samedi 17 juillet 2010

Qu’allait faire l’ambassadeur dans cette galère ?

Tout d’abord : mes excuses à M-art au nom de cridem : Le premier « festival » libre art vient de s’achever par une exposition collective au musée national. Je n’ai pas pu assister au vernissage mais les jeunes artistes m’ont assuré que tout s’était passé pour le mieux. Ils sont contents, c’est l’essentiel.

Ils m’ont dit que l’ambassadeur des U.S.A et madame ont fait le déplacement, ainsi que de bien illustres personnalités nationales et étrangères . Je ne cite que l’ambassadeur des U.S.A car il n’a été contacté, sous mes yeux, que la veille à la garden party à l’ambassade de France ; il eût pu s’en offusquer , pas du tout, il est venu , c’est sympa.

Les journalistes « accrédités » se chargeront de vous présenter l’ensemble des personnalités présentes au-delà du staff de l’ambassade d’Espagne qui a soutenu intégralement ce premier « festival » exclusivement des arts plastiques organisé par la toute jeune équipe de M-art ( jeunes artistes plasticiens de Mauritanie ).

Je tiens tout simplement à dire à M-art « désolé » de l’absence du partenaire cridem au vernissage car c’est moi qui les ai invités à contacter cridem l’ami des arts et de la culture et j’ai insisté pour que l’équipe de M-art mette le logo du partenaire cridem. Mais cridem n’est pas venu.

Pourtant, E.L.N, une espagnole surmotivée qui a accompagné les artistes tout au long de ces trois semaines malgré ses autres responsabilités, n’a ménagé aucun effort de son côté se rendant elle-même chez cridem à deux reprises. Tout devait se passer à merveille mais le jour J personne de cridem sur place malgré les N visites et rappels.

Claude K en fut le premier désolé car c’est son collaborateur qui devait y aller assurant ainsi la présence d’un tel partenaire mais ce dernier a estimé que ce n’était pas si important. Il s’est cru sans doute plus important que l’ambassadeur des Etats-Unis, que le staff de l’ambassade d’Espagne, que Hamza , que le respect des artistes etc. etc. Merci.

Pour compenser cette absence préméditée claude K a mis en ligne l’invitation au vernissage mais il n’y aura pas de reportage photo à moins que M-art retourne chez cridem une énième fois, ce que je leur déconseille. Il n’y a pas que cridem : il y a kassataya, saharamedia, taqadoumy, emjad etc Le mal est fait, j’en suis le premier affligé.

Pour le reste, je voulais écrire un article au sujet du tintamarre qu’on nous a fait au sujet de la prétendue école de sculpture mise en place par la maison des cinéastes avec maître Bernard Goldstein. Mais, depuis qu’ils ont réussi à enfumer l’ambassadeur de France jusqu’à lui faire cautionner cette effroyable imposture, comment attaquer le non-événement sans affecter l’ambassadeur de France sans parler de cette formidable dame blonde du s.c.a.c tellement gentille !

Comment défendre les arts en montrant l’effroyable imposture, dont nous avons déjà parlée croyant par là alerter l’ambassade de France et les amis des arts mauritaniens face aux manœuvres éhontées de monsieur Goldstein, sans faire retomber le retour de bâton sur les artistes ?

En cliquant sur le titre, Lire à ce propos nos deux articles paru pour l’un sur cridem et kassataya pour tirer à boulets rouges, la sonnette d’alarme :

à monsieur Bernard Goldstein à propos de son imposteur et leur récup de notre misère


puis un second,

merci Bernard Goldstein , hamza et la maison des cinéastes


Malgré les faits nouveaux, je renonce à en dire plus! J’avais commencé un article avec pour titre '' Qu’allait faire l’ambassadeur dans cette galère ? " à partir de cette photo éloquente prise sur thiaski

En voici un extrait car je n’en dirai pas plus :

« Quand on voit la mine réjouie de son excellence, on se dit qu’ils l’ont bien eu ! car il n’y a nulle part une raison de sourire mais plutôt de prendre la fuite avant la photo. Hélas, c’est trop tard ! Voyez cette photo ! Quelle brochette ! mais surtout quelle fourchette car ce que ne sait pas l’ambassadeur, nous allons le lui apprendre, il comprendra alors pourquoi nous parlons surtout de fourchette car il est ici surtout question d’appétit ! d’appât du gain ! en un mot : de ventre ! Libre à lui ensuite de féliciter ceux qui se servent de son excellente image pour cautionner pareille imposture !

car le chef d’orchestre de cette manipulation infâme ne pouvait repartir pour la France sans jouer de toutes les ficelles pour obtenir sa photo face à son œuvre faite pour son ami ! Dieu quelle œuvre ! Jugez vous-mêmes en lisant les deux articles précédents et celui-ci !

Sur cette photo que voit-on ? Des illustres personnages qui ne se déplacent pas au hasard. Presque que du beau monde. A la une son excellence l’ambassadeur et madame qui, grâce au sixième sens féminin a le regard perplexe où on peut lire « serait-on en train d’enfumer mon époux ? »

- Oui madame, je le crains ! "

-------------------------------------------

Mais je n’en dirai pas plus pour mille raisons dont la nausée est la moindre

Je devais faire témoigner tous les artistes et chacun est toujours prêt à confirmer tous mes mots déjà écrits et surtout dire combien ils ont été déçus, humiliés par Goldstein mélangeant les jeunes artistes plasticiens confirmés qui vivent de leur art et sont connus et reconnus avec des illustres inconnus n’ayant jamais approché l’art rameutés par la maison des cinéastes ou de sympathiques élèves sourds et muets.

Mais, je renonce mais je mets au défi quiconque, Bernard Goldstein en tête, de faire témoigner les artistes concernés pour contredire mes mots ! Il a déjà essayé, cela ne marche pas.
Peu importe ! laissons cette guerre insensée où la vérité ne triomphe jamais ! Juste un mot cependant, l’ambassadeur de France a bien exigé que l’école de sculpture soit cogérée par la maison des cinéastes et les artistes or à ce jour, toute l’équipe du bureau de l’école n’est composée que de membres de la maison de cinéastes pas deux artistes dans ce bureau pas deux mais juste une ! qui n’est ni présidente ni trésorière mais juste , tenez-vous bien, 3 ème vice-présidente !

C’est-à-dire un poste fictif dans un bureau entièrement géré par la maison des cinéastes car les artistes ont refusé d’en faire partie ! car c’est un scandale ! Mais tout le monde s’en fout ! Soit ! Mais qu’on sache la vérité au moins !

Je pourrais bien entendu vous écrire encore ici quelques tartines à propos de l’inauguration de la prétendue école d’une pièce qui servait de boutique du coin, mais je n’en ferai rien ; la nausée ; je pourrais vous montrer juste en regardant la photo combien cette école à l’heure de l’inauguration ne compte pas un professeur ! pas un ! sinon la place vide de l’ami de Goldstein le fameux sculpteur dont nous avons déjà dit ce qu’il en est quant à son talent ! et surtout ce qu’il en est de la nécessité de faire recycler un ami de Goldstein pour apprendre aux artistes africains à récupérer les ordures !

Je ne ferai rien de tout ça ! j’ai assez d’ennemis en la matière, tous ces imposteurs ! Je ne vous parlerai pas même du directeur de la culture, l’éternel absent cachant son regard fuyant derrière ses lunettes qui ne se déplace comme les autres que pour la photo ! et quelle photo ! à qui profite-t-elle ?

Elle profite à Goldstein après avoir enfumé l’ambassadeur pour partir ensuite avec ce trophée de sa réussite comme faire-valoir…

Elle profite à la maison des cinéastes pour dire aux prochains bienfaiteurs : « voyez, nous avons la caution de l’ambassadeur de France, du scac, du ministère de la culture , de la C.U.N… »

Or il suffit de lire mes deux articles et discuter avec les artistes pour savoir ce qu’il en est ! Regardez bien cette photo ! Pas un prof ! Les jeunes artistes plasticiens sont consternés ! Que peuvent-ils faire quand de tels partenaires demandent une photo ? Qui peut oser s’attaquer à Goldstein la terreur, surtout quand on réussit à avoir la présence de l’ambassadeur, de Hamza ?

Qui peut oser cela sans recevoir en retour mille portes closes, mille visas en moins !

Oui ! La maison des cinéastes peut s’en réjouir ! C’est un hold-up sans précédent avec un effort fourni pratiquement inférieur à zéro ! Au lieu d’aller s’occuper des arts plastiques en dépouillant les artistes de toutes responsabilités dans le bureau et ce, on se demande pourquoi ? La maison des cinéastes ferait mieux de mieux préparer leur senaf car faut-il encore rappeler qu’à la 4eme édition ! La maison des cinéastes a servi à ses illustres invités étrangers un film d’ouverture en arabe pas même sous-titré ! C’est une honte mais la honte fait pitié et la pitié permet d’avoir des dons…

L’essentiel est ailleurs car tout n’est que de l’enfumage !

Passons ! Après nos deux articles, faire comme si de rien n’était, croire qu’on va se taire parce que l’ambassadeur de France a été enfumé, c’est vraiment mal nous connaître et pourtant voilà qu’on se tait à moitié ! Car en effet à quoi bon parler, écrire, dire la vérité ?

C’est naïf, c’est désintéressé or regardez bien cette photo et dîtes-moi qui est désintéressé dans cette affaire ? Chacun pose pour un retour sur image ! Pourtant cette photo est éloquente car c’est de la première école au monde sans aucun professeur ! gérée à 99% par des apprentis cinéastes ne connaissant absolument rien à l’art sinon ce qu’il peut rapporter.

Je pourrais, bien entendu, vous donner les impressions d’une anthropologue de l’art qui écrit la première thèse sur les arts plastiques en Mauritanie, cela serait en effet édifiant vu qu’elle a tout vu de cette fameuse récup-art, mais à quoi bon encore une fois citer les uns et les autres vu que tout le monde s’en fout sauf les jeunes artistes et ceux qui aiment les arts plastiques en Mauritanie sans rien attendre en retour sinon la satisfaction de voir enfin des structures se mettre en place pour et par les artistes sans ces mille intermédiaires qui les dépouillent de leurs responsabilités et des bénéfices affiliés.

Passons donc ! Je pourrais vous dire bien des choses en somme pour montrer encore une fois comment les artistes plasticiens sont encore une fois les dindons de la farce ! Mais le premier « festival » libre art vient de s’achever loin de cette affaire d’école fantôme gérée par la maison des cinéastes alors que les artistes peuvent le faire, il suffit qu’ils aient droit directement à de tels soutiens !

Passons alors ! Passons encore ! C’est aux artistes plasticiens de s’exprimer, de ne plus avoir peur ! Dîtes ce que vous vivez ! Dîtes qui vous exploite qui vous humilie ! Vous êtes des artistes ! C’est avant tout un état d’esprit, c’est la première liberté de conscience qui soit !

Défendez-vous car à partir d’aujourd’hui je ne le ferai plus. Depuis des années, que n’ai-je pas écrit pour vous défendre, défendre vos droits, défendre la nécessité de vous pousser à prendre vos responsabilités en prenant votre destin en main !

M-art s’est lancé et aujourd’hui tout le monde est content ! Bon vent mais que les financements n’aillent pas d’abord à l’école fantôme de la maison des cinéastes mais aux structures gérées par les artistes jeunes ou pas ou cogérées c’est-à-dire où les artistes ont de vraies responsabilités et un œil sur les mouvements de fonds et non un poste unique de troisième vice-présidente fantôme sans aucune responsabilité derrière le président et le trésorier qui étant de la maison des cinéastes peuvent faire ce qu’ils veulent car depuis quand une « voix » d’un bureau peut décider de quoi que ce soit quand on peut tout signer sans elle ?

Oui ! à toutes les volontés qui veulent monter des écoles des conservatoires des festivals mais jamais sans et sur le dos des artistes !

Voilà, je crois avoir dit tout ce qu’on peut dire sans blesser quiconque sinon ceux qui ont jeté la première pierre en faisant fi des intérêts des artistes. Je ne le dirai jamais assez, l’intérêt de la maison des cinéastes pour les arts plastiques n’est qu’un intérêt d’intérêt , un intérêt de façade, un intérêt de Thénardier, il suffit de lire mes deux précédents articles, voir plus haut, pour tout comprendre mais qui a ce temps ?

Nous prions à l’avenir les services de renseignements des différents partenaires de transmettre aux ambassadeurs concernés les alarmes des citoyens mauritaniens quand certains éléments de leurs services font du trafic d’influence pour imposer des amis incompétents dans une forme de coopération où le conflit d’intérêt est sans équivoque en ce qui concerne Goldstein étant lui-même juge et partie étant lui-même « artiste » , imposant ses amis, ses œuvres et ses prix au détriment de l’art universel en général et de l’art mauritanien en particulier.

Cela n’est pas l’esprit d’une coopération saine, équitable et respectueuse des talents des mauritaniens qui furent humiliés dans tous les sens du terme par l’égo démesuré d’un partenaire particulier seul véritable Tartuffe de toute cette mascarade et ce juste avant la maison des cinéastes qui saura après le départ du ver, faire fructifier le fruit pourri de l’intérieur.

A chacun son métier !
Le cinéma pour les cinéastes !
Les arts plastiques pour nos artistes !

VLAN

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Ou est le minstre de l'habitat? Azzizzo reviens vite comme les gangara ne doivent pas etre contents. Tous les desastres ecologiques, on les met sur ton dos. Sidioca a fait une seule priere et Tintane a ete enseveli. Cela a contribue a son depart.

---


Au Gidimaxa des pluies font des centaines de sans abris à Ouloumbonny. : Dans la matinée du 13 juillet 2010, le village de Ouloumbonny s’est réveillé avec les pieds dans l’eau. En effet, certains témoins parlent de 4h du matin, une pluie assez forte commence à tomber depuis l’aube et elle ne s’arrêtera que l’après midi vers 16h. Les eaux sont montées à un niveau jamais égalé (1m au moins).Les anciens disent que c’est la première fois qu’ils voient ce phénomène. Simple question : est-ce dû à la construction du pont du garfa et des aménagements autour car, ralentissant les eaux qui vont se jeter dans le fleuve Sénégal plus à l’ouest de cette position ? De source villageoise, la gendarmerie et les sinistrés ont fait l’état des lieux qui est le suivant :•Quatre vingt douze (92) familles sans abris•Quarante huit (48) familles partiellement sans abris et •Soixante huit (68) greniers et magasins détruits. Sachant que c’est le tout début de l’hivernage et considérant le nouvel état des choses (pont du garfa), nous espérons que les autorités administratives ne se limiteront pas seulement au recensement des sinistrés et disparaissent dans la nature sans que rien d’autre ne suivent comme cela a toujours été le cas quand il s’agit des populations soninke supposées à tord ou à raison indépendantes et solidaires. C’est aussi un appel aux parlementaires de la région, aux cadres et à toutes les bonnes volontés de faire quelque chose pour les populations sinistrées de Ouloumbonny, au Guidimakha.

Un Gidimaxanke

Anonyme a dit…

merci lm et merci à foexgood.com

Anonyme a dit…

Pourquoi lancer à partir de l'Inde?
===

L’Algérie lance son deuxième satellite "Alsat-2A"

L’Algérie a procédé lundi avec succès au lancement du satellite à haute résolution Alsat-2A depuis le site de Sriharikota, situé à Chennaï (sud de l’Inde), indique un communiqué de l’Agence spatiale algérienne.




Alsat-2A est un satellite algérien d’observation de la terre à haute résolution, avec une résolution spatiale de 2,5 m et s’inscrit dans le cadre du programme spatial algérien horizon 2020 adopté par le gouvernement en 2006, précise la même source.

Ce satellite, lancé à 9h23 heure indienne locale (4h53 heure algérienne), est le deuxième a être mis en orbite après Alsat-1 lancé le 28 novembre 2002, rappelle le communiqué.




Par APS

Anonyme a dit…

ould ali baba est desormas seilibabi

wadi ene aama desormais guidimahka

ghar el ghour desormais gorgol
legwareb des. rosso

a+

Anonyme a dit…

Dans la journée du jeudi, il a été procédé, au niveau des magasins du CSA (Elmina) à la distribution d’équipements techniques et bureautiques sous la supervision de Mme Moulaty Mint Elmoctar ministre des affaires sociales de l’enfance et de la famille.

Dans une déclaration à cette occasion, la ministre a indiqué que la promotion des personnes handicapés constitue l’une des priorités de son département. Elle a ajouté que les efforts visant à améliorer et à soutenir le niveau de cette frange de la société vont se poursuivre.

Les équipements distribués sont d’une valeur de 50 millions d’ouguiyas réalisés sur financement de l’Etat mauritanien. Il s’agit de :

- 500 chaises roulantes
- 200 bâtons blancs
- 400 béquilles
- 100 ardoises d’écriture Braille

En plus d’autres équipements destinés au renforcement des capacités des organisations agissant dans le domaine de la promotion des personnes handicapés.

Le président de l’Association des personnes handicapés Lehbouss Ould El-Id s’est félicité de cet appui apporté par les autorités mauritaniennes qui, selon lui, contribuera à l’autonomie motrice de plus de 1000 personnes.

Anonyme a dit…

yahoo nous l'a appris toute la journée et cridem le reprend aujourdhui

donc c prouvé c la poule qui vient avant l'oeuf !

souvenez-vous , il y a bien longtemps j'avais donné sur canal la démonstration logique que ct la poule avant l'oeuf ! mais je n'ai pas ce commentaire

par contre voilà mon com sur le sujet le 23 avril 2009 sur avox pour démontrer que ce ne peut être que la poule !

" voici la démonstration pour répondre à la question qui en premier de l’oeuf ou de la poule

c’est très simple :

au tout début , les poules n’étaient pas ovipares ! c’est tout simple : ensuite petit à petit sur des milliers d’années, l’évolution a petit à petit transformé les choses comme suit :

pendant des milliers d’années pendant que la mécanique biologique de la poule devenait ovipares, la poule donnait un poussin et un semblant d’oeuf !

petit à petit pendant des milliers d’années la poule donnait un poussin né tout poussin sans être dans un oeuf et à côté un oeuf qui petit à petit se transformait en même temps que la mécanique biologique de la poule

jusqu’au jour où c’est l’oeuf qui fut viable et le poussin mort né et petit à petit au lieu comme au début de lâcher un poussin vivant et un semblant d’oeuf ,la poule lâcha un oeuf vivant et un poussin réduit à sa plus simple expression : rien d’où la poule d’aujourd’hui qui pond !

qu’en pensez-vous ? n’est-ce pas une démonstration magnifique !

c facile à imaginer ,où tout simplement un modification généique brutale car de même que le foetus passe par tous les stade de l’évolution pour finir vous et moi peut-être que la poule qui n’était pas ovipare avait les caractères double et un jou hop un gène déterminant s’est réveillé éteignant l’autre et puis voilà

c tout

adios "

voici le lien du com

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-eternelle-histoire-de-l-oeuf-et-73887

donc qu'on se le dise c'est un mauritanien qui a apporté la démonstration lol

formidable !

Anonyme a dit…

merci à kassataya qui vient de mettre en ligne cet article !

formidable !

merci à tous !

Anonyme a dit…

Vlane

ton texte sur kassataya n'est pas le même que celui sur canal. Il manque toute une partie. C'est peut-être un problème de copier coller mais ça ressemble à du trucage. C'est malhonnête. On attend ta réaction.

M mint D a dû apprendre le procédé au calame, on se souvient d'A.O.D qui avait trafiqué un article de Ould Meyne pour lui faire dire le contraire de sa pensée. A.O.C a été obligé de s'excuser prétextant un droit de "revoir" la copie des pigistes lol

à suivre...

Anonyme a dit…

ano : 18 juillet 2010 17:24

c ps un probl de copié collé ni trucage m mint d a mis des ps de suspensions

il manque pas " toute une partie" mais juste ça:

" En cliquant sur le titre, Lire à ce propos nos deux articles paru pour l’un sur cridem et kassataya pour tirer à boulets rouges, la sonnette d’alarme :

à monsieur Bernard Goldstein à propos de son imposteur et leur récup de notre misère


puis un second,

merci Bernard Goldstein , hamza et la maison des cinéastes


Malgré les faits nouveaux, je renonce à en dire plus! J’avais commencé un article avec pour titre '' Qu’allait faire l’ambassadeur dans cette galère ? " à partir de cette photo éloquente prise sur thiaski

En voici un extrait car je n’en dirai pas plus :"

-------

pourquoi ... ça sur 4 pages, j'en sais rien, je vais lui demander

mais quelle importance ?

maatala a dit…

Salam

Lu sur Kassataya

"Le Parti islamique "Tawassoul" donne sa position sur l'esclavage et ses séquelles en Mauritanie


Le parti national Tawassoul a annoncé la tenue d’un symposium politique national ce dimanche dans l’après midi à l’ancienne maison des jeunes. Ce symposium portera sur l’esclave et ses conséquences en Mauritanie



et donnera lieu à des recommandations faites par le parti par rapport à cette réalité sociale. Ce symposium, selon la direction du parti, intervient après une discussion approfondie entre les cadres du parti et des intellectuels au cours des dernières semaines en vue de rapprocher leurs points de vue dans l'objectivité et la pertinence pour une rupture avec les époques de l'esclavage sous toutes ses formes. Le symposium coïncide avec le premier anniversaire de l'élection du 18 Juillet 2009 dont Tawassoul a reconnu les résultats au moment où les autres partis de l'opposition les ont dénoncés les estimant non conformes aux accords de Dakar. Le député Mohammed Jamil Ould Mansour, président du Parti islamique, avait eu à interpeller le ministre mauritanien de la Justice sur l'application par le gouvernement des lois criminalisant la pratique de l'esclavage dans le pays.

Source : www.saharamedias.net le 18/07/2010


maatala

Anonyme a dit…

Maatala,

Il etait temps que Tawassoul reagisse sur l'esclavage. Tres curieux de les entendre plus sur ce sujet. A-

Anonyme a dit…

Chers canalhaneurs de CanalHARTOCHES
Il est temps qu'on revienne à l'esclavage ces negres commencent à deconner ils n'apprecient pas la liberté qu'on leur a donné et continuent à nous insulter et à nous culpabiliser. cette negraille doit etre remise à sa place . Nous en avons assez de nous faire insulter par des descendants d'esclaves et de tirailleurs sénégalais tout juste parcequ'ils veulent se venger de l'histoire car ils sont mecontents de leurs ancetres qui hatitaient sur les arbres et n'excellaient que dans la procréation oula danse.
Negrier