samedi 29 août 2009

Dans la série: Enfin la relève de nos tentatives de diplomates

Il y a une semaine l'ENA de Nktt décernait leur diplôme à une cuvée de 21 diplomates de carrière après une formation rigoureuse à n'en pas douter, et le conseiller des affaires étrangères que je fus voire que je suis tjrs encore serait bien placé pour attester de la qualité éventuelle de cet apprentissage.Pour la simple raison que mes collègues et moi aurions bénéficié d'une formation sensiblement similaire sinon identique à celle qu'auront reçue nos 21 jeunes diplomates.Compte tenu des performances professionnelles plus que satisfaisantes de notre toute première promotion de conseillers des affs étrangères, il y aurait bien lieu de s'attendre à ce que nos 21 cadets donnassent autant satisfaction sinon plus que leurs aînés au seuil de la retraite.En fait, les plus vieux parmi nous sont déjà partis à la retraite depuis 4 ou 5 ans déjà.Sans compter certains "départs volontaires" comme ce serait mon cas, peut être bien.

Par conséquent la question de la RELEVE se pose avec acuité et l'ex MAEC(un promo encore)l'aurait si bien compris jusqu'à initier la formation de ces 21 jeunes triés sur le volet sur concours transparent aussi de l'avis unanime comme c'aura été dans notre cas presque 30 ans plus tôt.
La sortie de cette cuvée de jeunes et dynamiques diplomates de carrière serait d'autant plus opportune que les qualités professionnelles voire morales aussi de la très grande majorité du personnel diplomatique et consulaire de nos missions laissent beaucoup à désirer.Et j'aurai été plutôt indulgent en utilisant cette circonlocution pour rendre compte de ses carences, n'ayons pas peur des mots!

brièvement et sans m'étendre outre mesure sur une situation qui crève l'oeil, je conseillerais bien à la nouvelle MAEC Mme Naha M Mouknass d'utiliser à bon escient ces 21 conseillers de chancellerie en leur confiant des postes à la mesure de leurs compétences et cela ne devrait point être insurmontable sachant que les Missions dip et cons sont farcies d'incompétents et d'incompétentes notoires à la moralité douteuse de surcroît.90% de ces "diplomates de la sinécure" ne sauraient pas vous rédiger une "Note verbale" le mode de correspondance attitrés et de mise dans la diplomatie!En fait la plupart de ces parachutés et qui en sont les 1ers étonnés du reste passent le plus clair de leur temps à traficoter dans leur pays d'accréditation:ce serait à qui vendrait le plus de chaussures ou de costumes italiens, l'or aux Emirats, les cigarettes et même le WHISKY et les VINS EXONERES...!

Il me serait donc d'avis qu'il faille enfin secouer le cocotier diplomatique du MAEC pour faire de la place à ces jeunes espoirs pleins d'entrain et surmotivés, encore une fois je puis en parler en connaissance de cause car j'aurai été animé à leur âge par la même fougue et le même zèle de servir mon pays en pratiquant le métier que je connais le mieux pour avoir été formé et conditionné pour l'exercer le plus convenablement possioble.Et à en croire le parcours collectif de la promotion et certains itineraires individuels aussi le bilan aura été plus que satisfaisant dans l'ensemble.Et il n'y a vraiment aucune raison valable de penser que nos cadets ne marcheront pas dans nos pas.Et pour faire de la place il serait impératif de procéder à certains rappels surtout dans les missions prestigieuses d'Europe et d'Amérique truffées de "diplomates", hommes et femmes, aux carences linguistiques criantes.Que ferait bien un arabisant en france , en RFA ou en Italie..etc.Rappelons que la langue française aura TOUJOURS été la langue diplomatique par excellence de communication officielle dans les milieux diplomatiques.En cas de problème d'interprétation d'un traité quelconque la version française fait tjrs foi et est la référence par rapport aux autres versions écrites en anglais, arabe chinois etc....
Un coup de balai s'impose pour faire le ménage dans ce capharnaüm fourre-tout pour redynamiser notre diplomatie paralysée par ces commerçant(es) qui tiendraient autant d'ECHOPES hors taxes dans nos missions diplomatiques et consulaires.

Source: K B G

238 commentaires:

1 – 200 sur 238   Suivant›   Les plus récents»
maatala a dit…

Salam

KBG

Quand tu veux, tu peux contribuer à nous aider à mourir moins idiot dit le Fou

maatala de maata Moulana

maatala a dit…

Salam

Une pensée a nos soeurs BL, Bilkiss et toutes les autres roses du désert.

maatala

Anonyme a dit…

grave erreur à Matignon,
LU POUR A-
REMANIEMENT
Erreur sur le site du gouvernement : trois noms pour le mini-remaniement
NOUVELOBS.COM | 29.08.2009 | 11:51
4 réactions
Ce couac serait dû à une collaboratrice qui prenait des "notes personnelles". D'après les services du Premier ministre, cela n'aurait rien à voir avec le remaniement prévu pour fin juillet.



Le site officiel de Matignon a brièvement annoncé vendredi la nomination de trois nouveaux ministres avant de retirer précipitamment l'information (Reuters)


Les noms d'Axel Poniatowski, de Paul Giacobbi et de Frédéric Lefebvre sont apparus brièvement vendredi parmi ceux des ministres sur le site internet du gouvernement, a-t-on appris auprès des services du Premier ministre.
Le député UMP du Val-d'Oise Axel Poniatowski, le député PRG (Parti radical de gauche) de Haute-Corse Paul Giacobbi, et le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre, trois noms fréquemment cités dans la presse dans le cadre d'un éventuel remaniement, sont apparus dans la liste des membres du gouvernement, sur la page détaillant le plan du site internet de Matignon (http://www.gouvernement.fr/plan-du-site).

"Erreur technique"
Selon Matignon, il s'agit d'une "erreur technique" provenant d'une "collaboratrice du SIG (Site d'information du gouvernement), qui en prenant des notes personnelles sur son interface, en relevant des informations lues dans la presse, a vraisemblablement publié les trois noms". Ces derniers sont "restés extrêmement peu de temps" en ligne, selon la même source, et "n'apparaissaient nulle part d'un point de vue rédactionnel".
Les trois noms ont été retirés du site dès que Matignon a eu connaissance du problème. Les services du Premier ministre soulignent que cette "erreur" ne préfigure pas un éventuel mini-remaniement gouvernemental, d'abord annoncé pour fin juillet, avant d'être repoussé.
(Nouvelobs.com avec AP)

K...

Anonyme a dit…

Maata, tu serais vraiment une tête brûlée voire carrément un FOU comme tu le clames aux 4 vents et à tue-tête allant jusqu'à ponctuer tes commentaires par "dit le fou"!Ne saurais-tu donc pas que KBG serait une machine à faire le vide comme celle des labos ou à faire le désert comme le Sahara ou les déserts de Gobi ou du Kalahari?Tu es vraiment givré sur ce coup là.

Après la désertification PHYSIQUE du pays personne n'aura besoin d'en rajouter pour étendre ce phénomène asséchant aux médias et forums du pays:désertification virtuelle.

Cela dit, s'il est un département où ce fâcheux phénomène climatique serait d'une grande utilité ce serait bien le MAEC qui devrait enfin faire table rase pour enfin assécher la source des affectations de complaisance qui plombent et minent l'efficience de notre diplomatie et de ses structures tant à la centrale que dans les missions diplos et consulaires.
Par conséquent, je verrais bien Naha la nouvelle MAEC faire de la "désertification" salutaire au sein de ce mammouth à l'interminable agonie qu'est devenu le MAEC sans oublier ses structures externes en fait son ossature de base que sont les missions diplos et cons.
Un ménage de fond à grand renfort de JAVELISATION s'impose pour dégrossir et redéployer le MAEC qui serait devenu carrément une mutuelle sociale vorace budgétivore pour planqué(es) incompétent(es) au détriment de l'efficacité!

Par Ceinture verte.

maatala a dit…

Salam

Bienvenu à ceinture verte

tu dis:

"Maata, tu serais vraiment une tête brûlée voire carrément un FOU"

tète brûlée et fou, çà c'est bien moi (lol).

maatala

maatala a dit…

Salam

"AFRICA N°1 : Les salafistes jurent de chasser les mécréants et d'instaurer la chaaria!

AFRICA N°1, Mauritanie ce matin! Depuis leur prison de Nouakchott, des salafistes qualifient de cris de perroquets les fatwas invitant à la repentance lancés en ce début du mois de jeune du ramadan, par des hauts dignitaires religieux.

Ils promettent de continuer la lutte pour l'instauration de la chaaria, aprés avoir bouté hors du territoire mauritanien les mécréants entendez-par-là les occidentaux, notamment la France dont la chancellerie a été visée pour la première fois par un kamikaze le 8 août dernier 72H aprés la visite à Nouakchott du ministre français de la coopération Alain Joyandet.

Aussi, les récents propos de Sarkozy à l'occasion de la réunion annuelle des ambassadeurs sont perçus dans les milieux islamistes radicaux mauritaniens comme une véritable déclaration de guerre.

Info source : Africa N°1

------------------------------

Nous ne dirons jamais assez merci au caporal et à SIDIOCA:

- Le funeste ( taya) pour avoir clochardiser nos frères en les transformant en proie pour les fachistes verts.

- Couilles molles (sidioca) pour avoir légaliser la vitrine soft de l'obscurantisme qu'est Tawssoul.

Il n'y a pas d'un coté les islamistes modérés et de l'autre des islamistes radicaux, il y a des islamistes, c'est tout.

Les pires ennemis de la démocratie dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

La question qui fâche

Les parents de L'apprenti Kamikaze réclament son corps.

Comment un musulman peut-il réclamé le corps d'un suicidé, jusqu'à preuve du contraire, le suicide est proscrit par l'islam.


Ma question est la suivante:

Ou va-t-on l'enterrer?

A ce que je sache, la loi islamique interdit d'enterrer un suicidé parmi les musulmans.

Allons nous comme d'hab, faire des accommodements avec notre sainte religion dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Merci KBG. C'est ce qu'on attend de toi et tu prouves que tu sais ce dont tu parles.

Naha: ecoute KBG.

Anonyme a dit…

Khalil,

Faut augmenter les salaires des diplomates pour leur eviter de faire du commerce a cote.Le probleme aussi est que la majeure partie des diplomates font partie d'un reseau de renseignement, a telle enseigne que l'Ambassadeur, le SG et le MAEC ne peuvent pas les toucher. Certains fils a papa sont nommes par reconnaissance a leurs geniteurs ou leur famille et ils n'aident en rien l'ambassadeur en fonction.

Sans vouloir attaquer Naha, elle a profite du meme systeme de coptation: un petit boulot a la Soboma et hop en politique. J'aurai ete elle j'aurai termine avec un MBA en Amerique du Nord et aurai travaile avec une banque a Boston, New York ou Zurich pendant des annees pour avoir de l'experience avant d'atterir dans une fonction ministerielle quelconque.

Bravo et merci LM.

Anonyme a dit…

Des inondations à rosso font 1 mort et 3000 blessés.
Il n'est que grand temps d'assainir le réseau de canalisations léguées par les colons à cette ville et pratiquement jamais améliorées ni entretenues depuis lors.
Cela est si vrai que l'un des plus grands quartiers de rosso s'appelle "Satara" soit la dégoulinante ou la trempée en français carrément.Les habitants de ce quartier habitent littéralement à même la chemama argileuse et marécageuse, il y a lieu de réhabiliter ces réseaux d'assainissement et de les ameliorer aussi sans que cela ne soit pour autant une occasion pour faire du "Tintane" comme de tristement passé avec le régime démocratiquement élu pourtant de Sidioca.
D'ailleurs il faudrait bien re-auditer le cas de Tintane pour situer les responsabilités et apporter aussi des solutions adéquates à même de mettre fin une bonne fois pour toute à l'interminable attente dans la promiscuité et le dénuement total des populations de cette ville qui auront vu tous leurs espoirs s'évaporer après que les fonds qui leur étaient destinés aient été phagocytés par KB et sa fondation avec la complicité active des moufcidines cupides.

Anonyme a dit…

Maatala,

Bonne question ou enterrer l'idiot qui s'est fait hara kiri l'autre jour.

Je crois que le gus doit recevoir tous les egards pour son enterrement. Car il n'est pas responsable de ce qui lui est arrive: le mec a ete manipule par notre etat, un etats frere, des etats freres ou des etats allies.Faut lire la presse aujourd'hui et analyser pourquoi les french et les US sautent l'Algerie dans la gestion de la crise salafiste.

Soyez vigilants. Je ne cherche pas a contrecarrer ce qu'ils font, mais canalh ne doit pas tomber dans le piege. Avec les messages qe je vois depuis que ce salafiste s' est donne la mort a la con, AFRICOM n'a plus de probleme a s'installerchez nous, avec a cote une base francaise. Vous avez lu le message de Sarko devant ses ambassadeurs?

A-

Anonyme a dit…

Anonyme du 29 Aout 13:02

Naha Mint Mouknass a bien l'experience necessaire pour etre Ministre des Affaires Etrangeres.
C'est bien regrettable de constater que certaines personnes sont toujours complexe's devant les grands diplomes. Don't get me wrong, J'ai toujours etudie', j'aime bien les universite's et je reconnais que les diplomes ont une certaine valeur mais je suis egalement convaincu qu'avoir le plus grand diplome du monde ne signifie pas qu'on peut diriger.

Etre diplome' d'une grande ecole occidentale et avoir travaille' a' une grande banque ne doivent jamais etre des criteres pour occuper un poste ministeriel. Un ministre est d'abord et avant tout un dirigeant politique qui maitrise les dossiers de son departement. Il ne faut donc pas vous laisser tromper par ces faux financiers, ces argentiers et/ou ces faux technocrates de la Banque Mondiale, du FMI et/ou d'autres institutions financieres nationales et internationales. Ce sont eux qui ont detruit les pays pauvres avec leurs mauvais plans qui negligent les aspects humains du developpement. Aujourd'hui, seul le remboursement de leurs dettes les interesse.
Naha ne doit point regretter le fait ne n'avoir pas travaille' comme COLLECTION AGENT pour ces imbeciles d'institutions financieres.La realite' est que vos faux technocrates et vos faux argentiers travaillent pour lesdites institutions financieres et non pour les pays qu'ils sont sense's servir.

Pour moi un mauvais/faux intellectuel qui n'est interesse' que par ses propres petits interets egoistes et qui n'a aucun respect pour les lois et les institutions democratiques de son pays, est pire qu'un extremiste religieux. Ce sont ses actions qui sont en partie responsables de l'existence de l'extremisme.

A ma soeur Naha ainsi qu'a' toutes les femmes qui luttent pour l'emancipation totale de la femme, je dis:

"...Let nothing disturb thee;
Let nothing frighten thee.
Everything is changing;
God alone is changeless.
Patience attains the goal;
One who has God lacks nothing.
God alone fills all our needs."

Theresa of Avila

Anonyme a dit…

C'est ce que je vous ai dit: faut s'attendre a aucune verite du gouvernement et ces pauvres panelistes ne comprennent rien a ce qui nous arrive. La verite, faut la chercher ailleurs. Negocier avec les salafistes, je ne conseille pas. Negocier avec leurs commanditaires: oui.

---
Emission de la TVM sur le terrorisme : Banalités et langue de bois. La Télévision de Mauritanie (TVM) a diffusé la soirée du 28 août une émission consacrée au terrorisme. Le journaliste Taghiyoullah qui animait l’émission, a posé d’excellentes questions à des invités qui ont préféré sombrer dans les banalités et la langue de bois. Les téléspectateurs sont donc restés sur leur faim malgré les profils des invités parmi lesquels des officiers de l’armée, et de la police, ainsi qu’un barbu attitré "directeur de l’orientation islamique"(sic) et un activiste politique maître de cérémonie, présenté comme Ambassadeur. Les invités se sont tous appliqués à répéter que le terrorisme nous vient de "l’extérieur" (comme le fromage, d’ailleurs!), qu’il n’a pas de bases en Mauritanie oubliant évidemment d’expliquer que ce sont des bien Mauritaniens qui partent de leur gré vers cet «extérieur» et qui reviennent opérer en Mauritanie.L’un des invités poussera son zèle légendaire et son souci de plaire jusqu’à dire qu’il n’y a pas « cellules dormantes ou réveillées» et que le forces de sécurité contrôlent tout le pays comme si les violences de Lemgheiti, Aleg, le Port Autonome, Ghallawiya, l’Ambassade d’Israél, Tourine, Tevragh Zeina, le Ksar et l’Ambassade de France avaient eu lieu au …. Cambodge.Interrogé s’il existe un fondement chez nous à la pensée extrémiste, le directeur de l’orientation islamique (occultant l’expérience Almoravide, les œuvres théologiques telles «Adwa’ou El Beyane», l’appel au jihad dans l’hymne national, et le role des mahadras qui furent des points de regroupement et de départ vers les camps) a indiqué que c’est plutôt, «l’ignorance» qui pousse à l’extrémisme. De nombreux érudits ou étudiants doivent donc s’inscrire à des cours de rattrapage, doit-on comprendre. Enfin, sur l’un des axes de l’émission notamment le dialogue, les invités ont tous fait preuve de forte méconnaissance du dossier, en le refusant . Certains invités disent tantôt qu’il est impossible de «dialoguer par procuration» (sic) ou de le faire «avec des brigands», re-sic!). L’un des invités dira qu’"il n y a pas de groupe avec lequel dialoguer", oubliant que c’est à cause de l’existence de ce groupe qu’il a été invité à une émission télévisée et que 60 détenus de ce groupe sont en prison. Parallèlement à la lutte anti-terroriste, le dialogue ou les programmes de rééducation religieuse (Mouraja’at , en arabe) sont souvent adoptés par les pays en proie aux violences liées au fondamentalisme religieux.Des pays plus riches et plus forts que la Mauritanie se sont inspirés de ce genre de programmes. En Afghanistan et en Irak, les américains , au temps même de George Bush, avaient ouvert des canaux avec les Talibans «modérés» et la rébellion salafiste sunnite (Majaliss Es-sahawatt). L’Egypte fut l’un des premiers pays musulmans à initier les Mouraja’at avec la Jamaa islamiya. L’Algérie a lancé depuis 1999 une loi sur la concorde qui a très sensiblement fait baisser la violence .En Libye un millier de détenus salafistes ont été libérés il y a quelques mois dans le cadre d’un programme de Mouraja’at. Chez nous, les responsables du dossier de plus en plus acculés et eternellement sur la défensive, nous disent qu’il n y a pas de problème, car les «brigands» viennent de «l’extérieur». Circulons donc, il n y a rien à voir.

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous sur le blo du prof

dimanche 23 novembre 2008
Vive Aziz !


Mais que demande le peuple ?

Le peuple veut du pain. Il rejoindra celui qui le lui donnera.

Le peuple veut la justice et se rangera avec celui qui la lui donnera.

Le peuple veut un leader populaire et sera avec celui qui le sera.

Le peuple veut de la considération et sera avec celui qui la lui donnera.

Le peuple veut qu’on punisse les malfrats et il sera avec celui qui le fera.

Le peuple est massif, il réfléchit dans la masse, c’est une masse. Il est entrainé par le mouvement de sa foule et il ne comprend que celui qui va à sa rencontre.

Le peuple ne raisonne pas en normes constitutionnelles, ni en procédures institutionnelles d’un droit public quelconque, ni ne connait un quelconque "jus cogens" si ce n’est celui de ceux qui lui viennent en aide , pas celui de ceux qui l’étranglent.

Promettre au peuple le pain en abondance, promettre au peuple les jugements de ceux qui l’ont pillé, promettre de remettre dans la gestion des pouvoirs publics un peu de dignité et d’honneur.

Mais que demande le peuple ?

Ce qu’il demande, le général Aziz le lui "apporte".

Il défie les institutions internationales en son nom , il fait bouger les circuits informels pour lui procurer le subsides nécessaires à son financement. Il va à sa rencontre. Il s’intéresse aux prix, il veut les faire baisser, il invective les grands commerçants et leurs anciens complices politiques. ll poursuit ceux qui ont pillé les caisses de l’Etat et veut les mettre en prison. Il dénonce l’iniquité de la communauté internationale et lui tient tête au nom de « son » peuple. Il fait bouger la fibre nationale en indexant les ennemis de la Mauritanie à l’intérieur et à l’extérieur qui veulent l’affamer en invoquant les sanctions internationales. Il obtient le soutien d’un nombre de chefs religieux qui justifient sa cause et d’opposants et de sénateurs qui quittent leur formation politique pour aller plaider sa cause.

Mais que demande le peuple ?

Le peuple ne croit que ce qu’il voit.

Vive Aziz !

Vive Aziz pour qu’il rende demain compte de ce qu’il est en train de faire.

Aziz , a vite compris qu’il fallait qu’il prenne le contrepied de ce que Sidioca faisait ou n’arrivait pas à faire. Il a développé une stratégie de l’action pour combler l’omission. Il s’est dit qu’il devait s’attaquer à ce que sidioca n’a pu faire et prouver qu’il pouvait, lui, le faire. La seule arme pour contrer les opposants et l’extérieur c’est, s’est-il dit, d’avoir le peuple de son côté.
-
Hélas, Aziz a négligé une chose. On peut « séduire » le petit peuple mais ne peut obliger le peuple à se soumettre. Surtout quand les méthodes utilisées se fondent sur un pouvoir acquis en violation de sa volonté. Et ses méthodes Aziz les expérimente en usant à volonté de la dissuasion, de la contrainte et de la peur .
-

maatala a dit…

Les poursuites judiciaires même à l’encontre de malfrats ne peuvent l’être que si le justicier est lui-même au-dessus de tout soupçon. Un putschiste ayant pris les armes contre le premier magistrat de la république et l’ayant séquestré ne peut se prévaloir de cette qualité. On ne peut se prétendre vouloir juger autrui quand on est soi-même passible de justice. «Charité bien ordonnée, dit-on, commence par soi-même. Et tous ceux des forces de l’ordre ou de la magistrature qui soutiennent les actes de poursuite ou de répression sous une autorité illégale sont eux-mêmes pénalement condamnables .
-
Haranguer aujourd’hui les populations et demander leur soutien en faisant vibrer une fibre nationaliste dangereuse, n’a pas pour objectif premier de les sauver de la misère, mais de sauver une junte acculée au départ et qui cherche désespérément à se maintenir , jusqu’à épuisement total des ressources de l’Etat.
-
Les campagnes de la junte ne visent nullement à sauver , un peuple. Ce sont les mêmes militaires d’hier ou leurs compagnons qui aujourd’hui promettent monts et merveilles. Ould AbdelAziz est un pur produit de ces régimes qui ont mis la Mauritanie à genoux.
-
Aziz usant de la peur et de la dissuasion vise un seul objectif qui serait le « bien-être » du peuple. Pour cela tous les moyens de l’Etat sont mis à contribution. Les financements occultes au profit de visiteurs locaux et étrangers « reconnaissants », au sens propre et figuré, les campagnes dans les bidonvilles pour « amadouer » un petit peuple en attente d’un espoir quelconque. L’utilisation abusive des biens publics et les promesses à de pauvres gens ce que l’on ne peut faire, n’est-ce pas la plus grande des fautes?
-
Vive Aziz!
-
Vive Aziz, pour qu’il rendre demain compte de ce qu’il est en train de faire.
-
Car ce que Aziz dans sa stratégie du « contre-pied » à Sidioca n’a pas compris, c’est que tous ses actes sont empreint d’une violence innée que ni le flot de farine, ni les torrents d’applaudissement ne peuvent effacer.
-
Une stratégie miroir aux alouettes pour un peuple trompé.
-
Le peuple mauritanien , malgré la politique du ventre de ceux qui accrochés aux bottes du général justifiant ses actes, ne saurait accepter même pour un bonheur éphémère la violence et la dictature.
-
لاتسقني ماء الحياة بذلة**** بل فاسقني بالعز كأس الحنظل
ماء الحياة بذلة كجهنم **** وجهنـم بالعـز أطيـب منـزل
-
Mais alors que demande le peuple ?
-
Le peuple veut du pain. Il rejoindra celui qui le lui donnera ( par sa propre volonté.)

Le peuple veut la justice et se rangera avec celui qui la lui donnera (en étant lui-même juste)

Le peuple veut un leader populaire et sera avec celui qui le sera (et qu‘il a lui-même choisi)

Le peuple veut de la considération et sera avec celui qui la lui donnera (en respectant sa volonté)

Le peuple veut qu’on punisse les malfrats et il sera avec celui qui le fera (et qui est lui-même un exemple)
-
Le peuple est massif, il réfléchit dans la masse, c’est une masse. Il est entrainé par le mouvement de sa foule et il ne comprend que celui qui va à sa rencontre. Mais dans la foule, il n y a pas que des idiots.
-
Pr ELY Mustapha

------------------

Prémonitoire dt le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur le blog du prof

"mardi 18 novembre 2008
L’ambassade de Mauritanie à Tunis a brûlé
-
La bêtise prend l'ascenseur

Nous avions, il ya plus de huit mois, dénoncé l’état indescriptible dans lequel se trouvait l’ambassade de Mauritanie à Tunis. Dans deux articles successifs nous avions donné l’alerte sur la dilapidation, du patrimoine de l’Etat, à travers le délabrement de la propriété-résidence de l’ambassade à Tunis et de l’incommensurable perte que risquait d’occasionner la négligence de ses archives jetées jusque dans la cour. Nous avions aussi dénoncé les affectations budgétaires qui ne furent pas réalisées pour cette ambassade et qui étaient pourtant autorisées au titre du budget 2008.

Voir les deux articles ici :

- L’ambassade qui a perdu la mémoire : 40 ans d’archives diplomatiques et consulaires détruites


- De la gestion du patrimoine de l'Etat :Où sont les crédits alloués à la restauration de l’ambassade de Mauritanie à Tunis ?

Aujourd’hui le mal est fait, l’ambassade de Mauritanie à pris feu et toutes les archives de 40 ans de relations diplomatiques, de ressources administratives se sont envolées en fumée. De même que toute l’architecture intérieure dont la boiserie, les plafonds et les ornementations se sont consumés.

Cette ambassade vient d’être confiée à une entreprise de construction et va coûter en reconstruction plus de 650 000 dinars soit 113.553.243,74 UM. Ce qui est l’équivalent du prix d’une villa similaire dans la même zone !

113 millions et demi d’ouguiyas versés par l’Etat du fait de l’inconscience de ceux qui sont en charge de la gestion de cette ambassade et qui l’ont laissée durant plus de 4 ans dans un délabrement tel qu’elle coûte des millions à la Mauritanie.

Il y a quatre ans , cette belle demeure , propriété de l’Etat mauritanien, que l’ambassade a abandonné pour une absence d’étanchéité du plafond à l’étage supérieur aurait pu être réparée pour dix fois moins.

Aujourd’hui, elle a brûlé, les archives de 40 ans se sont évaporées et le contribuable mauritanien y laissera encore des plumes.

Mais le montant faramineux affecté à cette opération n’englobe pas seulement les réparations mais une forte somme est affectée à l’installation d’un ascenseur ! Or cette villa ne comprenant qu’un seul étage, on saisit déjà la dimension du gâchis.

Un ascenseur pour une villa à étage unique, allez comprendre !

Un ascenseur pour un premier étage, ne peut signifier qu’une seule chose : ou nos diplomates sont des handicapés moteurs, ou leur omnipotence les empêche de gravir une seule marche dans le sens de la hauteur.

Ce qui n’est pas impossible, car à voir les dégâts occasionnés à ce patrimoine national, on comprend donc que c’est plutôt un monte-charge qu’il leur faudrait pour supporter le poids de leur bêtise jusqu’aux étages de leur négligence. Et en ce domaine, une tour de Babel ne suffirait pas.

Pr ELY Mustapha

maatala

maatala a dit…

Salam

Toujours sur le blog du pof

"lundi 21 avril 2008
De la gestion du patrimoine de l'Etat
Où sont les crédits alloués à la restauration de l’ambassade de Mauritanie à Tunis ?


L’Etat mauritanien gère mal son patrimoine. L’exemple le plus frappant est celui des locaux de l’ambassade de Mauritanie à Tunis. En effet, depuis 2004, laissée en « jachère », la somptueuse villa qui depuis plus de trente ans abrite l’ambassade de Mauritanie à Tunis est dans un état des plus déplorables. Entrainant à la fois des effets sur l’image du pays et des questionnements quant à sa capacité à gérer son patrimoine.


I- L’Etat des lieux : une image que l’on ternit, un patrimoine que l’on gaspille.

Les locaux que l’ambasssade a abandonnés sont en réalité une spacieuse résidence , appartenant à l’Etat Mauritanien et qui est depuis cinq ans laissée dans un état de délabrement avancé. Située dans l’un des plus riches et des plus beaux quartiers de Tunis, cette Villa a été du jour au lendemain abandonnée pour une location à quelques encablures plus loin.

Cette villa de très haut standing a donc été tout simplement laissée à l’abandon, portes et fenêtres ouvertes au vent

Aujourd’hui les intempéries ont réduit à néant les précieuses boiseries, les vitraux ont éclaté, son beau jardin, complétement détruit, est laissé aux ronces et les plantes sauvages occupent jusque les vérandas. Tout l’équipement mobilier à été dérobé, les radiateurs centraux l’ont été aussi. Il ne reste plus que des murs noircis.Les armoires électriques ont été pillées , les arroseurs et les canalisations de jardin ont disparu. Les portails se sont rouillés et la cour renferme des amas de détritus qui dénotent de l’insalubrité avancée des lieux. Un laisser-aller qui ne profite ni au patrimoine du pays ni à son image.

En effet, ce qui ajoute encore à la gravité des choses , c’est qu’il est notoirement connu qu’il s’agit depuis toujours des locaux de l’ambassade de la République Islamique de Mauritanie. En effet cette villa a été occupée par l’ambassade depuis plus de trente cinq ans . Ce qui ternit l’image du pays quant à son incapacité à gérer son patrimoine même en terre étrangère


II-Les crédits existent: qu'attend-t-on pour réhabiliter les locaux de l’ambassade ?

Cela fait quatre mois déjà que la loi de finances pour la gestion 2008 a été votée. Et dans cette loi de finances figure une importante allocation budgétaire destinée à la restauration des locaux de l’ambassade de Mauritanie à Tunis.
En effet, le budget de l’Etat pour 2008 prévoit un sous-chapitre 02 « Réhabilitation et extension des batiments diplomatiques de Tunis et de Madrid. » (du chapitre 13 (Direction des batiments) du budget d’investissement du Ministère de l’Equipement de l’urbanisme et de l’habitat-Titre 60) . Ce sous chapitre alloue 300 millions d’ouguiyas à ces deux ambassades. Et pourtant rien n’ a encore été fait. Un appel d’offres a été semble-t-il réalisé et adjugé il y a trois ans à un cabinet d’architecture et de batiment mais depuis c’est le silence total.

En attendant, c’est ce coûteux patrimoine de l’Etat mauritanien qui va en se détériorant et c’est toujours l’Etat mauritanien qui continue à supporter les lourds frais locatifs de son ambassade à Tunis.

Est-ce cela la bonne gestion dans un Etat qui a aujourd'hui plus que jamais besoin de ses ressources? De toutes ses ressources.


Pr ELY Mustapha

maatala

Anonyme a dit…

A-,

Si je ne me trompe pas, notre pays a une superficie 1 086 000 km2.

LM,

Je suis entrain de rire parce que vous avez bien confie' la clef de notre KHOUWEYMA a' Maata plus connu sous le nom de KBG. Esperons qu'il ne la brule pas avant votre retour.( rire)

Anonyme a dit…

Maata,

Je te conseille d'utiliser les archives qui existent a' la Bibliotheque Nationale pour enterrer les ide'es qui te derangent. Tu peux facilement effacer mes ecrits mais tu preferes ne pas proceder ainsi parce que ce serait trop flagrant pour Maata "le grand intellectuel."
La strategie est donc de les faire suivre immediatement par des archives qui n'ont rien a' voir avec le sujet que nous discutons.

Lorsque les administrateurs de Mauritanie-net ont perdu la bataille des ide'es (FACE A' MOI), ils ont decide' de mettre des milliers de points d'interrogation dans tous mes ecrits. Tu es comme eux et j'ai bien une solution!!!!!!!

C'est bien triste mais je continue a' rire parce que vois comment les personnes reagissent quand elles perdent la bataille des ide'es and/or IF THEY CANNOT HAVE YOU FIT THE IMAGE THEY ALREADY GAVE YOU.

TO ALL THE PEOPLE WHO HAVE BEEN ON A HUNTING EXPEDITION FOR ME, I AM SAYING: DO WHATEVER YOU WANT TO DO, SAY WHATEVER YOU WANT TO SAY, BUT YOU WILL NEVER MAKE ME AFRAID OF ANYTHING AND MORE IMPORTANTLY YOU WILL NEVER TAKE AWAY MY FREEDOM OF EXPRESSION GRANTED BY THE FIRST AMENDMENT TO OUR CONSTITUTION.
I CAN CARE LESS ABOUT HOW YOU FEEL ABOUT ME.

Anonyme a dit…

Coulibaly,

Tu deconnes. Tu ne seras jamais ministre. Cesses de faire l'asshole.Les gens que tu leches n'apprecieent pas.

L' autre Naha

Anonyme a dit…

Mais ce Couly divague absolument on dirait qu'il serait entré en transes comme un chaman dogon!

Anonyme a dit…

Maatala,

tu sais que je ne suis pas islamiste, mais ce qui est sur c'est qu'il n y a pas pire ennemi de la democratie que toi.

Les islamiste sont la beaucoup mieux places.

Toi et la democratie, etes de veritables antipodes.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Un grand merci au prof ely.
merci maatala de nous avoir repris ces articles.

le prof ely, un enfant du pays qui écrit avec la dignité et le respect.

Anonyme a dit…

Couly, pourrais-tu s'il te plait faire un ultime effort sur toi même pour oublier quelques instants ce KBG qui semble t'obséder tant ? L'incohérence versatile de tes propos n'en gagnerait qu'en harmonie pour autant crois moi bien.
Harmonie qui aura tant fait défaut ici à cause justement de l'absurdité et de l'irrationalité de certains propos qui ressembleraient à s'y méprendre à tes fixations changeantes au gré de ton humeur du jour voire du moment.

Ce qui t'aurait bien permis de naviguer à vue de taya à Aziz en passant allègrement par Sidioca sans états d'âmes ni gêne aucune.
Naviguer à vue est certainement plus commode et facile mais, il faudrait bien que le navire ait un port d'attache et surtout une idée si approximative soit-elle de sa destination sinon ce serait comme un navire fantôme livré aux caprices imprévisibles de la mer.

Pour bien te concentrer, il va bien falloir que tu exorcises l'ombre de KBG qui semblerait prendre et occuper beaucoup de ton sûrement précieux temps consacré à t'en croire à défendre une chose et son contraire avec une facilité déconcertante.
Une chose serait toutefois sûre tu as du "talent":tu es doué et quel don donc!

Anonyme a dit…

Naha ne réussira pas a réformer la diplomatie Mauritanienne et encore moins à la "javeliser" comme disait l'un des internautes,seule Ould Abdel Aziz si il le souhaite réussira a le faire en barrant la route aux médiocrités et en limogeant ceux qui sont en poste aujourdh'ui dans nos Ambassades devenus depuis trois décennies des arriéres boutiques de tout genre de Trafic,quand je pense à la vente des locaux de notre Reprsésentation à New York j'ai envi de vomir,tellement la Gabégie est allé loin!!Donc Naha ne pourra même pas changer son propre SG ni son cabinet à plus forte raison une Mafia nourri par 30 ans de Taya.Je mets ma main au feu,Naha,entre les missions pour representer le Pays à mille machins et la force des lobbies anti changement ne verra même pas le feu ! Par contre si ould Abdel Aziz tient à ça il peut réussir parcequ'il peut jéter et licencier sans hésitations pour tenter de réformer. Donc Naha,est une excéllénte dame,trés courtoise et de bonne famille mais ne peut pas réformer toute seule. A mon avis il faut vider tout le Monde au MAEC et non pas laver au Javel mais à l'ether qui est un produit fort utilisé dans les Hopitaux pour tuer les Microbes et surtout limiter leur propagation.

Anonyme a dit…

A en croire une dépêche publiée par Cridem Kadaffi aura invité de pair Aziz et Ely à assister au 40 anniversaire de sa « révolution d'opérette ».
Si cette double invitation se confirme, cela voudrait dire que le « guide déboussolé » pour avoir perdu le nord lors de sa maladroite et partiale médiation pendant la dernière crise n'aura tjrs pas désespéré de se poser en tuteur voire en TUTELLE pour le nouveau pouvoir qu'il penserait lui être redevable de fières chandelles.Et tout cela,bien à tort car le « guide déboussolé » n'aura réussi qu'à foutre une pagaille indescriptible dans une crise qui n'en demandait pas tant du reste.

Je ne serais donc pas loin de penser qu'il concocterait une sorte de "réconciliation" entre les « cousins ennemis » Aziz et Ely pour se convaincre lui même qu'il aurait tjrs son mot à dire dans les affs maurits.Même après son dernier cuisant échec suivi par le succès de Wade en ses lieux et places.L'invitation de l'ex président Ely ne pourrait s'expliquer que dans cette optique là ou à peu près.Même protocolairement elle serait incompréhensible.

Mais le « guide déboussolé » semblerait oublier que le poids lourd Ely d'avant les élections aura perdu toute la « surcharge pondérale politique» que la CI lui prêtait avant l'issue humiliante pour lui du scrutin.Le poids lourd après cure d'amaigrissement électoral aura maigri jusqu'à prendre des proportions et des mensurations politiques plus raisonnables et réflétant vraiment son poids réel dans l'échiquier politique natl.

Compte tenu de ce qui précède, il est presque sûr qu'Aziz se montrerait tout juste correct pour respecter l'hospitalité de son assurément envahissant hôte,car bien plus que moi, il sait qu'Ely c'est du vent et l'entremise éventuelle du guide déboussolé ne serait elle aussi à ses yeux que paroles que vent emporte!
Dans cette configuration ci, il serait presque superflu et insultant pour l'intelligence de conseiller à Aziz de continuer à envoyer Elycom le mouvssid se promener même si Kadaffi en arriverait à lui demander de revenir à de meilleurs sentiments à l'égard d'Ely.

Cette dernière ligne de conduite aurait 2 grands avantages:

1)Affirmer son indépendance et son rejet de toute ombre tutélaire de son embarassant et envahissant hôte Kadaffi.(sans oublier de faire de même avec l'Iran et le Soudan, soit dit en passant)

2)Elycom restera là où il devrait tjrs croupir, c-à-d dans le giron du 1er cercle des mouvssidines duquel une éventuelle réconciliation aurait pu le soustraire et cela quelqu'en soient l'initiateur ou les initiateurs, Kadaffi ou pas.
Enfin, Ely a des comptes à rendre.

KBG

Anonyme a dit…

VOICI LA DEPÊCHE ET BONNE SOIREE ET RUPTURE DE JEUN:



18:05

Le chef de l'Etat mauritanien attendu dimanche à Tripoli

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, effectue dimanche, une visite officielle à Tripoli où il va assister aux cérémonies marquant le 40ème anniversaire de la Révolution libyenne, a-t- on appris samedi de sources officielles à Nouakchott.

Ce déplacement est le premier hors du pays qu'effectue le chef de l'Etat mauritanien depuis son élection le 18 juillet, et son investiture le 5 août dernier.

Par ailleurs, le guide de la Révolution libyenne, Mouammar El Kadhafi, a convié l'ancien chef de l'Etat mauritanien (2005-2007), Ely Ould Mohamed Vall, candidat malheureux à l'élection présidentielle du 18 juillet, à prendre part aux mêmes cérémonies, indiquent les mêmes

Anonyme a dit…

PS:
Le galant que je sais me montrer souvent avec la gente féminine respectable aura commis ce commentaire même au risque de déplaire à Naha la MAEC qui compterait pourtant, à mes yeux, parmi les dames dignes de considération.
Si vous voyez le rapport.
KBG

Bonne soirée à toutes et à tous.

Bebe BA a dit…

Pour A-:

REBONDISSEMENT DANS «L’AFFAIRE» DES MOINES DE TIBHIRINE: Paris s’obstine
(L'Expression 29/08/2009)

La machine judiciaire française est instrumentalisée pour faire payer à l’Algérie ses positions patriotiques.

Qu’est-ce qui motive la justice française pour s’acharner à demander la levée du secret-défense dans l’affaire de l’assassinat des moines de Tibhirine alors que de hauts responsables français en poste au moment des faits n’ont eu cesse de répéter qu’ils validaient la thèse officielle selon laquelle le crime est signé par les groupes islamiques armés? Même Hervé de Charette, ministre des Affaires étrangères de la France à cette époque, a dit qu’il n’a jamais été mis au courant d’une éventuelle bavure de l’armée algérienne ayant conduit à la mort des moines.

Pourtant, l’affaire risque d’empoisonner, pendant quelques mois encore, les relations entre l’Algérie et la France. D’ailleurs, ces derniers rebondissements interviennent dans un contexte particulier.
L’affirmation d’un général français à la retraite, François Buchwalter, selon laquelle l’armée algérienne serait à l’origine de la mort des moines de Tibhirine n’a pas été sans susciter une réaction indignée du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Il n’apprécie pas que l’armée soit au centre des accusations alors que le consensus est établi pour que le meurtre soit attribué aux GIA guidés à l’époque par Djamel Zitouni qui a revendiqué l’assassinat. Ce qui est assimilé à des révélations dans cette affaire tombe mal car la conjoncture est, au contraire, consacrée à une recherche de stabilisation des relations entre l’Algérie et la France.
Il faut garder à l’esprit, que le voyage de Bouteflika en France est toujours d’actualité après qu’il eut déjà été reporté à plusieurs reprises. Or, le fait de déterrer une affaire de ce genre n’est pas spécialement dédié à établir un climat serein.

Le Président n’a pas accepté qu’on tente de créer, ce qu’il considère sûrement comme des problèmes marginaux pour gâcher son séjour en France, alors qu’il veut plutôt en faire un événement grandiose pour effacer la brouille née du vote de la loi de février 2005 contenant des passages sur les bienfaits de la colonisation en Afrique du Nord. Cette fois-ci, ce serait l’ombre des années de terrorisme en Algérie qui est instrumentalisée pour chahuter l’activité diplomatique du Président. D’où sa réaction, certes mesurée mais ferme, il y a quelques jours à l’occasion de son allocution, lors de la célébration des événements du 20 Août 1956.

Le Président a alors réaffirmé qu’il place toute sa confiance en les institutions de l’Etat. Il a alors défendu les éléments des forces armées et des autres citoyens qui participent à la lutte contre le terrorisme en les lavant de tout soupçon. Selon lui, ces derniers activent dans le strict respect des lois du pays et des grandes valeurs du peuple. Selon Bouteflika, toute cette affaire n’est que pure affabulation.
Pourtant, ceci n’a pas empêché le président français Nicolas Sarkozy de demander auparavant une levée du secret défense avant de se rétracter. Bouteflika n’apprécie pas que des dossiers aussi sensibles soient utilisés pour exercer des pressions sur son gouvernement.

Par le passé, il était coutumier de rendre l’armée responsable d’assassinats alors que peu de réactions étaient suscitées pour y riposter. La réponse de Bouteflika signifie que cette période est derrière et qu’il entend garder sauf l’honneur de l’armée.
Il va même jusqu’à effectuer un parallèle avec le comportement de l’armée française en Algérie pendant la colonisation pour conclure que les pratiques de l’armée algérienne sont à mille lieues de celles des colonisateurs.

C’est plutôt l’occupant qui a bafoué les valeurs humaines en commettant des génocides collectifs parmi les populations et en perpétrant des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité par la spoliation de la terre et de la mémoire, souligne Bouteflika dans sa réponse.

Ahmed MESBAH

Anonyme a dit…

M. Bella Guey,

vous dites qu'est ce que ces arabisants cherchent à la diplomatie en europe ?
Le problème de la diplomatie mauritanienne ne provient pas des arabisants; au contraire elle vient de ces francisants ''complexés, excuser le terme'' qui pensent que parler le français est suffisant pour régler tous les problèmes du monde.

vous n'avez pas entendu que les peuples, partout dans le monde et dans toute l'histoire de l'humanité, n'ont jamais progressé en utilisant une langue étrangère comme langue mère : régarder l'Inde, La Chine, Le Japon, ...
Régarder les pays qui ont été colonisés par La France : aucun progrés, aucun dévéloppement, ..
seulement ils sont restés dans le labyrinth : parler le français correctement et vous serez au top.

faites une comparaison entre les pays arabes qui ont été colonisés par la France et ceux qui ne l'avaient pas et vous allez voir la différence.
Je ne suis pas contre l'utilisation de n'importe quel langue, mais le français doit être utilisé à pied d'égalité avec les uatres langue : anglais, chinois, ..elle n'est pas sacrée.
L'administraion mauritanienne doit être totalement arabisée, polarisée, sononkalisé ou wolfalisée.
LA MAURITANIE, OU N'IMPORTE QUEL AUTRE PAYS NE PEUT SE DEVELOPPER PAR UNE AUTRE LANGUE ETRANGERE A SON PEUPLE.

Anonyme a dit…

couly, tu voudras bien, stp, veiller à l'avenir à bien orthographier mon nom, soit Khalil Balla Gueye ou KBG pour mes initiales.
Exactement de la même façon dont j'aurai écrit correctement et presque familièrement le diminutif de ton nom adopté par tout le monde pour t'évoquer ici.Et rien que cela en dirait déjà long sur mes bonnes dispositions du moment à ton égard.

Vois-tu, il me serait très facile de réécrire mon commentaire précédent dans lequel je t'invitais à un minimum de correction dans notre commerce si virtuel qu'il soit et en adoptant cette fois ci un tout autre ton et cela en le commençant par exp par...coolie .

Mais je ne le ferai point car j'en ai par dessus la tête de tes grossièretés à tout bout de champ dont tu semblerais même tirer curieusement quelque inique gloriole en allant même jusqu'à les assumer comme partie intégrale de ton argumentaire de l'outrage quelques coms plus haut.

Compte tenu de tout cela, vois m'en tout à fait résolu à ne pas discuter avec toi pas plus qu'un autre suivant ce canevas simpliste, sommaire et dénué de tout intérêt.
Désolé, trouve toi ou plutôt trouvez autre chose pour réamorcer des débats plus avantageux, convenables et responsables.A ce moment là, peut être consentirais-je bien à échanger utilement avec ceux qui en seraient encore APTES quelles que soient leurs opinions ou leurs sentiments à mon égard.
Personne n'est bien évidemment obligé de m'aimer mais en retour personne ne devrait se croire obligé d'amorcer toute contradiction à mes opinions à coups de trivialités gratuites.Surtout que je n'aurais rien à voir avec la tête-de-turc ,le souffre-douleur ou la punching ball résignés et passifs.
Voilà, ce sera tout!
KBG
-------------------
Pour rappel, ledit commentaire!

Couly, pourrais-tu s'il te plait faire un ultime effort sur toi même pour oublier quelques instants ce KBG qui semble t'obséder tant ? L'incohérence versatile de tes propos n'en gagnerait qu'en harmonie pour autant crois moi bien.
Harmonie qui aura tant fait défaut ici à cause justement de l'absurdité et de l'irrationalité de certains propos qui ressembleraient à s'y méprendre à tes fixations changeantes au gré de ton humeur du jour voire du moment.

Ce qui t'aurait bien permis de naviguer à vue de taya à Aziz en passant allègrement par Sidioca sans états d'âmes ni gêne aucune.
Naviguer à vue est certainement plus commode et facile mais, il faudrait bien que le navire ait un port d'attache et surtout une idée si approximative soit-elle de sa destination sinon ce serait comme un navire fantôme livré aux caprices imprévisibles de la mer.

Pour bien te concentrer, il va bien falloir que tu exorcises l'ombre de KBG qui semblerait prendre et occuper beaucoup de ton sûrement précieux temps consacré à t'en croire à défendre une chose et son contraire avec une facilité déconcertante.
Une chose serait toutefois sûre tu as du "talent":tu es doué et quel don donc!

29 août 2009 18:15

leserieux a dit…

KBG a dit:
"2)Elycom restera là où il devrait tjrs croupir, c-à-d dans le giron du 1er cercle des mouvssidines duquel une éventuelle réconciliation aurait pu le soustraire et cela quelqu'en soient l'initiateur ou les initiateurs, Kadaffi ou pas.
Enfin, Ely a des comptes à rendre."
..Si un jour des procés contre ceux qui ont mis le pays à genoux sont organisés chez nous,on devrait commener par cette vermine.

Anonyme a dit…

censuré partout sauf ici et sur nechra.com

écrit pour vous:

" les trois requins: Cridem; Taqadoumy et l'Ani"

par Vlane

http://www.nechra.com/home.php?article2428

Anonyme a dit…

Ce soir sur kassataya.com :

dès 20H30 heure française ( 18H30 TU) thierno TANDIA vous convie à son émission hebdomadaire en langue soninké.

A partir de 22 H00 ( 20H00 TU) les chroniqueurs de kassataya.com commentent l'actualité.

Vous pouvez intervenir en appelant le pseudo skype kassataya.

Anonyme a dit…

A l’attention de A-

Je vous conseille avant de demander à Naha de reformer ou de ‘’Javelliser’’ le MAEC, de Javelliser votre internaute, khalil balla gueye dit KBG, Qui pollue ce blog

KBG a été radié de la FP a cause d’une faute grave répétée plusieurs fois, commise pendant son service à l’ambassade de Mauritanie en Chine.
Apparemment khalil balla gueye, n’a pas encore oublié son renvoie de ce Ministère, s’est pourquoi ses analyses sont des insultes ou des critiques de mépris et de rancunes. Alors que nous voulons des critiques réels et honnêtes pour un changement positif pour MAEC mais aussi pour toute l’Administration Mauritanienne.
Ce Blog, peut faire quelques chose de positif… Ensuite le problème des MAEC est surtout un problème de moyen.

K…

Anonyme a dit…

Kimporte: comment on aurait su la saga des putshistes avec Sidi sans Taqadoumy? Et le reste? Merci de nous donner une preuve de desinformation par Tatadoumy. A-

=========


Vlane/Kimporte a dit:

2-Taqadoumy : Grand requin tigre de la place qui dévore tout sur son passage sans faire dans la dentelle. Site à scandale où souvent l’intox et la vérité se mêlent laissant le visiteur perplexe. Un tel site est nécessaire car c’est des empêcheurs de tourner en rond. Malheur à qui en ferait les frais car en un clic votre vie privée est là étalée pour le grand plaisir de la génération potin.

Le problème avec un tel site c’est que les scandales peuvent détruire toute crédibilité réduisant à néant l’impact d’un scoop qui s’avérerait une pure vérité. Il leur manque donc un dosage pour permettre à ce site de concurrencer sérieusement cridem car seule la libre et saine concurrence permet seule de faire jaillir la vérité saine qui manque cruellement au web francophone.

Taqadoumy est le site d’une certaine élite toujours en guerre contre système quel qu’il soit et ce avec des armes pas toujours conventionnelles or quand votre ennemi peut fermer votre site du jour au lendemain, rien ne sert de faire les beaux ; il vaut mieux faire de l’opposition constructive en appuyant toujours là où ça fait mal de sorte qu’au sommet de l’état l’on sache ce qui se passe à la base ; c’est là l’enjeu à condition bien entendu que le sommet soit de bonne foi, ce que je crois.

Bebe BA a dit…

L’ALGÉRIE PERSISTE ET SIGNE: «Seule l’OCI peut annuler le Hadj»
(L'Expression 29/08/2009)

Le gouvernement reste suspendu à la décision de cette organisation qui brille par son mutisme.

L’Algérie continuera à envoyer les personnes âgées au pèlerinage malgré les avertissements lancés par les ministres arabes de la Santé. «Nous ne sommes pas tenus d’appliquer la décision des ministres arabes qui, de surcroît, n’est pas obligatoire», a précisé jeudi le directeur général de l’Office national du Hadj et de la Omra, Cheikh Barbara. Les arguments avancés par ce dernier reste pour le moins «discutables».
En effet, selon Barbara, si l’Algérie interdit aux personnes âgées de se rendre aux Lieux Saints, 70% des inscrits sur la liste du Hadj, soit 25.000 personnes sur l’ensemble des 36.000 tirées au sort seront exclues de ce voyage.

«Ce qui n’est pas juste.» Contrairement à plusieurs pays musulmans, qui ont opté pour la «prudence», à l’image de l’Egypte, la Tunisie et l’Iran, l’Algérie maintient l’envoi des délégations en Arabie Saoudite que ce soit pour le petit ou le grand pèlerinage.
Barbara se réfère aux assurances des autorités saoudiennes qui ont donné les garanties nécessaires sur le bon déroulement du pèlerinage. «Ces dernières ne ménagent aucun effort pour protéger la santé des pèlerins et réussir la saison 2009.»
L’autre argument avancé par l’invité de jeudi sur les ondes de la Chaîne II de la Radio nationale a trait au «silence de l’Organisation de la conférence islamique qui n’a pas tranché la question».

En attendant la réunion de l’OCI, aucun changement n’est à attendre de la décision des autorités algériennes qui affichent une confiance sans faille quant au déroulement du pèlerinage; une confiance que l’on ne retrouve même pas chez le pays hôte, l’Arabie Saoudite dont le ministre de la Santé a demandé en juillet aux personnes âgées et celles qui souffrents de maladies respiratoires de reporter leur voyage à La Mecque.
Depuis le début du débat sur le maintien ou le report du pèlerinage, l’Algérie campe sur la même position. Les responsables refusent de baisser son quota estimé à 36.000 pèlerins soulignant que «dans ce cas, il faudrait interdire tous les voyages».

Barbara a rappelé jeudi que les rapports reçus par son organisme de la délégation médicale qui accompagne pour la première fois les pèlerins de la Omra «sont rassurants», affirmant que ces derniers ont été vaccinés contre la grippe saisonnière avant le voyage. Toujours dans le chapitre du pèlerinage, cheikh Barbara a affirmé que les commissions de wilaya vont recevoir, à partir de cette semaine, des rapports détaillés sur l’état de santé des inscrits sur la liste du Hadj. Soulignant que les malades chroniques, les insuffisants rénaux et les femmes enceintes seront empêchés de partir, non pas à cause de la grippe porcine mais afin, souligne t-il, «de ne plus reproduire les expériences du passé, et mettre dans l’embarras les équipes médicales».

Dans un autre chapitre, les agences de voyage sont averties: aucune défaillance ne sera permise dans l’organisation de la Omra (petit pèlerinage).
La mise en garde a été lancée par Barbara, président de l’Office national du Hadj. «Il y a 32 agences privées. Chacune d’entre elles prend en charge 250 pèlerins, et trois agences publiques chapeautent 10.000 pèlerins. Ces dernières doivent impérativement respecter le contrat signé avec les pèlerins, et ce en ce qui concerne le transport, le voyage et l’hébergement», précise Barbara.

L’Office suit de très près ce dossier et promet des sanctions si les agences ne respectent pas leur engagement pris préalablement. Barbara estime que les frais du Hadj arrêtés à 29 millions de centimes restent raisonnables. «N’était l’intervention du président de la République qui a ordonné une subvention de l’opération, le tarif serait monté à 32 millions», conclut-il.

Achira MAMMERI

Anonyme a dit…

A- n'est pas l'auteur de la note sur la javellisation du MAEC. Ma specialité c'est l'anti-terrorisme, l'anti-detournement des ressources petrolieres et l'anti-putschisme.

J'étais par ailleurs à la guetna depuis 2 mois.Je suis le mauvais cheval dans ces histoires du MAEC. Je commente, mais je ne rentre pas dans ce que je ne connais pas.

Une question sur les trois elements que j'ai cité? j'ai toujours un mot a dire la-dessus.

A-


===

Un ano a dit:


A l’attention de A-

Je vous conseille avant de demander à Naha de reformer ou de ‘’Javelliser’’ le MAEC, de Javelliser votre internaute, khalil balla gueye dit KBG, Qui pollue ce blog

KBG a été radié de la FP a cause d’une faute grave répétée plusieurs fois, commise pendant son service à l’ambassade de Mauritanie en Chine.
Apparemment khalil balla gueye, n’a pas encore oublié son renvoie de ce Ministère, s’est pourquoi ses analyses sont des insultes ou des critiques de mépris et de rancunes. Alors que nous voulons des critiques réels et honnêtes pour un changement positif pour MAEC mais aussi pour toute l’Administration Mauritanienne.
Ce Blog, peut faire quelques chose de positif… Ensuite le problème des MAEC est surtout un problème de moyen.

K…

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba. Le petrole tue tout.
===

Le Monde-30-08-09

Derrière la libération de Megrahi, des contrats pétroliers
dimanche 30 août 2009

Le terroriste lybien Abdelbaset Al-Megrahi, condamné par la justice écossaise pour sa participation à l’attentat de Lockerbie, a été libéré par la justice écossaise non pas pour raisons humanitaires, comme le prétend le gouvernement écossais, mais dans le cadre d’un accord commercial entre l’entreprise pétrolière BP et l’Etat lybien, selon des révélations publiées, dimanche 30 août, par le Times.

Le journal cite deux lettres envoyées en 2007 par le ministre de la justice anglais, Jack Straw, à son homologue écossais. Dans un premier courrier, évoquant un accord entre Londres et Tripoli qui devait autoriser le retour de détenus lybiens dans leur pays en échange de contrats pétroliers aux enjeux financiers colossaux pour BP, M. Straw affirme tenter d’exclure Abdelbaset Al-Megrahi de l’accord. Mais cinq mois plus tard, une deuxième lettreexplique que, compte-tenu des "intérêts impérieux du Royaume-Uni", il a renoncé à "garantir une exclusion explicite" du terroriste.

Le fils du colonel Kadhafi, Seïf Al-Islam, décrivant les négociations, a précisé à la presse que "chaque fois que nous parlions de l’accord de transfert de prisonniers, il était évident que nous étions en train de parler de lui. Nous savions tous très bien que c’est de lui que nous parlions." Londres avait aussitôt démenti tout marchandage commercial avec Tripoli, jugeant cette idée "aussi invraisembable qu’insultante".

"NORMALISER LES RELATIONS AVEC LA LYBIE"
Un porte-parole du ministère des affaires étrangères britannique modère cependant ces propos, en assurant que "les négociations sur l’accord de transfert ont fait partie de discussions bien plus larges avec vocation de normaliser les relations avec la Lybie, concernant des domaines très variés, y compris le commerce".

Dimanche, déjà, l’hebdomadaire The Observer affirmait que des ministres britanniques, de hauts fonctionnaires du ministère des affaires étrangères et même le prince Charles en personne ont, à de nombreuses occasion, courtisé les dirigeants libyens dans le but de favoriser l’obtention de contrats dans les hydrocarbures. Des contacts qui pourraient avoir un lien avec la libération pour raisons humanitaires, le 20 août, d’Abdelbaset Al-Megrahi.

The Observer dit avoir eu connaissance de documents secrets qui prouvent que de hauts fonctionnaires et des personnalités politiques ont eu entre onze et vingt-six contacts en quatre ans avec des responsables de la société Shell, dans le but d’aider à la percée du pétrolier en Libye. L’hebdomadaire cite des rencontres impliquant le secrétaire d’Etat aux affaires étrangères, David Miliband, l’ancien chef des travaillistes Neil Kinnock et le prince Charles.

Anonyme a dit…

Lu pour canalh. Origine algerienne controlée.language très doux.

A-

===

Amirouche Yazid-http://www.latribune-online.com-30-08-09

A Tripoli, l’Union africaine aborde les guerres du continent
dimanche 30 août 2009

Le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika est attendu aujourd’hui dans la capitale libyenne, Tripoli, pour prendre part aux travaux du sommet de l’organisation. Tripoli a pris, pour la circonstance, les habits de la capitale du continent africain en abritant une nouvelle rencontre des dirigeants africains.

La capitale de la Jamahiria s’est parée de toutes les couleurs, non seulement pour accueillir les chefs d’Etat et autres représentants des pays membres de l’Organisation de l’Union africaine, mais pour clôturer l’événement continental par un autre événement d’envergure nationale, à savoir la fête du 1er Septembre. Les responsables africains ont ainsi un programme chargé pendant des journées de travail qui déboucheront sans doute sur des séances nocturnes. Avant le rendez-vous important qui réunira les chefs des Etats membres, les ministres des Affaires étrangères devront aborder l’une des questions les plus cruciales qui engagent l’avenir de toute l’Afrique. Il s`agit des guerres et des conflits qui ne cessent de ruiner la vie des enfants du continent. C’est dans la perspective de comprendre les vrais motifs de ces conflits qu’une session spéciale a été programmée. Baptisée session spéciale de la conférence du l’Union africaine, consacrée à l’examen et à la résolution des conflits, la rencontre sera assurée par les ministres des Affaires étrangères qui commençaient, depuis hier, à arriver à Tripoli. Une telle session revêt une grande importance si l’on se réfère au nombre de conflits et de zones d’instabilité existant en Afrique.

Anonyme a dit…

Suite language doux. C'st comme s'ils avaient la solution. A-

====

Une situation dramatique qui ne fait que perdurer le sous-développement de plusieurs pays du continent qui possèdent incontestablement les conditions d’un essor économique et d’un développement social. Il s’agit manifestement de passer à une nouvelle étape dans la vie des peuples du continent. Une étape qui sera dominée par paix et la stabilité. Du côté des dirigeants, il est plus question de s’engager de ne plus se lancer dans des conflits fratricides qui mettent en péril la vie de millions de frères et sœurs africains, quel que soit le motif ou l’alibi de l’agression. Des informations, ici a Tripoli, indiquent que, même si la session spéciale qui traitera des conflits de l’Afrique sera présidée par le guide libyen, beaucoup d’autres dirigeants ne seront pas de la partie, dans la mesure où leur arrivée en Libye est annoncée pour aujourd’hui pour participer aux travaux du sommet.

C’est à travers cette donne qu’il n’est pas permis de s’attendre à des résolutions Importantes concernant la question des guerres et autres conflits qui déchirent les enfants de l’Afrique. Pourtant, les urgences ne manquent pas, vue la multiplication des zones de troubles et d’affrontements meurtriers, aussi bien pour des causes ethniques, religieuses, de frontières et du contrôle du pouvoir. Après avoir fait le tour de la question des guerres et l’examen des résolutions qui seront éventuellement proposées, les premiers responsables de l’Afrique traiteront de sujets qui engageraient le continent dans les rapports de décision aussi bien dans les thèmes liés à l’ordre mondial qu’en ce qui concerne l’état des économies à travers le monde.

De notre envoyé spécial à Tripoli Amirouche Yazid


--------------------------------------------------------------------------------

Anonyme a dit…

Suite II language doux. A-

===

Conflits et crises en Afrique

Somalie : le pays est ravagé par une guerre civile depuis 1991. Les islamistes des shebab et la milice Hezb al Islamiya luttent contre le gouvernement de l’islamiste modéré Sheikh Sharif Ahmed, qui ne contrôle qu’une faible partie de la capitale et du pays. Au large du pays, les actes de piraterie font rage.
Soudan : le Darfour est en proie depuis 2003 à un conflit opposant une pléthore de groupes rebelles au gouvernement central de Khartoum.
République démocratique du Congo : l’est du pays est le théâtre de violences. L’armée mène des opérations dans le Nord et le Sud-Kivu contre les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). En Province orientale (nord-est), elle traque les rebelles ougandais de l’Armée de résistance du seigneur (LRA).
Nigeria : des groupes armés multiplient depuis 2006 les attaques contre les infrastructures pétrolières et les enlèvements de centaines d’employés locaux et étrangers.
Tchad : le pays a été le théâtre de violences entre mouvements rebelles, venus notamment du Soudan, et l’armée, avec de fréquents combats depuis 2005.
Madagascar : une crise politique affecte l’île, actuellement dirigée par Andry Rajoelina, après le départ forcé en mars, sous la pression de la rue, de Marc Ravalomanana.
Niger : une crise politique secoue le Niger, où le président Mamadou Tandja vient d’obtenir, lors d’un référendum constitutionnel, la possibilité de rester au pouvoir.
Mauritanie : un an après le coup d’Etat qu’il avait lui-même mené, Mohamed Ould Abdel Aziz a été investi président en août. Le pays est la cible depuis 2007 d’attaques ’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).
Guinée : une junte a pris le pouvoir en décembre, au lendemain de la mort de Lansana Conté, qui dirigeait le pays depuis 1984.
Centrafrique : des affrontements ont été enregistrés ces derniers mois dans le Nord entre nouveaux groupes armés ou milices.
Guinée-Bissau : le pays, devenu plaque tournante du trafic de cocaïne d’Amérique latine vers l’Europe, a connu des assassinats politiques, dont son président Joao Bernardo Vieira.
Côte d’Ivoire : le pays est coupé en deux depuis qu’une rébellion a éclaté en septembre 2002.

Anonyme a dit…

Juste pour rappeler que le billet à la page d'accueil du blog ne serait autre qu'un commentaire sur une question bien précise:celle du personnel diplomatique et consulaire.Par conséquent ledit commentaire n'aura pas été conçu pour embrasser globalement et d'un trait toute la problématique des fonctionnaires de l'Etat même si ce qui serait valable pour le MAEC le serait forcément pour les autres départements, les singularités et particularités de chaque administration mises à part.
Ce qui expliquerait bien ses limites tant dans la forme que le fond.
Un banal commentaire négligemment écrit et sans autres prétentions vraiment.
Pas de quoi vraiment fouetter un chat ou en faire tout un fromage!
KBG

maatala a dit…

salam

Lu sur NECHRA

"Les trois Requins : Cridem, Taqadoumy et l’Ani

Autant le web mauritanien arabisant est paraît-il en très bonne santé, c’est d’ailleurs celui qui compte le plus de visiteurs, autant le web francophone est famélique. Trois requins se partagent le grenier dont se nourrissent les visiteurs : Cridem de claude K, taqadoumy de Hanavy et CR et l’ANI de cheikhna ould Nenni.

Côté blog, ce n’est pas la joie non plus : deux seuls blogs sont en activité ; c’est-à-dire qu’ils sont animés régulièrement et suivent de près l’actualité de la place : haut-et-fort du professeur Ely moustapha et canalh de LM-matalla ; ce dernier étant classé par berberus en tête de liste à des années lumière des autres.

A part ça, une pléthore de sites arrivent et s’éteignent au gré du courage ou du découragement. Le dernier arrivé étant Nechra.com qui reste visuellement le plus élégant et qui j’espère saura petit à petit trouver sa place dans cette mer de requins où souvent la diffamation permet d’attirer le plus l’attention au détriment de la déontologie.
On peut toujours pérorer sur la faiblesse d’équipements des ménages qui ne permet pas à un plus grand nombre d’être connecté ; toujours est-il qu’il n’y a aucune raison que le web mauritanien francophone soit si pauvre vu le nombre d’intellos à la langue pendue que nous avons. Pourquoi si peu de blogs courageux comme haut-et-fort ? L’égoïsme et surtout la peur des représailles permet à nos intellos de préférer la salive sans risque des salons à l’effort gratuit pour éclairer la scène politique et sociale d’une lumière désintéressée, saine au service du plus grand nombre réduit à l’esclavage de l’information et de la désinformation par une presse qui a traversé 21 ans de tyrannie en y laissant parfois son âme mais jamais son portefeuille.
Bilan : la toile qui devrait être une extraordinaire fenêtre de liberté où la société civile pourrait se libérer de la corruption de la presse et briser mille et un tabous qui gangrènent cette société où l’hypocrisie infâme a atteint des sommets insondables ; cette toile est devenue la meilleure fenêtre de cette presse fatiguée et fatigante, usée à force d’autocensure incapable d’évoluer et de se libérer tant les barons de la presse sont mouillés jusqu’au cou dans le système qui depuis des lurettes leur à fait une place de rentiers de la rétention d’info pendant que ces barons exploitent des journalistes ; réduits à mordre à l’ordre ou à aller chômer ailleurs.
Que de talents détruits par ces barons qui soit dit en passant ne sont pas ni des lumières ni des plumes exemptes de lacunes et de limites intellectuelles mais qui pour x raisons telle celle qui justifie que l’occasion fait le larron ; elle fait aussi le journaliste ; tombé là par un heureux hasard à l’époque du royaume des aveugles.
Voilà maintenant que le web leur offre une nouvelle jeunesse pour le plus grand malheur des visiteurs qui ne peuvent cliquer sur cridem sans ne tomber que sur les amis de cridem ; ni sur taqadoumy sans ne tomber que sur les amis de taqadoumy ; ni sur l’ANI sans ne tomber que sur les amis de l’ANI or ces trois requins : qui sont-ils eux qui dévorent tous les visiteurs du web francophone ?

1-Cridem : grand requin blanc qui nage dans toutes les eaux mais qui est obligé de suivre le code de sa charte car un : il vit en Mauritanie , travaille sans couvert de l’anonymat et c’est un étranger ; tout cela l’oblige a agir comme un journaliste professionnel sain et sauf de la trempe d’une tribune ou d’un calame. Cridem a été lancé du temps de la liberté d’expression totale c’est-à-dire où votre commentaire se trouvait directement en ligne ensuite seulement venaient les fameux XXXX de Claude K que personne ne connaissait alors.

maatala a dit…

C’est les cridémiens qui firent cridem qui n’était au début qu’un site classé « flam » puis il est devenu pluriel pour enfin devenir aujourd’hui commercial comme jeune afrique par exemple. Commercial signifie qui peut servir à « cridem communication » comme l’indique la carte de visite du webmaster, autant dire que cridem vous offre la possibilité de mettre au service de votre image sa façon de traiter l’info. C’est honnête mais c’est dangereux quand les visiteurs ignorent les milles unes façons de traiter l’info. De toute façon, claude k a fini par comprendre que sa communication est plus efficace en étant fine qu’en versant dans les délires exagérés que l’on peut voir dans les sites d’applaudisseurs et il sait surtout que rien ne sert de se faire des ennemis car politiquement tout se renverse très vite dans ce pays.
De plus, avec un site concurrent de taille à côté ; les manœuvres se doivent d’être éclairées sinon les visiteurs prendraient la fuite sitôt l’alerte sans équivoque déclenchée à côté. Toutes ces barrières font de cridem aujourd’hui le site le plus correct.

2-Taqadoumy : Grand requin tigre de la place qui dévore tout sur son passage sans faire dans la dentelle. Site à scandale où souvent l’intox et la vérité se mêlent laissant le visiteur perplexe. Un tel site est nécessaire car c’est des empêcheurs de tourner en rond. Malheur à qui en ferait les frais car en un clic votre vie privée est là étalée pour le grand plaisir de la génération potin.

Le problème avec un tel site c’est que les scandales peuvent détruire toute crédibilité réduisant à néant l’impact d’un scoop qui s’avérerait une pure vérité. Il leur manque donc un dosage pour permettre à ce site de concurrencer sérieusement cridem car seule la libre et saine concurrence permet seule de faire jaillir la vérité saine qui manque cruellement au web francophone.

Taqadoumy est le site d’une certaine élite toujours en guerre contre système quel qu’il soit et ce avec des armes pas toujours conventionnelles or quand votre ennemi peut fermer votre site du jour au lendemain, rien ne sert de faire les beaux ; il vaut mieux faire de l’opposition constructive en appuyant toujours là où ça fait mal de sorte qu’au sommet de l’état l’on sache ce qui se passe à la base ; c’est là l’enjeu à condition bien entendu que le sommet soit de bonne foi, ce que je crois.

3-Quant à l’ANI : c’est un grand requin tout court ; c’est la version privée de l’AMI qui peut aussi comme cridem moyenner l’info et se rappeler au souvenir de certains si jamais on l’oublie ; voir à ce propos l’interview du salafiste : pourquoi se faire la caisse de résonnance de ces propos sinon pour faire parler de l’ANI ?

maatala a dit…

A part ces trois requins, il n’y a rien qui puisse se prévaloir d’un nombre de visiteurs conséquent pour prétendre être des « faiseurs d’opinions » comme les autres barons de la presse écrite. Là est la grande misère du web francophone mauritanien. Trois requins se partagent « l’opinion publique » et surtout la capacité de nuisance. N’importe qui peut vous attaquer, vous mettre à la une et vous obliger à quitter votre sérénité pour un maigre droit de réponse qui arrive toujours trop tard après la calomnie comme le médecin après la mort.

Laissez à Cridem son commerce ! Laissez à Taqadoumy ses guerres personnelles ! Laissez à l’ANI son influence ! Il faut d’urgence que les intellos mauritaniens de taille reprennent cet espace livré au commerce, à l’intox et aux règlements de comptes sans rien qui puisse permettre à l’opinion publique de lire en paix sans se dire toujours « qui veut-on que je haïsse ? Qui veut-on que j’aime ? Dois-je rire ou pleurer du malheur des victimes de ce monde du trottoir de l’info ? »
Pourvu surtout que demeure la faculté de se poser les bonnes questions.

Vous me direz que dans le monde, c’est partout la même guerre de la désinformation. Certes, mais la Mauritanie n’est pas le monde ; nous avons la chance de sortir à peine de trente ans de malheur ; nous ne sommes que 3 millions ce qui n’existe nulle part ailleurs chez nos voisins avec des richesses comme les nôtres.

Ainsi si nous faisons comme ailleurs, jamais ce pays ne se relèvera car ailleurs c’est la guerre des tranchée or nous nous devons de quitter les frontières des clans habituels et des haines civils contre militaires sans quoi ce nouveau pouvoir n’aura aucun intérêt à faire changer les choses si en face il ne reçoit en retour que mauvaise foi et poignard dans le dos.

Donnons à Aziz une chance : c’est à chacun de comprendre que Aziz ne peut réussir sans le soutien de tous les ennemis du système dont il est le digne héritier mais un héritier révolutionnaire ! Inch’allah du moins !

Source: Vlane

maatala

Anonyme a dit…

POUR A-

Oui, je sais mais vous avez consenti a son article, c’était juste pour te rappeler a l’ordre, tes écris sont très importants pour tes lecteurs, nous n’acceptons pas un revirement quelconque de ta part et surtout pas vers khalil dit kbg.

Aucun de nous n’est expert dans un domaine précis, nous sommes des soit disant intellectuels qui veulent échangés ensembles des idées pour se faire entendre en espérant du changement dans le développement pour notre Mauritanie.

Quant aux différents personnels ou règlement de compte ce blog n’est pas crée pour ce genre de chose et surtout pas pour les insultes.

K...

Anonyme a dit…

Ce corbeau qui signe "K.." me semblerait bien ressembler à un bouledogue de la pire espèce des canidés de mes vieilles connaissances.
Et comment donc!?Il me suivrait comme mon ombre depuis 18 mois et n'aurait plus que çà à faire.A ce train, nous nous ferions bien charitables et compatissants pour lui trouver une chienne en chaleur pour l'occuper.Complètement givré ce loustic, il a définitivement pété les plombs tout seul dans son petit coin d'aigri hacker.Irrécupérable, même pas bon pour la casse!

arabisant a dit…

M. Bella Guey,

vous dites qu'est ce que ces arabisants cherchent à la diplomatie en europe ?
Le problème de la diplomatie mauritanienne ne provient pas des arabisants; au contraire elle vient de ces francisants ''complexés, excuser le terme'' qui pensent que parler le français est suffisant pour régler tous les problèmes du monde.

vous n'avez pas entendu que les peuples, partout dans le monde et dans toute l'histoire de l'humanité, n'ont jamais progressé en utilisant une langue étrangère comme langue mère : régarder l'Inde, La Chine, Le Japon, ...
Régarder les pays qui ont été colonisés par La France : aucun progrés, aucun dévéloppement, ..
seulement ils sont restés dans le labyrinth : parler le français correctement et vous n'aurez plus de problème.

faites une comparaison entre les pays arabes qui ont été colonisés par la France et ceux qui ne l'avaient pas et vous allez voir la différence.
Je ne suis pas contre l'utilisation de n'importe quel langue, mais le français doit être utilisé à pied d'égalité avec les uatres langue : anglais, chinois, ..elle n'est pas sacrée.
L'administraion mauritanienne doit être totalement arabisée, polarisée, sononkalisé ou wolfalisée.
LA MAURITANIE, OU N'IMPORTE QUEL AUTRE PAYS NE PEUT SE DEVELOPPER PAR UNE AUTRE LANGUE ETRANGERE A SON PEUPLE.

Anonyme a dit…

Prière informer une certaine dame qui s'est faite épinglée à grands renforts de bruit et de vacarme par un "canidé chasseur autoproclamé de plagiaires" que son honneur aura été lavé par KBG bien incidemment.
En effet, le type qui a découvert son plagiat posté des lointales Indes en la clouant férocement et sans galanterie et ménagements aucuns au pilori aura été à son tour honteusement confondu sur Cridem par KBG .
KBG aura établi que ce "maître plagiaire" n'aura fait que pomper sans efforts les articles fruits de la matière grise d'autrui qui lui ferait tant défaut manifestement.
Cette dame n'aurait pompé qu'une seule fois alors que notre chasseur de plagiaires n'aura fait que pomper toute sa vie de pirate tire-au-flanc.
A pompeuse, pompeur et demi sic!
L'arroseur arrosé en somme!
par conséquent cette dame devrait à KBG de fières chandelles et de chaleureux remerciements pour avoir lever comme un lièvre ce pseudo-intello qui aura mis sa cervelle d'oiseau en jachère pour puiser éhontément et à profusion sur internet.
Nikita. K...

Anonyme a dit…

Lire:lointaINes

En effet, le type qui a découvert son plagiat posté des ***lointaINes Indes..

Anonyme a dit…

Lu pour A+

plus d'un milliards de dollars de bonus de signature pour l'exploration petroliere au Nigeria perdu dans l'air.

Comme les bonus de signature perdus durant la transition CMJD, jamais payés au trésor et dont personne n'en parle.

Azzizzo et Kane: un audit, please. Où sont partis les sous?

A-

==
Nigeria probes $ 1.2 bn missing after oil block bidding round
03-07-09 The House of Representatives Committee on Public Accounts raised an alarm that about $ 1.2 bn which was accrued to the Federal Government in respect of the 2005 oil block bidding round had not been remitted to the appropriate accounts and could not be traced.
It has therefore summoned the Governor of the Central Bank of Nigeria (CBN), Dr Lamido Sanusi and Executive Secretary of the Petroleum Technology Development Fund (PTDF), Alhaji Mutaqah Darma, to appear before the committee to throw more light on the issue.

Chairman of the House Committee, Honourable Usman Adamu, who blew the whistle at the commencement of an investigative hearing, said the fund accrued from signature bonuses of the oil block bidding round was supposed to have been paid into a Petroleum Technology Development Fund (PTDF) reserve account but it was not. Adamu alleged that the government of former President Olusegun Obasanjo directed that the money should not be paid into PTDF account but that the money should be kept in a special account at the CBN.
There are however conflicting reports about the actual amount in the special account. Authorities at the CBN claimed that the amount was actually $ 1.07 bn and not $ 1.2 bn.

Mr Mohammed Nda, an official of the apex bank, disclosed that the shortfall occurred because some refunds were made to some firms that benefited from the oil bid round but later lost out when the awards were cancelled and re-allocated to other investors.
Accountant General of the Federation, Ibrahim Dankwambo, also adopted the figure position of the CBN. Dankwambo, represented by Mr O.I. Osibote, said that the office of the AGF raised a letter of credit in favour of the Ministry of Finance to cover $ 231 mm being a refund to one of the investors, the Korean National oil Company (KNOC) whose oil block allocation was later revoked.

He explained that there was no fraudulent deal but that it was only fair that KNOC be refunded the amount it paid since its allocation was cancelled.
"We don't knowwhether the letter of credit has been utilised. We don't know the status of the credit. But $ 231 mm was a letter of credit in favour of Ministry of Finance. We asked both the Department of Petroleum Resources (DPR) and the Ministry of Finance what the amount was originally and what the status is now. We want to find out whether it has been utilised," Osibote said.



Source: http://allafrica.com / This Day

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

La liste qui fait peur aux fonctionnaires

Mécontents du taux d'absentéisme dans certaines administrations (Santé et ministère), les nouvelles autorités hésiteraient à imposer des systèmes d'enregistremetn des absences de certains cadres et hauts cadres.

Cette proposition est encouragée par la Banque Mondiale qui fait état d'une situation pléthorique de l'administration mauritanienne et d'un faible niveau de productivité.

A suivre.

Info source : Mauritanies1

maatala

maatala a dit…

Salam

Comment Gaddfou peut-t-il officiellement, inviter un président de la république et inviter la ministre des affaires étrangères d'un pays.

Azzizzo a rater une occasion pour démettre la plus grande erreur de son gouvernement.

Esprit mendiant, quand tu nous tiens dit le Fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu ur le blog de X

mercredi, septembre 27, 2006

"Les pires diplomates de Mauritanie: Mint nâ en tunisie
dans la série "les pires diplomates de la mauritanie"


Voici l'histoire de l'homme d'affaire, de l’ambassadeur véreux et de la femme du chef de l'état.

oum kalthoum mint nâ, la femme du chef de l’etat mauritanien ely ould mohamed vall, était en visite en tunisie, pour inscrire ses deux filles à l’université de tunis.

à peine arrivée à tunis, et au grand dam des services du protocole tunisien, elle est allé à hammamet, la banlieue huppée et balnéaire de tunis, elle y a rejoit l’homme d’affaire mauritanien mohamed ould bouamatou, celui-ci séjourne depuis plus de deux semaines à hammamet, où il est en villégiature.

les services du protocole tunisien ont été surpris car cela n’était pas prévu à son programme de séjour officiel.

devant être normalement logée à l’abou nawas tunis (l'un des plus luxieux palaces de la tunisie), elle est allée à hammamet pour revenir quelques jours plus tard.

pourquoi la femme du chef de l’état mauritanien va séjourner à hammamet, en compagnie d’un homme d’affaires sur lequel pèse des soupçons de trafic de drogue, de cigarettes et d'êtres humains ? c’est à la fois incongru pour elle et déshonorant pour l'image de la mauritanie.

c'est mohamed salem ould saleck, l’ambassadeur de mauritanie à tunis, qui lui a arrangé les rendez-vous avec ould bouamatou et lui sert de facilitateur. il lui a ouvert les portes de sa résidence à mint nâ, elle vient tous les soirs diner en grande compagnie, alors qu’elle est censée loger à l’hôtel, d’autant plus que l’on sait que la résidence de l'abmassadeur est un lieu très mal fréquenté.

il y a trois mois, en effet, la brigade tunisienne de répression du banditisme a arrêté, au domicile de l’ambassadeur de mauritanie à tunis mohamed salem ould saleck , un malfaiteur dénommé yahya ould abdoullah, qui était entretenu et hébergé par cet ambassadeur dans sa résidence.

2006

maatala a dit…

cette affaire qui a fait grand bruit dans les milieux tunisiens a dégradé l’image de notre pays, image qui d’ailleurs en tunisie est au plus bas du fait des pratiques de nos diplomates.

outre que l’ambassadeur mohamed salem ould saleck trafiquait fausse monnaie et devises avec ce malfaiteur, il avait organisé avec certains membres de l’ambassade de mauritanie à tunis la vente d’alcool acheté au marché libre, qu’il revendait à un certain krimi, citoyen tunisien, ce dernier l’écoulait en dinar tunisien pour leur compte.

cet ambassadeur avait aussi violé la bonne affectée à la résidence, une fois qu'elle était tombé enceinte il a fait pression sur elle, tantôt avec l'argent tantôt avec la menace, et a réussi à l'obligée à aller avorter.

khadi, c'est le nom de la bonne, s’est vue menacée par l’ambassadeur si elle portait plainte.

suite à cette affaire, khadija mint sneiguel, la femme de l’ambassadeur, a eu une grave dépression nerveuse et a été hospitalisée à la clinique el manar à tunis, entourée de ses trois filles, que l'ambassadeur a fait venir en urgence.

finallement, son cas a empiré et elle est décédée d’une crise cardiaque dans la même clinique, Allah yarhamha.

mohamed salem ould salek fait d’autre part travailler de façon illégale quatre travailleurs payés sur le budget de l’ambassade, dont certains sont fictifs et n'ont quasiment jamais mis les pieds en tunisie, en effent, ils sont à nouakchott et reçoivent tous les mois leurs salaires de diplomates affectés à l'ambassades de mauritanie à tunis.

l’un d'entre eux à séjourné cette semaine à tunis, il s’est vu verser plus de 4.500 euros par l’ambassade, puis il est reparti sur nouakchott.

les pratiques des ambassadeurs mauritaniens sont souvent celles de mafieux, ainsi, ould baha, l’ambassadeur qui l’a précédé, a tout simplement empoché les 12.000 dollars avec lesquels l’ambassade devait acheter une nouvelle voiture !

ni vu ni connu !

pour vous dire qu’entre l’ambassadeur et ould bouamatou, la femme du chef de l’état était en très bonne compagnie.

mercredi, septembre 27,

Anonyme a dit…

maata

en voyant kaddaffi invitant l'autre vieux renard; je me suis dit: " tiens! ely préparerait-il quelque chose ou est-ce juste pour dire à aziz " attention; j'en ai un autre sous la main"

Anonyme a dit…

depuis la nomination du gouvernement bilkiss est tombée en syncope: A- le grand prince ; ne pourrais-tu pas aller lui faire le bizoo du bois dormant?

Anonyme a dit…

maata je ne crois pas un mot de ce que dis x à propos de Mr B qui est blanc comme neige

Anonyme a dit…

Bilkiss: un grand bizoo. Le kheneral a gagné contre mon voeux et celui de sanhaji, entre autres. Tu vais raison qu'il avait tout preparé pour gagner au premier tour. Montre-nous qe tu es hereuse de la victoire et attaque nous de temps a autre. Tu nous manque. N'avale pas tes clés. Tes zamis sont toujours là. Moi je colle la paix au kheneral jusqu'au prochain tour dans 5 ans. Mais il y a tellement de choses a dire ...

N.B:

1. cet appel s'addresse aussi à nos filles bl, citoyenne, Bebe Ba

2. la cellule de communication de l'ex-khenral a aussi cessé d'emettre depuis la victoire de leur candidat. Kif-kif pour l'opposition. Qu'est ce qui se pass au bled?

A-

===

Ano a dit:

depuis la nomination du gouvernement bilkiss est tombée en syncope: A- le grand prince ; ne pourrais-tu pas aller lui faire le bizoo du bois dormant?

Anonyme a dit…

De quel B Couli?
x: on attend ton retour prochain, inchallah
A-
===

Couli a dit (maata, c'est une marque deposée couli):

maata je ne crois pas un mot de ce que dis x à propos de Mr B qui est blanc comme neige

31 août 2009 01:19

Anonyme a dit…

Qui a mené la campagne Mittal contre les Sidioca? Si ce que dit la SNIM est vrai, l'Etat posede encore 78,35 du capital de la SNIM.

l'article dit ceci:

"L’Etat mauritanien détient 78,35% du captal de la SNIM. Le reste détenu par des investisseurs arabes, islamiques et des privés mauritaniens".

A surveiller de près, car réduire la participation de l'Etat de 78,35% à 51% genererait des milliards à mettre dans la poche pour les intermediaires et leurs commanditaires cachés à Nouakchott. Ceci prendrait 10 secondes pour le gang qui avait vendu la rafinerie de NDB.

A-


=========
Communiqué de presse : SNIM : Nomination d’un nouvel Administrateur Directeur Général

Monsieur Taleb Abdivall a été nommé Administrateur Directeur Général de la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM). Sa nomination, sur proposition du gouvernement de la République Islamique de Mauritanie, a été approuvée par le Conseil d’Administration de l’Entreprise, réuni en session extraordinaire le 20 août 2009 à Nouakchott.

Monsieur Taleb Abdivall remplace Monsieur Ousmane Kane qui a été désigné à la tête de la SNIM en novembre 2008.

Né le 12 mai 1965 à Tintane, le nouvel Administrateur Directeur Général de la SNIM est Docteur en Géologie. Il était le Directeur Général de la SOMELEC (Société Mauritanienne d'Electricité) depuis septembre 2008. Il était aussi Professeur chargé de cours de Pétrologie Endogène, de Géochimie et de Géologie Régionale à la Faculté des Sciences et Techniques de l'Université de Nouakchott.



Il arrive à la SNIM dotée d’une riche expérience avec des sociétés minières internationales. Géologue Chef des projets d'exploration d'Ashton Mining (1997-1999) , Senior Géologue Directeur des projets d'exploration de la North Africa Joint-venture entre Ashton Mining et Dia Met Minerals (1999-2003), Senior Géologue Coordinateur des Projets d'exploration de Rio Tinto en Afrique du Nord (2003-2006), Coordinateur des projets de Recherche minière de Rio Tinto Mining and Exploration en Afrique de l'Ouest et du Nord (2006-2008), M. Taleb Abdivall est à la SNIM en terrain conquis.

Au cours de sa session, le Conseil d’Administration a exprimé ses vives félicitations à l’Administrateur Directeur Général sortant, Monsieur Ousmane Kane qui, malgré la crise économique mondiale, a réalisé un excellent travail au cours de son mandat à la tête de la SNIM (novembre 2008 - août 2009).

M. Ousmane Kane a notamment :

- mis en place un ambitieux programme de développement et de modernisation de la Société ;
- conçu une politique de réduction des coûts de production ;
- jeté les bases d’un Plan d'Action Stratégique pour l'Amélioration et la Modernisation.

Les principales activités de la SNIM, qui est une entreprise certifiée ISO 9001-2000, sont la recherche, l’exploitation et la commercialisation du minerai de fer. La politique de diversification permet à la SNIM de contrôler aujourd’hui sept filiales opérant dans le tourisme et services, le génie civil, la fonderie, la fabrication mécanique, la consignation, le transit, etc.

L’Etat mauritanien détient 78,35% du captal de la SNIM. Le reste détenu par des investisseurs arabes, islamiques et des privés mauritaniens.

Nouadhibou, le 23 août 2009

Anonyme a dit…

Maatala,

Les 100 millions à Boidiel, azzizzo va les lui rembourzer ou non? En tout cas Boidiel est tres silencieux ces jours, avec AOD, Maouloud et Messaoud. Qu'est ce qui se passe?

A-

Anonyme a dit…

Le guide déboussolé invite Aziz à participer au 40ème du cinoche de serie B de sa révolution et n'est même pas foutu de l'accueillir personnellement à l'aéroport de Tripoli.
Il s'est contenté d'envoyer modestement un sous-fifre chargé des affs sociales pour se taper cette corvée à sa place. Ce serait, toutes proportions gardées, comme un grand journal se contentant d'envoyer un obscur journaleux chargé de la rubrique "des chiens écrasés" pour couvrir en prime time un évènement majeur.

Assurément le guide déboussolé nous prendrait pour des clopinettes ne justifiant pas qu'il quitte le confort douillet de sa tente de bédouin arrogant.

Ce faisant le "roi des rois" d'Afrique se prendrait vraiment pour le négus Jah rastafari à moins que ce ne soit sa manière à lui de montrer au nouveau pouvoir que la stature d'un guide déboussolé comme lui n'aurait rien à voir avec celle du président d'un pays Saharien qui aura fait de lui un "Imam des imams" en alignant tous ses érudits derrière lui le temps d'une prière du Mouloud.

Il faudrait bien que le président Aziz prenne enfin ses distances avec ce loufoque qui ne lui aura été d'aucune utilité même dans son élection.
La fiérté et la souveraineté natles devraient bien être incarnées par le nouveau président de la Rép, comme partout ailleurs au monde.

Nouakchott n'est pas une banlieue de Tripoli!

Anonyme a dit…

Se refait-on jamais?

LIRE
**40ème ANNIVERSAIRE, soit donc:

Le guide déboussolé invite Aziz à participer au 40ème **ANNIVERSAIRE du cinoche de serie B de sa révolution...

Anonyme a dit…

censuré partout même sur nechra!
j'attends des nouvelles de taqadoumy, mais ils prendront la fuite aussi , y a -t-il quelqu'un sur le net capable de publier ce poème à la une de son blog afin que les vers ne soient pas hâchés

qu'a-t-il dans ce texte pour que tous les webmasters prennent la fuite? Voilà qu"'on censure la poésie! LM, maatala, havany, docteur kleib, prof mustapha ect

au secours !

Acrostiche à M B

« un acrostiche est une pièce de vers, composée de telle sorte quand lisant la première lettre de chaque vers on trouve les mots pris pour thème : mohamed ould bouamatou en l’occurrence »

Monsieur B, on vous dit le seul blanc comme neige
Où nos grands patrons sont toujours au moins beiges
Homme modestement pauvre il y a très peu
Aujourd’hui plus puissant que l’Aziz peu à peu
Mystère du génie ou génie sans mystère
En une décennie, parti du plus bas du parterre
Devenu un empire aussi présent que l’air

On ne craint plus partout que BSA
Un nom qui plie AON et MAOA
Le nom le voilà : tremblez voilà BSA
De partout les parrains murmurent oh la la

BSA en veux-tu ? BSA en voilà
On craint pour Aziz un patron que voilà
Un ami si banquier comment le remercier
A quand le changement quand l’ami est financier
Mais, Dieu merci, BSA n’a besoin de rien
A quoi bon facturer Aziz qui lui n’a rien
Tout un peuple craint l’un et espère en l’autre
On verra si BSA est l’ami du roi
Un ami bienfaiteur ou le Roi du roi


( la rime en autre n'est pas une erreur c'est voulu , vous remarquerez que de gauche à droite c'est deux fois les mêmes mots, c'est une nouvelle botte, au diable l'orthodoxie , visuelement cela à un sens )

salut

Anonyme a dit…

Depuis qu'ils auront su que mes différentes messageries sont sous constante surveillance, TOUS mes amis des plus placés jusqu'aux plus modestes auront arrêté de concert de m'écrire, se contentant du moyen beaucoup plus onéreux et discret cependant qu'est le téléphone.
Et tout le monde leur donnerait bien raison en cette période si généreuse et prolifique en BR convoyés par les agents de renseignements du nouveau régime voire des autres partis même de l'opposition.

Ils ne sont guère légions, au pays et à l'étranger même, les intellos, les fonctionnaires ou hommes politique qui pourraient se payer le luxe suprême de l'indépendance d'esprit dont je ferais montre, Dieu merci.
KBG

Anonyme a dit…

censuré partout même sur nechra!
j'attends des nouvelles de taqadoumy, mais ils prendront la fuite aussi , y a -t-il quelqu'un sur le net capable de publier ce poème à la une de son blog afin que les vers ne soient pas hâchés

qu'a-t-il dans ce texte pour que tous les webmasters prennent la fuite? Voilà qu"'on censure la poésie! LM, maatala, havany, docteur kleib, prof mustapha ect

au secours !

Acrostiche à M B

« un acrostiche est une pièce de vers, composée de telle sorte quand lisant la première lettre de chaque vers on trouve les mots pris pour thème : mohamed ould bouamatou en l’occurrence »

Monsieur B, on vous dit le seul blanc comme neige
Où nos grands patrons sont toujours au moins beiges
Homme modestement pauvre il y a très peu
Aujourd’hui plus puissant que l’Aziz peu à peu
Mystère du génie ou génie sans mystère
En une décennie, parti du plus bas du parterre
Devenu un empire aussi présent que l’air

On ne craint plus partout que BSA
Un nom qui plie AON et MAOA
Le nom le voilà : tremblez voilà BSA
De partout les parrains murmurent oh la la

BSA en veux-tu ? BSA en voilà
On craint pour Aziz un patron que voilà
Un ami si banquier comment le remercier
A quand le changement quand l’ami est financier
Mais, Dieu merci, BSA n’a besoin de rien
A quoi bon facturer Aziz qui lui n’a rien
Tout un peuple craint l’un et espère de l’autre
On verra si BSA est l’ami du roi
Un ami bienfaiteur ou le Roi du roi


( la rime en autre n'est pas une erreur c'est voulu , vous remarquerez que de gauche à droite c'est deux fois les mêmes mots, c'est une nouvelle botte, au diable l'orthodoxie , visuelement cela à un sens )

salut

Anonyme a dit…

vlane, j'aurais bien pu publier ton "poème censuré partout" si tu n'avais pas écrit ceci hier dans l'un de tes énièmes brûlots apologétiques de romanichel :

"Côté blog, ce n’est pas la joie non plus : deux seuls blogs sont en activité ; c’est-à-dire qu’ils sont animés régulièrement et suivent de près l’actualité de la place : haut-et-fort du professeur Ely moustapha et canalh de LM-matalla"

Par conséquent vlane, DESOLE, je n'ai PAS DE BLOG et surtout pas pour publier tes âneries si peu poétiques et respectueuses de la métrique poétique.Et pour cause donc, va donc voir à tout hasard du côté de tes muses en panne. Sait-on jamais?

KBG

Anonyme a dit…

Un vrai trouvère ou troubadour du net de ce manouche de vlane!
Je n'avais pas encore lu son ode à la gloire de bouamatou avant d'écrire mon com précédent.
Après lecture de l'indigeste "poème" de ce "versificaillon" je suis sans appel: aucun site ou blog du net ne consentirait à publier une telle DEJECTION de mendiant pour tout l'or du monde!

Anonyme a dit…

pauvre kgb, en plus tu ne sais meme pas lire, ou vois-tu une ode ici animal, ne vois-tu pas que c'est tout le contraire

ta jalousie étouffe

si ct une ode animal cridem l'aurait mis à la une

j'attends avec impatience ta prochaine crise cardiaque que je te souhaite dans les meilleurs délais car tu n'est q'une merde , une vraie déjection de l'ère taya

Anonyme a dit…

Relisez bien ceci et ce n'aura été que le début de son refrain à la gloire de bouamatou et je vous épargnerais bien de faire l'économie du reste qui n'est encore que pire reptation d'un accroc de la manche tendant à tout va son escarcelle pour recueillir l'obole tous azimuts, "ekhlâg mehguen ellâ elli je yederbe".
Non slmt ce troubadour n'aurait pas de gosier mais en plus il n'aurait point de "machoires" en hassania(eblâ ehnouk!)
Il est en train de nous refaire le coup du second degré de "chiisme et SCHISME" avant d'admettre qu'il aura eu tort dans l'autre cas comme dans celui ci aussi bien évidemment.

Nb:pour les plus patients et résistants à la nausée, prière se taper le reste de la ritournelle de ce trouvère anachronique et et éculé qui se fera bientôt lyncher pour sûr par la ligue des artistes et griots traditionnels pour concurrence déloyale.

"Monsieur B, on vous dit le seul blanc comme neige
Où nos grands patrons sont toujours au moins beiges
Homme modestement pauvre il y a très peu
Aujourd’hui plus puissant que l’Aziz peu à peu
Mystère du génie ou génie sans mystère
En une décennie, parti du plus bas du parterre
Devenu un empire aussi présent que l’air..."

Anonyme a dit…

Lu pour AOD: l'ovni qui s'est barré avec les bulletins de vote. A-

http://www.alterinfo.net/OVNI-formellement-identifie-en-Chine_a36051.html

Anonyme a dit…

c'est vraiment écoeuvrant de ne trouver personne avec qui partager ce genre d'assortiment d'un énarque du tiers monde dans un tel état de délabrement qui lit avec ses yeux injectés de jalousie sans laisser à ce qu'il lui reste d'esprit une place pour saisir quelque chose

c de la confiture offerte à un porc

Anonyme a dit…

PS:
vlane et les autres aussi, pour la "crise cardiaque", il ne faudrait pas tellement y compter.Trouvez vous autre chose, un empoisonnement à distance à coups de virus encore plus virulents encore par exp.
Ce me semblerait bien être votre dernier recours en désespoir de cause.
D'ici là et faute de mieux, il va bien falloir que vous vous réorganisiez pour apprendre à VIVRE avec KBG ou disparaître tout bonnement.
A l'impossible nul n'est tenu et la plus belle lesbienne et/ou putain (femme)du monde ne peuvent donner que ce qu'elles hélas, autant dire pas grand chose après épuisement de toutes les tentatives invariablement tenues en échec.

Anonyme a dit…

Omission d'un verbe:
"... ce qu'elles **ONT hélas..."


"...A l'impossible nul n'est tenu et la plus belle lesbienne et/ou putain (femme)du monde ne peuvent donner que ce qu'elles **ONT hélas, autant dire pas grand chose après épuisement de toutes les tentatives invariablement tenues en échec....

Anonyme a dit…

Lu pour Bikiss.

Kadafi cloue le bec a tout le monde. Aziz aviait raison de miser sur le cheval gagnant.

Bilkiss enti mneine? Vive le kheneral.

A-
===

La famille Kadhafi provoque une crise politique en Suisse
LE MONDE | 25.08.09 | 16h23 • Mis à jour le 25.08.09 | 20h00
Genève, correspondance


Une tempête politique s'est levée en Suisse après l'accord conclu à Tripoli par Hans-Rudolf Merz. Jeudi 21 août, le président de la Confédération, également ministre des finances, s'était excusé de l'arrestation "injustifiée" de Hannibal, fils du colonel Kadhafi, et de son épouse, à Genève en juillet 2008, pour avoir frappé leurs deux domestiques.


Les Libyens obtenaient aussi qu'un tribunal arbitral international soit mis en place à Londres, obligeant Berne à prendre les "mesures nécessaires" contre les responsables de l'enquête à Genève si des actes illégaux avaient été commis par eux. M. Merz disait avoir reçu la promesse que les deux Suisses, retenus à Tripoli depuis treize mois en guise de représailles, seraient libérés avant le 1er septembre. "Si ces deux personnes restent en Libye, j'aurais perdu la face", déclarait-il à son retour.

PAS DE REGRETS

Lundi 24 août dans la soirée, le site du journal l'Hebdo affirmait que les otages seraient libérés mardi. Jointe au téléphone, l'épouse de l'ingénieur retenu dit n'avoir "aucune confirmation" de cette rumeur.

Dénouement proche ou pas, Hans-Rudolf Merz, qui a agi seul, devra s'expliquer. Le contenu de l'accord conclu avec Tripoli sera discuté, mercredi 26 août, lors de la séance du Conseil fédéral (gouvernement). Evelyn Widmer-Schlumpf, la ministre de la justice, s'est déjà étonnée d'une procédure arbitrale internationale portant sur l'action de la justice et de la police genevoise, domaine de la seule compétence cantonale.

Lundi 24 août, Hans-Rudolf Merz a été entendu, à huis clos, devant la commission de politique extérieure du Conseil national (parlement). Les débats, très vifs, ont porté sur le fait que des excuses, et non des regrets, aient été présentées à la Libye. Mais les parlementaires, craignant de mettre en danger le retour des deux Suisses, se sont abstenus de toute déclaration publique.

Dans une conférence de presse, David Hiller, le président du gouvernement cantonal genevois, s'est dit, lui, "effaré par le caractère improvisé de l'accord passé avec la Libye", estimant que l'"imbroglio juridique" allait encore durer longtemps.

Les autorités genevoises, soutenues par d'autres cantons, s'inquiètent de la création d'un tribunal arbitral ayant "le droit de désigner des "coupables" au sein des autorités et de la police genevoise".



Agathe Duparc
Article paru dans l'édition du 26.08.09

Anonyme a dit…

Je n'avais pas lu l'article avant de la balancer. Kadafi garderait en otage 2 suisses en attendant que ces derniers s'excusent. Il a des c...lles ce Kadafi. Eski. A-

Anonyme a dit…

Commentaire d'une suissesse. Eski. A-
==

Carine :
La Suisse ne cherche qu’à sauver ses deux ressortissants, pris en otage par Kadhafi, terroriste de son état. Espérons qu’elle les récupère bientôt. Et que le lendemain, elle gèle tous les avoirs de la famille Kadhafi en Suisse et lance un mandat d’arrêt international a son encontre.

Anonyme a dit…

Pendant que KBG et Vlane reglent leur probleme.

Lu sur Rue89 sur la gueguerre Kadafi/Suisse.

Depuis la fin de notre election du 18 juillet, on s'ennuie. Je propose à Kadafi de garder Aziz comme otage et on reprend l'election à zéro. A lire, please car c'est du Taqadoumy de France, ce Rue 89.

copiarpegar, esseghnas, Bebe Ba, Maatala, Yanis, Rimo, Bilkiss et les autres: lisez. C'est cocasse.

A-

==

http://www.rue89.com/2009/08/31/comment-la-suisse-a-baisse-culotte-devant-kadhafi

Anonyme a dit…

Kadafi a emprunté les lunettes au chanteur Bono.

Bebe Ba: ça va? J'étais à la guetna.


A-

===

http://www.rue89.com/2009/07/16/pour-le-colonel-kadhafi-la-suisse-est-la-source-du-terrorisme

Anonyme a dit…

Cher A-
Tu m'a rendu vraiment jalouse quand tu parles de la guetna.
N'avez-vous plus une gleda ou une dokhla de dattes à offrir pour ta sœur, qui n'a pas pu bouger pour la guetna cette année à cause de la campagne du Président Messoud(lol)!?

Citoyenne

Anonyme a dit…

Wakhyert citoyenne,

Depuis le début de l'époque azizienne toutes les dattes se transformées en TAKKA et la Guetna est devenue très fade.

D'ici l'année prochaine, on espère que ce phénomène disparaisse pourque les 7oumour, Tiguidert, etc... reviennent.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Maata-LM, puisque la nature dit-on a horreur du vide, je crains d'avoir à me transmuer en convoyeur et ratisseur tous azimuts d'articles au détriment des commentaires d'analyse politique ou plutôt en sus de ceux là.
Par conséquent, pour me rendre "utile" j'assumerais bien de faire ce travail ingrat et ce ne sont sûrement pas les spécialistes sommaires et peu causants des "lu pour vu" qui me contrediraient.

Mais, je vous préviendrais bien tout de suite que mon dada et mes hobbies à moi n'ont rien à voir avec le terrorisme et les fous de dieu qui s'envoient en l'air dans la zone Sahélo-saharienne voire au delà même.

Mes goûts sont autrement plus MACABRES et morbides car seuls m'intéresseraient les articles et vidéos traitant des carnages barbares de toutes sortes comme la Shoah à Auschwitz, treblinka, Dachau, mauthausen,Bergen Belsen, Ravensbrück, babi Iyar etc..., les 2 guerres monds, les génocides au cambodge de Pol pot et au Rwanda, dans les Balkans, Arménien, les grandes batailles de l'Histoire, les Huns, les Tartares, les Goths, les Wisigots, Gengis Khan, Attila, Koubilai Khan bref autant de sinistres centres d'intérêt qui auront bien vite fini de donner des cauchemars, de la nausée et des insomnies aux visiteurs horrifiés par la morbidité digne de Hannibal Lecter de mes postings.

Autant dire que le blog se transformerait bien vite sous mes repoussantes lectures partagées en arène pour ZOMBIES et autres revenants ainsi que pour tout ce que l'Histoire aura enrégistré comme sanglants massacres y compris à la tronçonneuse!Vous pouvez demander à mes hackers et hackeuses qui vous confirmeront bien sans ambages ma curieuse propension prononcée pour le morbide et le macabre.

Mais je m'empresserais bien de vous rassurer sur mes raisons qui sont très SAINES raisons car je suis tjrs curieux de savoir jusqu'où l'homme pourrait encore sombrer quand on aura pensé qu'il aura vraiment atteint les tréfonds de l'horreur et de la barbarie INHUMAINES?Rien que pour cela, sans plus!
Et bonjour les dégâts sanglants sur le blog et le psyché des visiteurs ébahis et horrifiés!

par exp: lu pour vous: "les cadavres de 800 000 Tutsi massacrés par les Hutu"
ou "6 millions de juifs partis en fumée dans les fours crématoires"
ou "28 négro-mauritaniens pendus à Inal"
ou "l'Enfer de Dante et celui de Oualata"
ou "les experiences et vivisections du Dr Mengele sur des déportés vivants" ou "ces expériences génétiques sur des enfants jumeaux"
ou "Dracula le vampire sanguinaire des Carpathes"
ou "Le massacre de verdun" ou "Bloody D Day 6 juin 1944" ETC....

Anonyme a dit…

Voici la bonne version de ce passage où une coquille se sera glissée incidemment et qui résumerait bien ma pensée et ma démarche entre autres explications, pour les curieux.
---------------------
Mais je m'empresserais bien de vous rassurer sur mes raisons qui sont très SAINES car je suis tjrs curieux de savoir jusqu'où l'homme pourrait encore sombrer quand on aura pensé qu'il aura vraiment atteint les tréfonds de l'horreur et de la barbarie INHUMAINES?Rien que pour cela, sans plus!

Anonyme a dit…

Dis donc KBG, pas étonnant alors que tout le monde ait pris ses jambes à son cou au vu de tes macabres et morbides inclinations.LOL!
Preuve s'il en ait que tu pollues bien le blog comme on n'aura pas cessé de te le dire pendant 18 ans pas mois.LOL!
Tu veux en plus nous rendre tous dingues comme le fou de maata avec tes histoires cauchemardesques, vas te faire voir ailleurs avec tes zombies et autres pendus d'Inal ou d'Auschwitz, ici on s'en tape le jabot de tout çà et ce n'est pas notre tasse de thé.LOL!
Ici on discute de tout et de RIEN plus de rien que de tout, vas te retrouver dans tout cela.LOL!
Dégage, tu pollues le blog!LOL!

Anonyme a dit…

j'aimerais avoir un jour l'avis de yanis et de l'AP à propos de cet acrostiche à Mr B

dîtes-le franchement si vous avez lu avec les yeux de kgb car je suis franchement inquiet

kgb n'honore en rien l'ENA de nouakchott car si ceux qui ont reçu la formation à l'ancienne ont ce niveau; que dire alors du niveau d'aujourd'hui après le massacre fait à l'éducation et à la formation dans ce pays

yanis et l'AP parlez franchement et dîtes please si vous avez lu ce que j'ai écrit ou si vous n'avez vous compris que ce que kgb a saisi

merci

être traité de mendiant est pour moi la pire insulte car en effet à force de vivre selon mes principes n'acceptant jamais de me vendre pour quiconque alors même que mille fois pendant cette crise je pouvais passer de l'autre côté; ayant toujours dit ce que je pense sans jamais craindre de me faire des ennemis; en ayant toujours écrit contre mes propres tributs pour combattre le tribalisme et en ayant toujours fait très peu de cas du quendiraton

je paye très cher chaque jour volontairement par ma vie de marginal le prix de mes idées et de mes principes; c'est la raison pour laquelle qui me croiserait dans la rue se dirait qu'il croise en effet un mendiant or je revendique ses stigmates qui sont la preuve irréfutables de mes convictions et de mes principes quand on se bat pour ses idées un contre tous sans protecteur aucun sinon Dieu notre maitre à tous

alors cela me touche quand écrivant ce que je crois être un acrostiche important histoire de répondre au silence qui a suivi la lettre à MR B; silence plein de mépris;je suis stupéfait de voir un âne se gausser sans honte d'avoir tout saisi de travers alors même que j'ai mis là des trésors de nuance pour tout dire sans rien crier

cet acrostiche est pour moi; une réponse au mépris

malheureusement très peu peuvent goûter cela car un autre que moi ; pus aigri et plus mendiant et moins philosophe face aux centres d'intérêts d enos grands patrons eut pu écrire de quoi immortaliser le sujet bien autrement et pour l'éternité

cet acrostiche n'était donc qu'une façon de dire " voyez comme je suis clément!"

salut

Anonyme a dit…

Cette fois ci c'est bien KBG qui parle.
Maata-LM, il faudrait penser à rappeler à l'ordre ces bloggers qui ponctuent leurs commentaires par de déplacés et inconvenants L.O.L soit rien moins que "Laugh On Line" ou "Rires en ligne".

l est indécent et inapproprié de rire de tout et de rien, il y a bien des moments où il faudrait être SERIEUX en se départissant des LOL à tout bout de champ.
"Sâ3e lillahi ew sâ3e lilmelahi"!

Par exp l'intervenant précédent qui ne trouve rien de mieux que de dire (LOL) suite à la pendaison des 28 négro-mauritaniens à Inal.
Par conséquent, il y a lieu de bannir ces mauvaises pratiques et habitudes car il y aurait bien des choses qui ne devraient pas pas "LOLER" sur ce blog.Et puis la ponctuation ne se rédurait pas qu'à des LOL, il y a les points, les virgules, les 2 points, ceux d'exclamation et d'interrogation et surtout les points de ...suspension pour éviter les fâcheux LOL...!

Exp précédent commentaire fictif mais ATTENTION, LA REALITE DEPASSE SOUVENT LA FICTION!!!

"vas te faire voir ailleurs avec tes zombies et autres pendus d'Inal ou d'Auschwitz, ici on s'en tape le jabot de tout çà et ce n'est pas notre tasse de thé.LOL!"

KBG sans LOL!

Anonyme a dit…

Bon vlane, je te collerais bien la paix à l'avenir puisque tu me sembles si sensible et fragile et tu n'es pas obligé d'en faire autant avec moi.
Contrairement à moi qui suis un dur à cuire de la pire espèce presque comme le sphinx qui renaitrait de ces cendres!Résilience quand tu nous tiens!

Anonyme a dit…

PS pour vlane et bonne soirée à toutes ladies first (sic)et à tous.

vlane, il ne faudrait surtout pas nous oublier la prochaine fois mes blogs et moi à défaut de nous encenser comme tu sais si bien le faire cher ami poète et virtuose versicoteur.

Cela dit, bonne nuit à tous et relisez bien mes commentaires précédents qui vous aideraient peut être à vous des raisons, de bonnes raisons oserais-je bien espérer en tout cas, sans me faire toutefois beaucoup d'illusions sur certains parmi vous.
Men yehdi allah houwe el mouhtedi!

Anonyme a dit…

Omission d'un verbe necessaire pour le sens:"à vous **FAIRE..."

qui vous aideraient peut être à vous **FAIRE des raisons, de bonnes raisons oserais-je bien espérer en tout cas
---------------------

Bonne nuit et ce sera là MON DERNIER COMMENTAIRE SUR CE BLOG inchAllah à vous le relai comme on dirait dans le 4 fois 100m!

Adieu les "amis(e)" et merci LM et Maata pour m'avoir "supporter" dans les 2 sens du verbe.Et je peux me tromper sur l'un des sens éventuel du mot, n'étant pas infaillible pour finir de RASSURER tout le monde.
ADIEU-KBG

Anonyme a dit…

Promis juré, c'est bien ma dernière intervention:

Maata tu voudras bien faire signer le commentaire-billet à la une de la page d'accueil par mes initiales KBG soit tel qu'il aura été signé conformément à l'original.
Et cela pour des raisons évidentes pour qui connaîtrait un tant soit peu certaines manies indécrottables de KBG.
Merci de le faire même si personne parmi les initiés voire les autres éventuellement n'ignoreraient que KBG et Khalil Balla Gueye ne font jamais qu'une seule et même personne.Donc prière utiliser mon pseudo de polichinelle KBG.Merci.
Adieu tout le monde.
KBG.

maatala a dit…

Salam

Qu'est ce qui fait courir Daddah le looseur

Notre kennedy local réve de devenir demain note Wade local: Devenir le chef d'une coalition pour éventuellement être élu président par défaut.

L'idéologue de la rectification vient de subir sa troisième branlé, cela ne l'empêche pas d'y croire.

Cette soudaine frénésie s'explique par le fait qu'il ne veut pas laisser la place de leader de l'opposition à son véritable adversaire: Messaoud.

Ce dernier le laisse faire car il sait que le RFD, ce nouveau repère d'ancien Roumouz Tayiste est en train d'imploser faute de ne plus croire dans les chances de leur poulain.

Il ne reste plus à Daddah que sa capacité de nuisance dit le Fou.

maatala

Anonyme a dit…

Il faut exaucer la dernière volonté de KBG, un KBG, certes, théâtrale, mais, me parait bien, sincère.

Anonyme a dit…

KBG, arrêtes de nous la jouer Scarlette dans autant en emporte le vent. lol.

Anonyme a dit…

Merhbeu ya la ma soeur la citoyenne. Sanhaji comme tu es proche de ain ehl taya (coome tu es à Nouakchott et je ne suis pas de Boulilimit lol), shame on you si tu n'amene pas une branche de dattes à notre soeur citoyenne. Même si tu dois sauter le mur du palais presidentiel (Azziz est chez l'ami Kadafou ce soir et les gadres du palais de Mint Ahmed Tolba se fichent de lui). Merhbeu, merhbeu kbira.

Merhbeu aussi à nos autres filles Bebe Ba, bl, Bilkiss et bien sûr M mint D. Merhbeu, merhbeu jusqu'aux prochaines elections dans 5 ans.

C'est quoi même Bilkiss: ce n'est pas le moment d'avaler tes clés. Canalh sans toi, c'est comme Aziz sans l'ami Kadafou. Je ne sais pas ce qui t'arrive avec Mohsen. Tu nous manque.Hatha chinhou ya Bilkiss. Nous allons cesser de vivre parceque Aziz a gagné?

A-

Anonyme a dit…

Maatala,

Moi je ne ferai jamais de la politique tant que tu es vivant. Tu as toujours raison et mes respects.Toi et x vous avez tuer AOD.

A-

===

Maatala a dit:

Salam

Qu'est ce qui fait courir Daddah le looseur

Notre kennedy local réve de devenir demain note Wade local: Devenir le chef d'une coalition pour éventuellement être élu président par défaut.

L'idéologue de la rectification vient de subir sa troisième branlé, cela ne l'empêche pas d'y croire.

Cette soudaine frénésie s'explique par le fait qu'il ne veut pas laisser la place de leader de l'opposition à son véritable adversaire: Messaoud.

Ce dernier le laisse faire car il sait que le RFD, ce nouveau repère d'ancien Roumouz Tayiste est en train d'imploser faute de ne plus croire dans les chances de leur poulain.

Il ne reste plus à Daddah que sa capacité de nuisance dit le Fou.

maatala

Anonyme a dit…

Maatala,

le fait que tu t'attaques à Daddah ne fait que confirmer qu'il est le véritable porte étendard du changement démocratique, car Maata et démocratie sont antinomiques par définition.

Si Daddah a été battu c'est par la fraude pure et simple.

Le Monsieur que vous le voudriez ou non est le futur Président démocratique de ce pays.

Les querelles que certains veulent créer entre lui et Messaoud, ne verront pas le jour, car tous les deux ont identifiés leurs ennemis et ceux du peuple et ils marcheront main dans la main jusqu'à ce que la Mauritanie soit soutirée de la griffe de tous ceux qui ne l'aiment pas, Aziz le fraudeur et ses amis.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Vivement le retour de LM, car c'est un véritable modérateur. Très discret et très équilibré politiquement.

Sanhaji

Anonyme a dit…

A-,

tu n'es peut être au pays en ce moment, mais je te confirme que le peuple est pessimiste et ne voit aucun espoir en perspective.

Aziz n'est arrivé à convaincre que ses bulletins qu'il a fait imprimé à travers la GB au Brésil.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhji,

Si Aziz etait allé au deuxième tour, on aura AOD ou Messaoud Président. Quelle connerie d'avoir accepté lélction le 18 juillet. C ést apparamment AOD qui a forcé le 18 et moitie-moitie pour le GUN. Mettre un incompetent a la tete de la CENI et un petit voleur au Ministere du Petrole, c'est AOD (le camp Aziz l'a pris entrain de communiquer avec des societes pour leur faciliter les affaires). Avec tous mes respects, AOD a toujours ete le poson de l'oppositio comme Prof Ely l'a si bien dit une fois.

A-

Anonyme a dit…

Et pourtant il a tellement chanté! Curieux de savoir qui a eu les blokats et il doit savoir.

Sanhaji enta vem? A-


==========

Démission du Directeur des domaines ?

Les ministres du Gouvernement de Ould Mohamed Laghdah ne seraient pas aussi indulgents que leurs prédécesseurs, notamment ceux des anciens régimes politiques.

C’est plutôt en grande besogne qu’ils semblent s’engager résolument, bousculant avec fracas les vieilles habitudes de nos administrations corrompues, notamment les pratiques obscures et les lenteurs qui caractérisent depuis belle lutte le service public.

C’est apprend-on, dans ce train de mesures prometteuses du nouveau gouvernement, que d’importants limogeages auront lieu dans les prochaines semaines. Pour les plus prudents des hauts fonctionnaires de l’Etat, il vaut mieux plier bagages pendant que l’ouragan est lointain, pour au moins sauver la dignité et ne pas être jeté en pâture politique.



Parallèlement à cette grande tempête qui s’annonce dans les hautes sphères de l’Etat, des sources généralement bien informées évoquent des départs en préparation. La démission du Directeur des Domaines M. Boumedienne Ould Bate serait déjà chose faite.

Selon ces sources, les premières informations recueillies sur ce dernier départ précipité, parlent de la non satisfaction du ministre de tutelle d’une réponse de l’intéressé sur une lettre de demande d’explications, relative à une attribution de terrains. Affaire à suivre...







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Le Véridique (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Quelle conviction? Tu parles, Charles! Des messages de ce genre nuisent a la personne dont on cire la reputation. A mon avis, c'est meme honteux.

A-

===


Quelle promotion attend le maire de Bababé ?

Le dernier Conseil des ministres a nommé un nouveau Directeur Général de l’Agence d’Etudes et du Suivi des Projets ANESP, en remplacement de M. Ba Abdoulaye Mamadou, actuel Maire de la populeuse moughataa de Bababé.

Ce départ de l’homme qui a soutenu Mohamed Ould Abdel Aziz depuis son entrée en politique, n’a pas été interprété de la façon par les observateurs politiques.

Certains se sont étonnés, car, à l’heure de la récompense des soutiens réels par des nominations juteuses à la tête de grands établissements, Ba Abdoulaye Mamadou est bien de cette catégorie de personnalités politiques et cadres auxquels le président de la République pense en premier pour placer son propre système de redressement du pays pour les 5 prochaines années.



D’autres commentateurs, pensent plutôt qu’il s’agit d’un départ qui augure une grande nomination de Ba Abdoulaye dans les prochains jours à un poste clé de l’Etat, auquel, à partir duquel, il pourra continuer à nourrir les mêmes convictions politiques qu’il a du président de la République.







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Le Véridique (Mauritanie

Anonyme a dit…

La chasse aux sorcières commence. Un directeur a toutes les prerogatives de promouvoir qui il pense être à la hauteur. S'il a pris des cadres de la BMCI et les a mis à un niveau superieur, c'est pour compenser la perte de salaire qu'ils ont a la BMCI.

Il y a lieu de coller la paix aux gens. Jugez Mohamed Ould Didi sur les résultats et non de petites misères comme ne pas envoyer deux cadres se former pendant 2 ans. Si j'etais à sa place, je vire tous les cadres de Mauripost qui ont besoin de formation et je recrute sur le marché les bons gars. La Mauripost, ce n'est pas la fonction publique, mais une entreprise qui doit faire des sous.

A-

=======

Mauripost : La face cachée de l’iceberg.

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la modernisation de l'administration et des NTICs a visité la semaine dernière la Mauripost Le ministre a exhorté les travailleurs de la société à redoubler d'efforts afin de présenter des prestations de haut niveau aux citoyens conformément au programme électoral du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il les a également appelés à oeuvrer à améliorer l'image de l'entreprise auprès des usagers. Le ministre a demandé aux travailleurs de respecter l'horaire officiel du travail et de rompre avec les comportements qui entravent le progrès de la société.

Il a réaffirmé devant le directeur de la Mauripost et ses collaborateurs l'importance que revêt la mise au point d’un plan de travail clair et transparent leur permettant d'accomplir leur mission dans les meilleures conditions. Notons que la Mauripost comme la plupart des sociétés d’état n’est pas géré dans les règles de l’art.



Le DG actuel, M.Mohamed Ould Didi est loin de faire l’unanimité. On lui reproche sa gestion cavalière de l’entreprise. On lui reproche entre autres le recrutement de deux éléments venant de la BMCI, des sacs à dos qui n’ont aucune référence.

Ils ont été recrutés et nommés directement comme directeurs et ce en violation de toutes les règles de procédure en la matière. Ces directeurs fraîchement intronisés ont été immédiatement reclassés à la catégorie i qui précède la catégorie hors classe.

Pour faire taire ses éléments, il a reclassé tous les directeurs dans la même catégorie mais a refusé d’étendre cette mesure aux conseillers qui ont pourtant le rang de directeurs. Voilà qui n’avait pas plu au sein de la boite.

Pourtant, en 2008, le directeur avait refusé d’envoyer en formation deux de ses agents(Soumaré Thierno et Koulibaly Mamadou) alors admis au concours des inspecteurs des postes de l’école de Rufisque au Sénégal. Et pourtant c’est lui-même qui s’était démené pour que ce concours soit organisé en Mauritanie.

Les deux admis dont la formation qui devait durer deux ans ne nécessitait pourtant pas plus de deux millions d’ouguiyas ont été ainsi injustement recalés, le boss leur préférant apparemment des directeurs sacs à dos sans qualification.

Pour donner la chance aux deux admis, l’école était même prête à les recevoir pour la formation et attendre d’être payée plus tard. Mais rien n’y fit.
Autre grief mentionné par des ayants droits ayant appartenu à la boite : le directeur a refusé de payer des indemnités de départ à des fonctionnaires qui sont allés à la retraite.

Au temps de l’OPT et même avec Mauripost on a toujours payé cette indemnité, c’était devenu un acte de jurisprudence même si pour lui c’était pas légal. Il a par ailleurs recruté beaucoup d’occasionnels qui justement ne servent à rien.

Mais tout cela se comprend quand on sait que l’homme n’est pas un adepte du « changement constructif ». Aux dernières élections, il avait soutenu Ahmed Daddah dont il était le directeur de campagne à Atar.

Cheikh El Hassan







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Le Divan (Mauritanie)

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

C'est bien daddah qui a dit que le coup d'état est une rectification, pas mon insignifiante personne.

C'est bien Daddah qui a eu la pétoche en 92 d'aller conquérir par la force la victoire volée par le funeste caporal.

C'est bien Daddah qui n'a pas bronché, lorsque le funeste caporal avait embastillé Haidalla à la veille de l'élection présidentielle, heureux qu'il fut de voir son concurrent éliminé.

C'est bien chez Daddah que se sont réfugies les Nouéguid et autres prédateurs.

Si le chef constitutionnel de l'opposition avait condamner et lutter contre le putsch, nous n'en serions pas là.

Demande à SIDIOCA ce qu'il pense de Daddah.

Dans cinq ans qui aura envie de voter pour Daddah?


---------------------------

Depuis quand un modérateur n'a plus le droit de dire ce qu'il pense?

Fraternellement


maatala

maatala a dit…

Salam

Cheikh El Hassan du divan a dit:

"Pourtant, en 2008, le directeur avait refusé d’envoyer en formation deux de ses agents(Soumaré Thierno et Koulibaly Mamadou) alors admis au concours des inspecteurs des postes de l’école de Rufisque au Sénégal. Et pourtant c’est lui-même qui s’était démené pour que ce concours soit organisé en Mauritanie.
-----------------------------

Pourquoi ces deux cons n'ont-ils pas porté cette affaire de discrimination raciale devant les juridictions.

Soumaré et Koulibaly, il n'y a pas de doute, au yeux du dirlo, c'est pas vraiment des gars de chez nous.

Ce genre de discrimination est une pratique courante chez nous dit le Fou.

Maatala

Bebe BA a dit…

A-, du nouveau du côté des voisins!

Le Polisario "n'existe pas politiquement, il obéit aux ordres de l'Algérie"
(MAP 31/08/2009)

Le Polisario "n'existe pas politiquement", il obéit aux ordres d'Alger, a affirmé M. Ahmedou Ould Souilem, ex-dirigeant du "Polisario" qui a récemment regagné la mère-patrie, le Maroc.

Le "Polisario n'existe pas politiquement. Il y a un Polisario algérien qui obéit aux ordres de l'Algérie", a souligné M. Ould Souilem dans un entretien au journal espagnol "La razon" publié dimanche, ajoutant que l'Algérie procède à la "séquestration des volontés des sahraouis" qui souhaitent regagner le Maroc pour contribuer à sa marche de développement et de progrès.

Il a de même dénoncé l'exploitation des souffrances des Sahraouis au bénéfice d'une "stratégie algérienne".

"Nous n'avons pas le droit de faire de nos fils des apatrides nomades. Ils ont une patrie et un avenir au Maroc", a lancé Ould Souilem, avant de souligner que beaucoup de Sahraouis veulent regagner le Maroc en dépit des entraves imposées par l'Algérie et le "Polisario".

Evoquant les négociations sur le Sahara, M. Ould Souilem a déploré le fait que le "Polisario" ne jouit pas d'une "autonomie" pour prendre des décisions, relevant que l'Initiative d'autonomie permet aux habitants du Sahara de gérer eux même leurs propres affaires de façon démocratique.

"Nous avons droit de vivre dignement dans notre patrie et la proposition d'autonomie est la seule option garantissant cette solution", a-t-il insisté.

M. Ould Souilem a, d'autre part, salué la dynamique de développement que connaissent les provinces du sud du Royaume.

maatala a dit…

Salam

Dans la serie "AJIB" :

Ministre de la justice: Baha Ould Ameida

Date & Lieu de Naissance: 1963 à Sélibaby


TITRES ACADEMIQUES:

1982 -1983 : Baccalauréat Série Lettres Modernes Françaises.

1983 -1986 : Maîtrise en Droit: Mention Assez Bien.

1986 – 1989 : Doctorat Droit (Tunisie).

-----------------------------

Depuis quand onbtient-on son doctorat en trois ans?

C'est un doctorat à trés grande vitesse dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

Mourrha 3lik L'Union Africaine.

Le communiqué du sommet des singes à Tripoli prise la démocratie mauritanienne et les dernière élections.

Le petit Napoléon Sarko doit se marrer car les nègres se sont rencontrés à Tripoli chez le nègre Gaddafou pour entériner les coups d'Etat.

Allah Yensakh L'Afrique

La pauvreté Matessala6

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Lu sur Nechra

"Affaire Mini Ould Soudani et Sid’Ahmed Ould Taya : Le Waltergate

Depuis l’arrestation de celui censé être le « cerveau » du trafic de drogue en Mauritanie, le français, Eric Maik Walter, l’on commençait à croire qu’enfin une enquête sur ces nombreux réseaux dans notre pays allait connaître son épilogue. Il n’en sera rien. L’enquête patauge toujours. Malgré les aveux qui auraient été extorqués à certains prévenus, l’affaire du dossier N°769/2007 plonge l’opinion dans une suspicion totale face au maintien du doute sur certains personnes sans l’existence de preuves irréfutables que les dénonciations ou surtout des relations parfois amicales avec Mini Ould Soudani.

Il est de plus en plus évident que notre pays a servi pendant une longue période -et sert peut être encore - comme plaque tournante d’un narcotrafic sans précédent. Des fortunes colossales, en blanchiment d’argent, se sont constituées, parfois même suspectées protégées par des segments de l’appareil sécuritaire. Ce qui certainement explique l’entremise dans l’affaire Mini Ould Soudani de l’officier Sid’Ahmed Ould Taya, qui émargeait alors à Interpol Mauritanie et qui se retrouve fer de lance dans cette affaire en conduisant Mini à ses bourreaux éventuels. Mais aujourd’hui, et en dépit de l’extradition de Eric Walter et des révélations qu’il pourrait faire, trop de questions restent en suspens.

Beaucoup trop de suspects

D’après les premières informations soutirées à Eric Walter, ce dernier n’aurait jamais eu affaire à une autre personne que Mini Ould Soudani, ou à l’officier Sid’Ahmed Ould Taya pour expliquer la mise en place de son réseau en Mauritanie. Un réseau qui acheminerait, par voie aérienne, des quantités importantes de Cocaine en provenance du Vénézuela. Si l’on s’en tient donc à ces révélations, et au fait que Mini Ould Soudani, lui-même a porté plainte au lendemain de son kidnapping contre l’officier Ould Taya, une grande partie des suspects sont des personnalités qui entretenaient des liens avec le principal prévenu mauritanien, Mini Ould Soudani. L’affaire qui retient l’attention depuis deux ans, n’a encore connu aucune avancée notoire, sur le plan des preuves formelles impliquant certaines personnalités dont la suspicion constitue une épée de Damoclès gênante. A cette posture, il faut aussi ajouter les supputations et commérages qu’on en donne pour amuser la galerie. On commence également à se poser la question de savoir est-ce qu’en rallongeant de la sorte le listing des accusations, l’on ne veut pas tout simplement créer les conditions d’une confusion préjudiciable à l’éclosion de la vérité.

maatala a dit…

De l’affaire Mini Ould Soudani tout n’a pas été dit. Mais elle est aujourd’hui déballée sur la place publique. Depuis deux ans, le principal inculpé, Mini Ould Soudani, attend d’être jugé. Il est poursuivi, comme les autres, de « constitution d’une bande de malfaiteurs en vue d’un complot visant la commercialisation des drogues très dangereuses , conformément aux articles 4, 5 et 10 de la loi sur la drogue, blanchiment d’argent et participation au blanchiment, conforment aux articles 2 et 44 de la loi contre le terrorisme ». Mais là où l’opinion publique entend encore être éclairée, c’est en rapport avec les preuves produites dans cette affaire. Plusieurs personnes ont effectivement été interpelées juste parce qu’elles connaissaient Mini Ould Soudani ou qu’elles avaient traité avec lui en toute méconnaissance des activités parallèles » qu’il aurait pu mener.

Le cas Barikallah,

Lorsqu’en juillet 2007 éclate cette affaire, l’un des détenus, Barikallah, cité par l’ANI, comme étant « passeur », version des enquêteurs, et qui clame encore son innocence, revient de France où il était en séjour pour faire face à la citation de son nom par plusieurs médias à Nouakchott. Il se rend à la Justice tout en récusant l’accusation proférée contre lui. Un an après s’être livré lui-même à la Justice, le prévenu obtient pendant la procédure d’investigation judiciaire un non lieu du tribunal. Une décision de justice numéro 187/08 en date du 14 juillet 2008 lui sera même notifiée. Pendant tout l’année de sa mise en prison, le jeune homme, qui avait observé un mutisme total. Ni ses avocats, ni les médias ne feront cas de non lieu censé le laver de tout soupçon. Il ne sera pourtant pas libéré et continue d’attendre que l’on veuille bien se rappeler de son cas. De l’erreur judiciaire parfaire de Dreyfus à celle, qui sème le trouble, de Christian Ranucci, le pull-over rouge, les investigations judiciaires mauritaniennes dans cette affaire se rendent-elles coupable de "légèreté et partialité" réponant à un autre agenda de certains enquêteurs ?

Mais pour finir, l’on se demande comment cette affaire Mini Ould Soudani, Sid’Ahmed Taya, épluchée, tournée dans tous les sens, n’inspire-t-elle pas d’autres dossiers de trafic de Cocaine non moins importants et qui semblent pourtant « classés » ?

JD
Source: Le Quotidien de Nouakchott

maatala

Bebe BA a dit…

Piqué pour vous sur le figaro:

Au Gabon, trois «vainqueurs» se disputent le pouvoir:

Au Gabon, c'est le paradoxe du jour. «On ne connaît pas les résultats des élections, mais on sait déjà qui sont les présidents», se lamentait lundi, mi-amusé, mi-accablé, un intellectuel de Libreville. Au lendemain du scrutin présidentiel, alors que la commission électorale n'avait pas encore délivré le moindre chiffre, trois des favoris à la succession d'Omar Bongo se sont déclarés vainqueurs. Et tous trois «largement».

De ce trio de chefs d'État autoproclamés, c'est Pierre Mamboundou qui s'est prononçé le premier. Dès dimanche soir, le vote tout juste clos, l'opposant de toujours au feu président se félicitait de «ce jour d'allégresse» où le «combat a conduit à la victoire finale». Assis devant un imposant portrait à l'huile le représentant, Pierre Mamboundou s'est néanmoins refusé à aller plus avant. Son entourage assurait seulement qu'il arrivait en tête dans ses fiefs du sud du pays et dans la capitale, sans dévoiler la moindre donnée précise. Quelques heures plus tard, André Mba Obame revendiquait à son tour les voix de Libreville et de certaines provinces. Selon cet ancien ministre de l'Intérieur, son parti serait majoritaire dans toute la ville, qui regroupe près de 40 % des électeurs gabonais. Une manière de se placer en gagnant de facto.

Dans la matinée de lundi, Ali Bongo a pris à son tour la parole, en tant que désormais «président de tous les Gabonais». Le fils du défunt chef de l'État, qui se dit «largement gagnant», affirme s'appuyer sur des «résultats venus de tout le territoire». Mais, là encore, nul ne donnera de chiffres.

Bebe BA a dit…

Suite:

«Une période dangereuse»

Seuls les visages tendus et fatigués donnaient à penser qu'une page s'était peut-être tournée au Gabon. Habitué aux scrutins aussi faciles que contestables, le Parti démocratique gabonais (PDG), fondé par Omar Bongo, semble nettement plus contesté. De l'aveu même du secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, les résultats dans Libreville «seraient très serrés».

Un changement qui s'était dessiné dès dimanche. Au petit matin, une foule compacte et calme s'était massée devant les écoles transformées en bureaux de vote, enthousiaste face à cette première élection réellement ouverte de l'histoire du pays. À la nuit tombée, de nombreux électeurs suivaient toujours le dépouillement à travers les claires-voies des salles de classe, saluant à grands cris les suffrages des uns ou des autres. Une ferveur teintée de méfiance, qui pourrait rendre très périlleuses d'éventuelles fraudes - dont l'ancien régime gabonais s'était fait une spécialité.

Cette réalité, aucun des candidats ne l'ignore. Plus que de vraies déclarations de victoire, leurs discours de triomphe sont avant tout une manière de maintenir la mobilisation de leurs partisans. Et de faire peser une certaine pression sur la Commission électorale nationale. Lundi, cet organisme, chargé de collecter les suffrages, se murait dans le silence. Son président a annoncé lundi soir que les résultats seraient publiés mercredi.

L'attente n'est pas à même de faire baisser la tension sensible dans une capitale étonnamment vide. Les habitants de Libreville, provisions faites, se terrent chez eux. Des militaires sont déployés à chaque carrefour. Dans les quartiers populaires, les militants opposés au PDG se disent prêts à tout pour que la victoire annoncée de leur candidat devienne réalité. «Nous vivons une période dangereuse et l'annonce de leur victoire par les candidats n'arrange rien», souligne Anaclet Bissielo, le ministre gabonais du Développement.

Lundi, Paris s'est félicité «du bon déroulement du scrutin et de la bonne participation». Discrètement, l'ambassade de France au Gabon a demandé à ses ressortissants de rester chez eux. Les forces françaises stationnées au Gabon ne sont pas en alerte. Officiellement du moins.

Ken a dit…

Bientot le premier anniversaire de l'un des crimes les plus abominables commis sur notre sol.Le 14 septembre 2008 (le 13 du mois beni de Ramadan)12 militaires mauritaniens ont ete tues .Les details de cette execution montrent que ces bandits de grands chemins ne comprennent rien à l'islam :onze pauvres militaires ( les fils de riches,ou "frêres de belles" ne servent qu'à Nktt)ont eu la tête coupée le douzieme avait deja été décapité par une rafale .Personne ne peut donner une explication à cet acharnement loin de soigner les blessés toute la katiba s'est mise à l'oeuvre .Il fallait voir les traces laissées sur le sable de ces scenes d'horreur.Les mauritaniens ont une courtes memoires et en general ils ne sont touchés que par ce qui arrivent à leurs proches..;Moi jamais je n'excuserais ces barbares ...

Anonyme a dit…

Bonjour tout le monde et saha ramadankoum.le president est entrain de faire le menage dans toutes les institutions de l'etat à commencer par la justice,l'enseignement ET LA SANTE
donc ça va chauffer pour les petites mafias de ces institutions

Anonyme a dit…

Bonjour tout le monde et saha ramadankoum.le president est entrain de faire le menage dans toutes les institutions de l'etat à commencer par la justice,l'enseignement ET LA SANTE
donc ça va chauffer pour les petites mafias de ces institutions

Anonyme a dit…

Bonjour tout le monde et saha ramadankoum.le president est entrain de faire le menage dans toutes les institutions de l'etat à commencer par la justice,l'enseignement et la sante
donc ça va chauffer pour les petites mafias de ces institutions

Anonyme a dit…

Alors que la mauritaniens sombrent dans les problemes, le putschiste et fraudeur MAXIMO ne trouve mieux que de se plaquer en Espagne pour se taper un mois de congé.

De qui se moque-t-on ici?
un Monsieur comme ça peut redresser le pays où Tintane a été multiplié par 3 (Rosso et Nouakchott), les prix ne cessent de grimper, l'administration ne cesse de rabaisser.

IL FAUT CHASSER CE PUTSCHISTE RECIDIVISTE

Sanhaji

Anonyme a dit…

Bonsoir, http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/

Feed-RSS:

1)http://feeds.feedburner.com/VoxPopulilaVoixDesSans-voix/blogDeKhalilBallaGueye

2) http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/feeds/posts/default?alt=rss

mardi 1 septembre 2009

Scènes d'anthropophagie pratiquée sur un homme noir au 21° siècle en Asie!
**********
Après bien d'hésitations horrifiées et écoeurées, j'ai pris sur moi de publier ces scènes de CANNIBALISME pratiquées par des hommes et des femmes de type asiatique sur un de nos congénères Africains dans quelque reculée et lointaine forêt d'un pays non encore identifié.
Et ce ne serait bien rien que mon souci loin de tout sensationalisme de contribuer à l'identification de ces monstres d'un autre âge qui m'aura convaincu de mettre en ligne ses photos d'une rare monstruosité et j'inviterais vivement tous les médias à en faire autant afin de démasquer et de châtier ces anthropophages comme il n'en existerait même plus dans certaines îles de l'Océanie.Je vous préviendrais bien vite qu'il faudrait avoir le coeur bien accroché pour supporter la vue de ces insoutenables et nauséeuses images.Le contenu des photos que vous êtes sur le point de visualiser en choquerait plus d'un et pour cause donc !Âmes sensibles et mineurs s'abstenir, s'il vous plait.

Suite sur le blog... ou les FEEDS-RSS.

A la bonne heure, KBG.

Anonyme a dit…

Pardon pour me envahissantes et peu désirées ni désirables sûrement aussi intrusions, mais voici le nouveau titre et la nouvelle formulation de l'introduction annonçant les horribles photos de scènes de cannibalisme.
Je me suis retenu de vous souhaiter bonne rupture de jeun car c'en serait presque indécent voire obscène en l'occurrence!
**************
mardi 1 septembre 2009

Scènes de cannibalisme pratiqué sur un homme noir au 21° siècle en Asie!


Après bien d'hésitations horrifiées et écoeurées, j'ai pris sur moi de publier ces scènes de CANNIBALISME pratiqué par des hommes et des femmes du type asiatique sur un de nos congénères Africains dans quelque reculée et lointaine forêt d'un pays non encore identifié.
Et ce ne serait bien rien que mon souci, loin de tout sensationnalisme, de contribuer à l'identification de ces monstres d'un autre âge qui m'aura convaincu de mettre en ligne ses photos d'une rare monstruosité et j'inviterais vivement tous les médias à en faire autant afin de démasquer et de châtier ces anthropophages comme il n'en n'existerait même plus dans certaines îles de l'Océanie ou dans l'enfer vert d'Amazonie.Je vous préviendrais tout de suite qu'il faudrait avoir le coeur bien accroché pour supporter la vue de ces insoutenables et nauséeuses images.
Le contenu des photos que vous êtes sur le point de visualiser en choquerait et traumatiserait plus d'un et pour cause donc !Âmes sensibles et mineurs s'abstenir, s'il vous plait.HORRIFIANT,les mots en manqueraient presque pour le dire vraiment !

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba. Lis attentivement. Le NDI est une branche du NED ...

Nos peshmargas ne font que du copier-coller. Ils ont meme eu mon ami Moussa a la longue. Lui et d áutres n'ont jamais compris ce qui se passait et comment Aziz gagna l'election ...

A-

====

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=35736&tx_ttnews[backPid]=36&cHash=d5384c13fc

Anonyme a dit…

Ah les Z'Amis!
j'a ivu les images de la présupposée scène de cannibalisme sur un non moins présupposé noir!
ces images ont fait le touir du monde et, après enquête s"rieuse de la part de spécialistes, il ne s'agit nullement de cannibalisme ni sur un noir ni sur un blanc.
Cela se passe en Thaïlande.
Dans certaines contrées il est de coutume de déterrer les corps, de les "nettoyer", de faire un cérémonie et de les réenterrer.
JE veux bien admettre que les images peuvent choquer et heurter.
MAis si le corps photographié pendant le "nettoyage" est noir c'est qu'il est en pleine décomposition!
Bon bref...
On aime à se faire peur et à frissonner.
LEs réalités sont parfois autres et les apparences aussi.
Ce n'est pas aprce que ces coutumes nous sont complétement inconnues qu'il nous faut crier au loup tout de suite.
Je signale aussi, avant d'avoir des commentaires effarés sur sur les repas que semblent prendre les "nettoyeurs" cannibales (lol), que tout ce beau monde est très à l'aise.
Ne le serions nous pas si c'était une de nos coutumes?
ALors avnt de dire que les asiatiques sont des cannibales racistes de surcroit, méfiance...
M mint D

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

Lettre à Madame la Directrice Nationale de Procapec

Extrait:

"Je vous lance un défi, présentez nous un bilan de vos 8 mois à la tête de Procapec : tout a reculé sous votre direction : les adhérents, l’épargne, l’encours, le taux de recouvrement, le personnel, les délégations régionales, l’image du réseau, la confiance de la famille coopérative (adhérents, élus, employés et cadres).


Vous adoptez comme solution de facilité le dénigrement de votre prédécesseur pour attirer des milliards de la Bcm, qui n’a jamais versé le moindre centime. On dirait que vous n’êtes motivée que pour détruire cette importante institution qui fonctionne avec peu de moyens publics, vecteur de l’emploi, outil de lutte contre la pauvreté et véritable machine de développement socio économique.
Procapec, n’en déplaise à ses détracteurs est très solide ; malgré l’épreuve qu’elle traverse depuis 8 mois, elle tient bon : aucun déposant ne trouve problème pour prendre possession de ses dépôts, les employés sont payés avant la fin des mois et le niveau de la liquidité dans ses comptes en banques est supérieur au milliard (dont près de 600 millions à la seule Bcm)."

---------------------------

Elle attend quoi la pistonnée pour relever le défi dit le Fou.

maatala

maatala a dit…

Saam

Lu sur Nechra

"Semaine et horaires de travail : " Je monte à l’heure, et je descend à l’heure " !

Concernant la semaine et les horaires de travail, les Gouvernements qui se sont succédés depuis l’indépendance, ont tout essayé pour redynamiser l’Administration et améliorer son fonctionnement, ses performances et par conséquent son efficacité. Les années passent, les réformettes se succèdent, et l’Administration n’en finit pas de péricliter. On se concentre sur les changements de semaine et d’horaires de travail, alors que l’essentiel est ailleurs.

On a déjà tout essayé en vain ! ;

1. A l’origine, on travaillait du lundi au vendredi en journée discontinue et la matinée du samedi. Le repos hebdomadaire était observé l’après-midi du samedi et le dimanche.
2. Le premier changement a instauré la journée continue.
3. Puis, le repos hebdomadaire fut déplacé au jeudi après-midi et à la journée du vendredi. Les banques et certaines sociétés et établissements publics étaient fermés le samedi.
4. Ce fut ensuite l’instauration de la semaine de 5 jours, du dimanche au jeudi, avec un repos hebdomadaire le vendredi et le samedi.
5. En avril 2005, la semaine de 5 jours a été est passée à 4 jours et demi : du lundi au jeudi des journées particulièrement longues et la matinée du vendredi. Le repos hebdomadaire couvrait l’après-midi du vendredi et les journées de samedi et de dimanche.
6. Depuis le 17 décembre 2007, le Gouvernement a rétabli la semaine de 5 jours, du dimanche au jeudi, avec un repos hebdomadaire le vendredi et le samedi.

N.B. En général la semaine de travail est fixée à 40 heures par semaine

L’immuable médiocrité endémique !

Dire que l’Administration ne travaille pas beaucoup est un euphémisme. Cela est illustré par des attentes multiples et variées au mieux mal satisfaites, bien souvent non satisfaites.
On a l’impression que l’Administration centrale et ses démembrements, mais aussi un grand nombre d’établissements publics et sociétés d’Etat, caractérisés par des effectifs pléthoriques, semblent s’accommoder du médiocre rendement. de ceux-ci.

Interrogez un de ces agents débarqués avec les bagages de leur cousin lambda, lors du passage éclair de ce dernier à la tête de l’institution concernée, et vous serez édifié. Recruté le plus souvent en qualité d’agent administratif et régulièrement payé, il est incapable de vous éclairer sur son véritable rôle. Si vous avez la chance de tomber sur quelqu’un d’ouvert, il vous répondra candidement et le plus naturellement du monde :

maatala a dit…

" C’est dans ce bureau qu’on m’a installé. Je fais ce que le chef me dit de faire. Quand je suis confronté à une difficulté, je demande l’aide d’un collègue où je pose le problème au chef.
J’ai toujours fait tout ce qu’on m’a demandé de faire. De toutes les façons, je monte à l’heure et je descends à l’heure. "

Il n’ y a cependant pas grand-chose entre la montée et la descente, sauf peut être une bonne dose d’oisiveté, de très longues causeries avec des visiteurs désœuvrés, ou d’interminables conversations téléphoniques aux frais, bien entendu, du contribuable. Il est vrai que l’essentiel, c’est la présence physique bien décrite par " je monte à l’heure, et je descend à l’heure ".

En remontant dans la hiérarchie, on comprend bien souvent le sens et la portée de la réponse de l’agent. Il est très rare de mettre la main sur un manuel de procédures administratives, financières et techniques à jour, et en adéquation à l’organigramme en vigueur.
C’est le règne de la routine, de l’improvisation et de l’informel, domaines de prédilection du laxisme et de l’incompétence. Pour ce qui concerne les objectifs assignés à la structure, les lettres de mission, les critères de performance, les outils d’évaluation, on vous répondra très souvent :

" Nous avons toujours travaillé comme çà et çà marche très bien. Ce que vous demandez est valable en Europe ou en Amérique. C’’est pas fait pour nous. C’est fait pour les grands pays développés. D’ailleurs c’est trop compliqué pour la Mauritanie qui n’a besoin de tout çà. ".

C’est alors à se demander :
• sur quelle base les récompenses et les décorations sont elles octroyées ?
• sur quels critères les sanctions, mise au placard ou limogeages sont elles infligées ?
La porte est ainsi grande ouverte à l’arbitraire constitué par ces fulgurantes promotions injustifiées et par ces brutales disgrâces inexpliquées. Paraphrasant un humoriste ivoirien, on serait tenté de dire :
" On avait l’habitude de voir grimper ceux qui ont réussi à atteindre la cime d’un palmier – dattier. Aujourd’hui, la plupart de ceux qui s’ y hissent, ne grimpent plus parce qu’ils volent ".


maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur NECHRA


Je trouve cet article plus que jamais d’actualité. L’administration est en totale déliquescence. Parmi les agents de l’Etat, il y a :

1/ Ceux qui ne viennent jamais sauf quand un nouveau Ministre, ou Directeur ou Chef de service ou chef de division est nommé. Ils sont généralement couvert par une assurance contre la mise en demeure qui précède le constat de sa démission. Pour cela, une relation personnelle influente ; se charge de faire contacter le nouveau responsable pour une recommandation du genre : " Un tel est un brave garçon, il est le soutien de famille et ses parents sont vieux et malades. Veuillez bien lui accorder une attention particulière et beaucoup d’indulgence". ou " Une telle, mère de plusieurs enfants, est veuve ou divorcée depuis x années. Elle est toute seule pour élever ses enfants en bas âge. Elle fait pitié. Elle mérite toute attention bienveillante et beaucoup d’indulgence"

2/ Ceux qui font acte présence, font le tour des bureaux dire bonjour tout juste pour se faire voir, et vaquent à leurs occupations. S’il y a urgence, un planton à qui un tend de temps en temps un billet, lui téléphone pour qu’il rapplique illico presto avec un argument béton pour son absence du genre : une tante qui vient de décéder, ou un enfant qui vient d’être admise aux urgences.

3/ Il y a ceux qui effectivement montent à l’heure et descendent à l’heure. Parmi ce groupe majoritaire des agents de l’Etat, il y a ceux qui, entre la montée et la descente, se prêtent au sport favori des permanents de l’administration : intermédiation entre le public et les patrons c’est à dire ceux qui signent les actes objets des démarches des usagers. Ils se déclarent facilitateurs juste pour vous rendre service. Ce sont eux qui par un tour de passe -passe dont ils ont le secret, mettent à votre disposition les formulaires administratifs réputés introuvables. Ces incontournables prestations ne sont pas gratuites car, les tarifs des pour-boire sont fonction de l’importance du service désiré, et sont pour la plupart presque affichés. C’est ainsi que nombre de ces intermédiaires - facilitateurs et leurs patrons, rentrent tous les jours à la maison le porte-monnaie bien garni.

par Minanani

maatala

Anonyme a dit…

bôjôr

la suite sur nechra demain inchallah; entre temps KBG l'énarque peut finir cet acrostiche à sidioca

Sidi est parti mais pas comme il est venu
Il nous laisse ce qu’il est devenu
Depuis ses décrets , nul ne peut le déposer
Il rejoint les héros qui un jour ont osé

Oser ce qu’un lâche n’eut jamais pu oser
Ultime fierté pour un élu déposé
Le voilà loin du front qui a fini par oser
De messoud à jemil ils ont tous composé

Ce front des reliquats de toutes trahisons
Habitués à fusiller leurs positions
En un mot : trahir est leur seule garnison
Ils se disaient servir Sidi jusqu’à la prison
K-ont-ils fait dès la dernière occasion
Habilement du front, ils firent l’évasion

A
B
D
A
L
L
A
H
I

Anonyme a dit…

Vlane, chein e3le vem vat echker i3ayeb.
j'ai puisé cet extrait d'un article écrit par KBG et qui répond parfaitement bien au défi que tu lui a lancé sachant bien qu'il est absent ou empêché comme il l'a dit hier soir.Je me suis rappeler de cet article paru sur taqadoumy et cridem je crois.par procuration pour KBG
---

«L’enfer , c’est les autres !»
(Huis clos, Sartre)

...Et le recours conjoncturel à des hommes de paille est monnaie courante dans ces sociétés.La fortune de ces derniers est rarement heureuse et il arrive souvent qu’ils ne s’en sortent que "les pieds devant" , à Dieu ne plaise pour notre finalement bien estimable président en captivité aux mains des usurpateurs putschistes.

Je m’explique. Quoique me voulant , tout au début , tenace et coriace opposant de Sidioca force m’est de constater qu’il aurait fait de son mieux pour contenir le «mastodonte» dictatorial et , bravade suprême :il a osé passer à l’offensive malgré un rapport de force à en désespérer !Les chances de succès étaient certes minces mais pas nulles et Sidioca n'en aura été que plus méritant pour les avoir entreprises quand même .«Qui n’aime point escalader les monts , traîne à jamais dans les crevasses »(Abou Ghassem Al Châbi) !Et je suis bien placé pour approuver le poète Tunisien , rien que d’avoir vu de mes yeux comment certains «sherpas» se complaisent à patauger dans les «crevasses de l’infamie» au lieu de tendre à joindre les hauteurs gratifiantes de «l’Hymalaya des idéaux», hélas !

Ce faisant le président aura essayé de s’extraire et partant d’extraire le pays aussi de la géhenne étouffante dans laquelle il s’est fourvoyé bien malgré lui , je le pense volontiers au final !Par cette ultime initiative Sidioca aura sans équivoque indexé la véritable source du danger et sa nature , en le mettant à nu.Par conséquent s’il est quelqu’un de crédible en Mauritanie autorisé à dire comme J.P Sartre dans "Huis clos", «l’enfer , c’est les autres !» ce serait bien Sidioca et j’inviterais tous mes compatriotes à le croire car il y baigne , y vit et s’y débat comme il peut , là , juste , maintenant comme toute la Nation et le peuple!Et étonnamment ,il aurait résisté si crânement jusqu'à se donner pratiquement en pâture aux imposteurs militaires ;le jeu en valait bien la chandelle!.....

Anonyme a dit…

.....Sincèrement , et sans doute en méconnaissance de cause , je ne le pensais pas capable de tant «d’inconscience (sic) et de franchise» à la fois .Vous aurez compris courage pour inconscience car le geste était audacieux , nécessaire mais hautement périlleux aussi pour sa propre personne .Pour preuve , il est pratiquement embastillé par la junte pour avoir osé défier les généraux excentriquement auto-proclamés "gardiens de la démocratie"!

Mais qui seraient donc ces «autres» dans la bouche muselée de l’innocent Sidioca?Réponse:les Stakhanovistes de la prévarication, la Camora , le Syndicat ... de la concussion .En somme toute la lie de la lie sur laquelle se reposent les putschistes pour enterrer notre démocratie.

Il n’y est pour rien le malheureux Sidioca , çà lui est tombé sur la tête et je suis convaincu qu’au moment de son investiture il avait la tête pleine de bonnes résolutions pour le pays.Mais là , il ne savait pas encore !Et il ne pouvait pas savoir , c’eût été trop tôt , simplement !En témoigneraient donc ses grandes décisions prises dans la foulée de l’euphorie: retour des déportés , criminalisation de l’esclavage , plan d’urgence etc...

Mais après plus rien , silence radio!C’est à ce moment là qu’il aurait , me semble-t-il , réalisé ou qu’on lui aurait fait comprendre dans quel genre de galion ou de galère on voudrait l’embarquer.Il doit être tombé des nues en s’en apercevant , le pauvre , mais c’était trop tard , il était déjà ferré et piégé comme une proie voire un martyr!A son corps défendant bien sûr.Mais alors que faire se serait-il dit?

La suite vous la connaissez !Et il y aurait vraiment de quoi provoquer chez tout le monde , y compris ses opposants , des élans de solidarité , de fierté et de compassion à fendre le coeur!Comme moi, là juste maintenant!

Anonyme a dit…

animal; le seul défi que vlane te lance qui puisse être à ta portée inchallah; c'est de guérir!

c'est le seul que tu puisses réussir inchallah car nul ici ne ménage ses efforts pour t'y aider

courage

Anonyme a dit…

Je réponds de manière intellectuelle, délicate et élégante à ses propos défiants et aigris et le revoilà qui ne trouve guère mieux de m'insulter copieusement comme unique argumentaire!
C'est tjrs comme çà avec les paumés grossiers du blog du genre de ce romanichel spécialiste de la manche à défaut des effets de manches, et pour cause donc!
Jugez en plutôt, svp:

**************
bôjôr

la suite sur nechra demain inchallah; entre temps KBG l'énarque peut finir cet acrostiche à sidioca

Sidi est parti mais pas comme il est venu
Il nous laisse ce qu’il est devenu
Depuis ses décrets , nul ne peut le déposer
Il rejoint les héros qui un jour ont osé

**Oser ce qu’un lâche n’eut jamais pu oser
Ultime fierté pour un élu déposé...

***************
Ma réponse:

«L’enfer , c’est les autres !»
(Huis clos, Sartre)
2 septembre 2009 01:57
*****************
Est ce là une argumentation digne d'un troubadour grossier à fortiori d'un pseudo-intello de la braderie permanente?!
Serait-ce proportionnée ou appropriée comme réplique à mes arguments politico-intellectuels avancés?
C'est tjrs comme çà avec ceux qui finiront par foutre en l'air ce précieux et unique forum du pays qu'est Canalh à l'animation duquel j'aurai bien voulu continuer de contribuer n'eût été justement ce genre de malpropres grossiers et leur patriarche manipulateur!HELAS

Anonyme a dit…

de surcroît et pour ne rien arranger du tout, il serait presque administrateur ou protégé du blog pour effacer les réponses cinglantes mais dignes pas de son mauvais goût!!

Anonyme a dit…

Segoléne Roral me rappelle KBG.

Un démenti de la directrice du PNUD à Genève, Mm. Molinier, a démendi, pourquoi Segoléne Royal joue ce risque ?

Lors de l'ouverture de l'université d'été du PS, vendredi, Ségolène Royal avait affirmé avoir été chargée d'une mission par le Programme des Nations unies pour le Développement. Mais l'organisme a démenti mardi 1er août avoir confié le moindre rôle à la présidente de Poitou-Charentes, suscitant les railleries de l'UMP qui l'a accusée de "mensonge".

"Le responsable du programme des Nations Unies pour le Développement [m'a demandé] et j'en suis très honorée, d'être la représentante mondiale au niveau des Nations unies pour la coopération décentralisée sur les énergies renouvelables. [...] C'est à ce titre que le 21 septembre, je serai à l'ONU pour représenter ces régions du monde pour la préparation du sommet de Copenhague", avait déclaré l'ex-candidate à la présidentielle.
"ÉVÉNEMENT PARALLÈLE"
La directrice du PNUD à Genève, Cécile Molinier, a démenti que Ségolène Royal jouisse d'une fonction ou d'un titre particulier accordé par l'organisme, expliquant que le département des partenariats du PNUD avait pris contact avec elle en sa qualité de présidente de région, comme il le fait avec d'autres responsables, "ni plus ni moins". Mme Molinier s'est déclarée "étonnée" de ces nouvelles déclarations car Mme Royal s'était déjà prévalue d'une relation privilégiée avec le PNUD qui avait fait une mise au point le 19 juin.
"Mensonges", ont accusé mardi Frédéric Lefebvre et Dominique Paillé, porte-parole et porte-parole adjoint de l'UMP. "Elle est aujourd'hui démasquée car contrairement à ce qu'elle affirme, elle n'est en rien ambassadrice officielle du PNUD". "Tout est bon pour elle pour essayer d'attirer les lumières médiatiques sur son immodeste personne", poursuit l'UMP dans un communiqué.

Le directeur de la plateforme pour les partenariats innovants du PNUD a précisé que Mme Royal avait été invitée à participer (mais pas à une tribune) à un "événement parallèle" organisé par une ONG à l'ONU à New York le 21 septembre où une déclaration sur les énergies renouvelables doit être lue au nom des présidents de région du monde entier.

Source Journal : Le Monde

Anonyme a dit…

Juste pour vous informer que le posting sur le CANNIBALISME aura été PUREMENT ET SIMPLEMENT EFFACE de la version du blog accessible par le browser EXPLORER, il en va de même pour les feeds du blog effacés eux aussi.
Le blog et ses feeds restent cependant accessibles par FIREFOX en tout cas au moment où j'écris ces mots.

En clickant sur le lien du dernier posting sur le cannibalisme vous tombez pile sur l'article sur le scandale de Winfield qui lui a été substitué, rien à voir avec le cannibalisme à moins que ce ne soit celui des deniers publics!
KBG

VOICI DONC CE QUI VOUS ATTENDRAIT EN UTILISANT EXPLORER POUR ACCEDER AU BLOG OU 0 SES FEEDS:

mardi 1 septembre 2009
Scènes de cannibalisme pratiqué sur un homme noir au 21° siècle en Asie!

HORS SUJET COMPLETEMENT!
Les déclarations anti-gabegistes électorales et pas électoralistes, oserions nous bien souhaiter voire croire de l'ex général et candidat élu président Mr Mohamed Ould Abdel Aziz auront été l'occasion pour le citoyen que je suis de revisiter le scandale de «l'arnaque financière dite de Winfield» à la découverte de laquelle j'aurai modestement contribué.Cf Cridem «Le coup de Jarnac, l'arnaque du projet de raffinerie.» dont voici le lien:http://www.cridem.org/index.php?id=82no_cache=1tx_ttnews[swords]=khalil%20bal%20gueyetx_ttnews[tt_news]=15360&tx_ttnews[backPid]=84&cHash=45ae9252d6.Et si je m'y suis résolu ce serait bien pour rappeler au nouveau chef de l'Etat ses engagements pris en la matière d'une part ;et d'autre part pour montrer aux départements impliqués ou non dans cet énorme et préjudiciable exemple gabegiste combien mes compatriotes et moi souhaiterions que ces pratiques d'un autre âge et passées de mode quasiment partout au monde devraient être enfin bannies des méthodes de gouvernance de notre pays.Et cela tant dans les activités publiques que privées de la vie de notre Nation en passe d'amorcer un énième tournant qui, nous l'espérerions de tout coeur et en choeur, serait enfin le bon.........etc
KBG

Ken a dit…

Photos de cannibalisme..
Je ne pense pas qu'il s'agisse de cannibalisme.A Madagascar (ou certaine ethnies sont type asiatique)il est de tradition d'effectuer un toilettage pour les morts quelques temps apres leur enterrement.J'ai ete surpris une fois quand un ami malgache m'a dit que la premiere chose qu'il ferait une fois rentre au pays serait de deterrer son pere de le "toiletter",lui changer de linceul et de le reenterrer dans son village natal.Ces scenes se font en general dans la sollennellite et la joie.Difficile a comprendre pour nous

Anonyme a dit…

NON! En utilisant EXPLORER vous tombez carrément sur une PHOTO sans le reste du CORPS DU POSTING ET LES IMAGES.
AUTANT DIRE UNE PAGE VIDE!

Et pour ne rien arranger l'URL de l'article sur le scandale de WINFIELD aura été aussi effacée, du N'IMPORTE QUOI VRAIMENT, un TRAVAIL DE MINABLES ET DE MISERABLES qui se ramassent à la pelle sur ce blog!
KBG!

Anonyme a dit…

Voici mon le libellé de mon dernier posting informant les visiteurs de l'effacement du posting via le browser EXPLORER!
**************
mercredi 2 septembre 2009
Le dernier posting du blog aura été effacé par des HACKERS!
Le dernier posting du blog relatif aux scènes de cannibalisme aura été effacé par des HACKERS et n'est plus accessible par EXPLORER!
Par conséquent, les visiteurs sont priés d'utiliser le browser FIREFOX pour accéder au blog ou à ses FEEDS-RSS, merci.Et toutes mes excuses pour ce désagrément indépendant de ma volonté et imputable aux seuls HACKERS HYSTERIQUES qui amputent et défigurent mes blogs et mes messageries comme bon leur semble!

Publié par Khalil Balla Gueye Vox populi à l'adresse 11:54 0 commentaires
Libellés : Par Khalil Balla Gueye

Ken a dit…

La ce n'est pas du toilettage.On ne peut dire de facon absolu que c'est du cannibalisme bien que cette pratique perdure .Ce qui me choque c'est les photos dispose de la sorte rappelle plus un barbecue qu'autre chose.Vu le lieu les inscriptions non cachees et les photos d'individus il ne peut s'agir que d'un rite ..

Anonyme a dit…

Il est un phénomène invariablement observable au sein de l'intelligentsia UNIVERSELLE par delà les cultures, les religions, les races, les climats...etc :soit celui de la SAINE EMULATION pour l'EXCELLENCE.

Or, au sein de votre coterie telle qu'il m'a été donné de l'observer voire de percer son INTIMITE dans une promiscuité et proximité ne laissant de place à AUCUN DOUTE POSSIBLE ou ERREUR DE JUGEMENT:l'EMULATION POUR VOUS prendrait carrément le chemin inverse de l'excellence pour se ruer à fond la caisse et à qui mieux mieux vers l'EMULATION DANS L'INFAMIE ET LA FLETRISSURE LES PLUS BASSES!

Comme qui dirait que les lustres scintillants et éclairants de l'EXCELLENCE vous aveuglereraient, leur préférant les TENEBRES de la MEDIOCRITE nivellante par le BAS!

Anonyme a dit…

Et après cela, oseriez vous slmt avoir la crânerie déplacée de vous réclamer de l'INTELLIGENTSIA NATLE, alors que dans le même temps vous déployez des trésors d'énergie, de temps, de technologie et de moyens humains disproportionnés POUR DETRUIRE TOUT CE QUI DEPASSERAIT le NIVELLEMENT PAR LE BAS par vous sanctifié carrément?Votre unique et nocif sacerdoce au service de votre pays à remettre à flots pour être l'un des plus pauvres au monde.Ce serait donc, rien moins que cela votre inéstimable contribution?
Détruire tout ce qui DEPASSE, voilà votre devise et ligne de conduite!
A ce train, il ne serait à craindre que vous ne fassiez table rase car les KBG ils sont légions en Mie pour nous ramener à l'âge de la pierre, le VÔTRE tel que je vous aurais tous connus!
A quelques rarissimes, vraiment rarissimes exceptions.

Détruire tout ce qui dépasse, comme KBG par exp, Attila n'aurait guère choisi une autre devise, pour sûr.

Anonyme a dit…

Effacez donc aussi les 2 derniers commentaires pourquoi pas COMME LES AUTRES!
Ou alors, vous privilégieriez de les épargner comme pour marteler votre devise, TROPHEE et CRI de GUERRE:DETRUIRE TOUT CE QUI DEPASSE charriés justement par ces 2 commentaires miraculés?!

Vraiment pas de quoi impressionner la dernière des mauviettes de l'avis de KBG en tout cas et sûrement des autres intellos qui penseraient comme lui.

Anonyme a dit…

ESSEL MÂ EKHLA3T ANE BA3D, YE EVSSEYKOU!

Anonyme a dit…

Entoume KAMLIN MA3DHOURIN au propre comme au figuré vu le niveau moyen de moralité ambiante qui ne battrait pas des records, pour employer une circonlocution compliquée pour des choses simples voire simplistes et sommaires.
Donc à mes yeux et pas slmt aux miens sûrement vous compterez un plus que des clopinettes tout de même!rarissimes exceptions près toutefois!

Mais HIYE, elle est impardonnable et cela doublement, il est certaines agressions que même le Mahatma Gandhi l'apôtre de la non-violence n'aurait laissé passer sans RETORSION bien calibrée et modulée par rapport à la FAUTE!(resic là aussi)

Anonyme a dit…

Bon moi, je n'ai pas que cela à faire, talonner les gouines, les pédales, les putains et leurs gigolos attitrés éventuels!

Je m'en vais essayer de réparer mon blog même si mes tentatives passées n'auront abouti qu'à faire empirer les choses par la suppression involontaire due à mes limites informatiques de 2 autres articles parties en fumée sur Explorer soient:

1)Scènes de cannibalisme pratiqué sur un homme noir au 21° siècle en Asie!

2).mercredi 26 août 2009
Gabegie:plus jamais çà, retour sur l'exemple du scandale du projet de raffinerie de Winfield

3)La Mauritanie dans l'oeil du cyclone de l'axe Téhéran-Khartoum.

Autant dire des articles que je me suis donné beaucoup de plaisir à peaufiner pour ne pas dire peine, en ce qui concerne les 2 derniers en tout cas.

Mine de rien, je viens de le réaliser à mes dépens et à la faveur de mes fausses manipulations, il serait de loin beaucoup plus facile de DETRUIRE que de CONSTRUIRE.

En une deux trois quarts de clicks et hop 3 articles évaporés.
Ce n'est pas votre avis à vous aussi?Ou je me trompe?

Vous savez désormais où me joindre voire où déposer littéralement vos messages dans mes boites pour la réponse relative aux differentes déclinaisons hassania et pidgin creole du mot bâtarde!
A la bonne heure!

Anonyme a dit…

One n demande pas à un jeune putshiste un avis comment gérer la Commission Economique pour l'Afrique ! Surtout quand on a le grade de sous-secretaire general de l'ONU, pardieu! On lui dit face à face ce qu'il doit faire et que la CEA ferme les yeaux jusqu'a la prochaine betise. Son patron Ban Ki-Moon dirait à Dadis Camara comme il pense gerer le Conseil de securité ou l'assemblee generale de l'ONU?

Ce Janneh est un autre Ping. Ah, les Africains! Tous pareils et faux comme pas possible.

===

Le président de la République reçoit le secrétaire exécutif de la CEA

Le président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu en audience mardi matin dans sa résidence à Tripoli le secrétaire exécutif de la Commission Economique pour l'Afrique (CEA), M. Abdoulie Janneh.

Dans une déclaration à l'envoyé spécial de l'AMI, le responsable de la CEA a indiqué qu'il a saisi l'occasion de sa présence en Libye où il prend part aux travaux de la session spéciale de l'Union Africaine pour rencontrer le Président de la République et le féliciter pour ce qui a été réalisé récemment en Mauritanie mais aussi pour son élection à la tête de l'Etat, précisant qu'il également tenu à entendre sa vision sur l'Afrique et particulièrement sur la commission économique pour l'Afrique.

Il a ajouté qu'il a assuré le président de la République de la volonté de la commission économique pour l'Afrique d'accompagner le développement économique et social en Mauritanie et de l'intérêt manifesté à la Mauritanie au sein de l'Afrique occidental et du continent en général.



Il s'est enfin dit impressionné de la vision du président de la République et de son engagement pour la promotion de l'économie dans son pays et dans le continent africain en général.

L'audience s'est déroulée en présence de M. Kane Osmane, ministre des finances.

AMI

Anonyme a dit…

Dr Kleib, j'ai un marché interessant à te proposer, pince sans rire et je suis plus que sérieux comme d'hab!

Je te laisse pratiquer en toute quiétude et impunité ton hobby préféré et aussi interminable que WENSSENT LEKLAB justement et en contrepartie tu nous expliques sur le blog celui ci ou le mien ou le tien les CAUSES SCIENTIFIQUES DE CETTE CURIOSITE GENETIQUE qu'est BGM!

Rappellons que ton sempiternel hobby "wensset leklab" serait hacker KBG et faire à tes moments perdus quelques maladroits et contrastants plagiats tout en faisant en même temps la chasse aux plagiaires comme ton éminent précurseur Wiesenthal était chasseur de nazis.
Pas moins que cela, serais tu preneur?Tu ne peux pas refuser cette affaire en or et aussi éternelle que wensset leklab!
Marché conclu donc, dr Kleib pour l'élucidation de ce MYSTERE GENETIQUE!
Les secrets de mère-nature sont presque aussi insondables que les voix du Seigneur, notre Créateur!

A la bonne heure, je m'en vais cultiver mon jardin comme aura dit le Candide de Voltaire dans l'oeuvre éponyme!

Anonyme a dit…

ça vient de sortir sur nechra

la suite de l'acrostiche à Sidioca

http://www.nechra.com/home.php?article2471

Anonyme a dit…

Comme le blog et ses flux risquent de demeurer en l'état c-à-d introuvables pour nombre d'entre vous et pour longtemps encore à moins qu'une fée magique n'y mette la main, pour ceux ou celles qui croiraient aux contes de fées et sûrement pas les lesbiennes et pédales parmi vous, voici donc comment j'ai mis un bémol à ma spontanée et sincère indignation des 1ers moments.A propos du cannibalisme éventuel.
A la bonne heure ce sera mon dernier commentaire pour la journée voire plus longtemps encore inchaalah si BGM and Co le voudraient bien.
Dr Kleib, n'oublie surtout pas l'affaire l'affaire miraculeuse que je t'ai proposée, comme procédé mémotechnique te balancerais bien BGM et Wensset Leklab, suis sérieux.
-------------------
Post Scriptum et NB:

J'en suis bien à espérer moi aussi qu'il ne se soit agi que d'un rite funéraire, d'un cours d'anatomie humaine ou d'un parfait montage comme de suggéré par certains!

Mais dans tous les cas le procédé demeure odieux et repoussant quand même.D'aucuns auront soutenu qu'il s'agirait d'un cadavre en décomposition et non d'un noir, Eh bien soit et tant mieux aussi pourvu qu'il ne s'agisse pas d'un acte de cannibalisme sommaire et répulsif.Et peu nous importeraient dans ce cas la couleur du cadavre découpé et son appartenance raciale !

J'avouerais volontiers qu'avec du recul, je serais moi même saisi de doute d'autant plus que les grandes chaînes internationales comme CNN que j'ai écouté n'ont à aucun moment rapporté ces effroyables scènes de cannibalisme qui devraient faire la "une" de tous les médias et TV satellitaires du monde tout logiquement.J'admettrais bien aussi être toujours perplexe et incapable de donner la moindre explication rationnelle à ces photos qui sont, à n'en pas douter, bien AUTHENTIQUES .Je n'en ai pas encore trouvé de crédible jusqu'ici.

Voyez m'en le premier soulagé que d'apprendre qu'il y aurait une explication plausible et rassurante à ces horribles photos et qui serait de nature à mettre fin à notre légitime indignation à l'unisson.Encore une fois, peu nous importerait la couleur du mort dès lors qu'il s'agirait d'un HUMAIN tout banalement !

Khalil Balla Gueye.

Anonyme a dit…

HOUWE YA-Y dans tout çà EMNEIN?

LÂ NAHI WELA MOUNTAHI, el dhi MAKHLOUGHET MOULANE elli jâbye e3le EL HELLAK?
RIJAL EL GHAITH mahoum khalguin?mahou mouhssen yesstajer vihe gâ3?

En plus NDB n'est pas loin, notre amie Chebiba pourra tjrs se charger de sonner l'HALLALI avant qu'il ne soit trop tard!

Et les autres BOFS, où sont-ils donc? Et la famille élargie? Et les cousins et cousines?
Comme qui dirait que tout le monde se sera passé le mot:EBEIBET-HE!

NON!Toute victime innocente que je serais je m'élèverais énergiquement contre son abandon à elle même, car elle ne SAIT PLUS ce qu'elle fait, elle a besoin d'une TUTELLE imposée pour la sauver malgré elle, car il y va de l'HONNEUR de beaucoup d'innocentes personnes complètement étrangères aux lubies de cette surexcité.ceci est un cas typique de non assistance à personne en danger par ses propres oeuvres.Et comme en droit intl et dans la religion même le "Droit d'ingérence HUMANITAIRE" serait prescrit dans son cas désespéré.Il serait criminel de la laisser courir tout droit à sa perte obnubilée qu'elle est par ses fantasmes et une haine immotivée et malséante de surcroit du pauvre KBG qui n'a pas mérité les misères qu'elle lui fait ainsi qu'à sa famille.

Cette personne obeirait assurément à d'irrésistibles pulsions AUTODESTRUCTRICES qu'il va bien falloir endiguer au plus vite quitte à s'y mettre à plusieurs pour la stopper net dans sa folle chevauchée vers sa PERTE IMMANQUABLE, vers les précipice sans fonds, KBG aidant ou d'AUTRES aussi!Toutes les bonnes volontés seraient les bienvenues, parents, amis, collègues de bureau, sa coiffeuse, le boutiquier du coin, le boulanger aucune aide ne serait de trop vraiment!
Elle serait en train de se consumer à petits feux dans son petit coin d'introvertie ruminante en ayant après la terre entière y compris KBG qui ne lui a jamais fait de mal et qui avait avec elle des rapports distants certes mais basés sur le respect mutuel et cela avant qu'elle ne réalisât que même si je me faisais battre au scrabble par tout le monde, je n'en parlais et écrivais pas moins un français tout juste convenable.Sans plus!Serais-ce là une raison SUFFISANTE ET NECESSAIRE pour me vouer toute cette haine sadique, gratuite et sans limites apparemment, en changeant radicalement du TOUT AU TOUT?!

Anonyme a dit…

C'etait une connerie d'accepter une invitation au moment ou Kadafi se passe les français, les suisses et les américains (KBG enta vem?). Croire que l'ami Kadafi va abandonner les touaregs, les sahrawis et sa franchise personnelle d'Al Qaida en ce moment, c'est se mettre le doigt dans l'oeuil.Qu'est ce qui les prend, nos supposés drigeats. S'ils pouvaient demander un avis à canalh avant chaque connerie !

Bilkiss: enti mneine? La clé que tu as avalé, atherha kbira?

A-

=====

Le Maroc proteste contre l’attitude libyenne lors des festivités du 1er septembre.

La délégation marocaine, présidée par le Premier ministre, M. Abbas El Fassi, désignée par SM le Roi Mohammed VI, sur invitation du guide de la révolution libyenne, le colonel Mouammar Kadhafi, pour représenter le Souverain aux festivités commémorant le 40ème anniversaire de la révolution du 1er septembre, a quitté les lieux de la manifestation lorsqu’elle a constaté la présence parmi les invités du président sahraoui, accompagné d’une délégation.

De même, le contingent des forces armées royales (FAR), qui devait participer au défilé militaire organisé à cette occasion, a immédiatement annulé sa participation et s’est retiré.Le gouvernement de SM le Roi exprime sa vive protestation devant cette surprenante attitude, alors que toutes les assurances avaient été données au préalable.

Le Royaume du Maroc a demandé aux autorités libyennes les explications nécessaires et appropriées face à ce geste inamical à l’égard des sentiments du peuple marocain.







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Tahalil Hebdo (Mauritanie

Anonyme a dit…

copiarpegar,

Nechra c'est quelle tendance? Aziz? Je reste avec Taqadoumy et canalh.

Esseghnass: tu nous manque. Comme Bouroutou, comme bl, Bebe Ba, la citoyenne, Fils du bled qui a avalé une plus grosse clé que Bilkiss. Qu'est ce qui se passe. Azzizzo ne pourra pas vous faire ngnal. Il a plutot besoin de nous. Faut pas avoir peur.

A-

Anonyme a dit…

Si dans les plus brefs délais personne de son entourage immédiat par parenté consanguine ou par alliance ne lui vienne au secours, il y aurait presque lieu d'en conclure qu'il y aurait une sorte de collusion TACITE pour ne pas dire complicité active et organisée.
Autrement cela ne s'expliquerait point rationnellement de la laisser courir à sa perte dans son insensé aveuglement.
Ce présentiment extreme m'aura souvent passé dans la tête et je l'ai tjrs invariablement repoussé, car ce serait bien un comble.

Et comme mon sport favori ne serait pas moins que la déduction et l'induction, il me sera arrivé il y a un an d'identifier formellement quelqu'un du cercle par un détail qui lui aura échappé en me couvrant copieusement d'injures gratuites.Ce quidam a récidivé plusieurs fois encore.
C'est comme un suspect qui vous inonde de détails précis et pointus que seul le véritable meurtrier devrait connaître.
Ladite personne se reconnaitra bien vite et j'AIME A CROIRE QUE CE FUT Là une INITIATIVE ISOLEE ET NON COORDONNEE ou CONCERTEE!
Car dans ce cas de figure extrème, Holala ce serait vraiment UN COMBLE!Et mon expérience du net m'aura appris que plus rien vraiment ne serait impossible derrière l'anonymat trompeur et bien souvent transparent d'internet.

Anonyme a dit…

Cela dit n'allez surtout pas en conclure bien vite que j'aurais changé de palier en faisant une translation de mon sujet de prédilection et objet de ma question et de mon offre faite à dr Kleib à une autre sphère de raisonnement.
Je le dis et le répète, Dr kleib se doit bien de nous expliquer les raisons de cet extraordinaire miracle génétique aussi rare que les 2 jumelles afro-anglaises dont l'une est blonde et l'autre BLACK?Les gènes et l'hérédité sont souvent la clef de bien de mystères et de maladies psychiatriques!Mais pour çà dr Kleib n'est plus compétent mais bien plutôt son collègue Dia.Nous y reviendrons en son temps inchallah.
Dr Kleib, mon offre tient tjrs et à toi la nouba d'enfer et wensset leklab non stop sous forme de hackings frénétiques comme tu devrais bien les aimer.

Anonyme a dit…

En tout cas Aziz Ould Dahi est un fieffé menteur: il reforme la fonction publique et sabote cette meme reforme. En tant que porte parole de Sidioca, il promet le chatiement des traficants de NDB, mais disparait. Ben c'etait une taupe du general, comme Cheyakh Ould Ely et d'autres. On va le surveiller ce garçon.

y ould x
===

La gestion de la CNAM fait grincer des dents : Opacité et transparence mises en cause.

La situation sanitaire du pays est dramatique, et n'a cesse de se dégrader avec la gabegie généralisée dans la gestion de l'Etat, et les programmes de développement du secteur qui ont été toujours mal conçus. C’est sans doute ce qui a justifie le grand intérêt accordé par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, durant la seconde transition et la campagne électorale, à l'amélioration des prestations et des équipements des formations sanitaires à l’intérieur du pays.

Créée par la loi N°006/2005 en date du 29 Septembre 2005, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) avait suscité un grand espoir chez les fonctionnaires de l’Etat mauritanien qui pensaient pouvoir, avec la création de cette structure, accéder à des soins de qualité et moins chers. Quatre ans après sa mise en place, les prestations de la CNAM restent mitigées.

Anonyme a dit…

Suite Aziz Ould Dahi qui a menti avant. Y ould X

========

L’opacité et la transparence qui entourent les règles de gestion de l’institution sanitaire font cruellement défaut. Pourtant, le nouveau texte garantit pour l'assuré ainsi que pour ses ayant droits, l'obligation de s'inscrire au niveau de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM), de bénéficier des indemnisations pour les prestations médicales.



Or combien d’assurés répondent à ce critère ? Une question qui interpelle les assurés qui n’oublient pas encore le scandale qui a déjà eu cour à la CNAM après que son ancien directeur général, Boïdiel Ould Hoummeïd ait été sommée par l’Inspection Générale d’Etat (IGE) de rembourser 102 millions d’ouguiyas. Mais à laquelle les responsables de la CNAM soient enclins de donner des chiffres. Il oblige également les employeurs à fournir les éléments nécessaires d'inscription mensuelle de leurs employés à la CNAM ainsi que son information de tout changement de leur situation (nouvelle naissance, décès, divorce, etc.).




Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Anonyme a dit…

suite: Aziz Ould Dahi ne mentira plus. Boidiel enta vam?

y ould x

====

Pour sûr, il est difficile que cette autre condition soit remplie par les employeurs du fait de leur laxisme et du manque de compétence dont ils font preuve. En fait, rien que les règles de remboursement, on est en droit de se demander pourquoi, elles ne tiennent aucun compte des coûts réels et particulièrement très handicapantes pour les petits revenus qui constituent l’essentiel de sa clientèle. D’où un certain ressentiment vis-à-vis de cette jeune institution dont l’essentiel des ressources serait absorbé par les frais généraux et la rémunération des dirigeants, dont un Président du Conseil d’Administration grassement rémunéré sans contrepartie réelle.

Pour plus de transparence la CNAM devrait se doter de moyens de communications sur lequels s’appuyer pour que ceux qui disposent d’un livret puissent trouver toutes les informations requises sur les regèles, modalités, les procédures, et les délais de remboursement, y compris l’ensemble des textes régissant ces prestations, de même que ses bilans et comptes détaillés des résultats, les résultats des inspections réalisés par les organismes officiels.

La caisse et son train-train quotidien.

Elle prend en charge 90% des frais d’hospitalisation sur la base de la tarification nationale. Pour les assurés bénéficiant d’une évacuation sanitaire à l’extérieure, l’état mauritanien prendrait en charge à 100% les frais inhérents à l’hospitalisation, en plus de son billet aller et retour, de l’argent de poche et un accompagnateur. Ceux qui sont orientés dans les cliniques privées, le remboursement ne s’opère qu’en fonction des tarifs du CHN même si ces cliniques sont agréées par la CNAM.




Par ailleurs, il faut signaler que les cotisations des assurés de la CNAM font l’objet de retenue à la source avec des montants qui varient suivant les catégories de fonctionnaire. A titre d’exemple, les professeurs cotisent 6000 ouguiyas, les instituteurs 3000 ouguiyas.

D’autres catégories de fonctionnaires ont leurs cotisations fixées plus de 5.000 ouguiyas. Cependant, certains assurés que le Quotidien de Nouakchott a approché tant au siège de la CNAM qu’au CHN expriment toute leur amertume et frustration. Au CHN l’un d’eux nous lance : « Depuis trois jours je suis ici dans des formalités jalonnés d’obstacles qui n’ont pas lieu d’être. C’est vraiment navrant ». Quant à F.D 40 ans environ, il dit: « ça ne vaut vraiment pas le coup cette procédure car on traîne beaucoup pour effectuer ces formalités ».

« En réalité, poursuit-elle, on espérait mieux que tout ça et je comprends maintenant pourquoi certains de mes collègues ne perdent pas leurs temps à faire la queue pour seulement 3.000 ouguiyas ou même moins que cette somme ». Pour cet autre témoin, la CNAM, dit-il, les a bien aidée. « Je devais payer pour la radiographie 3000 ouguiyas mais avec mon carnet je n’ai payé que 300 ouguiyas », explique t-il. Ahmed est un instituteur depuis 2003, venu réclamer son remboursement que nous avons rencontré au siège de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.

L’assuré manifeste son ras-le-bol et dit avoir dépensé 35.700 ouguiyas pendant l’accouchement de sa femme. Malheureusement la CNAM ne lui a remboursé que 8000 ouguiyas. Visiblement fâché il lance : « Si l’état veut vraiment aider dans la transparence totale, il y a lieu qu’à chaque fois qu’un assuré fait ses formalités, de calculer et lui communiquer d’avance le montant de son remboursement ». Vrai ou faux ?

Quoi qu’il en soit force est de constater le laisser-aller qui perdure à la CNAM, au CHN où un ballet de va-et-vient incessants d’hommes et de femmes (profs, instituteurs, policiers, gardes), carnets de la CNAM et quelques papiers à la main, rythment l’ambiance des différents lieux sans qu’ils ne sachent véritablement à qui s’adresser. L’accès à l’information fait défaut à la CNAM dont les agents sont payés par la contribution des assurés de la CNAM.

Alassane Sarré

Anonyme a dit…

KBG,

Quel est ton probleme encore avec Dr. Kleib? Yakhouya repose-toi. Fais comme moi: je n'ai pas d'ennemis ou adversaire. Meme Aziz ne peut pas me chercher des noises.

A-

Anonyme a dit…

Ce sera tout, c'est ce qu'on appellerait en tactique "l'approche progressive",je suis un passionné d'histoire militaire, n'est ce pas Kleib et j'ai même deux diplômes militaro-civil de l'OTAN et du Collège de défense de Paris.

Si tu veux Kleib, je vais te les scanner et tu les trouveras sous "Eigene datein" à ta prochaine connection ou celle de BGM c'est kif kif.
Doc, mon offre génétique tient tjrs!

Bonne nuit à tous et POUR DE VRAI cette fois ci,la mise à mort pourrait tjrs attendre la pêche miraculeuse, leklam mâ yengâl kamel (sic).

Khalil Balla Gueye,
bonne soirée autant que possible à toutes et à tous, les présents comme les absents.

Anonyme a dit…

Pendant que les algerins amenent 2 avions de materiel pour aider nos noyés, La Tunisie parle affaire. Vous avez remarqué?

pas certain que cette Maty connait ce que veut dire le mot investissement. Aziz: tu as des problemes. On t'excuse difficilement ton choix de Sidioca. Arrete les frais.

A-

=====

======

La commissaire à la promotion des investissements reçoit des diplomates tunisien et français

Madame Maty Mint Hamady, commissaire à la promotion des investissements a reçu mardi en audience SEM Abderrahmane Bel Hadj Ali, Ambassadeur de Tunisie à Nouakchott venu faire, d'une part, un tour d'horizon sur la Coopération entre nos deux pays :

la situation des sociétés tunisiennes installées en Mauritanie (Mattel, Mauritanie Airways, SMCI, Maurilab.) et d'autre part proposer les voies et moyens pour relancer et développer le partenariat dans plusieurs domaines : Extension et modernisation de l'aéroport de Nouakchott, construction d'une polyclinique à Nouakchott, mise à niveau des unités industrielles (PME-PMI), assistance à la formation professionnelle (formation des formateurs).

Mme la commissaire avait reçu en audience lundi M. Jean Philippe Sauvageot, Chef Mission Economique de l'Ambassade de France en Mauritanie accompagné de son Adjoint, M. Géry de Francqueville.



L'audience a porté sur la coopération entre la France et notre pays, la revue des activités des sociétés françaises installées en Mauritanie, la relance de la coopération entre la Mission Economique Française et le Commissariat, notamment la proposition de l'assistance de certaines compétences françaises dans la finalisation de l'étude du nouveau code mauritanien des investissements, la programmation de visites d'entreprises françaises à l'effet de prospecter les opportunités d'investissement en Mauritanie.

La Commissaire a saisi ces opportunités pour réaffirmer aux différents diplomates la volonté du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à créer une véritable dynamique pour le développement de la Mauritanie et à promouvoir les investissements directs étrangers et une coopération bénéfique à toutes les parties.

Les deux audiences se sont déroulées en présence du Commissaire Adjoint à la Promotion des Investissements, M. Aboubekrine Seddigh Ould Mohamed El Hacen.

AMI






Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Agence Mauritanienne d'Information

Anonyme a dit…

Bon les gars tout immergé que je fus toute la journée à essayer de me dépêtrer des mailles de la "Veuve noire BGM", j'en aurai presque oublié de fêter avec BGM and Co-mpagnie créole le 100ème ARTICLE du blog en un peu moins d'un an!
Et comme BGM ne boit pas, pas plus que moi aussi du reste, à défaut de sabrer (pas sabler, impropre)le champagne on va donc fêter l'évènement à coups de danses au rythme endiablé du ZOUK créole avec forces déhanchements suggestifs et lascifs ensuite chacun de nous deux rejoindra SA FEMME pour terminer la soirée bien au chaud au lit.

Cà t'irait bien BGM comme sobre et CHASTE programme même si tu serais plutôt adepte de la luxure orgiaque de Bacchus?

NB:100 +1 qui ne compte pas bien sûr, celui de l'annonce du hacking de cette journée voire d'hier soir même.

Anonyme a dit…

De quoi faire retourner Ronald Reagan dans sa tombe. A quoi jouent les occidentaux? Facteur Sarko?

A-

====

Riminfo.net 01-09-09

Libye : La problématique de la question du terrorisme au Sahel en marge du 40e anniversaire du règne de Mouammar Kadhafi
mercredi 2 septembre 2009

Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen, fête ce mardi 1er septembre le 40e anniversaire de son arrivée au pouvoir. De nombreux représentants de pays africains, arabes et latino-américains devraient assister aux festivités. Alain Joyandet, secrétaire d’Etat à la coopération, sera le représentant la France aux cérémonies lybiennes. "Etre présent en Libye me paraît de bonne stratégie", a-t-il déclaré au quotidien Le Parisien, affirmant que l’Europe a "besoin de l’influence" de Mouammar Kadhafi. "On discute avec lui de la question du terrorisme et de la lutte contre Al-Qaïda" car "toute la bande du Sahel est menacée (Mauritanie, Nord-Mali, Nord-Sahel, Sud-Algérie)", a expliqué le secrétaire d’Etat. "Kadhafi joue dorénavant un rôle intéressant sur l’échiquier international", a-t-il ajouté, en rappelant aussi que le dirigeant libyen "est en train de renégocier un accord-cadre avec l’Union Européenne".

Inauguration d’un hôpital

La visite du secrétaire d’Etat durera deux jours. Mercredi, il inaugurera "l’hôpital de Benghazi, à l’équipement duquel la France a contribué", a affirmé le porte-parole du Quai d’Orsay, Eric Chevallier. La rénovation de cet hôpital faisait partie des promesses d’aide humanitaire des Français lors de l’affaire des infirmières bulgares, accusés d’avoir contaminé des enfants avec le virus du sida. La France avait donc mené une opération de "réhabilitation" de l’établissement, avec "la fourniture d’équipements" et une "assistance technique", d’après l’entourage d’Alain Joyandet. "On a dépensé beaucoup d’argent" afin de transformer cette "structure gigantesque de 1.000 lits jamais opérationnels" en hôpital de "200 à 250 lits qui le seront grâce à notre investissement", a précisé cette même source.

Anonyme a dit…

Suite: la fete a Kadafi et le facteur Sarko. A-
===

Une cérémonie fastueuse

Le dirigeant libyen veut fêter avec force ses 40 ans à la tête d’un Etat qui est passé de peu fréquentable à incontournable. Les festivités s’ouvrent aujourd’hui avec deux succès diplomatique pour le "Guide" libyen : des excuses suisses dans l’affaire qui a visé son fils Hannibal et la libération du libyen condamné pour les attentats de Lockerbie (270 morts en 1988). Plusieurs représentants de pays africains, arabes et latino-américains seront de la partie. Un spectacle de 90 minutes sur ses 40 années à la tête de l’Etat aura lieu mardi soir au coeur de Tripoli avec la participation de près de 800 danseurs.

Un personnage tendancieux

Quand il arrive au pouvoir le 1er septembre 1969 à la suite d’un coup d’Etat non violent, Mouammar Kadhafi, fils de berger, n’a que 27 ans. Il règne depuis sur ce pays pétrolifère sans partage. Personnage théâtral, il s’est singularisé par des actions et des propos tantôt amusant et extravagants, tantôt choquants et condamnés. Longtemps considéré comme un Etat-voyou, anti-occidental et en relation avec des organisations terroristes, la Libye essaye depuis de se racheter une conduite, tout en gardant son identité. Les dirigeants occidentaux, obligé de maintenir des relations avec ce pays qui possède énormément d’influence en Afrique et de grandes réserves de pétroles, se retrouvent souvent à faire le grand écart pour rester dans les bonnes grâces de Mouammar Kadhafi tout en condamnant des actes et des déclarations qui enfreignent les droits de l’homme.

Polémique Le "Guide" de la révolution libyenne avait annoncé la présence de Nicolas Sarkozy pour ces cérémonies, mais l’Elysée avait très vite démenti l’information. Les relations franco-libyennes ont toujours été source de polémique, du fait des antécédents diplomatiques de Tripoli. Récemment, l’accueil triomphal réservé en Libye à Abdelbaset Ali Mohamed al-Megrahi, jugé responsable de l’attentat de Lockerbie (270 morts) et libéré d’Ecosse pour raisons médicales, a suscité un véritable tollé en occident. Les dirigeants occidentaux n’iront donc pas à cette cérémonie d’anniversaire eux-mêmes.

(Nouvelobs.com avec AFP)

Anonyme a dit…

L'ami de Maatala, Kadafou encore. Lisez attentivement. A-

====

m-n-j.blogspot.com 01-09-09

Communiqué de l’état-major et de la direction politique du MNJ
mardi 1er septembre 2009

Sur instruction des combattantes et des combattants pour la Justice, l’état Major du MNJ élargie à tous les officiers et aux responsables politiques du Mouvement s’est réuni ce jour 31 août 2009.

A l’issue des différents rapports présentés sur l’objet de la réunion par les responsables de tous les échelons du Mouvement, Mr. Aghali ALAMBO, jusque-là maintenu comme président du MNJ, est reconnu coupable d’actes d’une extrême gravité à l’endroit du Mouvement.

Outre son obsession maladive pour le sacre de la pensée unique, Mr. Aghali ALAMBO s’est coupé totalement du terrain pour s’établir à Tripoli où il reste à l’affût du moindre moyen que dégagerait la Libye dans les efforts qu’elle déploie pour aboutir à un dialogue qui mènerait vers des négociations entre le MNJ et le pouvoir nigérien en vue d’un retour à la Paix Véritable et Définitive dans notre pays : ce guet n’est mené que dans l’unique but de tout détourner à ses fins personnelles.

Depuis sa chambre d’hôtel de Tripoli, Mr. Aghali ALAMBO prend des décisions et des engagements sans jamais en référer une seule fois au Mouvement. Du coup, il abuse de la confiance du MNJ et, mieux, il trompe les autorités libyennes dans leurs efforts pour une fin de conflit dans notre pays.

En fait, depuis son arrivée à Tripoli, Mr. Aghali ALAMBO s’est attelé au mensonge vis-à-vis des autorités libyennes et des activités de démotivation à l’égard des combattants qui, malheureusement pour lui, ne lui ont jamais prêté qu’une oreille très distraite sachant bien qu’il finira par se prendre à terme à son propre aveuglement matériel car la lutte du MNJ est un combat pour la justice sociale.

Anonyme a dit…

Selon ould balla gay,il n`ya de diplomate que lui ou son collegue ex-ministre ou les nouveaux formés de 14 mois de l`ena poussiére.

Le maec avait apparemment bien raison de t`exclure de ses rangs.

Un raisonnement comme ca, ne peut émaner vraissemblablement que d`un cancre, typiquement droguè et alcoolique.

Anonyme a dit…

Suite: Kadafou encire. ALAMBO est un trafiquant comme notre Ould Soudani national.

A-

====

Force est de constater aujourd’hui qu’en dépit de plusieurs interpellations et de nombreux rappels à l’ordre, Mr. Aghali ALAMBO n‘a pas été (et est) incapable de se ressaisir. Pire, tous ses actes se résument de plus en plus à des manœuvres pour une reddition sans condition de notre mouvement qui pourtant garde toutes ses forces et ses moyens intacts : le dernier geste en date posé par Mr. Aghali ALAMBO a été de tenter de subtiliser les véhicules militaires du Mouvement pour les amener et les échanger contre des véhicules civils sur lesquels il aurait certainement fait main basse ! Mais, c’est sans compter sur la vigilance des combattants qui l’avaient à l’œil depuis le jour où il est apparu très porté sur l’avènement d’un régime anticonstitutionnel dans notre pays. En effet, comme on l’a vu, des personnes parmi ses proches immédiats et à travers qui il entretient des liens très étroits avec les plus hautes autorités de Niamey, se sont, de retour de Tripoli où elles l’ont rencontré, investies pleinement dans la propagande contre l’État de Droit au Niger. A partir de là, ne doit-on pas légitimement se poser la question de savoir pour qui travaille Mr. Aghali ALAMBO ? Le Peuple ou les autorités de Niamey ?

Au vu de ce qui précède, il s’avère Mr. Aghali ALAMBO, de par sa conduite de plus en plus trompeuse à l’endroit du MNJ et des pays qui s’investissent pour la recherche d’une solution négociée au conflit entre le MNJ et le pouvoir de Niamey, n’honore pas le Mouvement.

Aussi, combattants, officiers et responsables politiques du MNJ décident et arrêtent que Mr. Aghali ALAMBO n’est plus président du MNJ à compter de ce jour 31 août 2009.

En conséquence, le MNJ informe les autorités libyennes et celles du pouvoir de Niamey que les engagements, décision ou assurances pris ou donnés par Mr. Aghali ALAMBO depuis qu’il s’est établi dans son hôtel à Tripoli n’engage que sa seule personne.

Par ailleurs, le MNJ rappelle qu’il reste attaché à l’initiative du guide de la révolution libyenne d’arriver à la Paix par la voie des négociations qui elles, ne peuvent s’enclencher sans qu’au préalable les 4 conditions suivantes ne soient remplies : 1. La levée de l’état d’urgence dans le nord, 2. La libération de toutes les personnes arrêtées en rapport avec le conflit, 3. Déclaration et mise en place d’une trêve sur la zone du conflit, 4. Ouverture formelle des négociations en terrain neutre sur la base d’un calendrier précis des rencontres.

Le MNJ rappelle, d’autre part, à tous les combattants le devoir qui leur incombe désormais d’arrêter et de remettre Aghali ALAMBO à la disposition du Mouvement pour répondre de ses actes de haute trahison.

Dans l’immédiat, un directoire composé du Chef d’état Major Général et des officiers et responsables politiques du MNJ assurent la conduite du Mouvement et ce, en attendant la désignation d’un nouveau président intègre et visionnaire.

Signé Amoumoune KALAKOUWA, Chef d’état Major Général du Mouvement des Nigériens pour la Justice (MNJ)

Anonyme a dit…

KBG,

You got problems. Fix them please so that we can continue with Maatala's friend Kadafou.

A-

==

Ano a dit:

Selon ould balla gay,il n`ya de diplomate que lui ou son collegue ex-ministre ou les nouveaux formés de 14 mois de l`ena poussiére.

Le maec avait apparemment bien raison de t`exclure de ses rangs.

Un raisonnement comme ca, ne peut émaner vraissemblablement que d`un cancre, typiquement droguè et alcoolique.

2 septembre 2009 19:40

Anonyme a dit…

Bilkiss: c'est de toi ça sur Taqa? Bravo machallah. Tout le monde nous prend pour des cons. Assez, c'est assez. A-

========

com 2: bien parlé. algeriens= créateurs d'embrouilles depuis 50 ans.
déjà qu'ils ont pompé pendant des années dans nos nappes notre petrole, ces voleurs, à notre insu, alors si vous relayez ce genre d'infos qui devraient venir que de nos propres investigations, on gagnera rien du tout: à part la fuite du peu d'investisseurs qui s'interessent à notre pays.
algériens= voleurs du petrole mauritanien. exportateurs de cafards explosifs.

Anonyme a dit…

Ebda. KBG a ete forme en 14 mois alors que nous autres on a fait les 6-9 ans?

Anonyme a dit…

J áime bien voir les Boidiel, Maouloud, AOD, Messaoud et la Fondation KB les pies dans l'eau entrain d'aider. Je noublie jamais le cheque de 800.000 dollars que Khattou a remis a madame wade pour une truanderie de chez nous.

A-
===

Front National pour la Défense de la Démocratie: Communiqué.

Les citoyens Mauritaniens se sont réjouis, au cours des dernières semaines, de voir des quantités importantes de pluie s’abattre sur la plupart des régions du pays ce qui augure d’une bonne saison et d’une meilleure production dans les secteurs de l’agriculture et de l’élevage.

Toutefois, si les pluies font le bonheur des paysans, elles sont pour la plupart des habitants des grandes villes, un véritable calvaire. C’est le cas pour la majorité des quartiers de Nouakchott et plus encore pour les habitants de Rosso, capitale de la Wilaya du Trarza. Une ville depuis quelques jours presque entièrement inondée faute d’un dispositif d’assainissement approprié.

Cette situation qui est devenue courante à Rosso, a pris une tournure dramatique du fait de la carence des services de secours qui se résument, en l’occurrence à certaines unités des forces armées qui sont intervenues les premières heures pour évacuer les familles sinistrées et les jeter à 7Km dans ce camp de fortune où s’entassaient déjà des centaines de familles depuis les inondations ’il y a quelques années.



Mais très vite, ces unités des forces armées se sont retirées et de nombreuses familles sinistrées ont été contraintes d’aller chercher des véhicules et autres charrettes qu’elles ont du louer pour les sortir des marécages et les décharger, avec le peu qu’elles ont pu sauver, dans ce camps de 7km. Ces milliers de Rossossois, ainsi chassés de leurs habitations et livrés à eux même, relatent des scènes révoltantes et aussi tristes les unes que les autres.

Le FNDD exprime à cette occasion sa solidarité totale avec les populations sinistrées de Rosso et appelle les structures compétentes à prendre leurs responsabilités en offrant à ces victimes des inondations et de la négligence les secours nécessaires pour leur assurer une vie décente.

Il les appelle aussi à prendre les dispositions requises pour régler, une fois pour toutes, ce problème de l’assainissement à Rosso et à Nouakchott tant il est vrai que de telles scènes scandaleuses n’existent plus sous cette forme que dans notre pays.

Le FNDD appelle toutes les bonnes volontés à faire preuve de compassion et à se mobiliser pour soulager les souffrances de leurs frères sinistrés en ce mois béni de Ramadan. Le FNDD appelle enfin tous les organismes et pays frères et amis à intervenir pour apporter leur aide à ces populations.

Nouakchott 02/09/09

La Présidence du FNDD

Anonyme a dit…

A-, ente mâ tetraghe!
Ennass mache e3le el guidam we ente tjrs à la traine à quelque longueurs en - moins ou plutôt en arrière!

Kâvig min bat emreibe, vet nahne MELEYNE MINNOU! (cf lehmenat, si tu connais)

A-, ente mâ tetraghe, erved KHIYMEK CHOUWEY EL VOWG et cesse de prendre exemple sur le Bébé génétiquement modifié à moins que ce soit BGM qui t'ai pris pour modèle d'où viendraient bien de ses défauts acquis sans citer ceux innés l'avis du médecin du blog se faisant tjrs attendre.
******************

Anonyme Anonyme a dit...

KBG,

You got problems. Fix them please so that we can continue with Maatala's friend Kadafou.

A-

==

Ano a dit:

Selon ould balla gay,il n`ya de diplomate que lui ou son collegue ex-ministre ou les nouveaux formés de 14 mois de l`ena poussiére.

Le maec avait apparemment bien raison de t`exclure de ses rangs.

Un raisonnement comme ca, ne peut émaner vraissemblablement que d`un cancre, typiquement droguè et alcoolique.

2 septembre 2009 19:40

2 septembre 2009 19:44

Anonyme a dit…

Lu pour canalh. Les visas en europe apres l áttentat contre l'ambassade de france, c'est difficile.

Un salaire de 1 million d'UM par mois, c'est a peu pres 2500 euros. Avec 2500 euros en europe, il est difficile de faire survivre une famille. Faut rester a Nktt et faire pression sur Aziz pour qu'il fasse mieux que Sidioca.

A-
=====

La galère des demandeurs de visa dans notre pays...même un salaire de 1 millions d’ouguiya ne garantie pas l'obtention du sésame
(Riminfo.net 01/09/2009)

Un service qui coûte chère ! Derrière les grilles, un vigile distribue des fiches d’informations à ceux qui en demandent. « La présentation d’un dossier complet ne constitue pas une garantie d’octroi de visa », signale une ambassade de la place ou nous nous étions rendus, dans tous les documents qu’elle délivre aux demandeurs de visa. « La procédure est longue et fastidieuse.

Le plus dur n’est d’ailleurs pas de déposer le dossier, mais de réunir toutes les pièces nécessaires et, surtout, de décrocher un sponsor », affirme étudiant rencontré au consulat sur place. D’après les informations que rim info a recueillies, le demandeur de visa étudiant doit apporter la preuve qu’il dispose d’un compte bloqué de 4.000.000 Um à l’étranger, et 6 millions pour une des ville d’Europe. Il doit aussi avoir un sponsor qui le prend en charge et dont le revenu mensuel minimum est de 1.000.000 Um. « Le consulat a exigé que mon sponsor fournisse un livret de famille. Il a estimé qu’avec ses revenus d’un million par mois, mon oncle ne pouvait convenablement s’occuper de moi », se souvient Abdarahmane, dont la demande a été rejeté en 2008. Par ailleurs, plusieurs demandeurs de visas se voient signalés aux fins de non admission. Dans ce cas, il leur serait difficile d’obtenir un visa pour un autre pays de l’espace Schengen, car avec la mise en place du Système d’information Schengen, il existe un échange d’informations sur « l’utilisation de faux documents et sur les refus de visa dans les cas de demandes manifestement non fondées ou frauduleuses ». Pour les visas court séjour, les consulats exigent en générale aux demandeurs qu'ils produisent des preuves de sa « stabilité socio économique », ceci dans le but de décourager les travailleurs clandestins potentiels dans notre pays.

Sada Mbodj

Anonyme a dit…

Interessant. Faut vpas aller à Tunis. Alors Nktt, c'est pire! Lu pour vous sur rue89.

A-

===

Témoignage
« Profil atypique », El Al me refoule à l'embarquement

Par Isabelle Martin | En vadrouille | 02/09/2009 | 16H49

Isabelle, Française de 31 ans née à Séoul et résidant au Japon, n'a pas pu embarquer à bord du vol de la compagnié israélienne El Al Paris-Tel Aviv pour lequel elle avait un billet le 16 août dernier. Refoulée à trois mètres de l'avion après un long et pénible interrogatoire, elle a été secouée par cette expérience, peut-être plus banale qu'on le pense sur une compagnie qui prend sa sécurité plus au sérieux qu'aucune autre au monde. Récit.

Tout avait mal commencé puisque j'avais loupé mon avion, après m'être embrouillée dans les horaires… J'avais ajouté 120 euros et réservé un vol pour le lendemain… Il ne me restait plus que trois jours pour aller rendre visite en Israël à ma meilleure amie, une Française qui vit à Naplouse dans les territoires palestiniens. Nous avions prévu qu'elle me récupère à l'aéroport pour filer trois jours au bord de la mer à Eilat.

Mon séjour étant raccourci, je voyageais léger : toutes mes affaires tenaient dans un bagage à mains, ce qui m'évitait l'enregistrement en soute. J'ai donc réglé le « check in » sur Internet depuis chez moi pour être sûre, cette fois, de ne pas être en retard.

Je passe sans encombres les services d'immigration, le contrôle de sécurité et j'arrive dans la zone duty free pour embarquer.

Anonyme a dit…

Suite: Interessant. Passer 3 jours en vacances en Israel. A-
===

Où est votre deuxième passeport ?
Je suis sur le point de monter sur la passerelle, je n'ai plus qu'à montrer mon passeport une dernière fois et c'est bon… quand une femme de la sécurité commence à m'interroger :

-Vous êtes française ?
- Oui.


Elle poursuit en anglais :

- Vous êtes née à Séoul ? Où est votre deuxième passeport ?
- Je n'en ai pas, je suis seulement Française.


Vous connaissez le cours euro/shekel ?
Elle m'écarte de la file, appelle son supérieur. Il poursuit l'interrogatoire :

- Il est où votre deuxième passeport ?
- Je n'en ai pas.
- Pourquoi ?
- Je suis adoptée.
- Peut-être vous en avez quand même un autre ?
- Non, je suis adoptée plénière, je ne connais rien à la Corée et je suis arrivée ici à l'âge de trois mois.
- Vous allez voir qui ? Où ?
- Je vais passer trois jours à Eilat avec une amie diplomate française.
- Quel est le nom de l'hôtel ?
- Je ne sais pas, ce sont mes amis qui m'emmènent.
- Vous revenez quand ? Pourquoi votre billet a-t-il été émis hier ?


A ce moment-là, je sens que tout ce que je dis commence à devenir suspect pour lui. Je commence à devenir fébrile, ça se voit et ça devient un cercle vicieux.

Il pose ses questions très vite, ne me laisse pas le temps de répondre, les entrecoupe régulièrement de « Il est où votre deuxième passeport ? » sensés me surprendre et me déstabiliser encore plus.

- Vous connaissez le cours euro/shekel ?
- Non…


Il feuillette mon passeport, découvre un tampon tunisien de 2007.
- Qu'est-ce que vous êtes allée faire en Tunisie ?
- Voir une amie, faire du tourisme, trois jours.


Il arrive aux pages avec les nombreux tampons japonais et démarre une série de questions sur mes allers-retours, mes activités, mes revenus etc. Ça devient trop personnel, tous les souvenirs de ces dernières années remontent en bloc, la difficulté à s'intégrer, le racisme, la solitude, les nombreux jobs…

Il change de nouveau de sujet :

- Et vos parents, ils font quoi ? Ils viennent d'où ?
- Ma mère est belge, mon père français, ils sont avocats.


A la fin, je m'aperçois que ma vie est juste trop compliquée pour lui. L'air de se foutre de tout, après plus d'une demi-heure passée sur mon cas, il décide simplement que je ne monterai pas à bord de cet avion et me confie à une hôtesse d'El Al. Elle me permet de retrouver mes esprits dans un salon puis me raccompagne vers la sortie.

Remboursée par la compagnie

Le lundi, j'ai appelé le service commercial pour demander à être remboursée.
La fille que j'ai au téléphone me dit que l'explication mentionnée dans mon dossier est « profil atypique ».
Je lui réponds : « Oui c'est ça, je suis jaune ! »

Au final, rien de grave, je serai remboursée, je n'ai pas été traumatisée par ce grand coup de balai fait dans ma vie (d'autres enfants adoptés auraient eu des raisons de l'être) et je ne suis pas interdite de voyage à vie. Je ne sais seulement pas ce qui a pu alimenter leur paranoïa : le fait d'être née à Séoul ? de travailler au Japon ? d'avoir une mère belge ou d'avoir visité la Tunisie ? … Peut-être est-ce seulement d'être globe-trotter, avec une tête qui ne correspond pas à mon passeport ?

Une chose est sûre : la prochaine fois je prends Air France et je passe par Amman.

Anonyme a dit…

Bebe Ba et les amis de canalh. Ne dormez pas avant de lire ceci. A mon avis, le gars qui s ést fait sauter a cote de l'ambassade s'inscrit dans la mem logique. Avec des raisons differentes. On nous prend pour des cons.

A-

===

http://algeria-watch.org/fr/article/just/moines/le_point.htm

Anonyme a dit…

KBG,

Baccalaureat plus 14 mois!!!! Si tel est le cas, tu dois etre tres heureux. J'aimerais savoir les matieres qu'on t'a enseigne'es a' l'ENA. Je ne me moque point des sortants de l'ENA, je suis seulement curieux a' cause de certaines bassesses que je vois.
Ceux qui parlent de "mise a' mort" ne peuvent meme pas tuer STEITA!!!

Allez KBG, j'ai d'autres choses beaucoup plus interessantes a' faire.

Ramadan Kerim!!!!

Anonyme a dit…

Sur kassataya.com Jeudi 03 / 09 / 2009 : "d'ici et d'ailleurs" : les rôles inversés.



« Ce jeudi dans « D’ici et d’ailleurs » , il sera question d’un jeudi pas comme les autres, puisque notre invitée est en effet celle qui a le plaisir de vous recevoir tous les jeudis pour un verre de thé entre 19h et 20h GMT. Nous ne parlons de personne d’autre que de Mariem Mint Derwich.
Elle n’est plus à présenter sur Kassataya.com, cependant nombreux d’entre vous, sont ceux qui, comme nous, se demandent qui est la personne qui se « cache » réellement derrière cette voix.
Cette semaine, en exclusivité, Nafy, raki et Zeinabou vous révèlent tout (ce que vous avez toujours voulu savoir) sur Mariem : sa vie, son parcours, ses ambitions, ses craintes etc. »

Vous pouvez intervenir en appellant le pseudo skype : kassataya

Dès 21 H 00 heure française, 19 H 00 TU

L'équipe de kassataya.com

Anonyme a dit…

Questions à 1000frs!

1)Qu'est ce qui fait courir le bébé génétiquement modifié?

2)Quelles seraient donc ses véritables motivations et ressorts intimes?

3)Pour qui roulerait le BGM sachant qu'elle n'est pas mariée et qu'elle ne risque jamais de l'être passés les 45 piges sans compter ses propres orientations sexuelles?
Autrement dit de qui serait-elle la SHERPA Népalaise de la vallée toutefois et pas des cimes de l'Hymalaya et pour cause donc?

4)Agit-elle seule ou auraient-elle des complices?ces complices se trouveraient-ils dans son cercle familial consanguin ou par alliance?Ou seraient-ils à chercher en dehors de ce 1er cercle?

5)Pourquoi tout le monde semblerait se foutre de ce qui lui arrive avec moi comme de sa 1ere chemise?Pourquoi AUCUNE VOIX NE S'EST ELEVEE en dépit de la virulence de mes raclées bien justifiées à mon avis et agréable surprise pour moi de l'AVIS DE TOUS incidemment!PAS LA MOINDRE PROTESTATION DU BOUT DES LEVRES fusse à 100 lieux!

6)A votre avis la BGM mériterait-elle ou non les sévères corrections à terrasser un pachyderme infligées par KBG?

7)Pourquoi, en dépit de TOUT ne se serait-elle pas encore EFFONDREE comme de previsible en pareil cas? Quelles inhumaines ressources la feraient donc s'entêter sans plier une fois dans l'infamie malgré mes coups de boutoir ravageurs (sic)?

8)Nourrirait-elle tjrs des projets de récidives récurrentes et pour qui ferait-elle donc rempart avec son corps souillé?Quels infames secrets ou projets la maintiendraient encore en vie même sous perfusion constante de KBG?Notez bien que je la crois incapable de sacrifice altruiste!

9)Enfin, jusqu'où devrais-je aller pour finir de lui faire la peau pour de bon?J'avoue que de ce côté là, je serais presque à bout de souffle n'eût été ses infamies répétées qui me dopent pour la tenir en respect plus ou moins difficilement et laborieusement!

---------------------
J'aurais posé ces 9 questions en écartant d'office le fait que ses motivations et ressorts ne soient tout banalement liés à la sublimation de ma modeste personne en raison de fantasmes enfouis dans les tréfonds de son inconscient tourmenté et déviant.Mais ceci serait vraiment une autre paire de manches!

Bien malin ou initié qui pourrait répondre à ces questions!

Anonyme a dit…

PS:
Les questions auront été posées pour affiner ma stratégie en la personnalisant un peu plus, question de viser juste le talon d'Achile de ce monstre Herculéen aux 1000 vies tout juste sorti des 12 travaux d'Hercule!
Rarement vu créature humanoide aussi coriace et entêtée et pourtant je passerais bien pour ne pas être un tendre et d'une redoutable et expéditive efficacité, mais là j'avouerais bien avoir à faire à très, très forte partie .
Qu'à cela cela ne tienne, je saurais bien trouver la faille dans sa cuirasse blindée et insensibilisée trempée par des décennies d'apprentissage de l'infamie!
Je n'ai jamais échoué dans mes entreprises et il n'y aurait vraiment aucune raison que je me plante avec cette créature en FONTE (tenguerde)!

--------
ces coms n'ont rien à voir avec les propos décousus du hacker malien-americain-et enfin mauritanien!

Anonyme a dit…

Bichor ya ano. Maatala et moi on a pas notre bac. Et pour KBG 14 mois, c'est comme la naissance de 2tavoukit d'une vache. Alors faut pas melanger ce qu'il ne faut pas melanger. Je vais dehors pour traire les chamelles. A toutes.

Anonyme a dit…

C'est en relation avec le message precedent. A ne pas confondre avec massage ya KBG. On est en plain maradan.

KBG,

Baccalaureat plus 14 mois!!!! Si tel est le cas, tu dois etre tres heureux. J'aimerais savoir les matieres qu'on t'a enseigne'es a' l'ENA. Je ne me moque point des sortants de l'ENA, je suis seulement curieux a' cause de certaines bassesses que je vois.
Ceux qui parlent de "mise a' mort" ne peuvent meme pas tuer STEITA!!!

Allez KBG, j'ai d'autres choses beaucoup plus interessantes a' faire.

Ramadan Kerim!!!!

maatala a dit…

Salam

KBG tu dis:

"Bon moi, je n'ai pas que cela à faire, talonner les gouines, les pédales, les putains et leurs gigolos attitrés éventuels!"

Carton rouge dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Lu pour notre azzizo. A-

http://algeria-watch.org/fr/article/just/moines/pourquoi_craindre_levee.htm

Anonyme a dit…

Bon le fou, toi et LM vous nous les mettez avec votre blog classé parmi les touts premiers du classement berberus, je l'ai lu une fois étant moi même affilié à berberus.
Mais je n'en crois plus un mot, car si cela était vrai et compte tenu de l'affluence dont vous seriez crédites cela FERAIT DES LUSTRES QUE BGM exposée à l'opprobre de centaines voire de milliers de visiteurs serait MORTE DE SA BELLE MORT DE HONTE!Et tous mes problèmes résolus!
Comme elle est plus que jamais pétillante et d'une énergie inépuisable carrément dans la flétrissure, j'en déduirais bien que vous avez LM et toi gonflé vos chiffres et que berberus n'est pas fiable:la PREUVE, BGM TJRS EN VIE ET INCREVABLE malgré tout!
Il est humainement IMPOSSIBLE DE SURVIVRE A UNE TELLE HONTE ETALEE URBI ET ORBI au sein d'une population de 3 millions d'hab.Ni toi, ni LM ni Berberus ne me feraient démordre de mes conclusions!

maatala a dit…

Salam

Lu sur le blog de X

"Les pires diplomates de Mauritanie : Ambassade de Mauritanie au Canada
lundi, mai 15, 2006

Pourquoi une ambassade au Canada?!

Normalement une ambassade est constitué d’un ambassadeur, des conseillers et un comptable avec le personnel de soutien, et cette ambassade a pour objectif de veiller à l’amélioration de l’image de notre pays dans le monde et essayer de trouver des opportunités commerciales, économiques et culturelles pour aider le pays, que ce soit par l’encouragement des investisseurs étranger à investir au pays, trouver des aides pour le développement du pays dans tous les domaines de la vie.

Est ce que notre ambassade au Canada répondent à l’un des critères citées?, la réponse est non, d’abord il n’y a ni ambassadeur, ni conseillers et loin d’avoir un comptable. le personnel de l’ambassade est composé d’hommes et femmes soit malades ou incompétents :

- l’ambassadeur : Mahfoud ould deddach, un brillant docteur en histoire, il a commencé sa carrière comme professeur à l’université de Nouakchott comme professeur avant que ould taya le découvre et le nomme ministre du développement rural, alors Mahfoud en a profité pour se développer et n’a pas eu le temps de s’occuper du développement rural, il a été élu sénateur pour le prds avant de commencer une carrière diplomatique comme ambassadeur à Dakar pour des raison de santé, car pour être ambassadeur dans le temps de ould taya, il faut être soit militaire dont on craint l’ambition de pouvoir ou être un malade pour se soigner, et Mahfoud faisait parti des malades, il a été nommé a Dakar avant d’être transférée à new York pour effectuer son opération de greffs de rein. Pendant les années qu’il a passé à new York, il passait plus de temps à l’hôpital qu’à son bureau à l’ambassade. Et après les opérations qu’il a subit, il a été transféré au Canada pour la convalescence. Il ne vient jamais à son bureau de l’ambassade et voyage tous les mois à Nouakchott et ne s’intéresse qu’à la politique du hodh et de son prds. Il a profité de sa nomination au Canada pour placer son monde comme employés locaux qui dépassant la vingtaine depuis le premier ambassadeur au Canada abdelmajid kamil, et parmi ces employés il y en a qui n’ont jamais vu le Canada, ils sont partout dans le monde et payés par le budget de l’ambassade.
- Le premier conseiller : Jiddou ould sady, vous découvrirez ce phénomène dans l’épisode I de cette série, c’etait un personnage assez spécial, il ne parle que l’arabe et vient d’être transféré à new york pour défendre la Mauritanie aux coté des meilleurs diplomates du monde, surtout que pour les autres pays, les nations unis sont une récompense pour les meilleurs diplomates qui doivent briller dans une cours composé de grands. Alors notre CMJD qui cherche à améliorer son image dans le monde ne trouve pas une meilleure façade!!!
- Le première conseillère : aicha mint el Marrakech, sans aucun diplôme ni expérience pertinente, une création de aicha mint Ahmed tolba, la femme du président déchu ould taya

maatala a dit…

(haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah que ça fait du bien de le dire, le président déchu), mint marrakchy est une cousine à mint Ahmed tolba du coté de sa mère, elle a commencé sa carrière comme agent de protocole à la présidence de la république, mais l’ambition de madame n’avait pas de limite, elle a demandé à mint Ahmed tolba de lui trouver un poste d’employer local à notre ambassade aux états unis, pour rejoindre son mari parti travailler là-bas, mais à sa surprise mint Ahmed tolba l’a nommé comme premier conseiller à l’ambassade de Mauritanie auprès des nations unis, ce qui l’a mis dans l’embarras de commencer une carrière diplomatique par new York, mais mint marrakchy a très vite compris le jeu, il suffit de partir à new York et il n’y a pas d’obligation d’aller aux nations unis. Ce qu’elle a fait avec brio.
Quelques années après son passage à new York et juste avant le coup d’état, elle a sollicité un transfert de new York et on lui a donné le poste de premier conseiller à Ottawa, mais le coup d’état est arrivé et quelle chance pour mint marrakchy, le nouveau président est un cousin et madame ne craint pas pour sa place, elle est plus confiante que jamais et fait ce qu’elle veut dans notre ambassade. Et depuis le coup d’état elle a hébergé chez elle le grand voleur hadrami oud oubeid l’ancien directeur du budget de ould taya, il a fuit le pays quelques jours après le coup d’état par peur de représailles du CMJD, surtout qu’on parlait d’assainir les finances publiques et punir les voleurs, alors notre hadrami est allé aux états unis pour des études et quelques mois après il est au Canada ou il s’apprête à déposer une demande d’asile politique en prétendant que sa vie est en danger parce qu’il fait partie de la famille du président déchu (haaaaaaaaaaaah). Alors hadrami ould oubeid habite chez mint marrakchi. Une ironie, un voleur protégé par un diplomate mauritanien et demande l’asile politique pour des raisons de crainte sur son intégrité physique.


- Le comptable : youcef ould ahmed youra, sa carrière se résume en quelques mots: bachelier, il part en Russie pour des études supérieures, soldées par un échec et le retour au pays pour travailler comme gérant d’une petite pharmacie à Nema avant de décrocher un emploi à la direction du trésor et quelques années plutard il est promu comptable à l’ambassade de Mauritanie à Ottawa.

La question qui se pose, a t on vraiment besoin d’une ambassade mauritanienne à ottawa, si la réponse est oui, il va falloir se trouver des vais diplomates de carrières et les envoyer faire de la diplomatie pour décrocher quelques chose dans un pays riche, on entend plus parler de jamila mint taya ici à Nouakchott que de notre ambassade au Canada.

Depuis la création de cette ambassade, aucun diplomate de carrière n’a été nommé labas, c’etait toujours leur premier emploi, en commençant par le premier ambassadeur abdel majid kamil jusqu’à ould deddach en passant pour abdelrahim ould hadrami et tijani ould kerim, sans oublier les conseillers qui y sont passer : sidi ould mohamed lakghdaf, mohamed ould moine et houceine ould deih.

L’ambassade de Mauritanie à ottawa représente une dépense inutile pour notre pays surtout que le Canada n’a pas d’ambassade ici à Nouakchott, alors pour quoi ne nous contentons pas d’un simple consulat à Montréal qui s’occupera de la délivrance des visas et les affaires consulaires pour les mauritaniens au Canada et la distribution des quelques bourses dont bénéficie une dizaine d’étudiants généralement issus de familles riches.

maatala

Anonyme a dit…

Qui suis- je ?
Il faut me comprendre !!! chers amis.
Naissance difficile conditionnée par l’annonce du nom de mon père encore inconnu à ma naissance, Qui suis je ?
Education difficile, rue difficile, étude difficile, … qui suis-je ?
Difficulté pendant le trajet de ma fonction, qui suis-je ?
Devenu alcoolique a la naissance et par l’age drogué, qui suis-je ?
Et enfin jeté, laissé à mon sort, qui suis-je ? Je suis le gay, khalil balla gueye.
!! Parfois la vie est cruelle.

Anonyme a dit…

Qui suis- je ?
Il faut me comprendre !!! chers amis.
Naissance difficile conditionnée par l’annonce du nom de mon père encore inconnu à ma naissance, Qui suis je ?
Education difficile, rue difficile, étude difficile, … qui suis-je ?
Difficulté pendant le trajet de ma fonction, qui suis-je ?
Devenu alcoolique a la naissance et par l’age drogué, qui suis-je ?
Et enfin jeté, laissé à mon sort, qui suis-je ? Je suis le gay, khalil balla gueye.
!! Parfois la vie est cruelle.

Anonyme a dit…

Qui suis- je ?
Il faut me comprendre !!!
Naissance difficile conditionnée par l’annonce du nom de mon père encore inconnu à ma naissance, Qui suis je ?
Education difficile, rue difficile, étude difficile, … qui suis-je ?
Difficulté pendant le trajet de ma fonction, qui suis-je ?
Devenu alcoolique a la naissance et par l’age drogué, qui suis-je ?
Et enfin jeté, laissé à mon sort, qui suis-je ? Je suis le gay, khalil balla gueye.
Excusez mes chers amis !! Parfois la vie est complexe, donc je suis complexé.

Anonyme a dit…

Qui suis- je ?
Il faut me comprendre !!!
Naissance difficile conditionnée par l’annonce du nom de mon père encore inconnu à ma naissance, Qui suis je ?
Education difficile, rue difficile, étude difficile, … qui suis-je ?
Difficulté pendant le trajet de ma fonction, qui suis-je ?
Devenu alcoolique a la naissance et par l’age drogué, qui suis-je ?
Et enfin jeté, laissé à mon sort, qui suis-je ? Je suis le gay, khalil balla gueye.
Excusez mes chers amis !! Parfois la vie est cruelle.

Anonyme a dit…

Maatala,

la dame de procapec est comptable? L'ex-directeur de ce machin lá mis par terre. Ele ne pourra pas repondre.

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

La gestion de la CNAM fait grincer des dents : Opacité et transparence mises en cause.

La situation sanitaire du pays est dramatique, et n'a cesse de se dégrader avec la gabegie généralisée dans la gestion de l'Etat, et les programmes de développement du secteur qui ont été toujours mal conçus. C’est sans doute ce qui a justifie le grand intérêt accordé par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, durant la seconde transition et la campagne électorale, à l'amélioration des prestations et des équipements des formations sanitaires à l’intérieur du pays.

Créée par la loi N°006/2005 en date du 29 Septembre 2005, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) avait suscité un grand espoir chez les fonctionnaires de l’Etat mauritanien qui pensaient pouvoir, avec la création de cette structure, accéder à des soins de qualité et moins chers. Quatre ans après sa mise en place, les prestations de la CNAM restent mitigées.

L’opacité et la transparence qui entourent les règles de gestion de l’institution sanitaire font cruellement défaut. Pourtant, le nouveau texte garantit pour l'assuré ainsi que pour ses ayant droits, l'obligation de s'inscrire au niveau de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM), de bénéficier des indemnisations pour les prestations médicales.



Or combien d’assurés répondent à ce critère ? Une question qui interpelle les assurés qui n’oublient pas encore le scandale qui a déjà eu cour à la CNAM après que son ancien directeur général, Boïdiel Ould Hoummeïd ait été sommée par l’Inspection Générale d’Etat (IGE) de rembourser 102 millions d’ouguiyas. Mais à laquelle les responsables de la CNAM soient enclins de donner des chiffres. Il oblige également les employeurs à fournir les éléments nécessaires d'inscription mensuelle de leurs employés à la CNAM ainsi que son information de tout changement de leur situation (nouvelle naissance, décès, divorce, etc.).

Pour sûr, il est difficile que cette autre condition soit remplie par les employeurs du fait de leur laxisme et du manque de compétence dont ils font preuve. En fait, rien que les règles de remboursement, on est en droit de se demander pourquoi, elles ne tiennent aucun compte des coûts réels et particulièrement très handicapantes pour les petits revenus qui constituent l’essentiel de sa clientèle. D’où un certain ressentiment vis-à-vis de cette jeune institution dont l’essentiel des ressources serait absorbé par les frais généraux et la rémunération des dirigeants, dont un Président du Conseil d’Administration grassement rémunéré sans contrepartie réelle.

Pour plus de transparence la CNAM devrait se doter de moyens de communications sur lequels s’appuyer pour que ceux qui disposent d’un livret puissent trouver toutes les informations requises sur les regèles, modalités, les procédures, et les délais de remboursement, y compris l’ensemble des textes régissant ces prestations, de même que ses bilans et comptes détaillés des résultats, les résultats des inspections réalisés par les organismes officiels.

La caisse et son train-train quotidien.

maatala a dit…

Elle prend en charge 90% des frais d’hospitalisation sur la base de la tarification nationale. Pour les assurés bénéficiant d’une évacuation sanitaire à l’extérieure, l’état mauritanien prendrait en charge à 100% les frais inhérents à l’hospitalisation, en plus de son billet aller et retour, de l’argent de poche et un accompagnateur. Ceux qui sont orientés dans les cliniques privées, le remboursement ne s’opère qu’en fonction des tarifs du CHN même si ces cliniques sont agréées par la CNAM.




Par ailleurs, il faut signaler que les cotisations des assurés de la CNAM font l’objet de retenue à la source avec des montants qui varient suivant les catégories de fonctionnaire. A titre d’exemple, les professeurs cotisent 6000 ouguiyas, les instituteurs 3000 ouguiyas.

D’autres catégories de fonctionnaires ont leurs cotisations fixées plus de 5.000 ouguiyas. Cependant, certains assurés que le Quotidien de Nouakchott a approché tant au siège de la CNAM qu’au CHN expriment toute leur amertume et frustration. Au CHN l’un d’eux nous lance : « Depuis trois jours je suis ici dans des formalités jalonnés d’obstacles qui n’ont pas lieu d’être. C’est vraiment navrant ». Quant à F.D 40 ans environ, il dit: « ça ne vaut vraiment pas le coup cette procédure car on traîne beaucoup pour effectuer ces formalités ».

« En réalité, poursuit-elle, on espérait mieux que tout ça et je comprends maintenant pourquoi certains de mes collègues ne perdent pas leurs temps à faire la queue pour seulement 3.000 ouguiyas ou même moins que cette somme ». Pour cet autre témoin, la CNAM, dit-il, les a bien aidée. « Je devais payer pour la radiographie 3000 ouguiyas mais avec mon carnet je n’ai payé que 300 ouguiyas », explique t-il. Ahmed est un instituteur depuis 2003, venu réclamer son remboursement que nous avons rencontré au siège de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.

L’assuré manifeste son ras-le-bol et dit avoir dépensé 35.700 ouguiyas pendant l’accouchement de sa femme. Malheureusement la CNAM ne lui a remboursé que 8000 ouguiyas. Visiblement fâché il lance : « Si l’état veut vraiment aider dans la transparence totale, il y a lieu qu’à chaque fois qu’un assuré fait ses formalités, de calculer et lui communiquer d’avance le montant de son remboursement ». Vrai ou faux ?

Quoi qu’il en soit force est de constater le laisser-aller qui perdure à la CNAM, au CHN où un ballet de va-et-vient incessants d’hommes et de femmes (profs, instituteurs, policiers, gardes), carnets de la CNAM et quelques papiers à la main, rythment l’ambiance des différents lieux sans qu’ils ne sachent véritablement à qui s’adresser. L’accès à l’information fait défaut à la CNAM dont les agents sont payés par la contribution des assurés de la CNAM.

Alassane Sarré


Info source : Le Quotidien de Nouakchott

maatala

maatala a dit…

salam
lu sur nechra

"L’Editorial de Ahmed Ould Cheikh : Mort lente

La formation il ya quelques jours du gouvernement a révélé une surprise de taille. Le PRDR, soutien de la première heure du putsch, n’a eu droit à aucun maroquin. Son secrétaire général avait, pourtant, donné les noms de trois ministrables. Le maître de cérémonie les a rayés, d’un trait, sans donner la moindre explication.

Comme s’il ne voulait plus de ce parti, synonyme de tant de mauvaises pratiques pour les Mauritaniens, mais qu’il n’a pas hésité à utiliser, lors de ses « multiples campagnes ». Après la mésaventure d’Ahmed Ould Daddah, roulé deux fois dans la farine, c’est donc au tour du PRDR, qui avait, certes, infiniment plus besoin d’être « blanchi », d’être cuisiné par nos militaires-boulangers. Pour la première fois ? De fait, ceux-ci avaient déjà tout fait pour désagréger celui-là, en encourageant les candidatures indépendantes, lors des législatives d’octobre 2006.

Mais le PRDR n’avait point pipé, applaudissant ses propres fossoyeurs, avant de soutenir leur candidat, à la présidentielle de 2007, puis s’affirmer en fer de lance de la fronde parlementaire, contre Sidioca, conformément aux désirs de ses commanditaires militaires, apporter son soutien au putsch du 6 août 2008, et envoyer ses parlementaires autour du monde, avec certains de leurs collègues putschistes, pour tenter d’expliquer les raisons du pronunciamiento que le pays venait de connaître. Ils feront, ensuite, campagne pour Ould Abdel Aziz. En échange de toutes ces courbettes, de cette constance dans le réflexe pavlovien – un militaire passe, le PRDR salive – l’ancien parti/Etat a eu droit à quoi ?
Trois portefeuilles ministériels, dans la première équipe post-putsch dont la durée de vie n’a pas dépassé quelques mois. Ile pensaient, naïvement, que les portes du nouveau gouvernement, formé après la victoire de leur candidat, à laquelle ils avaient contribué, tant grandement selon eux, allaient leur être grandes ouvertes. Surprise de taille. Non seulement leur parti a été écarté, sans ménagement, mais, pire, l’UDP, leur ancien allié de la majorité, sous Taya, sous Sidi et sous Aziz 1 (2 et probablement 3), qui dispose, pourtant, de trois fois moins de députés qu’eux, a été coopté pour occuper deux postes stratégiques. La pilule, dure à avaler, a coûté, au secrétaire général, la fonction dont il avait hérité, on ne sait comment, au lendemain du renversement d’Ould Taya. Malgré tout, ce parti, habitué à évoluer dans le sillage des pouvoirs, ne placera pas un mot plus haut qu’un autre. Ses nouveaux dirigeants sont encore tout miel pour la majorité qui n’a pas voulu d’eux. Ni au gouvernement, encore moins au parlement. Vont-ils, alors, rejoindre l’opposition ? « Jamais, ô grand jamais, nous sommes dans la majorité et on y reste », lancent-ils, la main sur le cœur.

Ils attendent, peut-être, qu’on les piétine, encore plus, pour montrer le moindre signe de lassitude. Quant à divorcer avec le pouvoir, c’est une hypothèse d’école. Le PRDR et, avant lui, le PRDS sont nés pour le pouvoir. A tout le moins le soutenir, lui faire la cour, l’applaudir. Et, dans la conjoncture politique actuelle, jouer la déstabilisation de celui-ci, risquer la dissolution de l’Assemblée nationale, serait, pour le PRDR, la plus risquée des aventures. On comprend bien qu’en conséquence, ses membres jugent plus rassurant de passer leur inévitable traversée du désert dans les travées de l’hémicycle, plutôt qu’à mille milles des allées du pouvoir… Si le destin de leur formation semble passablement compromis, chacun peut entretenir, dans les méandres des coulisses politiciennes, l’espoir d’opportunités génératrices de revenus. Le PRDR ne mourra, certainement pas, pour des idées. Mais de mort lente, voilà qui semble, aujourd’hui, de plus en plus assurée…
Source: Le Calame via Taqadoumy

maatala

Anonyme a dit…

Je viens d'écouter l'interview par Aziz donnée à RFI. Il y dit :"Certes, nous avons des problèmes de finances mais c'est dû au fait que le Trésor Public a payé, pratiquement, tous les encours du Trésor. Nous avons payé, pratiquement, tous nos bons. Et, malheureusement, plusieurs hommes d'affaires n'ont pas voulu renouveler les bons du tresor qu'ils avaient et ils se sont evertués à assecher aussi le marché noir. Ce qui a fait que l'ouguiya a perdu un peu de sa valeur. Mais c'est vraiment provisoire. D'ici un ou deux mois, la situation va se redresser." Et un peu plus loin "Il n'existe pas de cellule (terroriste) proprement sur le territoire de la Mauritanie." L'entrevue date du 28 juillet. Ce monsieur sait-il de quoi il parle ?

Med Abdellahi O. Ma'aloum

Bebe BA a dit…

Sorry A-, avec le mois de ramadan, je fonctionne au ralenti, lol

Le Maroc proteste contre l’attitude libyenne lors des festivités du 1er septembre


La délégation marocaine, présidée par le Premier ministre, M. Abbas El Fassi, désignée par SM le Roi Mohammed VI, sur invitation du guide de la révolution libyenne, le colonel Mouammar Kadhafi, pour représenter le Souverain aux festivités commémorant le 40ème anniversaire de la révolution du 1er septembre, a quitté les lieux de la manifestation lorsqu’elle a constaté la présence parmi les invités du président sahraoui, accompagné d’une délégation. De même, le contingent des forces armées royales (FAR), qui devait participer au défilé militaire organisé à cette occasion, a immédiatement annulé sa participation et s’est retiré.
Le gouvernement de SM le Roi exprime sa vive protestation devant cette surprenante attitude, alors que toutes les assurances avaient été données au préalable.
Le Royaume du Maroc a demandé aux autorités libyennes les explications nécessaires et appropriées face à ce geste inamical à l’égard des sentiments du peuple marocain.

T.H

Ken a dit…

Risque maximum .Ramadan & Septembre les mois preferes des terroristes.Que Dieu nous preserve.

Anonyme a dit…

Sorry A-, avec le mois de ramadan, je fonctionne au ralenti, lol
---------------

désolé bgm, mais pour hacker et insulter KBG et sa famille tu es increvable.tu ne fais que çà tout le temps, tous les mois ramadan compris.
De toutes façons nous sommes très contents d'apprendre qu'il t'arriverait des fois de penser au mois saint de ramadan alors prouve le en épargnant kbg miskin et sa famille les 2 ou 3 semaines qui restent encore de ramadan.
Mais en serais tu seulement capable ramadan ou pas?
Il est permis d'en douter au vu de ce que tu as fait hier à son blog charcuté par bgm and Compagnie créole une nouvelle trouvaille appelée à connaître une bonne fortune et un bonheur certain sur le NET avec tout ce que cela suppose comme implications fâcheuses au sein de la Compagnie Créole élargie.
Nouveau concept à peaufiner et à préciser en en déterminant les contours qu'ils soient consanguins ou d'alliance, la toile de la veuve noire comme aurait KBG risquerait bien de compromettre beaucoup de "beau monde" ou qui se convaincrait lui même de l'être pour sûr.
On finit tjrs par payer avec ce diable de KBG et il l'a bien prouvé 18 mois durant, il ne fallait pas que tu impliques la Compagnie créole au sens large dans tes équipées insensées.

Vous vous seriez certes payés du "bon temps" pendant très longtemps aux frais de KBG et de sa famille, mais maintenant serait bien arrivé le temps de régler la FACTURE COLLECTIVE!Et elle sera SALéE comme tout impayé!

Et puis franchement, l'ensemble des membres de la Compagnie créole sembleraient ne pas être très futés car il leur aurait suffi de savoir s'arrêter à TEMPS pour éviter de livrer en pâture urbi et orbi sur le net l'origine EFFECTIVEMENT CREOLE de la Compagnie créole.Car tout le monde croyaient jusqu'ici avoir à faire à des ARYENS EUROPEENS et non pas à de simples "bantou mame yale" ou bois d'ébène échappés des plantations des lointaines Caraibes comme aurait dit Sembène ousmane!Aryens, mon oeil!!
Mais les MIENS?OUI!!!

Anonyme a dit…

Pour ceux qui ne le sauraient pas, la "Compagnie créole" est le nom d'un groupe Antillais de ZOUK, cette musique créole dont j'avais décrit les déhanchements caractéristiques hier.

Jocelyn Béroar aura appartenu à ce groupe qui n'existerait plus mais qui serait en passe de faire un come back avec l'éclosion en Mauritanie d'un clone de la "Compagnie créole", bgm and co aidant.

KBG aurait déjà postulé pour se faire l'impresario et le "public relations" de ce nouveau groupe créole très prometteur en dépit de l'absence de tout talent de ses membres et membresses (pas français).

Signé :Zouk Machine.

Anonyme a dit…

Se refait-on jamais créole?
**...ou bois de BOIS d'ébène
Car tout le monde croyaient jusqu'ici avoir à faire à des ARYENS EUROPEENS et non pas à de simples "bantou mame yale" ***ou bois de BOIS d'ébène échappés des plantations des lointaines Caraibes comme aurait dit Sembène ousmane!
--------------

NB:"bantou mame yale" = bout de bois de Dieu!Mon Wolof est tjrs assez bon, vieilles réminiscence du Sénégal de ma tendre enfance.

le BANTOU ici voudrait dire "bois" et non la grande ethnie panafricaine des BANTOU même si *bois d'ébène* serait presque devenu synonyme de Bantou pendant les tristes siècles de l'esclavage.

Mais manifestement avec la création du Liberia certains retours aux sources auront eu lieu en Afrique et cela jusqu'en Mauritanie avec par exp la "Compagnie créole" et une ou 2 autres "entités créoles".pas très nombreux et classés de façon erronée "Enssara".Voilà, vous savez tout ou presque (sic).

Anonyme a dit…

Bon sang de bon et par 1000 croquettes pour les amateurs de BD, balancez le 200ème com afin qu'on ouvre une nouvelle page à défaut de la TOURNER!
Et comment donc!?

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 238   Suivant› Les plus récents»