dimanche 20 mars 2011

L’ONU- L’UA : le machin frappe de Paris, le bidule condamne de Nouakchott…

Jusqu’au lendemain de la résolution « touche pas à mon libyen », on a entendu partout que les africains seraient soi-disant mêlés à cette résolution contre Kadhafi avec les arabes et la communauté internationale selon la formule consacrée quand on veut noyer le poisson car l’heure tourne. Mais surprise ! Samedi pas un officiel de l’Union Africaine convié à Paris pour déjeuner avec les coalisés qui veulent sauver le peuple libyen !
Et pour cause ! Pendant qu’à Paris on déjeune entre humanistes, le comité ad hoc (sic !) de haut niveau ou panel toujours de haut niveau de l’Union Africaine se retrouve, quant à lui, cloué à Nouakchott ! Si on en croit l’AFP « aucun dirigeant africain ne participe finalement à ce sommet, le président de la Commission de l'Union africaine (UA) Jean Ping, un temps annoncé, étant retenu (sic) à Nouakchott (Mauritanie) pour une réunion avec les cinq chefs d'Etat africains chargés d'une médiation pour trouver une issue pacifique à la crise libyenne, selon une source diplomatique française…

L'UA a rejeté le 11 mars dernier toute forme d'intervention militaire étrangère en Libye. »
Depuis le 11 mars dernier ! Mais jusqu’au 18 mars, on a entendu certains diplomates français de très haut niveau parler d’une résolution souhaitée par la Ligue Arabe et l’Union Africaine.

Peu importe finalement vu que l’Union Africaine et la collection de tyrans qui la compose ou qu’elle représente, ne peut qu’avoir en matière d’ingérence humanitaire que la même position que des états aussi assis sur les droits de l’homme et la démocratie que la Chine ou la Russie sauf que cette fois ces derniers furent l’exception qui confirme la règle de leur veto en la matière…

Reste une question : l’Allemagne qui s’est abstenue pendant le vote au conseil de sécurité est invitée à ce sommet parisien mais le panel de haut niveau africain, lui, n’est pas présent ! Pourquoi ? Les africains pouvaient bien se réunir avec l’occident et les arabes prêts à agir pour défendre leur position. Pourquoi les africains se retrouvent-ils cloués à Nouakchott à près de 4O00 km du sommet parisien ? Boycottent-ils le sommet ou les a-t-on occupés là car le chef de ce panel, Mohamed Ould Abdel Aziz, ne pouvait être convié à Paris vu qu’il s’agit d’un général civilisé ayant à son actif deux coups d’état l’un contre un tyran l’autre contre un président démocratiquement élu ; sans parler des autres membres du panel de haut niveau dont le Denis Sassou-Nguesso ?


On imagine mal, ces deux-là à Paris ce qui réveillerait la presse or nul n’a envie d’entendre parler de françafrique maintenant… Surtout que le fameux panel de piètre niveau n’est pas capable de rien changer en Côte-D’ivoire…Ainsi, pendant que l’ONU a voté une résolution donnant à la coalition internationale sans l’UA, le mandat de prendre toutes les mesures pour stopper les frappes criminelles de Kadhafi contre son peuple, pendant qu’on déjeune sans les africains à Paris, le panel africain arrive pénard à Nouakchott pour discuter des moyens de régler la crise en rappelant que l’UA est contre toute intervention militaire étrangère quelle qu’en soit la forme !


C’est assez hallucinant. Pourquoi l’UA n’a-t-elle pas annulée ce ridicule sommet africain ? Ou ne pouvait-elle pas se manifester plus vivement ? En la matière, c’est très délicat quand par exemple, le président du panel est d’une part contre toute intervention militaire étrangère quelle qu’en soit la forme, ce qu’on peut comprendre vu son passif et celui de quelques uns de ses confrères, et pourtant son parti, l’Union Pour la République fut l’un des premiers partis à se dire solidaire des insurgés… Comment allier ces deux positions ? Croiser les bras et attendre la suite des massacres, c’est d’ailleurs ce qui allait se passer sans le vote de la résolution zenga-zenga.


Quant aux arabes qui soutiennent la résolution de l’ONU, il s’agirait surtout des arabes de la côte ouest, les arabes de souche car les arabo-berbères eux se sont abstenus. Les algériens ont voté à la Ligue Arabe comme Merkel à l’ONU. Quant aux arabes prêts à en découdre, il s’agit tous d’alliés de l’Arabie Saoudite ennemie jurée de Kadhafi. En effet, apparemment seul le Qatar est prêt à apporter son soutien militaire mais on a pu voir au déjeuner à Paris sans les africains : le premier ministre du Qatar, les ministres des Affaires étrangères irakien, jordanien et émirati… Chacun représentant un pays ayant déjà eu affaire à l’impertinence de Kadhafi…

En vérité, l’Afrique seule est tentée de soutenir Kadhafi contre les arabes car Kadhafi, depuis quelques temps déjà, a déjà tourné le dos aux arabes en se faisant le champion de l’Afrique Noire. On n’oublie pas toutes les sorties du guide contre les arabes surtout pour ridiculiser la Ligue Arabe qui n’a jamais rien signifié pour lui et surtout ses sorties contre son frère ennemi devenu roi Abdallah d’Arabie Saoudite.

A Tunis, lors d’un de ces sommets pittoresques de la Ligue Arabe, Kadhafi, apostrophant le prince héritier Abdallah, accusa l’Arabie Saoudite d’être une invention des britanniques, de tout faire pour diaboliser l’Iran alors que le problème c’est Israël, il alla jusqu’à faire un jeu de mot douteux signifiant que la région serait « le golfe des cochons » comme l’autre baie... La Syrie en fit autant mais avec des mots plus diplomatiques.
Le prince Abdallah est alors devenu vert comme leur drapeau respectif, traitant alors Kadhafi d’ingrat car l’Arabie Saoudite l’a soutenu quand les américains l’ont bombardé puis le prince dit à Kadhafi « ta tombe t’attend ! »

Le ministre irakien s’est alors levé accusant Kadhafi de « singe ». Puis les chaînes ont coupé la retransmission du sommet arabe, ce qui arrive souvent quand Kadhafi débarque à l’improviste en ayant souvent annoncé qu’il boycotterait le sommet.


La haine a continué et Kadhafi ne manquant aucune occasion pour ridiculiser la Ligue Arabe et surtout le roi Abdallah. On se souvient du clash au Qatar, où Kadhafi est arrivé avec ses lunettes noires et sa tenue du jour, prenant la parole par surprise pour dire au roi Abdallah devant les autres chefs d’état « Cela fait six ans que vous évitez de m’affronter…" ; rappelant par là que les saoudiens le soupçonnent d’avoir préparé un assassinat du Roi Abdallah, ce que le guide a toujours nié ajoutant « Je suis prêt à te rendre visite et à t’accueillir en Libye »… On imagine la tête de l’émir du Qatar, hôte du sommet.

Combien de telles frasques Kadhafi a-t-il fait subir au Roi Abdellah sans parler des autres dirigeants arabes ?
Aujourd’hui, le Roi Abdallah doit être heureux de voir Kadhafi fini. Après Saddam Hussein, l’Arabie Saoudite abat, via les Nations Unies, un à un ses ennemis arabes, arabo-berbères, et qui sait, perses bientôt ?
L’Afrique donc serait tentée de défendre Kadhafi face à Ligue Arabe, surtout qu’il a investi partout dans la sous-région car son royaume d’influence va de la Mauritanie, à la Gambie, au Nigéria en passant par le Tchad, le Niger, le Burkina, le Mali etc., zones où il peut presque tout. Distribuant les millions et les milliards mais agitant aussi ses milices et déstabilisant tous ces régimes à l’occasion.

Mais Kadhafi ne peut plus être défendu depuis qu’il a bombardé son peuple allant jusqu’à engager des milices étrangères pour faire le sale boulot. Kadhafi n’est plus défendable et beaucoup en profitent désormais.
C’est triste de voir une telle personnalité unique capable de dire haut et fort des vérités que nul dirigeant africain ni arabe ne pourra jamais dire, mais il n’est plus défendable. « Tout pouvoir sans contrôle rend fou ». Kadhafi a perdu le sens des réalités et des rapports de forces. Cela arrive toujours aux dictateurs qui, du jour au lendemain, disposent de tant d’argent et de tant de pouvoir de nuisance.

Cela est plus rare dans les vieilles monarchies où depuis tout petit, tout un système prépare psychologiquement l’individu à exercer les pleins pouvoirs. Bien sûr cela n’est gage de rien, et les pouvoirs diffèrent selon le roi et certains peuvent être aussi délirants que les dirigeants dont on parle mais les statistiques sont claires en ce qui concerne les tyrans tombés au pouvoir absolu du jour au lendemain, tôt ou tard, ils perdent le sens des réalités ; c’est une dynamique quasiment inévitable.

Pour le reste, l’heure tourne, les frappes ont commencé mais reste une inquiétude quand on entend le dernier discours d’Obama : que cherchent les USA ? Veulent-ils une partition de la Libye quand Obama demande à Kadhafi de sortir juste de certaines villes et d’y remettre le courant et le gaz ? Il se trouve que les villes en question représentent le bassin de l’Est, le plus important en pétrole.

On n’oublie pas que c’est Kadhafi qui a refusé de prolonger les bases militaires des USA en Libye, accords signés en septembre 1959 qui allèrent jusqu’aux années 70 ! Alors attention ! Oui ! À protéger les peuples assoiffés de liberté et les aider le cas échéant à affronter les milices étrangères ! Mais Non ! À toute tentative de partition de la Libye !

Restons vigilants ! Aussi nous disons pour l’instant merci à la France de sa décision courageuse ; pourvu qu’elle reste réglo sans se faire berner par des puissances plus puissantes et pourvu que son peuple échappe aux représailles potentielles d’un Kadhafi suicidaire…

Publié par vlane A.O.S.A

9 commentaires:

Anonyme a dit…

En donnant des odres aux forces arme'es aeriennes et terrestres de la Libye de bombarder et massacrer son propre peuple, Khadafi ne peut plus rester au pouvoir. IL DOIT QUITTER!!!!!

Ce n'est point une question de partition de la Libye. C'est plutot une question d'eviter un second Rwanda. Je ne voulais pas
d'intervention militaire etrangere en Libye et j'ai fait un ecrit dans ce sens pour donner mes raisons. Mais des que Khadafi a fait sa declaration pour demander a' ce que ses opposants soient poursuivis dans les rues et jusqu'a' leurs maisons pour les tuer, IL FAUT DIRE QUE LADITE DECLARATION PLUS LES BOMBARDEMENTS AERIENS DU FOU DE TRIPOLI, M'ONT CONVAINCU ET ONT CONVAINCU TOUS CEUX QUI VEULENT SAUVER LE VAILLANT PEUPLE LIBYEN QU'IL FALLAIT INTERVENIR POUR EVITER UN GENOCIDE EN LIBYE! BENGHAZI COMPTE PLUS D'UN MILLION D'HABITANTS, IL FAUT BIEN PROTEGER CES HABITANTS ET LE RESTE DU PEUPLE LIBYEN CONTRE CE DICTATEUR SANGUINAIRE QUI A BRUTALISE' SON PEUPLE PENDANT PLUS DE 42 ANS ET QUI A DEMONTRE' AU MONDE ENTIER, A' TRAVERS LES GUERRES CIVILES AU TCHAD ET AU LIBERIA ET AU TERRORISME QU'IL A FINANCE' ET SOUTENU; QU'IL N'A AUCUN RESPECT POUR LA VIE HUMAINE!!!!

KHADAFI DOIT RENDRE SA DEMISSION ET METTRE FIN A' SON REGIME SANGUINAIRE S'IL VEUT SAUVER CE QUI RESTE DES GRANDES INFRASTRUCTURES LIBYENNES ET DES FORCES ARME'ES LIBYENNES QUE LUI MEMES N'A PAS ENCORE DETRUITES!
IL DOIT FAIRE COMME MOUBARACK ET BEN ALY!!!! TROP C'EST TROP!!!! IT'S TIME FOR KHADAFI TO GO!!!!

QUE LE TOUT PUISSANT ALLAH CONTINUE A' PROTEGER LE VAILLANT PEUPLE LIBYEN QUI A DEJA TROP SOUFFERT DES ACTIONS IMBECILES DU DICTATEUR IMBECILE, CORROMPU ET SANGUINAIRE QU'EST KHADAFI!!!!

Anonyme a dit…

Kadafi est fini. Sa page est tournée. Va t-il se rendre? Pas important. A-

Anonyme a dit…

Couli,
Le Quotidien de Nktt t'adresse cette gentille note. A-

===
Voilà 1062 jours que l’on est sans nouvelle de nos 49 millions de dollars.


Depuis que nous avons écrit sur l’Affaire BCM-Sonimex il ne se passe pas un jour sans que nous ne recevions des coups de fil anonymes « désintéressés » proférant des menaces à peine voilées.

Sur la toile des bloggeurs investis d’une mission « divine » et certains commentateurs tout aussi « désintéressés » nous abreuvent d’un flot ininterrompu d’insultes en reprochant au QDN de parler de cette affaire. Pourtant nous n’avons fait que poser une question somme toute légitime. Nous n’avons accusé personne, ni innocenté personne.

Les citoyens que nous sommes veulent juste savoir, où sont passés les 49 millions de dollars de la BCM ? Si c’est une question qui fâche. Eh bien, tant que nous n’aurons pas une réponse convaincante nous continuerons à la poser, mieux nous tiendrons un compte des jours qui se seront passées sur la disparition inexpliquée de ces deniers publics. Le constat est donc simple :

Voilà 1062 jours que l’on est sans nouvelle de nos 49 millions de dollars


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Anonyme a dit…

Mon Dieu! Il faut rester modeste dans toute chose et ne pas être en désaccord avec la communasuté internationale sur les questions des droits de l'homme et de la justice. Voilà le résultat de l'entêtement de Kadafi.

A-
==

http://www.lemonde.fr/afrique/infographe/2011/03/21/les-premiers-jours-de-l-operation-aube-d-une-odyssee-en-images_1496061_3212.html

Anonyme a dit…

A-

Tout indique que le Quotidien de Nouakchott et moi n'avons pas les memes priorite's. Le Quotidien est a' la recherche de quelques dollars perdus et moi je suis a' la recherche de notre pays la MAURITANIE!!!!!
Pendant qu'on y est, qu'est-ce le Quotidien de Nouakchott fait pourqu'on n'oublie pas le cas du fonds des hydrocarbures et de l'argent donne' pour la reconstruction de TINTANE.

Allez les amis, la marmite familiale est vide et Khadafi est toujours plus que fou!!!!!!!!
Prions pour le vaillant peuple Libyen. Esperons que les Forces Arme'es Libyennes, la societe' civile et les decideurs politiques Libyens comprennent la gravite' de la situation pour exiger le depart de Khadafi.

Anonyme a dit…

AQMI,

Soyez sérieux! Rabaissez le prix quand même. Je croyais que la France devait négocier avec Ben Laden qui est mort depuis décembre 2001. Quel monde !


A-
===
Otages français au Niger: Aqmi veut "au moins 90 millions d'euros" de rançon
le 21.03.11 | 13h17


Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) réclame "au moins 90 millions d'euros"...

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) réclame "au moins 90 millions d'euros" de rançon pour la libération de quatre Français enlevés en septembre 2010 au Niger et toujours otages, a appris l'AFP lundi de source nigérienne proche de la médiation, depuis Gao dans le nord du Mali.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) réclame "au moins 90 millions d'euros" de rançon pour la libération de quatre Français enlevés en septembre 2010 au Niger et toujours otages, a appris l'AFP lundi de source nigérienne proche de la médiation, depuis Gao dans le nord du Mali.


AFP

Anonyme a dit…

source le Monde: les dernières nouvelles sur la libye. Kadafi pas visé. A-
===

Les puissances occidentales ont lancé une deuxième vague d'attaques aériennes sur la Libye, dans la nuit de dimanche à lundi.

Paris a estimé que l'opération était un succès car elle a évité "un bain de sang". Le Pentagone a affirmé dimanche soir qu'il n'y avait "pas d'indication" de victimes civiles.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit tenir une réunion à huis clos sur la Libye lundi. Ces consultations ont été réclamées par la Chine, qui préside le Conseil. Depuis dimanche, des critiques ont été émises contre l'intensité des bombardements, notamment par la Ligue arabe, la Russie et la Chine.

L'armée britannique a exclu que les forces de la coalition prennent directement pour cible le colonel Kadhafi car "ce n'est pas autorisé par la résolution de l'ONU". Tripoli accuse la coalition et les rebelles de violer le cessez-le-feu, faisant état de "dizaines de civils" tués.
Sur place, les combats continuent.

Les forces gouvernementales libyennes, qui ont été repoussées de Benghazi, pilonnent depuis trois jours la région d'Al-Jabal Al-Gharbi, au sud-ouest de Tripoli, en particulier les villes de Zenten et Yefren, sous contrôle de la rébellion. (Voir L'opération militaire en images)
LeMonde.fr

Anonyme a dit…

http://www.rue89.com/2011/03/19/les-forces-de-kadhafi-dans-les-faubourgs-de-benghazi-195843

Anonyme a dit…

BIZZZARE
quand il s'agit de l'esclavage maure tout le monde en parle et quand il s'agit de celui des negro africain on passe.
Alors que l'esclavage soninke est d'une atrocité incroyable(cimétiere,natte....)