samedi 13 février 2010

Que vaut un repentir obtenu sous la menace?

Que nos oulémas éclairent aussi le musulman lambda qui sait ce que le coran contient et qui croit que Dieu seul peut accueillir le repentir car Dieu seul peut savoir ce que le cœur contient. Nos oulémas ont-ils désormais de telles prérogatives et peuvent-ils, à l’instar d’un pape, béatifier ou excommunier ?

Quel est le but inavoué du dialogue avec les salafistes ? S’agit-il de permettre une confrontation des arguments afin qu’en découle la lumière vers chacun ou est-ce un procès clandestin sous couvert de dialogue avec à la clé un verdict plus ou moins accablant selon que les accusés aient ou non fait montre d’un repentir auquel cas quel crédit accorder à un repentir soutiré sous la menace d’un verdict qui pend comme une épée de Damoclès ?

Ensuite, quel que soit le repentir sincère que Dieu seul peut sonder, va-t-on décréter dans le cas de l’assassinat des français qu’il s’agit là d’homicide involontaire ? Nos oulémas peuvent en effet estimer que les coupables ont agi sous le coup de l’ignorance auquel cas que prévoit le verdict des oulémas « grâce présidentielle » requise ?

On s’étonne qu’à aucun moment de ce dialogue, on n'ait impliqué les familles des victimes dans le processus du repentir et de la compréhension de la mécanique de l’intention au passage à l’acte. Pourtant, en plus d’accueillir le repentir à la place de Dieu, nos oulémas vont-ils aussi pardonner à la place des familles des victimes ?

Quant à la présidence : Aziz se béchirise-t-il ? Dedew se salafise-t-il ? On est en droit de se poser la question car tout autour de nous, chacun veut instrumentaliser les groupuscules : l’Algérie et ses islamistes, khaddafi et ses touaregs, sans aller jusqu’à el béchir et ses milices, doit-on craindre que Aziz cherche à avoir ses salafistes ?

Mais modérés par qui ? Par dedew ! alors qu’arrivera-t-il demain quand Dedew ou un autre décidera le moment venu de voler de ses propres ailes sans l’aval de la présidence ? Aziz restera-t-il à l’abri dans son palais comme Karzaï et est-ce nous , le peuple, qui allons faire les frais d’une politique qui se sert de la religion pour contrôler ce que nul ne peut contrôler, sinon la foi en Dieu sincère ou la pente vers le diable tout puissant ?

Nous assistons à un jeu extrêmement dangereux où la bonne foi ne semble être que du bout des lèvres de part et d’autre car toutes les parties de ce dialogue ont en commun d’avoir deux poids deux mesures dans la balance de leur bonne foi. Le pouvoir dialogue avec les salafistes et pendant ce temps s’acharne contre « un journaliste », le pouvoir envoie au dialogue parmi les oulémas , l’imam de la grande mosquée qui a émis des réserves radicales quant au choix d’un MAEC de sexe féminin, quant à certains salafistes, ils n’ont commis leur ignorance qu’après avoir reçu la liberté suite au bénéfice du doute émis par un marabout et pas des moindres : sidioca !

Oui au dialogue sain ! oui à la bonne foi ! oui au repentir si Dieu l’accepte ! Non à la tentative d’instrumentalisation du repentir à des fins politiques ! non à la mise à l’écart des familles des victimes en ce qui concerne l’accueil du repentir !

Craignez Dieu et malheur aux hypocrites !
Publié par vlane

302 commentaires:

1 – 200 sur 302   Suivant›   Les plus récents»
maatala a dit…

salam

Salam

Couly

Question à Dadew

Si les Mauritaniens impliqués dans les trafics de drogues s'étaient repentis, auraient-ils eux aussi bénéficié de la grâce?


Dedew ne peut en aucun cas lié la justice à la grâce de meurtriers fanatiques.

Il aurait été plus crédible et moins suspect de connivence spirituel avec eux, s'il avait réclamé la libération des innocents qui croupissent dans nos prisons et surtout de ceux qui ont finis de purger leur peines.

Never forget que, Dedew partage en commun avec les dingos, l'idée de l'instauration du CALIFAT et le retour vers le règne des inquisiteurs obscurantistes pédophiles.


Les gens comme lui sont des adeptes du double langage, je suis convaincu que Deddew pense que république des mollahs d'IRAN est un exemple à suivre.

Si les mauritaniens pensent comme comme eux , pourquoi ne pas leur remettre les clefs du pouvoir et arrêter ce qu'ils considèrent comme une hérésie héritée du colonialisme ( les institutions qui nous gouvernent).

Pour ta gouverne, pour lui un chien a plus de valeur qu'un américain et dans ton cas c'est la pendaison pour apostasie.

Cesse de lui passer la pommade dit le Fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Cher A-

Vivre à l'étranger ,vous évite de vous abrutir, on apprend à se remettre en question.

Ce qui ne semble pas être le cas de Couly dit le Fou

Maatala( meduim à barbes)

Anonyme a dit…

Couli,

Bîchor avec Maatala. Merci vlane et je ne te passe pas la pommade comme Couli avec Dedew.

Un autre khroujou: Kouchner (Bernard pour les intimes) is back à Bamako ce samedi. Qu'est-ce qui se passe? Je crois, comme l'avait si bien dit Jeremy Keenan, Sarko & Co redoutent de sacrifier Camatte ou Clamatte.

Bernard: ça fait des années qu'on appelle à un peu plus de sérieux sur cette affaire des salafistes dans la zone sahara-sahel. Tu sais qui manipule qui. La France a recupéré son pré-carré et le reste tu dois t'en ficher comme en l'An 40. Aide-nous à nous débarrasser de ces salafistes, même s'il faut changer un président ou deux, et revenons aux années 60. Tu ne dis presque rien quand les manipulateurs t'éclatent un salafiste devant ton Ambassade et rien sur tes 4 compatriotes tués à Aleg qu'un "saoudien"essaie de faire liberer avec le General que vous avez mis au pouvoir en Mauritanie. Fais attention: nous autres on peut se rwandaiser et reprendre ton pre-carré et le donner à Hilary Clinton. Tu n y pourra rien parceque tu serait devenu non credible avec nous.

A-
=====


Mali/otage français: nouvelle visite surprise de Bernard Kouchner à Bamako

Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner est arrivé à Bamako samedi à la mi-journée dans le cadre de l'affaire de l'otage français Pierre Camatte enlevé fin novembre par Al-Qaïda dans le nord du Mali, a-t-on appris de sources gouvernementale et aéroportuaire.

"Le ministre français des Affaires étrangères (Bernard Kouchner) vient d'arriver à Bamako ", a déclaré à l'AFP une source aéroportuaire. "Il effectue un bref séjour dans le cadre de l'otage français Pierre Camatte ", a déclaré à l'AFP une source gouvernementale. C'est la deuxième visite surprise du chef de la diplomatie française dans la capitale malienne, après une première début février.

Le Français Pierre Camatte a été enlevé par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) le 26 novembre 2009 dans le nord du Mali. Aqmi a fixé la semaine dernière un nouvel ultimatum: elle réclame la libération de ses membres arrêtés au Mali contre la libération de l'otage français, dont la vie serait en danger si Bamako et Paris n'acceptaient pas l'accord avant "la date butoir du 20 février".



Au moins quatre islamistes arrêtés au nord sont actuellement détenus dans les prisons maliennes.

Une source sécuritaire malienne avait cependant assuré lundi à l'AFP: "Notre pays n'entend pas du tout libérer les combattants islamistes qui sont actuellement aux arrêts au Mali ".

AFP







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Anonyme a dit…

Cher Frère Maata, moi ba3d, je te confirme ma détestation des régimes obscures et le système Taliban en particulier et j'ai de grandes craintes que notre pays bouscule vers ce genre de pouvoir.
Cher Maata, faites doucement avec notre cher couly. Nous, citoyens lambdas, avons besoin de lui, ses analyses et ses reflétions ouvrent nos esprits et nos yeux.
Citoyenne

maatala a dit…

Salam

Chére citoyenne

Il y a des chose plus importante que les délire de Couly.


"Le Bichorisme" (lol) est une notion inconnu de Couly.

Sa vulgarité est légendaire ( Cf ses diatribes voir délires).

Il zappe toujours le débat par des amalgames et des contre-vérités, pire il se fait un devoir de défendre le diable (le caporal) et ses diablitos ( N'Diaga, nouéguid and Co).

Il soutient Bush (la raclure), la CIA et ses oeuvres, puis voila qu'il encourage Dedew a négocié avec nos dingos.

Il soutien Sidioca puis azziz à la fois.

Ce n'est pas la contradiction qui l'engraisse, mais la bêtise et le "Tahlil" dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

L’incompétence, mère de tous les malheurs en Mauritanie

On ne le dira jamais assez : La Mauritanie souffre avant tout d’un énorme goulot d’étranglement qui n’est autre que l’incompétence de certains de ses hauts cadres dirigeants.

En effet, certains responsables de l’Etat occupent des fonctions qu’ils n’auraient jamais dû occuper en temps normal, Malheureusement, les régimes qui se sont succédés ces dernières années ont favorisé le clientélisme, le tribalisme, le trafic d’influence et les autres tares sociales au détriment du savoir faire, de la qualification et du mérite.

Durant toutes ces périodes, le matricule tribal, les relations avec certains milieux et la proximité avec d’autres lobbies qui tenaient coûte que coûte à faire main basse sur tous les rouages de l’appareil d’Etat, ont été les rampes de lancement qui ont permis à certains de gravir avec une vitesse grand V, tous les échelons administratifs en un temps record.



Pire encore, le mal est fait depuis la source. Puisque non seulement la médiocrité se faisait en cours de carrière mais commençait déjà avec le recrutement. En effet, la fonction publique a été infestée par de vrai faux cadres qui n’ont aucune aptitude qui leur confère d’être recruté si ce n’est de disposer d’un bond piston parental lui-même arrivé à son poste grâce à cette tricherie et qui en conséquence ne se ménage pas de gants en utilisant le même procédé. Autant dire que cette race adepte de l’incurie, de crainte d’être menacée par la présence de cadres de haut niveau dûment formés, prenait le soin et de quelle manière, à verrouiller le système.

Conséquence néfaste mais prévisible : aujourd’hui, un grand problème menace le pays. Il s’agit de celui de la relève. Au moment où toute une génération s’apprête, cette année et l’année prochaine, à faire valoir ses droits à la retraite, on s’interroge à juste titre sur qui sont les cadres qui vont les remplacer au sein de l’administration publique. C’est dire combien celle-ci est menacée tout simplement… d’extinction.

Faute de cadres valables, ira-t-on jusqu’à importer des étrangers comme au lendemain des premières années de l’indépendance du pays ? La question mérite d’être sérieusement posée.

En tout cas, il reste inadmissible qu’un pays comme la Mauritanie qui compte une population d’à peine trois millions d’habitants et qui dispose d’énormes richesses, reste encore à la traîne, cinquante années après son indépendance.

Ce retard qui l’empêche d’aller de l’avant vers le progrès économique, politique et social est dû, avant tout, aux ressources humaines. Non pas qu’il n’y ait pas de jeunes et vieux cadres bardés de diplômes et compétents mais tout simplement parce que ces braves soldats de l’ombre, sont marginalisés… Il est grand temps que cette meute soit réhabilitée !

Mohamed Salem Ould Haiba

Info source : Le Véridique (Mauritanie

maatala

Anonyme a dit…

Bien dit Mohamed Salem Ould Haiba. On a quitté le bateau De Ould Tays quand il coulait sous le poids du "...matricule tribal, des relations avec certains milieux et la proximité avec d’autres lobbies qui tenaient coûte que coûte à faire main basse sur tous les rouages de l’appareil d’Etat". Bonne quiestion: qui va prendre la releve? A-

Anonyme a dit…

Cher Maata, relaxez un peu, bichor m'3ana. Nheytou 3an issargue jabli eraguine ijourou. Pourquoi cette nouvelle attaque?
Vous avez trop compris la réaction de mon frère Couli sur Dedew. Je pense qu'il a voulu démontré seulement que le problème, des extrémistes et des terroristes, est trop compliqué et pour le résoudre, il faut penser à tous ses paramètres, il a cité quelques uns (pauvreté, chômage). Il a conclu en disant: "Luttons contre la pauvreté' et le chômage afin de donner aux jeunes perdus un espoir et une raison d'aimer la vie et non la mort".
Citoyenne

Anonyme a dit…

Merci vlane, bien que le terrain sur lequel tu avances soit miné, il faut bien aujourdhui se poser des questions sur les objectifs et les consequences de ce dialogue initié avec les salafites..c'est quand meme grave de vouloir gommer des crimes par une discussion d'ordre théologique d'un autre age..en effet, Dés les premiers siecles qui ont suivi la mort du prophete (PSL) les musulmans ont versé leur sang et leurs larmes sur la question de savoir s'il faudrait ou non se rebeller contre le prince musulman et s'il faudrait, pour cela tuer et assasiner..la majorité des muslmans (les sunnites) ont fini par admettre l'idée de se soumettre au pouvoir en place et d'exclure le recours à la violence..certains d'eux ont méme poussé le pacifisme j'usqu'à admettre la soumission au pouvoir non musulman quand il ne les empeche de pratiquer leur religion (et c'est de ce point de vue que nos ulemas ont composé avec les conquerents français) ..certes un tel mode de pensée est vivement contesté par les freres musulmans et autres salfaites..mais à y voir de prés c'est un mode de pensée qui favorise une saine pratique de la religion laquelle doit etre releguée dans la sphére privée..c'est une certaine laicite qui permet de separer l'etat et la religion..le repentir est une affaire intime qui concerne l'individu dans sa relation avec Allah..alors que le crime commis contre l'etat concerne toute la societé qui a , par la loi, institué une peinne pour les individus qui commetent le crime..les ulemas ne doivent pas se transformer en clergé ayant le pouvoir d'absoudre les crimes..d'ailleurs l'islam ne reconnait pas une telle institution ecclésiastique..les musulmans, en ce sens , sont laics..
Musulman laic

Anonyme a dit…

A faire rire. Tla7lih. Que peut faire azzizzo? A force de parler comme ça, il y croira. A-


La « Nouvelle Mauritanie » est née !

Le Conseil des Ministres du 11 Février 2010 a posé le fondement de la Nouvelle Mauritanie au su et au vu de toutes les poches de résistance de la Mauritanie-Taya ! Dans le ballet qui a rythmé le mouvement de l’administration territoriale, un nom soigneusement inclut, fait sonner l’heure d’une réelle révolution dans la façon de gouverner en République Islamique de Mauritanie.

Cheikh Ould Abdallahi Ould Ewah, a été nommé Wali du Hawd Al gharbi, représentant permanant du Président de la République. Ancien mentor réel, malgré la tutelle de sa patronne, de la décentralisation au Ministère de l’intérieur, il a pu devenir le chouchou des européens, notamment les espagnoles en matière de coopération décentralisée.

Dans sa troisième décennie d’âge, il est docteur d’état en droit publique, enseignant à l’université de Nouakchott. Auparavant un passage à d’autres ministères fait révéler le jeune docteur réhabilité depuis le changement d’août 2005 !



Parfaitement bilingue, représentant une génération qui a tout sacrifié en 1992 en vain pour voir le changement naître ! Quelques décennies plus tard avec Aziz la même génération s’installe au pouvoir.

Le procédurier hors pair a fait valoir son réel poids dans la campagne présidentielle, en sa qualité de directeur de campagne des mauritaniens de l’étranger.

Cette nomination, d’un jeune cosmopolite comme représentant du Président de la République à Aioun illustre la volonté de renouveler la classe dirigeante, en imposant la République avec un nouveau style.

La « Jeunesses du Changement », salue cette nomination qui est la première, prouvant réellement le renouvèlement de la classe dirigeante pour ne pas dire politique !







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Lay Haidara | Politique| Lus : 994Haut de page

Anonyme a dit…

Citoyenne,

Tu ne comnnais pas couli?

Anonyme a dit…

les gars dedew izabbi ,

quand il était en détention les policiers qui fumaient sur lui ont tous péris et dans des accidents et circonstances vraiment paranormales.

Mais il y en a un qui est toujours vivant il se vente de bourrer sa pipe en lui soufflant au visage sous prétexte qu'il était plus âgé que lui.

Celui là dit même qu'il va faire tomber la malédiction sur dedew
car issu de famille de grands mystique saura envoyer ses démons comme il l'a toujours fait ....

rimo

maatala a dit…

Salam

Chere citoyenne

Entre Couly et moi, nous avons dépassez le stade des amabilités, comme dit l'autre , on ne se refait pas.

Un vieux couple (lol)avec ses hauts et ses bas.

Notre principal divergence est la cause de tout ceci: qui est responsable de cette faillite morale et économique, qui a donné naissance au fanatiques.


Selon moi, c'est le fléau des temps modernes que fut le caporal (Taya). Il est en grande partie ( 99, 99 %) responsable de ce formidable gâchis et l'apparition des "DINGOS" (Salafistes).

Il a dit:

"...matricule tribal, des relations avec certains milieux et la proximité avec d’autres lobbies qui tenaient coûte que coûte à faire main basse sur tous les rouages de l’appareil d’Etat"

Après examen au carbone 14, cela ne situe pas au temps des pharaons mais du règne de la Tayie.

Couly n'est qu'un vulgaire négationniste-revisionniste dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

merci mon cher maata

n'oublie pas d'indiquer la source du texte!

où veux-tu que www.chezvlane.blogspot.com mette la clé sous la porte lol

n'oubliez pas de souhaiter bon anniversaire à bison du ksar demain et c'est un valentin lol

mon cher musulman laïc tu as bien raison le chemin vers la lumière est miné mais c'est les hypocrites qui ont posé les mines!

maatala a dit…

Salam

Cher ami Vlane

Désolé , mais plus nul que moi en informatique tu trouveras pas.

Grâce à des personnes comme toi et musulman laic entre autre, nous sommes fidèle de notre devise commune :

En lisant "Canalh et Chezvlane", nous vous garantissons de mourir moins idiots.

A consommer sans modération avant l'avènement du Dingos dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

mon cher musulman laïc

nous autres simples musulmans qui zigzaguons comme on peut en faisant notre djihah contre nous-même nous ne craignons pas la mort et nous la souhaitons dans les meilleurs délais

pour ma part, si le grand saut n'était pas clairement interdit, je ne serais plus là depuis bien longtemps, car la vie c vraiment veyavi

mais il nous faut rester, on reste

alors que craindre? dire la vérité et qu'on nous tue pour l'avoir dite?

inch'allah

Anonyme a dit…

mon cher maata peu importe
mais à l'avenir si tu te trompes ou si tu fais une faute en écrivant un blog

tu vas sur " tableau de bord"
ensuite " modifier les messages"

ensuite tu cliques sur le carré indiquant le message de ton choix
ensuite tu cliques sur modifier

attendre en fonction du débit de ta connexion

puis le texte s'ouvre, tu corriges puis appuies sur " envoyer" juste en bas du texte

tu as raison avec canalh et chezvlane on est sûr de mourir moins idiot lol

maatala a dit…

Salam

L'ami qui a dit:

"pour ma part, si le grand saut n'était pas clairement interdit, je ne serais plus là depuis bien longtemps, car la vie c vraiment veyavi"

Lu pour toi des citations de CIORAN

Si la mort n'avait que des côtés négatifs, mourir serait un acte impraticable

la pensée de la mort aide à tout, sauf à mourir!

Ce n'est pas la peine de se tuer, puisqu'on se tue toujours trop tard.

Nous ne comprenons ce qu'est la mort qu'en nous rappelant soudain la figure de quelqu'un qui n'aura été rien pour nous.

Plus on vit, moins il semble utile d'avoir vécu.

L'homme accepte la mort mais non l'heure de sa mort. Mourir n'importe quand, sauf quand il faut que l'on meure!

La seule chose qu'on devrait apprendre aux jeunes est qu'il n'y a rien, mettons presque rien, à attendre de la vie.

L'homme est le cancer de la terre.

On ne peut être normal et vivant à la fois.

Le Réel me donne de l'asthme.

Je vadrouille à travers les jours comme une putain dans un monde sans trottoirs

Ne me demandez plus mon programme ; respirer, n'en est-ce pas un

Réfutation du suicide : n'est-il pas inélégant d'abandonner un monde qui s'est mis si volontiers au service de notre tristesse ?

Le spermatozoïde est le bandit à l'état pur.

Comme disait Cioran, quand on a le blues, il faut visiter un cimetière.


Fraternellement

Maatala (Fan de Cioran)

Anonyme a dit…

mon cher maata lu pour toi chez-moi!

on est n'est jamais mieux servi que par soi-même lol

soyez fiers de votre vlane national lol

à lire chez-vlane.blogspot " les phrases clandestines de vlane"

extrait 23/300

1/Prendre l’angoisse à son propre jeu
Et lui dire « me voilà ! »

2/Un monde de lumière dans les veines d’une prison
Un doute tétanisé devant une beauté qui lui sourit
Le mérite est à la raison qui reconnaît ses chaînes
Telle une statue qui a l’esprit d’applaudir sa muse

3/ Le privilège de la sagesse
C’est de concevoir le soupir
D’un baiser qui commence
Afin de ne rien perdre
Du plaisir qui s’en va

4 / Tout est relatif
Sauf le désespoir

5 / Nul mot ne peut désigner Dieu
Sans frémir de toutes ses lettres
Comme un mystique géomètre
En proie au sens de la mesure

6 / L’oeil du doute ne se découvre
Que si la larme est sur son doigt
Comme sa raison qui ne palpite
Même si l’esprit est dans la foi

7 / La question n’est pas de croire ou non
Mais de savoir l’intérêt de se la poser
Vu qu’il n’est pas question de réponse
Car la réponse est au-delà de la question

8/ La Foi a sa musique
Les textes leurs partitions
Tous les cœurs interprètent
Mais tous les raisonnements
Ne sont pas de bons instruments

9 / La Vérité restera hors d’atteinte de la raison
Tant que le bon sens prospectera à ses pieds
Car la folie ne guette que le Doute audacieux
Qui osera en imposer aux lois de la Création
Sans jamais se douter qu’il n’aura de recours
Que la Foi qui attend là pour ressaisir sa raison






10 / Sans les oreilles du génie
Tout talent est supportable
Comme un âne éloquent
Qui affecterait le cheval
En se prenant de vitesse
Sans jamais rien entendre
De la grâce affectée

Anonyme a dit…

11 / L’instinct est le sursaut de l’âme
Quand la réalité se court-circuite
Et que la raison terre à terre
N’ayant plus prise sur l’évidence
Grésille sous le coup d’éclat
Du dernier ressort de l’âme
Où frétille le sursis en ligne
Pour mettre l’esprit au courant

12/ Pour parler de Dieu
Le mieux serait de se taire
Car les mots étant creux
Le silence les rassemble

13 / L’amitié est parfois
Un mensonge si pur
Qu’il en devient admirable

14 / /La Foi est la chair de la raison
Mais n'est raisonnable que la fissure
Or la logique est cannibale

15 / /Le Langage est un assemblage
De connotations sans adresse
Il n’y a de mime que le signe
D’un état d’esprit versatile

16/ La littérature est un vase où tout résonne déjà
Le génie est à la sueur qui fait éclater sa goutte
Comme on place un éclat sur des traits éclatants
Comme on impose une onde en effleurant un lac
Sans verser dans les notes des souffles du rivage
Qui s’écrient sans un mot de leur vase débordée

17/L’appareil psychique est la mécanique de l’âme
Dont l’énergie est au cœur de la conscience
Qui s’installe comme une fenêtre amnésique
S’ouvrant du grenier d’un cerveau intendant
Où se conservent ses costumes inconscients
Qui ne se manifestent qu’à l’appel successif
Des états d’âme qui portent pour un temps
Une conscience se jouant du rôle de facette

18/Qui a baigné dans l’amour d’une mère
Peut braver la vie et soutenir l’enfer
Car son cœur forgé dans les cris de sa mère
N’a jamais goûté que le sel de la terre

19/ La raison évolue dans l’oubli
D’être née dans un tunnel
Où vit un doute bien adapté
Qui la rassure dans le noir
Comme un soleil déshérité
Qui dirait à une aveugle
Que la lumière est un mythe

20/ La vérité ne peut être qu’une intuition
Qu’on peut atteindre sans jamais saisir
Car si la raison construit des pensées
L’idée est captée mais jamais créée
Et son refuge ne peut donc être pensé
Sans perdre la raison dans toutes les idées

21/ La folie d’un artiste est une trotteuse sans cadran
Qui parcourt les visions d’un engrenage mystique
Où la raison ne peut s’arrêter sans tourner en rond
Car la vérité ne se présente qu’aux esprits audacieux
Qui osent se mesurer un temps aux vertiges de l’affront

22/ Tant que la chair sera bête
Et l’esprit de corps imprenable
Tout dialogue sera indiscutable
Devant les arguments consistants
Qui font de l’orgasme une trêve
Sur les fronts où gisent les frissons

23/ N'est limpide que ce qui trompe
N’est franche que la nuance
Ainsi va la teneur en vérité
Trop pure pour être claire
Trop simple pour être dense

ect etc

Anonyme a dit…

Maatala,

On avait discuté ici de la possibilité d'écouter une conversation via un telephone même etteint. Notre seule reference était rue89. C'était je crois au moment des enregistrements de Sidioca. La conclusion de rue 89 etait que ce n'etait pas possible.

Selon cette serie d'une TV americaine, c'est bien possible et il suffit juste d'envoyer un logicial qui se branchera sur le telephone pour ecouter les conversation et meme ecouter ce qui se passe autour du tel meme sans etre utilisé.

Je n'utilise plus de telephone à partir de cet instant. A-


http://comsecllc.blogspot.com/2009/11/new-spyware-lets-you-monitor-cell-phone.html

Anonyme a dit…

A-

Il serait preferable pour toi de continuer a' manger. Tout n'est pas blanc ou noir. There is a huge grey area that you do not seem to see. Il faut relire mes ecrits pour mieux me comprendre.

Citoyenne, je vous remercie pour les mots. Maata just doesn't know any better. Le Mr. melange tout. J'ai l'impression qu'il ne sait pas que nous voulons la liberation de Hanefi. Il a egalement oublie' nos ecrits contre ceux qui se sont oppose's a' la nommination de Naha aux affaires etrangeres.

Maata ne sait pas que les Oulema sont meilleurs que les imbeciles de faux "responsables"...laics qui ont detourne' a' coups de milliards pour detruire le pays. Il faut utiliser toutes les bonnes volonte's qui nous permettront de maintenir la stabilite' en Mauritanie.
Abdel Aziz n'est pas Omar el Bechir et la Mauritanie n'est pas l'Afghanistan. Les problemes Mauritaniens doivent etre regle's en utilisant des solutions Mauritaniennes. Le terrorisme est un phenomene reel qu'il faut combattre avec fermete'. Il est nouveau dans notre pays. Queques uns de nos enfants sont implique's, il faut trouver des solutions pour ramener ces enfants perdus a' la raison. J'ai deja ecrit et je me repete que la meilleure maniere de lutter contre ce phenomene est d'utiliser plusieurs solutions a' la fois. Je citerai entre autres, la lutte contre le chomage et la pauvrete et l'implications de toutes les mosque'es Mauritaniennes et la societe' civile. Le volet militaire est certes important mais a' lui seul, il ne peut pas resoudre le probleme.

Anonyme a dit…

Couli,

Manger quoi yakhouya? A-

===
Couli a dit:

A-

Il serait preferable pour toi de continuer a' manger.

Anonyme a dit…

A-

De quoi avez-vous peur???
Avez-vous quelque chose a' cacher?
Il ne faut pas laisser quelques imbeciles d'intimider. PARLE AU TELEPHONE ET N'HESITE PAS DE DIRE TOUT CE QUE TU VEUX!!!!!!
There are fucked up people who believe they can shut you up. Tell them to go to hell!
As far as I am concerned, they can listen to whatever I say and read whatever I write AND SO WHAT??? NO MOTHER FUCKER WILL BE ALLOWED TO INSTALL FEAR IN MY HEART!!!!!!!!
J'applaudis vivement et je remercie Ould Dedew s'il peut aider a' resoudre les nombreux problemes que nous avons en Mauritanie. L'Imam de la grande mosque'e a exprime' une opinion mais cela n'a pas empeche' Mint Mouknass de rester comme MAEC. Il n'ya aucune raison d'avoir une animosite' quelconque contre ce Mr.

Anonyme a dit…

Couli,

J'ai lu avec attention ton "écrit". Il fausse le débat. Tu parles du long terme et nous avons ce problème à court terme.

Tu as bien lu le billet de vlane? Tu as compris le concept de "béchirisation" dont il parle? Tu peux mettre des points ou des virgules où tu veux, espacer les mots. Vlane a tout dit. S'il continue comme ça, azzizzo va commencer à faire pendre tous les musulmans laics. La Mauritanie est redevenue ton pays avec ce machin de double nationalité, mais tu ne vis pas les réalités. Qu'est ce que tu dirai de te faire sauter au marché de la capitale? "Ils" ne font pas de distinction entre toi et quelqu'un d'autre et à ce rythme, on y va direct. vlane ya weylou a raison et il n'y a rien à "écrire" de plus là-dessus.

Selemli alla la petite Fatimetou. A-

maatala a dit…

Salam

Couly a dit:

"Maata ne sait pas que les Oulema sont meilleurs que les imbeciles de faux "responsables"...laics qui ont detourne' a' coups de milliards pour detruire le pays".

-----------------

A ton avis qui a récemment reconnu ses détournements et a consenti sous la contrainte et l'humiliation à rembourser les milliards détournés ?

Bonjour la cohérence dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Couli,

Pour le téléphone, ce n'est pas la peur. C'est le principe sacro-saint du privacy. A-

Anonyme a dit…

Yakhouti, c'est un plaisir de lire Couli. Une pensée à KBG et j'espère qu'il va bien. A-

maatala a dit…

Salam

Cher A-

Couly est un cas désespéré

Dedew est l'imam rétrograde de la mosquée Saoudienne jubileront lorsqu'ils apprendront qu'un autre crétin de nigérian se fera sauter un avion bourré d'amerloque.

Suppôt de la Tayie qui a embastillé Dedew et qui a reconnu Israel puis défenseurs des Mollahs locaux, il faut vraiment oser.

Couly doit avoir un sacré estomac dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

A-

MAWOU VALAKE!!! J'espere que Maata ne vous a pas contamine'. Comme vous avez deja oublie' votre ecrit du 13 fevrier 2010 13:51, je m'en vais vous le rappeler.
"...Vaut mieux donc que tu te concentres sur autre chose. On est en guerre mon Zami. Je crois que tu n'as pas bien saisi le jeu. JE PARS DEJEUNER et on continue."
A-

C'est donc a' moi de vous demander ce que vous avez mange'.
Comme je vous respecte, je dis MAHWARE a' Maata!!!!

Anonyme a dit…

Mint Maatalla, Une mauritanienne d’origine vient d’être consacrée reine du Carnaval de Las Palmas, les gars de Canalh doivent dialoguer avec elle…. Et lui demander, au nom de dedew, le repentir.. ;
http://www.canarias7.es/articulo.cfm?id=157124
Sociedad
10/02/2010 Actualizada el 10/02 a las 19:27
Mame Yame, portada de C7
Imprimir | Enviar a un amigo
Compartir

(Foto: Arcadio Suárez)
AMPLIAR

Mame Yame, Reina del Carnaval de Las Palmas de Gran Canara 2010

Galería de fotos de La reina del Carnaval de Las Palmas de Gran Canaria 2010
Estadísticas
Esta noticia ha sido vista 6226 veces.
Vote esta noticia
¿Le ha parecido interesante esta noticia?


Esta noticia ha sido votada por 2 personas.
Escuche la noticia

canarias7.es
Las Palmas de Gran Canaria
Mame Yame Matallah Moustapha es la Reina del Carnaval de Las Palmas de Gran Canaria 2010. Con su fantasía Yuma, del diseñador Willy Díaz, en representación del Centro Comercial El Muelle, esta joven de 20 años, de padres mauritanos, se coronó reina de las fiestas.
La revista C7 ha compartido con ella unas horas de su reinado.
Su simpatía es su principal carta de presentación. Anécdotas, curiosidades, objetivos y deseos quedan plasmados en un amplio reportaje.

Anonyme a dit…

couli you're back!merhba I hope you a very happy valentine's day

Anonymous

Anonyme a dit…

Felicitation Maatalla ta fille est une tres belle creation

Anonymous

Anonyme a dit…

A-

Comme vous avez deja oublie' avoir mange', je me demande si vous vous rappelez de tous les ecrits de vlane. (Je suis entrain de rire parce que Vlane a oublie' ses chiffres magiques: 5+5+5+3=18 18+0=18 9+9-1+1= 18..etc.)

Notre probleme est de toujours voir l'immediat. Nos solutions ont tendance a' oublier le long terme.

La lutte contre le communisme a pris plus de 50 ans. Il se peut bien que le combat contre le terrorisme aussi dure 50 ans ou plus. C'est un combat pour les esprits et les coeurs. Toutes les solutions que j'ai propose'es peuvent etre utilise'es pour le court, le moyen et le long terme.

Maata, les milliards ont ete' detourne's par des fonctionnaires malhonnetes. Il suffit de faire une petite promenade a' Tevragh Zeina pour savoir de qui je parle.
MES MINISTRES MILLIARDAIRES!!!
CES FONCTIONNAIRES CORROMPUS SONT EN PARTIE RESPONSABLES DU PHENOMENE TERRORISTE DANS NOTRE PAYS!!!
Maata, tu "T'INTIENS" ta position et je "M'INTIENS" ma position.

Anonyme a dit…

salut ,

merci pour la news je me demande ce que pensera dedew de tout ça lol
ou alors attendons alakhbar qui est je le rappelle contre les miss mais reprend trop souvent des portrait curieux ...

sinon il y avait une autre miss en france il y deux ans de celà .mise sur le podium par un(e) manequin senegalais(e) retrouvé(e) mort(e) dans la seine l'hiver d'avant ....


rimo

Anonyme a dit…

bon y a des vidéos de la miss mais je ne les mettrai pas car ça pourrait choquer certains visiteurs du blog qui n'achètent pas forcément tout produit laique...

d'ailleurs je me retourne vers A- ,

tu ne sais pas sous qu'elle fatawa
le concours miss nktt a été annulé , car il y a bien eue si j'ai bonne mémoire la colère des religieux
(barbe et turban s'il vous plait )
qui ont faillit sortir leurs martinets ....




rimo

Anonyme a dit…

Rimo,

Me souviens d'avoir lu sur le meurtre de cette miss machin-chose avec un lien avec un restaurateur. Balance ce que tu as comme vidéos ou indique nous le lien.

Couli: je n'avis pas pu manger comme le reso était fermé. Un café et une clope ont fait l'affaire.

Me demande où sont nos soeurs quand on est sous attaque par Dedew and Co: bl, bilkiss, Bebe Ba et Citoyenne. Faites attention à ne pas marier un barbu: interdiction de communiquer avec canalh. Ne suivez pas l'exemple de bilkiss. A-

Anonyme a dit…

Bizarre. La fille de Maatala est très belle. Comment tu as fait? Je ne signe pas, mais tu me connais.

Anonyme a dit…

couly pour rire un peu plus du 18

ton commentaire fut à

13 février 2010 21:44

1+3+2+0+1+0+2+1+4+4= 18 lol

Anonyme a dit…

1+3+2+0+1+0+2+1+4+4= 18 lol

si tu prends tout ce nombre

1320102144= 18* 73339008 lol

même la date de ton commentaire

13/02/2010 : 13022010= 18*723445 lol

Anonyme a dit…

ano ton dernier commentaire 4 février 2010 00:37
=
1+4+2+1+0+0+3+7=18

lol

Anonyme a dit…

mon cher couly

que les choses soient bien claires, je reste un soutien convaincu de l'homme du 18, si ct à refaire je referais exactement et dirais exactement la même chose

personne ne pourrait mieux faire à sa place et pas un candidat, vu les forces en présence, ne sauraient mieux faire

j'attaque ce que j'estime être des erreurs et si demain on devait s'attaquer à lui je le défendrais

aujourd'hui il n'a plus besoin de soutiens mais de critiques sincères

quant a ce qu'il fait avec l'iran, les salafistes, etc, en vérité qui sommes-nous et que savons-nous de ce qui se passe, on commente en aveugles et on ne sait rien

ce qui est sûr c'est que l'inconvénient d'être d'abord arrivé par un coup d'état c'est de savoir qu'il n'est pas à l'abri d'un coup d'état donc il ne peut gouverner comme s'il gouvernait un pays démocratique, il doit gouverner comme on gouverne le pays des coups d'états

c'est terrible mais c ainsi

je le soutiens car mes calculs sont clairs, à lui d'en être dignes c son djihad perso

qu'il assume! c'est son affaire entre Dieu et lui

mais voyez ce pays, nous pouvons disparaître de la carte, on en est encore là, la situation est grave de partout, c le dernier virage , soit la mauritanie s'en sortira soit c terminé

je crois que aziz fait marche arrière il a compris que le système est puissant , il devra manoeuvrer encore des années avant d'asseoir son système

va-t-il réussir, ne deviendra-il pas un petit taya?

qui peut changer le court des événements ? les civils les intellos la presse la société civile

non tout cela pour l'instant ce n'est que la génération taya, nous sommes tous la génération taya, il va falloir se regarder en face
et moi-même si j'attaque aziz c'est s'en doute aussi que je fais parti des aigris

j'assume!

Anonyme a dit…

ano tu es toujours là

14 février 2010 00:57
14 02 2010 00:57
1+4+7+2+0+1+0+0+0+5+7=26
2*6=12
commentaire numero 42=4+2=6
6+12=18

lol(couli ente vem)

Anonyme a dit…

ano ente vem

14 février 2010 00:57
14 02 2010 00:57
1+4+7+2+0+1+0+0+0+5+7=27
commentaire numero 42
42-27=15
4+2+2+7=15
maintenant c 15 au lieu de 18

lol

Anonyme a dit…

My God
mon com le 14 février 2010 01:36
1+4+2+0+1+0+0+1+3+6=18
hatha 18 gonna drive me crazy. Couli wish you happy happy valentine's day.

lol

Anonyme a dit…

vlane,

enta tu es un de ces aigris?

Anonyme a dit…

Vlane:

Quand je pense au 18 c'est plutot l'appel du 18 juin 1940 du General De Gaule qui me vient a' l'esprit.
Ceci etant dit, vous pouvez faire tout ce que vous voulez avec vos chiffres... magiques.
J'ai remarque' que 180-180+18 = 18
1+1+1+1+14 = 18 18-18+18 = 18

Les relations avec l'Iran n'ont aucun sens.On n'a pas besoin d'etre un expert pour le savoir.Le mauvais comportement de l'Iran est connu a' travers le monde entier. A ce point ci il ne s'agit pas d'etre pour ou contre Abdel Aziz. Il s'agit plutot de tout faire pourqu'on n'entraine pas notre pays dans la merde.

Le dialogue avec Ould Semane et compagnie doit se faire loin des cameras.

Anonyme a dit…

couper-coller de la Croix. Donc d'autres, y compris les representants des victimes, ont lu. Un jour on pourra bien utiliser ce subterfuge théologique pour excuser les responsables des derives durant la crise avec le Sénégal.

===

M. Ould Dedaw a par ailleurs déclaré que la commission en charge du dialogue avait "directement fait connaître ses suggestions concernant ces jeunes au président de la République", Mohamed Ould Abdel Aziz.

"Nous suggérons de libérer les innocents qui n'ont jamais commis d'actes criminels et de juger les autres qui pourraient par la suite bénéficier d'une grâce" présidentielle, a-t-il dit.

Selon lui, "ceux qui avaient porté les armes contre l'Etat peuvent être considérés non comme des combattants (...), mais plutôt comme des rebelles qui se sont repentis et se sont rendus" à la force publique. "Si ceci est établi, la justice ne saurait les condamner, conformément à la jurisprudence existant en la matière en droit musulman", a-t-il dit.

Le théologien a estimé que ce dialogue mené avec les extrémistes détenus était nécessaire pour le rétablissement de la paix en Mauritanie "qui a besoin de garantir la sécurité pour tous sur son territoire au moment où des investisseurs de tous horizons viennent s'y installer".

Il a affirmé que deux prisonniers sur les 70 concernés - un Mauritanien et un étranger - avaient dès le début "refusé le dialogue" et que tous les autres avaient "exprimé leur repentir".

Anonyme a dit…

Well said Couli. These mauritanians are bizarre and the guy who does not look like an idiot, is playing with numbers to justify the military's grab of power forever. They are all like this, with some rare exceptions. The country is crashing very soon and the sign are there.

Anonyme a dit…

Aziz a reconnu que le bataillon de députés est nul et a demandé aux membre du club de l'Union des Personne en Retard UPR de cesser de miroiter une popularité inexistante.

Non franchement il me plaît parfois, le Général putschiste, multi-récidiviste.

Eiwa Saffagas, qu'est ce que vous attendez, le Monsieur vous déteste plus que ceux qui se sont opposés à ses écoeurantes forfaitures.

Le fait de garder Hanevi en prison n'a pas suscité l'attention de nos barbus hors des grilles, pourtant ils consentent tous leurs efforts pour libérer des Salafistes aux mains entachées de sang. Seul Tawassoul a sorti l'autre jour un communiqué demandant la libération de Hanevi et l'annulation de la peine injuste de Abdelvettah Ould Abeidna.

Somme tout on tourne en rond et la roue du développement n'a pas encore repris marche. Quelques Soueirate min goudron pour embellir les villes et revaloriser le foncier des tenants du pouvoir ne signifie notamment pas la reprise du développement.

Sanhaji

MOHAMED a dit…

Lu sur cridem

Loi Pharmaceutique N° 049/09

Le présent avis juridique livre une analyse textuelle sur les imperfections que recèlent les amendements contenues dans le rapport de la commission de l’Orientation Islamique, des Ressources Humaines et des Affaires Culturelles et Sociales, sur le projet de loi pharmaceutique portant n° 049/09.

Par commodité et souci de clarté, cette analyse commence par le dernier point contenu dans le projet d’amendement.

1- Le dernier point contenu dans cet amendement décide de l’introduction d’un nouvel article, en l’occurrence l’article (152), libellé comme suit : « cette loi n’a pas d’effet rétroactif… .». Une telle disposition est de nature à semer une permanente confusion en créant deux catégories inégales dans une même activité. L’absence de rétroactivité ne peut en aucune manière être interprétée comme étant un frein à l’application de la nouvelle loi.



Autrement dit, même si les actes contraires à la nouvelle loi, accomplis sous l’empire de l’ancienne loi, ne feront pas l’objet de mesures particulières, il n’en demeure pas moins que cette nouvelle loi s’appliquera de manière égale à toutes les pharmacies dès sa publication. Ainsi une ancienne autorisation, dès lors qu’elle ne répond plus aux nouveaux critères d’octroi, doit dans un délai raisonnable être régularisée.

Il en va de même pour tous les autres droits acquis sous l’ancien régime et désormais contraires au nouveau. En effet La non rétroactivité prévue par l’article 2 du Code des Obligations et Contrats mauritanien et consacrée par la pratique, revêt une signification stricto-sensus. Certes la non rétroactivité permet de mettre à l’abri ceux qui ont exercé de bonne foi leur activité, avant l’avènement de la nouvelle loi, afin que ces derniers puissent dans un temps raisonnable régulariser leur situation mais cette non rétroactivité ne pourra servir de prétexte pour soustraire les justiciables de l’autorité de la nouvelle loi.

MOHAMED a dit…

En conséquence, la proposition contenue dans l’amendement visant à l’introduction d’un nouvel article relatif à la non rétroactivité, sera de nature à semer une confusion inutile. Le but recherché étant d’aligner tous les acteurs de cette activité sous l’empire d’une même et unique loi, il serait plus judicieux d’inviter ceux qui exerçaient par le passé cette activité, de régulariser leur situation dans un délai raisonnable, lequel délai pourra être fixé par l’autorité de tutelle.

A l’appui de cette affirmation, il y a lieu de se référer aux exemples nombreux en matière de réformes réglementaires de certaines activités professionnelles. A titre d’exemple voir l’article 20 du décret n° 2000/05 réglementant les agences de voyages, lequel stipule que : « les personnes physiques ou morales qui n’auront pas régularisé leur situation dans un délai de six(6) mois, seront passibles des sanctions prévues par les textes en vigueur ».

il faut noter que cette disposition s’adresse à des agences titulaires de licence préalablement à la nouvelle loi. Une telle disposition devrait donc être insérée aux lieux et places de l’article 152 (nouveau) proposé par les auteurs de l’amendement du projet de loi pharmaceutique. Enfin, un dernier élément non moins important permet la remise en cause des amendements proposés. Cet élément est en rapport avec la structure même de l’organe auteur des propositions d’amendement.

En effet au sein de la commission on dénombre des personnalités agissantes au premier plan des activités pharmaceutiques. Il est donc naturel que ces derniers se taillent une loi sur mesure leur permettant de contrôler l’activité. Cet état d’esprit est dominant comme il sera constaté pour tout le reste du projet d’amendement.

2- La contradiction dans les amendements proposés aux articles 150 et 105, est flagrante : à l’amendement proposé au 150, les auteurs déclarent que le délai de mise en conformité du dépôt, officine ou grossiste est un délai de 3 mois et au 105, ils invoquent au départ un délai de 36 mois, puis reprennent une nouvelle formulation de l’article qui détermine à six (6) mois le délai imparti au dépôt pour fermeture après ouverture d’une pharmacie dans l’emplacement géographie déterminé par la loi.

Cette confusion (quel que soit l’un des deux délais contradictoires) conduit inéluctablement à l’instauration d’une concurrence déloyale et favorise l’exploitation des positions dominantes, actions concertées ou coalitions, tendant à limiter l’accès libre au marché. Comportements prohibés par les articles 1233 et suivants du Code de Commerce mauritanien, relatif aux pratiques anticoncurrentielles.

Le texte du projet a donc l’avantage de la clarté en ce qu’il abrège les délais à 6 mois, lorsqu’il s’agit d’ouverture d’une pharmacie dans la même sphère géographique que le dépôt et prolonge ces délais à 36 mois, lorsqu’il s’agit pour le dépôt de procéder à sa régularisation.

Dans le premier cas il évite d’instaurer une concurrence déloyale et dans le second cas il permet d’éviter une rupture brutale aux conséquences négatives en donnant l’opportunité de continuité de l’activité. Les délais variant selon qu’il s’agit d’une officine, d’un dépôt, grossiste ou laboratoire d’analyse. Le projet tenant compte des spécificités propres à chaque type d’activité.

3- Les amendements proposés aux articles 137 et 131 n’ont aucune pertinence quant à la définition de l’infraction ou sa sanction. Il n’est donc pas nécessaire d’y apporter de commentaires particuliers. L’amendement proposé pour l’article 102 conduirait à encourager l’installation des dépôts sur un critère subjectif, contrairement à l’esprit du texte qui tend à éviter la cohabitation inégale dans une même zone de dépôts pharmaceutiques et officines.

A ce titre le droit comparé, notamment l’article 67 de la loi pharmaceutique marocaine parle de « dérogation » et évoque « l’utilité publique » pour « qu’un seul pharmacien d’officine ou des pharmaciens associés, puissent être autorisés à créer sous leur responsabilité un dépôt de médicaments ».

MOHAMED a dit…

4- L’article 100 de l’amendement autorise l’existence de plusieurs intervenants dans un domaine qui est classiquement de l’apanage d’une catégorie techniquement habilitée à la gestion des dépôts pharmaceutique. Le texte initial permet déjà des largesses qu’il serait plus judicieux de maintenir.

5- A l’amendement de l’article 96, les auteurs proposent en substance, d’exclure du champ de responsabilité pénale les cliniques privés, de leur éviter les frais de recrutement d’un pharmacien et donc permettre à ceux qui y ont intérêt de contrôler paisiblement la gestion des stocks sans avoir à se référer à une personne pénalement responsable. Là encore, l’esprit du texte est faussé, dès lors qu’une dualité est introduite entre privé et public pour une même et unique activité.
6- A l’article 81 l’amendement ne tient pas compte de la réalité du terrain qui est caractérisée par la concurrence déloyale vu que par exemple à Nouakchott sur les 180 pharmacie que compte la capitale on ne compte pas plus que 20 pharmaciens et qu’un seul grossiste peut totaliser jusqu’à 15 pharmacies. A ce sujet d’ailleurs il est important de signaler que si la règle de la non rétroactivité était appliquée, on aurait tout simplement perpétué le chaos qui prévaut aujourd’hui.

7- A l’article 64 de l’amendement on retrouve la même permissivité incompréhensible autorisant des personnes à prescrire des ordonnances alors que nulle part ailleurs cette mission ne fait l’objet de complaisance, chacun se cantonnant à ses compétences traditionnelles. L’amendement proposé pour l’article 43 n’apporte aucun élément nouveau et pourrait même être source de confusion quant à la détermination des responsabilités dans la structure.

En comparant avec la loi pharmaceutique marocaine, notamment son article 90 on constate que les titres peuvent varier, pourvu que l’on puisse déterminer le responsable au sein de la structure. Un bref aperçu de la législation comparée, nous permet de souligner que « le régime juridique des ouvertures d’officines de pharmacie suit une logique de Santé Publique où la responsabilité pénale du pharmacien doit être clairement définie ».

Le projet de loi tel que proposé permet de traduire cette logique sur le terrain et tout amendement de nature à modifier l’esprit du texte, viendrait à plonger cette activité dans encore plus d’obscurité tant juridique, professionnelle que de santé publique en général. C’est ainsi que l’on constate à première lecture que l’amendement reflète peu de souci par rapport aux problèmes de santé publique.

La permissivité de prescription des ordonnances, de gestion directe des stocks au profit du personnel médical non qualifié et traditionnellement affecté à des tâches bien déterminées dénote d’une élasticité ne tenant pas en compte la sécurité requise à l’endroit des citoyens.

Avis


A la lumière de ce qui précède et tenant compte des défaillances flagrantes relevées dans les propositions d’amendement, il est fortement indiqué d’introduire un recours en annulation auprès du Président du Parlement étant donné la faible probabilité de rassembler la majorité des parlementaires dans la période actuelle. Ce recours est d’autant plus justifié pour les considérations d’intérêt général et la forte sensibilité du projet dont on propose l’amendement.


Info source : pharmacien

maatala a dit…

Salam

Couly tu dis:

"Maata, les milliards ont ete' detourne's par des fonctionnaires malhonnetes. Il suffit de faire une petite promenade a' Tevragh Zeina pour savoir de qui je parle.
MES MINISTRES MILLIARDAIRES!!!
CES FONCTIONNAIRES CORROMPUS SONT EN PARTIE RESPONSABLES DU PHENOMENE TERRORISTE DANS NOTRE PAYS!!!

--------------------------

Qui traiter X de vagabond, quand il dressait la liste de ces ministres et fonctionnaire?

Tes amis : Ndiagua, ould Deh, Nagi, Diyé Ba, Eby ould Doussous...........et autres raclures que tu défends dans tes délires.

Shame on you...............

Dis moi pourquoi,alors pourquoi tu "t'intiens"(lol) que le caporal n'est pas le responsable de cette situation?.

Ces ministres et fonctionnaires se sont servis sous le règne de qui?

Par ailleurs comment oses-tu, critiquer la seul réalisation qu'il peut mettre à son actif et dont il est si fier....

Acte de repentance tu feras (lol).

Si cet argent avait été investi dans la création d'emplois nous n'en serions pas là.

L'apparition du terrorisme est le résultat de cette faillite comme tu semble le reconnaître tout en évitant de situer les responsabilité, cependant chez nous ils le terrain leur était favorable car il pouvaient compter sur notre "DUPLICITE et HYPOCHRISIE congénitales".

Esprits retords nous sommes dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Sur cridem

"09:09
Le président Aziz appelle à l’unité au sein de l’UPR"

---------------------------
Quand on s'impose chef des loups, il ne faut pas s'étonner après qu'ils se dévorent entre eux.

C'est dans leur nature dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Annonce : Coordination de l'Opposition Démocratique.

La Coordination de l’Opposition Démocratique, La Société Civile et le Comité de soutien à Hanevi Ould Dehah Organisent La journée de solidarité avec Hanevi Ould Dehah

Mardi 16 février 2010 à partir de 20heures

à l’Hôtel Halima

إعلان منسقية المعارضة الديمقراطية، منظمات المجتمع المدني، لجنة دعم حنفي ولد دهاه تنظم يوم التضامن مع حنفي ولد دهاه الثلاثاء 16 فبراير 2010ابتداء من الساعة الثامنة مساء في فندق حليمة

-------------------------------

Il y a pourtant plus simple à faire:

Demander à DEDEW d'intercéder en sa faveur pour obtenir sa grâce.

Non à la récup et la manipulation dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Sanhaji mon ami

Azzizzo aurait:

" loué le dialogue avec les détenus salafistes, un dialogue « qui a permis d’éclairer l’opinion publique ».

--------------------------------

Tiens voila que l'azzizzo prend ses réves pour de la réalités.

Éclairer au sujet de quoi?.......

Nous aurions aimés que ce dialogue soit radiotélévisé pour que chaque mauritanien se fasse une idée sur ce marchandage de dupes.

Au lieu de cela, ils ont organisé de loin une discussion en catimini entre les fauves et leurs gourous.

Ils osent nous parle de repentir; ou et quand..........................

Il aurait fallu pour que ce débat eusse une vertu pédagogique que les "repentis" le fasse publiquement, car demain, il pourront toujours démentir.....et nous dire que c'etait une tactique de guerre face aux gendarmes de l'occident.

Azzizzo

Attention, tu joue avec le feu dit le fou

Maatala

Ps: Couly : voila la différence entre toi et moi, toujours garder un esprit critique et non de Laudateur comme tu l'es.

Anonyme a dit…

mesquine couly a tellement peur que ce qu'il écrit ici puisse le faire renvoyer à aioun
couly l'éternel fils adoptif de big brother
couli que penses-tu du droit à l'iran a obtenir l'arme nuclaire
que penses-tu de la guerre en afghanistan
et que penses tu de l'aipac lol
tu ne penses pas couli, tu ch. éternellement dans ton froc et tu veux vendre cette merde à tes frères pour continuer à mériter une citoyenneté de harki!

Anonyme a dit…

Bravo Maatala. C'est ce que j'aurai exactement dit à azzizzo s'il m'invitait pour un dîner de trois heures (vlane enta vem?).

Merci de lire l'appel du pharmacien et lui donner un coup de main si son appel tient la route. La pharmacie, la medecine et les sciences, je n'y comprend gnal. Mais le secteur pharmaceutique doit être netoyé.

A-

maatala a dit…

Salam

Dans la série : questions à Couly

Je ne fais que compléter les questions de notre ami

- couli que penses-tu du droit à l'iran a obtenir l'arme nucléaire?

- que penses-tu de la guerre en afghanistan?

- que penses tu de l'aipac lol

- Qui est à l'origine de la faillite de la Mauritanie?

- Qui a remboursé les milliards détournés de la BCM

- Quels sont ministres et hauts fonctionnaires qui ont détournés l'argent public?

- A quelle époque et grâce à qui?.

Pour la dernières question n'oublies pas les noms prénoms, adresses et dates de naissance, puisque que tu les connais et affirmes que ce sont des gens biens.

Gringo l'esquive est une lâcheté intellectuelle.

maatala

maatala a dit…

Salam

Chére BL

la trouvaille de la semaine

"Couly le HARKI"

J'embrasse les neveux et les nièces et bonne saint-Valentin à toutes les roses des sables.

Fraternellement

maatala

Anonyme a dit…

Anonyme du 14 fevrier 2010 12:12

Les reponses suivantes sont pour les questions que vous m'avez pose'es:

1- Le regime Iranien est tres irresponsable et ne doit en aucun cas posseder l'arme nucleaire. Ce regime a viole' les accords qu'il a signe's avec l'Agence Internationale pour l'Energie Atomique. Permettre a' l'Iran d'avoir l'arme nucleaire, serait expose' tous les pays Arabes du Golf et tous les pays voisins de l'Iran a' une situation extrement dangereuse aux consequences incalculables.

2- L'AIPAC(American Israel Public Affairs Committee) est une organisation ou un groupe de pression pro-Israelien qui travaille pour consolider les relations entre les USA et l'etat d'Israel.Je ne vois aucun crime dans les activite's de cette organisation. La constitution Americaine permet aux citoyennes et aux citoyens Americains d'organiser des petitions en faveur de ou contre les causes. Nous avons des milliers de groupes de pression aux USA en faveur ou contre toutes les causes possibles et imaginables. Ici aux USA, nous vivons la democratie!!!

3- Ma position a' propos de l'Afghanistan et l'Irak n'a pas change'. Ces deux guerres nous coutent plus d'un milliard de dollars par semaine et plus de
4 000 y sont morts. Je veux que nos forces arme'es retournent aux dans notre pays, les USA. Il va sans dire qu'il faut developper une strategie de retrait. En tant que contribuable Americain, j'aimerais que l'argent de mes impots soit utilise' pour combattre la pauvrete' et aider d'autres programmes sociaux. Ceci etant dit, nous allons continuer a' defendre nos interets strategiques et combattre les ennemis ou' qu'ils se trouvent.

LA MAURITANIE N'A ABSOLUMENT AUCUN INTERET A' DEVELOPPER DES RELATIONS AVEC L'IRAN ET LE SOUDAN?
WHAT ARE YOU TRYING TO ACHIEVE WITH THESE RELATIONS?
JE VOUS PRIE DE NE PAS ENTRAINER NOTRE PAYS DANS VOTRE MERDE!!!!


Maata:

Que connais-tu de la pedagogie? A mes connaissances, c'est bien moi the senior career teacher et l'administrateur de l'education et non toi! Mon petit Maata, je te conseille de lire "the Pedagogy of the Oppressed" de Paulo Freire pour mieux comprendre certaines choses. ENTE' JAHILE!!!
C'est bien cette ignorance qui te caracterise qui se manifeste lorsque tu parles de debat radiotelevise' avec les perdus et d'xouldy comme personne credible. Le debat doit se passer loin des cameras pour ne pas permettre aux jeunes perdus d'avoir la publicite' qu'ils cherchent. Qu'est-ce que tu veux? Qu'on continue a' montrer a' la television Ould Semane defiler avec sa chemise et sa barbe pour raconter des choses qui n'ont pas de sens. As-tu deja oublie' qu'Ould Semane reclame un debat radiotelevise'? ESSOULE ENTE' FOYSSIDE!!!!!

XOULDY est un menteur. Il m'a accuse' de tentative de coup d'etat et a meme ecrit que l'epouse du Colonel Abderahmane Ould Likwar m'envoyait de l'argent pour les activite's de ladite tentative de coup d'etat. Je n'ai jamais eu un contact quelconque avec cette dame!
ESSOULE KHAWLE XOULDY MAW KHAWLE MALIKE!!!! Notre vagabond national est un menteur de premiere classe.

Anonyme a dit…

Maata

Les detournements ont commence' depuis le regime d'AL MARHOUM Moctar Ould Daddah et ils continuent aujourd'hui meme sous le regime du president Abdel Aziz.
Daddah a bien parle' de detournements sous son regime. (Je te renvoie a' son livre.) Nous savons tous a' propos des millions de dollars qui ont ete' detourne's depuis le depart du President Ould Taya. Qu'est-ce qui est arrive' au fonds des hydrocarbures?
On a deja debattu de l'affaire BCM et je n'ai pas l'intention d'y revenir!!!
On a arrache' a' la Mauritanie sa presidence, sa constitution,ses ministeres, ses banques, ses grandes societe's d'etat et toutes les autres institutions de sa republique pour se proclamer dirigeant du pays avec ses hommes, ses femmes, ses enfants et ses ressources naturelles sans aucune consultation du peuple. TU NE VAS PAS ME DIRE QU'IL Y A UN DETOURNEMENT PLUS GRAND QU'UN COUP D'ETAT.

Maata, ente' FOYSSIDE!!!!

Anonyme a dit…

salut ,

couli ,

peut être t'avais des contacts avec les rebelles de casamence ou tu conaissais medaly ou un truc en rapport avec , allez avoue lol .

étais tu pour la tentative ?!
si oui alors explique nous à l'époque ce que tu pensais si non pas besoin de reprendre des tralala
genre je suis démocratique les urnes tout ça ....

A-,

je mettrai les vidéo plutard

rimo

Anonyme a dit…

Il faut lire: "...plus de 4000 de nos soldats y sont morts...j'aimerais que nos soldats retournent aux USA..."

Anonyme a dit…

A-

Cette tentative dont tu parles releve de votre imaginaire. Je n'ai jamais eu de contact avec qui que ce soit a' propos d'une tentative de coup d'etat quelconque. IL N'Y AVAIT PAS DE TENTATIVE DE COUP D'ETAT. L'ecrit que j'ai fait pour reagir a' votre fausse tentative, etait vrai, est vrai et sera toujours vrai.

Je n'ai jamais entendu ce nom medaly avant de lire cet ecrit du 14 fevrier 2010 14:40 que tu viens de faire.
ENTOUMA T'CHIFFOU!!! CE SONT TOUJOURS DES COMPLOTS IMAGINAIRES ET DES PERSONNES QUI VEULENT VOUS "FAIRE" DU MAL.
You just don't know any better parce que plusieurs parmi vous, vivent de ces mensonges!!!!!

J'espere qu'on ne m'accusera pas d'avoir donne' a' Ould Semane sa chemise et sa barbe. J'ai pitie' de vous!!!!

Anonyme a dit…

Couli ente vgaat malek? don't confuse A- with Rimo

Marmite familiale

maatala a dit…

Salam

Je constate que tu n'as pas répondu à mes questions par pur lacheté.......

Le Harki Couly a dit:

"Le regime Iranien est tres irresponsable et ne doit en aucun cas posseder l'arme nucleaire.
----------------------------------

Qui décrète qui est responsable et irresponsable?

Surtout pas l'Amérique qui a décrété l'embargo contre Cuba et le Nicaragua, cette même Amérique qui a déclenché la Seconde guerre du golf sur la base de mensonges( armes chimiques et nucléaires)).


Par ailleurs: l’Inde, Israël, et le Pakistan ont la bombe, mais puisqu'ils sont les alliés des STATES donc "respectables "aux yeux des RICAINS, ils sont tolérés, alors pourquoi harcelé l'IRAN et son droit inaliénable à l'accès au nucléaire.

On se défile face à la Corée du nord et on se là joue défenseur des accords internationaux.

--------------------------
Tu dis:

Ce régime a viole' les accords qu'il a signe's avec l'Agence Internationale pour l'Energie Atomique.

---------------------------------

Pourtant Israel a violé toutes les résolutions des nations Unies et les USA continue à les soutenir.

Deux poids et deux mesures........

---------------------------------
Tu dis:

Permettre a' l'Iran d'avoir l'arme nucleaire, serait expose' tous les pays Arabes du Golf et tous les pays voisins de l'Iran a' une situation extrement dangereuse aux consequences incalculables.

Comme si l'amérique à travers la CIA n'a pas tuer Allende, Lumumba, et organisait des coups d'état des kidnapping et tortures.

Vos institutions bancaires par cupide sont à l'origine des plus grandes crises économiques?

Qui refuse de signer les accords de lutte contre la pollution ?

De Amérique et de l'Iran , le degré de dangerosité n'est plus a prouvée.

maatala

Ps: je suis contre le régime iranien parce que c'est une dictature.

maatala a dit…

Salam

Le HARKI, couly a parlé de responsabilité...quel culot.

Les USA ne donnent pas le bon exemple de responsabilité:


1972 Traité ABM antimissiles balistiques

Les Etats-Unis projettent de dénoncer le traité afin de mettre au point leur système antimissile.

1972 Convention internationale sur les armes biologiques

Les Etats-Unis ont mis leur veto à un protocole de vérification accepté par tous les autres pays.

1991 Cooperative Threat Reduction

Les Etats-Unis ont réduit leur aide à la destruction d'armes par la Russie

1993 START II et START III

Ces deux accords ont été annihilés par l'accord de réduction des têtes nucléaires entre Bush et Poutine.

1993 Convention sur les armes chimiques

Les Etats-Unis réservent leur droit de refuser des inspections.


1995 Traité de non-prolifération nucléaire

Il se pourrait que les Etats-Unis l'aient violé en aidant le Pakistan à mettre au point ses armes nucléaires

1996 Comprehensive Test-Ban Treaty/ Traité d'interdiction des essais nucléaires

Ce traité ne peut pas entrer en vigueur tant que les Etats-Unis ne le ratifient pas.

1997 Traité d'interdiction des mines anti-personnelles

Les Etats-Unis refusent de le signer s'il ne prévoit pas des exemptions.

Fissile Material Cutoff Treaty Les négociations sont bloquées par la Chine en protestation contre les plans de défense antimissiles de Bush.

L'antipathie des Etats-Unis à l'égard des traités internationaux et son arrogance ne lui permet de s'erriger en donneur de leçons de responsabilité.

Trop cupides et irresponsables pour le comprendre dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Le pauvre A-. Je suis entrain de lire le Coran en buvant un kass mounaanaa et on me colle des choses. Rerci rimo.


Des nouvelles de la visite de Kouchner dans le grand nord là-bas? ATT doit relacher les terros pour sauver une vie, quitte à les arreter après. Ces 4 gars ne vont pas disparaitre au waziristan et "ils" connaissent comment les prendre après.

A-

maatala a dit…

Salam

Le Harky a dit:

""...plus de 4000 de nos soldats y sont morts...j'aimerais que nos soldats retournent aux USA..."
-------------------------------

C'est pourtant ce HARKI, qui a fait campagne pour les conservateurs contre OBAMA.

Pour ceux qui voulaient continuer la guerre et qui traite OBAMA de NAZI parce qu'il veut instaurer la sécu au USA pour tout le monde.

Shame on you.......

maatala

maatala a dit…

Salam

Couly le HARKI, tu as bien dit:

""Maata, les milliards ont ete' detourne's par des fonctionnaires malhonnetes. Il suffit de faire une petite promenade a' Tevragh Zeina pour savoir de qui je parle.

-------------------------------
Quel est le lien entre Moctar ould Daddah et TZ ?

Pourquoi sautes-tu les 20 ans du caporal pour arriver au CMDJ et la transition

Ces fonctionnaires et ministres ont volés sous le règne de qui?

Malhonnêteté intellectuelle quand tu nous tiens dit le fou

Maatala

maatala a dit…

Salam

Le harki couly

Pour t'aider à mourir moins idiots

Lu pour toi dans le monde diplomatique

"Les Etats-Unis sapent le droit international
Au nom d’une supposée « supériorité morale », les Etats-Unis entendent définir seuls les normes de la vie internationale. Mais de quelle « supériorité morale » s’agit-il ? Depuis la fin de la guerre froide, l’aide au développement octroyée par Washington aux pays les plus pauvres - 7 milliards de dollars en 1997 - a diminué de plus de la moitié. Après avoir repoussé, le 13 octobre dernier, le traité sur l’interdiction totale des essais nucléaires (CTBT), les Etats-Unis relancent une course aux missiles antimissiles qui menace l’ensemble des accords de désarmement signés depuis plusieurs décennies. En marginalisant l’ONU, en instrumentalisant l’OTAN pour intervenir en Yougoslavie, ils ont clairement violé le droit international et la Charte des Nations unies. Tout comme ils rejettent la nouvelle Cour pénale internationale et refusent de signer ou de ratifier des textes de toute première importance pour l’humanisation de la planète.

Par Phyllis BennisLORSQUE, à la mi-octobre 1999, le Sénat américain rejette le traité sur l’interdiction globale des essais nucléaires (CTBT), les commentateurs sont unanimes : les « nouveaux isolationnistes » l’ont emporté. Mais, une fois encore, les commentateurs se trompent. La majorité républicaine de droite ne refuse pas le principe de l’intervention tous azimuts à l’étranger : si elle avait été « isolationniste », elle rappellerait les troupes américaines des quatre coins du globe pour les redéployer le long des frontières. Elle exigerait la rupture avec les réseaux commerciaux qui quadrillent le globe, et ne se contenterait pas de chercher à limiter les pouvoirs de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ce que le vote du Sénat confirme, c’est la volonté d’intervention unilatérale des Etats-Unis et leur refus de tout multilatéralisme, notamment de celui symbolisé par les Nations unies, qui sont devenues le bouc émissaire dans les nouveaux jeux de pouvoir à Washington.

C’était facilement prévisible. A peine quelques semaines s’étaient écoulées depuis les bombardements de l’OTAN sur la Serbie que déjà les responsables américains reprochaient à l’ONU leur propre incapacité à rétablir ne serait-ce qu’un semblant de paix au Kosovo et dans le reste de la Yougoslavie. L’attaque de l’OTAN n’a pu arrêter ni la purification ethnique ni les expulsions du Kosovo ; elle a, en revanche, ravagé la Yougoslavie et renforcé le pouvoir du président Slobodan Milosevic.

Ce n’est qu’après avoir constaté leur échec que les Etats-Unis, à contrecoeur, ont admis que l’ONU, jusque-là écartée, avait un rôle à jouer dans la mise en place d’un accord qui organiserait le retrait des troupes yougoslaves et créerait un protectorat international au Kosovo. Malgré ce ralliement tardif, la stratégie américaine a alors consisté à récuser le rôle décisionnaire de l’ONU, à la priver de ressources adéquates, de personnel et d’autorité, puis à lui faire endosser la responsabilité des suites sanglantes de la guerre menée par les Etats- Unis.

maatala a dit…

Les dirigeants américains passent sous silence le fait que c’est surtout à cause de l’avarice des Etats-Unis et de leurs riches alliés que le Haut-Commissariat aux réfugiés n’a reçu que 140 des 400 millions de dollars nécessaires pour la reconstruction des logements détruits au Kosovo. Le New York Times rapportait, au milieu de l’été, que « seuls 150 agents de police [étaient] arrivés au Kosovo, alors qu’était prévue une force internationale de 3 110 membres (1) » et on imagine les hochements de tête réprobateurs devant ce nouvel « échec de l’ONU ». Mais le vrai problème est qu’une force d’intervention de plus de 3 000 hommes doit être recrutée séparément par différents gouvernements à travers le monde, parce que les Etats-Unis bloquent la création d’une police internationale ou d’une force permanente d’intervention rapide de l’ONU capable, sous l’autorité du secrétaire général, d’agir rapidement et préventivement dans une région en crise.

Le gouvernement du président Clinton refuse d’aider à la reconstruction de l’infrastructure dévastée de la Serbie aussi longtemps que M. Slobodan Milosevic restera au pouvoir, et il exerce des pressions sur les autres membres de l’OTAN pour qu’ils agissent de même. Ainsi, les albanophones du Kosovo recevront des millions de dollars pour reconstruire leurs villes, alors que le reste de la Serbie ne percevra rien. Compte tenu de l’exacerbation des tensions interethniques, la tâche des Nations unies s’annonce gigantesque, et l’attitude de Washington rend encore plus probable un échec. De semblables insuffisances planent déjà sur un autre projet de l’ONU, chiffré à plus de 1 milliard de dollars, la reconstruction du Timor-Oriental, plus dévasté que le Kosovo.

Du bout des lèvres, le gouvernement du président Clinton soutient l’ONU. Il demande au Congrès de régler les contributions américaines impayées au budget de l’organisation internationale - le retard se chiffre à plus de 1,5 milliard de dollars -, mais ne déploie pas beaucoup d’efforts pour faire voter une telle mesure (2). Dans le même temps, il refuse d’admettre qu’il ne peut pas se passer des Nations unies pour atteindre son objectif affiché, la paix dans le monde. Il tient l’ONU à l’écart de ses décisions en politique étrangère et ne déploie que très rarement ce « multilatéralisme agressif », marque de la diplomatie du président Clinton durant les premiers mois de son pouvoir.

En se tournant vers l’OTAN pour entériner la guerre aérienne qu’ils ont menée contre la Yougoslavie, les Etats-Unis ont clairement violé le droit international et la charte des Nations unies, qui stipule que seul le Conseil de sécurité peut autoriser le recours à la force. De la même manière, en empêchant l’envoi d’une force de paix des Nations unies à Dili tant que leur allié indonésien n’avait pas donné son accord, les Etats-Unis sont restés fidèles à eux-mêmes, car jamais ils n’ont tenu compte des résolutions de l’ONU rappelant la complète illégalité de l’occupation du Timor-Oriental par Djakarta (3).

maatala a dit…

Dans le monde tel qu’il est, il est probable qu’il continuera à y avoir des cas de violations des droits humains telles celles qui se sont produites au Timor-Oriental et au Kosovo et qui rendront nécessaire d’envisager une intervention internationale sur le territoire d’un Etat souverain ou dans un territoire illégalement occupé par un autre Etat souverain. Mais seule l’ONU est en droit de prendre des décisions d’une telle gravité. La crainte d’un possible veto russe ou chinois (très surfaite, compte tenu de l’importance de l’aide économique occidentale à ces deux pays) ne confère pas aux Etats-Unis, avec ou sans leur satellite britannique, le droit de bafouer la préséance des Nations unies sur les questions de paix et de sécurité dans le monde. En agissant en solitaire, les Etats-Unis claironnent leur mépris des autres nations.

Pourquoi les Etats-Unis - et même l’administration du président William Clinton, naguère partisan du multilatéralisme - orchestrent-ils une campagne visant à discréditer l’ONU et le droit international encore davantage, maintenant que la guerre en Yougoslavie est terminée et que la tâche difficile de la reconstruction du Timor-Oriental est à peine commencée ?

Pour le comprendre, il faut remonter à l’histoire, notamment à celle des empires à l’apogée de leur pouvoir et de leur influence. Successivement, chacun d’entre eux a tenté de récrire les règles globales selon lesquelles il entend gérer le monde, d’imposer ce que l’on pourrait appeler « la loi de l’empire ». Thucydide décrit déjà la conquête de l’île de Mélos par les Grecs soucieux d’assurer la stabilité de leur empire alors dans son âge d’or, et la gouvernant selon des principes totalement différents de ceux de la démocratie athénienne. L’Empire romain agira de même. Et, au cours des deux siècles écoulés, l’empire britannique, « sur lequel le soleil ne se couchait jamais », ne s’est pas comporté différemment. Aujourd’hui, ayant atteint les cimes d’une puissance militaire, économique et politique, naguère inimaginables, les Etats-Unis à leur tour veulent, seuls, définir les normes de la vie internationale.

Etrange alliance
LA loi de l’empire signifie notamment, pour les Etats-Unis, une dispense à l’égard d’accords internationaux auxquels ils exigent que les autres se soumettent. Cela transparaît dans le rejet par Washington de la nouvelle Cour pénale internationale, destinée à juger les crimes de guerre et de génocide. En 1998 encore, l’administration Clinton, par la voix de M. David Scheffer, ambassadeur américain pour les crimes de guerre, avait réaffirmé le soutien officiel du gouvernement à la création d’une telle instance. Il reprenait là une position que Washington avait formulée pour la première fois au lendemain de la seconde guerre mondiale, quand les Etats-Unis défendaient l’idée que les individus devaient être tenus pour personnellement responsables des crimes de guerre. Mais quand, en juillet 1998, la nouvelle Cour reçut à Rome l’approbation de cent deux pays, les Etats-Unis furent l’un des sept pays à voter contre, aux côtés d’Israël, de la Libye, de l’Irak, de la Chine, du Qatar et du Soudan. Pourquoi les Etats-Unis se sont-ils joints à cette étrange alliance ? M. Scheffer expliquera, le 31 août 1998, que c’est parce que « le tribunal fait courir un risque à ceux qui endossent la responsabilité du maintien de la paix et de la sécurité internationale ». Bien entendu, il faut un tribunal pour tous les autres, dit le choeur des thuriféraires des Etats-Unis, mais les dirigeants et soldats américains doivent échapper à sa juridiction !

maatala a dit…

La loi de l’empire apparaît clairement dans le refus américain de signer la convention de 1997 interdisant les mines antipersonnel. Le monde entier s’était mis d’accord pour mettre hors la loi ces engins, responsables d’innombrables morts, aussi bien civiles que militaires. L’organisation qui a développé la campagne pour la signature de cette convention a reçu le prix Nobel de la paix. Les dirigeants américains y ont applaudi, déplorant les morts dues aux mines abandonnées à travers le monde par des nations irresponsables. Mais ils n’en continuent pas moins d’exiger d’être exemptés et de disposer de tels engins de mort dans la zone démilitarisée de la Corée et autour de la base américaine de Guantanamo, à Cuba. Tous les autres devront interdire l’usage de ces mines, mais une exception doit être faite pour une puissance aussi responsable.

L’unilatéralisme de Washington se manifeste aussi à propos de la campagne pour la protection des enfants en temps de guerre. La convention des droits de l’enfant de 1994 reflète l’inquiétude croissante du monde concernant l’utilisation de jeunes - par le rapt, la coercition, l’absence d’autres solutions économiques - comme combattants ou alors comme travailleurs, domestiques ou esclaves paramilitaires. Un protocole mettrait hors la loi tout recrutement de jeune de moins de dix-huit ans. Or les Etats-Unis, tout en approuvant bruyamment d’autres amendements plus restreints, mènent campagne pour faire capoter ce texte, car le Pentagone souhaite pouvoir continuer de recruter des jeunes de dix-sept ans pour les forces armées américaines. En attendant, les Etats-Unis sont le seul pays au monde, avec la Somalie, à avoir refusé de ratifier la convention elle-même.

En ce qui concerne le dossier israélo-palestinien, les Etats-Unis ont fait admettre leur propre interprétation restrictive du droit international. Ils ont décrété que les seuls textes des Nations unies valables sont les résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité, qui préconisent l’échange de territoires contre la paix. Sont ainsi balayés d’un revers de main des textes approuvés par la communauté internationale - dont les Etats-Unis -, comme la résolution 194 de l’Assemblée générale des Nations unies sur le droit au retour des réfugiés palestiniens et même celle du 29 novembre 1947 (résolution 181), qui préconise le partage de la Palestine en deux Etats et sur laquelle repose la légitimité internationale d’Israël.

maatala a dit…

Quiconque croit voir dans la défaite du traité sur l’interdiction globale des essais nucléaires une simple aberration devrait se rappeler le traité de non- prolifération de 1968. Dans ce cas, l’« exception » américaine a été à peine plus subtile. Certes, les Etats-Unis ont non seulement signé et ratifié le traité, mais ont impulsé, vingt-cinq ans plus tard, la campagne en faveur de sa reconduction sine die, à travers un mélange de pressions et de pots-de-vin. Dans le même temps, Washington a toujours refusé de prendre au sérieux l’engagement des puissances nucléaires - Etats-Unis, Union soviétique, Royaume-Uni, France et Chine -, consigné dans le texte, de faire des pas sérieux vers le désarmement, et d’aller vers « l’interdiction totale et la destruction complète des armements nucléaires ».

Or seul un tel engagement pourrait convaincre d’autres pays de renoncer à se doter d’armes nucléaires. Et, pourtant, les diplomates américains, au cours de la conférence convoquée en janvier 1995 à Genève sur ce thème, ont affirmé que l’idée qu’ils puissent envisager de se défaire de leurs armes nucléaires « était rien moins que risible (4) ». Comme l’a dit le représentant du Mexique, à l’ouverture de la réunion, « ils insistent, comme des adultes parlant à des enfants, pour que le reste du monde fasse ce qu’ils disent et non ce qu’ils font ».

maatala a dit…

La prétention de Washington à une « supériorité morale » est aussi battue en brèche par son refus de signer ou de ratifier une série d’autres textes internationaux, notamment la convention des Nations unies sur les droits économiques et sociaux (1966), la convention sur les droits des femmes (1979), la convention sur les droits humains de l’Organisation des Etats américains (1969). Les protocoles additionnels de 1977 aux conventions de Genève de 1949, qui élargissent la protection des populations civiles en temps de guerre, n’ont pas non plus été signés par les Etats-Unis. D’autre part, Washington continue de refuser la convention sur le droit de la mer de 1982, bien que les Etats-Unis aient obtenu, durant la négociation, de nombreux avantages pour leur flotte militaire. Mais ils les estiment insuffisants et refusent d’accepter la juridiction de l’organe de médiation prévu par le texte, comme ils rejettent l’exploitation, au profit de l’humanité, des ressources de la mer - notamment les nodules polymétalliques (5).

Sur le dos des Nations unies
LA plus claire illustration de la loi de l’empire se trouve peut-être dans la manière dont les Etats-Unis ont enlevé aux Nations unies le pouvoir de décision sur les interventions internationales, au profit d’un recours illégal à l’OTAN. En 1990, de façon cynique, les Etats-Unis ont mis en avant l’ONU, qu’ils ont choisie pour accomplir leurs desseins, organisant au moyen de pots-de-vin, de menaces et de sanctions les votes successifs du Conseil de sécurité qui préparaient la guerre menée contre l’Irak. Entre 1992 et 1994, période qui voit des crises en série et l’échec de tous les efforts internationaux pour maintenir la paix en Bosnie, en Somalie, au Rwanda et ailleurs, les Etats-Unis ne cessent de mettre leurs échecs et ceux de leurs partenaires sur le dos des Nations unies. Le président Clinton laisse entendre que les Nations unies sont responsables de la mort de 27 soldats américains en Somalie, alors même que le Pentagone était intervenu unilatéralement et sans autorisation des instances internationales. En 1995, Mme Madeleine Albright désigne publiquement l’ONU comme « un outil de la politique étrangère américaine (6) ». Et en 1996, alors que les Etats- Unis bombardent l’Irak, Washington prétend qu’ils n’ont plus besoin des résolutions de l’ONU pour justifier les frappes aériennes. En décembre 1998, malgré l’avis contraire de la plupart des Etats membres du Conseil de sécurité, les Etats-Unis - avec l’appui du Royaume- Uni - déclenchent l’opération « Renard du désert ».

Désormais, les Etats-Unis abandonnent complètement les Nations unies. A l’exigence légale d’une autorisation de l’ONU pour tout usage de la force, ils substituent l’utilisation de l’OTAN. Et ils imposent, à un monde qui en a assez des empires, les règles qui les arrangent.

Phyllis Bennis

maatala

Anonyme a dit…

salut ,
A- ,
les deux miss

adama diallo

Mamen Matallah

rimo

Anonyme a dit…

Maata:

Comme je l'ai ecrit a' plusieurs reprises, tu n'es qu'un sale menteur!!! I am still trying to find out what you are trying to achieve with your lies. Je suis citoyen Americain et je supporte qui je veux. Je sui REPUBLICAIN ET JE LE DIS HAUT ET FORT ET JE NE M'EN CACHE PAS!!!!WHAT CAN YOU DO ABOUT IT?????

Notre campagne presidentielle aux USA a pris fin. President Obama is my PRESIDENT AND I FOLLOW HIS LEADERSHIP!!!!

TU SAIS TRES BIEN QUE TU N'ES QU'UN IMBECILE, UN RACISTE, UN ETHNOCENTRISTE ET UN SALE MENTEUR pour ecrire que j'ai fait campagne pour les conservateurs au detriment d'Obama. TU SAIS TRES BIEN QUE DURANT LES PRIMAIRES, J'AI FAIT CAMPAGNE POUR L'ACTUELLE SECRETAIRE D'ETAT HILLARY CLINTON. Plusieurs documents ecrits et electroniques sont disponibles pour le demontrer. Tu sais egalement que lorsque Obama a ete' choisi comme candidat democrate, j'ai vote' pour lui au detriment du candidat de mon parti. J'ai bien ecrit que le traiment inflige' a' la tante d'Obama etait un element determinant dans mon vote.
Ici aux USA, nous votons nos consciences. Je ne regrette absolument rien de tout ce que j'ai fait durant la campagne presidentielle Americaine. It was my honest opinion that Hillary Clinton was the best candidate in the race.

Mon petit raciste, ethnocentriste, imbecile et menteur, qu'est-ce que tu peux faire contre mes prises de positions durant la campagne electorale Americaine.
YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER. You have been trying to build a case against me, but you couldn't because everything that you have is based on lies and character assassination.
We are done with the presidential election. Obama has been my President for over a year and I wish him success. If he can pass a heathcare reform, he can count on me to continue to support him.

Maata, tu es UN IMBECILE DE PREMIERE CLASSE!!!!
Je te prie de laisser le nom d'Obama loin de tes betises.
As a U.S. citizen, I have many rights granted to me by our American constitution. CE N'EST PAS UN PETIT IMBECILE, RACISTE, ETHNOCENTRISTE ET IGNORANT COMME TOI MAATA QUI VA M'EMPECHER D'EXERCER MES DROITS!

ENTE' T'CHIFF. Tu n'as absolument rien compris de la politique. AVEC TA HAINE VISCERALE CONTRE LES JUIFS, TU PEUX ETRE CONVAINCU QU'AUCUN POLITICIEN INTELLIGENT AMERICAIN NE VEUT DE TON SOUTIEN. Certains de nos compatriotes Americains sont Juifs et nous sommes fiers d'eux. Les Juifs Americains ont contribue' de maniere positive dans tous les domaines de la vie aux USA. Ils ont beaucoup aide' a' l'election d'Obama. L'architecte de sa victoire, David Axelrod est juif. Aujourd'hui, il est parmi les strateges de la Maison Blanche. L'actuel Directeur de Cabinet d'Obama Emanuel R. est egalement Juif.
VOUS NE SAVEZ ABSOLUMENT RIEN DE LA POLITIQUE!!!!CE SONT L'IGNORANCE TOTALE ET LES FAUSSES ACTIONS DIRIGE'ES PAR DES EMOTIONS ET NON LA RAISON.

WHAT ARE YOU TRYING TO ACHIEVE WITH THIS BAD ALLIANCE WITH IRAN?

KATILKOUM LIVESSEYIDE!!!
IL NE FAUT PAS ENTRAINER LA MAURITANIE DANS VOS BETISES!!!!

Maata,mon petit imbecile, raciste, ethnocentriste, menteur et ignorant, quels sont les autres mensonges que tu as contre ma personne. GO AHEAD AND THROW ALL YOUR LIES AGAINST MY PERSON. They will not stick because the are lies.

TU ES PARMI CEUX QUI VIVENT DE MENSONGES, DE HAINE ET DE RACISME.
J'AI PITIE' DE TOI!!!!!

Anonyme a dit…

rimo,

Je suis heureux pour Adama Diallo et il faut l'encourager. Mieux que de se marier avec un compatriote qui la battra toutes les semaines et la trompera après. Elle ne fait pas de la prostitution et c'est un boulot: faire vendre les habits de mode. Bravo pour la fille de Maatala.


pourquoi cela generait quelqu'un ?C'est la nouvelle generation et on ne peux pas faire stagner la société. On sent que Adama est musulmane et ne changera pas de religion. C'est l'essentiel.

vladimir enta mneine?

A-

Anonyme a dit…

Couli et Maatala: calmez-vous. A-

Anonyme a dit…

Les ecrits de Phyllis Bennis sont ce qu'ils sont.Je respecte son droit a' exprimer ses opinions mais cela ne m'empeche point de faire mes propres analyses.

Anonyme a dit…

rimo,

je croyais que cette mame yame mint maatala moustapha etait une blague. Bravo aliha. A- le laic


http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=40848&tx_ttnews[backPid]=36&cHash=7f735280d9

Anonyme a dit…

bon maintenant faut pas qu'elles reviennent en mauritanie sinon elles seraient en danger même en portant le voile intégral ....

là je suis entrain de chercher ce qui s'est dit sur le concours miss nktt .(demain je le balance)

rimo

Anonyme a dit…

Ma lecture d'A-

Rien qu'en voyant Adama defiler dans une lingerie on sent qu'elle est musulmane et ne changera pas de religion.(je suis entrain de rire.) A- continue en disant qu'Adama doit rester celibataire. La' je ne ris plus parce que j'aimerais bien qu'elle epouse Ould Semane. Cela lui donnera droit a' une chemise et a' un debat radiotelevise'.(rire)

Rimo:

Je vois que les choses progressent tres rapidement dans ce forum. Just make sure you don't put any porno here.
Je vous remercie d'avance!!!

Anonyme a dit…

ok dont be worried i know what i'm draging there .

sinon tu laisserai les fillettes faire le concour elite model look ,defilé de mode etc ...?


rimo

Anonyme a dit…

Hathi mouchkila. Lisez avec moi. A-
===

BAMAKO (AFP) - dimanche 14 février 2010 - 12h53

Otage français au Mali : nouveau refus de Bamako de libérer des islamistes d’Al-Qaïda
dimanche 14 février 2010

BAMAKO (AFP) - dimanche 14 février 2010 - 12h53 - Le Mali "n’a pas changé de position" et a une nouvelle fois refusé de libérer des islamistes en échange de l’élargissement du Français Pierre Camatte enlevé fin novembre par Al-Qaïda dans le nord malien, a-t-on appris dimanche de sources gouvernementales maliennes.

Malgré "l’insistance" des émissaires français conduits samedi par le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, le Mali a été "correct" mais "n’a pas changé de position", a précisé à l’AFP une source gouvernementale malienne.

"Nous vivons dans un environnement international où il y a des règles en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme. Il faut les respecter. C’est ce que fait le Mali en refusant de libérer des terroristes. Nous l’avons expliqué à nos amis français", a-t-elle indiqué.

"Nous ne dirons pas plus mais il n’est pas question de libérer des islamistes", a déclaré à l’AFP une autre source gouvernementale.

Le ministre français des Affaires étrangères, M. Kouchner, et le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, ont effectué un discret et bref séjour à Bamako dans le cadre de l’affaire de l’otage Pierre Camatte. C’est la deuxième visite surprise du chef de la diplomatie française dans la capitale malienne, après une première début février.

Pierre Camatte a été enlevé par des autochtones de la localité de Ménaka (nord) et cédé ou vendu à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) le 26 novembre 2009 dans le nord du Mali.

Aqmi a fixé la semaine dernière un nouvel ultimatum : elle réclame la libération de ses membres arrêtés au Mali contre la libération de l’otage français, dont la vie serait en danger si Bamako et Paris n’acceptaient pas l’accord avant "la date butoir du 20 février".

Au moins quatre islamistes arrêtés au nord sont actuellement détenus dans les prisons maliennes.

L’Algérie soutient la position malienne de ne pas libérer ces islamistes en échange de l’élargissement de Pierre Camatte, a indiqué dimanche à l’AFP une source proche de la présidence malienne.

"L’Algérie non seulement soutient notre position de ne pas libérer les terroristes qui sont en prison au Mali mais nos amis algériens nous ont également fourni de la documentation juridique sur le sujet", a déclaré à l’AFP cette source.

Les relations entre le Mali et l’Algérie, deux pays voisins, s’étaient refroidies à cause de divergences sur la manière de lutte contre l’insécurité dans le Sahel.

"Il y a eu des malentendus. Mais avec le soutien clair de l’Algérie au Mali dans sa position de ne pas libérer des terroristes, je voudrais souligner qu’il y a une embellie, que nous Maliens voulons consolider", a ajouté la même source.

Aqmi retient actuellement six Européens dans la zone désertique du nord du Mali. Outre le Français Pierre Camatte, il y a trois Espagnols capturés le 29 novembre en Mauritanie et un couple d’Italiens kidnappés le 17 décembre également en Mauritanie.

Anonyme a dit…

Je viens de lire l'article de l'AFP. Quel Mali! C'est maintenant "nos amis algériens". On ne prend pas une décision pour plaire à a ou b. Je suis d'avis de laisser partir les 4 prisonniers salafistes, pour sauver Camatte, quitte à les arrêter encore ou leur faire la chasse.

Ce cas détruit completement la tentative Azziz/Dedew de laisser filer les salafistes en prison à Nouakchott. Pardon ou pas pardon. Il le fait et tout le monde lui tombe dessus. Déjà se rapprocher des iraniens en cette période trouble n'etait pas une bonne décision. Azzizzo doit fermer cette STP et dire aurevoir aux bus iraniens.

Anonyme a dit…

Ça barde en Guinée. Les militaires ne quitteront jamais. A-
==


Guinée: des dizaines d'arrestations après des heurts avec des militaires


14/02/2010

CONAKRY (AFP) - dimanche 14 février 2010 - 18h26 - L'armée a arrêté des dizaines de personnes dans le nord-est de la Guinée à la suite d'affrontements entre des militaires et la population qui réclamait le versement de la contribution d'une société aurifère au développement local, a-t-on appris dimanche auprès de témoins.

Entre "45 et 50 personnes" ont été arrêtées à la suite de ces affrontements survenus vendredi et samedi dans la sous-préfecture de Siguiri, dans l'extrême nord-est, selon plusieurs témoins joints dimanche par l'AFP.

"Les personnes arrêtées ont été transportées à Léro (une société aurifère à Siguirini)", a indiqué Fanta Kéita, qui dit être depuis vendredi sans nouvelle de son mari et de son fils de 23 ans.

"Même les femmes en (état de) grossesse ne sont pas épargnées par les violences et la vague d'arrestations. La plupart des jeunes ont fui en brousse", a expliqué Mory Kouyaté, un notable de Siguirini.

"Les militaires bastonnent, blessent, pillent et saccagent les petits commerces, les domiciles des citoyens et ont même incendié une case et brûlé deux motos", a de son côté dit Sidiki Camara, un responsable local de la jeunesse.

"Oui il y a eu des arrestations parce qu'on s'attaque pas impunément à l'autorité", a déclaré à l'AFP une source à la gendarmerie de Siguiri, chef-lieu de la région, sans préciser combien de personnes avaient été arrêtées.

Ces affrontements, dont l'origine restait à préciser, ont également fait des blessés, dont le nombre n'était pas connu.

Selon des témoins, la population accuse le sous-préfet de Siguirini, le commandant Cécé 2 Koivogui de détournement du "centime additionnel", une contribution au développement local versée par les sociétés d'exploitation minière en Guinée pour des investissements sociaux.

Le montant de cette contribution n'a pas été précisé.

"Depuis qu'il (le sous-préfet) a été affecté ici (à une date non précisée), nous n'avons pas vu la couleur de nos fonds. Il a tout détourné et surtout, il n'est jamais à son bureau", a déclaré à l'AFP Sidiki Camara.

"Le sous-préfet est indésirable chez nous. Il est corrompu et d'ailleurs il est venu ici pour chercher de l'argent et non pour travailler", a pour sa part indiqué Mory Kouyaté.

AFP

maatala a dit…

Salam

A-

Plus zen que moi tu meurs

Le HARKI Couly a dit:

"TU SAIS TRES BIEN QUE TU N'ES QU'UN IMBECILE, UN RACISTE, UN ETHNOCENTRISTE ET UN SALE MENTEUR"

------------------------------

Chassez le naturel, il revient au galop, quand on est incapable de répondre à la démonstration par les écrits et les faits que l'on ne raconte que des contre-vérités, soit on insulte , soit on bat en touche: du style Maata est contre israel et les juifs (sic)

Couly le HARKI, tu as bel et bien en tant que conservateur soutenu dans les primaires du parti démocrate Hilary contre Obama

Tu as soutenu la politique de BUSH l'HMAR en IRAK et en Afghanistan, ce qui est ton plein droit

Assume tes choix dit le fou

maatala

Ps: tu sais bien que pour tes insultes tu es pardonné pour cause de débilité mentale

Anonyme a dit…

De l'amateurisme. On ne fait pas comme ça. Le RFD a raison. c ést du vol en plein jour. On viabilise, on donne un delai raisonnable et on fournit des possibilités d'accès aux prets. Ceci ne fera que créer des problemes pour les deguerpis et les alloués pendant des dizaines d'années.
===

RFD : Déclaration.

Depuis une semaine, les autorités régionales, à leur tête le wali de Dakhlet-Nouadhibou, ont procédé à une série de déménagements des habitants du quartier dit Lemghaity, adjacent au chemin de fer.

Cette opération a été effectuée dans un climat de tension et de frustration sur fond d’injustice préméditée. Des centaines de personnes se sont retrouvées expropriées et leurs terrains ont été affectés aux populations nouvellement déplacées, sous l’argument fallacieux de ne les avoir pas mis en valeur depuis leurs attributions.

Ce motif est irrecevable dans la mesure où l’Etat ne s’est jamais acquitté de son obligation de viabilisation de cet espace par l’implantation des infrastructures de bases (routes, écoles, centre de santé, marché… etc) et sa couverture par les réseaux eau et d’électricité permettant ses occupants d’ y vivre décemment.



Cette situation, loin d’arranger le problème de l’habitat de ces populations, a semé la confusion et a abouti à dresser dangereusement ces pauvres citoyens les uns contre les autres, menaçant ainsi la paix et la stabilité sociales. Plusieurs autres familles n’ayant pas bénéficié de nouveaux lots, ont été sommées de quitter leurs lieux d’habitation dans un bref délai sous peine d’en être expulsées manu militari.

Face à cette situation, aux conséquences imprévisibles, la fédération du RFD à Nouadhibou :

- exprime son soutien et sa compassion face à la détresse de ces populations ;

- dénonce ces pratiques brutales et injustes dont les principales victimes sont les plus pauvres et les exclus ;

- condamne les comportements irresponsables et irrespectueux des autorités régionales face au désarroi de ces populations ;

- exige une distribution juste et équitable des parcelles en tenant compte des réalités sociales et économiques, loin toute improvisation ou propagande populiste.

Nouadhibou, le 12 Février 2010
La Fédération du RFD

Anonyme a dit…

Maatala,

Je sais que tu es zen. Laisse couli terminer et tout rentrera dans l'ordre.

Couli: take it easy. Nous avons passé ici des mois pour reduire à zero un fachage avec qui tu sais. We should not go back to that, please.

A-


===
maatala a dit:

A-

Plus zen que moi tu meurs

Anonyme a dit…

Touche pas à mon fiston. Un avertissement à nos compatriotes à double nationalité mauritano-européenne qui penseraient se rendre à Trablouss. Voyagez RIM et non européen chez le guide.

A-
===
La Libye n'accordera plus de visas aux citoyens de l'espace Schengen (responsable)
AFP 14.02.10 | 18h20

La Libye n'accordera plus de visas aux citoyens de l'espace Schengen, a annoncé dimanche un responsable libyen cité par le journal Oea proche de Seif Al-Islam, fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi.

"La Libye a décidé d'arrêter l'octroi de visas d'entrée à tous les citoyens des pays européens", a indiqué le responsable sous couvert de l'anonymat, précisant cependant que cette mesure concerne seulement les ressortissants des pays de l'espace Schengen.

Le journal ne précise pas les motivations de ces mesures mais reprend une information publiée plus tôt sur son site internet, selon laquelle la Suisse a interdit à 188 responsables libyens d'entrer en Suisse, avec en toile de fond la crise diplomatique entre Tripoli et Berne.

Selon Oea, qui cite un "responsable libyen de haut niveau", la liste suisse comprend le colonel Kadhafi et sa famille, des responsables du Congrès général du peuple (Parlement), du gouvernement, ainsi que des "responsables économiques et des dirigeants militaires et des services de sécurité".

Interrogée par l'AFP, une porte-parole du Département (ministère) suisse des Affaires étrangères, Nadine Olivieri, a refusé de confirmer l'information. "La Suisse continue sa politique restrictive en matière de visas envers la Libye", a-t-elle indiqué, estimant que "ce n'est rien de nouveau".

La Libye avait déjà protesté en novembre 2009 contre une politique européenne limitant l'octroi de visas Schengen visant les Libyens, dénonçant une "solidarité systématique et programmée" avec Berne. Elle a menacé plus récemment de durcir sa politique de visa à l'encontre des Européens.

La crise entre Berne et Tripoli avait éclaté après l'interpellation musclée en juillet 2008 à Genève d'un fils de M. Kadhafi, Hannibal, et de son épouse, sur une plainte de deux domestiques accusant leur employeur de mauvais traitements.

"L'affaire Hannibal" a depuis envenimé les relations entre Tripoli et Berne qui ont pris des mesures de rétorsion: retrait d'avoirs bancaires des banques suisses et départ forcé des sociétés helvétiques du côté libyen, politique restrictive de visas Schengen envers les ressortissants libyens côté suisse.

Anonyme a dit…

A- a raison: maata couli allez vous occuper de vos valentines ça vous changera les idées

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Déploiement de personnalités

Des sources bien informées ont confirmé au Véridique que certains ambassadeurs de notre pays à l’étranger ont pris le chemin du retour en Mauritanie. Il s’agit notamment de l’ambassadeur de Mauritanie en Espagne l’ancien premier ministre Sidi Mohamed Ould Boubacar, de l’ambassadrice de Mauritanie en France Madame Lematt ould Ewnenn.

Il semble également que l’ancien ministre des finances Abdallahi ould Souleymane Ould Cheikh Sidiya de la transition 2005 est de retour à Nouakchott.

On ne sait pas si ces personnalités reviennent d’elles mêmes ou plutôt il s’agit d’un appel qui leur avait été adressé par le président de la République dans le cadre du fameux remaniement ministériel qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive.

Info source : Le Véridique (Mauritanie)

maatala

maatala a dit…

Salam

"Bienvenue au pays des millions de débrouillards

« Il y a autant de journalistes que de taxis à Nouakchott, d’intermédiaires aux aguets, d’opérateurs de change en alerte, d’experts en travaux finis en lévitation, de faux vrais agents de renseignements en circulation, de détenteurs de permis de recherche en embuscade, de talons de passeports en vente, de faux titres fonciers au plus offrant, de contrôles routiers au kilomètre, d’agents de la Somelec laissés à eux mêmes, ....

de douaniers en roue libre, de commerçants en chine, de réfugiés politiques en France, de vieux étudiants en Patagonie, de fonctionnaires détenant des indemnités de logements et de transport inquiets, d’enseignantes en congé indéterminé de maternité, de hauts fonctionnaires sans attribution précise, d’agents municipaux en dormance, de bombonnes de gaz à l’air libre, de faux terroristes labelisés Al Qaeda, ...

de bandits non fichés par les services de la police, de citoyens honnêtes embêtés par la police, des cadres limités réfugiés derrière leur statut d’arabisant ou de francisant, de voitures non dédouanées, de fis de… pistonnés hauts placés, de chômeurs éconduits, de femmes mariées vivant au dessus des moyens de leurs maris, ...



de vieux croulants rêvant d’une seconde jeunesse à travers l’institution de la Sirriya, d’anciens ministres qui rêvent de postes d’ambassadeurs vacants, de nouveaux ministres qui ont perdu le sommeil à cause des rumeurs d’un remaniement imminent,...

de personnes respectables qui se targuent d’avoir un ccès direct à la présidence, d’opposants de carrière mécontents, de prisonniers salafistes repentis, de gendarmes en vadrouille, de citernes d’eau en vente, de mendiants irrités contre Ould Daddé, de sites internet sans lendemain … ».

Après avoir débité cette longue litanie des choses qui ne vont pas, M&M vida sa tasse de thé d’un trait. Grand amateur de ce liquide qu’il croyait mauritanien à 100%, M&M se posait aujourd’hui une question à la fois philosophique et astronomique : qu’est qu’un mauritanien ? Dans quelle planète vit-il ?

L’appellation, «pays des millions de poètes » l’a toujours fait sourire. Or il le sait, les mauritaniens ont changé depuis la dernière visite d’Ibn Batouata. A force de coup d’Etats et de crise économique, les mauritaniens sont devenus «le pays des millions de débrouillards ». A commencer par la femme de M&M, la grosse et ravissante Tettou, qui arrive, avec 1000 ouguiyas, à acheter pour 2000 ouguiyas et à déclarer à son mari 3000 ouguiyas. M&M est encore frappé par la balkanisation de la vie politique.

maatala a dit…

Comment un pays de 3 millions d’habitants est –il parvenu à créer 70 partis ? Certainement pour encourager la transhumance politique, héritage d’un passé de nomadisme encore vivace. Lui-même, M&M, a changé dix fois de parti, pour des raisons tribales, alimentaires, spirituelles ou juste pour changer avec l’air du temps.

Un jour il a claqué la porte d’une formation parce qu’une femme du parti, alors ministre, a osé serré la main du chef d’Etat de la Patagonie. L’instabilité des politiciens fait sourire M&M à chaque fois qu’il voit la banderole de la « COD », coordination de l’opposition. M&M s’est trituré dernièrement les méninges pour comprendre le dernier communiqué de la COD, s’alarmant de l’ingérence des puissances étrangères.

Après avoir lu ce texte alarmant, il a frappé de porte en porte, sans aucune réponse. «ce que dit le communiqué est pourtant évident » lui balance à la figure l’un des fervents adeptes de la COD, inféodé à cette organisation pour des raisons tribales. En dehors du champ politique, il y a tout un pan de l’espace public que M&M a dû mal à comprendre. La société civile.

Bien qu’il y ait 4000 ONG en Mauritanie, M&M ne croit pas beaucoup à l’activisme de certains. Ne vient-il pas d’apprendre que l’oncle de Tettou qui avait créé une ONG destinée à l’environnement a depuis amélioré son environnement personnel, achetant villa sur villa grâce aux fonds octroyés par la Patagonie ?

Autre monde que M&M connaît bien, le journalisme. Grâce à des appuis bien placés, il a appris que la Mauritanie ne compte que 140 cartes de presse en circulation. Est-ce à dire que tous ces journalistes agglutinés au Palais de Congrès de jour et de nuit sont composés de Peshmergas aux trois quarts ?

Certes cet esprit de débrouillardise a permis au mauritanien de traverser une guerre, six coups d’Etat et des situations de famine, sans beaucoup de mal. Mais lui permettra-il de sortir du sous développement ? M&M en doute fort convaincu qu’il va falloir plus d’une réforme au président des pauvres pour rétablir l’ordre.

P.S : toute ressemblance est fortuite. M&M étant un personnage fictif mauritanien, marié, ex futur polygame, fonctionnaire et très intéressé par la chose politique.

Info source : Mauritanies1

maatala

maatala a dit…

Salam

Article précédent

Lu sur cridem

maatala

maatala a dit…

Salam

Cher A-

Un service perso:

Peux-tu traduire cette phrase de Couly dont, je suis le destinataire:

"YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER"

Il oublie que je suis francophone

maatala

Anonyme a dit…

Maata le raciste, l'ethnocentriste et l'imbecile:

Tes erections emotionnelles ne m'interessent pas. Je suis ce que je suis et je n'ai de compte a' rendre a' personne. Ce n'est pas un petit imbecile et un mouchard comme toi qui me dictera comment je dois penser.
Les autres defendent les interets de leurs pays tandis que les personnes comme toi, font tout pour entrainer la Mauritanie dans votre MERDE!
j'aimerais toujours savoir ce que vous comptez tirer de cette alliance de MERDE avec l'Iran.
Cherchez plutot des alliances qui peuvent vous profiter pour vous faire sortir de la pauvrete'. Avant de penser a' changer le monde, il faut d'abord nourrir les Mauritaniennes et les Mauritaniens.
J'ai bien supporte' le President Georges Bush and so what???
ENTE' FOYSSIDE ET JE N'AI PLUS DE TEMPS POUR TES ERECTIONS EMOTIONNELLES!!!!!

Anonyme a dit…

Je traduis par respect à a- qui est un vrai marabout.

Traduction Ould Khayar: Tu es un grand tricheur, un menteur et un enculé de niqueur de sa mère.

Expression infantile et qui n'honore pas celui qui le dit.


"YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER"

Anonyme a dit…

couli arrête!

maatala a dit…

Salam

Merci l'ami pour la traduction

Trés chére Citoyenne

j'espère que tu n'a pas raté une miette de ce débat.

Couly, je te pardonne tes insultes.

Ma mère aussi dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maata le raciste, l'ethnocentriste et l'imbecile:

YOU ARE WITHOUT ANY DOUBT, A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED MOTHER FUCKER!!!!!!!!!

Just in case you missed it, let me repeat myself one more time:

YOU ARE WITHOUT ANY DOUBT, A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER!!!!!!!!!!!!

Francophone ELVEYAVI. Un francophone n'ecrit jamais je "M'INTIENS". ENTE' MANAKE ZREYTA!!! Allez-y tromper d'autres personnes.Tout indique que tu n'as pas depasse' l'ecole primaire.Il faut continuer a' "lire pour nous". Les ide'es de Maata n'existent pas!!!
Je "M'INTIENS" tout ce que j'ai dit a' propos de toi.
Tu "T'INTIENS" TES ERECTIONS EMOTIONNELLES!!!!!
You are a naked person, a big time fraud, a liar, and a fucked up mother mother.
How much are they paying you to try to build a case against me? Fils de chien!!! ANA NOUWEYKHZAKE WOU NOUWEYKHIZE TOUS CEUX QUI SONT DERRIERE TOI!!!!
VOUS NE POUVEZ ABSOLUMENT RIEN FAIRE CONTRE MA PERSONNE. YOU ARE NOTHING BUT A WHOLE BUNCH OF LOSERS.
QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ POUR M'ATTAQUER A' VISAGE DECOUVERT?
VOUS SAVEZ QUE SI VOUS MONTREZ VOS VILAINES FIGURES, LES CONSEQUENCES NE SE FERONT PAS ATTENDRE ET ELLES SERONT CATASTROPHIQUES POUR VOUS!!!!

M'CHI YELIKLEYB!!!
YENSKHAKE INCHALLAH!!!

Anonyme a dit…

Maata le raciste, l'ethnocentriste, l'imbecile et le mouchard:

LAISSE TA MERE LOIN DE CE DEBAT. JE N'AI QUE RESPECT ET ADMIRATION POUR ELLE. LES INSULTES SONT POUR TOI ET TOI SEUL.
YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER!!!!!

Anonyme a dit…

Maatala dit seulement merci et laisse passer

Anonyme a dit…

amigo it's nice to take a break from time to time vouloir péter plus haut que son ... on risque de ne souffler que du vent.

maatala a dit…

Salam

Couly

tu ne m'inspires plus que de la tristesse et de la pitié....

je te pardonne une fois de plus

maatala

maatala a dit…

Salam

Les amis

Bonne soirée et que Dieu vous protège vous et vos familles.

maatala(ZEN et triste)

Anonyme a dit…

Merci maatala. A-

Anonyme a dit…

La reciprocité suisse. La Libye bloquée. pour la Libye, c'est ne touche pas à mon fiston. pour la suisse c'est ne touche pas à mon compatriote.
===
Suisse / Libye - Article publié le : dimanche 14 février 2010 - Dernière modification le : lundi 15 février 2010

La Suisse limite l'octroi de visas aux ressortissants libyens Seïf al-Islam, fils du dirigeant libyen et président de la fondation Kadhafi.
AFP/ Mahmud TurkiaPar RFI
Dans le cadre du bras de fer qui oppose Berne et Tripoli depuis juillet 2008, la Suisse a limité depuis quatre mois l'octroi de visas aux ressortissants libyens. Cent quatre-vingt-huit responsables libyens dont le numéro un Mouammar Kadhafi et sa famille seraient concernés. C'est un journal libyen proche de Seïf al-Islam, le fils aîné Kadhafi, qui donne l'information ce dimanche 14 février 2010 sur son site internet. Seïf al-Islam en a fait les frais d'ailleurs, il y a un peu plus de quinze jours, quand il a voulu se rendre au sommet de Davos.


14/02/2010
par Marie-Pierre Olphand


Dans le conflit qui l’oppose à la Libye, le gouvernement suisse a choisi d’utiliser l’arme de l’interdiction d’entrée. Elle est d’autant plus efficace que faisant partie de l’espace Schengen, l’interdit de la Confédération pèse aussi sur les voyages en Europe.
Les restrictions concernent un grand nombre de dirigeants libyens – on parle de cent quatre-vingt-huit personnes – dont les membres de la famille du colonel Kadhafi.

Ainsi, son fils Seif al-Islam a-t-il été empêché de participer au Forum de Davos à la fin du mois de janvier où il avait pourtant ses habitudes. Officiellement, Berne se refuse à tout commentaire. Cette politique de limitation des visas a été mise en place en novembre 2009 et la Suisse a reçu l’appui et la coopération des pays européens.

Tripoli qui a plus d’une fois protesté, dénonce « la solidarité systématique et programmée avec Berne ». Longtemps isolée, la Suisse compte désormais des alliés. Mais ce durcissement n’a tout de même pas encore permis le retour en Suisse des deux ressortissants suisses retenus depuis l’été 2008 à Tripoli.

tags : Libye - Suisse

Anonyme a dit…

Maata le raciste,l'ethnocentriste,
l'imbecile et le mouchard:

Je ne suis pas venu demander pardon aupres de toi et je ne le ferai jamais. Tu peux utiliser cette petite psychologie pour toi meme. Depuis bientot 4 ans tu tends un peu partout tes pieges imbeciles pour tenter de me porter prejudice. Un mediocre comme toi ne peut point du tout me pieger. JE N'AI ABSOLUMENT RIEN A' ME REPROCHER, JE N'AI PEUR DE RIEN, JE DIS HAUT ET FORT CE QUE JE PENSE ET JE NE LAISSERAI AUCUN CHIEN INSTALLER UNE QUELCONQUE PEUR DANS MON COEUR ET MON ESPRIT. EN TANT QUE CITOYEN AMERICAIN, J'AI DES DROITS ET DES DEVOIRS QUI NE SONT DONNE'S PAR NOTRE CONSTITUTION. JE LES EXERCERAI ET JE NE LAISSERAI AUCUN FILS DE CHIEN LES PIETINER!
C'EST BIEN TA VIE QUI EST BIEN TRISTE ET C'EST BIEN MOI QUI AI PITIE' DE TOI!!!
"Il est HARKI, il a supporte' Bush, il est conservateur qui n'a pas supporte' Obama, il est ceci, il est cela;" I am trying to find out what you are trying to achieve with these comments/insults knowing very well that many of them are flat lies!!!!
Why do you bring Obama, the American presidential election, Bush and the Irak war into a debate about Mauritania? What are you trying to achieve?????

Je dis haut et fort qu'un enfant Palestinien ou Irakien n'est pas meilleur qu'un enfant Mauritanien.
Je dis haut et fort que l'alliance avec l'Iran et le Soudan est suicidaire, IL FAUT DONC ARRETER D'ENTRAINER NOTRE PAYS LA MAURITANIE DANS VOTRE MERDE!!!!SI LES CAUSES DE CES IMBECILES DE FAUX DIRIGEANTS IRANIEN/SOUDANAIS ET AUTRES CRIMINELS, VOUS SONT CHERES AU POINT OU' VOUS ETES PRETS POUR SACRIFIER LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS, JE VOUS DIS D'ALLER AU DIABLE VIVRE AVEC EUX, FAITES TOUT CE QUE VOUS VOULEZ FAIRE AVEC EUX CHEZ EUX MAIS DE GRACE, LAISSEZ NOTRE PEUPLE VIVRE EN PAIX. C'EST BIEN TRISTE DE VOIR DES PERSONNES QUI N'ONT RIEN COMPRIS DE LA DYNAMIQUE INTERNE DES GRANDES DEMOCRATIES OCCIDENTALES, SE PRENDRE POUR DES EXPERTS DES RELATIONS INTERNATIONALES.
Je dis haut et fort que notre pays est pauvre et endette' jusqu'au cou. NOS MARMITES FAMILIALES SONT VIDES. ON DOIT DEVELOPPER DES ALLIANCES QUI NOUS PERMETTRONT DE SORTIR DE CETTE MISERE DANS LAQUELLE NOUS SOMMES. ON NE DOIT NULLEMENT JOUER LE MERCENAIRE POUR DES DIRIGEANTS CRIMINELS ET IMBECILES QUI N'ONT AUCUN RESPECT POUR LEURS PROPRES PEUPLES ET QUI N'ONT AUCUN RESPECT POUR LA MAURITANIE.
JE DIS HAUT ET FORT QUE PLUSIEURS DES PROBLEMES DE LA REGION VIENNENT DE L'ALGERIE ET DE LA LIBYE.
JE DIS HAUT ET FORT QU'IL FAUT ETRE PRAGMATIQUE ET REALISTE. LES ERECTIONS EMOTIONNELLES NE NOUS MENERONT NULLE PART.

Maata, you are a big time fraud, a fucked person, and a liar!!!

We can take the high road MAIS SI CE SONT LES BASSESSES QUI T'INTERESSENT, JE PEUX ME RABAISSER A' TON NIVEAU POUR PARLER LA MEME LANGUE QUE TOI.
YOU JUST DON'T KNOW ANY BETTER!!!

Anonyme a dit…

Vlad enta vem? "Ils" sont entrain de sacrifier le pauvre Camatte, juste pour faire croire à la dangerosité d'AQMI au Sahara-Sahel et ouvrir la voie pour l'installation de bases militaires et bloquer les chinois et les russes, et justifier du carnage quelque part. Jeremy Keenan a tout vu juste. Relis bien et tout doucement, en cliquant sur tous les liens. Ce n'est pas la première fois que les barbouzes de part le monde font des choses pareilles. A-

=======

Nouveau refus de Bamako de libérer des islamistes d’Aqmi
14/02/2010

Le Mali "n’a pas changé de position" et a une nouvelle fois refusé de libérer des islamistes en échange de l’élargissement du Français Pierre Camatte enlevé fin novembre par Al-Qaïda dans le nord malien, a-t-on appris dimanche (14 février) de sources gouvernementales maliennes.




Malgré "l’insistance" des émissaires français conduits samedi par le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, le Mali a été "correct" mais "n’a pas changé de position", a précisé à l’Afp une source gouvernementale malienne.

"Nous vivons dans un environnement international où il y a des règles en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme. Il faut les respecter. C’est ce que fait le Mali en refusant de libérer des terroristes. Nous l’avons expliqué à nos amis français", a-t-elle indiqué.

"Nous ne dirons pas plus mais il n’est pas question de libérer des islamistes", a déclaré à l’AFP une autre source gouvernementale.

Le ministre français des Affaires étrangères, M. Kouchner, et le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, ont effectué un discret et bref séjour à Bamako dans le cadre de l’affaire de l’otage Pierre Camatte.
C’est la deuxième visite surprise du chef de la diplomatie française dans la capitale malienne, après une première début février.

Pierre Camatte a été enlevé par des autochtones de la localité de Ménaka (nord) et cédé ou vendu à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) le 26 novembre 2009 dans le nord du Mali.

Aqmi a fixé la semaine dernière un nouvel ultimatum: elle réclame la libération de ses membres arrêtés au Mali contre la libération de l’otage français, dont la vie serait en danger si Bamako et Paris n’acceptaient pas l’accord avant "la date butoir du 20 février".

Au moins quatre islamistes arrêtés au nord sont actuellement détenus dans les prisons maliennes.

L’Algérie soutient la position malienne de ne pas libérer ces islamistes en échange de l’élargissement de Pierre Camatte, a indiqué dimanche à l’Afp une source proche de la présidence malienne.

"L’Algérie non seulement soutient notre position de ne pas libérer les terroristes qui sont en prison au Mali mais nos amis algériens nous ont également fourni de la documentation juridique sur le sujet", a déclaré à l’Afp cette source.

Les relations entre le Mali et l’Algérie, deux pays voisins, s’étaient refroidies à cause de divergences sur la manière de lutte contre l’insécurité dans le Sahel.

"Il y a eu des malentendus. Mais avec le soutien clair de l’Algérie au Mali dans sa position de ne pas libérer des terroristes, je voudrais souligner qu’il y a une embellie, que nous Maliens voulons consolider", a ajouté la même source.

(Afp)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Vladimir,

Jeremy Keenan, c'est sur Taqadoumy aussi. Kliki, kliki we kliki. Amitiés. A-

===

http://www.taqadoumy-fr.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2908&Itemid=28

Anonyme a dit…

Couly,

Cesse ce comportement puéril car
insulter maata, c'est lui donner raison.

la faiblesse de ton argumentation, c'est ton incohérence et malheureusement pour toi maata maîtrise l'art d'appuyer là ou cela fait mal.

Par exemple:

Passer de Moctar au CMDJ en faisant l'impasse sur les méfaits de 20 ans de dictature est une malhonnêteté intellectuelle et sur ce point maata a raison.

Son argumentation est plus pertinente que la tienne et si pour y répondre, il ne te reste plus que le registre des insultes, c'est en soit la preuve que, tu a perdu la bataille des idées et de la respectabilité.

Un lecteur assidu de CANALH

Anonyme a dit…

depuis deux ans que je lis canal, je n'ai vu couli passer aux insultes minables que deux fois, il lui arrive de péter les plombs, il faut pardonner ce qui est pardonnable car il écrit sans l'anonymat ce qui est courageux ou suicidaire c'est selon. C'est lui qui a choisi, il doit assumer et les insultes en bas de la ceinture n'ont rien à faire venant d'un homme si instruit... insulter la mère, ça c'est impardonnable. dieu merci pour lui maata est un fantôme donc ce genre d'insulte fait moins de dégâts car maata sait que couli s'adresse à un ano qui peut être n'importe qui

bien sûr à force de se lire les uns les autres ont fini par bien se connaître autant que faire se peut mais il n'en reste pas moins que si couli fait des excuses il aura droit aux circonstances atténuantes, c'est pas évident d'écrire sans l'ano et s'en recevoir plein la gueule surtout sur des sujets qui peuvent faire renvoyer à aioun, tout le monde le sait

écrire caché ça protège et cela donne aux donneurs de leçons un cachet parfaitement pur or personne ne l'est et chacun à ses chapelles inavouables et chacun à des cadavres dans son placard car la tayie n'a épargné personne, la connivence à des degré divers fut totale. Quiconque est fonctionnaire doit fermer sa gueule, quiconque à un parent dans l'armée aussi, et chacun traîne sa ou ses tributs

il est clair que si ici chacun parlait sans l'anonymat, couli en recevrait moins dans la gueule

cela n'excuse rien, insulter la mère, ensuite traduire, on attend les excuses


tout cela c'est vraiment lamentable

Anonyme a dit…

lu pour qui veut

Déclaration : La position du Maroc vis à vis de la Mauritanie.

Le 8 février, le centre Arabo-africain de communication et d’information a co-organisé avec le journal El Bedil et le centre de recherche libyen du livre vert, un colloque sur le thème « droits des peuples colonisés à l’indemnisation ». Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des efforts de la société civile maghrébine visant à obtenir l’indemnisation de la période coloniale ainsi que les excuses des anciennes puissances coloniales.

Saluant hautement cette perspective, l’Initiative Nationale pour la Sauvegarde de la Constitution rappelle également les torts subis à la Mauritanie de la part du royaume frère du Maroc, étant le premier pays à avoir contesté l’autodétermination de la Mauritanie en 58. Chose contrariée par l’arrivée du Général De Gaule à Atar déclarant le droit à l’autonomie interne à la Mauritanie.

Par ses visées expansionnistes, ce Maroc a envoyé un groupe d’hommes armés sous le label de « Jeich Tahrir » qui a été défait par la résistance des vaillants combattants mauritaniens qui ont payé de leur sang pour défendre la mère patrie.

Ici, précisément vient notre vive reconnaissance à la république française qui s’est mise au coté de la Mauritanie pour sa souveraineté, par appui militaire et politique couronné par l’accession à l’indépendance en 1960 sous la conduite du Président maître Moktar Ould Daddah. Depuis lors le Maroc n’a cessé de mener des campagnes de déstabilisation à l’encontre de la jeune patrie mauritanienne.

D’abord la campagne médiatique sur les antennes de Radio mauritanienne, menée par le journaliste Mohamed Lemine Ould Lagatt et du coté marocain par un certain Allal El Fassi sur la radio marocaine ,défendant les intérêts de son pays au détriment de la Mauritanie.

En 1975, le royaume d’Espagne se retire du Sahara en octroyant son autonomie, subitement le Maroc proclame la partie de Wad Dheheb comme partie intégrante de son royaume. Cette expansion a conduit la Mauritanie à s’impliquer dans ce conflit non justifié en annexant la partie appelée Sakiet Hamra. Une guerre meurtiere qui a couté la vie à de braves hommes de part et d’autre, parmi ces mauritaniens figurent feu Soueidatt et Sidi Ould Heyine pour ne citer que ceux là, et hormis les dégâts matériels et les blessés dont notamment Mohamed Ould Sid’Ahmed Lekhal...

Anonyme a dit…

...C’est cette guerre qui est à l’origine du coup d’état de 78 mettant fin au règne de Moktar Ould Daddah évincé par le lieutnant colonel Moustapha Ould Mohamed Saleck. Depuis cette date la Mauritanie est sécouée par des putschs successifs jusqu’à l’avènement de Mohamed KhounaOuld Haidalla qui opta pour le retrait définitif de la Mauritanie du Sahara et au retour des anciennes frontières héritées de la colonisation délimitant le pays au nord par Ain Bentili et à l’ouest par la Gouara.

Le 16 mars 1981, un commando dirigé à partir du Maroc, échoue dans une tentative de coup d’état, le bilan est sans appel, macabre aussi bien parmi les loyalistes que parmi les mutins.

Les douloureux événements de 89 sont l’oeuvre systématique de ce pays qui a su encourager « l’opération retour des mauritaniens blancs au Royaume » visant une politique divisionniste de la patrie mauritanienne. Des dons de nationalités à des hauts cadres de ce pays et incitant tous les fonctionnaires sortant du Maroc à défendre les interets du royaume à ceux de la patrie.

La campagne a continué par l’installation d’une chaîne à Layoune qui ne diffuse que la vie et la culture mauritaniennes relatant la Mauritanie profonde. Tout le patrimoine culturel du pays a été volé par ce royaume, ce qui constitue un outrage et un mépris à la république islamique de Mauritanie.

Cette haine acharnée contre la Mauritanie perpétrée par le Roi Mohamed 6, s’est soldée par le coup d’état du 3 août 2005 destituant le Président élu au suffrage universel, Maawiya Ould Sid’Ahmed Taya. Ce Roi n’a jamais ménagé d’efforts pour le non retour à la légalité et à la stabilité de ce pays.

L’initiative nationale pour la sauvegarde de la constitution a voulu par cette déclaration mettre l’opinion mauritanienne au courant de ces réalités odieuses, et exige du roi du Maroc des excuses pour les torts et préjudices à la Mauritanie.

Enfin l’initiative nationale pour la sauvegarde de la Constitution interpelle également le Maroc a respecter la souveraineté mauritanienne et l’intégrité de son territoire, conformément au respect des conventions internationales en vigueur.

Vive la liberté et le respect des peuples

source: piratage

Anonyme a dit…

salut ,

sur google si vous tapez :

Campaign Contributors Lookup

il y a un certain couli qui apprait .il contribue avec +1000$ dans OBAMA VICTORY FUND à washington dc , est ce quelqu'un a une idée qui ça pourrait être ..?

rimo

Anonyme a dit…

" Aziz sonne, Samory Ould beye accourt..."

à lire chezvlane

cliquez ici

Anonyme a dit…

Anonyme du 15 fevrier 2010 11:14 ou grand-mere de Maata/TRES PROBABLEMENT MAATA LUI MEME:

Je ne cherche pas de respect aupres de Maata le raciste, l'ethnocentriste, l'imbecile et le mouchard; ses semblables et toi! TU ES PROBABLEMENT MAATA! Tu as seulement ecrit sans signer.
Dans mon ecrit du 14 fevrier 2010 14:36 j'ai bien ecrit: "...Les detournements ont commence' depuis le regime d'AL MARHOUM Moctar Ould Daddah et ils continuent aujourd'hui meme sous le regime du President Mohamed Abdel Aziz." Tu n'es certainement pas francophone! Si tu l'es, ton niveau ne depasse pas l'ecole primaire et si tel est le cas, il n'y a aucun doute que tu etais cancre!!!!!
Mon memoire de Maitrise qui date de 1986, etait a' propos des plans d'urgence pour faire face aux consequences humaines de la secheresse en Mauritanie. Je sais a' partir de mes recherches qu'une bonne partie des aides destine'es aux premiers plans qui ont ete' elabore's sous le regime Daddah, a ete' BIEN DETOURNE'E. LES PREMIERS RICHES DE... FAIM (pour reprendre l'expression de mon professeur Wane Birane,)ont fait leurs apparitions sous la premiere republique. C'est durant cette periode que nous avons vu des somptueuses villas surgir des sables pour eblouir honteusement les KHAYMA haillon des quartiers peripheriques.
Personne ne dit qu'il n'y a pas eu de detournement sous les differents pouvoirs qui se sont succede's a' Nouakchott. Comme disait un dirigeant politique sous Daddah: "Nous avons certes vole' mais le boubou de chacun de nous n'avait qu'une seule poche. Les militaires sont venus et chacun d'eux a plusieurs poches dans sa tenue. Ils volent plus que nous."

Maata, ente' Foysside!!!
Tu es libre de voir dans mes ecrits ce que tu veux. Cela ne m'empechera pas de dormir.

C'est a' cause de la neige que les etablissements scolaires etaient ferme's pour une semaine. Je reprendrai demain et mes activite's ici seront rares. Tu auras le terrain libre pour raconter tes betises.

Vlane:

Depuis quand le dialogue est un crime.
La strategie des FLAMISTES, RACISTES ET ETHNOCENTRISTES EST D'ISOLER CARREMENT ABDEL AZIZ AFIN DE LE DETRUIRE. CES RACISTES ET ETHNOCENTRISTES VEULENT UNE DESTRUCTION TOTALE DE LA MAURITANIE. C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE ILS ONT PEUR DE TOUTES LES OUVERTURES POLITIQUES!!!

Anonyme a dit…

Couli qui lèche azzizzo qu'il appelait la tortue fachée. Tu est inconsistint (lol) monsieur couli.

Anonyme a dit…

couli ; on veut juste savoir maintenant que c'est passé

ceci:

" "YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER"

que diraient tes élèves, leurs parents, et votre administration d'un "professeur" qui s'exprime ainsi avec ses compatriotes et sans l'anonymat

alors tu t'excuses ou tu assumes persiste et signes?

c à cause de ce genre d'insultes que les gens fuient les forums et personne ne veut écrire ni même oser dire qu'ils visitent des sites pareils

tu excuses ou tu persistes et signes?

c'est tout ce qu'on aimerait savoir

que tu traites maata d'imbécile et autres ce n'est pas méchant, mais insulter les mères et ne pas s'excuser

on espère que tu seras pas si petit et que tu t'excuseras au moins pour cette insulte là sinon ne t'étonne pas que plus personne ne te parle et si jt lm sans tes excuses j'effacerais toutes tes manifestations et je te dirais gentiment d'aller au diable

Anonyme a dit…

Je suis oppose' aux coups d'etat!!!Je suis donc contre les deux coups d'etat d'Abdel Aziz et non contre sa personne.Aujourd'hui,Nous ne pouvons pas ignorer qu'il est le president de la republique.QU'IL SOIT TORTUE OU VAKROUNE, SES ACTIONS ENGAGENT TOUT NOTRE PEUPLE.Nous savons egalement que notre pays a des problemes et est entrain de glisser dangereusement vers le mauvais cote'. S'il faut discuter avec le diable pour eviter un suicide collectif, je pense qu'il faut le faire!!!!

PS.

Je me suis bien moque' de lui en lui donnant le surnom "TORTUE FACHE'E." J'ai egalement ecrit qu'il etait le meuilleur candidat parmi ceux qui etaient dans la course pour la presidence. J'ai aussi explique' pourquoi j'ai aime' sa victoire. Je suis redevenu tres critique a' son endroit a' cause de l'affaire BCM,DES ARRESTATIONS ARBITRAIRES ET DES ALLIANCES SUICIDAIRES AVEC LE TERRORISTE IRANIEN ET LE CRIMINEL SOUDANAIS.
Maintenant qu'il commence a' voir les consequences negatives de ses actions et retourne a' la raison en acceptant de dialoguer avec les uns et les autres pour trouver des solutions qui permettront de maintenir la paix civile; je pense qu'il faut etre inconscient ou ne pas aimer la Mauritanie pour lui dire de ne pas parler aux Mauritaniennes et aux Mauritaniens.


Mon cher Vlane, il faut etre capable de regarder au-dela de simples strategies. Les Mauritaniennes et les Mauritaniens doivent etre capables de se regarder droit dans les yeux pour se dire la verite'.
Pour terminer je conseillerais vivement a' Abdel Aziz de se reconcilier avec les presidents Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya, Ely Ould Mohamed Vall et Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.CES HOMMES SONT TRES CAPABLES, TRES INTELLIGENTS ET ONT DES MILLIERS DE SUPPORTERS DERRIERE EUX.ILS PEUVENT L'AIDER A' RESOUDRE LES NOMBREUX PROBLEMES DE NOTRE PAYS.

Anonyme a dit…

Anonyme du 15 fevrier 2010 17:16 dit Maata/KBG

Je persiste et signe et je me repete:

TU ES UN RACISTE, UN ETHNOCENTRISTE, UN MOUCHARD, UN IGNORANT, YOU ARE BIG TIME FRAUD,A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER!!!!!
YOU CAN GO TO HELL!!!!!!!

JUST FOR THE PLEASURE, LET ME REPEAT MYSELF ONE MORE TIME:
YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR!
AND A RACIST!
YOU HATE ANYONE WHO IS NOT FROM YOUR ETHNIC GROUP, HALPULAR!
YOU ARE AN IGNORANT PERSON!
YOU ARE A FUCKED UP PERSON!
YOU ARE A MOTHER FUCKER!
YOU ARE A BULLY AND YOU REALLY BELIEVE THAT YOU CAN INSTALL FEAR IN THE HEARTS AND MINDS OF PEOPLE!!!

QU'EST-CE QUE TU ATTENDS POUR EFFACER MES ECRITS? FILS DE CHIEN!!!!
ANA HOUWEYGRAKE WOU NOUWEYGHZAKE!
ANA HOUWEYGUIRE WOU NOUWEYKHIZ TOUS CEUX QUI SONT DERRIERE TOI!!!

FILS DE CHIEN, IL FAUT REVOIR TOUS LES ECRITS POUR DIRE QUI EST LE PREMIER A' INSULTER.
TU PENSES QUE JE VAIS TE LAISSER FAIRE PASSER TES PETITS MOTS ASSASSINS DE "INTELLECTUEL MALHONNETE" "MALHONNETETE' INTELLECTUELLE" "HARKI" ET AUTRES BETISES QUE TU AS UTILISE'ES POUR ME QUALIFIER.
IL FAUT T'ATTAQUER A' MES IDE'ES/ECRITS!!! IL FAUT ABSOLUMENT QUE TU CESSES TES ATTAQUES CONTRE MA PERSONNE.

MEVEYSSDAKE!!! TU PENSES QUE J'ECRIS POUR ME FAIRE DE LA PUBLICITE'. MON BUT EST D'OUVRIR LES YEUX/ESPRIT ET VOUS DONNER UNE MEILLEURE COMPREHENSION DU MONDE.
TOUT LE TEMPS QUE JE PASSE POUR VOUS AIDER A' MIEUX COMPRENDRE, VOUS PASSEZ LE MEME TEMPS A' VOIR COMMENT ME DETRUIRE.

FILS DE CHIEN, CE N'EST PAS TOI QUI M'A DONNE' MON BOULOT.
FILS DE CHIEN, NI TOI NI CEUX QUI SONT DERRIERE TOI NE POUVEZ RIEN CONTRE MON BOULOT.
JE NE DISCUTERAI MEME PAS DE CE SUJET AVEC UN BATARD COMME TOI!!!
TU N'ES QU'UN JALOUX, UN HAINEUX, UN RACISTE, UN ETHNOCENTRISTE ET UN MEDIOCRE!!!!!

ESSOULE ENTE' MEJNOUNE WOU FOYSSIDE!!!
TU ES EGALEMENT AIGRI, FACHE', RACISTE ET ETHNOCENTRISTE!!!!!

M'CHI! YEKHZIKE INCHALLAH!!!!

PS:
LES INSULTES SONT POUR TOI ET TOI SEUL. TA MERE ET LES MEMBRES DE TA FAMILLE N'ONT RIEN A' VOIR AVEC TES BETISES!!!
M'CHI M'CHATTE RASSAKE! FILS DE CHIEN!!!!

LIKHUOWEYMA, KHOUWEYMTAKE!!! TU PEUX FAIRE D'ELLE CE QUE TU VEUX!
TU N'AS PAS BESOIN D'ENTRAINER LE NOM DE LM DANS TES BETISES ET TES HAINES!!!!!!!!!!!!

FILS DE CHIEN!!!!!!

Mballal a dit…

Maatala, Couli,

Merrou lethneyn,

je n`ai plus envie de passer par là.

Bebe BA a dit…

Nous avons le regret de vous annoncer que Mister Couli d'amériques a perdu la tête!

Canalh demande solonellement à l'ambassade de la Mauritanie aux etats unis de veiller à ce son évacuation sur Aïoun soit éffectuée dans les plus brefs délais.

Merçi d'avance

Anonyme a dit…

un KGB de perdu dix couli de retrouvés
couli tu as un sérieux problème, calme-toi personne ne veux te faire rentrer au pays,ni te faire perdre ton boulot, calme-toi
on regrette seulement le temps où maata t'appelait " mon frère d'amérique".

sors nous une seule insulte de maata où apparaît le mot " mère", si tu ne respectes pas les mères c'est que tu es un chien

vas dégager la neige

un enragé quand on lui tend la main, il mord

tes insultes n'insultent que les gens qui t'aiment bien et ta famille qui te lit peut-être se dit que tu es tombé bien bas

on t'y laisse

adieu

Bebe BA a dit…

Allez les gars, calmez vous! on discute entre adulte!
On est tous lié d'une façon ou d'une autre et cela ne sert à rien de s'enerver tous en même temps!
Imaginez que qq visite today le site pour la 1ére, qu'est ce qu'il pensera?
On a une reputation à tenir!

maatala a dit…

Salam

Cher Mballal

Je proteste énergiquement, car je suis la victime de ces insultes.

Par ailleurs je signale à tous que le mot "HARKI" n'est pas de moi, je n'ai fait que le reprendre.

relisez les postings.........

Par ailleurs en tant que co-administrateur de ce blog, je me dois donner l'exemple.

Mettre le coupable est la victime dans le même sac est une injustice.

Ce qui m'importe ce n'est pas la personne mais les idées et les arguments qu'elles avancent.

Fraternellement

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour A-Al Qaïda en Mauritanie : Les confidences de Ould Ahmednah

Le site ANI en arabe vient de publier le témoignage d’un membre endurci du réseau terroriste Al Qaïda au Maghreb. Il s’agit de Taleb Ould Ahmednah de son nom de guerre «Abou Al Barâa». Ce jeune a rejoint très tôt les bases du GSPC algérien avant qu’il ne devienne Branche Al Qaïda au Maghreb Islamique (Baqmi). Il a beaucoup voyagé entre la Mauritanie et le Mali dans le cadre de missions au profit de l’organisation.

Il a été arrêté au Sénégal le 21 juillet 2009, emprisonné pendant 3 mois à Dakar puis livré à la Mauritanie le 11 novembre 2009. Il est inculpé d’appartenance à Al Qaïda puis incarcéré à la prison civile de Nouakchott. Il a répondu aux questions relatives aux points d’intérêt d’Al Qaïda en Mauritanie, à l’éventuelle existence d’une branche au niveau local et au nombre de Mauritaniens présents dans les camps du mouvement.

Selon Ould Ahmednah, le GSPC qui a donné naissance plus tard au Baqmi, considérait jusqu’en 2005 la Mauritanie comme une base arrière. En avril 2005, l’arrestation de quelques jeunes en provenance des camps d’Al Qaïda et de certains Ulémas, sera à l’origine de l’attaque contre la garnison Lemgheïty en juillet de la même année.



Ould Ahmednah dit avoir condamné personnellement cette attaque, qui marque selon lui le début de l’intérêt que le Mouvement Al Qaïda porte à la Mauritanie. Il dit avoir également condamné les attaques contre Al Ghallawya et Tourine, qui aux yeux du Mouvement constituaient ou des ripostes ou des mesures préventives.

L’attaque de Tourine, dira-t-il, est l’une d’entre elle, dans la mesure où les éléments d’Al Qaïda avaient un autre objectif en se rendant sur les lieux. Mais la rencontre surprise avec l’unité de l’armée les poussa à l’auto défense. Selon lui, les militaires se sont finalement rendus et ont subi le sort que l’on connaît (exécution puis décapitation).

Al Qaïda en Mauritanie

Par rapport à l’existence d’une branche Al Qaïda en Mauritanie, Ould Ahmednah a démenti l’existence d’une telle branche. Il dira qu’aucun des Emirs d’Al Qaïda n’a mandaté quelqu’un pour créer cette branche en Mauritanie. L’histoire de cette rumeur a commencé selon lui en 2007 lorsqu’il fut désigné personnellement par l’Emir Khaled Abou Al Abass (Belouar) pour pister une personnalité occidentale en Mauritanie, qui ne soit ni américaine, ni britannique, ni française.

Et il raconte : «j’ai demandé à mon groupe de suivre un diplomate de l’ambassade d’Allemagne à Nouakchott, au moment où moi-même je me trouvais à Bamako. Dès que mes éléments m’ont averti que la cible était prête, j’ai porté l’information dans les camps du Mouvement. Un groupe commando constitué de six combattants dont je faisais partie, dirigé par Khadim Ould Semane, partit des camps, escorté par une deuxième voiture qui devait nous accompagner jusqu’aux frontières et attendre notre retour. On devait ramener l’otage.

maatala a dit…

En cours de route, nous avions essuyé un court accrochage avec des «Touarègues » qui ne nous avaient pas reconnu et qui se sont excusés par la suite. Nous avons poursuivi notre périple. Khadim était à l’avant du camion qui nous transportait nous et l’Algérien «Abou Hafs Jezaïri».

Aux frontières entre l’Algérie et la Mauritanie, l’Algérien s’est excusé de ne pouvoir continuer la mission car il n’avait pas confiance en Khadim. Nous ne savons pas ce qui s’était passé entre eux, mais il était très fâché contre lui. Abou Hafs nous a donc quittés avec une autre voiture et nous sommes rentrés pour notre part en Mauritanie, en empruntant le désert, à partir des frontières algériennes. Nous devrions accomplir la mission rapidement et repartir avec l’otage.

Après quatre jours d’un laborieux voyage, nous sommes rentrés à Nouakchott la nuit. Nous fûmes accueillis par l’un des membres du groupe chargé de pister l’otage allemand. Il nous a conduit vers une demeure à Teyarett où nous avions passé la nuit.

L’élément nous a appris que la cible s’est dérobée à leur surveillance depuis deux jours et qu’il est probablement parti en voyage. Nous avions décidé alors de rester encore quelques jours pour attendre le retour de la cible. Comme la maison que nous avions loué au Ksar n’était pas bien indiquée, nous avons loué une autre à Tevragh-Zeina ».

Khadim désemparé

«J’ai remarqué que Khadim Ould Semane était stressé et qu’il s’abîmait dans des choses qui n’avaient rien à voir avec la mission qui nous avait amenée. Parfois, il nous suggère de lancer l’assaut contre le restaurant VIP proche de l’ambassade israélienne, sous prétexte que ce resto est fréquenté par les juifs, d’autres fois il nous propose d’enlever un citoyen français. Chaque jour, il nous sortait un nouveau scénario. Je lui ai dit que je ne pouvais supporter de tels comportements et que l’Emir Khaled nous avait confié une mission bien précise que nous devons exécuter et retourner rapidement vers nos bases.

En plus, il violait les ordres de Khaled et refusait de rester à la maison. Il sortait dès fois en début de journée et ne retournait que le soir, alors qu’on nous avait intimé l’ordre de ne pas sortir de la maison. J’étais le seul à être autorisé à sortir parce que j’étais inconnu des services de sécurité alors que lui, non seulement il est connu mais il est recherché.

J’ai fini par être convaincu qu’il ne voulait pas exécuter la mission pour laquelle nous étions venus. Il avait refusé aussi de me donner l’autre partie du code qui m’aurait permis de contacter Khaled pour lui rendre compte. Chaque fois, Khadim nous apportait des informations contradictoires et imprécises. J’ai alors décidé de me retirer et de le laisser avec les autres. Je me suis rendu au Sénégal.

Après mon départ, il lança l’opération contre la fourgonnette du Port de Nouakchott. Il garda pour lui, après l’opération, un montant de 10 millions d’UM et envoya 54 millions d’UM au Mouvement. Je ne sais pas comment a-t-il pu justifier la part qu’il s’est approprié. Il s’est marié avec ça et s’est constitué un bon pactole ».

Il s’est attaqué à des murs

«Après l’opération d’Aleg qui s’est soldé par la mort de quatre Français, l’Emir Khaled lui a envoyé des gens qui lui ont donné l’ordre d’attaquer l’ambassade d’Israël pour redorer le blason du Mouvement. Il fallait que l’opération soit vraiment d’éclat. Seulement, Khadim s’est attaqué, la nuit, à des murs. Par la suite, il lui a été demandé, lui et ceux qui étaient avec lui, de se replier, sans leur laisser le temps de terminer la mission.

maatala a dit…

Les Emirs avaient insisté pour qu’il achève la mission et de retourner rapidement, mais il les fera traîner. Lorsque la pression devint forte, il leur dit avoir trouver une nouvelle cible. Il s’agissait de grands montants qu’il allait dérober et il demanda l’envoi de renforts pour exécuter l’opération. On lui envoya un véhicule avec quelques éléments à bord, comme Taki Ould Youssouf et d’autres. Ils vinrent à Nouakchott mais les promesses de Khadim se révélèrent fausses.

Après les accrochages qui ont eu lieu en avril 2008 près du Centre émetteur, Taki et le groupe qui était arrivé avec lui se replièrent, amenant la voiture du Mouvement et leurs matériels. A leur sortie de Nouakchott, ils ont contacté Khadim pour lui demander de les rejoindre le jour même où a eu lieu l’accrochage, mais il refusa sous prétexte que les services de sécurité avaient encerclé Nouakchott.

En réalité, il ne voulait pas retourner aux camps d’Al Qaïda de peur d’être puni pour avoir transgressé les ordres, pour avoir inutilement engagé le Mouvement dans une situation difficile en Mauritanie. Moi personnellement, j’ai rencontré quelques Emirs après ces évènements, et j’ai constaté le peu d’estime qu’ils portent envers Khadim. Pour eux, il a nui plus au Mouvement qu’il ne l’a servi et qu’il a transgressé leurs ordres.

Branche mauritanienne

Sur la «Bey’a », l’allégeance que Khadim Ould Semane devait recevoir au nom du Mouvement de la part de jeunes Mauritaniens, Ould Ahmednah a déclaré que l’Emir Khaled n’a mandaté personne pour nouer des allégeances en Mauritanie. Khadim lui-même n’avait même pas prêté allégeance à Al Qaïda, selon lui, pour en recueillir en son nom.

«Lorsqu’il est venu dans les camps et qu’il fut désigné pour diriger le commando dont j’étais membre et qui avait une mission bien précise, poursuit Ould Ahmednah, l’enlèvement d’un diplomate allemand, il avait demandé à faire allégeance. Seulement, Khaled lui avait demandé d’exécuter d’abord la mission dont il est chargé et à son retour, cette question sera abordée ».

Par rapport à l’organisation «Ansar Allah Vil Bilad Chinguitt», Ould Ahmednah a souligné que cette structure n’a rien à voir avec Al Qaïda et qu’il s’agit d’une pure invention de Khadim Ould Semane. «Personne ne le lui a demandé, précise-t-il. Lorsque l’Emir Khaled a appris que Khadim prenait la «Bey’a» au nom du Mouvement auprès de jeunes Mauritaniens, il lui a dit d’arrêter et de revenir rapidement dans les camps.

Les responsables d’Al Qaïda trouvent qu’il leur a beaucoup nui dans la zone et qu’il a entraîné des innocents dans les prisons. Ils ne lui ont jamais demandé d’organiser une structure dépendant d’eux en Mauritanie. Donc il n’existe pas de structure Al Qaïda en Mauritanie et il n’y a pas de direction. Ce n’est pas parce qu’on a un port altier de la tête et qu’on a une barbe touffue, ou qu’on a accomplie une mission ou prétendue à une chose, qu’on devient Emir d’Al Qaïda ».

Quant à la présence mauritanienne dans les rangs du Mouvement, Ould Ahmednah avoue que ces dernières années, il y a eu une forte affluence de jeunes Mauritaniens dans les camps d’Al Qaïda et qu’il existe aujourd’hui des gens qui envoient des jeunes de bas âge. Il existe selon lui beaucoup de Mauritaniens, autres que les élèves de Mahadras, et c’est ce qui a fini par avoir des conséquences négatives sur la scène.

Enfin, Ahmednah reconnaît avoir abandonné le Mouvement Al Qaïda depuis un certain temps, sur la base de Fatwas émises par des Ulémas du pays. «Selon eux, ce que nous faisions, ce n’était pas du Djihad et qu’il n’avait aucun lien avec l’Islam. Mes convictions ont été ébranlées et j’ai commencé à changer de position. Ainsi, j’ai fini par abandonner une telle voie » conclut-il.

Traduction C.Aïdara

Info source : L'Authentique

maatala

Anonyme a dit…

Maata a raison un ano parle de citoyennete de harki ensuite maata en fait couli le harki gentiment et a faible dose. D ailleurs maata etant immigre en fr il est mal place de parler de harki lol

JMCAD a dit…

regarder cette video elle est revolutionaire:

http://www.youtube.com/watch?v=xknCNUj0iog

Anonyme a dit…

Les attaques de Maata contre ma personne:

"...Ta malhonnetete' intellectuelle n'est plus a prouve'e."
7 fevrier 2010 10:39

"...En lisant...on comprend pourquoi la CIA a refuse' l'espion de Taya. Un mec trop dangereux dit leur psy."
7 fevrier 2010 19:48

"...n'est rien d'autre que l'avocat laudateur de la vermine issue de la Tayie."
10 fevrier 2010 12:18

"...ou la creme des espions de la Tayie. On connait la suite."
11 fevrier 2010 11:19

"...a ete' envoye' aux USA pour contrecarre' le courant de la sympathie des senateurs americains au sujet de la cause Haratine...notre BER-RISTE..."

"...Ce n'est pas la contradiction qui l'engraisse mais la betise et le tahlil."
13 fevrier 15:49

Maata, tu dois comprendre qu'on ne me pietine pas!!!!
Tu as fait toute une serie d'insultes contre ma personne avant qu'on ne soit a' ce point.
Ce n'est pas toi qui m'empechera d'exprimer mes opinions a' propos de la CIA, du General N'djaga, des hommes d'Affaires, du terrorisme et des fausses alliances avec le Soudan et l'Iran...etc.
Je te t'oblige pas de lire mes ecrits. D'ailleurs, je te prie de ne pas les lire. Si tu vas les lire et reagir, IL FAUT IMPERATIVEMENT QUE TES REACTIONS SE LIMITENT AUX ECRITS/IDE'ES QUE J'AVANCE. IL NE FAUT ABSOLUMENT PAS T'ATTAQUER A' MA PERSONNE. Je ne tolere pas ceux qui tentent de me deshumaniser.

Bebe ba et les autres, Maata oublie que je suis d'Aioun. C'est lui qui vous expose aux insultes.
Je n'ai d'excuse a' presenter a' personne. Ma conscience est tranquille!!!

PS.
Maata, je te prie de corriger les nombreuses fautes qui se trouvent dans tes ecrits cite's plus haut.

Anonyme a dit…

Maata proteste energiquement aupres de M'balall. Il dit etre la victime. Franchement je suis entrain de rire. He just doesn't know any better!
Les amis de canalh, attendez-vous a' une autre lettre Mauritanienne adresse'e a' Banki Moon, cette fois-ci de Maata.

Anonyme a dit…

Merci Maatala pour ce sommaire et traduction sur ce qu'a dit Ould Ahmednah. Une telle organisation ne peut fonctionner et bouger sans problème (Aleg, El ghallawiya, tourine et Lemgheity) sans complicité des états et je ne sais pas lesquels. Tous les émirs de cette nébuleuse sont algériens et les "services" ont leurs taupes dans cette nébuleuse. D ábord l'ordre de ne pas s'attaquer aux français, americains et britaniques et la disparition soudaine le leur cible allemande. Il est évident que la cible allemande a été informée et elle a disparu de la circulation, lórdre n'étant pas du goût de ceux qui manipulaient cette fameuse nébuleuse. Les thèses de keenan, Gèze, Melah et autrs se confirme: manpulation via des agents qui gèrent AQMI. Pour Tourine et NDB (les otages espagnols), comment ils ont fait la route de là jusqu'au Nord du Mali? Ould Ahmednah a certainement beaucoup menti sur quelques détails et il cherche à s'en sortir. Tout, comme les "air cocaine" du Mali (il paraît deux - un en novembre 09 et le second en janvier 010) ont été fabriqués par des états poue justifier la mise en place de bases militaires. Pourqoi tout ça juste pour installer des bases? C'est la question que je me pose. Certsinement on a demandé à Ould Ahmednah de raconter son histoire. Par qui? Kham

A-

Anonyme a dit…

Couli,

Tu nous a foutu la merde ici. Essaie d'être honnête avec toi-même. Tout ce que du dis ressemble à du faux et tu n'y crois pas. Ce n'est plus le temps du PRDS et nous essayons ici d'êtee honnêtes avec nous même.

Try to be honest or leave the debate. You got UPR to say what you want to say and that is ok. We missed you, but you went above the board. Never insult people.

A-

Anonyme a dit…

Je ne suis pas d'accord avec la psition de l'algérie et du Mali: il faut tout faire pour liberer Camatte, quitte à faire la chasse aux quatres après leur liberation. Ils peuvent être retrouvés rapidement. Il ne faut pas que le mali tombe dans un piege avec comme fond une rivalité temporaire entre Alger et Paris. Qui a refusé la tenue de la conférence sécuritaire de Bamako? soyons sérieux et les marines US qui sont tapis au Mali sont bien silencieux. Cet ATT est une catastrophe. A-
==

Alger appuie Bamako
El Watan, 15 février 2010

L’Algérie appuie la position malienne refusant de relaxer des prisonniers en échange de la libération de l’otage français Pierre Camatte, détenu par la branche d’Al Qaîda au Maghreb islamique (AQMI).


Le soutien d’Alger au refus de céder au chantage des terroristes a été souligné, hier, par une source de la présidence malienne citée par l’AFP qui indique que « l’Algérie non seulement soutient notre position de ne pas libérer les terroristes qui sont en prison au Mali, mais nos amis algériens nous ont également fourni de la documentation juridique sur le sujet ».

Cette juxtaposition algérienne aux côtés du Mali réchauffe quelque peu les relations entre les deux pays voisins, pas toujours d’accord sur la manière d’entreprendre la lutte contre l’insécurité dans la région du Sahel. « Il y a eu des malentendus. Mais avec le soutien clair de l’Algérie au Mali dans sa position de ne pas libérer des terroristes, je voudrais souligner qu’il y a une embellie que nous, Maliens, voulons consolider », précise la même source malienne. Après la campagne pour l’interdiction du paiement des rançons pour la libération des otages, l’Algérie apporte aujourd’hui de l’eau à son moulin en rejetant un traitement autre que celui de la force avec les bandes terroristes transformant la région du Sahel en une zone interdite et à haut risque.

Les frictions qui ont émaillé les relations algéro-maliennes avaient trait, pour rappel, à la persistance de la partie malienne à ignorer l’appui à la lutte contre le terrorisme que peuvent apporter les populations touareg dans la région. L’Algérie a maintes fois plaidé pour un axe de lutte basé sur le développement économique de la région, le règlement du conflit touareg dans certaines régions du Sahel et l’intransigeance à l’égard des bandes terroristes. Aujourd’hui, le consensus algéro-malien rétablit sur son chemin la coopération bilatérale pour combattre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne et évince des ambitions occidentales de gérer cette lutte à distance.

La visite, samedi à Bamako, d’une délégation d’émissaires français conduite par le chef de la diplomatie, Bernard Kouchner, et le secrétaire général de l’Elysée, n’a pas eu l’effet escompté par Paris et le Mali a préféré camper sur sa position. « Nous vivons dans un environnement international où il y a des règles en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme. Il faut les respecter. C’est ce que fait le Mali en refusant de libérer des terroristes. Nous l’avons expliqué à nos amis français », souligne la source citée par l’agence française. Bernard Kouchner, qui n’en est pas à sa première visite dans la capitale malienne pour convaincre ses interlocuteurs d’accepter le chantage d’AQMI en vue de la libération de Pierre Camatte, repart ainsi encore une fois bredouille.

Aqmi, qui a enlevé le ressortissant français le 26 novembre 2009, a fixé un ultimatum aux autorités maliennes au 20 février pour libérer quatre de ses membres arrêtés et détenus dans les geôles maliennes, et ce, afin d’éviter l’exécution de l’otage Pierre Camatte. Trois autres otages espagnols et deux italiens sont entre les mains d’AQMI.


Par Nadjia Bouaricha

Anonyme a dit…

Lu pour Bebe Ba. A-


Cocaïne, armes légères, pétrole trafiqué : L’Onudc tire la sonnette d’alarme


Le Républicain, 16/02/2010 L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, l’Onudc, vient de faire état, dans un rapport, de deux nouveaux développements. La première est la découverte, en juillet 2009, de grandes quantités de produits chimiques en Guinée et le deuxième est constitué par l’écrasement d’un Boeing transportant une grande quantité de drogues, dans le Nord-Mali. Pour l’Onudc, ces développements expliquent l’ampleur des moyens dont disposent aujourd’hui les trafiquants pour alimenter leurs réseaux.

Asma Sainkoudje, consultante au bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Onudc) a fait état du rapport de l’Onudc, publié en juillet 2009, qui analyse les différents types de trafics illicites qui sévissent notamment en Afrique de l’Ouest. Elle a cité : ‘’le trafic de cocaïne, importé depuis l’Amérique du sud pour être acheminé vers l’Europe, le pétrole trafiqué depuis le Nigéria, les cigarettes contrefaites qui aboutissent sur le marché ouest-africain, les médicaments contrefaits, produits en Asie pour être déversés dans la sous-région, le trafic des armes légères et de munitions, qui permettent d’entretenir les conflits, les déchets toxiques en provenance de pays industrialisés, etc.

‘’ Ce rapport, a-t-elle ajouté, constitue un document de référence en ce qui concerne la criminalité organisée en Afrique de l’Ouest… deux nouveaux développements, a-t-elle souligné, que personne n’aurait imaginés au moment de sa publication, ont fait surface. Il s’agit, tout d’abord, a-t-elle assuré, de la découverte, en juillet 2009, de grandes quantités de produits chimiques en Guinée (Conakry). Ceux-ci étaient destinés à alimenter des laboratoires clandestins et à produire des drogues synthétiques. Ensuite, a-t-elle révélé, il y a eu la découverte, en novembre dernier, d’un Boeing écrasé dans le Nord-Mali. Cet avion, utilisé pour le transport d’une très grande quantité de drogues, a-t-elle ajouté, constitue une donnée importante à plusieurs égards, notamment dans la mesure où il témoigne de l’ampleur des moyens dont disposent les trafiquants pour acheminer leurs marchandises.

C’était lors de l’ouverture de l’atelier de formation de l’Onudc sur la lutte contre le trafic illicite de drogues et la criminalité économique et financière, au Mali, qui s’est tenu, hier, à l’hôtel Radisson Blu. Etaient présents à l’atelier, des magistrats, des officiers des services de sécurité et de la douane, des représentants de l’Onudc et du ministère de la Justice. Asma Sainkoudje a ajouté que la lutte contre le blanchiment de capitaux constitue une dimension nouvelle de la lutte contre le crime. Major Angelo Pisani, le chef d’équipe qui assure la formation, a mis l’accent sur le partage d’expérience, important pour l’Italie et la Guardia Di Finanza qu’il représente, ainsi qu’au niveau des relations internationales.

Anonyme a dit…

Suite de A- pour Bebe Ba.
==

Il a indiqué : ‘’ le but de cet atelier de formation est d’apporter notre expérience et de connaître la vôtre, avec l’intention d’être utile à ceux qui ont la tâche de lutter contre des activités criminelles comme le blanchiment d’argent. ‘’ Le chef de cabinet du ministre de la Justice, garde des sceaux, Kéita Lallé Meriem Zouboye, a soutenu que cette formation est destinée aux structures d’enquête et d’instruction des affaires de délinquance financière et économique. Elle a ajouté que la dernière décennie est sans doute la période pendant laquelle se sont vues accroître les mesures institutionnelles et législatives en vue d’endiguer le fléau de la délinquance financière.

Parmi ces structures, elle a cité le Contrôle général des services publics, les inspections de départements ministériels, la Cellule d’appui aux structures de contrôle de l’administration, le bureau du Vérificateur général et la Cellule nationale de traitement des informations financières. Elle a fait observer que la mise en place en 2001 des Pôles économiques et financiers auprès des ressorts des trois Cours d’Appel et celui d’un bureau du Vérificateur général

Anonyme a dit…

Et si les compagnies trouvaient seulement de l'eau au lieu du pétrole et du gaz? Voilà ce pays qui nage dans les deux sans pouvoir se sortir de la pauvreté. N'est-ce pas? A-

Mamelle sacrée
Par : Outoudert Abrous
Lu : (1023 fois)

Le pétrole et le gaz, richesses non renouvelables qui constituent la mamelle nourricière sacrée des Algériens, sont malheureusement en train d’être bradés.

Les affaires de corruption qui viennent d’éclabousser le géant Sonatrach ont, quelque part, quelque chose de bénéfique. Ce scandale, car c’en est un, en plus des interrogations que le citoyen se pose et du degré des implications au sein des décideurs, renvoie à la politique énergétique menée par l’actuel ministre du secteur. Ce dernier maintient mordicus que sa stratégie est la bonne. Pour preuve, les réserves de change en surliquidités.
Ce raisonnement trop facile ne va pas jusqu’au bout de la problématique. Pour un baril vendu, quelle est la part qui revient aux majors compagnies ? Et si le marché n’était pas aussi juteux jusqu’à en arriver aux empoignades, l’investissement étranger dans ce domaine connaîtrait le même sort que celui réservé aux autres secteurs. C’est à dire : rien si ce ne sont des promesses.
Le pétrole et le gaz, richesses non renouvelables qui constituent la mamelle nourricière sacrée des Algériens, sont malheureusement en train d’être bradés, même si c’est au prix fort, à des pays émergents qui les utilisent à la vraie création de richesses (recherche, technologie, know how, emplois) qu’ils nous revendent clés en main. Nous avons, à vrai dire, une politique énergétique dont le seul à s’en vanter reste le ministre de tutelle après qu’il eut échoué dans la privatisation de ce patrimoine de tous les Algériens même si le nombre inconsidéré des concessions cédées le réconforte quelque peu auprès des multinationales. C’est presque une privatisation qui ne dit pas son nom.
Nombre d’observateurs ont essayé de tirer la sonnette d’alarme à commencer par l’ancien Premier ministre, Ahmed Benbitour, qui se désolait de l’existence d’un peuple pauvre dans un pays riche. Effectivement, la rente pétrolière, expression entrée dans l’usage, ne profite pas à la création de richesses. On ne voit pas venir, par exemple, un tissu de PME/PMI autour de ces deux produits.
L’aval a pris le devant sur l’activité amont et la vente du brut de façon déraisonnée amenuise rapidement les réserves et nous rend tributaires des produits finis que l’Algérie achète grâce aux recettes de ce même brut.
Si cela était compréhensible dans les années 1970/80, il est aberrant que l’on continue aujourd’hui d’alimenter en énergie les usines étrangères qui fabriquent pour nous des produits finis, sans haute technologie, que l’initiative algérienne peut prendre en charge pour peu qu’on lui fasse confiance.

O. A.
abrousliberte@gmail.com

Anonyme a dit…

Vlad,

Ça c'est pour twa. Je souris à la lecture de cette perche tendue aux libyens. Elle va vite se casser, comme d'habitude. A-

==

SÉCURITÉ AU SAHEL
L’Algérie a son mot à dire
16 Février 2010 - Page : 24
Lu 310 fois

L’axe Alger-Tripoli, incontournable dans la lutte antiterroriste et la stabilité dans la région, vient d’être renforcé avec la participation de Ahmed Ouyahia à la Commission mixte algéro-libyenne.

Après avoir soutenu sans concession la position malienne en ce qui concerne son refus de rendre la liberté à des islamistes en échange de celle de l’otage français, Pierre Camatte, enlevé à la fin du mois de novembre par un groupe se revendiquant d’Al Qaîda dans le nord du Mali, l’Algérie marque un retour en force sur le plan diplomatique, notamment dans le domaine du traitement des prises d’otages par les bandes terroristes. Au cours de son intervention dimanche, lors de l’ouverture des travaux de la 13e session de la grande Commission mixte algéro-libyenne, M.Ouyahia a mis en exergue l’excellence des relations entre les deux pays qui, de tout temps, ont été caractérisées par une grande similitude.
Le Premier ministre a, par ailleurs, souligné «une grande similitude dans les positions judicieuses au plan international, une solidarité efficace au niveau bilatéral et une ferme détermination d’aller de l’avant dans la coopération et la complémentarité à tous les niveaux.» Celui concernant la sécurité et la lutte contre les trafics en tout genre a été au centre des discussions qui ont sanctionné cette rencontre. Pour ce faire, et rendre plus efficace la collaboration entre les deux Etats, le point de passage douanier entre l’Algérie et la Libye sera ouvert dans le courant de l’année 2010. «Le point de passage commun de Debdeb, en Algérie et Ghadamès, en Libye, sera ouvert courant 2010», a annoncé Ahmed Ouyahia. Le secrétaire du Comité populaires général de la Jamahiriya libyenne a abordé cet aspect du dossier concernant la sécurité et la circulation des biens et des personnes au cours de son allocution. La signature de l’accord sur la réalisation du point de passage douanier commun au niveau des postes frontaliers terrestres de Debdeb et Ghadamès, la lutte contre la contrebande et le commerce illicite...sont autant de mesures qui permettront d’élever les échanges et la coopération à de «meilleurs niveaux», a tenu à souligner El Baghdadi Ali Almahmoudi. Il faut signaler que la contribution d’Alger ou de Tripoli a souvent été jugée précieuse en particulier dans le dénouement des crises successives qui ont secoué le nord du Mali ou le Niger en ce qui concerne la rébellion touarègue dans la région ou dans la libération des touristes étrangers pris en otage dans le Sud algérien puis acheminés au Mali par des groupes officiellement non identifiés. Ils auraient retrouvé la liberté qu’à la suite du versement de rançons exigées et versées par leurs ravisseurs. Le scénario a pris une autre forme à la suite de l’enlèvement de l’otage français au Mali. La France, qui a tenté de faire pression à deux reprises sur le gouvernement malien afin qu’il y ait un échange entre le ressortissant français concerné et des islamistes emprisonnés en territoire malien, s’est vu signifier une fin de non-recevoir. Une position fortement soutenue par l’Algérie dont l’expérience dans ce domaine est devenue une référence. «L’Algérie non seulement soutient notre position de ne pas libérer les terroristes qui sont en prison au Mali, mais nos amis Algériens nous ont également fourni de la documentation juridique sur le sujet», a précisé une source proche de la présidence malienne à l’AFP. Une déclaration qui confirme que les cartes dans la région, ne se distribueront pas sans passer par Alger.

Mohamed ABDELLI

Anonyme a dit…

Mon Dieu quelle déclaration ! Certainement pas une déclaration de la Présidence du Mali. Inventée de toute pièce. A-

===

La France, qui a tenté de faire pression à deux reprises sur le gouvernement malien afin qu’il y ait un échange entre le ressortissant français concerné et des islamistes emprisonnés en territoire malien, s’est vu signifier une fin de non-recevoir. Une position fortement soutenue par l’Algérie dont l’expérience dans ce domaine est devenue une référence. «L’Algérie non seulement soutient notre position de ne pas libérer les terroristes qui sont en prison au Mali, mais nos amis Algériens nous ont également fourni de la documentation juridique sur le sujet», a précisé une source proche de la présidence malienne à l’AFP. Une déclaration qui confirme que les cartes dans la région, ne se distribueront pas sans passer par Alger.

Anonyme a dit…

Yalatif! Espère que azzizzo ne sera pas dans la position de ATT aujourd'hui. Pas confortable que ton voisin t'insulte de manière indirecte et t'accuse d'incompétent. C'est du mépris. Un point à la ligne. A-

===

Il faut signaler que la contribution d’Alger ou de Tripoli a souvent été jugée précieuse en particulier dans le dénouement des crises successives qui ont secoué le nord du Mali ou le Niger en ce qui concerne la rébellion touarègue dans la région ou dans la libération des touristes étrangers pris en otage dans le Sud algérien puis acheminés au Mali par des groupes officiellement non identifiés.

Anonyme a dit…

Bonjour cher vieil ami Mballal.
Fraternellement.
Sans oublier les autres amis et camarades de Canalh.
KBG-Düsseldorf.

Anonyme a dit…

bonjour KBG

je te souhaite une bonne santé take care of yourself

un ami

Anonyme a dit…

perso.
maatala traduit pour toi:


"YOU ARE A BIG TIME FRAUD, A LIAR, AND A FUCKED UP MOTHER FUCKER"


=== VOUS ÊTES UNE FRAUDE DE DE PREMIER RANG, UN MENTEUR, ET BAISÉS VERS LE HAUT DU BAISEUR DE MÈRE "===

mes excuses pour la mauvaise traduction.
A+

Anonyme a dit…

ya ekhouty laissez Couli tranquille! "FUCKED UP ..." 3and un Yankee c comme "ITAYRAK" 3and nahna hawn

Esseghnass

Anonyme a dit…

Mr. Couly,

je vous donne raison.

maatala ou kbg ou khalil balla gueye, ne mertite que des insultes il est faut et tout ce qu'il dit est faut.

Anonyme a dit…

lu pou vous

Le vice-président syrien à Nouakchott, en Mauritanie
"Le vice-président syrien Farouk Al-Chareh est arrivé dans la soirée du lundi 15 février à Nouakchott pour une visite, la première de ce niveau depuis plus de 20 ans.

La Syrie avait Nouakchott notamment reproché à la Mauritanie l'établissement de relations diplomatiques avec Israël au début des années 1990", raconte notre contributeur Citizenside.

"Ces relations vont maintenant être nettement consolidées après la rupture des liens avec l'Etat hébreu, décidée par le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz après son putsch d'août 2008.

Elu en juillet 2009, Abdelaziz a visiblement favorisé l'axe de Damas au sein du monde arabe. Dans la même logique, il a inauguré une relation de plus en plus forte avec Téhéran qu'il a visité il y a seulement un mois."

copiarpegar
http://www.citizenside.com

Anonyme a dit…

copiarpegar merhbeu. Je ne parviens pas à lire bien cette tendance d'azzizzo de se rapprocher des pays en mal de communication avec les autres qui "compte". Vlane peut avoir des idées. A-

Anonyme a dit…

C'est quoi ça?
===

Mr. Couly,

je vous donne raison.

maatala ou kbg ou khalil balla gueye, ne mertite que des insultes il est faut et tout ce qu'il dit est faut.

16 février 2010 13:51

Anonyme a dit…

A- siyasset Azzizou mitkhbza il lui manque un oeil

Vlane: Avez-vous des idées?

copiarpegar

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

Extrait :5 ans d’exil et de méditations … : Et si Ould Taya rédigeait ses mémoires ?

Et si Taya écrivait ses mémoires ?

N’est–il pas d’ailleurs, dit-on, en train d’écrire ses mémoires ? L’ordre de ses réflexions serait bien difficile à jaillir du fonds d’une raison qui a bien de faits graves à se reprocher. Un dictateur a beau vouloir feindre afficher des airs d’accords avec sa conscience, il sera toujours troublé par les angoisses monstrueuses causées par ses actes.

Dans son exil Qatari, cet homme au profil taciturne, est loin de vivre un asile doré. Il porte dans ses pensées les stigmates des dures années de répression, de dictature implacable.

S’il est sur le projet d’écrire ses mémoires, l’homme apporterait bien de lumières sur ses responsabilités dans des dossiers brûlants survenus durant son règne notamment, le passif humanitaire, les disparitions mystérieuses dans des accidents d’avions, la gestion « gabégique » des fonds publics, les flirts politiques avec Saddam Hussein, le régime sioniste, etc. Tous ces sujets sur lesquels il a bien des réponses à apporter.

Il ne manquera pas de faire part de ses déceptions, de ses regrets de n’avoir peut-être pas achevé « ses projets » ou, pourquoi pas, d’assumer ses responsabilités quelles que soit les conséquences que cela lui coûtera.

CTD

---------------------------------

Il lui faudra plusieurs vies et de Harkis de service pour écrire ses crimes contres l'humanité.

maatala

Anonyme a dit…

Assel hiya metkhabza. Vlane elhag na. Bardoh et bôjor. Il faut être sorcier pour comprendre quelque chose. A-

====
copiarpegar a dit:

A- siyasset Azzizou mitkhbza il lui manque un oeil

Vlane: Avez-vous des idées?

copiarpegar

16 février 2010

Anonyme a dit…

A+,

bien pour tes efforts. C'est vraiment de la traduction Ould Khayar yarhmou. Ould Khayar, c'est lui la fameuse traduction 'les chameaux de ma chaussure'.

=== VOUS ÊTES UNE FRAUDE DE DE PREMIER RANG, UN MENTEUR, ET BAISÉS VERS LE HAUT DU BAISEUR DE MÈRE "===

Mballal a dit…

Cher Khalil,

Je te souhaite un prompt
rétablissement et une santé de fer.
Allah Yatik Al Avyeu

Anonyme a dit…

Messaoud Ould Boulkheir vous dit bonjour. A-

===

Messaoud Ould Boulkheir dénonce la démission du Comité de Suivi de l’Accord de Dakar
le 16-02-2010 à 15:43



Le président de l'Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheir a reçu, lundi, dans son bureau, une mission du parlement européen chargée des relations entre l'Union Européenne et l'UMA sous la conduite de M. Pier Antonio Panzeri.

Auparavant, la délégation européenne a rencontré, le président du sénat, la ministre des Affaires Etrangères et le ministre de l’Intérieur.

Lors de la rencontre à l’Assemblée nationale, qui s'est déroulée en présence d'une délégation parlementaire mauritanienne, le volet politique a accaparé les discussions. Les observations du président de l’APP ont tourné, essentiellement, autour de trois points.

D’abord, il a évoqué les griefs portés à l’Accord de Dakar que l’Union européenne a parrainé et dont certains termes n’ont pas été appliqués. Le comité de suivi de cet accord a tout simplement démissionné. Ensuite, il y a cette dérive autocratique du pouvoir qui se traduit par l’instrumentalisation de la justice et des médias publics. Et enfin, il y a les problèmes liés à la sécurité et aux trafics qui mettent le pays en proie à une instabilité récurrente et permanente car les appareils sécuritaires s’occupent plus de la gestion des affaires politiques.

mck/ainrim

Anonyme a dit…

Amin inchallah, cher M'ballal et merci pour les voeux de bonne santé que je généraliserai pour les étendre à tout le monde.

cela dit, je rejoins le silence de la culture de mon jardin pour paraphraser le "Candide" de Voltaire dans l'oeuvre éponyme.
Khalil.B.G

Anonyme a dit…

Vlad ya habibi, on dit quoi? Les US et l'Africom auront une base: soit chez nous, soit au Mali qui lève la voix contre la France dans cette histoire de salafistes manipulés. Donc les US sont à Tamanrasset (et à Gao) et toute cette histoire des Algériens qui crient au scandale contre la liberation des 4 terroristes par le Mali pour liberer Camatte n'est qu'un jeu. Lis bien cet article et relis Keenan. A-

===


RAF (avec Maghreb Confidentiel) -16-02-10-http://www.algerie-focus.com/

Washington fait pression sur Alger pour obtenir l’autorisation d’utiliser la nouvelle base militaire de Tamanrasset
mardi 16 février 2010

Les américains semblent se « focaliser » sur l’Algérie dans leur « lutte contre le terrorisme ». Notre pays est de plus en plus sollicité, voire pressé par Washington à participer toujours davantage à cette « guerre ». La fréquence des va et vient de responsables américains à Alger, témoigne de cet intérêt grandissant pour l’Algérie.

Algerie-Focus.com a récemment publié un article sur la décision du Pantagone d’introduire officiellement l’Algérie comme un partenaire privilégié pour la lutte contre Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), dans le Maghreb et la région du Sahel.

Depuis, les choses s’accélèrent : en novembre 2009, le commandant du commandement militaire des Etats-Unis pour l’Afrique (Africom), le général William Ward, accompagné par Ronald Ladnier, le commandant des forces aériennes d’Africom, arriveent à l’aéroport d’Alger dans le cadre d’une visite officielle en Algérie. Ils ont été accueillis par le général major Abdelhamid Ghriss, chef du département organisation et logistique à l’état major de l’Armée nationale populaire (ANP, régulière) et le général Mekri Noureddine, directeur des relations extérieures et de la coopération au ministère de la Défense, ainsi que par l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger et l’attaché de défense auprès de l’ambassade américaine.

)

Anonyme a dit…

Suite - Faut relire Keenan. Il connaît plus que nous tous. A-

===

A l’ordre du jour de cette visite : la volonté des Washington de voir l’Algérie souscrire à son programme de l’Africom. En Vain. Le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci réitérait le refus de l’Algérie sur l’implantation de bases militaires étrangères sur son sol.

Le 3 février, c’était autour de Gina Abercrombie-Winstanley, responsable du bureau de coordination antiterroriste du Département d’Etat américain, de faire le déplacement à Alger pou rencontre Ali Tounsi, le patron de la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN).

Selon nos informations, même si les américains n’arrivent toujours pas à persuader l’Algérie d’intégrer de manière définitive l’Africom, il ne demeure pas moins qu’ils lorgnent cette fois sur la nouvelle base aérienne militaire de Tamanrasset, qui sera inaugurée prochainement.

Washington, comme d’autres pays occidentaux, veulent en effet obtenir- sans succès pour l’instant- l’aval des autorités algériennes pour survoler et utiliser la base de Tamanrasset, position stratégique pour mener des opérations au Sahel contre AQMI.

La versalité dont fait preuve Waghington dans le traitement du dossier algérien suscite de sérieuses interrogations quant à sa manière de procéder pour arriver à ses fins. Les américains qui s’arrogent le droit depuis les 11 septembre de distribuer les bonnes et les mauvaises notes aux pays où ils ont décidé de mener leur « guerre contre le terrorisme », ne se gênent guère à utiliser cette nouvelle « arme » comme moyen de pression sur gouvernements récalcitrant à leur projet.

Dans le cas algérien, la contradiction américaine est flagrante. Hier auréolée par un satisfecit américain pour son engagement dans la lutte contre le terrorisme, l’Algérie se retrouve aujourd’hui sur la liste des 14 pays à risque et dont les gouvernements « encouragent le terrorisme ».

Washington est-elle entrain de punir le pouvoir algérien pour avoir osé lui répliquer par la voix de Medelci que « la souveraineté de l’Algérie est non négociable et il n’est pas question aujourd’hui d’ouvrir la voie à la création de bases militaires étrangères en Algérie » ?

C’est fort possible. Mais le plus inquiétant, c’est la profonde crise politique qui couve au sommet de l’Etat à un moment où la souveraineté de l’Algérie est plus que jamais menacée par une Amérique se déploie en Afrique pour en déloger la Chine.

RAF (avec Maghreb Confidentiel

Anonyme a dit…

Du flan. Faut faire liberer les otages, tous. A-
===

http://www.temoust.org/la-lutte-antiterroriste-vue-par,13425

Anonyme a dit…

Article très intelligent. Presque comme le billet de Vlane. A-
==

Abdou ZOURE-Le Pays-15-02-10

Mali-Algérie-France : Marchandage triangulaire autour d’un otage
lundi 15 février 2010

Il n’y a pas de doute. Le Mali est entre le marteau de la France et l’enclume de l’Algérie. Et c’est son grand espace territorial, qu’il n’arrive pas à bien couvrir sécuritairement, qui l’a mis dans cette inconfortable situation. En effet, le grand désert malien est un nid douillet pour les terroristes qui y viennent cacher quasi impunément le fruit de leur chasse : les otages. Et celui français, Pierre Camatte, donne présentement des migraines à Bamako. Doit-il céder au chantage de l’AQMI (Al Qaïda au Maghreb islamique) et libérer les terroristes qu’il a dans ses geôles ? Assurément, les conséquences seraient joyeuses pour Nicolas Sarkosy qui ne manquera pas alors d’entonner le chant de l’orgueil et de la bravoure.

A contrario, le revers de la médaille ne serait pas très réjouissant pour le Mali. En plus de perdre un excellent moyen de pression sur l’AQMI en échangeant les terroristes contre le Français, le froid qui plane sur ses relations avec Alger risque de s’intensifier.

En effet, ces terroristes relâchés reviendraient assurément vers Alger et ce ne serait pas très bon pour la santé du système sécuritaire de ce dernier. Cependant, ces relations se consolideraient si le Mali, en plus de garder les terroristes, les extradait en Algérie, exauçant ainsi le voeu des Algériens. Ces derniers auront alors à leur disposition une monnaie d’échange à utiliser pour mettre la pression sur la France, si besoin est. En somme, Pierre Camatte ressemble ainsi à un mouton sur lequel les trois pays marchandent à coup d’enchères et de surenchères. Mais la position sur laquelle ATT (Amadou Toumani Touré) est campé, à savoir qu’il n’est pas question de libérer les terroristes, semble ferme. Le président malien ne veut sans doute plus se laisser marcher sur les pieds. Déjà, Alger l’accusait de mollesse dans la lutte contre le terrorisme dans la zone. Si, en plus, il cédait au souhait de la France, cela ne manquerait pas de laisser entendre qu’il a fait montre d’un manque de souveraineté ou de dignité. En tout cas, la position du Mali ne fait que mettre la vie du Français en danger. Et si ce dernier venait à être exécuté, les sourires entre Bamako et Paris risquent à l’avenir d’être crispés.

Mais le Mali pourra-t-il seulement tenir longtemps dans sa fermeté ? Surtout avec le déplacement à Bamako du Secrétaire général de l’Élysée en personne, Claude Gueant, le second de Nicolas Sarkosy. On reconnaît à la France le mérite de lutter pour sauver la vie de son ressortissant. Mais on comprend également que le Mali est en train de lutter, lui, pour préserver la sécurité de toute une région, habitée de millions de vies sur la sérénité desquelles menace de tomber la grêle meurtrière des attaques de l’AQMI. Faut-il privilégier la vie du Français, libérer les terroristes, quitte à livrer ces populations à la rage de ces derniers ? En tout cas, le temps court. La date du 20 février arrive à grands pas. Que faut-il faire ? Mettre en place une opération commando qui jouerait à quitte ou double ? Ou faut-il compter sur la force de persuasion d’un super médiateur ? En l’occurrence, il n’est pas trop osé d’avancer que le président burkinabè soit sollicité par la France. Il allie l’expertise, l’expérience à l’amitié qu’il entretient à la fois avec le Mali, l’Algérie, la France et le monde musulman. Une action discrète de sa part pourrait dénouer la situation. Mais peu importe la solution utilisée. Il suffit qu’elle envoie, au final, de bons signaux.

Par Abdou ZOURE

Le Pays

Anonyme a dit…

Pour les zamis que ne respirent que par les coups d'état. Shame on you comme Maatala dit à Couli. C'est en Anglais et il y a toujours un traducteur, descendant d'El Marhoum Ould Khayar, pour traduire à nous autres. A-

===
http://themoornextdoor.wordpress.com/

Bebe BA a dit…

vient de paraître


COLLECTION L'OUEST SAHARIEN - CAHIER N° 7


MYTHES, CONFLITS ET DECOLONISATION AU SAHEL, 206 pages.


Les pratiques traditionnelles survivent avec peine dans la culture touarègue. Les pratiques divinatoires, à l'exemple des idjachan, les mythes et les croyances, ce sont les aspects que détaillent un lettré de Kidal, Ibrahim Ag Mohamed, qui veut les préserver de l'oubli.
Diverses conséquences de la colonisation font l'objet des autres contributions, qui concernent le Mali, le Niger, le Tchad, la Mauritanie et le Sahara Occidental.
Une analyse des conflits internes, présents au moment de la colonisation et qui resurgissent après l'indépendance, font dire à Pierre Boilley que ce sont de possibles ferments d'un sentiment national.
En Mauritanie, les mutations économiques et sociales déterminées par la période coloniale n'ont pas généré de véritable société nouvelle. Mohamed Saïd Ould Ahmedou dégage, en passant en revue les principaux indicateurs sociaux, les mutations et met en relief le changement, tout en soulignant la résistance de « l'ancien ».
Les effets d'une décolonisation ratée sont présentés par Keltoum Irbah, qui fournit plusieurs approches historiques et sociologiques sur le conflit au Sahara Occidental.


Voir le sommaire: http://arso.org/louestsaharien/OS7.html

maatala a dit…

Salam

Lu sur Kassataya

"Communauté Maure : les dangers d’un nouveau discours d’extrême droite


Certains échanges formulés récemment dans le cadre du débat sur la Communauté Haratine m’ont poussé à publier cette modeste contribution afin de donner mon propre éclairage sur la question, en commençant par une approche analogique tirée de l’environnement des sociétés négro africaines qui sont, à l’image de la société maure, des sociétés à castes.
Avant tout, je proposerai la définition suivante de la caste, c’est celle qui m’a paru la plus simple : Une caste est un groupe social hiérarchisé, endogame et héréditaire. Le mot vient du portugais casta (« pur, non mélangé », à rapprocher du français « chaste »). (Définition de l’Encyclopédie Wikipedia)
Bréhima Béridogo, Sociologue malien rapporte ce qui suit au sujet de la genèse du phénomène des castes au Mali :
« L’histoire du XIIIème siècle, avec la formation des castes sous le grand empire du Mali, est bien différente de celle qui prévaut de nos jours, soit huit siècles et demi plus tard. Sous le règne de Soumangourou, les forgerons étaient initialement très respectés, l’empereur étant lui-même forgeron. La victoire et l’avènement de Soundjata Keita au pouvoir changent la donne avec l’institution de clans.
Le nouveau monarque appelle tous ses généraux et dignitaires à fonder une société divisée en trente clans dont celui des hommes libres, appelés « Tontigui », celui des griots, celui des artisans dont les cordonniers et les forgerons, les « guiégnos » ou encore, le clan des esclaves, les « wolosso ».
Excepté pour les esclaves, l’organisation de la société en clans n’était pas une hiérarchisation mais un partage des responsabilités. A ce titre un « Tontigui » n’était pas supérieur à un griot. Il n’avait simplement pas les mêmes fonctions sociales. (Article publié en Juin 2002)
La Communauté maure formée sur un substrat arabo berbère est pratiquement l’une des rares sociétés arabophones qui a vite épousé le moule soudano malien en développant des ramifications claniques en plus de son maillage tribal initial. A cette division en castes héritée des autres communautés négro africaines (Bambara, Soninkés, Peulhs ) s’est ajoutée un autre lignage imposée par la nature du mouvement Almoravide qui a voulu scinder en deux grandes parties la couche dominante maure se trouvant ainsi divisée en deux nouvelles castes prépondérantes que sont les Guerriers et les Marabouts.
Dans l’ensemble des castes préconfigurées et quelle que soit l’ethnie considérée (Peulh, Soninké,Touareg, Maure) le souci semble avoir été principalement orienté vers une division du travail dictée par les contraintes de l’environnement socio économiques.

maatala a dit…

La division sociale en castes répondait donc beaucoup plus à un besoin de division sociale du travail et à un mécanisme de reproduction sociale et de préservation du corps social qu’à un besoin de domination ou d’exploitation.

Ce n’est que par la suite que des rapports de domination ont fini par prévaloir au sein des différentes ethnies accentuant ainsi le phénomène de l’endogamie et du refus du mariage inter caste.
Plus même, Béridogo affirme que dans la société pré coloniale malienne, la division en castes voilait la contradiction principale de la société, c’est-à-dire, celle opposant les esclaves à l’ensemble de la société. Le maître d’esclave pouvait être de n’importe quelle caste. Et suite à la création des Etats, cette contradiction opposa l’aristocratie militaire au reste de la société. En effet, l’aristocratie militaire vivait du travail de la paysannerie et de celui des artisans et des esclaves, donc du labeur des castes supérieures et inférieures, des horonw et des nyamakalaw. (Même article cité plus haut)
Tout récemment au Sénégal, en 2009, un collectif des ONGs des droit de l’homme a organisé un colloque pour décrier la marginalisation et l’exclusion de certaines couches.
Au Sénégal, ce sont les » niégnos » équivalents des Haratines Maures (ceux qui exercent des métiers manuels ) et les griots – dont l’attribution est de chanter les louanges de leurs » Nguer » (nobles) au cours des cérémonies officielles -, qui souffrent le plus de cette discrimination.

C’est dire que par la force des choses les sociétés à castes ont une curieuse manie de perpétuer le régime de l’exclusion.
C’est cette sorte de « marginalisation durable » qui a fini par faire des Haratines Maures , anciens fils d’esclaves affranchis, une sorte de nouvelle caste qui se reconnaît en tant que telle dans le miroir de l’exclusion sociale.
Et pourtant cette couche n’a rien à envier aux autres couches similaires dans les autres ethnies (Hal poulaar, Soninké, Wolof).
Toutes ces ethnies adoptent le même comportement vis-à-vis des castes en fonction des liens lignagers historiques.
La question qui se pose aujourd’hui est de savoir pourquoi certains ténors du Mouvement Haratine brandissent un discours de culpabilisation outrageante vis-à-vis du reste de la société ?
Autant il est plausible de combattre la marginalisation et les inégalités qui, du reste sont le lot commun de la totalité des composantes du peuple mauritanien, autant il est intolérable de faire incomber la responsabilité des statuts sociaux à ceux qui n’en sont pas les réels auteurs.
Certes la communauté Maure Haratine est l’une des plus objectivement exposées à la marginalisation et doit faire l’objet de programmes de développement orientés vers une intégration réelle….

maatala a dit…

Dans cette optique il faut que l’aristocratie Haratine, à savoir ceux qui de nos jours jouent avec le discours d’extrême droite tendant à semer la division et la haine, fassent preuve de plus de retenue…
D’autre part il faut que l’Etat cesse de comptabiliser les faveurs accordées à ses différentes composantes ethniques…
Si Messoud Ould Belkheyr est de nos jours Président de l’Assemblée Nationale, çà doit être grâce à ses qualités d’homme politique ( dont je ne partage pas les idées) mais pour lequel j’ai une grande estime…
Et l’on pourra dire la même chose de toute autre personnalité politique ou cadre Haratine ayant accédé à tel ou tel poste ou restant encore dans l’exclusion (comme c’est le cas d’un grand nombre)
Il est temps que l’Etat arrête de se présenter en distributeur de faveurs accordées à telle ou telle ethnie, à telle ou telle couche.
C’est une telle politique de dosage potentiel qui fait que les chasseurs de postes et d’avantages se portent comme faux défenseurs de « bonnes causes » dont ils font leurs éternels fonds de commerce.
Autant il n’est plus tolérable d’accorder des droits de naissances à certains, autant on ne doit pas distribuer des faveurs à telle ou telle personne sur la base de son appartenance tribale, ethnique ou de caste.
Telle est d’ailleurs l’unique finalité de l’école républicaine que de mettre fin aux droits de naissance en leur substituant le droit selon la compétence…
Sur ce sujet on pourrait me dire que la scolarisation est plus développée dans certains milieux plutôt que dans d’autres.
C’est vrai. Mais c’est à de tels problèmes structurels que le pouvoir politique doit s’atteler.
Ce que je dis à propos de certains intellectuels et aristocrates Haratines Maures est aussi valable pour certains autres cadres et intellectuels de l’Aristocratie guerrière (Arabes) qui n’hésitent pas à développer certains fantasmes nostalgiques de la période hégémonique d’antan en se donnant le seul et unique droit de régner sur les autres…
Il est aussi valable pour tous ceux parmi les intellectuels Zawayas qui continuent à se reconnaître en tant que seuls dépositaires du savoir et de l’intelligence, seuls porteurs de la civilisation et de la culture musulmane, avec tout ce que cela pourrait avoir comme corollaire…
En définitive tous les discours d’extrême droite se valent dans leur tendance à l’affrontement et à l’anarchie…

Pr El Ghassem Ould Ahmedou


Maatala

Le blog de JMCAD a dit…

La mauritanie merite des sacrifices veuillez nous rjoindre sur:
http://jmcad-rim.blogspot.com/

jeunesse mauritanienne pour le changement et l'abolution de la dictature

Anonyme a dit…

" la rentrée des molaires mauritaniens"

à lire chezvlane

cliquez ici

Anonyme a dit…

maata on a lu ce papier sur kassataya , le monsieur est sincère mais il sait qu'au sujet des haratines c'est toujours pareils, comme il y a deux blocs beydhano-mauritaniens et négro-mauritaniens, ils ne veulent pas d'un troisième bloc entre les deux, point

ce bloc c'est les afro-mauritaniens lol

alors dès que des leaders haratines disent les choses clairement , on crie au feu!

que craignez-vous? ils ont droit aussi d'avoir des défenseurs qui refusent que les haratines soient toujours les dindons de la farce entre maure et négros

je crois que c'est sain tout ça , c'est sain de voir le H-power naître, de toute façon il ne naîtra ni aujourd'hui ni demain car dès que quelqu'un d'inccoruptible se levera on lui enverra un H.T pour étouffer sa voix

alors c'est comme la bombe iranienne, ce n'est ni pour demain ni peut-être pour jamais

mais l'espoir fait vivre

Anonyme a dit…

Entretien Avec Tarek Ramadan pour ses fans. Moi, je ne le suis pas. Je n'aime pas le double discours. A-


http://www.algerie-focus.com/2010/02/03/entretien-avec-tariq-ramadan/

Anonyme a dit…

Des nouvelles de Camatte? Il faut que Kouchner et Guéant rentrent avec lui à Paris. Autrement, c'est sacrifier un pauvre civil. Ils ne vont quand même pas le sacrifier pour prouver que le sahara-sahel est devenu un sanctuaire de jihadistes et de rafiquants quíls ont frabriqué de toutes pièces! Je continue mon combat.

A-

Anonyme a dit…

A-

MANAKE WAHILE VI CHI!!!!


A+

Je suis assis devant mon ordinateur depuis plus de 15 minutes et je n'arrive pas a' cesser de rire. J'avoue que vous avez une maniere bien particuliere de traduire.

Anonyme a dit…

A-

La meilleure maniere de combattre le terrorisme est:
1- Humaniser le developpement
2- Lutter contre la pauvrete'
3- Lutter contre le chomage
4- redonner espoir a' ceux qui n'ont absolument plus d'espoir
5- Reapprendre aux jeunes perdus a' aimer la vie et non la mort. If they have something at stake and if you make sure they take ownership of the country like any good leader would do, they will never try to destroy it.
Les methodes militaires ne doivent pas etre les seules a' etre utilise'es. Je privilegie les methodes pacifiques qui mettent l'accent sur le dialogue.

Anonyme a dit…

Combattre l’Islam, puis l’embrasser. Ce n’est pas nouveau et n’est pas non plus étrange.
« Daniel Streich, hier contre les minarets en Suisse, et aujourd'hui converti à l'islam ».
Lire la suite sur ce lien :
http://www.casafree.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=38828

Ou simplement taper dans Google : Daniel Streich

Anonyme a dit…

source: http://www.casafree.com/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=38828

.... Ainsi, contrairement à ce que rapporte The Nation, Daniel Streich n’est pas l’un des protagonistes suisses de la votation contre les minarets et les musulmans, mais bien un farouche opposant à cette malheureuse initiative. C’est d’ailleurs parce qu’il lui devenait insupportable de continuer à cacher son islam, que cet instructeur militaire a décidé de révéler, fin 2009, sa conversion, comme le rapportait 20-minutes.ch en novembre dernier.

Anonyme a dit…

A-,

Vous conseille de lire le bouquin de Tariq Ramadan ‘’ mon intime conviction’’, tu sauras qu’il n’a pas un double discours. C’est un brillant prof. Des Etudes Islamiques contemporains.
Il doit avoir notre mérite.

Meme,la journaliste Caroline Foreste, est convaincu de Tariq… pourquoi pas toi.

Anonyme a dit…

Tout va bien quoi. El hamdoulillah.Le cas Hanevi ne fait pas partie des questions de droits de l'homme. C'est la gouverneuse, plutôt.

Quelle idiote cette Reine Alapini-Gansou. Elle est togolaise ou béninoise? A-

===
La commission africaine des droits de l’homme critique la « politisation » de certaines ONG...

...de droits de l’homme en Mauritanie.


Une mission de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) a critiqué lundi soir à Nouakchott la « politisation » de certaines ONG de droits de l’homme en Mauritanie.

« Nous avons constaté que certaines ONG de droits de l’homme mauritaniennes agissent avec des motivations politiques et ne s’intéressent pas aux problèmes économiques, sociaux et culturels », a déclaré la commissaire Reine Alapini-Gansou, présidente de la mission qui vient d’achever un séjour dans ce pays.

Mme Alapini-Gansou a dénoncé, lors d’une conférence de presse à Nouakchott, le fait que ces organisations « mettent en avant des doléances en matière de droits tout en ayant des mobiles politiques ».



La mission qui a visité, sur demande de la Mauritanie, des quartiers populaires, des institutions et des prisons a salué « la volonté politique des autorités d’ouvrir une nouvelle page ».

« Nous avons discuté avec les responsables de la façon de respecter les principes de la Charia (loi coranique) appliquée en Mauritanie, tout en honorant les engagements du pays en vertu des conventions internationales en matière de droits de la femme et de l’enfant », a de son côté indiqué Koyota Mayoka, membre de la mission.

Elle a relevé que les femmes n’occupent pas de postes de responsabilité dans l’administration tout comme il n’existe pas de femme juge dans le pays.

« Nous avons rencontré des femmes parlementaires et l’unique femme wali (gouverneur de région », a souligné Mme Mayoka, souhaitant rencontrer plus de femmes wali au cours de sa prochaine visite en Mauritanie.

Sur les 13 wilayas (régions) de Mauritanie, une seule, le Brakna (sur le fleuve Sénégal), est gouvernée par une femme, Zeinebou Mint Ahmednah.





Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Agence de Presse Africaine

Bebe BA a dit…

A-, c'est normal qu'ils réagissent ainsi! ils se fait traités de menteur et d'hypocrite par Biram! il a même voulu gifler la représentante de la CNDH, il a fallu le faire sortir de la salle!
Mais cela n'a pas empêché la délégation de la CADHP réagir au problême de son passport!

Anonyme a dit…

Ano,

Je lis tout. J ái tout lu avec Tariq. Carolina Fourest n'est pas d'avis avec ce que vous dites et c'est en plein dans son livre "notre ami Tariq". Caroline aime les femmes et est juive: pour te dire que je connais presque tout. Elle avait raison dans son diatribe contre loui. Il est financé par les iraniens et son frère est venu faire un seminaire à Nktt. Preuve que je suis tout
.Ce n'est pas un brillant Prof, mais un beau parleur quand il n'a pas en face Sarkozy et Caroline. A-


====
Ano a dit:
A -,

Vous conseille de lire le bouquin de Tariq Ramadan ‘’ mon intime conviction’’, tu sauras qu’il n’a pas un double discours. C’est un brillant prof. Des Etudes Islamiques contemporains.
Il doit avoir notre mérite.

Meme,la journaliste Caroline Foreste, est convaincu de Tariq… pourquoi pas toi.

17 février 2010 09:52

Anonyme a dit…

Sacré Biram! Ça je ne savais pas. Biram joue les jeu des autres comme lui pour se faire une place au soleil. Cela ne trompe personne. Même avec ça, il ne faut pas qu'elle generalise. Hanevi est dans le trou et on impose à un petit connard de journaliste tribal de payer 300 millions d'UM pour faire peur aux gens qui s'expriment. Plutôt mettre Biram au gnoug et liberer Hanevi, tout en excusant le journaliste à 300 millions à payer avec une petite fessée pour qu'il ne recommence plus. A-

========

Bebe Ba a dit au sujet de ma soeur de l'UA:

A-, c'est normal qu'ils réagissent ainsi! ils se fait traités de menteur et d'hypocrite par Biram! il a même voulu gifler la représentante de la CNDH, il a fallu le faire sortir de la salle!
Mais cela n'a pas empêché la délégation de la CADHP réagir au problême de son passport!

Anonyme a dit…

la nouelle methpde à Nancy:

Des étudiants étrangers privés d'accès aux labos

A Nancy, certains étudiants n'ont plus accès à leur laboratoire de recherche le soir et le week-end. Parce qu'ils sont étrangers.

voir la source.

http://www.rue89.com/2010/01/27/universite-des-etudiants-etrangers-prives-dacces-aux-labos-135745

Anonyme a dit…

maatala= KBG= Khalil Balla Gueye.


dit le fou

Anonyme a dit…

bebe ba c quoi cette histoire de gifle et qui a traité qui de menteur et d'hypocrites, des détails des détails, on veut plus de détails merci

Bebe BA a dit…

c'était lors de la rencontre de la Commission Africaine des Droits de l'homme et des Peuples avec tous les ONG de la société civile, le 11 fevrier.

Mme Sidé Mt yengé ou henyé a dit à B. Messouad que "du moment qu'il reclamait de la société civile, il ne devrait pas dénoncer que l'esclavage, car cela n'est la seule cause qu'il doit defendre en matière de manquement aux droits de l'homme!" mais aussi elle l'a aussi provoqué en disant que "l'esclavage comme ils le dévrivent n'existe pas en Mauritanie"
Ce que B. Messouad n'a pas accepté! discussion s'est envenimée et Biram a voulu lui mettre une gifle!
du coup, il a fallu le faire sortir de la salle!
Alors il en a profité pour insulter la délégation de la CADHP et je vous assure qu'il ne les à pas raté, lol
La CADHP, s'est dit très déçue de la société civile mauritanienne parce qu'il s'attendait à avoir affaire avec des indivudus adultes et responsable!

Bebe Ba, pour Canalh à l'hotel halima

Anonyme a dit…

Merci Bebe Ba. Biram doit mettre un peu de l'eau dans son vin. Comme les salafistes purs et durs qui doivent mettre de l'eau dans leur zrig. Azzizzo a du boulot. A-

Anonyme a dit…

Merci Bebe Ba. Biram doit mettre un peu de l'eau dans son vin. Comme les salafistes purs et durs qui doivent mettre de l'eau dans leur zrig. Azzizzo a du boulot. A-

Anonyme a dit…

merci ma chère bebe ba

birame prend le chemin d'icare... on l'avait dit, là c'est la chute

deissane, ça doit être dur de ne pas pouvoir aller à genève... le pouvoir est cruel

il doit aller se reposer mais d'ailleurs pourquoi ne lui obtient-on pas un passeport suisse? ce n'est pas normal que les flam aient la double nationalité et pas le H-power

quelle folie de réagir ainsi! ils vont le H.V, un petit courrier en suisse et c'est terminé

ci-gît birame

khla'e'neu

Anonyme a dit…

Détresse d'une famille: Les Sy expulsés manu militari de leur maison.

Le calvaire de la famille Sy vient d'atteindre son paroxysme. Les policiers du commissariat du palais de justice, dirigés par leur commissaire ont procédé, le jeudi dernier (11 février) à l'expulsion manu militari de la famille Sy de la demeure familiale, située dans la zone de la Sebkha (ilot K extension, non loin de la résidence de Concorde Gaye),

Objet d'un litige opposant l'acheteur Bass Amadou à l'épouse de l'ancien diplomate, Mme Youmma Aïssata N'Diaye. Cette expulsion est intervenue au lendemain du renvoi au 24 février du procès en appel, par le président du tribunal départemental de Sebkha qui devrait statuer sur ce différend.

Après avoir constaté l'absence du sieur Bass Amadou, lors de la séance du 10 février, le président du tribunal a décidé d'envoyer une nouvelle notification à l'acheteur de la maison.

Les policiers, accompagnés l'huissier Sidina Ould Ali Ould Mohamed ainsi qu'un groupe de dockers, ont investi la demeure des Sy à 13 heures.''Faisant preuve de brutalités et vociférant quolibets et injures, les policiers armés de matraques et de grenades lacrymogènes ont fait montre d'une violence inouïe à notre égard'', témoigne Mme Sy née Youma Aïssata N'Diaye qui a du mal à cacher sa colère et sa rage face à des actes relevant, dit-elle de l'ignominie.

Bousculant tout celui qui se trouvait sur leur chemin, les policiers, après avoir passé à tabac les " récalcitrants" ont même procédé à des interpellations des proches et des enfants de la famille Sy ( Djary, Amadou et Boubacar). Ainsi, le dénommé Yacoub Béchir, torse nu, sera menotté et exposé au soleil.

Mme Sy, qui a formellement identifié le commissaire Mohamed Ould Mokhtar et l'un de ses policier Abdallahi Ould Yahya, dénonce leur excès de zèle et leur acharnement. ''Ils n'ont pas cessé, au cours de cette soirée, fulmine Mme Sy, de nous vilipender" Zirgouhoum "(balancez les).

Vous n'êtes que des moins que rien. Je n'arrive pas à comprendre cette persécution et cet acharnement des soi disant représentants de la loi, déplore-t-elle. Sommes-nous dans un Etat de droit ?'' En débarquant chez nous, les éléments de la police ne nous ont pas montré aucun ordre d'exécution.

Lorsque nous leur avions demandé,ils nous ont exhibé un ordre datant de septembre 2009. Cette réquisition leur donne -t-elle le droit de nous foutre dehors comme des moutons ?" S'interroge Youmma Njaay qui a du mal à retenir ses larmes.

La tension est restée perceptible. Les voisins de la famille Sy assistent médusés et impuissants de 13 heures à 18 à ce spectacle de désolation. L'incompréhension de la famille Sy est forte. " Personne ne sait d'où vient encore l'ordre d'expulsion. Le procureur général avait ordonné à ce que nous restions dans la maison jusqu'à la délibération de la cour.

Rien ne fut fait", fait remarquer Mme Sy qui vit actuellement avec ses enfants chez une de ses soeurs. "Tous nos biens matériels ont été séquestrés. Nous n'avons plus aucun habit et les enfants ne vont plus à l'école. Nous avons vécu l'enfer et jamais nous avons été humiliés de la sorte. La justice devrait trancher.

C'est inadmissible que les autorités agissent de la sorte. Je continuerai à me battre pour recouvrer mon droit. Je ne vais me plier en dépit de cette humiliation grandissante. Le combat va continuer", dit-elle non sans remercier tous ses voisins, parents, qui, dans un élan de solidarité, ont assisté la famille Sy dans sa détresse. En dépit d'incessantes démarches pour recueillir la version de l'autre partie, nous avons été confrontés à un mur de silence.

Quant à Ely Sy, qui avais promis de nous livrer sa version des faits, il ne nous a pas recontactés jusqu'au moment où nous mettons sous presse.

Thiam
cridem.org

copiareagar

Anonyme a dit…

" Nouakchott 2011 logo gazré et désinformation "

à lire chezvlane

cliquez ici

maatala a dit…

Sm

Lu sur cridem

"Un professionnel de l’usure victime d’une escroquerie d’un montant de 15 millions d’ouguiyas.

S.S 65 ans est un usurier bien connu des fonctionnaires aux fins de mois difficile dans la capitale. C’est un businessman qui prête de l’argent.

Pour cela, l’emprunteur doit, dès le départ accepter de se soumettre à certaines conditions, aussi strictes les unes que les autres, sachant que le taux d’intérêt conditionnant le remboursement du crédit peut varier de 50 à 95 des fois même à 100 % de la somme prêtée.

S.S n’oublie jamais dans ses calculs les frais de justice qu’occasionnera, le dépôt d’une plainte. C’est tout un réseau qu’il doit soudoyer. Donc même ces frais seront sur le dos de l’emprunteur.



A Nouakchott, sachez-le, un véritable marché parallèle de l’emprunt s’est constitué ces dernières années se renforçant tous les jours que Dieu fait. En général, la garantie exigée par l’usurier à son emprunteur, est un chèque signé contenant la somme remboursable avec les intérêts calculés.

En cas de non remboursement, l’usurier a de quoi introduire une plainte au niveau de la justice pour chèque sans provision. Des fois cela constitue un moyen de pression qu’il utilise auprès des proches parents de l’emprunteur, mais si malgré tout le problème n’est pas réglé pour autant, il n’hésite pas à mettre à exécution sa menace.

Beaucoup d’employés au pouvoir d’achat faible ont fait les frais d’un tel deal avec lui. S.S a ainsi envoyé un bon nombre de citoyens en prison. Ils sont de toutes les catégories socioprofessionnelles. Heureusement, cela ne dure que le temps d’un arrangement qui lui permet de rentrer en possession des fons prêtés.

L’usure n’est pas un phénomène nouveau dans le pays. Peu nombreux au départ dans les années 70, les usuriers foisonnent maintenant partout. L’ampleur du phénomène est imputable aux nouveaux riches qui cherchent des filons pour investir leur argent avec un maximum de gain.

S.S qui aligne immeubles loués, voitures de transport, agences de voyage, restaurants, pharmacies est hyper riche. Ce qui ne l’empêche pas de vivre de manière très austère. Une paire de chaussures, tant qu’il reste un morceau de cuir ou de plastique encore, il a toujours sa colle et ses aiguilles. Idem pour le seul boubou qu’il traîne à longueur de journée un peu partout dans ses déplacements diurnes et nocturnes. Il mange et dort très peu.

maatala a dit…

Ses affaires commencent à se gâter quand S.D.M, 54 ans, son intermédiaire principal en qui il place une confiance entière et totale, lui propose une affaire d’environ 6 millions d’ouguiyas qui rapporte au finish 15 millions d’ouguiyas en moins d’une semaine. S.S n’hésite pas l’ombre d’une seconde et le charge de gérer directement l’affaire. Puis immédiatement il demande à S.D.M de le suivre.

Ils quittent la capitale et prennent un taxi pour le Ksar. Payer la course a fait coulé tellement de salives entre S.S et le taximan, que S.D.M a déboursé lui-même les 300 ouguiyas que le chauffeur réclamait. Puis, à l’ouest non loin de la centrale électrique, ils s’engouffrent dans une maison. C’est le domicile de sa quatrième femme.

Madame est priée d’aller humer l’air dehors pour quelques minutes. S.S tire une très grande malle qui trônait à terre avec ses trois cadenas. Il compte 15 millions et le remet à S.D.M. Un sac en cuir lui est prêté par S.S pour transporter le montant. Une fois chez lui, S.D.M fait recours à un cambiste pour changer des pesetas.

Rendez-vous est pris pour le lendemain à midi chez S.D.M pour le change. Après l’opération, S.D.M qui a encore un visa d’Espagne valide dans son passeport, prend un billet et s’envole deux jours plus tard. La semaine est passée, S.S n’a aucune nouvelle de S.D.M. Une autre s’y ajoute, rien. S.S demande à ses connaissances, à ses proches, mais personne ne sait où il est.

Seulement l’usurier, ne peut porter plainte parce qu’il n’a aucun papier attestant des 15 millions remis à S.D.M. Il ne peut même pas recourir à des témoins parce qu’ils étaient seulement deux dans la chambre quand il lui remettait la somme.

De plus, il n’ose recourir à la justice puisque S.D.M en sait trop sur ses affaires illicites et sur ses escroqueries. Il sait aussi que S.D.M est le seul à connaître ses enfants illégitimes et çà, pour rien au monde il ne risquera de contrarier son intermédiaire en quoi que ce soit.

Moussa Diop

Info source : Le Quotidien de Nouakchott

maatala

Anonyme a dit…

Pauvre Sy ely.passer 25 ans d'affilé en poste à l'étranger doublés de prorogation "exceptionnelles" de retraite et finir dans la rue.
Il y aurait vraiment que insouciants inconscients pour emprunter un tel chemin de croix et de déchéance.Ma ayernah.
La famille doit demeurer dans la maison car la vente aura été effectuée frauduleusement par un homme visiblement frappé de sénilité croyant avoir enfin trouvé la fontaine de jouvence chez les jeunes filles qui auront fait fondre comme neige au soleil les millions des 2 maisons et la 4 fois 4 et que sais-je encore.L'apetit et l'art consommé des mauritaniennes n'a vraiment rien à voir avec celui des modestes, frugales et frêles chinetoques.Par conséquent la vente de la maison serait bien atteinte à la fois d'un vice de fond et d'un vice de forme tous 2 suffisant pour l'annuler et rendre à cette pauvre famille son toit.
un indigné.

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Pourquoi le président Aziz dérange.

Le président Mohamed Ould Abdel Aziz est engagé sur deux fronts. Contre l’opposition qui sort de son long sommeil pour critiquer et tenter de tirer profit des erreurs du pouvoir.

Mais son vrai combat se trouve dans le camp du pouvoir même où il est présenté par une partie de ses soutiens comme un homme qui pense et agit sans consulter ses proches collaborateurs. Une rumeur qui s’apparente au non sens et à une volonté, délibérée, de faire du Président le responsable – le seul – de tout ce qui ne va pas dans ce pays.

Ainsi, le pire ennemi du président Mohamed Ould Abdel Aziz n’est pas l’opposition! Le nouvel homme fort du pays a à vaincre un système. Un système de gouvernance qui a des ramifications partout.



Dans cette « Mauritanie profonde » qu’on a voulu lui présenter comme antinomique d’une « autre » Mauritanie qui, dans les faits, n’est pas différente. Car s’il s’agit de misère et d’oubli, Nouakchott, capitale politique du pays, est l’archétype même de la mauvaise redistribution des richesses nationales. Le système, c’est aussi ces partis politiques qui acceptent tout et le contraire de tout.

Ces partis qui empêchent toute évolution positive parce qu’ils refusent de changer eux-mêmes. Le système est aussi incarné par les tribus dont le pouvoir, parallèle à celui de l’Etat, empêche la constitution de l’Etat.

Il est aussi et surtout cette élite politique, économique et intellectuelle qui s’octroie le droit de penser et d’agir pour les autres, dans le seul but de conserver des privilèges. C’est ce qui explique que, depuis la chute de Ould Taya, la Mauritanie donne l’impression de faire du surplace.

Le système fait de la résistance. Ebranlé par la chute de celui qui l’a incarné 20 ans durant, il trouve le moyen de muer sans changer en profondeur. Parce qu’il est responsable de la mort du Père, le président Aziz est condamné, sournoisement, à penser et à agir seul. Ses soutiens déclarés n’assument rien.

Ils voudraient bien être dégagés de cette responsabilité d’autodestruction. Le président n’en fait qu’à sa tête est une idée dans l’air que des personnes tapies dans l’ombre, bien incrustées dans le Nouveau système mais nostalgique de l’Ancien, font circuler malicieusement, comme si elles travaillaient à l’échec de la politique du président de la République.

Comme s’il faut bien qu’on revienne un jour à cet « avant » qui faisait régner une minorité de nantis sur une majorité de « damnés de la terre ». La Mauritanie Nouvelle doit rester un idéal. Son effectivité ruinerait, à n’en pas douter, le Système qui rend plus riches ceux qui l’étaient déjà et plus pauvres ceux qui s’accrochent à la vie par des moyens de survie qu’on ne retrouve plus nulle part ailleurs.

Les décisions qui fâchent Que le président Aziz fasse de « Hay Sakène » un cas d’école pour le règlement de toutes les questions liées aux quartiers précaires de la capitale ne ravie pas tout le monde. Le Système était tel que les squatteurs, pas souvent des sans-abri, passent la main à des raquetteurs immobiliers qui ont pignon sur rue.

maatala a dit…

Un savant système de dépossession de l’Etat de son patrimoine foncier auquel contribue les autorités administratives (ministre, wali et hakems) en légalisant aux plus forts ce qu’ils ont toujours refusé aux plus faibles.

N’est-ce pas ce qui fait que de superbes villas et des rangées de boutiques en dur poussent chaque jour à la place des baraques en taule de ceux qui occupaient les lieux depuis quarante ans sans pouvoir les légaliser ?

Le Système était ainsi fait : laisser pourrir la situation, pousser les « occupants » à vendre (à céder) aux riches rentiers de Tevragh-Zeina des espaces que les nouveaux propriétaires s’empressent de légaliser auprès d’autorités administratives subitement bienveillantes !

C’est de cette manière que tout l’espace vital de la capitale a été « mangé » par ceux-là même qui, grâce au Système, ont patiemment mis le pays à sac. Voudrait-on que ces gens-là qui occupent tous les postes stratégiques dans l’administration, les formations politiques, l’Armée et la sécurité travaillent avec celui que l’on surnomme « le président des pauvres » pour la ruine de leur Système ?

Qu’on regarde aussi le branle-bas de combat qui secoue actuellement l’administration. Le président Mohamed Ould Abdel Aziz ne devrait-il pas batailler ferme pour faire accepter à des hordes de « poussés », de pistonnés que le temps de la « seyba » (anarchie) est révolu ?

En l’absence d’une administration de développement et de progrès, il lui sera difficile de faire comprendre qu’un ministère, ou une entreprise étatique, ne sont pas la « chose », la propriété d’une tribu ou d’une région qui accoure à chaque fois que l’un des fils de celle-ci est nommé à sa tête.

Une pratique qui arrange le système prébendier établi par les élites du pays mais qui va à l’encontre de tout bon sens. Sans fondements justes et équitables, l’Etat va à la dérive, le pays risque de s’écrouler. Et personne ne se sauvera seul ! Par hypocrisie, ceux qui profitent du Système font semblant d’accompagner le changement alors qu’ils le ruinent ! Ils rusent pour que cesse cette « révolution » qui prône un socialisme plus économique que politique, déconnectée de la réalité mauritanienne.

Car, au train où vont les choses, on risque d’en arriver à perdre les « anciens) repères de cette Mauritanie des tribus, des régions et des ethnies. Cette Mauritanie faite de singularités et d’oppositions. Que le président Mohamed Ould Abdel Aziz confie les ministères de la Justice, de l’Intérieur et des Finances à des cadres supposés faire partie de ces « Mauritaniens de seconde zone » n’enchante pas tout le monde.

Il y en a même qui, sans oser le dire ouvertement, parlent de scandale et de première dans la courte histoire politique du pays. Ce geste fort n’est malheureusement pas vu dans sa dimension de reconstitution de l’unité nationale. Car qui se rappelle encore qu’il y avait bien un « avant » système.

Malgré tous les problèmes de cohabitation entre les différentes communautés nationales, l’essentiel était toujours sauvegardé. Taya n’est pas né mauvais. C’est le Système qui a fait de lui un dictateur puis un génocidaire. Il avait bien commencé, on se le rappelle, en nommant des Négor-mauritaniens à des postes de responsabilité.

Il avait promis Messaoud Ould Boulkheir, devenu par la suite l’un de ses plus féroces adversaires politiques, au poste de ministre. Et puis la suite on la connaît. Le Système s’est lentement mis en place. A force de persuasion, de théories fumeuses qui plaçait la Mauritanie dans l’orbite d’une lutte à mort entre nationalismes débridés, le système a fini par vaincre.

Et c’est ce qui risque encore d’arriver aujourd’hui si le président Mohamed Ould Abdel Aziz ne se méfie, à temps, des extrémismes de tous bords.

Sneiba Mohamed

maatala

maatala a dit…

Salam

Réaction a l'article précédent

Rédigé par geronimo, mercredi, 17-02-10 18:02 En tous cas , il va falloir utiliser les grands moyens : être ferme , très ferme vis à vis des partenaires extérieurs qui veulent continuer à nous dicter tels des colons qui choisir, comment et où aller !!!

Puis faire le grand ménage vis à vis des lobbys et tribus de toutes obédiences ...

AZIZ cela se fera forcément dans la douleur , faudra froisser plus d'un, faire mal ,très mal, vous allez vous faire encore plus d'ennemis ; ce sera très dur , vous vous sentirez par moments terriblement seul malgré les soutiens et les témoignages de solidarité .


Dans les moments de doute , vous demanderez si vous y arriverez et vous vous demanderez Pourquoi et Qu' est ce qui vous a pris de vous embarquez dans cette aventure périlleuse.Mais c'est pour le bien de la communauté ET L' Amour de la PATRIE!!!

L'EXERCICE DU POUVOIR EST UNE EPREUVE CRUELLE ET EXTREMEMENT DIFFICILE ET FAUT TENIR LE CAP ET RESISTER A TOUT.

Trois millions de mauritaniens sous votre responsabilité avec leurs attentes, espoirs , inquiétudes, souffrances, peines, douleurs, projets,dont vos décisions et vos choix influenceront le cours de leur vie !!!

C'est comme un Agent Spécial en territoire ennemi coupée de sa base, livré à lui même , sans soutien, ressources, moyens, risquant sa vie pour faire aboutir sa mission et qui doit supporter la capture, la détention, la torture sans rien révéler ,ne jamais craquer , trouver une issue , une solution , avancer droit au but , accomplir et achever la mission et changer les choses...

Vous êtes dans cette situation.

Il va falloir prendre des décisions difficiles mais qui sont dans l' intérêt supérieur du pays .Votre responsabilité est totalement engagée et elle est très grande.

Devant Dieu, le Peuple mauritanien et l' Histoire.

Ils ont tous échoué avant vous , cédé à des compromis, au chantage et pressions internes mais surtout externes, manipulations,trahisons, ruses, tentations,et ,angoisse d'échouer,peur primale , ou crainte d'être assassiné tout simplement...

C'est maintenant ou jamais , vous êtes un soldat !!! Et faudra vous battre, résister,tenir tel quel pour réussir votre mission : Changer la RIM , la hisser vers les sommets, et la prospérité , en faire une grande Nation respectée et admirée !!!

Et rappeler vous si vous échouez ce sera la catastrophe et PERSONNE ne vous pardonnera cet échec...Vous êtes le symbole de la dernière chance pour un vrai changement dans ce pays !!!

Alors GO AHEAD !!!

maatala

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 302   Suivant› Les plus récents»