vendredi 10 septembre 2010

Vlane a dit: "Il s'en va le premier nous préparer la place... '

Une pensée à la famille Ould Tomy qui vient de perdre notre ami Alioune suite à un accident de voiture . Je viens d'apprendre avec consternation cette terrible nouvelle. Une pensée à sa famille, son épouse, ses enfants. Il nous quitte à la fleur de l'âge !

Que Dieu l'accueille en son saint paradis. Amin.

Simah à toutes et à tous en ce jour de fête où le ciel est gris, la pluie partout et les larmes jusqu'à nous.



la famille Canalh se joint à Vlane pour présenter ses condoléances à la famille de notre frére Alioune

Que la terre lui soit légére

Amin


maatala

46 commentaires:

Anonyme a dit…

ALLAH YARHMOU.

filsdubled

Anonyme a dit…

Inalillahi we nia ileyhi le raji3oune,
Allah eme erhamhou we e9vir lehoubwe tejawez 3anhou!
C'était un des miens, ceux du vieux ksar!!!!!
bl

Anonyme a dit…

J'adresse mes condoleances a' la famille d'Alioune dit Bison du Ksar. Que le tout puissant Allah l'accueille dans son paradis.
INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!!!

Anonyme a dit…

Toutes mes condoléances les plus attristées à la famille d'Alioune ould Tomy dont je viens de découvrir le nom derrière le pseudo de "bison du ksar" quartier où j'habite à Nktt.
Que la terre lui soit légère, paix sur son âme.

Fitr moubarak et simah à tous et à toutes, pour ma part le mien est acquis d'avance à tous et à toutes naturellement.
KBG

Anonyme a dit…

Dommage. Une vraie catastrophe. Allah yarham houm. Le changement climatique devient très séreiux. A-



====

La foudre tue quatre personnes dans la périphérie de Nouakchott


La foudre a tué quatre personnes qui assistaient à une cérémonie de mariage dans la nuit du vendredi 10 septembre 2010 dans la localilté d’El Agba, relevant de la moughtàa de Wad Naga (50 kilomètres, à l’Est de Nouakchott).

Parmi les victimes, le juge Mohamed Abderrahmane Ould Ahmed Salem, président du Tribunal commercial de la Wilaya de Nouakchott. La foudre a également blessé sept autres personnes, précise le correspondant de l’agence de presse « Mauritanie24 » dans la wilaya du Trarza.

Les violents orages ont provoqué par ailleurs des dégâts matériels dans les villages d’El Agba, Rebinat Laaleb, Idini où les populations ont déploré la perte d’une partie de leur cheptel, ajoute notre correspondant.












Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Mauritanie 24

Anonyme a dit…

De l'ancien. De bakchich


Exclusif : des militaires français ratent une chasse aux terroristes en Mauritanie
le jeudi 24 avril 2008 à 02:02, NEYMACH a dit :
j ai pratiquement assiste a toute la scene du 1O 1AVRIL et ce dont j en suis sur c est que trois personnes au moins ont passe la nuit dans la maison cible.Au environ de 19hres ,et apres que les forces de securite ont replie pour encercler la maison de loin 3 ARMES TIRAIENT EN CORE DES FENETRES NORD DE LA VILLA.Pour moi l effectif total des dit terroristes est 3 qui ont pris la fuite dans la voiture devant nos yeux,1 qui a ete tue sur places et au moins 3 QUI TIRAIENT EN MEME TEMPS DES FENETRES VERS 19 HRES.Reste a savoir comment ce trio de djihadistes ou ces trois kalach qui tirent seuls sont sortis de la maison sans etre vu par la ceinture d hommes qui encerclent la maison.

Anonyme a dit…

http://www.bakchich.info/11-Septembre-les-rates-du-FBI-par,11797.html

Anonyme a dit…

Exclusif : des militaires français ratent une chasse aux terroristes en Mauritanie
le jeudi 24 avril 2008 à 02:02, NEYMACH a dit :
j ai pratiquement assiste a toute la scene du 1O 1AVRIL et ce dont j en suis sur c est que trois personnes au moins ont passe la nuit dans la maison cible.Au environ de 19hres ,et apres que les forces de securite ont replie pour encercler la maison de loin 3 ARMES TIRAIENT EN CORE DES FENETRES NORD DE LA VILLA.Pour moi l effectif total des dit terroristes est 3 qui ont pris la fuite dans la voiture devant nos yeux,1 qui a ete tue sur places et au moins 3 QUI TIRAIENT EN MEME TEMPS DES FENETRES VERS 19 HRES.Reste a savoir comment ce trio de djihadistes ou ces trois kalach qui tirent seuls sont sortis de la maison sans etre vu par la ceinture d hommes qui encerclent la maison.

Anonyme a dit…

L'Imam de la grande mosque'e de Nouakchott Al Vakhih Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habibourrahmane doit comprendre que le President Americain Mr. Barack Obama et plusieurs dirigeants politiques, religieux et militaires Americains sont oppose's a' l'action ignoble que le pretre de Floride veut commettre. Des millions de citoyennes Americaines et de citoyens ordinaires Americains de toutes les confessions religieuses se joignent a' la classe dirigeante pour condamner ce que le pretre veut faire. Malheureusement pour nous qui croyons fermement a' la tolerance religieuse et au dialogue des cultures, l'action que le pretre veut commettre est certes ignoble mais LEGALE. The first amendment de la constitution Americaine dit clairement: It is forbiden to make any law "respecting an established religion", "impeding free exercise of religion", "infringing the freedom of speech", "infringing the freedom of the press", "infringing the right of peacebly assemble", "or petitioning a governmental redress of grievances."
L'action que le pretre veut commettre tombe sous l'aspect "freedom of expression". C'est donc une liberte' d'expression. Nous sommes certes insulte's par ce qu'il veut faire mais la loi est de son cote'. La meilleure solution serait de l'ignorer.

En plus de 200 ans la constitution Americaine a connu 28 amendments. C'est extremement difficile de faire passer les amendments. The freedom of expression est une tres bonne chose mais il va sans dire que quelques ignorants comme le pretre de Floride, peuvent l'utiliser negativement.

Je pense qu'on doit travailler avec les imams Mauritaniens afin de leur donner une meilleure comprehension des USA, de sa culture, de son histoire et de ses lois.

Bonne fete a' tous!!!

Dr kleib ahmed salem a dit…

A la famille Toumy et à l'équipe de canalh
je vous pressente mes sincères condoléances et que ALLAH vous aide à surmonter cette rude épreuve et lui accorde sa clémence. Que ALLAH ait pitié de son âme et l'accueille dans son vaste paradis." à ALLAH nous appartenons et à lui nous retournons"
Dr kleib Ahmed salem

LM® a dit…

c'est une vrai perte, la disparition de Alioune. Merci à tous ceux qui ont eu une pensée pour lui ici .
c'était un ami et un frère.
Inalillahi we ina ileyhi rajioune

LM

Anonyme a dit…

Toutes mes condoléances à la famille Tomy et aux membres de canalh qui viennent de perdre un cher fils.
Que la terre lui soit légère et qu'Allah l'accueille en son Paradis.
Inna lillahi we inna ileihi rajioune

Anonyme a dit…

Rehime Allahou elveghida, we edkhalehou veciha jenatihi.
Mes condoléances les plus attristées à sa famille et tous les membres de CANALH.
3id moubarak, cimah we n'deywna!

Citoyenne

Yanis le R. a dit…

Inna lillahi we inna ileyhi rajioune.
Toutes mes condoléances à la famille du défunt.
Je garde de nos échanges sur cet espace et d'autres (blog de X ould Y, blog de Cheikh), son amour sincère pour la Mauritanie, dans l'évocation des souvenirs d'enfance des quartiers de notre cher Nouakchott comme dans la recherche impossible d'un avenir meilleur pour le pays au fil des soubresauts politico-militaires de ces dernières années.
Pas un mot de trop, pas un mot complaisant malgré les vives discussions de tout ordre.
Nous n'avions pas toujours été d'accord mais il restait respectueux de l’opinion de l’autre et c’était ça l’esprit CanalH.
Nous sommes tous en deuil.

Anonyme a dit…

Mes condoleances les plus attristées à la famille Tomy. Qu'Allah acceuile Alioune en son saint Paradis. Nous sommes tous en transit dans ce petit et vulgaire monde d'ici bas.
Inna lillahi we inna ileyhi Rajioune
Vladimir

Anonyme a dit…

Je me joins à Yanis et les autres amis ici pour les condoléances à la famille de Feu Alioune. Je ne l'ai pas connu malheureusement, mais je garde à l'esprit ses excellentes contributions duant les périodes chaudes que notre pays a connu ces dernières années et en particulier dans le blog de x et ici. Qu'Allah l'accepte en Son Saint Paradis et protège sa famille. A-

Anonyme a dit…

Mal grès que je ne connais pas personnellement Alioune Tomy, mais je trouve qu'il est de notre devoir de lui rendre hommage. A cet effet, je suggère aux responsables de CANALH, LM et Maata de faire un recueil de tous les écrits et commentaires du défunt sur CANALH, sous une fenêtre appelée " Mémoire ou souvenir d'un cher disparu".

Citoyenne

Anonyme a dit…

je ne suis pas d'avis qu'il faille mettre en œuvre la proposition de la citoyenne car ses écrits l'ont été sous l'anonymat, il serait donc de mauvais goût de les sortir hors contexte sans l'anonymat de surcroît

pour ceux qui ne l'ont pas connu ,ct quelqu'un de simple, de franc, d'une exquise politesse, qui ne tirait jamais la gueule et ne se fâchait jamais longtemps

il a eu cet accident sur la route de dakhle en allant récupérer sa famille en vacance sans jamais arriver jusqu'à elle

il jeûnait, il était fatigué et il a fait plusieurs tonneaux . Selon son ami qui était en voiture juste derrière lui, il ne roulait pas trop vite mais la route après les pluies est pleine par endroit des grands trous

il a quitté la route et a été éjecté, il ne portait pas de ceinture

khla'e"ne

Anonyme a dit…

En cette journée (et même cette semaine) où on ne doit pas se fâcher et argumenter sur les futilités du bled par respect à la mémoire d'un ami de canalh que nous venons de perdre, je trouve l'implication des soudanais dans une affaire sensible telle que l'affaire de nos salfistes inacceptable. azzizzo doit declarer ce soudanais persona non grata dans ce pays et donner une ghamza (avertissement) à Babah Ould Sidi Abdallah. Il ne faut pas melanger les genres et il faut eviter l'amalgame. Chinguittel et Babah Ould Sidi Abdallah peuvent faire des sous, augmentant les bénéfices d'un vol à plein jour, mais ne pas tripatouiller encore les jihadistes repentis en prison encore et/ou élargis. Carton rouge.

A-

====

Geste de chinguitel pour les détenus d’al-Qaida:«Aumône secrète»?
07/09/2010

Un responsable de Chinguitel la société soudano-mauritanienne de GSM installée depuis quelques années en Mauritanie était venu il y a quelques jours dans son véhicule déposer des vivres pour les détenus d’Al Qaida dans la prison civile de Nouakchott. Interrogé par le poste de garde de la prison sur son identité, le responsable en question a refusé de la décliner...




...arguant que le don qu’il trimballait est une «aumône secrète» (Sadaghatou ES-Sirri) et que dans pareil cas «le nom du donateur doit être gardé secret». Non satisfait de cette réponse irrationnelle dans des affaires de sécurité, les gardes ont mené leur enquête et découvert que le donateur n’était autre qu’un des responsables soudanais de Chinguitel .
L’information rapportée par des sites Internet dont «Aqlame» a suscité bien des interrogations surtout que le responsable soudanais pouvait faire preuve de compassion ailleurs étant entendu que ce ne sont pas les bénéficiaires de «Sadaghatou ES-Sirri» qui manquent pas en Mauritanie .

Pour calmer l’affaire dont les développements risquent de ne pas s’arrêter à ce stade, les media qui ont diffusé l’info ont été assez curieusement contacté par M. Babbah Ould Sidi Abdellah que l’on pensait plutot Ambassadeur- Directeur au Ministère mauritanien des Affaires étrangères.

Serait-il aussi, chargé de communication de Chinguitel ?

Anonyme a dit…

M Couli oublie que la Constitution américaine interdit la torture et les prisons secrètes et beaucoup d'autre choses que la fameuse guerre contre le terrorisme a rendues banales . Dire aujourd'hui qu'on ne peut empêcher un illuminé de bruler le Coran à cause de la liberté d'expression , c'est du blabla . Toute liberté finit là où commence celle des autres .
Mes condoléances à Canalh après la mort de o tomy . Que Dieu l'accueille en son saint paradis . Nous le rejoindrons tous . Tôt ou tard . Ainsi va la vie .
Un ami de passage .

maatala a dit…

Salam

Sagessse de l'islam :

La mort, o ami, n'est pas seulement la fille de cette vie, elle en est aussi la mère.

Proverbe soufi

----------------

La mort est un devoir a accomplir

Proverbe Marocain

------------------

Les pleurs versés sur la tête d'un mort sont inutiles pour lui

Proverbe Marocain

------------------

Qu'aucun de vous ne souhaite la mort car s'il fait du bien, il pourrait faire d'avantage et s'il fait le mal, il pourrait se repentir et implorer le pardon de Dieu.

Hadith du Prophète ( Paix soit sur lui).


Maatala

Anonyme a dit…

Feu Alioune fut un ami d'enfance et de jeunesse avec lequel je partage nombre de vieux souvenirs notamment au sujet de la BD.Il était l'un des rares à pouvoir se souvenir de moi sous mon alias d'Abaye.
Tout comme moi il aura été formaté à la culture cosmopolite nouakchoittoise ne connaissant pas de barriéres discriminatoires comme de mise de nos jours hélas.Là haut, il aurait sûrement apprécié la lecture de cet article sans grandes prétentions glané sur le net.
Nous avions le même âge, paix sur son âme.
***************
Souvenirs :que sont mes BD devenues ?
23 novembre 2008
*************
Aujourd'hui ,c'est le jour du repos dominical:pas de joutes politico-intellectuelles donc!En lieu et place , une plongée nostalgique pour revisiter l'univers magique de la BD de mon enfance.
Mon enfance , comme celle de tous les marmots Nouakchottois de la deuxième moitié des années 60 et début des années 70 fut bercée par la lecture des bandes dessinées achetées ou tout banalement «empruntées» ,c’était selon la bourse de chacun , de chez Peyrissac , une maison commerciale française aux forts et tenaces relents coloniaux déjà durant l’immédiat après-indépendance .Et cette BD acquise au prix d’inouïes privations y compris le jeûne ou de prouesses hardies comme les petits larcins pour certains , s’échangeait pieusement de bande de quartier à l’autre.
Ainsi , cet astucieux système D nous permettait de lire pratiquement tout ce qui se publiait comme BD en France métropolitaine.Si j’ai employé l’expression «France métropolitaine» c’est que dans notre imaginaire d’enfants , nous nous sentions toujours , de façon quasi ombilicale , ficelés à ce pays , tellement nous baignions dans sa culture.A l’école déjà , au cinéma et dans la rue le français était toujours la langue que nous utilisions pour communiquer entre nous , une fois hors de la maison familiale.Et , curieusement , tous les mômes scolarisés ou pas le parlait assez couramment et plutôt correctement !La BD ,le cinoche et les jeux , dont certains nous venaient de France , aidant sûrement à mon avis.
Il y avait aussi la bibliothèque du centre culturel français d’Antoine de Saint Exupéry ou «Saint Ex» pour les familiers , sise derrière "l’école marché" contiguë au magasin de chaussures BATA que nous fréquentions assidûment pour lire les « Tintin » ce reporter belge à la mèche de cheveux rebelle , les « Spirou » l’intrépide groom d’hôtel et son inséparable écureuil , les «Asterix» , ce Gaulois inconscient qui ne redoutait qu’une seule chose :que le ciel ne lui tombât sur la tête .Sans oublier son herculéen et obèse compagnon Obélix qui soulève aussi facilement qu’un fétu de paille de colossaux menhirs vestiges des cultures celtes !Mais ce dernier détail , je ne l’ai su que beaucoup plus tard , consentirais-je volontiers.

Anonyme a dit…

…..Bien sûr tous les romans accessibles de la collection verte ainsi que celle de poche y passaient pour lecture ou pour la poche simplement , c’était fonction du temps , des humeurs du jour voire carrément des caprices et « manies » de chacun .Certains héros justiciers nous étaient si familiers qu’il nous semblait vraiment les côtoyer !A tel point que chacun arborait fièrement son sobriquet .J’ai eu des amis que je n’aurai connu que par leur surnom c’est le cas de mes amis Zorro le justicier escrimeur hors pair , D’Artagnan et ses mousquetaires Atos , Protos et Aramis , Batman , Zembla , Akim , Maciste, Samson , Miki ...etc.Et ces hommes qui devraient , au jour d’aujourd’hui être de mon âge , porteraient des noms que j’ignore toujours , faute d’avoir pu les identifier proprement à l’âge adulte .Moi , j’étais d’une banalité si prosaïque pour n’avoir eu à porter que mon surnom d’Ebaya , à mon grand dam du reste!Et vous pouvez facilement mesurer tout mon dépit de ne pouvoir passer pour l’un de mes spartiates et idéalisés demi-dieux de la BD ou du cinéma.
La BD western retraçant l’épopée sans foi ni loi du Far West cristallisait les préférences de la majorité en ce qu’elle était farcie de scènes d’action que tout le monde comprenait , appréciait et surtout mimait en jouant au cow boy , aux indiens , au shérif et aux hors la loi aussi.On disait plutôt les bandits et le "chef des bandits" comme l’éternel vilain Fernando Sancho et sa verrue sur le coin droit de la lèvre supérieure .Je puis aussi citer de mémoire quelques unes de nos BD western les plus lues:Miki le ranger , Blek le roc et Captain Swing les trappeurs indépendantistes menant une lutte sans merci contre l’occupant Anglais de sa Majesté avec le soutien de tribus indiennes comme les Iroquois ennemis héréditaires et mortels des Algonquins.Citer 2 ou 3 tribus indiennes serait de nos jours l’apanage de spécialistes ou d’érudits , mais à l’époque on était déjà très familiers avec ces noms :les Appaches , les Cherokees , les Sioux , les Commanches , les Navajos , les Mohicans , les Hurons ...etc.

Anonyme a dit…

....Donc , en plus de notre immersion à plein temps dans la culture française par la force des choses , nous baignions aussi dans l’histoire américaine et «l’american way of life» par BD interposée .J’ai omis de citer Rodéo , Nevada , Navajo , Tex willer , Kit Karson , Kiwi , Billy le kid...etc.Tous les justiciers masqués ou pas qui empruntaient aux riches oppresseurs pour donner aux pauvres n’avaient point de secrets pour notre bande ainsi que les bandes rivales du Ksar et de la Médina 3.Pour vous rafraîchir la mémoire je m'en vais en citer quelques uns :Robin des bois , Zorro , Batman le justicier noctambule et plus tard au collège Arsène Lupin le cambrioleur gentleman , Jean Valjean le bagnard au grand coeur , Antigone ou la vengeance sereine et morale , le Comte de Monte Christo , Calamity Jane
Mais nous connaissions aussi les méchant vilains : Dr Méphisto archétype de la démence scientifique, Frankestein le monstre fait homme , Dracula le vampire des Carpates , Al capone le mafieux , Don Corléone le chef de Cosa Nostra , Lucky Luciano le balafré , Le Cyclope (surnom d’un ami borgne) , les incorrigibles hors la loi les frères Dalton et leurs interminables esclandres avec Lucky Luke le vaillant cow boy qui tire plus vite que son ombre , Rastapoulos l'ennemi infatigable de Tintin le reporter belge...etc.Me revient aussi à l’esprit la BD science-fiction et avec elle les premières BD en couleurs celles des Super-héros tels les X-Men , Mandrake le magicien , Fantomas , Thor le Viking , Marvel , le vilain Bouffon vert l’ennemi juré de Spiderman , Luthor l'increvable méchant toujours dans les pattes de Superman...etc
Ah , j’ai failli commettre l’irréparable , oublier Zembla , son nabot de fidèle ami Yéyé au gros réveil pendant toujours sur son énorme et ballonnée bedaine et surtout Rasmus l’ensorceleur aux 1000 incantations et tours fumeux !
Mais tout cela est bien loin , très loin déjà , et comme le poète Rutebeuf se demandant «que sont mes amis devenus ?...» , j’en serais , moi aussi , à m’apostropher :«que sont mes BD devenues ,hélas?»

Anonyme a dit…

Ano,

Merci. Je me reconnais dans cette saga de BD. J'etais la aussi et je me rappelle maintenant de Feu Alioune Ould Tomy. Allah yarhmou. A-

Anonyme a dit…

Ano,

Merci. Je me reconnais dans cette saga de BD. J'etais la aussi et je me rappelle maintenant de Feu Alioune Ould Tomy. Allah yarhmou. A-

Anonyme a dit…

Lu pour vous. La menace venant des islamistes du Pakistan, de l'Afghanistan ou du Yrmen est peut-être vrai. Mais pas celle d'AQMI qui est controlée et utilisée et manipulée à des fins géostratégique. Le monsieur ment dans sont interview comme il respire. Beaucoup d'élements sont faux. A-

==

http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Terrorisme-La-menace-n-a-jamais-ete-aussi-grande-219509/

Anonyme a dit…

Il s'est averé que ceci était faux et completement fabriqué au moment de la passation de service entre Bush et Obama. Ils ne savaient pas que de bonnes gens suivaient très attentivement ce qui se fabriquait à travers la presse. A-

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/africaandindianocean/algeria/4287469/Black-Death-kills-al-Qaeda-operatives-in-Algeria.html

Anonyme a dit…

Anonyme du 11 septembre 20:44

Je comprends parfaitement votre etat d'esprit. Sachez tout simplement que ce n'est pas tout ce qui est moral qui est legal et ce n'est pas tout ce qui est legal qui est moral! Mon ecrit est facile a' comprendre. Je vous prie de mettre les emotions a' cote' pour mieux savoir ce que je dis.

maatala a dit…

Salam

Lu sur cridem

"Dialogue avec les salafistes: Le Cheikh apporte un important éclairage


L’Erudit Mohamed El Hacen Ould Deddew a apporté un important éclairage jusqu’ici inconnu sur l’après dialogue lancé en janvier 2010 entre le gouvernement mauritanien et les salafistes en prison.

Lors d’une émission diffusée le 10 septembre sur la Télévision de Mauritanie le Cheikh a indiqué que le gouvernement mauritanien a décidé depuis quelques temps de ne plus engager des poursuites contre les mauritaniens qui renoncent à la violence et reviennent chez eux. Une allusion trés claire aux mauritaniens présents dans les rangs d’Al Qaida au Magreb Islamique (Aqmi).

«Ceux qui sont à l’étranger, qui renoncent à la violence et reviennent au pays, ne font plus l’objet de poursuites, cela est mis en oeuvre depuis quelques temps» a-t-il dit sans fournir de chiffre sur les «revenants».



Le Cheikh a défendu au cours de l’émission le dialogue avec les salafistes indiquant qu’il a permis d’obtenir "le repentir de jeunes qui avaient des idées extrémistes" ainsi que la grâce accordée le 8 septembre par le président de la République à 35 détenus dont des condamnés et des prevenus en detention preventive depuis quelques années .

Il a appelé les détenus graciés à faire preuve de sincérité et à ne pas compromettre la chance qui pourra être accordée à leurs camarades restés encore en prison.

Interrogé par le très sérieux journaliste Taghiyoullah Ould Ledhem sur la pertinence du dialogue avec les salafistes le Cheikh Ould Dedew a répondu : «Ce sont les exclusivistes et les éradicateurs (en arabe: Igh sa iyoune et Isti e saliyoune) qui sont contre le dialogue. C’est cela le souhait de certaines puissances étrangères qui produisent les armes pour les conflits».

Et de poursuivre : «Les américains commencent à regretter l’occupation de l’Afghanistan et de l’Irak, les Israéliens n’ont pas gagné à Gaza et cherchent des négociations avec l’autorité palestinienne». «Notre pays a besoin de paix, de stabilité et le progrès est impossible sans la sécurité» a-t-il ajouté. Ould Dedew avait critiqué le 19 mai les verdicts rendus contre des détenus salafistes jugés le 16 mai par la cour criminelle de Nouakchott.

Des détenus avaient écopé de peines allant de 5 à 10 de prison ferme au terme d’un procès au cours duquel trois autres prévenus poursuivis pour le meurtre des français à Aleg en décembre 2007 ont été condamnés à mort en première instance. «Les verdicts sont excessifs et de non conformes à la démarche initiée par le Président de la République et menée par les Ulémas (allusion au dialogue lancé en janvier)» a déclaré le très influent Cheikh Deddew.

La justice n’avait pas réagi à ses propos comme elle le fait avec les déclarations des justiciables, des avocats ou de l’opposition.

Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) avait publié à la même période un virulent communiqué audio dans lequel elle a dénoncé le dialogue et critiqué les religieux qui y ont pris part, les qualifiant d’«érudits du mal» (Uléma Es-Sou-eu). "Ils nous demandent maintenant d’abandonner le Jihad alors qu’ils nous poussaient à nous y engager" entend-on dans le communiqué.

--------------------------------


""Ils nous demandent maintenant d’abandonner le Jihad alors qu’ils nous poussaient à nous y engager" entend-on dans le communiqué".

D^plicité quand tu nous tiens dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

lu sur cridem

"Ould Dadde n’a pas restitué un khoums au trésor public


L’ancien Commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile, Mohamed Lemine Ould Dadde, a reçu, le jeudi 26 août 2010, de la direction de la police chargée de la lutte contre les crimes économiques et financiers que dirige le commissaire divisionnaire Mohamed Ould Brahim Siyed, une mise en demeure de l’Inspection Générale de l’Etat (IGE) de restituer 271 Millions d'Ouguiya dans un délai n’excédant pas quinze jours.

Ce délai a donc expiré le jeudi 09 septembre et selon nos informations, Ould Dadde n’a pas restitué un khoums au trésor public. Nous avons essayé à plusieurs reprises de prendre la version des faits de l’ancien commissaire sans succès.

Mais selon plusieurs personnes de son entourage, « Ould Dadde a décidé de ne rien payer préférant la confrontation estimant que son honneur a été jeté aux chiens ». Ordonnateur principal du CDHAHRSC, Ould Dadde est personnellement responsable de tous les actes de gestion.



La mise en demeure qu’il avait reçue il y a 18 jours fait suite à un rapport d’une mission de l’IGE, conduite par Sidi Mohamed Ould Cheikh Ould Boydé, qui avait entrepris de s’intéresser aux marchés publics du CDHAHRSC.

A moins d’un changement de position de dernière minute, le juge d’instruction qui sera saisi de cette affaire ce dimanche 12 septembre 2010, pourrait bien signifier un mandat de dépôt à l’encontre d’Ould Dadde, qui découvrira de l’intérieur l’univers carcéral de Dar-Naïm.

--------------------------

Pourquoi le DAF de cette institution n'a pas été démi et inculpé?

Pouquoi les commerçants qui ont fait de la surfacturation ne sont pas inculpés dans cette affaire?


Un vrai trou noir dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maata:

Deja en 1961, le President Americain le General Eisenhower disait: " ...A vital element in keeping the peace is our military establishment. Our arms must be might, ready for instant action, so that no potential aggressor may be tempted to risk his own destruction...But now we can no longer risk emergency improvisation of national defense; we have been compelled to create a permanent armements industry of vast proportions...This conjunction of an immense military establishment and a large arms industry is new to American experience...Yet we must not fail to comprehend its grave implications...We must guard against the acquisition of unwarranted influence, whether sought or unsought, by the military-industrial complex. The potential for the disastrous rise of misplace power exists and will persist."
Les decideurs politiques Americains sont donc tres conscients des implications qui peuvent venir de l'existence des grandes industris d'armements. Nous demandons a' Vaghi Ould Dedew de continuer a' convaincre nos freres perdus a' abandonner ce combat qui ne peut que les detruire et affaiblir notre pays.

P.S.

Maata, Ould Dadde' a du^ faire quelque chose. Quoi exactement??? Je ne sais pas!!!! Il faut que le rapport de L'IGE et la reponse de Ould Dadde' soient publie's. Pour le moment, tout ce que nous entendons, n'est que de la speculation. Il va sans dire que s'il n' y a pas de prix officiel pour une tente, un commercant peut la vendre a' un milliard d'um si l'opportunite' se presente. C'est donc le role de la personne qui agit au nom du gouvernement de proteger les interets du peuple. Je ne vois pas ce que le pauvre DAF vient faire dans cette affaire dans la mesure ou' le Commissaire Ould Dadde' avait decide' de jouer le role d'ordonateur du budget. Nous savons tous que ledit role appartenait a' son adjoint.
ILS SONT TOUS DES VOLEURS. Comme on dit aux USA: " Just don't be caught!!!!!!"

Anonyme a dit…

Maatala,

J' ai lu ce qu'a ecrit Tahalil sur le role de Dedew et la declaration sur la duplicite de nos salalfistes bons teints restes dans l'entourage d'azzizzo. Chifte thak? Ce sont deux faces d' un meme piece.

Anonyme a dit…

Je pense qu'il ne faut pas detruire tous les moyens de communication. Si Ould Dedew peut servir de contact avec les freres perdus, c'est tant mieux. S'il peut les convaincre a' abandonner ce combat qui ne peut que les detruire et affaiblir la Mauritanie, c'est encore mieux. L'essentiel est d'eviter la diabolisation des uns et des autres et la fuite en avant. Il n'y a absolument pas de solution miltaire au phenomene terroriste. IL FAUT CONTINUER A UTILISER D'AUTRES METHODES QUI SONT INTELLIGENTES!!!!

Anonyme a dit…

Je suis entrain de rire de...moi meme parce qu'en regardant la photo du nouveau Commissaire au droits de l'Homme, je me suis dit que lui, au moins, ressemble a' un Mauritanien!!! (Ould Dadde' ente' vem.)

maatala a dit…

Samory Ould Beye s'explique: Auteur de la lettre recquisitoire a Ban Ki Moon du 25 janvier 2010...


...sur la situation dramatique des harratines de Mauritanie.


Memorandum.

Neuf mois se sont écoulés après l’envoi de cette lettre, bientôt une année, nombreux sont ceux qui se demandent est ce que Samory a reçu une suite à sa lettre ? Est ce que Samory pose toujours ces questions ou bien les a-t-il abandonnées ? Et beaucoup d’autres questions encore ? Tous sont curieux de savoir ce que pense Samory aujourd’hui.

Cette lettre qui avait fait un grand tollé dans tous les milieux, continue à susciter des réactions et faire couler beaucoup d’encre, de salives et de commentaires ; ses braises brulent toujours.



Plusieurs initiatives étaient prises par le régime, par des partis politiques, par des groupes de personnes pour contrer les idées exprimées par Samory Ould Béye, banaliser sa démarche et torpiller son projet, et ce malgré la pertinence de ces idées. Ces initiatives et démarches toutes azimuts ont proliféré dans tous les sens, mais Samory s’est gardé le silence, a choisi de suivre et d’observer.

Aujourd’hui, il revient à la charge et décide de parler et de réagir aux attitudes des uns et des autres et ce en vue d’éclairer l’opinion nationale et internationale et les édifier davantage sur ses pensées

maatala a dit…

1)- Je n’ai reçu aucune suite à ma lettre adressée au secrétaire général des Nations Unies Ban Ki Moon, certes, j’ai eu sur ma demande une discussion sur la question avec la représentation des Nations Unies à Nouakchott.

A ce niveau, je dirai personnellement que je ne conditionne pas la lutte pour ma cause à une réponse ou non d’une partie tierce, surtout les Nations Unies dont les positions n’ont jamais été aux attentes des opprimés et victimes de l’injustice à travers le monde.

Quand on sait que, nombreux sont les peuples, les communautés et minorités qui gémissent sous le joug des tyrans, génocidaires, esclavagistes oppresseurs, sans que les Nations Unies ne réagissent pour les faire sortir des souffrances, des atrocités et des conditions difficiles qu’ils endurent, bref des violations sévères, des droits et des principes fondamentaux de l’homme et des peuples occultés et banalisés.

Mais l’expérience nous a montré tout au long de l’histoire que les peuples ne peuvent jamais se libérer sans la lutte, et dans ce cas de figure, toutes les formes de lutte sont ouvertes devant les Haratine pour leur libération, leur émancipation et le recouvrement de leurs droits fondamentaux afin qu’ils vivent comme les autres et disposent des mêmes droits en tant que citoyens de même degré et ayant les mêmes chances. Cela veut dire en clair que les Harratines ne doivent compter que sur leurs propres efforts et que seule la lutte paie.

Si les Harratines sont aujourd’hui dans cette grave situation, les Nations Unies ont été pour quelque chose dans le cadre d’une complicité avec les grandes puissances, la France en particulier. Il faut dire qu’en 1960 lors de l’admission de la Mauritanie aux Nations Unies, cette dernière savait pourtant que dans ce pays existe une population majoritaire exclue, opprimée et réduite à l’esclavage dans ses formes les plus pires et les plus abjectes.

Et que cela violait sa propre charte, sachant aussi qu’au terme des dispositions de cette même charte un pays ayant cette particularité n’est pas admissible dans le juron des Nations Unies. Devant ces faits, les Nations Unies n’ont pris aucune mesure, aucun acte à même de garantir les droits fondamentaux de cette population abandonnée dans la gueule du lion.

De l’autre coté, la France puissance colonisatrice de ce pays a vendu les Harratines aux chefs des tribus maures dés le départ, elle qui prétend défendre les valeurs morales et les droits fondamentaux de l’homme et des peuples.

maatala a dit…

En effet La France des Gaulois a occulté de manière délibérée les réalités de ce pays, la particularité de ses composantes nationales en éliminant et excluant d’office l’élément Harratine de tout et en le livrant corps et âme à la vindicte maure, faisant de tous les harratines des esclaves dénués de tous les droits, même ceux civiques, quel drame…!

Et a comploté avec les maures pour truquer l’histoire de ce pays à travers les écrits et outils didactiques enseignés dans nos établissements scolaires jusqu’à la fin des années 70 dont les contenus font appartenir la terre, mais également les harratines aux maures en tant que leurs esclaves et propriété qu’ils ont amenés avec eux.

Or les harratines se trouvaient déjà dans toute la région de l’Afrique du nord en plus du Mali et du Sénégal plusieurs siècles avant même l’arrivée des arabes. La France savait plus que quiconque l’histoire de cette région et savait encore davantage les particularités et spécificités qui distinguent les harratines des maures.

La France qui a tout façonné dans ce pays, a fait exprès, pour plaire aux maures d’occulter et d’exclure les harratines des équilibres politiques qu’elle avait instaurés entre les différentes composantes nationales de ce pays pendant sa présence coloniale malheureuse pour cette importante composante de la population.

2)-Une rencontre avec Le president Mohamed Ould Abdel Aziz vait eu lieu au mois de février 2010, je lui ai parlé de la situation dramatique vécue par les harratines sous l’ombre de l’Etat moderne et j’avais insisté sur ce qui me semblerait- être des solutions dans l’immédiat, pour le moyen et pour le long terme.

Le Président a parlé de sa politique, de son programme de lutte contre la pauvreté qui pour lui peuvent et vont changer la situation des harratines. Là aussi, c’est assez clair, le Président ne reconnait pas la problématique harratine en tant que telle et dans sa véritable dimension.

3)-Au niveau général du système , c’est la même variante, c’était l’affolement ,la course en désarroi contre la montre dans une machination visant à contenir et à tuer dans l’œuf la vision de Samory Ould Béye, vision jugée dangereuse pour la cohésion sociale et l’unité nationale, refusant toute ouverture de dialogue national sur cette question fondamentale ,préférant fustiger nos revendications légitimes et notre capacité d’aller au-delà de cette simple initiative qu’ils estiment isolée et venue accidentellement, et que le système serait capable d’étouffer et de prévenir désormais ce genre de sortie indésirable .

maatala a dit…

Il s’agit là évidement d’erreurs historiques graves qu’ils sont entrain de commettre et dont l’impact néfaste pour le devenir de ce pays est incalculable, car quiconque pense aujourd’hui que les harratines vont continuer à servir de mouchoir pour tous les autres et à vivre l’inacceptable se trompe. Les harratines fourniront le prix du sacrifice qu’il faut pour retrouver leur liberté, leur dignité, leur intégrité morale et leurs droits fondamentaux. Ils briseront les chaines de leurs bourreaux pour se libérer et s’émanciper… A bon entendeur salue.

A toutes et à tous, je dirais que le problème des harratines n’est pas une marchandise qu’on vend et qu’on achète, il s’agit d’une cause noble, une cause profonde de grande dimension, ayant ses porteurs qui la défendront jusqu’à la victoire.

4) L’arabité des harratines : je reste convaincu que les harratines ne sont pas arabes, mais arabisés à l’instar des berbères, des amazighs, des touaregs et autres groupes vivant dans la région et ce après la conquête des arabes venus répandre l’islam, la diffusion des préceptes du saint coran et de la culture islamique, mission en somme salutaire.

Usant de la force, les arabes se sont imposés maitres sans partage dans la région imposant ainsi la culture et la langue arabe en étouffant et détruisant progressivement les particularités culturelles des populations qu’ils ont trouvé devant eux. Ils ont pu continuer la domination et l’acculturation à outrance, mais également l’assujettissement à l’esclavage, à la dépendance et la loyauté de plusieurs de ces groupes qui par la force des choses sont devenus leurs tributaires, situation à laquelle s’ajouteront les pratiques de rapts, kidnappings, échanges commerciaux sel et or contre les noirs d’Afrique.

Voilà donc une des réalités de la Mauritanie ancienne et moderne qui aujourd’hui défie la conscience nationale.

5)-Malgré leurs efforts, leur rôle à la recherche de solutions à cette question, les institutions démocratiques, les partis politiques, la société civile et les acteurs nationaux n’ont jamais été pondérant à cause du système beïdane réfractaire à toute évolution vers des solutions réalistes.

C’est pour cela que la déception est aujourd’hui grande et les espoirs sont minimes quant à une solution venant de ces instituions vu qu’aucun parti, aucune institution, même l’état n’ont présenté de propositions pouvant servir de base de dialogue national sur la question harratine ; préférant se focaliser sur le seul aspect de l’esclavage pour noyauter et cacher les contours du vrai problème harratine en Mauritanie dans ses diverses dimensions .

Conclusion

Partant de tout ce qui précède, Les harratines ne doivent compter que sur leur propre effort pour recouvrer leurs droits légitimes.

- La France et les Nations Unies ont une lourde responsabilité morale historique envers les harratines qu’elles doivent reconnaitre et réparer.

En ce qui concerne ma vision des solutions

- Je réitère mes propositions contenues dans la lettre adressée à Ban Ki Moon et qui serviront de base pour toute solution à cette question à savoir :

1)-Révision de la constitution mauritanienne en vue de la reconnaissance des harratines en tant que composante distincte de celle des maures ;

2)- Partage des richesses et des fonctions publiques de l’Etat ;

3)-Adoption d’une politique discriminatoire positive envers les harratines ;

4)-Recensement démographique national dans l’optique de déterminer le pourcentage effectif de chaque groupe national en vue d’une éventuelle répartition équitable des richesses et des fonctions administratives et politiques.

Samory Ould Béye

Nouakchott, le 12 septembre2010

maatala

Anonyme a dit…

Merci à tous ceux ont laissé une pensée ici pour notre frere Feu Alioune (Allah Yarhmou)et à ceux qui ont adressé leurs condoleances à notre famille en ces douleureux moments.Il etait le meilleur parmi nous dans toutes ses qualités.Il est parti mais il restera toujours dans nos coeurs.Sa citation preferée et qui reste affichée dans son profile sur skype etait " La banalité la plus absolue ,un commun des mortels "
Encore une fois merci pour vos mots de soutien .
INA LILAHI WA INA ILEYHI RAJI OUNE!
Dah Ould Tomy
(UA)

Anonyme a dit…

Maatala,

Il parait que la liberation des 35 faisait partie du deal avec les salafistes hokk. Qu'est ce qui nous arrive? Kal de Moor Next Door dit que l'attaque verbale contre les salafistes proches de azzizzo c'etait pour les proteger et effacer tout doute de lien. Tu ouvres les yeux. Je ne parlerai plus du tripatouillage de nos voisins du nord pour eviter la crise cardiaque a certains anos. A-

Anonyme a dit…

Les zamis,

Hatha la nomination de magistrats poetes et ex-trafiquants, c'est quoi meme? C'est sur Cridem. Je n'invente rien, je commente seulement.Sidioca nous ramene les roumouz et azzizzo semble vouloir nous ramener tous les iseristes de ce monde.Avec les iseristes a droite et Tawassoul a gauche, I'll perdra en 2014. Wade et Sarko sont partants en 2012.

A-

A-

Anonyme a dit…

Monsieur le Président de la République,

J'ai bien réfléchi avant de vous exposer via notre interface internet mes interrogations et je puis vous assurer Monsieur le président que c 'est une décision bien réfléchie..Je voudrais à travers celles-ci attirer votre attention surun aspect très important du fonctionnement administratif de l'institution présidentielle. En effet il y a deux ans j'ai envoyé un courrier à votre prédécesseur Monsieur SIDI OULD CHEIKH ABDALLAHI enregistré dans les formes et suivant les procédures établies au niveau de la présidence. Après trois semaines sans suite je me suis rendu au bureau d'ordre pour m'enquérir de la situation de cette correspondance.

On m avait dit qu'il fallait peut- être s'informer au niveau du cabinet ! Sans me dire comment le faire ! Le téléphone n'est jamais décroché et si c'est le cas c'est pour réagir de manière négative et impolie. Devant une telle situation je me suis résigné finalement à envoyer ce courrier de nouveau. Deux mois après je reprends les mêmes démarches sans succès. J avais mis à l époque ce comportement peu orthodoxe et pour le moins rétrograde sur le comptede la faiblesse du régime et l'état de blocage que vivait le pays en cetemps là. Il y a juste un mois, j' ai entrepris de nouveau un essai enenvoyant un courrier deux fois de suite et j' avoue sincèrement que les méthodes n ont pas changé d' un iota malgré tout ce qui s' est passé et les risques le plus souvent encourus par le pays. Mes interrogations sont les suivantes Monsieur le président : Ces responsables que vousavez nommés au niveau de la présidence savent ils qu'ils sont payés par le contribuable mauritanien ? Si la réponse est oui savent ils qu'ils doivent être à son service ? Si la réponse est non , savez vous Monsieur le président que de tels responsables ont été derrière la chute de tous les régimes antérieurs?



Monsieur Hanefi Président du Forum des Acteurs Non Etatiques de l'Adrar

maatala a dit…

salam

Bebe BA a dit…

Salam

Bebe BA a dit…

Mister Couli des USA,

Tu devrais nous demander simah à ould Mauritanie et moi, même si je n'arrive pas à comprendre à quoi cela nous avancerait de colporter de fausses morts!