vendredi 4 septembre 2009

Le squat de Monsieur Mougabé Président du Zimbabwé




397 commentaires:

1 – 200 sur 397   Suivant›   Les plus récents»
maatala a dit…

Salam

Un aperçu de l'utilisation de l'argent des africains.

rincez-vous les yeux, c'est gratos dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

Maatala,

après la françafrique c'est maintenant le MI5 qui loue tes services.

Je suis persuadé que Mugabé n'a rien à vois avec ces photos. Ce Monsieur a une légitimité historique car il a dirigé la lutte pour l'indépendance rodhésienne.

Il est disgrâcié par la pègre coloniale car il a voulu sérieusement affranchir son peuple.

Il n'est pas comme Aziz qui a rendu les mauritaniens esclaves des Français, Marocains et même Sénégalais.

Tem Est7a Ya Ma3ta, l'ennemi N° 1de la démocratie

Sanhaji

maatala a dit…

Salam

Cher Sanhaji

Je peux te garantir que ces photos sont celles du squat de Mugabé.

Quant'à moi, je suis en train de me reconvertir dans la viste guidée via le net de villas d'exceptions.

Si tu as des photos d'intérieur de certaines phénoménales demeures à Nktt, je suis preneur.

Savoir dans quoi est allé le fric qu'ils nous ont piqués, aide aussi à mourir moins idiot dit le Fou.

Maatala (agent des services secrets de la corée du nord)

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

le pardoxe, c'est que les Zimbabweens crèvent la dalle, pendant que Mugabé se prend pour Louis 14.

A chacun sa révolution dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Et dire que le pays de ce tyranneau d'Afrique australe ploie sous le faix de la pauvreté, de la famine, du Sida, du choléra et de toutes les misères de la terre entière.
Alors que dans le même temps le joyau Zimbabwéen passait pour être le grenier de l'Afrique australe ce qui n'est pas peu dire compte tenu des dotations agricoles et en ressources naturelles de la sous-région.

Voilà un exemple parfait et EMBLEMATIQUE des ravages économiques, sociaux, politiques et moraux découlant d'une gestion GABEGIQUE des ressources d'un pays si bien doté soit-il par la nature.

A méditer par le nouveau président qui aura trouvé devant lui une situation guère meilleure que celle du Zimbabwé faute de quoi la Mauritanie coifferait bien au poteau de la misère ce pays.Un Zimbabwé saharien en puissance voire de FAIT déjà ou presque sauf qu'il ne serait jamais trop tard pour BIEN FAIRE!Boire ou conduire, il faut choisir, pas d'autres alternatives vraiment pour la survie et la viabilité du pays menacées!

L'exemple du Zimbabwé paupérisé à la suite de l'incurie généralisée et notamment d'une mauvaise réforme agraire ayant entraîné le départ des fermiers blancs ne serait pas sans rappeler l'appauvrissement de certaines réps bananières des Caraibes le siècle dernier suite au départ des colons comme Haiti par exp.

les belles plantations jadis entretenues par une nuée d'esclaves serviles, taillables et corvéables à merci auront laissé la place à un paysage désolant et pas plus libre pour autant.En effet les dictateurs bananiers auront supplanté au pied levé et de la pire manière les colons et maîtres d'antan.D'où l'émigration massive des pops aux USA, au Canada dont la Gouverneur générale est d'origine Haitienne et jusqu'en Mauritanie même où certaines "entités" créoles se font passer pour des "Enssara" au sein d'une population hébétée qui les aurait pris pour des martiens tellement ils ne ressembleraient à rien de vraiment connu jusqu'ici sous nos cieux.cela serait tellement vrai que BGM, un bébé antillais est atteint d'irrémédiables troubles du comportement dûs à une transplantation sociale guère réussie. Il me semblerait bien qu'un retour aux sources originelles serait d'un grand secours pour ces déracinés ou "damnés de la terre" comme aurait dit le Dr psychiatre et écrivain antillais Franz Fanon!

Aziz, il va falloir que tu médites sur les exps Zimbabwéen et antillais pour éviter à ton peuple de vivre les affres endurés par ces contrées lointaines et si ressemblantes en même temps!
KBG

Anonyme a dit…

EDEWROU TENSSEBLOU NIHHH GHASSBEN ALEIKOUM!

PAROLE DE KBG à l'intention de la Compagnie Créole!

EDEWROU TENSSEBLOU NIHHH GHASSBEN ALEIKOUM!

Anonyme a dit…

Bravo Maatala. Ne dit-on pas qu'un photos vaut 1000 mots? Je confirme que cette image est vraie, l'ayant vue il y a de cela trois ou quatre ans. Mugabe s'est meme achete un gros appartement à Hong Kong.

A-

KBG: tu ne vas rien redresser. Si tu pouvais, tu l'aurai fait il y a un an. Colle la paix aux gens. Depuis qu'on a decouvert ton subterfuge (t'insultr toi-mme pour attaquer un innocent), BF a soudain disparu ...

Anonyme a dit…

KBG, c'est quoi ton blem?

tu t'attaques a tout le monde sauvagement,et sans raison. Ittekki illahe wati irrasek el avia. el kheir ekheir. apres Kleib et cide, maintenant c'est la compagnie crole?

Anonyme a dit…

Les plus belles Résidencs à Nouakchott appartiennent désormais à Ehel nouegette et que dirige Mohamed de la bnm. l'Ambassade d'Arabie Saoudite est tombéé charmée par les espaces et le luxe mais avec 40.000 Euros par mois soit 17 Millions d'Ouguiyas par Mois S'il vous plait. l'Ambassadeur à envoyé les Photos d'intérieurs à Ryad qui a confirmé la Beauté des lieux; en fait c'est des Palais autonome à 100% et construits sur 3000 M2
mohamed ould noeigett a actuellement 5 autres Chantiers de ce type en negociations avec l'Ambassade d'Afrique du Sud, du Qatar,du Soudan et d'Algérie. Cest mohamed lemine oul khalil ancien de l'AMEXTIPE qui travaille pour les noueigett qui est responsable du choix des fournissuers de careaux,WC, et Marbrerie de Luxe tandis que Taki ouls Tweire Gène s'occuppe de la Tapisserie orientale . Je vais essayer de vous passer des Photos. Les Palaces loués ou vendues aux Ambassades c'est un nouveau metier pour ehel nweygette

Anonyme a dit…

bien joue maata

et bravo au grand prince A- dont le bizoo magique a reveillee la belle bilkiss au bois dormant
la belle l a echappee bel sinon on lui aurait envoye une bete de canalh en esperant qu elle puisse lui rendre son apparence d humanite

leserieux a dit…

Merci Maata pour les photos d'un de nos despotes, si par hasard quelqu'un a des photos du Funeste Ely ould Vall qu'ils balancent.


J'ai vu les inondations chez nous, maintenant les élements s'y mettent aussi ..nom de dieu...

Pour redresser notre pays je crois qu'il faut être doté du pouvoir d'un prophète c'est à dire divin.

une pensée fraternelle pour les habitants de socogim PS....

bilkiss a dit…

Salut!

Dear Bébé, j'etais à "la Badiya" donc je pouvais pas me connecter...lol

les zamis ce "squat" de Mugabé est digne des contes des milles et une nuit...lol!!!

c pas sérieux, c pas gentil envers le peuple de ce grand pays qui crève!!!

c pour quand la révolution de 1789 contre tous ces dictateurs africains sans scrupules qui prennent le peuple pour des imbéciles!!!

vivement une prise de la Bastille version Africaine....lol

Bilkiss,
dégoutée par tant d'injustice

bilkiss a dit…

une pensée à Filsdubled, à Bl, à tous les zamis qui nous manquent!!

Bilkiss,
nostalgique du bon vieux temps

Bebe BA a dit…

Tj dans la série les mauvais dirigeants, lu pour vous sur Seneweb:

***************

La GRANDE SAGA DE LA GABEGIE : Ces présidents qui se paient les vacances 2009 à près du milliard FCFA

Les présidents camerounais, Paul Biya et sénégalais Abdoulaye Wade, sont en vacances depuis quelques semaines en France avec leurs proches. Les deux délégations présidentielles logent bien évidemment dans les meilleurs hôtels de la métropole avec à la solde, des factures salées pour le contribuable : entre 500 millions et le milliard de Fcfa. Mieux que les vacances de Nicolas Sarkozy, Georges Bush et Barack Obama réunis. Pendant ce temps, leurs peuples végètent dans la misère ambiante, les inondations et les délestages.
Le coût des vacances 2009 des chefs d’Etat du monde est au centre des débats depuis quelques jours. Une manière pour les analystes et les médias de mesurer le degré de civisme des dirigeants alors que la planète sort difficilement d’une crise économique sans précédent. Et dans cet exercice, les présidents africains s’illustrent comme les plus dispendieux. Ils laissent loin derrière eux, plusieurs dirigeants des pays dits « riches » et « développés ».


Des vacances à près du milliard de Fcfa


Si le taux de fatigue se mesurait par rapport au coût du repos, alors les présidents africains auraient la Palme d’Or ou l’Oscar du travail. Les luxueuses vacances de Paul Biya et de Abdoulaye Wade, les « très fatigués » chefs d’Etat camerounais et sénégalais défraient la chronique tant en France que dans leurs pays respectifs. Le premier a déposé ses valises dans La Baule (département de Loire-Atlantique, ouest de la France). Le second après la Suisse, s’accorde une rallonge de repos à Biarritz (station balnéaire réputée dans le pays basque français). L’idée de se reposer n’est pas en soit mauvaise pour ces dirigeants africains et leurs cours. Mais, les factures qu’ils laisseront après leurs vacances donnent déjà le vertige à plus d’un. En effet, selon des sources concordantes, la délégation présidentielle camerounaise occupe pour trois semaines, 43 chambres à l’Hermitage et au Royal, deux palaces de La Baule. A 42.000 euros (plus de 27.000.000 Fcfa) la nuitée, il est facile de se rendre compte qu’elle dépensera plus de 655 millions Fcfa, juste en frais d’hôtel. Quant à Abdoulaye Wade, il loge à l’hôtel du Palais de Biarritz avec plusieurs de ses proches dont son fils Karim épinglé dans un livre du journaliste Abdou Latif Coulibaly pour sa mauvaise gestion des fonds destinés à l’organisation de la dernière conférence islamique au Sénégal. Selon des sources proches du ministère sénégalais de l’Economie et des Finances relayées par les confrères du lequotidien.sn, le Trésor a dépensé environ 725 millions de F Cfa, rien que pour les vacances du président et de sa suite.

Bebe BA a dit…

Pendant ce temps…


Il n’est plus un secret pour personne, la crise économique mondiale a aujourd’hui des répercussions sur l’Afrique. Les populations tirent le diable par la queue et le panier de la ménagère se vide jour après jour. Le Cameroun et le Sénégal ne font pas exception à la règle. Depuis plusieurs mois, la grande majorité des Camerounais lutte pour avoir une baguette de pain au petit déjeuner. Le prix des produits de première nécessité augmente à un rythme exponentiel, enfonçant le contribuable dans une misère ambiante. Quand aux Sénégalais, ils vivent les pieds dans l’eau à cause des dernières inondations. Dakar, ses banlieues et certaines localités de l’intérieur du pays sont sinistrés. Plusieurs artères du centre-ville de la capitale ont été envahies par les eaux de ruissellement rendant les routes impraticables. En plus, les délestages répétitifs ralentissent considérablement l’économie déjà moribonde de ce pays. « L’Etat n’a pas assez d’argent pour acheter le fioul qui alimente les centrales thermiques », argumente le gouvernement.


Les présidents les plus raisonnables


Des jaloux, les présidents camerounais et sénégalais vont sûrement en faire parmi leurs homologues. En effet, pour ces vacances 2009, Nicolas Sarkozy a payé de sa poche deux billets (pour lui et sa femme) pour se rendre au Cap Nègre, dans une propriété appartenant à la famille de son épouse. Le Président américain Barack Obama s’est contenté de passer une semaine de vacances à Martha’s Vineyard, (Massachusetts), dans une villa louée. Quant à Blaise Compaoré du Burkina Faso, il a passé ses vacances dans le joli pied-à-terre construit dans son village de Ziniaré.
Devant cette saga de la gabegie, il n’est pas étonnant que Paul Barthélemy Biya Bi Mvondo, Abdoulaye Wade et bien d’autres chefs d’Etat africains soient accusés de détournement de deniers publics, de corruption rampante et d’atteintes aux droits de l’Homme.
Et dire qu’ils osent encore tendre la main vers la France, les USA, la Suisse… pour demander de l’aide.

Afriscoop.com

maatala a dit…

Salam

Les amis

Vos photos de nos plus belles demeures Nouakchottoises seront les bienvenues dans ma boite mail:

Maatala5@yahoo.fr


Banzaiiiiiiiiiiii dit le Fou

maatala

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

echkom, A- faleoume sakh, il n'a pas voulu, papeete c raté...snif...snif!!!

suis sur skype, toi t'es où?
t'es off line, tu dors???

A-,

c quoi cette histoire de plusieurs millions d'euros qui passent par le salon d'honneur?
c qui le mec ye saadou?

le jet du trés nul ex-DG de la Somelec?

je n'ai compris que dalle...lol

Amicalement,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Maatala,

avant de t'attaquer au Mugabé symbole de lutte anti-coloniale au Zimbabwé dans lequel une solution au problème est entrain d'être trouvé, pourquoi au moins ne parlerais tu pas du scandale Gabonais ou le fils de Bongo est entrain d'être planté par tes maîtres de la Françafrique dans ce pays hyper riche dont pourtant les populations sont très pauvres à cause justement de vrd imbéciles de la Françafrique.

Il y a un énorme chaos aujourd'hui à Libreville, et même les mauritaniens qui travaillent là bas comme commerçant et autres ont subi quelques dégâts.

La Françafrique est entrain de se désintégrer. Leurs mensonges ne trompent plus personnes.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Sanhaji a raison pour la françafrique qui est entrain de tout tuer en Afrique y compris la democratie. J'ai lu sur Taqadoumy la cas du clown Dadis Camara t sa video: si c'est ça la françafrique, I am really sorry.

maatala: vivement les photos des palces a Nktt. Si Ould Mouritanie est encore vivant, il peut les placer sur son site sans commentaire.

Bilkiss et Bebe Ba: welcome back. Bon baisers de papeete sur l'ile de tahiti et je suis à mon troisième verre de daiquiri (sans alcol pour le moment)avec le soleil qui tombe, sous un palmier avec des bikinis bresiliens new model qui bougent sur des pieds. Venez vite pour sauver votre frere!

Bilkiss: j'ai bien peur que rien ne change si notre ex-kheneral ne serra pas sa ceinture. Louer un avion a 500.000- 700.000 par heur pour deposer un citoyen lambda a Nktt est de la gabegie. Il peut prendre le vol aller-retour pour 25.000 UM comme tout le monde et ce n'est pas son argent. Concernant le cousin qui est passé par le salon d'honneur pour amener ses sous (il ne les a pas volé certainement), c'est à banir. Le salon d'honneur c'est pur les chefs d'etat, les ambassadeurs etrangers, les ministres, etc.. Le reste de la troupe doit faire le rang comme tout le monde. Sinon, on s'en sortira pas.

bl: enti mneine?

Bebe Ba: tu as lu le truc sur les moines?

A-

Anonyme a dit…

Lu pour vous sur le monde.fr

De quoi demain sera-t-il fait ? par Edgar M.
En ce moment [jeudi 3 septembre], à Libreville, Port-Gentil, Mitzic et dans d'autres grandes villes du pays, le feu a commencé à brûler certains symboles du "système". En soirée, le grand marché de Nkembo de Libreville a été la proie des flammes... et il est possible que plusieurs autres édifices partent en fumée dans le courant de la nuit.
Un sentiment mêlé de peur, d'appréhension et de révolte semble animer les Gabonais que nous sommes ; mais nos frères des forces armées découragent toute circulation et dispersent promptement tout attroupement. La population attend des consignes de la part des opposants pour une éventuelle désobéissance civile... Mais sans médias, les rumeurs les plus folles contribuent à la confusion générale... Nous ne savons pas de quoi demain sera fait.
• Un coup de massue par Elsa G.
L'annonce des résultats a fait l'effet d'un coup de massue. Mon quartier, pourtant résidentiel, était d'un calme de jour de deuil, puis quelques grosses cylindrées et taxis ont commencé à circuler. Les parents et amis avec qui j'ai communiqué au téléphone semblaient vivre la même révolte, le même écœurement devant le peu de démocratie avec lequel la proclamation des résultats a eu lieu. Après tous les événements qui se sont succédé, coupures d'électricité aux heures de pleine écoute, la monopolisation des médias d'Etat par Ali Bongo, l'arrêt des émissions de la chaîne de télé de Mba Obame et le sabotage des émetteurs ne pouvaient pas nous faire croire en la victoire d'Ali. Tout ressemblait à un coup de force tant le personnage et sa clique de pédégistes sont antipathiques par leurs façons de s'imposer, le pouvoir étant de leur côté.
• Libreville reste calme par Rhinesse K.
Aujourd'hui (vendredi 4 septembre), l'atmosphère est calme à Libreville, on sent tout de même une certaine hésitation. Actuellement je suis sur mon lieu de travail où j'ai été le premier arrivé. Il est 8 heures bientôt mais les bureaux sont encore déserts (insuffisance des taxis dans la ville certainement). Certaines entreprises ont accordé un week-end prolongé et certains commerces demeurent fermés.
L'opposition a tort de contester les résultats. Elle a commis une erreur stratégique en se présentant en rang dispersé (18 candidats contre Ali). En additionnant les résultats obtenus par les deux principaux candidats de l'opposition (25,88 % pour André Mba Obame et 25,22 % pour Pierre Mamboundou, selon les chiffres officiels) on arrive à 51 % soit 10 points au-delà du score réalisé par le candidat du Parti démocratique gabonais (41 %). En outre le taux de participation de 45 % n'a pas joué en faveur de l'opposition. De même la mobilisation a été plus forte dans les régions électoralement acquises au parti d'Ali Bongo.
• Le ciel m'est tombé sur la tête par Lila
J'ai appris les résultats de l'élection présidentielle par sms de mon frère alors que je me trouvais sur mon lieu de travail, angoissée et stressée par deux nuits interminables à attendre que la commission électorale vienne enfin tourner la page de plus de 40 ans de système Bongo. Le ciel et la lune me sont tombés sur la tête ! Vivant en France, j'ai passé des coups de téléphone au Gabon. On m'a dit que seule la principale chaîne gabonaise fonctionnait et martelait en boucle la victoire écrasante du candidat favori. J'ai de suite retrouvé des compatriotes dans un café. Beaucoup parlaient de prendre leurs dispositions pour rentrer au Gabon afin de participer au soulèvement contre le hold-up. J'ai peur.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Lu pour vous sur le monde.fr suite et fin

• On vit les événements enfermés par Michel R.
Les événements, nous les vivons enfermés. Je suis depuis plus de 20 ans au Gabon, marié a une Gabonaise et à chaque fois que des événements se produisent, on incrimine les Français en général. Que ce soit à propos d'élections ou de la richesse des dirigeants. Il suffit qu'un politicien, un juge ou un journaliste parle en critiquant le Gabon et nous voila visés, nous les résidents !
• Je n'ose pas sortir de chez moi par Judith M.
Française, depuis peu de temps au Gabon, je mentirais en disant que je vis bien la situation actuelle. Et pourtant, je la vis seulement de mon appartement ou de sa terrasse dont je n'ose sortir en vertu des consignes données par le ministère des affaires étrangères.
Ma réaction naturelle serait de condamner les violences et les menaces proférées à l'encontre des Français. Mais dans un second temps, je ne peux, sinon approuver, tout du moins comprendre. Si les Gabonais ont effectivement vu l'occasion unique depuis quarante ans de s'exprimer par un vote libre et transparent, l'élection promise leur a finalement été volée et ils n'ont pu s'en emparer. Et puis, si les incitations à la haine qui ont été proférées à l'encontre des Français demeurent dérangeantes et peu rassurantes, elles peuvent s'expliquer au vu de la nature d'une certaine présence française qui a explicitement pris position pour Bongo, sacrifiant par là sur l'autel des affaires toujours florissantes la chance d'une leçon de démocratie.
Je me faisais, sûrement naïvement, une joie de voir émerger et arriver au pouvoir une nouvelle classe politique, sincèrement motivée et désireuse de voir enfin redistribuées les richesses dont ce pays regorge.
• Pour les expatriés, ne pas faire de vagues par Gilles
Je suis expatrié à Libreville depuis quelques mois. Ce matin vendredi 4 septembre, les rues de la ville sont encore désertes, même si on sent que l'activité reprend petit à petit, de nombreuses sociétés ont ouvert leurs portes, ce qui n'est pas encore le cas des petits commerces. Je suis moi-même au travail ce matin, mais les clients se font encore rares. Nous pensons que l'activité mettra quelques jours à repartir.
Le mot d'ordre des expatriés français est de rester chez soi, ne pas faire de vagues, même si beaucoup on repris le chemin du travail ce matin. C'est une journée particulière, car on saura dès ce soir probablement si tout est fini ou si la situation peut dégénérer à Libreville. Pour l'instant, le premier scénario semble se dessiner.
Le Monde.fr

Sanhaji

Bebe BA a dit…

A-,
j'ai rien compris sur l'affaire des moines:
- pourquoi cela refait il surface maintenant?
- pourquoi les états concernés (france et algerie) ne veulent pas rouvrir le dossier?
-qui protége t'on?
- si le massacre des moines est vraiement une bavure et non une
manipulation, pourquoi ne pas tout mettre sur le tapis une fois pour toute?

toutes ces questions dont on ne saura peut être jamais les reponses puisque ces 02 là sont passés maître dans l'art de la manipulation!

Bebe BA a dit…

TJ dans la série "nos mauvais dirigeant"!

Corruption: "J'ai mangé l'argent de Kadhafi", avoue le chef de la junte guinéenne!
(Africa Guinee 04/09/2009)

Le chef de la junte au pouvoir à Conakry, Capitaine Moussa Dadis Camara a avoué jeudi à voir reçu de l'argent de la part du "Guide" libyen, le Colonel Mouammar Kadhafi.

Au cours d'une rencontre avec le Groupe de contact international sur la Guinée (GCI-G)au palais du peuple à Conakry, le numéro un de la junte a reconnu que le Colonel Kadhafi lui a donné de l'argent, sans préciser le montant."Moi, je n'ai demandé de l'argent à personne. J'ai mangé l'argent d'un seul homme , celui du président Khadafi. Ça, c'est l'argent propre !" a martelé le Capitaine Dadis.

Aucune réaction officielle n'a été faite pour l'instant du côté des Forces vives et du GCI-G.

Mercredi, le chef de la junte a présidé une cérémonie commémorative du 40ème anniversaire de la Révolution Libyenne, en présence des membres du CNDD et du gouvernement et de l'Ambassadeur de la Libye en Guinée, SEM. Zouma Zarjour.

Rappelons que le "Guide" libyen, le Colonel Mouammar Kadhafi est le premier chef d’Etat à se rendre en Guinée depuis la prise du pouvoir par la junte du capitaine Moussa Dadis Camara au lendemain du décès de Lansana Conté, le 22 décembre dernier.C'était le 3 janvier 2009, au cours d'une tournée du Colonel Kadhafi dans plusieurs pays de la sous-région.

Mamadou Camara
Conakry-Guinée
Pour Africaguinee.com

bilkiss a dit…

Cher A-,

contente de te lire!

fais gaffe, on n'est en plein ramadan le mois beni!!!

alors pas de boisson ni new models...lol

je suis à bout de force, je reviens aprés levtour...nchalla
pour te kidnapper, Bébé et moi sinon tu quitteras pas les plages de papeete...lol et
discuter du reste de l'actualité...lol

Fraternellement,
Bilkiss

Anonyme a dit…

Bon pour le topo sur la corruption dans les Orgs Ints, c'est à l'eau!
Saisi de soudaine compassion et pitié mais pas de remords envers les corrompus sous-fifres locaux des OI, j'ai décidé de surseoir au projet à plus tard.
Néanmoins voici tjrs et pour rappel l'entrée en matière de ce brûlant sujet.
-------------------
Demain, je me ferai plus consistant dans mes interventions pour aborder le phénomène de la CORRUPTION dans les institutions intles, sujet que je connais assez bien.

Je l'analyserai dans ses moindres détails et j'irai même jusqu'à montrer que ce phénomène serait surtout très répandu parmi le "sous-fifrat" du personnel local qui reproduit au sein des représentations des Org Int les mêmes travers de l'administration corrompue du pays d'accueil.Et bonjour les dégâts pour les programmes financés par les Org Int ainsi que leur efficience.
Surtout en Afrique et les pays qu'il ne serait plus vraiment appropriés d'appeler du Tiers-monde, la notion étant quasiment obsolète voire caduque.Cela promettrait donc d'être croustillant à défaut d'intéressant.
Bah, des sous-fifres corrompus de plus, rien de vraiment nouveau sous le soleil mauritanien!

NB: "Sous-fifrat" n'est pas encore français tout néologisme ou plutôt KBGisme qu'il serait.

Anonyme a dit…

Juste pour info et pour vous épargner certaines ambiguités ou "illisibilités" de mes éventuels commentaires: tous mes prochains commentaires seront un entrelacs d'analyse politique et ethnologique.Comme justement le com précédent ci haut.

Autant vous dire tout de suite et sans ambages, qu'ils me seront tous autant d'occasion d'étriller cette compagnie créole qui ne se sera décidément pas encore résolu à me coller la paix.Sous la houlette infatigable de la "créole marron" BGM.

Et cela, jusqu'à ce que mort s'en suive pour l'une des parties même si je reste très confiant en mes moyens et ressources intellectuelles.Comme d'HAB!

NB:Nègre marron= esclave en fugue et qui repris, se faisait souvent flagellé à mort voire amputé d'un pied parfois pour l'exemple.
KBG

Anonyme a dit…

Pardon, j'ai oublié la ponctuation!


IDOWR ITIYR ANKOUM LE7RÂN !
***************

EDEWROU TENSSEBLOU NIHHH GHASSBEN ALEIKOUM!

PAROLE DE KBG à l'intention de la Compagnie Créole!

EDEWROU TENSSEBLOKOUMU NIHHH GHASSBEN ALEI!

Anonyme a dit…

Se refait-on jamais bof corrompu de créole?
*ressources intellectuelles et MORALES
SOIT

Et cela, jusqu'à ce que mort s'en suive pour l'une des parties même si je reste très confiant en mes moyens et ressources intellectuelles et MORALES Comme d'HAB!

maatala a dit…

Slam

Lu pour vous

"« 400 milliards de dollars ont étédétournés d’Afrique depuis trente ans »
Philippe Bernard, Journaliste au Monde

Le Messager

La première question qui nous vient à l’esprit est qu’en menant cette enquête, quels sont les résultats auxquels vous avez abouti ?

Les principaux résultats auxquels j’ai abouti résultent, non pas d’une enquête que j’ai menée moi-même de bout en bout, mais de la connaissance que j’ai pu avoir d’une enquête de police. Celle-ci a été effectuée en France suite à une plainte de trois associations à propos de ce qu’elles appellent « les biens mal acquis par certains présidents africains ». Cette enquête a essentiellement permis de révéler la composition du patrimoine immobilier en France que possèdent les présidents gabonais et congolais (Congo Brazzaville). Ce patrimoine est composé d’immeubles situés dans les quartiers les plus riches de Paris. L’enquête a aussi révélé l’existence d’une impressionnante flotte d’automobiles de luxe et de très nombreux comptes bancaires.
La plainte déposée en mars 2007 visait le délit de « recel de détournement d’argent public » commis en France, autrement dit le fait d’avoir détenu des sommes d’argent détournées de budgets d’Etat. C’est l’enquête de police ouverte à la mi-mars 2007 qui a permis de connaître la composition de ces patrimoines. Les policiers ont fait avec leurs moyens, un travail exhaustif que des journalistes n’avaient fait que partiellement jusque là. A l’origine, il y a eu une plainte déposée par des associations françaises désireuses de dénoncer ce qu’elles appellent « la dilapidation des richesses africaines », notamment une association regroupant des immigrés congolais. A la surprise générale, cette plainte n’a pas été classée immédiatement mais elle a donné lieu à une enquête de police. Le magistrat qui a demandé cette enquête à la police a pris cette décision quelques semaines après l’élection de Nicolas Sarkozy. Beaucoup d’observateurs ont fait le lien avec l’arrivée à l’Elysée du nouveau président. Ils ont cru voir dans l’ouverture de l’enquête un signe de changement de la politique africaine de la France. Ce lien n’a rien d’évident parce que le président de la République ne fait pas la pluie et le beau temps dans la justice. D’ailleurs, une fois l’enquête de police faite, le juge a décidé, en novembre, que le délit n’était pas constitué et il a classé le dossier « sans suite ».
Pour ma part, j’ai cherché à connaître le contenu de cette enquête de police. Une fois que j’en ai eu connaissance, j’ai d’abord voulu vérifier l’authenticité de ces informations pour éviter d’être manipulé. Ensuite, j’ai du mettre de l’ordre dans ces informations très volumineuses, générant plusieurs dizaines de pages de notes. Il m’a fallu aussi vérifier un certain nombre de détails sur les dates et les personnes citées afin d’aboutir à une information en béton. Sur un sujet propice à polémique, on ne peut se permettre de faire la moindre erreur, même sur l’orthographe d’un prénom. Ce travail s’est étalé sur plusieurs mois.

maatala a dit…

Après avoir publié les résultats de cette enquête, on a observé un certain nombre de conséquences. D’abord dans la France institutionnelle, si on peut le dire, avec le limogeage de ministres, selon certains observateurs. Ensuite au Gabon où la classe politique au pouvoir s’est fortement agitée. Qu’est-ce qui explique cette agitation là ?

Est-ce que les récriminations faites par le parti au pouvoir au Gabon vous paraissent fondées ? Et d’autre part, comment comprendre cette attitude dans une France qui est considérée comme un pays des libertés et de démocratie ?

La France est un pays de libertés en ce sens qu’il y a des gens qui ont pu porter plainte et un juge qui a pu déclencher une enquête, qu’il y a une presse qui a pu en rendre compte, qu’il y a une liberté d’expression pour le débat qui a suivi. Il se trouve qu’en ce moment, un certain nombre de forces sociales aussi bien en Europe qu’en Afrique réclament des informations de ce genre. Elles veulent en finir avec l’opacité. Même les journalistes écarquillent les yeux quand des responsables de pays très pauvres les reçoivent à Paris dans des lieux d’un luxe inouï. Mais l’essentiel est que des associations de défense des droits de l’Homme et des associations d’émigrés, estiment qu’il y a un lien entre ces détournements d’argent et le manque de liberté qui existe dans certains pays d’Afrique. Elles pensent également que si la France veut continuer d’incarner les droits de l’homme et la justice, elle doit apprendre à dire des choses à ce sujet.
Il s’est trouvé que, parallèlement à ce bouillonnement associatif, Jean-Marie Bockel, alors secrétaire d’Etat à la Coopération, a donné, en janvier dernier, une interview au Monde dans laquelle il a dit vouloir « signer l’acte de décès de la Françafrique », autrement dit des relations opaques et suspectes entre le continent et Paris. Il s’est interrogé en ces termes : « sur 100 milliards de dollars annuels d'aide pour l'Afrique, 30 milliards s'évaporent. Certains pays ont d'importantes ressources pétrolières, mais leur population n'en bénéficie pas. Est-il légitime que notre aide soit attribuée à des pays qui gaspillent leurs propres ressources ? »

Ces déclarations ont suscité la colère de M. Bongo. Au moment du remaniement ministériel qui, au mois de mars, a suivi l’élection municipale en France, M. Bockel a été écarté du secrétariat d’Etat à la coopération pour être rétrogradé aux « anciens combattants ». Cette mise à l’écart n’a rien à voir avec mon enquête mais avec ses propres déclarations.

Est-ce que le fait que la procédure d’enquête initiée par la plainte des associations se soit arrêtée au niveau de la justice d’une part, et que d’autre part on ait quand même constaté quelques secousses, ne confirme pas que la France-Afrique reste tout de même une réalité bien vivante ?
La réaction publique du Gabon n’est venue que plusieurs semaines après, au moment où, début mars, le journal télévisé de 20h de France 2 a repris les informations du Monde à propos de l’enquête de police. La mise à l’écart de M. Bockel est intervenue peu après. De là à dire, comme on a pu le faire, que c’est M. Bongo qui a eu la tête de Jean Marie Bockel. Bien sûr, on peut le penser, mais il faut aussi tenir compte du fait que M. Bockel est entré dans un gouvernement de droite alors qu’il appartenait au parti socialiste. Il fait partie de ces « ministres d’ouverture » choisis par M. Sarkozy. Cela ne plaisait pas à tout le monde à droite. D’autres personnalités réclamaient des postes. Il est probable que les pressions du Gabon ont joué. Mais, ce n’est pas forcément la seule raison.

maatala a dit…

Est-ce qu’avec ce scénario cela ne confirme-t-il pas le fait qu’il y ait certains liens entre la France institutionnelle et ces dictateurs au pouvoir en Afrique qui appauvrissent leurs peuples au profit, peut-être, de votre pays ? Est-ce que cela ne confirme-t-il pas le fait que ces liens sont plus réels que jamais, contrairement aux déclarations de Sarkozy quand il prenait son pouvoir ? Autrement dit, de quel poids pèse M. Bongo dans la politique française, et dans la politique française de l’Afrique ?

Cela jette en tout cas un doute sur la « rupture » annoncée par M. Sarkozy. Mais la réalité est sans doute plus complexe : les rapports de M. Sarkozy avec l’Afrique ne sont pas les mêmes que celles qu’entretenait M. Chirac. M. Sarkozy n’a pas l’attirance que pouvait avoir M. Chirac pour l’Afrique, ni surtout l’ancienneté de liens personnels avec des dirigeants africains. Mais les intérêts économiques n’ont évidemment pas changé. Et on sait, par exemple, combien sont proches MM. Sarkozy et Bolloré, qui a de nombreux intérêts sur le continent.
Quant à Omar Bongo, c’est plus compliqué encore parce qu’il est considéré depuis des décennies comme un pivot de la politique française en Afrique. Il jouit d’un grand prestige auprès de nombre de ses homologues sur le continent, il est souvent intervenu dans les conflits, il effectue des médiations entre des chefs d’Etat africains. Donc à Paris, on pense, à tort ou à raison, que c’est un bon missionnaire de l’Etat français en Afrique car il défend les positions françaises.

Est-ce que ce n’est justement pour cette raison que la justice française a stoppé l’évolution de l’enquête ?

Je ne peux pas donner de réponse précise à cela. Je n’ai pas de preuve qu’il y a eu des pressions. Ce qui est vrai est qu’en France, le parquet, c’est-à-dire les magistrats qui décident d’ouvrir ou non les informations, sont sous la tutelle du ministère de la Justice. Mais sur le plan strictement juridique, le magistrat qui a pris la décision d’arrêter l’enquête avait aussi des arguments pour classer le dossier. Pour lui, il fallait apporter la preuve que tous ces biens qu’on a répertoriés viennent de l’argent public. Le magistrat a estimé que l’enquête n’apportait pas cette preuve-là. Ceci dit, ce dossier n’est probablement pas terminé. Il semble qu’une autre plainte soit en préparation par la voie de la « constitution de partie civile » dans laquelle le parquet est obligé de saisir un juge d’instruction et donc d’ouvrir une information. Mais pour être recevables dans ce cas, il faut que les plaignants prouvent qu’ils ont un intérêt personnel à agir. Des actions de ce genre, ouvertes par des contribuables qui estiment que leur argent a été mal utilisé, ont déjà prospéré en France contre certains hommes politiques.

Ne pense-vous pas que ce dossier pouvait connaître le même sort que l’affaire Elf, avec toujours messieurs Sassou Nguesso et Omar Bongo ?

Je ne suis pas spécialiste de l’affaire Elf. Mais, cela me semble assez différent. Parce qu’aucune société française n’est directement impliquée. Ce sont des chefs d’Etat amis de la France. D’un point de vue strictement économique, le problème est non seulement que cet argent est détourné, mais qu’il n’est pas utilisé à des fins productives. Même en ayant été détourné, il pourrait servir à faire des usines, des plantations, à faire travailler des gens en Afrique.
Au total, selon l’Onu, 400 milliards de dollars ont été détournés d’Afrique depuis trente ans. Cet argent, non seulement est souvent envoyé à l’étranger, mais il est investi dans des choses tout à fait improductives, comme des immeubles, des voitures, etc. Le même phénomène de détournement de fonds publics existe en Asie, avec des chefs d’Etats qui s’approprient des sommes faramineuses. Mais souvent ils investissent dans leurs pays. Bien sûr, cela n’enlève pas le problème des détournements. Mais, au moins cela a un impact économique sur le pays.

maatala a dit…

Pour ce qui est du dossier du journal Le Monde sur le Gabon et le Congo, est-ce qu’on peut s’attendre à ce type d’enquête sur les pays voisins notamment sur le Cameroun ?

Ce type d’enquête est possible parce que dans les pays concernés, il y a des gens dans la société civile, des journalistes aussi, des Ong qui font leur travail et veulent le communiquer. Je ne vois pas pourquoi ce travail en parallèle des professionnels de l’information et de la société civile ne serait pas possible dans d’autres pays autres que le Gabon et le Congo.

Est-ce qu’il y a des chantiers sur lesquels vous êtes en train de travailler ? Est-ce que le Cameroun figure dans ces chantiers ?

Non, pas spécialement. Mais je sais qu’au Cameroun la corruption est un problème. Ce n’est pas un mystère puisque c’est la une des journaux presque tous les jours. Dans votre pays, c’est LE sujet d’actualité. Dans d’autres pays, ce n’est pas aussi évident, parce que les autorités n’acceptent pas d’aborder ces questions-là.

En parlant un peu de votre journal, il vient d’y avoir trois grèves en un mois. Cela pose un réel problème. Le Monde est-il en train de s’éteindre ? Qu’est-ce qui se passe ? Et puis, est-ce que la presse écrite a encore un avenir ?
C’est un vaste sujet et c’est quelque chose de très préoccupant pour nous. J’ai toujours travaillé dans la presse écrite, et je pense qu’elle a un avenir. En France, le problème c’est que les ventes de tous les quotidiens nationaux payants sont en baisse. Et cela essentiellement à cause de la concurrence de l’Internet et des nouveaux journaux gratuits qui sont uniquement financés par la publicité. Sans doute aussi parce que le contenu rédactionnel n’est pas suffisamment adapté au mode de vie et aux préoccupations des gens.
Le problème s’est aggravé par le fait que les recettes publicitaires se transfèrent de plus en plus du journal papier vers l’Internet. Nous avons par exemple perdu tout le marché des annonces d’emplois. Les recettes publicitaires en quelques années sont passées de 40% à 20% de nos recettes. En ce qui concerne spécifiquement Le Monde, on a une espèce de trésor à préserver. En France, nous sommes le dernier journal à ne pas être contrôlé par un industriel ou un grand groupe financier. Mais, qui est encore contrôlé par sa rédaction elle-même. Notre rédaction détient une minorité de blocage du capital qui fait par exemple que la désignation du directeur ne peut pas être décidée sans elle. C’est quelque chose à laquelle nous sommes terriblement attachés. Le jour où nous serons rachetés par un industriel qui sera tenté de peser sur ce que nous écrivons pour protéger ses intérêts, nous aurons perdu notre indépendance. Mais si nous voulons rester indépendants, il faut revenir à l’équilibre financier.

maatala a dit…

La direction actuelle, que nous avons élue il y a quelques mois, nous dit que cet équilibre financier passe par 129 licenciements. Cela crée beaucoup d’émotion.
Et puis il y a un autre problème c’est celui du partage du travail entre le journal papier et l’internet. Il y a dans notre journal, deux rédactions complètement séparées. D’un côté la « rédaction papier », avec des journalistes très spécialisés, c’est la tradition du Monde. Et puis il y a à côté la rédaction Internet qui est beaucoup plus jeune, où les gens sont beaucoup plus polyvalents et beaucoup moins nombreux. Or l’activité Internet appartient à une société qui est une filiale dont Le Monde ne contrôle pas la totalité, et dont Lagardère (patron de Paris Match, Europe 1, etc.) possède le tiers du capital. C’est une activité dans laquelle il faut investir constamment et le journal seul n’en a pas les moyens. Pour l’instant, le site Internet utilise tout le contenu du journal en échange d’une somme que nous, à la rédaction « papier », nous estimons insuffisante. Il y a un conflit là-dessus d’autant plus crucial que le site Internet du journal Le Monde est le premier site Internet d’information en France.

Est-ce que l’indépendance de la presse écrite n’est pas menacée dans ce contexte là ?

On peut le craindre. La presse écrite en France est faible économiquement par rapport à d’autres pays comparables. Le tirage des principaux journaux français est très bas par rapport aux journaux allemands, anglais ou espagnols. Le Monde vend 400 000 exemplaires. En Angleterre où la population est pratiquement identique à celle de la France, il y a plusieurs journaux qui vendent plus d’un million d’exemplaires. En France, il n’en existe aucun.


maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pur vous

"La vérité sur la fortune du clan Sassou"

Une fortune colossale ?
Dans un entretien accordé au Figaro (un extrait ici), le président congolais Denis Sassou N’Guesso tente de contrer les accusations de recel de détournement de fonds public qui figure dans une plainte pénale déposée contre lui au palais de justice de Paris.

La plainte dite des « biens mal acquis » lui reproche de s’être constitué, lui et sa famille, une fortune colossale investie dans l’Hexagone.

Sassou dément.

Les comptes de la Première Dame
Le président congolais fait valoir qu’il n’a même pas de compte bancaire en France.

C’est vrai.

Il n’en a pas à son nom propre. Contrairement à son collègue gabonais Omar Bongo.
Mais dans une enquête réalisée en 2007, l’Office central pour la répression de de la grande délinquance financière (OCRGDF) a dénombré pas moins de 112 comptes au nom de sa famille dans les établissements bancaires de l’Hexagone.

Un procès-verbal en date du 4 octobre 2007 recense 8 comptes bancaires au nom de son épouse, la première dame du Congo.
Antoinette Tchibot Malonda épouse Sassou N’Guesso détient en effet des comptes titres et des comptes courants au CIC et au Crédit Lyonnais, dans des agences à Paris et à Boulogne-Billancourt.

Des appartements de luxe
Denis Sassou N’Guesso fait également valoir qu’il ne possède qu’un appartement à Paris, avenue Rapp dans le VIIème éme arrondissement et une villa au Vésinet.

C’est vrai. Mais très incomplet.
Deux autres biens immobiliers dont un appartement de neuf pièces de 328 m2, sur la prestigieuse avenue Niel, figurent au nom de son épouse.

Selon un procès-verbal en date du 17 septembre 2007, ce luxueux appartement a été acquis 2,47 millions d’euros en 2007.
Avec quel argent ?

Une cagnotte au Luxembourg
L’enquête de l’OCRGDF montre également que le clan Sassou aux 112 comptes bancaires français possède une partie de sa fortune au Luxembourg, via plusieurs coquilles financières.

C’est avec l’une d’elle, dénommée Matsip Consulting, que Sassou s’est porté acquéreur de la villa du Vésinet, en 2005, après le décès de son frère Valentin, qui en était propriétaire jusque là.

La voiture de James Bond
La cagnotte luxembourgoise Matsip Consulting finance incontestablement le train de vie du clan Sassou en France.
En 2004, Wilfrid N’Guesso, l’un des neuveux du président congolais a ainsi financé l’achat d’une Aston Martin DB9, la voiture de James Bond, via un compte à la Mutual Bank du Luxembourg ouvert par Matsip Consulting.
Un procès-verbal en date du 5 novembre 2007 en fait foi.

Bling-bling
La justice sera amenée à se prononcer sur la légalité ou non de la fortune du clan Sassou.
En attendant, les faits sont là : la famille du président congolais est sans nul doute richissisme.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous

"Enquête sur la fortune de Paul Biya en Europe
Ajouté le 25/06/2009
" Biens mal acquis " : Paul Biya visé par le nouveau rapport du Ccfd

Dans un document publié hier, le Comité catholique contre la faim et pour le développement s'intéresse "au patrimoine et à l'enrichissement" du chef de l'Etat

L'information est relayée depuis hier par nos confrères français du Nouvel Observateur, La Croix, Le Figaro. Dans son nouveau rapport intitulé " Bien mal acquis, à qui profite le crime ? ", le Ccfd-Terre solidaire s'intéresse entre autres, au patrimoine et à l'enrichissement du président camerounais Paul Biya. On peut ensuite y lire que " le Comité s'interroge notamment sur les nombreuses acquisitions du président, notamment celle de la " Villa Isis " sur la Côte d'Azur, qui appartiendrait à son fils, Franck Biya ". Dans la suite des informations diffusées à cette occasion, le Ccfd rappelle qu' " en mai 1997, l'Evénement du jeudi (estimait que) la fortune du président camerounais et de sa famille approche les 70 millions d'euros (soit environ 46 milliards de francs Cfa) ".

Le Comité catholique contre la faim et pour le développement rapporte également que " le Cameroun a aidé financièrement l'Osti (Ordre souverain du temple initiatique), une organisation ésotérique qui serait liée à la secte qui serait liée à la secte de l'Ordre du temple solaire ".
Le Ccfd rappelle, toujours en rapport avec le Cameroun, que " le fondateur de l'Osti, Raymond Bernard, décédé en 2006, avait affirmé en 1998 que Paul Biya était président d'honneur du Circes (qui appartient à l'Osti) ". L'organisation catholique rappelle à cet effet que " le président camerounais se serait montré généreux, offrant 5,6 millions de ff (soit 560 millions de Fcfa) le 2 mars 1990, puis 11,2 millions de ff (plus d'un milliard de francs Cfa) de 1992 à 1998 ", des fonds envoyé " via la Société nationale des hydrocarbures (Snh) du Cameroun ". Outre ce qu'ils appellent " ces cadeaux ", le Ccfd indique que le président Paul Biya a accordé à Raymond Bernard " un prêt sans intérêt d'un montant de 40 millions de ff (soit 4 milliards de francs Cfa) pour l'achat d'un appartement dans le XVIème arrondissement ".

Pour expliquer la provenance de la plupart des ressources utilisées, le Ccfd estime que les sources "d'enrichissement familial sont multiples", surtout au niveau de l'Etat, non sans relever que " selon un arrangement extrêmement commode, la loi de finances autorisait le président jusqu'en 1994, en cas de besoin, à prélever et à affecter par décret à un compte spécial hors budget tout ou partie des résultats bénéficiaires des entreprises d'État ".
Le Comité catholique contre la faim et pour le développement est une association de droit français créée en 1961. Elle a reçu mandat de la Conférence des évêques de France afin de mobiliser la solidarité des chrétiens, au profit de l'accomplissement de deux missions à savoir en France, sensibiliser l'opinion publique à la situation des pays pauvres, et soutenir des projets de développement humain dans les pays en développement du Sud et de l'Est. Elle s'est illustrée en 2007 par un rapport sur l'enrichissement illicite de cinq chefs d'Etats du continent. Rapport ayant abouti à l'ouverture à Paris en France de procédures judiciaires contre le défunt président gabonais Omar bongo Ondimba, ses homologues congolais Denis Sassou Nguesso et Théodoro Obiang Nguema Mbasogo de Guinée Equatoriale.

Jean Francis Belibi

maatala

maatala a dit…

Salam

"Le scandale des palaces provençaux du clan Bongo

Publié le mardi 9 juin 2009 à 16H27
Une procédure judiciaire est en cours pour connaître les conditions dans lesquelles la famille d'Omar Bongo a acquis des biens sur la Côte d'Azur, à Aix...
La mort d'Omar Bongo, le président du Gabon, n'enterrera pas pas la procédure judiciaire en cours en France dans laquelle des membres de sa famille et deux autres chefs d'Etat africains sont également visés, dans l'affaire dite des "biens mal acquis". C'est ce que vient d'indiquer William Bourdon, l'avocat de l'association anti-corruption Transparence internationale France (TI) à l'origine de l'enquête : "La disparition du président Bongo ne change rien aux poursuites en cours car plusieurs membres de sa famille sont également visés par nos plaintes, l'enquête de police a montré que les détournements de fonds sont imputables à une entreprise familiale".
Début mai, la doyenne des juges d'instruction financiers de Paris a donné son feu vert à l'ouverture d'une enquête judiciaire sur les conditions dans lesquelles un très important patrimoine immobilier et mobilier a été acquis en France par trois chefs d'Etat africain - Omar Bongo, Denis Sassou Nguesso du Congo et Teodoro Obiang de Guinée équatoriale - et des membres de leur entourage. A l'origine de cette affaire figurent des plaintes pour "recel de détournement de fonds publics, blanchiment, abus de bien social, abus de confiance et complicité" déposées par des ONG. Le parquet de Paris, opposé à la décision de la magistrate, a saisi la cour d'appel qui doit dire si la justice peut ou non enquêter.
Selon un rapport de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) daté de septembre 2007, que conteste pour partie les défenseurs des Bongo, la famille de l'ex-chef d'Etat du Gabon possède en France 39 propriétés (17 d'entre elles seraient au nom d'Omar lui-même). Dont quelques-unes des plus belles se trouvent dans le sud.
Ainsi, à Aix-en-Provence, Jeff Thierry Arsène Jaffar Bongo, fils d'Omar, est propriétaire d'un appartement de 4 pièces/125 m² et de 13 garages, d'une valeur de 1,24 million d'euros, acquis en février 2005. Il se trouve rue Lapierre-rue Joseph Villevieille, au coeur du nouveau quartier de Sextius-Mirabeau. Selon nos informations, la famille Bongo aurait acheté plus récemment un domaine dans les Alpilles, "avec de vastes dépendances, une piscine impressionnante et un petit parc animalier".
C'est toutefois sur la Côte d'Azur que se situent les joyaux provençaux des Bongo. A Nice, le président du Gabon avait jeté son dévolu sur la rue Frederick Sperling, avec deux appartements (un de 6 pièces/100 m², un autre de 7 pièces/170 m²) et trois maisons (une de 4 pièces/67 m², une autre de 8 pièces/215 m², une autre de 9 pièces/176m²). A Villeneuve-Loubet, au lieudit Les Cabots, Jeff Thierry Arsène Jaffar Bongo, disposait également d'un "home, sweet home", une maison achetée 680 000 euros voici quelques années.

maatala a dit…

Selon l'ONG Human Rights, les Bongo et leurs proches disposent également en France d'un parc automobile de luxe, dont une partie est utilisée sur les routes provençales : "Une Ferrari 612 pour le président, à 228 600 euros; une BMW 535 pour Edith Lucie Bongo née Sassou, sa femme du président, montant non indiqué; une Ferrari 456 GTA à 75 000 euros, une Mercedes S600 limousine à 158 200 euros, une Porsche 911 Carrera à 81 116 euros pour Ali Bongo Ondimba, fils de… et ministre de la Défense; une Mercedes ML 500 A5 pour Jean Ping, l’éternel ministre des Affaires étrangères, à 67 800 euros".
Appartements, villas, garages, voitures, les "placements" des Bongo dans le sud de la France ne s'arrêtent pas là. Ils possèdent également des comptes bancaires à Monaco, dont certains ont attiré l'attention de la justice. Ainsi, une enquête a été ouverte par les autorités de la principauté sur deux comptes appartenant à Edith Bongo, sur lesquels sont déposés 2,4 millions d'euros. Ces deux comptes ont été ouverts en 1998 à la Banque populaire de la Côte d'Azur et à la banque Pasche. Après investigations, le parquet de Monaco vient de classer sans suite l'enquête, expliquant qu'il n'avait pas été possible de "caractériser pénalement (...) les faits à l'origine des dépôts initiaux".
------------------------------------------------------------------------------------------

"Il lui faut bien des endroits où se reposer !"
Face à cette débauche de biens, qui selon les ONG auraient été financés en piochant dans les caisses de l'Etat gabonnais, l'avocat d'Omar Bongo affirme jouer la transparence : "Ce patrimoine est compatible avec ses revenus de président depuis quarante ans, expliquait en mars dernier Me François Meyer, interrogé par "L'Express". Des revenus supérieurs aux 15 000 euros mensuels évoqués par certains médias. Rappelons aussi que les chefs d'Etat du monde entier ont à disposition des fonds souverains permettant d'acquérir des biens au nom de leur pays. Quant aux personnes de l'entourage du président, elles travaillent et ont les moyens d'être propriétaires à Paris.
"A mes yeux, la plainte est vouée à l'échec. Les gens qui la portent le savent, mais cherchent avant tout un écho médiatique. Mon client vit très mal cette affaire absurde. Ses compatriotes aussi. Pour eux, il est logique qu'il dispose de logements à Paris. Il lui faut bien des endroits où se reposer !". Selon Me Meyer, son client ne disposait pas de 17 propriétés à son nom, mais de cinq, et quatre d'entre elles auraient été acquises entre 1967 et 1974, à une époque où le coût de l'immobilier était "très bas".
Fred Guilledoux (redaction-web@laprovence-presse.fr)

maatala

Anonyme a dit…

Je vais vous raconter une histoire de corruption qui à première vue n'aurait rien à voir avec les créoles ou la compagnie créole contrairement à ce que j'avais annoncé tantôt.Elle ferait presque sourire et je la tiens d'un de mes amis homme d'affaires.

C'est l'histoire d'un hartani baraqué et musclé, remarquez que je n'ai pas encore dit créole musclé, ce Hartani était donc affecté par le trésor pour faire une unique, répétitive et mécanique tâche, quasiment robotique mais qui demande aussi beaucoup de force physique:APPOSER LE LOURD CACHET SEC "VU BON A PAYER" sur les milliers de titres de confirmation en phase de liquidation finale.

Eh bien, figurez vous bien que ce hartani inculte pas créole du tout pour autant aura amassé une immense fortune "à la force de ses bras" et ce serait vraiment le cas de le dire ici.Comment donc?Simple comme bonjour, pour daigner utiliser la force de ses poignets herculéens il exigeait invariablement un certain montant de la part des commerçants "pressés", pas moins que cela!Et ce lascar passerait pour avoir été en son temps l'un des fonctionnaires subalternes les plus riches, plus riche que certains directeurs voire ministres!

Comme quoi on peut être quasiment INCULTE et bourrés aux as.Mais ce hartani pas créole du tout n'aura jamais prétendu pour autant être un INTELLO.Ce n'était tout simplement pas sa tasse de thé contrairement à d'autres, créoles ou pas, qui se seront sentis pousser des ailes tout banalement parce qu'ils auront grâce à leurs fonctions subalternes de sous-fifres su EXTORQUER aux usagers des fortunes iniques et sans raisons.
Exactement de la même façon que notre hartani qui n'a que son cachet herculéen comme moyen de dissuasion.

Mais me diriez vous sûrement, KBG où serait donc le lien avec les créoles ou la compagnie créole dans tout çà?
Eh bien gambergez!!!
KBG

Anonyme a dit…

Pardon, j'ai oublié la ponctuation!


IDOWR ITIYR ANKOUM LE7RÂN !
***************

EDEWROU TENSSEBLOU NIHHH GHASSBEN ALEIKOUM!

PAROLE DE KBG à l'intention de la Compagnie Créole!

EDEWROU TENSSEBLOKOUMU NIHHH GHASSBEN ALEI!

maatala a dit…

Salam

Rien que pour le Fun quelques citations de Oscar Wild

"Je vis tellement au-dessus de mes revenus qu'en vérité nous menons, eux et moi, une existence entièrement séparée.

Les femmes ont beaucoup plus de chance que les hommes sur cette terre, beaucoup plus de choses leur sont interdites.

Je ne voyage jamais sans mes mémoires. Il faut toujours avoir quelque chose de sensationnel à lire dans le train.

Il n'y a que deux sortes de gens vraiment attrayants : ceux qui savent absolument tout et ceux qui ne savent absolument rien.

Quand on dit la vérité, on est sûr d'être tôt ou tard découvert.

Les mélomanes sont absurdement peu raisonnables. Ils veulent toujours que l'on soit absolument muet au moment où l'on ne demande qu'à être totalement sourd.

L'expérience, nom dont les hommes baptisent leurs erreurs.

Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l'aurore avant les autres hommes.

La vie est tout simplement un mauvais quart d'heure composé d'instants exquis.

C'est toujours un tort de donner des conseils, mais en donner de bons ne vous sera jamais pardonné.

Les hommes veulent toujours être le premier amour d'une femme. C'est là leur vanité maladroite. Les femmes ont un sens plus sûr des choses. Ce qu'elles aiment, c'est être le dernier amour d'un homme.

Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.

N'importe qui peut compatir aux souffrances d'un ami, mais seule une personne dotée d'une nature exceptionnelle est capable de se montrer sensible au succès d'un ami.

On peut supporter l'adversité, elle vient de l'extérieur et n'est qu'accidentelle. Tandis que souffrir pour les fautes qu'on a commises - Ah! c'est là que la vie nous blesse.

La vie n'est gouvernée ni par la volonté ni par l'intention. La vie est une affaire de nerfs, de fibres et de cellules lentement amassées, c'est là que se cache la pensée, là que la passion vit ses rêves.

L'amour est le privilège des riches et non l'occupation des sans-emploi. Les pauvres devraient être prosaïques et avoir le sens pratique.

Il n'est pas recommandé de trouver des symboles dans tout ce que l'on voit. La vie n'est plus alors qu'une suite de terreurs.

Une cause n'est pas nécessairement vraie parce qu'un homme meurt pour elle.

Nous apprenons aux gens à se souvenir, nous ne leur apprenons jamais à progresser

L'ennui est la seule chose horrible dans ce monde. C'est le seul péché pour lequel il n'existe pas de pardon.

Les hommes sont de tels poltrons! ils bafouent les lois du monde et craignent les mauvaises langues.

L'âme est vieille à la naissance mais rajeunit. C'est la comédie de la vie. Le corps est jeune à la naissance et vieillit. C'est la tragédie de la vie.

Aujourd'hui tout le monde est intelligent. On ne peut aller quelque part sans rencontrer des gens intelligents. C'est devenu un véritable fléau social.

maatala a dit…

Je ne suis pas certain de bien savoir ce que le pessimisme signifie vraiment. Tout ce que je sais c'est que l'on ne peut pas comprendre la vie sans une bonne dose de charité, ni la traverser sans une bonne dose de charité. C'est l'amour et non la philosophie allemande qui nous donne l'explication de ce monde, quelque soit l'explication de l'autre monde.

Dans les affaires très sérieuses, l'essentiel est le style, pas la sincérité.

Un sentimental est un homme qui donne à tout une valeur absurde et qui n'a aucune idée du prix de quoique ce soit.

Ne me dîtes pas que vous avez épuisé la vie. Quand quelqu'un vous dit cela, on sait bien que c'est la vie qui l'a épuisé.

Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.

Qu'est-ce qu'un cynique? Un homme qui connaît le prix de toute chose sans en connaître la valeur.

Un grand poète, un poète vraiment grand est la moins poétique de toutes les créatures. Mais les poètes mineurs sont extrêmement fascinants. Plus leurs rimes sont mauvaises, plus ils sont pittoresques. Le simple fait d'avoir publié un sonnet de second ordre rend un homme tout à fait irrésistible. Il vit la poésie qu'il ne peut pas écrire. Les autres écrivent la poésie qu'ils n'ont pas le courage de vivre.

La valeur d'une idée n'a absolument rien à voir avec la sincérité de l'homme qui l'exprime.

La musique nous crée un passé que nous ignorions et éveille en nous des chagrins qui avaient été dissimulés à nos larmes.

Une conversation érudite est soit l'affectation d'un ignorant, soit la profession d'un homme mentalement désœuvré.

La véritable école de l'art n'est pas la vie, mais l'art.

L'objectif du menteur est simplement de charmer, d'enchanter, de faire plaisir. Il est la base de la société civilisée.

C'est du spectateur et non de la vie que l'art est en fait le miroir.

Je n'avais encore jamais compris ce qu'était la terreur; maintenant je le sais. C'est comme si une main de glace venait se poser sur notre cœur. C'est comme si notre coeur palpitait à mort au fond d'un gouffre.

Un esprit obtus n'était que sérieux avant d'atteindre l'âge adulte.

Ce n'est qu'en refusant de payer ses factures que l'on peut assurer sa survie dans la mémoire des classes commerçantes.

On devrait toujours être légèrement improbable.

Les époques vivent dans l'histoire du fait de leurs anachronismes.


maatala

Anonyme a dit…

Maata, j'ai retenu ces 3 maximes spécialement à l'intention de la Compagnie créole qui devrait les méditer pour essayer de se rattraper pendant qu'il en est ENCORE TEMPS.
La fuite en avant imprimée par le bébé génétiquement modifié à toute sa "demi fratrie" et à son entourage immédiat ne mènerait qu'à l'impasse voire à la déchéance collective en un insensé harakiri et tout cela POUR RIEN, EN PLUS!!
-----------------

Quand on dit la vérité, on est sûr d'être tôt ou tard découvert.



C'est toujours un tort de donner des conseils, mais en donner de bons ne vous sera jamais pardonné.


N'importe qui peut compatir aux souffrances d'un ami, mais seule une personne dotée d'une nature exceptionnelle est capable de se montrer sensible au succès d'un ami.

Il n'y a que deux sortes de gens vraiment attrayants : ceux qui savent absolument tout et ceux qui ne savent absolument rien.

KBG

Anonyme a dit…

Pardon, j'ai oublié la ponctuation!


IDOWR ITIYR ANKOUM LE7RÂN !
***************

EDEWROU TENSSEBLOU NIHHH GHASSBEN ALEIKOUM!

PAROLE DE KBG à l'intention de la Compagnie Créole!

EDEWROU TENSSEBLOKOUMU NIHHH GHASSBEN ALEIKOUM!

Anonyme a dit…

Et si tout cela n'arriverait pas toutefois à stopper net le bébé-monstre génétiquement modifié, sa demi-fratrie et son entourage immédiat consanguin (sic) ou par alliance, j'aurais tjrs l'éternité des JUSTES pour me rendre JUSTICE MOI MÊME en mettant enfin un TERME à ses INTERMINABLES AGRESSIONS GRATUITES et SADIQUES contre moi, ma famille, mes enfants et notre materiel informatique constamment détruit par la lesbienne génétiquement modifiée and Co!Sans compter mon ascendance et ma race point épargnées aussi!

KBG

Anonyme a dit…

On comprend pourquoi Jean Ping nous a niqué avec l'aide de Sarko pour conserver ton azzizzo (Sanhaji et Bilkiss entouma vem?). Dans ous les cas, ce connard de Ping ressemble à un martien en Afrique.

Je ne signe pas, mais Bilkis connait moi et moi connais elle.

KBG



=======

une Mercedes ML 500 A5 pour Jean Ping, l’éternel ministre des Affaires étrangères, à 67 800 euros".
Appartements, villas, garages, voitures, les "placements" des Bongo dans le sud de la France ne s'arrêtent pas là. Ils possèdent également des comptes bancaires à Monaco, dont certains ont attiré l'attention de la justice.

Anonyme a dit…

E3liye bel ledhi lâ ilâhe illa houwe, yemin ghassemen guedâm ech-houd yedenek tevtessli em3aye walle mani lahi nedekher chi el hadhe essebil!

GHASSEMEN URBI ET ORBI devant la planète entière du net comme TEMOINS!

Et tu sais très bien que le musulman que je suis en plein ramadan IYDOWR IBERR YEMIYNOU par TOUS LES MOYENS que permettraient la légitime défense!

ABSOLUMENT TOUS dans les règles de l'art cependant contrairement à toi, tes acolytes familiaux et autres tutti quanti!

BIS:
GHASSEMEN URBI ET ORBI devant la planète entière du net comme TEMOINS!

KBG

Anonyme a dit…

Maatala,

Le pauvre proletaire d'azzizzo doit etre embaresse comme il sait que sa parentele se leche les babine pour faire du Biya ou du Sasso.

A-

Anonyme a dit…

Ce commentaire n'est pas de moi KBG!

----------------
Anonyme Anonyme a dit...

On comprend pourquoi Jean Ping nous a niqué avec l'aide de Sarko pour conserver ton azzizzo (Sanhaji et Bilkiss entouma vem?). Dans ous les cas, ce connard de Ping ressemble à un martien en Afrique.

Je ne signe pas, mais Bilkis connait moi et moi connais elle.

KBG



=======

une Mercedes ML 500 A5 pour Jean Ping, l’éternel ministre des Affaires étrangères, à 67 800 euros".
Appartements, villas, garages, voitures, les "placements" des Bongo dans le sud de la France ne s'arrêtent pas là. Ils possèdent également des comptes bancaires à Monaco, dont certains ont attiré l'attention de la justice.

5 septembre 2009 00:05

Anonyme a dit…

Maata, il faudrait effacer le commentaire du 5 septembre 2009 00:13 (celui relatif à jean Ping) car j'ai copié 2 commentaires par erreur surtout que le 1er N'EST PAS DE MOI(celui relatif à jean Ping)

Je voulais juste reposter une seconde fois MON SERMENT SOLENNEL ci bas pour finir de convaincre BGM que mâ etle chi el lewre!
------------------

E3liye bel ledhi lâ ilâhe illa houwe, yemin ghassemen guedâm ech-houd yedenek tevtessli em3aye walle mani lahi nedekher chi el hadhe essebil!

GHASSEMEN URBI ET ORBI devant la planète entière du net comme TEMOINS!

Et tu sais très bien que le musulman que je suis en plein ramadan IYDOWR IBERR YEMIYNOU par TOUS LES MOYENS que permettraient la légitime défense!

ABSOLUMENT TOUS dans les règles de l'art cependant contrairement à toi, tes acolytes familiaux et autres tutti quanti!

BIS:
GHASSEMEN URBI ET ORBI devant la planète entière du net comme TEMOINS!

KBG

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

I am sorry. Mais mes parents maternels ne sont que de faux types. Nous autres mauritaniens apprenons que leur leadership est corrompue. Sarr, KHB et les reste, a part quelques personnes, sont des lecheurs de c.. Il n y a que moi qui peut dire cela.

Qu'est ce que tu penses de ce que je dis? On pourra me crucifier, mais on ne pourra pas crucifier millions 3 millions d'autres faux types


========

Un communicateur invente un jeu incitant à la réalisation des Etats unis d’Afrique.
L'auteur entouré par la fille de Kwamé Nkrumah et du fils de Cheikh Anta Diop

Il a pour ’’objectif de conscientiser la jeunesse africaine à participer à la réalisation des Etats unis d’Afrique’’, souligne dans une note de présentation l’auteur dont l’oeuvre a été validée par un ingénieur de l’INEADE. M. Bâ ajoute : ’’ce jeu a une vocation pédagogique parce qu’il présente des questionnaires qui portent sur des thèmes variés relatifs à l’Afrique.

Ainsi, les joueurs auront une meilleure connaissance du continent sur le plan de l’économie, de l’histoire, de la géographie, de la culture et de la politique’’. Le jeu en lui-même consiste à utiliser des pions appelés ’’Etats’’ pour les conduire dans leur diversité à former un Etat unifié.

Pour ce faire, les réponses à un questionnaire permettent de chercher et d’obtenir son passeport africain lequel symbolise une appartenance identitaire et à une monnaie unique, symbolisée dans le par des ‘’cauris’’.



Le jeu est composé d‘une planchette de 28 cases où on peut déceler un circuit contenant des cases à risques (paludisme, VIH/Sida et les conflits), des cases sans risques (infrastructures, développement, agriculture, industrie et mines, solidarité, suppression des frontières, retour des cerveaux, retour des sportifs et éducation) et de cases de questionnaire.

Un dé, 4 fois 4 pions de différentes couleurs, 25 pions d’Etats, 64 cartes d’identification, 100 cartes questionnaires, 20 passeports et un budget de 25 000 cauris complètent les éléments du jeu. Il se joue avec un maximum de quatre joueurs supervisés par un arbitre. Chaque joueur est chargé d’amener un certain nombre de pion vers les Etats unis d’Afrique.

Au départ, l’arbitre distribue huit cartes au hasard à chaque joueur, ainsi qu’un budget de 5000 cauris. Chaque joueur joue à tour de rôle. Il s’agit de jeter le dé deux fois au début et celui qui aura obtenu le chiffre 6 sort son pion en premier, à l’image de tous les jeux de société. Les pions circulent sur la planche et s’avancent avec l’aide du nombre de cases indiqué sur le dé. Seulement, chaque joueur ne peut disposer de plus de deux pions en même temps sur le circuit.

Le vainqueur est celui qui après la construction des Etats unis d’Afrique dispose du plus grand nombre de passeports africains. Outre une version française, le jeu a des versions anglaise et arabe, indique l’auteur qui promet d’autres versions en swahili et en bantou. Salif Tidiane Bâ s’était signalé au grand public en faisant paraître lors de la dernière présidentielle une bande dessinée relative aux péripéties de la campagne et intitulée ’’Lamb ji’’.

Le communicateur Salif Tidiane Bâ, a conçu récemment un nouveau jeu de société intitulé ‘’Jekaben’’ dont l’objectif est de contribuer à l’éveil de la jeunesse africaine sur la nécessité d’œuvrer à la réalisation des Etats unis d’Afrique. ’’Jekaben‘’ terme bambara qui signifie ’’unissons nous et décidons ensemble’’ est le nom donné à cette trouvaille dont un exemplaire est parvenu à l’APS.







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : En24heures

Anonyme a dit…

Kbg C’est les pédés allemand qui t’on niqué, pas Jean Ping .
En plus tu affirmes que tes parents maternels ne sont que des faux types et comme tu n’as pas de parents paternels, il te reste plus rien si ce n’est les pédés All. Que tu connais bien.

Tu es vraiment malade, tu dois voir un psy. Je te conseille de te faire consulter le docteur Dia, il connaît tes semblables.

Anta majnoun

Anonyme a dit…

Kbg C’est les pédés allemand qui t’on niqué, pas Jean Ping .
En plus tu affirmes que tes parents maternels ne sont que des faux types et comme tu n’as pas de parents paternels, il te reste plus rien si ce n’est les pédés All. Que tu connais bien.

Tu es vraiment malade, tu dois voir un psy. Je te conseille de te faire consulter par le docteur Dia, il connaît tes semblables.

Anta majnoun, bon Ramadan bien que tu n’es pas un bon musulman, tu n’es jamais dans dans ton assiette.

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Je constate que vous faites des mecontents parmi mes "amis". Don't worry about them. They just don't know any better.
Vous passerez mes sinceres salutations a' mon ami Sow Daouda.C'est un grand Mr. qui est tres sage et extremement intelligent. J'ai d'autres amis a' l'Universite' de Nouakchott. Dia Ibrahima, Ely Ould Mohamed Mahmoud sont egalement de ma promotion. Houmeyni Ould Sidi est sorti un an apres nous. Il a fait un PHD au Canada. Ils sont tous des amis.
J'aimerais bien savoir ce que Khattar Ould Naji, N'gaide' Oumar, Niang Souleymane Amadou et Camara Harouna Seydou sont devenus.

Anonyme a dit…

KBG,

Ces Braves Creoles que tu veux diaboliser, ont donne' au monde sa premiere republique Noire. HAITI ET TOUSSAINT LOUVERTURE in case you don't know.

KBG, JE TE CONSEILLE DE LIRE. BAC PLUS 14 MOIS N'EST PAS UNE RAISON POUR RACONTER DES BETISES.

Anonyme a dit…

quelques vers pour prevenir sidioca

vers prémonitoires publiés sur cridem 3 jours avant sa chute!

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&L=0&tx_ttnews[pointer]=159&tx_ttnews[tt_news]=20217&tx_ttnews[backPid]=84&cHash=495d6855e7

Sans les militaires, vous seriez tout à Dieu.
Il leur fallait quelqu’un qui soit proche de Dieu.
Dieu, par qui tout arrive, leur fit penser à vous.
Ils n’avaient d’autre choix que de venir à vous.

Ont-ils pu entre-temps, vous éloigner de Dieu.
Un peuple entier le craint et en appel à Dieu.
L’homme a été créé faible, en voilà la preuve
Delà que tout, même la gloire, est une épreuve

Ce n’est pas à vous qu’on peut faire la leçon
Homme de Foi vous l’êtes de toutes les façons
Et vous savez donc le poids de votre mission
Ibliss a aussi, hélas, sa propre mission
Kaki comme pouvoir, R.V comme assemblée
Habité par la Foi, pourquoi donc vous tremblez

Au lieu de rester là comme un fil débranché.
Battez-vous car vous pouvez encore trancher.
Devez-vous pour cela retrouver vos vingt ans.
Abattre de vos bras des hordes de Titan.
Laissons aux fables ces histoires d’un autre âge.
Le peuple ne réclame qu’un peu de courage.
A l’assemblée tous ses ennemis s’agitent.
Hélas vous leur devez le couvert et le gîte.
Il vous faut maintenant choisir : l’arbre ou ses mites.

Devant tous, vos soutiens se révèlent des pieuvres.
Ils vous font avaler un beau lot de couleuvres.
Tout les accuse, tout démasque leurs manoeuvres.

Si vous croyez pouvoir vous passer d’en découdre.
Ils ne feront qu’une bouchée de l’élu à dissoudre.
Déjà le peuple commence à douter de vous.
Il n’y a qu’un pas du doute à haïr tout de vous.
On lui dit partout que vous lui portez malheur.
Ce respect qui vous fit élire de tout coeur.
A chaque coin de rue, déclame son erreur.

Hormis rien du tout, qu’avez-vous fait des R.V.
En arrivant, ils eurent leurs places rêvées.
Rendez au peuple les voix qui vous soutiennent.
Ou vous aurez fait que la haine lui revienne.

On ne peut pas vous en vouloir d’être prudent.
Un engrenage serein vous tient sous ses dents.

Zigzaguer à vue ne vous sauvera en rien.
En pareil péril, quittez d’abord les vauriens.
Risquez quelque chose pour sortir de leurs mains.
Ou vous dissolvez ou vous partirez demain.

Tout est en place pour vous perdre ou vous corrompre.
Habitués à salir, menacer et rompre.
Attendez-vous là à prôner l’apaisement.
Tout compromis vendra votre âme au châtiment.

Ils ont attaqué votre épouse comme un piège.
Si vous reculez, vous leur vendrez votre siège.

Tout le pays et même au-delà vous attend.
Hiberner en croyant que vous gagnez du temps.
Enervera le peuple qu’ils ont mis à cran.

Que vous réclame-t-on ? Pourvoir voter à temps.
Une session provoquée n’est pas une mi-temps.
Elle vous emportera ou vous fera fléchir.
Si vous dissolvez plus tard ce sera bien pire.
Tout le temps perdu ne servira qu’à vous nuire.
Ils s’attendent à tout sauf à vous voir bondir.
On prie que Dieu qui les aida à vous choisir.
Ne vous laisse pas seul avec le mot : trahir.

Anonyme a dit…

"entendez-le qui dit vive aziz pour mille ans"

A l'heure de vous répondre aucun mot ne vient
Car défendre les généraux ne rime à rien
Rappelons à ce titre que la poésie
Oblige les vers à tout sauf à l’amnésie
Seuls les griots peuvent glorifier le camp des armes
Trente ans de leurs règnes ont tout laissé en larmes
Ils ont pris ce pays : il n’ avait pas vingt ans
Ce pays dans leurs bras ne dit plus que hi-han
Humilié, exploité, brisé à dix huit ans
Entendez-le qui dit « vive aziz pour mille ans »

Aziz n’y est pour rien, il chassa le tyran

Le pays dit « merci » et lui en veut pourtant

Ils sont tous là à l’applaudir ou le maudire
Nul cependant n’ose l’affronter sans frémir
C’est un vieux monsieur qui osa le limoger
On connaît la suite: son mandat abrogé
Nul ne pouvait croire que Sidi oserait
Ni que son mentor Aziz le déposerait
Un six août fit croire que tout exploserait

Du décret inouï au coup d’état responsable
En deux temps, on passa du rêve à l’impensable
Y a-t-il eu dans l’armée le chaos ciblé
L’ordre pouvait finir fauché comme les blés
On vivrait alors comme on prend un bain de sang
Un seul rempart contre Aziz se mit en rang
Le Front des amis de Taya et de Sidi
Ensemble pour décrocher la lune à midi

Debout dans les salons ou face aux claviers
Envahissant le net et absent sur le gravier

Le Front est paralysé par ses propres membres
Aux bras aux jambes jusqu’à l’ego qui se cambre

Partout se pavanent les ennemis du peuple
Aux uns on doit ce rien qui, manquant, tout dépeuple
Rejoindre le système, trahir l’opposition
Tout ça pour souper dans toutes les positions

Des autres ténors célèbres au fil des ans
Un même air rappelle la morgue du Tyran

Comment un tel Front peut-il sauver la nation
En lui, dans chaque coin, la trahison en faction
Rappelle que le peuple est de tout sauf du front
Car le peuple est loyal, il reconnaît l’affront
L’affront fait à celui qui vous fit Président
En l’affrontant, il fit de vous un résident

Du mot Président, le P perd sa résidence
Et comme un pont vers un âtre sans résilience
Se retrouve perdu au front sans consistance

Pourtant vous aviez tout pour rester et dissoudre
Oh, Dieu ! Quelle erreur de choisir le feu aux poudres
En signant ce décret, vous entrez dans l’Histoire
Tout seul sans le Front, sa place est dans le crachoir
Et demain quand vous serez tout seul dans le noir
Sans autre Front que le souvenir du pouvoir

Eteignez votre portable et allez à Dieu
Ne vous a-t-il pas gâté jusqu’à votre adieu
Souvenez-vous de votre vie jusqu’au pouvoir
A.O.D a reçu une autre trajectoire
Blessé par le sort et à jamais sans victoire
Le voilà qui prend acte au nom de la mémoire
En sauvant Aziz du Front de leurs ennemis
Son combat se termine en vengeant ses amis

Anonyme a dit…

à propos du poeme à Mr B censuré partout sur la toile ; partout!

google a réglé l'affaire!

il suffit d'envoyer " mohamed ould bouamatou" et c en première page !

valable aussi pour " sidi ould cheikh abdallahi"

immortalité quand tu nous tiens!

le prochain " acrostiche au général momo" mais ça c'est payant!

Anonyme a dit…

Emchi yenskhak ye el le'iym zouemel les dogons animistes we JAHEL!

Emchi ye el mowdou3 ente ew new3ak min el kewareth comme BGM et carbon 14 la vénérienne eznaguiye!

KBG

Anonyme a dit…

Sale dogon hacker!

Emchi yenskhak ye el le'iym zouemel les dogons animistes we JAHEL!

Emchi ye el mowdou3 ente ew new3ak min el kewareth comme BGM et carbon 14 la vénérienne eznaguiye!

KBG

5 septembre 2009 08:31

Anonyme a dit…

KBG,

C'est le mois de Ramadan et j'ai d'autres choses a' faire.
Allez mon petit "bac plus 14 mois". YOU JUST DON'T KNOW ANY BETTER. Ramadan Kerim! BE GOOD!!!!
Je te conseille de lire pour comprendre et apprecier la contribution DES BRAVES CREOLES a' l'Histoire de l'Humanite'. ILS SE SONT REVOLTE'S ET ONT CREE' LA PREMIERE REPUBLIQUE NOIRE DU MONDE au moment ou' les autres faux chefs noirs d'Afrique etaient toujours entrain de vendre leurs propres peuples comme esclaves.

KBG, peux-tu me donner le nom d'une ethnie noire quelconque en Afrique qui a defait la puissance coloniale qui la dominait pour proclamer son independance et sa republique??????? Ne cherche pas loin dans ton "bac plus 14 mois"! You will be lost.
L'Algerie est blanche. Elle a obtenu son independance grace a' la lutte arme'e.(Je sais qu'"un bac plus 14 mois" peut penser que l'Algerie est...NOIRE.)

Si les Noirs de l'Afrique du Sud ont pu retrouver leur independance et mis fin au regime raciste, IL FAUT REMERCIER D'ABORD ET AVANT TOUT LES NOIRS AMERICAINS QUI ONT EXERCE' UNE PRESSION SUR TOUS LES DIRIGEANTS POLITIQUES DES USA ET ONT PU POUSSER LE GOUVERNEMENT AMERICAIN A' IMPOSER DES SANCTIONS ECONOMIQUES CONTRE LE REGIME RACISTE DE L'AFRIQUE DU SUD MALGRE' L'OPPOSITION DU PRESIDENT REAGEN.

Il faut etre imbecile pour tenter de ridiculiser les noirs des Ameriques. CES NOIRS AMERICAINS CONTINUENT A' LUTTER POUR L'EMANCIPATION TOTALE, LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DE TOUS LES PEUPLES NOIRS A' TRAVERS LE MONDE.
Je te conseille de cesser tes bassesses. CES "ABID" N'SARA DONT TU PARLES SONT UN MILLION FOIS MEILLEURS QUE TOI.

TU ES FONCIEREMENT RACISTE. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE TU AS EU LE CULOT D'ECRIRE ICI QUE TU N'AIMES PAS LES FEMMES NOIRES!!!!! C'EST CETTE HAINE QUE TU AS CONTRE LES NOIRS, QUI FAIT QUE TU CONTINUES TES BASSESSES CONTRE BEBE BA. Tu es un complexe'. YOU HAVE AN IDENTITY CRISIS.

Si nous decidons de retourner a' vos foutaises Africaines, PEUX-TU NOUS DONNER LE NOM D'UN ROYAUME OU D'UN EMPIRE QUI A ETE' CREE' PAR LES GUEY? "Ne cherche pas dans ton bac plus 14 mois"!
Je peux rester humble tout en te disant que les Coulibaly ont cree' deux royaumes: Le royaume Bambara de Segou et le royaume du Karta. Franchement ces betises ne m'interessent pas. As far as I am concerned 99% des rois, des presidents et des chefs Africains sont des criminels qui ont vendu leurs peuples et/ou ont opprime' ces memes peuples. J'ESPERE DE TOUT MON COEUR QUE NOS PEUPLES SE REVOLTENT CONTRE LA BRUTALITE' DE LEURS MAUDITS DIRIGEANTS. C'EST PARCE QUE LES INSTITUTIONS FINANCIERES INTERNATIONALES CONNAISSENT QUE CES MAUDITS CHEFS/PRESIDENTS DISENT MERDE A LEURS PEUPLES ET N'ONT PAS A' COEUR LES INTERETS DESDITS PEUPLES, QU'ELLES CONTINUENT A' VOUS TORCHER ET A' TORCHER NOS FAUSSES REPUBLIQUES AFRICAINES.

L'ESCLAVAGE EST BIEN VIVANT. CE SONT LES ACTEURS ET LES METHODES QUI ONT CHANGE' DE FORME!!!!!!

Allez mon petit KBG, c'est le mois de Ramadan et je n'aime pas insulter MAIS JE TE DIS TOUT SIMPLEMENT D'ALLER TE FAIRE VOIR AILLEURS.

Je suis humble en te disant que je suis au grade le plus eleve' de ma profession. Je ne suis pas le seul mais on nous compte au bout des doigts.Je suis le premier parmi les personnes qui ont ete' recrute'es la meme anne'e que moi et je suis le SEUL AFRICAIN dans l'histoire de la ville de Philadelphia a' decrocher le titre de SENIOR CAREER TEACHER. Pour ton information, nous avons des milliers de PHD qui enseignent dans le systeme qui ne sont toujours pas arrive's a' mon grade.
(ENOUGH ABOUT ME)!

KBG, franchement je ne m'attends a' rien d'intellectuel de ta part.
Je te conseille de me lire pour apprendre beacoup de choses.

Je ne vois aucune difference entre toi et un terroriste. Vous etes tous ignorants et vous utilisez la violence. L'IGNORANCE EST VISIBLE DANS TES ECRITS. Tes "MISES A' MORT" SONT DES INDICATIONS QUE TU UTILISENT LA VIOLENCE.

Anonyme a dit…

Pitoyablement ridicule ce dogon déraciné, à fendre le coeur!

Anonyme a dit…

Cela dit dogon déraciné et hacker hystérique la meilleure chose que tu aurais fait ta piteuse vie durant ne serait rien d'autre que d'avoir rendu public cet email qui est strictement AUTHENTIQUE!
comme quoi il n'y aurait vraiment pas à désespérer de la nature humaine capable du meilleur comme du pire.Ce qui m'amènerait bien optimistiquement à penser qu'il ne faudrait pas s'empresser de diaboliser ces 2 dames tjrs susceptibles de faire un ultime sursaut de rachat, pour sauver l'honneur, la face ou pour expiation, sait-on jamais!?

Cela dit, dogon déraciné obscène je persiste à croire que tu serais vraiment à jamais perdu pour le genre humain capable d'enfanter des monstres si hideux et immoraux de ton acabit.
--------------------
Le 28 août 2009 22:32, Khalil Balla Gueye

emreim, entiye we evreykhet abid enssara edewrou tevtasslou em3a e3gabi walle endewr en3alag kelkem be EZWEIMELHE LEMKHEYNEZ VENERIEN! SANS PITIE et cela ira CRESCENDO jusqu'à ce que mort s'en suive, professionnellement s'entend bien. et je sais que toute la Rep INDIGNEE suit votre infâme manège toute deux (entre autres salopards) contre un homme et sa famille qui ne vous ont JAMAIS RIEN FAIT DE MAL!
SALES PUTES!

Anonyme a dit…

Se refait-on jamais répenti(es)?

...la meilleure chose que tu aurais **faitE

Cela dit dogon déraciné et hacker hystérique la meilleure chose que tu aCela dit dogon déraciné et hacker hystérique la meilleure chose que tu aurais **faitE....

Anonyme a dit…

Je suis un perfectionniste, je ne fais jamais les choses à moitié, cela me rend malade!
************

Soit

Se refait-on jamais répenti(es)?

...la meilleure chose que tu aurais **faitE

...Cela dit dogon déraciné et hacker hystérique la meilleure chose que tu aurais **faitE....

Anonyme a dit…

Je crois vous l'avoir dit tantôt et très humblement, je suis un perfectionniste une vieille bonne habitude qui m'aura beaucoup servi dans la vie.Et c'est tant mieux!

Voici donc très sommairement les raisons qui auront amené le gentleman que je serais à "sortir de ses gongs" tout stoique qu'il serait par ailleurs et cela jusqu'à écrire cet email dont la verdeur de langage tranche nettement avec mon style et mes manières plutôt policés avec tout le monde et surtout envers les dames.

Il se trouve que je ne connais que trop bien ces 2 dames car avec l'une me lient des attaches d'alliance matrimoniale et avec la seconde des liens d'ordre professionnel puisque j'aurai été diplomate de carrière dans une autre vie pas si lointaine que çà et qu'il se trouve qu'elle se prendrait elle aussi pour une diplomate.Mais là n'est point l'objet de mes propos ci, une autre paire de manches vraiment.Je ne suis pas Naha la MAEC!

J'ai été très étonné, choqué et scandalisé qu'elles soient les plus acharnées et motivées pour avoir monté une cabale à coups d'injures racistes et obscènes contre moi et non contentes de leurs "performances" elles en sont venues à s'en prendre à ma femme et à mes enfants.Allant jusqu'à détruire 3 ordinateurs en 6 mois dont l'un servait comme support pédagogique pour les mômes.Sans compter mes blogs et mes messageries saccagées quotidiennement même des emails de condoléances que j'avais écrits ne sont jamais parvenus à destination.Idem pour mes correspondances professionnelles ou avec mes amis toutes interceptées, les entrantes et les sortantes.Je rappellerais bien que l'une d'elle est informaticienne professionnelle exerçant au min Finances et parfaitement bien outillée pour me rendre la "vie difficile voire insupportable" comme elle s'y est appliquée avec de rares hargne et constance.

Le plus curieux et décevant dans tout cela seraient leurs raisons éventuelles qui sont strictement d'ordre personnel et n'ont rien à voir avec la politique.L'une en aurait après sa cousine ma femme et ses enfants qu'elle ne supporte pas de savoir heureux avec papa KBG et l'autre aurait des raisons tout aussi bizarres mais que je n'ai tjrs pas comprises ou plutôt ci:des RAISONS RACISTES brutes à l'état pur.Et ses accointances idéologiques le laissent bien voir clairement.
Surtout qu'il n'y a jamais eu d'antécédents désobligeants entre ces dames et moi par le passé en Mie.
Non contentes de faire le job toutes seules elles se sont adjointes toute une équipe dédiée à KBG, sa famille et sa production intellectuelle constamment sapée et bien souvent purement et simplement effacée, je me tue à la tâche pour écrire ou corriger un article et dans la minute qui suit il est invariablement effacé.Il m'arrive de réécrire et de reposter le même article près de 10 fois avant que l'équipe ne s'y résout.Le tout marinant dans une sempiternelle atmosphère d'insultes non stop n'épargnant ni ma lignée ni mon épouse ni mes enfants qui n'ont rien à voir dans tout çà.

Voilà, je n'ai pas pu faire le tour complet des faits imputées à ces dames car tout un blog n'y suffirait probablement.Et c'est donc dans ce contexte qu'il faudrait placer l'email d'un homme acculé dos au mur par la supériorité en moyens techniques et humains de la "croisade" personnelle et IMPITOYABLE animée par ces dames et leurs acolytes!Il est tjrs utile voire nécessaire de replacer les faits dans leur juste contexte pour mieux les appréhender éventuellement.
KBG

Anonyme a dit…

kb-g j’ai pitié de toi , après ces messages sur ta personne tu dois vraiment te sentir humilié.
YA AKHI ASTAKFAR DEKIKA, Laisse le monde tranquille, tu commences à avoir tout Nouakchott à ta poursuite juste pour te faire du mal. Soigne toi, HO ! Voila j’ai une solution pour toi, met toi une balle dans la tête comme ça tu es sur de mourir.

ASTAKFARA LI RABAKA wa law limara wahida surtout nous sommes dans un béni

Anonyme a dit…

Tu n'as rien compris du tout, mon bougre!

Anonyme a dit…

C'est le WE, il est complètement soûl à en juger par ses propos décousus.il saute du coq à l'âne car son cerveau sous inhibition alcoolisée n'arrive pas à coordonner ses propos hachés , tumultueux et allant dans tous les sens.

Jugez en vous mêmes par ce passage HS où s'entremêlent les impots, les amendements, la liberté d'expression, les "baillonneurs" etc...complètement ETHYLISE ce dogon!Il n'a pas encore cuvé, mais çà lui passera dimanche matin avec la gueule de bois en prime.

LET ME MAKE MYSELF VERY CLEAR. I HAVE MY FIRST AMENDMENT RIGHT (FREEDOM OF EXPRESSION) GRANTED BY OUR CONSTITUTION. I AM DETERMINED TO KEEP IT. I WILL NEVER ALLOW ANY FUCKED PERSON TO TAKE IT AWAY FROM ME. AS LONG AS I AM ALIVE AND ABLE, I WILL EXPRESS MY OPINIONS/CONCERNS ABOUT SITUATIONS.
YES, I AM A TAXPAYER TOO!!!!!

Anonyme a dit…

YES, I AM A TAXPAYER TOO!!!!!

Eywe, yes you are a taxpayer, mais pas en mauritanie.Alors vas te prévaloir de cela à honolulu mais pas à Nktt.
Tu es vraiment soûl comme a dit KBG.

Anonyme a dit…

Kbg tu as eu ce que tu mérites.

Laisse nos braves sœurs tranquilles, nous te supplions de faire le pardon définitif.
Nos Nobles Hommes n’insultes pas les femmes.
Tu viens de nous préciser que l’une est informaticienne et l’autre est diplomate ce qui veut dire qu’elles sont arrivées a s’accrocher dans la vie. Elle doivent t’être félicitées et non insultées et surtout pas par un internaute capable d’intervenir dans ce groupe.
JURE NOUS ICI DEVANT TOUT LE MONDE QUE TU VAS STOPPES CETTE MASCARADE.

Anonyme a dit…

C'est qui ses dames qui ne laissent pas tranquille notre KGB national?

Bebe BA a dit…

A-, que penses tu des soi disantes bavures des forces de l'OTAN en Afghanistan?

Piqué pour toi sur Libération:

L’Otan de bavures en revers
Afghanistan. Vendredi, un bombardement a tué 90 personnes dans le nord du pays.

La nouvelle bavure de la coalition internationale en Afghanistan tombe on ne peut plus mal, alors que le pays attend toujours le résultat de l’élection présidentielle de la fin août. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un bombardement effectué par un avion de l’Otan a tué 90 personnes, dont un nombre important de civils, dans la province de Kunduz, dans le nord de l’Afghanistan.

La frappe aérienne, demandée par l’armée allemande qui exerce le commandement dans la province de Kunduz, visait un groupe de rebelles qui s’étaient emparés de deux camions-citernes d’essence sur une grande route, près de la localité d’Angorbagh. Selon les témoignages d’un villageois rescapé et d’un porte-parole de la police locale recueillis par l’AFP, un ou deux camions s’étant embourbés dans le lit d’une rivière, les rebelles - des talibans ou des combattants du Hezb-e islami, très présent dans cette province - ont invité la population à vider le camion de son essence. «Les villageois se sont rué vers la citerne avec tous les bidons et bouteilles qu’ils pouvaient emporter» , a raconté le témoin, Mohammed Daoud. C’est alors que l’aviation de l’Isaf (la force de l’Otan en Afghanistan) a pris pour cible le convoi. «Il y avait de 10 à 15 talibans sur le toit de la citerne et c’est à ce moment qu’ils ont bombardé. Tous ceux qui étaient là sont morts.»

Fief. Vendredi matin, les corps d’au moins huit personnes complètement brûlées étaient visibles à l’hôpital de Kunduz. De nombreux blessés étaient traités dans d’autres chambres. Au-delà de la tragédie pour la population civile, le bombardement témoigne de la dégradation de la situation dans le nord et le nord-est de l’Afghanistan. C’est ainsi que la route entre Mazar-i-Sharif, capitale du nord du pays, et Kunduz est régulièrement coupée en plein jour par les insurgés. Ceux-ci contrôlent aussi trois districts, majoritairement peuplés de Pachtounes.

Bebe BA a dit…

Suite:

Kunduz est l’un des rares endroits où les talibans ont effectivement combattu lorsque les forces de l’Alliance du Nord, soutenues par les Américains, sont intervenues en Afghanistan pour les chasser du pouvoir après le 11 Septembre. C’est aussi un fief du Hezb-e islami.

Cette région de l’Afghanistan a été confiée aux soldats allemands qui, en général, sortent très peu de leur base. Selon un chercheur allemand, ils «sont quasiment en situation d’assiégés et, comme ils ne veulent pas avoir de pertes, ils ont abandonné le contrôle d’une large partie de la province aux rebelles». Ils ont cependant modifié leurs règles d’engagement et peuvent tirer dès qu’ils se sentent menacés au sol. En revanche, leurs avions ne sont pas équipés pour bombarder et ils laissent ce soin aux Américains, Britanniques ou Français. La bavure de vendredi, de par l’ampleur des pertes, a causé un immense scandale outre-Rhin.

Cela fait un an et demi que les insurgés ont commencé à se regrouper dans cette province, mais aussi dans celles voisines de Baghlan, Badghis, et même Balkh. «A Kunduz, Baghlan et Badghis, dans chacune de ces trois provinces, ils ont des centaines d’hommes», nous a confié jeudi le gouverneur et «homme fort» de Mazar-i-Sharif, Mohammed Atta, qui qualifie la situation dans le Nord de «préoccupante».

Asie centrale. Cette situation n’est évidemment pas sans inquiéter l’Isaf, qui a commencé à organiser le ravitaillement de ses forces à partir de l’Asie centrale, via deux routes, l’une venant d’Ouzbékistan et l’autre du Tadjikistan, et qui se rencontrent dans la province de Baghlan. Cette solution avait été mise en place après les attaques dont font régulièrement l’objet ses convois sur la route traversant le Pakistan depuis Karachi, essentiellement à partir de Peshawar. «Les talibans se sont manifestés dans la région bien avant que l’Otan établisse ses deux routes en provenance d’Asie centrale. Mais cela va sans doute les pousser à intensifier leurs activités», souligne Mohammed Atta. Dans les districts tombés sous leur contrôle, les talibans ont mis en place un embryon d’administration, notamment un gouverneur et des religieux chargés de la stricte application de la loi islamique et de rendre la justice. Cette partie du nord de l’Afghanistan est aussi une voie de communication pour les insurgés étrangers, principalement ouzbeks, qui ont comme stratégie de relancer l’agitation islamiste en Asie centrale.

Anonyme a dit…

Je crois que j'aurais été pas très clair dans ce passage.En effet après lecture, on resterait sur sa faim faute de savoir QUI EST QUI et QUI FAIT QUOI!

1)La dame qui n'arrive plus à connaître la paix de l'âme en acceptant le fait que "sa cousine ma femme et ses enfants seraient heureux avec papa KBG " n'est autre que l'informaticienne du ministère des finances plus connue sur le blog sous le pseudo transparent de BGM entre autres sobriquets et noms d'oiseaux (sic).

2)La dame rongée par la haine raciale au point d'en vouloir gratuitement à un collègue connue dans la promiscuité du MAEC depuis 30 ans et reconnu pour être une "dabet avia" par TOUS y compris elle même, n'est autre que la "diplomate" entre guillemets plus connue sous le pseudo de Carbon 14 entre autres sobriquets et noms d'oiseaux aussi.

3ème hypothèse plausible sur les motivations de ces vieilles filles célibataires:il n'est pas à exclure qu'elles aient toutes deux developpé des fixations et des fantasmes autour de ma modeste personne en laquelle elles verraient, à tort sûrement, la configuration intellectuelle de leurs rêves non pas du "prince au bois dormant" si patiemment et vainement attendu mais plutôt celle de "l'INTELLO au bois dormant" (pas si dormant que çà du reste) d'où les méchancetés envers celle qui ferait écran ou ombrage à la projection de leurs fantasmes fantasques de célibataires impatientes, soit ma femme et jusqu'à mes enfants aussi!C'est ce que Freud ou Jung auraient appelé de la SUBLIMATION.Et je m'en serais bien passé car comme dit l'adage "qui trop étreint, mal embrasse"!Et cela pourrait expliquer la raison de leur "attelage" bizarre.Désolé, Mesdames.

ceci n'aura été qu'une hypothèse de travail mais fort plausible et vraisemblable même si elle ne vaudrait que ce qu'elle vaudrait bien.
Voilà, je crois que j'aurai été on ne peut plus clair.
************************
EXTRAITS
....Le plus curieux et décevant dans tout cela seraient leurs raisons éventuelles qui sont strictement d'ordre personnel et n'ont rien à voir avec la politique.L'une en aurait après sa cousine ma femme et ses enfants qu'elle ne supporte pas de savoir heureux avec papa KBG et l'autre aurait des raisons tout aussi bizarres mais que je n'ai tjrs pas comprises ou plutôt ci:des RAISONS RACISTES brutes à l'état pur.Et ses accointances idéologiques le laissent bien voir clairement.
Surtout qu'il n'y a jamais eu d'antécédents désobligeants entre ces dames et moi par le passé en Mie.

KBG

maatala a dit…

Salam

A chacun son squat ( Wade)

Si Abdoulaye Wade ne veut pas laisser à la postérité l’image d’un dictateur sans vergogne, il doit engager des poursuites contre son fils Karim Wade et ordonner son arrestation immédiate. S’ils aspirent à une société juste et à la démocratie qui a fait jusqu’ici leur réputation, les Sénégalais doivent l’y contraindre. Je reste convaincu que s’il était bien au courant des libertés que ses rejetons se donnaient avec l’argent du contribuable, le chef de l’Etat en ignorait l’ampleur. Abdoulaye Wade se transforme en vulgaire escroc dès qu’il s’agit d’argent, mais il n’est pas un suicidaire. Il peut donc, comme il le fait depuis quelques jours, dire « je ne savais pas, ils ne m’ont pas dit ». Le bon sens et la mesure n’entrent malheureusement pas dans les schémas intellectuels de son fils Karim. Le brillant ingénieur financier ne se donne aucune limite.
Au président de la République, je suis tenté de dire : maintenant que vous savez, Monsieur le président, prouvez-nous que nous avons eu tort de désespérer de vous. Le Sénégal tout entier vous observe, le monde vous regarde. Si vous soumettiez votre fils aux rigueurs implacables de la loi, vous en tireriez le plus grand parti. Cela vaudrait plus que les monuments que vous tentez de bâtir à votre gloire. Mais en avez-vous encore les ressorts ? Avez-vous la force de vous dresser contre votre épouse et votre fils ; comprendrez-vous enfin que ce que vous appelez « famille » vous conduit à votre perte ? Si votre fils était soucieux de votre image et de votre réputation, il ne se serait pas livré à de telles frivolités. Ou alors, ne seriez-vous que ce que votre épouse dit de vous, une « canaille » ?
Ces dernières années, vous avez a puni tous ceux qui ont réclamé la lumière sur la gestion de votre fils. Macky Sall a été particulièrement humilié, traqué, pourchassé, jusqu’à sa démission complète de l’Assemblée nationale. Ses deux lieutenants, Moustapha Lô et Mbaye Ndiaye, déchus de leurs mandats pour avoir osé défier le fils de « Dieu ». Vous avez, Monsieur le président, félicité votre fils pour ses « victoires » judiciaires obtenues avec les cabinets d’avocat les plus puissants du monde. Vous l’avez envoyé, avec ses cabinets de communication obscurs, batailler avec vos concurrents. ?Il se révèle que le récital verbeux servi devant les caméras de Walf-Tv et les explications caverneuses fournies à l’Assemblée nationale cachaient un embarras bien plus grand. Car si Abdoulatif Coulibaly me confirme sur beaucoup de points, chaque page de son fameux ouvrage livre une révélation choquante. Dans bien des cas, Abdoulaye Diop a dû s’opposer, au péril de sa vie. Il dort maintenant avec un pistolet sous l’oreiller. ?J’ai retenu pour ma part cette séquence épique durant laquelle, toute arrogance mise à part, Karim Wade appelle le ministre des Finances pour lui demander de « signer ».
« M. le ministre, tout est prêt. On n’attend que votre signature pour que les travaux puissent démarrer au Méridien.

maatala a dit…

Mon père m’a chargé de vous demander de signer le contrat pour la rénovation du Méridien. Tout est fait, les travaux doivent démarrer, il ne reste que votre signature. »
Réponse du ministre :
-« Je veux être clair, je ne signe pas ce contrat »
-« Mais comment on fait alors… ? »
-« Comment on fait, c’est ce que je me tue à vous expliquer depuis tout à l’heure. Dites au président que je ne peux pas signer ce marché. Si vous ne pouvez pas le faire, je le lui dirai moi-même. »
Le marché de 26 milliards a finalement été signé par le ministre de la Construction pour la rénovation du Méridien président. Nous venons d’apprendre que la rénovation a été prise en charge par le personnel de l’hôtel lui-même.
Je me suis demandé combien de sénégalais ont payé de leur vie dans les hôpitaux, combien de femmes sont mortes à l’accouchement dans des maternités de fortune, pour entretenir une telle folie. Maintenant que nous manquons de tout, même de carburant pour libérer la banlieue de ses eaux, le moins que l’on puisse exiger est que ceux qui sont coupables de crimes économiques paient pour leurs crimes.
Pour beaucoup moins, des sénégalais ont été privés de liberté. Le président de la République reprochait à Idrissa Seck d’avoir dépensé des dizaines de milliards de plus que ce qui lu était permis. A son fils, il a transféré ces milliards, qui devaient servir préalablement à la construction de la route Matam-Linguère. Les entrepreneurs sont partis, les ouvriers mis au chômage. Le problème est qu’au lieu de dépenser l’argent ou d’en dépenser le double, Karim Wade l’a fait disparaître dans les méandres de la nébuleuse Anoci.

C’est une prouesse sublime. Les villas présidentielles n’ont pas, à ce jour, vu le jour. Mais elles sont déjà comptabilisées.
A peine avons-nous fermé le livre d’Abdoulatif Coulibaly que d’autres révélations viennent à nouveau les compromettre. Pour les besoins de l’Anoci, disaient-ils, 400 jeunes avaient été recrutés pour être formés « à poser des assiettes, des fourchettes et des couteaux ». Le marché a été attribué à la société « Estelle », chargée de former ces jeunes qui devaient travailler dans de prétendus hôtels. Comme elle procède fallacieusement en de tels cas, l’Agence a fait financer cette formation par le Fonds de développement de l’enseignement technique.

maatala a dit…

C’était pour un montant de 300 millions, du jamais vu pour ceux qui siègent dans cette structure. Le plus scandaleux c’est que si l’épouse de leur ami, propriétaire de la société s’est enrichie, les jeunes, eux, n’ont jamais trouvé de travail.
Que Karim Wade se taise n’a rien de surprenant. Il n’a rien à dire. Après ses hoquets compassés devant les tribunaux, ce livre vient lui rabattre le caquet. Les quelques affidés qui tentent systématiquement de le défendre ne font que le confondre davantage. Au lieu de prouver que le fils du président de la République n’est coupable de rien, ils travaillent à trouver un mouchard parmi ses collaborateurs. Ce qui se révèle au grand jour, c’est à quel point le fils d’Abdoulaye Wade se fait détester, même de ses propres collaborateurs. Parmi tous ses collaborateurs, de son porte-parole à son chargé de la Communication, personne n’a daigné le défendre. Quand ils sont assurés qu’ils ne sont pas « écoutés », ils rient bruyamment : « mais défendre quoi ? »
Ses nouveaux ennemis sont Souleymane Ndéné Ndiaye, Abdoulaye Diop et Cheikh Tidiane Gadio. Demain, il s’en fera d’autres, avec toujours la même méthode. Il essaie de s’essuyer sur vous. Dès que vous faites preuve d’un peu de dignité, il vous prend pour un ennemi. Ces derniers jours, ses comparses essaient de lui trouver un autre coupable, Abdoulaye Baldé. Mais dire, comme l’a fait Aïda Ndiongue, qu’il est seul responsable de cette gestion calamiteuse est d’une malhonnêteté intenable. Karim Wade s’est lui-même expliqué en commission de l’Assemblée. Il se disait « fier » de ce qu’il a fait. Il s’est lui-même rendu à Walf-Tv pour engager un débat avec Ousmane Tanor Dieng. Maintenant que les révélations compromettantes commencent, on lui cherche un essuie-pied. Je suis indigné qu’un haut fonctionnaire comme Abdoulaye Baldé trempe dans cette vaste combine. Mais il est clair dans la tête de tout homme honnête qu’il n’a été qu’un exécutant zélé, qui regrettera un jour d’avoir été loyal à des brigands.
Le débat qu’ils tentent de nous imposer ces derniers jours sur la suppression du second tour de la présidentielle de 2012 n’est qu’une façon oiseuse de cacher l’étendue du scandale. Nous ne pouvons pas postdater notre malheur. Nous sommes bien fatigués aujourd’hui pour penser à ce qui se passera en 2012. Je vous présente, en fac-similé, une lettre qu’Abdoulaye Wade a adressée à un architecte parisien, déjà évoquée par mes confrères de la Gazette. Il y évoque la résidence familiale qu’il prévoit de construire sur la Corniche. Les termes de la lettre sont elles-mêmes scabreux, puisque l’architecte abandonne le projet de nouvelle ville pour lequel il a déjà perçu plus d’un milliard. Mais en 2007, Abdoulaye Wade pensait déjà que Karim Wade allait devenir président, que la saga des Wade allait se poursuivre sur la Corniche. Au rythme où vont les choses, je ne pense pas que les Sénégalais seront assez patients pour le laisser là jusqu’en 2012.

SJD
Auteur: Souleymane Jules DIOP

Lu sur Sénéweb

maatala

Anonyme a dit…

ATTENTION

quelqu'un a-t-il hacker le compteur de visites de cridem

à cette minute du jamais vu pendant le wk alors que le compteur annonce 500 visites toutes les pages des articles annonces au moins 922 lectures si vous faites suivante ; les pages suivantes annonces pour les articles 922 ectures exactements pour tous les articles!

il faut prevenir claude k

Anonyme a dit…

L'audimat de canalh explose? cela veut dire qu'il y aurait des scoops ce we.

Anonyme a dit…

faites l'expérience ce soir sur cridem et taqadoumy

le compteur de visites de cridem compte votre visite chaque 24h; si vous reclickez le meme jour ça ne comte pas


tandis que sur taqadoumy; chaque fois que vous cliquez sur l'article le compteur compte une visite de plus

ainsi sur cridem c un compteur de visite jounalière; ,mais taqadoumy c un compteur de pages

ainsi si 200 personnes passent si elles repassent pour lire les commentaires cela fera 400 chez taqadoumy mais toujours 200 chez cridem

voilà à savoir

Anonyme a dit…

sur taqadoumy, l'unité est de 10. chaque clique est comptabilisé 10. Essayer c'est amusant.

Anonyme a dit…

cridem under attak?what is this crisis. the 05/11?

Anonyme a dit…

LM ente vem? Disparu de skype. Les OVNIS t'ont enlevé? mdr
Je t'attends pour un verre de thé autour de l'arbre à palabres...


Qui tu sais d'où tu sais.... (ahahahahahahahahahahha).

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Ce n'est pas une bavure, mais un message aux populations locales: vous choisissez les talibans, vous etes morts. Les russes utilisaient la meme tectique. C'est la guerre et c'est le pétrole et gaz.

A-

Anonyme a dit…

KH'WEYLIL, M'CHI STARAHE! YELI YIKITLAKE INCHALLAH!!!

Anonyme du 5 septembre 17:44

Franchement, je suis entrain de rire. LE GROS PROBLEME DE LA MAURITANIE RESIDE DANS LE FAIT QU'IL N'Y A PAS DE TAXPAYER MAIS NOTRE PAYS A DE NOMBREUX VOLEURS QUI SE TROUVENT DANS LES POSTES LES PLUS ELEVE'S DE L'ADMINISTRATION CIVILE ET MILITAIRE. ILS VOLENT TOUT CE QUI LEUR PASSE SOUS LES YEUX ET ILS NE PAIENT PAS D'IMPOT.IL SUFFIT DE CONNAITRE LEURS SALAIRES ET VOIR LES NOMBREUSES VILLAS QU'ILS ONT POUR COMPRENDRE LA CATASTROPHE QU'ILS IMPOSE A' NOTRE PAYS.

Je sais qu'on vous a eduque' a' croire que toutes les richesses du pays appartiennent aux gouvernants. Ici aux USA, le gouvernement travaille pour nous et c'est l'argent des taxpayers qu'il gere. Toutes les aides Americaines qu'on vous donne, viennent de l'argent des taxpayers comme...moi!!!!! Comme vous pouvez le constater, je suis tres humble.

PS.

ESSOULE NOUAKCHOTT MAWOU LAKE!!!!
JE SUIS SURE QUE JE PORTE DANS MON COEUR LES INTERETS DE LA MAURITANIE . I am not sure about you.

Anonyme a dit…

ILS IMPOSENT REGULIEREMENT LEURS CATASTROPHES AU PAYS.
IL SUFFIT DE VOIR LES ECRITS DE KH'WEYLIL POUR AVOIR UNE IDEE' DE LA CATASTROPHE.

Anonyme a dit…

A l’attention de KB-G

Je vous conseille avant de demander à Naha de reformer ou de ‘’Javelliser’’ le MAEC, de Javelliser votre BLOG de khalil balla-gueye dit kb-g ou maata, c’est lui le pollueur du blog faites lui ce que le MAEC a fait pour lui, radié le pur et simple.

KBG a été radié du personnel du MAEC puisqu’il a été trouvé avec un homo sexuel complètement soul le menacent avec un pistolet dans un hôtel à Pékin plus d’autres dégâts matériels causé à l’hôtel, cette même faute grave est répétée plusieurs fois dans d’autres pays ou il séjournait pour travail dans les l’ambassades.

Notre travesti kb-g, n’a pas encore oublié son renvoie du MAEC, s’est pourquoi ses analyses sont des insultes, des critiques de mépris et de rancune. Alors que nous voulons des critiques réels et honnêtes pour un changement positif pour MAEC mais aussi pour toute l’Administration Mauritanienne vers un développement durable.

Ce Blog, peut faire bcp mieux sans insultes…Le problème du MAEC n’est pas un problème de personnel mais plutôt toute une reforme administrative.

Si kb-g a un règlement de compte particulier à faire, il doit s’en charger directement avec l’intéressé, nous ne voulons pas partagés avec lui ses bassesses et ses maux C(ouly anta vem). Couly stp rappel nous ta fameuse lettre envoyé à kb-g.

N.B. kb-g, la Mauritanie a fait un gâchis à ton encontre, la drogue trouvée est brûlée quel gâchis pour toi, tu pouvais mieux t’en servir.

Anonyme a dit…

KBG inte mejnoun,tu t'attaques aux femmes maintenant? après le cid et kleib?

Anonyme a dit…

Maatala,

Il est inacceptable que Tahalil commence à nos prendre comme des idiots. On stop tout et on g6ache tout pour permettre à twil le'emer azzizzo de voler le pouvoir en plein jour. Ils ne vont renouer quoi.

Bebe Ba: fais attention à tout ce que dit Tahalil sur les barbus. C'est comandité par la cellule azzizzo. C ést kif-kif le journal la Liberté d'Algérie.

A-

===========

Economie: La Mauritanie renoue avec les partenaires au développement.

Après une année de rupture totale, la Mauritanie renoue avec ses partenaires. C’est le couronnement du processus démocratique initié par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz en concertation avec l’opposition mauritanienne et la Communauté internationale, l’Union Africaine, l’Union européenne, la ligue Arabe et surtout les Etats au premier des quels la France, l’Allemagne et l’Espagne.

Le Président Ould Abdel Aziz après le retour à l’ordre constitutionnel et dans la suite de l’exécution de son programme électoral entend maintenant remettre à flot la coopération de la Mauritanie avec le reste du monde et en particulier avec les partenaires.

On apprend qu’une importante mission du FMI va séjourner la semaine prochaine chez nous pour rouvrir les dossiers pendants avant la rupture et examiner les modalités de la reprise des relations.



Ces réunions vont ouvrir la porte à d’importants programmes de financement aussi bien au niveau du FMI qu’au niveau de la Banque Mondiale qui a gelé elle aussi des programmes durant la transition survenue le 6 août 2008. Ces négociations sont aussi le prélude à la reprise des financements au niveau d’autres bailleurs internationaux.

Pour la première fois, la Mauritanie présente une équipe économique de choc en la personne de : Sid’Ahmed Ould Raiss, Gouverneur de la Banque Centrale, ancien Ministre du Commerce, Secrétaire d’état au budget et Ministre des Finances ; Kane Ousmane, ancien Gouverneur de la Banque Centrale, Administrateur Directeur Général de la SNIM, actuel Ministre des Finances ; Sidi Ould Tah, Ministre des Affaires Economiques et du Développement depuis près de trois ans.

Nouvelle particularité de l’organisation de notre équipe économique, une coordination entre les départements concernés a été instaurée par le Chef de l’Etat pour faciliter le travail du Gouvernement et rendre plus cohérentes nos orientations nationales en terme de politique économique en particulier et de développement en général..

Les mauritaniens attendent beaucoup de ces concertations pour ce qui est de la consolidation des acquis démocratiques, de l’état de droit, du financement des programmes sociaux de lutte contre la pauvreté, la stabilisation des prix et du cours de la monnaie nationale qui flirte maintenant avec 410 UM pour un euro sur le marché parallèle au moment où le cours officiel creuse l’écart en affichant 378 UM.

La Mauritanie a d’importants atouts à faire valoir au travers de ses potentialités économiques, de la diversité de ses partenaires ainsi que de la qualité de ses cadres et personnel de haut niveau au sein de son administration.




Bonne chance pour notre équipe économique et bonne chance pour la Mauritanie.

Info source : Tahalil Hebdo (Mauritanie)

Anonyme a dit…

C'est la chasse aux sorcières. Premier acte. A-

===

Le droit de savoir.

Nous avons appris de sources dignes de foi que le DG de l’ADU monsieur Mohamed Mahmoud ould Ahmed a été relevé de ses fonctions. Aucune explication n’a encore été fournie officiellement. Sa situation semblait grave parce que la décision n’a pas attendue la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Cet énième limogeage nous pousse à nous poser des questions sur l’importance de telles mesures. A quoi sert de limoger un haut fonctionnaire de l’état et le lâcher dans la nature ?

L’opinion publique a le droit de connaître les raisons de telles mesures. Si ces hauts fonctionnaires ont commis des actes répréhensibles ils doivent passer devant les tribunaux compétents si tel n’est pas le cas l’opinion doit en être également informée.



Ce limogeage intervient après celui de la commission centrale des marchés, le Dg de la SONIMEX et bien d’autres. Nous avons le droit d’être informé.







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Le Véridique (Mauritanie

Anonyme a dit…

KBG
Tu es trop bas tu attaques les femmes tu dois avoir honte.

Elles ont réussi a ce forger une vie honnêtes.
Vive la femme Mauritanienne honnête, nous te soutenons continue et nous somme là pour t’encourager et te soutenir.

Nous excusons au nom de notre ami et frère KBG , acceptez ces excuses.

Anonyme a dit…

Merhbeu ya KBG. A-

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba. Une accusation indirecte à l'encontre de la Libye par un organe de presse proche du pouvoir à Alger?

Je trouve ce passage à la fin de cet article très ambigu pour moi.

"Un festival spectaculaire a eu lieu à l’occasion du 40e anniversaire du coup d’Etat de Mouamar El Gueddafi. C’est dire même que l’actualité internationale est en Libye, et qui dit Libye dit bande du Sahel. Même si les menaces ont été prononcées à l’égard du Mali, le centre d’intérêt au fait repose par contre, sur la bande du Sahel".

KGB: seul LM connaît qui est BF, Moussa, BF car il a au moins leur IP. Je ne t'ai pas insulté. Je t'ai dis de faire la paix et de cesser de t'attaquer à de respectables personnes. Peut-être c'est trop pour un bac + 4 mois. Fais un effort dans tout sauf les insultes et le gonflage de soi. Merhbeu emmelli.

A-

=========

Ikram Ghioua L’Expression (DZ) 05-09-09

Situation sécuritaire très inquiétante : Les Etats-Unis et l’UE focalisent sur le Mali
samedi 5 septembre 2009

Ces menaces interviennent au moment où les regards dans cette partie de l’Afrique sont braqués sur ce qui se passe en Libye.

Dans un bulletin d’alerte, les Etats-Unis d’Amérique ont fortement déconseillé à leurs ressortissants de se rendre au Mali en raison de la menaces terroriste très sérieuse. Les Américains redoutent des attentats et surtout des kidnappings. De son côté, l’Union européenne a classé la bande du Sahel, à côté du Yémen, comme étant une zone à faible résistance par rapport à la menace terroriste. C’est dire que cette partie du globe est actuellement sous le métronome des puissants de ce monde. L’argument principal justifiant cet intérêt pour le Sahel tient au fait que les troupes d’Al Qaîda y trouvent refuge. En effet, la bande du Sahel est devenue un point de concentration des activistes de la nébuleuse. La situation, selon des sources sécuritaires algériennes, est à un tel point inquiétant que la côte d’alerte est maximale, notamment pour les pays à faible résistance et où Al Qaîda a réussi à s’implanter. Il ne s’agit pas seulement des Etats de la bande du Sahel directement mais aussi de la Somalie, rongée par des conflits interminables et du Yémen avec son noyau dur du terrorisme. La logique des terroristes d’Al Qaîda est de provoquer une instabilité spectaculaire en vue de protéger ses intérêts futurs. La réalité selon nos sources est d’autant plus triste, car on doit savoir que les menaces sont sérieuses. Des mouvements suspects ont été enregistrés et la menace vise plus particulièrement le Mali. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la formulation des menaces sur un site islamiste, qui rapporte que Ben Laden le n°1 d’Al Qaîda prépare une surprise, coïncide avec l’adhésion des tribus touarègues à la lutte antiterroriste.

Anonyme a dit…

Suite lu pour Bebe Ba. A-

======

Le rôle joué par l’Algérie dans le rapprochement (des idées) entre les Touareg et le gouvernement malien a été décisif et le fruit de cet immense travail ne tarda pas à venir. En effet, de nombreuses tribus touarègues ayant été en conflit armé avec le pouvoir, se sont alignées du côté du gouvernement dans le cadre de la lutte antiterroriste, notamment pour la concrétisation du plan de développement de la bande du Sahel. Il est évident que l’Algérie soutient le Mali dans sa guerre contre le terrorisme. Notre pays a même envoyé une aide, à savoir du matériel militaire cependant, elle n’impliquera certainement pas son armée. En d’autres termes : « La lutte contre le terrorisme c’est sur notre sol que nous la mènerons et pas ailleurs », confie une source militaire très au fait du traitement sécuritaire. En effet, on vise le moindre faux pas des autorités militaires algériennes qui ont de tout temps évité de s’immiscer dans les affaires internes des autres pays, fussent-ils ses voisins les plus proches. « L’Algérie limite son intervention à l’intérieur de ses frontières », souligne encore la même source.

Mais la mobilisation contre cette nébuleuse, provoque un sérieux souci à Al Qaîda, dont les intérêts sont désormais menacés dans cette région de repli. Les menaces d’Al Qaîda à l’égard d’une région en détresse, interviennent aussi, au moment où les regards dans cette partie de l’Afrique sont focalisés sur ce qui ce passe en Libye. Un festival spectaculaire a eu lieu à l’occasion du 40e anniversaire du coup d’Etat de Mouamar El Gueddafi. C’est dire même que l’actualité internationale est en Libye, et qui dit Libye dit bande du Sahel. Même si les menaces ont été prononcées à l’égard du Mali, le centre d’intérêt au fait repose par contre, sur la bande du Sahel.

Ikram GHIOUA

Anonyme a dit…

Lu pour Bilkiss.

Bonne reference pour connaître les deals qu'auraient fait Aziz et Kadafi en secret. Is Kadafi impliqué dans les blokats? Avec ce qu'on apprend à travers cet article, il n'a probablement pas loupé sa part. LAICO a déja le site de l'ENA de KBG et je me souviens de 100 hectares sur le fleuve à la suite de sa mémorable visite ou celle de son MAE.

KBG: ton école est partie et tu ne pipes pas un fucking mot. Tu fais du kilométrage sur le dos de canalh. Tu as copieusement insulté le monsieur sur le scandale de Winfield, mais tu l'as fermé quand tu t'est rendu compte que quelqu'un d'Aioun était impliqué. Shame on you. On t'a même defendu contre Couly, mais on vait tord.

Moi je coupe et je colle, mais je n'invente pas. ourquoi re-inventer la roue? Tu donns credit a celui qui le merite. Le reste c'st el hassed. C'est pas tout le monde qui a un bac+14 mois à l'ENA (je t'ai enleve 10 mois parceque tu ne faisais que le zouave avec ton petit nombril pour 10 mois).

Wahaye et merhbeu.

A-


=========

David Dembélé Journal du Mali.com 04/09/2009

La présence economique lybienne au Mali
vendredi 4 septembre 2009

Les investissements libyens au Mali touchent essentiellement le domaine hôtelier, agricole et les hydrocarbures.

Le 40ème anniversaire de la révolution libyenne a été célébré avec faste le week-end dernier à Tripoli. L’évènement auquel a participé le président de la République ATT et une forte délégation malienne, remet sur la table la coopération économique que la Libye entretient avec le Mali.

Le Mali, un attrait pour les investisseurs libyens

Les opérateurs libyens ont investi la quasi totalité des secteurs économiques maliens. Ils interviennent dans des domaines tels que le tourisme, l’hôtellerie ou le commerce. En termes d’investissements, la Libye injecte aussi des milliards dans le secteur pétrolier. Compte tenu des rapports bilatéraux entre le Mali et la Libye, les investisseurs libyens se bousculent au portillon du Mali.

L’hotellerie, une valeur sûre

Les libyens ont pu acquérir la plus grande structure hôtelière du pays à savoir l’hôtel Laico de l’Amitié ainsi que l’ex hôtel Kimpesky (actuel El Farouk) situé en bordure du fleuve Niger. Puis, ils ont racheté l’hôtel Azalai de Tombouctou au bord de la faillite, faute de bonne gestion. Le rachat du Mariétou Palace (communalement appelé Hôtel de Babani)et bientôt terminé, vient compléter ce patrimoine immobilier.

Rien que pour Mariétou Palace (dont l’inauguration est prévue pour 2011), le DG de l’OMATHO, Oumar Balla Touré signale que la Libye investira à hauteur de 23 milliards de FCFA. Car, dit-il, cet hôtel a un positionnement stratégique et constituera à n’en pas douter un mirador pour la ville de Bamako. Cet important projet prévoit aussi l’aménagement et l’embellissement des berges du fleuve Niger sur environ 2 km.

Un peu plus de 50 milliards dans l’hôtellerie de luxe et des emplois directs crées

Selon M. Touré, les libyens vont investir plus d’une cinquantaine de milliards de F CFA dans le secteur de l’hôtellerie au Mali. Cet investissement, selon lui, restera au Mali, d’autant que la main d’œuvre et les infrastructures resteront maliennes. « Il est prévu 600 à 700 emplois directs crées grâce aux fonds libyens. Or, dans le secteur du tourisme,, un emploi direct crée deux emplois indirects ».

Cette forte préférence de la Libye pour le Mali est très symbolique. « Un pays est jaugé et jugé à travers sa structure hotelière. Grâce à la diversité de sa structure hotelière, le Mali,aujourd’hui, peut accueillir n’importe quelle conférence ou rencontre internationale. Le parc hotelier du Mali a connu une croissance exponentielle, tant au niveau de Bamako, qu’à l’intérieur du pays. Nous avons tous les types d’hôtels et pour chaque bourse.

Anonyme a dit…

Suite lu pour Bebe Ba et le petit nombril de KBG (il en parle, donc ça doit être miniscule. Comme il était en Chine, il a cru qu'il avait plus gros que tout le monde).

A-

=========

L’apport de l’investissement étranger

Aux « mauvaises langues » qui soutiennent que le Mali aurait bradé ses hôtels aux étrangers, M. Touré soutient que la cession des hôtels à la Libye s’avérait nécessaire. « Le Mali n’a pas bradé ses hôtels. C’est sur la rentabilité qu’il faut miser. En effet, la souveraineté nationale est une bonne chose, la rentabilité nationale est également une très bonne chose. Au moment ou ces hôtels étaient gérés par l’Etat, ils étaient déficitaires. D’où l’intervention des opérateurs comme ceux de la Libye, salutaire. Ces preneurs sont assidus, ils se prennent totalement en charge, s’acquittent régulièrement de leurs taxes et impôts et créent des emplois. C’est véritablement cela le partenariat économique ». On ne le contredira pas. Pour le patron de l’OMATHO, l’investissement déjà acquis et en perspective pour les opérateurs libyens, s’estime aujourd’hui à près de 70 milliards de F CFA.

Pétrole : un secteur à forte potentialité

Pour ce qui est du secteur pétrolier,l’investissement libyen croit de manière exponentielle. Avec l’avènement il y a à peine 3 ans, de la chaîne pétrolière « Oil Libya » qui est entrain d’étendre ses racines à travers l’ensemble du pays. A en croire nos sources, ils sont nombreux, ces opérateurs pétroliers libyens qui aspirent à exploiter l’énorme potentialité que leur offre le marché malien.

Et le guide de la Grande Jamahiriya libyenne, Mouammar Kaddafi, s’est engagé à financer la nouvelle cité administrative en chantier depuis des années.

Anonyme a dit…

KBG,

Va au diable. A-

Anonyme a dit…

A-

J'ai d'autres choses plus importantes a' faire que d'ecrire une lettre a' KH'WEYLIL. Je ne lui ai jamais ecrit. La lettre dont il parle n'existe que dans son imaginaire.
Je commence a' douter de la folie de KBG. Je pense plutot qu'il faut chercher la folie de notre cote' parce qu'il arrive a' imposer son jeu que nous jouons tous. Je ne sais pas a' propos de vous autres mais j'ai decide' a' mon niveau de ne plus jouer son jeu.
J'etais fache' contre moi meme parce que j'ai utilise' le mot "NOUWEYKHZAKE " en plein mois de Ramadan. Je demande donc aux lecteurs de bien vouloir me pardonner. J'assume l'entiere responsabilite' pour mes ecrits.
Je participe a' ce forum pour discuter des problemes Mauritaniens. Je ne suis point interesse' a' avoir comme sujet de discussion UN MALADE MENTAL QUI PENSE QUE LE MONDE TOURNE AUTOUR DE LUI.

P.S.

Je sais comment construire les blogs et les websites. En ce moment meme je suis entrain de construire un website pour des buts academiques. J'ai bien l'intention de creer un website qui sera meuilleur que CRIDEM et le mettre a' la disposition des lecteurs. I am looking for time to do it.

Anonyme a dit…

Lu pour Couli. Qu'est ce que tu penses de cela? A-

========


http://themoornextdoor.wordpress.com/2009/09/05/mauritania-when-the-going-gets-tough-get-going-on-holiday/#more-3354

Anonyme a dit…

Bye bye KBG. A-

Anonyme a dit…

coolie, bien réveillé, ESSHAYT, tu as bien cuvé et la cuite qui t'aura fait insulter une vieille hassan est passée.c'est toujours comme cela les lendemains de soûlerie, arrivent invariablement la gueule de bois et les faux remords.
pour ton information tu es le seul sur ce blog à avoir fait des INSULTES ton argumentaire attitré et assumé pour l'avoir reconnu il y a à peine 3 jours sur ce blog même en disant que pour defendre tes "opinions", si tu en as, tu INSULTES VOLONTIERS.Ce que tu ne manques jamais de faire sans honte ni amour propre.
Nous oserions bien croire à un changement radical même si personne ne se fait tellement d'illusions sur toi car l'habitude est une seconde nature et la tienne est foncièrement grossière et obscène et tu l'as prouvé pas plus tard qu'hier en insultant copieusement une vieille septuagénaire en plein ramadan sur le net urbi et orbi.maata tu aurais dû laisser en ligne les grossièretés proférées par ce dogon ivrogne tarech rassou à cause de l'appât du gain et SANS PLUS!

Anonyme a dit…

Lu sur Rue89. Les gabonais veulent en découdre avec le Bourgi qui nous a visité. Bilkiss enti vem? Si Sarko perdait en 2012, que vont faire le socialistes? C'est un pagaille monstre ce qu'a fait Sarko. Il veut certainement faire gagner Dadis en Guinée.

A-

http://www.rue89.com/2009/09/05/que-dieu-nous-protege-temoignages-gabonais-a-rue89

Anonyme a dit…

KBG,

Tu nous emmerdes. Avant toi il n'y avait pas d'insulttes ici, mais des arguments honnête. Allez du vent!

A-

Anonyme a dit…

voilà comment dépense coolie l'argent extorqué à notre pays dont il se fout comme de sa 1ère chemise:notre argent s'évapore en liqueurs alcoolisées pour un IVROGNE sans scrupules ni honneur.

Anonyme a dit…

Lu pour vous sur Kreidjam

Communiqué du Bureau National de l'UFP

1. Les citoyens de notre pays sont confrontés à d’immenses difficultés pour leur survie propres, aggravées par la chute du cours de l’ouguiya et le renchérissement du prix des denrées de première nécessité, par les soins de santé inaccessibles, les délestages de la SOMELEC, les coupures d’eau de la SNDE, les pluies torrentielles (Rosso et à Nouakchott, Sélibaby, Tintane). Agir pour soulager les plus démunis parmi nous est devenu un acte de salut public de première urgence.

2. Dans un monde globalisé, soumis aux conséquences nocives d’une crise économique sans précédent, la Mauritanie traverse une période particulièrement grave de son existence.

Ni les mesures spéciales du mois de Ramadan - qui ne constituent nullement une innovation, ni la propagande mensongère des médias publics ne sauraient masquer le chômage de dizaines voire de centaines de milliers de jeunes, encore moins la misère que vivent les populations mauritaniennes les plus démunies.



3. Du fait de l’effondrement du système financier mondial, du poids de la dette, de l’égoïsme des grandes puissances et du mode de gestion patrimonial des catégories dirigeantes locales, les classes moyennes et les populations démunies d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud, supportent l’essentiel du poids de la crise sans précédent que traverse le monde depuis 2008. Le Président des USA, de nombreux spécialistes ont même pu parler d’un véritable krach.

4. Le coup d’État du Général Mohamed Ould Abdel Aziz a brisé l’élan démocratique des Mauritaniens, s’est aliénéle soutien de la Communauté Internationale, privant ainsi notre pays d’une aide salutaire de plusieurs centaines de milliards d’ouguiya dont elle aurait pu bénéficier pour soulager ses souffrances. Pire, pour mener sa campagne cousue de contrevérités, le Général a dilapidé les fonds publics, dépensant sans compter pour s’attacher le soutien de personnalités et de certains secteurs de l’opinion.

5. Le BN de l’UFP dénonce l’immobilisme et l’amateurisme du gouvernement face à la grave crise d’existence que traverse le pays. Il lance un appel pressant à l’ensemble des forces vives mauritaniennes, à tous ceux qui ont à cœur le devenir des citoyens les plus démunis pour exercer des pressions sur le gouvernement et contribuer à la recherche de solutions salvatrices et durables.

Nouakchott le 2 août 2009

Sanhaji

Anonyme a dit…

KHALI BALLA GUEYE

DHALIKA JEZAOU MEN YAASSI LAHA, MEN HAFARA HAFRATAN LI AKHIHI WAKAA FIHA.

Dhalika jezaou men yaassi laha , men hafara hifratan li akhihi wakaa fiha.

K…

Anonyme a dit…

Maintenant j'ai 3 blogs dédiés à ma gloire:
celui ci et mes 2 blogs cela fait bien 3!

On y parle plus de moi que du nouveau président Aziz.

A chacun son heure de gloire, Aziz aura bien connu la sienne et pourquoi pas moi aussi?

Anonyme a dit…

Non slmt je ne suis pas radié mais j'ai bénéficié d'un avancement pour devenir "ministre plénipotentiaire" le grade le plus élevé quelques mois après mon départ volontaire.Et je compte jusqu'à présent parmi les effectifs budgétisés n'étant que suspendu et sans salaire.

Vous pouvez aller le raconter à Naha qui si elle le voudra me radiera mais je ne pense pas qu'elle le ferait car à en croire ses déclarations elle compterait parmi mes lecteurs les plus assidus(sic).

Anonyme a dit…

Oh la ca vole très bas les dialogues, pour ne pas dire les i9nsultes.

Ken a dit…

Vous manquez cruellement de courage ,Mr Maatala.Pourquoi ne pas montrer les superbes villas de Nktt appartenant à des agents de la SOMELEC (c'est le moment...) à des douaniers à des flics ou à des deputés avec en prime une famille d'esclaves(comment appeler ça?)dans la baraque à coté.Je peux vous envoyer des dizaines de photos.C'est triste ce qui passe au Zimbabwé mais comme on disait en france à une époque pas lointaine la Correze avant le Zambeze

sans terrain a dit…

L'ENA n'est pas une école de prestige. Je serre la main qui a signé l'ordre de la raser pour la remplacer avec l'hypothétique tour de Kadafi .Dans cette école les apprentis-sorciers apprenaient à détrousser l'Etat et le citoyen.Sans états d'âme et sans se cacher .Il faut dire que rien ne changera de sitôt avec cette proximité entre les militaires(plutôt un groupe de militaire) et le pouvoir

Anonyme a dit…

KBG,

Je n'ai que respect et admiration pour votre mere et pour toutes les meres. Les insultes sont pour toi et non pour ELLE.
ENOUGH OF YOU. TRY TO HAVE ANOTHER TOPIC OTHER THAN YOURSELF.

P.S.

Je remarque que tu parles d'une vieille Hassan. As-tu oublie' le vieux VOULANI ou le vieux WOLOF qui est votre pere?
Comme je l'ai deja ecrit, vous avez une crise d'identite'. Vous avez honte du sang noir qui coule dans vos veines. Toutes vos attaques contre Beba Ba et le fait de d'ecrire ici que vous n'aimez pas les femmes noires,sont des preuves concretes de ce que je dis.
Les ecrits contre BF, Dr. Kleib...etc, ont pour but de cacher votre vraie identite'.Vous donnez aux autres votre vraie image. Je suis sure qu'ils ne sont pas racistes mais VOUS L'ETES!!!!!!!

De la part de quelqu'un qui est tres fier d'etre noir et qui est tres fier de toutes les ethnies du monde. AI-JE OUBLIE' DE DIRE QUE JE SUIS TRES FIER DES MAURES QUI M'ONT VU NAITRE ET QUI M'ONT DONNE' LA CULTURE QUE J'AI ET QUE J'APPRECIE!

Anonyme a dit…

pourvu que çà dure!

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 septembre 11:15

KHALI ANAKE LE PAYS. vous l'avez detruit. A cause de vos actions IMBECILES, le pays est dans le rouge depuis plus de 40 ans.
LA MAURITANIE SERAIT MEILLEURE SANS VOUS!!!!!!

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 septembre 14:34

I like to hear more from you.Je te dis donc: Pourvu que ca... AUGMENTE. (ESSOULE ENTE' FOYSSIDE!)

maatala a dit…

Le Président s’apprête à s’adresser à la nation.

La formation du gouvernement du Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, n’a malheureusement pas rendu cette équipe proche des populations, conformément aux vœux et au programme politique du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le gouvernement qui est incontestablement responsable des coupures du courant et de leur pérennité, des retards dans les secours des milliers de sinistrés des inondations, de la flambée des prix et la liste s’allonge pour ne citer que ces griefs, mérite une punition collective.

Devant une telle situation de désolation et d’impuissance, le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz, ne pouvait point continuer à garder le silence aussi longtemps alors que les choses s’empirent de plus en plus, en cette période du Ramadan.



Ce n’est pas son genre, car se sont ces prédécesseurs à la tête du pays qui évitent d’affronter les problèmes du pays et qui gouvernement uniquement selon leur tempérament et leurs affinités propres.

C’est donc assurément dans cette optique, que le Président des pauvres, soucieux de ne pas être redevable des erreurs de ce gouvernement passif, qu’il compte s’adresser à la nation pour lever le coin de voile sur ces choses qui ne vont pas et qui suscitent un désespoir croissant chez des populations qui avaient fondé en lui un avenir meilleur et un bien-être dans les plus brefs délais.

La visite effectuée par Mohamed Ould Abdel Aziz en Libye, que des observateurs avertis qualifient de réussie, mérite aussi de la part du Président de la République un compte-rendu à ses protégés qu’il avait promis de tenir informés non seulement des affaires de l’Etat, mais de se concerter avec eux comme tout chef d’Etat bien-aimé par son peuple

-------------------------------

Nous voulons des actes, azzizzo la campagne électorale c'est fini, il y a de la monnaie à rendre et des prisons à construire.

Il faut faire un Audit de la SOMELEC.

Un pays sans énergie ne peut pas se développer dit le >Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

Le lancement de BSA-Ciment, cause des coupures d'électricité
06-09-2009
Lorsque la holding Bouamatou Société Anonyme (BSA, propriété de l'homme d'affaires éponyme) a lancé sa filiale ciment, la Société mauritanienne d'électricité (Somelec), détentrice du monopole comme partout en Afrique, lui refusa l'autorisation d’exploiter les 5 mégawatts nécessaires au fonctionnement des machines.

Pour Somelec, la mobilisation d'une telle quantité d'énergie provoquerait de récurrentes coupures chez les abonnés particuliers.

Selon nos sources, suite à des instructions venant du sommet de l'Etat, Taleb Ould Abdi Vall, le directeur général de Somelec, a autorisé BSA-Ciment à faire tourner son usine, avec les 5 mégawatts demandés, soit plus de 10% des 48 dont dispose le pays pour toute son alimentation.

Puisqu'il est techniquement impossible d'augmenter la production, la solution est toute trouvée : il suffit d'arrêter l'approvisionnement en électricité sur les différents secteurs de Nouakchott, à tour de rôle et de libérer ainsi de l’énergie, de façon rotative ; qu’importe le préjudice pour les usagers, incapables de se doter de groupes électrogènes.

Au début, les coupures touchaient principalement les quartiers périphériques mais, suite à des manifestations devant les agences de Somelec, notamment à Toujounine, la direction a été contrainte de "mutualiser" le désagrément : désormais, tous les secteurs serons touchés par les coupures, chacun sa part de pénurie.

Il semblerait que les usagers aient accepté le fait accompli mais des voix s'élèvent contre le caractère brusque des coupures, donc inopiné, surtout parmi les petits commerçants ; les ruptures occasionnent la perte des produits congelés. Puisque Somelec connait, à l'avance, les secteurs cibles et la duré de la privation, ils demandent à connaitre eux aussi de telles prévisions, afin de prendre les dispositions préventives.

Et pendant ce temps, l'usine BSA-Ciment tourne à plein régime. La lutte contre la gabegie s’arrête où commencent les intérêts de Mohamed Ould Bouamatou, parent du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz et partisan acharné de son putsch.
---------------------------------

A quel prix paye-t-il l'électricité dit le Fou

matala

maatala a dit…

Salam

Ken

J'attends avec impatience tes photos.

Mon mail: maatala5@yahoo.fr.

Si je ne publie pas ces photos, c'est qu'elle ne sont pas en ma possession.

Au plaisir de te lire

maatala

Anonyme a dit…

on verra si BSA est l'ami du roi
un ami bienfaiteur ou le Roi du roi

c tout vu! C le Roi!

Anonyme a dit…

les amis croyez en un visionnaire qui ne s est jamais trompé grâce à Dieu!

Azis est l'élu ; il n y a pas de doute là dessus mais comme en politique comme dans tout pouvoir l'amitié s'arrête là où commence la soif du pouvoir qui comme l'argent appelle le pouvoir

ainsi ; ne nous y trompons pas; la prochaine cible de bouamatou c'est la présidence

dès que aziz le débarrassera de nouégheith et les abdallahi ; la voie sera libre

aziz n'a pas les moyens d'acheter les députés véreux qui font la majorité de l'assemblée aujourdh'ui et demain; il ne peut faire le poids face à puissance d'un tel milliardaire dont le service de renseignement comme celui de ses ennemis est aussi puissant voir plus puissant que celui de l'état

tout cela est génération Taya qui a grandit en sachant que le système a broyé les valeurs du pays et n 'a laissé proliférer que le vulgaire et les bas fond de la nature humaine

ainsi quiconque a un minimum de grandeur dans l'âme devra être marginalisé et éloigné; humilié

jemal ould yessa en est la preuve éclatante!

la vermine appelle la vermine nourrit la vermine et s'arrange pour humilier ce que ce pays compte d'âme noble ayant un minimum, de vision pour ce pays

vous voulez faire de l'opposition constructive; protégez aziz envers et contre tous tant qu'il est encore à la croisée des chemins et que l'entourage ne l'aura pas convaincu que nous sommes un peuple de vauriens et pour le prouver il suffit de corrompre dans chaque parti chaque asso chaque organisation une des têtes pour semer le discrédit sur tout le reste

combien de temps l'armée va-t-elle rester avec aziz?

bouamattou a-t-il les moyens d'acheter l'armée?

voilà la question

il faut que chacun de son côté des gens des quartiers à tous groupes chacun prenne ses dispositions pour harceler les maires et les élus pour leur demander des comptes

ne compter pas trop sur les journalistes; ils sont tous vendus ou à vendre

le net peut beaucoup; il faut appuyer là où cela fait mal et pour faire parvenir l'info au sommet

je dis à taqadoumy de laisser l'armée en paix

il ferait mieux de se concentrer sur le gouvenrment des grands patrons et les ramifications dans l'état jusqu'à petit directeur dans les ministère; c'est eux qui tiennent se pays; s'arranger par tous les moyens pour que aziz sache que la majorité silencieuse est avec lui et prête dès qu'il donnera le signe d'un changement véritable à le suivre et le protéger

la mauritanie est à la dernière croisée des chemins; soit elle se relève soit elle coulera pour éventuellement disparaître de la carte où rester en l'état comme une province du nord avec quelques seigneurs de la bourse comme autant de seigneurs de la guerre


ah si j'étais aziz avec des amis tenant l'armée; je me réveillerai tous les jours en feu de savoir que j'ai les moyens de relever ce pays

quel enthousiasme ! quel rêve de bâtir et punir et faire rêver un peuple entier! Quand on croit en Dieu: qu'est-ce que la vie quand Dieu quelques pouvoirs? Bâtir! bâtir châtier et remettre la vermine à sa place et le mérite au sien!


Que Dieu protège aziz de l'entourage et qu'il réveille ce peuple fatigué

Anonyme a dit…

jemal si tu nous lis envoie-moi le formulaire d'adhésion à C.R avec une dispense de payer le timbre; je ne peux continuer à militer tout seul et si demain il m'arrive malheur quel site voudra me défendre vu que j'ai des amis partout et surtout c'est la meilleure façon de devenir ministre lol

mailpassepartout@yahoo.fr

Anonyme a dit…

http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/

dimanche 6 septembre 2009
Suspension des publications du blog «Vox populi».

Suspension des publications du blog «Vox populi».

Le malaise généralisé qui aurait atteint la blogosphère active Mauritanienne n'aura pas pas épargné notre blog «Vox populi» ni son aîné «Vindicte» également.En témoigneraient les fréquentes et récurrentes «indispositions» voire «indisponibilités» qui auront émaillées les parcours de ces deux blogs, pour n'utiliser que de doux euphémismes pour rendre compte d'une situation à la limite du TOLERABLE pour de régulières publications.

Et contrairement à l'adage qui dit que «le malheur des uns ferait le bonheur des autres» et à la loi physique des vases communicants, lesdits blogs suspendront bien toutes activités jusqu'à occurrence de conditions optimales pour une reprise normale des publications.

Merci de votre fidélité tout au long de cette année consacrée au combat collectif pour une Mauritanie plus démocratique et juste.Combat auquel les deux blogs précités auront modestement contribué, à l'instar de toute la blogosphère nationale active mais en régression de nos jours hélas pour des raisons mystérieuses et concomitantes aussi, curieusement.

Au revoir et à bientôt, dans les meilleurs délais possibles, InchAllah.

Khalil Balla Gueye.

Anonyme a dit…

KBG, un énième adieu.

Anonyme a dit…

Anonyme du 6 septembre 23:29

Tout indique que vous avez un probleme avec Bouamatou. Je pense que vous vous trompez en tentant de nous faire croire que le Mr. a plus de pouvoir que le General, Chef Supreme des Arme'es, President de la republique, President des pauvres, le guide eclaire', le frere bien aime' Mohamed Ould Abdel Aziz NASSAROU LLAH.(Je suis entrain de rire.)
La protection d'Abdel Aziz vient du bataillon de la Presidence que le digne fils de la Mauritanie le President Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya a mis a' sa disposition.TOUT LE POUVOIR QU'ABDEL AZIZ A, VIENT DU PRESIDENT OULD TAYA!!!!!! Le reste n'est qu'histoire.
Les plus puissants du regime Mauritanien d'aujourd'hui sont Abdel Aziz,le chef du bataillon presidentiel, les chefs d'etat major et leurs adjoints, le directeur de la surete et les commandants des regions militaires.

Abdel Aziz est certes le patron mais il doit eviter de mecontenter les hommes cite's plus haut. Les hommes d'affaires, le premier ministre, les ministres et tous ceux que vous appelez directeurs, tirent leurs pouvoirs respectifs des patrons des forces arme'es et de securite'. En ce moment, Abdel Aziz est bien protege'. Il faut donc dire qu'ALLAH PROTEGE LA MAURITANIE!

Too much to do about nothing!

Anonyme a dit…

A la personne qui m'a demande' de lire the Moor Next Door,

Je viens de le lire. Je prefere ne pas me prononcer parce que je ne suis pas en Mauritanie pour savoir exactement ce qu'Abdel Aziz a herite'. Je pense egalement qu'il est tres tot de parler de bilan. Ceci etant dit, il faut immediatement soulager les souffrances des uns et des autres.
En ce qui concerne le conflit d'interet dans le cas de Mohcen Ould Hadj, l'affaire du Directeur des douanes et la nommination du nouveau directeur de la SNIM, je prefere ne rien dire parce que je n'ai pas de preuve. Si vous allez accuser les personnes, il serait preferable de montrer des preuves.
C'est bien triste de savoir qu'un homme a ete' tue' par son chameau mais je ne vois aucun lien entre ce triste cas et la maniere dont Abdel Aziz gouverne.

Je conseillerais vivement qu'on developpe un systeme de degagement des eaux de pluies et des eaux sales pour toutes les villes et tous les villages Mauritaniens. Le cas de Rosso est le resultat de ce qui n'a pas ete' fait pendant 48 ans d'independance. Consciencieusement, je ne peux pas blamer Abdel Aziz pour ce triste sort de Rosso.

Je ne sais pas de quelle vacances vous parlez. Si je ne me trompe pas, Abdel Aziz etait en Libye et aujourd'hui il est a' Nouakchott. Maybe there is something that I am missing here. J'avais comme epouse une CEO et je sais que quand on occupe certains postes, il n'y a vraiment pas de vacance, parce que meme en "vacances" ces hommes et femmes travaillent.

P.S.

LES MINISTRES, GOUVERNEURS, DIRECTEURS, DEPUTE'S, SENATEURS ET TOUS LES GRANDS FONCTIONNAIRES DE L'ETAT NE DOIVENT TRAVAILLER DANS LE SECTEUR PRIVE' QU'APRES AVOIR DEMISSIONNE' DE LEURS FONCTIONS RESPECTIVES. IL FAUT TOUJOURS EVITER LES CONFLITS D'INTERETS!!!

Anonyme a dit…

maata, je suis obligé de revenir car tu as tronqué mes propos après que j'ai eu tourné le dos à ton blog pour de bon.Les commentaires se suivent et se complètent, l'un précise l'autre, je ne vois vraiment pas pourquoi tu as publié le 1er et effacé le second où je disais simplement que je ne suis pas RV ou moufsside pour demander une retraite indue éventuellement.Donc je rebalance les 2 coms écrits et mis dans leur réel contexte.curieux tout de même!
*****************
Anonyme a dit...
Non slmt je ne suis pas radié mais j'ai bénéficié d'un avancement pour devenir "ministre plénipotentiaire" le grade le plus élevé quelques mois après mon départ volontaire.Et je compte jusqu'à présent parmi les effectifs budgétisés n'étant que suspendu et sans salaire.

Vous pouvez aller le raconter à Naha qui si elle le voudra me radiera mais je ne pense pas qu'elle le ferait car à en croire ses déclarations elle compterait parmi mes lecteurs les plus assidus(sic).
6 septembre 2009 12:11
********************
Anonyme a dit...
Cela dit, je me suis complètement refait ici en Allemagne, ma femme et mes enfants auront entamé une nouvelle vie avec tout ce que cela impliquerait pour la scolarité et plus tard professionnellement.

Et je n'ai nullement l'intention de me prévaloir de quelques droits que ce soient à la retraite en Mie car "Eghnani moulane anhoum alhamdoulilahi" et puis je n'ai jamais perçu une ouguiya détournée et haram de TOUTE MA VIE et ce ne serait sûrement pas à l'âge de 60 piges inchallah que je vais commencer une nouvelle carrière de RV ou de Moufsside comme aurait dit le président Aziz.
KBG
6 septembre 2009 12:23

Anonyme a dit…

Je suis perdu. Le debat bat de l'ail. A-

Anonyme a dit…

Acrostiche à Jemal

Jemal est trop résistant pour être un ministre
Eloigné de cette fange où règnent les cuistres
Méprisant ce milieu où l’honneur est sinistre
A lui son combat et aux traitres leur salaire
Le sien de salaire c’est d’en n'avoir que faire

On le sait incapable de baisser le front
Un ministère offert est pour lui un affront
Le système a tout sous la main sauf un Jemal
De là qu’on lui prend l’ ami pour lui faire mal

Y a-t-il pire poignard que celui d'un ami
En prenant à C.R l’honneur d’un tel ami
Sans le vouloir on grandit l’ami qu’on trahit
Seul désormais sans une tache et sans un pli
A Jemal l’honneur et à l’autre son repli

http://poeme-acrostiche.jepoeme.com/discussion-186700-Jemal_ould_yessa/1.html

Anonyme a dit…

Tous ceux qui ici continuent ici à se masturber intellectuellement en avançant qu'Aziz fera ceci, Aziz fera cela, vont très rapidement être dessus.

Le Monsieur n'avait qu'un seule ambition arriver coûte que coûte au pouvoir. Tous les moyens pour l'atteinte de cette fin sont bons que ça soit les coup d'Etat, que ça soit la fraude électorale.

Maintenant qu'il y est, il n'a aucune vision et est entouré par toutes les médiocrités que compte ce pays.

Le plus plausible c'est qu'il va tourner en rond quelques temps puis il va commencer à terroriser le peuple par la prison et les exactions.

Après les calomnies contre Sidi, qu'ils ont appele Sidi Le36ach, nous avons aujourd'hui Aziz , edhilm wadhalam (SOMELEC enti vem).

Sanhaji

Anonyme a dit…

La qualité des Diplomates que doit avoir, la Mauritanie selon, l’ex diplomate khalil balla-gueye dit kbg.

Je te rappelle deux faits que tu as peut être oublier:

Le premier: Pendant ton séjour aux Emirats A.U, étant diplomate à l’ambassade de Mauritanie dans ce pays.

Le deuxième: Pendant ton séjour en Allemagne, en tant que diplomate à l’ambassade de Mauritanie dans ce pays.

Dans le premier cas (EAU), tu as profité du départ de l’amb. Ould Telmidi pour une réunion à l’intérieur des EAU, tu as utilisé la voiture de l’ambassade pour liquider de, la boisson alco. et tu t’es retrouvé prisonnier avec deux contreventions (conduite en état d’ivresse et commerce de boisson Acol.) donc un arrêt préventif puisque tu n’avais pas les papiers prouvant ton identité.

Résultat : interdiction de renter la chancellerie jusqu'à ton rappel pour Nouakchott.

EST CE QUE CET ACTE EST UN ACTE DUN BON DIPLOMATE QUII DOIT REPRESENTER DIGNEMENT SON PAYS ?????

Dans le deuxième cas autant de l’ex Ambassadeur Dr. Diagana, tu as amené en Mauritanie entre 10 et 12 voitures Mercedes pour du commerce.

Un soir l’Ambassadeur Diafana a été alerté vers 3 heures du matin par ta mère qui sonné a sa porte affolé elle dit que tu voulais la tuée avec un couteau (sûrement drogué a cet instant), elle est resté chez Diafana jusqu’a son retour sur Nouakchott pourtant elle était venue rendre visite a son fils mais quel fils ?.

EST CE QUE CEST UN ACTE CORECT DE DIPLOMATE DIGNE DE REPRESENTER LA MAURITANIE ????

Khalil balla gueye dit kbg dit maata, avant de faire des critiques aux autres il faut d’abord avoir rien a ce reproché soi même ce qui est pour toi l’impossible. Alors laisse le monde tranquille nullard de nullard.

tu n'es pas le mieux a donnè des conseilles pour les nouveaux diplomates de ce pays, tu es vraiment le mauvais diplomates que la Mauritanie a connu durant les 48 annees passees.

Anonyme a dit…

KBG
vraiment tu pollu ce blog

Anonyme a dit…

KBG lu pour toi sur Taqadoumy, quel gachi nest pas

Destruction de 2 tonnes de drogue en Mauritanie
07-09-2009
Les services de sécurité de la ville mauritanienne de Nouadhibou (465 kilomètres au nord de Nouakchott) ont procédé à l'incinération de 2 tonnes de hachisch (résine de cannabis), dimanche, rapporte la presse locale.

Cette quantité de drogue avait été saisie il y a une dizaine de jours sur un ressortissant marocain au moment où celui-ci tentait de rentrer en territoire mauritanien avec sa "marchandise".

Nouadhibou, la capitale économique et grand métropole du Nord de la Mauritanie, rappelle-t-on, est devenu depuis ces dernières années la plaque tournante du trafic de drogue entre l'Afrique subsaharienne et le Maghreb.

Anonyme a dit…

Lu pour tou A-

Une série de projets financés par l'Union européenne (UE) pour un montant de 4,157 millions d'euros, a permis une nette amélioration de l'accès à l'eau potable dans de nombreuses localités de l'Est du pays, selon un document transmis lundi à la PANA.

Ce programme rentre dans le cadre de la mise en oeuvre de l'Initiative européenne pour l'eau potable dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Il a permis "la construction de réseaux d'adduction d'eau, de puits, d'infrastructures de retenue, l'assainissement et la construction de latrines en milieu scolaire". Ces projets ont profité à plus de 150.000 individus dans 3 régions de la Mauritanie.

L'Initiative européenne pour l'eau a pour objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté dans les pays ACP. Elle a été lancée lors du Sommet mondial sur le développement durable tenu à Johannesburg en 2002.

Source: Cridem

Anonyme a dit…

Trouvé par hasard sur mon disque dur. Je dois l'avoir copié d'un ite pour le lire et j'ai oublié. Cocasse. A-

====
vendredi, juin 09, 2006

Il était une fois le 8 juin 2003
le 8 juin 2003, quelques officiers ont secouer le trone de Ould Taya, il a chancelé mais n'est pas tomber, cette action a permi à d'autres officiers de ceuillir le fruit, devenu mûr, un certain 3 aout 2005.

Hier donc, c'était le 8 juin 2006, 3ème anniverssaire de cette action héroique, Saleh O; Hanenna a tenu un meeting populaire à Rosso, il a visiter la maison dans laquelle il a été appréhendé, le 9 octoble 2004, le samedi le plus triste que j'ai connu.

beaucoup d'encre a coulé pour décrire ce qui s'est passé le 8 juin, tous les jourenaux ont publié ce qu'ils appellent "le film des événements", mais il était encore tôt, il y'avait Ould Taya, le procès de Ouad Naga ... maintenant, tout ça est derrière nous, alors on peux raconter ce qui s'est passé, pour l'histoire, pour les générations futures (tout le monde se moque de moi quand je parle de "générations futures", mais je prend ça très à coeure, ce sont eux le véritable espoir de la Mauritanie).

Le début de l’aventure

tout a commencé fin 2000, par une discussion entre des officiers de l’armée nationale, dans un salon de l’état major, les officiers prenaient le thé et parlaient de la politique du pays (ce qui leur est interdit par la loi), parmi ces officiers, il y avait un certain Saleh Ould Hanenna, un jeune commandant très brillant, il critiquait ouvertement le pouvoir en place et dit que l’armée est le dernier recours qui reste au peuple mauritanien, un autre capitaine au nom de Yarba lui confirme son accord, et quelques minutes plus tard, le chef de l’état major de l’armée, Moulaye Ould Boukhreiss, a été informé de cette conversation.

Anonyme a dit…

suite - Coup d'etat cocasse. A-
==

Ould Boukhreiss alerte immédiatement Ould Taya, il lui annonce la préparation d’un coup d’état par de jeunes officiers de l’armée nationale, alors Ould Taya lui donne carte blanche, et lui donne l'ordre de faire le nécessaire afin d’éradiquer ce prétendu mouvement d’officiers.

Ould Hanenna fût arrêté avec Yarba et les deux ont été radié de l’armée nationale, pour tentative de coup d’état et atteinte à la sûreté nationale, pourtant la peine de ce genre de délit est la peine de mort, d'ailleur Ould Boukhreiss a tout fait, afin de conveincre Ould Taya d'executer au moins Ould Hanenna, mais Ould Taya lui répondera : qu'est ce que tu veux de plus ? il est radié, tout le monde l'evite comme la peste, il est dans la misère, oublie-le, il ne presente plus aucun danger.

Après l’arrestation de Ould Hanenna, Ould Boukhreiss a procédé à un chambardement de tous les officiers de Aould Neacer qui occuppaient des postes de commandement, il il y'en avit, ils ont été tous éloignés ou envoyé dans des postes adimnistratifs, comme par exemple la nomination de lemrabott ould sidi bouna au poste de hakem de bir mogrein, alors qu’il était commandant de la sixième region militaire.

Quelques mois plus tard, Ould Henenna fût libéré, se retrouve au chômage, surtout qu’il a jamais travaillé qu’au sein de l’armée, il ne sait rien faire d'autre, alors il s’inscrit à l’université de Nouakchott et obtient une maîtrise, il pense surtout à son coup d’état, cette idée l'obsède de plus en plus.

Mais il y'avait plus urgent, il fallait nourrir sa famille, il famille qui n'avait pratiquement que lui, alors pour subvenir à leurs besoin, il achète une vieille Mercedes et commence à exercer le metier qui fera de lui une legende, celle du chauffeur de taxi qui voulait devenir président de la république.

Saleh Ould Hanenna est donc chauffeur de taxi, mais son métier l’a beaucoup aidé à fermenter son coup d’état, il prenait les officiers dans la rue avec son taxi, au grand jour, ce qui n’attire aucune attention : un pauvre officier de l’armée qui prend un taxi pour ses déplacement, c'est chose courante.

Le premier officier qui a été tenu au courant du coup d’état fût Abderrahmane Ould Mini, son poste de Commandant au Bataillon des blindés sera décisif comme on le verra par la suite, en suite le capitaine Mohamed Ould Saleck et, quelques semaines plus tard, Mohamed Ould Cheikhna a été mis au courant.

Planification du coup d’état

Le coup d’état fût programmé pour le dimanche 1er juin 2003, mais pour des raisons logistiques et de manque de personnel suffisant, l’opération fût remise au Dimanche 8 juin 2003, Ould Taya devait se rendre à Paris pour recevoir un prix à l’UNESCO.

L’opération prévue était la suivante :

Deux équipes indépendantes l’une de l’autre fûrent crées, l’une était dirigée par Saleh Ould Hanenna, elle regroupait tous les officiers de l’armée qui ne travaille pas au Bataillon des Blindés. Quant à l’autre équipe, elle était dirigée par le Commandant Abderrahmane Ould Mini, elle regroupait tous les officiers du Bataillon des Blindés (BB).

Très peu de sous-officiers ont été tenu au courant de l’opération, mais la tradition de l’armée est de suivre tous les ordres donnés par son supérieur, on dit dans l’armée que les ordre du chef ne se discutent pas.

Anonyme a dit…

Suite 2 - Coup d'etat cocasse. A-

===
Le rassemblement était prévu à 23h30, et à 2h du matin tous les postes de gardes de toutes les unités des forces armés deverai logiquement être commandés par des officiers tenus au courant du coup d’état. Ces officiers avaient comme mission d’arrêter le commandant de chaque unité et maîtriser toute l’unité pour empêcher tout mouvement de résistance.

Les opérations devaient commencer à 4h du matin, des voitures tout-terrains armés de canons lourds allaient prendre le contrôle de la route de l’aéroport et le président serait arrêté durant le trajet.

Après l’arrestation du président, le chef d’état major de l’armée nationale sera désigné comme Chef de l’état, et un processus de transition sera déclanché pour organiser des élections transparentes, à la malienne.

Le déroulement de l’opération

Pour les besoins de l’opération, Saleh Ould Hanenna a loué une maison à Arafat à quelques mètres du BB, c’est dans cette maison que le rassemblement de son equipe fût programmé. Tandis que l’autre équipe devait se réunir chez Abderrahmane Ould Mini.

Vers 20h, les officiers commencent à arriver chez Abderrahmane Ould Mini, qui avait annoncer qu’il organise une invitation de ses amis proches.

L’autre équipe commencent à arriver vers 20h30, avec l’arrivée de quelques officiers qui se voyaient pour la première fois, car il n y a jamais eu de liaison directe entre les différents officiers impliqués dans l’opération.

Anonyme a dit…

Suite 3 - Coup d'tat cocasse. A-

===
Soudain, vers 21h30, le commandant Mohamed Ould Cheikhna arrive, tout essoufflé, car il vient de faire une gaffe qui risque d'être fatale.

Ould Cheikhna et Ould Hanenna, bien qu'ils ne soient pas de la même tribu, sont comme des frères, ils ont grandi ensemble, fait leurs études ensemble, il partagaient la même piaule d'étudiant, et plus que tout : ils ont une confiance illimitée (et justifiée) l'un envers l'autre.

Mohamed Ould Cheikhna dit que vers 19h30 il a rencontré un officier des renseignements militaires du nom de ould meguet, Mohamed Ould Cheikhna lui a confié les secrets de l’opération et lui a demandé de joindre le mouvement, mais Ould Meguet a décliné l’invitation de Mohamed, pire, il lui a dit qu’il allait avertir le chef d’état major, Le colonel Mohamed Lemine Ould N’Djeyane Allah yarehmou, alors Mohamed Ould Cheikhna panique et pendant ce temps Ould Meguet file et arrive chez le chef d’état major, pour l’informer d’un coup d’état en préparation, il lui annonce que les auteurs du coup seraient Mohamed Ould Cheikhna et Saleh Ould Hanenna.

Ould N’Djeyane prend la nouvelle avec scepticisme et lui demande d’aller chercher Mohamed Ould Cheikhna et le lui ramener chez lui. Ould Meguet alla chez Ould Cheikhna mais ne le trouve pas chez lui, alors il arrive chez le chef d’état major, et lui signifie que Ould Cheikhna est introuvable. Ould N’djeyane lui dit : on verra ça demain, bonne nuit et merci pour l’information.

Mais Ould N’Djeyane ne partait pas dormir, il enfile sa tenue militaire et part à son bureau à l’état major national, il était minuit environs.

Quand Mohamed Ould Cheikhna annonce la nouvelle à Saleh, en privé, c’était la douche glaciale, pourquoi tu ne l’a pas ligoté lui demande Saleh ? mais Ould Cheikhna reconnaît que l’attitude de Ould Meguet l’a pris par surprise et qu’il ne savait plus quoi faire.

Alors, Saleh analyse la situation : sur les 30 officiers prévus, seulement 9 sont arrivés et les officiers de permanence ne commencent pas avant 2h du matin. Il appelle Abderrahmane Ould Mini pour demander son conseil, deux hypothèses était devant eux :

Attendre l’heure prévu de l’opération, ce qui engendre un risque énorme, surtout que le chef d’état major, et très probablement Ould Taya, sont au courant de l’opération, ou bien anticiper le mouvement, malgré que plus de deux tiers des officiers ne sont pas encore arrivés et les officiers de permanence ne sont pas encore à leur poste, et surtout ils ne sont pas au courant de la tournure des évènements.



Après avoir consulté les officiers présents, la décision fût prise : anticiper les opérations pour ne pas se faire arrêter avant même de déclencher un coup de feu, comme ce fut le cas des officiers negro-africains en 1987.
Cette anticipations de l’opération a crée une panique générale, on savait plus qui fait quoi, tout devient improvisé, comme la sortie des chars qui était prévue le lendemain après la maîtrise de la situation, et pour des fins de sécurité publique. Et, en plus, pour sortir les chars, il fallait les préparer et trouver la clé des hangars.

Anonyme a dit…

Suite 4 - Coup d'etat cocasse. A-

===

L’ordre a été donné par Abderrahmane Ould Mini aux opérateurs des chars de les démarrer d'enfoncer les portes des hangars et prendre la route vers la présidence et les endroits stratégiques de Nouakchott (états majors, télévision, radio, ministères et carrefours importants).

Le manque d’officiers a obligé de laisser des sous-officiers prendre le commandement de plusieurs chars, sans connaître les détails de l’opération et en manque d’experience dans le commandement.

Pendant ce temps, Le chef d’état major de l’armée nationale a avertu Ould Taya et a donner l’ordre à toutes les unités spéciales de l’Armée (à Atar et à Bababé) de prendre la direction de Nouakchott, il a appelé tous les officiers supérieurs de l’armée pour un conseil de guerre. Après quelques minutes, Ould Taya prend la fuite (deg erri7…rires) pour aller se réfugier à l’état major de la garde nationale, un lieu impensable, car l’état major de la garde ne présente aucune importance strategique, sans armes ni munitions et dans un quartier populaire, tout comme la direction de la police ou des douanes.

Le coup d’état à proprement parler commence à 00h30, les chars prennent la route pour la capitale, un char se pointe devant l’état major de la Gendarmerie qui fût maîtrisé en quelques minutes, et le chef de l’état major, le colonel Né Ould Abdelmaleck, supplie les putschistes de le laisser partir, il pleure et bafouille quelques mots sur Dieu et l'interdiction de ture (alors qu'il sentai l'alcool à 10m), il dit aussi qu'il souffre d’asthme, les putshistes le laisse filer, et il prends la fuite loin de nouakchott.

Quelques munites plus tard, la Radio est encerclé par les putchistes, et les quelques gardent qui surveillent quittent les lieus, aussitôt qu’ils entendent les premiers coups de feu.

L’état major de l’armée Nationale est encerclé par les putschistes, mais Ould Ndjeyane allah yarehmou ne reconnaît pas leur autorité et refuse de se rallier à eux, alors Saled entame une médiations.

Pendant que Ould Hanenna poursuit les pourparlers avec Ould 'Deyane, une bataille violente s’engage autour de la présidence, le BASEP tient le coup et refuse de ceder, mais ce fût pour quelques heures seulement, aux pétit matin les officiers putschistes étaient dans la luxieuse chambre à coucher de Ould Taya.

Anonyme a dit…

Site 5 - Coup d'etat cocasse. A-

=====

Le matin donc, la capitale est maîtrisée, il n y a plus de résistance, au moment ou les putschistes pensent à diffuser leur communiqué numéro 1, il ont réalisé que personne n’est arrivé à la radio ni à la tété, alors il est impossible de diffuser la nouvelle. Ould Hanenna appelle la chaîne Aljazeera pour leur demander de diffuser le communiqué numéro 1, la chaîne qatari saute sur l’occasion et demande à son correspondant Abdellahi Ould Mohamedy d’aller voir les putschistes pour diffuser en direct leur communiqué. Ould Mohamedy arrive chez les putschistes, enregistre leur communiqué et les quitte en leur promettant que le communiqué sera duffisé dans le journal suivant, mais Ould Mohamedy s’empressa d'aller voir Hamoud Ould M’hamed, le minstre de la communication de l’époque (et l'actuel directeur de la télé), et lui dit : ennweiss era3ihoum gueddam lidha3a yetkhabtou, metkhabzine eydiyathoum (je traduit : les voyous sont là, ils sont paniqué et ne savent pas quoi faire), alors Hamoud demande à Ould Mohamedy de ne pas diffuser leur communiqué, en prétendant que le lien de communication avec la chaîne est interrompue à cause de la saturation du réseau. après ould mageutt, ce fut le 2ème coup fatal pour les putshistes.

Ould Hanenna a essayé par tous les moyens de trouver l’aide des hommes politiques, mais ces derniers ont brillé par leur lacheté et leurs absence, ni Ould Dadah qui a pris la fuite vers le sénégal, ni Messoud Ould Boulkheir qui a refusé toute forme de collaboration, ni Chebih, ni les islamistes et encore moins nos cyber-opposants résidant à l’étranger, en commençcant par Jemal Ould Yessa , ni Beddi ould Ebnou, ni les FLAM, personne ne voulait aider ces putschistes, pourtant, ils voulaient nous débarrasser de Ould Taya à jamais. On avait l’impression que les hommes politique n’imaginaient pas la Mauritanie sans Ould Taya, alors ils ont préféré que Ould Taya reste, sinon ils perdront toutes raisons d’exister.

Vers 08h00, le chef d’état major nationale demande au Colonel El Hady Ould Siddigh de commander les opération pour libérer la radio et la présidence des mains des putschiste, ce que Ould Siddigh a refusé du revers de la main, avec une insolence qui a surpris le chef d'état major, ainsi que les quelques Officiers, soldats et sous officiers présents, alors le Chef d’état major donne l’ordre au Colonel Ould Chrouf d’aller libérer la radio, ordre que ould chrouf exécuté tout de suite, mais il a été arrêté quelques minutes après le début de son opération.

Anonyme a dit…

Suite 6 et fin - Coup d'etat cocasse. A-

==
Le chef d’état major était resté seul avec El Hadi Ould Siddig, mais après quelques minutes, on apprend le decès de Ould Ndjeyane yarehmou et la conduite des opération par le Colonel El Hadi Ould Siddigh, et ici je le dit clairement : J’ACCUSE EL HADI OULD SIDDIGH OULD SEBTY, LE VOLEUR DES VACHES DES SONINKES (IVOULLAN) A R'KIZ, D’AVOIR ASSASSINÉ LE COLONEL MOHAMED LEMINE OULD N’DJEYANE.

pour camoufler son crime honteux, il a ordonné le bombardement du bureau du chef d’état major pour effacer toutes traces.

Après la ruse de Ould Mohamdy, Hamoud Ould M’hamed reprend du service et appelle tous les médias pour déclarer l’échec du coup d’état, en disant que les forces loyales maîtrisent la situation et que le président de la république est en train de commander les opération à partir d’un poste de commandement tenu secret. Cette déclaration de Hamoud a fait très mal au mouvement, surtout que le seul moyen de communication entre les putschistes était le téléphone portable, mais avec la saturation du réseau, toutes les laisons ont été coupées. Alors quelques officiers ont entendu la déclaration de Hamoud et ont décidé de tout abandonner ou de se mettre du coté des quelques soldats loyaux de Ould Taya.

Néanmoins, les putschistes ont mis aux arrêts tous les officiers supérieurs de l’armée en commençant par Sidi Ould Riha, N’Djaga Diend, Ould Chrouf….. et les ont conduits à leur poste de commandement dans le bataillon des blindés.

Vers 18h le lendemain, la fatigue commence à se sentir et les unités spéciales des BCP arrivent de Babaé et d’Atar, avec les fisuliers marins (FUMA), qui commencent leur offensive en se réfugiant à l’intérieur du quartier de Bagdad, ce qui empêchait les putschistes de leur répliquer pour ne pas atteindre les civils.Saleh Ould Hanenna, blessé pendant les opérations, ordonne à ses homme de se retirer pour ne pas provoquer une guerre civile.

Malgré le retrait des putschistes le Dimanche après midi, plusieurs permis eux n’ont pas été mis au courant, faute de moyens de communication, et se sont fait arrêter le lendemain après midi, d’ou le fameux "debbabeu debbabeu" de Ould Taya, et à propos de ce discours, quand ould taya est venu à la télé pour prononcer son discours après l'échec du coup, il est venu dans le bureau de Yeslem Ould Ebnou Abdem, le DG de la télé, mais Ould taya était vetu d'une tenue legère, alros Yeslem lui a filé l'un de ses costumes, vous aurez remarquer que le costume était bleu alors que les costumes de maauoiya étaient beaucoup plus classes.
Le discours de maaouiya fut prononcé dans le bureau du directeur de la TVM, puisque son bureau a été sacagé par les quelques rares personne qui ont envahi la présidence, juste avant que les putschistes n'y remettent de l'ordre.

Anonyme a dit…

Ano du 7 septembre 2009 18:00,

Les sous de l'EU ont deja des impacts depuis l élection de azzizzo? Bravo!


Mais ça doit etre du temps de Sidi comme l'UE n'a pas encore reçu de reponse a sa requete: une enquete pour prouver que le kheneral n'a pas triché avec le silence danereux de AOD et de Messaoud. Mai l'essentiel c'est l'impact sur le quotidien des pauvres. AOD et Messaoud ont encore leurs salaires et peuvent attendre.

Merci de lire pour moi, comme je lis pour toi. KBG dit que lire pour les autres, seuls les anes comme moi le font. Je crois qu'il farçait ...

A-

Anonyme a dit…

Lu pour A-

Le racisme bat son plein à la Banque mondiale.

Un rapport indépendant accuse l'institution financière de discrimination à l'encontre de certains de ses salariés, surtout en matière de recrutement et de promotion. Dans ce rapport rendu public le 9 juin par un organisme américain indépendant, le Government Accountability Project (GAP), on parle de racisme ;

le document rapporte que même la Banque mondiale dont le rôle, faut-il le rappeler, est de lutter contre la pauvreté et les inégalités, n'est pas épargnée.

Il s'agit d'une recension argumentée, avec des exemples précis des pratiques discriminatoires dont sont victimes, depuis plusieurs années, les salariés "noirs et asiatiques", autrement dit, les Africains subsahariens, les Afro-Américains, les Afro-Canadiens et les Caraïbéens et ce, en matière de recrutement et de promotion, mais aussi concernant les décisions du tribunal administratif de l'institution. Plus d'un mois après, les dirigeants de la Banque n'ont toujours pas réagi.

L'information diffusée par le GAP est parfaitement exacte, confirme un directeur congolais. S'il faut en croire le GAP, le sort réservé par le tribunal administratif à plusieurs plaintes émanant d'employés "noirs et asiatiques" donne, en effet, à réfléchir. Elle se nomme Vernetta M. Hitch et est afro-américaine. Depuis vingt ans, elle travaillait pour la Banque mondiale, avec des contrats temporaires.

À 57 ans, l'occasion d'un recrutement définitif se présente. Elle pose sa candidature, convaincue qu'avec son expérience elle a de bonnes chances d'être retenue. Mais l'un des quatre membres du jury renonce à son recrutement. Vernetta dépose plainte auprès du tribunal administratif, pour discrimination en raison de la race, de l'âge et du sexe.

Le 4 novembre 2005, le tribunal déboute la plaignante de l'accusation de racisme, estimant qu'elle n'a pas apporté de preuves suffisantes que le jury a fondé sa décision sur d'autres critères que la compétence. En revanche, il lui accorde une indemnité non négligeable, à savoir douze mois de salaire en raison d'irrégularités constatées dans la procédure de sélection.

Un autre exemple concerne un camerounais, Bernard Berka Njovens, qui travaillait au Department of Institutional Integrity (plus connu sous le sigle "INT"), qui est chargé d'enquêter sur les allégations de fraude et de corruption. Un jour, Njovens est muté. Motif, une fois encore, "double emploi". Son supérieur hiérarchique jure que cette mutation n'a rien à voir avec sa race. Le tribunal lui donne raison, mais constate que le plaignant n'a pas bénéficié des promotions auxquelles il était en droit d'espérer.

Le 20 mai 2003, il lui accorde une indemnité représentant six mois de salaires et 10 000 dollars de dommages et intérêts. Deux mois plus tard, l'infortuné fonctionnaire trouve la mort dans un accident de la circulation, sur le pont Roosevelt à Washington. Il avait 41 ans. Selon le GAP, les Noirs, d'où qu'ils viennent, sont souvent relégués au département Afrique subsaharienne, où ils représentent 24 % des membres du staff, alors que, dans l'ensemble de l'institution, le pourcentage ne dépasse pas 8,1 %.

La Banque peine à atteindre l'objectif de 10 % qu'elle s'est elle-même fixé, en 1998, à l'issue de plusieurs enquêtes sur la discrimination interne. Le premier rapport, à ce sujet, remonte à 1979, mais il a fallu attendre 1992 pour qu'une association regroupant les membres du staff africain évoque les mauvais procédés dont ces derniers estimaient être les victimes.

suite

Anonyme a dit…

suite

James D. Wolfensohn, le président de la Banque à l'époque, avait fini par admettre la nécessité de diligenter une enquête indépendante qui, en 1996, sera confiée au cabinet Dewey Ballantine. Malheureusement, le rapport de ce dernier est, à ce jour, resté confidentiel.

Pourtant, plus encore que l'augmentation du nombre des Noirs (et des Asiatiques) au sein des instances dirigeantes, le GAP préconise une réforme de l'appareil judiciaire de la Banque, afin de permettre aux plaignants de mieux défendre leurs droits et d'obliger la direction à répondre à d'éventuelles accusations de racisme.

Paul Wolfowitz, le successeur de Wolfensohn, n'ayant, de ce point de vue, strictement rien fait, tous les espoirs reposent désormais sur les épaules de Robert B. Zoellick, le onzième président de l'institution depuis sa création lors de la conférence de Bretton Woods, en juillet 1944, note en somme le rapport.

Synthèse Nassima B.

Source: Cridem

Anonyme a dit…

Lu spécial pour Maatala,

Je lis à gauchet et à droite des idiots qui disent qu'il faut négocier avec nos barbus. C'est une erreur et il faut tirer à vue sur tout barbu vu in town. Je sais que tu ne vas pas m'écouter comme Sidioca quand on lui conseillait de virer Aziz et Ghazwani illico presto. Tu vois la situation dans laquelle il s'est trouvé. Ton azizzo va se retrouver dans le même situation avec les islamistes s íl essaie d'etre gentil avec eux une seconde. Je serai lui, j'interdis Tawassoul et je coffre Jemil et Deddew immediatement. Quelq'un va l'en dissuader. et il va le regretter.

Bilkiss enti vem? Parle à ton kheneral. S 'il fait une faute dans ce sens, je lui tombe dessus avec les barbus. C'est une priorité et qu'il laisse crever Hay Saken pour le moment.

A-

=======

Familles des salafistes : réclamation d’un dialogue entre les détenus et des Oulémas.

Les familles des détenus salafistes à la prison civile de Dar Naim à Nouakchott ont interpellé les autorités nationales au lancement d’un dialogue entre les prisonniers et des Oulémas du pays.

Vatimetou Mint Meki Ould Hmeimed, tante du détenu Bouyaye Ould Cheikh a indiqué aujourd’hui, à notre confrère Alakhbar que les parents réclament ce dialogue pour corriger les idéologies et convictions que leurs enfants auraient mal compris.

Elle poursuit en disant que des indicateurs montrent que les détenus sont les meilleurs du pays auxquels il fait cruellement défaut, des conseils et des recommandations à travers le dialogue pour s’engager dans la bonne voie. Ce qui à son avis rend la justice moins embarrassée par un Dossier complexe qui ne peut trouver ses remèdes dans la violence.



Une approche déjà présentée par l’Erudit Mohamed El Hacen Ould Dedew, ce grand Alem pour lequel ces enfants embrigadés manquent de culture islamique au vrai sens du terme, qui prône la solidarité et interdit le sang de l’autre.

Mint Hmeimed ne désespère pas et ne cache pas sa confiance dans les autorités pour s’engager dans cette voie qui peut aboutir à un règlement honorable aux problèmes des présumés salafistes.

Vatimetou estime également, que ce type d’injustice exercé à l’encontre de leurs enfants dans les prisons par les éléments de l’ordre, ne fait qu’accentuer la violence et l’extrémisme ; ce qui a son avis, s’il arrive à se produire, constituerait aussi un acte arbitraire à l’endroit des citoyens.

Notre confrère Alakhbar précise aussi que d’autres femmes regroupées devant la prison civile de Dar Naim ont demandé la mise en liberté des leurs frères et enfants, sinon leur traduction immédiate devant les tribunaux pour prouver leur non culpabilité.

MOML

Anonyme a dit…

Ano du 7 septembre 2009 21:22

On m'infrme que les negro-africains et les arabes se tirent tout le temps dessus dans les orgnisations internationales, au lieu de faire le boulot. C'est du Dadis/civils guinéens et du Aziz/Ely
tous les jours dans ces institutions et cela fait honte. Faut même pas lire ces sornettes.quelque chose ne va pas avec nos genes. Regarde ce que nous fait subir KBG!.

A-

Anonyme a dit…

copiarpegar et Asseghnass,

Espere que vous n ávez pas rejoint le camp Bilkiss. Faut faire pession sur le azzizzo pour qu'il ne fasse pas de conneries. A-

maatala a dit…

Salam

A-

Nous sommes toujours dans le MASLAHA et les accommodements avec notre sainte religion.

Ils ont tuer des innocents, il faut pendre.

Pour Leurs familles tue des "KAFIRS" c'est Hallal.

Il faut que justice se fasse dit le Fou.

maatala

Anonyme a dit…

Diplomate moi aussi tout ce que je sais c'est que KBG a été affecté de bonn à abou dhabi avec une promotio de 1er conseiller l'un des 1ers à bénéficier de cette promotion bien avant moi même, et d'abou dhabi il a été affecté au poste de choix de baghdad où la vie coûte moins chere qu'a nktt, ensuite en chine et il était directeur au maec avant çà.donc les histoires racontées ici sont forcément fausse car elles ne correspondent pas à sa carrière diplomatique connu de tous au maec.pour les 12 voitures importées d'allemagne c'est vrai mais je ne vois toujours pas où est le probleme.Ce type a beaucoup d'ennemi et cela se voit clairement au nombre d'attaques dont il est l'objet sur ce blog même s'il n'est pas parfait comme tout le monde.en tout cas moi je ne crois rien de ce qui a été inventé ici car je connais la carriere de KBG aussi bien qu'il connait la mienne.Tout çà c'est du vent de mauvaise qualité en plus et personne n'est si con pour croire à toute ces contrevérités maladroitement montés par ses nombreux ennemis que lui aura fait son talent qui n'est pas nouveau car le monsieur est discret et modeste et simple aussi.

Anonyme a dit…

pour les voitures je le sais car je les ai vu au port et je voulais acheter une il est libre d'acheter des occasions avec son argent, où est le probleme donc dans tout çà.

Anonyme a dit…

"le monsieur est discret et modeste" !!!
on ne parle certainement pas de la meme personne. lol

Anonyme a dit…

ce n'est pas pour prendre sa défense car il peut le faire mieux que moi, il était le seul rescapé de toute sa promotion après le rappel en masse fait par ould lekhal et il était justement à abou dhabi.même son collègue ex maec a été rappelé sauf lui et d'abou dhabi lekhal a voulu l'affecté au prestigieux poste de 1er conseller à new york et il a refusé pour des raisons familiales.
Donc on peut tout lui reprocher sauf sa carrière modéle cela est bien connu.

Anonyme a dit…

Lu pour Bourgi. Pis sur Rue89.
A-

=====

Pourquoi « la rue africaine » conspue la France

Par Théophile KOUAMOUO | Journaliste | 07/09/2009 | 17H20

Jamais deux sans trois. Au commencement était la Côte d'Ivoire, où le long bras de fer entre Laurent Gbagbo, ancien « opposant historique » arrivé au pouvoir en octobre 2000, et Jacques Chirac, défenseur acharné du parti unique en Afrique accusé de soutenir la rébellion armée déclenchée en septembre 2002, s'est notamment caractérisé par ce que l'on a appelé des « violences antifrançaises ».

Puis il y a eu le Togo, où une bonne partie de la jeunesse urbaine a exprimé dans la rue, en 2005, à la fois son refus de la succession monarchique représentée par l'arrivée au pouvoir de Faure Gnassingbé et sa haine de la France officielle, coupable à ses yeux d'avoir sanctifié au point de vue international le « coup d'Etat électoral » du fils du général Gnassingbé Eyadéma.

Aujourd'hui, c'est au tour du Gabon de s'enflammer après la mort du président Omar Bongo Ondimba et « l'intronisation » de son fils Ali Ben Bongo sous un grossier masque démocratique. Les coupables désignés ? La nomenklatura du PDG (Parti démocratique gabonais, au pouvoir) et… la France, dont les symboles ont été incendiés et pillés à Port-Gentil, capitale économique du pays et dont les ressortissants sont montrés du doigt.

Les médias français occultent le principal : les causes de la haine
Chose curieuse : les médias parisiens semblent considérer ces poussées de fièvre d'un simple point de vue logistique, et insistent largement sur la sécurité et les probables évacuations des Français, en occultant une question fondamentale. Celle que les Américains se sont posée après le 11-Septembre à propos d'un grand nombre de personnes dans le monde arabo-musulman : pourquoi nous détestent-ils tant ?

Quant aux gouvernants français, ils manient à merveille l'art de la litote, de la dénégation sans conviction, voire du mépris. Bernard Kouchner estime que « ce n'est pas au Gabon » que le sentiment antifrançais, « s'il existe », est « le plus fort ». « Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage ! », ironise-t-il, sachant que le cliché des Africains notoirement incapables et accusant les autres de tous leurs maux est répandu dans l'Hexagone.

Ce cliché simpliste n'est pas le seul à prospérer et à faciliter la compromission des dirigeants français dans des aventures ambiguës en Afrique. « Si nous partons, les Américains et les Chinois nous remplaceront », entend-on de manière récurrente à Paris, y compris dans des milieux éclairés. Comme si l'idée de pays africains indépendants, commerçant comme ils veulent et avec qui ils veulent, était totalement extravagante… Ce serait donc un nom d'un intérêt national d'autant plus facile à faire accepter en période de crise mondiale et de crainte de déclassement que « certaines choses » continueraient à avoir cours.

Anonyme a dit…

suite lu pour Bourgi. A-

===
« Ces pays sont indépendants depuis cinquante ans mais ne cessent de nous accuser de leurs malheurs », affirme-t-on ça et là sur les bords de la Seine. Mais l'indépendance du Gabon et celle du Ghana, ancienne colonie britannique se ressemblent-elles ? Le bilan d'Omar Bongo, qui laisse à son fils un « émirat pétrolier » où les infrastructures routières et sanitaires de base laissent à désirer peut-il être dissocié de celui d'une certaine continuité de la colonisation française ? La question mériterait d'être posée au chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, qui a longtemps arrondi ses fins de mois en livrant à Bongo des « études » et des « conseils » grassement rémunérées sans résultat évident sur le terrain…

Le Gabon, un des dernieres coffres-forts à la disposition des politiques français
La vérité est que le Gabon reste un des derniers coffres-forts à la disposition d'une classe politique française échaudée par les scandales politico-judiciaires des quinze dernières années, mais qui continue de manier quotidiennement de l'argent liquide à provenance douteuse. La liberté de parole de Robert Bourgi, sorte de « nouveau Foccart » encombrant mais indéboulonnable ne s'explique-t-elle pas par sa capacité à lever, en Afrique, d'importants « fonds politiques » ? Et si les « idées reçues » du commun des Français étaient en réalité au service d'intérêts privés, voire mafieux, d'un certain nombre de « réseaux » ?

Le désamour d'une grande partie de la jeunesse d'Afrique francophone envers une France qui n'a pourtant jamais été aussi proche au point de vue linguistique et culturel, notamment en raison des migrations, doit être pris au sérieux. Si les éruptions de violence se sont vite calmées jusqu'ici, la profonde amertume qui en est la base demeure pendant des années, voire des décennies.

Les Africains qui, aujourd'hui, scandent des slogans anti-Français sur des barricades ou sur Internet, sont les plus jeunes et parfois les plus éduqués. D'une manière ou d'une autre, ils « prendront le pouvoir » bientôt dans leurs pays. Les désespérer aujourd'hui, c'est faire de la politique à la petite semaine, à mille lieux des vrais intérêts de la France à long terme.

Anonyme a dit…

Je vois un conflit d'interet, je ne sais pas comment on peut etre un TEYVAY vendeur de voitures et diplomate.
Une bonne voiture d'occasion peut facilement couter 5 000 dollars. 12 VOITURES PEUVENT COUTER 60 000 dollars. Sachant les salaires de nos diplomates, j'aimerais bien savoir d'ou' KBG a trouve' l'argent pour acheter les voitures. Travaillait-il pour un commercant base' a' Nouakchott?
QUELQUE CHOSE EST LOUCHE DANS CETTE AFFAIRE. Si je ne me trompe pas, il a ete' nomme' pour representer et defendre les interets MAURITANIENS EN ALLEMAGNE et developper la cooperation entre nos deux pays. La Mauritanie ne l'a pas envoye' commer conseiller afin de faire le commerce des voitures pour lui meme.

Anonyme a dit…

au webmaster de taqadoumy

pouvez-vous publier please " l'acrostiche à jemal ould yessa" publié sur nechra.com

ne craignez pas de verser dans l'autosatisfaction; je prends sur moi les conséquences de ceci car je suis un azizien convaincu et je sais qu'avec ceci je suis fait comme un rat mais cela me permet de retrouver ma liberté après avoir tant milité pour mon champion car je crois que ce pays a besoin d'un dictateur éclairé pour passer le cap de ce merdier

mais je crois qu'il faut aussi des fois dire ce qui est surtout que ceci ne peut être publié nulle part que sur nechra

aussi si vous voulez bien publier ceci soyez gentil de mettre la source " nechra" ce qui vous évitera le poids de l'autopromotion présumée dont il faut des fois ne pas négliger la portée si elle peut aigrir vos ennemis qui ne sont pas les miens mais j'aime à l'occasion servir d'écrivain public et prêter mes modestes mots au soutien de ceux qui ne sont plus en situation de force et qui eux ont beaucoup d'ennemis ce qui est toujours la marque d'une certaine valeur à moins bien sûr que ces ennemis soient des petits types auquel cas triste valeur que voilà! on ne les choisit pas toujours hélas sinon la guerre serait plus digne d'être menée

nous ne sommes pas du même camp et personne n'est du mien car le mien n'a pas d'ennemi éternel même si ceux que je m'invente sont eux bien réels et bien coriaces. Peu importe!

qui suis-je dans cette affaire? un citoyen qui a participé avec ses pauvres moyens à une crise majeure. Aziz a gagné il n'a plus besoin de moi; le tayisme perd la partie ct l'enjeu ; le reste vous regardent ; plus moi

bien à vous

kimporte

Anonyme a dit…

Interview de Bourgi. Un vrai conseiller occulte de Sarko et ami de Aziz. Combien a t-il été payé par el khelta thouk pour convaincre Sarko de ne pas soutenir Sidioca? Un peu de blokats? A lire la lettre de Sarko à Prof Ely, on avait l'impression que Sarko avait laissé tomber la Françafrique. C 'était sans compter Bourgi parmi les intermédiaires prêts à aider contre espèces sonnantes et trébuchantes. Qui a payé?

Le lien ci-joint contient la fameuse interview de Bourgi avec RTL. Lui, Joyandet et Sarko ont la même tête.

A-

=====

http://www.rue89.com/2009/09/07/virer-un-ministre-cest-simple-comme-un-coup-de-fil-de-bongo

Anonyme a dit…

Kimporte,

Laisse Jemal tranquille.

Anonyme a dit…

lu sur taqadoumy c'est toujours excellent de faire des enquêtes pour dire au sommet ce qui se passe mais il ne faut pas accuser aziz de tous les maux

nous le disions tantôt: on verra! et nous suivons l'exemple de C/R en la matière : six mois de wait and see

une chose est sûre; c'est que le système de taya se restructure autour du vainqueur; va-t-il accepter cela? on verra !

six mois ce n'est rien: waitons donc et on seera et comme le dit l'article à sa chute: patience!

" Dimanche 30 août 2009, Ahmed Salem Ould Dahi, un homme d'affaires mauritanien, quittait le pays à bord d'un vol pour Las Palmas, en emportant avec lui une valise de devise qu'il réussissait à sortir territoire, frauduleusement, avec la complicité du Colonel Dah Ould Mamy, directeur général des Douanes.

Seulement voilà, il existe (au moins) deux hommes d'affaires qui portent ce nom. L'un est directeur de la Nouvelle société mauritanienne pour le commerce et l'industrie (Nosomaci), l'autre un agent qui travaille pour le compte de Ahmed Salem Ould Ghadde et Bahaye Ould Ghadde, deux entrepreneurs de l'entourage tribal du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz et fervents acteurs de son élection.

C'est sans doute cette homonymie qui a été à l'origine de la confusion. Vérification faite, il s'avère que le directeur de Nosomaci n'a jamais pris le vol en question ; à lui, nous présentons nos excuses publiques.

A quelque chose malheur est bon, c'est en creusant la question, nous avons découvert le mécanisme mis en place, par les frères Ghadde, en passe, semble-t-il, de se substituer à la Banque Centrale de Mauritanie (BCM).

Concrètement, les établissements primaires de dépôt, lorsqu'ils se voient opposer une fin de non recevoir par la BCM s'adressent, désormais, à Ehl Ghadde afin de couvrir leurs besoins en devises.

La BCM vend ses devises à Ehl Ghadde. Ces derniers les revendent, aux hommes d'affaires et banques, en leurs versant la devise à l'étranger ; ils récupèrent alors l'équivalent à Nouakchott. La plus-value avoisine les 60 ouguiyas par euros et l’on parle de plusieurs millions.

Voilà pourquoi le Colonel Ould Mamy s'est précipité à l'aéroport pour régler le problème et voilà pourquoi il ne sera sans doute jamais inquiété : il se contentait d'appliquer les consignes "d'en haut".

En tirant les prix des denrées de première nécessité vers le bas, avant et durant la dernière compétition présidentielle, les frères Ghadde ont permis, à leur cousin et "candidat des pauvres", Ould Abdel Aziz, de convaincre bien des électeurs crédules.

Dans cette opération, le groupe Ehl Ghadde, déjà très lié au Président renversé Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, a certainement perdu beaucoup d'argent. Voici venu le temps du retour sur investissement.

Le Général Mohamed Ould Abdel Aziz, champion autoproclamé de la lutte contre la gabegie ne finit pas de décevoir ses électeurs, c'est à dire ceux-là, assez naïfs, bons ou cyniques pour l’avoir investi de leur espoir d’un avenir meilleur, sans révolution ni rupture.

La bêtise populaire existe ; les masses la paient toujours au prix fort. Ici, nous n’en sommes qu’au début de l’acompte ; patience !"

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Tu comprends quelque chose à ce machin?

Selon les sources securitaires algeriennes (d ápres ce journal), cela risque de peter encore au Mali. Apres avoir exporté le terrorisme au Mali et en Mauritanie, voilà l'Algérie qui dit qu'elle n'intervient pas en dehors de son territoire. Et les emirs algeriens qui commandent les salafistes. Est-ce dire qu'ils ne les connaissent pas? Difficile à croire. Toute ce qui bouge dans cette zone est sous l'oeuil des satellites et des agents et doubles agents sur le terrain. On utilise des drones US pour cibler une personne prtiicuiere en Afghanistan et l'envoyer ad patres. Ces drones US attapent la grippe dans la zone sahara-sahel? Des fois des gouvernements ne reflechissent pas a leurs messages.

Azzizzo: Je crois que c'est un avertissement pour toi aussi. Pas d'aute kamikaze chez nous, please. Tu fais ce que tu veux du pouvoir, mais les gens qui se font sauter chez nous c'est la ligne rouge. On est fatigué et on a compris le message: nous avons besoin de bases franco-US et tu est indispensable. Kimporte enta vem?

A-


========

Les Etats-Unis et l’UE focalisent sur le Mali
L'Expression, 05 Septembre 2009

Les Américains redoutent des attentats et surtout des kidnappings

Ces menaces interviennent au moment où les regards dans cette partie de l’Afrique sont braqués sur ce qui se passe en Libye.

dans un bulletin d’alerte, les Etats-Unis d’Amérique ont fortement déconseillé à leurs ressortissants de se rendre au Mali en raison de la menaces terroriste très sérieuse. Les Américains redoutent des attentats et surtout des kidnappings. De son côté, l’Union européenne a classé la bande du Sahel, à côté du Yémen, comme étant une zone à faible résistance par rapport à la menace terroriste. C’est dire que cette partie du globe est actuellement sous le métronome des puissants de ce monde. L’argument principal justifiant cet intérêt pour le Sahel tient au fait que les troupes d’Al Qaîda y trouvent refuge. En effet, la bande du Sahel est devenue un point de concentration des activistes de la nébuleuse. La situation, selon des sources sécuritaires algériennes, est à un tel point inquiétant que la côte d’alerte est maximale, notamment pour les pays à faible résistance et où Al Qaîda a réussi à s’implanter. Il ne s’agit pas seulement des Etats de la bande du Sahel directement mais aussi de la Somalie, rongée par des conflits interminables et du Yémen avec son noyau dur du terrorisme. La logique des terroristes d’Al Qaîda est de provoquer une instabilité spectaculaire en vue de protéger ses intérêts futurs. La réalité selon nos sources est d’autant plus triste, car on doit savoir que les menaces sont sérieuses. Des mouvements suspects ont été enregistrés et la menace vise plus particulièrement le Mali. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la formulation des menaces sur un site islamiste, qui rapporte que Ben Laden le n°1 d’Al Qaîda prépare une surprise, coïncide avec l’adhésion des tribus touarègues à la lutte antiterroriste. Le rôle joué par l’Algérie dans le rapprochement (des idées) entre les Touareg et le gouvernement malien a été décisif et le fruit de cet immense travail ne tarda pas à venir. En effet, de nombreuses tribus touarègues ayant été en conflit armé avec le pouvoir, se sont alignées du côté du gouvernement dans le cadre de la lutte antiterroriste, notamment pour la concrétisation du plan de développement de la bande du Sahel.
Il est évident que l’Algérie soutient le Mali dans sa guerre contre le terrorisme. Notre pays a même envoyé une aide, à savoir du matériel militaire cependant, elle n’impliquera certainement pas son armée.

Anonyme a dit…

Suite lu pour Bebe Ba et azzizzo. Et Kimporte qui aime les dictateurs eclairés.

A-

======

En d’autres termes: «La lutte contre le terrorisme c’est sur notre sol que nous la mènerons et pas ailleurs», confie une source militaire très au fait du traitement sécuritaire. En effet, on vise le moindre faux pas des autorités militaires algériennes qui ont de tout temps évité de s’immiscer dans les affaires internes des autres pays, fussent-ils ses voisins les plus proches. «L’Algérie limite son intervention à l’intérieur de ses frontières», souligne encore la même source.
Mais la mobilisation contre cette nébuleuse, provoque un sérieux souci à Al Qaîda, dont les intérêts sont désormais menacés dans cette région de repli. Les menaces d’Al Qaîda à l’égard d’une région en détresse, interviennent aussi, au moment où les regards dans cette partie de l’Afrique sont focalisés sur ce qui ce passe en Libye. Un festival spectaculaire a eu lieu à l’occasion du 40e anniversaire du coup d’Etat de Mouamar El Gueddafi. C’est dire même que l’actualité internationale est en Libye, et qui dit Libye dit bande du Sahel. Même si les menaces ont été prononcées à l’égard du Mali, le centre d’intérêt au fait repose par contre, sur la bande du Sahel.

Ikram GHIOUA

Anonyme a dit…

ps; mais c'est surtout l'heure de faire le bilan de l'opposition et de réfléchir maintenant sérieusement à une autre façon de s'opposer

s'opposer comment? avec quels moyens et surtout jusqu'à quel bout?

21 ans de tayie viennent de passer; aziz le remplace alors il faut faire le point

informer est excellent c'est toujours mieux que rien et cela diminue l'impunité ,mais encore une fois : à quoi sert l'information?

pas un charretier qui ne sache que ce pays est un pays de voleurs
pas un père de famille n'ignore que les commerçants sont des bandits
pas un intello n'ignore qui est qui et qui fait quoi

tout se sait mais à quoi cela sert-il?

à rien!

là est le problème.

car la connivence est partout! partout!

il faut certes garder allumée l'info qui circule comme une flamme de la guerre du feu qui pourra un jour allumer le feu si nécessaire mais il faut aussi que chacun comprenne et accepte que nous sommes un peuple pacifiste or la démocratie et la lutte pour les grandes valeurs saines de la république n'a jamais existé ni avancé nulle part sans les cris les larmes le sang et la mort

êtes-vous prêts à cela? l'expérience nous prouve que non ; or pendant que la société civile prône la paix ; le radicalisme fanatique prend la relève de l'idéal assassiné ; voilà comment en prônant la paix face à l'injustice nous avons fait le nid du crime fanatique que nul ne peut plus raisonner

alors c'est au pouvoir en place de regarder ce peuple de paix et de douleur et estimer s'il veut continuer comme avant ou faire quelque chose

wait and see ; inch'allah donc

kimporte

Anonyme a dit…

ps; mais c'est surtout l'heure de faire le bilan de l'opposition et de réfléchir maintenant sérieusement à une autre façon de s'opposer

s'opposer comment? avec quels moyens et surtout jusqu'à quel bout?

21 ans de tayie viennent de passer; aziz le remplace alors il faut faire le point

informer est excellent c'est toujours mieux que rien et cela diminue l'impunité ,mais encore une fois : à quoi sert l'information?

pas un charretier qui ne sache que ce pays est un pays de voleurs
pas un père de famille n'ignore que les commerçants sont des bandits
pas un intello n'ignore qui est qui et qui fait quoi

tout se sait mais à quoi cela sert-il?

à rien!

là est le problème.

car la connivence est partout! partout!

il faut certes garder allumée l'info qui circule comme une flamme de la guerre du feu qui pourra un jour allumer le feu si nécessaire mais il faut aussi que chacun comprenne et accepte que nous sommes un peuple pacifiste or la démocratie et la lutte pour les grandes valeurs saines de la république n'a jamais existé ni avancé nulle part sans les cris les larmes le sang et la mort

êtes-vous prêts à cela? l'expérience nous prouve que non ; or pendant que la société civile prône la paix ; le radicalisme fanatique prend la relève de l'idéal assassiné ; voilà comment en prônant la paix face à l'injustice nous avons fait le nid du crime fanatique que nul ne peut plus raisonner

alors c'est au pouvoir en place de regarder ce peuple de paix et de douleur et estimer s'il veut continuer comme avant ou faire quelque chose

wait and see ; inch'allah donc

kimporte

Anonyme a dit…

ps du ps

il existe une chose qui puisse permettre à l'info de servir à quelque chose c'est le web

regardez le web; pas un blog actif n'existe avec un groupe d'intello mauritaniens qui écrivent réguli-rement et discutent sans le couvert de l'anonymat

cela n'existe pas

pourquoi pas un blog privé avec des membres sans masques qui ne sont pas du même bord mais qui acceptent de débattre sans pitié

cela est impossible sans verser dans les niaiseries et la langue de bois car la trouille est partout; on l'a déjà dit les gens préfèrent les salons et les clans; l'info réelle en vase clos et les miettes sur le net

où sont les militants? où sont les intellos au service du plus grand nombre et de la gratuité de l'info et de la production intellectuelle

ils sont partout sauf chez nous

la trouille est partout comme la connivence

les ano sont nécessaires bien sûr sans eux ils n'y aurait plus rien mais il faut aussi que des gens sortent de l'anonymat pas des marginaux qui n'ont rien à perdre mais des intellos professionels; l'élite de ce pays qu'on puisse en un clic lire le meilleur de l'esprit mauritanien et pas toujours les tartines des journaleux qui ne vivent que de ce qu'ils peuvent taire

salut

Anonyme a dit…

Moi je ne connais rien de la carrière de KBG mais je sais qu'il a fait le cycle long de l'ENA et des études aussi en france donc réduire tout cela à bac +14 il y a un problème et un gros.Surtout que je sais comme tout lemonde que le cycle long est de 4 ans sans parler de ses études en france.Manifestement quand on ose réduire tout çà à 14 mois, il n'y a pas de limites à l'imagination fantaisiste ce qui m'amène à dire que tout cela n'est fantaisie incroyable et de la diffamation gratuite.
comme on dit chez nous ella ad el moutkelem zoueguel i3oud el messanet akel.
ce que je ne comprends pas c'est pourquoi certains se ridiculisent à ce point pour lyncher un seul homme.sans y réussir et loin de cela il lui font de la publicité gratuite avec en se ridiculisant eux mêmes.la mauritanie est petite et on connait tout le monde , il suffit de demander.l'ena bac +14 sans compter les autres études, ridicule vraiment comme le reste.

Anonyme a dit…

je voulais dire bac+14 mois seulement.

Anonyme a dit…

Anonyme Anonyme a dit...

Diplomate moi aussi tout ce que je sais c'est que KBG a été affecté de bonn à abou dhabi avec une promotio de 1er conseiller l'un des 1ers à bénéficier de cette promotion bien avant moi même, et d'abou dhabi il a été affecté au poste de choix de baghdad où la vie coûte moins chere qu'a nktt, ensuite en chine et il était directeur au maec avant çà.donc les histoires racontées ici sont forcément fausse car elles ne correspondent pas à sa carrière diplomatique connu de tous au maec.pour les 12 voitures importées d'allemagne c'est vrai mais je ne vois toujours pas où est le probleme.Ce type a beaucoup d'ennemi et cela se voit clairement au nombre d'attaques dont il est l'objet sur ce blog même s'il n'est pas parfait comme tout le monde.en tout cas moi je ne crois rien de ce qui a été inventé ici car je connais la carriere de KBG aussi bien qu'il connait la mienne.Tout çà c'est du vent de mauvaise qualité en plus et personne n'est si con pour croire à toute ces contrevérités maladroitement montés par ses nombreux ennemis que lui aura fait son talent qui n'est pas nouveau car le monsieur est discret et modeste et simple aussi.

7 septembre 2009 23:52

Anonyme Anonyme a dit...

ce n'est pas pour prendre sa défense car il peut le faire mieux que moi, il était le seul rescapé de toute sa promotion après le rappel en masse fait par ould lekhal et il était justement à abou dhabi.même son collègue ex maec a été rappelé sauf lui et d'abou dhabi lekhal a voulu l'affecté au prestigieux poste de 1er conseller à new york et il a refusé pour des raisons familiales.
Logiquement on ne rappelle pas tout le monde pour laisser en place un vendeur de drogue expulsé par le pays d'accueil en plus.il faut être sérieux parfois pour être crédible.
Donc on peut tout lui reprocher sauf sa carrière modéle cela est bien connu.

8 septembre 2009 00:28

Anonyme a dit…

Lu pour vous sur CRIDEM

L’indice de fréquentabilité démocratique du continent n’était déjà pas flatteur avec les « solutions » à la kenyane et ou à la zimbabwéenne. Il est au ras du sol avec les jurisprudences mauritanienne et nigérienne qui feront, bien sûr, des petits. En Mauritanie, on balaie un président élu, on maquignonne, on confond subterfuges et art diplomatique pour arriver au résultat dont tout le monde se doutait.

Au Niger, le sauveur suprême brûle la constitution parce que son petit doigt lui dit qu’après lui ce serait le déluge, il dissout les institutions républicaines opposées à son avis, revendique un référendum triomphal mais ostensiblement désaffecté et il se donne trois ans de plus en attendant la présidence à vie. Basta !

Mais curieusement, dans le même temps, le gardien supposé du temple chauffe à blanc l’opinion contre Gbagbo auquel aucun procès d’intention ou en sorcellerie n’est épargné comme si la paix de la Côte d’Ivoire n’était rien face aux intérêts des officines mafieuses plantées sur la veine jugulaire des Africains.



Et quand Dadis, pas bête, s’engouffre par la brèche inespérée du précédent Abdel Aziz, avec des méthodes certes plus répréhensibles dont l’interdiction d’émissions politiques sur les radios libres, Kouchner et Joyandet le grondent comme un enfant. Le fougueux capitaine, lui dit-on, doit respecter ses engagements. Or aux opposants qui l’interpellent la France sur sa bienveillance sur les anomalies de l’élection gabonaise, la France les invite à saisir la justice. Elle oublie, sélectivement, de donner le même conseil à l’opposition guinéenne sur la recevabilité juridique de la candidature éventuelle du mal aimé de Conakry.

Et ce n’est pas fini puisque dans le même temps, le président Tandja se permettant tout, inculpe sans motif consistant une trentaine d’anciens députés sous le regard condescendant du Quai d’Orsay et dans le silence assourdissant de la fumeuse communauté internationale. Exception faite de la voix du Nigérian Yaradoua, lui-même, manque de pot pour la sous région, issu d’élections bananières. Les classes dirigeantes africaines sont comptables au premier chef de la dérive de leur continent, c’est indiscutable. Mais, « l’attachement indéfectible de la France à la bonne gouvernance » relève du bluff.

Les peuples africains ne doivent compter que sur eux-mêmes maintenant que le recul de ses processus démocratiques est validé par les maîtres du monde. En vérité et au finish, il est probable qu’Obama à Accra ne soit pas plus porteur de rupture que Sarkozy à Dakar. Seules comptent nos richesses et l’échine de nos dirigeants. Qu’ils se rebiffent, et ils sont jetés en pâture. Mais qu’ils se laissent piller et sont blanchis. Deux lavoirs inusables sont là pour ça : Patrice Balkany et Robert Bourgi.

Adam Thiam

Sanhaji

Anonyme a dit…

Monsieur anonyme, qui veut défendre indéfendable,

le kb-g n'a eu que ce qu'il mérite, il a commence par lyncher les personnes honnêtes Hommes et Femmes et a son tour qu’il soit lyncher,

1) kb-g a été toujours un nullard au maec soutenu par L’ex SG khatry ould Jiddou a cause de sa mere qui habile les MAEC depuis sa soti de l’ENA, qui le suit comme son ombre et que kbg a voulu une fois tuée par coureau en Allemagne, l’ex ambassadeur Dr. Diafana est temoins.

2) il n’a jamais etait directeur au MAEC.

3) Il n’a pas fait des etudes en france, il a juste fait l’ENA de Nouakchott ,A long pas plus ni moins.

Mr anonyme evitez d’etre l’avocat du diable, dites a votre client kb-g, de laisser les gens tranquilles, avant de le defence Faite un peu de recul et voir combien de personnes l’ont insultés et posés vous question , pourquoi ces personnes n’acharnent sur lui , apres tu regreteras de l’avoir defendu.

Il ne merite pas ta defence, c’est un complexé, drogué soulard.

Anonyme a dit…

Merci pour le collègue et l'ano qui auront cru bon de prendre ma défense contre ces diffamations insipides tout droit sorties du cerveau détraqué des racistes aigris qui auront fait main basse sur ce forum en pratiquant la politique de la terre brûlée et cela en faisant feu de tous bois.sans aucun égard pour la crédibilité, l'honneur, de la pudeur, de la décence dictées par nos traditions arabo-négro-musulmane et de l'honnêté intellectuelle s'il est permis de qualifier de telles déjections (hommes, femmes et pédales) d'intellos.
Résultat de la terre brûlée:tout le monde honnête et pas raciste aura pris la poudre d'escampette en réalisant ce manège surréaliste, passé de mode puisque d'un autre âge!

Sans me sentir vraiment obligé de me défendre contre les lubies fantaisistes de quelques minables à bout d'arguments, je m'en vais cependant leur donner le coup de grâce qui fera très, très mal connaissant un peu mieux maintenant "l'historique médical de ces malades rongés par l'aigreur" raciste et l'ignorance qui vont tjrs de pair, du reste:

**s'il vous arriverait à tout hasard, vous ou vos proches et amis d'aller consulter à l'hôpital Cheikh Zayed ben Sultan Al Nahyan de NKTT (ten souelim) vous pouvez tjrs remercier KBG qui en aura obtenu le financement grâce à ses relations avec les Cheikh al Nahyan, avec la Fondation Cheikh Zayed et le Fond d'Abou Dhabi pour le Developpement.
c'est bien moi qui suis à l'origine de l'idée du financement de l'hôpital que j'ai promu et négocié personnellement au sein des cercles de décision et la fondation Cheikh Zayed aura finalement accepté de financer ce projet.C'est un peu trop long à expliquer mais sachez que cet HOSTO est mon BEBE avant que je ne parte non pas à Nktt après mon "expulsion" des EAU mais plutôt à Baghdad que je trouvais plus intéressant pour vivre de nouvelles expériences diplomatiques et à portée de la bourse du père de famille qui n'a pas voulu d'une affectation dans le lointain New York des NU à cause de la chèreté de la vie (loyer +de 50% salaire!).Ce qu'aura dit le collègue ano est strictement VRAI!Après mon départ l'amb Telmidi a continué pour parfaire un processus qui coulait de source et dont les solides bases auront été jetées par le "1er conseiller, chargé d'affaires dealer de drogue et d'alcool"!

Ce sera bien là la seule mise au point que je daignerais bien faire pour évacuer d'un revers de main les désespérées, ridicules et VAINES tentatives de me souiller tout en se tournant en dérision eux mêmes faites par les malhabiles infâmes auteurs pitoyables aigris(e) de ces ABSURDITES(pas de féminin pour auteur)!

Après cela, il vous serait tjrs loisible de continuer à vous ridiculiser comme d'hab en déversant votre trop-plein de bile, de rancoeur et de rage IMPUISSANTES devant ma patente supériorité MORALE et INTELLECTUELLE !!

Khalil Balla Gueye - Düsseldorf-RF d'ALLEMAGNE.

STOP ET FIN!

Anonyme a dit…

Si j’étais l’un d’eux
A une question, relative au rôle de nos politiciens après cette sanction populaire, posée par un ami à la veille des élections du 18/07/20009, j’apporte cette modeste réponse. J’invite aussi les lecteurs à apporter leurs contributions.
Ma contribution consiste à m’imaginer à leur lieu et place pendant quelques instants et agir de la manière la plus adéquate pour être en conformité avec ce que je devrais être.
Si j’étais un politicien j’aurai donc changé de stratégie, de démarche ou même de nom.
Si j’étais Ahmed ould Daddah, j’allais prendre deux mesures urgentes : Me proclamer candidat pour les élections législatives prochaines pour finir ma carrière politique par être élu une fois et annoncer la fin du RFD (Rassemblement fondu en Daddah).
Si j’étais Messaoud ould Boulkheir, j’allais déclarer publiquement ma retraite politique et annoncer le divorce entre les nasséristes et les militants du Horr que j’unissais par mon charisme. Je désignerai Boidiel comme mon héritier à la direction du FNDD, nouvelle version.
Si j’étais Mohamed ould mouloud je finirai le travail politique clandestin et savoir qu’en Mauritanie il est permis de militer publiquement. J’allais donc me libérer de la clandestinité politique.
Si j’étais Bedr Eddine, j’allais demander pardon au peuple mauritanien que j’ai voulu dompter pendant quarante ans sur des idées que je ne métrisais pas. J’allais aussi annoncer ma retraite politique.
Si j’étais Kane Hamidou Baba, j’allais me mordre les doigts.
Si j’étais Ghrini, j’allais justement démissionner de la direction du PRDR et adhérer à l’UPR.
Si j’étais Sarr, j’allais tout simplement changer de slogan.
Si j’étais Saleh ould hanenna j’aurais mordu les doigts et la langue.
Si j’étais shgair ould mbarek j’allais me féliciter moi même.
Si j’étais le député de Kiffa, j’allais me procurer un certificat médical pour notifier à tous que je suis devenu sourd-muet.
Si j’étais député frondeur j’allais penser à la prochaine fronde et réviser de stratégie de fidélité.
Si j’étais Aziz j’allais commander le Prince de Machiavel et le lire quotidiennement.


Abu nelli

Anonyme a dit…

Version corrigée:
*************************
Merci pour le collègue et l'ano qui auront cru bon de prendre ma défense contre ces diffamations insipides tout droit sorties du cerveau détraqué des racistes aigris qui auront fait main basse sur ce forum en pratiquant la politique de la terre brûlée et cela en faisant feu de tous bois.sans aucun égard pour la crédibilité, l'honneur, la pudeur et la décence dictées par nos traditions arabo-négro-musulmanes et par l'honnêté intellectuelle s'il est permis de qualifier de telles déjections (hommes, femmes et pédales) d'intellos.
Résultat de la terre brûlée:tout le monde honnête et pas raciste aura pris la poudre d'escampette en réalisant ce manège surréaliste, passé de mode puisque d'un autre âge!

Sans me sentir vraiment obligé de me défendre contre les lubies fantaisistes charriées par quelques minables ignares racistes à bout d'arguments, je m'en vais cependant leur donner le coup de grâce qui fera très, très mal connaissant un peu mieux maintenant "l'historique médical de ces malades racistes rongés par l'aigreur" de l'ignorance et du racisme qui vont tjrs de pair, du reste:

**s'il vous arriverait à tout hasard, vous ou vos proches et amis d'aller consulter à l'hôpital Cheikh Zayed Ben Sultan Al Nahyan de NKTT (Ten souelim) vous pouvez tjrs remercier KBG qui en aura obtenu le financement grâce à ses relations avec les Cheikh Al Nahyan, avec la Fondation Cheikh Zayed et le Fond d'Abou Dhabi pour le Developpement.
C'est bien moi qui suis à l'origine de l'idée du financement de l'hôpital que j'ai promue et négociée personnellement au sein des cercles de décision et la Fondation Cheikh Zayed (al daira al khassa) aura finalement accepté de financer ce projet.C'est un peu trop long à expliquer mais sachez que cet HOSTO est mon BEBE avant que je ne parte non pas à Nktt après mon "expulsion" des EAU mais plutôt à Baghdad que je trouvais plus intéressant pour vivre de nouvelles expériences diplomatiques et à portée de la bourse du père de famille qui n'a pas voulu d'une affectation dans le lointain New York des NU à cause de la chèreté de la vie (loyer +de 50% salaire!).Ce qu'aura dit le collègue ano est strictement VRAI!Après mon départ l'amb Telmidi a continué pour parfaire un processus qui coulait de source et dont les solides bases auront été jetées par le "1er conseiller, chargé d'affaires dealer de drogue et d'alcool"!

Ce sera bien là la seule mise au point que je daignerais bien faire pour évacuer d'un revers de main dédaigneux les désespérées, ridicules et VAINES tentatives de me souiller tout en se tournant en dérision eux mêmes faites par les malhabiles infâmes auteurs pitoyables aigris(e) de ces ABSURDITES racistes (pas de féminin pour auteur)!

Après cela, il vous serait tjrs loisible de continuer à vous ridiculiser en direct sur le net comme d'hab et cela en déversant votre trop-plein de bile, de rancoeur et de rage IMPUISSANTES devant ma patente supériorité MORALE et INTELLECTUELLE !!

Khalil Balla Gueye - Düsseldorf-RF d'ALLEMAGNE.

STOP ET FIN!

Anonyme a dit…

PS:L'amb Diagana et moi n'habitions même pas dans la même ville.Lui était à Bonn et moi dans un petit village siué à 40 km de Bonn et plus proche de cologne(Köln).

Et cela parce que je voulais une grande maison carrément et non un appart ce qui est hors de portée à Bonn qui est aussi presque un petit village où sont concentrés les représentants du monde entier.loyer très cher. F
aites en donc vous mêmes les déductions qui s'imposent au sujet de ma mère malade et en traitement se tapant nuitamment 40 km pour aller taper à la porte de Diagana dans une autre ville.En plein hiver en plus car elle aura passé presque tout l'hiver avec moi.Ridicule

Stop et fin!

Ken a dit…

Qu'a t-il fait ce pauvre KBG qui vit loin de son pays tout en continuant à s'y interesser ,pour meriter autant d’insultes? Personnellement ce que je lui reproche ce sont ses initiales assez proche du defunt KGB.Mais on ne choisit pas son nom chez nous.Le fait de ne pas avoir fait de longues etudes ne veut rien dire en Mauritanie. Cela depend plus de la regularite de ces etudes .Nous avons plein de diplomes qui sont incapable de soutenir une discussion .Qui baillent tout le temps ( y'a des signes qui ne trompent pas) et qui estiment connaitre l'univers sans jamais avoir fait l'effort de connaitre se qui se passe dans leur cerveaux .

Anonyme a dit…

Mort akhbarou! Aussi vivant que Ould Sidna. Guidère est un saint-cyrien ....

Je prefere lire François Gèze et Jeremy Keenan, comme ils sont plus au courant et moins sujets aux pressions des 'services". Me demande pourquoi Le Monde s'attache à des spécialistes qui ne sont pas 100% surs. Ils ont tué Belaouar 4 ou 5 fois? Ajib.

A-

Abdelmalek Droukdal : l'artificier antifrançais.

Est-il mort, comme les autorités algériennes l'ont annoncé à plusieurs reprises, la dernière fois en juin 2004 ? C'est peu probable. Aussi longtemps que des photos du cadavre d'Abdelmalek Droukdal n'auront pas été montrées, on pourra tenir pour infondées les rumeurs de son décès lors d'un affrontement avec les forces de sécurité algériennes.

C'est en tout cas la position de Matthieu Guidère, enseignant à l'université de Genève et spécialiste d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Cet agrégé d'arabe consacre plusieurs pages au dirigeant de la "franchise" du mouvement d'Oussama Ben Laden au Maghreb, dans son ouvrage Al-Qaida à la conquête du Maghreb (éd. du Rocher, 2007).

Droukdal est né le 20 avril 1970 dans le village de Zayan, non loin de Blida, à une cinquantaine de kilomètres d'Alger. C'est un élève sans histoire, qui obtient son baccalauréat en 1989. Il s'oriente ensuite vers des études d'ingénieur à l'université de Blida. On est au début des années 1990.



C'est le moment où le Front islamique de salut (FIS) se voit voler la victoire aux élections législatives par l'armée algérienne et entre en confrontation directe avec le pouvoir. Une guerre civile meurtrière va déchirer l'Algérie pendant dix ans.On lui confie la mission de fabriquer des explosifs. Il devient "chef des ateliers de production militaire" d'un important bataillon. Petit à petit, il grimpe les échelons du mouvement, est nommé chef de section, puis de zone.

Il rejoint le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) lors de sa création en 1998 par Hassan Hattab, et entre au "conseil des chefs" trois ans plus tard. En 2003, Hattab est écarté de la direction du GSPC pour divergence de vues avec ses compagnons. Il est remplacé par Abou Ibrahim, alias Nabil Sahraoui. Un an plus tard, à l'été 2004, Abou Ibrahim est abattu par l'armée algérienne et Droukdal lui succède.

Il choisit un nom de guerre significatif de son engagement dans le djihad : Abou Moussab Abd Al-Wadoud, du nom du fameux chef d'Al-Qaida en Irak, Zarkaoui, tué près de Bagdad en 2006, et de celui d'un compagnon du prophète Mahomet. Droukdal envoie des Algériens combattre en Irak - environ 200 - et porte la lutte en dehors de l'Algérie, sans cesser de combattre le régime en place à Alger.

En juin et juillet 2005, il mène une opération militaire en Mauritanie. Six mois plus tard, il obtient la garantie d'Al-Qaida de pouvoir intégrer le mouvement d'Oussama Ben Laden sous certaines conditions. Il passe l'année suivante à réformer le GSPC. Le 11 septembre 2006, Ayman Al-Zawahiri annonce l'allégeance du GSPC.

En janvier 2007, Ben Laden ordonne le changement de nom du GSPC. Celui-ci se transforme en Al-Qaida au pays du Maghreb islamique. Abou Moussab Abd Al-Wadoud, alias Droukdal, commence à signer ses communiqués du titre d'émir d'Al-Qaida au pays du Maghreb islamique, que la presse, par commodité, raccourcira en Al-Qaida au Maghreb islamique.

Florence Beaugé

Anonyme a dit…

RE-PS:

Pour mes fonctions de directeur, demandez donc au bébé génétiquement modifié, à sa 1/2 fratrie de la compagnie créole ou alors à son bof corrompu ou enfin à la putain vénérienne Carbon 14 qui sont, entre autres, les colporteurs de toutes ces diffamations ridicules et racistes.

nous serions tous bien curieux de savoir comment se pourrait-il donc faire qu'on soit descendant d'esclaves créoles et raciste en même temps?

Quadrature du cercle que seul le bof corrompu bac +0 et prétendument intello de la lesbienne créole serait à même de résoudre !Je ne vois personne d'autre que lui franchement pour y arriver.

Stop et fin vraiment et pour de bon avec ces minables ignares raciste coalisés qui en auront fait fuir plus d'un avant moi.Je serais presque comme "the last standing man" ou le "dernier des Mohicans".

Stop et fin!

Anonyme a dit…

Mort akhbarou! Aussi vivant que Ould Sidna. Guidère est un saint-cyrien.... A-

A- tu as vraiment raison de dire qu'il n'est pas encore mort et que guidere est un saint-cyrien.message reçu cinq sur cinq.il est increvable, que faire donc avec ce djihadiste surarmé?

Anonyme a dit…

Bidhani facho BF le raciste s'est fait prendre la main dans le sac en direct sur le blog avec ses messages codés à l'adresse de ses racistes d'acolytes.C'est ce qui arrive toujours quand les imbéciles racistes se croient plus intelligents qu'ils ne le sont.

Eh bien BF, tu as tout un blog canalh rien que pour ta petite personne seulement.KBG et les autres sont partis,Content?

Anonyme a dit…

ketlou bf mat.

Anonyme a dit…

Exercice de logique rhétorique!!
***********
Bébé génétiquement modifié =BÂTARDE=VREYKHA en Hassania pour ceux qui n'auraient pas compris à quoi ce doux et exquis euphémisme rimerait donc!

Et tout logiquement les bâtardes n'ont jamais de frères et soeurs mais rien que des 1/2 frères et 1/2 soeurs, cela coulerait presque de source me semblerait-il bien.IMPARABLE!

Et en poussant cette logique plus loin, les bâtardes n'ont jamais des beaux-frères si corrompus et bac +0 soient-ils mais rien que des 1/2 BEAUX-FRERES bac +0 corrompus de surcroit.Tout aussi inattaquable!

voilà, je crois que je me serais fait le plus clair, logique et convaincant possible, pour les rares qui en douteraient encore.

Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!

Anonyme a dit…

Au fait pendant que nous y sommes, côté diplôme, le Bébé génétiquement modifié =BÂTARDE=VREYKHA n'est que BAC+2.

Et cela sans compter ses autres diplômes aussi falsifiés que ceux de la putain EZNAGUIYA vénérienne de Rome fournis par Méphisto le raton rongeur de la Casbah de Tunis, mon cousin.

A part çà pas grand chose vraiment et je ne la croirais pas si égoiste au point de n'avoir pas fait bénéficié sa "fierté, son cher et adoré 1/2 beau-frère" bac +0 des généreuses libéralités en DIPLÔMES FALSIFIES contre espèces sonnantes et trébuchantes de Méphisto le raton rongeur de la Casbah de Tunis, mon cousin.

Ce me semblerait tout simplement impensable surtout que le bof corrompu en aurait un besoin criant car des fois il se pique de jouer à l'intello en tuant le temps sur canalh ou en jouant au scrabble.et même qu'il est très bon à ce jeu là pour avoir battu le SUPER-INTELLO et terreur de l'intelligentsia IGNARE RACISTE KBG!

Donc de grâce si bac +0 et corrompu que soit le 1/2 beau-frère de BGM concédez lui le statut d'intello rien que pour me faire et lui faire plaisir.
Vous me devez bien cela après 18 mois de bons et loyaux services sur le net et mes blogs.

Et sur "dernier coup là", je m'adressais exclusivement à la véritable intelligentsia et non au LAGHV ESSEIL raciste et ignare!
***************
PONCTUATION:
Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!

Anonyme a dit…

J'ai adoré cet échange assassin et tout en douceur auquel, dois-je vraiment le préciser je suis complètement étranger.

Echange ping pong qui aura fini par régler enfin son compte urbi et orbi à Bidhani Facho ce "poux du tapi" ou "guemlet leghtive" qui a pollué et continue encore de polluer ce forum en FAISANT LE VIDE sytématiquement autour de lui sur ce blog à coups de grossièretés et d'infamies obscènes.
nefssoun tesstahighou el helak avec BGM, la putain carbon 14 et TUTTI QUANTI etc...nombreux machallah!
***************

Anonyme Anonyme a dit...

Mort akhbarou! Aussi vivant que Ould Sidna. Guidère est un saint-cyrien.... A-

A- tu as vraiment raison de dire qu'il n'est pas encore mort et que guidere est un saint-cyrien.message reçu cinq sur cinq.il est increvable, que faire donc avec ce djihadiste surarmé?

8 septembre 2009 16:03
*******************
Anonyme Anonyme a dit...

Bidhani facho BF le raciste s'est fait prendre la main dans le sac en direct sur le blog avec ses messages codés à l'adresse de ses racistes d'acolytes.C'est ce qui arrive toujours quand les imbéciles racistes se croient plus intelligents qu'ils ne le sont.

Eh bien BF, tu as tout un blog canalh rien que pour ta petite personne seulement.KBG et les autres sont partis,Content?

8 septembre 2009 16:14
*********************
Anonyme Anonyme a dit...

ketlou bf mat.

8 septembre 2009 16:35
***********************
PONCTUATION:
Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume LA COMPAGNIE CREOLE ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!

Anonyme a dit…

CIAO et SALUT et bonne soirée.

KBG pour vous servir, putain vénérienne, lesbienne créole, pédales séniles, BF, hétéros et tutti quanti RACISTES et IGNARES!

*******************
PONCTUATION:
Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume LA COMPAGNIE CREOLE ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!

Anonyme a dit…

Non, juste 2 petits derniers encore, puisque les choses se décanteraient et se préciseraient de + en + .Juste pour vous aider à replacer dans leur VERITABLE CONTEXTE certaines de mes interventions sibyllines et qui devraient avoir ressemblé à du Mandarin ou du Mongol pour nombre d'entre vous.
Eh bien, PLUS MAINTENANT.Ne boudez surtout pas votre plaisir en relisant les 2 commentaires ci bas, SVP, avec une nouvelle et édifiante GRILLE DE LECTURE.A vous, donc.
**********************
Bon pour le topo sur la corruption dans les Orgs Ints, c'est à l'eau!
Saisi de soudaine compassion et pitié mais pas de remords envers les corrompus sous-fifres locaux des OI, j'ai décidé de surseoir au projet à plus tard.
Néanmoins voici tjrs et pour rappel l'entrée en matière de ce brûlant sujet.
-------------------
Demain, je me ferai plus consistant dans mes interventions pour aborder le phénomène de la CORRUPTION dans les institutions intles, sujet que je connais assez bien.

Je l'analyserai dans ses moindres détails et j'irai même jusqu'à montrer que ce phénomène serait surtout très répandu parmi le "sous-fifrat" du personnel local qui reproduit au sein des représentations des Org Int les mêmes travers de l'administration corrompue du pays d'accueil.Et bonjour les dégâts pour les programmes financés par les Org Int ainsi que leur efficience.
Surtout en Afrique et les pays qu'il ne serait plus vraiment appropriés d'appeler du Tiers-monde, la notion étant quasiment obsolète voire caduque.Cela promettrait donc d'être croustillant à défaut d'intéressant.
Bah, des sous-fifres corrompus de plus, rien de vraiment nouveau sous le soleil mauritanien!

NB: "Sous-fifrat" n'est pas encore français tout néologisme ou plutôt KBGisme qu'il serait.

Anonyme a dit…

Monsieur anonyme, qui veut défendre indéfendable,

le kb-g n'a eu que ce qu'il mérite, il a commence par lyncher les personnes honnêtes Hommes et Femmes et a son tour qu’il soit lyncher,

1) kb-g a été toujours un nullard au maec soutenu par L’ex SG khatry ould Jiddou a cause de sa mère qui habile les MAEC depuis sa soti de l’ENA, qui le suit comme son ombre et que kbg a voulu une fois tuée par coureau en Allemagne, l’ex ambassadeur Dr. Diafana est temoins.

2) il n’a jamais était directeur au MAEC.

3) Il n’a pas fait des études en France, il a juste fait l’ENA de Nouakchott ,A long pas plus ni moins.

Mr anonyme évitez d’etre l’avocat du diable, dites a votre client kb-g, de laisser les gens tranquilles, avant de le défense Faite un peu de recul et voir combien de personnes l’ont insultés et posés vous question , pourquoi ces personnes n’acharnent sur lui , après tu regretteras de l’avoir défendu.

Il ne mérite pas ta défense, c’est un complexé, drogué soulard.

Anonyme a dit…

Le SECOND PRECISANT LE 1er:
***************
Je vais vous raconter une histoire de corruption qui à première vue n'aurait rien à voir avec les créoles ou la compagnie créole contrairement à ce que j'avais annoncé tantôt.Elle ferait presque sourire et je la tiens d'un de mes amis homme d'affaires.

C'est l'histoire d'un hartani baraqué et musclé, remarquez que je n'aurai pas encore dit créole musclé, ce Hartani était donc affecté par le trésor pour faire une unique, répétitive, lassante et mécanique tâche, quasiment robotique mais qui demande aussi beaucoup de force physique:APPOSER LE LOURD CACHET SEC "VU BON A PAYER" sur les milliers de titres de confirmation en phase de liquidation finale.

Eh bien, figurez vous bien que ce hartani inculte et pas créole du tout pour autant aura amassé une immense fortune "à la force de ses bras" et ce serait vraiment le cas de le dire ici.
Et comment donc KBG?Simple comme bonjour, pour daigner utiliser la force de ses poignets herculéens il exigeait invariablement un certain montant de la part des commerçants "pressés", pas moins que cela!Et ce lascar passerait pour avoir été en son temps l'un des fonctionnaires subalternes les plus riches, plus riche que certains directeurs voire ministres aussi!

Comme quoi on peut être quasiment INCULTE et bourrés aux as.Mais ce hartani pas créole du tout n'aura jamais prétendu pour autant être un INTELLO.Ce n'était tout simplement pas sa tasse de thé contrairement à d'autres, créoles ou pas, qui se seront sentis pousser des ailes tout banalement parce qu'ils auront grâce à leurs fonctions subalternes de sous-fifres su EXTORQUER aux usagers des fortunes iniques et sans raisons.
Exactement de la même façon que notre hartani qui n'a que son cachet herculéen comme moyen de dissuasion et de PRESSION!

Mais me diriez vous sûrement, KBG où serait donc le rapport promis avec les créoles ou la compagnie créole dans tout çà?
Eh bien gambergez!!!
KBG

Anonyme a dit…

CIAO, SALUT et bonne soirée.

KBG pour vous servir, ****1/2 BOF CORROMPU BAC+0****, putain vénérienne, lesbienne créole, pédales séniles, BF, hétéros et tutti quanti RACISTES et IGNARES!

*******************
PONCTUATION:
Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume LA COMPAGNIE CREOLE ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!

Anonyme a dit…

Anonyme a dit...
Exercice de logique rhétorique!!
***********
Bébé génétiquement modifié =BÂTARDE=VREYKHA en Hassania pour ceux qui n'auraient pas compris à quoi ce doux et exquis euphémisme rimerait donc!

Et tout logiquement les bâtardes n'ont jamais de frères et soeurs mais rien que des 1/2 frères et 1/2 soeurs, cela coulerait presque de source me semblerait-il bien.IMPARABLE!

Et en poussant cette logique plus loin, les bâtardes n'ont jamais des beaux-frères si corrompus et bac +0 soient-ils mais rien que des 1/2 BEAUX-FRERES bac +0 corrompus de surcroit.Tout aussi inattaquable!

voilà, je crois que je me serais fait le plus clair, logique et convaincant possible, pour les rares qui en douteraient encore.

Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!
8 septembre 2009 17:08

Anonyme a dit…

ALLAHOUME ESSTERNÂ BI STREKE EL JEMIL!
------------------
CIAO, SALUT et bonne soirée.

KBG pour vous servir, ****1/2 BOF CORROMPU BAC+0****, putain vénérienne, lesbienne créole, pédales séniles, BF, hétéros et tutti quanti RACISTES et IGNARES!
*************************
VERSION CORRIGEE:
Merci pour le collègue et l'ano qui auront cru bon de prendre ma défense contre ces diffamations insipides tout droit sorties du cerveau détraqué des racistes aigris qui auront fait main basse sur ce forum en pratiquant la politique de la terre brûlée et cela en faisant feu de tous bois.sans aucun égard pour la crédibilité, l'honneur, la pudeur et la décence dictées par nos traditions arabo-négro-musulmanes et par l'honnêté intellectuelle s'il est permis de qualifier de telles déjections (hommes, femmes et pédales) d'intellos.
Résultat de la terre brûlée:tout le monde honnête et pas raciste aura pris la poudre d'escampette en réalisant ce manège surréaliste, passé de mode puisque d'un autre âge!

Sans me sentir vraiment obligé de me défendre contre les lubies fantaisistes charriées par quelques minables ignares racistes à bout d'arguments, je m'en vais cependant leur donner le coup de grâce qui fera très, très mal connaissant un peu mieux maintenant "l'historique médical de ces malades racistes rongés par l'aigreur" de l'ignorance et du racisme qui vont tjrs de pair, du reste:

**s'il vous arriverait à tout hasard, vous ou vos proches et amis d'aller consulter à l'hôpital Cheikh Zayed Ben Sultan Al Nahyan de NKTT (Ten souelim) vous pouvez tjrs remercier KBG qui en aura obtenu le financement grâce à ses relations avec les Cheikh Al Nahyan, avec la Fondation Cheikh Zayed et le Fond d'Abou Dhabi pour le Developpement.
C'est bien moi qui suis à l'origine de l'idée du financement de l'hôpital que j'ai promue et négociée personnellement au sein des cercles de décision et la Fondation Cheikh Zayed (al daira al khassa) aura finalement accepté de financer ce projet.C'est un peu trop long à expliquer mais sachez que cet HOSTO est mon BEBE avant que je ne parte non pas à Nktt après mon "expulsion" des EAU mais plutôt à Baghdad que je trouvais plus intéressant pour vivre de nouvelles expériences diplomatiques et à portée de la bourse du père de famille qui n'a pas voulu d'une affectation dans le lointain New York des NU à cause de la chèreté de la vie (loyer +de 50% salaire!).Ce qu'aura dit le collègue ano est strictement VRAI!Après mon départ l'amb Telmidi a continué pour parfaire un processus qui coulait de source et dont les solides bases auront été jetées par le "1er conseiller, chargé d'affaires dealer de drogue et d'alcool"!

Ce sera bien là la seule mise au point que je daignerais bien faire pour évacuer d'un revers de main dédaigneux les désespérées, ridicules et VAINES tentatives de me souiller tout en se tournant en dérision eux mêmes faites par les malhabiles infâmes auteurs pitoyables aigris(e) de ces ABSURDITES racistes (pas de féminin pour auteur)!

Après cela, il vous serait tjrs loisible de continuer à vous ridiculiser en direct sur le net comme d'hab et cela en déversant votre trop-plein de bile, de rancoeur et de rage IMPUISSANTES devant ma patente supériorité MORALE et INTELLECTUELLE !!

Khalil Balla Gueye - Düsseldorf-RF d'ALLEMAGNE.
**************

PONCTUATION:
Edowrou tensseblou nihhh ghassben aleikoum entoume LA COMPAGNIE CREOLE ew vos racistes d'alter ego dans la flétrissure immonde!

Stop et fin!

Je suis monté au créneau juste le temps de défendre mon honneur et celui des miens.Sans plus.Pour le reste je n'ai pas encore changé d'un IOTA!

Anonyme a dit…

ALLAHOUME ESSTERNÂ BI STREKE EL JEMIL!
------------------
CIAO, SALUT et bonne soirée.

KBG pour vous servir, ****1/2 BOF CORROMPU BAC+0****, putain vénérienne, lesbienne créole, pédales séniles, BF, hétéros et tutti quanti RACISTES et IGNARES!
*********************
J'ai oublié mon rôle dans le recrutement sur place ou la réintégration d'une bonne quinzaine de policiers dont un SEUL est mon parent (ould khali).Tous les autres me sont complètement étrangers, lillahi we lil watan, sans plus, comme mon blog!
Si beaucoup de familles voire de campements mangent à leur faim c'est un peu grâce au coup de pouce de KBG et de ses bonnes relations avec certains cheikhs et autres membres de l'oligarchie Emirati.

Et quand l'amb d'alors s'est opposé pour des raisons politiciennes inadmissibles au recrutement de près de 150 policiers à Sharjah obtenu par Cheikh Mohamed el Hafedh ould Enahoui en demandant à l'émirat de Sharjah de rapatrier illico presto ces pauvres policiers mauritaniens déjà rasés et à l'entrainement depuis près d'une semaine je m'y suis energiquement opposé.A tel point que j'ai refusé de faire le déplacement à sharjah pour arranger les formalités de rapatriement de ces pauvres hères qui croyaient avoir enfin tourné la page du chômage endémique au pays et celle de la misère.
Un autre conseiller moins scrupuleux et plus cupide pour les frais de mission s'en est chargé à ma place.
quelques mois plus tard, Dieu l'a fait rappeler avec un autre conseiller par Ould Lekhal que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve mais qui semblerait bien me connaître plus que je ne le pensais allant même jusqu'à me proposer l'affectation de rêve de 1er conseiller chargé d'aff à new york que j'ai déclinée pour les raisons déjà citées.

Entoume mâ tehechmou!

Anonyme a dit…

Bilkiss et Maatala,

C'est quoi encore cette histoire?

Mestour enta vem? C'est comme l'histoire du contrat de peche de Hassena en Afrique du sud. C'etait quoi encore le nom de la compagnie? Sacré Taqadoumy! Heureusement que je ne suis pas ministre et ne le sera jamais.


A-

===

Financements obscurs : Le Président Aziz, embobiné ou complice ?

08-09-2009

Le 16 août 2009, peu de temps après son investiture, le Général putschiste, élu Président de la République, inaugure l’état de grâce par un présage de prospérité plutôt bienvenu, au terme d’une année d’isolement diplomatique et d’économie de survie.

Une messianique Société Islamique de Développement du Secteur Privé, prétendue filiale de la Banque Islamique de Développement (BID), annonce un faramineux projet de construction immobilière dans la capitale, sur une surface globale d’un million de mètres carrés. Le généreux investisseur promet, également de générer, en Mauritanie, d’avantageux crédits dans les domaines de la pêche, du traitement du poisson et de l’exploitation du gaz naturel (off shore). En contrepartie, le groupe obtient, des nouvelles autorités, l’autorisation de fonder une banque islamique. A Nouakchott, le bonheur s’annonce. Les journalistes accrédités à Nouakchott s’empressent de répercuter l’évènement.

L’audience avec le Chef de l’Etat se déroule face aux caméras de la télévision de Mauritanie (TVM) et les invités vont jusqu’à s’offrir une déclaration publique à l’entrée du Palais présidentiel. Le ministre mauritanien des Finances, le très souple et prudent Sidi Mohamed Ould Tah, esquisse un sourire de satisfaction. Ancien fonctionnaire de la BID, d’ailleurs fort apprécié à ce titre, le technocrate sans subjectivité ni préférence vient de remporter une victoire personnelle.

Seulement voilà, quelques diplomates, en charge de surveiller le blanchiment d’argent sale en Afrique de l’Ouest s’intéressent de près à la transaction et y conçoivent des motifs de méfiance. Taqadoumy, informé, tente de parvenir au recoupement des identités et dénominations, telles que présentées par la dépêche de l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI), organe d’information officiel.

Anonyme a dit…

Suite - l'histoire folle de Taqadoumy.

copiarpegar: Am short on this. Any help?

A-

======

A ce stade, quelques singularités frappent l’attention :

- La BID, une institution multilatérale, dispose-t-elle d’une filiale, sous le sigle de Société Islamique de Développement du Secteur Privé ? La recherche sur le site électronique de la BID ne fournit pas de réponse ;

- A supposer l’existence de cette relation, toutes les sources de presse relatives au groupe en cause renvoient à sa visite en Mauritanie, comme s’il disposait, là, de son acte de naissance ;

- Khaled Aboudi, le chef de la mission conjointe, reçue par Mohamed Ould Abdel Aziz surgit, lui aussi, du néant médiatique ; une investigation méticuleuse sur le terrain de la finance légale ne reconnaît pas le personnage ;

- Plus troublant encore, une autre partenaire cité par l’AMI se révèle introuvable ; il s’agit de la Banque Asie Turque dont la traduction, en Anglais, Arabe, turc et même russe, ne correspond à aucune activité sur le marché mondial ;

- Des téléspectateurs avertis à Nouakchott, reconnaissent, en revanche, un ressortissant turc, très introduit dans le négoce de la ferraille en Mauritanie où il réside souvent. Il serait recherché par la justice de son pays et circulerait avec un titre de voyage libérien. A certains de ses interlocuteurs, il se prévaudrait d’une nationalité saoudienne.

L’affaire jette le discrédit sur le Président de la République ; soit le voici pris en flagrant délit de connivence avec un montage de faux aux finalités inavouables, soit l’un de ses ministres et certains de ses collaborateurs l’ont abusé à des fins probablement illicites.

Pourtant, les précédents ne manquent qui auraient dû inciter à un effort de perspicacité, de la part des services du contre-espionnage et du secrétariat général de la Présidence, d'ailleurs mitoyens. L’enquête préventive sur les hôtes potentiels du chef de l’Etat relève de leur compétence commune, après consultation du ministère des affaires étrangères.

Comme en témoigne toujours le site officiel du gouvernement mauritanien, le 12 octobre 2008, le Général Ould Abdel Aziz, fraîchement putschiste, recevait l’ivoirien Al Moustafa Touré, Président d’un présumé Observatoire International des Droits de l’Homme ; recoupement opéré, le scandale éclate à Nouakchott et l’hôte s’enfuie ; l’improbable enseigne se réduisait au fond de commerce et gagne-pain circonstanciel d’un sulfureux danseur de coupé-décalé dont les fortunes nocturnes déclinaient en Abidjan.

Lien connexes : Le pouvoir putschiste se fait arnaquer de belle manière

Anonyme a dit…

S'agissant de mon cursis scolaire et universitaire , je n'ai de compte à rendre à personne!Tout bardé de diplômes divers que je sois, du reste!

Anonyme a dit…

Ya el khelta faites la paix et meme l'amour c'est ok. Evitez de mettre sur la place publique la vie des gens et on ne se souviens meme pas qui a commencé. Faites la paix.

A-

Anonyme a dit…

De la part de l'UFAD de Ould Maouloud. Il ne voit que la meme chose, mais pas d'autre: incapable de comprendre le jeu de wade, gadio and kadafi.

Repose-toi ya Ould Maouloud.

======

L’UFP estime que la Mauritanie traverse actuellement une crise grave


Dans une résolution issue des dernières assises du conseil national de l’Union des Forces Progressistes(UFP) du Mohamed Ould Mouloud , cette formation politique a qualifié la situation actuelle de la Mauritanie de « particulièrement grave ».


Le parti de Ould Mouloud a souligné que les mesures prises par le gouvernement pour baisser le prix des produits de consommation de base, notamment « l’Opération Ramadan » sont des outils de propagande utilisés par le gouvernement pour détourner l’attention de l'opinion des problémes socioéconomiques aigus que connaît le pays.
Dans sa résolution, le conseil national de L’UFP est également revenu sur les péripéties de la crise politique née du coup d’Etat qui s’est terminée avec l’accord cadre de Dakar, critiquant sévèrement ce qu’il a appelé « l’immobilisme et l’amateurisme face à la grave crise d’existence que traverse le pays ».
Le parti de Ould Mouloud a, tout de même, lancé un appel en faveur du dialogue afin de sauver la Mauritanie. Il a également demandé à tous les acteurs politiques d’exercer le maximum de pressions sur le gouvernement pour trouver des solutions salvatrices et durables aux graves problèmes que connaît la Mauritanie.
Il faut noter que l’UFP ne fait pas parti des formations politiques présentes dans la composition du gouvernement actuel de Ould Mohamed Laghdhaf.

Anonyme a dit…

Encore Bourgi ! Y en a marre.A-


http://www.rue89.com/2009/09/07/virer-un-ministre-cest-simple-comme-un-coup-de-fil-de-bongo

Anonyme a dit…

KBG,

D'ou' avez-vous trouve' l'argent pour acheter 12 voitures, financer le transport desdites voitures et payer les frais de dedouanement?

Vous etiez bien un diplomate!
Pourquoi le commerce des voitures de votre part??????

C'EST BIEN AU NOM DE LA MAURITANIE QUE VOUS AVEZ NEGOCIE'!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Et tu en es si conscient que tu prends toutes *TES aises avec moi tout assuré que tu es de ne pas attirer mon attention tout négligeable que je te trouve!

Anonyme a dit…

Arretez les gars. Vous ne devez pas continuer comme ça. A-

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Un rimeur pour toi avant que les peshmargas ne prennent. HH

====


http://www.radio-canada.ca/-08-09-09

Fowler revient sur son enlèvement
mardi 8 septembre 2009

Dans une première entrevue accordée depuis sa libération, le 22 avril, le diplomate canadien Robert Fowler affirme que les militants du groupe Al-Qaïda qui l’ont enlevé et détenu pendant plus de quatre mois au Mali ont probablement réussi leur opération grâce à des informations de haut niveau.

« Je sais que quelqu’un m’a vendu », déclare-t-il dans une entrevue accordée à Peter Mansbridge, qui sera diffusée mardi soir sur les ondes de CBC. « Ce pourrait être le gouvernement du Niger. Un sympathisant d’Al-Qaïda dans le bureau de l’ONU au Niger. Dans les bureaux de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest. Dans le secrétariat de l’ONU à New York. »

Au moment de son enlèvement, le 14 décembre 2008, M. Fowler était émissaire de l’ONU pour le Niger. Il devait à ce titre étudier les possibilités de parvenir à un accord de paix entre le gouvernement du président Mamadou Tandja et des rebelles touaregs du nord du pays, qui réclament un meilleur partage des ressources.

Son assistant, le diplomate canadien Louis Guay, ainsi que le chauffeur nigérien du groupe ont été enlevés en même temps que lui. M. Fowler raconte que les trois hommes, qui voyageaient sans garde du corps, ont été enlevés par des hommes armés de fusils mitrailleurs AK-47. Ils ont été forcés de monter dans la boîte d’une camionnette et cachés sous une couverture.

Deux des ravisseurs se sont assis sur eux lorsqu’ils ont quitté le site de l’enlèvement, dans la région de Tillabéri, à environ 40 kilomètres de la capitale, Niamey. M. Fowler raconte que M. Guay a été frappé au visage par le fusil d’un ravisseur et que lui-même a subi une fracture vertébrale par compression. C’est lors du trajet en camion, qui a duré 56 heures, que les kidnappeurs ont révélé être membres d’Al-Qaïda.

M. Fowler et ses collègues ont été enlevés après avoir visité une mine d’or appartenant à des entreprises canadiennes et au gouvernement du Niger. Selon Robert Fowler, le gouvernement du Niger, qui était responsable de sa sécurité dans le pays, et du personnel de l’ONU étaient au courant de son itinéraire dans le pays.

Le site de l’enlèvement, près de la rivière Niger, est un site bien connu où les diplomates font régulièrement des pique-niques, affirme le diplomate canadien. « Ce n’était pas considéré quelque peu sécuritaire ; c’était sécuritaire », déclare M. Fowler, lorsque M. Mansbridge l’interroge sur le manque de sécurité entourant ses déplacements au Niger.

Quelques jours après le rapt, le ministre nigérien de la Communication, Mohamed Ben Omar avait pourtant dit regretter que le diplomate canadien n’ait pas prévenu les autorités ni la représentation locale des Nations unies, de son déplacement vers la mine de Samara. M. Fowler dit qu’il est évident que le gouvernement du Niger « haïssait » sa mission.

M. Fowler soutient qu’il était gardé par un groupe d’environ 20 hommes, âgés de 7 à 60 ans, qui connaissaient la valeur de leur prisonnier. M. Fowler dit qu’ils n’ont pas été surpris lorsqu’il a décliné son identité.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) avait aussi revendiqué la capture de quatre otages européens quelques semaines plus tard. Deux d’entre eux ont été libérés en même temps que MM. Fowler et Guay. Un troisième a été libéré à la mi-juillet. Le quatrième, un Britannique, avait été exécuté au début du mois de juin.

Le premier ministre canadien Stephen Harper a indiqué que la libération de MM. Fowler et Guay a été rendue possible grâce à la « négociation ». On ne sait toutefois pas ce que le gouvernement aurait pu accorder aux ravisseurs en échange de la libération des deux prisonniers.


Robert Fowler pense avoir été vendu par une source au sein du gouvernement nigérien ou de l’ONU, explique Martin Bégin.

Anonyme a dit…

Maata, il ne faudra plus effacer mes rares commentaires par lesquels je daigne tout aussi rarement répondre aux grossièretés obscènes de coolie le dogon malien irresponsable.
Il n'est pas meilleur que les autres infâmes du blog.
mais lui aurait le grand avantage de "mâ yehchi 3ayni" autrement dit je l'ai tjrs trouvé dénué d'intérêt car je connais très bien l'homme et même un peu plus que toi même et la moyenne des bloggers.

Cela dit bonne journée à tous et ne boudez surtout pas votre plaisir en déversant votre trop-plein de bile et de rancoeur aigrie raciste.je me ferais bien tout aussi plaisir de vous répondre ou pas, ce sera à la tête du client.
Cheikh El Khalil

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 397   Suivant› Les plus récents»