vendredi 14 janvier 2011

L’Insurrection qui vient!

Lorsqu’un jour le peuple veut vivre, force est pour le destin de s’exécuter, force est pour les ténèbres de se dissiper, force est pour les chaînes de se briser. C’est ainsi que le grand poète Chebbi professa, un siècle plutôt, l‘avenir de sa patrie, la Tunisie.

Et, vraisemblablement, le peuple tunisien veut , aujourd’hui, vivre. Force est, donc, pour Ben Ali et sa police assassine de se plier à sa volonté afin de s’exempter de cette vieille malédiction qui guette depuis longtemps ce pays.

Car il est bien écrit aux cieux que, de temps en temps, Carthage brûlera. Il est écrit, aussi, que la jeunesse y sera pour quelque chose. Jadis, ce fut un jeune général romain, Scipion. Aujourd’hui, c’est un jeune chômeur qui s‘est immolé par le feu pour protester contre l‘injustice dont il est la victime.



Son nom est Mohamed Bouazizi. Un nom qui, désormais, mérite d’être retenu, car de ses cendres, un monde nouveau naîtra. Un monde qui vomit Ben Ali, ses sbires, sa belle famille, ses généraux et tous ses laudateurs. Un monde, enfin, qui, au delà de la Tunisie, verra la résurgence de la loi de la masse, celle du grand nombre.

Cette masse affamée et persécutée qui, de par le monde, se lèvera, comme un seul homme, pour défendre son droit à une vie moins indigne et plus humaine. Et qui, sur son chemin, piétinera sur son passage toutes les idoles de notre monde moderne. Rois, Présidents, Patries et régimes politiques tout sera chamboulé pour laisser place à une nouvelle redistribution de biens plus équitable ou, du moins, plus favorable à la majorité.

Ce tsunami humain, ne sera ni idéologique, ni identitaire, beaucoup moins religieux ; il est tout simplement l’instinct de survie d’une humanité poussée dans ses retranchements et qui, de surcroît, est réduite à son seul dénominateur commun : son instinct animalier. L’instinct de survie.

Dès lors, toutes ces citadelles que l’on savait de bois, nous les découvriront de verre. Une émeute, une pierre et tout s’effondre. Tout se termine. Un monde nouveau verra donc le jour. Un monde compatible avec son siècle. Ce siècle qui a succédé au siècle religieux, annoncé par Malraux, et que l’on croyait identitaire s’avère être le siècle alimentaire. Le souci de base sera celui de manger à sa faim. La ventre primera sur le cerveau.

Et c’est déjà vu dans l’Histoire ; la Révolution Française n’en est que le plus illustre exemple. Au cri « du pain et la liberté » d’antan succédera, aujourd’hui, celui, certes plus modeste, de “ la liberté d’avoir du pain”.

Alors, gare à ceux qui stockent le blé en attendant des hausses des prix. Gare, aussi, à tous ceux qui, spéculant sur les denrées de base- riz, lait ou sucre- ne font qu’accentuer cette disette généralisée qui s’annonce. Gare, enfin, à tous ces gouvernements qui continuent d’amadouer le grand Capital au détriment de leurs populations déshéritées et souvent instruites. Car qui dit famine et instruction dit obligatoirement une Révolution qui se prépare. Révolution dont les premières prémices sont, incontestablement, cette Insurrection qui vient.

Source : cide

50 commentaires:

Anonyme a dit…

Il n'est pas du tout difficile dans une societé traditionnelle voire feodale de mettre à jour des pratiques esclavagistes ou d'exploitation des mineurs, pour etre honnete il suffit tout simplement d'ouvrir les yeux dans n'importe quelle rue ou ruelle de nouakchott ou d'ailleurs sans avoir besoin de faire un fracas ou de franchir la porte d'une maison. En effet, les rues sont plein des enfants qui travaillent comme charettier, soudeur, mecanicien, planton , etc dans des conditions abominables et inhumaines et privés de l'ecole sous la pression de leur parents ou leur tuteurs ou oppresseurs etc. Mais quand l'objectif est le reglement de compte, la haine le racisme et non les droits de l'homme on a forcement affaire avec certains ONGs telles que ira-flere-sos esclavage-fondah etc. qui font un tapage mediatique malsain pour des cas anecdotiques, ciblés et repondant forcement aux criteres de leur guerre de couleur pour que le spectacle du mepris continue.

Anonyme a dit…

Il n'est pas du tout difficile dans une societé traditionnelle voire feodale de mettre à jour des pratiques esclavagistes ou d'exploitation des mineurs, pour etre honnete il suffit tout simplement d'ouvrir les yeux dans n'importe quelle rue ou ruelle de nouakchott ou d'ailleurs sans avoir besoin de fracas ou de franchir la porte d'une maison. En effet, les rues sont plein des enfants qui travaillent comme charettier, soudeur, mecanicien, planton , etc dans des conditions abominables et inhumaines et privés de l'ecole sous la pression de leur parents ou leur tuteurs ou oppresseurs etc. Mais quand l'objectif est le reglement de compte, la haine le racisme et non les droits de l'homme on a forcement affaire avec certains ONGs telles que ira-flere-sos esclavage-fondah etc. qui font un tapage mediatique malsain pour des cas anecdotiques, ciblés et repondant forcement aux criteres de leur guerre de couleur pour que le spectacle du mepris continue.

mouhamed

Anonyme a dit…

Voici la Tunisie qui donne encore une fois un autre exemple de réussite, après la réussite économique.

Voici les tunisiens qui ouvrent le ballet des révolutions populaires au Maghreb, tel que l'a fait la Pologne en Europe de l'Est durant les années 80.

Voici des tunisiens qui forcent le passage à travers les innombrables obstacles à la liberté et à la démocratie.

C'est ce qu'on souhaite voir se passer en Mauritanie et vivement.

Le meeting organisé par l'opposition hier et la révolte d'Arafatt qui l'a précédé édifient ceux qui encore ont l'audace d'applaudir les dictatures que de tels comportements ne demeureront pas admissibles pour longtemps.

Si aujourd'hui la parti Destouri en tunisie n'arrive pas à mobiliser 5 personnes pour clamer le discours pourtant très conciliant de Ben ali hier, les irréductibles de l'UPR doivent en tirer des leçons et ce n'est pas garanti.

Znagui

Anonyme a dit…

Salam

Mon cher momo

Tu ne signes plus tes saillies.

Canalh est un espace de liberté et tu fais parti du club des athmatiques depresifs.

Maatala

Anonyme a dit…

Que pasa? Ben Ali a filé en douce aussi? A-
==

L’agence Libyenne de sûreté extérieure accuse le Maroc et le Mossad de vouloir briser l’Algérie
12 January, 2011 12:49:00
Pour la première fois, et de manière officielle, l’agence libyenne de sûreté extérieure a accusé le Mossad israélien d’être derrière, ce qu’elle a qualifié de « tentatives de briser l’unité territoriale de Algérie, la Libye et la Tunisie ».


Selon cette agence, des activistes du mouvement Amazigh, soutenus par des services de renseignement étranger (le Mossad israélien) dirigent un plan qui vise à briser les pays du Maghreb après avoir réussi en Irak, au Liban, au Soudan et au Yémen.

Dans un communiqué de l’agence libyenne de la sûreté extérieure, publié hier, et dont Ennahar a obtenu une copie, quatre personnes ont été arrêtées il y’a trois jours, deux de nationalité libyenne et deux de nationalité marocaine entrés en territoire libyen sous couvert soit disant pour des recherches académiques, historiques, archéologiques, culturelles, ou encore sur le tourisme comme couverture à leurs activités.
Les deux ressortissants marocains ont été libérés, selon l’agence, par "respect à des personnalités marocaines officielles".
L’arrestation est survenue après une opération de surveillance à laquelle ont été soumis les quatre personnes arrêtées, activistes du mouvement Amazigh.
L’agence de la sûreté extérieure libyenne met en cause directement une institution officielle marocaine, d’être derrière les quatre espions, les deux frères jumeaux libyens Mazigh et Maghris Bouzahar, alors que les noms des deux marocains n’ont pas été cités, ni pour qui ils travaillent (l’Institut Royal marocain). Il s’agit de Asemhar Mahfoud et Ramou Hacen, deux chercheurs du centre des études sur l’histoire et l’environnement de l’institut royal de la culture amazigh.
Selon les données d’Ennahar, les deux espions marocains font partis d’un projet destructif mené par le Mossad.

Ennahar/ Ismaïl Fellah

Anonyme a dit…

http://ennaharonline.com/fr/news/index.1.html

Anonyme a dit…

Ben Ali à Paris?

Yanis le R. a dit…

Un poème du tunisien Abou El Ghassem El Chabbi (février 1929), un écorché vif, un visionnaire...


Aux tyrans

« La voix des humiliés est faible, dit-on,
Et sourdes les oreilles des tyrans de ce monde. »

Non la clameur du peuple est l’ouragan
Qui courbe le plus puissant des trônes et le fracasse.

La voix tonnante de la justice lui fait écho
Le grondement des guerres dévastatrices a des bouches béantes

Lorsqu’un peuple enfin, s’unit, pour la justice
Il s’affermit maître de son destin

Malheur, malheur à vous, piliers d’iniquité
Du jour où l’opprimé se met debout et avance

Il brisera d’un coup ses chaînes millénaires,
Laissera éclater pleinement sa fureur !

Auriez vous l’illusion au spectacle d’un peuple touché à l’œil, le fermant ?
Ou bien du vaste espace sommeillant, assombri ?

Aujourd’hui enfouis, les élans impétueux du pays
Bouillonnent en profondeur, menaçants.

Viendra l’heure, si proche, de leur éclatement,
Le peuple vibrera du plus beau de ses chants.

Ainsi ; pendant longtemps assoupie, elle se réveille en fureur
Défait d’un seul coup ce qu’ont tissé les ténèbres.

Quand, dans sa misère, le faible se relève, disparaît toute crainte
Vous saurez, ô tyrans, qui de nous les flots emporteront

Pour récolter ce qu’hier sa propre main a semé
Qui sème la douleur récolte l’amertume.

L’arbre de la vie se verra arrosé ; pousseront ses racines.
Et vous, tyrans, vous l’entendrez forte la voix de la justice
Lorsque le destin, de son amer calice, vous aura abreuvés.

Le jour où le tyran s’effondre sous ses chaînes
Alors il entend la douleur de ce monde... et comprend.

Anonyme a dit…

Ben Ali en Arabie Saoudite. A-

Anonyme a dit…

" O^ Defenseur de la nation!
Donnons ses lettres de gloire a' notre temps!
Dans nos veines, le sang a tonne':
"Mourrons, Mourrons pour que vive la patrie!"
Que le tonnerre resonne dans les cieux
Et que les eclairs liberent leurs flammes!
Pour la gloire et la grandeur de la Tunisie!
Les hommes et les jeunes du pays!
Que ne vive point en Tunisie quiconque la trahit.
Que ne vive point en Tunisie qui ne sert dans ses rangs!
Nous vivons et mourrons pour l'engagement
La vie des Augustes ou la mort des grands!

Parmi les pays,
nous avons herite' de la vaillance de nos bras:
Des rocs aussi durs que cette construction!
Des membres qui tiennent l'etendard de la nation!
Le drapeau est notre fierte' et nous sommes la sienne.
Nos bras nous propulseront au faite de l'ardeur et de la grandeur
et seront les garants qui exauceront nos voeux!
Ils se vengeront des ennemis de la Tunisie
Et etreindront ceux qui nous voulaient la paix.

LOSRQU'UN JOUR, UN PEUPLE ASPIRE A' VIVRE
LE DESTIN SE DOIT DE REPONDRE!
LES TENEBRES SE DISSIPERONT!
ET LES CHAINES SE BRISERONT!"

Mes chers amis, j'ai decide' de vous faire lire l'Hymne National de la Tunisien pour exprimer ma solidarite' totale envers le vaillant peuple Tunisien!
Un gouvernement qui tire sur son peuple, n'a aucune legitimite'. Il doit disparaitre!

Vive la Tunisie!
Vive le vaillant peuple Tunisien!

Seydou Coulibaly
Philadelphia, PA

Anonyme a dit…

En contradiction avec l'augmentation du prix du carburant qui donne toujours un coup de fouet aux prix en général. Cesser d'abord de faire les marchés de gré-à-gré et fabriquer en douce des Traboulsi locaux. A-

---
Inflation en Mauritanie : Le PM annonce une baisse des prix des denrées

Le Premier ministre (PM) mauritanien Moulaye Ould Mohamed Laghdaf a annoncé, vendredi, qu’un programme pour "la réduction des prix des produits de première nécessité" serait mis en oeuvre, a rapporté l’Agence de presse mauritanienne (publique).

Le chef du gouvernement mauritanien s’exprimait au moment de l’inauguration d’un projet d’électrification dans une banlieue pauvre de Nouakchott. Il a alors évoqué un programme pour "la réduction des prix des produits de première nécessité, pour être à la portée du pouvoir d’achat des populations".

Il a également évoqué des "projets de lutte contre le chômage, d’embauche des jeunes et d’éradication des quartiers précaires de la capitale". Cette annonce intervient alors que l’augmentation des prix des denrées de base a été à l’origine d’émeutes meurtrières dans un pays voisin, l’Algérie.

Et en Tunisie, la révolte sans précédent contre le régime de Zine Al Abdine Ben Ali avait été déclenchée, à la mi-décembre, par le suicide d’un jeune diplômé chômeur, devenu ensuite depuis le symbole de la protestation contre la précarité sociale et le chômage.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz avait demandé jeudi au gouvernement de "prendre les mesures les plus urgentes" pour "permettre de contenir les prix" des denrées alimentaires, selon un compte rendu du conseil des ministres.

La Mauritanie connaît depuis quelque temps une flambée des prix du sucre, de l’huile ou encore du lait en poudre, très critiquée par l’opposition. Jeudi, à Nouakchott, des élèves d’établissements scolaires avaient manifesté contre la hausse des prix des denrées de base.

La Coordination de l’opposition démocratique (COD) avait organisé jeudi soir une marche et un meeting qui avait réuni plusieurs milliers de personnes dans la capitale. Le dirigeant du principal parti d’opposition, Ahmed Ould Daddah, avait affirmé que le régime était marqué par "la corruption, la gabegie, le népotisme", en évoquant des "conditions de vie intenables".

Mercredi, le vice-président du parti au pouvoir, Mohamed Yahya ould Horma, avait quant à lui accusé l’opposition "d’utiliser le sujet des prix pour faire de la surenchère politique et de la propagande mensongère".



 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : Tahalil Hebdo (Mauritanie)
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 583

Anonyme a dit…

Znagui,

Je ne souhaite pas que cela arrive en Mauritanie. Il faut laisser azzizzo gerer jusqu'en 2014 et continuer à faire pression sur lui pour qu'il les serre à ses ministres et son autre entourage. Pour moi celui qui peut tenir tête à l'AQMI fabriqué par nos alliés puissants et les généraux d'Alger, il faut lui dire merci et bravo. Tu chasses azzizzo et tu as les barbus sur ton dos. Dans tous les cas de figure, les bidasses ne donneront pas le pouvoir aux civils pour le moment.

Il faut juste continuer à faire pression et il sera obligé d'écouter. Déjà grâce à Maatala et Vlane, le cas Birame est résolu à 50%. Le reste des 50%, azzizzo cherche à sauver la face et il est mûr comme une datte là-dessus: il n'a d'autre choix que de liberer el keykla pour avoir la paix. A-
---
Znagui a dit:


Voici des tunisiens qui forcent le passage à travers les innombrables obstacles à la liberté et à la démocratie.

C'est ce qu'on souhaite voir se passer en Mauritanie et vivement.

Anonyme a dit…

A+ et Fils du bled,

Vous avez noté que les blocs 8 et 7 sont pleins de gaz? Le bloc 6 en exploration va certainement donner plus. Me demande si le nettoyage de la baie de NDB et le deguerpissage de certaines zones à NDB ne sont pas un prélude à la transformation de cette ville en un hub gazier/pétrolier. Déjà s'il y a quelque chose à acheminer de Taoudenni, c'est par NDB. Juste une hypothèse et on est plus malin qu'eux, même si le Ministère du pétrole reste toujours silencieux. Impossible de faire passer le pétrole et le gaz de Taoudeni par les terminaux algériens comme leurs généraux sont imprévisible et Boutef partira bientôt. Une autre hypothèse.

Couli enteu mneine?

Bonne journée les zamis. A-

Anonyme a dit…

Cpt NDB,

La tentvich. Prend une grande gazra à NDB en attendant le passage du gaz et du pétrole. Ta gazra doit être entre les zones deguerpies et la baie nettoyée. El kheir jay. A-

Anonyme a dit…

A+, Fils du bled et Cpt NDB,

Ce que j'ai dit sur NDB, c'est ce que les compatriotes à Couli disent "educated guess". Il n y a pas d'autre explication. Je m'ennuie un peu. A-

Anonyme a dit…

A-
Tu as dit:
"Cesser d'abord de faire les marchés de gré-à-gré et fabriquer en douce des Traboulsi locaux".
A- TU AS TOUT DIT!!!!
Je me reconcilie avec toi. c'est bon d'être honnete y en a marre du cynisme.

saidechinguity a dit…

Par la volonté d'un grand peuple

Le peuple tunisien vient de donner au monde une grande leçon de dignité.
Par sa persévérance, son courage et son sens du sacrifice, il a provoqué la chute d’un dictateur sanguinaire. Une première dans le monde arabe et en Afrique, le peuple s’est exprimé et a chassé du pouvoir, son usurpateur.
Pourtant, le pouvoir de Ben Ali était considère jusqu'à récemment comme un modèle de développement économique. Le dictateur avait mobilisé les medias publics de son pays pour le glorifier, glorifier la moindre de ses paroles, et la moindre de ses réalisations. Des slogans tels que la Tunisie nouvelle ou les Grandes réalisations du 7 novembre ne trompent plus personnes en Tunisie ou ailleurs. Le peuple tunisien a répondu aujourd’hui à l’appel de son poète Abou El Kacem Echabi de grimper au sommet des montagnes et refuse désormais de vivres dans les crevasses.

Anonyme a dit…

Comment AQMI sait alor qu'il n y a pas eu de survivants de leurs supposés amis? On dit quoi des gendarmes nigériens dans les vehicules des barbus? Cést comme le décompte entre les services sécuritaires et AQMI sur le nombre des nos soldats morts. C'est suspect: c'est Baba Ould Cheikh le maire de Tarkint (preparateur de la piste d'atterissage de l'air cocaine de novembre 2009) qui a d'abord juré que c'est AQMI. Dès que quelque chose vient de la bouche de ce gars qui travaille pour les services, tout devient suspect. Quand une info vient de SITE, faire attention: c'est un machin US-Israel.
====
Otages français au Niger: L'un tué par le raid, l'autre exécuté par

Aqmi affirme Al-Qaïda

15/01/2011

(AFP) Al-Qaïda au Maghreb islamique a affirmé qu'un des deux otages français avait été tué au Mali par les frappes aériennes françaises et que l'autre avait été exécuté par Aqmi, selon un communiqué rapporté samedi par le service américain de surveillance des sites islamistes SITE.

Des forces spéciales françaises avaient mené un assaut le 8 janvier en territoire malien contre les ravisseurs de Vincent Delory et Antoine De Léocour, tous les deux âgés de 25 ans, enlevés la veille au Niger et retrouvés morts après l'assaut.

Dans un communiqué mis en ligne vendredi, Aqmi, qui avait revendiqué l'enlèvement, dit vouloir donner la "vraie version" des faits sur le raid, selon SITE.

"En dépit des avertissements" adressés à la France sur la poursuite du raid aérien, "les avions français ont bombardé les véhicules des moujahidine, alors les moujahidine ont emmené l'un des otages loin du véhicule visé mais n'ont pu prendre l'autre qui a été tué par les Français plus tard dans le bombardement et non par des balles des moujahidine", a-t-il dit.

"Avec les frappes aériennes constantes des troupes françaises, les moujahidine ont pensé qu'ils n'allaient pas s'en tirer, alors ils ont exécuté le second otage", indique Aqmi.

Selon le procureur de Paris, l'autopsie a révélé des impacts de balles sur les corps des deux hommes choisis au "hasard" par leurs ravisseurs.

Antoine de Léocour a été tué d'une balle dans la tête, tirée avec une arme automatique "à bout touchant". "Les causes de la mort sont plus difficiles à établir pour Vincent Delory", dont tout le bas du corps a été carbonisé et qui présente "cinq plaies par armes à feu".

Al-Qaïda avait revendiqué jeudi l'enlèvement des deux Français dans un communiqué dans lequel le groupe ne révélait pas les circonstances de la mort des deux français dans le raid français.

Anonyme a dit…

Lutte contre AQMI : A quoi joue l’Occident ?



L'Aube, 13/01/2011 Commentaires [ 6 ] E-mail Imprimer







La semaine dernière, deux jeunes Français ont été enlevés dans un restaurant en plein centre de Niamey Niger. Cet acte audacieux constitue un affront à l’égard des forces de sécurité nigériennes et françaises repositionnées au Niger depuis l’enlèvement de sept travailleurs d’Areva.



C’est pourquoi, la réaction des autorités nigériennes et françaises fut immédiate. L’opération militaire déclenchée le même jour, le 4 janvier dernier, était destinée plus à neutraliser ses auteurs qu’à libérer les deux malheureux otages. La suite des événements a apporté la preuve. Dans l’opération, les deux otages ont été tués. Ont-il été sacrifiés, au nom d’une prétendue politique de fermeté contre AQMI prônée par les autorités françaises ? Tout porte à le croire.



Mais le résultat est là. Et contrairement à certaines informations diffusées par les médias français, les terroristes n’ont enregistré que deux morts. Tous étaient dans un véhicule détruit par les tirs d’un hélicoptère des forces spéciales françaises. Les autres terroristes auraient tous regagné le maquis. Aussi, un hélico français aurait été touché, mais l’appareil a semble t-il réussi à regagner sa base.

Au vu du bilan, l’on est tenté d’affirmer que cette opération s’est soldée par un échec. Tout comme cette autre opération militaire menée l’année dernière par les forces mauritaniennes avec le concours des Français pour libérer l’otage français Michel Germaneau. Le malheureux Germaneau sera exécuté quelques jours après.



Au-delà de cette prise d’otages de la semaine dernière, il y a lieu de s’interroger sur l’attitude des Occidentaux, surtout des Français, au sujet de la nébuleuse AQMI.



En effet, l’on constate que les prises d’otages sont suivies de déclarations et de condamnations. En la matière, l’on se rappelle du tollé qui a suivi l’exécution de Michel Germaneau et de l’Anglais Edwin Dyer.



Mais si les Français ont toujours été prompts à condamner ou à demander à leurs ressortissants d’éviter certaines zones du Sahara, ils ont jusqu’ici adopté une politique floue dans la lutte contre AQMI. En effet, la France, les Etats-Unis et la Grande Bretagne ont promis mille choses pour soutenir les pays de la bande sahélo-saharienne, sans jamais honorer leurs engagements. Tout leur soutien s’est, en effet, limité à de fausses promesses.

Or, ils sont conscients de l’ampleur des menaces. S’y ajoute, l’attitude des Occidentaux à l’égard de l’Algérie, qui, en réalité, est l’épicentre de toutes les menaces au Sahel. C’est dans ce pays qu’est parti le premier mouvement GSPC, devenu AQMI, suite à son allégeance à Al-Qaïda. Les Occidentaux semblent aujourd’hui fermer les yeux sur l’implication algérienne. Ils focalisent tout le mal sur le Niger, le Mali et la Mauritanie. Or, avec leurs maigres moyens, ces pays prouvent aujourd’hui tout leur engagement à lutter contre les terroristes. En est-il de même pour l’Algérie ? Pas sûr.

CH. Sylla

Anonyme a dit…

salam

Biram a donc eu ce qu'il cherchait depuis longtemps: etre arrete et ainsi se presenter comme un martyr de la cause haratine! mais, las! l'explosion populaire et l'elan de solidarite attendus ne sont pas au rendez-vous. Un petard mouille, plutot. Que s'est-il passe? c'est que le Biram en question n'est pas un militant authentique des droits de l'homme, ni un anti esclavagiste convaincu mais un vulgaire mercenaire recrute par les racistes poulars avec pour mission de semer la division au sein de la majorite arabe entre Maures blancs et Maures noirs. Ni plus ni moins. C'est bien, n'est-ce pas, l'agenda declare des FLAM? Qu'on cesse alors, la presse en particulier, de deformer la realite de ce soit disant combat qui n'est qu'une tentative de plus de porter atteinte a l'identite arabe de la Mauritanie.

maatala

Anonyme a dit…

salam

POURQUOI NE PAS PARLER DE L ESCLAVAGE CHEZ LES POULARDS LES WOLF ET LES SONINKE QUI ONT MÊME DES CIMETIÈRES ET DES MOSQUÉES POUR LES ESCLAVES. COMME PREUVE DE RACISME ENCRE VOYONS COMMENT ILS TRAITENT LEURS ÉPOUSES LEURS SOEURES COMMENT ILS SE MARIENT UN PAUVRE HOMME ENTRE QUATRE FEMMES ET SE SONT CES FEMMES QUI TRAVAILLENT VOYONS COMMENT ILS TRAITENT LES ENFANTS LES ENFANTS TRAVAILLENT A JEUNE AGE PARTOUT DANS LES GARAGE DANS LES MENUISERIES MAÇONNERIES ET ON PARLE DE DROIT DE L ENFANT ET DE LA FEMME ON PARLE DE RACISME ?POURQUOI NE PAS DISCUTER CE PROBLÈME DANS LES CHAMBRE PARLEMENTAIRES.POURQUOI NE PAS PARLER DU RACISME CHEZ LES AMÉRICAINS, LES FRANÇAIS,LES PORT IGUES?
OU VOUS oublié que tous les noires américains sont des africains vendu par les un aux autres.ou les seuls racistes sur ce globe sont seulement les maures comme vous dites.
le cas est le même pour les falamistes qui considèrent le 28 novembre un jour de dey parce-que selon eux des militaires noirs ont été tué, je rappelle à ces gens que d autre militaire ont été tué suite aussi comme leurs collègue à un coup d\' état ( ahmed salem ould sidi kader etc),pourtant les maures non pas considère le 28 novembre un jour de dey ;
je rappelle aussi que les militaire quand ils vont faire un coup d\'état n\'informent ni épouse;ni frère;ni mère, ni père;ni soeure; ni camarade ;ni ami;n informent personne; donc ils savent pertinemment ce qui les attend en cas d\' échec et aussi ce qu ils recoltirons en cas de réussite.
trops c\'est trop
et pour finir je demande sérieusement à tous les mauritaniens noirs et blancs de mettre la main dans la main et travailler pour un avenir prospère plein de paie d\' égalité et de fraternité,je sais que certains préfèrent la guère civile parcequ elle est plus facile mais ils oublient quelle est plus couteuse
ya allah alavia

Anonyme a dit…

salam

Le parti du groupement national pour la réforme et le développement (TAWASSOUL) a organisé vendredi soir à Nouakchott un débat



entre une délégation du parti Hezbollah libanais, qui séjourne actuellement à Nouakchott, et un certain nombre de cadres, politiciens et parlementaires mauritaniens.
La rencontre a été marquée par un exposé du chef de la délégation libanaise sur le rôle de la résistance libanaise dans la lutte contre la colonisation israélienne pour libérer le peuple du joug de l'occupation, de l'injustice et de la répression.
Et d'ajouter que l'approche du Hezbollah est pour l'essentiel jihadiste qui associe l'action politique, précisant que sa formation, par sa lutte héroïque contre Israël, a permis à la nation de renouer avec son passé glorieux et susciter chez elle de l'espoir et de la confiance en sa capacité d'affronter avec fierté et gloire les défis quelques soient sa taille et son ampleur.

---------------------------------

La lutte contre l'esclavagisme passe avant ce genre de grosse fumisterie

A chacun ses préoccupations dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Si j'étais à la place de Biya, je commencerais à faire mes valise et en partant vers la Corée du nord, j'embarque avec moi Blaise et Wade le gateux.

Comparer aux camerounais, les tunisiens sont des gentelmans dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Eywa azzizzo,

Hathou avec les iraniens sont les destabilisateurs de classe.Déjà que l'iran a été pris la main dans le sac en essayant d'envoyer des armes du port de Lagos en Gambie pour financer la dissidence casamançaise. Le Gambie et le sénégal ont été obligés de couper les relations avec l'Iran sur cette affaire. Un conseil d'un citoyen qui cherche au bled la paix.


====
Le président mauritanien reçoit un haut responsable du Hezbollah libanais vendredi 14 janvier 2011 / 11 :12

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz a reçu jeudi à Nouakchott Cheikh Hassan Ezedine, directeur des relations extérieures au mouvement chiite libanais Hezbollah.



M. Ezedine était arrivé à Nouakchott mardi soir pour une visite de 4 jours sur invitation du parti, Tawassoul, parti mauritanien d’obédience islamiste.

A sa sortie d’audience, le chef de la délégation libanaise hôte a affirmé que la rencontre était cordiale et positive ayant permis de passer en revue plus d’un sujet" appréciant le rôle et "la décision courageuse et téméraire que la Mauritanie a prise en rompant ses relations avec Israél".

Le chef de l’Etat mauritanien avait décidé la rupture des relations diplomatiques avec l’Etat hébreux à la mi-janvier 2009, soit à peine cinq mois après son arrivée au pouvoir par un coup d’Etat.

Nouakchott et Tel-Aviv s’étaient échangées d’ambassades en octobre 1999 mais les deux capitales étaient déjà liées par des sections d’intérêt depuis 1996.

Anonyme a dit…

Lu pour azzizzo et Jemil. Le len entre les FARC et AQMI, avec l'implication du Hizbollah probablement. Yakhouya tu fais quoi avec les chiites? Attention !

A-

http://www.vqronline.org/articles/2010/winter/vernaschi-cocaine-coast/

saidechinguity a dit…

Personne ne doute aujourd’hui, du rôle déterminant qu’a joué l’armée tunisienne à la chute de Ben Ali. Une armée républicaine qui a pris ses responsabilités en refusant de rester à la solde d’un dictateur qui veut à tout prix s’accrocher au pouvoir.
Le grand mérite de cette armée, qui après avoir chassé le tyran et contrôlé la situation en Tunisie c’est bien entendu, son respect des dispositions constitutionnelles.
Des élections libres seront bientôt organisées en Tunisie, non pas sous la supervision d’un Général candidat, mais des institutions constitutionnelles.
Il faut noter toutefois que le premier mérite revient avant tout au peuple tunisien qui ne veut pas que sa victoire lui soit volé.
Une leçon supplémentaire à méditer par le peuple et l’armée de Mauritanie.

Said

Anonyme a dit…

A- a dit :

Je ne souhaite pas que cela arrive en Mauritanie. Il faut laisser azzizzo gerer jusqu'en 2014 et continuer à faire pression sur lui pour qu'il les serre à ses ministres et son autre entourage. Pour moi celui qui peut tenir tête à l'AQMI fabriqué par nos alliés puissants et les généraux d'Alger, il faut lui dire merci et bravo. Tu chasses azzizzo et tu as les barbus sur ton dos. Dans tous les cas de figure, les bidasses ne donneront pas le pouvoir aux civils pour le moment.

---------

Laisser le pouvoir à l'armée parce qu'elle ne consetira pas à le lacher ou bien parce que des gens que tu n'aimes risquent d'en hériter. Quelle ambition !!!
Le jour un peuple décide de bouger aucune armée ne peut se mettre en travers de sa route. Je me demande aussi de quelle pression parles-tu pour forcer Aziz à se muer en démocrate. Quelle pression peut-on exercer sur lui alors qu'il est président démocratiquement élu alors qu'on n'a pas pu l'empecher de perpetrer un putsch et de se faire élire au nez et à la barbe du monde entier ?

Trundrumbalind

Anonyme a dit…

Ken
Je salue cette premiere revolution populaire du 21 s .Et bien sur la premiere du monde arabe .La france de Sarko s'etait lamantablement plantée ... La tunisie est la patrie de Chabbi quand meme... Cette revolution sonne le glas des dictature du monde arabo musulman

Anonyme a dit…

Trundrumbalind

On a accepté la connerie de Dakar et notre opposition heteroclite a trahi celui qui etait supposé être élu democratiquement (Sidioca), alors qu'on savait tous déjà qu'il a ete amené sur le capot d'une land-rover de l'armée. On a laissé tomber et on a accepté.

Après le fameux coup d'état, une election a eu lieu, l'opposition a accepte contre les bons principes que le putshiste se presente et il a gagné, certainement avec des ovni made in US-France. Tu as été certainement surpris comme tout le monde. Je crois qu'il faut laisser mouton pisser cette fois-ci aussi et attendre 2014.Je ne peux repeter ce que j'ai dit et merci d'avoir réagi.

Je te le dis tout de suite et je veux que ça soit clair entre nous: je n souhaite pas un pouvoir islamiste chez nous. En 2014, c'est certain que je ne voterai pas Tawassoul. J'aurai voté messaoud ou AOD si j'avais pu voter. Azzizzo a gagné, laissons azzizzo gerer sa transition.

A-

====
Trundrumbalinda dit:

Laisser le pouvoir à l'armée parce qu'elle ne consetira pas à le lacher ou bien parce que des gens que tu n'aimes risquent d'en hériter. Quelle ambition !!!
Le jour un peuple décide de bouger aucune armée ne peut se mettre en travers de sa route. Je me demande aussi de quelle pression parles-tu pour forcer Aziz à se muer en démocrate. Quelle pression peut-on exercer sur lui alors qu'il est président démocratiquement élu alors qu'on n'a pas pu l'empecher de perpetrer un putsch et de se faire élire au nez et à la barbe du monde entier ?

Trundrumbalind

Anonyme a dit…

As far as I am concerned, il faut revoir la definition du mot opposition en Mauritanie. Regardons de pres les elements suivants:
1- 2005 il y a eu coup d'etat. Les opposants de toujours ont fait le tour du monde pour faire accepter le coup d'etat.
2- Une election presidentielle a eu lieu malgre' le president du CMJD. Sidi Mohamed a ete' elu.
3- Messoud qui n'a que 5 depute's devient le President du Parlement.
4- le Chef d'etat Major Particulier du nouveau President democratiquement elu, fait une alliance avec les depute's de la majorite'...presidentielle pour faire un coup d'etat.
5- Le chef de l'opposition accepte le coup d'etat parce qu'il a toujours pense' que c'est lui qui devrait etre le President de la republique.
6- Les anciens opposants et une partie du parti presidentiel deviennent la nouvelle opposition.
7- A la surprise du monde entier, les opposants au nouveau coup d'etat acceptent les accords de Dakar qui ecartent definitivement le president qui est democratiquement elu.
8- Plusieurs dirigeants de l'opposition au coup, sont eux memes candidats pour remplacer le president qui est democartiquement elu.
9- Le General qui a fait le coup d'etat s'est fait elire. Il avait demissionne' tout en restant au milieu de son bataillon militaire a' la presidence. Le President du Senat qui assurait l'interime n'a jamais quitte' son bureau du president.
10- Ai-je oublie' de vous dire que le chef officiel de l'opposition etait du cote' du militaire qui est devenu president elu?
11- Avec le temps, memes les anciens amis de Sidi Mohamed ont developpe' des strategies pour manger dans la main du general, president democratiquement et militairement elu.
12- Aujourd'hui le Genral et son parti politique sont devenus un camion balayeur. Ils ramassent tout sur leur trajet.
13- Abdel Aziz sait que son parti est inodore, incolore et sans saveur. Il prend la forme du recipient qui le contient. SUIS-je entrain de parler des qualite's de l'eau potable? Il faut tout simplement dire que le parti d'Abdel Aziz n'est pas potable. Il applaudirait le premier qui fera un coup d'etat contre...Abdel Aziz.
14- Plusieurs des opposants actuels ne sont rien d'autres que des vieux autocrates qui refusent d'aller a' la retraite. Plusieurs des jeunes qui sont dans l'opposition, le sont parce qu'Abdel Aziz refuse de leur tendre la main pour des raisons que seul Abdel Aziz connait.
15- Nous avons certainement quelques vrais opposants au regime en place mais on les compte sur les bouts des doigts.

LE VRAI CHANGEMENT VIENDRA DE LA RUE! CEUX QUI SONT AU POUVOIR ET CEUX QUI PARLENT AU NON DE L'OPPOSITION, ONT LA STRATEGIE DU VENTRE ET/OU DE LA POCHE. LES MAURITANIENNES ET LES MAURITANIENS ORDINAIRES SONT LES DINDONS DE LEUR INTERMINABLE FARCE.

Ben Aly n'a jamais pense' que la fin de son regime allait venir d'un chomeur du nom de Mohamed Bouazizi qui ne cherchait qu'a' vendre quelques fruits pour survivre. TOUT CE QUE NOS PEUPLES DEMANDENT ET TOUT CE QUE NOUS DEMANDONS AU NOM DE NOS PEUPLES, EST QUE CES REGIMES CRIMINELS ET IMBECILES QUI GOUVERNENT LES PAYS AFRICAINS ACCEPTENT DE RECONNAITRE L'HUMANITE' DE L'AFRICAINE ET CELLE DE L'AFRICAIN.

Anonyme a dit…

Il faut lire: " ...Ceux qui parlent au NOM de l'opposition."

Anonyme a dit…

bien parlé couli

pour une fois je te félicite ! ton commentaire mérite de paraître à la une de canal !

Anonyme a dit…

France: La «diplomatie du cynisme» dénoncée


Un dirigeant du Parti socialiste français, Pouria Amirshahi, a demandé samedi 15 janvier la démission de la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie qui avait proposé le 11 janvier à la Tunisie les conseils de la France pour "régler les situations sécuritaires".




"L’attitude du président de la République et de son gouvernement durant la crise tunisienne a été indigne de la France", a déclaré dans un communiqué M. Amirshahi, secrétaire national du PS à la coopération et aux Droits de l’Homme.



"Accablantes par leur silence, les autorités françaises n’avaient même pas daigné convoquer l’ambassadeur de Tunisie en France pour exiger l’arrêt des tirs tendus à balles réelles qui ont fait plusieurs dizaines de morts (lors des manifestation), donnant ainsi le sentiment de cautionner les exactions du régime policier de M. Ben Ali", a-t-il dit.



"Pire, au lieu de demander que soient entendues les revendications du peuple tunisien et de sa jeunesse et mis fin à la répression, elle a très officiellement proposé, par la voix de (Mme) Alliot-Marie une coopération policière.



Cette diplomatie du cynisme fait honte aux valeurs démocratiques que se doivent de défendre les représentants de la République française", a ajouté le responsable socialiste. "C’est pourquoi Mme Alliot-Marie n’est à mon sens pas digne de continuer d’exercer ses fonctions de ministre des Affaires étrangères. Je demande sa démission, d’autant plus nécessaire si la France veut assurer des relations constructives et positives avec la Tunisie renaissante", ajoute-t-il.



"Faisant fi des grandes déclarations sur l’imprescriptibilité des droits de l’Homme, pourtant tenues quand ça l’arrange, M. Sarkozy est passé totalement à côté de l’Histoire", a-t-il ajouté. En déplorant les violences, Michèle Alliot-Marie avait proposé, le 11 janvier devant l’Assemblée nationale, une coopération française à la Tunisie en matière de maintien de l’ordre et de gestion des manifestations.



Elle avait ainsi suggéré que "le savoir faire, reconnu dans le monde entier de nos forces de sécurité, permette de régler des situations sécuritaires de ce type".


source : www.journaltahalil.com

Trundrumbalind a dit…

A-,
Pour ma part, je crois de plus en plus fermement que ça n'est pas la transition de Aziz. Nous sommes tenus par l'armée depuis 1978. Nous laissant accabler tel président et sa parentèle des avanies qu'elle (l'armée, pas la parentèle)nous fait subir. Nous nous sommes acharnés sur Haïdalla et les Sahraouis, avons vomi Taya et les Smacides. Nous cognerons, le moment venu, sur Aziz et les Oulad Bou Sba. Ils nous sortiront alors un autre tartempion rectificateur histoire de nous faire croire que le jour des lendemains qui chantent est enfin à portée de main. Pendant ce temps, les gradés s'en mettent pleins les fouilles ni vu ni connu. L'armée se débarassera de Aziz lui quand il sera devenu inutilisable. Ce qu'elle a réussi à faire avec tous ses prédecesseurs galonnés. On serait pour le moins naïf de croire qu'ils donneront le pouvoir aux civils sans que ceux-ci aient livré bataille pour le mériter. Pas la peine de te rappeler que notre valeureuse armée est pour la plupart corrompue et composée d'officiers millionaires. Elle a commis son premier putsch surtout parce que le président d'alors voulait sévir contre elle à cause de la corruption qui la gangrenait dejà à l'époque.

Trundrumbalind

Anonyme a dit…

Trundrumbalind,

Tu as entièrement raison. Mais malheureusement nous n'avons que des crapules comme opposition: ils se partagent entre l'UPR et ce machin de COD.Et se tirent dans les pattes. Je n'ai jamais reellement saisi l'ampleur de la corruption avant de lire l'autre jour une partie du rapport de l'IGE sur le ministere du petrole. Kif-kif pour la Tunisie avant de lire le cable de wikileaks. Si azzizzo ne fait pas attention, "ils" vont l'emporter comme tu l'as dit.

Eh oui, il faut stopper la deconne sinon on connaitra le même sort que la tunisie.

Oui, il faut enlever totalement les taxes sur les produits alimentaires et bien garder les frontières pour éviter que les denrées ne soient vendues dans les pays limitrophes et surveiller les AQMI. Je crois que jusqu'à present le gouvernement ne merite pas encore une descente dans la rue comme je vois q'il panique et a commencé à vouloir faire des efforts pour reduire le prix des denrées. C'est déjà qque chose.

A-

Anonyme a dit…

Bravo couli. A-

Trundrumbalind a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Tout sur Ben Ali du monde. A-

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/01/15/l-elysee-dit-surveiller-les-avoirs-financiers-tunisiens-en-france_1466190_3212.html#ens_id=1245377

Anonyme a dit…

Très bonne analyse des emeutes en Algérie et en Tunisie. Pour celles et ceux qui lisent anglais. Sinon, il y a la photo d'un jeune qui part avec 6 bouteilles de dilwir (huile) chez lui, pris dans un magasin (une photo qui explique tout). Dans un pays qui a des resrves de quelques 200 milliards de $ en banque. Un message à Laghdaf le chimiste.Ça pête et tu pars.

A-
==

http://themoornextdoor.wordpress.com/

Anonyme a dit…

L'ami de Jemil. On va voir quelles reformes il va proposer pour que l'on ne soit pas surpris quand Tawassoul sera au pouvoir. A-
==

L'islamiste Rached Ghannouchi, chef du parti Ennhadha, dit préparer son retour à Tunis
le chef du parti islamiste Ennhadha, Rached Ghannouchi, a déclaré à l'AFP ce samedi 15 janvier 2011 qu'il préparait son retour en Tunisie. Il a aussi dit qu'il était prêt à participer à un gouvernement d'union nationale. En exil depuis 1988, Rached Ghannouchi a été condamné par contumace en 1992 pour complot contre le président Ben Ali ; il vit actuellement à Londres.

Trundrumbalind a dit…

Well said, Couly.

Anonyme a dit…

Traduction du cable de l'ambassadeur US Godec sur la corruption en Tunisie. Il merite un prix nobel pour ce cable. A-
====

http://www.lemonde.fr/documents-wikileaks/article/2011/01/15/wikileaks-corruption-en-tunisie-ce-qui-est-a-vous-est-a-moi_1465990_1446239.html

Anonyme a dit…

Je ne sais pas si c'est de la propagance marocaine (sahel intelligence tire toujours sur Alger), mais Boutef n'a pas dit un mot en effet. A-
==
Abdelaziz Bouteflika dit non aux généraux

Mercredi, 12 Janvier 2011 11:16
Soumis ces derniers jours à une pression énorme de la part des généraux, le président algérien s’est muré dans un étrange silence au Palais d’El Mouradia.

Sérieusement amoindri par la maladie qui le ronge, Abdelaziz Bouteflika n’a pas répondu aux injonctions de l’armée qui lui a demandé de prendre la parole afin d’apaiser les Algériens après les émeutes qui ont ensanglanté les rues d’Alger, d’Oran et de Blida. C’est le général-major Abdelamalek Guenaïzia qui aurait rendu visite au président pour le convaincre de s’adresser au peule à la télévision. D’après des sources proches de la présidence, ce dernier a tout simplement éconduit son ministre délégué à la Défense. Bouteflika aurait dit à son interlocuteur que c’est à ceux qui ont décidé d’augmenter le prix des denrées alimentaires d’aller affronter le peuple. S’ensuivit alors un bras de fer avec la primature. Devant le refus du président de parler, les militaires ont conseillé au premier ministre Ahmed Ouyahya de garder profil bas afin de sauvegarder son image de présidentiable. Du coup, c’est Dahou Ould Kablia qui a été sacrifié, puisque c’est lui qui est monté en première ligne pour défendre l’action du gouvernement. Toujours d’après nos sources à Alger, Abdelaziz Bouteflika, certes malade mais toujours affûté, a flairé un traquenard quand on lui a demandé de faire son discours. Il redoutait d’apparaître malade et affaibli. En plus, certains généraux à la retraite qui ne portent pas particulièrement le patron du DRS dans leurs cœurs, ont alerté Bouteflika sur d’éventuelles manifestations qui pourraient être déclenchées juste après son apparition à la télévision. Ce qui aurait donné un alibi aux détracteurs du président pour écourter son mandat.

Anonyme a dit…

Du vieux. Pas aussi méchant que la tunisie. Probablement des ragots d'ambassadeur.

Le cable wikileaks sur cette affaire. a quand nos wikileaks à nous? A-

http://www.elpais.com/articulo/internacional/Cable/recoge/opinion/embajador/frances/Argelia/elpepuint/20101216elpepuint_12/Tes


Wikileaks Algérie : les frères de Bouteflika accusés de corruption



Vendredi, 17 Décembre 2010 10:18
Dans un nouveau câble diplomatique de Wikileaks, dévoilé hier soir par le quotidien espagnol El Pais, l’on apprend de la bouche de Bernard Bajolet -l’ancien ambassadeur français
à Alger et actuel coordinateur national du renseignement au palais de l’Elysée- que « la corruption, touchant jusqu’au frères du président Bouteflika, a atteint un sommet et interfère avec le développement économique ». Dans un entretien avec l’ambassadeur américain en Algérie, daté du 25 Janvier 2008, Bajolet, qui est un spécialiste du renseignement, estime également que « les services de sécurité ont donné leur accord pour que la constitution soit amendée, pour que Bouteflika puisse se représenter pour un troisième mandat en 2009 » avant d’ajouter que « Le consensus au sein du leadership sécuritaire algérien pour soutenir un troisième mandat de Bouteflika est basé sur l’opinion partagée par tous que ce mandant ne serait pas mené à son terme ». Evoquant avec son homologue américain le climat des affaires, Bajolet révèle que la chambre de commerce française en Algérie aurait établi « un document détaillant les difficultés rencontrées par les entreprises françaises en Algérie et comment les rectifier (…) le ministre de l’intérieur Zerhouni ainsi que le gouvernement étaient anxieux à l’idée que ce document puisse être rendu public. Selon des informations complémentaires transmises à Maghreb Intelligence, les services de renseignement algériens, le Département Renseignement et Sécruiité, auraient demandé à tous leurs agents en poste à l’étranger de tenter de se procurer l’intégralité des documents de Wikileaks, afin de faire une évaluation des dommages éventuels. Le FSB (ex-KGB) russe aurait également été sollicité par le DRS , mais sans succès.

Télécharger document Wikileaks

Anonyme a dit…

Le Sénégal à la limite de l'implosion ?
- Par : M.P., à Dakar

Le pays connaît une hausse importante de ses denrées alimentaires. Le spectre d'une nouvelle crise plane au moment où tous les regards sont tournés vers les émeutes au Maghreb. 

Dakar est en ébullition : la manifestation autorisée de samedi dernier à Guédiawaye a certes connu un succès mitigé (environ 1 000 personnes), mais elle marque cependant une exaspération grandissante dans la capitale du Sénégal. Depuis deux mois, les prix des denrées de première nécessité connaissent une remontée spectaculaire, dépassant même, parfois, les niveaux atteints en 2008, année de crise alimentaire.

Le gaz butane, énergie de cuisson présente dans toutes les familles, a augmenté de plus de 30 %. Le sucre, l'huile, l'essence (aujourd'hui à 770 F CFA le litre, environ 1,20 euros)... tout y passe. La farine, aussi : avec l'explosion des cours du blé, le sac de 50 kg de farine se négocie aujourd'hui à 20 600 F CFA (environ 32 euros) contre 14 600 F CFA il y a quelques mois. En bout de course, la baguette a pris 25 F CFA et coûte désormais 200 F CFA. L'électricité, coupée chaque jour (des délestages pouvant durer 12 heures dans certains quartiers où nombre d'artisans sont installés), a elle augmenté de 40 % ces 5 dernières années.

Un État impuissant

Pour Momar Ndao, président de l'Association des consommateurs sénégalais (Ascosen), « la gronde est croissante et si l'État ne fait rien, les actions vont se multiplier ». La semaine dernière, le président, Abdoulaye Wade, a annoncé des mesures. Mais au lendemain du Festival mondial des arts nègres (Fesman), objet de polémiques sur son coût et son insuccès, personne ne sait où l'État, surendetté, va trouver les finances.

« Une baisse des taxes probablement, pense Momar Ndao, mais cela reviendrait une fois de plus à une subvention déguisée. » En parallèle, samedi, des jeunes ont manifesté leur mécontentement face, une fois de plus, aux infrastructures désuètes de l'université et du campus. À cela s'ajoute, un chômage galopant qui, selon les sources, pourrait atteindre entre 30 et 40 %, les jeunes étant les plus touchés. Enfin, internet et la télé relaient chaque jour les émeutes un peu plus au nord, en Algérie et en Tunisie. Le Sénégal risque-t-il la contagion ?

La redaction web de Jeune Afrique le 2011-01-14 16:31:18

Anonyme a dit…

Eywa les zamis. Justice a été faite. Mint Bakar est en prison pour la même période que Birame. Il faut que Birame fasse comme nous: eviter les coups de poing à gauche et à droitere et utiliser seulement le clavier et la langue. C'est suffisant. Ne jamais chercher des noises avec les flics qui font leur boulot.

Thouk les 500.000 pour le commissaire, il ne les merite pas mossahou. Je sais que les policiers nevont jamais accepter les 200.000 de compensation. Le bled, ce c'est pas la côte d'Ivoire. Mahou ewvalkou.




A-


Condamnation de Mint Bakar Vall à Six mois de prison ferme.


Le tribunal des mineurs de Nouakchott a condamné à 6 mois de prison ferme, Mme Oumoulmoumnine Mint Bakar Vall reconnue coupable d’exploitation de mineurs.

Mme Oumoulmoumnine Mint Bakar Vall, est jugée depuis le 1 3 janvier pour « exploitation de mineur », en même temps que les mères des deux mineures de 10 et 17 ans, poursuivies pour « participation à l’exploitation de mineurs », lesquelles ont été également condamnées à six mois de prison avec sursis.

Dans son réquisitoire, le parquet avait requis une année de prison ferme contre Mint Bakar Vall et six mois de prison contre les deux autres femmes.








Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : ANI (Mauritanie)

Accent Grave a dit…

Je comprends et partage l'euphorie des Tunisiens après s'être débarassés d'un gouvernement n'ayant rien de démocratique.

Aujourd'hui, le défi sera de faire un virage vers la démocratie. Le défi est de taille car en ce moment même, plusieurs personnes mal intentionnées cherchent à prendre le pouvoir.

Accent Grave

Anonyme a dit…

Max 2 termes. Le reste n'en vaut pas la peine. A-
==

http://www.maliweb.net/category.php?NID=69711&intr=

Anonyme a dit…

Accent grave,

J'ai remarqué la même chose. Pas de changement de pouvoir avant 2014. Autrement, c'est le retour en arrière et cela ne sert à rien. Donnos le temps à azzizzo de faire ce qu'il estime être bon pour lui pour gagner en 2014. Le reste n'est que des hableurs du PRDS qui ont été laissés sur le carreau. Je serai eux, je vendrai du lait en attendant 2014. Celui qui veut le pouvoir, il doit faire le rang comme tout le moncde aux electionms de 2014. Lowkhar khouroujou. A-
=====
Accent Grave a dit:

Aujourd'hui, le défi sera de faire un virage vers la démocratie. Le défi est de taille car en ce moment même, plusieurs personnes mal intentionnées cherchent à prendre le pouvoir.

Anonyme a dit…

c qi et arrive a ben ali va arrive aussi inchalla inchalla a 3weziz et les awlad bisba3! sauf que 3weziz et tt sa tribu vons se fair massacre jusqau dernier inchalla par les peuple mauritanien peuple de braves.
3weziz au tenebre de jehanama avc tt wlad bisba3.
la fin et proche tenez bon on va debarasse la mauritanie de cette minable tribu de pillard.
ida icha3bou yewmen arade ilhayate vela bouda en yestejiba il9adar we la bouda li leyli en yenjeli we la bouda lil qeyde en yenkesir.