mardi 28 juin 2011

Assassiner les assassins









Ouagadou : Victoire de l’armée mauritanienne contre les terroristes d’Aqmi


« Les officiers et soldats mauritaniens égorgés froidement à Tourine, El Ghallawiya et Lemghaity, peuvent reposer en paix dans leurs tombes, l’armée mauritanienne, dans sa nouvelle version, vient d’asséner à Wagadou, un coup fatal aux auteurs de leur assassinat. »

Cette phrase à la fois simple et profonde est sur la bouche de tous citoyens mauritaniens à l’exception de quelques opposants aigris au point d’en oublier leur devoir patriotique et de journalistes véreux au point de faire fi de toute déontologie. Dieu sait que je ne suis pas adepte de l’injure ni de la calomnie, mais les déclarations de nos opposants et l’intox d’une partie de la presse « indépendante » ne me laissent guère de choix.

Les déclarations de Ould Mini et Ould Hanenna, anciens officier récidiviste de la mutinerie échouée du 08 juin 2003, condamnés à perpétuité par la justice de Ould Taya et libéré par le CMJD, se partagent la vedette de la lâcheté, la médiocrité et l’infamie.



Les anciens mutins se sont acharnés, ingratitude oblige, sur leur libérateur en se lançant chacun dans une piètre diatribe sur le voyage du Président, en oubliant le message qu’envoyait le Président à travers le voyage : « La Mauritanie à maintenant une armée courageuse, équipé, entrainée et avec un moral d’acier, capable de combattre et de vaincre son ennemi quand il le faut, comme il le faut et là où il le faut ».

Les terroristes d’Aqmi, eux, ne se trompent pas sur la férocité de nos soldats puisque leurs survivant, en se rendant ont préféré aux maliens. D’autres voix se sont élevées pour demander immédiatement un communiqué de l’armée. Un peu d’intelligence et de connaissances des affaires de l’armée et de l’Etat aurait suffi à comprendre qu’on ne diffuse pas de communiqué sur une opération en cours, à plus forte raison lorsqu’elle vient à peine de commencer.

Si des irresponsables veulent mettre la vie de nos soldats en dangers, les familles des victimes du terrorisme et les frères d’armes de ceux qui sont tombés pour la patrie ne l’accepterons jamais. Puisque vous êtes incapables de faire votre travail, laissez nos soldats faire leur devoir.

Le site dangereux site Taqadoumy à tendance anarchico-laique pour ne pas dire révolutionnaire-Athée, Essiraj et El Akhbar portes paroles du parti islamiste Tawassoul en plus de l’ANI de Ould Nenni actuellement en déroute, se sont précipités pour publier dès la premiers heure de l’opération, un communiqué de ce qu’ils appellent Aqmi et qui ne serai fort probablement que le fruit de leurs imaginations ou celle de leurs bienfaiteur Moustapha Chavii éternel jeteur d’huile sur le feu et lui aussi mis aux aguets par les mutineries interminables de l’armée de son parrain Blaise Compaoré.

La haine des uns et des autres n’empêchera pas le train de l’histoire de continuer son chemin, ni les mauritaniens d’accueillir en héros leur armée victorieuse ou l’art de plaire au peuple et d’agacer les commerçants de la parole.

Sidi Aly Mahmoud



Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

175 commentaires:

kowri a dit…

L'armée mauritanienne ne connaîtra jamais d'honneur ni gloire à cause du génocide qu'elle a eu à commettre envers ses propres militaires negro-mauritaniens. En plus les hommes qu'elle est entrain de combattre et tuer actuellement ne sont en fait que des fils de mauritaniens égarés par l'absurdité raciale qui règne dans le pays.

ZENGA ZENGA a dit…

Pour mener à bien cette lutte contre aqmi, l'état mauritanien devrait restaurer le peine de mort. Aucun prisonnier de guerre dans les géôles mauritaniennes, les exterminer lors de leur arrestation ce qui nous permettra de reduire leur nombre et surtout de faire des économies pour les nourrir.

Les trafiquants tuent tout sur leur passage, pourquoi les chefs militaires essaient d'y aller par des gants. EL AYNE BIL AYNE WE LISSANOU BI LISSANI. Nous sommes en querre sainte contre des fanatiques, le méthode douce, ne fera que nous faiblir devant des animaux sous l'influence de la drogue SCHICHA.

Matons-les et surtout rechauffons-nous avec leurs carcasses. DIEU NOUS PARDONNERA.

Anonyme a dit…

http://www.cridem.org/C_Info.php?article=57237

Conneries

Anonyme a dit…

Zenga Zenga, si nous suivons ton raisonnement nous deviendrions exactement comme les bêtes qui cherchent à tuer en nous toute liberté intellectuelle, religieuse, morale et personnelle.
On ne peut militer pour la démocratie et les Droits de l'Homme et appliquer des théories simplistes dès lors que cela nous arrange. Le dernier des assassins et des salopards a droit à une justice,quoique cela puisse nous couter moralement. Sinon nous sommes, nous aussi, des barbouzes, pareils à nos ennemis, ceux là même qui tuent sans procès, selon des principes abominables et au nom de Dieu.
L'Etat de Droit s'applique, DOIT s'appliquer à TOUS.
C'est ça qui fait la différence entre eux ( les assassins d'Aqmi) et nous. DU moins, je l'espère.

M mint D

Anonyme a dit…

Lu sur Mille et un Je :
Nos hommes...
Nos hommes sont émouvants, parfois. Agaçants, souvent. Présents, toujours. Petits garçons devenus hommes, ils tournent autour de nos centres. Et recréent indéfiniment nos mondes à l'aura de leurs désirs. Dès leur premier cri leurs mères ont patiemment brodé autour d'eux des murs de vanité car naître garçon est perçu comme un miracle à préserver. Ils grandissent uniques, planètes solitaires autour desquelles gravitent les femmes de la famille. Depuis la plus tendre enfance ils sont faits rois, enfants boudeurs, capricieux, centres de toutes les attentions et de tous les fantasmes qui font qu'il faut absolument préserver cette chose qui fait qu'ils sont plus grands, plus importants, plus magnifiques que leurs soeurs : la masculinalité.


On les modèle petits garçons pour en faire des hommes selon tous les codes en vigueur. Et, avec amour et mimétisme, on grave dans leur mémoire le mantra absolu du " sois un homme mon fils" mauritanien. Ils apprennent l'orgueil quand on nous apprend, à nous filles et femmes, l'humilité. Ils récitent l'univers à leur dimension, cet univers qui tourne autour d'eux et dont nous sommes, nous femelles, les satellites amoureux et dévoués.


Ils apprennent la cruauté innocente de ceux qui se pensent tout permis. Et nous façonnent comme des poteries exotiques. Ils aiment comme on boit, à satiété. Ils nous chantent comme on respire. Ils nous touchent comme ils se coiffent. Ils nous prennent comme, enfants, ils prenaient le sein de leur mère et nous abandonnent comme ils oublieraient leurs clés de voiture.

...

Anonyme a dit…

...Ils nous voilent pour mieux, eux, se dévoiler. Ils nous possédent comme un bijou.


Ils se posent sur nos corps comme des enfants.


Et nous les regardons...


Nous regardons tous leurs non dits, leurs larmes interdites par l'amour des leurs, leurs cris, leurs souffrances.


Et, parfois, nous touchons du bout de l'âme ces instants précieux et émouvants où ils ne sont plus des hommes, mais nos hommes, notre homme. Abandonné un moment...


Ce moment où l'homo mauritanicus redevient un petit garçon, yeux rêveurs.


Et c'est dans l'émouvant moment où nous prenons leurs yeux qu'ils sont nos pleins et déliés. Ce tout petit moment où ils pensent nous posséder comme un jouet et où ils ne sont plus que bateaux libres.


C'est ainsi : nos hommes ont été modelés centres et nous bords et clôtures par des cultures qui ont fait de l'homme le pilier du monde et des femmes les gardiennes.


Et quand ils se voient immenses nous, leurs femmes et filles et mères et amantes, nous les sentons dans ces rares moments d'intimité réelle, posés sur nos bouches comme des ailes de papillons.


Salomé

http://milleetunje.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Croyez-vous qu'Obama repondra à la lettre de Pougala (ecivain et prof de sociologie à Geneva School of Diplomacy)
http://www.pougala.org/
Beaucoup de verités innaceptables par certains.

Anonyme a dit…

Le terrorisme chez nous et aux environs a toujours été utilisé pour atteindre des objectifs politiques apparents (si AQMI existe de lui-même, ce que je ne crois pas du tout) ou cachés (si AQMI est fabriqué et manipulé, ce que je crois fermement). "On" leur a donc donné des missiles Stinger et/ou Sam 7, comme pour les talibans au temps des russes ...


Information à vérifier, Monsieur le Ministre.

A-
====

L’ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères sous la transition 2005-2007 confirme qu' ...


...AQMI est en possession maintenant de missiles Stinger et Sam 7.


L’ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères sous la transition 2008-2009, Mohamed Mahmoud Ould Mohamedou, a confirmé qu’AQMI est en possession maintenant de missiles Stinger et Sam 7 alors que, dans le passé, elle ne disposait que d’explosifs de et fusils Kalachnikovs.

L’ancien ministre et chercheur au Centre des politiques de sécurité de Genève qui s’exprimait dans une table ronde sur les répercussions de la crise libyenne sur les pays africains, a indiqué que l’on assiste présentement à un réarmement d’Al qaeda au Maghreb islamique à partir de la Libye, avec comme caractéristique que le terrorisme tend maintenant à être utilisé pour atteindre des objectifs politiques.














Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Sahara Medias (Mauritanie

Anonyme a dit…

Merci Ould Oumère. Entièremenmt d'accord avec toi.

Sij'étais toi, je remplacerai ce paragraphe:

La victime d’une guerre qui lui a été imposée par les Jihadistes d’abord du GSPC, ensuite ceux de AQMI. Le 4 juin 2005, à Lemghayti, 17 mauritaniens sont assassinés, certains froidement, par des éléments du GSPC.

Par celui-ci:
La victime involontaire d’une guerre qui lui a été imposée par les Jihadistes d’abord du GSPC, ensuite ceux de AQMI. Le 4 juin 2005, à Lemghayti, 17 mauritaniens sont assassinés, certains froidement, par des éléments du GSPC, que d'aucuns pensent avoir été épaulé par une sanga d'un mouvemenépaulé par un pays voisin.

A-

==
Ce n’est pas une guerre «par procuration».


J’ai entendu hier soir le député Salek Ould Sidi Mahmoud dire sur Al Jazeera que le pays mène «une guerre par procuration». C’est une expression qui a été utilisée en juillet 2010, après le raid mauritanien contre AQMI. Pas par les partisans du député (Tawaçoul) lesquels avaient une autre approche à ce moment-là. Mais ces propos ont été tenus plusieurs fois.

Assez pour interpeller ceux d’entre nous qui refusent de croire que la Mauritanie, même si elle est offensive actuellement, reste une victime. La victime d’une guerre qui lui a été imposée par les Jihadistes d’abord du GSPC, ensuite ceux de AQMI. Le 4 juin 2005, à Lemghayti, 17 mauritaniens sont assassinés, certains froidement, par des éléments du GSPC.

La garnison décimée n’avait aucune vocation guerrière. Ce qui explique le fait d’avoir reçu, la veille, les éclaireurs du groupe qui ont profité de l’hospitalité des Mauritaniens.



Alors qu’ils leur préparaient nourriture et thé, les Mauritaniens ne se doutaient pas que ces «frères» étaient venus pour savoir quelle était la meilleure manière de les égorger. Suivront les attaques de Ghallawiya avec ses trois morts, celle de Tourine avec ses douze décapités, sans oublier les assassinats de paisibles étrangers sur le sol mauritanien, et l’enlèvement d’humanitaires et de touristes.

Toutes ces attaques ont vu la participation de jeunes mauritaniens qui sont nés ici, fait leurs études dans des Mahadras ou des écoles modernes d’ici, fait un passage plus ou moins appuyé dans une mosquée de Nouakchott où ils ont été abreuvés par des prêches violents légitimant leurs actions futures. Ils sont tous connus aujourd’hui, tout comme leur cursus.

Nous aurions espéré que Lemghayti, Ghallawiya, Tourine soient sur une terre étrangère. Mais c’est bien la Mauritanie qui est blessée, qui est visée dans son existence. Pensons un peu aux effets de l’opération destinée à faire exploser des centres névralgiques de Nouakchott. Pour cela deux voitures transportant chacune 1,5 tonne d’explosifs ont été équipées dans la forêt de Wagadu et envoyées à partir de cette forêt. Depuis ce temps, AQMI cherche à établir une base dans cette forêt.

La Mauritanie serait alors à une heure de route et plus le temps passait, plus les terroristes renforceront leurs positions. Le député aurait-il voulu que les éléments de AQMI préparent eux-mêmes leurs attaques, qu’ils les exécutent quand ils auront mis toutes les chances de leur côté ? Peut-être, mais le bon sens dicte le contraire…

Dire que c’est «une guerre par procuration», c’est ignorer toutes les victimes, tous les soldats morts en défendant le pays, c’est refuser à leurs parents, à leurs compatriotes de les célébrer en martyrs, parce qu’on aura fait d’eux des aventuriers, des agresseurs agissant en dehors de leurs limites géographiques, violant l’intégrité du voisin, assassinant des gens «sans peur et sans reproche»… Pour le reste, les Maliens apportent eux-mêmes la confirmation de leur participation à l’action. Il y a quelques semaines déjà, le ministre des affaires étrangères malien déclarait qu’une action commune devait être engagée par les armées des deux pays dans la forêt de Wagadu…

Mohamed Fall Oumeir

Anonyme a dit…

La fille a menti sur toute la ligne.

http://www.rue89.com/2011/07/01/affaire-dsk-les-mensonges-de-la-femme-de-chambre-211797

Anonyme a dit…

M Mint D, you speak for me!

Anonyme a dit…

10:25Offensive antiterroriste en Mauritanie: Aqmi conteste le bilan

Le 24 juin, des combats avaient opposé l’armée mauritanienne et des membres d’al-Qaida au Maghreb islamique. L’état-major mauritanien avait qualifié cette opération de « réussite » et son bilan officiel faisait état de quinze tués côté terroristes, et de deux morts et cinq blessés côté mauritanien.

Dans un communiqué, qui reste à authentifier, publié dimanche 3 juillet, l’organisation terroriste conteste ce bilan. Avec notre correspondante à Nouakchott.

Le 26 juin, deux jours après les combats qui l’avaient opposée à des membres d’al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) dans la forêt de Wagadou, au nord-ouest du Mali, l’armée mauritanienne avait qualifié l’opération, menée avec l’appui malien, de « réussite ». Le chef du bureau des opérations avait annoncé un bilan de deux morts et cinq blessés côté mauritanien, et de quinze terroristes tués, avant de préciser :

« C’était une opération bien planifiée. Nous sommes partis chercher cet ennemi pour le détruire et nous avons détruit sa base. » A l’appui de ces dires, la télévision nationale avait diffusé des images du camp montrant notamment des armes et des munitions, des bombes artisanales et des véhicules calcinés.

Aqmi revendique « une victoire »

Dans un communiqué publié ce dimanche sur le site de l’Agence Nouakchott information (ANI), Aqmi donne une version radicalement opposée, revendiquant à son tour « une victoire ». L’organisation terroriste affirme que quinze de ses membres, commandés par un Mauritanien nommé Khaled al Chinguetti, auraient tendu une embuscade à l’armée mauritanienne au cours de laquelle au moins vingt soldats auraient été tués, douze véhicules détruits et des armes saisies. De son côté, Aqmi serait sans nouvelle de deux de ses membres.

Une offensive médiatique attendue

Le groupe terroriste dénonce par ailleurs « la guerre par procuration menée par le président mauritanien contre les moudjadhins pour plaire à la France ». Le communiqué n’a pas encore été authentifié, mais l’ANI a déjà publié plusieurs messages d’Aqmi qui n’ont pas été démentis.

Dans les chancelleries de Nouakchott, on reste prudent, mais on affirme qu’après l’annonce de l’armée mauritanienne, une offensive médiatique d’Aqmi était attendue, que le texte correspond à sa rhétorique et que le Mauritanien cité est connu.



 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : Radio France Internationale
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 394

---

Plus menteur qu'AQMI, tu meurs. Un communiqué fabriqué dans une capitale quelque part. Le tripatouillage ne passe plus. Bravo à notre armée. A-

Bebe BA a dit…

Affaire DSK : les quatre clés de la théorie du complot

On se souvient du sondage publié juste après l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn, accusé par une femme de chambre de tentative de viol : 57% des Français pensaient que le directeur du FMI était victime d'un complot.

La DCRI et Nicolas Sarkozy

Pour plusieurs élus socialistes, le directeur central du renseignement intérieur (DCRI) Bernard Squarcini serait intervenu dans l'affaire DSK. Ce dernier a formellement démenti au journal Le Monde que son service ait été mis en relation avec le directeur du Sofitel ni avec aucun autre responsable du groupe Accor, premier groupe hôtelier européen au monde.

Le numéro un du renseignement intérieur français a menacé de poursuites judiciaires toute personne accréditant cette idée d'une implication de la DCRI dans cette affaire.

Un commissaire de police décoré par Nicolas Sarkozy
Et c'est au tour de Michèle Sabban, vice-présidente de la région Ile-de-France et fidèle de DSK, d'avancer une nouvelle piste pour expliquer la théorie du complot, n'hésitant pas à parler « d'attentat politique ». Au micro de RCJ, elle a fait des allusions quant au rôle du commissaire de la police de New York, Ray Kelly :

« […] Le commissaire de police de New York […] a été décoré, je crois, de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy il y a peu de temps… Comment un commissaire de quartier ne prévient pas ses hautes autorités qu'une personnalité internationale est apparemment accusée d'un fait grave ?

Comment expliquez-vous que deux jours avant l'audience surprise de DSK, l'inspectrice spécialisée dans les crimes sexuels a démissionné ? Comment vous expliquez tout ça ? Il y a beaucoup de choses qui restent sans réponse. »

Bebe BA a dit…

En effet, le 31 mai dernier, sur son blog du Huffington Post, le journaliste américain Leonard Levitt, spécialiste de la NYPD (police de New York), met en avant d'étroites relations qu'entretiendrait Ray Kelly avec Nicolas Sarkozy. Décoré en 2006 par le chef de l'Etat alors ministre de l'Intérieur, Ray Kelly est, selon lui, très « francophile ».

Le groupe Accor (Sofitel) aux premières loges

Dimanche matin, François Loncle, député PS de l'Eure et proche de Dominique Strauss-Kahn, a aussi décidé de plonger dans la théorie du complot. Avançant des collusions « politiques » entre le groupe Accor – propriétaire de l'hôtel Sofitel – et « des officines françaises » sur France Info, François Loncle s'est ensuite confié à l'AFP :

« A qui les gens de l'hôtel Sofitel ont-ils téléphoné à Paris ? Au patron des Renseignements généraux [DCRI, ndlr] ? Qu'est-ce qu'ils ont dit ? A quelle heure ont-ils téléphoné, cette fameuse nuit du 14 mai ? »

Il a ensuite ajouté :

« Tout n'est pas clair dans le comportement des dirigeants du Sofitel et du groupe Accor. »

Selon Europe 1, c'est Renée-Georges Querry, le directeur de la sécurité du groupe Accor et ex-patron de la Brigade antigang, qui a appelé l'Elysée. Il aurait contacté Ange Mancini, actuellement coordonnateur national du renseignement à la présidence de la République. Ce dernier a alors tout de suite prévenu l'Elysée par l'intermédiaire du directeur de cabinet du président de la République, Christian Frémont, dans la nuit du 14 au 15 mai, à environ minuit, heure française.

Dans le cadre de la procédure judiciaire engagée au Sofitel de New York le samedi 14 mai, le groupe Accor a déclaré être « tenu à un devoir de réserve […] et rester à la disposition des autorités américaines pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire ».

« Le Russe du FMI »

Dans un article du Monde rapportant la réunion de la garde rapprochée de Dominique Strauss-Kahn le 28 avril sur Paris, les gestes et paroles du directeur du FMI sont édifiants. Demandant au maire de Sarcelles François Pupponi d'enlever la batterie de son téléphone portable, il déclare :

« Le Russe du FMI veut me faire tomber avant que je ne démissionne. Poutine est derrière, à la manœuvre. »

Un peu plus tôt et alors qu'il est avec des journalistes de Libération, Dominique Strauss-Kahn s'inquiète d'être la probable victime d'écoutes, préférant ne garder que son portable crypté du FMI avec lui. Derrière ces écoutes, il avance le nom de l'actuel ministre de l'Intérieur Claude Guéant.

Ce lundi matin, l'intéressé a dénoncé les propos de Michèle Sabban et de François Loncle. Il a précisé sur France 2 avoir été informé de l'arrestation de Dominique Strauss-Kahn « un peu après minuit et demi, par [son] directeur de cabinet ».

Il a rajouté que c'était « parfaitement normal qu'une grande
chaîne hôtelière française informe les autorités françaises de ce qu'il
est advenu : l'arrestation d'une personnalité mondiale de premier plan qui
est de nationalité française ».

Anonyme a dit…

bonjour Bebe Ba. Un jeune supporter de l'UMP avait twitté l'arrestation de DSK avant que celui-ci ne soit arreté. Il etait de passage au sofitel de new york. Comment il savait cela? Cette histoire va rebondir ...

Anonyme a dit…

bebe Ba,

L'histoire du twitt sur DSK. A-


http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/15/comment-un-tweet-seme-le-doute-sur-l-arrestation-de-dsk_1522366_823448.html

Anonyme a dit…

Qui soutient ces chenapans ?. A-
---
17:07Affrontement entre l’armée et des éléments terroristes avec intervention de l’aviation

Des affrontements auraient opposé, mardi soir, l’armée mauritanienne à des éléments terroristes non loin de la ville frontalière de Bassiknou, à l'est du pays.

Des tirs intenses ont été entendus dans l’environnement de la base militaire de Bassiknou, indique-t-on de source informée. Des témoins oculaires ont pu observer des fumée remonter de l’enceinte du camp militaire situé à l'écart de la ville, côté est.

Une source locale a affirmé que des avions militaires sont intervenus au moment des échanges de tirs, ce qui confirme qu’il s’agit ‘une attaque terroriste exécutée par Al-Qaïda au Maghreb Islamique contre la base militaire de Bassiknou.

La même source a affirmé qu’un climat de peur règne sur la localité Bassiknou, dont la plupart des habitants se sont enfermés dans leurs habitations.

Anonyme a dit…

Au fait: quelle différence y a-t-il entre un maure noir et les autres communautés noires de Mauritanie?

Réponse: aucune, c'est tous des nègres. Voilà, un truc que ces pauvres politiciens de tous bord n'ont jamais compris. Quand un noir se promène dans les rues New York ou de Paris: c'est un nègre, c'est tout. Qu'il soi pular, soninké, wolof ou maure noir, kif kif.

Alors arrêtez de nous casser les boules... Le noir est universel. En plus, dans l'histoire, il y a de grands chefs maures noirs qui pissaient sur les maures et les autres communautés noires.A-

Anonyme a dit…

Au faux A- de 17:24

Votre language est grossier et vulgaire c'est dommage que des individus comme vous viennent polluer cet espace d'échange canalh.

Anonyme a dit…

Merci mon ami. C'est en effet un faux A-, celui de 17:24.

Que faire? Rien. Ne pas se gêner surtout. Je vais toujours vous indiquer si c'est un faux.

Sur un autre sujet: cette attaque de Bassiknou est très sérieuse. Que doit le pays faire? Nous sommes seuls. Je crois qu'ixl faut soutenir notre armée et cea n'est pas une erreur ce que fait notre armée et tant pis si le Mali et l'Algérie ne bougent pas le doigt.

A-

A-

Anonyme a dit…

Qu'est-ce qu'on a fait aux berabiches et à quelques algériens ignares, nos cousins dans tous les cas? Un régime islamiste à Nouakchott? Faut pas rêver. A-

---
18:50Un responsable algérien d'Aqmi tué.

Deux membres d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dont un d'origine algérienne, ont été tués, mardi 5 juillet, au cours de combats avec l'armée mauritanienne dans le sud‑est de la Mauritanie.

« Les moudjahidines ont perdu deux de leurs combattants : l'Algérien Eness Abou Fatima Aljazairi et Abdel Halim Al Azawadi, originaire des tribus arabes du nord du Mali », a confirmé un porte‑parole de l'organisation joint dans le nord du Mali par l'Agence Nouakchott Informations (ANI, agence de presse en ligne privée).

Alors que le corps du Malien a été récupéré, celui de l'Algérien est « resté sur le terrain du combat ». Chose qui a été confirmée par une source militaire mauritanienne.

Les affrontements entre l'armée et les éléments d'Aqmi, qui se sont déplacés vers une base militaire mauritanienne à Bessiknou, sise à l'extrême sud‑est du pays, se sont produits dans la soirée. Ils ont duré près d'une heure avant que les combattants de l'organisation djihadiste soient obligés de fuir vers la frontière malienne.

Le bilan de cette opération n'a toujours pas été donné. De grandes pertes humaines et matérielles pour Aqmi sont évoquées par la chaîne Al Jazeera qui cite des sources officielles mauritaniennes. Selon la même source, l'organisation aurait perdu plus d'une vingtaine de ses éléments dans ces combats.

Mais le porte‑parole d’Aqmi, interrogé par l'ANI, a démenti cette information affirmant que les membres de son organisation ayant participé à l'attaque avaient « regagné leurs bases sains et saufs ». Cependant, il a précisé qu'une dizaine d'entre eux ont été arrêtés. Au moins quatre soldats mauritaniens ont été blessés dans l'attaque.

Samia Amine

 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : TSA (Algérie)
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 72Cliquez ici pour imprimer l'article :

Anonyme a dit…

Qu'est-ce qui se passe? On ne va quand même revenir en arrière! Est-ce que la MAI a un problème de naviguabilité ou c'est encore le poisson? C'est grave si Ould Oumeir en parle ainsi. A-
---
11:56Les problèmes avec le Sénégal sont-ils sérieux ?

On parle beaucoup ces jours-ci des problèmes qui existeraient entre la Mauritanie et le Sénégal. On parle même d’une tension militaire. Les supputations, pour une fois, se basent sur des faits. Il y a quelques semaines, le Sénégal engageait un bras de fer avec la Mauritanie autour des droits mauritaniens à profiter des accords entre les deux pays, accords concernant le transport terrestre.

Ce bras de fer n’a pas empêché les accords sur la pêche, accords par lesquels les pêcheurs sénégalais peuvent opérer dans les eaux mauritaniennes. Accords qui risquent aujourd’hui d’être remis en cause à cause de la tension existante.

C’est dans cette atmosphère qu’arrivent les réserves émises par le Sénégal et la Gambie quant à la candidature de la Mauritanie au poste de membre, pour l’Afrique, du Conseil de sécurité des Nations-Unies. Du coup on a commencé à répertorier les signes de mauvais rapports.

On s’est rappelé que le Président Wade qui a fait le tour du monde n’a pas été en Mauritanie. On s’est rappelé que son engagement en Libye pour les rebelles du CNT, s’est fait par rapport à la position mauritanienne. Plusieurs fois, il a cité le Président Ould Abdel Aziz pour dire une fois que c’est lui qui a refusé à l’UA de faire mention explicitement du départ de Kadhafi.

On s’est rappelé aussi tout le mépris qu’il affiche vis-à-vis de son homologue. On s’est rappelé enfin que, comme facilitateur dans la crise de 2008/9, il avait eu tendance à traiter avec la Mauritanie comme un pays mineur. C’est du moins ce qu’il aurait pu espérer pour en faire un pays satellite.

Mais au-delà des humeurs changeantes, des frictions et des incompréhensions, peut-on envisager de sérieux problèmes entre les deux pays ? Je ne pense pas. Les expériences du passé ont fortement servi. Les manipulations et autres instrumentalisations de frustrations accumulées des populations, ne sont plus possibles. On a vu qu’en 2000, Ould Taya et Wade ont voulu agir sur ce levier-là pour faire oublier les errances de leurs régimes. Cela n’a pas marché, l’opinion publique n’ayant pas suivi.

Les deux présidents arriveront au seuil où ils comprendront qu’il est mieux pour eux de s’entendre. Pour ce faire, un signe est attendu du Président Wade qui doit intérioriser le fait que la Mauritanie n’est plus dirigée à partir de Saint-Louis. Que traiter les frères avec tant de condescendance ajoute aux frustrations et aux complexes déjà existants. L’intérêt des deux pays le dicte.

Et s’il estime qu’il est le Sage de la région, c’est à lui de faire les concessions. Surtout qu’il est responsable des incompréhensions actuelles.

Mohamed Fall Oumeir

 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org-

Anonyme a dit…

Maatala,

La corruption, c'est ton rayon. Hatha doit avoir fait plus que voler si l'amende est de 5 millions d'UM. A t-il cocufié quelqu'un d'important? Merci de nous éclairer sur les dessous de cette affaire. Il me semblait, à travers ses reponses, que Ould Khattri avait bien dirigé la PROCAPEC.

A-

Anonyme a dit…

3.000 logements, c'est le land grab qui s'annonce.

---
09:49Le Patronat mauritanien s’engage à construire 3000 logements.

Ahmed Baba Ould Azizi Ould El Mamy, président de l'Union nationale du patronat mauritanien (UNPM), a déclaré mercredi à Nouakchott que l’organisation qu’il dirige s’engage à construire 3000 logements sociaux et moyen standing en guise de ‘’contribution à l'offre de toits requise par la demande sociale’’.

Ould El Mamy, qui s’exprimait à l’ouverture du 12-ème congrès ordinaire de l’UNPM axé sur le thème ‘’Pour un secteur privé fort économiquement et socialement responsable’’, a également exprimé l’engagement du Patronat à réaliser avec un partenaire stratégique une université privée ayant pour vocation de devenir ‘’un pôle universitaire régional’’.

Il a aussi promis de travailler sur la modernisation du système de sécurité sociale mauritanien, la couverture intégrale des travailleurs du secteur privé et la réalisation d'une clinique pluridisciplinaire privée.

Le président de l’UNPM a néanmoins requis le règlement du problème de l'énergie et de son coût, la mise en place d’une cour d'arbitrage, la simplification de l'impôt et l'allègement de la pression fiscale, l'adoption de la version finale du code des investissements, la mise en œuvre d'une stratégie adéquate en matière d'exportation et le renforcement des infrastructures portuaires et routières dans le pays.

 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : Agence de Presse Africaine
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 322

Anonyme a dit…

Ahmed baba, fais doucement. Déjà que l'école des mines a fichu le camp en brousse et il sera impossible de recruter des professeurs de classe pour cette école. Pour la gestion des entreprises, il suffira de rattacher un institut superieur de gestion à la faculté des sciences économiques de l'université de Nouakchott et le mettre (istitut de gestion)sous la surveillance du patronat. Les 3.000 logements, c'est gratuit, walla? Quelle taille, quel loyer et comment tu vas recuperer la mise? Espère que ce ne sera pas financé via la production future du pétrole, gaz et/ou poisson à l' image de l'accord pêcherie entre Ould Tah et lce chinois. Gardes ta réputation.
---
23:05Mauritanie : Les hommes d’affaires envisagent de créer une université moderne ...

...d’administration et de gestion.

Le président de l’Union nationale du patronat mauritanien, Ahmed Baba Ould Azizi, a déclaré que la stratégie de la structure qu’il dirige comporte un volet consistant en la création d’une université moderne tournée vers l’administration et la gestion des entreprises.

Ould Azizi qui s’exprimait à l’occasion de l’ouverture du 12ème Congrès de la CNPM, a ajouté que les hommes d’affaires sont sur la voie de mener un certain nombre de projets et d’activités qui « servent l’économie nationale et la société de manière générale ».

Il a indiqué que parmi ces projets figurent la création d’un abattoir moderne, qui prend en compte les normes d’hygiène, la modernisation du tissu économique national et le perfectionnement des ressources humaines dans le secteur privé.

                                                                                              
                                                                                                              
                                                                                                                                
 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : Sahara Medias (Mauritanie)
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 665

kowri a dit…

le printemps arabe ok!!

et c'est quand le printemps negro africain?

Anonyme a dit…

Le recensement raciste vise:
- Diviser les peulhs

Le peulh a toujours été la cible numéro un des idéologues du racisme d’état en Mauritanie du fait surtout de leur présence en première ligne du front de lutte contre cette injustice. Il est très bizarre de retrouver dans les textes qu’en Mauritanie il y’a des peulhs et des halpulaar. Je ne sais pas quel peulh vous dirait « je ne parle pas pulaar » et quel peulh à demander à ne pas être cité parmi ceux qui parlent pulaar.

Ainsi on aura une communauté avec deux identités avec un pourcentage plus faible pour chacune. On dira alors que les peulhs ne représente pas grand-chose dans le pays comme cela a toujours été dit pour les wolofs, qui s’ils ne sont pas pris pour des sénégalais sont considérés comme des marginaux se trouvant sur le territoire national par hasard ou par ce qu’ils n’ont pas trouvé de terres cultiver ou d’endroit à pêcher au Sénégal. Ce n’est pas étonnant si ‘ils ne sont pas présents dans le gouvernement ou dans les autre structures de l’Etat.

Une exclusion voulue et maintenue assez longtemps au point que même certaines communautés noires on tendance à oublier qu’il y’a belle et bien des wolof dans notre pays comme il y’a des bambara et des berbères qui n’ont aucune reconnaissance.

- Coopter comme toujours les harratine

Le harratine, si c’est un nom mérite une reconnaissance et d’être tenu en compte en tant qu’entité sauf s’il ne le souhaite ce qui ne semble pas être le cas aujourd’hui.

Dans toutes les communautés mauritaniennes les harratines sont reconnu c’est pourquoi d’ailleurs ils ont un nom, une culture,… Pourquoi alors décider d’en faire des beïdanes s’il s’agit seulement du recensement.

Je ne veux pas parler pour les harratines mais il est claire aujourd’hui que la plus grande majorité des harratines demandent leur identité propre et pendant qu’on divise les peulhs en 2 entités on s’entête à regrouper deux entités différentes ?

Il est important de bien noter le silence coupable comme toujours de l’intelligencia maure quant il s’agit de revendication des communautés noires en Mauritanie. Que ce soit des chefs de partis de l’opposition ou de leaders de la société civile.

Si nous sommes dans un même pays nous ne pouvons avoir des sujets d’actualités différentes pendant que certains s’occupent de leur existence d’autres chantent la Palestine.

Tous à un moment même le chef d’Etat actuel a eu à condamner le génocide des années 90 mais personne n’y a joint l’acte, tous le font pour des intérêts électoraliste et pécuniaire.

Il est temps que les justes mauritaniens prennent leur destin en main car ce pouvoir avec ses multiples dérives racistes et esclavagistes continuent de plonger le pays dans un K.O.

Il faut que la jeunesse negro-mauritanienne soit souder et comprenne que :

La liberté ne se vent pas

La liberté ne se donne pas

La liberté ne se ramasse pas

La liberté ne se prête pas

Elle se prend et s’approprie.

Ne touche plus jamais à ma nationalité. A-
A-
==

Anonyme a dit…

Mon gars ou ma soeur, tu ne peux pas te trouver un pseudo? Pourquoi tu continues à signer A-?
A-

Anonyme a dit…

Mon gars ou ma soeur, tu ne peux pas te trouver un pseudo? Pourquoi tu continues à signer A-?
A-

Anonyme a dit…

Un édito interessant d'Adam Thiam. Décidemment nous sommes accusés par les maliens d'être responsables de la création d'Aqmi, avec les algériens. Et les air cocaine?

A-
---
http://www.maliweb.net/category.php?NID=78041

Anonyme a dit…

Salam


vacances, vacances, vacannnnnnnnnnnnces dit le fou

Fraternellement votre

maatala

Anonyme a dit…

Bonnes vacances Maatala. A-

Anonyme a dit…

Cette COD ne réflechit pas ou a une mémoire selective. On les a attaqué avant Lemgheity, Tourine, Ghallawiya et Aleg? Mourrou. A-
---
COD :"l’attaque Bassiknou la conséquence logique des attaques aventureuses menées par l’armée contre AQMI en territoire malien"


la coordination de l’opposition démocratique(COD) a, dans un communiqué parvenu à l’Ani, qualifié la dernière attaque terroriste contre la base militaire de Bassiknou, survenue , mardi dernier, comme étant une conséquence des la «attaques aventureuses menées par l’ramée en territoire malien » .
 

Toutefois, l’opposition démocratique a exprimé sa solidarité avec les militaires et condamné toute atteinte au territoire national.

voic le texte du communiqué de la COD:

Communiqué
La Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) a suivi avec consternation les évènements dramatiques survenus ces dernières heures à Bassiknou, suite à l’attaque menée par AQMI contre une garnison de l’armée mauritanienne et dont personne ne peut établir, à ce jour, un bilan précis.
La COD, tout en condamnant fermement cette agression lâche et inacceptable contre l’intégrité territoriale de notre pays, la sécurité et la quiétude des populations :
1- Manifeste son entière solidarité avec les Forces armées nationales, implore ALLAH le Tout-Puissant d’accueillir les victimes en Son Saint Paradis et souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;

2- Rejette catégoriquement toute atteinte à l’intégrité du territoire national et à la sécurité des citoyens ;

3- Rappelle que ces évènements dramatiques sont la conséquence logique des politiques aventureuses et des attaques menées contre AQMI par l’armée mauritanienne en plein territoire malien ;

4- Réaffirme que la lutte contre le terrorisme ne peut être menée efficacement par aucun pays à lui seul mais requiert, nécessairement, une stratégie collective où se conjuguent les efforts des pays concernés (Mauritanie, Mali, Algérie, Niger) et ceux des acteurs régionaux et internationaux impliqués.

Nouakchott, 07 juillet 2011
Commission Communication
 

Anonyme a dit…

Eheh, ça c'est ok pour condamner ce Hakem indélicat. Mais condamner et en même temps féliciter l'armée pour avoir fait la chasse aux barbus, c'est abberant. A-

----
La COD condamne un abus de pouvoir du hakem de Sebkha


Dirigeants de la COD (Archive ANI)
Dans un communiqué dont copie est parvenu à l’ANI, la Coordination de l’opposition démocratique (COD) a fermement condamné « l’agression du Hakem de Teyaret contre le siège du Parti El Wiam ».
 

Voic le texte de ce communiqué :
Communiqué
Le Hakem de Teyarett, a attenté, mardi, au siège du Parti El Wiam dans la Moughataa, arraché son enseigne par la force et peint ses murs en noir avant de le fermer sans aucune raison légale.
Face à cette violation flagrante des droits fondamentaux des partis politiques dûment reconnus, la Coordination de l'Opposition Démocratique déclare ce qui suit:
- condamne avec énergie l’agression du Hakem de Teyaret contre le siège du Parti El Wiam;
Exprime sa solidarité avec ce Parti membre de la Coordination de l'Opposition et se tient aux côtés de sa direction face à l'arrogance de l’administration du régime;
Exige une enquête diligente pour déterminer les circonstances de l'incident et sanctionner les responsables.

Nouakchott 6 Juillet 2011

La Commission de Communication
 

Anonyme a dit…

Bien parlé, Ould Oumeir. A-
----
22:54Encore la «guerre par procuration» ?

A peine l’épisode de Wagadu terminé, que Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) lance une offensive de grande envergure contre la Mauritanie. 17 voitures transportant probablement quatre personnes chacune, au moins un 14,5 monté dans le pickup, un ou deux RPG 7, en plus d’une arme individuelle par élément. Beaucoup trop pour une garnison sensée être au bout du monde, loin de tout renfort.

Le projet de l’attaque contre la garnison de Bassiknou est ancien chez AQMI. Mais chaque fois il a été reporté parce que les Mauritaniens ont su anticiper. On se souvient que le groupe neutralisé en juillet 2010 avait pour destination cette garnison. Que celui accroché à Hassi Sidi (Mali, toujours) avait aussi pour objectif la destruction de cette garnison.

Que la base en construction à Wagadu était destinée à rapprocher les bases de départ des éléments combattants de AQMI de leurs objectifs dont la garnison. La dernière opération mauritanienne a remis en cause le timing et les plans de l’organisation terroriste. Alors en désespoir de cause, le commandement AQMI a décidé de tenter le tout pour le tout.

Le calcul était visiblement simple : les troupes mauritaniennes sont encore à Wagadu, si elles ne sont pas entrées à Nouakchott, la garnison est donc facile à neutraliser. L’occupation de la ville de Bassiknou est possible dès lors que l’élément militaire est neutralisé. Crier victoire ensuite. Faux calcul.

L’Armée, grâce à ses réseaux, avait localisé le groupe dès le matin. Elle avait pu en prévoir la destination et s’était organisée en conséquence. Quand la bataille est engagée – sur initiative mauritanienne – les unités légères des GSI (groupe spécial d’intervention) présents dans les environs prennent à revers les assaillants.

L’aviation dont deux appareils étaient prêts à s’envoler à partir de Néma toute proche, entre en action. L’intensité de l’accrochage dure environ 45 minutes. Les terroristes décrochent. Commence la course-poursuite dans le territoire malien. Aux dernières nouvelles, elle a duré jusqu’à ce matin. Rien d’officiel n’est encore publié. 

Même s’il faut saluer l’empressement des autorités à donner l’information. Moins d’une heure après le décrochage des agresseurs. Voilà ce qui a stoppé toute spéculation sur ce qui s’est passé. Et voilà aussi pourquoi ni RFI, ni l’AFP n’ont eu recours à «notre ami Serge» (Serge Daniel, celui qui fait parler les gorges profondes). Tout le monde y gagne. Le public en sachant qu’il aura l’information en temps réel, les autorités jouant la transparence et les journalistes qui ne se cacheront plus derrière le prétexte du «black-out des autorités».

Pour revenir aux évènements d'hier, il y aurait une vingtaine de morts dans les rangs des agresseurs. Dont l’un des chefs algériens des Katibas. Cinq voitures appartenant aux agresseurs auraient été détruites sur place. Dans le camp mauritanien, on dénombre cinq blessés dont un «choc psychologique» plus que blessure physique. On parle aussi de complicités possibles de civils qui se trouvaient au moment des faits dans la ville de Bassiknou. Des personnes auraient été arrêtées à cause de cela.

Il y a peu, certains de nos politiques péroraient sur «l’aventurisme d’une guerre par procuration menée par la Mauritanie» pour servir les intérêts de certains occidentaux. Dans son communiqué de revendication, AQMI reprenait cette argumentation et se l’appropriait. Et maintenant que vont dire nos amis politiques pour anticiper les justificatifs de cette organisation ?

Anonyme a dit…

Maatala,

Arrête les vacances. Ça devient sérieux au bled. J'espère que Twil le'emer azzizzo n'est pas entrain de faire de Wade. A-
---
10:2610 juillet : Mauritanie – Commémoration du putsch militaire et menace terroriste

Le 10 juillet prochain, les parades militaires célébreront sur l’ensemble du territoire l’anniversaire du coup d’Etat de 1978. Cet événement intervient dans un contexte chargé, alors que Nouakchott renforce sa coopération stratégique avec les pays sahéliens voisins.

La lutte contre AQMI, désormais prioritaire, sollicite en permanence l’armée, premier outil régalien. Ceci fait d’une part perdurer un équilibre national basé sur le colosse militaire et d’autre part permet de conserver une cohésion nationale venant masquer le mécontentement social et barrer la route à tout élan révolutionnaire.

Alors que cette fête nationale devrait entrainer des perturbations du trafic routier dans les zones urbaines uniquement – dus notamment aux différents défilés, tel que celui prévu dans la capitale Avenue Adbel Nasser – le risque terroriste reste latent.

Ainsi, si la menace d’attaque apparaît modérée ce 10 juillet prochain, l’arsenal militaire mauritanien reste une cible privilégiée d’AQMI, particulièrement actif ces dernières semaines.

En effet, s’il est peu probable que les éléments terroristes parviennent à mobiliser des moyens suffisants pour attaquer frontalement la garnison déployée ce jour là, la mouvance est actuellement dans une phase offensive due notamment à une stratégie de représailles, comme en atteste l’attaque perpétrée le 5 juillet dernier à l’encontre d’une base militaire de la zone forestière de Bassikounou (extrême sud-est du pays, à proximité du Mali) et faisant suite à une opération militaire mauritano-malienne conduite le 24 juin dernier. Aussi, c’est dans les régions frontalières que l’activité terroriste est culminante. 

Selon les services de renseignement, la région malienne de Wagadou – située à une cinquantaine de kilomètres de la Mauritanie – est devenue la nouvelle base du groupe terroriste au Sahel. Aussi, bien que fortement préparée, Nouakchott procède actuellement au renforcement des opérations militaires de coopération conduites en zones limitrophes.

Le haut niveau de technicité acquis par la Mauritanie en la matière tend à pousser les Etats moins enclins à une telle démarche à s’engager activement dans la lutte, tel que le Mali.

En effet, ce dernier avait largement favorisé le retrait de l’armée mauritanienne de ses positions, à 380 kilomètres à l’intérieur du territoire malien. Ceci a vraisemblablement permis à AQMI d’opérer dans la région et de se rapprocher de la frontière en envoyant des missions de reconnaissance. Cependant, l’armée mauritanienne a procédé à des manœuvres de repérage et décidé de participer à l’opération conjointe du 24 juin dernier pour faire reculer les groupuscules terroristes aussi loin que possible en territoire malien.

Dans ce contexte, l’attaque du site militaire mauritanien apparaît comme une riposte énergique mais manquée d’AQMI ; cette dernière pourrait de ce fait à très court terme, mener de nouvelles actions au Sahel, en tant que mouvance particulièrement déterminée à afficher et asseoir sa puissance régionale.

Néanmoins, sur la base de renseignements coordonnés des forces de sécurité, via la création d’unités spéciales de lutte antiterroriste et d’escadrilles de reconnaissance aérienne notamment, et aidé par la vaste restructuration de l’armée, Nouakchott développe un modus operandi établi depuis un an déjà et se donne des capacités de riposte conséquentes.

La mise en œuvre du système des attaques préventives depuis juillet 2010 – qui vise à lancer l’assaut sur les camps terroristes – s’affiche désormais en solution alternative pérenne, à défaut d’une coopération région

Le Flash GEOS est réalisé en collaboration avec le Bureau Veille et Analyse Risques Pays du Groupe GEOS

Anonyme a dit…

Oumeir
Bravo tu joues maintenant le role de cheikhna ould neni avec Nouakchott info ou plutot celui de Mohamed cheikh avec El Bouchra. tes arguments ne tiennent pas avant que nous partons liberer germaneau pourqoui les maliens ne le font pas et les francais aussi. Pourqoui nous jouons au fer de lance alors que nous sommes un PPTE. tu ignores toutcel pour un pecule. tu peux passer à la caisse Connard!

Anonyme a dit…

Cher zami,

En dehors de l'histoire d'Air Sénegal, je trouve que Oumeir a bien parlé sur ce dont tu n'est pas d'accord. On ne va pas quand même rester avec l'attitude " ya ould bououbeiny, wedaatalak toukti" avec ces connards d'AQMI. Soyons sérieux.

Anonyme a dit…

Salam

A-

Yo my friend

les vacannnnnnnnnnnnnnnnnnnnces c'est serieux Man.

Avec le boulot de nègre que je me tape au Mac-do, le vacances c'est pas du luxe, c'est un putain de Taf.

J'embrasse les sujets du Roi MOMO V dit le fou.

maatala en vacannnnnnnnnnnnnnnnnces

Anonyme a dit…

Salam

Man une der

Lalla aicha a été traité de Burkinabé, l'auteur de cette ineptie oublie que sa grand mère était la bonne du Roi Mohamed V.

Il oublit que lui et Azzizzo sont des sujets du Roi Mohamed VI dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Il est inquiétant pendant que le pays vit cet atmosphère délétère qui rappelle les années 89-91 (expulsion, exclusion et exécution) pas de chefs de partis politiques, chefs religieux, vieilles personnalités de l'indépendance, anciens membres des comités militaires, anciens ministres de la république, intellectuels honnêtes, journalistes sérieux, honorables parlementaires, maires, avocats, médecins (surtout de la communauté arabo-berbère) ne s'émeuvent et lance un appel à l'unité nationale.

Tout ce beau monde semble être tétanisé. Ou s'agit-il d'un complot. On semble nous distraire par une pétition sur les dortoirs cassés du lycée national.

Est ce que c'est plus important que la survie du pays, la nationalité d'un non arabe (aajami).

Dites nous qui veux la partition de ce pays. Nous avons trop regardé à l'extérieur maintenant regardons à l'intérieur.
A-

Anonyme a dit…

La partition me semble a moi beaucoup moins extreme que les centaines de morts que nous avins subi, et les humiliations quotidiennes que nos meres, nos peres et enfants vivent.

Il est grand temps que le Sud Soudan nous serve d'exemple viable. C'est, apres tout nos terres ancestrales, notre Afrique a nous. Et il est possible que une separation a l'amiable soit dans l'interet des deux communautes: les Arabes pourront avoir les mains libres pour vivre leur arabite pleinement, et les Africains pourraient enfin gouter a la liberte dans leur Africanite, apres 50 ans de colonisation arabe. et tout le monde sera en paix.A-

==

Anonyme a dit…

Les messages du 8 juillet 2011 22:18 et du 8 juillet 2011 22:21 ne sont pas de A-. A compter de cet instant, A- cesse d'emettre sous ce pseudonyme. Ejghaf essa ya el verkh.

A-

Anonyme a dit…

Mes amis, je me promene bien de l'autre cote' de la frontiere. Adam Thiam n'analyse pas bien! Nos soldats doivent revenir chez nous. J'ecrirai pour dire les raisons pour lesquelles cette guerre n'est pas pour nous.

Je suis entrain de rire parce que je me dis qu'Abdel Aziz va celebrer le 10 juillet pour dire...MERDE a' Mr. Ahmed Ould Daddah, Gemal ould Yessa et compagnie.

Anonyme a dit…

Hello Couli. Howdy. Suis pas d'accord avec toi de ramener l'armée et laisser AQMI faire comme "on" leur dit de faire. On arrête de leur faire la chasse et ils s'installent pour la longue durée. Il faut continuer.

Anonyme a dit…

Ils vont casquer et pretendre qu'avec les sous AQMI devient une armée pour destabiliser la region. Justificatif pour installer des bases militaires étrangères. Les pauvres otages!
----
19:26France-Otages français au Sahel: AQMI réclame 90 millions d'euros.

Le groupe terroriste Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) réclame une rançon de près de 90 millions d’euros pour libérer les 4 employés du groupe français Areva enlevés en septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger, a révélé vendredi à Paris un député socialiste français, François Loncle.

S’exprimant lors d’une rencontre avec des journalistes et des élus, M. Loncle a estimé que la rançon réclamée par AQMI était nettement plus élevée que l’aide publique au développement accordée annuellement par la France au Mali. 'Nous donnons à peu près 53 millions d’aide publique au Mali chaque année ; AQMI réclame pour libérer nos 4 otages près de 90 millions.

C’est donc bien plus que notre aide publique au développement', a martelé le député, de retour d’une tournée au Mali, au Niger et en Mauritanie.

Il a par ailleurs souligné les conséquences du paiement de rançon sur la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Selon une source nigérienne digne de foi, Areva a payé près de 13 millions d’euros pour obtenir la libération en février dernier de 3 de ses 7 employés enlevés en septembre 2010 dans le nord du Niger.

Après plusieurs mois de captivité, Françoise Larribe, l'épouse du directeur de la COMINAK, filiale d’Areva à Arlit, le Togolais Kodjo Ahonado et le Malgache Jean-Claude Rakotorilalao avaient été libérés le 25 février par leurs ravisseurs puis remis aux autorités nigériennes. Quatre employés d’Areva et de son sous-traitant Vinci demeurent toujours entre les mains d’AQMI aux confins du Mali, du Niger et de l’Algérie.
Pana

 

Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org
 
Source : PanaPress via AfriqueJet
| Education, Culture, Littérature, Musique| Lus : 33

Anonyme a dit…

Les réalisations du Surveillant Général Aziz:

- Guerre sur nos frontières avec le Mali,
- Problèmes avec notre frère voisin le Sénégal qui ne vont espérons le pas déboucher sur une mascarade comme par le passé,
- Projet d'Etat de réforme d'Etat civil, malsain, mal-préparé et confié au cousin du SG dont le nom n'est pas conforme aux normes d'Etat civil,
- Pauvreté galopante, la classe moyenne a été écrasée,
- Tous les espoirs individuels et collectifs ont été réduits à zéro

Le type n'est pas né sous un bonne étoile. Il a la poisse.

Znagui

Anonyme a dit…

Démocrate mon oeuil. Après avoir aidé les militaires à faire gagner Sidioca sans s'excuser après quand le scandale a été su. Silence radio jusqu'au moment ou il perd son boulot à l'hopital militaire. Et après, c'est le boucan. Les mauritaniens manquent d'honnetété.

Maatala: arrête les vacances. Juste encore 15 jours ce plus. Sinon ces politiciens en herbe vont nous prendre pour des moins que rien. Please!

---
http://www.cridem.org/C_Info.php?article=57606

Anonyme a dit…

Znagui,

Les deux Premierd points tu n'as pas raison. Le reste c'est ok.

Anonyme a dit…

wade livre habré.
Et a quand, l'extraditon et le jugement du dictateur, ould taya?

Ce criminel est responsable de grands crimes contre l'humanité: de génocide, de déportations et tortures a l'endroit des populations noires du pays.A-
A-

jimbara a dit…

Il faut arrêter cette litanie de suppositions infondées. Ce que vous devrez comprendre c’est que les peuples sénégalais et mauritaniens ont compris là où peut les mener la folie meurtrière entreprise par des hommes comme vous ! Ould Taya l’a appris à ses dépends quand il à voulu une deuxième édition des événements de 89, ses sbires n’ont pas pu convaincre le moindre incrédule.

Ce qu'il y a, c'est que le Sénégal traverse des moments difficiles de son existence à cause de la grave sénilité de son président, et, le MAURE connu pour son opportuniste fait monter les enchères pour négocier ou renégocier à son profit certains accords de bon voisinage ; et là ce de bonne guerre.A+A-

Anonyme a dit…

Ils sont partis où, les 50 millions US? 50.000 dollars ou même 500.000 dollars, oui. Mais 50 millions US, c'est un peu trop. Comme les 50 millions des saoudiens et les 20 millions des americains qui ont disparu durant la crise Sidioca-Aziz. Cela fait entre 100 et 120 millions de dollars disparus. In the thin air et personne n'explique où ces sommes sont allées.

Seydou Coulibaly, tu as une idée oùsont partis ces sous?


http://www.cridem.org/C_Info.php?article=57661

Anonyme a dit…

Jimbara,

Laisse A+ et A- tranquilles. Ressemble au jeu de KBG.

Anonyme a dit…

Anonyme du 10 juillet 2011 21:10

Je suis entrain de rire!!! Je passe votre question a' la...TORTUE FACHE'E! A ce point-ci tout ce qui m'interesse est qu'il ramene tous nos soldats en Mauritanie. Je ne sais pas si le president Mohamed Abdel Aziz est au courant des potentielles consequences de cette guerre qu'il mene au Mali. IL DOIT FAIRE TRES ATTENTION CAR IL YA D'ENORMES RISQUES POUR NOTRE PAYS!!!!

Anonyme a dit…

Juppé était là hier. J'espère que la France a compris qu'elle a commis de grandes bourdes en Mauritanie ces dernières années en soutenant activement tous les putschs, je ne le crois cependant pas, bien que son engagement en Libye pour le CNT et contre Kaddaffou peut être considérée un pas de géant dans le bon sens.

Le Ministre Sénégalais des affaires étrangères était aussi là. Celui-ci doit normalement regretter que son patron Wade ait lui aussi soutenu tous les changements par la force intervenus ces dernières années en Mauritanie.

Le populiste qu'est Aziz ne peut en aucun cas servir ni les intérêts de son peuple, ni ceux du Sénégal, ni ceux de la France ni même ses propres intérêts.

Le populiste est quelqu'un qui fait beaucoup du tape à l'oeil, beaucoup de bruit et le résultat est souvent catastrophique pour tout le monde.

Notre gisante démocratie n'est pas encore suffisamment solide pour le propulser, il faut alors un sursaut populaire, pour nous débarrasser de ce cauchemar:
- un semblant de Président
- un semblant de majorité
- un semblant d'opposition

Znagui

KBG a dit…

Il me semblait que vous avez oublié ou faisant semblant d’oublier le début de ces histoires. Quand Aziz fait piétiner les accords de Dakar, en disant que ce dialogue n’est pas du coran.

Une fois quand il répondait des questions à l’émission « allo présidenté : le Chavez africain ou plutôt mauritanien » ! Alors que tout ce que ces gens ont fourni comme énergie humaine sociale et physique dont Ould Raiss en sait quelque chose, lui qui s’était évanoui vers la fin de la compétition pour trouver un accord final entre le gouvernement et sa soi-disant opposition !

Entre ces deux présidents, vous ne trouvez pas à qui avait provoqué aux grincements dents de son camarde ?

Anonyme a dit…

arretez votre politique de guerre. on a besoin d electricite, de quoi manger, du travail et pas d armes. La meilleure arme c est la vigilance de la population. Pourquoi la France qui nous soutient ne nous donne pas des avions francais.A-
===

jimbara a dit…

Arrêtez de jeter de l'huile sur le feu. Les deux peuples vivent harmonieusement. En Mauritanie même, les voyageurs négros continuent de souffrir des fouilles le long l'axe du sud. Alors, pourquoi cela ne vous émeut point!A-

Anonyme a dit…

le president aziz a fait de la mauritanie , la piece maitraisse de lutte contre le terrroisme et le grand banditisme dans la sous région en plus d'un statut dun facilitateur incontournable pour trouver une issu à la crise lybienne.

dans la politique stratégique française la mauritanie est devenu un allié plus importent que le sénégal dans la région et donc sarkozy devrait maitre en coup de frein au tripotage politicien de de monsieur wade qui cherche à creer des tensions avec son voisin du nord en éspérant l'aider a présenter karim aux futures élections. A- le réel

Anonyme a dit…

Maatala,

Il y a lieu de demasquer ce faux A- qui signe à tout va des messages que le vrai ne signe pas. Merci. Je ne signe plus sous ce pseudonyme.

Anonyme a dit…

A-

Le style du faussaire ressemble à celui de KBG

ZENGA ZENGA a dit…

A- bien vue le pédophile KBG e de retoure!! pa de place ici pour c maudit minable de pédophile sa place au ténebre de jehanama.

Anonyme a dit…

Salam

Le cuisto est en vacances et la famille en profite pour se chamailler.

Si vous utiliser vos pseudo enregistrer sous google vous régleriez l'usurpation de pseudo.
Si je l'impose, on me dira que je censure l'Hmar Couly.

Un vrai peuple d'indisciplinés dit le fou.

maatala en vacances

maatala a dit…

salam

Anonyme a dit…

ma3ta vadhma we oum kseye we rahwaja.

Anonyme a dit…

J’espère vraiment que mon commentaire sera publié, car j’ai remarqué une certaine censure du webmaster alors que mes propos étaient loin d’êtres pire que certains publiés.

Je me demande d’abord est ce que les membres du flam ont évoqués durant ces journées, le lâche coup d’état communautariste (il faut le rappeler il n’y avait que des pulaars dans le groupe malgré la pluralité ethnique en Mauritanie) et raciste qu’ils concoctaient et dans lequel il était prévu un carnage contre les maures particulièrement.A- le réel

Dans l’histoire de ce pays, jamais nous avons entendu parler de vous quand il fallait le défendre (colonisation, guerre du Sahara et j’en passe) et malgré cela vous avez tenter avec la plus grande des lâchetés de prendre le pouvoir. L’unité nationale Mauritanienne est utopique, tant que des groupuscules comme le flam existeront.

On devrait plutôt organiser un referendum national pour la création d’un autre pays pour les pulâars (car ils sont à l’origine de tous ces problèmes) et dans lequel ils pourront s’épanouir sans avoir à embêter les autres. Ils auront ainsi leur gouvernement, leurs frontières et tout le monde sera content. Ça c’est du concret M. AZIZ !!!

CHIBR CHIBR a dit…

moi je souhaite que ont laisse tout les commentaire passer car ça permet aux communautés noires de voir combien certains maures les haissent .

A- a dit…

Le connars a coupé et collé son faux texte signé A-. KBG, tu arrête.

A- le réel a dit…

«Le problème sud soudanais peut-il être comparé avec celui de la Mauritanie », tu ne crois pas mieux dire, en posant cette question tellement que la situation est en effet différente et même plus grave : parce que ici en Mauritanie on va simplement, purement et sournoise vers un bannissement culturel, économique bref à une lente agonie des négros.

Différente par l’attitude des uns et des autres, c'est-à-dire la passivité des négros qui se limitent à faire une guerre basée sur des propos et des actions de salons, contrairement aux vaillants guerriers du sud-soudant. Bien des Beydanes qui par essence ne partagent rien et ont un plan bien défini à savoir que ce pays, leur pays est exclusivement arabe, renforcés en cela par un état, une armée à l’œuvre (l’enrôlement actuel des populations).

Elle différente par la solution qui devrait se basée sur le principe simple ‘’tous les musulmans sont des frères’’, mais fâcheusement c’est ce principe qui fait que la communauté dominante bannit l’autre qui reste consentante.

Enfin, oui la situation du Sud-Soudan est bien différente de celle de la Mauritanie, parce que à ce rythme, il n’aura ni nord moins encore sud Mauritanie, mais un bout de désert ou règne un chaos inextricable, comme avant la colonisation. Prions!A-

ZENGA ZENGA a dit…

a A- le réel.
en 1960, on trouve quelques rares negros dans les wilayas du nord et de l`est, les negros sont autour du vallee, la plupart venant du senegal et du mali, car meme l`emirat de trarza etait prolonge dans le senegal actuel, les francais ont amene beaucoup des africains noirs en mauritanie, une politique prolonge par daddah amenant a mauritanise des centaines de familles qu`on connait tous leurs noms et se connaissent entre eux,

apres la chute du regime daddah le regime de haydallah a mauritanise des milliers de sahraoui, meme chose faite pour les touareg par taya,

peu importe mauritanie est pour nous tous qu`on doit batir en dehors des complexes, si on arrive pas a un compromis c`est mieux de raccourcir les etapes et ouverer pour une republique du sud mauritanie ou nord senegal

ZENGA ZENGA a dit…

A- allah yihdik khali 3anak ilbidhan!!!

A- a dit…

le silence n'est pas coupable, ce qui inacceptable et repressible c'est d'appartenir un autre pays qui n'est pas la mauritanie et crier au scandal et a la menace pour obtenir un droit de nationalité mauritanienne àlors qu'on n'est senégalais par exemple et ce ci n'est pas un acte xénophobes, les maures maliens et les sahraoui marrocains ou algériens ne doivent pas avoir la nationalité mauritanienne et ils doivent etre traité avec le meme pied d'égalité avec les poulars sénégalais ou guinéens.

les silence d'une partie des inteléctuels "arabes" reflète une satisfaction pour ce recenssement qui va sauver la mauritanie d'une anarchie sous régionale qui constitue un danger social et économique pour la survu de ce pays.

bon courge continuer le recenssement avec une fermté à l'égart des fouteurs des troubles.A-

Bebe BA a dit…

A-, tu devrais reprendre ton pseudo de tidnit! comme ça, on sera sur que c'est toi!!!

Piqué sur le quotidien de Nouakchott pour toi:


Coalition mauritanienne « Publiez ce que vous payez » : Plainte de l’AFD pour détournement de fonds !

13/07/2011 - 14:07
La Coalition mauritanienne «Publiez Ce que Vous Payez » (PCQVP) traverse actuellement une véritable zone de turbulences, marquée par des détournements de fonds et des dépassements administratifs qui menacent de l’imploser. Une plainte de l’un de ses bailleurs, l’Agence française de développement (AFD), a conduit à l’arrestation de son ancien président, pour une affaire de quatre millions d’ouguiyas. Mais le responsable a été libéré sous caution payée, semble t-il, par l’homme d’affaire Didi Ould Soueidi.

Rien ne va plus au sein de la Coalition mauritanienne PCQVP, mise en place, en 2006, pour veiller à la transparence économique et la lutte contre la corruption dans le cadre de la mise en oeuvre de l’Initiative de Transparence des Industries Extractives (ITIE) adoptée par notre pays en septembre 2005. Si jusqu’ici les problèmes liés à la bonne gouvernance de cet instrument ont pu être tus et donner lieu parfois à des compromis (pour ne pas dire compromissions) au sein de ces organisations de la société civile (OSC), la découverte récente d’une affaire portant sur l’utilisation de quatre millions d’ouguiyas provenant d’un fonds de 7 millions d’ouguiyas alloués par l’Agence française de développement (AFD), en soutien aux activités de la coalition, relance le débat sur la transparence de gestion au sein même des organisations de la société civile mauritanienne. C’est d’ailleurs à la suite de l’information qui lui est parvenue par l’un des deux groupes s’opposant autour de l’attitude à adopter face à cette affaire que l’AFD, décide de porter plainte contre le président de la Coalition Wane Ibra Mamadou avec lequel la Convention avait été signée, en août 2010.

Bebe BA a dit…

Suite:

Charité bien ordonnée commence par soi-même
L’affaire remonte donc à quelques mois maintenant. Mais jusqu’il y a quatre jours encore, elle n’avait pas été portée devant l’opinion publique. Curieux d’ailleurs pour des organisations censées «informer » l’opinion des dépassements de la gestion des deniers publics. L’argent issu de la subvention de l’AFD avait été retiré sur le compte de la Coalition domicilié à la BCI. Un compte géré à la double signature du président et de la Trésorière.
Mais la sourde bataille qui a suivi la découverte du pot-aux-roses a finalement été évitée, en évinçant l’ancien président indexé dans l’affaire de détournement, pour remettre l’organisation sur «les bons rails». Dans un procès verbal de la réunion du Comité d’Appui et de Suivi, en date du 15 novembre 2010, au siège de la rencontre citoyenne ; et l’ordre du jour de la réunion devait se pencher sur l’examen du financement obtenu de l’AFD, la révocation du président était acquise du fait de la gravité de l’affaire. Etaient présents à cette réunion, Alioune Ould Boilil, vice – président, Yarba Fall Ahmed Ghaly, secrétaire général, Mohamed Abdallah Bellil, secrétaire général adjoint, Coumba Sy, trésorière, Ba Ibrahima Moctar, membre du Comité et Sadvi Ould Cheikh, membre du Comité

Difficile transition et légitimité contestée
Le Comité d’appui fort des griefs à l’endroit du président décide alors «de destituer le président de la Coalition à partir de (…) 15 novembre 2010». Tout comme il obtient de la trésorière, Coumba Sy, de rendre son tablier. Les choses s’arrangent kahin-kahan. Le vice-président, Alioune Ould Boilil, remplace le président révoqué. Des conciliabules sont engagés pour éviter la mauvaise presse et semble-t-il également pour recouvrer les 4 millions d’ouguiyas, source du conflit. L’affaire commence cependant à faire tâche d’huile. Pour les tenants de la version de la restitution des fonds détournés, certaines organisations d’inspiration des Droits de l’Homme chercheraient à noyer l’affaire. Elles se sont réunies le 29 juin dernier pour évincer le bureau présidé par Alioune Ould Boilil de la centrale syndicale CLTM. Mais dans une déclaration attribuée à son organisation, celle-ci s’insurgerait contre «le simulacre d’AG de PCQVP tenu le 29 /06/ 2011 à 17h, convoqué par certains membres nourris de haine et d’étroitesse d’esprit, dans un but inavoué de blanchir des amis parents d’un détournement et éloigner de manière malsaine le bureau sortant dont la gestion des derniers mois s’est avérée correcte et transparente». Rappelons que l’Assemblée générale qui a porté Me Mine aux commandes est aussi attaquée par le bureau sortant au motif que certains membres réunis à cette occasion ne peuvent élire pour ne s’être jamais acquittés de leurs cotisations auprès de la Coalition. Comme on le constate, le déchirement se profile. La situation de crise que traverse la Coalition et les zones d’ombre dans sa gestion augure d’une implosion certaine et d’un discrédit de ce rassemblement des OSC. Fonds français ou fonds norvégiens, la Coalition mauritanienne «PCQVP» risque de servir de boîte à Pandore.
Nous y reviendrons
JD

Bebe BA a dit…

Confédération Libre de Travailleur de Mauritanie
Déclaration
La CLTM dénonce vivement le simulacre d’ AG de PCQVP tenu le 29 /06/ 2011 à 17h, convoqué par certains membres nourris de haine et d’étroitesse d’esprit, dans un but inavoué de blanchir des amis parents d’un détournement et éloigner de manière malsaine le bureau sortant dont la gestion des derniers mois s’est avérée correcte et transparente.
Face à cela, la CLTM en tant que membre actif de la coalition rejette cette élection étant entendu qu’elle est en violation avec les statuts de l’organisation et pour élire un bureau sans respecter les critères d’éligibilité prévus par le statut, tout cela pour protéger les auteurs de détournements qui devraient être poursuivis pour leur acte.
Ce comportement discrédite cette institution et crée un nouveau climat de méfiance.
Partant de cela, la CLTM considère nulle et non avenue cette élection kidnappée et attire l’attention de l’ITE et des autres partenaires sur les développements graves survenus à PCQVP, suite à cette machination orchestrée, étant entendu que le mandat du bureau sortant court encore.
Le 03 /07/2011

Anonyme a dit…

Ken
C'est un comportement criminel que de soutenir ces criminel.Parce qu'il y'a eu genocide.Je ne conteste pas .A qui la faute?
Pour moi c'est Taya et son régime,dont beaucoup de négros africains à qui on n'a jamais rien reproché(pourquoi?)...Moi j'ai combattu Taya..et je dit que l'absurdité raciale est malheureusement plus que partagée .Dans la conscience collective des maures les milliers parmi eux tués au Sénégal ne l'ont pas été par les sénégalais mais par leur compatriotes et sous leur vociférations . sans parler des assassinats de maures le long de la vallée et la volonté manifeste et la planification,pour les égorger jusqu'au dernier.Ce qui constitue un crime non moins important

A- a dit…

Tous ensemble nous devons créer une page Facebook déstinée unique à cette histoire d'enrolement. Chaque noirs de ce pays doit se sentir visé, concerné par ce probléme d'enrolement. Nous devons pas attendre aue le mal sois fait pour aprés demander réparation.

J'ai entendu un mission du parti UPR dire " C'est nous (ndrl dirigeants du PRDS jadis) qui avons donnés les CNI aux Touareg (Targi) et aux polisarios pour qu'ils votent pour Mawiya contre Ahmed Daddah. Aujourd'hui l'heure est venu de connaitre qui est Mauritanie et qui ne l'est pas. Cet enrolement va un peu dans ce sens." Voilà ce qu'il a dit, au cours d'une rencontre entre l'UPR et ses militants dans une moughataa de la wilaya du Brakna. Celui qui a dit ça son nom de famille est FALL.

Mais ce que tous les mauritaniens constatent c'est que jusqu'ici aucun touaregs aucun polisario ou saharaoui n'a fait l'objet de refus de s'incrire. Seul ceux qui n'ont jamais eu frauduleusement de CNI font l'objet de refus. A-

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Je ne signe plus A-, donc l'idiot peut signer A- à sa guise. C'est la rançon du succès ... La plupart de nos compatriotes sont comme ça: faux, débiles et mesquins.

Faux A-, à ton aise ya el verkh.

Anonyme a dit…

salam

Il a dit:

ma3ta vadhma we oum kseye we rahwaja.

En effet ma personne est la chose la plus insignifiante sur cette terre.

Tant que Dieu me prêtera vie, je me ferais toujours un plaisir de vous rappeler que ce pays c'est de la merde dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

KOULIBALY parti du FPI

Durant toutes ces années écoulées, plusieurs questions de nature aporétique m’ont taraudé l’esprit, afférentes à la présence du professeur Mamadou KOULIBALY, Professeur des universités, homme d’une si grande et magnifique intelligence maniant avec dextérité et férocité le scalpel de la critique, parmi un assemblage hétéroclite de gueux abonnés à la facilité, prédateurs devant l’Eternel de lucre, de luxe et de luxure prêts à anéantir toute velléité adverse, à détruire tout ce qui s’émeut dans un sens contraire, en harmonie avec le destin idéologique défini par la pensée unique du maître à penser ; qui plus est, d’un comique grotesque et démesuré, poussé jusqu’à l’absurde. Mais en ma qualité de professeur de philosophie dont le sens réflexif est en constante activité, j’ai fini par comprendre que cette greffe contre-nature consistant à apparier le vrai à l’ivraie, la pensée pensante au sens discursif sclérosé, inopérationnel ne pouvait prospérer ad vitam aeternam car transgressant de façon flagrante l’ordre normal des choses.

----------------------------------

Ould oumeir ente vem dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

DE LA DEMISSION DU PR. KOULIBALY DU FPI COMME INDICE DE NEANTISATION IRREVERSIBLE D’UNE IDEOLOGIE INFECTE

Vues ses nombreuses sorties particulièrement caustiques à l’endroit de sa formation politique quant aux dérives de toutes sortes qui, à dose homéopathique, s’installaient dans les habitudes et semblaient même, sans attiger, devenir des principes normatifs puisque le guide suprême déchu s’en targuait lui-même, en parlait avec jactance : « Avant, on avait rien (…) maintenant, on a un peu. Ceux qui parlent aujourd’hui, on fait pire que nous », cet homme certainement attaché aux valeurs de la droiture, de l’honnêteté et de la vérité, in petto, se sentait visiblement très mal. Ses écrits au vitriol, tançant ces pratiques indignes d’un parti se réclamant d’un socialisme révolutionnaire étaient, soumis au crible de l’examen critique et objectif, l’expression d’un ras-le-bol, d’un sentiment d’exaspération. Je me rappelle qu’en son temps, le Ministre de la culture et de la francophonie, en l’occurrence Monsieur Maurice BANDAMA, Monsieur Tiburce KOFFI et Monsieur Vénance KONAN, Directeur Général du Quotidien ’’Fraternité matin’’ lui avaient fait des adresses édifiantes et pertinentes lui demandant presqu’avec supplication de se départir en absolu de ces gens qui finiront, par la récurrence de leurs inconduites abjectes, par écorner son image de brillantissime professeur d’économie et d’intellectuel. A l’analyse, son obstination à rester au sein du parti frontiste, quoique excédé par les vilenies constatées ça et là, visait tout simplement à faire percevoir qu’il n’est pas de cette espèce exécrable de rats qui quittent le navire quand tout est au plus mal, de cet acabit de politiciens se livrant à des transhumances ignominieuses au gré des intérêts qui leur sont miroités. Egalement en sa qualité d’homme tenace ne cédant pas facilement au découragement, il a peut-être estimé que ses piques régulières, ses récriminations effrénées finiraient par avoir raison du pandémonium qui s’était ancré dans les manières de faire et de ramener ainsi les uns et les autres sur le droit chemin, à épouser les idéaux du socialisme vrai mettant l’accent sur l’intérêt collectif et la justice sociale et à s’engager résolument sur la voie de la démocratie. Mais comme on a coutume de le dire, les habitudes ont la peau dure et l’aggiornamento tant voulu et souhaité par le Professeur Mamadou KOULIBALY n’a pas eu lieu jusqu’à la cinglante déconvenue enregistrée lors de la dernière présidentielle qui a consacré le succès éclatant du candidat du RHDP SEM Alassane Dramane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

Anonyme a dit…

Croyant pour sûr que la déculottée vécue allait fouetter les orgueils et par voie de conséquence générer fatalement une reconversion mentale au sein de sa chapelle politique, la détermination à s’arcbouter sur la posture ancienne ne fait l’ombre d’aucun doute puisque le même amateurisme, les mêmes errements, les dénis de démocratie, la culture du mensonge et de la violence qui ont conduit au précipice sans fond dans lequel s’empêtre le FPI ont remis le couvert malgré les incessants appels au changement prônés par le Professeur KOULIBALY et ses hommes. Rien n’y fit. Et ce qui devait arriver arriva. Depuis quelques jours, le Professeur Mamadou KOULIBALY a officiellement largué ses anciennes amarres en portant sur les fonts baptismaux sa nouvelle formation politique : la LIDER (Liberté, démocratie pour la République). Et au journal ‘’Notre voie’’ de titrer le lendemain à sa une : ‘’Mamadou KOULIBALY abandonne GBAGBO et le FPI’’. Cela ne nous étonne guère car mettant sous le boisseau la déontologie régissant le métier de journaliste, ces pseudo-journalistes ayant du mal à digérer la chute de leur demi-dieu ont choisi de donner dans la désinformation, à servir à leurs séides de lecteurs des analyses d’une platitude déconcertante, parsemées de grossières affabulations. Je ne suis pas un dithyrambiste du Professeur KOULIBALY, encore moins un de ses irréductibles hagiographes, mais l’objectivité scientifique nous astreint à restituer la vérité sans la tarabiscoter de nos sentiments personnels et sans projection psychologique. Cet homme de conviction aura fait feu de tout bois pour sortir ce parti de l’étreinte de la déraison, de l’aventure, de la compromission. Toutefois, ses efforts dans ce méritoire sens sont restés sans fruits. A l’impossible, nul n’étant tenu, et réduit à la dernière extrémité, il a dû prendre ses responsabilités en jetant le manche après la cognée pour renaître dans un nouveau moule politique avec des hommes partageant la ligne idéologique qu’il s’est définie. Cela relève plutôt du réalisme, de la sagesse politique et non de la félonie comme semblent l’interpréter les illuminés de la chapelle frontiste.

Anonyme a dit…

Ce départ du Professeur KOULIBALY, homme de qualité et pièce maîtresse du parti selon les termes du Professeur Miaka OURETO, sonne définitivement le glas de cette formation politique moribonde, sans substrat véritable. Actuellement, aussi léger qu’une transparente vapeur, cet agrégat d’ânes bâtés abusivement appelé parti politique est promis à une disparition certaine. Le philosophe Grec ARISTOTE affirmait que tout être vivant renferme en lui, virtuellement, le principe du changement, c’est-à-dire du progrès. Cependant, au FPI, ce principe majeur semble ne revêtir aucun sens, l’obscurantisme, l’occultisme, les attitudes maladroites y étant les choses les mieux partagées. C’est donc ce refus de transmutation qualitative qui a sécrété ce désamour, ce divorce. Et la décision du Professeur KOULIBALY est à saluer à sa juste valeur. Il vient de démontrer par cet acte historique qu’il est un grand homme et désire rester un grand homme en se désamarrant de la fange, de la gadoue.
A la vérité, voici des gens qui n’ont rien tiré comme enseignement de leur débâcle. Voir la Côte d’Ivoire à genoux, complètement exsangue, tel est le vœu qu’ils nourrissent secrètement en eux. Ils usent de tous les stratagèmes, de tous moyens méphistophéliques pour parvenir à leur fin luciférienne. Je profite derechef de cette tribune pour lancer un appel solennel à Madame le Ministre Kandia CAMARA KAMISSOKO, chargé du portefeuille de l’Education Nationale.

Anonyme a dit…

Je suis moi-même professeur certifié de philosophie exerçant au lycée moderne 1 de Bondoukou. J’y vis au quotidien des faits qui m’intriguent, m’angoissent outre mesure. Je ne suis pas en train d’affabuler puisqu’il existe des témoins vivants à même d’attester les faits que je vais révéler. J’ai la ferme conviction que certains de nos collègues se réclamant du FPI et recrutés pour la plupart sur des bases partisanes, politiques parce qu’ayant été recommandés sur une liste politique dressée par Monsieur KOUAME SECRE Richard, Président du conseil général de Bondoukou, sont en train d’exécuter un mot d’ordre visant à saper les efforts fournis pour la marche vers la normalité. Absentéisme, non respect de la réglementation horaire (certains n’entrant en classe qu’à 7H30 MN ou à 8HOO pour des cours devant normalement démarrer à 7HOO pour en repartir 15 ou 20 MN après). Et lorsqu’ils sont en classe, au lieu d’effectuer le travail pour lequel ils sont rétribués, ils s’ingénient plutôt à gorger les apprenants d’informations mensongères de manière à les dresser contre l’autorité. Entre autres affabulations servies, ils s’emploient à faire croire aux élèves que l’UNESCO a déjà invalidé l’année en cours et qu’il ne sert à rien de venir à l’école ou encore, éructent des propos de ce genre : « Vous n’avez pas dit que c’est OUATTARA que vous voulez, vous allez voir ! Cette année, il n’y aura pas de repêchage aux examens. Ce Monsieur qui nous a été imposé par les occidentaux est là pour vous détruire. » Voici en substance, ce qui est servi dans les classes en lieu et place du savoir censé être dispensé. A notre niveau, nous organisons des contre-offensives pour déconstruire ces manœuvres inqualifiables qui ne visent qu’à saboter le travail titanesque entrepris par les uns et les autres pour remettre ce pays sur les rails. Sans exagérer, je crois bien que c’est ce même travail de sape qui est ourdi ailleurs avec la complicité active de certains de vos collaborateurs les plus proches qui se trouvent également être leurs responsables politiques. Etant dans une disposition d’esprit très négative, je parie fort que ces mêmes histrions s’illustreront encore tristement pendant les examens de fin d’année (BAC, CEPE, BEPC) dans le seul et unique dessein de jeter l’opprobre sur vous, Madame le Ministre et, par extension sur Monsieur le Président de la République à qui ils vouent une haine viscérale. Je ne saurai déterminer exactement ce qu’ils préparent dans leurs officines, mais je peux affirmer qu’ils mijotent quelque chose de pas du tout agréable. Alors, vigilance Madame le Ministre ! La qualité des ressources humaines est déterminante dans le progrès, la prospérité d’une nation. Et l’instance pourvoyeuse de ressources humaines est l’école. Œuvrons donc à son assainissement, son épanouissement en la désinfectant, la débarrassant des brebis galeuses ! Je ne suis pas un sycophante qui s’adonne à des dénonciations pour des motifs sordides, je gagne bien ma vie à travers cette noble fonction d’enseignant que j’exerce. Je ne suis pas non plus à la recherche d’un poste de nomination car, s’il est vrai que nous sommes des créatures de Dieu, je demeure également convaincu que l’individu humain, parce que pourvu d’intelligence et de volonté, reste une liberté auto-productrice au sens absolu du terme. C’est tout simplement dire que l’histoire de l’homme est sa propre œuvre et ne saurait relever d’un décret quelconque. Seulement j’ai mal de voir mon pays dans un tel état de délabrement par la faute d’individus sans foi ni loi pratiquant le mal avec une simplicité animale, comme un sport, en foulant aux pieds les instances normatives et intégratives. Il faut impérativement mettre un terme à cette délinquance politique, ce crime éducatif qui n’a que trop duré.

DIARRA CHEICKH OUMAR
Professeur certifié de philosophie
Doctorant en sciences politiques

Anonyme a dit…

Bien parlé Maatala.

----
salam

Il a dit:

ma3ta vadhma we oum kseye we rahwaja.

En effet ma personne est la chose la plus insignifiante sur cette terre.

Tant que Dieu me prêtera vie, je me ferais toujours un plaisir de vous rappeler que ce pays c'est de la merde dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Sur le blog du prof


Rififi à l'ambassade de Mauritanie

Le ministre des affaires étrangères battu par le chargé d’affaires.

Anonyme a dit…

Maata,

Tu sais tres bien que Ouedrago est un nom Burkinabe' mais cela ne signifie point que nous ne pouvons pas avoir des Ouedrago qui sont ne's et qui ont grandi en Mauritanie. Ils sont donc Mauritaniens! Nous pouvons egalement avoir des Ouedrago qui viennent et prennent la nationalite' Mauritanienne. EUX AUSSI DEVIENNENT DES CITOYENS MAURITANIENS!!!! Le fait de poser de petites questions pour se rassurer ne signifie point qu'on est raciste et/ou on tente d'exclure les autres. Je porte un nom de famille qui est connu comme etant...MALIEN! Je suis ne' et j'ai grandi en Mauritanie. Je suis devenu un citoyen Americain depuis plusieurs anne'es MAIS JUSQU'A' PRESENT LES AMIS MALIENS DISENT QUE JE SUIS UN MALIEN! Pour faire certaines choses aux USA, on me demande de presenter des documents qui demontrent que je suis un citoyen Americain. Je le fais sans aucun probleme et je ne blame pas la personne qui fait la demande d'etre raciste parce que je sais qu'elle ne l'est pas! JE RECONNAIS TOUT SIMPLEMENT QUE RARES SONT LES AMERICAINS QUI PORTENT MON NOM!

La vie est simple! Il ne faut pas la compliquer!!!!

Je suis le fils de KARDIDY et je viens de la republique de MOUKREYA!!!(rire)

Abdel Aziz est un Senegalais! Messaoud Ould Boulkher est un Malien! Moulay le premier ministre est un Malien! M'bare' est un Senegalais! Ahmed Ould Daddah est DANISH! Seule Tekeyber qui est une MAROCAINE est...MAURITANIENNE!!! (RIRE)!

LA MARMITE FAMILIALE EST VIDE!!! WOUHLOU VI CHI MOUHIM!!!!

QU'EST-CE LE PRESIDENT ABDEL AZIZ ATTEND POUR ENVOYER LE DIPLOMATE...BOXEUR NEGOCIER AVEC AQMI?

Anonyme a dit…

Messaoud Ould Boulkheïr est sûr à 100% qu'avec de nouvelles élections législatives, il n' a aucune chance de rester président de la chambre basse du parlement; encore moins de conserver son poste de député. Alors, il fait du report des élections son cheval de bataille.A-

A- a dit…

Faux A-, à ton aise ya el verkh.
lol!!! el verkh ela aslak ya li3bed saléte de négre pr moi tu ne que un sous hommes comme verkh li3bide ma3ta de merde likhra3!A-

Anonyme a dit…

la techteriyena il3abde ila we elasa ma3ahou ve ina ilabide injasoune we menaqidou.A-
dsl bebe ba j sai que tu comprand pas l'arabe.A- le réel.
le couisto iche dhahirlak?

ZENGA ZENGA a dit…

anonyme A- 16juillet2011 14h02.

Se souciant des intérêts supérieurs de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, et Messaoud Ould Boulkheir, Président de l’Assemblée Nationale et Président de l’APP, ne ménagent aucun effort pour que le « Dialogue » s’instaure entre le pouvoir et l’opposition ; convaincus de le voir déboucher sur un consensus indispensable à la sécurité, et à la stabilité politique et sociale du pays.

Les mauritaniens, dans leur écrasante majorité, fondent de grands espoirs dans les résultats que ce « Dialogue » aura produit pour favoriser l’amélioration de leurs conditions de vie.

Il est, par contre désormais, clair qu’à défaut de le saborder purement et simplement, Ahmed Ould Daddah n’envisage pas d’y engager son RFD. En effet,comme préalables au « Dialogue », il s’évertue, à :

? Multiplier des exigences qui, pour l’essentiel, sont déjà proposées comme thèmes à discuter ;

? Vouloir refaire l’histoire à travers la prolongation de négociations engagées dans le cadre des « Accords de Dakar », et closes depuis juin 2009.

Ahmed Ould Daddah n’a pas encore digéré l’élection présidentielle du 18 juillet 2009 qu’il a perdue à la régulière parce qu'il est, plus que jamais, un très mauvais perdant.

Il n’a toujours pas décodé le sort que les mauritaniens lui réservent alors, qu’ils l’ont fait dégringoler de la 2ème place en 2007, à la 3ème en 2009.

Ahmed Ould Daddah n’a pas non plus compris qu’en 2014, prochaine échéance présidentielle, ses troupes déjà clairsemées, et sa base qui se rétrécit comme peau de chagrin, le relégueront à disputer l’avant dernière place du 1er tour de l’élection avec les inévitables et obscurs candidats - figurants.

KOWRI FACHO a dit…

La composition de la nouvelle direction des Forces de libération africaines de Mauritanie.

Le Conseil National, après délibération, a approuvé le nouveau Bureau Exécutif National des Flam composé ainsi qu'il suit:

1- Président: Samba THIAM –( Amérique du nord)
2- Vice- Président, chargé de l'organisation, de la formation politique et idéologique
Ibrahima Mifo SOW ( Amérique du nord)
3- Secrétaire Général: Abdoulaye BA dit Yeené ( Canada )
4- Secretaire national chargé des relations extérieures: Mamadou Abdoul SOW ( Europe de l’Ouest )
5- Secrétaire national chargé de la communication et porte-parole: Kaaw Mouhamadou Touré ( Europe du Nord )
6- Secretaire national chargé des Finances et des affaires sociales: Ibrahima ATHIE (Amérique du nord)
7- Secrétaire national adjoint chargé des finances et des affaires sociales: Abdoulaye Malickel SY ( Amérique du nord )
8- Secrétaire national chargé de la jeunesse, de la culture et des droits humains: Mamadou Hadya WANE ( Sénégal )



Les membres du Comité permanent du Conseil National

1- Aboubakcry N´dongo- Coordinateur
2- Mamadou Sidy Bâ
3- Habsa Banor Sall
4- Idrissa Bâ dit Pathé
5- Abou Hamath Sall
6- Yakhya Thiam
7- Amadou Boubou Niang
8- Oumar Galo Ba dit Thierno Demba
9- Abou Thioyel Fall.



La lutte continue!

Anonyme a dit…

Le democratie version FLAM signifie aucune presence feminine au sein de la direction. Je remarque egalement une absence totale de l'element...MAURE!!! (Je suis entrain de rire)!!!

Ma fille Oumou, il faut convaincre le vieux de retourner AU PAYS. NOUS SOMMES PRETS A' LUI CONFIER LA MAIRIE D'ATAR! (rire)!!!!

YAAAA LO GOURMO, QU'EST-CE QUE VOUS FAITES POUR AIDER UN BEAU PERE QUI A PERDU LA TETE????

Allez les amis, mon professeur Sall Ibrahima est devenu modere', c'est la raison pour laquelle il n'est pas membre de la direction!!!!! (rire)
TOO MUCH TO DO ABOUT NOTHING!!!

COMME VOUS LE VOYEZ, C'EST BIEN LA DEMOCRATIE EN MARCHE!!! MESSAOUD ACCEPTE DE NE PLUS DIRIGER APP ET THIAM QUITTE LA DIRECTION DU FLAM!!!! Tekeyber vient de me dire que je me suis trompe'!!!!D'apres ses renseignements, Messaoud, Thiam, Ahmed Ould Daddah et tous les autres sont toujours ....CHEFS ET...PROPRIETAIRES DE LEURS PARTIS POLITIQUES RESPECTIFS!!!!

kowri flamiste a dit…

on dit en poulaar,un chien qui n'aboie pas ,sa queue sera pietinee.Donc c'est normal que les negros mauritaniens subissent ce que le gouvernement raciste de Abdel Aziz fait maintenant.Je crois qu'on doit passer a la vitesse superieure c'est a dire manifester et detruir les centres d'enrolement car il y'a une manque cruelle de concideration a l'egard des melanodermes du pays.

couli a dit…

Chers amis, il n’y a pire aveugle que celui qui ne veut voir. Il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre. Ces agents de recensement travaillent sur des ordres qui leurs sont clairement donnés par Aziz et son cousin qui supervise ces « tribunaux spéciaux ».

Il faut faire plaisir aux extrémistes arabes qui ont des méthodes pires que celles de la Sionie, comme ils l’ont démontré en tuant, déportant et humiliant des musulmans comme eux. En Israël au moins c’est une question entre Juifs et Musulmans. Ici c’est entre musulmans et « musulmans ». En humiliant, excluant et contraignant les négro-mauritaniens à douter de leur existence, cela permettra d’avoir le soutien des baathistes et nasséristes qui n’existent dans le monde arabe qu’en Mauritanie.

Il est paradoxal que ceux qui sont venus du Maroc il y a quelques années et dont les parents servaient de supplétifs aux colons français avant de s’enfuir pour s’installer dans la région de Louga au Sénégal, où nombre d’entre eux ont vu le jour, et ne revenir en Mauritanie qu’à partir de 1970, de décider de la Mauritanité de quelqu’un.

Mais tous ces négros et ces négresses qui s’étaient investis corps et âme en 2009 pour la reconnaissance de ce régime et l’élection de ce monsieur allant même jusqu’à mobiliser des marabouts pour lui, comme ils l’avaient fait pour TAYA, pour un poste à la Présidence ou dans une société, rendront compte.

Les indices qui nous ont menés à ces « tribunaux spéciaux » depuis deux ans sautent aux yeux :

- Fermeture de la frontière sud avec des passages obligés pour les populations locales après délivrance, suivant son bon vouloir par le hakem, d’un laisser passer ;

- Nomination chaque Jeudi exclusiment de maures en conseil des ministres : les rares négros nommés sont d’anciens suppôts zélés de l’ex-dictateur et qui sont prêt à vendre leur âme au diable pourvu qu’il leur en reste ;

- Déclaration sur l’arabité de la Mauritanie par la ministre de la culture et du pm et le degré de « pollution » de la culture arabe par la culture africaine alors que leurs enfants sont présentement scolarisés en Belgique et surtout en Angleterre pour leurs patrons Aziz. Ses enfants étaient scolarisés à Saint-Louis du Sénégal, avant le putsch, non loin de Louga, région d’origine du premier recensé sans problème par les « tribunaux spéciaux » ;

- Mise en place de nouvelles sociétés de gardiennages qui ne recrutent que les retraités de l’armée et qui remplaceront petit à petit tous ces jeunes négros qui se sont engagés dans ces sociétés fautes de pouvoir espérer être recrutés par l’Etat. Ce qui fait qu’aujourd’hui, on voit de vieux maures en tenu de « gardiens » entrain de somnoler ou de baver devant les portes ;

- Délivrance de permis de recherche d’or, de potassium et d’ammoniac à des vendeurs de voitures, pièces détachés arrivages de liksar et autres melfas, qui n’ont même pas des outils de jardinages ; ils revendront ces permis à prix d’or comme au zamaane « licence de pêche ».

Les enfants « recenseurs » accompagnés de gardes, policiers, gendarmes et sous-fifes négros comme au 6éme obéissent à des ordres.

Depuis que cette opération de dénie a débuté avez-vous entendu une seule fois un responsable de l’Etat, d’un parti politique ou un Imam de mosquée s’y prononcer ou dénoncer ? Il s’agit d’une campagne savamment orchestré par des personnes qui n’ont ni village, ni terre, ni puits, ni cimetière où leurs grands parents sont enterrés dans ce bled.

Au moindre problème ils se retrouveront tous au Maroc, leur pays d’origine dans les villas qu’ils achètent là bas depuis deux ans et les VRAIS MAURITANIENS resteront entre eux après de leurs dégâts .

Anonyme a dit…

Je ne signe plus A- depuis que le petit vaurien s' amuse a signer a ma place.

Anonyme a dit…

Anonyme du 16 juillet 21:31

Je suis entrain de rire!
YEKHOUYA, apres avoir traumatise' A- , KHALINI ANAKE! Pour moi, seule LA MAROCAINE TEKEYBER EST...MAURITANIENNE!

Ahmed Ould Daddah est DANISH!
Abdel Aziz est Senegalais mais AVEC SES BOMBARDEMENTS DES CAMPS AQMI, IL SERA BIENTOT GRAND ELEPHANT DE L'ORDRE NATIONAL DE LA FRANCE ET CITOYEN FRANCAIS!!!
Messaoud Ould Boulkher est Malien.
Moulay Ould Mohamed Laghdaf est Malien.
Tantie Turkia Dadah est Algerienne.
Tantie Mariem Dadah est Francaise!
Je tente toujours de savoir la nationalite' de ma copine Emel mint Daddah mais je sais qu'elle n'est pas Mauritanienne!(rire)
Gabriel Cimper ne peut pas etre un nom Mauritanien!
Felix Negri est un nom Aiounois!(rire)
Notre epouse prefere'e Fatma Mint Kory est a' 100% Mauritanienne. (rire!)
Mon ami Hadrami Ould Maham est Senegalais. (rire! HADRAMI,DO NOT SEND ME ANY EMAIL ABOUT ME BEING FOOLSIH FOR A MOMENT!)
Mohamed Haiba Ould Lemrabott est...Francais!
Mohamed lemine Ould Hadramy est Sahraoui!
Mohamed Ould Saleck dit Hamete' qui conseille le ministre de l'interieur est Malien! Jean Polo ne peut pas etre Aiounois! Bibi Ould Boilil et Mohamed chi sont Maliens! Mon ami et frere Mao Francois n'a rien a' voir avec Aioun! Il est Franco-Chinois!!! (rire)! Baba France est de la France!!!!
Anne Mamadou Demba est Aiounois!
Abdallahi Sao est Mauritanien!
Cheikh Sidi Taher Ould Boud Boud vient de la republique de Tichitt!
Ghazouani n'est pas un nom Mauritanien!
Haidallah est Sahraoui!
Moawiya Ould Sid'Ahmed Taya et Sidi Ould Cheikh Abdallahi are MADE IN MAURITANIA!
Les flamistes ne croient pas a' la Mauritanie. Je fais d'eux des Senegalais par...defaut!

CHI YILOUHE VI CHI! WOU KHROUJOU!!!

Allez les amis, WOUHLOU VI CHI MOUHIM!!!CES PETITES BATAILLES INTERMINABLES ET MESQUINES NE VOUS LAISSERONT PAS AVANCER!

Je ne sais pas a' propos des autres mais je sais que je n'ai besoin d'aucun document a' Aioun pour qu'on sache que je suis une naissance d'Aioun!!!!

YA ABDEL AZIZ, DONNEZ A LIKWAR TOUS LES DOCUMENTS DONT ILS ONT BESOIN!!!!! RECENSEZ TOUT LE MONDE! Je sais de quoi je parle parce que j'ai dirige' les operations de recensement dans la region de l'Assaba durant les anne'es 1980!!!
L'AMERIQUE QUI EST LA PREMIERE ET L'UNIQUE PUISSANCE DU MONDE, DONNE SA NATIONALITE' A' DES MILLIERS D'ETRANGERS VIVANTS AUX USA CHAQUE ANNE'E!!!IL Y A PLUSIEURS AVANTAGES DANS CE GESTE!!!

P.S.

Emel et Aicha Vall, vous me pardonnerez! LIKWEYRI FOYSSID WOU RASSOU M'DEGUEDEGUE!!!!

Anonyme a dit…

Salam

Courbaly a dit:

"Je ne sais pas a' propos des autres mais je sais que je n'ai besoin d'aucun document a' Aioun pour qu'on sache que je suis une naissance d'Aioun!!!!"

---------------------------

"HELLEILAK" Ya LHMAR

Si comme leilla aicha Ouadraoguo , tu tombes sur un refoulé à la recherche de son identité, il te dira que Coulibaly c'est du malien venant du fin fond du pays mossi ( les mangeurs d'enfants).

De vrais experts en histoire et en généalogie.

Pourtant tous ces ignares arrogants se revendiquent du Yemen voir de l'arabie séoudite( cela fait plus soft).

Ces cons pensent que la Mauritanie, ce vide sidéral peuplé de trous du culs, c'est ce qu'il y a de mieux sur terre.

Je n'ai pas constaté un retour de la Diaspora vers l'antichambre de l'enfer et de la bêtise.

Je connais des éternels optimistes naïfs qui sont partis en catimini et sont revenus du bled hagards comme des fugitifs. Ils ont décidés de ne plus prendre un avion qui survole la mauritanie.

A chacun ces illusions dit le fou

maatala

A- a dit…

Cette fixation sur le banal, l'épiderme au lieu d'explorer l'univers inhibe la lumière de l'âme et produit un corps hostile à son essence enfermé dans une lutte destructive qui l'isole davantage . le racisme se nourrit spirituellement de cette attitude inconsciente de mépris de soi qui conduit aux malheurs, à l'adversité et puis la violence pour aboutir à cette constante haine des autres par envie, jalousie en ésperant extirper cette insoutenable souffrance auto entretenue.

La fraternité, la justice et la citoyenneté ne se conçoivent pas dans l'adversité, être intellectuel, penseur ou militant de droit de l'homme exigent une conception de l'homme qui dépasse l'engagement partial pour une caractéristique humaine donnée chargée négativement par des résidus importés de certains cultures matérialistes totalement étrangères à la notre et antinomique avec l’essence de notre vraie sainte religion.A-

Bebe BA a dit…

Affaire de falsification: Le Parquet "protège" un proche à Aziz (documents)


http://www.fr.alakhbar.info/386-0-Affaire-de-falsification-Le-Parquet-protege-un-proche-a-Aziz-documents.html#.TiMHUZoKzss.facebook

Anonyme a dit…

Force est de constater que le Wiam a le vent en poupe. L’ensemble barons de l’ex PRDS, longtemps cagoulés, jettent le masque ou s’y préparent secrètement mais activement.

Disposant de réseaux expérimentés et efficaces, ainsi que de moyens financiers et opérationnels conséquents, ils surfent sur les défis que le pouvoir peine à relever dont, entre autres :

1. La mise au travail d’une administration de développement en lieu et place de celle qui, longtemps déliquescente, est désormais en stade de décomposition avancée, suite à la réduction drastique du train de vie de l’Etat, et de la gabegie induite ;

2. La mise en oeuvre d’une majorité digne de ce nom sachant que, les partis ne sont que des coquilles vides d’une part, et leurs parlementaires des chasseurs de primes pour la plupart d’autre part ; Mais tous incapables de mobiliser les nombreux soutiens et sympathisants qui ont porté Mohamed Ould Abdel Aziz à la Présidence de la République.

Il est clair que le Wiam se met en ordre de bataille pour une reconquête du pouvoir perdu le 03/08/2005. Son 1er objectif du Wiam est d’engranger le maximum de Conseillers municipaux, et de Députés pour le contrôle des principales villes du pays, et de l’Assemblée Nationale.

Le 2ème objectif sera de contraindre le Président de la République à une sorte de cohabitation où ce parti jouera les premiers rôles.

Une fois ces 2 étapes franchies, il lui sera loisible, d’installer une crise institutionnelle majeure pour pousser Mohamed Ould Abdel Aziz vers la sortie bien avant la fin de son mandat en cours.A-

Anonyme a dit…

Maata,

Le minimum est d'avoir l'honnetete' intellectuelle! Tu n'es pas honnete c'est la raison pour laquelle tu signes les noms des autres!

Anonyme a dit…

Maata,

Ouedrago est un nom burkinabe'!!!!
Coulibaly est un nom Malien, Ivoirien, Senegalais, Burkinabe et...Mauritanien.
Ould est Mauritanien!
Les flamistes ont de serieux problemes parce qu'ils ont une crise d'identite'! Nous les considerons comme etant des Mauritaniennes et des Mauritaniens mais EST-CE QU'EUX MEMES CROIENT A' L'EXISTENCE DE LA MAURITANIE? J'aimerais bien savoir pourquoi ILS LUTTENT pour avoir les documents d'un pays dont ILS VEULENT la disparition!!! Si vous regardez la liste de la nouvelle direction du FLAM, vous constaterez que presque tous les membres qui y figurent, ont la nationalite' de leurs pays d'accueille!

To make a long story short, YA ABDEL AZIZ, IL FAUT RECENSER TOUT LE MONDE!!! DONNEZ AUX LIKWAR TOUS LES DOCUMENTS DONT ILS ONT BESOIN!!!! TOO MUCH TO DO ABOUT NOTHING!!!!

Anonyme a dit…

Salam

Il a dit:

"Maata,

Le minimum est d'avoir l'honnetete' intellectuelle! Tu n'es pas honnete c'est la raison pour laquelle tu signes les noms des autres!

17 juillet 2011 18:20
----------------------------------

je ne signe jamais au nom des autres dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Recensement vs La lutte continue

Oh, les intouchables , les victimes et la fameuse communauté dite noire selon certains excités, pas les hommes de couleurs noires qui sont des hommes comme les autres peu importe la couleur qui est par essence neutre, sont partout pour ne semer que la zizanies et les rancœurs. Cette communauté très particulière et conjoncturelle au service de la fameuse lutte qui doit continuer et d’une propagande de mauvais gout soutenue par une lamentation maladive et pitoyable qui ne convînt personne hormis les adeptes de l’eternel lutte qui doit continuer et leurs alliés naturelles dans la grande entreprise raciste fondée sur des préjugés et des mensonges d’une prétendue inévitable lutte eternel et permanente entre leurs prétendues « races » et des couleurs qui déterminent le sort de l’humanité. Celle-ci est divisée selon la couleur qui détermine les alliances et les ennemis. Quel gâchis, pas très loin ni abstrait l’énergie de notre conscience et notre l’imagination bridés et réservés exclusivement à la coquille de notre peau pour tuer notre intelligence , pour se séparer sur cette base et pour s’entretuer pour des considérations oh combien futiles et tres terre à terre .

Cette virtuelle communauté spéciale où la couleur ne donne droit qu’aux locuteurs d’une partie des ses membres forcement non arabe. Les arabes sont considérés comme des colonisateurs oppresseurs, adversaire et mauvais par essence. Cependant, Les locuteurs des dialectes dérivés de l’arabe et répondant au critère du couleur brandit tels certains maures notamment les haratines seront par droit inclus dans l’effectif pour la cause mais doivent être exclus des avantages éventuels de l’aubaine que pourrait créer cette fameuse prétendue éternelle souffrance engendrée par cette fameuse inévitable terrible guerre des « races » sur fond de couleur.
Alors ne froisse ma susceptibilité et n’applique aucune règle ni procédure dans le recensement et fais attention car je fais partie de cette intouchable communauté et ça mes donne tous les droits y compris d’imposer mes caprices, mon insolence voire d’être foncièrement raciste et accuser les autres de l’être en invoquant la souffrance de ma fameuse virtuelle intouchable communauté par mépris de la seule couleur qui vaut la peine celle justement abstraite et universelle qui n’ab pas de couleur ni « race » ni ethnie, et qui s’appelle amour pour toute cette humanité indivisible et unique.

mouhamed

Anonyme a dit…

Le choix malveillant peu nationale et loin de toute rationalité ou responsabilité d'imposer de facto la langue française à un peuple raffiné pour mépriser sa culture et son identité et son ancrage civilisation a semé le désordre et la mésentente et mis en échec toute tentative de se libérer de cette culture coloniale dominante devenue désuète et nuisible. Cette situation a conduit à une confusion pour produire une génération des déracinés, malaisés, violents et stupides qui patauge dans les complexes et la pauvreté spirituelle. Cette génération perdue et déboussolée prétend que la promotion de la culture française en lieu et en place de sa propre culture lui garantirait une ouverture sur l’extérieur alors qu’elle l’enferme dans un horizon réduit à la France et son petit pré-carrée insignifiant . Ils veulent imposer cet petit horizon en régression à une population libre et authentique possédant un patrimoine culturel et civilisationnel suffisamment riche pour fonder un modèle influent au niveau international. Ainsi le choix stratégique permettant de maintenir l'identité du pays et de la culture est la langue de l'arabe et l'anglais comme un choix rationnel permettant de tirer le maximum dans les échanges avec le reste du monde, sans autre considération et en application du libre choix et du principe de la rationalité.
Et pour conclure je vous livre cet extrait de l’allocution du président français, Nicolas Sarkozy à l’université de Dakar Sénégal.
«
Ecoutez plutôt, jeunes d'Afrique, la grande voix du Président Senghor qui chercha toute sa vie à réconcilier les héritages et les cultures au croisement desquels les hasards et les tragédies de l'histoire avaient placé l'Afrique.
Il disait, lui l'enfant de Joal, qui avait été bercé par les rhapsodies des griots, il disait : « nous sommes des métis culturels, et si nous sentons en nègres, nous nous exprimons en français, parce que le français est une langue à vocation universelle, que notre message s'adresse aussi aux Français et aux autres hommes ».
Il disait aussi : « le français nous a fait don de ses mots abstraits -si rares dans nos langues maternelles. Chez nous les mots sont naturellement nimbés d'un halo de sève et de sang ; les mots du français eux rayonnent de mille feux, comme des diamants. Des fusées qui éclairent notre nuit ».
Ainsi parlait Léopold Senghor qui fait honneur à tout ce que l'humanité comprend d'intelligence. Ce grand poète et ce grand Africain voulait que l'Afrique se mit à parler à toute l'humanité et lui écrivait en français des poèmes pour tous les hommes. »

mouhamed

Anonyme a dit…

ceux qui manifestent pour obtenir illégalemen la nationalité ne sont pas des mauritaniens. d'ailleurs les négromauritaniens qui poddèdent aujourd'hui la nationalité sont tous les fils des tirailleurs sénégalais et doivent tous etre déportés chez eux car leurs ancêtres ont tué des mauritaniens aux cotés des français pour servir le plan de colonisation.A-

ZENGA ZENGA a dit…

En tant que mauritanien issu de la communaute beidane je declare toute ma solidarite avec tous les mauritaniens qu'ils soient blancs ou noires car nul n'a le droit de dechuer (tejrid) la nationalite qui coule dans le sang de notre grand peuple multiculturel et a cheval entre le monde arabe et l'afrique noire.
Les beidanes aimant la mauritanie doivent imperativement boycotter ce recensement xenophone et raciste en solidarite avec leurs compatriotes noires mauritaniens.
Les fonctionnaires de l'etat civil n'ont aucun respect pour la citoyenete des autres et les traites comme des moins que rien ce qui est honteux pour un pays qui prone l'egalite et la justice.
Nous devrions tous protester contre ces actes dignes de l'aparthied, du nazisme et du facisme.
Nous demandons solenellement aux representations diplomatiques occidentales et au secretaire general des nations unies d'etre aux cotes du peuples mauritaniens contre un regime totalitaire et autoritaire qui se donne le droit de denier les gens de leurs nationalites sans autre forme de proces sinon tous les mauritaniens se revolteront ou demanderont l'asile politique ailleurs.
La question qui se pose est pourquoi vouloir etre mauritanien si on ne l'est pas car quel avantage cela procure meme pour les vrais mauritaniens s'ils existent vu qu'on est tous des nomades et que la mauritanie n'est pas un paradis et meme pas un pays.
A bon entendeur salut

ZENGA ZENGA a dit…

anonyme a dit.
Maata,

Le minimum est d'avoir l'honnetete' intellectuelle! Tu n'es pas honnete c'est la raison pour laquelle tu signes les noms des autres!
J PENSE QUE TU AS DEMASQUER LAUTEUR DE CETTE ZIZANIE DE CES DERNIERS JOURS. LE FAUSSAIRE DE A- ET MAATA

Anonyme a dit…

Enfin fini les vacances de Maata..
Bon retour au Mac Do, ce Blog sans Maata c'est du Thé sans Naana.
Sinon A- une andouille a réussi apparament a te destabilisé, t'inquiète continu à écrire car tous les fidèles de ce blog connaissent ton style....c'est le prix a payé pour la liberté d'expression.
Les services de renseignement (plûtot les jassous) interviennent pour semer la zizanie c'est le cas du faux A-
Courage et ne laisse pas le Faux A- savourer ce qu'il considère comme une victoire

Anonyme a dit…

Le faux A- qui a signé le 17 juillet 2011 15:10 est Tiris 1. Il suffit de copier une partie de son texte, le coller dans un moteur de recherche et il te donne l'origine.

C'est d'un billet publié dans Cridem aussi, signé de tiris 1, un de nos zamis qui signe souvent ici sous un autre pseudonyme. Maatala ne s'est pas trompé sur le bâtard depuis le début ...

Next: on va chercher son IP. KBG m'a fait le même coup presque pareil une fois ....

http://ns210918.ovh.net/imprimable.php?article=50471

Anonyme a dit…

L’extrémisme c’est :

Imposer la langue des colonisateurs sur un peuple possédant une civilisation riche et universelle qui a contribué au développement humain ;

Imposer une langue étrangère sur deux tiers de la population d’un pays ;

Utiliser une langue étrangère dans l’administration d’un pays pour satisfaire une minorité ;

Pour vos informations :

L’arabe est l’une des six langues importantes dans la planète ;

La Mauritanie est une exception dans l’Afrique de l’ouest car ce le seul pays qui parle une langue universelle donc il na pas tout simplement besoin de chercher une langue étrangère ;

La France n’est plus la France le Français est un déclin et l’avenir est pour l’Anglais ou le Mandarin.A-

Anonyme a dit…

Attention, attention, attention danger à la maison, ce recensement raciste et exclusionniste du président Aziz risque d'allumer le feu dans la maison.

tout le monde sait ce que le concept de l'ivoirité a créer dont je ne dire pas d'avange la suite est connu de tous. ce concept de la Mauritanité dont les agent de recensement incompétent, ségrégationniste.

Aziz lui même est complice de recensement que cela ne soit de secret pour personne. tout ce que j'ai à dire sa ne passera pas nous sommes prêts à tout prix.

Anonyme a dit…

Au moins le mérite de Taya c’était d’être on ne peut plus sincère que Aziz, c'est-à-dire à la face de tout le monde et en piétinant les droits fondamentaux de la personne humaine, il a mis sa propre population ‘’derrière le fleuve’’.

Aziz par des manœuvres sournoises veut arriver aux mêmes résultats, en plus grave : c'est-à-dire en créant une population d’apatride laissée à elle-même comme dans tous les pays arabes du Golfe.

Non mon général président vous êtes encore à l’été 2010, réveillez – vous,l'hiver puis le printemps arabe ont fait éclore des fleures qui ont disséminé leur pollens partout dans le monde, et personne ne sera dupe. Vous êtes en train de singer et c’est dangereux pour vous-même d’abord. Cette population brimée ne se laissera jamais faire, du moins pas comme avant.A+

A- a dit…

ce qui se passe aujourd’hui n'est pas un recensement, c'est une épuration ethnique un point barre.

La société civil les intellectuelles, certains partis politique alerte le président Aziz et son gouvernement de fait, mais ils continuent de faire la sourd d'oreille. la goutte d'eau débordera la vase bientôt.

bon entendeur salut.A-

Anonyme a dit…

Ce n'est pas A- qui signe. Il ne signe plus.

Anonyme a dit…

Je vois ces derniers jours les tunisiens et les égyptiens perdrent petit à petit leurs révolutions.


==

Affrontements entre jeunes et forces de l’ordre à Tunis
Créé le 2011-07-18 06:20
Par RFI


Depuis vendredi la Tunisie est confrontée à des manifestations de petits groupes de jeunes qui débordent à chaque fois en affrontements avec la police. Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juillet 2011, ces heurts ont fait six blessés dont deux graves parmi les forces de l'ordre. Pour le ministère de l'Intérieur, ces violences qui continuaient dimanche dans le centre de Tunis sont le fait d'extrémistes notamment religieux.

Dans les ruelles étroites de la Kasbah, au centre de Tunis, dimanche soir des dizaines de jeunes ont encore jeté des pierres, des bouteilles de verre sur les forces anti-émeutes. A pied, en moto, la police a lancé la charge plusieurs fois. Arrêtant très violemment de très jeunes émeutiers.

Certains protestaient contre l'attitude de cette police au même endroit deux jours avant. A coup de matraque de gaz lacrymogènes quelques manifestants comme Walid étudiant à Tunis avaient été dispersés sans ménagement vendredi. Ils demandaient sous les fenêtres du Premier ministre une accélération de la transition démocratique.

« Les jeunes ils sont venus ici pour manifester parce qu'ils voient qu’il n’y a aucun changement qui s’opère. On nous matraque, on nous insulte. Ce sont les mêmes pratiques qu’avant, c’est même pire. Ca veut dire que le gouvernement a des choses à cacher et ce n’est pas normal ».

Walid refuse l'étiquette d'extrême gauche ou d'islamiste. Mais la veille dans le quartier populaire d'Intilaka à Tunis, des dizaines de jeunes comme lui avaient déjà affronté la police faisant six blessés et brûlant des commissariats.

« Ils ont dit Allah akbar », confie un habitant pour qui, comme pour beaucoup d'autres, les islamistes sont derrière ces violences. « Cinq ou six extrémistes ont appelé les jeunes du quartier pour manifester. C’est une vengeance. Vendredi, il y avait une manifestation à la Kasbah et la police est entrée dans une mosquée pour les pourchasser et ça les a fâchés ».

Le ministère de l'Intérieur évoque lui aussi des extrémistes religieux accompagnés de délinquants. Selon les autorités ils chercheraient à faire capoter les élections du 23 octobre prochain.

Anonyme a dit…

A lire chez le prof.

Le danger du verbe « limoger » pour la nation:


Lettre d’un ministre des affaires étrangères, de son état, qui a reçu des coups sur la tête à son président qui a fait des coups à la tête de l’Etat.

http://haut-et-fort.blogspot.com

Anonyme a dit…

Déclaration très grave pour Kadafi.
===

La Libye responsable de l'attentat contre le DC10 d'UTA en 1989
le 18.07.11 | 09h40

La Libye est responsable de l'attentat contre un avion de la compagnie...

La Libye est responsable de l'attentat contre un avion de la compagnie française UTA en 1989, affirme un ancien ministre libyen des Affaires étrangères qui a fait défection, Abdel Rahmane Chalgham, dans une interview publiée lundi par le quotidien Al-Hayat.
ImprimerPDF Envoyer à un ami Partager La Libye est responsable de l'attentat contre un avion de la compagnie française UTA en 1989, affirme un ancien ministre libyen des Affaires étrangères qui a fait défection, Abdel Rahmane Chalgham, dans une interview publiée lundi par le quotidien Al-Hayat.
"Les services de renseignement libyens ont fait exploser l'avion. Ils pensaient qu'un des dirigeants de l'opposition, Mohammad al-Megrief, se trouvait à bord, mais il s'est avéré qu'il n'était pas dans l'avion", a assuré M. Chalgham au journal panarabe.
Le 19 septembre 1989, un DC10 d'UTA, effectuant la liaison Brazzaville-Paris via N'Djamena, s'était écrasé au Niger, provoquant la mort des 170 passagers et membres de l'équipage, dont 54 Français.
En 2009, un tribunal français avait condamné à perpétuité par contumace six agents libyens accusés d'être les auteurs de l'attentat, mais la Libye n'a jamais admis sa responsabilité dans cette affaire.
Tripoli a cependant accepté en 2004 de verser 170 millions de dollars, à titre de compensations, aux familles des victimes. La Libye a également payé une somme d'argent aux familles des victimes de l'attentat contre un avion de la Pan Am au-dessus de la ville écossaise de Lockerbie qui avait fait 270 morts en 1988.
Selon M. Chalgham, "l'opération Lockerbie était plus complexe (...) le rôle d'Etats et d'organisations a été évoqué, et les services libyens y étaient impliqués, mais je crois que ce n'était pas une opération purement libyenne".
En février dernier, un ancien responsable du groupe palestinien radical d'Abou Nidal avait affirmé que les attentats contre les avions de la Pan Am et d'UTA avaient été commis "conjointement" par cette organisation et la Libye, et précisé que les explosifs avaient été fabriqués au Liban.
"Selon mes conclusions, Lockerbie était une sorte de vengeance pour le raid sur Bab al-Azizia", a ajouté M. Chalgham, ancien ministre des Affaires étrangères, qui a fait défection en mars lorsqu'il était le représentant de son pays à l'ONU.
La résidence du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à Bab al-Azizia avait été visée par l'aviation américaine en avril 1986, en réponse à un attentat contre la discothèque La Belle de Berlin Ouest, qui avait provoqué la mort de deux Américains et avait été imputé à la Libye.
D'après M. Chalgham, "l'attentat contre la discothèque La Belle a été perpétré par Saïd Rachid, un ingénieur électronicien faisant partie des services (secrets) libyens".
L'ancien ministre a par ailleurs évoqué les relations orageuses entre le colonel Kadhafi et un grand nombre d'autres dirigeants arabes, affirmant qu'il avait "voulu assassiner" le roi Abdallah d'Arabie saoudite quand celui-ci était encore prince héritier et qu'il rêvait de "diviser l'Arabie saoudite".
"Il était jaloux de l'Arabie saoudite et considérait qu'elle faisait obstacle à sa politique et à ses ambitions", a-t-il ajouté.


AFP

LE FAUX A- a dit…

Bebe Ba,

Je ne signe plus A-, donc l'idiot peut signer A- à sa guise. C'est la rançon du succès ... La plupart de nos compatriotes sont comme ça: faux, débiles et mesquins.

Faux A-, à ton aise ya el verkh.

14 juillet 2011 22:03
Ce n'est pas A- qui signe. Il ne signe plus.

18 juillet 2011 12:26
INTE ITCHIFE YE LE VRAIS A- C TOI LE A- REEL EYWE VADHMA! allez recupere ton A- et arrete de pleure (rire)!!!!

ps j peux signee le faux A- ou pas toi le vrais A-?
MANAK VIHA.

LE FAUX A- a dit…

Apres avoir pillé le ministere de la santé et avec la reconnaissance de son beau frere devant le parlement voila que le president des pauvres ou plutot des BATTACHAS comme l'appelle Mint Mogueyanomme le voyou Cheikh ould Horma a la tete de l'une des plus grande entreprises de l'etat pour le remercier pour tout le vol qu'il a fait au profit du beau pere de aziz
Ahmed ould Khatri et Ould Dadda sevissent à Dar ennaim pour quelques maudites centaines de millions, alors que ce marocain et faux medecins a pillé pas moins de sept milliard
Ou est la justice, qui crit aujourdhui en mauritanie a ce mensonge de lutte contre la gabegie
L'histoire de ce pays prouvera que des crimes immenses continuent a etre commis a l'encontre de ce pauvre peuple par ce mecano raté et sa bande de voyou
Ils payeront tres cher incha Allah et rira bien qui rira le dernier.

LE FAUX A-

ZENGA ZENGA a dit…

LES IMAMES DE NOS MOSQUES PRENNENT LE TRAIN EN MARCHE....CERTAINS PARMIS EUX DEPUIS QUE LES DIRIGEANTS DE LA MAURITANIE NOUVELLE ONT DECIDE DE LEURS ACCORDES DES SALAIRES DE 50.000. UM DE SALAIRES PAR MOIS NE FOND PLUS QUE LES LOUANGES DE NOTRE PRESIDENT.....TOUS LES VENDREDIS AU COURS DES PRECHES CERTAINS NE NOUS PARLENT QUE DE LA POLITIQUE ET PRIENT POUR TOUUUUILE LEAAMOUR AZIZ...QUE DIEU LUI DONNE UNE LONGUE VIE....JE ME DEMANDE PERSONNELLEMENT SI LEURS LEURS SALAIRES ETAIENT DE 2 000 000. COMME NOS MINISTRES OU DE 700 000 COMME NOS DEPUTES QU ALLAIENT T ILS DIRE U COURS DES PRECHES TOUT LES VENDREDIS....J AI DECIDE DE PRIER CHAQUE VENDREDI DANS LES DIFFERENTES MOSQUES DE LA CAPITALE, AVEC BIEN ENTENDU UNE LIASSE DE DE 200 OOO EN POCHE ET DE JETTER LES BILLETS UN A UN A CHAQUE FOIS QUE L UN DE NOS IMAMES SAFAGUE COMMENCE A FAIRE LES LOUANGES DU PRESIDENT AU COURS DU PRECHE SCEANCE TENANTE...COMME ONT FESAIT A L ACCOUTUME AU COURS DES CEREMONIE DE MARIAGE...LIMAM SE SOUVIENDRA DE CETTE SCENE TOUT LE RESTE DE SA VIE...ET LA SOMME QUI A VOISINE QUELQUE 4 MOIS DE SALAIRES VA T IL L EMPOCHER...HONTE AUX SAFAGAS, AUX COURTISANTS...AUX TRAFIQUANTS D INFLUANCES.
zenga zenga
beyte beyte
dar dar
chibr chibr.

Anonyme a dit…

anonyme a dit.
Maata,

Le minimum est d'avoir l'honnetete' intellectuelle! Tu n'es pas honnete c'est la raison pour laquelle tu signes les noms des autres!
J PENSE QUE TU AS DEMASQUER LAUTEUR DE CETTE ZIZANIE DE CES DERNIERS JOURS. LE FAUSSAIRE
DE A- ET MAATA.
et alors dit le fou
maatala

Anonyme a dit…

Les faux culs, on connaît et tu en es le summum. Le A-, tu peux te le mettre là où je pense. Je t'aurai par le peau des fesses.

===
Il a dit:

Bebe Ba,

Je ne signe plus A-, donc l'idiot peut signer A- à sa guise. C'est la rançon du succès ... La plupart de nos compatriotes sont comme ça: faux, débiles et mesquins.

Faux A-, à ton aise ya el verkh.

14 juillet 2011 22:03
Ce n'est pas A- qui signe. Il ne signe plus.

18 juillet 2011 12:26
INTE ITCHIFE YE LE VRAIS A- C TOI LE A- REEL EYWE VADHMA! allez recupere ton A- et arrete de pleure (rire)!!!!

ps j peux signee le faux A- ou pas toi le vrais A-?
MANAK VIHA.

18 juillet 2011 14:24

le faux A- a dit…

dans le cul de ta pute de mere oui.espece de petit rat d'egouts.tu e vraiment minable fils de lihwebira de sida.

Les faux culs, on connaît et tu en es le summum. Le A-, tu peux te le mettre là où je pense. Je t'aurai par le peau des fesses.

===
Il a dit:

Bebe Ba,

Je ne signe plus A-, donc l'idiot peut signer A- à sa guise. C'est la rançon du succès ... La plupart de nos compatriotes sont comme ça: faux, débiles et mesquins.

Faux A-, à ton aise ya el verkh.

14 juillet 2011 22:03
Ce n'est pas A- qui signe. Il ne signe plus.

18 juillet 2011 12:26
INTE ITCHIFE YE LE VRAIS A- C TOI LE A- REEL EYWE VADHMA! allez recupere ton A- et arrete de pleure (rire)!!!!

ps j peux signee le faux A- ou pas toi le vrais A-?
MANAK VIHA.

18 juillet 2011 14:24

19 juillet 2011 15:01

Anonyme a dit…

Que pasa avec le grand frère du nord. Pourquoi ferment-ils boutique pour qque 60 milliards de centimes? Anguille sous roche, je pense.

Je peux signer A-, si le petit âne cesse de m'emmerder.

====

Sonatrach vend ses biens en Mauritanie
mardi 19 juillet 2011/ 09:37

Selon le journal algérien Echourouk, le Groupe Sonatrach va mettra en vente à partir de mercredi prochain 90 locaux commerciaux au port de Nouakchott la capitale de la Mauritanie, une station d’essence d’une capacité de 36 000 litres et un terrain de 1 800 m².

Il s’agit de bien appartenant à une filiale de la société Naftec, spécialisée dans le transport et la distribution des produits pétroliers.

Sonatrach détenait auparavant 51 % de la filiale mauritanienne de Naftec, l’État mauritanien détenait 34 % alors que deux hommes d’affaires mauritaniens en détiennent 15 %.

Selon Echourouk, Naftec a réalisé des bénéficies durant les 10 premières années avant d’entamer une chute à partir de 2005 en raison, affirme-t-il, « du non-paiement par le gouvernement mauritanien de ses créances à Naftec qui sont évaluées à 60 milliards de centimes ».

Source : maghrebemergent

Anonyme a dit…

Garde ton calme. Je t'aurai.

===
Faux A-, le faux cul a dit:


dans le cul de ta pute de mere oui.espece de petit rat d'egouts.tu e vraiment minable fils de lihwebira de sida.

-A- a dit…

afrique : une ancienne tribu berbere de l'actuelle tunis autrefois appelé ifkikiya;
noir comme rouge blanc gris ; simple couleur en principe neutre;

L'ira flere halo-flam , certains ONGs et certains partis communautaristes fortement biaisés et militantes cherchent en apparance par tous les moyens à developper des théories elaborées et savantes pour expliquer et trouver des solutions humaines et equitables aux inegalités parmi les humains.

Aprés des decennies de reflexions, de reunions et forums avec le concour de la diaspora et toutes les bonnes volontés de partis politiques et des organisations etrangeres et internationales, ils suggerent de explorer et pousser la recherche epidermique sur le sens de la manifique et interresante piste de la couleur du peau.

la pertinence de la couleur de la peau. elle semble etre determinante dans l'identification d'un etre humain et serait decisive dans l'explication du comportement humain en general et des rapports sociaux en particulier. La suite serait de fructifier cette these pour nous proposer un ancien nouveau decoupage communautaire et ethnique basé sur le facies pour alimenter la sigmatisation à travers une pretenue naturelle animosité entre l'homme identifié comme blanc et l'homme identifié comme noir.

Ainsi l'hétéroclite concept de negro-haratine est née. Le groupe d'interet commun est composé par une partie hétérogene dite negro-africain ou plus precisement nigero-congolais avec ses langues nationales et une autre partie completement exogene à la premiere qui serait composés par des maures essentiellement noirs ou haratines sans qu'on puisse savoir dans cette perspective quelle sepecificité culturelle et linguistique serait imposée aux haratines pour rester fidele au pricipe de la negro-africanité.

auront-ils dans ce pretenu groupe, si vous reussissez à oter au maure noir - haratine - leur essence et leur quintesse appellez comme vous voulez et selon votre imaginaire et demagogique lutte sous le poids d'une terrible lamentation et des complexes comme modele de pensée que tu alimente par tes gesticulations insensées.

le groupe serait negro-negro, et pour haratine le role serait de contempler et brandir cette couleur demagagique en restant des chiffres à manipuler sans voix et sans foi et sans essence pour alimenter le deni du raffinement de la dimension humaine.

j'aimerais quelle langue et culture specifique "noire" seront proposé aux haratines au sein du groupe negro-demagogie.

Par quelle malediction un peuple peut-il etre stigmatisé à tel point d'etre reduit ou designé par sa couleur de peau, pourquoi denudé et deconsideré tout une multitude des peuples complexes et raffinés qui n'ont rien avoir entre eux sauf ce que deux peuples de n'importe quelle civilisation, et culture peuvent avoir.

etre negre c'est quoi au juste pour etre un element essentiel permettant d'additionner deux etres humains ou primer dans les elements composant la quintessence d'un homme, seule l'insignifience et le mepris de soi-disant negres permet cette négation.

-A-

-A- a dit…

Garde ton calme. Je t'aurai.
vadhma!(rire) dans le cul de ta pute de mere au fond avc le caca au bout.
-A-

-A- a dit…

vous ne vous rendez pas compte vers quoi nous achemine ce pouvoir. L’esprit et la notion du service public disparait sous les coups de boutoir de ce régime …disons militaire.

Verrouillage du budget de l’état qui est mis en place par tranche avec l’ouverture du RACHAD ; ce n’est grave si à la fin de l’année on se retrouve avec l’ensemble de sa prévision budgétaire votée par le parlement, mais malheureusement nous avons un président ministre des finances qui peut oublier et te soustraire une partie de ta prévision budgétaire. C’est pourquoi nous voyons des administrations qui ne peuvent même pas fonctionner.

Absence de toute concertation et de processus de prise de décision (au sein de l’administration, mais aussi au sein de la majorité et encore entre l’opposition et le pouvoir).

Installation d’un climat de rupture de l’unité nationale (enrôlement à vocation d’état civil, déclaration du premier ministre et de sa ministre de la culture relatif à l’arabe et aux langues négro-africaines qui sont restées au travers de la gorge de la Mauritanie, mutisme et silence complet du chef de l’état sur cette question.

La réaction désordonnée et décousue des autorités aux ONG des droits de l’homme sur les dénonciations des pratiques d’esclavage et le souhait par elles de célébrer la fête de l’indépendance à INAL.

L’autorisation de port d’armes (et de guerre) à une frange de la population à travers de soi-disant jeu de tir à la cible présidé en grandes pompes par le Président de la République.

Suivez mon regard et complétez la piste d’atterrissage. Que DIEU nous préserve et maudisse celui qui réveille la FITNA.
-A-

Anonyme a dit…

bien dit -A-:
réveillez vous, vous êtes encore en RIM. Rien n'a changé à part la tribu qui tire les ficelle. Regardez autour de vous pour vous en convaincre.

Pourquoi Bouamatou n'est-il jamais inquété pas la justice comme les autes hommes d'agffaires? J'ai du mal à croire qu'il est plus propre que les autres.

Regardez la CNAM, l'Agence d'enrolement etc etc etc... C'est évident que la gabégie continue et de plus belle.

kowri a dit…

- Les FLAM soutiennent totalement les forces patriotiques et démocratiques de l´intérieur dans leur résistance courageuse et acharnée face à l´arbitraire, et invitent la Diaspora à relayer le mouvement de protestation interne,



- Elles attirent l’attention de l´opinion nationale et internationale sur les risques de déstabilisation du pays et de la sous-région si le régime persistait dans sa politique de discrimination raciale et sa posture dictatoriale.



La lutte continue!

-A- a dit…

la vrais A- ihchimte espece de petite rat d'egouts enculez de zamile.

-A- a dit…

je comprend pas pourquoi un vrai mauritanien pere et mere, grand pere et grands mere ayant peur de se recenser, tout le monde sait que des sahraoui, des toareug et des africains ont pu acheter, oui acheter des papiers mauritaniens,

ce recensement voulait connaitre ceux qui ont droit a la nationalite, sachant que la mauritanie est un pays pauvre, qui ne donne aucun salaire aux chomeurs et que les etrangers sont mieux traites et gagnent plus que les citoyens, et que rien ne pousse a avoir sa nationalite.
-A-

Bebe BA a dit…

Et Tout le monde sait aussi que les touareg et les saharaoui ne sont pas africains, lol

-A- a dit:
je comprend pas pourquoi un vrai mauritanien pere et mere, grand pere et grands mere ayant peur de se recenser, tout le monde sait que des sahraoui, des toareug et des africains ont pu acheter, oui acheter des papiers mauritaniens,

ce recensement voulait connaitre ceux qui ont droit a la nationalite, sachant que la mauritanie est un pays pauvre, qui ne donne aucun salaire aux chomeurs et que les etrangers sont mieux traites et gagnent plus que les citoyens, et que rien ne pousse a avoir sa nationalite.
-A-

Anonyme a dit…

-A- n ' est pas A-. Dans tous les cas, je ne signe plus. Merci pour les insultes, cher -A-. Je t' aurai

Anonyme a dit…

-A- el verkh,

Pourquoi tu ne te choisis pas un pseudo correct pour faire passer tes messages, au lieu de jouer au zouave et de signer A- ou un autre pseudo?

Pour ta gouverne, ma mere n' est plus de ce monde. Il faut respecter les morts. Tu as appris a hacker depuis quand? Toujours le meme et tu ne changeras jamais.

Anonyme a dit…

Bebe Ba,

Depuis quand les touaregs et les sahraouis ne sont pas africains? Ne suis pas cet encule de -A-. C' est un ancien d' ici qui avait disparu et qui revient perturber canalh.

Anonyme a dit…

Ce -A- sonne comme une pedale. Est-ce notre pedalo en chef qui revient?

Anonyme a dit…

Ressemble à du KBG

===
Il a dt:

la vrais A- ihchimte espece de petite rat d'egouts enculez de zamile.

Anonyme a dit…

sALAM

Mes zamis

Un peu de calme et de sérénité ne pourra que nous faire du bien.

Maatala (toujours en vacances)

-A- a dit…

Ressemble à du KBG

===
Il a dt:

la vrais A- ihchimte espece de petite rat d'egouts enculez de zamile.
=====
imseykine le pédophile KGB c un sous hommes de négre comme vs ts e ca place e au ténebre de jehanama comme les putes maata et A- salete de sous merde.

-A-

-A- a dit…

-A- el verkh,

Pourquoi tu ne te choisis pas un pseudo correct pour faire passer tes messages, au lieu de jouer au zouave et de signer A- ou un autre pseudo?

Pour ta gouverne, ma mere n' est plus de ce monde. Il faut respecter les morts. Tu as appris a hacker depuis quand? Toujours le meme et tu ne changeras jamais.

========
au ténébre de l'enfer comme tt les putes! tu vas la rejoindre goordigeune toi(A-) e maata + KBG le pedophile ts ila jehanama. inchalla.

-A-

-A- a dit…

L’histoire à prouvé pour tous le monde que personne ne peut exclure un Mauritanien de son pays, dans le contexte actuel caractérisé par des mutations, des bouleversements, et des changements dans le monde fragilisent les pouvoirs en place ce qui a encouragé malheureusement des intellectuels négro-africains pour mener une campagne sans précédent contre cet enrôlement, et pour soulever des questions épineuses concernant l’unité nationale, le site Cridem en témoigne.

Personne ne peut être contre l’égalité des chances de tous les mauritaniens, mais seulement les Mauritaniens, Si cet enrôlement vise l’assainissement du fichier de l’état civil ont doit tous l’encourager car on sait que le fichier actuel est plein des virus :

- Des subsahariens (Sénégalais, Maliens..etc.) ont profité surtout de la complicité de quelques négro-africains et de l’anarchie dominante dans notre pays et possèdent des documents d’état civile

- Des sahraouis et nigériens et Maliens de AZawad ont profité surtout également avec la complicité de quelques maures pour obtenir des documents le cas des mercenaires de Kadhafi capturés par les révolutionnaires illustre cet exemple.

Il faut que chaque Mauritanien facilite cette opération si elle vise cet objectif, mais s’il s’avère qu’elle est montée contre nos compatriotes négro-africains tout le monde doit être contre.

Donner le temps au temps pour bien juger cette opération et écouter les plaintes de la vallée et cesser d’écouter les plaintes de la diaspora au nom de la vallée.

a bas les flamistes et l'ira de biram le petie 3beyd traitre.

-A-

Anonyme a dit…

-A- le petit raciste.

Nous avons eu des informations crédibles sur le déroulement de l’actuel recensement, selon lesquelles dans les formulaires officiels « questionnaires », il n’est mentionné ni spécifié les questions suivantes : « êtes-vous arabe blanc, arabe noir, halpular, peulh, soninké, wolof ou bambara. Parlez-vous hassanya ou l’arabe littéraire ? Justifiez votre Mauritanité par un acte de naissance de vos parents etc…?». Ces témoignages d’hommes et femmes dignes de confiance à l’unanimité ont tous convergés dans ce sens là. Ce qui est décrié surtout, c’est l’excès de zèle dans le chauvinisme des personnes qui sont chargées d’accomplir cette mission avec la complicité au plus haut sommet de l’état. Le recensement actuel a pour but de créer un fichier électoral en faveur du général Mohamed Ould Abdel Aziz. Le pouvoir est en phase de faire le recensement de ces électeurs potentiels. On dit que celui qui n’est pas recensé ne pourra voter dans les futures élections. Il semble même que la modification de la constitution qui limite à deux mandats successivement du président en exercice par referendum est en réflexion par les barons du parti au pouvoir dans les placards secrets pour maintenir le général Aziz à la tête du pays une fois le fichier électoral sera calibré et opérationnel. Les maîtres d’esclaves s’activent avec la complicité de certains hommes politique et cadres haratine pour l’arabisation de la communauté haratine en vue de gonfler la population arabo-berbère.

kowri a dit…

On pensait, après le départ de Maouwiya Ould Sid Ahmed Taya, voir s’ouvrir une phase de réconciliation nationale. Voilà, encore, qu’un recensement fait resurgir les anciens démons.

La question qui mérite d’être posée est pourquoi la persistance de cette attitude du pouvoir mauritanien à marginaliser les Noirs.

En remontant le fil de l’histoire, nous remarquons que bien avant et depuis l’indépendance de la Mauritanie, il n’y a pas de volonté réelle du pouvoir de faire naître une unité nationale fondée sur la reconnaissance et le respect des différentes communautés du pays.

Les colons se sont appuyés sur les tribus maraboutiques maures pour dominer le pays. Ils leur ont accordé des faveurs et transmis le pouvoir. Le pouvoir maure, aujourd’hui entre les mains des Hassans (tribus guerrières maures d’origine arabe), continue à mépriser le Noir et tente à tout prix d’imposer une arabité douteuse à la Mauritanie. Le fondement de cette attitude de mépris des Noirs par les arabo-berbères remonte loin dans l’histoire. Il existe différents textes (livres et articles) les à ce sujet. Voir ceux de Mohamed Yahia Ould Ciré sur Haratine. com et d’autres.

Dans nos articles précédents, nous avons montré en quoi l’arabité de la Mauritanie, telle qu’elle est présenté à l’heure actuelle, était un peu tirée par les cheveux. Si le lien de ce pays avec le monde arabe est indéniable, la Mauritanie reste un pays composite.

Anonyme a dit…

Il faut continuer à surveiller le nord.

http://www.maliweb.net/category.php?NID=78717&intr=

http://www.maliweb.net/category.php?NID=78748

Anonyme a dit…

Inquietante le voilence du discours au rabais sur canalh. si les intellos parlent ainsi c'est qu'on s'achemine vers la sierra-Leonisation. Moi je m'en fous j'irai au terroir et je me defendrai

Anonyme a dit…

Ça s'arrangera dès que -A- devient sérieux et cesse de personnifier ce qu'il n'est pas. Voler l'identité des autres est futile enfantin. A quoi sert de voler l'identité des autres?

Anonyme a dit…

http://www.lecalame.info/contenu_news.php?id=784

Anonyme a dit…

Ces pieds nickelés qui enfouissent des mines anti-char doivent être aidés de quelque part.
===
Mali: 15 membres d'al-Qaida arrêtés


Quinze personnes soupçonnées de soutenir Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ont été arrêtées dans la nuit d'hier à aujourd'hui par l'armée malienne à la frontière avec la Mauritanie,a-t-on appris de source militaire.

"Nous avons arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi quinze personnes soupçonnées d'être des soutiens d'Aqmi dans le Sahel à la frontière entre le Mali et la Mauritanie", a déclaré le lieutenant Karim Coulibaly, joint au téléphone dans cette zone du nord-ouest du Mali.

L'armée malienne, en patrouille dans cette zone, a également "découvert de nouvelles mines posées par des terroristes qui peuvent détruire des chars", a-t-il précisé, ajoutant que les patrouilles doivent se poursuivre "au moins" jusqu'à la semaine prochaine.



L'armée malienne contrôle à présent cette zone de l'ouest du pays où Aqmi a récemment été empêchée d'établir une base dans la forêt de Wagadou.

Le 24 juin, l'armée mauritanienne y a attaqué un campement d'Aqmi abritant de l'armement lourd qui menaçait directement la Mauritanie, selon l'état-major de l'armée de ce pays. Ce raid appuyé par les soldats maliens, selon le même état-major, avait fait 15 morts côté Al-Qaïda, deux côté mauritanien.

AFP

kowri a dit…

be baba la petite négresse de service
====
Extraordinaire, il y aura toujours des nègres de service envoyés pour porter la bonne parole dans le seul but de conserver leurs postes ou privilèges. Il faut vraiment être un aveugle pour refuser l'évidence.

Bokayoko, Keita, Cissoko ne sont pas fréquent en Mauritanie, allez dans le Guidimaka et vous verrez.

On vous a inscrit à Boghé, nous verrons bien dans quelques années quand vous ne serez plus en poste comment les policiers vont vous traiter?

On vous a posé des questions? a vous sans doute on a pas demandé qui est Ba Siley mais à d'autres c'est la voie de passage.

De toute façon quoi qu'on dise, quoi qu'on fasse, certains négros diront mordicus que tout ce passe bien.

A ce que je sache aucun Maure d'Atar répondant au nom d'Aly François ou Mint Sarsar ne s'est plaint? et dieu sait que dans cette contée de notre pays les noms européens ne manquent pas.

Preuve qu'il y a deux poids deux mesures.

Anonyme a dit…

Inquietante le voilence du discours au rabais sur canalh. si les intellos parlent ainsi c'est qu'on s'achemine vers la sierra-Leonisation. Moi je m'en fous j'irai au terroir et je me defendrai.

===
inte im3alam?

-A- a dit…

C’est bien au président Ould Abdel Aziz qu’il faut rendre hommage pour ce printemps de moralité qu’il a insufflé à la Mauritanie depuis son mouvement de Rectification. Dire que tous ces messieurs se pavanaient dans les méandres de l’état saccageant les deniers publiques sans jamais être inquiétés, au contraire encouragés par l’incurie du système Ould Taya.

Même si d’autres penseront qu’il s’agit d’un règlement de compte politique, le fait que des députés soient écroués, par une mesure de flagrant délit, montre qu’on est dans le changement. Pourvu que cela dure.
ila emam Monsieur le président allah ya7ivdak.

oui pour le Recensement National.
-A-

-A- a dit…

Ça s'arrangera dès que -A- devient sérieux et cesse de personnifier ce qu'il n'est pas. Voler l'identité des autres est futile enfantin. A quoi sert de voler l'identité des autres?.


le vrais A- esma3 tu peu signee A-! we 3atina il3avia,
j peu signée moi -A- ou pas?
we essimah.
-A-

Anonyme a dit…

-A- petit fasciste vs aves perdu.


C'est toujours la même stratégie du pouvoir en Mauritanie. Chaque fois que l'opinion publique nationale et internationale est en train de l'épingler sur ses pratiques discriminatoires, il sort de l'ombre ses nègres de service... . Souvenez vous d'un certain conseiller de Maouwiya à Durban lors d'une conférence internationale sur le racisme. Souvenez vous de l'ambassadeur de TAYA aux états-unis, un haratin... . Chaque fois c'est le même scénario, comme hier, et demain.

Pour en revenir à certains noms dits "étranger", sachez (pour ceux qui ne le savent pas) que par exemple Kiffa où pilulent des noms tels Traoré-Diarra- etc.. appartenait jusqu'à 1942 au Soudan français actuel Mali. S'il faut que chacun retrouve sa "nationalité ancestrale", autant la retrouver avec sa terre natale. N'est-ce-pas?

Blague à part c'est pour montrer le caractère fasciste du label "autochtone" que certains brandissent chaque fois que la poussée démographique et démocratique les inquiète... . Un état c'est un espace géographique, des populations, des lois qui organisent la vie .

S'il faut chaque fois que des extrémistes incultes au pouvoir , (ou proche du pouvoir) nous replongent dans ces débats dépassés dans la sous région ,nous allons traîner pendant longtemps derrière tous les états du monde .

Anonyme a dit…

Meeting populaire du RFD : Le défi a été relevé. Avec plus d’une dizaine de milliers de personnes, selon les estimations de certaines sources, le meeting populaire organisé, le jeudi (21 Juillet), par le Rassemblement des Forces Démocratiques a dépassé les attentes des organisateurs. C’était véritablement un vrai meeting du défi aux autorités publiques pour reprendre l’expression d’un des cadres du parti dans son intervention à la tribune.

Déjà, aux environs de dix sept heures, la sénatrice artiste Malouma Mint Meidah et un groupe de Rap ont annoncé les couleurs de ce qui fut l’un des plus grands rassemblements populaires de ces derniers temps. Ce n’est que vers dix sept heures que le meeting a commencé avec les interventions des trois fédéraux de Nouakchott, respectivement Ould Nem (Nouakchott1), Mohamed Ould Ghaddour (Nouakchott II) et Brahim Ould Imigine (Nouakchott III), de celles des responsables des femmes et des jeunes et du vice président du parti.

Tous ont évoqué la situation du pays sur les différents aspects de l’éducation, des droits de l’homme, de la liberté d’expression, sur la question des prix entre autres sujets évoqués. Un bilan carrément négatif a été dressé par les intervenants qui ont considéré que cet important rassemblement populaire sonne comme un « sérieux avertissement » aux autorités qui n’ont ménagé aucun effort pour le faire échouer.

Sur certaines banderoles, des slogans appelaient au soutien d’Ahmed Ould Hamza à rempiler pour un second mandat à la tête de la communauté urbaine de Nouakchott. Une réponse à la rumeur qui a couru faisant état de la volonté du système de présenter Mohamed Lemine Ould Moulaye Zein à ce poste.

Dans son intervention, le président du RFD a commencé par saluer le « courage » , « l’ambition » et la « détermination des milliers de militants » qui ont bravé tous les aléas pour venir relever le défi en démontrant que leur parti a encore la capacité de mobiliser les grandes foules. Selon lui, « le pays traverse une crise politique grave ». La gestion du pays ressemble à celle d’une boutique avec un tenancier qui ne demande l’avis de personne.

Economiquement, c’est la catastrophe. La folle flambée des prix s’explique par le monopole qu’à un petit cercle de proches du système et par l’absence de concurrence.

Socialement, la jeunesse qui représente 75% de la population n’a aucune perspective et le taux de chômage (vers 40%) augmente de jour en jour. Les opérations de distributions des terres autour desquelles un grand tapage médiatique est fait constituent un exemple éloquent de gabegie et de malversation.

Les exemples de la convention de pêche, du détournement de l’or dont on a que 3%, de celui du cuivre dont on a que 4%, l’opacité de la gestion du pétrole et du gaz, l’utilisation de la justice pour les règlements de compte, l’appauvrissement systématique des citoyens et le détournement organisé des ressources nationales démontrent l’improvisation, l’amateurisme et l’incompétence avec lesquelles les affaires du pays sont conduites .

Evoquant le dialogue, Ahmed Ould Daddah a déclaré que sa formation a de tout temps demandé de s’asseoir autour d’une table pour traiter des questions nationales. Mais avec qui ? Il faut bien sortir la Mauritanie de cette impasse qui risque si rien n’est fait de nous mener à l’implosion. Selon le président du RFD : « Aujourd’hui, il faut une mobilisation pour sauver le pays. Pour le sortir de l’embargo où il se trouve ».

Ahmed Ould Daddah a fait une mention spéciale aux vaillantes forces armées qui sont elles aussi victimes de la mauvaise gestion et de la volonté d’un président qui n’hésite pas à les envoyer en guerre alors que lui, est en voyage de tourisme.A-

Anonyme a dit…

a tt les petits racistes du canalh et surtt c petit chauvin de -A- toi et ton generale de president on vous emmerde avec votre Recensement ethnique.
La nature provocatrice et abusivement discriminatoire du recensement, nous emmène, encore une fois à nous interroger sur les intentions réelles de ceux qui ont pris le pays en otage et continuent de le conduire vers un échec cuisant.

Depuis le putsch suivi du coup de force électoral, Ould Abdoul Aziz et ses ouailles ne cessent de poser des actes qui dénotent soit de l’amateurisme, soit de la volonté de s’inscrire dans une dynamique de perpétuer la domination d’une minorité sur l’écrasante majorité des Mauritaniens. Depuis qu’ils sont aux affaires, c’est soit le pilotage à vue, soit la continuité de la politique de Taya, mais cette fois-ci avec des méthodes plus sournoises.

Examinons d’abord l`aspect économique. Ils clament haut et fort qu’ils veulent d’un développement économique qui se matérialise par une croissance à deux chiffres, sans au préalable avoir une vision claire de ce qu’ils veulent faire et de quel modèle de développement, ils préconisent. Ils n’ya aucun plan de développement durable. Les études de projets ne sont faites que pour faire affluer des devises dans le pays. Une fois que l’argent est décaissé, les projets se voient rangés dans les tiroirs.

Sur le plan infrastructures, Aziz et sa bande s’empressent de créer une ville alors que la priorité devrait être d’assainir les grandes cités (Nouakchott, Nouadhibou) et de développer les villes et villages du Sud qui ont connu une dégradation piteuse sous le dictateur Taya.

Sur le plan éthique, ils sont contre la corruption aujourd’hui, et blanchissent leurs protégés le lendemain. Ils déclarent qu’ils sont pour l’égalité des chances, et forgent une nouvelle ploutocratie.

Ils parlent de réconciliation nationale, organisent des prières théâtrales à Kaédi, et laissent les auteurs des crimes se promener librement. Ils parlent d’égalité et envoient Yahya Ould Ahmed El Waghef cracher sur le caractère multilingue de la Mauritanie. Ils clament haut et fort leur opposition au racisme et à l'esclavage d'une part, et d’autre part, ils poursuivent la politique de l'exclusion, de l’impunité et protègent les esclavagistes.

Aujourd’hui nous sommes en 2011, les déportations et les massacres ne sont plus adaptées, et il faut, vaille que vaille, trouver un moyen de réduire le poids politique et démographique des Negro-Mauritaniens, d’où ce recensement à caractère exclusionniste et raciste.

En définitive, il faut dire que leur gestion des affaires relève de l'amateurisme et de la volonté de perpétuer la domination d'un groupe sur l'autre. Et dans les deux cas, les Mauritaniens de toute part, doivent leur barrer la route.

Anonyme a dit…

Petit petard de -A-, tu ne peux plus utiliser ce pseudo comme tu as la reputation d 'etre un usurpateur. Tu peux utiliser de la lettre B a Z et non A. Tu as en face de toi coboyat Texas.

===
Le connard a dit:

le vrais A- esma3 tu peu signee A-! we 3atina il3avia,
j peu signée moi -A- ou pas?
we essimah.
-A-

Anonyme a dit…

Je ne ferai pas confiance aux maliens sur ce chapitre.

===
Wagadou sous contrôle malien: Jusqu’à quand ?


Les opérations militaires «conjointes» dit-on, lancées le 24 juin à Wagadou (Mali) qui ont officiellement couté la vie à deux militaires mauritaniens ont eu trois conséquences. La première en est que la base d’Aqmi à Wagadou fut bien occupée et a été en principe, nettoyée de la menace terroriste qui planait, principalement, sur le Hodh Charghi limitrophe.

Deuxième conséquence, le petit périmètre dans lequel la dite base était installée a été placé sous le contrôle des militaires maliens, aprés le retrait des forces mauritaniennes.

Les combattants d’Aqmi auraient donc fui cette forêt de 80 kms de long et de 40 de large. Mais est ce certain et est-ce suffisant ? Pas tout à fait , car l’on ne sait où les "barbus" sont-ils partis, et on n’est guére certains qu’ils ne reviendraient pas à Wagadou et qu’il faille, alors, que l’armée mauritanienne revienne, elle aussi, pour les y déloger.



Troisième conséquence, Aqmi aura réagi, encore une fois, seulement, contre la Mauritanie avec l’attaque avortée le 5 juillet contre la base de Bassiknou et avec de multiples tentatives d’infiltration de ses combattants en Mauritanie pour y commettre des représailles. Même quand c’est «conjoint», la Mauritanie reste l’unique cible de la vendetta d’Aqmi. Que faire pour l’éviter ? Une solution: pourquoi ne pas imiter le Mali, pardi?

C’est-à-dire rassurer tout le monde, recuser toute participation directe aux batailles, reconnaitre avoir "tiré 15 obus" un mois aprés, annoncer chaque semaine avoir arrêté 15 terroristes puis les relacher en catamini, et éviter coute-que-coute toute confrontation frontale avec Aqmi, comme cela s’est passé, récemment, à Goundam (Mali).

Une colonne d’Aqmi lourdement armée s’était en effet, installée le 16 juillet 2011 à 20 kms de Goundam, rapporte un journal malien. Bien qu’alertés les militaires maliens étaient restés dans leur caserne et rien ne s’était passé. Ce qui a fait dire à cette source sur un ton d’ironie et d’exaspération : «Quand l’ennemi pointe le bout de nez, il faut l’assaillir. A moins que nos bidasses n’attendent le coup de main de leurs homologues de Mauritanie qui peuvent exercer leur droit de poursuite jusqu’au Palais de Koulouba».

Des sentiments que l’on ne retrouve pas -fort heureusement- dans le grand reportage que nous publions ci-dessous, tout en se demandant: et la colonne Aqmi de Goundam, qu’en a-t-on fait? Y est-elle toujours ou s’est-elle dirigée vers Wagadou? Des questions que l’on se pose, juste, pour éviter de mourir idiots.

IOM










Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Tahalil Hebdo (Mauritanie

-A- a dit…

kowri c toi le raciste salete d'imbecile tu ns enmerde petit negre.
ecoute:
Les premiers recensements connus ont eu lieu dès l'Antiquité, notamment à Rome, dans le but de connaître la richesse du pays, afin de répartir l'impôt. Au XIXe siècle, les recensements ont également eu un rôle militaire, afin d'estimer l'effectif mobilisable.

Aujourd'hui, les recensements sont surtout des outils d'aide à la prévision économique. Outre le nombre d'habitants, ils indiquent leur âge, leur profession, leurs conditions de logement, leurs déplacements domicile-travail ou domicile-études et leurs modes de transport. et dans le recensement scientifiques les étrangers sont inclus.
tu e un vrais mauritanien jésepere?
-A-

-A- a dit…

A- esma3 va te faire enculez pd de batard toi e ton A- c la derniere fois que j te repond, minable goordigeune.
Petit petard de -A-, tu ne peux plus utiliser ce pseudo comme tu as la reputation d 'etre un usurpateur. Tu peux utiliser de la lettre B a Z et non A. Tu as en face de toi coboyat Texas.

===
Le connard a dit:

le vrais A- esma3 tu peu signee A-! we 3atina il3avia,
j peu signée moi -A- ou pas?
we essimah.
-A-
-A-

kowri a dit…

-A- petit chauvin raciste vous les maures.
Vous trouvez les explications satisfaisantes parce que vous ne vivez pas ce que vivent les négro-africains. Pour ceux qui sont victimes de cet enrôlement ségrégationnistes il n'y a rien de rassurant: ils attendent les actes.

Vous trouvez aussi que les "rumeurs sont amplifiées pour des raisons politiques raciste évidentes" ! Vous êtes devenu un vrai "virus -A-"! sur canalh Evident dans ton cerveau peut-être, pour les mêmes raisons. Tu trouves que cette campagne de dénonciation est une instrumentalisation! Tu ne descendras plus plus bas. En fait tu as toujours été un chauvin honteux.

Par ailleurs, les Pulaar n'ont pas été servis.

Anonyme a dit…

Salam

Il a dit :

tu e un vrais mauritanien jésepere?
-A-

--------------------------------

Il y a recensement et recensement, sauf que celui concocter par les extrémistes Nasséro-baathiste a un autre objectif: La DENEGRIFICATION puisque les massacres et les déportation ne sont pas arrivées à réduire les Négro-africains " de ce pays de merde.

Puisque que tu mets en doute sa nationalité comme est en train de le faire le systéme mis en place par little Bechir( azziz).

Par ailleurs qui es tu pour mettre en doute la nationalité des autres.

Si ce n'était la France tu serais ce que tu aurais du être : un sujet Marocain, taches de ne pas l'oublier.

On ne va pas tourner autour du pot: le recensement est la seule astuce qu'on trouver ceux qui sont en éternelle recherche de leur "IDENTITE" pour dénigrifier la Mauritanie.


Jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons aucun témoignage d'un "Ould" pu une Mint, nous relatant l'inquisition qu'ils ont subis pour prouver qu'il sont Mauritanien, fut-il un Ould ou mint: "weiss, sergent, ducros, michel et autres"...........

De vrais nom de chez nous........


Etre mauritanien est non une fierté mais une erreur de l'histoire.

Il faut appeler un chat un chat:

Si vous ne voulez pas d'eux, donner leur territoire comme le Sud soudan, qu'on finisse avec cette gigantesque farce dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Pour ta gouverne :

Les Négros de mauritanie sont des anes , parce que avec tous ce vous leurs avaient faits ( assassinats, déportations ....) si c'étaient de HOMMES, ils vous aurez mis une branlé pour vous prouver qu'ils en ont dans le pantalon.

Pleurnicher ou se réfugier dans le Wird est leur destin dit le Fou.

maatala

-A- a dit…

Jusqu'à preuve du contraire, nous n'avons aucun témoignage d'un "Ould" pu une Mint, nous relatant l'inquisition qu'ils ont subis pour prouver qu'il sont Mauritanien, fut-il un Ould ou mint: "weiss, sergent, ducros, michel et autres"...........
===
UN OULD OU UNE MINT NA PAS BESOIN DE C FAIR RECENCEE CE SONT LES VRAIS MAURITANIEN RIEN A AJOUTES.
PR LE RESTE IL FAUT PROUVE QUE vs etes MAURITANIEN SI NO VS RENTRE CHEZ VS EN AFRIQUE NOIR.
MAURITANIE C TRAB ILBIDHAN.
-A-

bidhani facho a dit…

-A-
j suis daccord avc toi la mauritanie a 95% e un pays arabe les negro sans exception c des etrangers venu avc le colon francais.
moi j demande a l'eta de recensee qe les negro.
et envoiye les tricher dan leur pays avc fermete e determination.

-A- a dit…

Salam

Pour ta gouverne :

Les Négros de mauritanie sont des anes , parce que avec tous ce vous leurs avaient faits ( assassinats, déportations ....) si c'étaient de HOMMES, ils vous aurez mis une branlé pour vous prouver qu'ils en ont dans le pantalon.

Pleurnicher ou se réfugier dans le Wird est leur destin dit le Fou.

maatala

YE ELALI DIT LE FOU QUI PRENNE LES ARMES(negro haratine de service) ET ON VERRA QI AURA LE DERNIER MOT. LA MAURITANIE E UN PAYS ARABE E ELLE VA RESTE ARABE JUSKA LA FIN DES TEMPS RIEN A FAIRE ON A CHASSE LES FRANCAIS E ON VA FAIRE LA MEME CHOSE AVC LES CAFFARD UNE JOURNEE PAS PLUS PR PURIFIE LE PAYS DE TT LES NEGRE DE SERVICE. LA MAURITANIE VA RESTE E ELLE RESTERA TJR ETERNELLMENT ET PR LETERNITE ARABE OU BEYDAN OU ABARO-BERBERES OU MAURES APELLE NS COMME TU VEUX! TT LES NEGROS ON VA LES ARABISE C QUI REFUSE SERONT EXPULSE HORS DU PAYS.

-A-

Anonyme a dit…

Salam

Le nazillon a dit:

ON A CHASSE LES FRANCAIS E ON VA FAIRE LA MEME CHOSE AVC LES CAFFARD.

---------------------------------

Chasser qui....................

Qui a mis ses soeurs dans les lits des colons pour avoir des Ould michel, verges, sergent, Weiss et autres bâtards.

Tu as la chance que les négros sont des poules mouillées, rien que des couilles molles dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur Cridem

Macina le Sg du ministére de l'intérieur a dit:



Il y a ensuite posé les questions que l’on pose aux candidats au recensement. Selon le SG, « ce ne sont pas des questions pour offenser, décourager ou humilier les citoyens. » C’est « pour s’assurer de l’authenticité des données qu’ils fournissent. » Ces questions sont, entre autres, « Où êtes-vous né, ou sont vos parents ? ». A l’issue de l’enrôlement, seront établis de nouveaux actes de naissances, de nouvelles cartes d’identité, de nouveaux passeports.

---------------------------------

« Où êtes-vous né, ou sont vos parents ? »

Ou sont donc les parents des ould: Weiss, michel, sergent, ducros........

Français ou Mauritaniens dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur mille et un je

Nos hommes sont émouvants, parfois. Agaçants, souvent. Présents, toujours. Petits garçons devenus hommes, ils tournent autour de nos centres. Et recréent indéfiniment nos mondes à l'aura de leurs désirs. Dès leur premier cri leurs mères ont patiemment brodé autour d'eux des murs de vanité car naître garçon est perçu comme un miracle à préserver. Ils grandissent uniques, planètes solitaires autour desquelles gravitent les femmes de la famille. Depuis la plus tendre enfance ils sont faits rois, enfants boudeurs, capricieux, centres de toutes les attentions et de tous les fantasmes qui font qu'il faut absolument préserver cette chose qui fait qu'ils sont plus grands, plus importants, plus magnifiques que leurs soeurs : la masculinalité.


On les modèle petits garçons pour en faire des hommes selon tous les codes en vigueur. Et, avec amour et mimétisme, on grave dans leur mémoire le mantra absolu du " sois un homme mon fils" mauritanien. Ils apprennent l'orgueil quand on nous apprend, à nous filles et femmes, l'humilité. Ils récitent l'univers à leur dimension, cet univers qui tourne autour d'eux et dont nous sommes, nous femelles, les satellites amoureux et dévoués.


Ils apprennent la cruauté innocente de ceux qui se pensent tout permis. Et nous façonnent comme des poteries exotiques. Ils aiment comme on boit, à satiété. Ils nous chantent comme on respire. Ils nous touchent comme ils se coiffent. Ils nous prennent comme, enfants, ils prenaient le sein de leur mère et nous abandonnent comme ils oublieraient leurs clés de voiture.


Ils nous voilent pour mieux, eux, se dévoiler. Ils nous possédent comme un bijou.


Ils se posent sur nos corps comme des enfants.


Et nous les regardons...


Nous regardons tous leurs non dits, leurs larmes interdites par l'amour des leurs, leurs cris, leurs souffrances.


Et, parfois, nous touchons du bout de l'âme ces instants précieux et émouvants où ils ne sont plus des hommes, mais nos hommes, notre homme. Abandonné un moment...


Ce moment où l'homo mauritanicus redevient un petit garçon, yeux rêveurs.


Et c'est dans l'émouvant moment où nous prenons leurs yeux qu'ils sont nos pleins et déliés. Ce tout petit moment où ils pensent nous posséder comme un jouet et où ils ne sont plus que bateaux libres.


C'est ainsi : nos hommes ont été modelés centres et nous bords et clôtures par des cultures qui ont fait de l'homme le pilier du monde et des femmes les gardiennes.


Et quand ils se voient immenses nous, leurs femmes et filles et mères et amantes, nous les sentons dans ces rares moments d'intimité réelle, posés sur nos bouches comme des ailes de papillons.


Salomé

Anonyme a dit…

Salam


Depuis un certain temps , le recensement qui vient d’être hypocritement , tendancieusement et sournoisement mis en place à vocation d’état civil , défraie la chronique et active la haine entre deux communautés : la communauté négro-mauritanienne et la communauté arabo-berbère. La fracture sociale qui est déjà béante à son summum depuis 1989 , ne fait qu’empirer d’instant à l’autre dans une évolution telle que le spectre de ces années de braises refait implicitement surface sous une autre forme plus habile à travers ce recensement- exclusion pour ne pas susciter des réactions élargies de par le monde auquel l’état veut donner l’impression d’un véritable recensement à vocation d’état civil concernant tous les Mauritaniens sans distinction , alors que dans les rangs des personnes venues se faire recenser on ne remarque généralement que les négro-mauritaniens.

Certaines personnes se voient mesquinement renvoyer parce que n’ayant pas de noms mauritaniens sonnants. C’est le cas de Sy Lalla Aïcha dont l’état civil porte OUEDRAOGO à connotation Burkinabé , le nom de son père qui a acquis la nationalité mauritanienne depuis des années au même titre que des Sahraouis , des Touaregs maliens à la lisière Nara / Néma , des Marocains , des Algériens , des Lybiens , des Tunisiens et j’en passe . Raison de son renvoi sans ménagement des lieux de recensement .

Combien d’arabo-berbères , ayant des noms même pas africains mais français peut être même américains et israéliens que sais-je encore qui sont mauritaniens à part entière et qui se font recenser sans subir ce déluge de questions humiliantes , lot quotidien des Négro-Mauritaniens dans ces agences de recensement que j’appellerai sinistre centre de décomptage des Noirs .

Anonyme a dit…

Maatala,

Bon retour des vacances. Cet -A- est une vraie calamité.

Je trouve cet article ci-dessous assez cocasse et assez interessant. Sur le recensement.


http://www.cridem.org/C_Info.php?article=58134

Anonyme a dit…

Tu as la chance que les négros sont des poules mouillées, rien que des couilles molles dit le fou.

maatala
=== maata petit négre de service haineux euressement pour les négro si c te pas des couilles molles on va les castre!!! castration la mauritanie e un pays arabe e c pas deux ou trois petit caffard qi vont ns empeche de dormire. vs pouvez dire c qe vs voulez me la realite du pays e tt autres j rigole a chaque fois qand j voi c petite minable de ton espece c transforme en donner de leçon.
LA MAURITANIE=ARABE ET BIENTOT LE NETOIYAGE FINALE PLUS DE TACHE CHEZ NS PLUS DE NEGRE.

-A- a dit…

c'est calculs politiciens qui visent a utilser les néggro africains dans ce dossier bidon du recencment, et utiliser les hratines dans sur un autre front d'esclaves, des droits des domestique,tout ça parceque il y² eu dés révolutions quelques part et qu'on veut se proteger nous un creeant climat de tenssion inter ethnique ,tout ça est dangereux pour vous les négre et haratine de service. tout les maures guerreier et marabout ne laisserons jammais ebeden qui que ce soi mencer leur avenir dans ce désert qui les appartients et que ça soi clair pour tout le monde.

oui la mauritanie e un pays arabe.
la france c le pays des gaulois!!!nampeche il ya des etrangers.
ah c la meme chose en mauritanie c le pays de beydan.
donc les négro terroristes et racistes(flam+biram l'ira)il on pas de place en mauritanie beydan.
leur place c le bagne de oualata ou bien l'enfer d'inal bandes des minables.
-A-