jeudi 13 janvier 2011

La rationalisation des sentiments : Ce defaut du à l'amour des choses materielles...!!

Le cœur, ce symbole des choses essentielles, des choses nobles. Par manque de courage nous lui disons allez sauves toi. Emmerde-nous tout le temps qu'il te faudra jusqu'à que tu saches qu’on ne veut rien faire pour toi. Le pauvre, nous ne l'écoutons jamais, parce qu'on croit prévoir ce qu'il va dire.

Nous nous attendions à ce qu'il nous dicte des ordres. Oui des ordres, des souhaits, ou des sollicitations qu'on juge impossibles, avant même de les connaitre: C'est ce qu'on appelle le génie de la Paresse intellectuelle qu'on commence à développer ! Un nouveau concept basé sur notre pouvoir extraordinaire à éviter de vivre la chose mais tout en prédisant avec conviction sa finalité.

Parce que justement on ne veut pas se faire du mal. Mais on se le fait tout de même, en laissant cette voix intérieure crier en silence ce que nous cachons avec toute notre force.



Par amour propre et par peur de regarder parfois les choses en face ou par peur que notre vulnérabilité soit à nu et vue par tout le monde. Oui les autres, les autres, les autres... Oui, restons "Zen" devant les yeux des gens, sur le compte d'un cœur qui saigne peut être. On avoue mais on ne va jamais plus au bout pour défendre notre cœur. Ni quand il nous murmure sur nos sentiments, nos convictions ou nos principes…

C'était pas comme ça auparavant, les gens étaient plus honnêtes. Pourquoi? De nos jours pour X raison, nous ne voyons plus des histoires comme de Mejnoune Leyla et sa dulcinée, ni de Roméo et Juliette. Trop d'hypocrisie dans les sentiments des gens pour voir de telles choses, trop d'amour propre, trop d'égoïsme et de supériorité. De nos jours aimer n'est plus une chose que le destin nous réserve, de nos jours l'amour n'est plus si aveugle. Avec nos Neurones de "Faux Einstein", nous donnons des leçons à nos cœurs, aime cela, n'aime pas ceci.

Nos priorités programmées et surtout notre faim insatiable pour les choses matérielles sans aucune valeur spirituelle nous ont rendues des machines. Courant derrière le palpable, l'éphémère, le rien. Nous n'écoutons plus nos cœurs, nous crions plus l'injustice en la voyant de nos propres yeux mais cherchons à voir le bénéfice qu'on pourrait en ressortir. S'il est nul, pourquoi s'attirer des ennuis, la victime n'a qu'a se démerder. Fraternité?

Dieu merci un terme qui existe encore dans la famille de nos jours, mais hélas loin d'avoir son sens le plus noble... Solidarité? Quel drôle de mot, tellement rare qu'il est devenu un apanage des grandes catastrophes sur les chaines de TV: pour une ou 2 fois l'année. Et en y participant on vous fait croire que vous avez rempli votre devoir. Et Hop à l'année prochaine... Ben si vous êtes encore en vie, peut être la prochaine catastrophe vous emportera vous.

Ne soyez pas si optimiste! Nous sommes devenus des malheureux, des esclaves du 21eme siècle puisque nous le sommes devenus tous aux choses matérielles. Nous pensons les posséder, mais c'est bien elles qui nous commandent, nous attirent et nous programment. Elles font la Chorégraphie, et nous nous battons dans l'arène de la vie pour avoir le titre du meilleur danseur! Nos comportements sont devenus par rapport à elles, même l'affection pour des personnes dépend d'elles chez certaines personnes.

Hum… Depuis que la recherche du FRIC est devenue une quête individuelle ou un passeport pour accéder à certaines choses le monde est devenu plus fou: *La jeune ne cherche plus à avoir un mec, mais a avoir un statut, ce qui rassemble aussi bien tout le paquet: homme + fric (beaucoup mm) + Célibataire ou pas!

C'est facultatif! *Le jeune pense, médite et cherche par tous les moyens économiques à être riche! Micro ou macro on s'en fout, oui parce qu'ils croient tous aux paroles de 50Cent: "Get Rich or Die trying"! Ben le jeune dans ses passe-temps il s'entoure de ses amis les "jeunes" et maudissent ensemble la cause de tous leurs problèmes. Un Monde de contradiction, de matérialisme, qui a touché malheureusement même notre pauvre peuple ex nomade! Déjà souffrant du tribalisme, ben là maintenant il doit aussi gérer son matérialisme! Alors là Allah iy3awen!…

Source : mint_cheikh

9 commentaires:

maatala a dit…

Salam

Mint a dit:

"Courant derrière le palpable, l'éphémère, le rien."

Puis:

"la victime n'a qu'a se démerder"

-------------------------------

LKe fameu héritage de la Tayie dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

apres ma nuit d,angoisse d,hier ponctuee de gros tapages ayant entraine mon immobilisation forcee sur un lit avec des attaches, l,equipe medicale m,a trouve un lit dans ne clinique fermee.contrairement a la premiere qui est ouverte et ne m,inspire guere confiance car les tueurs pourraient y entrer comme ils veulent.alors que la clinique fermee est une veritable prison avec barreaux et tjrs fermee pour grands malades et malades dangereux, les sorties se font sur autorisation.j,aurai donc moins de liberte de mvt et c,est tant mieux pour ma scurite.

je voudrai dire a ceux qui planifient de m,assaner le veritable doubleprecis diagnostique medical d la maladie qui me ronge : Schizophrenie et psychose paranoide.
On n,assassine pas un tel grand malade on le soigne.
Pitie chers parents et compatriote laissez moi la vie sauve, j,ai 11 enfants et une vieille mere..

Anonyme a dit…

apres avoir ecrit le precedent commentaire, j,ai remarque a ma sortie d,internet que 3 personnes inquietantes me prennent en filature avec des coups d,oeils echanges et signes de la tete aussi.je suis donc entrer a la clinique fermee et ils ont pris d,autres directions. tout de suite apres je me suis enfui sans prevenir de la clinique car je considere que je suis gravement en dange a cause de mes sorties pour internet que les tueurs ont remarque et qu,ils voudraient utilise pour m,abattre.aujourd,hui c,etait le reparage la prochaine fois l,execution.j,ai donc decide de rentrer chez moi pour mourir parmi mes enfants car je sais que mes jours sont desormais comptes.

Nechedtoukoum billahi ew lebzazil khalouli oumri je suis gravement malade (schizophrenie et psychose paranoide) , j,ai onze enfants une femme qui m,aime comme je suis et une viellle mere.
Je demande pardon pour tout car imputable a ma maladie et JURE de ne plus intervenir sur le net.
Merci ikhalilkoum walideikoum
KBG

Anonyme a dit…

de grace laissez moi la vie sauve car je ne suis en fait qu,une loque ou une epave humaine minee par la maladie de la folie.Merci
KBG

Anonyme a dit…

17:25Des soldats nigériens tués par des tirs français

Bamako — Un haut responsable gouvernemental nigérien a affirmé jeudi à l'AFP que les "militaires nigériens" retrouvés morts, le 8 janvier au Mali, après un assaut contre les ravisseurs de deux Français, "poursuivaient les gens d'Al-Qaïda" et avaient été "victimes de tirs français".

Ce haut responsable nigérien, joint par téléphone depuis le Mali, a contesté l'affirmation du ministère français de la Défense selon laquelle des personnes portant "l'uniforme de la gendarmerie nigérienne" avaient alors participé au combat contre les forces françaises.

Selon lui, "ces gendarmes nigériens poursuivaient les gens d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi)" qui a revendiqué jeudi l'enlèvement des deux Français. "Les troupes nigériennes n'ont jamais combattu aux côtés d'Aqmi", a-t-il insisté. "Nous avons eu un véhicule militaire endommagé sur les lieux où l'armée française a donné l'assaut. Nos hommes qui sont morts sur place, sur le territoire malien, ont été victimes de tirs de militaires français", a affirmé ce haut responsable, assurant n'avoir "aucun doute" à ce sujet.

"Je ne dis pas que les militaires français ont fait exprès, mais les militaires (nigériens) dont les corps ont été ramenés par les Français à Niamey, sont morts de tirs français", a-t-il insisté, évoquant "trois" soldats nigériens tués. "Nous ne voulons pas de polémique, mais nous voulons, comme tout le monde, que lumière soit faite totalement sur ce qui s'est passé", a-t-il ajouté.

Cette source a en revanche évoqué l'hypothèse que les gendarmes nigériens présents sur les lieux de l'assaut aient pu avoir été "en quelque sorte pris en otages par Aqmi".

Deux Français âgés de 25 ans avaient été enlevés dans un restaurant de Niamey, le 7 janvier. Le lendemain, les deux Français avaient été retrouvés morts, après un assaut mené par des commandos français contre leurs ravisseurs.

Selon des sources sécuritaires maliennes, des hélicoptères de combat français avaient tiré sur le convoi des ravisseurs. Parmi les véhicules calcinés trouvés sur place après l'assaut, il y avait notamment une voiture de la gendarmerie nigérienne, selon des témoins.

A Paris, un porte-parole du ministère français de la Défense avait déclaré jeudi: "Quatre corps de personnes décédées dont deux portaient l'uniforme de la gendarmerie nigérienne, ainsi que deux blessés qui portaient également cet uniforme" ont été remis par les forces françaises aux autorités nigériennes après l'assaut.

"Les personnes portant l'uniforme de la gendarmerie nigérienne n'avaient pas les mains entravées, portaient des armes" et "ont combattu, participé à l'action, contre nos forces", avait-il dit, ajoutant: "Il appartient aux Nigériens de donner des éléments de réponse" sur ces personnes.

Aqmi a revendiqué le rapt des deux Français et affirmé qu'ils avaient été tués lors de l'assaut des forces françaises pour les libérer, dans un enregistrement audio diffusé jeudi par Al-Jazira. Aqmi a soutenu que deux soldats français avaient trouvé la mort et que "25 militaires nigériens avaient été tués ou blessés".



 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : AFP / Google
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 69

Anonyme a dit…

Znagui,

Est-ce que Aziz n'était pas impliqué dans le premier coup et il raconte des histoires?
----
09:35Le lapsus de Mintata Mint Hedeyd provoque des éclats de rire.

Mercredi, dans l’après-midi, lors du meeting de la Coalition des Partis de la Majorité (C.p.m.), la secrétaire générale du Parti Républicain pour la Démocratie et le Renouveau (P.r.d.r.) Mintata Mint Hedeyd a parlé de Mâaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, au lieu de Mohamed Ould Abdel Aziz dans un discours qu’elle prononçait.

Ce lapsus de Mintata dont le parti est membre de la Coalition des Partis de la Majorité et reconstruit sur les cendres du défunt Parti Républicain Démocratique et Social (P.r.d.s.) a provoqué des éclats de rire aussi bien chez la foule que chez les autorités présentes à ce meeting. Ce fut un savoureux moment de détente.

Après le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Mohamed Lemine Ould Aboye, c’est autour de Mintata Mint Hedeyd de se mélanger les pinceaux, grossissant ainsi le Guinness des lapsus.


 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : Babacar Baye Ndiaye pour Cridem
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 1592

Annuaire Blogs Mauritanie a dit…

Ce Jeudi la Mauritanie avec les manifestations des jeunes à Arafat,a rejoint le Maghreb qui a commencé à s enflamer depuis un mois.La Tunisie est au bord du gouffre. tarhilgazra.unblog.fr

Anonyme a dit…

MEREHBA TARHILGAZRA

Anonyme a dit…

salam

Mint Bakar Vall a indiqué devant la cour avoir traité les deux fillettes "comme ses propres filles

--------------------------------

Pourtant les filles de cette thénardiere vont à l école.

Traiter comme ses filles dit-elle.

maatala