jeudi 24 décembre 2009

La neutralité active de notre ambassadeur au maroc

Que nous prépare-t-on ? C’est tout de même assez hallucinant d’accepter la visite diplomatique organisée par le Maroc dans les territoires occupés pour essayer de tirer le meilleur profit de l’incompétence des premiers diplomates qui auraient non pas le bon goût de refuser l’invitation mais surtout la mauvaise inspiration d’y aller et de se fendre d’une déclaration aussi insensée quand on parle au nom de la Mauritanie !

Incompétence ou ballon d’essai du gouvernement mauritanien pour préparer un changement de neutralité officielle pour bientôt. Vu la gravité de la déclaration, inouïe dans la bouche d’un ambassadeur mauritanien au Maroc, qu’attend l’état mauritanien pour le rappeler ?

En réalité , même si c’est une bourde due à une certaine façon de faire à la mauritanienne qui consiste toujours à flatter l’hôte même si on n’en pense pas un mot, toujours est-il que l’état mauritanien ne peut pas, non plus, désavouer son ambassadeur sans que le Maroc ne le prenne mal. Alors c’est le silence radio au sommet de la diplomatie à ce sujet. Se taire et laisser passer.

Sauf que dans cette affaire, la vieille technique mauritanienne qui consiste toujours à faire le dos rond quand on se sent trop petit pour réagir ou que l’on se croit trop fin pour changer la tactique du ballon d’essai présumé , cette technique fonctionnerait si les algériens d’à côté pouvaient s’en satisfaire sans parler des sahraouis eux-mêmes !

Ce déplacement de notre ambassadeur jusqu’à dakhla pour faire de pareille déclaration sans être censé ignorer tout le profit médiatique et diplomatique que la propagande marocaine pourrait en tirer et en tire déjà aux dépens de la sécurité intérieure mauritanienne présente et future, ce déplacement et cette déclaration sont extrêmement dangereuses tout le monde le sait et le dit sans toujours oser l’écrire hors des salons.

A l’heure où nous avons besoin d’une entente cordiale sinon fraternelle avec tous nos frères de la région pour lutter contre le terrorisme voilà que, mine de rien , on se lance dans les pires déclarations possibles et inimaginables dont un seul mot suffit à ruiner l’entente fraternelle avec certains voisins extrêmement impliqués dans cette affaire des frères ennemis.

On peut craindre le Maroc , il y a de quoi, nous sommes tout petits mais aller agir en ignorant l’autre terrible voisin à cette heure de la lutte contre le terrorisme c’est rouvrir le sol mauritanien à la lutte indirecte entre deux géants .

Nous n’en avons ni la force , ni les moyens ni même le droit ! Quoiqu’il advienne dans cette affaire territoriale où nous avons déjà perdu la guerre d'où surtout une partie de notre terre, il ne faudrait jamais que les martyrs de la république islamique de Mauritanie deviennent les martyrs du Maroc !

Ils sont morts pour notre pays et nous avons signé la paix pour enfin la mériter .

Qui, sinon le peuple mauritanien par référendum, a aujourd’hui le droit de changer notre position ou faire la sourde oreille quand un ambassadeur dérape ? Personne ! Pour ma part, même si je ne reconnais au Maroc que le droit du plus fort de se battre pour augmenter son territoire en y adjoignant nos terres que nous avons laissés à nos frères sahraouis, jamais je ne regarde cette carte, celle de mon pays, sans avoir un serrement de cœur face à ce territoire dont on nous a amputé !

Alors quitte à le perdre, je préfère le voir dans les mains de ceux qui ont en commun avec la nous la République ! La république n’est pas un vain mot ! Et si nous devons avoir une neutralité, elle doit être autrement active c’est-à-dire ne jamais laisser seul le peuple sahraoui seul face à l’avancée de la monarchie !

Le jour où le grand Maroc verra le jour, nous ne serons plus que moins que rien. Le Maroc fera de nous une autre province par la guerre économique et nous ne servirions aussi qu’à recevoir chez nous toute leur misère

Non ! au grand Maroc hors de ses frontières !

Vive la république Sahraouie libre et indépendante ! Là est l’intérêt de la Mauritanie , là est l’intérêt de l’équilibre des forces dans la région.

Tel est l’avis d’un citoyen qui après cette déclaration ne mettra plus les pieds dans royal air Maroc car si on me prenait à une escale à casa qui viendrait à mon secours ? Est-ce mon pays si fatigué ? non !

Alors je le dis haut et fort pendant que je suis encore chez moi: Le Maroc aux marocains ! la république sahraouie aux sahraouis !

C’est là je le sais un cri de poète car je sais que nos frères sahraouis finiront par s’incliner car le rapport de force est terrible mais je ne souhaite pas que mon pays puisse un jour être accusé d’avoir fait pencher la balance avec le sang de nos martyrs et l'impuissance de notre armée!

Not in my name !

Vlane
http://chezvlane.blogspot.com/

207 commentaires:

1 – 200 sur 207   Suivant›   Les plus récents»
Filsdubled a dit…

Bonjour vlane,

Quelle lecture peut on donner à la visite de cheikh El avia à Dakhla.
Est-elle une réponse à la non collaboration de Polisario et derrière l'Algerie dans l'affaire du rapt des ibériques!

Cheikh El Avia peut il faire une bourde pareille sans avisé son Ministre de tutelle voir son président!

Qu'est ce qui c'est réellement passé lors de la dernière visite de Missehal à Nouakchott et au même jour du rapt des espagnols!

il est évident que c'est un message crypté ou seuls les algériens peuvent le décoder, je suis persuadé que du coté de l'Algérie le message est bien passé.

A moins que c'est un cadeau gratuit donné aux marocains et au bon moment.

la neutralité si chère à la mauritanie depuis 30 ans est elle sur le point de changer de camp.

En attendant de voir clair restons prudent nous avons besoin du maroc mais aussi de l'Algérie tous les deux ont une capacité de nuisance déjà testée par les différents régimes mauritaniens.

Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…

Sanhaji,

Chacun a ses casseroles. Le Mali a aussi une affaire Ould Horma. Aziz va passer à la vitesse superieure sur cette affaire ou laisser tout le monde dans cette affaire filer? Je serais azzizzo, je demande la demission du PM et de "son" ministre de la santé immediatement. Il a completement oublié le cas Winfield.

===
Rebondissement dans l'affaire de détournement au niveau du Fonds mondial : L'ex -Segal, le comptable et le régisseur auprès de la DAF du ministère de la Santé écroués

L'Indépendant, 24/12/2009

Suite à la mission d'audit financier et technique du Fonds mondial de lutte contre le VIH-Sida, le paludisme et la tuberculose, qui a séjourné dans notre pays du 17 octobre au 19 novembre 2009, de graves irrégularités avaient été décelées au niveau du ministère de la Santé par rapport à la gestion des fonds mis à la disposition de notre pays par cette structure internationale. C'est ainsi qu'il avait été constaté que d'importantes sommes d'argent avaient été frauduleusement extraites des comptes bancaires du programme Tuberculose, financé par le Fonds mondial. C'est à la suite des enquêtes préliminaires qu'Ichiaka Diallo, comptable dudit Fonds auprès de la Direction Administrative et Financière (DAF) du ministère de la Santé, a été écroué. Ce dernier a été rejoint, depuis, par le régisseur de la même structure, Doulaye Coulibaly. Et le lundi dernier, Dr Lasseni Konaté, ancien secrétaire général du département, a été, lui aussi, placé sous mandat de dépôt par le Procureur du Pool Economique, Sombé Théra, pour malversations des ressources du Fonds mondial de lutte contre le VIH-Sida, le paludisme et la tuberculose.



Rappelons que le Fonds mondial est une institution financière internationale qui investit l'argent du monde pour sauver des vies.



Le Fonds mondial débloque chaque année 52 millions de dollars US pour le Mali dans la lutte contre les trois maladies que sont : le VIH-Sida, le paludisme et la tuberculose.

Les principaux bénéficiaires des ressources du Fonds sont le ministère de la Santé, le Groupe Pivot Santé/Population et le Haut conseil national de lutte contre le Sida (HCNLS).



Les bénéficiaires secondaires étant naturellement les centaines d'associations et d'ONG nationales bénéficiant des ressources du Fonds pour l'exécution de leurs programmes.



A ce jour, le Fonds mondial a engagé 16 milliards de dollars US dans 140 pays pour soutenir des programmes de prévention, de traitement et de soins à l'échelle mondiale contre les trois maladies.

le Mali sommé à rembourser les 350-500 millions de FCFA



Avant le 15 janvier 2010, le Mali a été sommé à rembourser les sommes détournées sur le fonds au niveau de la DAF du ministère de la Santé. Passé ce délai, notre pays court le risque de se voir exclu du financement du Fonds mondial. Les plus hautes autorités ont instruit de diligenter le remboursement desdites sommes estimées à quelque 350-500 millions de FCFA. Cela, conformément aux clauses de l'accord qui nous lie au Fonds.



Le ministère de la Santé et celui des Finances seraient déjà à pied d'oeuvre pour s'exécuter. Quant à la justice, elle serait, elle aussi, à pied d'ceuvre pour confondre tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire de détournement de fonds.

Abdoulaye DIARRA

Tidinit a dit…

Les choses bougent du coté algèrien selon cet article d' un journal tanzanien. Pourquoi le faire maintenant? La declaration de Dakhla et les soupçons de tripatouillage des groupes islamistes, y compris les prises d' otages récent? Pourquoi ne pas avoir accepté l' offre de la conférence securitaire proposée par le Mali depuis au moins 2 ans?
===

The Citizen (Tanzanie) - 23/12/09

Algeria deploys 3,000 more troops
Thursday 24 December 2009

Algeria deploys 3,000 more troops ALGIERS, Tuesday

Algerian army deployed an extra force of 3,000 soldiers along its borders with Mali, Niger and Mauritania to prevent the infiltration of extremists into the country, a local daily reported on Tuesday.

An anonymous source told El-Khabar that the army turned the border line with Mali, Niger and Mauritania into a no-entry military zone and set up 20 new state-of-the-art surveillance spots to guarantee zero infiltrations by extremists.

In addition to the existing military forces at borders, the army deployed 3,000 more soldiers to monitor the border areas which have been witnessing infiltration by pro-al-Qaida members.

According to the new measures, movement between Algeria and the three neighboring countries will be restricted to only eight crossings along the joint borders.

Meanwhile, Algerian authorities asked nomads who used to roam along the southern borders not to move from one area to the other before getting security permission from the army field leader.

"Any one who violates the order ... might be shot," the paper said.

The army also banned movement without permission across 170 areas and provided the areas with military equipment to deal with any vehicles snaking through borders. It also announced it will regularly patrol the border areas.

On Monday, an Algerian court sentenced nine people to imprisonment for terms which ranged between one to 20 years over connection with terrorist groups.

Algeria and neighboring countries, Mali, Mauritania and Niger, face an increasing threat by Algerias Salafist-turned group Al- Qaida in the Islamic Maghreb. Chiefs of staff of the four countries decided to launch a massive military. Xinhua

Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Donc confirmé que les otages sont au Mali? Comment?

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=39233&tx_ttnews[backPid]=36&cHash=42eab1325d

Tidinit a dit…

Interessant cas de plagiat sur le site de Dr. Kleib. Meme la lettre de Ould Noueigued. Ceci inciterait-il les journalistes a reflechir un peu plus et eviter les couper-coller? On aurait beaucoup gagné pour mieux comprendre ce qui nous arrive.

http://docteurkleib.blogspot.com/

maatala a dit…

Salam

Slama a dit:

Maata a dit:

Sanhaji mon ami tu dis:

"(spécialisée dans le call griling auprès des sommets de ce monde)".

Si je suis ta pensée, le caporal (Taya) était aussi un client dit le fou.
-----------------------------------
Tu devrais te donner un carton rouge à toi et à sanhaji, aucun droit d'insulter la dame.


24 décembre 2009 12:38

-----------------------------

Carton rouge à Maatala dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"L'arrestation d'opérateurs préjudiciable à l'économie mauritanienne

L'incarcération, depuis une vingtaine de jours, de trois opérateurs économiques de renom accusés de détournement, porte un gros préjudice à l'économie mauritanienne, souligne un document distribué mercredi à Nouakchott au cours d'un meeting de l'opposition.

Le texte affirme que les trois individus arrêtés, des banquiers et hommes d'affaires, offrent 13.000 opportunités d'emplois directs et constituent globalement le deuxième pôle d'employeurs après l'Etat, ce qui entraîne l'arrêt de l'activité de plusieurs entreprises dans divers secteurs.

Une telle situation provoque une augmentation du chômage et crée des milliers de familles privées de revenus, note le document, ajoutant que le tout conduit à une cessation de la production, une exclusion du capital national et une absence de souveraineté nationale.



Les opposants soulignent également que ces opérateurs représentent 60% des importations de denrées de base (blé et riz), ainsi que 30% des recettes douanières et fiscales, de l'activité bancaire et financière et des ressources du patronat national.

Les banquiers et hommes d'affaires en question sont chérif Abdallah, actionnaire principal et président du conseil d'administration de la Banque islamique de Mauritanie (BAMIS), Mohamed Ould Noueigued, P-DG de la BNM, et Abdou Maham, homme d'affaires.

L'opposition mauritanienne perçoit leur arrestation comme un règlement de comptes entre le nouveau pouvoir et des adversaires politiques.

Info source : PanaPress

--------------------------------

Quel ignoble chantage

C'est quoi cette tentative d'opposition au service de la voyoucratie qui préfére l'impunité à la justice.

Qui aurait cru, que ce soit un homme du sérail qui donne le coup d'envoi à manu-pulité.


Azzizzo, il faut qu'il crache l'oseille qu'il nous ont piqué, car il y va de ta crédibilité et sache que cette tentative d' opposition veut te faire passer pour un irresponsable.

Pas moli dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam
Lu sur ani

"Conseil des ministres, Sécurité et affaire "BCM "

Confernce de presse du jeudi 24 décembre 2009

Au cours de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, tenue jeudi 24 décembre au soir, dans les locaux du ministère de la communication, les ministres de la communication, des finances et le Gouverneur de la BCM ont, tour à tour pris la parole pour évoquer les résultats du conseil des ministres, le dossier « BCM » et les critiques de l’opposition relatives aux problèmes sécuritaires.


La parole a été d’abord donnée au ministre de la communication qui, en guise d’introduction a récapitulé les grandes questions ayant fait l’objet du dernier conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat. Il dira que : « Le conseil des ministres s’est tenu ce matin a été marqué par les orientations du président de la République relative à l’état civil. Il ajoutera que le président a souligné l’importance de l’état civil dans toute planification de développement ».
L e ministre de la communication ajoutera que le président a, en outre, rappelé la nécessité de l’application rigoureuse de la loi des finances au titre de l’année 2010 et insisté sur la nécessité de l’encouragement de’ l’investissement privé.
Par rapport à l’affaire de la BCM, M. Mohamed Abdellahi Ould El Bokhari a rappelé qu’il s’agit d’une question qui a été largement politisée et sortie de son cadre normal, avant de passer la parole au ministre des finances.
Pour sa part M. Ousmane Kane a d’abord indiqué l’importance du principe de la bonne gouvernance économique. Il soulignera qu’ « un pays dont les ressources ne sont pas utilisées pour soutenir les citoyens les lus pauvres est un pays en perdition ». Il ajoutera : »Je pense qu’un pays doit d’abord mettre un effort sur le bien être de ses citoyens, notamment en matière d’éducation et de santé ».
Le ministre des finances poursuivra : »Le gouvernement, fidèle à ce principe de transparence dans la gestion des ressources, demeure profondément convaincu de la nécessité d’œuvrer de façon globale dans ce sens. C’est dans ce cadre précis, dira-t-il, que plusieurs entités du gouvernement ont commencé à travailler, mettant à jour des conclusions dans tous les domaines, lesquelles aboutiront à la prise de disposition pour remettre l’Etat dans ses droits.
Relatant les péripétie de l’affaire BCM, ayant conduit à l’arrestation des trois richissimes hommes d’affaires M. Kane a noté : »Entre 2001 et 2002, des montants importants ont été transférés de la BCM au bénéfice de quelques citoyens pour des raisons et services rendus non encore élucidés. Un travail a été initié en 2OO4 par l’inspection de la BCM, lequel a conduit à une conclusion de rapport établissant que des ressources importantes ont été transférées pour le compte d’un nombre limité de personnes sans que ces dernières aient rendu des services quantifiables à l’Etat. Ce même rapport proposait la mise en examen judiciaire des personnes en question.

maatala a dit…

Ces recommandations n’ont pas été prises en compte. Elles n’ont suscité aucune action du gouvernement de l’époque. Que faire ? Une enquête a été de nouveau menée pour aboutir au constat que 10 milliard 3àà millions UM étaient sortis des comptes de la BCM en faveur des personnes précitées. Dix milliard en 2001-2002 représentaient 20% de la masse salariale des agents de l’Etat , routes catégories confondues en faveur de moins de cinq personnes. Ce montant représente, en 2010, 10% du budget du pays ».
Et le ministre des finances de poursuivre : « Devant l’Etat, il n’y avait que deux options. La première consiste à classer sans suite cette affaire. Ce qui voudra dire que plus aucun mauritaniens ne croira en l’Etat, car sans la bonne gouvernance, il n’ya ni avenir, ni crédibilité. La deuxième recommandait de traiter cette affaire, comme toute autre ; c'est-à-dire demander à ces personnes de se prononcer sur les faits et exiger à ce qu’elles remboursent, volontairement, les montants indument perçus, si non engager une procédure judiciaire après avoir épuisé toutes les voix consensuelles. Cette dernière solution a été celle retenue par le gouvernement, car d’autres affaires similaires impliquant d’autres citoyens ont connu le même aboutissement ». Il conclura qu’il s’agit de personnalités qui jouent un rôle important dans le paysage économique, politique et social du pays, amis qui ne doivent pas aller jusqu’à entamer leur crédibilité , ainsi que celle du gouvernement.
Ce sera au tour du gouverneur de la BCM Sid’Ahmed Ould Raiss de clarifier que : « Le choix fait par le gouvernement découle de sa politique de reforme globale visant à édifier un Etat moderne où tous les citoyens sont égaux devant la loi. Cela, a-t-il dit pouvait se passer sans grandes difficultés, car il ya les solutions à l’amiable et il ay la procédure judiciaire et la justice ne peut pas être appliqué au détriment des plus faibles en consacrant l’impunité des plus forts ».
Par rapport au soutien apporté, par l’opposition, aux hommes d’affaires et ses critiques acerbes du système sécuritaire, Ould Raiss n’a pas manqué de souligner qu’ »il demeure regrettable à ce que l’élite politique s’approprie ce genre de question, en défaveur de ses propres principes ». Il ya eu certes des missions de bons offices, certains les ont acceptées, cependant que d’autres les ont balayées d’un revers de main, préférant la procédure judiciaire.
Quand il s’agit de la sécurité, le gouverneur de la BCM a souligné que : « Les dirigeants de l’opposition s’écarte de cette question, dans le but d’accabler le gouvernement, comme si ce qui se passe ne les concerne pas ».
En guise de conclusion, Ould Raiss a rappelé que le gouvernement continue à rechercher les solutions consensuelles possible pour contenir le problème de la BCM et venir à bout du problème sécuritaire, car a-t-il dit « l’enlèvement des étrangers est un problème sécuritaire réel ».



Date publication : 24-12-2009 21:46:52


maatala

lewonni a dit…

bôjôr

merci lm

tidinit les coms c ici, déjà qu'on est pas des milliards il ne faut pas se disperser, merci

à lire chezvlane

" la bavure, le guinéen, le malheureux et moi"

LM ente vem...

cliquez ici

merci

TITAN a dit…

BRAVO VLANE
Ce cri de coeur est utile pour démontrer à tous que le Mauritanien lambda n'est plus prêt à se mêler de guerre qui ne le regarde pas.
Les mercenaires qui se font payer par des pays voisins pour véhiculer leur sale venin au sein de nos populations doivent comprendre qu' on n'est plus dupe et qu'on ne se fera plus avoir.

Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
яimσ a dit…

salut ,

vlane ,

M6 mise sur une désagrégation future pour étendre son royaume, on parle des villes comme zouératt ou nouadhibou envahies par les sudistes .

c'est vous dire que la question du sahara ne se pose plus d'autant que certains on préféré retourner plutôt que de militer (hammadeu nte vem) .

même si cetains ont marqué des points en se privant de nourriture ,tout celà reste purement symbolique .

que dira tu de nos compatriotes pris pour des espions ,torturés ,mitulés puis mis à mort .

surement il y a des pourritures du côté du royaume mais le service rendu à nos compatriotes nous vaudrait plus qu'un silence .


par ailleurs sidi devrait parler sur l'implication de certains hommes d'affaire dans le dossier de la poudre ,mais il a bien été empêché par des canaux diplomatiques lesquels réagiront en ce sens si jamais l'on s'amuse à dépoussiérer les archives du sahara



le sahara ne donne rien à la mauritanie à ce que je sache ?alors abdiquer c'est bien payé !

lewonni a dit…

chers amis


c'est noel pour moi, me voilà publié partout de canalh à kassataya

vive la liberté d'expression

merci

tidinit, je n'efface rien du tout

ps: gare à toute récup de me propos, les mots qui m'engagent sont ceux que j'ai écrit, les commentaires n'appartiennent qu'à leurs auteurs

à bon entendeur


ciao ciao

Sanhaji a dit…

Raeis a revisé apparement hier le fameux montant subtilisé par nos hommes d'affaires budgétivores.

Quelle honte qu'un Gouverneur de la Banque Centrale avance des chiffres négocie sur leur base un protocole avec des tiers pour venir après reviser ces chiffres hors que ces chiffres ont servi à mettre des personnes actives et productives en prison.

Raes si toi tu ne sais pas calculer ou si tes services de la fameuse Banque Centrale qui n'a de banque que son nom, cèdes ta place.

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Cet article ne dit pas vrai. Va sur Temoust et il y a un article qui t' y attend. Les militaires reprennent le pouvoir en Algérie.

Algérie-focus.com - 25/12/09

Algérie : après El Qaïda au Maghreb, la cocaïne latino-américaine ?
vendredi 25 décembre 2009

Invité par Bouteflika, William Ward, patron de l’Africom s’est rendu pour la première fois à Alger, les 25 et 26 novembre. Lors d’un tête à tête avec le président algérien, plusieurs points relatifs aux relations algéro-américains ont été abordés, notamment l’aspect sécuritaire.

Les Etats-Unis ont délivré un satisfecit à l’Algérie pour sa « performance » dans la lutte contre Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), a indiqué l’émissaire américain, confirmant ainsi les résultats des auditions de la Commission des affaires étrangères du Sénat américain qui a travaillé sur ce dossier.

Le parton du contre-terrorisme du département d’Etat américain, Daniel Bejamaian, estime pour sa part qu’AQMI « est sur la défensive dans ce pays », a rapporté Ward.

Le terrorisme recule, la cocaïne gagne du terrain.

Si les américains ont félicité l’Algérie pour les résultats obtenus dans la lutte contre le terrorisme, il n’en demeure pas qu’un nouveau phénomène les inquiète dans la région, le narcotrafique.

En effet, quasi introuvable en Algérie il y a quelques années, la cocaïne a fait son apparition chez une clientèle aisée, laissant craindre que le trafic de la poudre blanche ait réussi à s’incruster dans le pays.

Ces craintes sont justifiées par le bilan publié dernièrement sur le site la DGSN faisant état de la saisie par les services de police de 500 kilos de cocaïne sur tout le territoire algérien, rien que pour le premier semestre 2009. (Lire notre article)

Mais d’où provient cette drogue ? La réponse viendrait peut être de David Gutelius, un expert américain venu du prive. Celui-ci a exprimé son inquiétude quant au déploiement dans la région du Sahel d’un cartel de narcotrafiquants venus de l’Amérique Latine.

Selon cet expert, l’exploitation du trafic de la cocaïne « a changé de nature », ces cinq dernières années, renforcée par l’arrivée du cartel en question. « Des jeunes loups concurrencent les vieux réseaux » a averti Gutelius. Et d’ajouter « ces trafiquants paient leurs intermédiaires en stupéfiants ».

Le 5 novembre, un Boeing 727 vénézuélien s’est crashé près de Gao, au nord du Mali. L’avion transportait de la cocaïne.

RAF avec Maghreb Confidentiel

Tidinit a dit…

Couli,

Happy New Year and we are missing you.

Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…

Beba Ba et Fils du Bled,

C' est le lien sur ce qui pourrait se passer en Algérie. Espère qu' il n y aura pas de dommages collatèraux chez nous.

http://www.temoust.org/l-armee-prepare-la-succession-de,12981

Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Selon une source sûre, les autorités qataries ont procédé cette semaine à l’arrestation du chauffeur personnel de l’ex Président mauritanien Maaouya Ould Sidi Ahmed Taya alors qu’il jouait le rôle d’intermédiaire entre l’épouse de ce dernier et des charlatans dans le sud Soudan.

Cette même source a confirmé que ce chauffeur se chargeait de se procurer des gris-gris et talismans auprès de ces charlatans pour le compte d’Aicha Mint Ahmed Tolba dans le but du retour de son mari au pouvoir.

Anonyme a dit…

Quelle foutaise

Bebe BA a dit…

N'importe quoi!!!

Anonyme a dit…

l'info est sur cridem

rimo

lewonni a dit…

enfin:

" La loi 61 112 du 2 juin 1961 privait, automatiquement, de sa nationalité, tout mauritanien titulaire par naturalisation d’une nationalité étrangère.

L’assemblée nationale mauritanienne, réuni en plénière vendredi 25 décembre, a abrogé la disposition rendant impossible la double nationalité. L’article 31 (nouveau) dispose : « un mauritanien, même majeur, ayant une nationalité étrangère, peut être autorisé, sur demande à garder la nationalité mauritanienne.»

Cette disposition sera bien accueillie par les milliers de mauritaniens expatriés titulaires, de fait, de la double nationalité.



Khalilou Diagana Pour Cridem

"

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Hommes d’affaires-BCM : Pourquoi l’opposition veut politiser cette affaire ?

Ce qu’il est convenu d’appeler communément l’affaire hommes d’affaires-BCM, est en passe de devenir le sujet de conversation numéro un en Mauritanie ; que ce soit dans les salons feutrés des quartiers chics de la capitale ou dans les taudis des quartiers mal famés de la ville ou encore dans marchés ou les bureaux, tout le monde en parle de sa façon et avec passion.

Il est tout à fait normal que ce feuilleton suscite autant de passion car il s’agit pour la première fois en Mauritanie, de voir des hommes aussi puissants répondre de leurs faits devant les tribunaux compétents.

Jusque-là, ce sont les petits voyous qu’on transférait en prison pour de petits larcins alors que les auteurs de détournements de deniers publics commettaient des forfaits et se promenaient librement dans la nature en toute liberté, au vu et au su de tout le monde.



Ce qui est moins normale, c’est la récupération politique que veut faire l’opposition de cette affaire. En effet, c’est tout à fait curieux de constater que des leaders politiques veulent interférer sur une affaire pendante en justice.

Pourquoi ces hommes politiques se donnent-ils autant de peine pour faire de cette affaire de justice une affaire politique ? La réalité, c’est que la nouvelle coordination de l’opposition qui n’a pas de programme politique clair et convaincant à proposer comme alternative, ne sait pas quoi faire depuis que le peuple mauritanien, seul juge souverain pour choisir l’homme qui doit le diriger, a infligé une défaite cinglante à son ancêtre le FNDD.

La récupération de cette affaire par les partis réunis sous la bannière de la Coordination est suffisamment claire pour tous les observateurs qui ont suivi la dernière manifestation publique organisée par ces formations politiques. En effet, au cours de la marche et du meeting organisés mercredi dernier par ces partis, on a surtout vu brandir par des jeunes, des portraits géants de l’ancien chef d’Etat Ould Taya, symbole s’il en est de la gabegie et des années de braises, une époque sur laquelle bien peu de mauritaniens versent de larmes.

maatala a dit…

L’opposition qui visiblement navigue à contre courant des aspirations légitimes du peuple mauritanien vers plus de justice et de bonne gouvernance, veut-elle nous ramener en arrière ? C’est en tout cas cette question qui taraude l’esprit depuis que certains leaders se sont mis à prendre fait et cause pour les hommes d’affaires incarcérés dans le seul cadre du combat que mènent les autorités contre la gabegie et autres malversations.

Il est tout à fait étrange de constater que ces mêmes hommes politiques de l’opposition n’avaient pas fait bouger le plus petit doigt lorsque dans cette même lancée de lutte contre les prévaricateurs, de grands responsables ont été arrêtés pour détournement. A y regarder de près, à chaque fois que les arrestations dans le cadre de la lutte contre la prévarication, touche un des leurs, les leaders de l’opposition crient haut et fort au scandale, et lorsqu’il s’agit que quelqu’un d’autre n’appartenant pas à leur camp politique, ils adoptent profil bas, voire se lèchent les babines et se frottent les mains en disant un de moins.

L’opinion nationale qui adhère pleinement à la position des hautes autorités du pays de combattre tous les prévaricateurs, est consciente que cette affaire est juste et loyale. Le Véridique a sondé une centaine de personnes pour connaître leur sentiment sur cette affaire, la majorité a répondu que cette affaire est pendante devant la justice et qu’il faut laisser le juge faire, en son âme et conscience son travail, sans interférence aucune.

Ces mêmes personnes précisent qu’il faut avoir confiance en notre justice qui n’est inféodée à aucun pouvoir et que si les hommes d’affaires sont innocents ils recouvreront tous leurs droits si par contre ils sont fautifs ils doivent payer au prix fort leur forfait car l’époque de l’impunité est à jamais révolue. La Mauritanie nouvelle à laquelle souscrit la majorité de ce peuple, ne saurait souffrir de deux poids deux mesures…

La Rédaction



Info source : Le Véridique (Mauritanie)

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Dénouement imminent du dossier des hommes d’affaires.

De sources généralement bien informées, on apprend qu’un règlement du dossier des hommes d’affaires incarcérés dans le cadre des «transferts illicites de la BCM» est imminent.

Les parties auraient décidé de revenir aux clauses du premier accord obtenu au tout début de l’éclatement de l’affaire. Au terme de ce protocole, les hommes d’affaires reverseront l’argent en quatre tranches de 25% chacune sur 4 ans.

Les montants totaux seraient de 4,5 milliards UM pour la BNM, de 4 milliards UM pour Chrif Ould Abdallahi et de 470 millions UM pour Abdou Maham.



On signale que pour les deux premiers, les versements de la première tranche ont été déjà effectués. Néanmoins, on suppose que le remboursement sera difficile pour Abdou Maham dont les affaires ne seraient pas très florissantes ces derniers temps. Ainsi, c’est environ une dizaine de milliards UM que ces trois hommes d’affaires vont devoir rendre à la BCM.

Une poussière par rapport aux 137 milliards UM qui auraient emprunté des sentiers sinueux durant les 25 dernières années. Au niveau de la justice, le juge entendra lundi Abdou Maham, puis Ould Noueiguid et Chrif Ould Abdallahi. Une simple formalité, dit-on.

Le tollé soulevé par la détention des hommes d’affaires et les suspicions persistantes de règlements de comptes politiques auraient amené le pouvoir à lâcher du lest sur un dossier aux conséquences explosives. La rue n’a pas cessé de bouger ... Et l’opposition en profitait pour reprendre du poil de la bête.

Ahmed Ould Soueidi

Info source : Challenge Hebdo (Mauritanie)

---------------------------------

Face à la puissance publique, on ne va pas chercher des avocats birmans ou Turckmeins, on négocie en avançant un chèque pour montrer sa bonne foi.

Une chose est certaine, si on ne leur avait pas demander cet argent, ils ne l'auraient jamais rendu.

C'est pour cette raison qu'ils avaient choisis le camp de looseur Daddah, car lui est plus interessé par la littérature Irako-syrienne que de 20 ans de fauches.

L'essentiel c'est qu'ils payent et demandent pardon ici bas en attendant le châtiment de l'au delà.

Ils ajouterons aussi une rubrique à leurs CV dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Maatala,

pourquoi ton Général recule en rabaissant les montants, c'est tout simplement parceque les fameux voleurs à tes yeux sont très forts, politiquement, financièrement, moralement.

Cet argent ils vont le payer dans des conditions décentes pas parcequ'ils l'ont volé, mais parceque ces gens ont toujours été du côté de la paix sociale pour des histoires d'argent.

Si le Général fauché dans l'esprit choisit la confrontation, il n'en ont pas peur.

Sanhaji

lewonni a dit…

bôjôr

ça vient de sortir

à lire chezvlane

" Hamza propose " la paix des voleurs""

cliquez ici

Anonyme a dit…

test

A-

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba et Fils du Bled. Les agents de la DEA ont serieusement piege ces trois truands. Mais un avocat tout francophone risque de ne pas s' en sortir dans une plaidorie dans un tribunal US.

A-
===

Drogue et terrorisme: un avocat malien défendra 3 Maliens inculpés aux USA


BAMAKO (AFP) - samedi 26 décembre 2009 - 14h42 - Un avocat malien, Me Harouna Mamadou Touré, a annoncé samedi à l'AFP qu'il partait aux Etats-Unis pour y défendre trois Maliens, inculpés à New York pour activités terroristes présumées et trafic de drogue, après avoir été "piégés" par des agents américains infiltrés au Ghana.

"Jai été constitué pour défendre les trois jeunes Maliens inculpés par la justice américaine pour activités terroristes présumées et trafic de drogue en relation avec la branche africaine de la nébuleuse Al-Qaïda. Ils ont été transférés du Ghana aux Etats-Unis", a affirmé à lAFP cet avocat.

Selon l'acte d'accusation dont l'AFP s'est procuré une copie, Oumar Issa, Harouna Touré et Idriss Abelrahman avaient accepté de transporter de la drogue du Ghana en Espagne via le désert. Ils croyaient alors agir pour le compte d'hommes appartenant aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et ayant des liens avec Al-Qaïda, mais il s'agissait en fait d'agents de renseignements américains.

Filmés et enregistrés à leur insu au Ghana, les trois jeunes ont reçu des agents américains la somme de 15.000 dollars qui devait leur permettre d'acheter un camion pour le transport de la cargaison.

"Mes clients ne sont pas des agents d'Al-Qaïda. Ils se sont présentés comme ce qu'ils ne sont pas, en réalité. C'était peut-être une question de gain", a déclaré Me Touré.

Le défenseur plaide que "ce sont les agents américains qui ont piégé les trois jeunes et les ont mis dans ce pétrin" et il "compte même porter plainte contre eux pour +incitation à la commission d'un crime+".

"Je veux aussi souligner quà aucun moment, mes clients n'ont eu de la drogue entre les mains. C'est vraiment une histoire qu'on voit dans les films", a-t-il ajouté.

Des sources concordantes à Gao (1.200 km au nord-est de Bamako), ville d'origine des trois inculpés, ont assuré que le trio n'avait aucun lien avec le terrorisme. "Ce sont des jeunes de Gao. Ils se débrouillaient pour gagner leur vie. Ils n'ont rien à voir avec Al-Qaïda", a ainsi affirmé un conseiller municipal, Baba Touré.

Plusieurs journalistes étrangers travaillant sur le dossier de l'émigration clandestine ont reconnu formellement l'un des trois jeunes, Harouna Touré, comme étant le propriétaire dun camion qui véhiculait des migrants vers l'Europe.

M. Touré, la trentaine, surnommé "Bamba", recevait notamment à Gao des ressortissants de la péninsule indienne, qui demandaient à émigrer vers l'Europe à partir du Nord du Mali.

"Il faisait des affaires, c'est sûr. Je voyais des Pakistanais, des Bangladeshi chez lui. Je ne sais pas si c'est ça qui a fait penser à Al-Qaïda", a affirmé de son côté à l'AFP un enseignant de Gao, Moussa Maïga, affirmant que les trois jeunes "en tout cas, sont tout sauf des agents d'Al-Qaïda".

AFP

Anonyme a dit…

Necessité d' éduquer ses enfants et leur inculquer autre chose que la restauration d'un khalifat. Vous voyez que ce n' est pas seulement la pauvreté qui fabrique l' islamisme radical. C' est la qualité de l'éducation.
A-
====
L'auteur de la tentative d'attentat est le fils d'un banquier nigerian

ABUJA (AFP) - samedi 26 décembre 2009 - 20h45 - Le père du jeune homme qui a tenté de faire sauter un avion au-dessus des Etats Unis est un banquier nigerian qui a reconnu leur lien familial et s'apprêtait samedi à répondre aux enquêteurs.
Umaru Mutallab a été directeur de l'United bank of Africa (UBA) et de la First bank of Nigeria. Interrogé au téléphone par l'AFP, il a reconnu sa paternité et a dit être assailli par de nombreux appels.

"J'ai reçu des appels du monde entier concernant mon fils qui a été arrêté pour une tentative présumée de faire sauter un avion", a indiqué M. Mutallab, joint au téléphone.

M. Mutallab, qui réside dans l'Etat de Kastina (nord), a indiqué être en route pour Abuja, la capitale, où il devait être entendu par les services de sécurité nigérians.

"Je suis vraiment bouleversé. Je ne souhaite rien dire pour le moment (...) je m'exprimerai lundi en conférence de presse sur le sujet", a-t-il déclaré.

Son pays a ouvert samedi une enquête sur la tentative d'attentat à bord d'un avion de ligne américain entre Amsterdam et Detroit (nord) vendredi, et promis de coopérer avec les Etats-Unis, a annoncé un communiqué de la ministre de l'Information Dora Akunyili.

En l'absence du président Umaru Yar'Adua soigné en Arabie Saoudite depuis plusieurs semaines pour des problèmes cardiaques, "le vice-président de la République fédérale du Nigeria, Goodluck Ebele Jonathan, a ordonné aux agences de sécurité nigérianes d'enquêter sur l'incident", indique le communiqué.

"Des mesures sont prises pour vérifier l'identité du suspect et ses motivations, nos agences de sécurité coopéreront totalement avec les autorités américaines dans l'enquête", ajoute la ministre de l'Information.

Dès l'annonce de l'attentat manqué, des responsables et experts de l'aviation nigériane se sont réunis samedi à Lagos, a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'Autorité fédérale des aéroports nigérians (FAAN), Akin Olukunle.

Le jeune Nigérian, Abdul Farouk Abdulmutallab, -mais dont l'orthographe du nom varie selon les sources-, 23 ans, venait de Lagos et serait monté dans l'avion, un Airbus A 330 assurant un vol Northwest Airlines (filiale de Delta) entre Amsterdam et Detroit (nord des Etats-Unis), à l'aéroport de Schiphol, en provenance de Lagos.

Il était muni d'un visa "en cours de validité" délivré dans son pays pour les Etats-Unis, ont annoncé samedi les autorités néerlandaises.

Il a tenté d'allumer un engin explosif à bord de l'avion avec 289 personnes à bord, mais a été maîtrisé par des passagers, avant d'être arrêté à l'atterrissage par les forces de sécurité américaines.

Quelques passagers ont été légèrement blessés, tandis que le suspect a été plus grièvement brûlé.

Une université britannique, University college London, a confirmé samedi qu'elle comptait parmi ses anciens étudiants un Oumar Farouk Abdulmutallab, l'un des noms cités par les médias. Il a été étudiant en ingénierie mécanique dans l'établissement entre septembre 2005 et juin 2008.

AFP

Anonyme a dit…

Cet article mal traduit de la Pravda indique quelque rivalité entre les US et la France au Niger. J 'ai l' impression que les US sont plus proches de l' Algérie que la France dans cette lutte contre le terrorisme et je donne crédit à cet article. Mais les russes veulent s' installer au Niger aussi pour influencer la non construction du gazoduc Nigeria-Niger-Algérie pour saboter le plan grandiose d' approvisionner l' europe en gaz, ce qui affaiblirait la position des russes qui font chanter toute l' europe.
A-

Bebe Ba et Fils du Bled: vous avez lu l' article sur les ralents de reprise du pouvoir en Algérie par l' armée? Faut lire, car il y a là probablement une explication derrière les prises d' otages chez nous.

A-
===

Pravda - 25/12/09

USA To Take All of Niger’s Uranium, Push France Aside
Saturday 26 December 2009

The USA will no longer provide economic help to Niger; the entry of Niger officials to the United States will be restricted. The US attempts to pressure the president of the Central African nation, Mamadou Tandj, who refused to step down and continues to conduct the politics, which excludes Niger’s return to constitutional ruling.

Tandj, the 71-year-old president, has been ruling the impoverished African nation since the end of 1999 for two terms in a row. Now he wants to rule the nation for life. Tandj conducted the national referendum in Niger in August: the people approved the president’s intention and expanded his power.

Therefore, Mamadou Tandj did not leave his office in December as the nation’s Constitution required and dissolved the oppositionist Constitution Court.

Sergey Golubev, an expert on Africa, told Pravda.Ru that the situation in Niger began to aggravate seriously at the end of the 1990s.

“Niger is a very wealthy state when it comes to its natural resources, but the majority of the nation’s population lives below the poverty line. It may seem at first sight that it is the government of Niger that is guilty of such a state of affairs. However, this country strongly depends on the West, particularly France, which is the former owner of this African colony. Niger’s independence was officially declared in 1960, but it is only a formality.

“Niger had neither money nor technologies for developing its natural wealth. France was working very actively in this direction, mining most of its uranium there.

“Now it seems that the French will have to move over because the United States needs to get cheap raw materials and control Niger’s uranium not to let terrorists do it first.

“It is not ruled out that Niger has the largest reserves of uranium in the world. It currently comes third on the list of uranium-rich nations (after Canada and Australia), but may eventually take the absolute leadership at this point already in 2011, following a recent discovery of a huge uranium field.

“Japan is another competitor to France. The Asian state is determined to struggle for uranium, tin monoxide, gold, oil and gas. China entered the market of Niger too and already invested $5 billion in this sector of economy.

“In general, it is very easy to understand why US and French special services support mass riots against the government of Niger,” the expert said.

Serey Balmasov Pravda.Ru

Bebe BA a dit…

Messaoud Ould Boulkheir: «C’est moi qui ai créé EL HOR et je ne supporte plus les sceptiques de l’APP»


A l’occasion du démarrage des journées de réflexion qu’organise l’APP du 24 au 26 décembre courant à l’ancienne maison des jeunes, le président de cette formation politique et président de l’Assemblée nationale, M. Messaoud Ould Boulkheir, a appelé les uns et les autres à se garder de se laisser tromper par ceux qui disent que le mouvement haratine, «EL Hor» est «une organisation politique qui existe aujourd'hui en Mauritanie avec des leaders à Nouakchott, Nouadhibou et Néma».

Dans l’allocution qu’il a prononcée pour donner le coup d’envoi, ce jeudi après-midi de ces journées de réflexion de l’APP, Ould Boulkheir a souligné «la fausseté de cette propagande», et a prévenu de véhiculer de telles rumeurs car, a-t-il précisé, «ce mouvement n’existe plus en tant qu’organisation politique, tout comme il n’existe de dirigeants d’El Hor ou des Haratines que ce qui est à l’Alliance Populaire Progressiste au sein de laquelle certains estiment que c’est le parti d’El Hor et des haratines, ce qui n’est pas vrai» répéta-t-il sur un ton irrité.
Et d’ajouter: «C’est moi qui créée le mouvement EL HOR lorsqu’il était interdit de faire la politique et, c’est parce qu’à l’époque, mes amis et moi avions peur que nous avions recouru à la clandestinité politique, menant nos activités en secret, pour défendre notre cause qui était de libérer les esclaves et ce n’est plus aujourd’hui Messaoud et ses amis qui mènent ce combat mais plutôt tout le monde demande, y compris ceux qui disaient que c’est une affaire de laquelle nous nous servions comme fonds de commerce. Ce sont eux maintenant qui sont en première ligne pour exiger l’émancipation des esclaves et défendent les droits des «Haratines», car ce qu’il était interdit de dire est maintenant crié sur tous les toits et répété en public et dans les médias à travers la télévision et la radio, de sorte qu’il n’est besoin de recourir à la clandestinité politique. Ce que nous portions comme idées est aujourd’hui porté par le parti et je travaille à sa réalisation depuis que j’y suis.»
Haranguant son auditoire à haute voix et frappant du poing sur la table, Messaoud déclarera: «Ô gens du parti, Messaoud n’a pas dit aux haratines : partez, décidez de ce que vous voulez et venez l’imposer au parti. J’ai voulu insister sur ces détails parce que ce qu’on impose au parti, ce sont les décisions de ses instances et non pas des décisions individuelles et c’est ce que je répète toujours à qui veut l’entendre dans le parti».

Bebe BA a dit…

Puis Ould Boulkheir dira que son parti a décidé d’organiser ces journées de réflexion pour deux raisons: d’abord, pour prouver qu’il est encore un parti fort qui sait prendre des initiatives, a ses convictions et ses orientations. De même qu’il a une forte volonté pour déterminer ses politiques et ses conditions et, pour ce faire, n’a pas besoin de compter sur personne. Ensuite, pour évaluer le travail du parti depuis le coup d’Etat du 6 août 2008 dernier, soulignant que cette période a été marquée par des événements que la Mauritanie n’avait pas connu auparavant, le parti ayant noué des coalitions avec d’autres formations politiques, faits qui ont soulevé des tollés au sein du parti, beaucoup de chaos et de scepticisme et des idées destructrices.
Le leader de l’APP a appelé les cadres du parti à évaluer ce parcours en exposant leurs opinions et points de vue, celles de ceux qui les ont délégués, leurs critiques et remarques en toute liberté.
De même qu’il les a mis en garde de douter et de la bonne voie et de la politique suivies par le parti, parce que cela n’est pas acceptable, dira Ould Boulkheir.
Se dressant de son fauteuil, Messaoud, agacé, précisera qu’il ne pardonnera plus à ceux qu’il a décrit comme étant les «nombreux sceptiques aveuglés par leur égoïsme et qui ne voient pas les réalisations du parti, parce qu’ils n’étaient pas au devant de la scène, qui sont animés par des ambitions dépassant de loin leur stature et qui aspirent à un leadership dont Dieu ne leur a pas donné les attributs, cherchant à travers des actions maladroites à attirer l’attention sur eux».
Il soulignera, à cet égard qu’il n’a, à aucun moment, bloqué la promotion de quelqu’un à un poste de responsabilité au sein de la direction du parti, mais plutôt qu’il en a propulsé plus d’un, au devant de la scène.
Il a noté qu’il a supporté beaucoup d’insultes émanant d’individu et de groupes, de gens stupides et de raisonnables pourvu qu’ils reviennent à la raison, qu’il avait fait cela ; non pas par crainte, ni par espoir, car tout le monde à l’intérieur et à l’extérieur de la Mauritanie sait qu’il n’a peur de rien.
Et d’affirmer: «A partir d’aujourd’hui, je n’accepterai plus que l’on doute d’une action collective arrêtée par l’élite de ce parti et par celle d’autres partis et qui a été convenu comme étant le meilleur choix, tant que je serai le président de ce parti».
Puis il s’adressera à ceux qui convoitent son poste en disant: «La scène est ouverte, nous sommes en démocratie et la liberté est totale. Celui qui veut créer un parti peut le faire et il pourra dire ce qu’il veut, plébisciter ou porter candidat qui il veut.»
Messaoud Ould Boulkheir qui a conclu son discours en appelant à sortir des instances du parti ceux qui cherchent à y semer la zizanie et à entraver sa marche, en soulignant que le parti restera debout et constant, dira: «Je vous avertis, donnez-nous la paix, je ne peux plus supporter et, à partir d’aujourd’hui, je suis prêt à aller à l’affrontement.»
Il convient de noter que 461 cadres de l'APP, venant de Nouakchott et de l’intérieur du pays, prennent part à ces journées de réflexion du parti qui dureront trois jours.

Anonyme a dit…

Affaire Hanevi : la presse électronique se mobilise
27-12-2009
Alors qu'il devait être libéré le 24 décembre 2009, Hanevi Ould Dehah est toujours maintenu en détention à la prison Dar Naïm, après avoir purgé sa peine de six mois de prison pour "atteinte aux bonnes moeurs". Ses collègues de la presse électronique se mobilisent. Ainsi, les sites internet arabophones Aqlam, Bidaya, Sahara Media et Tawari hébergent, sur leur page principale, le logo "Non au maintien de Hanevi en prison" mis en place par le Syndicat des journalistes mauritaniens (SJM), en signe de solidarité avec le détenu.

Depuis son incarcération le 18 juin 2009, plusieurs sites francophones avaient exprimé leur solidarité. L'on cite Le Calame, Flamnet, Biladi et Tahalil Hebdo, entre autres.

Au cours d'un rassemblement organisé jeudi soir à Nouakchott, le syndicat des journalistes mauritaniens décidait de "continuer les sit-in et toutes autres formes de pressions" pour que le journaliste soit remis en liberté.

De leurs côté, ses avocats ont eux aussi dénoncé, vendredi, la poursuite de la "détention arbitraire" et exigé sa libération.
taqadoumy.com

copiarpegar

Bebe BA a dit…

Si la justice ne tient ses engagements, on va où?

**********

Lu pout vouis sur Ani:

Le journaliste Hanefi Ould Dehah maintenu en prison

Le journaliste Hanevy Ould Dehah était encore détenu, jusqu’à aujourd’hui, vendredi 25 décembre 2009, en prison alors qu’il a déjà purgé la totalité de la peine de 6 mois de prison à laquelle il avait été condamné, a-t-on appris auprès de sa défense.


Le journaliste, le directeur de publication du journal électronique « Taqadoumy», avait été arrêté le 18 juin 2009 suite à une plainte déposée par un homme politique et il avait été condamné pour «atteinte au bonnes mœurs».
Le Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SJM) et les avocats du journaliste n’ont pu obtenir sa libération prévue la journée du 24 décembre.
Le président du SJM, Dr Houcein Ould Meddou, qui a condamné le maintien du journaliste en prison, a souligné que le régisseur de la prison de la maison d’arrêt a refusé catégoriquement de donner la moindre explication sur son cas.
Côté officiel, aucune explication n’a été fournie jusqu’à présent sur les raisons de ce blocage.
Les avocats appellent, dans un communiqué, « toute la famille judiciaire (magistrats, avocats et greffiers) à dénoncer la pratique de la détention arbitraire et exiger la libération immédiate de Hanefi Ould Dehah ».
Pour sa part le Syndicat des Journalistes Mauritaniens, multiplie ses contacts avec les autorités et les organisations de défense des droits humains pour, selon son doyen, obtenir la remise dans ses droits du journaliste Ould Dehah.

Bebe BA a dit…

Faut libérer Hanevi

********

Un journaliste ayant purgé sa peine est maintenu en détention (défense)
(Mauritanie-web 26/12/2009)

Les avocats du directeur du site d'information mauritanien Taqadoumy, Hanevy Ould Dehah, qui devait être libéré jeudi après six mois de prison pour "atteinte aux bonnes moeurs", ont dénoncé vendredi son maintien en "détention arbitraire" et exigé sa libération.

Hanevy Ould Dehah devait être libéré le 24 décembre mais, vendredi matin, il était toujours maintenu en détention à la prison civile de Nouakchott après avoir purgé sa peine, selon ses avocats.

"La défense interpelle toutes les consciences pour qu'elles se mobilisent contre ce cas de détention arbitraire" et "exige la libération immédiate" de Hanevy Ould Dehah, affirment-ils dans un communiqué transmis vendredi matin à l'AFP.

Ils interpellent "les plus hautes autorités du pays pour qu'elles interviennent pour mettre fin à ce dysfonctionnement de la justice attentatoire aux libertés individuelles et collectives".

M. Ould Dehah avait été arrêté et placé en détention provisoire le 18 juin, et condamné en août pour "atteinte aux bonnes moeurs" à six mois de prison ferme assortis d'une amende de 30.000 ouguiyas (83 euros). Il avait en revanche été relaxé pour des accusations de "diffamation", "incitation à la rébellion" et "incitation à la commission des crimes et délits".

Le site Taqadoumy se situe dans l'opposition au régime du président Mohamed Ould Abdel Aziz, meneur du coup d'Etat du 6 août 2008, qui a été élu à la tête de l'Etat en juillet.

Au cours d'un rassemblement organisé jeudi soir à Nouakchott, le syndicat des journalistes mauritaniens (SJM) a décidé de "continuer (les) sit-in et toutes autres formes de pressions" pour que le journaliste soit remis en liberté.

Source : Le monde

Anonyme a dit…

VLANE
ci dessous un excellent article qui attrait au même sujet de ton dernier commentaire.Demande à ton ami sanhaji de traduire!
A+
----------------------------
تتعالى الأصوات هذه الأيام تحت قبة البرلمان وفي مجالس السياسيين وعلى منابر الصحافة حول الزيارة التي قام بها سفير لموريتانيا فوق العادة و كامل السلطة لمدن الصحراء الغربية.
ضجة يرى فيها العارفون بالشأن السياسي انحرافا خطيرا في الموقف الرسمي الموريتاني من المسألة الصحراوية.

زيارة لأراضي محتلة ـ حسب القانون الدولي ـ الأدهى و الأمر أنها لم تقتصر على مدينة العيون فقط بل تجاوزتها لزيارة الداخلة في صفعة بوجه التاريخ.

زيارة صادمة، فحتى اتفاقية مدريد المشؤومة لا تعطي المغرب أي حق في وادي الذهب ودرّته مدينة الداخلة، الداخلة التي التزم الموريتانيون في الخامس من أغسطس 1979 بتسليمها للجمهورية الصحراوية والتي تعتبر من الناحية القانونية الصرفة أرضا تحت الوصاية الموريتانية حتى تسليمها لمالكيها الشرعيين.

زيارة تأتي في وقت تشهد فيه القضية الصحراوية عودة غير مسبوقة لدائرة الضوء .... وقت تحقق فيه القضية الصحراوية نصرا مدوّيا حملت رايته بفخر سيدة أنيقة و شجاعة اختارت الموت على ذل توقيع استمارة تمحي بجرة قلم كل ما ضحى الآلاف من أجله ، لتثبت أن جذوة النضال ما تزال متقدة في عمق المدن الصحراوية و مازالت قادرة على أن تلهب قلوب عشاق الحرية في كل أرجاء الأرض.

ليست هذه الزيارة الأولى لولد محمد خونة لأرض محتلة ، لا مباليا بآلام المسحوقين و كرامة بلاده ، فهل منا من ينسى زياراته في أوج الانتفاضة الفلسطينية للقدس السليبة و تسميتها في مؤتمراته الصحفية "أورشليم" ! الاسم العبراني لبيت المقدس.

بعدها يفاجئنا المصطفى ولد عبد العزيز ابن عمّ الجنرال و نائب أكجوجت بمطالبته بسحب الاعتراف بجمهورية الصحراء بتصريح استفزازي يعرف الجميع أصله وفصله ..... ولتبدأ الصحافة المأجورة في عزف نفس النغمة النشاز.

انقسم الموريتانيون حول قضية الصحراء لطائفتين قسم آمن بأن الصحراء جزء من موريتانيا ، جزء عضوي ، على الكل ان يضحي لاسترجاعه أو استرجاع الممكن منه ، و قسم أخر آمن بحرية الصحراء و ضرورة احترام الحدود الدولية ، لكن لم نسمع أبدا بأي حركة أو حزب موريتاني نادى بشرعية احتلال المغرب للصحراء.

آمن الصحراويون بحرية الصحراء أولا ووحدة الصحراء قبل كل شيء, لا شك أنهم ـ ككل الشعوب العربية ـ لو حصلوا على حريتهم سيتوقون للوحدة ليس مع موريتانيا أو المغرب العربي فقط بل وحدة الأمة العربية إذا توافرت لذلك الشروط.

خرجت موريتانيا من الحرب و اعترفت بالجمهورية الصحراوية وطالبت بتطبيق قرارات الأمم المتحدة واستمرت قلوب الموريتانيين تنبض بإيقاع موحد مع الإخوة في الدم في كفاحهم من اجل الحرية.

لطالما تخوف الكثير من العارفين بالشأن الموريتاني من أن وصول الجنرال محمد ولد عبد العزيز للسلطة سيكون لصالح المشروع المغربي في الصحراء بل وموريتانيا .

Anonyme a dit…

فأطلال منزل جد الجنرال محمد ولد عبد العزيز ـ حسب الصحافة المغربية ـ مازالت قائمة لحد الآن في مدينة "شيشاوة" المغربية التي غادرها الجد مهاجرا نحو موريتانيا في النصف الأول من القرن الماضي[1]، كما ان عقيلة الجنرال ابنة ماء العينين النور المغربي الجنسية و الموطن.

كما ان ولد عبد العزيز درس بأكاديمية مكناس العسكرية ومنها تخرج قائد أركانه الجنرال غزواني ، أما مدير أمنه الجنرال ولد الهادي فله هو أيضا علاقات وطيدة بالمغرب الذي عمل فيه فترة طويلة كملحق عسكري و أمني.

رئيس وزرائه حفيد الشيخ محمد الأغظف دفين المقبرة السهيلية بمراكش وأحد مقربي السلطان مولاي عبد الحفيظ ،كما أن السيد مولاي خريج مدرسة المحمدية للمهندسين بالرباط والمتزوج مرتين ، الأولى بمغربية من مدينة فاس ، أما الثانية فهي كريمة الزعيم الراحل حرمة ولد بابانا.

وزيرة خارجيته ابنة المرحوم حمدي ولد مكناس وزير الخارجية الأسبق موقع اتفاقية مدريد .....وصاحب العلاقات الحميمة جدا مع المغرب!

إذا كان هنالك من يصادف المغرب هوى في نفسه ، فمن منا لا يهوى الشعب المغربي الأصيل و تاريخه المجيد المليء بصفحات مشرقة كجهاد عبد الكريم الخطابي و مواقف السلطان محمد بن يوسف؟

الأصول المغربية وعلاقات النسب و الدراسة في الأكاديميات المغربية للبعض يجب أن لا تنسينا أن لكل الموريتانيين روابط دم وقربى وتداخل جغرافي و اقتصادي وأمني بالأشقاء في الصحراء ، وأن أي تلاعب بهذه الروابط قد يشكل خطرا بالغا على الاستقرار في موريتانيا.

خير دليل على متانة الروابط هجرة آلاف الموريتانيين نحو المخيمات مع بداية حرب الصحراء ، من الترارزة و آدرار و إينشيري و العصابة وتيرس زمور و تكانت و الحوضين و كل ركن من الوطن، عائلات بأكملها، موظفون كبار وأساتذة ومعلمون وطلاب، هاجروا لهدف واحد هو حمل السلاح من اجل حرية الصحراء ودخلوا القتال ضد المغرب وحتى ضد وطنهم الأم موريتانيا، فكيف يعقل اليوم أن نقف نحن مع احتلال يرفضه شعبنا ويرفضه المجتمع الدولي؟

إن اليوم الذي وطئت في فيه أقدام ولد محمد خونة أرض الصحراء المحتلة هو يوم الإعلان الرسمي لسيطرة أهواء الجنرال على السياسة الخارجية بعد أن اكتوينا بأهوائه في السياسة الداخلية ، في سجن حنفي ولد الدهاه و تصفية الحسابات مع رجال الأعمال المعارضين و توشيح أبناء العم المؤيدين، الأهواء التي تنتهج سياسة النعامة في مواجهة خطر القاعدة المحدق وتسارع لطعن ظهور أشقائنا بزيارة كشفت الأقنعة.

فهل ستظل مصائر البلاد أسيرة أهواء الجنرال المتأججة بعوامل شخصية و وقضايا تاريخية ضيقة ذاتية وقديمة ؟ وهل سينجح في جعل البلاد تتنكر لروابط الدم و الجيرة بأخوة يكفيهم فخرا أن نسائهم بشجاعة أمنتو حيدرا، أخوة يكافحون لتتنشق نسائم الحرية العبقة بعبير "آسكاف" والنديّة بدماء الشهداء الأشراف ؟!.

ABDERRAHMANE WEDADY

Anonyme a dit…

Pour qui se prend-t-il ce vieil opportuniste qu'est Messoud?La réalité est qu'il est nocif à la democratie et son remplacement par un jeune patriote doit être assuré au plus vite.N'oublions pas que le pays ne serait pas dans l'impasse qu'il vit aujourd'hui s'il (messoud) n'avait pas soutenu par oppotunisme sidioca au 2e tour en 2007...

Bebe BA a dit…

Ould Taya, nouveau leader de l'opposition mauritanienne ?
27-12-2009
Après avoir dépouillé l'opposition de ses thèmes de prédilection (lutte conte la gabegie, retour des refugiés, double nationalité... etc), Ould Abdel Aziz serait-il en passe de mettre Ould Boulkheir, Ould Daddah et Ould Maouloud en face de leurs contradiction, en les acculant à une alliance avec Ould Taya ? Comment réagirait la base à cette hypothèse de convergence tout aussi insolite qu'objective ?

Mercredi 23 décembre 2009, quelques mois après sa défaite électorale, une première marche de la nouvelle coordination de l'opposition, suivie des discours des leaders Messaoud Ould Boulkheir, président de l'Assemblée nationale et de l'Alliance populaire progressiste (APP), Ahmed Ould Daddah, chef de l'opposition démocratique et président du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) et Mohamed Ould Maouloud, président de l'Union des forces du progrès (UFP), mobilise la capitale.

L’objectif déclaré de la manifestation consistait à dénoncer "la débâcle sécuritaire". C'est, du moins, le terme de la requête légale mais, officieusement, l’initiative a été réclamée aux partis par ses nouveaux mécènes, en l’occurrence l'entourage de l'ancien dictateur Maaouiya Ould Taya, dont trois des figures les plus emblématiques se trouvent en prison, pour détournements à partir d’un compte de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM). Il s'agit de Mohamed Ould Noueigued, fils d'Abdellahi Ould Noueigued et président-directeur général de la Banque Nationale de Mauritanie (BNM), Mohamed Abdellahi Ould Abdellahi dit Chrif, patron du groupe éponyme (MAOA) et Abdou Maham, commerçant.

Les deux premiers, avec Ahmed Ould Taya (frère de Maaouiya) détenaient près des trois quarts de la richesse nationale. Bien que Ahmed Ould Taya ne ménage pas ses critiques à l'égard du nouveau régime, il semble bénéficier d'un semblant d'immunité. Certains analystes évoquent un accord tacite entre lui et l'entrepreneur Mohamed Ould Bouamatou, très proche du Président de la République dont il avait soutenu le putsch et financé la campagne au scrutin du 18 juillet 2009. En effet, du temps de Ould Taya, Ould Bouamatou gérait une partie de la fortune d'Ahmed Ould Taya mais dès le coup d'Etat du 3 août 2005, il aurait acquis son autonomie aux dépends de son ex associé et Ahmed Ould Taya n’émit pas de protestation audible.

Dans la foule, les portraits de Ould Taya apparaissent, timidement, de peur d'indisposer les leaders de l'opposition à la tête du cortège mais, devant le silence de ses derniers, d'autres images du susdit émergent des véhicules de luxe autour de la marche ; ils finiront par y être brandies, haut et fort et ce même pendant les harangues. Certains manifestants, enhardis par le consentement tacite des organisateurs, entonnent des slogans qui réclament le retour du dictateur exilé à Doha.

Le lendemain, les autorités qataries procédaient à l’arrestation du chauffeur personnel de Ould Taya, accusé de jouer l’intermédiaire entre l’épouse de ce dernier et des "magiciens" dans le sud Soudan.

Selon nos sources, il se chargeait de se procurer des gris-gris et des talismans, auprès de ces charlatans, pour le compte de l'ex première dame Aicha Mint Ahmed Tolba, dans le but de faciliter la restauration politique de son époux.

Après avoir échoué à se trouver un leader interne incontesté, l'opposition mauritanienne serait-elle en train de se forger Messie en Diable ?

TAQADOUMY

Anonyme a dit…

merci A plis

sanhaji, le tradouctor ente mneyn?

lewonni a dit…

bôjôr

ça vient de sortir

à lire chez vlane

" RFD/APP: les mythes à l'heure des mites"

merci

Ablaye a dit…

Auditeurs fidèles

Dans le cadre de l’émission Duugu Deege Tierno Tandian reçoit ce soir sur KASSATAYA.COM le Pr Toka DIAGANA de HOWARD UNIVERSITY. C’est à partir de 19h30 TU, 20h30 à Paris.
L’émission sera suivie du commentaire hebdomadaire d’actu avec tous les chroniqueurs de kassataya autour de Abdoulaye DIAGANA dès 21h00 TU, 22h à Paris. Vous pouvez intervenir en direct en appelant le pseudo skype kassataya pour échanger avec le Pr Tocka DIAGANA ou pour donner votre point de vue sur l’actualité mauritanienne de la semaine (double nationalité, marche de l’opposition, affaire de la BCM, terrorisme…). C’est sur www.radio.kassataya.com

Anonyme a dit…

Du fond de mon coeur, je souhaite un bon rétablissement à notre ami et frère KBG. Je lui souhaite aussi et à sa famille une bonne et hereuse fin d' année, ainsi qu' une année 2010 heureuse et réussie sur les plans professionnel et social. Happy new Year, man. I know you will be ok.

A-
====
Message de KBG sur son site

Rideauax – curtains – gardinen – setair . / .


Cessation volontaire de toutes activités ouvertes et/ou anonymes sur les nets mauritanien et étranger pour raisons de sante et aussi sur conseils de mes médecins.
Regrets seulement.Merci.

Khalil Balla gueye.

Anonyme a dit…

Azzizzo ou Ghazwani et les autoritès espagnoles doivent nous expliquer comment les otages se sont retrouvés au nord du Mali de Nouadhibou après l' alerte rouge dès la première heure.Cette manipulation sans cesse des djihadistes-trafiquants de drogue va nous plomber l' existence. Je prefère plutot qu' il se concentre sur ce qui s' est reellement passé entre l' affaire de l' avion de la drogue de NDB jusqu' à la prise d' otages sur la route de NDB. Déjà que Sidioca n' a jamais rien voulu faire sur cette question et l'a renvoyé pour sa mollesse avec ce qu' il dit l' islamiste radical, il faut qu' il fasse quelque chose. Il y va meme de sa propre survie. on est reellement fatigué de ces jeux de manip. C' est trop dangereux et nous devons savoir pour l' appuyer et il n' a qu' à garder le pouvoir jusqu' à ce qu' il s' en fatigue.

A-

======

JDD - 26/12/09

Mali-Otages : Les négociations avancent
dimanche 27 décembre 2009

Les autorités maliennes sont en négociations avancées avec le groupe Al Qaïda au Maghreb islamique pour la libération de trois Espagnols et d’un Français, a-t-on rapporté samedi de source proche du dossier. Un ancien rebelle touareg, impliqué précédemment dans des pourparlers ayant abouti à la libération de 32 otages européens, participe aux efforts en cours. Il est cependant impossible de savoir quand les quatre étrangers pourraient retrouver la liberté, a-t-on indiqué de même source.

Anonyme a dit…

yekhouti evtasslou em3a e3gabi, hadhi hiye gharyouke ye hag!

cela dit on soignerait du tout dans les cliniques :cela irait de la relaxation et la decompressation , aux delires hysteriques, dementiels et recurrents comme ce serait le cas de certains et de certaines ici.Vous seriez-il , ou de slmt possible de nous oublier ma "petite famile adoree voire idolatree" curieusement par votre forum qui se voudrait bien loin des "pages roses" de la presse people OU BARBARA CARTLAND?J,ai aussi fait la connaissance d,une interessante patientE....Dr psychiatre ELLE MEME de son etat, un sacre co....en perspective; CHUT.
Oubliez nous svp, VIVEZ et laisser VIVRE.ETRAGHAW en fait!
Cela dit, j,ai eu une discussion tres interssante LE dernier jour ouvrable passe avec un responsable du consulat US ici, nos echanges auront porte sur les contes et histoires extraordinaires d,Edgar ALLAN POE; SURTOUT L;HISTOIRE DU MYSTERIEUX HOMICIDE QUI AURA ETE BANALEMENT DES OEUVRES D;UN OURANG-OUTAN!On en aura bien souri tous les 2.ALLANn POE, vous connaissez?

YE KHOUTI EVTASSLOU EM3A E3GABI ANA EW MA FAMILE SVP!
CELA DIT MA DECISION EST IRREVOCABLE!

Bebe BA a dit…

A-, s'il faut demander des comptes, il faudrait demander aux autorités espagnoles quelle était la véritable occupation de ces trois là!

*****

KIDNAPPING D’OCCIDENTAUX AU NORD DU MALI: Al Qaîda pose ses conditions
(L'Expression 28/12/2009)

Les terroristes demandent la libération de certains membres d’Al Qaîda détenus dans les prisons espagnoles et mauritaniennes en échange des otages espagnols.

Des avancées notables ont été réalisées dans les négociations pour la libération des otages espagnols enlevés depuis fin novembre sur l’axe reliant Nouakchott et Nouadhibou et acheminés vers le désert malien, selon des sources sécuritaires basées à Nouakchott.

Cependant, aucun détail n’est livré quant aux délai et lieu de la libération des trois humanitaires espagnols dont le rapt a été revendiqué par Al Qaîda pour le Maghreb islamique. Sur un autre registre, des sources maliennes soutiennent qu’ un responsable malien, proche des négociations avec Aqmi, a révélé que des avancées importantes ont été réalisées dans les pourparlers menés avec les ravisseurs.

Les mêmes sources ont indiqué que Iyad Haj, ancien rebelle touareg, actuellement consul malien à Jeddah, en Arabie Saoudite, participe aux négociations. Iyad Haj est connu pour avoir obtenu, en 2003, la libération de plus de 30 otages occidentaux dans le Nord malien. Selon les spécialistes, Aqmi pourra demander la libération de certains des membres d’Al Qaïda détenus dans les prisons espagnoles et mauritaniennes en échange des otages espagnols.

Une série de kidnappings a particulièrement marqué le contexte sécuritaire au Mali et en Mauritanie. Deux pays qui vivent depuis 2008 au rythme d’actions subversives, signées Al Qaîda au Maghreb islamique. Si le Mali est plus souvent confronté à une large instabilité sécuritaire depuis un certain temps, en Mauritanie c’est une première.

Six otages sont actuellement détenus au nord du Mali par les ravisseurs d’Al Qaîda. Un Français, trois Espagnols et deux Italiens. Par le biais de son porte-parole, l’organisation terroriste a fait savoir aux pays d’origine des otages qu’ils seront prochainement informés de ses revendications. Parallèlement à cette actualité, les autorités gouvernementales des pays où ont été enlevés les ressortissants étrangers, entretiennent toujours des contacts afin de dégager les grands axes d’une coopération susceptible de libérer les otages.

Bebe BA a dit…

suite:

On croit savoir que les enquêteurs mauritaniens, pays où ont été kidnappés les trois Espagnols et les deux Italiens, seraient sur une piste, notamment depuis l’arrestation d’un des ravisseurs des deux Italiens, un certain Abderrahmane Ben Meddou, membre d’une tribu au nord du Mali.
Mais le Mali est-il en mesure d’intervenir pour libérer les otages?
Pour le moment rien n’a filtré, excepté le fait que trois intermédiaires mènent des investigations dans ce sens. Reste à savoir si la France, l’Espagne et l’Italie respecteront les modalités de l’ONU, celles de ne pas céder au chantage des terroristes en versant une rançon contre la libération des otages.
Il est clair qu’Al Qaîda compte énormément sur ces actions pour renflouer ses caisses presque vides. Les rançons d’enlèvements représentent l’unique issue et la seule alternative quant à sa survie. L’organisation terroriste a décidé d’opérer désormais sur des sols où les aspects, économiques, sociaux, politiques et sécuritaires obéissent à une logique d’instabilité avérée et où tous les ingrédients sont favorables à des actes criminels. En investissant le Sahel, les stratèges d’Al Qaîda expriment sérieusement leur intention d’afghaniser la région en l’utilisant comme base arrière sûre pour leurs opérations à venir, dirigées particulièrement contre des pays comme l’Algérie et la Tunisie.
Notre pays est, dans ce sens, la première cible de l’organisation terroriste internationale. C’est dans le but de maintenir une sorte d’encerclement contre l’Algérie, qu’Al Qaîda s’est engagée depuis des années, dans une vaste opération d’embrigadement et de recrutement en Mauritanie, au Mali et même au Niger. En plus des conditions favorables qu’ils présentent, ces pays offrent à Al Qaîda toute latitude pour mieux contrôler un espace stratégique de plusieurs millions de kilomètres carrés.
Un espace multiracial et multiculturel où subsistent encore de nombreux problèmes d’ordre ethnique, que les puissances occidentales n’ont jamais réussi à maîtriser. Les Etats-Unis, la France et à un degré moindre l’Espagne ou l’Italie, malgré leur volonté de lutter contre le terrorisme, n’ont jamais réussi à dépasser certaines de leurs divergences. Cette brèche permet aux terroristes d’Al Qaîda d’opérer en toute quiétude.

Ikram GHIOUA

Bebe BA a dit…

Il faut Libérer Hanevi
___________________________________
___________________________________
La Coordination de l’Opposition «exige la libération immédiate de Hannefi Ould Dahah»

Dans une déclaration dont copie est parvenue à l’ANI, la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) «exige la libération immédiate de Hannefi Ould Dahah» et «met en garde le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz contre toute dégradation de la santé de Hannefi qui observe une grève de la faim et dont le sort peut engendrer davantage de perturbation d’un climat social déjà précaire».

Voici le texte intégral de cette déclaration :

COORDINATION DE L’OPPOSITION DEMOCRATIQUE (COD)

Déclaration

Depuis son installation au pouvoir par la force, le régime du Général Mohamed Ould Abdel Aziz confirme chaque jour son mépris pour les droits humains les plus élémentaires. Il fait pression sur le Ministère public pour terroriser à son tour les magistrats du siège dont l’indépendance est un garant universel du respect du droit Il ordonne la saisie des biens privés sans aucune décision judiciaire. Il transforme les affaires relevant du plein contentieux en affaires correctionnelles et criminelles comme dans le contentieux entre les hommes d’affaires et la Banque Centrale. Il s’oppose par l’intermédiaire de son simulacre de parquet général aux décisions des plus hautes instances judiciaires.

Le régime du Général Mohamed Ould Abdel Aziz vient de franchir aujourd’hui un pas inquiétant dans son escalade contre le droit et la raison, en retenant en prison M. HANNEFI Ould Dahah, injustement frappé depuis le 24 juin 2009, d’une peine de six mois d’emprisonnement, pour avoir émis une libre opinion à travers son site électronique Taqadoumy. Monsieur Hannefi a non seulement purgé sa peine mais il a également payé l’amende et les frais de justice dont il est redevable.

En dépit de cette situation et alors qu’aucune nouvelle décision judiciaire ne le frappe, Monsieur Hannefi continue de croupir en prison. Ni le juge qui en a la charge ni à fortiori l’huissier qui devrait le libérer sans en référer à quiconque dans un pays de droit, ne peuvent se hasarder à prendre le risque de s’attirer les foudres de Mohamed Ould Aziz dont la volonté personnelle constitue désormais l’unique source de droit dans ce pays dont il prétend être le Président providentiel.

Constatant cette situation intolérable à tout point de vue, la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), fidèle à ses principes et à son engagement à défendre les libertés individuelles et collectives,

- Exige la libération immédiate de Hannefi Ould Dahah
- Met en garde le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz contre toute dégradation de la santé de Hannefi qui observe une grève de la faim et dont le sort peut engendrer davantage de perturbation d’un climat social déjà précaire.
- Lance un appel pressant à toutes les organisations des droits de l’homme et à toutes les volontés respectueuses de la dignité humaine, pour faire pression sur le Général Ould Abdel Aziz afin le convaincre de renoncer aux méthodes de l’état d’exception et de respecter la justice et son indépendance.
- Engage tous les acteurs de la scène nationale, en particulier les organisations syndicales de presse, à consacrer une journée de solidarité avec la liberté d’expression, en la personne de Hannefi Ould Dahah.
- Rappelle à tous les magistrats nationaux, le sens et la noblesse de leur métier pour faire face aux injonctions d’un parquet aussi prompt à faire fi des libertés des personnes.

Nouakchott, le 27 décembre 2009

LA COORDINATION DE L’OPPOSITION DEMOCRATIQUE (COD)

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba,

http://www.maliweb.net/category.php?NID=54762

a-

Anonyme a dit…

A LIRE ABSOLUMENT POUR VOIR QUE CE GOUVERNEMENT NOUS PREND POUR DES CONS EN NOUS RACONTANT DES BOBARDS.
..............................
Réponse du Collectif de Défense des Hommes d'Affaires à la Conférence de Presse...

...du Ministre des Finances du Gouverneur de la BCM.

Suite à la conférence de presse du ministre des finances et du gouverneur de la BCM annoncée et transmise par la télévision nationale, le jeudi 24 Décembre 2009, le collectif de défense des hommes d'affaires incarcérés tient à préciser ce qui suit:

1- Sur la politisation de cette affaire.

Il y'a lieu de souligner que la responsabilité première en incombe aux plus hautes autorités politiques du pays, qui, non seulement ont déjà prononcé sur les ondes de la télévision la sentence définitive en désignant comme criminels de simples prévenus bénéficiant normalement de la présomption d'innocence consacrée par l’article 13 de la Constitution

(«Toute personne est présumée innocente jusqu’à l’établissement de sa culpabilité par une juridiction régulièrement constituée») mais qui ont fait de ce dossier, une affaire personnelle, refusant toutes les médiations, y compris celles qui proviennent de leur propre camp. Cette intransigeance dans une affaire où les cibles sont comme par coïncidence des personnes qui, lors de la dernière campagne présidentielle, ont soutenu un candidat de l'opposition donne à l'affaire l'allure d'un règlement de compte et lui confère un caractère politique indéniable.

2-Sur les faits :

Par respect du secret de l'instruction, déjà fortement malmené, nous n'évoquerons ici que les éléments abordés par le Ministre des Finances et le Gouverneur de la BCM, en rétablissant la vérité, à leur propos. Tout d'abord, les virements effectués l'ont été, à la suite de demandes officielles pour compenser partiellement les pertes subies par leurs bénéficiaires dans le secteur agricole, dans lequel ils ont investi sur sollicitations et encouragements des autorités légales du pays, (Comité Interministériel, MDRE),à l'époque des faits.

Pour éviter tout conflit avec les autorités actuelles, les hommes d'affaires, ont dés les premières convocations et sans reconnaitre une quelconque responsabilité de leur part donné leur accord au remboursement des montants virés selon un calendrier raisonnable à convenir avec la BCM. Celle ci a accepté dans un premier temps la proposition en encaissant l’acompte versé au titre de la première tranche de l’accord avant de se rétracter.

S'en est suivie une surenchère sous forme de diktat: soit le paiement des montants plus des intérêts représentant au total plus de 110% du principal (et ce sans aucune base légale), soit la prison. Aucun autre choix n'a été offert à ces hommes d'affaires que l'on continue, par ailleurs, à vilipender dans les médias publics avant tout jugement et avant même l'instruction de l'affaire!

Le respect de l'indépendance de la justice ne s'impose t-il pas d'abord aux divers organes de l'Etat? Faudrait-il s'étonner, dans ces conditions, si les politiques s'emparent du dossier d'autant que l'emprisonnement, à ce stade ne peut se justifier puisque les hommes d’affaires concernés présentent toutes les garanties qui privent la détention préventive de toute base légale et que la BCM a les moyens, à tout moment, de mettre la main sur leurs biens.

Ensuite et contrairement à ce qui a été affirmé par l'un des hauts responsables, lors de la conférence de presse du jeudi dernier, les montants, aujourd'hui, réclamés par la BCM proviennent du fameux compte d'attente qui servait à camoufler la création monétaire refusée par la Banque mondiale et le FMI et qui a fait l'objet d'un protocole d'accord, en décembre 2004, entre la BCM et le ministère des Finances régularisant sa situation et prévoyant dans son article 2 un remboursement sur une durée de 33 ans, avec un différé de 3 ans et un taux d’intérêt moyen de 4,65% par an.

Anonyme a dit…

SUITE DU COMMUNIQUE DE PRESS DU COLLECTIF DES AVOCATS DES HOMMES D’AFFAIRES.

En d'autres termes, ces montants ne constituent pas de l'argent puisé dans le trésor public mais s'inscrivent dans le cadre d'une politique de déficits informels de l'Etat de laquelle plusieurs institutions et des dizaines de personnes ont bénéficié. Retenir sur prés d'une centaine de milliards d'ouguiya, les seuls virements effectués en faveur des trois hommes d'affaires incarcérés est en soi injuste.
Exiger en plus de leur restitution, le paiement par ces derniers d'intérêts quasi- usuraires ajoute l'absurdité économique à l'injustice car les prévenus sont propriétaires d'entreprises génératrices de richesses et créatrices d'emplois dont la pérennité ne peut qu'être affectée par une telle mesure.
-Enfin, dans leur conférence de presse, le Ministre des Finances et le Gouverneur de la BCM ont constamment entretenu la confusion, aisément assimilable par les non initiés, entre la BCM et l'Etat, entre le supposé "argent" de la première et celui du Trésor public. La BCM n'a pas d'argent en dehors de son budget de fonctionnement et des comptes ouverts dans ses livres par les diverses institutions, notamment les Banques et établissements de crédit.
Les virements litigieux proviennent d'un compte d'attente qui sert de levier à une sorte de planche à billets qui a servi à financer d'innombrables opérations publiques ou privées et qui, découvert, en 2004 a fait l'objet de la régularisation précitée; On peut alors se demander pourquoi la BCM exige, aujourd'hui, le remboursement de montants déjà régularisés et pourquoi uniquement les montants versés à ces trois hommes d'affaires et à des conditions draconiennes, à l’opposé de celles qu’elle a consenti pour elle-même, en 2004 ?
Pourquoi des poursuites pénales alors que les irrégularités reprochées à supposer qu'elles doivent recevoir une qualification pénale, ne seraient imputables qu’aux seuls organes de l'Etat et que si le droit est correctement appliqué et la jurisprudence constante respectée, les tribunaux ne pourront en aucun cas prononcer une condamnation au paiement d’intérêts ?

Pourquoi, au moment même où l'Etat accepte de passer l'éponge sur la moitié du principal des crédits octroyés aux agriculteurs et sur la totalité des intérêts y attachés et de transiger avec les auteurs de détournements de deniers publics dans la limite de 40% des montants détournés, impose t-il à ces hommes d'affaires le remboursement du principal majoré d'intérêts exorbitants? Qui peut alors croire qu'il s'agit d'une affaire traitée normalement pour reprendre l'expression d’un haut responsable ?

3-La situation est aujourd'hui claire du coté de ces hommes d'affaires qui subissent des atteintes intolérables dans leur honneur, leur dignité et leur liberté. Ils ont été privés, lors de la prolongation de leur garde à vue, de la visite de leurs avocats ;ils ont été placés en détention préventive et écroués alors qu’ils offrent toutes les garanties de représentation ; ils souffrent de graves restrictions aux droits ( limitation des visites de leurs proches et de leurs avocats aux seules journées du dimanche et du mardi de 08H à 12H) que leur donne l’article 103 du code de Procédure Pénale ; ils sont traités en délinquants dans une affaire purement civile.

Nonobstant cela, ils demeurent attachés aux engagements déjà souscrits qu’ils ont commencé à exécuter de bonne foi. Il n’est dans l’intérêt de personne de leur imposer un arrangement inéquitable qu’ils seraient de surcroit dans l’incapacité d’honorer. A l’impossible, nul n’est tenu et nul ne doit être tenu Compte tenu de ce qui précède, le Collectif de défense des hommes d’affaires demande leur libération sans condition et le respect de l’intégralité de leurs droits.

Nouakchott le 27 décembre 2009
Le Collectif de défense des Hommes d’Affaires

Bebe BA a dit…

A-, cool, on sait maintenant où sont les otages et qui les a, lol

Urgent : AQMI revendique l’enlèvement de deux ressortissants italiens


Le rapt des italiens Sergio Séguélla et Filoman Kaboré, du 20 décembre dernier, non loin de Kobonni, a été revendiqué, lundi par Al-Qaïda au Maghreb Islamique(AQMI) dans un enregistrement vidéo diffusé par la Chaîne de télévision« Al Arabiya ».


Sur cet enregistrement, portant la date du 27décembre 2009, l’organisation a revendiqué l’ «opération », expliquant qu’il s’agit d’une réaction « aux nombreux crimes commis par le gouvernement italien en Afghanistan et en Iraq».
L’enregistrement montrait l’italien et sa conjointe, entourés d’hommes en arme cagoulés dans une zone désertique.
L’enregistrement n’a pas fait état du chauffeur ivoirien enlevé en même temps que le couple italien.

Anonyme a dit…

Lu sur El Khabar - Algérie

C'est comme si le journaliste invitait le Mali, la Mauritanie et le Niger à demander des bases militaires algériennes. Ahmed Nacer (le journaliste d'El Khabar), tu as fumé combien de metres de moquette? Un article peshmargaisé, on le sent à milles lieux.

Bebe Ba: enti vem? J'ai vu que les italiens sont au Nord Mali. Mais les otages espagnols? Faut reflechir à ça. Ils sont probablement ailleurs aujourd'hui, mais probablement pas au Mali. Je ne fais pas confiance aux news sur les 2 negociateurs qui viennent à la rescousse. Les espagnols doivent encore etre quelque part et on bveut attirer l'attention de tout le monde aileurs. Regarde un peu les news du vendredi ou samedi et la reponse y est ...

A-
======
Toutes leurs dépenses militaires ne dépassent pas 160 millions US$
Les pays du Sahel incapables de vaincre les groupes d’Al Qaida


Selon des rapports sécuritaires, les quatre pays du Sahel, le Mali, le Niger, la Mauritanie et Burkina Faso, n’ont pas les moyens, actuellement, pour mener une action militaire efficace contre l’organisation terroriste, Al Qaida dans le Maghreb Islamique, ajoutant que tous ces pays réunis ne sont pas capables d’affronter cette organisation terroriste, même à long terme.
Dans ce sens, et selon les données disponibles, les dépenses militaires et celles allouées aux services de sécurité, dans les quatre pays, ne dépassent pas 160 millions de dollars dont 20 millions destinés aux services de sécurité. Selon certains spécialistes, ce montant ne suffit même pas pour équiper une armée ou bien un corps de sécurité avec des véhicules tous terrains. Pire encore, ces pays souffrent d’un manque flagrant en matière de forces humaines. Par exemple, en Mauritanie, le nombre des gendarmes ne dépasse pas 4 mille, et ils sont chargés de la garde des longues frontières, aussi longues que celles séparant le Mexique et les Etats-Unis. Alors qu’au Niger et au Mali, où sont basés les fiefs d’Al Qaida au Sahara, la situation est pire ; ainsi le nombre total des éléments de la gendarmerie est estimé à 5 mille huit cent éléments. Par contre, ce chiffre s’élève à 100 mille en Algérie.
A cet égard, les forces militaires de l’ensemble des pays du Sahel, cités plus haut, sont estimées à 65 mille. Malgré le manque des équipements et des moyens, les forces armées de ces pays couvrent une superficie globale plus étendue que celle de tous les pays de l’Europe de l’ouest. Par ailleurs, des sources sécuritaires occidentales et algériennes ont évalué les revenus annuels des groupes terroristes à 10 millions d’euros, provenant essentiellement des rançons exigées auprès des pays occidentaux, aux trafiquants et aux groupes criminels. Ceci illustre parfaitement la différence entre les ressources des groupes terroristes et celles des services de sécurité et des forces armées desdits pays.
En outre, un rapport militaire relatif aux pays concernés par la lutte contre le terrorisme dans les pays du Sahel, a indiqué qu’il n’est pas évident de vaincre Al Qaida, dans les circonstances actuelles. Dans le même sillage, des officiers supérieurs occidentaux, réunis au siège du Nato, à Bruxelles, l’été dernier, se sont accordés à dire que l’élimination des groupes terroristes établis à travers les pays du Sahel, est impossible, compte tenu des faibles moyens disponibles actuellement, ajoutant que les services de renseignements sont aussi faibles que les moyens militaires de ces pays, tout en notant que l’Algérie est le seul pays capable de fournir des informations sur les mouvements des groupes relevant à Al Qaida, écumant les pays du Sahel.


28-12-2009
Par Ahmed Nacer

kariculture a dit…

Ces trois individus sont de paisible habitant de Gao...Il faut se rendre à l'évidence la drogue la contre bande et leur corollaire le terrorisme sont devenus les trois moyens les + rapides de s'enrichir et d'avoir un poste politique dans cette zone du Mali.Ces populations longtemps oubliees et repliees sur elle memes vont jouer un role semblable à celui les indiens de colombies: ils s'investiront dans le sale boulot alors que d'autres menent la belle vie avec l'argent rapporté.Quand les missiles commenceront à leur tomber sur la tete ,le plus tot sera le mieux,il ne se rendront toujours pas compte du mal qu'ils ont fait et mettront en avance l'agression des croisés et de leurs chiens etc...

lewonni a dit…

bôjôr

à lire chez-vlane

" eloge de la langue française malgré moi "

cliquez ici

Anonyme a dit…

On ne sait pas toujours si les otages espagnols sont au nord Mali comme les 2 italiens. Quelqu' un connait-il quel prisonnier AQMI les espagnols ont?

A-

L’Expression Dz - 28/12/09

Kidnapping d’occidentaux au nord du Mali
Al Qaîda pose ses conditions

lundi 28 décembre 2009

Les terroristes demandent la libération de certains membres d’Al Qaîda détenus dans les prisons espagnoles et mauritaniennes en échange des otages espagnols.

Des avancées notables ont été réalisées dans les négociations pour la libération des otages espagnols enlevés depuis fin novembre sur l’axe reliant Nouakchott et Nouadhibou et acheminés vers le désert malien, selon des sources sécuritaires basées à Nouakchott. Cependant, aucun détail n’est livré quant aux délai et lieu de la libération des trois humanitaires espagnols dont le rapt a été revendiqué par Al Qaîda pour le Maghreb islamique. Sur un autre registre, des sources maliennes soutiennent qu’ un responsable malien, proche des négociations avec Aqmi, a révélé que des avancées importantes ont été réalisées dans les pourparlers menés avec les ravisseurs. Les mêmes sources ont indiqué que Iyad Haj, ancien rebelle touareg, actuellement consul malien à Jeddah, en Arabie Saoudite, participe aux négociations. Iyad Haj est connu pour avoir obtenu, en 2003, la libération de plus de 30 otages occidentaux dans le Nord malien. Selon les spécialistes, Aqmi pourra demander la libération de certains des membres d’Al Qaïda détenus dans les prisons espagnoles et mauritaniennes en échange des otages espagnols. Une série de kidnappings a particulièrement marqué le contexte sécuritaire au Mali et en Mauritanie. Deux pays qui vivent depuis 2008 au rythme d’actions subversives, signées Al Qaîda au Maghreb islamique. Si le Mali est plus souvent confronté à une large instabilité sécuritaire depuis un certain temps, en Mauritanie c’est une première. Six otages sont actuellement détenus au nord du Mali par les ravisseurs d’Al Qaîda. Un Français, trois Espagnols et deux Italiens. Par le biais de son porte-parole, l’organisation terroriste a fait savoir aux pays d’origine des otages qu’ils seront prochainement informés de ses revendications. Parallèlement à cette actualité, les autorités gouvernementales des pays où ont été enlevés les ressortissants étrangers, entretiennent toujours des contacts afin de dégager les grands axes d’une coopération susceptible de libérer les otages.

Anonyme a dit…

Suite article expression alger. A-
==
On croit savoir que les enquêteurs mauritaniens, pays où ont été kidnappés les trois Espagnols et les deux Italiens, seraient sur une piste, notamment depuis l’arrestation d’un des ravisseurs des deux Italiens, un certain Abderrahmane Ben Meddou, membre d’une tribu au nord du Mali. Mais le Mali est-il en mesure d’intervenir pour libérer les otages ? Pour le moment rien n’a filtré, excepté le fait que trois intermédiaires mènent des investigations dans ce sens. Reste à savoir si la France, l’Espagne et l’Italie respecteront les modalités de l’ONU, celles de ne pas céder au chantage des terroristes en versant une rançon contre la libération des otages. Il est clair qu’Al Qaîda compte énormément sur ces actions pour renflouer ses caisses presque vides. Les rançons d’enlèvements représentent l’unique issue et la seule alternative quant à sa survie. L’organisation terroriste a décidé d’opérer désormais sur des sols où les aspects, économiques, sociaux, politiques et sécuritaires obéissent à une logique d’instabilité avérée et où tous les ingrédients sont favorables à des actes criminels. En investissant le Sahel, les stratèges d’Al Qaîda expriment sérieusement leur intention d’afghaniser la région en l’utilisant comme base arrière sûre pour leurs opérations à venir, dirigées particulièrement contre des pays comme l’Algérie et la Tunisie. Notre pays est, dans ce sens, la première cible de l’organisation terroriste internationale. C’est dans le but de maintenir une sorte d’encerclement contre l’Algérie, qu’Al Qaîda s’est engagée depuis des années, dans une vaste opération d’embrigadement et de recrutement en Mauritanie, au Mali et même au Niger. En plus des conditions favorables qu’ils présentent, ces pays offrent à Al Qaîda toute latitude pour mieux contrôler un espace stratégique de plusieurs millions de kilomètres carrés. Un espace multiracial et multiculturel où subsistent encore de nombreux problèmes d’ordre ethnique, que les puissances occidentales n’ont jamais réussi à maîtriser. Les Etats-Unis, la France et à un degré moindre l’Espagne ou l’Italie, malgré leur volonté de lutter contre le terrorisme, n’ont jamais réussi à dépasser certaines de leurs divergences. Cette brèche permet aux terroristes d’Al Qaîda d’opérer en toute quiétude.

Anonyme a dit…

Maatala et Sanhaji,

Si ce que dit Taqadoumy est vrai, c' est genant pour azzizzo. Certain que AOD et Messaoud auraient fait pire. Mais quand meme ...

A-
===

Banque mauritano-soudanaise : coup de pouce aux cousins du Président Aziz
27-12-2009
En marge de la visite du président soudanais Omar El Bechir à Nouakchott, les patronats des deux pays ont tenu une réunion durant laquelle une ébauche de création d'une banque mixte a vu le jour. Le vice-président du patronat soudanais - et frère cadet d'El Bechir - venait juste de signer le protocole d'accord lorsqu'une disposition de dernière minute tombait du Palais où se réunit son grand frère avec son homologue mauritanien.

Ainsi, et contrairement au projet qui ouvre le capital à tout investisseur mauritanien, seul en sera retenue l'entreprise de l’homme d'affaires Bahaye Ould Ghadde, proche cousin du Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz.

Selon un observateur économique approché par Taqadoumy, Ould Abdel Aziz suit exactement le même cheminement que son mentor Ould Taya : il met en prison les cousins de ce dernier et les remplace par les siens. Pour notre source, l'économie mauritanienne est en passe d'être partagée, à parts égales, entre Ould Bouamatou et Ould Ghadde.

Parallèlement, Ould Abdel Aziz les débarrasse de leurs concurrents directs, Chrif Ould Abdellahi et Ould Noueigued auxquels la dictature avait permis – en 20 ans, il est vrai - une véritable hégémonie sur les marchés publics, les ressources minières et halieutiques, la haute administration, les services de renseignement et l’armée.

Anonyme a dit…

A- mon cher tu dis

"Parallèlement, Ould Abdel Aziz les débarrasse de leurs concurrents directs, Chrif Ould Abdellahi et Ould Noueigued auxquels la dictature avait permis – en 20 ans, il est vrai - une véritable hégémonie sur les marchés publics, les ressources minières et halieutiques, la haute administration, les services de renseignement et l’armée."

Le début de cette phrase est vrai mais ça fait ne coïncide que partiellement avec la réalité. A l'arrivée de Maaouiya au pouvoir, AON et Chrif étaient déjà immensément riche et avaient pleinement accès aux marchés publics.

Par rapport aux ressources minières à comparer aux permis de recherche que détient BSA on peut dire que ces deux groupes ne sont même pas présents dans ce secteur. Ils sont en effet très présent dans le domaine de la pêche mais n'ont dans ce domaine par exemple pas bénéficiés des juteuses licences de partenariats avec les bâteaux européens dont la grande majorité étaient entre les mains des cousins d'Aziz (Guémine, Ezizi etc ...)

Le plus faux de tout ça est la présence des cousins de Taya dans la haute administration et les renseignements (Ely) et l'armée d'où ils ont été systématiquement écartés dans des postes bidons (Aziz au Basep).

Donc il ne faut comparer l'incomparable un homme d'Etat Taya initiateur de la démocratie mauritanienne et Aziz un putschiste qui se gère, agit et réagit comme un putschiste même après s'être légalisée par une mascarade électorale.

Sanhaji

Anonyme a dit…

bien noté Sanhaji. Le couper-coller vient de Taqadoumy et non de moi. Das tous les cas de figure, On commence à se fatiguer de ces guéguerres entre quelques personnes entre ces deux tribus. A-

Bebe BA a dit…

Il faut libérer Hanevi

______________________________________________________________________

L'opposition accuse le président Aziz de "mépris" des droits humains
(Xinhuanet 29/12/2009)

NOUAKCHOTT -- La Coordination de l' opposition démocratique en Mauritanie (COD) a fait dimanche une déclaration dans laquelle elle accuse le président Mohamed Ould Abdel Aziz de "mépris" des droits humains et exige la libération du journaliste Hanefi Ould Dehah, maintenu en détention bien qu'il a purgé, le 24 décembre, la totalité sa peine de six mois de prison pour diffamation.

Le journaliste observe depuis dimanche une grève de la faim pour être remis dans ses droits, a-t-on appris auprès de ses proches.

Dans son texte, l'opposition met en garde le gouvernement contre toute dégradation de l'état de santé du journaliste, soulignant que cela "peut engendrer davantage de perturbation d'un climat social déjà précaire".

La COD estime que le journaliste Hanefi est "injustement" frappé le 24 juin 2009 d'une peine de six mois d'emprisonnement, pour avoir émis une opinion à travers son site électronique Taqadoumy.

Hanefi Ould Dehah a été arrêté après une plainte introduite contre lui au parquet par le candidat à l'élection présidentielle du 18 août dernier, le chef du parti Alliance pour la Justice et la Démocratie (AJD/MR), M Ibrahima Moctar Sarr, qui lui reprochait d'avoir porté atteinte à son intégrité morale en publiant des informations selon lesquelles il avait reçu des financements contre le changement de sa position politique.

Anonyme a dit…

Au secours ,faites quelques choses pour ces mines du nord elles ont fait plus de victimes que la guerre du sahara.
Hiers le chndb a reçu un jeune nommé didi completement delabre par une mine et heureusement que les autres n'ont pas ete atteints,
chaque mois une personne est victime de ces mines sans oublier les chameaux source de vie pour ces populations du nord.
je pense qu'il est imminent de trouver une solution pour deminer cette region .

Anonyme a dit…

Lu pour vous sur cridem

Selon le correspondant de l’ANI à Dakhlet Nouadhibou, un homme a été tué et quatre autres blessées, lundi, par l’explosion d’une mine antichars dans la zone tampon de Ghandahar sur la frontière entre le Maroc et la Mauritanie.

L’explosion a eu lieu au passage d’une voiture de type « Mercedes 190 » avec cinq passagers à bord dans cette zone frontalière ente les deux pays. Les blessés furent évacués sur l’Hôpital de Nouadhibou où le chauffeur Didi Ould Aimar a succombé à ses blessures.

Selon des sources militaires, cette zone est connue pour être truffée de mines terrestres de tous genres.



Ce qui, par le passé, a été à l’origine d’explosions pareilles au passage de voitures qui quittent, souvent, les axes routiers fréquentés pour échapper aux check-points.

Ani

lewonni a dit…

bôjôr

poèmes de jeunesse

cliquez ici

bebe ba peux-tu m'envoyer ton mail à mailpassepartout@yahoo.fr ou ici

--------------

1-à part ça: comment interpréter la détention de hanevy au-delà de la peine? c'est curieux car voilà un mauvais colis gratuit. Je l'ai dit plusieurs fois que la peine a été clémente jusque-là. La grêve de la faim est-ce une bonne solution? je ne crois pas car ça peut vous briser. le malheureux comptait les semaines puis les jours, le voilà qui ne sait plus quand il doit sortir c'est pire! Qui peut faire pression pour le libérer? Personne! Il lui faudra attendre le bon vouloir du prince afin qu'il sache qu'il sort par sa volonté et non une pression quelconque de sorte qu'à l'avenir hanevy ou un autre médite

2- il paraît que les prix des denrées de premières nécessité flambent or vu que 70% sont tenus par AON et MAOA, il ne faudrait pas pour eux que le peuple les accuse de les affamer, c un couteau à double tranchant à manier avec un oeil partout

ciao ciao

Anonyme a dit…

Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de suivre les débâts au parlement et au senat,voir ces vidéos (c'est très interessant!) sur:

www.echourava.com

Anonyme a dit…

lEWONNI A DIT:
............................
"il paraît que les prix des denrées de premières nécessité flambent or vu que 70% sont tenus par AON et MAOA, il ne faudrait pas pour eux que le peuple les accuse de les affamer, c un couteau à double tranchant à manier avec un oeil partout"
---------------------------------
N'importe quoi!Comment veux tu qu'ils importent alors qu'ils sont derrière les barrières et que leur trésorerie est "destinée" à payer des arrièrés...qu'ils ne reconnaissent d'ailleurs pas?Si responsabilité,il y a dans l'augmentation des prix,il faut la chercher là où elle existe réellement...
Ces arguments inversés me rappellent les propos du gouverneur de la BCM et du MF qui disaient qu'il ne faut pas politiser cette affaire,alors que ces trois prisonniers ont été triés et mis en prison parce qu'ils n'étaient pas du même bord que la "majorité" actuelle.Vous pouvez,chers messieurs penser et dire ce que voulez mais de grâce arrêtez de nous prendre pour des cons!

Anonyme a dit…

Pire encore sur ce que dit lewonni:

" 1-à part ça: comment interpréter la détention de hanevy au-delà de la peine? c'est curieux car voilà un mauvais colis gratuit. Je l'ai dit plusieurs fois que la peine a été clémente jusque-là. La grêve de la faim est-ce une bonne solution? je ne crois pas car ça peut vous briser. le malheureux comptait les semaines puis les jours, le voilà qui ne sait plus quand il doit sortir c'est pire! Qui peut faire pression pour le libérer? Personne! Il lui faudra attendre le bon vouloir du prince afin qu'il sache qu'il sort par sa volonté et non une pression quelconque de sorte qu'à l'avenir hanevy ou un autre médite".

======
Lewonni tu menaces qui?

Anonyme a dit…

Cela veut -il dire qu'ils ne sont pas au Mali ? A-
===

Un otage espagnol ne se porterait pas bien
29/12/2009

Un des six otages européens dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) a revendiqué les enlèvements, un ressortissant espagnol, "ne se porte pas bien", rapporte mardi 29 décembre de source diplomatique à Bamako, citée par l’Afp. "On le sait actuellement avec précision, l’un des six otages, il est de nationalité espagnole...




...ne se porte pas bien. Il a même besoin de soins médicaux appropriés", a affirmé une diplomate, jointe par le correspondant de l’Afp à Bamako.

"Je ne souhaite pas en dire plus. Mais voilà la réalité, et nous espérons rapidement que les choses s’arrangent", a ajouté cette source. Quelques jours auparavant, un notable du nord du Mali avait indiqué à l’Afp: "On a appris qu’un des otages espagnols est en mauvaise santé. Ceux qui l’ont pris, je crois, veulent même des médicament pour lui".

Des vives inquiétudes ont surgi récemment quant au sort des otages espagnols pour lesquels aucun signe de vie n’a été donné jusqu’ici contrairement aux otages italiens dont les photos après leur enlèvement ont été publiées par AQMI dans son communiqué de revendication diffusé le 28 décembre.

«Pourquoi AQMI diffuse-t-elle les photos des italiens et pas celles des espagnols pourtant capturés un mois auparavant. Il y a quelque chose de louche» souligne un expert.

lewonni a dit…

bôjôr

ça vient de sortir

chezvlane

" lettre au général civilisé"

cliquez ici

Trundrumbalind a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Trundrumbalind a dit…

Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute, disait Lafontaine. A moins que notre corbeau ne soit totalement sourd. Là, c'est de la flagornerie vaine et gratis.

lewonni a dit…

au moins on aura tout essayé

gratis c sûr

vaine? qui sait?

maatala a dit…

Salam

Chérs amis

Je vous invite à lire sur cridem la suite:

Situations de la Somelec : révélations accablantes.

--------------------------------

Vous y découvrirez que nos honorables citoyens banquiers savaient ce qu'"INTERTS" voulaient dire.

Azzizzo surtout pas MOLI dit le FOU.

maatala

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas vlane.

Anonyme a dit…

Il devait plutot visiter les otages espagnols au Nord Mali pour leur apporter des medicaments et nous dire comment ils ont fait les 2.000 km de la route NDB-NKTT au Nord du Mali. Il nous doit ça. A-

====

Le président de la République visite inopinément un commissariat de police
29/12/2009

Le président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz a effectué la soirée du 29 décembre une visite inopinée au commissariat de Teyarett 1. «Le président de la République est venu au commissariat de Teyarett 1 un peu avant 21 heures, il était accompagné par des éléments de sa sécurité...




...Le commissaire n’était pas sur place et les policiers de garde étaient plutot débraillés», raconte une source.
Et d’ajouter : «Le président a interrogé les policiers sur leurs moyens de travail avant de s’entretenir avec les détenus en garde à vue dans ce commissariat de police».
Il est à noter que des mesures de sécurité exceptionnelles étaient perceptibles la soirée du 29 décembre notamment au centre ville de Nouakchott et sur ses grands axes.

On ne sait pas si ces mesures étaient en relation avec le déplacement du président de la République, ou s’il elles étaient liées à une quelconque menace.

Bebe BA a dit…

A-, ces services sécrets sont vraiment une plaie:

Attentat manqué : Obama très en colère contre la CIA

Changement de ton à Hawaï. Si le premier discours de Barack Obama suite à la tentative d'attentat, prononcé lundi depuis le lieu de villégiature du président, avait clairement pour objectif de rassurer les Américains, le style de la seconde intervention de mardi était nettement plus offensif. Lire la suite l'article

«Un échec inacceptable» : le président américain a eu des mots durs contre son système de renseignement. Il déplore notamment un manque de communication entre les agences.

Changement de ton à Hawaï. Si le premier discours de Barack Obama suite à la tentative d'attentat, prononcé lundi depuis le lieu de villégiature du président, avait clairement pour objectif de rassurer les Américains, le style de la seconde intervention de mardi était nettement plus offensif.

Sans ambages, Barack Obama a épinglé «les défaillances» du système de renseignement qui ont précédé l'attentat manqué sur le vol Amsterdam-Detroit. «Un échec du dispositif s'est produit, et je considère que c'est totalement inacceptable». Le président a notamment reconnu que les services américains avaient en leur possession des informations sur Umar Farouk Abdulmutallab qui auraient dû les alerter. «Il y a eu un mélange de défaillances humaines et du système qui ont contribué à cette brèche dans la sécurité, potentiellement catastrophique», a-t-il déploré.

Cet échec dans les systèmes de sécurité a permis au Nigérian de 23 ans de monter à bord d'un avion à destination des Etats-Unis. Et ce malgré les mises en garde du père qui avait averti la CIA que son fils s'était radicalisé. «Nous avons eu des renseignements sur lui en novembre dernier, quand son père s'est présenté à l'ambassade des Etats-Unis au Nigeria pour demander de l'aider à le retrouver. Nous n'avions pas son nom auparavant», a confirmé le porte-parole de la CIA George Little.

Bebe BA a dit…

Un rapport d'ici jeudi

Selon le New York Times, le gouvernement américain disposait avant Noël d'informations des services de renseignement yéménites qui évoquaient des dirigeants de la branche locale d'al-Qaida parlant d'«un Nigérian» préparé pour commettre un attentat.

Mais ces informations n'ont apparemment pas été correctement partagées au sein des services de renseignement. «Il y avait des éléments diffusés qui auraient pu et auraient dû être mis en relation», a souligné Barack Obama. Et «si ces informations avaient été recoupées avec d'autres renseignements, une image plus complète et plus claire du suspect serait apparue. Les clignotants auraient donné l'alerte, et le suspect n'aurait jamais pu embarquer sur cet avion partant pour l'Amérique», a-t-il assuré.

Le président américain a réclamé un rapport préliminaire d'ici jeudi sur ces erreurs qui ont précédé l'attentat manqué sur le vol Amsterdam-Detroit, estimant qu' «il est essentiel de diagnostiquer les problèmes rapidement».

En parallèle, les services de renseignement s'activent à étudier les conversations qu'a pu avoir le suspect avec au moins un membre de la nébuleuse terroriste al-Qaida. Ce contact a pu passer par un téléphone portable, par Internet ou tout autre canal. D'après ces personnes proches du dossier, les conversations d'Umar Farouk Abdulmutallab étaient vagues ou codées, mais les spécialistes du renseignement sont convaincus qu'en filigrane, elles faisaient référence à l'attaque contre le vol ralliant Detroit.

Le contact avec al-Qaida pourrait être le militant extrémiste basé au Yémen, Anwar al-Awlaki. Celui-ci avait aussi échangé des courriels avec Nidal Malik Hasan, le tireur de la base de Fort Wood au Texas qui avait tué 13 personnes le 5 novembre dernier.

Figaro

Anonyme a dit…

MATALLA A DIT:
--------------------------------
Salam

Chérs amis

Je vous invite à lire sur cridem la suite:

Situations de la Somelec : révélations accablantes.

Vous y découvrirez que nos honorables citoyens banquiers savaient ce qu'"INTERTS" voulaient dire.

Azzizzo surtout pas MOLI dit le FOU.

maatala
----------------------------------
Nous avons découvert dans ce rapport que la banque qui applique les interets les plus élévés à la somelec est la GBM et que la BAMIS et la BNM sont absentes de cette liste "noire".Nous avons aussi découvert que ton "Azizzo pas moli" avait pris à la société l'un de ses groupes electrogènes!!!

UN LECTEUR ENTRE LES LIGNES

Bebe BA a dit…

La CIA se défend sur l'attentat manqué contre un avion américain


La CIA a nié mardi avoir négligé de transmettre aux autres composantes du renseignement américain des données qu'elle avait collecté sur le principal suspect de l'attentat manqué sur le vol Amsterdam-Detroit. Lire la suite l'article

Selon un reportage de la chaîne CNN, le père d'Omar Farouk Abdulmutallab, le jeune Nigérian accusé d'avoir voulu détruire cet avion en vol la semaine dernière, avait parlé de la radicalisation de son fils à un agent de la CIA.

Cet agent avait rédigé un rapport sur l'entretien, mais ce document n'a pas été diffusé par le siège du contre-espionnage américain aux autres agences de sécurité, rapporte CNN, qui cite une source non-identifiée.

Le père d'Abdulmutallab, un important banquier et ancien ministre Nigérian, avait fait part de son inquiétude à l'ambassade américaine d'Abuja, mais le nom de son fils n'a jamais été placé sur une liste d'interdiction de vol ("no-fly list").

Mardi soir, un porte-parole de la CIA a déclaré que le père était bien venu à l'ambassade des Etats-Unis au Nigeria et avait demandé de l'aide pour retrouver son fils.

La CIA affirme avoir alors collaboré avec l'ambassade pour ajouter le nom d'Abdulmutallab et de ses possibles contacts au Yémen à la base de donnée américaine sur les suspects de terrorisme, et avoir transmis ses données biographiques au Centre national de contre-terrorisme.

La CIA a défendu sa gestion des informations recueillies, soulignant que le Centre national de contre-terrorisme avait été créé pour "reconstituer le puzzle en matière de terrorisme".

Mardi, le président Barack Obama a estimé que la tentative d'attentat avait pu avoir lieu à cause d'une combinaison d'"erreurs humaines et systémiques".

Sans citer d'agence en particulier, Obama a estimé que les informations n'avaient pas été correctement relayées.

"Il apparaît à présent qu'il y a plusieurs semaines, cette information a été transmise à une composante de nos services de renseignement, mais qu'elle n'a pas été distribuée d'une façon qui aurait permis de faire inscrire le suspect sur la liste d'interdiction de vol", a-t-il accusé.

Doina Chiacu, version française Gregory Schwartz

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Cette faute de la CIA, c'est comme pour le 9/11. Ils avaient des infos sur ce qui allait se passer et ils ont laissé couler. La suite tu la connais. Cela se repète encore. Avec des centaines de millions donnés à nos militaires dans la zone Sahara-Sahel, ont-il pris un simple barbu de la nebuleuse AQMI? Non. So, esperons qu'il ne vont pas "iraqkiser"le Nigeria. Le meme reproche va à l'encontre d'azzizzo: nothing sur Tourine, El ghallawiya, les touristes français et forget Lemgheity. Il est bizarrement silencieux, notre putshiste devenu Président. Il a pris le pouvoir en nous faisant ch... avec ses histoires de de terrorisme. Maintenant, il voyage à Copenhague quand on est dans la merde et il ne trouve pas mieux que de visiter un commissariat de police pour s'enquerir de leur bien-être.

J'ai des doutes sur le gars.

Anonyme a dit…

je veux savoir comment marche ce machin

Ablaye a dit…

Bonsoir,

Suivez en direct sur KASSATAYA, l'événement Homme ou Femme de l'année depuis Nouakchott.
C'est sur www.radio.kassataya.com

Anonyme a dit…

Intrigant. maintenant AQMI demande la liberation des 2 "coupables". Toute evidence de manipulation partira en l' air


----
Mauritanie : Al Qaïda ne revendique pas la mort des Français

samedi 29 décembre 2007

Al Qaïda ne revendique pas l’assassinat des 4 Français en Mauritanie. Le groupe algérien d’ Al Qaïda dans le Maghreb islamique (AQMI) ne serait pas impliqué dans l’assassinat des touristes français en Mauritanie le 24 décembre. Dans un communiqué « sur les dernières victoires des moudjhadines en Algérie et en Mauritanie » mis en ligne dans la soirée du samedi 29 décembre sur ses canaux électroniques traditionnels et que Bakchich s’est procuré, l’ex-GSPC liste une série d’actions simultanées toutes menées le 26 décembre dans ces deux pays, mais ne revendique pour la Mauritanie que des combats avec des soldats au nord est de Nouakchott, dont quatre d’entre eux ont succombé… Pas un mot sur l’assassinat des quatre Français à Aleg (sud du pays), que ce soit pour s’en féliciter ou pour en démentir la paternité… Bonne ou mauvaise, cette nouvelle vient remettre en question la thèse privilégiée par les enquêteurs mauritaniens d’un acte à caractère politique contre les Français, sans pour autant apporter de réponses. Ca, c’est de la communication.

Anonyme a dit…

Aurait mieux fallu faire cette reunion à Tidjikjeu ou à El Ghoudiya. La faire à Nktt pas bon pour l'image de l'UPR. Aziz n'est-il pas le président de tous les mauritaniens? A-
===

Mobilisation des cadres de Tidjikja et El Ghoudia en faveur de l’UPR
30/12/2009

L’initiative de sensibilisation des cadres de Tidjikja et Ghoudiya organise un meeting de mobilisation en faveur de l’Union pour la République (UPR). Ce meeting se tiendra jeudi 31 décembre à 17 heures l’Hôtel «El Khater».

Placé sous le haut patronage de M. Mohamed Mahmoud Ould Mohamed Lemine président de l’UPR le meeting s’inscrit -annonce ses organisateurs- dans le cadre de l’appui au programme du président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz...




...notamment le redressement du pays, la lutte contre la gabegie, la priorité accordée aux préoccupations des populations modestes ainsi que la mobilisation autour des objectifs principes et règlements de l’UPR. Les superviseurs de l’Initiative M. Sidi Mohamed Ould Cheibany et Mme Fatimetou mint Iyaye, tous les deux membres du conseil exécutif de l’UPR , entendent faire adhérer à ce parti les individus et groupes issus de milieux contestataires et neutres, leur donner l’occasion d’exprimer leur adhésion et permettre à la direction du parti d’évaluer les efforts entrepris en ce sens.



Pour contactez les superviseurs de l’initiative
Tel : 6446524/6319362

lewonni a dit…

bôjôr

quand j'ai écrit ça tout à l'heure, je me suis dit qu'il vaut mieux s'en débarrasser cette année avant minuit afin de ne pas commencer l'année avec cet esprit

alors je l'ai publié car je sais que LM dès demain inchallah nous mettra un blog neutre

tout ça c'est à cause de la détention arbitraire de hanevy , ça m'a terrassé car c un tournant , un incroyable gâchis d'image, un cadeau sans précédent fait à l'opposition

incroyable!

alors dans cet état d'esprit sinistre je n'ai pu écrire que ça

ne cliquez pas ici

Bebe BA a dit…

Pour A-,

Huit agents de la CIA, cinq Canadiens tués en Afghanistan

Un kamikaze a réussi à s'introduire dans une base étrangère mercredi en Afghanistan et à y tuer huit agents américains de la CIA, et cinq Canadiens dont une journaliste ont trouvé la mort dans une autre attaque. Lire la suite l'article

C'est un officier de l'armée afghane qui a commis l'attentat en activant des explosifs qu'il portait sur lui, au cours d'une réunion d'agents de la CIA sur la base opérationnelle avancée Chapman, dans la province de Khost, non loin de la frontière avec le Pakistan, ont affirmé les taliban.

"Cette attaque meurtrière a été menée par un valeureux membre de l'armée afghane alors que ces officiels (ndlr, les agents de la CIA) étaient occupés à réunir des informations sur les moudjahidine", a déclaré un porte-parole des insurgés, Zabihullah Moudjahid, contacté par Reuters.

Cet attentat, l'un des plus osés qui aient été commis cette année, illustre la capacité des taliban à frapper à l'intérieur du dispositif occidental, alors que les violences en Afghanistan n'ont jamais été aussi intenses depuis la chute du régime des "étudiants en religion", fin 2001.

"Nous pouvons confirmer qu'il y a eu une explosion dans la province de Khost et que huit Américains ont été tués", a déclaré un responsable américain à Kaboul. L'explosion a fait également plusieurs blessés.

A Washington, des responsables américains ont confirmé à l'agence Reuters ce que la chaîne CNN avait annoncé dans la soirée: les huit civils tués dans l'attentat étaient tous des agents de la CIA.

La province de Khost est l'une des régions afghanes où l'insurrection des taliban est la plus vive. La plupart des étrangers qui s'y trouvent sont des soldats ou des civils travaillant sous protection militaire.

A quelques kilomètres seulement de Kandahar dans le Sud afghan, cinq Canadiens - quatre soldats et une journaliste - ont péri dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule blindé, a annoncé le ministère canadien de la Défense.

La journaliste tuée, Michelle Lang, avait 34 ans. Elle effectuait son premier reportage en Afghanistan où elle était arrivée le 11 décembre. Elle est la première journaliste canadienne tuée en couvrant l'engagement militaire du Canada dans ce pays. Il s'agit du troisième journaliste à périr en Afghanistan cette année.

Avec cette attaque, le bilan des pertes militaires canadiennes en Afghanistan passe à 138 soldats tués.

Quelque 2.800 soldats canadiens sont déployés en Afghanistan. Leur retrait est prévu pour la fin 2011

Bebe BA a dit…

La police empêche une cérémonie d'hommage posthume à Saddam Hussein
(Xinhuanet 31/12/2009)

NOUAKCHOTT -- La police est intervenue mercredi à Nouakchott pour empêcher une cérémonie d'hommage posthume à Saddam Hussein organisée par des sympathisants de l' ancien président irakien, a constaté un correspondant de Xinhua.

Selon Dr Abdessalam Ould Horma, président du parti "Sawab", proche du Baath irakien, "la police a usé de la force pour disperser les participants à cette cérémonie, malgré l' autorisation préalable des autorités du district de Nouakchott".

Saddam Hussein jouit d'une grande popularité au sein des populations mauritaniennes. Durant les années 80, l'Irak a octroyé des aides significatives à la Mauritanie, notamment la construction de la télévision nationale, l'électrification de plusieurs quartiers de Nouakchott et la mise en place d' infrastructures culturelles et sanitaires diverses, ainsi que la distribution de vivres aux indigents des quartiers périphériques les plus pauvres de la capitale.

Saddam Hussein constitue pour la jeunesse nationaliste arabe un héros historique.

Au cours des années 90, l'Irak a mis à la disposition de l' Armée mauritanienne des équipements militaires important et . plusieurs centaines de militaires mauritaniens ont été formées Irak, dont des haut cadres de l'armée, notamment le chef d'état- major des armées actuel, le général Ghazwani.


© Copyright Xinhuanet

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

c'est la fin du monde ! Pas un jour sans enlevement, tuerie ici, tuerie là-bas. Qu'est-ce qui arrive à l'humanité? A-

====
Deux journalistes français enlevés en Afghanistan
Jeudi 31 décembre, 16h01

Buzzer ! Imprimer Deux journalistes français ont été enlevés par des insurgés mercredi en Afghanistan, avec leur interprète et leur chauffeur, annonce la police afghane. Lire la suite l'article
Articles liés
L'Onu confirme la mort de huit jeunes afghans dans un raid
Afghanistan: forte hausse des pertes américaines en 2009
Les talibans revendiquent les deux attentats contre des Occidentaux en Afghanistan
Plus d'articles sur : Afghanistan
Discussion: Afghanistan
A Paris, on rapporte au sein de la profession qu'il s'agit de reporters d'une chaîne de télévision française, laquelle ne souhaite pas communiquer leur identité.

Les deux hommes circulaient en voiture dans le district de Shinkai, province de Kapisa, à 120 km au nord-est de la capitale afghane, a dit à Reuters le chef de la police provinciale, Matiuallah Safi.

"Deux journalistes français, leur interprète et leur chauffeur ont été enlevés par des éléments antigouvernementaux", a-t-il déclaré.

La police a interrogé des villageois de la région pour recueillir des informations mais aucun contact n'a été établi avec les ravisseurs, a ajouté Safi.

La région montagneuse de Kapisa, où sont stationnées des troupes françaises participant à la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), est un des théâtres d'opération des taliban et des partisans d'un autre chef rebelle, Gulbuddin Hekmatyar.

Au cours des dernières années, ce type d'enlèvements est devenu une activité lucrative pour les taliban ou pour des organisations criminelles.

Par le passé, le versement de rançons ou des échanges de prisonniers ont abouti à la libération de personnes prises en otages. Mais cela n'a pas toujours été le cas, les ravisseurs exécutant leurs prisonniers car leurs exigences n'avaient pas été satisfaites.

Sayed Salahuddin, avec Laure Bretton à Paris, version française Guy Kerivel et Pierre Serisier

Anonyme a dit…

Qui cherche à ressuciter une zaouiya?

Le président Omar El Béchir est épris de Cheikh Mohamd’El Mamy.

On se rappelle lors de la visite d’un ancien Président mauritanien à Khartoum en 2006, Monsieur Omar Hacen El Béchir président Soudanais avait longuement disserté sur l’histoire et l’abondance du savoir de l’érudit du nord de la Mauritanie Cheikh Mohamd’El Mamy.

A son arrivée à Nouakchott la semaine passée, le président Soudanais a tenu à recevoir en premier le petit fils de l’érudit et qui porte son nom. En effet le président Soudanais est arrivé à Nouakchott à 19H et à 20H il reçut le représentant de la Zawouia de Cheikh Momamd El Mamy,

Dans le jargon de la diplomatie ceci révèle l’importance de cette Zawouia pour les soudanais.

Anonyme a dit…

Est-ce à dire que KBG serait exécuté , liquidé physiquement ce soir?
Vite et qu'on en finisse pour de bon, SVP.Je le vois déjà d'ici faisant dans ses froques, le pauvre!

Anonyme a dit…

...Est-ce à dire que KBG serait exécuté , liquidé physiquement ce soir ou un autre jour du nouvel an.
Quelle importance en vérité, quelques jours de plus ou de moins dans une vie, si courte fut-elle?

Anonyme a dit…

Cela dit, mes meilleurs voeux de santé de bonheur et prospérité pour le nouvel an qui poindra dans 5 heures 44 gmt et 5 h 44 à montre.
A toutes et tous sans exception aucune.

Je replonge tout naturellement dans mon anonymat des ténèbres dont je n'aurai jamais dû sortir, tout bien pesé et réfléchi.Bonne soirée.
KBG

Anonyme a dit…

Cela dit, mes meilleurs voeux de santé de bonheur et prospérité pour le nouvel an qui poindra dans 6 heures 44 gmt et 5 h 44 à montre.
A toutes et tous sans exception aucune.

Je replonge tout naturellement dans mon anonymat des ténèbres dont je n'aurai jamais dû sortir, tout bien pesé et réfléchi.Bonne soirée.
KBG tjrs convalescent.
31 décembre 2009 17:16
(comme promis et d'écrit, pour le net c'est BIEN FINI pour ma part.ADIEU)

Anonyme a dit…

Compte tenu de l'enchaînement non intentionnel et fortuit de mes commentaires avec celui du 31 décembre 2009 15:23 relatif à l'intérêt porté par le président Soudanais à la Zawiya de Cheikh Mohamed Em mamy rahemehou Allah:

je dirai bien Wakhyert ba3d be Cheikh Mohamed El Mamy we eb jemi3 ewliya we ibad Allah essalihin.
Adieu et bonne soirée

Anonyme a dit…

salut ,

si vous aussi vous êtes nés un 31/12

qu'on s'attrape au centre ville pour une nuit de réveillon pas comme les autres ,et n'oubliez surtout pas vos pièces d'identité !

rimo

Bebe BA a dit…

Bonjour,

avec un peu d'avance, je vous souhaite à tous, ainsi qu'à vos proches, mes voeux les plus sincères et les plus chaleureux pour que ces fêtes se passent bien et que l'année 2010 soit symbole de bonheur, de gaieté et de bonne santé.

maatala a dit…

Salam

Bonne année sà tous les nudistes dépressifs et ceux qui les lisent.

L'homme de l'année pour moi c'est SIDIOCA.

Une pensée à NAGI et aux honorables dit le fou.

maatala

lewonni a dit…

deissane le seul à l'heure c'est moi lol

bonne année

à lire chezvlane

" la démocratie tolérée"

cliquez ici

Anonyme a dit…

Meilleurs voeux chers amis de Canal, j'espère que la Mauritanie remonte la pente en 2010 et sépare pour de bon du putchiste Aziz et co pour de bon.

On vit un cauchemar infernal, avec ce pol pot d'un aure temps.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Bonne et Heureuse Année les zamis. Mon plus ardent souhait est que la mauritanie se sorte de ce merdier que d' autres nous ont exporté et qu' on revienne à une position de strict neutralité dans le conflit du Sahara. Demande à Allah que l' offshore et l' onshore se sèchent immédiatement et qu' on y trouve que de l' eau, beaucoup d' eau.

Me demande toujours la meme question. comment les otages espagnols se sont retrouvès dans le Nord Malien. Ils ont pris un taxi tout droit ou ont rasé le mur du Sahara "marocain"? Je mets marocain entre guillemets pour la strict neutralité. J' ai demandè l' avis de l' un de nos compatriotes sur cette question il y a deux ou trois jours et il divagait! Je trouve l' éditorial d' Ahmed Ould Cheikh sur Cridem un joyeau à lire (celui sur l' après sortie de Cheikh El Avia à Dakhla). Bonne journèe. A-

Anonyme a dit…

Vlane,

L' opposition est faite pour s' opposer. N' es t-u pas entrain de tomber dans le vrai yaca yaca. Tu ècris crédible quand tu t' attaques à la démocratie.

Anonyme a dit…

revenons en arriere. Ils se sont entendus sur quoi en aout 2009, les generaux?

L’expérience antiterroriste algérienne au menu, au lendemain de l’attentat de Nouakchott
12.08.2009 Par Naila B./Zineb A.
Taille de police :

Le ministère de la défense nationale a annoncé hier la tenue au siège de la sixième région militaire, d’une rencontre entre les chefs d’état-major des armées algérienne, mauritanienne, malienne et nigérienne afin de coordonner les efforts de lutte contre la criminalité transfrontalière et le terrorisme.

Le ministère de la défense a indiqué que cette première rencontre du genre s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération militaire et sécuritaire entre ces pays.
Les chefs d’état-major des armées des quatre pays examineront les moyens et mécanismes à même de renforcer la lutte contre les réseaux criminels spécialisés dans le crime organisé, activant sur la bande frontalière, principalement le terrorisme.
Dans son communiqué, la Défense a estimé que la rencontre constitue une opportunité pour toutes les parties afin de soulever des questions d’intérêt commun et d’échanger les points de vue.

Selon les observateurs, cette rencontre fait suite à l’attentat suicide qui a visé le siège de l’ambassade de France à Nouakchott, la capitale mauritanienne, occasionnant des blessés; première opération suicide du genre perpétrée par un jeune qui s’était entraîné dans des camps au nord du Mali, près de la frontière algéro-malienne.

Des sources bien informées ont souligné que la coordination en termes de renseignements pour contrer les menaces terroristes de l’organisation dite Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat qui œuvre à exporter ses actions en dehors de l’Algérie tentant par là de prouver son allégeance à Al Qaida, sera au centre des débats. L’expérience de l’Algérie dans la lutte contre les attaques suicide sera ainsi présentée, après que de nombreuses opérations suicide aient été déjouées, notamment à Tadmait dans la wilaya de Tizi-Ouzou et à Relizane.

Une feuille de route basée sur la coordination sécuritaire pourrait être établie à l’issue de la rencontre, d’autant que l’Algérie avait auparavant demandé aux états voisins une intensification des efforts pour lutter contre le phénomène transfrontalier qu’est le terrorisme, en renforçant la surveillance sur les frontières et le contrôle de la circulation des personnes, en éradiquant les bases arrières du terrorisme, particulièrement l’émigration clandestine, le trafic d’armes sur l’axe Niger Mali, et de stupéfiants sur l’axe Maroc Mauritanie via l’Algérie.

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem pour les honorables

"Rapport accablant sur l’univers carcéral mauritanien

L’Ordre national des avocats mauritaniens a rendu public, le 29 décembre 2009, un rapport sur les conditions de vie des détenus dans la principale prison de Nouakchott, située à Dar Naïm. Fruit d’une mission de trois jours menée en octobre dernier par le bâtonnier et deux avocats. Son compte-rendu est accablant : surpopulation, déficit sanitaire et même allégations de torture.

Premier constat du rapport : la prison de Dar Naïm conçue pour accueillir 300 détenus en héberge près de 1 000. Pour Maître Hadj Sidi, qui a participé à sa rédaction, cette surpopulation s’explique notamment par un recours excessif du Parquet à la détention préventive : « Il y a des détenus qui sont en détention préventive depuis 2002. D’autres depuis 2003, 2004, et qui n’ont pas encore été jugés.

Parmi ces détenus, certains, s’ils avaient été jugés, risquaient une peine allant de trois à quatre années d’emprisonnement. Ils sont donc en train de purger en préventive, une peine peut-être supérieure à la peine à laquelle ils auraient été condamnés ». Contacté par RFI, le procureur de la République n’a pas souhaité répondre.



Autre dénonciation du barreau : les mauvaises conditions sanitaires dues à l’absence d’infirmerie, mais aussi à la surpopulation qui facilite la transmission des maladies infectieuses.

Enfin, le rapport fait état d’un climat de violence permanent entre les détenus, mais relaie aussi des allégations de torture par les gardiens. « Soyons clair : ce sont les propos des détenus. Ils montrent certaines cicatrices et vous disent que c’est à la suite de telle ou telle situation. Pouvons-nous certifier que de telles séquelles proviennent effectivement des actes de torture ? Non. Nous attirons l’attention et disons que d’après les propos recueillis, il semble que la torture serait d’usage » avance prudemment maître Hadj Sidi.

La responsable de la direction de l’Administration pénitentiaire indique qu’elle n’a pas connaissance de telles pratiques. Elle admet que la surpopulation de Dar Naïm pose problème, mais souligne que depuis plus d’un an, il existe une réelle volonté politique de développer les infrastructures. La construction à Aleg d’une prison de 650 places est ainsi prévue pour 2010. « Nous partons de très loin, mais cela bouge vraiment » conclut-elle.


Info source : Radio France Internationale

Maatala

maatala a dit…

Salam

Les amis

Hier soir entre le foie gras, les huîtres et le saumon avant d'exprimer nos voeux de courage et de santé à l'AZZIZZO pour 2010 qui sera l'année de la dératisation ( Nagi ente vem), une télé française (I Télé) a fut diffusé sur sa bande passante " Attentat manqué en Mauritanie".

Touche pas à l'azzizzo, il n'a pas encore finit le boulot dit le Fou dit le Fou

maatala

Disclaimer a dit…

Avant d'aller rejoindre de ce pas mon hosto, je tiens à refaire ce disclaimer:

MAUVAIS USAGE IP DISCLAIMER !!
Ex Internaute actif et visiteur régulier de sites et blogs, je décline toute responsabilité des écrits ou propos éventuels émis à partir de mon IP et rejette toute volonté de me les imputer.Et cela d'autant plus que depuis plusieurs semaines je ne suis pas dans un cadre approprié donc inactif ou presque.
POURQUOI DONC?
Il se trouve que je ne suis pas le SEUL à connaître les données d'accès à mon modem-internet ainsi que le mot de passe d'accès sans cable au signal (tora bora) émis par mon modem.Nombre d'autres internautes connaissent ces données secrètes et c'est POURQUOI j'ai fait changer 3 FOIS mes données personnelles d'accès internet par mon fournisseur d'internet.et le tout EN VAIN et pure perte de temps et d'effort.J'aurai découvert que certains internautes empruntent mon IP pour me faire écrire n'importe quoi à leur guise!!

Par conséquent les internautes connaissant ces données (code d'accès personnel modem, mot de passe du signal sans fil etc...) sont parfaitement CAPABLES d'écrire tout ce qu'ils VOUDRAIENT SOUS MON IP personnelle en m'en attribuant FAUSSEMENT la SOURCE IP!! et ils ne s'en sont guère privés du reste.

D'où la raison de ce DISCLAIMER écrit par un internaute dont TOUTES LES DONNEES PERSONNELLES D'ACCES à son IP sont galvaudées et connues de nombre d'autres usagers internautes malintentionnés éventuellement.
Merci de PRENDRE NOTE ET ACTE de ce DISCLAIMER!!
Bonne journée, je vous remercie.

DISCLAIMER a dit…

Avant d'aller rejoindre de ce pas mon hosto, je tiens à refaire ce disclaimer:

MAUVAIS USAGE IP DISCLAIMER !!
Ex Internaute actif et visiteur régulier de sites et blogs, je décline toute responsabilité des écrits ou propos éventuels émis à partir de mon IP et rejette toute volonté de me les imputer.Et cela d'autant plus que depuis plusieurs semaines je ne suis pas dans un cadre approprié donc inactif ou presque.
POURQUOI DONC?
Il se trouve que je ne suis pas le SEUL à connaître les données d'accès à mon modem-internet ainsi que le mot de passe d'accès sans cable au signal (tora bora) émis par mon modem.Nombre d'autres internautes connaissent ces données secrètes et c'est POURQUOI j'ai fait changer 3 FOIS mes données personnelles d'accès internet par mon fournisseur d'internet.et le tout EN VAIN et pure perte de temps et d'effort.J'aurai découvert que certains internautes empruntent mon IP pour me faire écrire n'importe quoi à leur guise!!

Par conséquent les internautes connaissant ces données (code d'accès personnel modem, mot de passe du signal sans fil etc...) sont parfaitement CAPABLES d'écrire tout ce qu'ils VOUDRAIENT SOUS MON IP personnelle en m'en attribuant FAUSSEMENT la SOURCE IP!! et ils ne s'en sont guère privés du reste.

D'où la raison de ce DISCLAIMER écrit par un internaute dont TOUTES LES DONNEES PERSONNELLES D'ACCES à son IP sont galvaudées et connues de nombre d'autres usagers internautes malintentionnés éventuellement.
Merci de PRENDRE NOTE ET ACTE de ce DISCLAIMER!!
Bonne journée, je vous remercie.

1 janvier 2010 12:18
KBG

Anonyme a dit…

Maatala,

C'est quel attentat que I tévé a passé? Azzizzo dit aussi dire si les algériens l'emmerdent. Pas de doute que les espagnols et les italiens, c'est l'algérie.

Maatala a dit:

Les amis

Hier soir entre le foie gras, les huîtres et le saumon avant d'exprimer nos voeux de courage et de santé à l'AZZIZZO pour 2010 qui sera l'année de la dératisation ( Nagi ente vem), une télé française (I Télé) a fut diffusé sur sa bande passante " Attentat manqué en Mauritanie".

Anonyme a dit…

KBG,

Take it easy. personne ne va s'emmerder avec ton site et tes machines. Repos et suis ce que te disent les doctors. A-

Anonyme a dit…

lu sur cridem ( observateur maroc)

l'article se termine par

" La complexité du voisinage monte d’un cran lorsqu’on évoque le cas de la Mauritanie au Sud. Le pays dirigé actuellement par Mohamed Ould Abdelalziz paraît acquis à la cause marocaine et veut vivre en paix. C’est de là justement que vient le danger.

L’Algérie n’admet pas un pouvoir ami du Maroc en Mauritanie et elle fera tout pour le combattre par tous les moyens. Nous savons déjà que tous les moyens sont bons pour les généraux. Une autre politique vers la Mauritanie dont il faut renforcer et stabiliser le pouvoir s’impose. La tâche n’est pas facile.

Anonyme a dit…

Pourquoi les Canalheurs n'ont présenter leurs meilleurs voeux comme à pareille occasion le 1 janvier 2008?CURIEUX NON?
---------------------------
Anonyme a dit...
bonne annee et plein de bonnes choses à tous les canalheurs et un prompt retablissement pour notre frere maata.



kangourou
1 janvier 2008 18:11
Anonyme a dit...
pas de voeux de lm chez Lm à 20h passées? faut-il s'inquiéter pour maata?
1 janvier 2008 19:56
Yanis le R. a dit...
Mes meilleurs voeux de bonheur et de santé pour vous tous en cette nouvelle année 2008.

Avec mes souhaits de paix, de stabilité et de prospérité pour notre cher pays, la Mauritanie.
1 janvier 2008 23:35


LM® a dit...
salut
anonyme 1 janvier 2008 19:56

bonne année 2008 a tous
le retard est du a un réveillon un peu trop festif
pour combler une année morose

quand au plus sage de tous les fous
il sera parmi nous bientôt inchaallah
1 janvier 2008 23:36


Lambda a dit...
Bonne année et meilleurs voeux.

je présente aux lecteurs mes excuses pour l'info de la semaine passée sur la non création du parti de l'Etat.
Mis à part les discensions fortes entre les membres actifs à la veuille de la conférence fondatrice, effectivement ça n'avait pas de fondement.

passez une bonne année 2008 avec pleins de belles surprises et plein de belles réalisations........

maatala a dit…

Salam

L'ami

Les canalheurs sont des personnes libres qui écrivent ce qu'elles veulent, quand elles veulent.

C'est surtout cela le plus important dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Je me suis trompé d'année.voici la bonne et ses coms de meilleurs voeux 2009.
Pourquoi les Canalheurs n'ont présenter leurs meilleurs voeux comme à pareille occasion le 1 janvier 2008?CURIEUX NON?
-----------
Abdoulaye DIAGANA a dit...
Bonsoir chers amis,

J'ai le plaisir de vous renouveller mes voeux les meilleurs pour le nouvel. Puisse Allah nous donner l'opportunité de voir triompher nos causes de Lemden, Inal à Gaza.
Vous pouvez lire l'intégralité de ma réponse à Mohcen à l'adresse suivante:
www.souslatente.blogspot.com
31 décembre 2008 20:37
---------------------------
Anonyme a dit...
cher bloggueurs bonne annee et meilleurs voeux .
les 5 derniers jours de 2008 avaient ete consacres à l'analyse des echecs des experiences democratiques antecedantes lors des Etats généraux.
nous esperons qu'au cours des 5 premiers jours 2009 des solutions de rechange se degageront des riches et passionnants debats .
31 décembre 2008 23:08
----------------
cher bloggueurs bonne annee et meilleurs voeux .
les 5 derniers jours de 2008 avaient ete consacres à l'analyse des echecs des experiences democratiques antecedantes lors des Etats généraux.
nous esperons qu'au cours des 5 premiers jours 2009 des solutions de rechange se degageront des riches et passionnants debats .
31 décembre 2008 23:08
---------------------
Anonyme a dit...
bonne fete
31 décembre 2008 23:21
------------------
Anonyme a dit...
il est bientôt minuit, je ne puis rester jusqu'au feux d'artifices

longue vie à canalh

bien du courage à tous les anos

bonne année à tous
31 décembre 2008 23:53
Anonyme a dit...
Bonne et heureuse anne'e aux presidents sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Suite
Anonyme a dit...
Bonne et heureuse année 2009 à tous les visiteurs de ce creuset de liberté, de débat et d'échange.

Je pense en particulier à

Coulibaly,
Bilkiss,
Maatala,
Khlalil Balla Gueye,
LM,
A-,
A+,
Yanis,
Vlane,
Copiarpegar,

et à tous ceux que j'ai omis même les Sakkaka (thé)

Ye Sekkaka guellou --- Taw etay ettougou
matechrouh oukhallou --- 7ad echrah idhougou

Sanhaji
1 janvier 2009 01:10

Anonyme a dit...
Que 2009 soit, une année de paix de prosperité et de quiétude pour tous.

Nos pensées vont aux Gazaouis et à tous les peulples opprimés.

Fils du bled
1 janvier 2009 11:08
maatala a dit...
Salam


Bonne et heureuse année 2009 à tous les visiteurs de CANALH, qui nous font l'honneur et le plaisir de vous lire.

Bonne et heureuse année 2009 à:

LM
Yanis
Sanhaji
Bilkiss
BL
Bouguelba
Bruce Lee
Wahid Mene Ehel Likhla
Abou Arab
Bouhnouk
Rose Du Sahara
G Sand
La Crevette
Pacco
Manichi
Volatil
Lambda
Maghadilou
ERC
Alioune
Chinguettien
Eurotanien
Alchimiste
Bison du Ksar
Dookak
Matahari
MMS
A-
A+
KBG
Chebiba
Abou Zayd
Azawane
Houda Sylva
XOULDY
Saidchinguity
Copiarpegar
Rimo
Kimporte
Trundrumbalind
Mint D
Vlane
Abdoulaye Diagana
Jammer
Ould Mauritanie
RIM
Bidani facho
Tah
La citoyenne
Bébé ba
Mestour HALL
Fils du bled
ETC.........

Maatala
1 janvier 2009 16:16

Anonyme a dit…

SUITE
Trundrumbalind a dit...
Bonne et heureuse année à toutes les canalheuses (pas des masses ici. j'ai dû en voir tout au plus 2 depuis que traîne mes guêtres céans) ainsi qu'à tous les canalheurs qu'ils soient pro ou anti putsch !!!!! Merci à tous ceux qui ont ajouté mon nom à leur liste de voeux. Et que vive ce joyeux bordel, crénom de nom!!!
1 janvier 2009 16:44
Maata,

Je vous remercie pour les voeux adresse's au PRESIDENT LEGITIME SON EXCELLENCE SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDALLAHI. Tu as seulement oublie' d'envoyer tes meilleurs voeux au digne fils de la Mauritanie son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya.
En ce qui me concerne personnellement, je te remercie infiniment pour les voeux, a' moins que je ne sois pas dans la categorie ETC...(rire)ENTE' FOYSSIDE WOU LANAKE WAHILE VICHI!!!

Pour etre serieux, a' toi mes meilleurs voeux. You are a good person but you are misguided!
Je te comprends, c'est la nature de ton travail qui ne te permet pas d'ecrire certaines choses. Quand on est espion, on obeit aux instructions du patron du jour. Le reste n'est pas important.

Maata, j'attends toujours ta reaction a' propos d'un million d'Euros vole's des caisses Mauritaniennes et donne's a' un avocat Francais pour organiser une rencontre entre un ministre de la tortue fache'e et le president Bongo.

Franchement, je vais etudier la possibilite' d'engager une action en justice (ici aux USA) contre l'avocat et ses semblables. Il y a un complot pour piller et detourner les maigres ressources des Mauritaniennes et des Mauritaniens. Notre pays souffre deja des actions malhonnetes de quelques uns de nos propres fils. Nous ne pouvons pas tolerer une collaboration etrangere pour completement detruire la Mauritanie.

Mes meilleurs voeux a' ma soeur Emel Mint Dadah ainsi qu'a' notre oncle Ahmed Ould Dadah qui n'a jamais manque' une opportunite' pour etre trompe' par les...militaires.
1 janvier 2009 20:02

Anonyme a dit…

Suite
Yanis le R. a dit...
Meilleurs voeux pour tous les canalheurs.

Bonne et heureuse année 2009 pour tous et pour notre pays, la Mauritanie.
1 janvier 2009 20:53
Anonyme a dit...
Salut,
Bonne année à tous, y compris le chergawi borné, le facho en mal d'être et tous les mégalomanes du blog........................

Mestour Haal

Le moral au ras des pâquerettes!!!
2 janvier 2009 02:16
Anonyme a dit...
BONNE ET HEUREUSE ANNE'E A' LM!!!!
2 janvier 2009 16:32
Anonyme a dit...
c'est vrai bonne année à lm, mais comme on est chez lui, on attendait sa présence...
2 janvier 2009 16:56
Bebe BA a dit...
Bonne Année à tous! Que cette année soit celle de la réalisation de toutes les esperances.

bébe ba, très malade à Dakar

PS; A-, si tu as besoin de documents sur l'itie, écris moi au raki.djamilatou.ba@gmail.com (à partir du 15 janvier)
2 janvier 2009 19:39
LM® a dit...
salut

désolé pour cette absence

moi aussi je souhaite bonne année a tous et un prompt rétablissement a bébe ba.
3 janvier 2009 09:43
Tu serais médecin où je me trompe?
Et après tout ,comme dirait vertement n'importe quel pestiféré grossier de la "nazillonnerie fanatique, imbecile et raciste"qui se sent morveux , se mouche!"
Et au juste, quelle MOUCHE t'aurait donc piqué, toi là ?
Te prendrais tu pour Janus le Rongeur à tout hasard?
C'est quoi donc ce réflexe de SOLIDARITE corporatiste SPONTANEE et quasi INSTINCTIVE avec les "germes nosocomiaux"!
Curieux tout de même pour quelqu'un qui serait "payé" et dont la "mission AFFICHEE" serait justement de neutraliser ces "bacteries"!L'ASEPSIE tu devrais connaître non, pourquoi donc "voler au secours" des germes?
Ne serais tu pas là en train de jouer au Saladin fraternisant avec les Templiers sans t'en rendre compte, voire exprès?
A moins me semblerait-il que tu n'aies vraiment trouvé ton chemin de Damas!De toutes façons les Croisés (templiers) et la peste ont tjrs fait bon ménage!Le roi Saint-louis n'était-il pas mort de la peste bubonnique sur le chemin de Jerusalem?
C'est curieux tout de même, même si du reste tout cela n'aura été qu'un SECRET de Polichinelle!
Pour tout ramasser:je n'aime pas les Nazillons et les JANUS Rongeurs ou pas à 2 faces,pas plus celle cachée que celle apparente!(Cf le mythe de la face cachée de Janus)!
A la bonne heure! (à suivre!)
3 janvier 2009 18:01
Bilkiss a dit...
Mes meilleurs Voeux pour toute l'équipe de CanalH pour l'Année 2009!!!!

Pensée particulière à Bebe Ba à qui, je souhaite un prompt retablissement.

Vive CanalH et
Vive la RIM
3 janvier 2009 19:32

Trundrumbalind a dit...
Bon rétablissement et meilleurs voeux pour le nouvel an à Bébé Bâ
4 janvier 2009 16:36
Bilkiss a dit...
Salut BL,

mes meilleurs voeux pour l'année 2009 et à ta petite famille!

Amitiés
4 janvier 2009 17:54

Anonyme a dit…

Blogger maatala a dit...

Salam

Les amis

Hier soir entre le foie gras, les huîtres et le saumon avant d'exprimer nos voeux de courage et de santé à l'AZZIZZO pour 2010 qui sera l'année de la dératisation ( Nagi ente vem), une télé française (I Télé) a fut diffusé sur sa bande passante " Attentat manqué en Mauritanie".

Touche pas à l'azzizzo, il n'a pas encore finit le boulot dit le Fou dit le Fou

maatala

1 janvier 2010 11:31
------------
c'est très cela, attenter à la vie des autres et a son prochain.très, très grave vraiment.el hami houwe errab.

LM® a dit…

désolé pour le retard

Bonne et heureuse année 2009 à tous une année de paix de prosperité pour la mauritanie entiere

Anonyme a dit…

Merci LM et on te souhaite de meme.

Maatala: je ne sais pas si tout le monde realise le danger avec les algeriens qui se sentent cocufies par azzizzo avec le maroc. Me demande si la prise d' otages n'est pas faite par nos voisins du nord question de l'emmerder et meme plus ...

lewonni a dit…

lm pour être en retard tu es en retard!

c bonne année 2010 qu'il faut souhaiter lol

n'efface pas ton commentaire car c la perle de 2010 on y tient

ce zig de couli nous manque un peu avec ses bêtises en majuscules!

KGB il faut donner à tes medecins l'adresse de canalh, ça peut servir, courage

une pensée à haveny qui meurt de désespoir , au lieu d'aller visiter le commissariat de teyaret aziz aurait dû aller visiter la prison de haveny et au passage libérer haveny, c'eût été un geste grand, il est encore temps de reparer une erreur terrible!

quel gâchis !

je me souviens d'un commissaire du central du temps de sidi, en partant il m'a dit de saluer le forcené que ma plainte avait convoqué là, j'ai refusé jusqu'à ce que le commissaire du regard et en appyuant doucement ma main, m'a dit " il ne faut pas être méchant"

alors si vous êtes un ami d'aziz et que vous lisez ceci, au nom de la mère du malheureux qui a dit que aziz ne peut être au courant de ça, dîtes-lui " aziz, ne sois pas méchant"

ciao ciao

Anonyme a dit…

salut ,


cadeau de noél

je ne sais pas si la vidéo a été diffusée sur la tvm ,ça m'étonnerait ,le logo était absent

rimo

lewonni a dit…

à lire

chezvlane

" ghazouani calamé, Négri dénigré"

cliquez ici

Yanis le R. a dit…

Bonne année 2010.

Mes meilleurs voeux de santé et de bonheur pour vous tous.

Souhaitons en cette nouvelle année à notre pays la paix, l'apaisement et la prospérité.

Anonyme a dit…

Mon Dieu Rimo. Pour un cadeau de Noel, c' est un gros cadeau à azzizzo. azzizzo doit faire marche arrière, faire payer seulement 50% d' interet + le principal des sommes detournées par Ould Nagi au profit des commerçants, saisir tous les copmtes et biens de Ould Nagi à concurence des sommes qui lui sont imputès + 100% d' interet. azzizzo faiblit et il est dans des problemes avec sa credibilté et ceux qui sont derriere AQMI vont le faire tomber comme un fruit mur. Ses amis d' aujourd' hui? ils vont tous tourner la veste. C' est classique, ce jeu en Mauritanie.

Anonyme a dit…

Yanis,

Inchallah la paix et la prosperité. Mais je n' y crois pas beaucoup, car nos dirigeants (toutes périodes confondues) ont trop joué au plus malin avec l' interet du pays en faisant de la duplicité avec les pays qu' on connait. azzizzo doit parler fort et haut sur cette histoire de djihadistes et qui les manipule. La prise d' otages 2 fois cette fois-ci est déjà une declaration de guerre. Avec Lemgheity, Tourine, El Ghallwiya, les touristes français, l' assassinat de l' americain et probablement le kamikaze eclaté par quelqu' un, c' est dangereux pour nous et pour tout dirigeant, y compris lui-meme. Me demande si azzizzo est bien entouré de conseillers strategiques et non de bras cassés. Bonne annéee à toi et je me souviens que nous avons èté les premiers à discuter ici de la manip des islamistes juste après decembre 2007. Je ne dis pas plus sur ce chapitre.

Bonne annéee à tous, les zami(e)s de canalh.

Anonyme a dit…

Mohamed Cheikh enta vem? C' est trop à mon avis. vouloir terminer quelqu' un à la hache pour une telle petite chose, c' est juste fou. A quand la hache pour les suisses qui ont voté contre les minarets?

---

Danemark: l'agresseur d'un caricaturiste de Mahomet proche des islamistes somaliens (renseignements)
AFP 02.01.10 | 01h10

Le Somalien de 28 ans armé d'une hache qui s'est introduit vendredi soir au domicile danois de Kurt Westergaard, auteur d'une des caricatures polémiques de Mahomet, avait des visées terroristes et est proche du mouvement islamiste radical somalien shebab et d'Al-Qaida, selon les renseignements danois.

"La tentative de meurtre du dessinateur Kurt Westergaard est selon le PET liée au terrorisme. La personne arrêtée a selon les renseignements du PET des liens étroits avec l'organisation terroriste somalienne al-Shebab de même que des chefs d'Al-Qaïda en Afrique de l'Est", écrit le service de renseignement intérieur de la police danoise PET dans un communiqué.

"Il est également soupçonné d'avoir été impliqué dans des activités terroristes lorsqu'il se trouvait en Afrique de l'Est. L'individu arrêté a également été membre d'un réseau terroriste implanté au Danemark qui a longtemps fait l'objet de la surveillance du PET".

Anonyme a dit…

Du serieux. Et Si Naha faisait la meme chose, au lieu de faire les voyages dans les pays du machrek.

Nos ambassades à l’étranger chargées de recenser les "cerveaux" algériens
19.12.2009 Par Djamila Belkacem/Zineb A.
Taille de police :

Le gouvernement a décidé en collaboration avec les ministères de la communauté nationale établie à l’étranger, de l’enseignement supérieur et des affaires étrangères, de charger nos représentations diplomatiques à l’étranger de recenser les "cerveaux" algériens émigrés à l’étranger, de définir les endroits où ils sont installés et de déterminer les domaines où ils activent, conformément aux directives du président qui a instruit pour la récupération de l’élite algérienne, ou au moins de bénéficier de ses compétences où qu’elle soit.

Le secrétaire général du ministère de la solidarité, de la famille et de la communauté nationale établie à l’étranger a révélé à l’occasion de la journée internationale de l’émigration qu’une étude sur le nombre de ressortissants algériens établis à l’étranger était en cours d’élaboration. Ils seraient entre 5 et 7 millions d’algériens établis à l’étranger alors qu’un million 600 mille seulement sont inscrits au niveau de nos ambassades. L’étude en cours facilitera leur prise en charge. A cet effet, une commission consultative pour la communauté nationale établie à l’étranger sera installée en janvier 2010.
Le conseil en question regroupera des représentants de la communauté algérienne de différentes régions du monde, et sera à l’écoute de l’élite qui pourra contribuer à l’effort de développement en Algérie, a pour sa part indiqué le ministre de la solidarité, de la famille et de la communauté nationale établie à l’étranger.

Nombre de lectures : 4500

Anonyme a dit…

Merci LM pour les voeux de paix, de prospérité et de santé adressés à la Mauritanie entière.
nous souhaitons tous de même également à notre cher pays, aussi bien rétroactivement 2009 que pour le futur 2010

Vlane, rassure toi tous mes docteurs connaissent déjà Canalh.

A-, il va de soi que je suivrai scrupuleusement les conseils de mes docteurs d'ailleurs j'y vais de ce pas.les machines ne sont pas miennes mais plutôt celles de la DB et ne vas surtout pas penser à la 2ème division blindée de Leclerc de la 1ère Armée du général De Lattre de Tassigny qui fit son entrée triomphale en août 44 à Paris, je crois bien.Je sais me faire modeste, ça m'arrive bien quand il le faut.

Merci et re-bonne année de paix, de prospérité et de santé pour la Mauritanie voire la terre entière.
merci et ADIEU les amis, ce fut un plaisir même rétroactif là aussi d'avoir fait votre passionnante et instructive connaissance.
Khalil Balla Gueye.

M mint D a dit…

LM

J'en profite, après tes voeux, pour te souhaiter AUSSI une très bonne année 2008, et ausi 2007, etc...
En tous cas bonne année à toutes et à tous. SI certains préfèrent se souhaiter la bonne année en 2020 c cool.
Chacun a les années qu'il mérite!!! looooooooooool.

Grand merci à vous tous.

Anonyme a dit…

Le debat baisse en intensité sur canalh.

Anonyme a dit…

On va se faire oublier avec cette affaire du Yemen. Pourquoi il n' a pas declarè la guerre contre nos salafistes quand Legget a été tué?

A-

====

Attentat manqué : Obama déclare la guerre à al-Qaida

J.J. (avec AFP)
02/01/2010 | Mise à jour : 12:12 | Ajouter à ma sélection

Mardi, de retour à Washington, Barack Obama devrait annoncer des mesures pour lutter contre le terrorisme au Yémen. Crédits photo : ASSOCIATED PRESS
Parlant d'un «réseau de haine», le président américain a accusé samedi pour la première fois la branche yéménite d'al-Qaida d'être coupable de l'attentat déjoué du vol Amsterdam-Détroit.

Jusqu'à présent, jamais les autorités américaines n'avaient pas accusé publiquement al-Qaïda d'être responsable de la tentative d'attentat contre l'avion de la Northwest. Elles s'étaient simplement contentées de noter qu'il semblait y avoir un «lien» avec le groupe terroriste.

Mais après avoir passé deux jours à examiner les résultats de l'enquête préliminaire sur cette tentative d'attentat, Barack Obama a pris position, samedi. Depuis Hawaï, le président américain accuse pour la première fois la branche yéménite d'al-Qaida d'avoir armé et entraîné le jeune Nigérian qui a tenté de faire sauter l'avion de ligne. Dans son discours hebdomadaire radiotélévisé, Obama a déclaré que les Etats-Unis étaient en guerre contre un «réseau de haine et de violence de grande envergure».

Parlant du suspect nigérian arrêté, Umar Farouk Abdulmutallab, le président américain a ajouté: «Nous savons qu'il venait du Yémen, un pays en proie à une grande pauvreté et à des insurrections mortelles. Il apparaît qu'il y a rejoint une branche affiliée à al-Qaida et que ce groupe de la péninsule arabe l'a entraîné, équipé avec les explosifs et dirigé pour l'attaque de cet avion en route vers l'Amérique».

Obama a indiqué qu'en raison des attaques passées d'al-Qaida au Yémen, avant même la tentative d'attentat à Noël, il avait demandé de renforcer la coopération des autorités américaines avec ce pays. «Des camps d'entraînements ont été frappés, des leaders éliminés, des complots déjoués. Et tous ceux qui sont impliqués dans la tentative d'attentat de Noël doivent savoir qu'ils auront à rendre des comptes».

Brown propose une réunion internationale
Pour répondre aux critiques des Républicains qui lui reprochent d'avoir abandonné le terme de «guerre contre le terrorisme» cher à George W. Bush, le président américain a évoqué son discours de prise de fonction il y a un an. «Ce jour là, j'ai été très clair en rappelant que notre nation était en guerre contre un réseau de haine et de violence de grande envergure et que nous prendrions toutes les mesures nécessaires pour le combattre et défendre notre pays tout en soutenant les valeurs qui ont toujours distingué l'Amérique parmi les nations».

De retour à Washington, le président américain évoquera mardi à Washington avec les responsables concernés des mesures à prendre.

Barack Obama n'est pas le seul à s'inquiéter de la montée en puissance des groupes terroristes au Yémen. Vendredi, le Premier ministre britannique Gordon Brown a proposé l'organisation d'une réunion internationale de haut niveau le 28 janvier pour discuter des moyens de s'opposer à l'influence d'Al-Qaïda au Yémen. Cette réunion sera organisée au même moment qu'une conférence internationale sur l'Afghanistan qui doit se tenir à Londres.

Une proposition accueillie favorablement par le Yémen, qui est actuellement en proie à une guerre qui oppose l'armée aux rebelles chiites. «C'est un pas dans la bonne direction», a déclaré un porte-parole officiel à du gouvernement de Sanaa. «Un pas qui va permettre de mobiliser un soutien international au Yémen pour le développement et pour ses efforts destinés à combattre le chômage et à atténuer les effets de la pauvreté».

Ablaye a dit…

Salam les ami(e)s

Je ne suis pas en retard pour rien: j'ai pris toutes les précautions pour ne pas me tromper d'année et vous souhaiter bonne et heureuse année 2010 (ouf)en espérant que canalh osera enfin prendre une plage horaire (officiellement et au grand jour) pour animer une émission sur kassataya.
Merci aux cuistots (LM et maata) qui préparent les Mcdos (beurk mais à cheval donné on ne regarde pas les dents n'est-ce pas?), merci à A- et Bébé Bâ qui n'arrêtent pas de nous terroriser en même temps que les terroristes, merci Bilqis, M mint D, Vlane, copiar, Pa Couli le déserteur (ça s'fé ap!!!), Sanhaji, filsdubled, Rimo...et tous les autres. Santé de fer surtout et bonheur et paix dans les foyers, les âmes et les cœurs.
Abdoulaye DIAGANA

Anonyme a dit…

L’Emir de l’Adrar dénonce.

L’Emir de l’Adrar monsieur Sid’Ahmed ould Ahmed Aida a contacté Le Véridique pour dire tout son rejet de ce qui s’est passé dans son domicile le week-end dernier. Monsieur Sid’ Ahmed Ould Ahmed Aida a raconté au Véridique qu’un groupe d’individus se sont installés dans son domicile à Atar et ont vivement critiqué le pouvoir en place.

L’Emir tient à préciser que le domicile de l’Emirat à Atar est ouvert à tous les mauritaniens sans exception et surtout aux ressortissants de l’Adrar mais qu’il n’est pas destiné à être transformé en une arène de lutte pour règlement de comptes.

L’Emir a précisé qu’il est le premier soutien du président Mohamed Ould Abdel Aziz et tient à se démarquer de tout ce qui a été fait dans son domicile en son absence alors qu’il est en consultation médicale au Maroc.



« Pour dire la Vérité, le maire d’Aoujeft Ould Hmeine amar m’a appelle au téléphone pour me demander l’autorisation de faire escale dans mon domicile. Je lui ai répondu que mon domicile est ouvert à tous. J’ai appris plus tard par le biais des médias que le maire avait organisé un seet in dans mon domicile. Naturellement je n’étais pas content et je l’ai fait entendre à qui de droit3.

L’Emir ajoute qu’au nom de Ehel Adrar il avait soutenu Ould Abdel Aziz et que ce soutien reste tel quel. L’Emir regrette fort ce qui s’est passé.

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
----
Qui lui a payé les soins médicaux et tamsivat? Honteux.

Anonyme a dit…

Bebe Ba

Il dit quoi? Pas le temps de lire. A-

http://www.journaltahalil.com/detail.php?id=3406&categ=2

Yanis le R. a dit…

A-

Tu as tout à fait raison en disant que la situation sécuritaire se dégrade.
Aziz avait rendu Sidioca responsable qui lui-même rendait les autorités qui l'avaient précédé responsables sans les nommer...
La manipulation à l'échelle régionale, comme tu l'avais si bien dit, existe bien, nous n'allons pas y revenir...
Cette manipulation on la retrouve, aussi, à un niveau moins élevé et dans un autre registre, la condamnation pour un autre mobile.
J’ai eu l’exemple hier en faisant lire à une compatriote, étudiante, l'article de la lectrice anonyme qui avait valu au directeur de Taqadoumy 6 mois de prison ferme et prolongée... Pour la rallier à la cause de la libre expression dans un pays dit démocratique, en cette nouvelle année qu’on souhaite toujours prometteuse, je prépare le terrain en sortant le foie gras et le saumon de la veille... La lecture finie, je me tourne vers elle: « ne trouves-tu pas que 6 jours, à plus forte raison 6 mois, c'est exagéré? » - « Non, il mérite 2 ans fermes! » m’a-t-elle répondu.
Je suis aussitôt passé à un autre sujet en me disant que c’est sans doute une question de génération ou …de manipulation.

citoyenne a dit…

Je m'excuse d'avance pour le retard, mais vaut tard que jamais, donc bonne et heureuse année 2010, pour vous tous chers canalheurs, qu'elle soit une année de paix et de tolérance dans ce cher coin du monde. Je ne vous cache pas ma préoccupation profonde sur l'avenir de notre pays. Allah ye3lem ena vasline vi el veraje. Prions tous pour que notre pays traverse cette marée de crises multiples (sécurité, économie, paix sociale…).
Cher Vlane, je pense que LM est en pleine conscience quand il a écrit l'année 2009, car la plupart de nous sache que ce que vivra le pays en 2010 ne sera que le fruit de la crise que nous avions vécu l'an 2009 et même avant. Espérons que la sagesse règne et que les parties prenantes dans le pays, pouvoir actuel (Aziz en particulier) et opposition prennent, en considération, la vulnérabilité de notre pays devant les différents dangers qui le menacent.

Anonyme a dit…

je viens d'echapper cette journée à 2 tentatives de meurtre ou d'enlèvement .je n'ai dû mon secours qu'à des concours de circonstances miraculeux.ma fameuse chance qui semble m'avoir abandonné car j'ai perdu la raison et cette fois ci pour de bon.Oui j'ai bien perdu la raison suite à ces 2 tentatives de meurtres pu d'enlèvement.et vous aurez ma vie ou ma raison sur la conscience pour l'eternité.
Khalil balla gueye ayant perdu la raison.

lewonni a dit…

bôjôr

merci bl

à lire chezvlane

" l'origine du culte de l'arbitraire"

cliquez ici

Anonyme a dit…

LM et Maatala,

Canalh a peut-etre oublié de debattre de cet excellent editorial de AOC. Nous avons lu la note de Vlane et on le felicite. Je suggere qu 'on remplace son texte par celui de AOC. Le probleme est toujours là et apres la fete de fin d' annee, il faut qu' on revienne sur terre. La menace est toujours là. A-
---

Editorial d'Ahmed Ould Cheikh : Imbroglio saharien.

A quoi joue la Mauritanie dans l’affaire du Sahara? Alors que notre pays a, par le passé, toujours adopté une attitude de neutralité dans un conflit qui nous concerne, pourtant, au premier chef et brillé par son absence dans la recherche d’une solution, laissant les deux mini-puissances régionales se déchirer, le voilà qui se propulse, maladroitement, au devant de la scène.

Trois événements sont venus nous rappeler que notre neutralité, pour ne pas dire passivité, est, désormais, un vain mot. Notre ambassadeur à Rabat, peu suspect d’agir sans directives claires et précises, se rend au Sahara, visite quelques villes et se fend d’une déclaration à la télé marocaine où il vante le «miracle» qui s’est produit dans cette région, depuis qu’elle est revenue au royaume chérifien.

Ce fut, ensuite, le tour d’Atar d’être jumelée avec la ville de Laayoune. Alors que la Mauritanie reconnaît, officiellement, la République sahraouie et n’est jamais revenue sur cette décision, prise, par Ould Haidalla, en 1983, ce jumelage peut être interprété comme une reconnaissance du fait accompli.



Enfin, lors d’un débat parlementaire, le député d’Akjoujt a demandé, à la Mauritanie, de reconsidérer sa position, vis-à-vis de la question du Sahara, et de revenir sur la reconnaissance de la RASD. Même au plus fort de la tension avec le Maroc de Hassan II, Ould Taya n’a, jamais, accepté de tomber dans ce piège. Il a, toujours, prôné et adopté une position neutre, vis-à-vis de ses deux puissants voisins, dont les capacités de nuisance sont énormes, pour un pays aussi fragile que le nôtre.

Anonyme a dit…

Suite AOC. A-
----

La réaction algérienne ne s’est pas fait attendre. Sans protester officiellement, l’Algérie a annoncé un déploiement sans précédent de troupes le long de ses frontières sud, instituant, au passage, huit postes de contrôle, au-delà desquels il est interdit de circuler. Une façon de repousser les trafiquants, les bandits, les coupeurs de route et autres membres d’AQMI, vers les pays voisins, aux frontières poreuses et n’ayant pas les moyens de contrôler leurs vastes territoires.

Si, en plus de tout cela, notre pays est dans la ligne de mire d’Al Qaida, il n’y a qu’un pas que les observateurs ont franchi pour dire que l’Algérie nous cherche, désormais, noise. De nombreuses voix se sont élevées, depuis deux décennies, pour dénoncer l’implication de divers services secrets, notamment algériens, dans la radicalisation des contestateurs islamistes.

On se souvient du fameux «El para», commandant le GSPC, père naturel d’AQMI, et des embarras algériens lors de sa capture par des rebelles tchadiens. On se souvient, également, de la stratégie américaine qui lui a permis d’installer, en quelques cinquante ans, son réseau de bases militaires au Moyen-Orient. Or, les enjeux sahariens – hydrocarbures, minerais, eau – sont en telle exponentielle croissance qu’il devient de plus en plus rentable d’investir dans de troubles manipulations.

Insécuriser pour justifier, a posteriori, la sécurisation, sans négliger de plus immédiates retombées… Des accords secrets sont, probablement, en cours d’exécution entre puissances régionales et mondiales. Le flirt un peu poussé du pouvoir d’Ould Abdel Aziz avec le Maroc aurait-il incité d’autres intérêts à orienter l’activité d’AQMI vers la Mauritanie? Les ravisseurs des espagnols et des italiens ont agi avec une facilité déconcertante et leur mode opératoire indique, clairement, qu’ils n’étaient pas isolés.

Ils bénéficiaient, probablement, de complicités et d’appuis logistiques. De là à dire qu’ils étaient en service commandé… Dans cet écheveau complexe, que gagne la Mauritanie à se départir de sa neutralité? N’aurait-il pas mieux valu, pour le nouveau pouvoir, qui a, déjà, assez de problèmes à l’intérieur, d’éviter de s’en créer de nouveaux, à l’extérieur?

Mais, dans la surenchère des enjeux sahariens, est-il possible de rester neutre? De grosses fortunes, françafricaines ou autres, se sont beaucoup investis, pour faire élire Ould Abdel Aziz. Ce n’était, évidemment pas, par pur altruisme envers les populations déshéritées de Mauritanie. Dénouer les fils de cette intrigue? Ce ne sera pas, semble-t-il, une sinécure…

Ahmed Ould Cheikh

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem pour mon ami Sanhaji

"Ould Dedew très optimiste : les hommes d’affaires disposés à payer une partie des intérêts

Depuis le lancement de l’initiative de médiation engagée par l’érudit Mohamed El Hacen Ould Dedew, pour trouver un règlement définitif entre les protagonistes de l’Affaire Bcm, les tentatives de compromis n’ont plus donné de nouvelles sur leurs avancées ou non.

Des observateurs très avertis, mais impatients, avaient interprété ce constat par l’échec du dit l’arbitrage, dont les échos s’étaient limités à la simple évocation d’un tête-à-tête routinier entre le président de la République Ould Abdel Aziz et Cheikh Dedew.

Mais, aujourd’hui, des lueurs d’espoir montrent que l’initiative de l’érudit est la seule qui s’offre pour le moment à toutes les parties (pouvoir et hommes d’affaires) pour fumer ensemble le calumet de la paix, se réconcilier et bâtir de liens sains pour l’avenir.



Si les hommes d’affaires détenus ont assuré Ould Dedew de leur disposition de payer une partie des intérêts, source de malentendu- les prêts initiaux ne faisant pas l’objet de différend-, c’est incontestablement là, un début de solution qui annonce le règlement définitif de cette affaire, aux soubassements dangereux, en raison des interprétations multiples qu’on veut lui donner.

Considérée d’abord comme un volet parmi d’autres de la politique de l’Etat visant à lutter contre la gabegie et à restituer l’argent public illégalement acquis, l’affaire de la Bcm s’est drapée ces dernières semaines de tous les apparats fantomatiques , faisant d’elle, tantôt un règlement de comptes, parfois une rancune tribale, par moments une confrontation politique ou une discrimination politico-économique…

Toujours est-il qu’au sujet de la médiation de Dedew, l’érudit aurait manifesté un grand optimisme sur les importants pas franchis par son initiative, indiquant que toutes les parties en conflit ont vivement salué son arbitrage, montrant également leur disposition à collaborer pour trouver une solution satisfaisante et définitive au problème.

Ould Dedew a indiqué sur les antennes de la chaîne satellitaire de télévision Al-Jazeera que le chef de l’Etat, l’a rassuré de ses bonnes volontés et de son éloignement de toutes considérations d’ordre tribal, politique ou autre et qu’il est également l’ennemi de personne.

Selon l’érudit, Mohamed Ould Abdel Aziz a précisé que toutes les démarches prises dans ce dossier étaient destinées à préserver l’intérêt général du pays, au même titre que toutes les autres affaires, qui se trouvent entre les mains des autorités concernées.

A propos des hommes d’affaires détenus, Ould Dedew a souligné la disposition totale de ces derniers à œuvrer pour tout ce qui est de nature à servir l’intérêt général ; montrant, selon lui une collaboration à toutes les idées justes et tolérables permettant de protéger l’intérêt national et qui mettent également fin à ce dossier.

Ould Dedew a précisé aussi que les hommes d’affaires ont donné, pour la première fois, leur accord à payer les intérêts exigés par le gouvernement, sans donner d’amples informations sur cet aspect.

A la question « si Ould Abdel Aziz a accepté la nouvelle proposition des hommes d’affaires à rembourser une partie des agios », Cheikh Mohamed El Hacen a répondu qu’il attend toujours la décision finale, après avoir tenu le chef de l’Etat au parfum de la dernière offre, manifestant son total engagement à poursuivre sa médiation jusqu’à la réalisation des objectifs visés.

Md O. Md Lemine

mdhademine@yahoo.fr


Info source : Md O. Md Lemine

----------------------------------

Avec la puissance publique Galonnée, on négocie et surtout on montre sa bonne foi en signant le chèque. L'état peut exigeait, annuler, réduire le montant des intérêts.

A la place de l'azzizzo, je leur flanquerait au basques un contrôle fiscal sur les 20 ans de la tayie.

Rien que pour leur apprendre le respect dit le Fou.

maatala

Anonyme a dit…

Khalil,

Hope you are jocking! A-

----

je viens d'echapper cette journée à 2 tentatives de meurtre ou d'enlèvement .je n'ai dû mon secours qu'à des concours de circonstances miraculeux.

Anonyme a dit…

Qui soutient les rebelles? le passeport europèen (dernier paragraphe) appartiendrait-il à un otage mort ou vif? A un manipulateur mercenaire? A-

Le Monde - 02/01/10

Niger : sept militaires, deux assaillants et un civil tués à la frontière malienne
samedi 2 janvier 2010

Sept militaires, leur guide civil et deux assaillants armés ont été été tués entre mercredi et vendredi dans la région nigérienne de Tahoua, frontalière du Mali, a-t-on appris samedi de sources sécuritaires.

Un premier bilan avait fait état de la mort de trois militaires et de leur guide civil dans la nuit de mercredi à jeudi lors d’une attaque menée contre une petite localité frontalière du Mali.

Selon une source sécuritaire à Niamey qui a requis l’anonymat, des hommes lourdement armés avaient attaqué à bord de véhicules tout-terrain la localité de Tlemsess, dans la région de Tahoua, à plusieurs centaines de km au nord-ouest de Niamey.

Les agresseurs, dont les motifs ne sont pas connus, ont été poursuivis alors qu’ils prenaient la direction du Mali.

Mais selon une source sécuritaire de la ville de Tahoua, l’un de leurs véhicules est tombé en panne. De nouveaux affrontement ont alors fait 4 morts du côté des militaires tandis que deux des assaillants ont été tués. Une personne aurait été arrêtée, selon la même source.

Par ailleurs, dans le véhicule en panne, les militaires ont trouvé un passeport européen, a ajouté cette source sans donner plus de précisions.

Anonyme a dit…

Retournons à 2005 pour comprendre 2009 -2010

http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Documentsterrorisme/mauritanie-attaque.html

Anonyme a dit…

Bebe Ba et fils du bled,

Du nouveau. je lis maintenant. A-

http://blog.mondediplo.net/2009-12-28-Le-Nord-Mali-victime-d-une-prophetie#Al-Qaida-au-Sahara-est-il-vraiment

Anonyme a dit…

Comment on manipule. A-

http://www.monde-diplomatique.fr/1990/03/RAMONET/18658

Anonyme a dit…

Comment on manipule. A-

http://www.monde-diplomatique.fr/1990/03/RAMONET/18658

Anonyme a dit…

Maatala,

azzizzo est entrain de perdre la raison. Avec le silence sur l' histoire des otages et la sortie de Mint Mogueya, il est entrain de perdre la bataille. La guerre, il risque de la perdre aussi. Ses amis occidentaux qui sont silencieux face à ce qui se fait à Hanevi, ils risquent de decider de le faire partir, comme ils ont fait à Ould Taya. Sanhaji enta vem?


Atar : La police encercle le domicile de Ould Aidda où des sympathisants des hommes d’affaires tiennent un sit-in


Selon le correspondant de l’ANI à Atar, plusieurs voitures de la police ont encerclé, samedi soir, le domicile de Ahmed Ould Ahmed Ould Aidda, à Atar, où des dizaines de sympathisants des hommes d’affaires détenus dans le cadre de l’ « Affaire BCM ».


Le correspondant de l’ANI a précisé que la police interdit toute entrée ou sortie dudit domicile.

maatala a dit…

Salam


Qu'elle est la sortie de mint Moguéya?

J'ai raté un métro dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maatala,

La sortie de Mint Mogueya est donnée par Rimo sous la bonne année au dessus. Sinon, c'est déjà exporté à l'exterieur en anglais. Voir le lien ci-dessus et cliquer sur la vidéo. Azzizzo a des problèmes et c'est taboubet Sidioca.

http://themoornextdoor.wordpress.com/

Anonyme a dit…

Maatala,

de tout ce qui a été dit et répété depuis Août 2005, le plus a été ce qu'a exprimé cette brave dame Nomma Mint Mogueya qui mérite à plus d'un
titre la représentation du peuple.

Elle a dit tout haut ce que pense la majorité de son auditoire.

Si on avait 40 députés de son genre au parlement, la Mauritanie aurait déjà décollé.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Maatala,

On dit quoi sur le soldat azzizzo apres la sortie de Mme Mogueya ? Elle n' a peut-etre rien compris, mais elle a vehiculé la ras-le-bol de beaucoup. Je ne la soutiens pas sur la question des banquiers, mais ...

maatala a dit…

Salam

Mon ami Sanhaji

BONANE (lol)

je viens d'écouter la soeur Mint Meguéye, bien que je ne partage pas son analyse au sujet des honorables, j'ai apprécié sa hargne , son courage et son parlé vrai.

Respect

J'ai adoré: "RAIS EL BATICHINES" et "Daouaa Cadeau" du grand art.

Que gâchis qu'elle soit dans l'opposition, car quand je vois la mine terne de notre MAEC dans ses voiles qui ressemble au drapeau jamaïquain, je me dis que sa nomination est une erreur de casting.

Elle semble surtout avoir des problèmes avec sa féminité dit le Fou.

maatala

Anonyme a dit…

Maata
tu es payé combien par tes mentors pour insulter de paisible et honorable hommme d'affaires qui je suis sûr, sont un jour venus à ta rescousse ou a celle des tiens souvent, des gens comme toi sont dans l'axe du mal continu tu nous amuse avec ton fou
Alioune

maatala a dit…

Salam

Alioune

Bichor, prend une dose de paludrine

Toi et moi ne sommes pas d'accord sur la couleur du ciel et c'est tant mieux.

Par contre, Je ne te permets pas de dire que je suis payé par qui que ce soit, ceci d'autant plus que tu es incapable d'apporter le moindre commencement de preuves de ce que tu avances.

Chiche

Ce que je reproche aux honorables c'est leur sens du partage: ce qui est à eux est à eux et ce qui est à nous doit leur revenir.

Comment peux-tu soutenir des pillards qui ont reconnus leurs forfaits et qui mégottent sur les interets.

Tu sembles être du genre mou du principe, en ce qui me concerne, mon genre tu ne le connaît pas puisque, je ne suis pas du genre humain dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

M. Alioune,

Des milliards volés doivent etre remboursés. Moi je dis 70% d' interet. Mme Mogueya ou pas Mogueya. A-

Anonyme a dit…

kadafi accuse la CIA et le Mossad pour la drogue et les salafistes.a-

===

Afrique en Ligne - 03/01/10

Le conseil des MAE de l’UMA et la sécurité au Sahara à la Une en Libye
dimanche 3 janvier 2010

Les journaux libyens ont largement commenté cette semaine plusieurs dossiers régionaux et internationaux dont la 29ème session du conseil des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA) et le trafic des stupéfiants dans la bande saharienne.

La presse libyenne s’est également intéressée aux travaux de la conférence sur le rôle de la presse agricole dans la réalisation de la sécurité alimentaire en plus des effets des changements climatiques sur la planète.

Dans ce cadre, Al-Chams souligne que la 29ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA (Libye, Tunisie, Algérie, Maroc et Mauritanie) a permis de convenir du lancement en 2010 de la Banque maghrébine d’investissement et du commerce extérieur qui aura sont siège en Tunisie.

Le journal estime que cette décision est un grand pas sur la voie de la consolidation du processus de l’UMA eu égard aux répercussions positives qu’elle aura sur les pays membres.

Sous le titre "Est-ce que la situation en Afghanistan se répétera dans la bande saharienne ?", le journal Oyia évoque l’intervention du directeur du Bureau des Nations unies chargé de la lutte contre la drogue, Antonio Maria Costa, qui a mis l’accent sur les itinéraires suivis par les trafiquants de drogue qui agissent en Europe à travers l’Afrique, notamment par le Tchad, le Niger et le Mali.

Oyia indique que se sont les organes de renseignement occidentaux, notamment la CIA et le Mossad israélien, qui commandent ces réseaux de trafic qui utilisent actuellement des moyens plus solides et plus rapides vu qu’ils ont évolué en passant des chameaux à celui des avions à réacteurs et utilisent ces réseaux pour acheter les consciences et renverser les régimes qui refusent de graviter dans l’orbite des Etats-Unis d’Amérique.

Le même journal souligne que ces organes occidentaux oeuvrent à trouver un lien entre trafic de drogue et les groupes terroristes baptisés par les occidentaux les groupes extrémistes islamiques pour trouver un prétexte d’intervenir militairement dans la région.

De son côté, Al-Fajr Al-Jedid s’est intéressé aux travaux de la conférence scientifique sur le rôle de la presse agricole dans la réalisation de la sécurité alimentaire et l’activation de la complémentarité entre pays arabes et rapporté les recommandations de cette rencontre qui ont mis l’accent sur la nécessité d’activer le rôle de la presse agricole et environnementale spécialisée et de leur donner une place dans le système médiatique arabe et augmenter leurs tranches de temps.

Al-Fajr Al-Jedid ajoute que les participants à cette conférence ont souligné aussi l’importance d’accorder davantage d’intérêt aux cadres agissant dans le domaine de la presse spécialisée et de leur donner l’opportunité à travers le renforcement de leurs capacités aux niveaux académique et professionnel afin de leur permettre de jouer leur rôle.

De son côté, Al-Jamahiriya écrit, sous le titre "Tous voisins sur le balcon cosmique", que les changements climatiques et leurs effets négatifs qui menacent la terre ne concernent pas une direction ou un continent déterminé, mais menacent toute la planète.

Le même journal précise que tous les habitants de la planète font face au danger environnemental qui la guette et il n’y aura pas de différence entre occidental et oriental, entre pauvre ou riche et que pour cela "il est nécessaire de penser de façon rationnelle que nous sommes tous les habitants de cette maison cosmique unique".

Tripoli - Pana 03/01/2010

Anonyme a dit…

Les hommes d'affaires ont été libérés et Aziz a reçu une très bonne leçon.

J'espère bien que Hanevi le soit aussi.

Il n'en demeurera pas moins que la lutte contre les putschistes, apprenti putschistes, pro putschistes va continuer et Aziz saura qu'on ne peut pas imposer aux bédouins que nous sommes sa volonté.

La nation que nous sommes entrain de bâtir va continuer à exister, malgré le Maroc, le Sénégal et tous ceux qui sont contre l'existence même de cette nation.

Sanhaji

lewonni a dit…

bôjôr

à lire chezvlane

" aziz peut-il être conseillé"

cliquez ici

maatala a dit…

Salam

anahaji mon ami tu dis:

"Les hommes d'affaires ont été libérés et Aziz a reçu une très bonne leçon".
--------------------------------

Ce qui nous intéresse ce sont les modalités de leur libération.

Ils ont dus donner des garanties et des chèques.

Qui a des informations

maatala

Anonyme a dit…

sanhaji

il ne faut pas voir les choses ainsi, sinon c un problème, aziz ne pourra plus être clément sans qu'on le taxe de faiblesse

la bichor

TITAN a dit…

YANIS
C'est dommage que quelqu'un d'aussi équilibré que toi puisse tomber aussi facilement dans le piège de la simplicité en cherchant toujours le "complot extérieur" pour expliquer nos différents echecs.
Si le terrorisme est véhiculé par nos voisins, alors et notre sous developpement? notre éducation délabrée? nos banques ripoux? nos structures sanitaires morbides? nos imams courtiers? tous ces malheurs qui nous frappent sont ils l'oeuvre de services spéciaux de pays étrangers?
Arretons de jeter la faute à l'étranger (cela me rappelle les vieilles habitudes de Deddahi) et regardons la réalité en face.
Nous sommes entrain de récolter le fruit de cinquante années de politiques hasardeuses, de tergiversations économiques et d'une culture abandonnée.
Notre peuple est livré à lui même et n'est pas armé pour faire face aux défis de l'heure: terrorisme, pauvreté, sous developpement...
Ce sont des maux qui concernent beaucoup de pays dans le monde et pourtant ces pays n'accusent pas leurs voisins mais se préparent à affronter ces défis de manière sérieuse et efficace.

maatala a dit…

Salam

Selon les premières informations, les honorables et la BCM se seraient mis d'accord par l'entremise de DEDEW à ce que Les honorable payent le capital et une partie des intérêts.

Ils payent c'est l'essentiel dit le fou.


maatala

TITAN a dit…

A titre de rappel, je tiens à préciser que le terrorisme n'a pas de frontières.
Tous les pays du monde ne sont pas à l'abri de ce fléau qui se nourrit essentiellement de la pauvreté et du sous developpement.
La majeure partie des terroristes repertoriés sont issus de pays pauvres et/ou en guerre.

D'où l'interêt de renforcer l'éducation de nos enfants, de répartir équitablement nos richesses et d'avoir des rapports équilibrés avec tous nos partenaires étrangers.

Anonyme a dit…

Maata
Par contre, Je ne te permets pas de dire que je suis payé par qui que ce soit, ceci d'autant plus que tu es incapable d'apporter le moindre commencement de preuves de ce que tu avances.
------------------------------
voila dès que l'on parle a qlq de ce qui le touche il réagit sinon tu pouvais l'ignorer mais c'est la réalité.
-------------------------------
Chiche

Ce que je reproche aux honorables c'est leur sens du partage: ce qui est à eux est à eux et ce qui est à nous doit leur revenir.
-------------------------------
si tu ne connais pas le fond du problème retient toi, sinon je crois que se sont tes chefs qui te poussent à souffler sur les brèses
--------------------------------

Comment peux-tu soutenir des pillards qui ont reconnus leurs forfaits et qui mégottent sur les interets.
--------------------------------
tu ne dis que des conneries s'ils avaient reconnus ils allaient payer
seulement se n'est pas le but le remboursement, mais juste les pour humiliés, pour les interets sache que la BCM n' pas le droit de prendre des interets. les pillards sont ceux que tu defends sinon comment expliquer le financement de deux campagnes.
ta haine et tes postings ne servent à rien mais don si on n'est payé pour sa tu à raison et je te souhaite bonne nuit car la nuit est bonne conseillère.
Alioune

Anonyme a dit…

Titan,

Regardons les choses en face. Les prises d' otages c' est l' Algerie

Anonyme a dit…

salut ,

video1

video2

c'est quoi ces vidéos donc ?

A-,

un cadeau de la même famille ;)

Anonyme a dit…

rimo

Anonyme a dit…

Merci Rimo. Je me rends compte que le gars à la tete de mafiosi hindou est ce Mogueya dont on entend parler. C 'est un peu trop, quand meme. je me suis fait rasè ici il y a 2 ans sur canalh parceque j' avais insisté de ne pas crèer cette facultè de medecine à Nktt parceque non necessaire: fabriquer des docteurs incompetents et une facultè de medecine demande beaucoup de moyens et ne peut pas etre un one man show. Avec les dr chomeurs ces jours-ci, pourquoi en fabriquer à la syrienne ou à l' egyptienne? plus de chomage encore. Dakar, Paris, les US c' est suffisant. On fabrique une faculté juste pour donner un boulot chez soi à un soit-disant prof. En tout cas lui n' arrive pas aux chameaux des chaussures de sa soeur. A-

Anonyme a dit…

je reste quand même terrassé par ce qu'il a subit .
bon on raconte des conneries sur lui mais c'est un bon docteur le monsieur ,presque toutes ces interventions sont réussies .
en tout cas il a dépanné pas mal de gens .


mais les autres avec des diplômes aux qualifications d'ambulanciers ne peuvent aucunement assurer la relève .

tout a fait d'accord que la mauritanien n'est pas prête pour une fac de médecine .

dejà que l'on a du mal avec nos pharmaciens veterinaires .

ou alors commençons doucement avec nos churirgiens dentistes en leur créant une faculté dentaire lol


c'est comme l'autre jour ,je parlais un à un gars il me sort oué je suis chercheur ou l'autre qui me dit je suis écrivain !

sans doute si je n'étais pas un chamelier je me serais laissé berner par ces deux imposteurs .



rimo (la matinale )

Anonyme a dit…

Dites-moi les zamis,

Avec toute la ferveur que les US et les British font montre dans le cadre de la lutte contre Al Qaida au Yemen, pourquoi ils ne font pas de meme chez nous? Ils laissent aller et cela devient très serieux apres. Tout le monde a laissé Al QAIDA operer sans restriction au Yemen et aujourd' hui c' est trop tard.

Anonyme a dit…

Rimo enta un chamelier? Ben moi je suis un anier! Merci pour les videos et c' est tres important de savoir des choses. A-

Anonyme a dit…

Cette Mint Mogueya a des couilles et a fait mollir azzizzo. Bravo Nomaa

La TVM:il n y a plus de secrets d' etat. -donc faut laisser passer, sinon ça vous ratrappe.

=====

Messaoud met en garde la Tvm

M. Messaoud Ould Boulkheir a indiqué aujourd’hui, au cours d’une session plénière de la chambre basse, que tant qu’il est président de l’assemblée nationale, il interdira désormais à la télévision nationale la couverture des activités du parlement, si cet organe persévère à censurer les interventions des députés ou à leur attribuer des propos qu’ils n’ont pas tenus.

Le parti Adil avait vivement dénoncé, la semaine dernière, la censure faite par la télévision nationale de l’intervention de son député et vice-présidente de cette formation politique Mme Nemaa Mint Mogueya à l’assemblée nationale, précisant que cet acte est contraire aux critères de professionnalisme que tout média public doit scrupuleusement respecter.

Le parti Adil avait également indiqué que la télévision est une tribune nationale, qui doit être à égale distance de tous les députés du peuple, et non un juge partisan, toujours prêt à prononcer son verdict de désaveu ou de satisfaction.



MOML

maatala a dit…

Salam

Alioune

J'attends toujours tes preuves, tes déductions à deux balles doivent faire rire tes instituteurs.

Les honorables paieront, ce sera une première pour ceux qui ont l'habitude de se servir

On verra qui se baissera sa culotte dit le Fou

maatala

Bebe BA a dit…

Cher ami, comme je n'ai pas ton email, je te mets içi le démenti de notre Bouba national (lol)! appelles moi pour me dire ce que tu en penses:

Quelques éclaircissements de Mr Boubacar Messaoud (président de SOS-Esclaves) à l’article de l’Authentique intitulé « Boubacar Ould Messaoud Des années de lutte contre l'esclavage »

Dans l’article, il est dit qu’« Après un passage, au milieu des années 80, dans le dispositif du régime Ould Taya comme Directeur général de la Socogim et son basculement dans le camp adverse, suite à son limogeage », ce qui est faux car même quand j’étais Directeur de la Socogim, je n’ai jamais hésité à dénoncer les violations de droits humains, c’est d’ailleurs ce qui a valu mon limogeage.
Cependant, J'ajoute que le rappel de mes propos repris et publiés dans "Sud Magazine" en 1987 est faux car voici ce que j'avais dit et soutenu: "ma peau noire n'est pas un programme politique" cela n'a pas plu à beaucoup de gens qui voulaient et veulent toujours confondre l'esclavage la lutte contre l'exclusion et les discriminations contre les négro africains; j'entendais alors par là, je l'entends toujours que l'esclavage, pour l'éradication duquel je lutte, est un phénomène transversal et à des degrés divers, n'épargne aucune de nos communautés.
En outre, J'avais alors ajouté que s'il ya des "grandes tentes" il y a également des "grandes cases".
Mais du moment que ce journal n'a fait que paraphraser mes propos en omettant certains passages, transformant d'autres en y ajoutant de son cru pour beaucoup plus d’éclaircissements, voici la lettre que j’ai écrit à Ciré Kane :


A l'attention de Monsieur Ciré Kane

Je vous remercie de votre obligeante attention et saisi cette opportunité pour vous dire que je combats à visage découvert l'esclavage et les attitudes racistes et discriminatoires depuis plus de quarante ans. Mes promotionnaires au lycée de Rosso, à l'Ecole d'Ingénieurs de Bamako comme ceux qui ont fait avec moi 7 années en URSS devraient pourvoir en témoigner.

Bebe BA a dit…

suite:

Militant de la première heure de l'Organisation de Libération et d'Emancipation des Harratine, j'en ai payé le prix comme principal accusé du Procès de Rosso en 1980, devant la Cour Spéciale de Justice Militaire présidée par le colonel Silman Soumaré, sous l'intitulé: "Affaire Boubacar Messaoud et consorts", nous étions alors 18 militants d’El Hor, jugés après les longues heures d'interrogatoire et de torture de police (pour certains) et plus de trois mois de détention pour l'ensemble. Ce procès fut un total fiasco pour le régime militaire qui fut obligé de nous libérer et en moins de deux semaines plus tard, le 5 juillet 1980, exactement, le CMSN déclarait à la face du monde incrédule, l'abolition de l'esclavage en Mauritanie.
En avril-mai 1991 alors Directeur Général de la SOCOGIM, j’étais l’un des rares fonctionnaires en poste à signer les lettres des 50 et 125 dénonçant les exécutions extra- judiciaires de négro mauritaniens.
Avec Messaoud Ould Boulkheïr au nom de EL Hor participe aux discutions de création de l’Union des Forces Démocratiques pour le Changement (FDUC). Le lendemain de l’annonce de la création du front je suis sommé de passer service avec la mention appelé à d’autres fonctions (situation qui perdure jusqu’à la mise à la retraite pour limite d’âge en décembre 2008) les autres membres fondateurs sont envoyés en résidence surveillée.
Cofondateur et Président de SOS-Esclaves depuis 1995 j'ai poursuivi dans ce cadre avec des camarades de toutes les communautés et de toutes origines sociales la lutte contre l'esclavage et les autres discriminations ethniques et raciales.
Malgré la censure et l’intimidation, nos révélations sur le travail non salarié, les privations d’héritage, les abus sexuels, les séparations de familles, l’exploitation des mineurs, le déficit de scolarité, suscitaient des procès en diffamation, des reportages clandestins et des plaintes devant les tribunaux. Le scandale à la face du monde retentit si fort qu’en mai 2005, la dictature de l’époque finit par reconnaître SOS-Esclaves, suite à des pressions insistantes des Etats Unis d’Amérique.
Dans notre parcours des victoires ont été remportées par les démocrates mauritaniens c'est ainsi qu'en 2003 sous la dictature Ould Taya la loi sur la traite des personnes a été promulguée, notre contribution ici est indéniable.
C’est également ainsi que le 8 août 2007, le Parlement vote une loi de pénalisation des pratiques de l’esclavage. Ce fut le couronnement de nos efforts, même si les magistrats répugnent toujours à appliquer la nouvelle norme, en vertu d’une connivence d’intérêt et de destin avec les maîtres, leurs semblables.

Boubacar Messaoud
Président de SOS-Esclaves

Yanis le R. a dit…

TITAN,

Je n’explique pas « nos différents échecs » par « le complot extérieur ». Je n’ai jamais écrit cela, c’est même aux antipodes de ce que j’ai pu modestement exprimer sur cet espace…
Je me suis sans doute mal fait comprendre.
J’ai réagi à la question de la manipulation de l’information et je pense que la facilité c’est de simplifier le sujet du terrorisme à des communiqués officiels...
Il n’échappe à personne qu’il y a des intérêts divergents au niveau de notre sous région qui peuvent entraîner de la compromission ou de la rétention d’information.
Par ailleurs, je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’analyse des maux de notre société, dont le terrorisme, qui relèvent de notre responsabilité collective dans un environnement continental et mondial difficile.

tomahawk a dit…

Bonne et heureuse a tous mes amis canalheurs (Better late the never..).

Les piliers de notre économie ont été relâchés hier soir selon mon ami mais rien n'a encore filtre quand au contenu du compromis en question. Bizarre aussi que la presse n'en parle pas encore. La rumeur , elle, fait état de l' intervention du notre érudit Dedew qui a pu pour trouver une solution finale.

Tomawahk

lewonni a dit…

bôjôr

à lire chezvlane

" l'islam, Dedew et les intérêts"

cliquez ici

lm tu peux changer de blog chezvlane a été lancé au-delà de mes espérances

merci

Anonyme a dit…

Entierement d' accord avec Yanis. Rien ne prouve encore que les otages sont au Nord Mali et pourtant on ne nous dit que cela à longueur de journée qu' on y croit plus. la presse copie et colle à souhait, si elle ne fait pas du plagiat honteux (Dr. x enta vem?).Comment ils ont été amenés là? Qui tripatouille azzizzo?

Quelqu' un de bien informé a dit ceci recemment (je n' invente rien, les gars):

" Why would an internationally hunted terrorist group such as Al Qaida take hostages to a country where it knows that 300-400 US Special Forces, along with a mixture of French, British, and Dutch counter-terrorism agents and special forces, not to mention Mali's armed forces and the well-equipped forces of the neighbouring Algerian army, assisted by US satellite and fixed-wing aerial surveillance are lying in wait?. The answer to this ... question is possibly that they are not in Mali but in the Tidjikja region of Mauritania's Tagant".

Pas idiote, la question. C' est du professeur Jeremy Keenan.

copiarpegar: tu traduis ça comme canalh n' a pas tout réçu en retour pour mes mi'iiz chwael l' année passée. Bonne année mon zami.

A-

===
Yanis a dit et il a raison:

" J’ai réagi à la question de la manipulation de l’information et je pense que la facilité c’est de simplifier le sujet du terrorisme à des communiqués officiels...
Il n’échappe à personne qu’il y a des intérêts divergents au niveau de notre sous région qui peuvent entraîner de la compromission ou de la rétention d’information".

On retient l' info depuis avant Lemgheity et Ould Taya est tombé dans le piège. Azzizo y tombera t-il?

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Scandale des transferts de la BCM : Les hommes d’affaire au palais de justice ...

...pour récupérer leurs objets personnels.


Les trois hommes d’affaires en détention préventive dans le cadre de l’enquête portant transferts « illicites » d’argent de la Banque centrale de Mauritanie (BCM), étaient, selon l’avocat de l’un d’eux, au palais de justice de Nouakchott, il y a une dizaine de minutes.

Ils y sont allés, toujours selon la même source, pour finaliser le compromis trouvé avec la BCM et l’Etat et pour prendre leurs objets personnels.

Depuis un peu plus d’un mois l’affaire des hommes d’affaires détenus défraie la chronique à Nouakchott.



Khalilou Diagana
Pour Cridem

---------------------------------

On finira par savoir qui s'est dégonflé dit le fou

maatala

maatala

Anonyme a dit…

Bonsoir

Il parait que les hommes d’affaire ont accepté de payer 50% des intérêts. Selon les termes de cet accord cadre signé entre d’une part la BCM et d’autre part les hommes d’affaires sous l’égide du savant Dedew, ils payeront des demain 50% de la totalité des sommes dues (somme initiale + intérêt) et les 50% restants seront échelonnés sur une période de trois ans

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba,


Combien de temps faut-il que que attrapons ce virus de bang-bang entre narco-trafiquants du Nord Mali chez nous? Les narco-trafiquants, faut tirer dessus sans sommation.

A-

----
Deux groupes de narcotrafiquants s’affrontent à Bouraïssa : 2 morts, 2 véhicules détruits, 10 tonnes de drogue emportées


22 Septembre, 05/01/2010

C’est le bilan provisoire d’un accrochage meurtrier entre deux groupes de narcotrafiquants, dans la zone de Bouraïssa, située à 240 km au Nord-Est de Kidal. L’embuscade tendue par l’une des bandes, issues de communautés différentes, à l’autre, a commencé dans la nuit du 31 décembre et se poursuivait encore le 2 janvier, selon plusieurs témoignages.

Le premier groupe, constitué d’hommes considérés comme des rançonneurs, des passeurs et des trafiquants de drogue, est composé exclusivement de Touaregs originaires de Kidal, soutenus par la grande famille Kounta de Baba Ould Sidi El Moctar de Anefis. Ce groupe, dirigé par un certain Halid Ag Mohamed, maîtrise bien les couloirs de passage de la drogue et prélève régulièrement sa dîme sur les marchandises importées. C’est un commerce florissant, qui enrichit de plus en plus les membres de cette association. Le second groupe est formé par des Arabes, tous de Tilemsi (cercle de Bourem). Ils ont la réputation d’exceller, quant à eux, dans le transport de drogue.

Les deux groupes se connaissent parfaitement. Ils respectent habituellement une loi non écrite, établie entre eux seuls, une sorte de gentlemen agreement, en quelque sorte. Le premier groupe ne cesse de majorer le montant que le second doit obligatoirement payer pour faire passer sa drogue. Agacés par cette boulimie des Touaregs et de leurs alliés, les Arabes ont décidé de ne plus se soumettre à leur diktat. C’est ainsi que, dans la nuit du 31 décembre, ils ont refusé de verser les 30 millions de dinars algériens réclamés par les «racketteurs». Résultat: un affrontement violent, voire meurtrier, a éclaté entre eux. Bilan: 2 morts (un de chaque côté), 1 blessé (il est en train d’être soigné à Kidal), deux voitures détruites, 10 tonnes de drogue emportées par les Touaregs et leurs alliés. Au moment où nous mettions sous presse, la traque de ces derniers se poursuivait à Bouraïssa, non loin de la base de Bahanga. Les Arabes auraient fait appel par téléphone Thuraya à leurs parents, qui sont vite arrivés en renfort. L’autre partie, quant à elle, aurait reçu un soutien de Bahanga, qui la protégerait actuellement dans son fief, avec, bien sûr, la marchandise emportée (10 tonnes de drogue), que les Arabes cherchent de toutes leurs forces à récupérer.

Une source indépendance nous a confié que: «Ce sont des éléments de sécurité mis en place par le fameux Réseau de plaidoyer pour la paix, la sécurité et le développement au Nord-Mali, dirigé par Alhabass Ag Intallah, qui sont à l’origine de ces affrontements, puisque ce sont eux qui prennent indûment de l’argent aux Arabes narcotrafiquants du Tilemsi. Mais, compte tenu de la valeur de la marchandise, il n’est pas exclu que ses propriétaires négocient, parce qu’ils ne pourront jamais la reprendre par la force». Joint par téléphone, Alhabass Ag Intallah, par ailleurs député de Kidal, nie toute implication de son Réseau. Selon lui «l’affrontement de Bouraïssa est une lutte entre deux groupes de la Mafia, que le Réseau ne saurait soutenir. Ni l’un ni l’autre n’ont notre onction. Nous, nous sommes des partenaires de l’Etat, nous collaborons avec l’Etat et non avec des ennemis du pays. Qu’il y ait des connaissances à nous parmi ces gens là ne signifie guère notre soutien ou notre implication dans cette affaire. Ce qui est sûr, c’est que nous sommes partisans de la paix, de la sécurité et du développement. Nous ne soutenons aucun narcotrafiquant. Au contraire, nous combattons, hier comme aujourd’hui, tous les narcotrafiquants. De grâce, il faut dire à tes amis de laisser le Réseau tranquille. La drogue, ce n’est pas notre affaire». A suivre.

Chahana Takiou

Anonyme a dit…

A 50% d'interet, ils sont gagnants les banquiers commerçants. Trop gagnants après avoir utilisé les sous pendant 17-18 ans (là le trio azzizzo-kane-rayess leur ont fait un gros cadeau, 2% par an alors qu'ils chargeaient 25-40% par an). Faut pas oublier le redressement fiscal pour tous. Là, je suis d'accord avec Maatala. A-

Ano a dit:

Il parait que les hommes d’affaire ont accepté de payer 50% des intérêts. Selon les termes de cet accord cadre signé entre d’une part la BCM et d’autre part les hommes d’affaires sous l’égide du savant Dedew, ils payeront des demain 50% de la totalité des sommes dues (somme initiale + intérêt) et les 50% restants seront échelonnés sur une période de trois ans

4 janvier 2010 23:10

Anonyme a dit…

Messaoui a eu la perpète. Qu'est ce qui va se passer pour Ould Sellahi? Ils disent qu'il a recruté 2 des pilotes et il dit que non. Dans tous les cas de figure, il faut le liberer et mettre tout sur les erreurs de jeunesse. Accusation vraie ou fausse. A-

Anonyme a dit…

Si on continue à jouer
l'idiot en regardant l'autre côté, nous subirons le même cas que le Niger. Piéger des militaires pour les tuer, c'est AQMI et non des bandits. là RFI a fauté. A-

====
Une semaine de combats dans la région de Tahoua

Par RFI

Dix personnes, dont sept soldats de l'armée gouvernementale, ont été tuées lors d'accrochages dans la région de Tahoua à plusieurs centaines de km au nord-ouest de Niamey. Les assaillants, qui ont perdu deux hommes dans les combats, se sont enfuis vers le Mali.

Tout a commencé le 30 décembre 2009dans le village de Telemcès. Une rumeur persistante se répand : il y aurait des hommes armés qui rôdent autour du village. La nouvelle se confirme et le chef du village alerte les militaires en poste à 80 km de là.

Les militaires arrivés la nuit se dirigent vers la zone où sont signalés les bandits. Une fusillade éclate : les soldats sont tombés dans un guet-apens.


01/01/2010 - Niger

Affrontements meurtriers dans le nord du Niger

C’est le début d’un affrontement qui a duré des longues heures et qui a fait 4 morts dont un civil qui accompagnait les militaires.

L’un des deux véhicules occupés par les assaillants a réussi à s’enfuir vers la frontière malienne proche. L’autre, endommagé suite aux violents combats, a été abandonné par ses occupants qui ont pris la fuite à pieds avec leurs armes en se cachant dans les arbres le long de la vallée.

Arrivée de renforts et nouveaux combats vendredi. Bilan, six morts : 4 soldats et deux bandits. Des bandits qui, suivant la description des villageois, ressemblent fort bien à des combattants islamistes : ils ont des longues barbes, et combattent aux cris d’Allahu Akbar.


tags : Niger

maatala a dit…

Salam

Lu sur ANI

"URGENT. .. Libération des détenus

Selon le reporter de l’ANI sur place, les autorités judiciaires ont libéré ce soir les trois hommes d’affaires (Chriv Ould Abdallahi, Mohamed Ould Noueiguedh et Abdou Maham) qui avaient placés en détention préventive depuis le jeudi 10 décembre 2009, suite à une plainte déposée contre eux par la Banque Centrale de Mauritanie (BCM).


Selon des sources bien informées, le juge d’instruction a ordonné leur libération provisoire assortie d’une surveillance judicaire, après qu’ils aient trouvé un accord avec la BCM laquelle a retiré la plainte qu’elle avait déposé contre eux.
Ces mêmes sources ont indiqué à l'ANI que les trois hommes d'affaires ont quitté le palais de justice dans le véhicule du Cheikh Mohamed El Hacen Ould Dedew en direction de la BCM."

---------------------------------

Dans cette partie d'attrape couillon, Tawssoul vient de faire la nique à l'opposition en lui raflant les potentiels financeurs à la rancune tenace.

Une fois plus Daddah le looseur s'est fait doublé dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

maatala,

Zeina andi thik "les financiers à la rancune tenace". En effet Tawassoul va prendre tout le crédit sous la bouche de l'opposition. Une vraie opération de nique politique comme tu dis.

Maintenant le plus dur: comment Tawassoul va faire gerer à azzizzo la demande de liberation des salafistes. azzizzo les libere et il aura Ely et jemaat Sidi et Messaoud sur le dos et il ne les libere pas, Tawassoul va s'eloigner de lui. AOD et Mouloud vont nager comment?

A-

Sanhaji a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sanhaji a dit…

LA MAURITANIE NOUVELLE QUELLE DECEPTION !!!!!!!!!!!!

Au fur et à mesure que le pouvoir illégitime d'Aziz s'installe, il se confirme que le slogan Mauritanie nouvelle qu'il n'a cessé de marteler durant la campagne ne signifie rien d'autre que la mise en place d'un Etat policier.

Les forces de l'ordre (police, gendarmerie et garde) sont deviennent de plus en plus insupportable et leur
comportement vis-à-vis du citoyen effleure de plus en plus la vulgarité.

Les citoyens sont dérangés même dans leur déplacements, par les innombrables check points, on dirait la cisjordanie.

Le citoyen perçoit de plus en plus que les putschistes qui le conduisent, le méprisent.

Jusqu'à quand les citoyens vont continuer à supporter ça, c'est la la grande question.

Tous ceux qui ont cru au mirage d'Aziz, sont de plus en plus profondément déçus. Beaucoup n'osent pas encore le dire, mais ils sont sur le point d'exploser à l'instar d'autres qui ne le cachent pas du tout.

Bebe BA a dit…

A-, app Bamako est devenue une plaque tournante des dealers! now, il s'agit de voir jusqu'à quel point l'état est impliqué!

Aéroport de Bamako-Sénou: Un Nigérian se fait prendre avec 53 boulettes de cocaïne dans le caleçon
(Le Républicain (ml) 05/01/2010)

L’année 2010 commence décidément bien pour le bureau des douanes de l’aéroport international Bamako-Sénou dirigé par l’Inspecteur Mamadou Bah. En effet, le 1er jour de l’an même, c’est-à-dire le 1er janvier 2010, les agents des douanes de l’Escale ont réalisé la prouesse de faire arrêter un passager du vol Air Afriqya Airways N° 84738 de nationalité nigérianne qui s’apprêtait à embarquer sur Rome via Tripoli.

Dans le caleçon et les appareils génitaux de ce dernier, ils découvrirent un lot de boulettes de cocaïne. Il s’agit de 53 boulettes de cocaïne équivalant à 1000 grammes soit 1 kg d’une valeur de 100 millions de F Cfa. D’après les tests effectués, les 53 boulettes contenaient de la cocaïne pure.

Comment le jeune Nigérian a été arrêté

Le narcotrafiquant qui vient d’être arrêté n’est autre qu’un ressortissant nigérian dénommé Elijah Anthony Onwe né le 18 juin 1984 à Kano. Etabli à Rome en Italie, le jeune nigérian venait de séjourner pour la deuxième fois dans notre pays. Un séjour qui lui a été fatal.

Selon l’Inspecteur des douanes Oumar Cissé, chef d’escale représentant et agissant sous les ordres de l’inspecteur des douanes Mamadou Bah, chef du bureau de l’aéroport de Bamako-Sénou, l’arrestation du passager du vol Afriqya Airways N° 84738 du 1er janvier 2010 a été rendu possible grâce au flair et à l’instinct de ses éléments. En effet, dira-t-il, l’instinct du douanier fait que certains passagers sont cibles par rapport à leur comportement, de la façon dont ils agissent et souvent la non disponibilité de l’usager lui-même.

L’inspecteur Oumar Cissé, chef d’escale nous expliqua qu’au moment du passage de cet individu, l’aspect habillement a tiqué l’agent des douanes. Ce dernier l’invita ainsi à la remise documentaire c’est-à-dire le passeport et la carte d’embarquement sur laquelle sa nationalité nigériane est démontrée.

Bebe BA a dit…

Suite:

Dans un premier temps, le passager Elijah Anthony Onwe déclara n’avoir rien sur lui. Mais, selon le chef d’escale, après une fouille corporelle minutieuse par la méthode du tatage, les agents des douanes ont senti qu’il n’avait pas les testicules ordinaires, que quelque chose ne clochait pas. Séance tenante, il a été conduit au bureau pour approfondir les investigations.

«Dans son caleçon et ses appareils génitaux, les agents découvrirent un lot de boulettes de cocaïne» révéla le chef d’escale. C’est ainsi que la procédure a été faite, le délinquant mis aux arrêts et conduit à la brigade de gendarmerie de Faladié après avoir informé le procureur de la République près le tribunal de première instance de la Commune VI du District de Bamako.

Les confessions du narcotrafiquant

Lors de son premier interrogatoire, le délinquant fera savoir aux agents des douanes que les 53 boulettes de cocaïne lui ont été remises à l’Hôtel Mango de Bamako par un certain «Aliou le Gros» qui serait vraisemblablement le dealer. Selon le jeune nigérian, il est arrivé au Mali par Air France et il était à son deuxième passage au Mali.

A la question de savoir pourquoi il s’adonne au trafic des stupéfiants, Elijah Anthony Onwe dira que ce sont des gens qui retiennent son enfant qui lui auraient demandé de faire ce voyage.

Toujours est-il que les enquêtes continuent afin de démanteler ce réseau de narcotrafiquants qui exercent leurs activités crapuleuses dans notre pays. Le Mali ne sera jamais un Etat narcotrafiquant encore moins un pays de transit de la drogue. Les agents du bureau des douanes de l’aéroport de Bamako-Sénou viennent d’ailleurs de le démontrer aisément. A en croire, le chef d’escale, l’inspecteur des douanes Oumar Cissé «c’est la politique du chef de bureau qui fait que les résultats sont là». Selon lui, les agents sont aussi à saluer grâce à leur dévouement. Cette saisie d’un kilo de cocaïne dans le caleçon d’un Nigérian ne fait que confirmer la réputation de ce bureau qui ne cesse d’engranger des résultats. En effet, en plus des saisies déjà opérées en 2008 et du fait que des agents ont à leur compte des arnaqueurs dans le métal jaune, le bureau des douanes de l’aéroport de Bamako-Sénou a à son actif un bon lot d’affaires contentieuses en 2009. Pour ce qui est de l’année 2010, elle démarre bien avec cette saisie de cocaïne spectaculaire.

Birama Fall

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 207   Suivant› Les plus récents»