jeudi 15 décembre 2011

Allocution de Biram Ould Dah Ould Abeid à Weimar


Chers amis de la liberté, bonjour !

Ainsi, donc, nous voici, mes camarades et moi, distingués par la bonne ville de Weimar, vieille capitale du Duché de Saxe, patrie de Bach, Goethe et Schiller, de Liszt et de Nietzsche, berceau des architectes du Bauhaus, lieu de naissance de la première république en Germanie, aujourd'hui capitale culturelle de l'Europe selon l'Unesco ! L'honneur valait bien le voyage, de mon désert de Mauritanie, jusqu'aux confins de la Thueringen !



D'emblée je remercie, la ville, de nous accorder son prestigieux prix ; la gratitude, au nom de mes compagnons de lutte, va à chacun des électeurs membres du jury qui ont surmonté le fracas de l'actualité mondiale, pour porter leur voix sur notre Mauritanie lointaine.

A tous, je dois, par politesse, une brève présentation de l'entreprise qui nous vaut, aujourd'hui, de recevoir les marques de votre soutien, au nom d'une idée commune de l'humanité, par-delà la différence confessionnelle, l'obstacle de la langue et les défis de l'éloignement.

Comme lors de votre révolution de 1918, l'engagement de l'Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (Ira) témoigne de la même détermination à se dresser, debout, devant l'arbitraire ; dans les deux cas, sont comparables, également, les forces auxquelles l'impératif de la dignité nous confronte ; partout et quoi qu'en disent les tenants du relativisme culturel, notre espèce, réécrit, partout, un livre identique, sans cesse répété. C'est cette faculté à retenir la leçon et prévenir la barbarie que nous appelons universalisme. L'IRA Mauritanie nourrit son effort à cette sève.

Chers amis de la liberté, je souhaiterai vous exposer le paradoxe de notre effort : nous n'avons pas choisi la lutte ; elle s'est imposée à nous ; le fardeau coercitif du système nous a contraint à agir pour rester libres ou le redevenir, comme au jour de la naissance, quand nos mères nous enfantaient ; nous venions au monde sans chaines ni injonctions. Hélas, nous en trouvions, chacun à sa taille, dès le premier éveil à la vie. Nous grandissons esclaves et, même libérés de fait, nous devons vivre avec l'infamie perpétuelle de notre condition.

Le système de domination contre quoi nous nous sommes élevés en Mauritanie, nous a contraints à la réfuter. Pour se perpétuer en marge du mouvement d'émancipation à l'œuvre dans les sociétés contemporaines, l'ordre hégémonique mauritanien a dû produire, au-delà du supportable, l'extrême misère, la frustration et l'excès de dissuasion parmi les descendants d'esclaves. C'est de ce cumul que procède notre prise de conscience face au bloc historique où se négocie - au sein de l'ethnie arabo-berbère - le partage des privilèges entre les féodalités terriennes, le capital privé national et les réseaux d'entente tribale dans la haute administration. Les forces armées et de sécurité consacrent, grâce à leur arbitrage violent, la pérennité du modèle, au service de la minorité démographique. Les coups d'états militaires sont les seuls modes de régulation dans ce processus prédateur qui cultive un semblant de pluralisme politique et mêmes des nuances d'idéaux différenciés. En réalité, tous les segments de cette diversité participent au leurre : les partis reconnus contribuent à maintenir, dans les normes admises, le champ de l'alternative.

IRA Mauritanie et quelques autres associations ont doublement ouvert la brèche dans la cohérence épistémologique du dispositif :

1. En introduisant la non-violence au centre des modes d'expression militants, nous opérons une rupture dans la principale règle du jeu, c'est-à-dire la force brute, pour en démystifier la menace.

2. En osant énoncer des analyses et des propositions hors du périmètre de la parole permise, nous avons libéré l'imagination, par un supplément d'audace, donc hors de toute instance de contrôle idéologique.

Chers amis, notre mobilisation, quasi quotidienne, pour libérer les victimes de l'esclavage par ascendance, prolonge, sur le terrain et à vif, un déploiement global, sur l'ensemble de la sphère citoyenne. Nous refusons la banalité de la corruption, la préséance tribale, la gabegie et l'impunité du racisme, les violences sexuelles sur les mineures esclaves, nous n'admettons pas le travail forcé des enfants, l'exploitation de la force de l'individu sans salaire ni soins.

Le large spectre de la domination nous oblige à une vigilance plurielle, sur tous les fronts où s'exerce l'autorité de l'Etat. Nos juges corrompus, nos militaires tortionnaires et assassins de noirs, notre chef d'Etat putschiste, nos hommes de religion complices historiques et actuels de l'esclavage, voilà les facettes de cette face de Janus, à têtes d'hydre, que nous devons combattre, traquer, harceler jusqu'à son effondrement. Vous, braves gens de Weimar et de toute l'Allemagne, savez, combien la triomphe de la liberté présuppose la défaite de l'oppresseur, une défaite sans appel, définitive dont nul ne se relève.

Chers amis, IRA Mauritanie et bien d'autres organisations alliées subissent encore la censure, le refus d'autorisation administrative et payent, à presque chaque manifestation, le lot habituel de l'emprisonnement, de la torture et des procès iniques. En 2010 et 2011, des dizaines de nos militants ont séjourné dans les geôles insalubres ; ils sont devenus les locataires saisonniers de commissariats de police où l'insulte raciste relève du minimum à endurer. Certains d'entre nous se retrouvent sous le régime de l'internement psychiatrique ; la menace de mort pèse sur quelques autres, de la part d'une police politique, sous la direction d'un général, présumé auteur d'homicides à caractère raciste, co-auteur du coup d'Etat du 6 août 2008, contre un président élu. Oui, chers amis, la Mauritanie reste désespérément en marge de la dynamique des révoltes et des réformes en vigueur dans le monde arabe !!! Pourtant, notre pays a signé et ratifié bien des instruments du droit international mais s'abstient de les inscrire dans ses lois, encore moins de les appliquer.

En Mauritanie, la liberté de conscience est suspendue à la peine de mort, quant à toute démarcation publique de la version locale et officielle du rite malékite, elle synonyme d'apostasie impardonnable ; cette charia officielle, reconnait et consacre l'esclavage, les inégalités et la violence. Cette loi consacre la minorité juridique de la femme dans bien des domaines, en particulier le statut personnel ; la profession de magistrat est fermée au genre féminin en vertu d'une mentalité rétrograde selon laquelle la femme mentirait davantage que l'homme. Les amputations et autres sévices corporels sont inscrits dans le code pénal.

Et si je vous apprenais, braves gens de Weimar, que l'Union Européenne continue la coopération avec l'Etat mauritanien !

Alors, pour que le sens de ce prix ne s'éteigne au lendemain de la cérémonie, je vous invite, tous ici, à rejoindre notre campagne civique, pour que les partenaires extérieurs de mon pays conditionnent leurs concours financiers, à la stricte observance, par la Mauritanie, des principaux référents en matière de protection de la personne. Nous citons, en premier, le Traité de Rome portant création de la Cour pénale internationale (Cpi) et le concours total aux statuts de celle-ci ; en second lieu, nous exigeons une adhésion pleine et sans réserve au pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) de 1966 ainsi qu'à ses protocoles facultatifs.

Chers amis, nous voulons inscrire notre pays dans la modernité et l'éthique, à l'abri de l'intolérance. Aidez-nous et vous garantirez, ainsi, à des générations d'Européens, un avenir de paix ; vous, grand peuple d'Allemagne, savez à quel point la justice, seule, garantit la stabilité. Soyez solidaires des démocrates sous les tropiques, un grand moment de vos lendemains d'homme libres s'y joue !

Vive l'Homme debout ! Je vous remercie !


105 commentaires:

Anonyme a dit…

Sacré Oumar le sahraoui. A-
==
Nord du Mali: un homme tué, trois autres enlevés par le Polisario

15/12/2011

BAMAKO - Des éléments armés du front Polisario, qui revendique l'indépendance du Sahara occidental (sud du Maroc), ont tué un homme et en ont enlevé trois autres dans le nord du Mali, a appris jeudi l'AFP de source sécuritaire malienne et auprès d'un élu local.

Mohamed Yeyia Ould Hamed, dit +double-tête+, a été tué lors d'un règlement de compte en territoire malien opéré par des militaires du Polisario, a affirmé une source des services maliens de sécurité.

Selon elle, le Polisario affirme exercer son droit de poursuite pour arrêter des complices d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), mais en réalité il s'agit là d'un règlement de comptes entre trafiquants.

Les faits se sont produits dans la localité d'El Hank, dans la région administrative de Tombouctou, à environ 70 km de la frontière algérienne, a ajouté la même source qui n'a pas précisé de date.

Je suis l'oncle de Tahar Ould El Himry, l'une des personnes enlevées par les militaires du Polisario. Mon neveu n'a rien à voir avec Al-Qaïda. C'est un règlement de comptes. Depuis quelques jours, je n'ai pas de nouvelles de lui, a déclaré à l'AFP Mohamed Ould Taher, un conseiller local du nord du Mali.

Tout le monde connaît ici (dans la région de Tombouctou) le véritable complice d'Aqmi, qui a même aidé à enlever les Européens à Tindouf. Il s'appelle +Omar le Sahraoui+, mais ni le Mali, ni l'Algérie, ni le Polisario ne font rien pour l'arrêter et nous ne comprenons pas, a ajouté M. Ould Taher.

Le Polisario avait accusé Aqmi d'avoir enlevé le 23 octobre dans la région de Tindouf (ouest de l'Algérie), où se trouvent des camps de réfugiés sahraouis, deux femmes (une Italienne et une Espagnole) et un Espagnol.

L'enlèvement a été revendiqué par un groupe présenté comme dissident d'Aqmi, le Mouvement pour l'unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest, jusqu'alors inconnu, qui a diffusé une vidéo des trois otages.

Omar Sid'Ahmed Ould Hamma, alias Omar le Sahraoui, est un ressortissant malien très bien introduit dans les camps de Tindouf et connu pour sa complicité avec Aqmi.

En juillet 2010, il avait été condamné en Mauritanie à 12 ans de prison assortis de travaux forcés pour l'enlèvement de travailleurs humanitaires espagnols. Selon la justice mauritanienne, il avait agi comme mercenaire d'Aqmi qui, depuis ses bases dans le nord malien, opère dans plusieurs pays du Sahel.

Il avait été extradé vers le Mali juste après, puis libéré peu avant la libération en août 2010 de deux de ces Espagnols, Roque Pascual et Albert Vilalta, qu'il avait lui-même conduits vers la liberté à travers le désert malien, jusqu'à la frontière du Burkina Faso.

Aqmi avait demandé et obtenu sa libération, en échange de celle des deux otages espagnols.

Des sources sécuritaires dans la région affirment qu'Omar est impliqué dans l'enlèvement des trois Européens dans la région de Tindouf.

Il est marié à une femme originaire du Sahara ocidental qu'il a connue durant ses voyages d'affaires dans les camps de refugiés sahraouis de la région de Tindouf, d'où son surnom de Assahraoui (Le Sahraoui).

(©AFP / 15 décembre 2011 18h25)

Anonyme a dit…

Salam


L’on vient d’annoncer à Boutilimit, le décès ce vendredi à l’aube, à l’âge de 98 ans, du Cheikh Abdarrahmane Ould Mohamed Ould Cheikh Sidiya, khalife générale de la famille d’Ehel Cheikh Sidiya.

Le disparu avait été désigné à ce poste à la mort de son prédécesseur, Cheikh Moussa Ould Cheikh Sidiya, le vendredi 14 décembre 2007.

A cette douloureuse occasion, Sahara média présente ses condoléances à la famille Ehel Cheikh Sidiya, et à l’ensemble du peuple mauritanien.

Inna lillahi wa inna ileyhi rajioun.

Source : Sahara Media le 16/12/2011

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur Tvidar

Biram Leabeid primé par le Mossad israélien .

La loi mauritanienne est claire sur les peines de trahison à la nation : c’est la pendaison en public.

Parmi les machinations passibles de cette peine, il ya l’espionnage au profit d’un État étranger , ennemi.

Dans son passé, on ne connait au phénomène Biram aucun militantisme, à quelque niveau que cela soit, ni intérêt quelconque pour une question nationale.

Tout au court , on lui connait une seule chose : l’amour de l’argent, ce qui lui a couté la prison durant son exercice de la fonction de greffier, quand il vola un dépôt d’argent au tribunal.

Aujourd’hui, l’homme est devenu très actif depuis la fermeture de l’ambassade d’Israël en Mauritanie, événement qui a fait subitement de lui un militant antiesclavagiste et un droit de l’ hommiste qui sillonne les capitales du monde à la recherche de l’Etat qui donne le plus, pour déstabiliser la Mauritanie .
Il dirige aujourd’hui l’ IRA , une organisation non reconnue , dont les membres du bureau exécutif sont des extrémistes des FLAM , un autre mouvement illégal en exil ayant des anciennes et profondes alliances , avec l’ ennemi sioniste . Donc en plus d’Israël, le peuple mauritanien a aujourd’hui deux ennemis qui sont Biram et les FLAM .

Quant à Biram , il vient de recevoir Samedi dernier , un prix de 15 OOO euros , qui lui a été remis en Allemagne par madame Nourite Aviv (photo) qui travaille pour le Mossad en Allemagne , en France et en Italie .

Cette prime est destinée à Biram en guise de récompense pour à ses efforts inlassables , en matière de travail de sape contre la prédominance de l’unité arabe en Mauritanie .

Qu’attendattend-on maintenant pour passer à l’exécution d’une peine de mort contre ce traitre à la Nation , puisque nous avons des preuves irréfutables sur sa collaboration avec l’ étranger , pour mettre le pays à feu et à sang ?

---------------------------------

Les frangins de LTvidar

Vous avez dit quoi au sujet de l'allégeance faite à Kaddafou ( qu'il brule en enfer) par Hannana and Co...

Prêter allégeance à un autre pays est considéré comme de la haute trahison.

Si Ibrahima moctar sarr avait prêté allégeance à Wade, il serait aujourd'hui à Inal dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu pour sur Kassataya pour Couly le "républicain" tendance "Bush".

All American Muslim, la bête noire des conservateurs


Près d’un mois après son lancement sur la chaîne de télévision américaine TLC, l’émission de télé-réalité All American Muslim fait débat. Plusieurs groupes conservateurs américains appellent au boycott. Florilège.


La foudre des conservateurs d’Amérique du Nord s’est abattue sur l’émission All American Muslim. Un programme de télé-réalité mettant en scène la vie de cinq familles musulmanes de Dearborn, banlieue de Détroit, lancée depuis la mi-novembre sur la chaîne outre-Atlantique TLC. Les milieux conservatistes américains ont déclaré la guerre à TLC et à sa nouvelle émission de télé-réalité, un peu trop tolérante avec les musulmans selon la Florida Family Association (FFA).

Qualifiée de « propagande » visant à « masquer dangereusement le programme islamique », la très conservatrice FFA va encore plus loin dans ses affirmations. Selon elle, ce programme représente un « danger pour la liberté des Américains et pour les valeurs traditionnelles » ! « De toute évidence, cette émission tente de manipuler le public américain en voulant lui faire ignorer la menace du djihad et en le poussant à croire que s’inquiéter de cette menace que représente le djihad revient en quelque sorte à accabler les gens sympas dans ce programme », a-t-elle ajouté. Une imagination débordante...

Appel au boycott

L’association a mis la pression sur les annonceurs de publicité et les sponsors afin qu’ils retirent leur campagne de publicité de l’émission. Pour l’heure, un groupe a cédé sous la pression du lobbying : La chaîne Lowe’s, spécialisée dans l’aménagement de la maison, rapporte le Nouvel Observateur. Une décision vivement contestée par de nombreux internautes mais aussi au sein de la classe politique américaine. Le sénateur de Californie, Ted Lieu, a annoncé qu’il vérifiera si ce retrait est conforme à la loi californienne. Le cas échéant, il déposera un texte visant à condamner la marque. Dans l’attente des résultats, M. Lieu a déclaré que désormais, à titre personnel, il boycottera Lowe’s.

Pour sa défense, Lowe’s a affirmé, dans un communiqué, que l’émission était devenue sujet sensible pour prendre officiellement position. « Nous croyons qu’il est mieux de respectueusement laisser les communautés, les individus et les groupes discuter des sujets de cette importance ». La page Facebook du groupe a été prise d’assaut par les défenseurs de la marque et les pro-FFA.

Des musulmans trop ordinaires…

TLC met en avant un portrait de ces familles au plus proche de la réalité. La chaîne montre des musulmans pratiquants, à la fois pacifiques et ouverts aux autres. Certains portent même des tatouages et des piercings. Une image trop complaisante pour les conservateurs et pour de nombreux spectateurs. Résultat, TLC est inondée de messages haineux.

Toutefois, la riposte ne s’est pas faite attendre. En plus des déclarations du sénateur Ted Lieu, des internautes ont lancé une pétition – 36 684 signatures au 15 décembre - relayée sur Twitter et Facebook sur Internet. L’actrice Mia Farrow a manifesté son soutien en la signant et en laissant un message sur son compte twitter. Par ailleurs, l’homme d’affaires Russel Simmons, également signataire, a annoncé, sur son site Internet, qu’il allait acheter l’ensemble des espaces publicitaires abandonnés par Lowe’s.

Après la polémique à propos de la construction du centre culturel musulman sur le site du Ground Zero à New York, American all muslim vient de s’ajouter dans la liste noire américaine des sujets « sensibles » liés à l’Islam. Alors que les Américains ont qualifié le film Intouchable de « raciste », affirmant que le rôle joué par Omar Sy était comparable à celui d’un « singe de compagnie qui apprend au blanc coincé à s’amuser », ceux-là même semblent avoir oublié de balayer devant leur porte...

Fouad Harit

Source : Afrik.com le 15/12/2011

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur Direct matin pour vous

ÉGYPTE
Rions des salafistes

La peur que suscite chez certains la montée des extrémistes religieux s’est traduite par un nombre incalculable de blagues


A peine connus les bons résultats des Frères musulmans et des salafistes [islamistes radicaux] lors de la première étape des élections législatives [début décembre], les Egyptiens ont inondé de blagues les réseaux sociaux pour exprimer leurs craintes de voir des islamistes prendre les rênes du pouvoir. A travers leurs sarcasmes, ils se demandent comment ils traiteraient alors les arts, les médias et le sport.

Un des commentateurs a ainsi écrit sur Facebook qu’il faudrait remplacer les manchettes des journaux. Au lieu de “L’Egypte dans le scrutin”, il faudrait écrire “L’Egypte dans le pétrin”, vu les temps difficiles qui attendent les citoyens. D’autres appellent leurs compatriotes à “se dépêcher de prendre une photo des pyramides et du sphinx tant qu’il en est encore temps”, réagissant à une proposition d’un dirigeant salafiste [de voiler le sphinx afin que les Egyptiens et les touristes ne le prennent pas pour un objet d’adoration]. Un autre observateur suggère que toute personne qui grille un feu rouge devra à présent jeûner trois jours.

Autre blague : un salafiste prend un taxi. Il demande au chauffeur d’éteindre la radio : “Y avait-il la radio à l’époque du Prophète, que le salut et la prière de Dieu soient sur lui ?” Le chauffeur éteint la radio, et lui dit : “Bon, à l’époque du Prophète, les taxis n’existaient pas. Maintenant, descends et attends le passage d’une chamelle !”

Anonyme a dit…

Tout n’est pas dans le Coran

Un salafiste arrive à dos de chamelle à l’université. Devant l’étonnement de ses camarades, il leur explique que c’est le moyen de transport mentionné dans le Coran. Puis arrive le professeur, le salafiste lui demande : “Pourquoi viens-tu à l’université alors qu’elle n’est pas mentionnée dans le Coran ?” Un malade atteint d’ulcère va voir un médecin et lui dit : “Chaque fois que je vois un salafiste à la télévision, je m’énerve.” Le médecin lui répond : “Prends deux libéraux au matin et un Baradei [candidat à l’élection présidentielle, favori des libéraux] à chaque repas. Tu dormiras mieux.” Un copte s’apprêtant à quitter le pays explique : “Depuis les élections, les Egyptiens se divisent en deux catégories, le groupe Takfir wa hijra et le groupe du Tafkir fi al-hijra.” [Le premier est un groupe d’inspiration salafiste radicale, dont le nom veut dire : Excommunier et se mettre à l’écart des mécréants. Le second, anagramme du premier : Penser à l’émigration.] D’autres chroniqueurs invitent à se dépêcher de préparer sa valise : “Les libéraux et les coptes s’envoleront pour l’Amérique, le Canada et l’Europe. Les religieux s’envoleront vers leurs tuteurs des pays du Golfe.”

“Mon père sur le minaret”

Certains ont imaginé qu’un futur gouvernement islamiste décide qu’il faut mettre à jour les titres de tous les films égyptiens. Un homme dans notre maison, film des années 1950 avec Omar Sharif, s’appellera désormais Un homme vertueux dans notre maison ; Mon père sur l’arbre, film à grand succès des années 1970 avec le chanteur Abdelhalim Hafez, sera rebaptisé Mon père sur le minaret ; Les Larmes d’une garce deviendra Les Larmes d’une laïque ; Short, flanelle et casquette se transformera en Short, abaya et voile ; L’Expérience danoise, avec le comique Adel Imam, sera retitré L’Expérience afghane ; Nous avons reçu le communiqué suivant deviendra Nous avons reçu le prêche suivant ; et L’Immeuble Yacoubian [le roman de Alaa El-Aswani] sera retitré L’Immeuble de Hussein Yaacoub [nom d’un leader salafiste].

Les émissions de la télévision n’échappent pas à cette dérision. L’émission de débat Dix heures du soir s’appellera Dix heures si Dieu le veut, et le talk–show de la présentatrice Hala Serhane Les gens book sera rebaptisé Les imams book. Quant au sport, un internaute imagine que les Frères décident de fonder une équipe de foot : “Le capitaine sera un savant ès religions, le manager de l’équipe, l’émir de l’équipe et les joueurs devront respecter les formes sur le terrain. Il faudra crier, même dans le feu de l’action : ‘Un but, mon frère !’ Et pour l’hymne des supporters il leur faudra chanter : ‘A Jérusalem, nous irons, des martyrs par millions’.”

sabri hassanien

Anonyme a dit…

Salam

Samira Ibrahim, femme courageuse

Arrêtée lors d'une manifestation en mars dernier, molestée et condamnée à subir un humiliant test de virginité, cette jeune militante a porté plainte contre le Conseil suprême des forces armées. Avec l'appui de son père, mais sans celui des partis d'opposition.



N'importe quelle autre jeune femme se serait cloîtrée chez elle de honte et n'aurait plus osé se montrer dans la rue après une telle humiliation : un test de virginité infligé par des hommes de la police militaire. Or Samira Ibrahim a décidé de ne pas se laisser faire et a porté plainte contre le Conseil suprême des forces armées (CSFA) [qui exerce le pouvoir exécutif en Egypte depuis la chute de Moubarak en février]. "Je ne renoncerai pas à mes droits", dit-elle fermement quand nous la rencontrons.

Son histoire commence le 9 mars lors d'une manifestation sur la place Tahrir pour demander que le président déchu, Hosni Moubarak, ainsi que d'autres hauts personnages de l'ancien régime soient transférés devant la justice. Cette manifestation avait été dispersée par l'intervention musclée des forces de l'ordre [en fait, il s'agissait du premier signe d'un divorce de plus en plus prononcé entre les autorités intérimaires et les insurgés qui avaient été à l'origine de la chute de l'ancien régime]. Selon Samira, certains participants, dont elle-même, ont été emmenés vers le Musée égyptien, qui se situe à côté de la célèbre place, où ils ont subi des tortures – notamment celle des décharges électriques.

Ensuite, selon le témoignage de Samira, enrégistré sur vidéo par Human Rights Watch, "ils nous ont mis dans un grand fourgon avec un groupe de filles portant des abayas noires [capes couvrant tout le corps]. Les officiers nous ont insultées et nous ont mis des cocktails Molotov entre les mains, pour nous prendre en photo et pouvoir dire ensuite que nous faisions partie d'un groupe de voyous et de proxénètes."

Dans la prison, elle a été surprise de constater que la photo de l'ancien président était toujours accrochée au mur, un officier leur lançant : "Et alors, on lui est fidèle, nous !" Ensuite, "une femme nous a demandé de nous déshabiller, alors que la porte n'était même pas fermée, ni les rideaux tirés. Quand on a refusé, des soldats sont arrivés et l'un d'eux a commencé à nous frapper." Et de poursuivre : "Nous avons été forcées de nous déshabiller, pendant que des militaires étaient là à nous regarder et à se moquer de nous. J'avais envie de mourir. Ils nous ont séparées en deux groupes, et mises dans deux cellules. Ensuite, il a fallu se déshabiller entièrement et il y a eu le test, puis la remarque : 'T'es encore une jeune fille.'"

Anonyme a dit…

Samira a écopé d'un an de prison avec sursis pour s'être révoltée contre un officier, avoir dégradé des biens publics et avoir incendié des voitures.

C'est pendant son passage de quatre jours en prison, du 9 au 13 mars, qu'elle a eu l'idée de porter plainte contre le CSFA, afin de défendre sa dignité. "J'en ai parlé à mon père, qui est un vieil opposant et je suis fière qu'il m'ait soutenue et même encouragée", explique-t-elle. En revanche, les partis d'opposition sur lesquels elle avait compté l'ont "trahie" : "Ils n'ont pas voulu de problèmes avec les militaires." Dès la plainte déposée, elle a commencé à recevoir des appels menaçants, avec numéro masqué. D'autres l'ont invitée à se taire "afin de ne pas nuire à l'autorité de l'Etat" ou ont mis en doute son patriotisme. Elle a également perdu son emploi, alors qu'elle affirme y avoir été bien notée avant cette affaire.

Samira a commencé à militer de bonne heure : elle a été arrêtée pour s'être exprimée au sujet d'Israël et des armées arabes et a également participé aux événements de la ville de Mahalla Al-Koubra. [En 2008, de grandes grèves dans l'industrie avaient donné une première indication de la contestation croissante dans la population.] Les élections en cours ? Elle les a boycottées, puisqu'elles se déroulent "en dehors de toute légitimité". Selon elle, c'est l'armée qui a provoqué les récents affrontements autour de la place Tahrir [ayant fait plus de 40 morts, essentiellement par asphyxie après inhalation de fortes doses de gaz lacrymogène mais aussi par tirs à balles de caoutchouc, voire à balles réelles]. "L'armée voulait que l'opposition se divise entre les uns qui descendent dans la rue au risque de leur vie et les Frères musulmans qui ont refusé de participer à la manifestation. C'est pour user les forces révolutionnaires", selon son analyse.

Et que pense-t-elle des résultats [partiels, les législatives ne s'achevant que début janvier] ? "On a chassé un parti unique et en on a maintenant droit à un autre, qui lui aussi achète des voix." Elle participe désormais à des campagnes pour dire à l'homme de la rue que la révolution lui a été volée – souvent les personnes lui réservent un bon accueil.

La décision concernant sa plainte contre le CSFA doit être prise le 27 décembre. Assistée par de nombreuses organisations de la société civile, elle s'attend à ce que le juge se déclare incompétent : "S'il était vraiment indépendant du pouvoir, il prononcerait un jugement en ma faveur. En même temps, ce ne sera pas facile de me condamner." Quoi qu'il advienne, elle promet de ne pas lâcher l'affaire : "Si le Conseil d'Etat se déclare incompétent pour cette affaire, je trouverai d'autres voies juridiques. Je ne veux pas qu'on sacrifie un ou deux lampistes de l'armée, comme cela a été le cas dans le procès concernant le décès de manifestants. Je veux qu'on enquête au niveau de ceux qui ont donné l'ordre de prendre d'assaut la manifestation du 9 mars, et de ce qui s'est ensuivi.

maatala

Anonyme a dit…

slaut tout le monde ,

A-,

les moines de tibhrines y a un reportage sur canal+

rimo

Anonyme a dit…

Salam

J'ai vu une foule prié sur la tombe de Bouazzizi, un de mes potes qui s'est trensformé en salafiste a trouvé que c'était une héresie.

Il dit :

Que celui qui se suicide n'est plus considéré comme musulman et sa carcasse doit etre livrée aux chiens

Dedew ente vem dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

etfou ib biram

Anonyme a dit…

Merci Rimo. Alloum Moulana elleu marhbeu. Je vais regarder tout de suite. Quelques articles sur ces moines dans Médiapart (il faut être abonné - euros par mois).

N.B: il paraît, selon un tweet, que le polisario n' a pas pris les 11 en territoire malien, mais mauritanien. 150 km au sud de Rabouni, c' est chez nous. Voir mon commentaire sur Tahalil Hebdo. Les sahraouis et les algériens si idiots que ça? Est-ce un coup des marocains? Trop compliqué ces affaires d' AQMI.

A-

===
Rimo a dit:

salut tout le monde ,

A-,

les moines de tibhrines y a un reportage sur canal+

rimo

Anonyme a dit…

Le tweet du vendredi 16 décembre. La RASD a changé l' histoire le samedi: pas d' incursion au Mali, mais 150 km au sud de Rabouni en plein territoire algérien et sahraoui. 150 km, c' est le nord de la Mauritanie. J' ai une confiance aveugle aux sources de Kal du site Moor Next Door.

N.B: il faut des heures à Tahalil pour poster un commentaire.

A-

@themoornextdoor
Kal
RT @7our: Attack of the "smugglers & kidnappers" took place in northern Mauritania, 150 km from Hassi Rabuni, according to Polisario.
16 Déc via YoruFukurou

Anonyme a dit…

salut ,

A- ,

merci c'est réciproque , disons que c'est pour prendre un peu de recul que je me suis absenté des mois durant .

je mettrai des choses très prochainement .

sinon pour ton reportage sur les moine il est dispo sur youtube c'est mieux car sur canal+ ça peut être un peu lent le chargement .

watch?v=ATI7whEja0M

rimo

Anonyme a dit…

maata: voila la confirmation, de c que je tjrs dit!

en mauritanie, beidhan avant l'arrive de maudits colons francais, il n'y avait pas de noirs!
---------------------------------------
1/Réponse à M.Messmer :
J'avoue être très déçu après toutes ces interventions qui n'ont parlé exclusivement que de la société Bidan, en ignorant les Négro-africains de la Mauritanie.
Certes, Monsieur le Premier Ministre, vous avez été commandant de cercle de l’Adrar, mais après vous avez exercé les fonctions de gouverneur de la colonie de Mauritanie. A ce titre je m’attendais à ce que vous parliez de l’ensemble des populations sur lesquelles vous aviez exercé ces fonctions, c'est-à-dire les Wolof, les Sooninko, les Bidan et les Haal pulaar'en. C'est une occasion pour les chercheurs en Histoire et dans d’autres disciplines comme l'Anthropologie de bénéficier du témoignage de quelqu'un qui exerça les plus hautes fonctions dans cette colonie particulière. Mais, je me rends compte, selon vos propos que les Noirs n’existent pas dans ce pays.
M. le Premier Ministre, vous avez parlé de "césure raciale" dans les colonies comme le Sénégal, la Guinée dont la couleur de la peau des habitants contrastait avec celle des administrateurs coloniaux qui sont, eux, des Blancs. La Mauritanie présentait, comme vous dites, une situation toute particulière par rapport aux pays du sud du Sahara : La population étant blanche, cette "coupure raciale" n’existait donc pas en Mauritanie entre "eux" et "nous". Vous tirez ainsi la conclusion que cette absence de "coupure" raciale "(...) jouait en faveur de la cohésion entre maures et colonisateurs (...)". Quand vous parlez des "Mauritaniens", M. le Premier Ministre, il faudra prendre la précaution de bien spécifier, car les territoires sud de cette colonie que vous avez commandée en tant que gouverneur sont peuplés de populations noires qui faisaient quant à elles, comme au Sénégal ou au Cameroun cette "coupure raciale" avec le personnel de l’administration européenne.
2/ Réponse à M. Le Général Le BORGNE :
J'interpelle ensuite M. le Général sur deux points :
a- Le premier concerne la conquête coloniale en Mauritanie. Vous dites que celle-ci fut réalisée grâce au soutien des Noirs, particulièrement les Tirailleurs Sénégalais. Là aussi il faudra rétablir la vérité historique. Pourtant les circonstances de cette occupation sont assez connues grâce aux nombreux témoignages laissés par les acteurs militaires français de cette conquête. Je ne comprends pas pourquoi on continue à véhiculer encore cette opinion fausse mais largement répandue qui veut que ce soit exclusivement les Noirs de Mauritanie et d'ailleurs qui ont aidé la France à réaliser ses conquêtes dans les pays du Trab el Bidan. Les rédacteurs des manuels d'Histoire de la Mauritanie sont allés jusqu'à diviser les populations en deux catégories : celle des soumis et des collaborateurs (les Noirs originaires du fleuve et quelques tribus arabo-berber) et celle des résistants (le reste de la communauté Bidan).

Anonyme a dit…

maata, houwa ba3d pierre messmer we Claude Le Borgne, mahoum beidhan.

Anonyme a dit…

Mon zami,

Tu peux nous donner une reference à ce que tu dis? A-
===
Il a dit, avec une teinte d'humour vraiment appréciée (pas d'insultes):

maata, houwa ba3d pierre messmer we Claude Le Borgne, mahoum beidhan.

Anonyme a dit…

Salam

La commission de la paix, chargée d'assurer la sécurité du Président d'IRA, Biram Ould Dah, a déclaré qu'elle vient de dévoiler un complot qui visait à "liquider physiquement" Biram.


La commission indique ,dans un communiqué parvenu à Alakhbar ,que ce "complot" était ourdi par des tribus proches d'Ould Abdel Aziz ,et des hommes influents dans les services de renseignements mauritaniens. Quant à l'éxecution de cette "salle besogne" a été "confiée à trois militaires", détaille le communiqué.

Le communiqué précise aussi que le complot a été planifié, après la commémoration de l'anniversaire d'Inal par IRA. "Un acte qui, selon le communiqué, a suscité la colère des alliés de Ould Abdel Aziz."

Source : Al Akhbar le 19/12/2011

Anonyme a dit…

Salam

A L'ignare inculte et arrogant

La colonisation de la mauritanie c'est faite en deux phases:

- la colonisation du pays noir

- la colonisation du pays maures

Cf : Daddah "contre vent et marée" et Ibrahima Sall" mauritanie du Sud conquête et administration coloniale Française 1890 -1945" chez Khartalla.

Il a écrit quoi Mesmer..........

Ya Bouya

Les arabes sont arrivés en Mauritanie au plutôt au 11 siècle et de façon certifié au 14 siècle.

Que tu le veuilles ou pas:

Les premiers habitants de la mauritanie sont des pasteurs "séréres" qui sont descendus vers le sénégal.

Des cancres comme toi disent qu'il faut appeler la mauritanie : Bilad Chinguitti.........



C'est parce qu'ils ne savent pas que : Le chinguiti veut dire "SINGUEDE" en soninké: le puit des chevaux.

Ya Bouya....

Va lire les livres de David Robinson, Germaine Dieterlen, les portes de l'or de Ablaye Bathily et les différents :

- Tarikh el Vetach ( 11 siècle) de Mahmoud el Kati ,un soninké qui s'arrête en 1599.

Hellélak combien d'année avant la naissance des ancêtres de Mesmer.

Tu compléteras ta lecture par

- Tarikh El soudan.

A coté de ces gens Mesmer est un neutron de fourmi.

Ya Bouya...

Faire dire quelque chose à Mesmer n'est pas la meilleur chose de rendre celle-ci crédible.

Ton retour à l'école s'impose, c'est de l'assistance à cretin en danger.


Sur canalh, on ne vous promet pas le grand soir, mais la certitude de ne pas mourrir idiot.

Fin de la leçon dit le fou

Maatala

Anonyme a dit…

Un strong message au cas ou quelqu' un de chez nous voudrait tripatouiller le nombre de mandats? Difficile de survivre avec ces yankees, même si on s' appuie sur les soudanais, chinois et iraniens. En plus des zouaveries de Boidiel le comptable.

MOST du Qatar à travers A-
==
Les américains ferment la porte aux émissaires de Wade.

Selon le journal Enquête, les Etats-Unis ont fait savoir au gouvernement sénégalais, qu’ils n’étaient pas intéressés par la tournée de ses émissaires. En effet, la semaine dernière, le porte parole de la présidence Serigne Mbacké Ndiaye avait fait savoir dans un communiqué que des émissaires du gouvernement vont sillonner le monde pour rassurer leurs partenaires quant à la transparence des prochaines élections.

Prétextant "un calendrier chargé", le congrès américain a expliqué qu’il n’était pas dans les dispositions d’accorder du temps aux missionnaires de Wade", rapporte le quotidien. Une attitude qui traduit la position des Etats Unis sur la candidature de Wade.

Toujours selon les sources du journal, le Sénat et la Congrès américain s’apprêtent à écrire une lettre commune au président Wade pour exprimer la même position que le congresssman Donald Payne.

Leral.net

Anonyme a dit…

Rimo,

J' ai regardé la vidéo de Tibhirine et j' ai appris de choses nouvelles. Comme les islamistes vont gagner en 2014 (min chfweigat houm), j' espère que nos généraux seront cool. Sinon, nous aurons des Tibhirine et des AQMI a n' en plus finir. Moi je vais voter Aziz parce que je n' ai pas confiance en Tawassoul.

Voyons d' abord les tunisiens et les libyens. Pour l' Égypte, les militaires ne lacheront jamais. Laisser un tel monument comme l'Égypte aux islamistes sera la fin du monde. Faut pas rever.

N.B: impossible de trouver un islamste parmi les zamis de canalh. Si ce sont eux qui insultent, alors ils n' ont pas d' arguments.

Bilkiss: enti mneine?

A-

Anonyme a dit…

A force de créer une institution à chaque problème, on se retrouve dans un cas pareil. A-

===
Des travailleurs du secteur de la pêche supplient le président Aziz d’intervenir pour pousser...

...leurs employeurs à payer leurs arriérés de salaires.

Les travailleurs de l’Office national d’inspection sanitaire et de pisciculture (ONISPA) et de l’Institut mauritanien de recherches océanographiques et de pêche (IMROP) ont lancé un appel pressant au président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz pour que leurs employeurs consentent à leurs payer des arriérés de salaires.

Dans une lettre adressée au président de la République, et dont Sahara média a reçu une copie, les employeurs de ces deux structures indiquent qu’ils vivent « une situation depuis 2011 consécutive au retard du payement de leurs salaires ».

Ils ajoutent que de tels retards « ont eu comme conséquence l’instauration d’un climat d’instabilité dans la vie des employés à tous les niveaux de leurs conditions de vie (factures d’eau et d’électricité, scolarité des enfants).

Ils ont attiré l’attention du président que la plupart d’entre eux « n’ont pas d’autres revenus que leurs salaires et qu’aucune issue à leurs problèmes ne semblent pointer à l’horizon », selon leur propos.



Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Source : Sahara Medias (Mauritanie

Anonyme a dit…

Ça pointe beaucoup le doigt sur le Polisario et le DRS. C'est qui Lemgheity, Tourine et El Ghallawiya? Doit-on écouter les thèses de Keenan, Gèze et autres? En dehors du déni et d'insultes contre la personne de A-, aucune explication plausible sur ce qui nous arrive.

==
Nouveaux rebondissements dans l'affaire des otages européens : Les parents des Maliens enlevés par le Polisario crient à l’injustice

L'indicateur Renouveau, 20/12/2011
Le Mali n'est pas un « Far West » et « nous l'avons déjà fait comprendre à qui de droit », a déclaré vendredi un ministre sous couvert de l'anonymat, précisant que son pays « n'acceptera plus la violation de son intégrité territoriale par le Front Polisario », dont des hommes armés ont récemment pénétré, tué un homme et enlevé au moins trois autres. Les parents de ces otages crient aujourd’hui à l’injustice et interpellent le gouvernement.

Pour lui, les « raisons de cette intrusion ne tiennent pas debout, surtout que la personne tuée et celles enlevées n'ont rien à voir avec les ravisseurs des otages européens enlevés à Tindouf », dans l'ouest de l'Algérie.

Les faits se sont produits dans la localité d'El Hank, dans la région administrative de Tombouctou, à environ 70 km de la frontière algérienne, a ajouté la même source, précisant que les éléments armés du Polisario ont tué Mohamed Yeyia Ould Hamed, surnommé « Double-tête ».



D'autre part, un conseiller d'une localité du nord a souligné qu'il est l'oncle de Tahar Ould El Himry, l'une des personnes enlevées par les éléments armés du Polisario. « Mon neveu n'a rien à voir avec Al-Qaïda », a-t-il affirmé.

« Tout le monde connaît ici (dans la région de Tombouctou) le véritable complice d'Aqmi (Al-Qaïda dans le Maghreb islamique), qui a même aidé à enlever les Européens à Tindouf. Il s'appelle « Omar Sahraoui », mais personne ne bouge le petit doigt pour l'arrêter et « nous ne comprenons pas », a ajouté M. Ould Taher.

Anonyme a dit…

suite
==
En juillet 2010, Omar Sid'Ahmed Ould Hamma, alias « Omar Sahraoui », avait été condamné en Mauritanie à 12 ans de prison assortis de travaux forcés pour l'enlèvement des humanitaires espagnols. Selon la justice mauritanienne, il avait agi comme « mercenaire d'Aqmi » qui, depuis ses bases dans le nord Mali, opère dans plusieurs pays du Sahel.

Il avait été extradé vers le Mali juste après, puis libéré peu avant l'élargissement en août 2010 de deux Espagnols, Roque Pascual et Albert Vilalta, qu'il avait lui-même conduits vers la liberté à travers le désert malien, jusqu'à la frontière du Burkina Faso.

Aqmi avait demandé et obtenu sa libération, en échange de celle des deux otages espagnols.

Selon des sources sécuritaires dans la région, Omar Sahraoui est impliqué dans l'enlèvement des trois Européens dans la région de Tindouf. Lesquels auraient, selon des sources bien informées, commencé à surveiller de plus près l'aide internationale envoyée aux résidents des camps de Lahmada. Ils seraient devenus plus pointilleux après avoir eu des doutes sur la destination finale de cette aide, dont une partie se retrouve sur les marchés des pays de la région.

Une hypothèse qui pourrait expliquer que le Polisario a été derrière leur enlèvement et l'aurait fait exécuter par ses propres membres, sinon commandité à des trafiquants opérant dans la zone sahélo-saharienne sous la couverture d'Aqmi. Ce dont atteste la déclaration du président du pseudo-Parlement sahraoui, Khatri Addouh qui a annoncé, dans la nuit de mercredi à jeudi, qu'un groupe de personnes, dont des individus impliqués directement dans l'enlèvement de trois ressortissants européens à Rabouni près de Tindouf, ont été arrêtées par ses milices. Addouh qui s'exprimait lors d'une conférence de presse, a expliqué qu'il s'agit d'un groupe constitué de personnes impliquées dans le crime organisé, précisant toutefois qu'"ils agissaient pour le compte d'une organisation criminelle inconnue jusqu'ici". Inconnue de qui ? Pas du Polisario, ni de la DRS algérienne qui quadrillent les lieux pour faire durer au maximum la séquestration et les souffrances des populations sahraouies qu'ils maintiennent contre leur gré dans leurs camps de concentration.

A DIAKITE

Anonyme a dit…

salut tout le monde ,

belinda sort un film pour expliquer le "vrai islam" .elle a besoin de dons pour y parvenir .

voici une petite intro

le site web pour faire des dons
y a d'autres vidéo sur sa chaine youtube ....


voilà je ne sais pas elle veut combien ni où elle en est ...

ps: a t elle rencontré l'un d'entre vous ? ou kassatya ...?

rimo

Anonyme a dit…

http://www.maliweb.net/category.php?NID=84945&intr=

Anonyme a dit…

Merci Rimo. Elle est très spirituelle, cette lady. J'ai regardé sa vidéo sur la pedophilie et l'islam, et c'est deguelasse ce que font les hommes durant le hajj. Marier pendant le haj des filles de 6-9 ans, c'est disgusting. Je vais revoir, mais comme je suis pauvre, je ne vais pas contribuer.

Au fait: sur quelle base dans notre société les femmes se faisaient aussi marrier vers les 6 - 9 ans? La sunna? de qui?

A-

Anonyme a dit…

Rimo,

Quand tu fais signe, les choses changent sur canalh. Maatalla a fait des mois et des mois faisant seul face aux scuds amicaux, mais assez méchants. Je tiens particulièrement à le remercier et le féliciter pour sa patience et le matériel résistant de ses couilles. Bravo yabouyeu Maatala. Merci LM. Grosses bises très mouillées à Bébé Bâ (c' est comme ça que les chimpanzés comme moi disent merci beaucoup),

Reste le reste du gang historique: yanis, copiarpegar, cpt NDB (mech' our et wallahi elleu yewgui), bl, Mestour, bougadoum, fils du bled, feldmarshall vladimir, Moussa, ano foté, Bilkiss (laisse tomber ton barbu), Couli (si le bambara n, est pas dans les langues nationales, c' est un oubli involontaire) et si j'ai oublié d' autres qu' il m' excusent. Simah en cette fin d' année aux membres de canalh.

Mes excuses aussi aux généraux d' Alger, de Nouakchott, de Bamako, de Washington, de Paris, de Londres: il ne faut pas prendre les civils pour des idiots. Ces pieds nickélés d' AQMI ne peuvent pas faire de la géostratégie comme des diplômés des grandes écoles militaires. Les concepts de géostratégie, ce sont nous les civils qui les ont conçu.

Excellente nouvelle: les algériens bougent enfin le c.. en envoyant une force au nord Mali pour lutter contre les autres AQMI qui ne sont pas les leurs. IL faut que nos frères du nord se rachetent.

Le site de Belinda et good luck pour son projet. Mais je ne vais pas lancer ma carte pour Tawassoul en 2014. Forget it Belinda.

http://www.belindamohamed.org/16822.html

Anonyme a dit…

Salam

L'ignare

Tu t'acharnes à vouloir falsifier l'histoire.

Outre le fait d'être inculte, tu ne te rends même pas compte que tu défends des thèses sionistes.

Ya bouya..................

Quel est la différence entre toi est les sionistes qui disent que les palestiniens ne sont pas chez eux en Palestine et que la terre est là leur.

Tu tiens le même raisonnement et pourtant comme moi (la seule chose sur laquelle nous sommes d'accord toi et moi) tu milites pour le droit inaliénable des palestiniens sur leurs terre.

La seul différence pour le raciste que tu es c'est que eux sont arabes

Bonne année "w" Simah" dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu pour A-

Nouakchott - Un poste de la gendarmerie mauritanienne situé à Addel Begrou, à la frontière sud avec le Mali, a été attaqué mardi soir par des hommes en armes qui ont pris un gendarme en otage et se sont retirés vers le Mali, a appris l'AFP de source sécuritaire.

Le poste a été attaqué vers 18H00 (locales et GMT), il n'y avait qu'un seul gendarme qui a été très vite maîtrisé par les assaillants et emmené par eux vers le Mali, a affirmé cette source qui n'a pas précisé qui étaient ces hommes armés.

Mais, a-t-elle ajouté, les assaillants, supposés appartenir à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), ont criblé de balles les locaux du poste et sa voiture dont ils ont crevé les pneus. Ils ont également pris les armes qui se trouvaient dans le local.

Les hommes armés étaient cinq au total et circulaient à bord d'un seul véhicule 4X4 qui, selon des sources sécuritaires locales, avait été repéré et était recherché depuis trois jours dans la zone.

Les autorités mauritaniennes ont aussitôt donné l'alerte et la traque des auteurs de l'attaque a été lancée.

Addel Begrou est une localité située à quatre kilomètres seulement de la frontière avec le Mali, près de la ville malienne de Nara.

La Mauritanie, l'Algérie, le Niger et le Mali sont confrontés à une insécurité croissante liée aux activités d'Aqmi et d'autres groupes criminels, ainsi qu'à l'afflux d'armes, dont de l'armement lourd, issues du conflit libyen.

Aqmi opère dans la vaste zone de la bande sahélo-saharienne difficile à surveiller et contrôler où elle a multiplié, depuis ses bases du nord du Mali, attentats, enlèvements d'Occidentaux et trafics divers, y compris de drogue.

Au total, douze Européens, dont six Français, sont retenus dans le Sahel par Aqmi et un groupe présenté comme dissident, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest, jusqu'alors inconnu.

En avril 2010, Algérie, Mauritanie, Niger et Mali, ont créé un Comité d'état-major opérationnel conjoint (Cémoc) basé à Tamanrasset (sud de l'Algérie) et doublé d'un centre de renseignement à Alger.

Son objectif est de mieux coordonner les actions des quatre armées dans la lutte anti-terroriste et d'arriver à mener des opérations conjointes dans chacun des pays affectés.

Des militaires algériens se trouvent actuellement dans le nord du Mali pour apporter assistance à l'armée malienne dans la lutte contre l'insécurité et le terrorisme, a appris mardi l'AFP de source militaire malienne, de source diplomatique et auprès de témoins dans la région.

L'armée mauritanienne a pour sa part régulièrement mené depuis 2010 des opérations en territoire malien pour tenter de démanteler les bases d'Aqmi qui s'y trouvent.



Source : AFP via Romandie News (Suisse

Anonyme a dit…

salam

Dans la serie : plus con que moi tu meurs

Atar : Ahmed Ould Sidi Baba critique « la dictature militaire ».

Les militaire mauritaniens ont habitué le peuple a accepter la dictature, à travers la politique de la carotte et du bâton », a indiqué, lundi, à Atar, l’opposant Ahmed Ould Sidi Baba.

Ould Sidi Baba, qui s’exprimait au cours d’une rencontre qu’il dit « apolitique » organisée sous le slogan « Initiative 2003 des valeurs démocratique », a rappelé qu’il avait refusé en même temps qu’un groupe de jeunes, durant les année 70, d’adhérer au PPM. Nous avons, a-t-il dit, au cours d’un dialogue avec feu le président Moctar Ould Daddah exprimé notre conviction « que la pluralité constitue le vrai modèle démocratique ».

Ould Sidi Baba a expliqué que les traditions du pays ne sont pas antinomiques avec la démocratique parce que, a-t-il souligné les émirs et les chefs de tribu et les chefs de villages se concertaient avec leur entourage, à propos de toute décision qui concerne la collectivité.

Cette règle de la choura mérite aujourd’hui d’être considérée et développée à une échelle plus grande et plus englobant, a-t-il mentionné.


Source : ANI (Mauritanie) |

---------------------------------


LE DEPUTE BABA OULD SIDI SE DIT FIER ET HONORE D’AVOIR PARTICIPE AU REGNE DE OULD TAYA

Qu'était donc Taya ? Et qui étais tu sous son règne, sous la pire dictature militaireque la Mauritanie ait connu, sinon son idéologue en personne

Il est vrai que le dictateur Taya était de la même tribu que toi et que tu bénéficiais de bien des privilèges et largesse avec lui, ce qui n'est pas le cas avec Aziz.

Dis moi, sous la dictature militaire de taya les opposants auraient-ils eu le droit de s'exprimer comme tu le fais aujourd'hui avec Aziz ?

Sous la dictature de taya, les opposants auraient ils eu le droit de faire un meeting comme celui que toi et les tiens ont organisé semaine passée ?

Franchement, c'est l'hôpital qui se fout de la charité et tu es vraiment l'un des plus mal placé de la République pour tenir de tels propos. Tffooouuuuuuuuuuuu

Anonyme a dit…

Salam

Dans une interview publiée dans le magazine panafricain «Matalana», à la veille du sommet de l’Organisation de la conférence islamique(OCI), qui s’est déroulé du 7 au 14 mars 2008 à Dakar, Mohamed Jemil Ould Mansour, le président du Tawassoul, avait laissé entendre qu’un parti islamiste serait une «alternative»


dans un monde où les hommes politiques ne font que mentir aux populations, puisque les hommes et les femmes politiques ne respectent pas du tout les fondements moraux de la vie politique.
Pour ainsi dire que les islamistes ne sont pas venus dans l’arène politique pour reproduire les erreurs commises par les anciens régimes. En fait, Ould Mansour a justifié bec et ongles la création de sa formation politique comme pour donner un sens «positif» à la politique en ces termes : «Nous sommes un parti politique avec un référentiel islamique. Vous savez dans ce monde, il y a beaucoup de partis politiques. On parle des partis politiques libéraux, socialistes, du centre…Certainement, nous sommes une nouvelle catégorie de formations politiques, qui ont un référentiel islamique comme le PJD (Parti pour la Justice et le Développement) du Maroc. Des partis islamistes qui essayent de présenter un programme prenant en compte des préoccupations des citoyens d’une façon moderne et ouverte». Ces propos tenus par le chef de file des islamistes modérés en 2008 s’avèrent vrais aujourd’hui au royaume chérifien. Les islamistes marocains du PJD se sont ouverts aux jeunes pour avoir leurs suffrages lors des élections législatives du 25 novembre passé en les remportant avec 107 sièges sur 395. Une formation politique qui ne comptait que 47 parlementaires dans la précédente assemblée marocaine. Idem pour les islamistes tunisiens d’Ennahda qui ont également surfé sur la vague de contestation de leurs compatriotes pour prendre le pouvoir en Tunisie. Comme une prophétie, il n’y a pas très longtemps Ladji Traoré, le secrétaire exécutif de l’APP disait que le monde doit apprendre à compter sur les partis islamistes, car, disait-il, ces formations politiques sont présentement les mieux organisées et n’ont jamais été au pouvoir. Mais il faut dire aussi que ces partis soient également très proches des populations les plus défavorisées. La preuve, le mois de Ramadan dernier, les leaders de Tawassoul avaient fait plusieurs distributions gratuites de repas de jeun aux populations démunies. Mais bon nombre des concitoyens ne croient pas à ce que les islamistes mauritaniens puissent accéder au pouvoir du moins dans un bref délai. Toutefois, comme le signifiait Jemil, il y a quelques années, Ennahda et le PJD ont constitué des alternatives en Tunisie et au Maroc. Tawassoul en fera-t-il autant en Mauritanie. It’s the question.

Camara Mamady

Source : Le Rénovateur le 19/12/2011

Anonyme a dit…

Maatala,

Pour le pauvre gendarme de Bassiknou, il faut " insister" auprès des algériens pour le faire libérer, comme Louis Michel avait insisté discrètement auprès d' Alger de faire liberer les otages autrichiens.

Comment azzizzo peut laisser un poste à Bassiknou libre avec un seul gendarme vers 18 heures? L ' heure n'est pas à la prière, mais à la défense du pays.

AQMI sera gentil de laisser la vie sauve au gendarme. Ok la leçon est apprise: vous êtes forts, mais ne touchez pas un cheveu au pauvre gendarme.

A-

Anonyme a dit…

maata a dit:
Ya Bouya

Les arabes sont arrivés en Mauritanie au plutôt au 11 siècle et de façon certifié au 14 siècle.

Que tu le veuilles ou pas:

Les premiers habitants de la mauritanie sont des pasteurs "séréres" qui sont descendus vers le sénégal.

Des cancres comme toi disent qu'il faut appeler la mauritanie : Bilad Chinguitti.........



C'est parce qu'ils ne savent pas que : Le chinguiti veut dire "SINGUEDE" en soninké: le puit des chevaux.
-----------------------------------
on est d'accord! sur une chose,notre arrivée en mauritanie.

les premiers habitants connus, de la mauritanie se sont les berbérs, qui descendent des populations germaniques immigrés en afrique du nord il ya 7000 ans.
donc tes pasteurs "séréres" n'existe que dans ton esprit a toi,certainement pas dans l'histoire de la mauritanie.
chinguiti en amazigh veut dire, petite oasis!

merci.

Anonyme a dit…

Salam

Ya bouya.................

Donne nous tes références...........

Aide nous à mourrir moins idiots dit le fou

merci

maatala

Anonyme a dit…

Salam

A-

"Touche pas à mon gendarme"

Nos pensées et priéres pour que rien ne lui arrive......................

S'il sort un jour de ce merdier il demandera une affectation à Keur Macéne.

Mais pendant qu'il récite la FATIHA, les gros porcs de généraux enrhumés à cause de la clim de leur voitures font de l'oeil aux minettes "KHESSALISEES".

NDiaga ente vem............

J'en connais qui bosseront dans l'extréme est et qui dormiront tous les soirs à Ten Souelim.

Trop dangereux le coin

Il va y avoir du sport dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Je crois Maatala qu' il va y avoir du port. Ces criquets d' AQMI sont entrain de pondre leurs larves partout. Dès que les généraux des pays du champ font quelque choses, AQMI agit en sens inverse.

Matin: content enfin que les algériens ont décidé de bouger le c... en envoyant une petite troupe au nord Mali pour aider tout le monde à combattre les pieds nickelés.

Soir: tristesse - j' apprends qu' on nous a enlevé un des nos gendarmes. L' enlever pourquoi? Lui toucher un cheveu ne sert absolument à rien. Alors why? Ils sont débiles. Mais qui est derrière?

Vivement pour un mouvement " ne touche pas à mon gendarme".

Pour l' anecdote: les reférénces historiques de notre ami le nationaliste doit être Hamahoullah, notre historien nationaliste supreme. Faut pas chercher trop loin.

Bon: prions pour notre gendarme et espère qu' il retournera sain et sauf.

A-

Anonyme a dit…

Maatala et les zamis,

Et si tous ces enlevements recents sont l' oeuvre de touaregs revenus de Libye pour se venger de l' Otan et de la France pour la chute de Kadafi? Une sorte de revanche et pour en meme temps se faire des sous? Par la vente de leurs otages à AQMI? C' est peut-etre une explication avec l' attaque du poste de Adel Bagrou. AQMI pur et dur, c' est les attaques meurtrières leur spécialité. C' est une hypothèse de Jeremy Keenan ce 5 décembre. L' attaque de Adel Bagrou une façon d' enquiquiner un ami de la France? Tout est compliqué et il ne faut rien rejeter comme hypothèse. Prions qu' ils libèrent le gendarme qui n' a rien fait.

Vous voyez: aucune frontière avec la Libye, mais les effets collatéraux, on les attrape en pleine gueule. C' est ça la mondialisation dans le concret, avec effet de boomerang. Qu' est-ce qu' on a fait à ces sacrés touaregs?

A- du mouvement " ne touche pas à mon gendarme".

Anonyme a dit…

AQMI ou Touaregs tout court?

===
Les forces armées encerclent les ravisseurs du gendarme.

Selon des sources sécuritaires que Le Véridique online a pu joindre, des éléments des forces armées auraient intercepté les éléments d’AQMI qui avaient kidnappé hier près de la localité d’Adel Bagrou le gendarme en faction dans ce poste.

Des accrochages violents auraient eu lieu entre les deux parties et d’après la même qui a requis l’anonymat, les terroristes seraient actuellement pris en tenaille par nos forces armées.









Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Le Véridique (Mauritanie

Anonyme a dit…

Vous vous souvenez du cas Berg? Le cas qui a été supposé décapité par Al-Zarghawi. Décapité avec les habits d'Abou Ghraib, alors qu'il n'était pas supposé être chez les terroristes. On savait que c'était un montage, mais personne n'a crû. Wikileaks le revele comme un coup médiatique de la CIA.

Pourquoi cette histoire après 8 ans? Necessaire pour comprendre que le lien GSPC - Al Qaida est tout faux. Comme le lien entre AQMI (tout fabriqué) avec Boko Haram: tout faux.

Donc il que l'on cherche la verité tout à côté pour éviter de mourrir idiots. Lisez attentivement. Vous pouvez trouver l'histoire originale en charchant Nick Berg sur un moteur de recherche. Lisez attentivement.Pas normal que se joue des gens.

A-

http://www.centpapiers.com/wikileaks-revele-aussi-que-l%e2%80%99assassinat-de-nick-berg-etait-un-odieux-montage/46087

Anonyme a dit…

maata a dit:
Salam

L'ignare

Tu t'acharnes à vouloir falsifier l'histoire.

Outre le fait d'être inculte, tu ne te rends même pas compte que tu défends des thèses sionistes.
------------------------------------
merci le savant!

ton interprétation, de l'histoire de la mauritanie tout d'abord e partielle est partiale.
c'est toi est tes semblable qui veule falsifier l'histoire, en disent les premier habitant de la mauritanie sont des noirs, alors que c un mensonge, aucun vérité scientifique ni archéologique na prouve ta version flamiste a deux balles.

alors que beaucoup, de découverte prouve dune façon, indéniable que les premier autochtones de la mauritanie sont les berbéres,descendent des populations germaniques arrivée en afrique du nord 4000ans avant les vandale.

la mauritanie toute au long de son histoire na jamais était habité par des populations noirs, le fleuve SANHAJA a toujours etait une barrière, entre les noirs au sud e les berbéres au nord, 6000 ans avant notre arrivée NA7NA LI3RAB.

en aucun cas je défends des thèses sionistes, j défends juste la vérité historique de l'histoire de mon pays.

Anonyme a dit…

Salam

Ya bouya.................

Perso je te donne des références......

Tu dis:

"autochtones de la mauritanie sont les berbéres,descendent des populations germaniques arrivée en afrique du nord 4000ans"

Puisque tu n'étais pas présent et tu as lu cela ou.........

Donne-nous tes références..........

Les fouilles de qui et ou..........

Tu tiens le même discours que les sionistes.....Que cela te plaise ou non.

Aboule tes références..........et finissons, car le problème est ailleurs : l'aqmi et la crise éco-fi qui menace ce putain de bled de merde peuplé de mendiants arrogants incultes dont tu n’es entre autres que le maitre étalon..............

Tes références historiques, voila ce que j'attends de toi dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maatala et mon zami l' historien,

Pas necessaire d' aller 4-7000 ans. L' histoire de la Rim commence en 1960

Anonyme a dit…

Merci Mohamed Vall Ould Oumeire. A-

===
De Lemghayti à Adel Begrou.

Le 4 juin 2005, le GSPC (groupe salafiste de combat et de prédication) attaquait la garnison de Lemghayti et tuait une quinzaine de mauritaniens (les nôtres). Le 24 décembre 2007, AQMI (Al Qaeda au Maghreb Islamique, ancien GSPC) assassine quatre touristes français près d’Aleg.

Le 27 décembre 2007, AQMI tue trois soldats mauritaniens (les nôtres) à Ghallawiya. Le 15 septembre 2008, summum de l’horreur, 11 soldats et un guide civil sont assassinés, décapités et leurs carcasses piégées, à Tourine. Il s’agissait là aussi des nôtres. Le 29 novembre 2009, le 15 décembre de la même année, des occidentaux sont enlevés sur les routes mauritaniennes…

Que la Mauritanie réagisse, on ne doit pas parler d’une «guerre mauritanienne», mais d’une «guerre déclarée à la Mauritanie». Laquelle des attitudes aurait été la plus dangereuse pour le pays : attendre et subir, se contenter dans ce cas de résister aux assauts ; ou reprendre l’initiative, essayer d’éloigner la menace et même d’y mettre fin ?

La Mauritanie a choisi de s’attaquer au mal. A sa racine. Le résultat est évident : certes AQMI continue à menacer, à frapper dans des lieux isolés comme ce qui vient de se passer à Adel Begrou. Il y a quelques mois, AQMI avait essayé l’expédition de Bassiknou qui s’est mal terminée pour ses combattants.

Il faut donc comprendre la recrudescence des activités AQMI, notamment les enlèvements, non pas comme une reprise de l’initiative, mais une tentative de donner l’impression. L’impression d’exister, de continuer à menacer. Se profile derrière aussi, la volonté d’avoir des boucliers pour se protéger contre la menace des Etats de plus en plus déterminés.

Pas lieu encore une fois de présenter cette incursion comme un échec de notre pays. Nous sommes déjà assez émus à l’annonce du rapt de ce gendarme qui n’est plus seulement le fils de sa mère, mais le fils de toutes les mères de Mauritanie, le fils de tous les pères de Mauritanie…

Je crois qu’il est utile aussi de rappeler que ces soldats qui meurent, que celui qui est kidnappé, sont des Mauritaniens, pas des soldats de l’OTAN considérés comme envahisseurs par les Afghans… ce sont les nôtres qui se trouvaient chez eux au moment des faits… et ce n’est pas un titre comme «un gendarme mauritanien kidnappé par les combattants d’AQMI», ce n’est pas ce titre qui permettra d’en faire un citoyen d’une autre contrée.

Ce n’est pas non plus une telle attaque qui signe la consécration d’AQMI. Et ce ne peut être l’occasion pour un journaliste de donner l’impression de s’en féliciter. Pas du tout.

Mohamed Fall Oumeir



Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Source : Oumeir Blogspot (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Bonne nouvelle. Quelle que soit la raison de leur arrestation, je crois que les sénégalais doivent rester sereins et éviter de s' impliquer dans les affaires mauritano-mauritaniennes et nous laisser régler nos propres problèmes.

Les mauritaniens ont reconnu leur dérives, rapatrié leurs concitoyens et le reste c' est entre nous les gannar, toutes couleurs confondues. Reste aux sénégalais de faire leur enquête sur le pogrom contre les sénégalais d' origine mauritanienne et les mauritaniens durant la chaude période de 89.

Autrement, les maures si facile à accuser de racistes vont braquer et on risque de revenir en arrière à 2009. Ou on est mauritanien ou on est sénégalais. On ne put pas bouffer sur les 2 rateliers et il n y a personne à truander. Khalass et à bon entendeur, salut.

Effet de la dernière crise: des pères de familles rapatriés chez eux, innocents ou coupables.

==
Emeutes contre le recensement: Nouakchott libèrent les 33 Sénégalais interpellés suite aux incidents

le ministère Madické Niang à droite-photo alakhbar-
Alakhbar (Dakar)-Les autorités mauritaniennes ont relâché, mercredi, 33 Sénégalais interpellés suite aux incidents survenus à Nouakchott, , indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le communiqué souligne que "Ces Sénégalais ont été présentés au ministre des Affaires étrangères, Maître Madické Niang, qui est à Nouakchott pour porter un message du président Abdoulaye Wade à son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz".

‘’Cette importante décision a été immédiatement portée à la connaissance du président Abdoulaye Wade qui a aussitôt mis à la disposition de nos compatriotes un avion pour leur rapatriement dans de bonnes conditions’’, poursuit le communiqué du ministère.

Anonyme a dit…

C'est quoi cette tête de con?


Lettre ouverte à AQMI.

Je saisi cette opportunité en tant que premier responsable de l’ONG « Initiative de Lutte contre le Discours Extrémiste et le Terrorisme », de venir respectueusement auprès de votre haute bienveillance vous signifier que les européens de passage en Mauritanie sont venus apporter des actions humanitaires pour fournir un appui aux musulmans et que leur présence n’est pas une raison de les prendre pour otages si la mission de cette organisation est de vulgariser les principes orthodoxes de l’âge d’or de l’Islam...

... je sollicite que vous cessez de les prendre pour otages, les allemands, Français, Espagnols, Américains et autres étrangers, parce qu’ils sont un support pour le renforcement du musulman en terme d’appui financier, d’éducation dans le domaine d’une coopération technique bilatérale.

Nous sollicitons une fois de plus que vous renoncez à les prendre comme otages en Mauritanie et dans les pays arabes si vous vous référez à la religion vous allez vous persuader vous-mêmes qu’elle interdit tout comportement malveillant à l’encontre de ces étrangers sur la terre mauritanienne et les terres arabes.

Nouakchott, le 20/12/2011

Mohamed Ould M’Bareck

Président de l’ONG contre le discours extrémiste et le terrorisme

Tél : 46 90 77 09




--------------------------------------------------



Lettre ouverte à certains partis politiques mauritaniens de l’opposition et certains députés et sénateurs à l’opposition.

J’ai l’honneur de vous demander en tant que premier responsable de l’ONG « Initiative de Lutte contre le Discours Extrémiste et le Terrorisme et le racisme » de bien vouloir saisir cette opportunité pour demander à certains hauts responsables de partis politiques mauritaniens de l’opposition de bien vouloir renoncer à certains discours qui peuvent être à l’origine de violences physiques, verbales ou à l’origine d’actes criminels provoqués par les jeunes ou adolescents.

Je saisi cette opportunité pour leur confirmer qu’en cas de violence, ils vont renoncer à leur foi, nous défendons les droits de l’homme à l’existence à la survie et nous ne manquerons point de dénoncer toute offense à l’égard de la sécurité de nos composantes sociales et nos compatriotes. La violence n’a jamais apporté des solutions pour les problèmes que traversent les citoyens.

Nouakchott, le 20/12/2011

Mohamed Ould M’Bareck

Président de l’ONG contre le discours extrémiste et le terrorisme

Tél : 46 90 77 09







Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org



Source : Yacoub Gam

Anonyme a dit…

Un autre parti pour le front? Perte de temps. A-
==


NDB : Un jeune commerçant de poisson porté disparu


Selon des sources proche des sa famille le jeune Mohamed El Moctar Ould Mohamed Mahmoud, 19 ans , a disparu dans des conditions encore non élucidées, depuis le 8 décembre dernier.


Mohamled El Moctar, revenu récemment d’un séjour dans une Mahadhra de l’Assaba, s’adonnait à la commercialisation du poisson au port de pêche de Nouadhibou, affirme-t-on de même source.
Par ailleurs, indique cette source, le jeune homme aurait reçu un coup de fil d’un inconnu qui l’aurait incité à aller vers une destination inconnue.

Anonyme a dit…

il ne fallait libérer ces voyous,sénégalais, c'est une grande faiblesse,de notre gouvernement! le peuple mauritanien arabe, veut que ces ordure soient jugées,est sévèrement puni pour l'exemple.

ces cafards de sénégalais, ne comprennent que l'extrême fermeté, sans pitié.

aziz, revient sur cette décision,honteuse

Anonyme a dit…

Foutaises. Il n' est pas si idiot le Chavi'i. A-
==

Ould Chafi accusé d’être derrière UJAO (source malienne).

Le Mauritano-burkinabé Moustapha Ould Chafi est accusé par une source malienne d’être l’un des inspirateurs d’un nouveau mouvement «jihadiste» dont la naissance a été annoncée récemment à Bamako, sous l’appellation : Unicité et Jihad en Afrique de l’Ouest (UJAO).

Ce mouvement a revendiqué le rapt de trois humanitaires européens enlevés à le 23 octobre dernier Tindouf (Algerie). «Le mouvement Unité et Jihad en Afrique de l’Ouest, est une excroissance d’Al Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi), inspirée et financée, entre autres, par Ould Chafi» nous a déclaré au téléphone une source malienne, en relation avec le dossier sécuritaire au Sahel.

«Chafi et son réseau veulent marquer une distance avec Aqmi et se doter de leur propre instrument de déstabilisation à travers UJAO», ajoute cette source qui a tenu à garder l’anonymat. «Comprenez moi, Chafi est puissant» nous a-t-elle dit.

Il n’a pas été possible dans l’immédiat, de contacter M. Chafi pour le faire réagir par rapport à cette accusation.

Mauritano-burkinabé, très connu par la diaspora mauritanienne en Afrique, Chafi est conseiller de plusieurs chefs d’Etats africains. Il a joué un rôle clé dans la chute du président Ould Taya en Août 2005, en accueillant et en encadrant, en 2003 à Ouagadougou, les mutins qui ont ébranlé les fondements de son régime Taya, encourageant par la suite, ses derniers soutiens à lui donner le coup de grâce.

Chafi s’est particulièrement investi en 2007 en Mauritanie pour la réussite du candidat Sidi Ould Cheikh Abdellahi déposé par les militaires en Août 2008. Il a mené à partir de 2009, plusieurs médiations qui ont permis la libération d’otages occidentaux détenus par Aqmi. Il est classé irréductible opposant au pouvoir en place en Mauritanie.



Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Source : Tahalil Hebdo (Mauritanie)

Anonyme a dit…

Amalgame
==
Touche pas à ma nationalité' : Communiqué

Mardi 20 décembre la localité d'Adel Begrou située à quatre kilomètre de la frontière avec le Mali a été le théâtre d'une attaque d'Aqmi. Après le mitraillage du poste de la gendarmerie, les assaillants ont enlevé un gendarme et récupéré des armes et des munitions. Cette attaque n'est malheureusement pas la première et ne sera certainement pas la dernière.

Devant une pareille situation, le mouvement "touche pas à ma nationalité" rend responsable les autorités Mauritaniennes qui, au lieu de consacrer leurs forces à la défense et à la sécurisation de nos frontières, se complaisent à instaurer un véritable état de siège dans la vallée du fleuve dont les habitants ont pour seul tort d'être noirs.

L'Etat a en effet envoyé près de huit véhicules militaires en renfort contre des manifestants pacifiques à Kaédi qui ne faisaient que réclamer leurs droits !

Si l'armée mauritanienne ne parvient pas à assurer la sécurité de nos frontières c'est parce que nos militaires se sont spécialisés dans la frustration d’une partie de la population sans cesse rackettés .

Devant une telle situation, le mouvement "touche pas à ma nationalité" exhorte les autorités à reconnaître qu'une armée constituée sur des bases raciales et non sur des critères de compétence et d'aptitude ne sera jamais en mesure de garantir la sécurité des citoyens, les différentes incursions d'aqmi sur le sol Mauritanien le démontrent.

Une fois de plus, le mouvement rappelle aux autorités que la priorité doit être la sécurisation des frontières et non la répression des citoyens qui manifestent pacifiquement.




Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Source : Touche Pas à Ma Nationalité

Anonyme a dit…

ces almoudate pickpocket, de touche pas a ma nationalité(falsifier) doivent rendre des comptes ala justice,est sévèrement chatiés, avant d'être expulse chez eux(afrique noirs).

front national de la mauritanie arabe

Anonyme a dit…

Salam

A-

Les frangins de touche pas à ma nationalité ne doivent pas se transformés en tir sur tout ce qui bouge.

Ils doivent défendre une seule et unique cause, celle qui justifie leur existence.

Sinon ils sont aussi libre de faire comme les partis politique.

Touche pas à mon gendarme dit le fou.

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu pour A-

Selon le correspondant de l’ANI au Hodh Charghi, citant une source informée, une colonne suspecte composée d’une quinzaine de véhicules a été signalée, jeudi soir, en territoire malien, dans un zone frontalière avec l’arrondissement mauritanien de Vassalé.

De même source, on indique que ces 15 voitures, qui seraient celles d’un colonnes d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), ont été observés sur l’axe Leré-Vassalé.

Des combattants d’AQMI avaient enlevé un gendarme, mardi dernier, à Addel Begrou, dans l’extrême est mauritanien, pré de la frontière malienne.

Source: ANI

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Anonyme a dit…

Salam

Moustapha Limam Chavi appelle à la destitution d’Ould Abdel Aziz et l’accuse d’insuccès dans la lutte contre le terrorisme

Le célèbre opposant mauritanien, Moustapha Limam Chavi a appelé les officiers de l’armée, les leaders des partis politiques et les forces vives du peuple mauritanien à bouger pour libérer le pays d’un avenir sombre vers lequel le poussent les aventures de Mohamed Ould Abdel Aziz.


Dans un entretien avec l’agence indépendante d’Al Akhbar du jeudi 22 décembre 2011, Ould Chavi a déclaré que le pays va vers l’effondrement et que la guerre contre le terrorisme est catastrophique, a eu l’effet contraire et constitue une menace pour la sous région. Moustapha Chavi a ajouté : « Le comportement d’Ould Abdel Aziz ressemble exactement à celui de l’ancien président pakistanais Pervez Moucharaf, qui a renversé un gouvernement civil et a convaincu l’occident de sa capacité de lutter contre le terrorisme, mais il a quitté la présidence et la région brûle, le terrorisme a doublé et ses promesses à l’occident se sont avérées fausses ». Selon Ould Chavi, l’actuelle stratégie suivie par le pouvoir mauritanien est dangereuse pour le pays, pour la sécurité, pour les étrangers et pour les voisins. Le phénomène de l’enlèvement s’est amplifié depuis l’arrivée d’Ould Abdel Aziz au pouvoir, ses formes ont varié, les dégâts de l’armée se sont multipliés, maintenant on enlève les Mauritaniens de l’intérieur des villes et des villages. Moustapha Limam Chavi s’est étonné qu’Ould Abdel Aziz se préoccupe du mariage de son fils alors que les soldats mauritaniens luttent contre la mort face à Al Qaida à « Hassi Sidi » dans une situation qui dénote d’un manque de responsabilité et de peu d’intérêt déconcertant. Selon Ould Chavi, la photo que l’armée a diffusée sur la bataille de Wagadou est ridicule et fausse. Et, Ould Chavi d’ajouter : "Moi, je sais, les Maliens savent et l’armée mauritanienne sait que les voitures qui ont été montrées sont des voitures mauritaniennes détruites par AQMI. Ce qui est grave, est de transformer des défaites cinglantes en des victoires imaginaires, que nous nous préoccupations de photographier nos pertes et de les présenter à l’opinion nationale comme des victoires inexistantes". Ould Chavi a poursuivi en disant : « Quand l’Algérie, un pays démographiquement et militairement puissant, à partir duquel le terrorisme a commencé décide de ne pas envoyer ses soldats et ses avions dans la lutte contre ce phénomène au nord Mali et que les forces mauritaniennes s’y engagent, cela est complètement illogique et insensé. A quoi sert-il de bombarder les sites d’Aqmi au nord, alors que nous sommes incapables de sécuriser Adel Bagrou, Bassiknou, Néma ou Nouakchott ? » Selon Ould Chavi, les échecs d’Ould Abdel Aziz dans la guerre contre le terrorisme ont commencé du temps où il était responsable de la sécurité : Les terroristes ont été tués à Aleg, une confrontation armée a eu lieu en plein jour dans les rues de Nouakchott. Toute stratégie vise des résultats. Malheureusement, celle d’Ould Abdel Aziz n’a n’en pas ! Où est l’arrestation des chefs d’Al Qaida ? Où est la prise de ses armes ? Où sont les coups durs qui lui sont portés ? Malheureusement, le bilan est éloquent : Des soldats qui tombent côté mauritanien, d’innocentes personnes sont tuées, enlèvement continu de touristes et de citoyens, forte infiltration en Mauritanie d’éléments d’Al Qaida, assassinat d’indicateurs mauritaniens, au moment où, aucun indicateur de l’organisation terroriste n’a été arrêté. Ould Chavi a conclu en disant: «Je me suis fortement opposé à Maaouya, mais je reconnais qu’il avait la sagesse de bien conduire les affaires militaires, particulièrement en matière de lutte contre le terrorisme. Alors qu’aujourd’hui, nous payons chèrement en vies humaines de nos soldats et de nos fils dans une guerre perdue et stupide."

Source : lecalame.info le 22/12/2011

Diffusion partielle ou totale interdite sans la mention : Source : www.kassataya.com

Anonyme a dit…

Moustapha Limam Chavi, et un dangereux terroriste, au même niveau que les autres terroriste"flamiste-ira-almoudate tpmn"

aucun crédit au parole des cafards terroriste,seule parole est celle de LIMDAVI3.

Anonyme a dit…

Maatala,

Les frères TPMN doivent se focaliser sur l' enrôlement et pas autre chose. Il faut laisser le gendarme et AQMI à mwa, twa et les partis d' opposition. Twa et mwa sommes pas opposition, mais des citoyens pas cons.

Très facile de se perdre. En tant que mauritaniens, ils doivent soutenir l' azzizzo dans cette guerre contre AQMI et les tripatouillage des marocains - algériens-français-américains et autres. Le reste ' est du linge sale de la famille et on le lave dans le wc.Il ne faut pas melanger nos problèmes avec celui des autres. Faire très attention aux sénégalais.

A-

Anonyme a dit…

Maatala,

Une colonne de 15 véhicules qui bouge dans le Hodh Chargui, c' est manipulé.

azzizzo: à ce rythme, tes amis sont entrain de te faire sauter. Je regardais la photo de Sarko et de Kadafi, tout sourire avant que le premier ne nique le second. Ils ont fait la même chose à Ould Taya, donc be carerful. Personne ne croit plus au Président des pauvres (entre twa et moulana, tu veux faire de bonnes choses mais tes conseillers n' ont pas d' autre idée que de le faire via le système MOST qui n' est pas good).

Couli: tu es où? Depuis que le Bambara n' est plus langue nationale, tu as avalé tes clés. Don't worry. It is just a regular fuck-up. Happy New Year to you and family. Looking foward to seeing you in Aioun this December.

A-

Anonyme a dit…

Vive la France. Chouette la Dati. A-


Le Conseil d'Etat annule la nomination de Dominique Tiberi à Bercy

LEMONDE.FR | 23.12.11 | 16h32

Dominique Tibéry, le fils de Jean Tibéry, est actuellement adjoint au maire du 5e arrondissement de Paris, chargé des commerçants, du sport et de la jeunesse.AFP/MANOOCHER DEGHATI
Le Conseil d'Etat a annulé, vendredi 23 décembre, le décret du 20 janvier nommant Dominique Tiberi contrôleur général économique et financier de première classe à l'administration de Bercy. Adjoint au maire du 5e arrondissement de Paris, le fils de Jean Tiberi, également député sortant de la 2e circonscription de la capitale, avait été promu par décret dans ce corps d'inspection malgré l'avis défavorable de la commission d'aptitude.
Titulaire d'un doctorat en gestion, il a fait carrière au sein du groupe Air France, exercé des fonctions à caractère politique au sein d'un cabinet ministériel ou dans le cadre de mandats électoraux mais n'a jamais, comme le souligne la décision du Conseil d'Etat, "exercé ni des responsabilités d'encadrement ou de direction ni des fonctions d'analyse et d'expertise approfondies à caractère économique et financier".

"ERREUR D'APPRÉCIATION"

Le Conseil d'Etat avait été saisi par le Syndicat parisien des administrations centrales, économiques et financières, qui contestaient les critères dont s'était prévalu le gouvernement pour justifier cette nomination. "Le syndicat requérant est fondé à soutenir qu'eu égard à la nature des responsabilités qui s'attachent aux fonctions de contrôleur général économique et financier de première classe, les auteurs du décret attaqué ont commis une erreur manifeste d'appréciation en estimant que M. Tiberi présentait les aptitudes requises pour une telle nomination ", conclut la haute juridiction administrative.

D'aucuns avaient vu dans cette promotion un moyen de libérer la circonscription dans laquelle François Fillon envisage de se présenter aux élections législatives de 2012. La maire du 7e arrondissement, Rachida Dati, qui elle aussi brigue cette circonscription, avait accusé le premier ministre d'avoir "reçu les élus les uns après les autres pour leur proposer des postes et des tas d'autres choses". "Il a reçu Jean Tiberi, il a permis de faire recruter son fils", avait accusé, fin octobre, l'ancienne ministre de la justice, déterminée à en découdre.

La décision du Conseil d'Etat ne va pas manquer de relancer la polémique.

Patrick Roger

Anonyme a dit…

Centrafrique : Laddé, l'homme qui veut "libérer" les Peuls


Le général autoproclamé Baba Laddé à la tête d'une grande alliance ? À la tête du Front populaire, cet ancien sous-officier de l’armée tchadienne n'envisage rien de moins que de renverser le président Idriss Déby et appelle à la formation d'une grande alliance avec notamment Aqmi et le Polisario. Suffisant pour inquiéter le Tchad et la Centrafrique.

Son objectif n’est rien de moins que de renverser le président tchadien Idriss Déby Itno et de fédérer tous les Peuls, de la Mauritanie à la République démocratique du Congo. Mais pour l’instant, l’autoproclamé général Baba Laddé, 41 ans, se contente de sévir dans le nord de la Centrafrique, multipliant rackets et pillages.

Appel à une grande alliance

Cet ancien sous-officier de l’armée tchadienne originaire du Mayo-Kebbi a fondé le Front populaire pour le redressement, une milice dont les membres sont équipés de kalachnikovs mais aussi d’arcs et de flèches empoisonnées. Profitant de la faiblesse de l’armée centrafricaine, Baba Laddé se rend parfois à Bangui pour s’y ravitailler. Dans une récente déclaration postée sur internet, il appelle à une grande alliance entre les Touaregs, Aqmi, les indépendantistes de l’Ogaden, les Sahraouis du Polisario et, bien sûr, les Peuls. Les présidents Bozizé et Déby, qui commencent à s’inquiéter de sa capacité de nuisance, réfléchissent à une opération militaire conjointe

Anonyme a dit…

Un petit fou, ce Laddé. A-

Anonyme a dit…

Salam

Qui est selon vous l'homme ou la femme de l'année en Mauritanie

Merci

maatala

Anonyme a dit…

salam

Zouerate : Messaoud s’en prend, en termes voilés, au chef de file de l’opposition ...

...et loue les résultats du dialogue.

Le président de l’Alliance populaire progressiste (APP), Messaoud Ould Boulkheir, a critiqué, en termes voilés, le chef de file de l’opposition démocratique, Ahmed Ould Daddah, lors du meeting organisé hier vendredi, à Zouerate, par l’opposition « participationniste » (APP, Al Wiam, Hamam, Sawab).

Messaoud Ould Boulkheir, qui est également le président de l’Assemblée nationale mauritanienne, a déclaré que les partis ayant participé au dialogue subissent, ces jours-ci, « à une vague de critique allant même jusqu’à les qualifier de traîtres et de s’être jetés dans les bras du président Mohamed Ould Abdel Aziz ».

Il a ajouté que les auteurs de ces attaques « ne se sont pas donnés la peine d’évaluer les résultats de ce dialogue qui vont dans le sens de la consolidation de l’unité nationale et du renforcement de la démocratie », selon son expression.

Il a indiqué que ceux qui les accusent de tels agissements disent ne pas viser ceux de l’opposition qui ont pris part au dialogue, « mais critiquent le dialogue, de manière général ». Alors, poursuivra Messaoud Ould Boulkheir, « nous aussi, on ne critique pas ceux qui n’ont pas pris part à ce dialogue mais personne ne peut nous reprocher un quelconque soutien au président Mohamed Ould Abdel Aziz lors du coup d’Etat qu’il a mené contre la légalité ou lors d’alliance avec lui aux élections de 2009 par la constitution de listes communes, ou encore d’avoir constitué, un moment donné, une partie de sa majorité ».

Ensuite, Messaoud Ould Boulkheir est revenu pour défendre les résultats du dialogue et dire qu’ils « servent le peuple mauritanien dans son ensemble ».

-------------------------------

Messaoud et Daddah sont des pions de l'armée d'occupation dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Hélas ! Ould Limam Chavi a raté une bonne occasion de se taire !


Avec des ennemis pareils, on finira par croire qu’Aziz est intouchable, inattaquable, en un mot qu’Aziz ne laisse que très peu de place aux arguments des opposants. De la part d’un tel personnage sulfureux au sens noble du terme, c’est-à-dire capable d’inquiéter les tyrans qui nous dirigent depuis si longtemps, on s’attendait à une sortie plus explosive ou du moins plus incisive.

Au lieu de ça, Al-Akhbar on a pondu le meilleur, de cette interview, qui fut repris en masse par d’autres sites dont le Calame qui fit mousser comme il put les bonnes feuilles en question, toutes aussi insipides les unes que les autres.

Aucune analyse objective du bilan d’Aziz, rien au sujet des rapports militaires avec les uns et les autres ; rien au sujet de la façon de s’enrichir d’Aziz ni de comment les richesses de ce pays sont scientifiquement réparties entre les généraux et les forces à corrompre ; rien au sujet de la façon dont Aziz réussit à satisfaire quasiment toutes les puissances étrangères ; rien au sujet de l’articulation de la tension de plus en plus Algérienne entre le Maroc et Aziz ; rien au sujet des faiblesses du régime ni sur la façon de créer un véritable contre-pouvoir.

Tout ce qu’Al-Akhbar nous fit entendre des oracles de monsieur Chavi, c’est qu’Aziz fait fausse route en luttant contre le terrorisme comme si « les terroristes » avaient attendu Aziz pour égorger ici et là nos soldats ; monsieur Chavi impute au règne d’Aziz la recrudescence des prises d’otages sans faire remarquer que la situation a été jusqu’ici jugulée ni même que le problème n’est pas une spécificité mauritanienne vu qu’au Mali et au Niger que monsieur Chavi connaît bien, ce fléau est une véritable pandémie contagieuse.

Monsieur Chavi va jusqu’à parler du mariage du fils d’Aziz comme s’il s’agissait là d’une affaire d’état ; on dirait que monsieur Chavi, comme bien des opposants, est à court d’arguments au point de finir tous par dire que Taya était mieux en ceci ou cela. Chavi dit que Taya s’y connaissait mieux en affaire militaire ce qui fit la joie d’al-Akhbar qui n’aurait certainement pas publié l’article si Chavi avait dit la vérité à savoir que côté militaire sous Taya l’armée fut réduite à la misère mais que le Tyran savait certainement mieux gérer les islamistes en les mettant dans des avions alors qu’Aziz les gracie et leur offre chacun 3 millions.

Al-Akhbar devrait féliciter Aziz qui contrairement à tous ses prédécesseurs fait la part belle aux pseudo-guides barbus experts en riba ou en anesthésie du peuple. Jamais les islamistes ne se sont mieux portés que sous Aziz.

Pour le reste, Chavi dit peut-être vrai au sujet des véhicules calcinés qui seraient selon lui ceux de l’armée mauritanienne mais comment le croire quand on lit autant de mauvaise foi ?

C’est bien triste de voir un homme pareil si bien renseigné et représentant une vraie force d’opposition verser dans ce genre d’interview stérile sans tête ni queue comme si l’homme n’était pas sérieux du tout. Pourtant qu’il prenne garde à lui ! Il n’est pas à l’abri d’être un jour ficelé et livré à Aziz lors d’un de ces trocs entre nations où les hommes comme lui ne représentent rien face à la raison d’état des uns et des autres.

Dans ces affaires AQMI, monsieur Chavi est l’un des rares à agir à visage découvert c’est tout à son honneur ; hélas, il risque de le payer très cher car il ne fait pas le poids face à des puissances colossales.

On espère que le monsieur retrouvera ses esprits pour redevenir un opposant crédible mais surtout on aimerait qu’il nous explique d’où lui vient cette haine d’Aziz lui qui a supporté Sidioca, une créature politique des militaires. Pourquoi jadis n’a-t-il pas soutenu les forces du changement historique avec A.O.D ?

Anonyme a dit…

salut tout le monde ,

les amis il faut qu'on s'organise un peu pour avoir un bon blog.Les opinions sont souvent très intéressantes mais non diffusées pour le grand public .

même si nos journalistes en panne d'inspiration (toujours ) passent par ici pour se ravitailler (c'est bien mais faites au moins un lien retour vers le blog ou citez le dans vos papiers à frites....chiens de casses ) .

L'atout d'un tel blog c'est qu'il rassemble les mauritaniens à travers la planète .Mais au delà d'un simple échange ,il admet une certaine productivité .Plus on sera nombreux à mieux organiser nos échanges plus cette productivité deviendra visible et sans doute aura un impact positif sur l'avenir du pays .

Je veux dire par là que ce ne sont pas les talents qui manquent mais plutôt l'organisation .... On a beau faire la tête de mule , l'anarchie continuera à grignoter sur la productivité du blog , jus qu’il n'y aura plus d'audiences car avec le désordre vient la démotivation .

sur ce je propose à LM Maata et Yan de nous trouver très rapidement une solution.

A- ,

Le film de belinda sera réalisé à partir de son bouquin déjà dispo sur son site , tu peux trouver un papier sur cridem à propos de son livre .Mais puisqu'il abordera un thème théologique un peu spécial , je doute fort qu'il puisse avoir un succès . D'ailleurs à voir ses autres vidéos (radicales) je peux te dire que tout le monde ne sera pas du même avis qu'elle .

Si elle veut faire comme le documentaire de Allgore et dicaprio sur le réchauffement de la planète , effectivement le film devra attendre encore ....Mais pour faire une douzaine de vidéos sur les chapitres de son bouquin façon free speech en single ou en conférence devant un public (très averti) je pense ça ne coûtera pas grand chose.Surtout qu'elle est en Mauritanie où le tout se vend à pas très cher .

je pense que c'est la première femme productive de la mauritanie .
Car arriver à se poser des questions quand on vit dans un pays où les mentalités sont en déphasage par rapport au reste du monde ,ça dénote d'un grand talent .


Maintenant changeons de sujet

Direction le désert : terrorisme !

je pense que l'AQMI a de beau jours devant elle .S'il arrive à capturer un touriste chaque année c'est largement suffisant pour la survie de la dream-team. car figurez vous une rançon de 1M d'euros ça achète plus que du carburant et des amuses gueules ....(un jaccuzi sous accacia ?)

A noter que la plupart d'entre eux étaient des voyous nouakchottois avant de devenir des assassins au nom de l'islam .Le fait que certains personnes ne désavouent pas ces actes de barbarie(si ce n'est pas de la complicité d'avance) est beaucoup plus que inquiétant .

Voici un reportage sur aqmi

necessite silverlight


rimo

Anonyme a dit…

salam

Lu chez Vlane

Extrait:

la palme de la diplomatie, elle revient sans conteste à la politique de l’enfumage de Mohamed Ould Abdel Aziz l’allié de la France, de l’Angleterre et des USA car selon l’AFP " le vice-président de l’Iran M. Ali Lou, qui a été reçu par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a exprimé dans une déclaration à la presse sa satisfaction sur "l'identité de vue entre les deux pays dans tous les domaines, économique, politique et socio-culturel""

Vous avez bien lu ! Après avoir rencontré Aziz, l’Iranien déclare l’identité de vue entre les deux pays dans tous les domaines… même politiques ! Ainsi la Mauritanie est en parfait accord avec l’orientation politique iranienne ! Formidable ! Bravo ! Mais comment fait Aziz pour être aussi en parfait accord avec la France, l’Angleterre et les USA qui forment ses hommes ? Mystère ! Ainsi Aziz est anti-américain ! Aziz contre le grand Satan ! sans parler des autres orientations car Aziz a lâché la Syrie… C’est vraiment des paroles en l’air ! Voilà ce que vaut la parole d’Aziz ! Tout le monde a fini par le savoir maintenant il ne s’en cache même plus !

----------------------------------

La démonstration de notre hypocrisie congénitale dit le fou

Anonyme a dit…

Le printemps arabe au forceps en Algérie? Ça ne marche pas comme ça et ce jeune a perdu sa vie pour rien. Condoléances à sa mère. Ne jamais se suicider pour dénoncer quoi que ce soit. Le monde a toujours été imparfait. A-

===

Un jeune s'immole par le feu en Algérie pour dénoncer le chômage

LEMONDE.FR avec AFP | 22.12.11 | 13h05

n jeune chômeur s'est immolé par le feu, mercredi 21 décembre au soir, en plein centre de la petite ville d'Aoukas, à quelque 260 km à l'est d'Alger, a rapporté jeudi le quotidien arabophone El-Khabar.

5 litres d'essence sur le corps et y a mis le feu", sans que plusieurs personnes accourues à son secours aient pu éteindre les flammes. Transporté d'urgence au service des grands brûlés de l'hôpital de Sétif, à une cinquantaine de kilomètres de là, il est décédé peu après, a ajouté le quotidien arabophone.

Sa famille a affirmé qu'il ne souffrait d'aucun trouble mental, et ses amis ont indiqué que le chômage était la cause de son suicide.

Anonyme a dit…

Merci Rimo pour tes conseils concernant l' organisation de canalh par Maatala, Yan et LM. Canalh a été victime d' une invasion de sauteriaux et le pauvre Maatala en a souffert. C' est calme maintenant, mais il faut forcer l' organisation. Je ferai moi=même un effort de copier les liens de mes posts, même s' ils sont en anglais ou chinois.

Concernant Belinda, je suis allé sur son site et je l, ai lu et visionné très longuement. Je ne crois pas si elle croit à ce qu' elle dit, mais c' est son droit et sa foi. Son truc sera un flop, même à Arafat. Souhaitons-lui bonne chance et je serai elle je ferai autre chose.

Pour Aqmi, merci. En effet ces charognards ont de beau jours devant eux. Des bandits de grand chemin et j' ai encore les PV de l' interrogatoire de Chabarnou et de Ould Haiba et ce sont des gangsters. Mais je crois qu' ils ont été manipulés à leur insu et de toutes les façons AQMI n' a jamais revendiqué la tuerie d' Aleg. JAMAIS. Aussi, bizarre que le Juge Trévidic qui sécoue ciel et terre pour ce genre de choses (tibhirine, Karachi, etcc..) n' a pas daigné jeter un coup d' oeil sur cette histoire ou des citoyens français ont été tués. Je vais voir le lien sur le reportange sur AQMI et merci.

A-

Anonyme a dit…

Ce sont des taupes comme A- qui ont infestés canalh et qui l'ont rendu un nid d'espions chargés d'inonder le paysage médiatique d'informations d'origine plus que douteuse et faisant reference à des sources connues pour leur parti pris et leur soutien interessé.

Anonyme a dit…

Toujours égal à toi-même: tout tourne autour de l' espionnage et de paiements pour services rendus. Personne dans ce pays ne peut avoir d' opinion sans qu' il ne soit accusé des gens de ton acabit d' intérêts sous-marins. On appelle cela chez moi hdir el bougeu et la petitesse. Quelle information douteuse que j' ai donnée ici? Mes pronostics sur AQMI étaient douteux? Quel avis contraire de ta part s' est révélé vrai par la suite?

A-
==
La lumière a dit


Ce sont des taupes comme A- qui ont infestés canalh et qui l'ont rendu un nid d'espions chargés d'inonder le paysage médiatique d'informations d'origine plus que douteuse et faisant reference à des sources connues pour leur parti pris et leur soutien interessé.

Anonyme a dit…

Bravo et c' est cela qu' il faut entre les 2 pays. Le reste n, est que foutaises. A_

===
Les opérateurs algériens invités à investir dans la pêche en Mauritanie.

Le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, Abdellah Khanafou, a appelé samedi les opérateurs algériens à s’informer auprès de leurs homologues mauritaniens des procédures et du climat d’investissement dans le secteur de la pêche en Mauritanie.

"J’invite les opérateurs algériens à s’informer de manière la plus exhaustive possible auprès de leurs homologues mauritaniens sur tous les aspects liés aux volumes de production existants, sur les prix de vente, sur les taxes et impôts et surtout sur les critères sanitaires appliqués", a souligné M. Khanafou.

Le ministre s’exprimait lors d’une rencontre entre des opérateurs économiques algériens et mauritaniens sur les possibilités d’investissement dans le domaine de la commercialisation des produits de pêche sur le marché algérien, à laquelle a assisté l’ambassadeur de Mauritanie en Algérie, Boulah Ould Mogueye.

Cette rencontre, organisée au niveau de la direction de la Pêche de la wilaya d’Alger, se déroule en marge des travaux de la commission mixte algéro-mauritanienne (22-24 décembre). "Avant de s’aventurer dans le marché mauritanien, les opérateurs algériens ont besoin de connaître un certain nombre de données spécifiques à ce marché", a souligné M. Khanafou.

"Nous sommes convaincus qu’avec des informations claires et objectives, un climat d’affaires pourrait être enclenché entre les opérateurs des deux pays", a ajouté le ministre, soulignant que son département est prêt à apporter l’assistance nécessaire à ce partenariat.

Le ministre a souligné également que cette rencontre "répond au contexte économique et politique" entre les deux pays à la suite du "bond qualitatif et privilégié" qu’ont enregistré les relations algéro-mauritaniennes après la récente visite du Président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdelaziz, en Algérie.

Vu le potentiel économique "important" dont dispose les deux pays dans le domaine de la pêche et des ressources halieutiques, l’Algérie et la Mauritanie "ont besoin de conjuguer leurs efforts communs et constituer un pôle économique (...) qui pourra à court terme jouer un rôle prépondérant tant sur le plan régional et international que sur le plan interne des deux pays", estime M. Khanafou.

Les relations de coopération entre la Mauritanie et l’Algérie dans le domaine de la pêche et des ressources halieutiques remontent aux années 1970, période qui a vu la création de la société mixte algéro-mauritanienne de pêche (ALMAP), dissoute cependant au début des années 1990.

"Certains d’entre nous se souviennent", a dit le ministre, de la disponibilité des produits halieutiques pêchés en Mauritanie sur les différents étals de marchés algériens.

M. Khanafou estime que "l’aventure algéro-mauritanienne dans le secteur de la pêche connaîtra un second souffle", rappelant les années 1980 marquées par une grande disponibilité et de la variété des poissons pêchés dans les eaux mauritaniennes, et cédés à des prix très abordables.

L’ambassadeur mauritanien à Alger a souligné pour sa part que son pays espère orienter une partie de sa production halieutique vers le marché algérien. "La Mauritanie dispose d’une ressource halieutique importante et l’Algérie est un grand marché consommateur", a-t-il dit, estimant qu’il est nécessaire de trouver des opportunités d’investissements pour commercialiser les produits mauritaniens en Algérie.

(APS)

Anonyme a dit…

Ça chavire là! Quand tout ça aussi va se terminer? On a besoin de paix pour travailler dans la sérénité. Croyant que Kadafi parti, on aurait un répit. Mais c' est un pied aussitôt tiré de la boue, que l' autre s' enfonce. Pas une vie.

A-
===

Une femme et ses enfants empêchés de séjour chez eux, en Mauritanie
24/12/2011

Les autorités mauritaniennes ont empêché le 24 décembre une femme et ses enfants, tous mauritaniens, de séjour en Mauritanie sur des «ordres supérieurs», dit-on. Il s’agit de l’épouse de Moustapha Ould Chafi et de ses enfants qui voulaient à partir du Sénégal rentrer en Mauritanie pour venir...


....au chevet du vieux père de Ould Chafi, gravement malade.
Il s’agit d’une mesure de rétorsion prise à l’encontre de Moustapha Ould Chafi à cause de ses positions politiques opposées au président Mohamed Ould Abdel Aziz.
Ces représailles contre une femme et des enfants pour délit de parenté, relèvent de la mesquinerie ambiante qui se manifeste périodiquement à travers la chasse aux sorcières, l’exclusion et les «frappes ciblées».
Un peu de hauteur, please ! Les dames et les mômes doivent être laissés en dehors des problèmes entre hommes.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Ça c' est encore du positif et ne fait que contribuer à la croissance des 2 pays. Contribue aussi à faciliter dans le futur proche le passage du gaz ou pétrole ou autres minerais maliens via le port de NKTT ou NDB au lieu de la seule autre alternative via les terminaux d' un autre pays. Tripatouiller avec AQMI et s' adonner au trafic de drogue ne mène pas loin.

A-

==
Signature du communiqué final des journées portes ouvertes sur le corridor Nouakchott-Bamako

24/12/2011

Le ministre de l’équipement et des transports, M. Yahya Ould Hademine et Mme Sangaré Naimoto Ba, ministre malien du commerce, de l’industrie et des investissements ont signé, jeudi 22 décembre, le communiqué final des Journées portuaires " portes ouvertes " sur le développement du corridor Nouakchott -Bamako.


Au terme de ces journées, les points saillants dégagés ont porté entre autres sur la facturation au Port Autonome de Nouakchott dit Port de l’Amitié (PANPA), sur les postes de contrôle, sur l’escorte douanière et sur la promotion du PANPA ainsi que les hydrocarbures.
A propos de la facturation au PANPA, la partie malienne a exprimé le souhait que les cargaisons conteneurisées, destinées ou en provenance du Mali, soient facturées à la boite au lieu de la nature et du poids. Concernnant, les postes de contrôles, la partie malienne espère que les postes actuellement opérationnels, au nombre de 38 côté mauritanien, soient réduits pour les camions maliens transportant les produits en provenance ou à destination du Mali et disposant des documents à cet effet.
La partie malienne a demandé également la suppression des frais d’escorte douanière.
Enfin, à propos des hydrocarbures, la partie mauritanienne s’engage à associer la partie malienne dans les négociations avec son fournisseur stratégique des hydrocarbures en vue de définir les termes du contrat notamment les modalités de paiement les plus appropriées pour la partie malienne.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com

Anonyme a dit…

Depuis quand un national a besoin d, un visa pour rentrer chez lui? Cette histoire est à vérifier. A-
===
Les services de l'ambassade de la RIM à Dakar privent l'épouse d'Ould Chaafi d'un visa

Marième Mint Taleb Mohamed, l’épouse de Moustapha Limame Chaafi, après avoir reçu son visa à base de toutes les formalités qu'elle a remplies, elle s'est vue son visa confisqué par les services de l’ambassade de Mauritanie à Dakar. Et Marième de préciser que "son visa lui est retiré sans aucune explication " , rapportent des sources bien informées, à Alakhbar.

Et nos sources d’ajouter, que Marième a indiqué que l’ordre provient de Nouakchott.
A en croire que Marième Mint Taleb Mohamed est mauritanienne et elle est née à Boulehrazze (Barkéol-Assaba) .

Marième qui avait quitté Ouagadougou(Burkina) et devrait se rendre à Nouakchott(Mauritanie) avec ses enfants pour saluer son beau père qui vient de quitter l'hôpital où il était interné depuis quelques jours,affirment nos sources.

ESPRIT PEULH a dit…

Dans certaines publications, des agents des forces de l'ordre chargées de réprimer les manifestations, paradoxalement de teint noir sont systématiquement stigmatisés.A mon avis ces derniers ne sont en rien responsables de cette affreuse situation, inconsciemment manipulés qu'ils sont par un système raciste,ils n'en crânent pas pour autant comme le faisaient les agents noirs du défunt apartheid ou les lieutenants noirs des patrons blancs d'un fameux triangle.Ne tentons pas de leur arracher le pain de la bouche, éveillons les plutôt.

Anonyme a dit…

l'homme de l'année,c'est mohamed ould hadi DGSN.

Anonyme a dit…

salam

Merci l'ano

Proposition

1- Hadi GGSN

Anonyme a dit…

salam

Arabie Saoudite: Des mauritaniennes de 5 à 12 ans sexuellement asservies



Des mineures mauritaniennes de 5 à 12 ans sont mariées à des richissimes saoudiens en échange de grosse dot qui s'élève de 5 à 6 millions d'ouguiyas, selon un câble américain révèle par Wikileaks


Le trafic est organisé par des réseaux d'intermédiaires associés à des agences de voyages mauritaniennes, selon Aminetou Mint El Moctar, présidente de l'association Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF), selon le câble daté le 08 avril 2009

Le prix dépend de la beauté et de l'âge
Aminetou Mint El Moctar explique la procédure, lors d'une rencontre le 07 April 2009 avec Denis Hankins, chargé d'affaire à l'ambassade américaine à Nouakchott. Selon elle, un membre de la famille conduit la jeune fille en Arabie saoudite. Mais cette besogne est parfois laissée, d'après elle, à l'agence de voyage qui devient donc "le tuteur". En échange les agences reçoivent du "mari" une commission en fonction de la beauté et de l'âge de la jeune fille.
Séquestrée pendant 3 ans
Arrivées en Arabie Saoudite, Mint El Moctar dit que les filles sont sexuellement asservies par le "mari". Hankins dans un rapport, Lalla Aisha membre du FONADH raconte une fille mauritanienne qui a été séquestrée pendant trois ans en Arabie saoudite. Elle était enfermée dans une salle où elle ne voyait que son mari et une servante qui lui apportait ses besoins."
30 mauritaniennes dans les prisons saoudiennes

Pour Mint El Moctar, les Saoudiens payent plus cher quand il s'agit d'une fille pré pubère. Mais une fois la fille atteigne l'âge de la puberté ou tombe enceinte, le mari se désintéresse. Il la répudie et la jette dans la rue. Là, la victime ne reçoit aucun soutien desdits réseaux. Il ne lui reste que de se virer dans la prostitution, regrette-elle.

Les principaux facteurs du phénomène sont la pratique traditionnelle de mariage précoce, par la somme exorbitante que reçoit la famille et plus des promesses d'opportunités meilleures pour la fille, explique Mint El Moctar à Hankins

Mint El Moctar poursuit qu'en plus des jeunes filles, le trafic s'élargie à des femmes adultes mauritaniennes. Les agences de voyages leur proposent billet d'avion visa et opportunité de travailler en Arabie Saoudite. A destination, elles remboursent à l'agence et payent leur dette par l'argent de la prostitution. Environ 30 mauritaniennes de cette catégorie accroupissent dans les prisons saoudiennes pour prostitution.

L'Etat nie le phénomène
Du coté du gouvernement mauritanien Mint El Moctar déplore qu'on ne reconnaisse l'existence du problème. Hankins lui rappelle en février 2009 l'ambassadeur a rencontré au ministre mauritanien de la justice un représentant du gouvernement qui pour lui parler de la situation. Celui-ci lui affirma qu'un tel trafic est impossible. Car la loi exige de la femme qui voyage qu'elle soit accompagnée d'un membre de sa famille. Et quand il s'agit d'un cas de trafic avéré, reprend Mint El Moctar, la justice mauritanienne blâme la fille victime qui a osé dénoncer. Elle est taxée de corrompue et d'être coupable.
Menacée de mort
Dans ses démarches pour enrayer le phénomène Mint El Moctar dit avoir transmis une lettre à Mohamed Ould Abdel Aziz alors président du HCE. Cette lettre est restée morte, dit-elle. Mais impossible Mint El Moctar de rester les bras croisés. Elle décide de mener sa propre campagne de sensibilisation. Son objectif est d'obtenir le vote d'une loi qui criminalise et combatte le phénomène. Cela à quel prix? Des menaces de mort et d'accusations de menteuse de folie et de traîtresse qui compromet la réputation de la Mauritanie sont entre autres la pression que dit subir Aminetou Mint El Moctar.

Anonyme a dit…

salam

Putsh 2008 : Le Général Ould Hadi "tue pour régner"

Un "mauvais" contre coup, mené par le Général Hady entraînerait une effusion de sang et aboutirait à une dictature militaire

ALAKHBAR (Nouakchott) - Dans un câble américain révélé par Wikileaks, Sidi Ould Cheikh Abdellahi définit la position des militaires, par rapport à son renversement par Ould Abdel Aziz.

L'ancien président mauritanien estime, d'après le câble, que "la plupart des leaders militaires ne soutiennent pas le coup. Ce en dépit des efforts que déploie Aziz pour attirer davantage de soutiens. Il fortifie sa thèse en notant que Ghazwany "bien formé et sophistiqué" comparé à Aziz, s'était excusé auprès de lui de l'action de Aziz.


Ould Cheikh Abdellahi ajoute, au passage, que certains prennent Ghazwany de quelqu'un d'une bonne intention, persuadé de pouvoir modérer Aziz en restant à ses côtés. Mais d'autres le considèrent comme "faible est poltron". Ould Cheikh Abdellahi souhaiterait, dit-il, le premier qualificatif, mais estime que le second était plus probable à Ghazwany. Quant au Général Hady, il serait quelqu'un qui tue pour régner, selon le jugement Ould Cheikh Abdellahi rapporté par le câble daté 10 décembre 2008 et signé Hankins



Un contre tous
Ould Cheikh Abdellahi s'entretenait avec Hankins, chargé d'affaire à l'ambassade américaine à Nouakchott. Il expliquait au diplomate que "Aziz deviendra de plus en plus radical et isolé s'il continue de s'accrocher au pouvoir. Cette attitude provoquerait même un nouveau coup d'Etat contre ce dernier.

Toutefois le président renversé poursuivait qu'Aziz "est en train de soutenir ouvertement sa petite tribu, contre les autres. Il mène également une guerre des tranchées avec d'autres tribus significatives comme les Smassid qui résisteraient devant d'autres tribus qui ne leur sont pas affiliées.


Effusion de sang
Cependant de l'autre coté, les mauritaniens, du point du diplomate américain, parlaient d'un malaise du régime et réduisaient les chances de Aziz de rester au pouvoir.



"Ils évoquaient trois scénarios, explique-t-il, : Un "coup de palais", auquel les militaires, les plus proches de Aziz, ses soutiens politiques, financiers et tribaux le pousserait à l'exil. Un contre coup" bénin", mené par le Géneral Ghazwani qui forcerait Aziz à quitter avec risques limités de violences.



Le pire reste, cependant, le troisième scénario : un "mauvais" contre coup, mené par le Général Hady, qui entraînerait une effusion de sang et aboutirait à un établissement d'une dictature militaire, selon un autre cable daté 12 février 2009 et toujours signé Hankins.



Hady" capable d'ordonner la torture"
Plus loin, l'ancien président explique que "les militaires savaient que j'étais très mécontent de la décision" de la Cour suprême de remettre en liberté des présumés terroristes en juin 2007. Mais notre unique option était de faire appel. Et sur ce point, j'ai fait face à une résistance répétitive des militaires. Ils refusaient de coopérer avec le ministre de la justice". Ould Cheikh Abdellahi s'était donc rendu compte "de l'inefficacité de faire appel", selon le câble.

Par ailleurs, Ould Cheikh Abdellahi abordant un"rapport d'Amnesty International sur la torture en Mauritanie, rappelle qu'une fois pris fonction, il a ordonna qu'on ne fasse pas recours à la torture lors des interrogatoires. Mais affirme qu'en dépit de ses ordres, Hady était capable d'ordonner la torture. Ceci pendant que lui disait Ghazwany "Je ne cache pas le fait que la torture était utilisée, mais nous allons respecter votre choix".

Anonyme a dit…

salam

Couilles molles a dit:

"Mais affirme qu'en dépit de ses ordres, Hady était capable d'ordonner la torture"

--------------------------------------

L'homme de l'année dit le fou

maatala

Bebe BA a dit…

Anonyme a dit...
l'homme de l'année,c'est mohamed ould hadi DGSN.

______________________________________________________________________________________________________________

Maatala,
on fait comment pour avoir la Nationalité Nord - Coréenne?

Anonyme a dit…

et la femme de l'année est,
ghouhe mint soueid-ahmed

Anonyme a dit…

salam

Chére bébé

La branche nord coréenne d'amnystie internationale dirrigée par la soeur de regreté Kim Da Jung donne la nationalité à tout mauritanien qui demande l'asile, car elle estime que notre DGSN est l'incarnation du mal.

Fraternellement

maatala

Anonyme a dit…

salam

Le cocu de l'année

AHMED OULD DADAH

Mohamed ould nouéguid ente vem dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

BEBE BA A DIT:

Maatala,
on fait comment pour avoir la Nationalité Nord - Coréenne?
--------------

pourquoi aller si loin,
rentre plutôt, chez toi au senegale,(est les vaches seront bien gardé)est laisse nous MAURITANIEN avec notre homme de l'année MOHAMED OULD HADI DGSN

Anonyme a dit…

FRONT NATIONAL DE LA MAURITANIE ARABE

Bebe BA a dit…

Merci Maatala pour ces informations!! Je verrais avec znagui, qui je suis sure ne veut pas vivre avec ces gens là, lol

FRONT NATIONAL DE LA MAURITANIE ARABE? j'avais peur que tu ne sois parti chez tes cousins Arabes!!!

A-, comment peut - on massacrer 35 personnes au nom de l'islam? et après cela, on se dit musulman? n'importe quoi!!!!

http://www.rue89.com/2011/12/26/attentats-au-nigeria-boko-haram-al-qaida-meme-combat-227828

Bebe BA a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Bebe BA a dit…

Rien ne nous sera epargné!!!

http://www.rue89.com/2011/12/14/une-sorciere-decapitee-en-arabie-saoudite-comment-reconnait-une-sorciere-227500

Anonyme a dit…

bebe ba a dit,

FRONT NATIONAL DE LA MAURITANIE ARABE? j'avais peur que tu ne sois parti chez tes cousins Arabes!!!

-----------------------------------
j suis la! en mauritanie sur le terrain,en terre arabe, dieu soit loué.

par contre toi, il est temps que tu rentre chez toi, au senegale.

car les gens(francais) qui on ramené, tes ancêtres, sont parti dieu merci, toi est tes semblable, falsificateur des papier, avec un gout tré prononce pour la nationalite mauritanienne .

on vas vous expulsé tous sans exception, chez vous en Afrique noirs , loin de la mauritanie arabe.


OUI MILLE MILLIARD DE OUI.
MOHAMED OULD HADI EST L'HOMME DE L’ANNÉE, EN MAURITANIE.

car il a bien été fermé face a ces bandes des terroriste(flamiste-ira-ajd-tpmn noirs), ils ont au même degré de dangerosité que alqaida, seul le bagne de walata ou bien inal il3ourouba, nous permettra de reste entre arabe.

hélas, maawiya avais vu juste,

pas de cohabitation possible entre les arabes est les cafards terroriste

Anonyme a dit…

FRONT NATIONAL DE LA MAURITANIE ARABE

Anonyme a dit…

Les attaques contre Messaoud Ould Boulkher doivent cesser. Le Mr est un vieux de la politique, il analyse les situations et arrive a' ses conclusions. IL A DROIT A' SES OPINIONS! HONTE A' CEUX QUI VEULENT LE DIABOLISER! ON NE DOIT POINT LE FORCER A' ADOPTER UNE OPINION QUI N'EST PAS LA SIENNE! SI J'AI UNE BONNE CONNAISSANCE DE MESSAOUD, JE DIRAI QUE PERSONNE NE PEUT L'EMBARQUER. IL EST TRES HONNETE ET IL DIT LES CHOSES TELLES QU'IL LES VOIT!

Abdel Aziz est certes fou mais son coeur est dans la bonne place. J'ai dit ce que j'avais a' dire a' propos de ses deux coups d'etat MAIS N'AYONS PAS PEUR DE DIRE QUE RIEN NE VAUT LA STABILITE' DE LA MAURITANIE!

Bebe ba, il faut laisser Ould Hady en paix! C'EST LUI SEUL QUI ME DONNE LE SENTIMENT QUE JE SUIS TRES BEAU ET TRES CHARMANT! (RIRE)!

Anonyme a dit…

salam

La femme de l'année : Mint Verges pour la quête de son identité arabe et son manque de bon sens.

Un der-chef de l'IGE ne casse la graine chez momo-Nouéguid ( ali baba junior).

Mint Verges les première victime de ton délire d'arabisation seront les députés mauritaniens car ils ne parlent pas arabes , mais posent leurs questions en Hassaniya.

Il faut savoir ce que l'on veut dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Pourquoi la TVM diminue le volume de la TV quand Kadiata Malick Diallo ( la véritable opposante ) pose des questions.

Sabotage dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Pourquoi la TVM diminue le volume de la TV quand Kadiata Malick Diallo ( la véritable opposante ) pose des questions.

Sabotage dit le fou

maatala
--------------------------
bien fait,pour cette vipère venimeuse, moi je dit renvoyez la chez elle au senegale,loin de trab ilbheidan,

pauvre crétin de maata

ilhassaniya c'est la langue la plus proche de l'arabe littéraire

petit haineux je t'invite a regarde les autres parlement arabe,chacun pays a son dialecte dérive de l'arabe,une chose est sur plus arabe que la mauritanie arabe tu meurt 7agh.

ton discourt est miserable comme ichfeyghak de réfugie de merde.

c'est nous les arabe qui écrivons l'histoire de la mauritanie,depuis plusieurs siècle, la mauritanie c'est nous les arabes,on a défendu c pays face aux francais e leur collabo berbères marabout soumis,c mes ancêtres par leur résistance e leurs courage inégalable, on chasse les francais e les traitre marabout,

Anonyme a dit…

salam

Dans la serie: le lahlah de l'année

Messaoud : 'Aziz vaut mieux que tous les leaders de l'opposition'.

Le président de l'Alliance populaire progressiste (APP) parti d'opposition, Messaoud Ould Boulkheir, a déclaré haut et fort lors du meeting tenu à Atar (Adrar) par les quatre partis "participationnistes" au dialogue, que "Ould Abdel Aziz vaut mieux que tous les leaders d'opposition sans exception".

Il a part ailleurs cité devant le public venu pour la circonstance que "les réalisations faites en un laps de temps, les progrès enregistrés par Ould Abdel Aziz et les résultats du dialogue ont surpris ceux qui n'ont ni de popularité, ni de base politique et qui continuent à rêver du fauteuil présidentiel".

Ould Boulkheir a avec un ton virulent en tapant la table déclaré que le dialogue a enregistré des résultats concrets et positifs qui répondent aux aspirations du peuple mauritanien.

"Populations d'Atar dites à "cette minorité de politiciens qui n'ont pas de sympathisants que le peuple sait son intérêt" tels sont les propos de Messaoud Ould Boulkheir.

--------------------------------

Cet autocrate ne se rend pas compte qu'azziz l'utilise comme il a utilisé les autresz avant

Il attend quoi pour prendre la carte de l'UPR dit fou

maatala

Anonyme a dit…

salam

El cretino

Bichor et ramènes moi tes références sur les germano-beidanes

On a déja assez des batards en quête de leur identité arabe que les blancs nous ont laissés ( mint verges enti vem) alors ramènes nous les preuves de la présence des germano-beidanes ...............

On continuera ton éducation après.

Kadiata Malick Diallo te pisse dessus dit le fou

maatala

esprit peulh a dit…

A tous mes frères qui se vont recenser prenez garde :
LES AGENTS RECENSEURS FONT EXPRÈS POUR MAL ECRIRE VOS NOMS DE TELLES SORTES QU'IL Y AIT UNE ERREUR SUR LES NOUVEAUX DOCUMENTS.
ET VOUS SAVEZ QU'IL Y A UN AUTRE COMBAT POUR APPORTER UNE CORRECTION A UN DOCUMENT.
ALORS VÉRIFIER BIEN VOS PAPIERS AVANT DE PASSER AUX EMPREINTES

Anonyme a dit…

Salam

Dans la serie: rien que du mépris pour nous, car pour Daddah nous ne sommes pas assez murs pour connaitre la vérité.

Drogue: Ely "profondément impliqué" selon Daddah



ALAKHBAR (Nouakchott) - Ely Ould Mohamed Vall aurait ses mains "entachées de sang des négro-mauritaniens", il serait "profondément impliqué dans le trafic de drogue" et, peut être, "le plus corrompu de tous les mauritaniens", selon les déclarations d'Ahmed Oud Daddah dans un câble diplomatique américain révélé par Wikileaks.


S'adressant à Dennis Hankins, Chargée d'Affaire à l’ambassade des USA en Mauritanie, le 14 octobre 2008, Daddah a estimé que "le pire des cas auquel déboucherait la crise actuelle (2008) serait le retour de Ely aux affaires". (L'inégralité du document).



"pro-coup... puis anti-coup"
Ahmed Ould Daddah, qualifié dans le câble de "pro-coup/puis anti-coup", d'attentif et de nuancé dans sa vision, écarte toute solution à la crise au détriment de l'institution militaire. Pour lui, les mauritaniens ont plus que jamais besoin de l'armée.

Outre, Dadda pensait, selon le câble, que le retrait de l'armée de la politique nécessite des mesures d'accompagnement, à savoir des engagements en leur faveur en matière de formation, d'équipement et de soutien pour satisfaire les besoins réels de sécurité de la Mauritanie.


Daddah dément
Dans sa première réaction Ahmed Ould Daddah défie quiconque pourrait lui présenter la moindre preuve, même imaginaire, écrite ou orale, de telles accusations qu'il aurait proférées à l'égard de Ely, un homme qui a occupé de hautes fonctions dans le pays.

Le président du RFD a ajouté, dans un communiqué : Je ne médis personne ni calomnie les gens. Je mesure les conséquences de diffamer les musulmans, et je ne cite personne de mauvais.

Lire le document : OTHER MAURITANIAN VOICES (PDF

Anonyme a dit…

Salam

Dans la serie: rien que du mépris pour nous, car pour Daddah nous ne sommes pas assez murs pour connaitre la vérité.

Drogue: Ely "profondément impliqué" selon Daddah
------------------------
DANS LA SERIE,DE MENSONGE ON TROUVE DADDAH,QUELLE PREUVE TA POUR ACCUSE DE HONNÊTE GENS DES VRAIS PATRIOTE JUSQU'À LA MOELLE COMME LE PRÉSIDENT 3LI, CERTAINEMENT AUCUN,DONC FERME LA.

LES VRAIS TRAFIQUANT DE DROGUE EN MAURITANIE SONT LES NEGRO, QUI INONDE LE PAYS AVC LA DROGUE VENU DU SENEGALE MALI GUINEE.
TOUS LES CAFARDS EN MAURITANIE CES DES TRAFIQUENT,CAR ILS ONT HÉRITE CA DE LEUR MAITRE ORDURE DE FRANCAIS.

A BAS LES MARABOUT LACHE ET COLLABO.

VIVE LA MAURITANIE ARABE

FRONT NATIONAL DE LA MAURITANIE ARABE

Anonyme a dit…

Howdy les filles et les gars,

Bonne et heureuse année. On fait comment pour ce recenser? Personne ne connaîs comme personne n'est interessé. A-

Anonyme a dit…

Howdy les filles et les gars,

Bonne et heureuse année. On fait comment pour ce recenser? Personne ne connaîs comme personne n'est interessé. A-

Anonyme a dit…

salam

Mint Boïde: "C’est la Mauritanie dans sa diversité culturelle"

Cissé Mint Cheikh Ould Boide
ALAKHBAR (Nouakchott) – «C’est la Mauritanie dans son ensemble, dans sa diversité culturelle qui doit être en chacun de nous. C’est constitutionnel, c’est une volonté réelle de l’Etat d’encrer sur tous les Mauritaniens, surtout la jeunesse, que la Mauritanie est diversifiée et que sa diversité n’est qu’une richesse», a déclaré la ministre de la Culture de la jeunesse et des sports à sa sortie de spectacle hier au stade Olympique.

Cissé Mint Cheikh Ould Boide a confié sa déclaration à Alakhbar, à sa sortie de spectacle à l’occasion de l’ouverture du deuxième festival de la diversité culturelle en Mauritanie lancé, Mardi 27 décembre 2011, au stade olympique de Nouakchott.

Le festival, qui dure trois jours, est organisé par le ministère de la Culture de la jeunesse et des sports et celui du Commerce, de l'industrie, de l'Artisanat et du Tourisme ainsi que le gouvernement espagnol, en partenariat avec le FNUAP.
--------------------------------

Vérité ici mensonge ailleurs :

Quand il s'agit de représenter celle -ci à Doha, c'est pourtant la Mauritanie blanche qui y va ...

Question d'image dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

allah yikhzi ba3d cette ordure de maata alias -A- alias rimo.

ta haine envers nous les arabes,me renforce dans l'idée 3anak i3beyde irwekhi de l'espece des cafards(l'ira flamiste almoudate de tpmn).

hélas ma3awiya na pas termine le processus,les cafards sont de retoure, dieu soit loué cette fois sera la bonne plus aucun cafard n'existe en mauritanie dans les cent mille ans a venire .

Anonyme a dit…

Mint Boïde: "C’est la Mauritanie dans sa diversité culturelle"
----------
nous condamnons avec la plus grande fermeté, ce festival de la honte,

dans la mauritanie arabe il n' y a pas de diversité, les noirs sont tous des étranger, la population est arabe,

Anonyme a dit…

Bebe Ba, ma chérie,

Les Boko Haram, les Aqmi, les Frères musulmans, les Baathistes, les Wahhabites et les autres Tawassouls c'est le retour à l'àge de la pierre taillée. Tu mélanges dedans de l'arabe et de l'africain, zigouiller 35 innocents, ce n'est rien. Imagine-toi des généraux qui ont fait zigouiller 45 de leurs soldats, rien que pour fabriquer la couverture salafiste à ce salopart d'El Para.

Tout ce que tu lis à travers la presse, il faut essayer de comprendre à l'envers. Tu n' as que des menteurs quand il s'agit d'islamistes: ce sont des états qui sont deriière.




----


A-, comment peut - on massacrer 35 personnes au nom de l'islam? et après cela, on se dit musulman? n'importe quoi!!!!