ça c la forme.
mais le fonds c que vu que AOD ne peut avoir que 13% moi président de la ceni j'ai des doutes..

bon les gars du rfd avant de nous prendre la tete sachez que les déclarations ce soir du conseil constitutionnel n'amèneront pas une grande surprise.

après tout ce même conseil constitutionnel avait constaté la vacance du pouvoir avant même la démission de Sidioca.

alors voilà aziz élu pour cinq ans et vu l'âge canonique d'aod, celui-ci ne sera jamais président de la RIM : faites vous une raison.

Anonyme a dit…

A- ,

j'ai lu CON c'est une réaction normale de sa part .Il est trop pressé pour que cette histoire se termine , que le CC leur envoie le tiket pour envahir la présidence .

52% de produits chimiques commencent à produire des effets secondaires , ça tousse ça gratte et ça éternue !

rimo

Anonyme a dit…

La mere de toutes les doutes s'installe. On dit quoi? Faut plus compter sur l'ONU et les yankees pour feliciter azzizzo dans les mois avenir.Le doute est seme.

Maatala: tu es convaincant sur la forme de cette tombola. Mais sur le fond, tu ne sens pas la cosa nostra? Je veux dire le banquier, les blokats, le gouverneur de la BCM, le maire qui dribble, etc..

Avec Hanevi en taule, les generaux birmans feront pale figure aux cote de notre azzizzo.

A-

----
Sid’Ahmed Ould Dey, président de la CENI, vient de faire la déclaration suivante à son domicile (Tevragh Zeina Nouakchott) : «Ayant constaté comme beaucoup d’autres que les élections présidentielles du 18 juillet courant se sont déroulées normalement dans la forme,  les plaintes que j’ai reçues ainsi que le contenu des recours adressés au conseil constitutionnel, ont semé le doute dans mon esprit sur la fiabilité de ces élections quant au fond. Pour cela et pour ne pas être en contradiction avec ma conscience, j’ai décidé de démissionner de la présidence de la CENI.»

Anonyme a dit…

Merci LM pour l'info. Donc ce CC va donner le quitus au kheneral azzizzo. Le doute est seme et ce n'est pas bon.

A-

Anonyme a dit…

Pensées à notre chère belghiss souffrante, empêchée et...au LIT!sic

Anonyme a dit…

Avec quelques amis militaires on maintien a titre prive une documentation sur les groupes armes dans la sous region>On a remarque que votre site est assez documente la dessus (BebeBA en particulier)
Merci

Anonyme a dit…

Andalousse a dit:

Il est notoire, que sid`ahmed O. Dey, qui est un homme de grande culture, un littéraire et grand poête, n`a jamais été politiquement neutre
----------------

Faut comparer entre Dey et CON

Anonyme a dit…

En fait, il y a lieu de feliciter Bebe Ba pour tout. Ici les questions securitaires passent au peigne fin et il est impossible de nous tromper. A-

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

J'ai lu le livre de Tigha, publié aux editions Denoel. C'est lui qui a donné la premiere info sur la manip des tpouaregs de l'Azawad a parir de Tammanrasset. Mais je crois avoir lu quelque chose qui m'intrigue. Te le dirais apres lecture attentive. A-

Anonyme a dit…

Il ne faudrait surtout pas que tu tombes toi aussi dans le panneau de la "sublimation inconsciente" de la VIRILITE masculine que ferait l'une de nos patientes maison envers tout ce qui ressemblerait au sexe opposé auquel elle se tue à la tâche pour ressembler.Même si rien dans son cursis ou profil ne semblerait l'y disposer.
Il s'agirait là tout banalement d'une forme d'auto-projection dans la peau du mâle caractéristique de tendances sexuelles masculinisées bien précise et identifiée.Et cela porte même un nom bien précis dont je vous ferai l'économie sachant que vous l'aurez tous trouvé de vous même.
Comme le disent si bien et de belle façon imagée nos frères Wolof au sujet du "Gor-djiguène" soit littéralement "l'homme-femme" , l'autre pendant inverse s'appellerait tout logiquement "Djigène-GOR" soit là aussi la "Femme-HOMME".
N'allez surtout pas chercher loin!

Anonyme a dit…

Mon comm précédent sur la femme-homme venait en réponse au comm du 23 juillet 2009 18:29
voilà qui est dit.