vendredi 31 juillet 2009

Les résultats du bac 2009, un système éducatif à l'agonie

Les résultats du baccalauréat 2009 sont tombés après plusieurs jours d’attente, on ne sait pas ce qui se fomentait pendant cette période mystérieuse. De façon générale, sans surprise et compte tenu de la situation lamentable dans laquelle se trouve le système éducatif, les résultats sont plus que catastrophiques.

À s’y méprendre 8% de bacheliers ont accédé à la baie des lauriers, diplôme indispensable en Mauritanie pour accéder aux études supérieures, même si souvent il y a certains qui échappent aux mailles du filet par des moyens peu catholiques et illégitimes (achat de diplômes, corruption des enseignants, etc.).

À mon humble connaissance, aucune contrée au monde n’a jamais enregistré un record aussi bas. À qui revient la faute ? Les élèves ou les enseignants ? Ou c’est tout le système éducatif qu’il faut interroger? Au-delà de ces résultats alarmants, c’est tout le système éducatif mauritanien qui est en déconfiture.



La corruption, le favoritisme, l’incompétence de certains enseignants, l’obtention de diplômes de complaisance ont miné le système éducatif ces dernières années. Et certains se complaisent dans cette entreprise destructrice, pourvu simplement qu’ils tirent leur épingle du jeu sans passer à l’avenir de futures cadres de ce pays.

Comment peut-on laisser un secteur aussi vital que l’éducation à l’abandon ?


Face à cette situation lamentable, attentatoire à l’avenir et à la qualité de la formation de nos cadres de demain, il urge d’entreprendre une reforme ambitieuse qui va au-delà de toute idéologie partisane et politique.

En matière d’éducation, il faut plutôt miser sur les intérêts supérieurs de la nation. Pour cette raison, il est nécessaire de reformer « le système actuel » qui, sans être définitif, a montré ses limites. Tout le monde est convaincu que cette reforme est un échec, à moins qu’on fasse la politique d’autruche, en laissant le système plombé davantage.

Nous souhaitons que le nouveau Président prenne à bras-le-corps ce problème qui constitue, à n’en pas douter, un véritable fléau qui risque d’hypothéquer l’avenir de ce jeune pays. L’heure doit être d’abord aux états généraux, qui constituent un préalable pour diagnostiquer le mal. Après cette phase, il faut passer à mettre des moyens ambitieux pour mettre le système su le rail.



Marigatta Wagué à Paris

SOURCE CRIDEM

338 commentaires:

1 – 200 sur 338   Suivant›   Les plus récents»
Anonyme a dit…

Entendu, LM, j'arrête dès ce moment précis d'écrire sur ton blog.Bons vents.
We esselam.
KBG

LM® a dit…

merci bcp kbg
je considère que c'est un engagement sur l'honneur de ta part, et je suis sûr à n'en pas douter que tu respecteras et je prend à temoin tous les canalheurs à qui je demande de ne plus citer en bien ou en mal monsieur KBG.

Anonyme a dit…

Voilà, les choses sont aussi simples.
Merci de l'engagement de KGB.

filsdubled

Anonyme a dit…

SVP faites la même chose pour Maata car il insite à la haite tribale et région , il est nuisible ce MR.
Sarr croit laver son honneur en jetant un journaliste à la prison pauvre sarr tu n'as rien appris le temps que sois disant tu as passé en prison et en plus tu te dit journaliste ironie du sort quel démocarte es tu Sarr, en Mauritanie tout ce sait même la villa verte, peut qu'elle appartient à un notre sarr?
Alioune

Anonyme a dit…

Tintane est entrain malheureusement de subir le meme sort qu'elle a subi il y a deux ans.

Pourtant a l'arrivee des putschistes au pouvoir, Le President Ould Cheikh Abdallahi a ete violement critique pour ne pas avoir eu a temps regler ce probleme.

On aurait pense en ce moment que le putschiste MAXIMO, va prendre et rapidement toutes les dipositions qui s'imposent pour que la catastrophe de Tintane ne puisse plus se repeter.

QUE DU VENT, DU MENSONGE, DU FAUX ET L'USAGE DU FAUX.

Sanhaji

Anonyme a dit…

sanhaji Aziz n'est pas encore instale il est responsable qu'apres son investiture.sidi a eu deux ans pour faire des chses a tintane il ne l'a pas fait alors laisse a azize le time d'etre investi

Anonyme a dit…

Sarr n'est pas un democrate. Il veut eriger les Halpularen en tribu dont il est le chef.

Il ne comprend que la logique du cheque, a laquelle il ne peut apparement pas resister.

Kane par contre aurait pu etre un homme politique d'envergure, si ce n'etait son incomprehensible flirt avec les militaires.

Ely se confirme grand democrate mais il doit pour ce faire ne pas s'eloigner des deux symboles Messaoud et Ahmed.

Zeine Ould Zeidane a quitte rapidement le camp d'Ahmed a cause des innombrables casseroles qu'il traine. Il a tout simplement peur du QG putschiste dont il connait les manigances et la cruaute.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Tu me prends pour un con cher ami, moi j'ai dit qu'Aziz apres s'etre empare illegalement et lachement du pouvoir nous a tympanise que Sidi n'a rien fait a Tintane.

Des innombrables Millairds qu'Aziz a vole de l'argent public, pourquoi n'a t il pas reserves quelques sous, pour proteger les gens Tintane.

Aziz c'est du vent de sable chaud (l'hamratan)

Ella Le7rig houwa Ely3rav

Sanhaji

Anonyme a dit…

sidi pourquoi il a laisse aziz vole a suppose qu'il a volé c'est sidi qui etait responsable non?

pourquoi l'argeant qui etait consacre a tintane n'a pas investit a tintane sous sidi reponds juste a cette question

Anonyme a dit…

Galou 3an Sidi ma 3addel
Lehl e6an6ane sebbe vil7in
machevna zad El moubeddel
ghayyar dhak elwad3 elmouchin

Sanhaji

Anonyme a dit…

tu m'as convaincu avec ce poeme
quelle argumentation chapeau

Anonyme a dit…

Ce gav repond a tes questions plus que speculatives.

Sidi a mis en place une cellule de projet, qui avait lance les etudes necessaires pour definitivement regler le probleme.

Il y nomma un personnage charognard de Tagnit probablement sur recommandation d'Aziz et de Khazwani ou a travers le souffifre Zeine. Ce personnage a traine les choses justement pour montrer que Sidi ne veut rien faire.

Apres les bidasse ont suffisamment eu du temps pour regler ce probleme, mais ils n'ont rien fait.

Le charognard est reste la bas et a utilise l'argent pour s'acheter les Tagnit qui ont en grande partie soutenu l'usurpateur, malheur de la Mauritanie.

Sanhaji

Anonyme a dit…

si daddah et messoud nous faisaient un poeme pour nous convincre que aziz a fraude les elections

Anonyme a dit…

san mon ami vous dites:
Il y nomma un personnage charognard de Tagnit probablement sur recommandation d'Aziz et de Khazwani
là vous enffocez sidi en le traitant de marionette

Anonyme a dit…

ethnein oukhamsin elmou7al
yejbarha 3aziz vdhe chaw6
gheir el bi6agha ga6 egbal
zawwrha ettazwir elmadhbou6

Sanhaji

Anonyme a dit…

sanhaj faites de la poesie et nous on va agir avec aziz pour change la mie

Anonyme a dit…

Sidi n'est pas une marionette, il n'est non plus pas une dictateur.

Il se concerte et accepte les propositions étaillées.

Il n'était pas suffisament informé sur les cursus des uns et des autres.

Il aurait certainement viré ce type, s'il le temps lui aurait permis de constater son sabotage.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Des gens qui soutiennent Aziz, ne peuvent en aucun cas faire du bien à ce pays, car il n'est soutenu que par les larves de roumouz selon la devise c'est notre tour de manger (cf article de N'Diaye).

Je fais de la poésie, mais j'ai fait et je continue de faire pour mon pays beaucoup de bonnes choses, sans vouloir me vanter ni aller dans les détails.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Cher ami mentionnes ton pseudo, je ne veux pas discuter avec Elmeddarguin.

Sanhaji

Anonyme a dit…

aaaaaaa77777

ebred eljew

Ya rabbi khallinna LM

Sanhaji

Bebe BA a dit…

Une analyse très interessante, dont j'ai pas malheureusement le lien:

A quoi servent les constitutions africaines ?
(Leader Africa Juillet 2009)

Gabon,Togo, Guinée, Madagascar, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Algérie, Congo, Niger, Tchad, Soudan,Tunisie, Françafrique...Le journal de la diaspora africaine fait le tour de l’actualité africaine avec le Secretaire Général* du Centre Stratégique Africain.

« Le Franc CFA reste le dernier boulet, la dernière chaîne qu’il faut casser, et c’est aux autorités africaines d’en prendre les mesures ».

LA : Nous venons d’assister à une série de coups d’Etat en Afrique de l’ouest, quelles leçons en tirer ?

NS : Le putsch du 06 août en Mauritanie et celui du 23 décembre 2008 en Guinée posent une question fondamentale : à quoi servent les constitutions en Afrique de l’ouest ?
En Mauritanie le président démocratiquement élu, Sidi Ould Cheikh, a été éjecté par des militaires, qui paradoxalement disent vouloir instaurer la démocratie dans ce pays. Les militaires avaient déjà mis un terme au mandat de Ould Taya et procédé à une élection saluée par tous comme libre et transparente, et installé la Mauritanie comme une démocratie. Ils ramènent la Mauritanie en arrière et démontrent par ce putsch qu’ils resteront les maîtres du jeu, au dessus de la Constitution. L’existence d’une Constitution ne les concerne aucunement car tout président légalement élu devra se soumettre à leur diktat.
N’oublions pas que ces militaires dirigés par Mohamed Ould Abdel Aziz n’ont pris le pouvoir que parce que le président déchu voulait les limoger en raison des blocages et des complots qu’ils ne cessaient d’effectuer au sein de l’Etat et de l’Assemblée nationale en particulier. Ces militaires veulent rester au dessus des lois. Donc même s’ils organisent de nouvelles élections au terme d’une nouvelle transition, ils se placeront de nouveau au dessus de la Constitution mauritanienne et s’arrogeront le droit de destituer tout président qui s’opposera à eux. A quoi sert donc finalement la Constitution, où est la démocratie ?
En Guinée c’est le désastre ! Souvenez-vous de ces propos de Lansana Conté arrivé à la tête de l’Etat guinéen après un coup d’Etat perpétué le 03 avril 1984 : «Ma volonté a toujours été d’organiser des élections libres et transparentes». Il s’était positionné en démocrate. Je revois encore les images du peuple guinéen chantant et dansant après ce putsch.
24 ans après Moussa Dadis Camara, le nouvel putschiste de Conakry avoue que la prise du pouvoir par l'armée est « un acte de civisme qui répond à la volonté de sauver un peuple en détresse » et qu’il n'avait « aucune ambition de s'éterniser au pouvoir ». « La prise du pouvoir (par l'armée), c'est une transition pour des élections transparentes et libres en décembre 2010».
Ces propos ressemblent terriblement à ceux du défunt président Lansana Conté. Ils sont juste destinés à éviter les troubles dans le pays et à endormir la communauté internationale. Et çà marche !
Que devient la Constitution qui prévoit que c'est le président de l'Assemblée nationale M. Aboubacar Somparé qui doit remplacer le président défunt et organiser une élection présidentielle dans les 60jours ?

Bebe BA a dit…

Suite

Je reviens à cette question fondamentale : à quoi servent les constitutions ? Ces deux putschs militaires réinstallent l’instabilité dans ces deux pays. C’est aussi simple que cela.
En Algérie la Constitution a été modifiée pour que le président Abdelaziz Bouteflika puisse se présenter autant de fois qu’il le souhaitera. Au Niger Tandja s’entête à suivre cette voie. En Tunisie depuis le « coup d’Etat médical » il y a plus de 20 ans, Ben Ali est encore là prêt pour un nouveau mandat. Au Gabon Omar Bongo a battu tous les records de longévité au pouvoir. Au Congo Brazzaville, où la candidature du principal opposant a été rejetée, personne ne s’attend réellement à une élection transparente. C’est pareil au Togo et au Tchad. Au Togo lors de l’élection qui a suivi le putsch de Faure Eyadema, les images de militaires qui couraient avec les urnes remplies de bulletins ont fait le tour du monde. Il ne faudra pas là non plus espérer des élections transparentes. Au Sénégal l’opposition n’a pas reconnu la réélection du Président Wade, et l’intention qu’on lui prête de vouloir installer son fils à la tête du pays ne cesse de créer des tensions. Cela d’autant plus que Wade passe son temps à saluer les différents putschistes sur le Continent : Après avoir soutenu Faure Eyadema qui est même venu à Dakar après son putsch pour prendre « conseils », et salué le nouveau pouvoir militaire de Mauritanie, Wade a récidivé en affirmant sur RFI concernant le nouveau putschiste de Guinée Moussa Camara que : « Ce garçon me paraît tout à fait honnête, animé d’autres sentiments. Il avait même les larmes aux yeux quand il me parlait ». ! Vous imaginez ! Tenir de tels propos pour un chef d’Etat ! Où est le sens de la République ?

LA : Peut-on parler aussi de putsch Madagascar ?

NS : Evidemment ! Il s’agit d’un putsch car le fonctionnement régulier des institutions a été interrompu au profit d’un pouvoir non issu d’élections et imposé par la force militaire.
Le président légitime a été chassé du pouvoir par l’armée dés lors il y a coup d’Etat. Il a affirmé lui-même que sa vie avait été menacée et qu’il a été forcé de s’exiler.
Cependant la situation malgache diffère de celle de la Mauritanie et de la Guinée car à l’origine il s’agissait d’un bras de fer entre Marc Ravalomanana et la France sur une concession pétrolière non concédée à une compagnie française. Lorsque M. Ravalomanana de son exil affirme que la France veut recoloniser l’île de Madagascar, il n’a pas tout à fait tord. La France a toujours joué un rôle nocif dans cette partie de l’Afrique. Aujourd’hui elle appuie Andry Rajoelina, demain elle le trahira. C’est juste une question de temps quand on connaît la duplicité de la politique française en Afrique notamment. Elle joue sur tous les tableaux en soutenant le pouvoir en place en même temps que ses entreprises soutiennent des rebellions de toutes sortes.
Ce n’est pas pour rien que le directeur d’AREVA au Niger avait été expulsé du pays.

Bebe BA a dit…

Suite:

LA : Où va le Niger ?

NS : Espérons sur une voie de sortie de crise très rapide avant que la situation ne dégénère.
Le président Mamadou Tandja, âgé de 71 ans et dont le second mandat de 5 ans arrive à terme en décembre prochain, a dissous le parlement et s’est arrogé les "pouvoirs exceptionnels" (art 53 de la constitution nigérienne) pour gouverner par décrets, car selon lui "l'indépendance de la République est menacée". Il a ensuite dissous la Cour Constitutionnelle car elle a, à trois reprises, rejeté son projet de modifier la constitution pour mettre fin à la limitation du nombre de mandat présidentiel.
Il ne s’est pas arrêté là car, il a suspendu par décrets les articles 104 et 105 de la Constitution sur les modalités de nomination des sept membres de la Cour et surtout l’inamovibilité durant leur mandat de six ans.
De plus il muselle les medias : la radio- télé Dounia a reçu l’ordre de mettre fin à ses émissions "jusqu’à nouvel ordre".
Ce qui est impressionnant c’est la rapidité avec laquelle les événements s’enchaînent. Et l’entêtement avec le quel M. Tandja fonce droit dans le mur malgré différentes mises en garde. Même son principal allié, la Convention démocratique et sociale (CDS) a claqué la porte du gouvernement.
Ce type d’entêtement a coûté sa place au président du Honduras Manuel Zélaya, qui persistait à vouloir, comme Tandja, organiser un Referendum pour faire sauter la limitation du mandat présidentiel. Ainsi le 28 juin, le président Manuel Zelaya a été destitué à l'unanimité par le Parlement, puis chassé du pouvoir et expulsé au Costa Rica par l’armée.

Le président Tandja dit qu’il veut finir « ses » chantiers. Pour cela il a détruit l’architecture institutionnelle nigérienne, installé la tension dans le pays. De fait Tandja installe la dictature dans le pays, car il gouverne désormais par décret, et le fait de renommer de nouveaux juges à la Cour Constitutionnelle n’y change rien. Le mal est déjà fait.
Il fragilise de même sa position car dès lors qu’il a ouvert la boîte de pandore, beaucoup d’équations sont apparues dont celle de la réaction de l’armée face à une telle forfaiture.

Enfin le président Tandja ouvre malheureusement un nouveau front en Afrique de l’ouest après la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, la Guinée et la Guinée Bissau.
D’où ma question « A quoi servent les constitutions » en Afrique. Le modèle démocratique à l’occidental est-il la solution ?

Bebe BA a dit…

Fin:

LA : Que peut faire l’Union africaine face à ces situations à part condamner les putschs ?

NS : Voilà le dilemme auquel l’UA à travers le CPS (Conseil de Paix et de Sécurité) doit trouver une réponse très rapidement. Son autorité est largement remise en cause car elle n’aucun moyen contraignant face aux putschistes. Elle peut juste condamner et suspendre le pays de ses activités. Pour quel résultat ?
Pour accéder au pouvoir au Togo Faure Eyadema s’est livré à un triple coup d’Etat (militaire, constitutionnel puis électoral) condamné par la cedeao et l’UA. Et qu’en est-il aujourd’hui ? Il est devenu aussi fréquentable qu’un Yayi Boni démocratiquement élu. Au Gabon, Omar Bongo a tout verrouillé en donnant l’essentiel du pouvoir à ses enfants et à leurs proches de sorte que celui qui le remplacera à la tête du pays sera forcément de son entourage.

L’UA doit trouver des moyens de contrainte face aux putschistes. Sur la petite île d’Anjouan aux Comores, ce fut simple de mener une action militaire afin de déloger le putschiste Bacar.
Que faire en Mauritanie ? Une action militaire déstabiliserait d’avantage le pays pour un résultat incertain ; C’est pareil en Guinée. Pour ceux qui pensent à une action militaire avec l’aide par exemple de l’Union Européenne, il faut déchanter. L’UE notamment la France, la Belgique, la Grande-Bretagne anciens pays colonisateurs ne raisonnent que par rapport à leurs intérêts économiques. Tout leur discours de condamnations, de suspension des aides ne sont que des paroles en l’air qui traduisent toute l’hypocrisie de leurs politiques étrangères. Au Togo non seulement ils n’ont jamais suspendu leurs relations mais ils ont aidé par divers canaux le régime de Eyadema fils. C’est pareil au Tchad.
Après le putsch en Guinée la France après avoir rappelé les « liens profonds, amicaux et anciens » avec Conakry, s'était déclarée « vivement préoccupée » par la situation en Guinée, et avait appelé à un retour rapide au fonctionnement normal des institutions dans le pays. C’est tout !
Ce qui est frappant dans ce communique c’est « liens profonds, amicaux et anciens » ; Quand on sait tous les mauvais coup que la France depuis De Gaulle a asséné à la guinée de Sékou Touré, on sourit de cette diplomatie du cynisme.
L'Union européenne (UE) avait pour sa part demandé l'organisation d'élections « démocratiques et transparentes » au « premier semestre 2009 ».
C’est cela la réalité européenne. Et ce n’est pas de ce côté que l’UA trouvera un partenaire fiable.

Les Etats-Unis avaient de leur côté menacé de suspendre les aides financières à la Guinée, si la junte refusait de restaurer le système démocratique civil dans le pays. Que pouvaient-ils dire ou faire d’autre ? Ils ont fait la même chose avec la Mauritanie mais la junte militaire n’en a cure et continue d’asseoir son pouvoir !
Donc les solutions doivent être africaines.

Anonyme a dit…

Tintane devient une arnaque!!
C'est un oued et il a toujours été inondé depuis que le village existe, cen'est pas nouveau et il ne faut pas tympanniser les gens avec!!
Le guidimakha est inondé depuis deux jours et des villagesentiers sont isolés et des secours ontété envoyés aux populations et personne n'en parle!
C'est drole, même dans nos commentaires et notre indignation, nous sommes sélectifs!!
Houriya

Anonyme a dit…

Bravo Bebe Ba pour l'article/interview que je vais lire et commenter. Je suggere que tout le monde le lise. Bravo encore pour être l'un des monuments de ce blog, avec Maatala, Sanhaji, couli, copiarpegar, essegnas, rimo, yanis, LM bien chur sans oublier le reste, ce qui serait trop long à citer. Gardons canalh.
===
Les zamis, concernant Tintane et en toute sincerité, cette ville est mal localisée et devra être relocalisée de quelques kilometres. On y peut rien avec les intemperies à prevoir pour cause de changements climatiques. Ce n'est ni la faute à Sidi, ni la faute à azzizzo ou à Ould Taya, mais la façon avec laquelle on designe les responsables avec beaucoup d'interferences de petits politiciens vereux qui ont plombé le regne à Sidi. C'est clair.

Meme s'il est difficile de faire bouger la ville, il faut nommer un ingenieur spécialisé dans ce genre de catastrophes ou un officier superieur ingenieur du genie militaire pour s'en occuper. Il faut que ce responsable soit compétent et capable de discuter avec les bailleurs de fonds avec l'ok d'une cellule ad hoc placee aupres de azzizzo ou son nouvel PM, qui le soutiendrait a monter des campagnes de mobilisation de ressources necessaires pour en finir une fois pour toutes avec ce cas de tintane qui empoisonne la democratie dans ce bled. Le nouveau responsable doit etre assez experimenté pour être en mesure de communiquer avec les bailleurs de fonds dès qu'azzizzo parvienne a trouver un accord de principe avec un pays ou organisme donateur. Le chef de projet residera à Nouakchott, avec des deplacements frequents sur le site de tintane pour gerer l'administration et lesfonds, avec le reste de l'equipe d'ingenieurs et techniciens sur le site a tintane. En 2 ans, ils pourront tout re-organiser et mettre en place des mesures de mitigation contre ces innondations pour toujours. Cette unité spéciale pourrait même etre tansformée en unité permanente pour s'occuper des crises de ce genre. Mais il faut bien recruter et les bonne ecoles d'ingenieurs ne forment que des specialistes de ce genre. Il faudra lui eviter le sort du laboratoire national des travaux publics. En procedant ainsi on aiderait azzizzo (il est là et il ne sert plus rien à le diabolier, car il a triché, gagné et il reste).

Pour le suivi des activités et l'utilisation des fonds, je suggere de recruter une institution cooperante en dehors du pays, telle que que l'United Nations Office for Project Services (UNOPS ou Service d'appui aux projets des nations Unies). Ce service est correct, a fait ses preuves, honnete et te surveillerait l'avancement du programme de travail et l'utilisation du budget tout en n'hesitant pas de crier haut et fort s'il ya manque de performance ou detournement de fonds et demander au gouvernement de virer a ou b et lui demander en meme temps de rembourser les montants tres precis, objet de la mauvaise gestion. Le PNUD pourra sans probleme mobiliser, avec l'aide dela Presidence, mobiliser les fonds pour payer l'UNOPS. Mais il faut payer honnetement cet ingenieur et son equipe et eviter les interferences de la presidence dans le recrutement du staff. C'est en ne faisant pas comme cela qui a perdu Sidi et Khattou. Mais pas de PM qui demande une procedure de passation de marchés express qui profiterait a sa famille avec un autre ministre et son SG qui signent une bombe les yeux fermés, qui les a emporté, entre autre, leur PM avec et leur President avec 10 mois plus tard.

La solution du cas de tintane est facile, à condition qu'on laisse des techniciens experimentés et rcrutésur le marché national/international faire leur boulot, sans interference de azzizzo, madame azzizzo ou un proche à azzizzo (c'est juste un exaemple, mais c'est ce qu'on va dire si azzizzo ne fait pas attention).

A-

Anonyme a dit…

Houriya,

Je ne suis au courant de ce qui se passe au Guidimakha comme je reside a l étranger. merci de balancer ici comm Bebe Ba et moi faisons souvent. Suis certain que beaucoup ne savent pas. L'info est importante. Welcome to canalh.
A-

Anonyme a dit…

Lu pour canalh sur cridem un article-fleuve pour mal defendre Sarr. A-

===

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=34633&tx_ttnews[backPid]=36&cHash=56dba3aee7

Anonyme a dit…

Merci Bebe Ba pour cet interessant interview qui dit tout sur le role barbouze de la France dans ce qui arrive au continent. Le prochain leadear qui va tomber est Tandia, pas de doute la-dessus.

L'appui discret de Paris est peut-etre pour eviter a un parti d'opposition d'arriver au pouvoir et qui risquerait de revoir les contrats AREVA. Ils pourraient bien avoir piegé Tandia en le mettant dans une situation difficile pour justifier son depart via un coup d'etat par un officier qui leur est inféodé. Ce qui s'est passé en Mauritanie est un precedent dangereux, mais personne n'ecoute ce genre de sottises de ens incorrompus. Vous avez azzizzo pour 20 ans et plus et tout a te manigancé avec la complicité de l'ambassade US. Mais la faute revient a AOD qui a poussé pour le 18 juillet et 50% des postes du GUN pour le camp Aziz. Mais le mal est fait et il n y a plus rien à faire. Esperons seulement que azzizzo n'est pas un aute menteur, en depits des re-assurances de notre soeur Bilkiss et notre frere Fils du bled, mais je crois que Sanhaj et moi avons raison et les quelques mois qui arrivent le prouvera.

Pour revenir à cet intelligent interview, regardez cette partie de l'interview (malgré le fait que Ravalomanana est un voleur de l'espèce de nos boutiquiers policiens en RIM):


"Cependant la situation malgache diffère de celle de la Mauritanie et de la Guinée car à l’origine il s’agissait d’un bras de fer entre Marc Ravalomanana et la France sur une concession pétrolière non concédée à une compagnie française. Lorsque M. Ravalomanana de son exil affirme que la France veut recoloniser l’île de Madagascar, il n’a pas tout à fait tord. La France a toujours joué un rôle nocif dans cette partie de l’Afrique".

Je viens de terminer la lecture du livre du General Aussaresses (titre: je n'ai pas tout dit). C'est sale ce qu'il dit. La France est entrin de refaire les memes conneries foccardiennes en Mauritanie, Guinée, Niger et where else? Ça peut peter un jour sans qu'on soit averti ...

A-

Anonyme a dit…

Rimo ou copiarpegar,

l'un de vous peut nous balancer l'article sur la visite de Joyandet en RIM, paru sur Taqadoumy? Je ne parviens pas a le trouver car caché par les recents articles sur ce site. Je suis devenu curieux pour le lire a la suite de la lecture de l'interview balancé par Bebe Ba.

Tellement faché que j'espere que Joyandet sera reçu à Nouakchott à coup d'oeufs. Il y a des choses qu'il ne faut jamais accepter. Un troisieme conseil a azzizzo: separe toi des French et ecarte-toi du lobby AREVA. Je sais que tu ne m'ecouteras pas, mais je t'aurai averti avant ton plebiscite le 5 août ..

A-

Anonyme a dit…

Lu pour Mssaoud, AOD et Ely,

Le NDI peut vous aider a clarifier comment Azzizzo a gagné au premier tour (cliquer sur le lien ci-dessous). Sauf s'il etait de meche avec la Françafrique depuis longtemps et que les declarations de l'Ambassadeur US et le Charé d'affaires resté après lui n'etaient que de la diversion. Lisez cet article et cherchez a lire toutes les references y indiquées. Si azzizzo n'a pas triché, il faut lui coller la paix. Mais agir comme une vraie opposition, pas une de circonstance. C'était déjà une erreur mortelle 'd avir accepté le 18 juillet, alors que votre adversaire avait deja prepare le terrain ...

Mesaoud: une erreur de ta part d'avoir choisi la pucelle cendrillon comme porte-parole. Tu as perdu par ce geste une partie de l'electorat des ni-ni.

AOD: je ne te pardonne pas d'avoir influencé le FNDD d'aller pour le 28 juillet et donner 50% du GUN au gang à azzizo, avec les prefets et gouvernernurs pas bouger ne te donnait aucune chance. C ést une chose de te respecter et respecter ehl boutilimit, mais c'est autre chose que de confier la caisse à quelqu'un. Pour la caisse, azzizzo rassure plus. Pas pour bien la gerer, mais la donner aux non-boutilimittois. C ést aussi simple que ça.

Ely: garde le calme. L'accès au pouvoir c'est fini. Les vieux de la tribu vont arranger le probleme. Tu pourras faire du commerce et azzizzo porra fermer les yeux sur toutes les affaires passées et te donner des coups de pouces a tes affaires coté les douanes et garanties financières pour les affaires immobilieres. Je sais que tu lis canalh.

Azzizzo: soit magnanime. Laisse tomber le caractère pit bull, car ce la n'amene pas loin. Assume et gere bien la bloody caisse, car c'est sa gestion qui risque de te porter prejudice si tu ne fais pas attention.

Bebe Ba: tu liras s'il te plaît.



A-

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/07/CALVO_OSPINA/14911

Anonyme a dit…

Conseil no. 3 ou 4 à azzizo,

Tu fais maintenant comme le voisin algérien. Tu ne donneras plus aux caimans proches des permis d'explorations en faisant perdre au trésor des millions de $$ a chaque distribution. Il te faudra faire un audit de ce que Ely, Sidioca et toi avez fait (on sait), eliminer ceux qui sont trop mafieux et redresser la barre. Les prochains senat et parlement vont eu parler et ce sera leur arme pour te rendre la vie impossible. Donc mieux vaut prevenir, car guerrir tu ne pourras pas.

A-

===

Hydrocarbures : second appel d’offres en matière d’exploration

50 compagnies internationales intéressées
Par : K. Remouche, Liberté, 28 juillet 2009

Après une période de profonde crise financière internationale, la confiance semble reprendre, du moins chez nombre de groupes pétroliers. En effet, on assiste à un regain d’intérêt pour l’investissement dans le domaine de l’exploration. C’est en tout cas l’impression qui se dégage de la présentation hier des données techniques et contractuelles inhérentes au second appel d’offres en matière d’exploration dans le cadre de la nouvelle loi sur les hydrocarbures portant sur dix périmètres on-shore, lancé le 1er juillet par Alnaft. “50 compagnies sur les 74 préqualifiées ont participé à cette présentation technique, notamment des géants : Exxon Mobil, Shell, Total, BP, Repsol, Cepsa, Gazprom, Lukoil, BG, Statoil, GDF Suez”, a indiqué en marge de l’évènement, M. Sid-Ali Betata, le président d’Alnaft, l’Agence nationale de valorisation des hydrocarbures, qui pilote la sélection. Le premier responsable d’Alnaft avait précisé que cet appel d’offres avait été lancé, une nouveauté, après consultation des compagnies préqualifiées y compris pour le choix des périmètres. Après les datas rooms et les séances de clarification, les soumissionnaires doivent présenter leurs offres le 20 décembre 2009. L’ouverture des plis aura lieu le même jour. La sélection s’effectuera séance tenante. Les contrats de recherche et d’exploitation seront signés le 16 janvier 2009 entre Sonatrach et les compagnies retenues à l’issue de la sélection.

Anonyme a dit…

Suite conseil à azzizzo. A-

======
Il convient de rappeler que le premier appel d’offres lancé l’an dernier avait été sanctionné par la signature de 4 contrats seulement sur 16 périmètres proposés, conséquence d’un retournement du marché pétrolier en raison des effets de la crise financière mondiale. Une dizaine de compagnies avaient décidé de se retirer à la dernière minute.
On n’est plus dans cette situation, suggère la participation d’autant de compagnies à la présentation des données techniques des périmètres. Le potentiel hydrocarbures du pays explique également ce relatif engouement. En ce sens, le représentant du ministre de l’Énergie, M. Fayçal Abbas a indiqué que pas moins de 20 découvertes ont été enregistrées chaque année en Algérie, allusion sans doute à la moyenne des années 2000. Quant au P-DG de Sonatrach, M. Mohamed Meziane, il a insisté sur les objectifs de la compagnie pétrolière nationale. “Il s’agit de l’élargissement et du développement de notre base de réserves, de la mise en évidence de nouvelles richesses et par suite de nouvelles sources d’approvisionnement des marchés. Nous voulons les atteindre grâce à un partenariat gagnant gagnant, en partageant les risques géologiques et financiers et en rémunérant à leur juste valeur l’apport des partenaires dont nous attendons une forte contribution en matière d’apport technologique.”
À noter que l’appel d’offres concerne 10 périmètres : 4 dans le bassin de Berkine (Timissit-Ouest, Bir Romane, Hassi Bir Rekaiz, El-Aricha) 1 dans le bassin d’Amguid-Messaoud (Touggourt nord-est), 3 dans le bassin d’Illizi (sud-est d’Illizi, Oudoume et Gara Tesselit ouest), situés au Sud-Est et 2 au Sud-Ouest, (Djebel Heirane et l’Ahnet). Dans la quasi-totalité des périmètres proposés, des découvertes ont été déjà enregistrées. Trois périmètres sont opérés par Sonatrach : Ahnet, Aricha et Bir Romane.
Particularité de l’appel d’offres : Alnaft et Sonatrach ont remis sur le tapis le périmètre de l’Ahnet, convoité par les compagnies internationales, offert lors du premier appel d’offres sous conditionnalité de l’échange d’actifs. Ce périmètre où des découvertes de gaz ont été enregistrées, recèle au moins cent milliards de mètres cubes de gaz. Alnaft avait retiré ce périmètre parce que les offres des compagnies ont été considérées comme dérisoires selon la version de la compagnie pétrolière nationale. Dans ce nouvel appel d’offres, la conditionnalité “échange d’actifs concernant l’Ahnet” a “sauté” sans doute pour éviter un nouvel échec. Cependant, la compagnie internationale triée — elle doit avoir développé au moins trois projets gaziers de taille de l’Ahnet — doit assurer dans le plan de développement du champ, si elle est choisie, une production minimale de 4 milliards de mètres cubes de gaz par an et la maintenir en phase plateau pendant 17 ans.

K. Remouche

Anonyme a dit…

salut ,

A- ,

un petite info sur taqadoumy

il faut renifler cet espion diplomatique venu sans doute inspecter le chantier et vendre la toute nouvelle gamme de putsh série limitée .

rimo

Anonyme a dit…

Hatha un tr`s bon article. A-

=========

Quitus au putschiste
par K. Selim, Le Quotidien d'Oran, 21 juillet 2009

Le général putschiste Mohamed Ould Abdelaziz a été «élu» au premier tour d'une élection présidentielle qualifiée par l'opposition mauritanienne de «coup d'Etat électoral». Les courageux opposants au putsch, qui réclamaient un retour à la légalité constitutionnelle, ont été pratiquement contraints d'entrer dans une opération électorale dont le déroulement et le contrôle ne pouvaient que leur échapper. Cette opposition a dû composer avec une «communauté internationale», Union africaine en tête, qui, après avoir fait preuve d'une intransigeance démocratique, a exigé que l'opposition compose avec les putschistes pour une sortie «électorale» de la crise.

Autant dire que les dés étaient pipés dès le départ et que le général Abdelaziz, adoubé de manière ostentatoire par le président en exercice de l'UA, Mouammar Kadhafi, avait reçu les «quitus» nécessaires. L'Union africaine a accepté de facto que le colonel Kadhafi «révise» le principe de non-reconnaissance des gouvernements putschistes. Elle vient d'offrir un nouveau moyen opératoire aux futurs coups d'Etat. Il y a eu le modèle Vall de transmission du pouvoir des militaires aux civils, on a désormais le modèle Abdelaziz de prise du pouvoir par les militaires.

Ceux qui en Afrique croyaient que les coups d'Etat étaient passés de mode doivent déchanter. La méthode Abdelaziz est désormais diffusible : on prend le pouvoir par la force, on fait le dos rond devant les dénonciations internationales, on négocie et on se prépare une élection qui légitime le coup d'Etat. Si cela marche pour la Mauritanie, pourquoi cela ne marcherait-il pas ailleurs ?

Une nouvelle recette est donc offerte aux apprentis putschistes d'Afrique : le coup d'Etat confirmé par le « vote». Tous les principes démocratiques laborieusement mis en place par l'Union africaine s'effritent. L'organisation continentale n'en finit pas d'avaler les couleuvres et d'être toujours en retard dans la prévention des crises.

Les opposants mauritaniens sont amers et on les comprend. Des observateurs, qui ne voient pas grand-chose, vont affirmer que le scrutin s'est déroulé normalement, alors que tout le processus est anormal et vicié à la base. Ely Ould Mohammed Vall, le putschiste qui a renversé Ould Tayaa et organisé une transition démocratique exemplaire, a parlé de «vastes opérations de fraude». Mais que pèse une opposition mauritanienne, il est vrai dispersée, devant les arrangements extérieurs destinés à favoriser une sortie de la crise en veillant sur les «formes» ? Le général putschiste n'avait qu'à donner une élection à ceux qui, à l'extérieur, faisaient mine de défendre la démocratie et le respect de l'ordre constitutionnel. Il le leur donne.

Suffisant pour que le ministère des Affaires étrangères français, sans attendre que l'on statue sur les accusations de fraude de l'opposition, décrète que l'élection a été correcte et «n'a pas donné lieu à des anomalies majeures». Donner sans attendre le «quitus» démocratique à un putschiste est plus qu'une anomalie, surtout de la part d'un gouvernement qui s'est retrouvé en pointe dans la dénonciation de la «fraude» en Iran.

Anonyme a dit…

Merci Rimo pour l'article sur la visite de Joyandet. S'ils ont ds couilles, AOD, Messaoud et Ely ne doivent pas se rendre a l'intronisation de Aziz. Juste par principe. Prions que AOD ne trahisse à la derniere minute ou Ely se faufille pour aller à la ceremonie sans avertir les autres. On sent à travers ces lectures que la France a repris son pré-carré.

A-

Anonyme a dit…

c'est important que l'opposition ignore cette investiture s'il le font ils vont gagner plus en crédibilité .

Normalement joyandet (capté par ely) devra dans ce cas aller les voir pour sauver les apparences bienque la france ne se gène plus à se monter derrière les coups d'état .

Dans ce cas les autres diplomates feront pareil et la crise continue donc . Vers un gouvernement d'union un fort premier ministre et un président symbolique ...


wait and see

rimo

Anonyme a dit…

Je ne suis en rien surpris par le comportement de la France, qui ne vit que de tromper les Africains en sabotant leur développement.

Joyandet le conseiller des putchistes et le torpilleur de la démocratie doit être bien accueilli à Nouakchott, les oeufs, les bouses de vaches etc ...

Mais il ne faut surtout pas mettre tout sur la responsabilité de l'extérieur, pourquoi nos politique ont il accepté d'aller à Dakar pour discuter avec un putschiste, qui se divulguera après comme étant le plus grand faussaire de Mauritanie.

C'est parcequ'ils croient que la France est encore quelque chose. La France n'est rien qu'un pays charognard qui vit et qui a vécu sur l'exploitation des autres.

Mais ces douloureux passé et présent va finir par les récupérer.

L'Allemagne c'est encore pire, n'ayant pas de passé colonial significatif, ils regrettent ce fait et essaient de profiter des manigances françaises en Afrique (cf. Ambassadeur Schanze à Nouakchott en décembre dernier).

Sanhaji

Anonyme a dit…

Houriya,

Le cauchemar de Tintane,

C'est presque tous les ans en période d'hivernage que nos villes sont affrontées aux eaux.

Une petite photo aérienne en période d'hivernage de la localité de Tintane vous élucidera qu'il est un suicide de construire sur l’embouchure du oued.
L’Etat est responsable en premier lieu car en construisant des équipements publics dans des zones inondables il a encouragé les citoyens à élire domicile à coté de ces équipements.

Il faut construire Tintane sur un autre site et solutionner ce problème pour Toujours.
Le hic reste les populations de Tintane qui ne veulent pas s’éloigner de la RN2 source de l’activité commerciale de la ville.

En voulant faire du plâtrage avec des diguettes de fortune et des ouvrages à deux sous, nous ne sortirons pas de l’auberge.

C’est au pouvoir public de résoudre ce problème Aziz doit nous donner un engagement de 12 mois pour reloger les populations de Tintane dans un habitat salubre et c’est une priorité.

Filsdubled

Anonyme a dit…

Les autres finissent toujours par defendre les interets superieurs de leur pays respectifs. EST-CE QUE LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS SONT CAPABLES DE FAIRE LA MEME CHOSE POUR LA MAURITANIE??????
Les Francaises et les Francais ont elu Sarko pour d'abord et avant tout defendre les interets de la France en France et dans le monde.
L'Espagne a dit clairement que la democratie en Mauritanie etait tres secondaire par rapport a' sa lutte contre l'emigration clandestine.

LE VAILLANT PEUPLE MAURITANIEN DOIT COMPRENDRE QUE PERSONNE NE DEFENDRA LA MAURITANIE A' SA PLACE. LES AUTRES PEUVENT AIDER MAIS IL Y A DES LIMITES A' LEURS AIDES. Il ne faut pas vous attendre a' ce qu'ils aillent contre les interets de leurs propres pays.

Abdel Aziz a gagne', il ne sert a' rien de perpetuer une campagne qui dure 24 heures sur 24 pendant les 365 jours de l'anne'e. Il faut savoir avancer. Je crois fermement que la classe politique Mauritanienne doit accompagner notre pays dans ses efforts de lutte contre la pauvrete', le sous-developpement et le chomage. Il ne faut surtout pas dire: " je ne travaillerai jamais avec Abdel Aziz." Le travail n'est pas pour le President Abdel Aziz, il est pour le vaillant peuple Mauritanien. PERSONNE NE DOIT SOUHAITER A' CE QUE LE PRESIDENT ELU ECHOUE, PARCE QU'UN TEL ECHEC SERAIT D'ABORD ET AVANT TOUT POUR NOTRE PAYS ET CE SONT NOS POPULATIONS ORDINAIRES QUI SERONT LES PREMIERS A' EN SOUFFRIR. Malgre' nos sentiments et tout ce que nous avons pu ecrire a' propos du Mr., je vous dis franchement qu'il faut le supporter!!!!!Si vous ne voulez pas le supporter, je vous prie d'eviter de saboter ses efforts si de tels efforts vont dans le sens du developpement de la Mauritanie.

PS.

La presence d'Amal aux cote's de Messaoud Ould Boulkher, n'a rien a' voir avec la defaite de ce dernier. Nous avons deja dit les raisons de la victoire d'Abdel Aziz. Il faut donc arreter the Blame Game!

Anonyme a dit…

Coulibaly,

je comprends parfaitement les sentiments sincères que vous avez envers votre premier pays la Mauritanie.

Je cromprends aussi que vous voudriez que l'on dépasse pour passer à autre chose, ce que vous oubliez qu'avec tout ce qui s'est passé en Mauritanie depuis le 6 Août dernier, les coups d'Etat ont été validé comme mode d'accession au pouvoir et nous sommes profondément convaincus que tant qu'il y a des coups d'Etat, ce pays n'avancera pas.

Par ailleurs nous sommes sur place et nous savons pertinément qu'Aziz aurait pu briguer la première place parmi les candidats, mais qu'il passe au premier tour est tout simplement pas vrai.

Etant convaincu qu'Aziz est un fraudeur je vois mal comment je peux concevoir lui accorder aucun crédit, à fortiori accepter qu'il dirige mon pays pour cinq ans.

Donc notre position demeure:

- proceder a une enquete independantes sur les elections et leurs resultats et prendre les dispositions qui s'imposent sur la base des resultats de cette enquete

A defaut nous continuerons a militer pour amener Aziz a coller la paix a notre pays.

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Sanahaji a dit:

"Ely se confirme grand democrate"

----------------------

Pourquoi Ali baba dit al capone des sables a fermé sa gueule durant la période de la crise: la brouille entre les beaux frères ( azzizzo et couilles molles ) qui a pris le pays en otage.

Si Ely est démocrate , je suis le pape dit le Fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Alioune a dit:

SVP faites la même chose pour Maata car il insite à la haite tribale et région , il est nuisible ce MR.
-----------------------

Marrant le primate

Un voila certainement un, qui n'a pas du apprécié que l'on parlât des turpitudes de son parent ou de sa tribu.

Pour faire simple et claire, sache que:

-Primo, tu n'avances aucun argument pour étayer cette accusation.

-Deuxio, S'il y a un de nous deux, qui doit faire sa valise, c'est bien toi, car ici, en tant que co-fondateur et animateur de ce blog, je suis chez moi.

C'est quoi, ce morpion qui veut veux vous chasser de chez vous.

Sacré gamins, vous portez les sur vos genoux et ils se permettent de vous pisser dessus dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

La france se venge, humiliée par Taya qui avait osé mis à la porte les cooperants militaires, qui avait kidnapé Ely ould Dah pour le faire echapper à la justice française... Taya qui s'est permis de changer l'alliance strategique avec l'ex puissance coloniale en nouant des relations avec Israel a fini par se faire respecter par les voisins (Wade ente vem?) mais il avait oublié que la rancoeur de ses ''marabouts français'' qui ont provoqué sa chute par lemgheity et qui ont par la suite encouragé la destitution de Sidioca..A quand le prochain coup français? ( A- pourra certainement en dire plus)
Il est, en tout cas clair que la france joue avec le feu dans le desert mauritanie...

Anonyme a dit…

Au sujet du grillage de Doueirare, le Wali du Hodh a declare qu'il s'agit de grillage prevu dans le cadre du PSI avant le coup de force du 6 Aout et compte tenu que les actions du PSI furent detrounees vers autre chose (achat de consciences), le grillage doit etre restitue au proprietaire.

Rappelons que le grillage en pareille zone est extremement important dans la mesure ou en fait des clotures pour proteger les cultures contre les animaux.

Voici le developpement Azizien.

Sanhaji

Anonyme a dit…

En quittant le pouvoir en 2005, Maaouiya avait brandi le drapeau des reformes dont:

- la democratisation reelle de la Mauritanie,

- la liberte d'expression,

- la lutte contre la gabegie.

Dans ce cadre son discours hors norme de Kiffa en juillet 2004 etait tres edifiant.

Dans ce discours il demanda clairement aux populations de descendre dans les rues et de s'exprimer.

Beaucoup de mauritaniens n'ont pas cru a la volonte de Taya de prendre ce chemin, et pourtant les plus proches de lui etaient convaincus que le Maaouiya de ce moment n'etait plus celui d'avant.

Cela se justifie par les innombrables tentatives de destabilisation dont il fut victimes ces annees la et qui ne lui ont au fait pas laisses le temps ni la possibilite d'entamer ce processus.

Les journees de reflexions organisees en juin 2005 et ou tous les acteurs politiques ont participes ont generes un ensemble de recommandations que Taya a recu et qu'il avait promis d'etudier en ce moment la.

Ce fut alors le putsch du 3 Aout 2005.

Les auteurs de ce putsch, importe peu qui ils soient, voulaient tout sauf ces reformes et pourtant ils etaient obliges par la pression internationale et l'opinion nationale de les entamer sauf qu'ils ne menagerent aucun effort pour les saboter.

L'appui demesurement apparent des gens comme Aziz et Khazouani a Ould Cheikh Abdallahi, le vote blanc et le bulletin unique dont la credibilite s'est dissoute apres la mascarade du 18 juillet ne sont la que quelques preuves du sabotage de la reforme.

Finalement, Sidi ould Cheikh Abdallahi, s'est rapidement devoile comme etant un grand democrate et un vrai patriote. Il fallait alors toujours dans le cadre de ce sabotage, l'ecarter avec la complicite des auteurs de toutes les manigances africaines, les francais.

La situation ou on se trouve actuellement est une situation desesperee ou plus de perspectives democratiques ne sont visibles et ou le pays vit plutot un remake de 1992 que les perspectives promises par Taya en 2005 avant le coup.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Il parait que le President Senegalais Maitre Abdallahi Wad3, va se deplacer lui aussi a Nouakchott pour venir assiste a la consecration de la mascarade du 18 juillet.

Il faut l'accueillir lui auss copieusement avec les oeufs et les bouses de vaches.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Ano du 1 août 2009 16:27,

Lemgheity c'est les US et les algériens quand ils étaient amis au temps d'AFRICOM I. Ce ne sont pas les French, je crois. La raison ultime était que Ould Taya refusait l'alternance politique et emmerdait l'equilibre des choses qu'il avait etablies pour sauver sa peau (rejet de l'Irak et maintien des relations avec Isreal, etc..) et les Hanena pouvaient reussir la troisieme fois et faire perdre le controle aux US et Israel leur grab sur ce coté de la zone gaziere/petrolifere. La politique de Bush etait ecrite noir et blanc sur dans un document d'un think-thank de Washington de 2004 que j'avais partage avec vous sur le site de x ould y en 2005 juste avant le coup et Lemgheity et en 2006 ici sur canalh. Mais personne n'a remarqué et j'avais l'air d'un idiot pour vous. Ce n'est pas une intuition de grand-mère, c'est le fruit de recherches et je suis à 90% correct. Selon Gèze et Mellah, le coup de Lemgheity a eu lieu à 1 ou 1 jour et demi de l'arrivée d'AFRICOM et des temoins occulaires avaient apereçu un helicoptère de l'armée algerienne au dessus deLemgheity au moment de l'attaque ou juste après. L'appui des US au coup de 2005 est confirmé dans une interview du journaliste d'investigation US Seymour Hersh (c'est lui qui a decouvert Abou Ghreib) en 2006 dans The New Yorker et dont la traduction en français vous a été balancée par Isselmou Ould Dellahi sur CRIDEM. Je vous ai balancé le lien au document de Gèze et Mellah 2 ou 3 fois (algeria-watch). Je n'ai rien contre personne et je n'invente rien. Tout ce que l'armée avait dit sur Lemgheity, c'était du pipeau (la carte grise et le nom de Belaouar écrit sur la portière de la voiture).

Pour ce qui est de ta question sur le prochain coup, les French ne le feront pas tant qu'azzizzo serre les fesse et ne fait pas de connerie contre les interêts français et US.

Il va faire quoi maintenant, notre azzizzo national?

- donner un coup de pied à Kadafi et en finir avec ses histoires d'imam a la chevelure yeye et autres declarations à la Tombouctou.
- retablir les relations avec Israel, car c'est un General et il decide et je suis d'accord la-dessus. Souvenez-vous des dividendes de cette paix des braves durant le regne de Ould Taya: les caisses pleines, le vol impuni, le trafic de drogue marchant parfaitement et meme Interpol fermant les yeux sur les agissements de leur representant à Nktt comme tout le monde se remplissait les poches: les flics chez nous, les services securitaires, quelques ripoux bien placés en Europe et les filles de joie pouvant s'acheter du maquillage cher sans probleme. La belle vie quoi.
- Divorcer avec Ahmedinejad et ne pas rembourser les $10 millions avancées. azizzo a un MAE Phd sorti d'une université americaine, encore jeune et il est impossible que ce dernier - très compétent et très brillant, mais naif avec nos histoires de bédouins - lui conseille de continuer à faire l'épouse à Ahmedinejad. It does not make sense. Le divorce avec les iraniens est consommé. On cocufie une fois et on cocufie une deuxième fois. Crossing et double-crossing pour Aziz c'est comme respirer de l'air frais (Maawiya et Sidi entouma vem?).

- je suis certain que c'est sur la base d'elements ci-dessus que les US ont accepté de laisser mouton pisser.D óù leur declaration de l'autre jour.

Donc, faut pas se fatiguer comme on aura azzizzo pour au moins 20 ans (le gars est jeune)et il passera les renes de son pouvoir a twil leemer le petit azzizzo II qui doit être en culottes aujourd'hui. S'il est malin (et en tant qu'eleve de Ould Taya, il l'est)il pourra faire comme l'ancien PM de Singapour et reussir mieux que si on avait AOD ou Messaoud. A condition qu'il ne ramene pas les RV et s'eloigne de sa parentele comme le president de tous les mauritaniens. S'il loupe l'une des conditions ci-dessus, il ne finira pas son mandat, car personnenele laissera tranquille pour tricher a la prochaine election

Plaisir de vous repondre dans un language très populaire pour que tout le monde comprenne, avec humour.

A-

Anonyme a dit…

A-,

je suis peut etre d'acc avec toi que Lemgheity ce sont les US, mais l'initiateur ce sont les french no any doubt.

Les israeliens (sharon etait a Paris en mai-juin 05) avaient alors servi comme intermediaire.

Ce qui amena les US a accepter la proposition francaise c'est essentiellemt que le Monsieur a dure tres longtemps au pouvoir et est menace d'un subite destitution de celui-ci qui pourrait amener n'importe quoi, autant l'amputer.

La lecon a tirer de tout ca est qu'au fait nos amis occidentaux ne cherchent qu'a nous mettre celui qui sert le mieux leurs interets, sans tenir compte de notre volonte. D'ou la fraude des bulletins qu'on nous juge fou quand on la denonce.

C'est pour cela que nous allons travailler a sensibiliser nos concitoyens qu'on doit d'abord exiger notre volonte et non confirmer celle des autres venue par la fraude.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Azzizzo ne fera pas comme ces kleptocrates. Tu me nommes ministre du petrole et personne ne mange. Ni toi, ni moi.

A-

==========
Court probe bodes ill for African luxury-loving elite
by Emeka-Mayaka Gekara

08-05-09 The tide is turning against African leaders who have dipped their fingers in the public purse to live in extreme luxury even as those they lead sit on the edge of garbage dumps. African leaders have been looting public treasuries, stashing the cash in foreign accounts or buying property abroad -- mainly in their former colonisers -- but these havens are no longer safe.
French judge Françoise Desset has opened a probe into use of funds by Presidents Omar Bongo of Gabon, Denis Sassou-Nguesso (Republic of Congo) and Teodoro Obiang Nguema of Equatorial Guinea. The move is likely to strain diplomatic relations between Gabon and the Republic of Congo, France's former colonies. Equatorial Guinea was a Spanish colony.

Apartments from oil resources
The investigation follows lawsuits by the French branch of anti-corruption group Transparency International and rights lobby Sherpa Association. The presidents' families and their associates are accused of using government funds to buy luxury homes in Paris and luxury car models such as Bugatti Veyron, Ferrari and Maserati.
They also hold fat bank accounts in France suspected to be theft proceeds, mainly from oil resources. Mr Bongo, "the king of bling", and Mr Obiang are believed to have used their countries' huge oil resources to enrich themselves, their families and friends.

Sherpa claims the three leaders are using relatives as nominees to hide valuable real estate and cars in France as well as offshore bank accounts with huge volumes of loot. President Bongo is suspected to be hiding 39 apartments, 70 bank accounts and 9 luxury cars. And Mr Sassou-Nguesso is believed to be concealing 18 apartments and holding 112 bank accounts and several luxury vehicles.
Police investigations in 2007 revealed that Mr Obiang Nguema has an apartment and eight luxury cars in France. Their spending habits are legendary.

Take the case of Mr Bongo Ondimba, 72, Africa's longest-serving ruler who came to power in 1967. A 1997 US Senate report claimed that Mr Bongo's family spends £ 55 mm (Sh 6.3 bn) a year, mainly from oil proceeds.
During graft investigation at the former oil giant Elf Aquitaine, a senior official testified that the firm paid £ 40 mm (Sh 4.6 bn) a year to Mr Bongo through Swiss bank accounts in exchange for permission to exploit oil reserves.

Mr Obiang is undoubtedly the chief beneficiary of the country's oil wealth. Once-prestigious US bank, Riggs was fined $ 16 mm (Sh 1.2 bn) for accepting a $ 700 mm (Sh 53.2 bn) deposit from oil companies to Obiang's private account. If he wants to travel, he chooses any of his six personal planes, the most recent of which has a king-size bed and a bathroom with gold-plated taps.
France's action, a radical shift in diplomatic policy, is likely to send a chilling a message to other African leaders keen to plunder their countries and invest the loot abroad.



Source: http://www.nation.co.ke

Anonyme a dit…

Bonsoir ya Sanhaji,

Je peux me tromper entre 10 à 20%, mais je persisy=te que Lemgheity c'est les US. c était au temps de chirac et il dormait. C'est Sarko, qui est arrivé en 2007, qui a remis les choses en ordre pour preserver le pré-carré. Les coups fourrés de ce genre, ce n'est pas la nature de Chirac. Bush? Big yes. Sarko? he can't live withut it. Regarde le Niger, la Libye, le Congo et le double language. Pour le reste, je suis d'accord. Des années 2002 à 2007, les US faisaient la pluie et le breau temps. Sarko leur a bouché le "trou" depuis son arrivée au pouvoir.

A-

je suis peut etre d'acc avec toi que Lemgheity ce sont les US, mais l'initiateur ce sont les french no any doubt.

Anonyme a dit…

Alioune,

Faut respecter Maatala. On peut ne pas etre d'accord avec lui, mais il faut attaquer ses idees dans le respect. Nous venons juste de resoudre un cas difficile et il est necessaire qu'on se concentre sur les questions et non les personnes.

Bilkiss: enti mneine? Tout ce que je dis sur azzizzo c'est du faux. Il comprend que je parle pariole des salons à Nktt. Tu nous manque, ainsi que bl. Votre candidat a gagné. Il y a donc de quoi ouvrir une bouteille de champagne et programmer des vacances à Papeete avec Bebe Ba (Mohamed Cheikh enta vem?).

A-

Anonyme a dit…

A+ et Sanhaji!
permettez moi de vous dire que vous racontez des bobards sur Lemgheity.
les assaillants ont été identifiés ceux qui sont en prison reconnaissent leure sesponsabilités quand ils ne sont pas devant les juges les survivants de lemgheity les ont reconnu et vous venez nous parlez de montage franco américano israelien les fameuses theses tiers mondistes par lesquelles l'imperialisme est responsable de tout et vous nous parlez d'helico algerien et d'Africom qui n'existait pas à l'époque (y avait que Pansahel)
soyez serieux et cessez de divaguer

Vladimir

Anonyme a dit…

Vladimir Puttin

Les executants sont en effets des petits bandits commandites par un certain gourou au Sahara, mais qui est derriere ca? Qui finance, fournit la logistique etc...

T'es tu déjà posé la question?

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji
oui je me suis posé toutes ces questions

Qui finance?
c'est les rancons, les braquages le rackett, le controle du trafic!

qui fournit la logistique?
les camions Man, les land cruiser les kalachnikovs les thurayas et RPG 5 et 7 se vendent partout comme des petits pains!
c'est te dire que j'ai les reponses à tes questions et à bien d'autres

PS: j'adore le pseudo sanhaji c'est une rupture avec les pseudos renvoyant aux pillards Maaqil et Benou hilal

Vladimir

Anonyme a dit…

Boubacar N'Diaye a dit ce qui est ci-dessous. A-

============

Que les Mauritaniens se préparent donc et qu’ils ne se fassent pas d’illusions. Le Général Ould Abdel Aziz n’est pas un démocrate. Et rien, absolument rien, dans sa vie et ses actions, surtout pendant la brève période démocratique qu’il a dit vouloir sauvegarder par son tout dernier coup, ne suggère qu’il en soit un.

N’aurait-il pas dit, selon une journaliste Française à Nouakchott, (et cela n’a pas été démenti à ma connaissance) à son président qui lui disait qu’en l’élevant au grade de Général, il l’avait choisi parmi un grand nombre d’officiers, que lui, Ould Abel Aziz, l’avait choisi (le président) parmi trois millions de Mauritaniens ?

Rien que cet incident dénote d’une certaine personnalité qui est troublante et qui présage de lendemains qui vont forcément déchanter pour tous ceux qui sont attachés à la démocratie en Mauritanie et même ses alliés d’aujourd’hui. Ajouté à la raison fondamentale des développements des dernières années, ce trait de caractère du maître absolu du moment ne prête pas à l’optimisme pour l’avenir de la Mauritanie, sa stabilité et la liberté de son peuple, à commencer par les « pauvres » au nom desquels cette main basse sur la Mauritanie a été perpétrée.

Rendez-vous est pris donc pour le prochain coup !

Boubacar N’Diaye
Politologue

Anonyme a dit…

Vladimir Poutine,

Pan-Sahel est l'arme d'AFRICOM.

Primo, on sent que tu es un bleu à canalh: A- et A+, c'est different.

Secundo, va lire d'abord les references qu'on a cité avant de discuter de ces questions. Un certain Moussa s'est brisé les dents ici avant de disparaître et comme cnsolation, faire tomber Sidioca par un coup de fil.

Mes respects, mais le QI normal ici c'est 120 et plus. Tu t'informes d'abord et tu viens presenter tes arguments.

Bienvenue. A-

Anonyme a dit…

Lu pour Vladimir Poutine.

tu lis d'abord, tu reflechis et tu reviens.

A-

===
Juin 2005 : l’attaque par le GSPC de la caserne mauritanienne de Lemgheity

C’est justement en juin 2005 que survient une spectaculaire et fort étrange affaire, qui sera présentée par les services algériens et l’administration américaine comme une preuve beaucoup plus tangible de l’implication d’Al-Qaida, via le GSPC, en Afrique du Nord.
Le 4 juin 2005 à l’aube, un groupe de cent à cent cinquante hommes lourdement armés, circulant à bord d’une douzaine de véhicules, attaque une caserne de l’armée mauritanienne située au nord-est du pays, à Lemgheity, près des frontières algérienne et malienne. L’attaque se solde par dix-huit morts et vingt blessés parmi les soldats mauritaniens, tandis que cinq des assaillants sont tués. Immédiatement, le régime du président Ould Sid Ahmed Taya attribue l’attaque au GSPC. De fait, dès le lendemain, 5 juin, le GSPC revendique l’opération par un communiqué publié sur son site Web[102], évoquant une « revanche pour nos frères arrêtés dans la dernière série d’interpellations en Mauritanie » et une « riposte au projet Flintlock ». C’est le fameux Mokhtar Belmokhtar, émir de la « zone 9 » du GSPC (Sahara) qui aurait conduit l’opération (ce qu’il confirmera dans une interview publiée en mai 2006 dans le n° 7 de la revue du GSPC Al-Jamaâ, où il donne sa version du déroulement de l’attaque[103]). Et, comme pour faire bonne mesure, un communiqué d’Al-Qaida approuve l’opération[104].

Anonyme a dit…

Suite 1 - Lu pour Vladimir Poutine. A-

===========

Coïncidence remarquable, celle-ci intervient deux jours avant le début au nord du Mali et du Niger d’exercices militaires conjoints baptisés « Flintlock 2005 », organisés dans le cadre de la « Trans-Saharian Counter-Terrorism Initiative » : coordonnées par le commandement des forces américaines basé en Europe, ces manœuvres ont duré du 6 au 26 juin 2005, mobilisant 3 000 soldats de huit pays africains, dont l’Algérie et la Mauritanie, et 700 hommes des forces spéciales américaines.
Très vite, le scénario de l’affaire présenté par les autorités mauritaniennes (et donc également par le GSPC lui-même) apparaîtra invraisemblable : comment la colonne des assaillants de Lemgheity, prétendument venue d’Algérie, aurait-elle pu se déplacer en plein désert sans être repérée par les satellites espions américains ? Comment auraient-ils pu échapper à la surveillance étroite exercée par l’armée algérienne sur cette zone frontalière ? D’ailleurs, on apprendra plus tard que des hélicoptères algériens survolaient la caserne mauritanienne le jour de l’attaque, sans être intervenus[105]...
De fait, quelques semaines seulement après les événements, une enquête très fouillée conduite par des opposants sous l’égide de l’Observatoire mauritanien des droits de l’homme (OMDH) explorera les zones d’ombre de l’affaire, pour conclure qu’il s’agissait d’une manipulation[106]. Selon toute vraisemblance, celle-ci a été orchestrée par les services secrets mauritaniens, en concertation avec le DRS algérien. Pour le pouvoir de Nouakchott, l’objectif poursuivi était de déconsidérer ses opposants islamistes modérés, qu’il accusait de collusion avec le GSPC.

Anonyme a dit…

Suite 3 - Lu pour Vladimir Poutine.

Qu'est ce que tu penses de cette histoire?

A-

==========

Nombre d’entre eux avaient été arrêtés quelques semaines plus tôt : « Le 25 avril 2005, explique le rapport de l’OMDH, au moment d’entamer une vaste campagne d’interpellations dans les rangs du courant réformiste musulman, la police mauritanienne annonce l’emprisonnement, une dizaine de jours plus tôt, de “sept djihadistes” locaux, membres d’un groupe composé de vingt personnes qui devaient, selon elle, “commettre des actes de violence”, après avoir suivi une formation adéquate, auprès des “camps d’entraînement” des salafistes algériens. Les communiqués suivants précisent que des “aveux spontanés” ont permis le “démantèlement de la structure, la neutralisation de ses principaux chefs et la découverte d’un vaste réseau de financement lié à Al-Qaida”. »
En fait d’« aveux spontanés », ces opposants, libérés après le coup d’État du colonel Ely Ould Mohamed Vall qui renversera le 3 août suivant le régime d’Ould Taya, accuseront ce dernier de les avoir torturés pour les arracher. Et l’enquête de l’OMDH fera état d’un « pacte de coopération » conclu le 12 janvier 2004 entre un émissaire des services secrets mauritaniens (le général à la retraite Moulaye Ould Boukhreiss, ancien chef d’état-major des armées) et Mokhtar Belmokhtar, offrant au groupe de l’émir de la zone sud du GSPC « soutien financier et assistance logistique [du gouvernement mauritanien], ainsi qu’asile à toute unité dont il attesterait l’identité ». Une collaboration qui conforte l’hypothèse de l’utilisation du GSPC par le régime d’Ould Taya, avec l’accord d’Alger, pour l’opération de Lemgheity.
Cette « opération terroriste » caractérisée aura ainsi servi opportunément les trois acteurs étatiques impliqués : le régime mauritanien, qui cherchait alors à s’attirer les faveurs de Washington (ce qui n’empêchera pas toutefois sa chute peu après) ; le pouvoir algérien, qui cherchait « à se poser auprès des États-Unis comme leader régional, seul à même de combattre le terrorisme islamiste[107] » ; et, bien sûr, l’administration Bush, qui trouvera là un nouvel argument pour « sécuriser » militairement une zone stratégique, car riche en ressources pétrolières (il se trouve que Lemgheity est située au cœur du bassin de Taoudenni, une zone censée receler d’importantes réserves de pétrole et où les sociétés pétrolières se concurrencent pour l’obtention des droits d’exploitation, en particulier l’Australienne Woodside et la Française Total).

Anonyme a dit…

Camarade Vladmir

Les imperialisres yankees et french ont depuis lontemps appris à destabiliser les regimes du tiers monde sans s'exposer directement, ils n'ont pas attendu l'effonftrment de l'armée rouge, c'est sont eux crée Ben laden et ce qui est nouveau c'est que maintenant, ils utilisent dans sous region sahelienne,les services secrets de anciens progressistes du FLN algerien..

Mijael Gorbatchev

Anonyme a dit…

Desolé A-

Mais pour le QI depassant les 120 je suis comme toi en dessous de cette moyenne.
Désolé aussi de te contredire car Pansahel n'est pas l'arme d'Africom contrairement à ce que tu ecris. mefie toi des assertions à la va vite.
Pansaghel -cher A (plus ou moins)- a été lancée en 2002 et Africom seulement en 2007. on peut parler de continuité mais pas d'autre chose.
Desolé aussi de te dire que les references que tu publies ici sur lemgheity ne sont que de l'encre sur papier. le rapport de international CRISIS GROUP ou les extraits de "l'enquête internationale sur Lemgheity" menée en juillet 2005 à partir de Paris par un trio d'intellectuels mauritaniens n'ont pas apporté des explications sur Lemgheity . leurs auteurs ne se sont pas rendus sur le terrain. ils se sont limités à des suppositions allant dans le sens d'une cabale contre Ould Taya.
On ne nous dira pas encore que c'est ould Taya qui a fait El ghallawiya et Tourine?

Anonyme a dit…

Desolé A-

Mais pour le QI depassant les 120 je suis comme toi en dessous de cette moyenne.
Désolé aussi de te contredire car Pansahel n'est pas l'arme d'Africom contrairement à ce que tu ecris. mefie toi des assertions à la va vite.
Pansaghel -cher A (plus ou moins)- a été lancée en 2002 et Africom seulement en 2007. on peut parler de continuité mais pas d'autre chose.
Desolé aussi de te dire que les references que tu publies ici sur lemgheity ne sont que de l'encre sur papier. le rapport de international CRISIS GROUP ou les extraits de "l'enquête internationale sur Lemgheity" menée en juillet 2005 à partir de Paris par un trio d'intellectuels mauritaniens n'ont pas apporté des explications sur Lemgheity . leurs auteurs ne se sont pas rendus sur le terrain. ils se sont limités à des suppositions allant dans le sens d'une cabale contre Ould Taya.
On ne nous dira pas encore que c'est ould Taya qui a fait El ghallawiya et Tourine?

Vladimir

Anonyme a dit…

Vladimir merci de refroidir a-120

Anonyme a dit…

A- le specialiste de Canalh a desormais un nouveau cobtradicteur..j'espere que ça va etre bien pour nous mais please eviyez les invectives gente QI 120 ça ne sert à rien dites nous quels sont les principaux groupes salafies, quel rapport ont ils avec les freres de jamil mansour, qui est derriere eux? quels rapports avec les divers trafiquants? dans le calme please

Anonyme a dit…

Valdmir,

J'ai toujours clamé ici que les salafistes passe à la vitesse supérieure et que n'est plus permis de poser les suppositions des gauchistes et d'avancer des arguments tiers mondiste de complots french et yankee.

Nos afghans du sahara sont là et il faut faire avec.
filsdubled

Anonyme a dit…

Vladimir Putin, parce que les écrits sur Al Qaedi ont tous été faits par des spécialistes qui se sont rendus à Lemgheyti ou en zone montagneuse de la frontière Pakistano-afghane? Ce trio d'intellectuels comme tu dis sont mauritaniens connaissant la Mauritanie et ils y sont connus et reconnus. International Crisis Group est également connu et reconnu pour le sérieux de ses investigations. Quant à dire qu'il y a une large part d'analyse reposant sur des hypothèses je te le concède.

PS: Je m'apprêtais à quitter définitivement Canalh à cause des insultes et des "analyses" au ras des pâquerettes surtout de la part de gens éructant à chaque fois qu'il s'agit de faire l'apologie du crime et des régimes militaires. Les dernières mesures (dont la suppression des insultes de ce soir) repoussent l'échéance, je l'espère pour longtemps.
PS bis: L'article de Ndiaye est un bon résumé de la situation.

Anonyme a dit…

Les deux dernières cellules démontées sont belles et bien des redoutables maquisards du Sahara malien (ould hemdenah et ould Ghada et bezed )

Il se trouve aujourd’hui aux mains de la justice mauritanienne plus de 37 salafistes avérés tous ont passé par les camps d’Aqmi, tous sont suffisamment entrainés mieux que les soldats des armées de la région. Je ne compte pas les 80 à 120 mauritaniens qui se trouvent dans les colonnes d’Aqmi au nord de l’Algérie et dans le Sahara malien.

Il va y avoir des expéditions dans les années prochaines et il faut bien que l’armée mauritanienne se prépare matériellement pour traquer ces fous du Sahara.


Filsdubled

Anonyme a dit…

filsdubled

Bravo! c'est avec les gens concrêts comme toi, qu'on avancera dans le debat et dans le reste.

Vladimir

Anonyme a dit…

Vladimir,

tu t'attaques à un domaine dont le spécialiste incontournable sur Canal est A- et ma foi il s'y connait tres bien.

Rien que la diversité des sources desquels il puise son information prouve qu'il maîtrise le sujet.

J'ai compris à travers tes interventions que tu cherches à nous confirmer que le danger salafiste existe bien en Mauritanie, alors que la majorité ici, sinon moi au moins, je suis convaincu que les cellules salafistes sont manipulés par les services secrets d'ici ou d'ailleurs.

Nous avons un exemple dans l'histoire, pendant les périodes les plus chaudes de la guerre froide, càd entre les année 70 et 88 du siècle dernier, des groupes terroristes comme action directe, Rote Armee Fraktion ou Brigado rosso ont terrorisé l'Europe occidentale sous
la bannière du communisme alors qu'entre temps on sait bien que ces groupes terroristes étaient entretenus par les services secrets occidentaux pour couper la route à la fièvre communiste qui menaçaient l'Europe occidentale.

Ce n'est pas mon domaine de spécialité le terrorisme mais je crois beaucoup à ce qu'écrit A- la dessus.

Sanhaji

Anonyme a dit…

lu pour les negationnistes de toujours :
Voici un lien concernant les soubresauts de la libération de l'otage suisse.

http://www.hebdo.ch/Edition/2009-29/Actuels/monde/les_dessous_dune_liberation.htm

filsdubled

Anonyme a dit…

Mon cher Vladimir Poutine,

Tu peux estimer ton QI à moins de 120, c'est ton appréciation. Si tu estimes aussi que tu est un idiot moyen, c'est ton problème aussi.

Dis-moi:

- comment se fait-il que le public n'est jamais mis au courant de la suite Ould Semane-Chabernoux-Sidna?

- Tu ne penses pas que la coincidence de l'assassinat de l'américain Legget et l'arrestation de ses supposés meurtriers au moment ou nous faisont la deuxième election historique n'est pas une coincidence bizzarre?
- si tu es si informé, pourquoi ATT accuse directement sur RFI en février 2009 la RIM de l'implication de notre pays dans la manipulation des touaregs?
- que penses-tu de cette histoire des moines de Thebherine? C'est le GIA, l'armée qui a fait une bourde ou l'armée qui l'a faite pour accuser le GIA/FIS de l'avoir fait pour se sauver justifier les dommages collatraux de la sale guerre qui a fait quelques 200.000 victimes. n apprend beaucoup de nos voisins du nord, comme la structure du HCE.

- Comment se fait-il que ce sont les services secrets français qui ont montré où étaient cachés les salafistes de Tevragh Zeina? Entre toi et moi, tu crois que nos flics qui ont protegé Ould Taya pendant 20 ans ne savent pas comment filer et noyauter des voleurs à la tire qui deviennent soudain des salafistes pur et dur? Je trouve bizzarre que leurs émirs sont touhours des étrangers, inssaisissables depuis des années en depit du fait qu'ils communiquent par Thuraya. Tu crois qu'avec l'aide des mericains et des Français l'algere, le Mali et la RIm ne seraient pas parvenus a stopper ces 50-200 bandits (c'est les surces US et algeriennes qui le disent, pas moi).

Anonyme a dit…

Question à Poutine- Suite. A-

========

- pourquoi toute cette campagne depuis decembre 2007 pour faire porter le chapeau au pauvre président Sidi d'avoir facilité l'expansion des salafistes pour pouvoir le faire partir? Si tu es si informé, tu dois te souvenir de la campagne d'aide US de 10 millions de $ à la police et à l'armée pour combattre le terrorisme (c'etait dans la presse au moment où les gens se tiraient dessus à TZ). Bizarre quand meme que Ould El Hadi se promenait en melhfa en plein jour et je crois qu'il ne l'aurait pas fait s'il n'avait pas une protection. Nous avons appris de son arrestation grace a un taximan zelé qui n'avait rien compris au jeu, selon moi.

- Comment se fait-il que la police balance le PV de l'interrogatoire au journal Sud-Ouest (France) et au bas de l'article dans ce journal, il y a une petite interview d'un journaliste spécialiste du terrorisme et ex-militaire qui met tout sur Sidioca. C'etait trop beau, a mon avis.

- Que penses-tu que la meme technique est utilisée au moment de l'election du 18 juillet? Tu ne penses pas que c'est tout juste?

- Que penses-tu du fait que l'Ambassade americaine n'ait pas beaucoup parlé de l'assassinat de Legget? Generalement pour un rien, ils font du bruit.

- Que penses-tu qui a fait Tourine? Les marocains pour donner le signal que la junte putshiste est menacée par le terrorisme ou ces salopards de djihadistes algeriano- maliano-nigero-nigerians? Regarde bien ou est Tourine par rapport au Nord du Mali. Pour ta gouverne, les fameux 200+ GIs US etaient dans la zone, mais ont dit qu'ils ont réçu des instructions de ne pas aider la junte comme elle etait condamnée par Washington. Si tu lis autre choses que AMI, tu seras surpris de lire dans New York Times que les US surveillent et voient toujous les attaques et en informent les pays amis. Dans le meme article du New York Time , un officier US avait bien dit qu'un de leurs satellites ont suivi Ag Bahanga de la zone de Kidal jusqu'a Nampala. Nous etions apres accusés, via notre maire de Bassiknou, d'avoir aidé le groupe Bahanga lors de cette fameuse attaque de Nampala. Tu connais ou est situe Nampala? Tu as lu la reponse du maire? Qu'est ce que tu en penses, entre toi, moi et Allah?

- commnt se fait-il que le Mali ne parviens pas a tenir cette foutue reunion securitaire? Le Maroc n'en fait jamais partie et la RIM est acceptee seulement durant la periode Sidi et jamais la periode putshiste?
- comment tu expliques que les djihadistes sont trouvés chaque fois qu'il y a negociation sur les rançons et jamais aprés?

Je vais m'arreter là et si tu réponds a ces questions, je t'en donnerai plus. Tout ceci est spontanné, car tres content qu'il y a un compatriote qui essaie de nous convaincre du contraire de ce que nous decouvront. Si tu viens avec les arguments à la Moussa, merci de les relire et lire mes reponses.

A toi mon Vladimir Poutine.

KBG: c'est bien des hypotheses en l'absence de declaration de nos ex-colonels devenus generaux. Tu as peut-etre remarqué que chaque fois qu'ils ont une promotion (de colonel à general, ils en attrappent des djihadistes). Comme les maliens qui retrouvent leurs amis AQMi dès qu'il y a une rançon. Alger avait meme une fois parlé de la disparition de 2 millions d'euro de la main d'un negociateur autrichiens venus negocier la liberation de 2 otages autrichiens. Parait que c'etait des officiers de l'armée malienne qui etaient venus arracher cette somme. Apres la Libye a payé 5 millions d'euros et cela a rendu l'Algerie furieuse.

A toi Poutine we merhbeu.

A-

Anonyme a dit…

version choumad:Les gardes frontières mauritaniens, les célèbres « Jemmala » qui surveillent cette zone à dos de chameaux, ont reçu la consigne très stricte de ne plus s’approcher de cette zone désertique



vous êtes aux avant-postes de l’enfer, bienvenue aux Majabatt El Koubra



bonne nuit

rimo

Anonyme a dit…

Si cependant a travers les cellules salafistes, l'objectif poursuivi est de lutter contre l'extremisme religieux, je n'y vois aucun inconvenient, cet extremisme etant un veritable obstacle au developpement sain.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Fils du bled,

Tu appuies ton Genral pour gagner l'lection et felicitations. Tu ne peux pas toujours parlr de choses qui depassent le pays. Je vais lie le lien que tu nous a indiqué, mais je suis certain que c'est un article coupé-collé d'une information passé par un membre de services securitaires qui prefere garder l'anonymat. Les cellules securitaire fabriquent des articles qu'ils passent à la presse. En attendant que je lise, va sur google et tape "white flags" et débrouille-toi pour pour aller sur la version française dw wikipedia pour un peu lire là-dessus. Ce que je dis n'est pas contre azzizzo, mais pour eviter que tu ne te fasses sauter au marché.

a-

Anonyme a dit…

Merci Fils du bled. On va lire ce article qui semble interessant (suisse). A-

=======

Les dessous d'une libération

Par Claude-Olivier Volluz, Michel Beuret

OTAGE. Au Mali, les experts du business de rançon l’assurent: quelqu’un a payé pour libérer le Suisse Werner Greiner. Ils disent combien, évoquent la Libye, mais gare aux mirages.




Au salon de l’hôtel de l’Amitié, le plus grand établissement hôtelier de Bamako, des membres des Forces spéciales britanniques (SAS) sont attablés autour d’un thé. Nous sommes le 7 juillet, soit trois jours, on le sait aujourd’hui, avant la libération de l’otage suisse au Mali, Werner Greiner. Avec la présence des SAS, la rumeur va bon train. Certains spéculent sur une opération commando pour libérer le dernier Européen détenu par les membres d’al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) dans le nord, depuis le 22 janvier. La rumeur est alimentée par la présence de militaires suisses aperçus en ville.
«Une dizaine d’officiers suisses en treillis militaire sont venus ici au moins deux fois», témoigne Dicko, le gérant de La Terrasse, un pub huppé de la capitale.
Officiellement, ils avaient pour mission d’aider l’armée malienne à lutter contre la prolifération des armes légères dans le sud. Mais à Bamako, les journalistes s’amusent de cette coïncidence de calendrier qui les conduit – peutêtre hâtivement – à conclure que «la libération de l’otage suisse est imminente». Le calendrier leur donnera raison, mais pas sur la méthode. Les commandos n’y seront pour rien.
Dimanche 12 juillet, un communiqué de l’AFP annonce la libération de l’otage suisse qui atterrissait mardi 14 à Zurich. Werner Greiner aurait été relâché dans le désert, dans un endroit tenu secret. Le journaliste de l’AFP qui l’a entraperçu décrit un homme fatigué au visage marqué. Les autorités maliennes le récupèrent à Gao, grande ville de l’est, et le transfèrent aussitôt à Bamako.
Détenu dans des conditions extrêmes, dans un désert où les températures de saison dépassent les 50 degrés à l’ombre, Werner Greiner était au plus mal. Il s’alimentait peu et souffrait de dépression, disait-on.

Anonyme a dit…

Suite. Lu pour Fils du bled. A-
==

L’assassinat de son codétenu, Edwin Dyer, le 3 juin, l’a traumatisé. Et la libération de son épouse le 22 avril l’avait isolé un peu plus. Sa vie était aussi menacée par la vaste offensive lancée le 10 juinpar l’armée malienne contre les combattants de l’AQMI. Des affrontements qui ont fait des dizaines de morts de part et d’autre. «Les ravisseurs ont eu peur de le voir mourir et donc de perdre la rançon», analyse Serge Daniel, correspondant AFP-RFI à Bamako. Pour tous les acteurs de ce drame, plus que jamais, le temps pressait.

Un million d’euros par tête. Comment la libération a-t-elle été négociée? Combien a-t-elle coûté et, si oui, qui a payé? Des pistes se profilent. Le soir du dénouement, Micheline Calmy-Rey, ministre des Affaires étrangères, a salué les efforts du président malien Amadou Toumani Touré, dit ATT, ainsi que ceux des Gouvernements allemand, britannique et canadien, pour obtenir cette libération. Mais d’emblée, elle réfute toute rançon versée par la Suisse.
A Bamako pourtant, nul ne croit à une libération sans contrepartie. «Je ne connais pas d’affaires de ce genre qui ne se soient pas réglée financièrement», estime Soumeylou Boubèye Maïga, exministre malien de la Défense et président de l’Observatoire pour la sécurité dans la bande sahélosaharienne. «Les salafistes d’al-Qaida ne négocient pas à moins de 1 million d’euros par tête.»

Anonyme a dit…

Suite 3. A-

Information corroborée par un notable de Gao, qui requiert l’anonymat. «Je peux certifier qu’une rançon a bien été versée. Ce sont des chefs de tribus et des hommes d’affaires maliens d’origine touareg et berbère qui ont servi d’intermédiaires», explique-t-il, avant de confirmer le montant articulé dans le journal algérien El Khabar lundi: 3 millions d’euros. Une somme dans laquelle les intermédiaires maliens auraient puisé allégrement.

10% par intermédiaire. Samon Rodrigue, rédacteur en chef du quotidien Le Matinal, a beaucoup enquêté sur le sujet. «C’est un vrai fonds de commerce pour certaines populations du nord», explique-t-il. Un juteux business qui attise les convoitises. Certains chefs de tribus, notables ou hommes d’affaires se livrent à une concurrence acharnée pour mettre la main dans la valise. Un intermédiaire ne toucherait pas moins de 10% du total de la rançon. Et les intermédiaires sont parfois nombreux.
Leur avidité a d’ailleurs failli faire capoter la libération de Gabriella Greiner, ainsi que d’une autre touriste allemande et de deux diplomates canadiens, le 22 avril. Des médiateurs du Burkina Faso auraient été appelés à la rescousse en dernière minute. Une information confirmée par le président ATT qui s’était empressé alors de remercier son homologue burkinabé Blaise Compaoré pour son implication dans «cet heureux dénouement».

Anonyme a dit…

suite 4. A-

Mais un problème demeure. «Des officiers de l’armée malienne sont soupçonnés d’avoir pris part à ce juteux business », explique Alexis Kalambry, directeur du journal Les Echos, le quotidien le plus lu au Mali. «Selon toute vraisemblance, la Grande-Bretagne a attendu la libération de l’otage suisse pour régler ses comptes. Les Britanniques envisageraient à présent de poursuivre certains officiers. Des mandats d’arrêt internationaux sont à l’étude», ajoute le journaliste.
Excédé, Londres aurait refusé tout compromis avec al-Qaida au Maghreb islamique et leur relais dans le pays. Une intransigeance à laquelle l’émir Abu Zeid a répondu de la manière la plus sordide: l’assassinat de l’otage britannique Edwin Dyer, le 31 mai. Un tournant. Une source proche d’un service de renseignements occidental confirme cette information parue dans la presse algérienne:l’annulation en dernière minute d’une opération commando des Forces spéciales britanniques (SAS) pour libérer l’otage aurait précipité les événements. De même que la mise sur écoute des intermédiaires maliens chargés de négocier sa libération. Ayant eu vent de la manœuvre, et comprenant qu’il ne serait jamais payé, Abu Zeid aurait décidé de mettre ses menaces à exécution. Le sort de l’otage britannique était scellé et la diplomatie suisse pouvait trembler pour la vie de son ressortissant. Abu Zeid s’est depuis forgé une réputation d’homme intransigeant, reléguant Mokhtar Benmokhtar, l’autre émir d’al-Qaida dans la zone sahélo-saharienne, au second plan. «Abu Zeid est un homme particulièrement cruel. Il a donné l’ordre de faire battre les otages, y compris les femmes », témoigne un journaliste qui a rencontré Gabriella Greiner à Bamako, lors de sa libération.

Anonyme a dit…

Suite et fin. A-

La piste libyenne. Si rançon il y a eu et si la Suisse ne l’a pas payée, alors qui? Vu de Bamako, une piste conduit en Libye. Selon une source proche des négociateurs, le pays du colonel Kadhafi aurait joué un rôle déterminant. La Fondation internationale Kadhafi pour le développement, une organisation à vitrine humanitaire présidée par l’un des fils Kadhafi, Seif al-Islam, aurait mis la main au porte-monnaie pour payer la rançon, selon cette source. Information hélas impossible à confirmer pour l’instant. L’ imprévisible Guide de la grande révolution, qui retient toujours deux Suisses en otage à Tripoli, a-t-il quelques raisons aujourd’hui d’aider la Suisse? Muammar Kadhafi qui accusait la Suisse au récent G8 à L’Aquila, un jour après la libération de Werner Greiner, de financer le terrorisme international et suggérant son démantèlement, peut-il être celui qui, dans l’ombre, a joué les bons offices? On peine à le croire et, au Département fédéral des affaires étrangères, on assure que l’annonce mardi d’un visa accordé par Tripoli à un nouveau chargé d’affaires suisse n’est que fortuite.
Les arcanes du pouvoir libyen, cependant, sont complexes. Seifal-Islam, possible successeur de son père, n’est pas en grâce ces jours mais jouit d’une certaine autonomie. Et le Guide luimême, par-delà ses rodomontades et rancunes affichées, poursuit peut-être d’autres buts. Après avoir tourné le dos au rêve panarabe, celui qui préside l’Union africaine et se voit leader continental, a-t-il voulu montrer son pouvoir en donnant un coup de main à Bamako? «S’il l’a fait, cela serait par solidarité avec le Mali sans considération aucune avec le différend qui l’oppose actuellement à la Suisse, estime Daniel Fino, professeur à l’IUHEI à Genève et fin connaisseur du Mali. Kadhafi cherche avant tout à étendre son influence dans les pays de la région.»
Gare aux mirages. Le Sahara est plein de mirages, de rumeurs et de manipulations. Et l’hypothèse la plus simple ne peut être exclue. Werner Greiner a été libéré dans le contexte de l’offensive de l’armée malienne contre l’AQMI. En conférence de presse, mardi, l’envoyé spécial suisse à Bamako, Jean-Luc Virchaux, expliquait que l’otage avait été pris en charge le 10 par des intermédiaires du Gouvernement malien dans le nord-est pour se retrouver 2500 kilomètres plus loin et, un jour plus tard, à Bamako, réalisant qu’il était libre. La nouvelle n’a été connue que samedi soir et communiquée le 12. Joint mardi, le DFAE ne communique pas davantage sur les détails de la libération. La version d’une issue chanceuse qu’il invoque reposerait aussi sur les liens privilégiés entre Jean-Luc Virchaux, ex-coordinateur de la DDC à Bamako, et le président ATT, qui avait collaboré luimême jadis avec la DCC. Une version qui n’exclut pas le versement d’une rançon.

Anonyme a dit…

A-
Voilà on tombe toujours dans la spirale il est acheté par tel ou travaillant pour tel service. Je peux toujours être un petit monsieur tout le monde qui lu beaoucoup et qui est interessé comme toi par la quéstion salafiste.


Rimo,
J'ai vu le blog de choumad.
Il lu beaucoup du S.A.S. et autres gérard de villiers c'est de la bonne fiction rien de plus.

filsdubled

Anonyme a dit…

Mon cher A-
laisse tomber le QI respecte toi si tu veux etre respecté.
Permets moi de te dire que tu melanges vraiment les pedales avec tes questions decousues.


Voici les reponses à tes questions:

Tu dis:
1- comment se fait-il que le public n'est jamais mis au courant de la suite Ould Semane-Chabernoux-Sidna?

Reponse:
Quelle suite? ils sont tous en prison depuis janvier et avril 2008.

Tu dis:
"Tu ne penses pas que la coincidence de l'assassinat de l'américain Legget et l'arrestation de ses supposés meurtriers au moment ou nous faisont la deuxième election historique n'est pas une coincidence bizzarre?"

Reponse:
rien de bizarre l'americain a été tué le 23 juin. Alqaida a revendiqué le 25 juin. Et les meurtriers arrêtés le 17 juillet.

Tu dis:
"- si tu es si informé, pourquoi ATT accuse directement sur RFI en février 2009 la RIM de l'implication de notre pays dans la manipulation des touaregs?"

Reponse:
ATT n'a pas parlé de l'implication de la Mauritanie c'est la presse malienne trés peshmerga du reste qui a mis en cause le maire de Bassiknou

Tu dis:
"- que penses-tu de cette histoire des moines de Thebherine? C'est le GIA, l'armée qui a fait une bourde ou l'armée qui l'a faite pour accuser le GIA/FIS de l'avoir fait pour se sauver justifier les dommages collatraux de la sale guerre qui a fait quelques 200.000 victimes. n apprend beaucoup de nos voisins du nord, comme la structure du HCE."

Reponse:
Les moines de Tiberine c'était avant le GSPC et Al Qaida. ne melanges pas les pedales.reste dans le sujet.

Tu dis:
"- Comment se fait-il que ce sont les services secrets français qui ont montré où étaient cachés les salafistes de Tevragh Zeina? Entre toi et moi, tu crois que nos flics qui ont protegé Ould Taya pendant 20 ans ne savent pas comment filer et noyauter des voleurs à la tire qui deviennent soudain des salafistes pur et dur?"

Reponse:
les francais de la DGSE ont pisté les terroristes de Tevragh Zeina grace aux ecoutes telephoniques de tous les appels effectués en direction du sahara malien et du sud de l'algerie. Les francais étaient à leurs trousses depuis les assasinats d'Aleg et n'oublie pas que Sidna s'était evadé le 2 avril 2008.

Tu dis:
"Je trouve bizzarre que leurs émirs sont touhours des étrangers, inssaisissables depuis des années en depit du fait qu'ils communiquent par Thuraya. Tu crois qu'avec l'aide des mericains et des Français l'algere, le Mali et la RIm ne seraient pas parvenus a stopper ces 50-200 bandits (c'est les surces US et algeriennes qui le disent, pas moi)".

Reponse:
Pöurquoi les USA n'arrivent pas à capturer ben laden, à ecraser les talibans en Afganistan et à maitriser le waziristan?
Si les USA ont echoué pouquoi pas d'autres plus faibles qu'eux

Vladimir

Anonyme a dit…

Vladimir

je sais que Putin etait le chef du KGB en RDA (DDR) et il etait sis a Rostock au nord de l'Allemagne.

Apparement toi tu n'est pas loin d'un tel profil, mais nous ne croyons rien absolument rien de ce que tu racontes.

Sanhaji

Anonyme a dit…

A sanhaji,

Qui finnace les salafistes?

Les rançons des rapts et les vols et braquages de tout genre.

Les 62 millions du port de l'amitié ont été transferés par Ould semane ou une grande partie aux salafistes.

Filsdubled

Anonyme a dit…

je vote Vladimir
diadieuf !
ce sacré A- ami de ely et de son compère l'affameur de l'onu; a- était en train de nous empailler depuis des lustres; tu as trouvé à qui parler


bravo vladimir! et ne t'inquiétes pas tu verras vite que ces noéfrontistes sont d'une mauvaise foi déprimante

Anonyme a dit…

Filsdubled,

les 54 millions n'appartiennent pas au port de l'amitie. Ils appartiennent au Tresor et ne peuvent pas financer des operations d'envergure deux ans durant.

Mamervoud Eminlah Yekoun Elheilala.
lool

Sanhaji

Anonyme a dit…

ano de 00:18 donnes au moins un pseudo.

Tu n'es qu'un 7assad d'A-. Tu sais que ce n'est pas ton égal. Il porte quelque chose entre ses épaules.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji,

n'oubli pas que les salafistes viennent d'avoir le jackpot avec les canadiens et les suisses l'équivalant de 7à 9 millions d'euros. C'est un tresor de guerre qu'il faut bien le fructifier en allant très loin pour trouver des occidentaux, c'est aussi de l'argent qui va servir à recruter de nouvelles recrues.

Merci pour le compliment à la fin de ton dernier commentaire.

filsdubled

Anonyme a dit…

vladimir a dit:

Mon cher A-
laisse tomber le QI respecte toi si tu veux etre respecté.
Permets moi de te dire que tu melanges vraiment les pedales avec tes questions decousues.

====

Reponse que A-: Enta baad gaa manak bechar. je n'ai pas besoin de ton respect et tes reponses sont decousues et incompletes. Si tu es satisfait de tes reponses, c'est bon. Bye bye.

Anonyme a dit…

A-

il faut comprendre, ces Aziziens. Ils veulent attirer l'attention des americains que les opposants, comme Ould Cheikh Abdallahi, ne croient pas a la guerre contre le terrorisme.

Hors si c'est de la guerre que menait Bush qu'il s'agisse là d'accord on y croit pas, mais l'actuelle politique d'Obama ne nous déplaît du tout pas, sauf pour ce qui concerne sa reconnaissance du putschiste MAXIMO.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Mon dieu, Fils du bled ! Mahou awvalak. Tu peux donc coniderer ce que dit Vladimir comme la verité cardinale. A-


======
Fils du bled a dit:

Sanhaji,

n'oubli pas que les salafistes viennent d'avoir le jackpot avec les canadiens et les suisses l'équivalant de 7à 9 millions d'euros. C'est un tresor de guerre qu'il faut bien le fructifier en allant très loin pour trouver des occidentaux, c'est aussi de l'argent qui va servir à recruter de nouvelles recrues.

Merci pour le compliment à la fin de ton dernier commentaire.

filsdubled

Anonyme a dit…

Reponses aux questions de A-

Tache de poser des questions breves et cesses chaque fois qu'il y a debat sur cette question de noyer Canalh avec des depeches et des articles rabachés
! Tu veux noyeer le poisson?ca ne marche pas!

Tu dis:
"- pourquoi toute cette campagne depuis decembre 2007 pour faire porter le chapeau au pauvre président Sidi d'avoir facilité l'expansion des salafistes pour pouvoir le faire partir? Si tu es si informé, tu dois te souvenir de la campagne d'aide US de 10 millions de $ à la police et à l'armée pour combattre le terrorisme (c'etait dans la presse au moment où les gens se tiraient dessus à TZ). Bizarre quand meme que Ould El Hadi se promenait en melhfa en plein jour et je crois qu'il ne l'aurait pas fait s'il n'avait pas une protection. Nous avons appris de son arrestation grace a un taximan zelé qui n'avait rien compris au jeu, selon moi." ouf!

Reponse: Oui les generaux ont utilisé la menace comme preuve de la faiblesse Sidi mais ils ne l'ont pas fabriqué ( étant entendu qu'ils ont bien fabriqué sidi). quand l'histoire de melehfa
pas de commentaire.

Tu dis:
"- Comment se fait-il que la police balance le PV de l'interrogatoire au journal Sud-Ouest (France) et au bas de l'article dans ce journal, il y a une petite interview d'un journaliste spécialiste du terrorisme et ex-militaire qui met tout sur Sidioca. C'etait trop beau, a mon avis."

Reponse:
Ouest France n'a pas obtenu ces PV de la police. N'importe qui pouvait les avoir au parquet

Tu dis:
"- Que penses-tu que la meme technique est utilisée au moment de l'election du 18 juillet? Tu ne penses pas que c'est tout juste?"

Reponse:
quelle technique? tu derailes.

Tu dis:
- Que penses-tu du fait que l'Ambassade americaine n'ait pas beaucoup parlé de l'assassinat de Legget? Generalement pour un rien, ils font du bruit."

Reponse:
Si, l'amabassade americaine a ouvert un registre de condoleances et ses securitaires ont participé à l'enquete.

Tu dis:
"- Que penses-tu qui a fait Tourine? Les marocains pour donner le signal que la junte putshiste est menacée par le terrorisme ou ces salopards de djihadistes algeriano- maliano-nigero-nigerians? Regarde bien ou est Tourine par rapport au Nord du Mali. Pour ta gouverne, les fameux 200+ GIs US etaient dans la zone, mais ont dit qu'ils ont réçu des instructions de ne pas aider la junte comme elle etait condamnée par Washington. Si tu lis autre choses que AMI, tu seras surpris de lire dans New York Times que les US surveillent et voient toujous les attaques et en informent les pays amis. Dans le meme article du New York Time , un officier US avait bien dit qu'un de leurs satellites ont suivi Ag Bahanga de la zone de Kidal jusqu'a Nampala. Nous etions apres accusés, via notre maire de Bassiknou, d'avoir aidé le groupe Bahanga lors de cette fameuse attaque de Nampala. Tu connais ou est situe Nampala? Tu as lu la reponse du maire? Qu'est ce que tu en penses, entre toi, moi et Allah?" Ouf que du blabla

Reponse:
aprés tout ton tralala, Tourine c'est l'oeuvre de Abu zeid et de Abu Doujana.
Les soldats US n'étaient plus dans le secteur parcequ'ils ont quitté la region juste aprés le putsch. Tourine c'était le 14 septembre!

Tu dis:
- "commnt se fait-il que le Mali ne parviens pas a tenir cette foutue reunion securitaire? Le Maroc n'en fait jamais partie et la RIM est acceptee seulement durant la periode Sidi et jamais la periode putshiste?"

Reponse:
La reunion securitaire a finalement eu lieu la semaine derniere à Tripoli un etat major sous regional est presque sur pied. Tu n'es pas à jour

Tu dis:
"- comment tu expliques que les djihadistes sont trouvés chaque fois qu'il y a negociation sur les rançons et jamais aprés?"

Reponse:
Et l'accrochage de Tessalit le 17 juin et celui d'Arouane le 3 juillet, tu les passes sous silence pourquoi?

Un conseil enfin:
Ce genre de dossiers ne se maitrisent pas avec des compilations d'articles et de depeches.
Vladimir

Anonyme a dit…

Houwa zad Hajelou lou lekheyam,

Qui parle ici de Aziz ou de ould cheikh Abdellahi.

Nous parlons de la menace des salafistes sur la stabilité du pays et tu nous fait sortir du Kroujou.

Filsdubled

Anonyme a dit…

Sanhaji,

Il faut ignorer ce genre de personnes. Ce Vladimir est une catastrophe et je n'ai pas d'energie à m'engager dans des débats stériles. Avec un nom comme Vladimir, c'est le faussaire à milles pieds. Il parle comme un flic.

A part ça, qu'est ce qu'il y a de nouveau? AOD, Messaoud et Ely refusent de mordre à l'hemeçon. C'est grave.

A-

Anonyme a dit…

A-,

C'est du solide ce qu'a écrit vladmir.

ça se voit qu'il connait bien le dossier et qu'il a bien des sources mieux que ton maliweb.

filsdubled

Anonyme a dit…

A- mahou valac; même si vladimir est un flic c'est un excellent flic
A- il faut te reposer; invite sanhaji puisque c'est gratuit!

Anonyme a dit…

Vladimir,

Je vais decider de prendre au hasard tes reponses à mes questions et les analyser dès que j'ai du temps. Tu viens de faire une erreur mortelle.

Ce soir, je prends celle-ci:

Vladimir a dit: Ouest France n'a pas obtenu ces PV de la police. N'importe qui pouvait les avoir au parquet.

Reponse de A-: Ah bon? Comment donc cela se fait qu'aucun canard du pays n'en a parlé en ce moment? Nous avions tous peur et tu crois que nos canards n'étaient pas interessés à en parler? Il aura été quand même normal que l'un de tes chefs en parle à la radio ou à la TV. La presse a en même temps passé sous silence l'interview de Sidi aiu Monde. Il fallait le passer sous silence parceque le plan était d'enterrer Sidi, alors que les affaires sécuritaires étaient confiés aux 2 colonels passés géneraux et tu ne me diras pas qu 'ils n'avaient pas en tête de récuperer le pouvoir du beau frère de l'un d'eux.

Anonyme a dit…

Fls du bled,

Tu as déjà des problèmes de credibilité ici. Ecoute mon conseil. Cherches-toi un boulot décent où tu peux gagner honnêtement ta vie. Les gens que tu défends rient sous cape. Sois sérieux. A-

===
Fils du bled a dit:

A-,

C'est du solide ce qu'a écrit vladmir.

ça se voit qu'il connait bien le dossier et qu'il a bien des sources mieux que ton maliweb.

filsdubled

2 août 2009 00:42

Anonyme a dit…

Vladimir,

Je suis honnête: je ne suis pas au courant. Tu as des infos ou un article la- dessus, merci de balancer ici. Je suis inquiet, car je ne souhaite plus qu'on perde un seul citoyen dans cette saloprise.

Vladimir a dit:

Et l'accrochage de Tessalit le 17 juin et celui d'Arouane le 3 juillet, tu les passes sous silence pourquoi?

Anonyme a dit…

Vladimir,

T n'as pas repondu à ma question. Faut la relire. Pourquoi le Maroc n'est pas impliqué. Le Tchad l'est et pourquoi pas le Maroc? Pourquoi cette conférence sécuritaire ne se passe pas dans un pays victime qui a demandé cette réunion? Tu es mal informé si tu ne sais pas que Kadafi allait visiter le Mali cette semaie, en amenant avec lui Ag Bahanga qui semble avoir été exfiltré par les algériens vers la Libye. Un reponse précise à ma queston? Ma question est ci-dessous et ta reponse suit. Il y a probleme, M. Poutine.

========



Qustion pecise de A-: comment se fait-il que le Mali ne parviens pas a tenir cette foutue reunion securitaire? Le Maroc n'en fait jamais partie et la RIM est acceptee seulement durant la periode Sidi et jamais la periode putshiste?"


Reponse evasive de notre Vladimir: La reunion securitaire a finalement eu lieu la semaine derniere à Tripoli un etat major sous regional est presque sur pied. Tu n'es pas à jour

Anonyme a dit…

C'est toi qui parles de Abu Zeid et de Abu Doujana. Les soldats étaient bien dans le secteur et on quitté le 15 septembre. Je prefere croire une source sécuritaire US citée du New York Times que de croire une source sécuritaire en RIM, en Algérie, au Maroc, au Mali et au Niger. Vladimir: tu mens. Je t'envoie le lien à l'article du New York Times. Ce n'est pas Maliweb comme semble dire Fils du beled.
==
Vladimir a dit:

aprés tout ton tralala, Tourine c'est l'oeuvre de Abu zeid et de Abu Doujana.
Les soldats US n'étaient plus dans le secteur parcequ'ils ont quitté la region juste aprés le putsch. Tourine c'était le 14 septembre!

Anonyme a dit…

A-

Tu es laminé par vladmir et ce n'est pas tes sauts d'humeur sur ma personne qui te sauverons la face.
Ce vladmir semble avoir du béton contrairement à tes copier coller de bellaciao et temoust.


filsdubled

Anonyme a dit…

Vladimir,

Le lien à l'article du New York Times commepromis. Tu es un menteur. A-

http://www.nytimes.com/2009/02/15/magazine/15Africa-t.html?_r=2&pagewanted=6

Anonyme a dit…

Fils du Bled,

Ella bichôr. Je n'ai pas encore fini avec ton Vladimir. A-

Anonyme a dit…

A-
les soldat us ont quitté Atar le 20 Août 2008 et le Coûp de Tourine le 14 septembre soit 25 jours après.

filsdubled

Anonyme a dit…

Vladimir,

Il faut être idiot pour ne pas être informé que les moines étaient du temps du GIA qui a été penetré par le DRS. Et ils ont continué avec le GSPC et AQMI. Tu as eu vent de El Para ou Abou Haidara? Sa libération avait été demandée par AQMI qui avait pris les otags Autrichiens. Ilds ont laissé tomber cette demande, car la ficelle était très grosse. Tu as entendu parler de Hassan Hattab? Certainement pas assez. Merci e lire le document dont le lien est ci-dessous. Tu nous diras ici ce que tu en penses. Ne fais pas d'erreur: tout canalh va lire et attendront avec impatience ta reponse. Sur les moines, tu liras tranquillement et tu nous diras ce que tu en penses car cela ne nous concerne pas. Mais comme le HCE represente a s'y meprendre a la meme structure mise en place apres "l'echec" du FIS (Fils du bled enta vem?), copier-coller peut avoir été la solution idoine pour la reprse du pouvoir par notre chère armée. Heureusement que Sidi n'a pas été "boudiafé".

A-

========



http://www.algeria-watch.org/fr/aw/cdh_suivi.htm

http://www.algeria-watch.org/fr/article/just/moines/plainte.htm
=======
Vladimir le flic a dit (il nous prend pour des idiots):

Les moines de Tiberine c'était avant le GSPC et Al Qaida. ne melanges pas les pedales.reste dans le sujet.

Anonyme a dit…

Ah bon? "les francais de la DGSE ont pisté les terroristes de Tevragh Zeina grace aux ecoutes telephoniques de tous les appels effectués en direction du sahara malien et du sud de l'algerie". Good news.

Donc les français de la DGSE et les americains de la CIA qui ont un bureau à Alger et au Mali n'etaient pas capables de localiser le point geographique d'ou venaient ces appels pour sauter sur Belaouar ou de demander aux americains d'envoyer un drone pour bombarder ces djihadistes qui n'avaient pas d ótages européens. Soyons sérieux Vladimir! Tu connais l'histoire du chef rebelle Tchen-tchen qui repond a un appel telephonique en plein combat, les russes le localisent et lui envoie un bombe illico presto et le gars etait mort 5 secondes apres avoir dit Allo !. Tu crois que ni les fra'nçais, ni les americains ont cette technologie. Si tu n'es pas flic, tu as étudié où et quoi? Même un maîtrisard en philo sait ces choses-là.

Tu as fumé le tapis ce soir? A-

==========
Vladimir a dit:

les francais de la DGSE ont pisté les terroristes de Tevragh Zeina grace aux ecoutes telephoniques de tous les appels effectués en direction du sahara malien et du sud de l'algerie. Les francais étaient à leurs trousses depuis les assasinats d'Aleg et n'oublie pas que Sidna s'était evadé le 2 avril 2008.

Anonyme a dit…

Les zamis de canalh,

Je crois que Vladimir est Moussa! Merhbeu encore! Tu m'as manqué!.

Alors mon ami Vladimir,

Ta reponse ci-dessous ne fait plus de doute pour moi que tu es Moussa. C'est du Moussa la reponse ci-dessus. Quand Moussa s'essouffle, il balance du n'importe quoi (KBG are you there?).

Fils du bled: contente-toi de la victoire de azzizzo. Qu'allah le protege.

A-

===

Vladimir a dit:

Oui les generaux ont utilisé la menace comme preuve de la faiblesse Sidi mais ils ne l'ont pas fabriqué ( étant entendu qu'ils ont bien fabriqué sidi). quand l'histoire de melehfa
pas de commentaire.

Anonyme a dit…

Vladimir,

Cet article serait interessant pour ta culture. Matli est l'ex-vice President de la SONATRACH. ais attention quand tu lis les blogs. A-


http://www.algeria-watch.org/fr/article/analyse/malti_americains_algerie.htm

Anonyme a dit…

A-
je constate que tu perds ton sang froid en me traitant de menteur, moi qui ait supporté quelques années durant, tes mensonges et tes copié collé de Maliweb et d'El khabar(pravda algerienne) sans te traiter de menteur, ni d'imposteur.
je vois aussi que que tu t'entêtes dans tes manoeuvres dilatoires et tes questions bidons.
T'as assez pris pour ce soir.
A mon reveil demain inchallah je te prescris de nouvelles
ordonnances.
T'en fais pas c'est CanalH qui paye l'addition sinon filsdubled, qui, magnanime, oubliera tes manies dominatrices.

Vladimir

Anonyme a dit…

Les amis

j'ai préféré dormir hier soir au lieu d'échanger sur ce sujet de terrorisme en Mauritanie qui est à mon avis une méga arnaque de bout en bout.

A- tu as bien foisonné la brigade de flics d'hier.

Mais revenons à nos moutons dont le premier est bien gros et bien gras, fraudeur, manipulateur, menteur et il croit que le peuple ne comprend rien.

Aziz, détrompes toi, il nous la faut cette démocratie. Même si tu arrives à convaincre certains corrompus du FNDD, les autres vont rejoindre Daddah ou Ely ou s'organiser pour continuer la lutte contre les tonneaux vides gallonés que vous êtes toi et tes amis.

Donc ne perds pas ton temps, tu dois faire comme Sidi l'a suggéré avant d'être pressé par les autres de démissionner.

Tu dois organiser une concertation nationale sérieuse et durant envoyer Mheissnat, Yahya et tes autres quarante voleur en vacances.

L'objet de cette concertation est de statuer sur la commission d'enquête indépendante sur les élections et l'organisation d'élections anticipées sérieuses cette fois où les citoyens et pas les bulletins votent.

Si tu ne fais pas ça cher ami, tu vas sortir par les égouts et rapidement.

Même si la France de Sarko le bandit sa Françafrique met tout son poids, elle ne pourra pas t'éviter ce sort.

A-, s'il te plaît ne discutes plus terrorisme avec Poutine.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Le Conseil constitutionnel, l'institution la plus inutile de la République, a fini par placer Jemil quatrième avant SARR.

C'est le résultat de la dernière manigance de ce Conseil Yelli iri7na mennou seb7ait Essebt.

Le dépipé Ould Babana, corrompu et voleur et Mohamed Ould Kedhab (menteur) ont participé à des soirées folkloriques qu'on oragnise ici dans des hôtels pour échanger quelques balivernes et qu'ils appellent communément 7iwar.

Ould Kedhab a eu à constater que le Général putschiste a réussi comme par miracle (bulletin miné) à court circuiter les grands électeurs.

Les USA ne réussissent toujours pas à désactiver ces grands électeurs, comment un pays comme le notre avec son millième coup d'Etat et des dizaines de milliers de corrompus pourra le faire.

Ellah yawda3 les intellos mauritaniens.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Merci Vladimir-Moussa. Il ne faut pas mentir, un point à la ligne.

Au lieu de commencer ton message avec cette introduction:

"A+ et Sanhaji!
permettez moi de vous dire que vous racontez des bobards sur Lemgheity",

tu aurais avancé le débat en lisant par example cet article de Bakchich ci-dessous et en donnant ton humble avis d'une manière respectueuse des autres. Saches que tu n'as pas la primauté de leghsseila. Je suis certain que tu viendra encore nous dire que cet article du 29 décembre raconte des "bobards", pendant que tu conseillais de manière erronnée sur comment faire tomber Sidioca sur la base de fausses accusations que tes amis fabriquaient depuis avril 2007. Comme balancer un faux PV à Sud-Ouest. Lis et dis-nous ton avis. Soit sérieux cette fois.
==

Mauritanie: Al Qaida ne revendique pas la mort des Français
http://www.bakchich.info/article2242.html, 29 décembre 2007
Al Qaïda ne revendique pas l’assassinat des 4 Français en Mauritanie.

Le groupe algérien d’ Al Qaïda dans le Maghreb islamique (AQMI) ne serait pas impliqué dans l’assassinat des touristes français en Mauritanie le 24 décembre. Dans un communiqué « sur les dernières victoires des moudjhadines en Algérie et en Mauritanie » mis en ligne dans la soirée du samedi 29 décembre sur ses canaux électroniques traditionnels et que Bakchich s’est procuré, l’ex-GSPC liste une série d’actions simultanées toutes menées le 26 décembre dans ces deux pays, mais ne revendique pour la Mauritanie que des combats avec des soldats au nord est de Nouakchott, dont quatre d’entre eux ont succombé… Pas un mot sur l’assassinat des quatre Français à Aleg (sud du pays), que ce soit pour s’en féliciter ou pour en démentir la paternité… Bonne ou mauvaise, cette nouvelle vient remettre en question la thèse privilégiée par les enquêteurs mauritaniens d’un acte à caractère politique contre les Français, sans pour autant apporter de réponses. Ca, c’est de la communication.

====
Vladimir Poutine a dit:

A-
je constate que tu perds ton sang froid en me traitant de menteur, moi qui ait supporté quelques années durant, tes mensonges et tes copié collé de Maliweb et d'El khabar(pravda algerienne) sans te traiter de menteur, ni d'imposteur.
je vois aussi que que tu t'entêtes dans tes manoeuvres dilatoires et tes questions bidons.
T'as assez pris pour ce soir.
A mon reveil demain inchallah je te prescris de nouvelles
ordonnances.
T'en fais pas c'est CanalH qui paye l'addition sinon filsdubled, qui, magnanime, oubliera tes manies dominatrices.

Vladimir

2 août 2009 02:45

Anonyme a dit…

Vladimir,

Comment se fait-il que tu n'as jamais réagi à cet interview d'un chef d'état et en particulieer ATT ici, sur Taqadoumy ou sur El Watan? A bien lire, tu reconnaîtras qu'il y a bien manipulation des djihadistes et des touaregs par les pays voisins à ce pays - le Mali - qui n'a jamais attaqué un voisin. Lis comment le journal que tu nomme "Pravda" d'un autre pays attaque un Chef d'état. Au moins, je suis d'accord avec toi que c'est la voix d'Alger.

Il m'est très difficile de balayer toutes ces evidences d ún revers de main pour gober tes thèses. Je te cherche l'interview de ATT sur RFI qui accuse la RIM d'être impliquée dans l'instrumentalisation des Touaregs, certainement pour le compte de la Libye.

A-


http://www.taqadoumy-fr.com/index.php?option=com_content&task=view&id=1722&ac=0&Itemid=34

Anonyme a dit…

Pourquoi chercherait on à destabiliser le Mali?

A mon avis c'est très simple, le Mali est une véritable démocratie africaine et le pays avance malgré qu'il ne détienne pas de pétrole, malgré qu'il est enclavé, malgré que ses ressources sont limitées.

Le Mali est serein et il avance à pas de géants, et nos amis Western ne veulent pas avoir de surprises comme en Asie.

La Lybie, pays victime de la plus grande erreur humaine Ghaddafou l'imbécile, est devenu un véritable instrument de destabilisation africaine.

L'Afrique a un avenir radieux, avec ses ressources humaines et naturelles et il est impératif pour Sarko et compagnie de saborder tout ça.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji a dit:
L'Afrique a un avenir radieux, avec ses ressources humaines et naturelles et il est impératif pour Sarko et compagnie de saborder tout ça
----------------
C'est rare de trouver des afro optimistes qui s'accrochent à une illusion..mon cher Sanhaji, l'Afrique est mal partie est tout indique qu'elle est mal arrivée et qu'elle finira mal, l'afrique est maudite... Berceau de l'humanité, depot naturel des richesses du monde, le continent africain semble condamné à une dechéance perpetuelle..Le che avait prevu cette decheance au debut des années 60 quand il rencontra Kabila en disant: " avec des opposants pareils, l'Afrique a devant elle des siecles d'esclavage"

Fidel Castro

Bebe BA a dit…

Pour ce qui est de la Libye, tu as raison,
Mais en ce qui concerne le Mali, tout état démocratique qu'il est, il n'a pas eu besoin d'être destabiliser;
il s'est destabiliser lui même!

il a pactisé avec ces groupes térorristes, il en a même financé certains!
ce sont ses derniers qui se retournent aujourd'hui contre lui
Il a joué au même jeu que l'algèrie et maintenant il s'en mord les doigts

Et n'oubli pas les rebelles touarégues!

Anonyme a dit…

je vois les flics partout
A- ente maaya?

Vladimir Ilyich Lenin

Anonyme a dit…

Tous nous avons lu les articles bakchich.info.

Mais ce que tu oubli mon Cher A-;
Que l'évenement d'Aleg du 24 décembre s'explique comme suit;

L'arrivée des trois voyous ( Chabarnou, ould haiba, ould sidna) aux camps d'aqmi au nord du mali n'a pas convaincu les chefs salafistes ils les trouvaient en peu ringards et surtout ce que les salafistes appellent ''Tezkiat'' par une personne sure d'aqmi était faible.
C'est pour cette raison qu'ils n'ont pas étaient acceptés dans les rangs des combattants et on leur à confiés des taches d'indic en mauritanie.

Nos trois ringards arrivent en mauritanie et forment une cellule et pour prouver qu'ils sont dans la mouvance. Ould Haiba qui est un voleur professionnel de voitures dérobent quelques voitures souvent des voitures du gouvernement.

C'est le 24 en revenant vers Nouakchott qu'ils croisent les deux voitures des français ils font demi tour pour les poursuivre et ses à quelques km de Cheggar qu'il les trouvent en pique nique sous une tamouret et survient le massacre.

C'est au Mali que Ould Haiba va informer par telephone Aqmi que c'est lui est sa cellule qui sont responsables de l'assassinat des français.le reste de l'histoire du peut le voir sur bakchich..

Voilà pourquoi Aqmi n'a pas reconnu l'assassinat d'Aleg.

filsdubled

Anonyme a dit…

vladimir a dit :

je constate que tu perds ton sang froid en me traitant de menteur

-----------

Je suis persuadé en tant que fidèle lecteur de canalh, que c'est A- qui a entretenu la guérilla avec KBG et qui cherche des noises à maata

Une espèce de Mister jekyll and hyde

Bebe BA a dit…

new etay un peu trop sucré sous la tente de ablay:

Élection présidentielle, la rue n’arbitrera pas le deuxième tour.

Anonyme a dit…

J'ai lu tout ce que vous avez ecrit a' propos du terrorisme. J'ajouterai que le phenomene existe et qu'il faut bien le combattre mais le combat doit etre fait de maniere intelligente afin d'eviter a' ce que des segments entiers de nos populations ne se radicalisent. Je crois fermement que des infiltrations dela part des forces de securite's, etre capable d'obtenir la collaboration des populations locales et la cooperation entre les pays frontaliers, doivent etre suffisants pour combattre le terrorisme. Il ne sert a' rien de mobiliser des milliers de soldats des forces arme'es dans une operation qui peut etre mene'e par la police.

Je tiens egalement a' souligner que la lutte contre la pauvrete' doit etre parmi les principales priorite's si on tient vraiment a' mettre fin au terrorisme.
Ceux qui ont tout perdu et/ou qui n'ont jamais rien gagne' dans leurs vies respectives, ceux qui vivent dans la misere la plus absolue et ceux qui n'ont plus d'espoir, tendent a' se radicaliser et a' devenir tres "religieux." LA PAUVRETE' EST LE MEILLEUR MOYEN POUR FABRIQUER LES TERRORISTES. Dans nos pays, nous savons les origines de la pauvrete'. Je dirais donc que pour combattre le terrorisme, il faut non seulement utiliser les moyens cite's plus haut mais il faut egalement combattre la mauvaise gouvernance, la pauvrete', la corruption, le manque de democratie et les accords avec les institutions financieres internationales qui maintiennent les pays sous-developpe's dans la pauvrete' la plus absolue.
POUR MOI, IL N'Y A AUCUNE DIFFERENCE ENTRE LES TERRORISTES ET CEUX QUI LES FABRIQUENT. ILS SONT TOUS MAUVAIS ET IL FAUT LES COMBATTRE POUR AVOIR LA PAIX DANS CE MONDE.

P.S.

Sanhaji,

Nous avons lutte' ensemble et notre peuple a donne' la victoire a' Abdel Aziz. Let's move on. MA ANDE AL MAKHLOUBE YEKOUNE YISSAMIHE!!!
Comme vous l'avez souligne', nous avons quelques 300 000 000 d'ahbitants aux USA mais c'est un College des Grands Electeurs compose' de 538 hommes et femmes qui choisissent le President Americain. Le systeme existe jusqu'aujourd'hui parce que les peres fondateurs des USA ont dit que permettre aux ignorants de voter serait une menace contre la democratie. La victoire d'Abdel Aziz donne raison a' Georges Washington et ses amis. (la seule difference est qu'en Mauritanie, c'est la classe dirigeante qui est ignorante et opportuniste et non la population ordinaire.)

1- DITES A' AHMED DE PRENDRE ACTE DES RESULTATS.
2- DITES A' ELY QUE CETTE FOIS-CI C'EST ABDEL AZIZ LUI MEME QUI DEVIENT PRESIDENT
3- DITES A' MESSAOUD QU'IL A APPLAUDI LE COUP D'ETAT DE 2005. SON COMBAT CONTRE L'ESCLAVAGE EST NOBLE. C'EST LA' OU' IL DOIT CONTINUER A' METTRE L'ACCENT. TOUT LE RESTE N'EST QU' UNE TRES GRANDE DISTRACTION DONT LA CAUSE HARATINE N'A PAS BESOIN. ILS SONT ENTRAIN DE LE NEUTRALISER SANS LE LUI DIRE.

LET'S MOVE ON!

Anonyme a dit…

Merhbeu KBG,

Tu as trop de pseudos. De Moussa tu deviens maintenant Vladimir. Tu est le seul à te choisir des surnoms russes et je n'ai vu cela au clair que ce matin.

Ta technique est claire: tu t'insultes, tu viens attaquer d'innocentes personnes que tu as connu dans le passé, tu réagis immédiatement à tes propres messages et tu continues insi de suite.

Tu as fait une promesse à LM et il a même effacé le message qui t'était addressé et te revoilà revenir comme un judas pour appuyer un de tes messages (sous le nom de vladimir) pour venir m'attaquer sans signer. La reference a Mister Jekyll & Hyde n'est utilisé que par toi dans le passé.

KBG: berred ala ennass.

Bebe Ba et anhaji: excusez cet intermède. C'était KBG, donc pas sérieux comme débat. Mais ce que j'ai dit comme réponse à KBG/Vladimir, c'est du solide.

A-

======

KGB a écrit:

vladimir a dit :

je constate que tu perds ton sang froid en me traitant de menteur

-----------

Je suis persuadé en tant que fidèle lecteur de canalh, que c'est A- qui a entretenu la guérilla avec KBG et qui cherche des noises à maata

Une espèce de Mister jekyll and hyde

Anonyme a dit…

salut ,

Les secrets de Mint Ahmed

un blog de confessions d'une femme saharienne qui écrit sous antalgiques

rimo

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

En effet l'article de Ablaye est excellent. J'ai laissé un commentaire qui vient du fond du coeur. Une suggestion pour LM de l'afficher, car l'intronisation de notre azzizzo (qu'Allah lui donne mille ans de vie dont seulement 5 au plus comme President de la Republique) est dans 3 jours et il doit lire et suivre la proposition de Ablaye.


Rimo: merci à toit aussi pour ce blog de Mint Ahmed. Dommage que tu ne nous le fait découvrir que maintenant. Mais merci yakhouya.

copiarpegar et esseghnas: que pasa? La guetna ce n'est pas maintenant. Nous avons la fameuse ceremonie ce mercredi et ce n'est pas le temps de dormir. Il faut épauler un peu Bebe Ba.

A-

Anonyme a dit…

Portrait: Qui est Mohamed Nacer Ould Moctar Nech?
01/08/2009

Très souvent, Ould Moctar Nech est intervenu dans les médias, notamment écrits ; il n’a été présenté que rarement. Devant l’insistance des internautes, «Tahalil» s’efforcera dans le présent commentaire à le faire connaître aux lecteurs, notamment à ceux qui l’ont souhaité au vu de ses opinions, qu’ils soient d’accord ou pas avec ce qu’il écrit.




La cinquantaine, M. Nech, comme tout le monde l’appelle est issu de la formation technique moyenne et supérieure - DES Banque et DSS finance - (gestion, banque finance).
Dès 1979, il entre dans la profession bancaire où il gravit rapidement les échelons et occupe d’importantes responsabilités tout en se livrant à l’enseignement supérieur continu au sein du Conservatoire National des Arts et Métiers en tant que cadre supérieur de banque.
« A l’époque, dit- il , occuper un emploi de banque était structurant sur tous les plans pour les postulants au vu des normes de la Banque Centrale encore en pratique ces années là et qui exigeaient des formations transversales pointues dans le domaine de l’économie bancaire, du droit et de la finance… »
Mais M. Nech se considère avant tout un autodidacte. « Je n’avais pas fait d’études scolaires très brillantes et cela m’a amené à rebondir pour compenser le temps perdu et ce n’était pas facile… »
Nommé Fondé de Pouvoirs au sein de la banque à l’âge de 22 ans, il s’est senti paradoxalement frustré.
« La moyenne d’âge pour le grade au sein du groupe Société Générale qui pilotait la banque était de 42 ans et je ne pouvais ainsi prétendre à des responsabilités autonomes….alors j’avais décidé de partir tout simplement ! » déclarait -il.
Ambitieux, il quitte les guichets bancaires et fonde en 1985 son propre cabinet d’études et se lance dans le secteur privé dans ce qu’il appelle, lui-même, « la filière conseil aux dirigeants » et développe une expérience probante dans ce domaine.
« Le plus difficile pour le débutant que j’étais c’était d’inspirer la confiance du partenaire toujours prompt à anticiper le temps, malheureusement souvent pas dans le bon sens ».
Pas aisé de changer les mentalités de ses clients car pour ceux –ci :«Mourir un jour, , c’est d’abord le principe de laisser du Iqar ou biens fonciers à sa succession » mais cela se traduit souvent par des dettes concomitantes léguées au système bancaire et aux anciens partenaires de l’entreprise…..aussi l’affaire ne survit –elle quasiment jamais à son fondateur… »
« Les entrepreneurs mauritaniens sont doués pour le négoce, mais malheureusement, ils sont souvent pressés. Comment les convaincre de pratiquer l’entreprise comme une entité viable, citoyenne et loyale à son pays ? »
M. Nech n’en démord pas. « Jai vu des hommes d’affaires installer une usine rutilante et emprunter le fonds de roulement contracté auprès de la banque pour construire un immeuble ou acheter une palmeraie dans le village natal ». Et il ajoute « difficile de convaincre un investisseur qui cultive la notion paternelle de la propriété qu’il a d’abord un devoir envers la structure créée et souvent c’était la galère pour payer les salaires en fin de mois ou disposer à temps de stocks de matières premières ! ».
M. Nech constate : «Heureusement, tout le monde n’en était pas à cette pratique mauritanienne atavique de l’entreprise», « mais dans un environnement qui accède à l’économie libérale par la seule volonté politique du pays, le problème est d’encrer solidement la culture universelle d’entreprise, poursuit-il ».
Qu’est ce qui a le plus frappé M. Nech dans le cadre de son expérience de grand ami des patrons ?

Anonyme a dit…

Suite publicité de Ould Nech qui veut être gouverneur dela BCM. Pris sur Tahalil. A-

======

M. Nech répond sans hésitation : « C’est la notion économique de la valeur ajoutée ou formation de capital aussi bien dans le secteur privé que public et c’est en réalité ce qui ruine notre pays au nom d’un concept corrompu et qui évolue à ce jour dans le sens rétrograde… »
M. Nech précise : « Nous figurons parmi les pays où il n’est pas obligatoirement vérifié que la formation de richesse se réalise par une addition et non par une soustraction de facteurs et ainsi de garantir que toutes les parties prenantes sont rémunérées rationnellement au titre de l’utilisation de cette valeur dont l’objet est de produire la croissance et donc le développement économique ».
« Pourtant, poursuit –il, ce n’est pas difficile à vérifier… »

Bien entendu, il tient depuis toujours à maintenir le contact avec l’enseignement technique dans le domaine de la banque et la finance et à ce titre il a été volontiers vacataire pendant plusieurs années au titre de l’enseignement prodigué aux cades de banque dans le pays et dans la sous-région.
Et de continuer :« Rien n’est plus important pour un pays que la formation des ressources humaines… C’est la seule garantie dont il peut disposer pour s’assurer que la relève des générations sera assurée mais surtout que la nation pourra tenir convenablement au niveau des comparaisons internationales.. »
L’organisation de ses activités et le niveau de ses collaborateurs lui permettent d’intervenir personnellement dans des secteurs clés depuis près de 30 ans.
« Je ne veux pas en parler dans les détails, ce n’est pas ce qui peut intéresser vos lecteurs et puis l’objet du présent entretien ne me permet pas d’en dire davantage…Disons que je touche un peu à tout ; cela arrive par la volonté des partenaires et par les priorités que dicte le marché dans le domaine de mes activités ».
Mais quid de M. Nech, « le militant » comme il aime se définir lui –même.

Anonyme a dit…

Suite etvfin Ould Nech à la BCM
===

« Je suis militant pour le développement de mon pays, à la fois par principe et par devoir car ceci est notre responsabilité à tous où que nous soyons et quel que soit notre profil politique ou social… »
Son crédo politique ? « Présentement contribuer à empêcher que les crises politiques qui ont émaillé l’histoire récente de la Mauritanie ne continuent à faire dériver le pays vers une faillite irréversible et c’est pourquoi j’ai soutenu le Général Ould Abdel Aziz dans son entreprise de recentrage de notre orientation politique et économique, le 6 août 2008 ».
« Le problème de notre classe politique, c’est l’idée qu’elle se fait de la démocratie…Les pesanteurs liées au fonctionnement des partis eux-mêmes, font qu’ils demeurent organisés éternellement autour de mêmes leaders, en l’absence d’une réelle participation des militants. ….»
Quel rôle pour les partis dans les années à venir ?
« Au moment où la Mauritanie connait un tournant décisif de son histoire politique, Le renouvellement de la classe dirigeante est inévitable au niveau des partis de l’opposition, notamment, à la fois pour aider à changer le cap et pour donner une meilleure impulsion à une nouvelle conception du rôle de l’élite politique dans notre pays car car il existe des cadres compétents et charismatiques au sein des partis en question et qui peuvent assurer une bonne relève pour l’avenir ».
Sur le plan économique, M. Nech pose les priorités telles qu’il les conçoit au travers de son expérience éprouvée.
« D’abord revoir la conception de notre politique économique de manière à ce qu’elle pisse générer la croissance. Cela suppose d’associer et responsabiliser le secteur privé tout en recréant une administration à même de mener à bon terme les stratégies du Gouvernement, en particulier, sur la base du principe du développement décentralisé en donnant leur place aux régions, aux communes et à la société civile dans la gestion des affaires».

Sur le plan communication, notre hôte ne se cache pas de son désir de communiquer « quand il s’agit des grands moment de la vie de la nation ».
« Le plus difficile, précise –il , est d’ échapper à la tentation de rester dans la facilité de rester dans les convenances d’une certaine opinion et à ne pas prendre de risques en formulant une approche claire et objective quand il s’agit d’orienter l’opinion et les décideurs dans les moments décisifs ».
M. Nech de poursuivre : « le véritable rôle de l’intellectuel est de prendre la mesure des évènements à bon escient et de contribuer à fonder les tendances objectives de l’opinion ».



Pour tout contact,
Mohamed Nacer Moctar Nech,
nacernech@yahoo.fr



Commentaires
hanchi
hanchi@gmail.com
2009-08-02 12:15:05

je connais bien M Nech, il m’ a enseigné. c’est un cadre brillant et comptetent vivement M Nech Gouv de la BCM

Anonyme a dit…

A-
Tu perds vraiment les pedales, Tu t'es posé sur Canalh en pseudo expert et du jour au lendemenain on decouvre que t'es un amateur . alors tu m'accuses d'etre Moussa, Issa, KGB et Cia
du n'importe qoui! et tu te gargarises d'autosatisfaction genre:" ce que j'ai avancé c'est du solide". Non mon cher, c'est du liquide ou plutot du vent!

La nazillonnerie c'est toujours comme ca!

Vladimir

Anonyme a dit…

A-,
Je crois que le sujet est trop important et tellement d'actualité qu'il est plus utile de traiter de cela dans un style correct.
Il n'y a pas lieu de prover qquoi que ce soit, les lecteurs de Canalh savent qui développe ce sujet et qui informe la dessus. Pas besoin de preuve donc, et continue à le faire et à pousser la réflexion sur cette bombe qui peut exploser à tout moment.
Les Etats ont certainement un rôle de connivence dans cette histoire, on le sait depuis la nuit des temps et les premiers groups terroristes des monts persans...
Il n'y a que ça qui soit plausible même si on ne doit pas céder à la facilité de trouver l'explication de tout ce qui se passe uniquement dans un conflit d'intérêts et des luttes hégémoniques des pays de la zone d'activité d'AQMI et des grandes puissance de ce monde pour maîtriser cet espace.

Restons dans le débat instructif et, surtout A- (je me permets de demander cela!), ne pas céder à l'invective, cela fait perdre le raisonnement.
Hourya

Anonyme a dit…

A-,
C'est quoi à propos cette histoire d'insertion de dix mille jeunes au nord du Mali, surtout qu'on veut en faire une sorte de bouclier contre AQMI? en fait il serait question de les enrôler dans une sorte de milice pour le maintien de la paix ou un truc de ce genre, avec l'argent des libyens, l'expertise américaine et l'aide des frenchies... tu y comprend quelque chose toi?

Houriya

Anonyme a dit…

Houriya,

Il n y a pas eu d'insultes de ma part. C'est KB sous le pseudo de Vladimir qui commence à traiter d'honnêtes gens de menteurs avec son premier message où il parle de "bobards". Si j'avais su hier que c'etait KB, je n'aurai meme pas repondu. On l'a gere pendant 2 ans presque ici sans pouvoir le raisonner et il insulte tout le monde. Il choisit une personne et commence à l'attaquer. Tu seras la prochaine victime si jamais il decouvre ton identité.

Sur un autre sujet, lu pour Maatala (qu'est-ce que tu penses de cette position de l'UE?- Endak le point 7 de l'Accord de Dakar?):

Commission Européenne
Direction générale Développement et relations avec les Etats d’Afrique, des caraïbes et du Pacifique

ACP II – Afrique occidentale et centrale, Caraïbes et PTOM
Relations avec les pays et la région de l’Afrique occidentale

Bruxelles, le 22 Juil. 2009
D2*4(2009) D/4860


Monsieur,

Le Commissaire chargé du Développement et de l’action humanitaire m’a chargé de vous remercier de votre courrier du 8 juillet dernier, par lequel vous avez bien voulu attirer son attention sur la situation en Mauritanie et lui faire part de votre analyse.

Je puis vous assurer que la Commission, au-delà même de l’élection résidentielle du 18 juillet, reste très attachée au plein rétablissement de l’ordre constitutionnel et de l’état de droit, conformément notamment à la décision du Conseil de l’Union européenne du 6 avril dernier relative à la clôture des consultations au titre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou. Elle continuera donc de suivre avec vigilance l’évolution de la situation en Mauritanie et notamment le respect des engagements pris par les parties à l’Accord de Dakar, dont le point VII précise que sa mise en œuvre devra se poursuivre au-delà de l’élection présidentielle.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de ma considération distinguée.

F . Ceriani Sebregondi
Chef d’Unité



M. Fessard de Foucault
Reniac
F – 56450 Surzur
France

Anonyme a dit…

http://balbastik.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Je lis cette info pour la première fois. Depuis 2002 ou 2003, faire des projets dans le Nord du Mali (chez les touaregs) a toujours été l'objectif primordial de ATT pour lutter contre la rebellion et le banditisme. Je suis au courant de ses efforts qui ont été couronnés de succès avec de gros financements d'institutions internatonales, avec le Fonds International de Developpement Agricole (FIDA) comme chef de file. Mais ces pojets multi-donneurs n'ont jamais été en position d'etre mis en oeuvre pour cause de manipulation des touaregs par une fois les algériens et une autre fois les libyens. Pour les algériens, c'est pour la mainmise sur le petrole et le gaz et pour les libyens c'est la domination geographique de cette partie pour assouvir la vision de Kadafi qui venairt d'abandonner les arabes pour se convcentrer sur les africains. Je suis certain que tu as lue beaucoup la-dessus et tu pourras prendre tout ton temps pour faire une lecture ciblee sur le site Temoust et tout y est.

Maintenant que les US et les français veuillent travailler main dans la main avec les 2 pays à problème, c'est que tout le monde est fatigué de ce jeu et ils veulent controler la situation comme les russes et les chinois penetrent ce lieu qu'ils veulent garder pour l'occident (petrole, gaz et energie solaire). Lis surtout l'article sur le Trans-Saharan Gas Pipeline (TSGP) qui commence a avoir des difficultés pour so installation, car la Russie vient de creeer une OPEP du gaz et ne souhaiterait pas que le gas africain rende son pouvoir de controle sur le secteur energetique européen faible. Difficile de faire un sommaite de tout cela dans un blog, mais je te conseille de visiter: (i) temoust et (ii) algeria-watch. Toutes les infos sont là, mais il faut du temps pour lire pour comprendre ce qui se joue. Meme Chez nous. Du courage.

Si les 4 pays s'entendent à se surveiller (Algérie, France, Libye et US), c'est excellent car tous les problemes sont fabriqués par ls 4 sous une forme ou une autre. Bien sur, il faut y ajouter l'incapacité de nos états de prevoir et faire des choses reelles pour lutter contre la pauvrete. Les trafics dont sont complices nos armees, nos gendarmes, nos policiers et nos hommes d'affaires bloque toute initiative dans ce sens. Avec la France et les US impliqués directement, meme pour barrer la route aux russes et aux chinois, est un second best comme disent les economistes. Lis, cherche les infods et ne te laisse pas intimider par de petites frappes qui apparraissent ici de temps à autre.

A-

====
Houriya a dit:

A-,
C'est quoi à propos cette histoire d'insertion de dix mille jeunes au nord du Mali, surtout qu'on veut en faire une sorte de bouclier contre AQMI? en fait il serait question de les enrôler dans une sorte de milice pour le maintien de la paix ou un truc de ce genre, avec l'argent des libyens, l'expertise américaine et l'aide des frenchies... tu y comprend quelque chose toi?

Houriya

2 août 2009 17:35

Anonyme a dit…

Ely Ould Mohamed Vall: Les élections du 18 juillet sont une légalisation du coup d’Etat par la fraude

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée aujourd’hui dans son domicile, le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 18 juillet, Ely Ould Mohamed Vall a précisé que ce qui s’est passé au premier tour de ce scrutin était une légalisation du coup d’Etat par la fraude.
Ould Vall ajoutera que le pays fait face maintenant à une réelle crise politique qui risque de ne pas être solutionnée dans l’immédiat et qu’il avait auparavant mis en garde contre la législation du coup d’Etat de cette façon.
Il dira également qu’il ne peut participer à une action politique dans l’état actuel des choses car la Mauritanie est retombée dans l’ère des pouvoirs personnels qui existaient dans les années 70 et 80 du siècle dernier et qu’elle vit actuellement dans une période pire que celle qu’elle avait connu entre 2003 et 2005, et que «les autorités putschistes doivent savoir qu’elles sont illégales».
Ould Mohamed Vall a appelé les autorités actuelles du pays à travailler en vue de créer une atmosphère appropriée pour résoudre ce qu'il a appelé la crise politique, climat qui impose, selon lui, la participation de tous, sans exception, et non pas seulement la participation de parties données et que la solution qui sera trouvée soit consensuelle.
A propos de l’accord de Dakar, Ould Mohamed Vall dira qu’il s’est personnellement investi, tant sur le plan national qu’international, après le coup d’Etat du 6 août, dans la recherche d’un terrain d’entente pour résoudre la crise et que l’accord à Dakar a été bafoué et n’a été appliqué qu’à 10% et a dû faire face à une réalité politique et administrative créée les autorités, qu’il a qualifié de «putschistes», permettant à l’une des parties d’organiser les élections conformément à sa volonté, et de les truquer.
Ould Mohamed Vall dira que la position interne est divisée entre deux choix, l’une représentée par le coup d’Etat, et son objectif est d’obtenir le pouvoir et de le garder, et l’autre est le camp de rejet du putsch et est renforcé par un appui international important.
Au sujet de son faux bond à la conférence de presse conjointe tenue par Ahmed Ould Daddah et Messaoud Ould Boulkheir, Ely Ould Mohamed Vall précisera: «c’est un problème de coordination. Il n’était pas prévu que j’y sois.»
SOURCE : ANI

Anonyme a dit…

Messaoud, Daddah et Ely : Le trio qui refuse le verdict des urnes

Assurément, à suivre l’itinéraire des trois principaux candidats malheureux de l’élection présidentielle du 18 juillet passé que sont Messaoud Ould Boulkheir, Ahmed Ould Mohameden Ould Daddah et Ely Ould Mohamed Vall Ould Eleya, l’on ne peut que rester dérouté. Pourquoi ?

Tout simplement en raison de l’inconstance et des contradictions des trois hommes ; des défauts qui ne les grandissent guère aux yeux de l’opinion nationale et internationale.

En effet, avec le refus catégorique de ces trois mauvais perdants, de reconnaître les résultats -pourtant validés par le Conseil constitutionnel qui est l’instance juridique à qui revient le dernier mot dans ce processus- et déjà proclamés par le ministère de l’Intérieur en charge de l’organisation matérielle du scrutin ainsi que par la Commission Electorale Nationale Indépendante, ...
...deux instances dirigées pourtant par des hommes qui militent activement au sein du FNDD pour le premier et du RFD pour le second, ce refus, dussé-je, a montré qu’en matière de respect des principes et valeurs de la démocratie, c’est un zéro pointé qu’on accordera volontiers à ce trio malheureux..

En tout cas, même au sein de leurs soutiens, cette attitude qui foule du pied le respect de la volonté populaire telle qu’exprimée à travers les urnes, est mal perçue. D’autant plus que chacun des trois hommes, se réclame volontiers d’être un chantre du retour à la constitutionnalité.

C’est également le même sentiment d’incompréhension qu’on note chez les représentants de la communauté internationale qui se sont vite empressés de féliciter le président démocratiquement élu et d’inviter les perdants à se plier à le rôle qui sied logiquement à toute opposition démocratique responsable et respectueuse du verdict populaire.

Cette première épreuve qu’est l’élection présidentielle, a montré à ceux qui en doutaient encore que n’est pas démocrate qui veut. Elle a également permis de découvrir que le long combat que menaient l’autre camp, sous couvert du retour à la Char-iya n’était qu’un alibi à certains nostalgiques du pouvoir qui luttaient dans une sorte d’instinct de survie pour retrouver certains prébendes mal acquis qu’ils avaient perdu avec l’avènement du mouvement de rectification du 6 août 2008.

Leur stratégie de reconquête du pouvoir s’est soldée par un lamentable échec car le peuple ne veut plus d’eux. En toute logique, ils doivent tirer les conclusions qui s’imposent du désaveu cinglant qu’ils ont subi et surtout respecter la volonté populaire.

Nous ne cesserons de le dire, n’est pas démocrate qui veut !

Mohamed Salem Ould Haiba


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Info source :
Le Véridique (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Il utilise son fameux qualificatif et il signe Vladimir.

My friend: you are fooling only yourself. Nazillonerie my arse! Tu traites une femme de khweidim et tu parles de nazillonnerie. Get lost.

A-

=======
Vladimir/KBG a dit:

La nazillonnerie c'est toujours comme ca!

Vladimir

Anonyme a dit…

Entre nous Ely st brave. Tout le monde fait des erreurs en fonction des circonstances historiques.

C M. Haiba doit davoir qu'on prle avec respect aux leaders de l'opposition, meme si on a la perception qu'ils sont pourris ou perdus. A partir du mercredi, je n'appellerai azzizzo que président ou Aziz par respect à moi-même et au pays. Il y a des choses qui ne se disent pas.

A-

Anonyme a dit…

Veridique my a...

va au diable vieux Saffag Ould Heiba

Sanhaji

Anonyme a dit…

Au cas où azzizzo lis seulement ici. Il faut regler le cas de Hay Saken et surtout celui de cette femme. Ne rien faire n'est pas souhatable. Cette dame a un cas. A-



=========

Lettre ouverte à Monsieur le Ministre de l’Urbanisme de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire

Prière de diffuser, à titre d'aide de votre part, la lettre de cette pauvre dame de Haye Essaken qui a été injustement dessaisi de son terrain qu'elle habitait depuis plus de 16 ans. Merci de votre collaboration et du service grandiose que vous menez en faveur des pauvres en dévoilant au grand jour les injustices.

Monsieur le Ministre de l’Urbanisme de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire.

Monsieur le Ministre,

J’ai l’honneur de m’adresser à votre haute bienveillance, pour vous exposer les faits d’une injustice flagrante dont j’ai été victime dans le cadre du lotissement ordonné par les pouvoirs publics dans la zone dénommée Haye Saken.

Lors du recensement effectué, j’ai été recensée par la commission Administrative mise sur pied par l’Administration sur la parcelle de terrain que j’occupais. Jusque là tout a été fait normalement.



Le Mercredi 24 Juin 2009, la commission désignée à l’effet de procéder au lotissement m’affecta le lot n°1415 que j’occupais, pour revenir par la suite le Jeudi 25 Juin 2009 au soir m’informer que ma parcelle à été réaffectée à une autre femme qui venait d’une autre zone et dont la gazra a été traversée par deux routes l’une de 18 m et l’autre de 8m.

Pour installer la nouvelle venue sur ma parcelle, ladite commission mue par une injustice caractérisée a déplacé ma baraque se trouvant dans le lot sur lequel je suis recensé pour lui permettre de dresser sa tente avant de m’indiquer qu’il m’affecte successivement les lots portant les numéros 1406 et 1404 appartenant à d’autres citoyens installés dans ces lots.

L’argument avancé par cette commission pour justifier l’occupation de mon lot par une tierce personne est que cette dernière est veuve et qu’elle a des filles. A supposer que cet argument justifie un tel acte d’injustice, n’est-il pas logique de considérer ma situation de divorcée ayant des filles de surplus sans ressources.

Les membres de la Commission qui s’obstinent a me dessaisir de mon droit son particulièrement un certain Mohamed Salem Ould Soueidi Ould Ely dit Saloume et un Policier dénommé Houbou qui insiste pour dire de manière irresponsable que leur décision même injuste est irrévocable et que je n’ai qu’à aller se plaindre même au Président de la République.

Ce genre de langage ne doit pas être tenu par des membres d’une Commission qui se doit d’être équitable dans ses décisions car le minimum que cela pourrait occasionner est un réchauffement des esprits qui à terme aura pour conséquence la perturbation du climat social dont la stabilité est un souhait de tous.

Monsieur le Ministre,

Au vu de l’esprit de complaisance et du manque de sérieux de la commission qui opère actuellement dans le secteur 6 de Haye Saken, je fais appel à votre arbitrage pour me restaurer dans mon droit. A cet effet un avis juste et impartial n’émanant pas de la commission actuelle serait le bienvenu.

Je rappelle que pour le moment, et en attendant votre décision, je demeure sauf imprévu dans le lot que j’ai toujours occupé et qui a été loti sur 50% de ma Gazra et qui comprend mon hangar, ma baraque et ma douche.

Dans l’attente de trouver en vous le recours qui protège les faibles et la décision sage qui rend justice aux persécutés veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma considération distinguée.

L’Intéressée

Aicha mint Abdel Aziz
Secteur 6- Haye Saken

Anonyme a dit…

A- et vladmir
trouvez le moyen de continuer vos echanges sur le terrorisme sans insultes ..vos identités importent peu..ce qui importe c'est d'exposer vos anlyses sur le théme.. quand on suit A- on peut constater qu'il developpe une théorie selon laquelle il n'y'a pas de fumée terroriste sans un feu allumé par les Etats et dans ce cadre il expose des lectures interessantes de la geopolitique du terrorisme..il avait dejà croisé le fer avec un certain moussa qui a disparu de Canalh et le voila à nouveau aux prises avec un ano au style rigoureux et usant d'un vigoureux nom russe.. Ce nouveau contradicteur semble engager une guerre à A- pour lui arracher les preuves de sa theorie..je crois que c'est un debat qui interesse de nombreux visiteurs..il faut le continuer dans le respect mutuel..

un moderateur volontaire

Anonyme a dit…

Connaissez-vous les reponses?


Ils sont 14 hommes a' avoir occupe' ce poste. L'un d'eux l'a occupe' a' 4 reprises et un autre l'a occupe' a deux reprises. L'un des 14 a occupe' le poste pendant 4 jours et un autre du groupe l'a occupe' pendant 9 jours.

De quel poste parlons-nous?
Quels sont les deux hommes qui l'ont occupe' a' plus d'une fois.
Quels sont les deux hommes qui ont occupe' ce poste pendant une tres courte dure'e? Quelle est la dure'e faite par chacun d'eux?


P.S.

Ces questions sont pour les lyceens qui lisent canalh.

Je pense qu'ils doivent avoir une connaissance de base solide pour mieux comprendre et analyser le debat politique.
From now on, je poserai des questions et je demanderai aux participants de repondre. Si on n'arrive pas a' repondre a' mes questions, je vous donne les reponses dans 24 heures.

Anonyme a dit…

Connaissez-vous les reponses?



Ils sont 14 hommes a' avoir occupe' ce poste. L'un d'eux l'a occupe' a' 4 reprises et un autre l'a occupe' a deux reprises. L'un des 14 a occupe' le poste pendant 4 jours et un autre du groupe l'a occupe' pendant 9 jours.

De quel poste parlons-nous?
---------------
ça ressemble au Ministere des affaires etrangeres de la RIM
(MAEC)

maatala a dit…

Salam

Lu pour A- sur taqadoumy

"Samba Thiam : les FLAM ont choisi le camp des démocrates et l' AJD celui des putschstes
02-08-2009


Le président des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) Samba Thiam a accordé une interview-fleuve à quatre journalistes dont un du quotidien Wal Fadjri. Il revient sur ses relations avec Ibrahim Moktar Sarr, sur l'avenir des FLAM et le "plan machiavélique de dénégrification de la Mauritanie, conçu par les nationalistes arabes racistes".

Maatala (en vacances en Ardéche).

Anonyme a dit…

lu pour A- sur nechra.com

par anonyme

c’est assez incroyable de lire les propos d’un personnage pareil qui semble s’exprimer en étant persuadé qu’il parle à des ignorants et des sots et surtout qui semble totalement bloqué à une funeste époque de notre histoire où ce genre de sortie ne pouvait être commentée sans recevoir la visite de la police puis du cachot

ely ne sent humilié de n’avoir pas réussi son coup d’état ! Ely est blessé d’avoir comme chacun son lamentable score sous les yeux ; ely est en rage de ne pouvoir avoir sous la main de quoi emprisonner l’homme de la victoire du peuple !

ely enrage d’avoir totalement raté son plan machiavélique ; ely pensait que aziz serait trahi car ely est l’homme de l’époque de toutes les trahisons là où la confiance ne régnait nulle part

aujourd’hui la mauritanie change et de partout le changement sonne à toutes les portes ; ely refuse d’ouvrir la porte ; il s’enferme chez lui avec les reliques de la trahison et parle en disant n’importe quoi car il ne peut tout simplement se taire

que faire face à un personnage pareil ; d’un âge pareil avec un tel passif ? remercier le ciel d’avoir en face aziz et son équipe sinon il serait abandonné au peuple qui en fait déjà très peu de cas sauf quand il s’agirait de vengeance

un homme pareil ferait mieux de se taire et d’aller profiter de l’argent dont il n’est pas le seul à connaître l’origine...

cette façon d’insulter le vote qui fut libre et transparent est une insulte au pays à telle enseigne qu’à ce jour même le camp des perdants n’a que la démission de l’homme de la ceni ; un des leurs ; pour justifier leur rage de mauvais perdants

mais plus personne n’est dupe ; ely peut toujours dire ce qu’il veut ; il s’enfonce dans la honte et nous montre son vrai visage celui de la langue de bois où la mauvaise foi est reine et le funeste passif est roi

c’est triste qu’il puisse encore recevoir la visite des journalistes ; ses proches feraient bien de l’inviter au silence afin qu’il lui reste un semblant de dignité pour pouvoir sortir un jour dans la rue sans être hué

ce n’est certainement pas gagné mais à ce rythme des sorties intempestives vives et délirantes c’est déjà perdu

Anonyme a dit…

C'est cette approche imprégnée de de menace et de haine, chez le camp du Général putschiste qui inquiète plus d'un.

Pourquoi s'attaquent ils à Ely de la sorte hors que tous les canidats de taille ont protesté argument à l'appui contre le résultat peu crédible de ces élections?

Ely a eu au moins le mérite après son coup qui en est aussi un de laisser le peuple choisir librement sans se présenter lui même.

Il aurait pu fabriquer comme Aziz une mascarade comme celle que nous venons de vivre.

Dans tous les cas il reste mieux qu'Aziz et son approche peu civilisée et malhonnête.

Sanhaji

bilkiss a dit…

Bravooooo Ano de 21 h 17,

A- et Sanhaji semblent oublier que Ely qui condamne fermememt le Putsch de 2008, est le même Ely qui a été de tous les coups d'état en RIM de 1978 à 2005!!!

il peut parler chui là...lol

Amitiés,
Bilkiss

Anonyme a dit…

salut ,

ely n'a rien perdu ni argent ni réputation .

il demeure l'homme le plus renseigné de tous les mauritaniens de plus il joue bien le diplomate quand il est aux côtés des chefs d'états .

certains voudraient faire entendre qu'il est dégouté qu'il devrait se retirer de la scène .

bon je vais vous dire un truc simple .
vous voyez ely quand il fait une conférence de presse eh bien ça se diffuse même dans les pays scandinaves contraiement aux sarr jemil et assimilés .

Je vois que cette sacrée antenne diplomatique pour l'opposition irrite surtout les azizoute .



rimo

bilkiss a dit…

Rimo,

tu te trompes lourdement...lol

à quoi sert d'être entendu en scandinavie ou pôle nord si on n'arrive pas à recolter plus de 4 % des voix de ces concitoyens!!!

rien de rien!!!

nous sommes en Afrique, nous vivons notre quotidien et on s'en tape des antennes européennes, elles peuvent tjs émettre ce qu'elles veulent le lambda mauritanien lui ne sait pas qu'elles existent...lol

Aljazeera, Alarabiya, TVM, et pour les intellos TV5 monde suffisent largement....lol

sans rancunes,
Bilkiss

Anonyme a dit…

même si il ne connait rien en mécanique encore moins en chimie
il maitrise le français et l'anglais .En plus tous les pays le connaissent comme ancien président .

donc quand il dit qu'il y a eue fraude c'est assez embarassant pas vrai? La preuve les jours à venir vous la montreront , quand toutes ces têtes occidentales se rendront chez lui dans sa maison pour signifier à l'oppinion qu'on est en plein crise .

rimo

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Vous pouvez aider les lyceens au jeu " Connaissez-vous les Reponses?"

La reponse que j'ai eue de la part d'un participant du blog n'est pas bonne.

LET'S GO BACK TO THE BASICS. AU LIEU DE DISCUTER DANS LE VIDE A' PROPOS DES CHOSES QU'ON NE CONNAIT PAS!!!!!!!!!! Il faut connaitre la Mauritanie avant de discuter de ses problemes.

bilkiss a dit…

Rimo,

manak wahel ev chi!!!

c trop enfantin, chez Ely y'aura pas d'occidentaux et même s'il ya à qui ça sert, ça signifie quoi???

ente un vrai assimilé, t'es trop impressionné par les toubabs....lol

sans rancunes,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Ministère de l'intérieur ou du developpement rural

filsdubled

bilkiss a dit…

Mr Couli,

comme j'ai l'esprit lycéen, j'essayerais de répondre à tes questions...promis, juré!!!

Bilkiss

Anonyme a dit…

Merhbeu, we merhbeu et we merhbeu à Bilkiss. Même si on est pas d'accord sur azzizzo.

Tu as lu Taqadoumy? Paraît que azzizzo va nommer un cousin (Kemal) sur le pétrole et un autre cousin (Mohamed-Mahmoud) à Washington. Boubacar N'Diaye avait dit juste: le vrai coup tribal avait commencé bien avant 2005 (l'article de Mohamed-Mahmoud dans le Monde, la nomination de Kemal à Woodside). Depuis lors ces 2 freres bougent sans une competition quelconque avec les autres mauritaniens. L'affectaton de Mohamed-Mahmoud confirme la complicité des US dans tout: le coup d'état en 2005, la crise Sidi-Aziz sur laquelle ils n'ont pipé mot, et la reconnaissance par les US de la mascarade. Reflechissez, les gars.

Merhbeu encore Bilkiss. KBG est avec votre groupe maintenant.

Maatala: Ardeche ekhbarou! Reviens, car le gros c'est mercredi et jeudi.

A-

Anonyme a dit…

La Mauritanie et l'Amérique. C ést en anglais.Celui qui ne peux pas lire cet article en or, ne comprendra rien (Vladimir enta vem?). Bismillah. A-

=====

Mauritania and American priorities
1 August, 2009 by Kal

Many members of the Mauritanian opposition and operatives clamor that the American position towards the new government is among the most crucial of those yet out: the French, Spanish, Moroccan, and most other responses were predictable. The Americans, having somewhat less at stake, could go in any direction. The American Embassy in Nouakchott released a statement “taking note” of the Constitutional Council’s decision to recognize Mohamed Ould Abdel Aziz as the winner of the 18 July election, and mentioning the Dakar Agreement as having brought the country back to a “national consensus on the return to constitutional order”. Mauritanians in the opposition are reading it carefully, even if it is not exactly what they had hoped to read. At one level there is an over estimation both of American capacity to carry on with the rejectionist line as European, Arab and other allies have chosen to move on. At another, there is also a similar overestimation of the relevance of the American position and to a lesser extent of the American desire to have any particular involvement in Mauritanian domestic politics. But to whatever extent the American position has been over estimated, misrepresented, misinterpreted or whatever else, it remains the case that for nearly a year, the Mauritanian opposition in general saw themselves as being in some form of common cause with the United States.

The American position, previously characterized by a distaste for now-president-elect Mohamed Ould Abdel Aziz, is now less aggressive, with the United States having recognized his victory and sent representatives to meet him, along with a flurry of other European, Arab and African diplomats. The American policy, pre-election, had been the most consistent and straightforward of the Western powers when it came to Mauritania. It was built in no small part on the African Union’s rejection of the 8 August coup almost to the letter. It was easy to maintain because the United States, unlike France or Spain or any of the others, has few deep economic ties to Mauritania. What political and military ties exist are minimal to boot, though the trend is toward expansion. It is not bound by a need for fish, or iron or much of anything else. But because it is the American position it holds a certain weight and credibility that the positions of other Great Powers do not. During the post-coup period, Mauritanian opposition members often remarked and believed that:

Anonyme a dit…

BONSOIR BILKISS
Ils connaissent mal la sphère de décision en occident.

Tu es quand tu sers à quelque chose c'est la dévise des hommes politiques occidentaux.

Du donnant donnant point barre.

Ely pouvait partir avec les honneurs au moins sauver sa face chez l'autre em ehel touimirit nous on se connait il a préferé jouer il a perdu.

FILSDUBLED

Anonyme a dit…

Mauritnieet Amerique - Suite

the “Americans” were “the only ones [we] could count on” to provide consistent moral and institutional support internationally;
that, as a result of this, the international rejectionist position, in favor of the “restoration of constitutional order” and/or the deposed president Sidi Ould Sheikh Abdellahi’s return to office, was strengthened and legitimized by that support;
that American rejectionism helped to push Gen. Ould Abdel Aziz into a more radical foreign policy, thereby alienating him in polite circles abroad, bolstering their case against him and;
that if the American position were to become accommodationist or to compromise, their efforts would face significantly greater hurdles at home and abroad; e.g., that the American position was an important contributing factor in staving off what could have been a more brutal “transitional” period under the junta.
The American position was shaped in not insignificantly by that country’s traditional idealism, shaped in this case by the story of its transformation from dictatorship to democracy in 2005 and by Mauritania’s own relative insignificance in American grand strategy. There were private and institutional observers from the US at the 2007 elections; there were many who believed that Sidi Ould Sheikh Abdellahi really was a political figure of some worth, weight and significance. It was also shaped by an understanding that the United States’s ability to shape affairs in Mauritania is greatly limited; it could suspend aid or withdraw its ambassador, but the functional meaning of this was limited. In the Mauritanian case, America’s power was more symbolic than anything else, an iteration of soft power. It should be noted that this was in an overwhelmingly Arab polity during the time of George Bush and Barack Obama. Where has this policy left Mauritania in terms of the United States for the moment?

Anonyme a dit…

Suite Mauritanie-US:

It has created a situation where the junta was forced, by way of international isolation, to adopt the line of Libya and Iran. Gen. Ould Abdel Aziz broke Mauritania’s ten-year-old diplomatic ties with Israel, in exchange for money and backing from Libya (then at the head of the African Union, balking in the face of several months worth of AU policy) and Iran. This was a red-line in US-Mauritanian relations. The relationship between Mauritania and Israel was in part the result of Clinton administration policy and US tolerance for the pre-2005 regime was in large a result of it. The break was entirely and utterly political, though, and has little connection to anti-Israel ideology per se and everything to do with what was then Mauritania’s geopolitical circumstance. As isolation and sanctions pull back, expect the Mauritanians to curry the favor of the United States and the “moderate” Arabs, who are already coming round to the new government, Saudi Arabia and Kuwait having sent their salutations to Gen. Abdel Aziz. The General may even seek to re-establish diplomatic ties with Israel towards this end.
The American position, by just about every account from the upper ranks of the Ould Daddah and Boulkheir camps, gave the Mauritanian opposition a tremendous boost in morale. If the perception of US backing dissipates, in combination with other factors, the opposition could fragment, with factions drifting towards the new government or into other directions. The 18 July elections have left many, many opposition supporters and officials not just angry, but embittered. Mauritanians have taken to the streets asking “Ayna sawti?” (”Where is my voice/vote?”), deliberately copying the [failed] Iranian model with an eye to attracting international (specifically, American) attention. Many still believe that the US will continue its anti-Aziz policy. The protest efforts are evidence that many worry that Ould Abdel Aziz is laying the ground work for a despotism all his own. Mauritanians in the opposition appear to worry that international acceptance of this development will make their jobs more difficult: for them, the tone of the American position and attitude towards the new government will be a partial barometer to what extent their continued opposition will be tolerated. Hence the attempt to capture western attention and sentiment by casting an analogy between themselves and the Iranians struggling against their “stolen” election (the circumstances around that on going debacle are of little interest here; the imperfect analogy clearly irritates some, and not without good reason; this might help point in the direction of Saudi Arabia, as well.). In any case, prominent and wealthy supporters of the opposition are already facing the new government’s wrath, with their business operation being disrupted and spoiled.

Anonyme a dit…

In either circumstance the foundations for two sorts of rule are being laid: (1) a new, long term, despotism not much different from that of the Ould Taya period, with its early years dominated by the consolidation of authority by Gen. Ould Abdel Aziz; or/and, (2) a series of efforts towards such a new regime, but interrupted, disrupted or punctuated by various forms of rejectionism and/or resistance by tribal and political elements. The possibility of violence is low; the possibility that Ould Abdel Aziz will not finish his term is within the realm of possibility. If he does not over step his bounds in consolidating his leadership — he has said that he is not interested in a “unity government” — he may avoid creating the sense that he seeks to fundamentally or crucially alter the status quo for the elite and thus be able to sidestep the rumors and fears being spread by some in the opposition that purges are being planned. Here is where some Mauritanians like to say that the Europeans either do not understand or do not care that the results of 18 June “have consequences”. It is likely that the Europeans and most others fully ascertain this, and would prefer a “stable” circumstance to the relative political chaos that has characterized the last five years. Whether or not these actors care about how miserable or how happily Mauritania’s domestic politics turn out, given that iron ore and fish exports keep up, is quite another story.
.

bilkiss a dit…

A-,

wallah ella merhbeu w merhbatt wahdatt bik ente, qu'on soit pas du même avis ne change en rien notre amitié ni notre respect mutuel...lol

eywe AZZIZ nomme les couz???

d'où teins-tu cette intox???

rien n'a filtré encore!!!

Amitiés,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Suite Mauritanie - US. A-

Needless to say, at a certain level, American interest in North Africa, at the moment, proceeds primarily from anxiety over AQIM. Though there was an attempt by some in Washington to reorient the American focus on the region towards a more “economic” vantage point (which was intended to give credibility and prestige to Moroccan policy in the region; at this point it would seem that this view was seen for what is was and rightly and wisely ignored or put to the side). Going forward, an American policy must consider that if al-Qaeda (AQIM) is any real threat to regional security, beyond providing material for half-informed op-eds, Mauritania is the state most at risk for serious destabilization. Whether Ould Abdel Aziz is qualified enough to weather such a challenge deserves some discussion and some debate. It is known that Ould Abdel Aziz is the sort of leader who surrounds himself with those who sing his favorite songs, without asking the hard questions or presenting the most important criticisms. It is said that he is abrasive, and even abusive, towards his inner circle. Here is the personality that dictates one man rule; and it is questionable that such leadership is capable of dealing with a threat like AQIM (or dissent generally) in a sensible and rational way.
At the same time, there are rumors, or at least impressions, among the opposition and some others that the Europeans will not be sending any money to the new government until the domestic political sitution is resolved. The junta is strapped for cash: a sitin was staged in the Education Ministry, as employees had not been paid for several weeks; the Ministry for Rural Development (the largest and most important part of the budget) is also searching for funds. If this is true, it may be evidence of better sense among the Europeans and a possible opening for a continuity of policy on the American end.
If the Obama administration discontinues the previous policy it risks alienating the good will won since 8 August of last year. That good will was won with minimal effort on America’s part. The hard part for the United States is deciding how to prioritize Mauritania, assessing the potential stability, longevity and desirability of the order General Ould Abdel Aziz is setting up, and determining whether or not maintaining the basic skepticism and steadfastness of the last year is worth whatever acrimony or annoyance might rise up from its allies more vested in the situation (e.g. France, Spain and Morocco).

LM® a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Suite . A-

In Washington, there is a disconnect between the bureaucrats and political appointees as to the importance of Mauritania and the context within which it should be viewed and treated. Not enough time has elapsed under president Obama’s administration for anything of substance to have trickled upwards or downwards, but the administration’s image — in Mauritania and perhaps elsewhere — would be better served by continuity with the Bush policy. A tough line on Ould Abdel Aziz, on human rights, even on any potential attempt at reversing his Israel policy (it could provide for an opportunity to boost Obama’s standing within the pro-Israel crowd in the US, and to balance recent Saudi rejectionism), would do less harm to American interests than would mimicry of the current European position. The Americans seem to recognize this, but the attitude at the top remains one of “have a civil war, then come see us”; further down on the totem pole things are more intelligent. But this is almost always the case.

Whichever direction the United States takes its Mauritania policy, such as it may be said to exist, the results will be more greatly felt in Nouakchott than Washington.

Anonyme a dit…

Suite (commentaires). A-


4 Responses
on 2 August, 2009 at 6:49 am | Reply alle
Very good post, but I don’t have to tell you that. I have one question. You write:

“A tough line on Ould Abdel Aziz, on human rights, even on any potential attempt at reversing his Israel policy (it could provide for an opportunity to boost Obama’s standing within the pro-Israel crowd in the US, and to balance recent Saudi rejectionism)“…

What do you mean here, with regard Israel? That the US should or shouldn’t pressure (hard) for a reestablishment of relations with Israel? I’m assuming the latter.

I can definitely see why it’s a US policy goal, but I think it would be a grave mistake to spend much political capital either way, at this point. What little Mauritania policy exists needs to be independent from internal US calculations, and this is purely an American concern: an Israeli embassy in Nouakchott has near zero practical importance in the Arab-Israeli conflict. On the other hand, the debate around those ties were and are seriously disruptive to Mauritanian politics. Formerly only in feeding Islamism and opposition, but now also because Abdelaziz is trying to sucker Washington into playing for this little Potemkin embassy rather than for significant political goals. I hope and think not, but I wouldn’t be much surprised if they take the bait.

Anonyme a dit…

Suite et fin (commentaires). A-

on 2 August, 2009 at 10:32 am | Reply Kal
In terms of Obama’s Israel policy, there is a domestic perception that he is soft on “the Arabs” and hard on Israel. He is rapidly becoming seen as anti-Israel by both American Jews and Israelis. The expulsion of the Israeli Embassy irritated a good number of interested American Jews (who had invested in a hospital, about 5 million dollars, which was shut down and put under Iranian direction, though it is said the Iranians have done nothing with it). From the domestic standpoint many people think his attempt to push Israel toward moderation and his overtures to the Arab parties are not working. From that standpoint, I think there is a good domestic argument for pushing for them to re-establish ties; again this is from the purely self-interested vantage point.

On the other end, not pushing for re-establishment deprives Aziz of his playing card and it is consistent with American policy already in regards to the Arab-Israeli dispute thus far, or at least the way some Americans and Israelis seem to perceive it. From the standpoint of the American self interest, it is smarter to pursue that line. You are correct; the credibility of the American position comes from that it is not so heavily invested in domestic politics, lobbies and so on. The point of that line was to extrapolate as to how Mauritania might fit into American policy more generally, not so much to say that it should be attached to the Israeli issue or that it was a major component on the Arab Israeli front; but how could it be sold to higher ups.

A question for you, alle: will Swedish leadership at the EU level have any influence on the European position, generally?



on 2 August, 2009 at 7:58 am | Reply Read! « Maghreb Politics Review
[...] Moor Next Door: US Mauritania policy after the elections (self-marginalizing by not taking a clear [...]



on 2 August, 2009 at 11:43 am | Reply alle
On Mauritania? No, can’t imagine it will. Sweden hardly has a MENA policy, much less a Mauritania policy. There’s not even an embassy in the country, and, to the best of my knowledge, Mauritania doesn’t have one in Stockholm either.

Also, one should realize that the chairmanship is not a powerful position, it’s mostly about getting 15 mins of figurehead fame. The common agenda is set by inter-state compromise, and then largely ignored by those who have a serious interest in the situation.

In a major media moment the chairman nation is of course able to tweak public perception of whatever the common position might be, by issuing private statements, taking interviews, and so on. You may remember the strongly pro-Israeli Czech statements during the Gaza war, although they were really out of line. Sweden tends to be more cautious, although present FM Carl Bildt is a pretty headstrong figure, so you never know. If there’s another coup, maybe they’ll seize the moment, but now that it’s business as usual after the elections, I really don’t think so.

bilkiss a dit…

Filsdubled merhbeu,

Rimo moussameh, il est encore jeune
aveuglé par les lumières des villes européennes...lol

il sait pas que les occidentaux n'ont pas d'amis, n'ont que des interêts!!!

Amitiés,
bilkiss

Anonyme a dit…

Bilkiss,

la nomination des couz c'est dans Taqadoumy. C ést encore fresh news. A-

bilkiss a dit…

A- cher Ami,

cet article fleuve t'aurais pu le traduire puisque tu dis qu'il est intéressant ya Akhi tu me rends curieuse, serais obligée de recourir à google traduction et j'y passerais la nuit sauf si Mr Couli veut bien donner un coup d main...lol

Amitiés,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Lu pour Biliss dans Taqa. A-

========

Kemal au pétrole, son frère aux USA et d'autres indiscrétions
02-08-2009
Le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz aurait proposé, à l'opposition, la mise en œuvre durable de l'Accord de Dakar, en contre partie de la fin totale la crise. Concrètement, le partage du pouvoir continue, au sein du gouvernement.

L'Accord de Dakar avait stipulé un partage sur la base d'un tiers pour chacun des trois pôles mauritaniens, protagonistes de la déclaration de Paris du 20 février 2009 : le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), le Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et les partisans de Ould Abdel Aziz.

La nouvelle proposition du Général-président consiste accorder la moitié du gouvernement à l'opposition. Selon nos sources, les émissaires du Président sont déjà en négociation très avancées avec ceux du FNDD. Ould Abdel Aziz proposerait six postes ministériels au Front.

Du côté des partisans du Président, à mesure que les postes se raréfient, la bataille fait rage pour en décrocher un et les rumeurs les plus folles circulent. Nous en retenons les plus vraisemblables :

Contrairement à une précédente information, Cheikhna Ould Nenni ne siègerait pas au gouvernement. Il reste au Sénégal mais bénéficierait d’une promotion, au grade d’ambassadeur ;

- L'actuel représentant, en Mauritanie, du pétrolier Tullow, Kemal Ould Mohamedou, décrocherait le portefeuille du pétrole ;

- Son grand frère Mohamed Mahmoud Ould Mohamedou occuperait la représentation diplomatique à Washington. La place reste vide depuis la démission d'Ibrahima Dia, en signe de protestation contre le putsch du 6 août 2008 ;

- L'actuel ambassadeur à l'ONU Abderahim Ould Hadrami (photo) lui succéderait au poste de ministre des affaires étrangères ;

- El Moudir Ould Bouna, qui dirige l'Agence mauritanienne d'information (AMI), poursuivrait son ascension, au ministère de la communication ;

- Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil retrouverait son poste de conseiller à la présidence ;

- Sid'Ahmed Ould Rayess regagnerait le maroquin des finances ;

Pour le reste, l'entourage du Président évoque la nomination, à un poste ministériel, d'un proche du président du RFD Ahmed Ould Daddah, peut être même un membre de sa famille.

Quant à l'AMI, la place de Ould Bouna reviendrait, toujours selon ces sources, à l'un des pionniers de la presse indépendante en Mauritanie.

Anonyme a dit…

Un islamiste, cousin à Ghaz, qui remplce azzizzo à a tete de l'UPR!. Il y a de bons et mauvais islamistes, c ést selon. A-
==

URGENT : O. Mohamed Lemine succède à Aziz à la tête de l'UPR
02-08-2009
Le congrès extraordinaires de l'Union pour la République (UPR) vient de s'achever au Palais des Congrès de Nouakchott, après avoir ratifié le choix de Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine, comme président provisoire du parti, à la place de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Dans une allocution devant les 65 membres du bureau politique, Ould Abdel Aziz a déclaré que sa démission intervient par respect de la Constitution : Celle-ci interdit, au Chef de l'Etat, de présider une formation politique. Avant de conclure : "l'UPR doit rester le parti de tous".

Considéré proche des Généraux Ould Abdel Aziz et Ould Ghazouani, Ould Mohamed Lemine a été nommé ministre de la défense peu après l'élection de Sidi Ould Cheikh Abdellahi en mars 2007. Malgré les différents changements de gouvernement, il est resté à ce poste jusqu'à son remplacement, par Yedali Ould Cheikh, suite à la signature de l'Accord de Dakar.

Anonyme a dit…

Intéressant l'article sur la position américaine.

Mais aux gens de comprendre que la lutte pour la démocratie qu'on fait n'est pas destinée à satisfaire les américains ni les autres quels qu'ils soient.

Le démocratie est le patrimoine de l'humanité et elle n'appartient pas aux Etats Unis, tout comme elle n'est pas exclusivement réservée aux Européens ou aux américains.

Notre lutte démocratique continue même si les Etats Unis embrassent et félicitent Ould Abdelaziz.

On maintiendra marqué cependant dans notre mémoire que les américains sont certes le dernier pays démocratique à continuer à soutenir notre lutte, mais malheureusement ils ont fini par lâcher leur appui qui a été essentiellement moral.

Nous avons aussi en mémoire comment l'Allemagne, la France et l'Espagne et de manière beaucoup plus dégueulasse nous ont pratiquement signifié allez au diables, sales africains vous ne méritez pas la démocratie.

Sanhaji

bilkiss a dit…

A-,

Taqadoumy, j'y crois pas!!!
c le site à potins par excellence...lol

AZZIZ ne peut pas nommer deux frères à des postes aussi convoités c flagrant!!!

A-, El Khénéral est futé, il sait que toute la RIM scurte ces faits et gestes, il fera pas ça, tu verras...lol

on parie si tu veux....loool

Amitiés,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Rimo,

Si je ne me trompe pas, Le President Sidi Mohamed a ete' bel et bien elu comme president en 2007. Si je ne me trompe pas, son mandat expire en 2012.Si je ne me trompe, tous les "grands" dirigeants politiques ont utilise' les accords de Dakar pour forcer le vieux a' demissionner.
Ils ont accepte' une nouvelle election presidentielle et la population a vote' pour celui qui detient la realite' du pouvoir.
LET'S MOVE ON.

Ely doit comprendre qu'il serait sage de sa part de ne pas compliquer les choses pour la Mauritanie et pour son parent. J'ai toujours cru et je continue a' croire que ses conseils peuvent etre utilise's pour favoriser la paix sociale en Mauritanie.
Je pense qu'il faut egalement modifier les lois pour placer le conseil de la defense sous la Presidence du President de la republique.

Il n'y a qu'un seul poste de president. Ceux qui ont ete "battus" aux urnes, peuvent servir sous d'autres angles.
Notre peuple ne peut pas etre prisonnier des ambitions personnelles de quelques hommes. Il faut savoir avancer.

P.S.
Je pense qu'Ely est tres fache' a' cause des revelations sur les titres fonciers qu'il a. C'ETAIT LA CAMPAGNE ET TOUS LES COUPS BAS ETAIENT "PERMIS." L'ERREUR D'ELY ETAIT D'ETRE CANDIDAT CONTRE SON PARENT. L'ESPRIT DE CORPS AUSSI (ils sont tous deux officiers superieurs de l'arme'e,) devrait l'empecher d'etre candidat. MAIS COMME ON DIT EN ANGLAIS, what do I know???????????????????

P.S du P.S.

Ould Mohamed Laghdaf a fait un travail relativement excellent (quand on prend en consideration les circonstances,).Je crois fermement qu'il serait dans l'interet de la Mauritanie de le reconduire dans sa fonction de Premier Ministre. Mon deuxieme choix serait Sidi Mohamed Ould Boubacar. Il va sans dire qu'il y a bien d'autres hommes et femmes qui peuvent jouer le role.

bilkiss a dit…

Sanhaji,

enterre ta hache de guerre, oublie un peu la lutte ( contre qui d'ailleurs, à ta place je la ferais contre les terroristes...lol)

laisse à AZZIZ le temps de souffler, une toute petite année, le temps de mettre la machine en marche, la RIM sur les rails, de tenir ces promesses et aprés si rien ne va LAKADDARA ALLAH, tu reprends ton combat....d'acc!!!

sans rancunes,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Bilkiss,

Mes trois petites filles Fatimetou, Zeinabou et Nene attendent leur bain. Je n'ai donc pas de temps pour la traduction. Cependant, je tiens vivement a'conseiller aux dirigeants Mauritaniens de ne pas laisser leurs emotions diriger la politique etrangere du pays. Ils doivent etre dirige's par leurs cerveaux et non par leurs coeurs.
LA MAURITANIE N'A ABSOLUMENT AUCUNE INFLUENCE SUR CE QUI SE PASSE AU MOYEN ORIENT!!!!!!!! IL FAUT QU'ON SE COLLE LA PAIX ET QU'ON SACHE QU'UN PALESTINIEN N'EST PAS MEILLEUR QU'UN MAURITANIEN. LA MAURITANIE A BESOIN DE TOUS CEUX QUI PEUVENT CONTRIBUER A' SON DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL.Elle a besoin d'elargir le cercle de ses amis.
IL FAUT RETABLIR LES RELATIONS DIPLOMATIQUES ENTRE LA MAURITANIE ET L'ETAT D'ISRAEL.

Le cote' Droits de l'Homme est tres important. Hanefi doit etre libere' et personne ne doit etre inquiete' pour ses opinions. L'EMANCIPATION TOTALE DES COUCHES HARATINE ET CELLE DE LA FEMME SONT DES POINTS CRUCIAUX QUE LES DIRIGEANTS MAURITANIENS NE DOIVENT JAMAIS OUBLIER. ILS DOIVENT ETRE PARMI LES PRIORITE'S DU GOUVERNEMENT.

Anonyme a dit…

"Nous avons aussi en mémoire comment l'Allemagne, la France et l'Espagne et de manière beaucoup plus dégueulasse nous ont pratiquement signifié allez au diables, sales africains vous ne méritez pas la démocratie."

JE DOIS LE DIRE EN ALLEMAND AUSSI POURQUE LES GERMANOPHONES LE COMPRENNENT CONVENABLEMENT

"Wir haben also auch in unserem kollektiven Gedächtnis eingetragen, wie Deutschland, Frankreich und Spanien uns auf schamloser Weise darauf hingewiesen, scheert euch zum Teufel ihr dreckige Afrikaner, iher verdient keine Demokratie"

Sanhaji

Anonyme a dit…

Pour les espagnols, je n'ai pas besoin de le traduire car:

- Leur dernier coup d'Etat date seulement de 1975, donc il n'ont toujours pas assimiles la democratie,

- Ils voient nous un peti gradien avec un gros poisson.

J'en profite pour lancer une petition contre la reconduction du contrat de peche et limitant l'exploration et l'exploitation petroliere aux societes du Sud.

Sanhaji

Sanhaji

bilkiss a dit…

Mr Couli,

gros, gros bisous aux filles, ALLAH IKHALIHOUM LAK!!!

les enfants c sacré, c mignon, c un don de Dieu le tout puissant, prend bien soin de tes filles!!!

pou le reste, suis toute à fait d'accord avec toi sauf les relations avec l'etat Hebreu, ça jamais!!!

c fait, c consommé, rien ne c passé on s'en porte d'ailleurs mieux!!!

la preuve le payement des dettes a été gélé pour 2 ans...lol

l'Afrique sub-saharienne( dont la RIM) beneficie d'un prêt de 17 milliards de $ à long terme, que veut le peuple???

AZZIZ fera le reste...lol

sans rancunes,
Bilkiss

Anonyme a dit…

salut ,

couli ,

je ne sais pas si tu as écoutée son interview sur rfi , il a dit que ses titres fonciers sont là ,que si quelqu'un veut s'expliquer qu'il n'a qu'a venir le voir car dit t -il je ne bouge pas .

sur le reste je te resume l'idée de aziz .

en fait il y a des gens qui lui avaient dit qu'il fallait qu'il sauve la mauritanie de ce marabout guignard .

l'un d'eux parle :

il faut leur faire quelque chose ces gens là car eux seuls ne sauront le faire

l'idée derriere est que le poltron de marabou transparent n'est habilité à gouverner quoi que ce soit , il faut un guerrier avec un fort caractère qui saurait manier le bâton et la carotte .

ce qui énerve dans tout ça que ce sont malhereusement de grand intellectuels qui ont soufflé à ce machin de destituer sidi ,ils l'avaient fait bien avant .....


le peuple doit rester sous une dictature pour garantir un developpement sans failles .
Comme en tunisie semblait vouloir dire un autre .

ces gens là ne connaissent pas leurs interêts , il faut les envoyer cultiver la vallée ou aux frontières combattre les terroristes .

La liberté d'expression n'est pas faites pour ce genre de personnes .

de même que ni la démocratie ni le pragmatisme ne donnent pas à manger.

Hélas heydalé était un homme fort il a su construire le pays sur des bonnes bases .Personne à l'époque ne pouvait ouvrir sa gueule et le pays était en voie de développement .

La mauritanie est un pays arabe qui n'a pas besoin de s'occidentaliser .Le financement de nos frères arabes nous est largement suffisant et puis qu'est ce qu'ils donnent ces occidentaux .
Les sioniste hein? qu'est ce qu'il foutent chez un pays arabe comme le notre .



ce même mépris est affiché à l'égard des opposants .


Daddah est un con qui voudra faire de boutilimit la capitale du pays .
D'ailleurs rien que son programme qui prévoyait la construction des rails montre combien il est stupide

Messaoud un esclave qui va un peu loin , ne sait ils pas que ses maitres sont là ,vous allez accepter que des arabes de souches soient gouverné par un esclave révolté (abek) .



c'est une nouvelle-ancienne façon que ces gens au pouvoir pensent pouvoir adopter pour construire le pays .



en tout cas si genre de programme s'applique dans mon pays , moi je demande l'asile c'est plus descend



rimo

Anonyme a dit…

Rimo,

Je sais que vous farcez.

Bilkiss,

My greetings to you. Je vous remercie pour les aimables mots.


P.S.

Je viens de lire la derniere interview de Thiam Samba le President du FLAM. Ladite interview a une valeur historique. Je recommande sa lecture.

Anonyme a dit…

le podcast est le site de rfi .

la première phrase en italique est sortie de la bouche d'un celebre ami de aziz dont je ne citerai pas le nom.

pour le reste , il faut venir en mauritanie pour l'entendre de tes propres oreils . du cuba ,venezuela par ci nasser par là sadam bref toutes les idées sont bonnes pour se justifier la dictature qui se prépare , je t'épargne tout le delire pour t'éviter un étourdissement ou un ulcère foudroyant .

rimo

Anonyme a dit…

Bravo Rimo,

tu as résumé le programme politique d'Aziz et des sympathisans en quelques lignes.

Vraiment c'est exactement ce que pense cette cohorte d'ignards qui risque de plonger notre pays dans un grand fiasco.

Sanhaji

Anonyme a dit…

J'ai lu linterview de Monsieur Thiam Samba, Président du FLAM.

Il n'a fait que confirmer que cette organisation parti ou machin au même titre que Sawab et le courant chauvin dont l'expression a été décrite par Rimo dans son commentaire sont les plus grand ennemis de la démocratie en Mauritanie.

Ils nous disent tous, oui, oui Aziz est un fraudeur et un putschiste mais faites avec car la Mauritanie ne mérite que ça.

L'histoire ba3d matar7am.

Sanhaji

Anonyme a dit…

A-

pour respecter l'accord entre LM et KBG, tu dois eviter de parler de ce dernier...il faut le faire, s'il te plait, dans l'interet de Canalh...
un client de canalh

----------

KBG: berred ala ennass.

Bebe Ba et anhaji: excusez cet intermède. C'était KBG, donc pas sérieux comme débat. Mais ce que j'ai dit comme réponse à KBG/Vladimir, c'est du solide.

A-

Bebe BA a dit…

Pour A-,

Al-Qaeda revendique l'attaque contre les militaires algériens
(Liberation 03/08/2009)

La branche de l'organisation au Maghreb a revendiqué l'attaque qui avait causé la mort d'au moins 11 soldats algériens le 29 juillet dernier.

Al-Qaeda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'attaque qui avait tué le 29 juillet au moins 11 soldats algériens, rapporte dimanche le centre américain de surveillance de sites islamistes (SITE).

L'Aqmi a indiqué dans un communiqué publié samedi, selon le SITE, qu'un groupe de ses combattants, conduits par cheikh Tamam Abdel Hafid avait pris pour cible «un convoi de l'armée du paganisme composé de trois véhicules».

L'Aqmi a affirmé que l'attaque avait tué «pas moins de 15 soldats et blessé d'autres» et indiqué avoir saisi «neuf Kalachnikov et d'importantes quantités de munitions».

La presse algérienne avait annoncé le 30 juillet que des islamistes avaient visé une région très touristique en attaquant la veille un convoi militaire près de Tipaza, à 70 km à l'Ouest d'Alger, tuant au moins onze soldats. Certains quotidiens comme, Le Soir (francophone, privé), avaient fait état d'un bilan plus lourd allant de 15 à 21 victimes et parlé d'une vingtaine de soldats blessés.

(Source AFP)

Anonyme a dit…

Chers amis,

Merci d'aider cette soeur qui veut revenir et retrouver sa famille. Ceci doit être au dessus de nos divergences politiques. bl, bison du ksar et fils du bled: je devine que vous êtes nouakchottois. Vous devez vous souvenir de ce M. Maria, qui je crois habitait au ksar dans les années 60 ou 70. J'ai une petite souvenance de ce nom, mais je ne uis pas au pays. Merci d'avance. Vous n'aurez que lejjer en aidant.

Fraternellement. A-

==========


Bonjour chers médias mauritaniens,

Je suis née à Nouakchott et vis en France depuis 1981. Je suis à la recherche de ma 2eme soeur : MARIA Léa. Ma mère Khaite mint el mane est décédée lors de mes 6 ans, et mon père Maria Gaston est décédé ici lors de mes 19 ans.

Je vous joins ce message dans l'espoir qu'une personne pourra l'entendre, car je souhaiterai si il vous est possible de diffuser l'appel de recherche afin de retrouver ma famille. Je prépare un retour au source dont j'ai bien besoin, et fais appel à votre solidarité.

Veuillez recevoir, chers compatriotes, mes sinceres salutations et mes remerciements par avance.



Me Maria Colette, Leila.


BT 15 la Pourane
13650 Meyrargues


France, le 03/08/2009.
TEL.: 09.52.41.66.98 / 06.86.08.13.18

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Je crois que personne ne prend au sérieux cette lutte contre le terrorisme. Ils ont tué un salafiste dans un véhicule au Yemen avec un drone (avion sans pilote). La CIA a un bureau à Alger. Les algériens disent toujours qu'il y a une trentaine de salafistes opérant encore et les généraux US disent la même chose. Mes condolénces à tous ceux qui ont perdu la vie, des deux côtés. Ils refusent de juger El Para qu'ils ont en prison et sur lequel ils ont dit qu'il a tué 45 soldats dans une ambuscade. Lire la reference que j'ai envoyé à Vladimir/KBG avant hier soir. D áutres disent que tout ça est une guerre interne autour du pouvoir. Je ne sais pas. Je te balance le lien sur ElPara et Hatab et à toi de juger. Tout le monde ment.

A-

Anonyme a dit…

Je crois que c'est le lien sur El Para et Hassan Hattab. Lis tranquillos et dis-nous ce que tu en penses. A-

======

http://www.algeria-watch.org/fr/aw/cdh_suivi.htm

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Je viens de lire pour la première fois entierement ce document de Algeria-Watch (une fois je l'ai lu en diagonal et je me retrouvai comme c'était la même hstoire). Maintenant j'ai des doutes sur tout ce qu'a raconté notre police sur l'assassinat de Legett, l'arrestation des supposés salafistes au moment de notre election et tout le reste.

Message à Vladimir: Si l'accusation de "bobards" était une initiative personnelle de ta part, je t'excuse. Si elle émane de la cellule de propagande que tu connais, dis-leur de fuck-off.

Anonyme a dit…

Aucun problème ano. A-

===
Ano a dit:

A-

pour respecter l'accord entre LM et KBG, tu dois eviter de parler de ce dernier...il faut le faire, s'il te plait, dans l'interet de Canalh...
un client de canalh

Anonyme a dit…

A-,
le nouveau chef de l'UPR et ancien ministre de la défense n'est pas un islamiste. C'est un bousati (de culture "wtanan") donc un marabout, mais pas un islamiste.
Pour l'histoire de Leggett, c'est sûr qu'elle n'est pas claire et que le modus operandi n'est pas classique..
à suivre.

Houriya

Anonyme a dit…

YA ELKHELTA ça mérite une deuxième lecture EW troisième...

Élection présidentielle, la rue n’arbitrera pas le deuxième tour. merci Bebe Ba (www.souslatente.blogspot.com c'est toujours la meilleure warga)

A- houwa Vladimir c un Russe walla?

copiarpegar

Anonyme a dit…

Vova,

be cool yaça7bi enass hawn met3arfa

Esseghnass

Anonyme a dit…

Houriya,

Au temps de sa nomination par Sidi, on nous a dit que c'est un islamiste "Iseriste", aincien Directeur de l'ENA. Si je me souviens bien. Un cousin à Ghaz, ce qui le rend incontournable. Merci de la clarification.

copiarpear: en effet le doc de Ablaye est excellent.

Asseghnass: Houwa Vladimir n ést probablement pas roussi. Houwa min ehl lekhyam. La tba'ad.

A-

Bebe BA a dit…

copiarpegar,

Vladmir est vendeur d'arme ukrainien, lol

Tu viens boire un thé à la tente?

Anonyme a dit…

Marigatta,

Pourquoi penses tu que le systéme éducatif en Mauritanie est à l`agonie?
Etant à Paris, il vous est normalement difficile de juger le systéme éducatif mauritanien, quin se porte par ailleurs trés bien.
La décadence de la qualité de l`enseignement est un phénoméne universel, dont les raisons varient d`un peuple à un autre.

Anonyme a dit…

Ano,
On ne fait pas un système éducatif pour arriver après quinze années à huit pour cent de réussite au bac.
C'est nul et c'est une catastrophe qui n'a rien à voir avec la sélectivité ni la recherche de qualité, ni mêm la baisse de niveau dont on parle ailleurs.
L'agonie c'est pour quelque chose qui vivait. Pour les morts, mourir encore est difficile à concevoir. Cela fait une trentaine d'années qu'il est mort, notre système éducatif, son agonie avait commencé depuis 1973, le coup de grâce en 1979, la mort déclarée en 1980. Depuis lors, c'est un cadavre qui continue à mourir, comme disent nos frères d'afrique au sud du sahara.

Houriya

Anonyme a dit…

Reponses a' "Connaissez-vous les Reponses" du 2 Aout 20:10

1- Le poste est celui de Premier Ministre.

Les 14 hommes qui l'ont occupe' sont les suivants:
Moctar Ould Daddah
Ahmed Ould Bouceif
Ahmed Salem Ould Sidi
Mohamed Khouna Ould Haidallah
Sid'Ahmed Ould B'neyjara
Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya
Sidi Mohamed Ould Boubacar
Cheikh Al Avia Ould Mohamed Khouna
Mohamed Lemine Ould Guig
Sghair Ould M'bareck
Zeine Ould Zeidane
Yahya Ould Waghef
Mohamed Abdel Aziz
Ould Mohamed Laghdaf

Si j'oublie Moctar Ould Daddah(qui etait vice-president du conseil, president du conseil et premier ministre a' deux reprises (donc un total de 4), les deux hommes qui ont occupe' ce poste a' plus d'une fois sont Sidi Mohamed Ould Boubacar ( du 18 avril 1992 au 2 janvier 96 puis du 7 aout 2005 au 20 avril 2007) et Cheikh Al Avia Ould Mohamed Khouna (du 2 janvier 1996 au 18 decembre 1997 puis du 16 novembre 1998 au 6 juillet 2003)

La courte dure'e a' ce poste est detenue par Ahmed Salem Ould Sidi. Il fut Premier Ministre du 28 au 31 Mai 1979.
Mohamed Abdel Aziz a occupe' le poste du 6 au 14 aout 2008.

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 338   Suivant› Les plus récents»