mardi 14 février 2012

Mali: Sadio Gassama, un homme respecté par la troupe

C’est la première fois depuis 2002 qu’un général a été nommé à la tête du ministère de la Défense et des Anciens Combattants. En effet, à la faveur d’un léger réaménagement de l’équipe gouvernementale, intervenu le 2 février dernier, le général de division, Sadio Gassama prend les commandes du département en charge de la défense. Nathié Pleah va se charger de la sécurité intérieure et de la protection civile.

La nomination de cet officier valeureux est interprétée par de nombreux observateurs comme la traduction de la volonté de fermeté du président de la République mais aussi une manière de calmer les troupes sur le terrain. Ancien chef d’Etat-major général des Armées, Sadio Gassama est un homme respecté par la troupe qui a longtemps travaillé avec l’actuel chef d’Etat-major, général Gabriel Poudiougou.
Les chefs de partis politiques à Koulouba
Le 4 février dernier, quelques chefs de partis politiques ont été reçus au Palais de Koulouba par le président ATT. Ils étaient venus faire leurs propositions de sortie de crise au chef de l’Etat tout en affirmant leur détermination à l’accompagner. Selon le président de l’Assemblée Nationale, Pr Dioncounda Traoré, la situation est gravissime. Il faut éviter, dit-il, la complaisance et tenir un langage de vérité. Pour lui, la population doit garder son calme et sa sérénité et éviter de faire l’amalgame.
Tombouctou interdit aux bandits armés
Environ 1000 jeunes arabes de la région de Tombouctou se sont organisés pour défendre le territoire de la cité mystérieuse contre toute agression de bandits armés du MNLA. De sources concordantes, les jeunes arabes ont lancé un sévère avertissement aux apatrides en intelligence avec des puissances extérieures afin qu’ils puissent quitter la région de Tombouctou.
Le général putschiste joue avec le feu
Le président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Azziz est un soutien de taille pour les aventuriers traîtres du MNLA. Ce soutien du général putschiste ne surprend personne. En proie à une vague de contestations à l’intérieur, Mohamed Ould Abdel Azziz vit avec la peur d’être renversé par un coup d’Etat. Ce général putschiste a mis en place un régime brutal et raciste, qui n’hésite pas à tirer sur ses propres citoyens.
Des réfugiés en Algérie,
en Mauritanie, au Niger
et au Burkina !
4.500 Maliens ayant fui les combats dans le nord malien sont entrés en Mauritanie ces derniers jours. Ils ont été recensés “avec l’aide du Haut Commissariat aux Réfugiés’’ (HCR) de l’ONU dans la région de Wassala, à la frontière entre les deux pays, selon une source administrative en Mauritanie. Au Niger, 4 700 ont été recensés à Chinagodrar, à 18 km de la localité malienne d’Anderamboukane. Parmi les réfugiés, il y a des notables et des responsables des autorités locales.
Un journaliste de
l’Observateur agressé
Notre confrère du journal ‘’L’observateur’’, Bocoum Moumini, a été agressé par les manifestants du 2 février dernier. Venu pour faire la couverture de l’évènement, il a échappé à un lynchage. Il a reçu quelques coups et ses matériels (appareil photo numérique, dictaphone) ont été endommagés. N’eût été l’intervention de certains, des badauds auraient calciner sa moto. Notre pauvre confrère s’en est sorti indemne avec une foulure au bras. Il nous est revenu que d’autres confrères ont été agressés par la foule.
Le ministre de l’Economie et des Finances au PMU-MALI !
Le ministre de l’Economie et des Finances, Lassine Bouaré, était, le 4 février dernier, dans les locaux du PMU-Mali. Selon une source proche du PMU-MALI, le ministre Bouaré était accompagné de son aide de camp. Visite privée ? Difficile de l’affirmer. Une chose est sûre : le siège du PMU a subi des dommages lors des manifestations du 2 février dernier.
Afri’Actu*
Nord-Mali : Enfin l’option militaire !
Depuis que le monde est monde, les hommes ont créé et construit des pays, des états et des nations dont certains continuent encore d’exister. C’est certainement le cas de la République du Mali, la résultante de trois grands empires (le Ghana, le Mali et le Songhaï) qui ont existé dans le même espace géographique culturel et linguistique de l’Antiquité au Moyen Âge. Nous sommes donc les héritiers de ces grands ensembles qui ont fait et continueront de faire notre histoire commune, celle du Mali. Malheureusement, au jour d’aujourd’hui, depuis déjà plus de deux décennies, certains aventuriers irrédentistes « touarègues » ont pris des armes contre la mère patrie pour des velléités indépendantistes au nord du pays. Il y a eu des accords, des traités, nationaux comme bilatéraux pour endiguer, voire circonscrire les différentes crises ou conflits pendant des années.

Mais voilà que les récents évènements au Nord, où actuellement l’armée régulière se bat avec les éléments armés se réclamant de « l’Armée Nationale de Libération de l’Azawad » (ANLA), soutenus par des éléments déserteurs de l’armée libyenne et des éléments d’Aqmi (selon certaines sources), viennent d’éclairer la lanterne des Maliens quant au mauvais traitement de ce dossier. Toute chose qui doit interpeller plus d’un malien soucieux de paix, de quiétude, de développement et de l’intégrité de notre territoire, cher à nous tous. Si les autorités maliennes avaient fait une bonne lecture de la campagne militaire de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord), on aurait fait l’économie de l’atrocité de cette guerre que l’ennemi nous a imposée. D’autant plus que tout le monde savait que notre pays, à l’instar des autres Etats sahélo-sahariens, subirait les effets collatéraux de la crise libyenne. Mais l’Etat malien, au lieu de prévenir cela en amont (puisque dans sa quête perpétuelle de règlement pacifique, à tout prix, même au gré d’abandon d’une partie de sa souveraineté nationale, l’Etat s’était retiré quasiment de la partie nord du territoire), n’avait-il pas conforté les agresseurs du jour dans leur option de prise d’armes contre leur partie ? En effet, les différents accords, traités et autres signés en Algérie, en Libye, ou ailleurs, avaient fait la part belle au retrait de l’Armée des zones du Nord, toute chose qui n’œuvrait pas dans le bon sens. Ainsi pour un règlement harmonieux, responsable, durable et conséquent de ces crises ou rébellions récurrentes, L’Etat malien doit, désormais privilégier, au premier chef, l’option militaire (position actuelle de l’exécutif, si l’on se réfère au discours et interventions du Chef de l’Etat qui, ces derniers jours, parle de renforcement des capacités militaires au septentrion) restaurer d’abord l’intégrité territoriale du pays dans ces régions nord. Pour ce faire, l’Armée doit réoccuper toutes les positions militaires qu’elle avait délaissées sciemment ou pas, au gré des accords passés ou des conflits récents. L’Etat doit certainement revoir sa copie en ce qui concerne l’intégration de ce qu’on a communément appelé : « ex-combattants » au sein de notre vaillante armée et surtout cesser de créer des troupes spéciales d’intervention à partir de critères ethniques, de couleur, ou régionalistes. Oui ! L’Armée malienne se doit d’être hétérogène dans sa composition, mais homogène dans son déploiement sur l’ensemble du territoire sans exclusive. Pour la gestion des crises au Nord, dorénavant, l’Etat malien ne doit emprunter simplement que les voies républicaines dans sa quête de solutions. Il ne doit faire preuves d’aucun complexe extérieur pour l’application de solutions idoines. Aussi, les autorités doivent-elles cesser la gestion cavalière, clanique, communautaire ou régionaliste qui avait toujours été la sienne dans ces crises à répétition. Pour que les solutions ne sortent plus que dans les coulisses et ne restent la chasse gardée d’un seul clan ou d’un seul homme, fût-il le président de la République. Alors les élus nationaux et la société civile doivent davantage s’impliquer, chacun jouant pleinement leur partition dans un cadre strictement démocratique et républicain. Nous pensons que les cartes du Nord-Mali doivent être bien rebattues et redistribuées. Et ce dans un cadre national et de façon inclusive.
Par Gaoussou M. Traoré
Les limites de la solution ATT !
Depuis le retour de nos compatriotes de la Libye et la reprise des hostilités dans le septentrion, on ne dort à Bamako que d’un œil. Les compatriotes proches des régions nord se trouvent peu ou pas protégés par l’Etat qui a le devoir sacré de rassurer tous les citoyens sans exception. Sans déclarer la guerre, nos compatriotes venant de Libye soutenus par des combattants d’AQMI et des bandits armés ont attaqué certaines casernes, froidement abattu de paisibles citoyens pour continuer à harceler les populations dans l’impunité totale.
La méthode choisie par le Général Amadou Toumani Touré vient de prouver toutes ses limites. On se souvient que l’ancien président nigérien, le Colonel Mamadou Tandja, avait opté pour la solution militaire, qualifiant au passage les assaillants de bandits armés avec lesquels il refusait de négocier. Malgré son départ forcé du pouvoir, le Niger n’a pas encore remis en cause cette méthode. Le Mali par ailleurs avait choisi l’option négociation, offrant au passage des emplois, des épaulettes d’officiers et surtout des mallettes pleines de liasses. C’est au Mali seulement que cette rébellion reste récurrente. Cette fois-ci, les bandits armés dépassent toutes les limites.
Pourquoi le Mali seulement ?
Depuis la résolution de la crise du Nord des années 60, les Maliens ont attendu le début des années 90 pour se voir confrontés à la rébellion touarègue. A la fin de son règne, le Général Moussa Traoré les distinguait des autres Maliens en les qualifiant de frères égarés. Aujourd’hui, ils reviennent à la charge, mieux équipés et surtout avec un discours mieux élaboré. Dans un communiqué publié le 16 octobre 2011, le MNLA se donne pour objectif de sortir le peuple de l’Azawad de l’occupation illégale du territoire azawadien par le Mali. Moussa Salam, qui se dit porte-parole du mouvement assigne au MNLA un seul objectif, celui de déloger l’Armée des villes du Nord.
La communauté touarègue est estimée a un million cinq cent mille âmes, reparties entre le Niger, le Mali, la Mauritanie et l’Algérie. Revendiquer le nord du Mali relève d’un mépris souverain pour les autres communautés du Mali. Au passage, il est nécessaire de signaler que tous les Touaregs ne sont pas dans cette logique de division. Veulent-ils réellement sortir de la République ?
Permettez-moi d’en douter. Même dans les régions qu’ils revendiquent, ils sont largement minoritaires. C’est le Mali qui offre les meilleures chances de promotion et d’enrichissement à ceux qui prennent les armes contre le Mali et les Maliens. A ce rythme, le pays s’achemine vers une dictature de la minorité. L’ensemble des Touaregs au Mali ne dépassant guère les 300 000 personnes, ils atteignent à peine la population d’une commune de Bamako.
Les autorités ont presque tout accordé aux dirigeants et aux seconds couteaux de cette bande. Une part est réservée aux combattants démobilisés dans l’Administration, dans l’armée, la police, la gendarmerie, la garde. En somme, tous les corps de la République ont reçu leurs doses de rebelles.
Ils s’imposent à tout le monde dans l’Administration. Certains intégrés agissent comme s’ils étaient en terrain conquis. Quelques fois dans leur insolence, il y en a qui laissent entendre crûment que le pays leur appartient. Une pression, quelques coups de pistolet et les négociations s’ouvrent.
Le Mali est le seul pays qui négocie perpétuellement avec les frères égarés, et il reste le seul aussi à souffrir de cette rébellion. De multiples agences et programmes sont lancés dit-on, par solidarité, afin qu’ils renoncent aux armes pour se consacrer au développement. Après la mort de Kadhafi, certains de ses combattants reviennent au Mali, affirmant vouloir se mettre à la disposition du pays et d’ajouter qu’ils n’ont appris que le métier des armes. Le Mali est le seul pays qui a accepté des combattants venus d’ailleurs avec leurs rangs et qualifications au sein de son Armée.
Cette fois-ci, les revenants de la Lybie qui combattent aujourd’hui au nord du Mali sont-ils tous Maliens ?
Avec les armes, ils ont les meilleures chances de s’intégrer dans un circuit de production leur permettant de s’épanouir, de s’enrichir rapidement. Pour une minorité, se retrouver au sommet de l’Etat, non pas par sa valeur mais pour le maintien de l’équilibre, pour le silence ou pour la paix, il faut le faire. Malgré tout, ils en réclament encore. Les Maliens n’ont pas à remercier ceux qui sont restés républicains. Il s’agit d’obliger par tous les moyens, ceux qui abusent des privilèges à eux accordés par une classe politique en manque d’inspiration. La violence et la peur qui découlent de cette situation sont entretenues par cette minorité de la minorité de Touaregs. Après chaque attaque, apparaît un leader touareg, craint pour sa cruauté.
Les récents événements dans le septentrion malien qui étaient prévisibles d’ailleurs après les marches de Ménaka prouvent le laxisme des autorités actuelles du pays.
Sont-ils les seuls à revenir de Lybie ?
Des milliers de compatriotes ayant fui la Côte d’Ivoire d’abord puis la Lybie afin de se protéger, ont reçu le soutien et la solidarité du Mali. L’absence de fermeté de l’Etat et son retrait des zones Nord suite aux accords d’Alger ne pouvait que favoriser de tels agissements. C’est la cruauté et le discours qui ont fait le lit des débordements au sud du pays (Kati, Bamako, Ségou, Sikasso etc.).
L’absence de fermeté dans le discours présidentiel, après les marches de Kati et les saccages des biens de certaines notabilités touarègues n’a pas permis de rassurer les populations. L’absence de fermeté ne nous a pas permis de comprendre. Une chose est de recruter massivement les agents des forces de sécurité, une autre est d’assurer leur présence dans tous les recoins du pays. Et de leur donner les moyens de se défendre et de défendre les populations. Des Nigériens aussi sont revenus de la Lybie. Eux, ils ont été recensés, cantonnés et débarrassés de leurs armes. C’est pourquoi, ils se rabattent tous sur le Mali, où une pression et quelques cruautés suffisent pour que le pouvoir politique accorde tout. Quitte à ce que, dans cinq ou dix ans, les hostilités reprennent.

L’unité du pays est le seul bien commun à nous tous. Brader cette unité, pour quelque motif que ce soit, reste un crime. Reste maintenant à chercher qui doit payer les frais du désordre.
Par Issa Laye Camara

maliactu.net

86 commentaires:

maatala a dit…

Salam

LES AMIS, SOYONS TRES PRUDENTS CAR LE MALI EST L'ALLIE' LE PLUS SURE DE LA MAURITANIE! IL EST LE SEUL VOISIN QUI N'A JAMAIS EU DE VISE'E SUR LA MAURITANIE! NOS LIENS SONT MILTIDIMENSIONNELS ET MILLENAIRES! ILS DOIVENT IMPERATIVEMENT ETRE PRESERVE'S!!!!!!!!!!!!!!!!!!

------------------------------

Couly

Jusqu'en 1945 les deux Hodd faisaient partie du mali.

La mauritanie soutien le MNLA et le Polisario, ce sont les cousins des arabo-bérbéres en mal d'identité (lol).

Par ailleurs il y a une inimitié légendaire entre ATT et Kim jong AZ.

Pour les maliens, le nord du mali c'est pour eux la banlieue d'alger......loin, très loin......

Sauf que le Touareg est un raciste esclavagiste qui refuse l'autorité des nègres.

Le reste c'est du flan dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Les relations entre le Mali et la Mauritanie vont au-dela des dirigeants des deux pays! Ce sont des liens multidimensionnels et millenaires base's sur l'histoire et la geographie. Tu ne m'apprends rien a' propos de l'histoire du Hodh. N'oubliez pas que je suis de cette region! Pour ton information, la Chefferie de Othman Ould Bakar ( qui etait le chef general des Oulad Nacer), a ete' signe'e a' Bamako et non a' NOUAKCHOTT! LA famille Hamahoullah qui a des millions d'adeptes au Mali et dans les autres pays de la region, a pour base Nioro au Mali. L'administration coloniale a certes modifie' les frontieres pour mieux controler les tribus.

Les amis soyons tres prudents!

LE GOUVERNEMENT MAURITANIEN ET LE PRESIDENT ABDEL AZIZ, A' DEFAUT D'AIDER LE MALI A' RESOUDRE CE CONFLIT MALO-MALIEN ( AVEC L'ALGERIE QUI TIENT A' CREER LA MERDE AUX VOISINS, COMME IL L'A FAIT AU MAROC PENDANT 37 ANS MAINTENANT); DOIVENT RESTER TRES SILENCIEUX! LE JEU EST TRES SALE!!!!

SOYONS PRUDENTS!!!!!

Anonyme a dit…

MAATA A CHAQUE FOIS QUE COULI TE PISSE DECU,TU FUIT UNE ORDURE CE A-

maatala a dit…

Salam

Couly

Je me souviens surtout du fait que tes ancêtres sont arrivés en mauritanie dans les filets des Touaregs esclavagistes.

C'est la raison pour laquelle les amerlocs ton filet le bout de gras et les papelars.

Saga africa dit le fou

maatala

maatala a dit…

salam

Nouakchott : Détention et "torture" d’étudiantes
ALAKHBAR (Nouakchott)- Des étudiantes de l’université de Nouakchott," toutes de la communauté négro-africaine, sont détenues depuis quelques jours dans différents commissariats de police de Nouakchott", a appris Alakhbar de source bien informée.

Parmi elles, Kadiata Ba, étudiante en 3ème droit qui a été «raflée avec deux autres étudiantes alors qu’elles rentraient chez elles» a affirmé Ba Bocar Amadou, père de Kadiata Ba.

Ba Bocar Amadou a ajouté qu’il s’est présenté dans les lieux du commissariat de Dar Naim II «où sa fille, gardée à vue, est en train de subir en ce moment des tortures cruelles.»

Le père qui affirme ne «pas comprendre ni les motifs de ces arrestations, ni l’orientation que cela semble avoir», se dit «choqué par la détention de filles dans des conditions suspectes et appelle à la libération immédiate» de toutes les étudiantes. «Je n’ai jamais vu un tel manque d’égard pour des étudiantes et que dans les pires des circonstances d’agitations universitaires, un tel traitement n’a jamais été réservé à des filles», s’est-il-énervé.

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu pour Mint Mouknass qui vient de convoler et Notre antillaise nationale( cissé mint boyde)que ID El Maouloud à Ouadane aurait demandé en mariage ( source LTV)

Combien de temps dure l’amour ? Le sondage exclusif

Frédéric Beigbeder donne la réponse sur grand écran : l’amour dure trois ans… Sauf que le grand amour, l’unique, l’éternel, tout le monde veut y croire. Mais que disent les chiffres ? En ce début 2012, Grazia est allé sonder les cœurs et soulever les couettes pour connaître la libido des Françaises. À l’arrivée, quelques surprises de taille !

Voir l’intégralité des résultats

7 partenaires sexuels

C’est le nombre d’amants (7,1 pour être précis) que les Françaises, tous âges et conditions sociales confondus, comptabilisent en moyenne dans leur vie au 1er janvier 2012 ! Qu’on le veuille ou non, il est révolu le temps du grand amour, l’unique, l’exclusif. Nos concitoyennes, avec ou sans regret, délaissent la monogamie. Certes, ce n’est qu’une moyenne rendant peu compte des disparités, entre 15% d’irréductibles qui n’ont eu qu’un seul partenaire sexuel dans leur vie et 12% qui affichent un palmarès à plus de dix. Les plus collectionneuses, logiquement, ont entre 35 et 49 ans. Elles sont plus souvent CSP+ (hauts revenus), vivent plus fréquemment en Ile-de-France et n’ont pas d’enfant. Les plus chastes : les 18-24 ans, les inactives et les femmes en couple. Mais la surprise est ailleurs, dans l’appartenance politique. Les séductrices aux multiples partenaires se recrutent à gauche, à l’extrême gauche et… au Front national. Les plus sages au MoDem et à l’UMP. De quoi alimenter bien des réflexions !

2,5 vraies histoires
La majorité des Françaises ont eu entre une et trois relations sérieuses dans leur vie. C’est peu et c’est beaucoup quand on compare aux générations précédentes. Surtout, cela traduit une vision réaliste du couple tel qu’il est, en dépit d’un idéal romantique toujours fortement revendiqué (une femme sur trois n’a eu qu’un seul partenaire sérieux). Les Françaises s’acheminent-elles vers une « polygamie diachronique » ou, comme dirait Frédéric Beigbeder, « une serial monogamie » ? Celle-ci impliquerait tout un registre sentimental : séduction, rupture, regain d’intérêt pour un nouveau partenaire, défiance, soucis de plaire à un âge avancé, etc. Ces aléas de la passion seraient désormais le lot du plus grand nombre (et non de quelques libertines privilégiées), mais leurs conséquences matérielles autrement plus problématiques : nécessité de gagner sa vie, d’avoir un logement à soi, de se prémunir contre les revers de fortune les plus de 50 ans, provinciales, vivant en couple, avec enfants, proches de l’UMP et qui estiment par ailleurs que passer toute sa vie avec un même homme est «un idéal tout à fait accessible». Sans qu’on sache si cette confiance est à mettre au compte de la bonne santé sexuelle de leur couple (libido au top chez les provinciaux de droite) ou de leurs conditions de vie (moins de tentations)

Anonyme a dit…

Pour 40% des femmes, c’est du sérieux au bout d’un an
Si les deux tiers de Françaises déclarent une relation « sérieuse » avant la barre des trois ans, 40% estiment que c’est du lourd quand l’amour a passé le cap des un an. Pour beaucoup (28%), il suffit même de trois mois pour avoir le cœur bien accroché (surtout chez les 18-24 ans). Qu’en conclure ? Que les Françaises sont très vite sûres de leurs sentiments ? Et qu’elles considèrent leur camarade de jeu fermement engagé au-delà de cette limite (avec les représailles que cela implique en cas de manquement) ? Ou, au contraire, qu’une précarité générale a réduit le temps de l’amour comme peau de chagrin ? Quelques mois de bonheur conjugal, c’est toujours bon à prendre…
Contrairement à ce que pensent 13 % des Françaises de plus de 50 ans, plus souvent inactives, en couple et provinciales, qui exigent au moins dix ans de gages de sécurité à une relation amoureuse pour la décréter « sérieuse ».

Pour 78% des femmes, la tendresse est le ciment du couple
Pour l’écrasante majorité des Françaises, c’est cette forme atténuée de la passion, qui fait durer les couples, loin devant « le sexe » (27%) ou « les bons petits plats » (7%). Les moins romantiques, assez nombreuses néanmoins (21%), votent pour « l’habitude », tandis que 5% de matérialistes pensent que « l’argent » tient tout. 1% de cyniques (un peu plus nombreuses proches du Front de gauche) attribuent la longévité des unions indestructibles… à la “pitié” !
Economiques et sentimentaux…

16 ans et huit mois : leur relation la plus longue. Là encore, cette moyenne rend peu compte des différences de terrain. Car si 27% des Françaises s’enorgueillissent d’avoir vécu une union de plus de vingt ans, 20% n’ont jamais été en couple plus de cinq ans et, pour la grosse majorité (34%), l’expérience la plus longue va de cinq à vingt ans. Même si les relations courtes sont naturellement plus nombreuses chez les jeunes femmes, une moyenne établie à un peu plus de quinze ans pour la vie à deux entérine de façon irréversible le déclin de la monogamie traditionnelle.

Anonyme a dit…

3 ans : la durée du désir (ou carrément plus de 20 ans !)
15 % des Françaises estiment que le désir sexuel ne dure que trois ans, voire moins. Tandis que 19 % lui donnent plus de vingt ans de longévité. Les plus pessimistes (lucides ?) : les filles de 25 à 34 ans, les CSP- (faibles revenus) et les femmes vivant seules, qu’on peut créditer d’une vraie expérience de terrain. Egalement (les motifs sont plus flous), les femmes proches d’Europe Ecologie-les Verts. Les plus optimistes : proches du Front de gauche) attribuent la longévité des unions indestructibles… à « la pitié » !

76% croient à l’amour toujours
En dépit des doutes et des réalités exprimés dans le reste du sondage, 76% des Françaises continuent à penser que passer toute sa vie avec la même personne – ce vieil idéal occidental – est «toujours accessible», surtout s’il s’appuie sur des valeurs morales (41%, notamment des 25-34 ans). Le glissement se fait chez les apeurées qui s’en remettent à « la chance » (35%, plus nombreuses chez les femmes seules et sans enfant) et les incrédules (plus nombreuses chez les plus de 50 ans) qui jugent que cet idéal n’est plus de ce monde. Les plus rétives sont plus souvent à gauche, et logiquement, ont eu plus souvent au moins trois relations sérieuses dans leur vie.

De quoi meurent les couples ?
Pour 58 % des Françaises, c’est « l’infidélité » le grand fléau, suivi de près par « la routine » (54 %). Les plus acharnées contre l’infidélité se recrutent chez les moins de 24 ans, les CSP- et les filles proches du Front national. Les plus hostiles à la routine sont plus souvent proches d’Europe Ecologie-les Verts, vivent seules et jugent que l’amour toujours est un idéal impossible à atteindre de nos jours. Certes, « les difficultés financières » (28 %) et « les défauts de l’autre » (25 %) ne comptent pas pour rien, de même la baisse de libido mise en cause par près d’une Française sur quatre (24 %), loin devant « les tensions professionnelles » (15 %) et « la présence des enfants » (6 %)

Sondage exclusif Harris interactive
Enquête réalisée en ligne du 21 au 27 décembre 2011 sur un échantillon de 1 126 individus représentant les femmes françaises âgées de 16 ans et plus.

-------------------------------

A toutes les autres authentiques et véritables roses des sables: Bon saint valentin dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maata,

Je refuse de voir les problemes du nord Malien sous un angle strictement racial! GOOD PEOPLE COME FROM ALL COLORS AND ETHNIC BACKGROUNDS. LES EXTREMISTES ET LES RACISTES AUSSI COME FROM ALL COLORS AND ETHNIC BACKGROUNDS! Il n'est un secret pour personne que toi Maata, tu es un raciste, un extremiste, un haineux, un complexe' et un menteur!
Comme je l'ai dit a' mille reprises, ma famille est devenue Mauritanienne avec le territoire. .JE SUIS UNE NAISSANCE D'AIOUN! ET TOI? TU PEUX RETOURNER A' DAKAR!!!! TOUS LES MEMBRES DE MA FAMILLE ET MOI SOMMES DE TRES FIERS MAURITANIENS! CE QUI N'EST PAS TON CAS! TU TE SENTS TOUJOURS PLUS SENEGALAIS QUE MAURITANIEN!!!
Depuis plusieurs anne'es, tu tentes toujours de me diaboliser mais tu ne sais toujours pas comment parce que toutes tes actions sont base'es dans la haine et le mensonge!

C'EST UNE IMBECILITE' DE DIRE QUE TOUS LES TOUAREG SONT DES RACISTES ET DES ESCLAVAGISTES! MAATA, TU SAIS TRES BIEN QUE NOUS AVONS DES NOIRS QUI SONT EXTREMEMENT RACISTES ET ESCLAVAGISTES. TU ES WITHOUT ANY DOUBT TRES RACISTE ET TRES HAINEUX!!!
Je suis un CITOYEN AMERICAIN! C'ETAIT MON CHOIX! J'EN SUIS TRES FIER!!!!! JE REMERCIE INFINIMENT LE PEUPLE ET LE GOUVERNEMENT AMERICAINS DE M'AVOIR ACCEPTE' COMME CITOYEN DU MEILLEUR PAYS DANS LE MONDE!!!! MAATA, WHAT CAN YOU DO ABOUT IT! YOU ARE A SHAMELESS PERSON!!!! TU PEUX CONTINUER TON " I GOT YOU GAME."

Tes petites phrases assassines et tes bassesses ne m'interessent pas. Nous avons un pays voisin qui a de multiples liens avec notre pays qui est entrain d'etre destabilise'. Les consequences de cette destabilisation sont castatrophiques pour le Mali et peuvent l'etre pour la partie sud-est de la Mauritanie qui est la zone la plus peuple'e de notre pays. LE PROBLEME EST SERIEUX ET LE JEU EST SALE!!!! NOUS AVONS L'OBLIGATION MORALE DE NE JAMAIS PERDRE DE VUE LES INTERETS SUPERIEURS DE NOS PEUPLES QUI SONT LIE'S PAR L'HISTOIRE ET LA GEOGRAPHIE!

Maata, personne ne t'oblige a' parler. Si tu n'as rien a' dire, TU LA FERMES!!!!

Anonyme a dit…

salam

Bigre, Couly

Le Bambara qui someille en toi se reveille, tu attends qui pour aller défendre ton essence.

Américain ou pas tu resteras toujours le petit minable de service : le caniche de mint Tolba.

"Touaregs" un mot qui a une résonnance particuliére chez toi.

Un mot terrible qui parle à ton ame, qui reveille ton manque d'éducation, ton coté sombre de petit lahlah.

Blakrooooooo dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Couly le caniche

Le reponsable du recencement de la honte a dit a Macina, en le regardant :

Macina est un nom d'origine malienne.

Il a dit à lalla aicha ouadraguo qu'elle état d'origine Burkinabe, ce mother fucker oublit d'ou il vientt.

Tu dis:

JE SUIS UNE NAISSANCE D'AIOUN! ET TOI? TU PEUX RETOURNER A' DAKAR!!!!

Les canichent pensent toujours comme leurs maitre

Tu es la honte de ta race dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

salam

Mauritanie: Demande de révision de la loi anti-esclavagiste (ONG)



ALAKHBAR (Nouakchott)- "La révision en hausse des peines encourues par les personnes coupables de pratiques esclavagistes et l’augmentation des indemnisations des victimes", souhaitent des organisations mauritanienne des droits humains.

Ce souhait, lesdites organisations l’ont exprimé en marge d’un atelier de validation de la feuille de route sur la mise en œuvre des recommandations du Rapporteur spécial des Nations-Unies sur les formes contemporaines d’esclavage s’est tenu à Nouakchott du 30 au 31 janvier 2012.

En outre, les organisations demandent la possibilité de se porter partie civile dans les affaires pour pratiques esclavagistes ». Ce, parce que, se justifient-ils, «les victimes d’esclavage ont besoin de conseil car ils renoncent facilement à leur droit sous l’influence des maîtres et de leurs proches. Dans notre pays, un voleur de téléphone portable peut écoper d’une peine allant de 3 à 5 ans de prison alors que la peine d’un esclavagiste, n’excède jamais 2 ans.»

Cependant, «les magistrats représentants le Ministère de la Justice ont fait bloc pour refuser ces révisions souhaitées. Cette position a crée une tension avec les représentants des organisations non-gouvernementales dans le groupe de travail numéro un. Ceci empêcha le groupe de compléter ses travaux et de valider les aspects de la feuille de route relatifs à la révision de la loi 048-2007 incriminant l’esclavage et les pratiques esclavagistes», affirment les organisations dans une déclaration conjointe parvenue à Alakhbar.

«Devant cette situation, les organisations de défense des droits humains ayant participé à cet atelier, s’indignent de ce manque de volonté d’éradiquer le fléau de l’esclavage, s’insurgent contre les efforts œuvrant pour une stagnation de la lutte pacifique contre l’esclavage.

Il a été toutefois important pour les organisations, d’appeler «à la raison et au dépassement pour débarrasser la Mauritanie de ce mal qui compromet son unité et son développement.» à «mettre fin , par une révision partielle de la loi 048-2007, à l’amalgame en supprimant la mention « présumé esclave » et corriger qu’il incombe aux personnes qui exploitent d’autres et faisant objets de plaintes - et non aux victimes - d’apporter la preuve qu’il ne s’agit pas de relation esclavagiste.»

Anonyme a dit…

salam

Il a dit:

Cependant, «les magistrats représentants le Ministère de la Justice ont fait bloc pour refuser ces révisions souhaitées.

-------------------------------

Hagala

Pour classer l'affaire BADR, ils n'ont méme pas attendu le coup de fil de KIM JONG AZ dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

salam

Aleg: trois jeunes arrêtés pour viol sur une mineur



Alakhbar(Nouakchott)-Le juge d'instruction a déféré trois jeunes, accusés de viol , à la prison centrale de la ville en attente de la finalisation des procédures judicaires approfondir l'enquête.

Une mineur qui s'appelle Fatimetou Mint Hedya accuse Dah Ould Sidi ,Cheikh Ould Mohamed,et EL Koury Ould Brahim de l'avoir violé, lorsqu'elle quittait une cérémonie de mariage à la ville de Bogué

-------------------------------

N'est pas Badr kim az qui veut dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

L’ancien DG de la Sonimex Moulay El Arby contraint par la force à aller devant la cour

Selon une source informée, l’ancien DG de la Sonimex Moulay El Arby a résisté aux gardes qui voulaient l’amener à son procès contre son gré.


Moulay El Arby proteste ainsi contre le fait qu’il n’ait pas été informé dans les délais prévus par la loi, indique-t-on de même source.
Dans un contact avec ANI, le SG du parti de l’avant-garde du changement (dont Moulay est le vice-président) Abderrahmane Ould Sidi Mohamed, l’ancien DG rejette la comparution, ce mardi, devant la cour correctionnel parce que, ni lui, ni sa défense, n’ont été informés de cette procédure, alors que la loi prévoit cela 72 heures à l’avance.
« Moulay El Arby et sa défense considèrent qu’il s’agit d’une procédure arbitraire », a-t-il conclu.

Source : ANI le 14/02/2012

-------------------------------

D'après une source malienne Badr voulait être juger pour son délit.
Il aurait même ajouté que vu les réquisitions du procureur dans l'affaire du SIDA, il n'y a que les négros qui morfent.

Putain de bled dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maata,

TU ES FONCIEREMENT RACISTE ET ETHNOCENTRISTE! Je refuse ta generalisation qui veut nous faire croire que tous les Touareg sont des racistes et des extremistes! TU N'ES PAS UN TARGUI MAIS TU ES FONCIEREMENT RACISTE ET ETHNOCENTRISTE! TU ES EGALEMENT COMPLEXE'!!!! TU ES TRES AIGRI ET FACHE'!

Je suis BAMANAN ET J'EN SUIS TRES FIER! TOUT COMME JE SUIS TRES FIER DE LA CULTURE MAURE QUI SE TROUVE DANS CHAQUE FIBRE DE MON CORPS! JE SUIS MULTICULTUREL, CE QUI FAIT QUE JE SUIS EN MESURE D'ANALYSER LES PROBLEMES SOUS PLUSIEURS ANGLES. ET TOI? TU N'ES QU'UN VAGABOND DE RACISTE!!!!
DEFENDRE MON ESSENCE CONTRE QUI? Je ne tomberai jamais dans l'amalgame! NOS PEUPLES ONT TOUJOURS VECU ET CONTINUERONT A' VIVRE ENSEMBLE! TA SALE VIE TOURNE AUTOUR D'OPPOSER NOS PEUPLES! JE NE JOUE PAS ET JE NE JOUERAI JAMAIS TON SALE JEU!

Tu laisseras les noirs Mauritaniens en paix! H'NEU NINE N'SILKOU MINAK MA YIKHSIR ALEYNEU CHI!
Tu es un Senegalais! TU N'AS RIEN DE MAURITANIEN!!! IL FAUT RETOURNER A' DAKAR TA VILLE DE NAISSANCE POUR ATTENDRE LE RECENSEMENT...SENEGALAIS! CE QUE NOUS FAISONS OU NE FAISONS PAS EN MAURITANIE (NOTRE PAYS), N'EST PAS TON PROBLEME!

Anonyme a dit…

MAATA,

A mes connaissances, le verbe CANICHER n'existe pas!

On dit BLAKORO! Au cas ou' tu ne sais pas, BLAKORO est un mot Bambara qui signifie MAATA!!!!!!

Anonyme a dit…

maata= A-

maatala a dit…

Salam

Couly le caniche

Tu dis:

"Je refuse ta generalisation qui veut nous faire croire que tous les Touareg sont des racistes et des extremistes!"

------------------------------

Of course tous les touaregs ne sont pas des racistes, tous les arabes ne sont pas racistes, les soudanais ne sont pas tous des esclavagistes. Tous les israeliens ne sont pas sionistes, tous les amerloques des gens cupides et arrogants............

Tu me prends pour toi........

Les touaregs sont les descendants d'esclavagistes qui pratiquaient les razzia et le commerce des esclaves , pour eux le négre c'est le domestique, le sous homme...

Dans leurs sociétés le négre est un intouchables...............

Blakroooooooooooooooo lit:

Les iklan, esclaves des Touaregs

Cette facette de la société traditionnelle Touarègue qui a souvent servi d´argument pour expliquer la répression engagée envers les Touaregs, reste encore aujourd´hui un point sombre pour les observateurs internationaux.
Les gouvernements du Niger et du Mali en guerre avaient trouvé là un argument de poids pour faire réagir les populations occidentales, qui se retrouvaient par là finalement fières d´avoir colonisé et tenté de raisonner dans le sang ces hommes hors du temps.

L´origine de l´esclavage chez les Touaregs réside en partie dans la très hierarchisée société Touarègue.
L´Akli, comme l´Abîd en Mauritanie, est le plus bas échellon de l´organisation sociale Touarègue. Les appartenances éthniques ont bien sûr joué un grand rôle dans cette organisation... ce sont les Noirs qui subirent ici la domination militaire des Arabes et des Berbères, délaissant leur culture pour adopter celle de leurs nouveaux conquérants.

Les Iklan étaient autrefois capturés au Soudan, puis ils vinrent ensuite de toutes origines... il semblerait qu´ils n´aient été devenus esclaves que parce qu´ils avaient la peau noire :la racine du mot Iklan semble en effet être dérivée de "Kl" qui signifie : "être Noir". Les esclaves des Touaregs ont formé une lignée propre de descendants, et lorsqu´il devint difficile de livrer des guerres à outrance, les descendants des esclaves servaient les descendants de leurs maitres.

Les Iklan doivent une totale obéissance à leurs maitres, ils gardent les troupeaux, ils assurent les travaux ménagers, l´extraction, l´empaquetage, le chargement et le portage des quilles de sel sur les dromadaires des caravanes ...
Le statut de l´esclave est pour les occidentaux très difficile à transposer et à comprendre.

À l´image de l´esclave Noir-américain, l´Akli est théoriquement privé du droit fondamental de liberté.

En général les Iklan sont préposés à la garde du troupeau, souvent absents du campement ils ne se marient pas. Une femme taklid peut se trouver au campement, auquel cas le maitre peut décider de leur mariage ; ou bien l´akli décider seul du choix de son épouse, auquel cas le consentement du maitre est tout de même indispensable. Si l´Akli se marie dans un même campement, il reçoit de son maitre une chèvre pour la dot, ce qui suffit selon les règles. S´il s´aventure à vouloir prendre pour épouse une taklid d´un autre campement, il ne bénéficiera plus du don de son maitre et devra s´arranger pour réunir une dot beaucoup plus conséquente (10 chèvres).

Les iklan ne peuvent non plus faire bénéficier leurs enfants d´un héritage, car tout est possession du maitre et à leur mort, toutes les possessions de l´akli reviennent à son maitre.

Blakro dit le fou

maatala

maatala a dit…

Salam

Couly

Tu dis

"TU N'AS RIEN DE MAURITANIEN!!! IL FAUT RETOURNER A' DAKAR TA VILLE DE NAISSANCE POUR ATTENDRE LE RECENSEMENT...SENEGALAIS!"

----------------------

Pour toi les bâtards comme Mint Verges,Ould sergent,Ould Ducros, michel sont plus mauritaniens que lalla aicha ouédraoguo, Macina ( le Sg du ministère de l'intérieur).

Je suis sénégalais parce que je suis né au Sénégal comme Belkiss et Kim Jong Az dit azzizo.

Avec cela tu te dis prof dit le fou


maatala

maatala a dit…

Salam

Le nazillon

A chaque fois que j'efface un de tes commentaires j'ai l'impression de te pisser dessus.

Je ne répond pas à tes saillies nauséabondes, car mourir idiot et sans éducation est ton destin dit le fou

maatala

maatala

maatala a dit…

Salam

Lu pour le caniche Couly

Les pratiques esclavagistes ont encore de beaux jours au niger
par Souleymane Anza correspondant de la pana Niamey, niger (pana)

Les pratiques esclavagistes ont encore cours au niger, notamment au sein des communautes nomades, indique une étude menee par une ONG anti-esclavagiste "timidria", qui signifie "fraternité-solidarité" en langue tamachèque.
La survivance de ce phénomène s'expliquerait par "le silence complice" des autorités politiques, administratives, religieuses et coutumières.
L´étude, intutilée "les insuffisances des textes legislatifs nigériens en matière d'esclavage", se fonde sur l'observation des données et des faits socio-juridiques liés à l'esclavage. Elle a été conduite par un groupe de trois juristes nigeriens et a été financée, pour le compte de "timidria", par "Anti Slavery International", une organisation anti-esclavagiste basée a londres.
L'etude rapporte que "des hommes sont castrés", comme Akidide en 1991 a Tchintabaraden (nord du pays) par le fils de son maitre, que des "personnes sont torturées et même marquees au fer rouge", "des mariages interdits parce que les prétendants appartiennent a des castes differentes et même l'eau potable est refusee a certaines personnes".
"Des enfants sont arraches a leurs parents, comme boulboulou, une jeune touarègue noire, volée à l'âge de quatre ans a ses parents par un touareg blanc, dans un campement au nord de tchintabaraden, puis vendue en 1984 à un chef de tribu arabe. elle fut mariée a un esclave de son maitre arabe pour faire des petits esclaves... de cette union, naît une fille, Djoumma, qui fut arrachée a l'affection de sa mère a l'âge de quatre ans pour être donnée en cadeau de mariage à la fille du maitre". Grâce a l'action conjuguee de la justice et de "timidria", Djoumma a été remise a sa mère le 19 janvier 2000. "

À Abalak (nord du pays), un touareg Noir a été sauvagement assassiné par des touaregs Blancs, parce que Zeinabou, une de leurs filles, était tombée amoureuse de lui", révèle encore l'étude.
L'esclavage, qui a subi des mutations en fonction des parametres historiques et geographiques, subsiste encore au Niger où il se présente sous trois formes.

maatala a dit…

il y a d'abord "l' esclavage passif", qu'on trouve dans la zone ouest du pays entretenu avec la complicité des esclaves eux- mêmes. Ces esclaves ne font l'objet d'aucune brimade physique, ni d'exploition économique directe. Au contraire, ils ont droit a la propriete privée sauf a la terre.
"l'esclavage dit archaïque" suppose pour sa part, le déni de la personnalité humaine et autorise le maitre non seulement a lui faire subir des traitements inhumains et dégradants mais surtout a en disposer a titre gratuit ou onéreux.
Ce mode d'esclavage se retrouve chez les populations nomades du niger comme les peulhs, les toubous et particulierement chez les arabes et les touaregs blancs.
La dernière forme de pratique d'esclavage, qui aurait des fondements religieux, est la prise en mariage d'une esclave en cinquième noce, pratique courante dans les milieux haoussa. Ce serait l'islam qui permettrait a un homme, déjà marié à quatre épouses, de prendre pour une cinquieme épouse, une femme de caste. (...)
L'étude propose l'adoption des textes legislatifs et règlementaires de prévention et de répression de l'esclavage, ainsi que des mesures d'accompagnement tendant a assurer une insertion sociale des anciens esclaves. Elle propose également aux pouvoirs publics l'édiction d'un ensemble de règles légales, visant a punir la pratique de l'esclavage et des règles speciales de procédures pour favoriser la saisine des juridictions en la matière.

L' ONG "timidria" a organise récemment un séminaire national sur le thème "contexte démocratique et survivance des pratiques esclavagistes au niger: quelles stratégies pour l'éradication". Au terme de leurs travaux, les séminaristes (professeurs d'université, magistrats, représentants des associations de défense des droits de l'homme) ont adopté des recommandations et résolutions demandant l´élaboration et l'application rigoureuse des lois anti-esclavagistes. Ils ont également préconisé la lutte contre l'ignorance par la sensibilsation et l'éducation des populations victimes du phénomène, la mobilisation de la société civile, la classe politique et la communauté internationale, ainsi que l'assistance et la mobilisation d'aide a la réinsertion des esclaves libérés.

Le président de l'association "timidria", Ilguilas Weila, souligne, avec force, que son association fera tout éradiquer a jamais l'esclavage au Niger.

"Tant qu'il nous reste encore un souffle nous lutterons de toutes nos forces pour que cette pratique honteuse et degradante n'ait plus cours dans notre pays, nous le ferons ...même au prix de notre vie, car il est proprement inadmissible qu'au 21ème siecle, l'esclavage ait encore droit de cité au Niger"

pana sa/jsg 4mai2000

Anonyme a dit…

Bien dit Maatala. A-


==

Maatala, il a dit:

Salam

Le nazillon

A chaque fois que j'efface un de tes commentaires j'ai l'impression de te pisser dessus.

Je ne répond pas à tes saillies nauséabondes, car mourir idiot et sans éducation est ton destin dit le fou

maatala

maatala

14 février 2012 23:33

Anonyme a dit…

Qu’est ce qui explique la ruée vers le parti El Wiam ?

La vague de ralliement que connait le parti d’opposition El Wiam né de la fusion des partis l’Alternative et le RPM ainsi qu’un groupe de leaders du parti ADIL, continue de susciter la curiosité des observateurs et des analystes de la scène politique nationale.

Le fait marquant est que cet afflux qualitatif et quantitatif est qu’il s’agit de ralliement de personnes venant de partis de la majorité ou de l’opposition ayant vu le jour bien avant la création du parti El Wiam. Ce phénomène constitue une première dans l’histoire politique mauritanienne dans la mesure où les observateurs étaient jusque-là habitués à la ruée des hommes politiques vers les partis au pouvoir et au renoncement des opposants les plus radicaux à leurs principes pour rejoindre avec armes et bagages le parti qui tient les rennes du pouvoir.

En effet, le parti El Wiam est la première formation politique de l’opposition à séduire des dignitaires, des élus et des cadres issus du parti au pouvoir. Certains analystes expliquent cette vague d’adhésions par le fait que la majorité des mauritaniens ne construisent pas leur choix et appartenance à un parti politique sur la base du projet de société qu’il propose, mais sur leur perception des dirigeants de ce parti.

Tout comme ils ne sont pas enclins à l’extrémisme dans le discours politique ni aux slogans creux en déphasage avec leur réalité quotidienne qu’ils soient émis par l’opposition ou par le pouvoir. Autant dire que l’orientation pour une opposition médiane et responsable adoptée par le parti El Wiam a séduit plus.

Car il s’agit d’une opposition au programme et aux politiques initiées par le pouvoir, loin de toute surenchère et de toute forme de personnalisation, contrairement à bien d’autres partis politiques. Cette approche médiane et responsable est le fruit de l’expérience des dignitaires du parti qui ont une longue expérience en matière de gestion des affaires de l’Etat et qui comptent à leur actif un riche parcours de militantisme politique et syndical et une âpre lutte contre l’unilatéralisme et les régimes d’exception.

Ce qui leur a fallu d’être crédité d’un préjugé favorable auprès de l’opinion publique nationale. Un sentiment renforcé par les prises de position de monsieur Boidiel Ould Houmeid et des autres leaders du parti El Wiam par rapport à l’évolution rapide de la scène nationale notamment leur détermination à préserver la paix civile et la cohésion sociale et leur souci à contribuer à la garantie de la stabilité et de la sécurité du pays, de même que la défense des intérêts des différentes composantes du peuple pour qui ils exigent les meilleures conditions de vie.

Cette vision de principe est l’un des facteurs déterminant dans la participation du parti au dialogue politique national qui a abouti à des résultats importants. Toutes ces prises de position ont accentué le sentiment chez bon nombre de mauritaniens que la direction du parti El Wiam est suffisamment outillée pour prendre en charge les affaires publiques du pays à la faveur des prochaines élections municipales, législatives et pourquoi pas présidentielles… !



Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Source : Le Véridique (Mauritanie)
==
Boidiel ressemble à quelqu' un qui va mourir bientôt. Vous avez vu sa photo?

Trundrumbalind a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Trundrumbalind a dit…

LES AMIS, SOYONS TRES PRUDENTS CAR LE MALI EST L'ALLIE' LE PLUS SURE DE LA MAURITANIE! IL EST LE SEUL VOISIN QUI N'A JAMAIS EU DE VISE'E SUR LA MAURITANIE! NOS LIENS SONT MILTIDIMENSIONNELS ET MILLENAIRES! ILS DOIVENT IMPERATIVEMENT ETRE PRESERVE'S!!!!!!!!!!!!!!!!!!

===========

"Avec la Mauritanie, les accords sont tendus dès l'indépendance. Le Mali critique l'attitude des maures souhaitant poursuivre l'esclavage de maliens, la Mauritanie reproche les connivences entre le Mali et le Maroc tentant à démanteler la Mauritanie. Cependant, en février 1963, le président malien reçoit le président mauritanien Mokhtar Ould Daddah à Kayes et signe avec lui un accord frontalier."

Source: Wikipédia.

Lire à ce sujet :La Mauritanie contre vents et marées - Moctar O. Daddah. Notamment, sur les rapports Fédération du Mali-République Islamique de Mauritanie.

Juste pour dire qu'historiquement, le Mali tout comme le Maroc et le Sénégal avaient des vues sur le territoire mauritanien.

Cette précision faite, je suis tout à fait d'accord pour dire que nous sommes des peuples frères et que nos liens sont intangibles.

fraternellement,

Anonyme a dit…

La Federation du Mali etait constitue'e du Senegal et du Mali! Le defunt President du Mali Modibo Keita avait d'excellentes relations avec le defunt Roi du Maroc Mohamed V. Il avait egalement d'excellentes relations avec le President Algerien Ben Bella qui n'avait pas hesite' a' lui remettre le chef des rebelles Touareg qui etait venu a' Alger pour solliciter le soutien du gouvernement Algerien! Avant la construction de la route de l'Espoir presque toutes les activite's economiques de la partie sud-est de la Mauritanie etaient oriente'es vers le Mali! Il etait beaucoup plus facile de capter Radio Mali que de capter Radio Mauritanie. COMME JE L'AI DIT, LES LIENS ENTRE LA MAURITANIE ET LE MALI SONT MULTIDIMENSIONNELS ET MILLENAIRES! JE SUIS UN FIER BAMBARA ET MON CHEF SPIRITUEL A POUR NOM MOUHAMEDOU OULD CHEIKHNA AHMEDA HAMAHOULLAH! MON PROPRE PERE PORTE LE NOM DU CHERIF...MAURE DE NIORO CHEIKHNA! MES AMIS, SOYONS TRES PRUDENTS! SUPPORTONS LE MALI POUR RESOUDRE CE CONFLIT INTERNE CAR C'EST BON POUR CE PAYS FRERE ET C'EST BON POUR LA MAURITANIE!

Anonyme a dit…

Maata,

Je suis entrain de rire parce que je me dis que tu es mentalement deregle' en insultant Mint Verges (qui est une excellente femme), ould sergent, Michel et Ould Ducros. YA MAATA SEMI WOU SOURTOU!!!! TU OUBLIES QUE CE SONT LES ANCETRES LES FRANCAIS QUI ONT CREE' LA MAURITANIE COMME ZONE TAMPON ENTRE LE MAROC ET L'AFRIQUE NOIRE! Lalla Aicha est certes une Mauritanienne mais le nom Ouedrago est generalement connu comme etant Burkinabe'. Nous rencontre OULD dans toute la region mais on l'associe avec la Mauritanie. Les Coulibaly sont partout (meme aux USA (JE SUIS ENTRAIN DE RIRE)) mais on l'associe au Mali! Macina est certes un Mauritanien mais c'est egalement une zone au Mali! Nous avons les MASNA a' Tichitt (je pense qu'il est temps de renvoyer mon ami Cheikh Sidi Taher Ould Boud Boud et ses parents Salem Ould Memou et Babamine.) ILS SONT DU MACINA ET NON DE LA MAURITANIE! ALLEZ CHEIKH, TON AMI MISTEVRAKH! Bien a' tous!!!!

Mohamed Ould Saleck dit Hamete' si tu ne conseilles pas Ould Boilil dans le sens de supporter mes parents Maliens, on va t'exporter vers Bamako! Tu sais bien que la republique d'Aioun est une region du Mali. (rire)!!! TOO MUCH TO DO ABOUT NOTHING! Nous sommes les memes peuples!!!

Anonyme a dit…

Salam

Vice-SG du MNLA :"Toute la région de l'Azawad est sous notre contrôle"



ALAKHBAR (Nouakchott)- "Toute la région de l'Azawad est sous notre contrôle, à l'exception de Tombouctou, Gao et Kidal qui sont les grandes villes de la région», a déclaré Mohamed Lemine Ould Ahmed, vice-secrétaire général du MNLA.

Dans une interview à Alakhbar (à publier ultérieurement), le vice-secrétaire général du MNLA ajoute que de vastes régions, des villes et des bases militaires ont été complètement occupées par "notre armée". Il cite aussi Ménaka, Androm boukane, An Sanko, Aguelhok, Bou Goussa, Ebi Ber et Tinzewatin.

Il juge également la situation humanitaire dans la région de "très critique", mais précise que le MNLA ne ménagera aucun effort pour mettre "leurs frères (réfugiés)" dans de bonnes conditions, en attendant leur retour à la terre libérée d'Azawad.»

Il précise par ailleurs que le MNLA n’est pas concerné par les négociations d’Algérie entre le gouvernement malien et l'Alliance du 23 mai.

Mohamed Lemine rappelle, au passage, que le 07 février 2011 un bureau exécutif provisoire a tenu une réunion préparatoire pour le congrès général du MNLA qui se tiendra, plus tard, le 15 avril 2011.

---------------------------------

Ce pseudo Targui

nous annonce la naissance de la "Zone Tribale du sahel" .

Un repère de frustrés( les salafistes) des contrebandiers ( le polisario) et des esclavagistes racistes ( les touaregs).

Couly dit à Obama qu'il peut nous envoyer du Napalm, du gaz orange pour fêter la naissance de la zone Tribale.

On va pas se faire chier par une bandes de trou du cul racistes et esclavagiste dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Mohamed Lemine Ould Ahmed le vice-secretaire general ou marechal du MNLA peut venir a' MOUKREYA. Je lui promets 500 dollars pour acheter quelques moutons et quelques chevres. Il peut mener une vie tranquille chez Farid loin de LIKWAR!!!

Too much to do about nothing! Nous ne pouvons pas gerer correctement les etats que nous avons mais vous voulons creer d'autres etats!

En regardant les photos de refugie's, j'ai remarque' une petite fille Targui habille'e a' la maniere Negro-Africaine! Cette image doit nous dire que le metissage culturel est profond. NOUS SOMMES LE MEME PEUPLE!

Anonyme a dit…

Salam

Couly

tu dis:

En regardant les photos de refugie's, j'ai remarque' une petite fille Targui habille'e a' la maniere Negro-Africaine
---------------------------------

De pauvres maliens ont du connaître leurs fille volée par les touaregs.

Il fait quoi Biram pour éviter à cette pauvre gamine d'être transformer en IKLAN.

Les touaregs savent que seuls la mauritanie et le Soudan peuvent les accueillir.

Deux états esclavagistes dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam


Emeutes : Les élèves du collège Arafat 4 s'agitent contre leurs professeurs.






Les élèves du collège Arafat 4 de Nouakchott, n'ont laissé aucune chance à leurs professeurs et leur directeur en leur qualifiant de "fainéants".

Les élèves ont procédé à des jets de pierres pour déloger les enseignants avant de défoncer les portes des salles de classe et faire sortir des tables-bancs qu'ils ont brûlé, a appris le reporter d'Alakhbar de sources sûres. Nos sources précisent qu'un véhicule appartenant à l'un des professeurs a été saccagé et les livres qui n'ont pas été emportés ont pris feu.

Les élèves ont obligé les enseignants à quitter l'établissement et selon nos sources le directeur a été molesté avant de s'enfermer dans son bureau, ajoutent nos sources.

"Les professeurs n'enseignent pas et s'absentent trop et le directeur est partie prenante" affirme un élève en classe de 4e année. Cet évènement a eu lieu ce mercredi 15 février vers les coups de 8heures passées.

---------------------------------

Attention à la bavure dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Trundrumbalind,

D' accord avec toi pour les liens séculaires avec les maliens lambda. Ce sont nos parents maternels. Mais ATT couvrait AQMI contre nous et ce n' est pas correct. ATT est entrain de récolter ce qu' il a semé. Ne fait pas confiance en ATT.

===
Trundrumbalind a dit...
LES AMIS, SOYONS TRES PRUDENTS CAR LE MALI EST L'ALLIE' LE PLUS SURE DE LA MAURITANIE! IL EST LE SEUL VOISIN QUI N'A JAMAIS EU DE VISE'E SUR LA MAURITANIE! NOS LIENS SONT MILTIDIMENSIONNELS ET MILLENAIRES! ILS DOIVENT IMPERATIVEMENT ETRE PRESERVE'S!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

AQMI et les Touareg qui pretendent lutter contre...AQMI sont tous sponsorise's par l'Algerie!
J'ecoutais une interview de Serge Daniel sur TV5 dans laquelle il a dit que le budget des forces arme'es Algeriennes est 5 fois le budget de l'etat Mauritanien et pourtant la RIM fait plus que l'Algerie pour combattre le terrorisme. Il a egalement ajoute' que l'Algerie n'aime pas une presence militaire etrangere pour combattre le terrorisme mais elle continue a' dire aux pays de la region que chacun d'eux doit combattre le terrorisme sur son territoire. Les insurge's/les terroristes qui ont commis des actes attroces au Mali, sont entrain de prendre la fuite pour aller CHERCHER PROTECTION en...ALGERIE!

Les amis soyons prudents! LE JEU EST SALE!!! LE MALI EST UN VOISIN SURE DE LA MAURITANIE!!!

Anonyme a dit…

Maatala,

Je viens de lire ce billet de Laye Camara et merci. Il a dit: " Ce général putschiste (il parle de Kim Jong AZ) a mis en place un régime brutal et raciste, qui n’hésite pas à tirer sur ses propres citoyens". Mseikine l' azzizzo qui n' a rien fait, mais plutôt les algériens.

ATT a fait le con en signant l' accord d' Alger. Tu ne signes gnap ndeyam un accord via une tierce partie qui te dit de ne pas mettre ton armée dans ton territoire.

Je viens d' écouter Serge Daniel sur France 24 et il ne parle pas de l' Algérie dans la résolution de la crise. Je trouve ça pas sérieux.

Anonyme a dit…

Ano du 16 février 2012 00:59

Tu as tout dit. A-

Anonyme a dit…

Bien parlé Ould Oumeir. Birame ente vem? Une opéraion de charme des islamistes. Ould taya commence à nous manquer. Islamistes = AQMI.
==
Quand le marabout démarche le griot.

Il y a quelques nuits, une association de la nébuleuse du mouvement islamiste en Mauritanie organisait une rencontre pour le moins surprenante. L’intitulé était la «liqaa el Fiqh wa el Fan» (rencontre entre le Fiqh et l’art).

L’association Al Mustaqbal dont le président n’est autre que Shaykh Mohamd el Hacen Ould Dedew, tandis que l’exécutif est dirigé par le secrétaire général Mohamed Mahmoud Ould Seyidi (ancien ministre pour Tawaçoul dans le gouvernement de Waghf II), cette association travaille dans des domaines divers et a de nombreuses excroissances dans le domaine social, culturel et social. C’est elle qui parrainait cette manifestation.

Toutes les associations du monde de la musique furent sollicitées – quand on dit musique chez nous, on parle exclusivement des griots. Le débat a été dirigé par Shaykh Mohamed Ould Abouwah, prédicateur et poète émérite de l’espace hassanophone.

La plupart des grandes familles de griots étaient présentes à travers les associations. La soirée a tergiversé entre «porte ouverte» du Fiqh tel que promu par la Jema’a fondamentaliste sur la musique et sa pratique, et «opération de charme» qui découle d’une approche politique consistant en une ouverture sur certains pans de la société.

L’on retiendra que l’appel à la prière du crépuscule (Al maghrib) a été l’œuvre de Bouh Ould Bawbe Jidou, alors que l’entame (liqaama) l’œuvre de Mohamed Ould Hembara, tous deux héritiers de grandes écoles de musique traditionnelle du Hodh. Mais les concessions s’arrêteront là : la prière sera dirigée par l’un des «shuyukhs» de la mouvance.

L’on retiendra aussi que la question posée par une jeune griotte ayant abandonné la pratique de l’art pour raison religieuse, et qui voulait, à l’occasion savoir si son art était illicite ou non, cette question restera sans réponse. L’on retiendra enfin que la réconciliation entre «Marabouts» - pan sensé promouvoir le savoir religieux – et le griot représentant un pan s’occupant de l’art traditionnel. Il existe un proverbe Maure qui dit : «le marabout n’est pas l’ami du griot».

Pour l’anecdote, quelqu’un – un marabout – avait opposé cet aphorisme à Mokhtar Ould Meydah, un griot-faqih-grammairien- poète émérite. Et celui-ci de répondre : «c’est quand même le marabout refuse»… le refus à double sens… Espérons en tout cas que la manifestation soit l’expression d’une prise de conscience de l’importance de la frange sociale des griots, comme dépositaires de la légitimité d’un art authentique qui risque de se perdre aujourd’hui, propriétaires d’un patrimoine qui doit être restauré.

Mohamed Fall Oumeir

Anonyme a dit…

Le General Ahmed Ould Daddah doit attendre la prochaine election presidentielle pour une transition pacifique du pouvoir, si tel est le desire du peuple Mauritanien. L'appel, meme indirect, au coup d'etat n'est pas responsable!!!! JE DIS A' TONTON AHMED OULD DADDAH DE FAIRE ATTENTION AVEC LE CHOIX DE SES MOTS!!!

Anonyme a dit…

http://ltvidar.blogspot.com/2012/02/naha-epouse-un-attache-militaire.html


Naha s'est mariée.

Anonyme a dit…

Salam


Le Président de la République reçoit un groupe de dissidents de L'IRA.

Le Président de la République Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a reçu ,jeudi au palais présidentiel à Nouakchott, un groupe de dissidents de l'initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) conduit par son ex-secrétaire général M. El Housseine El Hacène Dieng.

A l'issue de cette audience, l'ex-secrétaire général de l'IRA a déclaré à l'AMI que le retrait de ce groupe fait suite au non respect par l'actuelle direction de cette initiative des principes ayant conduit à sa création en tant qu'organisation non gouvernementale en charge de lutter contre l'esclavage loin de toute forme d'exploitation politique pour des fins d'intérêt individuel.

Il a ajouté que ce groupe ne renonce pas aux objectifs pour la réalisation desquels il a milité et poursuivra sa lutte à travers un dialogue transparent et ferme.

" Notre groupe a décidé de mettre en place de nouveaux outils, visant les mêmes objectifs, et ayant l'avantage de travailler avec tous pour définir les problèmes en perspective de leur trouver des solutions appropriées" a-t-il poursuivi.

M.Dieng a encore dit que " Nous somme honoré d'être reçu par le Président de la République à qui nous avons exposé les problèmes et le motif de notre retrait". Il a invité ses soeurs et ses frères affiliés encore à l'IRA à adhérer à la nouvelle initiative pour faire face aux difficultés que connaît l'initiative à travers le dialogue. L'audience s'est déroulée en présence de M. Isselkou Ould Ahmed Izid Bih directeur du cabinet du Président de la République.
--------------------------------

Vlane a dit:

En parlant de haratines : formidable bêtise de recevoir la branche dissidente de l’Ira à la présidence. Qui est à l’origine de cette idée déplorable qui semble sortie des vieilles recettes archaïques de la zizanie ridicule à l’heure de la liberté d’expression ? C’est lamentable ! Recevoir la branche dissidente d’une organisation non reconnue ! C’est donner encore plus de poids à Birame car cela prouve qu’au sommet de l’état on se satisfait de cette pauvre dissidence qui répond à l’appel du besoin !

La tentative de corrompre l’ira qui avait défrayé la chronique est donc vraie ?

Excellence ! Vous êtes trop grand et trop noble pour de si petites pratiques…


Laissez Birame et sa boutique tranquilles ! Il ne réveillera jamais les haratines car les haratines ne dorment pas, ils se croient maures c’est tout ! Mais à force de les mépriser par vos combines, ils finiront par découvrir qu’ils sont aussi maures que les afro-américains sont W.A.S.P !

Cher Vlane:

Il faut être aux abois pour "Recevoir" en urgence les dissidents d'une organisation non reconnue dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

maata = A-

Anonyme a dit…

le goordiguenne maata parle a maata
-----------------------
Bien dit Maatala. A-


==

Maatala, il a dit:

Salam

Le nazillon

A chaque fois que j'efface un de tes commentaires j'ai l'impression de te pisser dessus.

Je ne répond pas à tes saillies nauséabondes, car mourir idiot et sans éducation est ton destin dit le fou

Anonyme a dit…

Salam

Syrie: La Mauritanie tente une médiation


Ould Mohamed Laghdaf avec El Assad dans une rencontre antérieure (Photo: SANA)


ALAKHBAR (Nouakchott) - Le premier ministre mauritanien, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, a quitté jeudi Nouakchott, à destination de Damas, pour tenter de « réanimer » l’initiative de la ligue arabe pour une résolution de la crise qui secoue la Syrie depuis plus d’un an.

Selon l’agence d’information gouvernementale AMI, Ould Mohamed Lagdaf est «porteur d'un message», dont le contenu n’a pas été sonnu, du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz au président syrien, Bechar El Assad.

La Mauritanie a tenté auparavant des médiations, mais toujours sans succès, dans les crises de la Libye et de la Côte d’Ivoire.

L’Assemblée générale de l'ONU doit se prononcer ce jeudi soir sur un projet de résolution condamnant la répression, moins de deux semaines après le blocage par un veto russo-chinois d'un texte similaire au Conseil de sécurité.

L'adoption du texte est très probable, mais sa portée sera surtout symbolique, selon les observateurs.

Le premier ministre mauritanien est accompagné par le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Hamady Ould Hamady et de son directeur de cabinet, Alioune Ould Issa

---------------------------------

L'indolore et incolore chez le boucher de damas.

Pathétique dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

J'ai toujours ecrit que la cause pour laquelle Biram lutte est noble mais sa methode est mauvaise. La confrontation ne nous menera nulle part. Biram doit apprendre aupres de Messaoud et Boidjel a' faire la difference entre l'emancipation de la couche haratine et d'autres problemes Mauritaniens. On fait les choses par etape. Je souhaiterais toujours voir Biram dans un gouvernement Mauritanien mais il ne doit pas accepter d'etre utilise' par des extremistes et d'autres politiciens qui ont des agendas qui ne sont pas necessairement compatibles avec la cause Haratine!

Vlane, le President est bien le...President de toutes les Mauritaniennes et tous les Mauritaniens. Il peut recevoir n'importe quel Mauritanien s'il a le temps de le faire et si cela favorise le dialogue, la paix et la stabilite' du pays!

LES AMIS, RIEN NE VAUT LA STABILITE' ET LA PAIX DE NOTRE PAYS!

Anonyme a dit…

Assoul mahou gawl malik. A-

==
Entrenous : Le général putschiste, les traîtres du MNLA et les extrémistes d’Aqmi

17 février 2012 Rubrique: Chroniques

Il y a juste quelques jours, ‘’Le Challenger’’ évoquait dans l’une de ses analyses l’hypothèse d’une conspiration contre notre pays. De jour en jour, de révélations en révélations, la thèse se précise. La situation sécuritaire au nord n’est ni plus, ni moins qu’un complot dont les instruments ne sont que les traîtres du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

Aujourd’hui, il ne fait l’ombre d’aucun doute que le général putschiste, Mohamed Ould Abdel Aziz, utilise l’argent du contribuable mauritanien pour tuer des citoyens maliens, jeter des paisibles populations sur le chemin de l’exil. Il entretient les apatrides du MNLA qui tuent leurs propres frères avec une barbarie inhumaine indigne de ce siècle. Mais Dieu se chargera d’inspirer le peuple mauritanien quant à la meilleure façon de se débarrasser du médiocre général. Déjà, de violentes manifestations d’étudiants constituent les signes annonciateurs d’une révolte. En effet, que dire de ce communiqué rendu public, le 12 février, par la Coordination de l’opposition démocratique (COD) : « les agissements d’Ould Abdel Aziz portent gravement atteinte aux relations avec les pays voisins. » « La stabilité et la sécurité de la Mauritanie sont étroitement liées à la situation qui prévaut au Mali et au Sénégal.» No Comment !
Ainsi, au moment où le Sahel ou du moins la Mauritanie fait face à la menace très sérieuse d’une crise alimentaire, le général putschiste Mohamed Ould Abdel Azziz dilapide les ressources publiques des mauritaniens pour entretenir un mouvement rebelle qui noue des contacts avec les extrémistes d’Aqmi. Malgré les dénégations des apatrides sur les ondes des médias aux ordres, les faits attestent des liens entre le MNLA et les ‘’fous de Dieu’’ du désert. Quel paradoxe de la part de celui qui fait la lutte contre le terroriste son cheval de bataille ?
Ce général n’a aucune considération pour le peuple malien et le président ATT. Il faut rappeler qu’il n’est pas à sa première tentative. Déjà, en 2008, il avait fortement soutenu la bande d’Ibrahim Ag Bahanga ( mort dans un accident), lors de l’attaque contre la garnison de Nampala dans la région de Ségou. Le général putschiste voue une haine viscérale contre le peuple malien.
On ne sait pas pourquoi ATT a donné l’autorisation à une telle personne de venir se balader sur notre territoire avec son armée comme s’il était dans sa basse-cour. On se rappelle qu’à l’époque des voix à écouter, comme celle de l’historienne et ancienne première dame, Adame Ba Konaré, se sont élevées pour dénoncer l’incursion des armées étrangères sur le sol sacré du Mali, un peuple jaloux de son indépendance. Aussi, des partis politiques comme le Parti pour la reconnaissance nationale (Parena) et le Rassemblement pour le Mali (Rpm) ont eu à faire part de leurs préoccupations lors de la Déclaration de la politique générale du Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaidhama Sidibé.
Par Chiaka Doumbia

Anonyme a dit…

Le probleme Malien est d'abord et avant tout interne/Algerien!

Anonyme a dit…

http://africacenter.org/wp-content/uploads/2012/02/ASB18.pdf

==
pour lecture par les canalheurs intelligents. A-

Anonyme a dit…

Bien dit ano du 17 février 2012 02:42. Personne n' écoute. Quand menacé, le Mali sort la grosse artillerie. Avant, pas de mouvement contre AQMI. Par ailleurs, le Mali favorisait AQMI en fermant les yeux sur les trafics pour calmer les touaregs et tourner le regard quand son voisin la RIM est attaqué. La RIM laissée à elle seule pour lutter contre AQMI. Ni l' Algérie, ni le Mali ne bougeaient le doigt contre AQMI. Les deux ont manipulé AQMI. Il va faire quoi l' azzizzo devant cette situation? Laisser les choses comme telles comme le disent Chavi, Tawassoul, la COD et les autres? Soyons sérieux! C' est non. C' est pour cela que je soutiens l' azzizzo sur ce front. Le reste, ce sont nos affaires intérieures et nous trouverons la solution nous-même, mauvaise ou bonne. Il ne faut passe faire d' illusions.

A-
===
Ano du 17 février 2012 02:42 a dit:

Le probleme Malien est d'abord et avant tout interne/Algerien!

17 février 2012 02:42

Anonyme a dit…

Où en est Chavi avec la plainte contre Kim Jong AZ?. Elle ne viendra jamais comme Kim Jong AZ a probablement raison. Dans ces affaires de rançons, les intermédiaires ont leur pourcentage. Chavi comme Ag Iyali. Il ne faut pas prendre les honnêtes gens comme des idiots.

Anonyme a dit…

http://www.rue89.com/rue89-presidentielle/2012/02/15/600-raisons-de-ne-pas-voter-sarkozy-229419

Kemal ente vem?

Anonyme a dit…

Sarko est l'ami des Africains!!! Il a eu le courage et l'audacite' de mettre fin a' la dictature sanguinaire de Khadafi! Il a aussi regle' le probleme Ivoirien! JE LE CONSIDERE COMME LE "ZAMI" DES AFRICAINS!!!! J'APPELLE TOUTES LES CITOYENNES ET TOUS LES CITOYENS FRANCAIS ET PLUS PARTICULIEREMENT CEUX QUI ONT UNE ORIGINE AFRICAINE, A' VOTER POUR LE PRESIDENT SARKOSI POUR UN DEUXIEME MANDAT!!!!

Anonyme a dit…

Salam

Couly a dit:

Vlane, le President est bien le...President de toutes les Mauritaniennes et tous les Mauritaniens. Il peut recevoir n'importe quel Mauritanien s'il a le temps de le faire et si cela favorise le dialogue, la paix et la stabilite' du pays!
--------------------------------

Couly

Kim jong Az peut recevoir qui il veut et quand il veut, mais dans le genre grosse ficelle, c'est une grosse connerie.........

Biram a fait une connerie en parlant de CNT, il ne faut pas mélanger les genres...........

Azziz en agissant ainsi le remet en selle.......Il apparaît comme étant le seul qui par ces actes et ses faits dérange le système......

Pourquoi Kim jong AZ ne reçoit-il pas les jeunes de TPN, leur expliquer par les faits et les actes qu'ils ont tord de penser que lui et avant lui le crétin Taya ne sont pas pour politique de dénégrifier la mauritanie.

Quand les jeunes négro-mauritaniens pensent que leur avenir passe par l'exil, c'est que nous avons rater une marche de notre histoire.

Une partie des enfants de ce pays ont la certitude que se pays se construit sans eux.

Pour taya et Kim jong Az son fils spirituel, le vivre ensemble c'est du chinois dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Maata,

Tous les presidents Mauritaniens ont respecte' les differentes composantes sociales de notre pays! Chacun d'eux a eu dans son gouvernement des noirs dans des postes de responsabilite' eleve's! Ba Abdel Aziz, Colonel Dia, colonel Anne Amadou Babaly et l'actuel president du senat (pour ne citer que ceux-ci, ont tous occupe' le poste de numero deux du regime en Mauritanie. Ould Taya que tu continues a' insulter est alle' plus loin en nommant un HARATINE (L'ACTUEL PRESIDENT DU PARLEMENT MESSAOUD OULD BOULKHER) COMME GOUVERNEUR DU GORGOLE PUIS COMME MINISTRE DU DEVELOPPEMENT RURAL!
Je te conseille de mettre plus l'accent sur LES ALLIANCES POUR CONSERVER LE POUVOIR et moins sur la race pour mieux comprendre ce qui se passe chez nous! Une fois que le pouvoir est menace', il dit merde a' la race de ceux qui le menace. Haidallah a mis des nasseristes en prison. il a execute' le colonel Ahmed Salem ould Sidi et le colonel Kader.Le CMJD a arrete' le president de DSF Mr Ahmed Ould Saleck et des officiers superieurs de l'Adrar. ALLEZ MAATA, JE NE REVIENDRAI PAS SUR CE QUE NOUS AVONS DISCUTE' CHEZ XOULD Y, sur mauritanie-net ET ICI MEME! Just go back and read what I wrote!!! Il faut essayer de voir le cote' positif des choses!

Biram a une cause noble mais je pense que l'intelligence emotionnelle lui fait defaut!

En ce qui concerne les jeunes de TPN, je ne sais vraiment pas comment te repondre. JE DIRAI TOUT SIMPLEMENT QUE TANT QU'ILS ACCEPTENT D'ETRE...MAURITANIENS ET NON SENEGALAIS, TOUT EST DISCUTABLE (rire)!!!!

Anonyme a dit…

Salam

Couly

Tu dis:

"Haidallah a mis des nasseristes en prison. il a execute' le colonel Ahmed Salem ould Sidi et le colonel Kader"

-----------------------

Ta réponse est "KHARJ EL MOWDOUE"

Je ne dis pas que les négros -mauritaniens ont droit à des postes, ma devise est l'homme ( ni blanc , ni noir ) à la place qu'il faut en d'autre terme c'est la compétence qui doit primer....

Tu as tellement de mépris pour ta race que tu crois que les gens manifeste pour le plaisir de manifester.......................

Ce qui m'intéresse moi c'est ce qu'ils pensent...................

Le désespoir des jeunes négros c'est pour toi du flan, le fait qu'il ressentent comme une exclusion ce recensement de la honte c'est pour toi du Flan.

Tu n'éprouve que du mépris face à la manifestation de leur désespoir.
Ils se sentent exclus..........

Pourquoi est la seule question qui vaille........................

Prendre comme référence l'exemple de Haidalla est malhonnête

Dis nous ce que le caporal Taya a fait,pourquoi prends-tu comme exemple Haidalla......

Tu sais que Haidalla a été mis en minorité au sein du comité au sujet de l'exécution des Kader and Co.

Haidalla a voté contre et finit par accepter le fait majoritaire.....


Manifester contre un régime est pour toi, une hérésie dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

le Conseil des ministres a pris les mesures individuelles suivantes :

L'arrestations dans les rangs des étudiants:


1-Kady Kébé
2-Boubacar Diagana
3-Kadiata NGaidé
4-Bouyagui Sall
5-Lô Idrissa Sow
6-Papis Camara
7-Bouba Thiam
8-Amadou Tijane Sow
9-Bouba
10-Djiby Sall
11-Bady Sall
12-Kadiata Boubacar Bâ
13-Marième Ball
14-Coumbis Diop
15-Atika Diagana
16-Amy Dieng
17-Hacen Lô
18-Haby Sow

Enfin aucun OULD dit le Fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Noorinfo pose la question suivante:

Pensez-vous que les revendications de scission au Nord et Sud de la Mauritanie, peuvent (re)surgir, dans le contexte de crise au Nord-Mali?

Un couple heureux ne divorce pas, alors pourquoi cette question?

De la provocation dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

A-

Dis moi, il un truc qui m'échappe, il n'y a pas d'étudiants arabo-berbéres.

Les étudiants manifestent , on n'arrête que des nègres, les autres sont partis à la péche ou quoi?

Une véritable énigme dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Vice-président du RFD : «La vallée vit sous un régime d’occupation»




ALAKHBAR (Boghé)- "Depuis les événements de 1989, la Vallée, en réalité, vit sous un régime d’occupation dans la mesure où les populations ne bénéficient plus des libertés élémentaires dont elles jouissaient», a confié, à Alakhbar, Diop Cheikh Beïdy, vice-président du RFD.

Diop Cheikh Beïdy a ajouté, en marge d’un meeting de la COD cet après-midi dans la ville de Boghé,

«dans la Vallée, le commandement et un commandement qui ne parle pas la langue des autochtones : les commissaires de police, les chefs de brigade et pratiquement les responsables de toutes les administrations parlent une langue que les autochtones ne comprennent pas. De fait donc, ça se traduit par une occupation qui ne dit pas son nom. On serait à l’époque où les romains occupaient des colonies pour faire du commerce et nourrir Rome et sa région».

Abordant également le problème foncier dont souffrait la Vallée, il a expliqué que «depuis le fameux décret colonial de 1935, la loi foncière mauritanienne a été profondément modifiée avec l’ordonnance foncière de juillet 1983. Malheureusement, cette ordonnance est restée sans application jusqu’en 2000. Et en 2002, une autre ordonnance a été notifiée pour annuler et abroger cette précédente. Celle-là, modifiée en mars 2010 par le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, pratiquement se traduit maintenant par la confiscation des terres de la Vallée, qui ont toujours appartenu soit à des familles soit à des collectivités. Et ces terres sont distribuées à des complexes militaro-industriels avec de grands hommes d’affaires mauritaniens qui vont probablement les rétrocéder à d’autres firmes ou simplement à un ensemble de collectivités qui vont, du coup, gérer des terres qui ne les ont jamais appartenu.»

------------------------------

Occupation est un mot fort......

Dialogue avait parlé de scission....

Les coeurs commencent à parler, on commence à parler des choses qui fâchent grave...................

Les adeptes de la neutralité sorte de leur léthargie dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Ce mopnsieur semble avoir vu le coté positif des chose en disant

«dans la Vallée, le commandement et un commandement qui ne parle pas la langue des autochtones : les commissaires de police, les chefs de brigade et pratiquement les responsables de toutes les administrations parlent une langue que les autochtones ne comprennent pas. De fait donc, ça se traduit par une occupation qui ne dit pas son nom. On serait à l’époque où les romains occupaient des colonies pour faire du commerce et nourrir Rome et sa région».

On ne décrète pas le bonheur des gens à leur place dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Mauritanie : «Messaoud est devenu un serviteur de Aziz» (opposition)




ALAKHAR (Kaédi)-Messaoud Ould Boulkeir, président du parti APP et celui de l’Assemblée nationale «a failli à sa mission politique, renoncé à ses principes, et est tout simplement devenu un serviteur du président Mohamed Ould Abdel Aziz», a fustigé Samoury Ould Bey de l’APP-Comité de crise, hier à Kaédi, la quatrième étape de la tournée de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) dans la Vallée, (sud-Mauritanie)

A cette même occasion Ahmed Sidi Baba du RDU a évoqué un «point positif», chez le président mauritanien, c’est que la «mauvaise politique» de se dernier a poussé les forces de l’opposition à «se mobiliser pour sauver pays de la corruption et de l’effondrement.»

Et Ould Sidi Baba d’ajouter que «Le Président des pauvre», ce slogan brandi par Mohamed Ould Abdel Aziz «ne veut rien dire sinon de transformer les riches en pauvres pour continuer à les gouverner.»
----------------------------------

Ahmed ould sidi Baba est gonflé

Ce et raclure qui toujours soutenu et conseiller le caporal Taya ose parler de gabegie et de corruption.

Le problème de la COD c'est un BORDEL à ciel ouvert qui ne refuse aucun client..........

Esprit reptilien quand tu nous tiens dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Il a dit:

C'est dans un meeting tenu à Boghé ce vendredi après-midi qu'Isselmou Ould Abdel Kader a lancé ce mot "Out Aziz ! L’enfant de Louga" (Sénégal). Et Ould Abdel Kader de s’interroger : «Comment Aziz, qui n’est pas mauritanien, peut-il imposer un enrôlement aux mauritaniens?»

-------------------------------
Couly Kim joing az serait donc sénégalais au même titre que Bilkiss, moi et les jeunes de TPN.

Oublions l'indolore te incolore PM, lui au moins il est belge par sa tante...la reine de belgique (lol).

Pourquoi KIM JONG AZ s'est-il fait enrôler avant Belkiss et moi.

Quand le premier magistrat ne respecte plus la règle dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur Kassataya

Kassataya le 16/02/2012. Selon des sources proches de l'ex Commissaire aux Droits de l'Homme, Mohamed Lémine ould DADDE aurait été convoqué devant la justice pour être jugé au cours de la session actuelle de la Chambre Criminelle.




Mohamed Lémine ould DADDE avait été arrêté le 27 Septembre 2010, accusé de détournement et de malversations d'un montant de 271 millions d'ouguiyyas.

Depuis son incarcération de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer ce que son avocat et sa famille considèrent comme une "détention illégale", réclamant soit un procès, soit une remise en liberté.

Paris , par le biais du Quai d'Orsay, s'était dit " trés attentif à la situation de l'ex commissaire aux Droits de l'Homme" . Décembre 2011, le Minsitre français chargé de la Coopération ,Hervé de Raincourt, avait annoncé qu'une ""démarche spécifique a été effectuée le 20 novembre dernier par notre ambassadeur auprès du secrétaire général du ministère mauritanien des affaires étrangères et de la coopération, et le message est clair : sans se prononcer sur le fond, nous souhaitons, comme vous, que le procès de M. Ould Dadde se tienne le plus rapidement possible."

Le "cas " Mohamed Lémine ould DADDE avait fait l'objet d'interpellations parlementaires en France lors des séances du Parlement Français.

Même son de cloche du côté de l'Union Européenne : Catherine Ashton, vice présidente de l'Europe et Ministre des Affaires Etrangères Européenne, avait envoyé aux autorités mauritaniennes une lettre dans laquelle elle protestait contre ce qu'elle considère comme "une détention arbitraire et illégale".

Sur le plan de vue intérieur,le cas Mohamed Lémine ould DADDE a été dénoncé par plusieurs organisations des Droits de l'Homme telles que SOS Esclaves, Agir pour les Droits de l'Homme, Ligue Mauritanienne des Droits de l'Homme.

Janvier 2012, 49 députés mauritaniens, opposition et majorité confondus, ont signé une motion demandant "la tenue rapide d'un procès équitable, ou à défaut, la libération immédiate de Mohamed Lemine ould Dadde".

Mariem mint DERWICH

Anonyme a dit…

Maata,

Je suis un produit de l'Universite' de Nouachott ( premiere promotion Histoire et Geographie avec une maitrise qui date de 1986.) J'ai connu le chomage. Les problemes dont nos jeunes font face, ne sont pas nouveaux. Je suis noir et fier de l'etre mais je refuse d'etre contre les maures blancs parce qu'etant ne' et avoir grandi entre eux, je sais qu'ils ne sont pas racistes. Il va sans dire qu'il y a des cons dans chaque race/groupe ethnique qui se croient superieurs aux autres. Je ne suis contre personne. Je suis oppose' a' ceux qui veulent destabiliser la Mauritanie.

MESSAOUD OULD BOULKHER EST UN HOMME D'HONNEUR QUI EST TRES PRAGMATIQUE ET TRES REALISTE! Ceux qui l'attaquent n'ont rien compris des strategies politiques qu'il faut utiliser pour faire avancer la cause haratine! L'histoire de la Mauritanie lui reservera une grande place!

Hier seulement je regardais des images de la famine a' Kiffa sur
TV5. MES AMIS, OCCUPONS-NOUS DE NOS POPULATIONS QUI N'ONT MEME PAS A' MANGER! LES PETITS JEUX POLITIQUES PEUVENT ATTENDRE!

Abdel Aziz est Mauritanien.D'AILLEURS SON VRAI NOM EST ABDEL AZIZ COULIBALY.IL EST D'AIOUN! (rire) ! Le General Misgharou est Diarra! Ghazouani est Traore'! TOO MUCH TO DO ABOUT NOTHING! LES AUTRES AVANCENT ET NOUS,NOUS CHERCHONS TOUJOURS DE PETITS PROBLEMES ICI ET LA'! NOUS CHERCHONS TOUJOURS A' DEFINIR LES AUTRES!

YA MAATA,JE NE SUIS PAS CONTRE LIKWAR!!!!! C'EST TOUT DE MEME TRES INTERESSANT DE VOIR LES FLAMISTES LUTTER POUR NE PAS PERDRE LA NATIONALITE' MAURITANIENNE! J'ai beau rire en ecoutant mon ami Diagana Boubacar Tidjane! DITES A' DJAGANA QUE JE SUIS DEVENU CITOYEN DE LA PREMIERE PUISSANCE DU MONDE! IL PEUT PRENDRE MA NATIONALITE' DE LA REPUBLIQUE D'AIOUN! IT'S GOOD!!! HE CAN USE IT!!! (RIRE)!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Salaml

Couly

Ton cursus universitaire n'intéresse personne, tu as été formé par médiocres, tu es comme eux.

Néanmoins tu as oublié ton passage à l'académie des espions de la Tayie. celle-ci t'a sélectionné par ce qu'il ont repérés chez toi des talents de falsificateur,tu es un adepte de la caricature et la manipulation et de révisionnisme.


Tu dis:

"Je suis oppose' a' ceux qui veulent déstabiliser la Mauritanie"

Bachar, la corée du nord, l'Iran parlent ainsi de leurs opposants.


Après trois ans de règne Kim Jong AZ, le bled craque de partout :

- L'esclavagisme avéré

- L'impunité des tortionnaires
- Le recensement exclusion
- l'opposition qui dénonce la mauvaise gestion et népotisme
- Les négros qui parlent de scission et d'occupation
- les étudiants manifestent, on ne rafle que les né gros, comme s'ils étaient les seuls étudiants dans ce pays.
- L'Aqmi qui rode
- la famine
- la crise financière et ses conséquences
- Badr qui plombe nos soeur pour frimer et son dossier qui est classé sans suite comme si le procureur ne pouvait pas poursuivre l'acte délictueux.
- Le complexe militaro-mafieux qui racket te ce pays
- La justice bafouée et violée( Dade......)


Celui qui déstabilise la mauritanie c'est Kim jong AZ, à cause de sa nullité avérée.

Fastoche de toujours remettre la responsabilité du marasme sur les autres.

Pourquoi il n'arrête pas et traduit devant les tribunaux ceux qui déstabilise la mauritanie?

Il n'est pas aussi stupide que toi , car il sait qu'il ne peut pas justifier le classement du dossier de son fils.

Tout est une question de crédibilité dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

Ya Maatalti,

Ça ressemble à du cassage de petit nègre. Un point à la ligne.

Je n' ai rien compris à tout ça et je n' ai même pas compris ce que les étudiants cherchent. Ils sont of course manipulés par des grands.

Ils passent 10 ans pour une maîtrise et à l' embauche ils ne savent pas competir. Les bourses pour tout le monde? Y en a pas.

Ton Kim Jong AZ se fait des problèmes à chaque mouvement. Il veut quoi au juste? Moi l' intelligent qui avait crû que c' était seulement les algériens (pas Boutef que nous devons respecter) qui tripatouillaient AQMI et les touaregs. Déçu que mon pays le faisait avec l' Algérie et le petit connard d' ATT.

Moussa: comment les bidasses de l' Algérie, du Mali et de la RIM nous amènent à cette situation? Toi qui était pressé de faire partir Sidioca par un coup de fil. Bilkiss (espère qu' elle divorcé avec son barbu qui ne bande pas bien) et twa Maatal, vous nous avez emmerdé avec le kheneral qui est un incompetent. Est-ce qu' il peut même réparer un moteur de mobilette?

A-
===

Mon zami maatala, il a dit:

Salam

A-

Dis moi, il un truc qui m'échappe, il n'y a pas d'étudiants arabo-berbéres.

Les étudiants manifestent , on n'arrête que des nègres, les autres sont partis à la péche ou quoi?

Une véritable énigme dit le fou

maatala

Anonyme a dit…

C' est classique. Toujours les négros pour trahir. Ce qui fait la force de bithani facho. Sarr et Kane entouma veum?

===

Nouvelle manœuvre du pouvoir pour saborder IRA

L’ex secrétaire général de l’IRA, El Houssein Dieng a été reçu avec quelques éléments dissidents de l’Initiative de résurgence Abolitionniste au palais présidentiel par le Président Mohamed Ould Abdel Aziz. L’audience s’est déroulée en présence d’Isselkou Ould Ahmed Izid Bih, le Dircab du Président. Dans une déclaration à l’AMI, l’ex responsable d’IRA s’est dit honoré d’être reçu par le Président à qui, il a selon lui, exposé les raisons de sa dissidence de son ancienne organisation dont les responsables l’ont déviée des principes pour laquelle elle a été fondée et s’en ont servi, selon ses propos, à des fins personnelles. El Houssein Dieng promet de poursuivre le combat, mais selon d’autres stratégies et approches visant à inclure tout le monde dans une lutte pacifique, selon ses termes. Auparavant, le dissident d’IRA a organisé un point de presse à l’hôtel Khater dans lequel, entouré de ses amis, il a expliqué aux journalistes les raisons de son départ de son ancienne organisation.
Cette dissidence s’inscrit dans le cadre des éternelles manœuvres de l’Etat d’infiltrer toutes les organisations qui gênent. Il y a quelques semaines, les services de renseignements avaient essayé d’utiliser Lehbouss, un conseiller du Président d’Ira pour créer une dissidence au sein de l’organisation. La tentative a tourné au fiasco et l’organisation de Birame s’en est sortie ragaillardie. Le limogeage de l’ancien DGSN Ould Hadi serait même à cause de cette maladroite manœuvre. Plusieurs ministres et hauts cadres du système seraient derrière cette nouvelle machination. Ces hauts fonctionnaires auraient promis à El Houssein Dieng et son groupe une reconnaissance rapide de leur nouvelle organisation parallèle, de l’argent et une rencontre avec le Président. Ainsi en « haut en haut», Ould Abdel Aziz et son système semblent n’accorder aucune importance à ce que fait Birame et son organisation, alors qu’en « bas en bas», le Président d’Ira et ses sorties intempestives hantent les nuits et les jours du Président et de son système. La preuve.

Anonyme a dit…

Les zamis,

Entendu parler de la plainte de Chavi contre Kim Jong AZ? Je crois que ce dernier avait raison. Pris Chavi par les couilles. Faut être honnête. Avec Kim Jong AZ, plus rien à grailler, côté rançons. Pour les autres conneries, qui n' en fait pas.

A-

Anonyme a dit…

Je vais voter Kim Jong AZ. Pas les islamistes. A-

Anonyme a dit…

nous réclamons des peines exemplaire d'une extrême fermeté , pour ces cafards et ces primates de la fac.

je salue le bon travaille et la fermeté du nouveau DGSN bekrin bon courage surtt n'ayez aucun pitié pour ces sous hommes(almoudate de la fac de nkc-tpmn-ira-flam-adj-plej).

Anonyme a dit…

le cafard maata alias A- la vipère bebe ba,
eywe la caravane bénit du recensement arabe continu son chemin avec bcp de sérénité e de détermination e les primates(négr) hurle .

Anonyme a dit…

Ano nique ta mère.
===
nous réclamons des peines exemplaire d'une extrême fermeté , pour ces cafards et ces primates de la fac.

je salue le bon travaille et la fermeté du nouveau DGSN bekrin bon courage surtt n'ayez aucun pitié pour ces sous hommes(almoudate de la fac de nkc-tpmn-ira-flam-adj-plej).

18 février 2012 19:15

Anonyme a dit...
le cafard maata alias A- la vipère bebe ba,
eywe la caravane bénit du recensement arabe continu son chemin avec bcp de sérénité e de détermination e les primates(négr) hurle .

18 février 2012 19:28

Anonyme a dit…

Pourquoi le FBI fit ça? A-

===

Un homme tente de faire exploser le Capitole
18 FÉVRIER 2012 | PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART



Un Marocain de 29 ans soupçonné de vouloir perpétrer un attentat-suicide contre le Congrès à Washington a été arrêté, vendredi 17 février, dans un parking proche, porteur d'une bombe qu'il croyait prête à exploser, mais qui avait été rendue inutilisable par le FBI qui le surveillait depuis des mois.

Amine El Khalifi, qui vivait illégalement aux Etats-Unis, était muni d'une arme automatique et portait une veste contenant des explosifs que lui avaient fournis des agents fédéraux qui s'étaient fait passer pour des membres d'Al-Qaida. «L'arme et la bombe avaient été rendues inoffensives par les forces de l'ordre et ne constituaient pas une menace pour la population», a indiqué le ministère américain de la justice.

L'homme, habitant Alexandria, en Virginie, dans la banlieue de Washington, a été interpellé dans un parking près du Capitole, siège du Congrès, où «il avait l'intention d'abattre des gens et de faire exploser la bombe», a ajouté le ministère dans un communiqué.

Quelques heures après son interpellation, M. El Khalifi a été inculpé de «tentative d'utilisation d'arme de destruction massive contre la propriété des Etats-Unis». Il encourt la prison à perpétuité.

Anonyme a dit…

Maatala,

Cette idiote communique d' où? Seulement le pays on on connaîtra c' est qui. Cet ano écrit comme une putasse.

==
le cafard maata alias A- la vipère bebe ba,
eywe la caravane bénit du recensement arabe continu son chemin avec bcp de sérénité e de détermination e les primates(négr) hurle .

18 février 2012 19:28

Anonyme a dit…

Maata,

Le pouvoir d'Abdel Aziz est devenu legitime par les urnes! IL FAUT LAISSER LE Mr FAIRE SON TRAVAIL! C'est au peuple Mauritanien de le renvoyer par le CANAL DES URNES s'il n'est pas satisfait du travail qu'il est entrain de faire!

YA MAATA, SEMI! LES ETUDIANTS DE L'ISERI QUI ONT ETE' ARRETE'S NE SONT PAS TOUS DES NOIRS MAURITANIENS!!

UNE OPPOSITION RESPONSABLE AIDERAIT LE PRESIDENT A' FAIRE FACE A' CETTE GRAVE CRISE ALIMENTAIRE QUI SECOUE LA MAURITANIE. NOTRE PEUPLE CHERCHE A' MANGER!!! LA MARMITE FAMILIALE EST VIDE!!!!!

Anonyme a dit…

Couli,
Ça va comment les elexions aux US?

Anonyme a dit…

Ça ne ne va pas au Mali.


Nord-Mali : La ville de Hombori attaquée, le Commandant de brigade enlevé.Léré sous contrôle rebelles
18 février 2012 Rubrique: Insécurité,Nord-Mali
5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Partager
5
MW – 18/02/2012 – 22h - C’est à bord de deux véhicules que les rebelles touaregs seraient arrivés dans la localité de Hombori dans les environs de 20 heures 30. Selon les sources en provenance de cette ville, au cours de l’attaque, le chef de village aurait été tué, le Commandant de brigade (CB) enlevé, deux autres gendarmes auraient été portés disparus. Pour le moment, on ne sait pas le bilan du côté des assaillants.

Une question se pose : y avait-il des militaires dans le camp, au moment de l’arrivée des bandits armés ?

Ce soir dans cette localité, la tension était vive.

Avant cette attaque, les rebelles auraient enlevé cet après-midi dans les environs de 14 heures à Tonka, un véhicule de l’AMADER contenant trois fûts de gaz oil. A Youwaroou, deux véhicules 4X4 auraient été enlevés dans cette même journée.

Selon une source provenant de Léré, cette localité serait sous contrôle des rebelles depuis hier soir. Les assaillants auraient installé un camp et un service de contrôle à l’entrée et à la sortie de cette ville et soumettraient des fouilles à tous les véhicules à la recherche des militaires. La rumeur de l’imminence d’une attaque rebelle s’est intensifiée à Nampala et autres villes proches de Léré.

A suivre…

M. DIARRA/Maliweb.net

Anonyme a dit…

Ano du 18 fevrier 22:25

Nos primaires se deroulent normalement. Au niveau des democrates, le candidat sera Obama. Pour les republicans, le choix est entre Rick Santorum et M. Romney!Comme vous le savez, je suis republicain. Santorun est de Pennsylvania(mon etat). J'aimerais qu'il gagne les primaires! Novembre est encore loin mais a' ce point-ci, J'AIMERAIS QU'OBAMA RESTE A' LA MAISON BLANCHE POUR UN DEUXIEME MANDAT! IL A FAIT UN EXCELLENT TRAVAIL POUR REDRESSER LA SITUATION ECONOMIQUE CATASTROPHIQUE QU'IL A HERITE'E DE BUSH! SA POLITIQUE ETRANGERE AUSSI EST TRES BIEN!

Anonyme a dit…

Je demande une liberation pure et simple de Mr Mohamed Lemine Ould Dadde' PARCE QUE JE NE SAIS TOUJOURS PAS COMMENT ON PEUT JUGER QUELQU'UN QUI NE RECONNAIT PAS QUE CE QUI EST ARRIVE' AU PRESIDENT SIDI MOHAMED OULD CHEIKH ABDALLAHI ETAIT UN COUP D'ETAT. En d'autres termes, le Mr doit etre libere' parce qu'il est mentalement malade!

MOHAMED LEMINE OULD DADDE' A TRES CERTAINEMENT VOLE'!!!! LA' N'EST PAS LE "PROBLEME" PARCE QUE 99.99% DE LA CLASSE POLITIQUE MAURITANIENNE EST CONSTITUE'E D'OPPORTUNISTES ET DE VOLEURS!!! Il faut reconnaitre que nous rencontrons dans cette classe quelques hommes et quelques femmes ici et la' qui sont honnetes!
ALLEZ LE PRESIDENT ABDEL AZIZ, IL FAUT LIBERER LE PAUVRE! RIEN QU'EN LE VOYANT DANS LA VIDEO INTITULE'E LA CHASSE AUX ESCLAVAGISTES SUR YOUTUBE, ON SAIT QUE QUELQUE CHOSE NE VA PAS CHEZ LUI! Je reconnais que lui, BIRAM ET AMINETOU HAVE THEIR HEARTS IN THE RIGHT PLACE mais c'est la methode qui fait defaut chez eux!

Anonyme a dit…

fils de pute a deux balle maata alias A-.
je ss en mauritanie arabe en premier ligne!!! pour chasse ces primates de ton espèce de damné.

j te pisse decu gordiguenne, e toi j suppose réfugier sexuelle en france?

Anonyme a dit…

Les sénégalais Maatala et Bilkiss,

Ça ne va pas au Sénégal. Ça devient sérieux. Ce que je croyais être une partie de golf, devient en fait une vraie guerre. Ça foire au Mali et ça foire au Sénégal. Pas bon.

Bithani facho: nos voisins du sud vont venir en masse et ils vont te manger. Émigre en Libye avant qu' il ne soit trop tard et bon débarras. Ne reviens plus.

A-


==
Sénégal : violents affrontements... un sixième mort

Un jeune d'une vingtaine d'années meurt à Rufisque.
Un jeune d'une vingtaine d'années qui habite au quartier Colobane, à Rufisque, est mort, ayant reçu une balle à la tête. Sa dépouille a été transférée par la Croix-Rouge à l'hôpital Youssou Mbargane Guissé...

Les policiers en sous-effectif à Rufisque et à Malick Sy.
Les forces de l'ordre n'ont de munitions suffisantes et sont en sous-effectif. Un de leurs éléments tombé à Rufisque a été roué de coups. A Malick Sy, ils sont poursuivis...

Violents affrontements au rond-point entre Maristes et Cambérène
Au moment où ces lignes sont écrites, les manifestants et les forces de l'ordre s'affrontent violemment au carrefour entre Maristes et Cambérène...

Des fidèles tidianes allument des brasiers sur l’avenue Lamine Guèye

Des fidèles tidianes mécontents de la profanation de la Zawiya El Hadji Malick par la police ont manifesté dimanche en début d’après-midi à Dakar en allumant des brasiers sur l’avenue Lamine Guèye de Dakar, a constaté l’APS.

Les manifestants ont également jeté des pierres dans les environs du ministère de l’Intérieur. Les policiers ont riposté en jetant des grenades lacrymogènes et en bloquant les voies qui mènent au ministère de l’Intérieur.

Des policiers ont jeté des grenades lacrymogènes, vendredi, sur la Zawiya El Hadji Malick Sy, en réprimant une manifestation d’opposants hostiles à la candidature d’Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle du 26 février.

APS




Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence à www.cridem.org

Source : Dakar Actu (Sénégal)

Anonyme a dit…

Salam

«Diviser pour mieux régner, l’arme ultime du pouvoir ? » s’est interrogé sur la Une le Rénovateur. «Un groupe de l’IRA a annoncé mercredi dernier en grandes pompes son départ de cette organisation pour des motifs, dont la présumée dérive de cette ONG non reconnu par les principes fondamentaux et, sa probable «personnalisation» par ses hauts responsables», nous apprend le journal. «La main du pouvoir était bien dans le projet de division de l’IRA, qui a peut être connu un premier début, après plusieurs tentatives de sape restées jusque là vaines et malgré les alléchantes promesses qui attendaient les comploteurs » affirme le Rénovateur.

Anonyme a dit…

Salam

Lu sur cridem


Sociétés de gardiennage et de surveillance : Le PM fossoyeur de la loi? .


Alors qu’un conflit est désormais ouvert sur l’interprétation de la loi sur le gardiennage et la sécurité, entre les sociétés privées réunies au sein de l’USGA (Union des Sociétés de Gardiennage en Activité) et un groupe d’anciens officiers supérieurs de l’Armée nationale, affiliés à la CNCIPS (Commission Nationale de la Coordination des Institutions Privées de Sécurité), le secrétariat général du gouvernement engage, depuis mercredi dernier, « sur instruction » du premier Ministre, les administrations publiques à ne remplacer dorénavant les éléments de la garde nationale que par les gardiens de la CNCIPS.

Le Pm qui offre ce monopole à cette organisation, sait-il seulement que certains membres de la CNCIPS détiennent des sociétés de gardiennage? C’est un rebondissement inattendu qui s’est opéré mercredi dans le conflit qui oppose les sociétés privées de gardiennage et quelques anciens officiers déterminés à s’emparer de cette activité, au nez et à la barbe de ceux qui en faisaient leur gagne-pain.

Le pot-aux-roses est scellé avec la diffusion d’une décision du secrétariat général du Gouvernement (voir fac-similé) accordant le monopole de gardiennage des institutions publiques au profit de la CNCIPS.

Dans cette décision, les institutions publiques sont sommées de ne signer des contrats de prestation qu’avec « les sociétés affiliées à la Commission nationale de la coordination des institutions privées de sécurité conformément aux dispositions de la loi 2009-025 du 7 avril 2009 réglementant les activités des sociétés de surveillance, de gardiennage et de transport de fonds ». Une loi que le premier Ministre, malgré son adoption par le Parlement, semble allègrement violer sur inspiration de la CNCIPS.

Rien ne sert de courir…

La fuite en avant de la CNCIPS, avec l’inauguration, tambour battant, de son nouveau siège et le discours en décalage avec la réalité, de son président, ainsi que la profusion de communications sur ce dossier, auraient du convaincre le premier Ministre, de ne aller vite en besogne dans cette affaire. Ce dont il n’en a eu cure apparemment. Beaucoup d’éléments d’appréciations ont été ressassés sur cette affaire depuis son déclenchement.

Anonyme a dit…

Le premier Ministre aurait pu s’en informer. Oui, on ose croire encore que le PM a pris une décision sur la foi d’une présentation erronée de cette affaire qui fera, certainement, des vagues. Une alternative dont son gouvernement aurait bien se passer.

Mais au-delà du financement de près d’un milliard d’ouguiyas au profit de quelques anciens officiers, de l’interprétation abusive de la loi et de l’iniquité entre les citoyens belligérants dans cette affaire, des enquêtes sérieuses auraient pu convaincre le PM de ne pas prendre des décisions qui ne soient pas justement motivées.

La première des conséquences est que le Gouvernement après avoir alloué des fonds aux sociétés formant la CNCIPS, tenté de leur réserver le monopole au détriment de la concurrence, confère également à la CNCIPS, partie et juge dans cette affaire, des prérogatives inouïes.

En effet, si dans l’arrêté du ministre de l’intérieur N°150, les membres du Comité de Coordination sont bien nommément connus, beaucoup d’entre eux sont directement impliqués à travers les sociétés de gardiennage dont ils détiennent parfois le capital majoritaire (voir facsimilé N°2). Il s’agit là que d’un seul membre mais ce n’est certainement que la partie visible de l’iceberg.

D’autres membres de la CNCIPS, même s’ils restent dans l’ombre, en patronnent d’autres. Or, à l’exception d’une seule de ces entreprises formée par la fusion de dix autres entreprises de gardiennage, toutes les autres, prise une à une, se confondent bien plus avec des personnes physiques.

La hache de guerre déterrée

La légèreté avec laquelle ce « dossier » explosif est géré promet donc d’autres développements qui pourraient, très probablement, envenimer le climat social en proie déjà à vives protestations et sur plusieurs fronts. Cette affaire finit en tout cas de faire tâche d’huile rien que pour satisfaire le caprice mercantile d’une junte d’anciens officiers qui auraient pu, pour la plupart, se la couler douce, sans plus recourir à l’argent public.

En plus de la subvention de la CDD de près d’un milliard d’ouguiyas, sans réelle garantie des souscripteurs. Mais le pire semble être la facilité avec laquelle les anciens officiers avancent leurs pions pour occuper l’espace de gardiennage.

La complicité active (difficile de penser le contraire) de plusieurs segments de la bureaucratie gouvernementale fait craindre le pire. Cette évolution qui trahit une déliquescence programmée de l’activité et un parti pris à l’encontre de la concurrence loyale mettra aux prises les frères d’armes dans les deux camps. Les officiers retraités de l’armée, gérant les sociétés de gardiennage au sein de l’UGSA, n’entendraient plus s’en faire compter et s’élèvent déjà contre l’usurpation en leurs noms et l’abus d’interprétation par la CNCIPS de la loi sur les activités de gardiennage.

Avec donc la mesure initiée par le PM, à travers le secrétariat général du gouvernement, la guerre de tranchée entre les anciens militaires (USGA-CNCIPS) risquent de franchir un nouveau jalon. Il est vrai que si le PM a osé s’immiscer dans cette guéguerre des anciens de l’armée, il lui sera difficile, à postériori, de jouer les sapeurs-pompiers après avoir choisi sa chapelle.

JD

Nous y reviendrons

Anonyme a dit…

Salam

Lu pour Couly

Un nouveau livre dont l’auteur est l’ancien Président Maouiya Ould Taya vient de paraitre. Sous le titre « sauvetage des arabes, » l’auteur essaie par voie d’un dialogue avec certains journalistes arabes, de présenter sa vision quant aux défis actuels auxquels la nation arabe fait face.

L’ancien President essaie aussi de répondre à la question essentielle de l’incapacité des peuples arabes d’accompagner le concert des nations en étant gouvernés par des démocraties. Il consacre enfin une partie de son livre aux événements actuels et aux espoirs et désespoirs qu’ils ont suscités.

Source: Taqadoumy
--------------------------------

Moi qui croyait qu'il aurait le courage d'écrire une encyclopédie sur sa dictature dit le fou

Maatala

Anonyme a dit…

Salam

Il a dit au sujet de Mein Kampf du caporale

Kirikou 19-02-2012 01:06
On aura tout vu: ce cancre a des choses à écrire? Quels conseils peut-il donner? S'il a quelque chose à dire qu'il ailler à la CPI pour s'expliquer sur le génocide qu'il a provoqué en Mauritanie.