mercredi 9 juin 2010

L’imposture

Le 03 août 2005, l’armée s’est emparée du pouvoir dans notre pays. Le régime renversé du président Maawiya Ould Sid’Amed Taya, connu par sa dictature et son sanglant passif humanitaire, était fortement contesté par l’opposition qui voulait sa fin par tous les moyens.

Le coup d’Etat a été soutenu par la quasi-totalité de la classe politique et même par le Parti Républicain, Démocratique et Social (PRDS), la formation du dictateur déchu. Nous n’avions à l’époque, compté que des soutiens en faveur de cette action militaire, pourtant anticonstitutionnelle.

Le pouvoir qu’on venait de renverser était tellement décrié qu’aucune formation politique ou de la société civile n’a accepté de le défendre, exceptés quelques rares personnes sans influence qui avaient, en lui, des intérêts clientélistes étroits.



Les putschistes ont été accueillis comme des héros, tant le désir de changement avait aligné tout le monde contre le pouvoir déguerpi. Après la confusion du coup d’Etat, la situation commença à se clarifier petit-à-petit. La junte fait passer un communiqué dans lequel elle dit : « être venue pour corriger les erreurs de l’ancien régime et établir une réelle démocratie, après une brève transition qui n’excédera pas deux ans ». Les nouveaux dirigeants semblaient être sincères.

Après deux à trois mois d’exercice du pouvoir, voilà qu’ils annoncent de nouveau, sans qu’ils ne soient contraints par la coercition d’une quelconque force politique, la diminution de la période de transition de 5 mois en la ramenant de 24 à 19 mois.

Non seulement, le court délai de la transition satisfaisait l’opposition, mais la promesse d’organiser des élections libres et transparentes à la fin de cette transition - élections auxquelles ne participerait aucun militaire, fut-il des principaux instigateurs du coup d’Etat - l’exaltait euphoriquement. Personne ne pouvait rien dire contre les putschistes, il était clair qu’ils sont venus pour corriger les distorsions et remettre le pouvoir aux civils. Ils veulent servir leur pays loyalement sous le drapeau, fidèlement à leur serment d’officiers supérieurs.

Effectivement, après une transition de 19 mois, le pouvoir malgré quelques tentatives malignes de l’usurper une nouvelle fois par le vote blanc, est restitué aux civils à la faveur d’élections transparentes saluées par tout le monde. Nos militaires ont donné une leçon au monde entier : le tiers monde peut être démocratique et nos armées croient bien en la démocratie et peuvent servir leur pays en les mettant sur la voie de celle-ci.

Un peut avant la fin de la transition, des bandits de la république tentent de dérouter, comme à leur accoutumé, le président du CMJD. Ils lui demandent de garder le pouvoir en essayant de le convaincre que c’est çà la volonté du peuple. « Oui, le peuple rejette tous les candidats ce qui signifie, qu’il veut que vous restiez au pouvoir » ; « Vous êtes le seul mauritanien, et même, le seul être humain digne de ce fauteuil. Ne le donnez pas aux médiocres, ne le donnez pas aux incapables. Gardez-le pour vous car vous êtes le meilleur» lui intimaient-ils.

Le Président Ely OULD Mohamed Vall qui, comme tout homme, a ses faiblesses, faillit être pris dans le piège qu’il avait lui-même et ses paires, tendu, avant à Ould Taya. Heureusement, la vigilance et l’intransigeance de notre classe politique, notre presse et surtout la communauté internationale, fait paraitre à ce premier complot.

D’aucun disent, que Med Ould Abdel Aziz s’était opposé aussi ; car cela compromettrait à sa conspiration future, qu’il ourdissait déjà. Il fit alors, selon ses thuriféraires, obstruction au projet d’Ely et demanda à ce que la parole donnée au peuple, soit tenue. Sagement, notre président Ely, revient à la raison et les élections furent organisées à la date prévue.

Un nouveau président a été élu à travers un scrutin salué par tous les compétiteurs et par la communauté internationale. Le président SIDI O/ CHEIKH ABDALLAHI, est élu a la magistrature suprême. La junte militaire a tenue sa promesse.

Le président SIDI OULD CHEIKH ABDALLAHI, fait montre d’une tranquillité, et d’une volonté telle qu’il n’eut pas grand peine à s’attaquer, avec habileté et courage aux grandes questions pendantes, l’esclavage, le passif humanitaire et l’enracinement de la démocratie. Dès les premières semaines de son mandat le président, s’est attaqué de façon frontale et sans équivoque à ces problématiques récurrentes.

Des textes réglementaires furent élaborées et votés pour mettre fin a l’impunité juridique de la pratique de l’esclavage. Désormais l’esclavage est criminalisé, la justice le voit autrement maintenant, ce n’est plus un fait ou un état anoblissant, au contraire l’esclavage, est devenu un crime passible de peine et d’amende. Un même traitement est réservé à la question du retour des déportés et du passif humanitaire. Ces actions courageuses, font de cet « homme de Dieu » un président fort, capable de résoudre les grands problèmes sans susciter la sensibilité d’un quelconque groupe fut-il –dominant ou dominé.

Ce fut dans cette période, et pour la première fois dans l’histoire de ce pays, que le pouvoir et l’opposition se concertent sur toutes les politiques et toutes les actions publiques. Le parlement qui n’était qu’une chambre d’enregistrement et d’applaudissement des actions du gouvernement, a recouvert tout ses droits et toutes ses prérogatives, et, est devenu un parlement digne du nom. Le pays commençait à prendre l’allure d’un Etat démocratique, le pouvoir était ouvert à la critique, acceptait la contradiction, et tout le monde commençait à se sentir en sécurité dans le pays et à rêver d’un avenir meilleur.

Nos vaillants militaires ont tenus leur promesse de rendre le pouvoir aux civils dissipant, dans l’esprit de ceux qui doutaient de la loyauté de la junte, la crainte que ce ne fût que ruse. Mais subitement, et contrairement à toute attente, nous fumes secoués, comme pour nous rappeler que nous dormions et que la démocratie que l’on avait construite au tour de nous, n’était qu’un songe. En effet, le 6 août 2008, tout s’envole subitement, un nouveau coup d’Etat tombe sur les têtes. Nos militaires nous ont trahis!

Mais les membres du CMJD ne peuvent, tout de même, pas être des menteurs ! Ils ne peuvent pas tous être sans parole d’honneur! Ils comptaient effectivement parmi eux, des officiers honnêtes et émérites ; des hommes de parole d’honneur qui ne trahissent pas leur peuple.

Cette fois au complot, personne n’a parlé de Ely O/ Med Vall, ni du colonel Ould Boubacar, mais de colonel Med O/ AbdelAziz et le colonel Ould Ghazouani. Oui que de ces deux officiers : le chef d’Etat major particulier, Med O/ AbdelAziz et le chef d’Etat major nationale Med O/ Gazouani. Ils furent pour tant, tous deux membres du CMJD ; ils avaient promis, comme leurs pairs naguère, de garantir et de préserver les résultats des élections : la démocratie.

Mais ces deux officiers, tout fraîchement promus généraux, se conduisaient de manière équivoque ; leur conduite suscitait beaucoup de questions. La loyauté qu’ils affichaient au président n’était nullement sincère. La crise suscitée pour gangrenait la saine politique, le Parlement manipulé contre l’exécutif, les députés qui menaçaient de déposer une motion de censure contre le gouvernement…, tout n’était que manifestations d’une conspiration savamment préparée par eux. Ils voulaient la tête du gouvernement, ils n’étaient pas contents de la nomination de OULD WAGF. Et pourtant, ils ne l’étaient, non plus pas contant du premier ministre Zein O/Zeidane. Que se passait-il alors?

Des tentatives de réconciliation entre l’exécutif et le législatif, menées par le l’illustre président de l’assemblé Nationale, Monsieur Messaoud OULD BOULKHAIR, malgré tout l’effort fournit par l’homme, ne donnent pas de résultat. Et puis les tireurs des ficelles de la fronde apparurent au grand jour, ils ne se cachaient même plus, ils convoquent les députés, tiennent avec eux des réunions dans leur bureaux établies à la présidence même. C’est eux qui pilotent la conspiration, ces deux que reçoivent les dépités leurs ordres. Med O/ Abdel Aziz et Ghazouani étaient les principaux instigateurs de la fronde ; ils cherchaient à déstabiliser le pouvoir. Mais au fond, quelles étaient leurs raisons ? Cherchaient-ils le pouvoir?

Med O/ Abdell Aziz et Ghazouani voulaient prendre le pouvoir, ils avaient ourdi la crise pour reprendre le pouvoir. Nos héros, nous avaient-ils donc menti ? N’étaient-ils pas des vrais héros ? Qui étaient-ils alors vraiment? Etaient-ils seules ou soutenus par d’autres puissances ? Leurs promesses n’étaient-elles donc pas sincères ? Certes, non ! Ils nous avaient trompés ; ils projetaient de faire un nouveau coup d’Etat, mais cette fois, contre une réelle démocratie.

Un plan pour renverser le pouvoir, était déjà élaboré, il avait été en effet décidé d’organiser une marche contre la présidence dirigée par les députés frondeurs avec la conspiration du BASEP : il était prévenu qu’arrivé à la présidence le BASEP, chargé de la protection du Président, allait ouvrir grandes les portes du palais et laisser les manifestants marcher violement contre ses occupants.

Un plan d’une lâcheté extrême, pour instaurer la peur et le désordre et porter atteinte à la vie du Président et sa famille pour justifier la reprise du pouvoir par le BASEP, en sauveur de la nation, en arrêtant le désordre qu’il aurait lui-même suscité, après que le président soit tué ! Un plan qui ne sera heureusement pas réalisé ; des fuites eurent lieu ; le Président en sera informé deux a trois jours avant son exécution.

Pour parer au complot, il ne restait plus que affronter les rebelles et de les limoger avant qu’il ne soit trop tard. Mais hélas, l’industrie du coup d’Etat était déjà enclenché, c’est trop tard, le complot est ourdit. Le 6 août, très tôt le matin, les quatre chefs d’Etat major sont limogés et, au lieu de se soumettre comme le ferait tout officier d’honneur, les loups s’emparent du pouvoir. Quelle imposture !

Info source : Ahmed Samba Ould Abdallahi

138 commentaires:

maatala a dit…

Salam

AZZIZZO

Un petit cadeau pour la fête des pères dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Il a dit:

"Des textes réglementaires furent élaborées et votés pour mettre fin a l’impunité juridique de la pratique de l’esclavage. Désormais l’esclavage est criminalisé, la justice le voit autrement maintenant, ce n’est plus un fait ou un état anoblissant, au contraire l’esclavage, est devenu un crime passible de peine et d’amende'

----------------------------------

Biram et ses potes ne demandent ni plus ni moins que l'application de ce texte.

Qui pousse qui à se radicaliser dit le fou

Maatala

Anonyme a dit…

Hatha je le prend de sous le goudron et le mets suius l'imposture. A-
==

Lu pour Général Vladimir, mais en anglais. Sur la militarisation du sahara-Sahel par un groupe d'universitaires independants (Concerned Africa Scolars:US Militatization of the Sahara -Security, Space & Imperialism).

Kliki alla le tout et enjoy le reading.

Interdit à Couli de lire pour la raison evidente qu'il ne vas pas imprimer et lire les 90 pages de ces spécialistes hors-pair (sur un domaine qu'il ne connait pas)et il va tout de suite nous dire qu 'il n y a pas de fabrication AQMI et qu'il faut eviter de lire les mauvaises choses.

TITAN: enta tegra l'inglizia? Quand on te dit que tu n'est probablement pas informé, tu n'a pas le temps de trop chercher et lire les spécialistes qui n'écrivent pas en arabe ou en français.

azzizzo twil le'emer: ella bichôr avec ces gens. Ma yi djallou et les enjeux sont plus importants que les trois millions de poêtes que nous sommes. On comprend la situation dans laquelle tu es. Tu as mon appui sur ça, mais pas sur le reste (boletig).

Les zamis de canalh: suis obligé de continuer à suivre cette affaire AQMI parcequ'on a fait du mal à mon pays qui n'a declaré la guerre à personne. On arrête d'instrumentaliser mes compatriotes et les tuer dans des affaires qui ne nous concernent pas et on leur lâche les baskets. Autrement la brigade anti-salafiste de canalh va continuer son boulot. Votre brigade a déjà une idée à peu près claire sur ce qui se trame derrière les otages, mais garde le silence pour obeir aux instructions du ministre de la defense de ne pas trop parler. Tahalil Hebdo doit lire ce document pour eviter de dire des bobards, surtout quand il cite des sources securitaires anonymes. On invente rien: On vous donne ce que d'autres disent ou lisent sur nos pays et le terrorisme.

Bonne journée les zamis.

A-
===

http://concernedafricascholars.org/docs/bulletin85.pdf

9 juin 2010 05:02

Anonyme a dit…

Azzizzo dira Sidioca m'a tuer avec ce qui dit Samba. Pourquoi sidioca a abandonné? Si c'était moi, azzizzo egmemlou yichouf smeu min le pouvoir. C'est trop tard maintenant et il ne faut pas pleurer sur le lait versé. L'essentiel est de faire pression sur azzizzo pour qu'il mene à bien son terme sans beaucoup de detournements et autres cadeaux à sa parentéle et les mendiants de l'UPR et autre PRDS. Boidiel enta veum?

Essarga: impossible de l'éliminer completement.

Bilkiss: les blokates rouges? Y du nouveau? Aucun Qatari à l'horizon. Sauf si tu me prend pour un qatari. Qatar ekhbarou!

A-

Anonyme a dit…

Mercredi 02 juin 2010, la Commission Centrale des Marchés, réunie en session ordinaire, sous la présidence de Monsieur Sy Adama Mamadou a examiné la lettre n° 363/MPEM/SG du 31/05/2010, demandant l’approbation d’un projet de marché relatif à l’acquisition d’un patrouilleur de haute mer. La Commission, après examen du projet de marché, a approuvé celui-ci, pour un montant de 10.180.000 euros.

10180000 x 18= 183240000

1+8+3+2+4= 18

18x18324= 329832

multi 18x 2592

2592 som fait 18
2592= 18x144

tech calcul pépétuel

18x 18144=326592

multi chif = 18x180

18x18180 très beau chif= 327240
dont la somme fait 18
multi chif = 18x 18,...

18x1818= 32724

dont la som fait 18

multi 18x18,...

on vient de le faire

calcul pépétuel

ciao

Anonyme a dit…

Propriété du 18

Prenons un nombre X
Composé d’une suite d’entier tel que

X=ABCDE….

Si a+b+c+d+…..= 18
Et que axbxcxdx…= 18x Y

Alors il arrive souvent que

18x18Y= X’
X ‘ ayant les propriétés suivantes
X’= a’b’c’d’…
De sorte que a’+b ‘+c’…= 18
Et a’xb’xc’…= 18x X’’

De sorte que faisant
18x18X’’ on obtienne un calcul perpétuel
Pourquoi ?
J’en sais rien
J’appelle ces propriétés les propriétés de vlane lol

Ewa y a-t-il un mathématicien pour nous expliquer cela
Etant entendu que les calculs depuis le 19 magique au 18 du déteuronome sont sans équivoques
Sans parler du 18 dans le coran ni de tous les 18 d’aziz qui viennent s'ajouter par leurs concordances à un calcul somme toute tout simple mais dont la fréquence des hasards est tout sauf adi

ce qui fera la perte de aziz c'est son ingratitude

Anonyme a dit…

Mes excuses à ma seconde patrie: Bertrand Fessard de Foucault

Mauritanien de cœur et d’adoption , je voudrais apporter un bémol à la polémique médiatique, aux dires et aux écrits des uns et des autres, à propos de ce que j’aurais pu écrire sur ma seconde patrie, la Mauritanie.

Depuis quelques temps, dans la presse mauritanienne, je découvre l’horreur et la bêtise – contre vérités de notre époque – par les messages sur ma prétendue haine ou mon engagement politique déplacé contre ce pays que j’aime, que je respecte, contre le Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a impulsé une nouvelle dynamique de développement avec une volonté politique réelle, dont j’ai conscience en tant qu’humaniste,en tant qu’apôtre de la liberté et de la démocratie .

En réalité, ma longue histoire avec la Mauritanie , se conjugue avec mon parcours historique dont je tire une immense fierté pour m'avoir permis de devenir le compagnon de Moktar Ould Daddah qui me surnomma affectivement Ould Kaîge (Mars 1974).

Malgré toutes les contre vérités que l’on me prête sur une vision biaisée de la Mauritanie que je continue à porter dans mon cœur et dans mes pensées, mon seul souci a toujours été l’intérêt supérieur de ce pays, depuis mon service national français effectué à l’Ecole Nationale d’Administration mauritanienne (février 1965- avril 1966).

Je tiens à le dire publiquement et avec toute la force de ma conviction d’ancien diplomate français (premier ambassadeur de France au Kazakhstan, conseiller économique et commercial près les ambassades françaises au Portugal, Bavière, Grèce, Brésil, Autriche) : je n’appartiens à aucun mouvement d’aucune confession ni à aucun parti politique. Je ne suis qu’un citoyen français humaniste, qui tire ses sources d’inspiration de sa chrétienté et de la passion du dialogue. C’est bien là toute la quintessence de mon engagement, de ma mauritanité.

Dans ma quête de la vérité sur ma deuxième patrie, la Mauritanie , j’ai été l’objet de calomnies biscornues à travers différents courriers et témoignages dont je n’ai jamais été l'auteur, dont une prétendue correspondance à M. Stefano Manservici, Directeur Général pour le Développement à la Commission européenne,et à l’Elysée.

Comment concevoir que dans mon parcours de libre penseur, avec une démarche spirituelle et politique, et tenant compte des valeurs mauritaniennes d’abnégation et d’humilité que m’a transmises le Président Moktar, j’ai pu jeter un trouble par mes écrits ou calomnier la Mauritanie ?

En s’inspirant de mes réflexions ‘’l'existence monastique impossible à décrire ou apprécier de l'extérieur’’ et ‘’la lecture du Coran - sourate XLI . Les versets véridiques’’ ou encore ‘’mon cœur ne craint que ta parole - textes du jour’’, les mauritaniens comprendront ma démarche toute dédiée à la dignité humaine.

Je me félicite que la Mauritanie soit enfin sortie des ténèbres et des affres des années de braise, et de la souffrance des vingt années sous Taya.

Actuellement, et à quelques jours du grand rendez- vous de la réunion de Bruxelles, tous les espoirs semblent être retrouvés, avec une stabilité politique et un nouvel essor économique et social.

Anonyme a dit…

Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz, dont nul ne saurait faire fi de sa légitimité démocratique et dont je reconnais humblement les qualités, a un parcours qui l’honore et les grands chantiers des reformes, sont une preuve d’un véritable changement annonciateur de la nouvelle Mauritanie.

Par ces lignes , je voudrais signifier à tous mes frères mauritaniens mais aussi à tous ceux qui me prêtent des mauvaises intensions que je porte dans les tréfonds de mon cœur, le respect le plus sincère et l’admiration pour cette terre d’hospitalité légendaire. Le doute ne devrait avoir aucune place sur ma sincérité.

Je ne me permettrai jamais de m’ingérer d’une manière aussi machiavélique dans les affaires intérieures d’un Etat souverain et encore moins un Etat aussi proche que la Mauritanie qui m’a profondément marqué. Ma conscience est tranquille et ma fidélité demeure intacte envers les mauritaniens.

Je reste ouvert au dialogue dans le respect des principes de démocratie et d’amour du prochain.

Mû par ma dévotion à la mémoire de mon ami Moktar Ould Daddah, je me défendrai contre les ennemis de la Mauritanie. Que Dieu, disent nos frères d’Islam, t’enveloppe de Sa miséricorde. Nous sommes sûrs de cette miséricorde.



b.fdef@wanadoo.fr

Anonyme a dit…

Il est toujours convaincu de quelque chose. Meme en pretant alleageance à Kadafi. Le gars n'a pas de machoires. A-
==


El Khalil Ould Tiyib annonce son soutien au président Ould Abdel Aziz

Le député mauritanien, El Khalil Ould Tiyib, a, dans une déclaration à Sahara media, annoncé son soutien au président Mohamed Ould Abdel Aziz précisant qu’il a pris cette décision par rapport à ses convictions personnelles et après analyse contexte national et en regard des réalisations concrètes entreprises par le président Ould Abdel Aziz malgré les embuches mises sur son chemin.

Ould Tiyib, qui est revenu hier soir d’un périple qui l’a mené à Gaza, a ajouté : « …le président Mohamed Ould Abdel Aziz a les qualités d’un guide courageux…Il dispose d’une forte personnalité…Il se veut d’un nationalisme sincère …

Cela étant, j’ai décidé de le soutenir à partir de ce jour et de me tenir à ses cotés dans l’intérêt supérieur du pays… »







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Sahara Medias (Mauritanie

Anonyme a dit…

"...Le pouvoir qu'on venait de renverser etait tellement decrie' qu'aucune formation politique ou de la societe' civile n'a accepte' de la defendre, excepte'es quelques rares personnes sans influence qui avaient, en lui, les interets clientelistes etroits."
Une sagesse dit: "La victoire a plusieurs parrains et la defaite est orpheline."
Ahmed Ould Saleck et bien d'autres citoyennes et citoyens sinceres ont courageusement exprime' leurs opinions respectives face a' l'usurpation du pouvoir connue par notre pays le 3 aout 2005. La seule influence que nous avions, etait de dire au monde entier que nous etions oppose's a' la destruction de la FLOTILLE de notre republique et ses institutions.
Vous me permettrez de me repeter en disant qu'il n'y a pas de bon coup d'etat. Les resultats des coups d'etat sont visibles.Je n'ai pas de temps pour les details mais vous etes un homme intelligent. Therefore, je me contenterai de vous dire que la FLOTILLE de notre democratie a ete' detruite le 3 aout 2005 et les grands "opposants"/defenseurs des droits de l'Hommes/grands "democrates" n'ont pipe' mot sur LE NAVIRE DETRUIT. Une autre flotille a ete' detruite en 2008...........
Allez les amis, nous vivons les consequences de nos mauvais calculs politiques.

Anonyme a dit…

bien parlé couly !

Anonyme a dit…

L'ecrit du 9 juin 15:06 etait pour Mr.Ahmed Samba Ould Abdallahi.

J'ai en commun avec lui notre respect pour le President Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.
Les amis doivent comprendre que si nous continuons a' justifier les coups d'etat, nous ne sortirons jamais du cercle vicieux. Il faut absolument condamner tous les coups d'etat d'ou' qu'ils viennent!
Non Mr. Ahmed Samba, vous ne pouvez pas dire qu'un coup d'etat etait bien et l'autre etait mauvais. IL FAUT TOUT SIMPLEMENT DIRE QUE LES DEUX COUPS D'ETAT ETAIENT MAUVAIS!!!!!!!!!!!!
L'IMPOSTURE VIENT DES "DEMOCRATES" QUI APPLAUDISSENT LES COUPS D'ETAT ET DES "DEFENSEURS" DES DROITS DE L'HOMME QUI SUPPORTENT LES VIOLATIONS DE NOTRE CONSTITUTION ET DES LOIS EN VIGUEUR DANS NOTRE PAYS!!!!

Il n'y a aucune logique dans ce que nous faisons!!!!!

maatala a dit…

salam

Couly

Ould Samba a dit:

"Le 03 août 2005, l’armée s’est emparée du pouvoir dans notre pays. Le régime renversé du président Maawiya Ould Sid’Amed Taya, connu par sa dictature et son sanglant passif humanitaire, était fortement contesté par l’opposition qui voulait sa fin par tous les moyens.

---------------------------------

"Dictature et sanglant passif humanitaire" voila ce que l'histoire retiendra du caporal dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Ould Samba oublie que l'azzizzo était une pièce maîtresse du dispositif mis en place par le caporal

Il oublie aussi que le point faible de SIDIOCA c'était la Maréchale (La reine des amazones).

Une Damitude sans limites qui voulait nous faire oublier la vorace mint tolba dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"El Khalil Ould Tiyib annonce son soutien au président Ould Abdel Aziz

Le député mauritanien, El Khalil Ould Tiyib, a, dans une déclaration à Sahara media, annoncé son soutien au président Mohamed Ould Abdel Aziz précisant qu’il a pris cette décision par rapport à ses convictions personnelles et après analyse contexte national et en regard des réalisations concrètes entreprises par le président Ould Abdel Aziz malgré les embuches mises sur son chemin.

Ould Tiyib, qui est revenu hier soir d’un périple qui l’a mené à Gaza, a ajouté : « …le président Mohamed Ould Abdel Aziz a les qualités d’un guide courageux…Il dispose d’une forte personnalité…Il se veut d’un nationalisme sincère …

Cela étant, j’ai décidé de le soutenir à partir de ce jour et de me tenir à ses cotés dans l’intérêt supérieur du pays… »

Info source : Sahara Medias (Mauritanie

-------------------------------

Pour lutter contre le nomadisme politique, il faut interdire à tous celui qui fait le mur la possibilité d'être candidat durant deux législature.

Comme viennent de le faire les maliens.

A gaza, le député du HAMAS qui le quitte pour rejoindre l'OLP est tout simplement fusillé.

Sans procès dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

AHMED OULD SEMBA, merci pour cette contribution, du moins conforme à votre ancrage politico-spirituel et votre constant enclin à vouloir automatiquement faire partie du pouvoir en place ou au pire une orbite proche de son centre quel que soit sa couleur politique en attendant mieux. Le feu attire les ambitieux insectes volants pour un funeste sort, ça résume votre nostalgie de l’éphémère règne du président effacé déguisé en moine et imposé par azziz. Cette malheureuse posture vous a permis de gouverner par procuration avec la complicité des présumés islamistes la du parti de l’imposture dénommé tewassoul et des communistes en manque d’inspiration de l’ufp . Ce beau monde conduisait la Mauritanie vers le chaos et s’accommodait bien de la tutelle imposante et réelle d’aziz et compagnies.

mouhamed

maatala a dit…

Salam

Cher momo

Tu dis: " gouverner par procuration avec la complicité des présumés islamistes la du parti de l’imposture dénommé tewassoul et des communistes en manque d’inspiration de l’ufp"
---------------------------------
D'ac à avec toi, contre ces pro de l'entrisme et de la duplicité.

La confrontation entre les généraux est Tawassoul est inévitable.

Comme le FIS et les généraux algériens avant eux.

C'est une simple question de temps dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

lu pour toi A-
la bonne guerre arrestation ou reddition de toute façon le résultat est le même une bastonnade en régle les premières heures.

Aqmi confirme l’arrestation de «Abou el-Abbass», mais dément sa reddition
09/06/2010

Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) a confirmé dans un communiqué signé le 5 juin et publié le 9 juin sur le Net, l’arrestation de deux de ses dirigeants de second rang apportant ainsi un démenti à leur reddition annoncée il y a quelques semaines par la presse algérienne.




Athmane Touati dit «Abou el-Abbas» (Cadi de la zone du Centre) et Lounis Mokadem, alias «No’mane» membre de la commission médicale de l’organisation ne se seraient pas rendus aux autorités algériennes, selon Aqmi.
«Ils ont été capturés dans deux opérations sécuritaires distinctes dans le temps et dans le lieu» précise le communiqué dans lequel l’organisation s’en prend aux journalistes algériens présentés «à quelques rares exceptions» comme des «vecteurs de la propagande mensongère», des «esclaves du gouvernement »et des «valets des renseignements».


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

filsdubled

Anonyme a dit…

l' UE encore? L'opposition encore entrain de se faire pieger. Les burundais viennent de rejeter l' UE.




Réunion des ambassadeurs de l’UE au siège du RFD

De sources généralement bien informées indiquent, que tous les ambassadeurs de l’Union Européenne sont actuellement en réunion au siège du RFD avec le Président du parti, et président en exercice de la COD, Ahmed Ould Daddah.

Il semblerait, selon les mêmes sources que l’ordre du jour de la réunion soit essentiellement consacré à la proposition d’un dialogue politique que les occidentaux voudraient instaurer entre l’ensemble de la classe politique mauritanienne.

Rappelons que le Président de la république avait, lors de sa rencontre avec Yahya Ould Waghef, président du parti ADIL et membre de la COD, fait une offre indirecte de dialogue avec l’opposition.



Dans leur réunion tenue hier pour examiner cette offre, le Président en exercice de la COD, Ahmed Ould Daddah a souligné que l’opposition n’est pas contre le dialogue mais le Président doit annoncer la couleur publiquement et que cela soit basé sur les accords de Dakar et ne soit pas que des actions circonstancielles notamment à la veille de la réunion de Bruxelles






Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : GPS (Mauritanie

Anonyme a dit…

Tu parles Hamadi! Sois serieux. A-

++++

Mauritanie : aucun terroriste libéré

Il n’est "pas question pour la Mauritanie " de libérer de présumés terroristes d’Al-Qaïda pour obtenir la libération d’otages occidentaux, a affirmé aujourd’hui le ministre mauritanien de la Défense Hamadi ould Baba ould Hamadi.

"Nous ne libèrerons aucun terroriste. C’est une question de principe. Ce serait mettre en jeu la sécurité de notre pays et de notre population", a déclaré le ministre.

"Il n’est absolument pas question de libérer qui que ce soit ou de servir d’intermédiaire dans des libérations", a-t-il ajouté, assurant que "tant qu’il y aura des libérations de prisonniers ou des paiements de rançons, il y aura du terrorisme".



Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui opère dans une zone désertique aux confins du Mali, de la Mauritanie et de l’Algérie, séquestre trois occidentaux : les Espagnols Albert Vilalta (35 ans) et Roque Pascual (50 ans), enlevés en novembre 2009 en Mauritanie, et le Français Michel Germaneau (78 ans), kidnappé en avril dans le nord nigérien.

AFP







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Info source : Romandie

Anonyme a dit…

fils du bled,

C' est de Tahalil et ce n est pas du journalisme, cet article.Tahalil ne fait pas beaucoup d' efforts. Doc reedition or arrestation des barbus en Algerie, faut jamais trop croire Tahalil. A-



===

Lutte contre la mendicité: Encore de la poudre aux yeux
08/06/2010

Dans le cadre des activités du programme dit de «lutte contre la mendicité » (Plcm), le Commissariat aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile a organisé le 8 juin une "distribution de bourses" au profit de "192 mendiants" dit "stagiaires".




Stagiaires parcequ’ils suivraient une formation dans "différents ateliers" (couture, confection de grillage, fabrication de tentes traditionnelles) dans le but d’une "insertion dans la vie active et la rupture définitive avec la mendicité".

Les bénéficiaires recevront chacun un chèque payable à la Mauripost d’une valeur allant de 30 000 à 40 000 UM, a-t-on appris également de la cellule de communication du Commissariat à l’action humanitaire qui nous a envoyé un communiqué bourré de fautes.

Aussi, c’est dans ce cadre qu’un dénommé "Ould Dadde" qui occupe le poste de Commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile a procédé à une visite du "centre d’accueil des mendiants de Sebkha".

La camera de la Télévision de Mauritanie a montré quelques images sombres d’individus, sombres eux aussi, et présentés comme mendiants (à confirmer) ainsi qu’un jeune fille trés élégamment vêtue tendant une enveloppe au contenu non identifié (peut être, une coupure de presse) à une soi-disant mendiante.

De la poudre aux yeux, comme d’habitude.

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Chers zamis,

Il parait que quelqu' un a piraté la boite de Bertrand Fessard de Foucault et a envoyé à son insu une lettre d' excuses à Cridem que ce dernier a publié. Il a été KBGisé aussi. Verifiez toujours vos boites. Ce que disait KBG n' était pas des délires, mais la réalité. Sa lettre d' excuses placée sur canalh est certainement une fabrication. A-

Anonyme a dit…

Je parle de Fessard de Foucault, pas de KBG. Je pense aussi que les lettres d excuse de KBG doivent etre des faux. Espère que KBG se porte bien, en dehors des autres considerations. Tout le monde fait des erreurs. A-

Anonyme a dit…

Pas de mauritanien, el hamdou lillah. A-
===

Enorme saisie de cocaïne en Gambie Les agents gambiens et britanniques ont découvert dans un abri souterrain plus de deux tonnes de cocaïne, le 4 juin 2010.

Par RFI
Les autorités de Banjul, avec l'aide des services britanniques, ont arrêté depuis le mois dernier 15 personnes et saisi plus de deux tonnes de cocaïne, selon un communiqué diffusé ce mercredi 9 juin 2010 par l’agence britannique de lutte contre le crime organisé (SOCA). La drogue était en transit sur place avant d'être vraisemblablement renvoyée vers l'Europe où sa valeur sur le marché serait estimée à près d'un milliard de dollars.

Selon les informations fournies par la police gambienne et par l'agence britannique de lutte contre le crime organisé, le démantèlement du réseau a commencé le 12 mai dernier. Informés par des habitants de Bonto, un village situé à une cinquantaine de kilomètres de Banjul, des membres de l'agence antidrogue gambienne ont saisi trois kilos de cocaïne et ont apréhendé12 suspects. Dans ce groupe figurent quatre Nigérians, trois Ghanéens, deux Vénézuéliens et trois Néerlandais, dont le patron d'une société de pêche qui, dans un hôtel délabré d'une petite île, avaient installé leur quartier général avec systèmes de communication et de transport.

Sentant qu'ils étaient sur un gros coup, les Gambiens ont fait alors appel aux services britanniques. Conjointement, les agents des deux pays ont mené leurs investigations et, le 4 juin, ils ont découvert un abri souterrain situé dans un entrepôt. A l'intérieur, plus de deux tonnes de cocaïne qui étaient stockées dans 85 sacs. Sur une photo publiée par le SOCA, certaines briques de drogue sont étonnamment frappées du drapeau français. L'opération a permis également de retrouver 210 000 euros et des quantités d'armes. Mardi 8 juin au soir, trois nouvelles personnes ont été arrêtées, dont deux Gambiens et un Nigérian.

Cette énorme saisie intervient alors que, depuis février, plusieurs personnalités gambiennes ont été arrêtées en raison de liens supposés avec des narcotrafiquants. Parmi elles, l'ancien patron de l'agence nationale gambienne de lutte contre la drogue (NDEA). A la suite de ces arrestations, le président Yahya Jammeh, qui gouverne la Gambie d’une main de fer depuis 1994, a notamment déclaré : « Ceux qui ont des positions élevées dans le domaine de la sécurité ne doivent pas être impliqués dans le trafic de drogue. Je fais serment que ce pays ne sera jamais un narco-Etat ». Plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest, dont la Gambie, sont devenus ces dernières années des points de transit importants pour la cocaïne sud-américaine à destination des marchés européens.


tags: Drogue - Gambie - Royaume-Uni

Anonyme a dit…

si vous téléchargez le document de taqadoumy sur la table ronde pour la mauritanie

vous devez l'avoir sous les yeux

vous verrez que le doc pdf pése

1283 ko

1283x 18 = 23094

dont la som fait 18
et la multi chif fait 18x12

selon la tech du calcul pépétuel

18x 1812= 32616

dont la somme fait 18
multi chif tiens 18x12

c sympa

Anonyme a dit…

Cela veut dire que des prisonniers salafistes ont pris la clé des champs? Ceux dont les connards du nord demande la liberation? A-

+++

Renforcement de mesures de sécurité à la prison centrale de Nouakchott


Un dispositif de sécurité important a été déployé, jeudi, dans le périmètre de la prison centrale de Nouakchott, suite à ce qui serait « une tentative d’évasion de certains détenus » .


Des unités de la garde et de la gendarmerie sont venues renforcer la garde de la prison où sont détenus plus de 60 présumés salafistes.
Selon des proches de détenus , ces mesures ont provoqué la suspension de la visite des familles des détenus prévue jeudi.

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

"3 055 personnes atteintes par le VIH/sida en Mauritanie
10-06-2010
Le VIH sida ne cesse de progresser en Mauritanie où 3055 cas ont été dépistés au niveau du centre de traitement ambulatoire de Nouakchott, a indiqué, mercredi, le Dr. Abderrahmane Ould Mohamedoune, médecin chef de ce centre.
La moitié des personnes dépistées bénéficient d'un traitement anti-rétroviral et nécessitent un suivi clinico-biologique régulier, a déclaré le Dr Abderrahmane.

Le médecin faisait un plaidoyer en faveur du traitement des malades du sida en Mauritanie, en présence du ministre mauritanien de la Santé, des ambassadeurs de France et des Etats-Unis, ainsi que des représentants de la Croix Rouge française et du PAM en Mauritanie.Le Dr Abderrahmane a rappelé qu'« à la fin de 2004, il y avait seulement 30 malades, dont une trentaine sous anti- rétroviraux ». Selon lui, les inclusions mensuelles de nouveaux malades varient entre 40 et 50 cas, dont 49,8% sont des femmes, contre 36% à la fin de l'année 2004, alors que les enfants représentent 5,1 %.Le premier cas du sida a été dépisté en Mauritanie en 1987, où les pouvoirs publics ont pris diverses mesures pour faire face à ce défi, dont notamment la mise en place d'un programme national de lutte contre le sida. Un cadre stratégique de lutte contre le sida a été élaboré en 1999 grâce à un appui de la coopération américaine. Aujourd'hui, les Etats Unis et la France continuent à soutenir les efforts du gouvernement en matière de lutte contre le sida.


Source : Xinhua via Mauritanieweb.com


maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

"Hebbadj mis en examen pour "fraude" et "travail dissimulé"
10-06-2010
Il a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de remettre son passeport et interdiction de sortie du territoire. Lies Hebbadj a été mis en examen ce mercredi 9 juin pour escroquerie, fraude aux aides sociales et travail dissimulé, a annoncé le procureur de la République de Nantes, Xavier Ronsin, au terme de deux jours de garde à vue.

Lors d'une conférence de presse, le procureur a indiqué que le commerçant avait été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de remettre son passeport, interdiction de sortie du territoire et versement d'une caution de 10 000 euros.Quatre de ses compagnes, dont son épouse légitime, vont être convoquées ultérieurement par la justice et mises en examen pour fraudes aux aides sociales ainsi que, pour certaines d'entre elles, pour escroquerie.Lies Hebbadj avait été déféré dans la matinée devant le parquet de Nantes après 48 heures de garde à vue pour répondre de plusieurs chefs d'accusation comme escroquerie, fraudes aux prestations sociales ou encore travail dissimulé.La compagne arrêtée pour conduite en niqab a été relâchéeL'homme en situation irrégulière placé en garde à vue lundi matin et qui travaillait pour le compte de Lies Hebbadj dans un taxi-phone a fait l'objet d'une "procédure de reconduite à la frontière" à l'issue de sa garde à vue levée lundi après-midi.La compagne Sandrine Mouleres, mère de quatre enfants, elle aussi placée en garde à vue lundi matin, est ressortie libre mardi à 1h du matin. Elle avait été arrêtée pour conduite au volant en niqab fin avril à Nantes.Selon le parquet, les perquisitions effectuées lors de sa garde à vue ont été fructueuses et les explications de la jeune femme ont été "suffisantes" sur "les infractions d'escroquerie et des prestations aux aides sociales susceptibles de lui être reprochées".La contestation de sa contravention pour port du niqab au volant doit être jugée le 28 juin à 9h à Nantes.

Source : L’Express (France)

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour vous sur le Devoir.com

"Iran - Téhéran annonce neuf autres exécutions d'opposants
Agence Reuters 3 février 2010 Proche-Orient

Photo : Agence Reuters Ahmed Jadallah
Téhéran a été le théâtre de manifestations violentes en juin.
Téhéran — Les autorités iraniennes ont annoncé hier la prochaine exécution de neuf émeutiers arrêtés lors des manifestations postélectorales, dont la répression symbolise, selon le chef de file de l'opposition Mirhossein Moussavi, l'échec de la Révolution islamique. À neuf jours du 31e anniversaire de la révolution ayant donné naissance au régime islamique, l'Iran demeure sous tension et la perspective de nouveaux rassemblements antigouvernementaux le 11 février laisse entrevoir de probables nouvelles violences.

Deux hommes condamnés à mort pour avoir «mené une guerre contre Dieu» et pour leur appartenance à des groupes armés ont été exécutés par pendaison la semaine dernière.

«Neuf autres vont bientôt être pendus», a déclaré Ebrahim Raisi, haut responsable de la justice iranienne cité par l'agence semi-officielle Fars. «Les neuf et les deux qui ont été pendus jeudi, ont bien été arrêtés lors des émeutes récentes et étaient liés à des groupes contre-révolutionnaires», a-t-il ajouté.

Des centaines de personnes ont été interpellées en marge des manifestations antigouvernementales consécutives à l'élection présidentielle du 12 juin dernier qui a vu l'ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad remporter une victoire contestée. Les rassemblements et les violences n'ont pas cessé depuis le scrutin.


Révolution ratée

Pour le chef de file de l'opposition et ancien premier ministre, Mirhossein Moussavi, la répression montre que la Révolution islamique de 1979 n'a pas atteint ses objectifs. «Remplir les prisons et tuer des manifestants avec brutalité démontrent que les racines [...] de la dictature de l'ère monarchique demeurent», dit-il sur son site Internet Kalemah.

Vendredi, un influent dignitaire religieux, l'ayatollah Ahmad Jannati, a salué les pendaisons de la veille et exhorté la justice à mettre à exécution d'autres condamnations à mort.

«Le cruel dignitaire a félicité la justice pour les pendaisons malgré les sérieuses inquiétudes quant aux méthodes employées pour obtenir les aveux des détenus», souligne Moussavi.


Des morts

Les dernières grandes manifestations, organisées à l'occasion de la fête religieuse de l'Achoura, le 27 décembre, se sont achevées par la mort de huit personnes, dont un neveu de Moussavi, et l'arrestation d'un millier d'autres. Mais Moussavi prévient que l'opposition n'entend pas renoncer.

«Le 'mouvement vert' n'abandonnera pas son combat pacifique [...] tant que les droits des gens ne seront pas préservés», dit-il en référence à la couleur (celle de l'islam) choisie pour sa campagne présidentielle. «Les manifestations pacifiques sont un droit pour les Iraniens.»

Ces déclarations pourraient encourager l'opposition à battre à nouveau le pavé pour l'anniversaire de la Révolution. Des appels à se rassembler le 11 février circulent sur Internet.

«Nous ne laisserons pas le mouvement vert se montrer [...] nous nous y opposerons fermement», a déclaré Hossein Hamedani, commandant des Gardiens de la Révolution.

Confronté à sa plus grave crise interne depuis la chute du chah en 1979, l'Iran est en outre confronté aux pressions des Occidentaux pour suspendre ses activités sensibles.

Face à une menace qu'ils jugent croissante, les États-Unis ont annoncé dimanche le renforcement de leur système de défense antimissile dans le Golfe. Des missiles Patriot sont installés au Koweït, au Qatar, aux Émirats arabes unis et à Bahreïn. L'Iran a dénoncé hier cette décision, invoquant ses bonnes relations avec les pays voisins.
----------------------------------

"Deux hommes condamnés à mort pour avoir «mené une guerre contre Dieu»

Sans commentaire dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Un ayatollah iranien réclame de nouvelles exécutions d'opposants
Par Delphine Minoui le 29 janvier 2010 18h23


Le ton est menaçant. Les mots violents. Le très conservateur ayatollah Ahmad Jannati s'est emporté, ce vendredi, lors de la grande prière, en invitant Téhéran à exécuter d'autres opposants au régime pour mettre fin aux manifestations anti-Ahmadinejad.


« Je remercie le chef de la justice pour avoir exécuté deux émeutiers et je l'invite à en exécuter d'autres s'ils ne renoncent pas aux manifestations", a-t-il déclaré, en référence à la pendaison de deux jeunes Iraniens, accusés d'être des « mohareb » (« ennemis de Dieu ».
A la tête du Puissant Conseil des Gardiens - une instance d'arbitrage du régime chargée, entre autres, de présélectionner les candidats aux élections, et de ratifier les résultats -, le Religieux à la barbe blanche est même allé jusqu'à comparer les opposants iraniens aux « tribus juives qui défièrent le prophète Mahomet ».

« Le prophète Mahomet signa un pacte de non-agression avec trois tribus juives », a-t-il dit devant un parterre de traditionnels fidèles, rassemblés dans l'enceinte de l'université de Téhéran. « Les juifs n'ont pas respecté leurs engagements, et Dieu ordonna leur massacre », a-t-il poursuivi. Avant d'ajouter que l'imam Ali, cousin et gendre du prophète, « donna alors l'ordre d'exécuter 70 juifs », en dépit de sa réputation d'homme bon et intègre. « Quand il s'agit de se débarrasser de l'ennemi, la compassion divine perd son sens », a-t-il précisé, dans son discours retransmis en direct sur les ondes de la radio nationale.

Cette violente mise en garde - qui vise, sans doute, à dissuader l'opposition de descendre à nouveau dans la rue à l'occasion de l'anniversaire de la révolution, le 11 février prochain- a de quoi rappeler d'éprouvants souvenirs aux Iraniens. A l'époque, le renversement du Chah, suivi par la prise du pouvoir par un seul groupe, celui des Religieux, déboucha sur une vague intense d'exécution visant les « ennemis du régime ».

maatala a dit…

Mais il y a trente et un ans, les moyens de communication étaient bien plus milités. Aujourd'hui, l'arme de la peur ne semble plus produire plus les mêmes effets. Au lieu d'isoler les protestataires, elle les galvanise. Ainsi, signe des temps qui changent, la nouvelle de l'exécution des deux opposants n'a fait que renforcer la détermination de certains. Dans une interview accordée hier à la chaîne satellitaire Al Jazira, que les internautes se sont échangés sur le Web tout au long de la journée, le père d'Arash Rahmanipour, l'un des deux jeunes hommes pendus, fait part de son désarrois. Mais aussi de sa détermination. Selon la journaliste en charge du reportage, il aurait refusé d'accepter tout type de condoléance, seulement des félicitations, parce qu'il dit que « son fils est mort en martyr au nom de la démocratie iranienne ».


Et puis, symbole de fissures qui continuent à traverser l'establishment politique et les milieux religieux, le leader de la prière du vendredi de Zahedan (Sud du pays) s'est distingué, aujourd'hui, par un discours particulièrement virulent contre l'usage de la force et de la violence par les autorités au pouvoir. Ses propos, retranscrits en persan sur Zamanonline, le blog d'un journaliste local, sont aux antipodes de ceux de Jannati.

« La peine de mort ne peut résoudre les problèmes d'une société. Au contraire, elle les exacerbe », prévient-il, tout en appelant au « respect de la libre expression », et au "partage du pouvoir" entre "toutes les tendances politiques, mais aussi les minorities éthniques et religieuses". Avant de poursuivre, sous forme de mise en garde : « Aujourd'hui, le problème est le même qu'à l'époque du Chah. Ses proches refusèrent de l'informer des protestations et des critiques. Quand le Chah finit par entendre la voix des protestataires, il était déjà trop tard »....

----------------------------------

Sans commentaires dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

VU pour A-

cette video montre des salafistes en vacances...
voilà le lien ..

http://www.france24.com/fr/20100610-cassette-video-exclusive-france-24-sahel-desert-combattants-al-qaida-maghreb-islamique-vie-quotidienne

filsdubled

Anonyme a dit…

lu pour A-,

http://www.temoust.org/al-qaida-transforme-le-sahara-en,14877

filsdubled

Anonyme a dit…

Merci fils du bled pour la vidéo. En regardant la vidéo une deuxième fois, je suis encore plus convaincu que des états sont derrière cet AQMI. Leurs émirs, comme le dit cette vidéo, sont des algériens et toujours des algériens. Tu vois l'un d'eux qui est enrain de téléphoner. On peut facilement localiser l'appel avec des appareils de surveillance satellitaires. Pourtant rien n'est fait pour les localiser. Tu les a v jouer et s'entrainer? Ce sont ces gens qui ont enlevé les canadiens au Niger et les espagnols à NDB? Pas croyable. Ensuite sur la plateau, tu as Mathieu Guidère qui travaille pour les services français (diplomé de saint-cy ou enseignant à saint-cyr), Camatte qui peut bien être un agent des services français et cette bonne dame de terrorisc qui doit travailler pour quelqu'un. Non. AQMI n'est pas independant et c'est fabriqué. Pas de doute la-dessus de ma part et de la part de ceux qui connaissent ces choses-là.

A-

Anonyme a dit…

Lu pour fils du bled. Article a peu pres approximatif. Certain que ATT est complice de quelque chose. A-
==

Le circuit des otages d’Al Qaeda au Sahel
jeudi 10 juin 2010

Al-Qaeda au Maghreb islamique utilise le Nord du Mali comme base arrière. Ce qui alimente les soupçons des opposants touaregs à l’égard des autorités locales.

Après l’enlèvement au Niger le 21 avril de Michel Germaneau, un touriste français âgé de 70 ans, l’armée malienne a reçu pour mission de trouver la piste des ravisseurs. Alors que des patrouilles étaient expédiées au sud de la ville de Kidal (où elles ont fouillé les campements d’éleveurs), les kidnappeurs passaient la frontière au nord-est d’une région où sont cantonnés un bataillon de l’armée malienne, des unités de gendarmerie et des douanes, ainsi qu’une garnison de la garde nationale. Les services de sécurité et l’armée auraient pu tenter de les intercepter. Il ne s’est pourtant rien passé…

Deux jours plus tard, l’otage français arrivait dans l’une des bases d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (AQMI) à 60 km à l’est du cercle de Tessalit, avant d’être transféré vers un site plus sûr, sans doute proche du lieu de captivité de deux humanitaires espagnols. A ce jour il est toujours detenu.

Selon des informations recueillies par Intelligence Online auprès d’opposants touaregs, cet épisode confirmerait les complicités des djihadistes avec certains officiers maliens. Des renseignements utiles ne seraient qu’en partie exploités contre les groupes de plusieurs émirs de l’AQMI, notamment Ben Moctare Laouar Abou Zeid Abdelhamid et Yaoui Djoudi qui opèrent dans cette zone du Sahel. Ces derniers auraient réceptionné, entre février et avril, des munitions en provenance des casernes maliennes. En Contrepartie, de l’argent (tiré de rançons et du trafic de drogue) serait investit dans les régions de Gao, Mopti, et à Bamako…

A Paris, les services de sécurité récusent ces allégations de complicité à grande échelle, même si des renseignements similaires ont été recueillis. Pour préserver une relation indispensable avec les autorités locales (IOL n°615), ils se bornent à expliquer les connivences constatées par le poids des liens communautaires. Et en mettant sur le compte des vastes étendues désertiques à contrôler les bavures de la traque contre AQMI

Anonyme a dit…

C'est le Belmokhtar que j'ai vu dans la vidéo qui mene des negociations secretes? Laissez-moi rire. A-
==

Benmokhtar mène des négociations secrètes
mardi 8 juin 2010

La bande sahélo-saharienne est devenue pour Al Qaîda au Maghreb islamique un sanctuaire pour le commerce des otages et le trafic de drogue.

L’émir de la zone VI d’Al Qaîda au Maghreb, Mokhtar Benmokhtar, mène des négociations secrètes par l’intermédiaire des autorités espagnoles. Deux membres de l’ONG Barcelona Accio Solidaria sont toujours détenus par l’émir d’Aqmi, Mokhtar Benmokhtar, alias Laâouar (le borgne), selon des sources concordantes. Enlevés depuis le 29 novembre dernier, Albert Vilalta et Roque Pascual, pour lesquels une forte rançon a été réclamée, selon une source proche du dossier, sont toujours séquestrés. Aussi, selon des observateurs, les responsables espagnols s’inquiètent au plus haut niveau du sort de leurs deux ressortissants détenus par Al Qaîda. Benmokhtar réclame, en plus d’une rançon, la libération de ses acolytes écroués à Nouakchott. Dans ce contexte, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a effectué dimanche dernier une visite surprise de quelques heures à Nouakchott. Le diplomate espagnol s’est entretenu pendant une heure avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Aucune indication n’a filtré quant à la teneur de l’entretien même si des observateurs soutiennent que le sort des otages espagnols détenus par Al Qaîda a été au centre des débats. Jusqu’à présent, le gouvernement espagnol se refusait à tout commentaire sur la situation des deux otages espagnols, appelant seulement à la « prudence et à la discrétion ». Une Espagnole et une Italienne d’origine burkinabée, retenues en otage par la branche maghrébine d’Al Qaîda au Mali, ont été libérées au cours du mois de mars dernier. Cette branche d’Al Qaîda détient toujours trois Européens, à savoir deux humanitaires espagnols et un touriste italien, tous enlevés en Mauritanie. En outre, depuis le 19 avril, Abou Zayed, lieutenant de Benmokhtar, tient dans ses griffes une nouvelle proie : un touriste français de 78 ans, Michel Germaneau, enlevé au Niger. Un autre otage, le Français Pierre Camatte, a été libéré le 23 février dans le nord du Mali, suite aux pressions exercées par la France sur le Mali. Toutefois, il a été libéré suite à l’élargissement par le Mali de quatre terroristes d’Al Qaîda au Maghreb (Aqmi). Plus d’une cinquantaine d’otages occidentaux ont été enlevés dans la bande sahélo-saharienne dont Al Qaîda au Maghreb islamique veut faire un sanctuaire pour le commerce des otages et le trafic de drogue. La justice mauritanienne a, le 25 mai dernier, condamné à mort trois Mauritaniens affiliés à Al Qaîda qui sont accusés de l’assassinat de quatre touristes français, fin 2007 dans le sud-est de la Mauritanie. Par ailleurs, selon des sources yéménites citées par « Radio-Orient », les autorités yéménites ont arrêté, ces deux derniers mois, plus de trente étrangers parmi lesquels figurent plusieurs Africains originaires, notamment, du Mali et du Niger. L’un des Français arrêtés, suivait des cours dans la même école que le Nigérian Umar Farouk Abdul Mutallab, le terroriste d’Al Qaîda qui avait tenté de faire exploser l’avion américain assurant le vol Amsterdam-Detroit, le 25 décembre dernier. Mohamed BOUFATAH

L’EPRESSION DZ.com (Algérie) 8 juin 2010

Anonyme a dit…

Voilà ce que dit Professeur Jeremy Keenan tout recemment auu cours d'un débat avec des spécialistes de haut niveau sur la question du terrorisme au Sahara-sahel. Il connaît mieux que l'emission de France24. A-

===

The origins of AFRICOM: the Obama administration, the Sahara-Sahel and US Militarization of Africa (Part Three)


By Jeremy Keenan
June 2010
I want to start by welcoming Daniel to this country and to say how much I appreciate him as a colleague and a scholar of immense stature in Washington. I have shared several platforms with him, but this is the first time over here, so I give him a big welcome.

However, I fear that today might be the parting of the ways. That is not because I disagree with anything he says. On the contrary, I support his work totally. Rather, it is because I have been replaced from contributing to a new book, which both Daniel and I were contributing to, about AFRICOM. Its title is US strategy in Africa, AFRICOM, Terrorism and Security Challenges in Africa, being published by Routledge. On Monday, three days ago, I had some interesting telephone calls from their editor, basically telling me that my chapter was being withdrawn from the book. After a little beating around the bush we decided that this was political censorship. I was told I was being replaced by General ‘Kip’ Ward (Head of Africom), so at least I have been replaced by a General and also a Colonel, Col Kelly Langdorf. So, you have a General and a Colonel replacing a Professor of SOAS, which is probably about the right equivalence.

I see that Daniel is still left in as a contributor to the book and has clearly been approved, which makes me wonder what I have written that warrants censorship? Of course, the result of being censored is that the chapter will be around the world like chocolate cakes and will be read by ‘millions’ more than if it had been in a fairly boring textbook! My answer to the question of why I have been censored is that I provide a bit more explanation as to why AFRICOM was established, which, as Daniel has correctly said, was really all about the US oil crisis. But it also had to do with problems that America had in 2002 and 2003 with the War on Terror, which the US was using at that time to legitimise its military engagement in Africa.

Anonyme a dit…

Suite 1 Kenan
==
It is all very well to use the pretext of the global War on Terror to secure Africa, but with the exceptions of the bombings of the two US Embassies in East Africa in 1998 that Daniel mentioned, there has been very little terrorism in Africa as a whole — certainly not in the regions where the oil is! However on the other side of the continent, what I might call the ‘oil side’, we get, beginning in 2002 and 2003, the fabrication of terrorism, centred on Algeria but then spreading across the Sahel and eventually linking in 2005 with Nigeria. The way in which this terrorism was fabricated is a very long narrative, which I don’t have time to go into here except to say that I have written two volumes on it. The first volume, The Dark Sahara: America’s war on terror in Africa, is here and you can buy it tonight. That whole long narrative was conducted by the Algerian secret military intelligence services — the DRS. It was conducted and orchestrated by the DRS, but with the knowledge and collusion of the US. In essence, they took 32 Europeans hostage and claimed it to be the work of Islamic extremists. They took the hostages through southern Algeria and then into Mali, the Sahel.

It was this operation that provided the pretext for the launch of a new front on the War on Terror in Africa: the Sahara-Sahelian front. How do I know the details of this? The simple answer is because I was there. I was in contact with every single party involved in the operation, including the Algerian intelligence and police services, the gendarmerie and military, as well as the hostages (after their release!), as well as people in the US at the Pentagon and the State Department who have corroborated key elements of what I am saying. Much of this corroboration is in my second volume, The Dying Sahara, coming out in Spring.

What was the US up to? It was part of an operation some of you may know of already, namely the Pro-active Pre-emptive Operations Group, known as the P2OG, or ‘Pee-Twos’ as some people call it. This was basically a secret, covert programme which was proposed by the Defence Science Board, a think-tank for the Pentagon, in June 2002 to infiltrate, flush out or even fabricate terrorism. The P2OG documents found their way into the public domain a few months later and were subsequently corroborated by Seymour Hersh in the US, and more recently by Nafeez Ahmed who wrote about it in the New Internationalist last month. The first ‘pilot’ test of the P2OG was here in the Algerian Sahara and Sahel in 2002 and 2003. So, we have this very duplicitous, highly criminal background of fabricated of terrorism to legitimise a new front on the War on Terror in Africa and hence the US’s militarisation of the continent. You will find countless reports of it if you dig into the media, especially into those stories that are focused on the vast, ‘ungoverned’ areas of Africa: Mali, Niger and Southern Algeria where this narrative took place.

Anonyme a dit…

Suite 2 Keenan. Le reste n'est qu'ignorance ou mensonge. A-

====

I will move on now into the Obama era. If we take the few months running up to Obama’s election, there was a certain fear amongst AFRICOM people. With a new President coming into office, there was an anxiety amongst AFRICOM personnel that AFRICOM might get cut or even disbanded altogether. There was therefore a feeling during 2008 amongst certain elements of AFRICOM that they needed to deliver some sort of military success, because they hadn’t really done that. They needed to prove that they were correct in their assessment of the War on Terror and on the threats facing the continent. So, they did two things. One was to attack the Lords Resistance Army, which was a complete shambles – a disaster.

The second was on the counter terrorism front, where we have seen over the last twelve months a remarkable parallel with, almost a complete re-run of what I have just glossed over, namely the 2003 hostage takings in Algeria and Mali. What is interesting is that the people who have taken ‘westerners’ hostage this year (there were eight in three groups, with one of them, a British tourist, being murdered) were the same people who took the hostages in 2003. Although the name has changed from GSPC (Groupe salafise pour le prédication et le combat) to AQIM (Al Qaeda in the Islamic Magreb), it is essentially the same organisation, heavily infiltrated by the Algerian secret intelligence service (DRS [Département du Renseignement et de la Sécurité, Department of Intelligence and Security, i.e., military intelligence]) and with its key leaders (emirs) linked to the DRS. In fact, the murder of the British hostage, Edwin Dyer, in May 2008 was undertaken by the second-in-command (Abdelhamed abou Zaïd) of the 2003 operation. So, the last twelve months has seen an almost complete replay of the 2003 operation. And, once again, the US has used these new hostage-takings to justify its presence in Africa and AFRICOM’s intervention in the Sahel region by saying that Al Qaeda is expanding in Niger, Mali and southern Algeria. The details of all this are in The Dying Sahara.

This latest scenario of ‘terrorist’ activities has been acted out in this part of the Sahara for other specific reasons: it contains the world’s second largest uranium deposits, and is a fundamental resources for France, supplying its electricity industry, which is 80 percent nuclear, with its uranium. It is also the region which will carry the central section of the proposed Trans-Saharan gas pipeline (TSGP) from Nigeria to Algeria. In other words, the nexus of where all this supposed Al Qaeda activity is going on is actually one of the most important strategic energy locations in the world today. It is therefore interesting to note, but perhaps not surprising, that this latest batch of hostage-taking has drawn the UK’s counter terrorism people into the area, along with those of France and Spain, all of whom have major vested interests in these resources. A couple of months or so ago, we even had Scotland Yard opening a new office on North West Africa!

Anonyme a dit…

Suite 3 et fin Keenan
===
I have been in correspondence with London mayor, Boris Johnson, asking him what the London police are doing in Timbuktu, but he has not yet come back to me with a satisfactory answer.

The last question I would like to comment on is whether President Obama actually knows what is being done in his name in Africa. I don’t think so. One reason for that is because he has massive problems on the home front. No matter how important Africa might be to America’s future, it is not going to be high on his agenda while he is faces so many domestic problems. My second reason is perhaps more important. I put the question: Who is advising him? His National Security Advisor, appointed by Obama himself, is General James Jones: smart, intelligent and touted as a future presidential candidate. General Jones was SACEUR (Supreme Allied Commander for Europe) and head of US EUCOM (US European Command). The terrorism of 2002-2003 that I have mentioned above and which was fabricated in Algeria took place on General Jones’s watch. It is extremely unlikely that such a delicate operation would have been undertaken without his knowledge, especially as top US generals actually visited the area. I know, because I was there at the time of their visit. Now that General Jones is the NSA to President Obama, it is unlikely that he will blow the whistle on the peccadilloes of his past.

I would therefore like to give Obama the benefit of the doubt, certainly at the international level. America, as Daniel has said, is clearly continuing the AFRICOM polices of this predecessor, but I would put a question mark on whether Obama has actually been fully briefed on what is being done.

About the Author

Dr. Jeremy Keenan is a Professorial Research Associate in the Department of Anthropology and Sociology at SOAS. His most recent books are The Dark Sahara: America’s War on Terror in Africa (Pluto 2009) and The Dying Sahara (Pluto, forthcoming).

Anonyme a dit…

Pour celles ou ceux qui sont interessés par le reste du débat sur AQMI et la position d'Obama (l'après Bush), voir cet excellent dossier (90 pages).

Vlad et Titan: entouma chi oumassine maa tcliki? Clikou hatta.

C'est ça la réalité. Le reste n'est que mensonge et propagande.

A-
===


http://concernedafricascholars.org/bulletin/85/

Anonyme a dit…

Bravo azzizzo. Faut jamais accepter l'inpunité et cela commence chez soi. Tu me rends heureux ce matin. Un signal fort pour tout le monde. A-

==
Arrestation de la présidente d’un parti politique, suite à une plainte d’un commerçant turcjeudi 10 juin 2010 / 22 :30

Le parquet a ordonné, jeudi, la garde à vue, pour complément d’enquête, d’une femme et son époux, suite à une plainte d’un commerçant turc pour escroquerie.



Pour rappel, Rajep Jeçur, un commerçant turc et qui prétend être le couturier de plusieurs chefs d’Etat dont Saddam, Mandela, Karazai et Ahmedinejad, avait comparu, le 9 mai dernier, devant le tribunal de Commerce de Nouakchott, suite à une plainte de Megboula Mint El Gharrabi.

Au cours d’un point de presse qu’il avait organisé, le commerçant turc avait prétendu que la nommée Megboula Mint El Gharrabi lui a passé commande en produits textiles, le 1° février dernier, d’une valeur de 105 000 dollars (plus de 27 millions UM) dont elle a réglé une avance de 15 000 dollars, promettant le payer le reliquat à la livraison de la marchandise.

Après plusieurs tentatives et voyages entre Istanbul et Nouakchott sans succès, Rajep Jeçur, avait affirmé qu’il avait été victime d’abus de confiance et d’escroquerie de la part de sa cliente.

Le commerçant avait déclaré avoir été menacé par celle-ci qui lui avait dit qu’elle « est dans son pays et qu’elle dispose de tous les moyens pour le faire plier et qu’il n’avait plus qu’à réviser leur accord en prenant en charge tous les frais de la marchandise, sinon, elle le trainera devant la justice ».

canalrim.info

Anonyme a dit…

Inimaginable. Qu'est ce que les français foutent en Somalie! A-


http://www.bakchich.info/La-video-de-l-agent-de-la-DGSE,11056.html

Anonyme a dit…

Général vladimir,

Tu as compris ce que veut dire le nouveau ministre de l'intérieur de notre pays frère? Pointe t-il le doigt sur la France et les US dans l'instrumentalisation d'AQMI. Je suis perdu là. Au secours. A-

==
Notre cousin Ould Kablia a dit:

"La région du Sahel est convoitée par les forces internationales traditionnelles qui aspirent à s'accaparer des richesses de la région avec des visées politiques et géostraté giques", a indiqué M. Ould Kablia au Conseil de la nation (chambre haute du Parlement algérien).
"La sécurité dans la région du Sahel n'est plus une action isolée ou secondaire, mais une stratégie planifiée avec minutie", a-t- il affirmé.
===
Article:


L'Algérie exhorte les pays du Sahel à lutter ensemble contre le terrorisme


Le nouveau ministre algérien de l'Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a appelé jeudi les pays du Sahel à lutter ensemble contre le terrorisme et ses multiples connexions, notamment contre les réseaux de trafic d'armes, a rapporté l'agence de presse officielle APS.


"La région du Sahel est convoitée par les forces internationales traditionnelles qui aspirent à s'accaparer des richesses de la région avec des visées politiques et géostraté giques", a indiqué M. Ould Kablia au Conseil de la nation (chambre haute du Parlement algérien).
"La sécurité dans la région du Sahel n'est plus une action isolée ou secondaire, mais une stratégie planifiée avec minutie", a-t- il affirmé.
Il faut prendre en charge la sécurité du Sahel "de manière globale et sous tous ses aspects", a-t-il ajouté.
Le ministre a rappelé l'accord conclu en avril 2010 à Alger par les chefs d'état-majors des pays de la région sahélo-saharienne (Algérie, Burkina Faso, Libye, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad), affirmant que cet accord "consacre la détermination des gouvernements de ces pays à trouver des moyens adéquats pour assurer la sécurité de la région sans aucune ingérence étrangère".
Il a révélé, en outre, l'installation d'une commission commune des chefs d'état-majors à Tamanrasset (sud d'Algérie) "pour ériger un front commun de lutte contre le terrorisme".
Ces dernières années, la région du Sahel connaît une recrudescence des activités des islamistes armés qui se réclament d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).
Source : Xinhua

Anonyme a dit…

Bravo Naha. Coumbeu enti vem? A-
==
La Mauritanie, élue à la vice-présidence de l’Assemblée Générale de l’ONU vendredi 11 juin 2010 / 21 :41

La Mauritanie a été élue, aujourd’hui, à la vice-présidence de la prochaine assemblée générale de l’Organisation des nations unies dont les assises, prévues en septembre prochain.



Ce mandat, d’une durée d’une année, prend fin en septembre 2011.

canalrim.info

Anonyme a dit…

ce 11 est une belle journée pour le gouvernement de l'homme du 18

11x18= 198 la som fait 18
et la multi 18x4

1162010x 18= 20916-180
les chiffre x font 864 som fait 18
et la multi 18x48

d'autre part toujours date

11x 6 x 2010= 132660
dont la som fait 18
et la multi 18x12

si vous faite la tech calcul perpétuel

18x1812 vous obtiendrait un calcul pépétuel

18x1812=32616

bien sûr 18
etc

mais 32616= même chif 11x 6 x 2010= 132660

ect ect

ciao

Anonyme a dit…

Ça c'est du vrai Bertrand fessard de Foucault. Les excuses de lui ici, ce n'était pas lui. C'était fabriqué comme AQMI. Je respecte ce monsieur. A-
==
Mauritanie - ambiance et moeurs dans la perspective de la table-ronde des 22-23 Juin à Bruxelles


Bertrand Fessard de Foucault- Diplomate

Chers amis,

après un premier trimestre difficile pour les libertés de manifester et autres, et une exclusive mutuelle entre le pouvoir dont vous savez l'origine et les soutiens, et l'opposition qui a organisé sa coordination depuis Décembre dernier, on est subitement entré dans une phase rappelant le marché de dupes de la "négociation" de Dakar l'an dernier à pareille époque.

Il est apparu à Abdel Aziz que la table-ronde à Bruxelles avec les bailleurs de fonds n'allait pas de soi. Elle est censée formaliser ce qui avait été projeté au titre du 10ème FED, en Décembre 2007 - lorsque le crédit international de la Mauritanie s'était partiellement reconstitué avec l'élection de Sidi Ould Cheikh Abdallahi et la tentative de roder une démocratie sincère. Il est évident que ni l'accord de Dakar (chapitre VII sur les libertés publiques, le dialogue national, la presse notamment) ni la lettre d'intentions signée entre le DV Développement de la Commission européenne et le Premier ministre en place depuis le putsch ne sont respectés. Abdel Aziz qui avait pu compter sur la présidence française au second semestre de 2008 pour commencer de légitimer le fait accompli, croyait pouvoir compter sur la présidence espagnole pour conduire à bonne fin - il s'agit de 7 ou 8 milliards d'euros - la présentation prochaine. Une visite d'Etat en Espagne devait l'en assurer, mais cette visite a été reportée et au contraire le ministre espagnol des Affaires étrangères a signifié qu'il n'y aurait pas d'appui sans retour chez eux des otages. Bras de fer car l'échange de prisonniers qui rendrait la libération desEspagnols possible est presque impossible pour Nouachott. D'où la tentative de se donner de l'apparence, et une proposition de rencontre voire de conduite ensemble du pays faite à l'opposition - paradoxalement c'est l'ancien Premier ministre de Sidi que les putschistes voulaient perdre de réputation et garder en taule pour un dossier complexe tenant à la faillite d'Air Mauritanie, qui a été reçu lundi soir pour recevoir cette offre - à laquelle, président en exercice de la coordination des oppositions, Ahmed Ould Daddah en répondu en renvoyant au respect - toujours pas acquis - des accords de Dakar.

Anonyme a dit…

Suite - le vrai Fessard de Foucault.

===

Toute la question est la présentation - pour la montre ? ou pas ? - de la Mauritanie devant les bailleurs de fonds, dans douze jours.

Or, il se trouve que j'entretiens régulièrement la DV Développement - signataire de la lettre d'intentions de bien se conduire - et que j'ai couriellé à celle-ci des témoignages d'ambiance donnés par des Mauritaniens avec qui je corresponds et suggéré que l'exercice soit reporté jusqu'à ce qu'Abdel Aziz ait donné des gages sérieux et irréversibles à l'opposition. J'ai diffusé cette lettre, les précédentes avec les annexes de témoignages locaux, sont également connues.

Deux sites importants - électroniques - existent en Mauritanie. Celui de complaisance ou de prudence envers le pouvoir quel qu'il soit - Cridem - et celui d'opposition informée - Taqadoumy dont le directeur est devenu emblématique de la liberté de la presse informatique, ou de la presse tout court après six mois de taule hors de tout respect des procédures. J'ai été pris à partie par un anonyme sur le premier site, j'ai adressé quelque chose en droit de réponse tandis que partait ma dernière missive vers Bruxelles, reprise par Taqadoumy, juste au moment où l'offre à l'opposition était publiée.

C'est alors que Cridem a publié un faux - dans lequel à la soviétique - je demande pardon de mon hostilité au putschiste, affiche une appréciation plus juste des choses, etc...

Je suis actuellement à chercher un démenti, des excuses et les moyens d'identifier le faussaire qui aurait paraît-il abusé de mon adresse électronique. Cridem ne me fournit pas le courriel à partir duquel il a publié le faux.

J'ai pensé que l'affaire vous intéresserait. Elle montre que tout tourne autour de cet examen de "passage" à Bruxelles qui sera - après le scrutin de Juillet 2009 - une nouvelle légitimation ; bien entendu, si aucun changement de Premier ministre, de gouvernement, etc... n'est intervenu avant, toutes les promesses de ces quarante-huit heures seront oubliées et il y aura quelque pas, faux ou pas, de l'opposition pour donner prétexte au pouvoir de la renvoyer d'où elle vient.

Mon plaidoyer pour que la Mauritanie soit expliquée et s'engage à Bruxelles selon une délégation vraiment représentative de l'ensemble de la Mauritanie, gêne. Et il a donc été tenté de me discréditer.

Pièces jointes là-dessus. Et courriel suivant vous donnant en Fw mes dernières correspondances vers Bruxelles, Paris recevant en copie (Parant à l'Elysée qui est loin d'être sur la ligne Guéant).

A votre disposition si vous voulez davantage ou plus concis.

Bertrand Fessard de Foucault
b.fdef@wanadoo.fr

Bertrand Fessard de Foucault

Anonyme a dit…

Sur le blog du prof

Bertrand Fessard de Foucault- Diplomate


Contre vans et marais

Anonyme a dit…

Bertrand Fessard de Foucault- Diplomate, présumé amoureux de la Mauritanie ou une certaine mauritanie:



Quand on est animé par une sincère amitié, on doit être sincère, franc et direct. On n’écrit pas en catimini à certains bailleurs de fonds pour discréditer le pays qu’on prétend aimer sincèrement. Dans un tel cas, on peut supposer qu’on est devant deux éventualités :
- L’ami se considère un éternel tuteur et rechigne à s’adresse directement au pays aimé pour le conseiller directement. Il préfère orienter inopinément les décisions selon sa vision de l’intérêt du pays de son amour, il se substitue aux autorités et monopolise la définition des choix et stratégies du pays ce qu’on appelle paternalisme doublé d’une arrogance.
- L’ami de notre pays ne serait finalement pas un vrai ami mais un véritable ennemi du pays au solde de certains puissances, ce que suppose certains journaux électroniques mauritaniens, dans ce cas le traiter de paternaliste et arrogant seraient extrêmement courtois.


mouhamed

Anonyme a dit…

Cher Mouhamed,

Les amis ce ne sont pas ceux qui forcément vous applaudissent (regardez en Mauritanie comment on applaudit le mensonge), mais ceux qui vous disent la vérité.

M. Foucault n'agit pas pour avoir quoi que ce soit. il ne va pas empocher l'argent destiné à la mauritanie. Il dit ce qu'il pense et à nous de dire ce que nous pensons en respectant l'homme et lui reconnaissant la vérité si dans ce qu'il dit il est honnête.

Il ne s'agit pas de refuser de l'argent à Aziz, il s'agit de critiquer la politique mauritanienne et c'est différent.

Anonyme a dit…

Cher Anonyme du 12 juin 2010 12:47

Dans ce cas il était plus judicieux d'abord d’alerter l’opinion publique nationale pour rester conforme à la sincérité et le respect que toute amitié réelle exige.



mouhamed

Anonyme a dit…

Mouhamed,

Cela fait longtemps qu'il a averti l'opinion publique nationale, y compris le khénéral, sur la necessité d'appliquer les accords de Ndakarou. C ést son plein droit d'écrire à l'Union Européenne comme c'est le plein droit de Tawassoul de critiquer les relations anciennes mauritanie-israel.

====
Mouhamed a dit:


Cher Anonyme du 12 juin 2010 12:47

Dans ce cas il était plus judicieux d'abord d’alerter l’opinion publique nationale pour rester conforme à la sincérité et le respect que toute amitié réelle exige.



mouhamed

Anonyme a dit…

Cher A-,


Je n’ai fait que formuler des hypothèses sur certains faits attribués à un homme public peu importe sa nationalité. Les lettres en question sont largement décriées dans la presse locale qui ne sent pas dans l’homme une odeur de sainteté mais le soufre des intrigues. Pour être clair, je n’ai pas critiqué l’homme mais j’ai défini mon sens de l’amitié qui exclut le paternalisme et le mépris et encourage l’amitié et le débat d’idées sans personnification ni acharnement intitule. Tawassoul malgré tout est un parti mauritanien que je sache et les relations avec Israël n’ont jamais eu une assise en RIM .

mouhamed

Anonyme a dit…

une pensée à sanhaji
et bebe ba et bl

A-, le prof a bien parlé

d'ailleurs on ne peut être azizien et être contre le diplomate car aziz a fait campagne sous le signe de Daddah le grand, on n'oubliera pas les affiches les montrant ensemble

mais comme dit le prof notre puits de science machallah, le milieu politique est un milieu de petites frappes

il n'y règne que les coups bas, sournois perfides et ça les fait rire de s'attaquer à ce vieux monsieur bien amoureux de notre pays

tout français qui se pique de politique est perçu comme un colon

teyarkoum sans les français vous seriez aujourd'hui des villageois marocains algériens sénégalais et autres, ce que d'ailleurs pour la plupart vous l'êtes restés derrière vos discours nationaliste de pacotille

Anonyme a dit…

Monsieur de 12 juin 2010 16:02;


Vous êtes bien placé pour parler de pacotille, de ton site et des éloges du français et des français pour espérer un éventuel geste pour le supposé combat affiché du poète français que vous prétendez être.

L’appréciation notre évolution naturelle sans l’immixtion des français mériterait peut être une analyse plus étoffée et plus crédible et des outils plus sophistiqués au-delà de itayrkoum et le mépris des chers villages des pays voisins et frères.

mouhamed

Anonyme a dit…

ps

momo ce que vous dîtes là est très méchant

mais vous avez raison !

vive la france !

à bas les villageois de votre espèce qui ont détruit ce pays car vous êtes mentalement arriérés malgré ce verni de culture que vous étalez comme la confiture

vos tartines ne trompent personne

vous êtes les ennemis du pays
ennemis de l'avenir

fiers dépositaires d'un esprit primitif

racistes ! esclavagistes ! ignorants !

pour le reste: teyarkoum ba ! car les faits sont têtus

votre démocratie est française
votre constitution est française
vos institutions sont françaises
l'organisation de l'état même de votre armée est française

tout ce qui fait l'"état mauritanien est d'origine française

la france fait partie des fondements de l'état mauritanien

que vous le vouliez ou non !

même la charité est française ! ou européenne nçara que vous haïssez, ils vous nourrissent, et arment votre armée

la ferme !

quand tout un pays mendie à l'occident et se prépare à aller mendier et pour cela le pouvoir est prêt à négocier avec l'opposition qui ne tient qu'à cette mendicité

la ferme !

il faut dire merci à la france et à l'europe ou devenir comme vous mendiant et ingrat !

Anonyme a dit…

Je vois que le grand poète à laisser libre son instinct pour déverser la seule lumière qu’il possède et maitrise, merci ce ton ne m’intéresse pas et ne me fais pas réagir, je m’abstiens



mouhamed

Anonyme a dit…

ça tombe bien car croyez bien que je n'allais pas rester ici à base de kelimti kelimtac

c moi qui vous laisse ici

pas vous !

ciao

Anonyme a dit…

Séquelles du colonialisme, lègue de l’ignominie ou domination par procuration



Justement, on a rien hérité de la France et elle n'est pas venue pour nous faire hériter quelques choses. Elle est venue principalement pour piller, acculturer et humilier des gens qu'elle considérait et qu'elle considère toujours comme des sous humains. Des populations qu'elle voulait façonner pour assurer ses propres intérêts et garantir une inconsciente allégeance et éteindre en eux à jamais la flamme de la liberté et rétrécit leur horizon à sa dimension pour que l'indépendance ne soit qu’une domination par procuration.



Cette procuration est parfaitement assurée par les soldats inconnus d'une cause qui ne saurait être la leur. Une cause qui sous-entend beaucoup de mépris de soi, une glorification de la domination coloniale qui rend l’homme capable de refuser l’autonomie et l’indépendance soutenant son maintien en prison et son isolement du reste du monde et la référence à soi impossible.


Dans cette situation de substitution de rôles et de renversement des valeurs, où les opprimés s’approprient les valeurs et symboles de leur domination, perpétuant du même coup les conditions de leur aliénation sans espoir d’un développement culturelle endogène posant les vrais jalons d’une France d’outre-mer africain maintenue par procuration créant les conditions de la banalisation des séquelles de la période coloniale.


mouhamed

Anonyme a dit…

va dire ça aux haratines et nos négro-mauritaniens pour qu'ils envoient les arabes et l'arabité au diable !

couli ente vem

Anonyme a dit…

vas dire ça aux berbères aussi !

vas dire ça à 95% de la population dominée par l'arabité et l'assimilation de 5% d'immigrés

Anonyme a dit…

Momo,

Bichor chwey maa les French et les massara. Vous allez a Bruxelles. Notre zami bertrand n'a parle que de la trahison de l'esprit de Ndakarou et la nieme tentative des bidasses de tromper encore AOD qui cherche toujours un os, mais qu'il n'aura pas. Ce qu'a dit Prof Ely ma yinzad.Quel est le probleme de Tawassoul? Que azzizzo va leur donner un os apres? Tu te trompe enormement.

Anonyme a dit…

A-

momo a déjà écrit que les haratines sont des ingrats et leur malheur " prétendu"

lui adresser la parole est une marque de mépris qui se soigne par charité musulmane et compassion envers un esprit formolé primitif arriéré raciste esclavagiste mendiant et ingrat, bouffi d'orgueil comme la majorité de ses congénères qui confondent orgueil et fierté

mais n'ayant rien pour être fier sinon les fantasmes accrochés à l'arrière-train des arabes dont l'arrière du troupeau est venu jusqu'à nous

les voilà tout plein d'orgueil qui les rend aveugles et sourds car la vérité est trop dure à avaler alors ils veulent faire avaler leurs sornettes aux haratines , ils feraient mieux d'aller consulter sinon un professionnel de la santé mentale du moins un peu d'Histoire !

tout ce que les arabes ont apporté de bien c'est l'islam mais grâce à dieu le coran est unique et il dit que les bédouins sont les plus hypocrites de la création

sinon comment expliquer que notre pays islamique soit le repaire des voleurs et de l'injustice économique sociale politique et même religieuse quand on voit des oulémas se mêler de riba !

l'islam n'appartient pas aux arabes et certainement pas ces arabes-là !

dieu merci !

pourquoi les oulémas ne font pas contre l'esclavage ce qu'ils ont fait contre l'excision et le terrorisme

c'est la preuve que leur islam est orienté pour leurs intérêts et non les intérêts des musulmans

hypocrisie ! c'est pour ça que ce pays est maudit !

il faut retirer cet islamique que personne ne respecte ni l'état ni les commerçants

laissez l'islam tranquille

et continuez votre esclavagisme, votre politique et votre économie et vos commentaires d'ignorants !

Anonyme a dit…

momo ne te fache pas. Tu dis ce que tu penses et d'autres sont sur une autre planete comme moi. Sans vouloir insulter qui que ce soit, Birame a dit vrai sur les islamistes (un troupeau d'opportunistes), les oulemas (un troupeau d'ignorants)et notre religion qui est toujours mal interpretée comme le font les oulemas derrière ces terros qui se font tuer et tuer tout le monde pour forniquer avec des vierges dans l'au-delà.

Sur un autre sujet, un débat intelligent commence à s'instaurer sur la drogue et ce qui pourrait être derrière: faciliter la militarisation du bled (lien ci-dessous). Juste un petite hypothèse comme la fabrication d'AQMI qui n'en est plus une.

A-



http://themoornextdoor.wordpress.com/2010/06/09/cocaine-and-west-africa/#comment-2995

Anonyme a dit…

Yanis ya habibi enta vem? Le PMJD dans des problèmes. Si le turc a livré la marchandise, il faut qu'ils le paient. Qu'est ce que nous avons nous les mauritaniens? 90.000 $ ce n'est rien à comparer avec l'image du nom de la famille et de la tribu. Même si le turc a menti. Si cette histoire venait de canalh ou d'inimish el watan, ça va. Mais de France 24, c'est grave et je suis obligé de raser les murs en France.

A-


====

Mauritanie : Arrestation d’une présidente d’un parti politique et son mari pour escroquerie


Le procureur de la République près du tribunal de Nouakchott, Ly Mamadou Ciré, a ordonné jeudi 10 juin 2010, l’arrestation de Madame El Megboula Mint El Gharabi, présidente du parti mauritanien pour la justice et le développement et son mari Mohamed Salem Ould Baba Ould Jiddou, suite à une plainte du couturier turc Rajep Jeçur. Ce dernier affirme avait été victime d’abus de confiance et d’escroquerie de la part de Mint El Gharabi et son mari. Propriétaire depuis trente-cinq ans de l’entreprise « Cesur », célèbre pour avoir été couturier de l’ancien président irakien Saddam Husseïn, Rajep Jeçur a livré au couple mauritanien en question le 1er février 2010 à Istanbul sa commande en produits textiles d’une valeur de 105 000 dollars dont il a réglé une avance de 15 000 dollars, promettant de payer le reliquat à la livraison de la marchandise à Nouakchott. Contactée à plusieurs reprises, la présidente du parti mauritanien pour la justice et le développement a promis de régler le reliquat le 05 mars 2010 avant de proposer la date du 25 avril 2010. Le turc fait alors deux fois le voyage de Nouakchott pour amener ses clients à payer. Devant leur refus, il organise, fin Mai, à Nouakchott, un point de presse et déclare avoir été menacé par El Megboula Mint El Gharabi après lui avoir dit qu’elle « est dans son propre pays et qu’elle dispose de tous les moyens pour le faire plier et qu’il n’aura plus qu’à réviser leur accord en prenant en charge tous les frais de la marchandise, sinon, elle le trainera devant la justice ». La version de Mint El Gharabi est différente : « j’ai convenu avec le turc un accord en vertu duquel il me livre une commande en produits textiles de 62 000 dollars. J’ai eu à payer à Rajeb Jeçur 15000 dollars américains à Istanbul. Mais jusqu’à ce jour, aucune livraison n’a été faite et je veux qu’il me restitue mes 15 000 dollars ». La présidente du parti mauritanien pour la justice et le développement porta plainte devant le tribunal de Commerce de Nouakchott et passe ce soir sa première nuit au commissariat de police, avec son mari, en attendant « la fin de l’enquête ».

Mauritanie24

Anonyme a dit…

Lu pour Birame. Koita enta vem? A-

===

Droits de l’homme : la Mauritanie souvent critiquée, affirme vouloir « améliorer » ses pratiques
Ouestafnews – Le gouvernement mauritanien vient d’adopter un projet de loi visant à « améliorer la position de la commission nationale des droits de l’homme (CNDH) sur l’échelle de légitimité établie par les Nations Unies », a annoncé un communiqué parvenu à Ouestafnews.


Le gouvernement ne fournit pas cependant les détails sur les lacunes qu’il vise en combler par l’adoption de ce projet de loi, se contentant juste de préciser qu’il « va permettre à la Mauritanie de se conformer aux standards internationaux » en matière de droits de l’homme.

Malgré son adhésion à la Déclaration universelle des droits de l'homme de1948, à la Charte africaine des droits de l'homme de 1981, la Mauritanie est souvent critiquée par les organisations de défense des droits de l’homme qui y dénoncent régulièrement « l’esclavage encore pratiqué dans le pays » ainsi que la situation des négro-mauritaniens qui « souffrent de discrimination ».

Ainsi des milliers de négro-mauritaniens déportés à la suite des évènements sanglants qui avaient opposé communautés mauritaniennes et sénégalaises des deux côtés de leur frontière depuis la fin des années 80, demandent toujours à être indemnisés et que leurs terres leur soient restituées. Une bonne partie de ces déportées vivent encore au Sénégal et en Mauritanie, ainsi que dans quelques pays occidentaux où ils bénéficient du statut de « réfugiés ».

Par ailleurs les défenseurs des droits de l’homme en Mauritanie sont souvent victimes d’exactions ou de mesures répressives de la part des autorités de leur pays.



Vendredi 11 Juin 2010
Ouestaf News

Anonyme a dit…

http://www.globalwitness.org/media_library_detail.php/984/en/global_witness_uncovers_evidence_of_oil_exploratio

Anonyme a dit…

A anonyme du 12 juin 2010 19:06



Quand on démasque son niveau et sa substance si d'ailleurs il y'a un fond en dehors des insultes et des mensonges, la bassesse est facile et à la portée de tout le monde. Mais rassurez-vous je ne jouerais jamais sur le même terrain qui a ses adeptes. Par simple pudeur et respect de soi, je préfère rester indiffèrent à cette culture qui n’est pas la mienne.

On se dévoile et on signe pour édifier sur son sens de poésie.


mouhamed

Anonyme a dit…

A anonyme du 12 juin 2010 19:06



Quand on démasque son niveau et sa substance si d'ailleurs il y'a un fond en dehors des insultes et des mensonges, la bassesse est facile et à la portée de tout le monde. Mais rassurez-vous je ne jouerais jamais sur le même terrain qui a ses adeptes. Par simple pudeur et respect de soi, je préfère rester indiffèrent à cette culture qui n’est pas la mienne.

On se dévoile et on signe pour édifier sur son sens de poésie.


mouhamed

Anonyme a dit…

mon pauvre momo

tu crois me faire tomber dans un piège comme un enfant !

vois-tu, je suis presque comme toi

un presque parfait ano

mon courage a ainsi des limites ! comme le tien en la matière n'a jamais eu de commencement...

est-ce poétique comme réponse ?

Anonyme a dit…

A-

Tu dis "momo ne te fache pas. Tu dis ce que tu penses et d'autres sont sur une autre planete comme moi"

-----

Je ne cherche pas forcement à me placer sur une planète donnée pour plaire ou vexer mais je me donne la même pondération que tout le monde en cherchant au maximum d’éviter de personnifier le débat. L’essentiel est d’échanger dans un strict respect et un minimum de déontologie pour éviter la calomnie, les ragots et autres hobbies de certains intervenants en manque d’une solide argumentation.



mouhamed

Anonyme a dit…

tu parles !

Anonyme a dit…

Les gars,

Faut respecter Mouhamed. Il ne transmets que ce que beaucoup pensent tout bas. On oublies les petites divergences et on avance. Serieusement j'' apprend beaucoup via le débat entre Momo et Maatala. Il n y a que les imbeciles qui ne changent pas d'idées. A-

Anonyme a dit…

C'est beaucoup d'argent pour rien. A-
==

60 millions pour le RFD, 37 pour l’APP et…Zéro Ouguiya pour l’UPR


60 millions pour le RFD, 37 pour l’APP et…Zéro Ouguiya pour l’UPR !

L’argent (de l’Etat) arrivera bientôt à plusieurs partis politiques mauritaniens. Ces partis recevront leur subvention annuelle : pour 2010, le RFD d’Ahmed Ould Daddah recevra 60 millions d’Ouguiya, l’APP du président de l’Assemblée Nationale, Messaoud ould Boulkheïr, 37 millions d’Ouguiya ,l’UFP du trio Mohamed Ould Maouloud (petit Mao), Ba Bocar Moussa et Ould Bedredine : 37 millions d’Ouguiya, 24 millions d’Ouguiya pour le parti Adil de l’ancien premier ministre Yahya Ould El Waqf, 23 millions d’Ouguiya pour l’UDP de Naha Mint Mouknass, 22 millions d’ouguiya pour le duo Mintata-Ghrini du PRDR, 19 millions d’ouguiya pour Tawassoul, 18 millions d’ouguiya pour le parti Hatem de Salah Ould Hanena et 17 millions d’Ouguiya pour El Bedil de Mohamed Yehdhih Ould Mokhtar El-Hacen. La cagnotte a été fixée en fonction des sièges obtenus par les partis politiques au parlement suite aux élections législatives de 2006.

Aujourd’hui, cette donne ne reflète pas la réalité d’un champ politique en pleine mutation à cause du phénomène de la transhumance.

La première formation politique du pays, l’Union pour la République (UPR), qui regroupe en son sein aujourd’hui plus de 95% des élus du peuple, recevra de l’Etat pour 2010 zéro ouguiya et se contentera des donations de ses membres pour fonctionner.

Mauritanie 24

Anonyme a dit…

Une condamnation qui tombe mal pour l’UPR


Quoi de plus surprenant, en vérité, que de découvrir la condamnation de la fédérale de l’UPR, Mariem Mint Dahoud, par la chambre civile du tribunal de la moughatàa de Nouadhibou, à restituer une somme de trente mille Euros, en liquide, à une ressortissante espagnole répondant au nom de Sonia L.Aguilar.

Mariem Mint Dahoud, installée à Nouadhibou en 1999 avec son mari le colonel Mohamed Mahmoud Ould El Aouef muté à l’époque à la direction de la surveillance maritime, s’est lancée dans le milieu associatif. Elle rencontra, en 2009 à Las-Palmas de Gran Canarias, Sonia, dans le cadre d’une réunion des comités de pilotage d’organisations caritatives. Par la suite, l’espagnole remet la somme de trente mille euros à Mariem Mint Dahoud pour un investissement à caractère touristique à Nouadhibou. Multipliant les navettes entre Las-Palmas et Nouadhibou pour son organisation caritative, Sonia découvre que son argent n’a pas été utilisé pour les besoins du projet arrêté en commun accord avec Mint Dahoud. Elle décida alors de porter l’affaire devant la justice.

Cette condamnation tombe mal pour Mariem Mint Dahoud, fraîchement désignée par l’Union Pour la République (UPR) pour diriger sa fédération dans la capitale économique.

Mauritanie24

Anonyme a dit…

Entretien avec le juge Trévidic. Il donne une explication qui sied à Ould Chabaroux, Ould sidna et d'autres qui ont choisi le jihadisme violent. Il remplace le juge Jean-Louis Bruguière et il découvre des choses. C'est le juge le plus hai car il a découvert des choses que son predecesseur cachait. Et si le juge Trévidic heritait du dossier des 4 touristes tués à Aleg? Il l'aura certainement un jour ....

Tiens! Je lis actuellement un livre sur des entretiens entre le Juge Bruguière et le journaliste Jean-marie Pontant, intitulé "Ce que je n'ai pas pu dire", editions Pierre Laffont. J'essaie de voir ce qu'il bien voulu cacher en ne creusant pas trop le meurtre des moines de Tibhirine. Trévic a re-ouvert le dossier et il a pointé le doigt ...


http://www.rue89.com/entretien/2010/06/12/je-suis-un-juge-cow-boy-qui-sinteresse-aux-indiens-154449

Anonyme a dit…

Sur Trévidic et l'après-bruguière. Un vrai heros, ce Trévidic. Mwa

http://www.algeria-watch.org/fr/article/just/moines/coffre_fort.htm

Anonyme a dit…

les zamis,

La tête de cet article l'expression d'Alger parle des otages espagnols sequestrés en Mauritanie et non au Mali. Le reste de l'article n'a rien à voir avec cette assertion. Je n'ai pas mal lu du tout. Cela veut dire quoi? Les otages chez nous et non au Mali? En décembre, un papier du groupe MENAS - Sahara Focus sous la plume de Jeremy Keenan - parlait du lieu probable de detention des otages espagnols vers Tidjikja et non dans le Nord du Mali. Est-ce que c'est ce que ce Boufataf voudrait dire? Keenan et les algériens, c'est chien et chat. Mais glisser cette info, c'est indisposer Nouakchott comme dire dans le détail les attaques verbales de notre délegation contre les maliens à Alger. Une erreur du journal? A-
===

OTAGES ESPAGNOLS SÉQUESTRÉS PAR AQMI EN MAURITANIE

Benmokhtar mène des négociations secrètes
08 Juin 2010 - Page : 24
Lu 1042 fois


La bande sahélo-saharienne est devenue pour Al Qaîda au Maghreb islamique un sanctuaire pour le commerce des otages et le trafic de drogue.

L’émir de la zone VI d’Al Qaîda au Maghreb, Mokhtar Benmokhtar, mène des négociations secrètes par l’intermédiaire des autorités espagnoles. Deux membres de l’ONG Barcelona Accio Solidaria sont toujours détenus par l’émir d’Aqmi, Mokhtar Benmokhtar, alias Laâouar (le borgne), selon des sources concordantes. Enlevés depuis le 29 novembre dernier, Albert Vilalta et Roque Pascual, pour lesquels une forte rançon a été réclamée, selon une source proche du dossier, sont toujours séquestrés.
Aussi, selon des observateurs, les responsables espagnols s’inquiètent au plus haut niveau du sort de leurs deux ressortissants détenus par Al Qaîda. Benmokhtar réclame, en plus d’une rançon, la libération de ses acolytes écroués à Nouakchott. Dans ce contexte, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a effectué dimanche dernier une visite surprise de quelques heures à Nouakchott. Le diplomate espagnol s’est entretenu pendant une heure avec le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Aucune indication n’a filtré quant à la teneur de l’entretien même si des observateurs soutiennent que le sort des otages espagnols détenus par Al Qaîda a été au centre des débats.

Anonyme a dit…

Suite Article de l'expression d'Alger:

Jusqu’à présent, le gouvernement espagnol se refusait à tout commentaire sur la situation des deux otages espagnols, appelant seulement à la «prudence et à la discrétion». Une Espagnole et une Italienne d’origine burkinabée, retenues en otage par la branche maghrébine d’Al Qaîda au Mali, ont été libérées au cours du mois de mars dernier. Cette branche d’Al Qaîda détient toujours trois Européens, à savoir deux humanitaires espagnols et un touriste italien, tous enlevés en Mauritanie. En outre, depuis le 19 avril, Abou Zayed, lieutenant de Benmokhtar, tient dans ses griffes une nouvelle proie: un touriste français de 78 ans, Michel Germaneau, enlevé au Niger. Un autre otage, le Français Pierre Camatte, a été libéré le 23 février dans le nord du Mali, suite aux pressions exercées par la France sur le Mali. Toutefois, il a été libéré suite à l’élargissement par le Mali de quatre terroristes d’Al Qaîda au Maghreb (Aqmi). Plus d’une cinquantaine d’otages occidentaux ont été enlevés dans la bande sahélo-saharienne dont Al Qaîda au Maghreb islamique veut faire un sanctuaire pour le commerce des otages et le trafic de drogue. La justice mauritanienne a, le 25 mai dernier, condamné à mort trois Mauritaniens affiliés à Al Qaîda qui sont accusés de l’assassinat de quatre touristes français, fin 2007 dans le sud-est de la Mauritanie. Par ailleurs, selon des sources yéménites citées par «Radio-Orient», les autorités yéménites ont arrêté, ces deux derniers mois, plus de trente étrangers parmi lesquels figurent plusieurs Africains originaires, notamment, du Mali et du Niger. L’un des Français arrêtés, suivait des cours dans la même école que le Nigérian Umar Farouk Abdul Mutallab, le terroriste d’Al Qaîda qui avait tenté de faire exploser l’avion américain assurant le vol Amsterdam-Detroit, le 25 décembre dernier.

Mohamed BOUFATAH

Anonyme a dit…

Rien de nouveau, sauf repeter le faux. A-

==
L’EXPRESSIONDZ.COM (Algérie) 13 juin 2010

AL QAÎDA AU SAHEL : La menace permanente
dimanche 13 juin 2010

Les intérêts américains pourraient être frappés à n’importe quel moment par Al Qaîda au Maghreb.

Dans une déclaration officielle, le commandant-adjoint de l’US Africa Command, Anthony Holmes, souligne qu’Al Qaîda au Maghreb islamique pourrait frapper les Etats-Unis. Ce militaire justifie sa déclaration, formulée au conditionnel, par le fait que la branche d’Al Qaîda au Maghreb jouit de la complaisance des groupes terroristes affiliés à cette organisation transnationale en Afghanistan et au Pakistan. Pour ce commandant-adjoint, leur nombre ne dépasse pas les 300, mais le fait qu’ils soient très actifs dans au moins six pays du Sahel et les liens de complicité qu’ils tissent avec les tribus nomades et les réseaux de trafic, notamment de drogue, les rendent plus dangereux. Dans le même contexte, il a été précisé que l’organisation demeure insaisissable même si elle est épiée par les satellites et les avions de surveillance occidentaux. Quelque 300 terroristes sont ainsi surveillés par les services de renseignements des pays concernés, mais on n’arrive pas à mettre la main dessus. Pour ce commandant, c’est la situation géographique qui pose problème et notamment la topographie. La région, en effet, est un ensemble de paysages compliqués et désertiques. Les Américains ont longtemps cherché à appréhender les plus anciens émirs terroristes, tels que Mokhtar Benmokhtar sévissant dans la région du Sahel, en vain. Grâce aux liens de parenté qu’il a tissés avec les tribus du nord du Mali et les nombreuses complicités dont il dispose auprès des réseaux de trafic en tous genres allant de la drogue, armes et munitions jusqu’à celui des cigarettes, l’immigration clandestine et la revente des véhicules volés, il est devenu, à cet endroit même, le terroriste inexpugnable. Benmokhtar, pour contrôler une bonne partie du Sahel, a même contribué à rendre la vie sociale de certaines tribus plus décente en offrant des sommes d’argent. Aujourd’hui Al Qaîda au Maghreb prospère à l’ombre des rançons versées par les Occidentaux, pour la libération des otages, ce qui a aiguisé l’appétit des terroristes de cette nébuleuse. En effet, ces derniers agissant au Sahel détiennent actuellement trois otages européens (un Français et deux Espagnols, offrent une « fortune » à qui leur livrera un otage occidental, ont indiqué des sources à l’AFP.

Anonyme a dit…

Suite - le faux. confirme la surveillance de 300 barbus dans le desert, mais incapacité d'en attraper un. Mon oeuil. A-
==

Les opérations de kidnapping ont commencé en 2003 dans le Sud algérien, avec Abderezzak El Para, un vrai rival de Mokhtar Benmokhtar. 32 touristes avaient été pris en otages dont 16 seront libérés sains et saufs, suite à une intervention spectaculaire des commandos de l’Armée nationale populaire. Les autres ne retrouveront leur liberté qu’après le versement d’une « très importante » rançon de leur pays d’origine. S’ensuivirent plusieurs opérations d’enlèvement. Les derniers en date (cette année) concernent trois otages, actuellement entre les mains d’Al Qaîda. Dans ce contexte, rapporte l’AFP, l’un des meilleurs connaisseurs de cette nébuleuse terroriste, ayant dirigé la DST dans le cadre de la lutte antiterroriste, en l’occurrence Louis Caprioli souligne : « Le mot est passé où on achète des otages », ajoutant : « Les kidnappings sont maintenant le fait de groupes locaux, de truands de droit commun, parfois plus ou moins islamistes, qui revendent leurs prises. » Si les terroristes d’Al Qaîda au Maghreb s’acharnent de plus en plus sur les otages occidentaux, c’est aussi grâce aux rançons offertes par certains pays européens, un fait contre qui l’Algérie continue de militer. Les USA, la Russie et d’autres pays ont approuvé cette démarche et ont adopté la même attitude. L’ONU ne manquera pas non plus de criminaliser le versement des rançons au profit des terroristes. Malheureusement, certains pays européens comme la France, ont préféré négocier avec eux et se sont soumis à leur diktat pour la libération de leurs compatriotes. Le cas le plus édifiant a été celui de la libération de quatre terroristes par l’Etat malien en échange de l’otage Pierre Camatte, citoyen français.

Ikram GHIOUA

maatala a dit…

Salam

Cher momo

Je ne comprends pas la haine que certains Mauritaniens éprouvent et cultivent à l'égard des français et de notre passé coloniale qui fut l'un des plus doux de l'époque.

Les saoudiens, les Égyptiens, les tunisiens n'ont pas cette haine puérile à l'égard de leurs anciens colons.

Quelles sont les raisons de cette haine soudaine?.

Les colons ne sont pas la cause de notre faillite, les seules responsables de celle-ci sont les mauritaniens, ces ignares arrogants.

Ceci d'autant plus que les Français ont tout donnés aux maures (le pouvoir)alors qu'ils n'étaient pas les mieux placés pour l'avoir.

Daddah c'était le choix des français, car il était le mieux placé pour servir leurs intérêts.

Momo

Qui a donné ses sœurs en mariage au colon dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

"AUSTRIA

Après la publication, Page trois, de notre enquête sur le détournement des crédits et des médicaments destinés à lutter contre le sida en République centrafricaine (Le Monde du 15 mai), le responsable de la communication du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, Jon Lidén, nous écrit notamment :
AUSTRIA

"Ces derniers mois, des dysfonctionnements sont apparus dans le domaine de la gestion financière du programme tels que des procédures inadéquates de contrôle de gestion. Après de nombreuses demandes de clarification de notre part restées sans effet, et après avoir alerté le Conseil national de lutte contre le sida et l'instance de coordination nationale, le Fonds mondial a décidé un gel des fonds en octobre 2009. Le pays a été informé qu'en cas de besoins urgents concernant les médicaments le Fonds mondial pouvait cependant procéder directement à des paiements aux différents fournisseurs afin d'éviter toute rupture dans les traitements.

En janvier 2010, le Fonds mondial a été informé de ruptures de stock de médicaments. Une commande d'urgence devant couvrir au moins quatre mois de traitements a alors été immédiatement approuvée. Les médicaments étaient acheminés dans le pays une semaine plus tard.

Le Fonds mondial continue de travailler avec le pays afin de résoudre dans la transparence et dans les plus brefs délais cette situation et demande qu'un état réel de l'état des stocks en médicaments soit fourni. Le Fonds mondial rappelle avec la plus grande fermeté qu'il applique une tolérance zéro pour tout détournement de fonds, toute corruption ou mauvaise utilisation des fonds mis à sa disposition par les pays donateurs pour lutter contre les trois pandémies.

Lorsque de telles pratiques sont révélées, les fonds alloués à un pays sont immédiatement suspendus et, s'il s'avère qu'il y a bien corruption, malversation, le remboursement de ces fonds est exigé. Cela a été le cas à plusieurs reprises par le passé, les cas le plus récents étant ceux de la Mauritanie et des Philippines."

Source : Le Monde du 13.06.10

maatala

maatala a dit…

Salam

"sinon comment expliquer que notre pays islamique soit le repaire des voleurs et de l'injustice économique sociale politique et même religieuse quand on voit des oulémas se mêler de riba !"

--------------------------------

Le comble c'est que le pays s'appelle encore république Islamique de Mauritanie.

Une insulte à l'islam dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Il a dit au sujet de l'azzizzo" : "l'imposture".

Je dirais plutôt "l'étrange sensation de connaitre enfin ses limites" en se cognant contre le mur.

Azzizzo doit faire face à un système généralisé de corruption et une administration composée en majorité de prix nobles de la médiocratie.

Azzizzo gère le quotidien au gré du vent et de temps en temps, il en coince un pour se faire plaisir et faire croire que ses slogans de campagne ne furent pas que de l'attrape couillon.

Azzizzo fait comme tout mécano : il attaque la machine à coup de masse à l'époque du tout électronique dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Idoumou indique que les informations confirmant l’approbation de la COD de la proposition de dialogue du pouvoir sont dénuées de tout fondement
samedi 12 juin 2010

Le responsable de la commission de communication au sein de la COD, le Dr Idoumou Ould Mohamed Lemine a indiqué aujourd’hui, l’inauthenticité des informations affirmant l’accord de l’opposition sur la proposition de dialogue faite par le pouvoir.

C’est le site Taqadoumy qui rapporte ces précisions, faisant savoir que Ould Mohamed Lemine a été catégorique dans ses mises au point, soulignant que plusieurs médias se sont malheureusement relayés des informations non fondées sur la disponibilité de la COD au dialogue avec le pouvoir.

Toujours sur ce sujet, Idoumou a précisé que la position de la COD sur la proposition du dialogue est bien connue de tous, ajoutant qu’elle a été clairement présentée à l’opinion publique, au cours d’une conférence de presse tenue pour cette occasion par son président en exercice et chef de file de l’opposition Ahmed Ould Daddah.

Anonyme a dit…

Idoumou indique que les informations confirmant l’approbation de la COD de la proposition de dialogue du pouvoir sont dénuées de tout fondement
samedi 12 juin 2010

Le responsable de la commission de communication au sein de la COD, le Dr Idoumou Ould Mohamed Lemine a indiqué aujourd’hui, l’inauthenticité des informations affirmant l’accord de l’opposition sur la proposition de dialogue faite par le pouvoir.

C’est le site Taqadoumy qui rapporte ces précisions, faisant savoir que Ould Mohamed Lemine a été catégorique dans ses mises au point, soulignant que plusieurs médias se sont malheureusement relayés des informations non fondées sur la disponibilité de la COD au dialogue avec le pouvoir.

Toujours sur ce sujet, Idoumou a précisé que la position de la COD sur la proposition du dialogue est bien connue de tous, ajoutant qu’elle a été clairement présentée à l’opinion publique, au cours d’une conférence de presse tenue pour cette occasion par son président en exercice et chef de file de l’opposition Ahmed Ould Daddah.

Anonyme a dit…

Tout ça pour bruxelles ?. La COD n'a pas marché pour le cas de Oumoulkheir. A-
===

La COD marche le 16 juin
13/06/2010

La Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) organisera une marche populaire le mercredi 16 Juin à 16 heures a-t-on appris d’un communiqué de la dite coordination. La marche placée sous le thème : «L’accumulation des crises…preuve de l’incurie du pouvoir» débutera du carrefour BMD et se dirigera vers la place de la mosquée IBN ABBASS.

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

" Momo

Qui a donné ses sœurs en mariage au colon dit le fou ? "

les berbères lol

Anonyme a dit…

Je ne savaios pas que le gouvernement français pouvait influencer le Monde. Une explication claire sur les articles favorables à l'ex-junte et non favorables à l'opposition hétéroclite de notre fameuse crise. Tout se manipule. A-

http://www.rue89.com/2010/06/12/comment-sarkozy-fourre-son-nez-dans-les-affaires-du-monde-154578

Anonyme a dit…

pourquoi les berbères mauritaniens sont si complexés et adorent-ils tant le colon arabe ?
car ils ont été hartanisés lol culture, langue, tout a été assimilé
au point que ces berbères se prennent pour des arabes et se fâchent quand on leur dit qu'ils sont berbères comme un hartani convaincu d'être maure et qui récite l'histoire arabo-berbère comme les francophones qui ont appris " nos ancêtres les gaulois !" lol

Anonyme a dit…

http://khalilsow.blogspot.com/

khalil sow nous apprend que du plumpy'doz a été distribué à 9187 enfants au tagant

9187 comme vous voyez il y a le 18 au milieu c un signe de calcul perpétuel

look: 9x1x8x7 = 18x 28

éwa tech brevetée

18x1828 = 32904

som fait 18
chif multi font 18X 12

quelques com plus haut prouvent que

18x1812 = calcul perpétuel

preuve = 32616
som fait 18
muli 18x 12 molli !

éwa 18x1812 c déjà fait

merveilleux

Anonyme a dit…

ps l'article précise

" En sont bénéficiaires, les enfants du Tagant de la tranche d’âge de 6 mois à 3ans "

6x3 = kham lol

Anonyme a dit…

molli l'article précise

" Ces derniers reçoivent une dose d’un supplément nutritionnel dénommé Plumpy’doz administrée le 13 de chaque mois pendant 3 mois (Juin, Juillet, Aout)."

13 et 3 donc

look : 133x 18= 2394

dont la som fait 18
muli exactment 18x12

comme tout à l'heure hier avant hier le mois dernier

et bien sûr 18x 1812 ect ect

fantastique !

Anonyme a dit…

ps (Juin, Juillet, Aout).

Juin 4 lettres
juillet 7 lettres
Aout 4 lettres

look: 474 X 18 = 8532

dont la som fait 18

le plus ajid c la suite car la multi des chif ne donne pas de multi de 18, ça donne 240

mais pour ceux qui suivent la tech quand cela arrive il faut garder le nombre

look : 18x 18240 = 328320

dont la som 18
et muli 18x16

or 18x 1816 c un calcul perpétuel on l'a déjà fait jadis sous l'article disparu à cause d'une erreur tech

mais look: 18x1816 = 32688

chif multi font 18x 128

18x18128 = 326304
som fait 18
et multi 18x24

18x1824 = 32832

on l'a vu plus haut
som 18
multi 18 X16

18x 1816 c déjà fait

depuis le temps qui peut dire que le 18 et moi ne sommes pas liés

mais aziz est un ingrat !

Dieu me suffit comme témoin

Anonyme a dit…

Cher maatala,

Tu dis :
« Je ne comprends pas la haine que certains Mauritaniens éprouvent et cultivent à l'égard des français et de notre passé coloniale qui fut l'un des plus doux de l'époque. »

Ce n’est pas la haine mais le désir de se disposer de soi-même. Doux pour toi insupportable pour moi.

Tu dis :
« Les saoudiens, les Égyptiens, les tunisiens n'ont pas cette haine puérile à l'égard de leurs anciens colons. »

Impossible d’appliquer France-Afrique avec ces pays, il faut comparer ce qui est comparable. Il faut plutôt se demander pourquoi on a le même amour de France que certains pays voisins de l’Afrique sub-saharienne ou le pré-carré français ?

Tu dis :
« Quelles sont les raisons de cette haine soudaine?. »

Cette haine n’est pas orpheline !!!

Tu dis :
« Les colons ne sont pas la cause de notre faillite, les seules responsables de celle-ci sont les mauritaniens, ces ignares arrogants. »

Avec ce raisonnement, la traite noire pourrait aspirer à certaines circonstances atténuantes.

Tu dis :

« Ceci d'autant plus que les Français ont tout donnés aux maures (le pouvoir)alors qu'ils n'étaient pas les mieux placés pour l'avoir. »

Cet amour pour cette composante est plus fort que toi.

Tu dis :
« Daddah c'était le choix des français, car il était le mieux placé pour servir leurs intérêts. »

C’est une excuse de plus pour défendre tes colons

Tu dis :

« Qui a donné ses sœurs en mariage au colon dit le fou. »

Demande au fou qui avait bradé ses enfants sur les côtes .


mouhamed

Anonyme a dit…

à momo qui dit " dis dis dis "

nous disons :

" Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Tout Miséricordieux

(1). Dis: " je cherche protection auprès du Seigneur de l'aube naissante (2). Contre la méchanceté des êtres qu'Il a créés (3). Contre le mal de l'obscurité quand elle s'étend (4). Contre le mal de celles qui soufflent sur les nœuds (5). Et contre le mal de l'envieux quand il envie."

Anonyme a dit…

Monsieur du 13 juin 2010 21:27;

Merci je suis prenneur!!!

mouhamed

maatala a dit…

Salam

Cher momo

tu dis:

"Ce n’est pas la haine mais le désir de se disposer de soi-même. Doux pour toi insupportable pour moi".

Pourquoi faire le procès du colonialisme alors que 50 d'indépendance égale 50 ans de gâchis.

Pourquoi aller mendier chez cet occident honnis?

Pourquoi accepter son argent?

Style seul votre oseille nous intéresse et pas vos remarques car nous sommes indépendants.

Il faut être cohérent dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Momo tu dis:

"Tu dis :
« Les colons ne sont pas la cause de notre faillite, les seules responsables de celle-ci sont les mauritaniens, ces ignares arrogants. »

Avec ce raisonnement, la traite noire pourrait aspirer à certaines circonstances atténuantes.

---------------------------------

Laquelle des traites: celles des arabes ou des europeens?.


maatala

Anonyme a dit…

ça devient serieux ce debat entre momo et matalla deux verités en face: la haine de soi conduit à faire l'eloge sans mesure du colon, le vulgaire nombrilisme des pieds et torses nus entraine une mort certaine..tout est dans le juste milieux..maatalla toi l'anti esclavagiste n'oublies pas que les colons ont encouragé l'esclavage;.Momo n'oublies pas que si nous avons eté colonisés c'est que nous etions, nous somme colonisables...matalla dirait méme ,minables..
Toux deux vous honorez canal je vous respecte dirait le fou qui a livré ses soeurs et ses enfants sur la cote..

maatala a dit…

Salam

Momo

Tu dis: Tu dis :

« Ceci d'autant plus que les Français ont tout donnés aux maures (le pouvoir)alors qu'ils n'étaient pas les mieux placés pour l'avoir. »

Cet amour pour cette composante est plus fort que toi.

--------------------------------

Certains sont vraiment mal placés pour critiquer la colonisation, car ils lui doivent tout.

Momo

Mon amour pour cette composante est plus fort que moi, car dans ma famille, tu trouveras: du choumad, du chekroud, du vatimetou, du telji, du mouhamed mahmoud etc..

On ne se refait pas dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

C’est 50 ans d’indépendance sous tutelle économique et culturelle, L’indépendance réelle reste à conquérir. Contrairement aux apparences, la domination des anciennes puissances reste d’actualité.
L’occident n’est pas honni mais considéré à sa juste valeur pour exiger de lui la réciprocité, le respect et libre choix. On est parfaitement conscient qu’Il ne donne pas sans contrepartie car il impose une configuration qui nous est défavorable. Il nous pille, il nous impose des conditions pour pérenniser des termes d’échange inégalitaires.

Moi aussi je ne vois aucune raison objective pour ne pas être libre.

La majoritaire des « dons » ne provient pas de l’occident.


mouhamed

Anonyme a dit…

Laquelle des traites: celles des arabes ou des europeens?.

Les deux et meme une troisieme noire.

mouhamed

maatala a dit…

Salam

Momo

tu dis:

"Tu dis :
« Daddah c'était le choix des français, car il était le mieux placé pour servir leurs intérêts. »

C’est une excuse de plus pour défendre tes colons

---------------------------------

Je ne fait que te rappeler un fait historique : le choix de Daddah.

Ce sont nos colons momo, car l'histoire de la Mauritanienne est est un héritage commun.

Par ailleurs au vu du gâchis après 50 ans d'indépendance, je suis convaincu que si on faisait un référendum en maurtitanie sur le retour de la colonisation, tu serais surpris par les résultats.

J'ai de la gratitude envers les occidentaux( les peuples) car ils donnent toujours la pièce.

maatala

Anonyme a dit…

Cridem ne repond plus. Emmalou? A-

Anonyme a dit…

Cher maatala,


Vraiment désolé, c'est une faute de frappe, il faut bien sur lire nos colons. Je ne suis qu'un simple arabophone avec un français approximatif.


« Daddah c'était le choix des français, car il était le mieux placé pour servir leurs intérêts. »

C’est une excuse de plus pour défendre NOS colons


mouhamed

maatala a dit…

Salam

Momo tu dis:

"Tu dis :

« Qui a donné ses sœurs en mariage au colon dit le fou. »

Demande au fou qui avait bradé ses enfants sur les côtes .

------------------------------

Momo quand on donne ces soeurs en mariage au colon, on est mal placé pour les critiquer.

Ils font partis de la famille:

Les ould Weiss, ould Michel, et autres c'est le fruit d'une entente cordiale et non de la maltraitance.

maatala

Anonyme a dit…

wiyéééééé gam

" La majoritaire des « dons » ne provient pas de l’occident.


mouhamed "

c'est pour ça que bruxelles permet à aziz de dormir tranquille et à l'opposition de se réveiller

tu parles !

" dons"

c vrai que les vrais dons c'est les cousins algériens qui viennent envoyer quelques sacs de blés !

tant que nous serons aussi misérables pour recevoir en grande pompe tapi rouge et remerciement diplomatique de l'algérie des sacs de tieb , il faudra la fermer et mettre l'orgueil en veilleuse

tant qu'on pourra voir des kanes ex-ministres des finances écrire des poèmes d'amour au fmi et les chanter à Bruxelles, il faudra la fermer

tant que le gouverneur de la BCM se fera tout petit pour aller au USA quémander au FMI là encore, il faudra laisser l'occident tranquille car il vous nourrit !

le reste, les fables, l'orgueil , la fierté veyavi !

nous sommes un pays 49;5% de mendiants et 49,5% de voleurs

le 1% c'est des héros anonymes !

Aziz veut être un grand président ! très bien on le félicite mais il agit en oubliant qu'il n'a pas un radis, son armée est affamé et son pays endetté affamé et la mafia est partout

alors avant de vouloir faire de la diplo international avec les renards voisins plus riches plus puissants, il faut nettoyer le miroir et faire bichor

la mauritanie vice présidente de l'onu

woij'a ! on ferait mieux de se cacher mettre un grand rideau sur le pays avec une montgolfière qui annonce aux avions " pays en travaux !"

mais au lieu de ça notre ministre de l'inculture est partie jusqu'au bout du monde pour faire de nouakchott la deuxième ville capitale islamique 2011

nktt ville sans passé sans histoire alors que ce n'est pas les villes anciennes qui manquent avec au moins une histoire

regardez moi ça !

ils n'ont honte de rien, humilier le pays ils s'en foutent !

Anonyme a dit…

Cher maatala,


Ma modeste représentation, dieu merci, découle de mes convictions religieuses, culturelles et philosophiques qui considèrent l’être humain d’abord comme tel, élément unique d’un ensemble indivisible qu’on appelle l’humanité.

Par conséquent je ne peux concevoir un ordre ou un classement des différents groupes de cette belle et unique humanité.

En somme, toutes les langues, les cultures, les ethnies, les pays, les continents et les civilisations ne sauraient être classé ou stratifié que par un ordre inconsistant et subjectif.

L’état actuel du monde ne peut être que la sédimentation de l’évolution et l’apport des différentes composantes de toute l’humanité.

Ces postulats résument ma profonde pensée et mes convictions.

mouhamed

Anonyme a dit…

Je viens d'ecouter une interview assez longue de Seymour Hersh en 2007 et I'll dit bien que les US avient bien cache 19 barbus chez nous qu'ils avaient vite retire de l'Europe quand le New York Times ou le Washington Post avait dit que les pays europeens avaient des guantanamo.Ilparlait d'Abu Ghraib et la demission du General Teguba. Il a bien indique que les US avaient aide les militaires a faire le coup contre Ould Taya.Je vous envoie la video des que possible. Il a parle de la RIM, des prisonniers caches en Mauritanie a la 43eme minutes de son interview de 1 h 05 minutes.Samba ne connait certainement pas ce detail. Donc il n'a pas beaucoup compris ce qui est arrive a Sidioca. Juste un petit detail. Hersh est un journaliste d'investigation qui a sorti Abu Ghraib.

A-

Anonyme a dit…

Je viens d'ecouter une interview assez longue de Seymour Hersh en 2007 et I'll dit bien que les US avient bien cache 19 barbus chez nous qu'ils avaient vite retire de l'Europe quand le New York Times ou le Washington Post avait dit que les pays europeens avaient des guantanamo.Ilparlait d'Abu Ghraib et la demission du General Teguba. Il a bien indique que les US avaient aide les militaires a faire le coup contre Ould Taya.Je vous envoie la video des que possible. Il a parle de la RIM, des prisonniers caches en Mauritanie a la 43eme minutes de son interview de 1 h 05 minutes.Samba ne connait certainement pas ce detail. Donc il n'a pas beaucoup compris ce qui est arrive a Sidioca. Juste un petit detail. Hersh est un journaliste d'investigation qui a sorti Abu Ghraib.

A-

Anonyme a dit…

bien parlé momo sauf que tes convictions il te faut aller les chercher bien loin tellement elle se sont fossilisées car il t'en a valu du temps pour être si humaniste car c'est bien toi qui a dit que les haratines sont des ingrats et leur malheur prétentu

pensée d'ailleurs partagée par la majorité de tes congénères

cela dit maata et toi vous nous avez sorti là une argumentation bien lamentable sur un sujet qui mérite plus de respect

ça veut dire quoi " qui ont mariés leur fille au colon"

vous insultez là tous les métis de ce pays et que croyez -vous que vos femmes sont votre cheptel et qu'il faut les marier aux prétendus leurs

ça ne m'étonne pas de momo ce genre de raisonnement primitif mais maata ?

elles épousent qui elles veulent ! et d'ailleurs celles qui ont épousés le colon ne s'y sont pas trompés car à l'époque fallait voir la gueule des indigènes

quand on voit les photos des émirs les cheveux hirsutes plein de dheun , les yeux pleins de kol , le boubous très fatigués et les yeux de pillards , on imagine aisément la tête des administrés lol

maatala a dit…

Salam

Cher momo

Pour un arabisant, vraiment respect et félicitation.

Tu es la preuve vivante que l'on peut et doit être bilingue, voir trilingue (arabe, français et anglais).

Momo


Il ne faut pas porter de jugement sur les peuples occidentaux, car ils sont plus généreux que les nôtres.

Par ignorances beaucoup font la confusion entre les Etats et les peuples.

Je rappelle que les dirigeants Iraniens avaient accepter les secouristes américains sur leur sol lors du tremblement de terre chez eux.

Il faut aller au-delà de la rhétorique stérile à usage interne dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Mon ami

je suis un fervent militant de la cause féminine et l'émancipation de la femme.

Je suis pour que l'on impose le mariage civile pour vérifier le consentement des femmes.

Je ne supporte la réécriture de l'histoire coloniale, surtout quand elle est faite à dessein.

j'ai comme l'impression que l'on veut nous amener vers une guerre de civilisation.

La mondialisation est un métissage dit le fou

Maatala

Anonyme a dit…

Ahmed Samba,

Ton texte contient beaucoup de faux. Sidioca etait le cheval de Troie des militaires qui l'ont vite enleve. Il devait etre au courant qu' il etait au pouvoir pour le court terme.Par respect, je me tais sur ce sujet.
A-

Anonyme a dit…

cher monsieur du 13 juin 2010 22:48

vous dites:

« bien parlé momo sauf que tes convictions il te faut aller les chercher bien loin tellement elle se sont fossilisées car il t'en a valu du temps pour être si humaniste car c'est bien toi qui a dit que les haratines sont des ingrats et leur malheur prétentu»


Sauf mauvaise interprétation de votre part, je vous défie de me sortir le moindre indice dans mes différentes interventions qui appuie vos reproches, on peut avoir des avis différents voire opposés en conservant le respect et l’estime que chacun de nous doit à l’autre.

mouhamed

maatala a dit…

Salam

Lu sur ANI

"Drogue et terrorisme: Aqmi prélève sa dîme dans le Sahara


Nouakchott - Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) monnaye aux cartels de la drogue sa protection pour leurs trafics au Sahara, mais les jihadistes du désert sont loin d'être des "narcoterroristes", assurent des experts.


Les combattants d'Aqmi garantissent le passage des convois de cocaïne ou d'héroïne destinés à l'Europe et prélèvent leur dîme, selon des sources concordantes interrogées par l'AFP en Mauritanie, en Europe et aux Etats-Unis.

Mais, selon ces sources, ils restent pour l'instant de simples prestataires de services, attirés par les profits liés à ce commerce en expansion, mais réticents à s'engager dans une activité réprouvée par l'Islam.

Installés depuis près de quinze ans aux confins de l'Algérie, du Mali et de la Mauritanie, les combattants d'Aqmi ont participé à tous les trafics de la région, notamment des cigarettes. Celui de la drogue, en particulier la cocaïne venue d'Amérique du Sud, leur a ouvert des perspectives plus lucratives, et posé un dilemme.

"En fait, sur la drogue, ils sont divisés", explique à Nouakchott un magistrat spécialiste du dossier, qui ne peut être identifié.

"Il y a ceux pour lesquels, la drogue, c'est +haram+ (interdit), et qui n'y touchent pas. Et puis il y a ceux qui protègent les trafiquants, escortent leurs convois et touchent un droit de passage. D'autant que c'est destiné à empoisonner la jeunesse occidentale", ajoute ce magistrat.

Selon l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), chaque année, 50 à 60 tonnes de cocaïne venues d'Amérique du Sud et 30 à 35 tonnes d'héroïne afghane venues d'Afrique de l'Est remontent vers l'Europe à travers l'Afrique de l'Ouest, le Sahel et le Sahara.

En Février, l'armée mauritanienne a intercepté dans le Nord du pays un convoi de drogue escorté par des islamistes armés. "C'est la preuve d'une connection entre eux et les trafiquants", a assuré une source militaire mauritanienne à l'AFP.

maatala

Anonyme a dit…

The Huffington Post June 13, 2010


Christopher Paul, Ohio Terrorist, Has Al Qaeda Ties Revealed

ANDREW WELSH-HUGGINS | 04/12/10 11:07 PM |
COLUMBUS, Ohio — A convicted Ohio terrorist had ties to a man convicted of plotting an attack on a French island as well as an al-Qaida suspect who met with some of the Sept. 11 hijackers and told them how to reach Afghanistan to train for jihad, according to a federal court ruling.

Guantanamo Bay detainee Mohamedou Ould Salahi sent Christopher Paul a fax in 1997 asking for advice on where to send would-be jihadists, or holy warriors, and later referred to Paul as "a man of great respect in Al-Qaida," according to the ruling Friday by U.S. District Judge James Robertson in the District of Columbia.

Federal prosecutors had previously acknowledged the fax but had never said who sent it.

Robertson's order referred to the fax as a key piece of the government's evidence about Salahi's recruitment for al-Qaida.

Salahi met Paul in Afghanistan in 1992, apparently had contact with him in Germany in 1998 and then called him twice from Canada in 1999, according to Robertson's order.

The ruling by Robertson supported a previous order that the government release Salahi. Messages left with Paul's trial attorney and with the U.S. attorney's office in Columbus, which prosecuted him, were not immediately returned Monday.

The 9/11 Commission report says Salahi was known to U.S. and German intelligence a decade ago and was living in Germany when he gave instructions to four men about how to reach Afghanistan to train for jihad.

Three of the men later became Sept. 11 hijackers – Mohamed Atta, Ziad Jarrah and Marwan al Shehhi. The fourth was Ramzi Binalshibh, who helped coordinate the 9/11 plot and now faces trial.

Salahi was arrested in his home country of Mauritania late in 2001.

The ruling also provided new details about Paul's links to a Moroccan national also alleged to have ties with 9/11 terrorists. Karim Mehdi was sentenced to nine years in prison in France in 2006 in connection with alleged plans to attack the Indian Ocean island of Reunion in 2003, according to the U.S. State Department.

Friday's ruling said Paul may have visited Mehdi in Germany for three weeks in 1993 and again for several weeks in 1997 or 1998. When Paul was indicted, prosecutors said a search warrant had found a postcard in Paul's possessions addressed to him from "brother" Karim Mehdi. The State Department alleges Mehdi had ties to Ramzi Binalshibh and Ziad Jarrah.

Paul, 46, was the last of three Columbus-area men to plead guilty to charges they plotted separate terrorist attacks. Paul was sentenced to 20 years in prison last year and is scheduled for release in 2024.

He grew up in the Columbus suburb of Worthington where he was a star gymnast and known as a friendly and inquisitive student.

He was accused of joining al-Qaida in the early 1990s and helping teach fellow Muslim extremists how to bomb U.S. and European targets.

He pleaded guilty to one count of conspiracy to use a weapon of mass destruction in terrorist attacks, and prosecutors agreed to drop charges of providing material support to terrorists and conspiracy to provide support to terrorists.

The Justice Department accused Paul and two other men of discussing terrorist attacks during an August 2002 meeting at the Caribou Cafe coffee shop in Upper Arlington.

The other two also pleaded guilty: Nuradin Abdi in 2007 in connection with an alleged plot to blow up an Ohio shopping mall, and Iyman Faris in 2003 in connection with an alleged plot to destroy the Brooklyn Bridge.

Anonyme a dit…

voilà le lien pour accéder à cridem en rénovation mais actif sinon cridem devrait être opérationnel dans quelques heures ou un jour ou deux

je viens de mettre le lien chezvlane

maata tu peux le mettre sur canal si tu veux

http://188.165.209.218/index.php

tiens il se termine par 18 , c normal que je vous l'apporte !

ciao ciao

Anonyme a dit…

momo tu nies avoir déclaré avec une de tes formules que les haratines sont des ingrats et leur malheur prétendu

tu imagines bien que je ne vais pas fouiller canal à la recherche de tes propos, d'ailleurs je crois qu'ils ont disparu avec l'article de l'erreur technique

mais nous allons régler cela en musulmans

je jure au nom de dieu que soit tu as perdu la mémoire soit tu mens et que la malédiction de dieu sois sur moi si je mens

oses jurer aussi et ainsi et laissons Dieu régler cela tôt ou tard

Anonyme a dit…

Merci vlane pour le lien à Cridem.

Inimaginable que l'algérie prend on otage cette institution de l'UA.

A-

===

L’UA envisage de proposer une loi « stricte » et « claire » interdisant toute forme de paiement...:


...de rançons aux terroristes

Alger- L’Union africaine (UA) envisage de proposer une loi « stricte » et « claire » interdisant toutes les formes de paiement de rançons aux groupes terroristes pour la libération d’otages, tout en lui évitant d’être l’objet d’interprétations, a indiqué dimanche à Alger un responsable du Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme (CAERT).

« L’UA envisage de proposer une loi qui ne serait pas restrictive, ne laisserait pas cours à des interprétations et qui condamnerait le paiement des rançons, considérées comme source de financement du terrorisme », a déclaré le directeur par intérim du CAERT, Liess Boukraa, à l’APS en marge de la 4e réunion des points focaux.

En réponse à l’appel de l’UA, le Conseil de sécurité de l’ONU a renforcé le dispositif de lutte contre le financement du terrorisme, en introduisant dans sa résolution 1904 de dispositions criminalisant le versement de rançons aux groupes terroristes.










Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : APS via Midipress

Anonyme a dit…

Image parfaite du faux type, ce Khalil. A-
==

Clash entre Messaoud ould Boulkheir et Khalil Ould Tiyib:


Au cours de la plénière d’aujourd’hui, à l’Assemblée nationale, le député Khalil Ould Tiyib, dans le cadre des questions des députés adressées à la ministre de la fonction publique, Maty Mint Hamadi, pris la parole au nom des députés de la…majorité.

Fraichement transfuge de l’opposition, l’ancien adjoint de Messaoud Ould Boulkheir à l’APP n’a pas manqué de défendre le gouvernement en contrecarrant les propos d’un député de l’opposition, critique, à l’égard des indemnités des fonctionnaires.

« Ces indemnités sont importantes et il n’est juste de rejeter, à chaque fois, des choses positives, au motif qu’elles ont été faites par des militaires. Dans le monde arabe, en Afrique et même en France, le changement est souvent intervenu grâce à des officiers ; de ce fait leur rôle a toujours été positif » a dit, en substance, le député démissionnaire de l’opposition.



Intervenant, aussitôt, le président de l’Assemblée nationale, Messaoud Ould Boukheir, a invité le député à « entrer dans le vif du sujet des débats, au lieu de faire l’apologie des coups d’Etat ».

Réponse du député : « ma position par rapport aux coups de force est bien connue. Cependant, mon soutien au président Mohamed Ould Aziz découle de la politique de reforme entreprise par le chef de l’Etat ».






Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Canal RIM (Mauritanie)

Anonyme a dit…

El Hacen, sois sérieux. A-

==

La Mauritanie escompte décrocher 4 milliards de dollars de la rencontre de Bruxelles:


Selon El Hacen Ould Zein, conseiller économique du premier ministre, le gouvernement vise à obtenir 4 milliards de dollars durant le tour de table qui se tiendra les 22 et 23 juin à Bruxelles.

C’était dans le cadre d’une conférence donnée par le conseiller économique du P M à propos des faits économiques mauritaniens et des relations avec les partenaires au développement. Ould Zein devait préciser que le gouvernement mauritanien escompte obtenir le financement de 187 projets de développement dans multiples secteurs.

Il est à noter que l’union européenne avait suspendu son aide à la Mauritanie suite au coup d’Etat du 6 juin 2008 contre l’ancien président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.



La table ronde en vue sera donc l’occasion pour l’Union Européenne et les pays et organismes donateurs d’envisager l’aide à la Mauritanie qui en a exprimé le besoin au lendemain de l’élection présidentielle qui a porté Mohamed Ould Abdel Aziz à la tête de l’Etat.






Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Sahara Medias (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Cher monsieur du 14 juin 2010 01:05



Je ne peux pas écrire de telles sottises pour décrire aucune communauté au monde car j’ose espérer être plus subtil pour être intimidé. Ces genres de propos ne vont pas partie de ma culture et vous savez que chacun à sa culture.

Le défi reste valable et l’enjeu est l'honnêteté intellectuelle. Je l’aurais dit je le répèterais volontiers et à haute voix. Seule ma conscience et la déontologie justifient mes lignes rouges sans aucune autre considération.

mouhamed

Anonyme a dit…

Du courage momo. Mes respects pour toujours garder ton calme. Un ano ne prend pas les choses personnellement. L'essentiel est de faire passer ce qu'on pense et débattre avec les compatriotes, très bons citoyens.

Une question à tous: houwa Bruxelles hatha va marcher ou non? Avant c'était 2 milliards et ils n'ont pas pu monter un seul projet. Maintenant c'est 4 milliards avec les même gens. Quelque chose cloche.

A-

Anonyme a dit…

Malheureusement, l’équipe économique actuelle du pays est sans niveau pour concevoir un bon dossier ou autres choses. Cette promotion de l’incompétence risque de couter très cher au pays et pas seulement pour l’aspect mobilisation de nouveaux financements pourtant le pays regorge des véritables compétences bannies par un système chargé essentiellement d’exclure l’excellence.


mouhamed

Anonyme a dit…

L’inspecteur général militaire sort de sa réserve

Le colonel Hannena Ould Sidi inspecteur général des forces armées et de sécurité a crée il y a quelques jours une mission d’inspection de la 5eme région (Nema) uniquement pour apporter un soutien à une tendance politique à Bassiknou en butte à des difficultés après une campagne d’implantation controversée et contestée.
Après un bref passage par Nema le colonel Hannena ould Sidi s’est rendu à Bassiknou pour inspecter une unité dont l’inspection a été confiée à des sous-inspecteurs qui l’accompagnaient. Et sans leur demander de suite, le colonel Hannena ould Sidi s’est rendu dans les localités de Kinjerle,Klayva, Koussanna et Fassala (où il n y a pas de présence sécuritaire à inspecter) et la bas il à tenu à partir du 12 juin des meetings dans lesquels il a appuyé la tendance du narcotrafiquant Mohamed Mahmoud Ould Sidi candidat malheureux de l’opposition (Ely Ould Mohamed Vall) aux dernières sénatoriales. Le colonel Hannena Ould Sidi s’est ainsi départi de la réserve que lui imposent les lois utilisant l’uniforme le prestige et les moyens de son organe dans cette opération de trafic d’influence et de gabegie en plein désert en tenant des réunions et rassemblements politiques et promettant monts et merveilles à ceux qui soutiennent une tendance politique de Bassiknou comprenant des individus comme Mohamed Mahmoud Ould Sidi plusieurs fois cité dans des affaires de narcotrafic. Les populations de Bassiknou dénoncent cette situation porteuse de dangers pour la concorde sociale au niveau de Bassiknou. Ce genre de pratiques sont contraire aux orientations de la direction nationale et traduisent l’incurie l’irresponsabilité et la gabegie de leur auteur.

Anonyme a dit…

Hatha ce n'est pas un cadeau. C'est pour accompagner le trans-Saharan Gas Pipeline (TSGP) qui va du Nigeria, passe par le Niger et se branche sur les terminaux algériens pour approvisionner le marché de l'UE. Quand le TSGP aura abouti d'ici 2015, l'Algérie aura tout le monde par les couilles: tout le gaz du nigeria au Mali, en passant par la RIM et autres pays doivent se connecter au terminal algérien. Celui qui n'accepte pas, hop un coup d'état.

A-


===
EL KHABAR (Algérie) 14 juin 2010

La réalisation du tronçon de la transsaharienne, entamé en 2011
dimanche 13 juin 2010

Ghoul semble avoir trouvé une solution pour la relancer au niveau du Niger

Le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a affirmé, dimanche à Alger, que les travaux de réalisation du tronçon de la transsaharienne, situé sur 230 km sur le territoire nigérien débuteront d’ici une année au plus tard. Pour rappel, le ministre avait effectué une visite de travail dans ce pays pour y rencontrer les nouvelles autorités au sujet du financement de ce tronçon qui intervient dans une situation politique nigérienne sensible. Le financement de l’étude de faisabilité et les différents aspects techniques ont déjà été financés notre pays.

Dans une déclaration à la presse lors de sa visite d’inspection à certains projets relevant de son secteur à Alger en compagnie du ministre nigérien de l’Equipement, M. Diallo Amadou, M. Ghoul a indiqué que les travaux débuteront "vers la fin de l’année en cours ou le début de l’année prochaine" au niveau de ce tronçon devant relier Asamaka à Arlit et ce après que les financements nécessaires estimés à 100 millions de dollars aient été trouvés.

maatala a dit…

Salam

Il a dit:

"El Hacen Ould Zein, conseiller économique du premier ministre, le gouvernement vise à obtenir 4 milliards de dollars durant le tour de table qui se tiendra les 22 et 23 juin à Bruxelles.
----------------------------------

C'est tout le mal que nous souhaitons à notre pauvre pays( momo ente vem).

Par contre ce Doux rêveur serait plus inspiré en nous expliquant pourquoi le PM et quelques ministres passent le plus clair de leur temps à signer des marchés de gré à gré avec la chine, l'inde et autres pays Émergents au profit de leur parentéle.

Genre azzizzo cause toujours, mais nous on s'en met plein les fouilles dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Une pensée à mon ami Sanhaji qui se fait rare.

YA Bouye N'GOMOU CANALH VIH DEHIN WE CH'ROUT, HONE MOLI NYIRI BOUNA WE HAKOU dit le fou

maatala

maatala a dit…

Slam

Lu sur Taqadoumy

"Mauritanie : vers une levée de la réserve sur la Convention sur l’élimination de la discrimination à
14-06-2010
Un colloque sur la possibilité de la levée de la réserve générale portée par la Mauritanie sur la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme (CEDEF) est ouvert dimanche à Nouakchott.

L’objet du colloque est, selon son organisateur, le Mauritanien Hmaden Ould Tah, président du Forum de la Pensée Islamique et du Dialogue des Civilisations, est l’étude de la convention à travers l’examen critique mené par plus de 20 oulémas.

A la fin de leurs travaux, les participants au colloque vont émettre les recommandations liées aux réserves portées contre chaque partie de cette convention, a précisé Hamden Ould Tah.

Il a rappelé que la convention concerne non seulement le monde islamique, mais aussi le monde entier, notamment les chrétiens. Ces derniers ont porté plus de réserves que les musulmans eux- mêmes, a-t-il observé.

La Mauritanie a ratifié en 2000 cette convention, mais en émettant une réserve générale par rapport à certains points considérés comme en contradiction avec la loi islamique, a précisé Gr Beidy, conseiller juridique du ministère des Affaires sociales.

Ainsi, dans son article 15, la convention stipule : "les Etats parties reconnaissent à la femme, en matière civile, une capacité juridique identique à celle de l’homme et les mêmes possibilités pour exercer cette capacité".

Ce qui demeure fondamentalement contradictoire avec la loi islamique où les femmes ne peuvent pas dire la loi. En plus de cela, il faut deux femmes pour avoir la force d’un témoin. Il y a aussi une inégalité nette, en matière d’héritage entre l’homme et la femme où le Coran précise que "Pour l’homme, la part de deux femmes". (Xinhua)

Source : Afriscoop

maatala

Anonyme a dit…

momo,

Personnellement je pense que Hamden Ould Tah va sortir une foutaise sur cette convention. Birame a raison. Et twa?

A-
==
Mauritanie : vers une levée de la réserve sur la Convention sur l’élimination de la discrimination à
14-06-2010

Un colloque sur la possibilité de la levée de la réserve générale portée par la Mauritanie sur la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la femme (CEDEF) est ouvert dimanche à Nouakchott.

L’objet du colloque est, selon son organisateur, le Mauritanien Hmaden Ould Tah, président du Forum de la Pensée Islamique et du Dialogue des Civilisations, est l’étude de la convention à travers l’examen critique mené par plus de 20 oulémas.

A la fin de leurs travaux, les participants au colloque vont émettre les recommandations liées aux réserves portées contre chaque partie de cette convention, a précisé Hamden Ould Tah.

Il a rappelé que la convention concerne non seulement le monde islamique, mais aussi le monde entier, notamment les chrétiens. Ces derniers ont porté plus de réserves que les musulmans eux- mêmes, a-t-il observé.

La Mauritanie a ratifié en 2000 cette convention, mais en émettant une réserve générale par rapport à certains points considérés comme en contradiction avec la loi islamique, a précisé Gr Beidy, conseiller juridique du ministère des Affaires sociales.

Ainsi, dans son article 15, la convention stipule : "les Etats parties reconnaissent à la femme, en matière civile, une capacité juridique identique à celle de l’homme et les mêmes possibilités pour exercer cette capacité".

Ce qui demeure fondamentalement contradictoire avec la loi islamique où les femmes ne peuvent pas dire la loi. En plus de cela, il faut deux femmes pour avoir la force d’un témoin. Il y a aussi une inégalité nette, en matière d’héritage entre l’homme et la femme où le Coran précise que "Pour l’homme, la part de deux femmes". (Xinhua)

Source : Afriscoop

Anonyme a dit…

Lagdaf le chimiste fait quand même des choses utiles. La Somelec entrain de se rattraper.A-
===

Empower's Generating Plant Commences Construction
Posted on : 2010-06-14 | Author : Empower Limited

News Category : PressRelease


LONDON, June 14 /PRNewswire/ -- On 26 May 2010, the Prime Minister of Mauritania, Mr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, together with Luka Buljan, Empower CEO, laid the first brick during the Ceremony to mark the beginning of construction of the new Empower generating plant in the capital, Nouakchott.

Earlier in the year, Empower, a company focused on supplying fast and interim power solutions to the emerging markets, signed an agreement with SOMELEC, the Mauritanian national electricity company, for the engineering, procurement and construction of a 36 MW HFO-fired generation plant.

The plant will be located in an industrial area approximately 10 km south-west of Nouakchott. It will increase SOMELEC's installed capacity in the capital by around 70%, translating to an increase of 50% for the entire country. SOMELEC will then be able to decommission expensive emergency diesel generators currently in use.

Empower will build a plant consisting of 3 x 12 MW modular blocks, each comprising 3 medium speed engines from MAN of Germany at 4 MW each. The plant will include a tank farm that can store 8,000 tons of fuel and will connect into a new substation built by SOMELEC. The plant will run on heavy fuel-oil, the most affordable fuel currently available in Mauritania.

Luka Buljan, Empower's CEO, remarked: "This is a very significant and exciting day for Empower and the people of Mauritania. Our ability to provide electricity in a relatively short time period will mean SOMELEC can supply a more affordable and reliable power supply to the country."

SOMELEC has been working closely with Empower and chose the Empower solution due to the immediate availability of its equipment and its ability to install the plant in a relatively short time frame compared to that of conventional power stations. Following the completion of civil works, Empower's assembly and commissioning for the plant will take approximately 4 months.

About Empower

Empower is a wholly owned subsidiary of Globeleq, an experienced operating power company, actively developing energy solutions for the emerging markets. Empower provides affordable, flexible and simple power generation solutions tailored to satisfy the needs of utility, mining and large industrial customers. Using its proprietary containerised modular system, Empower can install capacity quickly to satisfy interim or long term power requirements.

SOURCE Empower Limited

Anonyme a dit…

ElyCom enta vem? X ould Y et le cousin ont sali ton image. Pas de prix de momo Ibrahim. A-
==
Le prix de la bonne gouvernance en Afrique ne trouve pas de lauréat


14/06/2010

Mo Ibrahim, magnat britannique des
télécommunications d'origine soudanaise, le 19
octobre 2009 à Londres © AFP



LONDRES (AFP) - dimanche 13 juin 2010 - 19h25 - Le jury du prix Mo Ibrahim, qui récompense d'anciens dirigeants africains pour leur action, a annoncé dimanche qu'il n'avait pas trouvé de lauréat adéquat, pour la deuxième année consécutive.

Ce prix, fondé en octobre 2006 par Mo Ibrahim, magnat britannique des télécommunications d'origine soudanaise, est décerné à d'anciens chefs d'Etat ou de gouvernement de pays de l'Afrique subsaharienne qui ont été élus démocratiquement, pour récompenser les pratiques de bonne gouvernance.

"Les critères pour le lauréat sont ambitieux, et le nombre de candidats chaque année est restreint. Donc il est possible qu'il y ait des années sans prix, quand aucun nouveau candidat n'émerge", a souligné M. Ibrahim, selon un communiqué de sa fondation.

L'an dernier le jury du prix, présidé par l'ancien secrétaire-général de l'Onu Kofi Annan avait annoncé avoir examiné une liste de candidats possibles mais n'avoir pas pu s'accorder sur un lauréat. Cette année aucun nouveau candidat n'a émergé, ont précisé les organisateurs.

Le prix peut être accordé à un ancien chef d'Etat ou de gouvernement de pays de l'Afrique subsaharienne qui a quitté leurs fonctions au cours des trois dernières années, en récompense de son action dans l'intérêt du public ou de son action caritative.

Mo Ibrahim a souligné que malgré la pénurie de candidats adéquats pour le prix, d'une valeur de cinq millions de dollars sur 10 ans et de 200.000 dollars versés à vie les années suivantes, sa fondation continuerait à travailler à la promotion de la bonne gouvernance en Afrique.

"De nombreux pays d'Afrique font de grands progrès, pas seulement dans le domaine économique, mais aussi en termes de gouvernance", a-t-il noté, relevant que l'index de gouvernance de la fondation, basé sur 80 critères, était en progression.

En octobre 2007, Joaquim Chissano, ancien président du Mozambique, était devenu le premier lauréat. Et en 2008, l'ancien président du Botswana, Festus Mogae, avait reçu le prix. L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, icône de la lutte contre l'apartheid, avait également été fait lauréat honoraire du prix en 2007.

AFP

Anonyme a dit…

Le Cercle des économistes français publie une contribution de notre compatriote Sidi Mohamed Ould Boubacar

Dimanche, 13 Juin 2010 22:10

Le Cercle des économistes français vient de publier une contribution de notre compatriote Sidi Mohamed Ould Boubacar dans le cadre d'un ouvrage collectif sous le titre " Le choc des populations- Guerre ou paix", paru aux éditions Fayard.

En faisant le constat que le vieillissement est un phénomène mondial auquel, seule, l'Afrique semble échapper à l'heure actuelle, Ould Boubacar analyse, dans un chapitre intitulé "l'exception africaine", les conditions qui peuvent permettre aux pays africains de tirer profit de leur dynamisme démographique pour relever les défis du développement et de la mondialisation. I

l convient de noter qu'outre les membres du Cercle des économistes, d'autres personnalités dont le prix Nobel d'économie Robert W. Fogel et l'économiste allemand Axel Börsh-Supan ont participé à la rédaction de cet ouvrage sous la direction de P. Dockès et J-H Lorenzi.

Source: SAHARAMEDIAS

maatala a dit…

Salam

Lu pour mon ami momo

"L'isolement d'Israël 01/06
Ou que l’on se tourne aujourd’hui, quelque journal que l’on lise, ce ne sont que condamnations à l’égard d’Israël. Mêmes les amis fidèles de ce petit Etat, né dans les circonstances tragiques qui résonnent encore dans nos consciences, se désespèrent du chemin qu’il emprunte.

L’opération militaire d’hier, tragique, inutilement violente, politiquement désastreuse, n’est que le révélateur d’une dégradation plus ancienne. Les opérations militaires menées au sud Liban, puis à Gaza, un blocus qui ôte la dignité et l’espoir à des populations entières, finissent par construire une réalité tragique qui obscurcit l’avenir d’Israël et peut même susciter des questions sur les valeurs qui animent aujourd’hui cet Etat.

Les questions, après tout ceci, apparaissent relativement simples. Comment briser le carcan dans lequel s’enferme lui même ce pays? Comment provoquer le sursaut, la prise de conscience de ce qui s’apparente à une marche vers le malheur? Comment orienter différemment les esprits? Comment retrouver l’espoir?

Les réponses, hélas, sont autrement plus complexes que les questions. La politique actuelle de l’Etat d’Israël nourrit les pires fanatismes. Et c’est en s’appuyant sur ces fanatismes, évidemment réels, que ses théoriciens en justifient l’application. Assurés de la force de leur armée, ils négligent l’isolement croissant, l’incompréhension générale. Certes, la force peut procurer l’illusion d’une forme de sécurité immédiate. Mais ce n’est pas ainsi que les peuples peuvent espérer fabriquer leur avenir.

jean michel aphatie

maatala