lundi 10 mai 2010

La torture, unique moyen pour décourager la fuite des esclaves

1/ Les protagonistes
La victime : Kroumaniya (50 ans) et ses cinq enfants (12 à 25 ans)
Les Maîtres : Ahl Ethmane (Zaghoura), tribu Kounta
Les esclaves se partagent, comme suit, entre les membres de la famille Ahl Ethmane :

- La mère de la famille esclave Kroumaniya et M’Bareck appartiennent à Saadna Ould Ethmane et sa mère Salma Mint Ahmed Vall ;

- Brahim appartient à Yahevdhou Ould Ethmane

- Beilil et sa sœur Sleileme appartiennent à Koureiss Ould Ethmane

- Leghdaf appartient à Ahmed Ould Ethmane

Ils sont détenus, par héritage, en ligne matrimoniale ; leur grand-mère maternelle appartenait à Ahl Ethmane et décédait entre leurs mains.

2/ Le déclenchement

Un jour, Leghdaf part garder les troupeaux perdus ; il rencontre alors son maître, Ahmed Ould Ethmane, qui lui a demandé s’il a retrouvé les animaux ; il répond par la négative ; Ahmed commence par l’insulter et menacer : « vraiment, tu es un esclave et issu d’un esclave qui ne vaut absolument rien, sans âme ni conscience. » Ensuite, il répète, à haute voix, le vœu de la perte et de la mort de son Leghdaf et lui promet bien du mal à la place des troupeaux. Ces incantations chargées de dissuasion, permettent aux maitres, issus de milieux maraboutiques, de soumettre leurs serviteurs par le risque d’un châtiment occulte.

Leghdhaf a compris, par ces menaces dures, que son maître allait facilement le tuer ; il s’est donc dirigé vers son frère Brahim, lui au service de Yehevdhou Ould Ethmane. Ainsi, a-t-il a passé avec lui la nuit et le lendemain, il est parti tôt et s’est réfugié, sur un flanc de montagne ; au passage d’un bus, il courut derrière, pour l’arrêter ; il y parvint couvert de sueur et visiblement épouvanté de son audace.

Arrivé en ville, en fin d’après-midi, les passagers du véhicule qui rapportaient des fagots dans la nature ont pensé conduire Leghdaf chez Alioune Ould Manza, ancien député de Kaédi ; à son tour, ce dernier l’emmène à la gendarmerie. Là, l’esclave à tout dévoilé, à commencer par lui-même et ses parents, laissés en servitude et soumis à diverses formes tortures. Les gendarmes l’ont conduit au Hakem ; ensemble, ils vont, en voitures, à Rweibina, pour y arriver après la dernière prière de la nuit.

Les maîtres, à l’approche des lumières de phares, se sont regroupés tous chez leur grand frère Koureiss. Les visiteurs lui ont demandé « Leghdaf vous a-t-il fui aujourd’hui ? » Il répondit « oui ».

Pressé par les questions pertinentes de la délégation, le plus âgé des Ahl Ethmane a fini par dire que ses esclaves sont leurs frères « presque » car, depuis longtemps avec eux, comme déjà leur grand-mère. Mais, il reconnait leur non scolarisation.

Conséquences

Le lendemain, le convoi des gendarmes et du Hakem emmènent tous les esclaves à Kaédi sous la surveillance de Alioune Ould Manza, au quartier Kebbé, littéralement, « bidonville », « dépotoir » de la ville de Kaédi. Ils s’y trouvent, actuellement, dans une situation déplorable, à la fois ignorants, analphabètes et très pauvres.

Les traces des tortures sont visibles sur leur corps, comme l’ont constaté divers témoins. L’Etat les a abandonnés, à Kebbé sans rien, dans le dénuement et le désespoir. Leurs maîtres ne sont pas punis ni même sanctionnés ou blâmés pour ce fait inhumain.

La famille de serviteurs revendique ses droits, avec insistance. La mère est muette parce qu’un jour, partie garder les chèvres, elle n’avait plus d’eau ; au retour, très assoiffée et faute de mieux, elle a bu du beurre rance et est tombée vite malade ; elle perdit alors la parole et l’ouïe. Il est à rappeler que l’une de ses sœurs, un jour qu’elle s’occupait de l’installation des tentes et du nettoyage, a été mordue par un serpent et en décéda.

Les esclaves de Ahl Ethmane prétendent avoir un père dont ils ignorent le nom ; tous ont le teint clair comme leurs maîtres sauf Leghdaf et Sleileme, de peau noire.

Dans l’immédiat, le scandale, encore un, engage la responsabilité matérielle de l’Etat qui est tenu d’accorder, d’urgence, assistance économique et de santé aux victimes. De même, l’autorité administrative, qui laisse les coupables en liberté, devra rendre compte de tels gestes d’encouragements aux autres auteurs d’esclavage sur le territoire mauritanien.


Sidati Ould Demba, Secrétaire à la Communication de SOS-Esclaves
Kaédi le 10 mai 2010

207 commentaires:

1 – 200 sur 207   Suivant›   Les plus récents»
maatala a dit…

Salam

Il a dit:

"le plus âgé des Ahl Ethmane a fini par dire que ses esclaves sont leurs frères « presque » car, depuis longtemps avec eux, comme déjà leur grand-mère"

-----------------------------

Il serait tant que quelque leurs explique qu'il faut changer de disque.

Tant qu'on ne traînera pas un esclavagiste devant les tribunaux , ce crime contre l'humanité perdurera dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"Honte à toutes ces têtes bien pensantes qui pensent que l’esclavagisme n’est qu’une idée des anti esclavagismes et les organisations de lutte contre l’esclavage. Ces mesquins imbéciles (dans le sens qu’il n y a que les imbéciles qui ne changent pas) s’évertuent à crier à qui veut l’entendre qu’il s’agit de séquelles d’esclavage.
Biram a mille fois raison, pour s’en rendre compte allez chercher les troupeaux sur tout l’étendu du territoire, rendez vous compte que tous ces gardiens n’ont aucun salaire, ne sont propriétaire ni d’une brebis ni du plus minable petit veau.
Rentrez sous n’importe quelle tente dans la Badia vous verrez à côté toute une famille noire servile qui s’occupe du couscous à côté, et voyez en ces gens des esclaves d’abord. En dehors des lopins de terres distribués par les wali, aucun maure noire n’est propriétaire de la piètre parcelle de terre dans ce pays. Et on ose encore nous parlez de séquelles.
Que des incrédules ou feignant de l’être prennent ceci comme une vérité et surtout qu’ils sachent que la Vérité finira toujours par éclore et éclabousser tous les menteurs, la preuve ce flagrant délie qui donne raison à Biram et l’invite à persévérer. Martin Luther King disait que la route est longue……….
mais la lueur est déjà visible.Ecrit par Hamdou li Lah (Visiteur)2. 10-05-2010 10:04Cé bon pour la gueulle de ses haradhine mesquine qui passe toute leur temps accouché comme des champignons.
tout le désordre, la saleté, le banditisme cé a cause de ses haradhine. ils merittént plus que l'esclavage qu'ils soient bottés de la capital pour se retrouver dans les badia s'occupe des troupeaux. pour que NKTT soit digne d'une capital.Ecrit par MLK (Visiteur)3. 10-05-2010 11:31je ss desolé nous sommes dans un Etat qui se dit d'abord Republique en suite Islamique on parle des esclaves jusqu'en 2010.
honte a vous votre systeme mesquin meme en Israel on ne parle d'esclaves et pourtant ils ont la possibilité et l'aval de la Communauté Internationale et mme l'Egypte de transformer tous les palestiniens en esclaves mais par devoir de conscience ils ne l'ont pas fait malgre la difference religieuse et le conflitEcrit par Kulel (Visiteur)4. 10-05-2010 11:36Je m'adresse à Taqadoumy,ça fait un bon moment que vous etes en train de parler de maures(maures blancs)et "haratines" comme vous le dites.
Je sent que derriére cela se trouve des negros mauritaniens;qui sont contre les maures.
Tous les "haratines" qui ont des diplomes ont de bons postes dans l'etat,ce qui fait qu'il ne s'agit pas d'esclavage,mais de places sociales (Exemple: Messoud, Sghair,ould Yalli,ould Merzoug,ould yesseylem....)
Donc s'il vous plait TAQADOUMY arretez toutes ces conneries,par si nn,ça menera vers des conflits entre tribus,et avec sa la Mauritanie ne progressera jamais.Ecrit par Mauritanien (Visiteur)

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur RIM 24

"Gorgol

Un jeune homme de 20 ans libère sa famille de l’esclavage
le 10-05-2010 à 15:51



Laghdaf un jeune garçon d’une vingtaine d’année environ qui a fugué de son village natale de Rweibina pour venir dénoncer auprès des autorités les conditions abominables que vivent sa mère et ces cinq frères et sœurs dans la localité de Rweibina dans le Gorgol.

« J’ai commencé à servir de berger depuis l’âge de 6 ans. A chaque fois qu’un animal se perde, mon maitre m’insultait et me battait. Au fil du temps il devenait de plus en plus violant à mon égard. Cette fois ci il a menacé de me tuer parce que certains de ses animaux se sont perdus. J’ai alors décidé non seulement de me sauver mais aussi de faire tout pour que désormais ma mère et mes autres frères et sœurs cessent eux aussi de souffrir. Une fois à Kaédi, je suis tombé sur un certain Alioune qui m’a accueilli et m’a assisté. »

Selon nos informations, Laghdaf , ses quatre frères et sœurs seraient les esclaves de la famille : Ahl Ethmane de la Tribu de Kenta, de Zaghoura. Les cinq membres de la famille (Laghdaf, Beilil, Sleileme, Saadna et M’Bareck), ont été partagés entre différentes personnes. Les cinq membres de la famille Laghdaf ont été amenés à Kaédi par la gendarmerie et ils seraient placés sous la responsabilité d’Alioune Ould Manza qui a joué un rôle important dans leur accueil et leur prise en charge.

Cette assistance ne serait pas la première œuvre humanitaire de l’ancien député de Kaédi. « Depuis les 1978, j’ai eu à assister les familles qui ont sollicité mon aide pour sortir de la situation d’esclavage, environ 60 personnes ont eu à bénéficier de mon aide ; mais je ne peux assister que celui qui me sollicite », a tenu à préciser Ould Manza

Kroumaniya, la mère des cinq enfants dont les âges sont compris entre 12 et 30 ans, ne se serait jamais mariée. C’est une sourde-muette qui, en apparence, jouirait de toutes ses facultés mentales.

rim24.info

maatala

Anonyme a dit…

soutien spontané
que reçu dans ma boîte

ils s'organisent sur facebook

merci à yahya ould cheikh

http://www.facebook.com/group.php?gid=117621788271439

nous verrons demain ce qu'ils décident

on reste mobilisé

merci à tous

Anonyme a dit…

Vlane:

Mes salutations au bandit Zeidane Ould Soued'Ahmed. (rire)
ESSEUL HOUWA bandit! YI HENTETE WOU YIGLAA!!!(rire)
Je lui conseille de bien regarder ses enfants et les autres membres de sa famille dont toi meme, et laisser tomber. It is not worth it!!!

Ton chiffre 18 n'a pas pu voir l'arrestation de ton bandit de frere.(rire)

Maata:

Je vais te lire puis te repondre si c'est necessaire. Right now, I am busy.


A-

KHALINI ANAKE!!!!
La Mauritanie n'a pas besoin de moi. Il faut d'abord et avant tout embaucher les cadres chomeurs que vous avez dans les rues Mauritaniennes.

La marmite familiale est vide!!!!

Anonyme a dit…

L’ancien couturier de Saddam, Mandela, Karazai, Ahmadinejad, devant le Tribunal de Nouakchott.

Rajep Jeçur, un commerçant turc et qui prétend être le couturier de plusieurs chefs d’Etat dont Saddam, Mandela, Karazai et Ahmedinejad, a comparu, hier, devant le tribunal de Commerce de Nouakchott, suite à une plainte de Megboula Mint El Gharrabi.

Au cours d’un point de presse qu’il a organisé, hier, le commerçant turc a prétendu que la nommée Megboula Mint El Gharrabi lui a passé commande en produits textiles, le 1° février dernier, d’une valeur de 105 000 dollars (plus de 27 millions UM) dont elle a réglé une avance de 15 000 dollars, promettant le payer le reliquat à la livraison de la marchandise.

Après plusieurs tentatives et voyages entre Istanbul et Nouakchott sans succès, Rajep Jeçur, affirme avait été victime d’abus de confiance et d’escroquerie de la part de sa cliente.

Le commerçant a déclaré avoir été menacé par celle-ci qui lui a dit qu’elle « est dans son pays et qu’elle dispose de tous les moyens pour le faire plier et qu’il n’aura plus qu’à réviser leur accord en prenant en charge tous les frais de la marchandise, sinon, elle le trainera devant la justice » a -t-il dit.

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Canal RIM (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Un bon sommaire. A-
---

Affaire Mixta:Le directeur interpellé refuse de céder

09/05/2010

M Zeidane Ould Souiedahmed directeur général de Mixta-Mauritanie, une entreprise privée de gestion immobilière est depuis quelques jours entre les mains de la police économique qui devait s’intéresser plutôt aux fonds publics. Son interpellation serait liée à son refus de passer service suite à son remplacement par M. Mohamed Yeslem Ould El Vilaly sur la base d’un acte qu’il conteste.

Le directeur interpellé exige la présence des espagnols et l’obtention de ses droits consécutifs au contrat par lequel il avait été nommé directeur général de Mixta Mauritanie. Mixta Mauritanie vient d’obtenir une concession de 70 hectares destinée à la construction de 5000 habitats sociaux. C’est cette concession qui aurait vraisemblablement soulevé les rivalités et les appétits.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Les zamis,

Je commence à m'ennuyer. On entend plus parler de flintock, ni de Tamanrasset, ni des otages espagnols. Le presse algérienne qui était très critique contre l'implication des forces étrangères contre leur presence dans la chasse à AQMI est bien silencieuse. Temoust n'aplus d'article la-dessus parceque personne n'en parle entre Alger et Rabat et notre cher Tahalil est devenu muet sur ce sujet. Ils sont où les otages dans tout ça?

Maintenant que la presence de bases militaires est "justifiée", le plan a réussi et on en parle plus.

Général vladimir: on dit quoi?

Inchallah tu est d'accord avec moi que tout a été fabriqué, avec les violences gratuites avec (Lemgheity, Tourine, El Ghallawiya, les touristes français, le touriste anglais, le precheur americain, la coincidence de salafistes au momentde notre election, etc..). Les air cargo c'était du pipau (l'air cocaine de novembre 2009 était vide, ceux de janvier et févrierselon la presse algérienne c'était du faux, les insultes et le fachage d'alger et de Nktt était de la diversion et le bandit de ATT était de mêche avec tout le monde concernant les rançons). tout ça pour justifier la necessité d'une presence militaire pour barrer la route aux chinois et mettre en place des regimes militaires musclés pour maintenir la tranquilité dans la mainmise de la region sahel-sahara.

Tout le monde s'est fait avoir. Pendant qu'on se concentre sur la gueguerre Aziz-opposition et le scandale de Mixta. Onmourra idiot.

A-

Anonyme a dit…

Un vieux truc au moment où Bush passait la main à Obama. Cela s'est averé une propagande, parcequ'en occident tu ne peux pas tout le temps faire avaler des couleuvres en faisant de la propagande tout le temps. A-

===

If Plague struck North Africa
January 20, 2009

by Kal

An al Qaeda affiliate in Algeria closed a base earlier this month after an experiment with unconventional weapons went awry, a senior U.S. intelligence official said Monday.

The official, who spoke on the condition he not be named because of the sensitive nature of the issue, said he could not confirm press reports that the accident killed at least 40 al Qaeda operatives, but he said the mishap led the militant group to shut down a base in the mountains of Tizi Ouzou province in eastern Algeria.

“Al-Qaeda bungles arms experiment,” The Washington Times, 19 January, 2009.

Bubonic Plague is spread by bites from infected rat fleas. Symptoms include painful boils in the groin, neck and armpits. In Pneumonic Plague, airborn bacteria spread like flu. Without medication it can be deadly.

The new epidemic began in the cave hideouts of AQLIM in Tizi Ouzou province, 150km east of the capital Algiers, the Sun reports.

The group, led by wanted terror figure Abdelmalek Droudkal, was forced to turn its shelters in the Yakouren forest into mass graves and flee.

The group now fears the highly-infectious disease could have spread to other al-Qaeda training camps or Taliban fighters in Afghanistan, the paper said.

A source said: “The emirs (leaders) fear surviving terrorists will surrender to escape a horrible death.”

AQLIM bombed the UN headquarters in Algiers in 2007, killing 41.

“Black Death ‘kills al-Qaeda operatives in Algeria’,” Telegraph, 19 January, 2009.

An Algerian I spoke with this morning said, rather aggressively, that he thought the security services probably planted plague in the camp or in some way manipulated the situation in the camp so that it had this result. At this point, these conspiracy theories are not my main interest. Those can be mated out later.

I’d like to engage in a thought experiment, though. Let’s suppose that AQIM, in Tizi Ouzou, densely populated and heavily urban, was able to harness the plague for militant purposes. They either released plague into a local military base or barracks, infecting and killing most of those in the immediate vicinity. How would the Algerian state and military respond, and how would the regional government, plus France respond? That’s part one.

Now for part two. Let’s say that AQIM not only used plague on a military target, but also released it into the dense environs of Tizi Ouzou, Bejaia or Algiers. If they were also able to spread it into Tunisia, through their eastern contacts, the thought experiment becomes more deadly, more interesting. What kind of response from the Tunisian and Moroccan governments, could be expected? What capacity do the states in the Maghreb have to deal with an epidemic like this? How devastating would it be at the human, economic and political levels?

Anonyme a dit…

A- mon ami
wallah eleu wahkyartt!
Oui c'est silence suspect sur le sahara sahel les barbus ont piqué leurdernier francais otage seulement à 190 kms de Tamanrassett, deux jours aprés l'installation du PC . Les amerloques sont a ouaga avec leur africom. depuis 2002 les amerloques sont dans la region et aucune prise nom de dieu. La presse algerienne a cessé de nous enquiquiner avec des histoires made in drs .Non mon cher on ne mourra pas idiots et rien n'arretera la progression des chinois. ilsavent traiter avec les democraties et les regimes bananiers
Vladimir

Anonyme a dit…

couly ça fait mille fois que tu m'interpelles au sujet du 18
et mille fois, je te fais remarquer les heures de tes commentaires à ce sujet

encore une fois et c la dernière

" La marmite familiale est vide!!!!

10 mai 2010 23:15 "

10X 5X 2010X 23X 15= 18X 1926250

REGARDE ce 1-9-2-6-2-5-0 SI ON MULTIPLIE à la suite oublie le 1 qui ne sert à rien dans une multiplication

9x2= 18

18x6= 108

108x2= 216 =18x12

mais le plus extraordinaire

le dernier chiffre

216x5= 1080!

car bien sûr tous mutlipliés

1x 9x 2x6x2x5= 1O80 !


d'ailleurs

c tu que le décret des 70ha est sorti le 18 mars 2010

je t'évite les calculs ça ira je crois

oui aziz est sous le signe du 18

je le soutiens pour cela mais comme 6X6X6 fait 18

alors pour protéger aziz, je lui dirais toujours: attention là ce n'est plus le 18 mais le 666

je te l'ai déjà dit tu ne peux comprendre le monde est mathématique et tout est écrit

zeidane a fait un appel national à l'homme du 18 et il est libéré

c un constat

mais tout peu changer demain

alors on reste mobilisé et on croise les doigts pour que cette affaire aille devant les tribunaux compétent avec toutes les parties libres même si l'autre partie a déposé au tribunal du commerce un procès verbal faux ! ce qui est très grave

c tout

Anonyme a dit…

ps un petit détail à mettre dans la marmite pour en finir avec la sauce

10 mai 2010 23:15 "

10X 5X 2010X 23X 15= 18X 1926250

1x9x2x6x2x5= 1080 on l'a vu

mais 18x 1080= 19440

dont la somme fait 18

si tu as un ami maître en probabilités envoie-lui mes calculs

peut-être croira-t-il en dieu car dieu guide qui il veut et il égare qui il veut

soutenir aziz c lui dire bravo quand il faut et le cas échéant " merde" si on le voit aller au diable

quant à mon frère je ne l'ai pas plus soutenu que je n'ai soutenu haveni qui a eu droit à des acrostiches jemal ould yessa et biram ould dah oud abeib aussi

je dis cela à A- et à la citoyenne au passage, car je suis métis et jamais je ne choisirai entre mon mère et mon père mais je défendrai toujours comme je l'ai toujours fait ce qui mérite d'être défendu

j'ai retiré le commentaire écrit sous le coup du désespoir lucide mais je maintiens ceci, un jour un hartani sera le chef des armée, un jour un hartani sera l'homme du régime, c'est l'avenir c le progrès

oui je maintiens que les haratines sont une communauté à part entière car qui a réduit un humain à l'esclavage ne peut plus lui dire tu es nôtres mais tu es des vôtres

je n'ai jamais appelé à tapé sur mes frères maures frères de sang et de coeur comme jamais je n'appellerais à taper sur mes frères négro-mauritaniens frère de sang et de coeur, j'ai parlé du système en disant que les négro(mauritaniens et les maures excédés par le système les aideront par vision par progrès

pour me comprendre c difficile car je suis un fils de la mauritanie plurielle

grâce à Dieu !

Anonyme a dit…

tiens

" grâce à Dieu !

11 mai 2010 01:34 "

1+1+5+2+0+1+0+1+3+4 = 18 FOIS LE RIRE DE COULY

n'importe qui devant une telle évidence ferait une crise mystique !

Adi !

je ne sais ce que Dieu me réserve mais je sais que je ne suis pas égaré

pourvu que ça dure

inch'allah

Anonyme a dit…

Ya mon général,

Mouchkileu hathou les AQMI et leurs zamis. 190 km de Tamanrasset! Les algériens ont laissé le chauffeur du français à la frontière pour le faire ccueiller par leur DRS et depuis lors on en a pas entendu parler. Quand ils ont soit-disant pris les 2 (le français et son chauffeur algérien), ils les ont separé immédiatement et on bandé les yeux du chauffeur avant de le balancer à côté de la frontière algéro-malienne. Tu bandes les yeux d'un chauffeur pourquoi? C'est pour éviter qu'il ne saches s'il est passé par le Mali ou l'algérie! S'il devait passer par le mali, pas besoin de lui ander les yeux. S'il devait passer par l'algerie, oui. Comme les otages espagnols ne peuvent avoir passé que par la partie du Sahara sous controle du Polisario. C'est evident qu'ils ne pourront pas faire du tout-droit de NDB au Nord Mali comme ils risquent de mourir de soif et le carburant, il leur en faut.

Soubhana Allah tout ça. Quel jeu nous jouons? azzizzo est parti à Copenhagen quelque jours après la prise des otages espagnols. comment tu peux aller à copenhague, alors que tu as une premiere prise d'otages chez toi, à quelques mois de ta prise de pouvoir? Il aurait dû envoyer son PM à Copenhague. Cela veut dire qu'il ne s'inquietait pas et savait qu'il n y aura pas une deuxieme prise d'otages ou un coup des salafistes. Un deuxieme soubhana allah.

Je m'ennuie parceque c'est le silence complet, ce qui prouve qu'ils controlent les El Watan, les Tahali, etc.. Sinon, comment se fait-il que tahalil ne pipe pas un mot sur la relation entre les Flintock et les tamanrasset et leur implication dans la liberation des otages pris chez nous.

A plus. Je cherche.
A-

Anonyme a dit…

A- enguir diktak isselmou est l'un des meilleurs journalistes wente ta3ravha

Anonyme a dit…

Entierement d'accord avec toi vlane. Citoyenne et moi aussi sommes aussi metissés que tout le monde. Et les metissés au bled sont les meilleurs parmi nous. Aucun doute dans le melting pot qu ést la Mauritanie.

Tout ce que Citoyenne et moi avons voulu dire est qu'il faut eviter de mettre un petite affaire commerciale mal fagottée par des gourmands sur le dos de tous les bithanes "blancs" qui ne sont blancs que dans l'esprit de dertains comme les nationalistes et les islamistes.

A-

Anonyme a dit…

Vlane,
Il faut peut etre qu'on envisage le mauritanien comme citoyen au lieu ; chacun cree son cheval de bataille selon la circonstance , pour ne pas effacer souvent , puis douter pour effacer......., comprendo .

Anonyme a dit…

Ano,

Ana ma nrabi ediouk. Mon message est pour dire à Isselmou de sortir de son silence et de poser des questions sur l'implication de Flintock-Tamanrasset sur les otages qu'on a pris chez nous. Et jusqu'à où la propagande et l'instrumentalisation de quelques 50 barbus vont nous mener? On est fatigué et cést aussi simple.

Je suis toujours là pour enquiquiner tout le monde jusqu'`a ce qu'on nous foute la paix. Je ne me fatigue jamais.
Je suis branché sur ça dans le cadre de mes recherches:

http://zeroanthropology.net/2010/03/27/africom-human-terrain-empire-and-anthropology/

A-

===
Ano noctambule du 11 mai 2010 01:58
a dit:

A- enguir diktak isselmou est l'un des meilleurs journalistes wente ta3ravha

Anonyme a dit…

Lu pour les environnementalistes. Ce qu'a fait Trfigura en côte d'ivoire concernant les dechets. Trifigura avait porté plainte contre BBC et BBC a repondu en donnant tous les détails. Me demande pourquoi Trafigura ne doit pas etre mis sur une liste noire. Ce qu'ils ont fait est un crime. A-


http://file.wikileaks.org/file/bbc-trafigura.pdf

Anonyme a dit…

Vlane:

On t'aime bien avec ton chiffre 18!!!
Just keep up.
Dans ton message du 11 mai 1:34 tu dis:
"...jamais je ne choisirai entre MON mere et mon pere." Je suis entrain de rire. Tu dois etre bien fatigue'. Il ne faut point choisir entre TON mere et TA pere. (rire)
Je conseille TA frere d'abandonner.
Les juges et le procureur suivent les instructions militaires du General Abdel Aziz qui est le commandant en chef de la justice. Tous les juges se mettent au garde a' vous des qu'ils le voit. On lui presente les armes avec des fesses serre'es et des poitrines bombe'es.


Allez les amis! La marmite familiale est vide!!!

Anonyme a dit…

Gagneront pas. Même chose qui se repete. Coalition avec interets divergents et facile à separer. Les sous ou les vieux dossiers de corruption. Ils trahissent tous et n'ont pas de principes. Très gauches. A-

===

L'opposition annonce plusieurs manifestations en Mauritanie

La Coordination de l'opposition démocratique (COD) en Mauritanie, regroupant une dizaine de partis politiques, sonne la mobilisation et annonce plusieurs manifestations au cours des prochains jours, pour "obtenir le départ du président Mohamed Ould Abdel Aziz ", selon un communiqué transmis lundi à la PANA.

L'opposition mauritanienne projette l'organisation de meetings populaires, marches, sit-in, journées villes mortes à partir de samedi prochain par la ville de Nouadhibou (465 kilomètres au nord de Nouakchott), capitale économique du pays, pour ensuite gagner les autres régions de la Mauritanie.

Dans son communiqué, l'opposition accuse le président de la République de "mépriser les institutions, ruiner l'économie et l'administration, devenant un danger pour le pays".



Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, rappelle-t-on, a été élu à l'issue de la présidentielle du 19 juillet dernier, organisée à la faveur d'un accord avec l'opposition pour mettre un terme à la crise politique née du coup d'Etat du 6 août 2008 par lequel il avait renversé le président Sidi Ould Cheikh Abdalahi.

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : PanaPress

Anonyme a dit…

comprendo

effacer ne signifie pas renier
effacer signifie que le message est passé inutile d'insister

comprendo?

couly:ce n'est la marmite qui est éternellement vide c'est ton cerveau qui est une passoire

merci pour le leçon de français

c'est bien la preuve que lorsque j'écris je ne regarde pas l'écran et je ne relis jamais

c une erreur, je ferai un effort soit de lire ce que j'écris soit d'écrire comme d'hab d'un jet très vite pour ne pas mettre l'impulsion qui fait le ton et relire ensuite

coulix , tu ne peux pas comprendre, ton cerveau est tombé dans le vide quand tu étais petit

Anonyme a dit…

ps je viens de relire il manque " pas" et j'ai écrit " mettre" pour " perdre" l'impulsion

comme quoi, il faut que j'installe un couliciel 1.0 pour corriger

mais comme tu es là

n'hésite pas ! please

merci

ciao ciao

Anonyme a dit…

ps du ps j'aimerais pour finir avoir une pensée pour les dockers qui ne demandent qu'une augmentation de 500 un par tonne! déchargée

cad 1000 un par tonne

franchement si vous importez une quelconque marchandise et que rajouter 1000 par tonne sur le prix de revient rend votre produit impossible à amortir alors il faut arrêter d'importer de la merde !

ils demandent 1000 un par tonne!

500 c'est de l'esclavage et 1000 c'est à peine humain

une pensée pour la phrase de BL: " je te fais confiance "

c une phrase merveilleuse car la justice c'est faire confiance au droit comme la démocratie c'est faire confiance à l'élu

la confiance est un mot divin
d(où le mérite d'essayer de l'assumer aussi humainement que possible

à l'impossible nul n'est tenu mais comme c'est dit en français pour lequel rien n'est impossible

alors on s'y tiendra

inch'allah

maata je n'ai pas lu le texte car je suis un peu fatigué impossible de lire autre chose que de petits commentaires, le sujet est trop grave, il ne mérite pas d'être survolé, je le lirai demain après le parquet

inch'allah

Anonyme a dit…

Birame a raison de s'attaquer au clergé. A-

===


http://www.youtube.com/watch?v=cT_RSDeAYjI

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"10-05-2010 12:24

Justice t'es pas faite pour nous seuls
Et ces beydhanes là on a l'impression qu'ils sont au-dessus
Et que nous on est toujours victimes

Justice réveille-toi

Justice t'es pas faite pour nous seuls
Et ces beydhanes là on a l'impression qu'ils sont au-dessus
Et que nous on est toujours victimes

Justice réveille-toi

Quand on ouvre des enquêtes sur ces beydhanes-là
Très souvent ces enquêtes n'aboutissent même pas
Quand ils sont en taule
Les mêmes combines reviennent les sortir de là

Mais my justice réveille-toi
My justice réveille-toi
les haratines demandent à parler
Justice réveille-toi
Justice
Justice réveille-toi
Les abiides demandent à parler
Justice réveille-toi
My justice réveille-toi
Justice
les familles des 28 pendus d'Inal demandent à parler
Justice réveille-toi
Justice réveille-toi
Sid el-moktar ould Naji demande à parler
Justice
Justice réveille-toiEcrit par

harnos (Visiteur)

maatala

Bebe BA a dit…

L’ancien couturier de Saddam, Mandela, Karazai, Ahmadinejad, devant le Tribunal de Nouakchott


Rajep Jeçur, un commerçant turc et qui prétend être le couturier de plusieurs chefs d’Etat dont Saddam, Mandela, Karazai et Ahmedinejad, a comparu, hier, devant le tribunal de Commerce de Nouakchott, suite à une plainte de Megboula Mint El Gharrabi.


Au cours d’un point de presse qu’il a organisé, hier, le commerçant turc a prétendu que la nommée Megboula Mint El Gharrabi lui a passé commande en produits textiles, le 1° février dernier, d’une valeur de 105 000 dollars (plus de 27 millions UM) dont elle a réglé une avance de 15 000 dollars, promettant le payer le reliquat à la livraison de la marchandise.

Après plusieurs tentatives et voyages entre Istanbul et Nouakchott sans succès, Rajep Jeçur, affirme avait été victime d’abus de confiance et d’escroquerie de la part de sa cliente.

Le commerçant a déclaré avoir été menacé par celle-ci qui lui a dit qu’elle « est dans son pays et qu’elle dispose de tous les moyens pour le faire plier et qu’il n’aura plus qu’à réviser leur accord en prenant en charge tous les frais de la marchandise, sinon, elle le trainera devant la justice » a -t-il dit.



canalrim.info

Anonyme a dit…

vous ne savez pas la meilleure

ce n'est pas encore confirmé mais cela explique beaucoup de chose notamment le procès verbal faux apporté par la partie adverse et cette course avec la force

bouchraya proche ami d'aziz, dans sa folie de récupérer la cité aziz qui doit être construite aurait racheté mixta mauritanie sans savoir que les documents juridiques sont avec zeidane et que ce dernier a tous les droits

bilan mixta se débarrase de mixta mauritanie en vendant à bouchraya mais étant dans l'impossibilité de faire un conseil d'administration dans les règles où ils seraient obligés de payer ses droits à zeidane ec

que font-ils?

ils escroquent bouchraya!

l'arroseur arrosé!

le voilà qui ne sachant rien du droit veut passer par le traffic d'influence sinon il perd tout !

quant à l'ambassade d'espagne,j'espère qu'ils ne se laisseront pas bernés eux aussi

le vilali sa femme est espagnole d'où le choix par bouchraya de ce monsieur comme wogave !

c'est très grave !

les journalistes enquêtent, l'info explose petit à petit

s'ils ont berné aziz en voulant lui faire le coup de l'atteinte à l'image du pays sachant que ça le touche

alors c'est très grave et ils sont foutu si aziz se réveille!

je conseille vivement au procureur général de sauver sa peau et de s'éloigner de bouchraya!

Anonyme a dit…

http://www.boolumbal.org/Le-Pen-charge-Ely-Ould-Mohamed-Vall-et-l-accuse-de-soutenir-Israel_a3644.html


Le Pen charge Ely Ould Mohamed Vall et l’accuse de soutenir Israël


Le Pen charge Ely Ould Mohamed Vall et l’accuse de soutenir Israël
Jean-Marie Le Pen, président du Front National, député européen, président du groupe Front National au conseil régional de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azure (PACA), s’en est pris de façon violente à l’ancien chef d’Etat mauritanien, Colonel Ely Ould Mohamed Vall, le qualifiant d’être du coté d’Israël dans le conflit Israélo-palestinien.
Le Pen a chargé Ely Mohamed Vall lors d’une émission de Radio Soleil (Française) qui émet en langue arabe, en les termes suivants : « Ce président arabe et musulman a participé à la plupart des manifestations organisées par des extrémistes juifs dont la dernière, organisée à «Limasol - Chypre» du 16 au 18 Mai 2010 par un groupe de personnalités juives, à leur tête, Nahoraye Sibane, extrémiste juif de première heure. »

« En plus, affirme Le Pen, Ould mohamed Vall n’hésite pas à attester de la réalité de l’holocauste juif alors que nombre de références et d’ouvrages historiques en démentent jusqu’à l’existence ».

Enfin Le Pen signale que : « ce qu’a fait l’ex chef d’Etat Mauritanien Ely Ould Mohamed Vall, ne constituerais qu’une goutte d’eau dans un océan comparativement à ce que les autres présidents et personnalités arabes et musulmanes commettent comme hypocrisie et attachement à Israël allant contre les intérêts fondamentaux de leur peuple».

Anonyme a dit…

http://www.boolumbal.org/Le-Pen-charge-Ely-Ould-Mohamed-Vall-et-l-accuse-de-soutenir-Israel_a3644.html


Le Pen charge Ely Ould Mohamed Vall et l’accuse de soutenir Israël


Le Pen charge Ely Ould Mohamed Vall et l’accuse de soutenir Israël
Jean-Marie Le Pen, président du Front National, député européen, président du groupe Front National au conseil régional de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azure (PACA), s’en est pris de façon violente à l’ancien chef d’Etat mauritanien, Colonel Ely Ould Mohamed Vall, le qualifiant d’être du coté d’Israël dans le conflit Israélo-palestinien.
Le Pen a chargé Ely Mohamed Vall lors d’une émission de Radio Soleil (Française) qui émet en langue arabe, en les termes suivants : « Ce président arabe et musulman a participé à la plupart des manifestations organisées par des extrémistes juifs dont la dernière, organisée à «Limasol - Chypre» du 16 au 18 Mai 2010 par un groupe de personnalités juives, à leur tête, Nahoraye Sibane, extrémiste juif de première heure. »

« En plus, affirme Le Pen, Ould mohamed Vall n’hésite pas à attester de la réalité de l’holocauste juif alors que nombre de références et d’ouvrages historiques en démentent jusqu’à l’existence ».

Enfin Le Pen signale que : « ce qu’a fait l’ex chef d’Etat Mauritanien Ely Ould Mohamed Vall, ne constituerais qu’une goutte d’eau dans un océan comparativement à ce que les autres présidents et personnalités arabes et musulmanes commettent comme hypocrisie et attachement à Israël allant contre les intérêts fondamentaux de leur peuple».

Bebe BA a dit…

Politique : Faites vos jeux, rien ne va plus !

Vendredi dernier, le jour choisi par la Coordination de l’opposition démocratique (COD) pour lancer un séminaire de sensibilisation sur la stratégie à mettre en œuvre pour «faire partir le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz». Pas «renverser», seulement «faire partir»… C’est que les mots comptent ici. Surtout depuis la dernière sortie de Messaoud Ould Boulkheir comme président de la COD quand il avait appelé au renversement du pouvoir. Il a été fait immédiatement un lien entre les mots de ce meeting et ceux qu’il avait prononcé moins d’une semaine avant. Quand il disait : «je ne verserai pas une larme s’il y a un coup d’Etat contre Ould Abdel Aziz». Terrible, venant d’un président de l’Assemblée nationale qui plus est un leader du front national pour la défense de la démocratie (FNDD) qui a tenu tête au coup d’Etat d’août 2008.
Depuis ce fameux meeting où Ould Boulkheir a dit qu’il ne demandait plus le dialogue et où il a appelé au renversement de Ould Abdel Aziz, l’opposition cherche à s’expliquer. Et peut-être à se repositionner… La rencontre de vendredi aurait dû être une occasion…

«Opposition traditionnelle» vs «Opposition nouvelle»

Officiellement, la rencontre de vendredi est le point de départ d’une série de séminaires régionaux pour “sortir le pays de l'impasse”, selon son président Ahmed Ould Daddah cité par une dépêche de l’AFP. “Nous allons œuvrer pour aboutir à une lecture commune de la situation afin d'adopter une politique concertée, resserrer nos rangs et entamer une action solidaire pour sortir le pays de l'impasse dans laquelle il se débat”, a précisé Ould Daddah qui a la présidence de
la COD.
Selon Idoumou Ould Mohamed Lemine (ADIL), la rencontre qui s'est achevée tard dans la nuit “a examiné toutes les hypothèses démocratiques pour faire partir le pouvoir (du président Mohamed Ould Abdel Aziz) qui constitue un danger réel pour le pays”.
Mais la réunion n’a pas été facile. D’abord l’absence de certaines figures dont principalement Mohamed Ould Maouloud, président de l’UFP. La coordination n’aurait pas fonctionné en aval, son président préférant préparer la démarche sans concertation. Rumeurs.
Elle n’a pas été facile parce que le document de base n’a pas fait l’unanimité. Rien que l’option «active» - pour ne pas dire violente – est refusée par une partie des composantes de la coordination. Notamment Adil qui trouve qu’il y a lieu de revoir la démarche politique pour l’adapter au moment.
On pense ici que le moment est venu de rompre avec la logique de la confrontation avec le régime pour ouvrir la voie au dialogue, au moins à l’apaisement dans les rapports. C’est le premier couac entre l’opposition «traditionnelle» - pour désigner les partis de l’opposition au régime Ould Taya – et la «nouvelle opposition» - pour désigner ceux qui l’ont rejoint soit en personnalités indépendantes soit en formation comme ADIL. Cette distinction entre les deux groupes a été systématique dans le document de travail et pendant les discussions. Ce qui n’a pas plu à ceux de ADIL qui y ont vu une suspicion malvenue.
«Nous avons choisi l’opposition en connaissance de cause, après avoir fait le constat que le pays demande une nouvelle vision politique, loin des violences verbales et des perspectives à terme court». Les partenaires politiques ne semblent pas y croire.

Bebe BA a dit…

Refaire ses rangs

Chacun des pôles de l’opposition a ses problèmes. Chacun est appelé à faire le ménage dans ses rangs.
Au niveau de
la COD, le passage à la relance à l’Institution de l’Opposition démocratique prend du temps. Comment faire ? Quand on sait que le dialogue commence par là. Pourtant l’APP avait donné son accord, mais comment faire pour désigner le secrétaire général de l’institution, dans la mesure où Sarr Ibrahima doit céder sa place ? Le défi pour l’opposition se situe là. Le jour où les instances seront renouvelées, la loi oblige le Président Mohamed Ould Abdel Aziz à recevoir le chef de file de l’opposition démocratique. S’il refuse, il aura enfreint les lois. Ce qui donnera à l’opposition, un argument supplémentaire.
Au niveau de ADIL, la fusion avec les partis de Louleid Ould Wedad et Mohamed Yehdhih Ould Mokhtar Hacen entraine quelques secousses. Ould Mokhtar Hacen ne veut pas de Ould Ahmed Waghf comme chef du parti, ADIL nouvelle formule. Alors que celui-ci bénéficie de l’appui de ses pairs.


Yahya Ould Ahmed Waghf, ancien PM de Ould Cheikh Abdallahi et président de ADIL devra faire face au dossier du «riz avarié». Il a été convoqué par la justice qui a décidé de rouvrir le dossier que l’on croyait définitivement fermé comme celui d’Air Mauritanie. Il est convoqué pour jeudi prochain. L’on craint que ce ne soit pour l’emprisonner à la veille du weekend.



Source : La Tribune n°500

Anonyme a dit…

maata j'ai lu
sans commentaire sauf ceci
ces primitifs esclavagistes qui vont faire des enfants avec des esclaves qu'ils martyrisent , valent moins que des chiens
prendre son sang et faire naître votre enfant du ventre d'une esclave violée , martyrisée et ce en psalmodiant le coran et en disant à vos enfants ensuite " vous êtes mes esclaves" ensuite peut-être que votre fils légitime ira ensuite faire comme lui et alors coucher avec sa soeur née esclave !

ces gens sont des chiens enragés, il faut les piquer et faire de leur corps un pâté pour chiens !

dans chaque tribut il y a des grands , des bons et des minables et des criminels

Bebe BA a dit…

Ouverture de la deuxième session du Parlement: Discours antagonistes des présidents des deux chambres


La deuxième session ordinaire du parlement mauritanien au titre de l’année 2009/2010 a été ouverte, lundi après-midi 10 mai, à Nouakchott au niveau de l’Assemblée nationale et du Sénat. L’ouverture s’est déroulée en présence des membres du gouvernement et du corps diplomatique accrédité en Mauritanie et fut marquée par deux discours antagonistes:
Le discours critique de Messaoud Ould Boulkheir président de l’Assemblée Nationale et celui encensant de M Ba Mbaré président du Sénat.
Le premier discours évoque une crise multidimensionnelle que traverserait le pays et le second celui du président du Sénat rendait hommage à l’action gouvernementale.

Discours de Messaoud Ould Boulkheir

" J’ai ouvert notre dernière session parlementaire dans des conditions dominées par la tension découlant de la transformation institutionnelle de notre pays car elle s’était tenue juste après ce que l’opinion générale avait souhaité, à l’époque, être une sortie définitive de la plus grave crise politique que la Mauritanie ait jamais connue pendant les dernières années.

En dépit des réserves que nous avions alors émises, nous nous étions empressés d’apaiser le climat en validant le bilan final d’un processus qui a failli faire voler en éclats l’union et la cohésion de notre peuple.

Vous vous rappelez du discours d’ouverture que j’avais prononcé à cette occasion et qui a traduit fidèlement mes bonnes intentions et l’esprit de tolérance et d’ouverture que j’avais souhaité trouver chez toutes les tendances politiques afin de garantir un avenir plus rassurant pour tous ainsi que la stabilité de notre pays.

Mais le manque de réactivité positive vis-à-vis de ce message a conduit à l’inverse de toutes les attentes et a conduit à l’évaporation des espoirs de tous en ramenant le pays à la période d’avant l’élection, marquée par le pouvoir totalitaire, les règlements de compte et le clientélisme politique, avec ce que ceux-ci engendrent comme manque de confiance contraire aux valeurs et aux intérêts de notre pays et aboutissant souvent à des résultats à conséquences néfastes.

Aujourd’hui, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a un blocage politique absolu dans un climat social, économique, sécuritaire et même extérieur parmi les plus mauvais que le pays ait jamais connus durant la dernière décennie.
Suite à l’insouciance qui règne envers les véritables préoccupations du peuple de la part des institutions gouvernantes (exécutives, législatives et judiciaires), je ne vous cache pas, ni aux chers citoyens, que la situation est on ne peut plus chaotique et grave, même si mon devoir religieux, patriotique, professionnel et moral me contraint à inviter tous, à partir de cette tribune, à davantage de responsabilité.

Enfin, et conformément aux dispositions de l’article 52 de la Constitution, je déclare ouverte, avec la bénédiction d’Allah, la deuxième session parlementaire ordinaire 2010 ".

Bebe BA a dit…

la bienvenue.
Mesdames, Messieurs les sénateurs, je pense que vous avez passé un bon séjour dans vos circonscriptions respectives malgré les problèmes des tous les jours que vous soumettent les populations locales .

Mesdames , messieurs
La conjoncture internationale engendrée par la double crise des années 2009-2010 qui a frappé de plein fouet toutes les économies du monde particulièrement celles des pays en développement n’a pas épargné le nôtre ; malgré donc cette conjoncture très défavorable au développement économique et social, notre pays a enregistré des progrès dans beaucoup de domaines; je citerai, entre autres, le centre d’oncologie de Nouakchott, le centre de dialyse de Nouadhibou au profit de nos malades qui n’auront plus à faire face à des frais exorbitants pour aller se soigner à l’extérieur.

Aussi, l’hydraulique villageoise et urbaine se développe, le premier ministre vient de constater, il y’a une semaine l’avancement des travaux de l’Aftout Essahly, ce qui soulagera très bientôt, les populations de Nouakchott et les zones traversées par la canalisation de la soif.

Le port minéralier en eau profonde de la SNIM à Nouadhibou et l’extension du goudron à l’intérieur du pays et à Nouakchott même, contribueront sans nul doute au désenclavement de notre pays, désenclavement sans lequel aucun développement n’est possible.
Je ne puis citer tous les progrès réalisés par le gouvernement sous la conduite de Monsieur Mohamed ould Abdel Aziz, président de la République. Ainsi, le chef de l’Etat réalise, étape par étape, les promesses du candidat vainqueur des présidentielles du 18 juillet 2009 .

Mesdames, Messieurs les sénateurs, chers collègues,
Au cours de cette session, nous allons examiner plusieurs projets de loi présentés par le gouvernement, je connais personnellement votre sens du devoir et suis sûr que ces textes seront étudiés sans complaisance comme d’habitude.

Parmi eux, il y’en a un qui attire particulièrement l’attention, il s’agit de celui concernant la libéralisation de l’espace audiovisuel. Ce texte va contribuer grandement à la liberté de la presse, à la liberté tout court.

Mesdames, messieurs les sénateurs, Vous n’êtes pas sans savoir que le devoir du parlement dans un pays démocratique est de contrôler l’action gouvernementale. Aussi, avons-nous le devoir de contribuer activement à la lutte contre la gabegie et le détournement des deniers publics. Cette lutte est menée sans complaisance aujourd’hui par le gouvernement de la République sous la conduite de Monsieur le président de la république Mohamed ould Abdel Aziz.

Pour y participer concrètement, nous avons la possibilité au niveau de notre chambre de mettre en place des commissions d’enquête parlementaires qui seront envoyées là où des fonds publics ont été particulièrement mal gérés.

Pour conclure, je renouvelle mon appel au dialogue afin de barrer la route au terrorisme, au sectarisme et aux autres défis qui menacent notre pays, dans le seul but de préserver l’unité de la Mauritanie qui a besoin de tous ses enfents.

Mesdames ,messieurs,c’est conformément aux dispositions de l’article 52 de la constitution et de l’article 1er de notre règlement intérieur, que je déclare ouverte la 2eme session ordinaire 2009-2010 de notre parlement.

Je vous remercie".


Source : AMI et Tahalil-hebdo

Anonyme a dit…

Dieu merci vlan, cette affaire arrive à sa fin ou presque. Tu t'es bien mobilisé et il est temps que tu te reposes un peu.
J'en profite aussi pour souligner le rôle de ces blogs et sites (ici c'est surtout kassataya qui brisa le mur, bravo ablaye). Donc pour mettre la pression il faut tout rendre public.

Anonyme a dit…

l'affaire n'est pas finie du tout et zeidane peut être libéré ou jeté au trou d'une minute à l'autre et voir tous ces biens saisis si l'impunité ne s'arrête pas et ce malgré qu'une S.A.R.L, à ce que je sache, par définition ne peut engager les biens personnels d'un D.G mais à l'heure de l'impunité tout cela c du flan

on veut tout savoir de cette affaire et que tous ceux qui doivent être punis par la loi le soient jusqu'au plus haut niveau de l'état le cas échéant

il s'agit de savoir s'il y a une justice économique en mauritanie

car si tout prouve que non ! alors la mauritanie nouvelle ne sera jamais construire que par les mains de ceux qui l'ont détruite !

voilà l'enjeu rassurer ou effrayer le monde économique

Anonyme a dit…

vu que couliciel 1.O est en update

corrigeons nous-mêmes:

ceux qui disent " vlan" au lieu de " vlane" signifiant par là que vlane serait le féminin de vlan:

nous parlons ici français non francé

vlan écrit ainsi est une interjection qui se prononce comme ça s'écrit

le féminin de vlane c'est vlaneu

à part ça, il paraît que Aziz a demandé une enquête sur l'enquête et que zeidane devrait être libre de ses mouvements inch'allah

ça va donc bientôt chauffer

quant à vilali qui occupe actuellement frauduleusement la petite cité mixta, c'est aux avocats de zeidane de les faire sortir de là

l'état devrait virer tout le monde jusqu'à ce que l'enquête présumée d'aziz se fasse

merci

Anonyme a dit…

cher vlane
continue à nous tenir informés de tout ce qui se passe;ton rôle et celui des internautes n'est et ne sera jamais inutile!
Par ailleurs tu as bien fait de retirer ton message "divisionniste" d'hier qui dessert "ta cause" et te discrédite auprès de tes "fans" et supporters.Surtout quand on sait que tu es issu de la RIM plurielle:maure "noir" et "maure blanc",Awlad bieri,kounta,a.gheilane,lebrabich du mali pour ne citer que ceux là.Tu es aussi le produit des cultures maure,wolof et française et avec ton niveau intellectuel appréciable il y a des lignes rouges qui te sont en principe inaccessibles...
Un conseil:évite d'écrire sous la passionet la colère car elles sont mauvaises conseillères!
Enfin colle la paix à mon ami couli,qui à part ses soutiens insensés à Taya est parfois très pertinent et patriote (maure de rire).

Du courage,cher ami.

L'observateur

Anonyme a dit…

" lebrabich du mali pour ne citer que ceux là."

hagala ?

cite cite ya khouya , c formidable !

mais lebrabich j'espère que cela n'a rien à voir avec la barbiche !

quant à couli , on plaisante

Anonyme a dit…

Demande à A-,il te dira qui sont les lebrabich (lol).

Anonyme a dit…

dernière nouvelle

zeidane toujours au parquet avec ses avocats mais le juge d'instruction ne vient toujours pas, personne ne sait ce qui le retarde

les pressions du procureur continue et on menace zeidane de céder ou il va en prison sans autre forme de procès

on en est là

le procureur est aux abois , il joue ses dernières cartes d'abus de pouvoir

voilà

Anonyme a dit…

Cas Sidi Ould Salem, lu sur Cridem.

Le résultat d'avoir diabolisé Ould Horma, l'ex-IGE quand il a commencé à s'attaquer aux Conseil d'administration des sociétés d'état. Un mauvaise gestion avec la complicité du CA et des commisaires aux comptes n'excuse pas le DG de la société. Tu devra paier ou trouver une maslaha avec azzizzo. Le reste c'est du veyavi.

Comment la BMCI peut payer les entreprises sans l'accord de la Socogim? Et les majorations? qui les a accordées? La Socogim, pardi ! Il aura été facile de recruter sur une base annuelle des spécialistes de marchés indépendants pour te suivre cette affaire. Avoir confiance en tes ingénieurs mal payés et probablement corrunpus à la Socogim, c'est mortel. Regarde tous les problèmes que Zeidane Ould Hmeida a eu avec son affaire mal ficellée avec Woodsite et Sterling. Il a echappé de peu et ça peut toujours revenir comme un boomerang.

Faut faire les choses dans les règles. Les militaires ne peuvent pas vous proteger contre la loi.


A-

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=43671&tx_ttnews[backPid]=36&cHash=897d311031

Anonyme a dit…

Ya el khelta khallou ankoum les berabiches. Laissez-les tranquilles avec le trafic de drogue, les rançons et les escarmouches avec les touaregs.

Berabiches akhbarhoum! Thak emmaliou le Mali?

N.B: pas de news de Flintlock 10 et l'otan de Tamanrasset. C'est le calme plat. Ce qui prouve qu'ils étaient c et chemise depuis longtemps. Keenan avait vu juste.

A-
===

Ano qui cherche que les berabiches me fassent la guerre a dit:

Demande à A-,il te dira qui sont les lebrabich (lol).

Anonyme a dit…

Tout ce que j'ai sur les berabiches ces derniers temps. De grands guerriers. Mayi djallou. A-

http://www.temoust.org/meurtres-au-sahel,11103

http://www.temoust.org/assassinat-affrontements,12774

Anonyme a dit…

zeidane aurait dû prendre contact avec les brabiches, il n'en serait pas là pour se défendre

d'ailleurs s'il avait seulement les oulad eberi, les kounta et les geilane selon l'ano, il n'en serait pas là face à tant d'injustice et ce sans parler de la communauté des haratines

Anonyme a dit…

d'ailleurs en parlant de guerrier , les brabiches qui font tant rire et surtout peur , eux se battent avec leur fusils , leur histoire et leurs traditions de pillards comme celle de tous les autres qui devenus intellectuel n'ont plus que la langue des griots

leurs fusils leur servent à tirer sur des bouteilles pour se rappeler l'âge d'or du courage

aujourd'hui qu'est devenu cette descendance

n'importe qui peut assassiner impunément un grand émir et se promener tranquillement dans les rues de nouakchott

vous êtes tous les ebid du système

je vous conseille de vous en affranchir avec courage et de devenir les haratines du système, c mieux qu'esclaves du système

sinon il faut nettoyer le miroir qui vous permet de rire des autres quand votre reflet est lui-même pathétique de trafic d'hypocrisie et de lâcheté

Anonyme a dit…

Le turc vs la mauresque ‘blanche’ mint gharraby
Malgré je suis plus sensible aux arguments de ce monsieur en provenance de la lointaine Turquie, je conseille néanmoins à cette petite mauresque ‘blanche’ de se colorer par une couche très foncée pour avoir la bénédiction de certains commentateurs très sensible en la matière. Si tu pourras aussi changer de nom, on te trouvera des circonstances plus atténuante, je jure au nom de ma couleur préférée, même si je sais qu’il y’a peu de chance que tu sois innocente.

Anonyme a dit…

suite et fin pour l'instant

zeidane est en liberté provisoire

désormais il peut s'exprimer, qu'il le fasse

le reste regarde entre-temps que ses avocats, les journalistes et la justice

ici s'arrête ce que nous pouvions faire c'est-à-dire lui éviter la prison par abus de pouvoir

le reste ne nous concerne plus tant qu'il reste libre jusqu'à une décision de justice

une pensée au président du tribunal de commerce, voilà qui honore la justice mauritanienne qui a besoin de tel héros !

même si son ordonnance n'est pas respectée et que la partie adverse occupe toujours frauduleusement la cité mixta après avoir servi au tribunal du commerce un faux en écriture et en tout pour justifier son trafic d'influence

merci à tous

Anonyme a dit…

écrit pour vous chezvlane

zeidane est en liberté provisoire

désormais il peut s'exprimer, qu'il le fasse

le reste ne regarde entre-temps que ses avocats, les journalistes et la justice

ici s'arrête ce que nous pouvions faire c'est-à-dire lui éviter la prison par abus de pouvoir

le reste ne nous concerne plus tant qu'il reste libre jusqu'à une décision de justice devant les tribunaux compétents et non les obscurs couloirs de la peur , de l'intimidation et du trafic d'influence

une pensée au président du tribunal du commerce, voilà un homme qui honore la justice mauritanienne qui a besoin de tel héros !

même si son ordonnance n'est pas respectée et que la partie adverse occupe toujours frauduleusement la cité mixta après avoir servi au tribunal du commerce un faux en écriture et en tout pour justifier son trafic d'influence

merci à tous

d'abord à canalh , kassataya qui les premiers ont permis de briser le mur du silence et de la censure
merci à tous les bloggueurs, les anonymes qui via mail ont donné à l'info une vitesse de propagation sans précédent
merci à cridem seul site ayant pignon sur rue à avoir mis le film de zeidane en ligne
merci à hanevi , tawari, khalilou diagana de n'avoir ménagé aucun effort pour que l'affaire soit connue afin que chacun cherche à connaître la vérité
merci à tous ceux qui pour la première fois sont venus chezvlane et qui pour certains ont repris mes mots

vous pouvez m'envoyer votre mail à chezvlane@gmail.com afin que je puisse vous contacter en cas d'urgence

une pensée aux dockers qui manifestent pour avoir droit à 1000un par tonne déchargée

500un c'est de l'esclavage , 1000 un c'est à peine humain

merci au pouvoir d'avoir libéré Zeidane

merci à tous

Anonyme a dit…

Notre cher Vlane a dit:
"un jour un hartani sera le chef des armée, un jour un hartani sera l'homme du régime, c'est l'avenir c le progrès"
........
.........
D'accord avec vous à 100%, c'est notre souhait et personnellement j'ai travaillé pour la réalisation de ce souhait, j'étais dans le staff de la campagne du Président Messoud dans les élections du 18 juillet 2009. Nous étions des centaines et des centaines de cadres venus de toutes les ethnies et de toutes les régions du pays. Nous avons travaillé comme des fous, 24h sur 24h pour que le président de la république soit un hartani qui s'appelle Messoud Ould Boulkheire. C'était une expérience formidable. Cher Vlane, tu ne peux pas imaginer notre bonheur et notre joie de vivre dans la réalité cette Mauritanie plurielle dans ses ethnies, ses régions, ses couches sociales… Ce que nous voulons donc voir, c'est cette Mauritanie de droit où chaque citoyen ait son droit à accéder aux différents postes de décision sans distinction de race ou de couche.
Merci de nous informer de l'évolution de l'affaire Zeidane.

Citoyenne

Anonyme a dit…

Merci vlane, all hamdou lillah pour la liberté de Zeidane.

Bebe BA a dit…

Des monstres, y'en a partout! que Dieu nous garde!

Emprisonnée par sa famille pendant trente ans
(7sur7 11/05/2010)

Le père et le frère d'une Algérienne de 48 ans ont été arrêtés pour avoir emprisonné la femme dans une étable à moutons pendant trente ans, ont rapporté lundi les medias algériens. Il semble que, pour éviter un scandale, le père avait emprisonné sa fille, S. Zohra, quand elle s'était retrouvée enceinte à l'âge de 18 ans.

La police de la ville d'Adrar, dans le sud de l'Algérie, s'est rendue dans la ferme familiale du village de Zaouia Kenta après avoir été alertée. Elle y a découvert une femme de 48 ans attachée comme un animal parmi les moutons et les chèvres et vêtue de haillons très sales. Elle était incapable de parler et semblait désorientée.

Les témoins, cités par des journaux algériens, ont indiqué que les cheveux, les ongles des mains et des pieds de la pauvre femme semblaient ne plus avoir été coupés depuis des années. Elle a été hospitalisée tandis que son père et son frère ont été inculpés de séquestration et de torture.

Anonyme a dit…

Notre cher Vlane a dit:
"un jour un hartani sera le chef des armée, un jour un hartani sera l'homme du régime, c'est l'avenir c le progrès"

Esperons le plutot possible, il merite et ce sra salutaire pour toute la rim.
qui peut etre contre ça,,

maatala a dit…

Salam

Citoyenne a dit

"notre bonheur et notre joie de vivre dans la réalité cette Mauritanie plurielle dans ses ethnies, ses régions, ses couches sociales…"

Vivement demain dit le fou

maatala

maatala a dit…

salam

lu sur cridem

"Au secours, je ne comprends plus mon président!

Je fais partie de ceux qui ont vite compris que le salut de la Mauritanie était enfin arrivé avec ce doux casseur: doux avec les pauvres, casseur avec les intouchables d'hier. Je veux dire ceux-là qui n'ont pas l'habitude d'applaudir le pouvoir. Ceux qui soutiennent sans se faire connaitre parce qu'ils ne cherchent rien en retour pour eux-même. Tout ce qu'ils cherchent c'est la bonne gestion du pays qui profitera à tout le monde. Mais il y a deux phénomènes qui me font tourner la tête.


1. Comment le tombeur de Maouiya, de Ely et de Sidi peut-il cautionner la renaissance du PRDS, même s'il change de nom?


2. Pourquoi le président des pauvres laisse lui échapper les masses populaires pour être récupérées par une opposition moribonde qui ne pouvait pas espérer rassembler 100 manifestants? Voilà qu'elle se targue de préparer l'occupation des rues et faire les villes mortes partout avec une seule revendication, la chute du pouvoir.
Franchement mon président je ne vous comprends plus. De grâce, réfléchissez un peu et rappelez-vous pourquoi votre ex-patron avait été contraint de tisser des alliances internationales que personne ne pouvait penser que la Mauritanie peut avoir à cause de la peur bleue que lui donna la récupération d'une partie de son peuple par ceux-là même avec qui il a établi ces relations honteuses.

Ne nous mettez pas dans des conditions qui nous obligeront de recomposer avec ces gens que vous avez compris. Je vous conseille de laisser l'UPR aux opportuniste. Faites votre parti à vous. Un parti où les "moufsidines" seront absents. Un parti où on ne se bouscule pas pour occuper les places juteuses pour continuer à profiter facilement.

Je vous conseille également de ne pas laisser les ouvriers à la merci de Samoury Ould Beye et Dah ould Abeid. Les dockers n'aiment ces gens mais, hélas! si le pouvoir les abandonne, la nature a horreur du vide.

A bon entendeur salut!

---------------------------------

Info source : conseillerbenevol Libre Expression| Lus :

Rédigé par badredine, mercredi, 12-05-10 00:02 On vous l'avez pourtant bien signifié, en vous mettant en garde contre le populisme de ce président qui est rompu à l'école tayenne.


Vous n'avez plus que vos yeux pour pleurer, c'est trop tard, le réveil est le seul remède à un long cauchemar, il peut être douloureux.

-------------------------
Rédigé par lecteurone, mardi, 11-05-10 23:23 Accordons à AZIZ la chance d'accomplir sa mission difficile pendant son mandat comme dans toutes les démocraties. Il n'a pas le droit de nous decevoir. Il a donné de bons signes en commençant les chantiers par la santé, l'infrastructure... il a bp de fronts.


Même Obama commence à perdre de sa popularité parce que le redressement est plus difficile que la création.

----------------------------
Rédigé par fidelis, mardi, 11-05-10 21:24 J’ai les mêmes inquiétudes que vous mon cher conseillerbenevol. Je faisais partie des premiers soutiens de Med Ould Abdel Aziz… revoir mes articles… Aujourd’hui je suis très déçu. Je suis dans une dynamique d’opposition farouche à ce système déjà connu. Aziz est possédé depuis l’emprisonnement des hommes d’affaires et il fonce droit vers le mur.


Nous sommes totalement opposé a ce système clientéliste, tribaliste et fondamentalement rétrograde et gabegiste.

maatala

Anonyme a dit…

azzizzo sort le gros canon: d'abord contre le DG de la Socogim (le gars divague et dit du n'importe quoi. Il ne maitrise pas la gestion et son conseiller est entrain de le couler) et maintenant Messaoud (azzizzo il n y a rien à gagner avec Messaoud. merci de te plier). Quand il avait "volé", tu étais un putshiste et il va te sortir tout; les sous des saoudiens et des US, les blokates et d'aures choses et tu risques d'avoir des gens dans la rue pour longtemps). A-

===

Une commission parlementaire enquêtera bientôt sur la gestion financière de Messaoud

11-05-2010

Plusieurs députés de la majorité s'attèlent, dans le plus grand secret, à la mise en place d'une commission d'enquête visant le président de l'Assemblée nationale, Messaoud Ould Boulkheïr. Une source proche de la conspiration confie, à Taqadoumy, les noms de quelques-uns des auteurs. Il s'agit de :

- Mohamed Yahya Ould Kharchi
- Lalle Mint Hacena Ould Ahmed Lebeïd
- Sidi Mohamed Ould Maham

Il lui est reproché plusieurs irrégularités dans la gestion financière de la chambre basse, notamment des salaires versé à des employés "fictifs" dont le militant antiesclavagiste Biram Ould Dah Ould Abeïd, le paiement du loyer des domiciles de quelques collaboratrices de Ould Boulkheïr et la prise en charge de diverses dépenses de certains élus de l'opposition ; notre source n'a pas réussi à obtenir leurs noms.

L'enquête portera sur les trois dernières années.

Du temps de Ould Taya, le budget de l'Assemblée nationale s'élevait à 250 millions d'ouguiyas. Il atteindra 1.250.000.000 UM durant la première transition (2005-2007) sans que l'activité parlementaire reflète l’amélioration.

C'est justement durant cette transition que les irrégularités les plus flagrantes auraient été constatées, d'où l'activité récente des enquêteurs ; par le biais d'une commission d'enquête, ils tiennent à faire porter la responsabilité de ces écarts présumés à Ould Boulkheïr.

Rappelons que, durant la dernière campagne présidentielle, le candidat Ould Abdel Aziz avait nommément accusé son rival, Ould Boulkheïr, de détournements de deniers publics, promettant alors d'apporter la preuve formelle pour étayer ces accusations. L’engagement n’a jamais été tenu.

Ces dernières semaines, Messaoud Ould Boulkheïr, président du parti Alliance Populaire Progressiste (APP) appelait à la chute du pouvoir, projet à quoi s’attèle la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD), avec ses deux autres alliés, Ahmed Ould Daddah et Mohamed Ould Maouloud, respectivement leaders du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD) et de l’Union des Forces du Progrès (UFP).

Selon l’article 55 de la Constitution, le président de l’Assemblée nationale, après élection par ses pairs, siège durant toute une législature, soit 5 ans. Pour s’en débarrasser prorement, le Chef de l’Etat Mohamed Ould Abdel Aziz devra dissoudre la Chambre basse.

Anonyme a dit…

Plus durable et positif que les autres.Création de l'emploi, création des richesses et augmentation des recettes de l'Etat sous forme d'impôts.

Zeidane et moi allons taper à la porte de la BMCI. Ente jay?

Bravo Ehl Abbas. A-

===
La Fondation Sidi Mohamed Abbas est néemardi 11 mai 2010 / 17 :05

La Fondation Sidi Mohamed Abbas (FSMA) vient d’être créée. Cette fondation aura pour objectif, la création d’entreprises mauritaniennes afin de contribuer au développement du tissu économique et social.



Du nom de feu Sidi Mohamed Ould Abbas, fondateur de la première banque privée en Mauritanie, la Bmci, homme franc, courageux, honnête, loyal, humble et modeste, qui a réussi, au fil des années, le pari difficile de bâtir le noyau d’un secteur privé national moderne, dans un environnement marqué par les pratiques « boutiquières ».

Le siège de la nouvelle fondation est situé à l’immeuble BMCI, appartement N° 605

Téléphone : 525 92 89

courriel : fondationsma@gmail.com

canalrim.info

maatala a dit…

Salam

La Fondation Sidi Mohamed Abbas

Priére de ne pas financer:

- Le bâtiment
- Les deuxièmes bureau
- Les politiques
- La parentéle
- Les flambeurs
- les Grande gueules(maata ente vem)
- Les Burkators
- Les chamanes( dedew ente vem)
- ETC

Merci dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

On dirait malheureusement que l’entraide et les valeurs islamiques d’amour et de fraternité tant affichées et réclamées ne sont qu’une supercherie bien rodée. Cette dichotomie érigée un mode de vie démasque une réalité très attristante et un handicap lourd de conséquences. Cette triste réalité nourrit notre décadence morale, culturelle et économique.


mouhamed

Anonyme a dit…

Maatala,

Le bâtiment, oui. On dit quand le bâtiment va, tout va.

===
Maatala a dit:

Priére de ne pas financer:

- Le bâtiment
- Les deuxièmes bureau
- Les politiques
- La parentéle
- Les flambeurs
- les Grande gueules(maata ente vem)
- Les Burkators
- Les chamanes( dedew ente vem)
- ETC

Anonyme a dit…

Hatha mtine chwey. A-


http://www.canalrim.info/spip.php?article626

Anonyme a dit…

Peut-être que la démocratie est trop magnifiée pour résoudre nos problèmes ou un concept non encore approprié pour nos réalités économiques et sociales. Elle n’est dans notre contexte actuelle qu’une tentative de forme sans fonds ou plus précisément une coquille vide replie par des slogans conjoncturels, mensongers, recyclés et futiles.

Cette démocratie dogmatique supposée infaillible et universelle maintient dans l’illusion et mènera vers le chaos. Ainsi, cette démocratie dans laquelle le président de l’assemblé nationale appelle au putsch pour satisfaire son empressement à exercer une éventuelle alternance et le groupe parlementaire de la majorité par une subite conscience et un inhabituel souci de probité brandit la menace des enquêtes et des poursuites pour le ramener à l’ordre.

Cette démocratie de façade comme du reste les valeurs islamiques de probité et de dévouement tant affichées et prétendues résume notre perversité désespérante.

Tous ces artefacts ne sont qu’une supercherie bien rodée. Cette perfidie érigée un mode de vie nous conduit inexorablement vers notre accablement, une posture très attristante et un handicap lourd de conséquences. Cette triste réalité nourrira pour longtemps notre décadence morale, culturelle et économique.

l'ordre avant la demagogie et les slogans.

mouhamed

Anonyme a dit…

Mouhamed,

Tout ce que je peux dire est que toute cette classe politico-militaire commence à reellement à nous fatiguer. Je ne vois pas de solution. J'ai peur pour le futur de ce pays. A-

Anonyme a dit…

momo a dit " Cette triste réalité nourrira pour longtemps notre décadence morale, culturelle et économique. "

tu as oublié religieuse avec un dedew l'as du riba plein au as respecté comme les taximans séréres vénérent leur serigne

nous avons inventé le courant mutant qui n'est ni sunnite ni chiite , c'est un courant où l'hypocrisie a rendue le degré de bonne foi nulle à chier, c'est le courant chiatique

Anonyme a dit…

A-,

c'est vrai que la demolition est plus aisée que la construction, l'essentiel c'est l'ordre meme au pris de la mauvaise gouvernance et l'injustice. Un dictateur avec un minimum de probité est largement mieux que cette cinema dont les résultats sont loin d'etre garantis. dès que le desorde commence byebye pour la
mauritanie pour tres tres longtemps pour ne pas dire jamais. on joue avec le feu, des gens aux aguets pour de vices eqoistes et ils sont sans foi ni loi.


mouhamed

Anonyme a dit…

A-,

c'est vrai que la demolition est plus aisée que la construction, l'essentiel c'est l'ordre meme au prix de la mauvaise gouvernance et l'injustice. Un dictateur avec un minimum de probité est largement mieux que cette cinema dont les résultats sont loin d'etre garantis. dès que le desorde commence byebye pour la
mauritanie pour tres tres longtemps pour ne pas dire à jamais. on joue avec le feu, des gens aux aguets pour de vices egoistes et ils sont sans foi ni loi.


mouhamed

Anonyme a dit…

Mouhamed,

Comme nous sommes seuls éveillés encore, lisons ce que vient de publier Prof Ely sur son site hier mardi. Le titre c'est seigneurs de la guerre et destinée d'un peuple. Maintenant tout le monde a peur du futur. A-

Anonyme a dit…

Vrai. A-

===
Il a dit:

tu as oublié religieuse avec un dedew l'as du riba plein au as respecté comme les taximans séréres vénérent leur serigne

nous avons inventé le courant mutant qui n'est ni sunnite ni chiite , c'est un courant où l'hypocrisie a rendue le degré de bonne foi nulle à chier, c'est le courant chiatique

Anonyme a dit…

A-
les gens ont peur du futur car
ils ont des hallucinations et des borborygmes à cause de l'effet du manque

le manque de gabegie commence à rendre tout le monde dingue

et il n' y a pas de métadone pour sevrer et le remède de cheval tue les chameaux

bilan c la psychose générale chacun se demande par où tombera la petite gabegie celle li mate khassar shi

elle tombera des nues lol

Anonyme a dit…

A-,

c'est vrai que la demolition est plus aisée que la construction, l'essentiel c'est l'ordre meme au prix de la mauvaise gouvernance et l'injustice. Un dictateur avec un minimum de probité est largement mieux que cette cinema dont les résultats sont loin d'etre garantis. dès que le desorde commence byebye pour la
mauritanie pour tres tres longtemps pour ne pas dire à jamais. on joue avec le feu, des gens aux aguets pour de visees egoistes et ils sont sans foi ni loi.

Mais l’espoir n’est pas perdu, cette horde de politiciens doit se ressaisir et nous épargner leurs turpitudes pendant qu’il est temps ou créer un consensus sur des lois contraignantes pour tous fondé sur l’intérêt suprême de ce innocent peuple ou sur une autorité ou doctrine à laquelle chacun se soumettra volontairement avant de créer un véritable état fort et craint pour préservera l’essentiel à savoir l’ordre.


mouhamed

Anonyme a dit…

A-

Je partage totalement ce point de vue, mais on peut ajouter aussi le manque d'etat par faiblesse et par effet d'affichage.

mouhamed

Anonyme a dit…

Je suis entierement d'accord avec Mouhamed pour dire qu'il faut faire attention sinon ce serait le desordre total. Il faut calmer le jeu. La convocation de l'ancien premier ministre Ould Waghef et les menaces contre le President de l'Assemble'e Nationale Messaoud Ould Boulkher doivent cesser.
J'avais conseille' pour des elections legislatives anticipe'es mais maintenant avec la tension qui persiste, je conseille que le parlement reste sur place jusqu'a' la fin de son mandat. Je crois fermement qu'il serait preferable de faire participer l'opposition a' la gestion du gouvernement. Il ne faut surtout pas me dire que vous avez gagne' l'election presidentielle. C'EST BIEN LE MANDAT DU PRESIDENT SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDALLAHI QUI CONTINUE!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Regardez le cas de ce pays qui est les Comores. Leur Président Sambi a fait du Tandia (allonger la durée de son mandat) avec comme d'hab la benediction de l'UA et voilà la crise et les militaires qui veulent revenir, avec Kadafi dedans. Ça se repete et il est temps pour Jean Ping de prendre sa retraite. A-
==

Comores: l'armée encourage au "dialogue" pour "préserver la paix"

MORONI - L'armée comorienne à appelé toutes les parties politiques du pays à "un dialogue franc et constructif" en prévision de la fin du mandat du président Ahmed Abdallah Sambi le 26 mai prochain, prévenant qu'elle ne tolérerait aucune atteinte à la sécurité.

Dans un communiqué rendu public mardi, l'état-major de l'armée a "encouragé" les responsables politiques de l'archipel à un "dialogue franc et constructif, en vue de préserver la paix, la sécurité et la cohésion nationale" du pays à l'approche du 26 mai.

La prolongation du mandat du président Sambi au-delà de cette date et jusqu'à fin 2011, au terme d'une réforme constitutionnelle contestée, suscite depuis plusieurs semaines de vives tensions politiques aux Comores.

La Cour constitutionnelle, plus haute juridiction du pays, a jugé samedi que ce mandat expire effectivement le 26 mai, et que le président Sambi devra ensuite exercer le pouvoir au cours d'une "période intérimaire", dans une "démarche consensuelle" et avec des pouvoirs limités, jusqu'à l'organisation d'élections

L'état-major explique après avoir "pris connaissance" de cette décision de la Cour et appelle toutes les parties "à embrasser cette démarche consensuelle (...)".

L'armée dit se réjouir "de l'esprit louable de sérénité dont ont fait preuve tous les Comoriens suite à l'arrêt de la Cour constitutionnelle, et (les) appelle à continuer de faire preuve de responsabilité et de solidarité en ces temps difficiles."

Elle prévient cependant que "dans le contexte actuel", les militaires "ne toléreront aucune menace, insulte, provocation ou attaque de quelque nature que ce soit", s'engageant "solennellement et fermement à assurer la sécurité des personnes et des biens (...)".

Des négociations sur l'après 26 mai entre le gouvernement, les exécutifs des îles et l'opposition doivent reprendre dans la semaine.

La publication de ce texte intervient dans un climat tendu entre l'armée et le pouvoir exécutif.

Le chef d'état-major, le général Salimou Amiri, a récemment accusé deux proches collaborateurs du chef de l'Etat de "préparer un plan pour l'éliminer physiquement".

L'arrivée mi-avril au sein de la garde présidentielle de plusieurs dizaines de militaires libyens, officiellement des "instructeurs", "mercenaires au service de Sambi" selon l'opposition, avait avivé ces tensions.

Fin avril, le président Sambi avait rappelé l'armée à ses "devoirs", mettant en garde les militaires qui voudraient se mêler de politique ou "suivre ceux qui veulent semer la zizanie dans le pays".

Petit archipel de l'océan Indien, les Comores ont connu depuis l'indépendance une vingtaine de coups d'État ou tentatives supposées, menées notamment par le mercenaire français Bob Denard.

(©AFP / 11 mai 2010 16h47)

Anonyme a dit…

c à dire que tant que l'UA ne joue pas franc jeu, ce continent est dans la chiasse. Le principe doit être: dès que tu termines tonmabdat tu quittes et on accepte pas les coups tordus de la parti ni de l'armée, ni de qui que se soit. Le précedent mauritanien (accepter Aziz de se presenter) et d'enteriner son coup était la connerie du siècle. Tout ça sous l'impulsion de la France, des US, de la Libye et de l'Algérie.

A-

Anonyme a dit…

En attendant que azzizzo et son opposition trouvent un moyen de nous sortir de cette mierda, je vous conseille de lire ce roman-verité. Je peux faire un meilleur roman que Jean-Christophe Rufin sur ces intrigues autour d'AQMI et son intrumentalisation.

Bilkiss: tu me promets de lire. Sous ta burqa.

A-

===

Claire Julliard-http://bibliobs.nouvelobs.com/07-05-10

"Katiba", par Jean-Christophe Rufin
dimanche 9 mai 2010

L’ambassadeur de France au Sénégal s’est inspiré de son expérience pour écrire ce puissant thriller

Ambassadeur de France, académicien français depuis 2008, Jean-Christophe Rufin a reçu le prix Goncourt en 2001 pour « Rouge Brésil » (700 000 exemplaires), traduit en 1 9 langues. Son précédent roman, « le Parfum d’Adam », s’est vendu à 130 000. Le premier tirage de « Katiba » est de 60 000 exemplaires.

Un soir de Noël en 2007, notre ambassadeur au Sénégal a accueilli le rescapé d’un attentat qui coûta la vie à une famille française au sud de la Mauritanie. Le récit du miraculé a profondément marqué Jean-Christophe Rufin. Deux ans plus tard, il s’en est souvenu au moment d’écrire la scène d’ouverture de son nouveau thriller. Quatre touristes italiens y sont assassinés à bout portant dans le Sahara par un groupe de terroristes. L’attentat est revendiqué par la branche d’Al-Qaida au Maghreb. Aussitôt, les services secrets du monde entier entrent en alerte. Au Quai-d’Orsay on craint une nouvelle attaque en pleine capitale. L’agence de renseignements Providence entre alors en scène.

Symbole du nouvel espionnage privé, Providence, du nom de la ville américaine où elle a vu le jour, était déjà au coeur du « Parfum d’Adam », le thriller écologique de Rufin. Dirigée par Archie, vieux dandy aux allures de yachtman, l’agence doit sa notoriété à la lutte antiterroriste qu’elle mène en sous-main pour différents gouvernements. A l’instigation des services algériens, elle enquête ainsi sur les groupes djihadistes spécialisés dans les opérations violentes, attaques terroristes et prises d’otages. Ces maquis, appelés katibas en Afrique du Nord, changent sans cesse de lieu et d’effectifs. Leur champ d’action couvre la région de l’ouest du Sahara qui va de la Mauritanie au Tchad en passant par l’Algérie, le Mali et le Niger. Les équipes de Providence s’attachent à espionner les déplacements d’une katiba dirigée par un certain Abou Moussa... Sec, haletant, le thriller vaut pour la mine d’informations géostratégiques qu’il recèle et pour l’énigmatique personnage de Yasmine Lacretelle. Les allées et venues en Mauritanie de cette veuve de 30 ans employée au service du protocole du Quai-d’Orsay donnent du fil à retordre aux hommes de Providence. Quels liens la Française entretient-elle avec le groupe de Moussa ? L’ancienne compagne du consul Hugues Montclos s’était retrouvée seule et sans ressources à la mort du diplomate. Est-elle alors tombée sous le joug des islamistes ? Est-elle une victime, un agent provocateur, voire un agent double ? Dimitri, le médecin-espion parti sur ses traces, succombe à son charme et à son élégance un peu hautaine. Et le lecteur avec. A partir de cette femme aux deux visages, Rufin mène une intrigue à plusieurs niveaux. La trame de roman d’espionnage s’enrichit en effet d’une réflexion sur les tiraillements, les déceptions et les heurts liés à la double appartenance culturelle. On imagine déjà ce puissant thriller sur grand écran.

C. J.

Katiba, par Jean-Christophe Rufin, Flammarion, 390 p., 20 euros.

Anonyme a dit…

Général Vladimir,

Je m'ennuie. Rien sur Flintlock 1, le centre de Tamanrasset, l'assaut contre AQMI et les reste dans la presse algérienne et Temoust. Tahalil hebdo c encore pire. me demande ce que tout ce beau monde est etrain de faire. Si tu as des news, tu m'informe. Cela me rendra heureux. Espère inchalah que des tuyaux de gaz ne vont pas exploser pour nous rappeller de la necessité des militaires au pouvoir pour longtemps pour notre sécurité. Les coincidences, ça arrive comme on a vu deux ou trois fois depuis quelques temps.

A-

Anonyme a dit…

Lu pour Maatala sur le roi des rois d'afrique. Le gars gagne 50 milliards de $ par an et n'est pas astreint à rendre compte qu'à lui-même. Et ses promesses à azzizzo? A-

===
Ainsi parlait Kaddafi
11/05/2010 à 16h:08 Par Jeune Afrique


© AFP Dans une interview publiée le 1er mai par Der Spiegel, le « Guide » se déchaîne contre la Confédération helvétique et met les frasques de son fils Hannibal sur le compte de « l’exubérance de la jeunesse ». Extraits.

La Suisse

Mouammar Kaddafi : En Suisse, l’argent est blanchi à grande échelle. Après un braquage de banque, ses auteurs vont toujours investir en Suisse. Tous ceux qui pratiquent l’évasion fiscale vont en Suisse. Tous ceux qui souhaitent ouvrir des comptes secrets vont en Suisse. Et nombre de ces détenteurs de comptes secrets sont morts mystérieusement. […]

Oui, certains Libyens ont des ­comptes ­secrets, et beaucoup d’entre eux sont décédés dans des circonstances mystérieuses. Partout dans le monde, leurs familles vont porter plainte contre la Suisse. En outre, la Suisse est le seul pays qui autorise l’euthanasie.

Der Spiegel : L’euthanasie médicale est aussi légale aux Pays-Bas. Et des ressortissants libyens, dont on avait prétendu qu’ils n’étaient pas loyaux, ont également été tués à l’étranger…

– Mais aujourd’hui, nous parlons de la Suisse. Il est possible que parmi les Libyens tués à l’étranger certains soient morts parce qu’ils avaient des comptes secrets en Suisse.

– Vous maintenez sérieusement que l’État suisse a commandité l’assassinat de ces personnes ?

– Les enquêtes le prouveront. Et cela nous renvoie au phénomène du suicide assisté. Un grand nombre de per­sonnes ont été délibérément éliminées de cette façon. La Suisse affirme qu’elles ont exprimé leur envie d’en finir avec la vie. Mais en réalité, il s’agissait de leur prendre leur argent. Plus de 7 000 personnes sont mortes ainsi. Je demande donc la dissolution de la Suisse en tant qu’État. La partie romande irait à la France, la partie italienne à l’Italie et la partie germanophone à l’Allemagne. Même Ayman al-Zawahiri…

– … le bras droit d’Oussama Ben Laden…

– … a mis l’argent d’Al-Qaïda en Suisse, où il se trouve toujours. La Suisse finance le terrorisme.

Anonyme a dit…

Suite interview Kadafi. A-
===
Mes fils et moi

– Votre colère contre la Suisse ne vient-elle pas en réalité de l’arrestation de votre fils Hannibal par la police de Genève en juillet 2008, et de son inculpation pour violence contre deux personnes qui étaient à son service ?

– Cette affaire a surtout réjoui la Suisse. Ce pays est un gang de malfrats qui ne fait pas grand cas de la loi. La façon dont Hannibal a été traité prouve que la Suisse ne respecte aucune loi. Un homme employé par mon fils a lancé des accusations contre lui pour pouvoir rester en Suisse. Ils ont le droit de l’arrêter, mais qu’ils le fassent dans les règles ! Les policiers ont agi comme des bandits. Ils étaient habillés en civils et ont enfoncé la porte, attaché mon fils et emmené son épouse à l’hôpital. Ils ont laissé sa fille, qui a 1 an ou 2, seule à l’hôtel. Ensuite ils ont mis Hannibal, menotté, dans un cagibi froid et parfois dans une salle de bains – exactement comme Al-Qaïda traite ses victimes. Un acte de terrorisme.

– Selon les autorités suisses, ce n’est pas du tout ainsi que cela s’est passé. Ils disent que votre fils maltraitait deux personnes.

– Non, non. Rien de tel ne s’est produit. La Suisse n’a pas dit ça, ni à moi ni à personne. C’est la première fois que j’entends ça. […] Parfois, la jeunesse est exubérante. En France, par exemple, mon fils aurait grillé un feu rouge. Il n’y a rien d’extraordinaire là-dedans.

– Puisque nous parlons de vos fils, lequel des sept est le plus proche de vous ?

– J’aime tous mes fils de la même façon. La question de savoir lequel je préfère ne se pose pas.

– En Europe, on a longtemps pensé que votre second fils, Seif el-Islam, vous succéderait.

– Je ne suis pas roi, je n’ai pas besoin d’un héritier du trône [rires]. En Libye, c’est le peuple qui gouverne.

– Votre fils nous a dit que, par principe, la fonction de leader de la révolution ne peut pas être héréditaire.

– C’est vrai.

– Seif el-Islam a été médiateur pour faire libérer de nombreux otages et est respecté à l’étranger. Même s’il ne vous succède pas, que prévoyez-vous pour lui ?

– Il a fait des études et est cultivé ; c’est un homme du monde. À son âge, il n’a plus besoin de moi.



Le pétrole

– Grâce à ses revenus pétroliers, la Libye est aujourd’hui plus solide financièrement que certains pays de l’Union européenne. Combien rapporte le pétrole chaque année à votre pays ?

– Je ne sais pas exactement [il se tourne vers son assistant]. Environ 50 milliards de dollars.

Anonyme a dit…

M'enfin! Quelque chose d'interessant à lire. Ça c'est sur Flintlock 10. Je vous envoie la position de l'Otan de Tamanrasset sur Flintlock et là, il faut reellement lire entre les lignes. A-

==
geostrategie.com 12-05-10

L’Oncle Sam en treillis en Afrique
mercredi 12 mai 2010

Si le relooking la Françafrique, la nouvelle explosive Chinafrique et l’éternel partage des restes entre d’autres puissances concentrent l’attention des observateurs, les États-Unis essayent eux aussi de se faire une place sous le soleil africain. Comparativement à d’autres zones d’influence, cela se fait plus discrètement, en particulier à travers les actions préventives plus que curatives menées par le encore très récent US Africa Command ou Africom.

1. Du dédain à la psychose anti-terroriste

Du fait de la présence de ressources naturelles, en particulier énergétiques, de territoires en guerre et/ou non contrôlés, offrant des sanctuaires à des groupes terroristes ou criminelles, et de la compétition économique qui s’y joue, l’intérêt des États-Unis pour l’Afrique est grandissant. Il est d’ailleurs défini comme « une priorité haute » depuis le document stratégique officiel intitulé The National Security Strategy of the United States de 2006. Mais, les États-Unis partent de loin.

Pour ne remonter qu’à l’après Seconde Guerre mondiale, c’est seulement en 1958 qu’est créé le poste de secrétaire d’État adjoint aux Affaires africaines. Il se fera aussitôt le défenseur du « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » lors des vagues d’indépendances. Ayant plus de poids dans les années suivantes, il mettra en œuvre la politique antisoviétique appliquée à l’Afrique qui conduit Washington à aider les opposants aux régimes soutenus par Cuba ou Moscou (comme en Angola).

S’élabore ensuite une première politique proprement africaine dont l’interventionnisme militaire et humanitaire tourne au fiasco en Somalie en 1993. Des attentats en 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie jusqu’à aujourd’hui, en passant par la « Global War on Terror » bushienne, l’Afrique est au cœur des préoccupations stratégiques américaines. C’est particulièrement vrai en termes de sécurisation des voies maritimes, de lutte contre les groupes terroristes et de réponse aux crises humanitaires majeures (en particulier contre l’épidémie du VIH).

2. Africom, un petit nouveau

Longuement débattue depuis les années 1990, la création d’un sixième commandement unifié (ou Unified Combattant Command) ayant des responsabilités géographiques est annoncée le 6 février 2007 par le président Bush fils. Africom couvre l’ensemble du continent africain, zone auparavant partagée entre CENTCOM (qui conserve néanmoins l’Égypte), PACOM et EUCOM. Il est déclaré opérationnel le 1er octobre 2008 et est confié au général William E. “Kip” Ward, tout un symbole.

Son objectif est de :

« Promouvoir les objectifs stratégiques américains en travaillant avec les états et les organisations régionales africaines pour aider au renforcement de la sécurité et de la stabilité régionale à travers l’amélioration des capacités locales de sécurité et la professionnalisation militaire ».

Attendant toujours un état africain d’accueil, Africom est stationné jusqu’à l’année 2012 à Stuttgart en Allemagne. Obligeant les personnels à d’incessants allers-retours. En effet, les pays d’accueil ne se bousculent pas, peu pressés d’accueillir sur leur sol un allié envahissant car pouvant attirer des groupes terroristes luttant contre la présence américaine.

3. Essayer une autre manière de procéder

Africom fonctionne de manière différente des autres commandements régionaux, par nécessité et par contrainte.

Anonyme a dit…

Suite 1 - Sur Flintlock 10 de Géostratégie. A-
==

La Combined Joint Task Force – Horn of Africa (ou CJTF-HOA) forte d’environ 1.800 hommes est l’unique force permanente d’Africom. Située à Djibouti, non loin de la base française, son installation a d’ailleurs eu pour conséquence de faire augmenter le prix de location du m², obligeant la France à mettre la main au portefeuille… Des contingents de circonstance sont placés sous le commandement d’Africom selon les missions. De plus, des accords donnant des facilités de transit et de stationnement ont été signés avec différents états africains garantissant finalement une empreinte au sol particulièrement légère. Une gestion à distance donc.

En plus, Africom joue un rôle pilote en travaillant à une coordination poussée entre différents départements et agences américaines. Pour surtout prévenir (phase 0 des opérations dans la doctrine américaine) mais aussi répondre aux crises (phases 1, 2 et 3 selon l’intensité), Africom développe une approche civilo-militaire intégrée (Dod, DoS et USAid). Ainsi, la part des civils n’appartenant pas à la Défense doit être supérieure au quart des effectifs totaux. Mais aujourd’hui dans les faits, c’est loin d’être atteint. Entre autres raisons, la montée en puissance de ce commandement est en cours et les difficultés administratives pour placer des civils hors-défense sous commandement militaire ne sont pas toutes levées. Éternel problème rencontré aussi en Irak ou en Afghanistan…

Très actif dans la prévention des crises par le renforcement des capacités locales, Africom pilote de nombreux programmes, certains se recoupant avec d’autres initiatives françaises ou européennes. Des formations et des exercices bilatéraux ou multinationaux fréquents (comme l’exercice Flintlock) sont organisés. Des US Marines de la CJTF – HOA ont formé des contingents ougandais en charge du maintien de la paix au Soudan sous le mandat de l’Union africaine (mission AMISOM). Peu éloigné du concept français RECAMP, l’African Contingency Operations Training and Assistance Program (ACOTA) vise à doter l’Afrique de forces de maintien de paix crédibles.

D’autres programmes d’entraînement sont à la charge des Forces spéciales de l’US Army, en particulier les 3rd et 10th Special Forces Groups qui opèrent au Mali (cf. cet article très documenté), au Tchad et en Mauritanie depuis les années 90. Ces entraînements s’intègrent dans la Pan-Sahel Initiative, permettant une lutte contre-terroriste (en particulier contre Al Qaida au Maghreb Islamique ou AQMI) par une meilleure sécurité des frontières en Afrique de l’Ouest.

Anonyme a dit…

Suite 2: Flintlock. A-

---
Il est couplé au Trans Sahara Counter-Terrorism Partnership. C’est l’un des deux volets africains de l’opération Enduring Freedom, en plus des opérations conduites dans la Corne de l’Afrique. Ce sont les missions les plus coercitives de l’Africom et elles se traduisent par des bombardements de camps de terroristes ainsi que des raids d’élimination de chefs menés par les forces spéciales.

Conclusion

Bien conscient que le maniement délicat de la carotte et du bâton auquel s’adonne Africom est souvent complexe à comprendre par les populations locales, le commandement développe un réseau de supports pour des opérations d’information. En plus de coupler cela à une diplomatie de terrain active par d’incessantes visites chez les partenaires (en particulier les organisations régionales africaines : UA mais aussi CEDEAO ou SADC). Ainsi, le site d’informations Magharebia est employé, entre autres, pour contrer la propagande de certains mouvements terroristes. C’est seulement à la lecture de l’onglet “Qui sommes nous” que l’auteur du site, l’Africom, se dévoile.

Plus que jamais, un ensemble de moyens est donc mis en œuvre pour tenter d’atténuer la perception des populations envers ce qui pourrait être perçu comme des ingérence à la sauce américaine. Le patron d’Africom ne manque pas une occasion de s’en défendre (cf. cet article lors de sa visite à Paris). Un comble pour cet acteur international qui a dédaigné l’Afrique pendant si longtemps, a soutenu les processus d’indépendance avant d’aujourd’hui trouver des intérêts à se trouver sur ce continent.

F. de St V./Mars Attaque

www.alliancegeostrategique.org

Anonyme a dit…

Et maintenant ça du Palais d'El Mouradia (chez Boutef) via El Watan. A lire avec une loupe. Nous change un peu et c'est plus sexy. Ghazwani et Ndiaga entouma vem?

A-
===
M. A. O. El Watan 11-05-10

Ces manœuvres militaires durent trois semaines : Programme de lutte antiterroriste au Sahel
mercredi 12 mai 2010

Les Etats-Unis d’Amérique dirigent des opérations militaires dans la région du Sahel.

Ces manœuvres militaires d’une durée de trois semaines entrent dans le cadre d’un programme américain de partenariat militaire dans la lutte antiterroriste dénommé Trans Sahara Counter Terrorism Partnership, a rapporté BBC News. Tous les pays sahélo-sahariens y participent, à savoir le Mali, la Mauritanie, le Tchad et le Niger. D’autres pays africains y prennent part. Il s’agit notamment du Sénégal, du Burkina Faso et du Nigeria, ajoute la même source. Plus de 1200 militaires, dont 300 soldats du Centre de commandement provisoire de Ouagadougou (Burkina Faso), effectuent ainsi des exercices spécifiques intimement liés aux besoins de la lutte antiterroriste dans cette région infestée par Al Qaîda au Maghreb islamique. Outre les Etats-Unis, des pays européens, dont la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France et l’Espagne, contribuent à ce programme. Mais pas l’Algérie.

Directement concernée par la situation dans la région de par sa proximité géographique, elle n’a pas été conviée à y participer. Les raisons pour lesquelles l’Algérie, acteur normalement incontournable dans la région, n’aurait pas été sollicitée pour participer à ce programme sont à chercher dans la dernière rencontre des chefs d’état-major des armées des sept pays du Sahel, organisée en avril dernier à Alger. Une rencontre qui, relève BBC News, n’a pas répondu aux attentes de l’Administration américaine qui avait, pourtant, salué l’initiative juste après son annonce. Lors de cette rencontre, l’Algérie a agi en véritable leader régional, réussissant à asseoir une base de coopération militaire solide entre les différents pays de la région sahélo-saharienne. Cette rencontre a permis la création d’un comité d’état-major opérationnel conjoint entre l’Algérie, le Mali, la Mauritanie et le Niger, dont le siège est installé à Tamanrasset. C’est dans cette même ville que les Américains avaient voulu installer le commandement militaire d’Africom.

Anonyme a dit…

Suite du palais d'El Mouradia pour Ndiaga et Ghazwani. Le palais mayi djalli. A-
====
Chose que l’Algérie a catégoriquement refusée. Un refus qui n’a toujours pas été digéré par l’Administration américaine qui cherche un moyen de faire revenir Alger sur sa décision. Le Pentagone a pris récemment la décision d’introduire officiellement l’Algérie comme un partenaire privilégié pour la lutte contre Al Qaîda au Maghreb et dans la région du Sahel. Des officiels américains ont effectué plusieurs navettes entre Washington et Alger. En novembre 2009, le commandant du commandement militaire des Etats-Unis pour l’Afrique (Africom), le général William Ward, accompagné par Ronald Ladnier, le commandant des forces aériennes d’Africom, se sont rendus en Algérie, où ils ont rencontré le général-major Abdelhamid Ghriss, chef du département organisation et logistique à l’état-major de l’ANP, et le général Mekri Noureddine, directeur des relations extérieures et de la coopération au ministère de la Défense, ainsi que par l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger et l’attaché de défense auprès de l’ambassade américaine.

Lors de cette visite, les envoyés spéciaux de la Maison-Blanche avaient réitéré leur volonté de voir l’Algérie intégrer le programme de l’Africom. Mais Alger avait vite rappelé sa position de refus de cette offre en excluant toute possibilité de permettre l’installation d’une base militaire étrangère sur le sol algérien. Le 3 février 2009, c’était au tour du responsable du bureau de coordination antiterroriste du département d’Etat américain de faire le déplacement à Alger pour rencontrer le directeur général de la Sûreté nationale. Peine perdue. Alger campe sur ses positions. Les Etats-Unis revoient leur offre à la baisse, sollicitant juste une autorisation de l’Algérie leur permettant de survoler et utiliser la base militaire de Tamanrasset. Niet. Pour faire face à cette pression, l’Algérie multiplie les initiatives pour renforcer sa coopération militaire avec ses voisins du Sud. Ce qui semble marcher…

Par M. A. O.

Anonyme a dit…

vlane,

Zeidane mneine? On ne dort pas sur le sujet. On l'accompagne jusqu'à la fin.



A-

Anonyme a dit…

Lu pour Nahtna. Je ne lis pas ces choses comme jen'y comprend rien.
A-

==
L'Algérie limite le champ d'action des diplomates étrangers

Par Rue89 Confidentiel | 12/05/2010 | 10H56

Corée du Nord, Birmanie, Chine… Quel pays a pu adresser cette note diplomatique à « toutes les missions diplomatiques et consulaires et organisations Internationales » qui y sont accréditées ? Bien que datée du 1er avril, la circulaire -que Rue89 a pu se procurer- n'est pas un canular : elle trace les limites que le pouvoir algérien impose aux diplomates étrangers pour leurs déplacements dans le pays, et leurs contacts avec les forces politiques et sociales algériennes. La bureaucratie et le contrôle ont encore de beaux jours devant eux en Algérie.

« République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère des Affaires étrangères

Direction Générale du Protocole


Le ministère des Affaires Etrangères de la République algérienne démocratique et populaire -Direction générale du protocole- présente ses compliments à toutes les missions diplomatiques et consulaires et les représentations des organisations internationales accréditées en Algérie, et a l'honneur de leur rappeler leurs obligations en matière de déplacement à l'intérieur du pays et ce, en conformité avec les dispositions des Conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires.

Le ministère recevant que de nombreux manquements aux obligations de réserve et constatant des dépassements (par rapport aux dispositions des dites Conventions de Vienne), dont font preuve certaines missions, diplomatiques lors des déplacements de leurs membres dans les wilayas du pays, rappelle à toutes ces missions diplomatiques et consulaires et les représentations des organisations internationales, leur obligation de respecter les dispositions pertinentes des Conventions de Vienne à cet égard, ainsi que les pratiques et usage en cours en ce domaine à travers le monde.

a) [Le ministère] précise aux honorables missions diplomatiques et consulaires et représentations des organisations internationales que le gouvernement algérien n'entend pas prévenir les contacts des diplomates étrangers accrédités en Algérie avec l'ensemble des partis politiques et les organisations nationales agrées, y compris les partis politiques de l'opposition, cependant, ces contacts et relations doivent être pris exclusivement avec les directions nationales des partis et organisations concernées.

Anonyme a dit…

Suite lu pour Nahtna. Mes respects Madame. J'ai pas lu. Juste au cas ou Ould Mogueya que je ne connais pas tarderait à vous envoyer cette note. Impossible pour Ould Mogueya d'aller à Tamanrasset/Gao pour vous faire un rapport sur la réalité des choses. Il ne peut pas parcequ'il n'a jamais fait le terrain et est né avec une techaghlit en or dans la bouche. Merci Maawiya.

Les zamis de canalh: je n'ai pas lu, mais je sais que c'est important.
A-

===
Aucun contact au niveau local sera désormais toléré.
b) Toute proposition de coopération étrangère avec l'Algérie doit impérativement être soumise, au préalable, au ministère des Affaires Etrangères, (département ministériel compétent en la matière). Toute autre initiative qui tenterait d'être engagée directement, serait considérée comme un manquement aux devoirs des missions diplomatiques et consulaires et des représentations des organisations internationales.
c) Les visites de travail des membres diplomatiques, à l'intérieur du territoire algérien, doivent être organisées en relation avec les services compétents des ministères des Affaires Etrangères (Direction générale du protocole), et de l'Intérieur ainsi qu'avec Mesdames et Messieurs les walis.
Il convient de rappeler à ce sujet, les termes des notes du ministère n° 656 et 21, respectivement des 02/04/2006 et 11/01/2009 qui soulignent l'obligation de respecter les délais requis avant tout déplacement à l'intérieur du territoire national soit 72 heures ouvrables, avant la date fixée pour effectuer le déplacement.

A cet effet, le ministère invite les estimables ambassades et organisations internationales à transmettre à la Direction générale du Protocole, les formulaires d'autorisation de déplacement dûment et complètement renseignés et rappelle que sauf les cas d'urgence, seuls les documents originaux seront considérés comme valables.

d) Hormis les chefs de missions diplomatiques, les visites de travail des membres des ambassades ne seront plus tolérées, à l'exception de celles en rapport avec leurs ressortissants ou des entreprises de leurs pays.
e) Toute visite privée des chefs de missions diplomatiques et des représentations des organisations internationales et de leurs membres, devra suivre la procédure habituelle et conserver son strict caractère privé.
Tout en invitant l'ensemble des missions diplomatiques et consulaires ainsi que les représentations des organisations internationales à bien vouloir assurer une large diffusion auprès de leurs membres, des dispositions ci-dessus soulignées et de veiller au strict respect de leur application, le ministère des Affaires Etrangères de la République algérienne démocratique et populaire -Direction générale du Protocole- saisit cette occasion pour leur renouveler les assurances de sa parfaite considération. »

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
► En Algérie, les exigences du passeport biométrique dérangent
► Tous les articles sur l'Algérie

Anonyme a dit…

http://www.alliancegeostrategique.org/

Anonyme a dit…

http://www.alliancegeostrategique.org/2010/05/07/faut-il-%c2%ab-oublier-les-urnes-%c2%bb-en-afrique/

Anonyme a dit…

http://www.alliancegeostrategique.org/2010/05/04/la-chine-une-puissance-neocoloniale-en-afrique-subsaharienne/

Bebe BA a dit…

Cendres volcaniques: Le Maroc touché, «la Mauritanie met en place une cellule de veille» (ANAC)



Dans un appel téléphonique, le directeur régional de la Royal Air Maroc à Nouakchott a affirmé à l'instant à l'ANI, que «les vols de ce soir et demain matin en partance de Nouakchott pour le Maroc sont annulés» et qu’une plus ample information sera donnée demain mercredi, à 8H, aux intéressés.

Il est à noter que la diffusion de cendres émises par le volcan islandais Eyjafjöll et provenant de l’Ouest (péninsule ibérique) a provoqué, ce mardi, une perturbation du trafic aérien au Maroc qui devient ainsi le premier pays du Maghreb à être touché par les cendres volcaniques, un total d’environ 250 vols ayant été annulés ou déviés ce jour à cause du nuage de cendres, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Contactée par ANI, une source de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC) mauritanienne a précisé que «la direction générale de l’ANAC a, en coordination avec l’ASECNA, mis sur pied une cellule de veille pour suivre l’évolution du nuage de cendres volcaniques car il y a crainte qu’il n’atteigne la Mauritanie, même si, pour le moment, notre pays n’est pas touché».
Par ailleurs, une amélioration est attendue demain vers midi, selon les prévisions du Centre d’Observation Météorologique Mondial de Londres

Anonyme a dit…

une pensée aux 200 tortues qui sont venues se cadavrer sur notre plage

200 !

adi !

les centres !

adi !

la hmar attitude

adi !

heureusement que les marocains sont là pour nous prévenir sinon nos pilotes se diraient " le chinehou ?'

" adi! chov !" et le pilote irait plonger dans le nuage en se disant qu'il connaît les tempêtes de sable !

deissane les tortues! et pourquoi?

quelle importance !

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

"Énergie : Ahmed Saleck bat Bekke O. Eleya 12-05-2010


Il y a quelques semaines, l'homme d'affaires Bekké Ould Aleya avait amené les représentants d'une entreprise française afin de préparer, avec eux, un dossier de soumission afin de participer à l'extention du reseau electrique de Nouakchott.

Peu après, Ould Aleya apprend que le groupe d'Ahmed Saleck Ould Bouh (dit Sahraoui) vient de contacté ses partenaires, dans une tentative de le court-circuiter. Il convoque alors une réunion de réconciliation et au final il accepte de de retirer du marché, moyennant une compensation financière, versée par Ahmed Saleck et dont Taqadoumy n'a pas réussi à en obtenir avec exactitude.

Rappelons que Bekké est le frère cadet de l'ancien Chef de l'Etat Ely Ould Mohamed Vall.

---------------------------------

Qui aura le marché du renouvellement de cartes d'identités?

La commission a bloqué le marché car les EHEL KHADAA n'avait pas la meilleur cote?.

Surtout ne pas fâcher les hommes du président qui ont mis 500 millions dans sa campagne.

Le BOUT A MATTOU a mis UN milliard dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Memorendum de la COD : Ce n’est pas un appel à coup d’Etat, ...

... c’est un appel à l' intensification de la lutte démocratique.



Dans son memorendum du 07 mais 2010, la coordination de l’opposition démocratique COD, commence par une mise au point. «l’appel solonnel du 17 avril dernier demandant le départ de Mohamed Ould Abdel Aziz du pouvoir n’est pas un appel à sédition ou à coup d’Etat militaire comme interpreté par les thuriféraires du régime.

En réalité, dit la COD, « c’est un appel à l’intensification de la lutte démocratique pour mettre à nu l’incapacité du pouvoir et précipiter le départ de celui-ci, qui constitue désormais un sérieux danger pour le pays. » Un appel qui s’appuie sur quatre constats majeurs.

Premier constat : Le régime a délibérément saboté l’Accord de Dakar. Pour la COD, Mohamed Ould Abdel Aziz, « a saboté cet accord dès sa signature, en respectant uniquement les clauses qui servaient son dessein de rester au pouvoir et en violant une à une toutes les autres.»



Entre violations citées par la COD : La manipulation avérée du fichier et du recensement électoraux ; La partialité de l’armée dont des officiers supérieurs ont ouvertement battu campagne pour le candidat Ould Abdel Aziz ; Le maintien de fait du Conseil militaire de la junte qui s’est réuni le lendemain de la démission de l’ancien Président de la république, alors qu’il était sensé avoir été dissout ;

Le blocage par le Premier ministre du décret portant les démembrements de la CENI ; La poursuite par le CSA et le Commissariat aux Droits de l’homme de la distribution des vivres au nom de la campagne du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz ; La tolérance par les autorités de Dava TV, un média de campagne du candidat Mohamed Ould Abdel Aziz et l’interdiction et la confiscation du matériel de la radio For Mauritania qui soutenait un des candidats de l’Opposition.

Deuxième constat : Le régime est resté militaire sous un vernis démocratique. Sous cette rubrique, l’opposition dénonce la proclamation irrégulière des résultats de la presidentielle sur la base d’un faux procès-verbal de la CENI, le refus d’ouvrir une enquête sur les irrégularités du scrutin, le non respect du point 4, paragraphe VII l’accord de Dakar exigeant le dialogue et la concertation…

Tendance despotique.

« Pour couronner sa tendance despotique, Mohamed Ould Abdel Aziz vient, dans une déclaration publique, de rejeter l'Accord de Dakar, seul cadre de la solution de sortie de crise, en vertu duquel il prétend avoir été élu. Ce faisant il a définitivement invalidé lui-même la seule référence à la légitimité de son pouvoir » a ecrit la COD dans son mémorendum.

Troisième constat : Le régime viole toutes les lois de la République et en méprise les institutions. Exemples de violations citées : Dès sa prise du pouvoir, il a procédé au limogeage abusif de hauts fonctionnaires de l’Etat qui disposaient, au titre des lois de la République, de mandats toujours en cours : Le Gouverneur de la Banque Centrale et le Président du Conseil Economique et Social.

maatala a dit…

Il refuse, à ce jour, de s’appliquer à lui-même, aux membres de son gouvernement et aux hauts fonctionnaires qu’il nomme et limoge toutes les semaines, la loi sur la transparence financière, dite loi sur l’obligation de déclaration de patrimoine. Il a ordonné l’utilisation de 50 millions de dollars, don d’un pays frère à la Mauritanie, à l'insu du Parlement. A ce jour, ce montant dont il a reconnu lui-même avoir déjà utilisé une partie, ne figure sur aucun des budgets 2008, 2009 et 2010.

Il a placé l’appareil judiciaire sous l'autorité du Parquet général, rendant la détention, la libération et d’autres décisions touchant le droit des gens entre les mains du ministère public et délestant les juges de leurs pouvoirs. Il a dénoncé, dans un meeting populaire, la décision du Conseil Constitutionnel d'invalider le projet de loi anti-terroriste, dans un mépris évident de cette institution à laquelle il doit pourtant ce qu’il appelle sa « légitimité ».

Gestion ruineuse.

Quatrième constat : La gestion par le régime des affaires du pays est ruineuse. Exemples de cette gestion ruineuses : La conduite par des affaires du pays par Ould Abdel Aziz ne semble s’appuyer sur aucune vision politique, aucune stratégie de développement ; il navigue à vue, avec pour seule ligne directrice son humeur et ses lubies. La dérive populiste du régime institue une conception étriquée des besoins en développement du pays, aujourd’hui définis, décidés et mis en œuvre au gré du maître du palais.

L’administration est paralysée. Après avoir été vidée de toutes ses compétences par le limogeage des opposants ou supposés tels, elle a été affaiblie par les nominations systématiques de proches et de soutiens politiques du chef du régime, dont l’autoritarisme et le pouvoir personnel étouffent le gouvernement et inhibent les quelques velléités professionnelles chez ceux qui en ont encore dans les autres rouages de l’Etat.

Aujourd’hui, et renouant avec des pratiques révolues, il se sert de l’administration centrale et territoriale comme des auxiliaires de l’UPR, dont les « implantations » se transforment en une véritable opération d’enrôlement des populations dans les rangs de cette formation politique, au moyen de la corruption, de l’intimidation et de l’amalgame entre l’Etat et le « Parti ».

Le tissu économique du pays est détruit et nos relations avec les bailleurs de fonds sont compromises : La pêche, l’extraction minière, l’agriculture et l’élevage sont à genoux à cause des politiques inconséquentes de ce pouvoir. Nous n’en voulons pour preuve que le pillage des ressources de la SNIM, devenue presque l’unique pourvoyeur en liquidités du Trésor public et l’annulation de la campagne agricole 2009 – 2010, qui se traduit déjà par de sérieuses menaces de famine contre nos populations.

Et comme s’il n’était pas assez grave d’affaiblir les principaux leviers de l’économie nationale, le pouvoir a compromis aussi de nombreux financements étrangers, en reniant des engagements pris avec les bailleurs de fonds (ex : la libéralisation des transports) ou en oubliant, par incurie du gouvernement, d’élaborer des projets cohérents dont les financements, qui existent déjà, risquent malheureusement d’être perdus pour la Mauritanie.

Conclusion : après avoir longtemps appelé Mohamed Ould Abdel Aziz au dialogue dans l’espoir que la crise multidimensionnelle dans laquelle il a plongé la Mauritanie soit désamorcée par ce biais, et devant le refus obstiné de l’autre partie et son entêtement à persister dans sa fuite en avant suicidaire pour notre pays, l’Opposition démocratique a décidé, assumant pleinement ses responsabilités vis-à-vis du peuple mauritanien, d’appeler, solennellement, au départ de ce régime aux réflexes despotiques impénitents et à la gestion catastrophique.

Synthèse Khalilou Diagana


maatala

Anonyme a dit…

A-

que penses-tu de cette affaire ?

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[swords]=e&tx_ttnews[tt_news]=43724&tx_ttnews[backPid]=84&cHash=bc1c531a4d

Anonyme a dit…

ps; je ne connais pas le monsieur mais comme dit bl, je suis tenté de lui faire confiance vu ce que j'ai lu, j'attends avec impatience la réponse à sa réponse

Anonyme a dit…

Mes salutations a' notre papa Eby Ould Doussou. Je viens de lire son nom comme le potentiel Federal UPR du Hodh El Gharbi.
Pour etre honnete avec les amis de canalh, je dis tout simplement que j'ai des sentiments tres particuliers pour Eby. Son action a ete' determinante pour mon obtention de la bourse Americaine. J'ai deja parle' du role joue' par Mr. Messaoud Ould Boulkher qui etait MDR, Mohamed Lemine Ould Abdi qui etait SG du MDR et Mohamed Lemine Ould Ketab qui etait le Directeur de l'Enseignement Superieur. Lorsque tout etait bloque' a' cause d'une lettre qui manquait au dossier, je suis alle' voir Eby dans son bureau. Il a telephone' a' Mohamed Lemine Ould Abdi en ma presence. Nous connaissons la suite. Eby a ete' un element tres important dans ce que je suis devenu aujourd'hui.He restarted the whole thing when I was about to lose hope.Je remercie chacun des hommes et je leur dis je suis tres reconnaissant envers eux.

Si son choix est confirme' le 15, ce serait une bonne chose pour ma region.

Mes chers amis, comme vous le savez, je suis citoyen de la plus grande democratie et du plus puissant pays de notre planete terre et je suis REPUBLICAIN!!! (Je suis entrain de rire! Just imagine un AIOUNOIS qui est AMERICAIN et REPUBLICAIN. It just cannot get better than that.)(Maata ente' m'ney pour me repondre?) (rire)!!!!!!!
Pour revenir a' mon sujet, je dirai donc aux amis de canalh, que si je me hasarde de temps a' autre a' faire des ecrits favorables a' l'UPR (je ne sais toujours pas si cela arriverait), il faut tout simplement dire que ce n'est pas le Republicain Americain qui ecrit mais le fils a' Eby Ould Doussou.

Mon bonjour a' mon ami Mkhaytrate et ses freres et soeurs.
M'khaytrate Ould Doussou, j'attends toujours ma part de l'argent que tu as. (rire)


PS.

Si Abdel Aziz se reconcilie avec Le meilleur President que la Mauritanie a connu son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya et le tres sage President son Excellence Sidi Ould Cheikh Abdallahi, je peux tenter de le soutenir.
Abdel Aziz doit carrement abandonner la confrontation. Il doit apaiser la situation, faire participer l'opposition au gouvernement et avoir plusieurs programmes de discrimination positive pour les populations haratine.
Le combat contre la corruption et celui contre le terrorisme doivent etre mene' de maniere intelligente.

Allez les amis, la marmite familiale est toujours vide!!!

Anonyme a dit…

ps du ps

cher monsieur

bien que n'étant ni du RFD ni de l'UPR ni d'aucun parti sinon celui de la bonne foi présumée

je tiens à vous dire de la part d'un citoyen lambda que votre réponse semble limpide

je n'ose croire que vous ayez raison à ce point et comme tous les soutiens désintéressés d'aziz, j'attends avec impatience la réponse de l'auditeur à moins que la vôtre ne soit sans appel et que votre sort ne soit déjà singulièrement scellé

heureusement que la liberté d'expression est encore pleine et entière

Elle permet à la mauritanie nouvelle de se regarder en face, libre à elle de sortir ainsi en public pourvu qu'en chemin elle s'arrange... sinon quel gâchis ! et le cas échéant quel crime !

Anonyme a dit…

Je vais lire. le premier n'est pas convaincant et je l'ai lu attentivement. son exercice était le laisser-aller habituel avec la complicité de son CA et probablement le boulot mal fichu du ou des commisaires aux comptes. Ils l'ont induit en erreur et c'est cette tendance à croire que le système est intouchable qui pose problème. Le gars n'est niingenieur, ni MBA et il ne connait certainment pas de quoi il parle. Les dégats d'Ely qui l'a nommé parcequ'il a porté la bonne parole à paris pour le CMJD. Il est du RFD et il va porter l'affaire sur la scene politique. Si l'opposition est au pouvoir demain, ils vont laisser tomber l'affaire et c'est ça le probleme avec ce genre de cas. Il faut prouver qu'il a bouffé lui même ou le systeme l'a utilisé pour se sucrer sur son dos. On connait beaucoup de gens qui etaient dans l'argent public qui n'ont rien aujourd'hui parcequ'ils payaient pour se maintenir a leurs postes. Je ne sais si c'est le cas de notre frere.


Ould horma avait commencé à faire un bon boulot, mais sidioca l'a viré parcqu'il lorgnait trop du côté du port. je ne sais pas ce que ould jeylani a fait, mais il s'est lui aussi virer tout de suite pour la meme raison. Je ne peux pas parler du dernier parceque je ne sais pas ce qu'il a fait en plus d'avoir decouvert l'affaire de la BCM-banques de la parentele à maawiya et leurs associés.

A plus. A-

====
Il a dit:

A-

que penses-tu de cette affaire ?

http://www.cridem.org/index.php?id=82&no_cache=1&tx_ttnews[swords]=e&tx_ttnews[tt_news]=43724&tx_ttnews[backPid]=84&cHash=bc1c531a4d

13 mai 2010 02:39

Anonyme a dit…

Interessante histoire de quelques cousins au Nord. A-

===
Un réseau de narcotrafiquants démantelé lundi à Kidal : Trois Maliens et un Libyen retenu en otage arrêtés par la gendarmerie


22 Septembre, 13/05/2010


Dans la matinée du lundi 10 mai 2010, la gendarmerie de Kidal, après plusieurs mois d’investigations, a procédé à l’arrestation de trois Maliens et d’un Libyen dans cette ville. Ce dernier, narcotrafiquant de son état, était séquestré par les trois autres depuis plusieurs mois.

Rappel des faits: dans la nuit du 31 décembre 2009, un accrochage meurtrier avait eu lieu entre deux groupes de narcotrafiquants dans la zone de Bouraïssa, située à 240 km au Nord – Est de Kidal. Le premier groupe, considéré comme des rançonneurs, des passeurs, des trafiquants de drogue, était composé exclusivement de Touaregs originaires de Kidal, liés à la grande famille Kounta de Baba Ould Sidi Elmoctar de Anefis. Ce groupe, dirigé par un certain Halid Ag Mohamed, maîtrise bien les couloirs de passage de la drogue et prélève régulièrement des dîmes sur les marchandises transportées. C’est un commerce florissant, qui enrichit de plus en plus les membres de cette association. Le second groupe était formé d’Arabes, tous de Tilemsi (cercle de Bourem). Eux aussi ont la réputation d’exceller dans le transport de la drogue.

Les deux communautés se connaissent parfaitement. Elles respectent une loi non écrite, établie entre eux, une sorte de gentlemen’s agreement. Le premier groupe ne cessait de majorer le montant que le second devait obligatoirement payer pour faire passer sa drogue. Agacés par cette boulimie des Touaregs et de leurs alliés, les Arabes ont donc décidé de ne plus se soumettre à ce diktat. C’est ainsi qu’ils ont refusé de verser 30 millions de dinars algériens réclamés par les autres. Résultat: un affrontement violent, voire meurtrier, a éclaté entre eux. Bilan: 2 morts (un de chaque côté), 1 blessé, deux voitures détruites et 10 tonnes de drogue emportées par les Touaregs et alliés.

Les conséquences de cette situation ont débouché, entre autres, sur l’enlèvement du chef des Kountas, le nonagénaire Baba Ould Sidi Elmoctar, le vendredi 22 janvier à Anefis, cercle de Kidal, par des Arabes trafiquants de drogue. Car les propriétaires de la marchandise retirée avaient appris qu’elle avait été bazardée à vil prix à des Egyptiens, au Tchad.

Mais, en réalité, en plus des Egyptiens, des Libyens avaient également acheté une partie du produit illicite, sans s’acquitter de la totalité du montant convenu. Le deal n’a donc pas été respecté par les bandits libyens. Cependant, ils ont emporté la drogue, laissant deux membres de leur groupe entre les mains des narcotrafiquants maliens. Le reliquat tardant à venir, ceux-ci ont donc décidé de séquestrer les deux Libyens.

Anonyme a dit…

Suite - Trafic de drogue au Nord Mali. Mais ils savent que le maire de Tarkint (Baba Ould Cheikh) avait préparé l'atterissage de l'air cocaine de novembre 2009. Il n'est pas inquiété et il est impliqué maintenant dans les négociations pour la libération des otages espagnols. Bizarre tout ça.
===
Finalement, l’un d’entre eux est décédé en brousse, à en croire nos sources, très crédibles. L’autre a été conduit dans la ville de Kidal, menotté, et séquestré dans un lieu sûr. De temps à autre, les ravisseurs amenaient un téléphone au Libyen pour communiquer avec un membre de son réseau, en lui enjoignant d’apporter le reliquat de la somme convenue, sinon ses jours seront comptés. Il n’y a eu aucun résultat. Au contraire, les différents appels ont permis aux enquêteurs, tant du côté libyen que malien, d’entamer des investigations minutieuses et sérieuses. Ce qui a permis à la gendarmerie d’arrêter les trois Touaregs et de découvrir le cabanon de Kidal dans lequel était caché le compatriote de Mouammar Kadhafi.

Le quatuor, composé de Ablil Ag Albachar, Yayia Ould Mahmoud Kounta, Cheikh Meina alias Zarkan, les trois Maliens, et de Fathi Yussouf, le Libyen, est attendu à Bamako ce week-end, pour être mis au secret dans un lieu sécurisé. Avant d’être écoutés par un magistrat, en l’occurrence le Procureur Sombé Théra, qui a déjà en charge le fameux dossier de «Air Cocaïne.ml », qui a atterri en décembre 2009 à Terkint, cercle de Bourem. Ni les occupants, encore moins la marchandise, n’ont été retrouvés à nos jours. A suivre.

Chahana Takiou

Anonyme a dit…

mon commentaire

"cher monsieur" a disparu de cridem entre hier soir et ce matin, je m'en vais réessayer de le publier

Anonyme a dit…

c trop tard dans quelques minutes , l'article passe en archives

Anonyme a dit…

http://www.rue89.com/2010/05/13/karachi-absence-totale-de-cooperation-du-gouvernement-151197

Bebe BA a dit…

A-, des news pour toi:

Lutte antiterroriste à Béjaïa : L’émir Droukdel serait encerclé à Adekkar avec son groupe

jeudi 13 mai 2010

L’émir de l’ex-GSPC, Abdelmalek Droukdel, alias Mossaâb Abdelouadoud, qui aurait été déchu par ses rivaux dans ce mouvement terroriste, serait parmi un groupe terroriste encerclé dans les maquis coiffant la commune d’Adekkar, aux environs de Assif El Hammam (ouest de Béjaïa), apprend-on de sources locales.

en tout cas, le bouclage par les éléments de lutte antiterroriste des massifs boisés de l’Akfadou et d’Adekkar, où les terroristes d’Al Qaïda au Maghreb islamique s’y sont réfugiés, continue sans relâche.

Un accrochage a eu lieu, selon nos sources, mardi dans la soirée, sans toutefois qu’un bilan soit communiqué.

L’émir Droudkel, pour rappel, a été donné comme encerclé avec son groupe (sa garde prétorienne probablement) dans les maquis surplombant la localité de Sidi Brahim, dans la wilaya de Borj Bou Arréridj, où deux terroristes ont été abattus vers la mi-avril. Depuis, rien n’est venu confirmer ou infirmer cette rumeur.

P.-S.

Portrait d’ Abdelmalek Droukdel

Abdelmalek Droukdel alias Abou Mosaâb Abdel Woudoud ou Abou Moussab Abdelwadoud, né le 20 avril 1970 à Meftah en Algérie, est, depuis approximativement fin 2004, l’émir de l’organisation terroriste algérienne du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), aujourd’hui appelée Al-Qaïda au pays du Maghreb islamique.

Cet ingénieur a combattu en Afghanistan. Il est épaulé par deux adjoints chargés, l’un des opérations militaires, l’autre des questions religieuses.

Nabil Sahraoui (Ibrahim Mustapha) qui a remplacé Hassan Hattab à la tête du groupe est abattu par la police algérienne vers Bougie en juillet 2004. Abdelmalek Droukdel, lance alors une fatwa contre Hattab l’accusant de publier de faux communiqués au nom du GSPC (9 février 2005). Soutenu par Abou Moussab Al-Zarqaoui, il obtient l’éviction d’Hattab.

Il approuve publiquement l’exécution, en 2005, de deux diplomates algériens en Irak et délivre un long et vibrant éloge d’al-Zarqaoui lorsque ce dernier est tué près de Bakouba en juin 2006.

Rallié à Al-Qaida depuis le 11 septembre 2006, le mouvement a désormais pour mission de montrer son « efficacité » sur le territoire algérien tout en fédérant les organisations salafistes d’Afrique du Nord.

Bebe BA a dit…

Promu émir, Abdelmalek Droukdel, se fait appeler Abou Moussab Abdelwadoud, surnom du Jordanien al-Zarqaoui, et la guerre islamiste en Irak devient sa référence. Les militaires algériens, ne sont pas une armée d’occupation, mais sont considérés comme des « apostats, des fils de chiens, des traîtres au service de la France ».

L’AQMI recrute des jeunes prêt à donner leur vie pour le djihad en pilotant des camions-citernes, des voitures bourrées de TNT, en se faisant exploser au milieu de la foule.

Après avoir formé une nouvelle génération de jeunes combattants aux opérations suicides, il veut frapper les esprits par l’organisation d’attaques sanglantes au cœur même d’Alger, par exemple, celles du 11 avril 2007 (Alger, 30 morts), du 11 juillet 2007 (Lakhdaria, 10 morts) et du 11 décembre 2007 (Alger, 62 morts).

Selon le chercheur Dominique Thomas : « Droukdel, qui faisait partie à ses débuts du GIA, revient aux méthodes de cette organisation. Il veut imposer un rapport de force total avec le pouvoir » et utilise Internet pour relayer ses campagnes de propagande.

Il prêche dans le maquis à la manière de son mentor, l’Égyptien Ayman al-Zawahiri ; cependant sa mouvance parait être en état de division, la branche sahélienne ayant marqué ses distances avec lui.

Dans son édition du 1er juillet 2008, le New York Times rapporte une interview dans laquelle Droukdel réitère une nouvelle fois la paternité de l’organisation dans les attentats du 11 décembre contre le siège de l’ONU à Alger et plus globalement dans l’attentat contre l’ambassade d’Israël en Mauritanie et l’enlèvement de deux touristes autrichiens à la frontière algéro-tunisienne.

Il affirme que ses troupes sont essentiellement constituées d’Algériens, sans toutefois donner de chiffres sur ses forces. Il affirme qu’AQMI bénéficie du renforts d’hommes armés venus de Mauritanie, de Libye, de Tunisie, du Maroc ou encore du Mali et du Niger, tout en insistant sur le nombre insignifiant de combattants algériens de retour d’Irak.

Selon des “officiels militaires américains”, cités par le New York Times, l’AQMI dispose en Algérie de 300 à 400 combattants, principalement cachés dans les montagnes à l’est d’Alger et de Kabylie, ainsi que d’un réseau de soutien estimé à quelques centaines de personnes dans le reste du pays.

Il a été condamné par contumace à la peine de mort, avec 48 autres accusés, pour l’attentat d’avril 2007 à Alger qui fait onze morts et plus de 100 blessés.

Anonyme a dit…

soutien sympathique inconnu (e?)

on parle de vous

c sympa merci

http://nouadhibounewsalc.blogspot.com/

Anonyme a dit…

pour couli le dernier commentaire au sujet de l'affaire c'est le 108

la semaine où zeidane a été pris c'est la 18 semaine de l'année lol

il est sorti la 19 semaine et ce commentaire le dernier à ce sujet pour ma part c'est le 109 !

Anonyme a dit…

Merhbeu Bebe Ba. "Ils" ont tué Belaouar plusieyurs fois et l'ont encerclé vers fin 2007/début 2008. Mais ce n'était pas vrai à ce qu'il semble. De toutes les façons, "ils" savent depuis longtemps où ce gentleman tueur est et le voient même quand il fait un trou sous les arbres ou le desert pour faire pipi. A-

====

Lutte antiterroriste à Béjaïa : L’émir Droukdel serait encerclé à Adekkar avec son groupe

Anonyme a dit…

Lu pour Général Vlad et Bebe Ba. A-
===
LE PORTE-PAROLE DE L’ARMÉE AMÉRICAINE CATÉGORIQUE

«L’Africom ne sera pas installé en Afrique»
L'Expression, 12 Mai 2010

Le quartier général du Commandement unifié des armées américaines en Afrique (Africom) ne sera pas délocalisé en Afrique. Le siège de l’Africom restera en Allemagne. C’est ce qu’a affirmé hier le colonel Eric Helliott, porte-parole de l’armée américaine, à l’occasion du démarrage dans plusieurs pays africains dont le Sénégal, des manoeuvres américano-africaines.


Ainsi, l’état-major américain écarte toute idée de délocalisation de l’Africom sur le continent. Selon le porte-parole de l’armée américaine «la délocalisation d’Africom en Afrique serait mal vue» a-t-il précisé. Le même responsable a souligné que «cette décision a été prise en raison du fait que cela favoriserait un pays au détriment des autres». «Nous n’avons pas l’intention de transférer sur le continent le siège de l’Africom qui se trouve à Stuttgart. Cette ville allemande en plus d’être sur le même fuseau horaire que la plupart des pays africains, offre des possibilités logistiques que nous ne pouvons pas forcément trouver sur le continent», a confié à la presse lundi l’officier américain. Une éventualité déjà évoquée par le commandant du Commandement militaire américain pour l’Afrique (Africom), William E.Ward, lequel a été catégorique, hier, lors d’une conférence de presse tenue à l’ambassade de son pays à Alger: «Je suis le premier commandant d’Africom et je peux vous confirmer qu’à aucun moment je n’ai formulé une demande pour transférer son QG», avait-il insisté en novembre 2009. «C’est vrai que nous avons des présences à certains endroits du continent, mais l’armée américaine n’a pas l’intention de s’installer en Afrique», a rappelé le colonel Eric Helliott. Concernant l’aide américaine à la lutte antiterroriste, le porte-parole de l’armée américaine a indiqué que «ce ne sont pas les Etats-Unis qui déterminent les besoins des armées africaines. Ce sont les pouvoirs politiques en place qui le font. La coopération militaire se limite à ces rigueurs. Cette année, elle se limite à l’entraînement, au contrôle des frontières et à la lutte contre le terrorisme».

A la question de savoir quand est-ce que les unités africaines formées pour combattre le terrorisme seraient prêtes, le colonel Helliott a répondu que cela «relève d’une décision politique des Etats concernés». Cependant, le responsable américain a indiqué que «nous allons travailler avec d’autres pays européens à essayer de former les armées africaines dans le combat contre le terrorisme et le banditisme transfrontalier».

Salim H.

Anonyme a dit…

Article interessant. A-

==

UPI - Alger - 12/05/10

Trans-Sahara gas project plagued by delays
Thursday 13 May 2010

Construction of a 2,565-mile natural gas pipeline from Nigeria to Algeria to supply Europe, and help break Russia’s stranglehold as its prime source of gas, has been repeatedly delayed.

Much of this is due to political rivalries between Nigeria, Niger, through which the pipeline will run on its way north, and Algeria.

But security has also become a big problem for the Trans-Saharan Gas Pipeline project, which Nigeria’s former Petroleum Minister Rilwanu Lukman declared was "a major milestone … in the commercialization of the huge endowment of natural gas resources" when he signed an agreement for the pipeline last July.

The possibility of renewed conflict in Nigeria’s main energy fields, where militants have threatened to attack the proposed pipeline, warfare between Niger’s government and nomadic Touareg rebels, and jihadist marauders in Algeria all pose threats that could cause major disruption for the TSGP.

Protecting the $20 billion project will be a major task. The first section of the pipeline will run for 664 miles across Nigeria from its starting point in the Warri region.

Niger’s portion will cover 523 miles, with Algeria having the longest stretch at 1,440 miles, mainly across the desert where al-Qaida of the Islamic Maghreb operates. Much of that territory is considered outside government control.

Algeria and several other states in northern Africa, including Niger, announced in April they plan to set up a joint military command to coordinate operations to counter the growing regional threat posed by AQIM.

The United States and its Western allies have warned that unless the regional governments work together, the jihadists could turn the Sahara into a safe haven for terrorists from which to launch large-scale attacks.

Osama bin Laden and his chief lieutenants have repeatedly called for jihad against the global energy industry, the lifeblood of the Western democracies.

Meantime, if all goes to plan, the 48-inch-56-inch pipeline is to be operational by 2015. It is expected to carry 30 billion cubic meters of natural gas a year to Europe through undersea pipelines from the gas hubs at el Kala and Beni Safi on Algeria’s Mediterranean coast.

Since the TSGP agreement was signed in Abuja, Nigeria’s administrative capital, in July 2009, the project has been hit by political problems.

Anonyme a dit…

Suite sur le TSGP
====

In November, Algeria and Nigeria proposed a project using existing infrastructure between Nigeria’s delta region, Kano in northern Nigeria, and Hassi R’Mei on the Algerian coast, to transport TSGP’s gas.

Niger objected strenuously and has demanded an independent study.

Algeria’s state-run energy company, Sonatrach, voiced doubts about whether Nigeria has the enough reserves of natural gas for the TSGP. Nigeria is planning to build plants to produce liquefied natural gas, which would diminish the amounts available for the planned pipeline.

Nigeria has gas reserves estimated at 180 trillion cubic feet, the seventh largest in the world.

Its LNG company, Nigeria LNG, says it already provides 10 percent of world supply, much of it to Europe and North America.

But the West African state hasn’t been able to develop its gas industry because of a lack of funds and a clearly defined regulatory environment.

On top of all this, tension between Russia and the European Union has complicated the TSGP project.

Moscow is anxious to ensure that it retains control of Europe’s natural gas supplies, particularly since European consumption is expected to surge by 50 percent by 2020.

If the EU cannot diversify its sources of supply by then, Russia will be providing some 70 percent of the Europe’s gas.

The pipeline partners have met with major international energy companies to help provide investment. France’s Total and Royal Dutch Shell have expressed interest.

However, Russia’s energy giant, Gazprom, signed a memorandum of understanding with the Nigerians in June 2009 to invest $2.5 billion in the country’s energy industry — and to build part of the first stretch of the pipeline.

Some analysts see this as a Russian attempt to impede the TSGP, which would allow Moscow to maintain its grip on Europe’s gas supplies.

Anonyme a dit…

A-

khalic anac la préhistoire !

vas plutôt lire ceci

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/750-milliards-chroniques-d-une-fin-74927

c très clair

lire aussi les commentaires de l'auteur john loyd sur israel, les russe , les turc il y a les liens qui vont avec

la guerre n'est pas loin mais la dernière guerre mondiale kaneu neustrah'ou

Anonyme a dit…

Lu pour les futures épouses des barbus. A-

http://www.bakchich.info/Les-secrets-des-RG-sur-le-mari-des,10730.html#

Anonyme a dit…

Ano du 13 mai 2010 17:07,

En effet interessant l'article de Agoravox. Avec les commentaires, j'ai coupé et collé et ça fait 30 pages. Mon diner ce soir. Ça fait peur. Bonne soirée. A-

maatala a dit…

Salam

Couly a dit:

"Si Abdel Aziz se reconcilie avec Le meilleur President que la Mauritanie a connu son Excellence Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya".

-------------------------------

Couly "LEMETROUCH"

Tu peux toujours prendre tes rêves pour la réalité........

Apportes nous la preuve que le caporal veut se réconcilier avec son tombeur.

Tu diras à ton maître, que je me ferais un plaisir de pisser sur sa tombe dit le fou

maatala

maatala a dit…

Lu sur ANI

"La problématique des langues nationales au centre du débat


Le RMEDE (Réseau mauritanien pour l’éveil et la démocratie), a organsié, mercredi soir à Nouakchott, un débat autour du théme « l’unité nationale à l’épreuve de la problématique des langues. » Plusieurs personnalités de la classe politique et de société ont pris part à ce débat au cours duquel, ont été soulevées les questions de l’identité, de la culture, de l’unité nationale et de l’enseignement des langues nationale.

A l’ouverture de ce débat, la parole a été donnée au Dr Doudou Wane, professeur à l’université de Nouakchott, qui présentera une communication dans laquelle il a fait ressortire que durant toutes les périodes de leur histoire commune, les ensembles mauritanien, ont su, malgré leur diversité, nouer des alliances solides.
Le Dr Doudou Wane a souligné que les communautés mauritaniennes « ont eu des siècles de vie commune faites de confrontations mais aussi d’alliances. »
Par rapport à la question de la cohabitation, Dr Wane Doudou a appelé à ce que la Mauritanie, « passerelle entre l’Afrique sub-saharienne et le Maghreb, puisse assumer son ancrage équilibré dans ces deux espaces pour mieux promouvoir sa riche diversité culturelle. »
Pour sa part Abdessalam Horma du parti Sawab, a d’emblée souligné que les quatre composantes nationales de la Mauritanie sont les arabes, les poulars, les soninkés et les wolofs. Il a joutera que Parler de berbère et autres serait « une façon de chercher d’autres complications ».
Et horma de rappeler que les mauritaniens ont une responsabilité collective de la promotion des quatre langues nationales.« Le français une langue étrangère imposée», devrait conclure le président du parti Sawab.
D’autres personnalités prendront la parole pour abonder dans le sens de la question de l’enseignement des langues nationales et des reformes de l’éducation nationale.
Une forte tendance s’est dégagée de ces échanges en faveur l’officialisation et de l’enseignement et de toutes les langues nationales.

----------------------------------

Pour sa part Abdessalam Horma du parti Sawab, a d’emblée souligné que les quatre composantes nationales de la Mauritanie sont les arabes, les poulars, les soninkés et les wolofs.

Faux:

il y a cinq composantes en mauritanie: les ce qu'ils veulent(arabes, arabo-bérbéres, sanhajas, maures.....) les poulars, les soninkés, les wolofs et les HARATINES.

Les métisses et des traces de bambaras dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Hawa Mint Cheikh accepte d’entrer dans les prisons espagnoles

Notre compatriote Hawa Mint Cheikh a accepté volontairement hier d’entrer à la prison de Puerto III (Cádiz), mais, pour elle, c’est ce premier pas qu’il faut oser pour jouir de la liberté. La femme, condamnée à 12 ans d’emprisonnement, pour avoir donné son consentement au mariage de sa fille mineure, demande la signature d’un accord d’extradition entre son pays et l’Espagne, pour pouvoir être transférée prés de siens.

On se souvient, Hawa a été condamnée l’année dernière, pour le délit précité, la coercition et les menaces exercées sur sa petite de treize ans pour épouser un homme plus âgé qu’elle, de trente ans.

En raison de ce mariage, la jeune fille a été forcée à avoir des relations conjugales contre son gré, contrainte également par les violences de son mari à ce train de vie plus fort qu’elle. Le scandale est arrivé pendant la garde de l’enfant par une famille de Puerto Real (Cadix), alors que les parents de la mineure étaient rentrés pour des vacances dans leur pays.



Après un voyage de la fille en Mauritanie, où il a eu le mariage, la famille espagnole a remarqué que l’enfant est devenu méconnaissable, qu’il a changé.

El Moctar, le pauvre époux, est quant à lui toujours en prison depuis Juin 2007. Il purge une peine de 12 ans, demandant à son pays de voler à son secours.

Info source : Emjad (Mauritanie)

---------------------------------

Le chamane DEDEW a participé à un meeting pour soutenir ces parents indignes et le pédophile dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"La COD exprime sa solidarité avec Ould Waghef.

Dans un communiqué rendu public dont une copie est parvenue à la rédaction de GPS, la Coordination de l’Opposition Démocratique, dénonce les poursuites judiciaires contre l’ex-premier ministre et président du parti Adil.

La COD affirme que cette affaire a été montée de toute pièce et la considère comme un reniement des engagements du pouvoir au lendemain de la signature des accords de Dakar.

Nous vous proposons l’intégralité de ce communiqué:



Communiqué.



Le régime de l’autocratie et de l’oppression fait preuve, une fois de plus, de sa persistance dans l’escalade et le reniement de tous les engagements visant à sortir le pays de la crise dans laquelle il l’a lui-même plongé et son entêtement à vider les institutions de l’Etat de leur contenu, en les instrumentalisant pour des objectifs partisans ou strictement personnels.

La manifestation la plus grave de cette orientation destructrice, est l’assujettissement de la justice et sont utilisation pour bâillonner les journalistes et régler des comptes avec des adversaires politiques.

Le dernier développement de cette orientation provocatrice, est la convocation de Monsieur Yahya Ould Ahmed El Waghf, l’ancien Premier ministre, Président du Parti Adil et membre du directoire de la COD, pour comparaître devant la justice instrumentalisée, dans le cadre d’une affaire montée de toute pièce, en violation des usages et procédures élémentaires en matière de justice.

Notons que Monsieur Yahya Ould Ahmed el Waghf avait été interpellé en Octobre 2008 dans le cadre de la même affaire, alors que le Parlement poursuivait son investigation à ce sujet. Le dossier a alors été renvoyé devant le juge, suite à une consultation enregistrée auprès du bureau du Procureur général, demandant l’ouverture de poursuites judiciaires contre « les adversaires politiques du régime », ce qui ne laisse pas l’ombre d’un doute quant à l’assujettissement de la justice, désormais entièrement vouée aux règlements de compte et au harcèlement des opposants.

De même, la réactivation de cette affaire, en ce moment précis, où l’opposition réclame le départ du régime et où le Parti Adil prépare son congrès prévu le 20 mai 2010, constitue un retour à la case départ pour notre pays que Mohamed Ould Abdel Aziz s’acharne à maintenir dans la crise.

maatala a dit…

En outre, il prouve son mépris dédaigneux de l’accord de Dakar - qui avait pourtant pour objectif de sortir le pays de cette crise sur la base de compromis qui prévoyait, entre autres, la fin des poursuites arbitraires et la clôture des dossiers montés contre les opposants, dont précisément celui-ci.

Mais cette provocation n’intimidera pas l’opposition démocratique et n’entamera en rien sa détermination à délivrer le pays de ce régime défaillant, en usant de tous les moyens de la lutte démocratique en sa possession. Devant cette situation grave, qui traduit la volonté du pouvoir en place de s’engager dans une nouvelle ère d’enrôlement de l’appareil judiciaire au service de ses desseins douteux et de répression de l’opposition démocratique par tous les moyens, la COD :

1- Condamne énergiquement les violations flagrantes de la loi à travers les poursuites infondées à l’encontre de l’ancien Premier ministre, puisque ce dernier ne peut être poursuivi sur la base de faits remontant à la période où il était en fonction, que par la Haute Cour de Justice.

2- Met en garde le régime contre le mépris des institutions et contre les persécutions et règlements de compte par des procédures et des montages grotesques.

3- Lance un appel pressant à toutes les forces vives mauritaniennes pour se dresser comme un seul homme devant les tentations despotiques et dévastatrices du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Nouakchott, le 12 Mai 2010
La Commission de Communication
-----------------------------------

Ils disent:

"Le dernier développement de cette orientation provocatrice, est la convocation de Monsieur Yahya Ould Ahmed El Waghf"

--------------

Décidément la retenue, c'est pour eux du chinois, il semble n'avoir pas tirer les leçons de l'affaire des Banquiers et faux dévots.

Si Wagf est innocent, il n'a rien à craindre?

Opposant ou membre de la COD, ne confère pas l'impunité.

Pourquoi ne dénoncent-ils pas les voyous de l'UPR, ce n'est pas le gibier qui manque.

Mais le courage de péter le système dont ils sont devenus par la force des événements les complices.

Quand par amateurisme,on commet la bêtise de signer les accords de Dakar, il ne faut pas s'étonner du mépris afficher par azzizzo dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

maata dans leur guerre entre négro-mauritaniens et les "arabes", personne des deux camps fanatiques ne veut entendre parler de la communauté haratine à part entière

pour deux simples raisons

les " arabes" veulent garder les haratines comme bras armés corvéables à merci et condamnés à le rester sinon ils prennent le pouvoir

pour les "négro(mauritaniens" voir une communauté haratine serait la catastrophe car plus nombreux , plus en galère et plus exploités, les revendications de cette communauté mettraient à zéro les revendications de partage de pouvoir entre noirs et blancs

comprenez partage de pouvoir entre " les maîtres"

ils peuvent toujours rêver, les haratines sont le lien , le trait d'union entre les deux, rien ne se fera plus sans eux ni sur leur dos ni aujourd'hui ni demain

je conseille d'ailleurs vivement à aziz président des pauvres de répondre à l'appel des dockers

aziz a eu un soutien du coeur sans précédent chez les pauvres, il ne faut pas qu'il laisse l'opposition les récupérer sinon là commence l'aventure

d'ailleurs que veulent-ils?

1000 un par tonne au lieu de 500 un

les dockers en appellent au président des pauvres !

il faut répondre à cet appel et vite

Anonyme a dit…

Au lieu de 500, moi je propose 600. Quelques années après 800 et ainsi de suite. Sinon les senegalais et autre maliens vont accepter 300. C'est la loi de l'offre et de la demande. le communisme c fini.

A- (ne me tirez pas dessus). de 500 à 1.000 c'est beaucoup.Doúbleu?Bourquoi?

Anonyme a dit…

Il faut numéroter les commentaires.........

Anonyme a dit…

Hatha ce n'est pas pour nous, j'espère. Hna on prend des news d'ailleurs et on les torture. De Tahalil. A-

===

Que de mensonges Online !
13/05/2010

Une information publiée le 13 mai sur un site électronique rapporte le limogeage du Wali de Nouakchott le brillant administrateur M Ahmedou Ould Abdellah. Information aussitôt démentie à notre reporter par l’intéressé lui-même, et par une source autorisée. «Il s’agit d’un mensonge, M. le Wali est bien en place» nous a déclaré cette source autorisée.




Récemment un autre média a rapporté que le commissaire divisionnaire M. Mohamed Lemine Ould Ahmed directeur de la sûreté de l’Etat (DSE) "a été nommé" le 12 mai directeur général adjoint de la sûreté nationale.

Une source policière a également démentie cette "information" précisant qu’il a été seulement confié à M. Ould Ahmed, le commissaire le plus ancien, le soin d’ "assurer les fonctions" de l’ex-directeur général adjoint de la Police admis à faire valoir ses droits à la retraite, que l’intéressé n’a pas été nommé à ce poste et qu’il reste donc directeur de la sûreté de l’Etat, parallèlement à l’intérim qu’il assure maintenant.

Et ce n’est pas tout, au palmarès des mensonges online. Une information publiée récemment faisait part du "lancement de la Première Dame" d’une cérémonie officielle , une info qui s’est révélée tout aussi fausse.

A quoi jouent les sites internet? Ont-ils des professionnels des medias parmi eux ? Se rendent-ils compte qu’ils perdent toute crédibilité en diffusant des infos non vérifiées et mensongères?

Les mensonges sont de plus en plus diffusés sur des sites Internet, lesquels, ne prennent pas la peine de revenir sur leurs canulars, même après avoir obtenu la preuve qu’ils étaient erronés et dénués de tout fondement.

La palme du mensonge online (et haut débit) revient à quelques uns de ces sites qui publient depuis quelques années du n’importe quoi, sombrant ainsi dans le remplissage à base de banalités, assaisonné des vulgarités et saupoudré de méchancetés. Beurk!
Taha Ould Bilal


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Le président de la CLTM, Samori Ould Beye, a déclaré que « la police a tiré des balles réelles au dessus des têtes des dockers pour les disperser …» avant d’ajouter, dans une déclaration à Sahara Media, que « la police a investi, de force, le siège du syndicat des dockers occasionnant de nombreux blessés dans leurs rangs… ».



C’est ainsi que le centre ville de la capitale a été le théâtre de violents affrontements entre les forces de police et les dockers. Des affrontements au cours desquels la police a lâché un déluge de bombes lacrymogènes en même temps qu’elle faisait usage de matraques et de ceintures pour disperser les manifestants.

Anonyme a dit…

حزب عادل يصدر بيانا يندد بالقمع الوحشي للحمالين

JPG - 9.8 كيلوبايت
عادل

أصدر الوطني للديمقراطية والتنمية بيانا ندد فيه بالقمع الوحشي ال1ي تعرض له الحمالون المتظاهرون للمطالبة بحقوقهم واعتبره صورة من النظام الديكتاتوري لنظام ولد عبد العزيز حسب نص البيان الذي جاء كالتالي:

بيان

يواجه الحمالون في نواكشوط، منذ عدة أيام، قمعا عنيفا و منتظما من طرف النظام القائم، كرد على عريضة تقدموا بها أمام السلطات بمناسبة عيد العمال، مطالبين بزيادة المبلغ الزهيد(500 أوقية) الذي يتقاضونه مقابل مناولة الطن. واليوم الخميس، تعرض هؤلاء العمال ذوو الوضعية الهشة مجددا للقمع الوحشي على يد قوات الشرطة، فسقط جرحى حالتهم خطيرة و واقتيد آخرون إلى الأسر ليلتحقوا بزملاء لهم يوجدون في السجن منذ 3 و 10 مايو، في تصعيد لا مبرر له لعنف الدولة ضد عمال يريد العيش الكريم من عرق جبينهم. أمام هذه الوضعية التي تنم مجددا عن الطبيعة الاستبدادية و الدكتاتورية لنظام محمد ولد عبد العزيز، فإن العهد الوطني للديمقراطية و التنمية (عادل) : 1- يندد بقوة بقمع الحمالين و يتضامن مع نضالهم السلمي المشروع. 2- يطالب بالإطلاق اللامشروط للحمالين المعتقلين. 3- يدعو السلطات إلى الدخول عاجلا في حوار مع هذه الفئة المظلومة من شعبنا، للتوصل إلى حل ودي لمشكلتها. نواكشوط 13 مايو 2010 اللجنة الإعلامية

Communiqué

Depuis quelques jours, les dockers occasionnels de Nouakchott subissent régulièrement de violentes répressions de la part du pouvoir en place, en réponse à une plate-forme revendicative qu’ils avaient déposée, à l’occasion de la fête du travail, auprès des autorités et dans laquelle ils demandaient l’augmentation du montant dérisoire (500UM) qu’ils perçoivent contre le déchargement/chargement de la tonne. Aujourd’hui jeudi, les manifestations pacifiques de ces travailleurs précarisés ont été, à nouveau, sauvagement réprimées par les forces de police, faisant des blessés graves et de nouvelles arrestations qui s’ajoutent à celles des 3 et 10 mai, dans une escalade injustifiée de la violence étatique contre de simples citoyens qui demandent à vivre décemment de la sueur de leur front. Face à cette situation qui dénote, encore une fois, de la nature despotique et dictatoriale du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, le Pacte National pour la Démocratie et le Développement (ADIL) : 1- Condamne énergiquement la répression des dockers et exprime sa solidarité avec leur combat légitime et pacifique. 2- Demande la libération inconditionnelle des dockers arrêtés. 3- Appelle les autorités ouvrir immédiatement des négociations avec cette frange lésée de nos populations, pour trouver une solution à l’amiable à son problème. Nouakchott, 13 mai 2010 La Commission de Communication

Anonyme a dit…

quand on voit ce qui se passe avec l'instrumentalisation du parquet général, la volonté manifeste de détruire dans l'imaginaire du peuple le slogan président des pauvres ect ect , l'opposition revigorée , on ne peut que s'inquiéter et voir sans peine la main des forces du refus qui veulent la perte de Aziz et son équipe

avec elycom aux aguets qui parcourt le monde sioniste en attendant , faites-lui confiance, il a l'expérience de la patience et connaît très bien ce pays

aziz semble totalement aux mains des forces du refus et des tayistes reconvertis en azizien light, ils vont le conduire soit à sa perte consciemment ou inconsciemment soit le radicaliser et il finira enfermé dans son palais avec le système pour yeux et oreilles autant dire avec sa chute pour seule compagnie car le système regrette la gabegie comme un mort-vivant assoiffé de vie !

quel gâchis!

Anonyme a dit…

vlane

Anonyme a dit…

Je condamne la repression contre les dockers et je demande la liberation immediate de ceux parmi eux qui sont arrete's. En cette periode de tension politique j'appelle les autorite's nationales Mauritaniennes a' ne pas sacrifier le peu qui reste des droits de l'Homme dans notre pays. Les dockers ont des revendications legitimes. Le gouvernement, les syndicats et les employeurs doivent tenir un dialogue franc et constructif pour avoir une solution rapide et acceptable.

La fuite en avant, la confrontation et les reglements de compte ne nous meneront nulle part.
Je conseille vivement au President Mohamed Ould Abdel Aziz de choisir l'apaisement et la participation de l'opposition a' la gestion du gouvernement.

Vive la republique Islamique de Mauritanie!
Vive le vaillant peuple Mauritanien!

Seydou Coulibaly
Philadelphia, Pennsylvania
USA

Bebe BA a dit…

La CIA chez Bachar Al Assad


Au moment même où le président américain, Barak Obama, annonçait la prolongation des sanctions imposées à la Syrie pour une année, une délégation américaine composée des cadres de la CIA et du Pentagone se réunissait à Damas avec les hauts responsables militaires syriens. Ils ont notamment rencontré le général Mohamed Nassif, principal conseiller du président Bachar Assad, et le frère de ce dernier, le colonel-major, Maher Al Assad, qui gère le dossier irakien.
Cette rencontre qui s’est tenue la veille du retour de l'ambassadeur américain à Damas pour reprendre ses fonctions s’est focalisée sur la position de la Syrie au cas où l'Iran arrive à réconcilier les deux coalitions chiites arrivées (celle de l'Etat de droit dirigée par Nouri al Maliki et celle de la coalition nationale irakienne chapeauté désormais par Ammar al Hakim et Mouktada al Sadr). Les leaders des deux coalitions se trouvent à Téhéran depuis mardi dernier pour aboutir au choix d'un premier ministre qui serait issu de l’une de ces deux coalitions. Dans ce cas de figure, le laïc Ayad Allaoui, protégé à la fois des Américains et de la Syrie serait le grand perdant. Les Syriens qui ont une forte capacité de nuisance en Irak n'ont pas dévoilé leurs cartes devant leurs interlocuteurs américains.


maghreb intelligence

Anonyme a dit…

éwa quand on parle du loup:

Sahara Media a pris connaissance d’un courrier électronique reçu sur son site faisant valoir la création d’un nouveau parti politique dénommé Parti des forces alternatives pour la démocratie et la liberté (FADL).

Ce parti serait celui du groupe politique, jusque là non affilié à un organe et conduit par l’ancien Président de la transition Ely Ould Mohamed Vall.

Dans sa déclaration et à travers ses statuts le nouveau parti se fixe les objectifs suivants : Nous travaillerons à réunir nos compatriotes autour d’un projet ambitieux, tirant les leçons des échecs du passé, et surtout en rupture avec les formes convenues et inefficaces de la mobilisation politique en vigueur jusqu’ici et qui ont montré leurs limites.

Notre action visera notamment à :

• Affirmer avec force l’identité islamique et culturelle de notre pays et l’ancrer d’avantage dans son espace arabe, africain et méditerranéen, en contribuant au dialogue entre les peuples et les civilisations et à asseoir un nouvel ordre international plus juste et plus équitable ;

• Refonder le progrès démocratique et l’Etat de droit par le respect strict de la Constitution et des principes de l’alternance démocratique et pacifique. A cet effet, un consensus national de toutes les forces vives de la nation devrait œuvrer à faire respecter les principes constitutionnels de l’accès au pouvoir par l’unique voie des élections libres et démocratiques et à mettre fin définitivement à la culture des coups d’Etat, grâce à une restructuration de l’armée pour en faire une institution professionnelle et républicaine ;

• Réformer en profondeur l’état pour le recentrer sur ses missions régaliennes de régulation de l’économie et de gestion des services publics de base en le dotant d’une administration performante et neutre, organisée autour des grands corps de l’Etat et ouverte sur les nouveaux outils et techniques du management moderne ;

• Réévaluer les politiques économiques en vue d’accélerer la croissance économique en valorisant les potentiels du pays et en confortant les bases d’une économie mixte qui concilie les soucis d’efficacité, de résorption des disparités régionales et de réduction de la pauvreté ;

• Réformer le système éducatif au niveau des différents ordres d’enseignement pour faire de l’école publique un creuset de l’unité nationale et un vecteur de l’égalité et de la justice sociale. Cette réforme devrait conduire à faire entrer notre pays dans l’univers de la connaissance, de l’innovation, de la recherche scientifique et de la révolution des nouvelles technologies ;

Anonyme a dit…

...• Concevoir et mettre en œuvre une politique d’emploi volontariste pour lutter contre le chômage massif, notamment des jeunes, en identifiant de nouveaux gisements d’emplois dans le domaine des services, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, des PME – PMI, ... . Cette nouvelle politique devrait être fondée sur de nouveaux partenariats public-privé et des mécanismes innovants d’incitation à la création d’emplois ;

• Renforcer la politique de santé en consacrant à ce secteur les dotations budgétaires nécessaires afin d’améliorer substantiellement l’offre et la qualité de soins sur tout le territoire, ainsi que les conditions d’accès de tous les citoyens aux prestations de ce service public, à travers la création à terme, suivant un processus graduel, d’un système d’assurance social universel ;

• Mener une réforme agraire visant à généraliser l’accès à la propriété foncière de tous les paysans dans des conditions juridiquement protégées et à accroitre massivement l’investissement productif dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage pour en faire un puissant instrument de croissance économique, d’autosuffisance alimentaire et de réduction de la pauvreté ;

• Initier des politiques visant un accès généralisé, à terme, aux services d’eau et d’électricité en finançant des programmes orientés prioritairement vers les quartiers et les zones déficitaires ;

• Consolider l’unité nationale en renforçant les mécanismes d’entraide sociale et de solidarité nationale et en réglant de manière consensuelle, suivant les principes de droit et de justice, toutes les questions liées au passif humanitaire et aux violations des droits humains ;

• Mettre en œuvre une nouvelle politique pour éradiquer définitivement et totalement l’esclavage et toutes ses formes de survivance en activant l’arsenal juridique existant et en agissant sur les leviers politique, économique, éducatif et social.

Anonyme a dit…

aziz ne dira jamais qu'on ne l'a pas prévenu

les stats des anos de canalh sont claires : tant que aziz pendant sa campagne était au diapason de nos avis , ça roulait pour lui, depuis qu'on ne le reconnaît plus , ça sent le roussi

pour sidioca c pareil

had mayeu smae mate euv'ou

khla'e'ne

Anonyme a dit…

Ano du 14 mai 2010 04:09,

Itawal emarkoum vous n'ecoutez pas. Vous vous plaigniez de Ould Taya et voilà son pire élève

Anonyme a dit…

Lu pour les ex-pro putshistes. Hanena enta vem? A-
====
A propos de... La Libye et les droits de l’homme

Le Quotidien de Bko, 14/05/2010

La grande Jamahiriya arabe est un pays vraiment étonnant. Il n’est un secret pour personne que Tripoli ambitionne de devenir également la capitale de l’utopique fédération des Etats-Unis d’Afrique ; que Mouammar Kadhafi se veut le premier président de cette hypothétique fédération ; que la compagnie libyenne, Ifriqiya ou Africa airways, veut remplacer la défunte Air Afrique et rallier à Tripoli toutes autres grandes villes africaines ; que pour tout cela, le guide de la révolution a fait montre d’un activisme débordant et sans relâche, malgré quelques déconfitures. On sait aussi qu’il compte sur de nombreux alliés et inconditionnels qui tètent les mamelles libyennes. Mais ce que personne n’aurait imaginé, il y a quelques temps seulement, c’est que la Libye veut entrer dans le Conseil des droits de l’homme des Nations-Unies.

Ce pays, dont les principaux responsables n’ont aucun respect pour les droits de l’homme et les libertés, publiques et individuelles, compte sur l’appui des lobbies créés çà et là, principalement en Afrique, à coup de milliards de francs CFA. Assurément, le colonel compte quelques fidèles et inconditionnels qui passent régulièrement à la soupe, qui entretiennent des réseaux d’affaires dignes des cartels sud-américains de drogue ou des familles mafieuses. Ainsi, ils comptent, eux aussi, sur le Guide pour apurer des comptes douteux, payer des fonctionnaires, s’offrir quelques gâteries telles que des vacances en bord de mer, effectuer des dépenses dispendieuses. En somme, c’est un partenariat gagnant-gagnant, pour reprendre une expression à la mode. Ont-ils tort ? A priori, non.

Le Guide a besoin de l’appui, même conditionnel, de quelques chefs d’Etat africains nécessiteux, affamés et besogneux. En effet, Mouammar Kadhafi, tout au long de son règne, qu’il veut prolonger le plus longtemps possible, a réussi l’exploit de se mettre sur le dos le peuple arabe dont il se réclame pourtant. Il n’y a pas un seul Etat arabe qui échappe à ses foudres et diatribes. La Ligue arabe ? Il y a longtemps que le Guide n’en fait plus un problème. Et si l’UMA (l’Union du Maghreb arabe) n’a jamais pu fonctionner normalement, c’est lui qui en serait la cause. Il est présumé responsable d’actes de terrorisme et de déstabilisation chez la plupart de ses proches ou lointains voisins. Il aurait accueilli, armé et entrainé de nombreux rebelles d’autres Etats qu’il n’hésite pas à appeler « pays frères et amis ». Et surtout, ce chantre de l’union africaine et d’une fédération intégrée est celui-là même qui expulse, à tours de bras, des milliers et des milliers d’étrangers partis chercher leur pitance en terre libyenne. Pire, avant d’être expulsés manu militari, ces Africains sont victimes de la part du candidat au Conseil des droits de l’homme des plus graves atteintes dont les brimades, les tortures physiques et morales, les spoliations, les détentions prolongées, la faim, la soif, etc. Puis, après avoir été dépossédés de tous leurs maigres biens, ils sont renvoyés dans leurs pays respectifs. Et cela continue depuis des années sans qu’aucun président africain ne lève le ton pour protester, a fortiori dénoncer et promettre des mesures de rétorsion.

Anonyme a dit…

suite Kadafi et les droits de l'homme
--

En général, c’est de l’Occident que viennent les protestations et sanctions. La Libye a longtemps été considérée comme un Etat terroriste, un pestiféré international, bref, un pays infréquentable. Mais depuis quelques temps, ses propres pourfendeurs, pour des raisons géostratégiques, politiques et économiques se sont mis à fréquenter, à courtiser et à flatter celui qui était, hier seulement, le bédouin dictateur. La France et les Etats-Unis d’Amérique jouent des coudes pour rentrer sous la tente du Guide, y négocier des marchés que laisse entrevoir la prétendue nouvelle orientation libérale qui serait impulsée par le fils, Seif El Islam. Comme si Kadhafi père s’en laissait conter. Mais si personne n’est dupe, il est fort à parier que l’occident, reconnu pour ses courbettes et sa cupidité, ne s’opposera que très mollement à la rentrée de la Libye dans le Conseil des droits de l’homme. Depuis quand un pays, géniteur naturel de Guantanamo, la prison purgatoire, où l’homme est réduit à l’état de bête sauvage et enragée, un pays qui, par décision unilatérale envahit d’autres Etats sous des prétextes les plus fallacieux et dénude ses populations de tout droit élémentaire, depuis quand donc les Etats-Unis vont-ils perdre de vue leurs intérêts et s’occuper d’un petit problème comme l’accession de la Libye au Conseil ? Pourquoi la France, qui est de plus en plus à la traine de ses pairs européens, va-t-elle perdre l’occasion de renforcer sa présence en Afrique ?

A vrai dire, la Libye a de sérieux atouts pour se refaire une autre virginité, après celles offertes par Obama et Sarkozy : il peut compter sur des Africains qu’il nourrit et sur des Asiatiques en quête de matières premières. Bien sûr, il y aura les protestations des oppositions et les murmures de quelques majorités, mais cela ne gênera pas outre mesure le colonel.

Cheick Tandina

Anonyme a dit…

El Khabar - 13/05/10

Lutte anti-terroriste au Sahel : Le Maroc veut y prendre part et dénonce sa marginalisation par l’Algérie
jeudi 13 mai 2010

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, M. Mohamed Loulichki a implicitement critiqué l’exclusion de son pays de la coordination sécuritaire et de la coopération militaire qui se tient entre les pays du Sahel dans le cadre de la lutte antiterroriste, qui s’est soldée par le sommet d’Alger des ministres des Affaires Etrangères. Il a notamment expliqué la volonté et la prédisposition du Royaume Marocain à prendre part à l’ensemble des bonnes initiatives, visant à lutter contre le terrorisme.

Lors d’un débat qui a été lieu, avant-hier, au conseil de sécurité de l’ONU, M. Loulichki a parlé des peines imposées sur les mouvements d’Al Qaida et des Talibans. Il a, dans ce cadre, expliqué que l’expérience a clairement prouvé que face à l’importance et la complexité des moyens que les groupes terroristes peuvent s’en procurer, il serait tort de prétendre lutter contre le terrorisme par les moyens individuels ou par la coopération avec des groupes précis de partenaires en excluant d’autres ».

Il est à noter que le diplomate marocain ciblait indirectement la rencontre des ministres des affaires étrangères des pays du Sahel, sous l’égide de l’Algérie, le 16 mars dernier, sont le Maroc n’a pas apprécié le fait de ne pas y être invité. L’Algérie a, pour sa part, répondu à la protestation du Maroc, en expliquant que sur le plan géographique et géostratégique, le Maroc n’appartient pas à cette région et qu’il n’est, de ce fait, pas concerné par la coopération sécuritaire et mi Le diplomate marocain a considéré que la région du Maghreb arabe à laquelle appartient le Maroc ainsi que la région du Sahel sont exposées à des menaces terroristes et que les efforts nationaux restent insuffisants tant qu’ils ne sont pas fournis dans un climat de partenariat et de confiance mutuelle.

Anonyme a dit…

Les barbus, c'est léthal pour les femmes. Je les croyais tous rangés. A-

http://www.rue89.com/2010/05/13/lies-hebbadj-et-ses-femmes-en-burqa-lidiot-utile-dhortefeux-151240

Anonyme a dit…

Lu pour Ould Semane. A-

===

Abou Abdeldjebbar : « On s’attendait à la mort à tout moment »

13 May, 2010 01:30:00

Le chef terroriste Ahmed Mansouri, alias Abou Abdeldjebbar, qui s’est rendu aux services de sécurité en début de semaine à Reghaïa dans la capitale, est qui a bénéficié des dispositions de la paix et la réconciliation nationale, a déclaré qu’il avait décidé de quitter les activités terroristes et rejoindre la vie normale car, selon lui, il n’y avait plus de raisons à rester dans le maquis.


Abou Abdeldjebbar a déclaré que tous les éléments dans les maquis et les forêts n’ont désormais plus de convictions de Djihad en Algérie. Ils se sont rendus compte que cela n’avait aucun sens.
Selon des sources proches de l’investigation, le terroriste repenti aurait fait d’importantes révélations aux services de sécurité. Les convictions se sont transformées en regrets et tous les éléments qui se trouvent encore dans les montagnes et les forêts ne pensent plus qu’au retour à la vie civile normale. « Nous nous attendions à la mort à tout moment de la journée ou de la nuit » a-t-il dit.
La stratégie adoptée par les services de sécurité a donné ses fruits, et les éléments terroristes tombaient l’un après l’autre, soit sous les balles soit entre les mains de l’armée.
Le chef terroriste repenti a fait beaucoup de révélations aux services de sécurité, notamment sur la vie des terroristes dans les montagnes et les maquis. Avant, les terroristes voulaient établir une république islamique, aujourd’hui, ils n’ont aucun objectif à part celui de se voir tuer un jour. Selon lui, la majorité des terroristes veulent mais ne savent pas comment.
Abou Abdeldjebbar a aussi fait savoir que Droukdal leur conseillait de faire attention et de veiller à ne pas se faire tuer, lui qui auparavant les encourager au suicide. L’organisation terroriste, selon le repenti, n’est plus comme avant, et le djihad n’a plus de sens et n’est plus une conviction pour tout le monde.

Ennahar/ Dalila B.

Anonyme a dit…

Je condamne avec la plus grande energie la repression aveugle menne par les forces de l'ordre.

Comment un President qui se definit des pauvres, oserait-t-il reagir comme ca devant une protestation sociale legitime de la frange tres nevralgique des dockers. Il doit etre completement cingle le Surveillant General pour accepter que les forces de l'ordre fassent de pareils degats.

Il est necessaire de revoir les textes reglementant les manifestations populaires. L'autorisation jusque la obligatoire doit etre facultative. Ainsi les forces de l'ordre peuvent n'apprendre de la manifestation qu'au moment où elle commence. A eux ensuite de prendre les dispositions pourqu'elle se deroule correctement.

La repression aveugle n'a jamais solutionne de problemes et elle ne peut continuer comme ca, sinon on va tous marcher vers le palais pour te sortir de là.

Sanhaji

Anonyme a dit…

Lu pour Sidioca. Le Président Sambi des Comores n'a pas appris la leçon que nous avons apprise. Quelle Afrique!

Adage: quand le lion montre ses dents, ne crois pas qu'il te sourit.

A-

===
14.05.2010
Sambi veut faire le ménage dans l'armée

Le président de la république a reçu hier après-midi au Palais de Beit-Salam une délégation des plus hauts gradés de l'armée nationale de développement (AND). Si à jusqu'à 19h aucune déclaration officielle n'a filtré de cette importante réunion de crise, sans doute en relation avec l'affaire général Salimou, des sources officieuses et concordantes emblent indiquer que l'on s'achemine vers un remue-ménage au sommet de l'institution militaire.

Visiblement affecté par le déballage public de conflits internes, le président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi aurait manifesté ainsi sa volonté de procéder à des changements imminents, notamment le remplacement du chef d'état-major de l'AND, le général de brigade Salimou Mohamed Amiri.

Mais des sources concordantes précisent qu'il ne s'agirait pas seulement de ce dernier. L'on parle aussi du directeur de cabinet chargé de la défense, Mohamed Bacar Dossar et du chef de cabinet militaire de la présidence, le colonel Bastoi Ahmed Abdou.

Des consultations seraient déjà engagées en direction de plusieurs officiers, dont les colonels Ismaeil Mogni Daho et Youssouf Idjihadi, pour occuper le poste de chef d'état-major, alors que le colonel Halidy Charif, actuel patron de la gendarmerie nationale serait cité comme candidat potentiel.

Les derniers échanges par voie de presse entre le chef d'état-major, le directeur de cabinet et le chef de cabinet militaire, ont révélé à l'opinion un profond malaise au sein de l'armée, ce qui a probablement motivé le chef de l'Etat, « en tant que chef des armées à prendre ses responsabilités », nous confiait une source proche de Beit-Salam, surtout après la décision de la Cour constitutionnelle ouvrant une période intérimaire après le 26 mai prochain, suivie par le communiqué de l'AND mettant en garde la classe politique.

El-Had S.O.
HZK-Presse

Anonyme a dit…

Lu pour Mouhamed et Maatala. Ntouma ne laissez pas le débat tomber dans un faille. Je crois que cette Achi a raison. A-
====
Le professeur à l’Université de Tizi Ouzou, Nacira Achi, à El Khabar :
« Les algériens se sont battus pour libérer la terre et non pas la langue »


Le professeur Nacira Achi de l’université de Tizi Ouzou, considère la langue comme un élément de l’identité, en plus de la race, la religion, la terre, et l’appartenance à un peuple. C’est à-dire la différence entre les langues n’est pas un obstacle pour la constitution de l’identité. Selon cette dernière, le vrai ciment qui relie ces éléments les uns les autres est bel et bien la volonté à construire un avenir commun, ajoutant que la création de différences dans les aspects précédemment évoqués contribueraient à détruire cette volonté de coexistence. Le professeur Achi pense que la seule et unique vérité c’est la « terre » et que si l’on ne croit pas à cet élément, les autres ne seront d’aucune utilité, tout en assurant que les algériens avaient pris les armes pour libérer leur terre occupé et non pour la « langue ».
Elle a, par ailleurs, insisté sur le fait que les auteurs d’expression française n’avaient pas renoncé à leur origine algérienne ni à leur religion ou à leur appartenance à cette terre, rejetant dans ce contexte l’accusation faite à Mohamed Dib. Elle croit en effet que les positions politiques et idéologiques de l’auteur ne l’ont pas amené à sacrifier son identité algérienne, déclarant que le débat sur la différence entre francophones et arabophones est purement politique. La même interlocutrice a donné l’exemple du Maroc et la Tunisie, où la question de la langue ne se pose pas, « nous ignorons jusqu’a présent avec quelle langue transcrire Tamazight parce que le contexte politique ne permet pas l’ouverture d’un débat sur ce genre de sujets », déclare-t-elle.


14-05-2010
Par : Messaouda Boutelaa/Alger

Anonyme a dit…

Et si on demandait une enquete parlementaire sur Tourine, Lemgheity, Les touristes français, l'enlevement des italo-espagnols et El Ghallawiya? Qui ordonne une enquete parlementaire?

====

Attentat de Karachi: une enquête parlementaire difficile Bernard Cazeneuve, rapporteur socialiste de la mission et député maire de Cherbourg, lieu de résidence de familles de victimes de l'attentat de Karachi.
Lionel Bonaventure/AFPPar RFI
Les députés de la mission d'information sur l'attentat de Karachi en 2002 ont rendu public leurs conclusions ce mercredi 12 mai. Plusieurs pistes ont été explorées pour expliquer l'attentat : parmi elles, celle de l'arrêt du versement des commisssions aux intermédiaires impliqués dans la vente de trois sous-marins au Pakistan. Une piste que le rapport rendu par les parlementaires ne permet pas d'écarter, pas plus que celle de l'attentat islamiste.

Les questions soulevées par les députés sont peut-être plus nombreuses que les questions auxquelles ils répondent. Une certitude est partagée par les membres de cette mission : rien n'a été fait pour leurs faciliter le travail.


12/05/2010 - France / Pakistan
L’attentat de Karachi : chronologie d’une affaire riche en rebondissements et spéculations
Modifier

Guy Teissier, président UMP de la commission de la Défense de l'Assemblée nationale, ironise sur l'amnésie des anciens ministres. Il reconnait aussi que les parlementaires n'ont pas eu accès à tous les documents nécessaires pour construire leur mission mais il refuse de parler d'entrave systématique du pouvoir :

«Ils sont unanimes là-dessus, ils ont eu un certain nombre de difficultés.»

Le mot amnésie a été prononcé. « Oui, c'est exact, l'amnésie a été prononcée à l'égard des anciens ministres de la Défense, comme un mal qui semblait être une maladie professionnelle; puisque les trois ministres, Pierre Joxe, François Léotard et Charles Millon ont tous les trois été cités. »

La levée du secret-défense

Bernard Cazeneuve, le rapporteur socialiste de la mission, est aussi le député maire de Cherbourg, lieu de résidence de familles de victimes de l'attentat. Il n'a pas les mêmes pudeurs vis-à-vis de l'enquête :

« La vérité, depuis 8 ans, n'a pas été donnée aux familles. Jamais je n'ai senti sur une enquête parlementaire autant de difficultés à obtenir les documents qui auraient permis au parlement de faire la vérité sur l'affaire. Nous avons demandé un très grand nombre de documents qui n'étaient pas sous le secret de l'instruction, puisque les juges ne l'avaient pas demandé et qu'ils n'en étaient pas le détenteur. Ces documents ne nous ont pas été communiqués, n'ont pas été mis en notre possession et cela nous a considérablement entravé dans notre effort de vérité. »

Et pour Bernard Cazeneuve, le seul moyen de se rapprocher de la vérité, c'est la levée du secret-défense.

tags : France - Pakistan - Politique française

Anonyme a dit…

A- mon ami
une enquete parlementaire c'est bon mais à condition d'avoir de bons parlementaires honnetes compétents et surtout courageux. Comptes pas sur les zigues de l'UPR ils se feront remette un rapport de l'état-Major qu'ils signeront les yeux bandés. Comptes pas non plus sur les deputés de l'opposition ils te diront que c'est Aziz qui a tout manigancé: Lemgheity, tourine ,ghalawiye Karballa, le 11 septembre, le volcan d'islande. Donc la commission parlementaire ne nous fera pas avancer.
A-
Toujours aucune nouvelle de Ouaga (AFRICOM), ni de Tamanrassett (ALGERIECOM)?

hum...bon....ben

Vladimir

Anonyme a dit…

أين رئيس الفقراء؟؟؟ هاهاهه هه .لا بد أنه لم يسمع بما حصل مع الحمالين الفقراء!!!
هاها هه ههه .ويل للشرطة و من أعطاها الأمر بقمع و إهانة الحمالين الفقراء من غضب "رئيس الفقراء". لن يسكت الرئيس و هو يرى أجساد الفقراء الجوعى تلهب بالسياط و مسيلات الدموع!!! لا بد أنه الآن يعد العدة لتأديب و معاقبة المتورطين في هذه الجريمة الشنعاء ضد مواطنيه الأعزاء. لا تظنوا أيها المغفلون ان الرئيس محمد ولد عبد العزيز يمكن أن ينضم لأهل غده و غيرهم من تجار حزب الدولة على حساب شعبيته من الفقراء لأنه يدرك أن التجار سيتفرقون من حوله عند أول محاولة لإزاحته من السلطة و ربما خرجوا من البلد، أما الفقراء فسيرابطون معه في السراء والضراء و لا يملكون أموالا تسعفهم في الهروب إلى الخارج، لكنهم مع ذلك قادرون على التدمير و الفوضى إذا تأكدوا أن الرئيس لا يريد حمايتهم و لا يسعى لحل مشاكلهم.

Anonyme a dit…

Mon général,

Hathi mouchkila. Nos parlementaires de l'UPR ou de l'opposition, c'est zero.

Rien sur Flintlock et Tamanrasset. Le seul news est le barbu qui s'est rendu en Algérie et qui dit que l'armée et le DRS ont réussi. A part cela, rien. J'ai visité le site du MENAS group et il y a un gros article de fin avril 2010 sur les interferences AQMIennes, mais il faut être abonné et cela coûte dans les 10.000 livres sterling par an, que je n'ai pas. C'est pour les agences de renseignement, les compagnies petrolieres et les pays avec de la diplomatie sérieuse. Je me leche les babines, rien qu'en regardant le sommaire du noumero auquel je n'ai pas acces (ci-dessous. Je voudrais bien lire sur la partie liens otages-polisario et la question de savoir si nous sommes le prochain Afghanistan. C'est la main de Jeremy Keenan et c'est en anglais.

Suis certain que tu veux mettre la main sur ces analyses aussi, mais la pauvreté nous en empeche.

A-

====
Sommaire du dernier numero de Sahara Focus:

30.04.10 Sahara Focus Latest issue: Table of contents

SPOTLIGHT

> The next Afghanistan? Implications of the burgeoning cocaine trade: Rogue aviation network; Three arrested following sting operation in Ghana; Media reports emphasise relationship between drug traffickers and AQIM
> A history of trafficking
> Unrest in Malian army: Anger over government leniency.

KIDNAPPING/ATTACKS

> Mali notable kidnapped
> Attacks in border zones: December incidents; March incidents; April incidents.
> Hunting bustard
> The release of Camatte.

SECURITY

> Security fears:
> The DRS and the Conclave
> Spies in the Sahara?
> Camatte a spy?
> Destabilising northwest Africa
> Algiers security conference: French-US security mechanisms; Intelligence and army meetings; Joing command HQ
> Franco-US security initiatives: French troops sent to Mali
> Security briefs: Arrest warrant for Mokhtar; Mauritania moves battalion to frontier; Sahara states contemplate air strikes
> The Sahara emirate
> AQIM leader calls for jihad.

NIGER-MAURITANIA

> Polisario hostage link
> The overthrow of Tandja
> Libyan Sahara activity: Niger coup leader visits Qadhafi; Qadhafi's 'foreign policy'
> More notoriety for Areva: Decontamination incomplete; Confirming dangerous radiation
> Niger's Guantanamo: Chinese labour practices
> After the Tuareg rebellion
> Niger rebel chief arrested.

Anonyme a dit…

Mon général Vlad,

MENAS a donné gratuitement le numero de decembre 2009 de Sahara Focus. Des infos qu'on ne connaissait pas. Il faut surtout regarder la partie sur les touaregs et la carte du territoire touareg avec tous ces compagnies qui ont acquis des contrats d'exploration dedans. A-


https://www.menas.co.uk/pubsamples/SF0904.pdf

Anonyme a dit…

Nous ne pouvons que condamner avec force, cette répression sans merci contre les dockers. Il est inadmissible que ces pauvres soient une simple cible, sans protection, devant la loi de la force aveugle.
Heureusement que la durée n'a pas été aussi longue pour que nos pauvres découvrent le vrais visage de la "Mauritanie nouvelle ". Ell mudaregue bleyam 3eryane.
Nous conseillons à Aziz de changer de stratégie et de comportement, d'ouvrir un dialogue avec ses opposants, avant qu'il soit trop tard, si non les portes de l'enfer et l'instabilité vont s'ouvrir et personne ne peut imaginer la fin.


Citoyenne

Anonyme a dit…

Nous ne pouvons que condamner avec force, cette répression sans merci contre les dockers. Il est inadmissible que ces pauvres soient une simple cible, sans protection, devant la loi de la force aveugle.
Heureusement que la durée n'a pas été aussi longue pour que nos pauvres découvrent le vrais visage de la "Mauritanie nouvelle ". Ell mudaregue bleyam 3eryane.
Nous conseillons à Aziz de changer de stratégie et de comportement, d'ouvrir un dialogue avec ses opposants, avant qu'il soit trop tard, si non les portes de l'enfer et l'instabilité vont s'ouvrir et personne ne peut imaginer la fin.

Anonyme a dit…

voilà: l'expression " président des pauvres" est morte

pourquoi faire ce cadeau à 'lopposition? pendant ce temps on oublie que c'est les grands patrons ces vampires fumiers qui refusent la misérable augmentation

extrait du communiqué de l'UFP:

" Deux semaines après son déclenchement, aucune solution à la crise dite « crise des dockers » ne se profile à l’horizon. Au contraire, le régime semble avoir délibérément choisi la répression comme réponse aux manifestations pacifiques par lesquelles les dockers expriment leurs revendications légitimes, centrées autour de l’augmentation de tarifs de chargement/déchargement des marchandises à la tonne, dans un contexte marqué par la détérioration du pouvoir d’achat de toutes les catégories sociales, suite à la hausse vertigineuse des denrées de première nécessité.

Pourtant, on s’attendait plutôt à voir ce régime dont le chef s’est arrogé le titre de « président des pauvres » engage le patronat et les travailleurs à privilégier le dialogue et la compréhension au lieu de la manière forte qui n’impressionne plus personne. "

Anonyme a dit…

au fait les nouégheit sont-ils oui ou non des haratines woila se prennent-ils pour des berbères comme les berbères se prennent pour des arabes ?

Anonyme a dit…

Ya el khelta bichôr chwey ala azzizzo. Son départ pourra plonger le pays dans la mierda avec les islamistes et les nationalistes qui sont entrrain d'aiguiser leurs couteaux.

Ce qui concerne l'opposition et l'UPR, c'est normal. Mais essayer de faire tomber un gouvernement sur la base d'une negociation du transport d'une tonne de riz (10 sacs) entre 500 et 1.000 UM ne doit pas être utilisé pour melanger les choses. Il faut laisser azzizzo finir son mandat, mais lui serrer les choses jusqu'à ce qu'il accepte les discussion avec l'opposition. C'est mon humble avis. A-

Anonyme a dit…

ce matraquage insensé et criminel sur des haratines désarmés est le signe de la peur qu'inspire tout mouvement venant des misérables

il faut vraiment être totalement coupé des réalités pour croire que les haratatines sont aujourd'hui une menace, les haratines de cette couche social pensent que la vie qu'ils ont ils la méritent car ils respectent ceux qui sont instruits et ne pensent pas que leur situation est le fruit d'un système pensé pour les abrutir et les culpabiliser

ces haratines se pensent maures et inconsciemment se croient maudits tellement depuis des générations on leur assène à base interprétation esclavagistes du coran que c'est Dieu qui le voudrait

alors il faut être bien stupides pour ne pas comprendre qu'en réagissant comme le pouvoir le fait, le pouvoir leur prouve que ce pouvoir n'est pas musulman car aucun musulman ne peut être contre l'augmentation de 500 pour atteindre 1000 un par tonne déchargée

nos grands patrons sont plus juifs que les juifs

n'oubliez pas que le premier kamikaze mauritanien était un hartani

bandes d'imbéciles: le jour où un prédicateur réveille cette frange au nom de l'islam en montrant tout les abus ce n'est pas dedew l'as du riba qui va les calmer

voilà l'enjeu

sachez bien une chose; c'est que le jour où l'islam et le mouvement ouvrier se soutiennent alors rien ne pourra arrêter cette vague rien!

même l'armée sera avec eux car l'armée est misérable, les soldats, les policiers sont misérables

toute la mauritanie est avec les dockers car le peuple souffre et les comprends

ne comprenez-vous donc rien?

j'arrête ici car je ne suis pas de l'opposition mais enfin Aziz qu'est-ce qu'il fout ?

on ne le dira jamais assez:

quel gâchis !

Anonyme a dit…

Le raisonnement fondé sur l’association par ressemblance de teinte est simpliste et surtout démagogique. De fait, l’évocation de la couleur de peau comme facteur spécifiant dans les questions culturelles, linguistiques ou identitaires ne trompe personne, La culture épidermique ne fonde que le repli et la rancune et non les codes et les idées.
Le discours de cette obéissance commence toujours par l’évocation du prétendu malheur historique de cette imaginaire communauté noire en opposition au reste de l’humanité pour aboutir à des revendications spécifiques et égoïstes comme la promotion selon leur ordre subjectif.

L’arabe, socle de l’identité mauritanienne, serait une langue étrangère au même titre que le français et le lingala, quelle mauvaise foi de ces présumés mauritaniens quand il s’agit de dénigrer ou revendiquer des droits chimériques indus absent par ingratitude ou doute d’allégeance. En réalité 95% du pays parle le hassaniya un dialecte arabe et seule la mystification de cette prestigieuse langue essence et mémoire du pays permet de douter de sa naturelle primauté en Mauritanie.

Anonyme a dit…

blabla , tu as oublié de signer lol

Anonyme a dit…

Le raisonnement fondé sur l’association par ressemblance de teinte est simpliste et surtout démagogique. De fait, l’évocation de la couleur de peau comme facteur spécifiant dans les questions culturelles, linguistiques ou identitaires ne trompe personne, La culture épidermique ne fonde que le repli et la rancune et non les codes et les idées.
Le discours de cette obéissance commence toujours par l’évocation du prétendu malheur historique de cette imaginaire communauté noire en opposition au reste de l’humanité pour aboutir à des revendications spécifiques et égoïstes comme la promotion selon leur ordre subjectif.

L’arabe, socle de l’identité mauritanienne, serait une langue étrangère au même titre que le français et le lingala, quelle mauvaise foi de ces présumés mauritaniens quand il s’agit de dénigrer ou revendiquer des droits chimériques indus absent par ingratitude ou doute d’allégeance. En réalité 95% du pays parle le hassaniya un dialecte arabe et seule la mystification de cette prestigieuse langue essence et mémoire du pays permet de douter de sa naturelle primauté en Mauritanie.

mouhamed

Anonyme a dit…

mohamed ould blabla

Anonyme a dit…

momo ould blabla l'intelleau a dit:

" ...du prétendu malheur historique de cette imaginaire communauté noire"

prétendu !

il a dit aussi:

" revendiquer des droits chimériques indus absent par ingratitude "

ingratitude !

il a dit bien d'autres bêtises d'immigré paternaliste

sans commentaire

Anonyme a dit…

A- hiyye Mali tzabbi?




Sur le site anba'a

القاعدة تربط حياة فرنسي مختطف بالإفراج عن سجناء فى انواكشوط
الجمعة 14 أيار (مايو) 2

Anonyme a dit…

"If We Must Die" by Claude McKay

If we must die, let it not be like hogs
Hunted and penned in an inglorious spot,
While round us bark the mad and hungry dogs,
Making their mock at our accursed lot.
If we must die, O let us nobly die,
so that our precious blood may not be shed
In vain; then even the monsters we defy
Shall be constrained to honor us though dead!
O kinsmen we must meet the common foe!
Though far outnumbered let us show us brave,
And for their thousands blows deal one deathblow!
What though before us lies the open grave?
Like men we'll face the murderous, cowardly pack,
Pressed to the wall, dying, but fighting back!


Ce poeme est dedie' aux dockers ainsi qu'a' tous ceux qui luttent pour changer l'etat du...vide qui caracterise la marmite familiale!!!!

Anonyme a dit…

couly aux barricades !

on aura tout vu

ajib

sublime poème ! voici la traduction de google pour notre frère l'immigré lol

وإذا كنا يجب أن يموت ، والسماح لها لا يكون مثل الخنازير
تصاد وتحده في بقعة غير مشرف ،
بينما جولة لنا على النباح كلاب مسعورة والجوعى ،
همية من صنع الكثير لدينا في الرجيم.
وإذا كنا يجب أن يموت ، واسمحوا لنا يا يموت بنبل ،
بحيث دمائنا الثمينة قد لا يكون إلقاء
عبثا ؛ حتى ذلك الحين وحوش نحن تحدي
تكون مقيدة وعلي شرف لنا على الرغم من القتلى!
يا الاقرباء لا بد لنا من مواجهة العدو المشترك!
على الرغم من فاقت دعونا تبين لنا الشجعان ،
وعن اتفاقهما ضربات آلاف ضربة قاضية واحدة!
ماذا لو قبلنا يكمن فتح القبر؟
مثل الرجال سوف نواجه القتلة ، حزمة الجبان ،
ضغطت على الحائط ، والموت ، ولكن القتال مرة أخرى!

Anonyme a dit…

je conseille vivement au pouvoir de rendre le net gratuit dans la ville

google permet à tous de se comprendre en un click !

il existe la version vocale !

j'invite le pm à apprendre à utiliser google pour ses prochaines sorties et faire des conférences de presse dans des zones où le wifi est mojoude lol

maatala a dit…

Salam

Cher Mouhamed

tu dis:"quelle mauvaise foi de ces présumés mauritaniens"

------------------------------

Présumés Mauritaniens : sur quoi tu te bases pour remettre en cause leur appartenance à ce pays?

Qu'est ce qui nous prouve que tu es mauritanien?

Ce genre d'arguments porte en lui la graine de l'exclusion.

Le Hassaniya est compris et parlé par 95 % des Mauritaniens.

Ce dialecte s'est imposé sans l'aide de lois, ni de décrets ni de circulaire.

L'adhésion de tous à ce dialecte est un acte volontaire dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

poème à transmettre aux grands patrons, voici pour eux la version en hébreu

אם עלינו למות, להניח שזה לא יהיה כמו חזירים
נרדף כלואים במקום מחפיר,
בעוד לנו בסיבוב לנבוח כלבים משוגעים ורעבים,
הפיכת מדומה שלהם במגרש הארור שלנו.
אם עלינו למות, תן O אותנו למות באצילות,
כך הדם היקר שלנו לא ניתן לשפוך
לשווא, ואז אפילו המפלצות לנו להכנע
יהיה מוגבל לכבד אותנו מתים כאילו!
גאולתו O אנחנו חייבים לפגוש את האויב המשותף!
אמנם הרבה במיעוט תן לנו להראות לנו אמיצה,
וגם עבור העסקה אלפי המכות שלהם אחד מכת המוות!
מה אם לפנינו נמצא הקבר הפתוח?
כמו גברים ואנחנו בפנים לארוז רצחני, פחדני,
נלחץ אל הקיר, גוססת, אבל נלחם בחזרה!

Anonyme a dit…

Salam

Cher maatala,
tu dis:
sur quoi tu te bases pour remettre en cause leur appartenance à ce pays?

Qu'est ce qui nous prouve que tu es mauritanien?

---------

L’évocation de la Mauritanie suscite en moi une immense fierté et plaisir. L’allégeance à la Mauritanie doit être absolue et non conditionnelle. L’allégeance par excès d’exigences égoïstes, de susceptibilité et d’aversion n’est pas un bon signe d’une authentique appartenance souhaitée et assumée.

mouhamed

Anonyme a dit…

ya maata

Mo est un authentique mauritanien

mais ce n'est pas un maure , c'est un négro-mauritanien car seul les négro-mauritaniens occidentalisés emploient des mots comme " chicane" dans la structure du ton employé jadis par Mo

d'ailleurs il ne s'appelle pas mohamed mais il a un rapport personnel avec la lettre M

il défend l'arabe car il aime le débat et qu'il refuse de laisser l'arabe aux " arabo-berbères" et d'ailleurs il aime cette langue car c'est la langue du coran mais c'est un conservateur adroit aux yeux de ceux qui lisent qu'avec les yeux et pour les autres c'est un de ces intelleaux qui se gargarisent de descendre des esclavagistes et non des esclaves

il l'a d'ailleurs prouvé tout à l'heure avec ses mots honteux " prétendu" et " ingratitude"

lsane yeuglate la ve hag !

il a débité ses bêtises en les glissant dans un tournure spécieuse dirait kbg , mais ne maîtrisant pas l'exercice , il a mal caché le fond de son coeur

c'est que les psychanalyste appellent un acte manqué; tellement il était fier de ses tournures ampoulées et démodées qu'on ne lit plus que chez les vieux africains qui vénèrent de gaulle

les mots de Mo sont exactement ceux que reprennent les tenants de la colonisation salvatrice face aux sauvages qui dans son imaginaire s'appellent les haratines !

mavem le haram

woij'a !

Anonyme a dit…

mavem le haram

woij'a !

14 mai 2010 21:12
-----

du delire monsieur le devin

mouhamed

maatala a dit…

Salam

Cher Mouhamed

Des frères à nous ont donnés leurs vies, certains portent encore sur leurs corps les séquelles du conflit du Sahara occidental.

Pourtant, beaucoup d'entre eux furent déportés au Sénégal car le régime et ses complices considéraient que c'étaient" des présumés mauritaniens".

L'appartenance à un pays ne se juge pas à "l'immense fierté et plaisir" de son évocation.

Mais le don de soi et la capacité de verser son sang pour lui.

Tu dis:

"L’allégeance à la Mauritanie doit être absolue et non conditionnelle"

Tu penses à quoi? A qui?

Que penses-tu des rigolos qui ont prêtés allégeance à Gadafou.

Nous ne sommes plus dans les présumés mais dans le cas de ceux qui signent et persistent dit le fou



maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

"Le Capitaine Ould Saleck n'est plus
14-05-2010
Le Capitaine Mohamed Ould Saleck, l'un des meneurs de la tentative de putsch du 8 juin 2003, est décédé hier, à Paris, des suites d'une longue maladie. Il a été l’un des premiers meneurs à fracasser, à bord de son char, les grilles du Palais Présidentiel, en compagnie du Commandant Mohamed Ould Cheikhna.

Après l'échec de la tentative de renversement du régime de Ould Taya en 2003, Ould Saleck fonde, avec ses amis en exil, le mouvement armée "Cavaliers du Changement". Il rentre au pays après la chute de la dictature en août 2005.

Par la suite, il sera élu maire adjoint de la commune de Toujounine puis vice-consul de Mauritanie à Dakar, poste qu'il occupait depuis le putsch du 6 août 2008.

Mohamed Ould Saleck était marié et père d’un enfant de 14 ans.

---------------------------------

Nos condoléances à la famille et nos prières qui accompagnent celui qui a risqué sa vie pour nous délivrer de la tyrannie.

INNA LILAHI WE INNA ILEYHI RAJIOUN

maatala

Anonyme a dit…

du delire monsieur le devin

mouhamed

14 mai 2010 21:25

2125 = 18 x 118,..

pas tant que ça lol

d'ailleurs intéressant ce 2125 qui aboutit à 118

ouvre la calculatrice de l'ordi

divise la date au complet 1452010 par l'heure 2125

regarde les derniers chiffres après la virgule 118 lol

un couly de perdu dix Mo de trouvés lol

--------

d'ailleurs juste avec l'exemple de mo qui parle de devin

mavem le haram

woij'a !

14 mai 2010 21:12


chov:

2112 c'est l'heure

18x 2112 = 38016

la somme fait 18
et la multiplication 18x 8

on peut continuer longtemps

car même 18x 188= 3384

dont la somme fait 18
et la multipli 18 x 16

là on arrive à 1816

mais quel rapport entre le
38016 d'en haut du calcul et ce 1816

dans l'ordre à l'oeil nu on remarque 816

eh bien

38016 X 816 = 31021056

dont la somme fait 18

et si on multiplie tous on obtient

180 lol

ect ect



ect

Anonyme a dit…

Depuis hier, le pouvoir met le paquet à Nouadhibou pour faire échouer le meeting de l’opposition démocratique. Ainsi, la Wilaya et la Commune de la Capitale économique ont mis tous leurs moyens matériels, logistiques (engins de terrassement, camions, véhicules), humains et financiers à la disposition de l’UPR pour préparer son meeting.

De même, les autorités régionales ont décidé que les fonctionnaires et employés des sociétés d’Etat seront pointés demain dans leur lieu de travail, avec leurs familles, et directement vers le meeting du pouvoir, encadrés par leurs administrations réciproques, comme gage de leur non appartenance à l’opposition.

Une distribution de poisson a lieu actuellement sous la supervision du sénateur de la ville pour appâter les citoyens, dont les domiciles sont systématiquement violés pour leur ordonner d’assister au meeting de l’UPR s’ils ne veulent pas être taxés d’opposition.

Les coordinateurs régionaux de l’opposition ont demandé à rencontrer les wali à ce sujet. Mais celui-ci a refusé de les recevoir.

Lu pour vous sur cridem
---------------

ces gens de l'UPR n'ont toujours pas compris qu'ils ne tromperont plus personne.


Sanhaji

Anonyme a dit…

Pas un mot ; ni une pensée aux musulmans de chine ! alors qu’ils sont plus de trois fois voir 10 plus fois plus nombreux que la population mauritanienne et leur nombre machallah va en augmentant ! plus de 20 millions selon le bureau des affaires religieuse mais ils seraient en fait 30 à 5O millions !

Madame la ministre craint-elle de froisser la chine en préférant n’avoir aucune pensée pour les musulmans de chine en se permettant d’enfoncer le clou au sujet de l’unité de la chine quand on sait au sujet des musulmans que « leur conception unitaire de la religion et de la société, et leur aspiration profonde à l’autonomie, même politique, … les met en perpétuel désaccord avec la politique du gouvernement chinois. » ?

Voici quelques chiffres pris sur le net afin qu’à l’avenir notre ministre d’une république islamique ait un peu plus de compassion pour ses frères et sœurs en religion de l’autre côté du monde. On espère que la délégation libyenne aura elle le courage d’en dire un mot !

C’est tout de même incroyable ce silence !

« 1951 11 millions,
1953 8 millions,
1964 9 millions,
1982 14,6 millions
1989 14 millions,
1990 14,6 millions,
1992 16 millions, avec 30 000 imàm, plus de 23 000 mosquées.
Chaque année plus de deux mille Chinois se rendent en pèlerinage à La Mecque.
Selon les statistiques du Bureau des affaires religieuses, les musulmans chinois seraient 20 millions. Le chiffre qui approche le plus de la réalité doit se situer entre 30 et 50 millions.
Selon News Service ils seraient 65 millions. Les écarts entre les chiffres tiennent aux critères différents d’estimation. Les données officielles semblent se baser sur la population des minorités traditionnellement considérées comme musulmanes et sur les taux d’appartenance aux religions officielles.

On dénombre :
8 602 978 Hui sinisés,
7 214 341 Uigur,
1 111 718 Kazak,
373 872 Tonghsiang (Dongxiang),
141 549 Kirghiz,
87 697 Salar,
12 212 Bonan (Paoan),
14 502 Uzbek,
4 873 Tatar
33 538 Tajik, soit un total de 17 597 370.
Le pourcentage moyen de croyants va de 10% pour les Hui à 35,5% pour les minorités ethniques prises ensemble.

Anonyme a dit…

L’âge du "clergé" et des responsables (imàm, mullah et muezzin) est très élevé et on a cherché à remédier à la rareté des éléments jeunes en développant l’enseignement. Les jeunes générations accusent une baisse sérieuse en instruction doctrinale, tout en ayant une bonne connaissance vécue des traditions et des us et coutumes.

Les musulmans se trouvent dans toutes les provinces et régions autonomes, et toutes les grandes villes ont une forte communauté islamique. Mais ils se concentrent surtout dans le Xinjiang et le Ningxia.
Dans le Ningxia, 80% de la population est Hui, musulmane :
1,45 million de musulmans
il y a 2 200 mosquées
2 500 imàm.
Le Xinjiang a 8 millions de musulmans Uigur, Kazak, Hui, Kirgiz et Tajik et 17 000 mosquées ; sa population totale atteignant 15 millions, dont 38% sont Han.
Dans le Qinghai, il y a 600 000 musulmans Hui et Salar, qui représentent 15% de la population.
CARACTERISTIQUES GENERALES DES POPULATIONS MUSULMANES DE LA REPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE

Nous avons déjà souligné la force du sentiment d’identité et de solidarité des musulmans, qui vient de leur conception unitaire de la religion et de la société, et leur aspiration profonde à l’autonomie, même politique, qui les met en perpétuel désaccord avec la politique du gouvernement chinois.

Du point de vue plus directement religieux, la grande majorité des musulmans Uigur, Hui, Uzbek et Tatar se caractérisent par l’adhésion aux traditions sunnites, école hanafite, d’ailleurs diversement interprétées, tandis que les Tajik et les Kirghiz sont surtout chiites comme les Iraniens. Les Tajik ont une organisation très peu structurée, un nombre réduit de mosquées et peu d’activités religieuses. Ils ne pratiquent pas le jeûne et ne se tournent pas vers La Mecque pour prier. Souvent ils réduisent leur foi à quelque chose d’individuel. Il en est de même des Kazak, à cause de leur mode de vie nomade.

Anonyme a dit…

Beaucoup de musulmans de groupes ethniques différents, surtout les Uigur et Uzbek, ont adhéré au soufisme mystique, qui vénère une personnalité religieuse éminente comme un saint sur la terre. Pour le pèlerinage, il n’est pas nécessaire de se rendre à La Mecque, il leur suffit d’aller vénérer leur chef spirituel, ou son tombeau. Cela peut porter facilement au fanatisme et à l’obéissance aveugle. Les sectes sufi de la Montagne blanche ou noire des Uigur, dont Kashgar est le centre, qui avaient, déjà en 1949, plus de 200 000 adeptes se réunissant en séances secrètes de thérapie, ont peut-être contribué aux désordres de Baren d’avril 1990 que nous avons rappelés ; elles donnent beaucoup de souci aux autorités chinoises. Dans le Gansu et surtout chez les Salar, la secte Jahariyah ou de l’invocation du nom d’Allah est répandue et active. Ses membres regardent le martyre comme la valeur suprême et leur secte s’est développée jusqu’à devenir la plus importante du nord-ouest de la Chine. Les Bonan se divisent en deux sectes principales, l’une s’appuie sur la force armée, l’autre sur des pratiques ésotériques.

Mais au niveau de la base, c’est l’islam populaire qui est répandu. Il s’intéresse aux problèmes de la vie quotidienne, à l’observance des traditions, aux liens de famille et de clan plus qu’aux idées et aux doctrines théologiques. Il attache de l’importance à la prière quotidienne, cinq fois par jour, et à la prière du vendredi à la mosquée. Mais il y mêle souvent la croyance dans les exorcismes, les protections contre le mauvais oeil et les jinn ou esprits mauvais (dont on se protège par diverses amulettes), la prédiction de l’avenir et les visites aux temples des saints locaux considérés comme des intercesseurs auprès d’Allah. «

Anonyme a dit…

Hathi Mouchkila. Donc ils sont trois maintenant contre la iberation de nos barbus. Est-ce pour faire pression sur leur jugement? Je suis d'avis qu'il faut sauver la vie des otages, quitte a arreter encore ceux qui seraient liberés. Ça peut se faire et ils ne vont pas disparaitre. Si Flintlock et le centre de Tamanrasset sont des affaires serieuses, cela peut se faire. Chacun son tour chez le coiffeur avec l'expoertation de cette saloprise d'AQMI. Tiens-nous au courant ano.

A-
===

Il a dit:

A- hiyye Mali tzabbi?

Sur le site anba'a

القاعدة تربط حياة فرنسي مختطف بالإفراج عن سجناء فى انواكشوط
الجمعة 14 أيار (مايو) 2

14 mai 2010 17:22

Anonyme a dit…

On l'avait dit: Tamanrasset va tomber dans l'oubli parceque ATT ne veut pas cooperer et il a Flintlock. Naha n'a pas écouté les conseils de canalh en allant à la réunion de Tamanrasset et en s áttaquant au Mali pour faire plaisir à l'Algérie.

Tlahlih, les algériens connaissent pas. Ils sont directs et ma yidjallou.

A-
==
La Situation politique et sécuritaire au Nord

Terrorisme: la riposte du président malien


14/05/2010

Le président malien Amadou Toumani Touré(REUTERS)

Alors que les enlèvements d'Occidentaux se multiplient dans le Sahel, Amani Toumani Touré défend la politique de son pays.


"J'en ai assez que le territoire malien soit, en permanence, violé par les terroristes et les trafiquants!" Dans son palais de Koulouba, il fulmine, le président du Mali, Amani Toumani Touré, surnommé ATT. Vingt-six otages occidentaux ont été enlevés au Sahel et dans le Sahara. Le 19 avril dernier, encore, un Français et son chauffeur algérien ont été pris dans le Nord du Niger. "Pas un seul otage n'a été enlevé au Mali", insiste ATT. Pourtant, c'est le Mali qui est montré du doigt.

En février, la Mauritanie et l'Algérie ont rappelé leurs ambassadeurs pour protester contre la libération par le Mali de quatre combattants d'Al-Qaeda au Maghreb (AQMI) en échange d'un otage français, Pierre Camatte. "Ces hommes n'avaient commis aucun acte répréhensible sur notre territoire, répond le chef de l'Etat. C'était la moins mauvaise solution."

Lourde contribution

Aussi étendue que le territoire français et jouxtant de nombreux Etats en proie au terrorisme (Algérie, Mauritanie, Niger), la région du Nord est devenue un sanctuaire pour toutes sortes de trafics : cigarettes, drogue, armes, émigrés clandestins et, plus récemment, otages occidentaux. "Le Mali n'est pas pris pour cible par les terroristes mais nous savons que ces derniers circulent dans le désert", reconnaît ATT.

Partisan d'une collaboration étroite entre les armées de la région pour traquer les preneurs d'otages et les contrebandiers, le Mali a déjà payé une lourde contribution : 44 de ses soldats ont été tués en mission. Sa tentative, il y a deux ans, d'organiser une conférence de tous les chefs d'Etat de la région afin de mieux coordonner la lutte antiterroriste en permettant notamment aux forces de sécurité le franchissement des frontières est restée lettre morte. "Ma porte est ouverte, lance le président malien. Dès qu'ils le souhaitent, je peux les recevoir à Bamako."

En attendant, une cellule antiterroriste siégeant directement au Palais devrait être mises en place. "Le Nord Mali a été complètement démilitarisé. Pour que l'aide internationale puisse y parvenir et y rester, il faut commencer par recréer une logistique", explique un initié.

Par Christine Holzbauer, publié le 14/05/2010 à 17:30
Lexpress.fr

Anonyme a dit…

Comment les nigériens savaient que le français était du côté malien? Les algériens se sont même plus subtils quand ils veulent faire avaler une couleuvre au monde entier!

La liberté a dit:

"Le 29 avril, des sources sécuritaires nigériennes avaient affirmé que l'otage était “dans le désert côté malien” avec ses ravisseurs".

Jamais fautifs et propres comme un sou neuf.

A-
===
Otage français enlevé au Niger
Al-Qaïda fait pression avec un enregistrement audio
Par : Merzak T./AgencesDJAMILA L.
Lu : (241 fois)

Après un long silence, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) est sortie de son mutisme hier en diffusant un enregistrement sonore et une photo présentés comme ceux d'un Français enlevé par le groupe en avril dernier. C’est ce qu’ont indiqué les centres de surveillance des sites islamistes SITE et Intelcenter. Dans le message, dont la date d'enregistrement n’a pas été déterminée, l'otage, qui se présente comme Michel Germaneau, âgé de 78 ans, s'adresse au président de la République française Nicolas Sarkozy pour lui demander d'œuvrer à sa libération. L'homme indique souffrir d'une grave maladie de cœur et ne plus avoir de médicaments. Il se plaint également de la chaleur. La photo, accompagnant l'enregistrement, qui ne peut non plus être datée, présente un homme âgé avec une barbe, vêtu d'une tunique ocre et portant un turban sur la tête.
On voit également derrière lui une banderole noire sur laquelle est inscrit le nom d'Al-Qaïda au Maghreb islamique. Est également montrée avec la photo, une carte d'identité française, sur laquelle on peut lire le nom de Michel Germaneau, né en 1932. Pour rappel, le 6 mai dernier, la chaîne de télévision satellitaire arabe Al-Jazeera, citant un communiqué de l'Aqmi, avait indiqué que le groupe revendiquait le rapt du Français. Dans son message, Aqmi réclame un échange de prisonniers et explique que les détails seront fournis au négociateur. La France a indiqué récemment que sa mobilisation restait “totale” pour parvenir à sa libération. Le Français avait été enlevé le 19 avril dans le nord du Niger avec un Algérien qui a depuis été libéré. Dans le communiqué diffusé vendredi, Aqmi indique toutefois que le rapt a eu lieu le 22 avril. Le 29 avril, des sources sécuritaires nigériennes avaient affirmé que l'otage était “dans le désert côté malien” avec ses ravisseurs.
Les enlèvements d'Occidentaux sont courants dans la vaste zone désertique à cheval entre le Niger, le Mali et l'Algérie, territoire où opère Aqmi.

Anonyme a dit…

Une pensée à KBG. Espère qu'il va bien. A-

Anonyme a dit…

Hathi mahi tazoubet Mali. Tout a été planifié d'avance pour faire liberer les barbus et les liquider dans le desert pour eliminer toute trace de manipulation depuis des années.

Alain Joyandet, à Nouakchott, mercredi prochain.

Selon le ministère français des Affaires étrangères et européennes, Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat chargé de la Coopération et de la Francophonie, après un déplacement au Cameroun, se rendra à Nouakchott, le mercredi 19 mai.

Ce voyage du ministre français en Afrique intervient à quelques jours de l’ouverture du sommet France-Afrique, le 31 mai prochain, à Nice. Un sommet auquel devrait prendre part, Mohamed Ould Abdel Aziz aux côtés de ses pairs africains.

Toutefois, certains observateurs n’excluent pas qu’Alain Joyandat profitera, au cours de son séjour à Nouakchott, pour évoquer le dossier de l’otage français, Michel Germaneau, un ingénieur à la retraite qui travaillait pour le secteur pétrolier algérien, enlevé le 22 avril dernier par un groupe armé proche de l’Aqmi.



Hier, dans un communiqué, les ravisseurs avaient soumis l’échange de l’otage à la libération de certains de leurs détenus. Il n’est donc pas impossible que la France exerce les mêmes pressions qu’elle avait exercées sur le président malien pour la libération de l’otage Pierre Camatte, mais cette fois-ci, sur le président mauritanien.

Demain, à Nouakchott, s’ouvrira le procès des islamistes qui comptent parmi eux certains dont Aqmi demandent la libération. Réagissant, hier, sur ce dossier, le porte-parole du Quai d’Orsay s’est contenté de dire : « Comme vous le savez, nous tenons, sur ce type d’affaire, à faire preuve de discrétion, gage d’efficacité de notre action et de sécurité pour notre compatriote. Nous restons activement mobilisés pour parvenir à sa libération ».

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Canal RIM

Anonyme a dit…

le celebre juge espagnol Garzon sera poursuivi pour al fassad..ça vous dit quelque chose?

Espagne : le juge Baltasar Garzon suspendu de ses fonctions
LEMONDE.FR avec AFP | 14.05.10 | 14h28 • Mis à jour le 14.05.10 | 17h08 Réagissez (22) Classez Imprimez Envoyez Partagez
Partagez :



REUTERS/JUAN MEDINA
Le juge Baltasar Garzon à Madrid, le 12 mai.
Le Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ) espagnol a suspendu, vendredi 14 mai, le juge Baltasar Garzon de ses fonctions, conséquence de sa mise en accusation pour avoir voulu enquêter sur les crimes amnistiés du franquisme. Cette mesure fait suite à la décision prise mercredi par un magistrat du Tribunal suprême d'ordonner l'ouverture du procès pour "prévarication'

Anonyme a dit…

Le français de 78 ans travaillait selon El Khabar pour Sonatrach. Pourquoi donc l'envoyer au niger pour se faire enlever avec son chauffeur, les separer, deposer le chauffeur a la frontiere algero-malienne pour qu'il se fasse cueillir aisement par le DRS. Blamer les français et les attaquer pour leur negociation pour sa liberation me semble peu serieux de la part des algeriens. C'est leur consultant et il faut qu'ils le liberent.

Sauf si tout est un jeu: le français complice de son enlevemement, avec la France et la Mauritanie et les maliens et les algeriens. Et les americains.C'est sinistre comme jeu. tout ça ppour justifier la presence et barrer la route aux chinois et aux russes. Il y a un risque que les iraniens, les chinois et les russes pour diverses raisons financent des insurgés et nous pourront bien devenir un autre Afghanistan.

Vlad: qu'est-ce que tu en penses? Je sais qu tu n'est pas bête et loin de là. Lis très attentivement l'article. Je crois difficilement que nous sommes responsables de Tourine, El Ghallawiya du meurtre des français. A-

====
El Khabar - 15/05/10

Mettant la vie de l’otage entre les mains du président Sarkozy
Droukdel envoie la liste de ses éléments emprisonnés au négociateur français

samedi 15 mai 2010

L’organisation Al-Qaida au Maghreb islamique, a annoncé, hier, dans un communiqué publié sur internet que la vie de l’otage français Michel Germaneau, 78 ans étaient entre les mains du président Sarkozy. L’organisation de Droukdel a, en effet, déclaré quelle enverrait au négociateur français la liste de leurs éléments détenus dont il demande la libération en échange de celle de l’otage, enlevé le 19 avril dernier au Niger. Le communiqué sous forme d’enregistrement de l’organisation implique, dans une tentative pour influencer l’opinion publique française, le président Sarkozy, déclarant « vous êtes le seul responsable(Sarkozy) de la vie de votre citoyen », menaçant de tuer l’otage si leur revendication n’est pas exécutée rapidement.

L’AQMI a, en plus de la diffusion d’un message audio ainsi que de la photo et d’une photocopie de la carte d’identité de Michel Germaneau, indiqué que l’otage qui avait été enlevé le 22 avril dernier est un ingénieur à la retraite qui travaillait pour le secteur pétrolier algérien. L’enregistrement dont la date d’enregistrement est encore indéterminée montre Michel Germaneau appelant le président Sarkozy à tout faire pour sa libération. L’organisation indique également que l’otage est cardiaque et qu’il n’a pas de médicaments, mettant ainsi un peu plus la pression sur les responsables français pour qu’ils accélèrent les négociations.

Ceci intervient à l’heure ou le ministère français des affaires étrangères assurent que tous ces services sont mobilisés pour la libération de Michel Germaneau, sans pour autant donner d’informations sur les revendications d’Al-Qaida. Il semblerait, au vu de l’annonce de Droukdel, que son intention est d’envoyer au négociateur français une liste de terroristes à libérer et que les négociations sont déjà bien avancées. Il n’est donc pas impossible que la France exerce les mêmes pressions qu’elle avait exercées sur le président malien pour la libération de l’otage Pierre Camatte, mais cette fois-ci, sur le président mauritanien qui est attendu pour une visite officielle à Paris.

Anonyme a dit…

Avec ce qui peut bien se preparer et nous arriver (waziristanisation de la zone), j'ai commencé à me cultiver un peu sur les guerilla et la contre-guerlla. Je vous conseille tous de mettre la main sur le livre que j'ai acheté aujourd'hui:

"Les guerres irregulières - XXe -XXIe siècle" par Gerard Chalian, Editions Gallimard, 2008 (Folio Actuel inédit).

C'est un gros livre, rare et le contenu n'a été lu que par les stratégistes militaires ou les géopoliticiens ou géopolistes.

Il et du même style et du serieux de l'autre livre de Gerard Chaliand "Histoire du terrorisme -de l'antiquité à Al Qaida".

Faut pas mourir idiot, les zamis.

A-

Anonyme a dit…

A-, seumeu khaleul!
Ton raisonnement tient. Le Mali a deja été grillé par l'affaire Camatte maintenant on met la pression sur Aziz avec Germaneau. joyandet sera là mercredi prochain . On est entre le marteau et l'enclume. on libere les barbus contre Germaneau l'Algerie nous tombera dessus avec d'hypocrites leçons de morale, on laisse Germaneau se faire egorger comme Edwin Dyer on aura la toute cynique Sarkozie dans le dos et une probable "Tandja"-hisation. alors que faire? c'est pas à toi ni à moi, qui sommes de simples galeriens vivant avec juste un peu plus de 3 dollars par jour de conseiller Aziz gratuitement. que sa flopée de ministres et conseillers moribonds se remuent les meninges!!
Vladimir

Anonyme a dit…

A-, seumeu khaleul!
Ton raisonnement tient. Le Mali a deja été grillé par l'affaire Camatte maintenant on met la pression sur Aziz avec Germaneau. joyandet sera là mercredi prochain . On est entre le marteau et l'enclume. on libere les barbus contre Germaneau l'Algerie nous tombera dessus avec d'hypocrites leçons de morale, on laisse Germaneau se faire egorger comme Edwin Dyer on aura la toute cynique Sarkozie dans le dos et une probable "Tandja"-hisation. alors que faire? c'est pas à toi ni à moi, qui sommes de simples galeriens vivant avec juste un peu plus de 3 dollars par jour de conseiller Aziz gratuitement. que sa flopée de ministres et conseillers moribonds se remuent les meninges!!
Vladimir

Anonyme a dit…

A-, seumeu khaleul!
Ton raisonnement tient. Le Mali a deja été grillé par l'affaire Camatte maintenant on met la pression sur Aziz avec Germaneau. joyandet sera là mercredi prochain . On est entre le marteau et l'enclume. on libere les barbus contre Germaneau l'Algerie nous tombera dessus avec d'hypocrites leçons de morale, on laisse Germaneau se faire egorger comme Edwin Dyer on aura la toute cynique Sarkozie dans le dos et une probable "Tandja"-hisation. alors que faire? c'est pas à toi ni à moi, qui sommes de simples galeriens vivant avec juste un peu plus de 3 dollars par jour de conseiller Aziz gratuitement. que sa flopée de ministres et conseillers moribonds se remuent les meninges!!
Vladimir

Anonyme a dit…

A-, seumeu khaleul!
Ton raisonnement tient. Le Mali a deja été grillé par l'affaire Camatte maintenant on met la pression sur Aziz avec Germaneau. joyandet sera là mercredi prochain . On est entre le marteau et l'enclume. on libere les barbus contre Germaneau l'Algerie nous tombera dessus avec d'hypocrites leçons de morale, on laisse Germaneau se faire egorger comme Edwin Dyer on aura la toute cynique Sarkozie dans le dos et une probable "Tandja"-hisation. alors que faire? c'est pas à toi ni à moi, qui sommes de simples galeriens vivant avec juste un peu plus de 3 dollars par jour de conseiller Aziz gratuitement. que sa flopée de ministres et conseillers moribonds se remuent les meninges!!
Vladimir

Anonyme a dit…

Le juge est entrain d'etre suspendu pour avoir voulu re-ouvrier le dossierfranquiste. Il gagnera. Ce n'est pas donc pour du fessad. A-
==

Le juge espagnol Baltasar Garzon suspendu de ses fonctions Le juge Garzon à la sortie du tribunal suprême de Madrid le 12 mai 2010.
REUTERS/Juan MedinaPar RFI
Le Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ) a décidé vendredi 14 mai de suspendre le juge Baltasar Garzon de ses fonctions le temps qu'il soit jugé. Le juge est accusé d'avoir voulu enquêter sur les crimes amnistiés du franquisme. Cette décision a provoqué la colère des victimes de la dictature (1939-1975) qui ont dénoncé « un jour très triste pour l'Espagne ». Baltasar Garzon, 54 ans, encourt une peine de 20 ans d'interdiction d'exercice de sa fonction de juge.

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

« Garzon, le peuple espagnol est avec toi ! ». Les protestations de dizaines de manifestants n’ont servi à rien : le célèbre Baltasar Garzon a été suspendu de ses fonctions. Il a été inhabilité jusqu'à nouvel ordre.

Le magistrat traîne trois casseroles, mais il n’y a qu’une raison à cette décision : avoir osé instruire un procès contre le régime franquiste et ses crimes. Or d’après le tribunal suprême, il ne pouvait pas le faire puisqu’il existe en Espagne des lois d’amnistie, des lois votées en 1977 qui interdisent de rouvrir ces pages noires de l’histoire espagnole.

C’est en 2008 que Garzon a pris cette initiative et, depuis l’an dernier, sa suspension flotte dans l’air avec des plaintes déposées par des groupuscules d’extrême droite.

Son procès aura lieu en juillet ou en septembre. Mais d’ores et déjà, il est presque acquis que le juge qui avait fait arrêter Pinochet en 1998 ne remettra plus les pieds dans son bureau de l’Audience nationale où il exerce depuis vingt-deux ans.

tags : Espagne - Justice

Anonyme a dit…

Vlad seumeu khaleul,

Je ne crois pas que les conseillers du palais de Mint Ahmed Tolba vont se creuser beaucoup les meninges pour une solution comme ils ignorent completement ce qui se passe autour d'AQMI. Ils croient ce qu'ils lisent. Je suis à la page 140 de Chaliand. Encore 800 pages to go.Je ne parviens pas le deposer, je n'ai pas mangé, pas bu. Chaliand cite un certain le Mière de Corvey (1823):

"Le but des corps des partisans est d'avoir toujours une force assez imposante pour inquieter l'ennemi; de pouvoir la porter partout où besoin sera pour le harceler sans cesse, le miner peu à peu, empêcher ses approvisionnements, détruire ses convois, les enlever, prendre ses depeches, intercepter ses communications et surprendre tous les hommes isolés que l'on rencontre. Cette guerre bien faite, dirigée par un chef habile, inspirera la peur à l'ennemi; il aura beau occuper les villes, comme il faut traverser des routes pour communiquer de l'une à l'autre, il sera assailli sur les routes; il faudra qu'il soutienne un combat à chaque defilé; il n'osera plus faire sortir une seule voiture sans escorte; il fatiguera ses troupes, ne pourra se recruter et sera detruit peu à peu sans avoir jamais éprouvé une grande perte à la fois".

J'ai trouvé ce passage troublant. Et surtout si par malheur une rebellion contre soi est soutenue par quelqu'un de plus fort que soi. Il faut que le bled trouve un moyen de se sortir de cet AQMI d'exportation.

TITAN enta mneine?

A-

Anonyme a dit…

A-

je t'aime bien mais tu n'as pas compris le juge Garzon est jugé pour ''Al fassad'' parcequ'il a justement osé enqueté sur les crimes du Kheneral Franco..et dans ce sens que tu devais placer l'insinuation de l'ano ( wahid min ehle elguible) qui semble vouloir critiquer , à sa maniere, la lutte contre le fessad chez nous...
------------------------

Le juge est entrain d'etre suspendu pour avoir voulu re-ouvrier le dossierfranquiste. Il gagnera. Ce n'est pas donc pour du fessad. A-

Anonyme a dit…

en prevision de la visite de Joyandet

http://www.rue89.com/2010/04/26/karachi-balladur-et-sarkozy-dans-le-viseur-de-la-justice-149058

Anonyme a dit…

Sur l'affaire de l'attentat du Pakistan par bakchich, le frère de Taqadoumy

http://www.bakchich.info/Karachi-Ziad-Mediapart-et-nous,10793.html

Anonyme a dit…

Saheb ehl el guible,

J'ai compris maintenant el fessad.Merci. Qui ose ouvrir le dossier de l'amnestie chez nous? A-

Anonyme a dit…

http://www.alliancegeostrategique.org/2010/05/06/les-soubresauts-de-la-politique-africaine-de-la-libye/

Anonyme a dit…

Probablement un moyen poisson comme Ould Haidallah le jeune. A-
==

L’Essor - 14/05/10

Kidal : Une grosse prise
samedi 15 mai 2010

Le groupement de la gendarmerie de Kidal a mis la main sur Ablil Ag Albacher, l’un des grands narcotrafiquants de la région.

Son arrestation a eu lundi après-midi, dans la ville de Kidal, plus précisément à Etambar-Extension, un quartier situé non loin du lycée. Ablil Ag Albacher a été arrêté chez lui, dans un de ses immeubles. Il est apparenté à des personnalités de premier plan de la région. Des caisses de drogue, un fusil d’assaut et des faux billets auraient été retrouvés chez lui. Certaines sources estiment la valeur de la « marchandise » à des milliards de Fcfa. Certains de ses complices ont été également arrêtés. « Il fait partie des cerveaux et a des acolytes en Amérique latine. C’est l’aboutissement d’un travail de longue haleine », a indiqué avec fierté un responsable militaire. « J’ai du mal à croire que celui qu’on croyait intouchable et puissant est arrêté dans son fief et en plein jour. C’était impensable. Ici à Kidal, tout le monde connaît les narcotrafiquants, mais personne ne veut les dénoncer. Chacun se dit, ce n’est pas mon problème », a commenté un Kidalois Le lendemain de son arrestation, Ablil Ag Albacher a été transféré à Bamako où il sera présenté au procureur de la République.

vendredi 14 mai 2010, par Adama Diarra (AMAP Kidal)

Anonyme a dit…

Un juge ne doit en aucun cas violer la legislation. Le role du juge est de...juger.
Une loi d'amnestie est...une LOI.
Un juge quelconque qui decide d'aller contre la loi, viole la legislation en vigueur. Je ne suis pas familier avec le cas Espagnol et je ne suis pas juriste mais j'ai l'impression que le juge n'a pas raison. Il peut certes avoir son opinion des lois mais cela ne signifie pas qu'il doit les violer.

Comme je l'enseigne a' mes eleves, The constitution is the supreme law of the land. En d'autres termes, la constitution d'un pays est sa loi supreme. Nous reconnaissons que la constitution n'est pas parfaite c'est la raison pour laquelle elle peut etre change'e en respectant des procedures bien etablies. Nous reconnaissons egalement que nous pouvons faire differentes interpretations des memes mots de la meme constitution. C'est la raison pour laquelle la plus grande democratie du monde ( les USA) a une Cour Supreme dont le role principal est de nous dire la signification des mots dans la constitution. Ici aussi il faut dire que meme la cour supreme a change' d'avis a' propos de certaines de ses propres decisions.
To make a long story short, tout ce qui est huamin n'est pas parfait. Il peut etre change' pour l'ameliorer. L'essentiel est de respecter certaines procedures bien connues.
J'enseigne et je fais un travail administratif pour un departement de mon etablissement. J'ai toujours dit a' certaines personnes qui me reprochent d'etre tres confome aux lois et aux procedures en vigueur, que mon role n'est pas d'inventer de nouvelles lois ni de violer les procedures mises en place par le conseil d'administration des etablissements publiques. Mon role en tant qu'administrateur d'un programme est de suivre a' la lettre les lois federales, les lois de l'etat de PA, the City Charter de Phila and the policies, the rules, and the procedures of the SDP.

Si le juge veut changer les lois, il doit etre candidat aux elections legislatives, s'il est elu, il peut tenter de convaincre ses amis parlementaires pour faire passer les lois qu'il veut. D'ici la' il n'est qu'un juge avec un role bien defini par les...lois en vigueur.

PS.
Quelqu'un parle de loi d'amnestie en Mauritanie......
Je prefere ne rien dire.

A-

Yekhouya LAHGAKE TIVTIRE BIKE LES AFFAIRES TERRORISTES!!!!! Les choses sont connues. Il faut une lutte intelligente contre le terrorisme qui est un phenomene reel.
Sur un tout autre plan, je pense que tu dois commencer a' ecrire et cesser de lire/repeter ce que les autres disent. Ils ne sont pas plus intelligents que toi et ne savent pas mieux que toi ce qui se passe dans nos pays.
IL FAUT DONC DEPOSER L'IMBECILE DE LIVRE QUI SE TROUVE ENTRE TES MAINS POUR...COMMENCER A' ECRIRE!!!!

Anonyme a dit…

Couli mon zami d'amérique,

D ábord une bise à la petite vatimetou

Ecrire akhbarou! je ne sais meme pas ecrire 2 phrases corectes et je n'ai pas depassé le CM2 entre l'ecole annexe et celle du marché avec des redoublements que je ne peux pas copter. Moi ma specialité c'est de lire les infos, les torturer et en en sortir la verité. Surtout les afaires pas catholiques du nord là-bas. Hna on a declaré la guerre à personne. Pourquoi "ils" continuent à nous taper dessus? Ton Flintlock c'est le Burkina cette année, 2011 se sera le Sénégal. 2009 c'etait le Mali. En 2005 c'etait nous et on nous a tapé dessus a un jour de l'arrivée de Flintlock (Lemgheity). Dis à tes amis yingrou dikthoum comme Lemgheity c'est probablement eux et notre voisin du nord. Comment une sanga de 150 personnes peuvent attaquer un poste près de là où ils devaient faire leur exercice à 1,5 jours de Flintlock 2005? J ái des doutes qu'il n y a pas de liens entre Flintlock 2010, les barbus, les algériens, les français, les maliens et quelques individus chez nous.

Au lieu d'écrire, je suis entrain de penser mettre en ligne un Mauritania watch.

Je suis à la page 190 du livre de Chaliand. I am learning lot of things. Bonne journée. Nous n'acceptons pas la trève entre toi et Maatala.

A-

====
Notre Couli d'amerique a dit:
A-

Yekhouya LAHGAKE TIVTIRE BIKE LES AFFAIRES TERRORISTES!!!!! Les choses sont connues. Il faut une lutte intelligente contre le terrorisme qui est un phenomene reel.
Sur un tout autre plan, je pense que tu dois commencer a' ecrire et cesser de lire/repeter ce que les autres disent. Ils ne sont pas plus intelligents que toi et ne savent pas mieux que toi ce qui se passe dans nos pays.
IL FAUT DONC DEPOSER L'IMBECILE DE LIVRE QUI SE TROUVE ENTRE TES MAINS POUR...COMMENCER A' ECRIRE!!!!

Anonyme a dit…

Ce n'est plus le nouakchott qu'on connaissait. Si un ministère est visité de nuit, c'est qu'il y a complicité avec les gardiens. Facile de poser une bombe en ces temps dangereux. A-

===


Des visiteurs étranges au ministère du Pétroledimanche 16 mai 2010 / 15 :50

Des inconnus se sont introduits dans les locaux du ministère de l’Energie et du Pétrole, probablement durant le week-end. Les visiteurs ont fait le tour des bureaux du ministre, du directeur des hydrocarbures et d’autres responsables.



Ce matin, en regagnant leurs bureaux, les employés du ministère ont été surpris par cette visite d’un autre genre : des graffitis hostiles aux autorités jonchaient les murs du bâtiment.

Pourtant l’immeuble, un bâtiment de deux étages, relativement neuf, ne doit pas souffrir de faille sur le plan de la sécurité. Les autorités administratives et policières de la wilaya de Nouakchott ont fait le déplacement, aujourd’hui, sur les lieux pour les besoins de l’enquête.

Il est à signaler que les édifices administratifs connaissent ces derniers temps de plus en plus de visiteurs inconnus.

canalrim.info

Anonyme a dit…

voilà un groupe de rap mauritanien dont vous n'avez jamais certainement dû entendre parler car ils n'occupent pas la scène politique mais surtout leur grand malheur c'est qu'ils rappent en wolof, ils sont donc foutus en mauritanie et pourtant pour les avoir vu sur scène voilà pour moi le plus achevé du rap mauritanien, que ne suis-je ministre de la culture , langue wolof ou pas c'est un groupe qui dans un autre pays avec d'autres moyens pourrait très loin . que de talent détruit parce qu'ils ne parlent pas la langue politiquement correct

vidéo vu 18032 fois

military undergroud

http://www.youtube.com/watch?v=GSYwplRzdas&feature=related

fantastique

Anonyme a dit…

Military Underground-

titre " Niary Yone"

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 207   Suivant› Les plus récents»