mardi 28 juin 2011

Assassiner les assassins









Ouagadou : Victoire de l’armée mauritanienne contre les terroristes d’Aqmi


« Les officiers et soldats mauritaniens égorgés froidement à Tourine, El Ghallawiya et Lemghaity, peuvent reposer en paix dans leurs tombes, l’armée mauritanienne, dans sa nouvelle version, vient d’asséner à Wagadou, un coup fatal aux auteurs de leur assassinat. »

Cette phrase à la fois simple et profonde est sur la bouche de tous citoyens mauritaniens à l’exception de quelques opposants aigris au point d’en oublier leur devoir patriotique et de journalistes véreux au point de faire fi de toute déontologie. Dieu sait que je ne suis pas adepte de l’injure ni de la calomnie, mais les déclarations de nos opposants et l’intox d’une partie de la presse « indépendante » ne me laissent guère de choix.

Les déclarations de Ould Mini et Ould Hanenna, anciens officier récidiviste de la mutinerie échouée du 08 juin 2003, condamnés à perpétuité par la justice de Ould Taya et libéré par le CMJD, se partagent la vedette de la lâcheté, la médiocrité et l’infamie.



Les anciens mutins se sont acharnés, ingratitude oblige, sur leur libérateur en se lançant chacun dans une piètre diatribe sur le voyage du Président, en oubliant le message qu’envoyait le Président à travers le voyage : « La Mauritanie à maintenant une armée courageuse, équipé, entrainée et avec un moral d’acier, capable de combattre et de vaincre son ennemi quand il le faut, comme il le faut et là où il le faut ».

Les terroristes d’Aqmi, eux, ne se trompent pas sur la férocité de nos soldats puisque leurs survivant, en se rendant ont préféré aux maliens. D’autres voix se sont élevées pour demander immédiatement un communiqué de l’armée. Un peu d’intelligence et de connaissances des affaires de l’armée et de l’Etat aurait suffi à comprendre qu’on ne diffuse pas de communiqué sur une opération en cours, à plus forte raison lorsqu’elle vient à peine de commencer.

Si des irresponsables veulent mettre la vie de nos soldats en dangers, les familles des victimes du terrorisme et les frères d’armes de ceux qui sont tombés pour la patrie ne l’accepterons jamais. Puisque vous êtes incapables de faire votre travail, laissez nos soldats faire leur devoir.

Le site dangereux site Taqadoumy à tendance anarchico-laique pour ne pas dire révolutionnaire-Athée, Essiraj et El Akhbar portes paroles du parti islamiste Tawassoul en plus de l’ANI de Ould Nenni actuellement en déroute, se sont précipités pour publier dès la premiers heure de l’opération, un communiqué de ce qu’ils appellent Aqmi et qui ne serai fort probablement que le fruit de leurs imaginations ou celle de leurs bienfaiteur Moustapha Chavii éternel jeteur d’huile sur le feu et lui aussi mis aux aguets par les mutineries interminables de l’armée de son parrain Blaise Compaoré.

La haine des uns et des autres n’empêchera pas le train de l’histoire de continuer son chemin, ni les mauritaniens d’accueillir en héros leur armée victorieuse ou l’art de plaire au peuple et d’agacer les commerçants de la parole.

Sidi Aly Mahmoud



Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org