lundi 21 décembre 2009

Mauritanie: le gouvernement veut rassurer les étrangers

NOUAKCHOTT (AFP) - 21.12.2009 12:28

Le gouvernement mauritanien a pris "toutes les dispositions" pour assurer la sécurité des étrangers en Mauritanie, a affirmé lundi l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle), après l'enlèvement de deux Italiens dans le sud-est.

"Les autorités mauritaniennes tiennent à réaffirmer que toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour garantir la sécurité des ressortissants étrangers", rapporte l'AMI.

L'Agence ne donne aucune précision sur d'éventuelles nouvelles dispositions prises par Nouakchott. Celles-ci pourraient concerner un renforcement de la sécurité sur les grands axes routiers empruntés par les étrangers, ont indiqué à l'AFP des sources sécuritaires.

Un couple d'Italiens qui voyageait à bord d'un minibus est porté disparu depuis vendredi, dans le sud-est, et plusieurs sources sécuritaires et diplomatiques ont annoncé qu'ils avaient été "enlevés par des hommes armés".

Selon de premiers témoignages, le rapt s'est déroulé à peu près de la même façon que celui de trois Espagnols fin novembre, dans le nord-ouest de la Mauritanie, revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Jusqu'à présent, les autorités et les médias d'Etat n'avaient pas évoqué ce nouveau kidnapping. L'AMI ne parle d'ailleurs pas d'"enlèvement" mais de "disparition".

Selon cette agence, les autorités locales du "Hodh El Gharbi (région du sud-est où a eu lieu le rapt) ont été informées dans la matinée du vendredi 18 décembre de la présence d'un petit bus de type Ivoko 4x4 vide près de la frontière mauritano-malienne".

"Les autorités locales ont mené les enquêtes nécessaires qui ont confirmé que ce bus était passé dans la soirée (du jeudi au vendredi, ndlr) par le point de contrôle de Kobéni (localité mauritanienne) et qu'à son bord se trouvaient deux personnes de nationalité italienne", précise l'AMI.

Sergio Cicala, Italien retraité de 65 ans, et sa femme Philomene Kabouree, Italienne d'origine burkinabè, 39 ans, ont disparu sur l'axe Aïoun (Mauritanie) - Kayes (Mali), à proximité de la localité mauritanienne de N'Eissira, près de la frontière malienne, selon des sources sécuritaires.
© 2009 AFP


L'autosatisfaction est plus dangereuse que l'AQMI.
Quelles nouvelles dispositions?
c'est toujours le même racket sur les routes.
Pas d'"enlèvement" on parle de "disparition" voilà que l'AMI se voile la face.
Ceci dit un européen qui se promène du coté de la frontière mauritano-malien par ses temps c'est de la folie a moins de vouloir goûté a l'hospitalité légendaire de l'AQMI
LM

101 commentaires:

Sanhaji a dit…

Bilkiss,

tu ne dois traiter de raciste quelqu'un qui a soutenu Messaoud Ould Boulkheir durant les élections où le Général en carton a fraudé sa victoire.

Je veux que les Sénégalais comme toi s'occupent de leur pays et cessent de s'ingérer dans nos affaires.

Moi je m'ingérerai jamais dans les affaires sénégalaises car elles ne m'intéressent pas.

Sanhaji a dit…

L'UFP met en garde le pouvoir fantoche de Nouakchott contre la révision de la position mauritanienne de neutralité par rapport au conflit du Sahara occidental.

En effet l'Alcapone supprême El Avia Khawan, Ambassadeur d'Aziz au Royaume du Maroc a eu le culot l'autre jour de visiter les territoires Sahraouis occupés et s'est fondu en louanges du Maroc comme il sait bien le faire (Saffag bedda3).

bilkiss a dit…

Sanhaji la haine,

bayil tyakhan!!!

quelle victoire????
je concède avec toi que Messoud est meilleur que AOD pas plus!!!

mais y'a pas eu de fraude!!!
ne change pas de sujet please!!!

ma mauritano-sénégalité j'en parle plus...lol

Sanhaji, t'es en manques d'arguments convaincants!!!

réponds à ma question!

pourquoi "el jema'a" du caporal refuse de payer LES ARRIERES???

Bilkiss,
la révoltée

Sanhaji a dit…

Bilkiss tu ne connais rien de ce pays.

L'Etat doit à ces hommes d'affaires doivent pas moins que l'équivalent d'un exercice budgétaire soit un peu moins d'un milliarde de dollars et ils n'ont pourtant jamais insisté pour se faire payer, pour ne pas porter préjudice au fonctionnement de celui là.

Quand à ces conneries qu'Aziz exige eux, ils ne les paieront jamais car

1. Il ne les doivent pas. Ce sont déjà des dettes de l'Etat vis à vis de la BCM reconnu par celui pour avoir servi à des fins publiques

2. Aziz ne peux pas exiger le paiement d'un litigieux sauf sur décision d'un tribunal.

3. ils ne doivent pas être en prison comme ça, parcequ'Aziz juge que ça va les amener à payer.

4. Ces gens ont de quoi payer mais en allant en prison, ils protègent tous leurs concitoyens dont tu ne fais certainement pas partie des méfaits d'un projet de dictateur non encore abouti

Les jours qui viennent vont t'édifier.

Affairou mouritani se yown nekoussi, yow ak Asis domou Seinigal len

bent leksar a dit…

Salut...
Un point d'accord avec sanhaji...la Mauritanie doit garder sa neutralité ...dans cette affaire du sahara....mais ce n'est pas les vieux soixante huitards à court d'idées de l'ufp, avec 2 deputés qui vont changer les choses ...la mauritanie nouvelle est en marche ..., certes difficile et longue ...mais inéluctable...
Bilkiss tu nous a manqué ...tu incarnes ce dynamisme prope à la jeunesse de Mauritanie el jedida...quand à nous autres quatragenaires ont doit penser au replit...n'est pas Sanhaji...ca se ressent, par ailleurs..lol

bl

Sanhaji a dit…

Bent Leksar,

ce que je viens d'apprendre sur le site ANI c'est que n'a fait que réagir à une proposition du député d'Akjoujt El Moustapha Ould Abdel Aziz de cesser de reconnaître la République Sahraouie Démocratique.

Donc la tentative d'embourber la Mauritanie dans ce conflit qui n'est pas la notre est sérieusement posée.

Les Mauritaniens doivent apprendre de l'expérience du passé. Ce conflit n'est pas notre et on ne doit pas s'y meler.

TITAN a dit…

SANHAJI
Je suis tout à fait d'accord avec toi avec le respect de cette neutralité légendaire de notre pays dans l'affaire du Sahara.
Briser cette politique serait hasardeux et ne ferait que faire sombrer notre pays dans des risques inutiles

Sanhaji a dit…

Qu'est ce qui se passe, la TVM n'émet apparement plus. Quelqu'un l'a?

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

Quand on a plus que des arguments du style: tu es sénégalaise ou tchetchen, ce que l'on a vraiment besoin de repos ou on est atteint d'une crise de palu sévère.

Tu as soutenu Messaoud par défaut car il faut être maso pour soutenir le roi de la loose( daddah).


Mon ami

Dans un de tes posting, tu affirmais que ton épouse était sénégalaise.

De grâce un peu de respect pour elle, ta belle famille, mais surtout pour Boy Louga dit l'azzzizzo le sulfateur des thénardiers (Nouéguid, maham, Cheriv) et autres vermines de la tayie.

Si BL et moi avions eus le choix de notre lieu de naissance, personnellement, j'aurai choisi la lune.

Le courageux Azzizzo est en train de nous rendre l'honneur et de surcroît la joie de dire que ce bled est enfin le notre.

Alors que ton minus de caporal en avait fait une Voyoucratie dit le Fou

maatala

Sanhaji a dit…

Maatala,

moi jusqu'à preuve du contraire je n'ai rien dit à l'encontre des Sénégalais sauf qu'ils doivent se mêler de leur propre cuisine, commes la marocains d'ailleurs, les français, les algériens.

Par ailleurs moi je ne crois pas au port d'une double nationalité et d'ailleurs les lois de mon pays la Mauritanie ne l'autorisent pas.

La haîne des Sénégalais ne se cherche pas chez moi, l'amour de la Mauritanie par contre oui.

Ceux que tu appelles les thénardiers ne sont haïs que par les demi mauritaniens. Les mauritaniens bien ancrés connaissent bien ces hommes leur moralité et leur engagement pour le pays.

Ton Aziz par contre commence par l'intermédiaire de son jeune parent député d'Akjoujt de se démasquer comme un lieutnant du Maroc (tu crois qu'on peut avoir un lieutnant du Maroc comme Général chez nous).

Les mauritaniens ne sont pas partie prenante de ce conflit et souhaitent le voir règler à l'amiable par le respect des peuple à disposer d'eux mêmes.

On n'a jamais posé la question aux sahraouis sur leur devenir et ils méritent et ils exigent qu'on leur la pose.

Autant toi Maatala tu peux bien être intégré chez toi en Mauritanie, moi le peut Bilkiss car elle prend toujours les choses à la légère commes les Sénégalais le font.

bilkiss a dit…

Le mot de la semaine" LA VOYOUCRATIE"...Bl eyak ma vatek lol

Bilkiss,
la Sénégalaise est fière de l'etre

Bebe BA a dit…

Pas de nouvelles des otages italiens

On est toujours sans nouvelles du couple d’Italiens enlevé vendredi 18 décembre au soir dans le sud-est de la Mauritanie, à une dizaine de kilomètres de la frontière malienne. Lundi 21 décembre, le gouvernement mauritanien a voulu rassurer les ressortissants européens présents dans le pays, en indiquant que « toutes les dispositions sont prises pour garantir leur sécurité. » Le désert malien semble souvent être le lieu de détention des victimes d’enlèvements dans la région.

Lors de l’enlèvement des trois humanitaires espagnols, le 29 novembre 2009, il a fallu attendre 10 jours et la revendication d’al-Qaïda au Maghreb islamique pour que les autorités mauritaniennes s’expriment pour la première fois sur le sujet. Le président Abdel Aziz avait alors expliqué que « c’est le cumul d’erreurs sécuritaires et militaires des régimes précédents qui a conduit à ce genre d’actes terroristes.»

Pour l’enlèvement du couple d’italiens, vendredi 18 décembre 2009, survenu trois semaines seulement après celui des Espagnols et alors que débute la saison touristique, le gouvernement a réagi plus promptement. Dans un communiqué publié lundi 21 décembre les autorités affirment que « toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour garantir la sécurité des ressortissants étrangers ». Ces dispositions ne sont toutefois pas détaillées dans le document qui évoque « une disparition et non un enlèvement. »

Joint par RFI, le directeur de la communication du RFD, le principal parti de l’opposition a, quant à lui, dénoncé « un acte barbare sur des hôtes amis ». Réagissant aux propos rassurants du gouvernement , Mohamed Vall Ould Handeya a assuré qu’il s’agissait « de mots vide de sens » car selon lui la gestion sécuritaire du pays est défaillante, « nous faisons porter la responsabilité de ces enlèvements au pouvoir en place qui par sa gestion désastreuse de l’armée a fait de ce pays une passoire et domaine de chasse pour terroristes et agresseurs de tout acabits », a-t-il déclaré.

Pourquoi les ravisseurs conduisent-ils leurs otages dans le désert malien ?

Tout commence en 2003, sur le territoire algérien. 32 touristes européens sont enlevés par GSPC (Groupe salafiste pour la prédication et le combat) devenu aujourd’hui al-Qaïda au Maghreb islamique, AQMI. Les forces de sécurité libèrent par la force une partie des touristes, très rapidement les ravisseurs conduisent le reste des otages sur le territoire du Mali voisin.

Le pays d’origine des otages demande alors à Bamako de ne pas utiliser la force, mais de négocier la libération de leurs ressortissants, les ravisseurs ont donc retenu la leçon : « Quand on emmène les otages au Sahara coté malien, il y a donc négociations. Négociations, mais aussi, semble t-il, paiement de rançon, l’affaire est donc juteuse».

Souvent par stratégie, les islamistes armés cachent leurs otages dans un pays voisin et mènent les négociations sur le territoire malien. Dans la zone, les éléments d’AQMI ont des complices locaux et la porosité des frontières maliennes facilite les va-et-vient des combattants islamistes, le Mali n’ayant pas les moyens de contrôler cette zone qui couvre 75% de la superficie totale du pays. Une raison supplémentaire pour l'AQMI de chercher à y trouver refuge avec les otages.

Bebe BA a dit…

Les autorités italiennes prônent la discrétion
Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

En Italie, on s’inquiète de ne pas avoir de nouvelles de Sergio Cicala et de son épouse Philomène, enlevés vendredi 18 décembre en Mauritanie.

Le ministre des Affaires étrangères italien Franco Frattini a renouvelé sa demande à la presse : écrire le moins possible pour ne pas entraver les négociations qui pourraient être entreprises pour obtenir la libération de Sergio Cicala, 64 ans, celle de son épouse Philomène, 30 ans, Italienne d’origine burkinabè et celle de leur chauffeur, originaire de la Côte d’Ivoire, également porté disparu.

Tous les canaux diplomatiques sont mobilisés, a-t-il confirmé. «Nous ne négligeons aucune piste», a-t-il ajouté, en précisant qu’un diplomate italien aurait été dépêché en Mauritanie, là où le couple a été enlevé vendredi dernier avant d’être probablement au nord du Mali par un groupe de terroristes qui serait lié au réseau al-Qaïda.

C’est en tout cas ce que soutiennent les autorités en Mauritanie. Aucune revendication n’est parvenue en Italie à ce jour ce qui plonge encore plus dans l’angoisse les proches du couple en Sicile, région où vivent Sergio et Philomène.

La Mauritanie a assuré les autorités italiennes de sa pleine collaboration tandis que l’Espagne vient d’offrir son aide à travers ses ambassades en Mauritanie et au Mali.

Bebe BA a dit…

Projet de minerai de fer de 630 millions $ US en Mauritanie.


MONTRÉAL — SNC-Lavalin (TSX:SNC) a obtenu un contrat pour un projet de minerai de fer de 630 millions $ US en Mauritanie.

En vertu de ce contrat conclu avec la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) - une entreprise détenue à 78 pour cent par le gouvernement mauritanien -, l'entreprise québécoise fournira des services d'ingénierie, d'approvisionnement et de gestion de la construction (IAGC) dans le cadre d'un projet de concentrateur de minerai de fer près de Zouérate, une ville du nord de la Mauritanie.

Ce projet de minerai de fer Guelb II se situe sur un site contigu à celui de l'exploitation existante de minerai de fer de la SNIM dans la région; il devrait augmenter de quatre millions de tonnes par année la production de concentré de minerai de fer.

SNC-Lavalin a précisé lundi que les activités d'ingénierie et d'approvisionnement sont commencées et que les travaux de construction devraient débuter en 2010, pour s'achever au début de 2013.



Source: la presse canadienne

Ɔopiarpegar a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sanhaji a dit…

Notre bataillon de députés (hormis ceux de l'opposition) a voté hier la plus médiocre loi des finances jamais vue de l'histoire du pays.

Cette loi de finances comporte surtout un volet de surimposition de tout ce qui bouge extrêmement nuisible pour l'économie du pays.

Les députés embastillés ont refusé l'introduction d'une nouvelle taxe sur les cigarettes extrêmement utile et courante, pour protéger le vivier d'Al Capone Grande Bouamatou.

La Mauritanie va directement vers le gouffre.

Sanhaji a dit…

La majorité mécanique dont dispose l'UPR, Unique Parti de Retardés est extrêmement dangereuse, car elle risque de nous faire avaler des couleuvres encore plus importantes que celle de la loi des finances.

Je sens qu'une loi sur la reconnaissance des droits marocains sur le Sahara est dans les coulisses.

Ce Putchiste veut ruiner la nation, il faut qu'on se soulève.

bent leksar a dit…

Salut...

nouveau au lexique de canalh...la "voyoucratie"
Merci Bilkiss d'attirer mon attention sur ce nouveau oh combien descriptif de la bande de trois ...thernardiers...

bent leksar a dit…

Salut...

sanhaji a dit ...

"Ce Putchiste veut ruiner la nation, il faut qu'on se soulève."...
qu'est ce vous vous attendez ...bon dieu de bon sang...vous etes certainement paraplegiques...vu la moyenne d'age ...chez vous ...

bl

bent leksar a dit…

Sanhaji a dit...
"Qu'est ce qui se passe, la TVM n'émet apparement plus. Quelqu'un l'a?"...
Sanhaji ...faut prendre du recul, te reposer ...tu risques de fatiguer tes nerfs...tu fais dejà des hallicunations....

bl

Sanhaji a dit…

Bent Leksar

on attend que toi et les quelques récalcitrants qui restent encore reviennent à la raison.

Sanhaji a dit…

Bent Leksar

enti e6la3ti,

la TVM a été interrompue hier pendant au moins quinze minutes, demandes à qui tu veux.

bent leksar a dit…

ne compter pas sur moi plutot rejoindre aqmi...

bl

bent leksar a dit…

...Je n'ai pas eu peur ...mon souhait le plus cher est que la tvm dans sa formule habituelle se taise à jamais ...pas seulement pour 15 mn...que cheikh el avia soit relevé de ses fonctions et emprisonné...que tous les symboles de la tayie soient bannis ...euh...sauf toi...on a besoin de toi malgre tout pour la survie de canalh....

sans rancunes

bl

Bebe BA a dit…

On ne sait si c'est verifié, car c'était aussi un quotidien sénégalais qui avait annocé sa mort:

Le Capitaine Moussa Dadis Camara serait sous le coup d'une arrestation au Maroc


Le capitaine Moussa Dadis Camara, soigné au Maroc depuis plusieurs semaines après avoir été blessé à la tête dans une tentative d'assassinat par son aide de camp, aurait été mis sous forte escorte militaire et devrait faire l'objet d'une arrestation, selon le site News Time Africa . Les autorités marocaines auraient subi une forte pression du Département d'Etat américain, qui exigerait l'arrestation du capitaine Camara suite à son implication présumée dans la tuerie qui a fait au moins 150 morts en Guinée. Le capitaine Camara serait en ce moment même sous bonne garde avant son transfert dans un lieu tenu secret.

Cette décision intervient une semaine après un rapport de l'Onu qualifiant la tuerie de Conackry de "crime contre l'humanité". Ce qui voudrait dire que les responsables impliqués dans ces évènements sangalants pourraient être traduits devant la Justice internationale pour crime contre l'humanité. L'organisation américaine Human right wath a, elle aussi, publié un rapport accusant nommément Dadis Camara d'avoir planifié la tuerie avec son aide-de-camp Toumba Diakité. M. Diakité a tenté d'assassiner le président Camara après que ce dernier a tenté de lui imputer la responsabilité de cette tuerie, selon les explications qu'il a fournies sur les ondes de Radio France Internationale.

Selon News Time Africa, les diplomates américains travailleraient dans l'ombre pour empêcher le retour de Moussa Dadis Camara dans le jeu politique en Guinée.Le gouvernement américain, qui tente de maintenir son influence dans la sous-région, aurait déjà engagé des discussions avec le président intérimaire Sékou Konaté, ministre de la Défense. L'adjoint au sous-secrétaire d'Etat américain, William Fitzgerald, cité par News Time Africa, a indiqué que des discussions étaient en cours avec Sékouba Konaté, soulignant que la tuerie de Conakry était un pas dans le mauvais sens en Afrique de l'Ouest. Washington ne souhaiterait pas voir la région ouest-africaine s'engager dans un cycle d'instabilité causé par les milices, a-t-il fait savoir.

Auteur: Seneweb-News

Bebe BA a dit…

Pour A-,

Arrestation du commanditaire de l'enlèvement des Italiens


Le commanditaire présumé de l'enlèvement vendredi du couple italien dans l'est mauritanien a été arrêté dans la nuit du lundi au mardi, a appris Xinhua de sources sécuritaires mauritaniennes

Il s'agit d'un ressortissant malien, appartenant à une tribu du nord, répondant au nom de Abderrahmane Ben Meddou.

Selon ces mêmes sources, ce dernier a avoué avoir été chargé par les de l'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) de "jouer un rôle de surveillance et de positionnement des victimes, en contrepartie de la somme de 10 millions de FCFA (environ 22.000 dollars), à percevoir après la fin de l'opération".

Le couple de voyageurs italiens, Sergio Cicala, et sa femme Philomene Kabouree, Italienne d'origine burkinabè, qui se rendait au Burkina Faso à bord d'un minibus, avait été enlevé non loin de la frontière malienne.

Par ailleurs, les sources sécuritaires mauritaniennes ont affirmé que Ben Meddou avait été arrêté à bord d'une "4X4 Runner" au moment où il tentait de quitter la localité de Kobonni pour se rendre au Mali.

Les forces de sécurités mauritaniennes, notamment la gendarmerie, ont adopté une nouvelle réorganisation, mettant à contribution un maximum de patrouilles mobiles, afin de mieux contrôler le territoire du pays vaste et à plus de 60% inhabité.


Source: Xinhua

Sanhaji a dit…

Il paraît que le DGSN, le seul homme pire que Ould Abdelaziz, dit au policiers de frappez les manifestants sur les fesses (Lawrak), car ils auront honte de les montrer aux organisations des droits de l'homme.

Plus cynique que ce Monsieur Hadi, Général Etfeittit, tu meurs.

Sanhaji a dit…

Même aujourd'hui Cridem est introuvable. Qu'est ce qui se passe avec CRIDEM, quelqu'un en sait quelque chose.

bilkiss a dit…

Bonjour!

Sanhaji a dit: " ce putchiste veut ruiner le pays ( on ruine pas une nation) on se soulève"...quel culot!!!

y'a plus rien à pillé, taya and co on tout volé!!!

qu"attendez-vous pour vous soulever et courir...lol

sans rancunes,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

ana seu djikeur?
A- est porté disparu?

bonne nouvelle, l'arrestation du commanditaire du rapt des Italiens!!!

Ma chère c confirmé?
alors ca veut dire leur relâche imminente

Affectueusement,
Bilkiss

Sanhaji a dit…

Taya a laissé 15 Milliards dans le compte courant,

des Etablissements publics fonctionnels,

une économie florissante où chacun trouve son compta,

en son temps les mauritaniens n'avaient pas de souci matériels, peut être des soucis politiques mais pas matériels.

Ca n'importe quel bambin vous le dira

Sanhaji a dit…

Quelle relâche, l'information sur lui (l'intermédiaire d'AQMI arrêté) a été fournie sur lui par AQMI pour qu'il ne reçoive pas son dû.

Ce sont des bandits les barbus. Ils ne badinent pas.

bilkiss a dit…

Sanhaji,

15 milliards c rien du tout, c minable pour tout un état, rien que 15 M, plus "quelques soucis politiques" ton adoré a laissé la RIM dans la MERDE quoi...pauvres de nous!!!

Bilkiss,
rebelle plus que jamais

Bebe BA a dit…

DECLARATION
OMAR EL BECHIR N’EST PAS LE BIENVENU EN MAURITANIE

Au moment où la Mauritanie relance difficilement ses relations avec la Communauté Internationale perturbées par le coup d’Etat du 6 août 2008 et le douloureux retour à la légalité constitutionnelle formalisé par les accords de Dakar et matérialisé par l’élection d’un nouveau Président de la République le 18 juillet 2009, les nouvelles autorités auraient pu se passer, au sortir d’un an de crise institutionnelle et financière, de la visite d’un Président sous le coup d’un mandat d’arrêt international et sur lequel pèsent de lourds soupçons de génocide contre ses populations.
Pour ces raisons, SOS DISCRIMINES ne souhaite pas la bienvenue au Président Oumar El Béchir en terre mauritanienne tant qu’il n’a pas répondu devant la justice internationale des accusations graves dont il est l’objet en tant que Chef de l’Etat soudanais.
Il est réputé que le Président Béchir est actuellement confiné dans des couloirs de circulation recoupant les espaces géographiques de non droit. Aussi, il est préférable de s’abstenir d’être dans sa trajectoire, posture qui pourrait être interprétée comme un soutien de l’impunité ou des faits dont il est présumé l’auteur.
La bonne volonté de régler les graves violations de droits humains perpétrés ici en Mauritanie ne passe pas par le déroulement du tapis rouge pour une personne présumée avoir instauré le racisme au sommet de l’Etat comme l’ex dictateur Maaouiya Ould Sid’Ahmed Ould Taya. Mais plutôt par l’abrogation de la loi d’amnistie décrétée en 1993 et la mise en place d’une commission d’enquête indépendante.
Pour sûr, la prière aux absents de Kaédi ne suffira pas tant qu’on étouffera la vérité sur les massacres de militaires et civils pour épurer la Mauritanie de sa composante négro-mauritanienne.

Nouakchott le 22 décembre 2009
SOS DISCRIMINES MAURITANIE

Bebe BA a dit…

Hi Bilkiss,

je ne sais pas si l'information a été confirmée ou pas!
en tout cas on a pas encore entendu parler d'une eventuelle libération des otages!

A- doit être en train de poursuivre les ravisseurs, lol

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

c qui c DISCRIMINES en RIM!!!

jamais entendu parler de ce mouvement politique!!!

c nouveau???

pas de nouvelles de A-,
esperons qu'il soit pas kidnappé par les terroristes!!!

LKHER W LAVYA

A-, reviens vite...lol

Affection,
Bilkiss

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

alors cette info n'est pas sûre,
les ravisseurs courent tjs!!!

touche du bois...lol
dis pas qu"A- est à la poursuite de ces fous!!!

ça veut dire que sa vie est en danger!!!

que serions-nous sans lui???

ALLAH YEHEFDOU

Affection,
Bilkiss

яimσ a dit…

salut ,

LM ,

verifie si celle là n'est pas une membre de canalh .

apparement c'était une raelienne qui se défoulait en transe secouant la tête dans tous les sens alors elle a finit par disjoncter !

seuls les scentologues sont admis pour le moment en thérapie de groupe lol

Tidinit a dit…

Bebe et Bilkiss,

Je vous prend d' un aeroport en transit, revenant de la mecca. Faut pas se fatiguer: l' histoire du gars qu' on a pris a la frontiere malienne, c' est du pipeau. Ce sont nos etats qui joent un jeu dangereux. Pas le temps de vous expliquer en attendant mon retour. L' avion air cocaine a atteri vide au Mali et il n y a jamais eu de drgue dans cet avion. AQMI n' a jamais existe et c' est une creation de quelques etats. Faut se preparer: les connards nous exportent AQMI chez nous et cela ne va plus s' arreter comme il y a des indices petroliers a Taoudeni.

Sur une autre note: me demande quelle connerie azzizzo est entrain de faire en recevant ce connard de Bechir. A plus les amis. Dites haut ce que vous pensez bas. Nous avons besoin de mettre de cote nos divergences et sauver le soldat azzizzo. He is in deep shit, je crois.

A demain soir

lewonni a dit…

bôjôr

une pensée à cridem qui n'émet plus depuis quelques temps

on a beau dire mais sans cridem le net et encore plus sinistre et pour ma part sans cridem je crains de devoir acheter un jour un canard yala terré

sanhaji devrait recevoir le prix du bloggueur le plus courageux ou le plus inconscient, je lui décernerais plutôt le second, sanhaji bichor bouamatou ne plaisante pas il est même allé chercher un france un certain "alchimiste" alors vas-y mollo ou il faut vite te syndiquer lol!

ciao ciao

bilkiss a dit…

Dear Bébé,

A- est le chef suprême des fous-salafistes-terroristes...lol

il disparait un bout de temps et à chaque fois qu'il réapparait, il revenait de la MECQUE...hhhh

qu'est ce que tu en penses, ma chère???

Affection,
Bilkiss en rires

bilkiss a dit…

Rimo,

ta vidéo est agressive!!!

tu pouvais pas trouver mieux, un truc sympa, plus amusant...lol

Amicalement,
Bilkiss

Sanhaji a dit…

Lewonni,

merci bien de ton précieux et sincère conseil, mais je ne me laisse pas intimider même par Bouamatou.

Honnêtement je ne l'ai jamais vraiment attaqué car je ne me fie pas à ce que les gens disent de lui, car j'entends beaucoup de choses se dire sur Maaouiya qui n'ont aucun fondement et des hommes d'affaires en prison aussi.

Le Mauritanien a cette habitude à s'attaquer systématiquement à tous les riches pour justifier le fait qu'il soit pauvre.

Par contre j'ai bien dit que le fait que le bataillon des députés UPRistes (Union des Personnes en Retard) ont rejeté la surtaxation des cigarettes au moins pour ne pas blesser Bouamatou. Il est aussi possible qu'il le leur a demandé.

Pourtant la première des choses que feraient un Gouvernement luttant sérieusement contre la gabégie, c'est de surtaxer ce produit nocif.

Tidinit a dit…

Envoye de la mecque. Ceux ou celles qui lisent anglais, c' est un tresor. Les US nous prennent pour des idiots avec cette histoire de 3 maliens (truands) prs pour des copains a Belaouar. C' est soit de l' incompetence notoire ou ils nous prennent pour des idiots.

http://maghrebinenglish.wordpress.com/2009/12/21/us-arrests-malians-in-terror-drugs-link/

lewonni a dit…

sanhaji

pour cette histoire de cigarette,je ne crois pas que le fait de surtaxer arrange quoi que ce soit car le consommateur fumera de toute façon surtout les malboros

quant au menu peuple qui fume des legends des congress et autre poison augmenter le prix n'arrangera rien là encore

par contre philip M ferait bien d'envoyer voir ce que l'on vend ici car ces malboros sont vraiment toxiques, c'est vraiment des trucs fabriqués on ne sait où, on ne doit pas s'étonner que tout soit trafiqué ici les médocs et tout alors les ciragettes n'en parlons pas, sur un lot frais combien de contrefaçon?

par contre ce qu'il faut faire c'est créer un centre de lutte contre les effets néfastes de la ciragette et voir combien cela coûte à l'état de le financier et ensuite faire payer aux importateurs de quoi financer la lutte contre le tabagisme et le cancer et autres cela leur fera passer l'envie de continuer à importer des clopes

partout on lutte et on ne fume plus c en afrique et dans les pays du tiers-monde que se rabattent les commerçants du cancer

je conseille vivement à bouamatou de suivre sa ligne de l'ami du peuple et des yeux et d'arrêter de mêler son nom à ce poison

il n'en a plus besoin

ciao ciao

maatala a dit…

salam

lu sur ani

"Urgent : Arrestation du commanditaire de l’enlèvement des italiens


Le commanditaire de l’opération de l’enlèvement des italiens dans l’est mauritanien a été arrêté dans la nuit du 21 décembre 2009, a appris ANI de sources sécuritaires .
Il s’agit d’un ressortissant malien, appartenant à une tribu du nord du Mali, répondant au nom de Abderrahmane Ben Meddou.


Selon ces mêmes sources, ce dernier a voué avoir été chargé par les éléments d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique(AQMI) de « jouer un rôle de surveillance et de positionnement des victimes, en contrepartie de la somme de10 millions de FCFA, à percevoir après la fin de l’opération ».
Ben Meddou a également avoué aux enquêteurs que le rapt des espagnols du 29 novembre dernier est commandités par des éléments relevant de l’autorité de Bellawar.
Par ailleurs, ces sources ont indiqué Que cette homme, qui passe pour être le principal commanditaire de l’enlèvement des italiens dans l’est mauritanien a été arrêté à bord d’une « 4X4 Runner », au moment où il tentait de quitter la localité de Kobonni pour se rendre au Mali.
Les forces de sécurités mauritaniennes , notamment la gendarmerie,ont adopté une nouvelle réorganisation, mettant à contribution un maximum de patrouilles mobile, afin de mieux contrôler le territoire du pays vaste et à plus de 60% inhabité.

maatala

Sanhaji a dit…

Quelqu'un sait que passa avec Cridem?

Sanhaji a dit…

Pour moi c'est en rapport avec la visite de Bechir

яimσ a dit…

sanhaji ,

tu peux essayer le cache google du 21 déc. 2009 06:32:54 GMT ici


quel lien entre cridem et bechir



bilkiss ,

faut pas que ça t'arrive lol

Filsdubled a dit…

Pour le journal Tahalil, ces pauvres maliens pourraient être de vrais boucs émissaires ou boucs tout court

"Deux maliens soupçonnés de relation avec l’enlèvement le 18 décembre en Mauritanie, de deux ressortissants italiens, ont été arrêtés par les forces de sécurité mauritaniennes le 21 décembre à «Treidatt», une localité située non loin de Kobenni (plus de 900 Kms à l’est de Nouakchott) . Les deux suspects dont un certain «Abderrahmane immidou»...




...ont été transférés le 22 décembre à Nouakchott et auraient reconnu avoir participé à la «préparation» du rapt des italiens, a indiqué une «source sécuritaire» mauritanienne anonyme, citée par des agences de presse.

L’arrestation de suspects -qui n’avait pas eu lieu après l’enlèvement des espagnols- peut être perçue comme le premier fruit du renforcement des mesures de sécurité autour des grands axes routiers, renforcement décidé par les autorités au lendemain du rapt des ressortissants italiens.

L’importance des suspects au delà de leurs aveux, apparaîtra dans le communiqué de revendication de l’enlèvement des italiens et les exigences qui l’accompagneront.

Si Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI) exige leur libération, on comprendra qu’il s’agisse de gros poissons, mais si au contraire, elle n’en fera pas cas, on pourra penser autre chose.
Aucune source crédible n’a confirmé à ce stade la participation des suspects à la préparation ou au rapt des italiens. Une certaine prudence reste donc observée de peur que l’affaire des deux suspects ne soit similaire à celle du groupe arrêté le 24 septembre 2009 à Lemgheity et présenté par les autorités comme étant un groupe d’AQMI alors que ce n’était pas le cas, ce qui a finalement obligé nos autorités à le libérer après une galère de 17 jours.
Des observateurs s’interrogent aussi sur les raisons expliquant la présence en territoire mauritanien de ces suspects dans l’enlèvement des italiens, 3 jours, après leur participation présumée à la préparation du rapt.
Plusieurs explications ont été avancées pour cela.

D’abord, que les deux maliens de type «arabo-berbere» peuvent se sentir chez eux dans la zone où ils furent arrêtés, laquelle, constitue un terrain de contact permanent entre les populations maliennes et mauritaniennes.

Ensuite, ils peuvent n’être que de pauvres bougres «à la tête de turc» ayant eu la malchance d’avoir été à un mauvais endroit, au mauvais moment.

Ils peuvent aussi être des prestataires qui travaillent ponctuellement pour l’AQMI avec laquelle ils n’ont pas de lien organique, ou au contraire, être des membres d’une cellule d’appui et de soutien logistique, dont le rôle est justement de rester en permanence sur le théâtre des opérations pour garantir le renseignement et l’approvisionnement à AQMI.
Mais ce sont en définitive, l’enquête ou les déclarations des sources sécuritaires non anonymes, qui pourront confirmer ou infirmer ces hypothèses.""

Sanhaji a dit…

merci Rimo, j'ai déjà vu ça, mais c'est une version qui date justement d'avant hier

Tidinit a dit…

Maatala,

Je crois que les 2 gus sont innocents.

Bebe BA a dit…

Lu pour vous sur ANI:

Mauritani/Soudan :Signature de15 accords de coopération bilatérale

La Mauritanie et le Soudan ont signé, mardi soir à Nouakchott, 15 accords de coopération bilatérale touchant à différents domaines, notamment la libre circulation des biens et des personnes entre les deux pays.
Ces accords ont porté sur des domaines aussi variés que les infrastructure portuaires, le sport, la justice, la protection sociale et le fisc.


Ces accords ont été paraphé par la ministre mauritanienne des affaires étrangères et de la coopération Mme Naha Mint Moknass et le ministre soudanais de la coopération internationale.
Dans un échange d’allocutions à cette occasion, les deux responsables ont souligné que la mise en application de ces accords se fera immédiatement après leur signature.
La signature de ces accord intervient dans le cadre d’une visite officielle effectuée par le président soudanais Oumar Al Béchir en Mauritanie.

Bebe BA a dit…

A-, n'oubi pas la Mauritanie dans tes prières!

Guinée : Moussa Dadis Camara ne doit pas rentrer en Guinée, dit Bernard Kouchner


Le président guinéen Moussa Dadis Camara, actuellement hospitalisé au Maroc, ne doit pas rentrer en Guinée, où son retour risque de provoquer une "guerre civile", déclare Bernard Kouchner.

Le ministre français des Affaires étrangères s'exprimait à l'Assemblée nationale au lendemain de la divulgation d'un rapport d'une commission de l'Onu qui qualifie de crime contre l'humanité le massacre de plus de 150 opposants par les forces de sécurité guinéennes fin septembre dans un stade de Conakry. Moussa Dadis Camara, qui nie toute implication dans le massacre, a été agressé le 3 décembre par un de ses lieutenants qui a dit craindre d'être tenu pour responsable de ce bain de sang. Le président guinéen est depuis hospitalisé à Rabat et son état de santé demeure un secret d'Etat en Guinée.

"Je souhaite que monsieur Dadis Camara reste dans son lit au Maroc et non qu'il revienne car il serait capable, rien que son retour, de déclencher une guerre civile, et on n'en a pas besoin", a dit Bernard Kouchner lors de la séance de questions d'actualité à l'Assemblée. Lors d'une conférence de presse au ministère des Affaires étrangères en fin de matinée, Bernard Kouchner avait déclaré que le président guinéen allait "pour le mieux du monde" mais n'avait "pas encore fini son traitement".

Le rapport des Nations unies, dont Reuters a pu consulter une copie lundi, a été remis samedi dernier au Conseil de sécurité par une commission d'enquête de l'Onu. Il pointe du doigt le président guinéen. "La commission considère qu'il existe des raisons suffisantes de présumer une responsabilité pénale directe du président Moussa Dadis Camara", lit-on dans un extrait du rapport qui évoque "une forte suspicion de crime contre l'humanité".

Bebe BA a dit…

A-, pour toi:

Trois Maliens extradés aux Etats-Unis accusés de «narco-terrorisme»

Trois ressortissants maliens extradés vendredi dernier du Ghana vers les Etats-Unis. Les trois trafiquants de drogue présumés ont atterri à New York où ils ont été présentés à la justice. Ils sont accusés de « narco-terrorisme ». Le juge a refusé de les laisser en liberté conditionnelle avant leur procès.

C'est un scénario digne d'un roman policier. Deux agents américains, travaillant pour le DEA, l'Agence fédérale de lutte contre les stupéfiants, sillonnent pendant quatre mois l'Afrique de l'Ouest. Ils se font passer pour des membres des FARC, la guérilla colombienne. Ils affirment être en possession de plusieurs centaines de kilos de cocaïne qu'ils cherchent à faire passer en Europe.

Trois Maliens tombent dans le piège. Oumar Issa, Harouna Touré et Idriss Abdelraman expliquent aux vrais-faux guérilleros colombiens qu'ils peuvent acheminer la drogue en Europe, grâce à leur contact avec des membres du réseau al-Qaïda. L'un des Maliens affirme même qu'il fournit régulièrement de l'essence et de la nourriture aux commandos d'al-Qaïda au Maghreb dans la région de Gao.

Un rendez-vous est organisé à Accra. Les Maliens retrouvent dans la capitale ghanéenne les Colombiens qui sont en fait des agents fédéraux Américains. Les trois Maliens sont arrêtés et immédiatement transférés aux Etats-Unis. Ils ont été présentés à un juge de New York et placés en détention.

Ces trois Maliens risquent gros : au minimum 20 ans de détention, ou la prison à vie, s'ils sont reconnus coupables de « narco-terrorisme ». Un nouveau chef d'accusation dans l'arsenal judiciaire américain depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Malade insecurise a dit…

Blogger Malade insecurise a dit...

Malgre ma tres mauvaise sante, je viens d,avoir une longue et constructive entrevue avec des officiers du Polizei Präsidium.le sujet aura porte , entre autres, sur ma SECURITE.

bent leksar a dit…

Salut...
cridem nous manque quand meme, il nous proposait de l'information brute; selective parfois, mais pas des aswagha ...comme certains...font ...

bl

Malade insecurise a dit…

Le "etahrid aveugle" ne mene nullepart sauf a l,autodestruction gratuite.Cela dit, moi aussi je n,aime pas les asswagha ces arguments des faibles et des faibles d,esprit.Mais pour en avoir le coeur net, rien ne couterait d,essayer ou de confronter un assagha en le mettant a l,oeuvre.Faute de mieux.
Moi aussi cridem m,aura depayse des asswagha, assurement le style meme d,un malade insecurise serait comme son ADN.

LM® a dit…

salut
je veux exprimer ici toute ma solidarité avec le webmaster de Cridem qui c'est fait haker.

Sanhaji a dit…

Je me réjouis de cette grandiose manifestation organisée aujourd'hui par la Mauritanie à l'encontre de ce putchiste en mal de leçon.

J'ai eu réellement l'impression que cette leçon, pour laquelle il nous a tant nargué, lui sera infligé dans très peu de temps.

Aziz la descente en enfer est infernale, tu ne pourras pas la freiner.

Sanhaji a dit…

Je me joins à LM pour condamner le hacking de Cridem, qui est une source d'information indispensable au sein du paysage médiatique mauritanien.

maatala a dit…

Salam

Lu sur ani

Dans la série: les défenseurs de leurs anciens bourreaux( complice de la tayie)

Les dirigeants de la coordination de l’opposition ont sévèrement critiqué, mercredi soir à Nouakchott, ce qu’ils ont appelé « la débâcle sécuritaire que connait le pays », à l’occasion d’un meeting autorisé, dans une allusion directe aux derniers enlèvements de ressortissants européens survenus en moins d’un mois dans le pays.


Ce meeting a été précédé par une marche, à la quelle ont pris part plusieurs centaines de sympathisants de l’opposition, qui a parcouru la principale artère de la capitale.
Au cours de ce meeting, les leaders de l’opposition se sont, tour à tour, succédé à la parole pour stigmatiser la politiques du président Mohamed Ould Abdel Aziz et exiger la libération des trois hommes d’affaires détenus « injustement » dans l’affaire de la BCM.
Prenant la parole à cette occasion Mesaoud Ould Boulkheir président de la coordination de l’opposition et président de l’assemblée nationale a fustigé le système sécuritaire qu’il a décrit comme « un échec et une débâcle sécuritaire mettant en jeu l’avenir du pays ».
Messaoud a jouté qu’il a conseillé à Aziz de libérer les hommes d’affaires pour ne pas porter préjudice à l’économie nationale et de changer de système de gestion des affaires publique en s’adonnant à l’essentiel, c’est à dire, a-t-il souligné « la sécurité , la justice et la vie du citoyen ».
Ce sera au tour du leader de l’opposition et président du RFD de prendre la parole pour déplorer « l’injustice, la hausse des prix et l’insécurité qui, selon lui règnent dans le pays ». Il insistera sur l’urgence de libérer les trois richissimes hommes d’affaires détenu depuis plus de deux semaines ». Il a également souligné les problèmes économiques auxquels le pays est, selon lui, confronté depuis l’avènement de Ould Abdel Aziz au pouvoir, notamment « le déficit d’approvisionnement du marché et la réduction de l’investissement public et privé ».

maatala

maatala a dit…

Salam

Solidarité avec Eurotanien dit le fou

maatala

Sanhaji a dit…

Maatala,

tu auras quelques centaines de coups dans l'au delà comme punition de Dieu, car le nombre de manifestants étaient certainement supérieur à 15000.

Sanhaji a dit…

Maatala,

Tu me rappelles Said Essahaf lors de la prise de Baghdad, quand il disait à la presse que les choses étaient maîtrisées et que les américains seront vaincus, alors que lui même il a reservé une place dans les minicar pour Damas.

Maata,

ton ami est fini, les mauritaniens l'ont compris et ils vont le démettre par A ou par F. Demandes lui ce que c'est que F, il le sait très bien.

Tidinit a dit…

Bebe Ba et Bilkiss

Ce Abou Hannas el Mauritani, c' est qui? la presse commence à nous wazirister. La réalité est loin d' etre ceci
===

Courrier International - 23.12.2009

Abou Hannas, le juge du désert
mercredi 23 décembre 2009

Le sort des six ressortissants français, espagnols et italiens capturés ces derniers jours dans la zone du Sahel pourrait dépendre d’un jeune imam mauritanien devenu la caution religieuse d’Al-Qaida au Maghreb islamique, avance le quotidien espagnol El País.

Les enlèvements de ressortissants européens se multiplient depuis un mois dans le Sahel. Aux rapts du Français Pierre Cammatte, le 25 novembre à Mékana, au Mali, et de trois humanitaires espagnols le 29 novembre dans le nord-ouest de la Mauritanie, revendiqués par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), est venue s’ajouter, le 19 décembre, la capture d’un couple d’Italiens dans le sud-est de la Mauritanie, près de la frontière malienne.

Concernant les trois Espagnols, leur sort est entre les mains d’un Mauritanien connu sous le nom d’Abou Hannas, croit savoir le quotidien El País. Cet homme, âgé d’une trentaine d’années, ancien imam passé à la lutte armée, est depuis quelques années le référent religieux d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), un groupe issu de l’alliance en 2006 des militants algériens du Groupe salafiste de prédication et de combat (GSPC) et de ceux du réseau d’Oussama Ben Laden. La nébuleuse AQMI est composée aujourd’hui, selon des sources des renseignements français et mauritaniens, de quatre brigades fortes de 300 hommes de sept nationalités différentes. "La forte expansion d’AQMI a obligé ses dirigeants à se doter d’un juge du désert qui puisse expliquer leurs décisions et les bénir", rapporte l’envoyé spécial du quotidien espagnol à Nouakchott, la capitale mauritanienne, sur la foi de sources proches des salafistes.

La gendarmerie mauritanienne attribue au juge du désert Abou Hannas la rédaction d’un document intitulé "Manuel sur les prisonniers étrangers", saisi lors d’une opération policière à Nouakchott. Ces quelques feuillets en arabe expliquent que faire avec les personnes enlevées et comment les traiter : s’il s’agit de femmes, les djihadistes sont autorisés à les prendre pour épouses, s’il s’agit de militaires, à les tuer et dans le cas de civils, ils doivent demander un échange de prisonniers ou une rançon.

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Toute l' histoire des maliens est là. C' est de la propagande

http://maghrebinenglish.wordpress.com/2009/12/21/us-arrests-malians-in-terror-drugs-link/

lewonni a dit…

une pensée à cridem

en l'absence de cridem le site du quotidien de nouakchott est sympa est à jour

www.quotidien-nouakchott.com

lu pour vous là-bas

" Depuis 1984, la position de la Mauritanie face au conflit du Sahara occidental est : ni pour le Maroc, ni pour le front polisario. Cette neutralité, jusqu’ici, au-delà des clivages politiques-sur ce point l’opposition a été quasiment toujours d’accord avec le pouvoir- commence à enregistrer quelques «entorses.»


Lundi dernier, le député PRDR (membre de la majorité au pouvoir) Moustapha Ould Abdel Aziz, cité par l’ANI, au cours d’une plénière à l’assemblé nationale mauritanienne, a demandé au gouvernement de « retirer sa reconnaissance de la République Arabe Sahraoui Démocratique (RASD).» La contre-attaque est venue immédiatement de Moustapha Ould Bedredine, député UFP (Opposition), toujours cité par l’ANI. Ould Bedredine a insisté sur « la nécessité pour la Mauritanie d’observer la neutralité par rapport au problème du Sahara occidental.» Le député UFP en a profité pour demander les raisons de la récente visite de Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna, ambassadeur de la Mauritanie au Maroc, à Dakhla.

Dakhla fait en effet partie des 80% du territoire du Sahara Occidental sous administration marocaine. Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna s’y était rendu mi décembre dans le cadre d’une visite organisée par le royaume chérifien au profit de certains ambassadeurs accrédités au Maroc.

Une visite organisée pour montrer aux diplomates que le Maroc, au Sahara occidental, ne fait pas la « guerre » mais le « développement ». La venue de Cheikh El Avia à Dakhla a été perçue par certain comme « une reconnaissance de la marocanité de Dakhla » et par delà de tout le Sahara Occidental.

L’agence Maghreb Arabe Presse, dans le compte rendu de la visite des diplomates, a cité, en premier, l’ambassadeur mauritanien. Cheikh El via a déclaré à l’issue de la visite : «il est clair que la région bénéficie d'un intérêt particulier dont en témoignent les réalisations accomplies et les grands chantiers de développement en cours.

Franchement, j'étais agréablement surpris, par le progrès accompli et les chantiers ouverts. Dakhla ne manquera pas d'intéresser les investisseurs et je suis convaincu que la région se construit un avenir prometteur Dakhla est une ville extraordinaire qui recèle d'énormes potentialités. Cette visite à Dakhla m'a permis de voir de près les efforts louables qui sont consentis par les pouvoirs publics pour développer la région et sous peu de temps, si les projets qui ont été annoncés sont réalisés, j'estime que cette ville va constituer un véritable pôle de développement que ce soit dans le domaine de la pêche, du tourisme, de l'agriculture et des énergies renouvelables».

La déclaration du député de la majorité, Moustapha Ould Abdel Aziz demandant la reconsidération de la reconnaissance par la Mauritanie de la République Arabe Sahraouie démocratique (RASD) est-elle une continuité de la visite et des déclarations de cheikh El Avia à Dakhla ?
Khalilou Diagana

lewonni a dit…

lu pour maata et sanhaji sur le site du quotiden de nouakchott

" « Nous communauté des Goueidssatt et notamment la famille Ehel Noueiguedh, tenons à exprimer à votre excellence nos sincère salutations et notre engagement ferme et résolu à vous soutenir comme nous l’avons prouvé le lendemain du mouvement de rectification que vous avez mené avec brio, courage, abnégation et fermeté.


Comme nous avons soutenu dans les différentes étapes qui ont mené à la confiance qu’a placé en vous, le peuple d’une manière honnête et transparente. Nous vous souhaitons plein succès dans votre combat pour mettre fin aux comportements qui ont failli faire perdre au pays sa crédibilité. Monsieur le président nous tenons à vous réitérer notre soutien indéfectible dans votre combat pour le redressement et le développement du pays ainsi que votre volonté de consacrer désormais les fonds publics à ce auquel ils étaient destinés ce qui sans aucun doute, aura des retombées positives sur nous, car nous sommes devenus pauvres après les dures années de sécheresse qui ont décimé notre cheptel. Cependant nous ne pouvons ne pas intercéder en faveur de nos cousins Abdallahi Ould Noueiguedh et son fils Mohamed Ould Noueiguedh même si ce qu’on leur reproche va à l’encontre de nos idéaux et de notre engagement politique connus de tous comme le soutien sans failles que nous vous apportons. Cette démarche de notre part est évidemment desinteressée car personne ne nous doit rien personne ne nous a jamais apporté soutien pendant toute les crises que nous avons traversé et ce depuis la grande sécheresse. »

Pour la communauté
Mohamed Abdallahi Ould Noueiguedh

lewonni a dit…

lire chezvlane

" la neutralité active de notre ambassadeur au maroc"

cliquez ici

Yanis le R. a dit…

Je me joins à mes amis canalheurs pour exprimer ma solidarité à notre ami Eurotanien, Claude K.
CRIDEM est devenu un site indispensable et incontournable pour s'informer sur la Mauritanie.
On ne peut que se poser la question: A qui profite le crime?

Sanhaji a dit…

Lewonni,

j'ai lu ton chef d'oeuvre au sujet de la visite de notre médiocrite suprême El Avia à Dakhla et son intervention peu sage sur les médias marocains.

je partage parfaitement ton point de vue, mais je te signale très cher génie, que le Général est très suspect sur ce dossier.

De deux choses l'une, si El Avia a commis cette monumentale erreur sur sa propre initiative, il s'agit de quelque chose d'impardonnable qu'il convient de compenser par la mise à côté de cet irréductible sac d'un premier conseiller qui serait le véritable chef de l'ambassade, après que l'eau ait coulé sous les ponts. Si par ailleurs c'est Aziz ou notre damitude des affaires des étrangers (spécialisée dans le call griling auprès des sommets de ce monde), c'est très grave et notre pays risque de jours très difficile à cause de ça.

Dans cette affaire, le Maroc est moins placé que l'Algérie pour nous faire du mal, donc on ne doit surtout pas succomber au pression du lobby marocain chez nous, qu'il convient bien de remettre à la raison, constituant une véritable menace à l'Etat.

De toutes façons ce n'est pas avec Aziz que nous pourrons continuer à faire notre délicat chemin de neutralité, tout comme ce n'était pas avec Haidalla que nous l'avons mené ce chemin combien bénéfique à la stabilité et la continuité de notre Nation.

Sanhaji a dit…

Pour éviter à ce que les ressortissants des quartiers les plus désherités participent aux manifestations de l'opposition, les manipulateurs du pouvoir procèdent à la distribution du poisson confisqué par la DSPCM dans des conditions souvent illégales dans ces quartiers.

Quelle honte? Si vous comptez développer le pays avec ça, vous perdez votre temps. Un proverbe chinois dit d'ailleurs qu'il vaut mieux apprendre à quelqu'un à pêcher que de lui donner du poisson.

Tidinit a dit…

Bravo lewonni pour le site que je vais visiter chaque.

Suis surpris de la dèclaration de cet Ambassadeur, qui a été certainement instruit par son ministère de tutelle de dire une anerie pareille.Il l' a dit quand? avant ou après le rapt des espagnols? C' est une info importante et merci de me dire.


Décidemment, il n' écoute pas les conseils, notre azzizzo: rester neutre sur la question du Sahara.Un point à la ligne.

Il va nous faire payer cette bourde, avec les prises d' otages qui ne se termineront jamais s' il ne se distance pas du Maroc et de l' Algérie dans cette fichue affaire du sahara. J' espère qu' il a une idée qui est derrière les rapts ces derniers jours et Tourine.Il le sait très bien.

Tidinit a dit…

Lewonni,

Dommage que CRIDEM soit aussi KBGisé ces jours-ci. Il nous manque en effet. J' ai ri jaune à la lecture de la lettre des parents de Ehl noueiged à azzizzo. On appelle ça de la duplicité et j' espère qu' azzizzo va serrer encore plus le vis pour faire payer non seulement 110%, mais quelque chose comme 330%.

Je vois que c' est Cheikh El Avia qui a fait la visite et dit la sottise à Dakhla. Le résultat serae net: après les occidentaux, ce sera le tour des amis hauts placés d' azzizzo qui vont faire les frais de cette bourde historique. Me demande si azzizzo va payer une rançon pour un ministre ou un gouverneur. Je crois que jamais.

Question: ils sont ou, les espagnols. Aller direct la route de NDB-Nord Mali? Crois pas. Longer le mur des marocains au Sahara avec la complicité des sahraouis pour passer au Nord Mali? Sais pas.

Bebe Ba: on dit quoi? Espère que tu n' as pas un parent proche ministre, prefet ou gouverneur. Après que les occidentaux deviennent rares, gare aux sous de la famille car une rançon peut appauvrir toute le village pour toujours. Je balance ça, c' est pour surveiller plus près encore depuis qu' on nous exporte les problèmes des maliens et des algériens. Après avoir fabriqué un précedent (les coups d' états sont permis maintenant), azzizzo est entrain de fabriquer un autre: se faire enlever par un coup d' ètat par un pays voisin. Ce n' est pas Sarkozy qui levera le petit doigt, car en le faisant il met en danger les interets de Total et de Gas de France chez nos freres au nord. Ceci n' est en fait qu' une autre hypothèse idiote de ma part, comme j' avais demandé à mes zamis ici de toujours surveiller les barbus au Nord. C 'etait un message indirect à sidioca et azzizzo qui tirait quelque ficelles ici et là en ce moment ...

Tidinit a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Tidinit a dit…

Comment les kidnappeurs des espagnols peuvent passer au Nord du Mali à partir de la route NDB-NKTT? En longeant le mur marocain du Sahara ou ils prennent tout droit vers le nord du Mali? Dans les 2 cas, il faut une complicité officielle et donc tout le monde et/ou chacun joue un petit jeu. Je regarde cette carte depuis 15 jours et je ne parviens pas a expliquer comme AQMI qui est pourchassé par tout le monde parvient à se glisser entre les tenailles de nos vaillantes forces armées et de sécurité et celles du Maroc et de l' Algéerie et de la France et des US qui sont dans la zone et surveillent tout. Que pasa?

Copiarpegar: i am short on this. Can you help? Une anz chaila si tu nous donne une explication qui tient la route. Et le Generalissimo qui va tranquilos à Copenhague comme si rien n' ètait. Il a fait debarquer Sidioca pour cela (voyager pendant que le bled est dans la mierda).

Bebe Ba, Fils du bled et Bilkiss: une idée? Regardez bien la carte ci-dessous (lien).

Vladimir et Moussa: entouma vem? Je suis fou, walla?


http://farm3.static.flickr.com/2136/2276214579_d91e584164.jpg?v=0

Tidinit a dit…

Bravo lewonni, Vlane, Kimporte. Je viens pour la premiere fois de visiter serieusement ton blog et felicitations. Quelle plume et quelle logique! On ne s' est pas entendu sur la sortie de crise sidioca-azizienne et j' avais tord et tu avais parfaitement raison comme Maatala et notre soeur Bilkiss. Bravo, bravo et bravo. Je vais te lire le matin et te lire le soir. Merci, cher ami.

Tidinit a dit…

Bilkiss,

Tu m' a fait rire à haute voix en te lisant:
====
pourquoi "el jema'a" du caporal refuse de payer LES ARRIERES???

Bilkiss,
la révoltée

Tidinit a dit…

Bene Ba,

Sur l' histoire des 3 maliens envoyès par avion aux USA pour faire face à leur sottise (trafic et association avec le FARC de Colombie).

Tu lis ça d' abord:

http://www.maliweb.net/category.php?NID=54587

Et tu lis cette traduction fidele du PV des agents secrets de l' agence anti-drogue des USA (c' est une traduction fidele du document en anglais que je t' ai passé). Ceci est de la manipulation haut de game, mais ne savaient pas que les maliens allaient traduire. Certain que la presse de Bamako va réagir, comme pour le cas de Air Cocaine:

http://www.maliweb.net/category.php?NID=54680

яimσ a dit…

salut ,

la manif etait grandiose ,mais comme toujours certains se conditionnent l'esprit pour se convaincre du contraire avant d'échafauder à nouveau une vague de propagande pour atténuer le spectre d'un rougeoiement qui prédit le déclin de l'empire....

lewonni a dit…

khalou anekoum les compliments, je vais finir par me prendre pour un intello lol veyavi ssa!

il est bien probable que notre ambassadeur n'ait rien fait au hasard auquel cas c'est un message subliminal envoyé à certains concernés pour leur dire " si vous continuez à nous créer des problèmes intérieur on vous lâche sur l'affaire du sahra!"

c'est bien possible mais il est aussi bien probable que notre ambassdeur ait cru que la diplomatie c'est être poli et être poli c'est faire des louanges lol

dieu en voilà des hommes politiques!

Sanhaji a dit…

Lewonni,

tu as omis une troisième explication possible à l'Ambassadeur bidon au figuré comme au réel.

Il n'est pas exclu qu'il se soit fait corrompre par les Marocains pour faire tout ce cirque.

De toutes façons si Aziz est un patriote, ce que je ne crois pas, il initierait une enquête sur ce sujet.

lewonni a dit…

sanhaji

si ct le k, il serait déjà viré et ne pourrait plus mettre les mieds ici sinon aziz l'enverrait à l'ombre

je dois y aller

bonne journée

slama a dit…

Bonjour

La TV Marocaine diffuse en boucle l'intervention du député UPR demandant au gouvernement Mauritanien de cesser de reconnaitre la république Sahraoui. Le message sort comme une intervention de la part du parti de la majorité Mauritanienne utisé comme réaction à l'affaire Aminetou HAidar.
Et c'est seulement 48 après sur le site Al Akhbar que le porte parole du parti intervient pour dire que ce député n'engage que sa propore personne mais le mal est déjà fait.
Cette intervention vient comme un deuxième coup à l'algérie après la boulette de notre star nationale.
Espèrons que "Bouelam" laisse passer ça

Carabina Slim

Tidinit a dit…

Bebe Ba,

Ils nous prennent pour des idiots. Lis ce passage de l' article ci-dessous.

" Dans la zone, les Américains ont aussi déployé "un dispositif" permettant de voir "même une fourmi" (par satellites) et d’écouter "n’importe qui", explique une source militaire malienne. Des habitants du nord du Mali ont ainsi été récemment recrutés pour traduire des écoutes téléphoniques, selon des informations recoupées par l’AFP".

====
Dans le désert du Sahara, les soldats maliens à l’école des Américains
24/12/2009
Au pied d’une colline du Sahara, quelques centaines de soldats maliens en treillis américains multiplient les tirs en rafales. "Good! Good!", hurle l’un des officiers américains venus les former, dans le nord du Mali, aux techniques de lutte contre le terrorisme. Les cibles en carton sont criblées de balles.

Le capitaine Simon Powelson, à la tête d’une trentaine d’instructeurs américains, se dit fier des "gars" de l’armée malienne qu’ils entraînent. Après deux heures d’exercices de tirs, place aux techniques de combat dans le désert. Arme au poing, quatre soldats avancent: un ennemi (fictif) est localisé. Il faut ramper dans le sable chaud, dégainer rapidement. "J’ai été impressionné par votre détermination ! Vous voilà aujourd’hui au point, prêts à servir là où le besoin se fera sentir, pour votre pays", conclut, plus tard, le capitaine Powelson, au cours d’une cérémonie officielle de remise de "diplôme" aux participants, à Gao (1.200 km au nord-est de Bamako). Son chapeau pendant dans le dos, Abdoulaye, soldat malien de 23 ans, est en admiration devant ses instructeurs: "Ils ne parlent pas beaucoup, ils vont sur le terrain et ils font la même chose que nous", assure-t-il. Le lendemain, à 7H00 du matin, "les éléments des forces spéciales américaines" quittent l’hôtel qu’ils ont entièrement loué, à Gao.

Tidinit a dit…

suite ils nous prennent pour des idiots.
===

Sur place, ils ont installé leur propre circuit internet, apporté leur propre eau minérale ainsi que leur propre nourriture. Quand les "bérets rouges" (parachutistes) maliens arrivent sur les lieux, des dizaines de véhicules démarrent en trombe et prennent le chemin du désert, où une nouvelle séance d’entraînement est prévue. Jusqu’à la fin décembre, plusieurs centaines de militaires maliens doivent ainsi être formés. """"Le désert est très vaste et difficile à contrôler. La lutte contre le terrorisme est l’affaire de tous les pays de la sous-région. Nos troupes, formées, participeront à cette lutte commune"""", assure le colonel Kalifa Kéita, nouveau gouverneur de la région de Gao, où l’enlèvement d’un Français, fin novembre, a été revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Ces derniers mois, les Occidentaux kidnappés dans le Sahel étaient acheminés dans le nord du Mali, puis libérés après le paiement probable de rançons ou la libération d’islamistes détenus. Mais Aqmi a revendiqué, en juin, l’assassinat d’un Britannique qu’elle gardait en otage dans la région, et un Américain a ensuite été tué par balles dans la capitale de la Mauritanie voisine. Par ailleurs, c’est dans la région de Gao qu’un Boeing venant d’Amérique centrale et transportant, selon l’ONU, de "a cocaïne et autres produits illicites", s’est posé, illégalement en plein Sahara, le mois dernier. Depuis plusieurs années, déjà, des forces spéciales américaines viennent former des soldats de l’armée malienne (qui comptait 7.350 hommes en 2004-2005, selon l’Institut international des études stratégiques). Dans la zone, les Américains ont aussi déployé "un dispositif" permettant de voir "même une fourmi" (par satellites) et d’écouter "n’importe qui", explique une source militaire malienne. Des habitants du nord du Mali ont ainsi été récemment recrutés pour traduire des écoutes téléphoniques, selon des informations recoupées par l’AFP. "L’échange d’informations entre les pays de toute la bande sahélo-saharienne est un autre centre d’intérêt de la formation en cours", glisse, anonymement, la même source malienne. "Sans le renseignement, il n’y a pas de lutte, poursuit-elle. Et nous travaillons, dans ce domaine, main dans la main avec les Américains".
Serge DANIEL (Afp)

Tidinit a dit…

Lu pour A+

Sur Zardari, le Monsieur 10%.
==

http://www.bakchich.info/Un-commando-pakistanais-de,09636.html

Tidinit a dit…

Maatala,

Et si Aziz avait son nom dans cette liste, à coté de celui d' Ely. Cela rendrait mon ami Sanhaji heureux. Il doit y avoir des noms, avec ce CMJD qui a cassé la tirelire et il est impossible à azzizzo d' avoir gagné cette election de juillet 09 sans grassement payer les french. Rien qu' à voir Joyandet et son patron se facher à l' hotel meurice ...

http://www.bakchich.info/En-deux-jours-la-Suisse-se,08503.html

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami tu dis:

"(spécialisée dans le call griling auprès des sommets de ce monde)".

Si je suis ta pensée, le caporal (Taya) était aussi un client dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

L'opposition fait un grand meeting, on ne peut que s'en félicitait car la démocratie pour vivre à besoin de contradiction.

De renouvellement aussi dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Mainmise des tribus sur le patrimoine public : l’Ige demande à l’Etat d’agir

L’Inspecteur Général de l’Etat, Sidi Ould Ahmed Deya a demandé aujourd’hui aux pouvoirs publics de mettre fin à la mainmise des tribus sur le patrimoine public, pour permettre une réelle édification d’un Etat moderne, estimant que l’ère du contrôle de la décision politique et de la défense des prévaricateurs doit être définitivement tournée.

C’est au cours d’un atelier organisé ce dimanche au palais des congrès de Nouakchott par le ministère de la Fonction Publique au profit des fonctionnaires et agents de l’Etat que l’Ige a donné sa vision du bon fonctionnement de la chose publique, précisant que la tribu a montré son incapacité de construire un hôpital ou une route, alors que l’Etat est devenu plus que jamais une nécessité pour tous.

L’Inspecteur a rappelé les tristes sorts qui ont frappé la Kedia de Djil, la plus élevée des montagnes de fer du pays, devenue aujourd’hui une cuvette. Il n’a pas oublié aussi de citer aussi les pillages systématiques des richesses halieutiques du pays et les nombres milliards partis en fumée dans des dépenses de fonctionnement qui n’ont de réel que le nom.



Sidi Ould Ahmed Deya a indiqué aussi que le pays continue de vivre une situation anormale et que la notion d’Etat n’existe pas encore, citant certains aspects de la crise actuelle engendrée par ce qu’il a qualifié de conflit entre la gabegie et la réforme.

Poursuivant son mot, l’Ige a souligné que le slogan « celui qui est avec moi est propre et celui qui est contre moi est un malfaiteur’ est une conception grave et que le conflit entre la mauvaise gestion et El vessad n’est pas récent, ajoutant que les mentalités au sein de la société mauritanienne constituent des obstacles sérieux à l’inspection et à l’éradication de la corruption, qui, selon lui, nécessitent une nette amélioration des conditions de vie des employés de Etat pour faire face aux difficultés présentes.

Sidi Ould Ahmed Deya a également indiqué que la discontinuité de l’action administrative est elle aussi un frein à la lutte contre la gabegie, dans la mesure où chaque nouveau dirigeant cherche à jeter le dévolu sur son prédécesseur, ce qui, à son avis, empêche de mettre fin aux dépassements et de sanctionner les auteurs pour garantir la stabilité du pays.

Mohamed Ould Mohamed Lemine

maatala

maatala a dit…

Salam

"Des incidents programmés par qui ?

Depuis la prise du pouvoir par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, quelques incidents trop graves sont apparus dans notre pays. La succession de ces incidents et la manière avec laquelle ils surgissent prouvent qu’il y’a une main derrière tout cela qui les organise et les planifie méticuleusement.

Le premier incident est arrivé quelques jours après la prestation de serment du Président Mohamed Ould Abdel Aziz. Un kamikaze se fait exploser devant l’ambassade de France à Nouakchott. Une première dans le pays. Le Kamikaze de Nouakchott a laissé de l’argent derrière lui ce qui fait dire à certains que cet homme ne s’est pas fait exploser mais il a été « explosé ».

Quelques jours après la sortie du Président dans laquelle il déclarait que la lutte contre le terrorisme était sa priorité des espagnols sont kidnappés sur la route Nouakchott Nouadhibou et l’acte revendiqué par AlQaida plus tard. Le doute est permis sur cette revendication, car quelques soient les circonstances le Véridique est convaincu que AlQiada n’est pas encore en possession des otages. Les otages ont été pris par plusieurs personnes dont le nombre ne peut être en deçà de 10 individus.



Ces hommes sont en contact avec des personnes ici à Nouakchott qui les informent sur les déplacements et les recherches opérées. Le Président avait donné des instructions pour que les ravisseurs soient pris mais tout en sauvegardant la vie des otages.

Tous ces événements malheureux sont bien organisés et étudiés par certains groupes qui les planifient. Notre conviction ici au Véridique est que c’est l’œuvre d’un puissant lobby qui détient une importante manne financière et qui fait tout pour saboter le travail du Président Mohamed Ould Abdel Aziz.

La raison de ce comportement est toute simple : le Président mène une lutte contre les hommes qui ont sucé le pays des années durant et ceux-ci se sentent menacés, donc ils font un travail de sape afin que la machine de lutte contre la gabegie ne les broie pas. Cette politique est connue et pratiquée à travers le monde c’est le travail de la mafia.

Les hommes qui s’adonnent à ce genre d’activités sont souvent prêts à tout et à payer le prix le plus fort parce qu’ils savent qu’une fois que la machine du pouvoir arrive à leur niveau ils perdront tout ce qu’ils ont.

Craignant pour leurs vies ces hommes feront tout pour arriver à leur fin. Le pouvoir en


le véridique

maatala

maatala a dit…

Salam
Dans la série : on fait du Le Pen light autour d'un thème de l'insécurité

L'opposition dénonce l'insécurité

Des slogans en faveur de la lib

Les dirigeants de la coordination de l’opposition ont sévèrement critiqué, mercredi soir à Nouakchott, ce qu’ils ont appelé « la débâcle sécuritaire que connait le pays », à l’occasion d’un meeting autorisé, dans une allusion directe aux derniers enlèvements de ressortissants européens survenus en moins d’un mois dans le pays.


Ce meeting , organisé sur la place des ancien blocs rouges, a été précédé par une marche, à la quelle ont pris part plusieurs centaines de sympathisants de l’opposition, qui a parcouru la principale artère de la capitale.
Au cours de ce meeting, les leaders de l’opposition se sont, tour à tour, succédé à la parole pour stigmatiser la politiques du président Mohamed Ould Abdel Aziz et exiger la libération des trois hommes d’affaires détenus « injustement » dans l’affaire de la BCM.
Prenant la parole à cette occasion Mesaoud Ould Boulkheir président de la coordination de l’opposition et président de l’assemblée nationale a fustigé le système sécuritaire qu’il a décrit comme « un échec et une débâcle sécuritaire mettant en jeu l’avenir du pays ».
Messaoud a jouté qu’il a conseillé à Aziz de libérer les hommes d’affaires pour ne pas porter préjudice à l’économie nationale et de changer de système de gestion des affaires publique en s’adonnant à l’essentiel, c’est à dire, a-t-il souligné « la sécurité , la justice et la vie du citoyen ».
Ce sera au tour du leader de l’opposition et président du RFD de prendre la parole pour déplorer « l’injustice, la hausse des prix et l’insécurité qui, selon lui règnent dans le pays ». Il insistera sur l’urgence de libérer les trois richissimes hommes d’affaires détenu depuis plus de deux semaines ». Il a également souligné les problèmes économiques auxquels le pays est, selon lui, confronté depuis l’avènement de Ould Abdel Aziz au pouvoir, notamment « le déficit d’approvisionnement du marché et la réduction de l’investissement public et privé ».

---------------------------------

La ville de NKTT va bientôt ravir à Johannesburg le triste record de la ville la plus dangereuse de la planéte.

Dans dix ce sera celle de l'univers dit le fou.

maatala

Bebe BA a dit…

A-, tu as raison en ce qui concerne l'arrestation des 3 maliens, ça sent la manip!

En attendant que dis tu de cela:

Tawassoul condamne fermement l’enlèvement du couple Italien


Déclaration

Une fois de plus, on nous fait part de l’enlèvement d’étrangers en Mauritanie. Selon les informations disponibles, il s’agit d’un couple, un italien et une burkinabé, qui ont été kidnappés après qu’ils aient quitté la ville de Kobeni en direction du Mali.

Cet incident, qui survient peu de temps après l\'enlèvement de citoyens espagnols sur la route Nouadhibou - Nouakchott pose en urgence le problème de la sécurité et met les autorités et les forces de sécurités ainsi que ses différentes formations devant un défi réel.

A cet effet, le Rassemblement National pour la Reforme et le développement Tawassoul :

- condamne fermement cet acte d’enlèvement, qui est contraire aux principes de l’islam ainsi qu’aux intérêts nationaux de notre pays ;

- appelle les autorités à traiter cette question avec rigueur et responsabilité.

- Renouvelle sa position concernant la nécessité à faire face aux réalités de l’extrémisme par la mise en place d’une stratégie globale, qui utilise les approches éducatives, de communication, politique et sécuritaire.

Nouakchott, le 20/12/2009
La Commission de Communication
Essirage

slama a dit…

Maata a dit:

Sanhaji mon ami tu dis:

"(spécialisée dans le call griling auprès des sommets de ce monde)".

Si je suis ta pensée, le caporal (Taya) était aussi un client dit le fou.
-----------------------------------
Tu devrais te donner un carton rouge à toi et à sanhaji, aucun droit d'insulter la dame.
*

lewonni a dit…

merci à sanhaj le génie et copier pejaer, j'ai vu vos com un peu tard car je viens à peine de saisir comment configurer les coms, il se trouve que je croyais avoir supprimé la modération totale et laissé juste l'autorisation directe des comptes google mais ct pas le cas désolé, me voilà à valider les compliments délirants de sanhaji

il faut que j'aille voir lm qu'il me donne un peu de sa science de webmaster

ciao ciao

Tidinit a dit…

Merci Bebe Ba pour la condamnation de Tawassoul. Mais cet Abou Hannas doit être connu chez eux. Ils auraient fait une declaration contre lui, ce serait mieux. Azzizzo: pousse le bouton de Tawassoul et ne dort pas.

Lu le Veridique balancé par Maatala. Of course les kidnappeurs ont quelqu'un derrière. Pas beaucoup à l'intérieur, mais l'extérieur. Regardez bien la carte que je vous ai balancé ...
===
L'article sur Abou Hannass el Mauritani. Espère qu'il ne va pas se faire exploser comme il ne croit certainement pas à ses fatwas.

Courrier International - 23.12.2009

Abou Hannas, le juge du désert
mercredi 23 décembre 2009

Le sort des six ressortissants français, espagnols et italiens capturés ces derniers jours dans la zone du Sahel pourrait dépendre d’un jeune imam mauritanien devenu la caution religieuse d’Al-Qaida au Maghreb islamique, avance le quotidien espagnol El País.

Les enlèvements de ressortissants européens se multiplient depuis un mois dans le Sahel. Aux rapts du Français Pierre Cammatte, le 25 novembre à Mékana, au Mali, et de trois humanitaires espagnols le 29 novembre dans le nord-ouest de la Mauritanie, revendiqués par Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), est venue s’ajouter, le 19 décembre, la capture d’un couple d’Italiens dans le sud-est de la Mauritanie, près de la frontière malienne.

Concernant les trois Espagnols, leur sort est entre les mains d’un Mauritanien connu sous le nom d’Abou Hannas, croit savoir le quotidien El País. Cet homme, âgé d’une trentaine d’années, ancien imam passé à la lutte armée, est depuis quelques années le référent religieux d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), un groupe issu de l’alliance en 2006 des militants algériens du Groupe salafiste de prédication et de combat (GSPC) et de ceux du réseau d’Oussama Ben Laden. La nébuleuse AQMI est composée aujourd’hui, selon des sources des renseignements français et mauritaniens, de quatre brigades fortes de 300 hommes de sept nationalités différentes. "La forte expansion d’AQMI a obligé ses dirigeants à se doter d’un juge du désert qui puisse expliquer leurs décisions et les bénir", rapporte l’envoyé spécial du quotidien espagnol à Nouakchott, la capitale mauritanienne, sur la foi de sources proches des salafistes.

La gendarmerie mauritanienne attribue au juge du désert Abou Hannas la rédaction d’un document intitulé "Manuel sur les prisonniers étrangers", saisi lors d’une opération policière à Nouakchott. Ces quelques feuillets en arabe expliquent que faire avec les personnes enlevées et comment les traiter : s’il s’agit de femmes, les djihadistes sont autorisés à les prendre pour épouses, s’il s’agit de militaires, à les tuer et dans le cas de civils, ils doivent demander un échange de prisonniers ou une rançon.

M mint D a dit…

Ce soir sur kassataya :

Mariem mint DERWICH RECOIT Ahmed ould CHEIKH, Directeur de publication du Calame.


21 H 00 HEure DE Paris
20 H 00 TU

Pour écouter l'émission :

www.kassataya.com

Sanhaji a dit…

Mon ami Boukhari joue à l'intelligent en transmettant ce soir à la TVM avec 24 heure de retard, la manifestation d'hier effectuée par les force de la majorité de mauritaniens contre l'arbitraire, le cumul des pouvoirs, l'insécurité, la hausse des prix et les emprisonnements intempestifs.

La TVM se hasarde sur le chemin de la manipulation et de la propagande en faisant semblant d'être un média neutre.

C'était très apparent dans la partie micro trottoir où les intervenants qui ont une apparence pauvre ont fait un témoignage en faveur du pouvoir alors ceux qui sont apparement issus du monde riche plutôt du côté des hommes d'affaires.

Hors cela ne correspond en rien à ce qui se passe sur le terrain.

La TVM devient encore plus dangereuse et dégueulasse qu'auparavant.

lewonni a dit…

chezvlane

une pensée à Nancy mint tivisky

cliquez ici