mardi 20 juillet 2010

Le bug de l’U.F.P

Que se passe-t-il à l’U.F.P ? Là-bas, il y a comme un bug ; on dirait que le disque rayé ne peut plus être débranché alors on entend encore parler des accords de Dakar ! La C.O.D voulait la perte d’Aziz avant la nappe de Bruxelles maintenant que le plat est passé avec force félicitations au cuisto, on se rabat contre le malheureux P/M désormais responsable du fiasco assietto-politique qui fit passer l’opposition de la salive de Dakar au ventre creux de Nouakchott.
Parler encore des accords de Dakar, c’est comme parler du retour éventuel de Sidioca au pouvoir ! Il y a comme un bug ; on dirait qu’à l’U.F.P, comme ailleurs du reste, le choc psychologique fut aussi pénible qu’impossible à encaisser. Pourtant, il faut passer à un autre disque. Ce n’est pas les musiques entraînantes qui manquent sauf que le peuple semble difficile à faire bouger tant on lui fit faire toutes formes de pas : du tango langoureux plein d’espoir au rock endiablé qui espérait le second tour en passant par les slows à l’heure de signer les fameux accords de dakarou ndiaye bountou degue !
Le peuple a dansé avec tous les danseurs mais le peuple a choisi un certain 18 juillet de respirer un peu, il a donc choisi de marcher au pas ! Ce pas-là, pas à pas, pas régulier serein sous le haut commandement d’un général civilisé, ce pas-là, le peuple l’a trouvé plus reposant que les danses endiablées où il n’y avait plus rien de civil dans les pas car les maîtres danseurs finirent par danser chacun avec un militaire !
Ewa, le peuple s’est dit que si les maîtres danseurs dansent avec les militaires, vaut mieux directement marcher avec le militaire plutôt que danser autour… Bilan, victoire au premier tour du marcheur pendant que les danseurs prirent le vertige à force de tourner autour comme des tsé-tsé…
Ewa, maintenant l’heure est à la marche et ceux qui ne savent que danser réclament la danse de Dakar comme la danse des canards boiteux…
Courage aux braves danseurs de la grande époque de toutes les danses ! Aujourd’hui, il faut lever le pied, se reposer un peu, laisser l’esprit prendre le pas sur le vertige de la défaite et oublier le temps de la danse et apprendre à marcher droit…
C’est tout ce que nous vous souhaitons !
Vlane

320 commentaires:

1 – 200 sur 320   Suivant›   Les plus récents»
Bebe BA a dit…

Vlane,

Ils ont bien le droit de rouspester vu qu'ils sont allés vendre le vieux et maintenant, ils rendent compte qu'ils se sont avoir comme des bleus par ton général bien aimé, lol

Mais j'aimerais bien savoir ce qu'ils esperaient en signant ces "accords" là? et quelles sont les clauses qui n'ont toujours pas été appliquées?

Pour ce qui est du PM, Maouloud a raison, on peut avoir plus médiocre mais pas aussi con!

Anonyme a dit…

salut bebe

je tiens à dire à ceux qui ont remarqué qu'il manquait " le hold-up de tawassoul" que lm n'a pas censuré l'autre partie de l'article qu'on peut lire ailleurs mais c moi qui n'ai envoyé à lm que cette moitié car l'autre concerne un sujet traité déjà par un certain nombre d'articles à la suite et bien des lecteurs dont moi-même ont estimé que ct un peu too much pour un même sujet ce qui ne m'empêche pas d'en parler chez moi comme chacun chez soi fait ce qu'il veut !

maata ente vem lol

LM® a dit…

salut
Bebe ils espéraient une part du gâteau.

ils devraient être comme toi avoir des principes comme l'autre soir au resto quand tu as refuse le poisson car tu tenais à ton verre de lait du soir malgré l'insistance de nous autres (sanhaji,apprenti poète,valan et moi).alors tous ce grabuge n'est qu'une histoire de kossam mal digéré à Dakar

LM

Anonyme a dit…

Bonjour,
En tirant à bout portant sur le PM, L'UFP joue dans les temps morts du match de Dakar remporté avec brio par le général.
la dernière potion avalée après le succès du gouvernement à bruxelles. Alors on s'attaque au PM esperant un remaniement qu'ils souhaitent ramener quelques têtes de turcs maniables.
Cette danse est ancienne la réponse du président à ces sirènes de Ufp doit être ceux qui ont ramener les sous devront rester pour la mise en oeuvre de leur programme.
filsdubled

Anonyme a dit…

voilà un principe important en boletic ne jamain boir du lait apres avoir manger poisson merci lm pour cette idée de genie

Anonyme a dit…

bebe c'est pas le général bien aimé c'est le surveillant général bien aimé !

lm il faut respecter la conversion de sanhaji qui désire qu'on l'appelle désormais znagui !

la lutte continue lol

Bebe BA a dit…

LM, ils auraient demandé l'avis d'un expert pour le kossam, lol

Sincèrement, à quoi cela sert de nous rabattre les oreilles avec cette histoire? même znagui (sanhaji) en a marre!
D'abord, on refuse de discuter avec des putschistes, puis on change d'avis, ensuite on va aux élections, pour finir on estime qu'on été volé et manipulé (par qui?)et pour couronner le tout, on accuse la france d'être impliqué et comme ça servi à rien on veut la tête (s'il en a, lol) du PM

On a jamais vu une opposition aussi indécise!

Vlane,

Le tawassoul n'a pas été sympa en ne souhaitant pas l'internationalisation de ce problème d'esclavage, on se rappelle que B.Messaoud a été jusqu'en aurope pour les defendre!

Anonyme a dit…

cridem se fait entendre !

Urgent : Mohamed O Abdel Aziz sur le point de brader 50. 000 Hectares de terres aux Saoudiens... :

...dans la Moughata'a de Boghé.


Ce n'est plus qu'une qestion de jours. Depuis le 07 de ce mois un avis préfectoral collé sur les murs de la préfecture et destiné au public est venu nous la confirmation de ce qui est en point de devenir le plus grand scandale foncier du siècle inauguré sous l'ère du général putschiste limogé.

Ces 50 Mille hectares sont repartis comme suit: 10. 500 Hectares das l'arrodissement de Dar El Barka qui regroupe trois communes (Dar El Avia, Ould Birome et Dar El Barka) et 40 Mille Hectares partant de la commune de Boghé jusqu'à Aleg. Ces terres seront bradées à la Société Tabouk-Eziraiya- Groupe Errajihi (Royaume d'Arabie Saoudite).

Plus grave, aucun élu n'a été mis au courant de cette affaire aux contours encore flou encore moins les populations autochtonnes qui commencent à sortir de leur réserve petit à petit.

Au mois de juin dernier, une mission dépêchée par l'Etat Major de l'armée nationale et composée de trois Colonels accompagnée d'officiers de l'armée Yéménite ont sillonné la vallée jusqu'à Boghé pour faire les déblais nécessaires avant l'arrivée des Topographes.

A ce jour, tout le travail de Topo est achevé. Si le président de la république venait à signer le décret accordant ces terres à l'homme d'affaires, les populations autochotones et nomades vivants dans cette zone vont tout simplement déménager pour aller vivre ailleurs. C'est tous les espaces agropastoraux du Brakna qui seront bradées à des étrangers au détriments des nationaux. Une situation qui mettra en péril la vie des populations du Brakna. (affaire à suivre)

Thièrno Souleymane du Quotidien de Nouakchott

Anonyme a dit…

où est passé couly?

j'espère qu'il n'est pas tombé dans la marmite vide ! il a dû s'évanouir dedans !

Anonyme a dit…

bebe

tawassoul chasse sur place sur les terres de l'esclavage, le linge sale se lave en famille lol

chacun croit laver plus blanc que son voisin, et entre blanco, on peut se mettre d'accord sur le degré de lessive à employer alors qu'à l'étranger on veut laver plus blanc que blanc lol

tu as lu ce que je pense de la discrimination positive!

finalement chasser le sujet naturel , il revient au galop, on n'échappe pas à l'actu

maata toujours vem lol

Anonyme a dit…

aux dernières nouvelles, A- a reçu des renseignements polaires un lien anti-personnel lol

ciao ciao

maatala a dit…

Salam

"Un "esclave marron" cherche à récupérer sa famille
20-07-2010

Il s'appelle Mohamed Ould Salem. Il est né en 1958 à Bassiknou. Il est esclave marron. Il cherche à retrouver sa famille qui travaille encore chez ses maîtres. Il a adressé en ce sens une lettre au Ministre de l'Intérieur, lui sollicitant d'intervenir. Une affaire flagrante d'esclavage, dit-on. Toutes les informations révélées dans cet article ont pour source ladite lettre.

Les parents de Mohamed, Salem Ould Abdellahi et Lalla Fatma Mint Samba, étaient asservis, comme esclaves, par le sieur El Mourtaja Ould Moulaye Ely, de la tribu Aoulad Daoud (Eoulad Allouche Balla). Ils ont fui leurs maîtres en l'abandonnant lui et sa sœur Fatma El Kheïr, au moment où ceux-ci n'avaient pas encore atteint l'âge de la maturité. Lui, Mohamed, servait alors chez le frère d'El Mourtaja, Selmane.

Sa sœur servait chez le cousin du maître, Hbib Ould Haïdda. Mohamed et fatma Lkheïr, comme leurs parents, ont goûté toutes les amertumes de l'esclavage: élevage des animaux, cherche de l'eau aux puits loin et profonds (par exemple les puits de Lekmeïza, Boumedian, Outeïd Arkas… à Bassiknou sur les frontières avec le Mali).

Un jour, la famille Ehl Moulaye Ely quitte la Mauritanie pour loger près d'Ehl Daye Ould Youbba (de la tribu Tourmouz) à Bougraïra au Mali. Là, Mohamed Ould Salem trouve son âme-sœur en la personne de Tchicha Mint Maatalla, une des esclaves d'Ehl Daye. Le couple aura dix fils: Lbechir, Lmahfoudh, Abdellahi, Bel'id, Messaoud, Lalla Fatma, Oum Aïcha, Khdeïja, M'barka... Et comme le veut la coutume, leurs fils sont divisés entre les deux familles des maîtres pour y servir d'esclaves: Lbéchir chez Bouzeïn Ould Daye, Lalla fatma chez Mahfoudh Ould Dik, Khdeïja chez Ikebbrou Ould Moulaye Ely, Mbarka chez Moulaye Brahim Ould Mohamed, le reste chez Daye Ould Youbba.

Mohamed n'a jamais connu le chemin de l'école. Sa vie se limitait à suivre les troupes jour et nuit. Sans aucune contrepartie. Il a subi toutes les sortes de violence, notamment la violence corporelle. Il n'a jamais oublié ses parents, bien qu'ils l'aient quitté très petit et l'aient laissé chez leurs maîtres dans des conditions qu'eux-mêmes n'ont pas pu supporter. Il regrette, surtout, le fait qu'il ait été privé de la tendresse de ses parents.

maatala a dit…

Il y a trois ans, il est informé de la maladie de sa mère à Bassiknou. Il demande à ses maîtres de le laisser lui rendre visite. Mais, en vain. Une nuit, il décide de les fuir. Il part à Bassiknou. Il amène sa mère pour la soigner à Nouakchott où elle est décédée. Il retourne à Bassiknou pour rester à côté de son père et ses frères. Pour un bon musulman qu'il est, le reste de la vie d'un parent vaut mieux que ce bas-monde et tout ce qu'il contient. Un mois après, deux de ses fils, Mbarka et Bel'id, fuient leurs maîtres pour le joindre. Ensuite, c'est le tour de leur oncle, Zeïda Ould Maatalla, qui laisse derrière lui sa femme.

Un an et demi après, Mohamed décide de retourner à Bougraïra pour récupérer sa famille. Avant d'exécuter, il passe voir le hakem de Bassiknou pour l'informer de ses souffrances et celle de sa famille. Le hakem lui dit qu'il n'y peut rien. Ensuite, lui, son fils Bel'id et l'oncle de celui-ci, Zeïda, quittent Bassiknou pour Bougraïra. En route, ils se disent utile de voir le préfet de Léré au Mali. Mais, des cousins de leurs maîtres, influents au Mali, les en empêchent. Ils continuent la marche à pied vers Bougraïra. En route, une maladie au niveau de la jambe de Mohamed l'empêche de continuer. Il reste chez une famille touareg. Les autres continuent la marche. Arrivés à Bougraïra, ils prennent la famille de Zeïda et disparaissent dans la nature. Leurs maîtres suivent leurs traces.

Et par hasard, ils trouvent Mohamed chez la famille touareg. Ils l'arrachent à la famille avec l'assistance de leur fils Baba Ould Daye Ould Youbba qui est de l'Armée nationale. Ils ligotent Mohamed et peu après, une voiture arrive avec, à bord, son fils Bel'id et la famille Zeïda, tous ligotés. Ils les bastonnent devant lui. Puis, une autre voiture vient pour ramener la famille chez leurs maîtres à Bougraïra, alors qu'une autre voiture passe pour les prendre, lui et Zeïda, et les jeter près de Loukmeïza, fatigués, assoiffés, sans eau, et après avoir arracher à Mohamed une somme de cent dix mille francs CFA qu'il avait avec lui. Ils marchent à pied, jusqu'à Agour, où ils trouvent une voiture qui les amène à Bassiknou.

Le jour suivant, ils sont partis au commissariat de police qui a pris connaissance de cette affaire et les renvoient au commandement de la gendarmerie nationale à Bassiknou. Après les avoir auditionnés et après avoir pris connaissance de la torture dont ils étaient victimes et dont les cicatrices étaient encore sur les corps, la Gendarmerie les renvoie au hakem. Le chef de la brigade de Gendarmerie les accompagne chez le hakem qui, après avoir vu les traces de violence dont ils étaient l'objet, il leur dit que si les faits s'étaient déroulés sur le territoire mauritanien, il trouverait rapidement une solution à ce problème.

C'est là que Mohamed a décidé de venir à Nouakchott pour chercher l'aide en vue de retrouver sa famille.



Synthèse: Mechri Ould Rabbany

La Tribune N°510 du 19 juillet 2010

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour Momo

Il a dit:

"Un jour, la famille Ehl Moulaye Ely quitte la Mauritanie pour loger près d'Ehl Daye Ould Youbba (de la tribu Tourmouz) à Bougraïra au Mali. Là, Mohamed Ould Salem trouve son âme-sœur en la personne de Tchicha Mint Maatalla, une des esclaves d'Ehl Daye. Le couple aura dix fils: Lbechir, Lmahfoudh, Abdellahi, Bel'id, Messaoud, Lalla Fatma, Oum Aïcha, Khdeïja, M'barka... Et comme le veut la coutume, leurs fils sont divisés entre les deux familles des maîtres pour y servir d'esclaves: Lbéchir chez Bouzeïn Ould Daye, Lalla fatma chez Mahfoudh Ould Dik, Khdeïja chez Ikebbrou Ould Moulaye Ely, Mbarka chez Moulaye Brahim Ould Mohamed, le reste chez Daye Ould Youbba.


Momo ente toujours vem dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur Taqadoumy

Je crois que l'administration,doit donner des instructions aux Walis, Hakems et la gendarmerie pour punir les maitres d'esclaves;il y a des lois pas existent,il faut une application stricte.La faute,c'est l'administrations,elle est esclavagiste.Je pense que le president de la republique doit faire res exemples en limogeant des Walis et Hakems si de telles pratiques se font dans leurs regions ou departements.Il faut banir completement ce phenomene en prenant des mesures d'accompagnemts justes ,egalitaires au niveau politique et sociale.Ce phenomene d'esclavage son elimination doit etre un objectif national.Merci Ould Abdel Aziz de faire de ce phenomene un objectif national pour son elimination...Ecrit par chita (Visiteur)

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"je remerci Jemille Manssour pour l'intervention qu'il a faite devant l'assamblee nationale pour reconnaitre qu'il y a encore des esclaves en mauritanie en plus la conference que son parti a fait pour ne parler que du phenomene de l'esclavage.Voila des hommes politiques qui sont soucieux des problemes de leur pays,vous etes remercie.Je vous demande de contunier le combat,nous sommes extremement senssible a tous ce que vous faites pour eraduquer ce phenomene abject qui est l'esclavage et en plus illegitime en mauritanie jamais des guerres saintes...Ecrit par chita (Visiteur)

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"C'est le 2eme cas grave et avéré depuis l'arrivée de Aziz au pouvoir apres celui plus flagrant de l'Adrar ou un ex- colonel tres influent est impliqué et dont le problèmea atteri sur la table de ould Beilil.
Mais aucune suite ne sera donnée et on a l'impression que les autoritées régionales ont des instuctions pour fermer les yeux sur tout cequi peut l'etre et c'est clair.Ecrit par jus_ce (Visiteur)7. 20-07-2010 09:51Ould Abdel Aziz,voit cette administration qui accepte des actes barbars.Il faut donner des instructions fermees aux autorites administratives et judiciaires pour eraduquer cet odieux et abject phenomene esclavagiste.Il y a des textes; mais l'application manque au niveau des Walis,Hakems et Brigades de Gendarmerie;je vous demande Monsieur de la Republique de prendre ce phenomene d'esclavage,vous meme en main pour l'eraduquer...Ecrit par Ould Samba (Visiteur)

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur taqadoumy

"C'est le 2eme cas grave et avéré depuis l'arrivée de Aziz au pouvoir apres celui plus flagrant de l'Adrar ou un ex- colonel tres influent est impliqué et dont le problèmea atteri sur la table de ould Beilil.
Mais aucune suite ne sera donnée et on a l'impression que les autoritées régionales ont des instuctions pour fermer les yeux sur tout cequi peut l'etre et c'est clair.Ecrit par jus_ce (Visiteur)7. 20-07-2010 09:51Ould Abdel Aziz,voit cette administration qui accepte des actes barbars.Il faut donner des instructions fermees aux autorites administratives et judiciaires pour eraduquer cet odieux et abject phenomene esclavagiste.Il y a des textes; mais l'application manque au niveau des Walis,Hakems et Brigades de Gendarmerie;je vous demande Monsieur de la Republique de prendre ce phenomene d'esclavage,vous meme en main pour l'eraduquer...Ecrit par Ould Samba (Visiteur)

maatala

maatala a dit…

salam

lu pour momo sur taqadoumy

"Desormais, on donne raison à biram
Biram yeweylou n'a pas menti
MOI maintenant je suis avec BIRAM c'est affreux abominable
Yebouye asmah enna
aprés cette histoire je serait esclave de ta Bravoure
ta perséverance,ta loyoté, ton abnegation, ta rigeur, ta force de volonté
et je vois que tu imite le prophéte(psl) dans sa lutte contre QURAICH
SON HADITH SAHIH WA LLAHI LOW JAALOU CHEM SE DE LAISSER CETTE AFFAIRE .....
On te traite d'extremiste, de fou - de paranoiaque mais helasEcrit par dectour mouritan (Visiteur)

maatala

Anonyme a dit…

sacré maata !

Anonyme a dit…

à lire chezvlane

" Que peut faire aziz entre ce marteau et cette enclume ? "

Anonyme a dit…

Anonyme du 20 juillet 14:44

Je vais bien et je continue a' vous lire. Malheureusement une situation strictement prive'e m'empeche de participer comme je veux. Des que tout est stabilise', je reviendrai. D'ici la', je me contenterai de vous lire.

Il faut relire mes anciens ecrits a' propos des accords de Dakar. Le temps nous donne raison. Ould Mowloud est un professeur que je respecte mais je suis franchement etonne' par sa derniere declaration a' propos de l'election presidentielle. Memes si les regles du jeu n'ont pas ete' respecte'es, n'ayons pas peur de dire que les dirigeants de l'opposition ont joue' et ont perdu.
Allez les amis!!! Je suis fatigue' et la marmite familiale est toujours vide!!!!

Bebe BA a dit…

Une pensée pour ceux qui n'ont pas obtenu le BAC et qui ne pourront plus le faire à cause de la nouvelle reforme!

guetna a dit…

ya weyli! maintenant les barbus rejoignent Biram!!! Cette lutte commence vraiment à sentir mauvais: récupération, opportunisme, fonds de commerce...Il y a même de la vérité dans ce qu'ils disent: il y a esclavage en Mauritanie, plus la peine de le nier. Encore heureux que Ahmed Ould Daddah lui-même se présente comme le champion toutes catégories de la lutte contre ce fléau, c'était dans son entretien sur kassataya. Dommage que personne n'ait réagi à ces inventions. Biram va bientôt devoir trouver un autre filon le pauvre! La CONculRANCE est rude et la marmite de couli est toujours vide!

maatala a dit…

salam

Lu sur cridem

Dans la serie le complexe militaro-mafia aura toujours le dernier mot.

"Suspension du directeur général des impôts et ses fonctions confiées à son adjoint. :

Sahara media a appris, de sources bien informées, que le ministre des finances mauritanien a procédé à la suspension du directeur général des impôts dont les fonctions ont été confiées au directeur adjoint.

Cette soudaine suspension aurait pour motif le conflit qui oppose les impôts et les banques et les épiceries et les restaurants qui font l’objet d'un ordre de payement de centaines de millions d’ouguiyas.

La direction des impôts avait eu à lancer une vaste campagne de recouvrement des impôts en Mauritanie et à notifier des mises en demeure à toutes les banques et épiceries et restaurants leur intimant l’ordre de s’acquitter de leurs impôts dans un délai limité.

Source : Sahara Medias (Mauritanie)

maatala

Anonyme a dit…

c clair maata: soit le directeur général est un bandit soit c'est le ministre qui est un voyou !

cette affaire n'est pas claire du tout! le zèle du directeur ressemble plus à de l'honnêteté que le geste du ministre !

Anonyme a dit…

A-,
Peux tu nous livrer ta lecture du jugement de la cellule qui à excuter le rapt des espagnols.

On sent quelques fumées autour des peines pronocées.
une seule condamnation et acquittement pour les autres...

Encore une manipulation de plus à mon avis.

Oumar Saharoui sera extradé vers son pays le Mali libre au Mali de le juger ou liberer.

Filsdubled

Anonyme a dit…

A- khalic anac tkhondi !

Anonyme a dit…

Salah Ould Hanenna, le leader de l'Union mauritanienne pour le changement "Hatem", a déclaré que "le pays a surpassé la crise constitutionnelle et il est impératif qu’il surpasse la crise politique". Ould Hanenna a fait cette déclaration, ce mercredi lors de la cérémonie de passation de témoin de la présidence de la coordination de l'action nationaliste islamiste entre lui et le président du parti El Wadila, Osman Ould Cheikh Ahmed AbelMaali.

Ould Hanana a ajouté «que la coordination a prouvé qu’elle était digne de respect,» et que «des grandes franges de militants ont apprécié la défense de la langue arabe et les autres positions", selon ses propres termes.

-----------

doux euphémisme ! " d'autres positions !"

à quatre pattes devant le guide ! aziz n' a qu'à bien se tenir, voilà les khavaliers lol

Anonyme a dit…

Fils du bled. il y a manip et c' est aussi evident qu' un grosse corde. Depuis quand saharaoui est malien? Je vus ai deja pose la question ici il y a une semaine et personne n' a compris.

Ano fauté: tu vas avoir une crise cardiaque entre ce soir et demain. Je vais dire ce que je crois. A-

Anonyme a dit…

bien parlé A-

l'ano foté doit lire l'entête du blog, ici personne ne cède un cm de sa liberté de s'exprimer correctement

Anonyme a dit…

Un groupe d'amis qui partagent certaines idées. C'est aussi simple que ça. Ces idées sont assez utopiques : croire en la possibilité d'avoir un pays libre, démocratique, prospère, uni dans lequel chacun, d'où qu'il vienne, aura droit de cité. Un pays où la corruption, le vol du bien public, le clientélisme seront ce qu'ils sont ailleurs : des délits et des crimes. Personne ne cherche à imposer ses points de vue, mais personne n'accepte de céder la moindre parcelle de sa liberté.

Anonyme a dit…

Bizarre ce dialogue entre A- et Filsdubled!!!
Cela ressemble étrangement à certains "débats" entre A- et Vladimir.
Il y a de fortes présomptions de duplicité dans l'air.
Quant à Omar "Sahraoui", il a toujours été malien sauf dans l'esprit de certains malintentionnés que je ne citerai pas mais qui se reconnaitront parfaitement

Anonyme a dit…

Bizarre cet ano fauté le sahraoui. Il aime l' amalgame et il est d' un malhonnetete sans pareil. Comme l' ancien KBG. Je vais laisser tomber les commentaires par respect à nos institutions et jusqu'à la liberation complete des otages. Il faut juste observer ce qui se passe et se faire une idée soit meme de la chose. Tout est clair ...

A-

Anonyme a dit…

Autre chose pour ano fauté,

Comment tu peux comprendre que le mali quémande de faire passer son gaz via le gazeoduc Nigeria-Niger-Algerie? Leg gazoduc TSGP est justement fait pour cela. Il est plus economique de le faire passer par le TSGP. Il essaient de faire un gazoduc qui passe ailleurs et c' est la destabilisation avec changement de pouvoir illico presto. Lis attentivement et disnous ce que tu en penses. Meme chose pour notre gazde taoudenni. Il ne faut pas se faire d' illusions. La SONATRACH a tout le monde par les couilles. Meikina la SMH qui ne fait pas le poids. Sans autre commentaire.

A-

===

Le mali en négociation afin de bénéficier du pipe line algéro-nigérian 20/07/2010

Le Mali s’intéresse au projet de gazoduc transsaharien reliant le Nigeria et l’Algérie. En effet, les responsables maliens ont officiellement pris attache avec les initiateurs du projet pour négocier une formule leur permettant de bénéficier du gazoduc « Nigal » qui s’étendant sur 4200Km.

Le Mali s’intéresse également à d’autres projets comme celui de ligne de fibres optiques dans le domaine des télécommunications, de la route transsaharienne, ainsi que du gazoduc qui doit approvisionner l’Europe en gaz nigérian - entre 30 et 40 milliards de m3/an - en passant par les cotes algériennes, et qui pourrait permettre au Mali d’être approvisionné en gaz à moindre coût et en quantités suffisantes.

La réponse officielle des initiateurs du projet qui devrait être opérationnel à l’horizon 2017 - après un retard de 3 ans -, après une série d’accords entre la Sonatrach et son homologue nigérian la NNPC, entre les gouvernements des deux pays et la mise en place de commissions mixtes, est toujours attendue.

Source: elkhabar.com du 20 juillet 2010 - ALGERIE

Anonyme a dit…

Hatha le procès est supersonic machallah. Belaouar ekhèbarou! Vlane et moi avons gagné par la raison: pas d' egorgement d' otages. Ils pourront toujours reprendre sahraoui par la peau des fesses s' ils veulent. Il ira dans un pays tiers pour echapper a sa chasse et le cas sera clos. Il faut qu' ils arretent ces manipulations de supposes terroristes.On a besoin de paix en RIM. Tfou b le petrole et le gaz.

A-

===

Rapt d’Espagnols en Mauritanie : 12 ans de prison pour le principal accusé
Afp

mercredi 21 juillet 2010

NOUAKCHOTT — Un Malien, principal accusé du rapt de trois Espagnols en Mauritanie commandité par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a été condamné mercredi à 12 ans de prison, tandis qu’un Mauritanien a écopé d’un an avec sursis et que quatre autres accusés ont été acquittés.

La peine de 12 ans de prison infligée à ce Malien de 52 ans, Omar Sid’Ahmed Ould Hamma, dit "Omar le Sarhaoui", est assortie des travaux forcés et de la confiscation de tous ses biens.

Un berger Mauritanien de 75 ans qui était apparu très faible à l’audience, affirmant avoir été torturé, a été condamné à un an de prison avec sursis, au deuxième jour du procès qui avait débuté mardi devant la cour criminelle de Nouakchott.

Ce verdict intervient peu après la décision du procureur, Mohamed Abdallahi, de revenir sur ses premières réquisitions de mardi : il avait initialement requis la prison à vie avec travaux forcés contre quatre des accusés, pour ensuite ne réclamer que de 5 à 20 ans de prison.

"C’est un retour à la raison", avait indiqué le procureur pour expliquer sa décision, une première dans l’histoire judiciaire de la Mauritanie, en soulignant que "Omar le Sahraoui ne détenait plus physiquement les otages".

Les auteurs de ces enlèvements qui ont eu lieu le 29 novembre 2009, étaient "des mercenaires loués par l’un des émirs d’Aqmi", l’Algérien Mokhtar Belmokhtar alias Belawar, et ils avaient "été payés pour ce service", selon le parquet.

Sur onze accusés originaires du Sahara occidental (ex colonie espagnole annexée par le Maroc), de Mauritanie, du Mali et d’Algérie - dont Belawar - seuls six qui avaient plaidé non coupable étaient présents au procès.

Début mars, la branche maghrébine d’Al-Qaïda avait libéré l’un des otages, Alicia Gamez, 39 ans, après trois mois de captivité. Mais Albert Vilalta, 35 ans, et Roque Pascual, 50 ans sont toujours séquestrés, depuis plus de sept mois, dans le nord du Mali.

Anonyme a dit…

Hatha le procès est supersonic machallah. Belaouar ekhèbarou! Vlane et moi avons gagné par la raison: pas d' egorgement d' otages. Ils pourront toujours reprendre sahraoui par la peau des fesses s' ils veulent. Il ira dans un pays tiers pour echapper a sa chasse et le cas sera clos. Il faut qu' ils arretent ces manipulations de supposes terroristes.On a besoin de paix en RIM. Tfou b le petrole et le gaz.

A-

===

Rapt d’Espagnols en Mauritanie : 12 ans de prison pour le principal accusé
Afp

mercredi 21 juillet 2010

NOUAKCHOTT — Un Malien, principal accusé du rapt de trois Espagnols en Mauritanie commandité par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a été condamné mercredi à 12 ans de prison, tandis qu’un Mauritanien a écopé d’un an avec sursis et que quatre autres accusés ont été acquittés.

La peine de 12 ans de prison infligée à ce Malien de 52 ans, Omar Sid’Ahmed Ould Hamma, dit "Omar le Sarhaoui", est assortie des travaux forcés et de la confiscation de tous ses biens.

Un berger Mauritanien de 75 ans qui était apparu très faible à l’audience, affirmant avoir été torturé, a été condamné à un an de prison avec sursis, au deuxième jour du procès qui avait débuté mardi devant la cour criminelle de Nouakchott.

Ce verdict intervient peu après la décision du procureur, Mohamed Abdallahi, de revenir sur ses premières réquisitions de mardi : il avait initialement requis la prison à vie avec travaux forcés contre quatre des accusés, pour ensuite ne réclamer que de 5 à 20 ans de prison.

"C’est un retour à la raison", avait indiqué le procureur pour expliquer sa décision, une première dans l’histoire judiciaire de la Mauritanie, en soulignant que "Omar le Sahraoui ne détenait plus physiquement les otages".

Les auteurs de ces enlèvements qui ont eu lieu le 29 novembre 2009, étaient "des mercenaires loués par l’un des émirs d’Aqmi", l’Algérien Mokhtar Belmokhtar alias Belawar, et ils avaient "été payés pour ce service", selon le parquet.

Sur onze accusés originaires du Sahara occidental (ex colonie espagnole annexée par le Maroc), de Mauritanie, du Mali et d’Algérie - dont Belawar - seuls six qui avaient plaidé non coupable étaient présents au procès.

Début mars, la branche maghrébine d’Al-Qaïda avait libéré l’un des otages, Alicia Gamez, 39 ans, après trois mois de captivité. Mais Albert Vilalta, 35 ans, et Roque Pascual, 50 ans sont toujours séquestrés, depuis plus de sept mois, dans le nord du Mali.

Anonyme a dit…

Hatha le procès est supersonic machallah. Belaouar ekhèbarou! Vlane et moi avons gagné par la raison: pas d' egorgement d' otages. Ils pourront toujours reprendre sahraoui par la peau des fesses s' ils veulent. Il ira dans un pays tiers pour echapper a sa chasse et le cas sera clos. Il faut qu' ils arretent ces manipulations de supposes terroristes.On a besoin de paix en RIM. Tfou b le petrole et le gaz.

A-

===

Rapt d’Espagnols en Mauritanie : 12 ans de prison pour le principal accusé
Afp

mercredi 21 juillet 2010

NOUAKCHOTT — Un Malien, principal accusé du rapt de trois Espagnols en Mauritanie commandité par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a été condamné mercredi à 12 ans de prison, tandis qu’un Mauritanien a écopé d’un an avec sursis et que quatre autres accusés ont été acquittés.

La peine de 12 ans de prison infligée à ce Malien de 52 ans, Omar Sid’Ahmed Ould Hamma, dit "Omar le Sarhaoui", est assortie des travaux forcés et de la confiscation de tous ses biens.

Un berger Mauritanien de 75 ans qui était apparu très faible à l’audience, affirmant avoir été torturé, a été condamné à un an de prison avec sursis, au deuxième jour du procès qui avait débuté mardi devant la cour criminelle de Nouakchott.

Ce verdict intervient peu après la décision du procureur, Mohamed Abdallahi, de revenir sur ses premières réquisitions de mardi : il avait initialement requis la prison à vie avec travaux forcés contre quatre des accusés, pour ensuite ne réclamer que de 5 à 20 ans de prison.

"C’est un retour à la raison", avait indiqué le procureur pour expliquer sa décision, une première dans l’histoire judiciaire de la Mauritanie, en soulignant que "Omar le Sahraoui ne détenait plus physiquement les otages".

Les auteurs de ces enlèvements qui ont eu lieu le 29 novembre 2009, étaient "des mercenaires loués par l’un des émirs d’Aqmi", l’Algérien Mokhtar Belmokhtar alias Belawar, et ils avaient "été payés pour ce service", selon le parquet.

Sur onze accusés originaires du Sahara occidental (ex colonie espagnole annexée par le Maroc), de Mauritanie, du Mali et d’Algérie - dont Belawar - seuls six qui avaient plaidé non coupable étaient présents au procès.

Début mars, la branche maghrébine d’Al-Qaïda avait libéré l’un des otages, Alicia Gamez, 39 ans, après trois mois de captivité. Mais Albert Vilalta, 35 ans, et Roque Pascual, 50 ans sont toujours séquestrés, depuis plus de sept mois, dans le nord du Mali.

Anonyme a dit…

Suggestion pour lecture pour ano fauté. De Sahara focus du groupe Menas: table de matieres du numero du 16 juillet. S' abonner coute dans les 12.000 dollars par an. Je me leche les babones, mais je n' ai pas ce montant. A-
===

16.07.10 Sahara Focus July issue: Table of contents

AQIM militant

SPOTLIGHT
> Tourism in a military zone: What does Bouteflika know?
> Abduction of Michel Germaneau; a 78 year old Frenchman on charity trip in Abangerit
> Kidnap threat to Westerners says US embassy in Bamako

MILITARIZATION
> Militarizing the Sahara to fight terrorism, kidnappings, and the trafficking of drugs and weapons
> Al-Qa'ida: Why the increased activity?
> US troops at Tamanrasset still pose political and diplomatic problems
> Table 1: Morocco's exclusion from conference in Algiers
> Algerian–Libyan rivalry reflected in newly emerging Sahara–Sahel security arrangements
> Table 2: South Africa supports Algeria
> AQIM attack in Tin Zaouatene: Who is responsible? How bad was it? Analysis of the attack
> Who is spying in Algeria: six more Mossad agents arrested in Hassi Messaoud and Oran
> El Para file in court - again?
> Cloud over Flintlock, the biggest US exercise in Africa since World War II

ECONOMY & BUSINESS
> Mali mining operations overhaul to encourage more investment in country's minerals sector
> Niger's concessions to be reviewed; all eyes on Areva
> Algeria lightens conditions on investment
> Trans-Saharan news: Communications progress; Trans-Saharan highway delay

POLITICS & SOCIETY
> Constitutional developments, changes to be discussed in a forthcoming referendum
> End of consensus politics as Touré confirms he will step down in 2012
> Niger's junta sets election date for the elections that will return Niger to civilian rule
> Libya upsets Tuareg in both Libya and the Sahel; Executions don't help
> Radio Sahara back on air after approval from new media regulation body
> Sahel drought worst one for years
> Mauritanian news: Getting tough on Al-Qa'ida; Closing the border?

Anonyme a dit…

Suggestion pour lecture pour ano fauté. De Sahara focus du groupe Menas: table de matieres du numero du 16 juillet. S' abonner coute dans les 12.000 dollars par an. Je me leche les babones, mais je n' ai pas ce montant. A-
===

16.07.10 Sahara Focus July issue: Table of contents

AQIM militant

SPOTLIGHT
> Tourism in a military zone: What does Bouteflika know?
> Abduction of Michel Germaneau; a 78 year old Frenchman on charity trip in Abangerit
> Kidnap threat to Westerners says US embassy in Bamako

MILITARIZATION
> Militarizing the Sahara to fight terrorism, kidnappings, and the trafficking of drugs and weapons
> Al-Qa'ida: Why the increased activity?
> US troops at Tamanrasset still pose political and diplomatic problems
> Table 1: Morocco's exclusion from conference in Algiers
> Algerian–Libyan rivalry reflected in newly emerging Sahara–Sahel security arrangements
> Table 2: South Africa supports Algeria
> AQIM attack in Tin Zaouatene: Who is responsible? How bad was it? Analysis of the attack
> Who is spying in Algeria: six more Mossad agents arrested in Hassi Messaoud and Oran
> El Para file in court - again?
> Cloud over Flintlock, the biggest US exercise in Africa since World War II

ECONOMY & BUSINESS
> Mali mining operations overhaul to encourage more investment in country's minerals sector
> Niger's concessions to be reviewed; all eyes on Areva
> Algeria lightens conditions on investment
> Trans-Saharan news: Communications progress; Trans-Saharan highway delay

POLITICS & SOCIETY
> Constitutional developments, changes to be discussed in a forthcoming referendum
> End of consensus politics as Touré confirms he will step down in 2012
> Niger's junta sets election date for the elections that will return Niger to civilian rule
> Libya upsets Tuareg in both Libya and the Sahel; Executions don't help
> Radio Sahara back on air after approval from new media regulation body
> Sahel drought worst one for years
> Mauritanian news: Getting tough on Al-Qa'ida; Closing the border?

Anonyme a dit…

à lire chezvlane

" Coup d'État aux impôts "

maatala a dit…

Salam

vlane a dit:

"hésiter à condamner l’esclavage en 2010 sous prétexte qu’on trouve dans le coran des versets qui cautionnent l’esclavage".

maatala

Anonyme a dit…

c'est pas parcequ'il y a quelques sidaiques que tout un pays est sidéen, c'est pas parcequ'il y a quelques cas d'esclaves que la Mauritanie est esclavagiste cessez vos jeremiades et minableries y en a ras la calebasse!et merde à la fin

Anonyme a dit…

A-
les français cette fois ont bien l'intention de pays la rançon autrement pour liberer l'otage.

Ils attaquent un camp aqmi sur le territoire malien , la trêve est elle finie entre le mali et aqmi?

FILSDUBLED

Anonyme a dit…

Salut chers canalheurs!
D'après canal Aljazeera, un bataillon de nos forces armées est en confrontation, ces heurs-ci, en pleine Sahara, avec des éléments d’Al-Qaïda.
Prions tous pour le succès de nos soldats contre ces barbus. Nous devrons tous se mobiliser derrière nos forces armées dans ces moments difficiles. Nous ne pouvons pas oublier les actes barbares de ces fous extrémistes contre nos soldats, en pleine Ramadane, à Tourine. Nous ne pouvons pas oublier Lemghaity, ni Alghalawiya. Le sang de nos enfants est trop cher.

Citoyenne

Anonyme a dit…

Voici les collègues de A-
(désinformation et manipulation grotesque)

C’est désormais devenu une certitude, des liens forts se sont noués entre certains éléments radicaux du front Polisario et Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI).

Depuis deux jours, le procès qui se déroule à Nouakchott a démontré sans l’ombre d’une ambigüité que plusieurs cadres militaires du mouvement de guérilla auraient rejoint le mouvement terroriste et se seraient livré à des enlèvements de ressortissant européens, dont notamment trois humanitaires espagnols kidnappés aux alentours de Nouadhibou en Novembre 2009.

Un témoignage accablant Omar « le Sahraoui », de son vrai nom Omar Ould Hamma, est venu confirmer que cet ancien officier supérieur du Front Polisario aurait acheté près de 100 litres d’essence « payés en euros » aux alentours de Noaudibhou, quelques heures seulement avant l’enlèvement des humanitaires de l’ONG « Barcelona Accio Solidaria », alors que Omar « Le Sahroui » affirmait avec force qu’il se trouvait au Mali à cette période.


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org


Source : Emarrakech Info (Maroc) |

Cela se voit notre espace est pollué par les renseignements marocains.
Efffffff....
Cela sent la pourriture à plein nez

Anonyme a dit…

collègues de A- (suite)
http://www.cridem.org/C_Info.php?article=45680

Décidement les espions à la solde de la monarchie alaouite sont en manque d'imagination.

Ils veulent tromper qui?
Pas les mauritaniens car nous savons tous qui profite des trafics: drogue, armes, contrebande, immigrés clandestins...

Anonyme a dit…

ano d' en haut,

Les marocains vont en profiter pour salir les algériens. C' est certain. Mon souhait le plus vif est que nous ne rentrons pas dans leur jeu. On est fatigué et on a faim. Ce qui est certain est que Sahraoui n' est pas malien. C' est El watan ou El Khabar qui a dit que le truand est malien et nos journeaux, qui font du couper-coller, a repris cette info sans reflechir. Faut suivre. A-

Anonyme a dit…

Fils du bled et citoyenne,

Je viens juste de lire aussi un article sur RFI sur cette histoire d' attaque. Bizarre que c' est nous qui allons chercher le francais et non les francais. Non seulement nous n' avons pas trouvé le gus, mais par cet acte nous declarons la guerre ouverte a AQMI pour rien. Pourquoi les maliens, les algeriens et les US ne se sont pas joints a notre armée? S' ils n' ont pas trouvé le francais, c' est que probablement il a ete bouge comme les manipulateurs savaient ou l' armée mauritanienne se rendait. Je crois difficilement que notre armée soit tombée dans le panneau. Les declarations des officiels francais apres cette histoire - sur RFI - me rend perplexe. Si on nous montre les photos des 6 jihadistes tués, on pourra croire. Sinon, c' est du faux et il n y a jamais eu d' attaque.Les algériens et les US ont dit avoir fait la meme chose contre le groupe d'El Para et cela s' est averé faux par la suite. C' est la periode du jeu du poker.

Ecoutons notre ministre de l' interieur aujourd' hui et j' espere qu' il ne va pas oublier de nous montrer des photos.

Ano fauté: enta mneine?

Anonyme a dit…

Lu pour ano fauté. Pourquoi on fait cette guerre pour les autres? Si AQMI n' est pas fabriqué, c' est une declaration de guerre gratuite. Si elle est fabriquée, ce n' est pas gentil de la part de la coalition (Flintlock) et de nos amis de Tamanrasset/Ouagadougou. Tu nous commente cet article.

A-
===

http://www.rfi.fr/afrique/20100723-echec-une-tentative-liberation-otage-francais-michel-germaneau-mali

Anonyme a dit…

Bonjour A-,
je peux bien comprendre le raid de l'armée mauritanienne pour tenter de liberer les espagnols mais pour liberer le vieux GERMINO !

Bon vent tout de même pour nos braves soldats
filsdubled

maatala a dit…

Salam

Lu pour mon cher momo sur Taqadoumy

"Plus royalistes que le roi!
les autorités de notre pays sont connues pour leur position parfois exacerbée pour les causes arabe.Alorque nous avons du mal à être accepté comme un peuple Arabe parmi les nations arabes.
Nous sommes un peuple Berbère,et négro africain;même si berbère musulman est trés apparenté avec l'Arabe sur les linguistiques, identitaires etc. C'est bien ce complexe qui est notre pécher originel;et qui nous empêche d'exister comme une nation digne et décompexée.Sil l'on veut être arabe ,on doit connaître au moins les fêtes nationales des Etats Arabes.cette grossièreté diplomatique est révelatrice de notre médiocrité et de notre crise identitaire,une position caracterisée par la volonté aveuglanteet dogmatique d'être arabe et une détermination farouche de jeter par dessus bord un passé, certes recent mais pésant et partout present: francophone.Comme une malédiction, depuis que nous avons décidé de piéter ce passé francophone,symbole d'unité derrière une langue fédératrice qu'est la langue française;la médiocratie est née au sein de L'administration,du système éducatif, au sein de l'armée bref partout.

Écrit par un patriote (Visiteur)

maatala

maatala a dit…

Salam

Mon cher momo

Mohamed Ould Boilil : L’armée mauritanienne fait 6 morts et 4 blessés au cours d’un assaut sur un groupe d'al Qaeda
23-07-2010
--------------------------------

Quand la fine fleur de notre commandement militaire se pavane sous la clim, les français gardent nos frontières.

Ce qui n'empêche pas des trous du cul d'insulter la France, leur bienfaitrice et protectrice.

Ingratitude quand tu nous tiens dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Les amis

Je pari un agneau de France (lol) que Messaoud et Daddah se fendront d'un communiqué pour dire que la France ne doit pas intervenir sur notre sainte terre.

A l'idée que la saison du Safari anti-islamiste soit ouverte, je pari un autre agneau que DEDEW doit s'arracher les polis de la barbe de fureur en apprenant que des barbus se sont fait troués la carcasse par les impis.

Je pari un autre agneau que cette expédition punitive avec les croisés est la contrepartie de Bruxelles.

Je pari aussi un autre agneau de bruxelles cette fois, que les salafistes condamnés à mort seront pendus par les couilles pour prouver aux croisés que azzizzo n'est pas une couille molle (SIDIOCA ente vem).

Un agneau de tiguint à qui m'expliquera comment peut-on soutenir Béchir et monter un Safari avec les croisés.

Azzizzo ente vem dit le fou


maatala

Anonyme a dit…

MATAA,
tu es sur le point de dilapider le cheptel de canalh durement acquis.

Au fait les agneaux à cette période de l'année sont une denrée très rare!

filsdubled

Anonyme a dit…

la mauritanie participe à une opération au NORD DU MALI et les algériens annoncent la fin de leurs investissements pétroliers en mauritanie!
quelle coincidence !

filsdubled

Anonyme a dit…

et moi je parie un agneau d'irak que les maliens n'avaient aucun intérêt à voir cette opération réussir

les mauritaniens paieront pour avoir traité les maliens d'inconscient en libérant des prisonniers

celui qui croit qu'ils laisseront la mauritanie prouver que leur philosophie est la bonne, n'a jamais vu d'agneau

d'ailleurs ils sortent d'où ces militaires français?

ils viennent d'où?

et si morts il y a , on veut nous faire croire que c'est nos soldats qui ont réussis le coup de feu ! tu parles !

ils avaient avec eux les forces spéciales françaises, c'est comme si des bras cassés, myopes devenaient soudain aussi frais que les forces spéciales françaises

tu parles !

rien que dire " l'armée mauritanienne mène un raid au nord du mali " ça fait désordre !

imaginez " l'armée malienne mène un raid sur le territoire mauritanien "

c'est n'importe quoi tout ça !

on déclare une guerre inutile , l'AQMI sera pour Aziz ce que la sahra fut pour Daddah

aziz vient de tomber dans le premier piège géopotilique de sa lougatude !

j'espère pour lui qu'il apprendra vite qu'il n'a pas le monopole de la ruse et que balader les mauritaniens ne donnent pas les compétences pour balader les baladeurs...

bienvenu chez les loups

maatala a dit…

Salam

Mon ami a dit:

"imaginez " l'armée malienne mène un raid sur le territoire mauritanien "

---------------------

J'ose même pas y penser, car tous les siphonnés du bulbe et autres nationalistes crieront au sacrillége.

En tout cas, on ne nous dit pas tout, sinon comment expliquer que ce soit le ministre de l'intérieur qui monte au front.

Nous venons de déclarer la guerre aux Barbudos verts, il va falloir assumer dit le fou

maatala

Bebe BA a dit…

Pardon AP, lol

La France confirme son soutien à une opération contre Aqmi
23/07/2010

Selon une source généralement bien informée l’opération menée contre un camp d’Aqmi au Mali dans la région de Kidal à 900 Kms des frontières mauritaniennes n’a pas permis de libérer l’otage français et risque même de lui être fatale ainsi qu’aux deux otages espagnols...

...toujours retenus par Aqmi. «Germaneau n’a pas été libéré et pourrait même avoir été tué au cours du raid lancé le 22 juillet» indique notre source. . L’opération s’est déroulée en territoire malien. « Il y a eu des affrontements dans le secteur, des tirs ont été entendus », a déclaré à Reuters un responsable de la région de Kidal, au Mali, près des frontières avec l’Algérie et le Niger.«Il y a eu beaucoup de rotations d’avions militaires à l’aérodrome de Tessalit », a également précisé ce responsable malien.
"Des forces spéciales françaises sont intervenues avec l’appui logistique et technologique des Etats-Unis", écrit le 22 juillet le quotidien espagnol «El Mundo». Cette opération a suscité "l’inquiétude" de l’exécutif espagnol, soulignent les journaux «El Pais» et «ABC» tandis que pour «El Mundo», Madrid a "exprimé son désaccord auprès des autorités françaises" sur ce raid alors que deux otages espagnols sont toujours retenus par Aqmi.
Un médiateur malien, impliqué dans de nombreuses libérations d’otages européens dans la région, a affirmé à l’Afp il s’agissait bien d’une tentative pour libérer l’otage français.
"Ce que je sais, c’est que ce sont les mauritaniens qui sont allés dans le Sahara, là où était censé être détenu l’otage français. Il semble qu’ils seraient allés chercher l’otage français mais qu’ils ne l’auraient pas vu sur place", a-t-il dit.
Le ministère français de la Défense a accrédité cette thèse, indiquant le 23 juillet, que "des moyens militaires français ont apporté un soutien technique et logistique à une opération mauritanienne destinée à prévenir une attaque d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) contre la Mauritanie". "Ce soutien militaire français rentre dans le cadre de l’appui que la France apporte aux pays de la région engagés dans la lutte contre le terrorisme", indique le ministère dans un communiqué. "Le groupe de terroristes visé par l’armée mauritanienne est celui qui a exécuté l’otage britannique voici un an et qui refuse de donner des preuves de vie et d’engager le dialogue en vue de la libération du Français Michel Germaneau", ajoute le ministère français de la défense .Il est a noter qu’un ministre français avait affirmé auparavant que son pays n’a reçu aucune revendication d’Aqmi concernant l’otage français . Pourtant la revendication de l’enlèvement formulée par Aqmi le 13 mai 2010 évoquait bien les exigences de celle-ci notamment la libération de ses détenus dont la liste devait être remise à un «négociateur français». Par la suite, Aqmi a publié le 8 juillet 2010 un communiqué dans lequel elle indiquait que le gouvernement français avait exprimé sa « totale indifférence » au sort de l’otage et qu’un délai non renouvelable de 15 jours à compter du 12 juillet était désormais fixé pour lui sauver la vie .

Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur cridem

"19:14

Message du Président Aziz au Président malien:

Le Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, a, chargé, ce vendredi 23 juillet 2010, la Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Naha Bint Hamdi Oiuld Mouknass de transmettre un message à son frère et ami le président de la république du Mali Amadou Toumani Touré.

Ce message a été transmis aujourd’hui à N’Djaména par notre MAEC au président malien, en marge des travaux du Sommet Cen-Sad.

L’on apprend aussi le départ pour Bamako d’une délégation conduite par le ministre de la Défense Nationale, Hamadi Ould Baba Ould Hamadi et comprenant notamment le colonel Dia Adama Oumar, chef d’Etat-major particulier du Président de la République et Mohamed Lemine Ould Ahmed Ould Addy, directeur général adjoint de la Sûreté nationale et patron de la Direction de la Sûreté d’Etat.

Cette délégation sera reçue ce soir à Bamako par le premier ministre du Mali, Modibo Sidibé et par le Général Kafougouna Koné, ministre malien de l'Administration Territoriale et des Collectivités Locales et celui de la Défense Natié Pléah.

Source :Mauritanie 24
--------------------------------

Il aurait pu envoyer Mohamed Ould Nouéguid; on aurait fait des économies dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

A-
et/ou
Fisdubled
Il est temps de reconnaitre que la politique sécuritaire menée par Aziz commence à donner ses fruits.
Les conseils des Marocains et Maliens qui pensent que cela ne les concerne pas et qu'on doit laisser AQMI en "paix" sont des conseils "interessés" car les dirigeants de ces deux pays vivent des divers trafics qui passent par cette zone.
La crédibilité de notre pays et la sécurité de nos concitoyens passent par cet esprit conquérent qui vise à prévenir en anticipant sur cette nébuleuse plutôt qu'en jouant au spectateur contemplant nos enfants massacrés et notre pays "pestiféré".
La mort d'un ou de plusieurs otages est un drame, mais si elle va permettre d'ouvrir les yeux à tous les pays en vue d'éradiquer cette bande de voyous qui a déjà fait assez de mal comme ça.

Anonyme a dit…

Suite
ceci pourrait être utile à faire de la Mauritanie un partenaire respectable et respecté.
Et notre armée servira d'exemple de lutte efficace contre le terrorisme et non plus comme championne des coups d'états

Anonyme a dit…

La reussite de cette opération réside dans le fait que les Autorités Maliennes n'ont pas été informées.
Apparement à chaque qu'ils étaient informés, les terroristes d'Aqmi s'envolaient dans la nature.
Cela justifie la délégation qui est partie au Mali aujourd'hui pour faire le point.
La complicité avec AQMI de certaines autorités maliennes se confirme

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Le Sahel sous l’oeil du Pentagone. :

Washington s’est doté d’un nouveau commandement unifié, Africom, pour combattre la menace islamiste qui monte aux confins de l’Algérie et de l’Afrique noire.

Des bâtiments impersonnels, des bunkers où s’activent 1 300 hommes et femmes, militaires et civils : installé à Stuttgart, le nouvel état-major africain du Pentagone, Africom, semble très loin de l’Afrique mais ses spécialistes, placés sous le commandement du général William E.Ward, surveillent en permanence ce qui se passe aux confins du Maghreb et du Sahel, à des milliers de kilomètres de là.

Dans cette région courant sur près de 5 000 kilomètres, des plages de Mauritanie au Nil soudanais, de nouvelles menaces montent, défiant les intérêts occidentaux et la stabilité des États à coups d’attentats et d’assassinats.

Bernard Squarcini, directeur de la DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur), le confirmait à la revue Politique internationale le mois dernier : « En quinze ans, malgré les efforts des différents services, malgré les progrès de la coopération internationale, l’islamisme militant a gagné de nouveaux pays : le nord du Mali (où se sont installées les katibates sahéliennes d’AQMI qui ont dû fuir Alger sous la pression militaire et policière), le Niger, la Mauritanie et, depuis peu, le Sénégal. Dans quinze ans, le danger sera peut-être descendu encore plus au sud… »

C’est dans cette région qu’AQMI (Al-Qaïda au Maghreb islamique, nom de guerre depuis 2007 de l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat) a tué, le 30 juin, 11 militaires et gardes nationaux algériens. C’est là aussi, dans le désert, qu’un de ses groupes détient depuis le 22 avril un otage français, Michel Germaneau, 78 ans. Ce cadre pétrolier à la retraite est menacé de mort si la France ne répond pas favorablement à un échange de prisonniers islamistes. Nicolas Sarkozy a cité ce dossier “brûlant” dans son interview télévisée du 12 juillet sur France 2.

Africom surveille de près la région et le général Ward ne cesse de s’y rendre. Diplômé de l’US Army War College et titulaire de plusieurs masters en sciences politiques, Ward a servi à la 82e division aéroportée. Ce soldat a posé son sac un peu partout, de la Bosnie à la Somalie en passant par Hawaii et l’Égypte, alternant les commandements opérationnels et les postes en état-major et en ambassade. Afro-Américain, il fut désigné en octobre 2007 pour mettre en place la stratégie américaine pour l’Afrique.

Anonyme a dit…

Salam

Jusqu’à cette date, l’Afrique dépendait d’Eucom (European Com mand), un des six états-majors régionaux se partageant le monde. Le principal et le plus connu est Centcom (Central Command), centre de commandement basé à Tampa (Floride) assurant la couverture de l’arc de crise, de l’Égypte au Pakistan, avec la gestion des deux guerres en cours (Irak, Afghanistan). « L’Afrique était du ressort d’Eucom parce que ses pays étaient d’anciennes colonies européennes », explique l’ambassadeur J. Anthony Holmes, adjoint du général Ward pour les affaires civilo-militaires.

Petite barbe blanche et lunettes cerclées d’acier, cet écono économiste a passé de longues années au Kenya, au Zimbabwe et au Burkina Faso, mais aussi en Asie et au Moyen- Orient : « L’attaque terroriste de Nairobi en 1998 et le 11 septembre 2001 ont changé la donne. Nous avons identifié un vrai problème de sécurité et compris qu’il fallait changer les choses. »

La création d’Africom ne se limite pas à une approche strictement militaire, poursuit Holmes : « Un certain nombre de pays africains et moi-même étions sceptiques. Nous craignions une trop grande militarisation de la politique étrangère de notre pays. Il était nécessaire d’intégrer l’économie, la santé, la gouvernance, le réchauffement climatique. Mais il fallait aussi être réaliste : sans la Défense, le budget des autres agences était bien trop faible pour un tel projet. » Lancé avec une enveloppe de 50 millions de dollars en 2007, Africom disposait l’an dernier d’un budget de 310 millions.

Les guerres successives des années 1990, la montée de l’islamisme et la prolifération des réseaux terroristes, le trafic de drogue en provenance d’Amérique du Sud et d’Asie par l’Afrique de l’Ouest et le Sahara ont fait comprendre aux Américains la nécessité de cette réorganisation pour mieux assurer leur sécurité et étendre leur influence dans cette partie du monde. Officiellement, il ne s’agit pas de contrer celle de la Chine. « La question n’est pas là », jure l’état-major d’Africom. Il n’en reste pas moins que cette vigilance active est un signal fort de Washington à Pékin.

Anonyme a dit…

Salam

Le commandement du général Ward gère près de 700 dossiers et activités sur le continent, des plus ambitieuses aux plus discrètes, de l’opération antiterroriste Enduring Freedom Trans Sahara, aux tâches d’instruction menées par des petites équipes de deux ou trois instructeurs, de la formation des gardes-côtes du Cap-Vert et de Sierra Leone à la lutte contre la pêche illégale et la piraterie maritime. «C’est une manière de contenir et de circon - venir le risque terroriste, explique Holmes. Notre action repose sur qua tre piliers : la résolution des conflits, l’accompagnement vers un processus démo cratique, le respect des droits de l’homme et la recherche de solutions économiques. »

L’opération Enduring Freedom Trans Sahara est menée dans le cadre d’un partenariat antiterroriste transsaharien. Ce programme comprend la lutte contre AQMI, en association avec dix pays de la région: Maroc, Algérie, Burkina Faso, Tchad, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal et Tunisie. À Stuttgart, les analystes de Ward ont identifié un risque principal dans les six prochains mois : la collusion entre les combattants somaliens du mouvement Al-Shabab et Al-Qaïda. Le nombre de “volontaires” étrangers aurait augmenté, avec une centaine de djihadistes venus d’Amérique du Nord, d’Europe, du Yémen, d’Afrique du Sud, partout où se trouve une forte diaspora somalienne. AQMI chercherait pendant ce temps à acquérir un important arsenal d’explosifs pour planifier des actions au Mali.

La formation, l’entraînement d’armées dont les structures ont éclaté, est l’autre priorité. C’est le cas au Rwanda, en Ouganda, au Liberia. Ces armées seront ensuite déployées sous les ordres de l’Union africaine, des Nations unies et des organisations régionales de sécurité. En République démocratique du Congo (ex-Zaïre), Africom mobilise une quarantaine d’Américains sur le programme Olympic Chase, dont l’objectif est de former un bataillon congolais (500 hommes).

Plus de la moitié des personnels employés pour Olympic Chase sont des contractors, des employés de sociétés militaires privées, ce qui témoigne des difficultés du Pentagone à mener de front les guerres d’Irak et d’Afghanistan tout en continuant à étendre et consolider ses zones d’influence.

Vladimir de Gmeline

Source : Valeurs Actuelles (France)

maatala

Anonyme a dit…

A-

اليوم يومك

Anonyme a dit…

Excellent courrier
Le correspondant d'aljazeera est un grand peshmerga tout le monde le sait
--------------------


Courrier: Cécité suspecte de certains medias en Mauritanie
23/07/2010

La couverture faite par certains correspondants de medias internationaux en Mauritanie de la récente attaque menée contre al-Quaeda dans le maghreb islamique (Aqmi) a ignoré des éléments importants, et ce, pour des raisons évidentes. Ces correspondants plutôt usés par le temps et les copinages ne fournissent pas d’efforts et adoptent de plus en plus les thèses ficelées qu’on leur jette, comme un os à ronger.
Alors qu’un officiel malien avait bien déclaré le 22 juillet à la très crédible agence de presse «Reuters» que des tirs étaient entendus la soirée du 21 juillet non loin de Kidal et que des avions effectuaient des rotations inhabituelles à partir de l’aérodrome de Tessalit, il n’en sera pas fait cas dans la couverture faite par ces correspondants pourtant chantres du copié collé et de l’appropriation des idées d’autrui.
Et bien que des medias espagnols de renommée mondiale et ayant, eux, des vrais journalistes de terrain et non des bougres hagards en boubous, ont fait part d’un assaut mené par des forces spéciales françaises pour libérer l’otage français Michel Germaneau, les correspondants en Mauritanie d’Al Jazeera et de l’AFP ont privilégié vite la piste d’une attaque unique menée par l’armée mauritanienne.

Comme s’il ne pouvait y avoir deux attaques : l’une menée par la France et la seconde par la Mauritanie. Animés généralement par le souci de plaire aux gouvernements mauritaniens successifs (mais seulement pendant qu’ils sont aux affaires), ces correspondants, sont en train de devenir d’importants vecteurs de la désinformation et de la decredibilisation de leur media .
Ce qui s’est passé le 22 juillet au Mali, où je vis, est clair.

D’un coté, les français (Sarkozy avait bien besoin d’une action d’éclat) ont bien lancé une attaque dans la zone de Tessalit contre Aqmi pour libérer l’otage Germaneau, laquelle, s’est soldée par un échec cuisant et a probablement mis en péril sa vie.

De l’autre coté, et à des centaines de kilomètres de Kidal et de Tessalit, l’armée mauritanienne a mené une opération réussie contre un groupe armé d’Aqmi qu’elle a vaillamment mis en déroute, vengeant ainsi nos militaires tués à Lemgheity, Ghallawitya et Tourine .

L’opération française a échoué parce que l’otage français n’a pas été libéré.

Pas la peine donc de faire du cinéma et de s’arrimer à un autre élan.

L’opération mauritanienne quand à elle, a réussi, parce que nos ministres qui n’ont pas l’habitude nous mentir depuis l’arrivée au pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz nous ont annoncé la mort des terroristes et que nous avons vu leurs depouilles ainsi que le matériel saisi.
Il n’est donc pas question de laisser des correspondants manipulateurs épaulés par des analystes à deux sous, faire "languer" ou jumeler l’échec des Français à libérer leur otage, au succès des Mauritaniens dans la défense de leur pays.

Hademine Ould Taleb Elemine
Mauritanien vivant à Bamako


Les opinions et avis exprimés dans ce courrier n’engagent pas nécessairement TAHALIL. Ils engagent leur(s) auteur(s).




Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Excellent courrier
Le correspondant d'aljazeera est un grand peshmerga tout le monde le sait
--------------------


Courrier: Cécité suspecte de certains medias en Mauritanie
23/07/2010

La couverture faite par certains correspondants de medias internationaux en Mauritanie de la récente attaque menée contre al-Quaeda dans le maghreb islamique (Aqmi) a ignoré des éléments importants, et ce, pour des raisons évidentes. Ces correspondants plutôt usés par le temps et les copinages ne fournissent pas d’efforts et adoptent de plus en plus les thèses ficelées qu’on leur jette, comme un os à ronger.
Alors qu’un officiel malien avait bien déclaré le 22 juillet à la très crédible agence de presse «Reuters» que des tirs étaient entendus la soirée du 21 juillet non loin de Kidal et que des avions effectuaient des rotations inhabituelles à partir de l’aérodrome de Tessalit, il n’en sera pas fait cas dans la couverture faite par ces correspondants pourtant chantres du copié collé et de l’appropriation des idées d’autrui.
Et bien que des medias espagnols de renommée mondiale et ayant, eux, des vrais journalistes de terrain et non des bougres hagards en boubous, ont fait part d’un assaut mené par des forces spéciales françaises pour libérer l’otage français Michel Germaneau, les correspondants en Mauritanie d’Al Jazeera et de l’AFP ont privilégié vite la piste d’une attaque unique menée par l’armée mauritanienne.

Comme s’il ne pouvait y avoir deux attaques : l’une menée par la France et la seconde par la Mauritanie. Animés généralement par le souci de plaire aux gouvernements mauritaniens successifs (mais seulement pendant qu’ils sont aux affaires), ces correspondants, sont en train de devenir d’importants vecteurs de la désinformation et de la decredibilisation de leur media .
Ce qui s’est passé le 22 juillet au Mali, où je vis, est clair.

D’un coté, les français (Sarkozy avait bien besoin d’une action d’éclat) ont bien lancé une attaque dans la zone de Tessalit contre Aqmi pour libérer l’otage Germaneau, laquelle, s’est soldée par un échec cuisant et a probablement mis en péril sa vie.

De l’autre coté, et à des centaines de kilomètres de Kidal et de Tessalit, l’armée mauritanienne a mené une opération réussie contre un groupe armé d’Aqmi qu’elle a vaillamment mis en déroute, vengeant ainsi nos militaires tués à Lemgheity, Ghallawitya et Tourine .

L’opération française a échoué parce que l’otage français n’a pas été libéré.

Pas la peine donc de faire du cinéma et de s’arrimer à un autre élan.

L’opération mauritanienne quand à elle, a réussi, parce que nos ministres qui n’ont pas l’habitude nous mentir depuis l’arrivée au pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz nous ont annoncé la mort des terroristes et que nous avons vu leurs depouilles ainsi que le matériel saisi.
Il n’est donc pas question de laisser des correspondants manipulateurs épaulés par des analystes à deux sous, faire "languer" ou jumeler l’échec des Français à libérer leur otage, au succès des Mauritaniens dans la défense de leur pays.

Hademine Ould Taleb Elemine
Mauritanien vivant à Bamako


Les opinions et avis exprimés dans ce courrier n’engagent pas nécessairement TAHALIL. Ils engagent leur(s) auteur(s).




Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Excellent courrier
Le correspondant d'aljazeera est un grand peshmerga tout le monde le sait
--------------------


Courrier: Cécité suspecte de certains medias en Mauritanie
23/07/2010

La couverture faite par certains correspondants de medias internationaux en Mauritanie de la récente attaque menée contre al-Quaeda dans le maghreb islamique (Aqmi) a ignoré des éléments importants, et ce, pour des raisons évidentes. Ces correspondants plutôt usés par le temps et les copinages ne fournissent pas d’efforts et adoptent de plus en plus les thèses ficelées qu’on leur jette, comme un os à ronger.
Alors qu’un officiel malien avait bien déclaré le 22 juillet à la très crédible agence de presse «Reuters» que des tirs étaient entendus la soirée du 21 juillet non loin de Kidal et que des avions effectuaient des rotations inhabituelles à partir de l’aérodrome de Tessalit, il n’en sera pas fait cas dans la couverture faite par ces correspondants pourtant chantres du copié collé et de l’appropriation des idées d’autrui.
Et bien que des medias espagnols de renommée mondiale et ayant, eux, des vrais journalistes de terrain et non des bougres hagards en boubous, ont fait part d’un assaut mené par des forces spéciales françaises pour libérer l’otage français Michel Germaneau, les correspondants en Mauritanie d’Al Jazeera et de l’AFP ont privilégié vite la piste d’une attaque unique menée par l’armée mauritanienne.

Comme s’il ne pouvait y avoir deux attaques : l’une menée par la France et la seconde par la Mauritanie. Animés généralement par le souci de plaire aux gouvernements mauritaniens successifs (mais seulement pendant qu’ils sont aux affaires), ces correspondants, sont en train de devenir d’importants vecteurs de la désinformation et de la decredibilisation de leur media .
Ce qui s’est passé le 22 juillet au Mali, où je vis, est clair.

D’un coté, les français (Sarkozy avait bien besoin d’une action d’éclat) ont bien lancé une attaque dans la zone de Tessalit contre Aqmi pour libérer l’otage Germaneau, laquelle, s’est soldée par un échec cuisant et a probablement mis en péril sa vie.

De l’autre coté, et à des centaines de kilomètres de Kidal et de Tessalit, l’armée mauritanienne a mené une opération réussie contre un groupe armé d’Aqmi qu’elle a vaillamment mis en déroute, vengeant ainsi nos militaires tués à Lemgheity, Ghallawitya et Tourine .

L’opération française a échoué parce que l’otage français n’a pas été libéré.

Pas la peine donc de faire du cinéma et de s’arrimer à un autre élan.

L’opération mauritanienne quand à elle, a réussi, parce que nos ministres qui n’ont pas l’habitude nous mentir depuis l’arrivée au pouvoir du président Mohamed Ould Abdel Aziz nous ont annoncé la mort des terroristes et que nous avons vu leurs depouilles ainsi que le matériel saisi.
Il n’est donc pas question de laisser des correspondants manipulateurs épaulés par des analystes à deux sous, faire "languer" ou jumeler l’échec des Français à libérer leur otage, au succès des Mauritaniens dans la défense de leur pays.

Hademine Ould Taleb Elemine
Mauritanien vivant à Bamako


Les opinions et avis exprimés dans ce courrier n’engagent pas nécessairement TAHALIL. Ils engagent leur(s) auteur(s).




Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

nous voilà réduit à croire ce gus grand applaudisseur ! nous attendons la version du mali, et de l'algérie pour pouvoir nous faire une idée des contours de la vérité à partir des contours des mensonges des uns et des autres, tout le reste c'est des salades.

Anonyme a dit…

à lire chezvlane

" une pensée à cette espagnole "

maatala a dit…

salam

"Sommet Union Africaine : les ambiguïtés de la politique africaine de la Mauritanie:


Le premier ministre mauritanien Mohammed Ould Laghdaf représentera son pays à la 15éme conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine du 25 au 27 juillet prochain à Kampala en Ouganda.

Les participants occulteront à juste raison les crises politiques dans les pays de l’Union comme les crises malgache, guinéenne ou nigérienne pour se consacrer entièrement à la problématique de la santé maternelle, néo-natale et infantile et le développement en Afrique. Les observateurs s’interrogent cependant sur l’absence répétée de Ould Aziz à plusieurs rendez-vous et y voient d’un mauvais œil synonyme d’une diplomatie orientée plus vers les pays arabes.

A l’évidence, il suffit de jeter un coup d’œil sur le nombre de capitales arabes visitées par la nouvelle ministre des affaires étrangères Naha Mint Hamdi Ould Mouknass depuis sa nomination et le soutien inconditionnel de Ould Aziz à Omar El Béchir. C’est un secret de polichinelle.



la Mauritanie accuse un retard considérable en matière de réduction de la mortalité infantile et de l’amélioration de la santé maternelle. En effet, beaucoup de femmes continuent de mourir tous les jours surtout dans les zones défavorisées des suites de grossesses ou d’accouchements et pourtant il existe des connaissances et des moyens pour les sauver. Pas étonnant que le pays soit classé depuis des décennies pratiquement derrière ses voisins du Maghreb voire la sous-région ouest africaine.

Le sommet de Kampala vient donc à point nommé pour permettre aux pays notamment retardataires de rattraper le train en marche pour mieux préparer les objectifs du millénaire pour le développement. Hormis l’aspect symbolique, la présence des chefs d’Etat est un marqueur positif dans le processus d’intégration régionale.

Au delà à partager cette expérience visiblement cette troisième absence de Ould Aziz à côté de ses pairs est mal comprise par les observateurs qui y voient un déficit chronique de l’expression politique du président mauritanien sur le plan national et un flou qu’il laisse planer autour de sa diplomatie africaine en particulier quand il s’agit de soutenir le président Omar El Béchir visé par un mandat d’arrêt de la cour pénale internationale pour crime de guerre et crime contre l’humanité au Darfour en le recevant à Nouakchott d’une part et d’autre part en assistant personnellement le 27 octobre dernier à la prestation de serment du chef de l’Etat soudanais à l’occasion de sa réélection.

D’ailleurs, cette 15éme conférence a failli encore divisé l’Union à cause des tergiversations diplomatiques ougandaises relatives à l’invitation du « fugitif »soudanais , soutenu par la plupart des pays membres dont la Mauritanie qui ne veulent pas coopérer avec la justice internationale , prise de position fustigée par les organisations internationales des droits de l’homme . Mais cette solidarité avec Khartoum justifie t-il autant que Ould Aziz se débine à chaque sommet africain? C’est l’arbre qui cache la forêt .

La Mauritanie à l’instar de 35 pays du continent sur 53 n’a pas toujours ratifié la convention unique de l’UA sur les déplacés internes, rapatriés et réfugiés, votée en octobre dernier dans la capitale ougandaise à l’occasion d’un sommet spécial auquel le président mauritanien n’a pas participé et d’ailleurs boudé par la plupart des chefs d’Etat africain.

maatala a dit…

On devine mal que Nouakchott joue plus vite que les violons car tout membre signataire a obligation de poursuivre pénalement des personnes qui commettent des violations graves du droit international. Et l’on comprends mieux l’une des raisons au moins du retard du règlement du passif humanitaire et son dommage collatéral, la réconciliation nationale.

Comment ne pas s’interroger sur l’exil doré de Ould Taya au Qatar et le silence qui entoure son impunité pour les crimes commis durant son règne ? Et comble de paradoxe, parallèlement à cette politique de fuite en avant, le locataire de la Maison brune à seulement une année de son quinquennat se presse pour assister aux cérémonies du 14 juillet à Paris en y envoyant défiler une unité de son armée et quelque temps auparavant en répondant présent à Nice pour le sommet France-Afrique .

Deux poids deux mesures dont l’explication réside dans le fait que le président des « pauvres » a choisi son camp pour financer son programme de lutte contre la pauvreté et l’insécurité. Le soutien de l’Union européenne , des pays arabes et musulmans à la dernière réunion de Bruxelles avec les bailleurs de fonds est très significatif.

Ce saupoudrage de la politique africaine de Ould Aziz trouve son prolongement dans la création même d’un département aux Affaires Africaines rattaché à la primature dont les prérogatives ne sont toujours pas bien définies et confié à Coumba Bâ qui fera son premier baptême de feu à Kampala. D’aucuns y voient une mainmise du chef du gouvernement pour faire passer à dose homéopathique ses réformes y compris celles relatives à l’arabisation dans l’administration.

C’est incontestable, la volonté politique d’intégration sous-régionale de la Mauritanie ne souffre d’aucun complexe au niveau du CILSS( Comité inter Etat de lutte contre la sécheresse au Sahel), de la CEAO( Communauté Economique de l’Afrique de l’Ouest) mais inexistante au niveau de la CEDEAO( Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest) à cause de sa sortie en 2002 .Cependant elle est cahin-caha au niveau de l’OMVS( Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal) que les évènements de 89 entre le Sénégal et la Mauritanie ont failli capoter.

D’Ould Daddah à Ould Aziz, rien n’a changé fondamentalement depuis le virage pris par la Mauritanie en adhérant à la ligue arabe en 1973. Les différents locataires du palais de Nouakchott n’ont jamais caché leur préférence au monde arabe.

Il est temps que la diplomatie mauritanienne sorte du vieux clivage entre pro-arabes et pro-africains pour abonder dans le sens des intérêts de tous les mauritaniens condition sine qua non d’une Mauritanie Nouvelle unie et débarrassée de tous les préjugés , capable de s’adapter aux évolutions de la société mauritanienne et du monde pourquoi pas s’imposer un jour dans la sous région.

Yaya KANE


maatala

Anonyme a dit…

merci vlane pour ces coups de coeur

maatala a dit…

salam

"L‘attaque du jeudi a été menée pour un objectif « ambigu »(COD)


Dans un communiqué rendu public vendredi, la Coordination de l’Opposition Démocratique(COD), a exprimé ses inquiétudes par rapport au raid mené, jeudi par l’armée mauritanienne contre des éléments d’Al-Qaïda au Maghreb islamique(AQMI).


La COD a estimé que l’objectif de cette opération est encore ambigu, exigeant, en même temps, « une clarification de la situation des forces étrangères qui se trouvent actuellement sur notre territoire et dont l’opération d’hier vient de confirmer la présence.
Voici le texte de ce communiqué:





Coordination de l’Opposition Démocratique
Communiqué
Les informations parvenues à la COD confirment que nos forces armées nationales ont été engagées, le jeudi 22 juillet 2010, dans une opération militaire à l’intérieure des frontières d’un pays frère et voisin, en l’occurrence le Mali.
L’objectif de cette opération demeure encore ambigu ; le ministre de l’intérieur affirmant qu’elle prévenait une attaque terroriste contre notre pays et les français déclarant qu’elle visait à libérer l’otage de nationalité française Michel Germaneau, enlevé au Niger et séquestré en territoire malien.
Plus grave encore, l’opération a été menée avec la participation de troupes étrangères et, probablement, sans concertation préalable avec le pays dont le territoire lui a servi de théâtre.
Face à ces événements d’une extrême gravité qui mettent notre pays dans une situation de guerre non déclarée et sans l’aval du Parlement mauritanien, la Coordination de l’Opposition Démocratique :
-Exprime sa grave inquiétude suite à ces événements qui ajoutent au climat d’insécurité sur nos frontières et mettent en danger la vie de nos vaillants soldats et celle de nos paisibles populations ;
-Appelle le gouvernement à éclairer l’opinion nationale sur les vraies circonstances de cette opération, ses mobiles et les objectifs visés derrière elle ;
-Rappelle que les forces armées nationales et de sécurité ne doivent être engagées dans de telles opérations que pour la défense du territoire national et, en aucun cas, sans en référer au Parlement ;
-Exige une clarification de la situation des forces étrangères qui se trouvent actuellement sur notre territoire et dont l’opération d’hier vient de confirmer la présence.
Nouakchott, le 23 juillet 2010
La Commission de Communication

maatala

Bebe BA a dit…

je tape, tu tapes, il(s) tape(ent, lol

Coordination de l’Opposition Démocratique : Communiqué. :

Les informations parvenues à la COD confirment que nos forces armées nationales ont été engagées, le jeudi 22 juillet 2010, dans une opération militaire à l’intérieure des frontières d’un pays frère et voisin, en l’occurrence le Mali.

L’objectif de cette opération demeure encore ambigu ; le ministre de l’intérieur affirmant qu’elle prévenait une attaque terroriste contre notre pays et les français déclarant qu’elle visait à libérer l’otage de nationalité française Michel Germaneau, enlevé au Niger et séquestré en territoire malien. Plus grave encore, l’opération a été menée avec la participation de troupes étrangères et, probablement, sans concertation préalable avec le pays dont le territoire lui a servi de théâtre.

Face à ces événements d’une extrême gravité qui mettent notre pays dans une situation de guerre non déclarée et sans l’aval du Parlement mauritanien, la Coordination de l’Opposition Démocratique :

1- Exprime sa grave inquiétude suite à ces événements qui ajoutent au climat d’insécurité sur nos frontières et mettent en danger la vie de nos vaillants soldats et celle de nos paisibles populations ;

2- Appelle le gouvernement à éclairer l’opinion nationale sur les vraies circonstances de cette opération, ses mobiles et les objectifs visés derrière elle ;

3- Rappelle que les forces armées nationales et de sécurité ne doivent être engagées dans de telles opérations que pour la défense du territoire national et, en aucun cas, sans en référer au Parlement ;

4- Exige une clarification de la situation des forces étrangères qui se trouvent actuellement sur notre territoire et dont l’opération d’hier vient de confirmer la présence.

Nouakchott, le 23 juillet 2010
La Commission de Communication


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

maatala a dit…

salam

Les amis

On vous avez prévu qu'une fois de plus l'opposition ne serait à la hauteur de la menace.



-------------------------------

La COD a dit:

"Plus grave encore, l’opération a été menée avec la participation de troupes étrangères et, probablement, sans concertation préalable avec le pays dont le territoire lui a servi de théâtre"

------

On ne va pas se là raconter nos "vaillantes troupes" sont incapables d'attraper des terroristes à NKTT à plus forte raison dans ce vaste désert.

Pas de quoi faire ses choux sur la participation des troupes étrangères.

Jusqu'à preuve du contraire le pays n'est pas occupé et le danger vient plutôt des salafistes.

Si on veut jouer sur la fibre nationale, il faut en avoir les moyens.

Au lieu de brasser du vent, ils feraient mieux d'aller garder la frontière et faire la chasse aux aux salafistes.

S'ils ont aussi une solution au problème, je parie un agneau que le général est prét à leur sous-traiter le dossier.

Par ailleurs, il revient aux maliens et non à l'opposition de s'insurger devant cette intrusion dans leur territoire, Sauf que ces derniers ont signés un accord de poursuite réciproqué.

Les maliens savent tenir leur engagement et ne sont pas rencuniers.

---------------------------------

La COD dit:

Face à ces événements d’une extrême gravité qui mettent notre pays dans une situation de guerre non déclarée et sans l’aval du Parlement

-------

Pendant qu'on y est pourquoi ne pas demander l'accord de Dedew avant d'aller casser du salafiste.

Voir organiser une Loya jarga avec les salafistes au parlement.

-----------------------------------



La COD dit:

mettent en danger la vie de nos vaillants soldats et celle de nos paisibles populations.

------------

Voila qu'ils jouent aux naïfs; ils savent que nos vaillants soldats se se reconvertis en faiseur de coups d'état, dans ce cas il faut que quelqu'un de compétent fasse le boulot.


--------------------------

Ceci étant:

Azzizzo aurait du informer son opposition sur la menace terroriste, mais il lui revient de droit d'utiliser tous les moyens qu'ils juge utile pour réduire la menace terroriste.

Face au terrorisme, c'est l'union sacré qui doit être mise en avant.

N'est homme d'état ni responsable qui veut dit le fou.

maatala

maatala a dit…

Salam

Les amis:

Pourquoi l'azzizzo boude-t-il les sommets de l'U A ?

Pourtant l'U A de Ping lui a facilitait son casse présidentiel.

Si Konaré était aux manettes, il aurait perdu de sa superbe et de son arrogance.

Azzizzo

La mauritanie est un trait d'union entre le monde arabe et l'Afrique noire.

On ne peut pas être dedans et dehors dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

salam

"Les Américains ont fourni des renseignements pour le raid franco-mauritanien au Mali. :

Les Etats-Unis n’ont pas participé à l’opération de jeudi, a précisé le porte-parole du Département d’Etat, Philip Crowley, mais les Américains ont travaillé en amont avec la France et la Mauritanie, notamment par le partage de renseignements. Au cours d’un point de presse, hier, le porte-parole américain a ainsi répondu à ce sujet aux questions des journalistes.

Question : Il a été annoncé qu’au cours d’une opération conjointe avec la France, six membres d’Al-Qaida au Maghreb ont été tué. Les États-Unis ont-ils participé à cette opération ?

Philip Crowley : Pas à ma connaissance.

Question : Les Etats-Unis sont-ils préoccupés par la menace que représente al-Qaida au Maghreb pour les États-Unis ?

MR. Crowley : Eh bien, je veux dire que la menace dans le Maghreb est une menace, d’abord et avant tout, dans la région. Nous avons vu au fil du temps des menaces qui émanent des parties de l’Europe. Bien sûr, al Qaida a le potentiel de menacer les Etats-Unis. Nous sommes préoccupés par ce réseau entier, pas seulement Al-Qaïda dans sa forme dans les zones tribales entre l’Afghanistan et le Pakistan, mais toute personne qui choisit de s’affilier à Al-Qaïda, à ce réseau et à son idéologie.

C’est donc quelque chose qui est d’une importance vitale pour nous. Cela intervient dans nos contacts réguliers avec les gouvernements dans le Maghreb et l’Afrique du Nord. C’est un aspect important de nos efforts en cours dans cette région. Alors oui, il est d’une importance vitale. Nous avons échangé des renseignements de sécurité, dans le cadre de la coopération avec ces pays, parce que nous voyons cela comme une menace commune.

Source : Canalrim (Mauritanie)

maatala

Anonyme a dit…

salam

"Jeudi soir à Nouakchott \ Momme Ducros
24-07-2010
Dès 21h ils se retrouvent dans un des cafés prisés de la capitale le temps de siroter un café ou un milkshake et de programmer le déroulement de leur fin de soirée. Au milieu des nuages de fumées de cigarettes, les regards se croisent, les traits de visages sont démasqués, les intentions aussi. Rien dans ces lieux n’échappe à la précision du regard, ni à la curiosité de l’instinct. Impossible de passer inaperçu, ils sont là pour ca, jeunes garçons et filles sans oublier les quelques récalcitrants messieurs refusant d’obéir à l’âge et à ses bienséances. Tous sont là, cote à cote pour s’assurer d’une fin de soirée en beauté. C’est le jeudi soir, une semaine épuisante vient de s’achever, la lassitude s’estompe le moment de vivre une soirée qui fera oublier pour quelques instants fugitifs, les soucis du travail et les aléas de la vie. Les heures passent, les nuages de fumées se font et se défont, le rythme des brouhahas monte et descend, il est enfin temps de s’en aller. Le café s’apprête à fermer, les tables commencent à être desservies et nettoyées. De petits groupes s’en vont par convois, chacun vers une direction. Ils s’engouffrent dans leurs voitures et disparaissent dans l’horizon lumineux de cette fin de soirée qui n’est encore qu’à son début.
Il est minuit passée de quelques minutes, les rues sont presque vides, quelques voitures luxueuses continuent de circuler sur la lumineuse avenue Mokhtar Ould Daddah. On a l’impression que Nouakchott s’endort. Mais quelque part la fête vient de commencer. C’est l’aube d’une soirée festive. J’entre dans un de ces coins quelque peu caché, pas très orthodoxe pour les plus conservateurs parmi nous et qu’on appelle communément boite de nuit ou discothèque. Un autre décor me saute aux yeux à l’entrée. Ebahi, je me retrouve dans une ambiance électrique. Devant moi, un spectacle de passions déchainées, de surmoi libérés des pesanteurs du moi. La scène avait de quoi choquer les âmes sensibles. L’alcool coulait à flot, la musique était assourdissante, les visages reflétaient une hypnose indescriptible, les mouvements étaient tous sauf calculées.

Des filles en voiles étaient là, quelque part entre des garçons verre à la main buvant à gorgées doubles, empressés de s’enivrer. Les filles se cachaient derrière ce voile qui ne servait plus qu’à enfouir cette schizophrénie de la jeune femme mauritanienne d’aujourd’hui, assoiffée de dépravation, prise entre le marteau du conservatisme et l’enclume de la débauche. Pas de juste milieu, la frontière est virtuelle et facilement franchissable.

Pendant ce temps, il se faisait tard, seuls quelques ivrognes étaient encore là. Ils finirent par s’en aller. Les rideaux tombèrent enfin sur une soirée de jouissance et de manque assouvi. Je me suis souvenu à cet instant de ce vers d’Apollinaire que j’ai toujours en tête quand je pense à la notion de temps et à cette vie éphémère, « Vienne la nuit sonne l’heure. Les jours s’en vont je demeure ».

Momme Ducros

maatala

Anonyme a dit…

Lu pour A-,
Mali : plus d'une vingtaine de militaires français ont participé à l'opération antiterroriste
On commence à mieux comprendre la manière dont les choses se sont déroulées, jeudi matin, au cours de l'opération contre Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), grâce à une source proche du dossier.

Il s'agissait à l'origine d'une opération de l'armée mauritanienne, sur laquelle s'est greffée une intervention française. Début juillet, la Mauritanie a été avertie par des sources occidentales etpar leurs propres réseaux dans la région qu'un groupe d'AQMI préparait une opération contre un poste sur le territoire mauritanien, pour la fin du mois de juillet. Le président Abd el Aziz a alors prévenu Paris qu'il allait monter une vaste opération contre AQMI, en utilisant le "droit de poursuite" que s'accordent mutuellement la Mauritanie, le Mali et le Niger pour la lutte antiterroriste. Une première réunion a eu lieu à Paris le 13 juillet au soir et on se souvient que le président mauritanien a été reçu brièvement à l'Elysée, juste avant le défilé du 14 juillet. Les Mauritaniens, sans doute aidés par les Français, avaient repéré un camp d'AQMI en plein désert malien, à environ 150 kilomètres de la frontière entre les deux pays. Ce camp secret n'avait jusqu'à lors jamais été identifié. Il servait de point de ravitaillement pour la katiba de Yahia Abdulaman, qui dépend du groupe d'Abou Zeid.

suite...

Anonyme a dit…

suite article secret défense...

Des photos semblaient indiquer que l'otage français Michel Germaneau pouvait être détenu sur ce site, mais les services français n'ont en jamais eu la preuve. Paris a alors décidé de se joindre à l'opération mauritanienne, au cas où... Les Français ne souhaitaient participer qu'à cette partie de la plus vaste opération d'attaque préventive menée par l'armée mauritanienne, qui visait au moins un autre site. Il s'agissait, pour la France, de pouvoir récupérer Germaneau dans les meilleures conditions possibles. Parallèlement, les Groupes spéciaux d'intervention (GSI) de l'armée mauritanienne voulaient empêcher le regroupement des 150 hommes environ de la katiba d'AQMI en détruisant leurs bases de ravitaillement.

Les militaires français connaissent bien les GSI, puisqu'ils sont formés par un détachement d'asistance opérationnelle fourni par le COS. Une opération qui dure depuis plusieurs mois dans la plus grande discretion. Plus de 400 "forces spéciales" de l'armée mauritanienne ont déjà été formés, ainsi que plus de 200 Maliens et bientôt des Nigeriens.

Anonyme a dit…

suite...
Pour participer à l'opération, des "militaires" français sont arrivés de métropole. Selon toute vraisemblance, il s'agissait d'hommes du Service action de la DGSE, qui connaissent bien le Sahel. La France fournissait un soutien en matière de renseignement, de transmissions et de santé. Un hélicoptère avait été prépositionné en Mauritanie, afin d'évacuer Germaneau si nécessaire.

Le point de départ a été une base située non loin de la frontière, où les forces spéciales françaises et mauritaniennes s'entraînent. Le raid a pris la forme d'une colonne de véhicules tout-terrain. Entre 20 et 30 militaires français accompagnaient quelques dizaines de Mauritaniens.La colonne a roulé de nuit et les derniers kilomètres, environ dix, ont été parcourus à pied pour ne pas donner l'alerte. L'attaque contre le camp a eu lieu à l'aube.

Contrairement à ce que nous écrivions sur la base d'informations partielles et erronées, il n'y a donc pas eu d'opérations aériennes. Par ailleurs, le site de Tessalit (nord-est du Mali) n'était pas concerné, contrairement ce qu'affirmaient des sources locales citées par l'AFP.

Six membres d'AQMI ont été tués et quatre ont pu prendre la fuite. Le chef de la katiba ne fait pas partie des morts. Aucune victime n'est à signaler côté français. Lorsque les commandos français ont fouillé le camp, ils n'ont pas trouvé trace d'un quelconque otage. En revanche, ils ont mis la main sur des armes (AK 47), des explosifs, des téléphones portables, divers documents, des pièces de rechange pour les véhicules, etc.

Faute d'otage, la colonne française est rentrée en Mauritanie et l'opération a été "pliée". En revanche, les Mauritaniens ont poursuivi la traque d'AQMI jusqu'à ce samedi. Ils sont actuellement sur le chemin du retour.
http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/

FILSDUBLED

Anonyme a dit…

pris sur kassataya

la france a-t-elle trompé la mauritanie?

Selon le ministre mauritanien de la Communication, Hamdi Ould Mahjoub, la France a bien fourni à la Mauritanie des renseignements sur une imminente attaque le 28 juillet prochain de la base militaire de Bassiknou par un groupe affilié à l’AQMI.


La France parle, elle, seulement de soutien technique et logistique.

Toujours est-il qu’après avoir nié tout lien avec une quelconque tentative de libération de l’otage français Michel Germaneau, les langues commencent à se délier.

Ainsi, la France reconnaît désormais la participation d’une trentaine de ses soldats au raid du jeudi dernier contre un camp de l’AQMI en territoire malien. Vraisemblablement, les français pensaient y trouver leur compatriote retenu depuis plusieurs mois par l’AQMI et dont l’ultimatum d’exécution expire lundi prochain.

Pour leur part et sur la base des fameux renseignements dont parle le ministre de la Communication, les militaires mauritaniens pensaient avoir à faire à 150 combattants islamistes armés jusqu’aux dents. Désillusion : dans le camp, il n’y avait que 10 hommes dont six seront tués et quatre prendront la fuite.

Pour un coup de poker, la France aura-t-elle entraîné la Mauritanie dans un engrenage aux conséquences imprévisibles? Pas amical, quand même !

Ahmed Ould Soueidi

Source : www.rim24.info le 24/07/2010

Anonyme a dit…

à lire chezvlane

" la France sème le vent, Aziz récoltera la tempête "

Anonyme a dit…

Impecable analyse de Vlane au sujet du raid franco mauritanien.. , diko ya bouya

Anonyme a dit…

Vlane
Comme d'habitude, c'est un texte bien écrit bien que je ne partage pas ton pessimisme.
Je pense que cette opération est profitable à la Mauritanie à plus d'un titre:
1- Elle permet à notre pays de se positionner comme élement central de la lutte contre le terrorisme.
2- Cette position nous donnera respect et estime de la communauté internationale qui a peur de ce fléau

3- Sur le plan international nous serons mieux considérés car nous disposons de moyens et de cartes dont les autres ne disposent pas

4- Sur le plan national notre armée sera plus crédible car elle défend le pays ce qui fera oublier un peu les "coups d'états"

5- Le sentiment que la nation est en danger permettra à tous les citoyens de se solidariser et de participer à cette lutte en dénonçant les eventuels terroristes

Anonyme a dit…

D'après Aljazeera, l'otage français est exécuté par Al-Qaida.

Anonyme a dit…

Paix à son âme.
Ce n'est pas la première victime de ces assassins et il ne sera certainement pas le dernier.
L'essentiel c'est de rester vigilent et de traquer ces criminels dans leurs derniers retranchements.

Anonyme a dit…

http://diasporasaharaui.blogspot.com/2010/07/la-france-seme-le-vent-aziz-recoltera.html

maatala a dit…

Salam

Les amis

Dans cette affaire de terrorisme, il faudra un jour ou l'autre passer à la caisse, le pouvoir devra préparer les citoyens à toutes les éventualités et faire appel à leur vigilance.

Il faut arrêter de prendre les mauritaniens pour des mineurs.

Dans le genre dormer les petits, le supplétif de la france "azzizzo" veille au grain dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salut les gars. Quelquesp roblemes de communication avec mon nouveau IPAD. LM et Maatala d' huiler le site comme les messages ne passent pas. Vais bien a la guetna. C' est la saison des fausses infos et faites tres attention.

Commentaires sur cet article:

1. la RIM a bien informé l' Algérie de la frappe avec les French. Le reste c' est du faux.

2. A quoi donc sert le centre de Tamanrasset quand nos freres algériens disent que par principe ils ne font pas d' operations militaires en dehors de l' Algérie.

3. Deja vendredi soir, MENAS Associates, une firme d' info gèostratégique sous la plume de Jeremy Keenan a dit que l' Algerie a bien participé à la frappe (vous passe l' article après cette note. Ano fauté enta vem?)

4. On nous passe le GSPC et son AQMI et quand on intervient, on nous critique. On ne peut pas rester les bras croisés quand le centre de Tamanrasset ne fait que se gratter le trou à longueur de journée. azzizzo doit rappeller le colonel qu' il a envoyé là-bas car depuis son affectation, rien n' a bougé.Ou sont les 25.000 à 75.000 soldats pour venir à bout de quelques 200 barbus au plus?

A-
===

Les journaux algériens attaquent la Mauritanie et l’accusent d’encourager les interventions étrangères ...:


dans la région.


Les journaux algériens ont violemment attaqué l'opération militaire menée par l'armée mauritanienne avec l'appui logistique de la France contre Al-Qaïda au Maghreb Islamique, jeudi dernier.

Le journal El Khabar a accusé la Mauritanie d'encourager les interventions étrangères ans la région et de se soustraire aux accords de coordination de la sécurité entre les pays du Sahel, signés à Alger, tandis que le journal "La Tribune" prédit des représailles d'Al Qaïda en Mauritanie et au Mali en réplique à l'assassinat de six de ses éléments.

Le journal El Akhbar décrit l'assaut militaire comme un «échec» et publie que «le gouvernement mauritanien a violé ses obligations de coordination militaires et de sécurité entre les pays de la région du Sahel dans la lutte contre le terrorisme et la poursuite d'Al-Qaïda, en lançant son opération militaire, d’avant-hier, sous les auspices de la France avec sa logistique et sur la base de ses renseignements".



Il a ajouté que "la Mauritanie a prouvé qu'elle ne respectait pas l'accord signé le 21 avril à Alger, qui prévoit la formation d'un bureau des opérations militaires conjointes sous forme de coordination de l'armée et la sécurité entre les quatre pays suivants: Algérie, Mali, Niger et la Mauritanie, qui doit être basé dans la ville de Tamanrasset de même que l'accord des chefs militaires et ministres des Affaires étrangères des pays du Sahel en Mars denier qui exclut l'intervention étrangère dans la région ».

Le journal a ajouté que «Si le gouvernement algérien n'a pas annoncé une position sur cette question jusqu'à présent, le principe de non-ingérence d’une partie étrangère dans la région, clairement exprimé par les ministres des affaires étrangères lors de leurs discussions en Algérie, en mars dernier, il est fort probable que l’Algérie fasse part de son insatisfaction à Nouakchott par rapport à l’assaut du jeudi dernier".





Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Sahara Medias (Mauritanie

Anonyme a dit…

http://www.mauritanie-web.com/actualite_7523_7523_la-france-s-me-le-vent-aziz-r-coltera-la-temp-te.htm

Anonyme a dit…

http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1304:la-france-seme-le-vent-aziz-recolte-la-tempete&catid=12:tribune&Itemid=11

Anonyme a dit…

http://www.foexgood.com/2010/07/la-france-seme-le-vent-aziz-recoltera.html

Anonyme a dit…

Lu pour ano fauté s' il lit l' anglais.

Faites attention a ce que vous lisez ces jours-ci. Jeremy Keenan a dit que l' Algerie a participé à la frappe avec ses avions alors qu' elle dit que la France n' a pas utilisé son espace aerien.Dans tous les cas de figures, on est dedans: AQMI, fabriqué ou pas fabriqué, se venge toujours. on s' est fait avoir dans cette affaire comme des collegiens. l' algerie ne pourchasse pas en dehors de son territoire, ni le mali. Hna ekhbarna? Les connards prevoyaient d' attaquer Bassiknou? Il fallait leur tendre le piege et les ecraser. Maintenant aller pour essayer de tuer 10 bonhommes à l' exterieur de nos frontieres dans une guerre dont on ne veut rien savoir de ses causes reelles, ce n' est pas sage.
wallah je suis confus.Nos "amis" nous ont piegé. Sacré petrole et gaz.

A-


====
23.07.10 Menas Associates BREAKING NEWS: French and Algerian forces in failed attack on AQIM

AQIM fighters, Algeria

As we write Algeria Politics & Security on the evening of Thursday 22nd July, we are receiving reports that an attempt to liberate the elderly French hostage Michel Germaneau during the course of last night (21st) or early this morning (22nd) may have gone disastrously wrong. As we mentioned last week, Germaneau was being held hostage by Al Qaida in the Islamic Maghreb's (AQIM) Abdelhamed abou Zaïd. Our own information, as we have reported on numerous past issues, is that he was being held in the Tigharghar Mountains just east of Tessalit in northern Mali.

We have confirmation that there was a lot of air traffic around the airstrip at Tessalit during the course of 21st July and at dawn on 22nd July. Shots were heard. We have unconfirmed reports that the attack to liberate Germaneau was undertaken by Algerian forces with back-up from the French Special Forces. Paris has so far said nothing, although an earlier report from the French Foreign Ministry said Paris was working to free Germaneau but would remain discreet about its methods to ensure success.

Algeria is obliged to deny the involvement of its forces, as such involvement, especially alongside French forces, would be 'political suicide' for the Algerian regime. An Algerian security source told Reuters on 22nd that "Algeria has not and will not fight terrorism outside its territory. This is a golden principle and we stick to it."

Unconfirmed reports lead us to believe that Germaneau may have been executed during the course of the botched operation. Spain, which was apparently informed of proceedings, albeit at the last minute, is concerned about the welfare of its two nationals held hostage by the same group.

The first online report was carried by Reuters at 18.01 pm GMT, which you can find here.

The second report came from Spain's El Pais, which quoted diplomatic sources as saying that French special forces had staged a dawn attack aimed at freeing Germaneau, killing six terrorists but finding no sign of the hostage or of the base where he was believed to be held, and which they had located with US help.

Interestingly, the first breaking news of this story appears to have come from Nouakchott. We are also now receiving unconfirmed reports of unspecified Mauritanian involvement in the exercise.

The latest information we are receiving from political blog sites in Algeria is growing anger at the awareness that the Algerian security forces have fought alongside French forces against other 'African' peoples (in this case many Algerians), irrespective of the fact that they are 'terrorists'. We are in contact with residents of Tessalit and the surrounding area and will provide fuller details as we receive them.

For more news and expert analysis about Algeria please Algeria Focus, Sahara Focus and Algeria Politics & Security.


© 2010 Menas Associates

Download our interactive company profile

Log in

Anonyme a dit…

Le lien de l' article de Menas Associates. Je n' invente rien.

General vlad: comment tu vas? A-
==

http://www.menas.co.uk/consulting/regions/news/article/758/BREAKING_NEWS_French_and_Algerian_forces_in_failed_attack_on_AQIM/

Anonyme a dit…

Extra pour vous. A-

Intervention française contre Al-Qaïda au Sahel : l’Algérie a été informée par la Mauritanie
Sonia Lyes
L’Algérie a été informée par la Mauritanie deux jours avant le raid mené jeudi par l’armée mauritanienne avec l’appui des forces spéciales françaises dans le désert du nord du Mali contre un groupe armé appartenant Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a-t-on appris de source algérienne. Mais ni les Français ni les Maliens n’ont informé les Algériens de l’opération. Selon notre source, les forces spéciales françaises n’ont pas survolé l’espace aérien algérien pour se rendre au Mali.

A Alger, le dossier a été confié au commandement de la sixième région militaire. Des troupes et du matériel ont été déployés le long de la frontière avec le Mali non loin de la zone de l’opération qui a été lancé à 6 heures du matin et a duré plusieurs heures. Les militaires algériens avaient notamment pour mission d’empêcher une fuite des éléments du groupe d’Aqmi vers le territoire national.

L’opération militaire de jeudi devrait accentuer davantage les tensions entre Alger et Paris d’un côté et Alger et Bamako de l’autre. Les Algériens ont toujours été hostiles à une intervention militaire au Sahel, une région complexe où estiment-ils la force ne suffira pas à elle seule pour résoudre les problèmes posés par Al-Qaïda. Cette opération devrait également renforcer Al-Qaïda dans cette zone et favoriser le recrutement de nouveaux éléments, avec l’argument de combattre les forces étrangères au Sahel. A présent, tout le monde attend la réaction d’Aqmi. En lançant cette opération, Paris a mis en danger la vie de l’otage français Michel Germaneau.

24/07/2010 | 11:40 | 12

Anonyme a dit…

lm peux-tu nous mettre ceci en blog , car l'auteur est excellent lol

Ce que je crois, d’un bilan encourageant sans crises… :

Ce que j’écris dans cette contribution, n’est pas une attaque contre la majorité ou la coordination de l’opposition démocratique (COD), comme certains malhonnêtes peuvent en convaincre des défenseurs du pouvoir ou de la COD. Au contraire, c’est une brève évaluation d’une année encourageante, dans tous les domaines.

Vous avez parfaitement raison, l’objectif de Mr Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la république c’est de mettre fin aux différents réseaux de corruption et de gabegie qui gangrènent la vie économique, politique et sociale en Mauritanie.

Ce brillant général et intellectuel a un seul credo,efficacité, rigueur et franc-parler. Certes il mène avec clarté son travail, armé jusqu’au dents d’une grande ouverture d’esprit et de compétence.

Il a réussi depuis un an a enclenché une réflexion tournée vers l’intégration du Pays vers l’optimalisation des divers domaines vitaux tels la sécurité- à savoir la dernière opération militaire contre l’Aqmi (Alqaida) couronnée de succès (six éléments d’aqmi tués,et 04 autres blessés, ont pris la fuite)- la santé, l’eau, l’électricité, l’agriculture, le transport; la justice, l’éducation; l’information etc.. Aujourd’hui la Mauritanie est à la fois juste et extrêmement ferme.

L’actuel gouvernement du Dr Moulaye ould mohamed Laghdaf, Premier ministre, mène depuis un an un combat féroce sur tous les fronts. Sans oublier le Dr Cheikh Ould Horma Ould babana; ministre de la santé, qui a combien de fois plaidé en faveur des séries de dispositions allant dans le sens de la participation des ressources humaines et à l’élargissement des infrastructures hospitalières en Mauritanie. Certes il a un programme ambitieux en matière de santé pour le bien être des populations les plus démunies de notre pays.

Anonyme a dit…

suite clap clap

Beaucoup remarque que la couverture sanitaire est suffisante, la prévention est accentuée comme les soins proprement dits.C’est donc un tableau extrêmement encourageant. Je rappelle que le Dr Sidi Ali ould Sidi boubacar, et Dr cheikh baye Ould Mkheitratt, respectivement Secrétaire Général et Conseiller chargé de la Communication ont longuement communiqué dans différents ateliers organisés par le ministère de la santé à Nouakchott, sur la Télévision; la Radio; l’AMI. Ils ont montré et démontrés aux téléspectateurs, aux auditeurs, et aux participants séminaristes, ce qui a été fait ou réalisé par leur département.

En outre ils ont justifié qu’il y a une rupture totale avec des pratiques du passé.La situation sanitaire s’améliore chaque jour; quantitativement et qualitativement d’avantage. Nos félicitations vont également à la grande famille des magistrats de la cour des comptes pour les efforts qu’elle déploie en matière d’inspection et de contrôle et plus particulièrement au Dr Ahmed bezeid ould Mohamed mahmoud, magistrat .Il attend une promotion qui ne vient toujours pas,quoi que bien mérité.. Ces mêmes félicitations vont également aux magistrats de l’Inspection générale de l’Etat,et à l’ensemble des hauts responsables, membres et militants de l’UPR des partis affiliés, et de la COD.

Mêmes remerciements et félicitations à toutes et à tous les mauritaniens, nous leurs disons ensemble pour faire de la Mauritanie un foyer de tolérance, de dialogue fructueux porteur de solidarité et de paix. Ce qui importe c’est surtout la détermination à appliquer un programme géant; économique politique et social.Tout à fait, faire donc exécuter efficacement des projets gigantesques de développement (Eau, électricité, santé, sécurité, enseignement, transport, lutte contre la pauvreté, chômage ,etc.) particulièrement au bénéfice des populations.

Très hautes considérations et félicitations pour Mr Mohamed Ould Abdel Aziz ;Président de la République (Président de tous les mauritaniens y compris les pauvres); après un an de pouvoir; à compter du 18 juillet 2009 au 18 juillet 2010 .Vous avez tous raison, la Mauritanie nouvelle est résolument engagée sur la voie du progrès ;du dialogue ,de concertation et de démocratie apaisée.

Qu’ALLAH nous guide tous vers le bon chemin.Amin

Mohamed Salem Dahaman
Assistant à la cellule de communication Ministère de la santé
---------

bravo !!!

Anonyme a dit…

Je ne sais pas personnellement ce qu' ils veulent. Lisez vous- meme. Avec les milliards de petro-dollars, ils n' ont pas pu diminuer le nombre de hittistes. Il veulent qu' on fasse quoi?

A-

===

Liberté (Algérie) 25 juillet 2010

Terrain de jeu
Mounir Boudjema

dimanche 25 juillet 2010

L’Afrique est violée dans sa souveraineté territoriale. Quelle que soit la cause. Un pilote de rallye Paris-Dakar égaré, des touristes aventuriers qui ne respectent pas les alertes, des humanitaires qui dissimulent parfois des espions.

Pauvreté, sécheresse, sida, famine, analphabétisme, corruption, tribalisme, poubelle radioactive… l’Afrique a payé chèrement sa décolonisation. Et pour couronner ce bilan désastreux, elle redevient le terrain de jeu militaire des puissances occidentales.

L’Afrique qui se réunit à Kampala a une oreille à Kidal. Dans le nord du Mali se déroule actuellement une opération antiterroriste d’envergure. Pour les plus optimistes, ce raid contre l’AQMI devrait déloger les terroristes salafistes du Sahel. Pour les plus réalistes, cette opération menée par la France, sous la couverture de l’armée mauritanienne, n’est qu’une tentative désespérée pour sauver un otage français.Les moyens déployés dans cette opération nous renseignent sur la valeur de la vie humaine quand il s’agit d’un Occidental.

Ce raid, avec déploiement d’avions, de satellites et de troupes au sol, a dû coûter cher. Certainement beaucoup plus onéreux que d’envoyer des avions chargés de produits alimentaires au nord du Niger où des populations se meurent de famine à cause de la sécheresse depuis… cinq ans. Excessivement plus cher que de construire des hôpitaux ou des écoles dans le nord du Mali qui est devenu la zone grise la plus dangereuse après le Waziristan.

L’Afrique est violée dans sa souveraineté territoriale. Quelle que soit la cause. Un pilote de rallye Paris-Dakar égaré, des touristes aventuriers qui ne respectent pas les alertes, des humanitaires qui dissimulent parfois des espions. L’Afrique paie la facture en se soumettant au nouveau diktat militaire occidental. Qu’il soit français, comme dans l’affaire Germaneau, ou américain, avec cette floraison de bases militaires de l’Africom.

À Kampala, les chefs d’État sont rattrapés par l’urgence du terrorisme et doivent y faire face sous la pression des Occidentaux qui veulent faire des États africains leurs boucliers sécuritaires. Mais est-ce réellement l’urgence pour l’Afrique quand on sait que le GSPC algérien dans le Sahel ou les Shebab en Somalie n’ont pas de mal à recruter de nouveaux adeptes ? Des recrues qui fuient pour la plupart leur condition déshumanisée et qui choisissent souvent le terrorisme comme étant le plus grand employeur en devenir en Afrique.

Anonyme a dit…

A une question liée à une décision prise par Sonatrach de retirer ses investissements de la Mauritanie, il a affirmé que la société «agit selon ses intérêts et ceux du pays».

Il c le ministre de l'energie et des mines Algérien.

A-, tes amis nous donnent le petit doigt de "Cherr"

Anonyme a dit…

A-
le dedoublement de personnes ne sert à rien
tu es découvert

Anonyme a dit…

quelqu'un peut expliquer why le prési de la CUN est-il décoré:

http://www.rim24.info/suite-info.php?var=781

pas de soupçons avant vérif.

By the way, je jure sur la tête de Vlane que ce n'est pas A- qui se dédouble mais bien moi

Anonyme a dit…

Hannibal lecter ou le Serial killer de NDB.

d'après Al Akhbar.info, un vieil homme agé de 80 ans a été retrouvé mort ce matin à NDB, la particularité est que des enfants du quartier ont d'abord découvert sa jambe et plusieurs parties de son corps ont été découvertes dans les quatre coins de la ville.

mystère

Anonyme a dit…

Une pensée à Kimporte:

""L’ambassadeur Bal Mohamed El Moctar intègre, désormais, le cercle des écrivains mauritaniens d’expression francophone, à la faveur de la sortie imminente de son bouquin. «Crapauds et Nénuphars» – souvenirs d’un enfant de Dimbé – grâce au concours d’une jeune écrivaine mauritanienne. L’ouvrage sera, à la fin du mois de mai incha Allahou, dans les librairies de Nouakchott.""

Ana ga le titre maa vhemtou

Anonyme a dit…

LM

ya pas un correspondant à NDB yatina lakhbar

Qu'est ce que je m'ennuie tout seul ici

Bebe BA a dit…

Puisque tu t'ennui tant que ça, te voila nommé correspondant officiel de canalh à NDB, lol

Anonyme a dit…

ok miss

cpt NDB

Anonyme a dit…

miss bb

il parait que la rencontre dadah et le prési n'a pas duré longtemps.
Mais aussi quelqu'un m'a confirmé qu'ils se sont déjà vu discretement avant la réunion de Bruxelles

Ils se voient en cachette, ça veut dire quoi ça.

cpt NDB

Anonyme a dit…

La fière Mauritanie, qui croyait tenir là une magnifique occasion de démontrer à la face du monde que la méthode ATT, qui consiste à négocier avec les ravisseurs pour obtenir la libération des otages, relève de la forfaiture et de la compassion, fait piètre figure. Qui plus est, elle a dû dépêcher une forte délégation à Bamako pour présenter des plates excuses au même ATT pour avoir violé le territoire malien. Le président malien ne doit pas être trop mécontent : le raté franco-mauritanien avec, en arrière plan, l’Algérie étroitement associée à l’opération même si elle affiche un profil bas compréhensible après son échec retentissant, conforte l’analyse de ATT à savoir qu’aucun Etat sahélien ne peut, à lui seul, parvenir à bout du terrorisme sans l’aide de ses voisins immédiats.

http://www.maliweb.net/category.php?NID=63394&intr=

Bebe BA a dit…

cpt NDB,

La question est: "qu'est ce que AOD fait chez le surveillant?", je croyais qu'il se refusait au dialogue!


Mauritanie: des partis politiques soutiennent l'Etat contre Al-Qaïda


Des partis politiques mauritaniens ont apporté lundi leur soutien aux actions menées par les autorités mauritaniennes contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) après l'exécution samedi de l'otage français Michel Germaneau revendiquée par cette organisation.

Le Rassemblement national pour la réforme et le développement (Tawassoul), un parti islamiste modéré, a annoncé dans un communiqué son "soutien ferme aux forces armées mauritaniennes dans l'action contre les forces du terrorisme".

"Notre pays a toujours été visé par les terroristes et c'est légitime qu'il réagisse à leurs crimes odieux", affirme-t-il.

L'Alliance pour la justice et la démocratie/Mouvement pour la rénovation (AJD/MR) de l'opposant Ibrahima Moktar Sarr, estime que le raid jeudi d'éléments franco-mauritaniens contre Aqmi en territoire malien est "une réaction de légitime défense suite aux nombreuses attaques barbares perpétrées par ces groupes terroristes" en Mauritanie.

"Nous saisissons l'occasion pour apporter notre soutien total et sans réserve à nos forces armées", ajoute-t-il dans un communiqué.

L'Union pour la république (UPR, au pouvoir) "condamne" également l'assassinat du Français et "demande un soutien sans faille aux forces armées".

Un parti de l'opposition radicale, l'Alliance populaire progressiste (APP) de Messaoud Ould Boulkheir, président de l'Assemblée nationale, estime cependant que "l'action du pouvoir expose au danger nos relations avec les (pays) voisins et la vie de nos citoyens". Selon lui, "les justificatifs et arguments ne sont pas suffisants pour mener une incursion en territoire malien".

L'opposition mauritanienne avait exprimé samedi sa "vive inquiétude" après le raid de jeudi contre Aqmi, estimant qu'il mettait "notre pays dans une situation de guerre non déclarée", sans "l'aval du Parlement".

AFP

maatala a dit…

Salam

Les amis

Tant que l' azzizzo n'aura pas pendu la Chabarno and Co conformément à la décision de justice rendu par le tribunal, l'attaque contre L'Aqmi ne sera qu'une action stérile de dissuasion que nous paierons tôt ou tard au prix fort.

Par ailleurs ce serait que leur faire honneur en leur appliquer la Chariaa dit le fou.

Maatala

Anonyme a dit…

la charia selon dedew l'as du ribat c'est de les libérer suite à une grâce présidentiel

Aziz n'osera jamais les fusiller ou les pendre et si d'aventure il osait, personne en mauritanie n'osera s'en féliciter publiquement, pas un homme, pas un parti, pas un asso, pas un rat, pas un chat, rien même si en douce ils sont contents mais mettront tous sur le dos d''aziz

génération grande gueule et couille molle

Anonyme a dit…

22 Septembre, un quotidien de Bamako, interprète l'affaire différement. Pour ce journal, Michel Germaneau "a été tué le 22 juillet dans l'opération militaire conduite par Paris, soutenu par l'armée mauritanienne qui lui servait surtout de guide et d'interprète".

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2010/07/26/la-france-voulait-en-decoudre-avec-al-qaida

Anonyme a dit…

" des moyens militaires importants avaient été mobilisés pour cette opération, mais ils n'avaient pas permis la localisation de l'otage. "L'impression qui se dégage, c'est qu'il fallait en découdre avec l'AQMI, même si Germaneau devait y perdre la vie", ajoute 22 Septembre. "

Anonyme a dit…

Germaneau était déja mort bien avant l'attaque, un vieux privé de ses médocs aucune chance!

Ano qui réclame la mort des prisonniers, ils ont été condamnés à perpet pas à la corde, c fini point barre. Az a eu le courage qu'il fallait ce jour là et personne n'a commenté.

Mais le killer de NDB on ne sait pas encore c qui

cpt NDB

Anonyme a dit…

Un mauritanien dont le nom n’a pas été divulgué est cité dans l’affaire « Zahia » qui secoue le monde du show-biz en France.

Ehna emmalneu, on a du fric et on aime la chaire
en plus qu'elle ait 17 ou 14 ans c kifkif pareil

je suis sur que c vrai

cpt NDB

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

Dans la serie: tu occupes ma place

"Le Président de la République reçoit Ahmed Ould Daddah, le chef de file de l'opposition démocratique. :

Des sources dignes de foi ont indiqué à l'ANI que le président Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu en audience, lundi en fin de matinée au Palais présidentiel à Nouakchott, M. Ahmed Ould Daddah, chef du file de l'opposition démocratique, président du Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD).

Et même si cette première rencontre entre les deux hommes intervient 48H après le raid mauritanien sur AQMI en territoire malien comme pour informer l’opposition de ses raisons via l’Institution du Chef de file de l’Opposition Démocratique en en recevant le président conformément aux dispositions constitutionnelles, d’aucuns admettent surtout que cette rencontre va dans le sens de l’ouverture et de la volonté de dialogue inclusif politique exprimée par le président lui-même au président en exercice de la COD Boidiel Ould Houmeid et avant lui au président du parti Adil, Yahya Ould Ahmed Waghf et dont s’est fait l’écho le Premier ministre lors de la clôture de la session parlementaire.

Il convient de noter que le président de l’Institution du Chef de file de l’Opposition Démocratique, M. Ahmed Ould Daddah avait apporté son soutien à l’armée dans cette opération.

Source : ANI (Mauritanie) |

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur ANI

"Mauritanie: des partis politiques soutiennent l'Etat contre Al-Qaïda

Des partis politiques mauritaniens ont apporté lundi leur soutien aux actions menées par les autorités mauritaniennes contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) après l'exécution samedi de l'otage français Michel Germaneau revendiquée par cette organisation.

Le Rassemblement national pour la réforme et le développement (Tawassoul), un parti islamiste modéré, a annoncé dans un communiqué son "soutien ferme aux forces armées mauritaniennes dans l'action contre les forces du terrorisme".

"Notre pays a toujours été visé par les terroristes et c'est légitime qu'il réagisse à leurs crimes odieux", affirme-t-il.

L'Alliance pour la justice et la démocratie/Mouvement pour la rénovation (AJD/MR) de l'opposant Ibrahima Moktar Sarr, estime que le raid jeudi d'éléments franco-mauritaniens contre Aqmi en territoire malien est "une réaction de légitime défense suite aux nombreuses attaques barbares perpétrées par ces groupes terroristes" en Mauritanie.

"Nous saisissons l'occasion pour apporter notre soutien total et sans réserve à nos forces armées", ajoute-t-il dans un communiqué.

L'Union pour la république (UPR, au pouvoir) "condamne" également l'assassinat du Français et "demande un soutien sans faille aux forces armées".

Un parti de l'opposition radicale, l'Alliance populaire progressiste (APP) de Messaoud Ould Boulkheir, président de l'Assemblée nationale, estime cependant que "l'action du pouvoir expose au danger nos relations avec les (pays) voisins et la vie de nos citoyens". Selon lui, "les justificatifs et arguments ne sont pas suffisants pour mener une incursion en territoire malien".

L'opposition mauritanienne avait exprimé samedi sa "vive inquiétude" après le raid de jeudi contre Aqmi, estimant qu'il mettait "notre pays dans une situation de guerre non déclarée", sans "l'aval du Parlement".

AFP

maatala

Anonyme a dit…

La Situation politique et sécuritaire au Nord. :

Cette affaire « n’a pas révélé toutes ses vérités ». C’était l’avis de la presse française et algérienne, le week end. Un officiel malien le pensait déjà le vendredi où le président Touré est rentré de Ndjamena.

Tout au long du trajet, il se contient mais c’est « sa tête des mauvais jours ». Et pour cause : les agences de presse diffusent en boucle qu’il a quitté précipitamment la réunion du Cen Sad à cause du raid mauritanien contre Aqmi en territoire malien et que son pays avait donné son aval à cette opération.

Zones d’ombre.

Or il était programmé à Bamako où il doit prendre la parole à un important un colloque sur l’Islam. Ce qu’il a fait, non sans rappeler sa doctrine sur les périls de l’espace sahélo-saharien.

Il faut dire qu’avant son voyage tchadien, le président malien a signé le décret créant le Programme Spécial dénommé Programme pour la Sécurité, la Paix et le Développement au Nord, un dispositif d’urgence qui répond au défi global du nord malien : présence sécuritaire renforcée, administration de proximité, projets de développement. Mais de Ndjamena, le président a appris - par un de ses pairs- qu’une opération mauritanienne se déroulait dans son pays.

On lui dira, dans la foulée, qu’une mission conduite par le ministre mauritanien de l’Intérieur était en route pour le Mali et souhaiterait « lui parler ». De quoi ? Ce jour à l’aube, ce qu’on croyait jusque-là des forces mauritaniennes ont attaqué une position Al Qaeda, dans la partie malienne de l’Akla, au nord de Lerneb, dans la région de Tombouctou.

Dans la cartographie de la terreur que l’émir Droudkel a conçue pour la Zone Sud, -Sud de l’Algérie, s’entend- c’est le territoire de Moktar Belmokhtar. C’est lui qui détient les otages espagnols et dans un coup médiatique d’éclat salué par la communauté internationale, Nouakchott, avait lancé contre lui un mandat d’arrêt en mars dernier.

Contrairement à la nouvelle répandue, ce n’est donc pas dans les contreforts de Région de Kidal que l’attaque a eu lieu. Or c’est cette zone qui est celle d’Abuzeid, le cruel chef salafiste qui détient l’otage français et qui avait exécuté le Britannique Dyer il y a plus d’un an. Il est vrai que l’arme essentielle des barbus, c’est leur mobilité et que les chefs salafistes peuvent se rendre où ils veulent dans ces contrées aussi immenses que désertes.

Les Espagnols, en tout cas, ne sont pas contents. Eux sont en contact avancé avec les « Emirs » et la veille, la presse catalane se félicitait du bon déroulement des négociations devant aboutir à leur libération. « Le raid du jeudi allait tout gâcher ».

Anonyme a dit…

Cafouillage.

Fin d’après-midi, vendredi, ATT qui avait consulté tout son monde, reçoit la délégation mauritanienne. Celle-ci loue la prise : six salafistes tués, des armes, des explosifs en grandes quantités du matériel de transmission. Tout ça paraissait beaucoup pour la dizaine d’activistes qui se trouvaient dans la dune attaquée. Pas un mot sur l’otage français : pour le ministre mauritanien, il s’agissait d’une attaque préventive contre Aqmi qui planifiait une attaque contre Bassikhounou, le 28 juillet ». La délégation minimise donc l’importance de l’appui français.

Il est vrai que jusque-là, l’Elysée ne reconnaît avoir concédé à Nouakchott que quelques « moyens techniques et logistiques». Pourtant, avant même que l’émissaire du président Aziz quitte Bamako, samedi matin, la polémique enfle à Paris. Les pièces du puzzle s’emboîtent: Paris acculé admet que ses « forces spéciales » avec une trentaine d’hommes ont bel et bien pris part aux opérations. Nouakchott embarrassé est obligé de relativiser sa part de succès propre.

L’opposition à Aziz s’engouffre dans la brèche et dénonce une guerre non légitimée par le parlement, et de surcroît sur le sol d’un pays voisin qui « n’a peut être pas été informé. Bamako exaspéré crie au mépris et à la déloyauté. C’est tout « sauf l’application d’un droit de poursuite, mais une violation de territoire, pense un politique malien ».

Pendant ce temps, l’Algérie cafouille : une partie de sa presse révèle qu’Alger avait été informé dès mardi du coup. L’autre s’indigne que ce pays qui fait office de gendarme de l’espace n’ait été informé par personne et elle s’en prend particulièrement au Mali qui, selon elle, a autorisé la présence sur son sol d’une armée non régionale. La France, en l’occurrence.

De Kampala, l’Union Africaine, s’emmêle. Louant publiquement la fermeté mauritanienne, l’Algérien Lamamra, et cela a été fortement ressenti par les Maliens, aura peut-être plus parlé au nom de son pays que de l’organisation continentale. Un autre pays aurait sans doute élevé une protestation officielle contre le fonctionnaire africain. Et peut-être rappelé son ambassadeur en poste à Nouakchott. Samedi, à son bureau où il attendait du monde, et paré d’un habit du terroir aux fines broderies, le Président est pourtant serein, qui écarte ses deux recours.

Mais il n’est pas allé à Kampala où il était attendu. Est-ce sa manière de protester ? En tout cas il ne devait pas être excessivement malheureux des communiqués et contre-communiqué qui divisent les officiels mauritaniens et français, alliés d’un raid dont ni la nationalité ni la rationalité ne sont établies, car l’otage français est encore aux mains de ses ravisseurs, et l’opération sans doute coûteuse n’aura fait qu’un bilan très mitigé.

Adam Thiam

Anonyme a dit…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/aujourd-hui-fallujah-en-irak-c-est-78923

pas étonnant que les âmes sensibles pètent les plombs et deviennent salafistes

bush et ses amis sont vraiment des fumiers

pour lutter contre le terrorisme il faut aussi dire la vérité et ne pas cautionner la politique des fumiers

les états-unis doivent reconnaître qu'ils ont eu leur hitler

c'est un devoir de mémoire

Anonyme a dit…

http://www.gps.mr/index.php/politique/928-la-france-seme-le-vent-aziz-recoltera-la-tempete

maatala a dit…

Salam

Lu sur ANI

"Raid pour l'otage français: craintes de représailles, surtout en Mauritanie
le 26-07-2010 à 17:42



Des représailles d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sont à craindre, surtout en Mauritanie, après un raid franco-mauritanien - ayant tué sept islamistes - pour tenter de sauver un otage français au Mali qui a été exécuté, ont déclaré lundi des experts à l'AFP.

En revanche, les risques encourus par les deux otages espagnols qui restent détenus au Mali par Aqmi sont moindres, l'unité de la branche maghrébine d'Al-Qaïda qui les détient n'ayant pas du tout la même "inspiration" que celle qui a exécuté l'otage français Michel Germaneau, soulignent ces experts.

"Ils ne manqueront pas d'effectuer des représailles contre la Mauritanie, où du moins de le tenter", estime Mohamed Fall Ould Oumère, politologue mauritanien et directeur du journal La Tribune à Nouakchott.

"Il faut redoubler de vigilance", ajoute-t-il, en soulignant qu'Aqmi "a énormément de moyens et des cellules en Mauritanie".

Il rappelle que cette organisation a "déjà tout fait" dans son pays: "attaques de l'armée, opérations kamikaze, enlèvements d'étrangers".

Analyse partagée par Moussa Samba Sy, directeur du Quotidien de Nouakchott, qui indique "qu'Aqmi n'a jamais hésité à frapper" la Mauritanie.

Il estime cependant qu'avec la récente offensive de l'armée mauritanienne contre des bases djihadistes au Mali, "la peur a un peu changé de camp".

L'armée mauritanienne a lancé la semaine dernière plusieurs opérations contre des bases d'Aqmi au Mali.

L'une d'elles a été menée conjointement avec des soldats français le 22 juillet pour tenter de libérer Michel Germaneau, 78 ans, enlevé en avril au Niger puis transféré au Mali où il a été exécuté samedi, selon Aqmi.

Cette offensive a fait sept morts parmi les djihadistes et visait à prévenir une attaque "terroriste" en Mauritanie prévue le 28 juillet, selon le gouvernement mauritanien.

Pour justifier l'exécution de l'otage français, Aqmi a affirmé qu'elle avait été décidée "pour venger (...) six frères tués dans la lâche opération de la France", aux côtés des forces mauritaniennes.

Un groupe d'Aqmi distinct de celui ayant exécuté Michel Germaneau, retient toujours en otage les Espagnols Albert Vilalta et Roque Pascual, enlevés le 29 novembre 2009 en Mauritanie et emmenés au Mali.

Mais leur sort suscite moins d'inquiétude, car ils sont prisonniers d'une unité dirigée par l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, alias Belawar, dont les motivations sont essentiellement financières, selon les experts mauritaniens interrogés.

"Ce sont plus des commerçants que des islamistes purs et durs", souligne ainsi Moussa Samba Sy.

Le groupe qui a exécuté Michel Germaneau, dirigé par un "émir" algérien extrémiste décrit comme "violent et brutal", Abdelhamid Abou Zeïd, avait déjà tué il y a treize mois un autre otage occidental, le Britannique Edwin Dyer.

Ce même groupe avait en outre décapité douze soldats mauritaniens lors d'une attaque menée le 14 septembre 2008 contre une caserne à Tourine (nord-ouest de la Mauritanie), rappelle Mohamed Fall Ould Oumère.

Fortes en Mauritanie, les craintes de représailles sont moindres au Mali, l'armée de ce pays n'ayant pas participé à l'opération militaire conjointe franco-mauritanienne, qu'elle a cependant autorisée.

"Nous avons un plan de lutte anti-terroriste sur le terrain", a affirmé un officiel malien.

Un correspondant de l'AFP circulant lundi dans le nord du Mali a cependant constaté que le dispositif militaire y avait été légèrement renforcé et que les militaires "étaient un peu sur les dents".

Source: ladepeche.fr

maatala

Anonyme a dit…

bonsoir bb;

finalement, il s'agit d'un ancien de la ville de NDB agé de 80 ans mais à le voir il ne les fait pas.
Tout les hapitants du centre et du côté boulevard médian le voient presque tous les jours marcher et faire ses courses à pied.
Il serait propriétaire d'une maison qu'il loue à des ghanéens....
Il n'a pas d'ennemis pas de prblème et je ne sais pas si les ghanéens ont un bon alibi!

je te tiendrai au courant

d'un autre côté, comme tu viens de me donner mon titre je m'accroche à toi pour te poser quelques questions qui concerne mes frères pular et qu'on ne pose pas souvent dans la vie de tt les jours.
- pourquoi quand vous parlez au téléphone et celui qui est à l'autre bout te dit par exemple ba ba ba ( pour toi qui t'appelle Ba)
A un Kane, je dois dire KAne Kane Kane, c'est quoi ça lol
- Est ce que tout les noms sont composés d'une seule syllabe contrairement aux Soninké qui ont 3 syllabe tel que Diagana

Et tu est d'ou, quel est ton villge

Moi par exemple je suis des alentours d'Aleg, un Maure pur bédouin qui parle zolof avec l'accent du boutiquier du coin, je te laisse imaginer le reste

Alors tu m'adopte ou pas

Cpt NDB

Anonyme a dit…

Pour tout ceux qui sont seuls ce soir, voici:
"
Concert d'Aretha FRANKLIN enregistré le 21 juin 1971 à l'Olympia avec le grand saxophoniste King CURTIS, assassiné à New York peu de temps après. Aretha FRANKLIN est accompagnée par les voix des SWEAT HEART OF SOUL et l'orchestre KING PINS sous la direction de King CURTIS.

http://www.ina.fr/video/I00006291/aretha-franklin-a-l-olympia.fr.html

Offert par le Cpt NDB

Anonyme a dit…

merci

Anonyme a dit…

Je condamne avec la derniere energie l'assassinat de Michel Germaneau.Les autorite's nationales Mauritaniennes doivent maintenir la paix et la stabilite' de la Mauritanie et assurer la securite' de toutes les personnes qui se trouvent sur le territoire national Mauritanien. Il faut certes lutter contre le terrorisme qui est devenu une realite' chez nous et dans les pays voisins mais il faut etre tres prudent dans le choix des methodes a' etre utilise'es. Je conseillerais vivement a' ce que les operations des forces arme'es nationales Mauritaniennes se limitent a' l'etendue de notre territoire national.

Vive la Republique Islamique de Mauritanie!
Vive le vaillant peuple Mauritanien!

Anonyme a dit…

à lire chezvlane

" Kouchner, médecin après la mort… Veni , vidi, vincu ! "

Anonyme a dit…

good mooooooorning canalhistorique

ce matin comme j'ai tout l'espace pour moi je vais essayer de faire le tour de l'actu et surtout faire une analyse d'intellectuel comparative etre l'Edito de Oumeire et l'article de Vlane.

les deux idées sont diamétralement opposées, l'un prône la continuité dans cette guerre qui est d'après lui en cours depuis bien longtemps et que c'est notre décision à nous et que nous devons (citoyens) tout faire pour légitimer l'action.
Vlane quand à lui prend en appéro Kouchner (qui n'y est pour rien d'ailleurs) et finit par dire que c est une betise que de faire des actes de ce genre sans calculer les dommages collatéraux.

Un troisième analyste (qui écrit en Arabe celui la) sur Taqa et qui s'appelle Ould Braham, fait un flash back sur la période Taya et revient sur 2005 tout en soulignant que 2005 personne n'avait soutenu taya (ni journaliste ni politicien) alors que son action était compisée de 1000 hommes et qu'il y est allé tout seul comme un grand.

L'analyste anonyme se demande et pose la question qui tue:

Les soldat Mauritaniens qui sont partis en premières lignes et les Français derrière.... 9a ne vous rappelle rien
Tirailleurs....et 50 ans après notre indép

C'est quoi ça

CPT NDB

Anonyme a dit…

Ano,

Le ministre de l energie algerien raconte des histoirs. La Sonatrach veut retirr ses investissement de la RIM . Chiche.Tout cette affaire AQMI tourne autour du gaz et du petrole et l trans-saharan gas pipeline (TSGP). Son predecesseur Kakib Kelil ne pourrait pas dire une sottise pareille. En faisant cette declaration, il met les projeteurs sur lui et tou le game. A-

==

A une question liée à une décision prise par Sonatrach de retirer ses investissements de la Mauritanie, il a affirmé que la société «agit selon ses intérêts et ceux du pays».

Il c le ministre de l'energie et des mines Algérien.

A-, tes amis nous donnent le petit doigt de "Cherr"

Anonyme a dit…

Ano faute walla saute,

On est en pleine crise et toi tu es omnubile par le dedoublement de personalites. MORRR


Welcome au cpt NDB.

===

A-
le dedoublement de personnes ne sert à rien
tu es découvert

Anonyme a dit…

Toujours la confusion sur ce qui s'est reellement passe. Dans tous les cas de figure, je soutiens tres fortement notre armee. Faut faire du Rwanda ou de l' Israel pour meriter le respect des voisins. Surtout qu' ils manipulent et mentent comme pas possible!

Faut meme penser a faire des coups fourres aux voisins pour les mettre sur la defensive, au lieu qu' ils soient tojors sur l' offensive. Ould Hdi: fat reprendre du service car c' est la seule facon pour nous de survivre. Impossible maintenant de fire marhe arriere. Les barbares sont a nos portes. Tu as monsoutien entier. Je sais que tu ne m ' ecouteras pas. A-

Anonyme a dit…

le Mali joue un jeu dangereux pour lui même. Il demissionne de la mission essentielle d'un etat: sa presence militaire effective sur l'ensemble de son territoire. Il doit faire des efforts comme la Mauritanie l'a fait. Sinon vendre le nord à un preneur comme jadis la Russie tsariste l'avait fait pour l'Alaska.

Anonyme a dit…

merci A- pour l'acceuil

Comme tu vois je suis en vacance et je n'ai trouvé personne à canal c vrai que j'ai déserté le coin depuis quoi deux ans peut être mais là je vois que la nuit c vide

Je viens de lire sur Alakhbar les détails de la rencontre prési et Daddah,

Après présentation de l'état des lieux, Daddah a critiqué grave les dossiers de l'environnement, celui de MCM et le dossiers des fonctionnaires

Mais il a fini par applaudir le raid de la Mie dans le territoire voisin, comme quoi il ne fallait que l'appeler pour que "yessegreu"

Az est fort, il les a tous maintenant sauf que:

"Le parti de Megboula mint Gharrabi quitte la majorité"
Punaise de scoop t'en pense quoi

Cpt NDB

Anonyme a dit…

Position algerienne par la voix de Selima Tlancani, d´El Watan. Si le centre de Tamanrasset n´a pris aucun initiative depuis le fameux cadeu de Naha, ils veulent qu´on reste les bras croises et ne rien faire.

Vive la Mauritanie. Vive la France.

A moins Le clavier donne des problemes
=====

Al Qaîda exécute l’otage français après trois mois de captivité : Les dommages collatéraux d’une ingérence

Détenu depuis plus de trois mois, l’otage français Michel Germaneau a été exécuté, dimanche dernier, par ses ravisseurs. L’annonce a été faite 48 heures après l’assaut franco-mauritanien contre un groupe d’Al Qaîda au nord du Mali.




Pour la deuxième fois, la France entre par effraction dans la région et cause de lourds dommages collatéraux. L’otage français, Michel Germaneau, a été exécuté dimanche dernier par les terroristes d’Al Qaîda au nord du Mali, où il était détenu depuis le 19 avril dernier. L’annonce a été faite le jour même dans un enregistrement audio diffusé, tard dans la soirée, par la chaîne qatarie Al Jazeera.

Agé de 78 ans, Michel Germaneau avait été décapité à la suite de l’offensive militaire franco-mauritanienne contre un refuge de terroristes sur le territoire malien, à proximité de la frontière avec la Mauritanie. Officiellement, le raid avait pour but de « libérer l’otage censé être sur les lieux et mettre en échec une attaque éventuelle contre l’armée mauritanienne ». Mais l’opération a échoué. Les terroristes, certainement bien informés, avaient déplacé l’otage et n’ont laissé qu’un petit groupe que le commando franco-mauritanien a accroché, tuant six d’entre eux et blessant quatre autres. La réaction d’Abou Zeid, émir de la phalange du Sahara, ne s’est pas fait attendre. Avant même que l’ultimatum donné à la Mauritanie pour libérer les terroristes impliqués dans l’enlèvement des Espagnols (prévu hier à minuit) n’expire, Abou Zeid a décapité l’otage et revendiqué publiquement son exécution, affirmant qu’il s’agit d’une réponse à l’attaque de jeudi matin menée par la France et la Mauritanie. Une réponse qui ressemble à celle donnée par la même organisation au gouvernement britannique après le refus de ce dernier de négocier la libération d’Edwin Meyer. En effet, celui-ci avait été assassiné après plusieurs mois de détention au nord du Mali.

Est-ce l’intransigeance de la Mauritanie à ne pas libérer des terroristes d’Al Qaîda qui a été à l’origine de l’option militaire sur le territoire malien ? Ou est-ce le statut de l’otage, un humanitaire sans attache ni liens professionnels avec son pays ? On n’en sait rien. Ce qui est certain, c’est que la France n’a pas géré de la même manière le dossier de Pierre Camatt, pour lequel elle a mobilisé tous ses services dans le but de le libérer vivant, et celui de Germaneau, dont la vie a été compromise par une intervention militaire mal préparée et dont les risques ont été sous-évalués. « L’ultimatum n’était que l’annonce d’un assassinat programmé » « Depuis le 12 juillet, Michel Germaneau était sous le coup d’un ultimatum qui n’était en fait que l’annonce d’un assassinat programmé. Cet ultimatum, en effet, émanait d’un groupe qui avait assassiné, le 31 mai dernier, un malheureux otage britannique enlevé dans les mêmes conditions et qui n’a jamais été précédé du moindre début de dialogue avec des autorités françaises ou locales, à l’inverse de ce qui s’était produit pour Pierre Camatt pour lequel les preneurs d’otage avaient accepté d’entrer dans des discussions », a expliqué le président français, Nicolas Sarkozy, lors d’une conférence de presse animée après l’exécution de l’otage.

Anonyme a dit…

Position algerienne par la voix de Selima Tlancani, d´El Watan. Si le centre de Tamanrasset n´a pris aucun initiative depuis le fameux cadeu de Naha, ils veulent qu´on reste les bras croises et ne rien faire.

Vive la Mauritanie. Vive la France.

A moins Le clavier donne des problemes
=====
Cherchez ce article chez El Watan

Al Qaîda exécute l’otage français après trois mois de captivité : Les dommages collatéraux d’une ingérence

Anonyme a dit…

je tiens à dire au webmaster cridem et kassataya d'aller se foutre webmastrer de merde

ceux qui écrivent c nous, ceux qui prennent des risques c nous, vous vous ne faites que dalle que du copier coller

il faut qu'on aille vous dire " please publiez nous"

allez vous faire foutre! vous n'êtes que des minalbles aux mêmes titres que vos oumeir vos AOC ces criminels qui ont tué la presse la liberté d'expression à base d'article convenu merdique

ne publiez plus jamais vlane

plus jamais !

Anonyme a dit…

bandes de couilles molles !

Anonyme a dit…

ce petit minable d'aoc , présdient d'une asso de journaliste, même pas foutu d'écrire un mot sur son blog et sur le site du calame pendant toute cette affaire

ce oumeir, vieille tache de la presse de toutes les forfaitures , indic chacun des puissances étrangères

criminels assassins de la conscience nationale !


workhast !

on devrait vous retirer vos cartes de presse et vous jeter en prison, pourriture de merde aux mêmes titres que cette classe politique

que dieu nous aziz pour milles et vous réduisent à la misère

tas de loque intellectuelle !

commerçant et mendiant de la désinformation !

fumiers !

Bebe BA a dit…

Vlane, calmes toi! pas bon de t'enerver à ton âge, lol

cpt de NDB, tu es adopté d'office, lol!

Je suis originaire d'un pétit village à 10km de Maghama!

Prêt à y faire un petit tour?

Pour ce qui est des noms de famille au tél, nous ne sommes pas les seuls à réagir ainsi, les soninkés n'ont pas besoin du tél pour le faire!
Pourquoi, c'est jamais plus de 02 syllabes, je ne sais pas ou les ancêtres ne devaient pas être très inspirés, lol

Anonyme a dit…

bb

maghama c au trarza ou gorgol?

ba ba ba

cpt NDB

Bebe BA a dit…

cpt NDB,

Maghama est dans le gorgol, à 120km (environ) de Kaédi!

Vlane,
pourquoi, on ne peut pas commenter sur ton blog?

Anonyme a dit…

Il est de ces sujets fédérateurs qui exigent l'union sacrée.Et notre "War on terror" à nous en est bien un, war , guerre qui nous aura été imposée par des salafistes majoritairement étrangers.
Il faudrait que les terroristes sachent pour de bon que désormais l'immensité du sahara ne suffirait plus à les soustraire à nos expéditions punitives préventives et d'autodéfense.Et puis, après tout faire partie du "transsahara conter terrorism" serait presque un avantage car cela ferait de la mauritanie un pays dépositaire d'un enjeu politico-stratégique vital aux yeux de nos partenaires occidentaux. Enjeu primé et même subventionné par ces derniers et de surcroît diplomatiquement gratifiant.
Sans aucun cynisme, l'on pourrait à la limite soutenir qu'il serait de bon ton et de bon aloi d'avoir ses propres barbudos salafistes fous de dieu.Alors trêve d'alarmisme défaitiste:l'attentisme en l'occurrence n'est expédient jamais une solution.Sus aux terroristes salafistes.
Serguei,( un autre ruskie)

Anonyme a dit…

Lire:
l'attentisme en l'occurrence n'est QU'UN expédient jamais une solution.Sus aux terroristes salafistes.

Serguei

Anonyme a dit…

WELLCOME SERIOJA

MOUNDRISH

Anonyme a dit…

journal du mali voleur de titre !!!

il viennent de mettre en ligne un article " kouchner médecin après la mort"

http://www.journaldumali.com/article.php?aid=1788

Anonyme a dit…

" Vlane,
pourquoi, on ne peut pas commenter sur ton blog? "

le bug de l'U.F.P c''est le blog de qui ?

Anonyme a dit…

la conférie des médiocres

webmasters et journalistes de la même caque, connivence, rétention d'info , lèche botte et lèche Q ou "opposant" de mauvaise foi, marchands de démagogie et alliés des forces du refus car Aziz ne leur donne rien ! crevez donc ! bande de misérable ! jamais un article de bonne foi, toujours le même sirop insipide des rentiers de l'intox ! et ça se donne des airs et ça se pavanne ! ça se dit journalistes!

vous vous étonnez que tout le monde méprise votre " travail" ! pour un billet, une assiette on chante la gloire du diable ou la virginité d'une prostituée

pour une pub, on deveint un agent
pour deux pub, on s emet à quatre patte
pour trois pub, on embauche des confrères du trottoir de l'info !

ennemis du pays, ennemis, du peuple, ennemis de l'esprit, chantres de l'intox, petites frappes !

voilà la quintessence de ceux qui enfument les mauritaniens, massent les fesses des mac de l'info et on pignon sur rue !

racailles!

Anonyme a dit…

Vlane
ne te laisses pas entrainer par la colere...je comprends ton raz le bol.. dans ce pays de minables, nous avons besoin d'une belle plume, alerte comme la tienne.. bien qu'en desaccord avec toi sur bien de questions,j' admire, secretement ( tu dirais hypocitement) ta fougue..j'y vois ma jeunesse..je souhaite , un jour te rencontrer pour te le signifier de vive voix...tiens bon

Filsdubled a dit…

''la guerre des autres'' expression laconique.

Attendre que les autres font le boulot à notre place et que des centaines de nos barbichettes deviennent des experts en explosif...

Nous sommes en guerre dépuis lemgheity et que nous avons raisonnablement mijoter notre vengeance pour en découdre avec eux.
Attendre que les maliens et Algériens s’attendent sur la question Touareg pour pouvoir s’attaquer au péril ne nous arrangent nullement.
A Nous de démontrer que nous avons de quoi se faire respecter dans la sous région et c'set avec ce genre d'opération que nous pouvons trouver notre position sur l'échiquier régionnale et internationale.

Anonyme a dit…

merci

Anonyme a dit…

Saleh ould Hannena critique sur Aljazeera Moubashir le raid Mauritanien contre Aqmi:

http://www.alakhbar.info/12452-0--F0F-A-A-F-F----F-FC-.html

Je pensais qu'il était arrivé à un stade de "clapclapisme" qui lui interdit la critique!

cpt NDB

Anonyme a dit…

Quand Sarkozy rudoie les préfets rassemblés à l'Elysée avec leurs épouses:

nappahoum kaamline devant les femmes

http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/07/27/quand-sarkozy-rudoie-les-prefets-rassembles-a-l-elysee-avec-leurs-epouses_1392503_823448.html


cpt NDB

Anonyme a dit…

un petit coup pour le reste de la soirée:

Retransmission du concert de l'orchestre de Duke ELLINGTON donné le 20 novembre 1958 à la Salle Pleyel à Paris:

http://www.ina.fr/video/CPF86644455/duke-ellington-et-son-orchestre.fr.html

Canal est hanté ce soir

brrrr

cpt NDB

Anonyme a dit…

à voir chezvlane

" la liberté d'expression en commun "

Anonyme a dit…

au fait au sujet de mon article entièrement censuré sur le web mauritanien notamment cridem et kassataya

" kouchner médecin après la mort"

il vient d'être mis en ligne sur www.agoravox.fr

130.000 visites jour

l'article n'a pas été écrit pour agoravox donc certains peuvent se plaindre , et il se sera pas en tête d'affiche peu importe c toujours mieux que le top du top des brèves de cridem, veyavi

une pensée aux webmasters mesquins mauritaniens !

allez au diable !

Anonyme a dit…

bb

tu devrais offrir un bol de "Aich" à ton ami vlane, ses sorties ne sont pas bonnes pour sa santé.

Le président de l'UPR multiplie ses sorties, il vient même d'annoncer qu'un nouveau GUN risque de naitre si les zigoto actuels continuent à mériter leur zéro pointé.
En plus il te fait de ses sorties concernant les forces armées, la stratégie, le soutien du gouv, Nous...

Je trouve qu'il a beaucoup plus de cojones que le PM
Enfin il les a cultivé depuis peut être qu'on l'a réélu, va savoir.

En tout cas le remède contre l'affreux mal de tête quand on vous baillonne et qu'on ne vous publie pas, c de faire son propre journal, pourquoi pas, ça ne demande pas plus qu'un petit budget à payer à l'imprimerie, on peut même faire des aff avec eux.

Pour l'agrément, trouver une maitresse à ould Boilil, elle réussira à le décrocher

Et le tour est joué.

MAintenant que j'ai résolu le blem de Vlane, je passe vers maatala, et je lui pose la question qui tue:

Est ce qui tu es un Hartani ou pas, car se faire appeler Maata indique certainement qu'on est un Hartani c comme ça.

C juste pour savoir à qui o a affaire on ne sait jamais lol

Tu sais ce n'est pas une insulte hein

Et tu me diras plus tard tu es d'où car le Val machin ou province telle sa ne marche pas avec moi, ton bled ici au pays comme bb est de maghama et moi d'Aleg

Anonyme a dit…

La Mauritanie était en tête des défenseurs du président soudanais ainsi que le précise le premier ministre: "je voudrais réaffirmer la position de la Mauritanie qui s'oppose à voir le Soudan direction et entité visés par la cour pénale internationale.

"source ami.mr"

Je me suis peut être trompé sur le PM à mois que le discours ne soit écrit par Naha elle même, si quelqu'un à une idée elle est la bien veue.

de toute façon comme personne n'est la je me répondrai moi ^m.

Le PM: prési eywa le soudan qu'est ce qu'on dit
le prési: on est à 100% avec Omar c notre pote
le PM: OK
le PM: Naha on est à 100% avec omar c notre pote
Naha: on est à 100% avec omar c notre pote
le peuple: on est à 100% avec omar, c qui omar

M mint D a dit…

Juste un petit rappel, histoire de rafraîchir la mémoire sélective de Vlane ( quelques unes de ses tribunes publiées sur kassataya) :
-http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=766:acrostiche-a-birame-ould-dah-ould-abeid&catid=7:arts&Itemid=13
- http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1076:m-art-en-attendant-le-bonheur&catid=7:arts&Itemid=13
- http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1210:quallait-faire-lambassadeur-dans-cette-galere-&catid=12:tribune&Itemid=11
- http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1304:la-france-seme-le-vent-aziz-recolte-la-tempete&catid=12:tribune&Itemid=11

M mint D a dit…

suite de Vlane publié sur kassataya :
- http://kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=548:le-procureur-general-mele-a-une-affaire-de-trafic-dinfluence&catid=12:tribune&Itemid=11

Et je vais m'arrêter là car je n'ai pas mis les commentaires et autres.
Bref...

Kassataya propose une revue de presse. Cette dernière se veut généraliste. Mais kassataya n'est l'émanation d'aucun parti ni d'aucun blog.
A chaque fois que nous mettons un article en ligne nous mettons aussi le lien vers le site afin que les lecteurs puissent aller visiter ce site.
Kassataya n'est pas le blog de Vlane ni d'aucun autre.

C'es très à la mode d'insulter les autres dès lors que ces "autres" ne sont pas aux ordres.
Si Vlane voulait des articles publiés chaque semaine dans la presse nationale , que Vlane travaille pour un journal. Mais un blog reste un blog : une plate forme pour les idées.
Et que je sache il y a beaucoup de blogs aussi interessants sur la Mauritanie et qui méritent de passer aussi sur kassataya afin qu'on les connaisse.
Kassataya n'est pas un blog d'échanges. Kassataya est un site d'informations.
Là est la nuance.

Mariem mint DERWICH de Kassataya.

Anonyme a dit…

moi gaa c pas mo affaire mais pouquoi les deux là viennent dire ici ces choses la, chacun a son site ou son blog allez vous expliquer chez vous et laissez nous en paix

on était vraiment zen et puis ils nous ont coupé la tranquilité

il nous faudra maitenant un grand coup pour retrouver l'inspiration

Conclusion:

LM n'a pas 100 grammes de pers, et maata n'en parlons pas, les gens yeddaygou vog rouskoum et vous rien

bande de ringards

LePsy a dit…

Devinette : qui a écrit sur ce canalh ce qui suit :
encore une fois merci à ablaye que j'ai attaqué ici
je te dois une fière chandelle
que tu le veuilles ou non

sans kassataya le texte ne serait passé sur aucun site important, kassataya a permis de faire exploser le mur de la peur et de la censure traditionnel

bravo !
**
In qu’allait faire l’ambassadeur dans cette galère

Anonyme a dit...
merci à kassataya qui vient de mettre en ligne cet article !

formidable !

merci à tous !
18 juillet 2010 15:44
Sur canalh lire « le procureur général mêlé à une affaire de trafic d’influence » pris de kassataya ;
Puis :
« maata fallait pas, c'est de la folie

une pensée à lm qui ose assumer une telle liberté d'expression

paru sur kassataya.com

le procureur général mêlé à un affaire de trafic d'influence

version revue et corrigée

on attend que d'autres sites reprennent aussi

cridem a refusé

j'espère que hanevy que j'ai soutenu de toute mes forces à l'époque reprendra aussi l'article sinon il faut désespéré du genre humain » 6 mais 2010 à 23h26
**
Anonyme a dit...
au fait

la dernière fois que j'avais sollicité les sites tous sauf un m'ont répondu ok compte sur nous la prochaine fois

pourquoi cette fois, seul site kassataya a répondu présent

encore une fois merci à ablaye que j'ai attaqué ici
je te dois une fière chandelle
que tu le veuilles ou non

sans kassataya le texte ne serait passé sur aucun site important, kassataya a permis de faire exploser le mur de la peur et de la censure traditionnel

bravo !

quant à canalh , n'en parlons pas

ce qui est sûr c'est qu'ici on trouve des ano qui défendent et attaquent mais souvent ils défendent des gens qui ne connaissent même pas, on l'a vu bien souvent ici , on ne peut pas en dire autant ailleurs

je regrette par exemple que hanevi n'ait pas une seule fois écrit un mot sur son site pour dire merci à tous ceux qui l'ont soutenu même s'ils n'étaient pas de son bord politique ni familial

il faut toujours dire merci, même si ce n'est jamais assez au moins cela ne coûte rien qu'un peu de reconnaissance qui n'est jamais de trop dans un monde pourri où tout fout le camp même dire merci

ne soyons pas en reste

merci reste et merci est et restera !
7 mai 2010 23:48
**

Anonyme a dit…

kassataya a trafiqué les articles de vlane

" qu'allait faire l'ambassadeur dans dans cette galère " fut coupé avec...

le dernier, kassataya a changé le temps du titre faisant passé du futur au présent

" aziz récoltera " ils ont mis " récolte "

tout ça c'est malhonnête

me faire dire quoi " merci" à kassataya

bien sûr ! mille fois merci

mais est-ce que pour avoir dit merci je dois me taire comme si on m'achète par un service !

c'est de la corruption de conscience que de prendre en otage la bonne foi par un service rendu ! c'est honteux et encore c'est votre boulot d'informer !

allez au diable !

j'ai mille fois attaqué cridem et mille défendu et cela est valable pour taqadoumy et autre

on défend le défendable et on attaque ce qui doit l'être

je regrettais hier de vous avoir dit d'aller au diable sous la colére, je ne le regrette plus aujourd'hui

allez bien au diable ! vous faites partie de la confrérie des médiocres en pleine connivence avec les autres journaleux et vous êtes manipulateur malhonnêtes!

quand quelqu'un vous envoie un article , le minimum c'est de lui dire " je ne peux pas publier"

et puis si je soumissionne chez vous c'est pour vous soutenir , il y a moins de visiteur chez kassataya que canal

votre page rank est de 2 !

canal haut et fort est de 3 !

alors du calme avec les chevilles!

cridem que j'attaque régulièrement quand il délire n'en fait pas tout un plat ! car je reste dans les limites de la colére !

je rêve !

allez bien au diable !

Anonyme a dit…

machallah

voir agoravox, l'article est dans le carré de tête !

une pensée aux censeurs mesquins !

Anonyme a dit…

les tenues des gardes sont formidables! qui les a dessinées ?

Bebe BA a dit…

mon petit cpt de ndb, pour ce qui de calmer mon ami, c'était presque réglé! Reconnais que refuser de publier un article qui n'engage que son auteur ne rime à rien!
Je suis bien d'accord que ces 02 sites ont la plupart du tps publié ses articles mais pourquoi ils refusent cet article là, sans explication!
Cridem, on s'en fout! Mais cela aurait été plus correcte de la part kassataya qui est geré par des amis de lui envoyer un mail lui signifiant qu'il ne peut pas publier son article; il n'a pas à lui donner des explications: "on ne peut pas! point barre".
Mais c'est tellement facile de dire il qu'on a publié tel ou tel article mais alors pourquoi ne pas lui publier celui là?

Mariem,

tu dis:"Mais un blog reste un blog : une plate forme pour les idées."
alors expliques moi pourquoi vous ne publiez pas certains articles ou quand vous le faîtes, c'est avec une semaine de retard (je m'en suis deja plainte) ou vous changez la formulation?

Ne le prends pas mal mais je pense qu'au lieu d'alimenter la polemique, tu aurais pu en parler calmement avec vlane, tu le connais mieux que moi!

M mint D a dit…

Mon Dieu Vlane! Tu as écris, "dans les limites de la colère" comme tu le dis : "je tiens à dire au webmaster cridem et kassataya d'aller se foutre webmastrer de merde".

J'aime ta perception de la colère...

Ainsi que ta mauvaise foi. Tu nous fais un faux procès. Tu ME fais un faux procès.
Je regrette une seule chose : c'est que ta plume, ton intelligence, tes savoirs...se heurtent aux murs de la parano.
Tu vaux mieux que ça, beaucoup mieux.
Vlane tu n'es pas Dieu, tout seul sur la montagne. Tu n'es pas le seul à bien écrire. tu n'es pas le seul à penser. tu n'es pas le seul à dénoncer.
Ne te trompe pas d'ennemis.


Mariem mint DERWICH

Anonyme a dit…

ma chère m mint d la bichor

c pas toi que j'attaque c'est l'institution kassatay qui se prend pour dieu !

calmos !

tu es ma chérie, billahi je t'aime bien, et je regrette mes mots qui sont misérables

milles excuses

mais dit à ablaye d'aller au diable !

M mint D a dit…

Chère BB :
tu reproches à kassataya que, parfois, nous mettons des articles en ligne avec du retard.
Ce travail que j'effectue je le fais sur mon temps libre. Comme tu le sais nous sommes tous des bénévoles. Je parcours des dizaines de sites par jour. Mais je suis aussi à l'étranger. ET certains articles ne paraissent pas en temps quasi réel sur la toile.
Et puis, je suis aussi humaine : l'erreur ( ne pas avoir consulté tel ou tel site par ex...) est aussi là.

En ce qui concerne Vlane : j'ai beaucoup d'admiration pour lui mais je n'apprécie pas trop que l'on utilise des plate formes publiques de façon très agressive quand on a quelque chose à me dire.
En ce qui concerne ton reproche sur un "changement de formulation" tu auras remarqué que nous sommes pratiquement le seul site qui, contrairement à d'autres, donne la source, la date de parution et le lien internet de façon à ce que le lecteur puisse voir que nous ne tronquons rien, n'enlevons rien à l'article cité.

Alors, de grâce, Bébé, ne me fais pas toi aussi ce procès.

Je n'ai jamais enlevé quelque chose d'un article. Et je me suis toujours efforcée, quand il est cité, de mettre le nom de celui qui a écrit l'article.
Juste une question d'honnêteté intellectuelle...

Mariem mint DERWICH

Anonyme a dit…

Les choses sont simples: kassataya a publié des articles de Vlane (plusieurs, nous sommes témoins), il y en a un qui ne passe pas et qui est publié chez Vlane hier seulement. C'est-à-dire que entre hier et aujourd'hui pour une tribune qui n'est pas une question d'actu Vlane fait tout ce boucan!!!??? Il y a quand même un problème!!! Nous sommes nombreux à avoir salué l'arrivée de kassataya et nous continuerons de le faire mais kassataya sait (ou doit savoir) que le jour où ils changent nous ne les suivrons plus. Quant à toi Vlane je te dis bichor, tu ne peux pas brûler un site juste parce que sur les 10 articles que tu publies un seul qui est sortie depuis quelques heures n'est pas encore chez eux!!! Ce n'est pas raisonnable et c'est injuste! Je rappelle juste que Vlane a incendié ici-même lm parce qu'un de ses écrits n'a pas pu être publié et dévinez pour quelle raison: le blog qui était à l'affiche avait été publié depuis quelques heures seulement. Donc juste parce que Vlane n'a pas obtenu qu'on retire un article publié de fraiche date pour mettre le sien il crie au scandale. Comme dirait l'autre "tu n'es pas le nombril du monde".

Guetna a dit…

Assalamou aleikoum,

Vlane vous dit de ne plus publier ses articles, ne publiez plus ses articles et c'est tout!!! Où est le problème dans tout ça?! Je ne comprends vraiment pas.
Mais une chose avant de finir: la plupart des articles sur kassataya (yelli wakhyert bih) sont publiés par "mderwich" et "kassataya" (surtout la première). Donc qu'est-ce que le pauvre Ablaye vient chercher ici? (wolla tu ne l'aimes pas seulement contrairement à l'autre? Ou tu veux nous dire que tu n'es pas homo?)

Anonyme a dit…

je ne suis pas le nombril du monde ?

hélas !

pour le reste, vous avez raison, j'écris trop pour dire en plus des banalités, je devrais essayer de faire comme A.O.C, oumeir et les autres grands journalistes de la place

apprendre surtout à me taire

inch'allah

Anonyme a dit…

" Ou tu veux nous dire que tu n'es pas homo?) "

quelle chute !

c ma fête aujourd'hui !

est-ce tout ?

LePsy a dit…

Chers amis!!

Je vous le dit en toute sincérité (et croyez-moi je sais d quoi je parle):

Cette affaire d'article non publié relève plus de la psychanalyse que de la liberté d'expression (narcissisme, paranoïa,le monde entier contre moi le meilleur...). Souvenez-vous, nous avions connu ça il y a quelques mois ou années.
Vlane, en toute amitié, je te souhaite bonne guérison. Si j'avais un conseil à te donner ce serait de prendre langue avec notre cher ami KBG! ça peut toujours servir.

Kassataya, nous vous aimons bien mais attention, si vous vous mettez à faire comme les autres on vous range avec eux. L'émission du dimanche c'est un régal et une leçon de liberté d'expression; la diversité de articles que vous nous proposez, leur profondeur et leur rareté est votre marque de fabrique, restez comme vous êtes!!!

Anonyme a dit…

vlane et M mint D

Chacun d'eux connait le mail de l'autre, ils n'ont qu'à échanger par mail ou se crier dessus sur skipe ou chatter par mobile, El mouhim khallouna nahna tranquille on ne sait pas encore si maata est un hartani ou un Kowri ou un bidhani, la est la question

cpt NDB

Anonyme a dit…

le psy qui suit de près kassataya merci de rester dans ton rayon: la boisson !

tu t'es lu quand tu as bu?

Anonyme a dit…

HEH le Psy enguerr Diktek et laisse mon pote tranquille,

KBG mahou gueddek

Anonyme a dit…

Haaaah

ça sans la Zizanie à mille lieux,

bon retour canalH

et dire que c'est moi qui ait chassé les fantomes hier pour vous faire de la place.

cool.

Il suffit maintenant de faire appel aux autres et on reprend de plus belles.

putain qu' est ce qu'on s'amuse

LePsy a dit…

yak hag, KBG est un grand et j'en suis grand admirateur. Lui au moins a su s'arrêter et se reprendre en mains:chapeau. N'est pas kbg qui veut.
Vlane, je t'attends à la clinique. Je ne bois que de l'eau et du thé (un peu de jus de fruit parfois quand j'en trouve, jamais de coca parce que c'est le diable, donc je ne peux être possédé par cette boisson). Les autres boissons je ne les connais pas; je suis donc incapable de te dire quels en sont les effets et comme je ne peux parler de ce que je ne connais pas je ne peux t'aider sur ce sujet. Par contre, toi qui semble en connaitre un rayon tu pourrais peut-être nous dire; ça nous aiderait peut-être à comprendre pourquoi cette violence injustifiée.

Bebe BA a dit…

Mariem,

Entre toi et moi là, y'a pas procès (entre pillard on se comprend, lol)! sinon, ce sera à la haye, lol!

MAis qu'un site refuse de publier un article sur le maec french, d'accord; mais 02 sites, c'est à se demander si c'est une coincidence?
En ce qui concerne les retards de publication chez kassataya, cela sert à quoi de publier un article qui n'est plus d'actualité?

Psy,

En Mauritanie, la famille et les amis sont là quant il le faut! on a pas besoin de suivre des thérapies! alors va proposer tes services ailleurs!

Anonyme a dit…

yo,
moi j'ai cru en kassataya; quand je vois donc qu'il y a soupçon je veille:ont-ils peur de la France? De kouchner? Du diable? Je suis donc allé voir et j'ai vu cet article sur kouchner (http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1355:ce-que-cachent-les-lhableriesr-de-kouchner-&catid=32:mauritanie&Itemid=51).
Donc fausse alerte. Les théories du complot vont se poursuivre et moi j'essaie de me mettre dans la peau de M mint D (hah!!! je n'ai pas envie d'en sortir!): si j'étais elle, même si j'avais envie de publier l'article de Vlane (qui n'est sorti que depuis quelques heures) j'aurais du mal parce que si je le fais là c'est comme si j'avais cédé aux pressions du monsieur. Et si je ne le mets pas on va dire que j'ai censuré, alors que peut-être c'était juste question de temps!!!
Bébé, je ne veux pas répondre à la place de M mint D même si je suis dans sa peau mais je peux te dire que tous les sites mettent les articles avec du retard; et en tant qu'habitué de kassataya je puis t'assurer qu'ils mettent des articles longtemps avant beaucoup de sites mauritaniens. Je trouve que le procès est un peu facile, rapide et injuste. Je peux te reposer ta question: quelqu'un te donnes tous les jours ou presque un verre d'eau, un jour tu viens chez lui et tu trouves porte close; au lieur de te demander s'il est à l'hôpital, en prions ou à la morgue tu l'injuries et crie au scandale. C'est juste ça?

Anonyme a dit…

Lepsy a dit:
"Chers amis!!

Je vous le dit en toute sincérité (et croyez-moi je sais d quoi je parle):

Cette affaire d'article non publié relève plus de la psychanalyse que de la liberté d'expression (narcissisme, paranoïa,le monde entier contre moi le meilleur...). Souvenez-vous, nous avions connu ça il y a quelques mois ou années.
Vlane, en toute amitié, je te souhaite bonne guérison. Si j'avais un conseil à te donner ce serait de prendre langue avec notre cher ami KBG! ça peut toujours servir.

Kassataya, nous vous aimons bien mais attention, si vous vous mettez à faire comme les autres on vous range avec eux. L'émission du dimanche c'est un régal et une leçon de liberté d'expression; la diversité de articles que vous nous proposez, leur profondeur et leur rareté est votre marque de fabrique, restez comme vous êtes!!!"
Hgallah? C'est donc ça le problème? On est donc foutus!!!

Anonyme a dit…

Lepsy a dit:
"Chers amis!!

Je vous le dit en toute sincérité (et croyez-moi je sais d quoi je parle):

Cette affaire d'article non publié relève plus de la psychanalyse que de la liberté d'expression (narcissisme, paranoïa,le monde entier contre moi le meilleur...). Souvenez-vous, nous avions connu ça il y a quelques mois ou années.
Vlane, en toute amitié, je te souhaite bonne guérison. Si j'avais un conseil à te donner ce serait de prendre langue avec notre cher ami KBG! ça peut toujours servir."

Je dis que si c'est ça on est dans la merde!

LePsy a dit…

Oui hélas ano, je confirme. L patient présente bien les symptômes du maniacodépressif (ou désordres bipolaires si tu préfères). Chez ce genre de patient, les passages euphoriques alternent avec les phases dépressives. d'où ce sentiment de désorientation pour l'entourage. M mint D ne comprendra pas par exemple pourquoi un jour le patient l'encense pour la brûler le lendemain. Quand il est dépressif, le patient est en proie à une tristesse extrême et permanente, aux troubles du sommeil et de la mémoire. de plus, il devient irritable et manque d'énergie et d'intérêt pour des choses y compris pour celles qui le fascinent généralement profonde. Le patient se rempie sur lui-même et refuse de manger. Le plus grave c'est qu'il fait face à des velléités suicidaires (la mort est présente dans ses pensées). A contrario, quand il est dans une phase maniaque, le patient est d'humeur euphorique et fait montre d'une énergie permanente et démesurée, une activité débordante voire une grande agitation. Dans le même temps il a une haute estime de soi, une surestimation de ses capacités, un sommeil réduit à quelques heures (paradoxalement il ne ressent pas de la fatigue pour autant). Son appétit sexuel croit considérablement et son jugement sur la réalité se déforme le conduisant à méconnaître les difficultés et les problèmes. Son sens du discernement est à ce point affecté qu'il l'empêche de s’apercevoir du caractère anormal de son propre état. Si vous êtes son amie ou membre de sa famille, je vous conseille vivement de l'entourer et de le prendre en charge. Le mieux c'est de le confier à un spécialiste. Quant à vous M mint D, au vu de ce qui précède, si j'étais vous je n'accorderais pas d'importance à ce que peut dire ce genre de patients. Dites-en autant à Ablaye (pour qui j'ai le plus grand respect et la plus grande admiration, mais là ce n'est plus le psy qui parle). Et dites à kassataya de tracer sa route comme toujours. Nous sonnes avec vous.

Anonyme a dit…

il a dit:

yo,
moi j'ai cru en kassataya; quand je vois donc qu'il y a soupçon je veille:ont-ils peur de la France? De kouchner? Du diable? Je suis donc allé voir et j'ai vu cet article sur kouchner (http://www.kassataya.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1355:ce-que-cachent-les-lhableriesr-de-kouchner-&catid=32:mauritanie&Itemid=51).

----

pauvre ano, arrête la boisson, tu as lu un autre article, celui dont nous parlons c " khouner médecin après la mort"

les lecteurs de kassataya sont-ils tous saouls ?

à consommer avec modération lol

maatala a dit…

Salam

Il a dit

"on ne sait pas encore si maata est un hartani ou un Kowri ou un bidhani, la est la question"

-----------------

Réponse à ta question:

Une réunion de famille paternelle ( Ma mére, mon père et ses frangins de ce dernier) c'est:

- Le vieux qui parle français, hassaniya, poular et wolof.

- La tante (fatimetou) qui ne parle que Hassaniya

- L'oncle (Abou) qui ne parle que poular et un hassaniya à vous faire tordre les boyaux de rire.

- La tante( ramata)qui parle que Soninké, poular et un hassaniya a vous faire tordre les boyaux de rires.

Pour finir, Ma vielle parle le hassaniya, le poular,le wolof et le soninké.

Je suis donc la Mauritanie dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Vlane, c'était pour répondre à Bébé qui disait que c'est louche que Kass et l'autre ne publient pas contre Kouc! 3ton" article contre kouch n'est pas sorti mais il y en a un autre qui est aussi contre kouch. A moins que l'essentiel pour toi c'est que ce soit un article de Vlane, avec la signature de Vlane, pour que Vlane puisse se lire et relire. Eywa yak sa je te renvoie au commentaire du psy.

Anonyme a dit…

Pour éteindre l'incendie, je propose à vlane de mettre son article en commentaire sur kassataya juste sous l'article qui parle des hableries de kouch. On verra bien si kass te censure ou pas! c'est juste un test! Après ça va te reposer un peu.

Bebe BA a dit…

2éme vol en moins de 3 semaines et c'est tj des spanish!

65 kilogrammes d’or saisis par la douane mauritanienne sur un homme d’affaires espagnol. :

Quelque 65 kilogrammes d’or ont été saisis mardi par la douane mauritanienne à l’aéroport de Nouadhibou sur un homme d’affaires espa­gnol, a appris APA de source sûre dans cette ville.

L’homme d’affaires en question, Martel Ramos, était sur le point de quitter Nouadhi­bou mardi à bord d’un vol Mauritania Airways pour Las Palmas, en Espagne, avant d’être ap­préhendé par les douaniers qui ont exigé une au­torisation de sortie du métal précieux. Il a été re­lâché sous la caution du Consulat d’Espagne à Nouadhibou mais son or est resté confisqué par la douane.

M. Ramos devait revenir à la douane mercredi muni des papiers exigés faute de quoi il sera renvoyé devant la justice.

L’homme d’affaires espagnol avait déjà tenté, il y a quelques mois, de faire sortir la même quan­tité d’or à partir de l’aéroport de Nouakchott. La douane était intervenue de la même façon avant de remettre le trésor à son propriétaire suite à une décision judiciaire. Pour faire sortir une quantité importante de devises ou de métal précieux de Mauritanie, il est exigé d’obtenir une autorisation de la Banque centrale.


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org


Source :
APA/ AfriqueAvenir
|

maatala a dit…

Salam

Ce qui nous intéresse c'est pas l'OR ( Khattou enti vem) mais :

- D'où vient cet or,

- Quels sont les complices?

- Pourquoi la Mauritanie est un producteur d'or qui ne l'exporte pas?

- Combien de tonnes ont pu sortir sans éveillés le moindre soupçon?

Le coursier semble ne pas être à sa première tentative dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Editorial d' Ahmed Ould Cheikh : Attaques en règle. :

L’armée mauritanienne a enfin frappé. Après plus de deux ans de préparatifs, de maillage du pays, d’achat d’armes et de munitions, de campagnes médiatiques sur l’impossibilité pour les terroristes d’AQMI de fouler le sol national sans être exterminés, un commando de nos vaillantes-forces-armées-et-de-sécurité a attaqué une unité d’Al Qaida et tué six hommes sur les 10 qui la composaient.

Une action d’éclat pour redorer le blason de nos militaires terni par ces militants islamistes à Lemghaity, Ghallawiya et Tourine. Un haut fait de guerre qui tombe à pic pour remonter le moral d’une troupe fatiguée par la chasse à un ennemi invisible. Seulement voilà, il y a comme un petit hic. L’attaque ne s’est pas passée en Mauritanie.

Elle s’est déroulée quelque part dans le territoire malien et il est fort probable qu’elle n’ait pas été le fait de nos hommes mais d’un commando français qui tentait de libérer Michel Germaneau, aux mains d’AQMI depuis quelques mois.

L’opération ayant tourné au fiasco, la France de Sarko, qui voudrait bien se passer de nouveaux déboires, a fourgué le bébé à la Mauritanie. Qui a accepté de faire sienne cette attaque. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut mettre à son actif une victoire militaire, fut-elle factice. Les journaux espagnols ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en mettant en doute cette version servie par Ould Boilil, notre ministre va-t-en-guerre en attendant le retour de son homologue de la Défense.

Plusieurs indices corroborent, selon eux, ce qui s’apparente à un cafouillage. La France a parlé d’appui logistique à l’opération qui se serait déroulée, selon l’AFP, entre Tessalit et Kidal à l’intérieur du Mali et la Mauritanie de soutien en matière de renseignements pour une attaque non loin de la frontière avec ce pays voisin. Inquiets pour la sécurité de leurs deux ressortissants aux mains de cette organisation, les ibériques craignent que cette escalade ne compromette définitivement les chances de les libérer.

AQMI s’est d’ailleurs déjà vengée en annonçant avoir tué Germaneau en réprésailles. Cette opération aura en tout cas pour conséquence de nous mettre encore un peu plus dans l’œil du cyclone. Quand un pays aussi puissant que l’Algérie échoue à faire face à cette déferlante islamiste, que dire de nous ?

L’attaque du jeudi a eu au moins un ‘’mérite’’, celui d’avoir fait passer au second plan la sortie à la TVM du vice-président de l’UPR. Mohamed Yahya Ould Horma, à qui la télévision a ouvert grandement ses portes, a parlé pendant plus de 15 minutes au journal télévisé du mercredi 21 juillet dans un long monologue. La journaliste se contentant juste de placer un ou deux mots. Petit florilège : ‘’L’opposition discute déjà avec le pouvoir’’, ‘’Ce n’est pas Ould Abdel Aziz qui a signé les Accords de Dakar mais nous en tant que pôle politique, c’est donc avec nous qu’il doit y avoir dialogue’’, ‘’l’opposition doit d’abord reconnaître la victoire du président’’.

Après avoir reçu deux leaders de l’opposition pour leur faire part de sa volonté de dialoguer, Aziz serait-il en train de changer de cap ? Le moins qu’on puisse dire est que cette sortie de celui qui est considéré son homme à l’UPR n’augure pas de bons lendemains pour un dialogue que tout le monde appelle de ses vœux mais qui risque de ne jamais voir le jour. Certains soutiens du pouvoir faisant de la résistance contre l’ouverture. Et quand ils tiennent ce genre de discours, c’est d’abord pour que la situation ne se décrispe pas.

Question subsidiaire : pourquoi la TVM n’a pas donné à l’opposition le même temps d’antenne pour donner son point de vue sur la question ? Parce qu’elle n’arrive pas à se départir de ses vieux réflexes et parce que ceux qui la dirigent considèrent qu’elle appartient au pouvoir et à lui seul.

Ahmed Ould Cheikh

Source : Le Calame (Mauritanie

maatala

Bebe BA a dit…

maatala a dit:

- D'où vient cet or? Tasiast

- Combien de tonnes ont pu sortir sans éveillés le moindre soupçon? au moins 350kg brut chaque mercrèdi ou mardi

- Quels sont les complices?les gendarmes qui escortent le convoi jusqu'à l'aéroport

- Pourquoi la Mauritanie est un producteur d'or qui ne l'exporte pas? demande aux gouvernements qui ont été en place

maatala a dit…

Salam

Ahmed cheikh a dit:

"Certains soutiens du pouvoir faisant de la résistance contre l’ouverture"

-----------------------------

La seule chose que nos "Boliticards" savent faire en plus de soutenir les putschistes dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Très bonne analyse du psy, ne manquerait plus que le divan pour installer et caler confortablement le patient.parole d'initié.

Anonyme a dit…

Le psy a dit:
"Son appétit sexuel croit considérablement et son jugement sur la réalité se déforme le conduisant à méconnaître les difficultés et les problèmes."
**
Ordonnance: Vlane fais l'amour et arrêtes la guerre. ça nuit gravement à ta santé.

Anonyme a dit…

he l'ano

tu crois vraiment que vlane est en manque; looool
Alors la il lui faut plus d'un article

Maata

Quand on ne répond pas à la provoq ça fait mal à l'autre bout

en tout cas je te taquine Mr Mauritanie

Anonyme a dit…

le psy vade retro satanas

cpt NDB

«Les plus anciens ‹Précédent   1 – 200 sur 320   Suivant› Les plus récents»