dimanche 22 novembre 2009

Je recommande la prudence!

La Mauritanie, au-delà de son fer, de son cuivre, de son pétrole, de son poisson, de son élevage, de son agriculture et de ses riches terres de la vallee, reste et demeure l'un des plus pauvres pays de la planete et pourtant elle compte moins de 3 000 000 d'habitants.

Depuis ces derniers jours l'actualité Mauritanienne est dominée par mon frère Sidi El Moctar Ould Naji et "son" scandale financier de 45 000 000 de dollars. Le gros éléphant blanc assis dans le milieu du salon que plusieurs personnes veulent ignorer, a pour nom: Coup d'état!!!

En d'autres termes, les nombreux coups d'état que notre pays a connus, ont créé des conditions propices pour la corruption et le détournement des biens publiques.

Mon frère Sidi El Moctar Ould Naji est a' la fois un produit et une victime d'un systeme de clientelisme qui existe depuis le regime d'Al Marhoum Moctar Ould Dadah et qui continue a' exister aujourd'hui sous le regime de Mohamed Ould Abdel Aziz.


Il est certes coupable mais il ne l'est pas plus que tous ces anciens ou actuels ministres, gouverneurs, secretaires generaux, directeurs, comptables, prefets, officiers superieurs et ambassadeurs... etc qui sont devenus milliardaires durant l'exercice de leurs fonctions respectives.

Je ne minimise point l'ampleur des crimes économiques. Je sais que ce phenomene a detruit la santé, l'education et le bien-etre de notre peuple. Plus de 80% de notre population vit dans la misere la plus absolue. Les Mauritaniennes et les Mauritaniens croupissent dans la pauvreté.


En face d'eux, les perturbateurs nommés pourqu'ils cessent de protester, les irresponsables, les parents et les amis des hommes "forts" des differents regimes font la dilapidation des ressources nationales au vu et au su du monde entier.

Il est imperatif que les responsables nationaux Mauritaniens sachent que les richesses du pays appartiennent au peuple. Il faut certes lutter contre la corruption mais il serait preferable d'éviter une justice a' deux vitesses. Une vitesse clemente pour les amis du regime et une vitesse punitive pour les "ennemis" du pouvoir en place.


Une telle justice ne peut qu'engendrer des mecontentements qui peuvent etre la source d'un autre coup d'etat chez nous. Je conseillerais la creation d'une commission d'enquete au niveau du parlement et du senat. Ladite commission doit avoir les deux objectifs suivants:

1- Faire la lumiere sur tous les detournements qui ont eu lieu en Mauritanie depuis le regime Daddah.

2- Etudier les voies et moyens pour recuperer l'argent detourné. Jeter les uns et les autres en prison n'est pas la solution. La sagesse Américaine dit que si vous pretez 15 000 dollars à une personne et la personne n'arrive pas a' vous payer, elle a le problème. Mais si vous pretez 15 000 000 de dollars a une personne et la personne n'arrive pas à vous payer, vous avez le probleme.


En d'autres termes, l'essentiel doit etre de recuperer les fonds detournés. Les reglements de comptes, la vengeance et les emotions ne nous meneront nulle part. Je recommande la prudence parce que nous avons affaire à des fortunes qui font travailler des milliers de Mauritaniennes et de Mauritaniens.


Seydou Coulibaly

244 commentaires:

1 – 200 sur 244   Suivant›   Les plus récents»
lewonni a dit…

bôjôr

bilkiss si tu veux des news du démagogue sans frontières , il est sur cridem où à base de " Je" sans appel , il recommande la prudence

un certain rasshmar lui répond ceci:

" Cher Seydou Coulibaly !

C'est bien de voler au secours de votre frère Sidi El Moctar Ould Nagi mais, de grâce un peu de retenue :

1/ Tout le monde sait que votre frère, comme d'autres, doit sa fulgurante ascension à ses talents de ses chefs hiérarchiques à la BCM et au Cabinet du Président de la République de l'époque. Tout le sait avec quelle servitude il devinait les caprices des 2 Ahmed Oulad Taya (le fils et le frère de l'ex-Président), et de l'ex-First Lady pour les satisfaire à vitesse hypersonique.

2/ Il est de notoriété publique que ton frère n'a jamais bénéficié d'un miraculeux héritage, ni prospéré en affaires licites, ni gagné au loto européen ou américain.

3/ Tout le monde connait l'extraordinaire "générosité" de ton frère en Mauritanie, à Dakar, en France et ailleurs, où il distribuait à tour de bras des sommes faramineuses, fruits de l'argent volé aux Mauritaniens.

Alors cher Seydou Coulibaly un petit peu de décence. Ce n'est pas parce qu'il y a d'autres voleurs que ton frère, qu'il faille arrêter la machine répressive des crimes économiques à son encontre. Il faut au contraire généraliser ces mesures de salubrité publique et nationale."

salut bl

---------------

lire aussi le papier de JD sur cridem où il commence lui aussi à avoir de la compassion pour le frère de couly car il n'aurait fait " qu'éxécuter des ordres"!

ma foi, on ne peut pas dire qu'il ait hésité... ou même fait de la résistance à cet ordre de s'enrichir en travaillant pour des miettes, c'est vrai que les miettes de 24 milliards ce n'est rien

quelle affaire! il paraît qu'on commence ici là à rembourser de petits rien 12 milliards par-ci quelques uns par-là et on trouve des gens qui s'en plaignent!

pauvres RV! c'est bien triste de n'avoir qu'à rembourser pour éviter la prison ( un pensée à haveni qui sort bientôt , d'alleurs taqadoumy devrait mettre un compte à rebours en place vu qu'ils connaissent le temps qu'il lui reste)

question? qui est le plus coupable: le gouverneur ou ceux qui ont su profiter de son profil?

Pauvre Aziz! je le plains! car il suffirait que le mécontentement soit général, c le cas de le dire, pour réunir tous les ingrédients d'un nouveau coup d'état

alors AOD prendrait acte, le fndd aussi, la preusse essayerait de comprendre puis de justifier que " aziz a voulu en faire trop comme l'indique c tombeurs!"

ect ect le seul enjeu aujourd'hui est de soutenir ce coup de balai, une marche devrait être organisée pour montrer qui soutient aziz et l'on verrait toutes ses foules, il en a bien besoin

qu'importe qu'il ne soit pas un saint, moïse n'est pas devenu moïse en un jour, toute proportion gardée bien entendue, gare à l'apogée de la lutte cad gare au mont gare au point culminant

gare au retour du veau d'or!

maatala a dit…

Couly

MRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

Si c'est pour nous raconter ce genre d'âneries qui tentent maladroitement de faire l'impasse sur les 20 ans de la tayie , tu pouvais toujours continuer ton hibernation.

Je constate aussi, que tu évites de parler des entrepreneurs dont tu faisais les éloges (les nouéguids entre autre). Mais preuves à l'appui se révèlent aujourd'hui comme étant de vils escrocs.

Nous t'avions ici même dit, qu'ils doivent en grande partie leur fortune à Taya, ce que tu as toujours réfuté.

C'est la faute au coup d'état dis-tu avec aplomb et couardise :

Tu soutenais SIDIOCA, que parce que tu savais qu'il n'aurait jamais le courage de s'attaquer à cette associations de malfaiteurs que les laudateurs dont tu es un digne représentant voulant faire passé par perte et profit au nom de la prudence.

Pourtant , tu ne fais preuve de cette même prudence quand , il s'agit de parler du sénégal, ou quand tu tentes de réveiller les vieux démons de la haine.

Contrairement à toi, je n'appelle pas à la prudence, mais je dit à azzizzo de mettre le Feu.

La place de ses escrocs est en prison.

Azziz, surtout pas MOLI le Fou

maatala

maatala a dit…

Saam

Lusur cridem

"Lutte contre la prévarication : Le rouleau compresseur est lancé !

La lutte contre la mauvaise gestion et l’abus des finances publiques, Ould Abdel Aziz en avait fait son crédo. La mise en examen de l’ancien gouverneur de la Banque centrale et les limogeages tous azimuts de fonctionnaires soupçonnés de mauvaises pratiques bat son plein, comme en attestent les derniers développements.

Depuis quelques semaines l’opinion publique tangue au gré des interpellations et des révélations sur la gestion des deniers publics. Chaque jour apporte son lot de surprises où l’on se rend finalement compte du degré de déliquescence de l’Etat au profit d’une poignée d’individus déjà bien nantis mais dont la soif d’argent est restée insatiable.

«Règlement de compte », «affaires sélectives », tous les alibis sont bons pour ajourner la recherche d’une justice sociale mise à mal par la pratique à ciel ouvert de la prévarication. Pendant que certains se serraient la ceinture pour déjouer la faim, les autres se servaient allègrement des biens publics. Immoral !



Nul n’est au-dessus de la loi.

Dans cette affaire qui secoue tout le microcosme, l'ancien gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, Sid'El Moctar Ould Nagi, a été placé jeudi en détention préventive pour détournement. Mais dans la réalité, le gouverneur de la banque centrale n’a fait qu’obéir à des ordres. Il est notamment reproché à Sid’El Mokhtar Ould Nagi, qui dirigeait cette institution entre 2001 et 2002, "la volatilisation sans traces ni justificatifs" avec destruction de pièces comptables" d'un montant de 12 milliards d'ouguiya.

Mais a-t-il agi de son propre chef et quel bénéficie tirerait-il de détourner de l’argent au profit d’autres institutions ? S’il a certainement une responsabilité dans ces faits, il faut éviter l’amalgame et focaliser seulement l’affaire sur lui. Sid’El Mokhtar Ould Nagi n’a pas bénéficié à lui seul des montants frauduleusement acquis.

Les témoignages des banques primaires par lesquelles ces transferts illégaux ont été opérés révèlent bien des noms à qui l’Etat a demandé des comptes, pour celles qui étaient connues d’entre elles. Mais l’on sait déjà que l’ampleur des sommes détournées au trésor public sous diverses facettes représente plus de 130 milliards d’UM. Ce qui fait que l’affaire Ould Nagi parait minime par rapport à cette cagnotte là.

Dans le box des accusés, la transparence ne peut se suffire seulement du cas de Sid’El Mokhtar Ould Nagi. Il faut oser aller loin pour que les puzzles financiers soient totalement déchiffrés. «La Mauritanie a trop souffert de tourner la page de la gabegie indéfiniment » nous disait un haut responsable de l’Etat. Plusieurs observateurs mettent cette pratique sur le compte de l’impunité jusqu’ici observée. Les limiers de la brigade de lutte contre les crimes et délits économiques pourraient avoir du pain sur la planche. Car certains délits sont aussi commis par omission. Une complicité tacite qui vaut son pesant d’argent.

maatala a dit…

Conciliabules devant la Justice.

La rigueur dont l’Etat fait preuve est tout à son honneur. Dans cette affaire et dans celles qui en découleraient, si l’on fait toute la lumière sur les années sombres de la gestion du pays, le trésor public devrait entrer en possession des sommes détournées. Heureux alors les prévaricateurs qui n’auraient pas payés des intérêts en relation avec ces sommes faramineuses qu’ils auraient certainement fructifiées toutes ces années durant.

C’est en tout cas dans ce sens qu’il faudrait interpréter la rencontre jeudi entre le Parquer et certaines personnes citées dans cette affaire d’abus des biens sociaux comme Mohammed Ould Noueiguedh, président-directeur général de la Banque nationale de la Mauritanie (BNM), Chriv Ould Abdallahi, président du Conseil d’administration de la BAMIS, Isselmou Ould Tajedine, président du Conseil d’administration de la BCI et Abdou Maham. Tous ces pontes de la finance auraient signé et accepté de rendre à l’Etat ce qui lui appartient. Mais ce n’est là encore qu’une enquête préliminaire alors que le mal semble être plus pernicieux.

Bien avant son accession au maroquin présidentiel, Mohamed Ould Abdel Aziz se doutait certainement de l’ampleur des dégâts sur l’économie du pays de telles pratiques. C’est très certainement la raison profonde de l’hostilité montée contre lui par certaines sphères économiques qui ne peuvent se prévaloir de vouloir soutenir la démocratie après avoir défendu l’ancien régime Taya.

Mais elles se doutaient qu’elles étaient dans l’œil du cyclone. Après avoir été démocratiquement choisi, l’actuel président n’a pas hésité à aller de l’avant dans ses promesses d’assainir la pratique administrative et la préservation des deniers publics qui en ont souffert trop longtemps. Il suffit de s’en convaincre de remonter un laps de temps avec les affaires des gouverneurs de régions de Nouakchott, de Nouadhibou, du SENLS, de la Somagaz…

Les visites inopportunes dans les administrations et leur corolaire de changements de comportement des administrations. Jeudi, le dernier à payer la facture de cette mise aux normes, Zeiny Ould Ahmed El Hady directeur général du Budget des Comptes de l’Etat a été «relevé des ses fonctions». D’autres suivront. La boite à pandore est donc largement béante car beaucoup de fonctionnaires et de diplomates dans ce pays se sont convertis aussi aux sociétés écrans pour «régulariser » leurs sales besognes. Mais comme dit un adage bien de chez nous : «qui n’a rien mangé, n’a peur de rien» (Li makal chi, makhav chi) !

JD

Info source : Le Quotidien de Nouakchott | Justice,

maatala

maatala a dit…

Salam

Couly

Rien que pour le Fun , dis nous ce que tu penses de la lettre de Nouéguid au PM malien.

Ce rat tente de quitter le navire , après l'avoir couler dit le Fou

maatala

SGDG © a dit…

Voleur

"Un voleur est une personne qui effectue un vol. Par extension, ce terme s'applique aux personnes morales (par exemple, sociétés, entreprises et gouvernements). Il s'applique également à tous les êtres vivants (par exemple, hyène, coucou et abeille)." (Wikipedia)

:-(

citoyenne a dit…

Merhba frère Couli,la teyt tawelt elgheyba 3ane khoutak we khouatek.
Cher Maata,
Je pense que nous sommes tous d’accord pour la lutte contre la gabegie et le détournement des biens publics. Nous savons qu'il n'y aura pas de développement, ni paix, ni stabilité dans ce pays avec la corruption et le vol des deniers publics. Mais pour, que cette lutte soit cohérente et crédible, il faut qu’elle soit générale et qu'elle soit appliquée avec justice et transparence, loin des règlements de comptes. Ce que nous constatons malheureusement, jusqu'à présent, que tout ce qui sont derrière les barreaux, tout ce qui ont été appelés par le procureur ne sont que des opposants pour l’élection d’aziz.
Frère Maata, pensez-vous qu’il n’y a pas des corrompus et des malfaiteurs dans les entourages d’Aziz. Vous ne récitez plus le tableau des 500 RVs, ou quoi !!!

Sanhaji a dit…

Je viens de lire l'excellente lettre de Mohamed Ould Noueiged au Premier Ministre Malien.

Cette lettre prouve le grand courage de cet homme d'affaires, et est en même temps alarmante pour l'avenir d'un pays que fuient les capitaux.

Cet homme d'affaire aurait pu se caser et pleurnicher à Aziz pour qu'il l'épargne des balivernes qu'il est entrain d'exercer.

Au contraire il se lève haut et fort pour dénoncer l'Etat d'un pays désorienté et pris en otage par une horde d'irresponsables pour servir les agendas d'autres irresponsables, qui ne savent manier que le language émotionnels, language qui a ruiné plus d'une nation.

Si notre pays sort de l'impasse dangereuse, qu'il connait actuellement, l'auteur de cette lettre mérite plus d'une distingtion.

Les mauritaniens sages, et pas la horde de Peshmergas et de limités intellectuellement savent pertinement que ce que dit Noueiged est vrai.

maatala a dit…

Salam

Chére citoyenne

je ne vais pas bouder mon plaisir, mais j'éprouve un certain malaise, car, il est vrai que seul certains voyous-opposants sont pour l'instant dans le collimateur.

Azziz connaît la liste de X et il sait que certains gros poissons sont dans son entourage ( emrabott, avia, etcc....).

A chaque chose son temps.

Pour moi azziz sera irréprochable, le jour ou il mettra ELY au frais.

Je tte signale par ailleurs, que parmi ces banquiers véreux certains ne font pas de politique?

Nous sommes plus dans le règlements politiques, mais dans la dératisation.

Moins il y aura de rat, mieux ont se portera dit le Fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

On peut détester AZZIZ , mais il faut reconnaître qu'il est en train de faire l'unanimité autour de son action de dératisation.

Comment peux-tu accorder le moindre crédit(lol) à cet escroc, fils de tenardier.

D'ici la fin des temps le nom Nouéguid sera accolé à celui de voleur.

Ton bébé requin sait que sa fortune a été bâtie sur l'escroquerie de l'état, la corruption et l'intimidation.

AJIB

depuis quand les voleurs se prennent-ils pour des analystes politiques.

Le clan des voleurs a soutenu DADDAH, rien que par pure haine de celui qui a fait sauté le cousin-caporal qui les engraissait au détriment du bled.

Pathétique dit le FOU

maatala

maatala a dit…

Salam

ZOUVAVI

Nous t'avions bien notifié que KBG, ce tout ce qui le concerne était banni sur cet espace.

Nous essayons désespérément e rétablir un climat serein et propice à des échanges constructifs.

Je constate que tu préfère jouer au pompier pyromane.

Ce jeu de con, ne nous amuse pas.

Je tiens à te faire savoir que tu n'es plus le bienvenu sur cet espace.


maatala

Sanhaji a dit…

Maatala,

ça c'est ta vision tronquée des choses.

Bien avant l'arrivée de Ould Taya au pouvoir, AON était réputé être l'homme le plus riche en Mauritanie.

Il n'a pas perdu sont temps, le type. Il a commencé à vendre le lait très jeune, pour faire ensuite du commerce pour etc...

Au temps de Taya, tout le monde qu'il était exclu de beaucoup de marchés publics justement parcequ'il ne s'engageait pas en politique.

Il a même investi au Maroc pour pouvoir entretenir sa fortune, vu que les autorités Mauritaniennes d'alors ne voulaient pas traiter avec lui.

Collez la paix au Monsieur. Aziz ne croyait pas que ces gens là sont courageux.

Tu peux dire ce que tu veux mais ton ami Aziz, s'est confirmé être un piètre politique, un dictateur populiste primaire.

Il ne va pas tarder pour decevoir, le peuple, les partenaires et même vous les rêveurs, idéalistes et émotionnels.

SGDG © a dit…

Et voilà Zouvavi. KBG, se découvre.

Mais si on n'avait découvert qui c'était KBG, il allait nous la jouer "douce" en nous prenant pour des idiots. " je vais combatrre pour vous kbg", "je sais comment le détruire" et patati et patata..
Et tout ça en se servant du soi-disant "zouvavi" pour redorer sa propre image.

Découvert, il apparait encore plus Mesquin.

En tout cas, avec "Zouvavi"(alias KBG), tout le monde sait encore davantage ce dont KBG est capable pour embaumer sa personne et au mépris des autres.

Bebe BA a dit…

A-, je crois queje me trompais et que nous saurons la vérité sur cette funeste histoire!

Moines de Tibéhirine : Paris a su et a tu
(Liberation 23/11/2009)

Retour sur l’affaire du massacre des sept moines en algérie.
Plus de treize ans après la mort des sept moines de Tibéhirine, en Algérie, un voile pourrait se lever sur les mensonges d’Etat au sujet de ce massacre.

Après la déclassification d’une centaine de documents proposée vendredi par la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN), le juge d’instruction chargé de l’enquête, Marc Trévidic, va pouvoir se pencher sur la connaissance de l’affaire par les autorités françaises.

Dans un avis publié vendredi au Journal officiel, la CCSDN a émis un avis favorable à la déclassification de 105 des 109 documents «confidentiel défense» ou «secret défense» des ministères de la Défense, des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

D’après les premiers éléments consultés, la France était informée de l’éventualité d’une manipulation par les services algériens des Groupes islamistes armés (GIA) ayant revendiqué l’assassinat des moines dans les semaines qui ont suivi l’enlèvement.

En juin, le général François Buchwalter, en poste à Alger à l’époque des faits, avait développé la même thèse devant le juge d’instruction.

Par SERVICE ETRANGER

Bebe BA a dit…

maatala,

la lutte contre la gabégie du général n'est enfin de compte qu'un vulgaire règlement de compte.

Bouamatou n'a été arrêté que pour jeter la poudre aux yeux de la population.

Et s'il commençait par nous faire une audit des 18 mois du CMJD?
Ely, Ghazwani et lui vont ils nous rembourser?

tomahawk a dit…

la dératisation, comme dit notre ami maatta, a bel et bien commence et on ne sait qui sera la prochaine victime,peut etre Ely, Mohcen, qui sait?
Si Aziz continue, les rats voleurs de l'etat, de nos ressources, des aides que nous recevons pour construire des ecoles, des dispensaires tomberont sous le coup de la justice populaire.
On ne doit point laisser ces infâmes personnes, qui nous regardent de haut après nous avoir dépouillé du peu que nous avons, se promener dans la nature..

j'étais très content quand Zeini fut jeté hors du budget, une racaille comme lui a mis a genoux le défunt CDHCLPI, il devrait être aussi arrêté et jugé...

tomahawk a dit…

En parlant du CDHLCPI, pourquoi cette institution a ferme ses portes sans qu'il yait un audit? Peut etre que Sidioca n'en voulait pas sachant que Zeini donnait déjà des financements a une certaine Khatou....

Ah, Zeini toi et ely o/haj, si j'avais la possibilité de vous coffrer et pour longtemps, misérables voleurs de l'argent destine justement aux pauvres...

maatala a dit…

Salam

Chére Bébe

Comme tu y vas fort

Dans nos rêves les plus fous , nous espérions:

- Que taya saute
- Que les RV soient traduits en justice
- Que ce pays construise son avenir
- Que la C. M.. de SIDIOCA soit viré, car n'étant pas à la hauteur.
- Que les déportés reviennent et que l'état reconnaisse ses responsabilité

Dieu à travers azzizzo a exaucé nos souhaits et on se met à chipoter et à être exigent.

Il a fait ce que personne n'a osé faire avant lui, il faut au moins lui en faire crédit.

Il faut savoir ce que l'on veut, personnellement, je ne boude pas mon plaisir, à chaque fois qu'il y aura un rat de moins.

La Dératisation est en marche, azzizzo mérite notre soutien et nos félicitations dit le Fou

maatala

maatala a dit…

salam

lu sur taqadoumy

"Ould Tajedine passe à la caisse
23-11-2009
Le président-directeur général de la Banque pour le Commerce et l’Industrie (BCI), Isselmou Ould Tajedine a remboursé, hier, la somme de 2.2 milliards d'ouguiyas, soit environ 6 millions d'euros que lui réclamait l’Etat mauritanien.

Le paiement intervient suite à un accord à l'amiable, avec les enquêteurs de la brigade de lutte contre la criminalité économique, dans le cadre de l'investigation concernant l'ex gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie Sid'El Moktar Ould Naji, actuellement détenu à la Prison Centrale de Nouakchott.

Le remboursement d'un tel montant par un seul des protagonistes suscite une série d'interrogations relatives au sort de l’ensemble des hommes d’affaires visés et dont certains soutenaient, à la fois, le putsch et la candidature présidentielle de Mohamed Ould Abdel Aziz : si Ould Tajedine est innocent, alors l'Etat a tort de lui réclamer de l'argent ; s'il est coupable, la puissance publique ne pourrait, moralement, se suffire d’une restitution.

Par l’arrangement de pure complaisance, Ould Abdel Aziz envoie un signale négatif à l'opinion : il existe deux justices, l’une contre les pauvres qui entraine la saisie des biens, la ruine et l’emprisonnement puis celle des riches au terme de quoi ils s'achètent la liberté et gardent la jouissance d’un denier pourtant mal acquis.

La campagne de moralisation de l’économie et de la gestion des finances publiques atteindrait-elle déjà ses limites ?

maatala

maatala a dit…

Salam

Sanhaji

Nouéguid est le premier escroc de Mauritanie, il n'y a pas eu un trafic, ou il n'a pas été impliqué, il ne paye pas les taxes, ni les impôts, chez ce rat, tout est net d'impôt, c'est toujours tout BENEF.

- Trafic de thé avec le sahara occidental du temps de Daddah
-La contrebande avec le sénégal et le mali
- Il avait dans on bureau des cachets du trésor pour faire des faux.

- ETc.......................

Qui ne connaît pas Abdallahi O Nouéguid dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Rien que pour le FUN

"La liste noire"


ci joint la liste des fonctionnaires de l'état qui ont ruiné le pays et dilapidé nos ressources, ces gens doivent payer pour les crimes qu'ils ont commis contre la mauritanie et ne doivent plus avoir le droit d'exercer dans une fonction publique.

ces criminels se sont dilué dans tous les camps politiques, on les trouve presque partout, la grande partie se trouve chez sidioca, une autre bonne partie se trouve chez ould daddah, ould zeidane et même chez ould maouloud le militant qui a tant sacrifié sa vie pour finir par se rattraper par la dure réalité mauritanienne. quelques unes de ces figures se sont cachés dans d'autres camps.

malhereusement, plusieurs candidats sont fières d’avoir ces criminels à leur coté, ils sont directeurs de campagne, portes parole, et hommes de confiance à notre future chef de l’état. Alors, ayez pitié du peuple mauritanien et arrêtez de vous afficher avec ces voleurs qui nous ont mis à la faillite.

maintenant, tout candidat à la présidentielle, qui veut faire un changement véritable, doit laisser toute cette racaille à l'écart, pour qu'ils soient jetés dans la poubelle de l'histoire.

cette liste est loin d’être exhaustive, l’important est que les gens qui s’y trouve soit réellement des voleurs du bien public. je vous prie de bien vouloir me communiquer les noms des gens qui ont été injustement cités dans cette liste, mais avec des preuves solides s’il vous plaît, pas du genre je connais tel ou tel et il est aujourd’hui pauvre. dites vous que la plupart des voleurs de l’argent public s’appauvrissent quelques mois après leur limogeage à cause du maintien de leur rythme de vie (gabriel cymper enta vem).
je propose de graver leurs noms sur une plaque de marbre qui sera planté au milieu du carrefour madrid pour que toute la mauritanie les tient responsable de l’état dans lequel se trouve le pays.

je vous livre la liste par ordre alphabétique.



- Abadila Ould Berrou
- Abba Ould Ahmed Tolba
- Abdallahi Ould Ahmed Damou
- Abdallahi Ould El Mokhtar
- Abdallahi Ould Minnih
- Abdallahi Ould Souleymane Ould Cheikh Sidiya
- Abdatt Ould Senni
- Abdelkader Ould Mohamed
- Abdelkader Ould Mohamed Mahmoud
- Abderrahmane Ould Hamza
- Abderrahmane Ould Jiddou
- Abderrahmane Ould Kwar
- Abdi Ould El Waghef
- Abdi Ould Horma
- Achour Ould Samba
- Ahemdi Ould Hamadi
- Ahmed Hamed Ould Hemdeitt
- Ahmed Killy Ould Cheikh Sidiya
- Ahmed Ould Dié
- Ahmed Ould Domane
- Ahmed Ould El Wafi
- Ahmed Ould Khlil
- Ahmed Ould Maaouiya Ould Taya
- Ahmed Ould Sidi Baba
- Ahmed Ould Sidi Meyle
- Ahmed Salem Ould Hbib
- Ahmed Salem Ould Moychine
- Ahmed Salem Ould Ndary
- Ahmed Salem Ould Tebbakh
- Ahmed Youra Ould Haye
- Ahmedou Ould Ahmedou
- Ahmedou Ould Meyah
- Ahmedou Ould Mohamed El Kory
- Aichetou Mint Abdelhaye
- Aïnina Ould Eyih

maatala a dit…

- Ala Ould Guig
- Amadou Abou Bâ
- Amar Ould Bouhoubeyni
- Ammar Ould Mohamed Vall
- Ane Mamadou Baba Ly
- Aziz Ould Dahy
- Bâ Abdoulaye
- Bâ Alioune Ibra
- Bâ Bocar Soulé
- Bâ Houdou
- Bâ Ibrahima Demba
- Bâ Mariam Koïta
- Bâ Saydou Moussa
- Bâ Siley
- Baba Ould Ahmed Youra
- Baba Ould Sidi
- Babbah Sidi Abdalla
- Baby Housseinou
- Bah Ould El Bou
- Baham Ould Ejione
- Bebbaha Ould Ahmed Youra
- Bennahi Ould Ahmed Taleb
- Betrika Mint Kaber
- Bissmillahi Elih Ould Ahmed
- Bouh Ould Marwani
- Bouh Ould Tar
- Boullaha Ould Mogueya
- Boydiel Ould Houmeid
- Brahim Ould Abdallahi
- Brahim Ould Hmeyada
- Brahim Salem Ould Bouleiba
- Camara Ali Gueladjo
- Camara Saydou Boubou
- Cheikh Ahmed Ould Khalifa
- Cheikh Ahmed Ould Zahav
- Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna
- Cheikh Ould Baha
- Cheikh Ould Chrouf
- Cheikh Ould Dih
- Cheikh Ould M'haimed
- Cheikh Ould Sid’Ahmed
- Cheikh Sid’Ahmed Ould Baba
- Cheikh Sidel Mokhtar Ould Cheikh Abdallahi
- Cheyakh Ould Ely
- Dah Ould Abdeljelil
- Dah Ould Abdi
- Dahmoud Ould Merzoug
- Deddahi Ould Abdallahi
- Deddahi Ould Ahmed Tolba
- Di Ould Diyah
- Diabira Bakary
- Diakité Mamadou
- Didi Ould Biya
- Dieng Boubou Farba
- Diop Abdoul Hemett
- Diyé Bâ
- Djimé Diagana
- Eby Ould Doussou
- El Arbi Ould Sidi Aly
- El Hacen Ould Selma
- El Hady Ould Seddigh
- El Moudir Ould Bouna
- El Mouvid Ould El Hacen
- Ely Ould Ahmedou
- Ely Ould El Haj
- Ethmane Ould Cheikh Belmaali
- Fall Nguissali
- Fatimetou Mint Mohamed Saleck
- Gueye Silly Soumaré
- Hadrami Ould Abeidna
- Hadrami Ould Berrou
- Hadrami Ould Oubeid
- Hamada Ould Derwich
- Hamada Ould Didi
- Hamady Ould Meimou
- Hamma Ould Soueilim
- Hamoud Ould Abdi alias Vibreur
- Hamoud Ould Aboujer alias Hamoud Grab
- Hamoud Ould Ely
- Hamoud Ould Haadi
- Hasni Ould Didi
- Hassen Ould Guerram
- Hassen Ould Sidi Brahim
- Hassenna Ould Boukhreiss
- Hmoudi Ould Taya
- Idoumou Ould El Bou
- Idoumou Ould Mohamed Vall
- Ismail Ould Iyahi
- Isselmou Ould Abdlkader
- Isselmou Ould Khlifa
- Isselmou Ould Sidelmoustaph
- Jibril Ould Abdellahi
- Jiddou Ould Mini
- Kaba Ould Elewa
- Kader Kamil
- Khadijettou Mint Boubou
- Khattar Ould Cheikh Ahmed
- Khattry Ould Jiddou
- Lalla Marieme Mint Moulaydriss
- Lemina Mint Momma
- Lemrabott Sidi Mahmoud Ould Cheikh Ahmed
- Limam Ould Abdawa
- Limam Ould Toueilib
- Lô Mamadou Boubou
- Louleid Ould Weddad
- Ly Ibrahima
- M’Hamada Ould Meimou
- Maaouiya Ould Taya
- Maat Mint Ewnene
- Mahfoudh Ould Brahim
- Mahfoudh Ould Deddach
- Mahfoudh Ould Mohamed Ali
- Mahmoudi Ould Boukhreiss
- Maloukiv Ould El Hacen
- Marieme Mint Ahmed Aïcha
- Massina Mohamed El Hady
- Mejid Kamil
- Mekhalle Ould Dellali
- Melaïnine Ould Mokhtar Nech
- Melaïnine Ould Tomy
- Meymouna Mint Taki
- Mohamed Abdallahi Ould Adde
- Mohamed Abdallahi Ould Gulaye
- Mohamed Abderrahmane Ould Abeid
- Mohamed Abderrahmane Ould Moyne
- Mohamed Abderrahim Ould Hadrami
- Mohamed Aberrahmane Ould Oumar
- Mohamed Aly Ould Deyahi
- Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed
- Mohamed Cheikh Ould Sidi Mohamed
- Mohamed dit Hamada Ould Abed
- Mohamed El Hafedh Ould Enahwi
- Mohamed El Hafedh Ould Heyba
- Mohamed El Hafedh Ould Khlil
- Mohamed El Mokhtar Ould Iyahi
- Mohamed El Mokhtar Ould Zamel
- Mohamed Fadel Ould Dah
- Mohamed Ghali Ould Cherif Ahmed alias Ould Barma
- Mohamed Lemine Ould Dahi
- Mohamed Lemine Ould Hayssene
- Mohamed Lemine Ould Khattri
- Mohamed Lemine Ould Khlil
- Mohamed Lemine Ould Moulaye Zeine
- Mohamed Lemine Ould Raghani
- Mohamed Lemine Ould Selmane
- Mohamed Lemine Ould Yahya
- Mohamed Lemine Ould Zeine
- Mohamed Lemine Salem Ould Dah
- Mohamed Mahjoub Ould Boyé
- Mohamed Mahmoud Ould Abdallahi Ould Boyé

maatala a dit…

- Mohamed Mahmoud Ould Aghrabatt
- Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil
- Mohamed Mahmoud Ould Dahi
- Mohamed Mahmoud Ould Deh
- Mohamed Mahmoud Ould Javar
- Mohamed Mahmoud Ould Meimoune
- Mohamed Nouh Ould Taleb Vezzaz
- Mohamed Ould Abdel Aziz
- Mohamed Ould Abdi Ould Vleyvel
- Mohamed Ould Ahmed Bennane
- Mohamed Ould Ahmed Ould Debbagh
- Mohamed Ould Ahmed Ould Dié
- Mohamed Ould Awa
- Mohamed Ould Babetta
- Mohamed Ould Bahiya
- Mohamed Ould Boilil
- Mohamed Ould Brahim Ould Siyid
- Mohamed Ould Didi
- Mohamed Ould Didi alias Wali Traab
- Mohamed Ould El Kory
- Mohamed Ould Ismail Ould Abeidna
- Mohamed Ould Khabbaz
- Mohamed Ould Khlil
- Mohamed Ould Lekbeid dit Damess
- Mohamed Ould Lekhal
- Mohamed Ould Maaouiya
- Mohamed Ould Mohamed Ali
- Mohamed Ould Nany
- Mohamed Ould Rave’e
- Mohamed Ould Rzeizim
- Mohamed Ould Taya
- Mohamed Saleck Ould Heyine
- Mohamed Salem Ould Lekhal
- Mohamed Salem Ould Merzoug
- Mohamed Sidiya Ould Mohamed Khaled
- Mohamed Vall Ould Bellal
- Mohamed Vall Ould Youssouf
- Mohamed Yahya Ould Haye
- Mohamed Yehdih Ould Mokhtar El Hassen
- Mohamed Yeslem Ould El Vil
- Mohamedou Ould Michel
- Mohamedou Ould Mohamed Laghdhaf
- Mokhtar Ould Haye
- Mokhtar Ould Hmeyada
- Moulaye Ould Boukhreiss
- Mouloud Ould Sidi Abdalla
- Moussa Fall
- Moustapha Ould Abdalla
- Moustapha Ould Abeidarrahmane
- Moustapha Ould Cheikh Mohamedou
- Moustapha Ould Hamoud
- Moustapha Ould Mouloud
- Moustapha Ould Yahya
- Mrabih Rabou Ould Cheikh Bounenna
- Naha Mint Mouknass
- Naji Ould Bousseif
- Nany Ould Chrougha
- Ndiaga Dieng
- Ndiay Kane
- Né Ould Abdel Malick
- Nebgouha Mint Tlamid
- Nedhirou Ould Hamed
- Ngouda Ould Haddar
- Rachid Ould Saleh
- Saleck Ould Abdeljelil
- Salka Mint Bilal Ould Yamar
- Selma Mint Tegueddi
- Senniya Mint Sidi Heyba
- Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna
- Sghaïr Ould M’bareck
- Sid’Ahmed Ould El Bou
- Sid’Ahmed Ould Zeine
- Sidamine Ould Ahmed Challa
- Sidel Mokhtar Ould Nagi
- Sidi Brahim Ould Hamdinou
- Sidi Mohamed Ould El Mehdi alias docteur bouroutou
- Sidi Mohamed Ould Moyne
- Sidi Mohamed Ould Sidina
- Sidi Mohamed Ould Vayda
- Sidi Ould Bakha
- Sidi Ould Boylil
- Sidi Ould Dahi
- Sidi Ould Didi
- Sidi Ould Domane
- Sidi Ould Khlifa
- Sidi Ould Riha
- Sidi Ould Yomma
- Sidney Sokhna
- Soumare Oumar
- Sow Abou Demba
- Sow Mohamed Deyna
- Tall Ousmane
- Tandia Moustapha
- Themine Ould Attih
- Thiam Diombar
- Thiam Samba
- Tijani Ould Kerim
- Tijani Ould Sid’Ahmed
- Wah Ould Louleid
- Wane Saada Mamadou
- Wellad Ould Haymdoun
- Yahya Ould Atigh
- Yahya Ould Sidi Javar
- Yall Zakaria
- Yeslem Ould Ebnou Abdem
- Zeidane Ould Hmeyda
- Zeidane Ould Sidi Boubakar
- Zeine Ould Soueidatt
- Zeine Ould Zeidane
- Zeinebou Mint Mohamed Ould Nahah
- Zoueyni Ould Ahmel Hady


posted by X Ould Y

maatala

maatala a dit…

salamm

pour le fun

"OULD NOUEIGEUD ME DOIT 57 MILLIARD
OULD NOUEIGEUD ME DOIT 57 MILLIARD !Confronté à des problèmes de trésorerie sans précédent, le gouvernementmauritanien avait décidé, dans le plus grand secret, de faire appel à une équiped’experts comptables, dirigé par un allemand, pour évaluer le montant de larecette éventuelle d’un redressement fiscal, qui toucherai les principauxacteurs économiques du pays.Première cible, abdallahi ould noueigeud, la somme de ses impayés depuis 1987,du au trésor public, s’élève à 57 milliards d’ouguiya, répartis comme suit :- 19,7 milliards pour les établissements mohamed ould noueigeud et abdallahiould noueigeud de commerce générale, au titre de marchandises jamais livrées, etdont les factures ont pourtant été réglées, rubis sur ongle, par les servicesfinanciers.- 9,3 milliards pour la BNM, au titre de la taxe habituelle que toutes lesbanques primaires verses à la BCM, et que la BNM n’a jamais réglée depuis 1992.- 27 milliards pour impot impayé par les trois usines SAPIN, SAVON DE MAURITANIEet PLASTIQUE DE MAURITANIE, toutes filiales du groupe AON.- 1 Milliard en divers retards.Si une poigné de comptables a réussi à mettre à nu un tel gouffre, et cecimalgré l’état de délabrement avancé du trésor public, cela voudrai dire que nosfinances ont atteint le point de non retour, en effet, si ebeidallahi ouldemmeinetou mint balala, dit ould noueigeud, doit 57 milliards, que dire desautres.Mais c’est normal qu’un vendeur ambulant de lait caillé réussi la translation dechikwa (récipient en peau de mouton) à la finance, , et que le fils dudiplomate qui avait vendu notre dossier du Sahara Occidental aux algériensdeviennent le premier opérateur en télécoms du pays.A petite époque, petits hommes ! pauvre mauritanie.


posted by X Ould Y

maatala

maatala a dit…

salam

"Ahmed Ould Taya
Ahmed Ould Taya (GBM, Nissan, Marlboro, AGM, Rim Informatique et bien d’autres…). Ahmed Ould Taya a été engagé en 1951 comme planton au Cercle du Brakna à Aleg, il est passé par la Sonimex et terminé sa carrière à la BCM, il y a environ dix ans de cela. Au moment de sa retraite, Ahmed ne possédait qu’une vieille Honda Accord et une petite maisonnette. Aujourd’hui, il rivalise avec les plus grosses fortunes de la région. Ahmed Ould Taya s’est, depuis sa retraite, specialize dans le trafic d’influence, la corruption, le terrorisme d’Etat et la privatisation des billets de banque usagés et promis à la destruction. Dans l’exercice de ses activités particulièrement lucratives, il compte sur deux réseaux. D’abord, celui de Mohamed Ould Bouammatou par le canal de la GBM et de BSA (maison mère et Carrefour de toutes les entreprises Bouammatou), Et, ensuite, le réseau de Mint Baahmed, à l’origine, Mint Bbeibou, sa propre femme. Mint Baahmed née à Kiffa, fille de Hbiba Mint El Gawth et d’un père inconnu. Hbiba Mint El Gawth, de la grande noblesse Laghlal a été chassée par son père lorsqu’il s’était aperçu de son état de grossesse illicite et avait atterri à Kiffa après une traversée du désert ligotée et attachée sur un chameau (les nobles avait une coutume assez barbare : quand une fille tombe enceinte alors qu'elle n'est pas mariée, il là ligote, là mette sur le dos d'un chameau, puis ramène le chameau en plein desert, lui frappe le dos et le laisse courir dans le vide intércidéral du désert, avec la fille ligotée sur le dos). Quelques mois après, elle a donné naissance à une fille, connue, des annéesdurant, sous le nom de Mint Bbeibou, aujourd’hui Mint Baahmed épouse du second homme du pays.
Mint Baahmed fait et défait, nomme et révoque, punit et récompense. Elle a monté son propre réseau au sein de l’administration, de la police et de la douane. Sesordres sont exécutés par le premier ministre, les ministres et tous les directeurs de l’administration centrale, par crainte de représailles, de punitions ou de limogeages. Ses agents circulent dans toutes les sphères de l’administration et du secteur privé. Ils collectent l’information sur les projets, les financements, les marchés attribués ou à attribuer. Il faut que tout soit recensé pour que Mint Baahmed puisse y appliquer son tribut… Un véritable fonds de commerce, extrêmement lucratif.

maatala a dit…

Elle, au minimum, elle mérite d'être tondue en public puis nommée cuisinière de la prison des femmes à Nouakchott. quand à l'autre prète-nom d'ahmed ould taya, je veut parler de mohamed ould bouamatou, je vous laisse lui fixer le chatiment adéquat, mais auparavent, je vous livre cette anécdote : en début de l'année scolaire en cours, le beau frère de mohamed ould bouamatou est venu à paris, pour faire ses "études", et comme il n'arrivait pas à trouver un appartement, sa soeure n'diaya a dit à son mari qu'elle en a marre d'habiter à l'hôtel, quand elle vient à paris, qu'elle veut avoir un petit pied-à-terre, comme ça son frère habite dedans pendant l'année scolaire, et eux il peuvent y loger pendant les vaccances d'été.alors bouamatou, grand seigneur, et allé dans une agence immobilière, lors de son dernier passage à paris et, autant vous le dire tout de suite, il ont compris vite fait qu'ils n'ont pas affaire au petit immigré qui vient investir ses économies pour avoir un bien immobilier, il a acheter un duplex qui ferai passer celui d'Hervé Gueymard pour une chambre de bonne, jugez-en vous même : situé à la jonction du XV ème et du XVI ème arrondissement, sur deux étages (7 ème et 8 ème), avec balcon circulaire qui offre une vue panoramique imprénable sur l'ensemble de paris (l'appartement prend l'ensemble des deux étages, et le balcon prend donc les quatres côtés des deux étages), dans un immeuble cossue, l'appartement fait 1025 m2 de surface habitable, avec ascenseur qui débouche dirctement dans le séjour, et, bien entendu, une cave et 2 places de parking.rien qu'avec les frais engagés pour les traveaux d'aménagement et les meubles (écrans plats LCD partout, salon europpéen de chez claude dalle, sejour oriental qui rappele les mille et une nuits ... etc), bouamatou aurait eu de quoi construir une grande cité à nouakchott, pour y loger, à prix résonnable et prélevé sur salaire, tout les employés de l'ensemble de ses filiales mais, apparament, c'est le cadet de ses souçis. Prochaine épisode : Mohamed Ould Taya.
.
posted by X Ould Y

maatala

maatala a dit…

salam

Il a eu raison avant tout le monde et eu le courage de dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.

L'ireeeeeeeeplacable X OULD Y

-------------------------------

"Pour une fois, je fais faire l'effort d'éviter les fautes d'orthographe car lesuj et est grave.A l'origine de tous les malheurs de ce pays, l'arrivée au pouvoir d'un hommemalade de ses complexes, qui a élevé aux honneurs et à la fortune tous lesfrustrés, tueurs et bandits du désert. La maladie de la Mauritanie vient de cemauvais rendez-vous avec l'histoire, c'est la clef de tous nos malheurs.Dans la série dont voici la première partie, figure la liste des personnes etréseaux qui, dans le milieu des affaires, l’administration civile etparamilitaire, l’appareil de sécurité forment ce qui est devenu, manifestement,l’un des systèmes mafieux organisés les plus actifs de l’histoire de l’Afriquede l’ouest.Les Smacid, à l’origine petite tribu de commerçants, de paysans des palmeraies,de trafiquants et contrebandiers, se sont, depuis l’avènement du régimedicta-familial du tyran Maaouiya Ould Taya, organisés autour d’une plate formemultipolaire (Pole des affaires, Pole de l’administration, Pole de la police….)dont toute les composantes oeuvrent pour un objectif ultime unique : Faire de latribu des Smacid en Mauritanie l’unique détenteur du pouvoir, de la richesse etde l'influence en Afrique de l'Ouest ! Aujourd’hui, la mafia des Smacid estvieille de 20 ans durant lesquels elle a développé un éventail très large deméthodes et de procédés de "détournement des ressources publiques, de pillage del’Etat et d’appropriation privée des biens collectifs" (dixit Conscience etRésistance que je plagie un peu et j'ai le droit).Dans ce posting, je me limite à une presentation succincte des principalesfigures de cette mafia, pour revenir, dans d’autres postings, parler de détailsliés aux mécanismes de fonctionnement et aux différents organigrammes dudispositif.I – Dans les affaires1) Abdallahi Ould Noueygued (Ets AON, BNM, Ets MON, Sapeint, Savon deMauritanie, Atlas, ERB, Mauritel, SMIL, Pêcheries AON, plus un nombreincalculable de filiales aux principales holdings, plus d’énormes participationsdans toutes les grandes et moyennes entreprises du pays, monopole sur letransport et la commercialisation du charbon de bois, gestion de la fourrièremunicipale de Nouakchott).

maatala a dit…

Les principales sous-figures de ce groupe sont :-Mohamed Ould Noueygued (fils)-Mohamed Lemine Ould Noueygued (fils)-Mohamed Salem Ould Noueygued (cousin et gendre)-Mohamed Ould Lahah (cousin et gendre)-Mohamed Ould Kheyri (cousin et gendre)En 1986, Abdallahi Ould Noueygued, à l’origine Abeidallahi Ould Mmeinetou MintBalala, s’est fait emprisonner par Maaouiya, suite à une affaire defalsification du Sceau de l’Etat et d’une multitude de bons du Trésor, pour unmontant glogal de plus de 3 milliards d’ouguiyas. Depuis lors et après unemédiation conduite par Abdou Ould Maham, un cousin direct chargé dans ledispositif de maîtriser les hommes de religion et le courant islamiste,Abeidallahi Ould Mmeinetou Mint Balala a trouvé un bon terrain d’entente avecMaaouiya. Cette entente a connu son apogée à partir du début des années 90.Abeidallahi a, du coup, trouvé toute lesportes du faux ouvertes devant lui : transferts illimités de devises à partir dela BCM, marches attribués de gré a gré, fournitures publiques payéeset jamais livrées, blanchiment d’argent utilisant le canal de la BNM, traficd’armes et de munitions, couverture de commerce de stupéfiants, contrebande deproduits prohibés, exemption de paiements dus au Fisc.En contrepartie, Abeidallahi fournit l’alcool en quantités illimités à Maaouiya(c’était le dossier de son fils aîné Mohamed, lui aussi promeneur invétérédans les vignes du Seigneur mais la nomination du très ivrogne Ould Tomy commeDircab du président Taya a limité l'influence alcoolique des Noueigued).AONfinance également la traite de jeunes prostituées et d’esclaves vers le Golfe(dossier qu’il gère directement, sous couvert de faux mariages, avec l’appuitechnique de Mohamed Salem Ould Noueygued et de Mohamed Ould Mohamed Ali, leconsul spécialiste des missions difficiles à Dakar, Rabat, Jeddah et récemment àParis, comme ambassadeur de la RIM à l'UNESCO. Il ne parle pas Français.Abdallahi Ould Noueigued répond systématiquement à toute demanded’approvisionnement des caisses noires, en contrepartie de bons du Trésor. Ilfinancele commerce de pierres précieuses de Mint Ahmed Tolba, lui trouve des clients auGolfe et lui exporte ses réserves en devises en Espagne, en Suisse et à Dubai.Celui-là mérite la potence, trois fois cent.

x ould y

maatala

maatala a dit…

Salam

Pour le fun

"A la mémoire de zawy "


Premièrement, nous n’avons aucun devoir de mémoire vis-à-vis de zawy (putain,voilà un nom qui coute cher, au scrabble !).Ce planton devenu multimilliardaire par la grâce du 12/12 a toujours était uneépée de Damoclès suspendu sur la tête de toute pauvre famille possédant un accèssur une place publique.Pour lui, rien à foutre si ces maisons brulent dans un quelconque incendie, etque les pompiers n’arrives pas à y accéder, car ladite place à était octroyer augrand frère du président.Deuxièmement, le proxénétisme, monsieur le maire, on peux en parler si vous levoulez, mais après, une fois que vous vous serez suffisamment calmé pourapprécier mes blagues. Oui, en effet, en tapant les mots « smassid » et «proxénète » dans le moteur de recherche « tlahlih des salons noikchottois » onobtient pas mal d’anecdotes véridiques.Mais bon, ça ce sera pour une prochaine fois, en attendant, voici une autresanecdotes, véridiques aussi comme les autres, d’ailleurs tout ce que je racontesur cette pègre est véridique, et c’est ce qui vous met, vous monsieur le maire,dans tout vos états !Ah, j’ai failli oublier, toute les qualités que vous m’attribués sont exactes :je suis méchant proxénète obscène tout ce que vous voulez, et même davantage.Je récuse un seul adjectif : je ne suis pas du tout menteur, et vous le savezbien, tout ce que je dit est la stricte vérité, ni plus ni moins, en plus c’estvérifiable, tout les acteurs sont encore parmi nous, sauf ce cher et nonregretté zawy.Bon, lisez plutot l’anecdote :Il est de notoriété publique que feu zawy était un grand amateur de biensimmobiliers de toute sorte : titres fonciers, terrains, ... etc.Chaque nouveau directeur des domaines avait droit, au soir de sa nomination, àla visite de félicitation de zawy, façon de lui rappeler qu'il doit concéderquelques terrains bien choisis, s'il veut conserver son poste.Seulement voila, le président venait de nommer un negro-africain à ce poste, etzawy ne parle pas un mot de français, tant pis, il ira quand même le féliciter.Et au moment de prendre congé, il lui lance sa phrase habituelle.Et le pauvre directeur de téléphoner à tout ses amis maures pour leurs demander: mais que veut dire le frère du président, quand il me dit "ne m'oublie pasdans le sable"


posted by X Ould Y
---------------------------------

Les archives du domaine rendront leurs secrets comme ceux de la BCM.

Il n'y aura que ceux qui sont d'une malhonnêteté intellectuelle caractérisée qui nieront les évidences dit le FOU

maatala

Sanhaji a dit…

écoutes Maatala, autant aller sur le misérable site de x ould y, pour lires toutes ces sornettes à valeur nulle.

J'aurais pu comme toi inonder canal d'autres écrits, au moins plus vrais que les conneries d'x.

Ce n'est non plus pas le sujet actuel car tu le sais mieux que quiconque, que lorsque Haidalla a commis l'erreur d'être injuste vis à vis de Haba, tu connais le résultat.

Donc Aziz est vivement conseillé de ne pas trop enquiquiner les gens, sinon il n'y a rien de plus que le déloger de là, advienne que pourra.

Ceux qui poussent Aziz à ces forfaitures n'ont aucune affection ni pour lui ni pour le pays. Il sont comme les FLAM qui nous demandent de faire une journée le jour de l'anniversaire de notre indépendance.

Les gens auxquels x s'est attaqué at auxquels tu t'attaques aujourd'hui le connaissent très bien et peuvent le faire disjoncter en une fraction de seconde, s'ils étaient vraiment mafieux, mais ce n'est pas leur genre.

Il a aboyé tout ce temps personne ne l'a jamais inquiété, bien que dans notre société les insultes comme celles-ci peuvent facilement mener à la mort de leur auteur.

citoyenne a dit…

Cher Maata
Je vous demande d'enlever les noms: Aichetou Mint Abdel Haye et Hamoud Ould Hadi de la liste, ils sont dans l'autre monde, rahmetou Allah 3eleyhim. je suis sûre et certaine qu'ils ne font pas parti du groupe des malfaiteurs. x a commis une grande erreur en les mettant dans cette liste.

Bebe BA a dit…

Sorry Zouvavi, mais j'ai rien compris dans ton dernier posting!

Bebe BA a dit…

maatala,

C'est vrai que le général a commencé à exaucer certains de nos mais en même temps il nous fournit de news cauchemars; en ramenant lemrabott, par exemple et laissant ses alliés s'en tirer!

Sanhaji a dit…

Citoyenne,

toi tu n'en connais que deux de cette liste qui n'ont strictement rien avoir avec la gabégie.

Moi je connais plus d'une vingtaine autres qu'il est vraiment injuste et malhonnête de traiter comme gabégiste.

Tu ne trouve par contre pas d'autres personnes qui sont de véritables termites et qui n'y figurent pas:

- Mohamed Ould El Hadi
- Mohamed El Hacen Ould Lebatt,
- Cheikhna Ould Nenni,
- Zkeikaria Ould Amar
- Yahya Ould Abdel Ghahhar

Bebe BA a dit…

zouvavi,
je comprend ni hassaniya, ni wolof!
alors expliques le moi en français ou en pullar, si tu veux!!

Sanhaji a dit…

Bâ M'Baré, "réelu" à la tête du sénat. Quel gâchis, un vieux putschiste rétrogade et voleur s'érige à la tête de la chambre haute.

Quel contraste avec Messaoud le patriote, légaliste et intègre.

maatala a dit…

Salam

Chére citoyenne

Ce n'est par ce que quelqu'un est mort que l'on doit oublier ses forfaitures.

Si je suis ta logique, il ne faut plus parler de Hitler, Staline, pol pot et Saddam........

Par ailleurs, la listes de X est imparfaite, mais la fine fleur de la truanderie est y présente.

Azziz aussi dit le Fou

maatala

Bebe BA a dit…

La réelection de Ba m'baré comme président du senat ne surprend personne, car il n'a jamais fait mystère de son opportunisme!

Par contre le dernier discours de Messouad a surpris plus d'un!! enfin, ceux qui le connaissaient pas bien sur!

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

Comme tu es dur avec Mbaré lol)

Tu oublies que c'est SIDIOCA qui l'a poussé dans les bras de AZZIZZO.

Lorsque les looseurs sont allés voir SIDIOCA à sa sortie du palais des congrès, ce dernier s'est enfermé avec Messaoud, mouloud etc et a laissé Mabré dans l'antichambre.

SIDIOCA ne pouvait oublier que, LEKWAR sont très en général trés susceptibles dit le Fou

maatala

lewonni a dit…

bôjôr

en ce 23/11/2009

d'abord désolé à lm de l'avoir réveillé vers 5h30 du mat

ensuite merci à aziz qui m'a sauvé indirectement la vie car s'il n'avait pas fait c visites surprises aux hopitaux , j'aurais alors débarqué aux urgences made in tayie et là à cette heure , ct fini pour moi ou du moins très certainement que je serais tombé dans le coma

je tiens à dire un vif merci à une infirmière incroyable une certaine mime ou moïme jene sais plus exactement car je l'entendais à peine, formidable et au médecin cheikh ould ely

tous dispo et frais à 5h du mat après une journée de 24h

ensuite à huit heure imaginez ma surprise quand je vois trois quatres techniciens de surface venir tout nettoyer avec tous les produits à leurs dispositions

pour le matériel utilisé même un peu rustique était en parfait état de marche

merci aussi à un homme je ne sais un égyptien je crois silencieux mais présent

si aziz n'avais pas fait ses visites , rien n'aurait changé et moi je serais certainement ailleurs à cette heure ou du moins dans un état assez lamentable

après la nuit dernière jamais plus ma vie ne sera pareille

dieu merci

côté calcul tout cela c passé aujourd'hui 23/11/2009, jugez-vous même si pour quelqu'un qui dit merci à aziz d'être passé aux hostos, voyez combien le 18 ce jour est présent


La somme fait 2+3+1+1+2+9= 18
La multiplication : 2*3*1*1*2*9= 108

Aujourd’hui 23, c’est le 237 jour de l’année et il en reste 38 :

la somme: 2+3+7+3+8= 23
Si vous faîtes la multiplication : 2*3*7*3*8= 1008

23 et 18 si bien liés que 2*3*1*8= 48 c'est la aujourd'hui la 48 semaine de l'année et je vous renvoie aux calculs au sujet du 48

ciao

lewonni a dit…

aujourd'hui fameux 23, yahoo publie ceci


• Dans un «coma» depuis 23 ans, il était en réalité conscient

• Jérôme Bouin (lefigaro.fr)
23/11/2009 | Mise à jour : 15:37


• Un Belge de 46 ans a passé 23 années allongé dans un lit d'hôpital dans un état qualifié de végétatif. Des analyses menées en 2006 ont montré qu'il était conscient depuis le début. Un cas qui ne serait pas isolé.


• «Je criais, mais on ne pouvait pas m'entendre». C'est par cette formule que Rom Houben résume l'incroyable épreuve qu'il a vécu 23 années durant. En 1983, un accident de voiture plonge ce Belge de 20 ans, il en a 46 aujourd'hui, dans ce qu'on considère à l'époque comme un coma profond. Rom est paralysé, hospitalisé dans un état qualifié de végétatif. Or, il y a trois ans, de nouvelles analyses menées à l'université belge de Liège par le docteur Steven Laureys ont montré que Rom était en fait pleinement conscient de ce qui se passait autour de lui, bien que paralysé. On l'apprend seulement aujourd'hui par l'intermédiaire d'une publication de celui qui l'a «sauvé», écrit lundi le Daily Mail.

• Depuis 1983, Rom Houben pouvait ainsi parfaitement entendre ce que les médecins disaient à son sujet, précise le quotidien britannique sur son site Internet. «Pendant tout ce temps, je rêvais d'une vie meilleure. La frustration est un mot trop faible pour décrire ce que je ressentais», explique-t-il. Désormais, il peut communiquer grâce à un système informatique lui permettant d'écrire des messages sur ordinateur. En revanche, il ne devrait jamais quitter l'hôpital où il est accueilli près de Bruxelles. «Je n'oublierai jamais le jour où on a identifié mon problème. Cela a été comme une seconde naissance», précise Rom Houben. «Je veux lire, parler avec mes amis via l'ordinateur et profiter de ma vie maintenant que les gens savent que je ne suis pas mort».

• Pour le docteur Steven Laureys, le cas de Rom serait loin d'être isolé. Il estime dans une étude publiée récemment dans la revue BMC Neurology que de nombreux patients dont on considère l'état comme végétatif seraient en fait mal diagnostiqués. «41% des patients en état de conscience minimale sont diagnostiqués de manière erronée comme étant en état végétatif», selon les termes du communiqué publié à l'époque.

• Comme l'explique le Daily Mail, cet événement pourrait également relancer le débat sur l'opportunité de mettre fin à la vie de personnes plongées dans le coma depuis des années et dont on estime qu'elles ne recouvriront jamais leurs facultés.

Sanhaji a dit…

NOUEIGUED TO SEEK SAVE BUSINESS HAVEN.

Laissez moi partager avec vous cette lettre que Monsieur Mohamed OULD NOUEIGUED a envoyé au Premier Ministre Malien.

Les émotionellement excités doivent pouvoir tirer les conclusions de cette lettre qui signifie autrement que le capital, froussard qu'il est, fuira tout pays qui entreprend des gesticulations comme notre pays les fait actuellement. A vous la lettre

Partie 1

Banque Nationale de Mauritanie
Nouakchott, le 18 aout 2009
A son Excellence,
Monsieur le Premier Ministre de la République du Mali

Objet : Manifestation d’intérêt pour l’acquisition de la BHM Mali
La Banque Nationale de Mauritanie est depuis plus d’une dizaine d’années le leader du marché bancaire et financier en Mauritanie, alliant tradition bancaire et modernité grâce à sa politique fortement orientée sur les nouvelles technologies et sur l’excellence en matière de recrutement et de management des ressources humaines.
Au délà de la consolidation des acquis en matière de réorganisation, de modernisation des systèmes d’information et de management l’année 2009 s’ouvre avec des objectifs encore plus ambitieux et sera considérée comme une année de poursuite et de raffermissement du modèle managerial et organisationnel visant à faire de la BNM, la banque de référence de la sous région.
Nos intérêts en Mauritanie étant désormais menacés du fait de l’irrationalité caractérisée et de la cécité politique de nos dirigeants actuels, notre stratégie pour l’exercice 2009 est basée sur l’extension de notre réseau à l’internationale pour la recherche de nouveaux marchés et la création de partenariats stratégiques dans les pays de la sous région.

A suivre ...

Sanhaji a dit…

... Suite partie 2

Notre regard s’est tout naturellement vers votre beau pays où règne un climat de stabilité politique propice aux affaires sous la direction clairvoyante du Président démocratiquement élu, son excellence Mamadou Toumani Touré.
C’est dans ce cadre que nous avons l’honneur de vous faire part de notre intérêt pour l’acquisition de la BHM.
Nous envisageons cette acquisition dans le cadre d’une prise de participation majoritaire dans une banque de premier ordre, de surcroit une banque dont la situation financière est viable.
Nous sommes en outre en mesure de mobiliser au Mali d’importants dépôts que nous détenons dans les banques européennes et de drainer des capitaux arabes.
Notre intérêt pour l’exercice de l’activité bancaire dans la zone UMEAO en général et au Mali en particulier répond à notre souci de protéger nos intérêts et notre conviction que seule l’interdépendance des intérêts permettra de créer une plateforme économique et financière africaine capable de devenir à terme concurrentielle et à financer le développement de notre jeune continent. Nous sommes assurés de votre attachement pour ces idéaux et avons la certitude que nous pouvons compter sur votre appui pour faire aboutir cette opération.
Il est bien évident qu’à travers une prise participation majoritaire nous voulons détenir le pouvoir de faire passer les décisions stratégiques à travers :
= le choix du management,
= L’établissement de conventions de partenariat,
= La recherche de la qualité et la promotion de services de proximité et de produits adaptés aux besoins de financement des clientèles publique et privée.
Cette manifestation d’intérêt, requiert votre accord de principe et la mise à notre disposition d’un certain nombre d’informations économiques, techniques et financières afin que nous puissions dépêcher une équipe d’experts pour faire un audit organisationnel et managérial afin d’avoir une idée précise sur les principaux chiffres et ratios de la banque.
Votre urgente réponse nous obligerait.
Nous vous prions de croire, Excellence, Monsieur le Premier Ministre, en l’assurance de notre parfaite considération.

Le Président Directeur Général
Mohamed OULD NOUEIGUED

Fin

Sanhaji a dit…

Apparement feu Mohamed Ould Moine Ministrion putschiste d'Aziz après le 6 Août, démentit le paragraphe très politisé de la lettre.

Même si ce paragraphe n'a pa été ainsi écrit, il se lit entre les lignes et Noueigued a raison d'amener ses capitaux vers un pays où le droit et la justice règnent d'un pays sous les bottes d'un général putschiste qui s'est forcée une légalisation très discutable.

maatala a dit…

Salam

Dans la serie: il a fait fort le fils Nouéguid

Le fils de l'escroc a dit:

"Nos intérêts en Mauritanie étant désormais menacés du fait de l’irrationalité caractérisée et de la cécité politique de nos dirigeants actuels"

------------------------------

- Il aurait pu écrire : nos pillages étant désormais menacés.......

- Au lieu d'écrire la cécité politique, il aurait pu écrire la menace de nous faire rendre gorge est de plus en plus précise.

- qu'il nous explique aussi pourquoi , il a soutenu daddah, si ce n'est peur du chien méchant.

---------------------------

le fils de contrebandier devenu banquier par la grâce du caporal, voyants la menace prendre forme afin de mettre fin au pillage, a voulu quitter le TITANIC avec le butin.

Ou est donc passé le discours de faux nationalistes-escroc sur la Mauritanie aux Mauritaniens, la nécessité de créer un entrepreneuriat national qui permettrait développer le pays et d'y investir le flouze.

il dit:

"Nous sommes en outre en mesure de mobiliser au Mali d’importants dépôts que nous détenons dans les banques européennes"

Quel aveu de culpabilité..

Rien que ce passage prouve que tous ces hommes d'affaires sont les ennemis de leur propre pays, car pendant que le pays agonisait, eux planquaient l'argent dans les banques étrangères.


Vous savez maintenant chers amis ou se trouves notre pognons dit le Fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

"la Cour de Cassation rend son verdict
23-11-2009
Dans sa session d'aujourd'hui, la Cour de Cassation a rejeté à la fois l'appel du Parquet, ainsi que le pourvoi déposé par les avocats de Hanevi Ould Dehah, le directeur de Taqadoumy, actuellement détenu à la prison de Dar Naïm, dans la périphérie de Nouakchott.

Le parquet avait réclamé 5 ans de prison contre le journaliste et les avocats de ce dernier demandaient sa libération immédiate, mais la Cour a finalement confirmé la peine de prison de 6 mois pour "atteinte aux bonnes mœurs".

Hanevi séjourne en cellule depuis le 18 juin 2009.
------------------------------

Que risque donc clui qui a volé es milliards D UM

Mohamed O NOUEGUID ent vem dit le FOU.

maatala

lewonni a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
maatala a dit…

Salam

Pétition

Pour le boycott de la BNM et tous les établissements NOUEGUID.

Ceux qui viennent de faire la preuve qu'ils ne sont Mauritaniens que quand cela leur rapporte dit le fou.

- maatala

maatala

lewonni a dit…

mon cher sanhaji

cette lettre est un modèle d'incohérence et d'insolence!

d'abord l'insolence: voilà des banquiers qui expliquent à des voisins ayant les rapports que l'on sait avec l'état mauritanien, aiguisés par l'actu sécuritaire de la région, voilà donc des banquiers poursuivis par l'homme fort de nouakchott dans un affaire de fonds douteux , voilà donc qu'ils écrivent au grand voisin comme on écrirait à quelqu'un qui ne saurait dite non tellement il est petit et pour lequel se serait une gloire de recevoir ces banquiers poursuivis par leur frère aziz, frère avec lequel soit soi dit en passant nos voisins n'ont nullement envie d'avoir affaire si d'aventure il faudrait exiger une extradition des nouveaux maliens

cette lettre est d'une condescendance inouïe sutout pour des futurs sBf à la recherche d'un habitat lol

ensuite l'incohérence: l'auteur y parle de viabilité puis donne ses contidions comme si la partie adverse était déjà à genou au bout du tapis rouge

ensuite, l'auteur revient sur cette viabilité en disant qu'il devra d'abord envoyer des experts pour contrôler de près ladite viabilité présumée!

c'est une lettre dont le timing est un peu lamentable, imaginez un peu ce qu'une presse libre malienne ferait d'une pareille lettre alors que le conflit sur les fonds douteux est encore sur le feu

d'ailleurs l'auteur rappelle bien combien il dispose de fonds faramineux dans des banques européennes , c'est un message qui ne va pas tomber dans l'oreille d'un sourd surtout si cette oreille tient de quoi se réclamer d'un passif détonant à solder sur le champ sûr que les fonds existent

c'est une lette maladroite, écrite au mauvais moment avec des mauvais arguments comme si elle était juste destinée à la consommation locale et réveiller tous ceux qui travaillent avec le groupe et leur dire " bientôt vous serez à la rue , dîtes vive aziz!"

c'est la guerre des hommes qui tiennent les armes et ceux qui tiennent le nerf de la guerre
sauf que ce nerf on peut le retirer des mains dudit guerrier et lui en faire sentir tout le cuir

cette lettre est regrettable, c'est une menace de très mauvais goût

aux destinataires d'en tirer la morale de l'histoire!

morale sans morale souvenir d'une époque sans foi ni loi

lewonni a dit…

mon cher maata

cette pétition ne peut être signée que par les anonymes lol

j'ai suffisamment d'ennemis comme ça, je te laisse ma part pour cette pétition, sois gentil de l'accepter

- maata
- sans moi

Bebe BA a dit…

Contre le camp de l’Impunité, Nous sommes avec la Justice


A l’occasion du 28 novembre, l’IRA-Mauritanie réitère son soutient à toutes les victimes et ayant-droit des victimes du racisme social et d’Etat en Mauritanie et invite les hommes et femmes épris de justice à décliner les festivités d’indépendance » et à se tourner vers le deuil en solidarité avec les martyrs pendus à Inal en cette journée funeste du 28/11/1991.
En effet, le jeudi 15 octobre 2009, des associations de victimes mauritaniennes de l’épuration ethnique des années 1990-1991, ont saisi par le biais de leurs avocats, la ministre de la justice en France dans le but d’obtenir des avancées dans la procédure de mise en exécution de la sentence condamnant l’officier Ely Ould Dah à 10 ans de réclusion pour crimes de torture.

L’IRA- Mauritanie appuie la démarche légitime de toutes les victimes et de toutes les ONG des droits humains éprises de justice.

Néanmoins, nous tenons aussi à souligner que seul l’engagement sans équivoque et dénué de tout sentimentalisme, est à même de venir à bout du cancer de l’impunité qui gangrène les relations intercommunautaires en Mauritanie.

Certains individus et groupes de victimes dont les démarches et accointances riment avec la recherche de prébendes, le reniement et l’arrivisme, nuisent gravement aux actions des justes qui visent inlassablement et dans un univers hostile, l’éclosion de la vérité, l’avènement de la justice et l’édification d’une réconciliation assortie de réparations dignes de ce nom. Nous demandons aussi aux victimes et à leurs représentants de redoubler d’efforts en vue de mettre face à l’épreuve des médias et de la justice internationale, les gros poissons, idéologues, planificateurs et exécutants de l’épuration ethnique en Mauritanie qui continuent à profiter et à infester le pouvoir dans ses plus hautes sphères, car la prise à partie de Ely Ould Dah, toute légitime et pertinente qu’elle soit, n’aura d’effet et de sens que s’il est accompagné de tentatives déterminées et inaccessibles aux découragement visant la mise en accusation des penseurs et des bénéficiaires de la tentative du génocide et d’un système tout entier qui n’est s’apparente à l’apartheid.

L’IRA-Mauritanie dénonce avec force la politique mise en œuvre par la minorité arabo-berbère dominante qui consiste à un dressage culturel et identitaire des Hratins contre les autres noirs de Mauritanie.

Ce dressage est doublé d’un autre, politique et tribal, que subissent les Hratins cooptés au sein des appareils et institutions de l’Etat pour leur docilité et soumission dans une manœuvre qui consiste à les exhiber comme pièce à conviction devant l’observateur étranger et les utiliser pour porter la parole des bourreaux au sein de la communauté Hratin martyre tout en faisant ombrage à une élite Hratin déterminée à se battre pour renverser le système de castes, de racisme et d’esclavage en vigueur en Mauritanie.

Nous lançons un appel à ces frères égarés à méditer sur le cas de Ely Ould Dah, maillon faible de la chaine, seul maintenant face à l’épreuve de la justice, et nous déclarons haut et fort qu’aucun bourreau, fussent les largesses qu’il procure, ne mérite protection ni fidélité.
L’IRA-Mauritanie Nouakchott, le 23 novembre 2009

Sanhaji a dit…

Maatala, Lewonni,

Noueigued est un type qui pèse des milliards amassés par le travail, l'assiduité, l'humilité, la tenacité et le sérieux.

Tout le monde est heureux de le recevoir chez soi. Les marocains lui ont déjà ouvert grandement les portes et il a des investissements énormes là bas.

S'il appelle un fournisseur en Europe, en Asie ou en Amérique et que celui ci se renseigne sur le sérieux du Monsieur, il s'exécute immédiatement parcequ'il sait qu'il est solvable.

Pendant l'ère très heureuse (c'est du moins de la majorité des mauritaniens) de Taya, Noueigued a toujours été boudé par les pouvoirs publics parceque justement il n'était pas prêt à magouiller car il n'en a pas besoin.

Je ne me fais pas ici le griot de Noueigued, car j'écris en anonyme et mon habitude n'est pas le griotisme, mais la campagne orchestrée contre le Monsieur est simplement à faite vomir.

La lettre telle que je l'ai publiée ici a été apparement falsifiée et publiée par Claude K sur Cridem, du moins c'est ce que confirme Ould Moyne qui est un peu l'intermédiaire dans cette transaction d'achat de banque.

Les maliens ne sont pas bêtes et ne prtendent pas pouvoir se développer sans l'investissement étranger, comme le démagogue Aziz après sa forfaiture du 6 Août.

Mes amis vous êtes tous simplement idéalistés, émotionnes et peu expérimentés. Vous ne comprenez pas encore que la capital conduit la planète et non les bottes de militaires dont l'impact est circonscrit à quelques contrées oubliées dans le monde.

Sanhaji a dit…

KBG khallina 3nnak ente wassamik elmahoum 6aybin

Bebe BA a dit…

A-, ça sent la manip:

ASSASSINATS DE SOLDATS EN 2008 EN MAURITANIE: Un jeune homme écroué
(Le Soleil 24/11/2009)

Un Mauritanien de 23 ans a été inculpé et placé en détention, dimanche à Nouakchott, pour sa participation présumée à une attaque contre une patrouille militaire, qui avait fait 12 morts à Tourine (nord) en 2008, a-t-on appris hier de source judiciaire. "Le juge d’instruction a entendu le prévenu, il l’a inculpé pour attaque terroriste contre son pays et l’a immédiatement écroué à la prison civile de Nouakchott", a affirmé cette source.

Mohamed Ould Ahmed, dit Khaled alias Abou Mouslim, est accusé d’avoir participé à l’attaque - revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) - qui avait visé une patrouille de l’armée dans l’extrême nord de la Mauritanie, le 14 septembre 2008. Les corps de 11 soldats et de leur guide avaient été retrouvés décapités et piégés, à 30 kilomètres au nord-est de Tourine. Deux autres Mauritaniens ont récemment été écroués pour leur participation présumée à cette attaque : Mohamedou Ould Abdou dit Selman et Mohamed Abdallahi Ould H’Medanah, récemment extradé du Sénégal.

AFP

slama a dit…

Bonjour à Tous.

J'aimerais dire quand même que Maata est toujours un cancre à mon heumble avis.


Carabina Slama Slim

maatala a dit…

salam

Cher Sanhaji

"Crier à la manipulation et à la falsifiocation" est fastoche.

Pourquoi ne porte-t-il pas plainte contre Cridem, tous les sites et journaux qui publient la lettre du bébé-escroc.


Tu dis :

"Nouéguid a été boudé par les pouvoir public, du temps du caporal."

Comment alors expliques-tu le virement des 16 Milliards D'UM qu'il ont perçus.

Certainement une erreur d'écriture ou de virement(lol).

Nous savons tous, que c'est l'état qui enrichit les hommes d'affaires en leur accordant les marchés publics, surtout durant le règne du caporal.

C'est aussi comme par hasard que sa parenté-le, s'est retrouvé propriétaire de fortune colossale.

Aucun lien avec le régne du caporal (lol).

Vouloir faire croire, l'inverse est tout simplement Ajib, mais typiquement Mauritanien dit le Fou.

maatala

Ps: Tu nous reproches de soutenir Azzizzo, te voila maintenant à ton tour l'avocat du diable, sauf que le notre est un véritable patriote.

maatala a dit…

Salam

Slama

Bienvenu au bercail

Cancre est aussi un de mes multiples surnoms dit le fou

maatala

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Surveille ça comme le hakko sur le feu. C' est une bombe, ce gazoduc.

++++++

Gazoduc transsaharien : Regain d’intérêt pour

Selon des informations distillées par Africa Energy, le Mali tenterait depuis cet été de faire modifier le tracé initial du TSGP afin de le faire passer par son territoire. Le Trans-Saharan Gas Pipeline (TSGP), gazoduc qui reliera le Nigeria et l’Europe via l'Algérie est un projet qui suscite l’intérêt de toutes les grandes compagnies gazières qui opèrent en afrique.

Le groupe des experts du Preliminary Studies Group (PSG) du projet s’est réuni du 16 au 18 septembre à Niamey. Le Niger étant le pays jusqu’ici choisi pour le passage du gazoduc mais évidemment les perspectives de découvertes dans le bassin de Taoudeni changent la donne.

L'Union européenne (UE) et le Nigeria multiplient, ces derniers mois, les discussions pour conclure un partenariat en vue de la construction du Trans-Saharan Gas Pipeline ( TSGP ). Chakib Khelil, le ministre algérien de l'énergie et des mines, et ses homologues nigérian Rilwanu Lukman ainsi que nigérien Mohammed Abdullahi, avaient signé, le 3 juillet à Abuja, un accord sur la construction de ce TSGP qui doit approvisionner l'Europe en gaz nigérian.



D’après ce mémorandum d’entente, le projet sera piloté conjointement par la Sonatrach algérienne et la Nigérian National Petroleum Co. Il faut dire que le projet qui avait démarré de manière timide et qui était rongé par les dissensions internes a récemment été crédibilisé par la manifestation d'intérêt de la société française Total, dont l’intervention ferait déjà l'objet de désaccords internes profond.




Le ministre algérien de l'énergie Chakib Khelil et le directeur du Department of Petroleum Resources Tony Chukwueke ont présidé, il y a quelques semaines à l'hôtel Conrad à Bruxelles, une réunion pour chercher à boucler le financement du projet.

Le consultant britannique Penspen Offshore, associé à IPA Energy Consulting, a rendu les conclusions de son étude de faisabilité pour lequel il avait été retenu en mai 2005 suite à un appel d'offres.

Il a noté que le projet faciliterait le développement des économies des trois pays et fournirait une autre plate-forme pour une énergie durable et fiable en Europe, en garantissant ainsi la sécurité de réserves.

Mise à part l’intégration régionale des économies des pays de transit, le TSGP améliorera le niveau de vie de la sous-région et fournira des possibilités d’emploi pendant la construction de pipeline et l’environnement plus propre du combustible échangeant avec la réduction conséquente des émissions de gaz à effet de serre.

Conçu dans le cadre du Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD), le TSGP est un ouvrage de transport de gaz d'envergure intercontinentale qui constituera une nouvelle route d'exportation du gaz naturel d'Afrique vers l'Europe , d'une longueur de 4188 km dont 1037 km en territoire du Nigeria, 841 km au Niger et 2310 km en Algérie, ce Gazoduc a pour objectif l'exportation de 20 à 30 milliards de m3 par an de gaz Nigérian vers l'Europe , à travers le Niger et l'Algérie vers l’horizon 2015.

Le TSGP a déjà suscité aussi un intérêt auprès des institutions multilatérales telles que l'Union Européenne (UE), la commission Economique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et la Banque Mondiale.

Bouna Cherif







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Le Quotidien de Nouakchott

Sanhaji a dit…

Maatala d'où est ce que tu sors tes milliards? de l'univers virtuel peut être.

Ton Harro sur le baudet va te décevoir, car les mauritaniens ne se laisseront pas longtemps marcher sur les pieds par une poignée d'extrêmistes irresponsables guidant un Général en mal de vision.

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Ce n' est probablement pas eux, les assassins de Tourine. Aziz et Ghazwani ont cette tendance de mettre tout sur le dos du premier barbu venu. C' est bon de les emprisonner. Mais, ce Tourine c' est du Tibhirine au carré, comme pour le cas des touristes d' Aleg. Watch out .

A+ a dit…

Cher Couli
Toujours aussi sage et percutant!Ne te fatigue pas,tu ne détrôneras pas Yanis,le Roi lol).Bien que tu n'habites plus en Mauritanie ça se voit que tu connais mieux ce pays que la plupart des intervenants sur ce blog.Et comme tu le dis justement:
-Le premier responsable de toute cette gabegie et des crimes économiques s'appelle COUPS D'ETAT;
-Une justice à deux mesures ne peut mener qu'à un autre coup d'état ou pire ;
-Pour faire la lumière sur tous les détournements depuis 1978,il faut une commission d'enquête parlementaire indépendante...

Moi aussi je recommande la prudence mais cette fois à mes amis du CH en leur demandant comme je l'ai déjà fait à maintes reprises de prendre le temps qu'il faut pour connaître la vérité,rien que la vérité avant de commenter l'information,car dans cette guéguerre des clans,tout se dit sauf la vérité et tout le monde manipule tout le monde.
Pour preuve,la lettre de Nouegued parue sur CRIDEM s'est avérée une pure manipulation de l'opinion par une partie tierce.
Aussi concernant l’ "affaire Nagi »,personne ici ne peut nous confirmer le montant exact objet de cette affaire (12,18,24 ou …137 milliards),ni l’objet et les destinataires définitifs des transferts (des nationaux ou des étrangers),ni pourquoi certains banquiers auraient accepté de payer (est-ce pour éviter la prison et l’arbitraire sans reconnaître leur culpabilité ou ont-ils reconnu cette dernière ?),ni pourquoi,certains banquiers et pas les moindres ont été disculpés,etc,etc.
Sans des réponses précises à toutes ces questions,commenter cette "affaire Nagi" revient à mon avis à "battre son mil vert",traduction littérale de:ibeth zer'ou ekhdher.
A+

maatala a dit…

salam

Mister A+

Prudence, prudence: Voila le tube de l'hiver

Quand nous dénonçions le pillage de ce pays , on nous rétorqua ou sont vos preuves.

L'HMAR disait : montrez moi les villas et les compte du caporal, certain qu'il fut, du fait que la Couille molle de SIDIOCA refusera ce que Daddah, le looseur appellait , la chasse aux sorcières (sic).........

Amnésie, immunité et impunité totales car le système se faisait confiance et se tenait par la barbichette...

Voila que Zappata a décidé de mettre fin à l'OMERTA

Les preuves commencent à sortir et on se rend compte enfin de l'ampleur du crime................

Nous devons encore faire de preuve de prudence, alors que les faits sont têtus.

A+ : il y a eu virement de la BCM vers ces banques, si c'est faux pouquoi reconnaissent-ils, pourquoi remboursent-ils ?.

Jusqu'à preuve du contraire , ils peuvent prendre des avocats et faire de conférence de presse en se présentaient comme étant victime de la vindicte azzizzienne.

Sauf qu'entre temps, mon chér A+, Nagi a fait et signe des aveux et parmi eux certains remboursent pour éviter la prison ( Bodiel ente vem).

En ce qui concerne la lettre de Nouéguid, comment donner le moindre crédit à celui qui a volé tant de milliards D'UM.

La lettre aurait été falsifiée, il attend quoi pour faire la preuve de ce qu'il avance et attaquer en justice.

Je pense qu'il craint que le PM malien sorte l'original, alors il tente de faire diversion.

Il réfute la lettre, mais il ne refute pas les milliards.

Cherchez l'erreur dit le Fou

maatala

slama a dit…

Il est vrai que les détails sur le scandale de la BCM comme ceux de la SOMELEC, SNIM, SIDA ne sont pas à la portée de tout le monde, mais les grandes lignes sont bien visibles.

Il est de notre droit de connaitre la vérité mais pas de juger et surtout ne pas jouir du malheur des autres comme ce que fait Maata le cancre.

Il a une haine incurable des personnes qui ont réussi dans ce pays, il suffit qu’on parle de tel et le voila le traitant de tous les noms sans même chercher à savoir quelles sont les qualités de cette personne.
Il nous sort la liste de X à chaque fois qu’il a le blues, Nostalgique, les larmes aux yeux en souvenir d’une lutte hors sujet, Maata ne sait pas que c’est la liste de la crème du pays qu’il immortalise involontairement.


Merci Maata, merci pour eux

tomahawk a dit…

la creme, non mais ca ne va pas du tout, je ne voulais pas intervenir mais Slama tu defends le diable

Matta a bien raison , on s'est assez foutu de nous et maintenant que les coupables paient. Il faurdait que de gens comme Zoueny le borgne, puissent restituter a l'etat, au peuple ce qu'ils ont volé.

Sanhaji a dit…

Slama,

mon ami Maatala à défaut d'aguments et de preuves irréfutables fait recours aux insultes. C'était comme x d'ailleurs il distribue quelques insultes à tort et à travers et croit que les lecteurs avertis sont convaincus avec ça.

Ce qui me rassure dans tout ça c'est que le scandale de la BCM va se terminer en queue de poisson et pour cause.

Maatala, Couli ne vésite probablement plus le site ce qui est d'ailleurs regrettable, il ne faut pas lui dire HMAR sinon qu'est ce qu'on reproche à l'autre.

Sanhaji a dit…

Maatala, admets que je soit d'accord avec toi au sujet des Noueigued et d'autres.

C'est à dire nous supposons que ce sont des va nus pieds, sans bagages et sans consciences qui ont eu la chance d'avoir leur cousin au pouvoir pendant 21 bonnes années.

Tu dois cependant me faire la minime concession au moins que l'argent facile ne se conserve pas.

Comment expliques tu, que ces mêmes gens ont continué d'être au moins aussi riches pendant ces 4 dernières années, si leur unique gagne pain était de syphoner le Trésor Public?

MAATA PLEASE QUE DES ARGUMENTS PAS DES INSULTES

maatala a dit…

Salam

Slama

Bichor dirait un ami

Que tu me traites de cancre, cela ne dérange pas, je suis en effet le roi des cancres.

Mais que tu dises que : " Il a une haine incurable des personnes qui ont réussi dans ce pays".

Là tu dépasse les bornes,

As-tu un instant imaginés les conséquences de ce pillage.

As-tu une fois pensé au devenir des séropositif et ceux qui sont en train de crever du sida parce que Horma et sa maîtresse ont pillé les fond qui leurs sont destinés.

As-tu une fois pensé à tout ce qui aurait pu être réalisé avec ces milliards pillés ( école, dispensaires, routes, etc....)

As-tu une fois pensé à ceux qui sont mort dans de douloureuse souffrances, faute de médicaments, parce que des directeurs d'hôpitaux ont volés l'argent.....

As-tu une fois pensé à ses femmes et ses filles obligées de se prostituer pour nourrir leur famille, parce que certains ont pillés le commissariat à l'aide alimentaire

Slama , tu vis sur quel planète....


A chacun ses héros dit le fou.


maatala

Sanhaji a dit…

Maatala, as tu déjà pensé que 95% des ressources fiscales de ce pays sont payés par ces "sangsues" que tu traites de tous les mots.

Sanhaji a dit…

As tu pensé que toi Maatala, tu n'as jamais payé un rond au fisc.

Sais tu que la Mauritanie de l'intérieur est carrément un paradis fiscal pour ne pas embêter les citoyens les plus démunis.

Sais tu que le problème ne sont pas les moyens, mais comment les préserver, investir et enrichir.

Sais tu qu'en Mauritanie, il est fréquent que les pauvres tendent beaucoup plus au gaspillage que les riches.

Sais tu que la pauvreté n'est qu'un état généré par beaucoup de facteurs dont en premier l'ignorance.

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

traiter couly de HMAR, n'est pas une insulte, car il l'est (lol).

C'est aussi une façon de le pousser à ramener sa fraise sur Canalh, il y a de la monnaie à rendre.

--------------------------------

Revenons à ta question,

Pourquoi sont-ils toujours aussi riches?

Avec ce qu'ils nous ont piqué , qu'ils ont fructifié, il faut être assez cons pour se ruiner sur une génération.

Ils sont toujours aussi riches, puisqu'ils ne payent toujours pas normalement ni impôts, ni taxes, ni cotisations sociales........

Néanmoins, il faut reconnaître qu'ils ne sont pas les seuls dans ce cas dit le Fou

maatala

Esseghnass a dit…

Selamoune

Maata,

bichor ente emmelli la maitresse de Hourma ekhbarou?

lewonni a dit…

bôjôr

viens de finir le texte de biladi qui avait complétement disparu de cridem laissant la promotion du canarpé au véridique

n'ayant aucun avis sur le sujet, voici mon opinion:

cette seconde lettre n'a rien de maladroit comme on a pu le lire sur la première. on constate seulement que dans le contaxte politique que l'on sait achever une tettre datée du 18 par ces mots " votre urgente réponse nous obligerait" prouve que ce n'est pas la sérénité qui règne...

peu importe, je crois qu'il y a bien eu manipulation car même si on imagine mal les services du pm malien se mêler de cette affaire en sortant la lettre qu'ils on reçue, on espére du moins que de tels banquiers ne puissent pas envoyer la première tellement maladroite et délirante

ne pas envoyer oui mais ne pas l'écrire: on n'en sait rien!

car à qui protite le crime? certainement pas à aziz car ceux qui ont manipulé cette lettre savaient bien qu'un droit de réponse viendrait remettre les pendules à l'heure, heure d'ailleurs qui persite à être éternellement la mauvaise dans une affaire pareille

par contre la seconde lettre en lavant la première permet au groupe d'envoyer son message de menace et de l'effacer ensuite par la seconde lettre

tout est possible dans le pays de la manipulation par excellence.

ce qu'on aimerait savoir c'est qui a écrit cette lettre, l'originale, combien de gens l'ont vu? car la copie falsifiée a trop de points communs avec l'originale présumée pour n'en être pas une parfaite inspiration

ensuite comment une lettre d'une telle importance, venant d'un groupe en froid avec le pouvoir , comment peut-on envoyer une lettre par DHL nouakchott! !!!

enfin quand on a de telles entrées qui vous permettent d'être reçu au centre du monde, comment ne pas prendre le temps de revenir par le même chemin remettre un courrier à l'administration malienne

enfin c'est de la folie d'envoyer de telle lettre par dhl ou ups ou rien de la sorte dans un pays comme le nôtre

nous ne saurons jamais la vérité mais une chose est sûre c'est que cette lettre dite originale ne sort pas l'auteur authentique du cercle des faussaires

"nous sommes prêts à quitter le pays" voilà le message des faussaires car le reste les insultes contre le régime, elle ne sont pas vides , dire qu'un régime prend des décisions insensées ! pas de quoi laisser un kemal déclarer que cela empêche le président de dormir et que comme un enfant il envoie kemal poser cette question à moine " éwa est-ce vrai"

cette façon d'impliquer aziz directement via kemal qui pourrait bien se passer de nommer le président , cette façon n'est pas sérieuse, pas plus d'ailleurs que cette info sortie de la bouche d'un consultant de ce galibre qui pouvait faire ça tartine sans dire " aziz en personne mêne l'enquête"

de part et d'autres : quelle équipe!

salut

Sanhaji a dit…

lewonni,

ces gens là s'ils avaient la frousse d'Aziz, ils n'allaient pas soutenir tout haut le candidat Ahmed Ould Daddah.

Tu sais au fond en Mauritanie, personne n'a vraiment peur de personne.

Si Aziz déborde sur ses prérogatives légales, le plus petit mauritanien va le lui crâcher à la face et les conséquences peuvent lui être désastreuses.

lewonni a dit…

à mon cher sanahji

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

Sanhaji a dit…

Les enfants du désert sont peut être très sournois et hyper serviles, mais ils peuvent être subitement très dangereux.

Personne ne doit trop se fier à leur comportement un peu laxiste et je m'en foutistes. Ils savent très bien ce qu'ils cherchent et peuvent être très complaisant pour l'obtenir, mais dès lors qu'ils s'assurent que ce n'est plus possible, ils font un virage de 180 °.

Lis sur l'histoire de ton pays elle est très édifiante en la matière.

maatala a dit…

Salam

Esseghnass

NKTT est un petit village dit le Fou

maatala

Esseghnass a dit…

Selam

je t'inviterais chez moi inchaallah car il y a trop de choses à dire (net3attaw lekhbar dit le fou).

A bientot!

Sanhaji a dit…

Selon Taqadoumy en Arabe, Bouamatou a appelé Moussa Ould Hamed, le chef de cette publication et l'a furieusement grondé pour avoir publié la lettre que prétend Ould Moyne être la vraie lettre envoyée par Mohamed Ould Noueigued au PM malien.

L'autre lettre serait elle issue du sérail du richissime homme d'affaires qui indirectement de part Maatala a aquis "honnêtement" sa fortune? Kham?

maatala a dit…

Salam

Les amis et visiteurs

Le plus important dans nos échanges qui peuvent être parfois passionnés, excessifs voir virulents, ce n'est pas d'avoir raison ou tord, mais que nos analyses, doutes et interrogations vous permettent de vous faire une opinion par vous même.

Fraternellement

Maatala

Esseghnass a dit…

Une pensée pour les prisonniers d'opinion, les prisonniers de l'injustice ...

slama a dit…

Maata

Désolé si je t'ai offensé, mais brandir cette liste très contestable ne me parait pas très élégant de ta part.

parler de mettre tout le monde au trou c'est trés méchant de ta part, tu n'as jamais vu la prison de Dar naim :
C'est sur la route d'Akjoujt, il ya un vent de sable douze mois de l'année sur cet axe là, il n'ya pas un accès goudronné pour y aller, on roule quelques Kilomètres pour commencer à entrevoir une sorte d'abri qui sert de base pour les gardes, rien qu'en voyant leurs mines tu peux sentir l'odeur de l'enfer. le batiment donne la chaire de poule on dirait une forteresse (village de Babaorum, kimporte ente vem).
Aujourdhui, il abrite des cols blancs (qui ont quleque part servi ce pays), leur honneur est touché, ils sont touchés dans le fonds de leurs âmes, ils ont peur et ne comprennent rien de ce qui leur arrive. La moindre des chose c'est d'avoir de la compassion pour eux et c'est tous ce que je te demande.

Pasqua n'a pas été traité de voleur, Chirac a eu le soutien de certains de ses opposants, pourquoi cette attitude de notre part envers notre élite qui par malheur a eu cette destinée

c'était juste un avis, l'avis d'un citoyen qui veut le bien pour ce pays et qui sait parfaitement qu'il faut être très prudent dans ses jugements

Tidinit a dit…

Bien faut. Ils attendaient quoi tout ce temps?
=

Dix ministres veulent fermer des sites faisant l'apologie du terrorisme

Les dix ministres de l'Intérieur des pays du groupe 5+5 ont décidé mardi de renforcer leur coopération et l'échange d'informations dans la lutte contre les sites internet "qui font l'apologie du terrorisme", a déclaré le ministre italien Roberto Maroni.

"Nous avons décidé d'unir nos forces pour prévenir la radicalisation et le recrutement des terroristes et empêcher l'utilisation à des fins terroristes de nouvelles technologies comme internet", a dit à la presse M. Maroni à l'issue d'une réunion avec ses homologues à Venise, dans le nord de l'Italie.

Le groupe 5+5 comprend cinq pays européens et cinq pays africains, l'Espagne, le Portugal, la France, l'Italie, Malte, le Maroc, la Tunisie, la Libye, l'Algérie et la Mauritanie.



La déclaration finale adoptée par les dix ministres souligne "la nécessité de fermer les sites internet qui font l'apologie du terrorisme et diffusent des documents audio et vidéo extrémistes".

"Le terrorisme constitue une menace globale pour la sécurité du monde, la démocratie, les droits de l'Homme, la stabilité et le développement économique et social", ajoute le communiqué. (belga/cb)







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : 7 sur 7 (Belgique)

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Est-ce que JA n'est pas tombé dans le panneau? Comme la dernière fois pour l'attaque de Kidal et JA nous fait croire que c'etait les libyens, alors que ce n'etait pas eux derrière cette histoire ..

Mafia colombienee? Probablement non.

===

Christophe Boisbouvier -Jeune Afrique N° 2550 - 22 au 28 novembre 2009

Le Boeing de la coke
lundi 23 novembre 2009

Un avion-cargo rempli de cocaïne a atterri en plein désert. L’équipage s’est volatilisé, ainsi que le chargement. Restent d’embarrassantes questions pour les autorités de la région.

En général, c’est dans les films (Le Clan des Siciliens) ou dans les bandes dessinées (Vol 714 pour Sydney). Mais cette fois, c’est pour de vrai. Selon la police anti-drogue, des trafiquants de cocaïne venus du Venezuela ont posé un Boeing - sans doute un long-courrier 707 - en plein désert, début novembre, dans le nord-est du Mali. Pas de piste d’atterrissage. Juste une grande étendue plate remblayée à la diable et quelques balises alentour. L’avion s’est-il enfoncé dans la latérite ? Les réacteurs ont-ils avalé du gravier ? En tout cas, après le déchargement, le pilote n’a pas réussi à faire redécoller sa machine. Les trafiquants ont alors mis le feu à l’appareil pour effacer toutes traces. Puis ils se sont volatilisés à bord de véhicules 4x4 chargés de leur précieuse marchandise (un kilo de cocaïne raffinée vaut 40000 dollars - l’avion devait en contenir plusieurs tonnes).

Au palais de Koulouba, Amadou Toumani Toure (ATT) a très mal pris la nouvelle. « II a piqué une grosse colère ", confie l’un de ses proches. « Mais qui sont ces gens qui veulent donner du Mali l’image d’un pays de narcotrafiquants, comme la Guinée-Bissau ? ", a lancé le président malien en privé. Aussitôt, il a envoyé à Gao l’un de ses hommes de confiance, le général Kafougouna Koné, ministre de l’Administration territoriale. Et très vite, les gendarmes ont identifié celui qui a aménagé sommairement l’aire d’atterrissage - un entrepreneur qui a pignon sur rue à Gao. « On m’a dit que la piste servirait à des petits avions d’évacuation sanitaire ", a-t-il explique. « Qui c’est, "on" ? - Un commençant arabe qui circule entre Gao et Kidal... "

Tidinit a dit…

Suite: Mafia colombienne accusée à tord

==

Dans cette région désertique du nord-est du Mali, la communauté arabe est influente. En avril dernier, c’est l’un de ses membres, un notable de Tarkint, qui a négocié la libération très périlleuse de Robert Fowler et Louis Guay, les deux otages canadiens d’Al-Qaida. Comme le Boeing a atterri précisément dans cette zone de Tarkint, à une centaine de kilomètres au nord de Gao, le rapprochement est tentant. Mais attention aux amalgames. « Si les trafiquants ont eu l’audace de poser un gros-porteur, c’est parce que leurs complices ne sont pas seulement de simples commerçants ", analyse un haut fonctionnaire de Bamako. « II est évident qu’ils ont des contacts au plus haut niveau, peut-être même à la Sécurité d’Etat ».

L’appareil a échappé aux radars
Y avait-il aussi des complices dans une tour de contrôle de la sous-région ? Pas sur. « Officiellement, toute l’Afrique de l’Ouest est couverte par des radars de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (Asecna). En réalité, il y a des zones d’ombre, notamment dans le nord de la Mauritanie, confie un pilote malien. Si l’équipage de l’avion n’a communiqué avec aucune tour, il a pu voler incognito depuis les côtes de l’Atlantique jusqu’a Gao. » Le coup est tellement spectaculaire que toutes les polices sont sur les dents. Le 6 novembre, quand la presse malienne a révélé l’affaire, ATT a essayé d’étouffer le scandale. Aucun communiqué officiel n’est paru, comme s’il ne s’était rien passé ! Mais dix jours plus tard, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a craché le morceau à Dakar. Et aujourd’hui, Gao grouille de détectives. Les enquêteurs maliens sont épaulés par des limiers d’Interpol et par des experts américains de la Drug Enforcement Administration (DEA) venus spécialement d’Arlington (Virginie), via Niamey.

Auparavant, les trafiquants ne traversaient l’Atlantique qu’à bord de petits bimoteurs
Jusqu’a présent, les narcotrafiquants d’Amérique latine ne traversaient l’Atlantique qu’à bord de petits bimoteurs à hélice. Dans l’archipel des Bijagos, au large de Bissau, ils ne déchargeaient que quelques dizaines de kilos de cocaïne par rotation. Cette fois, avec ce Boeing du désert, ce sont plusieurs tonnes de cocaïne qui sont arrivées d’un coup. Au Venezuela, le président Chavez - qui a expulsé la DEA de son pays il y a quatre ans - ne peut plus fermer les yeux. Son ministre de l’Intérieur, Tareck elAissami, a annoncé l’ouverture d’une enquête. Côté africain, outre le Mali, plusieurs pays sont sur la piste des 4x4 : l’Algérie, le Niger et la Libye. Les trafiquants ont de l’audace, mais ils risquent de la payer cash.

CHRISTOPHE BOISBOUVIER

Bebe BA a dit…

A-,quelques jours après la sortie médiatique à Dakar du responsable du Bureau régional de l'Office de l'Organisation des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) Alexandre Schmidt sur l'affaire de l'avion qui s'est écrasé, le 5 novembre, dans le secteur de Tarkint, à 150 km au nord de Gao, trois individus viennent d'être arrêtés. Ils découpaient l'épave du Boeing ayant servi "au transport de cocaïne et d'autres produits illicites entre le Venezuela et le Mali". Pour les besoins de l'enquête, ils ont été transférés à Bamako. S'agissait -il de simples voleurs de ferraille ou étaient-ils en mission commandée pour faire disparaître des indices ?
******
Du nouveau dans l’affaire du crash de l’«avion de la drogue» de Tarkint: Trois individus, qui découpaient l’épave de l’avion, arrêtés
(L'Indépendant (ml) 24/11/2009)

Du nouveau dans l'affaire du crash de l'avion qui s’est écrasé, le 5 novembre, à Tarkint. Selon des sources sécuritaires, trois individus, qui découpaient l’épave du Boeing transportant de la drogue et d’autres produits illicites entre le Mali et le Venezuela et le Mali, ont été surpris par les forces de sécurité.

Ces personnes, dont on ignore pour l'instant l’identité, ont été arrêtées et transférées à Bamako pour être auditionnées par la police judiciaire, en collaboration avec l'Agence internationale Interpol qui avait été saisie par l'Office de l'Organisation des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDG).

Selon des sources policières, l’enquête en cours a déjà permis d'établir que deux semaines avant le crash du mystérieux avion, un petit avion (Hélicoptère ?) avait atterri à plusieurs reprises (5 ou 7 fois) dans la même zone.

RFI, qui a également relayé l'information, indique qu'il se pourrait que cet appareil était en repérage. "L'appareil n'avait pas forcément tenté de redécoller. Il pourrait bien s'agir d'un voyage organisé sans intention de retour", ajoute le confrère. Avant d'ajouter qu'au sujet de la drogue transportée, et qui aurait été déversée, beaucoup de personnes seraient impliquées. Une source précise qu'il est impensable qu'un triréacteur ait pu faire le trajet entre le Venezuela et le nord du Mali sans escale dans un ou deux pays de la sous-région.

Soumaïla GUINDO

L'Indépendant,

Bebe BA a dit…

j'espere que cette médiation ne sera pas assez desastreuse que celle du beau blaise en Guinée:

Kadhafi se pose en médiateur entre Le Caire et Alger
(L'Orient- Le Jour 25/11/2009)

Le numéro un libyen, Mouammar Kadhafi, va agir en médiateur pour mettre fin aux tensions entre Le Caire et Alger autour des éliminatoires du Mondial 2010 qui ont tourné à la crise diplomatique, a rapporté hier l'agence de presse officielle libyenne JANA.

« Le guide de la révolution, président de l'Union africaine (UA), va travailler pour combler le fossé qui s'est creusé entre l'Égypte et l'Algérie à la suite de la récente rencontre de football entre les sélections des deux pays », a indiqué l'agence.

Cette médiation sera conduite par le colonel Kadhafi à la demande du secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a précisé JANA. Peu après, l'agence a rapporté que M. Kadhafi avait appelé le président égyptien, Hosni Moubarak, pour discuter des « moyens » permettant de mettre fin à la crise.

M. Moubarak a exprimé son « respect » à M. Kadhafi, saluant son « initiative fraternelle », a ajouté l'agence sans autre détail.

La tension entre l'Égypte et l'Algérie n'a cessé de monter au cours des dernières semaines autour de la qualification pour le Mondial.
La crise a éclaté après une attaque à coups de pierres du bus transportant l'équipe d'Algérie à son arrivée dans la capitale égyptienne il y a une dizaine de jours et des accrochages entre supporteurs des deux camps mercredi dernier dans la capitale soudanaise, Khartoum, où l'Algérie a obtenu son billet pour le Mondial en éliminant l'Égypte (1-0).

L'Égypte a convoqué l'ambassadeur d'Algérie au Caire à deux reprises et elle a rappelé son ambassadeur à Alger jeudi dernier.

Vendredi, une manifestation devant l'ambassade d'Algérie au Caire avait donné lieu à des violences et 35 personnes, dont 11 policiers, ont été blessées.

A+ a dit…

Mon cher matalla,le combattant!
Tu dis:
.......................
A+ : il y a eu virement de la BCM vers ces banques, si c'est faux pouquoi reconnaissent-ils, pourquoi remboursent-ils ?.
Jusqu'à preuve du contraire , ils peuvent prendre des avocats et faire de conférence de presse en se présentaient comme étant victime de la vindicte azzizzienne.
........................
Peut être que ces gens là,sachant à juste titre qu'il n y a point de justice dans ce pays,ont préféré régler les montants réclamés par Aziz sans pour autant reconnaître qu'ils étaient les bénéficiaires des transferts afin d'éviter la prison arbitraire et de préserver ce qui reste de leur notoriété auprès de leurs partenaires à l'étranger.C'est quand même une hypothèse à envisager par les profanes que nous sommes qui n'avons pas accès au dossier,si toutefois c'est la vérité que nous cherchons...

Et tu ajoutes:
.....................
En ce qui concerne la lettre de Nouéguid, comment donner le moindre crédit à celui qui a volé tant de milliards D'UM.
La lettre aurait été falsifiée, il attend quoi pour faire la preuve de ce qu'il avance et attaquer en justice.
---------------------
Ce n'est pas à lui que nous donnons crédit mais à Ould Moine,soutien et ancien ministre de Aziz et puis quelle que soit l'idée que tu te fais de Nouegued,il faut au moins lui accorder le bénéfice du doute.S'il est jugé et sa culpabilité est prouvée pour quoi que ce soit,je serai le premier à taper sur lui,mais en attendant il serait léger de croire à toutes les conneries qui se racontent sur les sites et dans les salons et dont l'objectif est d'induire l'opinion dans l'erreur au profit de telle ou telle partie...

A+ REFUSANT D'ETRE LE DINDON DE LA FARCE ET L'ETRENEL COCU DE LA MAFIA NATIONALE.

A+ a dit…

J'espère que les autorités sanitaires mauritaniennes penseront à mettre en quarantaine les pélerins à leur retour afin de les ausculter un à un pour s'assurer qu'ils ne sont pas porteurs du virus H1N1,car il semble que quelques pelerins ont d'ores et déjà succombé à cette maladie à la mecque.Cette verication doit d'ailleurs s'appliquer à tous ceux qui viennent dans le pays par voies aérienne,terrestre et maritime.Car ne l'oublions pas si cette maladie (ou une autre) s'infilte chez nous n'avons rien pour l'arrêter!!!
Comme quoi il vaut mieux prévenir que constater qu'on ne peut pas guerir!
A BON ENTENDEUR SALUT!

A+ a dit…

Constats
1-Pourquoi ne met-on pas le site mauritania.mr à jour?Il y est écrit par exemple,premier ministre:Zeine ould Zeidane,Président de la republique:un vide à la place de la photo!!!...
2-A quoi sert le ministère de l'environnement si à quelques metres de la plage (sur le trottoir) les citernes deversent le contenu des fosses;si les sachets plastiques deviennent plus dangereux que les criquets pélerins et si les milliers de tonnes de poubelles ramassées quotodiennement par pzrn sont jetées à quelques kilomètres de la capitale?Peut être que l'environnement de ce ministère se limite à leurs bureaux!!!
3-Pourquoi la belle résidence construite par une société chinoise au KSAR est affectée à une PMI au moment où la capacité d'accueil de notre capitale est très insuffisante?Sans parler du fait que cette residence n'est pas destinée au départ à heberger une pmi et qu'il a fallu investir des sommes faramineuses pour son adaptation.Additionnez le cout de la résidence et celui des adaptations vous avez de quoi construire suffisamment de pmi en mauritanie,au mali et au maroc...

A+ OBSERVATEUR

Mballal a dit…

Le capital ou la richesse de la famille ould Noueigued étant amassé de source entiérement ou partiellement illicites, il revient à l`Etat, lorsqu`une quelconque raison d`Etat d`ordre économique, financier ou politique l`exige, de le nationaliser au nom de l`intérêt national.

Mr. Md Ould Noueigued, pour lequel je n`ai que respect, doit comprendre une régle élémentaire des abc du business, l`activisme politique et faire les affaires, sont dangereusement cumilables.
l`exemple en ce sens du richissime de l`époque, Haba Ould Mohamed Vall, aujourd`hui cultivateur habitant la Chaméma, en est l`exemple le plus éloquent.

Je souhaite sincérement, que la lettre du dg de la BNM soit un mensonge. Je souhaite aussi que tous nos hommes d`affaire comprennent simplement mais sagement, que les temps ont changé, et qu`il faut sagement s`accomoder à de tels changements.

Les capitaux amassés chez Ahel Noueigued ne sont pas la proprieté d`une trans-nationale. Il s`agit d`un capital mauritanien, appartenant à un sujet mauritanien.

Sanhaji a dit…

Ca e voit El Mabloul que tu es archaique. Tu parles de sujets mauritaniens, nous sommes des citoyens mauritaniens et ne sommes les sujets de personne. Si toi même tu es un sujet c'est ton problème.

Par ailleurs, le capital n'a pas de frontières et personnes ne pourra l'empêcher les zone d'insécurités. Les Etat les plus musclés n'ont pas plus stopper la migration du capital à fortiori un Etat en déconfiture dirigé par un dictateur.

maatala a dit…

Salam

Slama

Pani blém, de temps à autres c'est viril point mais correct.

Fraternellement

maatala

Citoyen a dit…

Bonjour chers citoyens et Citoyenne.

Voilà, c'est fait et vous connaîtriez le point de ralliement pour la manif.
Rendez-vous est donc pris et à très bientôt!inchaallah.

Citoyen a dit…

Bonjour chers citoyens et Citoyenne.

Voilà, c'est fait et vous connaîtriez le point de ralliement pour la manif.
Rendez-vous est donc pris et à très bientôt!inchaallah.

http://www.youtube.com/watch?v=N4HjsZqOaQ0

Citoyen a dit…

En guise de présentations et d'avant-goût et rien que pour vous changer aussi des "fuckeries" de 2pac, Maata ou tout autre parmi vous vous, c'est kif kif :
de quel genre de pronom (il souviendra....)s'agirait-il ici dans cette curieuse voire incorrecte syntaxe ramassée sur le net:

...Encore une fois, *****il souviendra au jeune grand amateur de BD qu'il y avait de bons et vilains mutants engagés dans un titanesque combat entre le bien et le mal, pour sauver ou détruire le monde.C'était selon de quel côté on verrait les choses .

Citoyen a dit…

En guise de présentations et d'avant-goût et rien que pour vous changer aussi des "fuckeries" de 2pac et de son ennemi MORTEL Biggie....

Y'a de la Rumba dans l'air ...à défaut de..;

citoyenne a dit…

Cher Maata, la fortune de Cherif Ould Abdellahi et celle de Abdellahi Ould Noueguedh ne datent pas d'aujourd'hui, mêmes nous les adolescents des années soixante dix savons qu'ils sont parmi les plus grands bourgeois de l'époque. Cette réalité est certifiée par l'une des personnes les plus censées connaitre le domaine des affaires en Mauritanie. Il s'agit de l'ancien gouverneur de la BCM, monsieur Sid'Ahmed Ould Bnejara, dans une interview accordée au site arabophone (emjad.net), sur le parcours de ce monsieur et sa participation dans les affaires de l’état mauritanien depuis les premières années de l’indépendance.
Je te conseille, cher frère de lire cette interview dans son intégralité, je la trouve intéressante et donne beaucoup d’informations sur l’histoire de l’Etat moderne mauritanien.
Cher Sanfaji, please faites une traduction synthétique de cette interview.

Citoyen a dit…

Citoyenne lu pour toi, l'autre et les autres sur le net:

De la relation « eugénisme-extraction sociale et moralité » voire immoralité.


Avec en annexe un émouvant à fendre le coeur message de Mr Robert VERGAS historien français et spécialiste de renom de l'ancienne A.O.F.

Citoyen a dit…

Tjrs pour toi citoyenne, l'autre et les autres extraits pêchés sur le net.
cela ne te rappellerait pas quelqu'un ou quelqu'une (pas français) à tout hasard ?Moi et les autres.....si pourtant!

....Autrement dit, loin de moi la prétention de vouloir plaquer le poncif sélectiviste des espèces Darwinien au degré de moralité des hommes dans une société donnée.Bien plus je serais aux antipodes d'une si réductrice conception et contrairement au Cid de Corneille, je suis loin de penser qu'aux « âmes bien nées, la valeur (morale) n'attend point le nombre des années ».Absurdités que tout cela donc !.....

Tout au long donc de mon expérience du net mauritanien, il m'aura été donné de constater de façon fort surprenante et pour le moins inattendue le comportement invariablement immoral et sommairement obscène de certaines « âmes internautes mal nées » issues de certains milieux familiaux notoires de ma connaissance pas qu'à moi, du reste.Les observations eugénistes empiriques par moi relevées et recoupées établiraient curieusement que les taux d'immoralité et d'obscénité sans-gêne seraient anormalement trop élevés au sein de la lignée des « âmes internautes mal nées ».....

...En conclusion, c'en serait presque à croire que la plupart des « âmes internautes mal nées » seraient étanches, résistantes et réfractaires à toute sorte d'enculturation morale, sociale et civique.Comme qui dirait, à jamais perdues pour le genre humain qui aura eu pourtant « l'anormalité quasi monstrueuse de les enfanter »......

Citoyen a dit…

Pour assaisonner les extraits précédents piochés du net, je ne saurais trop vous recommander d'écouter en même temps les "MOTHERFUCKERIES" adressées par 2pac à Biggie.Le pied....

http://www.youtube.com/watch?v=N4HjsZqOaQ0

Citoyen a dit…

Rassurez vous cependant, il ne s'agirait point d'un remake du fameux "East coast VS West coast" (kemal et ewlad leblad entoume vem?).Hit em up!

Pourquoi donc?
Simple, il se trouverait bien que l'une des "Coast" n'a même pas de "rivages" bien connus, délimités et ancrés sur cette terre par conséquent elle n'existerait même pas!
LE NEANT comme aurait dit Sartre, à quoi bon donc anéantir le NEANT dans ce cas?
Très bonne question...

maatala a dit…

Salam

Chére Citoyenne

Bnéjara peut raconter sa vie, mais il ne 'arrivera pas à nous expliquer par quel mystère les Millards ont atterris dans les comptes de AON et MOA.

Toute la mauritanie sait comment AON a construit sa fortune: contrebande, corruption, intimidation et trafic d'influence.........

Ces faits sont notoires, pas besoin donc d'un Bnéjara comme témoin de bonne moralité.

Pourquoi, ne disent-ils pas qu'ils refusent de payer, s'ils sont innocents dit le Fou

maatala

Sanhaji a dit…

كان هناك تجار قلائل يتعاملون مع هذه البنوك ويساهمون في الحركة التجارية وإنعاش الاقتصاد الوطني الناشئ،يعدون على رؤوس الأصابع أغلبهم لبنانيون والبقية موريتانيون في مقدمتهم اشريف ولد عبد الله وعبد الله ولد انويكظ وهما من أبرز المتعاملين مع هذه البنوك بتلك الفترة.

Voilà chère citoyenne je vais exhaucer ton voeux par la traduction de ce passage d'un témoignage strictement neutre, celui de Sid'Ahmed Ould Bneijara:

Il n'y avait que très peu de commerçants qui traitaient avec ces Banques (Banque Franco Africaine BIAO Société Générale) en ce moment et qui participaient à l'activité commerciale et à l'animation de l'économie naissante. Ils se comptaient sur les bouts des doigts, la majorité étaient des libanais et le reste était mauritanien dont les plus importants en ce moment étaient Chrive Ould Abdallahi et Abdallahi Ould Noueigued. Ils étaient d'ailleurs les plus éminents clients de ces banques en ce moment là (1967).

Mon cher Maatala, qu'est ce que t'en penses.

citoyenne a dit…

Cher Maata, je te conseille de prendre le temps de relire l'interview dans son intégralité. Certes elle est longue, mais je pense qu'elle mérite une attention particulière par les intellectuels et les intéressés de la chose publique en Mauritanie.
Cher Sanhaji, merci pour la traduction du paragraphe. Mais moi je voulais vous vous fatiguer un peu. Je demande une traduction synthétique de toute l'interview. Tu sais, chez nous en Mauritanie, les femmes sont très ambitieuses, neythi e36iha chber te6ama dhra3, n'est ce pas!

Sanhaji a dit…

chère citoyenne,

je viens de lire l'interview dans son intégralité. Epoustouflant.

Le Monsieur a dévoilé beaucoup de chose très très intéressante.

C'est un grand Monsieur et son récit est très sincère.

Je le respecte.

Pour ton voeux, je veillerais de le faire, mais il fait tard et j'ai une lourde journée de travail demain. Je crois pouvoir finaliser ça demain Inchallah

Citoyen a dit…

Il y en aurait un auquel on viendrait d'intimer un ordre à exécuter dans les meilleurs délais possibles!le pauvre exécutant docile!

Il n'y que sur cet espace de CH pour rencontrer des bébères, pas encore arabes, aux ordres de négro-mauritaniens ou de négro-mauritaniennes.

Il faudrait dire à la décharge de cette main-d'oeuvre bérbère arabisante pas encore arabe et bon marché qu'elle pensait tout au DEBUT avoir à "dealer" avec un ou une boss QUARAICHITE comme pourraient bien l'être certains arabes de la Péninsule arabique. Ou alors, comme le soutiendraient certains vieux analphabètes de notre société les européens qualifiés de Enssara de "El Ansar" ces quraichites ayant rallié et soutenu le prophète Mohamed (PSL).

En fait, il n'en est rien du tout, la race Indo-européenne peuplant majoritairement le Vieux continent comprendrait les grandes familles suivantes:
-famille des latins
-famille Slave
-famille germanique, celle des "Ariens" prétendument les seuls vrais indo-européens.
-famille anglo-saxonne cousine germaine de la germanique et c'est le cas de le dire se confondant pratiquement la germanique
-petite famille Celte

etc...grosso modo, rien à voir donc avec les Quraichites et encore moins avec les européens antillais, créoles ou africains naturalisés.

cela dit, on serait déjà bien avancés et édifiés de savoir quel genre de corvée abattrait un bérbère pour un(e) négro-mauritanien(ne) fusse dans le cadre restreint et virtuel de ce blog .?

Il ne faudrait pas être "sorcier" comme un casamançais pour le deviner.Rien qui puisse vraiment troubler le sommeil et l'assurance d'un négro-arabe de nos récentes connaissances communes du net!

http://www.youtube.com/watch?v=N4HjsZqOaQ0
HIT EM UP 2pac vs Biggie, belle musique émaillée de "motherfuckeries" cadencées et bien rythmées!

Citoyen a dit…

2pac, l'idole de mes enfants surtout mes filles et moi par la suite, aujourd'hui et cette soirée particulièrement.Et demain sûrement encore, pourquoi pas?

Une fois, dans le bureau d'un ami raté et connard bossant aux "states" à washington (east coast sic)j'avais posé une question qui me brulait depuis lgtemps les lèvres au maestro Mohamed ould Bowbe Jiddou le fils du grand, le griot de tenwajiw.
Voici ladite question: de toutes les musiques occidentales, laquelle vous "NEHWEL" le plus ya oustadh?

Réponse surprenante et inattendue du maestro:le RAP, rien moins que cela lâcha-t-il sans hésiter.
Et d'ajouter que cela existerait aussi dans notre musique traditionnelle, il m'avait même donné l'équivalent dans le azewane dont je ne me rappelle plus.Tout en précisant que c'est l'un des exercices musicaux les plus difficiles et beaux en même temps.
Il aura fallu mes enfants pour que je le réalise et le vérifie à mon tour .Il faudrait aussi admettre que les "motherfuckeries" bien martelées en refrain n'auront pas été étrangères à mes soudains ravissement et enthousiasme pour ce genre musical innovant.Kemal et ewlad leblad entoume vem?

Cela dit, encore et tjrs,
http://www.youtube.com/watch?v=N4HjsZqOaQ0

HIT EM UP 2pac vs Biggie, belle musique émaillée de "motherfuckeries" cadencées et bien rythmées!

Citoyen a dit…

2pac, l'idole de mes enfants surtout mes filles et moi par la suite, aujourd'hui et cette soirée particulièrement.Et demain sûrement encore, pourquoi pas?

Une fois, dans le bureau d'un ami raté et connard bossant aux "states" à washington (east coast sic)j'avais posé une question qui me brulait depuis lgtemps les lèvres au maestro Mohamed ould Bowbe Jiddou le fils du grand, le griot de tenwajiw.
Voici ladite question: de toutes les musiques occidentales, laquelle vous "NEHWEL" le plus ya oustadh?

Réponse surprenante et inattendue du maestro:le RAP, rien moins que cela lâcha-t-il sans hésiter.
Et d'ajouter que cela existerait aussi dans notre musique traditionnelle, il m'avait même donné l'équivalent dans le azewane dont je ne me rappelle plus.Tout en précisant que c'est l'un des exercices musicaux les plus difficiles et beaux en même temps.
Il aura fallu mes enfants pour que je le réalise et le vérifie à mon tour .Il faudrait aussi admettre que les "motherfuckeries" bien martelées en refrain n'auront pas été étrangères à mes soudains ravissement et enthousiasme pour ce genre musical innovant.Kemal et ewlad leblad entoume vem?

Cela dit, encore et tjrs,
http://www.youtube.com/watch?v=N4HjsZqOaQ0

HIT EM UP 2pac vs Biggie, belle musique émaillée de "motherfuckeries" cadencées et bien rythmées!

Tidinit a dit…

Vous avez vu ça de KBG? A ne pas commenter, bien sur.

http://feeds.feedburner.com/VoxPopulilaVoixDesSans-voix/blogDeKhalilBallaGueye

Citoyen a dit…

Tidinit, tu as raison, cela vaudrait sans doute de faire le crochet.
Il y a vraiment du grabuge comme qui dirait après une chaude algarade entre les rappers de "East Coast" et ceux de la "West Coast"

les Puff dady et autres snoopy dog n'auraient pas provoqué autant de dégâts démentiels au plus haut de leurs affrontements verbaux voire par les armes par streetgangs interposés!!
De quoi je me mêle après tout? comme tu dis, no comments!

Citoyen a dit…

Kemal et ewlad leblad entoume vem?

...les Puff dady et autres snoopy dog n'auraient pas provoqué autant de dégâts démentiels au plus haut de leurs affrontements verbaux voire par les armes par streetgangs interposés!!

HIT EM UP, motherfu...!Pour Ould Bowbe Jiddou,

http://www.youtube.com/watch?v=N4HjsZqOaQ0

HIT EM UP 2pac vs Biggie, belle musique émaillée de "motherfuckeries" cadencées et bien rythmées!

Tidinit a dit…

espère vivement que la recreation est finie. Je le crois aussi, comme les manipulés sont connus et les manipulateurs ont ce qu' ils ont eu. En tout cas chez nous. Temps de tourner la page et nous laisser tranquille.Espère qu' il seront jugés correctement pour qu' on sache la verité autour de toute cette saga sanglante.

=====

Trois salafistes présumés écroués: L’éclaireur et le repenti
23/11/2009

Trois salafistes présumés ont été écroués à la prison civile Nouakchott, ces derniers jours. Le parquet a délivré récemment des mandats de dépôt contre trois prévenus mauritaniens accusés de terrorisme. Il s’agit de Taleb Ould Ahmdenah, Ahmed Ould Moctar dit «Abou Ghaswara» (20 ans) et Mohamed Ould Ahmed dit Khaled alias «Abou Mouslim» (23 ans).




Extradé du Sénégal, Taleb Ould Ahmednah est accusé d’appartenance à Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI). Il est le cousin germain de Abdellahi Ould Ahmednah dit «Eness» (25 ans) arrêté le 17 juillet 2009 et soupçonné du meurtre d’un ressortissant américain, assassiné le 23 juin à Nouakchott.
Abou Ghaswara, le second prévenu déposé en prison avait été arrêté à Tidjikja, fin octobre.

Natif de 1989 à El Mina «4eme robinet», il est (comme Eness et le kamikaze Abou Oubeida) rentré à Nouakchott à partir du Sud-Est mauritanien, mais contrairement à eux, il est venu sans arme, ni explosifs.

Arrivé au milieu d’octobre 2009 du nord du Mali (de Seriyatt El Vourghane, l’une des brigades d’AQMI), Abou Ghaswara était en mission de repérage, qui a été pour lui un attrape-nigaud.
Auparavant, il avait mené une mission similaire au Niger. A Niamey, Abou Ghaswara a rencontré Taghi Ould Youssouf qui fut par la suite arrêté par les nigériens après une tentative de kidnapping d’américains dans un Hôtel à Tahoua.
«Abou Mouslim» le troisième poisson péché par nos services de sécurité a été écroué le 22 novembre à la prison civile de Nouakchott.

Il semble cependant qu’il ne soit pas venu dans une quelconque mission chez nous. Selon une source généralement bien informée, Abou Mouslim est plutôt «un repenti qui a fui Seriyatt Al Ansar», au sein de laquelle, il avait assisté en septembre 2008 à l’attaque de Tourine.
Venu à Nouakchott début novembre 2009, il se serait mis dans une situation inconfortable.

"Se sentant menacé, car déserteur d’AQMI, il se savait aussi recherché pour les services de sécurité" indique notre source, qui ajoute : "il était aussi mal à l’aise avec sa famille. Il a quitté ses parents depuis deux ans et leur déclarait dans ses appels téléphoniques qu’il étudiait dans une Mahadra à Bassiknou". Pris dans de tels atermoiements, il a été finalement arrêté.
Atermoiements que traverseraient d’ailleurs plusieurs jeunes mauritaniens embrigadés dans les camps d’AQMI au nord du Mali et qui n’attendraient pour revenir chez eux qu’un signal pour rompre avec l’organisation qui ne leur offre que la galère ou la mort, a-t-on appris de même source.

Le dernier mauritanien mort s’appelle Mohamed Salem Ould Moisse dit «Ne’emane». Il est mort en juillet 2009, à "Arouane" au nord de Tombouctou lors d’un accrochage avec l’armée malienne.



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Tidinit a dit…

Citoyen,

Tu ne serais pas KBG par hasard? Tu accuses canalh de groupe de nazillons, alors que tu parles de " negro-arabe et non negro-berbere". Sais pas pourquoi tu es mal dans ta peau, tu t' insultes avec des mots racistes et tu en accuses un membre de canalh. J' apprécie ta prouesse avec laquelle tu changes de pseudos pour venir nous polluer avec tes nonsense. Regarde les commentaires de ce groupe et les tiens sous le pseudo de Citoyen! Go to basic comments and we are not interested by your crazy things you have in your head. Wake-up man et je ne vais pas te laisser une seconde dire des sottises.

maatala a dit…

salam

Citoyen a dit

"2pac, l'idole de mes enfants surtout mes filles"

-------------------------

Citoyen, il n'y que celui dont on ne prononce pas le nom, ou le Con d'amérique (couly ente vem)qui parlent de leurs filles sur ce blog.

il y a de la non assistance à progéniture en danger dit le fou.

maatala

A+ a dit…

Id Mabrouk et bonne année à tout le monde!
A+

maatala a dit…

SZalam

Lu pour vous sur cridem

"Affaire Ould Nagi: La Boite à Pandore.

Le Mercredi 11 novembre 2009, la brigade financière interpellait l'ancien gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), Mr Sidi Elmoctar Ould Nagi, au motif d'avoir indûment ordonné le transfert de quelques sommes d'argent à des institutions et à des particuliers via certaines banques de la place.

Ces opérations auraient été exécutées sur un compte d'attente de la BCM, intitulé "Autres opérations à régulariser de l'actif. Selon des informations concordantes, les autorités envisagent d'exiger des bénéficiaires le remboursement de ces montants.

En laissant aux spécialistes de l'économie et de la finance le soin d'évaluer les conséquences économiques et financières d'une telle décision, nous donnerons dans un premier temps les raisons qui, historiquement, ont amené les autorités monétaires à utiliser ce compte pour exécuter certaines opérations.Avant de poser quelques questions qui interpellent l'opinion publique Nationale.



Raisons d'utilisation de ce compte.

Lorsqu'une dépense publique est ordonnancée, le trésor public procède à son règlement, soit par paiement à la caisse du trésor (ce qui devrait être exceptionnel), soit par virement bancaire. Ce dernier transite par le compte courant du Trésor à la BCM. Tenant compte de la saisonnalité des recettes budgétaires, le législateur a prévu dans les statuts de la BCM un article stipulant que la Banque pouvait consentir au Trésor des découverts en compte. Jusqu'en 2007, ceux-ci ne pouvaient dépasser 15% des recettes ordinaires de l'Etat. Les nouveaux statuts (2007) ont, par la suite, ramené ce taux à 5% seulement.

Aussi, arrivait-il que les opérations de l'Etat en particulier celles à caractère obligatoire (dette extérieure, etc.) ne trouvaient pas de dénouement, la position nette de l'Etat vis-à-vis de la BCM ne permettant pas de régler ses créances (en l'absence d'un marché financier). Devant une telle situation, les autorités monétaires ont été amenées à utiliser, parfois, un compte d'ordre, lequel devrait être régularisé dans les meilleurs délais. Cela a été d'abord le cas pour la dette extérieure de notre pays, dont le retard de paiement, comme le stipulent les accords de prêts internationaux, est suspensif des décaissements et, parfois, peut même conduire à la suspension des programmes économiques appuyés par des facilités de paiements.

maatala a dit…

Fort de cet argument, la BCM qui a été autorisée par le gouvernement à procéder au paiement de cette dette par débit automatique du compte du Trésor, s'est vue dans l'obligation de recourir à un compte d'ordre lorsque le compte courant du Trésor atteignait son plafond. Ainsi des montants faramineux, correspondant à plusieurs échéances de dettes qui n'ont pu être passées sur le compte du Trésor, sont venus alourdir le débit du compte "autres opérations à régulariser de l'actif’’. D'autres dépenses importantes voire vitales pour notre pays étaient aussi exécutées sur ces comptes à régulariser. Il s'agit:

Des dépenses militaires plafonnées dans le cadre des programmes d'ajustement structurel qui imposaient aux gouvernements sous programmes de limiter leurs dépenses militaires (à un maximum équivalent à 4% du produit intérieur brut), ce qui constituait une contrainte majeure pour notre pays dont les besoins militaires dépassaient de très loin les ressources prévues dans le cadre du budget. Là aussi, le surplus de dépenses (hors budget) était "financé" sur ce compte d'attente. Il est évident que les sommes, en jeu ici, sont trop importantes.

- Des subventions résultant de politique publique favorisant tel secteur et protégeant le pouvoir d'achat des consommateurs pendant des périodes difficiles. On citera, ici, à titre d'exemples les plans d'urgence, les subventions de produits alimentaires durant le mois du Ramadan, la subvention du secteur agricole afin d'inciter les filières rizicole et maraîchère peu compétitives à produire davantage.

Dépenses de sécurité (Basep, Gendarmerie, Garde Nationale,, Sûreté Nationale...etc.).

L'ampleur de ces opérations et conséquemment le niveau du solde des comptes d'ordre, ont amené les autorités à rechercher dès le début de l'année 2004 des solutions pour apurer ces comptes. C'est ainsi qu'une convention fut signée entre le Ministère des Finances et la Banque Centrale de Mauritanie, convention au terme de laquelle l'Etat reconnaît être redevable vis-à-vis de la BCM d'un solde d'environ cent trente quatre milliards d'ouguiyas, apurant ainsi définitivement ces comptes et régularisant toutes les opérations qui y ont été passées.

Les dépenses citées dans l'affaire dite désormais "affaire Nagi", font toutes partie de ces dépenses régularisées et apurées, et n'en représentent qu'à peine 10%. On ne peut donc que s'interroger sur les véritables mobiles qui ont conduit les autorités à s'intéresser uniquement à ces 10% et à négliger les 90% restants. Pourquoi la BCM persiste-elle à récupérer ces montants alors que c'est le Ministère des Finances qui devrait être concerné depuis l'apurement du compte et la Signature de La conventionnions ?

- Les autorisées se sont-t- elles réellement assurées de la régularité de toutes les opérations correspondantes à ces 90% ? Ou veulent-elles en couvrir quelques unes de plus grandes envergures ? Les autorités se sont elles intéressées à d'autres comptes de la BCM ?

Pourquoi les autorités agissent-t-elles de façon sélective ?

En attendant des réponses à ces questions et à d'autres que les observateurs nationaux et étrangers pourront légitimement se poser, l’opinion médusée continue à suivre l'évolution de cette affaire.


Info source : Biladi (Mauritanie)

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"La BCM et ses virements douteux: Le portefeuille toxique.

Sid’El Mokhtar Ould Nagi, ex-gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), plusieurs fois ministre et ancien ambassadeur de Mauritanie à Paris, sous le magistère Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya, été écroué, mercredi soir, à l’ancienne prison civile principale de Nouakchott, située tout près du palais de Justice.

Il est arrivé dans cet hôtel 0 étoile, avec un billet décerné par l’Officier de Police Judiciaire (OPJ) en charge de la conduite de l’enquête préliminaire, le commissaire Mohamed Ould Brahim Ould Siyid, un acte dont la validité est très limitée dans le temps.

Normal, puisque l’ancien gouverneur de la BCM n’est pas encore passé par la case justice – parquet et juge d’instruction – pour la bonne et simple raison que l’enquête préliminaire, dans cette affaire, n’est pas encore bouclée.



Elle devrait se poursuivre sur une piste pouvant mener à l’implication d’un autre homme, l’ancien président de la République, Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya en personne, dont l’ombre planerait, justement, sur la procédure.




Parallèlement à ces investigations, quatre personnalités, membres du groupe de banquiers et d’hommes d’affaires ayant fait l’objet d’une audition, la semaine dernière, seraient sur le chemin d’un arrangement amiable avec la BCM, institution plaignante à l’origine de l’arrestation de Ould Nagi.

Probablement par le remboursement des montants, à hauteur de la «responsabilité» de chacun.L’ancien gouverneur de la BCM avait été arrêté, le mercredi 11 novembre, pour un détournement présumé de sommes faramineuses – 24 milliards d’ouguiyas, selon différentes sources recoupées mais non officielles – du temps où il présidait aux destinées de l’institution d’émission de notre monnaie nationale.

L’homme, aujourd’hui au centre de ce scandale financier, est un membre du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD) et, donc, un opposant notoire au régime issu de l’élection présidentielle du 18 juillet 2009. Une lucarne à travers laquelle ses amis et quelques autres observateurs hument, à plein nez, une forte odeur de «règlements de comptes politiques», savamment enveloppée sous les oripeaux d’une volonté de moralisation de la gouvernance économique.

Mauritanie nouvelle en marche.

Peu importe les états d’âme des adversaires du nouveau pouvoir, rétorquent les partisans de la Mauritanie nouvelle, la politique d’éradication, définitive, des pratiques de prévarication et la lutte contre la gabegie, prônées par le général-ancien commandant en chef du Bataillon de Sécurité Présidentielle (BASEP), désormais à la retraite, poursuivent leur bonhomme de chemin. Elles ne faiblissent pas, au fil du temps, et ne risquent pas de tomber dans les oubliettes et la routine.

maatala a dit…

Certes, l’application des lois et autres grandes décisions et résolutions, au pays du million de poètes et des hommes bleus, ne durant généralement, au mieux, que le temps d’une rose – plus souvent, sans le moindre début de mise en œuvre – les malversations, cent fois décriées, n’ont jamais cessé leurs terribles ravages. Et la Mauritanie nouvelle, dans tout cela? Indice et signe probant de cette volonté: l’interrogation, au cours de l’enquête préliminaire, de plusieurs banquiers à la tête des plus grosses fortunes du pays.

Des hommes appartenant, jadis, au «cercle des intouchables». Ce qui est de nature à montrer, aux sceptiques, que le «candidat des pauvres», devenu président de la République, a de la suite dans les idées. Une qualité qui lui permet de tenir sa promesse de donner un coup de balai salvateur, dans la fourmilière des prédateurs bien assis sur la certitude de leur impunité. Ils ne prenaient, même plus, les précautions les plus élémentaires pour donner un semblant de régularité aux «dépenses» touchant, pourtant, à l’argent du contribuable. Mal leur en a pris, semble-t-il aujourd’hui.

Dans le contexte post-présidentiel, marqué par une forte crise économique interne, la rareté des financements, suite au coup d’arrêt de l’assistance de nos partenaires, après le putsch du 6 août 2008, situation aggravée par la crise financière mondiale, la démarche des autorités semble coller aux réalités. De manière générale, l’opinion en redemande. Ce qui permet au président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, champion de la lutte contre la prévarication, de jouer sur un véritable tapis de velours.

Artifices mafieux.

Au cœur de cette affaire, tout un mécanisme de coupables artifices mafieux: Sept chiffres pour identifier un compte bancaire, décidément peu ordinaire : 5702900. Cette rocambolesque histoire de détournement présumé est le sujet de toutes les conversations, dans les grands salons nouakchottois. Un exercice dont les mauritaniens sont friands. Du coup, on entre dans un cycle de rumeurs, véritable début de feuilleton qui fait la une et même les choux gras d’une presse jadis régulièrement censurée mais au ton relativement libre, par les temps qui courent.

Ouvert à la BCM depuis plusieurs années, pour financer les opérations frappées de la mention «Secrets d’Etat», le compte précité aurait, à un moment, servi d’instrument «fourre-tout», si l’on en croit les premiers éléments d’information disponibles, révélés par différentes sources. Exposé à tous les vents de la gabegie et de la turpitude, on lui a accolé la mention «autres opérations à régulariser de l’actif». Terminologie vague et imprécise, un jargon «ésotérique» dont le décryptage ne saurait être à la portée de la grande masse des Mauritaniens.

maatala a dit…

Ces pauvres, dont Mohamed Ould Abdel Aziz s’était autoproclamé candidat, après le putsch du 6 août 2008, et qui ont fini par légaliser son coup de force, au grand dam des candidats de l’opposition, considérés, pourtant, comme de «grosses pointures» politiques. A travers ces sept chiffres anonymes, sésame(s) d’Ali Baba, une fortune aurait été frauduleusement tirée des livres de la BCM, avec, en prime, soustraction de preuves, par une malicieuse opération de dissipation de pièces comptables, suivie de leur destruction.

Objectif: diluer, dans le néant, tout ce qui pouvait ressembler à des opérations de malversation. Résultat: la recherche des preuves attestant de la matérialité de plusieurs opérations, au niveau de la BCM, véritable travail de fourmi, se révèle «difficile», avec de multiples écueils pour retrouver de nombreux avis de crédit. En outre, une foule d’opérations bancaires, de la BCM vers les banques primaires, notamment la BAMIS et la BNM, ne précisent pas les numéros de compte et les noms des bénéficiaires. Epais mystère.

Mais sur quelle(s) base(s) et suivant quel(s) procédé(s), ces banques créditaient les comptes habilités à recevoir les «virements-pirates» ? Ce constat est la source de présomption de multiples complicités.BCM, BAMIS, BNM: Un «triangle des Bermudes» qui a englouti de gros pactoles, sur plusieurs années voire décennies. De la sorte, les deux banques citées et quelques autres établissements bancaires de la place auraient reçu quelque 24 (ou 12, selon les versions) milliards d’ouguiyas, en plusieurs virements, avant de les reverser sur quelques comptes mystérieux.

Solution imminente avec les banquiers.

Epinglés par la commission d’enquête sur les faits ayant abouti au préjudice de la BCM, les propriétaires et actionnaires principaux de ces banques primaires ont été entendus au cours de l’enquête préliminaire. Parmi eux, Chérif Abdallah (BAMIS), Mohamed Ould Noueigued (BNM), Isselmou Ould Tajdine (BCI) et Abdou Maham. Ces quatre opérateurs économiques ont signifié leur inclination vers une procédure de règlement à l’amiable par laquelle ils régleraient, à la partie civile – la BCM, en la circonstance – un montant convenu, selon différentes sources concordantes.

Une première rencontre, entre les protagonistes, a été organisée, en ce sens, hier lundi. Au finish, ces banquiers devraient restituer le pactole de 24 milliards d’ouguiyas, pour éviter les tourments d’éventuelles poursuites judiciaires, de nature à souiller leur réputation. Initialement de dix milliards d’ouguiyas, le montant du préjudice, induit par la responsabilité, supposée, de ces institutions financières, dans les multiples opérations de détournement, aurait été gonflé par les agios. Bizarre, dans la mesure où il ne s’agit pas du remboursement d’un prêt à intérêts.

maatala a dit…

A moins que les 24 milliards ne soient considérés qu’en base de négociations. Quoi qu’il en soit, la réalisation d’un tel arrangement serait de nature à détendre l’atmosphère, dans le traitement d’une affaire qui n’arrange ni l’Etat, ni l’image des personnalités mises en cause. Au passage, l’opinion note que deux autres personnalités, Mohamed Ould Bouamatou (GBM) et Ahmed Salem Ould Bouna Moctar (qui a acquis une participation majoritaire dans la Banque de l’Habitat quelques années après ces virements douteux) ne sont pas concernés par le protocole annoncé avec la BCM.

Nagi bouc émissaire?

Lue entre les lignes précédentes, décrivant les opérations ayant abouti au trou, abyssal, dans les caisses de la BCM, cette affaire est symptomatique de la corruption de notre système. Elle étale, au grand jour et de manière «impudique», le visage hideux de nombreuses années de mauvaise gouvernance. Les fortes présomptions contre un ancien gouverneur de la BCM et quelques «gros poissons», banquiers et hommes d’affaires appartenant à la crème de notre société, esquissent les contours de tout un monde mafieux.

Dénuées de tout souci lié à la précaution judiciaire de la présomption d’innocence, la foule et, même, une partie de la presse deviennent, facilement, les «ennemies» de la justice et des magistrats, en désignant, péremptoirement, les «coupables», selon la plus outrancièrement simpliste des démarches. Cependant la vraie justice ne peut être rendue que dans la sérénité. Il faut espérer que tous ceux qui auront la redoutable charge de concourir à l’instruction de ce dossier – instruction encore virtuelle, à ce stade de l’enquête – arrivent à oublier les «certitudes», parfois bien vacillantes, de la presse et de l’opinion, pour aller bien au-delà des «évidences» souvent trompeuses.

A travers la procédure d’enquête préliminaire menée contre la personne de l’ancien gouverneur de la BCM, le pouvoir viserait l’ancien président de la République, Maaouya Ould Sid’Ahmed Taya, dont les velléités de retour au pays, avancées par une frange de l’opinion nationale, seraient entretenues par son lobby tribalo-financier.




Option quelque peu gênante, pour le pouvoir issu de l’élection présidentielle de juillet 2009. D’où la résolution à aller fouiller dans les «poubelles» pour exhumer toute casserole de nature à engager la responsabilité de Taya, dont le gros des banquiers interrogés sont des proches, au plan tribal. Du coup, peu importe le fait que le même portefeuille toxique ait fait l’objet d’un accord à fin d’apurement, entre le Ministère des Finances et la BCM…

Amadou Seck

Info source : Le Calame (Mauritanie

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

Dans la serie: le marteau se rapproche d'Elycom

"Réouverture du dossier Woodside ?
26-11-2009

Selon une source proche de la brigade de répression des crimes économiques, les autorités seraient sur le point de rouvrir le dossier Woodside, afin de connaitre le montant exact, versé par la compagnie pétrolière au gouvernement mauritanien, suite à la signature, le 25 mars 2006 à Dubaï, d'un protocole d'accord mettant fin à un conflit entre les deux parties.

Officiellement, Woodside avait payé un bonus de 100 millions de dollars mais, dans les milieux autorisés, l'on parle d'autres dessous de table qui bénéficieraient aux autorités de transition de l'époque. Selon notre source, le montant réel s'élèverait à près d'un demi-milliard de dollars, ce qui ferait passer le dossier de Ould Naji pour un larcin de foire.

Selon nos sources, pour mener l’investigation à bien, le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz bénéficie des services d'un conseiller occulte de choix, en la personne de l'ancien ministre du pétrole Zeidane Ould Hmeida. Ce dernier nourrit la hargne de prendre une double revanche : embarrasser ceux qui l'on mis en prison fin 2005 puis les y pousser enfin. Ould Hmeida a toujours dénoncé une cabale orchestrée par son successeur Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed, avec l'aval du Chef de l'État de l'époque, le Colonel Ely Ould Mohamed Vall. Ainsi, Ould Hmeïda repartirait, la tête haute, à l’assaut de Zouerate.

L'on se souvient que Ould Hmeida avait perdu, lors des législatives en 2006, face au candidat de l'Alliance populaire progressiste (APP), le parti du président de l'Assemblée nationale Messaoud Ould Boulkheïr. C'était l'une des surprises de taille du scrutin.


maatala

Citoyen a dit…

A l'occasion de vos 2 fêtes dont je partagerais bien une volontiers et qu'un curieux hasard de calendrier aura fait se suivre cette année, le 27 et le 28 nov....., je vous souhaiterais bien très bonne fête pour la 1ère du 27 nov l'Eid el kebir.

S'agissant de la seconde celle du 28 nov...que même l'Etat ne fête plus, j'ai le regret de vous annoncer mon refus catégorique de m'y associer et je ne serais pas seul dans ce cas.En fait je n'aurai fait que comme la très grande majorité des Miens et de leur Etat.
Il faudrait avoir une âme vraiment très festive pour jubiler un banal 48ème ou 49ème 28 nov..!Le 50ème anniv, en 2010 peut être bien un tout petit peu, quelques défilés militaires sans verser dans les effusions excessives et déplacées de sentiments....

Bonne fête donc à tous, la 1ère cependant pas celle du 28 nov...c'est tjrs bon à préciser...

Et le tout à coup de décibels assourdissants de hip hop "west coast", celui que j'aime comme "HIT EM UP" de 2pac vs Biggie.

Kemal ewlad leblad entoume vem?

citoyenne a dit…

Chers canalheurs, bonnes fêtes de l'Id El Adha et l'anniversaire de l'indépendance de notre chère Mauritanie. Simah we mdeywna.

Citoyen a dit…

Citoyenne, suite au synchronisme de tes interventions venant invariablement après les miennes depuis mon arrivée hier soir sur ce forum, je suis au regret de te rappeler comme l'aura fait une fois Zouvavi que nous ne serions pas encore "emharem we emradh3etne mahi wahde" non plus.

Tu a failli me "monter dessus" "erkebti e3liye"carrément à plusieurs reprises sur ce blog.

3essek erani lek mani emheden we ennekess we engazer sans être tout à fait un âne ou une anesse.

au fait, c'est quoi déjà "une âme internaute mal nées" toi qui semblerait t'y connaître en état-civil comme l'aura prétendu Zouvavi.Qu'est-ce qu'il serait bien devenu ce moustachu à ton avis?

Citoyen a dit…

PS:

chère Citoyenne, mendra kânek sâme3e eb dhe el methel?

"7echmet GOUR e3le khachbaytou"!

Ila 3edti chergawiye ce dont je me douterais bien vu ton impétuosité et ton sang chaud (sic...!) illi rakbouk e3liye mani mehermek, tu devrais bien comprendre de quoi il retournerait avec ce dicton.
réfléchis-y bien.

Citoyen a dit…

Walle enti ye la citoyenne, wedhnek mahi beydha !Dhe mâ etnezlih?

Etbâni masstek ESSTEKWIRA, ye waj3e!

Citoyen a dit…

Chère citoyenne vu que tu serais manifestement et résolument "mestekewra", j'en serais à te fournir ci bas la réponse à ma précédente question glanée grâce à l'url fournie par tidinit sur ce blog.

"au fait, c'est quoi déjà "une âme internaute mal nées" toi qui semblerait t'y connaître en état-civil comme l'aura prétendu Zouvavi ?

Réponse:
NB: :"Âmes internautes mal nées" pudique euphémisme pour désigner les rejetons naturels de souche en lignée directe des 2 côtés de l'ascendance dans un cas extrême et patent loin de toute allégorie !

lewonni a dit…

l'affaire de bcm dite du gouvernRator a ceci de plaisant , quand on lit la défense on est surpris que chacun crie au manque de preuves comptables qui peuvent justifier le but du trou de cette parenthèse de magic nagix

ainsi vous pouvez vider un compte et même s'il manque 24 milliards si on ne peut savoir ce que vous en fîtes alors c'est que vous n'avez rien fait!

splendide!

à biladi qui nous parle de 10% sous les projecteurs, biladi devrait aussi réclamer la liberté de tous les petits bandits arrêtés pour tel ou tel vol à bras armés ou pas

aussi considérant les résultats de tous ces crimes économiques sur la vie de l'économie nationale , d enotre monnaie et considérant tous les détournements qui ont affectés la santé, il faut libérer aussi les criminels qui ont assassiné et violé

car la seule différence entre les criminels en boubous blanc et les autres délinquants c'est que les uns tuent et volent et violent les citoyens indirectement quand les autres y vont franchement n'ayant d'ailleurs pas d'autres choix

on devrait ouvrir une entrepise d'export de rv, vu la mine cela peut faire entrer pas mal de sou

les proposer aux camps talibans pour tester les ceintures explosives

les proposer à qui veut essayer une technique de torture pour l'affiner

les proposer aux enchères sur ebay pour les antropophages et aux amateurs de produits sans date de péremption et sans âme

les proposer à la foire internationale des loeuss à vendre qu'on peut facilement organiser ici cela fera au moins venir des touristes riches qui peuvent les acheter et en faire ensuite ce que bon leur semblera

les mettre dans des grilles en face des hopitaux afin qu'ils aient tout le loisir de contempler ce peuple qu'ils ont tué

faire un musée de cire ou en chair et en os où les condamnés devront se poster chacun sur son tabouret pour que les visites scolaires puissent se faire et qu'on enseigne aux enfants à quoi ressemblent la gueule d'un loeuss de haut calibre et permettre aux loussous les plus sympathiques de raconter leur histoire " comment devenir maître loeuss sans se fatiguer pour ensuite se recycler en maître conteur" ect

d'aileurs ce compte dont l'autre amadou seck dit " Sept chiffres pour identifier un compte bancaire, décidément peu ordinaire : 5702900. "

ce compte 5*7*2*9= 35*18 lol

et même 5729= 18*318,...lol

diable en plus il commence par le 5 de l'investiture de maître aziz , cela fait un chiffre 7 pris entre un 5 et un 18

tiens le 7 parlons-en :

5702900: 5729= 18*318 = 7*818,..

mais 7*8*1*8 = 18 * tenez vous bien 24! les voilà les milliards mais 24,8.. car c'est selon lol

mais le plus étonnant c que ce nombre 5702900 si on devait le lire comme une date 5/7/2009 c le 5 juillet 09, un mois plus tard aziz prêtait serment eh bien

5702900/ 31 (jour) = (18)3964,..

et pour finir magic nagix arrêté le 11/11/2009 soit 1*1*1*1*2*9: 18! sec et seul face à quatre numéro un de quatre banques

qui dit mieux

pas moi lol

ciao

maatala a dit…

Salam

Citoyenne et Sanhaji

Dans les années soixante, l'essentiel de l'économie Mauritanienne était entre les mains des anciens comptoirs français et les commerçants libanais, dont les plus importants furent:

Les français: ETS Lacombe, la SIEMI, ...

les libanais: ETS SEJEAN, NASSOURS ....

Cherrif abdallahi était inconnu du grand public, quant'à Nouéguid père seul son avarice légendaire doublé de son appétence pour la contrebande: Thé saharal occidental, sucre et denrées alimentaire avec le sénégal ont permis de le faire connaître du grand public et faire sa fortune par la même occasion.

Il a fallu attendre 1972/73 avec la nationalisation de l'économie Mauritanienne pour voir émerger ses anciens commerçants analphabètes reconvertis en hommes d'affaires pour la cause soit disant national.

Ils ont commençaient par ruiner les banques arabes( BALM etc...)

L'avènement du Messie des Smacids le caporal a assuré la fortune de ses hommes en leurs bradant unes à unes toutes les entreprises publiqueset en leur accordant pratiquement tout les marchés publics.

L'affaire NAGI révèle qu'on leur filait aussi l'oseille par milliards.

Il ne manquait plus qu' à leur refiler la planche à billet pour qu'il impriment la monnaie à domicile.

Il nous ont bien eus, car ils achetaient leur marchandises avec notre argent pour nous le revendre.

Il faut être sacrément couillu pour osé, ils ne manquent pas de toupet.

On peut tout discuter , vouloir défendre ces malfrats sans foi ni loi, c'est se faire l'avocat du diable.

Madoof risque 140 ans de prison pour avoir escroquer des privés, alors que chez nous, certains voient dans ceux qui ont pillés l'état la crèmes de l'élite.

Bel exemple, pour un pays musulman, qui se targue d'être le pays de un million poètes dit le Fou

maatala

bent leksar a dit…

Id Mebrouk à tout le monde ...
dans le registre j'ai kiffé...vu qu'il un article sur youssoupha...un rappeur qui ose ...!
j'ai apprecié les billets de Maata...et lewoni...relatifs à la razzia de la banque centrale...

bl

bent leksar a dit…

Salut...

Aziz n'epargne personne ...Bah ould Bate est debarqué...un de ses plus fervents "supporteurs"...

Sanhaji a dit…

Maatala,

ce que tu racontes là prouve que tu n'as strictement rien à rétroquer à cette sifflante gifle qui t'as été infligée ainsi que tes amis par le témoignage sans appel de Sid'Ahmed Ould Bneijara.

Le fait de collecter quelques grosses insultes et les balancer, ne remplace pas les arguments mon cher ami Maatala.

Tu n'as strictement à dire dans ta réponse. Tu as râté l'occasion de te taire à ce sujet.

Sanhaji a dit…

Bent Leksar,

Aziz n'a épargné aucun effort pour faire comprendre, qu'il n'est pas putchiste, et qu'il n'aime pas les putch.

Vous ne voulez pas comprendre. Ould Batte a applaudi des mains et des pieds, pas parcequ'il juge qu'Aziz est bien et qu'il va faire du bien à la Mauritanie, il a applaudi les forfaits d'Aziz pour se forger une bonne place et détourner les biens publics.

Les applaudisseurs du putch du 6 Août et celui du 3 Août passeront l'un après l'autre à la rive qu'ils ont voulu éviter en saluant les putch.

Tidinit a dit…

le citoyen KBG,

Colle la paix a citoyenne. Je lui suggere de ne pas te repondre.

citoyenne. ignore-le

Tidinit a dit…

Je crois qu' il faut appuyer azzizzo. Ni Sidioca, ni AOD, ni Maouloud et ni Messaoud qui a recruté Cendrillon comme conseillère ne feraient des actes pareils. la Sonder à Rosso ou Boghé, c' est qu' il faut. Mais l' Institut des Technologies nouvelles, c' est une erreur.

====

Le Président de la République: la guerre contre la gabegie continue de l'avant et notre but est...

...d'asseoir la justice et d'être équitable vis-à-vis de tous.


Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a tenu jeudi après-midi à Rosso, où il a inauguré l'institut supérieur des nouvelles technologies, une conférence de presse dans laquelle il a précisé qu'un accord a été trouvé entre les agriculteurs et leur ministère de tutelle en ce qui concerne le règlement des arriérés du crédit agricole sur des échéances et que la société nationale pour le développement rural (SONADER) et le Crédit Agricole seront transférés très prochainement à Rosso pour rapprocher les services publics de ceux qui en bénéficient.

Il a ajouté que des opérations similaires relatives à d'autres organismes publics seront effectuées dans d'autres zones du pays, conformément aux besoins de développement et la nécessité de rapprocher les services publics des citoyens dans le but de fixer ces derniers dans leurs terroirs.



Le Président de la République a affirmé que l'époque de la confiscation des libertés est à jamais révolue et que le journaliste se doit, en contrepartie, de connaître sa mission et de l'exercer, loin de ce tout qui touche la sécurité du pays.

Il a appelé la presse à jouer son rôle en tant que quatrième pouvoir indispensable pour une société démocratique, précisant, en ce qui concerne la participation de l'opposition dans le gouvernement, que cela est inopportun, car le rôle de l'opposition est lui aussi indispensable.

En ce qui concerne les bassins versants, le président de la République a indiqué que les rumeurs qui ont été répandues à ce sujet sont mensongères et ont été propagées par des personnes de mauvaise foi installées dans les deux pays, précisant qu'il s'agit d'un projet qui vise à détourner le cours du fleuve qui n'a pas pu voir le jour dans les temps médiocres antérieurs et qui ne pourra en aucun cas voir le jour aujourd'hui dans la Mauritanie nouvelle.

Le Président de la République a par ailleurs indiqué que la guerre contre la gabegie continue sans relâche et que ceux qui ont été démis de leurs fonctions sont tenus de rembourser ce qu'ils ont pris illégalement car il n'est pas concevable que le simple voleur soit puni et que soient libres ceux qui ont dilapidé des milliards des biens du peuple.

Le Président de la République a enfin précisé que son programme a pour but d'asseoir la justice, de respecter l'équité et d'orienter les ressources du pays dans l'intérêt de tous les mauritaniens.

AMI







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Tidinit a dit…

l'oeuvre probablement d' un franchise AQMI anti-française ou un autre jeu pour justifier la crèation de bases militaires partout dans la zone. les kidnappeurs vont etre retrouvés rapidement comme il y aura une ranòon à se partager. Surveiller la presse algèrienne ....

Espère que rien n' arrivera à cet otage. Trop c' est trop.

=====

Un Français kidnappé au Mali
26/11/2009

Des hommes armés ont enlevé un ressortissant français mercredi (25 novembre, ndlr) dans l’est du Mali, a-t-on appris jeudi de source gouvernementale. L’enlèvement a été confirmé à Paris par le ministère français des Affaires étrangères. "L’homme qui a été enlevé alors qu’il visitait la localité de Tinderman est un expatrié du nom de Pierre Kamat"...




a-t-on précisé de source gouvernementale malienne, en citant des informations en provenance des autorités de la ville de Menaka.

L’ambassade de France au Mali avait mis en garde la semaine dernière les ressortissants français contre les risques d’enlèvement lors de déplacements dans ces régions désertiques où opèrent notamment des contrebandiers et des membres d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Les organisations humanitaires présentes dans la région ont également été invitées à renforcer leurs mesures de sécurité.

L’an dernier, un groupe de touristes européens avait été capturé par des rebelles islamistes à la frontière du Mali et du Niger.

Trois des otages avaient ensuite été libérés mais un quatrième, un Britannique, avait été tué par ses ravisseurs. En juin dernier, les forces de sécurité maliennes avaient affronté un groupe de militants présumés d’Al Qaïda dans la région de Tessalit, dans le nord du pays.

L’accrochage avait fait plusieurs morts dans les deux camps. Les vastes territoires sahariens du nord du Mali, du Niger et de la Mauritanie servent de plus en plus ces dernières années de base de repli et de terrain d’entraînement à des groupes d’activistes islamistes venus d’Algérie.

Tidinit a dit…

Suite. Franchise AQMI anti-française?
==
Paris rappelle "qu’en raison de l’aggravation du risque d’enlèvements et de la menace terroriste dans certaines régions du Sahel, il est plus que jamais recommandé aux Français résidant et de passage de respecter strictement les consignes de prudence et de vigilance".
Le Français a été kidnappé dans une région instable parcourue par des combattants islamistes, des rebelles touareg et trafiquants divers.

Plusieurs Occidentaux -mais jamais des Français- avaient été kidnappés ces derniers mois dans le Sahel avant d’être acheminés dans le nord du Mali, puis libérés après paiements probables de rançons à l’exception d’un touriste britannique exécuté par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Pierre Kamatte, 61 ans, " a été enlevé à Ménaka dans son logement, un hôtel dont il était entre autres activités directeur technique.

Nous faisons tout pour qu’il recouvre rapidement la liberté", a indiqué à l’AFP une source gouvernementale malienne sous couvert de l’anonymat.

Cet enlèvement " par des hommes armés" a été confirmé jeudi par le ministère français des Affaires étrangères".

La ville de Ménaka est située à plus de 1.500 km au nord-est de Bamako et à une centaine de kilomètres de la frontière du Niger, dans une zone "formellement déconseillée" par le ministère français des Affaires étrangères pour des raisons de sécurité.

"Il a été enlevé par trois hommes armés qui avaient des turbans", a précisé un conseiller municipal de la ville. Selon les premières informations recueillies par l’AFP, le rapt avait été organisé à l’avance. Les ravisseurs ont attendu minuit, heure à laquelle l’électricité est traditionnellement coupée pour raison d’économie dans cette ville sahélienne.

"Les gens qui l’ont enlevé étaient dans une toyota pick-up. Ils étaient trois ou quatre, enturbannés et armés", a affirmé un enseignant de la localité.

"M. Kamatte aurait crié au secours mais entre les mains de ses ravisseurs, il était déjà trop loin", a-t-il ajouté.

L’enlèvement a eu lieu dans une auberge de Ménaka, où le ressortissant français logeait. Il est le président de "’Association Gérardmer (est de la France) - Tidarmene (nord de Ménaka)", selon l’association française. Agé de 61 ans, ce bénévole se rendait "régulièrement" au Mali, où il s’implique notamment dans la culture d’une plante thérapeutique pour soigner le paludisme.

"C’est sûr qu’il était visé, parce que son véhicule 4X4 de couleur foncée n’a pas été touché par les ravisseurs. Il est toujours dans la cour de l’hôtel", a précisé un conseiller municipal de la ville de Ménaka. Il n’y a pour le moment, aucune piste précise sur l’identité des ravisseurs, mais certains analystes privilégient déjà "la piste islamiste".

Début juin, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) avait annoncé pour la première fois avoir tué un otage occidental, le touriste britannique Edwin Dyer, qu’elle détenait depuis janvier, marquant une radicalisation de ce mouvement. AQMI, dont les éléments sont issus de l’ex-Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC algérien), enrôle depuis 2006 sous sa bannière les mouvements armés islamistes de Tunisie, d’Algérie et du Maroc, ainsi que ceux du Sahel.

Il compterait plusieurs centaines de combattants. Année après année, l’organisation accroît sa présence dans la bande sahélienne, notamment dans le nord du Mali et dans l’est de la Mauritanie, des zones qualifiées de "grises", ou de "non droit" par les experts.

Mi-novembre, plusieurs responsables humanitaires, dont ceux travaillant pour l’organisation non gouvernementale française Action contre la faim (ACF), avaient quitté la ville de Gao, dans le nord-est du Mali, par "mesure de sécurité".
AGENCES

яimσ a dit…

salut ,

personnes n'a dit un mot sur BOUAMATOU car à ce que je sache le gars n'est pas encore au chômage?


que diriez vous des volumes de devises qui quittent la mauritanie à bord d'un avion presque régulièrement vers des destinations inconnues .

certains diront que c'est exact tout en rappelant que ce dernier n'est autre que le principal associé de ahmed ,le gardien du temple .

donc vous admettez que la corruption peut aller audelà de ce qu'on imagine à tel point que les contrebandiers qui ne payent pas leurs impôts y passent pour des lycéens qui vendent des pétards.

la corruption n'épargne personne ,un individu seul ne peut pas être sacrifié pour dissuader les autres .

si vous estimez que 2 foyers /10 dans les zones urbanisées ne payent jamais le courant ni les impôts .n'est ce pas un crime et vous êtes contre .
Pourtant personne ne souhaiterait balancer son voisin parce qu'il assomme régulièrement le compteur ou que sa voiture à une fausse carte grise .

quand un agent de la routière vous verbalise ,d'habitude vous payez l'amende ou alors vous pensez à au 200 chiffonné .

Le boutiquier du quartier qu'on voit lire son coran à haute voix et qu'on suppose réglo vis à vis de l'état ce qui est bien sure loin d'être le cas , a t il au moins hésité un mois à pomper mon carnet de dettes avec des fausses signatures sur des produits que je ne consomme jamais .

m'as ton dit nous avons des familles à nourrir ....

ps : le mot noueigued est cité 47 fois contre 10 pour bouamatou .

Bebe BA a dit…

je vous souhaite à tous, une très bonne fête de Tabaski où que vous soyez!
Profitons de cette occasion sacrée pour réduire les divergences qui nous séparent et mettre à plat un certain nombre de passifs! Pour le bonheur de tous.

Qu’allah nous compte parmi ses bien aimés


Amine

Bebe BA a dit…

Pensées affectueuses et nostalgiques à Bilkiss, Mestour Hall, Copiarpegar, Mister Couli d'amérique et tous les autres qui ont desertés canalh!

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Je ne crois pas à cette histoire. Il n y a jamais eu de drogue. C' est pour justifier la creation de bases en RIM et au Mali. pour bloquer les chinois et les russes. Voir le site Temoust: les russes s' installent à Niamey pour bloquer certainement le Trans-saharian Gas Pipeline (TSGP) qui va du Nigeria, passe par le Niger et va sur l' Algérie. lire attentivement cet article.


http://www.rfi.fr/contenu/20091124-lvion-desert

Yanis le R. a dit…

Bonne fête de Aïd El Adha à tous et bon anniversaire d'indépendance, demain, pour notre pays.

Tidinit a dit…

Et pourtant Selene Fishing Limited n' existe pas. Espere que ce n' est pas comme l' affaire de moustafa l' ivoirien ou l' institut international de la démocratie qui avait decoré Ely.

++

120 millions $ dans une usine de poissons à Nouakchott

Une usine de traitement de poissons d'un coût de 120 millions $ sera bientôt implantée à Nouakchott dans le cadre d'un partenariat entre l'Etat mauritanien et une entreprise sud-africaine, SaleneFishingLimited.

La commissaire mauritanienne à la Promotion de l'investissement, Mme Maty Mint Hamady, a reçu à cet effet un groupe d'investisseurs sud-africains conduits par Mme Moira Jacquet Briner, directrice exécutive de la Salene Fishing Limited.

Le projet comprend également la réalisation d'ateliers de traitement de congélation et de stockage des produits de la pêche et une unité de traitement et de recyclage des eaux usées.







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Les Afriques

Citoyen a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Citoyen a dit…

Très bonne fête messieurs-dames.

Cela dit, je me suis découvert un nouveau et inattendu talent :celui de la télépathie suggestive.
C'en serait vraiment à ce point à croire que j'aurais le rare don de faire faire par hypnose suggestive les PIRES MALADRESSES à mes patients ou sujets, c'est kif kif, pour mieux les ferrer dans ma nasse, ensuite.Un pouvoir quasi miraculeux, la panacée universelle quasiment...

Cela dit , encore une fois très bonne fête, les 2 cette fois ci y compris la 49ème même si à mon avis les "festivités" de la 3ème NOUBA auront été plutôt prématurées s'agissant de l'autre fête, enfin la bonne la 49ème en fait....rien qu'un jour avant cependant, ça passe, acceptable, pas mal....
Mais tâchez surtout, ce faisant, de ne pas manger votre "blé en herbe" car après il faudrait bien vivre, car la vie continue de plus belle et comment donc!pensez à vos arrières et ne soyez surtout pas comme la cigale qui aura passé tout l'été à chanter sans se préoccuper des rudes épreuves de l'hiver rigoureux...
Très bonnes fêtes encore une fois, enfin les meilleures possibles sous contraintes, cela s'appellerait l'optimum....

Yanis le R. a dit…

Tidinit,

Effectivement, cette histoire de société de pêche sud-africaine n'est toujours pas éclaircie...

Les moteurs de recherche sur la toile de la société Salene Fishing Limited ne retrouvent que des articles sur ses prochaines activités en Mauritanie...
Et pour ce qui est de l'Afrique du sud ou d'un autre pays, rien!

J'espère que nos responsables et notre ambassade à Pretoria ont fait les vérifications nécessaires depuis que nous parlons de cette société sur le net. Surtout par ces temps où on déterre les vieilles affaires de corruptions et de gabegie...

D'ailleurs, est-ce qu'on ne doit pas ouvrir aussi le dossier de l'affaire de la raffinerie de pétrole au financement fictif astronomique de 7 milliards de dollards?
Après Woodside, Chinguitel, etc.


---------------

[...]

Un contrat-bail, mettant à la disposition de cet investisseur sud-africain un terrain à Nouakchott destiné à abriter les différentes installations d’un complexe industriel, a été signé jeudi soir par le ministre mauritanien des Finances , M. Kane Ousmane et Mme Moira Jaquet–Briner, directrice de Salene Fishing Mauritania S.A.

Ont assisté à la cérémonie de signature, le ministre des pêches et de l’économie maritime, M.Aghdafna Ould Eyih et la commissaire chargée de la promotion des investissements, Mme Maty Mint Hamady

Cet dernière, qui a félicité la directrice de Salene Fishing Mauritania S.A, a indiqué que ce type de projet de traitement des captures des pêcheries s’incrit en droite ligne avec la vision du président Mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz qui porte sur la promotion de l’investissement privé dans les activités génératrices de valeur ajoutée et créatrices d’opportunité d’emploi.

L’opérateur sud africain (Salene Fishing Mauritania S.A) est déjà présent en Mauritanie dans le domaine de la prospection minière par le bais de sa filiale Transfrika Mauritania S.A.

Info source : Agence de Presse Africaine

Tidinit a dit…

une OPEP du gaz est née. Beaucoup d' implications

http://www.algeria-watch.org/fr/article/eco/hydroc/favorable_opep_gaz.htm

Tidinit a dit…

Bonjour Yanis.

Salene Fishing n' existe pas. Salene group qui fait dans les minerais, oui. La Moira en fait partie. C' est un deal lié avec l' accès a quelque chose a voir avec l' industrie minière. pourquoi cacher à travers cette usine à nouakchott et non à NDB? quelqu' un est entrain de brader des choses ou l'a deja bradé. C' est bizarre tout òa. une societe qui investit 120 million de $ dans un secteur qu' elle ne connait pas et se localise au mauvais endroit.

Tidinit a dit…

Ou est Couli ? Get out, man.

bent leksar a dit…

Salut....
Sanhaji...Aziz veut demontrer que personne n'est à l'abrit ...que l'assaut de la caverne est resolument engagé...les biens de l'etat seront restitues ..la monnaie doit etre rendue ...ou dar naim...(Maata ente vem ...)..
..point d'equivoque...
Aziz bosse pour notre bien etre ...pour celui de nos enfants ...pour la Mauritanie!

Par ailleurs, J'ai kiffé la decentralisations des infrastructures de l'etat...ce qui engendrera à coup sur une dynamique socio-economique au niveau regionnal...

bl

maatala a dit…

Salam

Bon Aid à tout le monde

Maatala

maatala a dit…

Salam

Azzizzo a dit:

"la participation de l'opposition dans le gouvernement, que cela est inopportun, car le rôle de l'opposition est lui aussi indispensable"

-------------------------------

La démocratie pour vivre a besoin d'une opposition

Une vrai avec des "rostons" dit le Fou

maatala

bent leksar a dit…

Salut...lu pour Couly...

Obama : aigle ou colombe?
On savait que ce n'était qu'une question de temps pour que la nature reprend ce que lui revient de droit. Pour que l'hirondelle meurt ou se transforme en faucon, sous l'influence de son milieu d'hivernage. Ce nid d'aigle qu'est la maison blanche, lieu d'habitation des présidents américains. Ces présidents qui, comme tous rapaces qui se respectent, leurs faut des prises. Leurs faut des guerres. La preuve en est que le président américain Obama, vous l'avez certainement reconnu, vient de décider, après trois mois de réflexion, de mener sa guerre. Sa propre guerre. Dans un mois, au plus, 30000 soldat américains supplémentaires vont, en effet, faire leur entrée sur la scène afghano-pakistanaise selon la nouvelle appellation de cette guerre qui ne dit pas son nom. Annonçant, ainsi, un dangereux glissement du centre d'opération vers le Pakistan voisin. Ce glissement tant attendu par certains, décidés à déplumer le ce dernier de son outil de dissuasion qu'ils appellent, malicieusement, la bombe islamique. Si cette fuite vers l'avant prouve quelque chose, ç'aurait, sans aucun doute, que si le déclin est aux portes, rien, je dis bien rien, ne peut l'éviter. Car la guerre en Afghanistan n'est pas gagnable, et, pour tout vous dire, elle n'en a jamais été. Même le grand Alexander, du haut de ses faits d'armes, a fini, après plusieurs revers, les premiers qu'il en a connus, par marchander son passage vers l'Inde. Car la coalition s'effrite quotidiennement sous le coup de la résistance d'un peuple initié, par coutumes, à la bravoure, et rodé, par circonstances, à la guerre et aux combats. Peuple qui, malgré ses qualités humaines incommensurables, se trouve conforté par une géographie suffisamment accidentée pour neutraliser toute supériorité technologique contemporaine. Car, enfin, pour disparaître les empires ont toujours besoin d'une guerre de trop comme un dernier baroud d'honneur. Besoin d'une dernière tombée de rideau. Rôle dans lequel excelle, merveilleusement, l'Afghanistan, méritant, par cela, son titre de cimetière d'empires.

En somme, et sous les ailes d'une hirondelle, le président Obama commence à montrer les griffes de l'aigle qu'il est réellement. Et en pur produit de l'administration américaine, il confirme bien que les aigles n'engendrent jamais des colombes.

Par cide


bl

moustapha a dit…

Bonjour,
Il faut aller au bout, la machine est en marche rien ne l'arrêtera.
Même s'il faut mettre tout le monde en prison.

Il faut vraiment oser 45 M $ c'est le sommet de la dépravation.

On t'as elu pour ça bon boulôt

filsdubled

moustapha a dit…

Aid Mabrouk à tous simah et Ndiewena
filsdubled

maatala a dit…

Salam

Mon ami sanhaji

Lorsque les malfrats paieront, tu nous expliqueras, pourquoi des innocents payent des milliards.

Le compte n'y sera pas, car ont fait des prêts aux établissements publics à des taux d'intérêts de 30 %, il faudrait leur appliquer le même taux.

Par ailleurs "Bnéjara" le Baathiste mahou limam malick dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

News de Nagi

Il est à Dar Naima, après un passage difficile au commissariat de police, ou il a partagé les commodités avec ceux qu'il considère comme étant des petites gens( sa phrase favorite).

Il est actuellement dans une cellule individuel, il déprime sec, car Dar Naim ce n'ai pas le Saint-James ou le meurice ou Monsieur avait ses petites habitudes.

Fini les soirées à 1000 Euros le convive au Fouquet's ou au lido, ou au Pawo Brasil.

Après la solitude, la déchéance, viendra le temps de l'évitement, une spécialité bien de chez nous.

Pauvre Nagi dit le Fou

maatala

Sanhaji a dit…

3id mabrouk à tous mes amis de Canalh et joyeux anniversaire de l'indépendance de notre cher pays.

A mon ami Maatala je souhaite une guérison très prochaine de sa myopie politique qui ne cesse de s'aggraver.

Mon cher Maatala, la fin ne justifie pas les moyens.

Si la lutte contre la gabégie doit être un objectif ultime de tout Gouvernement, l'approche psychodramatique d'Aziz sert en réalité plutôt le contraire de l'objectif cité plus haut.

Je n'ai pas beaucoup de temps pour t'expliquer pourquoi, mais je le ferais tantôt.

Tidinit a dit…

Tu as vu Bebe Ba? l'otage français a été commandé comme on commande un mouton d' el marbat le jour de la tabaski. La commande vient d' un ètat faché contre les prouesses de Sarko. installer un putshiste en RIM, rècuperer l' ancien pré-carré qui était perdu (la Chine et les anglo-saxons), soutenir notre vieux cousin sarakollé au Niger, etc.. Laissons Dadis et sa Guinée de coté pour le moment, mais Sarko gère.

Un journal a essayé de mettre hier cette commande sur le dos d' un chef tribal. On connait nos cousins chef tribaux dans tous les pays de cette region: ils ne font jamais des conneries de ce genre. C' est clair. C' est quel pays qui a fait la commande de cet otage? Pourquoi cette region devient plus mouvementée ces jours-ci que l' Afghanistan? Si c' est le petrole et le gaz, il doit donc y en avoir beaucoup.


====

Mali: le Français enlevé aux mains d"islamistes armés" (source sécuritaire)
27.11.09 | 18h20

Le ressortissant français enlevé dans la nuit de mercredi à jeudi par des hommes armés à Ménaka (plus de 1.500 km au nord-est de Bamako) est retenu par "des islamistes armés" dans le désert du Sahara, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire malienne.

"Tous les éléments que nous avons, confirment que M. Camatteestentre les mains des islamistes armés dans le Sahara", a déclaré cette source, sous couvert de l'anonymat.

"Nous avons tout de suite donné l'information aux autorités françaises", a ajouté la même source, sans livrer de détails.

Cette source a répondu "non" à la question de savoir si ces "islamistes armés" étaient venus directement à Ménaka pour enlever le ressortissant français. "Ils ne sont pas venus eux-mêmes. C'est une +commande+ (qui a été passée), donc, il y a eu des intermédiaires, et on peut les rechercher même parmi les relations de M. Camatte", a affirméla même source.

Plusieurs Occidentaux -mais jamais des Français- avaient été kidnappés ces derniers mois dans le Sahel avant d'être acheminés dans le nord du Mali, puis libérés après paiements probables de rançons, à l'exception d'un touriste britannique assassiné par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Le Français Pierre Camatte, 61 ans, a été kidnappé dans la nuit de mercredi à jeudi à Ménaka, ville du nord-est du Mali située à une centaine de kilomètres de la frontière du Niger, dans une région instable parcourue par des combattants islamistes, des rebelles touareg et des trafiquants divers.

Ce Français avait l'habitude de se rendre "régulièrement au Mali" où il est impliqué notamment dans la culture d'une plante thérapeutique contre le paludisme, selon l'association qu'il préside dans les Vosges (est de la France).

De son côté, le ministère malien de la Sécurité intérieure a assuré qu'il était installé depuis 2008 à Ménaka où il dirige une ONG locale et gère aussi un hôtel.

Filsdubled a dit…

Uranium découvert au Tiris zemour par les australiens

La convoitise du Nord se précise

lewonni a dit…

en espérant un jour avoir la lumière sur ce drame, une pensée à ces hommes

1 - l'Adjudant-chef Abdoulaye DJIGO
2 - 1ére classe Samba Baba NDIAYE
3 - 1ére classe Samba Oumar NDIAYE
4 - 1ére classe Ibrahima DIALLO
5 - 1ere classe Mamadou Hamadi SY

6 - Sergent Mbodj Abdel Kader SY
7 - 2éme classe Samba Demba Coulibaly
8 - 2éme classe Demba DIALLO
9 - 1ére classe Amadou Saïdou THIAM
10 - 1ére classe Mamadou Oumar SY



11 - 1ére classe Abdarahmane DIALLO
12 - 1ére classe Mamadou Ousmane LY
13 - Caporal Mamadou Demba SY
14 - Soldat Alassane Yéro SARR
15 - Caporal Amadou Mamadou BAH

16 - Sergent-chef Lam Toro CAMARA
17 - Sergent chef Souleymane Moussa BAH
18 - 2éme classe Oumar Kalidou BAH
19 - Sergent Amadou Mamadou THIAM
20 - Sergent Samba SALL

21 - 2éme classe Abdoulaye Boye DIALLO
22 - 1ére classe Cheikh Tidiane DIA
23 - 2éme classe Samba Bocar SOUMARE
24 - 1ére classe Moussa NGAÏDE
25 - 1ére classe Siradio LÔ

26 - 1ére classe Demba Oumar SY
27 - Sergent Adama Yero LY
28 - Caporal Djibril Samba BAH

et à tous ceux qui ont trouvé la mort d'une manière ou d'une autre pour avoir échoué dans leur tentative présumée ou pas de coup d'état sous les différents régimes

lewonni a dit…

bôjôr

bonne fête, un peu en retard mais l'intention vaut le fait quelque problèmes de connexion hier

aujourd'hui donc fête nationale le 28! pour 49 ans!

49- 21 ( de tayie)= 28! c'est toujours bon signe pour aziz d'autant que le 28/11/2009 = 23!

je vous avais dit l'autre jour que le 18 et le 23 sont liés

savez-vous combien de jour y a-t-il du 28 novembre et le 20 dece date de l'anniversaire d'aziz: 23 !

20/12/1956: 2*1*2*1*9*5*6= 1080

et 1080*23= 24840: 2+4+8+4= 18!

ect ect

ciao

lewonni a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
lewonni a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
lewonni a dit…

Jadis : Les feux

Chaque fois que je pense à nous, mon cœur se serre
Et mes nuits chavirent dans les flots de l’amer
Là-bas, tes feux brillent dans les yeux d’inconnus
Ici j’ai froid et ne vis qu’en te rêvant nue
Ne pouvant me blottir que dans ton souvenir
En serrant la distance afin de ressentir

Mes sens et ton essence battre à l’unisson
Au cœur de ton temple où le ciel est en frisson
Reçois donc ces mots bleus comme autant de caresses
Ils sortent tout chauds des flammes de ma tendresse
Et s’en vont te dire que je reste en détresse

Blotti au coin d’un lit, blotti au sein d’un rêve
Attendant dans le noir que notre jour se lève
Rêvant comme on respire un peu d’air qui se perd
Blotti en étouffant, je te souffle ces vers
Ecris par mes lèvres pour brûler dans tes yeux
Tout feu, tout flamme, comme l’envie de nous deux

lewonni a dit…

Hier : Les fruits

Ne dis rien et ne fais rien pour le retenir
As-tu un seul moyen pour l’aider à grandir
Hagard comme les fiers vestiges de Palmyre
En quoi, bon dieu, un tel père peut-il servir
Laisse-le donc à sa mère, laisse-le donc partir

Oublie-le comme on éduque un souvenir
Un souvenir de son sang qu’on perd à mourir
Le cœur même vidé peut un jour resservir
Dieu, qui sait tout, a le devoir de te punir

Veux-tu un conseil qui ne coûte que l’écrire
Laisse à Dieu le temps d’accepter ton repentir
As-tu bien regardé ton destin s’accomplir
Ne vois-tu pas le dernier acte de mûrir
Ewa ! apprends, de lui, qu’il faut savoir en rire

lewonni a dit…

Aujourd’hui :Les cendres

Ce que dix ans de malheurs n’ont pu réussir
En un seul coup tu as bien failli me détruire
La seule faille, c’était de voir mon fils grandir
Il m’a fallu voir la mort pour me ressaisir
N’ayant jamais su, plus d’un jour ou deux, haïr
En deux ans, ai-je appris, néanmoins, à maudire

Ma chère, que Dieu te pardonne mon martyr
A tes trousses sa malédiction à frémir
Ris bien en croyant que ce n’est là que mes ires
Il reste qu’il est des lois que nul ne peut fuir
Elles sont à Dieu qui peut Seul t’en prémunir

Bravement, tu crois que tu sauras l’en sortir
Apprends que sans père rien ne peut se bâtir
Rien du moins comme tel esprit tel fils veut dire
Brise le lien ; tue le père ; attends l’avenir
Eh bien, tout est dit, rien ne manque que dormir
Tiens ! prends-le ! moi, j’ai un désert à parcourir

lewonni a dit…

" jadis les feux" est un texte de jeunesse , les autres sont écrits hier, je viens de retrouver beaucoup de papiers et textes de jeunesse, je les mettrais bientôt sur jepoeme.com kimporte où j'archive mes papiers car j'ai perdu le code de mon blog et je n'ai pas envie d'en faire un autre sauf si on me chasse de canal

ciao ciao

Tidinit a dit…

Tout se precise depuis quelques jours, les convoitises surtout.



Fils du bled a dit:

Uranium découvert au Tiris zemour par les australiens

La convoitise du Nord se précise

28 novembre 2009 11:44

Citoyen a dit…

"...Brise le lien ; tue le père ; attends l’avenir...."

Plutôt bon "versicoteur" que ce type.
Mais ses "versicotages" quasi oeudipiens ne sauraient s'appliquer à tout le monde et encore moins constituer une source d'inspiration à tous ceux et celles qui n'auront pas eu le privilège très bien partagé d'avoir de qui vraiment tenir avant que de le tuer.

Les meurtres voire la mort même en général n'auront jamais été des solutions fiables et durables mais rien que des expédients aux effets factices et de courte durée.Demandez donc aux suicidaires ou aux tueurs à gages. Incestueux de surcroît quand ils seraient du genre oeudipiens évoqués par notre apprenti-poète.

Jamais des solutions, rien que des expédients aussi brefs et passagers que les fameuses rémissions matinales des cancers avancés généralisées!

Oui, Jamais des solutions, rien que des expédients .....heureusement du reste!

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

Azzizzo aurait dit à Rosso:

"Ould Abdel Aziz évoquera aussi la fuite des chapiteaux : "les hommes d'affaires coupables d'organiser des fuites frauduleuses de capitaux à l'étranger seront poursuivi et sévèrement punis", allusion au banquier Mohamed Ould Noueigued accusé d'avoir voulu investir au Mali, sans passer par le circuit habituel, notamment auprès de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM)"
-------------------------------

Avis de tempéte dit le Fou

maatala

Tidinit a dit…

Salut Maatala. Faut dire à Aziz d' y aller bichor. Ce n' est pas un crime de vouloir acheter une banque étrangère au niveau des intentions.Et puis cette guerre tribale entre banquiers tribaux (tu sais bien ce que je veux dire)ne nous interesse pas. A voir de près les affaires de la BCM et le reste, ces frères ennemis ont plombé le pays. Ce sont ces rivalités qui ont perdu Ould Taya et il faut que azzizzo gère son mandat dans la serenité. Je crois, comme pour le prix nobel d' Obama, il était très prématuré de décorer l' autre banquier. Va t-il decorer Bourgi l' année prochaine? Et Joyandet l' année suivante? Et Kouchner en 2012, après le départ de Sarkozy? Il y a des choses à ne pas faire, comme s' attaquer à la vie privée de Sidioca ...

Tidinit a dit…

Citoyen,

Tu viens de te taper les 12 ou 24 volumes de Karl Jung ou tu penses te suicider?

Citoyen a dit:

"...Brise le lien ; tue le père ; attends l’avenir...."

Plutôt bon "versicoteur" que ce type.
Mais ses "versicotages" quasi oeudipiens ne sauraient s'appliquer à tout le monde et encore moins constituer une source d'inspiration à tous ceux et celles qui n'auront pas eu le privilège très bien partagé d'avoir de qui vraiment tenir avant que de le tuer.

Les meurtres voire la mort même en général n'auront jamais été des solutions fiables et durables mais rien que des expédients aux effets factices et de courte durée.Demandez donc aux suicidaires ou aux tueurs à gages. Incestueux de surcroît quand ils seraient du genre oeudipiens évoqués par notre apprenti-poète.

Jamais des solutions, rien que des expédients aussi brefs et passagers que les fameuses rémissions matinales des cancers avancés généralisées!

Oui, Jamais des solutions, rien que des expédients .....heureusement du reste!

Tidinit a dit…

Piqué de Tahali. Quel pays petrolier Africain avait possedé l' avion de la drogue? L' Afrique commence de l' Egypte et se termine en Afrique du Sud. Si c' etait l' Egypte, le journaliste aurait dit pas arabe. Qui veut-on impliquer dans plusieurs pays Africains dans cette affaire? Mystère et boule de ... coke.

====

Enquêtes nationale et internationale sur l’avion de la drogue au Mali
28/11/2009
Une information judiciaire a été ouverte à Bamako pour "atteinte à la sécurité extérieure de l’Etat" malien, dans le cadre de l’affaire de l’avion qui, selon l’ONU, avait transporté de la cocaïne du Venezuela vers le nord du Mali...




...a annoncé samedi 28 novembre le ministère de la Justice.
"Suite à la découverte de l’épave d’un avion suspect dans le cercle de Bourem le 2 novembre, et à l’issue d’une enquête préliminaire, une information judiciaire a été ouverte par le parquet de la commune 3 de Bamako pour atteinte à la sécurité extérieure", précise le ministère dans un communiqué. Interpol, l’organisation internationale de police criminelle dont le siège est à Lyon (France), participe à cette enquête, selon ce texte. Une source malienne ayant eu accès au dossier d’enquête a affirmé à l’Afp qu’il recelait "de quoi faire trembler beaucoup de monde dans plusieurs pays". "Toutes les pièces ont été communiquées à toutes les grandes puissances qui participent à l’enquête. On est sur le point d’inculper beaucoup de personnes", a affirmé la même source. Le 16 novembre, le responsable régional de l’Office de l’ONU contre la drogue et le crime (ONUDC) Alexandre Schmidt avait annoncé, depuis Dakar, qu’"un Boeing cargo parti du Venezuela avait atterri sur une piste artisanale avant de décharger de la cocaïne et d’autres produits illicites". L’appareil avait été abandonné à plus de 200 km au nord de Gao (nord-est). S’exprimant pour la première fois sur le sujet, le chef de l’état malien, Amadou Toumani Touré, avait déclaré le 25 novembre que deux enquêtes, une nationale, l’autre internationale, avaient été ouvertes. Selon les autorités maliennes, l’équipage de l’avion avait voulu mettre le feu à l’appareil pour faire "disparaître" toute trace. Mais les services de sécurité du Mali ont récupéré sur les lieux, des références de l’avion ayant appartenu à un pays pétrolier africain et immatriculé en Amérique du Sud, selon des sources concordantes.(Afp)

Sanhaji a dit…

Maatala,

mon ami tu me confirmes jour après jour que tu es un théoricien.

Tu crois que le capital peut être cerné par le dispositif du pouvoir.

Tu crois que les pétards balancés par Aziz dans le discours qu'il a prononcé le 28 novembre impressionnent quiconque.

Le Monsieur a déclaré la guerre au capital et aux capitalistes et il verra bien qui en sortira vainqueur.

Le discours émotionnel d'Aziz prouve qu'il n'y a rien à en tirer. Que le Monsieur est guidé par les émotions et que son entreprise est vouée d'office à l'échec.

La Mauritanie est aujourd'hui plus que jamais exposée aux tempêtes les plus dévastatrices à cause justement de ce discours qui est digne d'un jeune homme de 20 ans, et qui n'a amené nulle part ailleurs que guerre civile et destruction.

Aziz doit savoir que ceux qu'il appelle lui à tort ou à raison et dont il fait lui même indiscutablement partie, ne baisseront pas les bras quand leurs intérêts sont directement menacés et ils le sont.

La lutte contre la gabégie, commence d'abord par la lutte contre l'injustice, la lutte contre l'analphabétisme, la lutte contre la maladie et les conséquences de tout ça sont un Etat où il n'y a pas de gabégie.

Le gabégie n'est en soi qu'un des nombreux symptomes du mal d'une société ignorante.

On ne lutte par contre les maladies en commençant par les symptomes.

L'un des conséquences des déboires d'une société ignorante, est que quelqu'un comme Aziz puisse arriver au pouvoir. N'est ce pas l'une des manifestations gabégiques les plus dangereuses.

La Constitution de la RIM, ne contient pas un article qui dégrade les riches par rapport au pouvoir où vice versa. Aucune constitution au monde ne le fait d'ailleurs.

Il faut encourager les gens à apprendre et à devenir riches et non chercher la bête à chaque riche pour le déplumer.

Sanhaji a dit…

Le discours d'Aziz hier me rappelle celui des Ma7akim Islamia en Somalie.

Ce puritanisme n'a aucune fondement, car tout le monde sait que la seule brillante partie de l'histoire mauritanienne est celle des Mourabitounes il y'a 1000 ans à peu près.

Après c'est la raison du plus fort, les guerres, les putsch etc...

Donc où sont les valeurs dont il parle. Moi je ne les trouve nulle part.

Il y'a plud de cent ans, ses aieux à lui sortis de je ne sais où on semé une pagaille sans précédent en Mauritanie grâce aux fusils qu'ils achetaient au Maroc.

Ce n'est pas un hasard, car en ce moment, les Français préparaient leur occupation du pays et voyant leurs intérêts grandement menacés par l'Emirat des Idawich au Tagant.

Nos autres aieux n'étaient pas mieux, car eux aussi ne rataient aucune occasion de dérober tout ce qui leur tombe sous la main.

Tournons cette page, nous sommes au 21 eme sièce et nous voulons bâtir un Etat moderne avec de nouvelles bonnes valeurs, et s'il y a lieu de prévoir quelques unes des notres elles ne doivent pas être nombreuses car rétrogrades, mallicieuses et pas bonnes.

maatala a dit…

Salam

Tidinit

Qu'un commerçant-banquier achète une banque ou un chameau, on s'en cogne le dérche.

Mais quand ce fils de contrebandier porte un jugement sur nos hommes politiques et le climat politique, cela change tout.

A u fait, il est banquier, homme politique ou chroniqueur politique.

Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est un piètre politique sinon il n'aurait pas miser sur un looseur notoire.


Cette lettre constitue la plus grande trahison de l'histoire de notre pays.

Nouéguid fils est un petit merdeux, qui n'a qu'un seul mérite c'est d'être né avec une cuillère d'argent dans la bouche, mais azzizzo a promis de lui l'a mettre profond.

Dans le cul dit le Fou

maatala

Sanhaji a dit…

Maatala,

tu perds le nord. Tu es un cas aigu de haine viscérale.

Miser sur un loser, c'est comme ça que tu décris un homme d'affaire qui appuie l'opposition démocratique. On est pas en jeu de roulette russe ici.

Noueigued a le droit de soutenir qui il veut et il l'a fait sans équivoque. Moi au contraire, je l'en félicite et si Aziz veut le châtier pour ça, cela prouve vraiment que les 52 points sont bien traficotés.

Maatala, tu as franchement besoin de soins psychiques intensifs.

Sanhaji a dit…

Selon les sites d'informations mauritaniens, des touristes étrangers viennent d'être enlevés sur la route Nouakchott NDB vers le PK 150 de Nouakchott.

Une nouvelle épisode terroriste a commencé depuis avant hier où un psychopathe a passé toute la journée sans inquiétude à tuer et à brûler tout ce qu'il trouve sur son chemin dans les environs de Mederdra. Quelle Mauritanie nouvelle?

maatala a dit…

Salam

Mon ami Sanhaji

Depuis que j'écris sur le net, je n'ai jamais fait preuve comme tu dis : de haine viscéral ni envers un mortel, ni une tribut.......

Par contre les faits m'ont toujours donné raisons en ce qui concerne daddah, Sidioca et dernièrement azzizzo.

Les Nouéguids n'ont qu'une seule tribut, voir religion, celle de l'argent dit le fou.

maatala

bent leksar a dit…

Salut....
Sanhaji si ce pays se trouve dans l'etat ou il est; c'est par la vonlonté d'un petit caporal dictateur Moufcid. Grace à sa clairevoyance notre pays est devenu une boite à pandore ...un refuge de voleurs ....ou sevit...
La pervertion, la drogue ....la corruption ...l'insecurité...le detournement des deniers publics...le mensonge erigé en valeur...l'imposture ...la delation...le racisme ...pire l'assassinat...de nos fils ...l'exode forcé de populations innocentes...
tout ceci grace à notre veneré caporal....j'en passe...
sanhaji...rend toi à l'evidence ...cette funeste ere est revolue....la Mauritanie nouvelle est en marche ....par la volonté du peuple ...cette foi...

bl

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

On peut penser ce que l'on veut de AZZIZZO, mais il faut reconnaître que c'est le seul qui a osé arrêté un frère de ministre et beau frère de premier ministre.

La volonté politique est là et c'est tout ce qui compte dit le Fou

maatala

Tidinit a dit…

Sanhaji,

Tu es certain de cette info? balance nous ce news. c' est mauvais, ça.

Maatala,

Il semble d' apres Ould Moine, que la lettre a été changée. Tu me confirmes. En dehors de cela Ould Noueigued a le plein droit de chercher à acheter une banque à l' exterieur sans en aviser la BCM.

Sanhaji a dit:

Selon les sites d'informations mauritaniens, des touristes étrangers viennent d'être enlevés sur la route Nouakchott NDB vers le PK 150 de Nouakchott.

Tidinit a dit…

Je viens de lire ceci sur Tahalil. C' est très grave. Prendre un otage a la frontière maliono-nigerienne et ces 2-3 otages en RIM en l' espace de 48 heures ne peut etre Al Qaida. C' est trop sophistiqué pour eux à mon humble avis. Qu' est ce qui se passe?

URGENT: Des occidentaux kidnappés sur la route Nouakchott-Nouadhibou
29/11/2009
Des occidentaux dont le nombre et la nationalité n’ont pas encore été précisés de source officielle , ont été kidnappés la soirée du 29 novembre par un groupe armé sur la route de Nouakchott-Nouadhibou. Aucune information n’est disponible sur l’identité des ravisseurs...




...qui ont commis leur forfait au PK 170 de Nouadhibou, selon les témoignages des automobilistes qui empruntaient cette route au moment des faits. La voiture des occidentaux a été laissée sur place, aprés qu’ils furent contraints de monter dans celle des ravisseurs.

Les forces armées et de sécurité mauritaniennes ont été aussitôt mises en état d’alerte et plusieurs unités ont été déployées dans la zone.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Réagir à cet article

bent leksar a dit…

Salut...
A-, j'ai fais une recherche concernant l'enlevement en question ...je n'ai trouvé l'info que sur taqadoumy arabe...? prions que cela soit faux...
bl

maatala a dit…

salam

Tidinit

Nouéguid a tous les droits, sauf celui de percevoir de milliards sans contrepartie.

Le reste c'est du Flan dit le fou

maatala

Sanhaji a dit…

Bint Lexar

la chanson préférée des idéalistes qui n'ont et qui n'auront jamais leur main dans la pâte c'est celle là:

Maaouiya a mangé les hommes,
Maaouiya a inculqué l'analphabétisme aux hommes,
Maaouiye est responsable de tous les fléaux du SIDA à la grippe porcine,
etc...

Madame Maaouiya était un Colonel en
bonne et dûe forme. Il n'a jamais reçu des grades pour avoir de lutter contre du terrorisme dont il est l'artisan. Les grades de Maaouiya, il les a ramassés avant et pendant la guerre du Sahara, où il était tellement brillant à telle enseigne qu'il assurait le commandement du Quartier Général de guerre.

Donc c'est un vrai militaire et pas un mécaniciens de vélos.

Passons à autre chose Si Ould Taya est l'auteur de tous ces maux, personne ne peut nier que Nouakchott est passé de 200000 habitants à plus 700000 en son temps.

Personne ne peut nier que 80 pc des bâtiments du pays on été construits en son temps.

Personne ne peut nier que tout le monde trouvait son compte de la vendeuse de Couscous au Ministre.

Personne ne peut nier qu'il a clairement forgé l'identité berbero arabo africaine de ce pays.

Personne ne peut nier qu'il a été le premier à favoriser l'accès à la haute administration aux couches sociales les plus délaissées.

Personne ne peut nier qu'il a laissé vivre les mauritaniens tels que eux ils le veulent et pas tels que les autres ou quelques rêveurs acculturés de chez nous le veulent.

Maaouiya est un grand homme, le fait de vous l'exposer pour le déchiqueter comme le ferait un aigle d'un cadavre est simplement irresponsable et j'arrête cet exercice.

Sanhaji a dit…

Cette opération vient attester que nos lutteurs contre le terrorisme ne sont que de vrais petits farceurs.

Ils ont tympanisés le monde avec le Conseil machin putschiste, comme quoi c'est le meilleur intrument de lutte anti terroriste. Il faut me laisser rire.

Pourtant au temps de Taya on nous disait que le terrorisme n'est un petit aspect des sornettes qu'il se fabrique. Il a pourtant envoyé l'armée à leur trousse à leur fief au Nord du Mali.

Le coup est venu foutre le bordel et la métastase de ces malfrats a commencé alors.

Tidinit a dit…

bl,

C' est une première, ce rapt. Ma lecture la semaine passée m' informait desagreablement que l' ex-GSPC ou AQMI se concentrait maintenant sur le Mali, la Mauritanie et le Niger. Cela venait, entre autre, de Newsweek et du New York Times et l' excellent blog The Moor Next Door. Une chose m'a quand meme intriguée: Newsweek et le New York Time qui fait dire les responsables securitaires - les militaires et non le departement d' etat - que la menace AQMI n' etait pas serieuse et il n y avait aucun risque car l' Algérie venait à bout de ces terroristes. Plus ou moins. Voir l' article du New York Times que j' ai balancé comme tel comme commentaire pour l' article sur les mouvements de nos forces armées dans l' adrar (taqadoumy).

Quand meme bizarre que cet enlevement se passe au moment de l' affaire de drogue, le rapt du français au mali/Niger, etc..

L' alerte etant donnée, voyons voir si les otages vont se retrouver au Nord Mali. Si oui, cela voudrait dire qu' il y a de la complicité securitaire dans l' air, pas de chez nous: une action géostrategique de quelque etat voyou. Espere que la vie des otages n' est pas en danger et que c' est juste un affaire de rançon reelle ...

Tidinit a dit…

Ils ont operé exactement comme pour les 2 diplomates canadiens enlevés du Niger. Exactement la meme chose: rien pris de la voiture, sauf les otages. Le Globe and Mail du Canada avait fait une enquete la-dessus et sans pareil. les preneurs d' otage semblaient etre protegés sur leur route du Niger au Nord du Mali. Ils etaient aussi equipés de materiel sophistiqués: communications satellitaires, ordinateurs portables, etc. Ce n' est pas l' acte de barbus revolutionnaires chassés par tous les etats de la region. Je vais encore relire ces articles pour plus de details. Ironie du sort: on ne prete pas attention si ce sont les autres, mais on y regarde de pres si c' est soi. La seule chose qu' on ne doit pas souhaiter est d' avoir les memes problemes que le mali, quel que soit le regime en place.

Faisons la paix et concentrons-nous sur ces salauds. Nous n' avons rien fait à personne.
====

Les occidentaux kidnappés sont des Espagnols
29/11/2009

La nationalité des occidentaux enlevés dimanche 29 novembre sur la route Nouakchott-Nouadhibou est maintenant connue. Les trois disparus se nomment Albert Vilalta, Alicia Gamez et Roque Pascual. Il s’agit de trois Espagnols appartenant à une association de Barcelone...




...qui organise le transport d’aide humanitaire vers l’Afrique de l’Ouest.

"Ce sont des coopérants de l’association Barcelona Accio Solidaria, qui font partie de la Caravana solidaria" (caravane solidaire), a expliqué à l’Afp l’humanitaire espagnole Montse Bosch, ayant pu parler par téléphone depuis Dakar avec des membres du convoi en Mauritanie.

"Les trois personnes enlevées se trouvaient dans la dernière petite voiture, en queue de l’important convoi composé d’une dizaine de gros camions et de quelques voitures", sur la route Nouadhibou-Nouakchott, a indiqué Mlle Bosch. "Un groupe d’hommes armés les a arrêtés et les a emmenés, en laissant leur véhicule sur place, sans toucher au matériel, aux bagages et à l’argent que la voiture contenait", a-t-elle précisé.

Le but de la "Caravana Solidaria" est notamment de transporter vers l’Afrique de l’Ouest le matériel d’ONG catalanes ayant des projets au Maroc, en Mauritanie, au Sénégal, en Gambie ou encore en Guinée-Bissau.

Filsdubled a dit…

Un coup dur pour le système sécuritaire.

il faut vraiment être fin connaisseur de Taziazet pour aller cueillir des étrangers sur la route de NDB pour les amener au nord du Mali.

deux pistes doivent être explorées:

la piste vers beni amera puis choum - tourine puis nord du mali par lemereya.

- le nord de la voie ferée territoire sous la protection des saharaouis pour contourner Fdérik et passer au nord de cheggatt.

ils ont du culot ces barbus!

Tidinit a dit…

Je crois qu'il ne faut meme pas les charcher jusqu'a ce qu'ils fassent signe. Sinon, on mettrait la vie des otages en danger. Cela fait milles ans qu'on dit ici de faire attention avec ce qui se passe au Nord. Mais tout le monde est obnubilé par le pouvoir et les sous faciles...

Principe number one: ne jamais jouer à ce jeu avec les états voyous. On l'a fait avec Lemgheity et maintenant on l'a en plein baba parcequ'on a continué avec qui vous savez pour tripatouiller l'election de juin ou juillet. Pendant qu'on tripatouille avec eux, ils s'installent et installent leur cellules. Ils ont leurs hommes partout, maintenant. Vous savez qu'exporter une guerre, c'est facile?

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

Il faut comparer ce qui est comparable:

20 ans de Taya et 20 de Ben à vie (Ben Ali).

Sachant par ailleurs, qu'on est moins nombreux et que nous avons plus de richesses naturelles.

Lorsque les archives du Domaine livreront leurs secrets, tu parleras de Mint tolba autrement.

Ou sont par exemple passé les terrains qu'elle devait distribuer aux femmes nécessiteuses, qui au final furent donnés à ses copines et courtisanes.

Ce que nous rapprochons à ces minables (Nouéguid et Mint Tolba, Ahmed taya, Zawy etc..), c'est cette volonté frénétique de vouloir s'approprier tout le bled.

Le crime ne paie jamais dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Troisième divorce entre Messeoud et Daddah.

Alors que Messeoud Ould Boukheir, le président du FNDD a assisté aux festivités officielles du 28 novembre, son alter ego, Ahmed Daddah, président du RFD, optait pour le boycott. Pour les observateurs, il s'agit là d'un divorce resultant de la différence de vue entre les deux ténors de l'opposition, arrivé respectivement deuxième et troisième lors des dernières présidentielles.

Flatté de sa seconde position qui le confère de facto chef de file de l'opposition démocratique (poste rémunéré en avantages et en nature), Ould Boukheir sait qu'il a tout à perdre en persistant dans le boycott. Son poste de président de l'assemblée pourrait lui filer entre les doigts à la moindre législative anticipée.

En effet, qui peut lui garantir une réelection facile? Quant à Ahmed Daddah, il a tout intérêt à ne pas reconnaître les présidentielles. Autrement, il admettrait sa troisième place, synonyme de disqualification dans la course pour la présidence de l'opposition.



Ces intérêts divergents entre les deux ténors de l'opposition expliquent aujourd'hui l'étirement des positions. L'on ne pourrait, en bon démocrate que s'étonner des choix de Mr Daddah qui avait bel et bien participé lors des festivités de l'année dernière, en pleine période de rectification pour opter pour l'inverse aujourd'hui.

En attendant de trouver une franche explication, l'on peut se hasarder à dire que ce divorce avec Messaoud constitue le troisième du genre. Tout remariage est d'ores et déjà proscrit, à moins d'un "barayego" salutaire.

M.S et M. O/ T

Info source : Mauritanies 1

maatala

Sanhaji a dit…

Maatala mon ami,

j'ignore les insultes de personnes dont certaines sont déjà mortes, car je sais que tu n'y peut rien, mais je vais te dire ce que les tunisiens ont pourque Ben Aly qui n'a strictement rien inventé et que nous n'avons pas.

Les Tunisiens ont les ressources humaines, qui nous manquent énormément, surtout que dès qu'une ressources de chez nous est formée elle se dépense souvent dans des choses inutiles au lieu de servir fidèlement les siens.

Les Tunisiens ont vécu depuis l'antiquité dans des Etat viables, depuis Rome, jusqu'aux Turcs et français.

L'intelligentsia tunisienne est émancipée et au lieu de signer tout ce qu'elle voit ailleurs, elle a toujours essayé d'innover des solutions propres aux tunisiens.

Je te rappelle à la fin que Ben Aly n'a strictement rien fait que perpétuer le système de Bourguiba, le Grand.

Enfin je te signale que l'Administration Tunisienne est gabégiste jusqu'à la moelle des os.

Il savent que c'est un problème mais sait un souci secondaire par rapport au développement de leur beau pays.

A propos tu ne trouveras jamais un tunisien s'attaquer à Bourguiba. Ils le respectent ainsi que sont travail.

lewonni a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
lewonni a dit…

bojor

je viens d'en parler à lm , il est ok , reste ton aval: un jour ou l'autre peux-tu mettre en blog cet acrostiche à canalh avec l'adresse du blog car j'ai enfin pu retrouver mon code et j'ai réactivé le blog, et il est désormais en construction mais actif bien que les commentaires ne sont pas autorisés

acrostiche à canalh:

C’est le club du cuisto, servez-vous : cru ou cuit
A canal on y sert tout : du blanc jusqu’ au bruit
Naviguant sur le net de jour comme de nuit
A canal on déballe, on aime ou on s’ennuie
Le commentaire est humain et surtout fortuit
Humblement on écrit, servez-vous c’est gratuit

www.chez-vlane.blogspot.com

quant à canalh, pour plus de lisibilité des archives, lm a des problèmes de connexion, peux-tu ouvrir un blog et y mettre la liste de tous les articles de canal et mettre le lien à gauche ainsi c plus simple et clair, c ce que je vais faire pour mon blog

ciao

citoyenne a dit…

Cher Maata, il ne faut pas perdre vitesse, je sent que tu commence à déraper. Cher frère, tu as le plein droit de t'opposer à la période Taya, de critiquer tout son monde, sans atteindre le nouveau d'insulte.
Tu sais, cher frère, quelqu'un comme vous n'a pas le droit de faire des dérapages et puis nous sommes tous des êtres humains. Il ne faut pas perdre de vue que dans le domaine humain, y'a pas de réalité absolue, tout est relatif.

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

Je constate que, tu essaies de réduire le débat à mes amabilités envers la racaille.

Désolé, mais je ne peux pas parler d'eux sans me lâcher, le pire c'est que je suis très gentil dans mon propos.

Tu peux aussi comprendre que vivre comme moi en occident, vous apprend à ne plus manier la langue de bois et surtout appeler un voleur, un voleur ou "sarrague" qu'il soit mort ou vif.



Toi qui aime bien les chiffres, dis moi à qui correspondent 16 milliards d'UM ( en moutons, chèvres, chameau, tentes, cases, etc...).

Tu me file 16 milliards sans intérêts pendant 10 ans , je te rend le capital et je vis avec les intérêts.

Tu n'as pas l'air de te rendre compte que c'est le plus grand casse du pays.


Par ailleurs:

S'il ne faut plus parler des morts, on ne parlera plus de personne, car ce sont souvent ces morts qui ont faits l'histoire.

Si je suis ton raisonnement, il ne faut plus parler de Maitre Moctar Daddah le père de la nation et tant d'autres............

sanhaji

Dans la construction d'une nation

"Il y a des choses qui dépendent de nous et des choses qui ne dépendent pas de nous".

Par contre

- l'éducation
- La santé
- L'eau
- L'électricité
- L'alimentation

Celles-là dépendent bien de nous, pas besoin de te rappeler l'état de délabrement dans lequel le caporal a laissé le pays après 20 ans de règne.

Voila ou réside la différence entre nous et la tunisie.

Pour une fois que nous avons quelqu'un qui manifeste la volonté politique de changer les choses et de nettoyer au chalumeau.

Donnons lui une chance et un peu de patience dit le Fou

maatala

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 244   Suivant› Les plus récents»