lundi 12 juillet 2010

Le Sionisme et l’Esclavage deux poids deux mesures. :

Je ne vois pas la différence entre les Israéliens et les esclavagistes de chez-nous. Au contraire, je vois deux intersections entre deux “doctrines” pratiquées au nom d’une religion et, toutes les deux, perpétrées dans le monde arabe, par ou contre les Arabes. Elles ont néanmoins une similitude : perpétrer les crimes contre l’humanité.

Mes cousins (de culture) arabes aiment souvent dire que la communauté internationale pratique toujours la politique de deux poids deux mesures, en ce qui concerne Israël et ils taxent les USA de tous les maux car, ils n’ont pas soutenu la cause arabe. S’il y en a une ! Les arabes, tous les arabes et les esclaves des arabes ont tout donné pour défendre la Palestine.

Ils ont donné leur argent, leurs âmes, leur temps et surtout leur salive ! Al Jazeera n’a qu’une seule mission : servir la cause arabe. Elle s’en acquitte admirablement bien car, elle démasque, amplifie et même, quelques fois, dédouble toutes les pratiques sionistes qui visent les Arabes pour mettre à nu leurs caractères non-orthodoxes. Mais, au nom de l’Islam, notre héroïque tribune ne prononce aucun mot sur l’esclavage pratiqué par ces mêmes Arabes ! Mais, chers arabes, chers musulmans qu’a-t-on fait contre l’esclavage pratiqué de nos jours par l’Etat Mauritanien (l’Etat des arabo-berbères) ? Contre plus de 50% de musulmans Mauritaniens, et le racisme d’Etat pratiqué par cette même Mauritanie contre les Noirs de Mauritanie, toutes ethnies confondues.

Des Mauritaniens sont partis faire allégeance à Kadhafi pour avoir de l’argent et, donc, continuer à avoir la main mise sur ce pays. Au juste, qu’a fait “le révolutionnaire” contre l’esclavage en Mauritanie et au Soudan !?

Des mauritaniens sont partis soutenir Gaza pour sublimer leur complexe d’arabité ! Ces “bonnes volontés” n’ont-elles pas pris le soin de comparer Gaza à la Kebba , Tarhil, Dar Beydha… ? Les enfants de Gaza sont nourris, soignés et ils dorment dans des maisons en dur…. D’accord, ils vivent tout le temps sous les menaces de représailles. C’est vraiment horrible, inhumain et condamnable… !

Mais nos enfants (haratines) ressemblent à des chimpanzés qui vivent dans une forêt classée, menacés par la mort chaque seconde des suites de « représailles » des puces, des microbes, bref de la pauvreté et de l’ignorance.

Ils dorment à même le sol dans des baraques qui ne les protègent ni contre le vent, ni contre la pluie ni contre la chaleur et encore moins contre les microbes. Au même moment où nos “cadres” se payent le luxe d’aller à Gaza apporter “notre” soutien à des gens qui ignorent les réalités de notre Mauritanie. J’allais dire notre Afrique du sud des années soixante !

Je n’ai jamais entendu l’ambassade de la Palestine qui fonctionne par nos impôts ou celle de la Syrie condamner l’esclavage ou la déportation dont souffre depuis toujours la communauté noire de Mauritanie ! Est-ce qu’ils sont au courant de cette population largement visible dans les rues de Nouakchott et dans tout le pays, et singulièrement invisible dans les milieux officiels : à la Présidence , à la primature, aux mesures individuelles prises par le conseil des ministres et à Bruxelles… ?

Nos Faqihs parlent de tout sauf de l’esclavage. Les Imams, principaux responsables de la survivance des pratiques esclavagistes, ont défilé pour Gaza alors qu’ils ont toujours humilié, violer, spolier nos mères et nos cousines ! Alors, voila deux poids deux mesures :

Les Mauritaniens sont contre l’occupation israélienne des terres arabes. Ils chantent haut et fort que le peuple palestinien, meurtri par la guerre, a le droit de recouvrer sa liberté. Ces mêmes Mauritaniens s’accordent à priver des milliers de haratines et de négro-mauritaniens, meurtris par l’exclusion, le racisme et la xénophobie, de recouvrer leurs droit a la liberté !!!!!

«Dieu ne change pas la réalité des gens tant qu’ils n’ont pas changés ce qu’il y a dans leur propre intérieur». La Mauritanie est pour les Mauritaniens, pas pour les Libyens ni les Syriens et encore moins les “tout-riens”, prêts à tout pour se faire de l’argent, même s’ils sont ce qu’ils sont par la manipulation et la tricherie à travers mêmes les voies de ces haratines qu’ils ignorent !

Et ceux qui sont dévoués à soutenir Gaza ont ignoré les propos du prophète Mohamed (P.S.L.), malgré leur Islamisme politicien : «le bien que vous pouvez faire faites-le pour vos proches» ! Sauf si vos proches ne sont pas nous ! Nous, qui vous avons fait boire et manger. Nous, dont vous avez amplement profité de l’ignorance, dont vous êtes pourtant responsables, pour nous avoir utilisé contre nos cousins Négro-africains en 89. Nous, que vous utilisez toujours pour se réclamer Majorité dominante dans ce pays !

Et quoi en contre partie de tout cela ? Vous vous êtes partagés les terres, la mer, les pierres et les postes. Et nous, nous avons partagés la dérision, la peine, l’exclusion et l’angoisse …

Ceux qui ont volé notre argent et qui ont construit les plus belles villas à Tevragh Zeina, sont toujours ambassadeurs, conseillers, directeurs…dans une hypothétique dynamique de lutte contre la gabegie. Pourquoi n’a-t-on pas pensé à libérer et nommer Ahmed Ould Khatry ? Pourquoi on le donne publiquement comme exemple de prévaricateurs ? Il fait partie d’une entité qui ne mérite pas pudeur. Une communauté dont les femmes ont été violées en plein jour par des fils de «grandes familles».

Elles ont donné des enfants qui on vécu dans l’humiliation. On a spolié leurs héritages sous prétextes que les biens de l’esclave appartiennent à son maître ! Que reprochent- on aux Israéliens qui ont, eux aussi, leur prétexte historique !

Les Palestiniens on subi tous les torts. Ils ont vécu dans la merde, mais, ils ont choisis la lutte pour défendre leur dignité…. Et nous, autres créatures de Dieu, pourquoi avions-nous mérité ce sort ? Quel crime avons-nous fait pour être punie ainsi ? Est-ce parce que Dieu nous a créé noirs ? Non ! C’est parce que ce monde n’est que chimère ! La justice de Dieu est dans l’au-delà, pas sur cette terre. C’est pourquoi seuls les médiocres ont une place dans ce soi-disant pays ! Ils n’y a que des soi-disant faqihs, Imams, nobles, cadres, Hommes d’… et j’en passe !

Nous n’avons rien à envier aux juifs d’Israël. Les pratiques sont les mêmes et nos plaies sont plus visibles dans nos Kebbas et nos Adwabas. Nous n’avons pas de maisons et nous ne sommes pas dans des villes mais dans des dépôts d’ordures là-bas … appelés : Dar El Beidha, Makka ! Riadh et Dar Naïm(juste des noms). Alors qu’en Palestine, il y a de belles villes et villas, les populations vivent malgré tout.

Ils se battent pour mieux vivre alors que nous, Hratine de Mauritanie, on nous interdit de solliciter la vie et de dire notre souffrance et de dénoncer notre exclusion érigée en système et d’avoir des noms comme Abou Nidal, Chellah, pour ne pas dire Biram , Samory ….!

Brahim Ould Bilal Ould Abeid
Vice Président SOS Discriminés
brahimabeid@ yahoo.com


Source :
Brahim Ould Bilal Ould Abeid

50 commentaires:

Anonyme a dit…

Impossible de contre-argumenter. A-

Anonyme a dit…

Vous êtres loin de la considération , de la philosophie et de l’humanisme en considérant que le mot noir est suffisant pour décrire toute personne de couleur noir et que sa personnalité et sa culture sont tellement pauvres pour être réduits à sa couleur et par conséquent aucun noir ne mérite d’être arabe même si son dialecte maternel est l’arabe ou qu’il doit obligatoirement solliciter un certificat d’arabité pour prouver cela.
Comment comprendre convenablement cette cause noire que certains semblent soutenir en s’appuyant sur un vicieux jeu à somme nulle. Il faut savoir que le seul critère pertinent dans cette cause est la couleur de la peau. Avoir le privilège d’être de couleur noir ou le malheur d’avoir une autre couleur moins noire détermine l’ordre de préférence et les affinités à priori et même le reste selon cette thèse.

Selon cette vision l’état face à deux personnes doit automatiquement privilégier celui qui une couleur plus foncé par pitié, impotence ou par ségrégation selon.

Toujours selon cette vision, on peut automatiquement additionner tous les différents groupes des gens de couleur noire car l’élément essentiel dans leur culture est justement réduit par mépris à cette couleur noire qui inhibe l’essentiel jugé implicitement peu pertinent. Cette façon desserve et isole du reste de l’humanité car la couleur, la taille, la forme des yeux ou l’espacement des dents doivent t être le dernier souci pour libérer l’esprit de sa banale propre condition et s’éloigner des clichés, des stigmates et du racisme. Cette vision est réductrice, dévalorisante et emprisonne dans un schéma obscur.

mouhamed

Anonyme a dit…

ya vadhma! l'esclavage en mauritanie st etellemenyt minime qu'il est idiot de le comprer au sionisme. Ces cadres hartos n'ont rien dautres a dire que de macher et remacher ce theme eculé.Ya vadhma!!!!

Anonyme a dit…

Le ministre de l'interirur est hartani il est patron de la police et de la garde nationale, le ministre de la justice est hartani le procureur general est hartani que voulez vous? qu'on change le nom du pays? D'acord appelons la RIM : Hartanitany

Anonyme a dit…

bebe ba c'est à cause des menaces des hooligans allemands que l'espagne veut protéger le poulpe lol

une pensée au poulpe !

hier j'ai suivi le match chez lm et à mon grand bonheur l'espagne a gagné car comme je l'avais dit au d&but le poulpe l'avait prédit !

ça n'a pas manqué !

j'ai dit alors que ce poulpe devait forcément avoir quelque chose de 18 lol, alors on m'a dit d'aller compter les ventouses lol peut-être en a-t-il 18 lol

hélas ne pouvant faire le déplacement, prenons ce que nous avons !

" Paul le poulpe est donc le champion du monde des pronostiqueurs, animaliers ou autres. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
Paul le poulpe, l'autre champion du monde Agrandir la photo

Mathématiquement, il avait une chance sur deux cent cinquante-six de réussir huit pronostics justes consécutifs. "

1/256 d'obtenir 8 justes

256 X 18= 4608 dont la som fait 18!

et la multi 192 dont la multi fait 18!

mais 18x192= 3456 som fait 18!

mutlit 18x 20 qui donne un calcul perpétuel car

selon la tech du ce calcul

18x1820 =32760 dont la som fait 18

etc etc

mais mais mais

regardez plus étonnant !

1 chance sur 256 et réussir 8 pronostics successif soit 88888888

88888888x256=18x 12641975-18,...


sinon 1 chance sur 256

1/256= 0.00390625


390625x 18 = 7031250 dont som 18 !

ect ect

formidable !

d'ailleurs hier la final ct quel jour?

ah 1172010 x 18=21096180 !

si on multi tout les chiffre

2x1x9x6x1x8 = 864 som fait 18

si on multi on 192 !

tiens 192 ça me dit quelque chose voir plus haut

" 1/256 d'obtenir 8 justes

256 X 18= 4608 dont la som fait 18!

et la multi 192 ..."

etc etc

Anonyme a dit…

Bien que je diverge avec Monsieur Birame Ould Abeidi sur certaines de ses positions, je reconnais avec lui que les arabes et les pseudo arabes de Mauritanie ne sont pas conséquents en reprochant aux sionistes leur chauvinisme et ne s'aperçoivent pas qu'ils le partagent avec eux.

Il faut être conséquent, si on est contre les débordements commis par les Israeliens sur les territoires palestiniens occupés, il faut en même temps reconnaître que l'Etat mauritaniens et sinon tous les Etats arabes comettent des bourdes souvent plus graves à l'encontre de minorités, d'opposants, de composantes sociales opprimées.

Aljazeera n'est pas en reste de cette scizophrénie.

Donc charité bien ordonné commence par soi même, et je demande à l'instar de Birame Ould Abeidi, la reconnaissance de l'histoire berbère de ce pays. Il faut remettre au terme Znagui, sa véritable valeur et cesser de l'associer au mauvais, dégradé, radin.

Sanhaji (Znagui c'est dorénavant le pseudo que je vais utiliser)

Anonyme a dit…

Il y'a certes de l'excés dans le discours de ould Bilal, de l'exageration..mais a y voir de prés il pose une question qui doit nous interpeller...pourquoi nous faisons ( notre pseudo classe politique) preuve d'un enthousiasme spontané pour la cause palestinienne alors que nous sommes impuissants, indifferents et hypocrites vis à vis de la majorité de nos miserables concitoyens ( blancs, bazanés, noirs,chocilat, peaux rougies par le soleil) victime de l'exclusion, de l'injustice dans leur propre pays? c'est que la palestine est devenue un cache sexe pour dissimuler la nudité d'une honteuse elite cupide, mediocre et qui a piteusement echoué ..volia la verité amére à laquelle nous devons faire face.. je suis indigné quand je vois les gueux de nouakchott ...et de Mogadicio entainés par des charognards dans des manifs pour la palestine ..alors qu'il ne revendiquent pas leur pain..c'est ça deux poids et deux mesures et c'est un crime commis par l'elite mauritanienne

Anonyme a dit…

Si on soutient le sionisme ça va resoudre nos problemes, c'est mesquin et immorale

Anonyme a dit…

commentaires lus sur cridem


Redigé par, bibi 2010-07-12 20:49:21

C'est des critiques trop faciles et excessives. On continue à verser dans la victimisation. C'est un mauvais choix. A vous voir vous n'avez pas l'air si malheureux que ça. Vous êtes propres bien en point et visiblement à l'aise financièrement. Je n'ai pas vu de carcan autour de votre cou. Et si vous n'êtes vraiment pas content vous pouvez rejoindre Alqaida car eux ne sont pas esclavagistes


Redigé par, fahamo 2010-07-12 20:33:22

Mr Brahim O/ Bilal vous déconnez trop. moi même étant nègre je dit tout haut que vous un menteur. je ne sait pas pour quel but mais pour la cause des haratins et l'esclavage de ce temps c'set la pauvreté que l'on soit haratin, maure, halpoular, sonenké, wolof ou métis

au lieu de faire des blas blas vous pouvez au moins aider dix familles ou ouvrir une classe pour dix enfants rien qu'avec vos billets d'avion faire quelque chose mais être dans le lux et nous tympanisé

vous etes plus pire que ceux que vous dénoncer. pourquoi samory ou biram ils ne crient que pour leurs bien et pas celui des haratins

Anonyme a dit…

ano
il ne s'agit pas de soutenir le sionisme , il s'agit de netoyer devant sa sale porte
----------
Anonyme a dit...
Si on soutient le sionisme ça va resoudre nos problemes, c'est mesquin et immorale

13 juillet 2010 01:38

Anonyme a dit…

On peut netoyer devant sa porte et deriere ses fenetres en soutenant le peuple palestinien frere à plus d'un titre

Anonyme a dit…

sanhaji a bien parlé !

il est temps que les nobles et valeureux berbères n'aient plus honte de leur origine même s'ils ont été hartanisés par les immigrés lol

" Donc charité bien ordonné commence par soi même, et je demande à l'instar de Birame Ould Abeidi, la reconnaissance de l'histoire berbère de ce pays. Il faut remettre au terme Znagui, sa véritable valeur et cesser de l'associer au mauvais, dégradé, radin.

Sanhaji (Znagui c'est dorénavant le pseudo que je vais utiliser)"

-------------------------

bravo !

pour le reste ce bilal commence à nous emmerder, il y a des centaines de H très riches et des milliers très éclairés, a-t-on déjà vu une fondation pour aider à trouver des bourses , créer des écoles, chercher les H géniaux et les aider ! rien ! le H riches et éclairés ne valent pas mieux que M ou le N, ils n'ont rien à cirer !

allez au diable !

la mauritanie est pleine de maures et de négres misérables est bien nés ! le peuple misérable est de toutes les couleurs et dans la même misére ! toutes les marmites sont toujours vides !

quant au pouvoir, les H sont très bien lotis ! ils volent comme les autres !

mais on peut regretter que les H restent au trou et on libère les maîtres maîtres voleurs maures qui n'avouent jamais et parlent de complot politique alors que le H voleur avoue tout de suite car il se sent coupable ! il n'a pas reçu l'art du vol et du pillage dans les gênes lol

il faut obliger les oulémas fumistes à craindre dieu et arrêter de trafiquer l'islam, il faut obliger les forces de l'ordre et la justice à appliquer la loi contre l'esclavage

et il faut arrêter de nous raconter des salades !

Anonyme a dit…

d'ailleurs je propose à bilal , birame d'aller manifester devant la BNM pour dire aux nuguets qu(ils arrêtent d'être complexés

faire des banderoles

" à bas les compexés ! "

" BNC banque nationale des complexés"

" vive noueigueit le H "

faire des tee shirt d'excellentes qualités avec écrit " H power "

" plutôt H.V que H.T " lol

Bebe BA a dit…

La NDI a été interdit de tout activité en Mauritanie.

Les ONG de droits de l'homme sont degoutés et se préparent à la riposte.

Va y'avoir du sport

Anonyme a dit…

Ce débat sur l'esclavage et le rôle des Haratines en Mauritanie est interessant et utile pour reconstruire le pays.
La Mauritanie se fera avec ses Haratines ou ne se fera pas.
C'est une force importante qui vit en marge de la société moderne.
Rien que sur le plan agricole, la force de la main d'oeuvre haratine peut être utile à la modernisation et au developpement de ce secteur.
Ce débat change agréablement des flots de littérature de A-

bilkiss a dit…

Dear Bébé, Cher A-

ana suis de retour, je peines pour reconnaître notre Blog adoré, vous êtes sûrs que nous sommes bien sur canalh???

Sanhaji tu sais pas combien t'as bien fait de changer de pseudo...lol

tendres Pensées à Fils du bled, Copiar, Couly ( l'idiote nationale est là...hhh)

Bilkiss,
de nouveau sans être vraiment que c mon havre de paix!!!!

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Si NDI est le National Democratic Institute, c'est une officine de la CIA. C'est un gros article du Monde Diplomatique qui l'a dit. Ils avaient soudainement disparu quand quelques pays ont mis en marche le systeme OVNI? Qui les a interdit? C'est peut-etre pour leur donner une nouvelle image de virginite.

Ano faute (e avec un accent): je n'ai jamais vu un idiot comme toi. Va lire un recent article de Tahalil sur l'attaque contre les 11 gendarmes, repris par Taqadoumy. Enta hachman hag.

Bilkiss: merhbeu. Normal que tu ne reconnais plus canalh avec les anos fautes (le e avec un accent). Merhbeu, merhbeu et merhbeu kbira.

A-

Anonyme a dit…

Vous avez vu les commentaires de ano fache (e avec accent) sur les haratines? Vous apprenez quelque chose de nouveau? Rien. C'est une taupe et il ne sait pas de quoi il parle.Il parle comme un membre de notre clerge qui veut tromper.C'est avec ceci qu'on va faire le pays? Merci juste de relire ses commentaires. Quel idiot!

Ano: tu dis quoi sur l'interdiction du voile vote aujourd'hui en France? Certain que tu n'es pas au courant.

bilkiss a dit…

A- walla leu merhbeu bik nte kbiiiiiiiire twahachtak toi et Bébé...lol
à quand les noces...hhhh

Ce Brahim Ould Bilal est aveuglé par la haine au point de comparer tous les Mauritaniens Blancs aux Juifs pire aux Sionistes, ce Discours est trés dangereux et n'avance en rien la cause Haratine purement fabriquée par l'opportuniste et faux Birame!!!

moi je connais des maures noirs plus rascistes et bcp plus méchants que la plupart des maures blancs!!!

Alors please Brahim Ould Bilal remue bien ta langue avant de cracher de telles sottises!!!

ECHEDDOU EN LA ILLAHE ILLA ALLAH WE ENEU MOUHAMED RASSOUL ALLAH

Bilkiss,
stupéfaite

Anonyme a dit…

Le Président de la République assiste à un déjeûner offert à l'Elysée



Un déjeuner au gout de l’humiliation pour consacrer notre manque cruel de dignité. Cette participation ne grandit pas la Mauritanie ni le prestige de son président et marque l’immaturité de notre prétendue nation ou état. Même la France et son président sont moins à l’aise et plus embarrassé que nous par cette posture où la France se décharge des ignominies et humiliations subies avant la prétendue indépendance par une autre humiliation en s’appropriant et même incorporant sous forme marginale notre histoire en associant sa fête d’indépendance avec la commémoration du cinquantenaire du prétendue indépendance. Nos petits prétendus chefs d’états convoqués comme de petits moutons pour assister impuissants à la glorification de la colonisation et pour honorer la mémoire des tirailleurs africains morts pour la France et garder le lien pour pérenniser le pré carré de l’ignominie. Quelle humiliation et quelle inconsistance, dommage et quel dommage quand la dignité n’est pas une priorité face au reste d’un pain pourri donné pour justifier le pillage ou le maintien au pouvoir des éternels nains d’états par la complaisance de la françafrique chargée de maintenir les anciens rapports et de mater toute velléité à l’indépendance, de développement et surtout de garantir une inconsciente allégeance à la France qui réduit l’horizon à sa dimension et la culture à sa langue.


mouhamed

Anonyme a dit…

D'accord avec Mouhamed concernant cette participation de l'Afrique d'une telle maniere au 14 juillet en France. Bon, on pourrait dire que Sarko a recupere le pre-carre francais qui etait perdu aux anglo-saxons. Il utilisera cela pour sa campagne de 2012. Avec ce scandale de Bettencour, je crois qu' I'll ne survivra pas. Comme par ailleurs Wade. Azzizzo sera bien seul apres 2012, quand l'opposition franco-senegalaise sera au pouvoir. Ould Taya avait tout essaye de se connecter avec les socialistes au pouvoir en France sans reussir. C'etait embarrassant pour lui.A-

Anonyme a dit…

Bienvenue Bilkiss,
Ce blog commence à ressembler à quelque chose, depuis que A- a abandonné cette stratégie de tout balancer sur cet espace.
A-
Je ne suis pas ton ennemi, loin de là.
Je te sais intelligent et cultivé, et j'aimerais que ce blog profite mieux de tes capacités personnelles plutôt que de continuer à véhiculer des idées (ou idéologies) de sites (ou de pays) étrangers.
Dans tous les cas, j'assume tout ce que j'ai écris, mais loin de moi l'idée de blesser quelqu'un.
Ce que je souhaite c'est que ce blog retrouve son esprit d'antan, celui d'une certaine élite jalouse de la situation de leur pays et qui se retrouve ici pour débattre sereinement de ces problèmes.

Anonyme a dit…

brahim ould bilal ould abeid est tout simplement fauché l'argent qu'il a raclé de la CENI est fini alors il crie pour attirer l'attention comme biram qui crie pour avoir un poste. Le banditisme des elites hartoches on connait.
les haratines sont devenus plus riches que les maures gris. ce sont les haratines qui ont toujours dominé les maures gris

Anonyme a dit…

La caracterisation essentielle des haratines c'est leur condition de servitude discriminatoire et non la couleur noire de leur peau comme de soutenu ci haut.I y aurait même des haratines plutôt blancs, rarissimes toutefois.Cela est d'autant plus vrai qu'au sein même des societés négro-maurits il en est qui reproduisent en pire souvent les mêmes travers esclavagistes et discriminatoires observables dans la société maure.
Le torodo dispose de son matioudo , le gelewar de son djam et le soninké et le bambara ne sont pas en reste aussi.Il y aurait donc lieu de faire un distingo entre la couleur de la peau et la condition esclavagiste.Tous les noirs ne sont pas esclaves en maurit même si tous dans leur ensemble sembleraient souffrir curieusement de discriminations diverses.
donc hartani, matioudo et djam même combat que le lointain et bien nommé serf moujik slave ou que l'oncle Tom au seuil de sa case.
Il se trouve infortunément que certains se complaisent à faire sciemment l'amalgame en s'en tenant rien qu'à à la simpliste , tendancieuse et réductrice caractérisation pigmentaire.

Anonyme a dit…

14 juillet à Paris: "de qui se moque-t-on'", demandent des Africains
DAKAR - Le Béninois Francis Kpatindé a baissé le son de sa télévision, mercredi, quand les soldats de 13 pays africains défilaient à Paris, pour la fête nationale française. "De qui se moque-t-on'", s'est-il demandé, choqué que Paris célèbre ainsi l'indépendance de ses ex-colonies.

François Fillon et Nicolas Sarkozy saluent les chefs d'Etat africains (Togo, Sénégal, Tchad et Cameroun) lors du défilé du 14 juillet 2010 à Paris

AFP/Eric Feferberg
"Est-ce qu'on imaginerait que le Royaume-Uni demande au président américain de venir commémorer à Londres l'indépendance des Etats-Unis" (obtenue en 1776)', interroge M. Kpatindé, ancien rédacteur en chef de l'hebdomadaire Jeune Afrique, né il y a 54 ans au Dahomey, actuel Bénin.
Ce porte-parole d'un organisme international à Dakar, s'exprimant à titre strictement personnel, n'a pas non plus apprécié de voir des chefs d'Etat africains au pouvoir depuis 23 ou 28 ans entourer le président français, à la tribune.
"La plupart des dirigeants africains convoqués à Paris n'incarnent pas l'Afrique de l'espoir, l'Afrique des Lumières, l'Afrique de la démocratie. Plusieurs d'entre eux sont d'anciens officiers ayant troqué l'uniforme militaire contre un costume de chef d'Etat. Où sont les intellectuels, les chercheurs, les artistes africains'", demande-t-il.
A Dakar, le directeur de la radio privée sénégalaise Futurs Medias, Mamoudou Ibra Kane, a aussi senti "l'exaspération" le gagner, au moment de cette "grande parade sur les Champs-Elysées".
Pour lui, les Sénégalais ne pouvaient pas se reconnaître dans cette cérémonie parisienne. "C'est très difficile de faire passer dans l'opinion qu'il est pertinent pour l'ancienne puissance coloniale de célébrer elle-même, dans sa capitale, les 50 ans d'indépendance de ses anciennes colonies", dit-il.
"Le président Nicolas Sarkozy ne s'est pas déplacé en Afrique pour les célébrations des indépendances, ni au Sénégal ni ailleurs. Et on voit 13 chefs d'Etat africains accourir autour de lui pour le 14 juillet, jour de la fête nationale française... Cela illustre peut-être ce complexe du colonisé que certains gardent encore vis-à-vis de Paris", suggère-t-il.
A Libreville, où le défilé était retransmis en direct par la première chaîne publique de télévision, la presse gabonaise était partagée mercredi, voyant dans cette cérémonie un signe d'"honneur" ou de "mépris".
"Le Gabon et l'Afrique honorés à Paris", titrait à sa Une Gabon-Matin, édité par l'Agence gabonaise de presse (officielle).
Le quotidien se réjouissait que "des contingents du continent noir" puissent "témoigner, sur le sol où sont tombés des milliers de braves tirailleurs (soldats africains ayant combattu dans l'armée française, ndlr) des progrès réalisés par les pays d'Afrique en matière de défense et de sécurité".
L'Afrique "n'a pas intérêt à se cabrer contre ses +maîtres+ d'hier. Elle n'a pas non plus intérêt à s'isoler ou à se renfermer sur elle-même à l'ère de la mondialisation", jugeait ce journal.
Mais le bimensuel privé Misamu présentait plutôt comme "un triste jour" ce "14 juillet 2010 qui ravive le souvenir de tant d'années de colonisation, de domination, de spoliation, d'humiliation, de chosification".
L'invitation à défiler à Paris "embarque des âmes naïves dans des considérations qui n'ont de sens qu'aux yeux du colonisateur alors que bien d'Africains n'y voient que démagogie et grossier mensonge d'un pays qui n'a guère changé de considération envers ses anciennes colonies. Une considération empreinte de mépris", a estimé Misamu.

Anonyme a dit…

Fête nationale de la Françafrique

Plus rien de ressemble aux autres 14 juillet que l'on a connu jusqu'à présent. Pas de Garden Party, et le défilé se transforme en parade pour fêter la Françafrique et ses travers. Seul la Côte d'Ivoire a refusé de se prêter à ce jeu étant donné les relations diplomatiques tendues,même Claude Guéant n'a rien pu faire pour que les Ivoiriens défilent. Le traditionnel défilé du 14 juillet ne ressemble en effet plus à rien.

Cinquante ans après les indépendances, les troupes de treize anciennes colonies françaises de l'Afrique sub-saharienne conduisent mercredi "en frères d'armes" le traditionnel défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées. "C'est le lien du sang que nous célébrons, le lien né de la contribution des troupes africaines à la défense et à la libération de la France", a écrit le président Nicolas Sarkozy dans un message aux participants. Le message se poursuit: "en représentants de nations indépendantes, à l'histoire déjà longue", poursuit-il, tentant d'oublier le discours de Dakar.

À 10 heures précises et selon une tradition immuable, le président Sarkozy est arrivée à l'Étoile où il a été accueilli par le chef d'état-major des armées, l'amiral Édouard Guillaud, avant de passer les troupes en revue et de descendre les Champs-Élysées à bord d'un command car. Le défilé aérien, conduit par les Alpha Jet de la Patrouille de France ouvre le bal avec un point particulier cette année : la participation d'une vingtaine d'appareils de l'aéronavale qui célèbre son centième anniversaire. Par détachement d'une trentaine d'hommes, les treize nations africaines battent le pavé de la "plus belle avenue du monde" dans l'ordre alphabétique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.

http://www.lesindiscrets.com/

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur kassataya

"
Le prisonnier Mohamed Ould Chabarnou a déclaré que ce qu’on appelle « les savants du palais gris ne comprennent pas beaucoup de choses et font preuve de dévouement aveugle au tyran en contribuant,ainsi, à différer l’application de la loi de Dieu sur la terre des musulmans », selon ses mots.



Ould Chabarnou, dans un entretien exclusif avec Sahara Media, a dit qu’il n'a pas été affecté par sa condamnation à la peine de mort par la Cour criminelle ces derniers temps en présence de 21 présumés salafistes faisant, ici allusion, au verdict incluant ses deux collègues à savoir Maarouv Ould Haiba et Sidi Ould Sidina et qui a été prononcé le 25 mai dernier pour le meurtre de 4 Français en décembre 2007 près de la ville d'Aleg au sud-est de la Mauritanie. Le présumé salafiste, qui parle pour la première fois à des médias, depuis son arrestation en Janvier 2008 à l'Hôtel Palace dans la capitale de la Guinée Bissau, a déclaré "Je ne suis pas inquiet et je n'ai pas peur de cette condamnation.. Dieu est avec nous et avec les moudjahidine.. ces tribunaux ne sont pas justes."
Il a ajouté: "Quel égarement pour ceux qui ont foi en la légitimité de ces tribunaux, pour ceux qui les soutiennent et qui tentent de fustiger les moudjahidine et de les dissuader de lutter contre ces tribunaux tyranniques…nous marcherons sur la bonne voie jusqu'à la mort en vue d'appliquer la loi de Dieu."

Le présumé salafiste n'a pas hésité à prendre l’initiative d’exhorter les musulmans à continuer ce qu'il a appelé une « guerre juste contre l'Occident et ses suivistes dirigeants des pays musulmans », précisant "qu’il ne fait aucun doute que le jihad contre les apostats et les infidèles qui ont une main mise sur les pays musulmans est un devoir pour vaincre le polythéisme et empêcher ses auteurs de nuire et de détourner de l'adoration de Dieu et d'établir une uniformité sur la terre mais les savants du palais gris ne comprennent pas cela. "

Ould Chabarnou a démenti toute implication dans l'assassinat de touristes français, décrivant ce qui a été rapporté dans les dossiers comme une pure fabrication de la police.

Ould Chabarnou affirme que lors de sa comparution devant Mohamed Bouya Ould Nahah juge d’instruction en charge du terrorisme il a déclaré à ce dernier « Qu’il n’était en rien concerné par la mort des français ni d’aucune autre affaire similaire ».

Le présumé salafiste qui doit approcher la trentaine d’années a écrit un article dans lequel il a exprimé beaucoup de ses vues sur le djihad et la foi et qui est publié aujourd'hui dans le journal Al Akhbar édité par Sahara media.

Source : www.saharamedias.net le 14/07/2010

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Chere Bilkiss

Bienvenue chez toi

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour la maréchale( Khattou mint Boukhary dite la pieuvre)

Le couple présidentiel partage avec la France sa joie nationale. :

Le couple présidentiel mauritanien vient d’assister aujourd’hui, aux côtés de 12 autres dirigeants de pays africains accompagnés de leurs épouses, au traditionnel défilé militaire du 14 juillet, sur les Champs-Elysées à Paris.

Selon des premières informations en provenance de la capitale française, la cérémonie qui s’annonçait belle, a sérieusement souffert des intempéries, notamment de très fortes averses de pluie qui se sont abattues sur le site des festivités.

C’est la première fois, depuis les élections présidentielles de juillet dernier, que le couple présidentiel mauritanien fait une sortie officielle.

Ayant manifesté jusqu’à présent, une attitude trop distante des sphères politiques nationales, l’Epouse du président de la République, Mme Tekber Mint Melainine Ould Ahmed, préfère toujours rester ainsi.

En effet, la Première Dame de la Mauritanie a fait le voyage parisien, sur invitation de son homologue française, Carla Bruni, pour honorer aux côtés des autres consœurs africaines présentes à Paris, le grand événement de commémoration de la fête nationale de l’Hexagone.

Source :Emjad (Mauritanie)


maatala

maatala a dit…

salam

Chère Belkiss

Pour construire le vivre ensemble , il faut accepter que toutes les opinions s'expriment.

Que chacun dise comment, il vit et perçoit son pays.

les Haratines sont l'avenir de la Mauritanie dit le fou

Chère Bilkiss

Peux-tu m'expliquer pourquoi dans l'émission les voix d'or, une seule communauté est représentée.

Peut-on traiter ses organisateurs et son diffuseur de racistes?

Fraternellement

maatala

Anonyme a dit…

Les haratines sont l'avenir de ce pays car ils sont nés pour travailler.
Ce qui leur manque c'est l'éducation et l'accès au crédit.
Si ces deux conditions sont réalisées les haratines tireront ce pays vers l'avant.
Je ne suis pas d'accord avec le pessimisme de certains qui croient que ce pays est raciste.
Je pense sincérement que les haratines souffrent plus de pauvreté que de racisme.
Certes il existe des préjugés entre communautés (mariages...) mais ceci concerne toutes les catégories sociales:marabouts, guerriers, forgerons, affranchis, griots...
Ces préjugés seront dépassés avec le developpement du pays et l'accès de tous à l'éducation et à la richesse

Bebe BA a dit…

A-, pour toi:

Ultimatum d’Al-Qaida à la France:Nouakchott tremble


L’organisation terroriste Al-Qa’ida au Maghreb Islamique (AQMI) a donné un ultimatum de 15 jours aux autorités françaises pour satisfaire ses revendications concernant le cas de l’otage Michel Germaneau, enlevé au Niger fin avril 2010. Faute de quoi, la nébuleuse menace de procéder à l’exécution pure et simple de cet homme. Ce dossier dépasse la France pour toucher notre pays. AQMI revendique la libération de certains de ces membres détenus en Mauritanie. Or celle-ci avait fortement critiqué le Mali pour avoir accepté de libérer des militants d’Al-Qa’ida contre celle d’un otage français. Le gouvernement mauritanien peut-il résister à une forte pression de la part de son allié français ?
Affichant une grande détermination, du groupuscule qui en est à l’origine, la déclaration des Salafistes rappelle le triste exemple d’un autre otage anglais, froidement mis à mort dans les sables du désert à cause de l’attitude du premier ministre britannique de l’époque, Gordon Brown, rejetant toute idée de marchandage avec un mouvement terroriste.
Michel Germaneau se trouve entre les mains d’un groupuscule dont l’émir, manquant sévèrement d’expérience et de patience, est réputé pour sa cruauté.
Un point par rapport auquel le libellé de la déclaration du jeudi 8 juillet ne laisse aucun doute « si les demandes ne sont pas satisfaites dans un délai de 15 jours, la France aura alors condamné à mort son ressortissant, faisant de la sorte un choix insensé ».
Du coup, le président Nicolas Sarkozy qui est très « occupé » actuellement à l’intérieur des frontières de l’hexagone à cause de l’affaire Betancourt, se retrouve d’avantage sous pression.
Réagissant à la menace de la nébuleuse terroriste islamiste, un porte-parole du ministère des affaires étrangères a affirmé que la France « était mobilisée à Paris et sur le terrain pour sauver la vie de son ressortissant ».
Reste alors à savoir exactement les exigences du mouvement terroriste pour épargner la vie de l’otage français capturé au Niger. En plus de la remise d’une rançon, acte courant mais qui n’est jamais assumé par les gouvernements dans les affaires de ce genre, le groupuscule terroriste exigerait la libération de certains détenus islamistes incarcérés en Mauritanie. Des éléments considérés comme étant des ténors au sein de la mouvance islamiste violente sous régionale.

Bebe BA a dit…

A-, pour toi:

Ultimatum d’Al-Qaida à la France:Nouakchott tremble

suite:

L’arroseur arrosé


Par rapport à ces exigences, il faut rappeler une déclaration, début juin 2010, du ministre mauritanien de la défense, Hamadi Ould Hamadi, affirmant que le gouvernement mauritanien n’acceptera jamais un marchandage du genre échange entre détenus islamistes et otages occidentaux.
Un rejet sans concession qui ferme hermétiquement – du moins sur le plan théorique- toutes les possibilités de négociation sur la base d’une telle piste.
Plus loin dans le temps, on peut également se rappeler de la condamnation ferme et du concert de protestations qui a accueilli une décision de la justice malienne prononçant de légères peines de prison à l’encontre d’individus accusés d’activités terroristes, parmi lesquels se trouvait un homme dont l’extradition était réclamée par Nouakchott.
Toutefois, confronté à la « realpolitik » et à la détermination de Paris de sauver la tête de l’otage, le gouvernement mauritanien se retrouverait aujourd’hui dans une posture fort inconfortable.
Mohamed Ould Abdel Aziz est un allié de la France. Une puissance étrangère à laquelle l’ancien général désormais revêtu de la « légitimité » constitutionnelle doit presque tout.
Le président de la République est parti ce lundi 12 juillet pour Paris où il doit assister aux festivités marquant la fête du 14 juillet aux côtés de nombreux autres chefs d’états africains.
Une visite à l’occasion de laquelle Paris ne ménagerait certainement aucun effort pour plus de souplesse dans la position de Nouakchott vis-à-vis de la question des négociations pour libérer Michel Germaneau.
Un véritable dilemme dont l’épilogue risque de mettre Nouakchott dans la très inconfortable posture de l’arroseur arrosé en souvenir de toutes les piques contre Bamako dans le dénouement du cas de l’ingénieur Pierre Camatte.
Certains observateurs perçoivent à travers les dernières déclarations du premier Ministre, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf sur les bonnes dispositions du président Mohamed Ould Abdel Aziz au sujet d’un dialogue national inclusif, prévu par l’accord de Dakar, les premiers signes d’un assouplissement général pouvant conduire les autorités de Nouakchott à mettre plus d’eau dans leur zrig au sujet de plusieurs dossiers.
Réflexe de survie, ou sagesse nouvelle ?

Bebe BA a dit…

Bilkiss,

Bien - revenu! j'espere que cette tu ne disparaitras pas du jour au lendemain!

Big kiss

Anonyme a dit…

commentaire lu sur taqadoumy.fr

2. 15-07-2010 10:54

Où est la fidélité à nos martyrs morts non pour la France mais justement pour s\'opposer à son occupation et son funeste destin impérialiste. Les Cheikh Ma el Ainin, Bakar ould Soued\'Ahmed, Ould Abdouka, Ahmed ould Hamadi, Ouajaha et les autres résistants qu\'on ne peut tous citer tant ils sont nombreux, tous ces moujahidines doivent maintenant se retourner dans leur tombe en observant ce tragique retournement de situation et le pitoyable spectacle du renouvellement de l\'allégeance au colonisateur. Nos dirigeants qui ont défilé tout au long de ces cinquante années de prétendue indépendance n\'ont-ils donc aucune once de dignité pour se livrer à pareil aplatissement? Faire coïncider l\'acte d\'allégeance avec la fête nationale du bourreau et venir parader sous ses balcons! quelle servitude! quelle inconscience! quel manque de confiance en soi! quel masochisme!
Au lieu de commémorer, comme tous les peuples combattants, les grandes dates et les lieux de batailles historique comme l\'exécution du père spirituel de la colonisation, Copolani, ou les glorieuses batailles comme Oum Tounsi, nos dirigeants se font un devoir de nous remettre au cou le col de la colonisation et de la servitude, comme si la présence étouffante et omniprésente de la France dans notre vie quotidienne, sa mainmise directe ou indirecte sur notre économie, l\'hégémonie sans partage de sa langue sur notre enseignement et notre administration et, partant, l\'orientation stricte de notre politique dans le sens de ses intérêts propres... comme si tout cela ne suffisait pas.
Inna lillah oua inna ileihi rajioun.

Ecrit par Ould (Visiteur)

Anonyme a dit…

Je n’ai absolument rien contre la France comme pays ou sa culture au contraire. J’admire ce pays et sa culture. De même je n’ai rien contre le français comme langue en tant que telle, ce que je dénonce c’est son utilisation par l’état mauritanien et une certaine Elite pour inhiber les capacités culturelles et linguistes intrinsèques voire extirper toutes perspectives de développement endogènes.. Ce conditionnement par la langue française interdit l’accès autonome à l’universalisme en réduisant l’univers à sa juste transformation par le prisme de cette langue qui est loin d’être neutre ou un simple outil de communication. Cette langue n’est pas le fruit d’un choix conscient ou rationnel résultant d’une volonté délibérée mais la cristallisation d’un sombre épisode.

MOUHAMED

Anonyme a dit…

Nous devons coûte que coûte éviter qu'on égorge quelqu'un et qu'on nous blâme. Quelque soit la solution. On les lache et on les reprend comme ils n'iront pas sur la lune. Le problème est qu'il n 'y a aucune volonté avec tous les centaines de millions des Tamanrasset, Flintlock et Ouagadougou de ce monde. Aucune volonté de travailler en commun. Ni de la part des pays menacés, ni de la part des pays supposés interessés d'en découdre avec les barbus. Rien. Zilch. Nada. A-

==
Otage français D’AQMI : Un dilemme pour Paris. :

La branche maghrébine d’Al Qaida (AQMI) se rappelle une fois de plus au bon souvenir de la France. Dans un récent communiqué, elle a lancé un ultimatum de 15 jours, à décompter à partir du 12 juillet, aux autorités françaises, pour échanger leur compatriote, Michel Germaneau enlevé en avril 2010 au Niger, contre des militants détenus.

Et voilà la France qui se retrouve dans la situation du Mali qui avait été obligé de relâcher des militants d’AQMI contre la vie de l’otage français Pierre Camate. La France en fera-t-elle de même pour sauver son citoyen ?

Il est difficile de répondre pour le moment à cette question vu que les preneurs d’otages n’ont pas encore précisé l’identité de leurs camarades détenus dont ils voudraient la libération, ni le lieu où ils sont emprisonnés.

Toutefois, le dilemme et la préoccupation sont perceptibles du côté des autorités françaises. Nicolas Sarkozy, dans son interview tant attendue du 12 juillet sur France 2, a fait état de son "inquiétude brûlante » par rapport à la situation de l’ingénieur à la retraite Germaneau, minimisant même le sort de deux autres otages, des journalistes, enlevés en Afghanistan.

Au regard de cette haute inquiétude, on peut dire que la France fera tout ce qui est en son pouvoir pour libérer son ressortissant. Cependant, cela risque d’être complexe car elle n’a pas toutes les cartes en mains. Sauf omission de notre part, la France n’a pas dans ses geôles des militants d’AQMI condamnés pour terrorisme ou prise d’otages.

Anonyme a dit…

Suite - Entraide sécuritaire, nada. A-

===

Il y a donc de fortes chances que ceux dont on va demander l’élargissement soient détenus ailleurs, notamment dans un ou des pays de la bande sahélo-saharienne, zone de prédilection d’AQMI. Et ce qui sera demandé à Paris est de négocier et /ou mettre la pression sur ce pays en question pour obtenir la libération des militants pour avoir en retour celle de l’otage. C’est une éventualité redoutable.

Dans la zone, il y a des pays farouchement opposés aux échanges de terroristes emprisonnés contre des otages et contre le paiement de rançons. C’est le cas notamment de l’Algérie et de la Mauritanie qui ont vivement critiqué le Mali au moment de l’échange de l’otage Pierre Camate contre la libération de quatre terroristes qui purgeaient leur peine à Bamako.

Imaginons un seul instant que les militants dont AQMI va demander la libération soient détenus dans un de ces deux pays. L’échange sera donc extrêmement difficile voire impossible connaissant la position de ces pays. Paris s’arrachera les cheveux pour pouvoir convaincre les autorités de ces pays de mettre de l’eau dans leur vin. Imaginons aussi que les prisonniers se trouvent au Mali.

Là aussi, ce n’est pas gagné d’avance parce qu’il n’est pas évident que les autorités de Bamako acceptent à nouveau un tel "deal" qui ne manquerait pas de provoquer une fois de plus le courroux des pays voisins. Elles auront à choisir entre la pression de l’ancienne puissance colonisatrice et l’ire des voisins.

Dans tous les cas, la France se trouverait dans une position très inconfortable, étant donné qu’il n’est pas question ici d’une demande de rançon. Elle doit sauver un de ses ressortissants qui risque d’être exécuté, s’il ne meurt pas bien avant entre les mains de ses ravisseurs du fait de la dégradation de sa santé. Un ultimatum de 15 jours doublé d’une mauvaise santé de l’otage, c’est une course contre la montre qui s’engage, une pression terrible sur les épaules des autorités de la patrie des droits de l’Homme.

Séni Dabo

Le Pays

Anonyme a dit…

Beba Ba,

Merhbeu. Je n'avais pas remarqué que tu avais posté le même article que le mien. J'en arrive à la conclusion qu'il n'y a pas de sérieux dans cette affaire. Comme croire que une ou deux semaine après Flintlock 2010 dans la région, avec tous les instruments electroniques de surveillance et les dizaines ou centaines de millions de $ depensés, personne n'est parvenu à trouver où se cachent les otages et leurs peneurs. Et ils sont encore là ! Flintlock a dit qu'ils ont apppris aux soldats maliens comme conduire quand il y a poursuite ou engagement: comment accelerer ou freiner une land-rover. Si tu ne me crois pas, je t'envoie le lien.

Ano fauté: ça continuera tant qu'on aura pas la paix.

A-

Filsdubled a dit…

Bonjour les zamis,

jeter un coup d'oeil sur le site men.mr pour voir le concours de l'entrée en sixième et comparer les résultats entre Ryad et tevrag zeina pour voir qu'il reste beaucoup à faire pour résorber le retard.
Ce retard ne peut être résorbé que par un travail de la société civile sous forme d'associations capablent d'imposer ses propres points de vue au pouvoir en place.

juste une reflexion
filsdubled

Anonyme a dit…

Filsdubled
Merci pour cette remarque.
Il reste essentiel de mettre la pression sur les autorités pour renforcer l'éducation dans les zones défavorisées.
Par exemple il faut:
-imposer l'éducation à tous les enfants de moins de 15 ans
-accorder une bourse d'études à tous les enfants des pauvres
-assurer un repas dans les enceintes des écoles publiques à tous les élèves du primaire

Anonyme a dit…

Pas de marche pour Oumoulkhairy. Dommage. La yaye Boye Coumba, c'est celle qui s'habille a l'iranienne? A-
--
Des femmes mauritaniennes font cap sur Gaza 15-07-2010 Un groupe de femmes mauritaniennes s’est dirigé mercredi vers la bande de Gaza. Ce groupe est conduit par la sénatrice Yaye Ndaw Coulibali. Selon l’agence Saharamedia qui a diffusé l’information sur son site en arabe, ce voyage est inscrit dans ce que la ligue mauritanienne de soutien à Gaza a appelé « l’élan de solidarité de la femme mauritanienne envers sa sœur palestinienne. » La mission transporte des aides destinées aux enfants et aux femmes se trouvant dans la bande de Gaza sous blocus israélien depuis plusieurs années. Outre Yaye Ndaw Coulibali, la mission est composée d’Aminetou Mint El Moktar présidente l’Association des Femmes Chefs de Familles et Fatimetou Mint El Meidah, vice Présidente du conseil national de Tawassoul. Et toujours selon Saharamedia, le convoi des femmes entrera à Gaza à partir du point de passage situé en Egypte dans les jours à venir. Le voyage coïncide avec la décision des autorités égyptiennes d’ouvrir ce point de passage jusqu’à nouvel ordre. Il y a environ deux mois, une flottille dénommée flottille de la liberté pour Gaza avait été prise d’assaut par la marine israélienne dans les eaux internationales et avait fait plusieurs victimes. Mohamed Ghoulam Ould Hadj Cheikh, vice-président du parti Tawassoul avait pris part à cette flottille et est rentré saint et sauf après que les navires ont été interceptées violemment par l’armée israélienne. 

Anonyme a dit…

L' autre Birame (celui-ci) est inattaquable. La preuve la Yaye Coulibaly et ses copines de Tawassoul qui n'ont pas marche pour Oumoulkheiry. CQFD!

Aminetou anti-gavage: enti emmalik!

A-
---
Le deuxieme Birame a dit:

Nos Faqihs parlent de tout sauf de l’esclavage. Les Imams, principaux responsables de la survivance des pratiques esclavagistes, ont défilé pour Gaza alors qu’ils ont toujours humilié, violer, spolier nos mères et nos cousines ! Alors, voila deux poids deux mesures.

Anonyme a dit…

à lire chezvlane

" qu'allait faire l'ambassadeur dans cette galère ? "

Anonyme a dit…

LU POUR A-,
Terrorisme: Le Nord-Burkina dans l’oeil d’Alqaïda
Fin prématurée de mission pour les Peace corps (Volontaires du Corps de la paix) américains à Ouahigouya ? On est en tout cas tenté de le penser avec le rappel précipité de tous ces jeunes yankee de cette région du Burkina Faso. En effet, selon des informations concordantes, dans la nuit du jeudi 1er juillet 2010, tous les Corps de la paix ont été rappelés dare-dare des différents villages du Yatenga. Rassemblés dans la cité de Naba Kango, c’est sous bonne escorte militaire qu’ils ont quitté cette ville le lendemain matin.
Raison de ce départ sur la pointe des pieds ? Des militants...

voir le lien :
http://www.lomecite.com/article/DossierSpcl/2243

filsdubled

Anonyme a dit…

Merci Fils du bled. Viens de lire pour la première fois. Nous avons 2centres anti-terroristes: le centre de Tamanrasset (geré par les algériens) et celui de Ouagadougou (géré par Flinlock). Les supposés AQMI ont déjà attaqué Tamanrasset avec les 11 gendarmes morts malheureusement. Veulent-ils faire la même chose avec Ouaga qui a abrité Flintlock? Je suis entrain de reflechir. Mais ce qui me semble très bizarre est que toute cette affaire d'AQMI demarre de plus belle alors que les US, la France et les autres pays "alliés"contre le terrorisme ont tous les moyens qu'il faut pour mesurer le trou de balle d'un scorpion qui pete dans le desert. Mais ils ne trouvent jamais les barbus avant que ces derniers n'attaquent. Pas une seule fois depuis les 2003/2004, ce qyui s'est averé faux selon Jeremy Keenan et ses sources touaregues.

Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, n'en deplaise notre ami ano fauté. T'en fais pas: on regarde tout et on lit tout pour essayer de comprendre. Tout ce qui vient de "sources securitaires qui demandent l'anonymat'est tout de suite de la fausse info.

Esperons que je me trompe et qu'ano fauté a raison. A-

Anonyme a dit…

Chers amis,


Un article d'El Watan sur la carte du terrorisme, daté d'aujourd'hui, comme l'Algérie la subit. Viens juste de trouver. Toutes mes condoléances aux familles de ces valeureux soldats et hommes de la sécurité de l'Algérie, du Mali, de la Mauritanie et du Niger, tombés sous les balles de ces laches attaques. Nous n'avons pas besoin de ce genre de choses et si c'est pour le pétrole ou le gaz, qu'Allah nous rende aveugles pour n'en rien découvrir et faire tarir les puits déjà en production. Je vous demande à chacun de lire attentivement cet article. C'est très sérieux, cette histoire.

A-


http://www.elwatan.com/Exclusif-La-vraie-carte-du

Anonyme a dit…

salam

il a dit:

"Assurer un repas dans les enceintes des écoles publiques à tous les élèves du primaire"

----------------------------------

Il doit aussi assurer aux fonctionnaires leur repas sur leur lieu de travail.

On y gagnerait en économie de carburant et les fonctionnaire tueront au moins le temps le ventre plein dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Ils sont choisis comments, les imams? A-

---
L’intolérance se porte bien:

Aujourd’hui, au prêche du vendredi de l'une des mosquée de la capitale, l’Imam s’en est pris aux non-musulmans les traitant de ‘’descendants de singes et des cochons’’. Ce propos, d’une grande violence me semble scandaleux ; de quel droit cet Imam traite t-il ainsi d’hommes et de femmes dont le seul tort est de ne pas se déclarer musulmans ? Et que pense l’intolérant imam de ceux parmi les ‘’musulmans’’ mauritaniens qui se livrent au stupre, au mensonge, à l’hypocrisie, aux détournements, avec une parfaite mauvaise foi, et une bonne conscience renouvelée à chaque prière à la mosquée ? Descendent-ils également des ‘’…’’ ?Il faut que les imams apprennent avant tout à notre jeunesse les valeurs positives et s’abstiennent de développer l’anathème, l’exclusion ou l’intolérance. Nous ne savons que trop où tous ces maux nous mènent. Et puis à propos de ces ‘’occidentaux’’ vitupérés à longue d’homélie par ces imams de quartiers démagogues, savait-il, cet imam, ce que disait le grand prédicateur égyptien Cheikh Abdul Hamid Kichk ?‘’L’islam est un organisme dont le corps se trouve ici et l’esprit là-bas’’, en parlant de l’occident où les notions de respect et d’altruisme se portent bien – en tout cas bien mieux que chez nous.Par conséquent, il faut arrêter de donner des leçons vides de sens, et de traiter les ‘’non-musulmans’’ de descendants de ‘’singes et de cochons’’, à l’heure où dans notre pays, l’écart entre jeunes et vieux , entre riches et pauvres n’a jamais été aussi grand.Ce type de propos ne sert, à mon avis, à rien d’autre qu’à développer deux choses : soit les personnes se détournent de la religion, soit elles développent la haine et le xénophobie qui mènent quelquefois vers la violence, voire le terrorisme dans les cas extrêmes.‘’Eddinou yousroun’’ - la religion est une latitude, tel devrait être le maître mot. Le reste est exclusion, anathème, et repli identitaire, l’islam n’en a pas besoin.

Anonyme a dit…

Les remaniements ne reglent pasl le probleme.Ce qu'il faut c'est qu' azzizzo saches ce qu'il veut et mettre la personne competente et experimentee la ou I'll faut. Petite tribu, grande tribu, groupes marginalises, c'est un faux problemes. Il faut une equipe competente et azzizzo doit demander pardon a Kane Ousmane et le ramener aux finances pour commencer.Se debarasser des bras casses autour de lui.

A-
---
Mauritanie : Les dessous d’une rumeur !: Événements douloureux, réfugiés laissés pour compte, veuves sur le bras, arrestations arbitraires, intimidations, mise à pas à la presse, discriminations, marginalisme, mise à l’écart des cadres issus des familles modestes, absence d’équité, d’égalité et de justice sociale ; ce sombre tableau de la Mauritanie n’écarte pas vraiment la rumeur en cours sur un éventuel remaniement en gestation. Suivez- moi.La rumeur développe que l’équipe gouvernementale devant permettre une action affirmative impliquant les citoyens sans distinction et en accord avec le programme électoral du Président des pauvres n’a permis jusque là que la promotion d’une poignée des prévaricateurs, connus sous les régimes d’exception successifs, à des postes de souveraineté nationale. Ceci est d’autant plus vrai que l’écart entre certaines composantes tribales ou ethniques commence à se creuser de plus en plus alors que paradoxalement, la promotion des « moufcidines » a plutôt tendance à subir une évolution positive. Ould Adel Aziz , qui s’en était aperçu très vite de la dure réalité de son aura, promet un nouveau coup de pied dans la fourmilière. Dans ce nouveau contexte marqué de par et d’autres par des discours stériles , des verbiages démagogiques autour des routes bitumées ou par exemple de la nécessité d’un dialogue inclusif , un remaniement en gestation va , si l’on croit cette rumeur , intervenir pour protéger les droits des laissés pour compte rompre pour de bon avec les vieilles pratiques !En effet, les discriminations sont devenues des réalités difficiles qui stigmatisent plusieurs composantes ethniques ou tribales et où seul les vieux barons de l’ex- Prds devenu Upr et ses plongeoirs trouvent le mérite d’apporter une pierre d’édifice dans le développement de ce pays qui célèbre cette année son cinquantenaire. En tout cas tout, cette rumeur que nous entendons aujourd’hui  "adressait un message de félicitations à son Excellence Nicolas Sarkozy, président de la République française à l’occasion de la commémoration de la fête française du 14 juillet ; n’est en réalité qu’une nouvelle volonté intervenant après son appel au dialogue inclusif pour promouvoir la justice sociale dans une « Mauritanie nouvelle ».

foex_good